Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Après un séjour passé au Congo belge (départ au moment de la révolution de 64) et un autre au Nigéria, il revint à Londres pour suivre des études universitaires en Ingénierie mécanique et Management. Dès 1981, il fût contacté par Artic Computing, l'une des premières sociétés de développement de jeux vidéo. À l'époque, il travailla sur la mise en place de la société, qui édita la version ZX81 de Galaxians. L'arrivée de gros éditeurs comme US Gold et Océan mit un terme à l'existence de la jeune entreprise, qui se spécialisa dans la conversion de titres pour le compte de US Gold. D'ailleurs, Tim Chaney (président de US Gold) ne tarda pas à embaucher Charles comme chef de produits. Après une association de 18 mois, Charles finit chez Activision. Malheureusement, les aléas financiers de cet éditeur le convainquirent de prendre le large. Il arriva alors à York, à 250 kilomètres au nord de Londres. Une vie plus cool, des gens plus sympa... Bref, des conditions idéales pour monter une structure de développement : Révolution Software. Leur premier titre pour le compte de Mirrorsoft (l'une des plus importantes sociétés anglaises de l'époque) fut un jeu d'aventure sur Amiga/ST : Lure of The Temptress (excellent scénario et utilisation de lumières dynamiques - moteur Virtual Theatre). Le deuxième jeu d'aventure fut élaboré en collaboration avec le dessinateur Dave Gibbons, sous le nom de Beneath A Steel Sky. Enfin, le passage sur PC permit l'arrivée de la série des Broken Sword : Les Chevaliers de Baphomet puis Les Boucliers de Quetzalcoatl, avec toujours une grande qualité graphique et une intrigue passionnante (après les templiers, la mythologie Maya). Ayant racheté les parts de sa société détenues par Virgin, Révolution Software développe maintenant deux nouveaux projets. L'un est bien sûr le troisième volet de la saga Broken Sword et l'autre est un mélange de jeu d'aventure et d'action qui s'annonce plein de surprises. Allez Charles, on compte sur toi ! Didier Latil Dans la dimension Creative, vous n'aurez jamais à attendre.

Click image to download PDF

Generation 4 120 (1999-03) Cover



ENQUETE : QUE1 PRIX POUR JOUER UEMAIN SUR INTERNET ?    Asn

N° 120 - Mars 99 - 42 F

BRILLANT

SILVER

Le retour de i'aventure épique

MECHANT

SOUTH PAR K

Le quake-like sale bête et méchant

GRISANT

SUPERBIKE

Canada : 8.96 $ CAN • Suisse : 13 FS • Belgique : 330 FB * Maroc : 110 DU DOM/TOM 60 FF • Luxembourg : 290 FLUX • Portugal : 900 Pte Cont

Le must du jeu de moto

N°120 MAR. 99 42 F

MAIS AUSSI : Close Combat III - Falcon 4.0 Return to Krondor - Résident Evil II - Corsairs F-18 Aggressor ■ Worms Armageddon

r

~Ii ■

Kp : ï

i S

11

BSBl

e:

*ue;

leqi

ille

ai

Peter's Plane

1

l 1 1

1

1

1

1

K

0

r

wM

B

■ Bjj

Ê

&■ Éditeur : Bungie • Genre : stratégie temps réel • Multijoueur : oui • Version démo limitée : un niveau, p.'tutorial • Version complète : disponible • Config mini : . P90, 8 Mo de RAM • Place sur le disque dur : 61 Mo •    -

Exécutable : Myth_ll_11_Demo.exe • Désinstallation : p: ajouter/supprimer

5? Après installation, allez donc faire un tour dans le menu-jH' des préférences pour sélectionner votre carte 3D et laite. résolution du jeu. Vous pouvez monter en 800 x 600 tran-, jSy'quillement, à partir d’un PII 266. Pour vous familiariser-ptavec l’interface, lancez donc le tutorial qui est excellent--et plein d’humour. Ensuite, la mission est simple : péné-p£'trer dans le château fort et tout tuer. Vous disposerez pour §* cela d’un nain invisible qui devra se faufiler et ouvrir le' pont-levis. Attention car avant d’en arriver là, il faudra dessouder du gnol et du zombie. Quelques touches utiles pour finir : «Fl » et «F2» pour régler la vitesse de jeu, | «T» pour utiliser la capacité spéciale d’un personnage;

(poser une charge pour un nain, tirer une flèche enflam-. mée pour un archer), et «Espace» pour stop. Le reste est-expliqué en détail et ne devrait pas vous poser de pro--blêmes. Ames sensibles, s’abstenir ■

fi Éditeur : Microsoft • Genre : stratégie temps réel •    ;•

I* Multijoueur : oui • Version démo limitée : 5 missions | d'entraînement, 1 mission • Version complète : disponible • Config mini : P200, 32 Mo de RAM • Place I sur le disque dur : 105 Mo • Exécutable : mscc3.exe •    ,

^ Désinstallation : menu «Démarrer»

§5’. Comme d’habitude, les démos Microsoft ont de la gueu-pUe. Jugez plutôt : cinq missions d’entraînement avec tutorial et tout et tout, durant lesquelles le joueur apprend'. ^ à utiliser l’interface du jeu, puis une véritable mission où-

!l’on a même le choix entre Russes et Allemands. Du •grand art, moi je dis ! Et comme si ça ne suffisait pas, le-;mode Multijoueur est inclus : il est donc possible de--..jouer à plusieurs, notamment sur l’Internet Gaming Zone :.à condition, bien sûr, d’avoir installé le kit de connexion' téléchargeable. Ça me fait penser qu’il faudra le mettre K' sur un CD un jour !

pï Une fois le jeu installé, et vos choix effectués, vous allez Ç vite vous rendre compte qu’en dépit d’un grand réalisée me, Close Combat III est simple à prendre en main.-jte Tout se gère à la souris, clic droit, clic gauche, hopi kj-hop, facile ! ■    V

près avoir sélectionné un affichage en 65 536 couleurs sous Windows 95 ou 98, lancez Gen4.exe à la racine du CD-ROM...

C'est parti ! Cliquez ensuite sur les jeux que vous voulez installer. Précision importante : s'il vous manque DirectX 6, n'oubliez pas qu'il est présent sur le CD, dans le dossier « DirectX6 ».

Les patches sont réunis dans le répertoire «goodies, trainers, etc.» situé à la racine du CD-ROM. La lecture du fichier «ze CD120.txt», dans ce même répertoire, vous donnera plein d'infos, peut-être plus complètes que celles des deux prochaines pages.

AVIS A LA POPULATION En raison d'une date de bouclage tardive, il est possible que certaines démos soient placées sur le CD en dernière minute sans être détaillées dans ces pages : selon la place, elle seront ajoutées, ou remplaceront d'autres démos. Pour être fixé, il suffit de lancer l'interface qui, elle, sera de toute manière à jour. •

•    Gratuit* 1 mois d'abonnement avec 50 heures de connexion.

L'Internet facile !

Avec AOL, connectez-vous à Internet facilement et simplement ! Insérez le CD-ROM et vous serez en ligne en quelques minutes...

Communiquez !

Avec AOL, vous disposez de 5 adresses électroniques, de 10 Mo pour créer votre page Web et de toutes les fonctions pour communiquer en direct avec les internautes du monde entier et les 12 millions d'abonnés AOL.

Information, divertissement, événements... AOL, c'est aussi des programmes exclusifs en français, toute l'actualité 24 h/24, des jeux en réseau et des événements en direct...

2 formules d'abonnement :

•"Essentiel" : 35 F pour 2 heures de connexion (19 F l'heure supplémentaire).

•"Liberté" : 95 F pour une connexion en durée illimitée.

*    AOL est accessible de toute la France métropolitaine pour le coût d'une communication locale.

Alors, n'hésitez pas ! Retrouvez vite AOL sur le CD-ROM de ce magazine !

Tonie Trouble

iditeor : übi Soft • Genre : plates-formes • Moltijooeor : non • Version démo limitée : 3 niveaox • Version complète : avril 93 • Confip mini : PIGE, 32 Mo de GHM, carte 30 • Place snr le disqne dor : 49 Mo • txécotablo:tonic.exe • Désinstallation: soppression dossier

Décompressez la démo dans le dossier de votre choix puis lancez le fichier «tonic_trouble.exe». Comme vous allez vous en rendre compte, il s'agit d'un jeu de plate-forme très joli dans lequel vous dirigez Tonie, sur plusieurs niveaux différents : descente en luge, vol plané et... Utilisez les touches fléchées pour les déplacements et «Q» pour sauter, «Ctrl» pour les pouvoirs spéciaux et «Shift» pour aller plus vite. ■

Commandos

behind the cali of duty

fditeor :lidos • Genre : stratégie •

Moltijooeor : ooi • Version démo limitée : on niveao • Version complète : disponible •

Config mini : PIGE, 32 Mo de OHM • Place sor le disgoe dor : 34 Mo • txécotable : Esyond_the_calljf_dntii.exe •

Désinstallation : mono «Démarrer»

Cette démo vous propose une mission issue du data-disk pour le jeu Commandos. Il n'est pas nécessaire de posséder le jeu original pour en profiter. Consulter les fichiers «readme» joints, pour avoir toutes les touches et les dernières infos. Si vous voulez jouer en Multijoueur, pas de problème, c'est aussi géré. Vous pourrez ainsi vous étriper à plusieurs, dans la joie et la bonne humeur. ■

Ça ne marche pas ?

Si un CD-ROM ne fonctionne pas, copiez les démos du CD vers votre disque dur et installez. Si ça ne marche toujours pas, ne le retournez pas mais téléphonez d'abord au 01 49 88 67 98 pour obtenir un numéro de retour. Sans cette démarche préalable, aucun échange ne sera effectué. ■

Rollecoasterlycoon

Iditeur : Hasbro • Genre : gestion •

Multijoueur : non • Version démo limitée :

3 niveaux • Version oompléte : avril •

Config mini : PI GG, 32 Mo de GHM • Place sur le disque dur : 13 Mo • exécutable : rct-mdl.exe • désinstallation : menu «démarrer»

Vous allez à Eurodisney tous les week-end ? Vous avez joué à Theme Park comme un fou ? Alors vous serez peut-être tenté par la démo de ce simulateur de parc d'attractions.

Vous devrez construire des manèges et attirer vos clients afin de faire un chiffre d'affaires maximum. ■

VMM

tditeur:HectroJech • Genre:action •

Conlig mini : P233,32 Mo de GRM • Place sur le disque dur : 13 Mo • exécutable : setupÆ • désinstallation : Menu «démarrer»

Pour en prendre plein la rétine, lancez donc la démo de ce bon jeu d'action : vous y dirigez un char d'assaut dans des décors en 3D de fort belle facture. C'est très simple : touches fléchées pour les déplacements et souris pour faire pivoter la tourelle. C'est funet très beau I ■

Hz

[dileur : Microids • Genre : stratégie • Multijoueur : oui • Version démo limitée :

1 niveaux • Version complète : disponible • Contig mini : P1GG, 32 Mo de GRM • Place sur le disque dur: 11 Mo • exécutable:

Grntdins.exe • désinstallation : ajout/suppres-sion de programmes

Ce petit jeu de stratégie vous place à la tête de petites créatures rigolotes qui doivent se faire la guéguerre. N'hésitez pas à utiliser tous les objets que vous trouverez sur la carte. Pour gagner, il faut faire preuve d'astuce et de bon sens. Amusant en Solo, ce jeu prend tout son sel en Multijoueur, présent dans la démo. ■

ÇfO

7 «ASm*. C    S j<rtf

' Editeur : Cryo • Genre : aventure • Multijoueur : non • Version démo limitée : un niveau • Version complète : avril • Config mini : P200, 32 Mo de RAM, carte 3D • Place sur le disque dur : 84 Mo • Exécutable : setup.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

.■ Xekna Kathâr. A vos souhaits ? Mais non, c’est le nom du personnage que ' le joueur incarne dans le jeu. Et à plus forte raison dans la démo. Le Gardien des ténèbres est un jeu d’aventure/action en 3D temps réel et vous propose d’incarner un moine exorciste (et non un skinhead comme sa coupe de cheveux pourrait le laisser croire) qui devra tirer au clair des manifes-£ tâtions surnaturelles. Pour cela, il dispose de plusieurs sorts et de quelques 5* armes.

' Après une installation qui ne devrait pas poser de problèmes, configurez • les drivers de votre carte 3D grâce au petit utilitaire. En cas de plantage, 1 essayez toutes les combinaisons possibles. Enjeu, utilisez les touches flé-' chées pour vous déplacer, «I» pour l’inventaire, «E» pour la liste des sorts, «A, Q, W, S» pour faire des tours de passe-passe, «Entrée» pour prendre ! un objet et “ Espace ” pour ouvrir les portes.

' Un tutorial vous expliquera le contexte dans lequel se déroule le jeu, ce qui devrait vous aider à ne pas être trop paumé. Si vraiment vous avez du mal, ' utilisez «G» pour avoir une santé d’acier et jouer plus longtemps ! ■

Editeur : Electronic Arts • Genre : gestion stratégie • Multijoueur : non Version démo limitée : une mission • Version complète : disponible •

•• Config mini : P166, 32 Mo de RAM • Place sur le disque dur : 31 Mo •

• Exécutable : smacdemo.exe • Désinstallation : menu «Démarrer»

: Si vous en avez marre de la Terre et de ses petits problèmes, si votre voisin vous insupporte, si vous avez envie de tuer Kenny, alors lancez cette ’ démo ! Elle vous propulsera bien loin d’ici, sur Alpha Centauri, où tout est à rebâtir ! Tout d’abord, pour que votre colonie soit viable, il faudra vous . lancer dans le «terraforming» et la recherche technologique. Une exploration de la carte pourrait également être judicieuse.

Cette démo ne comporte qu’une seule mission mais vous aurez accès à la . plupart des commandes du jeu complet et pourrez donc atteindre un niveau d’évolution assez conséquent. Le bouton droit de la souris permet de na! viguer entre les différentes barres de menu et de lancer des constructions l et d’autres choses encore.

. Le mode Multijoueur n’est malheureusement pas disponible dans cette £jf: démo mais le temps d’assimiler toutes les commandes et de battre les adversaires (oui, «LES»), et on sera déjà en l’an 3000. Il ne vous restera plus • alors qu’à prendre le premier spatio-bus pour Alpha Centauri. ■

X-Game pro boarder

Iditeur : Il Sports • Genre : sport • Multijoueur : oui • Version démo limitée : 2 pentes • Version complète : disponible • Config mini : P1GG, 32 Mo de GRM, carte 3d • Place sur le disque dur : 5G Mo • exécutable : setup.exe • désinstallation : menu “démarrer ”

Si vous n'êtes pas parti en vacances à la neige, c'est le moment de vous rattraper ! Avec cette simulation de surf, jouez les kékés torse nu sur les pistes et épatez les gonzesses avec votre grosse... planche. N'oubliez pas de faire des figures si vous comptez marquer des points et emballer. Si vous avez le temps d'humilier vos amis, ne vous privez surtout pas, la démo est multikékés. ■

Avertissements

Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises d'épilepsie ou d'avoir des pertes de conscience à la vue de certains types de stimulations lumineuses fortes. Ces personnes s'exposent à des crises lorsqu'elles jouent à certains jeux vidéo comportant de telles stimulations, alors même qu'elles n'ont pas d'antécédent médical et n'ont jamais été sujettes elles-mêmes à des crises d'épilepsie.

Si vous-même ou un membre de votre famille avez déjà présenté des symptômes liés à l'épilepsie en présence de stimulations lumineuses (crise ou perte de conscience), consultez votre médecin avant toute utilisation. Les parents se doivent également d'être particulièrement attentifs à leurs enfants lorsqu'ils jouent avec des jeux vidéo. Si vous-même ou votre enfant présentez un des symptômes suivants : vertige, troubles visuels, contraction des yeux ou des muscles, troubles de l'orientation, mouvement involontaire ou convulsion, perte momentanée de conscience, cessez immédiatement de jouer et consultez un médecin.Dans tous les cas, évitez de jouer si vous êtes fatigué ou si vous manquez de sommeil. Assurez-vous que vous jouez dans une pièce bien éclairée en modérant la luminosité de votre écran. Lorsque vous utilisez un jeu vidéo susceptible d'être connecté à un écran, jouez à bonne distance de cet écran de télévision et aussi loin que le permet le cordon de raccordement. En cours d'utilisation, faites des pauses de dix à quinze minutes toutes les heures. ■

Du num-num pour ses jeux

Vous trouverez désormais sur le CD tout plein de bonnes choses pour une quarantaine de jeux récents : patches bien sûr, mais aussi sauvegardes, thèmes de bureau, skins, cartes, et... trainers. Quézako ? C'est ce que je vous explique plus bas : Quelques infos sur les trainers Les trainers sont de petits programmes qui tournent en tâche de fond et qui permettent de modifier les valeurs d'un jeu : vie, munitions, etc. Ils s'installent où vous voulez (de préférence dans le dossier principal du jeu), se lancent avant le jeu et bénéficient souvent d'une petite interface. Il est donc pratique de passer du trainer au jeu en utilisant «Alt TAB». Il faut simplement savoir que les trainers ne pourrissent pas votre installation.

Voici un aperçu du CD à l'heure où nous bouclons le mag'. Pour des infos plus détaillées et plus à jour, reportez-vous au fichier «ZE CD 120.txt», présent dans le dossier Goodies du CD.

SID MEIER’S

ALPHA

CENTAURI

*    rzractrn.zip : trainer

Pour avoir des Nutrients illimités, plein de points de construction et de l'argent.

*    alpha.zip : theme de bureau

*    bg-beta-patch.exe : patch bêta

Il s'agit d'un patch non-finalisé qui corrige quelques problèmes d'I.A. (scripts) et de gameplay (vitesse de certains sorts).

*    cifebgtr.zip : trainer

Ce trainer permet de faire sauter les limitations d'expérience. Pratique, surtout pour les petits niveaux.

*    bg-map.jpg : carte complète

BIG RACE U.S.A. PINBAll

* ppbrtrn.zip : trainer

Un rêve pour Xavier : avoir des boules

à volonté !

BLACKSTONE CHRDNICIES

blackch-fsg.zip : sauvegarde

Si vous voulez voir la fin du jeu, installez

cette sauvegarde.

CARMAGEDDON II

* carma2savegame.zip : sauvegarde Une super sauvegarde pour ce jeu de bourrins.

*    damage_profiles.zip : éditeur

Un éditeur à ouvrir sous Excel et qui permet de bidouiller les armes de son avion.

‘building_vehicules.zip : éditeur Un éditeur pour bidouiller les véhicules (dommages, etc.).

*    mission_editor.zip : éditeur de missions Un éditeur à ouvrir sous Excel pour réaliser ses propres missions. Le fichier

" Bob3_5_RAF.xls " est un modèle.

*    CFS_Mission.zip : mission

Une mission à décompresser dans le dossier où le jeu est installé. Tout se déroule en Normandie où ça pète grave.

*    british.zip : voix anglaises

Pour entendre causer anglais à la radio,

" dézippez " ces WAV et remplacez les anciens fichiers.

CASTROL HONDA WORLD CHAMPIONSHIP

* chffusa.zip : patch Ce patch corrige les problèmes de compatibilité avec les Force Feedback et certaines cartes graphiques.

CLOSE COMBAT 3

* cc3theme.zip : theme de bureau

* dethkarz.zip : theme de bureau

0IABL0 2

* diablo2.zip : jeu complet

Ah ah, mais non je déconne ! Il s'agit en

CREATORES 2

* chmach.zip : utilitaire

Ce petit programme va vous permettre de

tricher à Créatures 2. C'est honteux.

réalité du tout premier thème de bureau du prochain hit de Blizzard. Trop fort.

EÜROPEAN AIR WAR

*eavw1-1.exe : patch Ce patch corrige de petits problèmes concernant le modèle de vol, la gestion des dommages et le reste. Il permet aussi au jeu de gérer de plus hautes résolutions. What a deal !

EIEA 39

*    Maillots

France.zip : maillots français

Les maillots des 18 clubs de division 1

plus celui de l'équipe de France.

Italie.zip : maillot italiens Maillots de tous les clubs de série A italiens.

England.zip : pack anglais Ce pack replace les championnats U.S. et brésiliens par la English Division One et contient tous les maillots de Premier League.

*    Stades

Hung_stad.zip : stade hongrois Il remplace le stade de Munich. Mex_stad.zip : stade Aztech de Mexico

*    Ballons

diadora_ball.zip : ballon Diadora france98_ball.zip : ballon de la Coupe de France

oldball_edited.zip : un vieux ballon orange_ball.zip : un nouveau ballon reebok_ball.zip : ballon Reebook saharball_edited.zip : un nouveau ballon

*    3dfx_turfs.zip : utilitaire

Ce programme modifie toutes les pelouses du jeu. Usage recommandé avec une 3Dfx.

*    coolad_edited.zip : panneaux publicitaires

GAMESPY 2.07

* gamespyinstaller207reg.exe : utilitaire La dernière version de Gamespy gère Baldur's Gâte, Descent 3, Dark Vengeance, Turok 2 et South Park qui n'est pas encore sorti.

GANGSTERS

* gang10mil.zip : sauvegarde

Cette sauvegarde trafiquée vous donnera

un personnage plein aux as.

HALE LIFE

*    Maps multi

Des cartes Deathmatch sur lesquelles on joue comme des fous à la rédac ! Un peu comme chez Joystick, voyez...

*    Maps solo

Quelques maps à jouer tout seul dans son coin.

*    Patches

Patch pour la version française (" fr10051008.exe ") et upgrade de la version U.S. (" Hlupdate.exe ")

*    Skins

Une quarantaine de skins pour vos parties Multijoueur. Pour qu'elles soient vues par les autres, chaque joueur doit les posséder. Truc : chaque skin doit être placée dans " HALF LIFE/VALVE/MODELS/PLAYER/ " puis dans un dossier portant son nom, il faudra donc le créer à chaque fois.

*    Éditeur skins

Un éditeur qui vous permettra de faire vos propres skins. Lisez le manuel en format HTML avec un navigateur.

*    Pack

Un petit pack concocté par l'équipe de

Valve et comprenant six nouvelles skins, plein de models et une carte pour le mode Teamplay. " Dézippez " chaque fichier dans leurs dossiers respectifs (pour les skins, voir plus haut, pour la carte, allez dans MAPS et pour les logos dans LOGOS).

MOTOCROSS MADNESS

* pitpeeve.zip : circuit Un nouveau circuit pour s'éclater en moto !

MOTO RACER 2

* mr2update.zip : patch v1.34 Ce patch permet de gérer les cartes avec effet 3D, de mieux gérer les textures et le modeTCP/IP. De plus, le Force Feedback et le Cyrix sont désormais supportés.

RAINROW SIX PATCH

*R6UPDATE.exe : patch Ce patch corrige les problèmes rencontrés avec les lecteurs CD Samsung, Pionneer... Ce n'est pas une upgrade vers la version 1.04.

SKINS

*    counterskin2.zip : skins

Ce mode permet à deux équipes distinctes d'endosser les skins de la police et des terroristes. Il est ainsi plus aisé de repérer ses camarades.

*    hostagepatch.zip : skins

Les skins des différents otages rencontrés en jeu.

* ognm2cht.zip : trainer

Grâce à ce programme, vous aurez accès à

tous les niveaux du jeu.

POWERSLIDE

* powerslide_patch_101i.exe : patch Non seulement ce patch ajoute de nouvelles fonctionnalités au jeu (créer un championnat et y participer à plusieurs par exemple), mais il corrige aussi quelques bugs (Force Feedback, Direct3D...)

RAILROAO TYCDDN II

* rt2_104.exe : patch Grâce à ce patch, fini les plantages et les ralentissements sur certaines bécanes ! SNCF, c'est possib'.

CARTES SOLO

Elles se placent dans le dossier maps et remplacent les missions Solo originales ! Elles reprennent des situations de crise fictives (films) ou ayant réellement existé.

*    M01v0114.zip : remplace la Mission 1 Luttez contre Tupac Amaru au lieu

de Free Europe !

*    M01v0114.zip : remplace la mission 2 Ça se passe au Rwanda où ça barde sévère !

*    M01v0114.zip : remplace la mission 3 Libérez les otages en Angolan.

*    M01v0114.zip : remplace la mission 4 Libérez le directeur du F.B.I. capturé par un trafiquant de drogue !

*    M01 v0114.zip : remplace la mission 5 Remettez de l'ordre dans un parc d'attractions à Tokyo.

*    M01v0114.zip : remplace la mission 6 Pas d'information sur cette mission.

*    M07v0103.zip : remplace la mission 7 Infiltrez-vous dans une usine d'armement.

*    M07v0103.zip : remplace la mission 8 Libérez des otages prisonniers dans un avion à Alger.

*    M07v0103.zip : remplace la mission 9 Libérez des otages prisonniers de la fraction Armée Rouge.

*    M07v0103.zip : remplace la mission 10 Libérez le capitaine prisonnier de son propre bateau !

*    M07v0103.zip : remplace la mission 11 Au lieu de poser des micros, libérez Jack Ryan des horribles i

Irlandais !

*    M07v0103.zip : remplace la mission 13 Tendez une embuscade à un trafiquant de drogue et capturez-le vivant !

MAPS MULTI

*    arsenal_map_mod.zip

*    arsenal_map_mod.zip

Cette carte introduit des éléments de décor (rochers, avions, etc.) amusants à contourner.

*    arsenal_map_mod.zip

30 cartes multi qui s'installent toutes seules.

*    arsenal_map_mod.zip

7 nouvelles cartes réalisées par le mag' ricain PC GAMER.

ARMES

*    8_1 Bfullinstall.exe

10 nouvelles armes toutes neuves. Il s'agit du nouveau mod Super Arsenal, de sa version complète, pas de l'upgrade.

RETURNTD KRDNDUR

* rtktrn.zip : trainer

Ce trainer vous donnera vie infinie pour James et Jahzara.

SIM CITY 3000

* pdmsc3t.zip : trainer C'est simple, grâce à ce trainer, vous serez multimillionnaire. Eh oui, il vous donne de l'argent à volonté !

SPEED BUSTERS

*    desktop.zip : fond d'écran

Un zouli dessin à placer dans le dossier Windows\System

*    skinedit.exe : éditeur

Grâce à cet éditeur de skins, vous allez pouvoir décorer vos voitures selon vos (mauvais) goûts.

*    Plus deux skins pour vos voitures.

TOP GUN : HDRNET’S NEST

tghnuspl .exe : patch Ce patch permet au jeu d'être compatible avec le Force Feedback, ne bassine plus le joueur à l'insertion du CD et améliore le mode Multijoueur. * *

UNREAL

* FUSION-map-pack.zip : add-on gratos Un pack de six nouvelles cartes pour s'exploser dans la joie et la bonne humeur avec ses amis. Très prisées sur le Net.

o'V

Méchoui de bébé phoque

À que coucou la Teigne,

je l'écris parce que ça va pas trop depuis un article du dernier numéro écrit par Cedric et que je trouve plutôt limite. Explications : le test de Tomb Raider III : «Énorme, le jeu événement » qu'ils disaient sur la couv’... Je m’attendais aux traditionnelles cinq étoiles et. bonne surprise, seulement quatre. Quelle joie... Jusqu'au moment où ce même Cedric, fort de ses élans provocateurs, ose insulter les associations pour la défense de la nature de « pénibles et corrompues ». C'est là que ça se bloque. Oser qualifier Greenpeace et la W.W.F. de tels attributs est intolérable. Ces femmes et ces mecs en ont vraiment. Ce sont des passionnés, responsables et efficaces. Sans eux. l'Alaska servirait encore à tester les armes nucléaires de l'Oncle Sam, certaines espèces animales auraient disparu et la mer servirait de poubelle mondiale. Si une maladie se soigne ou qu’un problème économique se résout en quelques années, certains types de pollution mettent plus de 100 000 ans à disparaître. En écrivant ces lignes. Cedric pensait peut-être à une actrice française des années 60 qui débite connerie sur connerie à la télé et qui préférerait sûrement écraser un Maghrébin avec sa voiture plutôt qu’un hérisson. Pitoyable. Faites ce que vous voulez mais je trouverais légitime et admirable de mettre un petit mot d'excuse dans cette rubrique ou dans les brèves (il est plus facile de l'ignorer que d’assumer ses actes). Merci d'avance. Au fait, bravo pour avoir viré certaines publicités à la fin du mag'.

La fin du monde se fait de plus en plus proche et je bosse pour cpi’elle soit parfaitement réussie. Histoire de tester mon tout nouveau virus, modestement appelé « Teignardus virulum», je l’ai répandu sur toutes les pages du courrier.

Trop tard, vous êtes contaminé...

Elles ne me gênaient pas (j'ai environ 10 000 photos du même genre) mais c’est remarquable que vous ayez fait un sacrifice pécuniaire (ces pubs devaient vous rapporter un paquet) pour satisfaire certains lecteurs. Petite note : quel logiciel utiliser pour faire des ski ns pour Quake II. Half-Life et Sin ? Peut-on y greffer nos visages ?

Sinon, longue vie à Gen4 qui, sans casser trois pattes à un dahu est quand même excellent. C'est cool. A plus.

Fabien « Desperados »

Gaargl !

J'en reviens pas. Un jeune défenseur des mammifères qui ose m'écrire pour cafter sur mes p’tits copains. Merde, j'en ai même renversé mon café sur le fatal de Seb... Bon. y cherche des poux aux rédacteurs, le gnome VLa puberté lui a développé l'agressivité et il se venge de son dernier râteau en fustigeant mes collègues ? Bon, alors comme ça, on défend les organisations de protection de l'environnement et on s'insurge contre les convictions des rédacteurs ? Moi, les bébés phoques, je les bouffe en méchoui. Et avec la peau, j'me fais des moonboots. Il n’y a rien de plus jouis s if que le regard triste d'un bébé phoque qui va se prendre une chevrotine dans la tête. Le monde n 'est pas aussi beau qu 'il n 'y paraît. Il ressemblerait plutôt à un genre de Half-Life en Multijoueur dans lequel tu ne ressuscites pas après un coup de fusil à pompe dans les gencives. Mais trêve de discours philosophique de comptoir, les associations de défense de la nature sont souvent à côté de la plaque. Quand ils bloquent les convois de déchets radioactifs, c'est dans l'espoir qu’ils aillent les enterrer ailleurs, près d'autres cours d’école, pourvu que ce ne soient pas leurs gamins qui y jouent. Le chanteur de Midnight O il, fortement affilié à Greenpeace, a refusé de chanter en France du temps des essais nucléaires. Insurgé, qu’il était. Il a donc tout simplement donné des concerts en Chine et en Russie...

Greenpeace, pour revenir à elle, s’est amusée à voguer siale site des essais à Mururoa. On ne l’a jamais vue dans les eaux chinoises ( ils ont un peu peur de se faire péter la tête). Quand on a des convictions, on les tient jusqu 'au bout. La W.W.F, à ma connaissance, est moins médiatique et beaucoup plus efficace. Elle se charge surtout de la protection de la forêt et des animaux, nous privant ainsi de la joie de dépecer un panda pour en faire une descente de lit. Mais faut bien faire des sacrifices, non ? Si tu as du temps à perdre, n 'hésite pas à te faire chier sur http://www.greenpeace.org/fr-index.html. Si au contraire, tu veux apprendre quelque chose sur la nature, je te conseille http://www.panda.org/.

Alors quand Cedric qualifie certaines associations de « pénibles et corrompues », je crois qu 'il n 'a pas tout à fait

tort pour certaines d'entre elles, même s'il s'est un peu lâché sur le coup. Pour l'excuser, je dirais simplement que nous bossons à côté d’un magasin de bouffe bio et que voir tous ces gens se taper des steaks de soja alors qu 'une bonne grosse paupiette de baleine bleue ou un ortolan en gelée arrosé d’un petit Château-Carbonnieux relève plus du plaisir divin que du crime organisé.

Pour Half-Life, va voir sur http://www.3dpalette.com/hal-flife/, histoire de télécharger un fichier qui permet de créer ses skins. Pour Sin, va voir sur http://www.sinpost.com/. Pour Quake II, il y en a tellement que le mieux est d'aller voir sur http://dir.yahoo.com/Recreation/Games/Compu-ter_Gaines/Titles/Àction/Quake_Series/Quake_2/Skins_and _Models/ et choisir ton site. Pour y greffer son visage, ce doit être possible, bien que dans la mégalomanie, on a rarement fait mieux. Voilà.

Je conclurai par ceci : pour un écologiste, vouloir péter trois pattes à un dahu, ça relève de la peine de mort.

Pompe à fric

Bonjour.

sans vouloir m'énerver, je vais parler calmement, avec douceur et maîtrise, je ne vais même pas hausser le ton. Bon. je me présente, je suis un acheteur de logiciels sur PC... Un joueur honnête, je paie en moyenne 350 F par logiciel (53 euros environ si vous ne comprenez plus les francs). Pour mes achats, je me laisse guider par vos soins et ceux de vos concurrents (deux avis valent mieux qu'un), je ne pense pas être le seul dans ce cas. Pourquoi ne vais-je pas directement chercher ma belle boîte directement chez mon revendeur préféré ? Parce que je ne veux pas me faire avoir par un logiciel qui serait une merde (quand je suis énervé, je dis des gros mots, désolé.).

Franchement, je ne sais pas quel impact vous avez dans la population acheteuse de logiciels de jeu. mais vu le nombre de publicités grand format que les éditeurs et compagnie affichent dans vos magazines, je crois ne pas me tromper en disant que vous influez sur le choix de beaucoup d’entre nous. Venons-en au fait, j’adore les quake-doom-duke-like... L’autre jour, je lis la critique de Sin (Activision) de Gen4 de décembre (n° 117) : 5 étoiles, O. K. Problèmes techniques signalés ? Oui, je vous cite : « Version testée : bêta 0.99 américaine, démarrage uniquement à P aide de cheat codes, ralentissemen ts inexpliqués, I.A. de certains boss non finalisée.» Bon, ça ne m'a pas l’air bien méchant... Le 30 décembre, je l’achète (d’autres l'ont certainement acheté bien plus tôt que moi, les pauvres...).

Le jeu est pratiquement inutilisable : les sauvegardes/char-gements sont d'une lenteur effarantes ! La version bêta ne présentait pas ce problème ? Cela ne vous a peut-être pas dérangé pendant le test... Bien sûr, avec les cheat codes, on ne relance pas souvent ! Avez-vous pensé au joueur «standard» ? Pour lui, les cheat codes sont une aberration. Ma crise de nerfs passée, le week-end du Jour de l’An, je me rends sur Internet (les pauvres qui ne l'ont pas !) où je trouve un superbe patch rayonnant de tous ses feux : 18 Mo ! Sur le coup, j’ai du mal à le croire, je ne pensais pas que Activision pouvait se foutre du monde de cette manière.

Mais ce n'est pas fini... Eh non..., le patch ne permet pas de faire fonctionner les sauvegardes de la version sans patch ! I-n-c-r-o-y-a-b-l-e !

Les pauvres petits joueurs comme nous ne peuvent rien faire, vous le savez bien. Ne pas acheter ? Eh bien, pour cela, il fau

dra être prévenu (je vise qui là hein ?), et même, je suis sûr que certains trouveraient le moyen d'acquérir leur logiciel le plus tôt possible malgré tout. Alors en résumé, vous êtes les SEULS à pouvoir agir contre des sociétés qui voient le profit avant le bien-être des utilisateurs. Ne venez pas me répondre que vous l'avez signalé dans le numéro suivant.... il était trop tard !

Ça a intérêt de changer tout ça ! Parce que... parce que... David.

P.-S. : Je me souviens de l’époque où les jeux PC faisaient 20 Mo... Maintenant ce sont les patelles... Où va-t-on ?

Cher cloporte,

passons tout de suite sur les flagorneries d'usage, et laisse-moi épancher ma haine envers nos chers (299 F) amis de Vibes. Par l'odeur alléché, j’ai acquis Mankind, LE jeu français on-line. Passons sur les problèmes techniques des premiers jours. vu les ambitions affichées, j’étais prêt à accepter quelques problèmes de mise en place. Nous étions alors le 10 décembre. De problèmes techniques en serveur saturé, de patches en ré-enregistrements, me voilà rejeté du système : code d’accès erroné...

Ça m'a presque fait rire la première fois, juste rire car les p'tits gnomes de Vibes m'ont répondu assez rapidement. Mail standard, le même pour tous, mais mail quand même. Mais depuis le 20/12, silence radio. Plus aucune nouvelle, je suis planté comme un con. Je suis témoin du premier bêta-test payant qui ne marche pas.

C’est là, mon cher machin, que je compte sur ta verve vengeresse et assassine : dénonce une fois de plus cette logique de m... qui pousse les éditeurs à distribuer des softs en cours de programmation. Mais pas de pitié non plus pour les programmateurs ineptes et incapables de fournir le S.A.V. minimum aux pauvres ch'tits clients qui ont bêtement tendu leur 45,58 euros au marchand. Je crois que l’expression «cochon de payant» correspond pas mal à la façon donc je/nous sommes traité(s).

Je sais, tu vas me dire que je n'avais qu'à attendre le test avant d'acheter, mais bon c’est fait, alors il faut faire bouger les choses.

Au plaisir de te lire, Igor

Ahhhh, ça fait du bien !

Vous vous mettez enfin ù réagir mes petites cailles ! Il en aura fallu des coups de gueule, des tests et des previews avant que vous ne la rameniez vous aussi sur le sujet du moment : les patches et les jeux qui sortent dans le commerce incomplets. C'était à croire que l’on pouvait vous mentir, vous spolier, vous arnaquer, sans que vous réagissiez ! Heureusement que mes p ’tits gars de la rédac ' ont commencé à râler parce que sinon, j’ai bien l’impression que vous en seriez encore à geindre dans votre coin en maudissant secrètement les éditeurs qui vous servent vos jeux préférés à ta sauce patch. Alors, larves dociles, on prend de la graine ? Mais c’est que ça mordrait presque, ma parole ! Regardez-moi ces petites dents pointues ! Bien... J'aime ça... Je n 'aime d’ailleurs que ça... Et vous avez raison de protester à votre tour. Et au risque de mettre de l’huile sur le feu, je ne peux résister au plaisir de répondre aux deux lettres précédentes. David, en ce qui concerne Sin, je vais t'en apprendre une bonne : la version que nous avons eue en test comprenait un système de sauvegarde, c ’est pour cette raison que cette déficience n 'était pas mentionnée dans « problèmes rencontrés. » Dommage pour tes cheveux, hein ?

Quant à Igor, tu n 'es pas sorti de l'auberge avec Mankind

Le tableau avec les dates de sortie des jeux

devrait rapidement apparaître.

Mathieu

Si tu veux changer de config, le Celeron de Intel est un bon compromis.

Corte;

Avec un PII 350 et une carte vidéo Intel, investis plutôt dans une 3Dfx 2. Tu auras moins de problèmes de compatibilité qu'avec une TNT.

Ceux qui n'ont ni stylo, ni imprimante, ni timbre, ni enveloppe... ni rien, peuvent désormais m'écrire un e-mail à l'adresse suivante : teignard@planete. net. C'est irt, cool, fun voire wizz !

puisque deux mois après sa sortie, aucune solution efficace n ’a encore été apportée à leur jeu. On attend d'ailleurs que ça soit fait pour un test réseau valable. A ce jour, nous n 'avons aucune information !

Alors continuez à gueuler, délicieux petits crapauds, ça me rappelle mon élevage de Zergs. Quant ci nos amis éditeurs, qu ’ils en prennent de la graine car des lettres comme celles-là, on en a reçu pas mal !

J.H. ch. F. grosse poitrine

Salut Teignard, voici une petite histoire drôle et authentique pour compléter le courrier Gen4, si tu as la place. La scène se passe dans un petit pub branché de Lausanne, en Suisse. En face de moi, une superbe rousse à forte poitrine (sic), avec qui j'ai rendez-vous pour la première fois, me dit, pour meubler :

«La rousse : - Môa, supérieurement intellectuelle, je lis Platon et Cicéron et j’adore la philosophie en général ! Et toi, quels sont tes loisirs ?

Moi : Ben, je fais un peu de moto, un peu cle sport et surtout pas mal de jeux vidéo sur ma Playstation et puis aussi sur PC. Je joue aussi pas mal sur Internet, c’est cool /

La rousse : Quoi !? Des jeux vidéo !? Attends, je parie que tu ne joues qu ’à “Doom : Pan, t’es mort !“ avec tes copains attardés, ou alors à des jeux ou tu déshabilles les filles, surtout que tu me dis que tu as Internet !

Moi : Ben, c’est pas complètement faux, mais y a pas que ça ! Il v a aussi, par exemple, des jeux intelligents de gestion dans lesquels tu dois construire une ville et la faire prospérer et rendre ta population heureuse. Parfois, il arrive que ta ville soit attaquée et tu dois recruter des armées pour la défendre efficacement !

La rousse : Tu t'enfonces de plus en plus, puisque tu recon

tu lançant la bénin ne Arcanes, il m’afficlie imilO STHIIIII, nee nuis-je faire????

Mettre un caleçon.

Je ne suis pas riche, ni testeur et je ne travaille pas

[t t’espères trenver une nana?

Mâle et cervelle n’nnt jamais lait ben ménage

lt c’est une nana gui ait ça ! est bien bnnne !

[t je me ûemanie si vans ne privilégiez pas l’ancienneté letnenel’expériencej...

peur ce gui est ne tester les pigistes féminines, eni.

J’ai beau remuer mnnesprit, je ne cnmprenUs pas certains mets

J’ignoraisgne Jean-Pierre foucault lisait ma rubrigue...

nais que même dans tes jeux intello de gestion, il y a toujours de la violence, ça parle de guerres, etc. ! En plus, je suis convaincue qu ’ à force de trop jouer à ces trucs de mecs, on finit par devenir violent, on descend dans la rue avec un fusil et la suite, on la connaît !

Moi : Bon, on arrête les conneries ! Si vous les nanas, vous étiez aussi intelligentes que vous le dites avec votre “philo-sofichosetruc ”, vous n 'auriez pas passé les dix dernières années à ne jouer qu ’à Tetris ou à Puzzle Bubble dans les salles de jeu ou encore à n 'utiliser Internet que pour faire du “ chat blabla ” ! De toute façon, je déteste les gens qui se disent supérieurement intelligents et qui font des amalgames dangereux comme quoi les jeux vidéo rendent violen t ou bête ! C’est stupide de dire ça ! C’est bien la dernière fois que j’essaie de partager mes passions avec une primate prépubère à angle étroit d'esprit ! »

On s’est fait la gueule toute la soirée et je l’ai plus jamais revue. C’est dommage, elle avait une belle poitrine.

Je vais maintenant écrire un bouquin : Mise en garde : les jeux vidéo vous enlèvent vos chances de conclure avec les rousses à forte poitrine, soyez prudent !!! AUTHENTIQUEMENT CON, MAIS VRAI, j’espère, Teignard. que si tu as lu tout ça et que ça t’a fait rire autant que mes copains fous de jeux vidéo, tu trouveras le temps de le partager avec la rédaction et les lecteurs de Gen4.

À bientôt.

Kortex, un fidèle lecteur de longue date

Zumba,

alors c’est donc vrai... Certains lecteurs lèvent parfois le nez de leurs bécanes et lorgnent d’un œil glauque ces étranges créatures poiuxues de ces attributs mammaires tentateurs. Tu fais même mieux puisque tu es allé jusqu’à adresser la parole à l’un de ces étranges spécimens générant souvent une certaine raideur chez nous les hommes. Tu as même tenté d'entreprendre ce que l’on appelle communément une conversation (acte répugnant consistant à regarder son prochain dans les yeux tout en postillonnant, activité que je pratique le moins possible)... Et tu as déchanté très vite ! Et c’est normal ! Quelle idée aussi de draguer une fille en lui parlant de moto, de sport et, plus fort que tout, de jeux vidéo ? Pourquoi pas de la reproduction des fourmis rouges en Turco-Mongolie du Sud-Est et des courses de lévriers ? Tout le monde sait que la gente féminine, comme TF1, considère les jeux vidéo comme un substitut de l’onanisme chez le mâle européen de moins de 15 ans ! Excuse-moi, Kortex, mais là tu as justement prouvé que tu en était dénué. C’est assez grave car ça ne repousse pas. Tu aurais dû vite t ’apercevoir que non seulement tu t'adressais à une fille mais en plus à une idiote. Tu as bien essayé de vanter les mérites des jeux de gestion/stratégie mais c 'était déjà peine perdue : tu lui aurais parlé de jeux de course, elle aurait parlé de simulateur de crash-test. Alors de deux choses l'une : ou tu cesses de parler jeux vidéo avec les filles ou alors tu choisis mieux tes interlocutrices : Sophie, notre correctrice (Ndlc : Oui... c 'est moi...) est non seulement ouverte de ce côté-là (et sans jeu de mots s’il te plaît) mais réunit aussi toutes les composantes de la féminité. Et ça ne l’empêche pas de s’amuser avec Carmageddon II ou Half-Life ! Alors désolé pour toi mon gars, mais merci tout de même pour ton courrier.

P.-S. : Euh, autre chose cher Kortex : abandonne immédiatement ta carrière de dialoguiste. Visiblement Audiard n 'est pour toi qu 'un sombre inconnu. Tu peux aussi faire de même avec celle de diplomate, tu serais dangereux pour ton pays. Mais qu’est-ce qu’on va faire de toi ?

Yaourt Bulgare

Bonjour,

je m’appelle Nikola, je suis étudiant en France et je viens de Bulgarie (cherchez-la entre la Grèce et la Roumanie, les gars !). Dans votre numéro du mois de février, vous avez publié un petit article concernant un magazine bulgare (p. 22). Pour le magazine en question, je m’en fous - je ne le connais pas et n’ai pas envie de le défendre non plus. Je suis bien d’accord que ses 63 pages ne peuvent pas faire face à 163 pages (dont un tiers de pub mais peu importe). Mais ce qui m’a mis en colère, c’était la première dernière phrase : « Les Bulgares sont dépassés. » Pourquoi ? Connaissez-vous notre histoire et notre culture ? J’en doute.

Non, je ne sais pas qui est « le dépassé » - la nouvelle génération bulgare dont la majorité parle une, deux langues étrangères, ou les Français qui ne savent pas prononcer mon prénom (l’accent sur la syllabe [ku\, c’est vraiment trop difficile pour vous). J’aime et respecte votre pays, mais sachez qu'il en existe d’autres, plus petits et plus modestes que la France, mais d’une dignité semblable. C’est pourquoi j’exige une excuse sur les pages de votre prochain numéro.

En attendant votre réponse, je vous prie d’agréer, messieurs, l’expression de mes salutations emmerdantes.

Nikola

P. -S. : Vous pouvez m’expliquer face à face pourquoi je suis «dépassé». N’ayez pas peur, ma ceinture marron de judo, je l’ai obtenue en Bulgarie.

Yargl,

mais de quoi parles-tu ?... La Bulgarie ? Jamais entendu parlé de ce truc-là... Non, j’ai beau chercher, ça ne m’évoque rien à part le yaourt brassé... Comment ? Ce serait un pays ? Entre la Grèce et la Roumanie ? Mais si c 'était vrai, les atlas en parleraient !..

Non sans blague, faut pas être susceptible comme ça mon p ’tit gars ! Et qu ’est-ce que c 'est que ces menaces ? T’es ceinture de judo marron (derrière et jaune devant) ? Et moi je suis le roi du double kick retourné pan dans la tête, alors calme-toi ou je t’en mets une. Franchement, c’est pas des manières de discuter et si mon grand âge ne m ’avait pas rendu sage et philosophe, je t’aurais déjà traité de petit cafard bulgare asthmatique. Mais tu as de la chance, je suis serein et dans un bon jour.

Tout d'abord, j'ignore si c ’est parce que tu es bulgare, mais tu ne sais pas lire. Seb n ’a pas écrit « Les Bulgares sont dépassés» mais «avouez qu’ils fies Bulgares] ne sont pas aussi dépassés qu’on pourrait le penser. » Ton erreur de retranscription retire tout le second degré de la phrase de notre jeune ami. Bon c’est vrai, question humour, Seb a des progrès à faire. Et puis je lui avais bien dit que sa conclusion pouvait être mal interprétée par les complexés dans ton genre, et voilà, l'écervelé n 'en a fait qu ’à sa tête. Et paf on se retrouve avec le seul Bulgare hypocondriaque de France accroché aux basques. Néanmoins, j’accepte exceptionnellement le rôle du médiateur. A la question, « Seb, veux-tu faire des excuses au monsieur ? », l’intéressé a répondu par «je m’en tape de ce branq’ ». En précisant « Seb, ton Bulgare est ceinture marron de judo et très énervé », le coupable a répondu par « hum, bon. ben des petites alors...». Voilà, vous êtes redevenus les meilleurs amis du monde grâce à moi. Seb veut même aller passer ses prochaines vacances en Bulgarie avec toi... Ça va mieux ? T’es calmé ? Bon... Ça prouve que t’es pas aussi dép... hum, hem, enfuvtu m ’as compris quoi.

,Viacma

Le seul but qui compte est celui que l'on se fixe

Arsène Wenger Entraineur d'Arsenf

Le plus complet des managers de football

h ri il 9

n 1

I iTj

EJ 1 \| £ 1

. Jkl

W . g ■

H! Mil

1 1 V 1

-1 "1^.

SEULE UNE POIGNEE D’ELUS DANS LA GALAXIE A PILOTÉ LE FA UCON MILLENIUM...

ne famille rivale met en péril votre propre survie. La présence de l’Empire maléfique se fait de plus en plus menaçante. Votre seul espoir : rejoindre la Rébellion dans une lutte sans merci, au cœur de l’univers de Star Wars. Alors que de terribles batailles font rage, vous serez appelé à piloter X-wings, A-wings, B-wings, Y-wings et autres Z-95. Jusqu’à sept autres pilotes Rebelles

viendront vous épauler pour affronter les chasseurs Impériaux, dans des missions spectaculaires en 3D. Enfin, si vous le méritez, vous grimperez à bord du cockpit du légendaire Faucon Millenium, et vous défierez la flotte Impériale dans le feu de la bataille d’Endor. Le sort de la galaxie est entre vos mains. Et avec un peu de chance, vous êtes né sous une bonne étoile...

www.starwars.com

www.lucasarts.com

httpi//www.ubisoft.fr

HOT LINE UBI SOFT 0836684632

(2.23F/MINUTE)

© LucasFilm Ltd. et TM. Tous droits réservés. Utilisation soumise à autorisation.

Produit et distribué par Ubi Soft.

Windows CD-ROM PC

Le 20 janvier dernier, lors d’une conférence de presse portant sur le Pentium III, Intel a réveillé (malgré lui ?) un vieux démon : celui du droit à la liberté, et plus spécifiquement à mie vie privée sur Internet ! Le fautif dans tout ça ? Le P.S.N. !

Intel vient de soulever l'un des problèmes les plus épineux du Web : celui de l'anonymat et de la liberté de l'internaute. Tout commence, en effet, avec l'annonce a priori anodine du Pentium III et de l'intégration sur celui-ci d'un système de numéro de série « inviolable », qui permet d'identifier immédiatement un acheteur/utilisateur. Ce système, appelé Processor Serial Number ou P.S.N., fonctionnera avec n'importe quel logiciel mais également sur Internet. Pour appréhender l'intérêt d'un tel procédé, il faut savoir que le E-commerce (achats via Internet) a véritablement explosé cette année aux États-Unis et que les prévisions pour 99 sont exponentiellement optimistes (même Lionel Jospin dans un discours récent a annoncé l'assouplissement de la position du gouvernement français vis-à-vis de l'encryptage des données pour les services en ligne, alors...). Or, le principal problème du commerce « en ligne » est bien évidemment la sécurité et la confidentialité des informa-

Oh ms sisrni

Lorsque vous « surfez » sur Internet, vous êtes déjà soumis à un espionnage intensif ! En effet, le possesseur d'une page Web peut très bien savoir qui vient sur son site à l'aide de l'I.P. (Internet Protocol) de votre adresse Internet (sauf que l'utilisation de serveurs Proxy rend alors l'utilisateur anonyme). On peut bien sûr aussi demander à son fournisseur d'accès de changer d'adresse I.P. ou utiliser un service comme The Anonymiser pour devenir alors un fantôme.

tions échangées. Il faut protéger l'utilisateur des criminels (il suffit en effet qu'un pirate intercepte le numéro de votre carte bleue pour qu'il puisse acheter ce qu'il veut via le Net). Voilà donc la raison d'être officielle de ce P.S.N. : régler le problème de sécurité du commerce on-line. En effet, si à un numéro de P.S.N. correspond une véritable fiche d'identité de l'utilisateur (incluant les informations bancaires), il n'y a plus aucun risque, puisque le numéro de carte bleue ne circule plus sur le Web. Sinon, d'autres utilisations (se rapprochant plus de la science-fiction que de l'informatique) ont également été avancées. Par exemple, la possibilité d'associer un P.S.N. à des empreintes digitales. Ainsi, personne d'autre que vous ne pourrait accéder à votre ordinateur. Mais voilà, protéger l'utilisateur lambda, c'est bien, mais à quel prix ? D'autant plus que de nombreux experts en sécurité sur le Net annoncent déjà que le P.S.N. sera « craqué » par les hackers en quelques jours ! Et si, on me vole mon PC (qui n'a pas la sécurité empreintes digitales) et qu'on met le feu au Net, qui va-t-on accuser ? Autant de problèmes qui soulèvent la polémique... Mais ce ne sont pas les seuls !

Boycott via Internet

Divers groupes de défense des libertés individuelles se sont opposés violemment au projet. Ce système permet en effet à n'importe quel site Internet de savoir exactement qui est venu lui rendre visite, ce qu'il a fait et de créer ainsi une véritable base de données sur les habitudes de l'internaute concerné. On sait déjà que par le système

[miwm Pmm Immnon Gmm

Le but de ce centre de recherche public américain (établi à Washington D.C. depuis 1994) est de protéger la liberté, la vie privée et de faire respecter le premier amendement et la constitution américaine dans son ensemble. Elle travaille en collaboration étroite avec Privacy International (un groupe de défense des droits de l'homme sis à Londres) et est aussi membre de la Global Internet Liberty Campaign, de l'Internet Free Expression Alliance et de l'Internet Privacy Coalition. Pour en savoir plus : http://www.epic.org.

des cookies et celui des adresses I.P., cette démarche existe, les compagnies n'hésitant pas à s'échanger ce genre d'informations. Mais on peut facilement imaginer l'une des conséquences de ce repérage systématique : le harcèlement commercial ! En outre, finies les petites visites dominicales sur le site Play-boy ou sur tel ou tel site critiquant un gouvernement ou une personne. Finies les interventions polémiques anonymes sur des sujets un peu chauds ! Bref, fini la liberté, ou alors à nos risques et périls ! Du coup, Intel a annoncé immédiatement qu'un patch permettant de désactiver le système de P.S.N. serait disponible. Seuls problèmes ? Il faudrait relancer le patch à chaque démarrage de l'ordinateur et il ne sortirait que quelques mois après la disponibilité du PHI. L'Electronic Privacy Information Center (EPIC) et d'autres associations de défense des libertés appellent donc à boycotter le processeur et tous les constructeurs ou développeurs qui auraient la mauvaise idée de l'intégrer sur leurs produits (une trentaine d'applications y seraient déjà prêtes). L'EPIC encourage même vivement les utilisateurs à envoyer leurs protestations par e-mail au patron de Intel, et un législateur de l'Arizona veut carrément faire passer une loi pour interdire le Pentium III dans son état ! Un coup dur pour Intel qui doit sortir son bébé d'ici quelques semaines. Il semble bien que ce dernier devra finir sa gestation sous haute surveillance.

Didier Latil

• Nous vous

l'annoncions depuis quelque temps, voilà qui est fait. Vous trouverez dans ce numéro un dossier consacré à la situation actuelle d'Internet en France. Vu le quasi-monopole dont jouit France Télécom dans le domaine de la communication locale (lui permettant de nous assaisoner de factures honteuses tous les mois), il était grand temps de faire un point complet sur le sujet. Cependant, lorsque je dis complet, je m'avance un peu. Si nous donnons dans cet article la parole à la plupart des intervenants de cette affaire, on se rend compte que la volonté de faire avancer les choses dans le bon sens, à savoir un forfait d'un montant maximal autorisant les connexions Internet, est présente partout, y compris chez les politiques, de droite comme de gauche, qué nous avons interviewés. Enfin presque partout...

En effet, un intervenant n'a jamais souhaité répondre à nos questions malgré de nombreuses relances. Son nom ? France Télécom.

Bizarre hein ? Peut-être que leur téléphone est en panne...

Vous vous souvenez du slogan de France Télécom ? «Nous allons vous faire aimer l'an 2000.» Je crois en avoir compris la signification.

En recevant votre facture de téléphone, lorsque l'envie vous prend de balancer votre ordinateur sur la première Agence France Télécom qui vous tombe sous la main... Pensez à l'an 2000 : ça devrait s'être arrangé d'ici là... •

Olivier Canou

LE HUITIÈME PÉCHÉ

Prévu pour mars aux États-Unis, l'extension de Sin (Wages of Sin), ne sortira pas en France. En effet, vu les problèmes rencontrés avec la version américaine commercialisée dans notre beau pays et le succès mitigé rencontré par le produit (Half-Life est passé par là), Activision a décidé de ne pas sortir cet add-on. Dommage, car il était prévu 17 nouvelles missions en Solo, 12 en Deathmatch, quatre personnages inédits, sept armes et un véhicule (un hoverbike équipé de trois armes et d'un turbo). Activision aura quand même fait très fort avec Sin...

tst-ee que è ëÈmw ?

Sosa, l'un des deux joueurs K

américains de base-bail qui ont    Éb    ^

fracassé le record des home j& gL    K

runs cette saison, a signé avec    n    K

Electronic Arts pour ,    ■ 1 F *

collaborer sur Triple Play ^ ^    I

2000. Quant à Derek Jeter,    M ^

le short stop des Yankees    *•

(les vainqueurs de la derniere    Pi

saison), il est reste du cote de New York en s'associant a la licence Base-bail Ail-Star 2000 T

de Acclaim. Dommage qu'on I. ■■■■■    .. i ■ .    ^    ..

ne voit débarquer que des jeux

de football en France car un peu de base-bail ne ferait pas de mal ! Remarquez, si Zidane, |    ,

Lizzarazu (on se calme les filles) L—m f et leurs compères nous font une pub « Les vainqueurs de la coupe du monde se mettent au base-bail ! », on a peut-être une chance de les voir arriver...

Plus forts que notre G.I.G.N., plus balèzes que nos légionnaires, plus méchants que notre G.I.P.N., les commandos de marines américains vont bientôt être à l’honneur dans Project VI, un jeu d'action en 3D, développé par Digital Platoon.

Grossièrement. Project V1 reprend le principe de Rainbow six en mettant le joueur aux commandes d'un groupe d’élite plongé dans l'enfer du Vietnam. Le terrain sur lequel vous évoluerez sera l'un des facteurs à ne pas négliger et vous devrez donc donner le meilleur de vous-même, aussi bien sur terre, sur mer que dans les airs (on savait que les marines étaient forts mais de là à

pouvoir voler !). Chaque membre de votre équipe appartiendra à une classe, pourra s'équiper a\ee des armes et des équipements WM différents. Dans un souci de créer un jeu des " : :    plus réalistes, les développeurs ont choisi de

:    ■■ V"    proposer de véritables missions encore

classées top secret il y a peu de temps. De quoi satisfaire votre curiosité malsaine !

Classé top secret

ni meurt jamais

Le succès de Heretic II, finalement plus sympathique que son grand rival du moment, Tomb Raider III, n'est pas près de s'amenuiser. Ainsi, pour faire la pige au titre de Eidos, l'équipe proposera d'ici peu une nouvelle héroïne, Kiera, aux oreilles pointues et aux formes épanouies (ça nous changera de Corvus, le vieil elfe rabougri et de Lara, un peu trop «parfaite» pour être vraie !).

Deuxième chose, un nouveau développeur du nom de Coil, développe un titre Multijoueur sous le nom de The Glyphs, qui utilisera lui aussi le moteur

de Heretic II, euh, Quake II... Enfin, on ne sait plus trop où on en est avec tous ces moteurs 3D

Au moins, pour ce nouveau titre de Monolith, la couleur est annoncée. Avec Rage of Mages 2 : Neeromancer. le joueur va se retrouver confronté à un redoutable seigneur des morts vivants et à ses petits protégés. Le principe de jeu reste le même : un subtil mélange entre le jeu de rôle et le jeu de stratégie en temps réel. Les points forts résident essentiellement dans la diversité des objets (plus de 200 nouveautés), des rencontres (52 races, 14 monstres inédits...) et des missions (plus de 40 !). N’étant absolument pas linéaire, il sera possible de recommencer le jeu une deuxième fois (même si les joueurs n’en ont généralement pas le courage). Enfin, le mode Multijoueur a lui aussi été amélioré afin de pouvoir accueillir 16 participants à la fois, les personnages restant sauvegardés sur le serveur pour éviter toute tricherie ! Il serait bon maintenant que le moteur graphique soit lui aussi amélioré, avec par exemple le 1 support des cartes 3D pour les effets 1 visuels... Car pour l'instant, cela n’a pas I l’air d’être le cas !

\o Àf?TS

anj C.L \*>    SûüTH

rt<L\j<LJ^ATloniS Sotf U£S> o/VjS<£S^

-'fÂéJ'r 'HajS ÀCHeli^ p£T CTCOX    Arrns

espèce

JJ,

On savait que les constructeurs automobiles pouvaient rappeler leurs voitures pour défaut de fabrication mais les éditeurs... Récemment, Electronic Arts a dû inciter à l'échange de 100 000 copies de son jeu Tiger Woods 99 PG A Tour sur Playstation. Pourquoi ?, me demanderez-vous. Allez, demandez-le-moi ! Merci.

Tout simplement parce qu’un clip non-censuré du dessin animé South Park (Spirit of X-MasJ avait été gravé avec le jeu. Pour visionner ce cadeau bonus, il suffisait de mettre le CD Playstation dans un lecteur de CD-ROM PC et de lancer le fichier «zzdummy.dat. ». Quand on sait que dans sa version autorisée, South Park est déjà trash, on n'ose pas imaginer ce que le clip dévoilait !

Alors que Baldur's Gâte pulvérise tous les records de ventes sur PC (en rupture de stock les premières semaines en France), sa première extension (Taies From the Sword Coast) se fait attendre avec impatience par les aficionados. Ces nouvelles aventures vous permettront de reprendre vos personnages de Baldur's Gâte et de les faire grimper jusqu'aux niveaux 7-9 !

Au fait, vous savez pourquoi vous reprenez du service ? Tout simplement pour explorer une île au large de la Sword Coast. Vous rencontrerez de nouveaux personnages, découvrirez des objets inédits et devrez achever de nouvelles quêtes. De plus, des rumeurs font état de l'utilisation des cartes 3D pour gérer divers effets de particules et de transparence....

WOUAH. RESPECT

Que les nostalgiques de 3D Sport Boxing sèchent leurs larmes, un poulain s'apprête à prendre la relève ! Son nom ? Prince Naseem Boxing. Prévu pour avril et édité par Codemasters (wouah, respect !), ce jeu de boxe s'appuie sur la licence mondiale exclusive du champion WBO Prince Naseem (wouah, respect !). Trois modes de jeu (Arcade, Simulation et Manager), des personnages composés de 800 polygones (wouah, respect !), 16 boxeurs internationaux et 16 lieux de rencontre.

Wouah, respect !

vous mettent la bave aux lèvres. Vous savez, cqsdfilfl que vous attend^^M d'impatience que vous ne empêcher

pouvez voi d'appeler vVtre revendeur préféré ou, Sans le pire des cas, nous, po\connaître leur date de sortie. D^j||eurs, il faudra que j'écrive un^coup de gueule sur vos coups de fil intempestifs à deux jours du bouclage... •

Sébastien Tasserie

Petit empereur, grand jeu

S’appuyant sur son tout nouveau moteur. Empire Interactive nous prépare pour avril Wargamer, Napoléon 1813.

Ce wargame vous proposera de jouer les batailles de 1813 à 1814. qui ont opposé Napoléon aux forces alliées (Angleterre, Prusse, Allemagne et Autriche). En fonction du camp que vous choisirez, vos objectifs ne seront pas les mêmes : Napoléon cherchera à repousser les Alliés et à asseoir son hégémonie sur l’Europe centrale tandis ce que les Alliés tenteront de consolider leur emprise en Allemagne et de marcher sur Paris. Les combats impliqueront 100 types de troupes et pourront se dérouler en temps réel, au tour par tour ou grâce à un mélange des deux. De plus, les conditions météorologiques seront gérées et vous devrez donc prendre garde aux imprévus.

Vous pourrez également vous identifier aux acteurs

de cette époque en dirigeant Napoléon, Murat, etc. Mais attention, gardez les pieds sur terre, la majorité d’entre eux sont morts...

BOUBA LE PETIT OURSON

Conopco Incorporated a entamé une procédure judiciaire contre 3DO et son dernier spot publicitaire télévisuel, dans lequel on voit un petit ourson (ressemblant _

M, le

fortement à celui de l'image de marque de Conopco) en flammes et pourchassé par un tank. Même si le juge américain qui a statué sur l'affaire n'a pas donné raison à Conopco, 3DO a décidé de retirer son spot pour ne pas créer d'histoires. Il faut dire que ses actions ont augmenté de 50 %... Autant ne pas prendre de risques !

y de 'ffe 'Portée' N, Le T'A'CcA "’P’ûUfz. La    VetfSvcN

■î?<£    CtfuiSe«

0-0 "To roe 'CACC. AVPA«T'

^ Lteiü 'Ve'U4'L: X

Encore le mois dernier, nous vous parlions des déboires de Derek Smart, le développeur de la série des Battle Cruiser dont on attend le dernier opus Battle Cruiser : 3020AD. Laissez-moi vous conter la dernière anecdote en date.

Derek Smart, très fier de son nouveau jeu, veut lui consacrer un site Internet.

Très logiquement, il décide de nommer celui-ci www.bc3020ad.com, mais comme Derek n'est pas du genre

chanceux, ce nom de site appartenait déjà à une personne qui a refusé de le lui revendre pendant des semaines. Heureusement, tout s'est arrangé pour notre ami Derek en échange de 70 dollars, d'une copie dédicacée de Battle Cruiser : 3000 (la dernière version) et d'une autre de Battle Cruiser : 3020AD (quand elle sortira). Tout est bien qui finit bien !

Développé par une nouvelle équipe du nom de Human Head Studios (composée d'ex-membres de Raven et d'une pièce rapportée de FASA Interactive), Rune est un jeu d'action/aventure optant pour une vue à la Heretic II et basé sur la mythologie nordique. Ne vous étonnez donc pas du prénom du héros : Ragnar ! Ce modeste guerrier, destiné à affronter un démon, explorera d'immenses environnements peuplés de nains, de géants, de Wyrms (dragons), etc. Afin d'être le plus précis possible, les développeurs ont effectué de nombreuses recherches sur l'art, l'architecture et la civilisation nordique. Parmi les surprises, notons la présence d'un deathmatch dans lequel les joueurs se battront à coups de chaises et de bouteilles dans une taverne !

lia

m

BjlCd

’/UoiS

mondains

Malheureusement, cette news n’a pas pour objet de vous annoncer l’arrivé de Zelda 64 sur nos PC mais juste de faire le point sur ce nouveau phénomène de société aux Etats-Unis. Pour commencer, Zelda 64 est le premier jeu vidéo qui détrône la machine hollywoodienne. En effet, dans les six dernières semaines de 1998, Zelda a généré plus de bénéfices que les gros films. Ainsi. Zelda a débloqué des

revenus supérieurs à 150 millions de dollars pour 2,5 millions d’exemplaires vendus. 11 est suivi par A Bugs Life à 114 millions de dollars et Ennemi d’état, à 92 millions... Une claque magistrale pour l’industrie du cinéma.

Aussi à signaler, le guide d'aide Zelda qui occupe la 80' place du top 100 des ventes de livres. Avec plus de 750 000 copies vendues à ce jour. Prima Press pense bientôt battre son propre record établi avec Mysl. Comme vous pouvez le voir, Zelda a définitivement marqué cette fin de millénaire (oui, on sait...)... Sur console !

COURSE BLINDEE

Quelle drôle d'idée que de vouloir absolument transformer les tanks en véhicules de course. Ainsi, outre Tank Racing chez Grolier, c'est un nouveau projet surnommé Tread Marks (Longbow Digital Arts) qui est annoncé pour fin 99. Avec des courses se déroulant sur des terrains très variés, le produit autorisera bien entendu l'utilisation massive d'armes explosives pour non seulement annihiler les autres concurrents mais aussi modifier sérieusement le terrain, histoire de le personnaliser un peu !

nm

mm

La spécialisation commence à devenir courante dans le milieu du jeu vidéo ! Ainsi, certains développeurs sont plutôt spécialisés dans les jeux d'action, d'autres dans les jeux d'aventure... Créé fin 97, Motorsports Simulations Incorporated (M.S.I.) n'échappe pas à la règle et annonce clairement la couleur en se focalisant sur les jeux de course, AM A Superbike en tête. Il s'agit d'une course de motos élaborée en collaboration avec AMA Pro Racing™. Outre le réalisme offert par la licence AMA (American Motorcyclist Association), le jeu est surtout développé dans une optique on-line, avec des championnats sur le Net... Pour le deuxième semestre 99 !

Même si nous n'avons rien vu

de Rally Championship 99, sur papier,

celui-ci s'annonce comme prometteur.

Tout d'abord, ce ne sont pas moins de 36 circuits qui ont été réalisés à partir de photos, de vidéos et de cartes réelles, d'où la présence d'un environnement détaillé et réaliste. Vingt voitures ont été modélisées, parmi lesquelles on retrouve la Renault Mégane et la Peugeot 106. Chacune d'entre elles possède un tableau de bord virtuel en 3D. Outre une gestion poussée des dommages, c'est surtout la possibilité de rouler sur les bas-côtés qui nous enthousiasme à l'avance. Fini les bords de route, à nous les vertes prairies !

•    L'équipe ayant développé les Tomb Raider I et II travaillerait actuellement sur un projet complètement différent et classé top secret. Si ça c'est pas de l'info !

•    En 1998, le marché du CD-ROM a explosé. Sur les 10 millions de titres vendus, 18 % concernent l'éducation, 17 % la vie pratique, 14 % la culture, 2 % on ne sait quoi et 49 % les jeux. Et les CD de fesses dans tout ça ?

•    Logitech a annoncé la naissance de sa deux cent millionième souris à moins d'un an et demi de la naissance de sa cent millionième. Ça ne doit pas être drôle tous les jours pour maman souris chez Logitech !

•    Psygnosis vient d'acheter les droits de deux singles : Love Island et Soûl Surfin', de l'album des Fatboy You've Corne A Long Way Baby. Ces deux chansons seront utilisées pour le jeu Rollcage, sur Playstation. J'aurais préféré Charles Aznavour mais bon...

•    Le prochain E3, plus gros salon annuel dédié aux jeux vidéo, se déroulera à Los Angeles du 12 au 15 mai. Pour en savoir plus, allez donc faire un tour sur www.e3expo.com.

À défaut de pouvoir s'y déplacer (gnark, gnark !). •

tMWk

Amsatz contre Vorths

A l’instar de leurs confrères qui développent des quake-like, les développeurs de jeux de stratégie en 3D temps réel ne sont pas très intéressés par les scénarios. Pourtant, il semblerait que 3X Science of War. édité par Psygnosis, en intègre un qui évolue au cours des 40 missions du jeu. À la tête de l’armée Amsatz (les gentils), vous explorerez 20 planètes à la recherche des 12 composants du 3X, un matériau qui vous permettrait de prendre le dessus sur vos ennemis de toujours, les Vorths (les méchants). Le mode de production des unités est basé sur un système de modules qui permettrait de construire 600 véhicules différents. Les armes semblent, quant à elles, assez délirantes, puisque vous pourrez utiliser des « obus taupe » ou des « modules cloneurs ». Les missions se dérouleront de jour comme de nuit et vous devrez faire face à des événements aléatoires : tremblements de

terre, chutes de météorites, invasions extraterrestres mais aussi tornades, tempête de neige, etc. Bref, si la base de ce jeu est on ne peut plus classique, des petits détails pourraient nous surprendre. Ça ne serait pas du luxe !

■c-

DIEU CÆSAR,I IVE CLÉOPÂTRE

Après le formidable succès de Cæsar III (plus de 400 000 ventes en trois mois),

l'équipe de Impressions se lance dans un nouveau filon avec Pharaoh, un jeu de gestion dans lequel vous devrez assurer le bien-être du peuple égyptien antique.

La civilisation choisie s'applique parfaitement au genre : gérer les avantages et inconvénients du Nil, construire des pyramides, autant de choses qui seront possibles et qui s'annoncent comme passionnantes... Allez, je vais apprendre à lire les hiéroglyphes !

MaHl c’est ÈÈŒ

V-Rally, édité par Infogrames, est l'adaptation PC du célèbre jeu de voitures Playstation (2,5 millions de titres vendus). Il vous réserve de superbes graphismes 3Dfx, 12 modèles de voiture,

42 circuits situés dans 8 pays différents (Suisse, Nouvelle-Zélande, etc.), 3 types de jeu (arcade, championnat, contre la montre),

différentes conditions météorologiques (neige, pluie, brouillard, etc.), différents types de surface (asphalte, goudron, boue, sable...), des options Multijoueur (jusqu'à quatre en réseau) et une compatibilité avec les joysticks retour de force.

Pm^osÊÉM

ie dus..

-riCCHrvJ

U

Qu

ÉS-r

CH

;ai

\/Çüx ves

Le grand artiste (sic) qu'est Jean-Michel Jarre a déposé le 19 janvier 99 au Parlement européen, une pétition pour la protection des copyrights.

Ce génie de la musique (non, je déconne) a récolté 500 signatures d'artistes tels que E.T. Jackson, Eros Ramazotti ou Boyzone (ha ! ha ! ha I) pour lutter contre la diffusion de leurs chansons sur le Net. Mais bon, il assure qu'il ne fait pas ça pour l'argent (une autre, une autre !).

L’équipe de Monolith Studios

(Shogo, Rage of Mages...) s’essaye à son tour au jeu d’action mettant en scène des super héros. Pari plutôt osé, vu que Indestructibles chez Bullfrog et Agents of Justice chez Microprose sont carrément passés à la trappe ! L’histoire de Sanity se déroulera au début du troisième millénaire alors que la Terre est peuplée par de nombreux humains doués de talents psychiques. L’utilisation de

ces pouvoirs entraînant malheureusement de sérieux dégâts sur la santé mentale et physique des hommes, le monde est plongé dans un chaos indescriptible (tant mieux, ça évite aux «scénaristes » de décrire !). Vous êtes bien évidemment l’un de ces surhommes, mais également agent du gouvernement qui part en croisade contre un mystérieux ennemi. Votre personnage évoluera vers de nouvelles dispositions dans l’aventure en solitaire et, en mode Multijoueur, vous ferez face à des affrontements titanesques (avec la possibilité d’échanger des pouvoirs sur le Net) !

Avec encore plus d’un an de développement prévu, le projet a le temps d’être annulé... Mais on ne le souhaite pas !

Mi ton

Orange Games, une équipe de développement qui s'est fait connaître en créant la célèbre série des Jazz Jackrabbit, semble vouloir passer à la vitesse supérieure avec Core. Il s'agit d'un mix entre Quake et Command and Conquer, dans lequel vous dirigerez un gang nouvelle génération.

Chaque membre possédera sa propre personnalité, ce qui ajoutera au jeu certaines caractéristiques propres aux R.P.G. et ce qui nous empêchera définitivement de savoir à quoi Core va ressembler (c'est vrai que ça s'annonce compliqué I). Sinon, le moteur nous promet monts et merveilles : animations détaillées, expressions faciales réalistes, jeu des regards, etc.

Et en plus, il tournera sous Windows 98 mais aussi Windows NT, BeOs et Linux. Alléluia !

HJEUX

Le nouveau magazine

100%

soluces

-----------wswias ©®o,fc@©,o,n®G3-------

Recevez-les directement chez vous par courrier : Remplissez et retournez-nous le coupon ci-dessous, accompagné de votre règlement par chèque a l'ordre de Pressimage

Magazine

Qté

Prix Unitaire

Port

SOS JEUX N°1

35 F

10 F

SOS JEUX N°2

35 F

10 F

SOS JEUX N°3

35 F

10 F

SOS JEUX N°4

35 F

10 F

Mme □ Mlle

TOTAL

Prénom

Date et signature : .../.../1999    |    |

A retourner - VPC - 5/7 rue Haspail 93108 Montreuil Cedex - Tél. : 01 49 88 63 90.

B I 20

Ou pensait avoir tout vu dans le domaine des jeux de stratégie, si prisé des éditeurs. Eh bien Sierra et un tout nouveau studio de développement, Relie, viennent nous prouver le contraire avec Homeworld, qui ouvre les frontières d’un nouvel espace de jeu.

riaux passés dans la tranquillité, votre monde est envahi par des petits aliens qui n'en veulent, au point de quasiment exterminer votre peuple. Les rares survivants sont alors délocalisés sur une planète froide et aride, et votre civilisation décline au point de ne garder que des souvenirs fugitifs de sa gloire passée. Un des rares vestiges de cette époque mythique est un cristal d'où émane un mystérieux signal. Après l'avoir enfin décodé, ce signal indique un vecteur pointant dans le noir de l'espace. Votre peuple entreprend alors de construire un gigantesque vaisseau mère qui transportera les

Bien que, dans la catégorie des jeux de stratégie en temps réel, Starcraft ait déjà colonisé l'espace de bien belle manière, son champ d'action restait confiné à la surface de planètes où la majorité des unités gardaient les pieds, les roues ou les chenilles fermement plantés sur le sol. Il en va différemment avec Homeworld, qui lance enfin le joueur à la conquête du vide interstellaire, et peut commander de véritables flottes de vaisseaux spatiaux de toutes tailles. Mais avant tout, Homeworld offre une véritable histoire qui, de mission en mission, prendra tournure de véritable odyssée. Vous incarnerez un des seigneurs d'une civilisation des plus pacifiques. Visiblement, cette attitude ne paye pas, car après des temps immémo-

Homeworld

Format : CD-ROM PC / Éditeur : Sierra / Sortie : juin

survivants de votre monde dans la direction pointée par le cristal, dans l'espoir qu'il vous guide jusqu'à ce que vous espériez être le berceau de votre civilisation, le Homeworld.

Un long vojfogo

La campagne qui constituera l'essentiel de la partie Solo de Homeworld débute donc avec le lancement du vaisseau mère. Mais en entamant ce long périple, vous n'allez pas répéter les erreurs de vos ancêtres. Malgré sa taille, votre vaisseau mère n'aura que peu de chances de survivre seul aux nombreux obstacles que vous rencontrerez sur votre chemin. En conséquence, vous devrez petit à petit constituer une

H - KS&üj

flotte spatiale capable de le défendre (vous gardez vos unités d'une mission sur l'autre). Au commencement, votre niveau technologique sera limité et vous devrez construire des laboratoires spatiaux qui vous permettront de développer des vaisseaux et des armes évolués. Mais cela ne suffit pas et vous devrez aussi acquérir par différents moyens les technologies permettant de les développer. Par exemple, vous pourrez les acheter auprès d'autres civilisations qui accepteront de commercer avec vous, ou les récupérer sur les carcasses de vaisseaux dérivant sur votre chemin. Pour financer l'armement de votre flotte, vous aurez besoin de ressources, que vous trouverez dans l'espace sous la forme d'astéroïdes ou de nuages gazeux. Dès les premières missions, un choix impressionnant de vaisseaux de guerre s'offre à vous : vous pourrez construire des escadrilles de scouts et chasseurs, vaisseaux de petite taille très rapides destinés à intercepter l'ennemi ou explorer l'espace. Différents types de frégates donneront à votre armada un armement plus consistant, permettant d'engager les vaisseaux capitaux ennemis. Ce n'est pas tout, entre les chasseurs et les frégates, les corvettes vous permettent de combiner mobilité et puissance de feu... Et gageons que la version finale proposera encore de nombreux types d'unités supplémentaires !

Des combats épiques

Au final, il ne sera pas rare de disposer d'une flotte comprenant plusieurs dizaines de vaisseaux différents. Pour gérer les combats efficacement avec une telle flotte, vous disposerez de nombreuses fonctions. D'une part, cliquer sur une unité sélectionnera automatiquement tous les vaisseaux du même type situés à proximité, et pour une gestion encore plus fine de vos forces, vous pourrez former des groupes que vous sélectionnerez en appuyant simplement sur une touche. D'un clic droit sur un vaisseau ou groupe de vaisseaux, vous pourrez définir son attitude vis-à-vis de l'ennemi (de prudente à ouverte-

► ment agressive), mais aussi définir une formation précise. Même avec ces aides, l'action se déroulant en temps réel, les combats peuvent tourner à la confusion... Si vous vous sentez débordé, il vous sera possible de faire une pause dans le jeu pour évaluer la situation et donner de nouveaux ordres à vos vaisseaux. D'autres options vous préserveront de la nécessité de gérer la santé de vos vaisseaux dans les moindres détails. En particulier, vous pouvez définir un seuil de dommages au-delà duquel vos vaisseaux rompront le combat pour aller réparer. Il en va de même pour le fuel, qui sera géré dans le jeu, ce qui vous évitera l'humiliation de voir vos unités mises hors de combat parce que vous aurez négligé de les ravitailler...

Opéra spatial

Même si les évolutions des vaisseaux semblent s'effectuer sur un seul plan, Homeworld se distingue par sa réalisation entièrement en 3D et la liberté qu'elle confère en ce qui concerne les angles de vue. De simples commandes vous permettent de focaliser aisément la caméra sur des vaisseaux et groupes de vaisseaux. À l'aide de la souris, vous pouvez ensuite tourner, zoomer et dézoomer à volonté pour suivre l'action au plus près. En fait,

même quand il ne se passe rien, c'est un véritable plaisir que de changer de point de vue et admirer sous différents angles les textures appliquées sur les vaisseaux. En cela, les scènes cinématiques vous inspireront certainement, car elles sont construites à partir du moteur 3D du jeu, à grands renforts d'effets de caméra soutenus par des plages musicales dignes d'un space opéra ! Rien que les premières missions de Homeworld préfigurent en fait un jeu de stratégie unique en son genre. Et il reste beaucoup à découvrir, car les développeurs ont prévu d'inclure un éditeur de missions qui vous permettra de concevoir vos propres batailles. L'aspect Multijoueur ne sera pas négligé non plus. Une partie acceptera jusqu'à huit participants, via un réseau ou Internet, et un système d'alliances permettra de partager les ressources. En l'état actuel, Homeworld paraît plus que prometteur, et pourtant Relie a souhaité repousser sa sortie à juin pour encore peaufiner la partie Solo du jeu... Avec un tel souci de la perfection, Homeworld semble bien parti pour nous faire atteindre les étoiles !

