Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

CIS souhaite attirer l'attention des utilisateurs de disques durs sur la nécessité des sauvegardes régulières (backups) qui sont la seule façon de mettre des données importantes totalement à l'abri de tous les aléas propres à la micro-informatique : micro-coupures, plantages, virus, effacement involontaire de fichiers... Le logiciel Quarterback de Central Coast Software s'est depuis longtemps imposé comme l'outil de backup pour Amiga le plus fiable et le plus répandu. Performant, facile à utiliser, il permet de réaliser efficacement cette opération un peu astreignante. Les HDK de GVP sont des kits disque dur interne AT IDE 2 1 2 pour les Amiga 600 et 1200, ils sont livrés avec le manuel d'installation en français et sont désormais disponibles en 40, 60 el 85 Mo pour, respectivement, 1490, 2290 et 2890 F TTC public. Les HDK de GVP sont distribués par CIS : 14, Av Hertz Europarc 33600 PESSAC. Tél : +56.36.34.41. Fax : +56.36.28.46 VISIONNA Il vient de sortir aux USA. Il est disponible dès maintenant en France. Le dernier-né et le plus performant des logiciels de Morphing en 2D. Plus simple et plus rapide que ses concurrents. Il a été conçu par une équipe de programmeurs brésiliens à la demande de Impulse. Si vous avez 2 mégas de Ram, pas de problèmes, tordez, vrillez, courbez, transformez vos images 2D. CORSAIRE TELEVISION "Corsaire Télévision" est un projet régie par "Corsaire Production", avec la participation de : Commodore France, VTDEAUX Création SAKI.. L'école des Beaux-Arts de Caen, Lycée de Tocqueville à Cherbourg, Alacom Normandie, Atacom Grand-Est & Manor, Bélier Production, Neurone Production, Amiga PDS Link, Orion Diffusion, Les Amis de l'Amiga et des principaux acteurs du monde Amiga... Comme vous pouvez le voir, le monde de l'Amiga bouge, alors pourquoi pas vous ? Pour le projet de télévision locale en Normandie où Corsaire Production est maître d'oeuvre, ils ont besoins de propositions de locations de matériels avec détails et références, dont régie Hi8 ou 8, caméra Hi8 ou 8, Scope de montage, Son + Régie, émetteur TV, éclairage, structure métallique, intercom... pour une durée de location de un mois (option livraison sur place). Envoyez vos devis à : Corsaire- Production. Si vous souhaitez aider cette association dans ses projets de télévision, ils ont besoin de périphériques et logiciels Amiga, fabricants, distributeurs, revendeurs envoyez-leur vos matériels neufs ou occasions (prêt ou don), en échange, vos coordonnées figureront dans les génériques.

Click image to download PDF

AMIGA REVUE Numero 57 (07-08-1993)

Document sans nom L’AMIGA AU SATIS
JUILLET-AOUT 1993 N°57 30 F. - CANADA : 8,50 $ SUISSE 9,40 FS. BELGIQUE 219 TB.
TESTS
REAL 3D TURBO m DIRECTORY OPUS] NUMBER 1 TITLEK KIT DEVELOPPERAI
M 2483 -57 - 30
wbs dut
AUDIO 2
audio dut
Mes débuts en
L'Amiga de Commodore est l’ordinateur disposant des meilleurs logiciels vidéo : titrage, animation, images de synthèse. E
GVP a conçu
t> OU>CK
J Pour vous permettre
d’exploiter facilement toutes ces possibilités. Connecté à votre camescope et à un 'j magnétoscope PAL ou Y C pour
F l’enregistrement, . Contrôle du G-Lock
GIOCK permet de IÆ
"1 superposer les images -
â U- I I
J de l’Amiga sur vos ,_ r- _
vidéos. Son logiciel de r? Rr n
pilotage met toutes les --
- fonctions à portée d’un clic de souris : correction vidéo, couleur d’incrustation,
IÇxteme” Amiga I Incrust I Inverse
Configl J | Config2 | Config3 v~ Vidéo
sélection des signaux CALA vidéo en entrée et en
EX sortie-
Grâce au module EX f livré en standard, G-LOCK
peut être piloté par le logiciel pfPMV SCALA MultiMedia.
J G-LOCK est dès à présent disponible en Version Française par CIS chez votre revendeur et à la FNAC.
' Boîtier externe compatible avec tous les Amiga (y compris ECS et AGA)
2 entrées PAL SECAM, 1 entrée Y C
sorties commutables par logiciel en PAL, Y C, RVB et YUV
entièrement pilotable par logiciel
Support Arexx
Mélangeur son 2 canaux mono
Correcteur vidéo intégré (balance RVB, luminosité, contraste...)
Livré d’origine avec son module de pilotage EX pour SCALA Multimédia
Fonction de filtre électronique RVB pour le digitaliseur vidéo DIGIVIEW de NewTek.
Amiga
Mes débuts en...,
Incrustation
G-LOCK
CIS Europarc 14, Av. HERTZ 33600 PESSAC - (F) Tel : +56 363 441 Fax : +56 362 846
produits GVP soi ibués en France, lique et Suisse pi
G-LOCK et GVP son' des marques déposées de Great Valley Products Inc. Amiga est une marque déposée de Commodore-Amiga Inc. Gcala, Scala MultiMedia, Scala EX et le logo Scala EX sont des marques déposées de Scala AS. Photos et caractéristiques non contractuelles et modifiables sans préavis.
S OMMAIRE
NEWS P.5
GALERE DU MOIS
P. 33
tt
lil
REVUE DE PRESSE P.22
JEUX
P. 34
2
Tour d'horizon de la presse
News, tests, solutions...
internationale Amiga
tt
DOMAINE PUBLIC
P. 46
A
REPORTAGE P.24
Notre sélection
W
L'Amiga au salon
de logiciels
Ik
de l'image et du son
Z
EDUCATIFS
P. 50
mm
DOSSIER P.27
n
Fichiers sans frontières !
DEMOS
P. 52
ai
LA VIDEO : JE COMMENCE
IMAGE 2D
P. 66
DEMAIN
P. 57
Réalisez votre home vidéo studio, part II
PROGRAMMATION P.69 Débutant
REQUESTER
P. 61
avancé
expert
DIET WATSON
P. 64
SON
P. 82
DIRECTORY OPUS 4 P.84
REAL 3D TURBO
P. 90
KIT DE
DEVELOPPEMENT
P. 86
A 1230 TURBO
P. 93
NUMBER 1 TITLER
P. 88
PETITES ANNONCES P.94
tt
ftil
01
iai r
tt
PROCHAIN NUMERO PARUTION LE 5 SEPTEMBRE
Amiga Revue est une publication de Commodore Revue SARL - 5, rue de la FidÇlitÇ, 75010 Paris. DIRECTION (1) 42.47.12.16. Directeur de la publication : lean-Vves Primas. Secrétaire de direction : Christine Robert. PUBLICITE (1)42.47.12.16. Jean-Yves Primas. TELECOPIE : 0)47,70.08.21. SECRETARIAT GENERAL : Valérie Ambrosio. REDACTION : II) 42.46.92.90. Secrétaire de rédaction : Christine Robert. COMITE DE REDACTION : Romain Canonge. François Paupert. Kan-Yvés Primas. Christine Robert. ONT COLLABORE A CE NUMERO : Philippe Agn isola. Romain Canonge, Micky Chabane, Daniel Dimitrijevic, Olivier Duval. Ph:lippe de France, François Fleuret, Ghislaine Geneslay. Philippe Padonou. François Pinaulf. Jérôme Roudet, Christian Roux. Stéphane Schreiber ILLUSTRATEUR : Yann Serra. COUVERTURE : Isa Python. COMPOGRAVURE : LettraPicta, 75010 Paris. IMPRESSION : Groupe I.L. DIFFUSION : NMPP. Dépôt légal 2e trimestre 1990. Commission paritaire en cours. ABONNEMENTS Y'PC : MCM Alfortvilfe fi) 43.78.92.10. .Amiga est une marque déposée par CBM. .Amiga Revue est une publication totalement indépendante de Commodore France. Il est formellement interdit de recopier ou de traduire màme partiellement nos textes et documents sans notre autorisation, l'envoi de textes, photos ou documents implique l'acceptation par leur auteur de leur libre publication dans le journal. Les documents ne seront pas retournés. Toutes les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs.
LISTE DES ANNONCEURS
CIS 2e et 4e de couv.
CCM
p. 15
Commodore
p. 4 et 97
EDI
p. 8
FBI
p. 45
Hammouche
p. 32
Infologs
p. 5
lessico
p. 13
Launay
p. ll
Mad
p. 9 et 47
Phase
p. 21 et 39
Phoenix
p. 51
Titania
p. 83
Çr Commodore
Commodore, à l’occasion de la victoire du Trophée Jules Verne avec Commodore Explorer, lance sa collection personnalisée
149 F POLO
grand classique de marque Hanes en piqué de 100% coton ( 185 gr nr) gris clair à manche courte, col et bords côtelés en manie serrée Réf. Taille L : Polo - EXP - L Réf. Taille XL : Polo - EXP - XL
TEE-SHIRT 45 F
américain de marque Hanes gris clair en tissu 100% coton (155 gr rn') taille ample, traité pré-rétréci Réf. Taille L : TSH - EXP - L Réf. Taille XL : TSH - EXP - XL
390 F
mm
Commodore
SWEAT-SHIRT 129 F
gris clair de marque Hanes confort imbattable,manches montées et coupe ample en tissu molletonné (50% coton, 50% polyester)
Réf. Taille L : Sweat - EXP - L Réf. Taille XL : Sweat - EXP - XL
COUPE-VENT 349 F
pratique et confortable bleu marine, en polyamide, doublé coton bleu ciel avec capuche Réf. Taille L : CPV - EXP - L Réf. Taille XL : CPV - EXP - XL
coupe sportive bleu manne en toile (65% polyester, 35% coton) doublure écossaise Réf. Taille XL : Blou - EXP - XL Réf. Taille L : Blou - EXP - L
de collection, série limitée Réf. : PINS Explorer
BLOUSON
HfON DE COMMANDE A RETOURNER À : AMIGA REVUE SERVICE VPC 16, QUAI IEAN-BAPTISTE CLÉMENT 94140 ALFORTVILLE
I NOM ....PRENOM .....ADRESSE .
..CODE POSTAL ...VILLE
|e commande les articles ci-dessous FRAIS D'ENVOI + 30 F DOM TOM ET ETRANGER* 20 F
. ARTICLE REF QUANTITÉ PRIX UNITAIRE PRIX TOTAL
I .... CI-JOINT, MON RÈGLEMNT PAR CHÈQUE (MANDAT
1 .... INTERNATIONAL OBLIGATOIRE POUR ETRANGER 1
DOMAINE ROUMAIN
L’informatique grand public vient à peine de naître en Roumanie. Les Commodore 84. Mais également les Amiga 500 et 1000 de deuxième main équipent rapidement les foyers. Acheter des programmes reste, dans ce pays là. Très difficile, compte tenu des défais d'approvisionnement et des tarifs occidentaux bien au dessus des moyens des utilisateurs roumains. Une seule solution : le domaine public.~ et l'aide internationale. Amiga-Club est une association à but non lucratif fondée à Bucarest par des ingénieurs roumains. Pour permettre la diffusion à des prix abordables de logiciels du Domaine Public pour Amiga, l'association a besoin de disquettes et. Bien entendu, de- programmes. Pour tout renseignement, soutient ou aide contacter : Bitca Bogdan, Street Cornelia, N°8, Appt. 1. Sect. 4, Bucharest, Roumanie.
A FKR-MK1LI Edu 16 au 28AOÛL |
kii iun-~? ôté
V >2 l«Ts
• i ( ouros X, i
oniy
Am'9a
.5 890 4 390 ï 990
1-200 + Dur 40 M >
1-200 ? Dur 60 Mo
ss æ
is
120 Mo
41490 8 990
4000 40tl20Mo 6Mo> 4000 30 180Mo ‘2Mot
V-00 * Dur Mo 4 590
4000 30 Dur 80 Mo 9 990 2Mo chip i- 'Mo t ast
UAM 4 Mo A 4000 1 390
Service Disquettes Domaine publie
., E'8h 1 à 860
t unit? |2 p
10F 9 F
y
QUARTERBACK
TOOLS
DELUXE
Quarterback lools Deluxe arrive. Ce logiciel de gestion de fichiers est désormais beaucoup plus rapide que les versions précédentes. Parmi les nouvelles fonctions, retenons :
organisation optimisation d'un disque dur ;
- possibilité de retrouver un fichier effacé par la fonction "delete" :
- éditeur de secteurs ;
- amélioration de la compatibilité du système avec les dernières versions du Workbench ;
- recherche de fichier ;
- duplication ;
- cryptage de fichiers :
- "ettaceur" de disquettes.
NAISSANCE DU OUA
Le OliA (Orphelinat des Utilisateurs d'Aniix) est un groupe informel à ce jour réunissant les propriétaires exploitants de licence AT&T Unix Sys Vr4 sur Amiga 5000 2000 désireux de continuer à utiliser cette excellente implémentation d'Unix malgré l’arrêt de la commercialisation et du support par Commodore. Concrètement, il s'agit de récupérer mises à jour, portages et patches et d'assurer leur diffusion. Renseignements : Alain Didier-Jean au (Il 45.85.84.84.
SPECIAL PROGRAMMEURS v
Lin nouveau logiciel dédié y aux programmeurs est actuel- ’ _ lement disponible sur le mar- , ché américain. ReSource est fc.2 un desassembleur assem- * bleur qui permet de désas- , sembler le code machine en ; code source formaté. Le logi- j ciel accepte 200 000 lignes ! De code par minute.
Livré avec un manuel d'utilisation et une disquette d'introduction faisant appel à la technique “hypertext", le programme est disponible aux USA pour moins de 1 500 francs.
PSYGNOSIS
RECOMPENSE
La société Psygnosis (Lemmings I et II. Shadow Of The Beast...) est la première société de logiciels grands public à obtenir le très célèlire prix anglais "Queen's Avvard For Export" décerné chaque année aux meilleures entreprises à l'export. Psygnosis exporte en effet aux USA, en Europe, au lapon et en Australie. Malgré la crise, la petite société de I iverpool est parvenue à quadrupler son activité sur les quatre dernières années. Les revenus étrangers représentent 40 % du chiffre d'affaire global.
FIN D'UN PIRATE
Un pirate de 19 ans a été arrêté en Angleterre dans le Hertfordshire. La police et la FAST (Fédération Against Software Theftl ont saisi chez lui des jeux "déplombés" encore non édités en Angleterre. Les logiciels étaient vendus par le biais de bulletins boards.
Ll)K 12 ms mu M :i irai i llll M I MM F Fasl i| 2 24» M i 290 F 110 M 11 990F 5III.M T 790F
2 35(1 Y-
Avec, l'apparition du CD- Rom et l'amélioration de la qualité des graphismes et des animations, l'Angleterre craint un détournement du support. Pourquoi ne pas imaginer un slide-show pornographique ou un jeu vidéo hyper-violent sur CD-Rom ? Devant cette menace, les associations de consommateurs ont demandé aux maisons d cdition de CD-Rom de se plier à la réglementation en vigueur pour les cassettes vidéo. Celles-ci doivent en eftet passer devant une commission qui donne une appréciation. Celte appréciation sera ensuite reportée sur la jaquette et la bande de la cassette : strictement réservé aux adultes, interdit au moins de 18 ans, de 15 ans, pour tout public...
A quand le petit logo "pour tout public" sur la boite de Lemmings ?
Hll .r,l4 Mo Copro-Hc 3,25(1
msm iikoB cts i
0 p a i n t A G A
940
Scala MM20U
.1290
V i il en Direct
1490
G-I.uck
.1791)
En üemo.... Carte Vidéo Y-C t 990 Ers
FINAI. Col’Y 990 Fi s Sufl Fonts 490 F
RKAI. IU 2.0 3 990 Fi s
VIAR
3 490 Frs
Scanner ( .T 6500 8 550 Frs
F. n Dcm.....
(i l> IV 24
13 490 Frs
KETINA 24 bits 2 Mo 3 990
4 Mo 4 790
CVP Turbo 1230 1 MO : 3 790
CARRE
BLANC
-
DES BAISSES DE PRIX CHEZ GVP
BLIZZARD
Info : nous passons la carte Blizzard 4 Mo à 2 350 F à parlir de juillet, la carte plus ,, le copro 68882 à 33 Mhz à 3 250 F. La carte mémoire additionnelle de 4 Mo devrait tourner à environ I 800 F. Infologs, 205, rue Saint Pierre 1 13005 Marseille. Tél
91. 47.01.79.
j Le logiciel CineMorph de GVP passe de 790 F à 590 F (V.O). Les I* "j cartes vidéo Vision 24 passent respectivement à 10 950 F HT en |
, version composite et 14 990 F HT en version RVB YLJV. Les bol- I tiers disques durs HD500 pour Amiga 500 baissent : le HD500 40Q, par exemple, passe de 2 790 F à 2 390 F TTC. La HCD+ de GVP, carte disque dur SCSI + extension Ram jusqu'à 8 Mo ¦ vendue à plus de 25 000 exemplaires, continue sa carrière. A „ titre d'exemple, équipée d'un disque 40 Mo, elle ne vaut plus . Que 2 390 F TTC ; avec un disque 170 Mo Quantum SCSI 2, elle j est à 3 990 F TTC.
Des coprocesseurs pour les Amiga 4000-030
LA CARTE MPEG DECODER EST ARRIVEE !
La carte MPEG Décoder est enfin disponible sur Amiga : i elle permet de jouer les animations compressées au format MPEG, en temps réel (25 images par seconde) en overscan et en 24 bits, sur votre moniteur. Elle fonc- L tionne sur A2000, A3000 et A4000. Sa vitesse de tra- F vail lui permet de jouer des animations en temps réel en lecture directe (direct-to-disk) depuis un CD-ROM II (Débit 150 Ko sec), depuis un disque dur rapide (400- 900 Ko sec) ou depuis la Ram (2 Mo sec).
I La carte MPEG Décoder est équipée d'origine d'un | genlock numérique interne. Cela lui permet d'afficher les animations en overscan et en 24 bits, directement incrustées derrière l'image Amiga ou dans une fenêtre de dimension variable (Picture-ln-Picture). Elle n'a dont pas besoin d'un second moniteur et s'intégre directement dans vos applications.
Elle est livrée avec un logiciel d'encodage pour créer I vos propres animations compressées. Ce logiciel accepte les formats d'images standards (IFF24, TGA,...) ce qui le rend immédiatement utilisable avec toutes les ! Applications d'images de synthèse (Imagine, Real 3D,...) et d'images 24 bits (TVPaint). Compresser vos animations 3D et les voir en vidéo overscan temps réel sur votre moniteur, c'est maintenant possible.
Spécifications techniques :
- Technologie C-CUBE MPEG
- Compatible standard ISO CD 111 72
- Décompression MPEG temps réel j - Affichage 24 bits, overscan, 25 images par secondes | - Résolution 352 x 288 PAL 50 Hz
- Sortie RGB analogie (PAL, NTSC, YC, YUV en option)
- Modes image par image et ralenti
La carte MPEG Décoder est disponible dès maintenant j au prix de 4 790 F TTC. Pour tour renseignement supplémentaire contactez Tecsoft Images, 19, rue du Pont des Loges, 57000 Metz. Tél : (16) 87.74.33.27.
J CIS lance deux références coprocesseur 68882 + oscillateur permettant d'augmenter la moyenne en calcul des Amiga 4000-
030. Certifiés respectivement pour 33 et 40 Mhz, ces coprocesseurs peuvent être utilisés directement à 25 Mhz sans aucune modification de la machine. Commodore ayant fait l'impasse sur un support pourtant pratique, l'installation de l'oscillateur demande quant à elle un peu de soudure. On la confiera de préférence à un centre technique sous peine de perte de garantie.
FPU 1282-33
68882 certifié 33 Mhz + oscillateur 33 Mhz : 990 F TTC FPU 1282-40
] 68882 certifié 40 Mhz + oscillateur 40 Mhz : 1490 F TTC
DCTV révolutionne en douceur
1 DCTV, le génial boîtier digitalisation affichage en PAL de Digital I Créations continue dans l'allégresse sa petite révolution. Son prix I passe de 2 990 à 2 590 F TTC et il peut désormais être rendu 100 % compatible A4000 moyennant un surcoût de 300 F.
Des pixels moins chers
• J Commençons par la star Deluxe Paint dont la version AGA passe
• « de 999 F à 890 F TTC. Plus qu’un acte symbolique, c'est tou- ‘4 jours 109 francs que nos camarades graphistes pourront aller j dépenser lors d'une sortie culturelle ou d'une biture bien composite.
La belle OpalVision fait du charme : nouveau paint, nouveau prix, animation et 3D gratuite. Le package logiciel livré en standard avec la carte s'étoffe : nouvelle version 2.0 du superbe logiciel de dessin Opal Paint, utilitaire OpalAnimate qui, comme , son nom l'indique, permet d'exploiter les performances de l'affi- ,, chage d'Opal pour jouer des séquences animées et surtout le ’ I logiciel 3D Imagine 2.0 d'Impulse en version intégrale spécifique. Fruit d'un accord passé directement entre Centaur développement et Impulse, cette version d'Imagine 2.0 exploite auto- j matiquement l'affichage Opal Vision. Et comme si cela ne i suffisait pas, le prix de cet ensemble très complet passe de 7 990 F à 6 490 F TTC.
Art sans Arexx
: Pro Control d’ASDG est un petit logiciel qui va faire plaisir à f j tous les utilisateurs d'Art Departemenl Protessional. Il permet en, j effet de réaliser de manière intuitive, menus et souris, des scripts ! Batch sans la moindre notion de programmation Arexx. Cela ;
1 permet d'automatiser des traitements répétitifs sur des séries d'images : changements de résolution, conversion DCTV !
. D'anims 24 bits, effets de convolution... pour 590 F TTC, Pro j Control secoue l'imagination des Arexxophobes animophiles.
Dernière minute
| Encore une baisse de prix sur le CHIpak 3000+ dont le prix j I public passe de 1 990 F à 1 690 F TTC. Il s'agit toujours d'un ' pack de 4 Mo de Ram ZIP Static Column pour A3000. Tous ces ,
! Produits sont distribués en France par CIS.
2 IN
C'est simple : 2 In, (qui peut aussi s'entendre Twin, comme jumeau) a l'ambition pure et simple d’être "l'autre" éditeur numérique de montage vidéo. Développé selon la philosophie de l'Atelier Numérique, 2 In se devait pourtant d'apporter quelque chose de neuf aux utilisateurs. En l'occurrence, une simplicité d’utilisation et une facilité de mise en œuvre exemplaires. 2ln simplifie tellement la vie pour l'enregistrement d'animations en image par image et pour le montage vidéo informatisé que les traditionnelles questions ("faut-il investir dans le montage numérique ? Sur quels matériels ? Pour quels usages ? Et sur quelles durées d'amortissement ?") ne se posent même plus.
Corsaire Production met à votre service, pour plus de précisions i et de renseignements un numéro de téléphone : 16 (1)
69. 09.23.36 de 17 h 30 à
18 h 30 environ et un numéro de Fax : 16 (1) 64.48.50.09. en précisant Corsaire. Fermeture d’été du 1er au 31 Août inclus.
2 In éditeur de montage sur Amiga vous permet :
- Enregistrement des animations 2D et 3D en image par image.
- Gestion de films virtuels.
- Digitalisation de séquences vidéo.
- Création d'effets spéciaux numériques par logiciels optionnels associés.
- Montages AB Roll.
- Gestion d'Edit List et des cassettes.
- Ergonomie visuelle (tout à la souris "raccourcis clavier, i nterface p rogra m mab I e, Arexx,..." possibilité de PIP.
- Interface avec un clavier de montage externe POD
(option).
- Compatible avec tous les magnétoscopes et les régies d'effets grâce à la technologie V'Lan, (Sony, |VC, Ampex, Grass Valley, Abekas,...).
Atelier Numérique 10,
Avenue Parmentier Paris 1 le. Tél : 40.24.1 7.51.
Fax : 40.24.27.78.
HDK GVP
Le HDK de GVP donne de bonnes habitudes. Pour fêter l'arrivée du HDK 1240, le petit dernier de la gamme GVP. CIS offre le logiciel de sauvegarde et d'archivage Quarterback 5.0 de Central Coast Software en version française intégrale (valeur 490 F TTC) à tout acheteur d'un kit disque dur IIDK avant le 1er septembre 1993.
CIS souhaite attirer l'attention des utilisateurs de disques durs sur la nécessité des sauvegardes régulières (backups) qui sont la seule façon de mettre des données importantes totalement à l'abri de tous les aléas propres à la micro-informatique : micro-coupures, plantages, virus, effacement involontaire de fichiers... Le logiciel Quarterback de Central Coast Software s'est depuis longtemps imposé comme l'outil de backup pour Amiga le plus fiable et le plus répandu. Performant, facile à utiliser, il permet de réaliser efficacement cette opération un peu astreignante.
Les HDK de GVP sont des kits disque dur interne AT IDE 2 1 2 pour les Amiga 600 et 1200, ils sont livrés avec le manuel d'installation en français et sont désormais disponibles en 40, 60 el 85 Mo pour, respectivement, 1490, 2290 et 2890 F TTC public.
Les HDK de GVP sont distribués par CIS : 14, Av Hertz Europarc 33600 PESSAC. Tél : +56.36.34.41. Fax : +56.36.28.46
VISIONNA
Il vient de sortir aux USA. Il est disponible dès maintenant en France. Le dernier-né et le plus performant des logiciels de Morphing en 2D. Plus simple et plus rapide que ses concurrents. Il a été conçu par une équipe de programmeurs brésiliens à la demande de Impulse. Si vous avez 2 mégas de Ram, pas de problèmes, tordez, vrillez, courbez, transformez vos images 2D.
CORSAIRE TELEVISION
"Corsaire Télévision" est un projet régie par "Corsaire Production", avec la participation de : Commodore France, VTDEAUX Création SAKI.. L'école des Beaux-Arts de Caen, Lycée de Tocqueville à Cherbourg, Alacom Normandie, Atacom Grand-Est & Manor, Bélier Production, Neurone Production, Amiga PDS Link, Orion Diffusion, Les Amis de l'Amiga et des principaux acteurs du monde Amiga...
Comme vous pouvez le voir, le monde de l'Amiga bouge, alors pourquoi pas vous ? Pour le projet de télévision locale en Normandie où Corsaire Production est maître d'oeuvre, ils ont besoins de propositions de locations de matériels avec détails et références, dont régie Hi8 ou 8, caméra Hi8 ou 8, Scope de montage, Son + Régie, émetteur TV, éclairage, structure métallique, intercom... pour une durée de location de un mois (option livraison sur place). Envoyez vos devis à : Corsaire- Production. Si vous souhaitez aider cette association dans ses projets de télévision, ils ont besoin de périphériques et logiciels Amiga, fabricants, distributeurs, revendeurs envoyez-leur vos matériels neufs ou occasions (prêt ou don), en échange, vos coordonnées figureront dans les génériques.
Distribué par Vitepro : 42, rue Raymond Marcheron 92170 Vanves.
Prix public : 1 150 F TTC.
LA COUV'
Voici les impressions "informatiques" de notre infographiste du mois qui, on peut le souligner car c'est un fait plutôt rare est une femme... "Non, non et non ! Cette chose ne mettra pas les pieds chez moi !
L'ordinateur, c'est la mort de l'artisanat ! Moi, dire adieu à mes pinceaux et a mon velin d'arches, JAMAIS ! Soudain, une démo m'apparut : c’en était fait de moi, je venais d'attraper l'Amigamania ! Les premiers signes de la maladie ne tardèrent pas à apparaître : "où est-ce que je peux l'acheter ?" "comment s'appelle ce logiciel ?” "je peux faire un back- ground, là" "et en interlacé, ça donne quoi ?"... Rassurée quant à l'avenir de mon pinceau, qui coule des jours heureux auprès de ma souris, je me lançai à l'aventure ; traquant l'impossible, l'inimaginable, l'impensable, bref tout ce que le papier ne pouvait m'offrir.
D'abord une sacrée décontraction dans la créativité : finie l'angoisse de l'erreur fatale qui vous fait tout recommencer : le rouge ne va pas avec le fond, pat' un petit coup sur l'oreille gauche de ma souris, et voilà, plus de rouge ! Le dessin est toujours là, comme neuf. C'est magique, je fais apparaître et disparaître tout ce que je veux, quand je vois tous ces dessins qui n'auraient jamais vu le jour sur le papier, je pense que je suis liée à vie à l'informatique. Toujours fidèle à Deluxe Paint malgré quelques tentatives d'évasion en Photon-Paint- Land, je gratte, je gribouille... on a quand même le droit de me déranger au 40.37.49.25. (demandez Isa). Bons pixels à tous."
PROCHAIN NUMERO D'AMIGA REVUE LE 5 SEPTEMBRE EN KIOSQUE
OVERSCAN
Saluons le courage de passionnés qui se lancent dans l'aventure de la communication : pour 18 F vous trouverez :
- des rubriques didactiques, techniques ou pratiques et pour tous les goûts : infos, démos, interview, graphisme, Amos, assembleur, jeux, utilitaires, Domaine Public.
- Culture Club : des films, des B.D., des livres et des musiques vus, lus ou entendues par des Amigaïstes.
- 36 pages
- 99 % de volume rédactionnel
- Bimestriel
Overscan, 55, Avenue )ean Mermoz 93120 La Courneuve.
E. JJ.i.
l-iu.»|WTlik «I- l>i iiilHinon Informaik|ik
uni' OFKRF. Un GRAND CHOIX de
PERIPHERIE ES. JEUX et ACCESSOIRES en EX I F. DIRECTE a Je* PRIX El ROPÉENS !!!
Ci hicn vl autre-* choses envoie ' ( Via m>ux inlereNse !!!
Pour on nlivoit plu**... Demandez mure
CATALOtîl E AMIGA
IEI
PI! ZER EXTE NSION DE MEMOIRE ORD1N VI El K DISQl E 1)1 R (SC SI ou IDE. 3.5'' ou 2.5"i MODEM. FAX MODEM
• l.IGHTPKN ¦CARTES ( L EEERATRICES
NOVVEAVSOiVtAl MKVFAl A partir Pi 1-juiOM prochain
f M swa artrvjNc J( Il R A M TT au ( I ) 45 89 25 45
i VI20» V2CMN) - A5MI 500.1
l'on i ICI.. ¦ I I 1*1 l * ri III DES I.K DS I l OC.l f s
Enive a IL,L).J,
• Il téléphonez au (II 45 89 32 INI ou luxe au (Il 45 89 12 93
r. p. :x:
~5 »25 PARIS t'EDLX
RAINBOW III
La Rainbow III est une carte graphique 24 bits pour les ordinateurs Amiga 3000 el 4000 Commodore. Elle utilise pleinement le bus 32 bits Zorro III. Cette carte graphique peut afficher des images couleur jusqu'à 24 bits à des résolutions pouvant aller jusqu'à 1600x 1280.
| Résolutions programmables Les résolutions sont complètement programmables entre 320 x 200 en 24 bits jusqu'à un maximum de 1600 x 1280 en 16 bits non-entrelacé.
Contrôleur vidéo
Le contrôleur vidéo haute résolution possède un bus pixel de 128 bits et fonctionne à une fréquence de 110 Mhz. La combinaison avec le bus 32 bits Zorro III rend possible un cycle de transfert compris entre 15 Mo et 20 Mo par seconde selon le processeur Amiga utilisé et la révision du chip vidéo Cary.
Mémoire vidéo
La mémoire vidéo est constituée de 4 Mo de Vram haute vitesse et peut être "mappée" en mémoire dans l'espace étendu Amiga. Ceci offre une profondeur de pixel de I, 2, 4 et 8 bits en pseudo-couleur via une table de concordance couleur ou un affichage "true color" programmable en 1 5, 16 ou 24 bits. Ceci permet un maximum de 16.7 millions de couleurs avec une correction gamma.
Caractéristiques matérielles
Un curseur matériel de 64 X 64 pixels en 3 couleurs est fourni et le blitter matériel est supporté via la combinaison de buffers afin de fournir un plan de travail virtuel « tscrollable). Il est aussi possible d'utiliser le double buf- t’ering (animations) et des écrans multiples. La sortie est disponible sur un connec teur RVB de type VGA HD15. Logiciels fournis V* ECS - Extended Graphics System (librairie pour System Graphique Etendu >
Rainbow Painter - logiciel de dessin 2D Rainbow Dia - logiciel d'affichage
TV Paint Junior - logiciel de dessin 2D en 24 bits super haute
résolution
Prefs Outils Démos
Emulation Workbench
VSPF : 36, rue des Prés Bataille. 77220 Tournan en Brie. Tél : 64.07.19.76. Fax : 64.42.04.10.
L'ensemble complet de création vidéo sur Amiga
Genlock GST Gold SPF + Digi View + NI Titler
Offre exceptionnelle 4 490F ttc
Le Genlock avec titreur Broadcast sur Amiga
Genlock GST Gold PRO Y-C + Broadcast Titler 2
Offre exceptionnelle 7 590F ttc
La digitalisation de qualité sur Amiga
Filtre électronique DG 40 + Digi View
Offre exceptionnelle 1 990F ttc
Le Genlock PAL Y-C avec titreur sur Amiga
Genlock GST 40 A Y-C + NI Titler
Offre exceptionnelle 2 540F ttc
Le Genlock PAL avec titreur sur Amiga
Genlock GST 40 A + NI Titler
Offre exceptionnelle 2 340F ttc
Vente par correspondance UNIQUEMENT
Vous pouvez passer votre commande par écrit, par téléphone ou par fax.
Règlement : par chèque à la commande, par carte bancaire ou contre remboursement
Participation aux frais 60 F par commande (90 F en contre remboursement)
L_
LA VIVID 24 EST ARRIVEE !
Attendue comme l'Arlésienne, la carte qui calcule plus vite que son ombre est dès maintenant en démonstration pour les pros et les autres ... Petit rappel technique : équipée de T.M(> 020 et de ses 4 coprocesseurs, sa capacité de calcul est de 160 MFLOPS, soit 100 000 polygones à la seconde !
Venez la tester. Renseignements, prix : Vitepro - 42, rue Raymond Marcheron 92170 Vanves. Tél : (1)
46. 38.17.15. Fax : (1)
45. 25.71.78.
MISE EN SCENE
48000 watts de lumière via le logiciel Das Light, digitalisation sonore de 10 Mégas "Direct to Disk", le tout piloté par un Amiga 1200... Voici, ce qu'ont pu découvrir les visiteurs de la Crotte de la Luire (dans la Drôme). Et oui, depuis quelques semaines un Amiga 1200 équipé d'un disque dur de 40 Mo assiste le guide dans son travail quotidien !
Lumières, commentaires, l'Amiga 1 200 sait tout faire et le prouve tous les jours. Dans des conditions extrêmes (températures : 6 degrés, humidité...), l'Amiga 1200 fait revivre le passé pour le plaisir de tous, petits et grands !
Cette initiative originale est le fruit de la collaboration de la Société ACTES Création d'évé- nementsj et du magasin lanal Informatique de Valence, lanal Informatique, 54, rue Favenlines 26000 Valence. Tél :
75. 55.43.16.Fax : 75.43.23.33.
THE SATURNE PARTY
Cette legal-party, organisée par le groupe Saturne, sera l’une des plus grandes réalisées en France sur Amiga. Elle rassemblera des personnes venues de toute l'Europe. Une méga-compétition aura lieu sur Amiga 500 et pour la première fois sur Amiga 1200 II!
Date : du samedi 4 septembre 1993 à partir de 8h00 jusqu'au dimanche 5 à 20h00. Lieu : à 20 km à l'Est de Paris. Centre Culturel de Chelles, Place des Martyrs de Chateau-Briant 77500 Chelles (France). La salle peut accueillir plus de 1 000 personnes.
Une consommation sera offerte à tous ceux qui auront eu la bonne idée de venir avec leur matériel. (Amiga + moniteur avec rallonges et multi- prises). Un bar sera ouvert 24 24 h et vendra à petits prix des sandwichs, pizzas, boissons, etc.
Tarifs : 80 F (par personne) si on paye en avance (avant le 15 août), 100 F (par personne) si on paye sur place. Free for girls !
IMPORTANT : 50 % du prix des entrées sera redistribué pour les compétitions !
Les compétitions :
- Démo sur Amiga 500 : elle devra tourner sur un Amiga 500 avec .512 K de Chip et 512 K de Fast, être compatible toutes versions de 1.2 à 2.0 inclus.
- Démo sur Amiga 1200 : elle devra tourner sur un Amiga 1200 avec 2 Mo de Chip..
- Intro sur Amiga 500 : mêmes conditions que la démo sur Amiga 500 mais limitée à 64 Koctets.
- Graphisme sur A500 : toutes résolutions et modes d'un Amiga 500 version 1.3.
Graphisme sur Al 200 : toutes résolutions, maximum 256 couleurs.
- Musique : module au format Protrarker ou Octamed pouvant tourner sur un Amiga 500 avec 512 K de Chip.
Il y aura cinq vainqueurs dans chaque catégorie qui se verront remettre une somme d'argent en fonction du nombre des entrées. Les productions devront être présentées le samedi soir avant minuit pour être en compétition ! UN ECRAN GFANT POUR TOUT VISIONNER ET UNE SONO DEVRAIENT GARANTIR UNF SUPERBE AMBIANCE.
Contact : Stéphane Vasseur, 23, rue des Beaux-Rcgards 77450 Esbly France.
Tél : +33 (1) 60.04.05.52 (le week-end! Ou au : +33 (1 ) 64.34.18.39 ‘tous les jours)
-
71 C'esT i* pcg-veRsicn D’UN» 9ér *>Qu£
’ow, iFnft,T»t tff»)«wT
tL RisTE n LikfK Bw> À coff&fttR-
AMIQUEST
Le premier disque dur amovible PCMCIA pour Amiga. Qui n'a jamais rêvé de se promener avec 40, 60 ou même 200 Mo de données en poche ? Archos invente AmiQuest. Ce nouveau périphérique pour l’Amiga 1200 vient se connecter sur le port PCMCIA de la machine et s'utilise comme une disquette. Vous pouvez donc démarrer dessus ou tout simplement l'utiliser sous Workbench avec vos logiciels favoris. Lorsque vous insérez l'AmiQuest, son icône apparaît et vous l'utilisez comme une disquette ordinaire. Vous pouvez retirer l'AmiQuest de l'Amiga sans devoir éteindre votre machine et son icône disparaît. Il est, de plus, entièrement compatible avec un disque interne. Développé autour d'une technologie éprouvée (disques durs 2,5 standards des portables), l'AmiQuest, muni de son propre contrôleur, se révélera 5 fois plus rapide qu’un disque dur interne standard.
Externe, il permet l'utilisation d'un disque dur sur votre Amiga 600 ou 1200 sans ouvrir la machine. De plus, il nécessite aucune procédure d'installation puisqu'il vous est livré formaté, prêt à l'emploi. AmiQuest est le nouvel outil des fous de DP-Party et des infographistes en vadrouille. Aujourd'hui, n'importe quel possesseur d'Amiga 600 ou 1200 peut échanger des données (textes, images, animations, Domaine Public, applications multimédia) avec ses copains, clients ou même fournisseurs de DP. Son prix, selon le disque dur utilisé, est de 1 790 F TTC en 40 Mo, de 2 190 F TTC en 60 Mo, de 2 590 F TTC en 80 Mo et de 2 990 F TTC en 120 Mo. Pour plus de renseignements, voir la fiche signalétique ci-jointe. Disponibilité juin 1993.
Caractéristiques techniques
Dimensions réduites (hxlxpi : 11X7X2 cm Poids : 100 grammes (sans disquel Interface : PCMCIA Contrôleur de disque dur : IDE Capacités : 20 à 200 Mo et plus...
Temps moyen d'accès : 16 ms
AmiQuest est cinq fois plus rapide qu'un disque dur interne d'Amiga 1200. Il est aussi rapide qu'un disque dur 3,5" d'un Amiga 4000 équipé d'un microprocesseur Motorola 68040 à 25 Mhz.
Tests de performances
, »
AmiQuest
DiskSpeed : 880 000 octets sec Svsinfo : 1 100 000 octets sec
Disque dur interne
DiskSpeed : 200 000 octets sec
Sysinfo : 210 000 octets sec
Tests réalisés avec un Amiga 1200 standard équipé d'un disque dur Seagate 2,5" à la fois en interne et avec l'Amiquest.
Archos, 99, rue d'Amblainvilliers 91370 Verrièrcs-Les- Buissons. Tél : (1 ) 60.13.90.49. Fax : (1 ) 60.13.99.18.
A. B.E. 3.001.a )
par Pierre Philippe Launav.
Wwl A.l_as3 : éditeur en clair et ultra puissant de
tous les volumes reconnus par votre Amiga. Gestionnaire de volumes, réparateur, tutorial, didacticiel, craqucur d'images et de sons, éditeur de textes, convertisseur Ascii, chercheur de fichiers, répertoires et octets, comparateur de fichiers, super calculatrice, détecteur de virus, afficheur d'images, auditionneur de musiques, créateur de code secret. Shell, environnement configurable ...
SOURCES : volumes, système, amorces, multi
tâches. Protections (anti carte de craquage). Image, texte, son, menus, gadgets, calculatrice, anti-virus....
AVANTAGES : aide en direct et dans votre langue sur toutes vos hésitations : lecture en clair de tous les octets (par exemple UseDir pour le sous-type au lieu de S00000002); utilisation possible sans souris ou bien sans clavier : menu usager sans symboles tarabiscotés !...
apprendre, craquer, éditer,...
OBJECTIFS : PRIX :
450. 00 FF* (environ 127 PS. 2.8S4 FB i
Apprendre avec les codages ArtioDactyl.
Par rameur de nombreux articles dan.» AimgaNews 34 à 51 et , .N.T 29 à 35.
ANNABELLA CFA : 8 disquettes de cours en français pour tout comprendre sur GFA 3.00 à 4.0a. 350 FF*
JENNÏFER AMOS : 5 disquettes de cours comprenant aussi les nouvelles mises à jour Françaises du basic et du compilateur 1.36 avec leurs syntaxes françaises. 195 FF*
MISE A JOUR AMOS PRO : CORRECTION BIBLE AMIGA :
35 FF* 60 FF*
France européenne. 25 H-p«r coumer. DOM-TOM JOFF Étranger : mandai postal * 30 FF. Nu chcquc bancaire - 15(1 FF.
• Frais de gallon
• Réduction A.B.F. : 450 FF (manuel * 5 disquettes) sur copie de cette fiche, sinon 589 FF.
• MBeàjnurAJJ.L3J): disquette originale * veniuo 2.13=45 FF. 112-80FF. 1.0=130FF MiseSjoirdumanuel IpOTlessnsioosinlcnctiresaZI.ItJliSOFF .Manuel sans AB F 190 FF
361 6 AMIGA REVUE
ADPRO SCANNE
ASGD. éditeur du célèbre logiciel de retouche d'image 24 bits Art Department Pro, annonce la disponibilité d'un driver pour le scanner Scanlet Ile de Hewlett- Packard, destiné à ADPro et à MorphPius. Sur un Amiga équipé des chips AGA, il est possible de pré-visualiser les scans en 256 tons de gris. Rappelons que ce scanner possède la particularité de se connecter au port SCSI de l'ordinateur cible (ASDG proposait déjà des drivers pour scanners séries el parallèles).
ASDG Incorporated, 925 Stewart Street. Madison, Wisconsin 53715. USA. Tel :
(608) 273-6585.
COMPILATEUR AMOS PRO
EuroPress Software annonce enfin la sortie d'AMOS Professional Compiler. Il s'agit d’une version considérablement améliorée du compilateur Amos original, qui accepte donc toutes les nouvelles instructions d'Amos Pro, tout en restant compatible avec les précédentes versions du langage (Amos 1.34 et Easy Amos).
Le compilateur dispose d une nouvelle interface graphique, peut être utilisé indépendamment d’Amos Pro idepuis le Workbench. Par exemple), de compiler directement des programmes Amos sauvés en ASCII (autorisant ainsi l'utilisation d'un autre éditeur que celui d'Amos Pro !), produit des exécutables jusqu’à cinq fois plus rapide que la version précédente, et est capable de compresser les programmes compilés. Amos Professional Compiler est compatible tous Amiga, depuis le 500 jusqu au 4000, et nécessite un minimum d'1 Mo de mémoire. Le test complet très bientôt dans votre revue préférée. A noter que la distribution comprend un programme qui permet d'upgrader Amos Pro à la version 1.12.
EuroPress Software, Europa House. Adlington Park, Macclesfield SK10 4NP, England. Tel : 0625 859333.
CYGNUSED
Encore ASDG. Qui annonce cette tois-ci la disponibilité d'une nouvelle version de son éditeur de textes CygnusEd professional, cette fois-ci totalement intégrée avec les systèmes 2.0 et 3.0. La vitesse d'affichage, qui a largement participé à la réputation du produit, est dorénavant accessible sur tout écran AGA ; plusieurs processus CED peuvent être lancés, utilisant des fenêtres et ou écrans distincts ; le presse- papier est dorénavant supporté, autorisant le partage de blocs de textes avec d'autres applications ; la locale.library est également supportée, ce qui devrait permettre une francisation facile du logiciel (pour l'instant, seule une version allemande est disponible). Annoncé au prix US de $ 199.95, ASDG propose une offre de mise à niveau à $ 30 US.
ASDG Incorporated, 925 Stewart Street, Madison, Wisconsin 53713, USA. Tel : 6081 273-6585.
GVP S'INSTALLE DANS LE 1 200.
Avec ses cartes Al208 et Al230 Turbo, GVP est le premier fabricant de périphériques à commercialiser une gamme complète d'extensions hautes performances pour l'Amiga 1200. De plus, ces deux cartes disposent de procédures d'installation et d'une documentation en français.
La GVP Al 230 Turbo est une carte accélératrice bâtie autour d'un 68030 EC à 40 Mhz et disposant d'un emplacement coprocesseur 68882 et oscillateur ainsi que de 2 supports SIMM permettant REELLEMENT d'installer jusqu'à 32 Mo de RAM 32 ' bits 60ns sur la carte. Disponibles en 1, 4 et 16 Mo , les modules mémoire permettent presque toutes les configurations :
1. 2. 4, 5. 8, 16. 17. 20 et 32 Mo. X
Al 230 Turbo 0 k : 2990 FF ttc
Al 230 Turbo 1 Mo + 68882 : 3990 FF ttc
Al 230 Turbo 4 Mo + 68882 : 5190 FF ttc
La GVP 1208 est la première carte d'extension multi-fonctions pour l'Amiga 1200 : extension mémoire, contrôleur SCSI, et support pour coprocesseur. Grâce à ses 2 supports SIMM, elle peut recevoir 1, 2, 4 ou 8 Mo de RAM totalement compatibles avec d'autres extensions PCMCIA. Elle peut être équipée d'un kit coprocesseur + oscillateur (FPU1282-33 ou FPU1282-40 par exemple) destiné à épauler le 68020 d'origine. Enfin, la GVP A1208 met à la disposition de l'utilisateur un contrôleur GVP série II équipé du DPRC exclusif de GVP optimisant les transferts DMA. Ce contrôleur peut aussi bien être utilisé pour piloter un disque interne que, moyennant un kit permettant d'installer un connecteur SCSI externe, des périphériques externes tels que disques amovibles SyQuest, disque opto-magnétique, scanner, streamer...
Al 208 0 k : 1690 FF ttc Al 208 1 Mo : 2290 FF ttc Al 208 4 Mo : 3290 FF ttc coprocesseur en option.
* Distributeur exclusif des produits GVP pour la France : CIS - 14, Avenue HERTZ - Europarc - 33600 PESSAC - +56 363 441 - Fax +56 362 846
PCMCIA-FAX
Si vous vous intéressez au standard PCMCIA, j’ai ’T' trois nouvelles à vous annoncer. Une bonne et deux mauvaises.
Commençons par la bonne : la société Canon France a développé, conjointement avec la société COM1, un modem-fax se connectant à la prise PCMCIA de l’ordinateur cible, donc compatible avec les Amiga 600 et 1200. Les mauvaises nouvelles maintenant : si le hardware est compatible Amiga, le logiciel de pilotage n’est lui prévu que pour Windows
3. 1, l'interface graphique pour PC et compatibles de Microsoft. Et le prix de cette petite merveille est tout de même de 18 900 F HT.
.Mun .i'0Ui»u r Wo-ld (tNimo sor
ESPANA THE GAMES 92 ..... 292
FUN RADIO 2 .....309
SoQoab«H2 * QP 500 cc2 + Kckoff 2 PLANETE AVENTURE 2 .....349
Monkoy Is'ond 1 - Popuius » - Loo**!
CLASSICS COLLECTION 259
G-o'*ilma? R Bd'biVLiri? I C0 O9»UU Cl'»** - Wor dch*'np.on»occ*r
SKY ROCK ..292
F29 Re:aliator+Toki+Popul«.s-GP600N 2
L. C. WAIKIKI ......342
Preniâior k + BluesBrotners- R-ryoe2 - Figh'erBomsçi-
AWARD WINNERS ..... 259
S sace ace- ck o*2+P pemania-Popalus NRJ 4 ..... 299
SIMULATION TOP_______________295
LES MAITRES DE L AVENTURE 349
MauoiT '5rariQ - Opération steaitr - Vcvag»; u-4 au lemps
NRJ 3 . 299
F'6-Doucne3-agon 2 -llaly 9C
* .Weif '«s - Toffco ow l'u"
AVENTURES EXTRAORDIN 292
Zac rracCMCKe- • Irvr lcrc -Roc«e'
- a_ge- - Manc-'Oe r-orteviüe
AIR COMBAT ACES .329
Façon - G u'SO p - Bomoer
LES BATTANTS 2 -289
ACTION PACK
LE TEMPS DES Heroes 289
Pr nceof oers.a -North & aouir MoorDlaster
Quand ies prix
mmi! Si bas?
LES STARS .289
Skweex - Buiaeriano-âumDy Supersktveek
SUCCES STORY 2 ...269
Disc «Skweek* Sherman M4*Pînball PLANETE AVENTURE 1 .....299
Ind. Jones.>vr;nt t Manias mansion Explora 2+Po'tes du temps
1 II ¦
3D CONSTRUCTION KIT ? 492
A-TRAIN . 292
A 320 North Atlantic Edition 35?
AIRBUS A320 ... 292
AIR FORCE COMMANDER .. 362
AIR SUPPORT 252
AIR WARRIOR ..342
AMBBESTAP 292
ANCIEN ARTOF WAR ....342
APOCALYPSE .....252
ARMOUR GUE DOOM 2 ....272
ASHES OF EMPIRE ..342
ASSASIN ...252
ATAC ...342
817 FI.YING FORTRESS ..342
BAT 2 ..342
3ATTLE ISLE ..325
BATTLE ISLE DATA DISK......192
BATTLETOADS .262
8FASTMASTFR ..252
3EST OF THE BEST ......252
BILL S TOMATO ...272
BILLARD AMERICAIN ....292
BODY BLOWS 242
BUCK RODGER S 2 305
BUNNYBRICKS ......229
CAESAR ......315
CAMPAIGN .....342
CAPTIVE 2 .! ..252
CIVILIZATION ...342
CELTlC lEGENDS 292
CHAOS ENGINE .. 252
CHUCK ROCK 2 ...252
COHORT II ..292
CONQUEST OF LongBOW 342
COMBAT AIR PATROL . 292
COOL WORLD ..242
CRAZY CARS 3 252
CURSE OF ENCHANTIA ... 342
C RUSA DE R OF DARK SA VAN 1 392
CVBERSPACE ....292
DDAY ....362
DESTINATION DANGER . 292
DARKMERE ...... 305
DARKSEED 392
DAEMONGASTE ...342
DEMONIAC .....292
DESERT STRIKE ..312
DEVIOUS DESIGNS .252
DIPLOMACY ......195
DISCOVERY ....342
OOODLEBUG ...252
OOMINIUM ......292
DRAGON S LAIR3 ..342
DUNE 2 ...342
OUNGEON MASTER • CHAOS 252
OYNA8LASTER ...... 292
ENTITY 292
EPIC ..... 252
EUROPE AVENTURE 342
EYE OF BEHOlDER 2 292
EVE OF THE STO“M 292
FALCON 3 392
FJGHTER COMMAND 292
RREFORCE .. 252
FlRE AND ICE 252
FIRST SAM.-MEMALOMAMA 292 FLASHBACK ..... 292
FOOT3A__ MANAGER 3 2*2
GENESIA . 252
GOAL ... 272
GOBLMINS 2 .. 292
GUNSHiP 2000 342
Guv ROUX MANAGLR 252
HAND OF ST ,AMFS 315
KARRiER A3SAUL' 342
HISTORV LINE ......252
HOOK 252
INTERNA- ONA! RLG8V cl*a 252
ISHAR II 252
jONES N ~HF FAST LANE 342
KEYS MARAMON 252
KGB .352
KNM3HTS OF LEGEND ..... 305
KNIGHTS OF THE SKV .. 342
l ARME FATALE 252
LAST NINv'A 3 ... 252
IFGACV NEC ROMANCER ..... 305 LEGEND OF KYRANDtA .. 305
LEGEND Oc VALOUR 372
LEMMNGS 2 24 2
_EMM!NGSDOU5lE pACK 292
L ONHEART.....
UVERPOOL FOOTBALL CLUB 252 _OPDS OFTVE 292
LOTUS 3 . 252
MAGIC BOY ... 252
MATCH OF THE DAY 252
MERCENAPV 3 ......?9?
MCRÛPROSE GOLF .34?
MiCROPROSE GRA 'D-PP'X 292 MONKEY I SLA NO 2 392
NASKAR 342
NICKY BOOM ...299
NiGEL MANSELL .. ?92
NO GREAT E“ GLORY 342
OM SUPER FOOTBAl l ?S2
PACiriC ISLANDS ..
PALADIN 2 ...
PERFECT GENERAL ......
PERFECT GENERAL DATA D.
PILOTS IN PARADlSE ......
PiNBALL FANTAISIES ......
PLAYROOM ....
POUCE OUEST 3 ..
POOL OF DARKNESS .
POPULUS 2 + ....
PREHlSTORlK 2 ...
PREMIER MANAGER ..
PREMIERE
PRIME MOVER ...
PUGGSY .
PLJTTY......
RAMPART
REACH FQR THF SKIES RED ZONE
RISKY WOOOS ...
R080SP0RTS .
ROMF
ROOKIES .
RUGBY 2 ..
SABRE TEAM......
SENSIBLE SOCCEH 93 SHADOWLANOS SHADOWORIDS ....
SHORTGREY ....
SlLLY PUTTY .
SIM CITY + POPULUS SLEE3 WALKER
SPECIAL FORCES ...
SPEEDBALL 2 .
STAI.NGRAD ....
STCRMBALL ....
STREETFIGHTER 2
STRIP POKER GIPL ...
SUPER GAULDRON ..
SUPER SPORT CHALLENGE .
SUPFR FTRIS ....
THF ADDAMS FAMILY 2 .....
THF ADVFNTURERS ..
THE HUMANS .
THE MANAGER ..
TINY SKWEEK’S .....
TRANSARTICA .....
TREBLE CHAMPION 2 .....
TRODOLERS TWILIGHT 2000 ¦
TURBOCHARGE ......
TYPHON
UNIVERSALS MONSTERS ..
UTOFIA TWIN PACK ...
VIKINGS FIELDS CONOUEST
VROOM ...
VROOM DATA DiSK ..
WAR IN THE GULF .....
WARZONE ..
WAXWORKS .....
WEEN PROPHECY .
WING COMMANDE0' i MEG' WIZK1D
SOURIS GEM JS AG 199
CABLE P£RlTEL AG 119
CK-vC-Our BjS 0*C Dur MK1 199
Al.menUt.onA600 500 S00. 499
EXTEN 512K A5Û0 - 399
EXTEN ’MO A600.fort 599
EXTEN 512K â500 249
60 MO 1990
80 MO 2790
EXTEN 512K.MORI A500 299
EXTEN 1 5 Mo-HORL A500 999
ENCEINTES ZY F; .. 399
SW1ÎCH SOJRS JOYSTfCK 199
ADAPTA JOYSTCKS . 75
LECTEUR INTERNE A500 ....._..490
LECTEUR EXTERNE 3.50* ... 695
Interface MIDI 3+1+fcables) ____249
ETIQUETTES 3.50* LES -00. .. 32
BO TiÊP jSv 80 = 8C‘ x 3 50* . 109
SUPER PROMO
IMPRIMANTE STAR LC 100
l Couleur 1750 i
Tous »es rubans NB par 3
C'TIZEN 120Ü -SWIf-T S2-
STAR Nu 10 ...
STAR LC 10 LC 20
STAR LC-0 COULEUR
ARENA 20D0 .
AMOS COMPILER .....
AMOS3D .
EASY AMOS .....
AMOS PRO 1.1 .....
COMPTE CHEQUE ......
COMPILATEUR GFA BASIC Copieur Synr.hroExfKess 500 Copieur SynchroExpres*?000
DELUXE PAINT IV v4.0 ......
DEMO MAKER 1 MB .....
DEVPAC 3.0 ...
DiSCOSCOPlE PRO 3.0 ......
EXCELLENCE 3.0
FÂMILICOMP1E .
FINAL CQPY 2 (Français! .....
FUNCOLOR ...
GFA BASIC- hîern'éleur ....
H. PMEMUS!£Krr .
KINDWORDS 3.0 ...
MAKPATH + TERRAFORM ....
MAXIPLAN PLUS 4.0 Ffl
MULTIPAINT AMIGA ....
Mul TIMFDIA MAKER ...
MUSIC MAKER ......
MUSIC WARE
PAINTER 3D ..
PRINTSTUDIA AMIGA
SOFTFACES ..
SOFTCLIPS ....
SONIX ......
SUPER8ACK ..
VISTA PRO 2.D (Français).....
VISTA PRO 3.0 (Français).....
BIEN DFBUTER AMIGA 600.500 149 LANGAGE MACHINE 129
1 A BIBLE DE l.'AMIGA + d>5C 390 LIVRE DE L AMIGADOS ..149
688 SUB ATTACK .
AliEN BREAD 92 .
ACTION FlGHTLR ...
ARKANOID 2 ..
BARDS TALE 3 .....
BUBBLÉ BOBBLE .....
BUDOKAN ....
BUMPY ......
CAL FO°NIA GAMES .. .
CRAZY CARS 2 ... .
CRYSTAL OF ARBOREA ....
F 16 COMBAT QiLOT.....
F 19 STE ALT H -tG-iTE“
FALCON ......
FALCON M D COUNTERS FALCON M D FiREFiGHT FlRE AND FORGET 2 FINAL FK3HT FLIGHT OF .NTRuOEP TLOOD
GAUNflET 2
GREMUNS 2 HERO OUEST
• nt soccer Challenge
JANGH'U KHAN SOUAS* LAST NlNJA 2 M1 TANK PLATOON MANCHESTCP uNlrE0 METAL MUTANT ..
MICROPROSE SOCCE° VOONWALKER OPERATION STE AI ’H
- •NBA__ MAG C
PIRATES .....
POPULOUS PRINCE OF PÇRS A PRO TENNIS TOUR PUZZN1C
RICK D4NGE°OUS
IROBOCCP ..
POBOCOP2 °ODLANO R V F HONDA SEUCK
ShADOW DANCE R ShERMAN M4 ......
STORM MASTER .....
3KWEEK .....
SMASH TV ....
STREE~ FIGH’ER .
STRKE FLEET ......
SUPER CA°S 2 ...... ..
SUPFR MONACO G P.....
SWITCHBJ ADF 2 ...
TENNIS CUP
7ERMlNATO° 2 .
THE CYCLES .
THE SIMPSONS ...
TOYOTA CEUCA
TURBO CUP .
TURRICAN 2 .... .
ULTIMATE GOLF
les s ou rl s
dansent
action REPLAY Mriii
JAMAIS UNE CARTOUCHE NE VOUS AURA AUTANT DONNE !
VIRUS KllLI.R
HYPEH PUISSANT. WÆF T "
VIES INFINIES AUTOMATIQUES w
( TRES FA CIL E D EMPL 01> W
• GELER PUIS REPRENDRE UN JEU SANS LA CARTOUCHE.
• RIPPER IMAGES PLUS SONS. + EDITEUR +
CHOIX DES COULEURS.
• AUTOFIRE . MUSIC SOUND TRACKER + DISKCODEH
• CODAGE?DECODAGE PROGRAMMES
- RALENTISSEUR AVEC REGLAGE UTILISATION JOYSTICK . AUTOFIRE - SAUVEGARDE MEMOIRE VERS DISK
• COMMANDES DOS DIR.FORMA7 COPY....
• DISK COPY DISPONIBLE A TOUT MOMENT. EDITEUR D'IMAGE.
• BOOT SELECTlON*DISK MONITOR+CALCULETTE* BLOCKNOTE
AMIGA 500 1000 500+ . 599
COPIEUR SYNCHRO EXPRESS 3
- Copie oe disquettes en mo«ns de 30 secondes
- SY CHRCEXPRESSMecque .n2er-.leoie
- Se ect'on par rreiv, desoéb-is et lm$ oe p $ ie$
(jüSqua85pi5les« une ou deux'aces autosétect-OuDtKtatbon tîajtres formats te-IBM MAC etc
PROBABLEMENT LE MEILLEUR COPIEUR !
SYNCHRO EXPRESS AMIGA ....395 F
SYNCHRO EXPRESS AMIGA 2000 .. 450 F
CRAYON OPTIQUE TROJAN A500 A500+ 399F.
Quoi de plus naturel que l'utilisation d'un crayon !
• ••••••••••¦
Particulièrement recommandé pour les applications d Arts Graphiques, de Dessins ei les logiciels éducatifs etc Compatible avec DELUXE PAINT III ET IV.
Livré avec le logiciel de dessin KwikDraw de TROJAN
REF par 10 M' 20 par 50
wor™ 69 F no f 3oof Disquettes
S-.HDFDD 56 F 105 F 250 F 3.5Q" DFDD
DISQUETTES CERTIFIÉES 1ÔO% GARANTIE À VIE LIVRÉES AVEC ENVELOPPES - ÉTIQUETTES NEUTRES IVERBA TUA)
DISQUETTE NETTOYAGE 3.50" : 59 F
HOME OFFICE KIT DE LUXE
Kindwords3 j- Maxiplan IV + Infofile
Adt MATHS 5e.....
AD1 MATHS 5e Adl MATHS 4e Adl MATmS 3o AO* ANGLAIS 6*
Adl
AOî FRANÇAIS CEI ... AOIFRANCAISCE2 AU FRANÇAIS CM 1 AO*FRANCAI3CM2 AolFRANCASfe Aol FRANÇAIS fie Af> FRANC A,Ç4e AO: FRANÇAIS 3e AO'MATHSCEI ..
AO MATHSCE2 .. AOIMATHSCM1 Aoi MATHS CM2
AD* ANGLA*S5«*
AO-ANGLA'S4«
AOî ANGLA'S 3.
Application au par classe
ET PAR MAT fcRfc
CEDIC NATHAN
ANGl AIS detKi-enT 6e Se ANGLAIS Corfi-rre 6e Se
LU
z>
1
if)
LU
OC
w
OC
LU
5
r
CD
0
D
O

