Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Bienvenue à tous les nouveaux usagers, tous les veinards qui se sont fait offrir un Amiga pour leurs étrennes. ‘92, c’est L’année du WorkBench 2.0. Cette interface machine est plus simple, plus ergonomique, plus maniable. Que tous les possesseurs de 1. 3 se rassurent, Monsieur Commodore a confirmé l'arrivée imminente du kit d’upgrade. Il arrive à la rame ? Flow ‘92, c’est aussi l’année de la nouvelle gamme Amiga, plus cohérente autour du 2.0. L’Amiga 500 Plus, qui ouvre la marche avec succès, verra sa famille à ses côtés s’agrandir au rythme d’une naissance par trimestre.’92, c’est notre volonté de toujours vous faire profiter au maximum de vos Amiga, le jeu étant une activité qui ne nécessite pas forcément beaucoup de place dans votre magazine, nous la réduisons au bénéfice d’une vision plus “pratique" d’autres rubriques. Au désespoir de nous battre à armes égales avec nos 5 pages de jeux contre les 250 pages des nombreuses revues spécialisées (bonne année à nos amis de Joystick. Gen4, MicroNews, Tilt), les tests de jeux seront remplacés par la rubrique que vous connaissez déjà "Prochainement sur vos écrans". Par ces pages, nous serons introduits chez tous les éditeurs, et à même de vous tenir au courant de toutes les phases de développement et de parution de leurs logiciels. Vous serez ainsi informés de l’activité ludique de votre machine. Audiosculpture.

Click image to download PDF

AMIGA REVUE Numero 41 (01-1992)

Document sans nom VD2001
IMAGE
M 2483 -41
CONFLIT DE GENERATIONS.
Les ordinateurs, même l'Amiga 2000, ne sont pas à l'abri du fossé des générations.
Chez GVP,
7 quand on
~ Il , I propose les derniers J modèles de disques durs,
f~J r r r, on apporte les nouveautés js' f~yÿ' techniques pour les exploiter
à fond.
La HCD+ Serie II gère 7 unités SCSI et peut recevoir 8 Mo de mémoire.
Grâce au D.P.R.C., les données sont transférées directement entre la mémoire et le disque.
Cette conception D.M.A. est une extension logique du système Amiga et favorise le multitâche. Résultat : 5 Mo de taux de tranfert possible !. Largement de quoi exploiter les futures générations de disques.
HCD+52Q*-0Ko :
3690 F r Sm
?ANS*
CIS
HCD+52Q*2Mo:
4590 Frsnc
Contactez votre revendeur CIS GVP.
* disque dur 52 Mo Quantum 11ms, autres modèles disponibles : HCD» 105Q, HCO-200Q.
AVANCE
a Technique
GREAT VALLEY PRODUCTS INC.
CIS
¦ * Smt Vile* Praflme «
Bienvenue à tous les nouveaux usagers, tous les veinards qui se sont fait offrir un Amiga pour leurs étrennes.
‘92, c’est L’année du WorkBench 2.0. Cette interface machine est plus simple, plus ergonomique, plus maniable. Que tous les possesseurs de
1. 3 se rassurent, Monsieur Commodore a confirmé l'arrivée imminente du kit d’upgrade. Il arrive à la rame ?
VDÜQOI
Flow
‘92, c’est aussi l’année de la nouvelle gamme Amiga, plus cohérente autour du 2.0. L’Amiga 500 Plus, qui ouvre la marche avec succès, verra sa famille à ses côtés s’agrandir au rythme d’une naissance par trimestre.
’92, c’est notre volonté de toujours vous faire profiter au maximum de vos Amiga, le jeu étant une activité qui ne nécessite pas forcément beaucoup de place dans votre magazine, nous la réduisons au bénéfice d’une vision plus “pratique" d’autres rubriques. Au désespoir de nous battre à armes égales avec nos 5 pages de jeux contre les 250 pages des nombreuses revues spécialisées (bonne année à nos amis de Joystick. Gen4, MicroNews, Tilt), les tests de jeux seront remplacés par la rubrique que vous connaissez déjà "Prochainement sur vos écrans". Par ces pages, nous serons introduits chez tous les éditeurs, et à même de vous tenir au courant de toutes les phases de développement et de parution de leurs logiciels. Vous serez ainsi informés de l’activité ludique de votre machine.
Audiosculpture
IMAGE 32 INTERVIEW 34 VIDEO 42
3 D 44
DOMOTIQUE 4®
I JMMERA D'OR 50
Bureautique 52 r*- IMAGE CALCULEE 56 k" INITIATION 60 PROGRAMMATION 62
Ahoxx
MATOSJ 66 V
DEMOS 72 1 I DOMPUB 78 ’~ïr'
* LDUCATÎiFS 82
93
94
Arijsfevjees!u*pubian:--ceComxweterneSAJtl S.*e«isræ* :te« DIRECTION(1)«.4T.H.16.- cttsw =
pub cation Jer-tvesWmas Secétâ-'édeditecW C-K-etetert REDACTION (1) 42.46.92,50. ce* ‘,-eO ¦
¦«Il Seciéi: e Ce -édaction Christine kix-, Accue sa-d*a ¦ ïene A-troto Che' * : e Chnsw Scw C- co übcce 4 ce . !
A RbkrI A-wUe. E-c înrr. Te-am Urargt. 3um 3toc je» c. Imc Eure» :tî-;os fleurai. F'arcoà&Lûrai Gcoce. Abc* le-ir-u «jne-Acê-c .e.e.-e. Fiarçois tici-e: 0 ¦. è Mat goo Ara** Mass*dJSelfa*«taoenoa Frédéric Eue- '=¦¦-= ¦ . • ... . ...j
te.- Susssr.DamizIafcet.to.-z-.m A-s- A3 Se* FABRICATION -'aa;¦ s . ¦. .-¦ - ' 'v ¦
Im essicn -Gc.OéJ . DIFFUSION •-»,*! Dépôt é;il2etumesbe I99C Camutts.- itüt C- : -, PUBLICITE (1)4147.12.16
- Pi ABONNEMENTS (1) 43.78.92.10 TELECOPIE (1) 47.70.08.21 Ce î «n-ea 35C(C e> est .ne -a-tt « ncr-w pat Cïv Cc oric'e Ee--je es'pubealion totalement ' enzenisAf -ce la société Commodoe : s .;
LISTE DES ANNONCEURS
‘ytaroe
p. 66
Esse Te Watng
EvS
t. *:.' (?f
Prnsfi
Ffc»Wi
p. 96
Ane
p. 6’
'&
C 15
Foin- tirage
p,79
Atwr Numerque
p. 96
- ftJfe'JGtnbJtirr
Pow’ CoTO«Jrg
p. 30 31
BabVterc
p73
ntfctoü
oB
HusRUG :
: Jet 23
CampUtog
s 45
SCâC-
p,2û
Cent
p. æ
C 2"
S2F
p. 27
CiS
: aeccu
Mad
c(S9
Tt»K»QV
p. 13
Co'nmotfcre p
58 e! 5e
Vtot-jnen
2 4“
p. 5?
La plupart des jeux sont tout d’abord écrits pour l’IBM PC, les adaptations sur AMIGA viennent beaucoup plus tard, et n’ont pas toujours lieu. Pourquoi attendre la version AMIGA, alors que la version PC est déjà en boutique et en général à un prix moindre.
La version A500 PLUS sera disponible courant Déc. 91 et permettra d'utiliser un total de 2MO de Chip RAM
DISQUE DUR : La plupart des disques durs du marché sont supportés par la carte N’hésitez pas à nous appeler afin de vérifier la présence de votre disque dans la liste.
• FLICKER FIXER en mode Interlace. Emulation par logiciel.
• VITESSE DE L'HORLOGE Vous pouvez passer de la vitesse normale (100%) à une allure de 16% S; certains niveaux de jeu vous semblent trop dur à terminer. Cette option vous sera la bienvenue.
• SOURIS Un nouveau driver de souris permet l'utilisation de la souris AMIGA
• PAUSE ; Une pause peut être effectuée pendant un jeu ou autre, afin de reprendre Quand bon vous semblera.
Spécifications techniques :
• Compatibilité excellente.
• 704Ko de mémoire en mode MGA CGA.
• 640Ko de mémoire en mode EGA VGA
• 200Ko de mémoire supplémentaire pour par exemple utiiser un RAMDISK
• 1Mo de mémoire supplémentaire en mode AMIGA + une horloge en temos réel utilisable dans les deux modes
• Tous les mises à jour se font par disquette Vitesse d'horloge : 11 mhz.
Plus rapide que la plupart des AT 386
41, rue Barrault 75013 PARIS Tél. : (1) 45 80 05 66 • Fax : (1) 45 88 63 82
- ?(en vente par correspondance uniquement)
PRIX : KCS POWER PC BOARD avec MS-DOS 401 GW-Basic-Shell- Phoemx DOS-Help 1 MO de mémoire sur la carte et horloge dans
TOUT CELA POUR :
2200 F. (A500 PLUS)
Vous désirez seulement la carte 2450 F. (A2000. A3000)
. 1900 F. (A500)
Disponible chez votre revendeur 1900 F (A500 PLUS|
(s'il ne l’a pas, demandez-lui pourquoi il ne l’a pas en stock)...
Ou bien directement chez BUS PLUS.
La KCS POWER PC BOARD ajoute 1Mo de mémoire à votre AMIGA et une horloge en temps réel.
Prix dune KCS POWER PC BOARD ? Frs.
Prix d'une extension 1Mo + Horloge? Frs.
Prix du MS DOS 4.0 + GW BASIC ? Frs.
NEWS
NEWS
DES CABLES QUI RELIENT LES HOMMES
Pour répondre aux besoins de réseaux aux multiples ramifications ou au particulier qui désire éloigner son imprimante du poste de travail, la société Lindy propose des câbles Centronics allant de 7,5 m à 70 m de longueur. En outre, chaque produit possède son propre numéro de série prouvant que ce dernier a subi une série de tests rigoureux.
UNE MAISON POUR A500
Le Stand AVA, présenté à Londres (voir p. 12), transforme votre A500 ou A500 Plus en véritable station de travail. Ce boîtier couleur sable s’adapte sur l'unité centrale sans avoir à ouvrir cette dernière, tlle sert également de support au moniteur. Elle peut intégrer l’alimentation, et un emplacement pour un lecteur externe est prévu au dessus du lecteur interne de l’UC. Les 2 ports souris ont été reportés sur le côté droit du bottier.
Prix communiqué : moins de 700 F.
Importé par Bus+.
EMULATEUR
Du nouveau dans l'émulation, avec ce tout dernier produit de GVP. Cet émulateur PC AT pour HD 500 intègre un 80286 à 16 Mhz, et un support est prévu pour le coprocesseur arithmétique 80287. Importateur : CIS.
Prix communiqué : moins de 3500 F.
MULTISTART II
Avis aux possesseurs de kickstart 2.0, vous pourrez grâce à Multistart 11 revenir rapidement et sans difficulté en Vvorkbench 1.2. Aucun interrupteur, il suffit de presser simultanément les habituelles touches de reset [Control Amiga Amiga) pendant 3 secondes pour rebooter en 1.3.
SECURE KEY
Halte aux indiscrets qui tripatouillent votre machine pendant votre absence ! Voici une carte de sécurité qui vous réserve l'exclusivité du droit d'accès à votre titinc. Avec Secure Kev dans son ventre. L'Amiga se bloque à l'allumage, et refuse toute collaboration jusqu a l'entrée d'un code personnel. I.e mot de passe peut-être composé de 6 à 256 chiffres ou caractères.
MEGACHIP 2000
Cette carte pour A500 et A2000 vous offre 2 Mo de RAM vidéo, quelque soit le YvorkBench utilisé (1.2.1.3, ou 2.0). Klle est entièrement autoconligurable. Et ne ralenti pas la machine ("Zéro Wait Time"), Elle est compatible avec l’ensemble des logiciels et cartes accélératrices de l'Amiga.
Les trois produits ci-dessus sont diffusés par Intercomputing, vous les trouverez chez votre distributeur habituel.
ALLO SERVICE
Pour toutes les questions que vous pouvez vous poser sur Action Replay 3. Une permanence téléphonique est à votre disposition le mercredi de 18 h 30 à 19 h 30. Softone Compagnie, installée à Bélhune, vous répondra au 21 68 99 99.
AMAX II
Enfin disponible en France, Amax II vous ouvre les horizons du monde Mac. Il permet la lecture, l’écriture, et le formatage de disquettes gérées par un lecteur Mac externe. Sont inclues des Rom 128 Ko. Distribué par Clavius.
Prix communiqué : moins de 3000 F.
FLASH
Compuscarch. Le salon de l'emploi informatique, se tiendra les 10 et 11 janvier au Palais des Congrès, Porte Maillot.
3èmc édition du festival Génération Vidéo, offrant un panorama de la création vidéo en Europe, du 16 au 19 janvier à La Rochelle, Carré Vmelot.
Sortie du n°3 de Commodore Magazine. u sommaire, des reportages (Groupe Medi-Assurances. Hertz, F Amiga et Delta 7 au services des handicapés), des brèves, des applications professionnelles (Immobilier. Education, Industriel. Le n:4 devrait paraître mi-janvier.
Stage d'infograhie 3D du 20 au 31 janvier 92, organisé par Le 3cme Oeil, au Carré Amelot, La Rochelle. Renseignements au (16) 46 41 45 62.
.Amateurs de PAO, un salon PAO vous attend Porte de Versailles, du 22 au 24 janvier.
Stage Amiga et Vidéo, du 02 au 06 Mars à Cahors. Proposé par les Films du Genièvre. Prix communiqués : 2 500 F (particuliers), 3 500 F (entreprises). Inscriptions au (16) 65 37 00
71.
Création d'une section Française de Phenomena, dirigée par Antoine Mussart, l'un de nos envoyés spéciaux au pays des démos. Dont l’ambition est d'atteindre le niveau du célèbre Team Suédois. Bonne chance à tous !
Stage d'infographie. 2D, 3D. Multimédia (AmigaVision), du 02 03 92 au 13 03 92. Renseignements et inscriptions au 16 ( 1 ) 40 50 74 25.
TILT D’OR 91
Comme chaque année, notre confrère Tilt vient de décerner ses Tilts D'or. Aux côtés de logiciels tournant sur de gros PC, l'Amiga a brillamment tiré son épingle du jeu. Jugez en plutôt :
Meilleur jeu d'aventure : Croisière pour un cadavre (Delphine). Meilleure animation Another World (Delphine).
Meilleur jeu d'action : Magic Pockels (Renegade Mindscape). Meilleur outil de création: 3D Construction Kit (Domark).
A noter également le prix de la meilleure simulation sportive qui revient à Vroom (Lankhor). Produit que nous sommes impatients de découvrir sur notre machine.
Prochain rendez-vous, les 4 d’Or décernés par notre confrère Génération 4 vers la fin du mois de mars.
Pour se faire plaisir et rêver des tropiques, rendez-vous au Salon Mondial du Tourisme et des Voyages au Parc des Expositions (Porte de Versailles), du 18 au 25 Mars.
FLASH
C= AMIGA
REVUE N~41
NEWS
PROFITE
New Horizons Software s'esl évertué à simplifier le mode de programmation des macrocommandes, à créer un module de sauvegarde automatique des documents en cours, et à améliorer les options d'import export de documents. Il est ainsi possible d’insérer directement sur un document un fichier texte, ou encore d'exporter dos fichiers au format Professional Page. Signalons qu'une image qui aura été réduite puis à nouveau agrandie gardera toute sa finesse initiale. Le dictionnaire orthographique est maintenant accessible en contenu, et dispose d’une option pour les dictionnaires étrangers. C1S a intégré un dictionnaire français. Côté impression, vous n'aurez plus besoin du add-on Postscript ; toutes les fonctions de Prowrite (fontes, styles, couleurs) sont reconnues directement par le programme en impression Postscript. Enfin, si vous avez une imprimante couleur, vous serez étonné par le nouvel algorithme d’impression. Importé par C1S.
IL EST LA !
Eh oui. L'aimée commence on beauté avec la disponibilité du DCTV. Dont nous vous avions déjà touché quelques mots dans les pages consacrées à Cologne le mois dernier. La machine infernale ne devrait pas tarder à arriver à nos bureaux pour un prochain banc d'essai. Le package complet se compose du DCTV et de ses trois logiciels de digitalisation, de conversion, et de dessin.
Prix communiqué : moins de 5 500 F.
Importé par CIS.
DES SOURIS ET DES FORMES
La souris est devenue un ou-til de com-munica- tion indispensable entre l'homme et l'or- d i n a t e u r .
Malgré cet élal de dépendance, l'utilisateur ne semble attacher aucune importance à l'esthétisme et au confort d'utilisation offerts par leur compagne. Récompensée par un jury de design industriel pour sa silhouette toute en rondeurs, la Beelle Mouse égaiera les longues heures passées à ses côtés. Ces charmantes créatures sont distribuées en France par Micro Source.
FRANCISATION
Quarterback 4.3 est désormais disponible en version française, de même que son collègue Quarterback Tools, version 1.5.
Importé par GIS.
NEWS
VIDEO ET AMIGA
En avant-première, voici une pré- version d’un banc de montage développé sur Amiga, qui devrait voir le jour en tout début d'année. Prévu à l’origine pour A500 et A500 Plus, il ne nécessite pas d’extension mémoire pour fonctionner. 11 permet de piloter des magnétoscopes et des caméscopes, et de monter sans time code des séquences images à la
PT AYFP
n. r.n. nn nn i U i uu. Uu. Uu _1
jjjjS
I? PlF I?
N. nn.nn rm U i UU i uu ¦ uu
J J__1 Jj
Innnnnnn _
uuuuuuu
. |n i _1 |nnnnnnn _1
U 1 1 luuuuuuu 1
_l 1
1 11 .
l’HUUIIIM XL 1
trame près. Une disquette sera fournie par type de magnétoscope, la première est dédiée à la gamme Panasonic. La version définitive intègre un titreur, vous pourrez ainsi monter et titrer simultanément sur le même ordinateur. De plus, il est également possible de gérer le son, et de le monter de la même manière que l’image. Suite logique, ce banc de montage sera porté dans les mois à venir sur d’autres machines, à commencer par le PC.
Contrucleur : SATV.
Prix communiqué : environ 2000 F.
MY NAMEIS BASC
The Basic Alternative Scroller, alias the BASC, vous permet de réaliser des scrolling horizontaux et verticaux, dont la vitesse de défilement est paramétrable. Une dizaine de fontes antialisées sont fournies.
Importateur : Avancée.
Prix communiqué : moins de 700 F.
A500PLUS
Vous avez été nombreux à nous envoyer vos tests de logiciels compatibles ou non sur cette machine. Certains ont noté dans la liste du mois dernier des jeux cités 2 fois dans la même catégorie (Pick’n’Pile, Awesome...), certains figurent dans les 2 listes (Air Sea Supremacy), d’autres sont inscrits comme non- compatibles alors qu’ils le sont (Maupiti Tsland). Cette liste datant du 14 11 91, certaines modifications y ont été apportées depuis.
Pourquoi tant de divergences, de ça tourne ça tourne pas ? Explications détaillées et update de la liste le mois prochain.
CD TV
Encore 2 nouveaux titres pour agrémenter votre ludothèque. Xenonll et Falcon Collection vous ferons passer d’inoubliables moments au coin du feu sur votre boîte noire préférée.
Disponibles chez Bus+.
GST GOLD ASF
Successeur du Gold AS, récemment nommé meilleur périphérique infographique de l’année 91 (voir p.50), cette nouvelle version du genlock Secam est désormais compatible Y-C, voilà de quoi ouvrir d’autres horizons aux utilisateurs inconditionnels de notre bon vieux standard français. La façade du Gold ASF s’orne maintenant de potentiomètres supplémentaires, permettant de régler la lumière, le contraste, et la couleur de l’entrée vidéo. Un fader offre également la possibilité de gérer la transition entre l’image vidéo et celle de l’Amiga.
Constructeur : SATV.
Prix communiqué : moins de 4 500 F.
C= AMIGA El REVUE N 41
FAX
Byc bye Jean-Loup (Renault), bye bye Mathieu (Brisou), qui ont décidé de quitter la presse informatique ludique (Tilt) pour vaquer à des occupations plus personnelles. Spéciale bonne année à tous les deux.
AOC International (Taïwan), constructeur de moniteurs, s’implante en France, près de Versailles. La direction a etc confiée à M.Jacques Paris.
Jean-Bernard Brinon vient d’être nommé Directeur Régional de Quantum, il sera désormais responsable du sud de l’Europe (France, Espagne. Portugal, Italie, et Afrique du Nord).
3614 Commodore, pour tout savoir sur les logiciels A500, AîiOO Plus, mise à jour permanente, tous les produits Commodore.
Encore une société Taïwanaise qui s’intéresse de près à notre beau pays. Pri-sco (Pacific Rim International Service Corporation) propose toute une gamme de services, de l’étude marketing jusqu’à la publication des pubs ou catalogues, en passant par les plannings de ventes et le copywri- ting.
Création d’un serveur vocal, sur l’initiative de la société Ferma et du Club Microtel Cagny, permettant de consulter les activités du club, les films et spectacles de la ville. Téléphone : 16(1)43 81 26 77.
Quelques chiffres communiqués par Star Informatic : 220 millions de francs de chiffre d’affaire pour le premier semestre 91. Objectif de l’année 91 : 500 Millions de francs.
Nouveau partenaire autrichien pour Quantum. Aetebis Autriche, géré par
VI. Robert Windisch, commercialise depuis le 1er décembre toute la gamme ProDrivc Série.
AX
P . A . O
Pagesetter 990F
Page set2+ fonts 1 390F ProPage 2.1 (ProDraw 2.0
Qj_Le_Lt )
SON
Digital sound st Utilities Quaterback 4 VF Quater Tools VF DOS 2 DOS MAC 2 DOS La garantie CIS,
fM Rtim A3000
W Static column 4Mo 2 690F
J Ram A590 5 | ?K
250 F
M Ram A2088 2.Mo
890F
|j SYQUFST dur extern
+ cari.
1 40 MO 4990 Fcart.
Sup. 580F
HO Mn 5990 Fcart
sup. 950F
Disquettes
les 10 35F
: CVP HD 52 Mo 2 Mo Ext i Mo chip Ext. 512 Ko + Horloge Lecteur 3.5 externe
Amiga 501) et 500 -
4 990 750 290 550
Carte A R C H O S A v I d e o 1 2 bits 249 0
A video 24 bits 4490
TV paint 23 6 0
Real 3 D 9901 P r o 4400
L’Amiga au service des handicapés, cela vous est déjà familier, puisqu’un dossier était consacré à ce thème il y a environ un an. Lors d'une conférence de presse à Infomart le 5 décembre dernier, la société Delta? Et l’Association Avantage ont tenu à présenter leurs développements autour de l’Amiga. Permettant à une personne physiquement déficiente de communiquer, de maîtriser son environnement, et de s'épanouir par une créativité retrouvée.
Ainsi, Emmanuel et sa maman ont eu la gentillesse de nous parler de l’apport de l’informatique au quotidien. Emmanuel a 6 ans, il suit un cursus scolaire normal, il dispose d’un A500 à la maison et un à l’école, tous ses devoirs sont portés sur la machine. Comme tous les enfants, il adore jouer (“Emmanuel fait du foot, du golf, du tennis...”). “Il passe en moyenne 8 heures par jour sur l’ordinateur, et parfois il me donne des cours...", rajoute sa mère.
Avant d’arriver à cette solution, il a fallu surmonter plusieurs difficultés : trouver une machine adaptée, une interface assez sensible, des logiciels à l’ergonomie particulière, se former sur la machine, tout en limitant le coût. Cette mère a lancé un défi : Emmanuel suivra toute sa scolarité à un rythme normal. M.R.Dufour, service technique Commodore France, est très humainement intervenu, et a relevé ce défi.
Antle des upgradt du Buivi technique d I o g ic i e I s ._
D. C.T.V 5 490 F
5 290 F
A 2 0 0 0 - écran
6 990 F
GVP HCI)+ 105 2 Mo
5 990 F
Combo 322 -2 Mo
7 990 F
Cane 2 Mo ext. 8 Mo
1 290 F
A3000 educ
22 990 F
A3000 Unix
23 500 F
68040 PPS- A3000
14 900 F
,_ ¦ ¦ =* _ , _---
Leet. 3.5 ext+hlitx et ant.click 710 |
I Fxj. 1.5 Mo l Mo chip 990 |
Promo : cxi. 512Ko + drive 800
Logiciels C I S
Deluxe paint IV
U p g r a d e
D P 3 - > D P 4 DPI - 2 - > D P 4 Broadcast titler
U p g r a d e
anglais->f rançais Elan performer 2 S c a I a Digiview mediastatlon
DELTA 7
NEWS
INTERFACES :
- Joymousc remplace la souris par un joystick ou 5 contacteras.
- Bouris offre un mode de désignation à un seul contacleur.
- Amiga morse propose 1 ou 2 contacteras pour la communication morse (trait-point).
- L'Ecrivoir affiche un clavier à l'écran.
LOGICIELS :
- Colorimage est un logiciel de dessin pour enfants.
- Mainate est un système auteur associant le son à l'image, il s'adresse aux enfants présentant des troubles de langage.
- Créativa est un système auteur éducatif, créé pour aider le personnel soignant à composer ses propres exercices pédagogiques.
- Scribe est un système auteur de communication écrite.
APPLICATIONS :
- Télé-Alarme met fin à l’isolement des personnes âgées.
- l.cs Logis Delta? Sont, des sas de réinsertion après hospitalisation.
- Les Catamarans Delta? Permettent l'insertion par le sport nautique.
- Les Foyers Delta7 accueillent les enfants temporairement séparés de leurs parents.
- Delta7 Surdité est un équipement I1F destiné aux enfants sourds.
- Le Hameau d'Apprentissage Delta? Apporte une aide aux jeunes chômeras en milieu rural.
- Relais Delta? Soutient les enfants séparés de leurs parents incarcérés.
- Deltambule permet aux paraplégiques de se tenir debout et de se déplacer grâce à la stimulation électrique.
EN DEVELOPPEMENT :
- Chauve-Souris est composé d’un capteur à ultra-son, permettant de piloter l’ordinateur par les mouvements de la tête.
- Delta Vision est un capteur oculaire pouvant émettre une commande par le mouvement des yeux.
- Carb’Àmiga intègre 3 modules d'écriture, de dessin et de musique pour les polyhandicapés à faible niveau de communication.
MIDI
La société Xanadu (encore eux, cf l’ADC16), annonce la disponibilité de leur paich MID116 Entrées 16 Sorties (dont une entrée auxiliaire), maintenant sur Amiga. Vous aviez pu voir les prémices de fabrication de l'engin il y a plus d’un an, ainsi que les premiers balbutiements du logiciel. C’est chose faite, les musiciens sur Amiga trouveront là un élément clé de leur studio MIDI. Ce produit présente un double intérêt : un seul boîtier, monté en rack 19 pouces, vous permet de centraliser les connections de tous vos synthétiseurs et instruments MIDI, en évitant les MIDI Thru ; vous pouvez de plus gérer entièrement par logiciel les configurations de tous vos morceaux, sans débrancher un seul câble. Prix communiqué : moins de 5000 F.
GRIOT MEDITATION
La carte postale d'Umaro a été numérisée en IFF 18 bits, avec un scanner couleur JX- 100, pour être traitée ensuite en 24 bits sur une carte Harlequin avec TV-Paint. Puis elle a été tirée sur imprimante à sublimation thermique Mitsubishi à l’Atelier Numérique.
LA PETITE HISTOIRE
Pour situer concrètement le pays, il faut savoir que la Guinée-Bissau est l’un des étals africains les plus pauvres (environ le dixième au niveau mondial, triste record !). C’est un pays “difficile” où le tourisme n’existe pratiquement pas (neuf personnes dans le Boeing 727 d’EAS au départ de Paris !!!). Si l’on ra
joute à tout cela une démographie galopante et un climat tropical qui favorise toutes les maladies (certaines sont bénignes à nos yeux, là-bas, elles peuvent être mortelles), on comprend aisément l’urgence de l’aide internationale. C’est là que rentrent en action Louise et Richard Gagnon du CECI CANADA (Centre d’Etude et de Coopération Internationale), ayant un mandat de deux ans pour la santé publique. Chaque coopérant, dans quelque mission que ce soit (ethno-musicologie, foresterie...), gère le ou les moyens d’interventions. Pour la santé publique, plus qu’aucune autre mission, tous les moyens de sensibiliser la population sont bons (publication papier : UN an pour sortir un fascicule de 10 pages ; messages radio : quand elle émet...!).
I. ’avangardisme de Louise et Richard les a poussés à trouver de nouveaux moyens d’investigations. Pour les trois
L’image de couverture, réalisée par Farrah, représente le musicien ou “griot” Umaro Jebate, LE plus grand balafoniste de Guinée Bissau, témoin visuel de l’échange culturel image son France- Bissau, réunis par un lien commun : l’Amiga.
Raisons habituelles, prix convivialité versatilité, l’Amiga a été choisi pour réaliser des images fixes et animées, représentatives de scènes infilmables en vidéo. Par exemple, filmer un moustique transmetteur du paludisme, c’est très dur vu la taille, le faire aller où l’on veut c’est impensable ! Dpaint rend tout cela possible. Le pouvoir de l'image animée prend tout à coup une gigantesque dimension, plus de frontières ethniques ou linguistiques. Une petite "anîm’’ vaut mieux qu’un long discours. Une fois la bande vidéo réalisée, nos chers coopérants munis d’un Combo (et d’un robuste 4*41, parcourent la Guinée-Bissau de “Tabanca en Tabanca’’, assistés par le chef et le griot (musicien) de chaque village, pour éveiller chez tous la nécessité de certaines règles d’hygiène, permettant d’éviter certaines maladies.
Farrah a donc été envoyée là-bas 16 jours, suite au S.O.S. des coopérants, pour une remise en bon état de leur station-vidéo Atelier Numérique Amiga (68030, genlock, Digi-Vicw, D-Paint...), suivie d’une formation graphique 2D à 4 Guinéens. (L’Amiga est résistant, mais quand même, vu le nombre de coupures de courant, la qualité même de l’électricité, quand il y en a..., la chaleur, on le pardonne...). La coopération n’est pas de l'assistanat, mais au contraire, donne les moyens (technique, savoir faire ...), aux Guinaux-Bisséïns en l’occurence, de se “prendre en charge”. Eux seuls intègrent réellement les différences ethniques, les tabous de certaines peuplades... Eux seuls sont capables de traduire le message pour que toutes les tribus comprennent vraiment et se mobilisent (le SIDA par exemple, prend des proportions infernales en .Afrique !).
Opération plus que réussie, puisque 6 mois plus tard, les nouveaux coopérants rappellent Farrah, afin de poursuivre la formation (1 mois pour D- Paint 4), et assurer le suivi du travail de leurs prédécesseurs.
Le rythme africain est plus qu’agréable, et comme dans tous les pays très pauvres, les gens sonts adorables et très lucides malgré le “décalage”. Perdre du temps ne veut rien dire là- bas !
Les Africains savent parfaitement que les occidentaux disent d’eux qu’ils ne travaillent qu'à moitié, mais eux, disent de nous que nous ne vivons qu’à moitié... Griot MEDITATION...
Le professeur Henri Hogbé-NTend, le premier et le seul Africain qui soit titulaire d’une chaire scientifique en France sans avoir la nationalité française, disait lors d’une interview pour le magazine "Jeune .Afrique Economie” de mars 1991 : “Nous estimons que, justement parce que nous sommes sous-dé- veloppés, nous devons acquérir les technologies de pointe et ne pas se contenter de structures bas de gamme...” Gourou Méditation...
Si vous voulez mieux connaître les musiques et images de Farrall Diod of Antifogs. Un seul numéro : 43 57 46 57 (fax 48 05 75 53).
Amiga Revue :
Jean-Pierre Brassart vous êtes le directeur de cette école, un peu d'historique...
EN QUET
Jean-Pierre Brassart :
Ce cours légalement ouvert le 4 Juillet 1949. Fondé par mon père René Brassart, était spécialisé à ses débuts dans la formation do peinlres-décoratcurs et peintres on lettres. 11 a été transformé en école autorisée par l'Education Nationale.
En 1955, nous avons créé une section de dessinateurs-créaleurs en publicité. De 1956 à 1975. Les deux options fonctionnaient parallèlement. La demande des professionnels se faisant plus rare, nous avons supprimé le cours de peintres-décorateurs en donnant l'avantage aux dessinateurs en publicité qui bénéficiaient dans ces années d'un essor important sur le plan économique. Les demandes d'inscriptions et les offres d’emplois se faisant de plus en plus nombreuses, nous avons choisi de nous consacrer entièrement à cette option.
En 1986, nous avons apporté dans notre enseignement d'un supplément de formation dans le domaine de l'infographie (D.A.O, Dessin Assisté par Ordinateur) et en 1990 de la P.A.O (Publication Assistée par Ordinateur). L’ensemble de notre matériel informatique comporte actuellement : 15 ordinateurs Amiga, une imprimante à jet d'encre Canon, 4 Macintosh et une imprimante laser.
Cette école technique, privée, mixte, offre aux jeunes la possibilité d'ellec- tuer une formation de 3 ans en graphisme, illustration publicitaire, infographie et P.A.O. Le domaine de la publicité est vaste et n’est jamais fermé.
I. e changement perpétuel en fonction des modes est. Signe de vitalité et demande à être suivi et amélioré. Cependant, les bases demeurent immuables, même si les techniques changent. Le fondement reste classique.
Une école se doit de respecter ces bases, de les enseigner et d’évoluer avec la modernité des procédés en tenant compte des exigences des employeurs.
En 42 ans. 4000 élèves environ ont suivi ime formation dans notre établissement.
AR : Pourquoi le choix des ordinateurs s’esl-il d’abord porté sur lAmiga ?
Dans la série “reportages sur les utilisateurs d’Amiga”, nous sommes ce mois-ci à Tours, dans une école d’arts graphiques. Son directeur a choisi d’apporter aux élèves un “plus” à leur formation de futurs graphistes-illustrateurs, celle de l’infographie.