Frédéric Letourneau

6990 F

AMDÎI

jniowl

sPFjmnAT

Thème

Processeur AMD K6®-2/350 avec technologie 3DNowl™ 32 MO de SDRAM à 100 Mhz (Ext. 384 MO)

512 Ko de cache PipeLine Burst

CD-ROM 36X E-IDE Disque dur E-IDE 4,3 Co Ultra DMA Carte vidéo ACP STB Banshee™ 16 Mo carte son 16 bits Full Duplex Haut-parleurs actifs Ecran 15" SVGA

Souris et clavier Windows 98 pré-installé, CD d'apprentissage «Démarrer avec Windows 98» et MS Works

Jeux : Plane Crazy, Speed Boat et Microsoft Précision cart Racing

Manette de jeu Microsoft GamePad

avec technologie 3Dl\low!™

•    32 MO de SDRAM à 100 Mhz (Ext. 384 MO)

•    512 Ko de cache PipeLine Burst

•    CD-ROM 36X E-IDE

•    Disque dur E-IDE 4,3 Go Ultra DMA

•    Carte vidéo AGP 4 Mo

•    carte son 16 bits Full Duplex

•    Haut-parleurs actifs

•    Modem 56000 bps V90

•    Caméra d’acquisition pour la visioconférence et les images

Souris et clavier Windows 98 pré-installé, CD d’apprentissage «Démarrer avec Windows 98» et MS Works

Logiciel de dictée vocale Dragon Dictate Point & Speak avec casque et micro Jeux : Plane Crazy et Speec Boat

CD-ROM «internet Facile pa Thierry Lhermitte»

3 mois d'abonnement gratuit à internet par infoni

Processeur w»-*'-Elu produit de Tan par le magazine

PC Expert

Micro-ordinateurs

Informations UNIKA

L'AMD-K6®-2 est le premier processeur qui offre la technologie innovatrice 3DNowi™. Il confère à votre PC un niveau de performance

Numéro Azur 0 801 688 688 www.unika.com

*Coût d'une communication locale

et de réalisme encore jamais atteint.

u'est-ce qu'ils ont bien pu nous trouver cette fois-ci... Un jeu de stratégie temps réel ? Un quake-like ? Une encyclopédie ? Eh non, le petit dernier de la famille est un simulateur de combats spatiaux, du nom de X-Wing Alliance ! Si vous avez joué à X-Wing, TIE-Fighter ou X-Wing vs TIE-Fighter, vous ne serez pas déboussolé par l'aspect général du jeu. En effet, vous retrouverez le hangar vous ouvrant ses portes sur les différentes options (entraînement, campagne, salle de renseignements, etc.), les passages en hyperespace, les combats contre les TIE-Fighter et même la majorité des commandes clavier (ajuster votre vitesse sur celle de votre cible, basculer la puissance de vos boucliers sur vos armes, déplier les ailes du X-Wing, etc.). Mais pour ne pas être accusés de tirer sur la corde, les développeurs de X-Wing Alliance devaient apporter quelque chose de nouveau. Et ils l'ont fait en introduisant deux leitmotive pour le joueur : participer à l'attaque de la seconde étoile de la Mort (vous pourrez même piloter à l'intérieur de celle-ci !) et piloter le Faucon Millenium. Mais avant de prendre les commandes de ce célèbre vaisseau pour les quatre dernières missions, vous devrez surmonter les épreuves

d'un scénario riche doté d'une dizaine de scènes cinématiques mais malheureusement linéaire. Pour vous le résumer en quelques lignes, disons que vous êtes membre d'une famille de contrebandiers qui cherche à étendre son emprise sur le commerce galactique en éliminant une autre lignée. Mais comme ce scénario reste indigne d'un joueur comme vous, vous pourrez également proposer vos services à l'Alliance...

Gne na froce oit navec oi

Le jeu proposera une cinquantaine de missions (reconnaissance, escorte, capture, destruction, sauvetage, etc.) à travers lesquelles vous piloterez X-Wing, A-Wing, B-Wing, Y-Wing, Z-95 et autres vaisseaux jusqu'à en connaître les moindres détails.

Et laissez le charme agir

des vaisseaux rapides. Ces améliorations graphiques sont d'autant plus appréciables qu'elles pourront être remarquées via le cocArp/tvirtuel (utilisable avec les touches du pavé numérique). Vous pourrez même cibler un ennemi et suivre son évolution du regard. C'est pas beau tout ça ?

Uqe al corfe fois veca oti

i

H

\

Transport

CoroHian €r*g»rw*> t inq Çprp. HflnSoioor Lancto

Innovation par rapport aux précédents volets : vous pourrez admirer la baie de décollage sur 360 degrés. Vous verrez ainsi les robots s'atteler à leurs tâches ou d'autres vaisseaux prendre leur envol. Comparé aux précédents jeux de la série, X-Wing Alliance affiche deux fois plus d'objets et de vaisseaux (il utilise un moteur amélioré). La taille de ces derniers est toujours aussi impressionnante, mais on appréciera surtout leurs modélisations beaucoup plus poussées. Ainsi, plus question ici de tirer sur de gros rectangles de couleur, mais sur de vrais vaisseaux spatiaux. L'espace en lui-même a également été embelli. Étoiles, planètes, nébuleuses et autres joyeusetés viendront égayer votre panorama. Et c'est tant mieux ! Car plus les points de référence sont nombreux et plus l'impression de vitesse sera saisissante. Tout n'avait pas encore été implémenté dans la version présentée mais cette sensation était déjà plus que satisfaisante lorsqu'on pourchassait

Les options Multijoueur semblent également très prometteuses. Tout d'abord, un scénario devrait accompagner les cinq missions prévues. Ensuite, il vous sera possible de travailler pour l'Empire. Et finalement, il serait question d'un mode Coopératif où un joueur piloterait le Faucon Millenium tandis que deux autres seraient à la tête des tourelles laser. Mais peut-être vous demandez-vous encore pourquoi j'ai consacré deux pages à X-Wing Alliance. C'est vrai, après tout, il n'y a pas grand-chose de neuf ! Eh bien non, mais vous, vous n'y avez pas joué (comme je peux être mesquin parfois !). Car, une fois de plus, l'alchimie fonctionne à merveille et l'on en vient à détester les gars de chez Lucas qui ne laissent jamais de version pour la preview de leur jeu.

Sébastien Tasserie

attend désormais plus d'un jeu de course. Et il va vous falloir attendre jusqu'à mai pour trouver un poil d'originalité dans le genre ! Mais d'après ce que l'on en a vu, l'attente risque d'être amplement justifiée. Explications.

Allez, je veux vous entendre chanter tous en cœur. Z'êtes prêts ? 1... 2... 3 ! « Starsky et Hutch, lalalalalala» Tout ça pour vous parler de Driver, le prochain bébé de GT... Faut pas avoir peur du ridicule dans notre métier..Sinon, on serait déjà tous morts. Et Seb le premier. Bref, les jeux de bagnole, vous connaissez par cœur, on vous a déjà fait le coup des quatre circuits, quatre bagnoles et trente-six tours à bourlinguer comme une chèvre avide de dessouder la pelouse. Autrement dit, les éditeurs manquent singulièrement d'imagination. Tourner, c'est bien beau, tenter d'aller plus vite que les autres, c'est marrant aussi, mais à la longue, ça fatigue. Et ce n'est pas avec l'ajout de quelques réglages par-ci par-là sur la caisse que le joueur va être plus heureux. Idem pour quelques missiles et autres bonus ou malus disséminés sur la piste. Ah, non, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Certains de ces softs en mal d'imagination sont toutefois excellents ! Mais entre nous, on

Voilà longtemps que l’on attendait le renouveau des jeux de course. Bonne nouvelle, GT s’apprête à lancer mie petite bombe dans le monde des quatre roues, voire mie révolution. A mort les circuits, à mort les voitures de course, le pilote nouveau va arriver !

Quand on arrive en ville

Dans Driver, vous jouez un pseudo-flic infiltré dans la mafia. Autant dire que les blaireaux de base avec leur uniforme bleu étoilé ne sauront pas qui vous êtes. Et autant dire que dans la mafia, on ne prend pas forcément soin de ses hommes non plus. Bref,

Driver

Format : CD-ROM PC / Éditeur : GT Interactive / Sortie : avril/mai

Driver

livré à vous-même que vous êtes. Au volant de votre tuture, il va vous falloir échapper aux flics, choper un truand ennemi, convoyer des fonds, et tout un tas d'autres choses que l'on fait généralement dans la mafia (j'en sais kekchose, j'en fais partie). Près de 75 kilomètres carrés de San Fransisco, autant de New York et pareil pour Miami et Los Angeles, ont été reproduits à l'identique pour vous offrir un réalisme accru sur un terrain de course gigantesque. Rues et ruelles seront votre terrain de jeu, qu'elles se situent dans le centre-ville ou dans la proche banlieue. Et comme vous le savez tous, la conduite en ville n'est pas de tout repos. Les multiples obstacles sont autant de joies..., et de mésaventures pour le pilote !

Poésie cylindrée

Si vous passez dans une petite ruelle jonchée de débris, tonneaux et barrières, vous aurez le plaisir de tout voir s'envoler en petits morceaux au fur et à mesure que vous les percutez, tandis que le frottement de votre carrosserie sur les murs étroitement rapprochés fait jaillir de multiples étincelles. D'un autre côté, si vous pensez abattre un arbre ou un poteau d'éclairage, mieux vaut renoncer à fondre dessus. Votre voiture s'en verrait immédiatement

déformée. Et si vous prenez trop de chocs, c'est la panne assurée. Et n'oubliez pas le trafic, dense aux heures de pointe et léger la journée, qui ne vous facilitera pas la tâche. Pour le peu que nous avons pu y jouer, Driver procure des sensations de conduite exemplaires. Pas de dérapages démesurés (mais spectaculaires), pas de figures délirantes (on n'est pas sur Carmaggedon), pas de super booster ni méga bonus (on n'est pas dans Speed Busters), Driver se veut réaliste. Et il le sera sans doute ! La difficulté reste encore à être réglée et côté graphisme, il y a encore du boulot sur les textures, mais cela laisse déjà présager de bien bonnes choses et une utilisation parfaite des possibilités d'une carte 3D. Alors oui, avec son ambiance complètement speed, moi aussi j'aimerais bien y jouer dès maintenant ! Mais faudra attendre mai. Désolé.

Cedric Gasperini

Portugal, 4 Provinces 15 Grain Farm 3 Opcn Range

3    Hardwood Foresr 6 Scrub Fores t

5 Barren Hills

4    Fertile Hills SSvramp

1 Horee Ranch

pean Old World map

S25.00C

E ngland sestks to enter into an alliance with our gréai E mpire. Do you accept their otffer?

Portugal

Diffîcttlly Lcvcl

Introducteur <25) Easv (5Ç Normal (i«|

Hard (20p

Nign-on Impossible (4(K| Cu.'tom <103

tion - progressif et bien construit. Ensuite, le monde sera à vous (ça va vite, hein ?), un monde à cinq niveaux de difficulté, un monde plein de cartes aléatoires ou réalistes, un monde à apprivoiser...

pmvrtirrtj......

Alors comme ça, on a des retours d’impérialisme ? On se la joue gestionnaire de pays, empereur de cartes aléatoires, stratège de nouveaux mondes à conquérir ? Mais c'est que ça demande de l’organisation, ça, monsieur. On ne s’improvise pas Charles Quint !

L’art st la ntanlèrc

À coups de guerre ou à coups d'alliance, c'est selon. Les deux possibilités seront permises pour arriver à vos fins. Et, dans la mesure où ici, la fin justifie les moyens, vous apprendrez vite le bonheur de la haute stratégie politique, économique et guerrière. Pour ce faire, l'interface a été améliorée : un menu restant constamment à l'écran vous permet - si vous le souhaitez (tout peut être automatisé) - d'avoir votre mot à dire sur ce qui touche aux transports, aux manufactures, aux ouvriers spécialisés, aux unités militaires et au commerce... Notons tout de même un petit problème au niveau du déplacement des unités : d'un tour à l'autre, vous pourrez vous retrouver avec des armées ennemies sur vos terres sans avoir pu apprécier leur progression. Ce parti pris (globalisation de vos actions) fait perdre une dimension stratégique à Imperialism II mais ce jeu, mélangeant plusieurs genres, n'a pas que ça à proposer.

Noël Chanat

Diriger un empire sur une période longue de 300 ans (de 1 500 à 1 800 après Jésus-Christ), ce n'est pas une sinécure! Vous allez donc être chargé de grandes responsabilités et devrez vous occuper de tout sur vos terres : développement des matières premières, constructions de routes, de mines, d'ateliers et expansion de votre empire. Ah, les joies de la conquête ! Tel un conquistador du XVIe siècle, vous vous élancerez sur de bonnes vieilles cartes, au tour par tour, et vous vous imposerez comme le maître absolu du nouveau monde. Diverses petites options vous seront proposées pour gérer votre empire avec tout le confort de l'époque. Pour commencer, si la tâche vous paraît un rien ardue, vous pourrez passer votre baptême de gestionnaire grâce aux 17 missions du mode Initia-

Colonise et tais-toi

LA SELECTION

CIBOX

Pentium III

■    Mini tour Cibox

■    Carte mère Chipset Intel 440BX

■    Pentium III 450

■    64 Mo DRam 100 Mhz

■    Carte VGA AGP 2X Intel 1740 8 Mo

■    Disque dur 6,4 Go UDMA

■    DVD 4X

■    Chipset son Créative VIBRA 16

■    Fax modem 56 Kpds/V90

■    Enceintes 2*25W CIBOX

■    Clavier/souris

■    Moniteur 15”

■    Logiciels fournis : Windows 98,

Works 4.5, Money 98, Antivirus Panda, Tonie Trouble

LE + PRODUIT

■    Nouveau processeur Pentium III d’Intel

■    Garanti 1 an enlèvement sur site

Offre valable dans la limite des stocks disponibles. Possibilité de commander par téléphone* au 03 20 69 26 97

* hors frais de port

Livraison France métropolitaine uniquement Photo non contractuelle

LA VIE AUCHAN.

ELLE A QUELQUE CHOSE DE PLUS

Vous ne connaissez pas Starshot ! Vous n'avez pas lu la news du mois dernier? Eh bien, je vous en veux! Primo car c'est moi qui l'ai écrite (j'ai de la fierté mal placée - je ne vous dirai pas où) et secundo parce que je vais être contraint de vous expliquer, à nouveau, le scénario de ce jeu de plate-forme signé Infogrames. Comment Olivier? C'est mon travail ? Bon, d'accord... Vous faites partie de l'équipe du Cirque de l'espace qui a connu son heure de gloire. Mais avec l'arrivée du Virtua Circus, votre établissement clownesque a perdu un grand nombre de parts de marché... À un point tel que votre banque est prête à exploser votre vaisseau spatial si vous ne réglez pas vos dettes. Tin-tin ! Eh oui, c'est ici que vous (et non pas Milou) intervenez et que vous vous lancez à la recherche de nouveaux spectacles pour sauver votre cirque. Tout ceci vous est expliqué au cours d'une scène cinématique de qualité. À noter surtout les voix françaises des personnages, très cartoon, formidables. Voilà, je

suis débarrassé. Je vous préviens que si je fais le test, je ne le répéterai pas ! Comment Olivier ? D'accord, je vous en toucherai peut-être deux ou trois mots... C'est vraiment le bagne ici. Le jeu se présente comme Glover : vous voyez votre personnage du dessus et évoluez dans un univers en 3D. Vous pouvez marcher, courir, parler, sauter (trois hauteurs différentes), voler (en appelant à la rescousse un petit compagnon), et tirer des étoiles pour éliminer vos ennemis. La première chose qui frappe lorsqu'on commence une partie, c'est l'aspect féerique des graphismes. Mignons, colorés à l'extrême, presque enfantins, ils tranchent nettement avec l'ensemble de la production actuelle... Et cela fait du bien de pénétrer dans ce monde enchanteur après avoir passé deux heures à repeindre les murs de Half-Life avec le sang de Luc !

Retour en enfance

Vous retrouverez dans Starshot tous les éléments qui ont fait le succès du genre : les plates-formes cachées qui apparaissent lorsqu'on saute dessus, les énigmes assez simplistes (attirer un requin pour qu'il mange

Hybride de L.B.A. et de Glover, Starshot pourrait briser la malédiction qui touche actuellement les jeux de plate-forme sur PC.

Avec des graphismes envoûtants, des personnages attachants et des énigmes traditionnelles, ce jeu s’apprête à charnier les foules !

Starshot

Format : CD-ROM PC / Éditeur : Infogrames / Sortie : avril

les pieds d'un vaisseau, trouver un interrupteur pour baisser des champs de force, etc.), les bonus à ramasser (bleus pour les étoiles, verts pour la vie, jaunes pour le vol...), les ennemis complètement loufoques à éliminer (de pulpeuses femmes-flics, des enfants énervés par la destruction de leurs châteaux de sable, etc.). À ce propos, le système de tir est assez étrange. Une fois que vous avez envoyé une étoile, vous pouvez la diriger à l'aide des touches directionnelles. Évidemment, celle-ci sort souvent du champ de vision et devient impossible à contrôler. Remarquez, il semble que l'exploration ait une part plus importante que l'élimination. Les mondes de Starshot sont en effet très vastes et vous devrez les fouiller de fond en comble pour résoudre les énigmes mais également pour dénicher le carburant nécessaire à votre vaisseau. Même si certains passages sont évidemment obligés, vous ressentirez une grande liberté d'action lors des phases d'explora

tion. Par exemple, dans le premier niveau, vous vous baladerez entre plusieurs îles volcaniques qui sont reliées par d'innombrables passerelles. Pour parfaire cet univers, de nombreuses notes d'humour ont été ajoutées : des surfeurs qui vous abandonnent leurs planches en s'aplatissant contre des murs, des vieux bedonnants qui vous offrent leur ventre en guise de trampolines, etc. J'émettrais cependant une réserve quant à la gestion hasardeuse de l'effet de profondeur. En effet, celle-ci implique des problèmes de jouabilité et en particulier au niveau des sauts. Il n'est vraiment pas agréable de sauter trente fois sur les même plates-formes sans apprécier sa position dans les airs ! Néanmoins, tout semble avoir été réuni pour rythmer le jeu et une question se pose alors : Starshot, une énième tentative ratée de jeu de plate-forme sur PC ? Peut-être pas...

Sébastien Tasserie

Psychiatres du monde entier, unissez-vous pour soigner les programmeurs ! Ils sont atteints de névrose obsessionnelle. Actuellement, ils font mie fixation sur les courses de Grand Tourisme et les p’tits gars de chez Codemaster n’y ont pas échappé !

m

r

! - m

m

es chemins de traverse

vmmsm «JKSâea. wmm

'enfin, on les pardonnera peut-être pour deux raisons. Tout d'abord, TOCA (premier du nom) fut l'un des pionniers du genre. Ensuite, ils ont déjà fait leurs preuves sur le fameux Colin McRae Rally. Alors, quoi de neuf dans cette mouture ? Pas mal de choses en fait. Fondamentalement, le jeu reste orienté Grand Tourisme (à quoi ça sert sinon que le financier y se décarcasse à payer la licence ?). On retrouvera donc, parmi la quinzaine de voitures disponibles, des marques officielles telles que Honda ou Renault, mais aussi des véhicules plus excentriques comme les petites formules Ford qui semblent issues de Grand Prix Legends. Bref, de quoi varier les sensations ! Même topo pour les 18 circuits, avec d'un côté les tracés homologués (type Silverstone) et de l'autre, les courses sur route. Et là, il faut admettre que l'intérêt est vraiment renouvelé. Fini les surfaces planes et le bitume entretenu, bonjour les nids de poule et le gravier. Vous allez en baver.

Çapasseçapasseçapasse...

Le moteur graphique a évidemment été amélioré et, même s'il n'est pas au top, on peut dire qu'il tient la route (désolé !). On y trouve les habituels effets de transparence, reflets, lens flare et une déformation

de carrosserie temps réel poussée. Le seul bémol concerne la vue interne qui, malgré son réalisme, a un rendu visuel beurkawa (copyright « moi »). Rien à redire au niveau de l'animation, des sensations de vitesse ou du son, tout est impeccable. La grande force du premier TOCA résidait dans ses modèles de conduite et cette suite ne déroge pas à la règle. Il s'agit vraiment d'une simulation de pilotage et une fois le véhicule maîtrisé, les sensations sont au rendez-vous. Bref, cette version de TOCA 2, terminée à 85 %, semble prometteuse. Reste à savoir si l'optimisation du moteur sera satisfaisante car il requiert actuellement une machine assez puissante. On peut aussi souhaiter une amélioration des graphismes, la minimisation du clipping sur les circuits de route et un réglage approprié de la difficulté d'ici la version finale. Ah ça, on peut souhaiter !

Frédéric Dufresne

Format : CD-ROM PC / Éditeur : Codemaster / Sortie : avril

DECOUVREZ AOL ■

et profitez de tout

, Internet

€? Un accès simple v atout Internet

& 2 formules d'abonnement • 35 F/mois pour 2 heures (19 F/heure Supp.)

•95 F/mois pour une connexion illimitée

€ Possibilité de changer de formule à tout moment gratuitement

€ 5 adresses e-mail par abonnement

C* Accès local partout en France

& Un réseau ultra-rapide (jusqu’à 56 000 b/s)

€* Des programmes exclusifs en français

€>> Un service clientèle A gratuit

Tout le monde vous dit qu’on trouve tout sur Internet mais c’est comme si on vous enfermait dans une immense bibliothèque en éteignant la lumière...

Avec AOL. c’est beaucoup plus clair: il y a des programmes exclusifs et très simples d'accès, des mises à jour permanentes et. pour gagner du temps, une sélection des meilleurs sites Internet.

Alors, faites-vous votre propre point de vue...

AOL est un service de Jîcegetel

Pour plus d'information ou si vous n'avez pas votre CD-ROM de connexion.

U

Fans de Goldorak, réjouissez-vous ! Heavy Gear 2 s’apprête à vous faire retomber en enfance aux commandes de robots de douze mètres de haut ! Combats spatiaux et terrestres, bricolages azimutés, la rentrée sera techno ou ne sera pas. Où est mon tournevis ?

ts

Béni _

N°120 *

'est vrai, quoi de plus pratique qu'un robot à la maison ? Il peut faire les courses, le ménage, la vaisselle, et puis en cas de guerre, c'est quand même plus classe qu'un treillis, comme tenue de combat, avouez ! Ce principe, il y a longtemps que les développeurs de jeux l'ont bien compris, la série à succès des Mechwarriors l'a amplement démontré. Principe repris par Activision dans Heavy Gear, qui (l'équipe de développement est la première à le reconnaître) n'a guère marqué les fans. Qu'à cela ne tienne, avec Heavy Gear 2, les gros robots de Activision semblent tenir une revanche définitive. Là où Heavy Gear, premier du nom, décevait un peu par son aspect frustre et lourdaud, le deuxième opus met l'accent sur les détails, tous les détails même ! Le scénario, tout d'abord, a été tiré vers plus de réalisme. Plutôt que de construire des armées entières de robots coûteux, l'histoire se recentre sur un nombre plus limité de machines tout

aussi sophistiquées mais spécialisées dans une ou deux tâches bien précises. Le travail d'équipe sera donc au centre des missions Solo, pour lesquelles une intelligence artificielle d'un genre nouveau a été conçue, permettant à notre Gear d'interagir avec ses alliés de la façon la plus souple possible. Ensuite, le maître mot de ces robots n'est plus invulnérabilité mais agilité.

Spéléologie et bains de boue

Les nouveaux Gears pourront s'accroupir, grimper, sauter, s'accrocher à toutes les surfaces à portée de pinces, bref, ces boîtes de conserve font déjà preuve d'une agilité à faire pâlir d'envie Lara Croft elle-même. Les combats, loin de se cantonner à des environnements tous semblables, vont emmener le joueur et sa machine de l'espace intersidéral aux plaines désolées de planètes hostiles. Nous pourrons donc aller nous embourber dans des marécages, nous geler les boulons dans des étendues glacées et même nous réchauffer un peu la carlingue dans de jolis volcans. Nos cuirassés bipèdes devront aussi assiéger ou défendre des villes, infiltrer des forte-

resses, protéger des convois... On nous promet même des missions à l'intérieur de cavernes ou d'anciens boyaux de mines. Quant à celles qui se déroulent dans l'espace, elles nous font évoluer dans un état d'apesanteur on ne peut plus saisissant, transformant ces lourdes mécaniques en bulles de savon. L'artillerie était le point fort de Heavy Gear, cet aspect va encore être accentué dans cette suite. Jugez-en plutôt : au moins 50 robots différents (et vraiment différents), 80 types d'armes, toutes modifiables à souhait, plus la possibilité de récupérer celles de vos ennemis sur leurs carcasses disloquées !

Salon ou bricolage

Comme si cela ne suffisait pas, les bricoleurs et autres accros de Meccano n'ont pas été oubliés. Heavy Gear 2 propose un mode « labo » où le joueur peut passer des heures à modifier sa bête de A à Z, du type de châssis aux armes, en passant par la puissance des boucliers... La version que nous avons eue entre les mains ne permettait pas de peindre des grosses fleurs sur la carrosserie mais nous ne désespérons pas ! Nos génies de la robotique ont aussi pensé aux ennemis jurés de la solitude et autres actionnaires de France Télécom puisque, de l'aveu même des auteurs, « 60 % du développement est consacré au mode Multijoueur». Si un mode

Deathmatch est bien sûr prévu, l'accent est encore mis sur le travail d'équipe et surtout sur la flexibilité. Le capitaine de l'escouade aura toute liberté d'assigner aux autres joueurs des tâches complexes et différentes. Mais l'aspect le plus immédiatement impressionnant de ce jeu réside bien sûr dans les graphismes, pour lesquels a été élaboré un nouveau moteur, le Dark Side 3D. Et le résultat est à la hauteur des efforts. Les nuances de couleur et d'éclairage sont exceptionnelles : un maniaque pourrait s'amuser à compter une par une les feuilles des arbres, voire même les gouttes de lave. Dites-le-vous bien : cet automne, la mode sera à la carapacé métallique, vernie de préférence !

Rémy Goavec

m&è

..

■ ÜFjS -x.;. »

SSE3

mÿ-¥ W %f *Mm§

-C5 ‘ * = 4hS ***& '.v -    *. 4e

mai

t A

U±^l

t:0

BANKERS ~"a

iJQ

Liftina de DrintemDS

Concurrent direct de Alpha Centauri, Civilization : Call to Power est la suite tant attendue de Civilization 2. Activision compte bien dépoussiérer quelque peu le vénérable ancêtre, afin de nous faire connaître encore une fois les affres de la nuit blanche.

est resté le même, voyons maintenant les petites nouveautés que nous ont concoctées les p'tits gars de Activision.

Simplifications et efficacité

Tout d'abord, de nouveaux menus font leur apparition, et il est maintenant possible de gérer toutes les cités (la même chose est aussi possible pour les unités et leurs ordres) à partir d'un seul menu, chose éminemment pratique et qui évite d'avoir à cliquer sur toutes les cités une par une pour changer leurs productions. En ce qui concerne ladite production, il est dorénavant possible de créer une liste, et même de la sauvegarder pour en faire une liste standard. Enfin, dernier point concernant la production, le jeu

Pour nos amis plantigrades et les lecteurs qui sortent de cryogénisation, rappelons que Civilization fut ce que l'on peut appeler l'un des plus grands jeux de stratégie de son temps, et son succès est toujours de mise. Votre but était de faire prospérer votre civilisation à travers les siècles grâce à un judicieux mélange de recherches scientifiques, de productions, de diplomatie, de commerce et de conquêtes. Si tous ces éléments étaient réunis, ce qui a véritablement fait le succès de Civilization est assurément le fait qu'il n'y avait pas UNE façon de gagner mais DES façons de gagner. Ainsi, chaque joueur pouvait mener sa civilisation comme il l'entendait. Si le fond de Civilization : Call to Power

HJ ■A,J ' » %&■

»

mm

Civilization ^

Format : CD-ROM PC / Éditeur : Activistion / Sortie : avril

vous informe lorsqu'une ville a fini de produire la dernière unité prévue, ce qui vous évite de perdre des ressources. Comme auparavant, la clé de la réussite passe par une bonne gestion des cités, l'équipe de Activision a d'ailleurs voulu surprendre même les plus habitués d'entre nous en proposant l'exploitation de l'espace ainsi que celle des fonds marins et donc la gestion de ces micro-mondes si particuliers. Cette fois, votre civilisation n'aura donc comme limites que votre sens du commandement et de la gestion. Quant à la finalité du jeu, s'il est toujours possible de gagner en détruisant tous ces adversaires, la conquête de l'espace ne suffit plus et il vous faudra découvrir une race extraterrestre si vous voulez finir le jeu de manière pacifique.

MyCivilization is rlch

Le jeu s'est enrichi de nouvelles unités (samouraïs, unités marines et spatiales, télévangélistes, etc.), de nouveaux bâtiments (hôpital, cinéma), de nouvelles sciences (alchimie, clonage, cryogénisation), de nouvelles formes de gouvernement (théocratie, fascisme, technocratie) et bien sûr de nouvelles merveilles du monde (Stonehenge, Internet). Il est impossible de tout citer tant ces innovations sont nombreuses. Passons sur les unités guerrières et attardons-nous un peu sur les nouveaux horizons stratégiques offerts par certaines unités. Ainsi il est dorénavant possible de demander à une cité adverse de vous verser de l'argent, de vous rejoindre, d'attaquer les caravanes qui se livrent au commerce,

d'aller contaminer une cité ennemie avec un virus mortel ou, comble de joie, d'asservir l'ennemi en esclave afin de se procurer de la main-d'œuvre pas chère pour vos cités. D'une façon générale, il semble que les innovations aient été bien pensées et qu'elles apportent un plus au niveau du jeu et des stratégies. L'aspect graphique du jeu a lui aussi été revu. Les unités disposent d'animations quand elles se déplacent mais aussi quand elles sont à l'arrêt. Ces dernières représentent l'état dans lequel se trouve l'unité (on verra par exemple une unité bâiller après s'être déplacée sur une longue distance). L'aspect de l'interface a lui aussi été embelli : exit donc la pléthore de menus style « Windows ». Les ordres que l'on peut donner aux unités sont maintenant symbolisés par des petits dessins explicites (bien qu'il y ait encore les macros accessibles grâce au clavier). Enfin, le mode Multijoueur sera prévu afin de ridiculiser vos amis ou bien, pourquoi pas, d'imposer votre civilisation au monde via le Net. L'attente jusqu'à la sortie de Civilization : Call to Power risque d'être dure... Très dure !

Pierrick Bellon

Guess Who's Corning Tonighi

In the summer of 1944. motivated by unhappinejs and desperatioa a group of high ranking German officers set in motion an operation désignai to ebminate tbe Führer. ovêfihrov/ the III Reich and establish a ncw govemment. The chosen dote was Jufy 20 and the place the Headquartws at Rastenburg. the Wolfsschanze the Wolf’s Lair.

But ihere has been a ptobfom. Tho SS Coronel Wilhelm Von Below, the head of security for the confie*. suspects the existence of a conspiracy and is about to unmask its leaders.

Your mission wifl be to enta the fortress and kidnap Coronef Von Befovv before he can cause artf probiems to tho pian. If you are successful Hitler may possibly be eliminataf and the war may be over in a few days.

liez hop, hop, hop ! On ne s'endort pas, là. Le rappel à l'ordre, vous connaissez ? Et venez pas pleurnicher sur le peu d'équipement que je fournis à vos hommes. Des pierres à lancer pour écarter l'ennemi, des paquets de dopes à déposer pour l'attirer et des menottes pour le maîtriser et lui faire faire ce que vous voulez. Et alors, quoi ? Vous êtes des pros, non ? Vous devriez être capables de vous débrouiller avec ça et ce que vous connaissez déjà. Bon allez, à la rigueur, je vous concède un fusil à pompe (très efficace mais long à recharger - idéal pour l'embuscade) et un autre à longue portée, mais c'est tout. Je vous préviens que vous avez intérêt à être à la hauteur, parce que les huit longues missions qui vous attendent vont vous en faire voir de toutes les couleurs ! Astiquez vos rangers et préparez-vous à évoluer sur des cartes deux fois plus grandes, bande de troufions !

À la guerre comme là naguère

Au fait, McHale n'a pas appris la couture, Blackwood ne boit toujours pas d'eau et Duchamps n'a toujours pas travaillé son accent anglais. On reprend les mêmes et on recommence. C'est un add-on dans toute sa splendeur mais, bonne surprise, il fonctionne seul et ne nécessite pas de posséder le pre-

De nouvelles missions ?

Oui, MON COLONEL ! Mais combien de missions ? HllT, MON COLONEL ! Minin, je vois. Bien réalistes ces missions ? OUI, MON COLONEL ! Bien dures ? OUI, MON COLONEL ! Et bien longues ? Ah ça, pour être longues, mon colonel...

mier épisode de Commandos. Apprêtez-vous à partir en Europe de l'Est, en Grèce et en Allemagne pour nettoyer des zoos, des bases secrètes et autres structures militaires. Vous découvrirez de nouveaux bâtiments, de nouvelles troupes et vous aurez souvent plusieurs objectifs à remplir dans une même mission (assassinat, sabotage, kidnapping, etc.). Mais toujours pas question de ramasser les armes de vos ennemis, pas d'alternance jour/nuit et vos bonshommes s'aiment toujours tellement que si l'un d'entre eux venait à mourir, c'est toute la mission qui foire ! Cette prolongation de jeu militaire s'adresse donc clairement aux fans de Commandos les plus endurcis. La qualité des scénarios est préservée, l'ambiance et le réalisme sont de nouveau au rendez-vous. Bref, vous aurez de quoi mater de l'Allemand. Alors au boulot !

Noël Chanat

gflQif

six salopards

. ÜÉIrfjgM

J ’ï/uis jjjÿàîjiu l\ï /âuJbijj

Gestion avancée et ultra-réaliste des dégâts

8 circuits de Viper dans des décon

Enfilez votre casque, serrez vos harnais et préparez-vous à vivre une expérience unique. Retrouvez les plus belles voitures de sport actuelles modélisées avec une extrême précision dans un environnement totalement en 3-D. Choisissez votre niveau de difficulté de conduite et suivez l'évolution des pilotes sur les différents championnats. L'option " Ghost car " vous permet d'enregistrer vos meilleurs temps et de les échanger sur Internet. Du mode arcade au mode simulation, laissez-vous plonger au cœur de l'ambiance frénétique des courses : explosions de pneus, collisions, réglages de la voiture, particularités des circuits... Prêt à faire vrombir votre PC ?

:    a Internet ?

)ienpon n'est pas dans

iêrde, nous... •

Cedric Gasperini

Internet égale pas de facture. Allez expliquer cela à des •fonctionnaires bornés... %i.rès douze coups de télefcfiione et trois lettres, la seule solation a été de leur taxer une fausse facture... Et ça a marché (Nldr : attention,

Avec la recrudescence (étonnante pour un mois de mars) de bons jeux, de nombreux sites officiels fleurissent sur Internet. De plus, la qualité de ces derniers est nettement en hausse. Tant mieux pour les internautes !

Le site de Silver bénéficie d’une réalisation irréprochable et presque impressionnante : http://www.silver-game.com

Un site complet sur Alpha Centauri, agréable et en français.

À conseiller aux anglophobes ! http://www.alphacentauri.com

Pour suivre les rebondissements de 1 ’affaire Daïkatana. le site propose des news bien fraîches. http://www.daikatana.com/default.asp

Team Fortress 2 est attendu par des milliers de joueurs. Besoin d’informations ?

http://www.sierrastudios.com/games/teamfortress

Pour surveiller le développement de Pharaoh, le prochain jeu de

gestion édité par Sierra :

http://w'ww.pharaohl.com

Le site officiel de Myth II est très, voire trop sobre mais il n’en reste

pas moins intéressant :

http://www.myth2.com

Quelques informations ont filtré sur Dark Reign II, l'un des jeux de stratégie en temps réel les plus attendus de cette année.

Si celui-ci proposera toujours une vue de dessus, les concepteurs se sont focalisés sur celle, plus novatrice, en 3D. Une échelle réaliste a été adoptée afin d'éviter les incohérences, telles que des unités aussi grandes que des bâtiments ! Pour rendre la

gestion en 3D abordable, les cartes seront un peu moins étendues et le nombre des unités par camp limité (rassurez-vous, une centaine quand même !). Vous retrouverez les unités de combat et de construction mais n'aurez plus à collecter de ressources. Dark Reign était un jeu réussi mais classique. Dark Reign II sortira-t-il de l'ordinaire ?

lïlî: mémo <|bo o'osi: omoni: dôvolo’ppô aux ,États Unis. Quand on voit Total; do nos administrations, on poi.it tliro qu'il y a onooro. .du boulot ! I.aisso/. cnoi vous Jo Lions à

racontor.

romoroior

jamw-w

Poommundo m'ont rodumo

tisiiiicaîii

de Bellf Mm

ÈÊmdeSO

Voilà un pari assez risqué que prend Codemasters en sortant Downhill Mountain Biking, une simulation de VTT. Le jeu semble cependant complet : plusieurs champions avec leurs qualités et leurs défauts, de nombreux modes de jeu, 26 circuits détaillés, 10 destinations internationales et une association avec la marque de vêtements No Fear. Si la simulation est aussi réaliste que le communiqué de presse le promet, j'espère qu'ils livreront les genouillères et les casques !

Les tanks ont décidément le canon en poupe ces temps-ci ! Ils sont en effet les stars du nouveau jeu de Gremlin, Wild Métal Country, un mélange de shoot, de jeu de conduite et d'arcade. Le moteur physique utilisé s'annonce comme très performant avec le respect de la gravité, du magnétisme, de l'inertie et de la trajectoire des projectiles.

Par exemple, votre tank sera secoué lors d'une explosion et les mines magnétiques attireront tout ce qui est métallique (non ?). L'action impliquera une douzaine de types de tanks et se déroulera en extérieur, sur de grandes surfaces (montagnes, canyons, déserts, etc.). Le contrôle du tank et celui de la tourelle seront indépendants et vous disposerez d'un grand nombre d'armes : fusil, mitrailleuse, lance-grenades, lance-roquettes...

Bref, de quoi s'amuser !

MEME PAS PEUR

BILL BOUFFE DU FAS

Microsoft a annoncé récemment son dernier rachat en date : FASA Interactive. Pour les néophytes, je précise que c'est à cette petite compagnie basée à Chicago que nous devons toutes les adaptations de l'univers Battletech sur PC. Pour ne citer que les plus célèbres : Mech Warrior et Mech Commander. Pour l'occasion, FASA a dû déménager du côté de Seattle. Microsoft aime bien garder ses partenaires à proximité ! Le géant de la micro étudie aussi d'autres licences FASA comme Shadowrun. Un peu d'espoir...

Le fond de l’hère effraie

Squad / SB

Les jeux de gestion d'équipes spéciales d'intervention en 3D vont connaître encore quelques heures de gloire en 99 ! Ainsi, Spec Ops 2 : Green Berets (chez Zombie) reprend la célèbre unité d'élite américaine, non pas pour des opérations en plein Vietnam, mais pour des missions de nos jours dans divers pays (Inde, Allemagne...).

Vous pourrez diriger jusqu'à quatre hommes équipés avec de nouvelles armes et dotés de nouvelles possibilités de mouvement et d'attaque. De son côté, la boîte de Tom Clancy ne chôme pas. Prévu pour la fin d'année, Rainbow six 2 reprendra le thème de l'antiterrorisme moderne. En espérant que ce deuxième opus soit un peu plus réussi graphiquement !

v?/|

brouillée

Activision ne s'arrête plus ! Après l'affaire du patch de Sin, c'est au tour de Civilization Call to Power, Heavy Gear 2 et Jack Nicklaus d'être victimes d'une organisation et d'une gestion passables. Ces produits, prévus pour être mis en vente ce mois-ci, ne seront pas en test (mais en preview) dans vos magazines avant les numéros datés de mai. Activision s'excuse en parlant de « quelques problèmes » sur les versions bêta, ainsi qu'une maison mère américaine peu encline à débloquer la situation. Vu le soin apporté à Sin, on vous conseille donc très fortement d'attendre les tests avant de vous précipiter dessus. Au cas où un patch de 20 Mo serait encore nécessaire pour faire y?*—^    tourner les produits...

Cryo, spécialiste des adaptations en tout genre, s’apprête à rajouter une pierre à son édifice avec Les Chroniques de la Lune noire. Dans ce jeu de stratégie, tiré de la bande dessinée du même nom (de Ledroit et Froideval), vous incarnerez le héros Wismerhill et devrez prendre la tête d’un des quatre camps : celui de la Lumière, celui de la Lune noire (c’est le camp qu’il choisit malgré lui dans la BD), celui de l’Empire ou celui de la Justice. Quoi qu’il en soit, votre but sera d’exterminer vos ennemis (en conquérant leurs régions et en capturant leurs châteaux) afin de faire accéder votre personnage au titre d’empereur. Au terme de chaque combat (à une région correspond une bataille), vous rentrerez dans votre château et effectuerez des tâches de gestion (construction d’annexes, recherche de techniques de combat, etc.). Plusieurs autres camps pourront vous venir en aide durant les combats (nains, elfes, géants, Ores, morts vivants et démons) et vous pourrez, bien évidemment, utiliser la magie. On nous promet également une pointe d’humour (dans les

sorts et les personnages). On ne demande qu’à voir !

•    Acdaim vient d'annoncer le début du développement de Turok 3... À la rédac', on aimerait bien voir

le deuxième avant de parler du troisième !

•    Prax War, jeu d'action en 3D, de Rebel Boat Rocker, vient d'être annulé par Electronic Arts pour retards excessifs et qualité insuffisante au vu de la concurrence ! Un coup dur après plus d'un an

de développement...

•Un nouveau site consacré aux jeux vidéo vient de voir le jour sur le Net. Entièrement réalisé par des bénévoles, le site n'est pas parfait mais il s'avère très riche en informations, http: //www.thundermag.com/

•    Il y a un an, Bill Gates se faisait entarter lors d'un déplacement à Bruxelles. Les auteurs de cet acte délictueux ont écopé d'une a'mende de 75 euros, la peine minimale pour « violence légère ». Ça fait quand même cher la chantilly !

•    Le Scénario, nouveau groupe de rap, offre à ses fans un jeu vidéo (dans lequel les chanteurs sont incrustés pour des combats) pour tout achat de leur album

(Méninge en vrac).

Au moins, l'initiative est intéressante... •

de Httnstmclor

Si d'après son titre, Constructor faisait penser à un jeu de gestion tout ce qu'il y a de plus respectable, le second opus nommé Street Wars (édité par Infogrames, sortie en mai) annonce clairement la couleur. Vous allez donc devoir gérer un quartier urbain en y implantant un maximum de commerces illégaux (bordels, casinos, etc.) et en corrompant nombre de policiers pour qu'ils affaiblissent les autres mafiosi (vous aurez des objectifs précis à remplir à chaque mission). Mais afin d'agir tranquillement, vous devrez également apaiser les foules en construisant hôpitaux, parcs, maisons de santé...

C'est à se demander si Constructor 2 n'est pas une simulation de politiciens !

EU DE WAVENTURE

Ils n'ont tout de même pas de chance les développeurs de chez Trecision... Se spécialiser dans le jeu d'aventure alors que le genre est en plein déclin ! Enfin, peut-être réussiront-ils à relancer le genre avec WM (nom provisoire), un jeu d'aventure doté d'un environnement en 3D peuplé d'un grand nombre de personnages non-joueurs. Le moteur 3D pourra gérer de nombreux effets spéciaux et le tout devrait être très zoli. Au niveau scénario, vous incarnerez deux personnages à tour de rôle : un scientifique et une avocate. La suite au prochain numéro...

On vous avait prévenus

Vous avez sans doute aperçu le pavé accompagnant chaque test vous faisant part de la version testée et des problèmes rencontrés. Mais les versions finales, elles, sont bien entendu parfaites... non ?

Saga : Rage of The Vikings

Mode Campagne inexistant, tutorial évincé, missions non-complètes, Multijoueur disponible le 31 mars... Voici notre nouvelle médaille d’or du foutage de gueule ! Le pire, c’est que la version que nous avions testée était plus achevée que celle qui est sortie sur le marché. Actuellement, Cryo effectue un échange standard des versions vendues par une nouvelle, peut-être terminée... Si ce n’est pas le cas, on tient notre version test à leur disposition !

Rival Realms

Ben non, toujours aucun problème sur la version finale.

Baldur's Gâte

À notre connaissance, après une installation correcte, Baldur’s Gâte s’avère stable.

En vrac

Non, toutes les autres versions n’ont absolument aucun problème !

À tel point que lorsqu’on demande les boîtes de Alpha Centauri, Blood 2, Fighter Squadron, Myth II, Tomb Raider III et j’en passe, les éditeurs ne nous les envoient pas. Méfiance, méfiance... ■

dm le ml ?

Un concurrent sérieux à Homeworld (en preview ce mois-ci) est d'ores et déjà annoncé. The Rift est donc un jeu de stratégie en 3D temps réel, dont l'action se déroule dans l'espace (avec des petites

étoiles, des grosses planètes et des nébuleuses toutes nébuleuses I). Parmi les gros atouts, la présence d'environ 200 vaisseaux différents et surtout, des pilotes possédant des caractéristiques propres. Bien évidemment, ces caractéristiques évolueront au cours des missions avec leur expérience et grâce à une intelligence artificielle poussée, les pilotes pourront même affiner leurs techniques d'attaque ! Bientôt, on n'aura plus rien à faire dans les jeux vidéo !

SUS ÈMMËS §

Vous savez qu'on en a assez de rédiger des appels à pigistes ? Depuis six mois, on vous en colle un drôle, intéressant et dans l'esprit du magazine. Eh bien là, on n'en peut plus ! Alors, c'est à vous de travailler. En plus du test d'essai (2 000 signes, espaces compris) sur un jeu récent, vous allez nous pondre un appel à pigistes (700 signes, espaces compris). Le tout doit bien sûr être drôle, voire hilarant (pas comme cet appel à pigistes). Eh oui, faut être motivé pour travailler chez Gen4 ! Il faut aussi être majeur, habiter la région parisienne, parler anglais, avoir énormément de temps libre et surtout une grosse machine (Pentium 11-333 MHz, 32 Mo de RAM et carte 3D). Comme d'habitude, si de jolies femmes aux gros seins (genre Hollywood NightJ veulent se présenter, je les recevrai avec plaisir...

SOS Génération 4 5-7, rue Raspaîl 93108 Montreuil Cedex

FOLIE PERMANENTE

Après Monster Truck Madness et Motocross Madness, la folie frappe de nouveau Microsoft avec Midtown Madness. Cette course de voitures vous baladera dans Chicago à bord d'une dizaine d'engins, de la Ford Mustang à la voiture de police, en passant par le semi-remorque de 18 roues ! Si le jeu est aussi fun que Motocross, assurons à Midtown Madness un succès mérité. De toute façon, nous aurons sûrement l'occasion d'en reparler le mois prochain, suite à la conférence de presse Microsoft : Gamestock 99 !

Tempête moléculaire

D’après les fuites de documents et les interviews regroupées par le Dallas Observer, il faudrait que Ion Storm vende plus de 2,5 millions d'exemplaires de Daïkatana pour se tirer d’affaire (s’il sort un jour...). Il faut dire que le petit poulain de Eidos aurait dépensé plus de 26 millions de dollars depuis sa création, soit 900 000 dollars par mois. Une des plus grosses pertes de la boîte s’est effectuée lorsque la majorité de l’équipe de Daïkatana est partie pour créer sa propre société, Bloodshot Entertainment : petite frasque qui aurait coûté 12,5 millions de dollars à Eidos ! Enfin, John Romero et Todd Porter ne sont pas vraiment des figures populaires. L’article tend à démontrer que John passe pour une vedette qui ne travaille pas vraiment sur les jeux et que Todd est un looser. Et pour cause, le Dallas Observer insiste sur le fait que Dominion, le seul produit Ion Storm signé Porter et sorti à ce jour, s’est vendu à 14 000 exemplaires aux États-Unis. Deus Ex et Anachronox pourront-ils faire remonter la pente à cette boîboîte qui descend ?

ctefsa

Shock Troops n'est pas, comme on pourrait le croire, un jeu à la Rainbow six mais plus originalement un jeu de stratégie temps réel.

Bien évidemment, ses développeurs (slovènes) nous assurent qu'il se démarquera du genre en plusieurs points... Nous passerons sur les multiples caméras qui permettent d'admirer les décors dans leurs moindres détails (objets en 3D, ombres affichées en temps réel...) pour insister sur la synchronisation possible des actions de plusieurs groupes. De plus, vos agissements pourraient avoir une incidence réelle sur l'évolution du scénario. Sinon, l'un des camps disponibles utilisera l'énergie solaire... Autant vous dire que si Shock Troops propose des missions de nuit, vous aurez intérêt à l'éviter comme la peste !

La guerre éternelle entre les forces du Bien et du Mal ne connaît aucun répit en cette fin de millénaire. À peine le bienveillant souverain de Erathia est-il assassiné en son palais que des hordes de démons assaillent le malheureux royaume. La jeune reine Catherine Ironfist, sa fille, prend elle-même la tête de ses armées afin de repousser l'invasion, mais au moment de donner l'assaut, le visage du général ennemi lui apparaît. C'est son propre père, hideusement ressuscité par une clique de nécromanciens damnés, qui mène les affreuses créatures contre ses propres sujets. C'est bien dans une guerre sans pitié que veut nous entraîner une fois de plus le nouveau volet de Heroes of Might and Magic, et cette fois les moyens semblent à la hauteur des ambitions. Là où le précédent opus de la série péchait par la pauvreté de ses graphismes, les premières images du numéro trois sont très encourageantes. Entièrement en 3D, acceptant une résolution jusqu'à 800 x 600 et 65 000 couleurs, Heroes III n'a plus rien de tristounet.

Foire à la magie

Les possibilités d'action ont été aussi sérieusement enrichies. 16 classes de personnages seront présentes (en tout plus d'une centaine de créatures

Donné régulièrement pour mort, le jeu de stratégie au tour par tour ne cesse de renaître de ses cendres. Nouvelle démonstration avec la sortie prochaine de Heroes of Might and Magic III, qui s’annonce comme bien plus que la toilette d’une série mythique.

différentes), pouvant disposer d'une soixantaine de sorts répartis entre quatre écoles de magie (amis des chiffres, bonsoir !). Comme dans Baldur's Gâte, les héros pourront s'échanger sorts et objets magiques. Leur évolution se fera sur le modèle le plus classique du jeu de rôle, l'inventaire et la gestion des caractéristiques promettant d'être à la hauteur des classiques du genre. Les cartes seront aussi plus grandes et plus détaillées que dans les versions antérieures, certaines actions se déroulent même en ville. Enfin, le choix du tour partour n'a pas fait renoncer les développeurs à intégrer un mode Multijoueur acceptant jusqu'à huit joueurs. On annonce même un site de discussion pour trouver plus facilement alliés et adversaires. Tout cela étant promis pour le printemps, il y en a encore qui vont louper leurs examens !

Rémy Goavec

rts vivants

Format : CD-ROM PC / Éditeur : 3D0/Ubi Soft / Sortie : avril

Vf #"v

LOVE TO you

J5 SUIS PSQOUTSS,., PSNPANT PSS MOIS J5 CHSRCHS A CONSTRUIS LA PLUS SSNIALS PSS MONTASNSS RUSS5S ST AU PRSMISR SSSAI, MU* CLIENTS MSURSNT PS TROUILLS ST 11 AUTRSS VOMISSSNT LSUR HAM&URGSR !

T S N FAIT PAS,,, IL FAUT JUSTS LUI TROUVSR UN NOM BISN FLIPPANT, RSPUIRS LS PRIX PU TICXST, ST SURTOUT RSCRUTSR UNS NOU\JSLLS SQUIPS PS NSTTOMSS,

Wmm

Avec Roller Coaster lÿcoon, vous allez pouvoir construire les plus grands, les plus terrifiants et les plus incroyables manèges du monde. Nais il vous faudra aussi gérer la totalité de votre parc d’attraction : ses employés, son développement, ses prix, son marketing, sa communication, et même les états d’âme des visiteurs !

Roller Coaster IVcoon va vous permettre de découvrir enfin l'univers impitoyable de l’industrie du loisirs...

Coller Coûter Tycoon-la fortune eft bout du grand S

Inauguration dans quelques semaines sur votre PC - rollercoastertycoon.com

M

© 1999 MicroProse Ltd. Ail Rights Reserved. MICROPROSE is a registred trademark. © 1999 Hasbro Iteractive Ltd. Designed and written by Chris Sawyer.    - ï

PROSE

de vouloir faire les choses à moitié. Rollercoaster Tycoon est sans doute le soft de gestion le plus alléchant que l'on ait vu depuis Sim City 3000. Le soin apporté aux détails est particulièrement frappant. Non seulement les menus de gestion sont parmi les plus complets à ce jour, mais l'animation est assez bluffante, à la hauteur de ce que l'on peut attendre aujourd'hui de ce type de jeu. Vos employés et visiteurs s'affairent et se bousculent par dizaines à l'écran, les attractions bougent, virevoltent...

ul n'a oublié Theme Park, qui transformait le plus paisible des moines contemplatifs en requin de la société du spectacle, capable de rajouter un supplément de sel dans les frites pour vendre un peu plus de soda ! Rollercoaster Tycoon nous propose donc de rempiler, en plus grand, plus beau, plus fort, plus tout ! Un terrain à bâtir dans un joli coin de nature, un peu d'argent, des idées à la

Société de consommation

On s'en doutait un peu au titre, ce sont les grands huit et les montagnes russes qui ont fait l'objet de tous les soins des graphistes, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ont réussi leur coup. Côté adversité, c'est pas mal réussi non plus. Vous verrez votre chiffre d'affaires évoluer en fonction du temps, des saisons, des fêtes, etc. Pour compenser toutes ces « variations saisonnières » (ça fait énarque, non ?),

Construire allée

Nouveaux manèges et attractions

Las de la grisaille de l’hiver finissant ? Hasbro vous propose, avec Rollercoaster Tycoon, de vendre du bonheur à tout plein de ch’tits n’enfants d’âges divers, en vous faisant un max de pépêtes au passage. C’est quand même beau la philanthropie î

pelle, et surtout des milliers de gogos ne demandant qu'à dépenser leurs salaires durement gagnés... Voilà les atouts qui vont vous rendre enfin riche et célèbre dans le commerce de la barbe à papa ! Le moins qu'on puisse dire c'est que Hasbro n'a pas l'air

vous aurez le choix entre pas mal d'attractions complémentaires, en plein air, à l'extérieur, calmes, effrayantes... Tout a été prévu, jusqu'aux meilleurs moyens de pousser vos clients à la dépense. Dans cet esprit, le fast-food est particulièrement efficace, on sent presque les calories se jeter à l'assaut. Bon, c'est pas tout ça, mais ça sort bientôt ? J'ai envie d'un tour de manège moi !

Rémy Goavec

Type : Montagnes russes en bois

Construction : La voie est en bois lamelle, recouverte d’un rail de roulement en acier plat, construit sur une structure de support en bois. Les trains sont maintenus sur la voie par des roues qui passent sous le bord intérieur des rails.

Eléments voie spéciaux : Courbes inclinées. Photo du tour Courbes inclinées : Virage à 30°

Inclinaison maxi. voie : 60° Inclinaison maxi. pente de remontée : 25°

Hauteur maxi au-dessus du sol : 32m Véhicules : Train de montagnes russes en bois

Autres inf os : De bonnes montagnes russes en bois sont rapides et le plus possible â l’air libre ; elles ont des accélérations latérales et des chutes rapides et sont conçues pour provoquer des sensations fortes.

Coût approximatif : 2.800F a la hausse

Tycoon

Format : CD-ROM PC / Éditeur : Hasbro / Sortie : mai

IL DETESTE

LE MAUVAIS ESPRIT

■ ; ' . ■ -

Il est le dernier détenteur des Clés, l'ultime descendant des gardiens de la frontière sacrée entre la vie et la mort. Il est l'héritier des sentinelles suprêmes de la frontière appelée "The Gâte". Il est le Gardien des Ténèbres.

Moine-exorciste solitaire et mystérieux, Ekna a appris toutes les connaissances fondamentales de l'énergie mentale et maîtrise la puissance de la prière. C'est un initié supérieur de "The Gâte". Cette organisation ultra-secrète lui confie systématiquement les missions les plus dangereuses, cèlles touchant au paranormal. Ses pouvoirs de médium lui permettent de démêler les enquêtes les plus sombres, sa magie d'affronter les horreurs les plus puissantes.

•    UN JEU D'AVENTURE ET D'ACTION où votre foi sera mise à l’épreuve dans 10 épisodes variés, des plus classiques aux plus insolites : un musée d'art précolombien, un fast-food, un zeppelin ou une distillerie.

•    Des notions de gestion et de jeu de rôle pour résoudre chaque mission en finesse ou en force.

•    Des ennemis intelligents qui adaptent leurs actions : combattre ou fuir, tendre un piège ou encercler votre héros.

•    28 sorts aux effets spéciaux ultimes, du plus violent (Blast télékinétique) au plus subtil (transe émotionnelle).

•    Fluidité, graphisme : une 3D Temps réel à la pointe de la technologie actuelle.

DES TENEBRES

*

ENTRE LA VIE ET LA MORT. IL VOUS AIDE À CHOISIR.

Les graphistes de l'équipe supportent une bonne partie de la responsabilité ou non du futur succès de Black & White. Ce sont eux qui créent le look du jeu et au final, c'est un peu grâce à eux si le public s'arrête devant une démo du produit en se disant " Wow, c'est quoi ? " Actuellement, nous avons nos cinq artistes qui travaillent sur les graphismes de B&W. Chacun est assigné à une tâche spécifique. De cette façon, ils deviennent rapidement de vrais experts dans leur domaine. Notre premier graphiste, Mark Healey, s'est concentré sur les modèles en fil de fer et les animations sous 3D Studio Max. Le curseur en forme de main, celle du magicien, a été aussi créé par Mark, tout comme les premiers dessins conceptuels de créatures ou de la citadelle. Jamie Durant s'est, lui, occupé des bitmaps, notamment pour la version de test du jeu, créée spécialement avec des graphismes basiques pour juger la jouabilité. Si vous avez déjà vu des écrans de jeu avec des villages, des arbres... Ce sont les œuvres de

Jamie. Christian Bravery, qui nous vient de 2000AD (une BD de science-fiction britannique qui lança Judge Dredd), gère le design des créatures. Dans le jeu, le joueur pourra prendre n'importe quel animal normal (un lion, une vache ou un singe) et le transformer progressivement en un monstre titanesque. Toutes ces créatures doivent en plus se " morpher " différemment selon le chemin choisi (bon ou mauvais). Notre artiste le plus récent, Andy Bass, s'occupe de construire les villages des huit tribus du jeu. Finalement, notre artiste en chef, Paul McLaughlin, a développé la plupart des astuces et des outils nécessaires. Il a aussi créé de nombreuses textures de terrains. De plus, c'est lui qui a la lourde tâche de coordonner tout ceci. Il y a déjà plus de 10 000 éléments graphiques à créer... Et ce chiffre augmente sans cesse ! »

B&W par Paul McLaughlin

«Travailler sur Black & White est le boulot idéal pour un graphiste. On ne fait pas seulement des choses qu'on n'avait jamais faites, mais surtout que personne d'autre n'a fait à ce jour. Comme c'est le premier titre de Lionhead, cela doit être un véritable chef-d'œuvre. On doit faire face à de nombreux défis pour fabriquer l'univers du jeu, les villages, les créatures, les sortilèges... Le plus effrayant, c'est que le moindre élément doit pouvoir changer dynamiquement entre le bien et le mal, selon la façon de jouer de chacun. Arghhh ! Nous nous devons d'avoir à chaque instant le plus beau de tous les paysages. Jean-Claude [Cottier] fait un travail remarquable avec le moteur 3D mais c'est à nous d'en faire le lieu dont vous avez toujours rêvé ! Le tout n'est pas seulement de faire les meilleurs décors par rapport aux jeux actuels mais surtout de lui assurer la supréma-

Pour notre plus grande joie,

Steve Jackson nous revient avec ses savoureuses anecdotes à propos de l’équipe de Peter Molyneux. Black and White avance à grands pas et les graphistes sont de véritables artistes. Raconte-nous encore Steve...

Voici un exemple de textures, qui, basiques au départ, se transforment petit à petit pour finalement offrir

une richesse prometteuse.

tie sur les jeux qui sortiront en même temps que B&W. Cela demande donc un peu d'imagination et des risques à prendre, pour anticiper la technologie, mais il faut surtout donner du style aux paysages. On ne veut pas seulement d'une aire de jeu, on veut une véritable œuvre d'art. Il faut avoir beaucoup de variété dans les terrains : des rivières, des chemins, de l'eau qui ressemble à de l'eau, des forêts... Traditionnellement, cela se fait par la construction de petits pavés texturés qui s'imbriquent les uns dans les autres. Nous avons jeté à la poubelle ce principe, car il conduit à une répétition et donc à un aspect synthétique. Nous voulons une apparence plus " organique ", ce qui a demandé à Jean-Claude le développement de nouvelles technologies de blin-ding et de filtering pour les textures des sols. Photoshop est idéal pour ce genre de travail (nombreux effets de lumière), doublé d'une tablette graphique pour dessiner. Ainsi, ces textures qui forment les " pavés " se mélangent parfaitement sur de grandes étendues, avec en plus le code de Jean-Claude qui passe par-dessus avec son effet de diffusion... Divers types de terrains se mélangent alors, selon de nombreux critères et filtres, de telle façon que vous ne verrez jamais deux fois le même paysage dans Black and White. Les créatures qui peuplent B&W sont une énorme tâche. À la base, elles sont inspirées de vrais animaux, mais Lionhead est aussi un jeu et il y aura donc quelques surprises. Il est essentiel que le joueur croie dans ses créatures et s'en préoccupe ! Ainsi, le lion de Christian (cf. photo) est une sorte de cobaye pour nos graphistes/animateurs. Chaque jour, il évolue. Ainsi, depuis quelques jours, il possède son "squelette d'animation ", passant du bien au mal, d'un aspect filiforme à un look obèse, d'une créa

ture faible à un monstre puissant... Nous utilisons 3D Studio Max pour l'animation des créatures, parfait pour travailler sur des modèles avec peu de polygones, nos programmeurs 3D ayant intégré notre éditeur de créatures. On peut ainsi construire, tex-turer, animer et simuler les effets visuels du jeu pour n'importe quelle créature dans Max. On fait aussi certains mouvements nous-mêmes, filmant le tout et intégrant le résultat sous forme de " rotasco-ping ". On a bien passé deux semaines à essayer de reproduire les mouvements de girafes tueuses ou de cochons effrayés... Il y a un boulot graphique énorme sur le produit et je n'ai même pas parlé des sorts ou des effets météorologiques. Les joueurs attendent déjà tellement du jeu que la magie en elle-même nous fout la pétoche. Black & White est définitivement le projet le plus fou sur lequel j'ai bossé. »

The .LHX Files (c) 1998 Steve Jackson

*C?Ü **i

B; » • ' " '

.

ùotJ cfcmg-

~

A

K. s.

A —A -    ■ :■ -à;    -A,,,, v

T T "T TT LT...

mm

Nom : Cecil / Prénom : Charles / Date de naissance : 11 août 1962 / Nationalité : anglaise / Situation : marié, 2 enfants / Jeu en développement : projet secret R6 (action/aventure) et Broken Sword 3 / Jeu préféré : Warcraft II / Production préférée :

Les Chevaliers de Baphomet

ZX Galaxians pour ZX81 (1981)

* jfc m

rtt :* '-m *t m *c «*»**#**

*; *: }* a* *: * ;♦; *c *: *,*

œ sfc s* sfc

Pirlrait

Charles Cecil

Charles Cecil reste, depuis une vingtaine d’années, à l’origine de quelques-unes des productions les plus marquantes du jeu d’aventure. Avec sa compagnie, Révolution Software, il se retrouve indépendant et peut donc laisser libre cours à sa créativité...

n peut dire que l'aventure, Charles Cecil connaît ! Après un séjour passé au Congo belge (départ au moment de la révolution de 64) et un autre au Nigéria, il revint à Londres pour suivre des études universitaires en Ingénierie mécanique et Management. Dès 1981, il fût contacté par Artic Computing, l'une des premières sociétés de développement de jeux vidéo. À l'époque, il travailla sur la mise en place de la société, qui édita la version ZX81 de Galaxians. L'arrivée de gros éditeurs comme US Gold et Océan mit un terme à l'existence de la jeune entreprise, qui se spécialisa dans la conversion de titres pour le compte de US Gold. D'ailleurs, Tim Chaney (président de US Gold) ne tarda pas à embaucher Charles comme chef de produits. Après une association de 18 mois, Charles finit chez Activision. Malheureusement, les aléas financiers de cet éditeur le convainquirent de prendre le large. Il arriva alors à York, à 250 kilomètres au nord de Londres. Une vie plus cool, des gens plus sympa... Bref, des conditions idéales pour monter une structure de développement : Révolution Software. Leur premier titre pour le compte de Mirrorsoft (l'une des plus importantes sociétés anglaises de l'époque) fut un jeu d'aventure sur Amiga/ST : Lure of The Temptress (excellent scénario et utilisation de lumières dynamiques - moteur Virtual Theatre). Le deuxième jeu d'aventure fut élaboré en collaboration avec le dessinateur Dave Gibbons, sous le nom de Beneath A Steel Sky. Enfin, le passage sur PC permit l'arrivée de la série des Broken Sword : Les Chevaliers de Baphomet puis Les Boucliers de Quetzalcoatl, avec toujours une grande qualité graphique et une intrigue passionnante (après les templiers, la mythologie Maya). Ayant racheté les parts de sa société détenues par Virgin, Révolution Software déve

loppe maintenant deux nouveaux projets. L'un est bien sûr le troisième volet de la saga Broken Sword et l'autre est un mélange de jeu d'aventure et d'action qui s'annonce plein de surprises. Allez Charles, on compte sur toi !

Didier Latil

Dans la dimension Creative, vous n'aurez jamais à attendre.

Insérez notre nouvelle carte graphique 2D/3D RivaTNT dans votre PC et la vitesse des jeux vous laissera surplace... les applications bureautiques réagiront au quart de tour à vos commandes... sans oublier

Basé sur le puissant processeur

RIVA TNT de nVidia

•    Permet une accélération 3D incomparable et des superbes performances 2D

•    Architecture mémoire 128 bits à large bande passante et technologieTwin-Texel 3D pipeline

une définition détonnante de qualité dans toutes les situations.

Ajoutez une RivaTNT et vous exploserez les performances de votre PC.

•    16 Mo de mémoire synchrone et RAMDAC à 250 MHz pour des résolutions atteignant 1900x 1200

•    Offre logicielle complète : Incoming, Forsaken, Scala MM200, Colorific, 3Deep

WWW. S □ U NDBLASTER.COM

Pour plus d'informations, contactez le 01 39 20 86 03    • Existe en version AGP et PCI

La clé vers une nouvelle dimension

Cartes audio

Caries graphiques

Haut-parleurs

PC-DVD

Video

Civilizalion Call To Power is publishêd ond distributed by Activision, Int. Civilizalion Coll To Power is registered trodemorks of Activision. Activision is o registered trademork of Activision, Int. Ail rights reserved. Ail other trodemorks ore lhe properly of lheir respettive owners.

PRENEZ LE TEMPS DE SAVOURER LE POUVOIR

l|j|§g |

! i

Igjit

■ •il

Accompagnez l'évolution de l'humanité à travers 7000 ans d'histoire. Inventez le génie militaire, donnez une identité à votre peuple, inculquez-lui une religion, développez une économie forte, construisez des civilisations sous marines et extra-terrestres. La survie et le développement de votre civilisation repose entièrement sur vous. Civilization : Call To Power propose un mode multi-joueurs en réseau (Internet, réseau local ou modem. 2 à 8 joueurs).

Découvrez l'univers du jeu sur Internet avec :

uWMWsl-Uni-mà

ÀcWisioM

SOLUTIONS, TRUCS & ASTUCES : 3615 ACTIVISION OU 08 36 68 17 71 - 2,23 F/mn ATVI - ACTIVISION 25, RUE DUGUAY 95100 ARGENTEUIL - www.activision.com

BILL WATTERSON

La flemme du dimanche soir

ivrxixrui

durant es travaux, exposition continue...

Les fans ont déjà tous les albums, les autres peuvent se ruer tranquillement sur ce best of en couleurs... Comment ? Vous ne connaissez par Calvin, le petit garçon fantaisiste, rêveur et très farceur, et sa peluche Hobbes, le tigre en peluche qui a tout d’un vrai ? Quelle honte ! Même si cette BD est sur l’enfance, elle n’est pas vraiment destinée à ce public. La finesse des gags, la précision des dessins et surtout, la prédominance d’excellentes idées et de l’imaginaire, séduiront tout le monde !

Calvin & Hobbes T. 17

B. Watterson

Hors Collection - 80 F.

Farces et attrapes

les vieux de la veille

Après avoir réjoui des générations de lecteurs, Johan et Pirlouit ont les honneurs de la collection Le Dernier Chapitre. On les retrouve vieillis et tranquillement installés chez un riche seigneur. Mais leur dernière aventure va les conduire sur les traces des licornes, qui provoqueront chez Pirlouit un changement heureux ! Textes et dessins sont charmants mais on

regrette le prix trop élevé. Le Bois aux licornes - Convard/Julliard - Dargaud - 94 F.

00 va tous mourir !

Pour faire honneur à Gen4, Multisim sort à son tour son supplément fin du monde. Le Testament, comme tous les suppléments Nephilim, a bénéficié d'un soin tout particulier. Atmosphère angoissante, informations riches et passionnantes, cette campagne va vous mener vers des lieux inattendus. Il va falloir faire de la place dans votre JDRthèque.

Nephilim : Le Testament - Editions Multisim - 179 F.

000/ d’neut ?

Des savants fous, des chirurgiens pas clairs, des malades et des amnésiques loufoques, le monde des Histoires à lunettes est résolument absurde. En une planche. Midam et Clarke mettent en scène des situations surréalistes qui brillent par leur humour noir. Et lorsque ce n’est pas le cas, c’est que l’absurdité a pris le dessus et que

l’on nage en plein surréalisme ! Histoires à lunettes T. 2 - Midam/Clarke

Dupuis - 59 F.

Blade Runner 2

Le pari était osé. Reprendre les protagonistes de Blade Runner et en faire une suite n'était pas de la tarte. Et pourtant, K.-W. Jeter rend un parfait hommage à Philip K. Dick. Deckard, le Blade Runner, part à la recherche d’un sixième répliquant, pendant que Rachael se meurt. Qui est humain et qui ne l’est pas ? Qui manipule qui ? Des réponses que vous aurez beaucoup de mal à trouver dans ce chef-d'œuvre. Jeter est, lui aussi, un grand auteur.

K.-W. Jeter -Éditions J'ai lu - 79 F.

Contes de Grimm

Des jeunes filles décapitées ou dépecées, un jeune homme servi en ragoût à son père, de méchantes sœurs énuclées, un père incestueux, un enfant-hérisson qui pique son amie jusqu'au sang... C'est un film d'horreur ? Non, ce sont les contes de Grimm en version non expurgée ! Couchez les enfants ! Ces histoires comprennent effectivement toutes des éléments sinistres ou macabres assez édifiants dans des contes qui n'ont plus rien de féeriques.

Miam !

Grimm - Éd. Hors Collection - 120 F.

de l'Enfer..

La Clairière des Eaux-Mortes

Le secret .s du marécage. * c'était &

m

im

l’arme de fond

l’empire de vampire

On croyait connaître les histoires de vampires sur le bout des doigts. On pensait qu’on ne nous y reprendrait plus... Et pourtant, chaque épisode du Prince de la nuit nous étonne et nous séduit ! Est-ce grâce à ses flash-back, à ses intrigues et à ses rebondissements ? Aux belles jeunes filles saignées à blanc ? Quoi qu'il en soit, c’est toujours superbe, très bien mis en

scène et riche en surprises ! Le prince de la nuit T. 4 - Swolf - Glénat - 68 F.

Piège en haute mer

Voila une série qui voit arriver la fin de son premier cycle sans avoir déclenché la célébrité internationale de ses auteurs. Et c’est bien dommage, car Tramp devrait entraîner l'enthousiasme des foules. Cette histoire de magouille maritime nous présente des personnages justes et attachants. Les dessins sont soignés et le scénario bien rythmé par un découpage sans faille. Pour Hélène - Kraen/Jusseaume - Dargaud - 78 F.

De mystérieux crimes sont perpétués par des créatures non-humaines.

Deux inspecteurs tentent de résoudre cette affaire, s’opposant directement à un F.B.l. soucieux d’étouffer Fhistoire. Un album sombre et violent, magistralement dessiné, aux couleurs froides et à l'esprit dérangeant.

De quoi se placer largement parmi les meilleures références de la BD de science-fiction.

Une merveille.

Nemesis 2 - Janole/Ange/

yan den Abeele -

Éd. Le Téméraire - 79 F.

Casser la barague

Le troisième millénaire et sa cohorte de légendes high-tech s’apprêtent à débouler. Pour marquer son œuvre de cet événement, Yslaire verse dans la bédé multimédiatisée. A grands effets d’Internet (www.yslaire.be) et de Photoshop, l’auteur de Bidouille et Violette monte un subtil projet où psychanalyse (et « istes ») et étude des anges se rencontrent de plein fouet.

Mémoires du XXe ciel - Yslaire - Delcourt - 85 F.

Une clairière marécageuse où les gens disparaissent... Une machination diabolique... Une énigme satanique... On trouve beaucoup de choses dans ce roman, et surtout une ambiance et un art de conter consommé. Raoul de Warren a signé un roman tout en faux-semblants où personnages et intrigue ont une grande profondeur. Si le surnaturel et la malédiction dans le cadre d'un drame familial sont les thèmes à l'honneur, ils sont traités avec style et finesse. Raoul de Warren Cabinet Noir - 49 F.

Un végétarien meurt assommé par un gigot...

Un végétarien neurt assommé par un gigot surgelé

Le Sottisier des morts absurdes

et des nies incroyables

Un joueur d'échecs électrocuté par l'ordinateur qu'il vient de vaincre, deux frères écrasés par le même taxi, dans la même rue, à un an d'intervalle, un jeune homme qui s'étrangle avec un poisson vivant... Autant de faits divers absurdes où le comique le dispute au tragique. Ceux qui aiment rire du malheur des autres risquent bien d'en mourir en lisant ce sottisier ahurissant mais sacrément réjouissant ! Hors Collection - 99 F.

Le Sortilège de Babylone

ivii

Sili

Après les vampires, les momies et les sorcières, Anne Rice, la reine des damnés, s'attaque à un autre mythe sacré : les fantômes...

Ou plutôt les esprits... Azriel, le personnage principal de son dernier roman, est effectivement une âme en peine, vieille de plusieurs dizaines de siècles et qui vient conter son incroyable histoire à un témoin... La plongée historique est passionnante, et une fois encore, Anne Rice dépoussière un thème qui se faisait bien vieux.

Anne Rice

Robert Laffont - 120 F.

Alors chéri, heureuse ?

Ceux qui n’arrivent pas à conclure vont adorer ! Dans Tombeurs, le but du jeu est de séduire ses partenaires. Pour cela, de nombreuses cartes (rendez-vous, frime, lapin, etc.) simulent les mécanismes de la drague. Mais en réalité, ce n’est qu’un leurre puisque le véritable objectif du jeu est de deviner trois cartes chez son adversaire. On aurait préféré plus de séduction et moins de déduction ! Tombeurs - Zéditions du Yéti - 100 F.

Bifléreet et Identique

Ceux qui ont aimé Dark Project et son ambiance ésotérico-religieuse vont adorer le CD de Rosa Crux. Une inspiration venue du haut Moyen Âge, de mystérieuses incantations, des chants en latin, des guitares électriques déchirées... Mais ce n’est pas tout ! Une partie multimédia occupe le reste du CD et plonge dans l’univers gothique de ces alchimistes musiciens : visite interactive de leur étrange demeure, énigme médiévale à déchiffrer et

surtout, un design magnifique. Envoûtant... Rosa Crux : Notes Insomnes - Rosa Crux productions - 100 F.

Lapinot est de retour. Trondheim se charge toujours de lui donner le trait, mais cette fois, c’est Frank Le Gall qui se colle au scénar. Loin de perdre de sa verve humoristique, sans pour autant y gagner non plus, Lapinot reste égal à lui-même, Le Gall ayant su respecter à la virgule la bible du personnage trondheimien, toujours aussi drôle, puéril et philosophe quand l’envie lui vient. Carottisant en diable ! Vacances de printemps -Trondheim - Dargaud - 79 F.

Énigme musicale

Un lueur pour une série

Après Les Ailes du Phaëton, Fino s’attaque à une nouvelle série, avec Roca au scénario. L’intrigue se déroule sur une colonie terrienne où un tueur reproduit les meurtres d’un serial killer d’il y a deux cents ans. Un flic poisseux et lourd se lance à sa poursuite. Le résultat est très bon, même si Fino semble avoir manqué de temps pour peaufiner certaines planches.

Starblood - Roca/Fino - Éditions Soleil - 79 F.

iPour ne pas être perdu en Tan Qt*2000, pourquoi ne pas aller Surfaire un tour sur le site de uLa Spirale ? Résolument tourné d ivers l'avenir et la nouveauté, W'ice site fait un point sur la t^culture moderne sous toutes SS^ses formes. Il aborde des ^thèmes aussi divers que la cryonie, les photos fétichistes de Lee Higgs, ou les propos déroutants de Le Dantec. Présentation flashy, sommaire bien fourni, La Spirale est un site cyberpunk, riche en infos. http://www.mondocourau.

com/spiral.

Manipulation

Lorsqu'un ancien des services secrets britanniques se met à l'écriture, on peut se frotter les mains : souvenez-vous de lan Fleming... Sauf que Andy Mc Nabb est nettement moins romanesque, plus réaliste mais tout aussi trépidant. Ou cet agent de terrain est franchement doué pour l'écriture ou il a reçu l'aide d'écrivains expérimentés. Comment expliquer autrement le rythme ahurissant de son roman, et le souffle d'une intrigue pourtant banale ? Il s'agit en effet d'une course-poursuite endiablée dans laquelle un espion anglais et une petite fille de sept ans se retrouvent brusquement pourchassés par une meute d'hommes non identifiés. La situation est épouvantable : traqué sans relâche, recherché, il doit comprendre pourquoi la fillette est ainsi recherchée, se tirer des pires guêpiers, mener une enquête et tout cela, quasiment désavoué par son service ! La maîtrise du suspense est parfaite et une fois le livre entamé, on est certain d'être pris jusqu'à la fin, où d'inquiétantes révélations attendent le lecteur. Un excellent moyen de se priver de sommeil !

Andy Mc Nabb - Éd. De Fallois -414 p. - 120 F.

LES TOUS PREMIERS SUR LES TOUS DERNIERS JEUX

2,23 F/mn Nudge Interactive

LA PLUS GROSSE BASE DE SOLUTIONS

53000 ECRANS

I INTERRUPTIBLES. ACCÈS RAPIDE!

VOUS AIDU !

IMAGINU: UN MAGAZINE DE 4000 PAGES !

LES SOLUTIONS EN AVANT-PREMIÈRE

MISE-A-JOUR CHAQUE SEMAINE

SANS OUBLIU LES CONCOURS À TOMBU PAR TERRE !

et

la la ÿlSSB

Fort du succès mérité rencontré par le nouveau Celeron,

Intel revient à la charge et le fait passer à la vitesse supérieure.

La gamme des Celeron bénéficie donc de nouvelles fréquences plus musclées, et surtout d’un nouveau format.

Dépourvu de cache de second niveau, le premier Celeron n'avait pas connu un succès retentissant.

Et pour cause, celui-ci n'obtenait que des performances très moyennes.

Mais l'erreur fut vite réparée en août 1998, avec un Celeron nouvelle formule, doté de 128 Ko de cache. Ce dernier étant directement intégré sur le cœur du processeur et cadencé à la même fréquence que celui-ci, ce nouveau Celeron obtenait des performances très proches d'un Pentium II.

Afin d'assurer la continuation de ce petit bijou, qui a permis à beaucoup d'entre nous de faire évoluer leur PC pour un prix très raisonnable, Intel se devait de faire passer le Celeron à la vitesse supérieure et donc de dépasser les 333 MHz.

D'où la sortie de deux nouveaux Celeron, le 366 et le 400 MHz. Mais alors que les anciennes versions du Celeron étaient disponibles en version Slot One, et donc interchangeables avec un Pentium II, les Celeron 366 et 400 sortent sous deux formats, le Slot One et le Socket 370.

Ce dernier est un nouveau format adopté par Intel, tout spécialement pour le Celeron, qui se retrouve maintenant disponible en deux versions, une en Slot One et l'autre en Socket 370. Mais mis à part la différence d'aspect, il n'y a pas grand-chose pour différencier un Celeron 366 sur Slot One d'un Celeron 366 sur Socket 370.

Si ce n'est la carte mère qui va accueillir le processeur.

En effet, lors des tests, les résultats sont

clairs, le Celeron obtient les mêmes performances, qu'il soit sur Slot One ou sur Socket 370. Pour observer cela, nous avons utilisé deux cartes mères MSI, la MSI MS-6153 (pour le Socket 370) et la MSI MS-6163 (pour le Slot One). Histoire de voir, on a même utilisé un Celeron Socket 370 sur Slot One, via une carte adaptatrice fournie par MSI. Et là encore, les performances sont très proches...

Mais quel est donc l'intérêt de ces nouveaux Celeron ? La version Slot One n'apporte rien de vraiment nouveau.

Si ce n'est que cette solution offre une marge d'évolutivité plus grande puisque

votre carte mère acceptera les premiers Pentium III 450 et 500 MHz. Concernant les Celeron 370, on ne saurait que conseiller la prudence tant l'avenir de ce support est incertain et dépend des sautes d'humeur de Intel.

Enfin, une chose est sûre, les nouveaux Celeron, tout comme leurs prédécesseurs dotés de cache, sont de très bons processeurs qui ont, de plus, l'avantage d'être proposés à des prix très compétitifs. Couplés à une carte graphique véloce, ils sauront venir à bout des prochains jeux les plus gourmands en ressources.

Philippe Ramelet

Celeron 366 et 400

★★★★

Constructeur : Intel.