PCMCI A-FAX
Si vous vous intéressez au standard PCMCIA, j’ai trois nouvelles à vous annoncer. Une bonne et deux mauvaises.
Commençons par la bonne : la société Canon France a développé, conjointement avec la société COM1, un modem-fax se connectant à la prise PCMCIA de l'ordinateur cible, donc compatible avec les Amiga 600 et 1200.
Les mauvaises nouvelles maintenant : si le hardware est compatible Amiga, le logiciel de pilotage n’est lui prévu que pour Windows 3.1, l’interface graphique pour PC et compatibles de MicroSoft. Et le prix de cette petite merveille est tout de même de 18 900 F HT.
VSPFE
La société VSPFE annonce qu’elle devient distributeur officiel pour la France des produits suivants : Digital Broadcaster, ex- Digital EditMaster, une carte de montage virtuel (voir la news "Montage Virtuel" quelque part dans ces pages); Vivid 24. Une carte graphique 16 millions de couleurs ; Z3 FastLane, un contrôleur SCSI-II. Ces trois cartes devraient être disponibles avec leur documentation française au moment où vous lirez ces lignes.
D'autre part. VSPFE tient à faire savoir que "suite à une refonte complète de la société, la vente directe au public ne sera plus possible que par correspondance. Elle concentrera désormais ses activités sur la distribution et la vente des produits suivants : Digital Broadcaster, Vivid 24. TV Paint 2.0 pour Vivid 24, Z3 AsimCDFS. Accords 7000 et CanDo 7.0. Tous ces nrn-
STAGES DE FORMATION MULTIMEDIA
Cette année encore les films du Genièvre jumeleronT leur stage d’infographie d’été avec l’étonnant et surréaliste festival d’Assier (musiques, performances, promenades-spectacle). Le stage se déroule durant la préparation du festival puis, comme nous l’avons fait les années précédentes, nous apporterons notre grain de sable infographique à certains spectacles et parcours.
Stages d'infographie et de PAO :
Les films du Genièvre annoncent deux nouvelles sessions : du 2 au 6 août et du 26 au 30 octobre, dans le Lot.
Au menu, quatre ateliers encadrés par cinq formateurs :
- applications vidéo, titrage, habillage de films
- images de synthèse et animation en 3D
- systèmes de présentation, bornes interactives, multimédia
- PAO, Typographie, mise en page. Ces stages multi-niveaux sont agréés (financement possibles pour les chômeurs). Hébergement et travail possibles en soirée, conseils pour l'acquisition et la maintenance informatique et vidéo. Prix individuels 3 000 F employeurs 4 200 F.
Renseignements et inscriptions : Les Films du Genièvre, Belcastel 46200 Souillac. Tél : 65.37.00.71.
MONTAGE VIRTUEL
VSPFE annonce la disponiblité de Digital Broadcaster accompagné de sa documentation française. Il s'agit d’un système de montage vidéo virtuel de qualité Broadcastr pour A2000, A3000 et A4000, intégrant la technologie )PEG "full-motion", et capable d'enregistrer en temps-réel la vidéo plein-écran NTSC, PAL et SVHS sur un disque dur Amiga standard, à raison de 25 images par seconde (30 en NTSC), d'éditer la production, puis de sortir le résultat final en temps-réel sur un magnétoscope standard. Cette carte utilise la technologie time-code SMPTE pour la digitalisation et l'édition simultanées des pistes audio et vidéo, et autorise une connexion directe avec le processeur graphique de la Vivid 24, cette carte 16 millions de couleurs également distribuée par VSPFE.
Le logiciel de montage, dont la version 1.0 est en phase finale de développement, permet en outre un accès direct A n’importe quel segment vidéo stocke sur le disque dur, autorise l'intégration d'animations 2D et 3D, et est compatible Arexx, ce qui autorise un interfaçage aisé avec d’autres produits. Les futures versions permettront le montage A B Roll, des effets de volets,
EGS-1 10 24
Sous cette dénomination un peu barbare, se cache la dernière née des cartes graphiques 16 millions de couleurs de chez GVP, dont les performances, tout du moins sur le papier, sont épous- toufflantes .
Prévue pour être connectée au bus local 32 bits des cartes accélératrices 68030 et 68040 GVP de type "Combo", l'EGS 110 24 est avant tout entièrement programmable : synchro horizontale et verticale, pixelclock, intervalle d'interruption VBLANK, vitesse de rafraîchissement... Cela autorise l'utilisation de n'importe quel standard vidéo (NTSC, PAL, SECAM...) dans des résolutions telles que 1600x1280 en 24 bits par pixel. Elle dispose également d'un système de sprite hardware 64x64 pixels en 4 couleurs et utilise sa propre VRAM (4 ou 8 Mo par barettes SIMMs) pouvant atteindre des vitesses de transferts allant jusqu'à 576 Ko par seconde avec un 68030 à 50 Mhz !
L'EGS 110 24 utilise en outre l'EGS (Enhanccd Graphics System). Prémice du "retargettable Graphics'' promis par Commodore, ce système totalement indépendant du hardware permet aux logiciels le supportant, d'utiliser directement n'importe quelle carte graphique compatible EGS (pour l'instant, seule la Rainbow III est compatible EGS, mais les FireCracker, Harlequin, RAMBrandt et autres Vivid devraient y venir). GVP fournit d'ailleurs un driver EGS-110 24 pour le Workbench, qui permet de l'utiliser en haute-résolution avec un maximum de 256 couleurs (limite imposée par le Workbench lui-même). N'importe quelle application utilisant le Workbench pourra donc disposer de la résolution et de la vitesse de la carte, la seule condition étant qu'elle n'accède au Blitter que par les appels système dédiés. A noter que l'EGS-110 24 utilisant sa propre VRAM, la mémoire Chip ainsi libérée pourra utilisée pour d'autres applications (audio, etc.).
L'EGS-110 24 sera évidemment distribuée par CIS.
CIS, 14, Avenue Hertz, Europarc, 33600 Pessac. Tel : (16)
56. 36.34.41.
f
C. C.M.
CASH &CARRY MICRO
37, rue des Mathurins 75008 PARIS
ÎT 40.16.04.02
Vente par correspondance uniquement m w + mm'm ¦
SPECIAL A1200
prix ccm 3590Frs prix ccivi4290Frs prix ccm 5490Frs
A1200-2MO RAM-HD 20MO: A1200-2MO RAM-HD 40MO: A1200-2MO RAM-HD120M0:
SPÉCIAL
A2000-1MO RAM-SANS HD: A1200-3MO RAM-HD 40MO: A1200-3MO RAM-HD120MO:
A2000
prix ccm 3490Frs prix ccm 5290Frs prix ccM5990Frs
, SPECIAL A600 IDEAL POUR DEBUTER
A600 AVEC ROM 1.3 ET 2.0 HD20 MO
PRIX CCM: 2490 Frs AVEC HD40 MO: 2990 Frs
1MO ram Supplémentaire 490 Frs PCMCIA 2MO 790 FRS
DELUXE PAINT IV AGA
790 FRS
NOS "CLASSICS”
LECTEUR 3.5 EXTRA PLAT****** 490 Frs SOC RIS JOYSTICK AUTOMATIQUE 145 Frs
BOOT SELECTOR 125 Frs
MULTISTART AVEC ROM 1.3 395 Frs
MULTISTARI AVEC ROM 2.0 450 Frs
MEGACHIP (2Mo chip memorv) 1790 Frs
LA MUSIQUE:
BARS & PIPES PRO (FR) 2490 Frs BARS & PIPES JUNIOR(FR) 1290 FRS MIDI CONNECTOR (avec 2 cables. 400 Frs
SPECIAL LOGICIELS
fer.
FREEWARE
r I a i (-6 f r A *7a v•• .Jtiv ‘«-U-»
DERNIERE MINUTE
L'Association Atacom récidive en 9 ! Avec le projet d'Atarom 93. La manifestation devrait se tenir le lundi 25 oc tobre 1903 à luvisv sur Orge 91 (Essonne) de 10 heures à 19 heures durant trois jours. Les pré-inscriptions de 33 francs au lieu de 90 francs l'enlrée sont à retourner avant le 13 juillet 1993 à Atacom Ile-de-France. 3 mail des Corses 77100 Meaux. Toujours fidèle au système de pré-ins- cription vous pouvez tou tours essayer rie gagner 35 F en envoyant 55 F avant le 1.5 juillet 93 à Atacom, au lieu rie 90 F prévu de droit d'entrée. Atacom Ile-de-France, 3 Mail des Corses 77100 Meaux. Tél : (Il b4..34.03.42. Fax: (Il 64,33.63.51.
- version 1.3
- version 2.12x
- version 2.13x
80
45
programme
ARTIODACTYL ANNONCE UN PROFOND REMANIEMENT D'A.B.E.
A. B.E., testé dans Amiga Revue de mars, et dont nous vous reparlions en juin affirme sa prédominance sur la modification de tous les volumes et de leurs protections. La nouvelle version 3.001 .a intègre un environnement dans la langue de votre choix et totalement intuitif (pas Besoin d'utiliser des symboles plus ou moins limpide !). Son utilisation devient possible même dans les conditions d'un léger handicap (sans clavier ou bien même sans souris). Il y a bien sûr l'apparition de nombreuses fonctions nouvelles (encore !). Il y a surtout la prise en charge de tous les volumes reconnus par votre Amiga (disquettes haute densité, disques durs XT, disques dur SCSI, disquettes Pc,...) et cela fonctionne même sur les toutes petites configurations ; enfin, son tutorial en direct, l'une des grandes forces de ce didacticiel, s'est encore amélioré. Logiciel A.B.E. 3.001, 589 F (livre + 5 disquettes).
Mise à jour du livre :
avant le livre à spirale : 90 F + la disquette programme originale.
Livre sans A.B.E. : 190 F
ArtioDactyl, Pierre Philippe Launay. 83, rue André Theuriet F-83000 Clermont- Ferrand France. Tél :(16) 73.93.77.31.
Mise à jour des disquettes :
130 F + la disquette originale ;
F + les disquettes originales ;
F jusqu'au 05 août + disquette
150 FRANCS + 30 FRANCS DE PORT
KIT DE DEVELOPPEMENT COMPRENANT 4 DISQUETTES
1 P»N‘S
GRATUIT
INDISPENSABLE A TOUS LES DEVELOPPEURS AMIGA.
A TOUS LES DEMOMAKERS, A TOUS LES PROGRAMMEURS ET BIEN SUR A TOUS LES PARTICIPANTS DU CONCOURS AGA DEMOS.
CE KIT DE DEVELOPPEMENT EST D'HABITUDE RESERVE AUX DEVELOPPEURS ENREGISTRES.
MAIS GRACE AU SERVICE TECHNIQUE DE COMMODORE FRANCE, DE LA SOCIETE SOMEWARE ET DE VOTRE PREFERE. CE KIT VOUS EST PROPOSE AUJOURD'HUI EXCEPTIONNELLEMENT.
COMPOSITION DU KIT DE DEVELOPPEMENT : 4 DISQUETTES
¦ 1 DISQUETTE D'OUTILS (MUNGWALL, ENFORCER...)
¦ 1 DISQUETTE D'EXEMPLES (DEMOS AVEC SOURCES)
¦ 2 DISQUETTES INCLUDE ET AUTODOC 3.0 (ISSUS DU CELEBRE ROMKERMEL MANUAL)
EPITA,
la référence des filières de pointe
La plus grande puissance de calcul dédiée aux étudiants en Europe, un corps enseignant issu principalement des Grandes Ecoles françaises et étrangères, un partenariat davant-garde avec les entreprises de pointe, des filières et des programmes qui anticipent chaque année les évolutions technologiques de demain, voilà les moyens techniques et humains hors normes mis à la disposition des étudiants de IEPITA.
PUBLI. INFORMATION
Les secrets de la compétence
Après les classes préparatoires scientifiques ou intégrées, un premier cycle scientifique (niveau Deug) ou technique (niveau BTS), si votre passion va vers l’informatique et les techniques de pointe, vous pouvez suivre vos études dans une école qui a (ait de la motivation personnelle un de ses principaux critères de recrutement : “Les étudiants ont le droit de choisir, affirme Patrice Dumoucel, fondateur et directeur d’EPITA, mais si les meilleurs le sont par leurs résultats, ils doivent aussi l’être par leur motivation
Ainsi, intégrer PEPITA, c’est accepter de participer j j à une série
"Les
étudiants
Ont Le CtTOlt d’entretiens destinés
de choisir " à évaluer le niveau
des connaissances Patrice Dumoucel acquises ec les fl]ières
qui lui sont accessibles. Le choix est important, il faut donc s’assurer de la parfaite adéquation entre les objectifs de l’étudiant et ceux de l’école.
“Le recrutement est sélectif car nous souhaitons à l'EPITA des élèves extrêmement motivés par notre formation, précise Patrice Dumoucel, une formation en trois ans, dont l’atout majeur consiste à étudier l’Informatique et les Techniques Avancées dès le premier jour. C'est là que se situe le positionnement de l’EPITA face aux autres Grandes Ecoles. Souvent ces dernières considèrent l'informatique comme une option de dernière année d’études”. Autant dire qu'ici on prépare réellement les étudiants à maîtriser leur avenir, c’est-à-dire à devenir des professionnels hautement compétents.
Des spécialisations aux débouchés assurés
les génies logiciels, l'intelligence artificielle, les systèmes et réseaux, les télécoms, sans oublier l’informatique industrielle.
Ces filières très sophistiquées sont managccs par des enseignants de haut niveau issus de l’Ecole Normale Supérieure, de Polytechnique, de l’Ecole des Mines sans oublier les universités étrangères comme Berkeley. La plupart sont chercheurs (CNRS, INRIA, Orsay...) ou travaillent dans l’industrie (Thomson, France Télécom...). Ils sont recrutés, en partie comme leurs étudiants sur leur culture scientifique et leur motivation. C’est ainsi que l’intérêt du professeur rejoint celui de l’élève.
Appartenir à l’une
"Le challenge ce.s hllères’c c,sr
, . 0 décider aussi de
de Lhpita, s’impliquer dans un
anticiper travai1 très concrec’
A „ le plus proche
avenir possible du contexte
industriel. C’est pourquoi PEPITA a mis sur pied un véritable partenariat école-entreprise. Mais attention, pas question ici de transmettre un savoir figé. “Nous formons des étudiants capables d'apprendre à tous moments, de s'adapter au changement, car l'informatique est un domaine mutation. Il faut donc in
l’évolution de cette technique, souligne Patrice Dumoucel. Le challenge d’EPITA : c’est anticiper l’avenir". “Et pour être toujours à la pointe, il faut pratiquer une politique de remise en cause permanente des programmes”, ajoute Daniel Cheval, Directeur des Etudes. C’est lui qui supervise le choix des programmes, le recrutement des professeurs et le partenariat avec les entreprises.
L’enseignement prodigué à PEPITA, se veut
aussi pluridisciplinaire. Les options en économie, gestion et communication viennent compléter les cours scientifiques et techniques. “lut finalité de cette polyvalence, c’est de pouvoir décrypter tous les co.
L’ouverture sur l’extérieur passe aussi par la vie associative. Le BDE (bureau des érudiants) offre une profusion de divertissements et d’activités sportives, afin de rendre la vie sur le campus la plus chaleureuse possible. “Nous avons conscience qu il faut parfois s'évader de l'informatique, développer l’esprit d’équipe et apprendre à vivre en groupe", constate Loïc Léauthaud, Président du Bureau des Etudiants de PEPITA.
Les entreprises de pointe recrutent les EPITA
De près comme de loin, tout est conçu à PEPITA pour préparer les étudiants à la vie de l’entreprise qui nous confient “quand nous nous présentons dans une entreprise, il faut qu 'elle soit en mesure de nous faire confiance. Dès l’instant que nous expliquons l’environnement technologique dans lequel nous avons effectué nos études et les équipements que nous avons utilisés, nous avons un atout considérable”. Nombreuses sont celles qui les réclament (Thomson, Dassault, Peugeot, Cisi, Cap Sogeti, Steria et bien d’autres) avec des salaires non négligeables pour débuter : 190 à 250.000 francs par an. Avant même la fin de leurs études, beaucoup collaborent déjà en tant que consultants avec des entreprises. La plupart, lors du stage de fin de cursus, sont aussitôt recrutés comme ingénieurs. Contrat en poche et ils ne sont pas encore officiellement diplômés ! Jour après jour, le besoin sur le marché s'amplifie.
PU BU. INFORM ATION
Cette filière est actuellement le nec plus ultra de l’informatique, mais elle doit rester sélective. Elle relève de la très haute technologie : armement, aérospatiale, etc., autrement dit, de domaines top-sensibles.
C’est pourquoi les étudiants sont triés sur le volet. La sélection est farouche, mais en retour, cette spécialisation regroupe les éléments les plus brillants, et c’est une garantie hors pair pour les entreprises.
"A l'EPITA rien ne freine fa passion"...
...nous déclare Akli Adjaoute, Directeur Scientifique du Centre Européen de Valorisation de la Recherche et Professeur en Intelligence Artificielle à l'EPITA.
• Pourquoi les filières de l'EPITA sont-elles si recherchées par les étudiants ?
Le succès de ces filières découle de l'enseignement qui y est dispensé : il prépare réellement à la profession d’ingénieur. Pour y accéder, l'étudiant doit passer un concours et le réussir avec un minimum de douze de moyenne. Nos programmes privilégient la pratique. Pas de théorie superflue.
• S'agit-il de fuir la théorie ?
Non. Il faut enseigner la théorie, mais uniquement celle qui esc nécessaire et adaptée aux exigences d’aujourd’hui, je suis moi-même professeur à l’EPITA, et parallèlement ingénieur dans une entreprise de haute performance. Je sais donc ce qui s’y passe. L’entreprise fonctionne avec du concret, et nous entendons former des ingénieurs opérationnels, au fait des dernières technologies,
• Quels débouchés ces spécialisations offrent-elle à vos étudiants ?
Les débouchés ne manquent pas, bien au contraire. Pour leur stage de fin d’études, les étudiants d’EPITA sont même demandés Outre-Atlantique. En France, les grosses entreprises comme Thomson, Matra, Dassault, etc., les réclament pour les garder précieusement, et à des salaires très motivants.
• Comment expliquer l'engouement des industries de pointe pour les étudiants d'EPITA ?
Parce qu’il n’y a pas de formation équivalente en France. Pas de cursus aussi performant dans ce domaine. Et que nos étudiants ne ressemblent à aucun autre. En effet, ce n'est pas un hasard si notre école est ouverte 24h 24, avec les salles machines et les Suns à leur disposition. A EPITA rien ne freine la passion, chacun est responsable et autonome.
• Chaque année, vous formez une soixantaine d'étudiants en "intelligence Artificielle". Compte- tenu de la demande énorme des entreprises, pourquoi ne pas en former davantage ?
L’EPITA forme des professionnels à l'avant-garde des technologies : les Génies Logiciels, les Réseaux et Systèmes, l’Intelligence Artificielle, l'Informatique Industrielle, les Télécommunications. Cette expérience approfondie des filières de pointe lui permet de garantir aux étudiants la réussite de leur intégration dans le milieu professionnel, au plus haut niveau. C’est à ce titre que l’EPITA devient un véritable carrefour de rencontres avec les industriels, les chercheurs, les entreprises de référence et des enseignements de haut niveau.
Il débouche sur un partenariat unique avec les entreprises qui internent jusque dans l'élaboration des programmes d’études, réactualisés chaque année. En effet, la qualité et la fiabilité des programmes, les relations étroites avec les entreprises et la crédibilité des projets de recherche et de développement sont contrôlées et institutionnalisées par le Comité Industriel des Sciences et des Techniques présidé par Clément Aganahi, directeur du cycle ingénierie et de recherche. Ce comité, composé d’industriels et de professeurs, supervise l’ensemble des programmes des études, ainsi que les travaux de recherches conçus dans les laboratoires de l’EPITA. “Ce comité, vise l’ensemble de la formation. C’est le cœur de l'EPITA qui permet d’assurer une cohérence à l’ensemble des programmes et de coller de très près à la demande des entreprises", précise-t-il.
De toute évidence, cette école réuni toutes les grandes composantes pour la réussite professionnelle, L'EPITA se révèle ainsi comme étant une source de recrutement recherchée. Et ce, d'autant plus que quelle que soit sa spécialisation, l'élève en fin de cycle offre des qualités scientifiques et techniques opérationnelles de tout premier ordre.
EPITA : carrefour
de la prospective informatique
7 jours sur 7,24 h sur 24
Le plus puissant centre de calcul dédié aux étudiants en Europe
Enseignement supérieur et technique privé
PUBl.I. INFORMATION
Ecole Pour l'Informatique et les Techniques Avancées 106 112, Bd de l'Hôpital - 75013 PARIS
44. 08.00.22
• 10 serveurs RISC R3330, 128 Mo RAM, 40 mips, 1.8 Go disque dur
• 2 serveurs RISC R3230, 32 Mo RAM, 25 mips, 1.8 Go disque dur
• 1 serveur RISC M2000, 32 Mo RAM, 22 mips, 600 Mo disque dur
• 2 serveurs RISC M120, 16 Mo RAM, 16 mips, 300 Mo disque dur
• 5 serveurs SUN 3 CISC 68020, 12 Mo RAM, 7 mips, 1.5 Go disque dur
• 2 serveurs SUN 4 SPARC, 32 Mo RAM, 15 mips, 600 Mo disque dur
Systèmes de sauvegarde de masse :
• 56 Go disque laser dans un juke-box
• Streamers cartouches 250 Mo
• DAT format 8mm, 1.3 Go
• Lecteur disque opto-magnétique SONY 600 Mo
• 1 CRAY YMP-EL
• 1 serveur DG AVIION 8000, 128 Mo RAM, 128 mips, 6 Go disque dur
• 1 serveur DG AVIION 5000, 16 Mo RAM, 20 mips, 300 Mo disque dur
• 1 serveur RISC R6000, 96 Mo RAM, 62 mips, 1.2 Go disque dur
Serveurs :
Stations de travail :
• 7 Stations SONY NEWS, RISC R3000 16 Mo RAM
• 5 Stations AVIION, RISC 88000,8 Mo RAM
• 7 Stations SUN SPARC, RISC SPARC 4 Mo RAM
• 250 terminaux graphiques X WINDOWS 15 pouces
• 20 terminaux graphiques X WINDOWS 19 pouces
Terminaux :
• 10 terminaux graphiques X WINDOWS 14 pouces couleurs
• 2 terminaux graphiques X WINDOWS 16 pouces
• 128 terminaux type VT 120 sur multiplexeur VCP 1000
• 50 Macintosh
Imprimantes et scanners :
• Imprimantes laser couleur A3 A4 400 dpi
• Scanner couleur A3 A4 400 dpi
• Imprimantes laser 400 dpi
• Scanner noir & blanc 800 dpi
• Imprimantes matricielles 1000 cps
Réseaux :
• 15 brins Ethernet, 10 Mb s - 200m
• 1 pont filtrant 6 brins, 130 Mb s
• 1 pont Transfix
Connexion Internet
nrjACn 93 Av.Gl. Leclerc « T T*
Galerie "le square”
93 Av. GI. Leclerc 16 rue
Jeanne d'Arc
75014 PARIS Æ~*.Æ-Æ. • 45000ORLEANS
TEL:45 45 73 00 TEL-.38811323 , w 0
du Lundi au Samedi du Mardi au Samedi
FAX :45 45 501710h - i3h I4h30 - I9h30 FAX : 38 77 07 88 u)h - i3h I4h - I9h
IMPRIMANTES
CANON BJ 10EX .. 1800 F
HP DESKJET 510 .. 3000 F
HP DESKJET 500C 4000 F
HP DESKJET 550C ..5500 F
AMIGA 1200 200 : 6500 F VIDEO DIRECTOR :1590 F G-I.OCK de GVP : 3900 F
A2000 : CARTES ACCELERATRICES
COMBO 325.1 Mo 4900 F
COMBO 333 (MMU), 4Mo 6900 F
COMBO 340. 4MO 6900 F
COMBO 350, 4Mo 8900 F
PROMO: avec kit 4Mo +1600 F
option DISQUE 120Mo +2800 F
autres références nous consulter
OKTAGON carte SCSI2 pour A4000 2000 livrée avec Gigamen ext. à 8Mo 1290 F
A500 (CARTES ACCELERATRICES
A 530 turbo.40Mo. 1Mo ....4990 F
A 530 turbo.80Mo. 1 Mo ....5490 F
A 530 turbo.120Mo. 1Mo ..5990 F
PROMO. équipée 4Mo ..+ 1400 F
DISQUES A 2000
GVPSOMo ......3190 F
GVP 120 Mo ...3690 F
GVP 210 Mo ......4690 F
PROMO: avec kit 2Mo ...+400 F
MEMOIRES 600 1200
2Mo A600 1200 .....1000 F
4Mo A600 1200 .....1500 F
GVP 4Mo 32b+68882 à 33Mhz
+ctrl SCSI ...4900 F
5Mo 32 bits + horloge 2890 F
option 68882 a33Mhz .990 F
DISQUES A 500
GVP 40Mo ......2790 F
GVP 80Mo ......3390 F'
GVP120MO ....3990 F
PROMO: avec kit 2Mo +400 F
GRAPHISME
promo:DP IV AGA ..800 F
TRUE PAINT ....950 F
VOLUMM 4D Jr 450 F
INTERCHANGE PLUS 690 F
R EAL 3 D CLASSIC .990 F
REAL3D V 2 .3700 F
IMAGINE 3 ...N.C
ART DEPARTMENT PRO 2.2 .1590 F
ECRANS
1085 S .1450 F
1084 S .2400 F
écran multisync 1942 ....3400 F
DISQUES SCSI SEULS
120MO 1990 F: 210MO.....2990 F
340 Mo 4990 F
GENLOCKS VIDEO
GST 40a 2300 F
GST 40 a YC ..2500 F
GST Gold ASF ..3700 F
GST Gold SPF ..... 4400 F
GST Gold Pro ...6800 F
MSP 800 (avec TBC) ..15000 F
G-LOCK de GVP ......3900 F
VideoMaster (pal'TC pro) ...... 9800 F
CP 10 (codeur) .1600 F
MT PROi (multitranscodeur) 4500 F
MEMOIRE 32BITS A 4000
4 Mo 1400F 8 Mo 2700F
TITRAGE
SCALA VIDEO TITLER ...690 F
PROMO:SCALA MULTIMEDIA . ,3250 F
BROADCAST TITLER SHR 1950 F
BT II Fompack 1 950 F
BT II FontPack 2 ..950 F
A1200 : CARTES ACCELERATRICES
A 1230 turbo.68030'40Mhz,0Mo 3790 F A 1230 turbo.68030 40Mhz,1Mo 4190 F A 1230 turbo,4Mo,copro 6&8B2 .5900 F
68030 50Mhz+copro+SCSI 6700 F
MBX 1230 XA 33Mhz.4Mo 4900 F
MBX 1230 XA,50Mhz,4Mo 5400 F
MBX 1230 XA,50Mhz,8Mo 6800 F
DlGlTALISEURS
DIGIVIEW MEDIA STATION .1690 F
DCTV ......2900 F
DCTV - filtre RGB ..4900 F
Vlab iTemps réeDsur port . . .. 3490 F
Vlab l’tenps rêel.YÇi interne . 3990 F
SCANNER A MAIN 64 niveaux de gris 1290 F
CARTES GRAPHIQUES
REIINA 24 BITS 2Mo......3990 F
RETINA 2-1 BITS 4Mo ...4790 F
PROMOOPALVISION
livrée avec IMAGINE 2.0 ..6400 F
GVP VISION 24 ...1390Û F
MATERIELS D'OCCASION
AMIGA 2000(1.3) ..2000 F|
CARTE A VIDEO 24 ..1700 F|
....et beaucoup d'autres_
P. A.O
PAGESETTER 3 .690 F
PROFESSIONAL PAGE 3 0 1590 F
PROFESSIONAL DRAW 3.0 990 F
PRO PAGE 3.0 V F
+ PRO DRAW 3.0 .....1990 F
PROFESSIONAL PAGE 4.0 ....1990 F
Remises Spéciales ce mois sur les CARTES 24 Bits et Accélératrices
UTILITAIRES
DIRECTORY OPUS V.4
......690 F
CAN DO (Fr) ..
950 F
SAS'LATTICE C .+ ....
2790 F
HyperCache ..
.340 F
DOS 2 DOS .
390 F
MAC 2 DOS ...
..... 690 F
AMOS (Fr) ......
......460 F
ART DEPARTMENT PRO 2.2 . .
1550 F
DEVPAC ....
800 r
VISTA PRO 2 (FR).....
890 F
VISTA PRO 3 (US) ....
890 F
Vtsia Makepath
390 F
Vista Terralorm....., ....
390 F
Makeualh'-Terfaform
780 F
QUATERBACK .....
490 F
OUATERBACK TOOLS
.....590 F
MelaScope «débogueur)
625 F
Kit Commodore dév. 3.0 .....
......150 F
Cartouches pour SYQUEST
44Mo 550 F : SSMo......
800 F |
AMIGA 1200 disque 80Mo G-Lock Scala Video Titler 9300 F
BUREAUTIQUE
PROWRITE 3.3 590 F
EXCELLENCE3.0 ...590 F
FINAL COPY II (Fr) .990 F
SoftFaces 1 .'2 3 4 ....490 F
SoftCiips 1 2 3 4 ......490 F
PRO- CALC (tableur) 1490 F
ACCESSOIRES
LECTEUR 3" 12 EXTERNE ..550 F
HORLOGE POUR Al200 . 250 F
iecleur interne A500 .550 F
Megacriip avec SFAgnus ...1900 F
MULTiSTART 2. ROM ...600 F
lecteur interne A2Û00 .800 F
lecteur interne HD A4000 ..... 990 F
transfo A500 600 1200 .... 500 F
2 Mo pour HCD fle GVP 700 F
ext.512K*horloge A500 .... 290 F
ext. 1 5Mo * horl. A5CC ..690 F
prise PERITEL 100 F
nappe SCSI 30 cm 3 connecteurs ...150 F souris AMIGA 290 F
DCTV, VISION 24 SCANNER, RETINA en démonstration sur rendez-vous
COMPATIBILITE PC
AT ONCE Plus 286 16 ......1700 F
CARTE AT 286 GVP ..690 F
FINAL COPY I R) : 990 F FAX MODEM 2
14400 bauds 9
V 32 bis g
boitier externe q
logiciels fournis p
MORPHING
CINEMORPH ...790 F
IMAGE F.'X .....2400 F
MORPH Plus .1550 F
DISPONIBILITE DES PRODUITS? TELEPHONEZ-NOUS.
PROMOTION A1200 5 Mo 32 bits + horloge
et votre port PCMCIA est toujours reconnu
2890 F
MUSIQUE
BARS 8 PIPES ...
.1500 F
BARS & PIPES PRO 2.0 ......
.2950 F
carte SUNRIZE AD 1012.....
.4600 F
DIGITAL SOUND STUDIO
....590 F
INTERFACE MIDI + cables
390 F
Polices vectorielles et Bitmaps
OuHirre F onfs 35 lûmes Compt qraphtcs pou’ tous ios sote 1150
GDT Décorative: 3 'ornes 390
GDT Désigna» 390
CÎDT Putokfihe' 390
GDT VidôC 450
SCANNER A4 EPSON 16 millions de couleurs 9000 F
AMIGA 4000
68040 à 25 Mhz disque 210 Mo 15000 F
DESIGNATION
QTE
MONTANT
NOM PRENOM.. ADRESSE .....
VILLE .....CP .Tel .
REGLEMENT PAR CHEQUE A LA COMMANDE.
FRAIS DE PORT : 40 F pour les logiciels, 60 F pour le matériel (envoi en contre remboursement + 60 F)
GRATUIT POUR TOUTE COMMANDE SUPERIEURE A 5000 F
montanttotal
port
07 93R 'hors promotion
a payer
BON DE COMMANDE A RETOURNER A: PHASE 93 AVENUE DU GI LECLERC 75014 PARIS TEL 45 45 73 00
AMIGA FORMAT
FORUM REALITE VIRTUELLE
Amiga Format signale, sous toutes réserves, la tenue d'un nouveau show au Wembley Arena de Londres. Organisée par la société Virtual Keality Industries Limited, l'exposition sera dédiée à la réalité virtuelle, concept très en vogue. Au programme : cinéma en réalité virtuelle, ateliers, démonstration de matériels. A ce titre, la manifestation accueillera bon nombre d'exposants Amiga qui présenteront de nouveaux produits dans ce domaine.
UN JOB SUR AMIGA
Malgré la crise, les entreprises qui travaillent sur Amiga continuent d'avoir le vent en poupe. Témoin, Future Publishing et Psygnosis qui recrutent des experts es Amiga. Si vous avez envie de vous expatrier et si vous parlez déjà anglais, pourquoi ne pas essayer f Future Publishing, éditeur d'Amiga Formai, recherche des journalistes et des chefs de rubriques pour ses diverses publications informatiques.
De son côté Psygnosis, célèbre maison de production de jeux vidéo (Shadow of The Beast, Lemmings...), recherche des programmeurs et des graphistes (une expérience dans la 3D serait la bienvenue) pour développer de nouveaux logiciels sur CD-Rom. Tout un programme... Envoyer CV, lettre de motivation et prétentions à :
Annie Chalmers, Future Publishing, 30 Monmouth Street, Bath BA1 2BW, Angleterre.
Craham Stafford, Psygnosis Ltd, South Harrington Building, Sefton Street, Liverpool L3 4QB, Angleterre.
AMIGA ARC
Ça y est, la carte Emplant, vient de sortir et récolte la brillante note de 85 % dans Amiga Format. Ce bijou est décrit par ses concepteurs comme une "plate-forme d'émulation". Elle dispose de trois emplacements différents pour accueillir n'importe quel système d'exploitation. Pour l'instant seul le système Mac llx est disponible, mais l'éditeur promet très rapidement des modules d'émulation pour le Mac Le, Mac Quadra, Pc 386 486, Mega SI, Atari Falcon, Sega Megadrive et SuperNes Nintendo !
1. Reach for Sky (Virgin)
2. Worlds of Legend (Mindscape)
3. The Ancient Art of War in the Skies (MicroProse)
4. Championship Manager '93 (Domark)
5. Morph (Millennium)
6. Battle Isle '93 (Kompart UK)
7. Ishar (Daze Marketing)
8. Firehawk (Codemasters)
9. Transartica (Daze Marketing)
10. F-19 Stealth Fighter Budget (Kixx XL)
EMPLANT
BUREAUTIQUE
ANGLAISE
Kompart UK édite une nouvelle série de logiciels de bureautique (tableur, traitement de textes, base de données, logiciel de communication) qui ont l'avantage d'accepter les mêmes formats de fichiers et donc de fonctionner en complète synergie. Les logiciels sont disponibles séparément à un prix défiant toute concurrence (moins de 50 I ivres en Angleterre) ou dans un package "InterOffice". Le prix de ce dernier n'a pas encore été fixé.
Pour planter le décor, disons qu'Emplant équipé des chips Mac llx est capable de faire tourner tous les grands logiciels Mac (XPress, Word, Excel, etc.) en couleur sur votre Amiga... A-Max n'a qu'à bien se tenir !
TOP lO
Par sa conception Emplant autorise le multitâche. Inutile de vous dire que le passage d'Imagine Amiga à Photoshop Mac en baissant simplement une fenêtre est réellement grandiose.
Les simulations de guerres aériennes sont au goût du mois avec Reach for the Sky et The Ancien! Art of War in the Sky. A noter la sortie de deux jeux exclusivement AGA, Ishar et Transartica. Malgré quelques petites faiblesses de scénario (ce
Emplant accepte le système Mac 7, fonctionne en 256 couleurs sous AGA et 16 couleurs avec les chips classiques, reconnaît tous les périphériques Amiga (dont le lecteur haute densité du 4000 et tous les disques durs) et accepte également les disquettes et partitions FfD formatées au format Amax. De quoi convaincre ceux qui hésitent encore à passer à la vitesse supérieure.
JOYSTICKS ORIGINAUX
Pour les tout petits qui ont encore du mal à agripper un joystick classique (avec manche moulé aux formes de la main et
»UND THE WORLD
boutons sous chacun des doigts) ou à conceptualiser les mouvements de la souris à l'écran, Holdfast propose un nouveau type de manette de jeu. Elle dispose de quatre boutons très ergonomiques en forme de flèche ainsi que d'un cinquième pour le tir. Autre point fort : ce joystick est hyper-solide et résistera aux crises de vos chères petites têtes blondes qui n'arriveront pas à faire bouger le personnage à l'écran.
De son côté, Fred Publishing propose un système qui permet de transformer votre joystick actuel en joystick à infra-rouge. Il suffit pour cela de brancher un récepteur sur la prise 2 de votre Amiga et un émetteur au bout de votre joystick. La distance maximale peut aller jusqu'à six mètres... mais à ce niveau là vous ne verrez plus votre écran.
Fred Publishing, PO Box 17, Dundee DD5 4YL, Angleterre.
Aaf
A
Get the most
Vééf
out of your
Amiga
M
Just
CI 9.9S
Indudlng I
r
disks!
SOFTWARE EDUCATIF
Kosmos software s’est spécialisé dans les logiciels éducatifs pour enfants et adultes. Les sujets couverts comprennent : mathématiques, français, allemand, espagnol, italien, sciences, géographie, histoire, anglais, arithmétique, football, sports, culture générale, premiers secours. Très simples d'utilisation, ils intègrent des méthodes éducatives reconnues par la plupart des associations de formation anglaises.
Kosmos Software Ltd, Dunstable, Beds LU5 6BR, Angleterre.
TIREZ LE MAX DE VOTRE AMIGA
"Gel the most out of your Amiga" en version originale, est un livre de référence pour les utilisateurs. Le cru 1993 compte 300 pages d'informations, de tests de trucs et d'astuces sur l'Amiga. Les chapitres couvrent :
- une petite histoire de l'Amiga,
- comment installer votre Amiga,
- le Workbench,
- comment choisir un logiciel de dessin,
- qu'est-ce que le multimédia,
- cours pratiques en 3D, traitement de textes, PAO, musique, programmation,
- les 2.5 meilleurs jeux sur Amiga,
- 50 trucs et astuces pour les plus grands jeux Amiga,
- les meilleurs logiciels du domaine public,
- comment choisir une imprimante,
- comment "upgrader" sa machine,
- comment choisir du hardware,
- les commandes et la syntaxe des systèmes 2.0 et 3.0.
Future Publishing, 30 Monmouth Street, Bath, Avon BAI 2BW, Angleterre.
AMIGA COMPUTING
AGENDA
Les vacances sont là, la saison des forums et autres shows est finie... les rendez-vous sont donc surtout pour la rentrée à Londres.
5-7 septembre 93, European Computer Trade Show, Business Design (enter.
Londres, Angleterre.
16-20 septembre 93. Live '93, Olympia, Londres, Angleterre.
11-14 novembre 93, Future Entertainment Show, Olympia, Londres, Angleterre.
19-21 novembre 93, International Computer Show, Vvembley, Londres, Angleterre.
SELECTAFONT
Selectafont est une toute jeune société spécialisée dans la vente par correspondance de fontes pour Amiga. Compatibles avec les principaux logiciels de traitement de textes, de PAO et de titrage (Propage, Pagesfream, TV-Text, Wordworth, Final Copy, Publisher, Scala, Provvrite, PageSettcr...), plus de 1 200 fontes sont disponibles aux formats Compugraphic et Adobe.
Selectafont Company, Dept AC, 84 Thorpe Road, Hawkwell, Nr Hockley, Essex, SS5 4JT, Angleterre.
COMPUTARACE
Le tiercé est en Angleterre, comme en France, une véritable institution. Pour les personnes qui combinent les deux passions (l'Amiga et les chevaux), Handisoft édite Computarace, un logiciel d'aide à la sélection des chevaux. Le programme donne ses pronostics, sélectionne les mises, calcule les gains potentiels et donne une foule de renseignements sur le déroulement des courses.
Les créateurs du logiciel ont pris soin de rendre son utilisation très simple. Il importe donc peu que l'utilisateur soit néophyte ou initié pour la sélection de ses chevaux.
Handisoft, 37 hearsall Lane, Spon End, Conventry CV5 6HF, Angleterre.
GAGNEZ DE L'ARGENT AVEC...
Il est de notoriété publique qu'une passion engendre plus de dépenses que de gains. Et il en est souvent ainsi pour l'Amiga. Afin de rentabiliser votre machine, la société Home Based Business propose un ouvrage rassemblant une cinquantaine de propositions et d'idées pour gagner de l'argent avec votre machine.
Home Based Business, 31 Pilton Place (ACN1I, King and Queen Strett, Walworth, Londres SE17 IDR, Angleterre. ¦
Romain Canonge
Image et son ou la
communication en mouvement. Le titre de l'édition de cette année illustre bien le fait que le Satis est désormais LE salon
incontournable pour les acteurs de la planète vidéo, et où se dessinent les grandes orientations de la profession.
Nous sommes donc allés faire un inventaire des prétentions de l'Amiga dans cel univers. Nous avons retrouvé les habitués de cette manifestation. Cegifes présentait un logiciel de rythmo (scroll d'un script synchronisé aux images qui permet aux comédiens de doubler un film) et de sous- titrage. SATV avec une large gamme de gen- locks TBC, transcodeurs fonctionnant sur Amiga ou d'autres machines ; cette année, on baptisait le dernier-né : le MSP 9000 qui regroupe dans un même appareil un l'BC, un genlock, un digitaliseur et une carte graphique (qui supporte déjà TVPaint) ; un matériel de qualité broadcasl pour la partie analogique et en 32 bits pour la partie digitale (RVB+ alpha channel) le tout au formai vidéo s’il vous plaît. Le MSP 9000 (voir photo 1) communique à grande vitesse avec l'Amiga, grâce à une carte d'extension au format Zorro III.
ET LES NOUVEAUX ?
Heureuse surprise, nous avons découvert de nouveaux arrivants, en quantité et en qualité. (voir photo 21
L'Atelier Numérique présent sur deux stands, sur celui de SATV pour la promotion de la dernière version du Caligari 24 et sur le stand de Ecoutez Voir (importateur du matériel V'Lanl où il présentait un éditeur de montage vidéo : le 2ln, qui permet, sur une plate-forme Amiga et à travers une interface V'Lan, de piloter des scopes professionnels, de gérer les PreRoll et de digitaliser les plans de transitions.
QUAND L'UNION FAIT LA FORCE
L'autre grande surprise a été de découvrir sur un même stand, un regroupement de sociétés sous la houlette de Mad, distributeur parisien et de Auvicom, société de services Met7oise.
Ils co-présentaient des configurations en situation de travail. Ht oui, tout un stand réservé à l'Amiga ! Zen Computer de Manchester a sorti plus d'un logiciel de sa hotte “VideoToolkit", un éventail de programmes orientés vers la production et la diffusion télévisuelle : un léléprompteur lélécommandable (Smooth Talker) avec une glace sans tain sur laquelle défilait le texte, un sous-titreur (Eurotitler) asservi à un time- code et déjà en service à Cranada (TV britannique), une horloge de décompte de début d'émission (VTClock) dotée d'une mire couleurs (à ne pas confondre avec la lessive !) ; un logiciel d'AntiAliasing (AntiA) pour fontes Amiga qui permet de lisser les fontes et de convertir les niveaux de gris, et tout un ensemble de petits utilitaires. Tecsoft, avec sa palette graphique TV Paint, un outil indispensable pour la création, la retouche, l'habillage et la manipulation des images qui couvrent la 21) et la 3D ; avec sa photothèque multimédia (TV Pictures) qui permet grâce au CRV Sony, de stocker, archiver et de consulter sur site ou à distance, un million d'images de qualité broadcasl ; sans oublier l'outil multimédia de communication infographique : TV Tools, qui permet de mettre en forme l'information, de l'animer et de la diffuser. Cet outil est extraordinaire, il est capable de piloter magnétoscopes et vidéodisques pour le lancement de la diffusion d'une séquence vidéo tout en y incrustant des images en temps réel ; enfin il gère à distance des infos vers d'autres postes. Pas mal non ?
C'EST TOUT ?
Non, non. Xanadu, société qui a créé une solution professionnelle de traitement et de
montage multi-pistes audio-numérique répondant au nom de ADC16, présentait quatre configurations réelles de travail autour de sa station audio-numérique.
TIS 93
Dans cette configuration "éditeur et diffuseur radio", l'ADCIô, asservi à une horloge. Permet d'enregistrer, de monter et de diffuser des nuits entières de programme ; de créer des enchaînements de jingles publicitaires, de les sauvegarder sur cartouche. On prévoit d'ailleurs un interfaçage avec les énormes juke-boxes de chez Sony.
En post-production vidéo, l'ADC16 capture les rushes avec leur time code et grâce à l'edit list vidéo, il ne vous reste plus qu'à monter votre film en un tour de main et tout cela en mode virtuel. Allié au logiciel Samplitude de chez Sek'D, l'ADCIô est pour l'ingénieur du son, un outil complet pour l'édition audio vidéo. La post-synchronisation (dialogues synchronisés sur des images) : grâce à ses véritables quatre pistes d'enregistrement, à la gestion complète des codes LTC et VITC. à l'édition d'offsets, l'ADC16 est un outil qui permet de réaliser toutes les étapes du doublage-film (labiales et commentaires).
Sur la station d'édition audio virtuelle et mastering CD, entièrement dédiée à la musique, l'ADCIô démontrait en avant- première ses nouvelles applications. Pour ne citer que le traitement du signal basé sur le time streching (réduire ou prolonger en durée un discours sans modifier la tonalité de la voix de l'orateur) et le magnifique éditeur dénommé AIMA qui permet de supprimer des bruits indésirables sur un enregistrement ou d'extraire un chant d'oiseau d'un document sonore par exemple, (voir figure 1 )
Pour lever le voile sur ces nouvelles associations, nous avons interrogé les dirigeants respectifs de Mad et de Auvicom. Voici l'interview expresse de Didier Freidmann et de Gilbert Lopez, tous deux présents pour la première fois au Satis.
Amiga Revue : pourquoi vous êtes-vous laissé tenter par l'expérience du Satis ? Didier Freidmann : parce que c'est le salon parisien des professionnels de la vidéo et des techniques audiovisuelles. C'était le moyen de retrouver à l'occasion d'une seule manifestation l'ensemble des clients potentiels du marché que l'on espère gagner.
Gilbert Lopez : la participation au Satis nous paraissait être le moyen le plus rapide et le plus efficace pour toucher le plus grand nombre de professionnels et d'utilisateurs de moyens audiovisuels pros.
AR : et pourquoi avoir attendu cette année ?
DF : ne nous le cachons pas, le Satis est un salon qui coûte très cher, et de plus, jusqu'à présent, nous n'avions pas à notre catalogue un produit capable de tenir la dragée haute aux concurrents. Et parce que dans le cadre d’un partenariat avec Xanadu, nous avons estimé que le produit ADC16 était fin prêt à être présenté.
GL : pour deux raisons, d’une part les systèmes que nous proposons aujourd'hui sont cohérents et stabilisés ; d'autre part l'oportu- nité de participer avec une société amie afin de réduire les coûts.
- *) im* IW)
» 2S Atox wu
AR : le regroupement de plusieurs sociétés, c'est une idée ou une nécessité ?
DF : un salon de cette envergure nécessite des énergies, des hommes, un matériel à la hauteur et un investissement financier important. |e pense que Mad tout seul n'avait ni l'intérêt, ni les produits et ni les hommes pour être présent sur ce salon. Mad et Xanadu
représentaient une possibilité mais réduite des applications. La participation d'Auvicom a fait qu’en réalité nous avons partagé les hommes, les compétences, les matériels et évidemment les finances.
Auvicom a apporté un savoir-faire important au niveau de la vidéo et du matériel vidéo broadeast. Nous avons eu l'opportunité de présenter quelque chose ensemble et nous l'avons saisie.
ütnLUUr mvnwv ¦ n ¦ b
AMIGA, PC, MAC
La présence de la Société Zen, société anglaise, via Xanadu venait compléter l'ensemble des compétences de notre stand.
Je pense qu'aujourd'hui, nous ne pouvons plus être performant tout seul. Il faut trouver des solutions de partenariat afin d'associer les compétences, les spécialités et les liens produits. C'est ce que nous avons fait avec Auvicom, le lien entre l'Amiga et la technique de la vidéo. Je pense que c'est ce même choix qu'a fait Atelier Numérique en étant présent sur le stand de SATV pour des applications qui mettaient en œuvre le MSP 9000 présenté pour la première fois. Atelier Numérique seul n'avait pas spécialement l'intérêt ou les moyens de présenter son application sur un stand dédié, on les retrouvait d'ailleurs également sur le stand de V'Lan pour le produit 2ln.
On voit très bien que le partenariat, aujourd'hui, est la seule chose qui mots "synergie", "conjuguer les compétences" étaient à la mode. Dans le monde professionnel, face à l'évolution technologique permanente, la complémentarité est indispensable. L'univers Amiga semble l'avoir compris aussi, les utilisateurs ont perdu leur dogmatisme, seul le résultat compte... enfin ... à suivre. ¦
m.
tas.
. • • y * "j »
Propos recueillis par Tim Baud
TB : qu'est ce qui a rapproché ces sociétés ?
Ità&LÊùZiiJLJlA.T'
IIIM Mitf 1 M1 • )ii
» 11 : v
o. intt» nnm
f J
J
r
DF : nos compétences individuelles. C’est-à-dire une compétence ordinateur, une technique de mise en œuvre, la connaissance des connexions périphériques, etc. Aujourd'hui, aucun d'entre nous ne peut vendre seul soit l'informatique soit le matériel vidéo, dans ce sens que tout est configuré pour être intégré en tant que système informatique. Notre regroupement est une association de compétences complémentaires.
Puisse, dans le monde professionnel, nous apporter à nous distributeurs, la valeur "ajoutée" de l'Amiga, une meilleure crédibilité dans le monde professionnel.
Le Satis a été pour nous une réussite globale autant au niveau de l'entente des
hommes que pour la qualité de nos divers produits.
GL : l'idée de la complémentarité et de la synergie. La nécessité économique et stratégique de réunir des moyens et du savoir-faire qui permettent de proposer des solutions efficaces et adaptées selon le vieil adage qui dit que "l'union fait la force".
GL : des objectifs communs, des produits complémentaires, des tailles relativement identiques et des situations géographiques différentes qui permettent d'élargir nos champs d'action, et des relations humaines de qualité.
Cette année, un vent européen soufflait sur certains stands. On partage les coûts, on s'allie. Les
A l'heure où les frontières tombent, les murs s'écroulent, et où les peuples se réunissent, l'utilisateur de micro se sent bien seul dans sa bulle, soigneusement protégé par sa marque favorite, mais isolé et ne pouvant accéder à une communication nécessaire à un travail correct...
FICHIERS SANS FRONTIERES
Heureusement, les années passent et les mentalités s'assouplissent, ouvrant depuis quelques temps les portes de l'interchangeabilité des fichiers. On connaissait le mal nécessaire à la transcription d'un fichier PostScript pour le flashage (combien
d’imprimeurs équipés en Amiga à ce jour ?) , nous allons explorer les autres possibilités aujourd'hui.
Loin de parcourir les divers chemins possibles pour la transcription de fichiers, nous allons visiter utilitaires et formats existants.
UTILITAIRES
Dès la naissance de l'Amiga 2000, Commodore a bien senti l'utilité de l'ouverture vers d'autres standards en offrant, via ses cartes passerelles XT et AT, une possibilité de communication avec le monde des PC. Même si aujourd'hui drive 5" 1 4 et la faible vitesse de ces cartes semblent dépassée, elles ont (entre autres) permis à d'autres constructeurs de reprendre le flambeau et de faire apparaître des cartes 80286 pour A500, les séries 386, et les 486 à venir.
Les solutions hard existent donc, et sont une des façons les plus élégantes de communiquer avec l’autre monde. De plus, qui a souhaité faire sa comptabilité sur un programme vraiment performant ne l’a sûrement pas fait sur Amiga. Grâce aux slots internes compatibles PC du 2000, l'Amiga a pu passer au 24 bits bien avant l'avènement de ces cartes en slots Amiga. On gardera pour référence Caligari, prévu dès sa première version pour utiliser judicieusement le meilleur des mondes PC et Amiga.
Mais tout le monde n'a pas besoin d'une réelle émulation du micro d'accueil. Ainsi sont apparues les "moulineltes", programmes de transfert, solutions entièrement softs. Qui n'a jamais entendu le nom de Dos2Dos ou autre programme clone dédié à cette tâche ? Loin des programmes commerciaux, qui selon leurs versions offrent des bugs monstrueux (incompatibilité 68030, ahahah!), le Domaine Public regorge également de programmes de conversion tout aussi performants et beaucoup moins coûteux (pour peu qu'on prenne la peine de respecter honnêtement les règles du Shareware).
Il reste que dans toute cette panoplie d'accessoires, un détail élémentaire qui manque cruellement : la transparence.
Le remède s'appelle à présent CrossDos ! Quel plaisir de pouvoir élaborer son dessin sous Deluxe Paint, ou son article sous ProWrite, puis le moment de la sauvegarde venu, pouvoir choisir dans la liste de ses lecteurs entre DH0, DF0, et PC0 ! PC0 n'est autre que l'émulation naturelle du drive DF0 et format PC. Un système génial permettant de sauvegarder directement au format du Big Blue depuis n'importe quelle application Amiga ! Notez qu'une version de CrossDos est enfin incluse dans le Workbench depuis sa version 3.0. Pour les autres, il reste la possibilité de commander ce programme dans sa toute dernière version (compatibilité Syqucst) pour une somme raisonnable.
La communication vers le Mac s'avère plus ardue, problème inhérent à l'architecture de la machine. Le système d'exploitation du Macintosh est très particulier en ce qui concerne la gestion des fichiers et événements, et pour ne pas simplifier la chose, les drives tournent à des vitesses différentes selon la position de la tète de lecture sur les disquettes. Donc ? Donc A-Max reste le seul moyen de transfert direct. Emulateur à part entière, il se charge très bien de cette tâche, offre l'accès à la quasi totalité de la logithèque d'Apple, gère des partitions Mac sur disque dur, et écrit même directement sur disquette Mac depuis Amiga dans sa dernière version (bonjour la réduction de vie du drive pour simuler les variations de vitesse...). Vous pouvez également brancher un drive externe Mac, même si cela semble moins élégant, c'est beaucoup plus sûr.
Existe aussi Mac2Dos, qui ne permet pas de faire fonctionner des programmes Mac comme A-Max mais vous autorisera le
implanté dans les milieux CAO du PC. Suite logique donc de cette appui, il a été repris chez d'autres éditeurs, devenant involontairement standard, pour le plus grand bonheur des utilisateurs. Il est égaré 1 Ijfd
î»,u.> irt- S>ii’*îW5'. ¦' ï.sii ‘-Î f,'•**»> l'i 'iàlKjf .13 . Ws rtt-Il II rt **é |J}’ :Sr* lu>w*s
r4S.ïfï te'* il’. Ni”n rçn i ! !»>.r*
H. ru-g lift* plu ,f. Un . *C5 Û.ïli.fift1 s ••!»> •. •«;
* CXî» I ¥ umiui
ItS* CvilfKivW «VMU tvnn
O: hNiÿiT. S. Ijh n’eM .«j*»r q y tMrfc.iié 'M 15 iiïWj iurr
l'selivv itr.- -îr O riwujMr il u> |srsr ' i r ?*-r ril «iirtBX: [V*- Wlj* «>f .-v !'*.>¦ » twurl üi riiiii.r;. V jhîljfTi»! V i'S> tn
p. »*. V- •’ r
r-* -
FORMAT DE FICHIERS
s i ii -.'.t; si-'. IS-V' A,- 1 ,y. ¦ •
' . T »!
¦*' o.1.i i - ih, i1 mrHi.'- '
¦mAi*- .) RA.UQUMMM
'!s-terVf«-*V- •.-•'* V V 4}n* ' iWÜré’nvo
’£.* v' *>• nC«. Fié*- se iW il*-. :
• •• ;•••' - c,tt . M'witi roi h us
1 :'ri*M
rie»
. R. ri:.' R i i .
Ieil
p'-.V
e»*r-t
'.tvr K'H0k't"- *"
• »’l
(s »l
r. 'X V,
• ÏH*"*
! NV faV-i ¦•> •>.
î‘ '• M- > V‘W
' Trr*'.**'
. . D' '
i
tr iV
wjéh iwv.1-* ttfcr
H: ¦ it, ...'.s.
ïp* »iv
s. ;««,.»4râi. t!r (:
«v» »
e ¦’
- *,it
Ti pu
S ir I i‘ «Al Ma'
i>'e i *>rr . ,•_»!. .
V. -i
-i
1 - ' t*. ïÇl ts .$ ¦ -
i,- .. Ü-?¦. I
.. ¦ ¦
,n t.-1
i. iü'iW !;ÿr l«;n-
. I.'l ltiills ii-
w*
¦•U.F'ti
1 t'ê“
.ilies .'A1 Vi.j(ê
¦ ùf>'H
rÜ i V
«VJh
j,mJ r v
¦ ' r Ht-M .FS KKOSfiWl OUH .RS,
£f H» !!¦ 'Si I.' gbr. -J.
'' lé'irn ' iA> «''des' 'IkImèt» ti i'.'.ll'' i.v» un ’ VrtmljiliS ?»*'
, a. t ' I.V •' . .
Ut i l'si t ff*i! Gijs-.ü rit pu.': -'a'-¦iclle
iilir. ’ii initiir jwtw iiri ûwtjfj'M.'àwi «
• . . , 1 tu Iftk . , . - . I - | .
T|...|ï’ 'T’h'i • ài: *'Vii?!"'l' i* i i- r ii «Il ..• ou ti'VV “Vit .¦ "• .... ;1-,
'&¦*:' ' -M Vr ' % 1 '*1.1 '-•*'* * - ¦ 1* t!'>
'«Kr:EÜitw ittmr d , r U'n( ir Y gïts q r.s.St jé ntii-em* ¦ w-,.i
irliis, tirafe*'’!'1 ,W); r».|. fy-!MÛ»rr (JM,. SjïîWiiifàr 1 "aWiwi? Ri -. Jl » »,« « r ,-r*r- V-
ttMP -'' *'41 I"HKMAN i.iîAWUf&'ï
¦•SVs*.iir Tyi'igi .. i-, iy
if.iiî >' .-ig-’V i.vn «twislnr- tins-. *
l tU*.' '.A VWÈS'Ws
• e> iiÇ" «g» j i v» jl
¦iV'eks «-S «vSnétrrs d*- V.K‘ i|vi: t»
iî.wiiTi» çün ïutru.f t*i; teyi
• su'.'"» .te tlvi ;:sr=.fc>» J>-. 'sis'
.ni :W » .."tvn. «*»¦ hr ïitrti
s krHR* MÀtfttAs;
H ¦ 1
fhr i s.jrrto tiira .. ¦ "• "•’ 'A-
i1',*'-. T‘;. Fiiia;»,- .*.s . ....
v» '«JÈ» îiwtr1 i* leu .¥% F.‘W-»l, sJ»S- HqW»'¥ '''ÏS'CV' ft ÏMftW'k*»,:. V«k
»r-,'.îjjÆw -*.?-:! V
i •.;' .•* •!•,, : ¦ .V-.'., ¦, ,!
.«U-tke > i-Af. J»'*} » Htjs . .&s*K4U.i Ml«rri8 « »• H' VéA.s,.
v , .IjMX'io* ;>,0 s. -.(,C‘.t3HV'-av.
v. i etï
VSCII
Ç ri i i It
«•it.iytslMa'à .a .
G. ,v*>> ; v£T,»'>e*.. ‘.ne lin- Cfeïjfessrv
i l,'-* ' •» l v •* .
.. »j i» >>'* ;JêFî T"5;
i >n. «.il! Ta
nr.n .mil •mis
l>tu : f BArsIÎ M aMIARM U. SÏ
l X IlONSIis
H fW.lliÊjsv- îi'-e ¦¦ •' ¦ • ivï- s dr
• VV . !'* îïiK* ' - 1r J tu» .'.'’ïJiiSÉhr V'*|lia'.
I. r
I'm r .'N'fvimsti ou VktOSIIt
Iff .liBM : MotBi FORMAI ’
li 141 rtï vit fît: *U» tt» .iniii* J*|| «s» 5'!
' ! I.iî ' ! . : I Ml ¦¦ t I i lUpi
J. lll. ,.1, ‘ îlLili ei »-i iivÿiiy» J
¦ 'Vu-i, tÿ ,,r rr’";,...' -...i. ... | ., ; w ,
)tnht'*v.s *t .r i 1.. n . I|h
.t iiwntt,. téi ir-'ile !r » •«-« r» >fr (Vofuwftu-g'i t |- pnt.ee«,'•*»• tr
* £*4 ï*M*f «...w.
V. 4S . Pi t kfll ou»' le M.,‘I
4 'è» iixa e
H m1’ IW u i,-si
p,«s é'r I>te«‘tu.'v.l'u .j** dtrtinur .lu
t- rritisrri é».-ii «jf> l‘n. ,n.| il
itw* i»»y» ."isini e i«*tn - »l iva*« de vous transformer votre image dans un des différents standards énumérés dans cet arlirle, en 2 à 24 millions de couleurs.
?
JPEG : LE STANDARD GRAPHIQUE 24 BITS !
Qui dil images 16 millions de couleurs, dit espace considérable occupé par le fichier. C'est pour résoudre ce problème qu'a été mis au point le |PEG. Il permet de cette manière de compresser toute image de 2 à 24 bits avec un taux pouvant s'élever à 80:1 I Mais ceci ne se fait pas sans contre-partie : la perte d'informations, donc de qualité. A ce jour, on considère qu’un taux de 25:1 est le meilleur rapport perte compression utilisable, offrant une perturbation de l'image quasi-invisible à l’œil. De plus, des études son actuellement faites pour inclure des routines traitées directement par les DSP des futurs Amiga, ce qui lui promet un bel avenir sur notre machine. Le )PEG se retrouve sur toute machine apte à traiter des images 16 millions de couleurs.
MAC PAINT : ANTIQUITE...
Vieux, fermé sur le Mac, en noir et blanc et figé à une résolution de .578X720 points, il s'est vu renvoyé aux oubliettes, et à juste titre ! Il reste tout de même une formidable banque de “stickers" noirs et blancs pour la PAO, peu encombrante si l'on considère ceci dans le cadre d’une utilisation personnelle.