JPB : Nous avons consulté une dizaine de marques, et nous avons même été contactés par Quantel qui voulait nous v endre une PaintBox. C’était déraisonnable au niveau du coût pour une école. Sachant que nous formons 10 élèves en même temps et qu'il y en a 150, nous ne pouvions pas nous restreindre à un seul poste, d'autre part nous n’étions pas persuadés de la prise en main rapide des outils qui nous ont été proposés, ils nécessitaient quand même une connaissance de l'informatique, ce que n’ont pas obligatoirement nos élèves. A celte époque l’Amiga répondait à nos exigences. Un faible coût du matériel pour la qualité des images obtenues, une prise en main rapide, les élèves sont opérationnels au bout de deux jours.
AR : Quel est le temps vous consacrez à la formation des élèves en infographie ?
JPB : C'est très court par rapport au cycle de formation général. 3 semaines pendant 3 ans ce qui revient à une semaine par année, du moins sur l’Amiga. En troisième année les élèves ont accès aux ordinateurs Macintosh à tout moment. Ici l’ordinateur est un outil supplémentaire que les élèves se doivent de maîtriser au même titre qu'un pinceau. 11 ne donnera jamais le talent à un dessinateur, par contre il permet d'exécuter rapidement des roughs (ou projets dans le jargon do la pub). On peut proposer une trentaine de logos avec toutes les déclinaisons à la fin d'une journée. C’est un outil de création moins traumatisant que le stress de la page blanche, l’erreur est facilement réparable.
AR : Quels logiciels utilisez-vous ?
JPB : Sur Amiga nous n'utilisons que Deluxe Paint et DigiView pour la digitalisation. La digitalisation apporte un "plus" au niveau de la créativité par la transposition d'une image et son intégration dans une composition. Je trouve que transformer une photo en illustration a quelque chose d’intéressant du point de vue créatif. Les élèves sont forcés de réagir face à un document créé par quelqu'un d'autre pour apporter leur propre créativité et leur style. Nous ne faisons pas cas de la résolution des écrans car pour des roughs cela n’a guère d'importance, de plus les dessins sont repris par la suite de manière traditionnelle lors de leur éxecution.
AR : Depuis 1990. Vous avez augmenté votre parc informatique par l'adjonction de plusieurs Macintosh, g a-t-il une raison à cela et pourquoi ne pas avoir préféré gonfler les. 1 miga ?
JPB : Cela vient d'une recherche dans la complémentarité au niveau de la formation, en effet les agences sont essentiellement équipées de Macintosh certaines n'ont même jamais entendu parler d’Amiga. C’est aussi l’outil d’excellence pour les applications de P.A.O.
AR : Pourtant sur Amiga il existe de très bons logiciels de mise en page ?
E D'ECOLE
JPB : Oui, mais le standard utilisé par les 11a- sheurs est celui du Mac et si vous devez expliquer aux élèves qu'il faut convertir les fichiers par une alchimie informatique, ça n'ira pas. Nous ne sommes, ni ne voulons devenir des informaticiens, il y a aussi une cré- dibilté vis à vis des futurs employeurs que se doivent de posséder les élèves en maîtrisant les mêmes outils qu’eux.
AR : Vous qui êtes des professionnels de la publicité et qui êtes en contact avec le marché de ce secteur, quelle est l'image de marque de iAmiga dans les agences.
JPB : F.n général, les agences qui viennent ici pour juger du niveau des élèves pensent que i'Amiga est un outil intéressant au regard de leur travail. Comme je disais, la majorité ne connaît même pas l’existence de la machine. Les professionnels ont un peu peur du côté "jouet" qu'elle représente, sa réputation s’étant surtout faite dans le domaine du jeu. J’ai même entendu une personne se l’interdire dans sa société de peur que les employés ne se procurent des jeux pour s'amuser pendant les heures de travail. Contrairement à ça le Mac bénéficie d’une autre image véhiculée par le sérieux et le professionnalisme.
Alt : En ce qui concerne l'assistance des clients auprès des revendeurs et de Commodore, avez-vous noté de réelles différences par rapport à ce que vous connaissez ailleurs
JPB : L'école est à l’origine de la vente d’environ 80 Amiga par le biais de contacts divers. 500 élèves ont eu une formation sur cette machine, nous sommes également agréés pour former des employés dans le cadre de la formation continue, plusieurs sociétés sont venues dans cette optique et ont été initiées à I’Amiga. Malgré cela. Commodore France a toujours fait la sourde oreille lorsque nous avons eu des besoins, jamais de réponse. Pourtant lors de mon passage dans un salon parisien, j'ai vu à ma grande surprise des images de l’école Brassart défiler sous forme de slide-show sur le stand Commodore. C’est ainsi que, j'ai su que mes courriers et disquettes étaient bien arrivés à destination.
En ce qui concerne les revendeurs je les classe en deux catégories : il y a ceux qui cherchent à vendre à tout prix sans aucun suivi commercial puis qui disparaissent dans la nature, et ceux qui vendent mais sont prêts à aider, conseiller, dépanner quelque soit l’urgence, mais ils sont quand même assez rares. Sur Mac le SAV est différent, plus professionnel et de part notre statut d'école les prix sont adaptés, le service est très bon, il n’y a rien à dire.
AR .- Envisagez-vous une évolution de votre matériel ?
JPB : Pas pour I’Amiga en tout cas, qui restera essentiellement un outil d'approche et d'initiation.
Alt : Malgré le fait que I’Amiga permette de dessiner en 16 millions de couleurs avec une qualité photo-réalistique ?
JPB : Oui, si nous décidons de nous orienter vers des stations haut de gamme, il faudrait d’une part faire face à l’investissement que cela représente et envisager une quatrième année de spécialisation en infographie.
AR : Ceci explique pourquoi vous n’approchez pas la 31) même si vous en avez le potentiel ?
JPB : Oui, mais également l’animation, c'est trop lourd à gérer financièrement et au niveau du personnel que cela demande, il nous faudrait plusieurs postes, il y a aussi le manque de temps dans le cycle de formation des élèves. Nous ne pouvons pas encore nous le permettre.
AR : Une petite conclusion... ?
JPB : Oui. Disons que nous sommes prêts à continuer sur le même principe avec l’utilisation des deux types de matériel : d'abord I’Amiga pour l'approche gestuelle, le développement do la créativité, le côté initiatique de la formation qui permet de s’adapter rapidement à tm autre type de matériel. Et puis bien sûr le Macintosh pour cadrer avec la réalité professionnelle.
Propos recueillis par Frédéric Potier.
Pour tout renseignement : Ecole Brassart 185, Boulevard Thiers H7000 TOLES 47.38.62.05
WM!,0 OTIIMQHc
Le salon occupait une bonne moitié de l’Eari’s Court, Pour vous donner une idée, prenez un salon français, genre Micro & Co, et multipliez-le par dix. Co-organisé par Future Publishing (Amiga Format), le principal éditeur de magazines de micro anglais, ce salon a bénéficié d'une importante promotion. Résultat, par moment la queue à l'entrée atteignait plusieurs centaines de mètres !
Commodore avait mis le paquet, ce qui est la moindre des choses pour un salon portant son nom. Ses stands étaient divisés en trois : une partie PC. Qui, je ne sais pas pourquoi, ne m'a pas franchement attiré, mie partie Amiga et un village CDTV.
LA PARTIE AMIGA
Beaucoup de machines : des 500, des 3000, mais pas de 2000. Commodore a définitivement cessé de promouvoir cette machine (mais continue à la produire, tant que la demande persiste).
La plus importante nouveauté était la plus difficile à trouver : caché dans un petit coin, on pouvait admirer un lecteur de CD-ROM A690. En plus, il fonctionnait ! Une fois branché sur votre A500. Ce périphérique transforme votre système en un véritable CDTV : le A690 contient un Mo de RAM, et la ROM du CDTV. Il s’agit d'une véritable émulation : tous les litres CDTV fonctionnent sans problème sur votre machine.
LA PARTIE CDTV
La démesure : un vrai village multimédia, pas moins de 18 produits en démonstration constante, avec la présence des auteurs, s'il vous plaît.
Du 14 au 17 Novembre, s’est tenu à Londres le “World of Commodore Show”, un salon entièrement dédié à la gamme de notre constructeur favori.
- Cocorico, Pierre Berloquin de C.F.l. défendait l’honneur français avec “Mind-Run II". Le nouveau jeu mêle avec bonheur la logique, la mémoire et les réflexes.
- Swanfast Computers présentait un futur hit : une méthode de langue fondée sur les bandes dessinées d’Astérix : tout l'album "Le fils d’Astérix” a été digitalisé en anglais et en français, les dialogues étant enregistrés en deux langues.
- La fameuse version du Trivial Pursuit était bien entendu présente sur le CDTV de Domark, en anglais malheureusement.
- Bien d'autres litres étaient présentés, comme ce générateur interactif et didactique de fractales (Almathéra System Ltd.), Sim City CDTV (Info- grammes), Xénon 11 CDTV, Sherlock Holmes, diverses encyclopédies, etc.
A côté de Commodore, se trouvaient les stands des principaux éditeurs Anglais, rivalisant en démesure. Gros marché, gros salon, gros jeux, gros stands ! Océan : impossible de louper le plus grand de tous, placé juste à l’entrée. D'autant plus qu'ils avaient amenés un véritable manège de fête foraine : le “YValzer”. Rien de tel pour se rendre définitivement malade.
Le stand Microprose, à défaut d’être le plus large, était le plus haut. G.P. Formula 1 fonctionnait à plein, sur un simple A500 pour démontrer la qualité extraordinaire du jeu sur une petite machine.
Digita vendait des traitements de textes WordYVorth comme des petits pains, et présentait la nouvelle version de leur programme de gestion de budget familial "Home Account 2".
Mindscapc, dans un stand très "classe" démontrait les qualités de sa méthode pianistique “The Miracle” : un clavier relié à l'Amiga, livré avec plusieurs méthodes de musique sur disquette. Furopress faisait la démonstration de sa nouvelle série d'éducatifs, Fun School 4.
Chez Supra, on pouvait voir toute la gamme de modems, dont le petit dernier, 14.400 Bauds et fax, pour moins de 300 £.
G. V.P. était bien sûr présent. On pouvait admirer plusieurs nouvelles cartes, dont la G-Force 040 à base de 68040 à 28 Mhz. Ainsi que la carte Impact Vision
24.
AVA Developments proposait un boîtier à placer au-dessus de votre A500, pour lui donner un look à la 2000 (voir photo).
En résumé, The Big Fun ! L’Amiga en Angleterre est en pleine santé. Je suis de plus, sorti totalement rassuré sur la politique commerciale de Commodore : oui ! Commodore pousse ses produits, oui ! Commodore aide le CDTV, oui ! Commodore investit dans des stands... en Angleterre.
C'est juré, jamais plus je n'irai dans-un salon français, c'est trop déprimant.
Tenoil, notre envoyé spécial
Lecteur à cartouche 44 MB: 4190 F
Disque dur Quantum 52 MB: 3090 F
Lecteurs à cartouches
2 ans de garantie
SyQuest pour Amiga 2000, internes, SCSI, 20 ms. Cartouche incluse
44 Mo: 4190 F 88 Mo: 5690 F
Cartouche 44 Mo: 550 F
88 Mo: 890 F
Lecteurs de disquettes
5" 1 4, 880 Ko
avec switch 40 80 pistes 690 F 3 "1 2, 880 Ko 590 F
nouveau!
1. 56 Mo: 3.5" 990 F
Disquettes (par pack de 10)
3,5 " 29 F 5.25 19 F TARIFS T.T.C.
S. A.R.L.
HMIGA
rinology
I ¦
nformatiqcie
Disques durs, Quantum
Amiga 500, SCSI, 17 ms, 850 Ko s, boitier connectable, prolongation du bus Amiga et SCSI, Kickstart place pour branchement pour carte turbo et extension de mémoire, 2 ans de garantie BOIL 3
52 Mo: 3090 F 105 Mo: 3990 F
Amiga 2000, SCSI, 17ms, 850 Ko s, silencieux, autoboot 52 Mo: 2790 F 105 Mo: 3690 F
210 Mo: 6390 F 425 Mo: 12290 F
Extensions mémoire
pour Amiga 500:
512 Ko 260 F
512 Ko extensible à 2 Mo 610 F
pour Amiga 2000:
2 Mo extensible à 8 Mo 1190 F
4 Mo extensible à 8 Mo 1990 F
Tarifs applicables à compter du 01.01.1992
Trinology Informatique S.A.R.L. • Téléphone.: 87.88.40.44, Télécopie: 87.85.14 91 ¦ 23, rue Nationale. 57600 Forbach, Règlement contre-remboursement par les P.T.T. • Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h
A. ___1 -TBirr :n»isiïir-
A -a- 1 r 'IW.éfT „ BBS lit
4-*---“-==*1
* l:
- 2;
SX
Hm
x •» •*
NEWS
BOOK
Mimiiéri; d* l'Education National*
AoBdàni* de Rvuar,
"Bien débuter 011 vidéo-informatique’' est le titre du guide écrit par Philippe Vepierre, réalisateur au CDDP de la Seine-Maritime, édité par le Ministère de l’Education Nationale, Académie de Rouen. La photo du clavier de 2000 en couverture montre à quel point l’Amiga occupe uni1 place privilégiée dans la post-production d’images vidéo. De façon pratique, vous saurez tout sur les standards. Les configurations informatiques, les périphériques, et les logiciels actuels permettant do réaliser titrages, génériques, ou effets spéciaux en tout genre. Prix communiqué : 60 F.
PROFESSIONAL PAGE 2.1.
F. ncore une version française bipn venue. ProPagc 2.1 s’avère être, à l'utilisation. Beaucoup plus rapide que la précédente version, et se voit épuré de quelques bugs. Le logiciel dispose en outre des nouvelles fontes Compugraphic. Pour ceux qui possèdent une version inférieure à 2.0, ils ont jusqu'au 31 mars pour passer à la version 2.1 en français, pour moins de 1 300 F. Que les possesseurs d’une version anglaise distribuée par LIS contactent leur support technique pour connaître les avantages de leurs modalités d’update. De plus, la version française 2.1 est livrée jusqu'au 29 fév rier avec ProDraw 2.0 version anglaise. Distribué par CIS.
AMIGA STUDIO 4 PISTES NUMERIQUES
92 est prometteur, car l’Amiga est en train de percer le milieu informatique musical, et l’arrivée de LADC16 est un atout de poids, Xanadu, société d'ingénierie française, propose un système d’échantillonnage audio-numérique 16 bils 4 pistes dircct-to-disk : l'ADCIG. Lin tant qu'ingénieur du son, Xanadu a bien naturellement misé sur la qualité audio de leur carte, comparable sans aucun complexe aux synthétiseurs échan- tillonneurs haut de gamme du marché (SI 000 et compagnie). Le pilotage peut s’effectuer en MIDI, Time Code (SMPTE), ou via Bars & Pipes Pro. Entrées et sorties digitales, 2 entrées et 2 sorties analogiques séparées par carte..., rien n'a été négligé.
Pour une configuration 2 pistes, il faut être équipé d'un 68000. Et d'un disque dur rapide 119 ou 11 msi. Le 4 pistes nécessite un 68030, et un dur de 300 Mo. Dans les 2 cas. Un disque dur dédie uniquement à l’application est fortement conseille, lin test très prochainement. Prix communiqué : moins de 20 000 F.
OKTKVSMêf&MïUtlM
A5000 pour Amiga 500 ou 2000 MC68020 + 68882. 20 Mhz, 0 à 4 Mo ram MC68030 + 68882,25 Mhz, 0 à 8 Mo ram PRIX TRES ATTRACTIFS
TEL: (1)60 13 99 18
18 rue du Dr Roux 91160 LONGJUMEAU du lundi au vendredi Vente par correspondance uniquement
DISQUES DURS SCSI ARCHOS POUR AMIGA 500 ET AMIGA 2000
Les contrôleurs ADD d'Archos grâce a leur haute intégration dans un monochip en technologie CMOS i 12 pm affichent les meilleures performances du marché (tests DiskSpeed et DiskPerf). 100% français. Robustes et éprouvés : d ans d'expérience sur des bornes Interactives fonctionnant nuit et jour. Supportent les fonctions SCSI Direct de Commodore et sont gérés avec > outil standard du 2.0, "HdToolBox". Extension mémoire de 0 à 4 Mo. 7 périphériques SCSI. Aulobool 1,3 et 2.0 en FFS. AD0500 s’intégre parfaitement dans la ligne de l'Amiga. Technologie é très faible consommation sans alimentation exteme.
MEMOIRES POUR ADD
KIT 512 Ko 250 F KIT 2 Mo 900 F
KIT 1 Mo ... 500 F KIT 4 Mo 1700 F
CADEAU : 10 MO DE FREEWARE !
Nos disques durs sont livrés formatés avec 10 Mo des meilleurs logiciels du domaine public (utilitaires, démos, musique, jeux, slide-shows....)
durs pour Amiga 5i
PROMOTION STATION A2000
EXTENSION MEMOIRE A2000
AMIGA 2000
A2000 + moniteur* DD SCSI 20 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 8590 F
A2000 + moniteur* DD SCSI 45 Mo + ext, mémoire 0 à 4 Mo ...9490 F
A2000 + moniteur* DD SCSI 52 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 9690 F
compacte, 2 Mo extensible à 8 par palier de 2 Mo :
2 Mo .1190 F 6 Mo .2790 F
4 Mo .1990 F 8 Mo .3590 F
A2000 .... 5190 F
A2000 + moniteur 6890 F
AMIGA 3000
DISQUES AMOVIBLES SYQUEST
KiT 2.0 POUR A500 ETA2000 NC
SQ555,20 ms, cartouche 44 Mo comprise interne 3690 F externe 5190 F
SQ5110,20ms. Cartouche 88 Mo comprise interne 5390 F externe 6890 F
A3000 25 Mhz, Wb 2.0, Unix 5.4,5 Mo ram. DD 100 Mo, Multisync ....23500 F
. DIGITIGÈR II _
digitaiiseur 12 bits pour Amiga ultra-rapide .2950 F
.E TV PAINT
painter 24 bits professionnel, nombreuses fonctions 2390 F
NOUVEAU : CARTE A VIDE012 ET A VIDE024
Une merveille d intégration pour 409€ et 16 millions de couleurs en HIRES OVERSCAN (766 ' 580) dans un mode d'affichage standard (rien à voir avec du HAM étendu ou un bricolage du signal video composite) Compatibles avec tous les flicKers fixer» et genlocks internes et externes : trois niveaux d inscrustation possibles. S installe a la place de Denise. Workbench en transparence. 100 français. Accepte tous les formats de l'Amiga plus les formats IFF ILBM en 1215.18.21 et 24 bits. Interfaces AmigaDOS et AREXX Logiciel de dessin AVPaint fourni en standard avec le logiciel d animation OPERA Possibilité de double buffenng' 2 x 12 bits sur Avideo 24 pour animation jusqu'à 17.5 images sec Contrôleur de disque spécial d ARCHOS pour des animations 'direct to disk jusqu'à 2 Uo sec. Sortie simultanée sur deux écrans pour Avideo24 un écran vidéo 24 bits et l écran Amiga avec flicker fixer en 12 bits. De nombreux logiciels de la PAO au 3D compatibles Avideo.
AVIDEO 12 2490 F AVIDEO 24 ...4490 F
REAL 30 PRO .4400 F
VOLUMM 40 PRO ......2450 F
AMIUA 500
A500 ... 2790 F A500 + moniteur 4790 F
CADEAU : EXTENSION MEMOIRE 512 Ko !
KCS POWER PC BOA RI)
A500 +, nouveau chipset. 1 Mo chip ram 2990 F.
STATION AMIGA 500 PLUS
A500 +, DD SCSI 45 Mo. 2 Mo chip ram ...6890 F
transforme votre Amiga en véritable IBM PC, fourni avec MS-DOS 4.01,1 Mo ram et horloge
version A500etA500* ......2190 F
version A2000 et A3000 ..... 2740 F
EXTENSION 512 KO A500
sans horloge 240 F avec horloge 270 F
MEMOIRES COMPOSANTS
Lecteur interne 3"1Z2 pour A500 ------- 530 F Lecteur externe 3' 1 2 --------------------- .. 590 F
DO (seul) SCSI Seagate. 20 Mo, 28 ms.. 1490 F DD (seul) SCSI Fujitsu. 52 Mo, 11 ms1990 F
DD (seul) SCSI Quantum. 52 Mo, 11ms 2190F DD (seul) SCSI Quantum, 105 Mo. 11 ms 3590 F
A2286 : CARTE PASSERELLE AT, 1 Mo ram. Lecteur 5 1 4, OOS 4.01 ---------- 4890 F
1950S : MONITEUR MULTISYNC COMMODORE .. 3890 F
MEMOIRE, boîtiers ZIP ou DIP. (256Kb'4 ou 1Mb'4). Le Mo......
SupAgnus 520 F Rom1.3 199 F 8520 120 F
...... 500 F
clavier A500 ... 410 F
Tous nos prix sont TTC. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Matériel garanti un an sauf disques durs. Frais de port 60 F sauf machines (nous consulter)
BON DE COMMANDE A RETOURNER A FBI 18 RUE DU DR ROUX. 91160 LONGJUMEAU TEL : (1) 60 13 99 18
NOM ADRESSE
DESIGNATION
OTE
MONTANT
CODE POSTAL VILLE
Règlement à la commande ou en contre-remboursement
par carte bleue N' 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1
Date de validité i_1_11_1__1 DATE SIGNATURE trais de port
TOTAL
AMIGA ARQUND
UK
I-es distributeurs et les consommateurs de domaine public devraient suivre avec attention le procès d'un jeune homme de 24 ans, responsable d'une association de distribution de DP à Manchester. Au risque de surprendre les habitués, il ne s'agit pas cette fois-ci d'une affaire de piratage mais d’une infraction à l'article sur les publications pornographiques. L'association en question s'était spécialisée dans la distribution par correspondance de slides- shows "pour adulte" et assurait la prospérité du business en passant des petites annonces dans les principaux journaux Amiga du pays. Rien à priori qui aurait pu choquer les magazines ayant acceptés de passer l'annonce (pourtant explicite) ni même les lecteurs. La police de Manchester ne l'a pas vu du même oeil. La législation anglaise réglemente en effet la vente de publications à caractère pornographique ainsi que leur publicité. Après avoir commandé une disquette en guise de pièce à conviction, la police obtint un mandat afin de saisir le stock de disquettes et d’arrêter le distributeur. “Les images sur les disquettes tombent sous le coup du même article que les images dans les magazines" a déclaré le porte- parole de la police de Manchester, "les gens doivent savoir qu'à la seconde même où ils autorisent la visualisation d’une image licencieuse sur leur serveur ou sur une de leurs disquettes, ils sont en infraction". Une affaire qui montre que la polémique sur le statut légal du support informatique n'a pas pris tin : si la notion de “copyright" est maintenant communément acceptée, un flou sur l'application des lois concernant les publications écrites aux programmes informatiques persiste.
UNE BONNE IMPRESSION
Pas moins de quatorze imprimantes "bas de gamme" ont été passées au crible dans le dernier numéro d'Amiga Computing. Le classement s’est effectué selon quatre critères : facilité d'utilisation, bruit, options, qualité d'impression.
Prix de l'imprimante la plus silencieuse : Canon Bj-lOe. Prix de la meilleure qualité d'impression : Canon Bj-lOe et Seikosha SL-210.
Les résultats finaux, qui ont pris en compte les critères précédents ainsi que le prix des imprimantes, ont révélé la suprématie des machines Stars. A noter l’excellente performance de la toute dernière Canon à jet de bulles offrant une qualité comparable au laser mais souffrant d'une certaine lenteur pour l'impression graphique.
1. Star XB24-200 250
2. Seikosha SP-2000
3. Canon BJ-lOe
4. Star LC-20
5. Citizen Swift 9
DISQUES DURS
Toujours dans le cadre de ses tests rétrospectifs sur le matériel de l’année passée, .Amiga Computing a éventré cinq disques durs pour l'Amiga 500 afin de voir ce qu’ils avaient dans les tripes. Résultats des courses, après des tests extensifs de vitesse et de sécurité :
1. Impact Sériés II GVP A500-HD+
2. Supradrive 500 XP
3. Hobbyte A590
4. Xetec Fast Trak
5. Commodore A590
LE TROISIEME JOUR
Genesis The Third Dav (The Software Business) est un logiciel utilisant la technique des fractaîes pour générer des paysages. L'originalité de Genesis est de disposer d'une base de données sur les pays du monde entier (cours d'eau, lacs, points d'altitude, frontières...) pouvant être utilisée pour générer leurs cartes en trois dimensions et l'étudier dans ses moindres recoins. Le logiciel autorise également les retouches manuelles du paysage et la création d’animations. La sauvegarde permet de créer des fichiers 1FF au format Lores, Hires ou IIAM. Le mode 24 bits devrait être ajouté dans l’une des prochaines versions.
HALTE AUX VOLEURS
Pour les associations ou les magasins qui en ont assez de voir disparaître leur matériel informatique, une petite société du Midlands vient de faire breveter un nouveau système de sécurité : le Securit est un étau réglable pouvant s'adapter à tout appareil (ordinateur, moniteur, chaîne stéréo...) et assurant une parfaite adhérence à la surface de présentation.
AMIGA FORMAT, UK LE POIDS DES NTOTS
Amiga Format a comparé ce mois-ci les principaux traitements de textes du marché. Les résultats sont une révélation : Excellence!, le maître sur Amiga. Se laisse supplanter par son élève : Pen Pal. Ses capacités de gestion graphique sont uniques, en particulier grâce à des outils de dessin directement accessibles. Au chapitre des options Pen Pal s'avère être le logiciel le plus fourni malgré l'absence d’un dictionnaire des synonymes. Les programmes élus sont, dans l'ordre. Pen Pal, WordWorth, Excellence!. Provvrite et Kindwords.
MATH ADVENTURE
La stratégie de Commodore UK qui consiste à positionner l'Amiga comme une machine éducative commence à porter ses fruits : les écoles remplacent avantageusement leur ancien ordinateur BBC par un .Amiga et les éditeurs se lancent dans le développement de di- daetitiels véritablement professionnels, entendez “élaborés par des pédagogues".
Kosmos Software vient d'ajouter à son catalogue de logiciels éducatifs une nouveauté : Maths Adventure pour les 6-14 ans. Le programme est un jeu d'aventure à travers le temps au cours duquel l'utilisateur aura à résoudre divers problèmes mathématiques. De l'âge de la pierre à la conquête de l'espace. La difficulté des exercices est
THE WORLD
croissante : additions, soustractions, multiplications, divisions, fractions, décimales, conversions... Le programme dispose d'un algorithme de nivellement lui permettant d’adapter le déroulement de l'aventure au niveau de l’élève. De cette manière aucune aventure n’est la même pour chaque utilisateur.
ANALYSE
GRAPHOLOGIQUE
Science à la mode dans les cabinets de recrutement et les entreprises, la graphologie fait son intrusion dans le monde de l’Amiga. Les méthodes d’analyse sont assimilables à un raisonnement algorithmique et peuvent en conséquence être facilement converties en logiciel informatique.
Intraset Ltd vient de lancer le premier programme d’analyse graphologique sur Amiga. Le logiciel vous demandera dans un premier temps de répondre à une série de questions sur l’écriture que vous souhaitez analyser : quelle est la forme de la lettre “P”, les “M” resemblent-ils à des “U”, etc. Les questions sont illustrées par des exemples digitalisés de manière à faciliter vos choix. Après une phase d'analyse, l’Amiga vous proposera un rapport de 15 pages concernant la personnalité de l’individu. Les options du menu vous permettent ainsi d'en savoir plus sur ses ambitions professionnelles, son équilibre mental, sa santé et même ses tendances sexuelles ! Le rapport final peut être sauvegardé au format ASCII pour être ensuite retravaillé sous traitement de textes. Un programme qui, au grand dam des plus sceptiques, a été qualifié d’ "incroyablement précis” par le magazine anglais “8000 Plus Magazine”.
FLOPPY TEST
C’est aux lecteurs externes qu’Amiga Format s’est intéressé ce mois-ci dans le cadre de sa rubrique consacrée au test de matériel. Le classement se fonde sur la vitesse du drive, son ergonomie, ses options et sa documentation. Le vainqueur de l’épreuve est le tout récent Roclite RF382C. Les atouts de ce lecteur : son épaisseur l’épaisseur de quatre disquettes empilées), sa vitesse (l’icône de la disquette apparaît ou disparaît presque instantanément lorsqu’elle est insérée ou éjectée), et enfin son fonctionnement silencieux.
1. Roclite RF382C
2. Power Pc880B
3. Golden Image 3A-1D
4. Cumana CAX354
5. Zydec Floppv Drive
CRAYON OPTIQUE
Le crayon optique LightPen de Trojan Products permet de remplacer avantageusement la souris. Celui-ci développe une maîtrise instinctive du curseur à l’écran et ne demande aucune place supplémentaire sur le bureau.
Particulièrement utile pour les plus jeunes, le logiciel fonctionne avec tous les programmes pouvant être lancés à partir du Workbench après la mise en place d’un driver approprié. Ce système lui assure une compatibilité avec la majeure partie des logiciels de création graphique.
LES JEUX DU MOIS
De l'avis d'Amiga Format, le mois est excellent puisque les dix premiers ne note supérieure à 85 sur performance réservée jusqu'alors aux i trois premiers du classement.
I (Millennium)
Samurai (ImageWorksI iattle Isles (Ubi Soft)
Challenge 2 (Grondin)
1 M Superfulcrum (Domark)
Knights or the Skv (MicroProse)
Heimdall (CoreDésignt jrrican (Kixx)
Blues Brothers (Titus)
Face-Off (Krisalis)
nmiUlllUIUMHHMHHI
BLIT-A-COPY
Magnanimement contradictoires avec eux- mêmes, les éditeurs de logiciels continuent à lancer de nouveaux copieurs sur le marché, tout en soutenant les associations anli-pi- ratos qui combattent la fraude. Le dernier logiciel sur le marché est Blit-A-Copy (distribué par Media Direct), un copieur s'inspirant des techniques de duplications industrielles. Le programme est livré avec un module hardware venant se brancher entre votre lecteur externe et votre Amiga.
STEREO MASTER
Stereo Master, annoncé par Microdeal, se veut être le légitime successeur d’Amas. Il est probable que l’expérience acquise dans la programmation de Master Sound et d’Amas (soyons honnêtes, ceux-ci arrivaient difficilement à rivaliser avec Audiomaster) ait été mise à contribution pour réaliser enfin un logiciel attractif. Stereo Master offre en effet des fonctionnalités n’ayant, jusque- là, jamais été développées sur .Amiga.
Le logiciel se compose de 4 modules. Le module "Sampling” est semblable à la plupart des digilaliseurs : enregistrement lecture, couper copier coUer, mixage, filtre, édition manuelle, etc.
Le module “Spécial Effects” permet de modifier vos samples par des effets sonores (écho, bounce, chorus, phasor, reverse...) et même de créer do nouveaux effets.
Le module “Analytical” est un véritable oscilloscope autorisant la visualisation et la modification en 2D ou 3D de la courbe fréquen- cielle de vos samples.
Enfin le module “Sequencing” vous permet de réaliser, à partir de 18 samples, des séquences longues durées. Votre oeuvre peut ensuite être sauvegardée en un programme exécutable.
AMIGAWORLD.USA
TABLEUR PflO
Gold Disk amionce la sortie d’un tablcur- grapheur haut de gamme essentiellement destiné aux entreprises. Le prix du logiciel (environ 400 dollars aux USA) et l’étendue des fonctionnalités justifient le positionnement professionnel du soft : Professional Cale gère à partir d'une interface graphique plus de 125 fonctions statistiques, trigono- métriques ou financières.
Chaque cellule de la feuille de calcul peut faire l’objet d’un formatage précis : choix de la fonte, des couleurs, alignement... Les représentations graphiques s’étendent de la courbe classique à l'histogramme 3D en passant par les camemberts. Ces représentations peuvent être sauvegardées au format IFF, Professional Draw Clip ou Encapsulated Postscript Files.Professional Cale est compatible avec les fichiers Lotus 1-2-3. Maxiplan et Dbase.
VD2001 : LA VIE EN 16
La VD2001 est une cane graphique d’affichage en 16 millions de couleurs (ou 24 bits), qui s'onliche dans l’Amiga 2000 ou 3000. File permet de contrôler sur un deuxième moniteur 1ÎV13 l'affichage d’images en 24 bits dans une résolution maximale de 512 x 580 en interlacé. Ce n’est pas tout, on peut digitaliser en temps réel dans cette résolution. Dessiner, et enregistrer ou incruster sur une bande vidéo l’image 24 bits grâce au genlock incorporé à la carte. File possède sa propre mémoire de 1,5 Mo qui n’interfère en rien avec celle de l'Amiga.
Comme toutes les cartes, la VD2001 est livrée avec un logiciel qui la pilote. C'est par lui que l'on gère l'affichage des images, que l’on digitalise, et que l’on peut d’une certaine manière faire de la retouche d’image. Ce logiciel est compatible avec le langage Arexx. Qui lui apporte un surplus de puissance non négligeable dans certaines opérations à caractère répétitif ou spéciales, comme la définition de macro-commandes.
Le logiciel lancé à partir du Yvorkbench ou du Shell, on travaille maintenant sur deux écrans, l’un connecté à la sortie Amiga moniteur et l’autre relié à la sortie de la carte. L’interface utilisateur du logiciel semble dépouillée, un grand espace vide et 16 boutons, en haut de l’écran, servent à l’appel des fonctions les plus courantes, Digit. Mask, Brush. Filter. Arexx, etc. Ces fonctions, ainsi que d'autres plus ésotériques, sont également accessibles par les menus déroulants. Les boutons sont pratiques pour un accès très rapide aux commandes, on clique dessus avec le pointeur de la souris et la commande est immédiatement exécutée. Pour ceux qui connaissent les "Docks” sur Next, c’est un peu la même chose. Passons en revue l’utilisation des principales fonctions.
DIGIT : LE DIGITALISEUR
Bien évidemment pour digitaliser, il faut connecter une source vidéo à la carte via un petit boîtier qui sert de décodeur RVB pour que la carte lise les signaux émis, les caméras avec sortie RVB, composite ou S-VHS, sont en gé-
La VD2001 n’est pas vraiment une nouveauté, puisqu'elle est sortie depuis quelques mois. Nous n’avions pas fait de bane d’essai ear la carte n’était pas vraiment finalisée au niveau de ses logiciels. C'est maintenant chose faite. Des produits, gravitant autour de cette carte, sont même apparus récemment.