Caractéristiques techniques :

processeurs formats Slot One et Socket 370, disponibles en 366 ou 400 MHz. Prix Celeron 366 : Slot One : env. 950 F, Socket 370 : env. 900 F.

Prix Celeron 400 : Slot One : env. 1 250 F, Socket 370 : env. 1 200 F.

Est désormais disponible sur PC.

'

Suspense, angoisse, aventure... Jusqu’où irez vous ?

[INFOS / CADEAUX / SOLUCES |

3615

Virgin Games

|http://www.virgininteractive.fr

* 2,23 F la minute

Hint-line

08 36 68 94 95

§ CAPCOM CO., Ltd. 1998. AU rights reserved. Résident Evil is a trademark of CAPCOM CO., Ltd. CAPCOM is a registered trademark of CAPCOM CO., Ltd.

Distributed by Virgin Interactiv Entertainment (Europe) Ltd. AU rights reserved. Virgin is a registered trademark of Virgin Enterprises Ltd.

INTERaC

ti

ve

M-PHO 450

Dans leurs configurations, les constructeurs ont souvent tendance à favoriser le processeur au détriment du reste des éléments.

Avec le M-PRO 4o0, Tuxon n’est pas tombé dans ce piège et propose un ensemble haut de gamme qui a de quoi combler plus d’un joueur.

On ne le répétera jamais assez : le processeur ne fait pas tout dans un PC. Malheureusement, trop de constructeurs favorisent la présence d'un «gros moulin» impressionnant au détriment des autres composants. C'est apparemment ce qu'a compris Tuxon avec le M-PRO 450. Celui-ci, bien qu'intégrant le processeur de Intel le plus puissant du moment, le P II 450, présente une homogénéité sans faille. Chacun de ses composants semble avoir fait l'objet d'une attention toute particulière. On ne s'étendra pas sur le processeur qui représente le haut de gamme à l'heure actuelle, en attendant la nouvelle génération de processeurs. La carte mère quant à elle est d'aussi bonne qualité. Avec son slot AGP et surtout ces cinq slots PCI, elle offre une bonne marge d'évolutivité. Mais la suite est encore plus croustillante et c'est là que Tuxon s'est démarqué de la concurrence, qui a souvent tendance à accompagner un processeur puissant avec des périphériques un peu fades. Côté mémoire, les 128 Mo de SDRAM PC 100 seront d'une utilité flagrante, surtout si

M-PRO 450

★★★★★

Constructeur : Tuxon.

Caractéristiques techniques : processeur PII 450, carte mère BX, 128 Mo de RAM, Matrox G200 8 Mo SGRAM, écran 19" liyama A901 HT, disque dur IBM 14,4 Go 7 200 trs, lecteur DVD Hitachi GD 2500, carte son, SB Live, enceintes Altec Lansing ADA 305, modem US Robotics 56000-V90.

Logiciels : Windows 98, Suite bureautique Claris Works Office 5.O.

Prix : env. 18 000 F.

vous jouez à des jeux gourmands en mémoire comme Unreal ou Half-Life. Vous éviterez ainsi toute utilisation du disque dur en tant que mémoire virtuelle. Le disque en question étant d'ailleurs ce qui se fait de mieux en matière de disque dur E-IDE. Il s'agit du Deskstar 14 GXP d'une capacité de 14,4 Go, fonctionnant à 7 200 tours par minute. Ses performances en font une bête de course se rapprochant des modèles SCSI. Enfin, le M-PRO 450 est équipé d'un lecteur de DVD-ROM de marque Hitachi, le GD 2500 qui, comme pour le reste, compte parmi les meilleurs de son domaine. Côté affichage, c'est une Matrox G 200 dotée de 8 Mo de mémoire SGRAM qui a été choisie.

Même si pour le jeu, et particulièrement la 3D, cette carte se révèle tout à fait correcte. On regrettera que Tuxon n'ait

pas choisi une TNT. Mais pour une fois que l'on ne retrouve pas la sempiternelle ATI Rage Pro, qui fait le lot habituel de ce genre de configuration, on ne va tout de même pas se plaindre. L'écran est lui aussi à la hauteur, il s'agit d'un 19", le A901 HT de liyama. Avec une résolution maximale de 1 600 x 1 200 à 92 Hz, il va vous permettre de briser du monstre en grand format. Pour finir, l'ensemble sonore est composé d'une Sound Blaster Live et d'enceintes Altec Lansing ADA 305 Pro Logic, qui vous offriront un son d'une qualité irréprochable.

Bref, avec le M-PRO 450, Tuxon a réalisé une configuration certes assez chère mais qui a le mérite d'être homogène et d'offrir des performances de qualité à travers tous ses composants.

Philippe Ramelet

L'IMAGE I LE SON I LA MICRO I L'ELECTROMENAGER

La sélection.

Boulanger QU ITîOIS

LES NOUVEAUTÉS

LES BONNES AFFAIRES

349 FRS ELECTRONIC ARTS SPORTS

SUPERBIKE

• Superbike World Champion est le jeu de moto le plus abouti. Après vous avoir décoiffer, il vous retournera

349 FRS EIDOS

L'ENTRAINEUR 3

• Cette troisième version de l'entraineur est somme toute la meilleure simulation de management sportif.

369 FRS GUILLEMOT

FALCON 4.0

• Une nouvelle version de Falcon et la simulation aérienne continue. Disponible à la vente mi-Mars 1999.

LES INDISPENSABLES

199 FRS CENDANT

BR00D WAR

• Cette extension de Starcraft est une vraie réussite et permettra aux passionnés de continuer leurs quêtes.

690 FRS HACHETTE

ENCYCLOPEDIE + K7 VIDEO MICROCOSMOS

•Avec l'Encyclopédie Hachette, l'univers «papier» devient intéractif. La vidéo «Microcosmos» vous est offert pour l'achat de ce CD-ROM.

349 FRS PSYGNOSIS

ROLLCAGE

• Courses excitantes au volant d'un engin aux armes destructrices à souhait. Disponible mi-Mars 1999.

"Boulanger sur Internet"

totp : //www.boulanger.fr

■ Fans de logiciels, la Carte Microshop est faite pour vous.

299 FRS LE TITRE HACHETTE

ATOUT CLIC + K7 VIDEO

• Atout Clic propose une aide scolaire tout à fait adaptée au niveau de chacun. De plus, une K7 vidéo sera offerte : «Les aventures de Zorro» ou «Tom et Jerry, le film» ou «Richard au pays des livres magiques».

399 FRS TLC EDUSOFT

LA LEGENDE : MYST + RIVEN

• Un coffret d'aventure regroupant les 2 produits «best» du segment. Un prix exceptionnel pour 2 logiciels d'exception.

Offert

avec Atout Clic

1 K7 vidéo

choix, parmi 3 films <r conditions en magasin)

199 FRS

MICRO APPLICATION

747 JUMBO JET

• Cet «add-on» pour le célèbre Flight Simulator est fort bien réussi. Un complément idéal !

LE PRODUIT DU MOIS

890 FRS LE «PACK» JEU 499 FRS LA MANETTE *

Offre de remboursement Microsoft : 100 Frs

MICROSOFT

2 produits associés pour un but unique : le plaisir de jouer !

FLIGHT SIMULATOR + MONDE DES AVIONS

• Ce «pack» de navigation aérienne conviendra tout autant aux novices qu'aux passionnés.

SIDEWINDER PRECISION PRO

• La manette toujours plus rapide et précise.

AMIENS • AUBAGNE • AULNAY-SOUS-BOIS • AVIGNON LE PONTET • BETHUNE • BORDEAUX LE LAC • BORDEAUX MERIGNAC • BOULOGNE ST MARTIN • CAEN • CALAIS AMBRAI • DOUAI • DUNKERQUE GRANDE-SYNTHE • ENGLOS • FONTENAY-SOUS-BOIS • GRENOBLE ECHIROLLES • GRENOBLE ST EGRÈVE • LA ROCHE SUR YON • LEERS LE MANS LA CHAPELLE ST AUBIN • LE MANS • LENS VENDIN-LE-VIEIL • LOGNES • LYON LIMONEST • LYON ST PRIEST • MANTES BUCHELAY • MASSY • MELUN CESSON vilTIGNY LES CORMEILLES • NANTES ATLANTIS • NANTES PARIDIS • NANTES REZÉ • NIMES • NOYELLES-GODAULT • PAU • PLAISIR • ROANNE • RONCQ • ST BRIEUC ST EMILION LIBOURNE • TOULOUSE PORTET S/GARONNE • VALENCIENNES PETITE-FORÊT • VANNES PLOEREN • VILLENEUVE D'ASCQ • VITROLLES

BOULANGER

Vous ne le regretterez jamais

Après les premiers volants à retour de force de Microsoft et de Logitech, tous les constructeurs mettent la main à la pâte, ou du moins au volant... Malheureusement, ce n’est pas toujours une réussite.

Le monde des volants à retour de force est partagé en deux, ceux qui intègrent la technologie à engrenage de Microsoft et les autres, qui intègrent la technologie par câble d'acier l-Force de Immersion. Même si l'on peut dire qu'a peu de choses près, les deux se valent, leur intégration par les constructeurs au sein d'un volant n'est pas obligatoirement réussie.

Ainsi, bien qu'intégrant le l-Force, qui a fait ses preuves (notamment avec le Formula Force de Logitech), on ne peut pas dire que le Nascar Force GT soit une merveille.

Loin de là, à commencer par le retour de force qui semble avoir été, à notre sens, quelque peu négligé, voir carrément bâclé. Que ce soit dans Need for Speed III ou dans John Herbert Grand Prix (ce dernier étant livré avec le volant), on ne ressent que très peu de sensations. Les effets de texture sont plutôt mal gérés, que vous soyez sur

Nascar Force GT

Constructeur : Thrustmaster. Caractéristiques techniques : volant à retour de force, technologie Immersion l-Force 2.0, alimentation externe.

Prix : env. 1 500 F.

un ponton en bois ou une route de terre, le volant vibre toujours de la même manière ; assez décevant. Dans NFS III, plus particulièrement, les effets de choc sont quasi inexistants et souffrent d'un temps de latence de plusieurs secondes. Même tarif pour les vibrations du moteur qui, théoriquement, sont censées vous secouer les tripes au démarrage. On ne les sent presque pas. Quant au centrage, qui généralement est bien assuré par le retour de force, il manque quelque peu de précision. De plus, on ressent une sorte d'effet de cran lorsque l'on tourne le volant, ce qui est assez désagréable. Bref, au niveau retour de force, on ne peut pas dire que le Nascar Force GT soit un modèle du genre. Peut-être que des drivers plus performants et mieux conçus auraient amélioré ce tableau assez désastreux.

Pourtant, ce volant présente des

qualités qui font regretter que sa partie retour de force ait été aussi peu réussie. Son pédalier est plutôt bien conçu. Il se cale bien sous les pieds et sa base est assez lourde pour qu'il ne glisse pas. Les pédales, elles aussi, sont de bonne qualité, leur course est suffisamment ample et progressive. De même, la connectique est bien réalisée, puisque l'on a le choix entre le port série et le port USB. Ceux qui ont un port USB sur leur PC auront tout intérêt à choisir cette connexion, l'installation n'en sera que facilitée. Enfin, ce volant est plutôt complet puisqu'il intègre un levier de vitesses, situé sur la droite de la base, ainsi que deux manettes, également pour les vitesses, situées derrière le volant comme sur les vraies Formule 1. Bref, malgré ces quelques bons points, pour environ 1 500 F, le Nascar Force GT ne nous semble pas une très bonne affaire tant sa partie retour de force a été mal conçue.

Philippe Ramelet

;...    ;,v':    ...    ■    ■

wmm

rrvi

SPORTS- Jg

il * ETTWfTfVflFÎSPŸÎS^IHnnRBFSrV111! H B

|j gj    § !

S We^muaurxKSSSortittfjecaatMtmfimatamataaÊSiaraarrjstÊsm S* I

^tSse^^Sw}»»

^&£sc\

• g^mSPDRTS/noB^

X^BBI

fiîjrJi

giiilhlm

y-|f : .'

y

aMÛ

Jusque-là, ceux qui n’avaient pas de cartes réseau sur leur PC et qui voulaient jouer à plusieurs n’avait qu’une seule alternative : le câble série ou parallèle. Heureusement l’EZ-Link est arrivé et va vous permettre d’exterminer vos amis par ports USB interposés.

Si jusqu'à présent les constructeurs n'avaient pas montré beaucoup de pertinence dans l'utilisation du port USB par leurs périphériques, il semblerait bien que l'EZ-Link soit arrivé pour nous démontrer les vertus de cette connexion.

C'est AnchorChips qui nous propose donc d'utiliser l'USB afin de monter un petit réseau local entre deux ou plusieurs machines. Il n'y a certes pas encore de quoi jeter nos cartes réseau à la poubelle mais les résultats, pour les jeux comme pour le transfert de fichiers, sont plus qu'intéressants.

L'avantage premier de l'EZ-Link réside dans sa facilité d'installation. En effet, il tire parti du plug and play et du hot plug proposés par l'USB. Ainsi, PC allumé, vous pouvez brancher le boîtier sur un des ports USB de votre machine. Celui-ci sera alors automatiquement détecté et Windows vous proposera d'installer les drivers. Malheureusement, il faudra redémarrer la machine ensuite, mais cela est plus dû à des contraintes spécifiques, liées à la gestion du réseau par Windows, qu'à l'EZ-Link lui-même. Une fois cette installation effectuée, vous pourrez vous servir de cette connexion comme s'il s'agissait d'un véritable réseau local. Vous pourrez naviguer sur le réseau aussi bien à partir du «voisinage réseau» que de l'explorateur. Un logiciel se chargeant en mémoire au démarrage s'occupe de la gestion des connexions et du nombre d'ordinateurs se trouvant sur le réseau. Bien sûr, ce système comporte certaines contraintes par rapport à un réseau par

carte classique. Ainsi, le débit maximal de 1,5 Mo/s annoncé par le constructeur était plutôt de l'ordre des 0,5 Mo/s lors de nos tests. De même, si vous comptez brancher plusieurs PC en réseau, il faudra tous les laisser allumés en même temps pour pouvoir aller d'un bout à l'autre de la chaîne.

Malgré cela, les possibilités de ce kit sont assez importantes. Ainsi, la première utilisation envisageable est le remplacement des bons vieux câbles parallèles et série. On gagne alors en facilité d'utilisation, en taux de transfert

et surtout en taux d'occupation CPU. Côté jeux, nous avons testé l'EZ-Link sur deux postes avec Quake II. Aucun problème notable n'a été constaté, que ce soit en IPX ou en TCP/IP et aucun lag ne s'est fait sentir. De plus, l'EZ-Link a le bon goût de ne pas être trop gourmand en ressources processeur.

Bref, c'est définitivement la solution idéale pour installer un réseau rapidement, aussi bien pour le transfert de fichiers que pour le jeu entre deux postes, voire plus.

Philippe Ramelet

EZ-Link

Jf

\

Constructeur : AnchorChips.

Caractéristiques techniques :

débit max : 1,5 Mo/s, maximum de

16 machines en réseau, longueur

maximale 10 m. Protocoles

î

supportés : TCP-IP, NetBEUI, IPX/SPX.

ANCHORCHIPS

Prix : env. 700 F.

★★★★

r HACHETTE MULTIMEDIA ^ VOUS OFFRE DE DÉCOUVRIR LE MONDE D’ENCORE PLUS PRÉS

GROLIER

I U E fi A C r I V E

HACHETTE

CD-ROM PC & MAC

Du 15 janvier au 30 mai 1999, pour l'achat de l’Encyclopédie HACHETTE MULTIMÉDIA 99, tous vous offrons la K7 du film MICROCOSMOS*.

-ois participation de 20 FF aux frais d’envoi.

;OStAOS

de l’berb6

OFFERT

ÉllÊ

àWte Livre 1998, tous droits réservés.

: Bris Claude Nuridsany-Marie Pérennou / Galatée Films, i'céo Editions Montparnasse 1997, te droits réservés, reproduction interdite.

Site Web : www.encyclopedies.hachette-livre.fr

l’assassin k Imqmt ?

Et hop, un titre tape-à-l'œil ! Je profite de votre attention pour vous annoncer l'arrivée prochaine de Awakening Project, développé par DT Computers. En fait, ce jeu a été créé pendant le temps libre de l'équipe. Puisqu'il arrive en phase de bêta-test, DT Comp. fait appel aux investisseurs et nous en savons un peu plus ! Awakening Project pourrait bien être l'assassin de Everquest au vu de ses caractéristiques (Ndlr : ben voyons...). Côté graphisme, tout sera en 3D. Côté gameplay, il permettra à des milliers de joueurs de designer leurs propres armures ou armes. Vous pourrez même construire des habitations et des châteaux pour, ensuite, gérer vos propres villes. Le niveau de difficulté s'annonce assez haut... Certains monstres nécessiteraient des centaines de joueurs afin d'en venir à bout ! Bon, m'est avis qu'ils exagèrent un peu mais le jeu s'annonce grandiose et les CD de bêta vont bientôt partir. Moyennant un petit prix, vous pourrez y avoir accès. Jetez un œil au site et prenez votre mal en patience : www.dtcomputers.com/awaken/. ■

Atriarch. Voici un nouveau jeu de rôle on-line

1

qui va sûrement faire parler de lui. Au programme des réjouissances, des milliers de joueurs connectés ensemble et un monde persistant à la Ultima Online. Si le mode de vue adopté est subjectif, différents angles de caméra vous seront proposés. Bien sûr, le jeu sera entièrement en 3D, tous les objets étant en polygones, de la petite plante aux structures les plus imposantes. Le petit plus de Atriarch réside dans le fait que votre personnage, non-humain, est

doté de sa propre histoire. *11151*    Comme dans tout jeu de

rôle de ce genre, à vous d'animer vos journées en bataillant avec vos concitoyens, créant des alliances, construisant vos

§    propres bâtiments...

Bref, un jeu à surveiller.

_    -    -    FJT» Jf*»

PTIB Ji'M'ihmiii in —    www.worldfusion.com/

L'équipe de Nexon étant mordue de culture japonaise, il est normal qu'elle nous prépare un

■    -    '1V.    ■    "

,    /eu de rôle (tout spécialement

.    on-line) imprégné d'une

ambiance nippone : Dark Ages Nexus (États-Unis) ou Legend of Darkness (Asie). Vous évoluerez dans un univers semblable aux R.P.G. japonais que l'on trouve sur console. Aucun vrai secret ne nous a été dévoilé mais Nexon semble persuadé d'avoir trouvé la solution au principal problème des jeux on-line : le Player Killing ! D'autre part, Dark Ages aura une capacité de 600 joueurs par serveur. La trame scénaristique semble très solide et d'après le formulaire bêta, ils ne traitent pas le roleplay à la légère. Adresse ? www.darkages.com/

le jeu pour les nuis?

Dans la tonne de produits Micro Application que nous recevons, nous avons trouvé un livre intéressant qui devrait répondre aux attentes des joueurs débarquant dans le monde du jeu on-line. Jouer sur Internet (environ 80 F) recense et explique tous les moyens de jouer à plusieurs : Internet (explications sur IGZ, Battle.net, Mplayer, etc.), réseau local et modem à modem. Un chapitre est également consacré aux mondes virtuels (Le deuxième monde, Ultima Online, Aliens Online, etc.). Idéal pour ceux qui ont peur de

faire leurs premiers pas... ■

Nouvelle donne

Quand Si fi rencontre le M

Après plus de six mois d'attente, le patch tant désiré par les inconditionnels de Ultima Online arrive enfin. Celui-ci risque de changer radicalement le comportement des Britanniens. En effet, la compétence Méditation fait son entrée. En un mot, cette dernière permettra de régénérer la mana beaucoup plus vite, sa vitesse dépendant en partie de votre dasse d'armure. Autre point. Adieu le Mage-archer-polyvalent-je-sais-tout-faire ! Voici enfin l’avènement de la spécialisation... Mage ou guerrier, il faut choisir. À noter également, la possibilité pour les joueurs de fabriquer des armures de couleur grâce aux gisements d'acier coloré. ■

Stratégie ctievaleresgne

Approchant du bêta-test, voilà un jeu qui pourrait intéresser les stratèges en herbe. Développé par DavidRM Software, Artifact (www.davidrm.com /artifact.html) vous propulsera dans une époque médiévale, où votre but sera de faire évoluer votre ville puis de partir à la conquête de vos ennemis à la tête d'une armée de catapultes, archers et autres chevaliers. Artifact se joue exclusivement on-line où des parties dites « persistantes » vous seront proposées.

À défaut d'être beau, il peut se révéler intéressant.... ■

37, rue du Cherche-Midi,

75006 - Grenoble : 16, boulevard Maréchal-Lyautey 38000, et Valence). Équipées de nombreux PC connectés à Internet via des lignes Numéris, ces stations Internet permettent d'informer les personnes intéressées sur toutes les nouvelles technologies. Ceci grâce à des formations professionnelles, des conférences, des présentations mais aussi à l'utilisation du matériel. Il vous en coûtera entre 15 et 50 F de l'heure (réductions pour les étudiants, les chômeurs et les moins de 25 ans).

Pour en savoir plus : www.station-internet.com. ■

Si vous pensez que les quake-like et les jeux de rôle n'auront jamais rien en commun, vous vous trompez ! En effet, Plastic Angel s'apprête à prouver le contraire en utilisant une version modifiée du moteur de Sin. Mais plus encore, ce véritable jeu de rôle intégrera des phases de combat tirées des quake-like. Plastic Angel proposera un mode Solo et un autre Multijoueur, ce dernier intégrant l'un des paramètres essentiels aux jeux de plateau : le maître de jeu. En effet, en réseau, l'un des joueurs contrôlera tous les éléments de la partie. À noter que le mode Solo s'annonce également alléchant puisque le scénario se veut digne des jeux de rôle classiques et, qu'en plus, vous aurez l'occasion de piloter de nombreux véhicules (motos, voitures, camions, hélicoptères, OVNI qui vous transporteront dans plus de 40 zones du système solaire !). Plastic Angel est prévu pour fin 99 et la bêta vient de commencer :

www.alienphobia.com/plasticangel/

Devant le succès de la station Internet de Montpellier, quatre autres villes ouvrent des espaces similaires (Lyon : 4, rue du Président-Carnot 69001 - Paris :

C'est un fait, Unreal est peu joué en réseau. À cause d'un manque d'intérêt et d'exigences matérielles rares, il a été peu à peu délaissé par les joueurs. Mais Unreal n'avait pas dit son dernier mot et il revient donc en force en proposant plus de trente nouvelles arènes de combat et des textures encore plus travaillées. Unreal Tourna-ment mettra à disposition des joueurs une nouvelle interface très agréable, permettant de gérer rapidement et avec une simplicité enfantine toutes les parties Multijoueur. À l'instar de Quake, vous pourrez créer des Bots, ennemis virtuels dont l'intelligence artificielle se veut poussée. Vous aurez ainsi la possibilité de simuler des parties Multijoueur tout en jouant seul. L'avantage est indéniablement l'absence de lag. Tout se passant sur votre machine, vous n'aurez pas de problème de connexion. C'est également la promesse d'un entraînement intensif, pour peu que l'on se souvienne du niveau des Bots de Quake. Il vous suffira ensuite de créer vos propres cartes ou de les insérer simplement dans une carte déjà existante. Et en avant la boucherie !

Il n’est pas mort!

conçu pour le mode Réseau, vous pourrez profiter de la gestion d'équipe pour le mode Solo. Aucune nouvelle arme ne semble être au programme. Alors, à quand le grappin ? Au niveau technique, Unreal reste fidèle à lui-même et un PI 1-233 sera hautement recommandé si vous voulez jouer correctement en Solo. Pour le mode Réseau, ajoutez à cela une très bonne connexion. D'ailleurs nous avons hâte de voir les résultats dans ce domaine... Dès le mois prochain ! ■

Loïc Claveau

Après uii succès mitigé en réseau, car il en demandait trop à nos petites bécanes, Unreal fait son come-back avec mie extension spécialement orientée Multijoueur, du nom de Unreal Tournament. Les nombreux amateurs de Deathmatch et « capture the flag» seront ravis...

Quatre modes de jeu seront disponibles dont le fameux Deathmatch. Les trois autres se joueront en équipe : «capturer le drapeau» (sans commentaires), «assaut» (où une équipe devra défendre une position tandis que l'équipe opposée aura pour tâche de s'emparer de cette même position), et « domination », dans lequel votre groupe devra contrôler un maximum de points stratégiques de la carte. Bien que Tournament a été spécialement

Unreal

Format : CD-ROM PC / Éditeur : GT Interactive / Sortie : avril

Mil

Format : CD-ROM PC / Éditeur : ID Software / Sortie : mai

Quake III Arena

Lorsque ID Software annonça l'abandon du projet de Quake : Trinity, la réponse des fans ne se fit pas attendre. Ce furent des centaines de mails, tantôt injurieux, tantôt menaçants, parfois désespérés qui atterrirent dans la boîte à lettres des traîtres. Rien n'y fit, nos génies du massacre demeurèrent inflexibles. Exit Trinity, place à Quake III : Arena, gigantesque projet visant à faire connaître au Deathmatch sur Internet la même révolution qu'avaient subie les jeux d'action à la sortie de Doom. L'idée de départ pourrait avoir été directement empruntée à Highlander : il ne peut en rester qu'un ! Arena est en effet tout entier conçu autour de l'idée du combat de gladiateurs. Le joueur qui se lancera dans l'arène accumulera des points à chaque victoire (et en perdra à chaque défaite) jusqu'à ce qu'un champion incontesté émerge du bain de sang.

Ceux qui vont mourir te saluent

L'ambition de John Carmack et de son équipe n'est pas mince : créer un soft de Deathmatch que les joueurs garderont plusieurs années sur leur bureau Windows, en cliquant dessus à chaque fois qu'ils auront besoin de se défouler un peu sur leurs semblables virtuels. L'arène de Quake III devrait être accessible en trois clics de souris, même si la décision n'a pas encore été prise de créer ou non un serveur

Alors que Quake et Quake II font toujours les beaux jours des serveurs de jeu et que les fans n’ont pas encore terminé le dernier «mission pack», nos amis de chez ID planchent déjà sur le troisième volet de leur sanglant mégaliit. Premières impressions.

entièrement dédié au jeu. L'environnement de l'arène fait l'objet d'un soin tout particulier. Les concepteurs le veulent à la fois beau (néo-gothique et satanisme semblent à l'ordre du jour), pratique (pas question de s'y perdre) et léger (le jeu devrait tourner sur un simple P166). Surtout, Quake III devrait permettre à un véritable public d'assister aux combats, et même d'y réagir, tels les spectateurs de la Romeantique. En outre, des P.N.J. particulièrement intelligents devraient se mêler à l'action. Quant aux nouvelles armes, on nous promet des « surprises géniales » ainsi que le retour de grands classiques, comme la hache ou la tronçonneuse ! Alors, bande de petits serial killers, prêts à descendre dans l'arène ? ■

Rémy Goavec

Bienvenue à faidait

Il y a deux mois, nous vous avions présenté un soft appelé Battlefield Communicator. Celui-ci permettait à 32 personnes de se connecter via un serveur afin de parler ensemble de vive voix. Un autre programme aussi performant, voire plus, a vu le jour. Du nom du héros de Space Quest, Roger Wilco, il vous permettra de discuter en temps réel tout en pratiquant vos quake-like et jeux de stratégie préférés (Starcraft, Ages of

Empire, etc.). En fait, tous les jeux    ~~

seront compatibles, pour peu ' '»•    j \;f ; ^

qu'ils utilisent DirectSound.    ^    1

Vous pouvez le télécharger sur www.resounding.com.

Vous avez une période d'essai ^    ^    _____ ^

jusqu'en mars 99 ! Filez l'essayer,    J.

ç-x    \    -

c'est impressionnant et c'est lag    —

/• v~/.

free (n'ajoute aucun lag • :v '    ;

-- “

à vos jeux on-line). ■

Tout juste en pré-alpha, voici venir Faldon, un jeu de rôle on-line en 3D isométrique. Sa particularité réside dans l'accès au chatroom qui se fait de la même manière que dans les MUD traditionnels (Méridian 59 ou l'imminent Everquest). Côté jeu à proprement parler, Faldon se rapproche plutôt de Ultima Online.

En effet, vous pourrez devenir mineur, charpentier, forgeron, bûcheron, cuistot, alchimiste... En revanche, il semble que vous ayez la possibilité de spécialiser vos mages (enchanteur, etc.), chose complètement absente de Ultima Online et pourtant si commune aux jeux de rôle. Bien sûr, toute une panoplie de sorts sera disponible, dont certains noms intriguent (Apocalypse). Afin de voir cela de plus près, vous avez la possibilité de participer à la pré-alpha : http://www.atw.net/wolgames /1/download.htm. Attendez-vous à un téléchargement de 13 Mo...

Eh oui, vous aussi vous devrez faire

un peu d'efforts ! ■    ■

Le bêta-test de Mankind continue son chemin. Tout le monde attend le patch final et la remise à zéro des serveurs, ce qui annoncerait la véritable naissance de ce jeu au passé trouble (bêta commerciale) et à l'avenir désormais incertain (des joueurs ont été dégoûtés par la sortie du « jeu »). Bref, dès qu'il est testable, on vous fera signe. ■

Bizarre, bizarre. Voilà l'impression donnée par ce jeu, Soûl of The Oracle, à l'aspect agréable et dont, après avoir parcouru le site Web (www.souloftheoracle.com/) de long en large, on n'en sait pas beaucoup plus. Il offrira à dix joueurs de se battre via Internet ou en LAN. Pour la petite histoire, détenu dans une horrible prison du nom de Agora, vous devrez vous échapper, retrouver votre chef (Cameran) et détruire le vilain mais puissant Sortok. Sur le chemin, vous devrez accomplir des quêtes afin de libérer les peuples réduits en esclavage. Vous pourrez créer votre personnage parmi six nations, chacun ayant des compétences différentes. Nos connaissances s'arrêtent là. ■

FrÏM^VFÏÏÏh pJ;JL I

INFONIE : la 1ère plate-forme francophone de jeux en réseau.

?

* Offre d’accès Internet gratuit hors coût des communications téléphoniques locales partout en France métropolitaine et en Suisse romande et hors coût des communications Internet en Belgique (région Wallone et Bruxelles). Vos coordonnées et votre numéro de carte bancaire vous seront demandés sur le réseau INFONIE. Lors de votre première connexion, vous pourrez choisir l’offre d’abonnement qui s'appliquera après votre période d'essai si vous ne procédez pas à la résiliation de votre abonnement, à partir de 49FF par mois pour 3 h., plus 19FF l’h. sup. Vous êtes libre de résilier votre abonnement à tout moment. Offre limitée à une par foyer (même nom. même adresse) et valable jusqu'au 31/12/1999.

ESSRVEZ    ORRTUITEPIENTIRFORIE

>    31 jours d’abonnement GRA TUIT* sur le CD-ROM de ce magazine

>    votre accès complet à Internet sans limitation d’heures

>    des animations quotidiennes : actu, jeux, musique, ciné, micro...

>    votre accès rapide jusqu’à 64 Kbps

>    votre accès au prix des communications locales

>    jusqu’à 10 adresses e-mail personnalisées

>    15 Mo pour créer votre propre site web

>    un environnement convivial et sécurisé

>    votre abonnement gratuit au magazine «L’lnternet+»

>    votre Service Client disponible 7 jours/7

Pour recevoir d’autres CD-Rom PC/Mac GRATUITS et pour plus d’informations sur INFONIE □E 0803.825.825 (0,99 F/mn) d 02/478.1.2.3.4 [+] 021 /697.05.50

L'INTERNET OUI SRIT VIVRE

i vous êtes un familier de Gen4, le nom de Everquest ne vous est pas inconnu. Il s'agit en effet du deuxième jeu de rôle graphique purement on-line digne de ce nom (le premier étant Ultima Online), de par sa date de naissance. Everquest est, par contre, le pionnier dans l'utilisation de la 3D. L'univers de Everquest, baptisé EQ par ses joueurs, se nomme Norath. Une vaste terre aux contours encore flous, principalement constituée de trois îles immenses sur lesquelles se croisent tout ce que l'univers du fantastique médiéval compte de races exotiques et de monstres redoutables.

En se connectant, le joueur se retrouve tout d'abord sur un chat, comprenez une boîte de dialogue permettant aux joueurs de discuter entre eux ou bien avec des GM (maîtres du jeu) sur tous les sujets possibles et imaginables. Une fois la touche « Play Everquest» enfoncée et le serveur choisi, vous vous retrouverez devant une liste de huit cases disponibles vous permettant chacune de créer et de stocker un personnage. Si vous désirez en créer un, vous vous retrouvez devant un nouvel écran proposant différentes races et professions. En effet, vous aurez à choisir un

métier (classe) qui définira vos possibilités et les compétences qui seront à vôtre disposition, contrairement à Ultima Online, où vous pouvez faire évoluer votre personnage dans toutes le directions. Pas de panique toutefois, car le nombre de classes disponibles, très proches de celles de Donjons et Dragons, est vaste.

Une question de choix

Vous pourrez choisir entre guerrier, paladin, sha-dowknight (le paladin du mal), ranger, moine, druide, clerc, voleur, magicien, sorcier, enchanteur, shaman et nécromancien.

Cependant, toutes ces classes ne sont pas ouvertes à toutes les races. Par exemple, seuls les gnomes, humains et elfes noirs pourront opter pour le sombre métier de nécromancien, et seuls les humains pourront opter pour le métier de moine.

Pour information, les races disponibles comprennent ogre, troll, elfe noir, gnome, hobbit, humain, elfe des bois, haut elfe, nain, érudit, barbare, chacun possédant un look très différent et déclinable en mâle ou femelle. Il ne vous reste plus qu'à choisir un dieu, si vous le souhaitez, et un nom pour être prêt à entrer dans le monde de Norath.

Vous commencerez votre vie d'aventurier dans la capitale de votre race. Vos débuts seront difficiles

puisque vous commencerez avec le strict minimum, soit une arme d'entraînement, un peu de nourriture et deux papiers (et deux sorts si vous avez opté pour une classe de ce type). Sur le premier, vous trouverez votre première quête qui consistera à trouver le maître de votre profession (en général pas trop loin de votre point d'apparition). En lui remettant cette note, vous recevrez votre robe de guilde ainsi qu'un peu d'expérience et un discours de bienvenue. Vous pourrez également dépenser les quelques points à votre disposition dans les diverses compétences ouvertes à votre métier et à votre niveau. En effet, dans EQ, la progression de votre personnage est basée sur un système de niveau. Vous commencez au niveau 1 et si vous vous accrochez, peut-être un jour parviendrez-vous au niveau 50, niveau actuellement le plus haut disponible.

à de nouvelles compétences. Par exemple, au 10e niveau, le voleur obtiendra la compétence backs-tab, c'est-à-dire faire subir d'importants dommages en frappant son adversaire dans le dos. Votre niveau d'efficacité dans chacune des compétences augmentera de deux façons. Soit seules par l'entraînement, soit en dépensant les cinq points qu'il gagnera par niveau auprès de son maître. Cependant, pas de miracle, le niveau maximum que vous pourrez atteindre dans l'une de vos compétences dépendra de votre niveau. Impossible de trouver un guerrier niveau 2 ayant blindé à mort sa capacité de tout péter avec une épée à deux mains.

Tout en finesse

Mais avant d'en arriver là, il va vous falloir batailler ferme. Il existe en effet seulement deux moyens de gagner de l'expérience: tuer des monstres et remplir les nombreuses quêtes que vous donneront de nombreux N.P.C. (personnages non-joueurs gérés par le serveur de EQ). Au fur et à mesure de vos exploits, une barre représentant votre progression dans le niveau se remplira. Quand elle sera pleine, vous passerez de niveau et gagnerez quelques points que vous pourrez dépenser dans vos compétences, des points de vie supplémentaires et, si vous jetez des sorts, de la mana (énergie magique) et l'accès à de nouveaux sorts. À certains niveaux, la classe que vous avez choisie vous permettra d'accéder

Cours Forest, cours !

Le monde de Norath est non seulement très beau et peuplé de monstres plus effrayants les uns que les autres, mais il est en plus immense. Comptez bien 4 à 5 heures en temps réel pour le traverser d'est en ouest, en courant tout le temps comme un dératé. En plus, les trois îles-continents ne sont qu'une petite partie du jeu. En effet, deux autres îles gigantesques, plus au sud mais pour l'instant inaccessibles sont déjà prévues. Comme si cela ne

Everquest

.O :!

suffisait pas, d'autres plans, comme le plan de l'air et de la peur sont déjà disponibles, et tout cela ne représente qu'un seul des hémisphères du monde. Le second doit être implémenté plus tard... En ce qui concerne les monstres que vous rencontrerez dans Norath, il en existe des centaines, bien que de nombreux aient la même apparence (un Orc centurion ressemble trait pour trait à un Orc shaman). Mais même si de nombreux monstres se ressemblent, il existe encore une bonne centaine de monstres différents, allant du gros rat sur lequel le petit nouveau se fera les dents au géant des sables, nécessitant un bon groupe homogène de niveau 30 pour en venir à bout. En effet, le leitmotiv de EQ c'est «L'union fait la force». Les groupes peuvent compter jusqu'à six membres qui partageront l'expérience tirée des monstres abattus en commun. En effet, si à petit niveau il est possible de jouer en Solo, à plus haut niveau, cela devient de la folie pure. Inutile d'essayer de tuer 2 000 rats au 10e niveau, cela ne vous rapportera rien...

; QfoDofgtsrfes a fitfe.

& Youtefl your parfy, V

■-CetesîaL begirw îo essî a spea. Krek te cotÆÉd n lransluesnt a Kmek (oo*5 more açpte.

Ceîeslak bs^rw to ewî o apeü

away

propose tellement de challenges à lui seul, que le mode P.K. est largement boudé à travers le monde de Norath.

Bourré de lieux merveilleux, de monstres à foutre les jetons à un peloton de légionnaires, et surtout, surtout de nombreuses quêtes qui permettent, dès le premier niveau, d'avoir un autre but que de tuer tous les monstres qui pointent le bout de leur nez et vous poussent à découvrir ce monde gigantesque, Norath est le premier de toute une série de jeux on-line qui pointent le bout de leur nez, mais il s'annonce d'ores et déjà grandiose. Si tout se passe bien, test de ce jeu déjà mythique dans le numéro d'avril.

Olivier Canou

P.K. or not P.K. ?

Le P.K., ou Player Killer, c'est-à-dire la possibilité donnée aux joueurs de s'ouvrir le bide entre eux, a été extrêmement bridée par rapport à UO. Pour avoir cette possibilité, vous devez donner l'autre parchemin dont je vous parlais au début à un N.P.C. du nom de prêtre de la discorde et hop ! Vous êtes P.K. Mais attention, vous ne pourrez butter que les autres P.K. (reconnaissables à leur nom rouge). En pratique, le monde

Site officiel de Everquest : http://www.everquest.com Sites d'information : http://eqss.stratics.com http://www.eqvault.net Site d'information en français: http://www.lasource.net/eq

Re Or,

P»of

pat of paroi paiiol

Claw o Fire Ot.

/lalbor says: advance him forthe image<G>\

/lalbor says gonna get my HPs down dalbor says so U goes yellow ik cannot join DrakLore's group.

.do: Malbor restore rnalbor

nk says: Preak. Then my character will be messed again idalbor says: oh

/lalbo.r says: irtk you are viihai level? ilalbor says: 55? ik says: Yup

'ou say: ok.. say cheeze <G>

joins DrakLore's group.

.liii^rj^n3jaructiQn!

éfinition... Un MUD graphique est un MUD texte auquel on a ajouté des images... Entendez bien des images et non des animations. Ça ne bouge pas comme un Everquest, ça n'a même strictement rien à voir ! Donc, votre imagination a encore un grand rôle à jouer dans ce genre de jeu. Même moi, qui ne suis pourtant pas un adepte des MUD texte, je dois bien avouer que The Highlands est agréable. Surtout que l'équipe de développement travaille pratiquement continuellement on-line et qu'elle peut donc vous aider à faire vos premiers pas. Ceci bien sûr, après avoir créé votre personnage. Vous devrez lui choisir une race (humain, nain, elfe, hobbit, Orc, demi-Orc et Pixie) et une classe (mage, guerrier, clerc, voleur, ranger, druide et augureur).

Une fois dans le jeu, vous serez guidé à travers différentes pièces «tutoriales» qui vous permettront de maîtriser les mots-clés essentiels à votre progression. Vous pourrez, par la suite, errer dans la ville afin de vous familiariser avec l'interface. Celle-ci dispose du chat commun à tous les MUD. Vous pourrez discuter avec d'autres joueurs, quelle que soit votre position dans le jeu. C'est par ce biais que la description des pièces dans les-

m

œam

m-Mà ææ ïmsm&msEtsmm

■;v.f    |§    '

quelles vous pénétrerez vous sera faite et que vous connaîtrez l'aboutissement des combats. Bref, toute l'action se fait dans le chat ! Vous disposerez également d'onglets pour accéder à votre inventaire, à la carte et aux objets « utilisables » présents dans la salle. The Highlands n'étant qu'en phase de bêta-test, les lieux à visiter ne sont pas nombreux. Mais le peu que j'ai pu en voir était sympathique. Il est sûr que certains joueurs n'accrocheront jamais à ce genre de produit, mais on oublie trop souvent que la plupart de ceux qui sont à l'origine des jeux à gros budgets ont souvent commencé par les MUD texte (Everquest par exemple). Bref, The Highlands se destine aux rôlistes purs avant tout. Mais il n'est pas exclu que les autres tombent sous le charme. ■

Loïc Claveau Adresse: URL : Highlands.ripp.dk m________________'__:__; - .

il

st on-line

À mi-chemin entre Quake et Rainbow six, Tribes compte bien faire son trou dans le domaine du jeu on-line grâce à son mélange de stratégie et d'action dans l'univers de Mechwarrior. Mais n'oubliez pas que si vous êtes le prédateur, vous êtes aussi la proie !

Format CD-ROM PC Éditeur Sierra Sortie disponible aux États-Unis

Prix du jeu env. 40 $

Genre stratégie Config. mini. P166, 16 Mo de RAM, CD-ROM 4x, carte 3D Config. recom. P266, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x, carte 3D Langage usuel anglais Nombre de joueurs 32 Support connexion : TCP/IP Connexion min.

Ping : 200

Perte de paquet : 0 % Connexion recom.

Ping : 100

Perte de paquet : 0 %

URL www.sierra.com/ dynamix/tribes

Ça y est, la mode est lancée.

Les grands noms de l'industrie du jeu micro se mettent à faire des jeux exclusivement on-line. Après Origin et son Ultima Online, Sony et son Everquest, voilà que Sierra entre dans la danse avec Starsiege : Tribes, un jeu d'action/stratégie en 3D temps réel. Ah ! je vois des yeux qui s'illuminent à la mention de Starsiege... Des adeptes de l'ambiance Mechwarrior, mmh ? Autant mettre les choses au clair, si Tribes revendique clairement son appartenance à cet univers, il n'en est pas moins vrai qu'aucun de ces gros robots pilotés par des humains ne sera présent. Vous jouerez cet humain sans aucune autre protection que son armure, sa vivacité d'esprit et son instinct de survie. Enfin, vous ne serez pas aussi démuni que ça, vu que Tribes est

Admirez la qualité des graphismes. Voici l’une des nombreuses bases que vous aurez à défendre ou attaquer.

mentarité entre coéquipiers sera essentielle. Les réflexes d'un partenaire pourront vous sauver la vie. Contrairement à Quake où chaque joueur a les mêmes caractéristiques, Tribes emprunte une toute autre voie qui se résume en un slogan : « Tenir son rôle. » En effet, chaque armure (Peltast: légère, Hoplite : moyenne et Myrmidon : lourde) et arme aura ses avantages et ses défauts (selon la situa-

croyez-moi, les terrains de jeu n'ont rien à voir avec les cartes de Quake proposant des endroits confinés et exigus ! Tribes se joue principalement en terrain découvert avec, tout de même, quelques phases intérieures lors de l'entrée dans une base par exemple. Les graphismes (à part les menus de départ qui ressemblent à de vieilles fenêtres MS-DOS) sont de bonne facture, le jeu tournant sous 3Dfx Glide.

avant tout un jeu d'équipe où la compté- tion dans laquelle vous serez plongé). Et Et même si l'horizon paraît un peu pixel-

Tir précis à longue distance... Ça ne pardonne pas. Impressionnant impact d’explosion sur l’ennemi.

Encore une base mais, cette fois, vue de l’intérieur. Avouez qu’on se sent envoûté par l’ambiance.

lisé, au coeur de l'action, on oublie bien vite ce genre de détails !

Ah, l’air pur...

Vous devrez apprendre à utiliser le terrain à bon escient car, si une colline vous protège dans la phase ascendante, elle vous expose aux tirs longue portée dans la phase descendante. Ainsi, le choix de

oMnæ.

Voici une autre surface que vous aurez le loisir de fouler. La neige s’accompagnera d’un brouillard.

Parmi les différents terrains de

Starsiege : Tribes

Beauté des explosions, finesse des décors. Les missions Deathmatch sont un régal.

(grâce, en particulier, à son jetpack). Le

défenseur, quant à lui, aura pour tâche de garder la base et de la protéger des intrus

voulant s'approprier le drapeau. Il peut se permettre d'être armé et protégé au plus haut degré, servant de dernier rempart si

ieu

votre équipement s'avérera vital selon le rôle qui vous aura été assigné pour la mission. En effet, si une armure lourde vous protège beaucoup plus qu'une armure légère, elle pénalise vos mouvements et fait donc de vous une cible facile sur un terrain découvert. De même que porter une armure légère en intérieur est synonyme de suicide si vous comptez défendre l'endroit. Ainsi, chaque joueur a une fonction et doit s'y tenir. Grossièrement, on peut distinguer quatre postes différents : le sniper, le « captureur », le défenseur et

l'ingénieur. Le sniper est, par excellence, la place la plus haïe ou la plus aimée de toutes (cela dépend de quel côté du fusil on se trouve !). Grâce à son arme laser qui ne peut d'ailleurs être portée qu'avec une armure légère, le snipersera capable d'allumer ses cibles sur des distances incroyables (grâce à une lunette grossissante 20 fois). Voilà donc un défenseur de choix ou un attaquant redoutable ! Le « captureur» (lors des missions « capturer le drapeau ») se devra d'être très mobile et vif, afin d'évoluer en extérieur

Si nous avons décidé de faire le test on-line de Starsiege : Tribes avant sa sortie en France, c'est que Sierra n'était pas sûr de commercialiser le jeu. Mais finalement (info de dernière minute !), il devrait arriver dans l'Hexagone au mois d'avril ou de mai. Vous pouvez toujours le commander sur Internet mais il semble plus judicieux d'attendre sa sortie en France, qui s'accompagnera, nous l'espérons, de la naissance de tribus françaises. À vous de voir...

Représentation en vue externe d une base. Ou plutôt d une forteresse,

vu ses allures de blockhaus !

l'ennemi a traversé les défenses externes. Et finalement, l'ingénieur a pour tâche d'organiser lesdites défenses en plaçant diverses tourelles et canons aux endroits stratégiques.. .Vous savez, là où l'ennemi sera mortellement frappé avant d'avoir

pu se rendre compte de ce qui se passe !

À MON COMMANDEMENT !

Si le poste d'ingénieur est l'une des fonctions-dés du jeu, c'est aussi le boulot le plus ingrat de Tribes. Mais il faut bien que^

t on-line

Chaingun

Mitraillette bien connue des quakers. Seulement ici, ne comptez pas toucher une cible mouvante à longue distance.

Plasma Gun

Cette arme redoutable peut tuer en un coup. Cependant, elle est gourmande en munitions et demande un parfait maniement.

Electron Flux Gun

Cette arme s'utilise exclusivement à courte portée. Elle draine l'énergie (et non la vie) de l'ennemi.

Blaster

Dotées de munitions infinies car dépendant de votre cellule d'énergie, cette arme sera utilisée en dernier recours ou dans les combats rapprochés.

Disk Launcher

Très difficile à manier, ce fusil est destructeur dans une main experte. Utilisé pour les tirs longue distance, chaque disque agit comme une petite bombe.

Grenade Launcher

Arme utilisée pour les combats à moyenne portée. Elle est à manier avec précaution. Très utile pour déloger les adversaires de leur cachette.

Heavy Mortar

Voici l'arme la plus destructrice du jeu. Elle rase tout sur son passage. Son utilisation sera réservée aux porteurs

d'armures lourdes.

Us Amis

Targeting Laser

Ce laser aura pour fonction de désigner des cibles à vos

coéquipiers afin de leur permettre de tirer avec précision sur une grande distance.

Laser Rifle

C'est le fameux fusil du sniper. Il ne peut être porté que par un guerrier muni d'une armure légère... Chaque tir puisera dans vos réserves d'énergie.

Starsiege :Tribes se joue sur Internet de la même façon que Quake. Vous avez la possibilité de le lancer par le biais du jeu ou en rejoignant des parties directement sur des serveurs comme EGN, WON... Si vous ne faites pas partie d'une tribu, il vous sera peut-être difficile de trouver une partie à joindre. En effet, les passionnés de Tribes se sont regroupés et s'affrontent sur ces serveurs. À vous, donc, de joindre l'une d'entre elles. Le jeu bénéficie d'un suivi sur le Net impressionnant. Les utilitaires commencent à voir le jour, vous permettant d'implémenter vos propres skins, sons, etc. À noter, la possibilité d'utiliser l'utilitaire Roger Wilco, qui permet de parler à vos coéquipiers en temps réel à travers un micro et ce, sans causer une once de lag supplémentaire. Si vous voulez en savoir plus sur les tribus disponibles, visitez les quelques sites inclus dans le carnet d'adresses. Sachez qu'à quelques exceptions près, tous les clans existants revendiquent leur appartenance à l'une des quatre tribus mères.

Jmsts sus it Un

Children of Phoenix

La plus vieille des tribus. Son but ultime est de réunifier toutes les tribus afin de n'en constituer plus q'une seule. Mais pour le moment, ils agissent plutôt en tant qu'arbitre...

Diamond Sword

Tribu redoutée pour ses innovations en matière de stratégie, elle clame le pouvoir de l'esprit sur la matière. Leur force réside dans la mise au point d'attaques minutieuses. Leur point faible ?

Les attaques surprises !

Us ïsrns

of Phoenix

Starwolf

Agressive et refermée sur elle-même, cette tribu a évolué dans des

contrées inhospitalières pour l'homme. Elle a su en tirer des avantages et est devenue une guilde d'explorateurs sans peur.

Blood Eagles

Bénéficiant de la meilleure technologie, les membres de cette tribu sont réputés comme redoutables au combat. Bien que rejetée et non reconnue par les trois autres, cette tribu reste la plus accueillante envers les nouveaux guerriers.

EmiJÙBRtSStS

Starsiege Tribes

http://www.sierra.com/dynamix/tribes

Sites de référence

http://www.planetstarsiege.com http://www.tribesplayers.com Guildes http://www.tribesplayers.com http://www.eaglequest.com/~hiro

Afin de défendre votre base, vous pourrez acheter certaines armes comme ces efficaces tourelles.

Seul les soldats vifs et très rapides peuvent s’emparer du drapeau adverse.

En Deathmatch ou en « capturer le drapeau», une position élevée est souvent judicieuse.

Le gigantisme des structures donne une impression d’écrasement. On se sent vraiment tout petit

Le jeu en extérieur Le jeu en équipe Le suivi sur le Net

•    Horizon pixellisé

•    Menu de démarrage

•    Ping des serveurs dispo

Claustrophobes, ce jeu est fait pour vous ! Fanas de Team Foftress, ce jeu est fait pour vous ! Bon, c'est vrai, ça fait un peu publicité, mais je dois avouer que Tribes m'a vraiment emballé. Quel bonheur de se sentir enfin au milieu d'une vraie équipe où le succès dépend de tout le monde. L'amoureux de Team Fortress que j'étais vient de renaître. Y a pas à dire, dès qu'on a la chance de partager un plaisir avec d'autres gens (ici, celui de jouer en équipe), le jeu devient comme une drogue. Essayez-le, il en vaut vraiment la peine !

variante de « capturer le drapeau ») et le

'    V;'    .    ’•••.. gT . 'pit^ ' bon vieux Deathmatch où là, c’est chacun

;    ^ gÉ    pour sa peau. Ainsi, plus qu'un simple jeu

d'action, Tribes fournit aux joueurs des ; k    éléments pour mettre sur pied de vraies

&lÊÈÉÈ^^.    r stratégies. Les internautes l'ayant très

___H    bien compris, ce sont des dizaines et des

dizaines de clans et autres factions qui

^ quelqu'un le fasse ! En plus de ces quatre    savoir ce qu'ils doivent faire. De la vraie    se sont déclarés alliances et guerres sur

fonctions, il en est une autre extrêmement    stratégie, j'vous dis ! Vous utiliserez la    le Net. Prenez part au combat qui fait

importante mais qui restera virtuelle, celle    Station Inventaire située dans votre base    rage dans l'univers et imposez votre

de commandeur. En effet, si l'équipe n'est    pour revêtir le bon costume et les bonnes    supériorité stratégique. La survie de

pas organisée, vous finirez par vous tirer    armes. Votre équipe pourra aussi acheter,    votre tribu dépendra de votre succès à

dessus. Adieu alors la victoire ! Afin de    selon les missions, des véhicules aériens :    travailler en équipe. ■

Loïc Claveau

le Scout, le Carrier léger et le Carrier lourd

tenir le rôle de commandeur, vous aurez à votre disposition une console de corn-    permettant de transporter de 2 à 4

mande. Représentant la carte du terrain,    joueurs plus le pilote. Vous trouverez

elle vous permettra d'assigner les objec-    quatre types de missions : capturer et

tifs de chacun : attaquer, défendre, captu-    tenir (le drapeau évidemment), défendre

rer. Ensuite, tous les joueurs pourront    et détruire (où le but est d'investir la base

consulter leur propre console afin de adverse), trouver et ramener (une

Starsiege: Tribes

Graphisme

Animation

H Le drapeau vient d etre capturé... 1 Mais arrivera-t-il jusqu'à la base ? Le viseur..., ami ou ennemi ?

S_____J

%

3

B* JlKflL.. « 15

Chicago, dans les années 20, la prohibition fait rage. Dans l'univers des jeux et de la mafia, extorsion, corruption et assassinat seront votre lot quotidien. L'argent est facile à gagner... Encore faut-il vivre assez longtemps pour le dépenser !

Afin de vous plonger réellement dans l'ambiance mafia, les gangsters ont des noms à consonance italienne.

Disponible depuis peu sur le désormais célèbre serveur Gamestorm, Legal Crime semble remporter un franc succès auprès des internautes. Peut-être est-ce dû à l'ambiance « prohibition », au design des menus qui donne vraiment l'impression de jouer le rôle d'un parrain ou est-ce simplement la possibilité de traverser le miroir et de jouer les gangsters en toute impunité tout en y prenant un plaisir avoué ? Toujours est-il que dans ce jeu de stratégie temps réel, qui se joue exclusivement on-line, vous aurez pour tâche de vous approprier une ville, aussi bien au niveau écono-

□V    w w rrrt t n

- Funds: 699 215

7 Income: 533 300

votre tactique dépendra entièrement de viront à équiper vos hommes de main : vos goûts. Votre première source de reve- batte de base-bail, pistolet, mitrailleuse,

Format téléchargement Sortie disponible Prix du jeu env. 60 F/mois Prix abonnement env.

60 F/mois

Genre gestion/stratégie Config. mini. Pentium,

16 MB, 14 400 bauds Config. recom. P133, 32 MB, 28 800 bauds Langage usuel anglais Nombre de joueurs 20 Support connexion : TCP/IP Connexion min.

Ping : 250 Perte de paquet : 0% Connexion recom.

Ping : 150 Perte de paquet : 0%

URL

http://www.gamestorm.com/act

ionandstrategy/legalcrime

mique que politique. Pour ce faire, vous    nus proviendra de l'extorsion. Vous enver-    explosif, fusil à lunette, fusil à pompe, cou-

disposerez de plusieurs moyens, aussi vils    rez donc vos gangsters dans la ville afin    teau, voiture permettant des raids et

les uns que les autres, mais le choix de de « convaincre » les propriétaires de dif- outils de voleur.

L’unité Cadillac est l’une des plus puissantes car elle vous permet d’aller vite et de faire des raids éclairs.

Même le chatroom de Legal Crime est d’ambiance années 20.

férents magasins d'accepter la « protec

tion » que vous leur offrez. Le vendeur LE POUVOIR DE L ARGENT peut décider d'accepter ou d'appeler la Si la violence est une façon de résoudre police. Dans ce dernier cas, vous devrez    vos problèmes, il en est une autre, plus

apprendre à fuir. La réussite d'une extor-    discrète, mais tout aussi puissante : la cor-

sion dépend de deux facteurs : le niveau    ruption. En plus de l'armée, il vous sera

de votre gangster et l'importance du    possible de corrompre trois autres insti-

magasin auquel vous vous attaquez. Pour tutions : le F.B.I., la police et le Conseil de recruter de meilleurs gangsters, il vous la ville (les politiciens, quoi !). Chacune faudra soudoyer l'armée afin qu'elle vous d'elles vous apportera différentes infor-procure de meilleures armes qui vous ser- mations ou vous donnera accès à des

[Funds: 995 897

Iiicorae: 5 526 466

IjH Le quartier général de l'ennemi. J’ai la possibilité d'y envoyer un agent du F.B.I. afin d’obtenir des informations.

actions spéciales. Le F.B.I. collectera pour vous des renseignements sur vos ennemis en vous signalant, par exemple, le nombre de gangsters à leur disposition ou leurs revenus. Une fois les politiciens dans votre poche, vous pourrez leur faire voter des lois vous avantageant (légalisation de l'alcool, de la prostitution, etc.). Enfin, la police se chargera des actions punitives dites « légales », comme les descentes dans les casinos adverses, les arrestations de gangsters ennemis... Vous l'aurez compris, le but du jeu est non seulement d'avoir la mainmise sur la ville mais aussi d'éradiquer vos opposants, quels que soient les moyens utilisés. Vous participerez donc à une course à l'armement et au monopole car, en début de partie, vous n'aurez comme propriété que votre quartier général et deux hommes de main. Les

bâtiments, une fois extorqués, pourront servir de façade pour vos trafics illégaux (spectacle érotique, contrefaçon...) ou pour améliorer votre rendement à l'instar des salles d'entraînement qui accéléreront le recrutement de vos gangsters. Vous pourrez aussi transformer vos magasins en «zone de surveillance » d'où vos tireurs tendront des embuscades à l'ennemi.

Très illégal tout ça...

Mais, plus important que tout, vous devrez vous spécialiser dans un trafic illicite si vous voulez gagner beaucoup d'argent. Quatre choix vous seront offerts : la production et la vente d'alcool, la prostitution, le jeu ou l'assassinat. C'est à partir de là que vos influences au niveau de la ville joueront vraiment. Vous devrez

You hâve won ! The city beftmgs to your gang

'■/i •, w

Message: Hahaa. town Is mine :-)

faire preuve d'une véritable stratégie si vous voulez survivre, d'autant plus que dans Legal Crime, tous vos opposants sont humains. Pouvant se jouer jusqu'à 20 joueurs, il vous sera possible voire même conseillé de faire des alliances. À noter aussi, la possibilité de participer à diffé

Une fois la partie terminée, un bilan vous est présenté sous forme de graphique. Comparez | vos performances.

J Don '.orrr-ecoe

Durée de vie ★★★★★

rents classements et tournois afin de montrer à ce ramassis de lopettes qui est le boss ! Ah oui, je voulais reprendre une petite phrase amusante que les créateurs ont mise sur leur site : « N'essayez pas de reproduire dans la vie ce que vous voyez dans le jeu. » Merci les gars, on s'est pas jeté par la fenêtre en voyant Superman voler à la télé ! ■

Loïc Claveau

LES plUS

Interface simple Ambiance années 20 Bon gameplay

Les moins

Graphisme Pas de mode IPX Voix parfois agaçantes

L’unité terroriste vous offrira la possibilité de faire sauter des bâtiments. Attention, unité fragile !    .

Dès 1 interface, on est mis au parfum : un gros dollar taché de sang vous nargue... On ne peut être plus clair !

Depuis Diablo, ceux qui ont dû renoncer à Ultinia Online attendaient impatiemment de retrouver

les plaisirs d’une aventure inédiévale-fantastiqi

ue sur

le Net. Acclamé dans sa version Solo, Baldur’s Gâte allait-il enfin abréger notre crise de manque ?

Mon excitation était à son comble. Seul, dans la pénombre de mon bureau à peine éclairé par l'écran d'ordinateur, je venais de terminer soi-y gneusement la création de mon personnage. Ma tâche accomplie, je me connecte. En l'absence d'un serveur dédié comparable à Battle.net, je me tournai d'abord vers Gamespy. Mal m'en prit : les deux malheureuses parties qui s'y disputaient étaient complètes. Qu'à cela ne tienne, direction Kali. Là, joie, cinq parties étaient en cours, dont trois recrutaient encore. Choisissant celle qui offrait le meilleur ping, je me lance. La partie étant largement entamée, pas de discussion préalable avec les autres joueurs. On ne m'indique que sommairement le but de la quête en cours, bien obscure pour un novice... Je suis mes nouveaux compagnons, une escarmouche s'engage et..., je meurs immédiatement, avant de me retrouver déconnecté ! Ambiance...

cours, avec des joueurs qui vous accueillent souvent comme un chien dans un jeu de quilles... Créer une partie avec des inconnus n'est pas facile non plus car les clans sont déjà fermement constitués... En dehors de ce problème de convivialité, il faut reconnaître que le jeu n'est pas passionnant en Multijoueur. Tout d'abord, la toute-puissance du créateur de la partie pose souvent problème. Il (ou elle) fixe largement les objectifs de la mission et, surtout, peut apporter des restrictions en matière de classe, de race, de caractère... Très frustrant ! Ensuite, les parties sont trop longues, entrecoupées de pauses nécessaires à la répartition des tâches et des objets, et donc mortelles... D'autant que le manque d'action pure empêche d'essayer des parties courtes. Après une soirée passée sur le Net, on a un peu l'impression que Baldur's Gâte est le négatif de Diablo : passionnant en Solo, vite lassant en Multi... ■

Rémy Goavec

Ambiance mortelle

Ce que je viens de raconter est assez symptomatique de ce qui risque d'arriver au débutant qui se connecte innocemment sur une partie prise au hasard. Le gros problème est de se trouver au milieu d'un jeu déjà en

aldur’s Gâte

MEDIEVAL PAS FANTASTIQUE

I Genre RPG

Format CD-ROM PC Éditeur Interplay

Adresse www.Kali.com,www.heat.net ou

www.gamespy.com

Config. mini, modem 28 000 bauds

Config. recom. connexion par câble

Support connexion modem, LAN, TCPMP

Nombre de joueurs max 6

Ping maxi. 500    .

Ping recom. 200

an

k

■K*!

jgiÉ

Brood War

"* = jv:

Face à la puissance Zerg et à la mode du rush sur Battlenet, Blizzard avait comme objectif de rééquilibrer ^ un peu les forces avec Starcraft : Brood War.    ~

C’est ainsi que deux nouvelles unités rallient chacun des camps. Inspection des chambres !

Si vous êtes un habitué de Battle.net, vous avez dû vous apercevoir à quel point les joueurs sont avides de victoires. La technique la plus prisée sur Internet est donc logiquement le t rush » (produire des unités de base en grande quantité et foncer sur la base ennemie). Le meilleur moyen d'éviter ces parties sans intérêt est encore de retenir le nom des adeptes et de fuir les parties dans lesquelles ils sont impliqués. La mode, avant Brood War, était donc de produire des Hydralisks en masse pour raser n'importe quelle base. Si la première tentative | échouait, il suffisait de recommencer. Mais avec Brood War, on ne peut plus, la vitesse de création de cette unité ayant été allongée. À présent, il semble que les Terrans (auparavant délaissés par les joueurs car trop faibles) aient retrouvé un peu de succès grâce à leur nouvelle unité, le médic. Soignant automatiquement tous les fantassins, c'est un atout majeur lors d'une

et le Dark Archon (fusion de deux Dark Templars) |jg seront très utiles à des niveaux différents. LeTemplar est invisible et armé d'une faux extrêmement puis-santé et le Archon pourra lancer un sort de « contrôle g de l'esprit».

SÏII1BP-

attaque organisée. Pour les Protoss, le Dark Templar I

Vos veux sont lourds...

Si vous utilisez ce sort sur un peon ennemi, vous pourrez vous emparer de toute la technologie de sa race. À ne pas négliger donc. Côté Zerg, l'arrivée du Lur-ker, cette unité qui s'enfonce dans la terre et qui fait sortir des pointes du sol afin d'empaler toutes unités terrestres, se révèle une arme très efficace. Si vous parvenez à priver l'ennemi de tous ses détecteurs, envoyez quelques Lurkers et c'est la victoire assurée. Des trois unités aériennes ayant fait leur apparition, seuls le Corsaire Protoss (capable de neutraliser les défenses air-sol) et le Devourer (un bug permet de s'en servir comme d'une arme ultime, mais chut !) font l'unanimité. La valkyrie Terran n'est, quant à elle, pas d'un grand intérêt. Cependant, Starcraft : Brood War possède assez d'atouts pour raviver votre flamme...

Loïc Claveau

et.::..;,-

Genre Strategie

Format CD-ROM PC

Éditeur Blizzard

Adresse www.blizzard.com

Config. mini modem 28800

Config. recom. connection Numéris

Support connexion Battle.net, IPX, TCP/IP

Nombre de joueurs max 8

Ping maxi 250

Ping recom 150

II n'y a pas à dire, j'aime quand on me facilite la vie ! Plus besoin de télécharger un programme pendant deux heures, Blood 2 vous Y offre à la fois une version récente du shareware de Gamespy et la possibilité de vous rendre automatiquement sur Mplayer pour y rechercher les parties en cours. Ne tergiversons pas : c'est vers Gamespy que vous devrez vous tourner si vous ne voulez pas enrichir France Télécom pour rien ! Je n'ai en effet pas réussi à trouver une seule partie en cours sur Mplayer (mais peut-être ai-je joué de malchance). Le ping de Gamespy était honnête, sans plus. Remarquez, tous les joueurs servant d'hôte à une partie se trouvant aux États-Unis, il était inutile d'espérer une connexion sans faille. Le choix des maps est relativement limité (15 sur le CD) et, comme toujours, seules

deux ou trois font l'unanimité chez les joueurs. Ici, The Crypt a l'air, de loin, la plus populaire, on se demande pourquoi... En effet, son environnement grisâtre très propre n'est pas digne d'un jeu dont le sang est le fond de commerce !

Plus de sang!

Dans l'ensemble, les cartes (de taille moyenne) ont tout de même le mérite d'être bien réalisées. Les objets y sont disséminés de façon raisonnable mais les armes ne sont pas d'une originalité folle. Ma préférée est pour l'instant le fusil, qui permet de jouer les francs-tireurs fous à tout va ! Mais la meilleure nouvelle est sans doute la fluidité du jeu : aucun ralentissement notable dans les déplacements, en dépit de mon ping très moyen. À peine ai-je constaté un léger retard dans certains tirs, sans aucune mesure toutefois avec ce que l'on subit dans Unreal. Le seul reproche que l'on puisse faire à Blood 2 est une petite lacune au niveau du gore : tout cela manque de sang et de passants innocents, ce qui risque de décevoir les fans les plus acharnés. Mais rassurez-vous, Blood 2 reste néanmoins le jeu idéal pour passer quelques nuits blanches suivies de quelques autres agitées par d'horribles cauchemars !

Rémy Goavec

LES GARÇONS BOUCHERS

Blood 2 en Solo étant une réussite, on se demandait si le mode Multijoueur allait, comme celui de la version précédente, faire retrouver aux amateurs de gore l’ambiance morbide dont ils se délectent. Attention âmes sensibles, éloignez-vous de l’écran !

Genre quake-like

Format CD-ROM PC

Éditeur GT Interactive

Config. mini, modem 28 000

Config. recom. modem 56000

Ping maxi. 400 ms

Ping recom. 200 ms

Nombre de joueurs maxi. 8

Support connexion LAN, modem, TCP/IP

Adresse www.gamespy.com

0£S TEKEMEg

Un jeu irréel en 3D temps réel ! Détails, décors, dialogues :

"Le Gardien des Ténèbres" plongera le joueur dans les arcanes d'un voyage initiatique sans retour.

Les nouveautés d'abord !

Gratuite avec le 1er achat !

De nombreux privilèges avec la Mégacarte et 5% de remise* sur des prix canons !

Des graphismes exceptionnels et des personnages encore plus réalistes pour des heures de jeu encore plus angoissantes.

ÎMOJU*

62 MICROMANIA CITÉ-EUROPE Javeau

C tciol Ole-Europe • 62231 (oquelles • Té!. 03 21 858284

59 MICROMANIA LEERS

C (ni Authon-59115 Leers-lél. 03 28 33 96 80

|4: MICROMANIA CRÉTEIL - (. Ccial Créteil Soleil    59 MICROMANIA LILLE V2 - C. Criai Villeneuve d'Astq

Niveau Haut ■ Entrée Métro -94016 Créteil - TiL 01 43 77 24 11    59650 Lille - lél. 03 20 05 57 58

% MICROMANIA CERGY - C. Criai Les 3 Fontaines    62 MICROMANIA NOYELLES-GODAULT

Niveau Bas - Face Go Sport - 95000 Cergy - Tél. 01 34 24 88 81 C. Criai Audian - 62950 Noyelles-Godault - Tél. 03 21 20 52 77 > R O V I N c E    67 MICROMANIA STRASBOURG

06 MICROMANIA CAP 3000 - C. Ccial Cap 3000    c-Ctio1 plote Jes Holles - Niveau Haut Face entrée BHV

Rez-de-chaussée ■ 06700 St-Lourent-du-Var • Tél. 04 93 14 61 47    67000 s,rosboür9 •Tél03 88 32 60 70

# MICROMANIA NICE-ÉTOILE - C. Ccial Nice-Étoile M MICROMANIA ECULLY - Carrefour Grand Ouest Niveau -1 - 06000 Nice - Tél. 04 93 62 01 14    6^30 ™y - TéL 04 72 18 50 42

13 MICROMANIA VITROLLES    69 MICROMANIA LYON LA-PART-DIEU

C. Ccial Carrefour Vitrolles 13741 Vitrolles - Tél. 04 42 77 49 50 C. Ccial La-Part-Dieu - Niveau 1 - 69003 Lyon - Tél. 04 78 60 78 82

13 MICROMANIA AUBAGNE - C. Ccial Auchan Barnéoud 69 MICROMANIA LYON SAINT-PRIEST

13400 Aubagne - Tél. 04 42 82 40 35    Galerie Auchan - 69800 Lyon Saint-Priest - Tél. 04 72 37 47 55

31 MICROMANIA TOULOUSE - Carrefour Portel-sur-Goronne    7# MICROMANIA ANNECY - C. Criai Auchan-Epagny

31127 Portet-sur-Goronne - Tél. 05 61 76 20 39    74330 Epagny - Tél. 04 50 24 09 09

34 MICROMANIA MONTPELLIER - C. Ccial Le Polygone 76 MICROMANIA ROUEN SAINT-SEVER

Niveau Haut - 34000 Montpellier - Tél. 04 67 20 14 57    C. Ccial Saint-Sever - 76000 Sl-Sever - Tél. 02 32 18 55 44

44 MICROMANIA NANTES - C. Ccial Beaulieu    83 MICROMANIA MAYOL - C. Ccial Mayol

44000 Nantes - Tél. 02 51 72 94 96    83000 Toulon - Tél. 04 94 41 93 04

51 MICROMANIA REIMS CORMONTREUIL    83 MICROMANIA GRAND-VAR - C. Ccial Grand-Var

C. Ccial Cora-Cormontreuil - 51350 Cormontreuil - Tél. 03 26 86 52 76    83160 La Valette-du-Var - Tél. 04 94 75 32 30

59 MICROMANIA EURALILLE - C. Ccial Euralille    84 MICROMANIA AVIGNON

Rez-de-chaussée - 59777 Lille - Tél. 03 20 55 72 72    Espace Soleil - 84130 Le Pontet - Tél. 04 90 31 17 66

#    MICROMANIA VILLIERS-EN-BIERE

C. Ccial Carrefour - 77190 Villiers-en-Bière Tél. 01 64 87 90 33

7^ MICROMANIA VÉLIZY 2 - C Ccial Velizy 2 78140 Vélizy-Tél. 01 3465 3291

78 MICROMANIA SAINT-QUENTIN -C. Ccial St-Quentin Face Carrefour - 78000 St-Quentin-en-Yvelines - Tél. 01 30 43 25 23

#    MICROMANIA LES ULIS2

C. Ccial Les Ulis 2 -91940 Les Ulis - Tél. 01 69290499

91    MICROMANIA ÉVRY 2

C Ccial Evry 2- 91022 Evry- Tél. 01 60777402

92    MICROMANIA LA DÉFENSE - C. Ccial Les 4 Temps Niveau 1 - R. des Miroirs - 92800 Puteaux - Tél. 01 47 73 53 23

93    MICROMANIA PARINOR-C. Cciol Parinor Niveau 1 - 93006 Aulnay-sous-Bois - Tél. 01 48 65 35 39

93 MICROMANIA ROSNY 2 - C. Ccial Rosny 2 93110 Rosny-sou-Bois -Tél. 01 48 547307

93    MICROMANIA LES ARCADES -C. Ccial Les Arcades Niveau Bas - 93606 Noisy-le-Grand - Tél. 01 43 04 25 10

94    MICROMANIA IVRY GRAND CIEL

C. Cciol Carrefour Grand Gel • 94200 Ivry/Seine - Tél. 01 45 15 12 06

94 MICROMANIA BELLE-ÉPINE - C. Ccial Belle -Épine Niveau Bas-94561 lhiois-Tél.01 46873071

it MICROMANIA MULHOUSE Woweau

i« MICROMANIA ORLÉANS Nouveau

11 Cciol Place d'Arc - 45000 Orléans - Tél. 02 38 42 14 50

PARIS

75 MICROMANIA FORUM DES HALLES

s Ira des Pirouettes - Niveau 2-75001 Paris - Tél. 01 55 34 98 20

:7S MICROMANIA MONTPARNASSE

i 126, rue de Rennes 75006 Paris - Tél. 01 45 49 07 07

^ 75 MICROMANIA CHAMPS-ÉLYSÉES Oycvtrt

i Cd.des Chani[B - 84, av. des Champs-Elysée te&Wwj 5 HétroGeorge 5 - RER Ch.-de-Gaulle-Étoile - Tél. 01 425604 13

î 75 MICROMANIA BVD DES ITALIENS Oweît

: Pcsogedes Princes - 5, bvd des Italiens te

tir sur la colline

-La partie prend fin aussitôt que le temps imparti est écoulé et que l'une des «équipes contrôle le drapeau sans qu'on le lui dispute ( Duel). Les perdants «tnt classés selon le dernier moment où ils ont touclié le drapeau.

INTERGALACTIQUE

Mytli et Myth II ont innové par leur approche inédite de la stratégie en temps réel.

Nous avions donc hâte de vérifier si cette originalité

allait renvoyer les parties Multijoueur de S tarerait

et Alerte Rouge aux oubliettes de l’histoire.

4 Bowmen, 1 Chois, 1 Compagnon, 4 Guerriers, 12 Thralls. 4. Raymond. Peter, Bernard, Henry, Sak, Malthus, Mathcr, Nola,

Au moins, avec Myth II, inutile de s'interroger sur le meilleur serveur : à ce jour, seul le site dédié de Bungie, le développeur, peut servir d'hôte aux parties. Si sa convivialité n'est pas celle d'un Battle.net ou d'un Game Service, le site fait preuve d'une efficacité toute anglo-saxonne (une fois que vous avez « créé » un profil de joueur selon la méthode habituelle). Comme d'habitude, un forum permet de former les équipes. Il est d'autant plus utile de converser que Myth II offre un large éventail de modes de jeu : de « L'assassin » (où le but est de tuer le leader du camp ennemi), au « Capture the Flag », en passant par un mode « Chasse », dans lequel le gagnant est celui qui ramène le plus de gibier ! Des alliances sont bien sûr possibles, et même conseillées, puisque 16 joueurs peuvent s'affronter en même temps. Vous pouvez d'ailleurs, lorsque vous créez la partie, choisir de limiter le nombre de participants, ce qui n'est pas nécessairement une mauvaise idée.

Quake stratégique?

En effet, les cartes sur lesquelles j'ai pu jouer n'étaient pas très étendues, la confusion risque donc de s'installer très vite entre toutes ces armées ! En fait, les parties Multijoueur de Myth II font passer l'aspect

Une victime est désignée p-.irmi chaque équipe, qui est éhmit victime est jssostncc. L'équipe qui a tué le plus de victimes c ^ fin du jeu l'emporte.

stratégique au second plan en privilégiant l'action tous azimuts. Puisque vous n'avez pas de base à construire et que les unités vous sont données dès le départ (de façon très égalitaire, que l'on se rassure...), le gagnant sera celui qui saura se jeter le plus vite sur l'objectif, tout en massacrant ses ennemis au passage. Myth II est aussi sanglant sur le Net qu'en Solo et ne ménage donc pas l'adrénaline du joueur ! La rapidité d'action est d'autant plus importante que certaines parties, comme la chasse et le CTF, se déroulent en temps limité. Bref, si les mastodontes de la stratégie on-line peuvent encore dormir tranquilles, les champions de Quake feraient bien d'aller jeter un œil du côté de Myth pour une leçon d'humilité !

Rémy Goavec

Genre action/stratégie temps réel

Format CD-ROM PC

Éditeur Bungie

Adresse www.Bungie.com

Config. mini, modem 28000

Config. recom. modem 56000

Support connexion LAN, modem, TCP/IP

Nombre de joueurs max 16

Ping maxi. 500 ms

Ping recom. 200 ms

Genre tomb-like médiéval

Format CD-ROM PC

Éditeur Activision

Adresse www.gamespy.com

www.gameaholic.com

Config. mini, modem 28 000

Config. recom. modem 56 000

Support connexion modem, LAN, TCP/IP

Nombre de joueurs max 32

Ping maxi. 500 ms

Ping recom. 130 ms

Les bons tomb-like ne sont pas légion, c’est le moins qu’on puisse dire I Quant à ceux qui peuvent se jouer en réseau, mieux vaut ne pas en parler... L’arrivée de Heretic II sur nos disques durs fut donc une sorte de petit miracle de Noël I Hosanna î

Réparons les injustices. Au milieu de la déferlante de grosses pointures qui s'est abattue sur l'Hexagone au moment des fêtes, on a l'impression que Heretic II est passé un peu inaperçu. Si tel est vraiment le cas, c'est fort dommage, car non seulement c'est un excellent jeu en Solo mais son mode Multijoueur est tout simplement enthousiasmant ! Pour en avoir la preuve, il suffit de se rendre sur Gamespy et de faire défiler la liste des parties en cours. C'est bien simple, il y en a tellement que l'on se croirait dans le répertoire de Quake II ! Depuis l'incontournable hit de ID, aucun jeu d'action n'avait remporté autant de suffrages. Gamespy est encore une fois le meilleur choix pour trouver des parties bénéficiant d'un bon ping (Internet Gaming Zone

supporte également le jeu mais les parties y sont plus rares) lorsqu'on se connecte depuis la France. N'oubliez pas aussi de vous connecter sur gameaholic.com, où vous trouverez une pléthore d'adresses de serveurs, dont un bon tiers situé en Europe.

Les secrets d’un succès

Pourquoi un tel engouement ? Sans doute, d'abord, parce que le jeu est beau et bien réalisé. Mais Heretic Il a d'autres atouts que son physique. L'usage de l'arme blanche et de la magie, en premier lieu, nous change du côté « industriel » des quake-like. Ensuite, les cartes sont bien réalisées, les objets bien disséminés, originaux et très variés. Quant aux mouvements ' de caméra, ils ne nuisent jamais à la jouabilité. Enfin, la fluidité est vraiment impeccable : même avec un ping de 550, les ralentissements sont peu nombreux et très courts. En outre, la plupart des parties entre quatre et six joueurs tourne autour de 250-300, ce qui est plus que satisfaisant. Si les deathmatchs sont palpitants (la possibilité d'user de sorts défensifs renouvelant un peu le genre) et gore à souhait, c'est en mode Coopération que le charme de Heretic II agit vraiment. Attendez d'avoir vu une gorgone éclater sous l'impact de quatre ou cinq sorts bien coordonnés ! Décidément, les Cathares avaient raison : l'hérésie, y a que ça de vrai ! ■

Rémy Goavec

La solution pour acheter .....    -

moins cher vos CD-ROM et Jeux pour Consoles

:ree,

Pje£iA

Ciné Movies 95 N'2    Les Instruments de Musique L'Œil magique

vers; Frarvç. Mac et PC    Vers. Franç. PC    Vers. Franç. PC

te Le Nouveau Ciné Movies 95 N‘1

I Vers. Franç. Mae & PC Vers Franç, PC

Dinosaures'

La Belle au Bois Dormant

Vers. Franç, PC

Le Cédérom des Dinosaures

Vers. Franç. Mac el PC

Un choix exceptionnel

Le Club Européen du Multimédia, 1er Un choix exceptionnel constamment réac-club multimédia en France, vous pro- tualisé : plusieurs milliers de titres pose une gamme complète de CD-ROM, présentés dans notre catalogue.

CD- Consoles, CD-I et accessoires muiti- Toute la production multimédia française média.    + tous les "Best Sellers" américains !

Alone in the Dark 3

Vers, Franç. PC

Aménagez et Décorez

en 3D Vers. Franç. PC

O Une garantie d’économie

Chaque CD-Rom acheté au "Prix Club Euro" (déjà -10 % sur le prix public) donne droit à une réduction supplémentaire de jusqu’à -10% sur WTjn WTJH un second CD-ROM. P via ipQEI

Un catalogue gratuit chaque trimestre

Vous y trouverez une sélection des titres disponibles sur le marché aussi bien CD-ROM, que enjeux pour consoles et accessoires multimédia.

Chaos Control

Vers Frarç. PC

Commander Blood

Vers, franç. PC

Earth Siégé 2

Vers. Franç PC

Enigme de Maître Lu

Vers, Franç. PC

O Livraison en 48 h

Grâce aux envois en Colissimo. (délais garantis par la Poste)

FX Fi

Vers, i

O Des CD-ROM Gratuits

En accumulant des points cadeau !

Jïxxa Puzzle

Vers. Franç. PC

Jeux de mots

Vers. Franç. PC

MIL SS

The Koshan Conspiracy The Perfect G

Vers. Franç. PC    vers. Franç. PC

Des offres exceptionnelles

Ë‘ i Club Européen du lultimédia propose égulièrement des promotions spéciales réservées à ses adhérents. Une occasion de compléter votre CD-Thèque à moindre frais avec I des remises allant jusqu'à-50%.