MPEG-JPEG : DE L'ANIMATION
Il dispose des mêmes caractéristiques que son grand frère, le )PEG, à quoi bon se répéter. Reste tout de même un défaut propre à la compression : les temps de décompression peuvent s'avérer trop longs pour une utilisation en direct de ce standard, préférable actuellement pour du transfert. A moins de disposer de routines câblées dans sa machine, une fois de plus...
PAINT : STANDARD IMAGE MAC
A la fois sobre et original, car ce format propre aux fichiers graphiques du Mac est apte à traiter du tracé Bitmap comme Vectoriel. De plus, il supporte le mode 24 bits, ce qui n'est pas désagréable. Toutefois, il reste lourd à importer sur d'autres machines car il doit être converti intégralement en bitmap, ce qui demande parfois de longues procédures. On fait plus pratique dans le domaine...
PCX : STANDARD 24 BITS MECONNU
Le PCX est un format d'images relativement peu répandu sur PC. Malgré les attraits qu'il peut nous apporter à nous, fans d'Amiga. D'une part, le PCX est une option de sauvegarde sous Deluxe Paint PC (les fichiers générés par défaut par cette version n’étant compatibles avec aucune application directement, pas même Dpaint Amiga). D'autre part, le PCX est le format le plus fiable pour importation et traitement du fichier par AD- Pro, n'étant limité ni en couleurs, ni en taille. Toutefois, ses qualités d'informations fichiers peuvent s'avérer modestes, complétées par un taux de compression pas toujours satisfaisant. Soit il se répandra, soit il disparaîtra, mais seul l'avenir peut nous le dire...
POSTSCRIPT : DE L'ECRAN A L'IMPRESSION...
Langage de description de page vectoriel, reconnu internationalement, le PostScript est l'incontournable format de toute personne désireuse de mettre en page ou d'imprimer des documents de qualité. Il est interprété par la quasi totalité des périphériques d'impression professionnels grâce aux RIP (Raster Image Processor. La rastérisation étant la conversion de vecteurs en points), et ouvre l'accès à des sorties 3 600 DPI en toute quiétude. Adieu pixels baveux et rainures décalées, le vectoriel efface comme par enchantement les défauts typiques de l’ordinateur. Etant uniquement constitué de texte standard, le PostScript offre un taux de compression équivalent à l'ASCII, avantage non négligeable.
TARGA : STANDARD 24 BITS PC
LES NOUVELLES AVENTURES nu C M
Issus du développement de cartes graphiques haut de gamme (tour PC, il est rapidement devenu un standard pour la richesse de sa description d'images. Cette qualité se fait au sacrifice de la place occupée par les fichiers, parfois abusivement importante. Reste la possibilité de compresser ces fichiers à un taux extrêmement intéressant, mais par un utilitaire externe, hélas.
WORD : UNIVERSEL, CHEZ MICROSOFT !
Et oui, ce format est universel chez lui uniquement. Le problème est que Microsoft s'est si bien implanté qu'il serait injuste de ne pas en parler... même s'il continue à ignorer l'Amiga! I avantage de cette compatibilité interne vient principalement dans le cadre d'une utilisation PAO, les fichiers Word étant sauvegardés avec tous leurs paramètres contrairement à l'ASCII, et pouvant donc être récupérés dans un soft de mise en page (PageMaker) sans avoir à être retouchés. Quelques rares softs Amiga offrent une option de sauvegarde chargement à ce format, alors utile pour finaliser le travail destiné à la mise en page.
RTF : UNIVERSEL, SOUS WINDOWS !
Le Rich Text Format est un super-ASCII propre aux applications textes de Windows. Il sauvegarde ainsi en plus des informations du fichier, tous les paramètres de pages appliqués. Malheureusement, trop peu nombreuses sont les applications qui usent de ce format. Restant tout de même un moyen simple de conversion PC complète.
WKS : GRAND STANDARD TABLEURS
Implanté par Lotus, c'est le standard qui domine les applications verticales PC. Il reste le plus populaire malgré l'apparition d'autreS formats, et se trouve être compatible ASCII. ¦
Kyesos
LES COMPÊLS
D'AMIGA
Indispensable a tous les utilisateurs d'Amiga classé par thème :
Image 3D, Image 2D, Bureautique Vidéo et Musique.
Les compilations d'Amiga Revue regroupent toutes les rubriques : Dossier, Exercice pratique, Test, présentation de logiciel etc. du N 1 au N° 40 d'Amiga Revue.
Présentées en reliure spirale, les reproductions sont classées par rubriques : les logiciels, les articles de fonds, les exercices pratiques etc.
Un index clair vous permet de retrouver immédiatement le logiciel x ou y ou l'exercice pratique ainsi que le numéro de parution.
COMPIL N° 1 IMAGE 3D
LES DOSSIERS DE LIMACE 3-D
Images : Amiga YGA la synthèse AR 21
De Fa 30 aux stations graphiques AR 10
Par iri la sortie AR 30
Arexx sur image AR 32
La synthèse AR 33
I c poids dos Mo. Le choc des photon* AR 31 Un prête pour un rendu ; introduction AR 33 lusqu'a..
Un prête pou» un rendu ; chapitre Fin AR 40
EXERCICES PRATIQUES :
LA MODÉLISATION
lirez la chasse AR3I
Amiga 500C' • l'odvsse de l'espace AR 32
Garçon 1 AR ii
Le grand bleu AR 34
Tournez manège AR 35
i a petite reine AR 36
La montre aux trousse AR 37
Le grand iarge AR 38
i e faucheur rie marguerites AR 39
Ma cabane au canada AR 4L)
LES LOGICIELS 3D
3ème dimension sur Amiga AK 11
Srulpi Animale 3D AR 05
Sculpt Animale 4D AR 11
Brush JD AK 28
I environnement Sculpt se porte b*en AR 32 Niou es 3D AR 32
Visite en avant première AK 28
DKB Trace : la perte du dompub AK 10
I es mondes virtuels de Vicia AR 26
Vioeuscape 2 0 AR 07
CAO 3D AK 02
Design iD AR 10
Mo Wec 30 AR 13
COMPIL Nc IMAGE 2D
COMPIL N° 3 BUREAUTIQUE
LES LOGICIELS 20
Deluxe paint II Deluxe paint : le mus?
AK 01 AR03 AR U AR :i» AR 39 AR 04 AR 06 AK I 5 AR 15 AK 40
Deluxe paint lit
Deluxe paint IV
Deluxe paint IV : la couleur.
Photon paint
Digipainr
Digipaint 3
Photon paint 2.1)
Spoctracolor I tam-e
L'ANIMATION 2D
Deluxe vidéo Deluxe vidéo Kl Thed recîor Amiganime Am magic Elan periormer 2.0
AK 01 AR 21 AR 07 AR 07 AR 14 AR 30
LES LOGICIELS DE TRAITEMENT D'IMAGES
AR 22 AR 24 AK 36 AR 23 AR 24 AK 40 AR 37
iMixatoi
Aripro
DiRi-vtew4 0 v d> amiga la numérisation Ham-e
EXERCICES PRATIQUES 2D
Devoirs de rentrée AR 26
Créer notre logo AR 31
Waouh ’ la pin-up AK 38
IPROFESSIONAL PAGE
La paoen cuuleur La mise en page Kealisaoon d une page Tableauler avec propage La quadrichromie Les sortie* postscript
AK 05 AR 27 AR 28 AR2*J AR 30 AR 31
AR 22 AR 31 AR ü AK 33 AR 34 AR 35
AR .36
MAXIPLAN
Le tableur qui exerel le calcul ri un emprunt Mis en graph La base de données N I La base de données N; ? Les marre« au menu Programmer les macros
LA TYPOGRAPHIE
La typographie de A à N' I La typographie de A à Z NT 2 I a typographie de A à Z Nc î
AR 27 AR 28 AR 29
SUPERBASE
Superbase pnvV-ssional Superbase pru III Les supe base* rie données Superbase su' disque dur Superbase suite et nn
AR 05 AR 13 AK 36 AR 37 AR 38
AR 12 AR 30 AR 31 AR 38
AR 31 AR 39
PUBLISHING PARTNER MASTER
Pagestream V 1.5 PPM : Demo minute
rT’
COMPIL N°
4
COMPIL N°
5
VIDEO
MUSIQUE
LES DOSSIERS DE LA VIDÉO
DOSSIER MUSIQUE
Imagination
AR 1)2
Son amiga : le bigbang
AR 0.3
Amiga vidéo premier !
Sound rx V 1.3 1988 linel
AR 08
Cinéastes, vidéasles
AR 08
Sound FX V 1.3 :
Vao ou la vidéo
L art et la manière
AR 09
Assistée par ordinateur
AR 39
AegiS dudiomaster
AR 10
Lesoundtrarker 2.4
AK 23
Un amiga et un
Musique • le sampling
AR 33
Magétoscope Est-ce
1 lome sweet home
AR 3.5
Bars and pipes
AR 36
Suffisant pour cartonner '
AR 40
l'éducation musicale
AR 36
Les démon de midi
AR 36
Le son c 'est bon
AR 37
La musique en herbe
AR 39
LES LOGICIELS ET HARDWARE
La même longueur d'onde
AR 39
VIDEO
Vidéo géoéric master
AR 12
LES LOGICIELS ET
HARDVVARES
V idéo et débats
AR 16
Et midi transport
AR 26
L'incrustation
AK 19
Pro 24 sur amiga
AR 27
Sound iracker
AR 31
Table de
Music-master
AR 32
Montage vidéopilot V 3i
AR lu
Le maitre de musique
AR 37
Prorrarker 1. ! B
AR 38
Cd aertoon • le montage
AR 30
Les éditeurs de sons
AR 38
i ime code et infrarouge
AK 31
LES LOGICIELS ET
Cd car1000
HARDWARES
That’s old folks
AR 31
Les composées musicaux
AR 02
Vidéo masrer : le mailre ?
AR 32
Tirbod'ummer
AK 02
Musiquorts sans remords
AR 12
Srala. Rl es: terrible !
AR 37
Studio 24
AR 13
Real time sound processry
AR 17
Le la ndem infernal
AK 37
Musique, musique !
AR 22
Perfect sound 3-0
AR 25
Master tracks p'o
AR 03 AR 04 AR 10 AR 14 AR. 36 AR 39
VPC 16, Quai J- B Clément 94140 ALFORTVILLE
4 semaines de délais de livraison
Pays :
X Expl Cochez le(s) numéro(s) commandés
OF X......Expl
OF X......Expl Fra's d'envoi forfaitaire France 25 F.*
nr v pxnl "Gratuit si commande avant le 50 juin
„r y c i ""sauf DOM TOM, Etranger.
P Frais d'envoi DOM TOM étranger 45F.
Oellé à l'ordre de Commodore Revue pour les envois en France, ’tandat international de paiement pour les envois à l'étranger
J
if
î.a
l3--'
W
n
3. 0 11
&
N 32|N 331N 34|N 35|N 36 |N 37
danagur 2.1 SnperDiiper2.(J2: le meilleur copieur de di-quelle du DP. Et Y. l
ur Sy-2 0 En plu- des traductions un exemple d'utilisation pour TwlManagcr2
XK1.5
également fourni avec une "installation très facile dans votre disque dur vous permettant de pouvw util TM2.I quelques secondes seulement après avoir chargé ce disque* TVI2 I permet de décupler la puis: des WB2.0 ou 3.0 en y ajoutant d'admirables Ivarrewl’icônes ou docks entièrement reconfigurâmes possibilités d animaimil- et bruitage*. Loul cela réuni en VF sur ce disque "Utils 15* disponible nom Irais d envoi compris. I es Sy- ?T)(ou 3.0l avec Disque Dur sont obligatoires poui utiliser TM 2 I. Enfin
' 1 .vcJfc v ** ¦ '• ......
hêinatii|iie- le ,
nialhénialique-' (Vu
. . .. j,. ... . .
Un Service Unique de Traductions Systématiques -
R«omml« De *"us les Meilleurs DP Internationaux, ouvert X
?»ff Tri.- (irundes Nouveautés ce Mois-ci: roi i L'ETE:
OctaMF.D 2.0 VF: Voici notre Version Française de ce sublime l.diieui de Musique, vraiment très puissant puisqu'il vous permettra rie travailler jusqu'à K voies ximulEtiiémi-ni Grâce à son éditeur de partition très Liiiivivial oiiv. I-niiie enfin composer o* musiques avvi de véritables notes sur une portée imprimable par simple s lu k. Ses éditeurs d'échantillons ci de sons Je synthèse vous permettront de créer et modeler
• ‘es courbes de musique avec en prune tous les cl tels spéciaux possibles tels que Mixaaes. 1dm-, Rmiis. _ oncles. Etc Des exemple* de Nfu-iques cl Instruments sont également fournis sut ce disque qui est donc disponible en VF au prix de 50 FF envoi compris. Le Manuel superbement Imprimé et relie Haute Qualité Laser) de cette longue traduction de OctaMF.D est aussi disponible au prix de 100 FF envoi compris.
H til- IX*: Goiiiieiii nos Version-, I i.mçai-es de AmigaGuide et Installer.ces deux logiciels sont devenus indispensables pour loutr Isonue utilisation de* Systèmes. 2.0 ou 3.0 AmigaCîuide permet de créer et de visualiser les documentatipns.de façon.interactive sous forme d’Hyper'lèxie ce qui e-1 particulièrement
installation pour
utilitaires de- Systèmes ?0 ei 0. Tmii cela est Jisponibic sur *Cfils l8‘ au prix de 50 FF envoi compris
* l:lHs 17*: Un nouveau disque entièrement consacré â la Musique *ur Amiga avec mu. VI' de ModPhner de SmartPIay cl de EdPfaver trois superbes joueurs de musique Vitihifimual aux innombrables commandes et effets spéciaux. Nos longues traductions vous seront d un grand secours vu les nombreuses sophistications de ces logiciels. De* exemples de musique- sont aussi ion mis sur ce disque ce qui vous penne tir.-» d'utiliser immédiatement tour cela disponible sur “Utils 17* pour 50 FF frais d'envoi compris.
Ulilslf»*: I es actuels Amiga 1200 et 1000 sont de très 1res loin les plus extiaoidinnuires machines que i inlurmaiiquc n .lit jamais connu. Avec leurs nouveaux modes graphiques révolutionnaires iei- que les formats H.AM8 permettant simultanément plus de 260 000 couleurs jusqu'à des résolutions faramineuses de 1500x600. Il était devenu urscm de posséder des convenisseurs Te format d’image dans le DP C'est désormais chose iaites avec !a îoutc nouvelle version de VicwTck 1.04 que nous vous proposons ici cil Version Française avec également noue VF de Rend24. Avec ces tout nouveaux utilitaires vous non visualise! Directement en mode IIAMS toute- vos images 24bits qu’elles soient au format II I 2-lhii- JPI-.G ou même au formai PC'.CilI et bien sûr vous pourrez convertir ces images 24bit- ou JPT G lorimils HAMS. Çe disque.'‘Utils 16* vous sera donc très utile si vous utilisez notre VI de PuvRay vous
C-urrez alors enfin apprécier F extraordinaire rendu des images de PovRav en HAMS ou de tout autre eicicl générateur d’images 24 bits. Tout cela est disponible suî *L'ii!s 16 punir 50 FF envoi eompri
* Ltils 15*: I n disque exceptionnel pour tous les possesseurs de S s 2.0 ou 2.01 puisqu'il contient nos
VF intégrales de ToolMi- ......------•»*•»¦«..... ,. •• . . - - -
puissant Sun Me use pour
un.- |U,,|lu„ni,(1| ui., uaii.i n iiw ,ii-ijiii ,n.i uiviioiii ui l1
seulement après av oir chargé ce disque' TM2 permet de décupler la pu ......
autant d admirables barres d icône* ou docks entièrement reconfigurâmes avec
rble
, .... .... _ applications ilote d Arcw. Deux disques inséparables, idéal p.
pour tout savoir en Français sur Arcxx et la RexxArol ibrarv disponibles au prix d’ensemble de 11)0 envoi eompri. N’oubliez pas que de nombreux DP uiifisem Arexx, vous devez donc apprendre à l’utiliser. Les. Disques Durs: Deux volumes -ont con-acre* aux disques durs: qui contient nos VF d*
KwikBackUn. Dl uig-. 1.1 Lie* A. NoLrror*. Wherels et Broscrll *HI) 02comieiil no* VF de DirWork.
I. HA, AHDM. HDÇlick. Reorg. Et Abaekup2.43. C e* 2 disques téiun eiii ainsi en VF tous les plus grands standard- d’aide, â la gestion de disques durs. Tarifs 50 11 chai un Irais d'envoi compris.
‘Virus !*: Ce disque contient une compilation des meilleurs anti-virus actuels: Vous v trouverez nos toutes dernières Version* Française* de Virus Checker6.26. BootX. LVD et VirusZ3.0 Vu total de quoi traiter plu- de 4 )ü virus avec l as-uiance d’avoir de* manuels traduit* en bon français vou rrcurs de manipulation, larifpour Kvinis l*: 50 FF tout frais d'envoi compris ShowHam8: Déjà 12 volume* disponible- pour cette collection de- meilleure- images HAM8. Plus d* 260(K>( ouleur- er I hune Ré-olution un mode véritablement révoluiinnn iue qui n'a plus rien à envier au 24bil.s. De trè- très K-llc* itnage- (synthèse et digitalisation) à voir absolument pour unis le- posscs-eurs ilç lus admirable* cl lanUisIique* machine* que soin le- Amigu 1200 ou 4000. Tarifs: 30 FF par volume. 100 FF les 4 disques ou encore 250 FF l'ensemble de ces 12 disquettes tout frai- d’envoi compris.
Stickers Amiga: Vous pouvez également soutenir no- services en nous corn mandant ces superbe, étiquettes autocollante* eu couleurs au logo Ambra pour di-quetie- V1 2 Tarif* 100 FF les 40 Stickers ou encore 200 I I I ensemble de 100 stickers Irais d'envoi compris. N'hésitez pas car nos services ont besoin de beaucoup de soutiens afin de pouvoir continuel à son- traduire et retraduire systématiquement tou- ce* meilleur* DP N oubliez pu* que les mise* à jour clç- disque* ayant évolués son! Gratuites simplement en
• hange d une nouvelle commande d au moin- de même valeur que les anciens disques â remettre à '
Serge HAMMOLiCHE 3 Rue Anatole France Fr 13220 Chateauneuf-Les-Martigues.
Etranger: +10 % par Mandat-lnt ou + 50 FF fixes par Eurochèque
Anuga.il 2 '1.3 2 0 3.01 avec égale ment, un superbe Prév icvver et un fjrivei Mulii-lripriniiirHcs très rapide aussi bien pour les DeskJet que les matricielles, tout cela sut î disque- au tarif de 150 TE envoi compris.
Kit Metafont: Notre Version Française dt Metafont vous prnnctira de créer de nombreuses autres fontes de qualité vectorielle pour I F.X car' pour faute de place U-- fontes contenues dans notre ku PasI F.X sont bien -ù> réduites au miniinun Vous les trouver.- donc toutes dan- ce Kit MetaFont disponible -m - disviueites jxuii 1x0 I I Ions .1 envoi compris. Prix exceptionnel d’ensemble pour le K:i Pas I I X VF ' KilMetafont VJ soit au total 6 disquettes en VF pour 250 FF frai- d'envoi compris Kit C: Idéal pour débuter facilement en (' même -ui de petites configurations sans disque dur. Ce kit contient no* V F de .( et PIX les deux meilleurs compilateurs C du DP. La VF mtéerale de l'énorme ( -Manual mji explique en détail !a piogrammaiion en C de i Amiga et les VF de 6SK et ühnk. Au total des MégaOeieis iç iradoeii ’inplcs cl utilitaires qui vous guideiom pas à pas ver* vola1
apprentissage du G sans aucun tracas de lonciionncmçnt puisque toutes les prot'é.lmes de compilation sont également entièrement automatisées. Le tout sur |(> disquette- en VF noiu absolument lout sxstème Amiga dcs Systèmes I 2 1.3 aux nouveaux Sy- 2.0 3.fii au tarif d'en-emblc de 100 FF tout frais d'envoi compris. "PowerS*: Ce disque contient nos VF de Precognition. Power Source. (-Designer et du tout nouve GadToolBo. 2.0B que nous venons mtégralemeni .le reiraduire. Ce sont tou- le- 4 de puissant- éditeurs de fenêtres, menu*, et gadgets pour aider les programmeur* en G ou ASM 1!- vous permettront .le définir vos gadgets et menu* 1res simplement à I unie de- la souri* et aénèrent en-uste le* sources C ou ASM correspondantes, lout cela e-i réum en VI -ur ce disque ' PowerS disponible pnm 50 I F'envoi compris Nos Cours techniques: Tech Tevh 2: deux disque* de cours technique* sur l’Amiga écrits par les
Sus grand* -péciali-tes Américains de l'Amiga et intégralement traduit en Français. Nombreux sujets die* dont les possibililccs .des bibliothèques 2.0 et des Ta g- ce nouveau concept qu: simplifie la programmation des S *2.0 et .*.0. I.cs exemples d applications en C ou ASM sont aussi fournis, lai ifs: 51) FF chacun envoi compris, trex l .% Arextfl: l.r- eotir- portent celte fois sur le langage .W a»n-i mie sur la RewArpI ihrary cette bibliothèque DP.qui permet de décupler la puissance «l'Arexx LA encore tes traduction- -.mi longues et nombreuses ainsi que les exemples associée* avec notamment un cours tre- précieux -ur le concept fondemental d’applications Ilote d’Arexx. Deux disques inséparable.-, idéal poui
comme nous venons de retraduire TM dans sa nous clic version 2.I si vous .nie déjà ce disque n'oubliez pas sa mise a jour gratuite en échangé simplement d une nouvelle commande d'au moins de me me valeur. PovRay 1.0 VF: Le meilleur logiciel de RayYracing du DP e-i ici disponible en VF intégrale. Nos longues traductions presque 500Koi aussi bien de* manuels que de- exemples vous guiderons pas a pas vers des ’éalisations surprenantes de réalisme et de beauté, limi cela disponible sur 4 disquettes pour tout système m>g.n au prix d'ensemble de 200 I I envoi compris. Le Manuel superbement mn-eii-pace. Imprimé et
• elié de cette énorme traduction rie Pov Ray e*l aussi toujours disponible pour 200 FF envoi compris. Manuels Imprimes: Tous nos Manuels sont maintenant mis-en-page et imprimé- dans une Très Haute Qualité Laser PostScript de 1200 Point- par Pouec soit 16 fois la qualité des imprimantes a Jet d'encre's le résultat est donc de- plus professionnels vous procurant un granit confort de lecture. Trois Manuels sont disponibles actuellement: Notre Manuel de PovRav VF' au prix de 200 FF. Notre Manuel OctaMF.D VF prix de I0H l'F' ei nuire Manuel Tool Manager 2.1 VF au prix de 50 FF tout frais d'envoi compris.
CixkTail 1.0 I : Un tout nouveau logiciel destine a la gestion de CockTad. C'e-i véritablement le disque de l’Eté qui, vous permettra d'apprendre cl de réaliser de- centaines de recettes de CochTuils puisque e’e aussi une yen table base de donnée- sur ces Cock l'ails de lève-: Du I ..mon Bien à BarBarella. De Ccndnllc
Ver-ion TfvUiç.ii-E- de PasTEX est fournie prête à l'emploi'pour tout système
rfiaoçciiser; *
Sirs S ,
au Cocktail des Iles, vous connaîtrez tout de leur- -ecrei- ei vous pourrez aussi en créer d’autres Une ire belle réalisation de Stéphane PAU qui nous a autorisé à diffuser ce disque au prix de 50 FF envoi eompri
* UtiK ll*: Compilation de- meilleur- uiililairc* destinés au compactage de données avec no* Versions Françaises de liirbolmploder 4.» ci PowerPacker. La VF de Ppr.ih qui e.-t la bibliothèqtv de PovyerPackcr ei PPPatcher en VF qui simplifie grandement l’utilisation de- fichier- compactés Tout ce qu’il est possible de faire en matière de compactage est donc réuni ici en VF’ pouf 50 FF envoi compris.
* L,tils lü'1: Ce disque réuni les meilleurs utilitaire- graphiques avec nos Versions Françaises de HAMLab. Imagel.ab. l.andScape. Mostra et PPShow3.0 ‘Cette toute .nouvelle version 3.0 de'PPShovv
...u |u¦ ... s-. .> - ..w j.uou - ...«.-.u, ÿ.-aplnques du Système 3.0 et permet ainsi, entre aulre. De
ser des Slides-Show entièrement autnmniiqTie- d images Hum8 par exemple, lout cela esi rémi' .ion Française -ur ce disque *U'lils4H>K pour 50 FF lout frais d'envoi compris.
Les Editeurs de Fontes: A Font 3.0. et. WBFvdl.l: Deux su|>eibes éditeurs de.l'pntçs Shareware
en effet de- fontes vecfoi telles donc -.iîî- effet d'e-calier quoique soit la tuiflc "dès tonte- util i séè-
ité- uniques pour composer des tableaux, des matrices ou des tVirmi.....
plcxe- avec (ouïes Je s hêtres grecque- et les innombrables -y mholes uiili-cs en
DV aux CociîeofÆ
disponible- en Vcr-mn Fraiicai-c Fnreeistrce au prix de Iriri I I iImoiii Al'.mt permet l’édition des fontes Amiga ou PC jusqu'à de très grande- failles i.25b> ci avec de nombreux effets spéciaux tels que -vménies. Rouillons, mise eu n.iiiiiise v uruihle j>«Mir imii Système Amiga. Bfed lui est coinnlémemairc en ét.mi plus particulièrement spécialisé dans I. édition de Ion tes en couleurs dcs.Svs 2.IJ iou 3.0> il e-i d'ailleurs fournie avec de nombreuses et superbes fontes on couleurs. WBFcd nécessite'donc le- Wli 2.0 ou 3.0 uniquement Kit PasTEX: Ce portage du traitement de texte I F.X dans le DP Amiga e-l véritablement LE DP de Année 93 à posséder absolument. Tous ceux qui l'ont en -ont ravi- tellement ses facultés d'impression sont puissantes tant en qualité de là typographie que- drj.a finesse ou de la rapidité d’impression: Il
Dossier Amiga 600 Satis 92
Choisissez votre imprimante
Les dessous du 600 -L'Amiexpo Berlin - L'Amiga a Briançon - BD 30
Mmitetement votre - Nouvelle formule Tests - Son - Animation
I Gagnez de l'argent avec votre Amiga !
Nouveau lecteur CDROM - A570 -Comparer - Réaliser
Upgradez votre Amiga -1 MO de plus pour A600 Interview de Commodore France - L Amiga au Quebec -
Cartes graphiques : annoncez la couleur Scoop. L'amiga 4000 - Reportage : Atacom
I Dossier : heureux qui communique Ami expo de Coiogne
I Nouveau A1200
Les cadeaux à moins de 500 F
Ique faire avec son Amiga Concours BD
Ijeux : toutes les nouveautés - Tests : Morph+. 3D construction Kit. Final copy 2. Proteus...
Iduel à l'écran - Imagina 93 -
Tests : D Paint AGA Image FX Vortex 3D PageSetter
ANCIENS NUMEROS DISPONIBLES 25 FRANCS
Iles périphériques A1200 - Bars and Pipes 2.0 BBS mode d'emploi
i Gare aux virus - La console Amiga I Constituez votre Home vidéo - Tests
N 39iN 40 N 41 IN 42|N 43
C'est au tour d'un lecteur de la région parisienne de nous narrer sa "galère" à lui. Daniel Rocha, amigaïste convaincu de Choisy-le-Roi, découvre en effet non sans un étonnement fort compréhensible, qu'il n'est pas si facile que ça d'acquérir précisément le matériel que l'on désire. Mais lisez plutôt.
LA GALERE DU MOIS
Après la revente de mon ancien Amiga (de la vaillante génération
1. 3 !), je me suis précipité dans une boutique parisienne pour acheter un Amiga 1200 HD 60. Décidé à acheter un moniteur, je me rends dans un autre magasin parisien. Le vendeur fait son travail, mais une fois tout arrangé, je prends possession de mon moniteur : surprise, le moniteur que l'on me donne n'est pas du tout celui qui figure sur la facture. Je voulais un 10835 à un certain prix, le moniteur que l'on veut me fournir est un 1085S.
Après une discussion assez longue avec le vendeur, qui me disait que le 1085S remplaçait le 1083S dans la gamme Commodore, j'ai refusé ce moniteur. D'abord par principe, mais aussi à cause du prix : j'avais en effet eu l'occasion de voir le 1085S moins cher ailleurs ! Après l'attente (quelque peu longue...) d'un responsable du magasin, j'expose mon problème, et celui-ci décide enfin de me donner raison, et me propose un autre moniteur. Patient que je suis, je lui dis d’accord. Le moniteur qui m'intéressait n'était pas disponible dans ce magasin. J'obtiens donc un remboursement, après quoi le responsable me propose de me rendre dans un autre magasin de la même filiale pour pouvoir, enfin, acquérir ce moniteur.
Je traverse donc tout Paris par le métro, et entre dans le fameux magasin. J'expose mes désirs sur le moniteur tant convoité, tout se passe bien, passage à la caisse, cette fois-ci le moniteur correspond à mes exigences. Je rentre chez moi (avec un carton de 11 kgs sur les bras !), et déballe le moniteur... Re-sur- prise : le moniteur n’a pas du tout la même référence que celle écrite sur la boîte. Et de plus, il est en panne !
Quelques jours plus tard, je retourne au magasin. Je me dirige vers le service après vente, où j'expose mon problème, mais ce monsieur du S.A.V. ne veut pas lâcher le morceau aussi facilement. Après l'exposition ferme mais cordiale de l'histoire de ce moniteur au "technicien" du S.A.V, il se décide enfin à aller chercher un autre moniteur, qui, une fois déballé, présente toujours le même problème : le moniteur qui est inscrit sur la boîte ne correspond pas au moniteur qui y est contenu. Il s'agit même d'un modèle inférieur !
J'obtiens finalement le remboursement et quelques jours plus tard, le cauchemar s'arrête : j'ai enfin eu la possibilité d'acheter un vrai 1085S ! Cette histoire est enfin finie. Ouf... il semble, à notre époque, difficile de dépenser son argent comme on l'entend !
Daniel Rocha, 94600 Choisy-le-Roi
La saga des moniteurs Commodore ressemble à un mauvais épisode de Dallas... Le premier de la gamme, le 1084, était monophonique et disposait des prises péritel, composite, RGB, TTL et analogique. Le 1084S, sorti un peu plus tard, offrait la stéréo, mais la prise péritel avait été remplacée par une prise D!N 9 broches pour échapper à la TVA sur le matériel vidéo. Apparu ensuite le 1083S, qui reprenait les caractéristiques du 1084S, mais en supprimant l'entrée composite, toujours pour échapper à la TVA. Le dernier-né de la gamme, le 1085S, également stéréophonique, adoptait un look définitivement rajeuni, et supprimait au passage les entrées RGB et TTL. Aujourd'hui, le catalogue Commodore ne retient que les modèles 1084S et 1085S, aux prix respectifs de 2 490 F TTC et 1 490 F TTC. Pour la petite histoire, sachez que Commodore est depuis longtemps l'un des plus gros consommateurs de tubes cathodiques au monde ; ses fournisseurs sont aussi divers que réputés : Philips, Samsung, Daewoo, pour ne citer qu'eux. Concernant le problème des cartons aux références erronées, Commodore France nous apprend qu'il n'existe que deux cas possibles dans lesquels un appareil quel qu'il soit (unité centrale, moniteur...) peut changer de carton : lorsque celui-ci arrive en France abîmé par le transport, ou lors de retours du Service Après-Vente. ¦
ARRETE DE RAMER, T'ATTAQUES LA FALAISE
Si vous aussi, vous vous êtes retrouvé dans une situation similaire, ou si une anecdote aussi cocasse vous est survenue, n'hésitez pas à nous la narrer par le détail. Cette rubrique "La Galère du Mois” est là pour dénoncer les abus dont vous, les consommateurs, pouvez être les victimes involontaires au cours de vos aventures dans la jungle Amiga.
Amiga Revue - La Galère du Mois 5, rue de la Fidélité 75010 Paris
Lors des récents salons
informatiques, l'accent a une nouvelle fois été mis sur la volonté des éditeurs à miser sur l'Amiga 1200 et la future console CD de Commodore avec un lecteur de compact-disc intégré. Lorsqu'un éditeur comme DMA Design annonce qu'il ne produira plus de titres sur Amiga, il faut plutôt entendre "si le parc de consoles CD installé dans les ménages est suffisamment vaste, nous développerons de nouveaux produits pour ce support".
DONK
Global Software
Le mois dernier nous vous présentions ce logiciel d'arcade sous la vilaine appellation "un jeu de canards". Le programme vient de recevoir son titre définitif. L'action, elle, n'a pas changé. Le héros est un gentil petit canard qui explore des cavernes pour absorber des diamants. A l'écran, l'animal est d'une taille assez inhabituelle. Malgré ce détail, l'animation reste parfaite. Les pieds palmés de notre compagnon de fortune ne devraient pas tarder à marquer nos moniteurs de leurs empreintes.
HIREX>
c:l ms
Psygnosis
Composé par DMA Design, les instigateurs du phénomène Lemmings, ce logiciel d'aventure en trois dimensions risque de faire couler beaucoup d'encre. Le jeu propose à une équipe de choc de nettoyer les couloirs d'un complexe spatial infesté par des créatures indigestes venues du fin fond de l'espace. La grande originalité d'Hired
Guns s’exprime par une présentation graphique assez particulière. En règle générale, ce style de logiciel propose au joueur une unique fenêtre de jeu, et ce, pour l'ensemble de l'équipe. Ici, chaque héros possède sa propre zone d'action. Le joueur intervient directement sur le personnage qu'il souhaite gérer. Les commandes sont intuitives et le "mode inventaire" reste d'une grande clarté. Ce sens pratique se retrouve également en cours de jeu lorsque l'arme du joueur est à court de munitions. Une simple action sur le bouton droit de la souris permet de la recharger. Mais le plus extraordinaire avec Hired Guns est son mode de jeu à deux, en simultanéité. En branchant une deuxième souris sur un Amiga, chaque participant peut diriger les pas de deux personnages. Au départ, cette opération demande un petit investissement mais, à l'arrivée, nul ne regrette d’avoir placé son argent intelligemment.
Zool est un personnage qui n'est pas prêt de chausser une paire de charentaises. Apres avoir enchanté les possesseurs d'Amiga 1200, le héros masqué gagne les salles d'arcade sous la forme d'une borne. Zool doit également, dans les mois à venir, partager la vie mouvementée des mascottes des consoles Nintendo et Sega. Mais ce n'est pas tout I La presse à scandale a découvert que Zool entretenait des rapports privilégiés avec une charmante jeune femme répondant au prénom de Zooly. L’intrépide personnage va donc suivre les conseils de son imprésario pour faire taire les critiques en épousant la belle. Dans les futures aventures du héros, nous aurons la chance de découvrir la ravissante créature. Zool et Zooly seront dirigés chacun par un humain dans un mode de jeu à deux qui s'annonce palpitant.
LETW
ÏNTER MATIOMAL OT>EN CÎOLF CHAM1P i OISJ SHI~T*
Océan
C'est la première fois que la maison d'édition Océan se lance dans une simulation de golf. Si le logiciel aura du mal à briser la suprématie d'un produit comme PGA Tour Golf, ce titre sera la première simulation du genre à exploiter les spécificités de l'Amiga
1200. Les autres versions bénificieront de classiques graphismes en 32 couleurs. Nous espérons que l'éditeur Océan saura autant nous surprendre sur le green que dans l'espace avec le fabuleux Epie.
Team 17
6VER- ï>R IVE
Après le désopilant Super Frog, la société Team 17 va tenter de gagner la palme du meilleur logiciel automobile d'arcade. La course s'inspire, avec une visualisation aérienne du terrain, de l’ancêtre Supersprint. Tous les candidats qui se sont essayés à ce genre de jeux (Psygnosis avec Nitro, Gremlin Graphics avec Super Car et bien d'autres grands noms) sont sortis de la route au même virage : la jouabilité et la maniabilité des véhicules. Si Team 17 reste à ce stade sur la piste, Overdrive sera consacré, avec son nombre impressionnant de véhicules, ses interminables circuits aux paysages variés et le genre de petits détails qui parsèment habituellement les œuvres de l'éditeur, comme l'ultime référence en la matière
¦
¦
¦
;
Overdrive.
T ATTLE ÏSLE
Blue Byte
La charmante équipe de Blue Byte nous invite cette fois dans l'espace. L’action du logiciel Battle Isle 93 se déroule en effet sur le sol d’une étrange planète parcourue par d'accueillants fleuves de lave. Les hommes et les unités qui peuplent ce jeu de stratégie n'ont rien à voir avec ceux de Batle Isle, et encore moins avec ceux d'History Line. Annoncé pour les fêtes de fin d'année, ce logiciel promet d'être un met de choix pour les stratèges fatigués par les affrontements qui se déroulent sur notre globe.
C:uy SRY IS I ACK
Ready Soft
Le héros qui donne la réplique au chevalier Dirk de Dragon's Lair dans les locaux de l'éditeur Ready Soft annonce son retour prochain sur nos moniteurs. Les
t.
A
K
À
$
Guy Spy
titres de l'éditeur sont pour le moment toujours restés au niveau de la "démonstration", des logiciels superbes graphiquement mais qui ne laissent aucune liberté au joueur. Pour ce nouvel épisode, Ready Soft a promi de faire un effort sur la joua- bilité. Des promesses, nous en avons déjà accueillies des tonnes. Nous attendons seulement un résultat digne de ce nom.
ST»ACE HULK
Electronic Arts
Le présent logiciel repose sur le célèbre jeu de plateau de Games Workshop. Une équipe d'Imperia! Space Marines est envoyée dans un complexe spatial. Le reste du scénario n'est que pure formalité. La station est hantée par des Genestealers, comprendre de vilains Aliens, et le joueur doit tous les tuer. Parfois, les objectifs sont matériels mais l'action ne change guère : il faut apprendre à tuer si l'on veut survivre. Le joueur dirige un nombre restreint d'hommes (variable selon les missions). Bien que ces derniers soient dans la même galère, vous ne pouvez en diriger qu'un seul à la fois. Les autres sont statiques (avec une fenêtre qui montre ce qu'ils voient) ou obéissent à des ordres donnés par un petit module. La réalisation de Space Hulk sur PC est digne d'éloges. Espérons que la version Amiga suivra.
FisjRErr fsio
Océan
Exclusivement dédié aux Amiga 1200 et 4000, Inferno promet de folles heures de distractions dans les airs. Le logiciel de simulation aérienne développé par Digital Image Design (les auteurs d'Epic, de Robocop 3 et de F29 Retaliatorl) exploitera le mode graphique AGA de ces machines. Pour éviter que les animations ne soient trop lentes, les dessins n'utiliseront qu'une palette de 128 couleurs. Le résultat s’annonce grandiose.
Nous sommes enfin en mesure de vous communiquer un premier visuel Amiga de cette mythique saga galactique. Dans cet épisode, le Capitaine Kirk el ses hommes doivent affronter une aventure extraordinaire. Le logiciel présente tour à tour des scènes d'action et des explorations de planètes. Un logiciel que nous attendons avec impatience.
MEAM AR ENAS
Ice
Dans la série des grands classiques, nous pouvons inscrire le titre de ce produit. Il s'agit d’une nouvelle mouture de papa Pacman. Le principe, vous le connaissez ! Reste que Mean Arenas présente de nombreuses options et missions. La progression du joueur est même rythmée par des voix off. A voir !
1
R i» * «
m
Jk
Apocalypse Virgin Cames
Longtemps resté dans le catalogue du défunt éditeur Mirrorsoft. Le titre Apocalyspe survole enfin nos côtes sous les couleurs de Virgin Cames Le jeu, qui tient du shoot'em up. Combat dans la cour défendue par Desert Strike La lutte sera rude même si les deux logiciels offrent un angle de vue différent sur
l'action. Apocalypse adopte un visuel de profil. Compte tenu des résultats affichés par les précédentes réalisations de l'éditeur sur Amiga. Dune et Dune 2. Apocalypse devrait embraser le coeur des joueurs.
STAR TREK
THE ETTLERS
AT>OCALYT»SE
Blue Byte
Après Battle Isle 93, la société Blue Byte devrait nous offrir un jeu de stratégie médiéval. Des précédents bijoux de l'éditeur, il reprend le mode de jeu à deux (un jeu en réseau est à l'élude). Le reste du programme ressemble davantage à des logiciels comme Megalomania ou
Powermonger. Mais nous reviendrons ultérieurement sur ce titre qui n'est pas encore sérieusement planifié sur les calendriers de sortie de l'éditeur. ¦
Le mois dernier, nous vous invitions à partager vos découvertes avec les autres lecteurs. En offrant
* 5? E1M « FV7N
l'intégralité des codes d'un logiciel, une astuce originale ou la solution d'un jeu d'aventure, vous pouvez même recevoir (un gagnant par mois) un logiciel en récompense.
5T»ACE CR USAPE THE VOYACE EYONP
Ce superbe jeu de plateau adapté à l'écran par Gremlin Graphics en a fait souffrir plus d'un. Si vous souhaitez obtenir des points de déplacemenl en quantité illimitée, rien de plus simple : il suffit d'afficher à l'écran la page de sélection des Marines. A gauche, la patrouille des Blood Angel portera le numéro 1. Au centre, l'équipe jaune des Impérial Fists sera pour l'occasion le numéro 2. Enfin, les Ultra Marines en bleu porteront le chiffre 3. L'opération consiste à sélectionner son équipe. A ce stade une porte se ferme devant l'image des Marines. Appuyez alors sur la touche numérique (en haut de votre clavier) correspondante au numéro porté par l'équipe. Gardez la touche enfoncée et dirigez le curseur de votre souris en-dessous de la porte. Actionnez à quatre reprises le bouton gauche de votre souris. Répétez cette opération avec le bouton droit. A cet instant, un flash doit se produire à l'écran.
R Oî OCOP
Voici une nouvelle astuce pour aider James Pond. Après avoir tapé la phrase "the little mermaid", appuyez sur la touche "control" de votre clavier. Le héros est maintenant invulnérable. Pour interrompre cet état, pressez la touche "return".
I>ESERT
Srr"reiKE
Nous vous offrons les codes qui donnent accès aux différents niveaux du jeu Desert Strikc's :
Niveau 2 = WQOZOBM Niveau 3 = BLELEJM Niveau 4 = ???
Et en voici d'autres :
LQLQQRR - ALHHHZV - JEVVOOMD el HARCASE qui donnent des munitions infinies à l'hélicoptère.
TIMY
5KWEEKS
Voici tous les codes qui permettent de passer les niveaux de ce jeu d'arcade :
000
ADJUACES
001
GASIANDI
002
CROIDEKN
003
NEBRACRUC.
004
RESTUSHA
005
ENTRLACO
006
BOTCREPA
007
OCTÜANVA
008
COADSUPP
009
RAVVBSKIT
010
FANGV'ILI
01 1
DENAJOIN
012
VAMBTHEA
013
UNPASUBA
014
I. ANDPAPY
015
PRFPPAND
016
NIFESAILO
017
BROCINDI
01 8
BUSKPULI
019
LOGIMARA
020
OCTOCLAB
021
TRISEMES
022
CONVJEHO
023
RENDCLIN
024
NECAPÜLY
025
PETRACCE
026
SPONENCR
027
LAZYIIOMI
028
HENDOUTF1
029
PAPYEPIP
030
COCKSTUM
081
ETHIGANG
032
INLADONC
033
INTEASSA
034
MASTWOOD
0. 35
ABROINST
036
BACKBANA
037
ECLOWHIP
038
GROIIMPO
039
CUBACUBA
040
DECLDROL
041
SIMPUNDE
042
UNHUSCHO
043
LEGAMURA
044
ANIMCATE
045
LAUGMAGL
PJ T À Q TI? Tcl '• 4-> 45 uu
Y HA O ü tel : 45 45 50 17
une sélection pour mieux choisir
PHASE VOUS ACCUEILLE TOUT L’ETE du matériel en démonstration des conseils, du stock..-
A1230 TURBO
la cane accélératrice de GVP pour A1200.
Elle s'enftche sur le connecteur bus sous le micro, n'invalidant pas la garantie. Le circuit 8 couches supporte un 68EC030 à 40Mhz, un copro. 68882 et 4Mo de Ram 32 bits 60ns (extensible à 32).
5900 F
FastLaneZ3
| La carte SCSI 2 la plus rapide
Contrôleur sur bus ZORRO III (transfert jusqu'a lOMo s), extensible à 64 Mo en mémoire 32 bits.
Pour A3000 et A4000.
3400 F
CanDo2.0
enfin disponible en français. Vous allez enfin pouvoir programmer des boutons, des fenêtres de liste, des animations avec ou sans musique, avoir une base de données personnalisée ....
990F
démonstration sur rendez-vous
VOIR BON DE COMMANDE
ENFIN UN ECRAN 17"
pour
A 4000 1200
accepte tous les modes des nouvelles machines.
Idéal pour l'image de synthèse et la I PAO.
Fréquences de 15 à 40 Khz.
11800 F
046
047
048
049
050
051
052
053
054
055
056
057
058
059
060 061 062
063
064
065
066
067
068
069
070
071
072
073
074
075
076
077
078
079
080 081 082
083
084
085
086
087
088
089
090
091
092
093
094
095
096
097
098
099
100
PALSDYSS
BROCREVE
PORRUNDE
UICUAPER
NOMHMISC
PERUSMIT
DYSSDEKN
DiURGASI
ODORCAUS
PEASANCH
URÜRDEFE
SUBBPICK
RULASCAR
NODUOOPH
COBEGALE
TROLTACS
PEASVAMB
XYLOWIRE
SCIUMINT
EUGERUNE
ERUPPLOT
MARICONK
NURSHISP
SNOBHOMO
PORTCARO
CHARGEDA
UNNEPOWS
POONROMA
PREAPREP
SAILZOON
ISOSNURS
HENDWÜÜD
AGONUPSN
LANDIVVY
NICKMAST
PICKROLL
OUTSPOT
KALAACCE
TELORULA
WORKLAUD
GRAIUPLA
POLOOCTO
REPADETA
FELDUNFO
BADIVELL
PAT1BEEF
TITASAUC
PUP1UNPR
MASTERUP
QUARFELD
GRIFSIDE
WHITUNNY
DOWNINSU
UNLIISOP
MUAD DIB ¦
990F
MORPHPLUS
le logiciel de morphing de référence. Totalement WYSIWYG, compatible Arexx, lit et écrit aux formats IFF et ANIM.
Configuration recommandée : WB 2.0 (ou >), disque dur, 4 Mo mini, carte
G-LOCK
le gertlock de GVP.
* deux entrées PAL. Une Y C.
* une sonie PAL. Une Y C.
* une sortie RVB pour le moniteur AMIGA et commutable en Y-U-V. ‘filtre électronique pour Digiview. ‘compatible Flicker Fixer
7 ? •
rM
'-'k
H
tel : 45 45 73 00 fax : 45 45 50 17
COMREV
BOINJ DE
COMMANDE
SHOPPI (SIC AMIGA REVUE
VOIR DERNIERE PAG E
NOM ......PRENOM ..
ADRESSE
CODE POSTAL ..
VILLE ......
Je commande les articles ci-dessous
ARTICLE
REF
QUANTITÉ
PRIX
NO
UVEAUTES!
CtIMKIA 10 ll>êmo« I l
- Trackers. Overdose. Coma. Tr**i raropv
COMREV 11 (Sond 2>
- Proiracket Noisetracker. Soundtraeker. Stanracker. Multiripper. T**tracopy
CÜMKIA 12 (Sond 3*
- 8 Modules de musiques digitalisées pour la disquette Cuiurev II
COMREV 13 i >
l’arty Cames inierdit hua moins de 18 ans
COMREV 14 iGrapli. 2i
- Mande Imnuntains + lulia.pal Alice : Animation ptx (lmega mini
C0MRt i3. miga Ke w J37
COMREV 16 Amiga Revue N 3S Vol 1
sSS;Si?lvor
COMKfcV 17 Arnica Revue N- 38 Vol. 2
COMREV 18 Amiga Revue N" 39
DeluxePaim 4 images leoiuuasler
COMREV 19 Amiga Revue N ’ 40
s'Ssl:uJpfâlVi2SH;ïïlta0"Uir''S
COMREV 20 Amiga Revue N'41
- Images : Helico el satellite
Scènes Sciilpr satelliie - Scèues Turbo Silver Satellite
COMREV 21 Amiga Revue Demos 2
- Contient : lovride Oulland - Reiiii
COMREV 22
- Utilitaires Graphiques I - Mandel Adventure Kit
- Fracial 3ü
COMREV 23 Arnica Revue N1 42
- Images : - Hélicos : Leureuil. Supercopier, - Juvsück Scènes Seulpt. Jovstiek - Arexx - Correcteur Arêxx Scène Turbo Joystick
COMREV 24
- Utilitaires Graphiques 2 -Cryuuüls - I .A.P. Oémo
- Abridge
COMREV 25
- Workliencli Gadgels - Une fouie de surprises !
COMREV 26
Directory Images : 8 rendus d images
- Scène Seulpt : Scènes enrrespondani aux images
COMREV 27 Amiga Revue V 44 Vol 1
- Directory images : 8 rendus Smlpi
COMREV 2.8 Amiga Revue N' 44 Vol. 2
- Uiroriory Scène Srulpi : 8 Scènes Seulpt
COMREV 29 .Amiga Revue N: 45 Vol, 1
- Dirm i«rv Tmage : 4 rendus Srulpt
COMREV 30 Amiga Revue N 4:5 Vil. 2
- IFF 24 bits - DP
COMREV 31 Amiga Revue V 46
COMREV 32 Amiga Revue N 47
- Vo! 1 Scènes Scuipt. Turlio-Silver - Je«*p. Surprise
Vol 2 Rendus Jeep Mas Design
Plus frais
28 F jusqu'à 350 F d'achats d'envoi
36 F au dessus
DOM-TOM ET ÉTRANGER + 20 F _
TOTAL _
Ci-joint mon règlement par chèque bancaire ou postal (Par mandat international uniquement pour DOM-TOM ET ÉTRANGER).
BON A RETOURNER À:
AMIGA REVUE SERVICE VPC
16, QUAI JEAN-BAPTISTE CLÉMENT 94140
ALFORTVILLE
BON DE COMMANDE à adresser à : Commodore-Revue VPC, 16, quai J.-Baptiste Clément, 94140 Alfortville
Nom : ..
Prtfnuin : ....
Adresse : ...
Code Postal : Ville : ......
Je désire recevoir les litres suivanls au prix unitaire de 39 E + Frais tlo port = 8 F - Etranger. DOMTOM - 10 F.
Ci-joini un chèque de ...!• (libellé à l'ordre de Coin inodore Revue i
Numéro
Nombre
Numéro
Nombre
COMREV 1
COMREV 1 ;
COMREV 2
COMREV 18
COMREV 3
COMREV 19
COMREV 4
COMREV 20
COMREV 5
COMREV 21
COMREV 6
COMREV 22
COMREV 7
COMREV 23
COMREV S
COMREV 24
COMREV 9
COMREV 25
COMREV 10
COMREV 26
COMREV 11
COMREV 27
COMREV 12
COMREV 28
COMREV 13
COMREV 29
COMREV 14
COMREV 30
COMREV 17,
COMREV 31
COMREV 16
COMREV 32
Nicky Boom était le premier jeu de plates-formes signé par l'éditeur Microïds. Devant le succès remporté par ce dernier, les auteurs du logiciel nous offrent un second présent de choix.
Nicky est un petit garçon fort dissipé. Pour s'occuper, il se plonge dans ses rêves. Dans cet univers il lutte sans merci contre une plétore de vilains insectes et autres champignons bélli- queux. Ses armes, des balles, des pommes ou encore un ballon de football ne manquent pas de troubler tout ce petit monde. Dans ce nouvel épisode, notre héros peut ramasser des sifflets qui lui permettent de "nettoyer" tout l'écran d'un simple souffle.
Nicky Boom 2 se distingue également de son grand frère par des niveaux de jeu vraiment gigantesques. Il faut compter entre cinq et dix minutes pour en venir à bout. Si le joueur le désire, il peut aussi perdre du temps à explorer tous les passages secrets qui se présentent. Pour les découvrir, Nicky doit user de ses projectiles contre les murs ou sauter au plafond. Les téléporteurs sont en début de partie assez bénéfiques. Par la suite, il vaut mieux les emprunter avec prudence. Régulièrement, le héros rencontre de gros œufs en travers de son chemin. Ces derniers permettent en fait à Nicky de
trouver un compagnon en la présence d'une oie. Sur son dos, le gamin peut franchir certaines difficultés du jeu ou en profiter pour arroser de projectiles des adversaires restés au sol. Lorsque le joueur décide de quitter sa monture, elle retourne malheureusement dans sa coquille.
Four atteindre la sortie d'un niveau, Nicky doit user de sa matière grise. De nombreux obstacles paraissent infranchissables, et pourtant ! Il faut parfois utiliser des troncs d'arbres pour construire des ponts, trouver des clefs ou actionner des leviers soigneusement dissimulés.
En comparaison de logiciels comme Super Frog, le candidat de l'éditeur Microïds joue un ton en-dessous. II faut néanmoins reconnaître que le présent logiciel possède de nombreux atouts dans sa manche, ne serait-ce que la variété de ses pièges et celle des énigmes proposées. Les graphismes du jeu sont parfois, en raison de la taille du héros qui reste trop limitée, peu clairs. Un logiciel comme Sonic (une référence en matière de graphismes pour un jeu vidéo) ne brille pas par le nombre de détails affichés à l'écran mais par les animations de son héros et par ses graphismes sobres et harmonieux.
Néanmoins, si vous appréciez les logiciels d'arcade qui tendent à solliciter l'intelligence du joueur, n'hésitez pas à miser quelques jetons sur Nicky Boom 2. ¦
Avec ce troisième volet (le premier portait le nom de Crystal Of Arborea), Silmarils nous offre une nouvelle fois un jeu de rôle passionnant.
Depuis la chute d'Ishar "La Maudite" (le nom donné par les paysans à cette forteresse qui. Sous l'égide du redoutable Krogh, était le berceau d'une doctrine démoniaque) la terre de Kendoria a retrouvé toute sa sérénité. Ishar est devenue une cité lumineuse qui rayonne sur tout l'archipel d'Arborea.
Lorsqu’il se réveille, Zurbaran, le nouveau maître de la cité d'Ishar, ne croit pas ce qu'il vient de voir en songe. Un vieillard venait de lui conseiller de quitter la ville pour sauver Kendoria. C'est ainsi que débute cette nouvelle aventure.
En début de partie, le joueur ne dispose que d'un seul personnage. Sur le paysage se découpent les silhouettes de trois vilains qui s'acharnent sur une jeune femme. Sans hésiter, Zurbaran sort sa lame et pourfend la vermine. Il est malheureusement trop tard et la belle, dans un dernier souffle, lui transmet un message dénué de sens. Le guerrier est maintenant livré à lui-même. Pendant des heures il marche vers l’ouesl, vers la côte qui se dessine à l'horizon. Là, il découvre un navire dont le capitaine se moque visiblement des voyageurs peu fortuné. La lame fend à nouveau les airs mais est soudaine
ment stoppée dans sa course par le bras d'un robuste garde. Zurbaran est mené devant le seigneur de la contrée qui, en guise de pénitence, lui confie une première mission : retrouver un collier qui serait détenu par une bande d'hommes lézards. Reconduit aux portes du château comme un ruffian, le Maître d'Ishar se retrouve sur la place d'une ville inconnue. C'est néanmoins l'occasion de recruter quelques mercenaires. En visitant les deux auberges du village, Zurbaran propose l'aventure à un paladin, un moine, un magicien et un ranger délaissant par là-même les propositions d’assassins et de personnages à la moralité douteuse. Les échoppes locales permettent également d'acheter des rations, quelques armes et des armures. Zubaran et ses compagnons se lancent alors dans une gigantesque quête qui les guidera vers des paysages assez pittoresques, vers des îles où l'homme n'a encore jamais osé poser le pied.
Ishar 2 est de loin le plus accompli des trois épisodes. Le joueur sait vraiment ce qu'il doit faire, ce qui n'était pas toujours le cas
IAR
au sein des premières missions. Le monde à explorer est nettement plus vaste que celui d'Ishar mais est divisé en six îles. Ces dernières, de petites dimensions, permettent également de mieux prendre ses marques. Pour se rendre de l'une à l'autre, il faut trouver un capitaine de navire qui accepte de recevoir les personnages à son bord. Il suffit, la plupart du temps d'avoir rempli une mission particulière pour gagner sa confiance. Un mode confirmer celte bonne impression. Visuellement, Ishar 2 est certainement l'un des logiciels les plus riches. Il offre de plus l'une des plus grande fenêtre de jeu (près de la moitié de l'écran contre un peu plus d'un quart pour Eve Of The Beholder). Il faut aussi noter que ce logiciel est l'un des seuls sur le marché à proposer une aventure qui se déroule principalement à l'extérieur. Beaucoup de choses ont changé dans l'environnement de jeu. Au-dessus des "fiches" de personnages, se dessinent de petites icônes. En cliquant dessus, le joueur obtient soit des informations sur le héros, soit une nouvelle série d'icônes pour engager, assassiner ou licencier un compagnon. La dernière icône concerne les sortilèges. Si le personnage est confirmé dans cet art, une série de symboles s'affiche. Il suffit de cliquer sur le symbole désiré pour lancer un sort. C’est nettement plus pratique que la méthode proposée par Ishar. Pour les combats, le programme reprend ce principe en disposant des icônes en-dessous des flèches de direction. Le jeu y gagne encore en souplesse. Nous regrettons cependant la disparition des symboles représentatifs des héros (exemple : un rond rouge pour le guerrier, un triangle vert pour le magicien, ...) au profit de chiffres. Lorsque le joueur décide d'intervenir sur la disposition de ses troupes (en positionnant chaque individu sur un carré de 5 cases sur 5 pour savoir qui sera devant et qui sera derrière) l'opération est dès lors beaucoup plus délicate à négocier. Le dernier reproche ira à l'état physique des personnages qui se dégrade un peu trop rapidement à notre avis et qui ne tient pas compte de leur pouvoir de récupération.
Le bilan final est cependant très positif. Malgré ses quelques imperfections, qui n'enlèvent rien à l'intérêt du jeu, Ishar2 comble le cœur des amateurs de jeux de rôles. ¦
carte facilite encore les déplacements du joueur, avec cette fois un indicateur de position de l'équipe qui était absent des premiers épisodes. Nous regrettons cependant que l’affichage de la carte à l'écran passe par un accès disque.
Au premier regard, le monde d’Ishar semble avoir perdu de ses superbes couleurs. Les paysages de l'île de départ sont en effet assez fadasses. Mais le reste des lieux visités ne cesseront de vous surprendre. La grande cité est remarquable ! Le visuel des rues est réaliste avec ses arches, ses passages suspendus, un arrière plan, ses sombres tunnels et une ambiance sonore très intrigante. Là encore, le plan des lieux est d’un grand secours. Les promenades au sein du village perché dans les arbres où les escapades en haute montagne ne font que
SIIXIK OR SVVIM
Edité par Zeppelin, ce logiciel marche sur les pas de Lemmings, L'expression "sink or swim" est l'équivalent maritime de la célèbre devise du fantassin "marche ou crève". Le joueur incarne Kevin Codner, un acteur qui vient de signer un contrat pour un film d'action. Le scénario le plonge cinq mètres sous le niveau de la mer dans la cale d'un bateau qui est en train de rendre l'âme. En tant que héros, Kevin doit rassembler les passagers pour les guider vers la sortie. Malheureusement, les voyageurs paniqués ne suivent que leurs instincts. Il faut manipuler des mécanismes, distribuer des gilets de sauvetage et risquer sa vie pour remplir son devoir.
Le script est original, la mise en scène (accompagnée de très bons graphismes) assez convaincante mais le résultat final ne parvient pas à figer le regard du spectateur. Soit les missions sont trop faciles, soit elles brisent le moral du joueur. ¦