Néral toutes acceptées. J’ai obtenu de très bons résultats avec une caméra III- 8 reliée en S-VHS à la carte. On règle la caméra par le logiciel, le contraste, la luminosité, les teintes RVB. Etc, et on visualise les effets obtenus sur le deuxième moniteur, qui sert de contrôle visuel. On clique sur le bouton “Run” et la carte digitalise au rythme d’une image par 25ème de seconde. En fait on ne voit pas de différence sur le moniteur de contrôle, c’est tm cycle qui se produit à l’intérieur de la carte, tout se passe en Ram. Un click sur “Stop", l’image se gèle, elle est déjà digitalisée, un autre click et voici une nouvelle image : la digitalisation avec la VD2001 c’est aussi simple que ça. C'est encore plus rapide que d’appuver sur la touche pause d’un magnétoscope. Avec le bouton "Live”, on visualise la source vidéo en entrée, “BulTer” restitue la dernière image digitalisée et stockée dans la mémoire de la carte. On zappe comme avec une télévision sur ces trois boutons pour affiner les réglages, contrôler la qualité de la digitalisation. Le confort d'utilisation est total.
Si les temps de transfert sur disque dur étaient aussi rapides, on pourrait par le biais d’un script .Arexx, récupérer une séquence en mouvement au format 24 bits. Seulement voilà, on ne peut que transférer vers la mémoire Ram do l'Amiga, or la taille d’une image frôle les 1 Mo dans le format de la carte (un peu moins au format IFF-ILBM). 25 Mo de Ram suffiront à peine pour récupérer une seconde. Peut-être qu’avec les 68040 et leur potentiel de stockage cela deviendra possible.
Le menu “IIRI SH" sur la droite de l’écran.
On accède aux fonctions de découpe, de positionnement et. De modification de taille par cette interface. Le menu "MASK" est identique à celui-ci.
La digitalisation effectuée, on peut maintenant travailler l'image capturée après l’avoir sauvegardée par sécurité dans les formats disponibles : VD24, IFF-ILBM, Sculpt, etc,
MASK: LE DETOURAGE
Le premier outil, “Mask”, est un film électronique de couleur que l’on place sur l’image afin d'en isoler une partie. Ce masque n’altère en rien l'image et on peut l’effacer sans pour cela abîmer l'image. C’est en quelque sorte le film de protection qu'utilise le graphiste pour protéger son dessin lorsqu’il utilise un aérographe, ou la zone que l’on détoure sur un Ekta en vue d'une incrustation en photogravure. Dans notre cas, les parties masquées (ou non-mas-
- -p I
- TsrtssTk ‘i> w i
gjliig s
St- :
r-»» :i
WfiB*-1
r -r;-,
rw i
r h . -i
p 1 SB
ISS “=
I ne eue du panneau de contrôle "FILTER". Ce tableau de bord d'aeion sert à modifier le rendu et la qualité de l'image 24 Bits.
Quées), sont les zones sur lesquelles on va effectuer une opération, qui peut être une découpe pour prendre une brosse, une zone que l'on va éclaircir, teinter, etc, nous verrons cela plus tard. Activer l'option revient à cliquer sur le bouton “Mask”, une fenêtre apparaît sur la droite de l'écran .Amiga. Un pointeur s'active également sur le deuxième
MILLIONS DE COULEURS
moniteur, la souris contrôle alors les deux pointeurs Amiga et VD2001 en même temps. Pour réaliser un masque on dispose des outils de dessin de base : 8 types de pinceaux plus ou moins gros, rectangle, dessin à main levée, loupe pour traquer le pixel, et sélection d'un pixel, ceux de la même couleur se masqueront immédiatement.
En bas de la fenêtre menus il y a quatre boutons. Qui sont des raccourcis pour accéder aux autres fenêtres de commandes sans avoir à retourner au menu principal. Cliquer sur “Fil” nous amène dans un autre mode de travail, le “Filter”.
PlLTcn :
LES EFFETS SPECIAUX
Pour utiliser le “Filter”, il est nécessaire d'avoir au préalable déterminé un masque électronique. Après le click bouton, un panneau surgit sur l’écran de F Amiga regroupant une quinzaine de fonctions algorithmiques parmi les plus importantes en matière de processeur d’image. Le masque délimite les zones sur lesquelles on agit, il peut être invisible mais toujours actif tant qu'on ne l'a pas effacé. Avec le “Filter” on va modifier la luminosité, le contraste d'une zone dans les composantes rouge, verte, bleue, ensemble ou individuellement. Une courbe pour chacune de ces composantes renseigne sur le degré de correction. I.es autres possibilitités sont : l’adoucissement, la pixelisalion, la diminution du bruit vidéo, l'élimination de pixels trop présents et tout un tas de choses qui permettent de trafiquer l'image à souhait. Pour les techniciens il s’agit des algorithmes de I.aplace, Smoolhing, Médian, Sobel, Gauss, etc.
Une fois l'algorithme choisi, on clique sur "Exécuté” et l’image se modifie devant nos yeux ébahis. Mais voilà, il n’y a pas de "Undo”. Dans le cas d’une fausse manipulation il faut recharger l’image, le masque reste actif heureusement.
Ces commandes “Filter” ne sont pas vraiment intuitives, il est impératif de tester longuement avant d'obtenir l’effet recherché, l'approche avec des chiffres irréels est un peu trop scientifique pour l’infographiste attardé que je suis.
BRUSH : LES BROSSES
On accède à ce menu de la même manière que les précédents en cliquant sur le boulon “Brush”. Les commandes associées à cette fenêtre permettent la manipulation de portions d'écrans découpés afin de les extraire, les coller, les combiner ou en redéfinir la taille. Ces opérations fonctionnent en corrélation avec le “Mask” qui délimite les zones actives ou non actives d’une brosse. Dans ie cas où une brosse doit suivre tut contour bien particulier, seul le "Mask” éliminera les parties indésirables, car le seul outil de découpe dont on dispose est rectangulaire. Cela se comprend car suivre un contour avec un lasso, sans loupe, au pixel près en 16 millions de couleurs est nerveusement éprouvant pour ne pas dire impossible.
Les brosses sont stockées dans 12 espaces mémoire (buffers) de l'Amiga, leur taille et nombre sont déterminés par la mémoire Ram disponible sur la machine. On possède ainsi un maximum de 12 brosses qui peuvent provenir d'images différentes. Les contraintes de palettes ne se posent pas car l'association des couleurs est immédiate, on remarque toutefois une légère modification dans les valeurs de luminosité et de contraste corrigeablcs avec le "Filter”. Les brosses stockées dans les différents buffers se positionnent à l’écran dans la plus pure tradition d'un logiciel de dessin. Après le click souris une fenêtre nous demande si l’on veut appliquer la zone réservée par le “Mask” de la brosse ou bien l’inverse. Ici on ne travaille pas avec la couleur de transparence zéro pour détacher et placer une brosse. On peut également choisir d'appliquer les composantes rouge, verte, bleue en les combinant, indépendamment ou les trois ensemble. Ces choix effectués, une deuxième fenêtre apparaît pour l’aide au positionnement de la brosse déjà placée, ce sont les derniers déplacements multidirec- tionnel au pixel près. Toutes ces opérations de déplacement se réalisent très rapidement malgré la taille des brosses.
Le dernier outil du menu "Brush” est le changement de taille. On ne pratique pas comme avec Deluxe Paint à la souris, mais en appelant une fenêtre (encore une). Cette fonction calcule le redimensionnement par interpolation, cela apporte une précision optimale dans le rendu de la nouvelle brosse. Ces changements de taille peuvent être proportionnels, il suffît par exemple de donner une largeur pour que la hauteur soit immédiatement redéfinie par les nouvelles valeurs. Seul inconvénient, un masque préexistant sera effacé, il faudra le redessiner sur la nouvelle brosse.
Il est possible d’importer sur une image 24 bits, donc dans la carte, des brosses en provenance de logiciels graphiques tel que Deluxe Paint. L'inverse est également permis avec l'outil “Transfert” qui convertit les images de la VD2001 dans n’importe quel format et résolution de l'Amiga. Cet utilitaire marche parfaitement mais je préfère utiliser ADPro (The Art Department) pour la pluralité des options de transfert, et surtout son analyse du dithering.
Le logiciel pilote de la VD2001 est compatible Arexx. Dans celte optique les développeurs ont laissé des portes ouvertes dans les menus déroulants afin que l’utilisateur ait la liberté de configurer le logiciel en fonction de ses exigences. On peut ainsi programmer des macro-commandes utilisables par les touches FI à FÎO. En général les autres scripts, s'ils sont plus complexes, sont exécutés en appelant un requesler qui les liste, il n’y a plus qu'à cliquer sur le nom comme pour charger mie image, pas besoin de passer par le Shell. Grâce à ces options le champ d’application est vaste : de la création d'une mire de barre par simple pression d'une touche, à la création des effets animés complexes ou des volets avec dégradés pour la vidéo.
Avec la carte, est liv ré en standard un autre logiciel plus axé vers le dessin pur : "VDPaint". Qu’en dire sinon qu’il a les fonctions les plus courantes, qu’il permet la réalisation des superbes dégradés de plusieurs couleurs en temps réel et qu'il possède même une gestion de transparence des couleurs. Il nécessite une deuxième souris mais on ne va pas se plaindre, il est fourni sans supplément (c'est fromage ET dessert).
Si l'on veut faire de la retouche d'image poussée il faut se procurer d’autres outils. Surprise ! Pas mal de gens s’intéressent à la VD2001:
Paint Master : créé par les développeurs de la carte c'est un gros logiciel de retouche qui permet entre autres le mixage d'images en temps réel comme dans une régie vidéo.
TVPaint : le logiciel de Teesoft est également adapté à la VD2G01, c'est l’incontournable pour ceux qui veulent travailler professionnellement en 24 bits. Il possède une interface intuitive, une qualité d'effeLs époustou- flante comme par exemple un aérographe à faire pâlir une PaintBox. Son coût : environ 5 000 F HT, et oui ! Ça commence à faire lourd.
Spacc Irak : est une nouveauté annoncée. C'est une carte qui, connectée à la VD2001, va permettre de récupérer et de stocker 112 images 24 bits afin de les jouer sous forme d'une séquence animée au 1 25 d'images par seconde. La mémoire Ram de cette carte additionnelle devrait être de 100 Mo. Son coût : de 50 000 F à 100 000 F, c'est cher mais on est encore loin du prix d’un Harry.
ADPro (The Art Department) : développe à ce jour des modules d'affichage et de sauvegarde d’images au format VD2001. Et tout ça est compatible Arexx bien sûr.
Real 3D : possède une compatibillé avec la carte, l'image 24 bits s'affiche sur le deuxième moniteur pendant qu elle se calcule.
FINALEMENT...
Que penser de tout ça ? D'abord des chiffres, la carte T)2 )01 coûte 13 500 F IHT). Cela comprend la carte, le digitaliseur, le genlock et les deux logiciels. C'est à mon avis un prix honnête compte tenu de l'excellente ergonomie de l'ensemble qui forme un package complet et joue en sa faveur. La VD2001 convient très bien pour une appliquation vidéo institutionnelle, on ne prend pas d'énormes risques financiers en investissant dedans. Vous me direz que l'on ne possède de pas de résolution Broadcast d'un minimum de 768 x 590. Bien sûr. Pour cela il faut regarder vers les cartes llarlcquin, Vista et autres pour des prix multipliés par 3 ou 4. Cette carte n'est, d'autre part, plus un nouveau produit, de nombreux développeurs s'y intéressent ce qui lui assure une longévité certaine. On bénéficie également d'une assistance technique de la part de son importateur. La société Avancée, dont la maîtrise du produit est totale.
Frédéric Potier
OCCASIONS
Appelez-nous pour obtenir nos derniers prix...
PROMOTION
Lecteurs externes complets 3"1 2
690,00 ffrs
Dons la limite des stocks disponibles
Stations 16 et 25Mhz Stations Unix couleur
A2000 + CARTE GVP + 105Mo Quantum
12950,00FRS
et promotion,» B
Æ racheté votre A500 pour
l'achat d'un A2000 aux meilleures conditions...
SUPER
PROMO
N. C.
Disquettes
49F les 10
3615 JESSICO SUPER QUIZZ I
CONSOLES MEGADRIVE A GAGNER
TITUS ACTION ...2Ç
Off shore warnor* Wild sir tel + Fi t
and rcrget 2 «Garactic conquérez PLANETE AVENTURE .2î
Ind» |Oncs avcnt-Msnisc mansion Fxplora 2+Pones du temps MEGAMIX 21
"Quand les Pr,x
MOVIES STARS ..
J. LANGE MYSTERIES .....
Mai.p l' r.ianc + Mânoi'0 mot LA COMPIL INTEGRAL.....
DELTA FORCE “.!
Fir* forge! 2 + llu’bunon 2 fo'co i Dark oernury LES COLLECTORS ....
STARS SIX .....
Sw.ip • C rnryc»' k 2 *Olf oh o FOOTBALL CRAZY ....
LES MAITRES DE L AVENTURE 292
Miiij|uIi r.lAftd»oi>* 4!Mlth-Voyüg«u’i d.
PALACE HITS ....292
StunmunnfB ?Emotion-Ctrl* ma««r M*nc''Mtt:«rurilud
SUPER STARS SPORT ......292
BeAPh voii*y *R-goy imuiuiy +Kick o"
3D SUPER STARS ...292
1-29 + Mûid dnvln • Sium car •
Ranle oomnmnd
NRJ 3 292
sont si has9 les
njninji-in.i
ROBIN HOOD .....
ROBOCOD ...
ROBOCOP 3
R0BOZONE
ROLLING PONNV ......
RUGBY-THE WORLD CUP ..
R TYPE 2
SHADOW SORCER6R 1MLG
SHUTTLE
SILENT SERVICE 2 SIM CITY + POPULLJS
SMASH TV ...
SNÛW BRÛSS ......
SON SHü SI SHACb CHUSAUb ... SPACE GUN
ShbEDÜALL2 ..
SPOT
STËVE MAC QULLN .....
3TRATEGO ..
STORMBALL ....
SUPAPLEX .
SUPFR SPACF INVAOFRS
SüSPICiOUS CARGO .....
TFNTACIF.
'"ERMINATOR 2 ......
_HE 3LUE MAX ...
“HE Sf-OE PEOPLF
THE SlMPSONS ...
“HüNDERHAWK AH-73M IHUNDEH BuftNbH THUNDERJAWS
TlPOfr ..
TORTUFS NIN.JA ?
ULTIMA VI ......
UTOPIA
VROOM ..
WARZONE ..
VJINGCOMMANOFR ..
WIZKIO ..
VvOLF PACK .
WONDFR.AND WORLD ClASS CRICKET WORLD class rugby WRECKERS
W. WF .....
.....272
Tjrrican + Cnase hq
Sbadow warriors + Aiterea oeast
NRJ 2 ...... 292
Mysftca! - Lighl currUcr+Sh utile.cale Crazy cars 2-Pinba I rnagic -
STARS D HOLLYWOOD .....242
Batrran -Indiana .ones-Rotxjcop
- Ghoslbusters 2
SUPER SIM PACK ....272
haly 90 - Snowstrike Heavy matai
- Turbo o*Jt run
ACTION PACK ...262
T ,r rican 1*2 *K ck Otf ‘X Dut
242 24? 242 272 ?9? 342 292 242 2 42 262 262 252 .242
252
.242
?5?
242
AFTFR BURNEH . .. AHKANÛID2 .... AUSTFRUTZ . ... ÜATTLESHIPS ... BARBARIAN (PAL I
OARBARIAN iPSYi
dansent
DIGITALISEUR VIDI A7 T EN EUROPE!
BATMAN i 8EACH Vi
¦ DIGITALISF AU m> Soa TOUTE iMAGfc Dfc SOURCE VlOfcO 32 K | MEMOIRE.COMPA"iBLE NEO DEGA • RESOLUTION 320 * 200 4 BITS PAR PIXEL- CONTROLE DU CONTRASTE ET LUMlNO$ lTE
I PACK VIDI NEW AMIGA 1290 F
(ce pack comprend le digitalieeur VIDI • VldiChrome . PholonPalnl)
___VIDI RGB COLORIAGE ELECTRONIQUE 799 F___J
BLOODWYCH ..
BUBBLF BOBBLF ..
CALIFORNIA GAMES ..
CONFl ICT FUROPE ....
CRAZY CARS .
DEFENDFR OF THE CROWN .
DOUBLE DRAGON.....
DRAGON SPIRIT ...
D THOMPSON O CHAl l ENGE I OOTUALL MANAGER
FORMULA 1 GP
GAUNTLET 2.....
IK -
IRON LORD ..
IT ALI A 1990 ...
KARTING GRAND PRIX
LAS I NINJA 2 ...
I OMRARD RAC RALLY .
MOONWALKbR
NORTH AND SOUTH ....
ONSLAUGM1 .
OPFRATiON NEPTUNE OPERATION WOLF ..
PLATOON ... ..
PREOATOR
RAMBO 3 .
REDHEAT ...
ROAD8LASTFR
ROUOCOP ....
ROCK STAR .
RUN THE GAUNTLET
SHERMAN M 4 ..
SHINOBI
SHUFI-LbPUCK CAFL .....
SH.KWORM .....
SPEEDBALL .
STARGHOFR ?
SUPERCARS. .
SUPFR RANG ON TARGHAM
TENNIS CUP.....
TRACKSUIT MANAGER .
TV SPORTS rOOTBALL VIGILANTE
WATERLOO
WiNGSOFFURY ......
WI7BALL
WORLD CLASS uBOARD
3ü CÛNSIRUCTION KlT 3D MASTER GOLF .
4 WHEELS DRIVE ..
7 COLÛRS
375 342 .252 .. ! 92 282 282 . 2f>2 25? 252 252 292 292
252 342 2 92 292 155 .342 ?5? 252 .252 2A2 . 145 242 ?9? .252 .272
.292 .242 292 . 242 .252 .242 .242 .242 .342 ,?9? .292 282 34? .252 . 325 2o2 292 252 252 342 2*2 292 242 ?3? 262 252 29? .242 ’4= .252 292 316 .24 2
AGONY ....- .....
AIR SUPPORT
ALILN BHECD iMEG ......
AMNIOS ..
AN0THER WORLD ......
AvbNI UhtS 0L MOK1AH ......
&2 ::
BAT 2
8ATTI.EISIE
BATI Lfc OF BHIi AIN ......
BATTI F OF BRITAIN m-ssion D
OlRDSPREY iMcg ....
Bl UFR BROTHERS .....
UÛNANZA DROS .
BOSTON BOMB Club ....
?ADAVCR DATA DISK .
CAPTAIN PLANET .
ÇASTI.FS ....
Cisco heat ...
CROISIERE P UN CADAVRE .
»°gna!te ::::.....
DARKMAN ....
DEMONIAC
DEUTbROS ...
DFVIOUH DESIGNS ....
DOUBLE DRAGON 3 .
DUCK 'ALLS
ELF ..
ELVIRA 2 ...
EPIC .
CYEOFBEHOLDER
F19 STEALTH FIGMTER .....
FISSTRIKF FAGi.F?
F ACE-OFF .....
FATE ..
riNAL FIGHT .....
HGMTEW COMMANÜ .
FINAL BLOW ......
FtRST SAMOURAÏ
FLIÜHl Û! I»*L INIRUDLH ...
FORMULA 1-30
FORT APACHE
GAUNTLEf 3 .....
GOBi *NS GUARDIANS
HARLEOUINS ....
HEIMDALL > Me-q MbKÛOUESï ’
COPIEUR SYNCHRO EXPRESS 3
¦ Copie de disquettes en moins de 30 secondes
• SYNCHRO EXPRESS nôcessne un 2em« lecteur
• Sélection oar menu ces débuts et fins de p>stes (lusqu'à 85 p sies). Ur>e ou deux faces. Auîoseiecî-Dupi-catTKjn d aulres formats tel IBM. MAC. Etc
PROBABLEMENT LE MEILLEUR COPIEUR !
SŸNCHRO EXPRESS AMIGA . 395 F
SYNCHRO EXPRESS AMIGA 2000 . 450 F
SUPER ACTION PACK
292 .262 242 .. 252 ?S2 292 ?9?
242 242 24? 262 292 29§ 292 292 242 2 52
SIMS PACK
SUPER HEROES ......
Spy who loved m« -L, Robocop 11 Jones SWORD AND MAGIC T»rflHnn*Uurburiii 2*C TOP 3 ......
COMPETITION PRO
PRO 5000 ...
QUIÇKJOY ? TURBO
OITCK.lOY VI JETF:(iHT6R QÜKKJOY topstar or. X o.i i i
KONIX SPFFDKING AufnV* KON1X THL NAViGATOR S1NG-RAY MAN~A-RAY GUCKSHOI APACHC 1 QU-CKSHO7 MAOFVICK T OUîCKSHO: PY 'iON ‘ WVCO THE BOBS WICO EQGOSTIÇK_
LES STARS
ShwüCk- 0i.il
GRANO LIVRE AM'GAB* OHANOI iVHE AMKiABA LE LIVRE OelUXEPAiN’ LfcLIVHtOê -A V>OsOrf i iv nr nr s imphiman • i LIVRE DE LA MUSiQ.E
+ Bumpy FULL BLAST
?Rick dunu +C'iiüuoo UotHighway p
LES JUSTICIERS 3 ..292
Bainwi i Robocop 2-Sltadow wenlor OCEAN ARCADE .....292
Go d«n axe - Na'c - û« foüd rocor
OCEAN 30 . ' ...292
Muncl'oatO' un;lcd * PlO tonn t KK Boach vollay * 011 'oad racer
LES COSTÔS .....292
Flimbo'e quaai iTwinlord -MonsierR Rick dangeiou* 2
AVENTURES EXTRAORDIN 292
Zac mac r.'noken + Iran lord *Rookel iang«r - Manoir de mort»v»llt»
AIR COMBAT ACES 329
Falcon + Qunship * Bomber
LES BATTANTS 2 ....292
Rick dangerous T&2 tSalan -Dôuti*e C'acon 2+ l icence fo k:ll
10 MEGAHITS3 342
Stim: car - l as- mn-a 2-3 Hfooges
* Fool mar 2 -Highway 2 -Tet(’: +Dotcnoe .Trivial 2 -Ranx -APB AIR SEA SUPREMACY .292
30 TOOlS ..
AMAS
AMAX II SANS ROM j .....
AMOSFR AMOS COMPILER AMOS30
ART DEPARTEMENT
AUDIÛMASTER ni ......
3'G BANG
COMPILA ILUH ÜFA BASIC . COMPTE CHEQUE ..
DELUXE MUSlC Co*Wt-uc SCI DbLUXb pain; IV DELUXE VIOEO ' • DEMOMAKER 1MD
DEVPAC 2 ..
D&-PAINT III .
D SCOSCOP-E =»RO 3.0 ......
DOS 2 DOS
EXPRESS PAINT
FAMit ICQMPTF
Gf-A B.ABiC- iN*tHPRfc TfcUR
HARMCNY .
INFOFILE ..
K1NDWÛRDS2 0 ____________
MAXIPLAH PLUS FR......
MUSiC BOX A ...
MUSIC BOX B .
LIVRE DE SUPERBASE PRO
mc h i r uns .h ux sumam ca
TRUCS ET
rrlON REPLAY Mkiii
AC
DATA DISK
HUNTEP .
KNIGHTMA-E .....
CK OFF 2 - Sct'xAPO 0 2 FrNAi WHISTLE KO 2 GlANT OF EüROP... KO 2 PETURN TO E-ROP
Sifen: se-viœ *6unsh«p -P4~ Tb rt +Cd-rft- con*m»»d*n5 SwkeEagte
KARATE ACES 29
Double aragun 142 * Lasl 2 OnerJa- garocs
OUEST OF GLORY 29
Cadever +M«diwnWfi Bai &ood»y"
10 GRE ATS GAMES - .34
F©*rj'i F! -Rt*. Nanoemus +T:ntr.
- Pcr p4e *Ngh* -Xirie' +Supersk Cancr comman -C~*gago 9C-
• r-'o »rr« lour + Xénon 2
TOP LEAGUE--------- 29
SoesKtoaM 2 + R-ck 2 balcon
- Uoavttr + TV sport tooSwi
FUN RADIO - .... 29
Toiîues n-rva - 3a-:* te The '.Sure 2 Dav Cl tinnder - Gremiins 2
TOP ACTION ..... 22
Bvd drivin - Sr-rke force hatner
LAST NINJA 3 LFANOFD l FMM1NGS DATA DiSk
LLTHAL XASS .....
IOTUS TURBO CHAIi FN-GF 2
LORD OT thE RINGS
M’- ’ANK PLATOOl ....
MADTV
M. AGIC ROCKETS MANCHESTER UNITED Lurooa MEGA FORTRESS
MEGA-LO-MANiA ......
MFGATWiNS ...
MERCENAP.Y 2 ......
VlCRÛPKGSb GOLF ..
MW0MW9TER 2
V‘G 29 SüPEfl FULCRuM .
MONKEY ISLAND 2
MOONS~ONF
VASKAfl .. ....
NO BütXE'S LANO
ORK
OUTRUN EUROPA
=A ZA KCK BOX-NG
PAPERBOY 2
PanA.GuDtNG ..
PEGASUS ...
PGA GOLF TOUR......
PILOTS N PAHAütSL .
P r FIQHTER ?
PLAVROOM .
PCPULU52
POWERMONGER D DJSK
RACE DR»VIN ..
=OR-HE SKIES
JAMAIS UNE CARTOUCHE NE VOUS AURA AUTANT DONNE !
- VIRUS KILLER
VIES INFINIES AUTOMATIQUES (AUCUNE CONNAISANCE NECESSAIRE! GELER PUIS REPRENORE UN JEU SANS LA CARTOUCHE
• RIPPER IMAGES PLUS SONS * EDITEUR
- AUTOFIRE ? MUSIC SOUNO TRACKER - OISKCOOER
- CODAGE . DECODAGE PROGRAMMES
- RALENTISSEUR AVEC REGLAGE
- COMMANDES DOS DlR FORMAT.COPY
• DISK COPY DISPONIBLE A TOUT MOMENT
- BOOT SELECTION . DISK MONITOR
- SAUVEGARDE MEMOIRE VERS DISK
AMIGA 500 1000 - ... 595
AMIGA 2000 .. 695
Disquettes
300 F
250 F 3.50" DFDD
3-172 OFDD 69 F 1 30 F
5' 1 4 OFDD 56 F 105 F
DISQUETTES CERTIFIÉES 100'.. GARANTIE A VIE LIVRÉES AVEC ENVELOPPES . ETIQUETTES NEUTRES IVERRA TIHI
I BOITIER PLASTIQUE 3.5Q-.....32 F LES DIX |
DISQUETTE NETTOYAGE 3.50' : 59 F
NOUS LIVRONS TOUJOURS LES DERNIERES VERSIONS . ... • ' ‘ BT-TV D CCC» ’ 1
BON DE COMMANDE « «B JESSICO
GAGNEZ DU TEMPS ! Commandez par û 93i51 >61 30 * 93.97.22.00
Qte Prix Montant
BP693-06012 NICE CEDEX 1
PAR MINITEL SS15 CODE JESSICO - OUVERT 7 7 • 8H à 20 H
Jje joins un chèque ou mandat lettre _JJe paie à réception au facteur + 25 F Jje paie par carte bleue et je complète les 2 lignes ci-dessous
TITRES (garantie échange immédiat)
15 01
ceii» Dieu»
œ
NOM
N' ET RUE VILLE
PRENOM
S TOTAL
PORT
TOTAL
PORT :LOG I C I EL JEUX 20F
IMPRIMANTES ? CONSOLES 60F
UTILITAIRES + ACCESSOIRES 2S F
DOM TOM + ETRANGER + 60F
PAIEMENT ETRANGER EXCLUSIVEMENT PAR MANDAT INÏÉR
GARANTIE 1 AN SUR LES LOGICIELS
CODE POSTAL i i 1 .1 I
SIGNATURE OBLIGATOIRE
BOUTIQUE A NICE HOLLYWOOD STAR 8 BD JOSEPH GARNIER
J DISC _J K7 _|
Do manière générale, un tel logiciel doit d'une part permettre de saisir des informations ou des données de façon simple et rapide. Et de pouvoir les structurer.
Flow, à première vue, ressemble à un traitement de texte, avec des fonctions de couper coller, un système de tri, un dictionnaire et un système d'impression. La logique de classification est basée simplement sur l'indentation des données.
PROCESSEUR D’IDEES
Les commandes sont très simples, puisqu'une action sur la touche de tabulation crée systématiquement un “fils" au bloc précédent. La même action conjointe à la louche “shift" fait remonter ce bloc au niveau supérieur. Les blocs de textes peuvent être ainsi rattachés les mis aux autres dans une hiéra- cliie. à tout moment réorganisable. Pour changer de paternité, il suffit de saisir un bloc et de le déplacer grâce à la souris à l’endroit voulu.
Flow permet en outre de travailler sur plusieurs fenêtres où l'ensemble des fonctions de couper coller fonctionnent. Il est ainsi possible de travailler sur dif- férenLs projets simultanément, ou d'avoir des visions différentes d'un même sujet. Il est évident qu'une telle manipulation pourrait être presque envisagée directement sur un simple traitement de texte. Mais ee logiciel offre toutefois des fondions très spécifiques, et l'ergonomie de l'interface est irremplaçable. I.es différentes commandes sont accessibles simultanément au clavier ou à la souris, et sont globalement pensées pour donner un maximum de rapidité et de simplicité dans les manipulations. Ces dernières sont essentielles dans la phase de saisie, où le fil d'une idée est souvent très fragile, une interface non intuitive pourrait facilement le briser.
LES FONCTIONS
L'une des fonctions primordiales est de visualiser ou de cacher les blocs “fils", ne laissant ainsi transparaître que les niveaux utiles à la réflexion ou à une recherche.
Le système de tri regroupe les fonctionnalités que l'on trouve généralement dans ceux des traitements de textes. Il
Ixernple d'application sur les paissons tropicaux. Disponible sur la disquette originale.
L informatique est, comme chacun sait, très à l’aise dans la manipulation d'éléments virtuels. Flow est capable de donner une structuration, et de retourner la vision globale d’une idée, d’un raisonnement ou d'un projet, afin d’en retirer l’essence.
Met rapidement en évidence le parallélisme d’idées, et donne à Flow des possibilités d’utilisations prochent de celles de bases de données.
Un marqueur de page peut être positionné n’importe où dans le document, et permet dans la phase de travail de sauter rapidement d’une page à l’autre. Le dictionnaire, avec fonction d’apprentissage, augmente la rigueur du traitement. Et évite des omissions de tri pour une simple erreur de frappe ou d’orthographe. Malheureusement, le vocabulaire initial est en anglais. Son utilisation. Pour ceux qui ne disposent pas de suffisamment de mémoire, est un peu lente, la solution optimale étant de l’installer en Ram.
Les possibilités ouvertes par la création de macro-commandes Arexx donnent à Flow une puissance étonnante. La totalité de ces fonctions et commandes est disponible à l'intérieur même de Flow, ou peuvent être appelées à tout moment à partir d’un autre logiciel.
Un système de “header" redéfinissable permet d'ajouter automatiquement une en-tête à chaque niveau, et ee en fonction de sa hiérachie, par exemple successivement I. A. 1. A. Cette possibilité donne au document une présentation structurée, et peut être utile dans les applications prochent d’une base de données. F:n effet vous pourrez tout aussi bien utiliser des "headers" personnels, tels que Nom, Prénom, loi, Adresse...
Flow effectue ses sauvegardes indifféremment à son propre format et en Ascii, ee qui simplifie la récupération de documents existants.
Le logiciel dispose d’outils sommaires d’impression, offrant toutefois une possibilité de sortie papier directement exploitable. On peut bien entendu utiliser directement un document sauvé en Ascii dans un logiciel de mise en page.
Certaines commandes, notamment l’ouverture ou la fermeture d’un niveau et le saut de page, se font exclusivement avec la souris ou à partir des menus.
Une implémentation complète des raccourcis clavier aurait donné dans certain cas encore plus de souplesse. Dans cet esprit, il aurait été confortable de pouvoir lancer une recherche ou une correction, directement à partir d'un mot sélectionné. Le dernier petit point noir concerne la fonction do couper coller qui n’autorise pas de transfert direct vers d'autres tâches.
Flow. Malgré son apparence anodine et simpliste, est un outil de travail très puissant, et d’une grande efficacité.
Vous pourrez structurer n’importe quelle dissertation, thèse, projet, et i créer des pseudos bases de données.
L’essayer, c’est l’adopter.
Produit par New Horizon Software Importé par CIS
u -£
,5 |
$ 11?
IR sSItl 1 ï
li il
rr ce 2-itii
"*¦ 1111 £ 2 ï H
CQ > = ? 5 ï i-=
- a_~ ; c. 2 „ m
fllllu
“ ¦* ml - C. : 2. M -
Q s ms h (H1 â|jij|;
"1
• i ni. -
1
1
IP
1 an
09
i
r- o JT»
iW,5.
'3aï
Q. Ï |J
|-| s
M 8“
Cl. W 2
O
0)
21
g
x
LUI
s
S Si 2 5 I
... Z
ISî
lin 1
si.
2 2 2 2 1
£2Î
C C Q Q |
l c c
nj
O
CD
ils
La gestion des fichiers repose sur la division de la mémoire on zones portant dos noms (les dossiers). Cette méthode, si elle paraît parfaitement évidente, devient rapidement extrêmement complexe à maîtriser quand l’arborescence s’étoffe. Le CLI est inapte à donner une bonne vision des hiérarchies mises en place par l’utilisateur dès que le nombre de fichiers et de dossiers dépasse quelques centaines. Quand au WorkBench, il est rapidement handicapé par ce qui est par ailleurs sa principale qualité : l'intuiti- vilé. L’utilisateur est rapidement noyé sous une marée de fenêtres et d’icônes plus ou moins explicites qui. Au lieu de l’aider à se repérer, lui cachent les fichiers réellement importants. C'est pour combler ce vide qu’ont été conçus divers logiciels de gestion de direclo- ries. On se souvient de la première génération : CLIMate, DiskMaster 1 et tant d’autres... Tous étaient basés sur la division de l’écran en deux parties contenant chacune un catalogue représenté sous forme de texte. On pouvait à l’aide de la souris sélectionner des fichiers, des dossiers et leur appliquer différentes fonctions telles que TelTacement ou la copie. Tous ces logiciels souffraient d’une certaine rigidité, ce qui a motivé l'apparition d'une seconde génération. Actuellement deux logiciels sortent du lot : Directory Opus et DiskMaster 2.