La Carte 4 Etoiles

templiersvers. Franç. PC

Vers. Franç. FC-

Pour régler vos achats en douceur, au comptant ou par petites mensualités de 250 F.

Cyber Factory 2

Vers. Franç. PC

Désert CO Road

Vers. Franç. Mac el PC

énoms Dietetic Futurs

Vers Franç: PC

Vers. Franç. Mac et PC

HLMNS Ufa

• PAR MINITEL • PAR TELEPHONE

Plans de Paris et Lyon

Vers. Franç. PC

New York

Vers. Franç. Mac et PC

Répertoire Tei

Vers, franç PC

Mystères du Monde

Vers. Franç. Mac et PC

• ET SUR INTERNET http://www.cdclub.com

Votre balcon fleuri toute 1000 Effets Sonores

l'année Vers. Franç. PC Vers. Franç. Mac el PC

2000 Polices de Caractères 2400 Photos    250 Clips musicaux

Vers. Franç Mac el PC    Vers Franç. Mac el PC    Vers. Franç. PC

3000 Fontes

Vers. Franç PC

(Ç) Une hot-line technique

Des techniciens spécialisés sont à la disposition de nos adhérents au 01.44.83.42.30.

Internet

lit de connexion

Paintbrush CtipArt 15000 Textures el Fa

Vers Franç. PC    Vers. Franç. FC

Kit Internet

Vers. Franç. PC

Images 3D

Vers Franç PC

Multimedia Oruanizer

Vers Franç PC

tiy Un seul engagement

En échange de tous ces privilèges, vous avez juste à acheter 3 CD-ROM au prix Club par an, pendant 2 ans, même les moins chers.

Hubble, téléscope de    L'Aviation

l'Espace Vers. Franç. PC    Vers. Franç. PC

Le Royaume des Animaux

Vers. Franç. Mac et PC

Les Insectes et autres Objectif Terre petites bêtes Vers. Franç. PC Vers. Franç, PC

Odyssée de l'E

Vers. Franç PC

A4 Network

Vers. Franç. PC

••••••• .

JS

Alien Odissey

Vers. Franç. PC

Alien Trilogy

Vers. Franç. PC

H

1 Aménagez 1 Décorez <* JJ

«SS

/

CD-Rom j

Le Jeu PC Ëxhumed

"os Jeux et Trucs et Astuces

Clic & Zap

Vers. Rranç. Mac & PC

La Vague Interactive 5

Vers. Frarç. Mac SPC

m

«b

Terminal Velocity

Vers. Franç. PC

Cuisines du rilonde

Vers. Franç. Mac et PC

Explorateurs du Nouveau

Monde Vers. Franç. Mac S PC

JXPLORA1

Vers Franç. TOC 5 PC

Les Découvreurs

Vers Franç. PC

: 1916-1996

Mon Théâtre Magique

Vers. Franç. PC

Burn Cycle

Vers Fr anç Mac S PC

Alone in the Dark 2

Vers Franç PC

Vers Franç. PC

La Fontaine Vers Frarç PC

Atone in the Dark 2

Vers. Franç. Mac

SolarCrusade

Vers. Franç. PC

Clic & Surf

Vers, Franç. Mac S PC

Space Quest6

Vers, Franç. PC

talondrii

Calendrier et Emploi

du Temps Vers. Franç PC

Fromages de France

Vers. Franç. Mac el PC

.

Vhs. Franç. K

Football manager 3

Not Franç. PC

Big Bug Bang

Vers. Franç. PC

Cyber Bykes

Nol Franç PC

SlripTease

Vers. Franç. PG

F15 Strike Eagle

Vers. Franç. PC

I Hâve no mouth and.

Vers Franç. PC

Généalogie Futurs

Vers Franç. PC

Prisoner of Ice

Vers. Franç. PC

Neurotonie Futurs

Vers Franç PC

Catva CD On-Line 3

Vers. Franç. PC

CINEMA

Histoire du Cinéma

Vers. Franç. PC

Théorie et Pratique delà

Décoration V r> Frarç feSPC

Tous les avions

Vers. Franç. Mac et PC

Forêts Tropicales

Vers. Franç. Mac et PC

Nylons Blues

Vers. Franç. PC

Vas Franç. PC

Voyaqss Sous-marins

Vas Franç. Mac 4 PC

VŒUX ET FÉLICITATIONS

Studio d'impression

Vœux Vers Fianç. PC

Le CD-ROM Dèmos Jeux et Trucs et Astuces

Le Jeu I EXHUMED

3 si je réponds sous 8 jours

Une superbe MONTRE CHRONO I

Mega Family 7 Logiciels

Vers. Franç. Pc

La Vague Interactive 6

Vers. Franç. Mac & PC

Vers Franç Mac et PC

Alone in the Da

Vers. Franç. Mac

Vers. Franç. PC

WifHfoWSVers.Ançl PC

Vers. Franç. Mac et PC

Vers. Franç. PC

,100

100 Jeux Volume 3

Vers. Franç. PC

JEUX ume 3

+ frais d’envoi

CD-ROM

irai

a    ;

h Printte I

BICTinuHftr

Dictionnaire Multilingue

Vêts. Franç. Mac & PC

Print Master    Cartes Animées Kit

Vers Franç Mac & PC    Vers. Franç Mac et PC

, tMm

Pliages magiques 30 ruuramM

Vers Franç. re    Vers. Franç. Mac & PC

TTC

CHOISISSEZ

ISIS

Vers. Franç. Mac et PC

Mead 18

Not Franc. PC

: :. Vc-ic-

te P FC

□ M.

Ville

Ce jeu va vous transporter dans les pyramides d'Egypte, à une époque où les Dieux ont décidé de se venger du genre humain. Vous allez devoir parcourir 24 niveaux afin de retrouver le corps et le trésor de Ramsès dérobés par des forces démoniaques. 8 armes différentes, 12 types d'ennemis pour ce Doom-like conçu avec le même moteur que Duke Nukem 3D.

Offre valable jusqu'au 30/06/99

Not Franç PC

Slam N Jam

Vêts. Franç PC

3800 titres disponibles sur catalogue

Cartes de Visite

Vers Franç. PC

Code de la route

Vers. Franç. PC

BON

I D’ESSAI

1

Voici les CD-ROM

1

35.

p*

Ci"0

r"

Si

P™

||

5™

II

oj

ccc

F"

La Gym

Vers. FrançTPC    Vers. Franç. Mac fi PC

A Retourner dès aujourd'hui à : CLUB EUROPEEN DU MULTIMEDIA BP 72. 59963 Croix Cedex

Envoyez-moi les CD-ROM dont j’ai noté les numéros ci-contre, ainsi que mes 3 cadeaux gratuits. Si dans les 10 jours, je ne suis pas entièrement satisfait, je vous les retourne et serai intégralement remboursé (hors frais de port). Si je décide de les garder, je deviendrai membre du Club Européen du Multimédia sans droit d'entrée ni cotisation annuelle. Je recevrai par la suite ma carte d’adhérent et mon premier Catalogue CD-ROM Magazine. Je m'engage à acheter seulement 3 CD-ROM au moins par an. pendant deux ans. Chaque trimestre, il me sera présenté la

sélection du Club. Si je désire recevoir cette sélection, je n'aurai rien à faire : elle me parviendra automatiquement. Si je désire un autre CD-ROM ou pas de CD-ROM du tout, je vous retournerai la carte-réponse jointe à mon CD-ROM Catalogue Magazine, avant la date limite indiquée. Je bénéficierai de tous les privilèges du Club pendant 2 ans minimum. Ensuite mon adhésion sera renouvelée d’année en année par tacite reconduction. Et si je souhaite quitter le Club, je vous préviendrai par simple lettre et mon adhésion sera résiliée immédiatement. fTJg

Je choisis 5 CD-ROM, je joins mon réglement de 139,80 F (99,90 F + 39,90 F de frais d’envoi)

Supplément de frais de port : Belgique. Suisse et Luxemboutg : 35 F. - Dom Tour : 60 F - Autres pays : nous consulter. JE NE SUIS PAS DÉJÀ ADHÉRENT DU . J Je désire être livré en express, j’ajoute 20F.    CLUB EUROPEEN DU MULTIMEDIA

i -i    'ri nu- * n .. j * . « .    ,    NI DU CLUB EUROPEEN DU CD-ROM

Je réglé par :    Chèque Mandat-Lettre

CB N° I I I I I i l .' l I I I I I l I l Expire le l_i_

ma Carte "4 Etoiles" N°

Je possède un □ Mac

Je possède un modem :

□Oui Non

f^n'accfptiïKqu’unèsftteadbéswn pa foyer. Jfrxs ne pouvons pas accepter de commande sans régiment à srçn&ïe Le Gub Européen Ai Multimédia se réserve fedreiî de refuse? txjUxiéSn tncompe! otr raturé. Cette tflre est vaübte uwjue-mart par carrespcnüïTce dans la droite dessiixte cfopontès. jastfau 31/I2Æ8

Ut/IAJUSCULES SVP)

Nom_

Né(e) le_

Adresse_

Code Postal_

□ Mme.

□ Mlle. GEN 4 120

_ Prénom-

Signature obligatoire

flot* tes reihtws, celte parente oc tuteur Cotf amènent à te toi foteoraiiqtM et Liberté vous dbpcseid’un drtxt d'accès «i (te rectification wjuiccncesâatl Par notre intermédiare, vous pouvez être amenés a recevoir d'autres propositions d'autres scctëtés. Si Vous nè le souhatez oas, 'i vous suffit tfc nous écrire a fadflBSfi sus-rwinSonnéo.

Révolte sur le Web

L’Internet français dans un cul de sac ?

Avec un taux de nié contentement en hausse, des « grèves » du Web qui se multiplient et la presse qui se mobilise, les mois qui viennent devraient voir exploser le système Internet français actuel. Les têtes vont tomber I Alors, prêt pour la révolution, version Web 99 ?

O

n en a marre d'être toujours à la traîne ! Bon, sans se faire d'illusions sur la capacité de la France, et a fortiori de l'Europe, pour damer le pion aux Américains dans le domaine d'Internet, notre retard commence à devenir inquiétant, même vis-à-vis de nos collègues de l'Union européenne. Selon de récentes enquêtes, on serait en effet en douzième position d'utilisation d'Internet sur les 15 pays membres ! Depuis l'an dernier, le gouvernement semble avoir pris conscience de l'urgence de la situation. Mais les initiatives manquent sérieusement de réalisme et malgré la récente montée au créneau de Lionel Jospin, on ne voit pas grand-chose arriver. Certes la fête de l'Internet est une bonne idée, mettre des ordinateurs

Modem câble Motorola CvIterSURFR.

Un dossier réalisé par Didier Latil

Voici les tarifs de France Télécom à 50 % en heures Menés. Attention à ne pas vous laisser bluffer par ce tableau, car ce sont bien souvent les heures où vous dormez, faites vos courses, partez en week-end, jouez au fool...

dans toutes les écoles est enfin une réalité mais comme souvent, les problèmes principaux sont un peu vite oubliés. Pour être populaire et généralisé, Internet se doit en effet d'être accessible à tous et ne pas être bêtement crédité d'une mauvaise image de marque. Or, de par les prix pratiqués par France Télécom dans le domaine des télécommunications, Internet revient encore très cher, trop cher, privant ainsi la majorité de

Le Crosnier (Rou penseur d'Iiilcrncl en France) : www.info.unicaen.fr/herve/.

llcrvc I.e C’roMtiier

OrjBJuivatinn ilr crllr «Occuol

__ rniblt"; s

...«Mitre \jsjl ~yKr.mii | oleeom g

ATTENTION : GREVE DE L'INTERNET LE OIMANCBE 31 JANVIER 13SSÜ!

Toute l'équipe de Netcxlt vous Invite à Joindre ce inouvomont. Pour plus d'information sur le boycott du 13 décembre et sur le prochain,

n'hésitez pas à visiter les sites suivants :

NetExil : bUp://www.iictexit.com/ft.btml/.

l'utilisation banale de ce nouvel outil, de fait réservé à une élite « aisée ». Ayant le monopole total et devant son statut d'entreprise privée, les choses ne semblent pas trop compliquées pour France Télécom, qui fait les frais de la plupart des attaques. France Télécom semble en effet avoir oublié un peu vite que c'est grâce aux contribuables qu'elle est devenue ce qu'elle est et que ce sont encore les contribuables qui peuvent la faire plier. La révolte gronde aux portes du Web français et des barricades « en ligne » sont en train de se dresser !

Boycotts à répétition

En effet, sur l'initiative de diverses associations et groupements d'internautes, des mouvements de grève ont été lancés en France, trois depuis octobre dernier (le premier visait Wanadoo), avec un principe simple : demander aux utilisateurs de ne pas utiliser leur modem pendant 24 heures. Le seul à subir alors les conséquences est en théorie France Télécom, puisque les milliers/millions d'heures de connexion en moins se traduisent alors en pertes. Il est cependant bien difficile de chiffrer

lufonie : http://www.infonie.fr.

précisément la baisse du trafic, d'autant plus que les fournisseurs d'accès (hormis Worldnet qui a prévenu ses abonnés) n'ont pas vraiment suivi le mouvement. D'autre part, les grèves avaient lieu le dimanche..., et il suffit d'un rayon de soleil sur l'Hexagone pour faire chuter d'autant les connexions ! Le but avoué est simple : faire réagir France Télécom, le gouvernement et les intervenants de ce secteur. En pratique, malgré un certain succès, ce sont surtout les retombées médiatiques qui ont fait beaucoup de bien à ce mouvement. En outre, un peu partout en Europe, les internautes se mobilisent pour lancer un véritable mouvement européen et interpeller ainsi directement l'Union européenne qui pourra peut-être faire davantage bouger les choses. Outre le boycott du 31 janvier, un autre à l'échelle européenne est en cours d'organisation pour février/mars. Mais d'ici là, les choses auront sûrement

Cégétel : http://www.cegetel.fr/.

déjà bougé, tout au moins sur le papier. Néanmoins, je vous conseille de visiter régulièrement le site de l'A.D.I.M. (Association des internautes mécontents : http://adim.citeweb.net/accueil.htm) pour suivre les dernières nouvelles sur le sujet.

P Ou'

çnn. «fTflst*

V* wMti»iFn*X*7#*r«r > 'AnttU 1rrr.it

cflfw lw

__

• .... GP

Lit:

__

iE

•SKS?*

r.rr

gs

• - JL

Internet trop cher !

Depuis de nombreux mois donc, la presse spécialisée et les utilisateurs d'Internet, relayés depuis quelque temps par certaines instances politiques, se mobilisent massivement, réclamant une réforme urgente et radicale des tarifications téléphoniques ! Notre pays, déjà en retard dans de nombreux domaines informatiques, ne peut se permettre de rater la locomotive Internet. On a invoqué le coût du matériel informatique. Mais cette excuse n'est plus de mise avec des PC tout équipés (modem compris) pour moins de 4 000 F (sans parler de l'offre Géant/lnfonie, avec un PC à 2 000 F !). On ne parlera pas ici des problèmes inhérents à l'utilisation du matériel en lui-même, encore assez loin du plug &

play idéal, surtout lorsqu'il faut paramétrer sa machine pour « surfer », mais bon, petit à petit, cela s'arrange. Non, le problème majeur vient bel et bien du prix des communications et des services proposés par les fournisseurs d'accès (encombrement des noeuds à certaines heures, déconnexions intempestives, etc.). Ces derniers s'améliorant cependant, concurrence oblige, on peut espérer avoir des services de qualité en fin d'année !

Du côté de France Télécom, par contre, on se réfugie derrière l'A.R.T. et la rentabilité de l'entreprise.

Les règles df l’A.R.T.

L'Autorité de régulation des télécommunications (A.R.T.) est un service administratif indépendant qui, un peu comme le C.S.A. pour l'audiovisuel, fait la pluie et le beau temps dans le domaine. Ce collège de cinq membres gère en effet les autorisations des réseaux indépendants, l'allocation des fréquences, des numéros, et des droits de passage, elle peut prendre des sanctions financières en cas de non-respect de la réglementation... Donc,

— IT

A.R.T. : http://www.arl-leleToni.fr/.

France Télécom.

UEclaireur

LXclurMtQ

fi* fcklt •    "

Cyliercâblé : http://www.cybercahle.fr/.

On retrouve ce phénomène de protestation contre la Ifci tarification depuis pas mal de temps, avec, par Igjl

exemple, des gens comme Emmanuel Bernard, HH ......... .|

ingénieur en société de service informatique, qui, depuis octobre 97, s’est lancé dans cette croisade de façon personnelle. LTtalie et l'Espagne avaient déjà aussi subi Fan dernier ce genre de mouvement « webpopulaire », ce qui a redonné du cœur à l’ouvrage au mouvement français. Sans se présenter comme anti-France Télécom, L’Eclaireur est partisan d’une coordination des différents acteurs (opérateurs, France Télécom, A.R.T.. Etat, etc.) pour simplifier une législation lourde et compliquée... Selon lui, la priorité doit être donnée à une baisse de la tarification et au déploiement massif des moyens alternatifs

de connexion : A.D.S.L., câble, etc.

.    Eclaireur : http://www.nniltiinania.com/scout

► pour expliquer ces coûts élevés, France Télécom répond qu'ils risquent d'être poursuivis en justice par l'A.R.T. car ils ne peuvent pas pratiquer de tarifs en dessous du seuil de rentabilité {dumping). De même, au niveau de l'Europe, Bruxelles peut s'opposer à ce genre de pratiques et on réalise alors que dans ce domaine aussi, l'Europe

La L.F.J.R.

La Ligue francophone des jeux en réseau est une association de loi 1901 qui a pour but de promouvoir le jeu en réseau et en particulier sur Internet. Pour cela, elle organise des tournois, met en place des forums ainsi que des manifestations extra Net pour permettre aux joueurs de s’amuser davantage et de se retrouver plus facilement. Elle se sent bien entendu très concernée par les problèmes actuels ! Elle aussi se mobilise contre les prix exorbitants pratiqués par France Télécom et le retard pris par des technologies comme le câble, l’A.D.S.L. et le satellite. « A défaut de technologies à haut débit, il faudrait au moins créer un forfait Internet qui, pour une somme fixe et non-astronomique, permettrait de faire de l’Internet quand l’on veut sans faire attention aux horaires... En effet, de très nombreux utilisateurs viennent beaucoup les deux premiers mois puis disparaissent après avoir reçu leur première facture... Un autre problème est dû à la qualité des connexions. De nombreux jeux, comme FIFA ou Need For Speed III, nécessitent des pings inférieurs à 100 entre deux joueurs et on est bien loin du résultat

sauf... pour les utilisateurs du câble ! » L.F.J.R. : http://lfjr.club-internet.fr.

La seule solution, selon France Télécom, cle baisser le coût de connexion serait une participation de l’Etat...

n'est pas encore tout à fait homogène. En résumé, il semble évident que sans un geste du gouvernement, France Télécom ne pourra assumer un système de forfait, le développement massif de nouvelles technologies de communication (câble, A.D.S.L., etc.) ou tout simplement répondre aux demandes faites par les internautes.

Ne nous faisons pas trop d'illusions, ceci signifiera bien entendu pour nous une hausse directe ou indirecte des impôts. C'est beau la privatisation dans une situation de monopole !

Combien ça coûte ?

Pour ne pas se retrouver avec des factures mensuelles de 1 000 ou 1 500 F, l'utilisateur actuel, via la ligne téléphonique classique, doit savoir utiliser au mieux les subtilités des

forfaits proposés par France Télécom ainsi que les plages horaires. En partant du principe que la ligne existe déjà (sinon, il faut compter 300 F d'installation et 600 F pour Numéris), cela commence par l'abonnement, soit 68 F par mois (169 F avec Numéris Itoo, comprenant une ligne 64K + 1 ligne téléphonique). Ensuite, il faut prendre un fournisseur d'accès, mais avec la concurrence sauvage, il vous en coûtera entre 45 et 150 F mensuels, selon le forfait choisi (nombre d'heures limité ou illimité). Ensuite, tout utilisateur Internet a bien sûr intérêt à prendre le forfait Primaliste Internet, qui pour 10 F par mois, donne 50 % de

Service photographique du Premier ministre

réduction entre 22 h et 8 h (appels en tarification locale sur un numéro). L'utilisation d'un numéro d'appel local, ou plus proche, est indispensable et peut justifier le choix de tel ou tel fournisseur. Bref, dans le meilleur des cas, pour les noctambules donc, l'heure de communication descend alors en dessous des 5 F, mais franchement, après une journée de cours ou de boulot, veiller jusqu'à 22 h, est-ce bien raisonnable ? Pour la personne qui n'y connaît rien, appelons-le M. Pigeon, la journée plein pot et sans réduction montera tout de même à presque 20 F de l'heure en local. Si par malheur, notre brave M. Pigeon (Distrait de son prénom), utilise en plus un accès à plus de 50 km de chez lui, cela peut grimper jusqu'à 80 F de l'heure !

Internautes mécontents

Lors d'une réunion début janvier, l'A.D.I.M. et divers autres représentants de la communauté internaute française ont essayé de proposer diverses solutions à France Télécom. Parmi les requêtes, il y avait bien entendu l'idée ►

- BOYCOTT D'INTERNET LE 31/01/99 -

J-l

- MODEMS EN BERNE DE O à 2<th -

ADI.VI : hltp://aclim.citeweb.nct/aceueil.hlm

V ..

Commandez une    Ne vous laissez pas    De l’avancement    La guerre    Menez vos troupes

brigade de choc sur les    surprendre par    vous attend si    s’éternise mais    de la Place Rouge

points chauds du Front    les changements de    vous empêchez    la technologie    à Berlin sur des

de l’Est. Dans le feu    climat durant ces    la débandade    se perfectionne. % cartes plus grandes,

du combat, vous devez    quatre longues années    ou le massacre    Choisissez vos    conçues à partir de

agir vite, improviser,    de guerre; neige,    de vos troupes.    troupes parmi    photos d’archives,

modifier vos tactiques    boue sont autant    plus de 300 unités    Mais attention, si les

à tout moment.    d’ennemis auxquels    spécialisées,    cartes sont d’époque,

Vos soldats comptent    il faut s’adapter.    100 armes,    le sort de l’histoire

sur vous.    80 véhicules et    est encore

Ne les décevez pas !    armes antichars.    entre vos mains.

ede remboursement de 50 francs pour

possesseurs d’une version antérieur de Close Combat

'modalités de l’offre sur la boîte).

Bcreson® Corporation. Tous droits réservés. Microsoft®

TOoftClose Combat sont des marques déposées par Microsoft® Corporation 38i-Unis d'Amérique et/ou dans d’autres pays.

Microsoft

jusqu’où Irez-vous?*

www.eu.mlcrosoft.com/france/jeux

AbM

H* 4*1*1

Announcements from Members

nnMKVdiMli ton 10MV9 fnrc>£v/ re.rp#» vj

WfiCtê t    yA^ pACtf. c cc#iÇUMgAC M*Y SOOM £NJ0Y iCCS EXP&I5VC UOf PtWCRUANCC

mmeî Access

A**»r» OSt T«<t>r*<cçy fve»4 9hlp*«nl 9* Fini &?rtef«n 0 II* PC 14*4*111

A.D.S.L. : litlp://www.uaw".or£:/annoimeo.lilml, htl [»:// al terii. org/adsl/.

► d'un forfait, mais très vite, il s'est avéré que du fait de la législation (l'A.R.T.), cela semblait impossible. Ensuite, sur des demandes plus faciles à satisfaire, là encore les premières réponses de France Télécom ont été plutôt décevantes. Ainsi, non à la suppression des 0,74 F pour les trois premières minutes imposées sur toutes les communications. C'est-à-dire que

Selon France Télécom, le coût .

d’une minute serait de 6 centimes, soit 3,60 F. HT par heure.

celui qui se connecte uniquement pour relever son courrier (si vous avez un ou deux messages, cela prend 30 secondes au maximum) va être pénalisé, tout comme celui qui se voit déconnecté sauvagement sans raison ! Par contre, France Télécom a émis un avis favorable pour modifier les horaires du forfait Primaliste. Actuellement prévu de 22 h à 8 h 00 du matin, les internautes ont demandé qu'il commence dès 18 ou 19 h, de l'étendre au mercredi après-midi et au week-end tout entier. Malheureusement, France

Télécom laisse entendre qu'il se pourrait alors que la réduction de 50 % en prenne un coup au passage... ce qui ne changerait alors pas grand-chose. Pour les nouvelles technologies, là encore, les réponses sont pour l'instant plutôt négatives. A.D.S.L., en test dans diverses villes, semble en effet revenir trop cher et ne serait donc commercialisé qu'en 2001...

Au mieux, et uniquement dans les grandes agglomérations !

L’A.D.I.M. VOUS PARLE Comme nous le raconte Bernard Martin-Rabaud : « Tout a commencé par un premier boycott le 18/10/98 contre FTI-Wanadoo, assez peu relayé par la presse, mais qui s'est traduit par un boycott des News Wanadoo, où nous avons comptabilisé une baisse de 60 %. Il s'en est suivi des réunions avec Wanadoo. Des promesses ont été faites, peu suivies d'effet pour l'instant. Ils mettent du temps à bouger. Des contacts vont être repris.

Le boycott du 13/12/98 a été fait contre France Télécom. La plupart des services Internet (totalisant 77 % des accès en France) nous ont communiqué leurs chiffres, ce qui nous a permis d'estimer une fourchette de baisse de fréquentation de 20 à 25 %. Ces chiffres ont été affichés en détail sur notre site. France Télécom a avancé un chiffre de 10 % sans justification ni détails de leur part, malgré notre demande. Nous allons évidemment poursuivre ce genre d'action jusqu'à ce que nous obtenions gain de cause sur notre revendication : offrir un accès

Pî.viEl-. ii!r ’ii v. _.

«ii Site de l’IMC : Internet Moins Cher

A PETiTION 1 Fermez voire si le le 31

NEWS .

UI.M.C.

L’Internet Moins Cher sont des gens qui se sont regroupés avec pour but, comme leur nom l’indique, de faire baisser les coûts d’accès an Net. Ceci afin d’encourager les Français à se connecter au réseau mondial et à favoriser des accès plus longs, pour permettre de combler le retard de la France. L I.M.C. dénonce les tarifs, la présence timide des administrations françaises sur Internet et surtout les idées reçues à propos d Internet, du type de celles dont souffrait le Minitel il y a quelques années. « A part pour tics sites porno, le Net ne sert a rien ! » ou « Nous avions réfléchi à des opérations de bombardement téléphonique mais nous avons abandonné car ce n'était pas très viable et c’était plus du ressort du terrorisme qu’autre chose. Nous allons probablement mettre en place une pétition écrite sous peu. »

I.M.C. : http://www.ft-strike.org.

'PACK PC + INTERNET

// Pour en »

• Pour tout «banncmant a INTERNET do 24 moi* Buproi d’INFOME Wcmorian bu prix do I49F TTC par mol* ou 3990F tant abonnomont

199(7

POWER NET MO

l^rGéant .J'ai envie ihfonk

Fin janvier, une promotion limitée à 20 0011 pièces à 1 990 F «lans les hypermarchés Géant : Cyrix MH 300 MIlz, 32 Mo île RAM, lecteur 36x. Disque de 3.2 Go, écrau 15 (Milices, modem 56 Klips... et 2 ans (rahnnncnien! obligatoires à Infonie (connexion illimitée). Soit, en plus. 149 F par mois sur deux ans, mais du coup, c’est peut-être un bon moyen pour « imposer » Internet en douceur aux utilisateurs.

Internet pour tous à des conditions raisonnables de service. À moins que nos adhérents et sympathisants ne se lassent. Lorsque nous avons démarré l'A.D.I.M., nous avons pris notre problème personnel en compte pour le généraliser et sensibiliser d'autres personnes à l'injustice que nous ressentions. Puis ce mouvement s'est développé, et nous avons réalisé que les citoyens moyens que nous sommes pouvaient et devaient ne pas laisser les seuls techniciens (France Télécom, en particulier) et politiques décider pour eux ce qu'allait être la société de demain. Internet permettra peut-être d'inventer une nouvelle démocratie plus directe. »

Les autres problèmes

En plus des tarifs, d'autres sérieux problèmes viennent se greffer, avec en premier lieu l'habituelle frilosité des Français vis-à-vis des nouvelles technologies. Il suffit alors de quelques célébrités ou journalistes télévisés peu informés, déblatérant des inepties grotesques, pour effrayer le public déjà timide. En outre, Internet n'est pas encore aussi simple d'utilisation qu'il devrait l'être. Ainsi, de nombreux

DAMONO tANC DCMCNSTRMC3 NTBROPÊRAflfL Ty OfJTS SPCEDUK GjlTC.VYTTW KOWPMÉNT fKOMhM.Ttf»vfc CSl    Ti wtHS

AOL : hllj>://www.aoL£r/.

A.D.S.L., KÉSAKO?

nouveaux utilisateurs se retrouvent déçus, pour ne pas dire énervés, par les problèmes d'installation, les connexions interrompues, la lenteur de chargement de certains sites... Bon, pour les habitués du jeu vidéo que nous sommes, devoir bidouiller nos machines pour qu'un titre fonctionne sur notre PC est devenu une seconde nature, mais il serait bon que Microsoft, les constructeurs de hardware et les éditeurs arrivent à se mettre d'accord pour que cela fonctionne à tous les coups (ou au moins une fois sur deux) ! Depuis deux ans, l'importance du Multijoueur dans les jeux devient de plus en plus évidente, avec désormais des jeux exclusivement sur Internet qui sont financièrement viables (Ultima Online). De la même façon, les jeux développés en Java commencent à pointer le bout de leur nez et sans être un Nostradamus bis, il est évident que d'ici quelques années, une bonne partie des jeux se jouera exclusivement sur le World l/Vide Web.

La technologie A.D.S.L. (Asymétrie Digital Subscriber Line) utilise en fait les lignes téléphoniques classiques, suides fréquences inutilisées par les habituels téléphones/fax (par conséquent, pas d’interférences, sauf avec les systèmes du genre Numéris !). Tout comme pour le standard 56K, la réception de données est plus rapide que l’envoi, mais on obtient des débits pouvant atteindre plus de 7 Mbps, soit 125 fois plus rapides (pie les modem 56K !

Les pires connexions A.D.S.L. tournent tout de même à

640 Kbps, soit plus de 12 fois plus vite qu’un modem X2. Le système fonctionne en outre sur un système d’abonnement, permettant de rester connecté 24 h/24 h. Aux Etats-Unis, par exemple, il vous en coûte 60 $ (350 F) pour une hgne à 640 Kbps, 600 F pour une hgne à 1,6 Mbps et 1 000 F pour du 7,1 Mbps, de quoi faire très mal aux prix actuels des lignes spécialisées et même aux particuliers !

D’ailleurs, Compaq a annoncé fin 98 toute une gamme de Presario conçue pour F utilisation de la technologie X.D.S.L./A.D.S.L., grâce à F intégration d’un « splitter ADSL » fabriqué par Aware Inc. et d’un modem 1,5 Mb Max Digital (technologie Lucent DSP1690). Il faut savoir en effet qu’une standardisation (1TI G.992.2 ou G lite) a été annoncée, tout comme le soutien massif de nombreux opérateurs téléphoniques américains ! Aux Etats-Unis, TA.D.S.L. est déjà disponible dans quelques grandes métropoles et surtout, les estimations font état d’une couverture massive dès le début 2001. De même, l’iMac de Apple supporte celte technologie. En effet, Motorola, en plus de fournir le processeur de la machine, est l'un des plus gros fabricants de composants A.D.S.L. Au japon, l’opérateur NTT lance sur tout le territoire son offre A.D.S.L. dès l’automne 2000. Bell Canada vient tout juste de lancer lui aussi, pour 40 $ (250 F par mois), un service à I Mbps. D’ailleurs, paradoxalement, France Télécom expérimente l’A.D.S.L. depuis pas mal de temps, dans diverses villes, telles Lagnon, Noisy, Rennes, avec deux nouveaux essais lancés au Mans et à Nice ce mois-ci. Pour 345 F par mois, vous aurez à la fois une ligne téléphonique et un accès illimité à Internet (512 Kbps en réception et 128 Kbps en émission.). De même, France Télécom a également annoncé le lancement d’un accès à Internet par satelhte dès mars 1999. Ce service utilisera le satellite Télécom 2 pour la réception, au débit de 512 Kbps, et la ligne téléphonique traditionnelle pour

l’émission des données.

A.D.S.L. : http://www.uawg.org/announce.html, littp:// altern.org/adsl

Des solutions À l’horizon

Fin janvier s'est déroulée une rencontre entre des représentants du gouvernement, France Télécom, l'A.R.T., l'A.F.A., la F.A.I. mais aussi des internautes inquiets (A.D.I.M.). Il semblerait bien que sous la pression du gouvernement et des utilisateurs, l'A.R.T. ait prié France Télécom de

~TD—s

' Tiodera prise reaeju ^ SytxtaURFF lywiwi* C*jfr Lywi'Wx Cdbo

Internet par

le câble.

Internet par I’A.D.S.L. © France Télécom

proposer très rapidement des systèmes de forfaits, des améliorations des services proposés (Primaliste Internet...) et surtout l'ouverture à la concurrence du système de boucle locale, ce qui créerait alors une compétition dans les tarifs proposés et, automatiquement, de sérieuses baisses pour le client. Pour le câble, là encore cela semble un peu confus, même si quelques villes commencent à se voir proposer ce genre de services. Malheureusement, les résultats sont pour l'instant un peu décevants, et même aux États-Unis, où Internet via le câble est une réalité depuis déjà plus d'un an, divers problèmes laissent augurer d'un avenir incertain. Chez nous, sur Paris par exemple, CyberCâble

propose un tarif à 200 F, pour une connexion illimitée à 512 Kbps (mais seulement 125 Mo que vous pouvez envoyer tous les mois). Le modem coûte un peu cher (2 600 F), mais vous pouvez le louer (79 F par mois). Reste enfin les autres technologies, que cela soit Internet via des relais hertziens (mais problèmes d'envoi de données) ou même via les lignes électriques, le projet semblant avancer à grands pas ! En tout cas, autant vous dire qu'on attend avec une certaine impatience les propositions futures de France Télécom, du gouvernement et des autres responsables (fournisseurs d'accès, câble-opérateurs...). D'ailleurs, si France Télécom veut bien répondre à quelques petites questions...

Internet et les politiques

En France, le développement d'Internet accuse un certain retard. Les politiques paraissaient depuis longtemps peu sensibles à ce phénomène social. Les coûts de connexion sont toujours exorbitants, ce qui a conduit l'A.D.I.M. (Ndlr : Association des internautes mécontents) à organiser, le 13 décembre 1998, un boycott du Net, opération qui sera reconduite le 31 janvier. Tous les politiques ne sont cependant pas « désinvestis ». Ainsi, le gouvernement est en train de lancer une vaste campagne pour la promotion d'Internet, comme l'atteste la conférence on-line du Premier ministre du 19 janvier. Pour vous, nous avons rencontré deux députés investis dans cette démarche.

Depuis quand les politiques ont-ils pris conscience de l'urgence d'agir ?

J.-L. F. :    •

Je me suis depuis longtemps rendu compte des enjeux majeurs que représente Internet en terme de communication et de démocratie participative. C'est un formidable levier pour les politiques d'aménagement du territoire et c'est pour cela que je souhaite contribuer à son développement. Mais pour l'instant, la majorité de la classe politique ne se sent pas concernée.

Il y a toute une action de promotion à faire.

P. M.-L. :

Pour être franc, la grande majorité des politiques commence juste à prendre conscience

M. Jean-Louis Fousseret est député du Doubs depuis 1997 et conseiller général du Doubs depuis 1988. Une longue activité professionnelle dans la maintenance de systèmes informatiques lui a permis de se rendre compte de la rapide évolution de ce milieu. Il participe actuellement aux travaux du groupe d'études sur les nouvelles technologies.

des enjeux que représente Internet. Je milite pour le développement d'Internet depuis de longues années, que ce soit pour faire baisser les coûts ou mobiliser les entreprises sur les questions de sécurité. Les choses changent, mais je regrette que nous ayons perdu un ou deux ans.

Quels sont alors, selon vous, les obstacles au développement d'Internet en France ?

J.-L. F. :

D'abord, celui du coût des connexions ainsi que le coût du micro-ordinateur. Il y a également l'obstacle de l'encombrement du réseau. Il va certainement falloir augmenter les bandes passantes et démultiplier les réseaux. Un grand problème réside également dans le frein que représente le manque de formation aux techniques d'utilisation d'Internet, tant dans le grand public que dans les administrations.

P. M.-L. :

C'est surtout un problème de mentalités. En France, l'État a toujours eu un rôle important. Il y a un an, l'État était encore méfiant vis-à-vis d'Internet, ce qui a freiné le développement de cette technologie et son utilisation aussi bien en son sein que dans les relations avec ses partenaires. Heureusement, un certain nombre de modifications ont été réalisées dans les textes qui régissent les télécommunications et dans le programme de gouvernement pour Internet. Aujourd'hui, l'essentiel tourne dans le bon sens pour que la France bénéficie à sa manière d'Internet.

Ne pensez-vous pas que la France a accumulé un trop grand retard par rapport à d'autres pays ?

J.-L. F. :

C'est vrai que les coûts de matériels et de connexions sont un handicap et que les Américains sont à ce niveau-là en avance, mais il faut qu'on arrête de s'autoflageller. À la limite, en France, avec le Minitel, nous étions à la base de ce mouvement.

P M.-L. :

Je suis assez optimiste sur le rattrapage de ce retard, qui est d'ailleurs un retard assez largement gonflé. Nous étions en retard sur l'outil technologique de l'Internet, parce que nous étions particulièrement en avance sur l'outil technologique qu'est le Minitel, y compris pour le commerce électronique, dont nous avons été longtemps le premier marché du monde.

Étant donné l'urgence, quelle solution légale envisagez-vous ?

J.-L. F. :

La solution légale est un ajout à l'article L.35-1

Æfâ Le Web

M. Jean-Louis Fousseret : http://pei'so.waiiadoo.fi-./jeaii-iouis. fousseret

du Code des télécommunications, qui vise à subordonner l'accès au réseau Internet au paiement d'un forfait mensuel dont la durée et le montant seront fixés par décret.

P M.-L. :

J'ai proposé une série d'amendements au projet de loi d'orientation et d'aménagement du territoire (n° 1071). L'objectif est de développer une tarification forfaitaire abordable, de créer un observatoire d'Internet et de permettre aux collectivités territoriales d'apporter une contribution financière si les besoins de connexion à un réseau de télécommunication interactif à haut débit ne peuvent être couverts sur un territoire par l'offre du marché.

Quels sont les délais pour l'application de vos propositions ?

J.-L. F. :

Faire adopter une loi est une procédure longue. Dans les grandes lignes, elle doit passer par le groupe socialiste, puis par les secrétaires législatifs, être débattue, aller au Sénat, en revenir, etc. Mais cette durée a aussi un avantage, elle permet de sensibiliser mon groupe et l'Assemblée sur les problèmes liés à Internet.

P M.-L. :

Ce projet doit aller au Sénat, revenir à l'Assemblée, puis passer devant le conseil constitutionnel. La sortie de la loi ne se fera pas avant l'automne. Après, il faudra mettre en place les textes d'application. Mais j'espère que mon amendement sur la tarification forfaitaire sera adopté et qu'ainsi nous aurons l'autorité de la loi pour peser sur les opérateurs.

Y a-t-il un clivage entre la majorité et l'opposition concernant le développement d'Internet ?

J.-L. F. :

Je crois qu'en ce qui concerne Internet, les préoccupations sont transversales, en dehors de divergences sur des détails. La classe politique ne peut qu'être d'accord quant à son développement.

P M.-L. :

Corsaire :    .

Chasseur de Soutien Pmtoss

Unité de combat aérien équipée de

TORCHES À NEUTRONS ET DE FILETS OE PERTURBATION.

Dévoreur :

Euerrier d'Assaut Ailé Lourd Zerg

IMPRESSIONNANTS MONSTRES VOLANTS VENIMEUX PARALYSAIT LES UNITÉS AÉRIENNES ENNEMIES EN CRACHANT DES GICLÉES d'aCIDE CORROSIF.

Archon Noir :

Entité Psionique Protoss

Créature très puissante

AYANT LA POSSIBILITÉ DE MANIPULER LES AUTRES UNITÉS VIA LE CONTROLE DE LESPRIT PSIONIQUE.

Valkyrie :

Frégate Lance-Raquettes Terran

Puissant vaisseau

À MÊME D'iNFLIGER

d'importants

DÉGÂTS DANS UN LARGE PÉRIMÈTRE.

Officier iVlécJîcal :

Médecin de Combat Terran

Unité de soutien sur le champ

DE BATAILLE SPÉCIALISÉE DANS LES SOINS MÉDICAUX D'URGENCE.

6 NOUVELLES UNITES. • NOUVELLES AMELIORATIONS DES UNITES. • 3 NOUVEAUX DECORS • 26 MISSIONS • 10Q NOUVELLES CARTES MULTIJOUEUR * .NOUVELLES SEQUENCES CINEMATIQUES «

Nouvelle ambiance sonore et musicale

STARCRAFT, BROOD WAR ET BLIZZARD ENTERTAINMENT SO*T DES MARQUES DÉPOSÉES ET/OU ENREGISTRÉES DE DAVIDSON & ASSOCIATES

inc. aux Etats-Unis et/ou oans les autres pays. Brood War est une marque de Davidson & Associates, Inc. © 1 99B Blizzard Entertainment. Tous oroits réservés.

M. Patrice Martin-Lalande est député du Loir-et-Cher depuis 1993. Il est à l'origine d'un groupe d'études sur les nouvelles technologies, qu'il copréside actuellement. Nommé parlementaire en mission pour faire un certain nombre de propositions favorisant le développement d'Internet en France, il a remis au Premier ministre, en avril 1997, le rapport intitulé « Internet, un vrai défi pour la France ».

Non, il y a des sensibilités plus ou moins fortes sur tel ou tel point, mais il y a une communauté de vue sur l'essentiel.

Que faites-vous dans votre région pour développer Internet ?

J.-L. F. :

Je souhaite qu'entre Mulhouse et Besançon, les collectivités s'unissent et que, dans le cadre d'un contrat de plan spécifique, on mette en place la base d'une liaison rapide. Ensuite, les communes pourront faire les accès annexes afin que l'ensemble des entreprises puisse se connecter. C'est le projet « Doubs Vallée ».

P. M.-L. :

Dans ma commune, j'ai créé une salle multimédia qui accueille les élèves de quatre écoles ainsi que le reste de la population. Je pense que c'est comme cela que l'on démystifie Internet, qu'on permet à tous de s'y initier, sans appréhension, grâce à l'emploi jeune qui leur

apporte une aide.

L'A.D.I.M. a organisé, le 13 décembre 1998, une grève du Net. Que pensez-vous de cette démarche ? La soutenez-vous ?

J.-L. F. :

Oui bien sûr, je soutiens leurs actions. C'est un bon moyen d'attirer l'attention des pouvoirs publics sur certains problèmes, en particulier sur celui du coût des connexions. Je communique beaucoup avec l'A.D.I.M., surtout depuis qu'ils ont trouvé un parlementaire sensible à leurs préoccupations.

P. M.-L. :

Je soutiens leur démarche et je pense qu'elle est efficace, comme le prouve la conférence de presse de M. Lionel Jospin. Je les consulte souvent.

Est-ce que, à l'image des actions entreprises par l'A.D.I.M., Internet peut devenir un lieu de développement de la citoyenneté, un vecteur d'une certaine démocratie directe ?

J.-L. F. :

Internet est un outil révolutionnaire, y compris en terme de démocratie. Sur mon site, les électeurs de ma circonscription peuvent me consulter et discuter des projets politiques. C'est un moyen d'instaurer un échange interactif entre les citoyens et les décideurs.

P. M.-L. :

Oui, je le dis et je le pratique : l'année dernière, en tant que rapporteur à l'Assemblée du budget de la Culture, j'ai pour la première fois mis en ligne un forum sur ce sujet afin que tous ceux qui le souhaitent puissent donner leur avis.

Les politiques peuvent trouver par ce biais des moyens d'améliorer la qualité des réponses qu'ils apportent à tel ou tel problème, mais il ne faut pas qu'ils se déresponsabilisent.

Qu'en est-il de France Télécom ? Qu'en est-il de la mise en place de nouvelles technologies comme le câble, le satellite ou l'A.D.S.L/X.D.S.L. ?

J.-L. F. :

L'A.D.S.L. permet de faire passer l'information par le cuivre. L'intérêt, c'est que le cuivre est partout car tout le monde a le téléphone. Pour

français

Sur les presque 4 millions d’internautes français, plus de 70 % sont des hommes, la moyenne d’âge de l’utilisateur est de 30 ans et l’utilisateur lambda est en général plutôt aisé (logique, vu les prix !). En gros, cela signifierait que seulement 8 % des Français sont connectés, alors que la moyenne européenne est de 10 % (15 % en Angleterre), mais il faut savoir aussi que 27 % de la population possède un PC contre 32 % pour l’Europe. Pourtant, sur ce point précis, les choses bougent très vite, avec, selon l’institut GFK, plus de 3,4 millions d’ordinateurs vendus en 1998 en France, soit une progression de 21 % par rapport à 97 (et des prévisions de 3,9 millions de

micro en 99, soit 15 % de mieux que F Europe !).

M. Patrice-Martin Lalande : http://ww. teIecom.gouv.fr/francais.litni

le moment, France Télécom mène plusieurs expérimentations techniques et commerciales de l'A.D.S.L. à Noisy-le-Grand, Rennes, Bourges, Nice et Le Mans afin de tester de nouveaux équipements et les conditions réglementaires d'un plus large déploiement sont à l'étude.

P. M.-L. :

France Télécom est maintenant une entreprise soumise à la concurrence du marché et de ce fait, on ne peut plus exiger d'eux ce qui autrefois était payé par le budget de l'État, surtout s'ils veulent rester l'une des premières entreprises mondiales dans ce domaine. Il faut qu'elle soit suffisamment saine pour pouvoir s'allier avec d'autres partenaires. En revanche, il y a des secteurs sur lesquels elle bénéficie d'avantages de la non-concurrence - c'est le cas de la boucle locale -, et elle en bénéficie d'une manière qui me semble excessive, parce que cela décourage le développement d’Internet auprès du grand public.

95 % des sites sont anglophones, les logiciels et sites payants sont en général américains. Comment peut-on, selon vous, développer le Web francophone ?

J.-L. F. :

C'est un vrai problème, également pour la fabrication des composants électroniques. C'est pour cela que la prochaine loi de Claude Allègre sur l'innovation technologique est quelque chose qui me semble important. Mais c'est aussi la loi du marché qui prime, si de nombreux internautes français se connectent, il y aura plus de sites francophones. Et l'on en revient à ma proposition de loi : plus les coûts de connexion seront bas, plus il y aura d'internautes français. De plus, dans les années à venir, les logiciels de traduction simultanée vont faire évoluer le problème des sites anglophones/francophones.

P. M.-L. :

La prédominance anglo-saxonne est une réalité qui n'est pas irréversible. Il y a déjà beaucoup de richesses francophones sur le Web. De plus, le barrage de la langue doit être relativisé en raison des logiciels de traduction qui sont en train de voir le jour. Par ailleurs, je suis pour les logiciels libres et tout ce qui met à l'abri des systèmes propriétaires. Je demande à l'administration française de les utiliser pour éviter de dépendre de systèmes qu'il faut acheter.

Propos recueillis par Djordje Kuzmanovic

OOdwD.OO

lOOOOUk,

: The 3D0 Company. Tous droits réservés. Uprising. Lead & Destroy, Cyclone Studios.

OJ-leurtogo respectif, sont des marques commerciales ou des marques déposées Tt* 300 Company aux États Unis et/ou dans les autres pays. Toutes les autres marques sont la propriété •asdétenteurs respectifs. Cyclone Studio est une division de The 3DO Company.

HOTLINE UBI SOFT 0836684632

(2.23F/MINUTE)

3615 Ubi Soft

(IJî/w)

Avant d’arriver chez le revendeur dans sa belle boîte, un jeu passe bien sûr par plusieurs étapes. Celle que l’on connaît le moins et qui pose problème en ce moment, est le débuggage. Y a-t-il un médecin dans la salle ?...

D semblerait que oui.

clichés, buggés, instables, plantés... Les jeux d’aujourd'hui, s’ils sont de plus en plus étourdissants, rivalisent de vices de fabrication. On vous en parle depuis quelques mois dans Gen4 (coups de gueule, News, etc.) et on commençait à se demander si les éditeurs testaient leurs jeux avant de les mettre en vente. Eh bien, en dépit des apparences, il semblerait que oui ! Le problème à l’heure actuelle est que les jeux mettent en œuvre tellement de techniques, de routines et d’appels à divers matériels (carte audio. 3D, périphériques) que les risques de plantage augmentent. Il arrive donc fréquemment que les développeurs, ayant voulu faire de leur mieux, se retrouvent avec des jeux monstrueux, compliqués, admirables et soignés, mais complètement buggés. Et lorsque l’on n'a pas la structure nécessaire (ou les moyens, ou l’envie de dépenser ?) pour tester le produit dans tous les sens, sur toutes les configurations imaginables et sous toutes les coutures, et qu’en plus

i

Ç-'N

si

19

?

£

£

5

\

T

un éditeur vous impose des délais de sortie inflexibles, le joueur paye l'addition et se retrouve avee un soft inachevé.

On pourrait citer des dizaines de noms (reportez-vous à la News d'intro du numéro de février)...

Alors soit l’éditeur respecte ses clients et fait correctement tester son jeu, soit il le sort en l'état et se fend de quelques patelles pour l’aire amende honorable.

Dans le premier cas de figure, il peut faire analyser son jeu en interne, ou faire appel à des sociétés externes. Aux États-Unis et en Angleterre, des boîtes s’occupent de ce boulot. Et en France ? Ben, à notre connaissance, il n’en existe qu'une seule : International Testing. Située à Paris et travaillant avec Ubi Soft, Microïds,

Index + ou Microfolies, ils passent le plus clair de leur temps à remettre d’aplomb les jeux qui nous feront grimper au plafond.

D» bug et de son palliatif

Quelles sont leurs méthodes de travail ? Quel est le rôle exact d'un testeur externe ? Quand est-ce qu'on mange ? Autant de questions qui brident le clavier, auxquelles Katia Messika. (directrice de International Testing) et Xavier Vibert (responsable commercial) ont bien voulu répondre. Tout d'abord, leur façon de tester un jeu dépend entièrement de la demande de l’éditeur ; elle peut être variée (tests de plate-forme, de fonctionnalité ou de clébuggage).

l’equipe île International ïesting

Katia Messika : directrice de la boîte et passionnée de jeux. Xavier Vibert : directeur commercial et passionné de jeux.

10 personnes à plein temps passionnées.

40 personnes externes spécialisées. Un fichier de 300 participants ponctuels.

Un site Web : itesting.com.

11 est très fréquent qu'on leur demande de faire tourner un jeu sur toutes les configurations possibles. Équipés des derniers périphériques (cartes son. cartes 3D, joysticks, etc.) et de bécanes de la mort (restons pudiques et n’en parlons plus) ou presque mortes (un peu comme les vôtres ou la mienne), ils tentent de prendre le jeu en défaut. Un jeu accéléré 3D (comme Moto Racer 2) sera donc essayé avec toutes les cartes du marché, un jeu de stratégie sur différentes configurations et versions de Windows.

Si un bug ou un plantage intervient, les testeurs doivent l'identifier (on les charge même parfois uniquement de trouver la raison de plantage connue mais inexplicable). C'est souvent une tâche longue et difficile et il peut arriver qu’elle occupe quelqu’un durant une semaine !

Il faut effectivement déterminer si le bug

1 î i î • 1    45 rsu*«f t

est logiciel ou matériel, puis procéder par élimination : on commence par les applications, et on termine par les composants ! Désossés, mis à nu, chez International Testing, les PC sont impitoyablement disséqués, les applications, démembrées !

Mais cette recherche obsessionnelle du bug n’esl pas la seule chose qu’ils sachent faire et on leur demande également de vérifier la jouabilité d'un jeu. Le scénario d'un jeu d’aventure se tient-il ? Les énigmes restent-elles logiques ? Un joueur lambda a-t-il une chance de terminer le jeu ? L’interface est-elle accessible ? Autant de questions auxquelles ils doivent répondre en se plongeant dans le soft

durant plusieurs semaines, parfois plusieurs mois. Une équipe passe en général une semaine minimum sur un jeu et peut s’y attarder jusqu'à trois mois. C'est le cas par exemple de produits suivis durant leur développement. Zéro Zone fut par exemple contrôlé par I-Testing, de la version alpha à la version finale. Bon, même si le jeu ne brille pas par son intérêt, il faut avouer qu'il ne souffre d’aucun bug et que c’est un modèle de stabilité.

Les testeurs doivent vérifier de nombreuses petites choses : ils peuvent avoir en charge une moitié de niveau à explorer dans tous les sens. C'est le cas des jeux d'arcade et de plates-formes.

Les circuits de Moto Racer 2 furent par exemple testés segment par segment : sorties de route à tel endroit, bosse à tel autre, virage, etc. On peut reconnaître que le résultat est probant (sauf peut-être pour la partie cross).

Pour ce travail, une poignée de fondus triés sur le volet (fixes ou externes) s'enferment dans leurs locaux et sont payés pour «jouer ». Ils doivent évidemment faire des rapports précis (la société ne soigne rien, elle identifie et analyse uniquement) en passant le plus de temps possible sur le soft. Ils se concentrent sur un niveau ou une mission

ÏFfl 1

tamaHteCM

Xavier

Ce grand gaillard d'une trentaine d'années est tombé dans les jeux lorsqu'il était petit. Il a, comme nous, possédé à peu près tous les types de matériels, depuis l'Atari 2600, en passant par l'Amiga, le ZX-81, la Coleco Vision, les premiers 386 ou plus près de nous, le PII. Féru de jeux d'arcade et de voitures, mais surtout de quake-like (parlez-lui de Half-Life), c'est un véritable passionné. Pas étonnant qu'il chapeaute l'équipe de testeurs de International Testing, résolu à améliorer des jeux auxquels il aura ensuite plaisir à jouer.

et l’explorent en profondeur : gestion des collisions ou de la pesanteur, intelligence artificielle, affichage, animation, cohérence, tout est examiné. Les testeurs ont par exemple remarqué que Rival Realms souffrait d’une intelligence artificielle pas assez développée ou d’une mission impossible à terminer à cause d’un décor mal placé ! Si le premier problème n’a pas pu être rectifié, faute de temps, le second, plus grave, a heureusement été résolu.

Les sociétés de débuggage comme International Testing n’interviennent pas seulement avant la mise en vente d’un jeu. Il peut arriver qu’un éditeur s’aperçoive après commercialisation qu’un bug étrange n’avait jamais été remarqué ! À ce moment-là, c’est le branle-bas de combat et le jeu est envoyé en urgence pour identification du grain de sable. Une fois le problème localisé, les développeurs peuvent travailler sur un patch. Ce fut le cas de The Ring, de Cryo.

Cela peut sembler complètement absurde que des développeurs ne s'aperçoivent pas que leur jeu souffre d’un défaut majeur mais on a aussi du mal à imaginer leur situation. Immergés 24 heures sur 24 dans la programmation, armés de cheat codes et de solutions, connaissant leur jeu sur le

bout des doigts, ils finissent par ne plus avoir de recul. C’est ainsi que l’on se retrouve avec des jeux dépourvus de système de sauvegarde (tel que Sin...).

Des éditeurs parfois sourds !

Moto Racer 2, Rival Realms, Croisades, Roland Garros, Zéro Zone, The Ring, Vikings... Autant de jeux archistables mais pas monstrueusement passionnants ! Ils viennent d’ailleurs d’éditeurs modestes (Microïds, Microfolies ou... Cryo) ou plus importants (Ubi Soft), soucieux de vendre aux joueurs des produits réellement complets (quoique certains jeux nous ont récemment démontré le contraire).

C’est bienvenu mais on regrette que les gros (Interplay, Sierra, Eidos, etc.) n’aient pas recours à des sociétés externes pour tester leurs jeux, cela leur éviterait bien des déconvenues !

Mais tout n’est cependant pas toujours rose et il arrive que les suggestions ou les observations des testeurs ne soient pas prises en compte. Les raisons sont variées mais la plus fréquente est le délai. Un jeu prévu pour Noël sortira, qu’il soit buggé ou non (voyez Tomb Raider III), alors que les éditeurs sont peut-être plus compréhensifs pour un jeu prévu en octobre ! Eh oui, on en revient toujours à l’argent (monde cruel...). On peut cependant féliciter certains passionnés qui n’hésitent pas à reculer la sortie d’un jeu contre vents et marée afin de le sortir stable ; un nom ? Diablo ! Prévu initialement pour Noël 97, le hit de Blizzard n’était sorti qu’en janvier, exempt de bugs !

Le chemin est donc encore long pour avoir systématiquement des jeux fiables, et en dépit de vraies solutions, il n’est malheureusement pas encore certain que les pontes du jeu soient prêts à sacrifier le temps sur l’autel de l’argent ! Car le temps, blablabla...

Luc-Santiago Rodriguez

'

le professionnel. Un aspect original,

un ordinateur d’un bloc de 18 kg avec une poignée, une esthétique novatrice. Bref, l’iMac vous offre de la puissance et du confort à un prix plus qu’abordable, mais qu’en sera-t-il pour les jeux ?

orsque Apple s'est lancé dans la conception de l'iMac, les dirigeants avaient trois objectifs en tête : reprendre des parts de marché, utiliser la richesse d'Internet et améliorer encore la simplicité d'utilisation légendaire du Macintosh. En d'autres termes, créer une machine destinée au milieu étudiant et aux accros du Net, mais aussi à toute la famille, aux joueurs, etc. L'iMac semble avoir réussi son pari, offrant un système informatique étonnamment abordable, simple à installer et à utiliser. Livré avec un bon équipement, l'iMac n'impose aucune des contraintes généralement associées au mot « ordinateur» voire plus précisément au PC et à Windows 98. En effet, l'iMac est le premier micro totalement USB (Universal Serial Bus). Grâce à ce nouveau standard, l'iMac est une réussite totale au niveau plug & play. Il vous permet de connecter facilement de nombreux périphériques comme des imprimantes, des appareils photo numériques, des manettes de jeu et des disques durs sans éteindre et redémarrer votre ordinateur. Simplicité oblige, les drivers sont presque inexistants sur l'iMac. Il suffit véritablement de brancher votre nouveau lecteur Iomega dans un des ports situés sur le côté droit du moniteur pour l'utiliser. Incroyable mais vrai ! Cela dit, quelques produits bien spécifiques nécessitent tout de même une installation avec CD-ROM et drivers. Ne rêvons pas trop tout de même.

Plus beau que mui, tu meurs

Un simple regard suffit à comprendre pourquoi l'iMac est différent. Pour commencer, cinq modèles sont disponibles : Fraise, Citron vert. Mandarine, Raisin et Myrtille. Comme leurs noms l'indiquent, il s'agit uniquement d'une différence de couleur. Un petit détail qui a l'avantage de se soucier des goûts des utilisateurs. En effet, l'iMac est aussi une histoire d'esthétique. Il est hors de question d'enlaidir votre salon avec un boîtier horrible et un tas de câbles qui rappellent curieusement votre dernière rencontre avec un casse-tête chinois. Le moniteur complètement intégré de l'iMac en fait une

n

l’avis de la rédac1 sur l’iMac

Si Tommy semble très enthousiaste en ce qui concerne l'iMac, nous, à la rédac' sommes beaucoup plus sceptiques pour ce qui est de l'intérêt de cette machine pour les joueurs. En effet, elle est quand même loin de posséder une ludothèque vraiment développée et les éditeurs avec lesquels nous sommes en contact ne nous submergent pas d'annonces de développement à venir. Comme si cela nè^uffisait pas, la puce Rage Pro qui est censée propulser le possesseur de cette machine dans l'univers du jeu est déjà complètement dépassée. En ce qui concerne la possibilité de jouer aux jeux Playstation, bien qu'étant une option intéressante, elle ne peut servir d'argument d'achat pour une machine de ce prix. Si vous aimez la Playstation, achetez-la, cela vous reviendra moins cher, vous n'aurez aucun ralentissement et aucun problème de compatibilité.

Bref, même si l'iMac semble intéressant, nous ne sommes pas du tout convaincus que la nouvelle machine de Apple soit destinée aux gamers, en tout cas dans un futur proche...

machine qui se veut très high-tech. Ce souci de l'esthétique se concrétise surtout avec la disparition de l'unité centrale. Tout ce qu'il faut se trouve dans votre « moniteur » 15 pouces (13,8 pouces d'image visible). Ce design révolutionnaire comprend un lecteur CD-ROM, des haut-parleurs stéréo, une carte 3D, un processeur Power PC G3, une carte réseau, un modem et bien d'autres choses encore. Trois branchements, voire quatre si vous désirez Internet, sont nécessaires pour mettre l'iMac en route. Il suffit de connecter votre souris au clavier, de relier ce dernier au moniteur et enfin d'alimenter le tout pour être opérationnel. Toujours dans l'idée d'un look futuriste, l'iMac est fabriqué uniquement avec un matériau translucide. Ce plastique polymère est d'une grande qualité et garde bien sa couleur au fil des années (paraît-il !). Pour la petite histoire, il s'agit d'un dérivé du produit utilisé pour la construction des vitres pare-balles. Bref, en cas de plantage, vous pourrez cette fois décharger votre Uzi sur la bécane... Enfin presque. Pour finir, la taille réduite, la diversité des couleurs et son concept très branché font de l'iMac un ordinateur capable de se ranger facilement n'importe où.

ë *

Les entrailles de la bête !

Attention ! Les avantages de l'iMac ne résident pas uniquement dans son design. Derrière cette belle apparence, l'iMac vous réserve quelques petites surprises. Côté technique, Apple a doté son bébé de son dernier processeur Motorola, le Power PC G3. La version utilisée dans l'iMac est cadencée à 266 MHz. Certes un peu moins rapide que les bêtes

La campagne de pub iMac est très agressive. Pour commencer, Apple propose beaucoup de systèmes de prêts aux États-Unis. 150 F par mois et la machine vous appartient au bout de cinq ans. Cela permet aux étudiants de s'approprier l'iMac sur un budget limité. Ensuite, les promoteurs de l'iMac ont tout simplement embauché Jeff Goldblum comme porte-parole. Depuis ses apparitions dans Jurassic Park, La Mouche et Deep Impact, Jeff représente le scientifique cool. C'est donc la personnalité parfaite pour véhiculer

l'image de l'iMac auprès des jeunes.

► de course de l'univers du PC mais amplement suffisant. Il en est de même pour le bus système qui tourne à 66 MHz au lieu des 100 MHz auxquels nous sommes maintenant habitués. Quant à la mémoire, l'iMac est livré avec ses 32 Mo de SDRAM (3,3 volts, sans mémoire tampon, 64 bits, 144 broches, fonctionnant à plus de 100 MHz avec un cycle de 10 nanosecondes). Elle est extensible à 256 Mo via deux connecteurs SO-DIMM. Niveau cache, 512 Ko cadencés à 133 MHz servent de support au système. Bref, des chiffres moyens quand on connaît le prix de la machine ; un peu moins de 9 000 F pour la première version de l'iMac. Il faut aussi savoir relativiser ces données. Lorsque nous, Gen4, parlons habituellement de vitesse d'horloge, nous évoluons dans le contexte d'un Pentium II. D'après une étude réalisée par Mc Graw-Hill, l'iMac serait plus performant qu'un PII 450 MHz, ce qui semble tout de même un peu présomptueux, même si on peut par contre affirmer sans risque qu'il est supérieur à un PII 300. Enfin, d'autres machines devraient rapidement voire le jour !

Innovations en cascade

Si vous n'êtes pas encore convaincu par l'iMac, sachez aussi qu'il est livré avec un disque dur IDE de 6 Go. Son lecteur CD-ROM est un 24x. Son moniteur est capable d'atteindre une fréquence de rafraîchissement de 117 MHz en 640 x 480. Deux autres modes d'affichage, le 800 x 600 et le 1 024 x 768, sont aussi au programme en 24 bits. Les accros de jeux vidéo seront ravis d'apprendre que l'iMac a aussi sa propre accélération graphique : l'ATI Rage Pro Turbo. Elle est dotée de 6 Mo de mémoire vidéo qui offre un rendu 3D riche en détails avec les jeux les plus récents. Certes, elle ne vaut pas une bonne TNT ou 3Dfx 2, mais bon... Pour peaufiner l'aspect pratique de l'iMac, Apple a intégré un microphone et deux prises casque en façade. Cela vous permet de jouer à deux sans embêter le reste de la maisonnée... Si le clavier USB ajustable sur six inclinaisons différentes est une petite perle, la souris iMac est une véritable bombe. Elle est «motorisée». Cette nouvelle technologie est conçue afin que vous n'ayez plus à bouger votre bras. Vos doigts suffisent pour déplacer le curseur à votre convenance.

Une machine du Net

Pour répondre à tous vos besoins en matière de communication, l'iMac est livré avec un modem 56K interne. Il intègre également un port Ethernet haut débit, qui offre non seulement des connexions rapides en réseau local, mais le rend aussi compatible avec les technologies de communication émergentes, telles que les modems DSL et les modems câble. Netscape Navigator et

Microsoft Internet Explorer sont disponibles avec la machine. Apple a aussi prévu un logiciel de protection appelé Edview, et Adobe PageMill pour créer vos propres pages sur le Web. En matière de moteur de recherche, le Mac OS 8.5 vous propose Sherlock. Ce programme est aussi puissant qu'un Alta Vista ou un Yahoo, puisqu'il passe en revue tous les types de sites lorsque vous faites une recherche. Pour conclure, que vous soyez un utilisateur débutant ou expérimenté, iMac, avec ses bonnes performances, sa simplicité d'utilisation et d'installation, constitue un choix correct. De nombreux développeurs annoncent leur intérêt pour la machine, ce qui semble être de bon augure. On garde donc un œil sur la nouvelle machine de Apple qui pourrait bien mériter d'ici peu quelques pages supplémentaires ! Mais pour nous, joueurs que nous sommes, une bonne machine sans un maximum de bons jeux et de développement en cours se résume à une simple machine à écrire ou de consultation du Net, voire de retouche photo... Il était donc impératif de connaître le sentiment des développeurs sur cette machine et de faire le point sur la production actuelle et à venir.

Hint-line

Virgin Games 08 36 68 94 95

iNTERactive

98 GSI Ltd. Ail rights reserved. Published 1998 by Virgin Interactive Entertainment (Europe) Ltd. Virgin is a registered tradmark of Virgin Enterprises Ltd.

iMac évolutif

Comme nous vous le disions, tous les périphériques

sur iMac sont USB (Universal Serial Bus).

Inutile d’éteindre et redémarrer votre ordinateur ou même d’installer des drivers, l’iMac est une véritable expérience plug & play. En tout cas, plus d’une centaine de produits sont annoncés pour 99.

La Podiki

L'USB sur l’iMac

Tout d'abord, la souris Podiki de Ariston est disponible en cinq couleurs. Je vous le donne en mille, il s'agit bien évidemment de myrtille, fraise, citron vert, raisin et mandarine. Pour ceux qui n'ont pas suivi, je précise que ce sont les cinq coloris assortis à l'iMac. La Podiki est aussi construite en plastique transparent pour s’unifier avec la machine. Des modèles pour droitiers et gauchers existent et sont compatibles avec Windows 98. Une seule différence, vous n’avez pas besoin

de l’installer sur iMac car elle est USB.

Voici une petite partie des produits USB annoncés sur l’iMac pour 99. Comme vous pouvez le voir, vous n’aurez pas de problème pour vous procurer quoi que ce soit. Même un lecteur de disquettes, puisque l'iMac n'en a pas !

/

The Ultimate Warrior

Avec un nom comme celui-ci, l’Ultimate Warrior de Ares est destiné aux jeux vidéo. Ce joystick analogique est le premier du genre pour l’iMac. Il vous permet de prendre votre pied en jouant. Puisque MDK est livré avec la machine, vous pouvez l’essayer de suite. Comme tous les périphériques iMac, l’Ultimate Warrior est USB et ne nécessite donc pas d’installation. On vous l'a déjà dit mais c'est si beau qu’il fallait qu’on se répète. L’Ultimate Warrior est aussi compatible avec Windows 98.

Le côté droit de l'iMac

Voici une photo du côté droit de l’iMac ! On constate de suite l’ouverture qui sert à tous vos branchements. C’est donc ici que vous branchez une manette, une imprimante ou un autre périphérique iMac. Vive l’USB !

Hermes

Après la souris et le joystick, nous avons le plaisir de vous montrer le gamepad Hermes. Cette manette USB ressemble un peu à un boomerang. Ses huit boutons permettent d’allouer un bon nombre de fonctions. Une diode luminescente signale le fonctionnement de vos actions et un mode turbo est aussi au programme pour les shoots. Bref, un autre produit compatible avec Windows 98.

•    Appareil photo numérique DC 220 de Kodak.

•    Appareil photo numérique DC 260 de Kodak.

•    Manette Ares de Ariston.

•    joystick Cyborg 3D de Saitek.

•    joypad Fusion de CH Products.

•    joypad Gravis.

•    joypad Thrustmaster.

•    l’iPad réversible de Imaccessories.

•    L’iStick Flight Command de Imaccessories.

•    L'iStick de Mac Ally.

•    Le Topgun Joystick de Thrustmaster.

•    Tablette graphique PenPartner de Wacom.

•    Tablette graphique Création Station de Wacom.

•    Le hub 4 ports de Ariston.

•    Le hub 7 ports de Entegra.

•    Adaptateur I/O pour manettes de Imaccessories.

•    Clavier ergonomique iBoard de Imaccessories.

•    Clavier iKey de Mac Ally.

•    Lecteur de disquettes iFioppy de iDrive Storage.

•    Le Zip Drive de Iomega.

•    Le graveur CD-ROM CD-R/W Que! de QPS.

•    Le SuperDisk Drive (120 MB et 1.44 MB) de Imation.

•    La souris iMouse Pro de Mac Ally.

•    La souris 2 boutons de Mac Ally.

•    La souris 4 boutons de Logitech.

•    Le trackball iTrack ProBalI de Imaccessories.

•    L’imprimante StylusColor 740 Inkjet de Epson.

■ • Le scanner 636 Perfection de Epson.

•    La caméra digitale iView de Ariston.

•    La carte de capture vidéo Avid Cinéma de Avid.

•    Le scanner d’empreintes digitales de Teraglobal.

•    Le téléphone sans fil McPiper de Shinei Sangyo.

•    L’iDock de Compucable.

EL : 01.43.73.13.6' iUNSETHSRAPHIC.COM

ÆSêèz, '-*Sk:\ ,: .

/■,y$ FàVi¥ Ml

1 , h* A

\l L Ë M ^ iHiiin i ni i i^wiir J/" . ■

L’iMac s’éclate

râce à L'ATI Rage Pro Turbo, une des fonctionnalités de l'iMac est le jeu vidéo. Malheureusement, le Rage Pro est le premier processeur graphique de ATI qui gère vraiment la 3D. Il ne peut donc pas lisser à travers le canal alpha, ce qui est bien gênant pour les jeux usant des effets de transparence. Pour combler cette tare, il suffit de faire tourner une version OpenGL des jeux (s'ils la supportent). En revanche, le Rage pro offre une décompression MPEG-2 performante. Je vous rassure, les joueurs iMac peuvent tout de même jouer aux produits dernier cri du marché. Ils ne seront pas aussi rapides que sur un gros PC ou G3 mais il faut aussi considérer le prix de la machine. Lorsqu'on fait tourner Quake et Myth II sur un iMac, on obtient respectivement 33 et 32 images par seconde. Honorable ! J'en veux pour preuve la myriade de développeurs américains qui se lancent dans le développement sur iMac, voire Macintosh dans sa globalité. Les jeux auront exactement la même esthétique que sur PC puisqu'il s'agit des mêmes cartes accélératrices. Qui plus est, l'accès facile à Internet donne à l'iMac une capacité on-line pour le moins intéressante. Le 5 janvier dernier, au Mac World Expo de San Francisco, une flopée de sociétés ont annoncé leurs projets Mac. Activision compte sortir Battlezone, Heretic II, Sin et Zork

Grand Inquisitor. Blizzard Entertainment a bien évidement mis en avant l'illustre Starcraft. Bungie Software a déjà converti Myth II et prépare Oni. Gathering of Developers a promis Railroad Tycoon II et Fly ! Electronic Arts a parlé de Sim City 3000. Quant à ID Software, ils ont prévu Quake II et III. Ce n'est pas tout ! Logic Ware s'est engagé avec Interstate 76 et Jazz Jackrabbit 2. Macsoft s'est fait remarquer avec les adaptations pour Microprose, Microsoft, Mindscape et Red Storm de Falcon 4, Klingon Honor Guard, Age of Empires, Créatures 2, Imperialism II et Rainbow six. Enfin, Sierra sortira Quest for Glory 5. L'iMac fait donc partie des gros concurrents pour Intel, John Car-mack avouant que l'adaptation de Quake III Are-na sur cette machine ne lui a pris qu'un peu plus de trois semaines ! D

Dernière minute : Finalement, Sony intente un procès contre Conectix qui, de son côté, sort son émulateur dans le commerce.

L’iMac fourmille de surprises. Un des gros avantages de la bécane pour les amateurs de jeux que nous soimnes est la carte accélératrice 3D, l’ATI Rage Pro Turbo intégrée. D’accord, le PC offre mi choix plus vaste et des cartes 3D plus puissantes, mais globalement, le choix semble judicieux.

11 r rmn rlmiK téseivés. Utilisation soumise à autorisation.

EXTRAIT DU REGLEMENT

Questîon 1

AO

bO

CO

AO

bO

CO

AO

bO

en

Jeu gratuit sans obligi d'achat. Règlement et bullet participation envoyés sur sii demande écrite à Ubi Entertainment - Service Lucas/ Concours Grim Fandango/GE 28, rue Armand Carrel - 93 Montreuil sous Bois Cedex.

Prénom

Questîon 2

Question J

Code postaI

VillF

OS Qxuiàs p/LOTXaAÆ/

RÉpONdEZ AUX QUESTIONS SUIVANTES

1)    QueL est Ie NOM du bÉROS dE GrÎIVI FANdANqO ?

a)    Domîno HurIey

b)    Manny CaIavera

c)    MERCEdES ColOMAR

2)    Sur comNen d'ANNÉEs

SE dÉROulE l'hiSTOÎRE dU JEU ?

a)    2 AINS

b)    4 AINS

c)    6 ANS

Axupe/i/

PU 1ER AU JE PRIX :

1 CARTE 2D/7D MAXI GAMER PHŒNIX

DU 4E AU 2JE PRIX :

1 JEU GRIM FANDANGO

Quel activité exerce Ie Ihéros dE Grîm FANdANqo ?

a)    Pi rate

b)    AqENT dE voyAqE

c)    Joueur dE pokER

Guillemot

Produit et distribué par Ubi Soft

Windows

CD-ROM PC

www.lucasarts.com

CoupON'RÉpONSE >

Pour pARTicipER, REtviplissEz Le buUETÎN ikoNTRE ET RETOURNEZ Le AVANT Le Tl

urs 1999 À GEN4 - Concours Grîm rANdANqO " 5'7, RUE RASpAll 9T108 loNTREuil CecIex " France

La PlayStation

sur iMac

Même les utilisateurs de PlayStation peuvent songer à l'iMac. En effet, c'est encore au Mac World Expo de San Francisco que Apple a fait une annonce pour le moins impressionnante, gardée complètement sous couvert jusqu'à ce jour. Connectix Corporation, plus connu pour son Virtual PC et son RAM Doubler, a développé et terminé un projet secret : le Virtual Game Station. Ce logiciel révolutionnaire peut tout simplement faire tourner la totalité du catalogue PlayStation sur iMac. Je vous signale d'ailleurs qu'il tourne sur tous les G3. Même si tous les jeux PlayStation fonctionnent, ils ne sont pas tous rapides. Il faut bien comprendre que le Virtual Game Station est un émulateur. Si la majorité des titres PlayStation tournent très bien, les tous derniers seront un peu plus lents. Ce produit est tout à fait légal. Il ne rejoint pas la gamme des MAME et compagnie.

Émulateur non-officiel Sony !

Cependant, ce n'est pas une licence officielle et Connectix s'est fait un point d'honneur de l'inscrire sur son CD-ROM pour éviter les ennuis du type procès. Lorsque Jonathan Garber, le président de Connectix, s'est vu poser la question du problème Sony, il a tout simplement répondu qu'ils aidaient le constructeur japonais en augmentant le parc installé de PlayStation. Il a rajouté que Sony ne gagnait pas son pain sur des machines à 790 F mais surtout sur les 10 % de «royalties» qui sont taxées à tous les développeurs. Sony devrait donc aussi sortir gagnant de cette opération. Le vrai problème vient du fait que l'émulateur (doté de patches...) peut lire tous les CD Playstation, quels que soient leur pays d'origine ou leur statut. Comprenez par là que les versions pirates de jeux PlayStation fonctionnent a priori très bien sur cet émulateur... Du coup, non seulement cela risque

Il ne faut jamais (lire jamais ! En effet, après avoir créé mi émulateur PC sur Mac, Connectix s’attaque maintenant au marché des consoles, en proposant mi émulateur PlayStation pour Mac (équipé de G3). Du coup, la ludothèque potentielle de l’iMac devient monstrueuse...

de favoriser ces activités illégales, mais en outre, cela mettrait une belle pagaille dans la politique de sectorisation du monde en plusieurs zones géographiques par Sony (États-Unis, Japon, Europe...). Pour l'instant, la Virtual Game Station Connectix n'est pas encore en vente. Seuls les chanceux qui étaient au Mac World ont eu l'occasion de l'acheter pour 49 dollars. Elle devrait arriver dans les boutiques dans les mois qui viennent si Sony ne tente pas d'ici là une épreuve de force. Pour ce qui est d'une version PC, Jonathan espère bien l'adapter mais ce ne sera pas avant longtemps, car il veut aussi rester fidèle au Mac.

V/ '

£\i}tI§gÉlD

PARIS/ST LAZARE

6 rue d'Amsterdam 75009 PARIS Tél : 01 53 320 320

PARIS/JUSSIEU Console*

46 rue des Fossés Saint Bernard 75005 PARIS Tél : 01 43 29 59 59

JUSSIEU/PC/MAC

17 rue des Ecoles

75005    PARIS

JEU EN RESEAU SUR PC !!!

Tél: 01 46 33 68 68

PARIS/ST MICHEL ,

56 boulevard St Michel

75006    PARIS

JEU EN RESEAU SUR PC U!

Tél : 01 43 25 85 55

PARJS/VK7TOR HUGO

137 avenue Victor Huqo 75116 Paris

JEU EN RESEAU SUR PC !!!

Tél : 01 44 05 00 55

VAÜGIRAROUS)

365 rue de Vauqirard 75015 Pans Tél : 01 53 688 688

CHELLES (77}

Centre Commercial Chelles 2 Nationale 34 - 77508 Chelles Tél : 01 64 26 70 10

_ ORGEVAL (78)

C. Ccial Art de Vivre Niv. 1 Tél : 01 39 08 11 60

^WMUJS (78)

16 rue de la Paroisse 78000 Versailles Tél : 01 39 50 51 51

VE1XZY (78)

37, avenue de l'Europe 7814Ô VELIZY VILLACOÜBLAY Tél : 01 30 700 500

CORBE1L (91}

C. Commercial VILLA8E A6

.... ANTONY (921

25 av, de la Division Leclerc N20 92160 Antony Tél : 01 46 665 666

BOULOGNE (92)

60 av. du Général Leclerc N. 10 92100 BOULOGNE Tél : 01 41 31 08 08

LA DEFENSE (92)

C.Ccial Les Quatres Temps Rue des Arcades Est - Niv. 2 Tél : 01 47 73 00 13

AULNAY (93)

C. Ccial Parinor ■ Niv. 1 93606 Aulnay sous Bois Tél : 01 48 67 39 39

PANTIN (93)

63 avenue Jean Lolive - N. 3 93500 PANTIN Tél : 01 48 441 321

ST, DENIS (93),

C. Ccial St Denis Basilique 6 passage des Arbalétriers 93200 ST DENIS Tél : 01 42 43 01 01

1, rue de btalinqrad - N.

93700 DRANCY Tél : 01 43 11 37 36

CHENNEVIERES (94)

C. Ccial PINCE-VENT N. 94490 ORMESSON Tél ' 01 45 939 939

________ Leclerc

94000 Créteil Entrée rue piétonne, Créteil Villaqe) Tél : 01 49 B1 93 93

>1270 Kremlin Bicêtre (Porte d'Italie) Tél : 01 43 901 901

FONTENAY SOUS BOIS (94)

C. Ccial Val de Fontenay 94120 Fontenqy sous Bois Tél : 01 48 76 6000

CERGY PONTOISE (95)

C. Ccial Cergy 3 Fontaines 95000 Cergy Tél : 01 34 24 % 98

C. Ccial Continent 95110 SANNOIS Tél : 01 30 25 04 03

MARSEILLE (13) .

C. CciaTGrand Littoral 13464 MARSEILLE Tél : 04 91 09 80 20

TOULOUSE (31)

14 rue Temponières 31000 Toulouse Tél: 05 61 216 216

44, me^Tafevrand 51100 REIMS Tél : 03 26 91 04 04

UUE (59)

52 Rue Esquermoise 59000 LILLE Tél. : 03 20 519 559

COMPÏEGNE (60)

37. 39 cours Guynerher 6&200 COMPÏEGNE Tel : 03 44 20 52 52

SuGénérapDe Gaule 72000 LE MANS Té! : 02 43 23 4004

C.Ccial GEANT CASINO Z.A. du Chiriac 73200 ALBERTVILLE Tél : 04 79 3 1 20 30

LE HAVRE (76)

L Ccial AUCHAN GRAND CAP Monl Gaillard 76620 LE HAVRE Tél : 02 32 85 08 08

J AMIENS consqée (80)

[ 15 tue des Jacobins Galerie des Jacobins] 80000 Amiens Tél 03 22 97 88 88

1 rue Lamarclc 80000 Amiens Té! : 03 22 80 06 06

POITIERS (861

« Gaston Hulin 86000 P

91813 VILLABE Tél : 01 60 86 28 28

4

ROLLCAGE

VIPER RACING

SIM CITY 3000

ALPHA CENTAURI

APACHE HAVOC

TOCA2

STARCRAFT BROOD WAR

SILVER

WORMS ARMAGEDDON

INTERSTATE'82

COMMANDO 2

WW2 FIGHTERS FIGHTER SQUADRON

U lit jfcU «trHrtio mbtiVâ ÜE lUlF

Liftl JEU rfEPrtiS EtUIrtE lUlF ET «!UOF

FIGHTER

Uni JEU rtEHHlâ JLus üfc dilüF

LE GARDIEN DES TENEBRES LANDS OF LORE 3

RESIDENT EVIL 2

TUROK 2

DEMONSTRATION PERMANENTE AU SHO' ROOM DU SCORE-GAMES ST LAZARE AU 6 RUE D'AMSTERDAM PARIS 9^

BON DS COMMANDE

SCORE-GAMES VPC (9h30 - I9h30)

6-12, rue Avauiée - 92240 MALAKOFF - Tél : 01 53 320 320

Nom .....