génération entière de sportifs en chambre s'est reconnue et s’est rassemblée autour de ce logiciel. Avec Kick Off 2 et ses multiples extensions et plus tard avec Sensible Soccer, les fans ne savaient plus à quel saint se vouer. L'arrivée de Goal ne facilite pas le choix des joueurs. Sur le terrain, ce dernier logiciel collectionne les accroches avec de puissants effets de zoom, un mode "replay" efficace, un contrôle du ballon affiné et la gestion complète de son équipe (les amateurs retrouvent avec plaisir des clones de leurs sportifs favoris, english of course...). Mais en fin de compte, les meilleurs se ressemblent. La véritable différence entre Goal (oublions la série des Kick Off) et Sensible Soccer se retrouve plus dans la qualité et les préférences des joueurs qui s'affrontent devant le moniteur que dans un énoncé de données techniques. Nous vous rassurons, les deux rivaux sont tous deux à même de combler vos passions.
¦'-vê- T- * s».
44
Offre n°3
un AMIGA 4000 + 1 cadeau !
Offre n°1
un AMIGA 4000 + reprise de votre AMIGA 2000 !
Offres "Spécial Vacances"
Profitez des vacances avec FBI pour acheter votre nouvel AMIGA !
Offre n°2
un AMIGA 1200
+ une carte interne 32 bits
d'extension mémoire (non peuplee) extensible à 4 ou 8 Mo ? Horloge * support coprocesseur
en cadeau !
AMIGA 4000
A400é'030 • DO90Mo 4 ?Mo
9 990 F
A4000'030 - DD80MU ? 5Mu .
..... 10 990 F
A4000'030• 6888? • DO0QMo 4- ?Mo ......
...... 10 490 F
A4000i'0304 68882 * ÜÜ8OM0 4- 6M0
..11 490 F
A40CO.’O40 m DD120MO 4- Bmo
... 15 990 F
A4000.040 - DÜ120MO 4 1DM0 ....
16 990 F
« Moniteur cou'ejr mutt»3yrch 1942
.* 3 100 F
Autres configurations
PROMO
Moniteur couleur multlaynch 194? Seul ......
.. 3 290 F
Disque Dur IDE 3.5’ 245 Mo .
.... 2 900 F
Disque Dur IDE 3.5’ 340 Mo
... . 3 900 F
Disque Dur IDE 3.5’ 452 Mo
..... 4 900 F
Disque Dur IDE 3.5’ 54Q Mo
. 6 500 F
Contrôleur SCSI 2 poui A4000
1 190 F
Disques Du>s SCSI *êi.'s ...
nou$ consulte*
SIMM 32 OUS de 2 Mo Chip RAM pour A400Q Ü30 ..
..... 500 f
SIMM 32 bit* d* 4 Mo Fast RAM peur A4000 .
1 -100 F
Scan-Doubler
Rend loua tes moniteurs VGA compatibles avec les mode» 15 Khz de l'AMiGA 4000 I' est normaiemen- impossible d'affichei un écran PAL ou NTSG 15 Khz avec un inomteu' VGA Multisync aUinüard, ni d’avoir le Root-Menu’ ni de ter-ret des jeux qui ouvrent automatiquement un écran Pal Avec le Scan-Doubler, un simple moniteur VGA suffit pour 'emédie' a en problème De plus, la sortie 23 broches 'este disponible. Scan-Doubler .1 çgo F
TURBUPRIM PROFESSION AL 2.0
I
VDISPcNS*EKE cou» '6a**» vos imp'essorij avec 'Amiga C yr eiibKi avec tous Ion logeai *j Tjfth» ol 4 i'i|orC6 des rrpnmaitaï du rrareh* HF DK jet 500 500C et 550C. Ottfon Ssviféi ex. Maruel er- français Muufci* rr&trtr.
• r*nsfn'*r cour ïu&sieeut..... A90 F
Disque Dur 40 Mo pour A1200 .... 1 190 F AMIGA 1200 +DP 40 Ma 3 890 F
AMIGA 1200
AMIGA 1200 seul . 2 890 F
AMIGA 1200 - DD 80 Mo 4 490 F
AMIGA 1200 + DD 80 Mo ... 4 790 F
AMIGA 1200 + DD 120 Mo 5 290 F
Autres Configurations A1200 .. .... nous consulter
Disque Dur 60 Mo pour A1200 ..... 1 690 F
Dinque Dur 80 Mo pour A1200 ..... 1 990 F
Dilque Dur 120 Mo pour A120Q . 2 490 F
Les cisques dut» son livrés complet* avec v;s . Câble notice et otsa Jette ü installation, prêts a éir* nutalla* Egalement pour A600
Câbte pour dtftQtte dur IDE 2.5 pouce* interne . 100 F
AMEM-2 carte mémoire PCMCIA dn ? Mo . 990 F
AMEM-4 carte mémoire PCMCIA de 4 Mo ...... 1 890 F
Moniteir Couleur Stéréo 1085S . 1 390 F
M-.rite.r Comeur Mi.tsyr.rh ¦'>& .. 3 290 F
SUPER PROMO Disques Durs SCSI
Carte contrôleur SCSI + DD 20 Mo + option extension mémoire jusqu'à 4 Mo
pour AMIGA 2000 .'
• AMIGA 500 ..
pour t
Vidi- Amiga 12
TEL : (1)60 13 12 23
99, rue d'Amblainvilliers 91370 VERRIERES-LE-BUISSON du lundi au vendredi de 9h00 à 13h00 et de14h00 à 18h00 Vente par correspondance uniquement
AmiQuest
Le premier disque dur amovible PCMCIA pour A MICA
AmiQuest vient se connecte' sur le por PCMCIA de votre AMIGA et s’utilise oomme une d squatte. Vous n avez donc plus besoin d’ouvrir votre AMIGA et de perdre ia ga'antie cour instaMer un disque dur Vous pouvez baoter dessus ou tout simplement l’utiliser comme périphérique de sauvegarde en plus de vot'e dsque dur interne. Idéal nour se promène: avec 40. 60 ou même 200 Mo en poche il se motrera. De plus, ? à 5 ‘o>5 plus rapide que votre disque dur interne.
AMIQUEST 40 Mo .. 1 790 F
AMIQUEST 60 Mo ..2 190 F
AMIQUEST 80 Mo . 2 590 F
AMIQUEST 120 Mo 2 990 F
AVIDEOYC
Cnrte Graphique 24 bits -t- Oigitaliseur 24 bits temps reet * Genlock 24 bits Le boiiie' externe AVIDEOYC dispose drentrées vc et pal et dune sortie RGB Digitalise en lernps rael une mage PAL Haute nesc-uton Entrelacée Overscan 2* ods : 736x580’ et permet a sauvegarde er 0 ferert* termes mime or 256 couteu» et e-> HAM8 Dispose ce 3 Ptens 0 inc*ustet»ors An mation 25 mage* par seconde avec decompectege neriMare rtegr« Lrv'éo avec AVPAINT AVTOCX.S AVANIM AVRINOER. E«c CompetM 2 x et 3 x
AVIDEOYC ...... 4 990 F
Codeur CP10 RGB -> PALYC 1 600 F
Disques Durs SCSI
POI R MIC *00 FI . 00 • * ) ) 00
QtiANTUM 85 Mo i7"w 0 Ko .. 2 890 F
QUANTUM ’2? Mo 17 m*. 0 KO .. 3 290 F
QUANTUM • 70 Mo ’7 ma 0 Ko ... 3 590 F
CONTROLEUR SEUL 1 290 F
POUR MIC 1 2000 MU) 2000 QUANTUM $ 5 Mo. I 0 KO 2 590 F
QUAN’UM '27 Mo 17 ma 0 Ko ... 2 990 F
QUANTUM T70 Mo 17 ms 0 Ko 3 290 F
CONTROLEUR SEUL ... 990 F
niSQI FS M RS SF.HS ET MEMOIRES QUANTUM 85 Mo '7m* 1 890 F
QUANTUM *27 Mo ’ 7 ms 2 290 F
OüANPJM 170 Mo 17 ms ...... 2 590 F
Ki: 2 Me pou'ADO 800 F
Kit 4 Me poc* ADD .... - .. ... 1 500 F
Le digitaliser vidéo le plus vendu en Europe !
Très s»rcte a v uec upoe D»ÿa»* wjiJ jne aie « 'Ca«?c6 de i
• . KAV3 p» eî a* uc»-.**• dti teouen.at erMteS de v«fcc vo-Amga
«2 atec te** Rv8 *yc*pye e* NM-mvQh P» rrerinane Erreraient oy- a-Cé
iv*c m iwve,i Tcdet *GA o. *200 •*. Du «XC
VKJi-AMIGA 12 1 190 F
Megamix-Master
Digitaliser HI-FI avec effets numériques temps réel !
Mfgaru-Vass» dipGa*se xcs rts jje5 p*s%*ees et cee ;*"e; ac sr-ps
&• steeo are: -re srptcîe » je raoote deeoKâue D -ne 'ens-quaj* •
=-? E c'airco AmiGA e* verre nstene -t-F*
Megamix-Maste' .350 F
SWITCH-ITT
oc G*coa* Uvé»s soecteu* ou hOm etect-crtc jc Passez du Wb i -3 au 2 0 er 'ebcownt ai. CUv r avec beec senore et manuel er. ‘-arcas Sw»Wh 1 i»ns ROM:
280 F 180F
ROM 13 170 F ROM 2.G ....
EXTENSIONS MEMOIRES
AMEM32 LU do 32 MS mtO'i’C pour A120C u«ec no'Ogc SuppOd co-proce** ;.* et 4 Mo oe RAM 2 350 F
AMEM32 a Mo - 68861 1* Mhz 2 600 F
AMEM32 4 Mo . (A882 t4 Mf: 2 750 F
AMEM32 4 Mo • 68882 25 M Z 3 150 F
AMEM-2 cane PCMCIA 2 Mo pou'A60C A*200 990 F
AMEM-4 cadC PCMCIA 4 Mo pOu' A60C A’ 200 1 690 F
1 Mo interne avec *wyx>ge po-i' *600 450 F
1 MO Cn« UOUI A500 P US 350 F
512 Ko as* avec ftonoge pou' A500 250 F
2 Mo Fas: avec hodoge pour A500 850 F
5 Mo Fa *1 pou' A2000 990 F
4 MO Fast POJ A200C 1 690 F
6 Me FaM pou» A2000 2 390 F
6 MO Fast pOu» A2000 2 990 F
Kê 2 Mo poo- AOD. A300C OK 800 F
Kit 4 Mo Pou' ADO. A3000 r. 1 500 F
Simm 32 tets do 4 MO POU' A500O 1 400 F
Composants
350 F 750 F 990 F 130 F 170F 60 F 60F 75F 590 F
480 F
650 F 520 F 690 F 1 390 F
interne A500 .....
interne A2000
externe ......
externe - blitz. Anticfic anti-virus externe Haute Densité ...
LECTEURS 3" 1 2
Aümeraabon A5Û0.
Aimemabon A50C de 200 wars Ahnenlabon A200C Suc** Derrse 3373 Suocr Fa* Agnus ô3~2A
8S20 CIA ...
Gaiy57’S
Extiacteu» de One ..
TrouSM fTJ'qerce
CA R TES A CCELERA TRICF.S
En direct d Allemagne, s'installe Irès simplement sur le support 68000 Permet de basculer en mode 68000
68020 - 1 Mo 32 bris pour A500 el A2000 1 990 F
68020 - 4 Mo 32 bits pour A500 et A2000 2 990 F
68030 . 1 Mo 32 bits pour A500 el A2000 2 990 F
68030 - 4 Mo 32 bus pour A500 el A2000 3 990 F
; Qpllons coprocesseur anthmetique nous consulter
TOUS nos prix sont TTC et modifiables sans préavis. Offres valables dans la limite des stocks disponibles Matenel garanti 1 an (saut alimentations. 6 mois). Envoi par la poste en COLISSIMO. Frais de port 60 F Contre- remboursement supplément dé 40 F Frais d expédition des ordinateurs (nous consulter ). Vous cherchez un article qui n'es: pas présent dans cette publicité ? Domandcz notre catalogue '
BON DE COMMANDE A RETOURNER A FBI - 99, RUE D AMBLAINVILLIERS - 91370 VERRIERES-LE-BUISSON
TEL: (1)60 13 12 23
QTE
Fiais de porl TOTAL
NOM ADRESSE__ , DESIGNATION
CODE POSTAL _ VIUE _ _ _
TELEPHONE ___ DATE SIGNATL RE
Demande de catalogue, Bste dé prix U Règlement a la commande par chèque
0793
? Règlement en contre-remboj-semen!
(PtogfîWTie.-îe nr- 1 >; rMS'Jil|jl.t*J sur- 'le- VA .liKlijHni-fcira (wl ampli?. -n
• uii jno'l 1 îinulai:. .ji au:-.il.essc».ui- ¦
nWîUlU tiOHf-’ IIW i-jxüleriiej ï- possiMIa rji;»rtii' ailidip î'ii iMWnnwraucp: ¦vintuf. XcoF ' " f
|fî;MHBSe. Vot-Sib- ir-101 Ickai:- r-si ,u& üvfQUei!- pid ffrii- Soit, il' nç .(.-ni iv'î * jaaônsis-. Mai* peur rll'iIous nidsr. :i Ma**» '•'•fi Ï&PW& riër* àft- ;e
V. I-H» iv=r.-: dëiê clt* ::iliés. ~
Thias
MOMMi
jrr rrtr-rj
1 WtÈ
a
3 31
mm -
Inwwr r- il»
! -¦. II imutfvIrfùH ff-LT» lT Ql 1 • i
• '.«nuujnli 4 Paiv-h wj ‘jiy t fuîTafa !ià iiloé. Ai» lliewieus 'ixissijssBoi -dn rr_frr: KjtfeMl ÿiriijgi a(ij. I?i(is l.QUÎÿ ' ii;. Pot a n! I'it'irt disant- dm û ins*illeii: ivnnvurn» ¦ert ÔPItt; îlîtï- (l( plus TtS?
MAD 42, rue Lamartine. 75009 PARIS. Tél.: 48 78 11 65 M°: notre-dame
DE LORETTE ¦ CADET
990
1990
2990
890
1800
1590
690
3340
890
1690
2790
590
790
5480
GSTGOLD PRO (Y-C) GST40f DIGIGOLD PRO VIDEO PILOT V 330 G-LOCK GVP MT PRO
2990
7690
3990
1422«|
CDTV avec télécommande infra-rouge AMIGA 1200 + A1085
AMIGA 1200 + Disque Dur 80 Mo AMIGA 1200 + Disque Dur 120Mo
AMIGA 1200« Tl
Equipé 68ECO20 à 14 Mhz et 2Mo Ram.
Système 3.0 avec workbench francisé. . _
Emplacement pour i a_ disque dur IDE AA chip set permettant
Disque dur 80 Mo A1200 - Installé
Extension 16 bits 4 MoA1200
Extension 1Mo 32 bits + 68882 + horloge - extensible 9Mo
3290 F 890 F 3990 F 3990 F 1990 F 550 F 2490 F
MONITEUR A1084S GVP CQMB0 340 4Mo RAM GVP COMBO 350 4 Mo RAM ZEUS33Mhz 0KoSCSI2 MERCURY 040-3000 Oko GVP F40
EXCELLENCE Fr 3.0 PPAGE 4.0 Version US GOLDDiskTYPE
+ Multisync
9990 TRUEPAIVT 1590 DPAINTIV AGA 9590 PRO DRAW 3.0 1620 VERTEX 5990 FONT DESIGNER 2490 VISTA PRO 3
6990 ART DEPARTEMENT PRO 2.2
8990 MORPH PLUS 9300 CGFONTS 6400 KARAFONTS 11990 MASTERPIECE FONTS
P. A.O.
590 GDT série 1990 PAGE SETTER III 590 VIDEO FONTS
l'accès au HAM8. Accès 32 bits à la mémoire système et à la mémoire vidéo. Tous les modes en 256 couleurs parmi 16.7 millions
2450 F 2190 F 1790 F
Memory Master 5Mo (32 bits) A1200 + horloge 68882 25Mhz + Oscillateur pour A1200 AMIGA 1200 + DISQUE DUR 40 Mo Contrôleur disque dur SCSI +120 Mo MEGACHIP AVEC AGNUS MULTISTART avec kickstart 2.0 Disque dur A500 40Mo IDE
AMIGA 4000 -25Mhz-120Mo 16450 F TTC AMIGA 4000-030 25 Mhz 80 Mo 9990 F TTC AMIGA2000 KICKSTART2.04 3790 F nC CARTE 68040 POUR A2000 à partir de 6400 F
1TTTLEH BROADCAST T1TLER 2 Fr BROADCAST TITLER 2 SHR FONT PACK 1 & 2 IMAGE MASTER ver 2 VIDEO DIRECTOR Français SCALA Vidéo Titler SCALA MULTIMEDIA DPAINT IV MEDIA STATION IMAGINE 2 ESSENCE
DCTV
OPAL VISION RETINA BOARD 2Mo GVP VISION 24
X-OR (Editeur Universel) MIDi SMPTE PHANTOM DSS GVP SUPER JAM
MIDI CONNECTOR BARS&PIPES Français BARS&PIPES Pro 1.0E Fr BARS&PIPES Pro 2.0 US Module BARS&PIPES Deluxe Music Cons. Set Home Music Kit Carte E-mu Proteus
2650
2700
590
1210
CARTES DE DIGITALISATION: SUNRIZE AD 10-12 Bits 5580
XANADU ADC 16 Bits NC
BON DE COMMANDE
à retourner à MAD, 42 rue Lamartine 75009 PARIS
NOM :
ADRESSE
DEVELOPPEMENT
Je désire commander les produits suivants
.au prix de : ..
.au prix de : ..
SAS LATTICE 6. FLAMMITH.fi DEVPAC3 AREXX
QUARTERBACK +TOOLS HYPERCACHE HIGH SPEE0 PASCAL AMOS COMPILER
AMOS 3D
AMOS Professlonat DOS-2-DOS
AUTODOCS 2.0 HARDWARE MANUAL 2.0 DISKMASTER 2
que je règle par ? Chèque ci-joint
J carte bleue N° I I I I I I I I I I I
Date d’expiration Signature :
Envoi express sous 48 heures pour tout produit en stock
heures, lors du chargement du programme.
L2P, développé par l'équipe de DMA, devrait être disponible assez rapidement auprès de votre revendeur de domaine public habituel.
En cas d'extrême nécessité, vous pouvez toujours contacter Psygnosis, South Harringt on Building, Sefton Street,
l. iverpool I 3 4QB, Angleterre. Te! : +44 SI .709.57.')').
LE NAG
Utilitaire Fish 838
Le Nag est un calendrier-agenda, l'écran principal autorise le choix d’une année et d'un mois (par un bouton d'incrémenta- tion), d'un jour ten cliquant sur les jours du calendrier) et d'une heure Igrâce à des réglettesc Une fois la date et l'heure d'un événement saisies, il suffit d'inscrire dans un champ prévu à cet effet le nom de l'événement.
Celui-ci viendra tout de suite s'afficher sur l'agenda du jour choisi.
L'utilisateur peut ensuite régler le type d'alerte qui se déclenchera lorsque l'heure du système correspondra à l'heure de l'événement introduit :
- "Displavbeep" lance un flash à l'écran,
- "Amigados" exécute une commande dans le direclory C:,
- "Aknowledge" affiche un requester à l'écran (l'utilisateur peut ensuite taire disparaître définitivement ce requester ou le faire disparaître pour quelques minutes seulement),
- "Speak" donne la parole à l'ordinateur pour vous avertir,
- "PlaySound" joue un fichier son au format IFF.
D'une conception ergonomique. Le Nag dispose d'une foule d'options. On notera en particulier la possibilité d'inscrire des événements qui reviennent régulièrement dans l'année à partir de flags. Les surmenés ayant du mal à gérer leur temps sauront apprécier.
SILHOUETTE
Educatif
Silhouette est un excellent programme à mi-chemin entre l’éducatif et le jeu. I e principe est simple. Au centre de l'écran apparaissent des formes qu'il convient de prendre avec la souris et de déposer dans le trou ayant la même forme. Ces trous aux formes diverses se trouvent tout autour de l'écran. Ceux qui ont une bonne mémoire doivent se souvenir de jeux de ce type à l'époque où ils marchaient encore à genoux. Ici, le système est plus difficile car le temps est limité et certaines formes peuvent être facilement confondues.
A la fin d'une partie, l'ordinateur compare votre score à une table de résultat et en déduit votre Ql.
La méthode employée pour le calcul de l'intelligence paraît très approximative.
Vous souhaitez mettre vos logiciels dans le domaine public ? N'hésitez pas h nous envoyer vos œuvres. Elles seront systématiquement introduites sur le 3615 Amiga Revue et, si leur qualité le justifie, feront l'objet d'un article dans cette rubrique. A vos claviers !
Amiga Revue, Rubrique Domaine Public. 5 rue de la Fidélité, 75010 Paris.
WORKBENCH 1.3-
2. 04-1.3
Utilitaire
Vous venez d'acheter un 1200, ou d'upgrader votre 500, et vous vous apercevez qu'une série de jeux fonctionne uniquement sous système 1.3 ! Sachez désormais qu'une disquette downgrade existe. Son utilisation est simple. Il suffit d'allumer votre ordinateur, d'y insérer cette disquette et d'attendre. Normalement un soft-reset doit avoir lieu pour laisser apparaître la fameuse mire du système 1.3. Voilà, le tour est joué ! Il ne vous reste plus qu'à insérer le jeu rétif pour vous apercevoir avec surprise qu'il fonctionne sans aucun problème.
A noter que lorsqu'on effectue un reset au clavier, le nouveau système reste en mémoire.
Pour ceux qui n'ont que le système 1.3, un programme d'upgrade 2.04 est également disponible. Là aussi, il suffit d'allumer l'ordinateur et d'v insérer la disquette pour se retrouver sous le nouveau système.
Quelque peu capricieux, mais relativement utile pour ceux qui ont des conversions ou qui souhaitent faire tourner des jeux incompatibles avec leur configuration, ces programmes seront d'une très grande utilité. Mais pour ceux qui souhaitent faire une utilisation intensive et professionnelle de logiciels sous le système qu'ils n'ont pas, rien ne vaut un vrai svvit- cher de rom hard...
QUIZMASTER
Utilitaire
Quizmaster est un programme destiné à la création de QCM. Le logiciel se décompose en trois modules : le "player", le module de "création" et le module de "configuration". Pour la création d'un qui , il suffit d'entrer la question puis de saisir la bonne réponse et trois mauvaises réponses.
Une fois le QCM terminé, il est possible de le modifier, de le sauvegarder ou de l'imprimer.
Le "player" permet de jouer. Il autorise le chargement du QCM et calcule automatiquement les scores en fonction des réponses indiquées par l'interrogé. Les
scores sont ensuite sauvegardés.
Très simple d'utilisation, QuizMaster saura séduire tous les fanatiques de culture générale. Les instituteurs ainsi que les formateurs dans toutes les matières y verront également un moyen fort bien conçu pour tester les connaissances de leurs élèves.
DELUXE PACMAN
Jeu
Deluxe Pacman est, vous l'aurez deviné, un jeu d’arcade mettant en scène le petit globule jaune gobant des pastilles et poursuivi par quatre infâmes fantômes. Très simple d'utilisation, le jeu dispose d'une présentation irréprochable : mouvements rapides, musiques entraînantes, animations fluides. A chaque niveau le labyrinthe et la musique changent, ce qui permet de varier les plaisirs.
Bref, un classique pour les inconditionnels du genre.
SUPERDARK
Utilitaire système Fish 835
La réputation d'Afterdark existant sur PC et sur Macintosh a dépassé les frontières du monde de leurs utilisateurs. Qui ne connaît pas ce "screen blanker" qui au bout de quelques minutes de non-utilisation de la machine fait apparaître diverses images ? Car l'intérêt d'Afterdark est là : l'effet "screen blanker" est paramétrable. Cela peut être un ciel étoilé, un aquarium, un scrolling de texte, une pendule, etc. Et les programmeurs peuvent même inventer de nouveaux modules !
L'attente a été longue, mais fructueuse : Afterdark vient d'être adapté sur Amiga, par un petit français qui plus est : Thomas Landspurg ! Superdark, c'est son nom, fonctionne de la même manière. Il est livré avec un manuel de programmation et une série de modules, parmi lesquels :
- "Anim" affiche un ordinateur en fil de fer,
- "Arexx" lance une macro Arexx,
- "Aswarn" affiche un nuage de particules excitées,
- "Effects" crée des images fractales,
- "Fireworks" met en scène un feu d'artifice,
- "Line" efface l'écran progressivement,
- "Melt" donne l'impression que l'écran fond,
- "Mistify" affiche une moire classique,
- "Music" joue un module Soundtracker. Ce module met en outre en scène un orchestre de "pacmans",
- "Plasma" crée des motifs dégradés ressemblant à du plasma,
- "Shuffle" transforme votre écran en puzzle dont les pièces ne cessent de se mélanger,
- "Stars" affiche l'inévitable ciel étoilé,
- "Time" affiche une pendule digitale, moderne ou à aiguilles,
- "Aléa" utilise l'un des précédents modules au hasard.
Espérons que les modules fleuriront rapidement dans la grande bibliothèque DP de l'Amiga.
Indispensable pour les utilisateurs distraits qui oublient d'éteindre leur machine, Superdark est un logiciel très simple d'utilisation qui plaira à tous. A posséder absolument.
Pour obtenir ces programmes vous pouvez vous connecter sur le 3615 Amiga Revue et choisir le menu téléchargement.
Vous pouvez également vous procurer ces disquettes auprès de votre revendeur de domaine public habituel (si vous n'en avez pas, feuilletez les publicités dans Amiga Revue) en spécifiant la référence de ces disquettes. La collection Fish est très répandue. Enfin, si vous souhaitez réellement faire une bonne action et remercier Fred Fish pour cet inestimable service rendu à la communauté Amiga, vous pouvez toujours lui passer directement une commande ou souscrire un abonnement :
Fred Fish, Amiga Library Disks, 1835 East Belmont Drive, Tempe. Arizona 85284, USA
MINEFIELD
Jeu
Fish 850
Silverfox Software, qui nous avait déjà amené une série de jeux de réflexion de très bonne facture, récidive avec MineField. En offrant rien de plus que les centaines d'autres adaptations de c.e classique du jeu de réflexion, Minefield séduit tout de même par la qualité de sa présentation.
L'écran des "préférences" permet de régler le nombre maximum de mines, la hauteur et la largeur du damier ainsi que le temps disponible.
Une fois ces réglages effectués, l'utilisateur se retrouve devant le damier. En cliquant sur les cases, un petit chiffre vient s'afficher : "1" signifie qu’une case adjacente contient une bombe, "2" indique qu'il y a deux cases, etc. Le but du jeu est bien entendu de déterminer où se trouvent ces cases sans jamais y cliquer.
Sans grande innovation, MineField est très bien réalisé. S'il vous en faut un pourquoi ne pas choisir celui-ci >. ¦
Romain Canonge
Enfin, les vacances sont là. Les pieds dans Peau, la tête au soleil, l'école est bien loin. Entre deux baignades et deux balades, les petits pourront toutefois prendre rendez- vous avec Drôle d'Ecole 7 11 ans afin d'aborder la primaire d'un bon pied. Ceci dans la bonne humeur la plus totale, ce programme mêle de manière harmonieuse le jeu et
APPRENDI
l'apprentissage.
DROLE D'ECOLE 7 1 1 ANS
Ce logiciel vous propose de passer une journée avec Sam l'espion. Il est composé de six modules d'activité. Chacun d'eux comprend trois niveaux de difficulté.
Il est huit heures du matin.. Sam l'espion nommé l'agent "Q" sort de son lit. D'un geste machinal, il met la radio en marche tout en jetant un coup d'œil à son journal. Stupéfait, il apprend que le trésor du roi Raram (une statue en or massif et de nombreuses autres pièces) a été volé. Sam n'en croit pas ses oreilles. La veille même, il avait placé la statue et quelques documents de la plus haute importance dans le coffre-fort du chef, au siège des Services Secrets. Sam réalise alors qu'une nouvelle mission l'attend. Au siège des Services Secrets, il apprend que le voleur se trouve à l'école d’espionnage. Pour le démasquer, Sam doit subir un examen sur les proportions. N'étant pas très doué sur le sujet, il t'appelle à l'aide. Dix espions apparaissent, tu dois répondre à des questions du style "quelle proportion porte un chapeau jaune ? Une moustache verte ? Des lunettes ? Etc.". Il est possible de choisir sous quelle forme répondre (pourcentage, décimal ou fraction). Ceci fait, un agent double remet à Sam un message secret. Il se rend ensuite dans un laboratoire où il rencontre le professeur Amnésie.. Cette fois, il doit vérifier la fréquence d'apparition de tel ou tel objet (carafe, tube à essais..) parmi
Quelle *..»l'.on suit l'ete ">
•A
|. ’ L'dûtimnp |
f. I.'au tonne ï|* L'otautine ’j L'antnnp
,iZiJhr
vingt autres. Une fois cette preuve réussie, il peut utiliser l'ordinateur du professeur Amnésie afin de calculer une formule secrète. L'examen n'est malheureusement pas terminé et tu te retrouves dans le parc avec Sam en train d’évaluer la proportion de mares, de plantes, etc. Parmi une trentaine d'autres éléments. Après avoir passé cette épreuve, Sam est en mesure de noter le message secret. Excité, il se rend aussitôt chez le chef. Celui-ci déclare que le résultat n'est pas tout à fait suffisant et lui demande
v y y y xi
§f
iSiti
de se rendre à Quizcity afin d'y obtenir des informations supplémentaires.
Sam se sent pâlir car entrer à Quizc.ity n'a rien d'une mince affaire. La seule façon d'entrer dans la maison est d’escalader le mur extérieur. Le garde en faction pose des tas de questions difficiles (de culture générale). Quand on lui a répondu correctement, on commence à escalader le mur. Dans le cas contraire, et c'est le plus fréquent, il vous balance un pot de fleurs sur la tête et il ne vous reste plus qu'à recommencer. Une fois en haut du mur, l'épreuve n'est toutefois pas finie et c'est seulement à la quatrième grimpette que le garde vous tend le document recherché. Vous repartez de Quizcity quelque peu flappi, mais heureux. Le chef examine ce dernier message avec attention tout en ayant l'air de plus en plus préoccupé. Il révèle à Sam que la statue et les documents ont été emportés à l'étranger. Il lui reste à découvrir dans quel pays, pour cela il se rend à l'aéroport où un contact l'attend. Là, il doit rassembler les divers éléments de son nouveau déguisement d'agent secret et pour ce faire répondre à des questions sur les taux de change. Les questions portent sur la quantité de devises (monnaie étrangère) qu’il peut obtenir pour une somme donnée en francs. Les taux de change sont indiqués en haut de l'écran. Le module utilise les monnaies de Grande Bretagne, d'Allemagne, d’Espagne et d'Italie. Une calculatrice est mise à votre disposition. Une fois déguisé, Sam doit réunir les éléments essentiels dont il a besoin lors de sa mission. Pour cela, il doil indiquer l'équivalence en francs d'une certaine somme de monnaie étrangère. Il rentre ensuite dans une boutique. Sur le comptoir, traînent plusieurs objets dont les prix sont malheureusement indiqués dans des monnaies étrangères. La question est de savoir lequel est le meilleur marché.
RE EN JOUANT
Ses préparatifs achevés, Sam décide qu’il est grand temps de vous envoler vers votre destination. Mais laquelle ? Sam est sûr de la trouver en regardant le tableau horaire de l’aéroport. En examinant les tableaux d'affichage. Sam doit répondre à des questions concernanl les heures de départ de différents vols. Puis à l'aide d'indications fournies sur la durée de chaque vol, il doit calculer leur heure d'arrivée. Un peu plus tard, c'est la pagaille car tous les vols sont avancés ou retardés et c’est l'occasion de nouveaux calculs pour votre tandem de choc. A ce stade, Sam a compris qu’il doit effectuer un trajet lui-même pour accéder à l'endroit désiré. Il prend alors l'avion "spécial espions" sur la piste privée. Mais il a besoin d’autres véhicules pour poursuivre sa route. Il va exercer son sens de l'orientation en naviguant sur un bateau guidé par des messages radio, puis en dirigeant un ballon à l'aide d'une boussole. Enfin, il va utiliser un hélicoptère, un sous- marin pour finalement achever son voyage dans un jet privé. Quelle équipée !
Arrivé au Caire, vous êtes pris en charge par un taxi noir qui vous dépose en plein désert. Là vous rencontrez un chamelier qui vous conduit jusqu'aux pyramides d’Ilistoruine. Ces pyramides ne sont pas classées uniquement en raison de leur ancienneté mais également parce que beaucoup de leurs pierres sont couvertes de dates. Derrière certaines de ces pierres sont cachées des pierres précieuses tandis que d'autres abritent des parchemins secrets. Vous disposez d'un message codé comportant diverses questions. Tes réponses guident Sam équipé d’un marteau vers telle ou telle pierre. Si tu tombes juste, Sam découvre les pierres précieuses et les parchemins secrets. Peux-tu aider Sam à retrouver les trésors du roi Raram ? Grâce à Sam l'espion, l'enfant se familiarise avec les proportions, teste sa culture générale et son orthographe, révise son histoire et sa géographie, apprend à se servir d'un horaire et à jongler avec les monnaies. Agréablement sonorisé et animé, Drôle D'Ecole 7 11 ans aide les enfants à intégrer d'importants apprentissages tout en agrémentant leurs vacances. ¦
Edité par Coktel Vision Prix communiqué : 249 F
Laure Elhardy
SPACE WARS POWERPACKER PROFESSiONAL 1 4
De Nico François Le cruncher le plus éfficace enfin disponible
Compatible 1.3 2.0 3.0 150 Frs
BIENTOT LES VACANCES
PHOENIX DP SERA ABSENT DE VOS ECRANS DURANT LE MOIS D'AOUT PENSEZ Y ET FAITES LE PLEIN AVANT LE 20 JUILLET II!
SPECIAL A1200
Super Ham 2 Super Ham 1 Gifler tetris WB3 screena WindowBlend AGA Art disks Weird Science AGA AGA pios Babe»
Phoenix AGA pics
3364 PLANET GROOVE de TEAM HOI La première démo pour Amiga 1200
INDISPENSABLE 3188 RELOKICK 1 .3
DISQUETTE DO WN GRADE FAIT PASSER VOTRE 1200 EN SYSTEME 1.3
BP 801 64008 PAU CEDEX
TARIFS de 1 à 9 disks : 20 frs
de 10 à 49 disks : 14 frs 50 disks et plus; 10 frs
option envoi culiwimo ? 10 Frs option recommandé ? 15 Fr contre remboursement + fiûFrs
Image* raylracing de M.Rigo image* raytraemy de M.Rigo Un clone do lelris e.i 256 couleurs
Images 256 couleurs Images HR Ham 0 Images HR Ham 8 Images X en HR 256 Images Ham 8 at 256 c
12
ir
i-O
VI ili
1 un
1 SIM
i >i- r " ¦'
Ah les
vommm va® humbles serviteurs vont eux aussi aller prendre un repos bien mérité sur les plages des mers du sud*.* Mais dans un ultime effort* voici
r I: ÔïiVuiri-;- i'
quelques news sur le monde merveilleux des démos...
. • •ii4çishov' !âuf$ t ;pS n-- 1 !
Iiÿ : AV,y :.i le -fJAe’i.Ai
" 4, . : . «..
• '-'Ma. ..
. De >|o:in i C Il R ¦
fa; «imagé iysisiô sur l'àlfpeût .iéifiiiiéhUiïuibaspei i i.e: huiqtii
• ¦ :lc pôü>iiii-.n;£i";
I iVjyI £;rt I l.)r. i 'n'fyU;
i’-TS OC- céité dëxhi
,y«?t pmduT'on iwU.ii'tiV
îê'liU'r . .J1! A.(iw.i jrf u-.
Atodr -th.» ! Tr* yi»pf!iirnfi. Ttp urnnW.
• t Iwjt pdi tic I »? -;>!»•«« (,r‘: tfcrc
.- illti.r. ifr '‘j.Pn..' ,«| y rfilb
W* «We '-«fui Çi « é»
ÏK-M'Mfit Pm . T*5 . Ii « ,'4
J. Uir *!.'«! Tel Rï»ll3 StectlHd, (&IIKV. ?* «*«?¦ t«;uc ... '¦¦¦ -
'¦ rnr.7 qut I iiiil-ranrin «e» vin
• ¦-••-r* jrTUffcnrfi'i tySjjjf
s'ftcmimkrf ¦ yn*- 'jitWr ifi5ït*àit*sï*.«!s $ w» ««•'¦v;:.!.1 I* It-i | if i}!*” SVÎ •-»
1* *¦ f it n tir n's r* iniïifctwUja.iw -ihnvqr.-c " i. î-*fup. -
( opium iitrct omfV'ut aatiir ûmcv mi*- i , orw it*ri '«».•
«rtnwé* fk*« nk.-. ,n tmt rîmvm.fK": ilV-a
6Seüit €H t>*H-*l*l lt‘ • t'hitif ijp îf, frs ajui» jjtwi.-m-. .,,r-u,v.*~c ,»c; iü-Tï-v rore'-'' lie tJ i*-TUï»4'i: •> Jr u tMrT*Ji*i«4 É» «*
V* ‘‘n ' Jt-T»-.. -V Uilï'iécvrfj.rt*- qui v ici* éPlüKteu -ô-
l’WiSl f**y U jBWténM1 .itor» i M$ bun*ü J Si rpsxt iinn île çr ipwpr hgi jis ji;
jUtAft
Nous commençons par deux slide-shows qui ont retenu notre attention mais de deux façons bien différentes .
HERETIA SLIDZIK SHOW
Cfl-nîe i, y> M* , - ff.P Z U$ .Q..
Swùl
L'TK dL3rIVÎ tri>ntc«p5WiW>..4WV br'-V* ir» Sîw*. Iju-' Icÿ «Krttr* Çtriyitÿfll'wril ilw>4 j«»r harnus-.-t «Se .‘Vs-éi U
î>.'£itr rilr*» . Fi Me ft K«t «F ,*fW>
laln;m ir ijiji iï«ni*sc* v.î ivaj' trt ”, •• >
U. :> (tiwH *wr il ;j -1. | jj , 1 i,ir.c.
1» rt.S' c*l wmjtH, 1KHK Jr-Ovj'r- h**
1rs asociin dr rn» îkirWmifâBrrt i.m dtiu-ttir •moJ.ç ' -•*. »•*? .•IiOi; jr ,u.
«k%iewïit (i*’: arftt'r- (cchî>r> . I j irunrq ic
• *1 - U'iV- lutrt.rfa'c»'ig .tu t'«r*c-ti eS. TJ.tc
Notre deuxième sélection s'est portée sur un groupe plus connu. A la base créé en Norvège, puis étendu en France, ce team, qui, après un long silence nous revient très en forme avec un slide-show de leur nouveau graphiste : Rank,
DEM
REVELATION
CRYPTOBURNERS
OS NEWS
- Musique : les chip-tunes ne sont pas un prétexe pour faire n'importe quoi (exemple : D.Traumer lris).
- Sélecteur : l'utilisateur appréciera plusieurs modes de sélection (souris et clavier). On citera pour exemple : Atlantis Pack Utilities.
Revenons-en au pack-menu de CRB. On en retiendra plusieurs éléments : le code est assez soigné mais n'excelle pas pour autant. Les graphismes pour peu qu'ils soient présents donnent un côté propre et design au pack. Pour ce qui est de la musique, elle existe mais n'est pas entraînante I
Code Witness : I 3 20
Gfx Crown : 11 20
Zik Doh : 12 20
Total : 12 20
CRB
PACK MENU
Depuis la création de l'Amiga, de nombreux packs se sont succédés. A l'intérieur on retrouve les meilleures démos, i rit ros, dentros du moment. Ces derniers sont svvappés à travers le monde entier à l'aide de différents facteurs de distribution (courrier, modem...).
- Rapidité : on appréciera toujours un chargement rapide du pack. L'attente du loading est en effet souvent frustrante. Exemple : les menus-sélecteurs en boot- block, sont très rapides !
- Design : il est préférable que le design soit soigné, cela procure une image au groupe. Cela donne envie au possesseur de la compilation de la conserver (exemple : Pack Fémur Bundle AXIS).
Le groupe Saturne (bien sympathique d'ailleurs) a accepté de se soumettre à nos questions.
Amiga Revue : salut Ether, Saturne rond ?
Saturne : génial on nous l'avait jamais encore faite celle-là !
AR : cela fait combien de temps que Saturne existe ?
S : deux ans, à l'époque on était trois : Voxel, Touthankamon et moi. On avait la même passion pour les démos, 011 a décidé de monter un groupe pour s'éclater et progresser tous ensemble. Voilà, Saturne était né.
AR : et maintenant combien êtes-vous ?
¦ . ’ ,
AM : et fi»
S ¦!;»• , -HJ i-v J,;-V ijtiHt’
l t t pfôfcr* née nlj*S.v A-& est •,*¦ "‘ iüeit’in Wyvfi1 kltiii Hit ta*
iiiund ; m-j (sk'V. KÀïrS ijn ntiui.
1 .• »- 'iit • .-;;• W a'ft dé--.;
un Et jt klnarî t tiü'itirft r'cher' 'frite».
• e«l tpi * tl fc’.’»«fU ¦é ’Su-1. ‘a-'séjl? 11 r'-V 1 .
R”, ir f> à' par u i r','v ‘jii' Mi.'i
»»»JI rlrv»*» ïSr'P'î» ifPBfjjfe .l.yn' !> .
* r*si r fi un nii (tut ü'Aveï Vctd i
S t,(;L
• " e rÇ'.i- t >') ) ‘ , t',.'. r-11 Vil t.*
riieft' •Ï'ÎI v-ï:û .•>PV i. Whri' j|u ‘'¦
c i iu> t-n ii l'u'i* (Ve ?étihe'ïw ri
l:i v Ml VîrtiWP iVcéyfrti
qie I imt'Uf* «f hnitbV.issjrirfc4 qt»»'Lr «MM» ïé
k% jmnp« ôii>r ie ; 'ïwip rit t*i’; oif . N'f; U'te ;4' l' tîtW*îahi
ttratv* epir- fϫV;(n
Ijur 0 (a*. Itft t».*;"*'»;
p. . eï, :e. .q-hvé WkrVaTt
«t k« iftwlfeee-. S » *
r»-eè-e-nei Htgà* éfi i
te un» ,j»se tié iVîé' I-’-1
AR : j'ai entendu dire que vous organisiez une party ?
S : oui en effet, la Saturne Party qui se déroulera les 4 et 5 septembre 93 et qui aura lieu à 20 km de Paris dans la ville de Chelles (77). Nous organisons pendant cette party une méga compétition de démos, intros, graphismes et musiques sur Amiga 500 et pour la première fois sur Amiga 1200. Nous comptons sur environ 1 000 personnes.
AR : des greetings ?
S : oui à tous nos potes et contacts et en particulier à Badcat, Delight, Eremation, Fairlight, Hemoroïds, Les Hérétiques, The Replicants, Silicon Brain, Syntex, Thanatos, Ferdinand, Dandevil, Phaser, Zuul, Newtype, Pmc Fr.
AR : nous te remercions d'avoir répondu à toutes ces questions.
S : salut !
COURRIER DES LECTEURS ET LECTRICES
Digital Master Solaris recherche des contacts graphistes sur Paris et dans toute la France, écrivez à :
Daniel Rocha, 5 rue Auguste Franchot, 94600 Choisy le Roi ou 3615 RTEL bal Solaris.
Sonar est un nouveau groupe qui recherche des membres : Major.B, 7, rue Robert Schuman, 53000 Laval.
The Master Guru Méditation cherche des correspondants. Pour les contacter 3615 ou 3614 Print ou Print2.
Le groupe Spectre recherche de bons coders dans le but de développer des jeux sur Amiga. Ecrivez à :
Menoud S. 13, rue du Sapin 74100 Ville-la- Grand, ou téléphonez au 50.92.05.22. ¦
LES RUMEURS DE LA SCENE
• A la veille des vacances, la scène a subi d'énormes transformations. Plusieurs groupes ont éclatés, les party affluent... quoi demander de plus ?
• Des sources nous ont informés que Titan, Sunny et Hof utiliseraient tous les trois un scanner.
• Hof a tenté d'entrer chez FLJ, mais il a été refusé.
• D'après Olivier, "Ra" a acheté ses gfx à “Rhah".
• Thanatos cherche quelques personnes pour partir en Hollande cet été.
• Baby n'est plus dans Majic 12 France.
• Baby n'est pas entré dans Paradox Fr.
• Suspect organise un meeting pour la deuxième année consécutive à Brest. Il se déroulera du vendredi 27 août (14 heures au samedi 28 août 18 heures). Au programme : compétitions diverses (démos, gfx, zik), vidéo ... L'entrée sera de 40 francs avec matériel, et 60 francs les mains dans les poches. Pour en savoir plus, écrivez à ; Suspect (Party Zone) 9, place de la Liberté 29200 Brest.
• D'après Alteos TMGM, Mouvement n'est pas une section de Rebels.
• Performer revend son PC.
• Cryptoburners prépare une grosse track démonstration pour la démo party "Assembly 93". Code de Witness, gfx de Rank, zik de Doh.
• Cramer quitte The Boss pour FLJ (Futur and Last Junkies).
• On n'a plus de nouvelles de DCA (ex TSL).
• Une nouvelle Melon Dezign est sortie, code : Slammer.
Daryl n'a pas officiellement réformé Paradox.
• |P (ex Ploud) passe en terminale, bravo on n'y croyait plus ! Comme quoi l'expérience s'acquiert avec le nombre des années.
• Un nouveau groupe est né : Nemol (inspiré de Melon D.).
• Heretia est composé de Ulysse 32, Black Dragon, Free Pulsion, Mag, H.P, Helloween. Leurs dernières productions sont : Sligo (slide-show), Heroic Women Slide et Sligo II.
• Ferdinand Ex-Pmc prépare un music- disk.
• Baby prépare un zik-disk.
• Alpha est entré chez Prose.
• Tout le groupe FI) part en "pèlerinage" à Lisbonne. C'est de là en effet
qu'est partie leur petite aventure.
• Le groupe Cana (bis, ah ! Ah!) Prépare une party en Hollande pour cet été.
• Spaceballs a sorti une intro sur 1200.
• Steph sort fin juin une démo : Octail Cocktail’s Blue 93.
• Charnel Corps prépare une trackmo pour la party d'Alpha.
• Rank Cryptoburners a sorti un slide- show.
• Depuis que PMC Fr. A disparu, Pure Métal Coders s'est effondré dans les charts.
• D'après Shean, Fairlight a sorti une démo sur 1200.
• Il va faire chaud cet été ! Préparez vos parasols.
• Les pin's Phil & Dan seront bientôt disponibles, patience !
Daniel Dimitrijevic et Philippe Padonou
Comme toujours, vous pouvez nous écrire pour nous adresser vos messages, félicitations, cartes postales, maquettes, glaces, chèques, à :
The Legendaries Phil & Dan Amiga Revue 5, rue de la Fidélité 75010 Paris
AVIS
A la rentrée, nous pensons ouvrir de nouvelles pages sur la scène. Envoyez-nous vos idées quelles qu'elles soient, nous les traiterons, analayserons, pour qu'en ressortent des nouvelles rubriques ! Bonnes vacances et à bientôt !
• Phenomena, le célèbre groupe suédois serait susceptible d'organiser une party dans le courant de l'année 93. Est- cc pour renflouer sa notoriété ? En effet, Phenomena a brillé ces derniers temps par sa productivité extrêmement basse voire nulle (dans le sens nombre de productions = 0 bien sûr...).
DEMOS EN PLUS
• Desert Dream est la dernière œuvre de Laxity Kefrens... sur A500 ! Les prochaines productions de ce coder ainsi que probablement celles de son groupe ne fonctionneront que sur les Amiga équipés du chipset AGA.
• Situation normale - Ail Systems Fucked Up est le troisième volet de la "Fuckup trilogy" démarrée par, arrêtez- moi si je me trompe, Optimum Fuckup. Ce troisième "épisode" donc, est annoncé par Sanity pour novembre 93.
• Titan (dit également "la mobylette" dans Chit Chat 9) le talentueux graphiste, ex-Silents, ex-Anarchy, intègre désormais le groupe Digital.
• Rhah et Moby qui avaient précédemment quitté les Dreamdealers pour créer leur propre groupe ont finalement rejoint Sanity. Rhah a également changé son pseudo en RA. Ce qui, excusez ce trait d'humour, le rapproche d'une certaine manière de Sun Dreamdealers. J'en connais un qui ne se sent plus de joie puisque son nom apparaît trois fois (ton égo va bien ? Et les chevilles ça va ?).
• Razor quitte la scène Amiga pour le PC. Un geste que je ne comprends pas... DMA Design et Electronic Arts abandonnent en partie les développements sur Amiga car ce n’est pas rentable. Mais, Razor ne développe pas commercialement ? Ils ne réussissent pas à vendre leurs démos ou quoi ??! La scène Amiga est attaquée de toutes parts ces derniers temps, l'en veux pour preuve le magazine "Réponse Micro" qui affirment qu'autrefois les demomakers qui ne juraient plus que par l'Amiga doivent maintenant compter avec le PC. Le vent des AGA va souffler très fort dans les prochains mois et beaucoup vont rentrer au port...
• Après deux slide-shows consacrés à Eddie, le groupe Heresya annonce la sortie de sa première démo intitulée Keepin'The Faith pour l'été 93 (en même temps que Légalisé It 3 d'Anarchy, un signe divin ?). Cette production sera une occasion de plus pour faire la promo d'Arnos...
POURQUOI SATURNE NE PEUT QUE REUSSIR SA PARTY
Je vous rappelle que le groupe Saturne (voir interview) organise une démo party les 4 et 5 septembre à Chelles.
La France est un bien beau pays avec sa capitale et ses monuments, ses régions aussi diverses que fertiles, la bonne humeur de ses habitants... Mais il lui manque sa démo party ! En effet, le groupe Iris qui réussissait plus ou moins à réunir les foules chaque année a disparu, la Garden Party des Hérétiques restant une party privée, les demomakers se sont carément rabattu sur le salon Atacom 92 ! Les plus fortunés d'entre eux n'ont pas hésité à faire un "trip to Aars" jusque dans les pays nordiques, centres démo-tropiques par excellence.
VOUS EN
REVIEZ... SATURNE L'A FAIT !
Tout d'abord, la Saturne Party est marquée par l'ambition de ses organisateurs d'en faire "l'une des plus grandes jamais réalisées en France ", Saturne est de plus un groupe très sérieux qui ne badine pas avec la loi : il est une association déclarée à but non lucratif.
La Saturne Party est placée dans un espace-temps stratégique. Voyons cela de plus près. L époque : la rentrée, tout le peuple sera de retour de vacances, frais et dispo. Le lieu : la région parisienne, à proximité d'une grande ville, Paris, je crois !, qui se trouve à l'intersection de toutes les lignes ferroviaires, aériennes ou routières du pays.
D'après les dires des membres de Saturne, plusieurs grands groupes français auraient déjà payé leur invitation et de nombreux autres, étrangers, sont intéressés. La SP sera donc l'occasion de lier des liens avec la scène étrangère, ce qui représente souvent le côté extrêmement enrichissant des party.
Ce qui risque de faire le succès de la Saturne Party c'est finalement la motivation des demomakers qui ont hâte de voir se créer une démo party digne de ce nom en France. Tout le monde attend donc beaucoup de la SP. Saturne se voit confier une très lourde responsabilité.
Dates : samedi 4 septembre 1993 à partir de 8h00 jusqu'au dimanche 5 à 20h00.
Lieu : à 20 km à l'Est de Paris
Adresse : Centre Culturel de Chelles, Place des Martyrs de Chateaubrianl 77500 Chelles
Tarifs : 80 francs payés à l’avance (avant le 15 août) ou 100 francs payés sur place.
Infos : Stéphane au 60.04.05.52 (week- end) ou au 64.34.18.39 (semaine) ou écrire à Stéphane Vasseur, 23 rue des Beaux-Regards, 77450 Esbly. ¦
Rachid Ouadah et Laurent Christophe
Grâce à ses nouvelles possibilités graphiques, rAmiga 1200 affiche des images 24 bits et permet ainsi de travailler en cohérence avec le matériel vidéo utilisant la résolution du High 8 ou du SVHS.
HOME
VIDEO
Le mois dernier, nous avons travaillé sous une configuration la plus économique possible et limitée à la basse résolution. Ce mois-ci, nous faisons le pas vers la haute résolution et le 24 bits. Nous nous attaquons au High 8 et au SVHS ainsi qu'aux logiciels de catégorie quasiment professionnelle tout en restant évidemment raisonnable au niveau financier.
LA CONFIGURATION VIDEO
Heureux possesseurs d'un Amiga 1200, nous avons commencé notre sélection, comme à l'accoutumée, par le maillon le plus déterminant, c’est-à-dire le camescope. Notre choix s’esl porté sur la Sony High 8 handicam que l'on peut se procurer soit neuve sous la référence FX 700, sinon d'occasion sous les références V-600, V-800, V-900. A ce sujet, la Fnac, avec son service 2ème déclic, propose du matériel d'occasion révisé et généralement garanti. A budget égal, nous avons préféré utiliser une HighS V- 900 d’occasion plutôt qu'une 8mm neuve
Cette série de caméras réunit bon nombre de qualités : un excellent capteur 1 2 " de 470 000 pixels, un son hifi stéréo avec possibilité de doublage, un programme d'exposition automatique. Ces camescopes offrent de grandes libertés de création.
Les modèles V-800 sont, quant à eux, dotés d'un générateur de time code dont nous verrons les avantages dans les prochains articles.
Quant au magnétoscope, nous n'avons pas hésité à nous laisser séduire par le premier de la classe, le Blaupunkl RTV 920, appellation commerciale allemande du Panasonic NV FS 100. C'est la référence absolue pour les utilisateurs ne désirant pas investir dans le matériel dit "pro". Outre la qualité du SVHS. Ce magnétoscope possède un double transcodeur, c'est-à-dire que l'enregistrement peut se faire en Pal ou en Sécam (ce qui offre l'avantage de monter des images issues de voire camescope Pal et d'enregistrer votre film préféré sur Canal + en Sécam), un son hifi stéréo, des fonctions de doublage son, un |og Shuttle précis à la trame et de larges aptitudes au montage grâce à sa fonction d'insertion vidéo ; l’homogénéité de ce produit vous le fera conserver de nombreuses années.
HARDWARE INFORMATIQUE
Dans les nouveaux modes d'affichage, le Ham 8 est un des plus intéressants, il autorise un choix de 256 000 couleurs
Jjf* ®JJbIbJxJaJ r JzJdJJJd
a
a
_mJ œ|_| RjssJfC mJë
F J ÿ ti b4 *1 ±1 & *4
Exit |
parmi 16 millions. Mais attention, ne rêvons pas car le 1 200 en version de base est incapable de travailler correctement avec les logiciels gérant ce mode graphique. Vous devrez vous faire installer par votre revendeur un disque dur (nous avons choisi un 120 Mo car une image 24 bits pèse 1 Mo minimum) et de la mémoire en quantité suffisante, nous avons opté pour la Memory Master de BSC en version 5 Mo car elle est extensible à 9 Mo, elle procure une horloge à votre Amiga et permet l'installation d’un co-processeur mathématique qui viendra améliorer la vitesse du logiciel Adpro, et tout ceci pour un prix très abordable. Attention aussi aux disques IDE car ils ne supportent pas tous complètement le FFS (Fast File Systemi du 1200. Ces disques ont été mis au point pour l'univers PC. Faites donc vérifier votre disque par votre revendeur préféré, cela vous évitera d'inutiles pertes de temps.
LES LOGICIELS
Nous avons sélectionné des hardwares et des logiciels travaillant en 24 bits, conçus pour la nouvelle génération d'Amiga équipée du chipset AGA.
LE DCTV
Cette petite merveille est une des seules solutions proposées pour les possesseurs de 1200 (avec l'étemel DigiView). En effet, la plupart des digitaliseurs et des cartes graphiques sont prévus pour les bus internes Zorro II ou lit des Amiga 2000, 3000 ou 4000. Le DCTV numérise un signal Pal composite en 24 bits et l'affiche à travers sa sortie Pal. Il possède un utilitaire de retouche d'images et un programme d'animation. Le boîtier externe équipé d'une entrée et d'une sortie Pal se connecte sur la sortie RVR et le port parallèle de l'Amiga. Le DCTV capture l'image sous trois formats : le "Ravv" qui est son format de travail interne, le "Display" qui est un mode compacté destiné au programme d'animation interne et l"'IFF”. Ce dernier a l'avantage d'être standard et le défaut d'être lourd. C'est le formai de communication avec Adpro, True Paint ou Dpaint AGA (ou tout autre programme équivalent sérieux). Si on compare une image standard de 500 K capturée en mode Raw, elle pèsera 100 K en mode Display et 1 Mo en mode IF F.
Le logiciel de dessin permet de créer et de modifier des images, le programme de conversion permet de transférer des images créées avec des logiciels de dessin ou de digitalisation du DCTV dans des fichiers standards de l'Amiga. Ces images pourront être exportées dans d'autres logiciels, dessin, vidéo ou PAO.
ART DEPARTMENT PRO
Il se compose d'un logiciel contenu dans quatre disquettes et d'un manuel luxueux (une vraie bible) en anglais (aïe), très
Liste et prix du matériel utilisé
HANDYCAM
(occasion) RTV 920 BLAUPUNK F DCTV ADPR02 TRUE PAINT GST 40 SCALA 500
: 5 500 Frs
: 10 500 Frs : 2 990 Frs : 1 690 Frs : 990 Frs : 2 .340 Frs : 690 Frs
TOTAL
: 24 700 Frs
:
r i
Brosse 1 Transparence 1
lare | invers11
_LliJ _U_îJfT UzJUiüUl
épais (ouille !) Et très détaillé... un peu de palience, c'est tait pour travailler !
ADPro est un processeur d'images. C'est- à-dire que ce logiciel peul lire un grand nombre de formats d'images el convertir ceux-ci entre eux. Il supporte en entrée comme en sortie la plupart des slandards de fichiers des cartes graphiques Amiga. Il est interfacé Arexx et il est fourni avec le logiciel Fred (programme d'animation 24 bits).
L'installation du logiciel ne vous posera aucune difficulté.
Ou comment accéder à l'univers graphique AGA à moindre frais!
C'est un des premiers logiciel de dessin 24 bits utilisant le mode HAMf) pour l'affichage. Il offre un outillage complet qui est en principe disponible sur les logiciels professionnels. Il s'utilise, évidemment, sans carte graphique.
L'installation est simple. Le logiciel necéssite (> Mo pour pouvoir disposer rie loules les fonctions ; avec une mémoire insuffisante certaines fonctions sont verouillées ou fantomatiques. Le manuel est en français, le logiciel est francisé avec quelques surprises donl la célèbre et énigmatique fenêtre "oui non" qui s'ouvre au momenl du chargement des images.
SILENCE,
ON TOURNE !
Je filme, la caméra tient bien en mains. Je prends soin de déverrouiller l'auto focus pour passer en mode manuel car il a la bougeotte ce problème se rencontre sur tous les camescopes munis de cette assistance). Nous laissons, pour le reste, les automatismes très bien pensés. On lui reprochera quand même sa focale trop longue qui est propre à tous les camescopes. C'est-à-dire que lorsqu'on utilise un banc de repro, on est très vite limité, (faute de moyens) mais ne soyons pas toujours plaintifs, car devant le résultal obtenu lant au niveau de l'éclairage que du piqué des images, nous restons admi- ratifs. La définition du High 8 esl une nette amélioration. Encore un conseil, méfiez-vous de la différence de qualité des cassettes High 8 ; un maillon de plus à ne pas négliger sinon bonjour les images baveuses, et rien n'y pourra rien ! Ce n'est pas forcément par hasard si les plus chères sont les meilleures. Il existe
Color Controls
Save I FF
Balanc ing
[Load f fFF
Palette
Port Replc
Inage Operators
Rbout Exit
Scale
Screen Controls
Exécuté Op
Low Rts StdSz
Inage Infornât ion
DFLT NonL StdSz
Color and Rendered
M: 32B H: 256
ftnt Off
Colors 256
ReDisplay
Exécuté
Nous tenons à remercier la société CIS pour le prêt du DCTV et la société MAD pour avoir mis son support technique et les différents logiciels à notre disposition. ¦
supérieur). Nous avons regretté la légère perte de qualité au passage YC-compo- site mais l'emploi d'un digitaliseur et d'un Genlock YC ne rentrait pas dans l’enveloppe financière de cette configuration.
Au cours de ces deux premiers articles, nous avons sélectionné des configurations qui, pour rester dans des prix raisonnables, offraient plus de capacités infographiques que purement vidéo. A partir du mois prochain, nous aborderons plus sérieusement la réalisation vidéo à travers les logiciels de montage.
Micky Chabane
trois types de cassettes High 8 sur marché : le type "P" franchement médiocre, le type "E" qui donne de très bons résultats et la nouvelle série professionnelle très chère mais indispensable lorsque la bande est sollicitée à maintes reprises, le High 8 est reconnu comme étant un support fragile.
Les résultats obtenus avec le magnétoscope sont à la hauteur de sa réputation : la pause est de bonne qualité, le shuttle est précis, l'insertion d'images est satisfaisante. Comme pour la caméra, le choix des cassettes sera déterminant tant pour ne pas perdre trop entre les deux générations d'images que pour la qualité de la pause (qui dépend de la synchro vidéo qui dépend elle-même du niveau du signal).
Je sélectionne mes images pour le montage, je travaille ces images ou d'autres à incruster puis je monte le tout. A propos de montage, nous avons encore adopté le mode manuel. Dans notre prochain article, nous aborderons un logiciel d'assistance au montage, certainement le Video Director.
Le DCTV nous a permis de capturer des images filmées, les corrections en mode Ravv sont suffisamment rapides et précises pour ctre agréables et ludiques ; puis nous avons sauvé le tout en ILE. Nous n'avons jamais rencontré de désagrément. Nous avons ouvert True Paint pour importer et modifier ces mêmes images. Le Menu est certes peu explicite mais c'est pour mieux se faire discret et disparaître rapidement du plan de travail. True Paint ne réserve aucune surprise désagréable si votre mémoire est suffisante, il travaille presque rapidement, il est à la hauteur de ses prétentions : dessiner, retoucher, transformer les formes, les couleurs, diminuer, doubler ou superposer les brosses.
A noter qu'il subsiste quelques problèmes de débordement de mémoire. Le manuel vous guidera dans chacune des nombreuses fonctions (il y en a pas mal), à vous de faire le reste. Nous avons rapidement survolé Dpaint AGA qui, même s’il nous a semblé un peu lent, est le digne successeur de son aîné. Une fois le travail terminé, nous avons sollicité Adpro. Il y a encore à faire ? Oui, vous fignolerez et finaliserez vos images que vous chargerez facilement, vous y ajouterez les dernières retouches (ADPro dispose d'un large choix d'algorithmes de rendering) et vous choisirez le format de sauvegarde. ADPro nous a paru être un excellent outil pour communiquer avec les mondes extérieurs à l'Arniga (PC, Mac) que sont trop souvent les flasheurs et imprimeurs.
Tn attendant la disponibilité de tilreurs en version ACA, nous avons gardé le couple Scala 500 - GST 40 qui, malgré leur limitation, ont très bien fait l'affaire. Pour la copie des images retravaillées vers le magnétoscope, nous avons alternativement utilisé la sortie composite du DCTV et le GST 40 avec des résultats honnêtes.
Les images obtenues sont de très bonne qualité. Le mariage des modes graphiques 24 bits, du High 8 et du SVHS sont un grand progrès par comparaison avec la configuration testée le mois dernier (mais pour un budget nettement
LU
z>
LO
LU h-
CXL CE
LU
>
5
co
Üo