PRESENTATION
DIRECTORY
Directory Opus se présente dans une grande boîte noire contenant un manuel assez clair d’une centaine de pages (en anglais pour la version testée) et d’une disquette. Le programme une fois démarré arbore fièrement les couleurs du WorkBench 2.0 et Ton reconnaît immédiatement les deux fenêtres do travail ainsi que les boutons de commande. L’interface se révèle rapide et le déplacement dans les directories aisé. Grâce à trois modes d'affichage, il est facile do sélectionner rapidement les objets que l'on veut traiter. Le premier, classique, montre les noms de fichiers ainsi que leurs tailles respectives et leurs différents attributs. C’est le mode permettant de choisir les fichiers sur lesquels on va faire agir les fonctions de
Le traitemenl de l’information est le principal intérêt de l’ordinateur. Ce dernier excelle dans toutes les tâches définies par des algorithmes simples opérant sur des données bien définies. Mais l'accroissement des tailles des mémoires de masse et du nombre de programmes disponibles a rendu nécessaire la conception de logiciels entièrement dédiés au rlassement des objets qui devront être traités par la suite.
Directory Opus. Ln second système de visualisation consiste en l'affichage des directories dont le logiciel connaît le contenu. Cela permet de revenir rapidement en arrière sans appuyer dix fois sur "Parent”. Plus spectaculaire encore est le “Directory Troc” qui affiche toute l'arborosencc d'un dossier (parfois au prix d’un certain temps de recherche! Ce qui. Pour les utilisateurs de disques durs, facilitera la visualisation de celle-
ci.
Toutes les fonctions les plus importantes sont présentes. Ainsi on retrouve “Copy”. “Deletc”. “Kcnamc” mais aussi “Move” (déplace un fichier), ou “Clone” (duplique sous un nom différent).
A ces classiques s’ajoutent toute une série de programmes qui se révèlent très utiles dans certaines conditions. “Byte’’ donne la taille globale d’un dossier en calculant la somme des programmes contenus dans chaque sous- directory. “Kncrypt” peut coder un fichier le rendant incompréhensible aux yeux d'une personne indiscrète. “Search” et “Hunt” sont ries outils de recherche qui. Mis sous forme graphique, se révèlent assez puissants. “Archive” permet l’appel de logiciels classiques tels que ARC, ZOO ou encore
I. HARC. On trouve également une série de fonctions s’adressant à des types de fichiers bien définis : “Play”, “Show”, “Read”. “llex lfead” sont, des outils de visualisation ou d’audition.
LES QUALITES
Directory Opus dispose en outre d'un certain degré d'initiative grâce à son mini-système de reconnaissance de type de fichier. En effet, le double elick sur un fichier peut entraîner une action différente selon le type de données qu'il contient. Par exemple, un fichier son doit être joué alors qu'un fichier IFF image doit être affiché. De façon à reconnaître les fichiers. Opus possède une liste de méthodes entièrement redéfinissables basées sur la recherche de certains octets à des endroits bien précis. Bien que cela ne soit pas théoriquement fiable à 100 %, il faut avouer que c’est efficace et rapide.
Mais la plus grande qualité de Directory Opus est son logiciel de configuration. Ce dernier permet de presque tout redéfinir, tant au niveau de l'interface qu’à celui des commandes. On regrettera la relative rigidité de l'interface pendant l’utilisation même du programme. Contrairement à DiskMaster 2, on ne peut pas ouvrir de fenêtre de catalogue supplémentaire ni changer leurs tailles. Par contre, on peut facilement intégrer dans Opus une commande CLI même si sa syntaxe est complexe. Le meilleur exemple est fourni d'office : LIIARC, commande CLI plutôt ardue à utiliser, fonctionne parfaitement grâce au système de description de syntaxe contenu dans Opus. Voici ce que cela donne :
c:LIIArc -x a IdrHaF.nter Archive Name) 01
Ce qui veut dire : cliquer sur le bouton (par exemple le bouton “Archive"), appelle la commande CLI en remplaçant idrl par le path du directory destination (le directory qui, à l’écran, n’est pas sélectionné), mi affichant un requester avec pour texte “Enter Archive Naine”, puis en insérant à la place de (0) tous les fichiers sélectionnés dans le direeto- ry source.
Arexx s’entend parfaitement avec Directory Opus qui peut soit lui demander d’exécuter un script, soit recevoir des ordres émanant de lui. On imagine aisément l’intérêt qui peut découler d’une telle association dans une gestion répétitive de certains types de fichiers. Directory Opus apporte à Aroxx la puissance de ses primitives, et cc dernier lui confère les avantages d’un langage structuré. On est bien loin du CLI...
Une autre fonction, qui fera plaisir à ceux qui n’ont pas le temps de se plon-
OPUS
Des milliers de logiciels du Domaine Public à télécharger pour AMIGA. PC XT. AT, ATARI ST'TT et MACINTOSH.
Et bientôt, la boutique, les petites annonces, les bals binaires....
ger dans les manuels de leurs logiciels, est l’aide directe mise en oeuvre par un simple clic souris. En effet, chaque commande est associée à un texte plus ou moins long résumant la manière dont il faut s'en servir.
BON DE COMMANDE EXPRESS
à renvoyer avec votre règlement â FDS-FREE DISTRIBUTION SOFTWARE SARL,
B. P. 134, 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX
Avant de conclure, notons la présence sur le disque de plusieurs petits utilitaires (PopDir. Poplnfo. PowerPlav, ZeroVirus
III) et de quelques sources Arexx.
üircctory Opus est donc un excellent programme (peut -être un peu trop gros : ses 230 Ko l’empêchent de fonctionner avec moins de 1 Mo de RAM), simple d'emploi, mais dont la puissance peut difficilement être mise en défaut. Il fait partie de cette catégorie de logiciels que tout utilisateur de disque dur ou même de simples lecteurs de disquettes devrait posséder. A consommer sans modération...
Auteur: Jonathan Potter Editeur: INOVÀtronics Importateur : Avancée
Eric Brunet et François Fleuret.
DOMAINE PUBLIC
Poj- la compatibilité avpr Arr r.a SOOr -lOuS Cor-SUlCL
JEUX
n FDS900 FDS-GAMES 1
Uamatfon T rboMCP Missile Command. AuAce2. H FDS901 FDS-GAMES 2 Reve-si MmeClearer. TicTac>oe. Connex4. Dominos. Yawn1. Tripppin. Mosaic AmigaTraîion, Fiidü. 3ûTicTacToe. Meiro 1FDS902 FDS-GAMES 3
Rub k.SpaceWar.HeadGames Tram RevComp 2.0.
1FDS903 FDS-GAMES 4
DriveWars et Dup
n FDS904 FDS-GAMES 5
SlotCars. Sys. Zerg Pipeline.
N FDS905 FDS-GAMES 6
Spaces. E'ernal Rome, TrainerMaker BooiGames
Conquest. Klandke
n FDS906 _ FDS-GAMES 7
Up&Down. TrioleYachtz. MegaBail Humania
CheatSheet
“1 FDS907 FDS-GAMES 8
Loto. Sbah Quiz Hollywcoc Trivia. MmiBlasL H FDS908 FDS-GAMES 9
Chess. SunMaze. Moooase FivelnLine. Wanderer
MEGADEMOS
Pus de lor.Qs discours t es sont EXCELLENTES 1
- I FDS690 SUDBRAIN li SORRY CRIONICS
- l FDS770 THE SILENTS - ICE DEMO 1 FDS 76 THE SILENTS - GLOBAL TRASH
- 1FDS781 ANALOG ANALOGIA
- I KDS790 ANDROMEDA- Decayirg Paradise
- IFDS79I SPACEBALLS • SPASMOLYTIC 1 FOS807 PHENOMENA - INTFRSPACE
- IFD3826 ANTARTICA MEGADEMO
- I FDS827 PURE METAL CODERS MO 1 FDS828 VECTRA - SliMKING DEMAND 1 FDS829 DEFJAM • THE PIXEL NA1 ION "IFDS830 EQUiNOX Diving In a Blue Océan "IFDS86: GOLDFIRE MEGADEMO
"IFDS879 VIXEN - HYSTERIA COOL DEMO 1FDS88C TIMEX - HYPRADEMO 1FDS8S6 DEVU S NO REALITY
SLIDES-SHOW, UTILITAIRES. COMPIL.. MUSIC DISKS. EDITEURS.... demander le catalogue FDS-News.
Sont disponibles les collections
Fred FISH 1 à 580 CAM 1 à 480
AMOS-DP. AMICUS TBAG. CACTUS AMATEUR RADIO S SOURCES SEKA.
289 F 340 F 285 F 285 F 240 F 242 F 269 F 265 F 239 F 273 F
29S F 289 F
239 F 249 F 349 F 329 F 219 F 239 F 325 F
285 F 2’9 r
239 F 245 F 249 F 235 F 235 F 235 F
240 F 242 F
N. C 239 F
. Frs . Frs. . Frs. . Frs. Frs.
Nu*
Punction Stick il»
| t»xt colour
El Shop tcvt ktv
_J0utp«t mndo»
_JÔutpu* te fil» _|Morltk*Aak ts front
Iran uynchronouily _jR*cia>iiw diri
1 CD soupci _J)t»loid oich fili
_ _JCS dostinitton jAuto loonify
Jslmlm Opw t fmt J*» »tl fil2 Jbon't wote ftloninos
Othir func | Othw kink I Swp I Ok» J CmciI I
MONTANT TOTAL à régler par ( ) Chèque ou ( ) Mandat joint = ..Frs.
n Je desire recevoir !a disquette catalogue FDS-News qui contient également un logiciel en cadeau. (Joindre 7.50 Frs en timbres . Gratuite avec une ccmmande).
M J’ai déjà un câble et ie sounaite simplement recevoir la disquette gratuite contenant le protocole de téléchargement pour ( ) Amiga. ( ) Maclntosn, ( ) Atari, ( )PC 5'1 4.
( ) PC 312. (Joindre 5 Frs en timbres).
Pour commander cochez es disquettes ou articles de votre choix s,.r oap,er ou? Aveu les -et oe la Revue Les commerces sont envoyées sous 24 48 heures (commercial : dans la limite des stocks! Et nous fournissons des disquettes de marque? Certifiées pour ia duplication des logiciels du Domaine Public Commande OP seule : minimum 6 disquettes Dans les autres cas pas de minimum
Nombre de disquettes DP .x 15 Frs
Logiciels commerciaux & autres articles TOTAL Kit de téléchargement (Câble + Logiciel) : 75 Frs '
Frais de port par ( ) voie normale : 15 Frs ( ) rapide : 25 Frs Forlait recommandation (facultatif mais conseillé) : 12 Frs
NOM : ..Prénom :.
Adresse :
Code Postal : 1 Ville : ..
Date et Signature :
L'Amiga a dès le début été conçu de façon à pouvoir être écptipé de plusieurs drives. Une prise disposée derrière la machine sert à enficher le connecteur du lecteur supplémentaire. Chaque lecteur possède lui-même un connecteur, réplique exacte de celui de l'Amiga. Rendant possible la création d'une chaîne de trois lecteurs. Ces lecteurs sont soit des 3 pouces 1 2, soit des 5 pouces 1 4. L’ordinateur les reconnaît à l'allumage grâce à une procédure spéciale d’initialisation.
On a rapidement vu naître plusieurs drives de différentes marques dont la mécanique était sûrement issue du même constructeur Taïwanais. Les plus étonnants possédaient un petit afficheur indiquant le numéro de piste sur lequel la tète de lecture écriture était positionnée. Ce gadget mis à part, seule la taille des lecteurs a réellement pro- grossée dans le sens de la compacité.
Power Computing nous propose un lecteur 3 pouces 1 2 offrant plusieurs fonctions réunies dans le même boîtier. Grâce à un petit curseur situé à l'arrière, on peut passer d'un mode à l’autre (après avoir éteint l’ordinateur). Un interrupteur de désactivation a été placé à côté de celui-ci.
QUI C’EST CELUI-LÀ ?
Tout d'abord le PC 880 B possède un mode antivirus, qui bloque tout les accès en écriture de tous les drives connectés vers le boot-block. Cela rend impossible l'attaque des virus en boot. Mais aussi de simples commandes telles que “Format". Ce système, s’il est parfaitement inefficace contre les virus en fichier (les plus à craindre), protège contre la majorité des virus actuels.
Le lecteur est fourni de plus avec un logiciel de copie qui utilise à fond le mode “Blitz", auquel on peut accéder en déplaçant le commutateur. Le mode “Blitz” est selon les concepteurs du drive un système de copie bien plus précis et rapide que ceux disponibles actuellement. Plusieurs disquettes destination peuvent être remplies à partir du drive interne, et ceci à grande vitesse rendue possible par la lecture écriture simultanée des disquettes.
Les lecteurs de disquettes Amiga sont sans doute les périphériques de stockage qui ont le moins évolués depuis la naissance de la gamme d'ordinateurs 16 32 bits de Commodore.
Ceci est lié à l'absolue nécessité de compatibilité entre les machines qui a permis (et permet encore) une facile diffusion de données via le support simple à manier que sont les disquettes.
Enfin, et c’est peut-être le détail qui vous fera adopter ce lecteur : il est doté d'un anti-clic, c’est-à-dire qu’il ne fait pas “click” quand il ne contient pas de disquette. Celle habitude déplorable que Commodore a enseigné à ses lecteurs de disquettes est liée à la détection de l’insertion de disquette par le hardware. En effet, le bit qui indique si l’un des quatre lecteurs contient une disquette, n’est rafraîchi qu’après la commande d'un mouvement de tête du lecteur. Ce mouvement, si minime soit- il, fait assez de bruit pour empêcher la concentration nécessaire à la réalisation de certaines tâches complexes, ou plus simplement l’écoute d’une musique. La botte la plus simple consiste en l’insertion d'une disquette dans les drives qui cliquent. On peut tout aussi bien utiliser des utilitaires qui bloquent le click, mais le plus pratique pour l'utilisateur est l’interception par le drive lui-même des commandes de mouvement de tête.
Le PC 880 B est donc un bon lecteur, qui peut, grâce à ses caractéristiques peu communes rendre de grands services à l’utilisateur de disquette qu’est tout Amigaïste.
Eric Brunet et François Fleuret.
Fabriqué par Power Computing Ltd Importé par Power Computing
Fiche technique:
Double densité 1000 Ko non formaté 880 Ko formaté 250 Khits ser 135 TPI
220x104x30 mm lKg
existe aussi en double lecteur.
70 Ht. ÿ>uitccit-tài fat&Ctc u&
“Mie stTÏD 500
’SwtvtZ
zvec
AsRS tIwSfu
sonwtës
BUREAUTIQUE
SIMULATION
F-117A
340 Frs
GUNSHIP 2000
340 Frs
MICROPROSE GOLF
340 Frs
GRAND PRIX
340 Frs
SUENT SERVICE II
340 Frs
F19 STEALTH FIGHTER
280 Frs
M1 TANK PLATOON
280 Frs
TURBO CHALLENGE II
199 Frs
BATTLE ISLE
240 Frs
KNIGHTS OF THE SKY
340 Frs
F 15 II
340 Frs

AVENTURE
FLAMES OF FREEDOM
340 Frs
RAILROAD TYCOON
340 Frs
LEMMINGS
240 Frs
LEMMINGS Const. Kit
240 Frs
GODS
290 Frs
MUSIQUE
790 Frs 690 Frs 1300 Frs 399 Frs 420 Frs 2390 Frs
DeluxePaint IV DIGI PAINT 3 DIGIVIEW GOLD 4 3 D Consî. Kit Volumn 4D Junior Volumn 4d Pro
PAGESETTER II
990
Frs
CG OUTLINE FONTS
1390
Frs
PROWRITE 3.0
990
Frs
SUPERBASE IV
2990
Frs
PROFIL
345
Frs
EXCELLENCE 2.0
1390
Frs
KINDWORDS 2.0
420
Frs
INFOFILE
450
Frs
UP GRADE Dpaint III : Tél. COMPILATIONS
DIGITAL SOUND STUDIO 990 Frs PERFECT SOUND 3.0 740 Frs MASTER SOUND 410 Frs
Sfacide Pwno-
LANGAGES
AMOS VF
490 Frs
AMIGA BUSINESS PACK
990 Frs
AMOS COMPILER
295 Frs
(Excellence. Maxiplan Plus,
AMOS 3d
375 Frs
Superbase Pro)
DEVPACV2
810 Frs
AIR COMBAT ACES
269 Frs
GFA BASIC 3.0
675 Frs
Aventures Extraordinaires
299 Frs
GFA COMPILER
395 Frs
PLANETE AVENTURE
289 Frs
Extension mémoire A 500 Plus 1 Mo : 690 Frs Lecteur externe 37»" 570 Frs Joystick Manta-ray (6 micro switchs) 129 Frs
amiga
¦ 500
A 500 IOFFRE UMITÉEl 2490 Frs
A 500 + 2990 Frs
Extension mémoire avec horloge 390 Frs
Lecteur externe anti-virus 3'1 2 710 Frs
ADD 500 + HD Fujitsu 45 Mo 3290 Frs
ADD 500 + HD Quantum 52 Mo 3490 Frs
ADD 500-fHD Quantum 105 Mo 4490 Frs
Extension mémoire ADD 500 1 Mo 500 Frs • 2 Mo 900 Frs • 4 Mo 1700 Frs Disques GVP Nous consulter
AMIGA AdvantageA500 Plus + Infofile +
Fusion Paint ? Shangai + Spindizzy, Caüaver + Kick
3. 590 Frs
amiga
3000
A 3000 2= semc2Mc 21350 Frs A 3000 UXæ rxuoSMc 23500 Frs
amiga-3
2000
A 2000 4990 Frs
A 2000 ? Moniteur 1083 S 6990 Frs
Disque Dur GVP HCD + 52Q2M, 4590 Frs
CARTES ACCELERATRICES
GVP A 3001 S2-50 Mhz - 4 M 16990 Frs
COMBO 322 • 22 Mhz • 1Mo 7990 Frs
COMBO 333 • 33 Mhz • 4Mo 12990 Frs
COMBO 322 - 52 Mo-1 Mo 9990 Frs
4Mo RAM 32 bits pour COMBO 3990 Frs
KICKSTART
BRADES 1.3 2.0
PERIPHERIQUES
Carte Archos AVIdéo 12 bits + AVPaint + Opéra 2390 Frs
Carte Vortex Atonce+16 Mhz 2690 Frs
Moniteur Couleur 1083 S 2100 Frs
Moniteur Couleur 1084 S 2300 Frs
Carte GENLOCK A 2300 1590 Frs
DG 40 Filtre électronique 1680 Frs
Action Replay MK II • A 500 595 Frs - A 2000 695 Frs
DCTV 5490 Frs
CDTV * 5 dises 6990 Frs
_ _ TalArtkftno-. «a. Ic i v - j oiscs wyührs
SYSTEMES DE COMMUNICATION 1 eiePnonez'nous_ _impr'mantes_ consulta nous
BON DE COMMANDE
I i I l
Spécialistes sur Amiga.
Formation sur Amigavision dans toute la France.
Fabrication d'Habillages de Bornes interactives.
Démonstration permanente : i-
solutions vidéo, journaux ¦ cycliques, bornes interactives !
¦ Règlement par chèque à l’ordre de:
S2P Tél ; (16) 20 55 99 80 X S2P’81 "•la Monnale •59 800 ULLS
_I __tf Tèl : 20 88 9e 80 |de 9 hOO à 16 hOO)
Son look s'apparente à celui des premières versions de S o u n d t r a r k e r (fonctions magnétophones), avec bien évidemment de nombreuses pages et icônes supplémentaires de toutes sortes. La présentation générale est assez bien réalisée, le programme est clair et facile d’emploi. En revanche, il est à déplorer que pratiquement aucune commande ne soit directement exploitable du clavier. Kn effet, après quelque temps d'utilisation, la plupart des manipulations souris à l'écran peuvent devenir ennuyeuses. Le reste des manipulations et des tâches restent semblables aux autres versions de Soundtracker. Quand vous entrez dans le programme, vous découvrez quatre icônes, qui sont en fait le principal centre d'intérêt du programme.
INSTRUMENTS LISTE
LA BOITE A S
Celle page reprend là encore la plupart des possibilités existantes à ce jour, comme le classement des sons par ordre alphabétique, la remise à jour de la liste chargement ..., mais elle met également deux nouvelles fonctions à notre disposition.
- Fonction “Mark” : cette fonction vous permet de faire apparaître tous les sons contenant un mot-clé, par exemple le mot “Bass" (big bass, analobass, etc). Pour cela, il vous faut déterminer un masque : “lJbass ”. Cette fonction est relativement intéressante et rapide, surtout quand vous désirez extraire un son d'une liste de 2 ou 3000 instruments.
- Fonction “F.dit” : la fonction “Fdit” est elle aussi très utile, elle vous permet d’entrer toutes les données sur un sample que vous voulez inclure dans votre liste : volume, bouclage, taille mémoire, etc.
SAMPLE EDITEUR
Pas grand chose à signaler du côté de 'édition, si ce n'est que rien ne manque, on y trouve le resample, la ioop, l’écho, le lîlire. Avec en plus quelques fonctions intéressantes.
Bien connu des Ataristes, ÀudioScuIpture perpétue la lignée des sounlrackers, et arrive aujourd’hui sur Amiga. Sans apporter de réelles évolutions, comme les Protracks, Startreks et autres clones, il offre malgré tout des petites touches personnelles qui s’avèrent être assez intéressantes.
- Fonction “Chord” : comme son nom l’indique, cette fonction permet de créer vos propres accords en vous servant du clavier de l’Amiga. Le principe est simple, vous avez la possibilité d’empiler quatre notes. Vous déterminez les notes sur une petite page : C-2. F-2. G-2,03. L’Amiga réalise ensuite la superposition de ces notes, et crée un échantillon.
- Fonction “Speach” : cette fonction, très chers Amigaïstes, vous l’avez tous un jour utilisée. Vous ne vous rappeler pas do la voix synthétique du Workbench (“Say”) ? Ft'bien le principe est le même, à part que cette fois la voix de l’Amiga sera calculée et transformée en sample.
LES VECTEURS SYNTHETISEURS
C’est une simulation de synthétiseur, qui exécute des sons utilisant des pseu- dos oscillateurs. Vous avez huit oscillateurs à votre disposition, chacun a une amplitude, un pitch, une phase, ainsi qu’une résonance. Vous avez la possibilité d’entrer des données graphiques, c’est-à-dire que vous pouvez dessiner graphiquement à la souris les courbes et les enveloppes de chaque oscillateur.
Nous ne vous cachons pas que le résultat est souvent bizarre ! En effet, ce procédé vous permet de créer des enveloppes aux sonorités très analogiques. Pour créer des enveloppes dites “standards", le programme possède des courbes prédessinées (sinus, carré, triangulaire), que l’on peut sélectionner au clavier (ALT+s.t.pl. Une fois toutes les données rentrées, vous pourrez faire calculer vos courbes à l’Amiga, il les transformera en samples. Vous avez bien sûr la possibilité de sauver vos échantillons ainsi crées sous la forme de paramètres, ils n’occuperont que 7 Ko sur le disk !!!
SYNTHETISEUR TEMPS REEL
Contrairement aux vecteurs synthétiseurs. Le calcul de sons ne transmet pas les données entrées en sample. Mais vous permet de créer des samples comparables à ceux d'un C64 ou d'un ST. Il vous est ainsi possible de sculpter l'enveloppe de vos sons, en jouant sur le réglage de différents paramètres :
FQ : Octave
LO : Amplitude
AIL : Volume de l’attaque
AÏS : Amplitude de l'attaque
A2S : Seconde attaque
DS1 : Amplitude de la seconde attaque
ST : Longueur du sustain
Comme dans n’importe quel programme créant des sons analogiques, vous pouvez travailler à partir de forme d’onde primaire, comme Sinus, Square, Noise...
MACRO EDITEUR
C’est un éditeur qui vous permet de créer vos propres effets de commande. Le macro éditeur est une sorte d’assembleur 68000 simplifie, vous avez ainsi accès à différents paramètres traitant des sons et des voix sur lesquels ils sont joués. Vous pouvez, entre autres utiliser les effets “K” du Protracker. Les fonctions utilisées pour la programmation des macros sont assez simples, “Müve", “Add", “Sub", “Clr"..., mais nécessitent tout de môme des connaissances approfondies en assembleur 68000.
Amiga News-Tech
"le magazine des programmeurs sur Amiga"
iMPLE
AM
ZA N F *
IGA
N E W 3 -TEC H
EN VENTE UNIQUEMENT PAR ABONNEMENT
MIDI CONTROLE
EXECBASE
ExecBase I : du C a l'assembleur, par O.J. (p.6>
ExccBase n : le 68000 de A à Z fin. Par L.F.
(P.211
l. e programme possède aussi un éditeur MIDI. Vous avez donc la possibilité d'écrire vos partitions avec l'aide d'un synthétiseur. Mais aussi d'utiliser AudioSculpture comme séquenceur. L e programme ne comporte que quatre voix en composition interne. Extensibles à huit en MIDI. En fonction MIDI, le progamme pourra donc piloter un synthétiseur multitimbral.
Un programme intéressant, d'une part parce qu'il vous offre un certain confort de travail. De plus, il est très bien fourni en sources de toutes sortes : son, module, replay routine... D'autre part, AudioSculpture propose des fonctions intéressantes et performantes. A noter tout de même que d'un point de vue purement technique, et à quelques fonctions près, AudioSculpture Amiga n’est qu'une adaptation d’un logiciel déjà vieux d'un an, le Starrtracker.
Chrylian. Votre serviteur
11 NUMEROS + LA DISQUETTE : 600 F.
Remplissez le bon lissiblement et expédiez-le accompagné de votre règlement par chèque bancaire ou CCP a AMIGA VPC - 16, quai Jean- Baptiste Clément. 94140 ALFORTVILLE.__
NOM :
PRENOM :
ADRESSE:
CodePostal:
VILLE:
Je m’abonne à l’ANT pour une durée d'un an. Soit :
11 numéros seul : 11 numéros plus 11 disquettes : Frais de port Etranger & Dom Tom paiement par mandat :
350F : 600F +85F
Veuillez trouver ci-joint un règlement par chèque bancaire ou CCP d'une valeur de :__
Cartes Accélératrices:
68030 en 22 Mhz et coprocesseur 68882 1 Mo de Ram installées ou (4 Mo) pour la version 33 Mhz. Extensible j'usqu'a 13 Mo (22 Mhz) ou 16 Mo (33 Mhz) grâce a des simms. Livrée avec deux interfaces SCSI.
22 Mhz 7990 Frs
33 Mhz 14990 Frs
HD 52 Mo 2590 Frs
HD 114 Mo 3990 Frs
Simm 32 Bits nous consulter Carte Disque dur Extension Mémoire Carte seule 0 Ko 2090 Frs
+52 Mo 4290 Frs
+114 Mo(NEC) 11 Ms 5490 Frs
Circuit Spécial éliminant le bruit du lecteur au repos
Port E S pour brancher d'autre lecteur 880 Ko formattés. Garantie 12 Mois
570 Frs
Nouveau :
Double lecteur 31 2 externe avec alimentation 220v 1090 Frs
Extensions de Mémoire Pour A500:
512 Ko sans horloge 360 Frs
512 Ko avec horloge 390 Frs
1,5 Mo avec horloge 990 Frs
Accède a 1 Mo de Mem chip avec Big Fat Agnus. (Kikstart 1.3 obligatoire)
EUUQJfi
- U C
Souris Optique Golden Image
380
Frs
Souris Power mécanique
199
Frs
Anti click
95
Frs
Couvercle Protection A500
90
Frs
Lecteur Interne A500
540
Frs
Lecteur Interne A2000
590
Frs
E3LJT2 TURBO
1700 Frs
570 Frs
2490 Frs
2190 Frs
ADBIPË.ZÏ)
Copie rapide de vos disquettes (45 sec)
Copie du lecteur interne vers le(s) lecteur(s) externe(s)
Copie différents autres formats(IBM,MAC,ATARI)
Contient un interrupteur anti virus
Contient un anticlick pour les lecteurs externes
Atonce (286 a 8 Mhz) Adaptateur A2000
Nouveau:
Atonce Plus 286 a 16 mhz + 512 ko de fast rams
emplacement 80287
KCS POWER BOARD(IMo)
230 Frs
Sachez que la copie de softs protégées est un acte illégal.
Accélérateur de la Marque ICD Fonctionne sur A500,A1000 et A2000 Installation sans soudures Sélection de 7,16 Mhz a 14.3 Mhz
1790 Frs
Ce disque dur extra-plat de type AT est fourni avec une interface ICD qui s'adapte sans soudures sur le 68000.
Les utilitaires ICD sont livrés en standart.Silencieux
En 40 Mo 2990 Frs
En 52 Mo Quantum 3690 Frs En 105 Mo Quantum 4590 Frs
D yp A 5 00
En 52 Mo Quantum 4500 Frs En 105 Mo Quantum 6990 Frs Livrés en 0 Ko
J CD A2 0 0 0
Carte Oko seule +52 Mo Quantum +105 Mo Quantum Simm 1 Mo Carte sans Rams
1890 Frs 2590 Frs 4590 Frs 410 Frs 1390 Frs
.[ru
400 DPI 64 Tons de gris
1490 Frs
rLJDKHP VJDID
Pour A500,A1000 et A2000 Promotion 2390 Frs
ÀDFÏÂM 54 U
Extension ICD de 0 a 4 Mo pour A500. Avec horloge.
En 1 Mo 1390 Frs
En 2 Mo 1790 Frs
En 4Mo 2390 Frs
PciiiB
Lecteur 880 Ko Intégrant:
* Anti click
* Blitz Turbo
* Anti virus(switchable)
710 Frs
r USJ O J J
F DPT Y
68040 +4 Mo
20000 Frs
Power Computing France
Power Computing est fier de présenter sa gamme pour les machines Commodores.
Pour Tout Renseignements:
Service Technique:
(SAV sur la gamme AMIGA)
Du Mardi au Samedi de 10h a 13h
Renseignements Techniques:
Du mardi au Samedi de 15h a 18h
(1) 43 38 04 35
Service Revendeurs:
Tel: (1)43 57 01 69
Pour commander; il vous suffit de remplir ce bon; et de l'éxpedier, accompagné de votre règlement; ou de nous appeler au:
Power Computing France 15, Bld Voltaire 75011 Paris
(1) 43 57 01 69 Fax:(1) 43 38 00 28
Bon de Commande:
Nom: ...
Prénom: .
Adresse:
Code Postal:
Ville:
Système:......
Je Commande:
IPWQmùyïQM
Les Mémoires:
8372A N.C.
N. C.
44256 55 Frs Denise N.C. Paula N.C.
511000 55 Frs Gary N.C. Kikstart1.3
Ram Zip A3000 370 Frs
PC880+512 Ko sans Horloge: 760 Frs PC880+512 Ko avec Horloge: 830 Frs
Ci joint un chèque ou numéro CB: .....Frs
CB . . Val:..... .....
Signature:
FRAIS DE PORT EN SUS
Nous avons vu le mois dernier comment dessiner en perspective parallèle. Mais comme vous vous en doutez. Tous les objets posés dans la nature ne sont pas forcément parallèles ou face à vous. Nous voilà donc plongés dans une nouvelle dimension : j’ai nommé la perspective oblique. Celle-ci vous permet de pouvoir représenter quelque soit l'angle de vue le volume d’un objet en 3 dimensions.
LES DIFFERENTS
DELA3DE
ANGLES
Deux cas peuvent se présenter : soit vous êtes bien en face de votre objet mais c'est celui-ci qui est orienté, soit c'est vous qui regardez votre objet suivant un certain angle. Dans les deux cas. Il vous faut déterminer avec précision votre angle de vision. Pour simplifier nous nous contenterons des deux cas les plus fréquents : l'angle à 45°. Et. Celui de 60 30°. Les vrais artistes utilisent surtout le second, le premier ayant tendance à déformer quelque pou l'objet. Pour illustrer ces deux solutions nous avons dessiné une chaise en vue de 45: et une autre en vue de 60 30° (ligures 1 et 2). Vous pouvez remarquer que sur la première, les parties faces et côtés sont visibles en égales proportions, alors que sur la seconde c’est la partie face de l'objet qui est privilégiée par rapport au côté. Enfin, la seconde semble plus réaliste dans son volume et sa disposition. Sur la ligure 3, nous
N-
Figure
Après l’étude de la perspective parallèle, voici tous les secrets de la perspective oblique : une nouvelle dimension pour la 2D. La théorie du dessin sur papier est ici appliquée au graphisme sur ordinateur.
Avons tracé les deux possibilités d'angle afin de mieux vous les représenter.
igure 2
Mais passons maintenant aux choses sérieuses : la perspective oblique vous oblige à traiter au minimum deux côtés de l’objet. Cela implique la création de deux points de fuite situés à droite et à gauche de l'objet. Pour rappel, ces points de fuite doivent obligatoirement croiser la ligne d’horizon. Enfin, les lignes de constructions se croisent les unes avec les autres suivant le point de fuite destiné. Le centre visuel ne vous sert plus que pour la composition du dessin. Pour concrétiser cette théorie, nous allons créer un cube en vue de 45° (choisi pour sa simplicité de compréhension, ligure 4). Pour le réaliser, vous
Figure .V
avez besoin de 2 points de fuite : un à droite et un à gauche. Le cube doit être incliné précisément à 45L. Prolongez celte base jusqu’à la ligne d'horizon, vous déterminez ainsi les deux points de fuite (droit el gauche). Tracez la hauteur désirée du cube, et à son extrémité. Tirez des lignes de construction avec vos points de fuite. Vous pouvez alors sans difficulté relier les deux lignes de construction afin de créer les deux côtés du cube. Le croisement do deux lignes de construction tirées entre les extrémités des côtés et les deux points de fuites créera le dessus du cube. Voilà, ce n'est pas plus compliqué que ça. Il va sans dire que plus les objets sont complexes, et plus vous avez de lignes de construction. Attention à 11e pas en oublier.