Adresse . Code Postal.

Code Client

Prénom

Ville.

Neuf

Occasion

PRIX

Mondai

Carte bancaire

INDIQUEZ UN JEU DE REAAPiACEMENT (AU MEME PRIX) EN CAS DE RUPTURE DE STOCK

Signature

FRAIS DE PÔRJ METROPOLE EN 48H (l a 6 r ,, 29F) CONSOLE 60F

FRAIS DE PORT METROPOLE    (16 6 jeux 49F) CONSOLE 70F

LE GAROJ’EN

OES TENEBRES

LE PLUS GRAND CATALOGUE DE JEUX VIDEO SUR MINITEL

MISE A JOUR QUOTIDIENNE I

►    PRIX DE VENTE DES JEUX

►    LISTE ET HORAIRES DES MAGASINS

►    TRUCS ET ASTUCES

►    COTE ARGUS & REVENTE DE VOS JEUX

►    DEMANDEZ L£ NOUVEAU CATALOGUE GRATUIT

GAGNEZ 24 NINTENDO 64 ET I DES DIZAINES DE    §

BONS D'ACHATS !    ~

Articles

Console

Carnet bord

Seb est-il une femme ? Cedric a-t-il réellement une fiancée ? Luc dort-il avec sa moto ? Autant de questions qui trouvent enfin une réponse !

25 janvier 1999

Une tempête de neige sévit sur Paris. Luc rentre chez lui en moto : glisse, chute, dérapage, il est prêt pour Holiday on Ice. Cedric, quant à lui, met six heures pour faire 20 kilomètres avant de se proclamer Candeloro de la Super 5.

28    janvier 1999

« Je me suis toujours senti un peu femme», affirme Seb en fredonnant l'air de Frou-Frou et en s'enroulant dans le boa de Sophie, notre correctrice. Olivier vire sa cutie.

29    janvier 1999

Un énorme Gordon Freeman (perso de Half-Life) en carton arrive à la rédac'. Après une décapitation en règle, le docteur Gasperini lui greffe la tête de Abe. Le lendemain, le pauvre Freeman est à nouveau décapité par Seb. Olivier appelle les hommes en blanc.

31 janvier 1999

Le Johnny 3000, fleuron de haute technologie, plante lamentablement après avoir été overdocké.

Notre bon vieux Régis DX 5 tourne, quant à lui, impeccablement bien.

sont occupés. Après quelques instants de flottement (le temps de réaliser), Cedric, Seb et Luc s'immolent par le feu.

3    février 1999

La rédaction joue à Flalf-Life. Seb piétine son goûter parce que Luc l'a encore battu.

4    février 1999

Une attachée de presse râle contre une news un peu franche signée par Luc.

5    février 1999

12 h 30 - Xavier raconte une blague au déjeuner.

14    h 50 - Xavier termine sa blague. Tout le monde se regarde.

15    h 30 - Luc éclate de rire : il a compris la blague de Xavier.

6    février 1999

La rédaction joue à Half-Life. Seb donne une rouste à tout le monde et glapit pendant deux heures. Olivier est obligé de lui jeter un seau d'eau.

dans une sombre histoire d'un mec qui sauve une demoiselle. Cedric lui trouve un nom d'artiste : Al Ricco Rodriguez. Julio accepte d'être son imprésario. Seb veut le rôle de la jeune femme.

9    février 1999

Un congrès de pigistes a lieu à la rédaction : Rémy, Noël, Frédéric, Stéphane et Pierrick squattent la rédaction.

On avait peur qu’ils organisent un méchoui, mais non, ils viennent juste réclamer des jeux en piaillant.

10    février 1999

Une attachée de presse téléphone à la rédaction.

Seb retourne à l'école, Luc à son club littéraire et Cedric, au bar du coin.

8 février 1999

Cedric présente sa concubine lors d'un déjeuner. Mystérieusement, ce dernier ne balance aucune blague salace. Seb ne pousse aucun glapissement. Julio ricane bêtement. Quant à Luc, il déclame Shakespeare dans le texte et se montre anormalement gentil avec tout le monde.

1er février 1999

Une attachée de presse râle au téléphone contre une news un peu méchante signée par Seb.

2 février 1999

19 jeux arrivent en test et en preview à la rédaction alors qu'on boucle dans une semaine et que tous les pigistes

7    février 1999

Une attachée de presse proteste contre un coup de gueule signé par Luc.

8    février 1999

C'est un Luc enthousiaste qui nous annonce le début du tournage d'un film avec ses amis. Il jouera le premier rôle,

9 février 1999

Le bouclage s'achève dans un maelstrôm de retards, de textes creux et de captures en noir et blanc. Julio se poignarde avec sa pipe, Cedric s'électrocute avec son moniteur, Luc s'assomme à coups de clavier et Seb s'interface avec l'imprimante. Pendant ce temps, Olivier hurle à la mort : il est encore mort à Everquest.

TOP JEUX DE ROLEM

■TOP STRATEGIE»

N° 118

Baldur's Gâte

Interplay

★★★★★

N°87

Duke Nukem 3D

US Gold

★★★★★★

N° 103

Total Annihilation

GT Interactive

★★★★★★

N°108

Fallout

Interplay

★★★★★

N° 117

Sin

Activision

★★★★★

N°94

Alerte Rouge

Westwood

★★★★★★

N°103

Lands of Lore 2

Westwood

★★★★★

N° 117

Half-Life

Cendant

★★★★★

N° 112

Commandos

Eidos

★★★★★

N°95

Diablo

Blizzard

★★★★★

N° 114

Urban Assault

Microsoft

★★★★★

N° 110

Starcraft

Blizzard

★★★★★

TOP SIMULATIONÜÉ

ifflîHiMfll

■TOP AVENTU

N° 120

Superbike

Electronic Arts

★★★★★

N° 118

NBA Live 99

E.A. Sports

★★★★★

N°93

Spycraft

Activision

★★★★★★

N° 117

EuropeanAirWar

Microprose

★★★★★

N°117

Fifa 99

E.A. Sports

★★★★★

N° 120

Si I ver

Infogrames

★★★★★

N° 116

Total Air War

DID

★★★★★

N°116

NHL 99

E.A. Sports

★★★★★

N° 116

Sanitarium

ASC Games

★★★★★

N° 116

Monaco Grand Prix

Ubi Soft

★★★★★

N° 112

Football Manager 98

Sierra

★★★★★

N° 114

The X-Files

Fox Interactive

★★★★★

EU

TT

JIuT!

RÉMY

CEDRIC

OLIVIER

SÉBASTIEN

LUC

DIDIER

RÉDACGEN4

PAGE

SILVER

m

★★★★★

★★★★★

★★★★

★★★★★

★★★★

-

★★★★★

P. 120

I SUPERBIKE WORLD CHAMPIONSHIP

HD

★★★★

★★★★

★★★★★

★★★★★

★★★★★

-

★★★★★

P. 128

[ CLOSE COMBAT 3

ED

★★★

★★★★

★★★★

★★★

★★★★

★★★★

★★★★

P. 134

CORSAIRS

ED

★★★★

★★★★

-

-

★★★★

R160

RETURNTO KRONDDR

HD

★★★

★★★★

★★★

-

★★★★

★★★★

P. 140

RESIDENT EVIL 2

★★★

★★★

★★★

★ ★★★

-

★★★

★★★

P. 148

QUEST rOR GL0RY5

★★★

★★★

★★★

★★★

-

★ ★

★★★

P. 154

I FALCON 4.0

★★★★

★ ★

★ ★

-

-

★ ★

★★★

P. 144

I RAINB0W SIX EAGLE WATCH

-

★★★

★★★

★★★

★★★

-

★★★

P. 168

I F-16 AGRESS0R

★★★

★★★

-

★★★

-

★★★

P. 164

MICROSOFT GOLF 1999

-

★★★

-

★★★

-

★★★

★★★

P. 172

SMALL S0IDIERS SQUAD COMMANDER

-

★★★

-

★ ★

-

-

★★★

P. 174

W0RMSARMAGEDD0N

★★★

★ ★

★★★

★ ★

★ ★

★★★

★ ★

P. 180

PEÜGE0T GRAND T0URING

★ ★

★ ★

-

★ ★

-

★ ★

P. 184

1 RDLLCAGE

-

★ ★

★ ★

★★★

-

★ ★

★ ★

P. 182

1 SOUTH PARK

★ ★

★★★★

★ ★

-

★ ★

P. 176

TOP GUN

★ ★

-

★ ★

-

★ ★

P. 178

Bombe : Burk    ★ : Pfff    ★*:Bof    ★★★ : Mouais    ★★★★: Ouais    ★★★★★: Yeah    *★★★★★: Râh Lovely !!!

Tous les jeunes appartiennent à une génération. Nos jeunes amis de Gen4 ne font pas exception à la régie. Mais était-ce vraiment nécessaire ?

B A S T I E N

L I V I E Rl

Génération Everquest. C'est vrai, cela fait maintenant quatre ou cinq mois qu'on parle de Olivier et de Everquest. Mais c'est parce qu'il ne parvient pas à décrocher. Soucieux d'une identification maximale avec son personnage, il s'habille désormais comme lui. Ses rapports avec les autres ont aussi changé : il dialogue à coups de massue et rien ne le fait tant rire qu'une bonne éviscération de pigiste (qu'il collectionne d’ailleurs comme des objets magiques).

Génération boîte à pain. Ce mois-ci, le truc de Seb, c'est la boîte à pain. Soucieux de sa reconversion, il a déjà imaginé un service payant, proposant la livraison de pain à domicile. Dans une boîte. D'où le nom de sa diabolique invention. Il en parle tout le temps, à tout le monde, même dans la rue. Et comme personne ne l'écoute, il joue à Half-Life en réseau, en se proclamant roi de la boîte à pain dès qu'il fait un kill.

Génération grosse tête. Science Po, Arte, Inrockuptibles... Rémy collectionne les références et son C.V. ne tient pas sur un disque dur de 6 gigas. Désireux de côtoyer le bas peuple et les brebis galeuses du journalisme, mais inconscient de dégringoler les échelons de la profession, il est entré à Gen4 comme pigiste. Pour bien marquer sa différence, il ponctue ses réponses affirmatives de « yes » et ses textes, de jeux de mots savants. Pour délasser sa musculeuse cervelle, il joue à Half-Life.

|P I D I E

Génération mouflets. Après avoir été un authentique joueur célibataire prêt à bouder la gente féminine pour les jeux vidéo et avoir vécu de pizzas et de Coca, Didier est devenu un vrai papounet à ses zenfants. Soucieux de leur transmettre sa passion, il leur enseigne l’anatomie avec Half-Life, l'histoire avec Baldur's Gâte

il et le vol à la tire avec Dark Project. Seule sa femme a échappé à son besoin d'enseigner, trop occupée à faire ses bagages.

iliî

Génération cuir. Toujours vêtu de peaux de bêtes mortes, Luc se veut «wild». On murmure même qu'il aurait lui-même tanné son caleçon et ses chaussettes. Littéralement passionné par cette matière, il élève effectivement des vachettes dans sa cave pour en récupérer le cuir. Cela l'oblige à une traite quotidienne, une aubaine qui lui permet de mieux supporter son célibat.Pour défouler ses plus bas instincts, il joue à Half-Life en faisant « meuh » à chaque kill.

IC E D R I

Génération Star Wars. Cedric est tellement fan de Star Wars que sa voiture est à l'automobile ce que le Faucon Millenium est aux vaisseaux spatiaux...

Une plaisanterie. Rêvant secrètement de duels au sabre laser et de musique symphonique, il se contente mollement de duels au saucisson sec avec Luc et de Simple Minds en MIDI. Et pour rassasier son besoin d'action, il se fait tailler en pièces à Half-Life par Luc et Seb, les Z6PO et R2D2 de la rédaction.

^uchan

LE TOP IL

Chaque mois le meilleur

CLOSE COMBAT III : LE FRONT RUSSE

L'AVIS DE GEN 4 : D'un réalisme qui en surprendra plus d'un, Close Combat III : le front russe, dernier né des wargames à sortir des usines de Monsieur Microsoft, vous propose de revivre les combnats qui ont opposé à partir de 1941 les troupes du IIIe Reich aux forces soviétiques sur le célèbre front de l'Est. Après avoir choisi votre mode de jeu et votre camp il ne vous restera plus alors qu'à prendre la tête de votre unité de combat.

★ ★★★

Éditeur : MICROSOFT Genre : wargame

CORSAIRS

--■--* *—-—— --' ...... .......—- ------------— - - ... ..... -Av. ■ •■; - -- U-_I

L'AVIS DE GEN 4: 17e siècle, les batailles sur mer sont monnaie courante. Les butins amassés sont ensuite reversés dans les caisses du Prince. Après un rapide entraînement, il vous faut tout de même apprendre à maîtriser votre vaisseau, vous vous lancez à l'assaut des navires ennemis. Quatre à cinq missions vous sont confiées par niveau de jeu. Et il faudra faire preuve de calcul pour vous montrer à la hauteur des attentes de votre Souverains.

★★★★

Éditeur : MICROIDS Genre : strategie/action

RESIDENT EVIL 2

L'AVIS DE GEN 4 : Armé d'un gros calibre, vous allez devoir affronter des hordes de zombies qui ne vous veulent pas que du bien. Deuxième épisode de ce qui pourrait devenir une véritable saga, Résident Evil 2 vous emmène dans un univers dévasté où vous côtoierez plus de morts vivants que de créatures vivantes. Il ne vous reste plus qu'à courir aussi vite que vous le pourrez ...

★ ★★

Éditeur : VIRGIN INTERACTIVE Genre : aventure/action

FALCON 4.0

L'AVIS DE GEN 4 : Si Falcon 4.0 nécessite une machine des plus performantes, il demande également aux apprentis pilotes de longues heures de lectures avant d'être opérationnel dans le cockpit. Cela étant, les quatre niveaux de jeu (campagne, tutorial, instant action et dogfight) qui se déroulent dans le ciel de Corée sauront régaler les inconditionnels du genre. D'autant plus que Falcon 4.0 permet le mode multijoueur à quatre joueurs.

★ ★★

Éditeur : MICROPROSE

Genre : simulation de combat aerien

MOTOCROSS MADNESS

L'AVIS DE GEN 4 : Microsoft lâche enfin les trucks pour nous offrir un jeu de course à sensation, grâce à cette simulation de course de cross. Et les sensations fortes sont au rendez-vous, grâce à une résolution impeccable, mais aussi à une jouabilité très fun qui permet de s'éclater vite et bien. Bref, une des très bonnes surprises de la rentrée !

★ À VOIR ★★ PAS MAL ★ ★★ BON

L’AFFAIRE

249 F

Éditeur : MICROSOFT Genre : jeu de course

★ ★★★ TRÈS

Syraj

Si

Ud fifiy/ifl

■ 4iÉÉ;

.JËKL, 1

MRS 99

des jeux disponibles sur PC CD-Rom

Les affaires du

ERAT1ÛP1I

S JEUX RC

mois

PACK

RED BARON II + PRO PILOT 98 SIERRA 199 F

RED BARON II : Cette nouvelle version s'impose comme le meilleur simulateur de combat dans le style «vieux coucous» de la Première Guerre Mondiale.

PRO PILOT 98 : Voici une simulation de vol civil complexe à souhait qui ravira les amateurs du genre.

GRAND PRIX 2 MICROPROSE 99 F

WORLD CIRCUIT RACING

UN PRODUIT OFFICIEL DE IA FIA CHAMPIONNAT DU MONDE DE FORMULE 1

GRAND PRIX 2 :Grand Prix 2 est un logiciel mythique, signé par Geoff Crammond, déjà auteur du premier Grand Prix. Une technologie parfois un peu dépassé pour un jeu qui a quelques années, mais qui demeure une référence dans son genre, grâce à une dynamique de course et des options très nombreuses.

★★★★★ EXCELLENT ★★★★★★ MYTHIQU

> BON

gjjljj I I sgi I

as

fe;

PU

I i

■'t '*

CfÆ

. ;• ;■"

mm

*m-

•y

»g

im

£><&&'

imM-

WËÊm

ÉfiÉSfeaSSâ

æm.

?•.' '^y

WM

Moi non plus; je n'aimerais pas que l'on me pique ma nana. Surtout si c'est pour se la voir engrosser par un mage à deux balles. Et ça me foutrait furax comme c'est pas permis. C'est en ça que je comprends le héros de Silver. Et c'est pour ça que je m'en vais lui filer un coup de main.

on, je ne voudrais pas me 1 a jouer misogyne, mais ça commence à bien faire... Et puis,

«

misogyne, on l'est tous un peu, non ? Ali ça. les femmes modernes (je crois qu'on les appelle comme ça) vont pousser de la voix (une fois de plus) pour critiquer les propos machistes d'un écervelé d'homme. Mais faut être réaliste... Ce sont toujours les nanas qui se foutent dans des situations pas croyables. Et qui doit se porter à leur secours la fleur au bec et le sabre au clair, hein ? Ce sont les

hommes. Alors arrêtons un peu de nous casser les sboubs avec une prétendue égalité homme/femme, jetons les partisanes du M.L.F. au cachot et discutons entre gens sensés et civilisés. Et puis, si les femmes devenaient vraiment des mecs, quel plaisir y aurait-il à leur offrir encore des fleurs, leur tenir la porte, leur demander ce qu'il y a au dîner et que quoi ! bordel ! le rôti est trop cuit, ou encore à les câliner tendrement le soir au coin du feu, hein ?

Bon. C'est réglé. Et vous feriez quoi si votre promise était enlevée par une vile créât u re m a 1 faisante ? S eri ez- ►

* Tu fais des câlins à ma femme ? (ou kekchose comme ça)

La magie est parfois bien utile, même si vous devrez attendre longtemps avant de pouvoir vous en servir.

Depuis que Môôsieur Luc est arrivé, les locaux de Cen4 ne sont plus ce qu’ils étaient...

► vous du genre « Fi ! Les dames exigent l'égaslité, que celles-ci se démerdait seules !» ou plutôt « Hardi ! Un infcisme suppôt de Satan osoit porter ses crasseuses paluches sur ma mie, pétons-y la gueule !» ? Il va falloir choisir parce que Silver vous place dans cette délicate situation.

C’est l’histoire d’un mec...

Seb ! |e t’avais dit de ne pas faire de méchoui dans le bureau de Olivier !

Flash-back... Quelques années jadis, Silver, magicien noirâtre à l’âme rongée par de viles pensées, étrangla sa femme adultère. Le preux guerrier qui n'avait supporté de voir cette dame abandonnée de son époux, et l’avait noblement réconforté à coups de tagadatsointsoin, ourdit donc un complot pour défaire l’affreux. Mais

l’infâme réussit à terrasser le guerrier et..., et on n’est pas dans la merde. Car Silver est aujourd’hui décidé à prendre épouse. Il a donc réquisitionné toute donzelle en âge de procréer. Allez-vous tolérer telle infamie ? Ben... oui, z’en foutez, vous, z’êtes pépère tranquille en dehors de la ville. Jusqu’au jour où le rejeton du mago vient capturer votre promise à vous, David, jeune paysan bouseux. Et bordel, ça vous met en

rage, ch... à la fin, prout, zut, flûte. Aussitôt, vous prenez les armes et allez guerroyer avec papy et quelques autres villageois peu enclins à abandonner leur cuisinière préférée. Parce qu’après, faut se servir le Ricard tout seul et ça, c’est inadmissible.

11 va donc falloir courir après la belette que les méchants emmènent loin, très loin, trop loin de vous. C’est vrai que d'un côté, vous allez

La scène cinématique d’intro n'est malheureusement pas à la hauteur du jeu.

Vus de près, les persos ne sont pas géniaux. Mais la beauté du décor compense allègrement !

Silver, le gros méchant du jeu. Ouaip, il a vraiment une sale tête

Les développeurs de Silver se sont amusés comme des petits fous

Le problème, c’est que je n’ai jamais réussi à visser une ampoule convenablement.

c’est que la télé n’est pas encore inventée et que vous n’avez rien à faire d'autre... Alors pourquoi pas prendre vous aussi des vacances dans les îles ?

Silver est un final-fantasy-like dans lequel sauver votre moitié n'est qu’un leitmotiv pour vous faire résoudre tout un tas d’énigmes. Un coup il faudra aller récupérer un globe magique, un coup il faudra défaire un gros diable ailé et cracheur

de feu, un coup il vous faudra rejoindre les rebelles, etc. Bref, de nombreuses quêtes annexes vont s’ouvrir à vous tout au long de l’aventure. Si au début du jeu vous suivez un itinéraire imposé, vous vous retrouverez bien vite libre d’aller dans différents endroits au choix, suivant une carte de la région. La liberté n’est toutefois qu’un simple mot dans cet univers glauque et ballant des péchés consumés d’un magi- ►

enfin avoir la paix. Fini les «ouiiii, tu ne me regardes plus, tu rentres le soir pour te mettre les pieds sous la table...» alors que vous venez de passer douze heures à biner les patates et qu’elle est restée pépère à repriser des chaussettes. Mais bon, l’honneur veut que vous courriez à son secours alors va falloir courir, un point c’est tout.

On commence par quoi ?

Ben par le début. Défaire quelques gardes ennemis, se renseigner au village et tenter de glaner des infos. Pas la peine de coller des gnons, rien qu’à votre air dépité, les villageois vous renseignent de bon gré. Et tout ça pour apprendre que la gueuzesse est emmenée en navire sur une île lointaine. Bon, d'un côté vous allez enfin pouvoir regarder les matchs de foot à la téloche. Mais le problème,

Le problème avec les mouettes...

Devinez...

w*

■ P* *

mt

ü

mm

mm*    -,

■s»

Ü ?

'    '    ' y' I

§£&

W

r% -

«s

A "‘ ®Nb CL-^âi-A.

WÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊÊ^SÊÊÊÊÊM

De très nombreux dialogues vous permettent de comprendre petit à petit que tout cela n’est qu’un complot interplanétaire.

J Les combats, malgré les morceaux de bidoche qui volent, sont plus I humoristiques que sanguinolents._ H

SB»

m-

■m

s®.

Les combats sont faciles, quoiqu'un peu primaires, même si les ennemis sont nombreux.

► cien devenu fou (p’tain, c’est beau... c’est moi qu'a écrit ça ?).

Car Silver est un savoureux mélange d’aventure et d’action. L’aventure, ce sont les nombreux dialogues qui vous permettent de comprendre petit à petit pourquoi vous n’êtes pas tran-quillos à bouffer des pilons de poulet frits et panés en matant vos salades qui poussent. L’aventure, ce sont les nombreux voyages qui vous feront découvrir de somptueux paysages que vous devrez impérativement dépeupler des saloperies de bidules hargneux qui le gâchent.

Et l’action, c’est quoi ?

tentent de vous bouffer un morceau de bidoche histoire de voir si l'humain est meilleur que le cochon sauvage. Et la réponse est oui, je le sais, j'ai comparé. Pour éviter de tomber tout cru dans la casserole d'un gobe-lin édenté, divers objets s'amassent dans votre sac. Des victuailles, afin

objets annexes (cartes, nounours ( ?). corne de brume,... ) à usage précis ou limité, et des sorts (boules de feu...) pour rôtir la barbaque une fois les tranches fines préparées. Le livre de cuisine est simple. La touche « Ctrl » vous permet de passer en mode Frappe si vous la gardez appuyée.

l’iPINION M SlBISlIlH

D'accord, Silver n'est pas . parfait. Son système de

*    sauvegarde est inspiré de

★    ceux qui sévissent sur

^ console et qui nous obligent à recommencer plusieurs fois ^ les mêmes passages.

Pénible... Ensuite, le côté jeu de rôle s'est effacé au profit de l'action. Nous sommes donc loin d'un Final Fantasy VII et beaucoup plus proche d'un jeu d’arcade... Mais voilà, malgré ces petits défauts, Silver fonctionne à merveille. Les armes variées, la magie impressionnante et un long scénario (un peu neuneu quand même) font de lui un incontournable !

L’action, ce sont les bidules hargneux. A chaque écran, ou presque, quelques sentinelles ennemies, quelques trolls violents ou encore quelques bestioles bien agressives

de récupérer de la vie, des armes (épées, arcs, boucliers, lance-pierres. ..) magiques ou non. afin de découper la viande en tranches, des

Le blondinet à l’air crétin, c’est vous. Le croulant barbu, c’est grand-papounet.

Ensuite, selon les mouvements de votre souris, vous collez une man-dale de gauche à droite, de droite à gauche, de bas en haut ou..., vous

poil plus dur. Un conseil, frappez lorsque le démon invoque des créatures.

C'est pas tout de Iatter du péteux virtuel. Mais si dans la vraie vie réelle, un magicien à deux balles enlève votre princesse dans le but inavouable de l'engrosser, serez-vous à la hauteur ? Pour que votre sauvetage soit en communion avec la donzelle, voici un guide de tout ce qu'il faut faire pour récupérer la belette.

LE TOP MODEL

Là, je m'adresse à une catégorie limitée de personnes qui, comme moi, ont la chance de partager l'existence d'un canon. Seul problème, c'est aussi le genre de demoiselle prompte à se faire enlever. Pour la sauver (un top model se sauve et ne s'abandonne pas), vous devrez être le Mel Gibson de L’Anne fatale, le Bruce Wiiiis de Piège de cristal, bref, être drôle, couillu et drôlement intelligent. C'est pas gagné. Une seule manière pour la sauver : en avoir de grosses et les brancher avec le cerveau.

LA BLONDE

Plus communément appelée la Blondasse (Ndlc : merci pour la majuscule...), celle-ci ne risque pas d’être enlevée par un magicien. Par un joueur de foot américain à la rigueur mais c’est bien tout. Alors entre nous, si elle disparaît, changez de copine, c’est l'occasion. Pas la peine de braver moult dangers, risquer de se faire égratigner les sboubs par un démon ou de se péter la tronche en escaladant un balcon.

Une seule manière pour la sauver : devenir joueur de foot américain.

Note du rédacteur à l'encontre des limités du cen’eau : eh, c'est pour rire, pas la peine d'écrire au Teignard pour se plaindre parce que votre donzelle est soit blonde, soit un boudin.

Changez plutôt de nana.

LA ROUSSE

l'avoue, j'ai un petit faible pour les chevelures flamboyantes. Et flamboyant, il faudra letre pour sauver votre mbitié. Les rousses aiment les hommes sûrs et déterminés, sautillant dans tous les sens et prompts à vous exploser la citrouille en un temps record. Pour niquer le mago. faudra être une sorte de chevalier des temps modernes, genre superhéros avec les tablettes de chocolat (du vrai, pas du Nutella).

Une seule manière de la sauver : être flamboyant, viril et péter la forme.

a

il

©s

& .

LE THON

Luc et Seb, le jour où vous trouverez (enfin) une copine, le jour où (on ne sait jamais), elle se fera enlever, voilà comment ne pas laisser échapper la seule personne au monde qui aura bien voulu de vous. Ne vous lancez pas dans une guerre perdue d'avance. À quoi bon s'escrimer à vouloir récupérer la fermia chose ? De toute manière, si elle a été enlevée, c'est une erreur. Alors soyez patient.

Une seule manière de la sauver : attendre qu'on vous la rende.

LA BRUNE

l'en sais quelque chose, les brunes ont un sacré caractère. Lopettes s'abstenir, les brunettes aiment les hommes à forte personnalité. Il va vous falloir pourfendre le dragon à grands renforts de pralines dans la tête et dépecer les cloportes qui oseront venir vous chatouiller le nombril avec leurs flèches empoisonnées. Va falloir assurer façon Schwartzy.

Une seule manière pour la sauver : la force brute et les coups de hache

dans les sboubs.

L’avis ni Cebric

^ Pas de doute, le gros problème de Silver : ses nombreux chargements, longs et pénibles. Mais cette longueur est décuplée par l'envie toujours plus pressante de savoir où le héros va tomber. Silver est réellement passionnant, malgré ses quelques passages niaiseux. Le graphisme est très agréable, le tout sans carte 3D, l'action est au rendez-vous, la durée de vie est conséquente, les fans de jeu d'aventure orienté action vont être réellement comblés. On plonge dans cet univers c/'heroic-fantasy pour ne plus en sortir jusqu'à la fin du jeu.

Silver ne gère pas normalement les conditions climatiques mais le rendu est toutefois excellent.

► faites un retourné dans les gencives. Le tout avec une arme, bien entendu.

Silver ne nécessite aucune carte 3D, ce qui facilite la jouabilité sur de petites

On n'est pas chez Van Damme (le roi du pain d’épice).

Si vous réussissez à utiliser judicieusement tout cela, votre pépère risque de progresser. Au fur et à mesure de l’aventure, il acquiert de la force, de l'endurance, et une meilleure pratique de ses armes. Jeu de rôle ?

Un peu... mais vraiment très peu. Car Silver est avant tout une sorte de Final Fantasy dans lequel les com

bats se font en temps réel. Quelques amis viennent se greffer autour du héros et, si au début vous devez gérer (difficilement) deux héros, ils deviennent ensuite autonomes.

À Gneu beau ?

Le graphisme de Silver a bénéficié d’un soin tout particulier. Bref, c’est vachement beau. Qu’ils soient ville, grotte, forêt, cave, prairie, et j’en passe, les écrans en jettent plein la vue et souvent, le temps d’admirer

Frapper une vieille dame à terre, voilà chose que je ne saurais tolérer ! Quoique... y sont achement nombreux...

débordé et les sauvegardes façon console vous obligent à parcourir de nouveau de nombreux tableaux.

les nombreux détails, vous vous retrouvez avec une lame à travers l’intestin grêle. Forcément, vous allez avoir plus de mal pour digérer... Les vues changent souvent, jouant avec les effets cinématographiques de plongées et contre-plongées, évitant toute lassitude. Le seul problème est que parfois, l’action se déroule fort loin de notre champ de vue et que l’on se retrouve à frapper à l’aveuglette.

Là où ça déconne sévère, c’est au niveau des sauvegardes. Oui, pour se prendre moult coups d’épées dans la tronche et tout cela pour aller sauver une quelconque gueuzesse qui. entre nous, n’a pas trop résisté lors de son enlèvement, mais non pour se taper une dizaine de fois les mêmes combats, les mêmes décors, les mêmes dialogues... En effet, les

JS'*    •' V ^rÆiteSl- .:ÈÏ^»    ,k

L histoire est passionnante, les effets visuels sont magnifiques, qu’attendez-vous pour l’acheter ?

ïMm

sf*i„

*, *

-m

m?

Le plus pénible est d’attendre 30 secondes un téléchargement d’écran pour ne passer que dix secondes dessus.

sauvegardes se font par l’intermédiaire d’une espèce de chroniqueur à deux balles et qui apparaît à des instants et en des points précis. Autrement dit, si vous vous faites défoncer la bedaine un quart d’heure après votre dernière sauvegarde, il vous faudra tout recommencer... Pas de doute, les sauvegardes façon console, c’est chiant.

Heureux célibataires...

Heureusement, le chroniqueur est placé à des endroits stratégiques, du genre juste avant le boss de fin. avant une grosse mêlée ou après un âpre combat. Ça évite de buter deux ou trois fois une cohorte de tarés avant de pouvoir éviter la flèche du gnome. Alors voilà, pour délivrer votre gonflante moitié qui aurait dû finir sa tarte aux pommes plutôt que d’aller batifoler dans le jardin au moment où les méchants passaient, vous allez devoir batailler ferme.

Sept mondes regroupant près de 300 lieux, 75 races de monstres, gestion jusqu’à cinq personnages, objets et sorts magiques, vous n’allez pas chômer. Deux CD. une aventure somptueuse, une musique sympa, des voix françaises (pas toujours réussies), de 1 ’ action à profusion... Que demande le peuple ?

Seulement vouaaalà, Silver n’est pas exempt de tout reproche et ça, vous vous en doutez parce que le jeu parfait, nous, on l’attend encore. Le plus

Les décors sont vraiment magnifiques. La mer, le ciel, les arbres, l’herbe, les coquelicots, les papillons... Hum...

L’avantage des différentes vues de Silver est que le jeu ne sombre pas dans la monotonie.

gros problème de Silver est ses chargements intempestifs. À chaque écran, il vous faut attendre quelques secondes, et ça devient vite lourd. Seule l'envie d’aller toujours plus loin dans l'aventure nous empêche de voir si un CD-ROM dans un mixer c’est drôle ou non. Que de temps perdu à attendre ! Il n'y a qu'à espérer une rapide correction de cet inconvénient majeur. On vous le l'era savoir dès la réception de la boîte finale. Bon sinon, faut être franc, Silver est vraiment très agréable. Ouaips. On accroche total au parcours du héros niaiseux. Top cool.

Eh. dites, le prochain test, je peux le faire en rimes ? ■

Cedric Gasperini

ne se fera pas sans brûlure au second degré... Ha, ha, ha...

If ClNTRlVI! SfJ.-B. locum

jr On se calme... C’est vrai que . le rendu graphique sans carte

*    3D est impressionnant.

★    C’est vrai aussi que Silver ^ jouit d’une histoire

intéressante, d’armes, de monstres et de sorts variés.

Mais les trop nombreux (et longs) chargements sont très pénibles. Idem pour les sauvegardes. Quant à l’aventure, elle se transforme bien vite en action pure et dure, sans intérêt pour la progression du scénario.

Ajoutez à cela une gestion des caméras peu agréable, vous aurez un très bon jeu, certes, mais qui souffre de beaucoup de lacunes.

Animation ★★★★

—■

les plus

jouabilité

•    Scénario

•    C bô

les moins

•    Chargements

•    Inventaire

•    Sauvegardes

-,

Ch evauchée sauvage

Alors que la plupart des simulations de sport ont leurs références (footf F1, basket; NHL), aucun jeu de moto n'est jusqu'à présent parvenu à se montrer totalement convaincant Jusqu'à présent ? Eh oui, car ça pourrait bien changer avec Superbike !

L

es caisseux... Ils sont partout... Sur la route, dans les villes et les campagnes, tenez, même à Gen4 ! Cedric roule dans une vieille poubelle rouge qui perd ses boulons à chaque freinage. Seb. c’est guère mieux puisqu'il n’a jamais osé faire monter une fdle dans la sienne, ce qui en dit long sur l'état de salubrité de son « véhicule». Quant à Olivier, s’il est motard. ça n’est qu’aux beaux jours, lorsqu’il ne risque ni le froid ni les averses. Un foie jaune quoi, puisqu’il circule le reste du temps dans une

Twingo. Non. pour tester Superbike, il n’y avait que deux personnes : Johnny, notre maquettiste, et moi. Point commun ? Nous chevauchons courageusement nos montures mécaniques. qu’il fasse jour ou nuit, soleil ou tempête, chaud ou froid. Autant dire que nous sommes les héros des temps modernes. C’est pas moi qui le dis, ce sont les filles.

Bref, Superbike, pointant le bout de ses roues à la rédaction, a vite atterri dans mon lecteur de CD pour une inspection en règle. Et c’est un euphémisme de dire que ce jeu était attendu au tournant. Après des Moto Racer >

est

ij!§g

Pas facile de retrouver sa moto au milieu de ce nuage de poussière.

Il faut pourtant faire vite si on veut arriver à l'heure au boulot.

TMt GRAND Pi

de Superbike, s'il est assez méconnu en France à cause du Grand Prix, est pourtant une manifestation très importante dans le monde de la moto. Le principe des courses est simple : au lieu de courir sur des prototypes plus proches de la fusée que de la moto, les pilotes concourent sur des versions trafiquées de machines vendues dans le commerce, des 750 ce pour la plupart. Le principe des écuries étant présent, on retrouve donc les grandes marques habituelles, dans le jeu comme dans la réalité : Yamaha, Ducati, Suzuki, Kawasaki et Honda (qui a d'ailleurs remporté la victoire en 1997). Pour une fois, avoir acheté des licences apporte un plus considérable au jeu. Les motos présentes ici seront donc très familières puisqu’on peut les

Aaahh... Les longues lignes droites sont idéales pour mettre une patate d’enfer. Exactement comme dans les rues de Paris.

voir tous les jours à peu près n'importe où, pilotées par monsieur Tout-le-Monde. Cependant, un petit coup d'œil sur l'encadré vous renseignera sur leur puissance.

Voilà pour la petite histoire. Et Superbike alors, ça donne quoi ? Ben ça donne de la dynamite, tout simplement ! Aucun jeu n’avait jusqu’ici proposé un pilotage aussi fin et aussi réaliste ! Inutile de se voiler la face, le dernier de chez E.A. Sports est

Lorsqu’on touche une autre moto, son pilote n’hésite pas à montrer le poing. L’ordinateur, quant à lui, évite en général de percuter le joueur.

^ rigolos mais pas réellement consistants et un Castro! Honda un peu loupé, le seul espoir des motards virtuels était Superbike. Avons-nous eu raison d’espérer? Cette longue attente en valait-elle réellement la peine? C'est précisément ce dont nous allons parler.

SUPERQUOI ?

Avant d'entrer dans le vif du sujet, une petite précision sur le contexte du jeu, qui n’est sans doute pas familier pour tout le monde. Le championnat

La vue extérieure donne l’occasion de vérifier l’excellente animation du pilote, comme la modélisation impec’ des bécanes.

Après une chute en mode Simulation, on ne se retrouve pas instantanément sur sa moto il faut la pousser !

13D

La vue cockpit fait vomir ies uns, et ravit les autres. On peut dire en tout cas que l'on s’y croit !

premiers après une poignée de courses : ça prouve bien que le jeu est accessible à tout le monde ! Cependant, en laissant le joueur tout gérer, ça se complique : il faut non seulement freiner dans les virages mais emprunter aussi les bonnes trajectoires en penchant. Si on va trop vite, c’est le tout droit dans le décor, si on va trop lentement, c’est la chute. Je simplifie beaucoup, tout cela pour dire que le pilotage d’une moto sur ordinateur n’a rien de facile, même pour un vrai motard.

Le problème est qu’aucun périphérique n’existe pour faciliter le contrôle. Si les simulateurs de voi- ►

Pourquoi ne pas essayer d’allier l'inutile au spectaculaire : petite roulade retournée avec pied droit en chandelle, juste après la chute ?

bien la référence que l’on attendait. La gestion des dynamiques est effectivement impeccable, tout comme le comportement des différentes motos. Il suffit d’accélérer un peu fort en sortie de virage et de chasser de l'arrière pour s’en convaincre. Ou bien de foncer sur une ligne droite à 300 km/h pour s’apercevoir que l'impression de vitesse a été soignée. Mais cette perfection a un prix : le jeu est difficile. Le pilotage est tellement réaliste que la prise en main n'est pas simple et rebutera peut-être les amateurs d'arcade qui s’étaient amusés sur Moto Racer. Ici, les réflexes ne suffisent pas et. comme dans les simulateurs de Fl, les trajectoires sont absolument capitales : mais les prendre en penchant une moto au lieu de tourner un volant

n'est pas toujours simple ! Et comme on n'était absolument pas habitué aux simulations de moto de qualité, on est, au début, assez décontenancé.

Une envie de gros cubes ?

Heureusement, Superbike n'est pas uniquement réservé aux motards. Des aides à la conduite sont bien sûr disponibles, comme le réglage du niveau de difficulté. Il y a même deux modes de jeu : Arcade ou Simulation. Cette appellation est là pour rassurer les amateurs car le mode Arcade ne l’est pas : c’est plus un mode Simulation un peu simplifié. En laissant l'ordinateur gérer les rétrogradages aux entrées de virage et en s’appliquant, on arrive cependant à se débrouiller. Même Cedric est parvenu à arriver parmi les trois

Doninghton est un circuit idéal pour les premières courses : sa seule difficulté réside dans les deux épingles de fin.

Les replays de courses sont très bien réalisés : les angles de vue et les changements de caméra sont dignes d’une retransmission télé !

Ceux qui ont le goût de la mécanique pourront s’en donner à cœur joie : dommage qu’on ne puisse pas trafiquer l’essence !

CYCLE PARTS

TRANSMISSION

SUSPENSION

LOAD

SAVE

CHOfiBRÏhlNtâ*

MONT TYHl: ttlMff TYR[:

EXIT

KAWASAKI ZX-7RR La bonne vieille Kawa à une cylindrée de 748 cc et une puissance de 160 chevaux. C'est pratique les Kawas virtuelles, ça a moins de ratés qu'en vrai !

HONDA CBR Cette japonaise a une cylindrée de 749 cc, uni* puissance de 160 chevaux et une vitesse de point de 300 km/h.

DUCATI 916 Ce petit bolide rouge a une cylindrée de 996 cc, une puissance de 194 chevaux et une vitesse de pointe de 293 km/h. Et en plus elle a de la gueule.

YAMAHA YZF Une cylindrée de 749 cc, une puissance de 160 chevaux et une vitesse de 295 km/h pour la Yam qui s'avère assez convaincante en course.

SUZUKI GSX-R

Une cylindrée de 749 cc, f une puissance de 150 jjj| chevaux, soit un peu moins que les autres, mais..; | une vitesse de pointe de 290 km/h quand même.

Pour doubler ce blaireau par l’intérieur, ça risque d’être coton. Peut-être en le percutant par l’arrière... ?

|___

tures ont leurs volants, les simulateurs de motos n’ont pas encore leurs guidons ! Il faudra donc se contenter de jouer avec un joystick (excellent, cela va de soi) et de se débrouiller le mieux possible. Plusieurs types de jeu sont disponibles : la course simple ou le championnat. en arcade ou en simulation. Ce qui est très pratique, c’est que les 12 circuits du jeu sont accessibles dès le départ : on peut donc s’entraîner à volonté et effectuer autant de courses uniques que l’on veut, sur Monza comme sur Phillip Island. C’est un passage obligé avant de se lancer dans un championnat. Et lorsque l’on voit le traitement de faveur qui a été accordé à ce dernier, on a envie d’être le meilleur !

En mode Simulation, le championnat est conforme à la réalité. Tout est

Une grosse documentation couvre tout ce qui se rattache au Superbike. Dont les inévitables pin-up ! Miam miam !

effectivement géré et programmé sur un calendrier : l’entraînement, les qualifications, le Warm-up et la course ! Il est bien entendu possible de régler sa bécane selon son bon vouloir : pneus, moteur, tout peut-être modifié. Dans un premier temps, si vous n’y connaissez rien, changez les pneus en priorité car ceux que l’ordinateur propose par défaut ne sont pas fameux. Lorsque vous accrocherez bien à 80 dans un virage, vous comprendrez pourquoi ! Ensuite, les courses vont se succéder, un peu partout dans le monde, sur les plus grands circuits. Doninghton

Un petit arrêt au stand pour la pause pipi et ça devrait repartir de plus belle.

La seconde vue cockpit permet de garder les yeux sur la trajectoire : ça crée un effet assez bizarre mais ça peut être efficace.

(Angleterre), Hockenheim (Allemagne), etc. Attention, l'intelligence artificielle est très bien réglée : même si on peut ajuster son niveau, elle se révèle redoutable, mais surtout, très humaine. Les concurrents font parfois des erreurs, et il peut même leur

gros carambolage. Car ici bien sûr, si l'on percute une moto ou un pilote au sol, c’est la chute immédiate et il faudra prendre le temps de revenir à sa moto et de grimper dessus... Une merveille je vous dis !

J’espère quand même que vous serez plus doué que nos pilotes français. Inconnus au bataillon au classement de 1996 et seulement un classé (30 sur 40) en 1997. nos coureurs ne sont

Lavis u Iuc-Smiago

-jL- Vavavoum ! Quelle claque ! On se demandait si les éditeurs . parviendraient un jour à réaliser un jeu de moto beau, réaliste, rT bien animé et à la portée de tout le monde... C'est chose faite avec Superbike, qui bénéficie d'une finition impeccable. Le Vj? moteur 3D ronronne littéralement, les niveaux de simulation * s’adaptent à tous et la profusion est au rendez-vous,

puisqu'une douzaine de circuits et cinq véritables motos sont présents. À part un bruit de moteur malheureusement raté et une certaine difficulté, Superbike ne souffre d'aucun défaut.

tiative suffisamment rare pour être soulignée ! Un bémol cependant

À l’arrière plan, ce n’est pas le souk de Bardam El Salem mais bien les gradins avec tous mes fans dedans.

arriver de chuter et de provoquer un

Il est évidemment possible de choisir son pilote parmi une grosse base de données internationale.

Pour tout savoir sur le Superbike, pourquoi ne pas jeter un coup d'œil dans son historique et son fonctionnement ?

pas des brutes au Superbike !

Pour finir, on pourrait continuer dans les éloges en parlant de rexcellenle modélisation des véhicules, de l'animation (pilotes qui se déhanchent, vitesse d’affichage) ou bien du mode Multijoueur. Ce dernier permet en effet de s’affronter, non seulement en course simple mais aussi en championnat. avec adversaires gérés par l’ordinateur ou non ! C’est une ini-

dans ce concert de louanges : le bruit des moteurs, complètement raté. Finalement, ceux qui aiment la moto ou qui voudraient la découvrir peuvent investir les yeux fermés dans cette véritable référence ! C’est du tout bon ! ■

Luc-Santiago Rodriguez

Les «weelhings» ne sont pas aussi faciles à réaliser que dans Moto Racer, où on en faisait

m

Superbike

Vf

Vf

•    12 circuits

•    Réalisme

•    Documentation

lezmains

Bruit des moteurs Pas de Wookie Pas de droïde

est

I Excepté lorsque l'on s'appelle James Bond, les steppes glacées de Russie ne laissent

le Front rosse

pas spécialement un bon souvenir. Demandez donc aux grognards de Napoléon ou aux soldats du IIIe Reich.

Classes de neige

Pourquoi ? Un élément

de réponse avec le professeur Microsoft.

Format CD-ROM PC Éditeur Microsoft Sortie version française début mars Prix env. 350 F Genre wargame Config. mini. P133, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win 95 Config. recom. P166, 32 Mo

de RAM, CD-ROM 12x__

Version testée version anglaise finale Problèmes rencontrés aucun

La disposition aléatoire amène parfois quelques abus, comme ce canon collé contre un mur, loin des combats.

Ssp-IMG ïftffcvrv

ienvenue, amis stratèges, à cette nouvelle édition de «je refais l’Histoire ». Les habitués pourront sauter directement au second paragraphe. Pour les nouveaux, sachez que la série des Close Combat constitue un genre un peu à part dans le grand monde de la stratégie. Bien qu’elles se jouent en temps réel à l’instar des C&C-like, les parties de Close Combat 3 impliquent un niveau de réalisme et de tactique correspondant aux wargames tour par tour. Second point, l’échelle des affrontements est réduite. Il s’agit de micro-conflits sur des zones de un à deux kilomètres, où l’infanterie

occupe une place prépondérante. Comme son nom ne l’indique pas du tout. Close Combat 3 vous propose de rejouer le conflit Allemagne-Russie de la Seconde Guerre mondiale. Vous revivrez l’invasion éclair des soldats teutons, face à une armée soviétique prise de court. Puis viendra la résistance difficile des Moscovites et l’arrivée de renforts qui permettront un retournement de situation. Enfin, vous pourrez suivre le retrait des forces du Reich qui se soldera par le dernier assaut des Russes en plein cœur de l’Allemagne.

L’ensemble de ces événements est retracé à travers 27 batailles historiques lors desquelles il vous est bien entendu possible d'incarner les

SB Ce seu j escoua

Ce seul tank allemand a massacré sans aucun problème plusieurs escouades. Les Russes notaient pas préparés.

deux camps. Trois types de jeu s’offrent à vous : la simple bataille, l’opération qui en regroupe plusieurs et enfin la campagne contenant diverses opérations.

À LA CRAVACHE !

À moins que vous n’ayez la science infuse (comme moi) ou un ego démesuré (comme vous, ou est-ce fin-verse ?), il est fortement recommandé de passer par le tutorial. Les cinq camps d'entraînement vous permettront de rapidement maîtriser l’ensemble des commandes de vos unités. C’est simple, clair et facile à

Voilà le genre de situation à éviter : I les regroupements constituent une cible de choix dont 1Î.A. profite.

jMottar-32nirr>

ÜMMG Infantry

Le «multifenetrage* permet de constamment surveiller l'état de vos soldats sans «cannibaliser» l'écran principal.

Sukhomlinov

Soldier

Ambushing

Soldier

i Borisov

Ambushing

^hitkov

Ambushing

Loader

---— AP

Soldier

Shubin

Ambushing

Soldier

AJ

Ambufh ing

.Zhalnin

Asstst. Ldr.

Ambushing

, r~*+n AP

■ Nikolaichenko

Soldier

• Ambushing

irr-8*- AP

Ivanko

Gunner

1 Ambushing

... ~ AP

^Komniltsev } Ambushing

Loader

Your Rank

Genman Losses

Infantry:

10

Total:

Armor:

Vehicles:

0

G uns:

Total:

0

ifdp5ons*ÿ

Revert

Les briefings sont très détaillés sur le plan historique et offrent de précieux conseils tactiques.

Itirf jvcKI fcr*ji4-r\lonisd your veste*, tutdterxe reports    «xtnylnïiinfry «rti.KVy crr

h»i*WL Your <on«wn.i fc atiatiied to »he il im inJarurv taviopou.tflo»*x>c«4t w i ,ww    érwùoetfejm

» Jj.lry, ttiKbin 'rvx> «ne qit\ irurl.y..»«! an jv-vff <?* i Yc»rot>j«tlvefeu>stoptiKenotiV,butb<?lV«M.U»' «vnrvmyld l«vt> *«.**•* •,»xrt*r\. Ose lii.t.riy •jndfuxt*K-gur*;ii<*y'*r Al çmi(oH»XV out omtty    team*.    vwu ol tt* mW dler* j

e« Hrrt e*M *1 Ire U A WJe ■ nt rrMuyvti or protêt tu**. Ûe r-oJvto^Nxki/VO'(*•««• ttwtxnwr*. Sb? nirnv <dM . orty»mM.Tt*ertv-r jt dart/wJ^ar tfK-ford,ffifcl*iTà?>t tivw a (Verrat}»- üvn t»o<>} (Vfpoêlons ian I: tcxtrcOfrom 0* h*, or b>.*Ktny> «tt <rf ttir rryrr. Korpaiq

199

CçidL.àl'UL

Close Combat

Now a final thought on the Fire command. Check each team’s field of fire while you're still in deployment mode. Doing so helps you position your teams so they can deliver effective Pire. Look for positions that let you overlap Pields of Pire, or positions you can use to fire into the enemy's flanks.

Opponent Rank

r+ioo

Your Force Strength    His Force Strength

rn

Opponents Casualties

r+ibj ■.    ,

Ground You Control

f420 ,

Décisive Vid

-10 I

Your Casualties

m

1    0 _j

Ground He Controls

r -20

Sco ring

You

r+130

Killed Wounded Prisoner Killed Wounded Prisoner

frTl---1-T'T T 1

L    7 .    !    4    ïo    .    4    Mi

1:9    I    5    11    I    4    6

i Damaged Captured Destroyed Damaged Captured

i 1    1 0    _ 0 i 0 j 0

,L 0 I 0__    0    0    ; 0

I    0    I    0__0    0     J__

1    I    0-    0    !    5    1.0

Battle Score    +60 i

Your score-Opponent's score

Russian Losses    _    .    . i--

* Reality Level îoo Wounded Prisoner Battle    1 60

_S____    1 Tournament Score

De briefings

Operation

The battle ended because both sides agreed to a cease-fire. The Germans gained control of some victory locations.

comprendre, mais n’espérez pas pour autant passer outre le manuel, bande de fainéants. Ce serait suicidaire vu la profondeur du jeu.

Soyez rassurés, cette richesse n’est pas synonyme de complexité. La prise en main est exemplaire. Le champ de bataille est vu de dessus avec trois niveaux de zoom possibles. Une carte générale permet de repérer la portion représentée à l’écran ainsi que l’emplacement de vos troupes. Le terrain est extrêmement détaillé : ruisseaux, arbres, maisons, ponts et surtout reliefs. Une reconstitution minutieuse de la réalité. Les lieux qui échappent à votre champ visuel sont recouverts d'un fog ofwar ne cachant que les troupes adverses.

D'un simple clic sur l'une de vos unités, vous accédez à son menu d’action. Marcher, courir, ramper,

Le camp d’entraînement vous enseigne les mouvements de base et quelques tactiques d'assauts détournés.

Les ressemblances avec un jeu de stratégie habituel s'arrêtent ici car Close Combat 3 pousse très loin le réalisme. D’un point de vue général d'abord, avec des batailles qui, je le répète, ont bien eu lieu. Mais aussi avec des briefings détaillés qui vous replacent dans le contexte historique précis, puis définissent les objectifs de la mission. En outre vous aurez

droit à une estimation des forces en présence et à quelques conseils sur l’occupation des points stratégiques. Tout cela contribue à vous mettre dans l’ambiance.

Mais c’est en cours de partie que le jeu impressionne le plus. Chaque situation, action et réaction influe sur un nombre important de paramètres. Vos unités se définissent par de multiples caractéristiques: santé, fatigue, moral, préc'ision, etc., qui varient constamment. Demandez à vos soldats d’escalader en courant un monticule enneigé, vous les retrouverez au sommet, essoufflés et diminués en terme de précision de tir. La proximité d’un lieutenant «boostera» le moral et l'efficacité de vos troupes, ^

Vos victoires sont comme d’hab’, disséquées. Un calcul de points qui prend son importance lors des campagnes.

Lintro ainsi que toutes les scènes de victoire sont constituées de films d’époque. Ambiance rétro assurée.

tirer, fumigènes, défendre, s’embusquer, s’injecter une dose de choucroute ou de vodka, heu non. là je m’égare. Ces quelques ordres et l’utilisation intensive de waypoint permettent de faire face à toutes les situations rencontrées.

Virtualité réelle

Les rares unités survivantes voient leurs caractéristiques augmenter et reçoivent même de belles médailles.

Un niveau complet se joue en intérieur. Le problème est que l'on ne voit rien d'une pièce avant d'y entrer.

► alors que d’autres, cernées par des forces supérieures, péteront les plombs et s’enfuiront tel un -Road Runner. À ces données comportementales viennent évidemment s’ajouter des éléments plus techniques mais tout aussi essentiels : la portée des armes, les-trajectoires de tir, la quantité de munitions, l’épaisseur du blindage (plus conséquent à l’avant des véhicules)...

WHO’S WHO

Vous ne voulez pas mourir seul ? Ça tombe bien. Le Front russe vous propose une pléthore d’unités. Toutes variantes confondues, on en dénombre 84 chez les Allemands et 61 dans les rangs soviétiques, réparties en quatre types.

La section Commandant met à votre disposition des leaders. Leur capacité à accroître les performances des

Cette fois vous ne pouvez plus reculer : si vous perdez, c’est le Kremlin et tout le pays qui tombera avec vous.

unités situées dans leur champ d’influence est capitale. Le succès d’un assaut ou le maintien d’une position difficile peut dépendre de sa présence. L’infanterie constitue souvent la majorité de vos forces. Vous trouverez des mitrailleurs, des lance-flammes, des mortiers, des snipers... Bref, de la chair à canon aux caractéristiques variables.

Les blindés proposent eux aussi de nombreuses variantes concernant la puissance de feu, la résistance ou encore le mode de déplacement (tourelle fixe ou rotative). Ils sont une bénédiction ou une plaie sur le champ de bataille, capables de faire basculer le conflit facilement.

Enfin, les unités de soutien regrou

pent essentiellement les pièces d’artillerie fixes et les nids de mitrailleuses. Viennent s’ajouter quelques véhicules particuliers que vous aurez tout loisir de découvrir. Les survivants d’une bataille voient leurs caractéristiques augmenter et sont bien évidemment réutilisables dans la suivante.

La force est avec moi

Été 41, début de la guerre. Une escouade allemande se dirige vers Lvov. Ils faut impérativement les arrêter. La route qu’ils prennent traverse un endroit parfait pour une embuscade. A l’ouest, une rivière s’écoule verticalement le long de la plaine avec un pont en son milieu. A l’est, trois collines (nord, sud et est) surplombent le passage.

Que ce soit en position de défense ou d'embuscade, il est impératif d’orienter correctement vos unités.

Vü KUUÿÜtwi.

...............................-....." ------ — ' .......... ..... .....................I

Voici une partie des missions disponibles. Toutes sont directement accessibles

pour éviter la crise de nerfs.

Fight one historical Battle

Htstorl

isteamroiler

Sommer 1941

Grognard ReaHty

Dlfficulty Levels Battle EndMg

Scénario Map 1

Battle for the Kremlin

Where n Stalin

Winter 1942

Pressing the Point

The Russians Outrun Theiwselves

Spring 1942

Race to the Dnepr

Russian Enploitaion

Spring 1942

Factory Workers' Seulement

Orlovka

Summer 1942

Red Barricades

The Assembly Ha!)

F ail 1942

Last Push on the Factories

Light at the End of the Tunnel

F ail 1942___;

ÿ de 1.200 produits en catalogue

... et de nombreux outres logiciels pour PC, Playstation et Nintendo 64

'Letemps de consultation dépend du produit commandé. Coût d’utilisation du service : 5.57 F/mn

lustrations non contractuelles * Toutes les marques citées appartiennent à leurs propriétaires respectifs - Les produits présentés reflètent l'offre du 01/02/1999. 3617 RESET se réserve le droit de supprimer certains d’entre eux de son catalogue. PASSION INFORMATIQUE. JO 12/08/91

Recevez la liste complète des produits en envoyant un mail à :    reset@vous-informe.com

PAS DE CHÈQUE À ENVOYER PAS DE NUMÉRO DE CARTE BLEUE À LAISSER

3617 RESET vous propose également un voste choix de matériels : lecteurs DVD, lecteurs de CD ROM 40x, disques durs IDE et SCSI, modems 56k, cartes sons SoundBlaster, mémoires, ...

1

2

3

4

•4 vous vous connectez par Minitel ou 3617 RESET ■4 vous choisissez le(s) produit(s) qui vous intéresse(nt) vous laissez vos coordonnées sur Minitel*

^ vous recevrez le(s) produit(s) chez vous, por lo Poste

qui se font massacrer ou fuient. J’ordonne au mortier de pilonner le blinde, pendant que celui-ci descend vers le pont.

C’est alors qu’au sud-ouest de la rivière se manifestent les troupes nazies, s’orientant elles aussi vers le pont. S’ensuit une altercation avec mes tireurs situés en K2 et dans les bois (motivés par un lieutenant). Le tank commence à canarder les bois pour couvrir ses camarades. Mes artilleurs ne tardent

pas à riposter, se joignant au mortier et bientôt au canon ayant enfin un angle de tir valable. Le tank explose. J'envoie mes réservistes sur les Allemands restants et obtient enfin leur reddition.

Les bonnes volontés

Les missions se déroulent dans un environnement au rendu quasi photographique. C’est beau, fin (800 x 600 ou 1 024 x 768) et détaillé à l’extrême. Seule la représentation des unités laisse à désirer : petites et dotées d'une animation minimaliste, elles méritaient mieux. Le son n’est pas en reste. Point de musique car toute l’ambiance est assurée par les

Lorsque des véhicules sont touchés, ils peuvent être immobilisés ou pire, voir leurs conducteurs s’enfuir.

► Un temps mort permet de repérer et placer nos hommes. J’envoie des troupes sur les hauteurs nord (Kl) et sud (K2), pendant que mon mortier reste en retrait sur la colline est (K3). Je dispose aussi d’un canon fixe au pied de K1, au champ de tir malheureusement réduit. J’y laisse une escouade de réserve. Une petite forêt au sud-est du pont semble idéale pour une planque, des soldats et des artilleurs s’y rendent.

Confirmant les suppositions du briefing, une unité allemande a traversé la rivière par le nord. Son avancée est interrompue par mes tireurs situés en Kl, position qui leur donne l’avantage. Mais un tank arrive en soutien, créant la panique chez mes hommes

rfi,

Quand ii n’y in a mu...

... il y en a encore, grâce à un éditeur de missions très simple d'utilisation. Vous commencez par choisir un environnement (malheureusement limité à ceux déjà existants). Vous définissez ensuite les règles de jeu, ainsi que les objectifs de mission. Faites figurer sur la carte les zones d'influence respectives de chaque camp ainsi que les points chauds à défendre (ou à prendre). Il ne reste plus qu'à choisir les unités qui iront joyeusement se massacrer et l'ordinateur se chargera de les placer.

Mon tank ne peut plus bouger I mais sa tourelle mobile fonctionne. Ce véhicule allemand vient de le comprendre.

«il

Si vous voulez réécrire l'Histoire, c’est le moment, car les Russes arrivent sur Berlin. Nom d une choucroute !

Le zoom a le mérite d’exister mais son utilité reste douteuse. Beaucoup trop rapproché et méchamment pixellisé.

Defendmq

►*..    i    m*-    1    i .

• MÙu.    ^    ‘»CÏl . .    ■4

voies et les bruitages réalistes. Soulignons l’excellente idée des développeurs qui ont opté pour de la V.O. (on remarque d’ailleurs que « Arrrrgggghhhh » se ressemble dans toutes les langues).

L’interface est, comme nous l’avons vu, extrêmement simple d’accès avec un « multi fenêtrage » paramétrable pour suivre en «direct live» l’évolution de vos unités. La diffi

culté, réglable selon vos désirs, offre un challenge digne d’intérêt et l’éditeur de missions assure définitivement la durée de vie du produit. Deux points pourraient choquer plus d’un néophyte : la vitesse de déplacement des troupes dans un pur style Steve Austin (l’homme qui valait du pognon) et un pathfinder fainéant. En fait, il ne s’agit pas de défauts mais de caractéristiques. Les mou

vements au ralenti sont essentiels à une approche réellement stratégique des combats et permettent au joueur de faire face sur plusieurs fronts. Quant au pathfinder qui refuse les grands détours, il évite aux unités d’aller se perdre à Pétaouchnok. Le contrôle est total.

Alors, un jeu parfait ? Pas tout à fait. D’une part la lisibilité aérienne n’est pas toujours au rendez-vous, notamment dans les phases à l’intérieur de bâtiments. Ensuite, les lignes de vue des unités ne sont pas très clairement définies. Pour finir,, le placement semi-aléatoire des unités n’est pas toujours judicieux (canon coincé près d’un recoin). Broutilles pardonnables en regard des qualités du jeu. Ce Front russe va rejoindre ses aînés au panthéon des wargames. ■

Frédéric Dufresne

ionts constituent souvent

«oints stratégiques où toutes les troupes

ent par se retrouver.

Lavis ot fmm

^ Loin d'être un fana de ce type de jeu hyper réaliste, je me suis pourtant laissé prendre par Close Combat 3. Une fois passées rC les réticences relatives à la lenteur de déplacement, on profite 4r pleinement de l'aspect stratégique du jeu, de sa profondeur. a L'ambiance y est forte, et j'ai pour une fois vraiment ressenti * l'impuissance des soldats face à un blindé. Je regrette juste X qu’en trois ans, l'évolution graphique ait été si limitée. D’accord, c'est beau mais le passage à la 3D (type Total A.) apporterait beaucoup. Peut-être pour le IV.

Cette mission intitulée la Mère de toutes les batailles ne comprend que des tanks.

!

LE ClNTMWIS IE fffffl/f

X ?as de doute, Close Combat 3 . est une nouvelle référence en w matière de jeux de stratégie ★ temps réel. On regrettera a toutefois le peu d'innovation par rapport aux deux premiers volets. Idem pour le graphisme, un peu sobre quand on connaît les possibilités actuelles des cartes 3D. Quoiqu'il en soit, ce troisième opus des charniers de la dernière guerre ravira tous les fans de wargames, notament grâce à son approche réaliste dans la reconstitution des évènements. On espère simplement que le IV épisode sera plus innovant.

HD

Close Combat III : Le Front de l'Est

★ ★★★

Animation

Durée de vie ★★★★★

n

-St,

\

N f

aA

les plus

Background historique

•    Richesse et réalisme

•    Interface simple

les moins

•    Combat en intérieur

•    Champ de vision

•    Placement aléatoire

Wf' 7-1

1999 sera-t-elle l'année du jeu de rôle ? Après un début en fanfare grâce à Baldur's Gâte, voici Return to Krondor,

BifKssi l. foist’s

Return tu Krondor

Larmes à gauche

e ne sais pas ce que vous en pensez, mais les dieux, quels que soient leurs mérites par ailleurs, sont vraiment des créatures négligentes. C’est vrai, quoi, il faut toujours qu'ils laissent traîner des trucs sur Terre pour exciter la convoitise des affreux de tout poil ! Et là, franchement, ils se sont surpassés. Un marteau magique, un œil, une lance enchantée, passe encore, mais une larme, franchément, est-ce que c’est sérieux ? Eh bien pourtant, c’est cette larme qui va bouleverser Krondor et tous les royaumes environnants, menaçant de plonger l’univers entier dans les ténèbres et le chaos. Bear le pirate, géant redouté sur tous les océans, a décidé de s’emparer de cet artéfact divin, afin de « fouler les trônes de Ici Terre de sa sandale de cuir», comme disait un autre barbare célèbre. Heureusement, il va trouver

taine de la Garde locale (personne n’est parfait). Vous êtes chargé par votre seigneur d’aller attendre Jazha-rah à l’arrivée du bateau, une ravissante jeune femme venue du puissant Empire oriental de Kesh et nouveau Grand Mage de la cour.

Des personnages «classe»

récupérer une gonzesse...

Il pourrait faire ses courses lui-mème, le Prince !

une quête héroïque et mystique, prétexte à moult combats et rebondissements. Les prémices du jeu sont d’un classicisme irréprochable. Vous incarnez un personnage central, James, voleur de son état, mais étrangement

Format CD-ROM PC Éditeur Sierra Sortie mars Prix env. 350 F.

Genre jeu de rôle Config. mini. P166, 24 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P233, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x Version testée : finale américaine Problèmes rencontrés : chevauchements dans certains dialogues

Pour délivrer la Princesse, grimpez au deuxième étage, ne passez pas par la case Départ, ne touchez pas 20 000 F.

sur son chemin un groupe de justes bien armés et très décidés. Adapté de l’univers très riche de Raymond Feist, auteur trop peu lu en France, Return to Krondor nous offre donc, comme la plupart des jeux de rôle.

I espère que ma magicienne a encore une boule de feu sur elle parce que je ne les sens pas amicaux, là...

homme de confiance du Prince de Krondor et ami personnel du Capi-

Mission de routine, pensez-vous. Vos illusions seront vite dissipées. Sur le chemin du Palais, votre nouvelle amie et vous-même allez devoir démanteler un réseau de trafiquants

Bear le Pirate, l’homme qui voulait être Dieu. Chuis pas pressé de me faire baptiser, moi..

Non. on ne veut pas un tapis, mais le pouvoir suprême ! T'as pas ça en magasin ?

Le Palais, c’est un peu comme une boîte de nuit. Pour rentrer, il faut d'abord plaire aux videurs.

Dans les combats, profitez du tour par tour pour évaluer la puissance de vos ennemis et tuer le plus balèze d'abord.

Rassurez-vous, vous n’avez pas fondé une famille nombreuse avec le moustachu, juste délivré quelques orphelins !

d’esclaves. Cette bonne action va vous mettre sur la voie d’une bien plus importante conspiration, dans laquelle trempent toutes sortes de créatures. Vous l’avez deviné, Return to Krondor est, comme Final Fantasy VII, une aventure à personnages multiples. En tout, ce sont cinq personnages, tous humains mais de «classes» complémentaires (dans la droite ligne d’un jeu de rôle de pla

teau) que vous allez diriger tout au long de l’histoire. Vous devrez donc faire appel aux ressources variées d’un voleur et d’une magicienne, mais au cours de l’aventure, un soldat aguerri, un prêtre efficace et un puissant barbare viendront se joindre à eux. Cette apparition progressive des personnages a le grand avantage de permettre aux joueurs les moins expérimentés d’apprendre petit à petit à gérer leur groupe. Pas question, en effet, pour ces personnages de vivre ’ aventure de façon séparée. Ils vont

derrière les poules qui picorent, ça sent peu le piège. Qui passe devant ?

Le but du jeu pour les méchants : s'asseoir là. Le vôtre : les zigouiller avant !

former un groupe uni, seule façon d’affronter victorieusement des ennemis, dont la puissance ira croissant au fur et à mesure que vous avancerez.

Les combats se passent donc au tour par tour. Cette formule pèche certes par manque de dynamisme, mais elle a au moins l’avantage d’éviter une trop grande confusion dans les mêlées (comme c’était le cas dans Dungeon Keeper, par exemple).

Opération du Saint-Esprit

En outre, seul ce système permet, à mon avis, d’utiliser à fond les capacités des magiciens, sans être désavantagé par rapport à l’ordinateur qui, lui,

l’a mm sa vif, son mst

Raymond Feist n'est pas très connu en France, mais aux États-Unis, ses romans-fleuves à'heroic-fantasy (publiés en France par La Reine Noire) font de lui, depuis 25 ans, une des stars incontestées du genre. .

Return to Krondor, comme son prédécesseur, est tiré du cycle de La Guerre du Rift. Méprisé par certains pour la platitude de son style, il fait pourtant la joie de ses admirateurs par son imagination, la justesse de ses personnages et surtout son sens de la démesure.

Son dernier cycle épique, La Saga de la guerre du serpent, le place régulièrement en tête des listes de best-sellers du genre en Grande-Bretagne comme aux États-Unis.

! S t

^ n’a pas à se servir d’une souris ou d’un raccourci clavier pour jeter des sorts ! Ce tour par tour permet aussi l’intervention du hasard, ou plutôt de la volonté divine, dans les combats. L’ordinateur va parfois décider, au début d’un nouveau tour, de redon-

les nerfs du joueur irascible ! Tant mieux, car pour un jeu résolument orienté vers l’aventure, on se bat beaucoup dans Return to Krondor. Cette principauté est assez mal famée et beaucoup de portes a priori

de la convoitise de tous les mégalomanes du royaume. Drôle de goût, vraiment !

vie. La gestion de l’évolution de vos personnages, symbolisée comme toujours par l’accumulation de points d’expérience, est particulièrement claire et bien présentée. A chaque action réussie, le nombre de points gagnés s’affiche sur l’écran. Car ici, pour faire franchir de nouveaux niveaux à votre personnage, il ne suffit pas de savoir se battre.

Quête de sens

Les pirates ont eu la mauvaise idée de trucider la copine du soldat, ça va tourner au génocide !

Comme dans les livres-jeux d'autrefoi il est recommandé de faire les pochi de ses victime

lEtinunsffte

Return to Krondor souffre . des même maux que les livres de Raymond E. Feist.

★ L'intrigue est passionnante, l'histoire est détaillée, on s'insinue sans mal dans l'univers imaginaire... mais la réalisation est souffreuteuse, comme peut l'étre le style de Feist. Avec un meilleur graphisme, avec une liberté d’action et de mouvement plus importante, Return to Krondor aurait pu annoncer le renouveau du jeu d'aventure. Il ne fait que prolonger sa longue et lente agonie. Dommage, les idées étaient là...

ÜH|^

ner la santé à vos personnages, ou à vos adversaires, ou encore que la dague du voleur se brisera... Il peut aussi ne rien décider du tout et laisser les choses suivre leur cours. La bonne surprise, c’est qu’il n’a pas l’air de tricher pour avantager vos ennemis. Coups de chance et coups du sort frapperont ou avantageront l’un ou l’autre des camps selon un principe d’équité fort plaisant pour

anodines dissimulent en réalité des tire-laines bien décidés à prendre votre bourse après vous avoir ôté la

Une bonne décision, la résolution d’une énigme, une serrure bien crochetée..., vous rapporteront souvent plus d’expérience que le plus artistique des coups d’épée. Pour remporter la victoire, il ne suffira pas de gagner le concours du bourrin de

r-~

L orphelinat est en flammes.

Qui va aller chercher les ptits nenfants, hein ? Arrêtez de me regarder comme ça !

Pas de panique : si un seul de vos persos survit, les morts ressuscitent immédiatement !

Quelque part entre Moyen Age et Mille et Une Nuits... L’idéal pour un rencard, auoi !

1

SM

.a......

Lavis m Rémy

JL, Return to Krondor confirme décidément le réveil du jeu

de rôle. Sur une base hyper classique, les auteurs parviennent rÇ à tricoter une intrigue des plus prenantes, emmenée par X' des personnages dotés pour une fois d'une vraie personnalité.

. Certes, les graphismes sont agréables, sans plus, et l'énigme, y? un peu trop linéaire, ne ravira pas les fans de Fallout, privés de leur chère liberté d'action. Les autres conviendront vite que ce n'est pas si désagréable d'être pris par la main quand le plaisir est à ce point au rendez-vous !

l’année ! De toute façon, vous n’avez pas une quête qui vous tombe du ciel dès le début du jeu. Ce n’est que petit à petit que vos personnages vont prendre conscience de la mission qui leur incombe, au cours d’une accumulation de petites quêtes annexes, où pleuvent les indices. C’est là ce qui fait le grand charme de Krondor. Le scénario est d’une rare intelligence, touffu sans être inutilement compliqué. Les personnages présentent la même grande qualité. Typés et dotés d’une histoire et d’une vraie personnalité, ils ne sont pas bêtement monolithiques, contrairement à beaucoup de leurs collègues d’/r<?-roic-fcintcisy. En outre, ils ne possèdent pas un «alignement» qui limiterait le choix des actions possibles. Régulièrement, des problèmes moraux vont se poser à eux. des engagements contradictoires vont mettre leur sens de l’honneur et

peu court, tout d’abord. Si le début se traîne un peu, l’accélération est ensuite foudroyante et le joueur aguerri, poussé par l’envie d’avancer dans une quête passionnante, risque d’avoir fini en une dizaine d’heures. D’être trop linéaire ensuite, ce qui est une conséquence inévitable du caractère « littéraire» du jeu. Enfin, ceux que les chargements trop nombreux agacent vont bien s’amuser ! Mais les belles aventures sont trop rares pour que quelques réserves vous fassent bouder Return to Krondor ! ■

Rémy Goavec

de la fidélité en péril... Certains vont même se trouver en butte au racisme ou devoir remettre en cause certaines des traditions de leurs peuples d’origine. Les auteurs ont su marier un jeu prenant et efficace avec une certaine ambition. Les graphismes sont à l’avenant et la gestion de la 3D est irréprochable. Quelles critiques alors pourrait-on faire à ce jeu ? D’être un

Le mauvais côté de sortir avec une magicienne : si son cadeau ne

Pour combattre des archers, c'est quand même très très pratique de sortir avec une magicienne...

Bonne nouvelle : les cinématiques sont très belles. Mauvaise nouvelle : là, vous êtes morts !

Return to Krondor

Graphisme ★★★★★!

Son    ★★★★★

Animation ★★★★★

Durée de vie ★★★★★

les plus

Personnages Scénario exemplaire Interface impeccable

les mains

• Trop de chargements Un peu trop court Linéaire

Après cinq ans de suspense et de previews alléchantes; Microprose, spécialiste incontesté de la simulation aérienne,

Les ailes du désir

ttention, ce test s’adresse aux hcippy few, c’est-à-dire aux quelques heureux privilégiés qui possèdent la bécane unique pour laquelle Falcon 4.0 a été conçu. Cette mystérieuse machine, nous ne l’avons pas encore trouvée, mais nous ne désespérons pas. Je m’explique. Il m’a fallu exactement deux heures et vingt-trois minutes pour convaincre ce soft que le fait que je possède une carte Voodoo 2,12 Mo n’était pas une excuse pour planter la machine au démarrage... Poussé par l’esprit scientifique qui nous anime tous, à Gen4, j’ai essayé d’installer Falcon sur d’autres bécanes. Certaines se

Format CD-ROM PC Éditeur Microprose/Hasbro

sont figées pendant l’installation, d’autres ont affiché un écran noir très têtu... En fait, la situation est la suivante. Si vous vous êtes offert votre super bécane pour Noël, ou depuis, vous ne devriez avoir aucun problème. Si votre installation est un rien plus ancienne, la seule solution, pour pouvoir jouer, est de mettre à jour les drivers de vos cartes gra

phiques (3Dfx comprise) avant de démarrer l’installation. Mais les surprises n’en sont pas terminées pour autant ! Ou plutôt, on tombe dans le banal du bug ordinaire, le retour sous Windows, l’écran figé, tout ça... Rageant, non ? À se demander pourquoi Microprose a passé cinq ans sur

ce soft et se donne la peine de nous fournir un manuel de six cents pages... Heureusement, Falcon 4.0 possède plusieurs niveaux de jeu, sans lesquels ce test n’aurait pas lieu d’être. En effet, la partie la plus sévèrement handicapée par les bugs est le mode Campagne, ce qui est d’autant plus énervant car ce que j’ai pu en voir était plutôt alléchant.

Et zboum ! Des débris de Mig coréen dans la nature. Pas très écolo mais tellement jouissif !

Interactive Sortie mars Prix 370 F.

Genre simulation de combat aérien Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. PII 333,

64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, Win98

Version testée :

finale anglaise Problèmes rencontrés :

difficultés d'installation, problèmes de reconnaissance des cartes 3D, gels d'écran et retours sous Windows pendant les missions...

rat-

Retour à l’école

Les trois autres niveaux, Tutorial, Instant Action et Dogfight s’avèrent beaucoup plus jouables. Il est donc fortement recommandé à tous les apprentis pilotes de faire un petit

Là, c’est vrai, je fais moins le malin, mais au moins on a le temps d’admirer la nature..

Hmm. décollage impeccable dans l'azur immaculé. Prochaine étape : apprendre à atterrir...

__

" '

F-ltÇ Squadron

Ibîlst F tghfcer/Bomber Siquaa«-on

SitRep

Situation : Fluid 6round Posture : Totaliy Défensive

REPLAY    m

Pnom

Devant le nombre croissant de jeux nécessitant après leur sortie des patches pour pouvoir être utilisés convenablement, Gamespot, célèbre site Internet américain entièrement dédié aux jeux sur PC, a organisé début janvier un grand sondage auprès de ses utilisateurs. La question ? « Quel est selon vous le jeu qui aurait le plus bénéficié d'être retardé jusqu'à élimination des problèmes techniques ?» Les premiers résultats donnent en tête Tomb Raider III, suivi de près par Sin et..., Falcon 4.0 (Baldur's Gâte arrivant loin derrière) ! Dès que les résultats définitifs seront tombés, on vous tient au courant.

Le rendu du lancer de missile est particulièrement impressionnant, j’en frisonne encore !

(mais pas forcément à atterrir...). À moins d’être un spécialiste très chevronné des simulations aériennes, faire moins vous condamne au crash. Et le jeu en vaut vraiment la chandelle. La sensation d’arrachage du sol est très bien rendue, et pour une fois,

m

m

stage d’entraînement avec d’essayer d’aller plus loin. Surtout que «petit

Détaillés, clairs, précis, les briefings du mode Campagne sont parfaits. Dommage qu’on puisse si peu y jouer...

stage », c'est une façon de parler. Le

les sons vraiment à la hauteur. Une

tutorial ne compte pas moins de détails pour augmenter artificielle-

fois en l’air, l’impression de vitesse

trente et une missions ! Rien à voir ment la durée de vie. Le cockpit, en

est immédiate.

2D. est entièrement interactif. Inutile par conséquent de mémoriser des dizaines de raccourcis clavier, les commandes fonctionnent réellement. C’est touffu, certes, mais pas insupportable, sauf bien sûr pour les ennemis irréductibles de la lecture ! En fait, au bout d’une bonne heure de prise de tête, on est prêt à décoller

Dogfights d’enfer

Jamais, dans aucun simulateur, je n’avais vu le sol défiler comme cela, si rapidement et de façon si réaliste ! L'effet est encore plus saisissant lors de véritables missions de combat.

avec les niveaux d’entraînement auxquels nous sommes habitués ! Et la difficulté est là dès le départ. À ce moment-là, j’ai compris pourquoi le manuel est si volumineux. Le réalisme est présent à toutes les étapes, du décollage à l’atterrissage, en passant par les manœuvres en vol, sans chercher à noyer le novice sous les

Ravitaillement en vol. Rassurez-vous, en mode Easy, c’est l’I.A.

Le Gontravis oi Eumm

★ Dans la famille Dubug, je . voudrais le père... Pas la peine de piocher, Falcon 4.0 est celui-là. Entre nous, c'est vrai que le jeu promettait de devenir une référence. C'est vrai que le graphisme, le réalisme et les sensations de vol sont impeccables. Mais il est vraiment lamentable de sortir sur le marché un jeu qui contient autant de bugs. Microprose essaye de vous vendre au prix fort une sorte de version alpha loin d'être . terminée et qui nécessitera une bonne dizaine de patches pour tourner convenablement. Foutage de gueule. Dommage.

rÔ désignation "Frogfoot") is the % et aqamst qround taïqets First ' :

ter agamst qround targets First ihamstan m 1982. il became ftjlfy he Su-25 emptoys th« same e A-10 (its U S counterpart) to jtter and évadé hostile ôitcfsft In s Ffogfoot « in tiouble unless ns ose-support ciaft «S AAMs gntè it c he)icoptera and citer

Upd-at e :

Eléments of the DPRK 4cîth Armored Division engaged RQK ground forces south of Pangajae.

3b Pilots

Air Forces : Combined Forces

35th Transport Hftlo Squadron

ED UH-bDL □ Players

Si

44th Fight ED F-15C □ Players

Squadron 3b Pilots

bEnd Bomber Squadron ED B-5B6    3b Pilots

D Players

b4tb Transport Helo Squadron ED ÇH-4?    3b Pilots

D Players

b?th Fighter Squadron ED F-1SC    3b Pilots

D Players

bBth At.tack Squadron SD F-lll    3b Pilots

Si votre grade est suffisant, vous décidez de vos escadres et la nature de vos objectifs.

L’un des aspects ies plus impressionnants du jeu. c’est la façon dont le paysage défile sous vos pieds...