Comme disait la chanson : "quoi que je dise, quoi que je lasse, je ne sais pas pourquoi je saigne, el pas toi". En d'autres termes : on a beau répéter quarante douze fois la même chose, il semblerait que certains petil rigolos continuent à n'en faire qu'à leur tête. Bon, je veux bien faire un efforl, je vous préviens, mais c'est la dernière fois : ras-le-bol des questions sur les imprimantes !
Je vais essayer de vous expliquer calmement et raisonnablement le pourquoi du comment de ce cri de détresse mêlé à un humour bassement hypocrite. Il exisle tellement de marques et de modèles différents d'imprimantes sur le marché, qu'il nous est très difficile, voire quasiment impossible, de les connaître toutes et tous. Alors quant à savoir si un driver exisle pour telle imprimante, ou si un driver x est compatible avec elle...
M’enfin, pour aider ceux qui ne s’en sortiraient pas, voici tout de même quelques conseils.
- Le "Guide de l'Utilisateur'' fourni par Commodore avec ses machines, contient une description détaillée de tous les dri- vers disponibles sur la disquette Extras, accompagnée de quelques types d’imprimantes compatibles avec ce driver. C'est déjà un bon point de départ.
- Si ça ne suffit pas. Consulte le manuel de votre imprimante : en règle générale, une marque peu ou pas connue est toujours compatible avec une autre beaucoup plus célèbre (Epson pour les imprimantes matricielles, Canon pour celles à jet d'encre, ou Hewlett Packard pour les lasers), et pour laquelle un driver a toutes les chances d'exister. Cela peut parfois nécessiter d'adapter certains switches ou de bidouiller les menus de configurations de l'imprimante. On n’a rien sans rien.
- Si le chien a bouffé le manuel de l'imprimante, il vous reste la possibilité de téléphoner directement à son importateur, qui se fera une joie de vous le remplacer (moyennant finances, évidemment). S'il connaît l'Amiga, il pourra éventuellement vous dire où et sous quelles conditions vous procurer le driver adéquat.
- Dernière possibilité, changez d’imprimante (ou d'ordinateur, mais là, je vous préviens, c'est vous exposer au risque que
M. Mamadou N'Bwalé, un envoûteur de mes amis, ne vous maudisse jusqu'à la cent quarante huitième génération).
Y y r-H-w
PROBLEME D'IMPRIMANTE (SIC)
j'ai plusieurs questions à vous poser au sujet de l'utilisation de mon Amiga 500, mais surtout de mon imprimante Canon BjlOex. Je me sers actuellement de KindWords 3.0, et j’ai rencontré quelques problèmes d'impression :
1) seulement trois polices de caractères différentes sont imprimées, alors que KindWords en possède beaucoup plus. D'où le problème peut-il provenir i
2) lors de l’impression de graphismes ou de polices telles que Times, Helvetica et autres, je n'obtiens qu'une pâle recopie d'écran, alors que dans votre du numéro de mai 1992, la qualité d'impression est "miraculeuse" i Là encore, que puis-je faire ? Dois-je changer de logiciel !
3) lors de ma visite dans une boutique toulousaine, où j’ai d'ailleurs posé ces mêmes questions sans obtenir de réponse efficace, j'ai appris que les drivers d’imprimantes pour A500 étaient différents de ceux pour Al200. Est-ce vraiment le cas f
41 désirant acquérir très prochainement un A1200 pour une utilisation plus sérieuse, je me demandais si des logiciels tels que KindWords, le Home Office Kit Studio mais aussi les jeux qui tournent sur A500 pourraient encore fonctionner sans problème de compatibilité f
5) quels logiciels vous semblent aujourd'hui présenter le meilleur rapport qualité prix en ce qui concerne l'image de synthèse f Quelles cartes, parmi celles disponibles sur le marché, vous semblent convenir le mieux pour l'utilisation de toutes les capacités du 1200 ?
6) parmi les logiciels de bureautique et de mise en page, quels sont ceux qui utilisent au mieux les qualités du 1200 ?
David Bourbon, Toulouse.
1) j'avoue ne pas très bien comprendre votre question : que deviennent les polices non imprimées Sont-elles remplacées par une autre f Si c'est le cas, c’est certainement que vous essayez d'imprimer en mode texte (NI.Q ou Draft), et que votre imprimante ne dispose que de ces trois polices. Essaye d'imprimer en mode graphique.
2) L'article que vous citez faisait certes état d'impression "miraculeuse”, mais concernant "Professional Page assorti des polices de caractères Compu-graphic". Ce sont des polices vectorielles tdonc plus réalistes à l'impression), disponibles en standard sous WB 2.x. Ne changez pas de logiciel, change de système !
3) Les drivers pour A1200 ont de différent avec ceux du 500, qu’ils utilisent les possibilités accrues du printer.devicc en WB
3. 0. La compatibilité reste cependant ascendante (cad. Que les drivers du 500 fonctionnent sur un 1200, mais franchement, où est l’intérêt ?).
4) Rares sont les logiciels "sérieux" ij'entends pas là ceux qui utilisent le système multitâche) qui ne fonctionnent pas correctement sur 1200. Pour les jeux, la statistique est inverse : rares sont ceux qui fonctionnent sur 1200.
5) Très franchement, un raytracer comme Persistance Of Vision (lequel est dans le domaine public), associé à un modeleur comme Vertex idont on trouve également une version dans le domaine public, mais évidemment moins évoluée que la version commerciale) font amplement l'affaire lorsque l'on débute en image de synthèse. Ce n'est que lorsque vous aure fait vos armes qu'il sera temps de penser à Imagine. RealiD, etc. Côté hardware, une extension de mémoire et une carte accélératrice (coprocesseur mathématique et éventuellement 68030) sont rapidement nécessaires. Un dossier sur les périphériques pour l’Aï 200 a été publié dans notre numéro 55 (mai 93).
6) Côté traitement de textes, je suis personnellement un afficionado de Final Copy II, bien que la version démo de WordWorth 3 m'ait pour l'instant totalement convaincu (attendons cependant la version définitive avant de porter un jugement définitif). Le choix est plus restreint en ce qui concerne kt mise en page, puisque seul Professional Page 4.0 mérite que l'on s'y attarde (voir notre lest dans notre dernier numéro). Espérons que d'autres viendront lui tenir la dragée haute d'ici peu...
PROBLEME D'IMPRIMANTE (SIC) (BIS)
Au mois de juillet dernier, j'ai doté mon Amiga 500+ d'une imprimante Canon Bj- 10ex à jet d'encre, je découvrais alors les joies du traitement de textes et autres PAO... Or quelle ne fut pas ma surprise en constatant sur certains logiciels, une lenteur d'impression assez terrifiante, j’utilise
Ep
régulièrement des logiciels comme
KindWords, Excellence! (d'accord ce sont les premières versions, mais tout de même...) ou PageSetter II. Pour vous donner un exemple, il m'a fallu 40 secondes pour sortir cette page avec KindWords en mode d'impression "Finale", et 6 minutes 30 en mode "superfont" ! Le vous pose donc la question : d'où cela vient-il ? Du logiciel, du driver ou encore de l'Amiga lui-même ? Est-ce que l'impression sera plus rapide avec les mêmes logiciels, mais sur un Amiga 3000 tournant à 25 Mhz ? J'ai pu constater cette lenteur sur des caractères Bitmap et Compugraphic, mais aussi avec une imprimante matricielle, pourtant réputée plus rapide qu'une jet d'encre.
Enfin, dernière question : y-a-t-il amélioration de cette vitesse d'impression sur Excellence! 3 que vous venez de tester ? Fe n'ose croire que l'architecture de l'Amiga rende l'impression d'une page d'écriture plus lente que sur un Macintosh Classic (sans vouloir faire de mauvaises comparaisons).
Régis Nadelwais, Rèze
Non, là, ça vient du logiciel. Evidemment, en utilisant un Amiga un peu plus rapide, l'impression sera accélérée d'autant (dans les limites de la vitesse de l'imprimante elle- même, ça va de soi). Cela dit, il faut bien comprendre que l'on a rien sans rien, et que plus l'on demande une qualité élevée, plus le temps nécessaire est long.
PC-PHILE
En prévision de l'achat de MS-DOS 6.0, je voudrais savoir si cette version peut fonctionner avec l'AT-Once Plus de Vortex. Le voudrais aussi savoir s'il est normal que je ne puisse pas configurer le clavier français de l'Amiga dans Install. En effet, le choix reste bloqué en mode German ou ASCII (ma version est le 3.0 du 08 92).
D'autre part, je dispose d'un disque dur IDE récupéré dans un 386SX, et après avoir vu les publicités, je pense acheter un boîtier comportant une carte IDE pour Amiga 500. Ce disque dur IDE est un NEC, comportant les références suivantes : MODEL D 3735, S N 570311, DATE 1991-12. Sur son étiquette inférieure, il y a écrit : D 3735 DISK DRIVE, P N 134-500988-068, S N 570311, DATE 1991-12. Le BIOS du 386 indiquait un disque dur de type 14, avec 43 Mo disponibles. L'ai depuis acheté 2 autres disques durs car celui-ci n'accepte pas plus de 27 Mo au maximum, alors qu'un formatage par MS-DOS 5.0 lui donne bien les 43 Mo promis, le pense donc qu'à l'origine, le disque dur NEC de 50 Mo n'utilise pas toutes ses capacités et a été mal formaté. Désirant maintenant utiliser ce disque avec mon Amiga 500, j'aimerai connaître ses caractéristiques (nombre de têtes, de cylindres, de secteurs, etc).
Dernier point, l'émulateur AT de mon Amiga dispose de la possibilité d'insérer un coprocessseur de type 80C287 à 12 Mhz, mais je préférerai utiliser un 80287 XL à 16 Mhz. Le brochage est-il identique ? L'Amiga 500 n'étant pas un portable, je me moque bien de la consommation de ce coprocesseur.
Pierre Sogno, St Genix Guiers
Normalement, MS-DOS 6.0 devrait fonctionner sans aucun problème avec l'AT- Once. Bien sûr que non, ce n'est pas normal du tout que vous ne puissiez utiliser le clavier français ! Avez-vous dans votre AUTOEXEC.BAT, placé la commande KEYB FR ? Si oui, consultez votre manuel et ou votre revendeur.
Concernant le disque dur, j'ai peur de ne pas avoir bien compris votre question. Il n'accepte pas de dépasser 27 Mo dans quelles conditions ? Sur le PC, ou sur l'Amiga ? Toujours est-il que pour connaître ses caractéristiques, vous pouvez utiliser (sous PC) un utilitaire type Norton Utilities ou PcTools, qui vous donnera tous les renseignements que vous désirez. Renseignements pris auprès d’un expert (notre inénarrable confrère Albert Potiers de PS 1 Magazine), il vaut mieux ne pas trop mélanger les torchons et les serviettes : primo, la fréquence des deux co-proces- seurs est différente, ce qui suppose qu'un oscillateur adéquat (16 Mhz, donc) doît être présent sur la carte ; deuxio, la différence de consommation électrique entre les deux types de coprocesseurs n'est pas si indifférente que vous le pensez ; et troisio, c'est même pas sûr que le brochage soit identique. Maintenant, vous faites ce que vous voulez...
FILE GARD
le vous adresse cette lettre pour vous poser quelques questions. En effet possédant un Amiga 2000 avec la carte passerelle XT depuis 4 ans, j'avais acheté en même temps une FileCard. Mais depuis peu, ma carte PC est morte, et je n'ai donc plus accès au disque dur, vu que le vendeur m'avait créé une disquette de boot DD qui devait passer par la carte PC. Alors je vous demande : comment faire pour entrer dans le disque dur maintenant ?
D'autre part, je désire utiliser mon Amiga pour faire de la 3D, de l'image de synthèse et de l'animation. Que dois-je lui ajouter ? Si par exemple, j'ajoute un second disque dur, est-ce que je pourrai avoir accès à la FileCard !
Gyu Rakotobe, Lyon
Hélas, le principe de la FileCard était justement d'utiliser le contrôleur de disque dur de la carte PC alors que l'Amiga lui-même n'en disposait pas. Donc : plus de carte passerelle, plus de disque dur, CQFD. Ajouter un second disque dur n'esl pas réellement la solution, mais s'il est de même type que le premier (ST 506, sans doute), vous pourrez utiliser son contrôleur le temps d'en réaliser une sauvegarde sur disquette.
Pour faire de l’image de synthèse dans de bonnes conditions, un disque dur de grande capacité est indispensable (200 Mo, c'est le pied), ainsi qu'une extension de mémoire (4 Mo au total est parfois encore insuffisant !). Une carte accélératrice 68030 + coprocesseur arithmétique ou 68040 si vous avez les moyens, s'avère très rapidement utile.
LA ROUTE DU CD-ROM
le possède un Amiga 600 avec son CD- ROM A670 et tout plein de jeux. Ie voudrai savoir où je pourrai trouver un catalogue pour les jeux adaptés sur Amiga ? Le recherche des jeux de tous genres, d'hier et d'aujourd'hui.
Bernard Houbre, Trappes
Là, c'est à mon tour de vous poser une question : où avez-vous eu votre A670 ? Personne n'en a encore jamais vu en France, ni même ailleurs, je crois. M’enfin, pour trouver des jeux, le mieux est encore de consulter les publicités de votre magazine préféré.
DPAINT
J'ai lu avec intérêt, dans votre numéro de janvier 1993, l'article signé par ean-Marc Viotti relatif à Deluxe Paint, l'aurai quelques renseignements complémentaires à vous demander concernant ce logiciel.
Sur les conseils du vendeur, j'ai acheté en mai 1992 un Amiga 500 et une imprimante Panasonic KX-P1123. Voulant réaliser des dessins, style bande dessinée, ce vendeur m'a conseillé et vendu en plus un coffret Deluxe Paint III que ne n'ai jamais pu utiliser car les disquettes comportaient un défaut.
Le vendeur m'a proposé l'échange, mais j'ai dû attendre le mois de septembre pour que me soit livré le nouveau coffret Deluxe Paint IV avec le manuel en français. 'arrivais à de bons résultats à l'écran, mais au moment d'imprimer, rien n'allait plus. Le vendeur m'a conseillé et vendu une extension mémoire de 512 Ko. L'ai donc persévéré, mais malheureusement, l'imprimante que je possède ne figure pas dans les drivers de Deluxe Paint. A l'impression, il apparaît en haut et à gauche deux barres horizon- talcs noires. J'ai essayé de sélectionner un écran blanc pour que l'écran noir d'origine de Deluxe Paint n'apparaisse pas à l’impression, mais je ne peux sauvegarder ce choix. Pouvez-vous me dire si ce problème vient d'un manque de mémoire de P Amiga 500 (malgré son extension de 512 Ko) ou s'il s'agit d'une incompatibilité entre l'Amiga 500, l'imprimante Panasonic KX-P1123 et Deluxe Paint IV f
F. Courtine, Le Pont de Claix
A priori, il n'y a aucune incompatibilité entre DeluxePaint et votre imprimante, sinon elle ne sortirait rien du tout (en tout cas, rien de cohérent). Non, le problème est ailleurs.
Les deux bandes noires que vous décrives proviennent des parties non visibles de votre dessin, celles cachées par la barre de menus et la palette d'outils de Dpaint. Il vous suffit d’appuyer sur la touche F10 pour accéder à la page entière et pourvoir dessiner également dans ces deux bandes. Un conseil : transforme carrément le noir en blanc en passant par l'éditeur de palette, et non en dessinant un rectange blanc sur votre page ; cela augmentera sensiblement la vitesse d'impression.
AA OU AAA ?
Je possède un A500 et je vais - du moins j'allais - bientôt en changer au profit d'un Al200 avec DD, extension de mémoire et copro (j'utilise beaucoup POV Ray). De plus, je vais aussi changer mon écran car je voudrai pouvoir accéder à du 800X600 (par exemple) sans scintillement. Je vais enfin changer ma vieille imprimante MT 81 pour une Epson LQ-100. Mais plusieurs doutes m'assaillent :
1) il est à peu près sûr que Commodore travaille actuellement sur un nouveau Chipset (peut-être l'AAA) plus performant que l'AA. En achetant un 1200 maintenant, ne risque- t-on pas de se retrouver avec un micro obsolète dans quelques mois ! En effet, contrairement au 500, les processeurs du 1200 sont soudés directement sur la carte- mère ; il n'y a pas de support. Il ne sera donc probablement pas possible de les changer pour les nouveaux !
2) le DSP : pensez-vous qu'il sera installable sur l'actuel 1200 sans avoir à utiliser le bus 32 bits de ce dernier ? Ou bien ne pourra-t- il être installé que sur les futures versions du 1200 f Autre problème : le prix du DSP d'AT&T n'a pas franchement l'air d'être... familial !
3) où en est donc ce fameux moniteur mul- tisync 1942S que beaucoup de revendeurs annoncent dans leurs publicités, mais que personne n'a encore vu ? Avez-vous des infos à son sujet ? En quoi diffère t-il du 1960 (j'espère en tous cas qu'il ne sera pas plus cher que ce dernier...) ?
7 -f-HJ
4) La LQ-100 d’Epson que je convoite possède une résolution maximale de 360x360 DPI. Cependant, le driver EpsonQ du Workbench 2.04 ne permet pas de dépasser 360x180 DPI. Le Workbench 3.0 possède-t- il un driver approprié ? Sinon où trouver un driver adéquat ?
Je crois que le conflit s'est modifié : le principal problème pour l'avenir du 1200 n'est pas le Falcon ni même le PC ; c'est Commodore en personne... Comme ce lecteur du dernier numéro, je pense qu'une interview de Georges Fornay serait plus que nécessaire, afin que nous ayons des éclaircissements sur les intentions de la Corp. De toutes façons, je resterai fidèle à l’Amiga, seul micro au monde capable de vous faire oublier nos ennuis dès qu'on le branche !
M. Olivier, Poitiers
1) Effectivement, Commodore travaille (dans le plus grand secret, laissez-moi rire) à un nouveau Chipset, que l'on espère pour très bientôt. Mais il ne va pas rendre le AA des Amiga 1200 et 4000 pour autant obsolète. D'abord parce que l'on ne connaît pas ses caractéristiques (mode True Color ? Plus de 256 couleurs affichables simultanément ?). Ensuite, parce que sa disponibilité n'est pas encore annoncée (ça peut très bien être dans deux mois comme dans deux ans). Enfin, parce que de toutes façons, la tendance actuelle des développements tant logiciels que matériels, est au 1200, et que la politique actuelle de Commodore est à la compatibilité tous modèles. En d'autres termes, à moins qu'un logiciel particulier ne requiert certaines fonctionnalités propres aux nouveaux chips, il fonctionnera tout aussi bien sur le 1200.
2) Depuis la sortie du 1200, l'intérêt provoqué par la possibilité hypothétique de lui ajouter un DSP semble bien retombé. Plus personne n'en parle, allez savoir pourquoi. Cela dit, s'il sort un jour et s’il est compatible avec le 1200 actuel, il occupera certainement le bus 32 bits.
3) Oui, excellence question : qu'en est-il du 1942S?
4) Hélas, le driver EpsonQ du Workbench
3. 0 reste à une densité maximum de 360x180 DPI.
DANS LES ETOILES
Programmeur et astronome amateur, je viens de développer un logiciel de très grande puissance pour... des astronomes amateurs. Cherchant à le commercialiser, pourriez-vous me conseiller sur les démarches nécessaires et les personnes à qui m'adresser ? Le kit de développement que je vous commande me servira à donner un style 2.0 et 3.0 à mon logiciel. J'ai comme projet de le mettre d'abord dans le domaine public (avec options essentielles désactivées) et de proposer une version commerciale (comme par exemple Dice de Matt Dillon). Est-ce légal ?
Une signature illisible, on ne sait où
Il y a deux possibilités : soit vous vendez votre logiciel à un éditeur distributeur quelconque, auquel cas la disponibilité en domaine public d’une version bridée doit obligatoirement se faire avec son accord, même si votre contrat stipule que vous en gardez la propriété. Soit vous le distribuez vous-même (par correspondance ou tout autre moyen à votre convenance), et dans ce cas, c'est vous qui voyez : vous restez en effet propriétaire à la fois de votre oeuvre et des droits de reproduction, vous avez donc tout pouvoir pour décider du meilleur mode de promotion à utiliser. Notez au passage qu'il est arrivé plusieurs fois qu’un logiciel développé à la base pour le domaine public ait attiré la convoitise d'un éditeur, et qu'une nouvelle version, commerciale celle-là, soit ensuite proposée à la vente.
AMIGA REVUE
Nous retouvons ici quelques unes des questions posées sur le service Minitel d'Amiga Revue, à savoir le 3615 Amiga Revue (hé oui).
Message de Ciant : que veut dire DFÛ:DOSE sur une disquette que je ne peux pas lire ?
Réponse : tout simplement que cette disquette a été formatée en FFS par un Amiga tournant sous WB 2.x. Sous 1.3, seul l'OFS est utilisable pour les disquettes.
Message de Amimax : peut-on installer un FPU dans le 1200 directement sur la carte-mère (sans carte dans la trappe) ? Réponse : non, aucun emplacement n'est prévu.
Message de )ean : quand j'allume mon micro, le voyant rouge clignote et le lecteur de lit pas les disquettes. Que dois-je faire ?
Réponse : prier pour qu'il soit encore sous garantie !
Message de Denis : comment trouver les addresses relatives des différentes fonctions des libraries pour travailler en assembleur ?
Réponse : les Rom Kernel Manuals (RKM) sont là pour ça, mais en anglais. En français, essayez avec la Bible de l'Amiga de chez Micro-Application (seconde édition de préférence).
Dans le précédent
article, nous avons commencé à étudier un petit programme qui simule le tir d'un obus. Nous continuons aujourd'hui avec le calcul de la trajectoire proprement dite.
Nous avons déjà vu de quelle manière
i
I était calculée la vitesse au départ, c'est- à-dire quelles étaient les coordonnées x et y du vecteur vitesse en fonction de l'angle et de la vitesse. Nous savons donc comment se comporte l'obus à la sortie du canon (si l'on peut direl. Mais dès qu'il quitte le canon, il subit la force de la gravitation, et sa trajectoire s'infléchit vers le bas. Il faut donc simuler cette attraction pour avoir une trajectoire "réaliste" (façon de parler, nous verrons d’ailleurs à la fin en quoi cette simulation est parfaitement irréaliste).
QUELQUES NOTIONS DE MECANIQUE
En physique, ou plus précisément en mécanique, on considère que le comportement des objets est entièrement décrit par une relation dite "relation fondamentale de la dynamique". Cette relation énonce simplement que la vitesse d'un objet est moditiée de manière proportionnelle aux forces qu'il subit, et inversement proportionnelle à sa masse (évidemment, la relation en question est bien plus précise que cela, mais cette version nous suffira pour le moment).
Cette conception est très intuitive. En particulier, il apparaît comme évident qu'un objet qui ne subit aucune force a une vitesse constante (pensez à un objet qui dérive dans l'espace loin de tout, il n'a aucune raison de ne pas aller en ligne droite à vitesse constante), ou encore que si l’on pousse deux fois plus fort un même objet, il accélère deux fois plus vite, et que si l'on pousse de la même manière un objet deux fois plus lourd, alors il accélère deux fois moins vite. Etc. Dans le cas qui nous occupe, nous avons simplement un obus, dont nous connaissons la vitesse, et dont nous voulons calculer la trajectoire. Il existe des méthodes mathématiques qui permettent de calculer directement la trajectoire connaissant la nature des contraintes et les conditions initiales. Malheureusement, ces méthodes demanderaient à elles seules une douzaine d'articles. Nous allons donc faire autrement.
Nous allons procéder de manière itérative, c'est-à-dire que nous allons calculer successivement des positions à intervalle de temps très court. A chacune de ces étapes, il faudra faire le bilan des forces que subit notre obus, et modifier sa vitesse en conséquence. Ici, la situation est particulièrement simple puisqu'il n'y a qu'une seule force qui agit, à savoir la gravitation. Le bilan va donc être vile fait. Nous allons modifier la vitesse à chaque étape en rajoutant une constante à la composante verticale de la vitesse, cette
DIET
constante correspond à l'action de la force de gravitation (en effet, la pesanteur n’agit que sur la composante verticale de la vitesse). L'influence que la pesanteur a sur l'obus est constante, car elle est proportionnelle à la force (qui est constante, nous verrons plus loin le pourquoi du comment), et inversement proportionnelle à la masse de l'obus (notre obus a une masse constante, la siluation pourrait être différente dans le cas d'un missile par exemple, qui consomme du carburant et s'allège donc tout au long de sa course).
Donc, à chaque étape, nous allons ajouter aux coordonnées de notre obus le déplacement effectué pendant l'intervalle de temps, et à la vitesse une constante qui correspond à l'action de la pesanteur.
X-X+VX
y=y+vy
vy=vy+p
Les calculs sont ici simplifiés au maximum. En particulier n'apparaît pas la durée de l'intervalle de temps considéré, durée qui est fondamentale (par exemple, le déplacement entre deux étapes est égal à la vitesse multipliée par la durée qui sépare ces deux étapes. De même, la variation de la vitesse est égale à l'accélération multipliée par celle même durée, etc.). En choisissant cette manière (qui permet d'obtenir un résultat convaincant à peu de frais), nous nous interdisons "d'améliorer" le programme en le rendant plus réaliste, puisque nous n'avons plus aucune correspondance avec des données physiques (masses, forces, vitesses, etc.). De plus, nous ne pourrons pas comparer les résultats avec des données réelles (mais ne vous inquiétez pas, nous ferons tout cela un jour prochain).
LA GRAVITATION
Tout le monde a entendu parler de la fameuse anecdote selon laquelle Isaac Newton pensa à la loi de la gravitation lorsqu'il reçut une pomme sur la tête. Cette loi dit que deux corps s'attirent selon une force proportionnelle à leurs masses, et inversement proportionnelle au carré de la distance qui les sépare (qui sépare leurs centres de gravité en vérité). Le coefficient de proportionnalité est une des fameuses constantes de l'univers.
Ainsi, lorsque notre obus retombe, ce n'est pas seulement la terre qui l'attire, mais également lui qui attire la terre. Néanmoins, si nous reprenons notre "relation fondamentale de la dynamique", on voit immédiatc- ment que bien que l'obus et la terre subissent la même force, leurs masses sont tellement différentes que la terre ne bouge pas, contrairement à l'obus.
’V:
WATSON
Une autre chose ressort de ces deux lois. La force que subit un corps qui tombe, donc la force de gravitation, est proportionnelle à la masse de la terre, et à la masse du corps. De plus, l'augmentation de la vitesse du corps est proportionnelle à la force et inversement proportionnelle à sa masse. Donc, finalement, la masse de l'objet n'influe en rien sur la manière dont il accélère : si sa masse est deux fois plus importante, la force de gravitation est deux fois plus forte, mais sa vitesse augmente deux fois moins vite, finalement, il accélère de la même manière ! Ce résultat peut sembler paradoxal, il paraît intuitivement peut probable qu'un même objet, qu'il soit réalisé en polystyrène ou en plomb, tombe de la même manière. Et effectivement, si l'on fait l'expérience, les vitesses de chutes sont différentes, cela provient des frottements de l'air, qui eux ne dépendent en rien de la masse de l'objet, seulement de sa forme. Par contre, si on fait l'expérience dans le vide (c'est- à-dire dans une enceinte où l'air aura été enlevé, ou du moins raréfié), alors deux objets, qu'ils soient une bille d'acier ou une plume, tomberont de la même manière ! (cette expérience est souvent faite dans les classes de seconde).
Pour en revenir à notre programme, on peut maintenant préciser pourquoi la force que subit l’obus est constante. Cela peut sembler en contradiction avec la loi de la gravitation : en théorie, lorsque notre obus se rapproche de la terre, il subit une force plus grande. Faisons le calcul pour voir de combien varie la force entre une altitude de 0 m (niveau de la mer), et une altitude de 500 m (je ne suis pas une spécialiste de balistique, mais je doute qu'un obus monte au-delà de 500 m...). D'après la loi de la gravitation, on a :
£=G.M.m d"2
Où G est la constante de gravitation, M la masse de la terre, m celle de l'obus, et d la distance entre le centre de la terre et le centre de l'obus. Si h est l'altitude de l'obus, on a d=r+h où r est le rayon terrestre.
Nous voulons comparer le rapport entre la force que subit notre obus pour h=0 et celle qu'il subit pour h=500. Ce rapport est :
(G.M.m rA2) (G.M.m (r+h) -2).
Presque tout se simplifie, et cela nous donne :
((r+h) h)A2=(r h+l)A2
En prenant r=6000000 (6000 Km, soit 6000000 mètres), on a
(r h+l)A2=l.0001666736
L’erreur est donc de moins de 0.02 % ! Il n’y a donc aucun intérêt à tenir compte des modifications de la gravitation en fonction de l'altitude.
RETOUR A L'INFORMATIQUE
Continuons donc l'étude du listing, que nous avions entamée dans notre précédent article. Juste après l'initialisation de la vitesse vient celle de la position : x=o
y=0
Vient après ça la boucle qui contient le calcul de la trajectoire, c'est cette boucle qui "incarne" la fameuse méthode itérative dont nous parlions plus haut :
WHILE (x l AND y>=0 AND NOT atteint!)
La boucle durera donc tant que l'obus est à gauche du bord droit de l'écran (x l), à une latitude supérieure à 0, et qu'il n'a pas atteint la cible.
Ensuite, on trace un point à l'endroit où se trouve l'obus, la succession de tous ces points nous donnera donc bien une courbe (les constantes ont été choisies afin qu'il n'y ait pas de "trou" dans la trajectoire).
PLOT x,h-y
Puis, on modifie la position en fonction de la vitesse :
x=x+vx
y=y+vy
Enfin, on détermine si on a touché la cible.
Atteint!=((x>=xc-2) AND (x =xc+2) AND (y>=yc-2) AND (y =yc+2))
Le test sera "vrai" si l'obus se trouve dans le carré dont le centre est sur la cible et qui a un côté de longueur 4.
Enfin, on modifie la vitesse à cause de la pesanteur :
vy=vy-g
Pour finir,
boucle.
WEND
y a l'instruction de fin de
La fin du programme est constituée par l'instruction de fin de la boucle principale (qui se termine lorsque la cible a été touchée), puis par l'affichage d'un message censé flatter vos talents d'artilleur.
LES FROTTEMENTS
La pseudo modélisation que nous avons faite ici ne rend que très imparfaitement compte de la trajectoire réelle d'un objet. Il suffit de lancer un ballon pour s'en convaincre. En fait, les frottements de l'air sont beaucoup trop importants pour que leur absence passe inaperçue. Ils sont un peu plus difficiles à simuler, car leur action dépend de la vitesse du mobile. En fait, ils sont dirigés dans la direction inverse de la vitesse, et l'importance de la force qu'ils exercent dépend de la vitesse (en fait, c'est une loi complexe, qui peut faire intervenir le carré, ou le cube de la vitesse...). Ce type de phénomène est typique d'une branche que l'on appelle la mécanique des fluides, qui étudie en particulier tout ce qui touche aux liquides, gaz et autres milieux continus dét'or- mables. Cette branche de la physique trouve de très nombreuses applications dans l'industrie, en particulier en aéronautique (on s'en serait douté...). La simulation du frottement permet d'obtenir des trajectoires comme celle de la figure 2.
Pour en finir avec les trajectoires d'obus, on peut citer en passant la fameuse force de Coriolis, qui s'exerce perpendiculairement à la trajectoire des objets en mouvements. C'est en particulier cette force qui fait que les ouragans tournent toujours dans le même sens à l'équateur, et dans un sens opposé dans chaque hémisphère. De même, on pourrait tenir compte de la force centrifuge, due à la rotation de la terre (n'oublions pas que la terre tourne !) Qui a tendance à éloigner l'obus de l'axe des pôles. Si la trajectoire de l'obus est dans le plan qui contient l'équateur, la force centrifuge est exactement dans le sens opposé à la gravitation. Mais dans ces deux cas, les forces sont négligeables devant la gravitation.
Nous continuerons dans la voie des "petites" modélisations dans nos prochains articles. N'hésitez pas envoyer des questions (et des remarques), car vous savez sans doute mieux que moi de quoi vous avez besoin pour vos programmes. Sur ce, bonne programmation. ¦
François Fleuret
r
INFOGR
V
V *
4i
l’UlN 1 DL 1 U1 IL
Lrf )
1
i
r
Figure I
Nous vivons dans un espace à trois dimensions (certains en voit 4, 5, 6 mais c'est une autre histoire...) composé d'un axe X , Y et Z (figure 1 ). Vu que nous travaillons sur un écran bidi- mensionnel (pour l'instant...) il va falloir nous intéresser à ce fameux axe Z qui va nous permettre de nous éloigner ou de nous rapprocher dans l'écran tout en gardant les proportions de la perspective.
La perspective est un domaine assez fastidieux à maîtriser. On a l'œil ou on ne l'a pas et si c'est le cas, il est nécessaire de le travailler énormément afin de bien analyser l'univers 3D qui nous entoure. Il n'est pas toujours facile au premier coup d'œil de voir les différents points de fuite d'une image. La compréhension de la perspective sous Dpaint est très enrichissante pour celui qui veut s'attaquer aux logiciels de 3D qui eux, déterminent automatiquement la perspective et les points de fuite de votre image lors du rendu. Mais sous Dpaint, niet !!! C'est à vous de tout dessiner, donc de comprendre .
Nous avons abordé (un peu) la perspective lors de nos précédentes animations. Nous allons donc commencer à découvrir ensemble les possibilités qu'elle offre ainsi que la fonction "Grille".
L'ESPACE
TRIDIMENSIONNEL
RAPPEL
Nous avons vu le mois dernier comment faire battre les ailes d'un papillon en nous servant de la perspective. Vous vous souvenez que l'on fait appel à la perspective soit en appuyant sur la touche "Enier” du pavé numérique soit en allant dans le menu "Effet Perspective Créer". Vous avez donc ensuile une espèce de rectangle bizarroïde qui apparaît et qui s'appelle un "réticule". Ce dernier vous permet de visualiser rapidement les
changements que vous opérerez à votre brosse suivant les axes X, Y et Z. En d'autres termes un réticule est par définition "un repère". Vous devez toujours saisir votre brosse aux extrémités (figure 2).
Vous remarquerez que vous avez également une croix au milieu de l'écran (également un réticulel qui définit la ligne de vision (la ligne horizontale définit l'horizon), l orsque le dessin réapparaît dans le réticule c’est que vous êtes a voire position originale.
UPHIEZ-MOI !
LE PAVE NUMERIQUE
Attention ! En maintenant la touche "shift" et à chaque fois que vous cliquerez sur les touches du pavé numérique vous augmenterez ou diminuerez de 90°. Cette valeur est bien entendu modifiée en faisant appel à un fameux requester (voir figure .'¦)).
Espacement - X: ï Espacement - Y:
Ajuster»
SR,
11
Annuler*
Ok |
Figure 4
y '
Tableau récupitulatif des commandes
du pavé numérique
- r -i" défaut
liutatiun !i Q| £
I Rrmplir
I écran
Rnt.Vt ,r.n V Q
nnl.-ilir.il ' j
LfeTaut Hfl yci
I de la I Cerspect ive
rnrirnr l
1 jn*> dTmi‘i»r«ri
GRILLE ET PERSPECTIVE
L’outil très important pour le remplissage est la grille. Nous n’avons pas encore vraiment vu son aspect, c’est donc l'occasion rêvée d’analyser son fonctionnement.
LA GRILLE
Elle vous permet de dessiner sur des portions d'écran dont les coordonnées X et Y définissent la grille (voir figure 4). Pour connaître ses coordonnées vous devez cliquez avec le bouton de droite sur l'outil grille.
A