EFFET DE
PROFONDEUR
Comme pour la perspective parallèle, nous avons là aussi des règles très strictes pour la création de profondeur et de volume. Prenons toujours pour
45

45

Figure 4
angle de 60 30°
50
30

N 2D 2




Figure 5.1
exemple la base du cube incliné. Commence? Par tracer un triangle ABC (figure ü.l ), puis dessinez la base du carré en vous assurant bien que les deux extrémités sont bien à la même hauteur. Pour éviter une crise de nerl, prenez la précaution de tirer une droite avant, entre les deux points présumés (figure 5.1). Prolongez la base du carré pour déterminer les points de fuite, puis joignez le point A du premier triangle au point de fuite droit. Vous obtenez un point d’intersection nommé F, Répétez l'opération pour le point (1. Tirez une droite entre les deux, et le point d'intersection li apparaît sur la ligne de centre visuel. Le carré est créé (ligure 5.2). Vous pouvez bien sûr vous en servir comme base pour un cuire en lui ajoutant une hauteur.
Du centre visuel comme pour le calcul de la profondeur. Puis tracez les droites EC et FC pour déterminer l'angle d'orientation, et la droite GH pour la profondeur. Tirez une diagonale entre BG, et tracez les lignes de base du carré FDD et ,11. Il ne vous reste plus qu'à relier EJ et ID suivant le même point de fuite (figure 7), Il va sans dire que vous devez appliquer les mêmes règles pour des objets comportant des décrochements importants.
QUESTION D’ANGLES
Passons maintenant aux cas particuliers : vous pouvez avoir à représenter une forme rectangulaire orientée suivant des angles peu courants comme 70 30° ou 10 80°. Tout est une question d'angle. Commencez toujours par représenter le carré à plat (figure 6). Pour le représenter en perspective, il vous faut d'abord créer un triangle ABC partant
PENTES EN
PERSPECTIVE OBLIQUE
Comme pour la perspective parallèle, vous avez besoin d'un point de fuite montant ou descendant. Pour la perspective oblique, vous avez en plus au minimum un point de fuite supplémentaire pour le degré d'orientation de la pente. Pour réaliser les deux croquis de la figure 8, nous avons dû tenir compte des droites de construction entre la base de la pente et le point de fuite. Ces pentes ont été dessinées sans angle déterminé, mais pour plus de réalisme nous vous conseillons d'adopter un angle précis comme 45°.
ESCALIERS
Les escaliers sont un compromis entre un objet et mie pente. Pour réaliser des marches comme sur la figure 9. Il faut tracer la base de l’escalier (droite AB) prolongée jusqu’au point de fuite, et les lignes de constructions avec le centre visuel elle point de fuite montant. Il ne vous reste plus qu’à créer la première marche en suivant le point de fuite gauche et le centre visuel pour obtenir CD et FF. Pour les autres marches, répétez l'opération. Vous avez maintenant vu la plupart des cas représentés par la perspective. Cela peut paraître un peu compliqué au départ, mais vous verrez qu'à l’utilisation cela aide fortement pour garder un certain réalisme dans vos dessins.
ASTUCE : Au début de cet article, j’ai parlé de différents angles : le 60 30° et le 45°. Sur le papier, rien de plus simple que d'appliquer une équerre graduée, mais sur écran c'est une autre affaire. Sur la série des Dpaint, j'ai résolu ce petit problème très simplement : je dessine donc les deux côtés de mon objet (hauteur et largeur), je le prends en brosse et l'oriente soit de 45° pour un angle à 45°, soit à 60° pour un angle à 60 30° avec la fonction “rotate any angle". Il suffit donc par la suite de prolonger cette base pour être sûre de mon angle. Faire une chaise en perspective c’est bien, mais il y manquera certaines finitions qui donneront le cachet de l’authenticité. Le mois prochain nous étudierons ces dernières petites règles importantes concernant les ombres portées, les reflets (dans un miroir), et les nuances de couleurs pour simuler le volume.
I. Halimi
CIS DE LA CAV
cher à l'époque. On vendait exclusivement aux étudiants à des prix très compétitifs.
Bruno Lesté : L’Amiga tout seul, c’était bien, mais on s'est rendu compte qu'il fallait lui adjoindre de nombreuses cartes et extensions. On a donc pris contact avec Spirit Technology. Les études, c'était intéressant, mais pas très motivant. On a décidé de passer à quelque chose de plus pragmatique.
FL : On voulait monter un gros truc d'étudiant. On a réalisé un CA d'environ 3 millions de francs en 6 mois. Tout le monde était bénévole au sein de cette structure à but non lucratif. CIS a donc été créé en octobre 88.
AR : Quel produit vous a fait démarrer ?
FL : L’extension mémoire “IN1000” de Spirit Technology pour l’Amiga 1000.
AR : Quel est votre chiffre d’affaire 91 ? FL : 13 millions de francs.
AR : Et votre chiffre d’affaire 92 prévisionnel ?
FL : Une augmentation de 50 %, il ne faut pas se méprendre sur cette augmentation qui n’est pas seulement due à mie augmentation des ventes des produits existants, mais à la multiplication des produits que l’on représente. Actuellement 50 % du CA est réalisé par la vente de logiciels.
AR : Quelle est la philosophie de CIS ?
FL : On a commencé comme beaucoup d'acteurs du marché, par une boutique. Au bout d’un an on a arrêté la distribution directe pour ne pas concurrencer nos revendeurs qui offraient un service direct aux consommateurs. La hol line directe, c’est vraiment très important chez CIS, ça mobilise 30 % du temps du personnel vu la diversité des produits, un revendeur ne peut pas vraiment connaître tous les produits d'autant que ce
I idoles à notre tour du monde des sociétés françaises, nous testons la région de Bordeaux et ses crus, invités par l’importateur CIS.
Contact direct avec le consommateur permet de mieux connaître les besoins de ces derniers.
BL : En résumé, CIS francise les produits importés. Apporte une garantie de 2 ans, offre une hot-line pour les utilisateurs de ces produits, suit les mises à niveau, et se refuse à vendre en direct tout en appliquant un marketing puissant à tous les produits que nous importons.
AR : Quel est le pourcentage de développement logiciel en interne ?
FI. : CIS a aujourd'hui deux programmeurs à temps plein qui travaillent sur des projets qui sont menés avec GVP, on vient de terminer Digital Sound Studio qui est un logiciel vendu par GVP dans le monde avec un échantillonneur 8 bits, donc le hard est GVP et le soft. CIS. On a aussi redessiner l’interfa-
Franck Lafage : Le nom existait bien avant que la société soit créée. Au départ, j'ai implanté Oric à l'Ile Maurice pour la société Computer Information Services.
De retour à Bordeaux pour effectuer des études, j'ai rencontré Bruno, alors étudiant en informatique, qui s'occupait d’une coopérative d’étudiants. Vamiga n'était pas officiellement en France, mais il était présent dans les laboratoires de la fae par l'intermédiaire de développeurs Commodore.
On a approché l’Amiga 1000, une superbe machine, par l’intermédiaire de Mr Cohen, la première personne à avoir écrit un bouquin sur l’Amiga. On a pris contact avec la jeune société Commodore France qui venait de s'implanter.
Nous nous sommes présentés en tant que coopérative étudiante, et on a réalisé d’excellents scores sur P.Amiga 1000 qui était très
Amiga Revue : Quelle est l'origine de CIS ?
7. Entrepôt.
E AU GRENIER
FL : L'Amiga 500 Plus est le premier représentant de la nouvelle génération Commodore, nous sommes très contents de la sortie d’une telle machine avec son système d’exploitation 2.0 très puissant, et il conserve son port d'extension. Nous amenons notre solution avec GVP, on peut rajouter un 68030, un émulateur PC AT, de la Ram et on prépare toute une gamme de périphériques qui viendront s'enticher sur ce bus d'extension.
Shop traditionnelle ne peut plus exister en tant que vendeur d’ordinateurs simplement, mais en mettant en avant leur savoir faire sur la partie haute du marché : c'est-à-dire que chaque machine et chaque gamme commercialise des produits qui nécessitent un suivi, etc.
ce de l’utilitaire d’installation (version 4.0), qui va piloter les disques durs GVP.
BL : Le développement de DSS a duré 2 ans.
AR : Comptez-vous rester mono-produit, ou pensez-vous à une ouverture vers une autre machine ?
FL : Tout le développement de CIS est basé sur l’Amiga. Le marché Amiga est une aubaine pour une structure comme la nôtre car nous n’aurions pas pu évoluer de cette façon sur un autre marché. Il y a 10 ans on aurait pu être une structure Apple mais le marché .Amiga semble tout à fait intéressant : il y a 3 millions d’Amiga dans le monde, le parc installé français se développe, il est évident que nous testons des produits sur d’autres plates-formes, mais nous n’avons pas du tout l’intention de changer du tout au tout du jour au lendemain.
BL : Pas question de se sacrifier. On ne se diversifiera que le jour où l’on pourra investir autant sur d’autres plates-formes que sur l’Amiga sans affecter notre qualité de prestation. Pour le moment toute notre volonté et notre énergie sont investies dans l’Amiga.
FL : Aujourd'hui il est vrai que la grande distribution est importante, CIS va clairement se rapprocher de ces grandes chaînes pour des produits d’entrée de gamme, qui ne nécessitent pas de spécialisations particulières, soit près de 20 % de notre gamme. La micro-
AR : Quelle est votre attitude face à la disparition annoncée du 2000 ?
FL : Le 2000 n'est pas une machine morte.
L'UQl ÏPF, US
COMMUNIM KT MAHM'IIM, : Frank ljrfog.
Bruno Lesté Marr Gaillard Naurha La fan*
Sm’OKI TH HMQI L. RKI) :
j Fabien Baudnn larqm-s Madec
sbeila Canhuvea Nathalie Ovnir
Frédéric uim haud
STOCK. [ VPITHIIO s
leiui -Michel Jtiubcri Patrick uiar
Actuellement l'évolution technologique fait qu’une machine est très rapidement rempla
cée par une nouvelle. Le 2000 a encore toutes les possibilités d'évolution. Les utilisateurs du 2000 aujourd'hui ne seront pas enfermés dans un ghetto. Commodore va sortir un kit de mise à niveau du système d'exploitation très bientôt, il est déjà disponible en .Allemagne et aux USA. Seule limitation, l'utilisateur n'aura qu'l Mo de mémoire vidéo. Plusieurs sociétés proposent déjà une solution pour augmenter la mémoire vidéo. Notre carte vidéo qui est destinée au 3000 a un kit d'adaptation pour le 2000. CIS continue de développer sur le 2000.
AR : Ne trouvez-vous pas qu’il y ait trop d’importateurs par rapport au nombre de produits ?
FI. : Certainement pas ! I.a France fait ligure de parent pauvre, spécialement sur le marché Amiga. Nous nous sommes lancés sur la distribution des logiciels car le hardware ne fait pas tout, d'autant que très peu de ces logiciels étaient francisés, etc.
Ce que je souhaite c'est que les gens qui font de l'importation ne viennent pas concurrencer la distribution avec des prix cassés sans service, sans garantie, sans francisation, c’est à la portée de n’importe quel VPCiste anglais ou allemand. La gamme de produits qui reste à distribuer est énorme, il est clair qu'il y a des leaders sur le marché, qu'il est plus facile de démarrer avec des marques connues, notons que CIS a distribué Spirit
Technology qui était une petite société aux Htats-Unis, leur notoriété était plus forte en France grâce à CIS que chez eux.
AR : Les problèmes d’exclusivité ?
FL : L'exclusivité c’est pour garantir les investissements en faveur de l'utilisateur : francisation, hot line, upgrades, etc, et les investissements commerciaux en matière de publicité notamment.
Cela nous donne la possibilité de développer une gamme et un service autour. Il s'agit d'une garantie que le constructeur ne vendra pas à d'autres sociétés en France qui profiteraient des efforts du représentant officiel.
Il ne s’agit pas d'interdire à toute autre société de vendre ces produits en parallèle en les achetant auprès de grossistes américains, ça les regarde s’ils préfèrent se marginaliser sur le marché en vendant des produits en anglais, ce qui est théoriquement interdit, sans support technique du constructeur ni de son importateur, sans garantie de remise à jour et à des prix qui ne sont pas forcément attractifs. Quand cela se produit, nous engageons les utilisateurs à retourner auprès de ce type de revendeur pour être remboursé. Chacun de nos produits
contient un bon de garantie personnalisé, il est donc facile de ne pas se faire tromper. Toutefois, CIS. Toujours fidèle à cette politique de service, propose aux gens qui ont fait l’achat d'un produit à l'étranger ou auprès d’un importateur parallèle d'acheter la garantie GIS et la fameuse aCIStance technique pour un prix forfaitaire qui varie entre 10 et 20 % de la valeur du produit concerné.
Alt : Comment voyez-vous l’ouverture du marché européen ?
FL : Ce ne sera pas l’apocalypse tant redoutée. Il y aura toujours besoin de traduire et d'adapter les produits en fonction de chaque pays.
A quoi peut bien servir une hot iine allemande pour un utilisateur français. I.e consommateur préférera toujours un contact à proximité.
De plus, depuis plusieurs mois nous nous attachons à offrir un niveau de prix “européen” compte tenu des différents taux de TVA et des tailles de marché.
Nos rapports avec nos homologues européens sont également excellents.
BI. : S'il y a concurrence, nos investissements durant 3 ans en services, en organisation. Ainsi que les rapports de partenariat développés avec les revendeurs Amiga français nous permettront de conserver notre place de leader.
AR : Quelles sont les ambitions européennes pour la société ?
FI, : (3S traite ses exclusivités pour les pays francophones tels que la Suisse ou la Belgique et nous travaillons avec des représentants locaux. De part notre position géographique. Nous avons également des rapports commerciaux importants avec l'Espagne.
AR : Quel influence avez-vous en tant qu'importateur sur les fabricants ?
BL : De part nos contacts réguliers, nos structures techniques, GIS a une influence non négligeable auprès de nos fabricants. Notre intervention peut se faire en aval du produit : débuggage, comme par exemple Professionnel Page en français, ou Broad- cast Titler 2.
Ou dès la conception du produit, nous avons réalisé le cahier des charges du Video- master.
A II : Que pensez-vous du CÜTV ?
FL : Le concept est très intéressant. Ce n’est pas qu’une console fermée, on garde la possibilité de lui adjoindre des périphériques et des extensions.
Commodore lui-même développe ou prend contact avec des sociétés pour enrichir l'environnement de la machine.
Le CDTV est bien la machine révélatrice de la mentalité Commodore : Commodore continue à innover, et continue à progresser, ce qui est rassurant pour leur image de marque, et pour les sociétés qui vivent sur cette plate-forme. Le gros problème reste le nombre de logiciels disponibles et leur francisation.
Amw
Ali : Sur quels critères s’effectue la sélection des produits importés ?
FL : La zolie boîte... Non, en premier lieu, cela dépend de l’intérêt pour l'utilisateur, comme par exemple le DCTV, qui provoque un engouement certain, tout le monde a envie de plus de couleurs.
On fait attention aussi aux critères techniques, les produits à placer à l'intérieur de la machine entraînent une perte de garantie. Il y aussi les problèmes de compatibilité. Et puis cela dépend aussi du constructeur et de leurs conditions. On fait attention au niveau du prix.
BI. : Nous n’avons pas une grille de critères de sélection pour choisir les produits. On reste à l’écoute des besoins du marché.
Une politique à deux niveaux. Soit on prend le temps de franciser logiciel et manuel. On ne recompile pas les logiciels en interne, donc ça prend un peu plus de temps, il faut envoyer la traduction au constructeur, qui nous renvoie une version, etc. jusqu'à ce que ce soit propre.
Soit on veut répondre immédiatement à la demande ries utilisateurs.
On propose alors le logiciel en anglais, ça va beaucoup plus vite, comme ProVVrile par exemple. Ce deuxième point s’adresse à des gens qui ont un besoin spécifique et immédiat.
Nous leurs proposons le produit tel quel à un prix compétitif (majoré seulement des frais de port, et de la taxe douanière, environ 4 à 5 %). Lorsque la version française est disponible. Nous leurs offrons à un prix déliant toute concurrence.
C'est-à-dire que le prix du produit anglais plus sa francisation sera toujours inférieur au prix du produit français, car ces gens-là nous ont aidés à développer l’importation de ce produit.
I R : Quel est votre best-seller en unité ?
FL : Cela dépend du temps pris en compte... On peut dire DPIV, avec i millier d'exemplaires en 1 mois.
Ht aussi Digi-View. En périphériques, c'est bien sûr notre contrôleur SCSI GVP 11CD+. Notre produit fétiche, c’est la carte Combo. Et celui qui nous amuse le plus, c'est Live!.
AI! : Quelle a été 'influence du vin de Bordeaux sur la traduction de DPIV ?
FL : DPIV. On voulait l’importer depuis longtemps. Aujourd’hui, C1S n’est pas l’importateur exclusif de DPIV, mais a uniquement l’exclusivité des remises à niveau. Ubi Soft aurait participé à la traduction. La seule chose que l'on a faite, c’est la traduction de l'arrière do la boîte ! Mais nous comptons améliorer le manuel et le logiciel dans les mois qui viennent.
AR : Quel est votre planning 92 de sortie des produits ?
FL : Au début de l’année, la carte 24 bits Vision24, dont toutes les possibilités n’ont pas toutes été dévoilées, et la 68040 Gforce de GVP. A venir aussi la mini-carte AT500, la ComboSOO (68030 à 40 Mhz), cl la version 14 bits stéréo de DSS.
Propos recueillis par Jean-Yves Primas, à Bordeaux le 07 12 91.
AR : Pourquoi un écart dans la disponibilité des produits entre les USA et la France ?
BL : Pour les délais, nous avons mis au point
AR : Pourquoi DSS par exemple n 'est pas disponible en France ?
FL : 11 le sera à la sortie du journal.
Niaiumuuc uco
PRODUITS CIS
Great Valley Products Avril 1989
- Cartes accélératrices COMBO et A3001
- Carte graphique & vidéo VISION 24
- Cartes disques durs HC.D+ Série II & HD500
- Disques amovibles 1 streamers & magnéto-optiques
- Extensions mémoires S1MMRAM
- Digitaliseur de son DSS
Vidlcch Novembre 1989
- Genlock VIDKOMASTEK
Clan Design Mars 1990
- Digitaliseur vidéo temps réel I.IVH! INVISION PLUS Newtek Septembre 1990
- Digitaliseur vidéo DIG1VIEYV & DIGIVIEW MEDIASTATION Innovision Technology Novembre 1990
- Titreur BROADCAST TITLER II & modules FONT Gold Disk Décembre 1990
Logiciels de PAO :
- PROFESSION AL PAGE
- PAGE SETTER 2
- PROFESSION, L DRAW
- FONTESE VECTORIELLES COMPUGRAPH1CS
Digital Vision Mars 1991
- Logiciel de Présentation SCALA
New Horizon Software Juin 1991
Traitement de texte :
- P1U) WRITE
- QUICKWRITF
- Dessin vectoriel DESIGN WORKS
- Utilitaires disques durrs QUATERBACK & QUATERBACK TOOLS
- Utilitaires de conversion DOS-2-DOS & MAC-2-DOS Electronic Arts Octobre 1991
- Deluxe Paint IV
Digital Création Novembre 1991
- Digitaliseur & afficheur 16 M de couleur DCTV
C. C.M.
CASH J4C VKRV MICRO
37,Ruc des Mathurins 75008 PARIS 7Ï 40.16.04.02
Veille par correspondance uniquement
NOËL EN JANVIEr LES PACKS A500+®
LE DESSINATEUR
A500+, DELUXE PAINT4, UN LECTEUR EXT PRIX TARIF 50 ?0 FRS PRIX CCM 4290FRS
“ L’ETUDIANT
A500+,POWER WORKSt Traitement lexte.tableur. Base données) un lecteur externe
PRIX TARIFS! 70 Frs PRIX CCM 4290 FRS
UN DISQUE DUR POUR NOËL?? 52 MO QUANTUM SUR SCSI 2990 ERS 105 MO QUANTUM SUR SCSI 4690 FRS
OU UN SYQUEST??
44MO Interne (avec contrôleur SCSII 4990fps
44MO Interne (Sans contrôleur) 4090i rs
88MO Interne (Avec contrôleur SCSI) 6490Frs
88MO Interne (Sans contrôleur) 5490Frs Les Syquest sont livrés avec un Disque Le disque-dur Monté et formatté Avec anti-virus POE R LES SYQUEST INTERNES OU HI) SANS CARTE SCSI NOUS CONSULTER
LA MEMOIRE
2MO extensible 8 pour A2000 1590 Ers Barettes pour GVP® par 2mo 750 Ers Extension l.SXlOiavechoiiuïei pour A500 890 Fi s I MEMOIRE V590. DIP2, A2058, par 2mo 790 Fi s j
SCANNER JX100
SCANNER A5 COULEUR POUR AMIGA
7490 FRS
LEUTEl'k 15 lATUkSF-
650 FRS
EN DEVEN ANT CLIENT CCM DECOUVREZ LES AVANTAGE; RESERVES A NOS SEULS CLIENTS DETAILS AVEC VOTRE PREMIERE COMMANDE
]LÉ CREDIT CCM
Vos achats à partir de 250 Frs et à votre rythme Nous consulter pour acceptation du dossier et conditions
- CONDITIONS I» v t-.M e-
Rtÿlcmcnl par chèque. I art** N isn ou contre remboursement. VIOl I EZ 40 I de pari ici p.ilinu aux Irais rlY xpcditioti. Les Ordinateurs sont expédies en l’orl du. I ont retmir ou (change de marchandise est soumis a un Ucord tic ‘ I 'I. Remboursement sans échangé soumis u .Hl'i du pris II I jMiur frais de resioka e.
EDITE VOS CREATIONS
Vous êtes l’auteur d’un programme, celui-ci peut sans doute être utile à d'autres. Envoyez-nous votre création accompagnée d’un descriptif mentionnant le langage ou le mode de programmation utilisé, et détaillant l’utilisation du logiciel.
Nous vous conseillerons sur le suivi de votre projet en le faisant tester, et nous vous retournerons un rapport, afin de procéder à une mise en forme finale avant commercialisation. N’envoyez pas de fichiers sources, seuls les exécutables seront pris en compte.
Amiga Revue Département Edition Logiciel - 5, rue de la fidélité 75010 Paris
AMIGA REVUE
? N‘ 22
? N° 23
? N° 24 J N° 25 JNS 26
? Nc 27
? Nc 28
? Nc 29
? Nv 30 JN31
J Nc 32
? Nc 33
? N= 34
? 35
? NJ 36
J N 37 J N° 38 J N J 39 J Ns40
Je commande
| Photo Pan;. Wordpqrfqct. Imerceotof.
I Dossier : Hamas oénohenques de commande et «gtdeîs - Le WorXDencfi V4 - La reconnassance 3e caractères-Numérisation le V1D1 GRABBSP
I Dossier Pru Ou pioducreur au consommateur - Qiscopy : Le PC TOOLDS de l’Amga - Video Les tcntats et standards
I Dossier Bureautique Maxipian oius ie tatreur qui excel - Image : Imageür* le oont vers "rage croles&onneûe - Son Midi un quart après I Amiga
I Doss* : Nouveau : l'Aœga 3000 le WS 2.0 Oiglvlew 40 - Soundtracker Comment I utlèser
IdasSfBf : Amigavision le créateur multimédia - Mixatcc Le ic oe l'incrustation Turbo suyer Mode d'emploi - WR 2.0 Commcdities excnange
I Dossier : IFF, SCSI Carbage - Cales accélératrices lesquelles crois»
Mac mto : Le complément 0 A-Max
I Dossier. Amos laites vos jeux - Master TracK pro et Midi transport Texture swte La 20
I Dossier A2WOT.AiSCO,Po*e'°CBoarS-T-umpcardprc «s et canes «
A a 2 amc Propage - 30 crctes&cna . Prerrsees impressens - ®ro 24 Enén
IsoOs fr stocx 2D. Ceux mage. Nts&gecceanTcese PAC. Propage 1.3F Tactales, v-«ta - Haro Gara séné ri-A-Max n
I Cmsser Ansga er «rave - “S 'cuveauièsBardetOtsxmaster I 4-La-gage AttecCV5,00SAS
I Dossier Les reaeaux ça vous branche - Image : DKB Trace. FLCLQ ElanPericmw-A acarte LeF>OcerlBerA232C Demcs Le poarDemoieaioc des photos
I Exercices pratiques Maxiplan, Scuipt.Animale 40 Professional “âge PuMshmg Partner Deluxe Paint. A-Max - Test Le oods des Mo. Le choc Oes photorts Personnel fnance Manager - A la carte VS Trumpcara Pro
I Dossier. Arexx sur image, renoa et rarderàvg- Utilitaires Domaine public, vOumm 40 Oemiere version- Vi0« : VdecMaster1 Le Maître ? A la caite : CD-Rom. Vdec toaster, Xpowet Pro. Le voleur * couleurs
Itesi Real 3D- Son: Amiga revue pratique :!» épisode -A la carte A500 carte Atonce. A200C Fast caro Plus - Eoucatit My taylpr is rich
I Programmation les paysages Iraciaies - Test Vista Pro - Douane oublie Le générateur de tracteles - CD : c'est M Oemain - Deno : Achetons trançais Alacsrte DisouedurGVPpoirAôOO CaregraphiqueDiges:
AMIGA, L image Vidéo !
ANCIENS NUMEROS DISPONIBLES
COMMANDE
I Dossier CDTV
CD Rom Bancue d1 images * Action repiay 2 1 Son : Bar and Pt*
] mage Art Oapartment pro - Bureautique : Vkrw-r
iTôST Graohsme t6 menonsoeco«fs avec narre Voeo üve
1 66040 ENFIN | Salon CESOE.DNZflES
DELUXE PAINT 4. Le magicien oe la codeur I Evénement « ûeveon
I COMMODORE France Oit But KaOSSAL Cologne
A8CCPWS
Remplissez le bon. Expédiez-le avec votre chèque bancaire ou CCP à :
AMIGA VPC
16, quai Jean-Baptiste-Clément, 94140 Alfortville Cochez les cases correspondant à votre choix.
Le numéro. Total F. + 8 F.de trais de port.
Anciens numéros au prix de 25 F.
? N‘ 2 J N° 4
JN‘ 19
? N: 20 UN° 21
POINTS ALLIANCE
Loisirs
260, rue de Charenton 75012 Paris Tél.(I) 43.43.00.64 Fax: (F) 43.46.02.03
Professionnel
Toutes les différentes offres X vous sont offertes avec un PACK ALLIANCE comprenant:
- AMIGA 500 2490 F
- AMIGA 500 + Moniteur Couleur 1083S 4490 F
- AMIGA 500 plus 2990 F
- AMIGA 500 plus + Moniteur Couleur 1083S 4990 F
AMIGA 2000
- AMIGA 2000 5290 F
- AMIGA 2000 + Moniteur couleur 1083S 6990 F
47, rite de Richelieu 75001 Paris Tél. (1)42.86.03.44 Fax: (1) 42.86.01.22
Service après vente
55, rue Boissonade 75014 Paris Tél. (1) 43.27.27.88
Disques Durs
Toute la gamme
Avantages ALLIANCE*
- Escompte de 2% pour paiement comptant
- Garantie 2 ans (sauf accessoires 3 mois )
- Crédit 4 fois sans frais
- SAVExpress (48 heures)
* Avantages non cumulables
LesJPromos OEL *
- Extension 512Ko + Horloge A500
¦ Extension 1,5 Mo A500
- Lecteur Externe extra plat
¦ Souris AMIGA
Transformez votre AMIGA 500 en AMIGA 500plus pour 490 F ! ! !
Rimantes
* * *
Pour NOËL offert avec :
1 Ruban Supplémentaire 1 Pack listing
- STAR LC 20 (9 Aiguilles) 1790 F
- STAR LC 200 (9 Aig. Couleur) 2490 F
- STAR LC 24 200(24 Aiguilles) 2990 F
- STAR LC 24 200 (24 Aig couleur) 3490 F
- Canon BJ10 E 2490 F
- Canon PJ 1080 (couleur) 5990 F
Disquettes 3.5 DF DD
- par 10 - 3- 90 F l'unité
- par 50 - 3.40 F l'unité
- par 100 - 2,90 F l'unité*
' Port 50 F (par 100)
Vente par Correspondance à adresser
ALLIANCE V.P.C.
BP 105 75749 PARIS CEDEX 15
LANUME
Le scanner présente l'avantage de remplacer l’encombrant équipement caméscope + digitaliseur + lin; + statif. En outre, à l'impression, la résolution est meilleure et le résultat plus précis. Naturellement, il dispense d’acquérir un matériel audiovisuel.
Maintenant les inconvénients. D'abord, un scanner ne peut pas traiter une source vidéo, tandis qu'un digitaliseur sera toujours en mesure de saisir un document même si cela implique une installation assez lourde. Ensuite, alors qu’on trouve facilement des scanners susceptibles de numériser de petits formats en noir et blanc, les prix grimpent à une hauteur vertigineuse dès qu’il s'agit d'oeuvrer sur de grandes surfaces, de type A4, ou de restituer la couleur.
L’exemple type d’un utilisateur de scanner ? Le créateur d’un jeu d’aventure ou de rôle, désireux de créer décors ou personnages, mais dépourvu d’un grand talent de dessinateur. 11 lui suffira de numériser la photo d’un château de la Loire, prise de préférence par lui-même (sinon, gare aux droits !.) ; puis de parer le graphisme ainsi obtenu de couleurs, dégradés et autres effets surréalistes à l’aide de Deluxe, par exemple. Un peu d'originalité et de patience et le palais de Unghm l'impavide, seigneur omnipotent des barbares de l'Ouest, est prêt à défier les guerriers du Nord. Pour ce genre de travaux, il suffit d’un modèle à main noir et blanc, d'un prix très abordable, qui ne nécessite aucune installation complexe. Vous avouerez que le jeu en v aut la chandelle.
Mais le scanner reste avant tout le roi de la P.A.O, souvent conçu en fonction d’une sortie imprimante. L'image capturée est alors destinée à être reproduite sur papier après diverses manipulations.
Il faut savoir que l'appareil lui-même ne constitue qu'un élément d'un package comprenant également une interface et un logiciel. F.n effet, le scanner est indépendant de la machine qui le pilote, il peut, comme une imprimante, se connecter aux ordinateurs les plus variés. Mais, pour s’adapter, il exige la présence d’un module d’extension à installer dans l'unité centrale. Le logiciel complète le système, et propose diverses options, parmi lesquelles on
Rival du digitaliseur, le scanner, autre interface de numérisation d'image, apparaît comme une alternative tout à lait envisageable. Ce périphérique n'intéressera pas beaucoup les vidéastes soucieux d'effets “en temps réel", pour la bonne raison qu’il ne s'agit tout simplement pas d'un appareil vidéo. En revanche, les graphistes pourront le préférer à un digitaliseur, puisqu’il permet de numériser facilement une source quelconque en deux dimensions (texte, photo, dessin).
Trouvera généralement des fonctions d'affichage, de retouche graphique ou de sauvegarde.
Il existe trois sortes de scanners : les scanners à rouleau, à plat et à main. Les premiers fonctionnent un peu comme une imprimante à l’envers : vous introduisez le document par un côté, puis le rouleau se met à tourner, numérisant la feuille au fur et à mesure. On emploiera donc exclusivement du papier libre : pas question de se servir de livres et autres objets rigides.
Les scanners à plat, qui ont tendance à supplanter les précédents, ressemblent en tous points aux photocopieurs. On place la source sur une votre, on referme le couvercle et tout s’effectue automatiquement. Ils sont considérés comme les rolls des appareils de numérisation.
Petits, plus abordables (certains coûtent moins de 2 000 F), mais disposent rarement de la couleur, les scanners à main sont pourtant bien pratiques et s’utilisent de façon très intuitive. Ils ressemblent à une souris, ou plus fréquemment encore à une espèce de dou- chette (analogue à celle que dégaine la caissière de votre supermarché pour connaître le prix d'un produit et qui plante une fois sur deux !). 11 suffit de promener l'appareil sur la surface à scanner. Attention, évitez les mouvements brusques ou les tremblements intempestifs, la machine en perdrait son latin. Boire ou scanner, il faut choisir ! Ensuite, et cela vaut pour tous les modèles, la surface numérisable est limitée par la largeur de l’engin. En général l'extrémité sensible des scanners à main mesure un peu plus de 10 cm. Cela paraît peu. Mais suffit pour des photos au format carte postale, ou pour des livres de poche. Sinon, rien n'empêche de saisir l’image en deux fois, puis de “recoller les morceaux". Le logiciel fourni avec certains scanners à main, comme celui de Golden (mage facilite cette opération.
LA TECHNOLOGIE
La technologie employée est la suivante : le document se trouve en quelque sorte "photographié” ligne à ligne, sous l'effet d'une forte lumière, par une série de capteurs, lesquels traduisent l’intensité lumineuse sous la forme de ce code binaire. La transcription s’effectue sur un bit pour une image “au trait” en noir et blanc, en 4 pour 16 niveaux de gris. 8 pour 2.%, etc. Certains scanners recourent à des pseudos niveaux de gris : les points restent codés sur un bit, noir ou blanc, mais leur agrégation en des proportions différentes donne l'illusion de surfaces plus ou moins foncées. Une technique approuvée par les utilisateurs de PAO. Puisque c’est précisément de cette manière que l'image apparaîtra après son passage par une imprimante monochrome.
RISATION 2
Pour obtenir la couleur, les scanners emploient la même technique que leurs cousins, les digitaliseurs video : la numérisation s'effectue en trois passes. Chacune est affectée par un filtre de couleur différent : rouge, vert, puis bleu. Le logiciel, enfin, procure di-
vers effets, parmi lesquels peuvent figurer l'agrandissement, la réduction, l'anti-alia- sing, le réglage des contrastes et de la luminosité, le négatif, la rotation et parfois, comme dans le cas de Handy Pointer livré avec Handy Scanner, des fonctions de dessin. Pour évoquer la qualité d’une image, on n’empruntera pas le vocabulaire utilisé pour les écrans. On ne dira pas d'un scanner qu’il numérise en 640x256, par exemple. En effet, le partenaire privilégié de ce périphérique n’est pas le moniteur, mais bien l'imprimante.