► Pendant que vous foncez vers votre objectif, tout autour de vous on se bat, on meurt, des obus explosent... l’immersion est totale, l'identification parfaite et votre adrénaline ne fait qu’un tour ! Les effets de flammes, particulièrement réussis, ajoutent un charme supplémentaire aux missions nocturnes, hélas particulièrement difficiles. Le largage de vos missiles est aussi très impressionnant. Flamme, tramée blanche jusqu’à la cible ennemie, rien n’a été oublié. Les adversaires, quant à eux, n’ont pas grand-chose à vous envier, sinon un petit manque de détails au niveau graphique (mais on les voit rarement de près, ou alors c’est mauvais signe !). Leur I.A. est impeccable et leur coordination sans fautes. En outre, contrairement à ce qui se passe dans trop de simulations de combat, la vue de votre cockpit et le radar sont suffisamment bien

conçus pour que vous ne vous demandiez pas systématiquement qui vous tire dessus. Vos ailiers, en revanche, ont souvent un comportement étrange, voire gênant, sans que j’aie pu déterminer s’il s’agissait d’un bug ou non... En l’état actuel du soft, la meilleure façon d’en profiter est de partir, une fois bien entraîné, en mode Dogfight. Si vous avez bien potassé et passé suffisamment d’heures en mission d’entraînement, ces combats aériens, bien qu’un peu répétitifs, vous fourniront des sensations fortes à la pelle.

Duels en plein ciel

Mais même les ennemis du bachotage n’ont pas été oubliés. En réglant certains paramètres dans le Setup, vous pourrez, en mode Instant Action, transformer Falcon 4.0 en véritable jeu d’arcade, avec notam

ment des armes aux effets exagérés et des commandes simplifiées à l'extrême. Toutefois, le gros morceau c’est bien entendu le mode Campagne, d’autant plus tentant que Microprose a fait ses preuves en matière de campagnes dynamiques, notamment avec European Air War. Comme dans ce précédent jeu, vos actions font évoluer le déroulement des missions. Toutefois, celles-ci restent généralement suffisamment proches du scénario de départ pour

Pour les passionnés, les écrans de tutorial sont une vraie mine d’informations sur tout ce qui

J unlû c\t

Ce Mig coréen vous montre imprudemment son ven-ventre. Vous n’allez pas le décevoir ?

Les effets de flammes rendent les missions nocturnes extrêmement belles, on en redemande !

Oui, je sème la mort et la destruction sur mon passage, et alors ? C’est pas

L’avis « Rémy

JL- Quatre étoiles qui auraient été cinq si le mode Campagne avait véritablement été jouable en l'état. De l'installation aux rC missions, tout est prétexte à plantage. Et pourtant, Falcon 4.0 ^ est un produit excellent, passionnant, palpitant - quand on * arrive à y jouer ! Dans l’état actuel, finir une mission est ^ une gageure. Pourtant on craque quand même, tant le réalisme est exceptionnel, sans précédent. Du jamais vu, en bien comme en mal. Espérons que les bugs seront corrigés dans la version française, comme promis par Microprose !

Ces jolies flèches argentées, c'est tout ce que le débutant verra de ses adversaires. Patience !

«omw-rÜGHr    nn ot^ ;

Ml 30*» HSkl *8Î0 ï-LWMfcn;

ne pas vous perdre dans l’azur de Corée (c’est là que se déroule Faction de Falcon 4.0, d'où la présence de Migs comme adversaires !). Vous pouvez même sciemment les modifier, en demandant, avant le décollage, que certaines actions soient proposées en priorité à votre escouade (ceci dépendant bien sûr de votre taux de réussite et de votre grade). Vous n'avez ensuite plus qu’à prier pour éviter le crash - celui de votre F-l 6 comme celui de l’or

dinateur ! Outre le terrible manque de finition de la version testée, l’autre reproche technique que l’on peut faire à Falcon 4.0 est son extrême gourmandise au niveau configuration. Seuls les possesseurs de PII 400 dotés d’une très bonne carte graphique et d’une Voodoo 2

pourront se vanter de ne jamais connaître de ralentissements, même si dès le P300 ils s’avèrent négligeables. Le mode Multijoueur permet à quatre pilotes de s’affronter dans le ciel coréen mais l’absence d'un site dédié à Falcon 4.0 n’aide pas à trouver des adversaires. Non. en dépit de tous ces problèmes, Falcon 4.0 reste un jeu exceptionnel. Dès que les bugs auront été éliminés, Microprose pourra se vanter d’avoir établi une nouvelle référence en matière de simulation aérienne. Mais pas avant. ■

Rémy Goavec

J Certaines configurations d écran sont un poil complexes. En revanche, le radar i de gauche est un vrai bonheur.

Vue de côté sur la très jolie jungle que vous allez bientôt passer au napalm, sale capitaliste yankee !

-

Mon ailier est mort mais mon missile

Même très éloignés,

est aJié droit au but. Un point

vos adversaires sont très bien

partout, la balle au centre.

accrochés par le radar de tir.

À défaut d'une cinquième dimension, nous vous rappelons qu'il existe bien un univers parallèle au nôtre : la console zone. C'est dans une ultime tentative de communication que nous sont envoyés d'amicaux émissaires : des zombies décomposés...

Résident «

fiilZ

V

A gore et à cris

u’est-ce qu'un «survi-val horror game» ? Prenez un lieu isolé du monde normal, si possible en huis clos (une grande bâtisse) avec d'un côté des monstres vindicatifs, et de l’autre, vous et votre opinel. Bonne chance Jim ! Vous allez dire que ça ressemble à un shoot classique mais pas du tout, car la subtilité consiste à mettre plus de monstres que vous n’avez de balles. La recette a si bien marché avec les deux Résident Evil

Le magnum modifié est lent, il assène un méchant recul, mais question puissance, ça arrache. Des objections ?

(plus de six millions d’exemplaires vendus) que c’en est devenu un genre à part entière, comme le quake-like sur nos machines. Ce sont pourtant nos PC qui ont inauguré ce type de jeu avec les Alone in The Dark. La boucle est donc bouclée avec l'arrivée du meilleur représentant console du genre. Résumé de l’épisode précédent. Suite à une série d’incidents dans les fau-

Les personnages secondaires, comme Ada, bénéficient d’histoires et de motivations qui leur sont propres.

manoir à la périphérie de la ville. Très rapidement, le contact est perdu et un second squad est dépêché sur place. A peine arrivé, il se fait attaquer par une monstruosité et seuls quelques membres ont le temps de se réfugier dans le manoir.

Vous incarniez Chris Redfield ou Jill Valentine dans leur quête de vérité et surtout dans leur lutte pour la survie. Au terme de l'aventure, on apprenait qu’une multinationale nommée Umbrella s'était servie du manoir comme laboratoire. Le but était de

Format CD-ROM PC Éditeur Virgin Interactive Sortie mars Prix env. 300 F Genre survival horror Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win 95 Config. recom. P233, 32 Mo de RAM, CD-ROM 12x Version testée bêta

Problèmes rencontrés

aucun

Véritable havre de paix, ces pièces fournissent de quoi sauvegarder ainsi qu’un accès aux malles multidimensionnelles

bourgs de Racoon City, une unité d'élite locale (les STARS) va effectuer une enquête aux abords d’un

créer un super soldat biologique grâce à l'injection du T-Virus. Pire encore, l’envoi des STARS consti-

Marcel, casquette horizontalement. (

tenu

gun

Quel

style

On ne sait pas trop quelle main lui serrer. En tout cas, il n'a pas l'air commode.

Léon et Claire se croisent rarement mais restent en contact radio, s'informant de leur progression respective.

: . ■ ■

A/

Comme vous avez de grandes dents.

- C’est pour mieux t’arracher la tête et t’ouvrir le ventre, mon enfant. »

tuait un test grandeur nature. D’une magnifique explosion, vous mettiez fin à ce cauchemar.

Chassé-croisé

Cette suite introduit deux nouveaux personnages. Léon Kennedy, un jeune flic muté à Racoon City, et Claire Redfield, passée rendre visite à son frère. Chacun possède son propre CD. ce qui nous fait quatre

Réunion de famille. Au départ, on compte quatre personnes, mais à l’arrivée... Cela dépendra entièrement de vous.

scénarios, selon que vous commenciez avec Léon puis continuiez avec Claire, ou l’inverse.

Mais revenons à nos moutons qui pénètrent dans l’abattoir géant qu’est devenue cette ville. Ils vont rapidement se rendre compte que tous les habitants se sont transformés en zombies affamés. Après une brève rencontre mouvementée, ils devront suivre des chemins séparés pour rejoindre leur point de ralliement : le commissariat.

Si ce lieu principal est le même pour

les deux héros, le choix de votre avatar virtuel changera pourtant la façon de l’aborder. Le scénario n’a pas du tout les mêmes évolutions et vous rencontrez des rôles secondaires totalement différents. Vous pourrez ainsi diriger Ada. une jeune femme à la recherche de son mari ou Sherry, une fillette qui a perdu ses parents. Environ 15 % des pièces visitées sont spécifiques à votre personnage ; quant au reste, les objets disponibles ainsi que les actions réalisables ne sont pas les mêmes (surtout vers la fin).

Léon et Claire ne seront que ponctuellement en contact bien que liés par leurs actes. En fait, leurs aventures respectives ont lieu en simultané mais vous les jouerez l’une après l’autre. Exemple : si vous ramassez toutes les munitions lors du premier scénario, cela compliquera les choses pendant le second. À l’inverse, en pensant à réparer le système de sécu- ►

Encore une plante qui a fait une overdose de KB jardin. On se croirait revenu dans le premier épisode.

lEClNIMVISBfffW

Ne nous emballons pas.

. Fred a l'air d'apprécier la

*    chair décomposée qui se

★    répand sur le sol, les viscères qui explosent sous l'effet de la chevrotine et les musiques glauques dans des endroits sinistres. Ouaips... Si vous êtes comme lui, vous risquez de craquer vous aussi sur Résident Evil 2. Reste que

la durée de vie du jeu est vraiment faiblarde et que le graphisme frise parfois le carton rouge sang.

La question se pose donc : suffit-il de coller de la violence à outrance et du sang à gogo pour réussir un bon jeu ? À vous de voir...

chef de la police a survécu, preuve

il n'y a pas de justice. Ou alors, elle est juste

peu lente...

moins six pour éradiquer une de ces créatures, le calcul est vite fait. Le slalom est une discipline olympique à Racoon City. Fort heureusement, vous trouverez rapidement de quoi vous défendre (cf. encadré « Halte à la violence ! »). Pourtant, même dans ce cas, il peut être judicieux d’économiser ses cartouches pour des passages plus difficiles. Parallèlement à cet aspect survie, vous essayerez de comprendre ce qui s’est passé et surtout de trouver un moyen de vous échapper. De nombreux documents (rapports, journaux, photos) ainsi que des discussions avec les rares survivants vous aiguilleront. Alors que vous essaierez de résoudre les nombreuses énigmes ponctuant votre avancée, un riche background viendra progressivement renforcer l’ambiance. Plus vous vous rapprocherez de l’origine de ces événements, plus l’horreur et l’intensité s’accentueront.

► rité de l'immeuble, vous éviterez quelques mauvaises rencontres à votre deuxième passage.

Tire d’abord et tue après

Toute la puissance de Résident Evil 2 repose sur son ambiance lourde et angoissante. La majorité des pièces que vous visitez sont dévastées, témoignant de violents affrontements, dont les traces sanguinolentes sont encore visibles. Si certains lieux

sont vides, accentuant votre solitude dans cet environnement hostile, d’autres sont carrément infestés de monstres. C’est d’autant plus stressant que la transition entre les deux se fait par la lente ouverture grinçante d’une porte.

Et soudain, on se retrouve cerné par quatre ou cinq zombies qui approchent lentement mais sûrement. Sachant qu'il ne reste que 16 bastos dans le chargeur et qu'il en faut au

Le jeu contient de nombreux clins d’œil aux poncifs du film d'épouvante comme

H mu A ia i    !

Et le moyen le plus rapide d'y mettre fin est d'éradiquer méthodiquement tous les monstres. Résident Evil 2 offre de nombreux jouets répartis en trois groupes. Les armes de Claire, qui sont puissantes mais encombrantes (notamment le lance-grenades et ses différentes munitions). Celles de Léon, qui font moins de dégâts mais des upgrades trouvées en cours de partie y remédient efficacement. Enfin, les armes communes mais en exemplaires uniques, comme le lance-flammes, qui une fois vidées deviennent inutiles.

Les tripes à l’air

Le monde dans lequel on évolue est un mélange de 2D/3D. Une combinaison parfaite sur console, mais moins sur PC. La modélisation des personnages est une vraie réussite ^

Diplôme de Terminator en poche, ce type capable de défoncer les murs vient passer ses vacances

Sur simple demande notre catalogue CDRom

Comm

+ de 4000 produits référencés CDRom Jeux, Utilitaires...

Hardware PC

Consoles Playstation, N 64 & Game Boy CDRom Charme Films DVD

Equipements Home Cinéma Téléphonie...

: par CB

OUI

i Telephome

A expédier à New Soft 44A, Avenue de Ferrière 59131 ROUSIES

je désire recevoir votre catalogue sur CDRom, & je participe aux frais de port pour seulement 19F.

PRENOM :..........................................

ADRESSE :

CP :................................. VILLE :

Ci-ioint mon règlement par : Chèque, Carte Bleue ou Mandat

Tel : 03 27 65 19 78 - Fax : 03 27 65 23 26 Siret : 399 259 365 00027 Ape. 526B

' CB____/____/____/

t

Exp :

L’avis m Frédéric

^ Argh, je « trippe » à fond. Résident Evil 2, c'est de l'adrénaline . en galette. Fermez la lumière et laissez-vous faire. Ambiance * film d'horreur à son paroxysme, combats sanglants,

^ courses-poursuites, rebondissements scénaristiques, tout y est. a On se jette voracement sur les quatre épisodes. Malgré son ^ graphisme 2D rétro et son manque de longévité, Résident Evil2 M est le genre d'expérience à vivre, d'autant que la version PC offre des options bonus. Je ne pensais pas dire ça un jour, mais courrez acheter ce merveilleux jeu PC signé Capcom !

Tips : allez jusqu'au commissariat sans rien ramasser, chopez des munitions et ressortez tuer

Le lance-grenades de Claire est dévastateur, surtout lorsque les ennemis commettent l’erreur de se regrouper.

► (surtout sous carte accélératrice) avec des textures particulièrement travaillées. Mais les décors 2D, malgré une résolution 640 x 480. semblent pixellisés, surtout à cause d’une répartition cubique des couleurs. Cependant, les lieux sont très détaillés et le résultat final suffisamment convenable pour permettre 1"immersion. Les cinématiques, directement importées de la Playstation. sont une pure merveille.

De même, l'animation est excellente. Un peu raide à P arrêt ou lorsqu'ils pivotent, les modèles impressionnent dès qu’ils sont en mouvement : les héros blessés se traînent, les zombies rampent, les mygales géantes caracolent au plafond... On s’y croit. On se déplace à travers une succession de plans fixes où les angles de vue, très cinématographiques, accentuent

La prise en main nécessite un petit temps d’adaptation, puis on n’y pense plus. L’inventaire permet d’utiliser ou de combiner les objets. La place est limitée mais des malles réparties un peu partout permettent de récupérer les surplus à n’importe quel endroit. On y trouve aussi une carte des lieux et des classeurs contenant les documents récupérés. Clair et pratique. Le système de sauvegarde hérité des consoles est pour une fois un plus qui augmente la tension. Vous devez trouver des rubans d’encre (présents en nombre limité mais suffisant) pour enregistrer votre position sur des machines à écrire. Celles-ci sont disséminées intelligemment à travers le jeu.

En fait, le seul vrai défaut du jeu est sa durée de vie : 20 heures en moyenne pour finir les quatre scénarios, mais le plaisir est tel que ce serait une erreur de passer à côté de ce chef-d’œuvre. ■

Frédéric Dufresne

les sensations. Il arrive que l’action soit un peu confuse mais rien d'insurmontable. De plus, les pièces sont rarement visibles dans leur ensemble, ce qui laisse le plaisir de détecter une créature à l'oreille.

Car l'aspect sonore est quasi parfait. Les musiques, angoissantes ou mélancoliques, vous tiennent sous pression. Les cris, râles, sifflements ou coups de feu sont flippants de réalisme. Enfin, le jeu nous est servi en V.O. sous-titrée, ce qui permet de profiter des prestations convaincantes des acteurs américains. Dernier point essentiel, la jouabilité.

Sherry recherche désespérément ses parents. Ses chances sont d'autant plus minces qu'elle n'a pas d’arme.

Ambiance unique Scénario passionnant Qualité sonore

les Mills_

•    Durée de vie

•    Graphismes 2D Les sous-titres

BERVISION VOUS DO!

Ke DROIT A L'ERREUR

eHETEZ SANS RISQUE : TESTEZ LES NOUVEAUTE! jtpUS ETES DEÇUS, NOUS VOUS LES REPRENDS

MODALITES DE REPRISE EN MAGASIN

SOUTH

PAi 549 Frs

1369 Frs]

369 Frs]

369 Frs

9Frs\

9 Frs

9Frs\

9Frs\

369F7s\

ÔFrsi

^bÈrvisk

prÔmotîô^

CYBERV^iui

STOCKS Ui

.,>iti.\RQVE\li:X

\IUEDI\iy

Icarte 3i Voodoo 2 1)

249Frs\

449 Frs:

390Frs\

1579Frs\

9Frs\

9Frs\

OF EMPIRE.® sfARCRAFT

«II»

249Frs\

9Frs\

9Frsl

9 Frs\

9Ffs\

J&VOS CD ROM D'OCCASIOM CASH t+ix 15000 noms en stock/

^ I D M H1 H R * S.. I

Alpha nombreu

AIRPORT 2000 VF .

EMBARQUEMENT IMMEDIAT VF

SST Concorde vo : 299 f C-130 Hercules vf : 219 Bahamas vf : 299 F Air Show 98 vo : 249 F FS Action Scenery vo : 29 RAF Collection vo : 249 Europe 1, 2 ou 3 : 299 F Navigator nf : 199 F Airbus 98 nf : 149 F

ClASSKWmS2

FAILOUT 2 VO/VF DAGGERFAU NF BAIDUR'S GATE VF

(VO: 399 Frs)

RISE OF ROME ADD-ON OFFICIEL

BROOD WARS

THE ULTIMATERPG ARCHIVES VO

1e JBf-jj

I «

Jl|j£g|

UUL 499 fi

\UTRE5 JEUX PC :

m City 3000 VF.......................369    Frs

|VF.......................................349    Frs

orlc Project (THIEF) VF..............369    Frs

sache Havoc VO.....................399    Frs

Kal Fantasy 7 VF.....................399    Frs

Virtual Springfield MAC/PC VO.,299 Frs Civilization 2 Multiplayer VO.....299 Frs

Europe 2 pour FS 98..................299 Frs

Quest for Glory 5 VO................399 Frs

King's Quest 8 VO/VF...............349 Frs

Blood 2 VO PROMO.................299 Frs

Heretic 2 VO PROMO...............299    Frs

Luftwaffe Commander VF...........399    Frs

FIFA 99 VF................................399    Frs

Chaos Gâte VO/VF...................369    Frs

Rage of Mages VO PROMO......299    Frs

Viper Racing..............................369    Frs

Railroad Tycoon 2 VF.................349    /

Age of Empire VF......................249    \

Falcon 4 VO.............................449    /

Fighter Squadron VO.................399    /

Delta Force VO/VF....................369    f

European Air War VO/VF...........349 f

Touieiu; hurT

enf à la loi informatique et libertés n° 78-17 du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données personnelles vous concernant. " LES PRIX SONT DONNES SOUS RESERVE D'ERREURS TYPOGRAPH

m

i

mmm

fl

isS

IFREAIIÏÏMO «PATENT

i— ~ mus

STARCRAFTVO

......_

MYTH2VE

QUEST FOR GLORY 5 VO

-    Tomb Raider 2 VF........399 Frs

-    Pax Imperia Eminent Domain 399 Frs

-    Redneck Rampage......399 Frs

-    Caesar 2 VF...............299    Frs

-    Diablo VO..................349    Frs

-    Railroad Tycoon 2 VO .399 Frs

-    Jazz Rabbit VO...........349 Frs

AUTRES TITRES MAC : TEL I!

POUR L'ACHAT DE 2 JEUX SUR CD ROM;

pVisoner OU

OF ICE +

La BD

INTEGRALE DESCENT 2

(valeur : 79 Frs) (valeur : 149 Frs)

(Dans la limite des stocks disponibles)

m................................Prénom...................................

PRODUIT(S)

PRIX

^sse............................................................................

le Postal.....................Ville........................................

ement par : Chèque O Mandat O CB O

□ ENVOI COLISSIMO SUIVI (Livraison sous 48 H)

45 Frs

/ / / Date d’exp. / Siqnature :

Pour 2 jeux achetés : □ Prisoner of Ice OU □ Descent 2

CADEAU !

GÉNÉRATION 4 TOTAL

! S t

■ ■■

mt| ru

v

Sierra, fidèle à sa série des Quest, nous sort celle de la Glory V.

Ce nouvel opus passe à la 3D et s'enrichit de différents personnages à incarner. Cela suffira-t-il à faire prendre la sauce ?

La réponse après le test du feu.

Format CD-ROM PC et Mac Éditeur Sierra Sortie fin mars Prix env. 300 F.

Genre jeu de rôle/aventure Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 6x, Win95 Config. recom. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 6x, Win95

Version testée :

boîte anglaise Problèmes rencontrés :

Légers bugs d'affichage des personnages, mauvaise gestion des collisions avec le décor lors des montées ou descentes

uragon fire

Quest for Non V

ranquille. Tranquille que j’étais. Il faut dire que je l’avais mérité mon repos. Après avoir déjoué les pièges des épisodes précédents, je pensais être pénard. Et bien non. V’ià t’y pas qu’on assassine le roi, que ’ennemi envahit le royaume, que les sceaux magiques se brisent et, comble de malheur, qu’il n’y a plus de glace au chocolat. Et bien entendu, à qui fait-on appel dans ces cas-là ? À bibi (celui qui à répondu Darty a perdu). C’est bien ma veine, tiens. Et qu’est-ce qu’il faut que je fasse cette fois-ci ? Tenter les épreuves pour devenir roi tout en déjouant les complots et en découvrant qui se cache derrière l’assassinat. Éviter d’être buté moi aussi, et tant qu’on y est, combattre un pseudo-dragon à deux balles qui ne manquera pas de se réveiller pour coller le bordel dans le royaume. Bref, sacré programme.

Tête de Hyène pourra vous vendre des objets et faire un brin de discussion. Peut-être pourra-t-il aussi vous aider ?

J’avais bien envie de leur dire de me laisser en paix mais je n’ai pas eu le choix. Et puis, quand j’ai vu la tronche des prétendants au trône, je me suis dit que mieux valait mourir en héros que d’être dirigé par ces han

dicapés du bulbe. Ainsi, armé de nobles sentiments, je partis une fois de plus à l’aventure.

C’est un beau roman...

La quête passe par diverses épreuves visant à vous faire roi. Elles sont aux nombre de sept et se font en temps limité. En effet, pour chaque épreuve,

ça assure plus que Fort Boyard et en plus, on peut devenir roi, alors pourquoi hésiter ?

Profitant de la nuit et utilisant un sort d'invisibilité, je suis sûr d'arriver à l’intérieur sans me faire remarquer.

12:00 F Day 7

Bat fie

Ami fan des Monty Python, bonjour. Après avoir répondu aux trois énigmes, tu pourras passer.

Leciniriïis iiüim

monde. Justement, venons-y au monde. Vous évoluerez dans un archipel, qui comme son nom l'indique, est composé d’îles. La plus grande, sur laquelle vous débutez le jeu, se nomme Marete et est entourée d’une bonne douzaine de petites sœurs. Si au début vous êtes cantonné à la première, très vite vous trouverez le moyen de visiter ce vaste monde. L’univers du jeu est un mélange de mythologie grecque et d’éléments fantastiques. Ainsi, si on retrouve des classiques comme Atlantis, Hadès ou encore le nid des pégases, il n’est pas rare de rencontrer des lieux plus familiers aux jeux de rôles comme le château du magicien ou la guilde des aventuriers. Pour compléter le tout, la gestion de l’heure a été implémentée et l’on peut assister au coucher ou au lever du soleil. Enfin, ce petit monde baigne dans l'humour. En effet les références au monde cinématographique, musical ou ludique ne manquent pas et c’est un véritable plaisir ►

if L'avantage de Quest for , Glory V est de débarquer à une période de vache maigre ★ pour le jeu d'aventure PC. Forcément, les fans apprécieront non seulement le scénario sympathique, mais aussi les dialogues (pourvu que la traduction française soit à la hauteur I) et les passages orientés action. Reste que cet énième opus d'une quête à rallonge souffre d'un graphisme très inégal. Quest for Glory V est un jeu sympa, idéal pour les longues soirées d'hiver, mais auquel il manque sans doute un je-ne-sais-quoi pour se hisser au-dessus des autres.

Ici, il vous faudra faire preuve d’adresse afin d’aligner trois couteaux dans des cases de même couleur.

La natation n’a jamais été mon fort, mais peut-être est-ce dü aux maîtres nageurs ?

le premier concurrent qui revient avec l'objet de la quête a gagné. Alors autant ne pas trop traîner en route et se tenir prêt au départ. Bien entendu, tout cela étant trop simple, vous aurez droit à moult péripéties supplémentaires, histoire de corser votre mission. Sans cela, elle aurait été trop

facile pour quelqu’un de votre trempe. Si la chronologie de l’histoire est imposée par le système des quêtes-épreuves, les interactions avec les autres personnages vous renverront à de multiples quêtes secondaires qui briseront le côté linéaire de l’aventure. Mais il est toujours possible. quitte à perdre un peu de temps, de se promener librement à travers le

Voilà ! À vouloir jouer les forts, j’ai cassé le levier. Il ne me reste plus qu’à trouver une autre solution.

Les hommes-sangliers vont se reconvertir en hommes-sandwichs. Le problème, c’est que je suis la tranche de jambon.

Chaud devant. Ne faisons quand même pas trop de bruit pour ne pas réveiller le dragon derrière les portes.

Ceci n’est pas un kiosque à musique mais un téléporteur. Pour le faire marcher, tapez dessus.

Les envahisseurs attaquent à trois contre un. Heureusement mon bouclier magique est en action.

Cependant, les personnages et les monstres sont d’une taille correcte, assez bien modélisés en 3D (ils souffrent parfois néanmoins d’un léger bug d’affichage au niveau des jointures) et facilement reconnaissables. Les monstres que vous rencontrez sont fidèles à l’univers, c’est-à-dire tantôt tirés de la mythologie grecque (Minotaure, hydres), tantôt plus classiques (dragons, squelettes), tantôt bizarres (par exemple le liontaure qui est un centaure à tête de lion). Quant aux personnages non-hostiles que vous croiserez, ils disposent de physiques réussis (en particulier les hommes/animaux), d'agendas personnels tributaires de l’heure et de voix distinctes. Concernant ces dernières, même si l’accent d’un per

sonnage est parfois bizarre vu le cadre du jeu (le Minotaure a l'accent japonais...), elles contribuent grandement à donner une «âme» aux personnages et dans l'ensemble, sont très réussies. On ne peut pas en dire autant de la musique qui n’est certes pas ennuyeuse mais ne casse pas non plus cinq pattes à un gnou syphilitique.

Jeu recherche héros

Votre héros est défini par des caractéristiques (force, intelligence, chance, etc.) et des compétences (attaque, défense, natation, etc.). Au début du jeu, vous aurez le choix entre quatre classes de personnages (guerrier, voleur, magicien et paladin) aux caractéristiques et compétences propres (acrobatie, vol. crochetage, magie, etc.). Vous aurez ensuite quelques points à répartir librement (par exemple, pourra apprendre à lancer des sorts).

Il est cependant regrettable que les personnages ne soient pas très diflé- ►

On se croirait presque à Disneyland. Enfin avant d’y aller, il va falloir cogiter.

► (même si certaines allusions ne seront pas comprises par tout le monde tant elles sont spécifiques). Il reste à espérer que la traduction en français soit à la hauteur.

Ramage et plumage

Les graphismes du jeu sont des plus réussis, avec de jolies teintes pastel. Malheureusement, il arrive parfois que certains décors fassent brouillons et bâclés par rapport au reste du jeu. Les décors sont fixes et en 2D. contrairement aux personnages et monstres qui sont en 3D. L’apport de cette dernière n’est pas flagrant puisque les décors ne suivent pas le personnage et elle ne contribue qu’à un tout petit plus au niveau graphique, d’autant qu'il y a parfois des bugs graphiques entre les sprites et les décors (il arrive ainsi parfois de marcher dans le vide).

Voici Erasmus le grand magicien. En tout cas, pour la déco, il a vraiment très mauvais goût.

un guemer

|e ne sais pas pour vous, mais moi, ça me rappelle un gag avec Bip-bip et Coyote.

Un exemple de l’inspiration grecque dans les graphismes. Aujourd'hui : la banque.

wnvî m,

sk    -

tans ÇB îi Chèque

Recevez chez vous, sous 48 h, toutes les nouveautés CD-ROM de votre choix : jeux, culturel, musique, ludo-éducatifs, utilitaires, encyclopédies, etc. ainsi que le hardware PC’, sans carte bancaire ni chèque, simplement en vous connectant au 3 617 STORE et en nous laissant votre adresse de livraison. C'est simple, vous ne payez que par la communication (5,57 F / mn)“

Grand Tourinçj - Total Soccer - Bridge Masterclass II

Mankind - Fallout 2 - Fifa 99 - Shogo, Mobile Armor Division

Tomb Raider 3 - StarWars Rogue Squadron 3D - Scotland Yard

Redjack, La Revanche des Pirates - Rainbow Six - Hardwar

Populous, A l'Aube de la Création - Le Cinquième Elément

Heretic 2 - Railroad Tycoon 2 - RoboRumble - X-Files Le Jeu

Capitalism Plus - Tiger Woods 99 - Sentinel Returns - Nhl 99

Deathmatch Maker Vo - Mech Commander

Quake 2 - Quake 2 Mission Pack

X-Com Interceptor Vo - Micromachines V3 (Vo) - Ultima Online

Apache Havoc - Test Drive 5 - Battlezone - Moto Racer 2

Star Wars Rébellion - Speed Busters - Combat Flight Simulator

F-16 Multirole Fighter - Mig-29 Fulcrum - Conquest of the Ages

Gangsters, le Crime Organisé - Juin 44, La lOlème en Normandie

Swat 2 - Settlers 3 - The Fields of Fire - Opéraional Art of War

Deo Gratias - Age Of Empires, The Rise of Rome

Casque & Micro Altec Lansing - Carte Ati Xpert@Play AGP 8 Mo Carte 3DFX 4 Mo - AMD K6 2 300 Mhz - HP ACS 48 PowerCube + Formula One Trust Master - US Robotics Messages Plus 56000 Microsoft Sidewinder Force Feedback Pro - Zip 100 Mo Disque dur 4,3 Go UDMA - Mémoire 64 Mo SDRAM

Ne croyez surtout pas que je cherche à atteindre quoi que ce soit |e saute juste sur mon lit et c'est tout.

► rents les uns des autres en ce qui concerne les caractéristiques. De plus, s’il est possible de les augmenter, il est impossible de les baisser pour récupérer des points de bonus. Ce sentiment d’uniformisation est renforcé par le fait que. quelle que soit la classe de personnages que vous choisissez, votre héros aura exactement la même apparence physique (du moins quand ils sont pourvus du même équipement).

Comme nous l’avons vu, la magie est accessible à tous dès la création.

La maison du magicien est bien gardée, l’aimerais avoir des portiers comme cela chez moi.

la différence. Bien que l’on gagne de l’expérience lors des combats, on ne sent pas une grande différence malgré l’évolution du personnage. Les ennemis sont redoutables, même au niveau le plus facile et ils disposent d’une bonne intelligence artificielle. Ainsi, il n’est pas rare de les voir attaquer à plusieurs et que celui sur lequel vous frappiez recule hors de portée pendant que ses camarades continuent a vous agresser. Ils disposent d’attaques variées, tels les envahisseurs (qui sont humains et même romains pour être précis) qui décochent des flèches à distance et tirent leurs épées une fois au contact.

Au bout du compte, on se retrouve avec un jeu dans l’ensemble bien réalisé et qui bénéficie de points forts le différenciant des productions du même genre. ■

Pierrick Bellon

Elle se décompose en trois formes : la magie offensive (boules diverses et variées, froid, éclair), la défensive (calme, protection, invisibilité) et enfin la magie générale (ouverture des serrures, lévitation, lumière). La magie, bien qu'utile, n’est cependant pas un élément indispensable à la résolution du jeu et les personnages non-magiciens sont largement viables (d’autant que le jeu s’adapte suivant le type de personnage que vous choisissez au début).

Les grandes parades

Les combats sont nombreux et se déroulent en temps réel. Vous disposez de deux attaques et d’une parade. Il est possible, bien que cela ne soit pas très pratique, de tourner autour de l’adversaire ou de faire des pas de côté. Il est à noter que les différents personnages se comportent de façon quasi similaire en combat, et seul l'équipement (amies et armures) fait

Un village de pêcheurs bien tranquille. Peut-être un peu trop même, cela cache quelque chose.

Lavis h Pierrick

Grand ménage à coups de boules d'énergie. Il n'y a pas à dire, ça aide d etre magicien.

Quest for Glory V reprend le flambeau de ces prédécesseurs. Les améliorations sont agréables sans être foncièrement rC novatrices. Néanmoins, le jeu reste intéressant et bien réalisé. ^ De plus, certains éléments (comme les voix des personnages et

★ le côté burlesque) sont très réussis et assurent au joueur un véritable plaisir. Le scénario, bien que classique, est sauvé par de nombreux rebondissements ainsi que par la liberté du joueur, ce qui fait oublier son côté un peu linéaire. En résumé, un bon et distrayant jeu d'aventure.

•    I.A. des ennemis

•    Humour

•    Voix des personnages

•    Graphisme inégal

•    Héros trop semblables

•    Partie marine

Quest for Glory V

Animation

LA BOUTIQUE PRESSIMAGE

Commandez et recevez rapidement les meilleurs hors-séries avec CD-Rom

de Pressimage

nnPAUB TOUT illustrer

SPECIAL",-

fi CLIPARTS

!. ■ : I : r.a ; vos carh-.    _ JS’.

i-3>ta*.er., c

5S"

SPECIAL SUR PC «Mac

CUPARTS

TM 3

3000 Clipdrts :    3000 Cliparts :

Prêts à l'emploi: sports, humour,    Illustrez vos rappris, courriers

vie pratique, animaux,...    fax, fiches et documents prsonnels.

ANGLAIS FWR LA PRAÜQUE    1000 POUCES SUR PC 500 SHAREWARES PC

Une méthode d'apprentissage de pour écrire au gré de vos fantai- Bureautique, jeux, éducatifs, 'anglais souple et très efficace sur PC    sies et humeurs.    graphisme...

fore-, mn&m, mtn : j «a:n rots g?ua !

S#RcpO nsôjty; Jü-V/ij

m^mriffip

i^500@

LOGICIELS PC

p Oïl 3

_ SHAMWAKS A MIWABIS SMJdHJm Btuuu SWl

if™ .111* CD-SOM ... .iMB

L/ANCl.AI.S !|

•l1

H Si

J LA SkKTICftÿtA L 7 ..“1 POUR JŒ N/

! LE GUIDE 88 DES

LE GUIDE 88 DES ff|IV

CARTES 3D

“LE GUIDE GENA 97/98 DES

IJEUX PC

EXHUMED

Découvrez un jeu PC en 3D dans la lignée de Doom.

Spécial SIERRA Collector avec 3 jeux PC complets: cari racing, Red Baron, Silent Tnunder

HS spécial BUZZARD PC Guide des CARRES 3D MONTER son PC Pour tout savoir sur Warcraft, Diablo, Indispensable aux    Pour tout comprendre

et des niveaux supplémentaires amateurs de jeux en 3D    sur l'ordinateur

ICannes

h >*> ans ilr./V'.s*/ii'a/ Tout termes    '

Découvrez vite ces magazines en les recevant directement chez vous !

Retournez le bon ci-dessous à Pressimage VPC 5/7 rue Raspail 93108 Montreuil Cedex

Les produits indiqués sur cette page sont disponibles à la date de parution de la revue.

Bon de commande “magazines Hors-Séries”

j

j □ Je paie............+ port............FF = Total............FFTTC

Je règle par : □ Chèque □ mandat lettre j ri Carte bancaire N°l I I I I I I I I I I I I I I I I I I I Exp. : .../.

J Nom :

J Prénom :...........................................

Adresse :..........................................

Code postal : ............Ville : .....................

Frais de port :10 F par magazine,

Pour les commandes en provenance de l’étranger, merci de régler par mandat ou carte bancaire internationale.

J_I_L I. I I_L

Indiquez les références

B120

LU FRINGAHT

Ah, l'air pur de la mer ! Sentez-moi ces odeurs

enivrantes... Mais non, pas le poisson pourri et les chiures de mouettes ! Je vous parle des embruns, de la poudre, du rhum et de la fortune.

Mais si, ça a une odeur et comme le vent, elle tourne vite.

Format CD-ROM PC Éditeur Microids Sortie fin février Prix env. 350 F Genre stratégie/gestion Config. mini. P133, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win 95 Config. recom. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x

Corsairs

La galère s’amuse

irates. Si ce jeu n’évoque rien pour vous, c’est normal. Juste après l'ère des dinosaures, et bien avant celui des cartes accélératrices, il y eut une période où des petits jeux révolutionnaient le micro-univers ludique car ils innovaient. Pirates fut l'un d’entre eux et non des moindres, souvent copié mais jamais égalé. Bon, lâchons un instant les souvenirs poussiéreux de pépé pour nous intéresser au présent et plus précisément à Corsairs. Le petit dernier de Microids vous permet donc d’incarner un loup des mers. Tout comme les pirates, vous détruirez, massacrerez et pillerez, mais attention, en toute légalité car au nom du Roy. Pirates ou corsaires, ils avaient déjà des notions de « politically correct » à l’époque. Toujours est-il que vous offrirez vos services à une nation, au choix entre Anglais et Français bien qu’Espagnols et Hollandais soient aussi pré-

L’abordage : le contrôle des passerelles est essentiel, sauf que l’ennemi arrive aussi avec des grappins.

sents. Nous sommes en plein XV1L siècle et tous ces gais lurons se disputent la myriade d’atolls qui jonchent la mer des Caraïbes. L'approche historique est relativement précise (noms et emplacements de villes réels), rendant le choix de votre pavillon important. L'influence des forces en présence est respectée, ainsi certaines nations possèdent plus de ports susceptibles de vous accueillir. Vous assisterez d'ailleurs à des accords et trahisons entre pays.

Il était un petit navire

Un tutorial, très bien fait, vous permet d’apprendre les manœuvres de base avant d'obtenir votre vaisseau. Des missions vous sont alors confiées (4 ou 5 par niveau), avec des objectifs variés : escorte, re-

:y<|l    ô’Viw Nft&arr pqr la prf*rr

f    û'-wirc a pawr aw: itrxïxC'i

Amu, ru <aMf cpr rrpif *rr.tort» Tv'XJ

\mnc à cet noie «Jatui Bftttw

Cf Xatfcr vV ujvipatvu.

Le tutorial est si efficace qu'il permet presque de se passer du manuel. Chaque succès vous vaut un bô diplôme.

cherche de ports ou de personnes, conquête ou protection... Mais si vous avez l’obligation des fins, vous n’avez pas celles des moyens.

Et c’est là que Corsairs montre sa richesse car on a réellement la sensation de partir à l’aventure. D’abord, les cartes sont immenses. D’accord, c'est de l'eau à 90 % mais le nombre d’îles habitées reste largement suffisant. Ensuite, il arrive de tomber au hasard sur des missions secondaires,

Elle est pas belle ma flotte ? Notez que chaque bateau dispose d’un nom propre mais que vous ne choisissez pas.

Les forteresses situées au large de votre port dissuadent les agresseurs. Mais où est passé le Père Fourras ?

Version testée :

bêta française Problèmes rencontrés :

rares retours sous Windows

Xfr

Sê3S?

‘-■i    *•

Lorsque vous attaquez en surnombre, l’adversaire peut décider de se rendre. Et vous de continuer le massacre.

: .StlSK»

v:

L’assaut d’un comptoir : le cadran en haut me montre le temps qu’ont mes navires pour se joindre à la bataille.

comme une chasse au trésor, qui nous entraîne au loin.

Vous rencontrerez trois types de cités. Les Comptoirs sont les plus importants. Soumis à un pays, ils constituent des bases d'attache essentielles. Leur zone de mouillage permet d'ef

fectuer plusieurs opérations. Entretenir et réparer votre flottil le ou encore faire des transbordements entre vos navires qui sont gérés séparément. Mais le plus important reste le commerce avec de nombreux biens à acheter ou vendre : café, soie, bijoux.

métaux. Tout l’équipement du petit capitaliste. On y trouve aussi plusieurs bâtiments, constructibles et améliorables à vos frais. La cale sèche permet de produire de nouveaux navires. Le phare étend le champ visuel, rendant vos défenses plus efficaces. Le fort canarde les ennemis passant à votre portée et enfin, la maison du gouverneur contient une garnison, dernier rempart en cas d’assaut.

My corsaire is rich

Second type de ville : les principautés. Totalement indépendantes, elles n’ont qu’une raison d’être, le commerce. Si les échanges entre les comptoirs sont faisables, ce sont clairement les flux comptoirs /principautés qui rapportent le plus. Attention cependant à ne pas vendre bêtement, car les cours de chaque marchandise évoluent. Si vous importez trop de soie dans une cité, les prix vont chu- ►

s navires passant tranquillement par port espagnol. Étrange ! Que nenni mon bon, a un cessez-le-feu.

^ Possibilités innombrables,

. cartes immenses, mélange

*    de combats à la Lords of The

★    Realms et découverte du ^ monde, gestion des navires

et des villes, graphisme sympatoche, jouabilité hors pair, il est vrai que Corsairs a tout pour séduire.

Seulement, les aspects gestion et stratégie sont excessivement simples et loin d'être développés à leur maximum, tandis que le « trop de liberté » peut gêner le joueur et le faire parcourir une seule et même carte pendant une dizaine d'heures avant de réussir..., la première mission. Mais bon, on s'éclate et c'est l'essentiel.

Et hop, quatre espions

à ma solde. Ils monteront dans

les bateaux pirates et m’informeront

Une des magnifiques images qui ponctuent les chargements de données. C’est beau et ça colle à l’ambiance.

Ah ! le lancement d un nouveau bateau est toujours émouvant. Hep, qui a piqué la bouteille de champagne ?

Puerto Haaat:

.Saint Louis

-

ij

oc Xassou-

g*t-JS8»,l|->-,-jt-- - r<* '’•!?&■*'■ ■■$£-■:

$ ••<; ■ ■** . - - - ‘ ~®g**

2p*&. "

Les combats au canon sont longs et difficiles mais évitent les abordages avec des adversaires en surnombre.

ttn prisonnier porte ;    - '

J Cutico JacS 7vnc<iO!n navigue aux environs J

Pour retrouver un pirate, il n’y pas mieux que de demander à un autre pirate.

Ah ! les joies de la trahison.

'ftferci fiardi capitaine ! Je ne sais comment vomi votre courage me p(ait. Je me ren&ais à jVCai*)

Les repères pirates, contrairement aux autres villes ne figurent pas sur la carte. Bonne chasse au trésor !

^ ter et vos bénéfices avec. Il faut donc continuellement comparer la demande et l'offre. Vous disposez pour cela d’un carnet récapitulant les tarifs de vos comptoirs. Wall Street, les suicides du cinquantième étage en moins.

L’autre avantage de ces lieux est qu’étant indépendants, ils accueillent des navires de toutes les nationalités qui, comme vous, renflouent régulièrement leur équipage. Vous pouvez profiter de cette situation en embauchant des espions. Spécifiez la nationalité ou l’activité (marchand, pirate) qui vous intéresse, puis éloignez-vous. Dès qu'un vaisseau correspondant passera par cette principauté, votre espion se fera engager. Les intérêts sont multiples : poursuivre un capitaine spécifique, remonter la trace d’un comptoir ennemi ou simplement avoir des

informations (équipage, or...).    .

Dernier lieu : le repaire de pirates. Il peut servir, une fois conquis, de base pour entreposer vos biens, mais son attrait principal est le trésor qu’il contient : énorme, à l’image de l’armée qui le défend.

À BOULET PORTANT

Pour s’enrichir, le commerce est efficace mais lent. La meilleure façon reste malheureusement (hypocrite !) celle de la violence. Si les options canons et matelots assoiffés de sang sont en série sur les bateaux, c’est pas pour la frime. Pour agrandir rapidement sa flotte, autant s’accaparer des vaisseaux ennemis. Parmi la douzaine de modèles existant, on trouve de tout en terme de taille, vitesse, armement et capacité de cale. Mieux vaut commencer par des proies faciles.

En fait, l’abordage se passe de la même façon pour un bateau ou une ville. Une fois le contact établi par

Vous aurez parfois l’occasion de rencontrer une célébrité pour la combattre ou pour l’aider, comme ici Surcouf.

Pune de vos unités, les autres disposent d’un court laps de temps pour se joindre à l’assaut. Les combats peuvent être réglés manuellement ou par l’ordinateur, sauf s'ils incluent votre héros : votre présence est obligatoire. Le jeu passe alors dans un mode proche de Warcraft, en vue aérienne. Le nombre d’unités présentes (limité à 50 par camp) est représentatif du rapport de force entre vous et votre adversaire. On trouve quatre types de combattants (du matelot au corsaire) de puissance différente. Même si les possibilités tactiques restent limitées, une bonne stratégie peut compenser une infériorité numérique, mais il n’y pas de miracle.

Pour les fous furieux, la destruction totale est toujours possible grâce au combat par canons interposés. L’or-

Les principautés sont idéales pour s enrichir : elles n ont rien d autre en stock que de l’or et des hommes.

——U I    I I—IMIIiMIIIIII

dinateur s’en charge efficacement par défaut, bien qu’il soit possible de régler les choses manuellement. La guerre permet une expansion rapide mais avec un risque majeur : si votre corsaire meurt, la partie s’arrête tout net.

Retour à quai

Lorsque l’on compare le graphisme de Corsairs à celui de Pirates, on note une grande ressemblance malgré les 15 ans de différence. Mêmes îles rectangulaires, mêmes petites villes isolées, mêmes bateaux survolés par quelques nuages. Sauf que Corsairs est dix fois plus fin et détaillé. Le résultat final, malgré son look rétro, reste agréable à l’œil et surtout très pratique pour suivre l’action. L’animation est assez sommaire, sans que cela ne soit gênant. Le scrolling tient plutôt bien la route même lorsque 15 ou 20 navires se croisent à l'écran. Mais surtout, l’environnement sonore est excellent. Insultes dignes du capitaine Haddock lors des abordages, tirs

des canons et une musique magnifique qui renforce grandement l’ambiance. L’interface est quant à elle un modèle du genre : toutes les opérations se font d’un simple clic. Enfin, l’I.A. de l’ordinateur, qu’il s’agisse du pathfinder ou des combats, se révèle à la hauteur.

Alors, un jeu parfait ? Pas tout à fait. On note un gros défaut dans certaines missions où l’on doit arraisonner un navire. En vous attendant, il vit sa vie, et si par hasard il se fait détruire, votre mission devient irréalisable. Donc, pensez à sauvegarder régulière-

Contexte :

-'puas naviguez tons la mer des Caraïtk-s. '

-£es Anafais ont un se ut comptoir. -£es Espagnol® ont un seul comptoir. '

-£<s .Français ont 2 comptoirs. -£cs Ji’offcmtois ont un seul comptoir.

-£cs pirates dominent cette partie

duuCobe.

-pVict? 6e non -agression ente tes Espagnols et tes ^Français.

-pacte 6e non-agression entre tes Anglais et ics iHoiiantois.

Vérifiez la situation avant d’appareiller car il serait dommage de bêtement

gâcher une trêve avec un pays.

Il a fallu quinze ans mais on tient enfin entre nos mains le digne successeur de Pirates. Le jeu est vraiment passionnant, laissant une liberté d'action très agréable, sans pour autant tomber dans les excès de son ancêtre. L'intérêt est ici constant grâce à de nombreuses missions variées. Partir bourlinguer en haute mer est un pur plaisir et l'on se prend déjà à espérer une suite avec des héros à caractéristiques et la possibilité de s'affronter en réseau. D'ici là, Corsairs devrait satisfaire tous les aventuriers au long court.

•    Riche en possibilités

•    Liberté de jeu

•    Interface exemplaire

les mains

Bug du bateau disparu Graphisme moyen Pas de Guybrush

Depuis Fort Boyard, je ne peux m'empêcher de démolir une forteresse dès que j’en croise une. C’est viscéral.

ment. Pour le reste, ce ne sont que quelques regrets : un contrôle plus étendu des bateaux aurait été appréciable (notamment pour les attaques groupées), des graphismes avec un peu plus de relief (j’en fais quoi de ma 3Dfx ?), des persos qui évoluent... Mais on chipote. Corsairs est tout simplement un excellent jeu qui fonde son intérêt non pas sur sa réalisation mais sur sa richesse. Des sensations de liberté et d’aventure dans un univers de pirates, c’est un vieux rêve qui se réalise. ■

Frédéric Dufresne

comptoir, c’est que vos ennemis ne peuvent vous prendre à revers. Alors que vous, si.

Il y a deux niveaux de fog of war.

L’un recouvre les zones inconnues, l’autre dépend de votre champ de vision.

Pilote d'élite, vous pensiez avoir fait le tour du F-16 Falcon. Vous aviez rangé votre combinaison de vol, posé les valises.

La société GSI,

g|pp    g .

développeur de F-16 Aggressor, a été créée, nous dit-on, pour rehausser le standard de la simulation.

Enfin, c'est ce que l'on nous dit...

Voici l'engin, habillé par Dior, collection d'hiver - sable et scorpions. Invisible sur une dune ou sous un arbre.

F-W

Aggressor

Un missile dans la peau

E

coute-moi bien mon garçon. approche-toi un peu, et n'oublie pas de remplir mon verre quand il sera vide. D’ailleurs, il est vide là... Alors comme ça. tu crois pas que le vieux Bob. il a piloté un F-16 Falcon, avec ses doigts. Tu vois mouette de bitume, si t’avais pas les yeux comme des boules de billard un jour de tempête... Bon. passons. Tout a commencé, vois-tu. en 1999. à Madagascar. C’était un peu après la guerre du Golfe, mais... t’es un peu jeune pour t’en souvenir, hein moussaillon. Voilà, pas plus haut que le bord... (rot.)»

Pathétique, n'est-ce pas ? Eh bien

c’est ce genre d’épave mythomane que vous pourrez un jour devenir si le malheur s’abat sur vous et si vous vous êtes adonnés à F-16 Aggressor un peu trop longtemps.

C’est de la bombe

Avec F-16 Aggressor, vous êtes aux commandes d’un F-16 Falcon. Pour la petite histoire, vous êtes un pilote mercenaire, basé en Afrique, et plus précisément à Madagascar, au début, du moins. Je n'en dis pas plus, rassurez-vous, une animation fort jolie vous placera dans le contexte au début du jeu. Vous avez le choix entre des misions courtes, pour les

Mayday ! Mayday !, S.O.S., God save the queen et toutes ces sortes de choses...

quelles vous pouvez faire varier des paramètres, comme votre vulnérabilité. le temps qu’il fait ou l’âge de votre brosse à dents. Ces missions sont plutôt destinées à épancher votre soif de « boom-dans-ta-g... » Accessoirement, elles vous permettent de vous faire les dents. Mais le gros du boulot vous attend au détour de véritables campagnes.

Au total, pas moins de 40 missions s'étalent sur quatre campagnes africaines. Maroc, Kenya, Tanzanie, Éthiopie, etc. Ça calme. Dans un premier temps, si vous n’êtes pas un habitué du F-16 Falcon. je vous conseille de faire un petit tour du côté

Format CD-ROM PC Éditeur Virgin Interactive Sortie mars Prix env. 300 F Genre simulateur de combat Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x Config. recom. P200, 32 Mo de RAM, CD-ROM 8x, carte 3D Version testée version commerciale Problèmes rencontrés

Une D.C.A. prête à l’emploi. Deux possibilités : l’éviter ou la shooter. J’ai préféré la deuxième. Étonnant, non ?

néant

Le cockpit est réaliste, mais on peut s'en passer. Tapez «F9» et il n'y paraîtra plus. Seules les infos cruciales restent affichées.

des leçons. Car vous constaterez que faire voler ce coucou réserve quelques surprises. Je vous affirme qu'il est énervant de finir des missions super chiadées et de se crasher comme une bouse sur la piste d'atterrissage. Cinq missions d’entraînement vous proposent donc de vous familiariser avec le décollage, le repérage de points de navigation, le combat, l’escorte et l’atterrissage.

Hissez les voiles !

—«sa.

Toujours dans la série « Attention », attention - donc - aux fameux voiles noirs. Car s’il est difficile de faire décrocher le F-16. il est facile de se faire décrocher soi-même. Ces voiles s’abattent lentement mais sûrement devant vos yeux candides lorsque vous encaissez trop de G. Pour les novices, un G correspond à la force d’attraction qu’exerce la Terre sur vous, si vous êtes sobre, bien sûr.

Quand vous opérez un virage, ou que vous tentez de changer rapidement d’altitude, vous encaissez plusieurs fois cette force, ce qui brouille un tantinet la vue. entre autres. Cet effet de voile s’accompagne de halètements tout à fait virils qui renforcent l’effet d’oppression. Très réussi.

Du côté des cibles, vous ne se serez pas confrontés qu'aux seuls Mig issus du traditionnel complot bol-chévo-soviéto- vodkiste. Vous pourrez allègrement farcir de pruneaux des hélicos, des tanks, des trains, des navires, des routes, des immeubles, des chiens, des mouches... Euh, oui... Bon d’accord, pas les deux der-

n, ce n’est pas un crépuscule,

st l’écran qui devient rouge sang avant de

venir parfaitement noir (le voile noir).

niers..., ou alors accidentellement. Mais les autres, oui, ce qui donne kekchose de tout de suite moins monotone, voyez-vous. Bien qu’as-sez dangereux, puisque pendant ce temps, vous n’avez aucun contrôle sur le F-16, vous avez la possibilité de suivre la destinée de vos missiles ou de vos cibles. Ça reste quand même assez jouissif de voir un kciboom de près. A noter que les vues extérieures du F-16 sont impraticables. Sauf si vous désirez tester par la suite le siège éjectable et vous voir pendouiller sous un parachute alors que votre n’avion se vautre lamentablement. Enfin, une grosse lacune à signaler : ►

Le F-15 est un animal chafouin et facétieux qui vole trop haut et trop vite la plupart du temps.

nfiguration Armes

Nacelle LAU-3A Hydra

Un moment émouvant, vous devez choisir quels types d’armes réduiront vos ennemis en bouillie.

Le cockpit est très bien fait, bien que peu pratique. On voit même ses mains bouger. Super !

mport: 245Kg

'««É

y,-

est

ftutopiloU(Actif) : Vol Stabilis*

JOLI IIP '

OBJECTIF MNMCJRftl ATTEINT - RENTREZ A LA bfi$E JOLI TIR .*

prend même en compte, pour vous donner une idée, le déséquilibre induit par les réservoirs de carburant. On raconte, dans la cuisine de ma grand-mère, que les concepteurs ont été priés par T U.S. Air Force d'ôter certaines modélisations, trop top secrètes. N’espérez pas, par exemple, passer à mille pieds au dessus d'une D.C.A. sans y laisser des plumes. Dans le même ordre d'idées, l'ennemi dispose lui aussi de contre-mesures, de leurres, et il s’en sert plutôt bien. Côté son. pour finir, la musique du jeu n’a visiblement pas

été le cheval de bataille des concepteurs. Un conseil, éteignez-la et mettez à fond la Chevauchée des Walkyries si vous voulez vous galvaniser un peu... En revanche, les effets sonores et les bruitages sont assez réussis. Vous tenterez cette petite expérience. Coupez les gaz. qu’entendez-vous, outre le crissement de l’air contre la carlingue ? Votre propre respiration. Fermez les yeux, Dark Vador est derrière vous. C’est bon. rouvrez-les, c’était une blague. Aaaah ! ! !... Hum. ■

Stéphane Prince

Un |eu de lumières et de reflets très réussi au-dessus d'un paysage désertique.

Regardez le beau cratère, c’est môa qui fai fait. Avec mon beau F-16. Sniff.

hUmmiiEmic

^ À croire que le nombre de . mecs désabusés de n'avoir

*    pas été pris dans l'armée de

★    l’air va croissant C'est fou ce que l'on peut nous bombarder avec les simulateurs. Mais force est de constater qu'aucun n'arrive à vraiment révolutionner le genre, tant

■ au niveau sensation qu'au niveau réalisme ou graphisme. F-16 Aggressor est malgré tout un bon jeu, assez pour faire patienter jusqu'au prochain et offrir de bons moments de destruction massive. C'est aussi un de ses points faibles, privilégier l'action au réalisme.

► vous n’avez pas la possibilité d’analyser une mission effectuée, ni même de visionner un replay de votre dernière rencontre amoureuse avec un missile. C’est quand même embêtant pour une simulation digne de ce nom.

F-16 Aggressor

Animation

★★★

★ ★★★

Durée de vie ★★★★

iBSfilUS

Simulation réaliste Variété des missions Animation fluide

les mains

Trop de méchants Temps de chargement Pas de replay

ZOLI MOIS DE MAI

L’interface graphique est assez belle, mais sans grande surprise. Je veux dire que vous ne passerez pas sous les jupes de la statue de la Liberté, par exemple. Par contre, aucun effet de ralentissement ou de saccades n'est à déplorer. Le moteur 3D est parfaitement fluide et très agréable en 800 x 600. Néanmoins, il faudra compter sur un Pentium II 266 équipé d’une bonne carte 3D pour pouvoir tirer pleinement parti de l’affichage 1 280 x 1 024.

Impossible, donc, de confondre F-16 Aggressor avec un shoot’em up. Ce jeu a été résolument tourné vers la simulation haute fidélité. Le logiciel

Un nouveau modèle de Z.S.U. sautant. Les militaires ont pris exemple sur des grenouilles australiennes pour le concevoir.

L’avis ni Stéphane

^ Cette simulation est vraiment proche de la réalité. Elle est . à la fois délicatement difficile et ludique. Le graphisme, sans rT être surprenant, est de très bonne facture, et le moteur 3D ne ^ souffre d’aucun défaut. Enfin les missions sont nombreuses et a variées. Un gros regret, le fait qu'il faille laisser de côté le ^ pilotage pour voir les cibles de près ou pour suivre la destinée d’un missile. Mais rien de cela n'est faisable dans la réalité, n'est-ce pas ? Les fans de réalisme verront sûrement en F-16 Aggressor un nouveau défi à relever.

Initiai» Innée

fiAJNSOW 6

COLIN Me RAE

2 CO-RO* PC • U SOLUCE COMPLÈTE DE FALLOUT

tout sur les prochains

Enquête

tous les types tk cumulai letmet

sa tout»

42

MHS AUSSI

BnWexono

formula One 97 Rodllno R»m

) CD PC*1 JEU COMPLETA DÈMO EXCLUSIVE DE SIR ■    JÊt tmsm

SPÉCIAL X-FILES LE JEU, DOSSIER VIRGIN

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET STAR GENERAL ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

SPÉCIAL HALF-LIFE, COMMANDOS ET HEART OF DARKNESS

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET AZRAEL’S TEAR ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

SPÉCIAL FALCON 4, GEN 4 D’OR, MAX 2

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET WARHAMM ET UN CD DE DÉMOS

SPÉCIAL POPULOUS 3, RAGE OF THE MAGES, TOMB RAIDER III, SANITARIUM

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET ALONE IN THE DARK 3 ET UN CÉDÉROM DE OÉMOS JOUABLES

SPÉCIAL TOMB RADER III, SIN, HALF LIFE ET POPULOUS 3

2 CÉDÉROMS

LA DÉMO JOUABLE DE TOMB RAIDER III, UN CÉDÉROM DE DÉMOS

SPÉCIAL DARK PROJECT LA NOUVELLE DIMENSION DU QUAKE-LIKE

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET : LE SECRET DU TEMPLIER, UN CÉDÉROM [ DÉMOS

N0110

SPÉCIAL STARCRAFT, AVEC UN SUPPLÉMENT SUR LE JEU

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET ANVIL OF DAWN ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

SPÉCIAL GRIM FANDANGO, INDIANA JONES ET TOUS LES AUTRES PROJETS DE LUCAS ARTS POUR 99

3 CÉDÉROMS

LA DÉMO JOUABLE DE SIN. UN JEU COMPLET SHADOW OF THE COMET ET UN CÉDÉROM DE L, DÉMOS

SPÉCIAL MONACO GRAND PRIX, RAINBOW 6, CLIN MACREA ET WARGASM

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET TUNNEL B1 ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

N°111

113

M°10S

SPÉCIAL FINAL FANTASY 7 ET JEUX DE RÔLES

2 CÉDÉROMS

UN JEU COMPLET TERRANOVA ET UN CÉDÉROM DE DÉMOS

N°118

N°116

Bon de

c o m m a n d

e

Numéros

Nbre

d'exemplaires

Prix unitaire

TOTAL

*

U.

X

= F

x ...F*

= F

~

#

LU

X

= F

x ...F*

= F

x ...F*

= F

TOTAL ANCIENS NUMÉROS TTC -Rajoutez 10 F de frais de port par revue = F

Bon de commande à retourner, accompagné de votre réglement à : Génération 4 - anciens numéros 5/7, rue Raspaïl 93108 Montreuil Cedex

rj H

nC

COLLECTI

Merci de me faire parvenir ma commande à l’adresse suivante :

□ M. □ Mme

Nom : .....

Prénom : . . . Adresse : . . .

........................ Tél

Code Postal : .............Ville

Pays : .......................

Date et signature :    ./1999

o

11V

\r

NJ

Les terroristes, c'est comme la mauvaise herbe : ça repousse toujours. On croyait en être définitivement débarrassé après avoir terminé Rainbow six. Grave erreur :

Rainbow six

iïgle Mê

Arc en fiel

| les revoilà ! Préparez le sécateur et la tondeuse à gazon,

Iil va falloir faire le ménage ! s_

R

ainbow six est un jeu qui marche. Pour s’en assurer, il suffit de se rendre sur Internet et de chercher les parties on-line. Il est fréquent de trouver plus d'un millier de joueurs sur P Internet Gaming Zone,

à n’importe quelle heure du jour et de

Format CD-ROM PC Éditeur Red Storm Entertainment

Une progression comme je les aime : tout le monde en rang d’oignons bien à découvert. Et le pull «shoot me», il est où ?

la nuit ! Il y a sans doute déjà de nombreuses parties en cours, gérant le pack de missions Eagle Watch. Effectivement, en plus des cinq cartes Solo, six nouveaux types de jeu à plusieurs sont inclus et ça, c’est important !

Les mauvaises langues crieront au scandale : comment ? Seulement cinq nouvelles missions Solo ? C'est vrai que c’est peu pour un data-disk. Heureusement. elles se déroulent sur des cartes étendues, et surtout, sur de hauts lieux géographiques : Big Ben, le temple du Taj Mahal, la Cité interdite, le sénat américain ou encore le pas de lancement de la navette spatiale ! Chacune d’entre elles comporte une libération d’otages dans ses objectifs. Selon le niveau de difficulté choisi, on aura droit à des désamorçages de bombes et à d’autres réjouissances du même genre, histoire de se compliquer la vie.

Au niveau «Facile», les habitués viendront à bout des missions sans trop de mal. Mais ils savent fort bien que le jeu donne toute sa mesure au niveau Intermédiaire ou Vétéran : les adversaires sont beaucoup plus perspicaces et n’hésitent pas à exécuter

Sortie disponible Prix env. 150 F.

Genre action/stratégie Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, carte 3D Config. recom. PII-266,

64 Mo de RAM,

CD-ROM 4x, 3Dfx

Version testée :

version bêta

Problèmes rencontrés :

plantages au démarrage

Pour passer de manière sauve dans cette grande salle, il est conseillé de l’investir par toutes les entrées.

Les vrais pros auront droit à cette image s’ils terminent le pack de missions. S’ils n’ont tué QUE les terroristes !

les otages au moindre bruit suspect. C’est d’autant plus vrai dans le Mission Pack : la configuration des lieux autorise souvent les manoeuvres d’encerclement et l’ordinateur ne s’en prive pas ! Miam, quel régal de se faire décimer toute son équipe par un ordinateur fou furieux !

Escorting precious cargo

Bien que peu nombreuses, les missions en Solo sont variées et exigent des plans très différents. La dernière se déroule au sénat américain, un

nnRlSSRHU <* UOMMIlMinnUNl & 511 f COniRtH 11 IMOUfiMM O OOOPUtRimN pi mnimmuH « UUîlROHWn .1 mtisus r viu « i;m Nitms .* lUBinmi n

Louis Loiselle n’est peut-être pas un tireur fou furieux, mais il a un moral d’acier : 100% en self control ! Comme moi !

Jf

Us cm NOMlltS MISSIONS

3. Big Ben

Lieu : Angleterre.

Une mission bien sympathique comportant grandes salles, couloirs et... Un escalier truffé de gardes qu’il faudra grimper en force !

4. La Cité interdite

Lieu : Chine.

Ah, la Chine ! Vous allez goûter à ses supplices ! Pourtant, le cadre est sublime : jardins, décorations, on en oublierait presque qu'on est là pour tuer ! Une mission assez tranquille.

5. Le sénat

Lieu : États-Unis.

La dernière mission du pack est aussi ma préférée. Les nombreux bureaux et la grandeur de la carte promettent de grosses montées d'adrénaline ! Quant au final !...

2. Tai Mahal

Lieu ; Inde.

Une mission qui se déroule presque intégralement dans les sous-sols.

Comme il y a deux entrées, il faudra prévoir deux équipes et une bonne synchronisation !

"-

I. Navette spatiale

Lieu : Russie.

Une petite mise en jambe dans les coursives et les couloirs étroits. Détecteur cardiaque indispensable pour éviter les surprises !

Mais interdit de partir en navette.

labyrinthe de bureaux qui exige une progression sécurisée et des déplacements synchronisés. Celle qui se déroule dans Big Ben se fera en force : l’avancée dans l’unique escalier demandera une excellente coordination de l’équipe.

11 est même désormais possible de ne plus intervenir durant les phases d’opération : une fois la stratégie éta

blie. le jeu part et le joueur est simple spectateur, donnant simplement des ordres. Comme d’habitude, les «backgrounds » sont étudiés et proposent des situations de crise crédibles. Si les gouvernements étrangers font appel au Rainbow six pour résoudre leurs problèmes, c’est toujours avec raison. De nouveaux personnages font leur apparition,

dont un Français qui ne se défend pas mal. De nouvelles armes aussi : le Dcsert Eagle cal.50 qui dessoude une armure lourde, le HKG36K. un fusil d’assaut costaud et le HKG3A, un second fusil d’assaut doté d’une excellente cadence de tir.

Au rayon nouveautés, deux nouvelles cartes d’entraînement égaieront les parties Multijoueur, notamment celle qui se déroule dans une rue, riche en cachettes.

Encore plus !

Bon c’est vrai, tout ça c’est très bien, mais on aurait aimé plus... Plus de quoi ? Mais plus de tout ! Surtout lorsqu’on a accès au Net et que l’on a téléchargé les dizaines de nouvelles armes, les cartes Solo alternatives et les goodies concoctés par les fans...

On déplore réellement le minimalisme du pack !

En réalité, il n’y a certes pas la quantité mais la qualité est au rendez-vous. Alors que les textures et les décors du jeu original souffraient d’un certain dépouillement, Red Storm a judicieusement reconstitué des lieux réputés pour leur beauté ou leur his- ►

■Jr L'avantage de Rainbow six est que même sans y jouer, on s'amuse. En effet, quel ★ plaisir de voir Luc sursauter (fréquemment) à chaque fois qu'il se prend une bastos dans les gencives ! Trêve de faits divers, cet add-on a bénéficié d'une réalisation plus que correcte et d’une amélioration sensible du graphisme. Les missions sont excellentes, l'ambiance angoissante est toujours là, reste que cinq missions et peu de nouvelles armes, c’est faible comparé aux merveilles qui sont disponibles sur le Net. Aurait pu largement mieux faire.

[’ms oi Luc-Santiago

>jL C'est un pack de missions un peu anémié que nous sert . Red Storm : cinq missions Solo, trois nouvelles armes,

^ une poignée de nouveaux modes de jeu Multi, quelques cinématiques... Tout cela n'est pas bien consistant... Heureusement que la réalisation a été soignée et que Rainbow six est un excellent jeu, aussi bien seul qu'à plusieurs ! Toutefois, le Net propose déjà pas mal de add-on (cartes, armes, etc.), pas toujours soignés mais très nombreux (jetez un coup d'œil sur le CD à ce sujet). Eagle Watch est donc réservé aux enragés, qui ont soif de nouveauté, toujours et encore !

Il suffit d'un peu de musique et hop, mes p'tits gars se mettent à danser. Le problème, c’est que la musique ne comporte que des percussions.

ceux qui se rendent. Un bon terroriste est de toute manière un terroriste mort !

À DEUX C’EST MIEUX Ou même à trois, voire plus ! Les six nouveaux types de jeu Multijoueur rassasieront la soif de sang de tout le monde. Il faut, par exemple, décimer le général de l’équipe adverse, être les premiers à désamorcer une bombe prête à exploser ou tuer la moitié de l'équipe adverse. En plus des modes de jeu disponibles dans la version de base du jeu, on se retrouve avec pas mal de parties différentes. C’est très important car Rainbow six est pour l’instant le seul jeu d’ac-tion/stratégie à comporter autant de

diversité. Half-Life par exemple, même s’il est différent, ne propose que du Deathmatch. En revanche, lorsque le cidcl-on Team Fortress sortira, Rainbow six perdra peut-être des joueurs ! Et encore... Le hit de Red Storm est effectivement le seul jeu (en dehors d’un mode pour Quake II ; Action) à être aussi réaliste : une balle suffit pour tuer son homme ! Et c’est aussi ce qui fait sa force ! Finalement, prolonger encore le plaisir' du jeu vaut peut-être bien ce petit investissement ? !

Luc-Santiago Rodriguez

► toire. Les détails de la Cité interdite sont par exemple très convaincants, tout comme les boiseries que l’on trouve dans Big Ben. Même si le moteur 3D ne permet pas de faire des folies graphiques, le résultat est tout de même très honnête.

On regrettera juste quelques imper-

Le soleil couchant de la mission au Taj Mahal mériterait presque quelques instants de recueillement. Auprès des cadavres adverses.

fections qui auraient pu être corrigées : il est toujours impossible de sauter ou d’avancer accroupi et de jouer dans de bonnes conditions en réseau local. On espère vivement que ces imperfections seront réparées dans la suite officielle de Rainbow six (car il y en aura une, eh oui !).

Une entrée en force comme je les aime. Il faut toutefois veiller à être couvert par une autre équipe...

L<aillUIUIIV.C. JOIIUl C V. Ji    U | \J Ul J

aussi impeccable. C'est flagrant dans Big Ben, où le bruit du mécanisme est impressionnant.

f

L

1BHBS

R y -

PS

Durée de vie

1rs plus

★★★

Graphismes

•    Excellentes missions

•    Choix des lieux

[es»s_

5 missions Solo 3 armes Pas de Wookie

Votre abonnement GÉNÉRATION 4 + le jeu

CLOSE COMBAT 3

ABONNEMENT

r\n

/TL

;

■ T—I

CLOSE COMBAT III : Le Iront russe

Microsoft jeux prouve encore qu'il i possible de concilier wargames bis riques et jeux en temps réel, et nous of l'intégralité du front russe comme ari de jeu.

Close combat est un à échelle micro-t tique, où un soldat représente un indiv doté d'un nom, d'un moral et d'une ex rience unique. A la différence des uni disciplinées auxquels les jeux sur ordi teur nous ont habitué, ces pei bonhommes virtuels vont pousser des c déchirants quand une balle vient faucher, détaler ou se rendre lorsqu sont pris sous un feu trop nourri. Tout déroule en temps réel, et le tir d'i mitralleuse embusquée suffit pour tra former un assaut en carnage affre On en redemande !

Z74F

de réduction sur l’abonnemen GÉNÉRATION 4 + CLOSE COMBAT:

GÉNÉRATION 4 service abonnement,

55, route de Longjumeau 91387 Chilly-Mazarin Cedex TéL: 01 64 54 76 89

'tirOkdans la limite des stocks disponfcles. D'autres offres d'abonnement 3î dsçaàles dans ce magazine.

H Je m'abonne à Génération 4 pour 1 an (12 numéros), avec en plus le jeu

CLOSE COMBAT 3 [CC3] au prix exceptionnel de 579 F (étr. & Dom-Tom 719 F)

Cl Nouvel abonnement d Réabonnement

CI Cocher cette case pour un abonnement simple sans jeu : 378 F (étr. & Dom-Tom 498 F)

Nom : ....................................

Prénom :................................

Adresse :...............................

Code Postal : ...............Ville :

Pays :.........................Tél. : .

Je règle par : Ü3 chèque à l'ordre de Pressimage G mandat lettre □ carte bancaire n° : i i i i i i i i i i i i I I I l l l l l expire fin : I I I l l Date :    Signature obligatoire :

Les données ci-dessus étant traitées informotiquement, le droit d'accès et de rectification prévu par la loi du 06/01/78 peut s'exercer auprès de notre service abonnement,

Vous pouvez vous opposer à ce que ces données soient cédées ultérieurement en nous le précisant par écrit.

Offre valable jusqu’au 10 avril 1999

Microsoft

mim

Etat de sobriété avancé

on, on va couper court immédiatement aux vociférations des lecteurs nous accusant encore de s’en prendre lâchement et gratuitement à Billou. Ça n’est pas spécifiquement aux créateurs de ce jeu, mais à l'ensemble des éditeurs de simulation de golf que ce mini-coup de gueule s’adresse. Nous voyons chaque année arriver leurs nouvelles versions et on se retrouve devant un jeu des sept erreurs, que ce soit d’une évolution à l’autre ou d’une série à une autre. Au moins, dans les domaines du foot ou du basket, une amélioration de la technique et de la jouabilité est visible.

Mais ne soyons pas bêtement rancunier, car après tout, le niveau actuel des simulations de balle blanche est plutôt élevé. D’ailleurs, au risque de

f

In aie ^ H

Total 189 H

^

To pin: 73 H

y ■ -w.

The bail is in play.

Cette vue en coupe analyse la courbe de votre tir et le rebond qui varie évidemment selon la nature du sol.

gâcher l’insoutenable suspense de ce test, sachez que l'œuvre de Microsoft est assez réussie. Son principal atout étant d’offrir un produit riche et complet.

A partir d’un menu particulièrement sobre, on commence par la traditionnelle création de son aller ego virtuel. Apparence, style et niveau de jeu.

choix des clubs, rien ne manque. Définissez ensuite le type de partie à laquelle vous souhaitez participer, parmi la dizaine disponible (mises, jeu en équipe, etc.). N’oubliez pas de remonter vos chaussettes sur votre pantalon et vous voilà fin prêt pour parcourir le green.

C’est zouli !

Format CD-ROM PC Éditeur Microsoft Sortie N.C.

Prix N.C.

Genre golf

Config. mini. P90,16 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win 95 Config. recom. P133, 16 Mo de RAM, CD-ROM 8x Version testée finale anglaise Problèmes rencontrés aucun

[beginner

Les obstacles ont été cultivés avec amour, mais faudrait voir à se calmer. On n’est pas sur un hippodrome !

Bienvenue à l’atelier de fabrication. On vous prêtera un corps en bon état, des clubs et un style de jeu.

CH    -

''    [«g

Et là, Microsoft Golf sait se montrer grand seigneur avec tout de même sept parcours aux environnements relativement variés (impossible de se débarrasser de cette dominante verte). Ils offrent le lot habituel de bunkers, étangs, îlots et dénivelés, permettant une couverture exhaustive des situations existantes. Enfin, les conditions météo, paramétrables à volonté, devraient contribuer à

Durée de vie ★★★★

Les plus

•    17 parcours

•    Facile à utiliser

•    Commentaires

•    Sobriété

•    Vues fixes

•    Rien de nouveau

Chaque trou est précédé d'un survol du tracé agrémenté de petits conseils fort utiles. C'est toujours sympa.

Ou a ma it mm t...

À l'instar de la majorité de ses concurrents, Microsoft Golf propose plusieurs types de contrôle du swing. Le plus courant existe ici en version 2 ou 3 clics. Simple et précis, c'est le plus agréable à jouer. Le second, présentement nommé Swing Naturel, nécessite que vous exécutiez un mouvement avant-arrière avec la souris pour déterminer la force et la trajectoire du tir. Enfin le Swing de Simulation se fait sans repères visuels. L'orientation et les effets sont définis manuellement. Balèze.

intéressant pour le pro. Son excès de sobriété et de discrétion est compensé par un aspect jeu on-line très développé et 117 trous qui raviront les fanas. ■

P. -S. : S’il vous plaît, messieurs les développeurs, je sais que c ’est difficile, mais essayez d’innover pour Ici prochaine édition. Merci.

Frédéric Dufresne

Soyez prudent et sortez couvert. Avec les préservatifs Mulligan : “ Le bunker ne passera pas par moi. "

and classique, le quadrillage de la zone putt permet d'apprécier les dénivelés pour eux centrer le tir.

est évidemment présent, accompagné de connaissances comme Gimmie. Les graphismes affichent comme toujours la qualité carte postale en 800 x 600-65k et le syndrome clonage de végétation reste discret. Le son se résume aux bruitages de la nature et à des commentaires anglais, pour une fois sensés et intelligents bien qu’un peu répétitifs et parfois gentiment moqueurs (entendre dix-huit fois «pitoyable», ça finit par démoraliser).

Voilà, voilà, on se retrouve au final avec l’archétype du jeu de golf. D’une technique quasi irréprochable, il offre une approche simple et conviviale pour un débutant, tout en restant

Lavis oi Frédéric

^ Microsoft Golf est un produit très homogène mais on ne peut s'empêcher d’y trouver des carences, en comparaison à rC d'autres jeux, notamment Tiger Woods 99. Plus dynamique, ce ^ dernier nous plongeait directement au cœur de la compétition grâce à la présence d'un public. Sa vue en temps réel du choix du point d'impact innovait un peu. MG, lui, opte pour une approche sobre, plus britannique, qui manque un peu de personnalité. Cela ne retire cependant rien à ses qualités précitées qui devraient lui attirer un large public d'aficionados.

The Links

«j 75

La feuille de score permet bizarrement de suivre les résultats de vos concurrents.

Utile s'il y a foule.

pleinement satisfaire les amateurs de difficultés.

L’interface est simple et complète, autorisant tous les effets courants. Les données concernant l’inclinaison du terrain, la distance ou le vent sont constamment affichées et trois vues permettent de suivre l’action (arrière, aérienne et contrechamp). Mulligan, l’ami des amateurs du monde entier

Small Soldiers

Sqaaû Commander

Petit mais...

ous qui lisez ce texte, méfiez-vous des jouets. Contrairement à ce que l’on pense, ils ont une âme et s’animent dès que l’on a le dos tourné. Moi aussi, au début, j’étais incrédule, comme vous. Maintenant je dois me rendre à l’évidence, vu que j’ai été attaché à mon lit pendant mon sommeil par mes figurines Small Soldiers. Après quelques heures de captivité, j’ai appris qu’il y avait deux camps au sein des figurines : les Commandos à l’aspect humain, rêvant de dominer la Terre, et les Gor-gonites, à l’aspect bestial, luttant pour

Vous ne serez pas toujours obligé de tuer tout le monde pour finir les missions, alors

Archer (c’est son nom) a perdu la tête. On se demande bien qui est derrière ce crime odieux.

e balle dans le lanceur, une petite îssion sur l'interrupteur et vous voilà affublé in nouveau personnage.

la préservation de la civilisation. Peut-être arriverez-vous à prendre le contrôle des jouets et à me libérer, à moins que vous ne préfériez tenter d’asservir la Terre. Selon votre choix, cela changera les troupes que vous dirigerez et les missions que vous devrez résoudre.

Action men

Quel que soit le camp dans lequel on joue, on a le choix parmi six personnages (trois au début du jeu, mais au fil des missions, on peut en délivrer d'autres) aux caractéristiques diffé

rentes (arme, résistance, mouvement, vision). Le jeu est en 2D, en vue de dessus et les décors sont inspirés des différents lieux de missions (chambre à coucher, magasin de sport, etc.). Les graphismes sont mignons et clairs, ce qui permet de distinguer ses soldats.

Bien que mesurant 15 centimètres de haut, les soldats n’en sont pas moins extrêmement compétents : ils peuvent prendre des objets (un seul à la fois), les poser, les lancer (pour les explosifs), activer des inteirupteurs et bien sûr utiliser leurs armes. Les décors sont parsemés de bonus en tout genre (nouvelle recrue, clonage, énergie supplémentaire, bouclier, bottes, jumelles, puissance de feu

Encore une jambe à assembler et le professeur Frankenstein

lit

15/ Small Soldiers, le film, utilisait de nombreuses images de synthèse, Hasbro Interactive a pris le parti de sortir un jeu en 2D à l'heure de la 3D à tout va.

Alors essai transformé

I

ou pas ? La réponse

A

f ju y g;, ii : jHL >- -!

après dissection des

I petits bonshommes en plastique.

Format CD-ROM PC Éditeur Hasbro Interactive Sortie disponible Prix env. 250 F.

Genre action

Config. mini. P100,16 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P133,16 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Version testée finale

Problèmes rencontrés

aucun

réserve et si un de vos soldats venait à mourir, il vous suffit d’en prendre un nouveau dans le coffre à jouets, et ce jusqu’à épuisement des stocks. Les ennemis rencontrés sont assez coriaces et, eux aussi, ont des caractéristiques propres. Il arrive ainsi que l’on se fasse tirer dessus par un ennemi situé dans le brouillard, car il dispose d’une vision supérieure à celle de ses soldats. Par contre, on peut regretter le fait qu’ils ne réagissent pas si on leur lance des explosifs de loin : la logique aurait voulu qu'ils se déplacent et aillent voir qui venait les agresser. Enfin, ce petit problème en compense un autre : on lance les explosifs sur la case visée et non pas sur l’ennemi ciblé, ce qui réserve parfois de mauvaises surprises une fois

accrue) et d’armes (dynamite, bombe et grenade). Il y a parfois aussi d’autres objets, spécifiques à la mission, qu'il faut soit ramener, soit utiliser pour progresser.

Briefing du colonel

Le jeu reprend certains éléments des jeux de stratégie en temps réel : barres d’énergie des personnages visibles, possibilité de sélectionner plusieurs personnages, brouillard de guerre (même si celui-ci est limité aux zones non-explorées), curseur changeant selon l’action possible, mais il reste porté sur l’action. En effet, nul besoin d’être un gestionnaire chevronné : vous avez au début un certain nombre de personnages en

Voyons voir quel bonus je vais bien pouvoir prendre. Et dire que je ne peux choisir qu'un seul objet.