- Soit vous l'ajuster manuellement.
- Soit vous lui donner des coordonnées.
Exemple : si vous sélectionnez un gros pinceau et que X est à 12 et Y à 7, à chaque fois que vous bougerez votre pinceau :
- sur X : il se déplacera de + -12 pixels ;
- sur Y : il se déplacera de + - 7 pixels.
Afin que votre grille s'ajuste aux coordonnées de la brosse comme dans la figure 4 ; soit vous affichez les coordonnées dans le menu "Prêts" et lors de la saisie de votre brosse vous retenez ses dimensions ; soit (et c'est là que la perspective est intéressante! Vous appelez le requesler de perspective et vous cliquez sur l'option "Selon brosse" qui ajustera automatiquement les dimensions de la grille avec celles de la brosse. Il va s'en dire que cette dernière est nettement plus intéressante.
Enfin, pour activer la grille, soit vous appuyez sur G ou cliquez sur son icône.
LE REQUESTER DE PERSPECTIVE
Pour faire appel à ce requester, il suffit que vous soyez déjà en mode perspective et que vous cliquiez avec le bouton droit de la souris sur l'icône grille (voir figure 5).
Pas grand chose à dire sur ce requester sinon les fonctions :
- "selon brosse", qui adapte les dimensions de la brosse avec celles de la grille.
6-
- "Pas angulaire", 90° est l'angle par défaut qui est obtenu lorsque l'on agit sur la touche "Shift" et le pavé numérique mais rien ne vous empêche de lui donner une autre valeur.
L'affichage des angles ou des positions de la brosse se fait toujours par rapport à la ligne de vision.
DE LA PRATIQUE
Pour arriver à un dessin comme celui de la figure 6 voici la marche à suivre : nous sommes ici sous le format d'écran 320x256 en 32 couleurs mais vous pouvez adopter une résolution de 640x512 en 16 couleurs, les résultats sont nettement meilleurs surtout en perspective.
1. Dessinez les dessins (figure 6.1) et mettez-les dans votre page de brouillon (touche |).
ERRATUM
Permettez-moi de vous signaler un petit bug pour les utilisateurs de Dpaint ACA. Il n’est pas possible en effet de remplir automatiquement une suite de cadres en maintenant les touches "Alt" et "A" de gauche, comme nous l'avons vu précédemment. Soit vous utilisez le requester de déplacement, soit vous remplissez cadre par cadre, ou encore vous retournez à votre ancien Dpaint tet oui !).
5. Positionnez la brosse en bas de l'écran et faites tourner la brosse de -90° sur X et remplissez l'écran "touche -" (figure 6.2).
Rappel : la première chose à connaître est à chaque pas angulaire de 90° sur vos axes X ,Y et Z ; le point de fuite cor
7. Désactivez la grille et recommencez les phases 3 et 4 pour cette brosse.
8. Positionnez la partie de mur comme indiquez (figure 6.3), inversez la saisie de la brosse "Alt X" (coin inférieur gauche) faites-lui faire une rotation de 90° sur Y et dessinez (figure 6.4).
9. Plus la brosse s'éloigne plus elle devient petite, donc à la position la plus petite de votre partie de mur, donnez la valeur 0° sur Y et dessinez une partie de mur (figure 6.5).
10. Vous n'avez plus qu'à prendre la moitié de l'écran en brosse et à l'inverser "touche X" (figure 6.6).
11. Prenez le garçon et pour son ombre, (choisissez une couleur noire, appuyez sur la touche "F2" et plaquez-la sur le sol en perspective.
12. Placez le garçon, dessinez un cercle sur votre page de brouillon et remplissez-le avec la brosse "Ballon" (avec l'option "Contour"), prenez le ballon en brosse, plaquez-le sur le dessin, réduisez-le avec la touche ")" et plaquez-le également sur le dessin.
Voilà (figure 6). Ah ! J'oubliais, mettez donc un petit ciel bleu. Je me suis permis de commenter ce dessin dans tous ses détails, j'espère pour vous que cela n'aura pas été trop laborieux. A la rentrée nous continuerons la perspective avec des exemples et nous verrons comment on peut faire bouger tout ça. Sur ce je vous souhaite de très bonnes vacances et potassez bien...B
Olivier Duval
2. Prenez la brosse "Sol" et appelez la perspective en appuyant sur "Enter".
3. Ajustez les dimensions de la brosse avec celles de la grille avec l'option "Selon brosse".
4. Cliquez sur l'icône grille.
Respond avec la ligne de vision. Maintenant ajustez les dimensions de la brosse avec celles de la grille ("Selon Brosse").
6. Prenez maintenant la brosse "Mur" et vous remarquerez qu'elle adapte les mêmes positions sur l'écran que le sol.
1 z"
FB
L'organisation d'une liste chaînée, qu'elle soit simple ou double, n'est finalement pas très compliquée à comprendre. Son utilisation non plus, pour peu que l'on se donne la peine de réfléchir (oh, si peu !) Aux algorithmes appropriés.
LE TRI DANS TOUS SES ETATS (4)
simplement les liens qui relient un élément à un autre. Plus simplement : un "élément" quelconque d'une liste est toujours formé d'un "nœud", suivi des données propres à cet élément (qui peuvent d'ailleurs êtres vides, réduisant notre élément à un simple nœud). Tiens, une petite figure clarifiera peut-être tout ça.
Révisons rapidement ce que nous avons appris la dernière lois : une liste est dite "chaînée" parce que, tout simplement, chacun de ses éléments contient un (liste simple! Ou deux (liste double) pointeurs sur son élément précédent et ou suivant. On pourra noter au passage que ce principe a été plus que largement utilisé par les concepteurs de l'Amiga DOS.
Un petit point de vocabulaire avant de continuer : jusqu'à présent, nous n'avons fait état que "d'éléments" de la liste, alors que ce ierme est sans nul doute plus approprié aux tableaux, tn toute bonne conscience, il faudrait normalement parler de "nœuds", mais nous préférons réserver ce terme pour décrire
On pourrait traduire ceci par une simple structure C, mais nous préférons en définir deux :
Pourquoi ne pas avoir indu la structure Nœud directement dans la structure Flement ( Il n'y a aucune raison particulière ; cela permet simplement de réutili- ser une structure Nœud dans chaque nouvelle liste que I on désire créer (en fait, cela permet surtout d écrire des fonctions génériques qui travaillent sur les noeuds, sans se soucier de connaître la composition des données de l'élément).
Struct Noeud
struct Noeud ‘suivant;
struct Noeud ‘précédent;
);
INSERTION ET SUPPRESSION
De par la structure même des listes, l'insertion et la suppression d'éléments sont d'une simplicité enlantine.
H? ?
LISTING 2
*
* Insère le noeud "noeud" dans la liste, avant le noeud "avant"
* Après cette opération, "avant" passe APRES "noeud"...
*
* "noeud" ne doit pas déjà appartenir à une liste !
*
void InsererAvant(struct Noeud 'noeud, struct Noeud 'avant)