On usera donc du jargon qui lui est associé : la résolution des graphismes traités sera mesurée en DPI (Dot Per Inch, c'cst-à-dire point par pouce, un pouce équivalent à 2.54 cm). Ce qui intéresse l’imprimeur, c'est de savoir comment l'image apparaîtra sur papier, son apparence sur l’écran de contrôle demeurant bien évidemment le cadet de ses soucis. La définition oscille le plus souvent entre 100 et 400 DPI. En fonction du mode choisi et des performances de l’appareil. Le fichier graphique ainsi obtenu se révélera parfois trop grand pour être affiché intégralement sur votre moniteur. Certains logiciels, comme Deluxe, sont capables de travailler avec des images aussi volumineuses ; mais ce n’est pas le cas de tous les softs. La taille mémoire exigée peut également, dans ces conditions prendre des proportions inquiétantes. Par exemple, une image d’un pouce carré numérisée en couleur à 300 DPI à l’aide de Professionnal Scanlab ne fera pas moins de 371 Ko ! Mais rassurez-vous, la plupart des logiciels livrés avec un scanner permettent la numérisation et la sauvegarde à des formats bien plus classiques.
LES CONFIGURATIONS
On peut connecter à l’Amiga tout un éventail de scanners, du plus simple au plus sophistiqué. Le très haut de gamme est représenté par Professionnal Scanlab de ASDC. Il s'agit d’une configuration ultra-professionnelle qui n'intéressera que des entreprises de PAO soucieuses d’une grande qualité. L'ensemble est composé d'un logiciel, d'une interface hardware et d'un scanner couleur Sharp, au choix le JX300 ou le JX450. Le tout coûte cependant plusieurs dizaines de milliers de francs. La couleur est définie sur 24 bits, (16,7 millions de couleurs). Naturellement vous ne les retrouverez pas sur l'écran, mais heureusement le logiciel permet l'affichage de ces images en mode RAM. Il est également possible de travailler avec de faibles résolutions et des palettes moins larges. Comme vous l'avez deviné. Professionnal Scanlab est particulièrement gourmand en mémoire centrale et il serait dément d'espérer s’en tirer avec 512 Ko. Les 8 Mo d’un Amiga 2000 gonflé paraissent un choix plus raisonnable. Sinon, vous pourrez toujours vous procurer divers scanners à main. A noter, il existe une version moins onéreuse tournant autour du JX100 (moins de 10 000 F). Handy Scanner et Golden Image comptent parmi les plus répandus. Ces deux modèles ne disposent pas de la couleur.
D'après Imagine, l'importateur de Golden Image, la technique développée par celui-ci, dite des demi-tons de gris, procure une image imparfaite sur le moniteur, mais de haute qualité sur une imprimante, notamment laser. Un outil réservé aux adeptes de la P.A.O, donc.
Reste à présenter un type de soft souvent associé aux scanners : il s'agit des logiciels
d’OCR (Optical Character Récognition), autrement dit, de reconnaissance de caractères. Ceux-ci peuvent vous intéresser si vous désirez digitaliser une grande quantité de textes, non dans l’intention de les publier ou de les afficher, mais de les intégrer à un traitement de texte ou à une base de données. Une aide précieuse pour l'étudiant qui prépare un mémoire, par exemple. Le logiciel d’OCR sera chargé d'analyser la source scannée (laquelle n'est qu'une reproduction photographique) et d’en extraire les caractères pour les coder en ASCII. Une entreprise difficile qui reste un des chevaux de bataille de l’Intelligence Artificielle. Un grand spécialiste du domaine n'a-t-il pas défini l’intelligence comme “la capacité de reconnaître la lettre A"? Cependant, les logiciels commerciaux actuels ne reposent pas sur les techniques algorithmiques complexes mises au point dans les laboratoires de recherche. Leur principe est beaucoup plus simple, mais leur mise en oeuvre se révèle assez peu conviviale. Il faut d'abord apprendre au programme à reconnaître la police de caractères dans laquelle est imprimé votre texte et la sauvegarder. Le soft pourra alors traiter le document souhaité, mais aussi tous ceux qui reprennent cette police. La source doit impérativement être très convenablement numérisée. Cela avantage les scanners à plat, comme le Professionnal Scanner de Print Technik fourni avec OCR Junior. II existe également des OCR conçus spécialement pour les matériels à main, Handy Reader couplé à Handy Scanner par exemple. Suivant leur fiabilité et leur rapidité, les OCR voient leurs prix varier de quelques centaines de francs à plusieurs milliers.
Rémi Sussan
Cet exercice pratique met en action la fonction “spin" et la fonction “extrude". La modélisation ne présente aucune difficulté particulière. Grâce à des astuces simples à réaliser, il est possible d'obtenir des résultats du plus bel effet, ce sont ces astuces que nous allons mettre en valeur.
- VA
- 71
fS*

L’exercice pratique 3D de cette nouvelle année 92, nous place sur une orbite qui ne sera pas, espérons-le. Géo-stationnaire.
En bref, bonne année 1992.
*
Il existe plusieurs sortes de parabole, celle qui est modélisée dans cet article est une parabole du style “fil de fer", le centre est plein et le reste de la structure est évidé. La solution de facilité consiste à prendre dans les formes primitives une hémisphère. Seule ombre au tableau : la structure de celle-ci ne nous permettra pas de réaliser la forme désirée. La seconde solution consiste à créer une hémisphère à l'aide de la fonction “spin”. Voici la marche à suivre : sélectionnez la fenêtre “wesl". Et invoquez la fonction “edil add circle". Dans le requester “how many points around circle", demandez 60 “vertices".
Nous n'utiliserons qu’un quart de ce cercle, choisissez donc les “vertices” que vous gardez (environ 12), et détruisez les autres. Pour mémoire, je vous
rappelle que la méthode la plus rapide pour obtenir ce résultat consiste à sélectionner la totalité de votre cercle, puis à l'aide de la souris, à désélectionner en cliquant deux fois sur chaque "rertices” que vous désirez garder. La fonction “edit erase selectcd vertices" effacera les “vertices” indésirables. Tout est maintenant prêt pour réaliser la fonction “spin”. Comme l'indique la figure 1, positionnez-vous sur le "ver- lex" c. Plus bas, puis invoquez la fonction “edit do spin". Dans le premier requester “hoir many spin step ?”. Indiquez 20, dans le second, 360. Votre parabole est ainsi créée. L'étape suivante consiste à effacer des bordures (edges), afin de créer la partie “fil de fer”. Dans cette opération, vous devez préserver intact le contre de votre parabole : celle-ci sert de support à l'antenne. La figure 2 vous indique les “edges" à détruire, et la figure 3 le résultat à obtenir. Comme vous le savez, une face existe à partir du moment où elle est constituée de 3 “ver-
mm
Celle-ci est placée au centre de la parabole. Pour la créer, il suffit de sélectionner les "vertices” du centre, puis de réaliser plusieurs “extrude’'. La forme de l'antenne ne dépend que de votre imagination, l'image du WireKrame vous montre la forme qui a été retenue pour l'image finale. Les anneaux bleus sur l'antenne sont réalisés à l'aide de la fonction “spin". La modélisation est la même que pour les roues de l'exercice du mois de novembre (Amiga Revue n° .19, "Le faucheur de marguerites”). Le centre de la parabole vous sert également pour créer le support de celle-ci sur le corps du satellite. La manipulation est la même que pour l’antenne : sélectionnez le centre et réalisez un “extrude”. La longueur du support doit permettre d'imaginer un espace entre la parabole et le corps du satellite.
Tires” reliés ensemble par des “edges”, ce n'est pas le cas de l'objet obtenu par les opérations précédentes.
Pour remédier à cela vous avez une solution : celle-ci consiste à réaliser un “extrude” sur la partie “fil de fer” de votre parabole, puis à déplacer les “vertices” obtenus de quelques millimètres en arrière.
LE SATELLITE
La forme des satellites n'est généralement pas déterminée par des créatifs
(Sur Paris 16 puis N l
34 Avenue des Champs Elysees 75008 PARIS
DALLAS - PARIS - ALLEMAGNE
TELEPHONEZ-NOUS POUR:
Connaître nos dernieres nouveautés.
LE DISTRIBUTEUR LE PLUS PROCHE DE VOTRE DOMICILE.
I DESOLE PAS DE VENTE DIRECTE i
“ZÎ40 52 27 11
ART DEPARTMENT PRO V2
V. v-o.
LE SYSTEME COMPLET DU TRAITEMENT DE L IMAGE. COMPTATIBLE AREXX.
VOUS PERMET DE VOIR VOS IMAGES 24 BITS.
¦S-
LIT ET ECRIT DANS PRATIQUEMENT TOUS LES FORMATS.
COMPRESSE EN JPEG.
VOUS PERMET D'UTILISER VOTRE IMPRIMANTE pour imprimer vos images 24Bits
PRIX PUBLIC TTC 1990 Frs
* .çF- v>
G
° A
r .V Y NT
N
N >
A
VOUS AVEZ UN 500+OU UN KICK-START 2.0
Donc VOUS avez besoin d’un sélecteur de KICK-START
pour bénéficier de tous les programmes disponibles sur le marché.
Pour vous en convaincre voir la liste des logiciels ne fonctionnant pas sur 2.0 Sélection de 1.3 ou 2.0 sans interrupteur (vous maintenez "Ctrl a a" plus de ? Secondes ei vous
change automatiquement de système)
MONTAGE SIMPLE sans soudure SUR 500 ET 2000
Prix TTC Sans rom 550.00 Frs
EXTENSION MEMOIRE POUR A500+
1 MO VOUS PERMET DF. DISPOSER DES 2 MO DE RAM VIDEO Attention Ne Fonctionne que sur A500+
Prix public TTC 790 FRS
BESOIN DE 2MO DE CHIP MEMORY
(Mémoire vidéoI
MegAChip 2000 500 ®
Offre à votre 500 ou 2000 2MO de Ram Video. Parfaitement compatible avec les cartes accélératrices y compris les 68040. Et la majorité des Genlocks.
Il s'installe sans soudure ni connaissances en électronique. Auto configurable, donc sans logiciel.
PRIX PUBLIC Sans Sfat Agnus 2190 Frs Avec Sfat Agnus : 2690 Frs
PRODUITS IC
Tous Logiciels PRO Différents Digitaliseurs de sons Extensions Mémoires Disques durs ETC....
PRODUITS TESTES ET ASSISTANCE AUX DISTRIBUTEURS.
INTER COMPUTING EST UNE DES PLUS ANCIENNES SOCIETES INTERNATIONALES SUR AMIGA
LISTE DE QUELQUES DISTRIBUTEURS FRANCK
06 ASCII 10. RUE LEPANTES NICE TEL 93013 08 66 - 31 VOLl MM 10. Rue des Pharons TOULOUSE Tel 61 53 36 09 35 P.E.I. II. Rue Legobin ST Malo Tel 99 40 15 00 - 76 MEGAVISION 121. Rue Maréchal J offre LE HAVRE Tel 35 43 07 38 75 A.M.I.E. I 1 bd Voltaire PARIS ( 1 ) 43 57 48 20 - 84 ATTEL zi Courtine AVIGON Tel 90 27 00 09
SUISSE
1009 PULLY BARONI ELECTRONIQUE 5 chemin des Bleuets PULL Y tel 21 29 40 78
partie ouverte de cette forme, réalisez un “exlrude”. Puis en sélectionnant l’objet dans sa totalité, et en vous plaçant sur cet “exlrude”. Invoquez la fonction “edil do rejleet”.
Cet objet peut ensuite être dupliqué et modifié dans sa taille, pour l’adapter au satellite.
LES PANNEAUX
SOLAIRES
Placés de chaque côté, ses grands bras permettent au satellite d’être alimenté en énergie solaire, élément indispensable à tout engin spatial, ils sont le gage de crédibilité de votre objet. La modélisation de ces accessoires est élaborée à partir d'un rectangle.
Vous pouvez créer vous-même ce rectangle ou encore le dupliquer sur le corps du satellite. En réalisant plusieurs “extrude”. Vous pourrez créer la forme spécifique du bras de panneau solaire (voir figure f>|. La largeur du support des panneaux doit être env iron égale à la largeur du satellite, la longueur doit être beaucoup plus importante (voir figure 61. I.a couleur
¦ •
IS
Panneau solaire
support pan.
S
M
kl
0-1-
1+
Figure 5
Art-Déco, mais plutôt par des impératifs techniques, leurs formes sont donc banales. Le réalisme sera donc obtenu par les détails, les écopes, les réservoirs. Et les formes structurées. Dans notre exemple, le satellite est élaboré à partir d'un cube. A l'aide do plusieurs “exlrude”, ce cube a été mis en forme. De chaque côté du satellite ont été prévus les points d'ancrage des panneaux solaires. Los bonbonnes de couleur et les réservoirs méritent que l’on s'attarde sur leur élaboration. Pour leur conception, vous pouvez utiliser une forme primitive : l'hémisphère. Sur la
du support doit être gris métal. Les panneaux solaires sont une serte de rectangles sur deux ranges, ceux-ci sont réalisés à partir de plusieurs “du- plirale”. Positionnés à l'aide du “grab- ber".
LES ACCESSOIRES
Comme d’habitude ce sont eux qui permettent de finir l'objet, leur présence est d'importance.
Commençons par la finition des bras de panneaux solaires. Généralement l'étanchéité des bras est réalisée par une feuille d’aluminium couleur or. Le fait que cette fouille d'alu soit froissée
amène des reflets. Fin modélisation cela signifie que votre objet doit être le plus déformé possible, avec des angles bruts.
Je vous conseille de lui donner une couleur or et une texture “métal’’ en plaçant le “smoothing” en “off’. Sur le sommet du satellite, une deuxième petite parabole a été placée. Celle-ci a été réalisée à partir d’un hémisphère.
Les écopes sont des triangles “extrudés", puis dupliqués.
LES COULEURS ET
LE ¦‘SMOOTHING”
Le “smoothing’’ n’est pas toujours bien connu, voici quelque précisions : cette fonction se trouve dans le requester de la fonction “edit modify faces”. Celle-ci a pour action de déterminer le lissage de l’objet. Prenons un exemple simple : si vous crée une sphère avec un “smoothing” en “off". Sur l'image, l’objet sera structuré, on verra les faces en mode “photo”, comme en mode “painting". Par contre si votre sphère est en “smoothing” “on”, le lissage sera parfait, et votre sphère ressemblera à une vrai boule de billard. Le “smoothing” agit également sur les “textures” : si votre sphère est en “smoothing” “off” et en “métal”, l’indice de réllexion sera énormément atténué.
Cela veut dire que votre boule n’aura aucun reflet et perdra son effet miroir. Si votre sphère est en “smoothing” “on” et “métal", les objets qui entourent votre boule se refléteront dans celle-ci. Les modifications sont également valables pour “glass”, “glass2" (vers. 2.09) et “mirror".
Dans le cas qui nous intéresse, le satellite, il est préférable de mettre le corps de l’engin,
L’IMAGE
Celle-ci a été réalisée en mode “photo" dans une résolution de 352 X 580, le “Wire Frame” provient du logiciel Imagine. Les fichiers scène et image sont sur la disquette ComRev.
Pascal Rimbauit
INNOVATION ET REVOLUTION DANS L'IMAGE !
RÂ STORMBRINGER H530
r Cartes accélératrices 68030 68030-16 + 2Mo RAM 6900 F
Option coprocesseur 68882-16 900 F 4 Mo RAM 2790 F
68030-16 + 68882-16 + 4 Mo RAM 8900 F 68030-24 + 68882 24 + 4 Mo RAM 9600 F
f
. ¦“«««*
68030-30 + 68882-30 + 4 Mo RAM 12900F 68030-50 + 68882-60 + 4 Mo RAM 17900 F 68030-50 + 68882-60 + 8 Mo RAM 19900 F
SNAPSHOT PRO SNAPSHOT STUDIO
6990 F 14900 F
Du jamais vu dans la digitalisation couleur temps réel
Le digitaliser professionnel de votre régie vidéo. Digitalisation d'images et d'animations couleur (temps réel) de qualité broadcost. Contrôle automotique d'un magnétoscope PAL SECAM muni d'une prise "REMOTE". Visuolisation de films digitalisés à partir du disque dut, en temps réel, ouvrant des possibilités de montoge entièrement numérique. Travaille en HA A ou en 24 bits sur DCTV. Durée des animations limitées uniquement par lo toille de votre disque. Disponible en vetsion PRO (digitaliser + filtre RGB) ou version STUDIO (rock 19 pouces). Réglage et correction totale de la source permettant de "récupérer" lo majorité des images. Entrées composite, RGB, Y C, HF8 et audio.
DCTV Des images étonnantes de vérité, qualité TV.
Digital Composite Télévision - Digitaliseur Encodeur PAL Carte 24 bits.
La quolité des images TV, alliée à lo souplesse de l'Amiga. Premier boîtier 24 bits sortant un signal Pol composite directement exploitable sur magnétoscope. Digitaliser incorporé. Fourni avec un logiciel complet de dessin, de digitalisation, de traitement d'images et de convem de formats, le tout en temps réel et en 16 millions de couleurs. De port ses caractéristiques vidéo, on obtient à l'écran une image sans pixels. Réglage de nombreux paramètres, zoom parfait, correction cbromo et luminance instantanée. Animation jusqu'à 25 images seconde. Compatible avec tous les logiciels du marché (Director, Ptxmoîe, Art Department et même Deluxe Paint). DCTV PAL 4990 F
le Turbo-Compresseur pour votre Amiga.
Parce qu'un 68030 seul ne sert à rien, les cartes accélératrices STORMBRINGER sont livrées d'origine avec un coprocesseur mathématique 68882 et 4 ou 8 Mo de RAM 32 bits (sauf carte économique 2 Mo avec 68882 en option). De plus elles sont extensibles à 8 Mo sur la carte et acceptent la mémoire déjà installée dans votre Amiga. Elles fonctionnent parfaitement ovec le WORKBENCH 2.0 y compris avec le kickstart chargé en RAM 32 bits, pour plus de rapidité (la MMU n'est pas désactivée).
Très fociles à installer, elles s'entichent sur le support du microprocesseur MC 68000. Les codes STORMBRINGER sont évolutives jusqu'à la version 50 Mhz. Leurs processeurs ne sont pos soudés, donc focilement remplacobles. Compatibles A 500 et A 2000.
IMAGINE Le "mus!" En image et animation de synthèse.
Enfin distribué en fronce. Il intègre les derniers raffinements de lo technique 30 et travaille en 24 bits (compatible DCTV). Calcul d’images jusqu’à 4096 x 4096 points. Ses possibilités quasi infinies vous ouvrent des horizons ouxquels vous ne pensiez jamais accéder ovec un microordinateur. Il est le premier à fournir un éditeur de formes organiques, un éditeur d'animations cycliques, un contrôle total de l'oppatence des objets avec cumul des textures etc.
Tout ce que vous pouvez imaginer est possible ovec IMAGINE. Contactez-nous.
HOTLINE IMAGINE : Tous les mordis et jeudis de 18 h 30 à 21 h, le spécialiste français d'Imagine,
M. François GASTALDO vous tépond. Tél. 56 79 22 69.
!=!iSEtiS. 249°ofF ImicroPunchI
Fourni avec une quantité d'objets et de textures.
BARBAT - 33480 LISTRACMEDOC
L’AMIGA ET L
a domotique qu'esl- ee que c’est ? Ht bien c’est l’association des mots ‘'domestique” (qui a trait à la maison), et “automatique".
- En clair et sans décodeur, la domotique regroupe l’ensemble des techniques permettant d’automatiser les tâches domestiques les plus diverses, comme par exemple, suivant les budgets et l’imagination, l’éclairage des pièces de la maison géré par ordinateur, cuisine, salon, salle de bain... (voir exemples en fin d’article).
LES LIAISONS
Pour effectuer des actions physiques l’ordinateur a besoin de trois choses : une unité d’information (capteurs), une unité d’action (relais électriques, bras manipulateurs, robot-esclave), et d'un programme gérant les actions en fonction des informations. .Nous allons détailler ces trois points de façon théorique, puis sur un exemple simple.
LES CAPTEURS
Les capteurs peuvent, être séparés en deux grandes familles :
- les capteurs actifs : ils ne nécessitent pas d’apport énergétique et fournissent directement le signal sous la forme d’une tension ou d’une intensité de courant (signal utilisable directement . Ou après une conversion simple, par l’ordinateur).
- les capteurs passifs : ce sont le plus souvent des résistances électriques sous les formes les plus diverses (voir plus loin), ils ont donc besoin d’un apport énergétique (tension) pour délivrer un signal (résistance ou v ariation de résistance). Ce signal doit être converti pour être compris par l’ordinateur.
LES ACTIONNEURS
Les actionneurs aussi peuvent être classés en deux familles :
- les actionneurs primaires : ils convertissent l’ordre de l’ordinateur en une grandeur physique utilisable courant-
Un Amiga c’est bien, mais tout seul dans son coin, isolé du monde extérieur, l’Amiga s’ennuie. Nous allons donc essayer de le relier au monde physique, et de l’utiliser pour “gérer” des applications extérieures.
Ment., essayez de commander un moteur de 1000 watts avec un signal de 5 ou 12 volts et de quelques centaines de milliampères ; ce sont soit des relais (électrique-électriquej, des distributeurs (électrique-pneumatique), ou des électrovannes (éleciriquc-hydraulique).
- les actionneurs secondaires : iis exécutent l’ordre donné par l’ordinatetir : ce sont les moteurs, vérins, bras mécaniques. Etc.
LE PROGRAMME
Il dépend de la complexité do l’installation et des actions à accomplir, une gestion d’éclairage en fonction de la lumière ambiante ne dépasse pas les dix lignes de programme, alors que l’automatisation d’une cuisine demandera un programme de plusieurs milliers de lignes.
APPLICATION
SIMPLE
Reprenons l’idée du dessus d'éclairage automatique) et voyons les différents points nécessaires à la création de ce montage. Il nous faut :
- capter l’intensité lumière extérieur (ou ambiante)
- convertir et amplifier ce signal pour qu'il soit compréhensible par l’ordinateur
- contrôler une lampe pour pouvoir pallier au manque de lumière.
T. e capteur que nous utiliserons pour cet exemple est une photo-résistance toute simple.
CONVERSION
Le capteur va délivrer une résistance, laquelle résistance est inutilisable tel quel par l’ordinateur. Il faut donc la convertir en une tension, ceci sera fait par un montage potentiom étriqué (figure 1 (Al). Ce montage délivre une tension aux bornes du capteur qui est fonction directe de la résistance de celui-ci d’après l’équation suivante : Uc = Ile x 1 (tension = résistance x intensité).
TRAITEMENT
Notre lampe ne doit s’allumer (ou s’éteindre) qu’à partir d’un certain niveau de luminosité il faut donc traiter notre signal pour qu'il n’existe qu’à partir d’une certaine luminosité. Ce sera réalisé en ajoutant deux résistances au montage précédent (figure 1
(B) ). On obtient un montage à double potentiomètre ; la pièce clef de ce montage est la résistance R qui va nous permettre d'annuler Uc tant que Ile sera inférieur à la souhaitée. Les résistances R'1 et R2 sont là pour équilibrer le montage. On a : Il Re = 1U R2.
AMPLIFICATION
l. e signal converti et traité, il nous faut maintenant l’amplifier pour pouvoir l’utiliser dans l’ordinateur. Pour cela nous allons utiliser un montage amplificateur par amplificateur opérationnel (AOP ou ampli op) (figure 1 (Q). Le gain d’amplification est modulable grâce aux deux résistances suivant les formules : Ve = RI xi, Vs = R2 x i d’ou Vs = Ve x (112 111).
T. e montage complet correspond à la figure 1 (I)).
L. ’AOP est alimenté en courant continu positif et négatif,
(pour éviter les chutes de tension si le
A DOMOTIQUE
EXEMPLES D’APPLICATIONS
Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques applications que vous ne tarderez pas à découvrir :
- contrôle de la lumière dans une ou plusieurs pièces en fonction d’un ou plusieurs paramètres : lumière ambiante, présence d'une personne dans la pièce, heure, voix ;
- contrôle du chauffage en fonction de la température (chauffage électrique ou hydraulique) ;
- message d'avertissement sur l'écran en cas de bruit dans une pièce donnée (surveillance de bébé) ;
A très bientôt Dariuz Tabel
DIFFERENTS TYPES DE CAPTEURS
signal doit parcourir de longues distances (plusieurs mètres) on peut ajouter un montage convertisseur tension-intensité (puis intensité- tension) mais nous reparlerons de cela dans un autre article)
CONTROLE DE LA LAMPE
I. a lampe sera contrôlée par un relais électronique 5-220 V, nous enverrons un signal de 5 volts qui fera office de doigt sur l'interrupteur, et permettra d’allumer ou d’éteindre la lampe (figure 1 (F.)) ; (on peut compliquer le montage en actionnant non pas un relais mais un potentiomètre, on a alors une lampe à intensité variable, mais une lumière constante dans la pièce, nous verrons cela prochainement).
ENTREES-SORTIES
Bon, nous avons nos unités information et action, mais maintenant il faut relier tout cela à l’Amiga... Trois possibilités (simples) s’offrent à nous :
- l’interface série (RS232)
- l’interface parallèle
- les ports joystick et souris
Hn vérité le choix n’est pas aussi simple car nous avons besoin non seulement d’une alimentation en courant continu positif et négatif pour le AOP (tension que Ton ne trouve que sur le port série), de signaux simples (bits) pouvant être émis par l'ordinateur (que Ton n'a que sur le port parallèle), mais aussi d'entrées pour recevoir les signaux venant du capteur (entrées situées sur le port joystick ou souris). Donc une solution est l’utilisation des trois prises dans un même montage :
- l’interface série pour l’alimentation de l’amplificateur
- l’interface parallèle pour l'émission des ordres ; ces ordres devrons d'ailleurs peut-être être amplifiés aussi car les relais du commerce demandent le plus souvent une intensité de courant de 50 à 100 mA au minimum.
- le port joystick pour recevoir les informations du capteur.
Grandeur
mesurée
capteur passif
capteur actif
température
pression
débit
lumière
11 ilhermo-résistanee I3ljauge de pression ISIrotamètre magnétique ITIphoto-résistance
121 thermo-couple I41cristal piézoélectrique Iblpression différentielle i8k ellule photo-électrique
111 Une thermo-résistance est un composant électronique dont la résistance varie en fonction de la température.
(2) Lin thermo-couple est un capteur composé de deux fils conducteurs de nature différente (chrome, aluminium! Et soudes ensemble à chaque extrémité, si il y a une différence de température entre les deux soudures (une à 10"C et l'autre à 251) une tension électrique apparaît entre les deux fils.
131 L ue jauge de pression est une mince plaque eu céramique sur laquelle serpente un ruban conducteur, la plaque est plus ou moins déformée en fonction de la pression, et cette déformation provoque une élongation du ruban d'où une augmentation de la résistance du ruban conducteur.
(41 Un capteur à cristal piézoélectrique contient un cristal de quartz recouvert d'un film conducteur, si ce quartz est soumis à une pression il provoque1 line1 différence de potentiel entre ces deux extrémités et donc une tension électrique.
|f>) Ln rotametre magnétique est un cône tronqué, renversé, vertical Ile plus petit diamètre est en bas), dans lequel le lluide circule de bas en haut, bans ce cône circule un ludion (flotteur), ce flotteur monte en fonction du débit et est aimanté, l e cône est entouré par une bobine métallique formant un champ magnétique, et la position de l'aimant dans ce champ détermine une variation de l'intensité du courant dans la spirale (bobine).
161 lin débit peut être mesuré par capteur actif en associant deux capteurs rie pressions (cristaux piézoélectriques), un de chaque côté d'un rétrécissement de la canalisation de fluide, la différence de pression entre les deux côtés étant fonction du débit et des diamètres (canalisation, rétrécissement).
(71 Lue photo-résistance est un composant dont la résistance varie en fonction de la quantité de lumière reçue par le composant.
18) Une cellule photo-électrique est un composant semi-conducteur qui transforme Téclaireineut incident en puissance électrique . Elle se «importe comme un générateur.
Par ce premier Caméra Vidéo d'Or, notre confrère Caméra Vidéo a voulu récompenser les produits vidéo les plus significatifs de l’année 91.1)u camescope au banc de montage, en passant par les périphériques et accessoires, douze constructeurs se sont vus remettre un prix, à l’occasion d’une soirée russe au fil de l’eau très réussie. Oh surprise, un périphérique .Vmiga figurait parmi les nominés : le genlock GST Gold Secam de SATV. La vidéo se rapproche inexorablement de l'informatique, et bon nombre de professionnels de l'image n'hésitent pas à se tourner vers F Amiga.
CATEGORIE
CONSTRUCTEUR
PRODUIT
PARTICULARITE
PRIX
REMARQUE
Camescope
“Semi-Pro”
Canon,
ExlHi-8
à objectifs interchangeables
14 000 F
à noter : le grand angle ; le prix correspond au boîtier.
"Mini''
Sony
TR705
Paimcorder Hi-8
10 000 F
“Paimcorder” = modèle de paume.
Modèle familial
JVC
GR-315S
standard Secam
8 490 F
bon rapport qualité prix.
Innovation
Mitsubitshi
C35
S-VHS-Cà objectifs Interchangeables
9 990 F
il s'agit d'objectifs "pseudo” interchangeables.
Ergonomie
Fujix
8FF60
poignée tripodée
6 900 F
poignée rétractable.
Magnétoscope
Panasonic
NV-V8000
montage S-VHS
25 000 F
son Hi-Fi ; fonctions ralenti 5 vitesses.
Moniteur
Philips
4LC1000
portable
ne
diagonale écran 10 cm PAL-Secam.
Infographie
SATV
GST Gold AS
Pal-Secam
4 350 F
plus disponible remplacé par la nouvelle version Gold AS-F Secam-Y C ; réglage contraste lumière couleur et fader en façade.
Son
Hama
pupitre de mixage VSM 514
rapport qualité
existe en version prix environ 500 F.
mono et stéréo.
Périphérique
Sony
Family Studio
post-production grand public
Table de montage 2 000 F Tablette graphique : 3 000 F Mixer son : 2 000 F.
techniquement accessible à toute la famille.
Inattendu
Vidéonics
Boing Box mixage de sons et effets numériques,
ne
idéal pour la post-production les sons sont combi- nables entre eux.
Accessoire
Heïwa
“Aéro"
tête fluide
895 F
système d’élévation pneumatique et tête à compensation automatique.
(ne : prix non communiqué)
Revendeurs contactez-nous !
E. V.S. INFORMATIQUE
15, rue du Gros-Chêne 78480 Verneuil sur Seine France Tél. : (1) 39.71.19.41. Fax : (1) 39.65.67.02.
IMPORTATEUR OFFICIEL DE LA GAMME PROGRESSIVE PERIPHERALS & SOFTWARE
Nospr0nnutsSden0 reUX Découvre2'
3-D PROFESSIONAL
(version 1.10 et 2.00)
La puissance de son ray-tracer est maintenant une référence sur AMIGA. La version 2.00 vous offre de nombreux outils supplémentaires tel que : rotations et déplacements en mode volumétrique, travail point par point, création de chemin-objets, torsion des objets dans les trois axes, placement de points ou objets en X Y et Z par requester, 36 textures différentes, mapping IFF 24 bits, temps de rendu divisé par 4,... Découvrez tout le reste chez votre revendeur ! (Disponible en janvier 1992.)
VIDEOBLENDER PAL :
montez votre régie vidéo sur AMIGA
LES CARTES 68040 (pour A2000 - A3000)
Elles sont les plus rapides et donnent à votre AMIGA la puissance d'une station professionnelle : 38 fois la vitesse d'un A500, 4.4 fois la vitesse d'un A3000 25 Mhz, 2 fois la vitesse d'un 68030 50Mhz. (la carte pour A2000 est livrée avec le Kickstart et le Workbench 2.00). AMIGA-REVUE octobre 1991 “Progressive 040 : Quelle émotion !"
Mais c'est aussi :
DOUBLE-TALK (pour A500 A2000 A3000)
C'est le seul réseau qui permet de connecter un AMIGA à un MACINTOSH, 32 machines peuvent être connectées ensembles, 900 mètres séparant chacune d'entre-elles ! Chaque Amiga peut-être à la fois serveur et client. Un mailing et un spooler d'imprimante sont à la disposition de chaque utilisateur.
RAMBRANDT PAL :
carte 16 millions de couleurs (TMS 34020, TMS 34082, 40 Mhz. 8 Mo VRAM, RGB 320 x 400 x 1024 x 1024, Genlock,... !)
QICTAPE :
streameer format Qic-40 (compatible PC) connecté sur le port externe (DF1 : DF2 : ou DF3 :)
FRAMEGRABBER ü digitaliseur en temps réel
DISKMASTER ü version 1.4 et 2.00
LES ARMES DE U
Au-delà d'un phénomène de mode, ces techniques ont su s'imposer chez les professionnels et les particuliers. Votre mission, si vous l’acceptez : les conquérir, et réaliser à l’écran des pages destinées à être reproduites.
FORCE
Noblesse
CHOC
I,e seul problème du jour : être lu. Les chances de retenir l’attention dépendent au moins pour moitié de la présentation du texte. Là est votre mission : la compétition acharnée pour la présentation. Vos armes dans la panoplie des moyens de communication : la typographie et la mise en page . Ils sont au texte ce que l'ambassadeur est à son pays, ce n'est pas rien ...
Après ce discours sur l'art et la manière de lier l’utile à l’agréable, entrons dans le vif du sujet. Vous désirez concevoir le journal pour le B.D.E. L'impact de votre message passera par un enrichissement typographique, son accès vous est possible par la micro-édition. Le contenu d’un journal varie mais les éléments-type sont : le titre, le logo, le chapeau (ou bloc-générique), le sous- titre. Les intertitres, le sommaire, les encadrés, les notes, les légendes, les illustrations, photos ou graphes et leurs légendes, les blancs qui les encadrent.
Mis
Les colonnes : plus larges sont les colonnes, moins nombreux sont les lecteurs. Pour un magazine, les lignes ont 40 caractères en moyenne ; pour les journaux, 26 caractères.
Le caractère : plus petit que le corps 9, le caractère est difficile à lire. Pour une œuvre d’art, corps entre 12 et 20 ; pour un roman, entre 9 et 12 ; pour une étude entre 8 et 10. Les caractères à empattement sont plus lisibles que les caractères sans empattements. Un seul caractère pour les titres en bas de casse (plus faciles à lire que des capitales). Le romain exprime la rigidité, l’italique une certaine souplesse plastique complémentaire au romain. Le bas de casse porte la notion de simplicité (lecture habituelle), la capitale ajoute une dimension officielle.