Lance-flammes, scie circulaire et lames diverses : une panoplie de pièges que ne renierait pas Lara Croft.

Et vlan ! Une porte dans ta tête de Gorgonite. Un exemple d’interactivité avec les décors.

Lavis otPmicK

Jlt Small Soldiers : Squad Commander est un petit jeu qui se k débrouille plutôt pas mal vu son postulat de base (pas de 3D). ^ Il est certain qu'il ne fait pas le poids face aux grosses ■jç productions, mais comme son prix l'indique, il ne joue pas dans 1$ même cour. Il reste néanmoins un jeu agréable et ne souffre d'aucun défaut majeur. Loin de la 3D époustouflante mais parfois creuse, voilà un digne représentant du fun ef de l'efficacité des jeux en 2D. Après tout, n'est-ce pas ce que l'on demande à un jeu en priorité ?

w w w m w w w * Whs

i :

en un contre un. Une seule parade : soyons lâche et attaquons à cinq contre un.

que tout le monde s’est déplacé. Pour corser le tout, les décors contiennent de nombreux pièges (bombes, lasers, couteaux suisses, etc.) qui nécessitent un contrôle individuel des soldats (l’excellentpathfinder n’évite pas les pièges) ainsi que des coffres à jouets générateurs d’ennemis (que l’on peut détruire). Juste un petit mot sur la bande son qui, sans être désagréable, n’est pas transcendante. En conclusion, Small Soldiers est un bon petit jeu, pas un de ceux qui révolutionneront la micro mais avec lequel vous aurez plaisir à jouer. ■

Pierrick Bellon

À qui ai-je donc donné la grenade ? Difficile de savoir, ils se ressemblent tous.

Taiiiejnàii

Pathfinder

Un petit air de Gauntlet • Prix

les moins_

Adaptation aux pièges Utilisation des explosifs Écran de jeu trop petit

St

Les licences se suivent et ne se ressemblent pas ! Cette fois-ci, c'est au tour

des quatre affreux jojos de South Park,

ont tué

K e n n y

T

\ III

inventé par deux sales mômes attardés, Matt Stone et Trey Parker. En gros, les aventures de quatre gamins de huit ans dans une petite ville lamentable comme l’Amérique en compte tant, South Park, sorte de trou du c... du monde enfoui sous les neiges du Colorado. Totalement dégénérés, fachos, violents, voire même cannibales, les habitants de South Park voient s’abattre sur eux catastrophe sur catastrophe. La ville a été successivement rasée par un monstre au croisement de Godzilla et Barbara Streisand, attaquée par les Roswell, terrorisée par un violeur de poules... Si les habitants s’en sortent chaque fois à peu près, ils ne le doivent qu'à l’intervention de nos quatre garnements, aidés de Chef, le cuistot noir de la cantine scolaire, don juan redoutable (doublé par Isaac Hayes en V.O.) et seul adulte à peu près normal du coin. Succès oblige, un jeu vidéo South Park était à peu près inévitable, espéré autant que redouté

mm

.

•A3

c

Kyle a exactement le même sale caractère que dans la série, c'est pas triste !

mm

par les fans. Allait-on retrouver nos petits bonshommes aussi bêtes et cra-dos que sur le petit écran %

Ramassis de débiles

Eh bien oui ! En plus des jeunes héros, tous les habitants débiles de ce trou rance sont au rendez-vous. Et cette fois, c’est aux films catastrophes, à la mode l’an dernier, que

Format CD-ROM PC Éditeur Acdaim Sortie disponible Prix env. 300 F Genre quake-like/shoot Config. mini. P133, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P200, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x, 3Dfx Version testée : pré-finale internationale Problèmes rencontrés : quelques retours sous Windows

La maison de Chef, du meilleur goût, véritable havre de paix et d'amour dans ce village de taches...

Ça y est, la dinde mutante attaque ! Appuyez sur «Alt» pour une surprise très caca-boudin !

LE cartoon trash de la

télé américaine,

d'envahir nos PC pour

mettre encore plus

à mal nos pauvres

zygomatiques !

Au secours !

h my God, they killed Kenny ! » Si ce cri de ralliement ne vous fait pas trembler dans vos chaussettes, préparez-vous à un sacré cours de recyclage. Depuis bientôt deux ans. il retentit chaque semaine dans South Park, dessin animé aussi subversif que sale, bête et méchant,

Quand on pense que le destin de la planète est entre leurs mains, ça fait frémir !

■ ■'

.V >

Larme favorite de Kenny (avant qu’il meure), le pistolet à ventouses...

Quand je vous disais que Chef était un tombeur. Admirez la déco tendance célibataire et le descente de lit «tigre»...

South Park

★ ★★★

★ ★★★

Animation

Durée de vie

les plus

•    Délirant

•    Multijoueur sympa

•    South Park

Les moins

Décors trop dépouillés Vue subjective Répétitif

Les participants du festival Renaissance s'enfuient, poursuivis par les mutants. Devinez qui va les sauver ?

Stone et Parker s’en prennent. Un astéroïde s’approchant dangereusement de la Terre dérègle le comportement de certains de ses habitants les plus paisibles. C’est donc à l’assaut conjugué de dindes mutantes et de vaches folles que Kyle, Cartman, Stan et Kenny vont devoir faire face ! Heureusement, l’arsenal dont ils disposent est à la hauteur, jugez-en plutôt : boules de neige, balles au prisonnier, pistolet lance-débouche-chiottes, mitrailleuse à éponges... Si on avait eu ça pour Unreal, on l’aurait fini en deux jours ! Eh oui South Park est un quake-like, largement mâtiné de shoot. Vous devrez tout de même réaliser certains objectifs, comme retrouver vos copains, mettre la main sur Chef (toujours en galante compagnie) pour comprendre ce qui se passe... Ceux qui

ne connaissent pas le dessin animé risquent d’être surpris par les graphismes et de les juger honteusement dépouillés, voire bébêtes.

Mauvais goût irréprochable

Ils respectent en fait scrupuleusement l’animation et le dessin de South Park, moches et mal fichus, aux antipodes des productions chiadées et politiquement correctes genre Disney ! South Park, Deeply bnpacted n’est pas de meilleur goût que la série ! Chaque impact sur un ennemi est ponctué de « You bastards », « Kick Ass » et autres « Bitch » à faire rougir Duke Nukem lui-même (sur la version testée, les voix n’étaient pas doublées) ! Pour autant. South Park, le jeu, n’est pas parfait, loin de là. La vue subjective, tout d’abord, est assez

En bons gamins américains de base, nos petits amis se régénèrent en avalant des saloperies bien grasses...

mal réalisée. Neuf fois sur dix, on prend des coups sans voir le coupable. Ensuite, si les couleurs primaires changent un peu de l’ambiance glauque systématique des quake-like normaux, le côté répétitif des décors ne ravira que les aficionados pur et durs. Enfin et surtout, ce n’est finalement qu’un shoot, à la sauce South Park, mais quand même ! Au bout de la centième dinde ratatinée, tout cela finit par être un peu répétitif. Hilarant pour [es fans, South Park risque fort d’ennuyer tous les autres, même si le Multijoueur promet d’être gratiné (avec Death-matchs à la ventouse ou à la boule de neige parfumée au caca...). N’empêche que moi. j’y retourne ! ■

■ Rémv Goavec

- -

Ce Roswell s'est visiblement trompé de partie, quelques éponges affûtées

Lavis oiRémy

Attention, les trois étoiles ne sont valables que si vous êtes aussi des fondus de South Park, la série. Dans le cas contraire, * disons que j'ai mis deux étoiles et ne gaspillez pas votre argent ! En effet; quiconque ne prend pas son pied dans cet univers délirant va vite trouver l'action répétitive et les décors minables. Les autres vont encore jouer les débiles légers en rigolant tout seuls devant leur écran, en passant d'une quête stupide à un combat caca-boudin. Dommage toutefois que la réalisation nous gâche parfois le plaisir !

s

t

Dans la série «Allons sauver le monde des méchants sous la belle bannière étoilée», Microprose nous ressuscite Top Gun, soft de combat aérien tiré d'un hit

Hornet’s Nest

Le retour de Maverick

hollywoodien des années 80. Attention au méchant crash, les ennemis vous guettent en plein ciel...

Format CD-ROM PC Éditeur Microprose Sortie disponible Prix env. 300 F.

Genre simulateur de combat aérien

Config. mini. P133, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win95 Config. recom. P200, 64 Mo de RAM, CD-ROM 8x

Version testée

master anglais Problèmes rencontrés

difficultés avec certaines cartes Voodoo 2

3.0H

H.OS&

argentée vers le ciel, avec un Mig irakien aux fesses, le pied !

de drogue d’Amérique Centrale, pour finir par latter la tronche de l’indispensable Saddam Hussein. De toute évidence, les scénaristes n’ont pas fait dans la dentelle, et les anti-Américains vont vite pousser un coup de sang ! D’autant que cet aspect est dur à oublier, les missions étant précédées de séquences cinématiques très réussies, quoique légèrement militaristes (dans lesquelles Tom Cruise, trop cher, brille évidemment par son absence...). Entre les briefings, les fausses infos télé sur la situation

Ravitaillement en vol. Rassurez-vous, c’est l’I.A. qui reprend les

averick, vous vous souvenez ? Mais si, le petit minet incarné par Tom Cruise, pilote génial mais chien fou et asocial qui finit quand même par empêcher la Troisième Guerre mondiale à la fin du film ! Ah, voit s voyez ! Même les plus jeunes font forcément vu à la télé, avec son tube FM sirupeux et son héroïne blonde et potiche. Eh bien tant mieux, car chez Microprose, on a décidé de faire appel à notre mémoire pour nous le faire incarner, le petit génie du manche à balai. Et du génie, il va nous en falloir parce qu’une fois de plus, ça va être à nous de sauver le monde. Rassurez-vous, pas de petits hommes verts en vue. Ici, on fait dans le sérieux, et les trois campagnes qui nous sont offertes sont des plus «réalistes». On commencera donc par éparpiller un général russe qui a pété les plombs, avant de s’attaquer aux vilains trafiquants

internationale et les résumés d’objectifs très complets, l’ambiance de Top Gun se situe quelque paît entre Alerte Rouge et Rainbow six. Rien que du tout bon, donc et Ton aborde la première mission le sourire aux lèvres.

Fluidité impeccable

Vous vous retrouvez vite aux commandes, prêt à décoller du porte-avions. Pas de panique. Top Gun remplit à merveille son contrat de soft grand public. Les actions ont été sim-

Ce n'est pas la Lune que je dois détruire mais des armes chimiques irakiennes.

Le chemin est presque aussi long.

. Là ;•

La cordillère des Andes. Tiens, qui c'est la nana aux gros seins qui flingue les léopards en bas ?

-——

siioiSr

, -■•• "'.WSSŒ

■ ÿ!

Je sais, à force de frimer, je vais me faire descendre, mais je m'appelle Tom Cruise ou pas ?

L'ordinateur de bord vous indique gentiment à quel moment tirer. Une vraie mère pour le pauvre pilote !

1 4 //;'

La vue extérieure est celle qui donne la plus grande sensation de vitesse. Mais pas la plus grande précision !

plifiées au maximum afin de rendre le jeu parfaitement jouable pour un débutant. C’est même impressionnant de facilité et de fluidité. Votre avion glisse dans les airs, se faufile et, si l’impression de vitesse n’est pas fantastique, elle est compensée par une formidable sensation de liberté. Même au clavier vous n’avez jamais l’impression de diriger un sabot. Les mouvements sont parfaitement dosés

Là, le but est de descendre un hélico bourré de cocaïne. Il est recommandé de retenir

et une pression sur les flèches fait réagir l’appareil sans pour autant vous envoyer dans le décor. C’est pourtant à partir de ce moment-là que le sourire se fige un peu, surtout quand on commence par la campagne sibérienne, aux décors particulièrement minimalistes. De la glace, de l’eau, encore de la glace, quelques vagues hangars... On ne s’est pas foulé au niveau des graphismes ! Les ennemis ont heureusement fait l’objet de plus de soins, les frégates à

abattre sont fines et offrent un bon niveau de détail. Mais que Faction est poussive ! En dépit d’une voix off agréable et intelligente, les sons ont été réduits au strict minimum, ce qui n’aide pas à la montée d’adrénaline. Mais surtout, les combats, dont la majorité se passe d'assez loin, ne sont pas toujours palpitants. En fait, vous et vos ennemis vous battez par ordinateurs de bord interposés. Les missiles à tête chercheuse sont très difficiles à semer, tant pour eux que pour vous. Les amateurs de dogfights risquent donc d’être très frustrés, du moins par cette première campagne ! La plus passionnante est sans doute celle d’Irak, les pilotes de Saddam Hussein se montrant particulièrement teigneux et casse-cou. Là. pas de problème de motivation. Conclusion: trop facile et trop dépouillé pour vraiment convaincre. Top Gun permet quand même de se faire agréablement les dents - avant de se lancer dans European Air War par exemple ! ■ Rémy Goavec

L’avis ai

Je l'admets, Top Gun n'est pas loin de valoir 3 étoiles, mais la première campagne, en Sibérie, est vraiment trop poussive ! L’Irak et la Colombie, nettement plus riches en dogfights, remettent un peu les pendules à l’heure, mais au bout de dix missions mortelles quand même. En voulant mettre ce jeu à la portée de tous, Microprose a placé la barre trop bas et nous propose un jeu aux combats trop ternes. Dommage, car le contexte avait été particulièrement bien soigné et la réalisation technique est pour le moins exemplaire.

Bonjour le cratère ! À croire que Saddam Hussein a vraiment la bombe atomique !

Je viens de me faire descendre par les Irakiens, Bill ne va pas être content ! Trouvez-moi Monica !

ÏJllàttotvjid

Top Gun 2

Graphisme

★ ★★

Animation

Durée de vie

les plus

'kiririr

★ ★★

• Prise en main facile Scènes cinématiques Trois campagnes

lus mains

Décors insuffisants Combats trop soft Sons sans originalité

Son

L'humour et la mort ont rendez-vous.

Les vers les plus hargneux du PC sont de retour avec leurs vannes au napalm,

Worms Armageütloii

J ’suis ver !

leur artillerie et leurs règlements de compte. Depuis le dernier épisode, ils ont pu affiner leurs techniques de combat : tuez-les tous.

Décor enfantin cherche chair à canon, aptitudes à la stratégie agressive requises. Vermisseaux s'abstenir.

11 ||

uoi de plus désarmé qu’un ver ? N’est-ce pas attendrissant, ce petit être sans défense qui passe son temps à manger de la terre ? Humble lombric, discret maillon de la chaîne alimentaire. Ah, certes, il sert surtout de repas aux autres... Attendrissons-nous un instant sur le destin du ver qui regarde l’inaccessible étoile briller dans le ciel. Et se laisse bêtement picorer par la poule qui passait par là. Mais ne vous y fiez pas, tous les vers n’ont pas une vie aussi

banale. Il y en a qui ont la rage au ventre, gare à ceux qui viendraient leur chercher des noises. Prenez ceux de Team 17 par exemple. Faut pas rigoler avec eux, la guerre est leur métier. Vous en lâchez une poignée dans la nature et ils vous refont Apocalypse Now en trois minutes.

Alors bon, les habitués connaissent déjà. Ce savant mélange de Rambo et de Lemmings sous couvert de stratégie balistique a déjà fait ses preuves. Nous avons toujours affaire au même concept, à savoir des équipes de vers qui s’affrontent au tour par tour à

l’aide d’armes et d’outils invraisemblables dans des décors hauts en couleur. La différence consiste exclusivement dans les nouveautés : nouvelles armes, nouveaux décors, nouvelles missions et options.

De la chair fraîche

Vous aurez donc l’inquiétant privilège de ravaler la façade de vos vis-à-vis avec, entre autres, une bombe chimique, un test nucléaire indien, un arc... Allez, je vous en balance deux trois comme ça en guise d’amuse-gueule : la vache folle, le cocktail Molotov, la douche de cageots, le fameux lancé de mouton explosif. Ô joie des ébattements en plein air, vous pourrez incendier vos ennemis, les griller au lance-flamme, les viser

volantus, plus vulgairement appelé le super mouton volant. Sommes-nous peu de choses.

Format CD-ROM PC Éditeur Microprose Sortie disponible Prix env. 300 F Genre stratégie et humour Config. mini. P100, 8 Mo de RAM, CD-ROM 2x, Win 95 Config. recom. P133, 16 Mo de RAM, CD-ROM 8x, carte son 16 bits, carte vidéo 2 Mo 640 x 480 SVGA

Version testée :

bêta

Problèmes rencontrés :

blocages, retours sous Windows

Les différentes options de jeu pour un seul joueur : partie rapide contre l’ordinateur, disciplines d'entraînement, missions et match à mort.

Si vous n’en tenez pas compte, le vent peut vous renvoyer l'obus que vous destiniez à vos ennemis.

maintenant ! On peut dire que Micelle s'éclate bien dans ce jeu.

Vous avez des aptitudes spéciales pour partir à l’assaut du décor. Pour un peu on se croirait chez les Fraggles Rock.

vers vous traite de « traître » parce que vous venez de lui tirer dessus. Vous revoyez d’ailleurs certaines actions sous les applaudissements de la foule. Voilà qui donne à la guerre un côté reality show délicieusement cynique.

Tout n’est pas rose

Rien n’est parfait en ce bas monde, et puis j’aime bien chercher la petite bête (si je puis dire). Surtout pour un jeu comme celui-là qui, il faut bien le reconnaître, dénote avec mérite du reste de la production. Alors, allons-y, critiquons. Ce qui m’a, moi. personnellement gavé, c’est la difficulté du jeu. Certes, avec un peu de persévérance ça se règle, mais il n’en reste pas moins que nombre de niveaux sont très (trop) techniques. Quand on se retrouve à viser une cible à l’autre bout du décor, tout en

tenant compte de l’angle, de la force et du sens du vent, ça devient pénible. Autre problème, les temps de chargement entre les séquences d’entraînement. Chaque fois que vous perdrez - et croyez-moi vous perdrez - vous en arriverez à sortir du stage à deux secondes de la fin (les niveaux sont pour la plupart en temps limité) afin d’éviter tout le tralala de la cérémonie de votre propre échec. Enervant. Surtout que les entraînements ne sont pas faciles, faciles. Ça doit être le côté stratégie du jeu. Qu’il est long et laborieux l’apprentissage de la stratégie « verdeterrienne », même chez l’annélide de base. ■

Noël Chanat

[ intermédiaire ]

[ intermediaire ]

■■■■■wicaiiiaiRii

irrrv^ri r^ii

®    K W «X. M

Oh ! Toutes les jolies options, ici vous pouvez constituer votre équipe, vérifier ses performances, modifier des armes, etc.

au laser, vous pourrez les exploser au missile à tête chercheuse, leur chatouiller le bulbe au chalumeau, et plus si affinités. Le tout dans des niveaux plus nombreux et plus variés, sous les commentaires de vos troupes.

Un mot à ce propos, pour une fois, les voix françaises ne sont pas trop mal. Ces bougres de vers sont devenus bien loquaces. Imaginez un petit lombric, avec une voix de lilliputien castré, qui vous sort: «J’te ferai la peau » ou «Tu vas l’regretter» dans la fièvre du combat. Comment voulez-vous ne pas rire lorsqu’un de vos

Voilà mon équipe : Nis, Ou, Dur, Micelle et les autres (un jeu amusant et instructif consiste à rajouter le mot ver avant chacun de leur nom).

Lavis « Noël

-jç C'est un retour réussi. Worms Armageddon sera surtout apprécié par les aficionados des précédents volets. Les autres ’K' devront avoir un penchant pour la stratégie enfantine ^ et un solide sens de l'humour. Personnellement, je me suis bien marré. Seul ou à plusieurs, on se laisse prendre au jeu.

Bien sûr, le jeu prend tout son piment à plusieurs, via le mode Multijoueur encore amélioré ou l’accès à Internet avec Wormnet, mais les vers solitaires auront de quoi faire entre les nouveaux modes d'entraînement et les nombreuses missions.

Qui a dit «nu comme un ver» ? Admirez un peu l’arsenal dont

Scène de la vie quotidienne chez les Worms. Carottes, fraises et grenades au menu. Bon appétit.

Il C1NTRAVIS SI ElBSIC

Ça commence vraiment à . faire beaucoup. On ne compte plus les éditeurs qui nous pondent des suites sans apporter grand-chose à la première version. Worms Armageddon est de ceux-là. Aucune amélioration graphique, aucune amélioration des cartes (certaines sont moins pratiques) et les rares nouveautés sont quelques armes sans réel intérêt. Alors d’accord, c’est toujours aussi drôle, c’est sympathique en Multijoueur, mais ce n’est pas suffisant pour justifier l'achat de cet énième épisode de guerrilla rampante.

Le raid aérien au napalm, ça fait très mal. Par ici la bonne soupe, y aura pas de jaloux.

Attention, d'infernaux bolides prennent le contrôle de nos PC. Ils roulent dans tous les sens, sont armés jusqu'aux dents et démolissent tout sur

Rollcage

Femme au volant.

leur passage. Bref, le

genre d'engin à ne pas

mettre entre toutes

les mains, surtout si

elles sont féminines.

comme si tout ceci ne suffisait pas, il est également possible, à l’aide de missiles ou tout simplement de son pare-chocs, de faire s’écrouler certains éléments du décor (immeubles, rochers), le tout pour ralentir l’adversaire. Ajoutez à ceci les huit bonus qui vont du turbo au verglas en passant par quelques missiles, et vous mesurez l’étendue des possibilités qui s’offrent à vous pour éclater le voisin. Le tout sur vingt circuits se répartis-

L'endroit a l’air calme et tranquille au soleil couchant. Pourtant ça n’a rien d’une balade touristique.

au liiuix ei son engin, en plus, il s'appelle Léon, ça s’invente pas.

ces engins défient constamment les lois de la gravité, roulant sur les parois, les murs, voire les plafonds des tunnels et autres éléments du décor. De fait, il est impossible de sortir de piste : y en a pas. Ou presque. Ce qui n’empêche pas de se retrouver en rade sur le bas-côté après un atterrissage mal contrôlé. Mais

Format CD-ROM PC Éditeur Psygnosis Sortie mars Prix env. 370 F Genre action/course Config. mini. P166 MMX, 32 Mo de RAM, carte 3D, Win 95

Config. recom. PII-400, 64 Mo de RAM, Voodoo 2, 12 Mo, Win98

e voudrais tout d’abord remercier mon chef de rubrique (Cedric) qui a eu l’idée lumineuse de me refiler un jeu de bagnoles, à moi qui suis encore plus mauvaise conductrice dans le virtuel que dans la réalité (Ndlr : normal pour une nana...). Me mettre entre les mains des engins comme ceux de Rollcage relève de l’inconscience la plus totale. Pour commencer, ça roule à 400 km/h. Ensuite, ça possède tout un attirail d’armes de destruction massive. Bref, il ne fait pas bon se trouver sur mon chemin quand je suis au volant d’un de ces bolides. Remarquez, je suis bien dans l’esprit du jeu qui, de toute évidence, ne s’adresse pas à un public de puristes. Vous me direz que pour toutes les courses de voitures, l’objectif est d’arriver premier. Mais je vous répondrais qu’il y a manière et manière d’y arriver. Et ici, tous les moyens sont bons. On joue plus dans la catégorie bourrins que dans la finesse.

Pousse-toi delà...

Il faut dire que les développeurs de Rollcage ont tout fait pour que ça saute et que ça explose dans tous les sens. Les véhicules sont indestructibles et les accidents n’ont aucun effet sur leurs performances. Ensuite,

Vaut mieux pas se planter, sous peine de finir en boîte.

Version testée :

bêta

Problèmes rencontrés :

clavier « qwerty », pas de manette, blocage image, tableaux de résultats, changements de vue

I Léon le p'tit Français recherche désespérément la p'tite Yasmine de Malibu. Mais la plage semble déserte.

Non, non, ce n'est pas l’image qui est à l’envers mais bel et bien le pilote. L’atterrissage va être rude.

Il y a huit bonus différents à récupérer pour nous aider à terrasser l’adversaire. Faut pas les rater.

histoire de s'entraîner. J’vous rassure, y a pire un peu plus loin.

La différence se fait surtout sentir au niveau de la vitesse et de l’accélération des véhicules.

... QUE J’M’Y METTE

Il est clair que les concepteurs de Rollcage ont avant tout privilégié l’action. Mais, ils ont oublié quelques petits détails qui donnent l’impression d’un jeu mal fini. Tout d’abord, il n’y a aucune carte de circuit. Résul-

un immeuble. J’ai plutôt intérêt à dégager du passage.

tat, sur les plus compliqués d’entre eux, on se retrouve en permanence coincé dans des culs-de-sac, ou l’on passe à côté de raccourcis. Les deux vues proposées ne nous permettent pas d’avoir une idée d’ensemble de la situation. Ensuite, bien que nos engins frôlent les 400 km/h, on a parfois la désagréable impression de ne pas avancer à plus de 110. Ils ont aussi oublié que la techno en fond sonore ne suffit pas à donner une impression de vitesse. Enfin, le mode Multijoueur (écran splitté), qui aurait dû être un vrai plaisir, est plutôt laborieux, que l’écran soit divisé horizontalement ou verticalement. Le champ de vision est beaucoup trop réduit pour que l’on puisse exploiter toutes les possibilités du décor.

Malgré ces quelques défauts, Rollcage est tout de même le jeu idéal pour se défouler un bon coup, d’autant qu’on peut exploiter pratiquement tout l’espace, ce qui est son principal atout. Une course de voitures où l’on n’est pas obligé de rester dans les rails, pourvu que l’on aie envie de jouer au train. Et ça, c’est pas gagné... ■

Anna Grimault

L’avis « Am

^ II est certain que Rollcage ne satisfait en rien les amateurs . de pilotage intelligent et réaliste. Ce n'est pas son objectif.

^ Par contre, les autres peuvent peut-être y trouver

leur bonheur. Ça part dans tous les sens, les voitures font des figures incroyables, bref, y a de l'action. Mais le jeu souffre d'un certain nombre d'imperfections qui lui donnent un air d'inachevé. Dommage car si l'on a un peu l'impression de jouer à Wipeout, l'idée de mettre à profit l'ensemble du décor est plutôt bonne. Reste qu'on s'ennuie.

sant dans quatre univers différents : la plage, la ville futuriste, la zone industrielle, et les mondes extérieurs, qui ressemblent assez au Colorado.

En mode Course, on a accès à trois championnats différents qui font un total de 10 circuits, sachant qu’il faut finir premier pour accéder au suivant. En mode Arcade, il est possible de s’essayer sur la quasi-totalité des 20 circuits. A ceci s’ajoute le contre-la-montre et le circuit d’entraînement. On a également le choix entre six pilotes et l’engin qui leur correspond.

Rollcage

★ ★★★

★ ★★★

Animation

•    Musique

•    Animation

•    Action

LEsmnm

Pas de manette Sensations de vitesse Pas de carte des circuits

Départ du circuit en zone industrielle. |e vais encore me prendre une usine sur le pare-brise.

Météo de saison. Attention aux dérapages car je doute qu’ils aient salé la piste.

C'est trop bien d'être pilote. Conduire

des monstres à des vitesses hallucinantes sans risque de contravention, la gloire, l'argent.

Et aussi les accidents, les murs en béton,

Erand Touring

D es chevaux et des hommes

les moteurs qui

explosent... Hum, c'est

trop bien d'être

pilote virtuel.

a course automobile, c’est un domaine classique du jeu. Cela doit faire plus de quinze ans que des amas de pixels nous coupent la route, d’une magnifique queue de poisson, dans le secret espoir de nous envoyer visiter le bord de écran. Pourtant, les concepteurs de jeu parviennent encore à se renouveler, avec en ce moment, une ten-

„ Grand Tourmg

PEUGEOT 406 ST 2000 CC

AUTOMATIQUE

dance à l’exploitation de la veine du Grand Tourisme. C’est aujourd’hui Empire qui s’y colle.

Au menu, vous aurez le choix entre une formule Arcade, enrichie au chronomètre «à la check point», accompagnée d’un réalisme de conduite allégé, et une formule Simulation. Cette dernière vous propose en entrée des leçons de conduite et des courses uniques, suivies d’un championnat aux quatre catégories en plat de résistance.

Question voitures, pas moins de 10 modèles sont disponibles avec en prime, pour nous petits Français, la Peugeot 406 ST. Merci M. Marketing. Pour le reste, nous retrouvons les habituelles Ferrari, Viper et autres monstres sacrés (on joue les blasés mais ça laisse rêveur). Chaque véhicule est paramétrable sur plus d’une dizaine de points (tenue de route, hauteur du châssis, etc.) qui affectent réellement leurs performances.

Les courses se font à travers quatre environnements variés (ville, montagne, etc.) qui proposent chacun deux tracés avec une portion commune, soit huit circuits de base. Ajou

tez un mode Miroir et deux pistes cachées pour obtenir une durée de vie d’autant plus raisonnable que les conditions météo (pluie, neige, nuit) sont gérées (style Holiday on Ice).

C.C., Km/h et I.A.

Pour les graphismes, no problemo : la modélisation des tutures est réussie, avec transparence et reflets, le décor affiche un environnement

IL écran de sélection des voitures permet d’effectuer | des réglages personnalisés et de choisir l’habillage.

L’école de conduite propose I quatre épreuves qui s'avèrent utiles pour s’accoutumer à l’étrange | maniabilité de C.T.

sortie disponible Prix env. 350 F.

Genre course de 'ouatures Config. mini. P166, 32 Mo de RAM, CD-ROM 4x, Win 95, carte accélératrice Config. recom. P200, 64 Mo de RAM, CD-ROM 12x Version testée version finale française Problèmes rencontrés caméras fixes boguées

La meute vous poursuit en formation serrée : la moindre erreur et c’est une rétrogradation en dernière place.

si

Tous les moyens sont bons pour se débarrasser des concurrents.

Leçon numéro I : pichenette sous la pluie.

L’avis ot Frédéric

Sans être révolutionnaire, Grand Touring pouvait prétendre à un bon résultat. La qualité technique, l'I.A.r la richesse générale des options, tout cela constituait un ensemble attrayant. Malheureusement, des problèmes de jouabilité et de finition viennent tout gâcher. Une appréciation peut-être sévère mais l'inévitable comparaison avec Viper Racing est sans équivoque : GT ne fait pas le poids. Affiner le modèle de conduite et régler le niveau de difficulté auraient été préférables à l'introduction d'une nouvelle voiture.

Bizarrement, l’éclairage des phares est plus efficace lors de la conduite sous la pluie que pendant la nuit.

ligne droite que les grosses caisses récupèrent votre avance chèrement gagnée.

et une berline. De bons véhicules mais qui ne font pas le poids face à des Lamborghini ou des Viper. On se rabat alors sur les courses par catégorie mais là encore, les adversaires sont redoutables. Seul salut : le niveau amateur.

Enfin en vrac, sur les neuf vues disponibles, seules deux sont jouables : arrière et ras du sol, adieu le cockpit et ses sensations. Pire, il n’y a pas de rétroviseur pour contrôler les dépassements. Les temps de chargement sont longs, les tracés trop courts et les dégâts sont pris en compte mais n’apparaissent pas sur la carrosserie. D’accord, tout n’est pas noir, l’I.A. des concurrents est très bonne : certains commettent des fautes, d’autres roulent prudemment. J’ai même vu une Dodge se décaler sur la gauche pour remonter le peloton qui freinait à l’approche d’un virage, comme un joueur. Peugeot Sport Grand Touring a du potentiel mais ses qualités ne parviennent pas à combler ses défauts. Un plaisir limité malgré un excellent habillage. ■

Frédéric Dufresne

Les réparations au stand sont automatisées, mais le temps que vous y passez reste à votre entière discrétion.

conduite. Passe encore que les voitures soient difficiles à maîtriser, l'entraînement y remédie, mais il est quasiment impossible de passer un virage en dérapage contrôlé. La caisse adhère parfaitement jusqu’à un certain point, puis part en tête-à-queue sans espoir de récupération. Ce n'est plus du Grand Tourisme mais de la Fl. Faut s’habituer.

Ensuite, le niveau de difficulté est assez incroyable, et pas à cause de la conduite. Les seules voitures disponibles en début de jeu sont la Peugeot

Malgré les phares et les lampadaires, la conduite de nuit reste un vrai défi nécessitant une maîtrise parfaite.

varié et riche sans que l’animation ne s’en ressente. L’impression de vitesse est bonne même si le compteur a tendance à l’exagération («Les compteurs mentent ! », comme je l’expliquais à l’agent qui m'a collé une prune). L’aspect sonore est plus commun, avec des bruits de moteur très moyens mais des musiques entraînantes.

Bref, Grand Touring sent le jeu bien sympa. Le problème, c’est qu’il souffre de nombreux défauts, petits et gros. Commençons par le modèle de

★ ★★

Animation Durée de vie

★ ★★★

★ ★★

1RS plUS

Graphisme réussi Animation rapide I.A. performante

Les mains

•    Trop difficile

•    Modèle de conduite

•    Vue, rétroviseur...

Conduite sous la neige. D accord, ça ne se voit pas mais croyez-moi, ça se sent. C’est par où la sortie ?

ipress

i

Small Soldiers ★

Glabotech Design lab

Baston 30 sur COm PE

édité par HASBRO Interactive

Un jeu de baston où l'on peut créer son personnage de toutes pièces, et où l'on peut se servir des éléments du décor, voilà des idées intéressantes. Malheureusement, la réalisation de ce soft a été bâclée : bugs graphiques, gestion des collisions folklorique, choix limité des coups. Si l'on ajoute à cela le fait que la répétition de deux mouvements suffit pour finir le soft et qu'au bout de cinq minutes la lassitude vous gagne, nul doute que vous mettrez votre argent ailleurs. ■    P.B.

Great Britain ★★

Add-on flight Simulator 98 sur CO-HBM PC

édité par Me 2

Amis anglophiles, réjouissez-vous ! Cette fois-ci, Take 2 nous emmène à nouveau au-dessus de la riante campagne du sud de l'Angleterre. Aux commandes de jolis coucous faciles à prendre en main, vous allez pouvoir danser dans les airs au-dessus des vaches folles, et même profiter de nouvelles cartes de la capitale d'Albion. Certes, le beau temps n'est pas toujours au rendez-vous, et les poussées d'adrénaline peu nombreuses, mais il n'y a pas que le Pacifique Sud dans la vie ! ■    R.G.

Panique en plein ciel ★★★

Add-on Flight Simulator 98 sur CD-ROM PC, édité par Mayday

Les add-on de Flight Simulator se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Pour preuve, ce Panique en plein ciel qui viendra s’ajouter à votre fichier « aventures ». Aux commandes d’un appareil défectueux ou menacé de collision, ou bien pilotant un hélicoptère de sauvetage, vous devrez faire appel à tout votre talent pour sauver vos os et la carlingue. Heureusement, dans certaines missions, un aiguilleur du ciel au flegme délicieusement british viendra vos susurrer de bons conseils à la radio. Pour tous ceux que piloter un Cessna virtuel au-dessus des troupeaux de vaches ne passionne plus, Mayday va appor

ter quelques sueurs froides bienvenues dans des décors certes légèrement pixel-lisés mais toujours aussi agréables, et je ne parle pas de la fluidité, impeccable comme toujours. En tout, 18 missions très diverses et dont au moins on est sûr de se sortir vivant, sinon en parfaite santé ! ■    R.G.

VIP Ultimate Classics Wings ★★★

Add-on Flight Simulator 98 sur CD-ROM PC, édité par The VIP Group

Dans la série « Quand y en a plus y en a encore », VIP Ultimate Classics Wings offre aux pilotes frustrés qui auraient déjà épuisé les joies aériennes de Flight Simulator et de ses nombreux add-on. de quoi patienter jusqu’à la version 2000. Plus de 260 appareils à piloter, rien que ça ! Les Airbus de toutes tailles et de toutes générations y côtoient les Boeing, DeHavilland et autres McDonnel Douglas, pour la plus grande joie de nos chers amoureux des loopings. En prime, bien sûr, un peu de frissons aux commandes d’un bombardier ou d’un F-4. Mis à part sa quasi-exhaustivité en matière de machines volantes, VIP se distingue de la nombreuse concurrence par des graphismes plus soignés que d'habitude, des sons qui rivalisent presque avec ceux des meilleurs simulateurs de combat et une documentation complète sans être assommante. Manque plus que l’hôtesse de Pair, quoi ! ■    R.G.

Dangerous Airports ★★

Add-on fliglit Simulator 98 surCNBMPC édité par the Associates

Histoire de réveiller un peu l'intérêt de ceux qui auraient tendance à s'endormir aux commandes, Dangerous Airports leur propose d'essayer leurs talents sur les pistes les plus casse-gueule du monde.

On appréciera le niveau de détail des aéroports, le réalisme des bourrasques de vent et l'utilisation intelligente des relevés géographiques. Dommage toutefois de ne pouvoir profiter que de quatre types d'appareils, dont deux Cessna bien sûr. Pour casse-cou certifiés uniquement. ■    R. G.

I

I

I

Add-on flight Simulator 98 sur EB-EBM PE édité par Alsyd

Nous faire dépasser la vitesse du son aux commandes d'un Concorde, voilà une idée qu'elle est bonne ! Dommage que personne n'ait seulement commencé à l'exploiter dans cet add-on. Installation prise de tête, graphismes tristounets, impression de vitesse à peu près nulle, missions trop peu nombreuses, pas grand-chose de bon à sauver dans cette simulation, à part le cockpit bien détaillé et le nez qui monte et qui descend. Une simulation qui ne crève ni les nuages, ni le mur du son. ■    R. G.

1 CARTOUCHE FOURNIE.

La nouvelle technologie RS ENGINE

permet la compatibilité du volant sur les différents supports de consoles existants:

Playstation, Nintendo 64, et

Boutons HYPER programmables.

*Volant de course compact avec rayon de virage de 250°.

*Prise de volant rembourrée.

*Leviers de changement de vitesse PAPILLON style Fl.

fort ^

Micro switch.

Pédales antiglissantes avec base surdimensionnée.

*Modes de commande analogique et numérique.

PLAYSTATION est une marque déposée par SONY NINTENDO 64 est une marque déposée par NINTENDO

BIGBENS.A. Rue de la voyette Centre de Gros N°1 59818 Lesquin cedex FRANCE - Fax 03 20 87 57 99

i/Ai h ut ne nrr i une

Haute technologie RS Engine

INTERACTIVE

Décidément, vous 11’êtes pas raisonnable. Faire sauter un échantillon de matière inconnue et ouvrir mie brèche dans l’espace-temps ! Maintenant, il va falloir que vous sauviez l’humanité. Heureusement que je suis là pour vous montrer le chemin...

Anormalous materials

Pénétrez dans le hall et parlez au garde derrière son bureau. Prenez la première à droite dans le couloir, puis encore à droite. Appuyez sur le bouton de la console et descendez enfiler votre combinaison. Avant de partir, allez voir votre casier : vous y trouverez une recharge d'énergie. Suivez le couloir jusqu'à l'entrée du laboratoire et prenez l'ascenseur. Une fois arrivé, parlez au groupe de savants qui vous attend. Prenez le second ascenseur. Montez l'échelle et attendez que l'instruction d'appuyer sur le bouton rouge vous soit donnée. Redescendez : quand l'échantillon apparaît, poussez le chariot dans le faisceau lumineux.

Ilnforseen conséquences

Courez vers la sortie, sortez de la zone de test en utilisant le scanner rétinien et reprenez l'ascenseur. Parlez au savant. Allez au fond de la salle, ramassez le pied de biche, brisez la porte vitrée et franchissez-la. Arrivé au deuxième ascenseur, brisez la glace et montez. Donnez un coup de main au garde. S'il survit, demandez-lui de vous suivre, s'il meurt, récupérez son arme. Retournez au vestiaire : le casier de Guthrie est ouvert, prenez-y des munitions. Allez à l'entrée principale. Balancez un coup de barre de fer sur la console du monorail. Rampez par la grille d'aération jusqu'à la salle de l'ordinateur. Sortez par le conduit du haut. Traversez le couloir et ouvrez le sas de sécurité. Allez jusqu'au bout du passage, franchissez la porte métallique, montez. Tournez à droite et parlez au savant pour qu'il vous suive. Suivez la passerelle et faites-vous ouvrir la porte. Ressortez et revenez sur vos pas pour arriver au bout du couloir. Sautez dans le trou. Suivez le tunnel jusqu'à la valve, tournez-la et sortez par la grille qui vient de s'ouvrir à gauche. Descendez par le grand monte-charge. La pas

serelle à laquelle vous arrivez étant détruite, sautez sur les tuyaux et allez vers la bouche d'aération. Au ponton brisé, sautez. Nagez jusqu'à l'échelle, montez, empruntez la passerelle et gagnez une pièce • remplie de caisses suspendues. Montez et sautez sur la balustrade avant de traverser la pièce en passant de caisse en caisse. Longez le corridor et prenez l'ascenseur.

Office complex

À mi-chemin dans le couloir, vous allez tomber sur un câble dénudé. Prenez le conduit d'aération. Allez jusqu'au bout du conduit et brisez le grillage. Passez la porte où est marqué « Haute tension », baissez le levier : le câble est déconnecté. Remontez dans le couloir. Une fois arrivé au bout, brisez la vitre et montez. Ne pénétrez pas tout de suite dans la pièce inondée, allez à gauche et entrez dans la petite alcôve fermée par une porte en bois. Sortez et marchez vers la gauche jusqu'à ce que vous trouviez une pièce encombrée de caisses. Passez. Un zombie arrive dans le dos du gardien : des-cendez-le ; le vigile vous ouvre. Sauvegardez et sautez jusqu'à l'interrupteur au fond de la salle. Retournez à la salle de repos inondée, sautez de meuble en meuble jusqu'à l'interrupteur. Ouvrez la grille et avancez. Arrivé au bout, attendez avant de sauter dans la pièce. La voie dégagée, utilisez les caisses pour atteindre l'échelle. Brisez toutes les grilles du conduit que vous atteignez mais faites attention à la dernière, elle est protégée par un fusil auto

matique. Détruisez-le ou bien rampez jusqu'à l'interrupteur qui vous permettra de le déconnecter. Emmenez le garde avec vous et montez les escaliers où un autre garde vous attend. Utilisez le pied de biche pour ouvrir la porte condamnée. Entrez dans la chambre réfrigérée. Une fois à l'intérieur, passez sur la gauche et actionnez le levier rouge : un wagon doit se mettre à bouger au plafond. Retournez à la porte d'entrée, montez et brisez la grille pour atteindre le conduit, placez-vous au-dessus du wagon. Sautez dessus pour atteindre l'autre côté. Reprenez ensuite votre ascension dans les conduits et sortez sur la gauche. Avancez jusqu'à la cage d'ascenseur, sauvegardez et sautez pour vous accrocher à l'échelle de secours. Dès que possible, sautez sur le toit de l'ascenseur. Trouvez le panneau d'accès et brisez-le pour entrer. Démarrez l'ascenseur.

« We’ve got hostiles »

Attention aux lasers bleus qui activent des explosifs. Sautez par-dessus ou rampez au-dessous. Droit devant vous, vous allez devoir traverser une pièce au sol glissant, protégée par des systèmes de défense automatiques. Balancez quelques grenades pour les réduire au silence. Empruntez ensuite l'échelle vers la sortie. Quittez la salle par le monte-charge, passez la porte pare-feu pour rejoindre la passerelle métallique et allez vers la droite. Remontez le tapis roulant à contre-courant avant de grimper sur une caisse pour pouvoir continuer. Montez

(ns êtes ssiiê !

Dans le répertoire “ \Patchs, goodies, etc.\Halflife\Sauvegardes\ ” de notre super CD-ROM du mois (préparé avec amour par Luc !), vous trouverez une sauvegarde de chaque niveau du jeu. Pour les installer, lisez donc le fichier TXT qui les accompagne.

les escaliers de l'entrepôt, attendez que les soldats en aient fini avec les aliens et ache-vez-les. Empruntez la passerelle pour rejoindre le plafond de la pièce et prenez ensuite le corridor. Éliminez les soldats qui se trouvent plus bas. Redescendez et prenez l'ascenseur. Sauvegardez. Courez vers le bunker situé sur la gauche sans vous occuper des soldats. Entrez dans le conduit d'aération et suivez-le jusqu'au fond. Descendez l'échelle et mettez-vous à l'abri. Laissez-vous tomber plus bas en évitant les pales du ventilateur et sortez par le conduit du milieu. Une fois sorti du système de ventilation, utilisez le panneau de contrôle pour ouvrir la porte et vous sauver !

Blast pit

Ouvrez la porte avec le pied de biche, entrez dans la pièce, appelez l'ascenseur et descendez. Prenez place à bord du monorail et mettez-le en route. Vous pouvez contrôler la vitesse avec « avant » et « arrière » : mettez à fond. La caisse sur laquelle vous atterrissez se brise, nagez au plus vite vers une autre. Rejoignez la rive en sautant d'une caisse à l'autre. Montez l'échelle à l'intérieur du tuyau. Une fois arrivé dans la grande pièce, empruntez l'autre tuyau et préparez-vous à sauter une fois arrivé au bout : vous devez attraper le tube qui longe le haut de la pièce. Le meilleur moyen de l'attendre est de sauter depuis la passerelle. Vous trouvez une autre salle pleine de déchets radioactifs. Attrapez le tuyau et montez jusqu'à l'ascenseur. Pénétrez dans le silo, ne gâchez pas vos munitions sur le monstre, commencez par détruire les caisses qui se trouvent à l'entrée. Une fois que la Tentacule a tué le savant, quittez la pièce par l'échelle. Pour l'éliminer, vous devez actionner les commandes « Power », « Oxygène » et « Fuel ». Faites reculer le monstre en lui lançant quelques grenades et avancez prudemment vers le panneau de contrôle (sauvegardez). Allez au deuxième étage. Arrachez les planches et sauvez-vous. Empruntez le pont et suivez les tuyaux bleus et rouges. Passez par le conduit d'égout. Suivez le tuyau, tournez à gauche à l'embranchement, puis descendez l'échelle pour vous retrouver sous le grand ventilateur. Mettez-le en route et courez sur l'échelle. Attendez que le ventilateur ait atteint sa vitesse maximum, levez la tête : vous apercevez des planches qui barrent le chemin. Sautez au-dessus du ventilateur et laissez-vous porter vers les planches avant de les attaquer au pied de biche. Suivez le tube jusqu'à la salle de contrôle, enclenchez les deux manettes, puis repartez par les tuyaux bleus et orange. Retraversez la pièce de la Tentacule et sortez par la porte du bas. Sauve

gardez avant de sauter par-dessus la partie brisée du ponton. Avant de traverser la flaque d'eau, utilisez les caisses pour faire un pont au-dessus — elle sera électrifiée quand vous aurez rétabli le courant. Empruntez la passerelle, appelez l'ascenseur : il va se bloquer à mi-chemin. Sautez sans attendre sur l'échelle de secours. Arrivé à destination, déplacez-vous sur les tuyaux. Montez les escaliers pour atteindre la salle de contrôle. Les deux manettes doivent être enclenchées pour que le courant revienne. Le courant rétabli, refaites le chemin en sens inverse. Quittez la pièce par le trou sur lequel la Tentacule était assise (sauvegardez). Placez-vous bien au centre. Nagez vers l'endroit où manque une pale de ventilateur. Une fois sorti de l'eau, déplacez-vous sur les tuyaux et suivez celui qui mène à une grille brisée. La partie de couleur sombre va se briser. Sautez en arrière et essayez d'atteindre le toit par l'armature d'acier. Sautez.

Power up

Vous arrivez dans une pièce où un Gargantua massacre quelques soldats. Courez dans le passage devant vous : vous devez vous rendre au générateur. Frayez-vous un chemin jusqu'à la salle de contrôle. Là, le plancher s'effondre sous vos pieds. Faites le tour par l'allée principale et suivez les panneaux. Au bout, actionnez la valve pour ouvrir la porte du dépôt des déchets toxiques. Montez jusqu'à la salle du haut, appelez l'ascenseur, descendez, balancez des grenades pour détruire les lasers bleus, rappelez l'ascenseur et redescendez. Allez jusqu'au générateur, brisez les caisses, remontez vers le panneau de contrôle, et remettez en route. Retournez à l'ascenseur, allez en vitesse à la porte condamnée du « track control », sautez par la fenêtre, allez vers la gauche et abaissez le levier sur le mur du fond. Sortez, reprenez le tunnel jusqu'au monorail, montez-y. À l'aiguillage, retournez à la salle de contrôle pour mettre les rails dans le bon sens, remontez dans votre train et foncez.

On a rail

Écoutez le garde puis actionnez l'interrupteur sur le mur pour lever la barrière. Continuez votre route en évitant l'eau. Au deuxième rail, tirez sur la flèche pour la mettre dans le bon sens (tout droit). Arrivé à la plate-forme où vous attend un monstre, arrêtez le train. Montez les escaliers sans abîmer les caisses : lancez plutôt une grenade derrière pour détruire le canon. Entrez dans la petite pièce et actionnez l'interrupteur. À l'aiguillage suivant, tirez à nouveau sur le panneau pour changer de direction. Arrivé à la porte suivante, arrêtez-vous, levez la grille et conti-

Codes à saisir pendant le jeu : AirNormandy : les soldats ressautent. AngryManDinners : nourriture.

Iknow : les Allemands apparaissent. TRArroRTRAiroR : le soldat sélectionné se rend.

PrisonPod : les parachutes disparaissent. Weasel : tous les soldats à l’écran sont sélectionnés.

YouGoSquishNow : tous les Allemands meurent.

nuez. Au bout du chemin, prenez le garde avec vous. Descendez les escaliers et montez à bord du nouveau train. Arrivé à une plate-forme, sautez sur les caisses et entrez dans la pièce, levez la barrière et continuez. À l'arrêt suivant, la commande de la barrière se trouve dans un bunker. Tirez sur les aiguillages pour continuer tout droit. À la dernière porte, descendez du train et empruntez l'échelle. Lorsque vous arrivez presque au fond, sautez. Pénétrez dans la salle de contrôle, sautez par la fenêtre et foncez dans le tunnel. Au bout, protégez-vous avec des caisses et grimpez sur le bunker. À l'intérieur, poussez une caisse dans le faisceau du laser, puis sautez et rampez pour éviter les suivants. Allez appuyer sur le gros bouton « Launch ». Quittez le bâtiment et passez par les grandes portes sur votre gauche.

Cliquez avec le bouton droit de la souris sur un puits et appuyez sur « Alt-K ». Tapez ensuite les codes suivants : Alt+V: victoire instantanée.

Alt-C : plus d’argent.

Appuyez sur « Shift+Ctrl+C » pour ouvrir le menu des cheats. Tapez ensuite les codes suivants :

Global : tous les circuits accessibles.

Dev 6 : toutes les voitures accessibles. Race Corps : toutes les saisons accessibles.

Rentrez ces codes à la place de votre nom :

GIMME8CARS : toutes les voitures. MOREWELLY : voiture plus rapide. BONUSMOTA : voiture bonus. CATCHUP : on rattrape les autres. ELITECLASS : surprise.

CHEAT CODES...

FEN VEUX ?

BlOOO 2

Tapez « t » avant de saisir ces codes : MPGOD : God mode.

MPKFA : toutes les armes.

MPAMMO : munitions.

MPHEALTHY: santé à 100 %.

MPWHEREAMI : montre vos coordonnées. MPBEEFCAKE : plus de gore.

MPKILLEMALL : tue les monstres du niveau.

MPSPEEDUP : accroît la vitesse. MPSTRONGER : plus de force.

MPCALEB : votre perso devient Caleb. MPOPHELIA ; Ophelia.

MPISHMAEL : Ishmael.

MPGABBY : Gabriella.

MPBERETTA : vous donne le Beretta. MPSUBMACHINEGUN : Submachinegun. MPFLAREGUN : pistolet d’alarme. MPSHOTGUN : fusil à pompe. MPSNIPERRIFLE : fusil sniper.

MPHOWITZER : Howitzer. NlPNAPALh/iCANNON : Canon au napalm. MPSINGULARITY : générateur de singularité.

MPASSAULTRIFLE : fusil d’assaut. MPBUGBUSTER ; bug buster.

MPMINIGUN : mini-flingue.

MPLASERRIFLE : fusil laser Cobalco. MPTESLACANNON : canon Testa. MPVOODOO : poupée vaudou.

MPTHEORB : l’orb.

MPLIFELEECH : aspirateur de vie. MPGOSHOPPING : tous les objets. MPNICENURSE : + 25 points de vie. MPREALLYNICENURSE : + 300 points de vie.

MPWARD : armure + 25.

MPNEWCROWARD : armure + 100.

Appréhension

Un soldat lance un explosif sur la voie, sautez hors du monorail et sautez dans la pièce inondée au-dessous. Passez de l'autre côté de la barricade, allez à la porte au fond de la piscine et suivez le passage sous l'eau (la première porte métallique à droite vous permettra de reprendre votre souffle). Vous passez au-dessus d'une grille : brisez-la, descendez et continuez tout droit vers la surface. Utilisez l'échelle pour aller parler au savant. Marchez le long de l'armature métallique, prenez le fusil tranquillisant et utilisez la cage à requins pour tirer sur l'Ichtyosaure jusqu'à ce qu'il cesse de bouger. Allez ouvrir la valve au fond de l'eau et pas

sez la barrière ouverte. Montez les escaliers et tournez à gauche. Empruntez le passage humide le long de la piscine. Arrivé au bout, sautez dans le trou et nagez jusqu'au panneau « Generator Control ». Prenez ensuite le passage vers la droite et enfoncez le bouton du panneau de contrôle. Sautez à terre et dirigez-vous vers le piston du milieu puis sautez sur le piédestal pour atteindre le piston lorsqu'il descend : un rebord cache des explosifs. Repassez en bas, poussez la caisse métallique contre la caisse en bois qui bloque l'accès à l'échelle, brisez-la et montez. Descendez le couloir et pénétrez dans la salle de l'ordinateur où un savant vous ouvrira la porte blindée. Parlez-lui, puis traversez la chambre froide pour atteindre une échelle. Descendez, suivez les tuyaux de couleur jusqu'à l'ascenseur, montez et parlez au garde. Montez les marches et actionnez l'interrupteur. Les portes franchies, sautez le plus vite possible par-dessus les caisses pour atteindre le balcon. Descendez l'échelle et traversez le grillage sur le sol. Nagez vers le haut et passez dans la salle de contrôle. Dans la salle suivante, trois leviers • contrôlent la direction des tapis roulants : faites-les se diriger hors de l'eau. Retournez dans la salle du garde mort, appuyez sur le bouton de façon à ce que les pistons de droite et du milieu s'arrêtent en hauteur. Sautez sur le tapis de droite puis sur celui du milieu et utilisez-le pour quitter la pièce. Dans la zone suivante, passez d'un tapis roulant à l'autre jusqu'à ce que vous en croisiez deux qui vont dans des directions opposées : sautez sur celui qui s'éloigne de vous, en bas à gauche. Lancez une charge explosive sur l'autre et faites-la sauter quand elle passe à portée du laser bleu. Tournez le coin et sautez d'un tapis à l'autre. Sautez à l'étage inférieur et passez entre les dents pendant qu'elles sont ouvertes. Remontez ensuite tout le couloir.

Residue Processing

Suivez le tuyau jusqu'à ce que vous arriviez dans un endroit en plein air. Courez vers l'ouverture et dirigez-vous vers le silo. Tournez la valve, montez l'échelle en vitesse, sautez sur l'ascenseur qui descend. Entrez dans le tuyau. Suivez-le jusqu'à la barrière, abattez-la et laissez-vous tomber. Prenez l'arme du garde. Descendez vers la zone d'observation. Les deux portes sont fermées : remontez, retournez vers l'entrée et prenez l'échelle. Une fois en haut, sautez sur les débris et dirigez-vous vers l'autre bout du pipeline. Sautez de plate-forme en plate-forme pour atteindre l'issue de l'autre côté. Sautez sur la plate-forme de droite quand elle monte, puis sur la suivante quand elle descend. Passez vite sur celle située dans le coin et enfin sur celle qui jouxte la sortie. Recommencez pour

atteindre l'autre porte. Dans la salle suivante, grimpez le long du tube situé dans la partie gauche de la pièce. Quand il devient trop étroit, sautez sur celui placé à sa droite. Sortez. Dans la pièce suivante se trouve une cuve de déchets toxiques avec deux bras rotatifs. Sautez sur le premier bras puis le second quand il passe au plus près. Allez tout au bout pour atteindre le tuyau qui vous mènera à la sortie. Suivez le tapis roulant jusqu'en haut. Vous tombez dans un fleuve de déchets. Suivez le courant et montez le plus vite possible sur l'un des côtés avant d'être pris dans le broyeur. Suivez le passage avant de sauter de nouveau dans le liquide, contournez le deuxième broyeur. Restez sous « l'eau » pour éviter les flammes dans la pièce suivante. Passez sous le troisième broyeur et allez dans la petite alcôve à votre droite.

Questionable ethics

Montez l'échelle et passez la grille. Balancez une charge à l'intérieur, descendez et faites-la sauter. En bas, sautez sur la caisse près du portail électrifié, puis sur la niche à droite. Sautez par-dessus le grillage et descendez le couloir. Brisez la glace pour actionner le bouton rouge : une bestiole se sauve. Allez jusqu'au laboratoire du fond et entrez dans la salle de contrôle (si le monstre vous a suivi, enfermez-le dans la pièce). Tuez le soldat posté à l'extérieur et parlez au garde. Montez le long de la rampe, rendez-vous au deuxième petit labo, ouvrez toutes les cages et foncez dans la salle de contrôle. Si le garde vous suit, faites-le attendre dehors. Appuyez sur le bouton pour vous débarrasser des aliens puis fouillez leurs cages. Laissez les soldats et les aliens s'expliquer entre eux. Sortez du labo et descendez, tournez à droite et prenez la passerelle tordue vers le bas. Traversez la pièce du bas et remontez vers la cabine d'observation. Ramassez les lasers en chemin. Tirez sur ceux qui sont encore actifs : humains et aliens envahissent la pièce. Observez le combat puis descendez achever les survivants. Dirigez-vous vers la sortie. Arrivé au niveau des caisses, continuez tout droit jusqu'aux marches. Prenez le passage de gauche et écoutez la conversation. Appuyez sur le bouton rouge pour ^

EXCLUSIF

fwûH

seulement !

La Référence des Acheteurs - LES PLUS BAS PRIX

DE REGIONS

L’INDISPENSABLE !

TOUS LES MOIS EN KIOSQUE

Wjl!Ê0y0': -k

■fis

-

il #

m • ^7

fTffm

JV ijB

|||p^ r -

11 Ipç*

UN MAGAZINE BIMENSUEL

OKAZ

En kiosque le 2e et le 4e jeudi de chaque mois.

Un bon pour une annonce gratuite dans chaque numéro.

+ DE 1 000

ANNONCES !

10F

seulement

UN SERVICE MINITEL

3615

OKAZ

2,23 F la minute

Mise à jour quotidienne

EN DIRECT saisissez ou lisez les PA : micro, consoles, fax, imprimante, TV, vidéo, hi-fi, photo, musique...

Okaz, c’est aussi un magazine de petites annonces vendu en kiosque

MPCARBONFIBER ; augmente la volonté. MPTAKEOFFSHOES : invisibilité. MPHERKERMUR : dommages triplés. MPBEANSOFCOOLNESS : plein d’armes.

Pour changer de niveau :

Dégainez, un pas en arrière, un pas en avant, baissez-vous, relevez-vous, faites trois tours et sautez en avant.

Pour avoir toutes les armes :

Dégainez, un pas en arrière, un pas en avant, baissez-vous, relevez-vous, faites trois tours et sautez en arrière.

Entrez ces codes à la console : impulse 9 : armes et mana. impulse 14 : transformation en mouton. impulse 25 : Tome of Power. impulse 32 : invisibilité, bottes, etc. impulse 35 : pas de monstre. impulse 36 : immobilise les monstres. impulse 40 : augmente le niveau. impulse 41 : augmente l’expérience. impulse 43 : toutes les armes, mana, etc. impulse 171 : transformation en Paladin. impulse 172 : change en Crusader. impulse 173 : devenez nécromancien. impulse 174 : transformation en assassin. give h [0-999] ; points de vie indiqués. mode notarget : ignoré par les ennemis. spawn [nom de l’objet] : objet au choix. itemjNeaponJirewaii item_weapon_maceballs item_weapon_magicmissile item_weapon_phoenixbow item_weapon_redrain_bow item_weapon_sphereofannihilatlon item defense meteorbarrier

activer le laser. Retournez dans le couloir principal et entrez dans la pièce droit devant, appuyez sur le bouton qui déclenche le deuxième laser, puis allez dans la salle suivante, au bout du couloir, pour activer le troisième, et un peu plus loin dans une dernière salle pour le quatrième. Rendez-vous dans la salle où brûlent les faisceaux, poussez la caisse sous le bouclier et activez le rayon qui ouvre une brèche dans le mur. Sautez sur le tuyau, puis sur le rebord, et enfin par terre. Ouvrez la porte, parlez à vos collègues, puis allez éteindre l'unité chirurgicale dans la pièce voisine. Emmenez un savant avec vous pour qu'il vous ouvre la porte blindée. Passez la porte

à tambour et tirez sur les caisses qui bloquent le tunnel. Courez vers la porte et ouvrez-la.

Surface tension

Derrière la porte, tirez dans les cuves explosives. Dirigez-vous vers l'ouverture dans le rocher mais n'allez pas trop vite : un hélico vous guette. Attendez qu'il soit passé puis courez vers le barrage et sautez dans l'eau vers la droite. Nagez jusqu'à l'échelle et montez à la salle de contrôle où vous devrez pousser le bouton « Turbine Control ». Replongez dans l'eau. Allez jusqu'à la valve au fond du barrage, ouvrez-la et passez de l'autre côté. Nagez sous l'eau jusqu'à l'échelle qui se trouve tout au bout. Une fois le ciel dégagé, remontez et rentrez dans l'un des deux pipelines. Escaladez les deux échelles successives. En haut, un panneau placé à côté d'un grillage indique « High voltage ». Empruntez le passage de gauche à travers le rocher jusqu'à une petite alcôve dans la roche. Foncez vers le petit bâtiment en ciment un peu plus loin et ouvrez la valve. Pour retourner sur vos pas, suivez la falaise sur la droite. Passez une clairière : une Tentacule sort du sable. Effrayez-la avec une grenade. Un grand rocher sur la colline cache un petit passage : courez-y, vous atterrirez dans un champ de mines. Suivez la falaise sur la gauche jusqu'à une tente. Tirez sur le sol pour faire exploser les mines et continuez. Arrivé à l'évacuation d'eau, franchissez la grille et descendez. Lorsque vous ressortez, prenez le petit rebord sur la droite et laissez-vous tomber sur celui au-déssous. Rejoignez deux grandes portes métalliques et allez prendre le RPG pour démolir l'hélico. Montez au sommet pour atteindre l'évacuation d'eau et suivez-la jusqu'à l'intersection. Prenez à gauche et allez au camp militaire, courez pour éviter les tirs du tank et ouvrez la porte. Un autre tank vous attend, passez derrière lui et atteignez une tente, puis une colline. Gravissez-la et redescendez vers une porte au bout du sentier. Traversez toute la zone, escaladez le grillage et utilisez la tour effondrée pour atteindre le toit. Avancez, sautez sur les caisses et parlez au savant. Passez dans la pièce située plus bas, rejoignez l'ascenseur et descendez, puis suivez le corridor jusqu'à une rampe : allez à droite. Courez dans l'allée derrière le grand bâtiment, entrez, montez les escaliers, parlez au garde, sautez sur le parapet et faites le tour du complexe vers la droite. Montez sur le toit, allez à la porte du côté opposé, descendez sur la plate-forme de droite et sautez jusqu'à l'entrée. Traversez le hangar, emmenez le garde avec vous et dirigez-vous vers le garage. Faites descendre l'ascenseur et sautez dessus avant qu'il ne remonte. Sautez dans le trou puis tirez sur la porte.

% R

ri

* U

I a

1 E3? «0

_ ïl

0

Montez, sautez dans le trou et allez jusqu'à un couloir. Plus loin, utilisez les trampolines pour atteindre le toit, brisez la grille et sau-

tez dans l'eau. Sortez par le tuyau, prenez la passerelle, actionnez la valve. Entrez dans le tuyau, montez et continuez à avancer. Allez chercher le garde en haut des escaliers et emmenez-le avec vous en bas pour qu'il ouvre la porte. Allez à droite dans la cabine de commande, faites-vous ouvrir la porte, utilisez le trampoline pour atteindre le haut du mur et de là la seconde tour. Indiquez les coordonnées sur la carte et déclenchez l'attaque aérienne en appuyant sur le bouton du milieu. Indiquez ensuite les coordonnées des portes d'acier, puis du mur à leur droite, et enfin de la tour qui vous fait face. Elle peut maintenant vous servir de pont vers les portes : courrez.

« Forget about Freeman!»

Escaladez les débris et passez la porte. Descendez dans la pièce inférieure. Utilisez les poutres pour repasser dans l'autre pièce et mettez en route le système de défense. Repassez la balustrade et montez sur les caisses qui se trouvent au milieu de la salle avant de sauter sur la plate-forme d'ascenseur. Empruntez le hall et, à l'embranchement, prenez à gauche, allez démolir les incubateurs. Retournez sur vos pas et prenez le passage de droite. Courez jusqu'à la plate-forme, détruisez l'incubateur qui bloque l'ouverture. Tournez la valve, descendez, rampez sous le laser et débranchez le système de défense. Sautez sur la plate-forme au milieu de l'eau, poussez la caisse métallique à l'eau. Sautez dessus puis par-dessus la porte. Tournez à gauche, plongez et nagez sur la gauche vers la petite rive. Replongez et passez sous les engrenages. Une fois arrivé au bout, montez l'échelle, cachez-vous derrière les rochers et glissez-vous jusqu'à l'ascenseur. En haut, prenez à droite au bout du couloir. Montez les marches, attendez, puis redescendez et faites sauter les portes devant vous, entrez dans le hall et évitez l'effondrement du mur. Suivez ensuite le couloir sur la gauche, ouvrez la porte et appuyez sur le bouton jaune.

lambda cure

Entrez dans la salle de contrôle et appuyez sur le bouton. Prenez le monte-charge à côté du camion, descendez. Passez la petite porte métallique pour rejoindre une autre échelle menant au hangar A. Dégagez le ^

GRANDS JEUX

COMPLETS

JEU DE RÔLE, AVENTURE ET STRATÉGIE

I I

HPBttMRSSACntV

“sMtiatURSlWXOUÇpMMtBCf

l'AVENTURE

interactive

EN FRANÇAIS INSPIRÉE DES PLUS GRANDS FILMS NOIRS

'Plea&fx jS* fl

A/naau*-Oobaucnc, As**1 téculan r

CmW">

J x 3 JEUX COMPLETS , V ET UN MAGAZINE

L 79F

b SEULEMENT b

le jeu de tir L le plus

LOUFOQUE

q-APRÈS le HIT

3D0. JOUABLE SEUL OÙ A DEUX !

Code Postal : ..................Ville : .........................................

Date et signature : .../.../1999    |-1

A retourner - VPC - 5/7 rue Haspail 93108 Montreuil Cedex - Tél. : 01 49 88 63 90.

Recevez-le directement chez vous par courrier : Remplissez et retournez-nous le coupon ci-dessous, accompagné de votre règlement par chèque à l’ordre de Pressimage

Magazine    Qté Prix Unitaire Port    Total

HS GEN 4-3 JEUX    79 F 10 F

□ M. J Mme □ Mlle

Nom : .....................................Prénom : .........................

Adresse :....................................................................

01/50

LE NUMÉRO !

Raisonnez malin !

ABONNEZ-VOUS DÈS AUJOURD'HUI

Bon ou photocopie à retourner accompagné du règlement à l'ordre de Pressimage :

GÉNÉRATION 4 - Service Abonnement 55, route de Longjumeau 91387 Chilly-Mazarin cedex. Tél. : 01 64 54 76 89

□ Abonnement 1 an (12 numéros) 378 F (étranger & Dom-Tom 498 F)

I I Chèque [U Mandat-Lettre I I Carte bancaire :i i i i h i i i n i i i n i i i iFxp.fin-

Adresse de réception de l'abonnement

□ M. □ Mme

Nom :...............................................

Prénom :...........................................

Adresse : .........................................

Code Postal : ........Ville :...................

Pays : ..................................Tél. :.....

Date :........................Signature :

les données ci-dessus élan! traitées informatiquement, le droit d'accès et de rectification prévu par lu loi du 06/01/78 peut s'exercer auprès de notre service abonnement. Vous pouvez vous opposer o ce que ces données soient cédées ultérieurement en nous le précisant par écrit.

ABONNEMENT SUR 12 Nos

item_defense_powerup

itemdefenseringofrepulsion

item_defense_shield

item_defense_teleport

item_health_full

item_health_half

item_mana_combo_half

item_mana_combo_quarter

item_mana_defensive_fuii

item_mana_defensive_half

item_mana_offensiveJull

item_mana_offensive_half

item_puzzle_canyonkey

item_puzzle_cioudkey

item_puzzie_cog

item_puzzle_crystal

item_puzzie_dungeonkey

item_puzzie_highpriestesskey

item_puzzle_highpriestesssymbol

item_puzzle_hive2amulet

item_puzzle_hive2gem

item_puzz!e_hive2spear

iiem_puzzle_minecartwheel

item_puzzie_ore

itemjjuzzlejiazacontainer

itemjmzziejjotion

item_puzzle_refinedore

item_puzzle_shield

item_puzzle_slumcontainer

itemjjuzzlejavemkey

itemjuzziejome

item_puzzleJownkey

Rentrez les cheats dans la ligne de code du menu « Paramètres » :

CHICKEN : pilotez un AT-ST.

ACE : difficulté maximum.

IAMDOLLY : vies illimitées.

TOUGHGUY: tous les bonus du niveau. FARMBOY: pilotez le Millenium Faicon. TIEDUP : pilotez un TIE Interceptor. RADAR : obtenez un vrai radar... euh ? 80130b4d 007e : vies infinies.

80130010 0008 : armes secondaires. 8010ca32 0008:99 kills.

80130b86 0063 : une santé de fer. 81137e7c 4316 : rien ne vous arrête !

passage de droite et montez jusqu'à la passerelle. Suivez le couloir jusqu'à l'ascenseur et descendez. Ouvrez la porte du hangar B et montez parler au savant qui vous ouvrira la porte menant au réacteur Lambda. Allez au niveau 2, tournez à droite, entrez dans le labo, prenez l'arme et ressortez pour rejoindre l'ascenseur du système de réfri

gération. Pour noyer le réacteur, vous devez actionner les deux pompes : tournez à droite et suivez les flèches jusqu'à la station de maintenance. Parlez au garde et au savant. Retournez ensuite aux escaliers et suivez les marquages bleus vers le système de refroidissement 01. Frayez-vous un chemin jusqu'à la station de pompage et poussez la manette de la pompe. Rebroussez chemin et suivez les marquages orange pour atteindre la station 02. Avant d'arriver, tournez la valve pour fermer l'arrivée de vapeur. Actionnez la manette et retournez dans la pièce principale. Suivez les flèches. Sautez dans la cuve et nagez jusqu'au cœur du réacteur. Ouvrez les deux valves, montez, allez à la section D, suivez le hall et montez au niveau B. Sautez vers la porte défoncée, descendez un grand couloir, entrez dans la station de sécurité, utilisez la valve de vapeur pour tuer vos ennemis. Allez jusqu'à une échelle et descendez au niveau C, franchissez le grillage, retournez au niveau B. Utilisez les téléporteurs (orange pour entrer, vert pour sortir) pour atterrir sur les plates-formes tournantes, dans cet ordre : celui du bas, puis le 2, le 4 et le 7. Sautez sur la plate-forme centrale et trouvez les zones 01 et 02. Actionnez les interrupteurs qu'elles contiennent (sauvegardez). Une fois la porte ouverte en entier, utilisez le téléporteur pour vous retrouver dans une nouvelle section du niveau B, montez au niveau A. Parlez au savant, passez dans la salle de contrôle, montez sur la plate-forme et attendez que le technicien vous donne le feu vert pour sauter dans le rayon.

Xen

En pénétrant dans Xen, vous devez sauter de plate-forme en plate-forme et atteindre le grand édifice. Laissez-vous tomber sur une des plates-formes et sautez sur le rebord qui fait le tour du bâtiment. Les petites piscines alentour vont rendront vos points de vie. Il y a un petit passage dans la roche. Rampez-y et déchirez les mailles, pénétrez dans l'antre. Activez les trois piédestaux métalliques et brisez la cage luminescente. Les feuilles qui en tombent enclencheront le téléporteur.

Gonarch’s lair

En entrant dans l'antre de Gonarch, attendez que le monstre sorte de sa caverne et utilisez vos armes les plus puissantes sur elle, en visant le sac qui pend sous sa carapace. Continuez à harceler Gonarch, qui ira se réfugier dans sa caverne. Suivez le monstre et continuez vos assauts tout en évitant le gouffre au milieu de la salle. Quand elle s'enfuit à nouveau, sautez sur le rebord étroit au cristal, puis dans le tunnel et chassez Gonarch devant vous. Harcelez-la sans

arrêt et tâchez de tomber sur les mailles pour amortir vos chutes. La mort du monstre fait apparaître un trou dans le faisceau du téléporteur : tombez-y.

Interloper

Vous devez atteindre la caverne à l'autre bout de cette zone. Entrez et laissez-vous tomber dans le gouffre sur la toile qui vous projettera dans la pièce suivante. Suivez le passage. Au cul-de-sac, déchirez la toile qui se trouve dans le coin : un pilier descend vers vous. Montez dessus puis sautez sur les plates-formes. Arrivé presque au fond, sautez sur le dos de l'une des raies bleus et lais-sez-la vous emmener jusqu'au téléporteur. Sortez de la caverne, courez à gauche vers la piscine, passez l'arête de la colline et dépassez les machines pour atteindre une autre caverne. Le passage a l'air bloqué mais vous pouvez passer. Empruntez le téléporteur. Entrez dans l'usine, suivez la rampe d'accès et montez au deuxième étage. Sautez sur le mécanisme de l'ascenseur, montez sur le tapis roulant, courez d'un connecteur à l'autre et plongez dans l'eau. Courez le long de la plate-forme et sautez par-dessus le tapis roulant. Faites tout le tour, sautez sur les pistons qui vous emmèneront à l'étage suivant, passez par-dessus la balustrade pour atteindre une pièce pleine de grands containers. Brisez-les pour prendre le passage à gauche. Grimpez dans les puits d'aération rouges et laissez-vous glisser en bas. Sortez et prenez l'ascenseur tournant jusqu'au niveau suivant. Une série d'autres ascenseurs vous mènera au téléporteur. Une fois arrivé à destination, sautez de plateforme en plate-forme jusqu'au téléporteur rouge.

Nihilanth

Nihilanth est particulièrement difficile à tuer. Pour le vaincre, vous devez détruire sa source d'énergie. Utilisez vos armes lourdes pour faire sauter les cristaux orange sur le mur. Les cristaux détruits, faites feu sur Nihilanth puis utilisez les trampolines pour vous placer au-dessus de son crâne qui s'ouvre, révélant son fragile cerveau : balancez une roquette au milieu et vous aurez gagné. ■

Rémy Goavec

249 Frs

349 Frs]

OLUME 1

/? MAGNIFIQUES HONGROISES ■ PE G HEURES

499 Frs]

299 Frs

[399 Frs]

IMAC A PC]

399 Frs

PAMELA ANDERSON INTERACTIVE

399 Frs]

249 Frs\

SB

UN CD-ROM ACHETÉ UN CD-ROM OFFERT

(2 CD achetés x 2 CD offert)

199 Frs]

l99Frs\

SEXY CD HARD 2000 photos hard avec les filles les plus chaudes.

SEXY CD MANGAS 2000 photos hard sur tous les thèmes mangas.

M£G A-NOUVEAUTE

JukGwia

Un tout nouveau ti

LA CITE INTERDITE Un véritable jeu d'aventure X avec des décors 3D et près d'une heure de vidéo hyper hard. Evitez les pièges et retrouvez des indices I

PAMELA ANDERSON INTERACTIVE

Retrouvez la vidéo interdite et sans aucune censure de Pamela Anderson dans cet interactif très ludique.

ULTRA SEXE ODYSSEE 24 ASIE 2

4000 photos de gronde qualité défiées aux asiatiques et à leur charme incomparable. Des filles expertes_

ULTRA SEXE ODYSSEE VOLUME 27

Ce CD-Rom contient 4000 photos d'une incroyable qualité avec des filles particulièrement

PRIVATECASTLE Un interactif original qui se déroule dans un manoir hanté par les fantômes de 2 belles jeunes filles séauestrées durant 700 ans, sans taire l'amour I

' ULTRA VIXEN 2 fie tant-attendue du célèbre •actif X 30 aux couleurs man’ Retrouvez votre héroïne êrée dons des situations re plus extêmes et insolites.

LULA 2-VIRTUAL BABE Après le succès de LULA, la belle blonde revient sur vos PC dans une suite originale et inattendue : vous allez devoir vous occuper de Lola et l'entretenir, la nourrir, la divertir...

vi UWftft*ShAfiAâ/

'Conformément à la loi informatique et libertés

78-17 du 6

BON DE COMIVIANBE

mmm

PRIVATE MOTOR BABES

Voici des scènes photos et vidéos très chauffes où se

PRIVATE PRISON Retrouvez des prisionnières de charme dans un des

1 1

1/âHMË

ulliÏll flÏÎÏ 299 Fri |

brissement de grosses cylindrées !

Des heures de chaude distraction garanties.

MEGAPACK STARS 5 CD avec des milliers de photos.

MEGAPACKASIE

4 CD bourrés de photos et de vidéos.

MEGAPACK INTERACTIF Des heures de jeu 100% interactif.

-*

TT y , 1

I '•

Sr". • v,: I

' J

m ,

% | >

S 249 Frs \

«om......

Idresse

Prénom

Iode Postal.....................Ville...........................

Règlement par : Chèque O Mandat O CB O

/ / /

Date d’exp. / Signature :

jlCATALOGUE CHARME GRATUIT : 300 PRODUITS DISPONIBLES (COCHEZ LA CASEj

PRODUIT(S)

SEXY CD HARD OU SEXY CD MANGAS

□ ENVOI COLISSIMO SUIVI (

en

vous]

GENERATION 4

TOTAL

PRIX

CADEAU ! 45 Frs

Tomb Raider

Les rumeurs étaient terrifiantes : des joueurs perdus dans l’Antarctique, morts de soif dans le Nevada...

Nous sommes donc allés courageusement passer une semaine avec Lara Croft pour recueillir ses confidences sur l’oreill... euh, notre magnétophone !

NB : Tomb Raider III n'impose pas au joueur un ordre précis pour les chapitres. Si Tordre que vous avez choisi est différent de celui de cette solution, cela ne change en rien les actions décrites ici.

l’INDE

Hiveau 1:1a jungle

Dévalez la pente, sautez au-dessus des pointes mortelles, continuez ensuite à faire des bonds vers la gauche pour atteindre une surface plane protégée par un rocher. Placez-vous de façon à ne pas vous faire écraser et ramassez les objets. Contournez l'arbre, prenez le cristal, reprenez votre descente, d'autres piques vous attendent, un simple bond vous permettra de les éviter. En bas, allez tout droit pour trouver le cristal, puis vers la digue pour y prendre des objets. Attention aux sables mouvants. Allez ensuite à droite, prenez la trousse avant le singe, pénétrez dans le goulet, trouvez le levier et actionnez-le. Une porte s'ouvre derrière le grand arbre, franchissez-la, actionnez le levier et accrochez-vous à la corniche derrière vous pour ne pas vous faire empaler par la grille. Hissez-vous, avancez. À gauche du grand arbre, poussez le levier et dégagez avant de vous faire aplatir par la roche. Passez la porte, le prochain levier se trouve à votre gauche. Rampez sous l'arbre et abattez le tigre qui s'y trouve perché. À l'autre bout vous apercevez une fosse remplie de piques. Contour-nez-la jusqu'à apercevoir le sommet de l'arbre. Un secret se trouve en haut. Laissez-vous tomber, accrochez-vous au bord et lâchez. En bas, sautez dans la fosse qui se trouve au coin. Allumez une torche et marchez vers les pointes. Dirigez-vous vers le côté opposé, sautez sur le rebord et retournez dans la pièce précédente, traversez les pointes et prenez le cristal. Faites un peu

d'alpinisme, actionnez le levier qui ouvre les portes (attention au rocher). Passez les portes, ce qui provoquera l'arrivée de rochers supplémentaires. Un secret vous attend là d'où sont venus les gros cailloux. Plongez ensuite dans la rivière, grimpez sur l'îlot et attrapez la branche au-dessus de votre tête. Actionnez le levier, redescendez, prenez de l'élan et hissez-vous sur le surplomb pour atteindre la porte. De l'autre côté, ne franchissez pas l'eau qui vous ramènerait au début mais sautez sur la branche pour atteindre une corniche. Sautez sur le pilier pour prendre le cristal. Tuez les tigres, escaladez la falaise pour atteindre une pièce remplie d'eau, nagez jusqu'au rebord, allez à droite et déplacez un bloc pour dégager une porte. Dans la pièce suivante, actionnez le levier, puis retournez vers le bloc, utilisez-le comme tremplin pour sauter dans l'eau. Remontez à la surface, actionnez les leviers, retournez de l'autre côté et nagez jusqu'au bout de la salle. Passez la porte et manœuvrez le levier. Retournez ensuite dans la pièce où vous avez abattu les tigres, le

niveau de l'eau y a monté. Nagez jusqu'à la chute d'eau et franchissez-la, puis montez l'échelle jusqu'en haut. Sautez sur la plateforme suivante pour actionnez le levier qui ouvre un passage sous-marin. Prenez-le jusqu'à la surface. Montez l'échelle, abattez le singe pour prendre la clé dans sa bouche, contournez la muraille et passez la porte.