noeud->suivant = avant; noeud->précédent = avant->precedent ; noeud->précédent->suivant - noeud; avant->précédent = noeud;
)
*
* Insère le noeud "noeud" dans la liste, après le noeud "après"
* Après cette opération, "après" passe AVANT "noeud"...
*
* "noeud" ne doit pas déjà appartenir à une liste !
*
void InsérerAprès(struct Noeud 'noeud, struct Noeud 'après)

noeud->suivant = après->suivant; noeud->suivant->précédent - noeud; noeud->précédent = après; après->suivant = noeud;
)
*
* Supprime le noeud "noeud" de sa liste *
void Supprimer (struct Nœud 'nœud)
(
struct Noeud *x = noeud->précédent;
x->suivant « noeud->suivant; noeud->suivant->précédent = x;
)
LISTING 3
*
* Insère le nœud "noeud" dans la liste avant "premier", en ' prenant en considération le fait que "premier" est déjà
* le premier de la liste.
*
* "noeud ne doit pas déjà appartenir à une liste !
*
void InsérerPremier(struct Nœud 'noeud, struct Nœud 'premier)

noeud->suivant = premier; noeud->précédent = NÜLL; premier->précédent = noeud;
)
*
' Insère le noeud "nœud" dans la liste après "dernier", en
* prenant en considération le fait que "dernier" est déjà
* le dernier de la liste.
*
* "nœud ne doit pas déjà appartenir à une liste !
'
void InsérerDernier ( struct Nœud 'nœud, struct Nœud 'dernier)

nœud->8uivant = NÜLL; noeud->précédent - dernier; dernier->suivant = noeud;
voir Listing 2
Rien de très compliqué à priori, mais un problème peul se poser dans deux cas bien particuliers : que se passera-t-il en effet si l'on veut insérer un nœud juste avant le premier de la liste, ou au contraire juste après le dernier de la liste ?
Dans le premier cas, l'instruction "nœud- précédent->suivant = nœud" (qui faisait en sorte que le nœud précédent "avant" ait bien "nœud" pour nouveau nœud suivant), ira écrire l'adresse de "nœud" n'importe où en mémoire, "avant" n'ayant justement pas de noeud précédent.
Même cause, mêmes effets dans la fonction InsererApresO, où l'instruction "nœud->suivant->précédent = nœud" (qui faisait en sorte que le nœud suivant "après" ait bien "nœud" pour nouveau nœud précédent), ira écrire l'adresse de "nœud" n'importe où.
Enfin, le même problème apparaît également dans la fonction Supprimer, pour les mêmes raisons.
Il existe deux manières de remédier à cela. La première consiste tout simplement à gérer ces deux cas particuliers au travers de fonctions dédiées (nous nous limiterons dans cette démonstration aux
LISTING 4
*
* Insère le nœud "nœud" dans la liste, avant le noeud "avant"
* en testant que "avant" n'est pas déjà le premier de la liste
*
* "nœud" ne doit pas déjà appartenir à une liste !
*
void InsererAvant(struct Noeud 'noeud, struct Noeud 'avant)

noeud->suivant = avant;
noeud->précédent = avant->précédent;
if (nœud->précédent 1= NULL)
noeud->précédent->suivant = noeud;
avant->précédent = noeud;
)
*
* Insère le noeud "nœud" dans la liste, après le noeud "après"
* en testant que "après" n'est pas déjà le dernier de la liste
*
' "noeud" ne doit pas déjà appartenir à une liste I *
void InsérerAprès (struct Noeud 'nœud, struct Nœud 'après)
(
noeud->suivant = après->suivant; if (noeud->suivant != NÜLL)
noeud - > suivant - >prêcéder,f = noeud;
noeud->précédent = après; après->suivant = noeud;
)
fonctions de suppression) :
Voir listing 3
* Pointeur sur le premier noeud * * Toujours à NULL *
* Pointeur sur le dernier nœud *
Positionner les pointeurs "suivant" et "précédent” à la valeur particulière NULL revient simplement à dire qu'ils n'existe pas de nœud correspondant.
Cette solution, quoique simpliste, peut suffire dans beaucoup de cas. Malheureusement, on n'est pas toujours en mesure de déterminer au cours d'un programme, si un nœud particulier est le premier ou le dernier de sa liste.
La seconde solution consiste donc à insérer dans les fonctions InsérerAvanK) et InsérerApresO, un test sur les valeurs des pointeurs "suivant" et "précédent", et à utiliser le cas échéant les fonctions InsérerPremierO et InsérerDernierO.
Concrètement, cela donne :
Voir listing 4
Et nous voilà avec deux fonctions qui marchent à tous les coups ! Notez lout de même que cela n'empêche pas de faire appel aux fonctions InsérerPremierO et InsérerDernierO lorsque l'on veut exactement ajouter un nœud en début ou en fin de liste, respectivement.
SUIVRE A LA TRACE
Oui, mais... Cela suppose que l'on sache en permanence quel nœud est le premier de la liste, et lequel est le dernier. Là encore, une solution simple consisterait à maintenir deux variables - baptisons les "Premier" et “Dernier” - qui indiqueraient en permanence les noeuds extrêmes de la liste. Les fonctions d'insertion et de suppression mettraient alors à jour ces deux variables, en fonction des cas particuliers qu'elles ont à gérer.
Il serait cependant beaucoup plus efficace de gérer la liste à travers une en-tête propre, d'un formai un tout petit peu étrange certes, mais somme toute assez simple à assimiler (c'est d'ailleurs également celui qui a été retenu par les programmeurs de la Rom de l'Amiga).
On peut en effet relier deux nœud "factices" en une seule structure. Le premier nœud de cette structure serait considéré
LISTING 6
vold InsérerPremier ( struct Nœud ‘nœud, struct Liste ‘liste); void InsérerDemier ( struct Noeud ‘nœud, struct Liste ‘liste); void SupprimerPremier(struct Nœud ‘nœud, struct Liste ‘liste); void SupprimerDemier(struct Noeud ‘nœud, struct Liste ‘liste);
LISTING 7
struot Liste
struct Nœud ‘Premier!
Struct Noeud ‘Factice; struct Nœud ‘Dernier;
)
en permanence comme le début de la liste, tandis que le second serait tout le temps considéré comme le dernier nœud de la liste :
LISTING 5
struct Liste
struct Noeud Premier;
struct Noeud Dernier;
)
Il suffirait alors de réécrire les fonctions InsérerPremierO, InsérerDernierO, Supprimer Premier!) Et SupprimerDernierO de telle sorte qu'elles acceplenl une structure Liste en paramètre, par exemple :
Voir listing 6
Les concepteurs de l’Amiga ont encore amélioré ce principe, en remarquant que dans la structure Liste, deux pointeurs étaient positionnés à NULL en permanence. Ce sont les champs "Premier.précédent" et "Dernier.suivant". Toujours avares de quelques octets, ils ont donc transformé leur liste en quelque chose de plus compact :
Voir listing 7
Il faut considérer cette en-tête de liste comme deux noeuds entre-croisés : les champs "Premier" et "Factice" agissent comme un nœud normal, de même que les champs "Factice” et "Dernier" (l'ordre est évidemment important). Cela a cependant un très léger inconvénient : le champ "suivant" du dernier nœud réel de la liste, pointe en fait sur le champ "Factice" de l'en-têle ; de la même manière, le champ "précédent" du premier nœud réel de la liste, pointe en fait sur le champ "Factice" de l'en-tête. Rien de bien extraordinnaire, en somme...
La prochaine fois, nous aborderons un algorithme de tri sur une liste chaînée. A la demande de notre rédacteur en chef adoré, nous irons même jusqu'à illustrer notre propos par un programme "qui fait quelque chose", c'est-à-dire qui s'adapte à l'AmigaDOS et dont les résultats peuvent être tangiblement appréciés à l'écran. Ne vous attendez cependant pas à l'utilitaire du siècle... ¦
Etienne Mouratila
3 0£
5
Mui?
0£ I
© o
n o z ?
7-H-W
INITIATION AU SHELL (4)
rien d'autre qu’une valeur particulière, à laquelle on assigne un nom pour la référencer. Ce nom doit être précédé du signe S pour être reconnu comme tel.
Non trouvé" de tout à l'heure, la réponse attendue.
QUEL INTERET ?
Introduites le mois dernier avec l'étude de la Startup* Sequence, les variables d'environnement peuvent non seulement apporter à vos scripts une aide efficace, mais aussi être exploitées par certaines applications bien pensées.
Petit rappel : nous avons vu la dernière fois, que la commande Version créait deux variables d'environnement, baptisées Kickstart et Workbench, el indiquant les numéros des versions de chacune de ces deux entités. Nous avions alors précisé que ces variables étaient "locales” aux Shell en cours, et indiqué qu’il existait également des variables "globales". Le temps est maintenant venu d'expliciter un peu tout cela.
PRINCIPE
Vous n ctes pas sans savoir qu'Amiga-DOS analyse toujours la ligne de commande avanl que de l'exécuter, notamment pour remplacer tous les caractères d'échappement AN SI par leur équivalent ASCII (par exemple, la séquence “N est remplacée par un saut de ligne! Ou obéir à certains ordres (par exemple, la séquence *E|32m change le stylo d'écriture en blanc}.
Au cours de cette analyse, Amiga DOS repère également si un ou plusieurs signes $ (dollar! Figurent dans la ligne et si oui, remplacent l'identificateur qui le suit par la variable d'environnement correspondante. Ainsi, la commande Echo suivante :
Echo "Kickstart Skickstart, Workbench Sworkbench"
affichera effectivement KickStart 39.106, Workbench 39.29 (en tout cas, sur mon 4000 à moi).
Une variable d'environnement n’est donc
VARIABLES LOCALES
Il est possible de créer deux types de variables d'environnement. Celles que l'on veut locales n'existent que pour le Shell en cours et tous ceux qu'il lance par la suite. Quand ce Shell se termine, ses variables locales sont effacées.
Pour illustrer ce phénomène, nous allons nous livrer à une petite expérience. Depuis le Workbench, lancez deux Shells différents. Dans le premier, tapez la commande suivante :
Sec Toto ON
Vous venez de créer une variable d'environnement nommée Toto, et contenant la valeur ON. Pour vous en convaincre, tapez maintenant :
Get Toto
et le Shell affiche alors ON. Notez que "Fcho $ Toto" aurait produit exactement le même effet.
Passez maintenant dans le second Shell, et là encore, tapez :
Get Toto
Vous obtenez cette fois-ci une réponse laconique : "objet non trouvé”. C'est clair, la variable Toto existe clans le premier Shell, mais pas dans le second.
VARIABLES GLOBALES
Ne quittez pas encore vos deux Shells. Mais réactivez le premier. Nous allons maintenant illustrer le principe des variables d'environnement globales.
Dans le premier Shell, tapez la commande suivante :
SetEnv Titi Coucou
Cette commande crée donc une variable globale nommée Titi el lui assigne la valeur Coucou. De la même manière, tapez maintenant :
GetEnv Titi OU
Echo $ Titi
et vous obtiendrez comme réponse : Coucou.
Passez à nouveau dans le second Shell, et, là encore, retapez cette même commande. Vous obtiendrez alors, au lieu du "objet
En pratique, les variables d environnement sont principalement utilisées dans les scripts. Par exemple, un script d'installation d’un logiciel pourrait stocker dans une variable locale le répertoire de destination et l'utiliser dans une commande copy :
Copy DFO:fichiers TO $ dest Copy DFO:autres TO Sdest autres etc.
A signaler également que le Shell gère automatiquement quatre variables supplémentaires : Fcho sert à autoriser interdire l'affichage de chaque commande avant de l'exécuter (Sel Echo ON ou Set Echo OFF), Proccss renvoie le numéro du Shell en cours, RC donne la valeur de relour de la dernière commande exécutée, et Resull2 donne le code d'erreur de la dernière commande exécutée. Détail, la commande : Fault $ Result2
esi parfaitement similaire à la commande Why.
CE QU'IL FAUT SAVOIR
Les variables locales sont manipulées par les commandes Sel, Cet et UnSet. Elles sont stockées directement en mémoire et disparaissent dès que le Shell en cours se termine, l es variables globales sont manipulées par les commandes SetEnv, GetEnv et UnSetEnv. Elles sont stockées sur disque, dans le répertoire ENV: (normalemeril assigné à RAM: Envi.
Quand décider d'utiliser des variables globales plutôt que locales f II n'v a aucune règle particulière pour cela, sinon qu'il vaut mieux n utiliser des variables globales que si l’on sait qu’elles seront utilisées par d'autres Shells que celui en cours. Ainsi, le programme More (normalement situé en SYS:Utilitics) utilise une variable globale baptisée Editor. Pour déterminer quel éditeur de texte appeler lorsque l'on appuie sur Shift- E.
Dans le prochain article, nous verrons l'utilité et l'emploi de la commande IF et de ses acolytes ELSE el FNDIF, une commande qui, associée ci SKIP, permet de réaliser des branchements conditionnels dans un script. ¦
Stéphane Schreiber

f .
CONCOURS
A. G.A.-DEMOS AMIGA REVUE COMMODORE
LES LOTS
AMIGA
:.'v.
Présidé par M. Gilles Mendçj, ©irecteur Général Adjoint de CommodoFe France, il sera composé de toute la rédaction d'Amiga Revue et du service technique de Commodore France, représenté par M. Nicolas Costes.
REMISE DES PRIX
Elle aura lieu fin septembre 1993. Un compterendu complet sera publié dans le numéro d'octobre 93 d'Amiga Revue.
OBLIGATIONS ET CONTRAINTES
En ce qui concerne la programmation, certaines conditions sont posées...
"Respecter et utiliser le système d'exploitation" ne signifie pas obligatoirement l'ouverture d'un écran Intuition ; on peut utiliser la graphics.library pour créer un affichage totalement nouveau... Il est également autorisé d'inhiber provisoirement le multitâche avec ForbidO, mais les pratiques suivantes causeront inéluctablement l'élimination du concours :
- inhibition des interruptions avecOisable() pour de longues durées, et plus particulièrement pour la durée de la démonstration entière ! *• , vN
LE JURY
Amiga Revue et Commodore France organisent un concours de démonstrations tournant sous AmigaDOS 3.0 (Workbench version 39 et au- dêlà) et exploitant les capacité graphiques des nouveaux chips AGA (modes 256 couleurs et HAM8).
Ces démonstrations devront être des œuvres originales. Elles pourront soit être programmées dans n'importe quel langage permettant l'exploitation d'Amiga DOS, soit être créées à l'aide d’outils d'animations supportant le Workbench 3.0 (Oel.uxe Paint AGA, etc.).
Quelle que soit la catégorie choisie, les démonstrations pourront être contenues sur une ou plusieurs disquettes, mais devront obligatoirement être installabiés sur disque dur.
DUREE DU CONCOURS
Les disquettes pourront nous parvenir jusqu'au 31 août 1993 à minuit, "le cachet de la Poste faisant foi'', à l'adresse suivante :
Amiga Revue Concours AGA-Démos 5, rue de la Fidélité 75010 Paris France
1" prix : I ordinateur Commodore
Amiga 1200 (*)
2* prix : 1 Moniteur Multisynchrone
Commcxlore 196Ô (*)
Des abonnements d'un an à Amiga Revue (*S. Des joggings à l'effigie de Commodore, des lee-shirts à l'effigie de Commodore, des collections de Pin's Amiga Revue.
* Avec possibilité de choisir un lot équivalent dans la gamme de périphériques et accessoires pour Amiga de Commodore.
Programmeurs désirant participer au concours AGA-Démo, en leur proposant d’acquérir à moindre frais le Kit de Développement Amiga, normalement réservé aux développeurs enregistrés. Ce kit se compose de deux disquettes "Includes & Autodoçs
3. 0", d'une disquette "Outils" (MungWail, Enforcer, CatComp...) et d'une disquette "Exemples" (avec sources en C).
Ce kit peut être acheté par correspondance pendant toute la durée du concours, en utili-
- programmation directe du hardvèâre. Le «ant le bon de commande de la page 13.
Blitter pourra être provisoirement réservé àJC'f’àrjMèlement à cette opération, Amiga Revue votre seul usage, à condition que cela soit fait pûbhera une série d'articles écrits par les
de manière compatible avec le système, et techniciens de Commodore-Amiga, qui don-
pour dÿ courtes périodes. Neront conseils et astuces pour le développe-
' * 'j' - ment de jeux et démos respectant le système.
. . 3
AIDES w- SUPPLEMENTAIRES
Cette série débute dès le présent numéro, avec la reproduction intégrale de l'intervention faite au récent DevCon d'Orlando par Chris Green et Spencer Shanson, tous deux Commodore France e.t’Âmigd Révue-niettent- ..responsables de la bibliothèque graphique de en place une opération spéciale d'aide aux ’ irAfniga.
Extrait du règlement
Afticie 1 Amiga Revue et Commodore France organisent du 1er avri 1993 au 31 août 1993
tant çur la rea isation de démonstrations pour le système d'exploitation AmigaDOS 3.0,
Ce concours est ouvert a tout le monde sans restriction et n'est soumis i aucune ubligatinn d Article 1 : les démonstrations doivent être Virement insla tables sur disque dur et respecter e
Article ( : les démonstrations réalisées en code devront être accompagnées rie leur s: source refuser une démonstration si des techniques de programmation considérées comme illégales
Article 4 ; les démonstrations soumises à l'appréciation du jury doivent être libres de tous dro
¦MppMiW
Commodore France se réservent le droit de les utiliser pour l'animation de stands, la réali;
publicitaires, etc
LA VI ET LA CO
Par les départements développemer
Nous nous retrouvons pour la troisième fois consécutive afin d'éclaircir certaines des particularités des derniers processeurs graphiques de l'Amiga.
Lss anciennes fonctions SetPointert) et ClearPointerO fonctionnent encore, fournissant des pointeurs compatibles avec Intuition. De manière similaire, le graphisme du pointeur contenu dans le fichier DEVS:system-contigura- tion sera utilisé jusqu'à ce qu'un fichier pointer.prefs soit identifié. Cependant, étant donné la complexité croissante du sous- ensemble pointeur, appeler SetPointerO ou ClearPointerO depuis un gestionnaire d’événement ou depuis Begin EndRefreshO peut provoquer un blocage. Il y a pour l’instant des sécurités pour prévenir ces blocages, cependant nous tenons à prévenir les programmeurs de se contenter des routines graphiques les plus simples lorsqu'ils sont dans LockLayerQ, LockLayerlnfoO, Begin-Relreshtl, Regin-Updateü, etc. et ne pas appeler Intuition ou des routines système de haut niveau depuis LocklBascf). De même, il faut être très prudent à l’intérieur des gestionnaires d'événements (il est en général meilleur que le gestionnaire signale une tâche de priorité élevée pour effectuer le travail proprement dit). L'application qui crashe avec la nouvelle version du système quand une fonction mal employée qui marchait par chance maintenant bloque parce que sa gestion est devenue plus raffinée. Lisez les Autodocs pour toutes ces fonctions pour obtenir plus d’informations sur les fonctions que l'on peut utiliser avec.
Les informations sur le pointeur retournées par GetPrefO ne sont plus à jour, car les données concernant le pointeur peuvent dépasser l'espace disponible à l’intérieur de la structure Prel’erences. L’image du pointeur contenue dans la mémoire morte sera retournée dans tous les cas. Comme la version V37. La V39 ignore les données concernant le pointeur dans les appels à SetPointerO après le premier appel, pour les mêmes raisons.
L'échec de la routine OpenScreenO si la profondeur d'écran est trop importante. Etant donné que tous les modes graphiques et toutes les profondeurs d'écran ne sont plus disponibles sur tous les systèmes, OpenScreenO échouera si vous demandez une combinaison cle mode d'écran et de profondeur qui n'est pas disponible. Ceci peut être un souci pour les applications qui souhaitaient allouer des plans mémoire supplémentaires de cette manière, ou qui supposaient que les plans supplémentaires ne seraient pas affichés. Il v a un nouveau message d'erreur SA_ErrorCode OSERR TOODEEP.
Les bibliothèques Intuition et Graphics sont impliquées dans un mécanisme visant à maximiser la compatibilité des programmes utilisant les anciens spriles. Les nouveaux processeurs AA supportent la résolution variable et la largeur étendue des nouveaux sprites, mais ces réglages s'appliquent à tous les sprites d'un coup. Si une application demande une largeur donnée pour un sprite (avec l'ancien appel GetSpriteQ, ou avec les nouveaux appels GetExtSpriteü et Change-ExtSpriteAO), et que le sprite d'intuition n’est pas compatible avec cette demande, alors la bibliothèque Graphics.library fera disparaître le sprite d'intuition, et préviendra Intuition. Intuition répondra en générant le sprite compatible le plus adapté.
Les pinceaux pour les écrans. La gestion des pinceaux par défaut est quelque peu compliquée pour des raisons de compatibilité. Le seul changement pour les anciennes applications sera pour celles qui utilisent un tableau SA_Pens de ()). Elles obtiendront les nouvelles valeurs pour les pinceaux BARDETAILPEN, BARBLOCKPEN, et BARTRIMPEN. Cela ne modifie la couleur de la barre de menu, et des menus sur toutes les fenêtres de cet écran qui demandent les menus "nouveau-look" avec le paramètre WLFG_NEW- LOOKMENIJS). Les applications qui ne précisent pas le tableau de pinceaux SA_Pens et celles qui spécifient au moins un de ces pinceaux obtiennent des valeurs par défaut compatibles avec la version V37. Les possibilités pour Commodore étaient limitées parce que les paramètres pour obtenir la palette par défaut et ies pinceaux par défaut étaient trop liés ensembles (jusqu'à SA_LikeWorkbench).
La valeur de la structure Screen.BilMap est en train de devenir obsolète. La structure Screen originale contient une structure BitMap qui ne peut pas évoluer pour tenir compte des nouveaux besoins. Quand Intuition alloue une Bitmap pour un écran CUSTOMBITMAP, il utilise désormais la fonction AllocBitMapO, et recopie la partie ancienne de la structure BitMap dans la structure contenue dans la structure Screen (soit dans &-screen->BitMap). Intuition utilise en interne la véritable BitMap (obtenue grâce à screen- RastPort.BitMap.) au lieu de &screen->BitMap. Nous vous recommandons de faire de même. Ceci est la direction dans laquelle nous allons de toute façon pour le "ReTargetable Graphics", et est nécessaire pour faire du double buffer. Il y a pour l'instant des sécurités dans Intuition pour gérer les programmeurs qui touchent directement les champs de profondeur et de plans mémoire dans la structure BitMap. Une intervention directe (par des "Poke" est fortement déconseillée. Lisez pour plus d’informations la documentation de la fonction Change-ScreenBufferO. Compatibilité avec la console. Les applications qui dessinent dans la console liée à une fenêtre, mais qui utilisent les commandes de défilement de la console, peuvent ne pas fonctionner si elles impriment leurs textes avec d'autres pinceaux que les pinceaux 0 et 1, quand seul le plan
nsiosss Y39
VIPATI Bl LITE AA
et support de Commodore. Traduit par Nicolas Costes (Commodore France).
Mémoire pour ces couleurs est déplacé.
Les applications qui pratiquent le partage des pinceaux sur leurs propres écrans doivent allouer et positionner les pinceaux de 3 à 7 si ces couleurs vont être utilisées dans la console. Le gestionnaire console.device utilise les pinceaux de 0 à 7 comme il l’a toujours fait.
QUELQUES POINTS IMPORTANTS LIES A INTUITION
Avec la version V39, lorsque la promotion de modes graphiques est activée, les modes d'affichage qui utilisent le moniteur par défaut (c'est-à-dire, les modes qui ne sont pas spécifiquement PAL ou NTSC) sont promus dans des modes double-balayage ou désentrelacés comme les modes DbIPAL ou DblNTSC afin de fournir un affichage sans scintillement. La promotion est contrôlée par l'éditeur Icontrol des Preferences et la disponibilité des fichiers "monitors" DbIPAL ou DblNTSC.
La promotion peut changer le comportement du système qui peut être incompatible avec certaines applications :
- Les limites de l'affichage plein écran ("overs- can") du DblNTSC (et DbIPAL) sont légèrement inférieures aux limites du mode NTSC (ou PAL). (Avec le 3.01, les limites du DblNTSC(DblPAL) ont été agrandies, et sont maintenant comparables 'bien que toujours inférieures) à celles du mode NTSC (PAL).
- Il peut être plus difficile de centrer un écran DblNTSC ou DbIPAL sur certains écrans multifréquences qu'un écran désentrelacé de manière hardware (avec un carte flicker-fixer, NDT). La version 3.01 apporte une plus grande flexibilité qui aide à résoudre le problème).
- Un écran entrelacé est promu en écran non- entrelacé, ce qui a des conséquences évidentes sur les listes copper utilisateur et les personnes qui "pokent" directement dans les listes copper.
- Les résolutions supérieures et la profondeur supérieure des nouveaux processeurs AA imposent des contraintes d’alignement plus sévères. Par chance, la plupart des applications soit laisse Intuition allouer les plans mémoire de leurs écrans, soit utilisent une structure BitMap privée dont la largeur est un multiple de 64 pixels (la contrainte la plus sévère des nouveaux processeurs AA). Cependant, si la structure BitMap privée est d'une largeur inhabituelle, elle peut ne pas être suffisamment alignée pour les processeurs. Un tel écran apparaîtra avec des distortions lorsqu'il sera promu.
¥B
- La coercition des écrans d'arrière plan pour correspondre au mode d'affichage de l'écran DblNTSC ou DbIPAL de premier plan peut conduire à un mode de résolution inférieur pour les écrans d'arrière plan incorrectement alignés.
Les modes "1x" demandent un alignement sur 16 bits (frontière de mot) pour chacune des lignes de l'affichage, les modes "2x" demandent un alignement sur 32 bits (frontière de long mot), et les modes "4x" exigent un alignement sur 64 bits (frontière de double long mot).
Voici un résumé des contraintes d'affichage :
pixels de 140 ns (basse res. En 15Khz, extra basse res. En 31 Khz)
de 1 à 8 plans => 1X
pixels de 70 ns (haute res. En 15Khz, basse res. En .31 Khz)
de 1 à 4 plans =>1X
de 5 à 8 plans =>2X
pixels de 35 ns (super haute res. En 15Khz, haute res. En 31 Khz)
1 et 2 plans =>1X
de 2 à 4 plans =>2X
de 5 à 8 plans =>4X Etant donné que la fonction AllocBitMapO de la bibliothèque Graphics.library alloue des plans mémoires correctement alignés pour vous, vous n'avez pas besoin de vous préocu- per de l'alignement lorsque vous utilisez les appels du système.
- Les nouveaux processeurs AA ne permettent pas d'afficher en double-balayage les écrans "dual-playfield" non entrelacé, par conséquent, ils apparaîtront moitié moins grands que lorsque qu'il ne sont pas promus.
- Comme les processeurs précédents, ceux du AA proposent encore 8 sprites. De manière similaire aux processeurs originaux et à ceux de l'ECS qui perdent des sprites quand l'overs- can est agrandi, de nombreux nouveaux modes d'affichages n'ont pas assez de cycles pour charger les données correspondant aux sprites. Un écran promu peut avoir moins de sprites disponibles par rapport au mode à 15Khz, en d'autres termes, les sprites autres que le pointeur peuvent dispaître.
Notez que si le système est conscient que des sprites supplémentaires sont demandés, il essayera de réduire la bande passante de l'affichage (si c'est possible) pour les autoriser. Pour provoquer cela, utilisez soit CetSpritel) pour allouer vos sprites avant d'ouvrir votre affichage, ou RemakeDisplayO après avoir appel 1er GetSpriteO.
- Il n'y a pas aujourd'hui de modes d'affichage à 31 Khz avec 1280 pixels par ligne. Cela exigerait des pixels de 17,5 ns, ce qui est le double de ce que les processeurs du AA peuvent fournir. En conséquence, les écrans Super Haute résolution sont promus dans des écrans de 640 pixels de large, qui peuvent en général être déplacés ("scroll"). Ceci est indispensable pour des systèmes qui n’ont qu'un écran VGA- seul, mais qui n’est pas forcément la meilleure manière d'afficher ce mode. Pour empêcher cette promotion de la super haute résolution vers la haute résolution, une application peut demander explicitement pour un écran Super haute Résolution NTSC ou PAL.
Cependant gardez en tête que les futurs processeurs pourraient être capables de désentre- lacer des écrans larges de 1280 pixels, et que cela ne serait pas possible si le NTSC ou PAL étaient explicitement la version V39 peut être utilisée pour déterminer quel est le mode disponible le plus adapté.
- Les applications qui demandent explicitement le moniteur NTSC ou PAL lorsqu'elles ouvrent un affichage recevront un écran PAL ou NTSC non promu, adapté au travail en vidéo (genlockage,..), etc. Pour les modes entrelacés, il y aura du scintillement. En conséquence, les applications de design et de productivité, qui souhaiteraient ouvrir un choix d'écran PAL NTSC, devraient utiliser la base de données d'affichage, ou la requête de choix d'écran de la bibliothèque ASL 2.1 pour permettre à l'utilisateur de choisir un mode sans scintillement si il est disponible sur leur système.
LES AUTRES POINTS DE COMPATIBILITÉ
- Les vecteurs des routines des bibliothèques et l'appel SetFunction(). En général, un certain nombre de nouveaux vecteurs remplacent les anciens appels. Bien que les anciens vecteurs marchent toujours, les logiciels qui utilisent SetFunclionO sur les anciens vecteurs, ne pourront plus détourner ce qu'ils comptaient récupérer. Un exemple de la version V37 : les personnes qui utilisient SetFunc.tiont) sur le vecteur d'AutoRequestf). La plupart des requêtes du système passent par EasyRequestO maintenant. Un exemple de la version V39 serait SetWindovvPonterO qui remplace SetPointerQ.
- Le test de la mémoire par des "Poke" ne marche plus. Il semble que certains jeux testent l'existence de mémoire vive à l'adresse S300000 en y écrivant des données et en les relisant immédiatement après. Ces jeux seront trompés par le bus de l'Amiga 1200. Ne testez jamais la mémoire vive par des Poke Peek. Utilisez toujours les routines d’allocations mémoire de la bibliothèque Exec.library, ou la routine TypeOfMem(-) qui peut retourner si de la mémoire existe à une adresse donnée (et quel type de mémoire c'est).
- Support de la mise à l’échelle des polices de caractères. Avec la version V37, des largeurs différentes d'une même taille d'une police de caractères pouvaient être obtenues en utilisant OpenDiskFontO avec des tags, si le programme "setpatchwtam" était lancé à l'avance. Avec la version V39, ce programme ne fait rien, et une largeur incorrecte déjà présente en mémoire peut être retournée. Avec la version V39, la largeur correcte doit être de nouveau retournée, et ces polices de largeur ajustées sont toutes les deux cachées de AvailFontsO, et ne peuvent pas être accidentellement fournies si une application se contente d'utiliser OpenFontO pour la même taille de caractère.
- Les programmeurs de gestionnaires de tablettes sensitives doivent vérifier que leurs tablettes fonctionnent désormais avec la sélection étendue dans la console (ça ne fonctionne pas avec le système 2.04).
- La bibliothèque iffparse.library V39 n'est pas compatible avec le système 1.3. Utilisez la version V37 à la place.
- Changement du format des fichiers de Preferences. Le formai de certains fichiers a changé pour supporter les nouvelles possibilités des ordinateurs, et cela continuera. La documentation qui a été fournie ne décrit que certains blocs ("hunks") qui peuvent être trouvés à l’intérieur des fichiers de Préférences. Il n'y a aucune garantie que de nouveaux blocs ne soient pas ajoutés, ou que les blocs actuels soient toujours utilisés. Ne lisez pas et n'écrivez pas directement les fichiers de Préférences. Utilisez les mécanismes officiels pour lire et écrire les Preferences (par exemple, en utilisant les commandes ou les structures spécifiques à un gestionnaire, ou les fonctions telles que QueryOverscanO et LockPubScreenO pour déterminer les caractéristiques de l'affichage, etc).
- Le code auto-modifiant, recopié ou chargé directement en mémoire. Le code auto- modifiant sans gestion des caches du processeur plante depuis que le 68020 a été introduit. Les caches plus importants des processeurs 68030 et 68040 rendent encore plus nécessaire d'utiliser les fonctions de la bibliothèque Exec telle que CacheClearUO qui sont disponibles depuis la version V37. Ces fonctions de contrôle des caches permettent de vider les caches après avoir modifié du code, après l'avoir recopié à une adresse différente, ou l'avoir chargé en mémoire sans avoir utilisé LoadSegt). Ces fonctions de contrôle des caches sont aussi utiles pour les contrôleurs DMA qui transfèrent les données directement en mémoire.
76
Fff
- Le code IFF. Les anciens exemples IFF contiennent beaucoup de limites codées directement, et utilisent des structures anciennes qui ne doivent plus être accessibles directement. Le code ancien (même celui du tome Devices du Rom Kernel Manual 2.0) ne charge pas plus de 32 registres de couleurs. Le nouveau code IFF (NewlFF39.lzh) utilise les nouvelles fonctions du système partout où c'est possible d'une manière compatible avec les pratiques anciennes. Le nouveau code supporte la palette complète des processeurs AA, tous les modes d'affichage, le bloc-note, les écrans overscan et plus-grands-que-l'affi- chage, et le chargement sauvegarde des fichiers IFF 24 bits. Lisez les notes de compatibilité IFF pour plus d'informations sur la compatibilité des fichiers ILBM et le support des caractéristiques des processeurs AA.
- Le programme SetMap a disparu. Le programme SetMap (qui installait un clavier pour l'ensemble du système) a été remplacé par SetKeyBoard, qui ne change le clavier que pour la console courante. Cependant, si vous en dépendez complètement, le programme SetMap de la version V37 fonctionne encore.
- Le narrateur ("Speech”) a disparu. Le gestionnaire narrator.device et la bibliothèque Transiator.library ne font plus partie des version V38 et V39. Les programmes associés ont eux aussi disparus. En conséquence, les ordinateurs livrés avec les versions V38 et V39 n'ont plus la parole ).
- Nouvelles fonctions pour gérer les caches et le DMA. Tout spécialement pour ceux qui programment des périphériques DMA qui ont besoin d'utiliser les fonctions Cache- PreDMAO et CachePostDMAQ : l'utilisation incorrecte de ces appels peut fonctionner sur des ordinateurs à base de 68000 68020 68030, mais peut provoquer des comportement bizarres et même des ralentissements très importants sur des ordinateurs équipés du 68040.
La manière correcte d'utiliser ces appels est :
original_length=length; CachePreDMA(address,&length,0);
* suivant les goûts, plusieurs appels pour découper les opérations DMA à
* l'intérieur du bloc DMA défini par le premier appel à CachePreDMA!)
*
CachePreDMA! ,DMA Continue);
* Il est captiai d'appeller CachePostDMAO avec les mêmes valeurs que CachePreDMA!)
*
CachePostDMA(address,Soriginal_length,0);
Vous devez vous assurer que les valeurs correspondent. Sinon, le système sera incapable de déterminer quel transfert DMA entamé a terminé. Le système d'exploitation a besoin de gérer ce genre de choses pour les 68040 et les processeurs suivants, et pourrait devoir les suivre encore plus dans le futur.
- Un version ultérieure du 3.0 supportera l'appel SetVBufO de la bibliothèque dos.library. Pour les versions V36 à V39, cet appel ne faisait rien. Il permettra désormais de changer les modes et la taille des tampons d’écriture. Pour les programmes utilisant les fonctions d'entrée sortic bufferisées du DOS, cela peut entraîner une amélioration importante des performances si la taille des tampons est augmentée (et si le mode de gestion des tampons à l'écriture est mis à BUF_FULL).
Pour plus d'informations sur les changements du système d’exploitation, lisez attentivement les sections BUGS et NOTES des documentations du système (autodocs). Tirer parti des nouvelles capacités : Simplement en utilisant les capacités et les fonctions du système qui sont apparues avec la version 2, vous pouvez écrire des logicels adaptables qui grandissent automatiquement et supportent toujours plus de fonctionnalités.
Ajoutez un zest de code conditionnel pour gérer chaque composante (Rouge, Vert, Bleu) avec un minimum de 8 bits chacune, et pour utiliser les fonctions de la version V39 pour positionner et lire des valeurs de couleurs sur 32 bits, et votre application pourra utiliser toute la palette du AA.
Voila quelques techniques pour s'adapter aux nouvelles capacités du système :
- utilisez les requêtes de la bibliothèque asl.library si elle est installée. Elles sont localisées (traduites), elles diminuent la taille de votre code (que vous devez maintenir) et elles s'étendent avec le système). Les possesseurs de la licence du Workbench 2.0 peuvent obtenir une extension gratuite pour distribuer la bibliothèque asl.library 2.1 qui comprend notamment une requête pour le choix du mode d’écran.
- adaptez-vous à des profondeurs d'écrans auparavant impossibles. Un programme bien écrit peut utiliser les appels habituels des bibliothèques graphics.library et Intuition pour obtenir des écrans avec plus de plans mémoire. Ces écrans sont autrement identiques aux anciens modes :
basse res. 6, 7 et 8 bits, haute res 5, 6, 7 et 8 bits, super haute res. 3, 4, 5, 6, 7 et 8 bits, et VGA 3, 4, 5, 6, 7 et 8 bits.
Notez que la base de données d'affichage doit être utilisée pour vérifier si l'ordinateur utilisé peut afficher le mode d'écran et la profondeur souhaitée.
Les fonctions d’intuition peuvent être utilisées pour ouvrir ces écrans autrefois impossibles, mais les programmes ne peuvent pas compter sur Intuition pour rejeter toutes les mauvaises combinaisons. Par exemple, la version V36 d'intuition acceptera toujours d'ouvrir un écran basse res. De 8 plans mémoire, mais ce sera un gaspillage de mémoire si les nouveaux processeurs ne sont pas présents puisque les trois plans supplémentaires ne seront pas utilisés. Les programmes doivent donc vérifier explicitement la base de données d'affichage pour savoir ce que les processeurs permettent. ¦
Comme disait ma grand- mère : "un gros problème n'est qu'une suite de petits problèmes". En d'autres termes, ce n'est qu'en procédant par petites étapes successives que l'on arrive à venir à bout d'un projet quelconque. Qui l'eût cru, cette devise s'applique aussi parfaitement à la programmation.
_
INITIATION A LA
PROGRAMMATION (4)
Imaginons que vous vous soyez mis dans la tête de réaliser un jeu de réflexion quelconque, par exemple un jeu d'échecs. Tout de suite, là, sans réfléchir, comme ça vient, on se dit qu'un jeu d'échecs, ça n'est pas si compliqué que ça, il suffit de connaître les règles.
En fait, on se rend rapidement compte que cela ne suffit pas D'abord, parce qu'un joueur d'échecs est quelqu'un d'intelligent, qui prend des décisions en fonction de l'évolution de la situation. Il n'est donc pas possible de prévoir à l'avance comment le prochain coup devra être joué. Ensuite, il est préférable de penser à plusieurs stratégies possibles, de façon à toujours pouvoir contrer l'adversaire quelque soit la solution que lui aura choisie. Enfin, il faut carrément anticiper les actions de l'adversaire, afin de ne jamais être pris au dépourvu. Ce qui n’est pas facile à réaliser pour un être humain, et encore moins pour un ordinateur, fut-il un Amiga.
PREPARATION
On ne se lance pas tête baissée dans l'écriture d'un programme. Il faut d'abord le penser sur papier, afin de ne rien laisser au hasard. Si une fonction envisagée peut poser des problèmes, il faut alors la disséquer avant même de commencer à l'écrire, sous peine de se retrouver emporté par un vortex de com- plicalions inattendues.
Un point important également est de ne jamais réinventer la roue : des centaines de grosses têtes de par le monde ont déjà certainement planché sur le même problème que vous, el ont peut-être écrit un ou plusieurs ouvrages sur le sujet. Cherchez donc toujours à vous documenter le plus précisément du monde, vous aurez tout à y gagner (remarquez cependant qu’il ne s'agit pas de copier le travail des autres, mais simplement de l'utiliser en l'améliorant au besoin).
On peut éventuellement avoir recours à des organigrammes, ces schémas très à la mode il y a quelques années qui expliquent point par point pourquoi telle instruction doit être mise là plutôt que telle autre. M'enfin, l'écriture d'un organigramme est souvent aussi compliquée que celle du programme lui-même. A réserver aux masos, donc.
STRUCTURATION
Tout programme qui se respecte doit être structuré en différents modules, chaque module ayant une fonction précise et arrêtée. Dans le cas de notre jeu d'échecs, on pourrait trouver un module de gestion de l'écran (affichage de l'échiquier et déplacement physique des pièces), un module de réflexion au meilleur prochain coup possible, un module d'analyse du coup que vient de faire l'adversaire, etc.
Si elle n'est pas nécessairement obligatoire, cette structuration permet notamment de mieux cerner le logiciel que l'on crée, de lui apporter plus facilement des modifications, el surtout, lorsque l'on utilise un langage de haut niveau tel que le C, de réduire les temps de compilation et donc, de développement.
VERIFICATION
Une fois le logiciel écrit, il ne suffit pas qu'il fonctionne, encore faut-il qu'il fonctionne comme l'on s'v attend. Aucun logiciel au monde n’est absolument exempt de bogues (mis à part le traditionnel PRINT "Bonjour" du tout débutant). Il convient donc de tester sérieusement son produit, et de s'assurer que toutes ses fonctions produisent le résultat attendu, sans effet secondaire (par exemple, un crash de la machine sous certaines conditions bien particulières). C'est là un réel travail de titan, souvent effectué par plusieurs personnes différentes el dans des conditions différentes.
OPTIMISATION
Ce n'est qu'alors que vous pourrez penser à optimiser un peu l'ensemble. Optimiser, cela veut notamment dire accélérer certaines fonctions vitales, mais cela peut aussi consister à réduire le poids en octets de l'exécutable. Normalement, plusieurs optimisations sont déjà prévues dès la phase de conception du programme, mais il reste toujours possible de gagner quelques millisecondes par-ci ou par-là.
OUF I
Aile , je vous rassure, c’en est fini de la théorie. Après maintes et maintes cogitations, nous avons décidé d'utiliser le GFA-Basic comme support à notre initiation. C'est donc bien armés que nous partirons à la conquête des variables, des boucles, des branchements conditionnels et inconditionnels, bref, toutes ces petites choses qui font que la vie du programmeur est loin d'être un long fleuve tranquille. ¦
Colette et Berthe Mavailée
F??