Les blancs : les lignes creuses augmen-
Pour tous ceux et celles qui se passionnent pour les formes classiques et modernes de la communication écrite, et envisagent pourquoi pas de créer le journal de leur
B. D.E (Bureau Des Elèves), ou de participer à l'affiche du prochain tournoi de volley-ball, il paraît difficile de faire l'impasse sur la mise en page et la conception graphique.
Tcnt le taux de lecture (pas de ligne creuse en haut d'une page sauf pour un dialogue), un blanc entre les lignes augmentent le taux de lecture de 12%. En début de chapitre, les blancs doivent être constants. Ils sont exprimés en nombre de caractères ou en cadratins (un cadratin correspond à la hauteur du texte demandé), la largeur des rentrées pour un alinéa est proportionnelle à la justification. Si les blancs d'interlignage sont trop grands, ia lecture est ralentie, l’interlignage est proportionnel au corps du texte.
L’aide au lecteur : au début des paragraphes, une vignette, une astérisque accusent le départ et accélèrent le repérage. Pour rompre la monotonie du texte, utilisez l’italique ou le demi-gras ou la composition sur une largeur plus faible pour des paragraphes "clés". A éviter : le noir au blanc, le noir sur gris, le noir sur couleur.
On ne commence pas une page par une ligne creuse, on ne termine pas avec moins de 5 lignes en fin de page et début de chapitre. On travaille en registre, c’est-à-dire de telle façon que les lignes recto-verso se repèrent, elles se superposent chacune à leur côté. Pas de sous-titre en bas de page, sauf suivi d’au moins 3 lignes. Evitez les coupures de mots en bas de page (exception pour les pages paires). Evitez de trop utiliser les filets ou les encadrés. N’espacez pas de trop entre les signes de ponctuation. Faites des légendes concises, et des débuts de colonnes justifiées sur la marge supérieure. Surveillez, l’espacement entre les illustrations et le texte ainsi qu’avec les légendes. A déterminer avec soin : la longueur des lignes, la hauteur de la page (nombre de lignes par page, sans oublier les blancs qui comptent pour une ligne).
Le confort : le texte doit être disposé de façon à ce qu'on ne mette pas les doigts sur la page imprimée.
COMMUNICATION
LES ELEMENTS
LEXIQUE
TYPE
Le titre : il est lu 5 fois plus que le corps du texte, il ne doit pas être abrégé ni coupé. On ne met jamais de point final derrière un titre (uniquement un point d’exclamation ou d’interrogation).
Il est disposé en haut de la page avec ou sans filet de séparation, avec possibilité de variation dans le corps selon l’importance du titre : 1 3 ou 3 8 de la page est. Alors en blanc, Le sous-titre : il ne faut pas rompre l’unité de la page, on travaille avec 3 lignes.
Il est composé dans un corps plus gros que celui du texte Ion peut jouer sur les graisses si on ne veut pas jouer sur la taille).
Un premier paragraphe long rebute le lecteur.
Le premier sous-titre doit se placer après 15 à 20 lignes de texte.
L’introduction : composée comme le texte, si elle tient lieu de préface, la composer en italique (ouvrage en romain, préface en italique).
La table des matières : elle a le même corps que le texte, ou inférieur si elle est courte (on augmente alors l'interlignage).
L’index : il est composé sur deux colonnes dans un corps plus petit que le texte (première lettre au changement en gras).
Les errata ou erratum ; ils sont composés dans un corps inférieur en italique pour la faute rectifiée.
Les folios : ils sont disposés au milieu du texte généralement, ou sur la marge extérieure gauche ou droite (selon page paire ou impaire), en haut ou bas de page, séparés du corps du texte par un blanc, et associés avec le titre courant en haut de page.
Les notes : en bas de page ou en fin d’ouvrage, elles sont identifiables par une astérisque, un chiffre romain (supérieur ou non) entre parenthèses, un chiffre supérieur seul, ou une lettre alphabétique entre parenthèses.
Leur taille est de un à deux corps en dessous du corps du texte. Si le texte obéit à un renforcement, les notes également. On peut mettre les notes en marge dans une justification très étroite.
Les légendes : les lecteurs lisent plus volontiers les légendes sous les photos que les articles proprement dits.
Les brèves : informations extrêmement concises, elles doivent tenir sur 10 lignes.
Le support papier : il y a différentes sortes de surface-papier, la surface rugueuse (bouffant. Offset), la surface lisse (satiné, couché mal, couché brillant, surglacé), ou décoratif (vergé, graine).
Aplat : teinte uniforme dans une peinture, gravure ou un imprimé.
Benday : technique inventée par Benjamin Day. C’est un système de mise en couleurs par application de trames.
Bromure : papier spécial imprégné de bromure d'argent sur lequel sont reproduits en noir et blanc à partir d’un positif ou un négatif tous les éléments amenés à être reproduits.
Calibrage : opération de comptage qui permet l’évaluation des signes d'une copie et l’encombrement que prend cette copie après le traitement typographique choisi.
Chapeau : placé immédiatement sous le titre, le chapeau est un texte introdue- tif qui “coiffe" l'article en résumant ou en annonçant son contenu. Son objectif est d’éveiller l’intérêt du lecteur ou l'inciter à poursuivre sa lecture.
Chasse ; encombrement d’un caractère en largeur. Un “m" chasse plus qu'un “i” par exemple.
Drapeau : colonne de texte non justifiée dont un des côtés est aligné à droite ou à gauche au choix.
Umpagement : résultat de distribution des éléments et des blancs périphériques sur le format de la page.
Empattement : pied de la lettre, partie en contact avec la ligne horizontale inférieure sur laquelle on aligne les caractères.
Folio : numérotage des pages.
Gabarit : modèle simple du tracé sur lequel on dispose les textes sur la mise en page de l’ouvrage.
Graisse : épaisseur des pleins d’un caractère.
Grille : gabarit, généralement construit en vue de l’utilisation complexe de la surface d'une page.
Ilomothétie : réduction ou agrandissement proportionnel au diamètre d’origine d’un document iconographique.
Idéogramme : dessin stylisé représentant un objet ou une idée.
Uay-out : projet dessiné en vue d'un traitement typographique ou photographique.
Lien chromatique : ton ou nuance placé entre deux couleurs d’un même groupe pour harmoniser (jaune, jaune orangé, orange, jaune, orange).
Marbre : article non utilisé ou conservé en vue d’une édition ultérieure, il est dit au “marbre". Vient de l’utilisation jadis d'une table en marbre pour effectuer la mise en page et les articles non publiés étaient stockés dans la partie inférieure de la table,
Prégnance : la force de la forme.
Ours : carte d’identité de la publication. Placé en début ou en fm de journal. Ozalid : tout comme le cromalin, épreuve photographique réalisée sur papier spécial, c’est l'ultime moyen de contrôle des textes et photos avant impression. Pantone : riche de 747 couleurs, toutes dérivées de 8 couleurs de base. Système de langage de couleurs international permettant une communication aisée entre les différents corps de métiers qui utilisent la création et la réalisation d’imprimés.
Titre courant : titre qui “court” en haut de toutes les pages de l'ouvrage sauf sur la première page (dite page de garde) et aux pages de début de chapitre. Vignette : ornement typographique.
Mm
INVARIANTES TYPOGRAPHIQl ES :
- romain : caractère droit
- italique ; caractère penché vers la droite capitale : grandes capitales = majuscules petites capitales = hauteur des bas de casse
- bas de casse : minuscules, elles sont de trois sortes : ascendantes : b, d, f... ; descendantes : g. j. p... ; courtes : a.
c. e... ;
LA GRAISSE :
- épaisseur des jambes (maigre, gras, demi-gras)
- contraste noir (formeVblanc(fond)
- présence du mot
- tonalité
LE CORPS :
- dimension du caractère prise perpendiculairement à la ligne d'impression, s’exprime en points typographiques
- corps inférieur à 9 : difficile à lire
- corps jusqu'à 14 : lettres à lire
- à partir de 16 : lettres à voir
L CHASSE :
largeur de l’œil du caractère EMPATTEMENT :
forme donnée à la base des parties verticales d’un caractère. Elle est à l'origine de la classification Thibaudeau (1921)
- triangulaire :
Elzévir
Didot
Egyptienne Antique ou bâton
- filiforme
- quadrangulaire :
- absence :
LES
Le texte en drapeau, appuyé à droite :
il est peu lisible car l’oeil doit entamer la lecture sur des lignes inégales, nous lisons de gauche à droite et seul l’alignement sur la marge de gauche facilite la lecture.
Quelques physionomies de caractères
Le texte justifié en drapeau :
la plus usuelle.
Le texte on drapeau, appuyé à gauche ; c’est le cas des colonnes de magazines ; il faut veiller à une bonne coupure des mots pour une lecture aisée.
I. es lignes centrées : utilisées pour le titrage des magazines ou pour la composition de poèmes (rôle décoratif).
La typographie joue un rôle qui dépasse celui de la simple communication. C’est grâee à des codes que le journal va réussir à satisfaire le lecteur "pressé" et le “dévoreur" de colonnes.
La place privilégiée réservée au visuel, et à la rédaction de textes courts, vivants, sont des éléments d’accroche.
La hiérachisation des articles est importante. Avec en début de papier l’essentiel de l’information, et le détail ensuite ; les rubriques, titres, encadrés, filets. Légendes, etc. garantissent une lecture facile.
PLUSIEURS ŒILS D’UN MÊME CORPS CORPS 12: petit œil œil moyen. GROS ŒIL
Chiffres capitales : 1234567890
Chiffres bas de casse : 1234567890
Ces propos voudraient faciliter l’accès à la mise en page, mais la partie n’est toutefois pas gagnée : la facilité d’accès à la micro-édition et l’exaltation des techniques de communication émoussent le sens critique et artistique, cet article n’est donc pas une recette miracle. Il propose des solutions arrêtées où la communication par la chose im
ROMAIN CAPITALES ITALIQUE CAPITALES
PETITES CAPITALES CORPS 18
IMTÜUS CORPS 18 MAIGRE CAPITALES DEMI-GRAS CAPITALES GRAS CAPITALES Imt (T»I CAPITALES
LARGE CAPITALES
E£ [HJTr [LBe ÉCLAIRÉ CAPITALES
primée. Commence par la mise en scène du papier.
A vos claviers...
Tante Marie.
Romain bas de casse italique bas de casse
(œil égal aux moyennestseiou) «LETTRES PLEINES)
maigre bas de casse demi-gras bas de casse gras bas d* cassa
ru ttnu ks m an
large bas de casss
&®c dès ®«oo®
éclairé Las de casse
écriture bae de coaaa
TOUTE L’EQUIPE D’AMIGA REVUE VOUS SOUHAIT* UNE BONNE ANNEE 1992
KIT PAO TRADITION
Ensemble prêt à fonctionner, livré nstallé et testé avec :
1 Amiga 3000 50 Mo ! Extension RAM 8 Mo 1 Moniteur NEC 3FG (15' ) i Professional Page 2.1 1 Professional Draw 2.(1 1 Scanner EPSON A4 24 bits 500 points par pouces + driver Fr.
1 Art Département Pro 2.0(offert)
GARANTIE 2 ANS
ivcc Laser NEC SW290 : 75 990 ttc avec Laser NEC 890XL : 99 990 tte
KIT PAO COULEUR
Ensemble prêt à fonctionner, livré installé et lesté avec :
- I Amiga 3000 50 Mo
- I Extension RAM 8 Mo
- 1 Moniteur NEC 3FG (15‘)
- 1 Professional Page 2.1
- 1 Professional Draw 2.0
- I Scanner EPSON A4 24 bits 600 points par pouces + driver Fr.
- I An Département Pro 2.0 (offert)
GARAN TIE 2 ANS
avec HP deskjet 500 eoul : 64 990 ttc avec NEC Colormate PS: 121 200 lie
KIT VIDEO
Ensembles prêts à fonctionner, livrés installés et lestés avec :
- I Amiga 2000 SM
- 1 Carte GVP 1ICD+52
- 1 Gcnlock Commodore A230Ü
- 1 Deluxe Paint IV en Français
13 190 F ttc (11 121 ht)
o.....o
- 1 Amiga 3000 50 Mo + écran C13M
- 1 Genloek Videomaster
- 1 Broadcast Titler 11 en Français
- 1 Deluxe Paint IV en Français
- livraison et formation 1 journée à domicile (région Parisienne)
39 990 F tic 133700 ht)
KIT BBS MASTER
Permet la mise en place d’un centre serveur BBS à partir d’une simple ligne téléphonique.
Ensemble prêt à fonctionner, livré installé et teste avec :
- 1 Amiga 2000M (moniteur I083S)
- 1 Disque dur GVP 100 ou 200 Mo
- 1 Logiciel BBS-PC! (serveur bbs)
- I modem Datalink 2000 intente
en version 100 Mo : 14 990 F ttc en version 200 Mo : 19 990 F ttc
San. F Amiga’OOOM 7 290 H Ile & 12 29(1 K lu
COMPOSITION TYPOGRAPHIQUE TpX
lit permettant la mise en page complexe dans une qualité rpographique inégalée jusqu’à lors par scs concurrents, iivré installé et prêt à fonctionner :
1 Amiga 2000M (avec écran commodore 1083S)
1 Disque dur sur contrôleur GVP HCD+ 52 Mo Quantum
I Amiga TgX version 3.0
1 Imprimante NEC P20 ou NEC laser SW290
ïvec une imprimante 24 aiguilles NEC P20 : 15 990 F tte
t-vcc une imprimante Laser NEC SW290 : 41 990 F ttc
Sans l'Amiga 2000M : avec K» 9 990 F ttc avec SW290 .10 990 I IU
LES SERV ICES ESSONNE MAILING Scannerisation co l u
A partir de votre original papier, d'une explication claire de la zone à scannériser ainsi que la taille de l’image 1F’I; à obtenir (résolution X et Y ou DPI, et nombre de couleurs). Scan possible dans tous les modes Amiga et Superbitmap de deux couleurs à 16.7 milions. (ajouter 10 F de frais de pou .1 expédition *
eoul taille
21 x 29,7
15x21
10,5 x 15
7. 5 x 10.5
2 couleurs
190 ttc
150 ttc
110 ttc
75 ttc
256 gris
250 ttc
200 ttc
150 ttc
100 ttc
16. 7 eoul.
500 ttc
400 ttc
300 ttc
200 ttc
EM 8-10 rue du Bois Sauv âge
64. 97.96.54 91055 Evn Cedex
* Distributeur l AR AMIGA
* Centre Teehnique Agrée tCTA)
Essonne Mailing distribue également :
- I.es produits Applied Engineering
- T-il gamme NEC limpeimaniftsmiçHieu’'.....»
- Les logiciels Amiga
Catalogue complet : 5 timbres a 2.50 F
Les lugo' et marques vite» s'rtil C et !' Par leurs propriétaires respectif•
Pour comprendre à quoi est due la perspective, il faut s’attarder un peu sur la structure de l’oeil. Pour la partie qui nous occupe, c’est-à-dire la partie purement optique (nous laissons de côté les muscles de déplacement), l’oeil est assez simple : il est constitué d'un cristallin qui focalise les rayons lumineux venant de l’extérieur sur la rétine, surface sensible directement “reliée” au cerveau.
Z-zl
'
Z-2
„ x. Y, z)
1
7*

Ecran
o
* 4-z-zO
c

iOeil (0, 0, zl)
ligure 1
Le principe de la vision est donc simple : tout objet exposé à une source lumineuse renvoie une partie de la lumière dans toutes les directions (sauf dans le cas d’objets particuliers tels que les miroirs qui particularisent une direction). Si vous regardez cet objet, une partie de cette lumière pénétrera dans votre oeil, plus précisément dans le cristallin, et ira exciter quelques unes des cellules photo-sensibles de votre rétine, créant ainsi un influx qui ira jusqu’à votre cerveau.
W
On peut se représenter la zone que voit un oeil comme un cône qui trouve son sommet au cristallin. Plus une zone est éloignée, plus la surface visible à cette distance est grande ; vous pouvez vous en apercevoir facilement en évaluant la portion de l’image que prend le même objet lorsqu’il est situé à quelques centimètres de votre oeil et lorsqu'il est à plusieurs mètres (il est amusant de constater que pour ce type d'exercices, ia puissance naturelle du cerveau est un handicap : pareequ'il vous fait faire instinctivement une interprétation de l’image reçue, il devient très difficile de bien saisir la taille de l'image au lieu de la taille de l'objet).
Pour l'utilisation en informatique, cela est assez simple. Imaginons que nous ayons un point repéré par les coordonnées (x, y, z) et que le centre de l'écran
Nous avons vu la dernière fois, avec la perspective cavalière, une première méthode d’affichage d’images “tridimensionnelles”. Nous allons continuer aujourd’hui avec un affichage tenant reéllement compte de l’effet réel de perspective.
So trouve aux coordonnées XO, YO. Si nous faisions simplement une projection de ce point sur l’écran, cela donnerait des formules du type :
X = XO + k‘x Y = YO + k*y
Pour rendre compte de l’elTei de perspective, nous ne pouvons plus simplement projeter le point sur l'écran, il faut que le point se trouve à l’endroit où vous le verriez si l'écran de votre ordinateur était une fenêtre derrière laquelle se trouvait réellement l’objet à représenter. Comment déterminer cette position ? Comme nous l'avons dit. Le principe de la vision est basé sur l'existence de rayons lumineux qui viennent converger sur votre rétine. Imaginons que le point affiché à l'écran se trouve sur le rayon qui passe par le point de la figure à représenter et votre cristallin :
dans ce cas, pour votre oeil, les deux points seraient superposés ! (plus concrètement, imaginez que vous vouliez dessiner un paysage en le "décalquant” sur une fenêtre : le plus simple
Figure 3 • Jtx,n)=0 si sqrtx'2+y‘'2) K sinon f x,yl=sqrttiA2-lx',2+y''2)) si sqr(R'2-lxA2+y',2) h 'sinon flx,yl=2" h-sqriRf2-(x'2*yA2lj
consisterait à fermer un oeil et à tracer des traits tels qu'ils se superposent avec les lipes du paysage. Vous auriez simplement matérialisé les points d'intersection des droites joignant votre oeil aux points du paysage avec la vitre !). Donc, notre point se trouve en (x, y, z), nous dirons qui; notre écran est matérialisé par le pian z=zO, et que le centre de l’oeil se trouve en (0, 0, zl). 11 faut donc déterminer le point d’intersection de la droite passant par (x, y. z) et (0, 0, zl) avec le plan z=z(). Il suffit de se reporter au schéma (fig. 1), et de chercher une équation paramétrique de la droite pour trouver : x’ = k*x y’ = k*y
avec k = ( .0 - zl ) (z - zl)
11 faut ensuite reconvertir les coordonnées pour les transformer en coordonnées utilisables à l’écran.
X = XO + K*x’
Y = YO + K*y’
où K est un coefficient de dilatation qui dépend de la définition graphique utilisée et du domaine où se trouve les points que vous comptez afficher.
Voilà, c’est fini pour la perspective. On peut rajouter que l'affichage a été fait en balayant un grillage dans le domaine oit est définie la courbe et en affichant à chaque fois le point ainsi déterminé (en fait, pour les figures 2, 3 et 4, on a utilisé l’affichage d’un quadrillage, il suffit pour cela de balayer une fois en faisant varier les X dans îes Y puis une seconde fois en faisant varier les Y dans les X). Pour finir, on a supprimé une partie de l’image sur certaines figures pour donner une impression de coupe. Cela se fait simplement en ignorant une portion du domaine (portion du type X>X1 et Y>Y1 dans notre cas). C’est tout pour aujourd'hui, à vos claviers !
François Fleuret & Fric Brunet
vortex Atonce-Plus est un émulateur AT 80286 ultra- performant pour les Amiga 500, A 500-Plus et A 2000.
Vortex Atonce-Plus
Le nouvel émulateur AT 16 Mhz pour 2690 F Pour Amiga 500, Amiga 500-Plus, Amiga 2000
Il transforme votre Amiga en un compatible AT multiprocesseurs et multi-systèmes d'exploitation. Il est cadencé à 16 Mhz et offre un indice Norton SI de 16,2. Chaque Atonce-Plus est accompagné de 512 Ko de FAST-RAM, ainsi que d'un support pour coprocesseur arithmétique 80C287-12 (en option). La totalité des 640 Ko de mémoire DOS est disponible sur un A 500 de base. La mémoire supplémentaire au delà de 1 Mo, peut être utilisée, comme mémoire étendue et ou mémoire d'extension.
Vortex Atonce-Plus travaille sans contraintes, comme une tâche sous AmigaDOS. Il ne perturbe pas le fonctionnement normal de votre Amiga et est totalement neutre lorsqu'il n'est pas utilisé. Il permet l'accès à des milliers de programmes DOS (MS-DOS ou DR-DOS).
Atonce-Plus fonctionne avec l'ensemble des périphériques Amiga: disques durs
compatibles Commodore, lecteurs internes et externes, interfaces série et parallèle, son, horloge et RAM CMOS. Atonce-Plus permet les émulations vidéo EGA VGA graphiques monochrome, CGA 16 couleurs, Hercules, Olivetti et Toshiba3100.
Le Gâte Array CMOS vortex, l’émulation Chip-Level et l'AT-BIOS d'ATonce-Plus garantissent un degré élevé de fiabilité et de compatibilité AT. Atonce-Plus est fourni avec un manuel détaillé et une disquette 3.5" contenant les logiciels d'installation et d'émulation (aucun DOS).
La platine CMS s'insère, sans aucune soudure, dans le support du processeur MC68000.
Atonce-Plus est la meilleure alternative pour seulement
2690 F.
Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter directement votre revendeur.
Les marques citées sont déposées par leurs propriétaires respectifs. Atonce est une marque déposée de vortex Computcrsysteme GmbH.
AMIGA 500 PLUS, VOUS DÉSORMAIS RÉALISER TOUT CE QUE
Le nouvel Amiga 500 PLUS mérite bien son nom : plus de mémoire (1 Mo extensible à 2 Mo) plus de capacités
!HSB3B£sn
graphiques et video, plus de souplesse d’utilisation (nouveau système d'exploitation Workbench 2.0). T1 vous permet vraiment d’exprimer toute votre créativité.
Une fois de plus avec ce nouveau modèle, COMMODORE crée l’événement : l'Amiga 500 PLUS n’a pas fini de vous surprendre et de vous passionner!
Grammaire
niveau 3
POURREZ VOUS AVEZ EN TÊTE •
IGA
L'INFORMATIQUE
Çf Commodore
E
CONSTRUCTEUR MONDIAL DE MICRO-ORDINATEURS
US TE DES DIS TR1BUTE ORS « DEMANDE DE DOCUMENTA T OS': > 6 4 code COMMODORE
Uns commandes essentielles, dont nous verrons la syntaxe et les subtilités, sont celles qui sont livrées avec votre .Amiga et qui se trouvent dans le direclur> "G" : d'autres petits utilitaires ont des caractéristiques qui les font ressembler aux commandes CI.I, ils permettent de modifier la KevMap, de formater des disquettes ou de définir la configuration de travail. Ils sc trouvent dans le directory SYStsvstem et admettent le même type de syntaxe que les commandes CLI.
Dans cet article, nous allons voir une des commandes des plus élémentaire (et indispensable) de votre système : DIH. Cette commande possède son équivalent sur TOUS les systèmes informatiques, que ce soit du plus simple compatible PC aux plus gros systèmes UNIX en passant par les calculatrices HP28 ou 48. Tlle constitue un des outils les plus simples de maintenance des hiérarchies sur les mémoires de masses.
L
I. a première opération que vous voudrez effectuer sera de vous renseigner sur le contenu d'une disquette ; pour cela, la commande
l) IR vous est aimablement fournie par Commodore. Cette commande en apparence très simple (du moins dans l'utilisation courante) recèle en fait d'incroyables capacités (elle fait 8772 octets !). Nous allons cependant nous contenter des fonctions principales, celles qui ne font pas double emploi avec d'autres commandes (011 peut, par exemple, supprimer des fichiers à l'aide de DIH !). Lin premier lieu. DIR permet d'afficher dans le device courant le contenu d'un dossier (reportez-vous aux précédents articles de cette série pour de plus amples informations sur la notion de device et de dossier!. Pour cela, il faut fournir à DIR les données dont elle a besoin pour y parvenir. Ces informations doivent, comme pour toutes les commandes CLI être mises derrière le nom de l'instruction dans ce que l’on pourrait appeler le champ des paramètres (on pourrait effectivement l'appeler ainsi, mais on ne le fera pasl. Si aucun paramètre n'est fourni, DIH prendra l'initiative d'afficher le contenu du dossier courant leclui auquel on accède par la commande CD. Voir Amiga Revoie n® 21). Si. Au contraire, vous voulez afficher un autre catalogue, vous devez connaître la syntaxe DOS de description de nom de fichiers. Celle-ci a le mérite d'être universelle : il est rare Ivoire exceptionnel! De trouver un logiciel sur Amiga qui utilise d'autres conventions que celles que nous allons évoquer ici.
L’INFORMATION
Les noms de fichiers sont des chaînes de caractères qui ont pour but la définition de l'emplacement de l'information dans les mémoires de stockage, or celles-ci ont une structure hiérarchisée. Prenons un exemple, imaginons que vous ayez sur une disquette qui se prénome TOTO’un dossier TUTU qui contient un fichier qui porte le joli nom de
Nous avons vu, dans nos précédents articles, sous quelles formes se présentaient les programmes de dialogue entre vous et votre machine (j’allais dire monologue...). Nous allons commencer aujourd'hui à approfondir non plus les programmes qui permettent d’appeler les commandes, mais plutôt les commandes elles-mêmes.
TYTY (*) auquel vous voulez accéder (désolé pour ces noms débiles mais, moi, ça m’aide à comprendre!. 11 peut très bien arriver que ce fichier soit noyé parmi de nombreux autres dans le dossier TUTU, comme le dossier TUTU peut être perdu parmi d'autres dossiers ou fichiers... dans ce cas. Il faut préciser bien plus que le simple nom du fichier (plusieurs fichiers TY TY peuvent exister sur une même disquette en différents endroits, chacun ayant son existence propre). Ici ap-
Earait une notion fondamentale qu'il faut ien comprendre pour la suite : un fichier est caractérisé en ineme temps par son nom et par l'endroit où il se trouve. Deux fichiers identiques par leur structure et leur nom qui se trouvent sur deux devices différents ne sont pas les mêmes ; il est théoriquement impossible (sauf grave erreur du système) de parvenir à une situation où des fichiers de même nom se trouve au même endroit (il n'est pas difficile de comprendre que cela aurait des conséquences fâcheuses sur la suite des événements 1). Donc, dans noire exemple, on accédera à TYTY à l’aide du nom suivant :
TOTO : TUTl TYTY
l. e groupe TOTO:TUTU est appelé “chemin" (en anglais “path”), il indique l'emplacement où sc trouve le fichier lui-même. Il faut bien mettre en évidence une confusion qui peut être faite entre le nom du fichier complet (celui qui contient le chemin, comme nous venons de le voirl et le nom du fichier lui- même (c'est-à-dire la partie du nom qui se conservera lors d’une copie à un autre endroit), ici TYTY.
François Fleur et Rie Brunet.
Le chemin est décrit de manière très précise. Ou trouve en premier le nom du device, qui sert de point de départ pour la localisation (cela est dû au fait que généralement, les de- vices ont une existence réelle et sont donc plus “concrets” que le reste), ce nom est toujours suivi de Ensuite vient la description de l'arborescence pour parvenir, dans ce de- vice. Au fichier en question. Cette arborescence est définie par une succession de noms de dossiers séparés par des 7"; ainsi, chacun de ces noms indique dans lequel des dossiers il faut continuer à avancer dans le device pour parvenir finalement au fichier. Dans notre exemple, donc, on commence par aller dans le directory TOTO, puis dans le dossier TUTU, et finalement, c'est le fichier TYTY' qui nous occupe. Dans le cadre de la commande DIR, c'est plus le chemin que le nom de fichier qui nous intéresse puisque nous voulons justement chercher les noms de fichiers présents en un endroit. Pour cela, il suffit d appeler DIR suivi d'un chemin. DIR saura quel usage faire de ce paramètre et affichera le résultat sous la forme d'un petit tableau : d'une part, seront affichés les dossiers, les uns au-dessous des autres, avec la mention “(DIR)" à côté, ensuite viennent les fichiers proprement dits, en colonne par deux (une ! Deux ! Une ! Deux I).
(*) Prononcer Tille-Tille
Pour vous fixer les idées, vous pouvez par exemple exécuter un DIR sur votre disquette YvorkBeneh. Pour cela, après avoir démarré le Shell (reportez-vous aux précédents articles si vous ignorez la procédure à suivre), il vous suffit de taper DIH ; sans paramètres, le DIR se fera sur le device courant (c'est-à- dire la disquette de démarrage, donc la disquette VvorkBench ici, et l'affichage se fera dans la fenêtre du Shell). Vous obtiendrez donc avec stupéfaction ces superbes caractères à l'écran :
Trashcan (dir) c (dir)
Prefs (dir)
System (dir)
1 (dir) devs (dir) s (dir) t(dir) fonts (dir) libs (dir)
Fmpty (dir)
Utilities (dir)
Expansion (dir)
.info
Disk.info
Expansion.info
Shell
System.info Utilities.info
Empty.info Prets.info Shell, info Trashcan. Info
Remarquez l'élégance de la présentation, la force tranquille qui se dégage d'un tel prodige informatique. Devant tant de beaute je ne peux m'empecher de pleurer.
Nous approfondirons l'utilisation de DIR, commande pleine de surprises, dans notre prochain article ; nous vous souhaitons d’ici là une bonne année !
™ a ¦ ¦ %> a ¦ ¦ rvivaiaa a
Lvous y découvrirez des prix fantastiques sur tout le matériel. Ordinateurs, périphériques, i*-»*»-** ' consoles, (eux, consommable ... etc
MOHKEUR COULtUH
S( p. 3
Résolu"on 640 pixels X 285 Viones Socle of'en'aTb'eruHc Auichage RGB TTUCV _
_ _
1. 990 F
• AMIGA 500 +Ext 512 Ko
• AMIGA 500
2. 790 F
• AMIGA 500 PLUS
2. 990 F
• AMIGA 2000
5. 290 F
2. 890 F
• AMIGA500PLUS + ExtUdol
3. 670 F V EXTERNE31 7
• AMIGA 2000 + Ext 2 Mo + X COPY
6. 690 F j«t 720 F
TOUT ACHAT DE PERIPHERIQUES DE + DE 1.500 F
DISQUES OURS
A5Mo 3 650F| 45Mo 2 95Q
4 290F|52Mo 3.290 FI
5. 390 Ff y 4.590 F1
GENLOCK
IMMUMWTîS
M ONCE 500 I
1 890 F AT ONCE 2000
2 440 F POWER “C SOO
2 390 F
ROCGEN 1 490 F
gstgolosp
5. 500 F
• JIOEOMASW 12 990 F
0.GICielsdEJEUXGRATU,tspour
BlElM
iU'ûAW I I HLLI-K
0Moà6M° I OmcaSMo
4. 990 F |0Mc 990F1OMo 950 fI
AWIGA2000 l|2Mo A 900 F|,2Mo 1.850FI foÿttlUllo 2 900 F|... 2 390 Fl
3-690f f|6Mo 4.900 F|6m, 3 290 F
glggiSEAjOQ pour A 500 PLUS OU A 2000 A 500 version 1.3 pour A 500 PLUS + 1.590 F A 500 version 1.3 pour A 2000 + 3.790 F
MULTISTART II
Switcher électronique permet de switcher kickstart 1.2,1.3 et 2.0
(A 500 et A 2000) 630 F
REPRISE IMPRIMANTES
«
:
I
IMPRIMANTE 9 aiguilles STAR N B pour 9 IMPRIMANTE 24 aiguilles STAR N B + 1990 F IMPRIMANTE 9 aiguilles STAR Coul. Pour IMPRIMANTE 24 aiguilles STAR Coul ? 2 290 F
VPC
AIARI
AMIGA
PC_
SERVICE
TECHNIQUE
OCCASION
C R BO F TofAl
J_l_ MIE 0 EXPIRATION
S6MT>*
POUR BIEN DÉMARRER EN INFORMATIQUE !
* DISQUETTES 3"1 2 DF-OD
Par 100 3 FI unité Par 50 3,50 F l'unité.
Par 10 4 F I unité
* EXTENSION MEMOIRE 512 Ko Alan 250 F
Armga Sans horloge 290 F. Avec horloge 340 F
* LECTEUR EXTERNE _
Amiga ou Atari 31 2 550 F. 5 1 2 890 F
* TRACK BALL
Amiga ou Alan 390 F
Inib r.** p»*es « PMWW P"' I* '"‘R’5 '
* LOGICIEL DUPLIQUEUR
Logiciel AMIGA X COPVPRO + CYCLONF 340 F
* MONITEUR COULEUR .-mica ou atari 2.190 F
LES "PLUS'' d aMIE
pou' P*"""«n compilât ¦?£?«. „T,.E 2 ,n‘ (“»"|“cmonH*r l'unité centrale ) £J*.ED,T 4 mens u alliés sans Inlérir .REPRISE Vain vieil atUnaltir ATARI AMIGA repris à 50% de sa valeur" .REMISES ans calloilliitts ei cemités C iiliepnsc ‘Après sccoplilisa li dossier “fl»! Loal icill l in nllé ciilnli U plis il S PII F
POUR COMMANDER 43.57.48.20
TÉLÉCOPIE : 47.00 50 S1
“Ai"*bE'LLE 69. Cours Leuteaud 13006 i (16)91.42 5042
LOISInS | --
MARSEILLE PC 66 cours LéAeaix) 13006
11 tx) voltaire 75011 Pans 43.57.48.20
11 faO voltaire 75011 Pans 43.57.96.89
il bflvoltaire 75011 Pans] 43.57.96.18
'.• l.j 7SÛT 1 Par 43.38.18.09
» 43.38.46 40
(16) 91.47.74.11
¦ !üdJ'Hv ; U,""" :' : 'T1 PH'S
¦ tou
H ADRESSÉ
IvilLE
¦ CODE POSTAL II : IJ TEL
PROGRAMI
Déjà deux mois que nous afTichons des Bobs sur nos écrans. Petit à petit nous passons en revue les différentes instructions proposées par Amos. L’article d’aujourd’hui vous aidera à bien définir les caractéristiques de votre écran pour obtenir le meilleur de vos Bobs !