Niveau 2 : les ruines du temple

Traversez sur l'arbre en faisant attention à la morsure des cobras (en cas de morsure, utilisez une trousse de soins). Restez à droite

jusqu'au levier, puis frayez-vous un chemin jusqu'au passage que vous avez ouvert. Montez sur le rebord, allez jusqu'au bout, où vous apercevrez un monticule de terre. Gravissez-le et montez sur le rebord au bout. Sortez, prenez le passage que vous découvrez, puis une fois sorti, gravissez la paroi jusqu'en haut. Allez vers les chutes, sautez, rampez dans la pièce. Dans le coin, rampez par le trou, évitez la statue, abaissez les deux leviers, descendez jusqu'à la porte, tirez sur la statue et descendez le passage. Sautez dans l'eau en évitant les fléchettes. Nagez jusqu'à l'autre bout du passage (des pierres se détachent du plafond), allez vers le mur, escaladez-le. Sautez en arrière sur la plate-forme et passez de bordure en bordure jusqu'au passage suivant. Déplacez les blocs pour dégager un interrupteur, poussez le bloc aussi loin que possible pour trouver un hall que vous devez suivre à toute vitesse pour éviter les rochers. Sautez par-dessus la fosse à la dernière seconde et continuez jusqu'à un surplomb. Sautez à l'eau, remontez à la surface et passez prudemment dans la pièce suivante pour éteindre le feu des deux statues. Dans l'eau, allez vers le portail et ramassez la clé pour rejoindre la surface. Mettez la clé à sa place, passez la porte pour pousser le levier qui ouvre celle de l'étage supérieur. Traversez les sables mouvants sans vous arrêter, puis gravissez la colline, tournez et sautez en arrière pour attraper la corniche. Actionnez la commande, franchissez le portail et entrez. Sautez par-dessus les lames, déplacez le bloc de pierre et utilisez-le pour sauter sur le rebord. Faites le tour, repérez le trou dans le plafond, sautez et passez dans la pièce suivante. Prenez le fusil et poussez le levier. En sortant, avancez tout droit pour atterrir sur une plateforme, sautez en bas, amenez le bloc de l'autre côté, montez dessus et sautez dans l'eau. Poussez le levier, traversez le passage

sous-marin, actionnez deux autres leviers situés à chaque bout de la pièce et nagez jusqu'à l'ouverture dans le plafond. À la surface, sautez dans la pièce d'eau pour actionner les trois leviers placés sur les murs, puis ressortez. Deux blocs translucides apparaissent, sautez sur l'un des deux pour atteindre le levier du pilier central. Foncez vers le coin gauche de la salle pour franchir la porte avant qu'elle ne se referme. À l'intérieur, un interrupteur ouvre la cache d'une clé. Prenez-la et ressortez avant d'être empalé. L'eau s'est changée en sables mouvants, longez le mur pour ne pas vous y enfoncer. En remontant sur la terre ferme, faites attention aux blocs de pierre. Utilisez une fusée pour emprunter le passage sur votre droite. Mettez la clé dans la deuxième serrure et escaladez le mur avant de recevoir le plafond sur la tête. En haut, tournez à droite, tirez le bloc jusqu'au mur, grimpez et actionnez les leviers. Franchissez le portail en évitant les rochers, prenez les épées

des deux monstres et donnez-les au dernier monstre restant pour faire s'ouvrir les portes. Dans la pièce suivante, ne montez pas les escaliers pour ne pas réveiller de nouveaux monstres, passez par le côté gauche en faisant attention aux pointes qui tombent du plafond, actionnez les leviers et courez jusqu'à la porte. Ramassez la clé de Ganesh, allez à l'autre bout de la pièce pour trouver le cristal et la seconde clé dans un trou dans le sol. Dans l'eau, nagez le long de la paroi pour éviter que le courant ne vous projette sur les pointes et actionnez les deux leviers. Ramassez la clé, remontez à la surface et placez les clés dans les cavités du mur. Sauvegardez. Retournez de l'autre côté, affrontez le monstre, reprenez votre clé et quittez le niveau.

Niveau 3 : le Gange

Rampez dans le petit passage et ramassez les objets. Montez dans le véhicule qui vous attend, mais conduisez prudemment. Descendez le chemin, arrêtez-vous et sautez dans le passage avant de bondir vers la porte opposée (attention aux cobras). Au bout du passage, passez à travers le sol pour prendre le cristal. Actionnez l'interrupteur, remontez sur la moto et continuez jusqu'à la fin du niveau.

Niveau 4 : les cavernes de Kaliya

Commencez par aller récupérer les objets dans le tunnel de gauche avant de prendre le bon chemin sur la droite. Ramez puis laissez-vous glisser tout en gardant un œil sur le rocher. Courez et cachez-vous dans une anfractuosité de la paroi de droite, recommencez à courir et cachez-vous à gauche pour éviter le second rocher. Au bout du tunnel, montez sur la corniche et rampez dans l'étroit passage (il y a un cobra derrière le coin). Au croisement, allez à droite, puis

repartez dans l'autre sens. Au croisement suivant, prenez à gauche et dirigez-vous vers la plate-forme. Tournez à droite jusqu'au bout du petit tunnel, tournez à gauche et explorez les culs-de-sac. Dans l'un d'eux, vous pourrez vous laisser tomber dans un orifice. Avancez jusqu'au tournant, allez à gauche mais utilisez une fusée pour contourner la fosse aux cobras avant de vous emparer du cristal. Évitez le rocher, rampez dans le passage pour rejoindre le cristal, sauvegardez, sortez votre fusil et glissez vers la tanière. Tirez sur le monstre en vous déplaçant de gauche à droite pour éviter ses boules de feu. Une fois ce boss éliminé, allez dans son antre récupérer les objets pour finir le niveau.

LE PACIFIQUE SUD Hiveau 1:1e village côtier

Nagez jusqu'au fond du lagon pour prendre la clé du contrebandier. Remontez, allez récupérer une trousse de soins sur le rebord, nagez jusqu'au rocher situé au milieu de l'eau pour en trouver une autre. La clé ouvre une cache dans le sol. La hutte explorée, descendez le long de la pente,

sautez sur la pierre au milieu du marécage et allez sur la corniche. Allez à la chute d'eau, descendez sur la corniche pour récupérer un cristal, remontez, grimpez au grand arbre près de la corniche, passez de branche en branche afin de trouver une des trois pierres du serpent. Un secret se trouve dans une cavité sur le côté de la branche. Allez à la chute d'eau, plongez pour prendre la deuxième pierre, sortez, sautez avec élan sur l'échelle, rejoignez la digue, grimpez sur la plate-forme, sautez sur le rebord où se trouve la dernière pierre. Retournez sur la plate-forme et sautez vers la porte. Mettez les pierres en place : un passage s'ouvre pour vous ramener au village. À l'intérieur de l'une des huttes, au bout du chemin près d'une tourbière, vous devez actionner un mécanisme. Sautez sur le rebord. Le mécanisme ferme une ouverture derrière la hutte. Remontez la pente juste à côté pour récupérer des objets. Traversez le village. À votre droite, un secret se trouve dans un endroit sombre. Gardez vos pistolets sortis, un indigène hostile se cache dans l'ombre. L'entrée d'une des huttes est bloquée. Le •levier qui la dégage se trouve près d'une hutte voisine. Montez et allez vers la fenêtre. Une porte s'ouvre, sautez sur le rebord de gauche, courez et sautez pour attraper la corniche qui se trouve derrière la hutte, puis sur une autre corniche d'où vous pourrez atteindre le toit de l'habitation. Allez de l'autre côté à la manière de Tarzan et passez d'un toit à l'autre. Entrez dans la dernière hutte, appuyez sur le bouton pour faire apparaître une passerelle au-dessus des flammes, retournez dans le couloir et sautez par-dessus le feu, avant de vous avancer sur la passerelle pour atteindre l'interrupteur qui ouvrira les portes de chaque côté. Ne vous occupez pas du bouton. Descendez le couloir en évitant les lames. Appuyez ensuite sur le bouton et laissez-vous glisser jusqu'au village. À droite, il y a un trou d'eau. Plongez et traversez le passage. Prenez l'échelle allez à la hutte.

Niveau 2 : le crash

Avancez par bons sur les nénuphars, en suivant la carte que vous a donnée l'homme. À votre dernière étape, avant d'atteindre la rive, récupérez le secret dans le coin. Dans la zone suivante, vous devez escalader le mur qui fait face à la corniche, vous hisser jusqu'à son niveau, vous retourner et l'agripper. Rampez, sautez et balancez-vous de prise en prise jusqu'à atteindre le cristal. Retournez là où vous avez refroidi le vélociraptor, allez à droite par le passage dans la montagne, montez à l'arbre qui se trouve tout de suite sur votre droite pour récupérer le deuxième secret. Continuez pour trouver la clé du commandant Bishop. Rendez le Tyranno-saure à l'extinction (avec le fusil) en vous cachant dans la cavité derrière lui. Enclenchez l'interrupteur et courez à la paroi d'en face pour trouver le second interrupteur, retournez à l'air libre, franchissez la colline puis prenez le passage sur la droite. Pénétrez dans la pièce mais ne traversez pas le pont qui s'effondrerait. Escaladez le mur et sautez sur l'arbre avant de dégainer. Sautez ensuite sur la corniche derrière l'arbre pour prendre le cristal sur un autre arbre. Sauvegardez. Butez le dinosaure depuis l'arbre puis allez jusqu'au bout de la branche qui fait face aux chutes d'eau, attrapez la branche supérieure pour trouver un secret. Depuis la branche, tirez sur la chaîne que vous apercevez afin de faire tomber le dinosaure dans l'eau. Profitez de ce que les poissons sont occupés pour plonger et actionner l'interrupteur qui ouvre les portes. Entrez dans la pièce en prenant garde aux dinosaures qui se cachent dans l'ombre, actionnez les manettes, sautez sur le rebord pour vous emparer d'une autre clé. Allez à l'avion, montez dessus puis dedans, entrez dans le cockpit et utilisez les clés sur le tableau de bord. Allez dans la soute pour tirer la manette, prenez le lance-roquettes et faites sauter les rochers qui bloquent le passage de l'autre côté de la rivière.

Niveau 3 : les gurges de Madubu

Montez par l'orifice dans le bâtiment de gauche pour récupérer des objets, redescendez par les corniches d'où vous pourrez sauter sur le rocher au milieu des rapides. De là, prenez votre élan pour attraper le rebord de l'autre côté. Glissez-vous vers la droite et tirez la manette qui ouvre une porte secrète là où vous aviez vu des chauves-souris au début du niveau. Revenez en arrière en vous servant des plates-formes, balancez-vous depuis la pente jaunâtre, retournez sur le rocher et allez à gauche. Balancez-vous jusqu'à un passage dans la montagne, glissez, accrochez-vous et faites un saut arrière. Rampez en faisant attention au varan, ramassez le cristal, revenez en arrière, montez les escaliers, appuyez sur le bouton qui

!

ouvre le portail. Marchez prudemment jusqu'à la paroi et escaladez-la. Sautez derrière la chute d'eau pour trouver le secret. Balancez-vous pour atteindre la corniche au-dessus de la pente, sautez, accrochez-vous, prenez votre élan, sautez, ramassez le cristal et sautez sur le flan de la colline. Gravis-sez-la, un nouveau secret est à votre droite. Revenez vers la pente et accrochez-vous en dérapant, traversez en vous cramponnant, laissez-vous tomber sur la plate-forme au-dessous. Courez, sautez sur la corniche, tuez les crocodiles avant de plonger dans l'eau. Actionnez le levier sous-marin (dans le coin sombre à côté de la porte), montez dans le

canoë pour affronter les rapides. Luttez contre le courant, remontez la rivière pour prendre un nouveau cristal, descendez les chutes, gardez votre droite puis allez vers la gauche. Une fois dans le bassin, désactivez les lames et restez à droite tout en combattant le courant pour ne pas être entraîné vers les chutes. Lorsque vous aurez atteint une porte avec une chaîne, remontez le courant pour prendre le cristal derrière la chute d'eau. Revenez en arrière et remontez jusqu'aux rapides verdâtres. Dans une nouvelle salle, attrapez le plafond et balancez-vous jusqu'à l'autre extrémité en adoptant le bon rythme pour ne pas vous faire griller. Une

fois sur la terre ferme, évitez les deux rochers, entrez dans la pièce suivante et prenez votre élan pour sauter dans l'ouverture qui se trouve à gauche. Sautez pardessus les flammes en évitant le rocher, sautez sur le roc, grimpez le long de la paroi, et sautez de rocher en rocher jusqu'à la fissure. Suivez-la, escaladez la colline, tirez l'interrupteur, sautez plus bas, remontez dans le canoë et ramez jusque dans la salle suivante où un tourbillon vous entraîne (restez sur les bords), allez actionner l'interrupteur sous la plate-forme. Un passage s'ouvre qui termine le niveau.

Niveau 4 ; le temple de Puna

À l'intersection, tournez à droite, montez les marches, avancez, continuez à monter. La porte d'en face s'ouvrira après que vous ayez actionné les quatre interrupteurs. Prenez votre élan pour sauter par-dessus les lames et dépêchez-vous de baisser le levier, faites une roulade, courez, repassez les lames, courez, arrêtez-vous avant que les lames ne reviennent vers vous. Recommencez la même manœuvre pour chaque levier et courez ensuite vers la porte maintenant ouverte. Ramassez le cristal en vitesse, roulez et reculez. Arrêtez-vous, sauvegardez, laissez-vous glisser et poussez le plus vite possible le bloc à l'extérieur pour arrêter les piques qui descendent du plafond. Abaissez les trois leviers pour ouvrir la porte, sortez, descendez vers le puits, faites une glissade en direction de la salle au rocher, allez vers le rocher, baissez le levier, roulez et foncez vers la porte opposée. Pour éviter le rocher, courez sur la droite. Vous vous retrouvez au croisement du début. Glissez-vous à l'intérieur de la salle, montez les marches et préparez-vous à affronter le boss du niveau. Pour éviter ses éclairs, vous devez faire des bonds en arrière et sur les côtés. Tirez-lui dessus après chaque éclair avant de sauter à nouveau de côté. S'il crée un reptile, tuez-le immédiatement avant qu'il ne vous empoisonne, attention, son explosion peut être mortelle. Au bout du quatrième reptile éliminé, le boss disparaît. Montez en haut des marches et ramassez la relique pour finir le niveau.

LE DÉSERT DU NEVADA Niveau 1 : le désert

Avancez vers le bassin. À droite, un serpent garde une grenade. Après le bassin, traversez le passage dans la montagne. Vous pouvez déplacer un bloc pour récupérer des munitions. Quand vous commencez les sauts, laissez-vous tomber prudemment au milieu des barbelés pour récupérer deux cristaux et le premier secret. Déplacez le bloc rocheux, continuez à travers la montagne, placez-vous à droite du container métal-

& lique, sautez de l'autre côté jusqu'à la corniche à votre droite (un serpent est caché dans l'herbe). Sautez vers la corniche suivante, allez jusqu'au bout, placez-vous en face du conteneur et faites un saut avec élan. Accrochez-vous et grimpez jusqu'au sommet. Sautez dans l'eau, regagnez vite la surface, sauvegardez, prenez le chemin sur la droite en avançant par bonds successifs. Arrivé au bout, prenez votre élan pour sautez de l'autre côté de la gorge. Descendez pour récupérer le deuxième secret. Ensuite, plongez dans l'eau et ramassez les objets disséminés sur le fond. Nagez jusqu'à l'espèce de ponton, remontez au sec et sautez sur le rebord suivant. Retournez-vous, sautez sur la pente de l'autre côté mais n'essayez pas d'attraper le rebord. Revenez en arrière mais cette fois-ci, franchissez les corniches. Sur l'une d'entre elles, vous verrez un trou dans le sol, laissez-vous tomber, agrippez le bord et glissez-vous vers la gauche avant d'escalader la paroi. En haut, vous trouverez une caisse de TNT fermée à clé et un cristal, profitez-en pour sauvegarder. Allez sur la corniche à côté des chutes, laissez-vous glisser, sautez deux fois pour attraper un autre rebord, déplacez-vous jusqu'à la chute d'eau, laissez-vous tomber derrière et faites un saut arrière sur le rocher. Traversez la rivière en suivant les rocs, où vous trouverez une sorte d'écluse. Traversez le canal, plongez et trouvez le levier qui ouvrira un passage entre les deux piliers. Traversez et actionnez les deux leviers suivants. Continuez dans le chenal et montez jusqu'à surplomber deux petites chutes d'eau. Trouvez le bouton qui enclenche le système hydraulique et retournez à votre point de départ. Empruntez le passage à droite du serpent. La clé de la

caisse de TNT s'y trouve. Quand vous ferez sauter la caisse, mettez-vous à l'abri. Suivez le cordon et escaladez les rochers pour quitter l'endroit. Contournez le grillage, traversez le passage mais ne vous laissez pas tomber. Plongez dans l'eau pour enclencher les interrupteurs (l'un d'entre eux se trouve derrière un pilier dans le tunnel). Retournez vers la barrière, descendez le grand sentier noir pour trouver l'interrupteur, actionnez-le et revenez en arrière et cette fois, sautez en bas. Montez le long de l'échelle pour pénétrer dans le bâtiment. Sautez par-dessus la grille, passez dans l'enclos, prenez le quad. Allez tout en haut du campement pour récupérer la carte magnétique, puis entrez dans le bâtiment et débranchez la clôture électrifiée. Regardez autour de vous pour repérer une large trouée, mettez les gaz et sautez la barrière pour finir le niveau.

Hiveau 2 : le complexe île haute sécurité

Au début du niveau vous vous retrouvez seul(e) dans une cellule, sans armes. Sautez sur la fenêtre pour déclencher l'alarme, un garde rentre dans la cellule, profitez-en .pour vous précipiter dehors et ouvrez la première cellule sur la droite : le prisonnier qui en sort va s'occuper du garde. Entrez dans la cellule ouverte à l'autre bout du couloir, déplacez la caisse et rampez dans l'interstice. Déplacez les caisses jusqu'au bout, l'une d'elle dissimule un secret. Ressortez, sautez dans le trou au plafond, suivez le corridor en sautant par-dessus les barbelés que vous rencontrez en chemin. Au fond, vous trouverez un interrupteur qui ouvrira une porte secrète derrière vous. Ne sautez pas, montez le long de l'échelle et franchissez le passage sombre pour atteindre la porte. Sautez sans laisser le

garde vous voir, courez dans la chambre forte et actionnez l'interrupteur pour ouvrir les portes. Ramassez la carte magnétique perdue par le maton et utilisez-la pour ouvrir l'autre porte. Prenez le couloir, tournez à gauche, appuyez sur le bouton pour ouvrir la porte de la laverie, passez la porte suivante et poussez la caisse contre le pilier pour pouvoir atteindre le trou dans le plafond. Grimpez à l'étage, suivez et manœuvrez l'interrupteur qui inondera la pièce où vous étiez. Plongez. Une porte secrète s'ouvre de l'autre côté. Une fois sorti de l'eau, n'allez pas dans la cuisine, sautez pardessus le trou, dirigez-vous vers la droite, prenez le couloir, sortez, sautez au-dessus des barbelés et laissez-vous tomber dans le trou. L'interrupteur que vous y trouvez éteindra le feu dans la cuisine. Allez-y, passez la porte devant vous puis celle sur la gauche, appuyez sur l'interrupteur pour ouvrir l'accès aux conduits de ventilation, entrez-y et laissez-vous glisser en arrière pour attraper la corniche. Sautez sur le rebord à votre gauche, rampez jusqu'à l'échelle et montez vers la grille. La trappe s'ouvre, montez dans l'espace ouvert au-dessus. Montez le long du conduit et prenez les trousses de soins. En haut du couloir, un garde vous attaque. Sauvez-vous, allez vers la gauche, mais au lieu de vous diriger vers les lasers, descendez de plate-forme en plate-forme pour délivrer le prisonnier. Prenez la clé du garde et retournez là où il était apparu. Introduisez la carte magnétique dans l'orifice à côté de la porte, entrez et tournez l'interrupteur. Vous pouvez maintenant prendre le corridor qui n'est plus défendu par les lasers. Descendez le long de l'échelle et rendez-vous dehors au terrain d'entraînement. Attirez l'attention du garde, entraînez-le vers le couloir à gauche de la porte que vous venez d'emprunter. Une fois de plus, libérez les prisonniers pour vous débarrasser de votre soupirant. Ramassez ensuite la carte jaune et retournez sur le terrain d'entraînement, utilisez la carte

pour ouvrir la porte la plus éloignée de vous, descendez le couloir, rampez dans l'interstice à votre droite et glissez-vous vers le pilier à l'insu du garde pour actionner l'interrupteur. Entrez dans le passage en sautant par-dessus le laser, traversez le corridor, assurez-vous que vos points de vie sont au maximum et sautez. Une fois en bas, prenez l'échelle et montez sans réveiller le MP. Allez dans le coin rouge, utilisez la carte jaune, montez l'échelle et laissez-vous tomber sur la plate-forme près de l'eau. Allez en vitesse chercher le cristal au fond du bassin, suivez le boyau, actionnez le levier et faites surface en évitant les lasers. Depuis la plate-forme, sautez par-dessus les lasers et passez par le boyau sous-marin. Dans la zone de fret, montez sur les caisses situées à votre gauche et passez la porte où vous trouverez vos armes et des munitions. Rejoignez le couloir jouxtant un tapis roulant, tuez les soldats et récupérez la carte bleue. Montez le long de l'échelle et utilisez la carte. Entrez et tournez l'interrupteur vers la droite. Retournez dans la zone de fret et utilisez la caisse pour atteindre la passerelle. Balancez-vous au plafond jusqu'au rebord, sautez sur la corniche du deuxième étage, flinguez le MP. Ramassez la carte jaune puis retournez à l'échelle et suspendez-vous pour traverser. Insérez la carte dans la fente et pénétrez dans le passage. Vous apercevez un camion : sautez à l'arrière pour finir le niveau.

Hiveau3:area51

(Dans ce niveau, abattez les gardes avant qu'ils ne puissent donner l'alarme).

Prenez le couloir, appuyez sur le bouton et rampez dans l'ouverture à vos pieds. Tournez à droite en évitant le laser, prenez votre élan pour attraper le rebord au-dessus de vous. Rampez, attendez que le garde soit passé, sortez et butez-le avant qu'il n'atteigne le signal d'alarme. Rampez dans le passage à droite, continuez à ramper dans le hall pour éviter le laser. Arrivé au bout, actionnez l'interrupteur et sautez dans la trappe qui s'ouvre. Une fois dehors, faites le tour du pilier, cherchez une porte submergée. Sautez sur la passerelle, activez l'interrupteur et sautez dans la trappe, rampez dans le passage voisin et tuez le MP. Tournez le coin, libérez le prisonnier, retournez dans le couloir. Empruntez le tunnel mais faites attention à ne pas déclencher les alarmes. Tournez à droite, tirez la manette, prenez à droite. À l'intersection, prenez à droite, grimpez à l'échelle, éliminez le tireur, prenez-lui son pass de sécurité, retournez au croisement, prenez l'autre couloir, entrez dans la pièce, détruisez les fusils du plafond et sautez. Utilisez le pass pour déclencher le décollage de la fusée, descendez l'échelle, ramassez le secret. De

la salle de lancement, sautez sur l'échelle, montez, tuez le tireur et prenez la clé. Redescendez jusqu'à trouver un corridor bleu. Utilisez la clé, tuez le sniper et suivez les voies. Prenez l'échelle et mettez l'interrupteur en position pour faire démarrer le train. Attention aux rails, ils sont électrifiés. Passez par-dessous, montez, sautez sur le train et montez jusqu'à l'étage supérieur. Traversez la première passerelle à toute vitesse, accrochez-vous au plafond et allez de l'autre côté de la salle en évitant le laser mobile. Laissez-vous tomber sur la partie verte du sol. Traversez les voies pour rattraper le garde, tuez vos ennemis tout en évitant le laser. Montez sur les caisses, éliminez les gardes avant qu'ils ne déclenchent l'alarme, passez dans la salle suivante et montez au premier balcon. Deux interrupteurs commandent la brève ouverture de la porte, vous devrez être rapide. Appuyez, tuez les snipers, appuyez de nouveau, et utilisez le panneau de contrôle pour passer sur l'autre balcon. Foncez vers la porte. Dans la nouvelle pièce, vous trouverez six interrupteurs. Tuez le sniper puis enclenchez le deuxième à partir de la gauche et les deux derniers pour ouvrir le hangar de l'OVNI. Allez-y, actionnez l'interrupteur, montez le long de l'échelle et sautez en arrière. Sautez ensuite sur le balcon qui surplombe l'OVNI et prenez le code de mise à feu sur son toit. Retournez à la salle de la fusée. Rentrez les

codes, déclenchez le décollage et sauvez-vous avant d'être brûlé. Revenez, montez l'échelle, actionnez l'interrupteur, passez la porte, rampez puis sautez pour éviter le laser et atteindre l'autre côté. Montez jusqu'au surplomb au-dessus du coin droit, pénétrez dans la salle et prenez le disque de sécurité. Actionnez l'interrupteur, laissez-vous tomber dans la trappe, retournez dans le hangar de l'OVNI pour vous servir du disque, ressortez et suivez le couloir jusqu'à une piscine. Pénétrez ensuite dans le vaisseau spatial, montez et allez dans le coin d'ombre. Descendez le dernier sniper et ramassez la relique pour terminer le niveau.

LONDRES

Niveau 1:1a Tamise

Tournez à droite, courez, sautez sur le pilier pour vous emparer du premier secret, puis sautez sur la petite pente, faites un saut arrière et passez par-dessus le mur. Derrière, ramassez le cristal et l'objet, avant de vous servir du bloc pour monter sur le toit. Prenez votre élan pour sauter sur la grue, retournez dans le passage, sautez sur le contrepoids pour atteindre l'échelle, descendre sur le rebord puis sur la pente douce. Traversez les barbelés pour atteindre une entrée, prenez le deuxième secret, retournez au début du niveau et laissez-vous tomber sur le rebord plus bas. Sautez sur la petite déclivité, sautez en arrière vers la bordure en évitant le corbeau. Actionnez la manette, sautez sur la bordure qui cache une trousse, allez vers la porte et sautez sur un autre rebord. Courez avant qu'il ne s'effondre, attrapez le balcon. Vous allez vous cogner la tête mais vous pourrez quand même vous agripper. Descendez le couloir, ramassez la clé, retournez sur le balcon, sautez sur la plate-forme située sous vos pieds et poussez la manette. ►

Vous pouvez sortir au prix d'un saut avec élan. Une fois dehors, sautez sur le mur, attrapez un balcon invisible, varappez vers la gauche et pénétrez dans l'interstice. Arrivé de l'autre côté, appuyez sur le bouton et retournez sur le balcon. Laissez-vous tomber puis glissez jusqu'aux caisses qui se trouvent plus bas. Récupérez le cristal et les torches. Utilisez échelles et caisses pour revenir au début du niveau, sautez sur le rebord où vous avez pris une trousse, varappez vers la droite, sur le rebord invisible, jusqu'à l'autre bout du bâtiment. Escaladez-le et suivez le chemin en passant d'abord par le bas. Sautez sur l'échafaudage et pénétrez dans la pièce. Enclenchez l'interrupteur, revenez à l'échafaudage en marchant prudemment pour éviter les flammes, sautez, accrochez-vous et atterrissez sur le rebord au-dessous de l'échafaudage. Prenez l'étroit passage, traversez-le pour atteindre l'autre extrémité du balcon, varappez sur la droite pour trouver un secret. Retournez tout au bout du bâtiment, prenez le chemin du haut, sautez sur le rebord pour prendre les munitions, laissez-vous tomber, ramassez la roquette, remontez, sautez dans le trou et prenez le corridor. Sautez dans le nouveau trou, pénétrez dans la salle de contrôle. Vous trouvez trois interrupteurs, dont deux sont sous une glace. Actionnez celui qui est libre et allez dans la deuxième salle, où le niveau de l'eau a monté. Plongez, enclenchez la manette, retournez dans la salle de contrôle et utilisez le même interrupteur. Courez dans la première salle, plongez et franchissez la trappe sous-marine. Traversez le passage sous-marin et les turbines qui fonctionnent au ralenti. Sortez de l'eau, tuez les méchants, allumez une torche, descendez le couloir et pénétrez dans le passage étroit à droite de l'égout. Éloignez-vous de l'engin de nettoyage et poussez la caisse sur le panneau électrique. La machine va briser le verre protecteur de l'un des interrupteurs. Montez l'échelle pour retourner dans la salle de contrôle, enclenchez-le, la pièce derrière la porte rouge se remplit d'eau. Actionnez l'autre interrupteur pour remplir le réservoir, allez

jusqu'au dernier réservoir, nagez vers la salle rouge, traversez le réservoir, éliminez le garde et courez actionner l'interrupteur. Sortez mais ne plongez pas, traversez la pièce par le plafond. Ramassez le cristal avant de retourner à la salle de contrôle, les trois interrupteurs sont accessibles. Appuyez sur le troisième bouton, retournez dans la salle rouge et nagez jusqu'à la trappe qui s'est ouverte. Remontez à la surface, montez l'échelle, traversez les barbelés, sautez sur la plate-forme de la grue et prenez votre élan pour attraper le rebord qui vous fait face. Franchissez les barbelés, tuez les sni-pers, empruntez le couloir et placez la caisse au centre de la pièce. Montez jusqu'à la corniche et sautez sur celle qui lui fait face. Prenez la clé de la cathédrale, passez par l'ouverture au milieu du garde-fou, descendez jusqu'à une porte que vous ouvrirez grâce à la clé. Fouillez la pièce et remontez pour finir le niveau.

Hiveau 2: Aldwych

Vous commencez le niveau en tombant de pente en pente. Remontez à la surface, gravissez les escaliers, faites sauter la grille pour récupérer un cristal, montez, un objet vous attend plus haut. Tirez le bloc vers vous, faites le tour et sautez sur le guichet. Montez sur le bloc pour atteindre le trou dans le sommet du second guichet. Glissez-y, ramassez la clé et tous les objets intéressants qui se trouvent dans la pièce, actionnez l'interrupteur pour ouvrir la porte, dévalez l'escalator sur la droite, sautez par-dessus la voie et ouvrez la porte avec la clé. Allumez, courez de l'autre côté, ramassez la vieille pièce, sautez sur les voies, courez et cachez-vous dans le renfoncement à droite pour éviter le métro. Entrez dans la pièce rouge, tuez les immortels et leurs chiens, grimpez sur les caisses et prenez le cristal. Faites un saut arrière sur la pente, sautez, attrapez les câbles pour monter jusqu'en haut, sautez en arrière pour atteindre le rebord derrière

vous, balancez-vous de prise en prise vers la droite et sautez sur la corniche. Descendez la pente à reculons pour vous agripper au bord, laissez-vous tomber et sautez vers la gauche avant que la plate-forme ne s'effondre tout à fait. Sautez encore pour vous accrocher à un autre rebord, varappez, laissez-vous tomber, sautez, faites demi-tour en l'air, glissez, attrapez la bordure, et lâchez-vous pour trouver un secret plus bas. Descendez encore, prenez le passage et passez dans la salle supérieure. Faites un pas de côté, attendez que les flammes s'arrêtent pour sauter dans le conduit et monter. Derrière vous, un interrupteur ouvrira une trappe dans la salle rouge. Montez. Au-dessus de vous se trouve une plate-forme qui domine les voies. Ramassez les objets, puis sautez sur les voies et retournez dans la salle rouge pour passer par la trappe. Tuez l'immortel, ramassez les objets et laissez-vous tomber avec la corniche qui s'effondre. Tirez la caisse, remontez, sautez dans la nouvelle trappe, prenez le couloir. Là, actionnez les deux interrupteurs et courez, les portes vont se refermer très vite. Enclenchez l'interrupteur de droite et piquez un sprint jusqu'à la pièce en contrebas, franchissez la porte située à l'opposé, actionnez l'interrupteur et empruntez le passage qui vous ramène aux deux précédents. Appuyez sur celui de droite et courez vers la porte du milieu, une trappe s'est ouverte. Bondissez vers le haut, actionnez l'interrupteur et reprenez le passage. Poussez cette fois le bouton de gauche et courez vers la première porte. Agrippez-vous, allez de l'autre côté, prenez le cristal et la clé de Salomon, retournez dans la salle rouge, traversez la salle de forage, vous y trouverez la deuxième clé. Allez ensuite aux guichets du début, utilisez la vieille pièce sur celui dont la vitre est sombre, descendez l'escalator de gauche, tirez sur le conduit au bout de la plate-forme près de la boue, prenez le secret, courez sur les voies en gardant votre droite, vous avez un puzzle à résoudre

avant de pouvoir pénétrer dans la pièce qui se trouve à l'extrême droite. N'actionnez pas le quatrième interrupteur, passez la porte ouverte et pénétrez dans le manoir. Le sol s'effondre : courez jusqu'au rideau pour prendre l'étoile. Placez les clés de Salomon sur les serrures et dégainez. Prenez ensuite l'emblème maçonnique, foncez vers la porte qui s'ouvre, franchissez le passage inondé et grimpez. Sautez, faites un peu de varappe vers la droite et laissez-vous tomber sur la bordure. Sautez, balancez-vous jusqu'à l'étroit passage, utilisez le ticket que vous avez récupéré au guichet, montez les escaliers, franchissez les barrières et placez l'étoile sur la porte. Dégainez, descendez l'escalator, suivez le chemin et utilisez l'emblème maçonnique pour ouvrir la porte. Avancez dans le couloir, fouillez l'ombre pour ramasser plusieurs objets, revenez vers la fissure dans le sol et prenez le métro pour y trouver des bonus, ressortez. Lorsque vous apercevez l'immortel dans le couloir, ne le tuez pas mais suivez-le. Deux de ses copains vous attendent derrière le coin, tuez les non-morts avec une arme rapide en visant la tête. Enclenchez l'interrupteur, revenez à la salle rouge. Une porte s'est ouverte près des deux boutons. Deux rampes vous mènent à la sortie. Placez vous au-dessus de la trappe pour finir le niveau.

Niveau 3 :la porte de luû

Maintenant que vous êtes réconcilié avec les immortels, faites bien attention à n'en tuer aucun où ils se retourneront à nouveau contre vous. Suivez l'immortel dans une pièce qui contient deux piscines. Prenez le couloir de gauche, faites une glissade et sautez vers la bordure de droite avant que le plafond hérissé de pointes ne s'abatte sur vous. N'appuyez pas tout de suite sur l'interrupteur qui se trouve dans la pièce suivante. Passez la porte pour aller à l'air libre. Prenez à droite et accrochez-vous au bord avant de vous laisser tomber derrière les pointes. Varappez sur la droite puis hissez-vous à l'intérieur de la pièce pour récupérer le secret. Allumez une fusée, sautez sur le rebord et continuez à progresser de la même manière. Vous êtes de nouveau à l'extérieur. Allez actionner l'interrupteur et montez à gauche vers la lumière rouge au-dessus des barbelés. Faites un saut arrière, retournez-vous, attrapez l'échelle, allez chercher la roquette, montez au-dessus de la lumière verte, sautez en arrière, retournez-vous, vous allez atterrir sur une petite plate-forme. Prenez le cristal, sautez sur le filet et montez jusqu'à l'interstice située tout en haut. Rampez, prenez les cartouches qui se trouvent tout au bout et revenez à un endroit où vous pourrez vous tenir debout. Sautez, passez dans la pièce en contrebas, prêt au combat. Déplacez la

caisse pour accéder à la salle égyptienne (le bouton ouvre la porte). Escaladez les piliers, sautez sur le rebord qui les surplombe. Vous voyez un interrupteur sur le rebord opposé. Sautez pour aller l'enclencher, puis retournez sur le pilier et balancez-vous au plafond jusqu'aux deux bordures placées de chaque côté. L'une cache un cristal, l'autre une manette qui ouvre une porte située en hauteur. Montez sur le balcon supérieur par l'échelle et sautez sur le rebord de gauche. Ramassez les objets et sauvegardez. Laissez-vous glisser le long de la pente et sautez pour attraper la bordure. Suivez le chemin qui vous mène à une nouvelle pente. Allez jusqu'à la plate-forme qui s'effondre et sautez sans élan pour prendre le fluide d'embaumement. Prenez l'anfractuosité et avancez en rampant. Soyez très rapide en pénétrant dans la pièce suivante où le garde vous abattra. Rampez jusqu'à une autre pièce. Restaurez vos points de vie et ouvrez la porte pour prendre la roquette avant d'entrer dans la salle du sphinx. Accrochez-vous au plafond et avancez de cette façon jusqu'au dessus du sphinx, et notez bien l'endroit où l'on vous donne la vue la plus large. Arrivé au bout, prenez le

cristal et revenez en arrière jusqu'à la vue panoramique. Là, laissez-vous tomber sur la tête du sphinx. Tournez-vous pour faire face au dos du sphinx, allez dans le coin gauche et alignez-vous avec la partie inclinée du plafond. Faites un bond en arrière et sautez sans élan pour atterrir sur une bordure avec une trousse de soins. Sautez sans élan depuis le bord sur le pilier le plus proche. Courez, sautez sur la pente et glissez avant de sauter par-dessus le chemin. Courez jusqu'au bout du chemin, descendez en vous servant du sphinx pour ralentir votre chute, allez de l'autre côté, montez les escaliers. Une fois au bout du couloir, sautez sur le rebord au-dessus de vous, tirez la caisse qui vous permettra de rejoindre un corridor plus haut. Laissez-vous tomber à l'extrémité, tirez la caisse hors de sa niche, retournez où vous étiez et laissez-vous tomber, la caisse dans votre dos. Vous êtes de retour devant les piscines, montez vers le corridor sur votre droite et placez le fluide d'embaumement sur l'autel pour provoquer l'ouverture d'une porte. Sautez dans l'eau par la trappe et allez au fond pour trouver votre nouveau véhicule. Le courant vous entraîne. Suivez le mur de gauche en vous laissant porter par le courant. Laissez votre mini torpille et nagez de l'autre côté jusqu'à la fenêtre. Tirez le levier et utilisez une fusée pour trouver la trappe que vous venez d'ouvrir. Sortez de l'eau, montez sur la corniche, poussez le bouton et prenez la porte qui s'ouvre. Nagez en restant près du fond, et dès que vous êtes sorti, dégainez pour vous débarrasser du garde. Fouillez autour de vous. Rendez-vous dans la pièce du fond et plongez dans le tunnel pour éliminer l'homme-grenouille et les crocos. Dans la grande salle, nagez vers la droite puis en haut à gauche où vous trouverez ^

► une poche d'air et une autre «torpille ». De là, allez dans la pièce située en bas à gauche et abaissez le levier pour retourner dans la poche d'air, allez dans la pièce indiquée par une lumière verte, actionnez un autre levier, revenez en arrière, allez dans la pièce à la lumière rouge pour prendre un cristal et faire jouer un autre levier. Tuez les plongeurs et allez dans la salle située à droite de la poche d'air, passez la trappe, faites surface, laissez-vous tomber sur la surface glauque au-dessous des plates-formes enflammées, actionnez l'interrupteur pour arrêter les flammes, sautez sur les plates-formes en évitant le piston. Balancez-vous jusqu'aux chutes et descendez le passage pour ouvrir la dernière salle. Nagez jusqu'à une ouverture, rampez-y et sautez de bord en bord jusqu'à la bordure violette.

Niveau 4 :la City

Inutile de tirer sur Sophia, courez plutôt vers l'ouverture, montez le long de la rampe jusqu'à la plate-forme, tournez-vous et escaladez la caisse métallique avant de vous laissez tomber sur celle du dessous où vous serez à l'abri de Sophia. Laissez-vous pendre et varappez vers la gauche. Remontez et rampez dans l'anfractuosité pour trouver un secret. Retournez sur la caisse métallique, courez sur le chemin. Pendant que Sophia se recharge, appuyez sur le bouton pour ouvrir une trappe sur le dessus de la caisse. Montez dessus, sautez sur le rebord qui la surplombe et montez sur le rebord où se trouve une trousse, courez et montez l'échelle pendant que votre ennemie se recharge. En haut, rampez dans le petit passage, courez, sautez sur le rebord face à vous et allez vers la caisse d'explosifs. Tirez dessus. Sophia meurt d'un trop-plein d'énergie. Sautez jusqu'au bâtiment suivant, montez sur la caisse puis sur celle à votre droite, ensuite sur celle qui se trouve à droite de l'artéfact. Appuyez sur le bouton pour couper le courant et récupérez l'objet.

L’ANTARCTIQUE Niveau I : Antarctique

Longez la côte après la hutte. Sautez pardessus le canal, continuez, nagez le plus vite possible de l'autre côté et montez sur la rive. Recommencez l'opération, grimpez jusqu'au rebord et balancez-vous jusqu'à la colline face au bateau, sautez dessus et entrez par la trappe. Descendez le passage, entrez dans la salle du générateur, poussez l'interrupteur pour ouvrir une trappe, allez dans une pièce contenant un tuyau orange, descendez par la trappe et appuyez sur le bouton. Remontez sur le pont du navire, tournez à droite et suivez le chemin qui longe la falaise. Sautez sur une corniche

pour prendre un cristal, sautez à l'eau et remontez à bord avant de geler. Prenez le canot à moteur, remontez le canal, arrêtez-vous au niveau d'une corniche, sautez dessus, allumez une fusée pour trouver la trousse. Retournez dans votre engin, prenez le tunnel, arrêtez-vous après l'écluse, descendez et dégainez. Arrivé de l'autre côté du bâtiment, traversez en vous balançant au plafond, suivez le chemin à travers la montagne, passez le complexe, appuyez sur le bouton placé sur le mur opposé, à côté de la porte, et tournez à gauche près du tuyau. Sautez dans l'eau, nagez jusqu'au rebord, passez les valves, montez l'échelle, allez à gauche vers l'extérieur, prenez les munitions sous le pont, entrez dans la caverne derrière les valves de fuel. La porte peut se refermer sur vous, faites une roulade. Montez les marches, prenez le pied-de-biche, traversez le sentier sombre, enclenchez l'interrupteur et utilisez le pied-de-biche pour ouvrir la porte. Sautez dans l'ouverture, lisez la carte, retournez vers les valves et tournez la 2 et la 4. Allez dans la salle du générateur, actionnez l'interrupteur, entrez ensuite dans le bâtiment et prenez la clé sur le bureau. Retournez à votre canot, utilisez la clé sur l'écluse, reprenez les commandes, suivez le chenal, arrêtez-vous aux corniches et prenez les objets sur votre droite. À l'intérieur, vous trouverez la clé de la hutte du début. Une fois franchie la porte, montez jusqu'à la cabane, contournez la structure, allez vers la porte pour passer au niveau suivant.

Niveau 2 : la mine

Rampez jusqu'à un couloir qui paraît sans fin. Courez tout autour. Lorsque vous entendez un double-clic, revenez en arrière pour franchir un nouveau passage. Descendez l'échelle, poussez le bouton pour aller de l'autre côté de l'enclos. Vos ennemis éliminés, allez à la salle de contrôle, appuyez sur le bouton, montez, accrochez-vous au bord, varappez jusqu'à l'échelle, descendez-la jusqu'au bout, sautez en arrière, tournez, attrapez le bord et prenez le secret. Allez

vers les wagonnets et montez dans celui du milieu. Ne ralentissez pas trop dans les tournants. Changez de direction au croisement et faites attention aux foreuses. Descendez la pente à reculons, agrippez le bord et lâchez-vous. Recommencez l'opération, puis attrapez le bord de la crevasse, longez-le et lâchez-vous au-dessus de la bordure suivante. Prenez le passage, tuez tout le monde, faites un peu de varappe pour atteindre un bouton, utilisez-le pour ouvrir la porte. Une fois au-dessus de l'eau, prenez le pied-de-biche et sautez sur les monticules de neige pour atteindre l'ouverture dans la paroi. Montez l'échelle, dépassez les foreuses, passez sous les concasseurs et montez sur les corniches pour retrouver votre wagon qui vous ramènera au début. Ouvrez la porte à l'aide du pied-de-biche et prenez la batterie. Sautez dans le wagon sur la voie la plus basse, prenez le maximum de vitesse, quand il s'arrête, traversez le tunnel jusqu'à une pièce embrumée. Essayez de survivre à l'embuscade, allez jusqu'à la grue, plongez en vitesse pour prendre la clé à molette, retournez aux wagons et prenez celui du haut. Quand il s'arrête, placez la batterie sur la grue et utilisez la clé à molette pour faire descendre le bathyscaphe. Nagez à l'intérieur, prenez la trousse et traversez le passage entre les deux lumières vertes, tournez à droite et remontez le long tunnel jusqu'à la surface. N'hésitez pas à utiliser une trousse pour survivre jusqu'au bout. Sautez sur le pont au-dessous. Passez d'une corniche à l'autre pour trouver un secret et retournez vers le bâtiment. Entrez pour atteindre le niveau suivant.

Niveau 3 : la cité perdue de Tinnus

Avancez vers la porte, elle s'ouvre. Traversez la pièce, montez l'échelle jusqu'au deuxième étage, suivez le couloir, actionnez l'interrupteur, sautez sur le pilier pour prendre un cristal, sautez en bas, prenez la porte, prenez la clé d'Uli et utilisez-la sur les portes suivantes. Montez le long de l'échelle et allez à la fenêtre près de l'interrupteur.

Sautez sur le rebord situé plus bas, actionnez l'interrupteur, remontez vers la fenêtre et descendez le couloir. Laissez-vous glisser dans la salle en contrebas, actionnez l'interrupteur, courez vers la porte, montez l'échelle qui mène vers une ouverture jusqu'à trouver cinq interrupteurs. Tournez le premier, le second et le cinquième afin d'ouvrir la porte située directement sous vos pieds. Prenez-la, traversez le pont, sautez sur les corniches que vous trouvez au bout, redescendez sur le pont, empruntez le couloir, faites attention aux charbons ardents qui se balancent et tournez à gauche. Après avoir suivi un couloir, enclenchez l'interrupteur pour ouvrir la porte, entrez, tuez les monstres un par un et allez dans le petit renfoncement d'où l'un d'entre eux était sorti pour tirer une nouvelle manette. Allez au deuxième étage et rampez pour atteindre la pièce suivante. Utilisez les interrupteurs pour faire démarrer les plates-formes qui vous permettront d'aller jusqu'à un autre interrupteur, caché sous la passerelle, qui ouvre la porte. Fran-chissez-la en courant, montez l'échelle, enclenchez l'interrupteur, courez vers les escaliers, montez en gardant votre droite pour éviter les charbons. Traversez le pont, descendez sur la droite et laissez-vous glisser jusqu'au fond de la gorge pour prendre le secret. Retournez vers les petites piscines, tuez le monstre, prenez la clé, allez dans la pièce au pilier de lumière et frayez-vous un chemin pour prendre les quatre masques océaniques. Dans la salle de la terre, traversez les sables mouvants, allez vers le visage sculpté dans la paroi et suivez le chemin pour trouver le masque. Sol et plafond s'effondrent, revenez en faisant des bonds prudents. Dans la salle du vent, suivez le passage de droite puis sautez d'une cor

niche à l'autre pour éviter les boules hérissées, avant de récupérer le masque au sommet. Dans la salle de l'eau, nagez à travers les lames tournantes pour atteindre la pièce suivante où vous verrez quatre trous derrière une lame : pénétrez dans celui de gauche. Reprenez votre souffle puis actionnez la manette, ressortez, entrez dans le trou de droite, traversez un long tunnel et nagez jusqu'à la surface pour respirer. Nagez ensuite vers la gauche, montez sur la corniche en haut à droite, franchissez la porte sous l'eau pour trouver le masque. Enclenchez l'interrupteur, prenez le cristal, allez respirer, puis nagez vers la droite, poussez le levier, sortez, vous vous retrouvez devant les quatre trous, prenez celui du bas. Allez jusqu'à la poche d'air, actionnez le levier et sautez. Sortez pour retrouver le pilier de lumière. Dans la salle du feu, lisez la carte gravée sur le sommet du bloc de

pierre pour trouver votre chemin à l'aide d'une fusée. Sautez sur les blocs invisibles en trouvant le bon rythme pour éviter les flammes. Un bon truc est de vous accrocher sur le côté des blocs lorsque les dragons soufflent. Arrivé sur le dernier, sautez à droite et actionnez l'interrupteur pour ouvrir la porte. Sautez vers la porte et fran-chissez-la. Une fois dans la salle du pilier de lumière, placez les masques sur les autres piliers avant d'ouvrir la porte par laquelle vous êtes entré avec la clé d'Uli. Vous pouvez maintenant sauter dans la caverne de la météorite.

Niveau 4 ; la caverne de la météorite

N'allez pas dans les couloirs latéraux. Pour assommer l'araignée, vous devez vous trouver devant l'entrée d'un tunnel et elle aussi. Tirez dessus, et une fois qu'elle ne bouge plus, courez dans l'entrée, prenez l'artéfact et retournez vers le gouffre. Recommencez pour vous emparer des quatre objets, mais vous ne pouvez pas l'assommer si elle se tient devant un tunnel dont vous avez déjà pris l'artéfact. Lorsque vous aurez les quatre, le météore tombe dans la fosse, votre ennemie est désormais mortelle. Gravissez ensuite l'échelle située près de l'entrée, faites un saut arrière vers le rebord en forme de main, sautez sur la plate-forme entourée de lumières, pénétrez dans le passage, rampez, sautez pour vous agripper à la corniche, puis sur celle située de côté, montez et frayez-vous un chemin jusqu'à l'interrupteur placé près de la barrière. Entrez, tuez les derniers affreux et montez dans l'hélico. Vous avez gagné ! Oh, j'allais oublier : pour trouver la salle secrète dans le manoir de Lara, allez à la piscine, actionnez l'interrupteur sous le plongeoir. Une porte s'ouvre, baissez la manette, tournez-vous et courez jusqu'à la nouvelle porte. ■

Rémy Goavec

Gæsar III

Décidément, l’Antiquité, ça 11’était pas de tout repos. Barbares sanguinaires, gladiateurs révoltés, bêtes féroces, empereur avide, dieux psychopathes... Heureusement, voici notre guide ou “ Comment ne pas finir dans l’estomac d’un lion eu dix leçons ” !

La seule façon de se sortir de Cæsar III, c'est de se mettre véritablement dans la peau d'un proconsul romain, envoyé en mission dans une province lointaine et devant rapporter à Rome le maximum d'impôts tout en maintenant la Pax Romana dans son petit coin d'empire. Le slogan de ce jeu aurait pu être « Pensez différemment, pensez Romain » ! Les concepteurs ont voulu coller le plus possible à la réalité de l'Empire. De fait, si l'Empire romain a pu se maintenir aussi longtemps et sur des terres aussi diverses que la Gaule, la Grèce et l'Égypte, ce n'est pas uniquement grâce à la puissance de ses armées. La Pax Romana a pu fonctionner parce qu'elle apportait aux sujets de Rome sécurité, progrès et prospérité. La clé de la réussite, et donc le meilleur moyen de ne pas finir dans l'estomac d'un lion, est de parvenir à maintenir l'équilibre entre ces trois exigences fondamentales. Un bon gouverneur est non seulement un bon gestionnaire mais aussi un politicien habile.

Il doit sans arrêt ménager la chèvre et le chou et parvenir à gérer ses ressources de manière à trouver un compromis satisfaisant pour l'ensemble de la population. Un autre talent non négligeable pour vous tirer d'affaire est celui d'urbaniste. Contrairement à un jeu comme Civilization, Cæsar III ne place pas vos bâtiments automatiquement. Mais leur situation géographique n'est pas innocente pour déterminer leur rendement et leur efficacité. Par conséquent, ne bâtissez pas n'importe où pour ne pas jeter vos sesterces par la fenêtre. L'hygiène, et son corollaire la santé publique, sont deux autres paramètres que vous devrez obligatoirement prendre en compte. Enfin, par rapport à la plupart des autres softs de gestion/stratégie, vous avez une dernière « population » à satisfaire, et pas la plus facile : les dieux. Vous devrez,

quelles que soient vos convictions religieuses personnelles, leur construire des temples, organiser des fêtes en leur honneur, voire même faire des sacrifices... Si vous négligez vos devoirs religieux, gare aux mauvaises surprises ! Les citoyens romains et les sujets des provinces ne sont pas des esclaves taillables et corvéables à merci. Ils ont des droits, des exigences (nombreuses) et sauront vous le rappeler si vous l'oubliez.

Première cité

Première règle à respecter dans Cæsar : les impatients ont toujours tort. Commencez le jeu en vitesse normale, vous aurez besoin de réfléchir à vos décisions. Si vous travaillez en accéléré avant d'avoir acquis un peu d'expérience, vous risquez de perdre très vite, sans même comprendre pourquoi. Les habitués de la gestion / stratégie en temps réel le savent, l'implantation géographique n'est pas innocente dans la future bonne marche des affaires d'une cité. Dans Cæsar III, cet aspect est encore plus crucial. Une cité mal placée s'appauvrira, son économie stagnera et ses habitants souffriront de famine. Trois préoccupations doivent vous guider lors de cette installation : l'approvisionnement en eau, la nourriture et la défense. Installez vos premiers bâtiments à distance égale d'une

rivière et d'un champ de blé. Ces deux ressources essentielles doivent être à la fois proches et accessibles. Évitez donc qu'une montagne ou une carrière de pierres viennent plus tard en gêner l'accès. Les routes furent l'une des principales sources de la puissance et de la prospérité de Rome, ne l'oubliez jamais. Pour faciliter cet accès, défrichez le terrain autour de vos principaux gisements de ressources (tant pis pour les amoureux des vertes forêts) et commencez à construire une route qui vous relie à Rome. Faites-la la moins tortueuse possible. Souvenez-vous que plus le chemin est long entre producteurs et consommateurs, moins vite vos caisses se rempliront. Si une route existe déjà pour se rendre à la capitale, contentez-vous d'y relier la vôtre plutôt que de tracer une « route secondaire » inutile et coûteuse. Une fois le terrain déblayé, construisez vos premières maisons. Ne les entassez pas les unes contre les autres (on ne vous demande pas de construire une cité H.L.M.), laissez de l'espace vital à vos citoyens, mais ne les forcez pas à faire des kilomètres non plus. Utilisez l'espace au mieux de peur qu'il ne vienne à manquer.

Labourage et pâturages

Avec ces premières maisons, les bâtiments essentiels pour assurer la croissance de votre population et le développement de votre cité sont : des fermes en nombre suffisant, un cellier, un marché, une préfecture et un poste d'ingénieur. Les celliers doivent être construits à proximité des fermes et des marchés. Réglez ensuite les celliers sur « Get food ». De cette façon, les fermiers n'auront pas à aller loin pour écouler leur production qui sera prise en charge par les employés du cellier. Mieux équipés, ceux-ci transportent beaucoup plus de marchandises à la fois, ce qui vous fait gagner du temps et donc de l'argent. Si vous adoptez cette stratégie,

Les codes sont à entrer en cours de jeu. WARP : les autres voitures rampent.

TWISTER : tornades. TIMEWARP : ralentit les voitures I.A. SUCK: les voitures gravitent. STICKY : sol collant. SPIDER : les voitures adhèrent sur toutes les surfaces. SLIPPY : surfaces glissantes. SLEEP : les voitures contrôlées par VLA.

ne tournent plus. LUNAR : gravité lunaire. LIGHT : vue arrière. LAUNCH : «A» pour décoller, « Z » pour vous diriger. JUMP : faites un bond de plusieurs mètres. ICBM : les voitures se transforment en missiles. HOVER : les voitures flottent. BURN : la piste prend feu quelques secondes. BOMB : lâche une bombe sur la piste. BLAST : repousse les autres voitures. APOLLO : « Alt » vous fait décoller.

Tapez ces codes dans la fenêtre de discussion : KING ARTHUR : transforme les oiseaux en dragons (999 HP)/ GRANTLINKSPENCE : transforme les animaux en rois des animaux. POW BIG MAMMA : nouvelle unité (BabyPrez). COUVERT THISl : nouveau prêtre (« saint Francis »). STORMBILLY : nouvelle unité (robot). PHOTON MAN : le retour de l’homme laser I

n'hésitez pas à construire beaucoup de celliers ou ils se trouveront vite pleins. Ces bâtiments-clés construits, assurez à vos citoyens l'approvisionnement en eau courante. Attention, les réservoirs ne doivent pas être construits trop près des maisons, cela nuirait à la bonne santé et au confort des habitants. Reliez plutôt votre système de distribution à un réseau d'aqueducs. N'oubliez pas de remplacer au plus vite les tentes primitives par des fontaines, ou vos citoyens risquent de tomber malades dès que la population commencera à s'accroître. Si vous respectez ces principes de base, votre population commencera à s'accroître assez vite : les vrais ennuis vont pouvoir commencer ! « Une bouche c'est deux bras » disait Mao (non, il n'était pas gouverneur romain, mais presque !), mais deux bras de travailleur, c'est avant tout une bouche à nourrir, et les Romains, tout infatigables et stoïciens qu'ils soient, n'échappaient pas à la règle. Au fur et à mesure que votre population s'accroît, vous devrez donc construire plus de fermes afin que les ressources ne viennent jamais à manquer : la famine est le pire fléau (en dehors des barbares) qui puisse s'abattre sur le gouverneur que vous êtes.

Tuquope!

Nourrir votre population n'est cependant pas tout. La première conséquence de la surpopulation, dans les cités antiques, est l'apparition de maladies, voire d'épidémies. Pour y remédier, deux solutions. Tout d'abord, éviter la promiscuité, source d'infection et (on le verra plus tard) de criminalité, en construisant suffisamment de maisons pour loger convenablement tout le monde. Ensuite, bâtissez votre premier hôpital. Plus tard, la prospérité venant, vous pourrez installer des cliniques à proximité des habitations pour améliorer encore vos services sanitaires, mais pour l'instant, c'est d'un hôpital dont vos citoyens ont besoin. Le mieux est de lui faire occuper la situation la plus centrale possible afin qu'aucun quartier ne soit trop éloigné pour pouvoir bénéficier des soins de vos médecins. Lorsque tous ces services sont assurés et fonctionnent correctement (mais pas avant), com

mencez à accroître votre « espace vital » pour attirer de nouveaux citoyens. Ne vous étendez que progressivement. Une large cité s'étalant sur un vaste territoire est peut-être jolie à regarder mais elle est difficile à gérer et les nouveaux citoyens sont souvent trop éloignés des services pour en profiter, ce qui vous oblige à multiplier les infrastructures. En outre, en cas d'attaque, un territoire trop vaste est presque impossible à défendre. Une fois que vos affaires commencent à tourner convenablement et que vos citoyens semblent heureux, vous pouvez commencer à détruire ce petit paradis en commençant à prélever des impôts (essence même de la fonction d'un gouverneur romain) ! Surtout, n'étouffez pas d'emblée vos petits citoyens sous les taxes. Certes, Rome n'aime pas les déficits, mais elle aime encore moins voir une ville se vider de ses habitants, ou même stagner lamentablement à cause d'un fonctionnaire trop brutal. Pour pouvoir prélever beaucoup d'impôts, vous devez attirer des citoyens riches.

Panem et circenses

Pour cela, vous devez offrir plus que le minimum vital dans votre ville. Améliorez l'approvisionnement en construisant des entrepôts à proximité des fermes. N'oubliez pas de poster des ingénieurs à proximité de celles-ci. Ils veilleront à leur entretien et les empêcheront de s'écrouler lamentablement juste avant la récolte. Ensuite, n'oubliez pas que pour les riches Romains, le travail est une chose qui ne concerne que les esclaves. Pour les attirer, et surtout les garder, construisez un théâtre à proximité de la zone résidentielle, et une école de théâtre qui améliorera le niveau des spectacles (vos citoyens deviennent graduellement plus exigeants au fur et à mesure que leur niveau de vie s'élève). Les thermes sont également un passe-temps très recherché par les riches, n'hésitez pas à en construire suffisamment. En plus de faire plaisir à vos concitoyens, ils désengorgeront votre hôpital en améliorant l'hygiène de la ville. Le bien-être de vos citoyens à l'intérieur de votre province étant provisoirement assuré, vous allez enfin pouvoir tourner vos regards vers l'extérieur et commencer à développer le commerce. Ne soyez pas trop ambitieux pour les débuts, c'est la meilleure manière d'accumuler les déficits. Commencez par établir des routes commerciales, en priorité avec vos plus proches voisins. Faites bien attention à votre déficit extérieur. Tant que vous n'avez pas de solides bases de rentrée de devises, ne vous laissez pas trop tenter par les produits étrangers, aussi alléchants ou nécessaires soient-ils. Cherchez plutôt à exporter au maximum, de préférence des denrées excédentaires et non indispen

sables pour votre population. Évitez par exemple de vendre des réserves de blé qui vous manqueraient ensuite en cas de famine. Le bois est généralement un bon choix pour le vendeur débutant.

I.O.T. force de vente

Tâchez d'identifier les besoins de vos clients potentiels et d'y adapter une partie de votre force de production. Les acheteurs barbares, notamment, ne viendront vous acheter que les marchandises spécifiquement destinées à l'export. Ce sont des clients assez lunatiques mais ils payent aussi bien que les autres cités romaines, ne les négligez donc pas. Veillez aussi à ne pas devenir trop dépendant des exportations. ►

i

5    Éditez le fichier « RTKRONDOR.INI »

J et assurez-vous de posséder

| les lignes suivantes :

6    [Console]

•2. Console*]

1 Ceci fait et après que le Jeu ait affiché le s dernier écran de navigation, appuyez sur § ALT+C pour accéder à la console. Tapez =d ensuite PYROMANIA, appuyez sur | ENTRÉEet enlevez la console (ALT+C ).

| Vos mages pourront ainsi réaliser > n’importe quel sort gratuitement I

QJ

S

1 Effectuez cette combinaison de touches g ALT+CTRL+SHIFT+C puis tapez ces codes £ dans la colonne qui est apparue :

£ / AM WEAK : aménagement du terrain et £    construction de routes gratuits,

§ POWER TO THE MASSES : toutes les t; centrales nucléaires accessibles.

0    WATER IN THE DESERT : toutes les

1    structures «à eau» accessibles.

S GARBAGE IN, GARBAGE OUT : toutes les

0    déchetteries accessibles.

^ CALL COUSIN VINNIE : permet d’accéder à .g l’option Rencontrer dans le menu.

2    Après avoir rencontré le cousin Vlnnle,

y. acceptez son offre pour gagner 100 000 $

1    ou tapez les codes suivants :

g ZYXWVU : possibilité de construire un s château via le menu « Récompense ».

* I LOVE RED TAPE : listing Red Tape.

p En cas de guerre avec vos clients, ou si des barbares agressifs coupent les routes commerciales, la manne se tarirait et vous perdriez très vite beaucoup d'argent. Une fois de solides échanges établis avec vos partenaires, vous pouvez vous lancer dans l'industrie. Là aussi, soyez modestes au début. Les meilleurs choix pour commencer sont sans nul doute l'huile et la poterie. Peu coûteux à produire et généralement fort appréciés de vos voisins, ces deux produits génèrent assez vite des profits conséquents. Importez surtout des produits de luxe. En matière de nourriture et autres denrées essentielles, veillez à rester autosuffisant. N'oubliez pas que pour être efficaces, vos centres de production doivent être à proximité de routes commerciales bien dessinées et surtout approvisionnées en produits bruts. De même, si vous avez besoin d'un bien d'importation en grande quantité, pla

cez plusieurs entrepôts de négoce le long d'une grande route commerciale. Sans cela, les vendeurs ne visiteront que l'entrepôt le plus proche de leur chemin et vous ne pourrez importer plus qu'il ne peut contenir. La main-d'œuvre est essentielle et elle ne se rend pas automatiquement sur les sites de production. Vous devez disséminer des travailleurs en nombre suffisant pour effectuer ces tâches à proximité des fabriques. Si l'une de vos fabriques est en sous-production, pensez bien à vérifier s'il n'y a pas pénurie de main-d'œuvre. Dans ce cas, vous pouvez établir un « camp » pour bénéficier rapidement d'une force de production basique mais efficace (libre à vous de l'améliorer ensuite).

E’est le goulagus !

N'hésitez pas à fonder des petites communautés autonomes, sortes de « colonies de travail » enclavées sur un site particulier, entièrement vouées à la production d'une marchandise précise, comme le marbre ou, surtout, les armes. Si ces colonies sont bien placées, au sein d'une zone où se concentrent main-d'œuvre compétente, matière première et site de production, elles se montreront particulièrement efficaces. Veillez toutefois à ne pas les implanter trop loin de la ville, ou alors prévoyez-leur une défense autonome en cas d'attaque barbare ou de révolte d'esclaves. La perte subite d'une de ces enclaves de production peut vous mener à une débâcle définitive, surtout si c'est votre production d'armes, par exemple, qui est détruite. Elles doivent donc être entièrement autonomes et posséder leur approvisionnement en eau, en nourriture, des maisons en suffisance, un hôpital, etc. Pour exporter vos marchandises, les routes ne suffisent pas toujours. Si votre cité se trouve en zone maritime, n'hésitez pas à construire un port. Le commerce au long cours est certes long et hasardeux mais il génère des profits importants que vous ne pouvez pas négliger. Veillez tout de même à ce que vos installations portuaires ne soient pas disproportionnées par rapport à votre ville. Mieux vaut un petit port efficace qu'un grand port qui tourne à vide. N'hésitez pas,

en cas de déficit trop important, à mettre fin aux activités déficitaires, quitte, si elles sont malgré tout utiles, à les relancer une fois la situation améliorée. Faites néanmoins attention à ne pas agir ainsi sur des structures peu prestigieuses mais indispensables, comme les fermes. Une telle décision condamnerait votre population à la stagnation, voire à la famine. Toujours dans l'optique d'améliorer le niveau social de votre population et donc d'engranger plus d'impôts, il vous faudra bientôt vous doter d'écoles. Situez-les dans les zones fortement peuplées, sinon elles resteront vides. Attention toutefois, instruire votre population n'est pas bon marché. Si vous voulez que vos écoles soient efficaces, vous devrez très vite leur ajouter des bibliothèques. Ne vous lancez donc pas dans l'instruction de masse avant de disposer de revenus solides.

Deo Gratias

Une fois le bien-être physique des habitants assuré, vous devrez vous assurer de leur santé spirituelle. L'un des principes fondamentaux de l'Empire romain (du moins jusqu'à l'apparition de la chrétienté) fut la liberté religieuse : construisez suffisamment de temples dédiés à différents dieux afin que vos citoyens puissent adorer celui de leur choix. Ce souci de diplomatie vous permettra en outre de ne vexer aucune divinité qui aurait pu se sentir oubliée ! Leur rendre un culte régulier est donc non seulement bon pour le moral de votre population mais vous évitera de subir leur vengeance. Deux écueils sont à éviter lorsque vous vous lancerez dans le culte religieux. D'une part, vous devrez satisfaire votre population en lui offrant un large éventail de dieux à vénérer. D'autre part, les dieux sont des créatures mesquines et jalouses. Ne suscitez pas la colère de l'un d'entre eux en lui construisant un temple plus petit que celui de son voisin ! Dédier très tôt un temple à Mars est une bonne idée : il vous favorisera en cas d'attaque ennemie. De même, les festivals que vous organiserez en leur honneur doivent être « équitables » et respecter des intervalles égaux pour chacun. Montrez donc un peu d'enthousiasme : le culte des dieux n'est pas qu'une corvée à accomplir pour éviter

V

i

!

les ennuis. S'ils sont contents, ils vous récompenseront. Si vous êtes vraiment obligés de faire du favoritisme par manque de moyens, privilégiez les dieux qui ont une influence réelle sur votre ville. Dépenser trop d'argent pour le dieu de la Mer si vous n'avez pas de port n'est pas un très bon calcul. À côté des temples, n'oubliez pas les oracles. Non seulement ils flattent les divinités en leur apportant un supplément de sacrifices, mais en plus ils soutiennent le moral de votre population en la rassurant sur l'avenir ! De plus, les divinités célestes ne sont pas les seules auxquelles vous devez vous efforcer de plaire. Depuis la Ville éternelle (Rome, quoi...), l'Empereur vous a à l'œil. Pour garder sa confiance, le minimum est de ne pas perdre d'argent à la fin de l'année (les Romains ont toujours détesté les pauvres). Vous devez également lui envoyer immédiatement tout ce qu'il vous demande, un empereur ça n'aime pas attendre, c'est bien connu. Vous pouvez également fayoter un peu et lui envoyer des petits cadeaux en plus (comme quand vous apportiez des fleurs à la maîtresse...). Attention toutefois à ne pas lui donner de mauvaises habitudes. Si vous lui faites d'emblée de trop beaux cadeaux, d'éventuels présents plus modestes envoyés par la suite n'auront plus aucun effet sur ce gros gâté ! Évidemment, c'est le lot de tout haut fonctionnaire, toutes vos décisions ne feront pas plaisir à votre peuple. En période de crise, de guerre notamment, vous serez parfois obligé d'augmenter les impôts ou de réduire vos dépenses en matière de loisirs (théâtre, Colisée...). Si votre popularité devient trop importante, il faudra vous attendre à des révoltes. La meilleure façon d'y faire face, lorsque vos finances ne sont pas brillantes, est la répression. Pour cela, augmentez le nombre des préfets. Relativement peu coûteux, ils vous permettront de maintenir la criminalité à un taux acceptable, le temps pour vous de mettre en place des mesures impopulaires. N'oubliez cependant pas que gouverner par la force n'est viable qu'à court terme. Rétablissez une situation normale dans votre ville dès que possible ou votre score final s'en ressentira. En désespoir de cause, si une ou plusieurs de vos zones d'implantation s'avèrent systématiquement déficitaires ou entachées d'une criminalité endémique, n'hésitez pas à tout raser pour recommencer sur un meilleur site. Économiquement, élaguer le bois mort est toujours la solution la plus rationnelle.

Mesures auti-barbares

Les révoltes les plus coûteuses sont sans conteste les « guerres serviles », autrement dit les révoltes de gladiateurs. Ceux-ci s'en prennent en priorité aux bâtiments les plus

essentiels, notamment les aqueducs et les celliers, et peuvent ainsi réduire votre population de moitié en l'espace de quelques mois. La seule façon de les vaincre est d'avoir suffisamment de préfets et de les envoyer au front sans attendre. Réglez-les sur « priorité 1 » ou « priorité 2 ». De cette façon, ils réagiront dès les premiers troubles. Si la rébellion est trop importante, constituez une légion et envoyez-la contre les gladiateurs. Choisissez de préférence les unités les plus rapides, comme la cavalerie ou une escouade de lanceurs de javelot (cette dernière unité est de manière générale la plus efficace). Vos hommes prêts au combat, faites un clic droit sur leur unité et choisissez l'icône représentant trois flèches pointées vers le bas. Ainsi réglée, votre légion se rendra automatiquement vers le lieu des troubles. La prévention n'est pas à négliger non plus. Si votre cité est suffisamment grande pour cela, construisez des tours de défense à l'intérieur de la ville. Elles attaqueront d'elles-mêmes les gladiateurs comme s'il s'agissait d'un envahisseur barbare. Cæsar III se situe aux temps glorieux de l'Empire, l'époque des grandes conquêtes est donc derrière vous. Toutefois, les barbares n'en sont pas moins à vos portes. Construisez dès le début du jeu de solides murailles, défendues par des tours de garde. Ces précautions s'avéreront généralement suffisantes mais vous n'éviterez pourtant pas d'entretenir une armée. Une phalange de lanceurs de javelot appuyée par une cavalerie est un bon choix et suffit généralement, si vous avez construit suffisamment de tours de garde. Les loups posent également un problème au gouverneur novice. La meilleure tactique est sans doute de protéger vos fermes par des murs d'enceinte ou votre réseau d'aqueducs jusqu'à ce que vous puissiez former une unité de lanceurs de javelot pour vous en débarrasser définitivement (les écolos vont râler !). Les enfermer n'est pas une solution car ils risquent de s'installer sur la route de Rome et de bouffer commerçants et nouveaux immigrants ! À noter que si vous mécontentez certains dieux, vous risquez de voir arriver un « loup magique » qui se rira de vos murailles ! ■

Rémy Goavec

Faites « Entrée », le code et encore « Entrée ». Ces codes ne fonctionnent qu’en mode Solo.

BREATHE DEEP : 500 vespene pas. S FOOD FOR THOUGHT : unités illimitées. J GAME OVER MAN : vous perdez.. % MAN OVER GAME : vous gagnez.. § MEDIEVAL MAN : upgrades gratuites, i MODIFY THE PHASE VARIANCE: <2 tous les bâtiments, t NOGLUES : pas de pouvoirs psy s pour vos adversaires. £ OPERATION CWAL : construction accélé- °

rée. ^

OPHELIA : choisir son niveau. •£. POWER OVERWHELMING : God mode. % RADIO FREEZERG: Écoutez une f chanson zerg... § SOMETHING FOR NOTHING : * tout est upgradé. § STAYING ALIVE : la mission continue après | victoire ou défaite. > THE GATHERING : énergie illimitée pour ^ vos « hommes ». ï THEREIS NO COW LEVEL : ° mission terminée. = WAR AIN’T WHATIT ÜSED TO BE : sup- S prime le « fog of war ». £ WHATS MINE IS MINE : 500 minéraux. £ BLACK SHEEP WALL: révèle la carte, f

’-p

u

o

Codes à taper pendant le jeu ; g TROMPEM : grosses mains, s BIGBADNOODLE : grosse tête, o HELLOSTICKY: mode Stick. £ LILLIPUTIAN : mode Petit. Z PICASSO : mode Pen and Ink. $ HENRYSBILERP : mode Gouraud. Y. INEEDAUPS : mode Blackout. o WIZARDOFOZ : MMMM... | OBUVIONISOUTTHERE : gros code. § JANESSPECIALWORLD : code Janes. *

Vous n'imaginez pas le nombre de lettres que l'on a reçues comme quoi le nouveau millénaire commencerait le 1er janvier 2001, selon les calculs des scientifiques (les mêmes qui croyaient que la Terre était plate). La définition de millénaire est pourtant « chiffre exprimant le nombre mille », dixit le dico. Et dans 2000, il y a deux fois mille. Alors, kicé ka raison, hein ?

if

Ricard, nous parle de Discworld Noir : « Terry Pratchett est vachement trop peu ht. Pourtant, c'est un auteur vachement géant. J'adore ses bouquins et leur esprit vachement délirant. En plus, la traduction française est, pour une fois, vachement réussie. Discworld Noir est vachement inspiré de son univers.

C'est un jeu d'aventure vachement joli, qu'a Pair vachement passionnant et vachement bien réalisé. J’ai vachement envie de voir ce que ça va donner à la fin. Et là. tu commences à être vachement lourd avec tes questions. Je bosse, moi. » Ça donne envie de le voir, non ? ■

Cedric. entre deux lampées de

Nous avons interviewé Sébastien pour qu'il nous parle de Homewoiid : « C'est un jeu de stratégie temps réel dans l'espace, qui est différent des autres, mais je n 'aimerais pas faire le test parce que je ne saurais pas dire pourquoi il est différent. Y a plein de caméras sur 360 degrés, quand y a un combat, tu peux mettre ta caméra dessus et les regarder. En plus, oh oui. c'est beau. Y a tout plein d'unités, l’interface est super géniale et arrête de me gonfler, je suis en train de relire un texte. »

Si avec ça. vous n’avez pas l’eau à la bouche... ■

Génération 4

5-7, rue Raspail

93108 Montreuil Cedex - France Tél. : 01 49 88 63 63 - Fax : 01 49 88 63 64 Minitel : 3615 GEN4

Directeur adjoint des rédactions : Stéphane Lavoisard.

Rédacteur en chef : Olivier Canou.

Chef de l’information : Didier Latil.

Secrétaire général de rédaction : Olivier Hoc’hic.

Secrétaire de rédaction : Julio Ballester.

Correctrice : Sophie Grimaud.

Rédacteur : Luc-Santiago Rodriguez.

Ont participé à ce numéro : Cedric Gasperini, Sébastien Tasserie, Loïc Claveau, Khéridine Mabrauk, Rémy Goavec, Frédéric Dufresne Anna Grimauit, Pierrick Belion, Noël Chanat, Stéphane Prince et Olivier Rogé.

Directeur artistique : Frédéric Cauchy.

Maquette : Régis Paillard et Johnny Tymen.

Abonnements

12 numéros. France : 378 F, DOM-TOM et étranger : 498 F. Service Abonnement :    .

55 route de Longjumeau - 91387 - Chilly Mazarin Cedex.

Tél. : 01 64 54 76 89.

Diffusion - Ventes

Olivier Le Potvin Assistante : Chrystele Bono.

(Réservé aux dépositaires de presse.)

Rédacteur graphique promotion : Valérie Le Petitcorps.

Anciens numéros : Bernadette Maudieu 01 49 88 63 90, du lundi au vendredi de 9h30 à12h45.

Fabrication

Rédacteur en chef technique : Jacques Gouffé. ’

Chef de fabrication : Isabelle Dubuc, assistée de Sandrine Bourgeois.

Responsable PAO : Frédéric Levesque assisté par Philippe Martin.

Multimédia

Conception : Claude Flammia, Jean-Luc Lamau.

Centre d’essais matériel

Rédacteur en chef délégué : Christian Marbaix.

Rédacteur : Philippe Ramelet.

Comptabilité

Directeur financier et comptable : Éric Bourdonnec.

Contrôleur de gestion : Leila Aithabib.

Comptabilité fournisseurs : Patrick Vendendriessche.

Comptabilité clients : Stéphane Bouchant.

Juridique

Françoise Unossier.

Ressources humaines    .

Virginie Guyard.

Publicité

Directeur de développement :

Antoine Harmel - 01 49 88 67 00.

Directeur de clientèle : Thierry Boyer - 01 49 88 67 13.    .

Relation clientèle : Cedle Hergault - 01 49 88 67 04.

Représentants internationaux Angleterre - Irlande - Allemagne :

Huson European Media.

Gerry Rhoades-Brown / James Clayson.

Tél. : 19 44 1784 469 900 - Fax : 19 44 1784 469 996.

Direction Éditoriale

Directeur de la publication et des rédactions :

Godefroy Giudicelli.

Directeur délégué : Patrick André.

Assistante de direction : Anne Dekker.    -

Régie numérique exclusive (CD-ROM, Internet) Impact Media

PDG : Éduard Marquis.

Directrice clientèle : Françoise Dudos (poste : 3233).

38, rue Garibaldi - 93108 Montreuil.

Tél. 01 49 88 32 32.

Tél. 01 49 88 32 42.

GENERATION 4 est édité par Pressimage S. A. au capital de 2 500 300 F. PDG : Godefroy Giudicelli.

(Principaux actionnaires : Godefroy Giudicelli,

Philippe Giudicelli.)

Siège: 5-7 rue Raspail - 93108 Montreuil Cedex - France. Commission paritaire :

N° 69731 - ISSN 09878700X - Dépôt légal 1" trimestre 1999.    •’

L’envoi de tout texte, photo ou document implique l’acceptation par l’auteur de leur libre publication dans le journal. Les documents ne sont pas retournés. « La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’articlé 41, d’une part, que * les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective " et, d’autre part que “ les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration ”, toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faites sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (alinéa premier de l’article 40). » Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants de l’ancien Code Pénal.

Crédits photos et copyright : tous droits réservés.

Imprimé par Québécor à Torcy.

PLUS JAMAIS COINCÉS NE RESTEREZ!

(SURTOUT SUE MUS METTONS OE NOUVEAUX TIPS ET SOLUTIONS TOUS LES MARDI ET VENOREOI SOIR)

“fiPsT/r LA RAPIDITÉ

J'entends dire, ici ou là: "Le minitel, c'est lent". Eh bien, pas de ça chez Tips : tout est conçu pour un accès rapide à l'information. • Les pages ou messages sont interruptibles: inutile d'attendre la fin pour taper un choix! • Les articles (tips, solutions) sont rédigés dans un langage concis et clair. • Les écrans ou messages intermédiaires sont réduits au minimum.

Les graphismes sont allégés. C'est un régal et c'est sur 3615/3617 TIPS et 0836683264.

gSSsr LA MÉMOIRE

Un jeu est difficile, notre solution vous est indispensable? Nous mémorisons, si vous le souhaitez, quelle solution, quelle partie précise et même quelle page vous consultiez quand vous avez quitté le service. Ainsi, à votre prochaine connexion, vous vous retrouverez exactement où vous en étiez, en court-circuitant tous les menus.

C'est nouveau, pratique et exclusivement sur 3615/3617 TIPS.

«ï? FAX OU COURRIER

Recevoir une copie par courrier ou fax des astuces et solutions consultées, c'est simple : 3617 TIPS! Nos journalistes et dessinateurs créent même les plans exclusifs de vos jeux préférés (exemples ci-contre). Les courriers demandés avant 14h sont postés le jour même. Les fax sont bien sûr envoyés immédiatement. Exclusivement sur 3617 TIPS.

Astuces et solutions de 1500 jeux PC/CONSOLGS

L.off Iciel desTlps*paPtéléphon«.

FM 3615,083668: 2,23F/m\. 3617: 5£7F/mn. TIPS et la TIPS Une s

,v d'infonnation indépendants des éditeurs de jeu et des fabricants de console.

> TIPS : tuyau (anglais, argot). Utilisé par les joueurs pour désigner une astuce permettant de mieux tirer parti d'un jeu vidéo.

TIPS RECRUTE !

•    Pourquoi agrandir l’équipe de TIPS? Pour offrir un contenu encore plus riche, plus original, plus exhaustif sur Minitel, Téléphone... et Internet (chuuut !). Les postes sont (réellement !) évolutifs.

•    Vos talents: Vous êtes de préférence excellent(e) dans un domaine (jeux de simulation, aventure, plateau, arcade, réseau... sur console et/ou PC) que moyen(ne) partout. Pour les postes d'infographie, vous connaissez, mais surtout vous êtes créatif/ve) et rigoureux(se). Indispensable: une bonne orthographe et un bon niveau de langage. L’humour est un plus appréciable ! Nous recherchons par ailleurs un journaliste spécialisé dans la téléphonie mobile.

•    Postes à pourvoir : Journalistes (testeurs, rédacteurs de solutions et guides, Dieu du tips et de la bidouille...), infographistes (presse, Internet). •Conditions de travail: Région Parisienne ou travail à domicile. Contrats salariés de temps partiel à temps plein selon vos disponibilités et compétences. Plusieurs postes à pourvoir.

•    Envoyez votre CV et une lettre de motivation (dactylographiée de préférence, nous abhorrons graphologues et autres gou ous) à:

Pixtel - Ressources humaines - BP 249 - 94102 SAINT-MAUR Cedex.

6, bd du Général Leclerc -.92115 Clichy Cedex - Fax : 01 47 56 14 66

Commandos : le Sens du Devoir est une marque déposée de EIDOS PLC. © 1999 EIDOS. Tous droits réservés. Toutes les autres marques de commerce sont les propriétés de leurs sociétés respectives.

v

V-

Click image to download PDF

Generation 4 120 (1999-03) Cover

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

37.7% 
16.7% 
5.6% 
4.4% 
3.8% 
3.3% 
3.3% 
2.2% 
1.8% 
1.1% 

Today: 18
Yesterday: 119
This Week: 364
Last Week: 581
This Month: 2228
Last Month: 2550
Total: 68918

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014