Comme nous vous l'avions promis il y a deux mois, voici un petit, mais alors tout petit, clone de Block- Out, le tout en... Amos, c'est évident !
Oh bien sûr, je sais que Block-Out écrase complètement Amos-Out mais je trouve que c'est quand même une petite performance que de faire un petit jeu en 49 lignes de programmation ... Et puis aussi vous pouvez grandement l'améliorer par exemple en incorporant une petite zik ou même en réinventant de nouvelles pièces ! (et puis, après tout, rien ne vous oblige à le taper...).
Il comporte suffisamment de commentaires pour être compris par tout le monde. Cela dit une fois de plus, je vais profiter lâchement de la place qui m’est impartie pour que nous abordions l'étude d’une nouvelle fonction d'Amos.
LA FONCTION "WINDOW"
Quand je suis tombé sur cette fonction, j'ai crié : "Osana ! Je ne vais plus être obligé de coder mes propres fenêtres en
AMOS
' * Nom du source : AMOS OüT *
' * Sous-titre : Un petit clone du jeux ’Block Out' * ' * CopyRight : 0 1992 par Philippe Agr.isola *
i
' On coupe le multitâche
»___
MULTITACHB_OFF=Execall -132)
' Ouverture de l'écran
Screen Open 1,320,256,16,0
' Comme d'habitude ...
Cutb Off : Flash Off : Hide : Cls C
* Définition de la palette
Palette $ 0,$ P0,$ D0,$ B0,$ 90r$ 70,$ 50,$ 40,$ FD0,$ P53,$ B3F,$ 933, $ 705, $ 50F,$ 55F
1 On dimensionne un tableau
Diœ PIECE( 10,10,10)
• On affiche deux 'Rainbow'
Set Rainbow 0,0,150.”", ,"(9,-1,15»* Set Rainbow 1,0,150,””, ,"(9,1,15)"
Rainbow 0,0,0,150 Rainbow 1,0,160,150
' Affichage du terrain
For GRILLE=0 To 70 Step 10
Ink COUL,0 : Box 30+GRILLB,5?GRILLE To 279-GRILLE,255-GRILLE
Next GRILLE
Inc COUL
Ink 5,0
Draw 40,15 To 100,75 Draw 269,15 To 209,75 Draw 40,245 To 100,185 Draw 269,245 To 209,185
Ink 1,0
Box 271,15 To 318,39 Box 271,55 To 318,79 Box 271,95 To 318,119
' Affichage du texte
Ink 9,0
Text 275,24,"SCORE" Text 275,64,“BLOCX” Text 275,104,"SPEED”
' One variable ?!
VITBSSE=10
Repeat
' On sauve le backçroucd
Get Biock 1,40,15,279,240
For AXE Z«10 To 1 Step -1
X*X+(Jrigbt(1))* x 9)-(Jleft 1)> *(X>0)
Y=Y+(JdownU))*(Y 9)-- Jup(l>)*(Y>0}
Bzit If PIECEfX,Y,AXE Z-l)
' On restitue le background
Put Block 1,40,15
' Affichage des pièces
ink COUL
Bar 55+ilO-AXR Z>*5-X*(1C+AX£_Z,',31+(1G~AXE_Z1*5+Y*(1Û*AXE_Z) AXS. Z) *5*X“ (1Q+AXE_Z) + (9+AXZ..Z), 31+ 10-AXE_Z) *5+Y* ( 10+AXB..Z) + (9+AXE ZI
lok 1
Box 55+ 10-AXE Z1*5+X*(10+AXE Z).31+(10-AXEJZ!'5+Y*(10+AXE_Z) AXE Z)*5+X*flû+AXE Z)+(9+AXE Z>r31+ 10-AXE_Z)*5+Y* l0+AXE_Z) + (9+AXE_Z) Hait VITESSE Next AXE Z
To 55+(10- TO 55+(10-
’ Un son,puis oc réinitialise tout
Shoot : PIECE(X,Y,AXE Z)=l : Add COUL,1,8 To 15 : Inc SCORE
' On change la vitesse
VITESSEbVTTESSE-(SCORE 10) : If 7ITBSSE -i i VITBSSS-1 i End
If
• On écrit les différentes valeurs
Ink 1
Text 275,34,Str$ SCORE)
Text 275,74,Str$ (SCORE 10>."V Text 280,114.8tr$ «VITESSE:*” -
Ontil SCORE>*99 or AXE Z=10 or Mouae Key=l
' Oc remet le multitâche
HULTITACHE_CW=Bxecall (-138 J
; Bye.bye •
Boom : Default ; Kit
H?
I PRATIQUE
Amos !!" El j'ai prié le seigneur en faisant 10 000 chapelets...
Mais malheureusement, après avoir tapé un petit programme qui utilisait cette fonction, j'ai bien failli mourir de rire, pourquoi me direz-vous ?
Et bien parce que les fenêtres de l'Amos
1. 3 sont ignobles ! Avec un peu de malchance, on croirait avoir un PC 8088 avec une interface de daube en MDA...
A quand un émulateur PC en Amos ?, coders Amos relevez, le défi, les fenêtres sont déjà faites !
La syntaxe de cette fonction est la suivante :
Windopen numéro,position-X,position-Y,lar-
geur,hauteur
Position-X et largeur doivent être des nombres compris entre 0 et 39 pour un écran en basse résolution (0 320), ou 0 à 79 pour un écran en haute résolution 10 840), faites aussi attention à position-Y et hauteur qui ont les mêmes limites des écrans alphanumériques.
Exemple :
Window 1,10,10,30,20
Vous trouverez plus de détails sur les fenêtres Amos, directement dans la documentation de celui-ci, mais vous trouverez en fin d'article une petite routine d'exemples...
A propos de l'article du mois dernier, n'hésitez pas à nous faire parvenir vos plus belles routines (non compilées et de 20 lignes maximum) sur une disquette AmigaDos, les meilleures seront publiées dans cette rubrique !
Allez, à plus, et en passant je lance un petit hello à Jean-jean ! ¦
Philippe Agnisola
Routine pour l'instruction Window :
a*********************************************
* Nom du source : Fenetror II *
* Sous-titre : Des fenêtres PC en Amos ????? *
* CopyRight : (C>1993 par Philippe Agnisola * a**********************************••**«****«*
Ouverture de l'écran
Screen Open 1,640,256,4,Hires
On laisse le curseur ...
Curs On : Flash Off : Cls 0
Définition de la palette
Colour 1,$ F : REM Bleu Colour 2,$ F00 : REM Rouge Colour 3,$ F0 : REM Vert
¦ Ouverture de la fenêtre
Wind Open 1,60,60,65,20,1
' Titre de la fenêtre
Title Top "Ceci est une fenêtre Amos 1.3 ..."
' Bordure de la fenêtre
Border 1,3,1
' N'importe guoi i
Input "Tapez un texte =>";A$
Prlnt *"
Print "Vous avez tapé =",-A$
Wait 100
On efface la fenêtre
Clw
Et on affiche un texte Print "Tapez une touche ..."
On attend ...
Wait Key On ferme la fenêtre Wind Close : Cls 0 On se casse ...
Default : Edit
JV rH-iï
Notre rubrique Arexx Pratique nous entraîne ce mois-ci aux pays des bibliothèques partagées compatibles avec Arexx. Nombreuses et variées, elles permettent d'étendre considérablement les possibilités du langage, tout en gardant la possibilité d'évoluer avec le temps.
* Utilise AmigaGuide pour afficher l'aide... d'AmigaGuide
* (pour Workbench 3.0 uniquement}
*
* On s'assure que l'AmigaGuide.library est bien là *
IF -SH0W("L","amigaguide.library") THEN DO
IF -AddLibl"amigaguide.library",0,-30,39) THEN DO SAY "Pas d’AmigaGuide V39+ !"
EXIT END
14 END
15
16 * Et on affiche l'écran d'aide *
17 ShowNode("Workbench","Help : français sys AmigaGuide.guide”
f
Les bibliothèques de fonctions Arexx sont organisées exactement de la même manière que les bibliothèques partagées de l'Amiga (les fameuses "library" dont vous ave sans doute déjà entendu parler). Cette organisation identique permet qu'elles soient utilisées aussi bien par les applications "normales" que par les scripts Arexx, mais celles utilisables par Arexx présentent cependant une particularité : l'une des fonctions de la bibliothèque doit obligatoirement être réservée à l'interpréteur. Ainsi, il est par exemple impossible d'utiliser sous Arexx la bibliothèque Intuition (intuition.library) pour gérer écrans, fenêtres, menus et autres gadgets.
COMMENT ?
Certaines bibliothèques du système sont cependant compatibles avec Arexx : ce sont la locale.library, qui permettra donc de localiser un script et l'amigaguide.library, qui permettra de lui ajouter une aide en ligne.
Lout de suite, un exemple (rappel : les numéros de lignes ne sont là que pour la compréhension visuelle ; ne les tapez pas !).
Dans la pratique, il va de soi que vous aurez pris le soin de définir votre propre fichier d'aide, mais cet exemple montre deux
* AmigaGuide.rexx
choses : premièrement, qu'il est très simple d’utiliser les bibliothèques, et deuxièmement, qu'il vaut mieux avoir de la documentation sur les fonctions dont elles disposent !
En ligne 9, après les commentaires d'usage sans lequels un script Arexx ne serait pas un script Arexx, on vérifie que la biblito- hèque amigaguide.library n'est pas déjà installée, auquel cas il serait inutile de la charger une seconde lois. L'instruction ShovvO attend deux paramètres : d'abord, le type de I extension qu'on désire ajouter à Arexx t'P' pour un port, 'L' pour une bibliothèque), suivi de son nom, pour lequel la casse des caractères est importante : "AmigaGuide" et "amigaguide" sont différents.
Si ce lest s'avère négatif, on demande à Arexx, via l'instruction AddLibO, d'ajouter la biblitohèque demandée. AddLibO requiert quatre paramètres : le premier est le nom de la bibliothèque (là encore, la casse est significative), le second est sa priorité (nous y reviendrons), le troisième représente l'offset du serveur Arexx clans la bibliothèque (nous y reviendrons également), et le dernier son numéro de version (0 indiquant n'importe quelle version).
Lignes 11 et 12, on prévient l'utilisateur d’une erreur éventuelle, avant de terminer prématurément l’exécution du script par l'instruction Exit.
"Main",0,0)
Enfin, ligne 17, on utilise la fonction ShowNodef) de l'amigaguide.library pour afficher sur l'écran du Workbench, le fichier d'aide "AmigaGuide.guide", à partir du nœud principal "Main".
._
PRATIQUE : LIOTHEQUES
QUID ?
Nous avons parlé plus haut de "priorité" de "d'offset du serveur". De quoi est-ce que c'est-iI qu'il s'agit-il donc au juste Auguste ?
Pour expliquer le concept de priorité, il faut d'abord passer par une inévitable digression sur la manière dont Arexx gère les appels de fonctions par les scripts. Le langage est en effet très extensible, et il fallait bien déterminer un protocole de recherche des fonctions dans les modules couramment disponibles.
Arexx commence donc sa recherche par l'intérieur du script lui-même. En d'autres termes, si le script appelle une fonction TotoO, l'interpréteur commencera par rechercher si une telle fonction n'a pas été définie à l'intérieur du script. Sinon, il continuera la recherche par son propre jeu de fonctions. Vient ensuite le tour des serveurs (comme ProPage, dont nous avons vu certaines fonctions le mois dernier), puis des bibliothèques, et enfin des scripts externes, stockés dans le répertoire logique "REXX:". Ce n'est que si aucune de ces recherches n’aboutit qu'ARexx déclenche l'erreur "Function not t’ound".
* Test de ShowListO *
* On s'assure jue la RexxSupport.library est bien là * IF -Show('L',"rexxsupport.1ibrary") THEN DO
IF ~AddLib("rexxsupport.library",0,-30,0) THEN DO SAY "Pas de RexxSupport !"
EXIT
END
END
cr = 'Oa'x
* Affiche la liste des volumes montés *
SAY "Volumes:"!|cr|IShowList('V',,cr)
* Affiche la liste des répertoires assignés 'I SAY cr11"Répertoires11cr11ShowLiat(1 A',,cr)
y jr
Or, cette multiplicité des possibilités peut entraîner des problèmes : imaginez qu'une application quelconque (mais compatible Arexx, bien sûr) dispose elle aussi d'une fonction nommée ShowNode(). D'après l'ordre de recherche que nous venons d'évoquer, Arexx trouverait cette fonction avant celle d'AmigaGuide, et demanderait à l'application de bien vouloir l'exécuter, ce qui aurait pour effet quasi-certain de provoquer une erreur. C'est justement pour éviter cela que l'instruction AddLibO gère un concept de priorité : comprise entre 100 et -100, elle indique à Arexx qui doit être interrogé en premier dans la liste des serveurs et bibliothèques. En règle générale, cette priorité est souvent laissée à sa valeur nominale de 0, puisque dans la pratique, rares sont les noms de fonctions qui coïncident d'une application à une autre, ou d’une bibliothèque à une autre.
L'offset du serveur est légèrement plus compliqué à expliquer sans entrer dans d'inutiles détails techniques qui en feraient bailler plus d'un, moi le premier. En termes simples, il s'agit d’indiquer à Arexx où dans la bibliothèque, se trouve la routine qui communiquera avec lui. Là encore, la valeur nominale de -30 est souvent employée, mais elle peut varier en fonction du bon vouloir du programmeur de la bibliothèque. Il n'y a qu'un seul moyen de la connaître : consulter la documentation accompagnant la bibliothèque !
OÙ ?
Où se procurer de telles bibliothèques de fonctions Arexx ? On les trouve principalement dans le Domaine Public. Il y en a d'ailleurs pour tous les goûts : fonctions mathématiques diverses et variées, fonctions d'interfaçage avec Intuition ou l'ARP, etc., etc. Je ne saurais trop vous conseiller de parcourir attentivement le catalogue de la collection Fred Fish, qui regorge de bibliothèques Arexx.
REXXSUPPORT. LIBRARY
Pour conclure cet article sur les bibliothèques de fonctions, il me semblait indispensable de parler de celle fournie directement avec l'interpréteur Arexx, j'ai nommé la RexxSupport.library.
Elle permet principalement aux scripts Arexx d'avoir accès à certaines fonctions de l'AmigaDOS qui normalement ne sont accessibles qu'aux applications écrites en C (ou tout autre langage évolué). Cela concerne aussi bien les allocations de mémoire, d'envoi et de réponse à des messages, etc. Il faut être un minimum averti de la manière dont fonctionne le système multitâche pour les utiliser.
Il en existe cependant deux sur lesquelles il serait intéressant de s'arrêter, j'ai nommé ShowDirO et ShowListO. La première agit comme la commande Shell "Dir" que tout le monde connaît. La seconde agit de manière quasi identique à Show() que nous avons vu plus haut, mais permet également, par exemple, de déterminer la liste des périphériques actuellement attachés à l'Amiga. Ainsi par exemple : (voir encadré ci-contre).
Intéressant, non ? ¦
Etienne Halatienne
Nous voici arrivés à ceux qui disposent d'un bon budget ainsi que d'un matériel performant : A500, A2000, A4000 dotés au moins de 4 Mo de RAM, plus disque dur au temps d'accès rapide. Pour ces heureux, des programmes dignes de leur matériel doivent piloter leur station de travail.
HOM
CONSTS
La dernière version de KCS V3.5 (Keyboard Controller Sequeneer) du Dr.T's déjà testé dans Amiga Revue, et qui s'adresse plutôt à des experts comme Bars & Pipes est un programme extrêmement puissant. Ne revenons pas sur la nouvelle version de Bars & Pipes puisqu'elle a été testée le mois dernier, sachez cependant que ce logiciel est quasi-parfait pour un home studio. Revenons plutôt à KCS qui, avec ses modules complémentaires dont notamment The Copyist, constitue un ensemble d'une grande puissance.
Les documentations (300 pages) sont extrêmement complètes et permettent de profiter au maximum des grandes possibilités de ces programmes. Le cache à découper pour le clavier vu le nombre de commandes est bien pratique ; KCS, et ses modules complémentaires (Quickscore, éditeur et imprimeur de notes en notation traditionnelle, Tiger affichant les événements MIDI en temps réel et Automix qui permet les mixages) permettent vraiment de piloter un home studio. Sans compter que l'on dispose aussi du programme PVG (générateur de variations programmable) qui est un logiciel de niveau professionnel reprenant le même style d'algorithmes que le module similaire de CuBase sur ST.
Dans KCS on a trois modes différents, ces modes pouvant être employés de façon interactive ou isolée, le musicien a donc d’emblée un grand choix de méthodes différentes, laissant une grande liberté pour créer et modifier sa musique, tout en évitant trop de complications, c'est un atout ; quant aux PVG et le Master Editor, modules très élaborés avec une quinzaine d'écrans différents, vous aurez à votre disposition des outils d'une grande puissance pour votre home studio. Il est vrai que par rapport à Bars & Pipes les écrans de contrôle sont tristes et moins souples d'utilisation. Mais enfin puisqu'il était question de puissance, ses trois modes d'utilisation : track, song et open vous permettent, reliés a vos racks de réaliser du beau travail. Avec 48 pistes en mode track et 128 séquences réalisables en mode open, on a déjà de quoi faire.
ET QUOI D'AUTRE ?
Composition en utilisant entre autres des algorithmes qui, en fonction des harmonies et des mélodies inventées, réalisent des arrangements du plus bel effet. A ce titre Superjam est un excellent programme pour votre home studio.
De plus, pour que votre home studio soit complet il vous faut un digitaliseur audio. Celui que propose GVP : le DSS est d’un excellent rapport qualité prix et donne des résultats d'une grande qualité. Pour ceux (sur 2000, 3000 et 4000) qui désirent une qualité irréprochable, les cartes Sunrize AD 10-12 bits ainsi que Xanadu ADC 16 bits seront parfaites. Le résultat est vraiment exceptionnel (performances supérieures aux
CD) .
Tout ceci implique une bonne réserve de RAM, si vous désirez être tranquilles, 6 Mo sont conseillés. Il vous est impossible en- dessous de 4 Mo avec de tels programmes d'aboutir à des résultats satisfaisants, aussi bien en ce qui concerne le confort d'utilisation que pour la construction d'une partition de taille conséquente.
L'installation sur disque dur de vos programmes est bien sûr indispensable. Celui-ci devra être d'un temps d'accès rapide (tout particulièrement si vous utilisez des cartes de digitalisation en temps réel) et si possible de la qualité des GVP série 2.
Puisque nous sommes dans une gamme de matériel professionnel, une carte accélératrice est recommandée.
En restitution sonore, la qualité est fondamentale. Par conséquent il vous faudra des enceintes de très bonne qualité. Dans ce domaine il vous est vivement conseillé d'écouler de nombreux modèles car voire oreille est subjective. Toutefois, allez chez des spécialistes qui pourront, dans un bon auditorium et dans de bonnes conditions acoustiques, vous aider à choisir selon vos préférences. De toutes manières, une grande marque s’impose et vous verrez qu'elles sont rares, citons par exemple l'une des plus grande : Cabasse. Un petit détail : il vaut mieux acheter des enceintes à deux voies d'une grande marque qu'à trois voies d'une marque médiocre. En effet, sachez que la qualité du filtre est primordiale et qu'un bon filtre deux voies coûte déjà fort cher.
On ne saurait laisser de côté, pour un home studio digne de ce nom, les magnétophones ainsi que les amplificateurs. En ce qui
STUDIO tUCTION KIT
concerne ces derniers ne prenez pas des modèles trop sophistiqués bourrés de gadgets (sources de pannes el souvent inutiles) mais des modèles sobres à câbles optiques (distorsions quasi nulles) de puissance raisonnable (deux fois 50 VV jusqu'à 2 fois 100 W). Si vos enceintes ont un rendement élevé (exemple : 90 db pour 1
W) un ampli de deux fois 50 W sera en règle général largement suffisant. Choisissez, comme pour les enceintes, une grande marque. Pour ce qui est des magnétophones qui vont vous permettre de sauvegarder vos compositions, le DAT (Digital Audio Tape) est vraiment ce qui se fait de mieux. A l'heure actuelle il est très au point bien qu'il ne soit pas encore (de par son prix élevé) vraiment populaire. Sony et Philips proposent des appareils de haute qualité. Cependant renseignez-vous sur les spécifications et les particularités de ces matériels car c’est encore un peu la guéguerre entre les normes techniques de ces deux marques (en particulier en ce qui concerne le format des cassettes). Enfin de toute façon vous aurez avec une platine DAT la qualité CD pour vos enregistrements.
Pour compléter un tel équipement, une table de mixage est indispensable. Il existe de très nombreux modèles de bonne qualité dont certains sont de vrais bijoux. Dans ce domaine vous n'aurez que l'embarras du choix. Cependant achetez un modèle solide et surtout adapté à votre matériel (pensez en particulier au nombre de pistes qui vous est nécessaire).
Si I on fait tourner une belle configuration de ce genre au moyen d'un programme comme Bars & Pipes ou KCS 3.5, le résultat ne dépendra plus que de vos possibilités musicales ainsi que de votre inspiration. ¦
Philippe de France
A600 sans DD
NC
exuBMsaNS
A500 Carte 512K sans hort
DC 4C1 Mo IDF * Cable
N. C
LECTEURS 3*8 BMK
Lecteur externe
560F
A600 + DD 40 Mo
NC
A500 Carte 512K avec hori.
2dC -
DD 60 Mo IDE ? Cable
1900 F
Lect ext + Copieur Hardware
720 F
A900 ? DD 60 Mo
NC
A500 Carte 1 5Mo avec hori
905F
DD 80 Mo IDE ? Cable
2210 F
Lecteur interne
560F
A600 ? DD 80 Mo
NC.
A500 Carte 1 Mo avec thrut port
625F
DD 120 Mo IDE ? Cable
N. C
Lecteur Interne pour A2CC0
640F
A1200 sans D0
A500a Cartel Mo sans hori
396F
D0 160 Mo IDE ?Cable
3360F
Copieur Hardware Disc Disc
315 F
A1200+DD 40 Mo
A600 Carte 1 Mo sans hori
465F
DD 210 Mo IDE ? Cable
4790 F
Copieur Hardware Disc D D
440F
A1200 + DD 90 Mo
A1200 Carte PCMCIA 2Mo
1355F
DD 240 Mo IDE ? Cable
NC.
Copieur industriel seul
320 F
A12QD + DD 80Mo
A1200 Carte PCMCIA 4Mo
2400 F
I Pwt» de DP» twee votre PP.. i
Copieur industriel complet
1870 F
Mind Rio! (Andromeda)
20F
«j SHOWS
Muséum (Alcatraz)
20F
Spnng Mélodies (Anarchy)
-
20 F
IXSK8 MAOÀzmeS
Stoten Datas (Anarchy)
Odyssey (Alcatrazj
50F
The Best of Stag (Bnk) [Interdrt aux -18 ansl
40F
Minor (Andromeda)
XF
Prosit (Driftere)
Flower Power (Anarchy)
20F
The Fantastic Art of T. Richter (Crusaders)
XF
Tune Disk 1 (Intense)
XF
Hexagone (Intensel
3D Demo 2 (Anarchy)
20F
Prism (Melon Dezign)
XF
MultiMegaMix 3 (Kefrens)
20 F
Chit Chat (Mirage)
Desert Dream (Kefrens)
30F
Forgotten (Mirage)
20F
Crystal Symphonie (Pheno )
20 F
R. W.O (P M C.)
World of Commodore (Samty)
20F
Shde Show (Silents Channei 42)
XF
Crystal Symphonie 2 (Phen.)
20 F
Eurochart (Static Bytes)
Hardwired (Silents Cnonics)
X c
Star Wars (Tobias Richter)
20 F
Music Dream (Phenomena)
20F
teNwn«fo:30Ft»frnoi»
Speed (Sim Production)
40F
Hurhcane GFX (Titania)
XF
Music Dream 2 (Phenomena)
20 F
[«wmamart : ZEOrnrtan [ Une montre offerte fit!
State ofthe Art (SpacebaHs)
jofJ
Sculpt Animate 40 Demo 1 (Titania)
20 F
JeatordajrtS«*fl ...
20 F
Le» nteifteurs dé w»r Amiga enfin rimai pour vomi «r une «eulc e même C «te de 3H (VHS SECAM)..- 150 Frs
asourrres r«
Neutres par 10
Unte
395 F
Krt roms 1 3 2 0 A500XOÆOO
560F
JOYSTICKS
Joystick Turbo Pro
70 F
Neutres par X
3 85 F
Scanner à main NS8 4C0 DPI
1125F
Joystick Turbo Pro-T
70 F
Neutres par 100
3. 66 F
Souris mécanique
70 F
Joystick Turbo King
70 F
Neutres par 200 et ?
3. 56 F
Souris optique + Tapis
NC.
Joystick Turbo 3
70 F
Boite de rangement
XF
Tapœ souris
XF
Joystick Turbo Cobra
70 F
Attention H!
V» êtes Ttvtcw d'un programme doo
cfecrcfeez m édrum commercial on 06 d»- irihqwar pom 1» tau (wbb™ (Statt «ara gompcaaà) Vu* dèura mle ra m oqmpe de développé»™ dynamique ? CooBMMMi !” Voue «et dee oottet
- Res codeurs mlercues, vonlactez nous ’
Peiernenl per Chèque (-35 F) ou en Coonc-Rcmbouracmcnl (-70 F) - Port D P NC - Cradü sens (rois sur 4 rouis > punir de 1500 Fit d'achat (Après oMcptttaon du dossier par la SOFINCO)
Catalogue complet sur simple demaude - Conunaudez pas téléphona, (as (appeliez as aol ! :). Ou sur papier libre - Envoie co C'olisaimo
TITANIA Informatique - Ouvert du Lundi au Samedi de 10H à 19H 195, av. Jacques Rivière ¦ 30900 Nîmes - France
micro-
DIRECT!
Informatique est d'offrir des outils à la fois puissants et accessibles à des utilisateurs non-spécialistes. Directory Opus
Tous les utilisateurs de micro-ordinateurs passent une grande partie de leur temps à manipuler des fichiers. Que ce soit pour les copier, les effacer, les dupliquer, ou encore retrouver un ancien travail, il est nécessaire de posséder des outils adaptés à ces tâches.
Depuis les premières moutures, l'Amiga a souvent été critiqué pour sa complexité d'utilisation. Il faut bien reconnaître que le Cli, ou le Shell, ne sont pas des modèles de convivialité. Pour pallier à cette absence d'ergonomie, de nombreux programmeurs ont donc proposé des logiciels qui s'intercalent entre vous et les commandes hermétiques de votre ordinateur.
Directory Opus permet, via des interfaces à la souris, de faire toutes les opérations que l'on fait traditionnellement depuis le Shell.
Le logiciel se présente dans une grosse boîte en carton, sous la forme d'une disquette, accompagnée d'un imposant classeur contenant le manuel d'utilisation (près de 300 pages). Cette présentation est évidemment bien utile, puisque l'on peut garder le manuel ouvert à une page donnée sans avoir à martyriser la reliure. Notons que la documentation de l'exemplaire testé était en anglais, mais la version totalement francisée (logiciel et manuel) est en cours de finition au moment où j'écris ces lignes. On peut facilement installer Directory Opus sur disque dur, ou bien l'utiliser depuis la disquette (néanmoins la première solution est conseillée, puisque le programme fait quand même 260 Ko). Le manuel, s'il est épais, est d'une grande clarté ; il propose une petite introduction à la gestion des fichiers par l'ordinateur, ensuite chaque option est décrite, avec de nombreuses illustrations reprenant les panneaux d'alerte et les boutons. Le dernier tiers est réservé à une description de toutes les commandes Arexx que peut recevoir le programme.
C'EST PARTI !
Lors du démarrage, Directory Opus se présente sous la forme d'un écran (figure 1 ) au look très “système 2.0", constitué en haut de deux fenêtres verticales, et en bas d'une série de boutons. Les deux fenêtres affichent les contenus des deux "devices" sur lesquels vous êtes en train de travailler. Les boutons, eux, représentent les différentes fonctions dont vous disposez. Vous remarquerez sur la photo que le choix des couleurs permet de bien signaler les regroupements de fonctions, ainsi que les fonctions "à risques" (notez bien le superbe rouge pompier de la commande "Delete"). C’est essentiellement au niveau de l'interface que la version 4 a évolué par rapport à la précédente. Meilleure utilisation des modes haute-résolutions, ajout d’un ascenseur dans la liste des devices, possibilité de déplacer les
est l'un de ces
I&LSl
outils.
I
. V
obj rer syn txt CubRT.save txt
D iuersSources _ t i eu 1 es b in obj ref syn l txt
ernutat i ons i bin
°*Q ref syn txt
3et itTracer I bin
RY OPUS 4
r-S5K «***
yTT'cvHïHJr*’
- »i«Ksiie=mi:
b«L at.Ki.i iînnnii»»
Figure ? : écran de paramétrage des boulons
fichiers en "attrapant” leur nom comme une icône, etc.
Tout le travail que l'on fait d'habilutle en tapant des lignes de commandes depuis le CLI ou le Shell se fait ici simplement en quelques elles souris. Si par exemple, vous voulez copier un fichier depuis la disquette DFO: sur votre disque dur l)H0:, au lieu de taper la ligne COPY DFOrTOTO TO DHO:, il suffira de cliquer sur le nom du programme dans la fenêtre de DFO:, puis de cliquer sur le bouton "COPY". Le programme fera le reste. Dès que vous avez plus de trois fichiers à court d'ailleurs). Directory Opus possède son propre visualiseur de textes (figure 2), très pratique, qui permet de rechercher des chaînes de caractères, et qui en plus peut reprendre une fonction de recherche de chaîne effectuée sur tout un groupe de fichiers. Par exemple, si vous voulez trouver une phrase dans toute une série de fichiers, il suffit de sélectionner les fichiers en queslion, puis d'utiliser la commande "Search". Si Directory Opus trouve la chaîne de caractères en question clans un fichier, il vous demandera si vous voulez le visualiser. Si vous acceptez, alors le visualiseur de texte fera une opération de recherche sur le texte, en reprenant la chaîne de caractères. Ainsi, vous saurez non seulement dans quels fichiers elle apparaît, mais de plus, vous aurez vu à quels endroits elle apparaît dans les fichiers.
R
A tout cela vient s'ajouter la qualité de l’interface au niveau de raccourcis. Par exemple, et ça n'a l'air de rien, cela devient essentiel lors d'une utilisation intensive, Directory Opus est capable de reconnaître le type d'un fichier et de lancer par défaut une commande lorsque
SA FORCE
Mais la grande force de Directory Opus est sans nul doute son programme de configuration. Il faut le voir pour le croire. On peut réellement tout changer, depuis la disposition des boutons de commandes (figure 3), ainsi que les commandes qui y sont associées, jusqu'à la taille des flèches de déplacement des fenêtres (et je ne plaisante pas !). Y'ous pourrez ainsi associer à n'importe quel bouton une véritable ligne de commandes Cli, en indiquant quels paramètres doivent être donnés, en fonction par exemple, des fichiers sélectionnés dans les fenêtres des devices. Lt pour mellre l'utilisateur à l'abri des dégâts d'une éventuelle erreur de manipulation, des petits boutons (tiny buttons) sont eux toujours présents, quelques soient les manipulations que vous pouvez avoir faites. Ainsi, même en commettant la pire des erreurs, vous pourrez toujours, au moins, avoir accès aux commandes essentielles (dont, heureusement, le programme de configuration !),
Le dernier point important est sans nul doute les possibilités Arexx. Car Directory Opus peut être totalement contrôlé via un port Arexx. Il y a à peu près 120 commandes, qui permettent vraiment de faire tout ce qui accessible lors d'une utilisation "à la main".
Finalement, Directory Opus est un excellent programme, qui comblera tous ceux qui ont besoin d'évoluer quotidiennement dans une masse de fichiers. Sa simplicité d'utilisation au premier abord, et sa richesse lorsque l'on y regarde "de plus près" en font l'un des meilleurs de sa catégorie. ¦
François Fleuret
Figure 2 : r isu.ihscur de textes
copier, il est très difficile de se passer de celte aide.
Mais en plus des commandes traditionnelles, Direclory Opus offre une serie de fonctions qui rendent d'immenses services. Vous pouvez par exemple visualiser une image IFF, jouer un son digitalisé, mais aussi afficher toute l'arborescence d'une disquette ou d'un disque dur, évaluer la taille totale des fichiers contenus dans un répertoire (en tenant compte des sous-répertoires, etc.). Vous pouvez aussi déplacer un fichier sans le dupliquer, le dupliquer sans le copier (ou le copier tout vous double-ci iquez dessus, Si vous double-ciiquez sur un texte, il lancera le visualiseur, si vous double-ci iquez sur une image, il lancera l'afficheur d'images, etc. De surcroît, Directory Opus ne se contente pas de regarder le nom du fichier pour en déduire ie lype. Il va regarder "dans" le fichier pour déterminer quelle commande lancer. Ainsi, même si vous avez une image dont ie nom est Toto.jo (et non pas Toto.iff comme le voudrait une bonne éducation), et bien Directory Opus ne se laissera pas abuser, et l'affichera malgré tout.
Concepteur : Jonathan Potter Editeur : Inovatronics Importateur : Avancée
NOUS AVONS AIMÉ
La richesse et le nombre de fonctions Les possibilité de paramétrage Le look de l'interface Les possibilités Arexx
NOUS AURIONS AIMÉ
Composé de quatre disquettes, le DevKit AA propose donc aux programmeurs avertis qui veulent adapter leur logiciel aux nouvelles possibilités du Workbench 3.0 (Kickstart V39), toute une gamme de fichiers de documentations, d'outils de développement et de programmes d'exemples dont le code, quasi-exclusivement en langage C., est une source d'informations inépuisable.
OE
l a troisième disquette, SW_ToolKit_37.4, contient une foullilude d'outils et d'utilitaires de développement nécessitant le système V37 ou supérieur. La documentation adéquate est évidemment fournie.
Enfin, la quatrième disquette est une démo (totalement écrite en C !) Des nouvelles possibilités des puces AA. L es fichiers sources sont inc lus.
INCLUDES
LZH
0* (l(
A'i.'.|ïî’éji .'.L-. vc
le la'
• Ci.i;
te.
Sm [rrit: jrew
• - llm; [3 i,l?i.|J.i
li. ¦ ve. Ru'i. -.Tii li ' Aire- ci uiiléiiilHI-.:.-. .111 ' 'leA.,île.! 1m .a i. çiiiidédibi.a.v. ¦;
loUs.çrs ;iriii cc:. SiWfit :di: Ism.i.iic i nijüélus mev:-'
1 , : %la)ér déscuptoi liH
le ’Vn"' les iricli "¦ Lit- décalage- m,
'1 :
PÏ&H&R
jS 1 L 'H fVr.vv.
Ci [).v,
:i$ esxiîài;ÿ~
tÉfl
. Soi'..n j’i'ogi m; ! I'jrj : ! |||j i>. I . ....
V'-ui- ç, > . Ilji je
a ij-iA ' itilisC! I.HI fnàr pré ad, a iè;; v 'nie v ifràif le.*.
n ¦¦¦ i i 1 '
ÏJl. N a- '-le : "''•¦i mm-ni pp-vn
le. Ir'ci; jus V'-uiiivtqij
ïfWte..1*
l'.v'ju. moment
|clc|:
fwfî'
Msna ;hps5i® i-
iw
|k
• ; fm
*
(tiCuaU îl*
tciii. Vf aopé ]fev,fiéniéb:v
¦ii.ct i ciii'.r.iT • " ri i : i*. Je 11 :
. 1» rt';« _*‘f ê sJo l»-.l 1 '
h*v > V-c l iirWv'lt
t Ml •kl- Il t 'I .:• SBV-:, lll • [iiÇ,. •
r. mWii*. ' -1 rssnr.ll-,,
t*f.il .«-t »vmiUH .ïu iU'i«lu *-11 «î’f d» fjjig s-üli l»‘t figfsr ilr ;r ’n" »UtH fcrtil »vivi:»i r',r.îi«5 « >1 v tiuu*Tsj -rsuItTTt-tir k-. Irr.u ' lï* »Ç i.ns pc t-f l*-s Uh*-
cnp4ipm ifs-1: e.rr ;w ni .tm t-,e . Sris- -,
- •* t1 t-'S’.t l'tiiitc .y. tç-..-- p.,.- ,.ij vif*.
' ' ' :
A'-'v. _kt«- !*;«
.. Es t :.ivtvvt jsitt V11i|;j
l»jf' iiH .in'Vés».' ef. Dii nmn> tt.Hn ijib*
- aa P p.* Itt-t 11 H Vm? |v*r-
n'k'.-t CfbxmiiN' uïi »*c-t a, jrrjtg Ses
|>LV-* rv>i(-’Vs L.tt*Si VJ&e »*• «Vu». Ht*--* ()»»' cVï»,' d > f-'ii .tifVtalmH’fK p**v»i 'té '«ÈW*;. Wv's*»* en “ji •*•*»*¦•» .p 1|U. Wnjtôrr -.imm’ tvH'rtf*'» 1rs rt*> *,i
N;'» i?r ut"!'utïA* r».tulie (up‘ .tukn_r
¦ .'ar*-.-. eme ,7, «r ffi T' ‘rr »t ¦’ 'xv.' ¦ I” .» iir-jn h
ü* 'î'is'iv-.ii htè n»irirv« Sn«r» »o»tl«n*
trirti tir i *y'è
,ïa »s* s 1 .tii|.h 1
:j>-, niiiitr
' .'l'ï.'rlé •--s'iiiîf V4:i.x-» a- -v - . I». - 1- 1,
n,ndiv-:-, ia h- iv.sé'pwiifii unws ilzvn
tiW--. ;l A4»*n ik» vyiAa
si • ''i' ....
• m'à i» :1;. Cî,,5V'Vii-.-(ilr.i;-éï".-
Wt U aWfWir' •'«wptiW- Ihl ‘«vit» v»**
CATALOGUE
i *r«.r tVc orne s-ît'.
Presser la plupart des données. La première
Ce sont donc plusieurs méga-octets qui ont été stockés sur ces quatre disquettes, ce qui ne pouvait bien entendu se taire sans com
N'importe quel programmeur système en C Ou en Assembleur a besoin des fichiers d’inclusions propres à l'Amiga, ceux cn> >.
R m u rirri rrni'ir* 1rs *itt*. P.v}».-» '
Alhs;*.-> a U srrvs j, ’--t ,t. IuLsUs* 1 k |«C ngfflw iis- r iT» tO'trarirx »» pamr cfe.-f rRSi..
stHc-, invv'tpsrs |i. 1 lr, f tJS S'
TïîsiuH'T.i ’vr.imriasn 1rs iWiiini est. S Je pyiilfs r-i • tiu i *« t :irrSipn tahu.iSifilps-rS
i ou i»,*: rtrv riduricllcr.
. ». ASh hl'l.r", ti»*n »* i3TCT|ja.'
¦.-mPe t=fef,sf» VbrKv)»mn>fvs et mMiMii.
• »r. I r% I>1 K»-ss i-rl l Ji«.»L»V« H«(s tt
rW 1rs mm rn « n plu t 1) f->c'a
M».« |fs> .Cl
• è.t'sj'-» -k- ütawwiiîiliiüt tj'« îcpt.JlJ
a. TPi jiier,stirti I'm nwiHB* » t "îii«ri-1 sa vi iiujJ i*K A
SjjÇrüte) » ' u,nf .d:-n Wsnr-nl e r>t*i is lin
- fttlé 1 r-j-i:c A1 l.i l»xvis 4- I Viipiu I
imn-r-r :tr hrf I fjëti-sr» lnrr-.*tCi«)ri|l leu mi t'fl;*.» s nmr *i?»r ;es j‘*p-.i'*u »r. Vis>.- 1 - .1»- . T-.tf-È* iriH lins :pi 1 n: s t
- -tir r» r.-W rtr-5 fs3iTî»it»-t'« ur 1 A icfc j * svrd? , .'h: ••vWL«» iir ilItlà'gtfM
- m«.-pr estr.iii .-i» ckvuitvuiirinmi.iH Va ' 11 » t ; 111 le r-.| tr »M*' • l»i *|c».(ic' *rrs :'V.-i«bii s 1 1 .ml iteuu rtc» intirin tciun
•-* tii ’-fr" lu ji'urctf* -Jr llffu tvige*
.V”i'iî -r% i -vit-l itr rmmM-n.
V»*s v.iH.'Ki*’ ;irv bé-«*»-«*tes|ue» i>«t
irsB sbs sl -sr il .*)*¦!. ¦' 1rs r»»[ssttrs
ijo f iles iJil'sn'it | rur crtur 'f«! Pl. T-.-M -nrt rsstlr.’Oi . [rlsitl Si',l',MS|t
pPVf..r i I'm VJIT rj.r lit» jiit'silr» -, ' unr jvk.s t«Jev . [«...li s,,.||
eji.é ; K-i rctio sjwi ir 1311; t r-f n suvr.a»
• ! N,s 1 pw .-L-k ufe4a.»«>»-v' 1rs»,
itn S 3 . Ià-
Iwysa!. 1 li,Kaii«-fi!
AUTODOCS
”,-
3b
oM"'
corf'’
de
bon
«me»*
e opP
dév
de
KIT AA
les plus précises que l’on puisse trouver sur le système, accompagnées de notes de ibnclionnement, de rapports de bogues éventuelles... Fn un mot : la Bible du système (en anglais, certes, mais suffisamment simple pour être compris de tout un chacun).
OUTILS
Les deux plus célèbres outils de développement que proposent Commodorc- Amiga, sont certainement Enforcer et Mungwall.
Le premier utilise la MMU des processeurs 68030 et supérieurs, pour délecter les accès illégaux à la mémoire (écriture dans la partie basse ou tentative d’écriture dans la Rom). Lorsqu'il détecte un tel accès illégal, Enforcer déclenche ce que l’on appelle un "Enforcer hit", c’est-à-dire un rapport détaillé de ce qui s'est passé : tâche fautive, PC actuel, contenu des registres et de la pile. Celle information est envoyée sur le port série de l’Amiga, auquel un terminal (ou une imprimante) doit donc être connecté. Pourquoi le port série, plutôt qu’un fichier ou une fenêtre ! Tout simplement parce que dans la plupart des cas, de tels accès illégaux conduisent souvent à un plantage de la machine !
Mungwall est également un outil de surveillance des accès à la mémoire, mais son principe est différent. Il surveille que les applications n’utilisent pas de mémoire qu’elles n’auraient allouée au préalable.
Pour ce faire, il détourne les principales fonctions d'allocation (AllocMeml) FreeMemO, AllocVect) . EreeVed), etc.) et s'assure qu'après la libération de la mémoire, seul le bloc concerné a été utilisé par l'application concernée, en d'autres termes, qu'elle n'a pas "débordé" de ses limites.
Parmi les autres outils importants, citons également Memoration, qui permet de tester un logiciel dans des conditions extrêmes de manque de mémoire, ou encore Wedge, qui permet de savoir à quelle bibliothèque appartient telle ou telle fonction, d'après son adresse en Rom (très utile quand un programme plante suite à un appel système).
Enfin, signalons la présence de Vvack et SAD, deux débogueurs fort intéressants.
EXEMPLES
Les exemples fournis sont hautement instructifs. Nous avons particulièrement apprécié ceux dédiés à la locale.library, qui permet de localiser aisément des applications (à noter que l'utilitaire CatComp, qui crée les fichiers ".catalog" indispensables, est fourni avec sa documentation), ceux dédiés à l'amiga- guide.library, qui permet d’inclure une aide en ligne façon hyper-texte aux applications, ainsi que ceux dédiés à la data- types.library, qui permet aux applications de manipuler des données dont elles ne connaissent absolument pas le format (un exemple d'une telle application est le programme MultiView de la disquette Workbench 3.0).
DOCUMENTATIONS
Tous ces inestimables outils sont accompagnés de fichiers textes divers, reprenant cfes notes de développement de la Rom. On trouvera notamment le texte original complet de Chris Green et Spencer Shanson qu'Amiga Revue publie actuellement sur la compatibilité avec le chipset AA, ainsi qu'un historique complet de la version 39 du Kickslart, avec les optimisations qui lui ont été apportées, les bogues qui ont été découvertes et corrigées, etc. Un document passionnant et très intéressant à lire pour qui s'intéresse un tant soit peu à l’évolution de sa machine.
BREF...
Ce Kit de Développement AA est une réelle mine cl’or pour les programmeurs qui désirent utiliser le système multitâche et rendre leurs applications compatibles non seulement avec: les versions actuelles de la Rom (V37, V38 et V39) mais aussi avec les versions futures (la V40 n’est pas loin, me souffle-t-on discrètement...). Certes, les programmeurs de démos et autres jeux ont été un peu oubliés, ils ne trouveront pas ou peu d’informations sur les chips AA en eux-mêmes. Il faut cependant savoir que l’évolution du système tend à supporter de plus en plus la programmation de telles "applications”, sans perle de performances trop importantes, et surtout avec un gage de compatibilité future totale. C'est donc un outil indispensable à tout programmeur qui se veut un tant soit peu sérieux. ¦
BOOTADE
Après examen des disquettes du DevKil AA, il est apparu que la démo n'était pas "autoboot". Pas de problème, le remède est plus que simple à mettre en oeuvre (la procédure est décrite pour les systèmes avec un seul lecteur de disquettes ; ceux qui disposent d'un second lecteur et ou d'un disque- dur devront l'adapter légèrement, mais ça n'est pas bien sorcier) :
1) Initialisez votre Amiga selon la procédure normale, avec le "Workbench", puis ouvrez un Shell.
2) Dans le Shell, tapez la commande : "Copy Glnstall RAM:".
3) Insérez la disquette ''AADemo" dans le lecteur DFO:.
4) Dans le Shell, tapez la commande "Install DFO:".
5) Rc-initialisez votre Amiga, en mettant cette fois-ci la disquette ''AADemo'' dans le lecteur interne.
6) Admirez !
Pas été
correctement ou suffisamment porté sur les
• systèmes 2.0 et
3. 0. Cet handicap est aujourd'hui surmonté, voici N° 1 Titler !
NUMBEI
L intérêt de ce titreur, outre sa qualité intrinsèque, est de fonctionner enfin sur les machines AGA. Nous ne prétendons pas qu’il utilise les possibilités de ce mode mais vous pouvez l'utiliser sur ces machines ; et c'est là la nouveauté.
N5 1 Titler se compose d’un manuel en français d'une centaine de pages et de deux disquettes, l'une contenant le programme et l'autre les fontes qui sont au nombre de 8. Le programme nécessite un minimum de 1 Mo de mémoire.
N" 1 Titler est un générateur de caractères développé pour tous les Amiga. Il est basé sur une logique très simple et efficace qui permet de saisir et de modifier en un clin d'œil sans qu'une foule de manœuvres soit nécessaires. Un large éventail de possibilités d'édition du texte, de choix de la couleur du fond, de la taille des fontes.
C'est un logiciel que vous pourrez marier avec un genlock, intermédiaire indispensable entre la vidéo et l'ordinateur, pour pouvoir ajouter du titrage sur vos images vidéo. Il est doté d'une fonction chronomètre qui sera la bienvenue en cas de montage, un codage incrusté sur vos images de copie de travail vous rendra un grand service pour le repérage ; bien sûr le déclenchement est manuel mais soyons réalistes, à ce prix...
INSTALLATION
Pour installer le programme dans le disque dur, il a suffi de transférer l'icône du tiroir N° 1 Titler dans notre partition de disque, puis de double-cliquer sur "Install Fonts" ; ensuite la machine a réclamé la disquette Fonts qu'elle a copiée dans notre tiroir "fontes" du système.
DECOUVERTE !
Avant de vous lancer directement flans la composition de vos titrages, parce que vous croyez déjà connaître le programme, prenez le temps de suivre le petit "training" qui se trouve en fin du manuel, pour survoler et vous rendre compte des possibilités de cet outil.
Nous découvrons un programme de texte animé qui se décompose en trois parties :
- l’cditeur de textes qui comporte toutes les fonctions nécessaires à la composition des lignes, des pages.
- le panneau "Projet" qui permet d'effectuer tous les réglages et effets de l'ensemble du projet.
TITLER
i.
¦
ta "color font" à effet brique
- le panneau d'apparition qui permet de définir et de lancer l'apparition du projet à l'écran, c'est-à-dire le choix du défilement, de l'enchaînement des pages, du sous- titrage.
Le logiciel a une particularité très intéressante pour ceux qui s'adonnent au montage,
lllr: |>UUl IJUl S ollUI II IrM II c
possède un générateur de i nterne.
(jmc coc|c
LES ESSAIS
Nous avons réalisé notre test avec le genlock GST40 de chez SATV,
Dans la limite de 8 par écran, nous avons pu modifier la couleur de fond et des fontes à volonté ainsi que la taille de ces dernières. I a couleur vidéo sera remplacée par la vidéo lorsqu'on utilise un genlock. Nous avons pu également passer d’un panneau à l'autre sans troubler notre plan de travail.
Ce programme offre une grande souplesse dans l'utilisation de ses nombreuses fonctions, ce qui nous a permis de travailler en continu sans rencontrer de blocage du système. Un large éventail du choix de l'alignement du texte, l'écartement des caractères et de l'interlignage, de la direction et de la profondeur de l'ombrage, autant de possibilités d'effets qu’on le souhaite. L'éditeur de texte est un véritable laboratoire. C'est là qu'on crée, modifie le texte ainsi que son contenu et son aspect. Aussi, ne faut-il pas oublier que les fonctions de présentation du texte n'agissent que sur la ligne courante, ce qui a laissé une grande liberté créative : à chaque ligne, sa couleur et son effet particulier. Par contre il est impossible de modifier un mot dans une ligne sauf s'il est seul à composer cette ligne.
La visualisation se fait en divers modes, soit avec la présence à l'écran du panneau de contrôle qui n'autorise que la visibilité d'une partie du texte, il suffira d'actionner les flèches de direction pour vous déplacer dans la page. Ou bien on se débarrasse du panneau (en pressant la touche "Help" du clavier pour le faire apparaître ou disparaître) qui laissera le texte s'afficher page par page et dans un ordre approprié aux besoins du film, les fonctions seront, de ce fait, accessibles par raccourcis clavier (dont la liste complète se trouve à la fin du manuel). La fonction "sous-titrage" nous a permis de décomposer nos pages afin de pouvoir leur appliquer des effets d'apparition différents pour chacune. Nous avons été charmés par l'effet "Serpent" qui fait apparaître le texte de façon tortueuse, et par l'effet "Elastique" assez spectaculaire qui tire le texte jusqu'à une limite extensible et le libère soudainement en le faisant couler du haut de l'écran.
T ONE TITLER
Par défaut, pour la ligne comme pour la page, c'est toujours le premier effet de la liste qui est sélectionné.
Dans le panneau "Enchaînement des pages" on déterminera la forme d'apparition de chaque page, l'ordre, l'effet choisi, le mode de déclenchement de l'effet de la page suivante (insérer une page noire pour faire un fondu au noir par exemple), leur vitesse de défilement et leur temps d'affichage à l'écran. On signale au passage qu'une page peut être composée de 1 à 9 lignes qui constituent un bloc. Nous avons fait défiler notre générique, en le déclenchant d'abord manuellement en cliquant sur le bouton gauche de la souris mais cela reste contraignant et on se sent rapidement frustré, de plus ce mode demande une attention particulière, alors nous avons adopté le mode automatique en sélectionnant la petite horloge prévue à cet effet. Dans la colonne "Délai", nous avons rentré les données en minutes, secondes, images. Le défilement du texte se fait de manière verticale ou horizontale et dans ce cas nous avons parfois peiné avec certaines fontes.
Par défaut, il y a autant d'étapes que de pages, il est possible de supprimer ou d'insérer des nouvelles pages et de les faire défiler en boucle.
UN CHOIX DE POLICES ILLIMITE
N'importe quelle police peut être importée, avec les mêmes choix de calibrage, surlignage, couleur de détourage : taille, orientation et couleur de l'ombrage. Avec N° 1 Titler, nous nous sommes servis des polices standards de l'Amiga ainsi que des "Color fonts" qui ont l'avantage d'être plus riches en couleurs. Nous avons bien aimé les textures de la brique et du marbre qui donnent un habillage original. Afin de disposer de plus de mémoire, le manuel nous conseille de ne charger que les fontes dont nous avons usage.
Ce logiciel est capable de mélanger du texte et du dessin qui est assimilé à une ligne, l'apparition se fait donc en transparence. La contrainte est de sauvegarder le dessin en Iff 8 couleurs avant de pouvoir l'utiliser. Et si vous vous vous obstinez encore à essayer de charger des images de plus de 8 couleurs, le programme ret'u-
EN CONCLUSION
N" 1 Titler tiendra ses promesses dans sa fonction basique de titrage où il s'imposera grâce à la puissance d'édition des caractères et à un véritable scrolling vertical. Nous avons rêvé à des capacités de chargement de fontes plus puissantes, mais l’arrivée prévue en octobre de la version AGA devrait effacer cette petite réserve.
N° 1 Titler est édité par F DP et disponible dans toutes les bonnes quincailleries au prix de 690 Frs.
Pour les possesseurs de l'ancienne version. Une mise à jour au prix de 290 Frs est prévue afin que le logiciel fonctionne sur le 3 000 et le 4 000. Nous remericons la société Mad pour le prêt du logiciel et du GST40.
DERNIERE MINUTE
On nous signale, pour cet été, une promotion en VPC pour le couple N° 1 Titler et GST 40 au prix de 2 340 Frs l'ensemble, disponible chez CCM et Medialog. ¦
Micky Chabane
NOUS AVONS APPRECIE :
Le rapport qualité prix La souplesse et la facilité d'emploi Une certaine logique du travail
NOUS AURIONS AIME
Moins de problèmes de défilement horizontal sur certaines fontes.
REAL 3E
La transition 1.4 -> 2.0 n'a donc pas été progressive, mais la prise en main de la nouvelle version a été rendue plus facile grâce à un manuel beaucoup plus consistant et convivial ; en ouvrant le manuel, vous êtes prévenu du choc terrible que vous subirez en découvrant la version 2.0 : « ARE YOU READY...TO START REAL 3D »
Le "Solid Modeling" est la technique qui permet d'appliquer des opérations booléennes (or, and, and not, divide) aux surfaces mathématiques (primitives pleines!, ce qui amène à une conception nouvelle de la modélisation des objets complexes ; ceci permet par exemple de fabriquer son outil avant de s'en servir pour sculpter un objet en bloc.
Des surfoces
mathématiques primitives très rapides, que d'autres objets en surfaces 3D à facettes (Mesh). Sa puissance provient de ses opérations booléennes sur les primitives et groupement de primitives, en tout cas, c'est ce qui m'a tout de
lo C ie l'ai
deco
C'est pourquoi les premières images faites sous Real 3D sont principalement des représentations de pièces mécaniques industrielles.
LA VERSION 2.0 DE REAL
Il est clair que Real 3D a beaucoup évolué depuis sa version 1.4 ; en fait, on découvre un nouveau logiciel dont la taille a atteint près d'un méga.
Il faut noter que le logiciel s'est tellement métamorphosé, que le programmeur n’a pas manqué de s'attirer les critiques des anciens utilisateurs du logiciel, qui ne retrouvent rien de commun avec l'ancienne version (racourcis-claviers, outils, menus, gadgets, fenêtres, etc.).
Pour une prise en mains plus conviviale du logiciel, le premier chapitre consiste en un gros tutorial qui rentre très vite dans le cœur du sujet : il faut dire que Real 3D est devenu un logiciel professionnel de 3D de haut niveau, el que les 300 pages de manuel en anglais peuvent constituer un obstacle à la prise en mains rapide du logiciel (la documentation est en court de francisation chez Avancée).
Il y a ensuite un guide référence décrivant à fond tous les menus, et les gadgets, le mode d'animation et enfin la partie langage de programmation (RPL&AREXX) pour les plus persévérants.
Real 2.0 nous donne un grand nombre d'outils et de fonctions d'aide à la modélisation.
- Primitives Mathématiques (sphère, ellip- soïd, cylindre, cône el hyperboloïd, surfaces pleines aux contours parfaits) ;
- Opérations booléennes, en effet par combinaison de primitives et d'opérations booléennes Real 3D possède maintenant des outils ultra puissants ; vous pourrez par exemple réaliser un camenbert 31) en un coup de souris, ou faire une bouteille de vin italien à la silhouette arondie en quelques secondes.
PRO TURBO
- Combinaison d'outils de création de primitives (lathe, tube, etc.).
- Un générateur de paysages et d'arbres fractaux est une innovation intéressante pour la modélisation de scènes extérieures (attention aux heures de calcul en supplément).
Voici les trois différents objets de type "Mes h".
- Surfaces polygonales (elles deviennent indispensables pour modéliser des surfaces qui n'ont rien à voir avec des primitives (carrosserie de voiture, voile de bateau, terrain montagneux, etc.).
- Surfaces Cubic B-Spline (surfaces polygonales créées à partir de ces courbes).
- Surfaces à facettes lissées.
Un certain nombre d'outils vous permettront de créer facilement des objets autrefois difficilement modélisables grâce à des extrusions circulaires, suivant une courbe, une spirale, etc.
Par exemple, cette méthode, rend possible la modélisation d'une feuille de parchemin froissée, enroulée, ou un morceau de carroserie de Porsche, un plan d'eau perturbé, ou encore un verre en cristal parfait (comme vous pouvez le voir sur la photo).
Il est possible de modéliser avec des B- Splines verticales les contours d'un visage de manière efficace (cela change beaucoup de la modélisation par tranche de tête horizontale (comme à la boucherie :).
Selon la qualité souhaitée, la puissance de votre machine et la place en mémoire, vous pourrez choisir au moment du rendu de "remaper" ces objets avec un nombre plus ou moins important de subdivisions de facettes, de tranches, et de définir le type de lissage pour en atténuer les défauts.
Parmi les grandes améliorations et les innovations apportées au logiciel, on note :
- le modeleur est multi-tâches. C'est-à-dire que chaque fenêtre dans un écran de Real peut fonctionner indépendamment des autres, sans temps d'attente. Un rendu peut s'effectuer dans une fenêtre pendant que vous continuez à modéliser dans la fenêtre à côté : le programme ne vous bloque pas dans votre travail. Cette conception du modeleur provient de logiciels tournant sur des grosses stations graphiques (SUN, DIGITAL, etc.) ;
- un nouveau gestionnaire d'animation (par rapport au temps, numéro d'image, ou pourcentage dans l'animation) ;
- des animations de particules et de matières (eau qui boue, vagues animées, notions physiques de poids, énergie cyné- tique de translation rotation, surface de contact et surface de friction, transfert d'énergie cynétique) ;
- les animations hiérarchisées, permettent une édition des points de fixation et de rotation des différentes parties qui composent cet objet ;
- la cinématique inverse vous évite le laborieux travail d'animation d'un objet par partie (vous définissez un chemin pour le crayon et la main bougera en conséquence avec le crayon) ;
- le multi-mapping de texture (le mélange de textures, il est maintenant possible d'appliquer plusieurs textures et BumpMaps en même temps sur un objet). Je rapelle que le BumpMap est une texture mathématique 2D qui simule des creux et des bosses sur la surface d'un objet mappé en fonction de l'emplacement de la source lumineuse, et de la valeur de la composante rouge du pixel de la texture bitmap : cette technique permet à Real 3D de faire par exemple des vagues sur un plan ou des cratères rugueux sur une sphère ;
- les textures peuvent recouvrir plusieurs zones de l'objet (pratique, si il s'agit d'étiquettes par exemple), ou sinon elles peuvent s’appliquer comme une nouvelle couche avec son degré de transparence, ou dans une zone particulière de l'objet avec une transparence de l'image sur ses bords ;
- les textures mathématiques sont gérées par le langage RPL, et des équations mathématiques sont fournies en exemple (ça calmera les plus matheux d'entre vous) ;
- les tutoriaux du manuel sont assez techniques, ce qui évite de devoir connaître le soft par coeur (comme c'était le cas de la version 1.4) avant de pouvoir réaliser un effet spécial qui sorte de l'ordinaire (voir l'image du soleil couchant) ;
- les textures sont gérées comme des objets, si bien qu'il est possible de changer leur orientation dans les "triviews" où elles apparaissent ;
- il est possible de faire du morphing entre les textures appliquées sur un objet au cours d'une animation, et d'utiliser une série d'images indexées pour faire du mapping animé (écran de télévision, vagues animées, etc.). Il est aussi possible de placer un fond (backdrop) animé, ce qui permet de tracer une animation de synthèse sur un autre (exemple : avion de chasse vue de derrière sur une animation Vista Pro en boucle -> le premier qui la réalise, doit me la montrer à tout prix !) ;
- la notion visuelle de flou photographique peut être créée sur les objets en mouvement ou sur l'avant et l'arrière- plan d'une scène par rapport au point de vue (cible ou target) ;
- un module RealConvert sert à convertir les fichiers de scènes 3D que vous avez faits sous Sculpt, Real 1.4 ou des clips ProDraw en objets récupérables sous Real 3D V2.0.
Dans l'ensemble, en tant qu'ancien utilisateur de Real 3D, je trouve que cette mise à jour a apporté une nette amélioration au côté professionnel du logiciel, et je peux désormais affirmer que l'auteur reste ouvert aux suggestions des utilisateurs (du point de vue des rapports de bugs et des suggestions sur le développement avenir du logiciel).
Nous avons donc certainement ici, le logiciel de synthèse de l'année, qui comme j'ai pu le constaté, a déjà fait ses adeptes, et ses adversaires. C'est en tout
NOUS AVONS APPRECIE
Le nouveau concept orienté objet du modeleur
La bonne évolution générale du logiciel avec l'implémentation de certaines fonctions qui manquaient terriblement à la version précédente
NOUS AURIONS AIME
Un dongle qui ne risque pas d’endommager le port joystick (très gênant sur un 4000, Commodore devrait d'ailleurs implanter dans ses prochaines machines un "DONGLE SLOT" qui accueillerait une carte multi-dongle avec un connecteur externe au cas où il n'y aurait plus de place dessus).
- une nouvelle fonction permet par assemblage de primitives et opérations booléennes de faire des pièces de "puzzle" en dessinant une courbe parfaite du type B-Spline qui sera ensuite extrudée (cet outil me plaît vraiment !) ;
- il est possible de créer une primitive avec un axe de révolution inférieur à
360 ° ;
- cette version est spécialement compilée pour le processeur MC68040 68882 ;
- la fonction UNDO n'est plus limitée à une mauvaise action (paramétrable) ;
- il est possible d'appliquer une rotation sur l'angle de la caméra sur les trois axes, ce qui permet de faire le rendu d'une scène avec une caméra inclinée par rapport au sol (impossible dans la version 1.4) ;
- la source de lumière peut être multiple et de plusieurs couleurs, ce qui permet des effets intéressants sur des objets à la surface réfléchissante. Elle peut prendre la forme d'une source ponctuelle, ce qui provoque des ombres portées très contrastées, ou d'un plan de lumière, ce qui génère une ombre floue sur le sol par exemple ;
cas un des logiciels clef sur Amiga pour ceux qui s'intéressent au monde de la synthèse. Alors un conseil : si vous avez du goût pour la conception d'images de synthèse, faites le détour pour voir fonctionner Real entre les mains d'un expert. Ce logiciel est actuellement utilisé par des sociétés de production vidéo, pour des modélisations industrielles, et des animations de synthèse réalistes de grande envergure (CAO de bâtiment, modélisation de chaîne de montage robotisées, d'usine de traitement des eaux, etc.). La version 2.3 que j'ai pu tester, est maintenant disponible chez Avancée,
elle supprime les quelques bugs (pas méchants) de jeunesse de la première version par laquelle j'ai commencé le test. Pour finir, la société Avancée, est en train d'organiser un support utilisateur efficace (séminaire, formation), un support télématique par l'intermédiaire du BBS Activa en Finlande, et le BBS Amiga Bouncing Bail BBS à Massy (sud de Paris).
ACTIVA BBS : 312206971880 BOUNCINC BALL BBS : ligne 2 400, 60 13 76 56 (François Pinault)
FidoNet@2:320 l 08.0 ligne 14 400 60 13 76 55.
Real 3D V2.0 Pro Turbo est distribué par Avancée : 93 95 Avenue du Général Leclerc 75014 Paris. Tel : 45.45.00.50. Prix : 3 990 TTC
Attention, ce logiciel est très gourmand en mémoire et en temps de calcul ; il occupe 6 Mo sur le disque dur, et doit commencer à tourner avec un minimum de 3 Mo de RAM et un 68020 (pour la version Turbo). ¦
Il était prévisible qu'avec ses nouveaux modes graphiques riches en couleurs et sa bonne bouille profilée de micro sub-compact, l'Amiga 1200 intéresse les sorciers du 68030. Premier dans la bagarre,
Al 230 TURBO DE GVP LA BOMBE !
GVP propose l'Al 230 Turbo, une carte interne cadencée à 40 Mhz qui devrait s'imposer comme la référence de ce nouveau sport.
NOUS AVONS APPRÉCIÉ
Performances Configurations RAM Finition du produit Manuel en français Installation
NOUS AURIONS AIMÉ
Pas de contrôleur SCSI (pas la place t) Effet d'accoutumance
L'A 1230 Turbo de GVP est une carte regroupant 68030 et 68882 à 40 Mhz et extension mémoire 32 bits jusqu'à 32 Mo. La mémoire comme le coprocesseur sont sur support ce qui permet de les installer soi-même au gré de ses besoins et ou de ses moyens.
Extérieurement, la carte GVP est sans surprise : c'est propre malgré une densité de composants au centimètre arré sûrement très proche de celle de la ville de Hong Kong. Et dire que l'on arrivait difficilement à faire tenir 1.5 Mo de RAM sur la même surface il y a moins de trois ans tel que ça valait d'ailleurs sensiblement le même prix !>. Quand ça change, ça change.
L'Al230 s'installe dans la trappe ventrale du 1200 ce qui présente l'avantage de préserver la garantie constructeur et de vous éviter la recherche fastidieuse d'un tournevis compliqué. La carte s'adapte parfaitement à l'emplacement exigu que Commodore a consenti aux évolutions du 1200. Notons au passage que GVP est, pour le moment, le seul constructeur à installer deux barrettes mémoire SIMM dans celle souricière ce qui, au-delà de la simple performance technique, offre des possibilités de configuration très variées sur lesquelles je reviendrai. Et voilà. Rien à souder : rien à visser ; rien à forer ou à découper, c'est à la limite du frustrant.
Heureusement, la frustration disparaît au moment ou on remet l'interrupteur sur ÜN.
Questions performances, ne comptez pas sur moi pour vous assommer de chiffres. Disons globalement que, dans ma configuration de test, tout va plus vile. Ce qui est lent, sous Deluxe Paint IV AGA par exemple, va, en moyenne, 5 fois plus vite. Ce qui est très lent, sous Imagine par exemple, va 8 fois plus vite. Si vous insistez, |e vous mets quelques chiffres en bas de cet article mais c'est bien parce que c'est vous. Car le gain apporté par l'Al 230 ne se limite pas à ces pointes de vitesse. Grâce a la RAM 32 bits installée sur la carte et à l'architecture même du 1200, la machine est littéralement transfigurée.
Distribuée par CIS comme tous les autres produits GVP. L'Al2 10 est disponible d'origine dans trois configurations : 68010 seul, avec 68882 et 1 Mo et 68882 et 4 Mo. Les barrettes de RAM 32 bits sont disponibles en 1.4 et 16 Mo ce qui permet de configurer l'Al230 en I, 2, 4. 5, 8. 16, 17, 20 ou 32 Mo. On regrettera sûrement que GVP n'ai pas pu intégrer son célèbre contrôleur SCSI sur cette petite carte mais ça n'est certainement qu'une question de plate.
Pour conclure brièvement, l'Al 2 10 est la digne descendante des autres systèmes accélérateurs GVP. Elle a perdu le contrôleur SCSI de ses aînées mais permet à tous les |K)sscsseurs enthousiastes d'Amiga 1200 de disposer de performances en rapport avec les r apacités graphiques de leur machine adorée pour un prix très abordable (contig de hase à moins de 1000 LE), surtout si on le compare au 4000-030, plus cher et nettement moins performant. ¦
Agathe DEBLOIJSE
Distribue par CIS. Disponible chez votre revendeur et à la FNAC
DES CHIFFRES, DES CHIFFRES....
Sous Dpaint IV AGA
rotation en 90 images d'une brosse 200 x 150 en 256 couleurs (8 bits)
16 minutes et demi en 1200 standard, 3 minutes 20 avec l'A1230 GVP
Sous Caligari
calcul et affichage d'une scène comportant des textures H) minutes en 1200 standard, 1 minutes et demi avec l'Al230 GVP
Configuration de test :
Al 230 équipée du Kit 68882 40 Mhz et d'une barrette RAM de 4 Mo, bureau Ikea, Fanta orange.
P. A.
AMIGA 600
VOS AMIGA 600 + HDD 60 + 3 MO GARANTI ENCORE 6 MOIS L'AMIGA I AN HDD + EXT 2 MO RAISON PRO : 5 000 F iLTAT NEUFl + LOG (KINDWORDS 3 DELUXE PAINT Ill MAXIPLAN
IV. TEL: 62.97.05.28.
AMIGA :»000
VOS AMIGA 3000 UX DD 210 MO + 5 MO RAM LIVRES DOCS + NBX ORIGINAUX UNIX EXCLU NI ETAT : 6 800 F. CHRISTIAN. TEL : 93.25.82.45
VOS AMIGA 30000 25 + HL) 52 MO + SOFT. PRIX : 7 000 F. TEL :
46. 96.71.03. PATRICK.
AMIGA 2000
VUS AMIGA 2000 ECRAN COULEUR 1084 AVEC UNITE SUPPLEMENTAIRE 3 1 2 LOG CFA 3.04 COMPRENDRE ET BIEN EXPL SON
AMIGA + NBX IEUX. PRIX : 4 000 F. TEL :
ill 47.72.65.92.
V US A2000B + 1084S + CARTE 68030 7 M RAM + DU 48 M + 2 DRIVES + DIGIT
D IMAGES ? NBREUX
ACC + LIVRES +
REVUES + DISKS
GRAPH ANIM IEUX M USIQUE. ETC PRIX : fi 000 F. TEL
46. 04.03.50.
VDS AMIGA 2000 + ECRAN COUL 1084 + C ARTE GVP + DD 105
MO 2 MO RAM + LECT EXT 3" 12 + MULTISTART II i1.3 2.041 + INTERF MIDI + LOG MUS, PAL, IEUX : 8 000 F. TEL : 43.38.13.42.
VDS A2000 + MONITEUR 2080 + ACCELERATEUR A2620 4 MO + PC XI 2088 * FILE- CARD 10 MO + FLOPPY 5*1 4 + 2 X 3" 1 2 + DOCS : 3 900
F. THIERRY AU :
69. 21.35.93. BUR :
60. 15.35.46. SOIR.
VDS AMIGA 2000B VVB2.0 + CARTE PC XT + 5*1 4 + IHD FILECARD PC 30 MO + 1084. LE TOUT : 5 500 F OU SEPAREMENT. TEL :
60. 02.11.14. (REGION PARIS'.
VDS A2ÜU0 1.3 2.0 + RAM 3 MO + DD 120 MO + 1084 + DIGI- VIEVV. LE TOUT : ' 800 F + DCTV SEUL : 2 500 F AVEC : 10 000 F + DD 120 MO : 2 200 F. TEL
34. 32.00.59.
XDS AMIGA 2000 28 + 4 MO + DD 80 MO + ECRAN 1083S. PRIX : 8 000 F SEP. TEL :
55. ”2.73.54.
X DS A2000B + HCD II 120 MO 2 MO + 1084S + PC 880B + MKÎ + NBX LOGICIELS : REAL 3D, IMAGINE. IMAGE FX. DP 4 BARS N PAPES. ARTDEP. AVISION :6 500 F CHRISTOPHE :
90. 30.11.02 il 31.
VDS A2000B VVB 2.0 + 1084S + HD 80 MO EXTERNE + HD 20 MO INTERNE + 5 MO
RAM + 2 LECTEURS INTERNES + CFA BASIC + 2 IEUX ORIGINAUX : 6 500 F + IMPRIMANTE EPSON EX-800 POSSIBILITE TETE COULEUR : 500 F + IMPRIMANTE 24 AIGUILLES NEC PINWRITER : 800 F. ALBERT FEDIDA. TEL :
30. 31.03.85 OU REPONDEUR
30. 75.03.09._
VDS A2000 + I LECT 3" 1 2 + CARTE PC XT + LECT 5''1 4 + MONITEUR 1084S : 5 300 F. TEL : 88.38.04.J~.
VDS A2000 + ECRAN 1084S GVP 120 MO + i RAM GARANT 6 M + DCTV DIGITALIS 150 DISQUET + NBREUX LOGS (DELUXE VIDEO, DVIEW, DPAINT UTILS ETC. : 9 500 F TEL : 48.97.94.56. SOIR.
VDS AMIGA 2000B
2. 04 4 4 MO 4 DD 52 MO 4 ADSPEED 4 MULTISTART 2 4 2 IMP NEC P- 4 BAC 8 à 8 4 2e LECTEUR - 1084S 4 DISK (400) 4 DOC 4 |ON 4 BOITES. TBE. TEL : 30.43.31.21. PRIX A VOIR.
VDS A2000B 4 VVB 2.0 4 GVP SERIES II 4 4 MO 4 DD 80 MO 4 FF.A 2320 4 BB A 2286 + CARTE EGA 4 HARD- CARD 20 MO PC 4 LECTEUR 3"1 2 4 AM.AX II 4 LECTEUR 800 K APPLE - 1084S 4 GEN- LOCK RG 300 C 4 DICITI MK II 4 DIGI- VIEW 4.0 4 LC 10 COULEUR 4 SCANNER COULEUR SHARP IX 100 4 SUPERBASE PRO 4 SC.ANLEB 100 4 DELUXE PAINT IV 4 INFOFILE 4 AMIBACK 4 DOCTOR AMI 4 AMOS 4 FRED FISH 1-700 4 DIVERS 4 IEUX 4 LIVRES. LE TOUT : 25 000 F. 45.69.64.39 JEAN-CLAUDE.
AMIGA 1200
VDS AI 200 2 M DD 80 MO 4 ZOOL 1200 + HOME MUSIC KIT GARANTI AU PRIX DE : 6 000 F TEL :
61. 48.79.77. 19 H.
VDS A1200 4 HORL 4 DDUR 60 MO 4 MONIT COUL 1084S 4 LECT EXT 3.5 4 LOGICIELS DIV : 4 000 F 4 CARTE PCMCIA 4 MO : 900 F 4 IMPRIMANTE INI RADE (130 SK : 400 F. TEL : (1)
48. 77.11.88. 'REPONDEUR'.
VDS AMIGA 1200 LECTEUR EXTERNE 4 ECRAN COULEUR 1085S AVEC KIND- YVORDS PAGE SETTER LUXE PAINT. ACHAT DU 01 93 SOUS GARANTIE. PRIX : 3 800 E. TEL :
43. 65.61.00._
XDS AMIGA 1200 NEUF 10 MOIS GARANTIE 4 LECTEUR ROCTEC 4 TT PRO- VVRITE : 3 000 F. TEL :
47. 28.81.67.
AMIGA 500
VDS A500 PLUS 4 DD 20 MO (A590I 4 2 MO CHIP 4 2 MO FAST. LE TOUT TBE : 3 500 F -
VDS AUSSI A50Ü 1.3 : 1 000 F. TEL :
39. 73.45.84. 78100
YVELINES.
VDS AMIGA 500 PLUS 2 MB : 1 500 F 4 STAR LC 24-10 : 900 F 4 EPSON JX-80 COULEUR MLQ 4 BARETTES RAM 32 BITS 4 1 MB POUR A4000 : .500 F LES 2. VINCENT
42. 93.97.62.
VDS AMIGA 500 I MO 4 500 D7 4 2 IOYSTICKS 4 5 BOITES 4 REPERTOIRE 4 000 F. FRANCK :
39. 52.11.29. RP.
VDS A500 COMPLET 4 EXT MEMOIRE INTERNE 512 K 4 30 IEUX ET UTILITAIRES :
1 000 F. CONTACTER FRED : 41.13.94.61.
VDS AMIGA 500 2 MEGA PRATIQUE MENT NEUF 4 ECRAN COULEUR 4 LECTEUR EXTERNE 4 LOGICIELS DESSIN, PAO. ANIMATION, GENERIQUES ETC. 4 AMIGA VISION PX : 2 500 F. TEL :
46. 71.80.55. XDS A500 PLUS 4 MULTISTART 2 4 ROM 1.3 : 2 000 F 4 1083S : 1 500 F 4 HD GVP 52 MO 2 MO : 3 000 F 4 VOLUMM 4D PRO : 1 000 F TBE 4 NBX ACC POSS ECHANGE : KARL AU : 45.84.87.02. (AVANT 20Hi._
X DS A500 4 EXT 512 KO 4 SOURIS 4 ECRAN 108JS 4 CART ACTION REPLAY MK2 4 CABLE PERITEL :
2 500 F. TEL :
30. 99.81.23.
VDS AMIGA 500 1 MO KICKSTART
1. 3 2.0 + MONITEUR COULEUR + CARTE EMULATION PC- ATONCE PLUS AVEC 512 KO DE RAM + CARTE CONTROLEUR SCSI II HAUTE VITESSE AVEC BOITIER (EXT A 8 MO ET 68030) + HD 52 MO + HD 105 MO + DIGITALISEE + 100 DISKS. ENSEMBLE OU SEPAREMENT. FAIRE OFFRE. TEL :
90. 73.01.19. APRES 19 H (FREDERIC).
VDS DISQUE DUR SCSI ARCHOS 105 MO Q + 2 MO RAM : 3 000 F + FLICKER EREE ICD : 1 000 F. XAVIER AU :
66. 84.43.52. (EN VACANCES AU
78. 46.40.10)._
VDS 2 MO POUR
HCD + HD500 : 500 F + CARTE MICRO BOT- TICS & UP AVEC 2 MO : 750 F + CARTE ¦ RCHOS AV24 + AV PAINT : 2 500 F. LE TOUT : 3 500 F. ENVOI INCLU TEL :
38. 54.69.90._
P. A.
VDS DISQUE DUR GVP HD500 52 MO 2 MO DE RAM : 2 300 F + AMIGA 500 I MO VVB1.3 : 1 300 F, TEL : APRES 19H30 :
37. 42.10.63._
VDS DIGIVIEW MEDIA STATION COMPLETE : 1 500 F + FILTRE RGB DG 40 POUR DIGITA- LISEUR : 1 500 F + PRO VIDEO PLUS : I 200 F. TEL
73. 94.12.17. APS 20 HEURES._
VDS DE) NEUFS POUR Al 200 DE 80 MEGAS POUR : 1 600 F AVEC DISQUETTE INSTALL ET VIS. TEL
19. 85.12.65. PATRICK
LAMI, 22, SQUARE DU NORD 95500 GONESSE._
VDS IMPRIMANTE EPSON LQ100 MATRICIELLE 24 AIGUILLES, 7 POLICES ETAT NEUF SOUS GARANTIE : 1 300 F + LOGICIELS TTX ETC. : 500 F PEU SERVI. TEL :
39. 81.12.17._
VDS DIGIPAINT 3 TRANSFERT 24 : DESSIN ET TRAITEMENT D'IMAGES HAM (DOC FRANÇAIS IMPRIME A4) : 500 F + DIGIVIEW 4.0 FRANÇAIS : 500 F + LOGICIELS ORIGINAUX. TEL :
64. 94.32.53._
VDS CAUSE BESOINS PROFESSIONNELS CDTV + CLAVIER + LECTEUR 3" 1 2 + CDE INFRAROUGE. ACHAT OCT 92. PRIX : 2 (XX) F. TEL :
98. 68.37.63 'DEPT FINISTERE;.
VDS MONITEUR COULEUR STEREO : COMMODORE 108ÎS BON ETAT. VENDU :
1 400 F. PERIE CHRISTOPHE. 17, RUE LAMARTINE 97200 FORT DE FRANCE MARTINIQUE.
VDS DEVPAC3 : 650 I (VALEUR : 800 F). CONTACTER PERIE LAURENT : 17, RUE LAMARTINE 97200 FORT DE FRANCE. MARTINIQUE.
VDS GVP A530 : 68030 A 40 MHZ + 4 MO DE FAST 32 BITS + DD 105 MO 6
000 F + CARTE Avl- DEO 12 BITS (4096 COUL EN 1280X512» :
1 000 F. TEL
87. 53.42.36._
VDS TABLE GRAPHICS SUMMASKETOI II PLUS SERIES 2 DRIVE RS POUR PC N AMIGA. SERVI 2H : 3 500 F. CONTACTER
M. CHAP THAY. TEL
VANN
'REPON-
43. 08.08.56. DEURi.
VDS AMIGA CDTV AVEC STARTER KlT + CLAVIER + SOURIS + LECTEUR DIS
QUETTES + NOMBREUX UTILITAIRES ET [EUX PARFAIT ETAT : 4 900 F. TEL :
34. 71.01.85. A I9H.
VDS 13 SOFTS LUDIQUES ORIGINAUX POUR AMIGA : I 500 F (PORT INCLUS) LISTE SUR DEMANDE A : BOI- NOT ALEXANDRE LA PLANEE 25160 MALBUISSON. TEL :
81. 69.63.95._
VDS CAMESCOPE SUMS-C GR77S AVEC ACCESSOIRES SERVI 3 FOIS POUR 3 VOYAGES UNIQUEMENT : 5 "00 F TEL :
76. 21.30.40.
POUR PASSER VOTRE PETITE ANNONCE
Gratuite pour les abonnés
50 F par annonce pour les non-abonnés chèque à l'ordre île : Commodore-Revue Commodore-Revue, 5. Rue de la ridelilé. 75010 Paris Parution le mois suivant si réception avant le 10.
VDS I _| ACH ? CH ?
ECH I I
_u
P. A.
VDS CARTE 24 BITS IMPACT VISION 2.0 NEUVE ET COMPLETE DANS SON EMBALLAGE D'ORIGINE AVEC CARTE GARANTIE VIERGE : 9 500 F (SOFTS 20 INCLUS) FONCTIONS : CEN- LOCK + DICITALISEUR TEMPS REEL, PALETTE GRAPHIQUE, INCRUSTATION EN FENETRE D'UNE SOURCE VIDEO, EFFETS DE TRANSITIONS ENTRE 2 SOURCES VIDEO SYNCHRONISEES. TRANSITIONS ENTRE PLANS VIDEO + AMIGA + IV
24. TEL : 42,88.15.20. (SOIR) BUR
49. 83.26.03._
VDS A4000 DD 80 RAM 4 : 9 980 F + 4 MO 32 BITS : 1 300 F + M1085S : 1 600 F + Al 200 : 2 800 F + DD 80 : 2 500 F + 2 MO RAM : 900 F + 4 MO
RAM : 1 500 F. MATERIEL NEUF GRA 1 AN. TEL: 49.42.97.74.
VDS DISQUES DURS NEUF SCSI CONNER 120 MB : 1 600 F PIECE + 1 DISQUE DUR IDE 170 MB : 1 700 F. TEL ;
99. 63.67.12. DEMAN- DEZ HERVE._
VDS KINDWORDS 3 NEUF : 200 F + BIRDS PREY + B17 + CASTLES : 150 F. CHAQUE PORT COMPRIS. TEL ERIC LE MATIN : (16
44. 54.10.14._
VDS POUR AMIGA 2000 & 3000 GOLDEN GATE 386 SX 25 + 2 MEC + LECTEUR HD SS GARANTIE : 3 (300 F + HD 105 MO : 2 200 F. LAURENT AU
89. 48.64.84. APRES 19H.
VDS A2000 + A3001 (68030 + 882 28 MHZi + 4 MO 32 BITS + DD 80 MO + 1084 + AVI- DEO 24 + 2e LECTEUR. PRIX : 9 500 F. TEL :
76. 77.38.74. HRES REPAS.
AMIGA 3000
CHERCHE CONTACTS POUR ECH UTILS DEMOS... CONTACTEZ GUILLAUME ~2.54.ÜQ.72.i.APRES 19Hi.
CHERCHE CONTACT POUR ECHANGE D'UTILITAIRES SUR AMIGA 500 ET (EUX, DP. ENVOYEZ LISTE ET 1 DISK POUR LA MIENNE. DURAND 5. ALLEE PAUL GAUGUIN 47510 FOU- LAYRONNES-FRANŒ.
CHERCHE DOCUMENTATION EN FRANÇAIS DE BARS AND PIPES. SCHRE- DER LUC 4, RUE LES FOSSES 67590 MUSSY
LA VILLE (BEL). TEL :
063. 67.51.59.
PROPOSE DIVERS
SERVICES EN INFOGRAPHIE : IMAGES 2D.3D, DESSINS
ANIMES, DIGITALISATIONS 24 BITS DANS TOUS LES FORMATS (DE TEXTURES POUR IMAGES DE SYNTHESES, DE VOS PHOTOS, DESSINS, IMAGES VIDEO OU AUTRES...) REALISE EGALEMENT TRANSFERT VIDEO DE VOS CREATIONS. ETUDIE TOUTES PROPOSI
TIONS. OLIVIER DUVAL AU :
45. 78.67.59 ._
LE MEILLEUR DU DP A PARTIR DE 7 F DISK
- CATALOGUE DISK CONTRE 20 F EN CHEQUE AVEC 1
PIN'S OFFERT - INTER- CEPTOR, 13. AV '3000 CHAM-
JAURES
BERY.
CARTEL RECRUTE CODER, MUSICIEN ET GRAPHISTE. BAIL SYLVAIN - TSD CARTEL 4, RUE DES FRESNES 44730 THARON PLAGE._
CHERCHE CONTACT RAPIDE ET SERIEUX SUR A500 + ACHETE PROGS ET EXTENSIONS DIVERSES. (UNIQUEMENT EN REGION PARISIENNE. FAIRE OFFRE EN ENVOYANT VOS LISTES A :
M. MALBY P. 3, RUE MARCEL ROYER 92230 GENNEVILLIERS.
GROUPE SUSPECT CHERCHE CODERS DANS LE 29 (FINISTERE) CONTACTEZ
M. LINDIVAT MARC AU : 98.07.88.67.
3
6
1
5
A
Ni 1
G
A
R
E V
U
E
O
U V
E R
T
“Ordinateur micro maxi-fun ?...tsss... comme si on avait besoin de ça pour s’amuser”.
Amiga 600
Amis du maxdun,
laissez oux toba oies yoyos et bilboquets...
Prêts pour un petit combat intersidéral en trois dimensions ? Plutôt d'oltaque pour une simulation de vol, une course bien speed en formule 1 ou une promenade de santé dans une jungle remplie de monstres ?
Arcades, plateformes, stratégies ou jeux de rôles, le fun n'a plus de limites En 256 couleurs et stéréo s’il vous pbil
Mais l'Amiga 600, c’est aussi un maxi microordinateur : artiste surdoué et sacrée tête pensante.
Graphisme, montage vidéo, son ... il vous ouvre l’ère multi média.
Il vous enseigne aussi les langues et se surpasse encore dans les fonctions traditionnelles comme le traitement de texte Au total, un monde sidérant de 4000 logiciels.
Le micro moxrfun ? ... Isss...comme si on pouvait s'en passer.
(f Commodore
MICRO INFORMATIQUE
AMIGA
ABONNEZ-VOUS 11 N = 300 F
GAGNEZ 1 EXEMPLAIRE GRATUIT
CADEAU
7
f%
Æm m
Vous bénéficiez d'une offre promotionnelle au lieu de 30 F l'exemplaire, prix de vente en kiosque, vous économisez un numéro en ne payant que 300 F les 11 numéros.
BULLETIN D'ABONNEMENT Nous tenons ,1 vous prévenir qu'il nous est malheureusement impossible techniquement (le servir votre exemplaire avant la présente en kice(|ue du magazine.
OUI, IE M 'ABONNE A AMIGA REVUE, IE BENEFICIERAI :
- d'un numéro gratuit par rapport au prix de vente en kiosque
• de 4 pin's émailJés
- d'une disquette de téléchargement
- de mes petites annonces gratuites
France .... 300 F
DOM TOM-ETRANCER . 390 F
Réajerm pyd,K|j?hancan?ai pcâal àlortied? COMMODORE REVUEipcir les DqxyT( APETRANGER manckcH ïM.' >.
NOM : .. PRENOM ...
J’AI UN AMIGA : ..
ADRESSE : ...
CODE POSTAL : .VILLE : ... PAYS : ....
Bon de commande à expédier accompagné de votre règlement à ; Amiga Revue, service VPC, 10 quai lean-Bapliste Clément 94140 Alfortville.
KHÉMattU
COMMANDE
Protégez votre ArnWU * '¦
En simili duir blanc, ISEttRSn H vous évite les pannt jrrRHBI poussières qui coûtent micro. , « r '
- .Cla lterjt600 2000.Réf.9500
- HolM's yTf>onit.Amlga.Rér.9S O
• 'Clavier monit. A500 2000.Réf.$ È
ciei câble -M'T4x3i5
connecter au 3615 COMREV ot télécharger les programmes d 4 Jj-
Réf.5500 ....
Logiciel seul. Réf.5510 ..
Câble seul. Réf.5520 .
T HOUSSE SOURIS
FILTRE ECRAN
OIMITO
stylos... coup! De I lorsque le-sourls
La lu yeux, sans
- Tapis souris.
- Housse souris. Réf.9310..
- Housse * Tapis. Réf.9320
suppi
KIT DE NETTOYAGE
’otre AMIGA connu ïe kit de nettoyage! JiMiaspiratour et R|ns tiges, prod MM pour le Cla'v
ses, disquettes... r les mailings mais aua
disquettes, clasSéuijt ttfKV 69x36 mm. Gxist
imante redi
.mtga.
le soleil, .T]|f ™ '1 -iiM-fll -J! A Tâbri et
profltez-en Tçur les classer. Couvercle fumé, fermeture à clé, cinq intercalaires.
- Boite rang. (403"1 2).Réf.9920 .. 85 F
SUPPOI
Pour bien .ou votre
entre êtr gâM j.isis et mat voir contorsionner sur vo!T?"Wlii*e )Ourfaien voir. Avec ce support moniteur onemffllB TT vertical et horizontal c'est le moniteur qui bougera et se positionnera de la meilleure façon.
- Suppo-t moniteur. Réf.9600 ...... 220 F
Reliez v Consen d'Amig: ralnuréi
ûment cl là saisie intable.
619100..
paper est
GVP A1230 Turbo
A1230-1 FPU 1230-4 FPU
configurations
GVP A1208
" fc*iï î j II I l'ilw-' KÎlllcÎElTlilffîiâliyïkTSSllTOTjTrsl!??!!*
L i
e
1690 Frs TTC
iam : 3390 Frs TTC
Les produits GVP sont distribués en France,
Belgique et Suisse par : as
;">ses, disquettes... r les mailings mais aua disquettes, clasSéuijt ttfKV 69x36 mm. Gxist
imante redi
.mtga.
le soleil, .T]|f ™ '1 -iiM-fll -J! A Tâbri et
profltez-en Tçur les classer. Couvercle fumé, fermeture à clé, cinq intercalaires.
- Boite rang. (403"1 2).Réf.9920 .. 85 F
SUPPOI
Pour bien .ou votre
entre êtr gâM j.isis et mat voir contorsionner sur vo!T?"Wlii*e )Ourfaien voir. Avec ce support moniteur onemffllB TT vertical et horizontal c'est le moniteur qui bougera et se positionnera de la meilleure façon.
- Suppo-t moniteur. Réf.9600 ...... 220 F
Reliez v Consen d'Amig: ralnuréi
ûment cl là saisie intable.
619100..
paper est
GVP A1230 Turbo
A1230-1 FPU 1230-4 FPU
configurations
GVP A1208
" fc*iï î j II I l'ilw-' KÎlllcÎElTlilffîiâliyïkTSSllTOTjTrsl!??!!*
L i
e
1690 Frs TTC
iam : 3390 Frs TTC
Les produits GVP sont distribués en France,
Belgique et Suisse par : as

Click image to download PDF

AMIGA REVUE Numero 57 (07-08-1993)

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

52.8% 
11.7% 
4.7% 
3.6% 
3% 
2.3% 
2.2% 
1.5% 
0.9% 
0.8% 

Today: 3
Yesterday: 101
This Week: 297
Last Week: 665
This Month: 2739
Last Month: 2920
Total: 72349

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014