Le BABA DU B.O.B 3
3. Gérer les bobs
Tout jeu micro peut se résumer à cette simple phrase : gérer les Bobs. Gérer cache plusieurs différentes étapes, comme le montre la figure 1. Nous allons voir ces étapes une à une, en détail au cours de cette troisième partie.
3. 1. Afficher les Robs
Nous avons vu en détail les méthodes utilisées par Amos pour afficher un Bob : simple et double buffer. L'heure du choix a sonné !
1. L'afficher
2. Le bouger
3. L'animer
4. Gérer ses interactions avec les autres
Figure I. Que faire il tut Hub ?
3. 1.1. Quel mode choisir ?
Le choix du bon mode d'écran conditionne tout le reste. Voyons les différents avantages et inconvénients de chaque modo :
l. o simple bulTer :
- est peu gourmand en mémoire
- est utilisable pour un petit nombre de Bobs, le plus bas possible sur l'écran
- est légèrement plus rapide
- est plus facile à gérer.
Le double bulTer :
- double la taille mémoire demandée par l’écran, et augmente également l’espace nécessaire à la gestion de chaque Bob
- est utilisable pour un grand nombre do Bobs
- permet quelques fantaisies amusantes (que nous verrons plus tard)
- nécessite une bonne compréhension de son fonctionnement. Pour résumer, vous ne pouvez utiliser le simple buffet' pour un seul petit Bob. Ce mode permet par contre d'avoir de très grands écrans, et de facilement faire des scrollings. Il faudra utiliser des sprites hardware pour compléter les quelques Bobs.
Le double buffer est le mode à tout faire, pour peu que vous disposiez d'une mémoire suffisante : hors de question de l'utiliser avec 512 Ko de mémoire !
3. 1.2. Quand passer en double bulTer ?
Amos initialise les données internes d’un Bob une fois pour toutes, au moment de sa première apparition. Les lignes suivantes donneront donc un affichage incorrect :
Bob 1,160,100,1 Double Buffer
Kn effet, au moment même de l'initialisation du Bob, l'écran se trouve en mode simple buffer. Le bob est donc initialise dans ce mode. La ligne suivante passe l’écran en double buffer. Un Bob en simple buffer sur un écran on double buffer donne un effet désastreux !
La bonne disposition est :
Double Buffer Bob 1,160,100,1
3. 1.3. Le bon nombre de couleurs
Vous devez bien entendu ouvrir un écran contenant le même nombre de couleurs que vos Bobs. Ici encore, il faut faire un choix : combien de couleurs ?
Pour vous aider dans ce choix :
Plus de couleurs implique :
- un encombrement mémoire plus important, d'autant plus que nous sommes en double buffer
- une plus grande lenteur d'affichage
Je vous donne à la fin de cet article un petit programme montrant bien lu modification de la vitesse d'affichage en fonction du nombre de couleurs. (Nous verrons l'instruction “Update" dans quelques articles).
La figure 2 présente sous forme de tableau, les résultats du fonctionnement de ee programme (sur un A3000. Avec un Bob 32x32).
2 couleurs
10240
20480
2,18
4 couleurs
20480
40960
3,88
8 couleurs
30720
61440
5,86
16 couleurs
40960
81920
8. 24
32 couleurs
51200
102400
11,12
64 couleurs
61440
122880
14,18
l igure 2 : Influence du nombre des couleurs
On peut voir facilement qu'un écran 32 couleurs occupe jusqu’à 122 Ko, et que le programme fonctionne 5 fois moins vite qu'en deux couleurs !
MER AMOS 10
La conclusion évidente est que les écrans très colorés sont à réserver pour les slides-show. Seize couleurs semble un nombre raisonnable de couleurs, choisies dans la majorité des jeux (on peut donner l’impression d'un plus grand nombre de couleurs en utilisant des rain- bows et des spriles hardware)...
3. 1.4. La bonne palette
il faut prendre garde en dessinant les Bobs et les décors d'utiliser la même palette de couleur. On peut récupérer très facilement la palette de la banque de Bobs, grâce à l'instruction :
GET SPRITE PALETTE
Il est également possible de choisir une. Des formes du fondu de couleur, avec Fade :
FADE Vitesse To -1
ou "Vitesse" est un chiffre représentant le nombre de l 50ème de seconde entre chaque animation. Exemple :
Fade 1 To -1 : Wait 16
3. 2. La priorité d'affichage
Lorsque plusieurs Bobs sont présents sur un même écran, certains sont affichés devant les autres. On parle alors de priorité des Bobs, ceux se trouvant le plus en avant ont une priorité plus élevée.
Par défaut, lorsque vous faites démarrer un programme, le numéro de chaque Bob donne son niveau de priorité. Par exemple, le Bob numéro 1 est affiché derrière tous les autres.
11 est possible de modifier cet état de fait, grâce à deux instructions :
Priority On Off Priority Reverse On Off
Reportez-vous à la figure 3, qui montre les différentes priorités possibles, et leur effet sur l'affichage de trois Bobs, de numéro 1, 2 et 3.
3. 1.1. Le mode par défaut
C’est celui utilisé par Amos lorsque vous lancez un programme. Comme indiqué plus haut, la priorité des Bobs est égale à leur numéro.
3. 1.2. Priorité inverse
En utilisant l'instruction "Priority Reverse ON", on oblige Amos à inverser la table des priorités. Résultat, le Bob numéro 1 se retrouve devant tous les autres.
3. 1.3. Priority On
Cette instruction modifie totalement les priorités des Bobs, Celles-ci ne sont plus égales au numéro du Bob (ou à leur inverse), mais sont calculées à partir de la coordonnée en Y : un Bob de coordonnée Y plus élevée se retrouvera devant un autre Bob ayant un Y inférieur. L’effet obtenu est beaucoup plus simple que l'explication : plus un Bob est bas sur l'écran, plus il passe devant les autres.
11 faut utiliser “Priority On” pour donner un effet de perspective à votre jeu, lorsque les personnages marchent sur un plancher par exemple,
3. 1.4. Priority On + Priority Reverse On
Comme précédemment, les calculs sont faits il partir des coordonnées en Y des Bobs. Mais en plus, la table de priorités est inversée avant l'affichage. Le résultat est l'inverse du précédent : un Bob plus haut à l'écran passera devant les autres. A utiliser pour faire marcher les personnages au plafond !
La place me manque malheureusement pour vous donner une démonstration Amos de la priorité des Bobs. Je traiterai cela le mois prochain, en priorité bien sur !
François Lionel
I"
w
Piiurily OFF Priority OFF
Priority’ Reverse OFF Priori?.- Reverse ON
4.
3.
Priority ON Priority ON
Priority Reverse OFF Priority Reverse ON
l igure.? : Les différentes priorités
' Démonstration d'influence du .-.ombre rie ’ couleurs sur la rapidité des
Voici le dernier article concernant le “pense-bête" précédemment présenté. Cette nouvelle version met en oeuvre une fenêtre de type “Intuition", avec gadgets, boutons et textes qui permettent d’en ajuster les temps de présence et d’absence. En plus, dans un but démonstratif, on a ajouté l'inscription des dimensions de la fenêtre, qui est elle-même déformable, dans la fenêtre elle-même.
On pourra regarder avec intérêt les lignes qui mettent en oeuvre le mécanisme d'exploitation des messages reçus et émis par la fenêtre. Le principe en est simple ! Les ports étant définis et ouverts lignes 11 à 13 et 22. La fenêtre avec les
IDC. MP que l’on a choisis lignes 16 h 20, on utilise la fonction “f=geipkt" Iport lecturei ligne 49 ou fi6. Pour obtenir l'adresse (p) d'un éventuel message. Si p n’est pas nul ligne 67. On extrait le message de l’adresse par la fonction “getarglpl" ligne 68. Si l'on a pris soin d’assigner des positions à certaines valeurs ligne 26 et 27. On les extrait en utilisant "getarglp,position)” ligne 69 à 71. Il est indispensable d'envoyer un accusé de réception à l'émetteur par “ropIyO” ligne 72. Sinon les messages s'empilent et finissent par attirer l’attention du GURL qui n’aime pas le désordre.
LA BOITE A CLO
Nous rappelons que pour fonctionner selon le mode prévu, le programme de dessin, traitement de texte ou autre, doit être lancé par “KIN nom de programme", de même que le présent programme doit être lancé sous Arexx par “RLN RX nom de programme”, où “nom de programme" doit contenir toute la définition des répertoires éventuels. C’est le mécanisme normal du multitâche !
LISTING (les numéros des lignes sont là pour explication, il ne faudra en aucun cas les laper avec le programme.)
CALL OpenWindow(ECRIT,gauche, sommet,largeur, ,
hauteur, messages,indics,'SAUVEGARDEZ! Ajustage des Temps')
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60 61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
CALL OpenPort(LIT)
texte=OVERLAY(allume,ligne,1) texte=OVERLAY(','éteint,texte,7)
CALL ModifyHost(ECRIT,NEWSIZE,"%w »h %d")
'assignation des positions* retour="Le RETOUR est: %g%l%w*2%h%3%d''
'installation des gadgets* CALL AddGadget(ECRIT,70,25,1,texte,retour,100) CALL AddGadget(ECRIT,1,83,2,
Pressez ICI '.retour)
CALL AddGadget(ECRIT,247,12,3,'FIN’,retour)
CALL Move(ECRIT,15,20)
CALL Text(ECRIT,'Durée: Allume,Eteint')
CALL SetApen(ECRIT,1)
CALL Move(ECRIT,180,32)
CALL Text(ECRIT,'en secondes')
indicarret=0
bascule=0
DO FOREVER * boucle infinie*
DO WHILE bascule=0 IF allume='' | eteint='' THEN DO
allume=2
èteint=2
END
CALL WindowToFront(ECRIT)
'place fenêtre et écran en face avant* CALL ScreenToFront()
DO i=l TO 48*allume CALL DELAY 1 p=getpkt(LIT)
IF p~= NULL () THEN LEAVE i END
CALL ScreenToBack()
* idem en face arrière * CALL HindowToBack(ECRIT)
IF p== NULLO THEN DO i=l to 48*eteint CALL DELAY 1
'attente*
p = getpkt (LIT)
'message ? *
IF p~= NULL() THEN LEAVE i END
IF p~== NULL() THEN DO
bascule=l
CALL
WindowToFront(ECRIT)
CALL ScreenToFront)) BREAK END
END
IF p ~= NULL() THEN DO
argument=getarg(p) * extraction des valeurs*
argl=getarg(p,1) arg2=getarg(p,2) arg3=getarg(p,3)
AMIGA 500 PLUS
+ 5 jeux + Manette
72
CALL reply p,0 *ne pas oublier de répondre*
73
74
‘traitement des valeurs à inscrire dans la fenêtre*
75
SELECT
76
77
WHEN arg3=l THEN CALL inscrit argument argl
' arg2
78
WHEN arg3=2 THEN CALL inscrit 'LE retour est:
'texte argl arg2
79
WHEN arg3=3 THEN DO
80
bascule=0
81
CALL inscrit 'LE retour est:
'texte V argl arg2
82
END
83
WHEN argumentsCLOSEWINDOW' THEN DO
84
CALL
CloseWindow(ECRIT)
85
EXIT
86
END
87
OTHERWISE NOP
88
END
89
IF arg3=l THEN PARSE VAR argument . Allume
éteint
90
IF allume 1 THEN allume=l
91
IF eteint 1 THEN éteint=l
92
texte=OVERLAY(allume,ligne,1)
93
texte=OVERLAY(’,'éteint,texte, 7)
94
CALL RemoveGadget(ECRIT, 1)
95
CALL AddGadget(ECRIT,70,25,1,texte,retour,100)
96
END
97
p=getpkt(LIT)
98
END
99
100
EXIT ‘fin du programme*
101
‘sous programme d'écriture dans la fenêtre*
102
inscrit :
103
ARG argum ' ; ' al ' ; ' a2
104
argum=STRIP(argum)
105
106
107
CALL Move(ECRIT,10,50)
108
CALL Text(ECRIT,' ')
109
CALL Move(ECRIT,10,50)
110
CALL Text(ECRIT,argum)
111
112
à 119
120
CALL Move(ECRIT,10,60)
121
CALL Text(ECRIT,'Largeur fenêtre:’al)
122
CALL Move(ECRIT,10,70)
123
CALL Text(ECRIT,'Hauteur fenêtre:’a2)
124
RETURN
125
F. Gueugnon
NOS POINTS FORTS:
• PRIX
ACE MARKET wous hit bénéficier des meilleurs prix ...et sans vous déplacer-
• SERVICE RAPIDE
ACE MARKET traite votre commande le jour même de sa réception... pas de perte de temps, vous êtes livré dans les plus bref délais!
• GARANTIE
ACE MARKET garantit les Ordinateurs 2 a~*
1 an, Ir
LOGICIELS UTILITAIRES
AMIGA
AMOS FR 455
AMOS COMPILER 295
AMOS 3D 345
BIG BANG 1495
COMPTE CHEQUE 220
DELUXE MUSIC 1070
DELUXE VIDEO III 670
DEVPAC 2 695
DIGI-PAINTIII 695
DISCOSCOPIE 250
DISKMASTER 1.4 255
DOS 2 DOS 395
DR DOS 5.0 870
DELUXE PAINT IV 960
ELAN PERFORMER 870
EXCELLENCE 1600
HOME MANAGER 450
INFOFILE 495
KINDWORDS 2.0 410
LATTICE C 2845
MASTER SOUND 395
MAXIPLAN PLUS 695
POWER WORKS 845
PRO 24 2590
PROFIL 345
STUDIO ANIMATION DISNEY 970 STUDIO 24 1145
SUPERBASE PRO 1485
TOOLBOX AMIGA 190
TRACK 24 570
VIDEO EFFECTS 695
VIST A PRO 920
LOGICIELS DEGRIFFES 59 F L'UNITE
AMIGA
CONTINENTAL CIRCUS FULL METAL PLANET GALAXY FORCE GEMINI WINS HAMMERFIST NINJA SPIRIT QUARTZ PREDATOR SHINOBI SPINDIZZY
AMIGA 2000
+Logiciel de dessin
5. 290 F
+ Moniteur couleur
6. 990 F
+ Extension à 2Mo
PERIPHERIQUES AMIGA
DISQUES DURS A 500
DATAFLYER 15 Mo 3.650 F DATAFLYER 52 MoQ 4.190 F DATAFLYER 105 MoQ 5.390 F DISQUES DURS A 2000 DATAFLYER 15 Mo 2.950 F DATAFLYER 52 MoQ 3.290 F DATAFLYER 105 MoQ 4.590 F EXTENSIONS MEMOIRE A 2000
DATAFLYER RAM 0 Mo 950 F DATAFLYER RAM 2 Mo1.800 F DATAFLYER RAM 1 Mo2.690 F EXTENSIONS MEMOIRE A 500
512 Ko Ext. Sans horloge 250 F 512 Ko Ext, avec horloge 320 F BASEBOARDOMo 990 F
BASEBOARD 2 Mo 1.890 F
BASEBOARD1 Mo 2.890 F
DISQUES DURS A 500 + EXTENSION MEMOIRE
GVP HCD 500 52Q.QK0 GVPHCD50052Q>2Mo
4. 990 F
5. 690 F
DISQUES DURS A 2000 + EXTENSION MEMOIRE
GVP HCD 2000 520-OKo 3.690 F GVP HCD 2000 52Qt2Mo 4.590 F
CARTE ACCELERATRICE
MICROBOTIC VXL30 3.495 F VIDEO
GENLOCK ROCTECK 1.390 F DIGITALISEUR DIGIVIEW GOLD4.0 1.490 F
MONITEUR 1Û83S 2.290 F
MONITEUR 1084S 2.490 F
SON
DIGITALISEUR STEREO 480 F DIGITALISEUR MK II 560 F INTERFACE MIDI 420 F MINI AMPLIFICATEUR STEREO 1 Watt sans HP 360 F
MINI AMPLIFICATEUR STEREO 1 Watt avec HP 530 F
2. 990 F
+ Moniteur couleur
4. 990 F
+ Extension à 2Mo
+ 600 F
IMPRIMANTES
STAR LC 20 1.690 F
STAR LC 200C 2.190 F
STAR LC 24 200 3.190 F
STAR LC 24 200C 3.790 F
RUBANS IMPRIMANTES
STARLC 10
50F
STAR LC 20
60F
STAR LC 10 COULEUR
70 F
STAR LC 200
70 F
STAR LC 21-10
60F
SARLC 24-200
60 F
CITIZEN 120 D»
50 F
CITIZEN 124 D
50 F
CITIZEN SWIFT 24
60 F
EPSON LX 800
50 F
EPSON LO 500
60 F
MANETTES DE JEUX
PRO 5000
145 F
ZIP STICK
150 F
SPEED KING
110F
NAVIGATOR
140 F
STING RAY
140 F
MANTA RAY
160F
ACCESSOIRES
BOITES DE RANGEMENT 40 disquettes. 3‘1 2 40 F
80 disquettes. 3*1 2 80 F
POSSO 3-1 2 130 F
HOUSSE CLAVIER 70 F
HOUSSE MONITEUR COUL. 80 F
CABLE PERITEL CABLE MIDI CABLE IMPRIMANTE CENTRONIX CABLE MINITEL CABLE RALLONGE JOYS. 35 F CABLE NULL MODEM 150 F DOUBLEUR JOYSTICK 60 F
90F 40 F
45 F 90F
LES PERIPHERIQUES
SOURIS
170 F
SOURIS OPTIQUE
420 F
TRACK 8ALL
390 F
LECTEUR EXT. 3"1 2
540 F
LECTEUR EXT. 5-1 4
980 F
SCANNER 400 DPI
1. 790 F
Offre valable jusqu'au Of Janvier 1992.
Dans la limite des stocks disponibles
TOUS NOS PRIX SONT T.T.C
BON DE COMMANDE A RETOURNER A : ACE MARKET.41, RUE PELLEPORT-75020 PARIS
NOM
PRODUIT
QUANTITE
PRIX
ADRESSE .
CP ..VILLE.....
TEL. ...
FRAIS DE PORT : POSTE 60 F. Pour 1 logiciel 25 F.
TOTAL
TRANSPORTEUR 100 F par colis. CONTRE REMB. 80 F. Règlemenl par ? CHEQUE ? CCP ?
CARTE BLEUE
AR. 01 92
N° de carte • DATE ..
Date d expiration SIGNATURE
BORNES IN
insi, aujourd'hui il est tout à fait banal de tripoter une machine, à la re cherche de quel ques informations Seul un problème persiste : l’utilisa teur... Un dur litige qui existe entre machines et non-initiés, l'ordinateur ne faisant pas encore partie de toutes les générations actuelles, et les informations n’étant pas toutes destinées au même public. Ainsi on peut douter de l'intérêt qu'offre une borne si elle n'est fréquentée que par la poussière qui l’environne, ce qui nous amène à voir en quelques paragraphes les meilleurs moyens pour attirer l'attention d’utilisateurs potentiels.
Avant d’entrer dans les détails, il faut bien prendre conscience des trois règles essentielles vouées au même but : Clarté, Simplicité et Maniabilité. Et ce, pour l'L lilisateur !
DESIGN D’INTERFACE
Une arme redoutable pour que. Par ses charmes, votre borne soit inévitable. En premier lieu, la clarté d'un écran doit permettre la compréhension immédiate d’tm message. Inutile de vous enfoncer dans un travail acharné de fignolages accessoires. Il vous faut uniquement concevoir l'interface pour atteindre une catégorie ciblée de personnes. Divers systèmes existent, et parmi eux dominent couleurs et symbolique.
Elle passe par l'organisation de l'écran.
Le plus gros obstacle que rencontre tilis
SOMMAIRE
Umimn
©
il****
©
llBl*t*flHÉOirllllVllllll
©
m
Figure 2
SCHEMA Dl
j
I. es couleurs sont perçues différemment selon les types de publics : les enfants seront attirés par des couleurs vives, les jeunes adultes préféreront des ambiances mixtes et recherchées, et les adultes se sentiront plus à l'aise dans un environnement sobre.
De même les formes joueront un très grand rôle : simples et facilement identifiables pour les enfants, évoluées et hyper-réalistes pour les jeunes adultes.
Sélection S une rubrique Retour ou hfoGuifc
Avance Retour à C« suivait précédent
Y
B
0 ûa f m
Figure 1
Lorsque Commodore a lancé en 1990 le concept du multimédia à la portée de toutes les bourses, le phénomène s’est répandu comme une avalanche. Mais quand en plus on a découvert qu’il ne fallait plus la patience d'un programmeur pour construire ses propres systèmes interactifs, la foule s’est pressée pour voir !
Symboliques et stylisées pour les adultes, elles vous permettront de faciliter la visualisation d'un écran.
Les textes, au même litre qu'en PAO, devront être très aisément lisibles, et l'utilisation de polices de caractères trop diverses ne pourra que nuire à la clarté de la borne. Deux polices sont largement suffisantes pour alimenter le lecteur en texte. N'oubliez pas d’utiliser mie taille de caractères assez grande pour éviter que les utilisateurs ne viennent se coller le nez contre l’écran, et que les titres puissent être lus à quelques mètres de la borne.
LA SIMPLICITE
l’utilisateur novice est le maniement du rongeur électronique. Il est donc évident qu'il faudra lui éviter de fastidieux déplacements ponctués de noms d'oiseaux divers. Des boutons de sélection de bonne taille devraient permettre un choix plus aisé. Veillez à placer vos boutons de sélection de mêmes fonctions aux mêmes endroits au fil des écrans. Ce petit détail évitera quelques jurons de plus...
Les boutons sont composés de deux éléments :
FORME+ SYMBOLE
CT nll
Leur forme désignera une catégorie d'ordres, différenciant les fonctions d’affichage des fonctions d'aide, etc... Le symbole ou texte contenu doit exprimer clairement la fonction effectuée. A vous d'icônifier au plus juste ces ordres, tout en pensant à utiliser les couleurs les plus judicieuses (ex : rouge = danger avertissement), et à donner un second étal au bouton permettant de vérifier visuellement que l'on a bien “appuyé’' sur celui désiré.
L’ECRAN
Il n'existe pas d'écran type aux propriétés ergonomiques. Toutefois, quelques solutions classiques sont très utilisées : diviser l'écran en une partie dédiée à l'affichage, l’autre aux sélections (les pages écrans minitel en sont un très bon exemple !). .Ainsi, la présence d'un bandeau vertical ou horizontal d'un art à un tiers d'écran vous permettra e stocker toujours au même endroit vos boutons. Je ne saurais trop vous inviter à réserver une zone peu encombrée au bas de l'écran, utile pour afficher une aide en ligne destinée aux personnes égarées.
T
L'impatience aidant, vous voilà déjà devant l'écran entrelacé de vos nuits blanches. Un peu tôt à mon avis ! Souvent, une simple feuille de papier et quelques stylos vous éviteront une session de débuggage fastidieuse. Pour cela une méthode très simple :
LEGENDES
PROJET B1
Sous Rub
Anim.
Pr
es.
Infog
tuner
2
Prepa.
Texte
Anim.
10
3
x Sommaire
1
ICV
Sous
11
Texte
~V Rub
2
1
Sous Rub
Sous.Rub
12
Anim.
13
More 1
£
Infos
Sous'Rub
1 Définissez quelques symboles pour :
- les phases de choix 0
- les données t i
(rien ne vous interdit de détailler les données en différents groupes, mais n'en faites pas trop !)
THinUttn
festHüafc
StmnMCM
2 Dessinez les branches de votre programme complétées des symboles nécessaires, en n'oubliant pas d'indiquer à chaque phase de choix un numéro de variable (ceci vous évitera de faire des doubles douloureux!. Réadressez clairement chaque renvoi par une flèche colorée si cela peut vous arranger, Vous pouvez en dix minutes réaliser le plan d’une application contenant 60 écrans et une quarantaine de choix.
L'organigramme a pour but de rester clair tout en permettant une pré-visualisation complète des différentes branches et variables du programme. Ceci vous pemettra de corriger immédiatement toute erreur possible dans le flot des données, et même d'installer toutes les icônes dans Ainiga- Vision par exemple, suivant votre schéma, sans nécessairement les paramétrer immé-
1 - Les boulons de sélection : Formes + Symbole et ou Texte
2 - Ecran de choix : ici. Division de l'écran en 2 zones, l e bouton “aide" (?) N'est pas présent, nous trouvant au sommaire général. Le programme effectue automatiquement une démo expliquant son application via quelques animations si personne n'intervient au bout de 25 secondes.
3 - Organigramme du projet sur papier.
4 - Du schéma au programme, on construit le principal : la hiérarchie. Quelques paramètres. Et votre borne est prête à tourner !
5 - Les noms de rubriques signalés en haut des pages peuvent être de pratiques repères pour les utilisateurs dans les branches du programme.
La fonction “Guide" se doit d'être présente sur tous les écrans nécessitant une intervention humaine, pour l'aide en ligne. Profitez tout de même d’une bonne zone graphique pour illustrer vos différents messages.
Diatement. Notez que cette technique est aussi pratique pour présenter un avant-projet de la borne au client !
La suite ne sera plus qu’une simple mise en place de fichiers et de paramétrages.
APRES LA TEMPETE...
Vous voilà prêts à affronter tout projet de borne interactive, en allant directement à l'essentiel, sans perte de temps. Reste à espérer une nouvelle mouture d . miga- ision permettant la manipulation d’un plus grand nombre de données, notamment au niveau du son (pas de Module-Player, arghl), des graphismes (le 24 bits se répand !), et des animations 31) (des formats de plus en plus nombreux).
Jérôme Roudet
T -M»
IMKMf
IICV.
Un
vmmm
"o
*
POLYCREAO
ammu
BAC A § C 0 t F F McrTOUmSaK
ienvenue donc dans le monde des grandes quantités de données, mais ne nous affolons pas. Entretenir un tel périphérique demande quelques sacri-
- lices...
BIEN COMMENCER
Comme il faut un début à tout, il va falloir avant même de les installer, organiser vos données sur cette nouvelle mémoire de masse. Grande est la tentation de tout mettre sur une bonne grosse partition, mais ce n'est pas une bonne chose !
Premièrement, votre disque dur va mal digérer la quantité de fichiers à gérer, et ses performances vont diminuer au fur et à mesure de lu prolifération des données.
Lin second lieu, un petit accident est très vite arrivé, et donc en cas de problème sur votre partition, il vous faudra brûler de nombreux cierges pour espérer récupérer son contenu, ce qui n'est pas le cas avec un partitionnage multiple. Par ce système, vous réduisez la zone endommagée à une partition, au lieu de l’intégralité du disque dur.
Nous allons donc gérer l’espace au plus juste. A ce jour, les disques durs diffusés sont quasiment tous auto-boot. D’où la nécessité d’une partition SYS: isolée qui gérera l’intégralité du système. L‘n rapide calcul nous mène à définir sa taille minimale : voyons voir... vous avez une disquette YVB, une autre Fxtras, déjà 1.6 Ko occupés. Ceci est sans compter les fonts complémentaires que vous installerez (et Dieu Motorola sait s’il y en a !), les commandes que vous rajouterez dans votre répertoire (7 favori (merci le Dont Pub !), les nombreux utilitaires nécessaires à un travail aisé et rapide (gestion mémoire, anti-virus, émulateurs, programmes de télécommunication, etc), et quelques autres babioles que certains programmes vous demanderont de stocker lors de leur installation, il Mo ne sont pas un luxe pour avoir une partition SYS: souple et aisément personnalisable.
Je devine déjà la crispation des possesseurs de 20 Mo ! Mais rassurez-vous, le plus dur est passé. Libre à vous de jauger les partitions suivantes à créer, selon vos propres besoins. En général, on remarque deux formes de partition-
Après Noël, vous devez.
être beaucoup plus nombreux à bénéficier du petit appareil qui évite à votre Amiga de se transformer illico en vulgaire grille-pain digital : un disque dur.
Nage suivant celle du SYS:
A - Une partition APPLICATION, chargée de recevoir tous les programmes exécutables, vous permettra d’utiliser tous vos softs rapidement, tandis qu’une partition DOCUMENT pourra contenir tous les fichiers issus de ces applications. A ce niveau, il est vivement conseillé de préparer quelques sous-répertoires pour séparer ce qui concerne les textes des images, des sons et autres formats de fichiers que vous serez amenés à créer ou manipuler. Bilan : 3 partitions.
B - Vos partitions seront d’origine créées pour tel ou tel type de document. L’exemple le plus simpe à disposition : mon disque dur. Une partition DH1: est chargée de recevoir tout ce qui touche aux graphiques. Une partition DH2: est entièrement dédiée aux sons et applications musicales. La D1I3: contient tout ce qui concerne l’édition et la PAO, ainsi que des fichiers clients comme l’on dit communément. Ht pour finir. D114: contient tous les programmes et fichiers qui ont une sale tendance à bouger. C’est-à-dire ceux dont j’ignore encore s’il est intéressant de les avoir rapidement sous la main. Bilan : 5 partitions. Qui peuvent être plus nombreuses suivant votre modèle de disque dur.
N’ayez donc pas pour de fragmenter votre unité de stockage en plusieurs zones réservées, vous n’v gagnerez que des avantages.
LE BACK-UP
.Aïe ! L’heure est. Venue où après avoir accompli quelques milliers d’heures de fonctionnement sans faillir, vous commencez à douter de l’avenir de vos données sur votre plus fidèle compagnon. Vous imaginez déjà les quelques kilos de disquettes nécessaires à l’archivage (avec en passant, la petite remarque du vendeur du coin “et c’est pour faire un Back-up ?!? Tss-tss...”), mais surtout le temps que vous allez perdre à copier vos données.
Ici encore, les conseils cités ci-dessus vont prendre un peu plus de valeur : vous pourrez vous en tirer à moindre frais en effectuant un back-up manuel. Seule contrainte : vous munir d’un petit utilitaire style Diskmaster ou Cli-Matc (on trouve même des clones performants en DP !l qui vous facilitera la manipulation des données. Ainsi, vous n’aurez qu’à transférer vos fichiers documents une bonne fois pour toutes sur des disquettes archivage, l’opération n’étant pas nécessaire pour les programmes en eux-mêmes, vu qu’il reste à votre disposition la disquette originale pour chacun (et oui ! Il faut être stupide pour se séparer de son disque d’origine pour la simple raison que l’on a l’application installée sur disque dur (1.)). Pour les autres (ou les irréductibles de l’automatisation), vous pourrez bien sûr utiliser les utilitaires disponibles sur le marché pour effectuer votre back-up. Mais ce sont toutes les données qui vont se balader d’un endroit à un autre, à moins que vous ne preniez le temps de paramétrer un tri selon les capacités du soft.
Voilà ! Vous êtes armés pour affronter un flot de données considérable à présent, en vous rappelant toujours du vieux proverbe : “Qui a bureau bordé- lique et tiroirs anarchiques, ne peut offrir un travail prolifique !" (à dire avec un accent japonais inspirant sagesse et bien-être Yin !).
A bientôt pour un nouveau proverbe !!!
(1) Anecdote citée car réellement constatée par votre serviteur !!!
Jérôme Roudet
MAD, 42, rue Lamartine. 75009 PARIS. Tél.: 48 78 11 65 M : ND-LORETTE - CADET
SAS'LATTICE 5.10
2439
AMOS3D
375
LATTICE C++
2790
AMOS (Fr)
525
DISCO SCOPIE
250
DOS - 2 - DOS
459
AREXX
379
ROM DEVICES 2.0
450
QUATERBACK
550
AUTODOCS 2.0
490
QUATERBACK TOOLS
790
HARDWARE MANUAL
225
AZTEC C
2430
DISKMASTER
290
AMOS COMPILER
325
DEVPAC2
790
Page réalisée sur Amiga 3000 COMMODORE) avec PPAGE 2.1, PDRAW et le scanner SHARP JX 100. Illustrations non comracluellè
GST GOLD SP (Y-C)
5500
PRO TITLER
1490
GST 2500 (RVB SYNC. + PAL +
WIPE MASTER
790
Y-C + BETA) Broadcast
18500
BROADCASTITLER 2 Fr
2990
GST GOLD AS ecamF
3490
FONT PACK
1790
GST GOLD PRO (Y-C)
7600
FONT EHANCER
1790
GST 40
2290
FRAME GRABBER PPS
5990
DIGIGOLD PRO
2950
VIDEO BLENDER PPS
- NC-
VIDEO PILOT V 330
9950
DELUXE VIDEO «I
1090
A 2300
2590
SCALA
2990
NERIKI DESKTOP Y-C
15200
DPAINT IV
890
CP10RVB PAL
1380
ELAN PERFORMER 2
990
DG 40 filtre elect
1680
REAL 3 D TURBO
4400
TS24
1380
DCTV
5490
AMIGA 3000 25 Mhz,
50 Mo
23690 F TTC
PERFECT SOUND
740
AUDIOMASTERIII
740
MASTER SOUND
410
MUSIC X
1290
STEREO MASTER
790
BARS et PIPES PRO
3200
MIDI GOLD INSIDER
990
SOUND MASTER
1790
MIDI CONNECTOR
470
X-OR
2650
BARS et PIPES Fr
1850
PHANTOM
2700
MUSIC BOX A
435
DELUXE MUSIC C. EXPANDER SAM _,
1090
GBêS
Tous les jours de 9 h 30 à 19 h 00 Portes ouvertes à la musique-midi, démo non-stop
DEVELOPPEMENT
SCANNER A4 200 DPI 4990
SCAN COULEUR JX 100 7990
DIGIVIEW 4.0 Fr 1495
PAINTJET COULEUR 9590
DG 40 1620
F. FIXER + Multisync 5990
MONITEUR A1084 2500
GVP COMBO 3221Mo RAM 7990
GVP COMBO 333 4Mo RAM G C01
DPAINTIV 890
ÔIGI-PAINT 3 Fr 895
ANIMATE 4D 4410
30 TOOLS 690
3 0 PROFESSIONAL 2600
VISTAPRO 1350
ART DEPART PRO 2 1850
REEL 3D TURB01.4 4440
INTERCHANGE 420
CGFONTS 1390
KARAFONTS 590
P. A.O. |' LENCEFr 1790
• ARTS 595
IPRO DRAW 2.0 1590
iPPAGE 2.1 Fr 2990
LBDiskTYPE 490
1GE SETTER II 990
AMIGA2000 KICKSTART2.0 5790 F TTC
CARTE 68040 POUR A3000 16500 F CARTE 68040 POUR A2000 4 Mo Ram en démonstration 22500 F
Et toujours... Extension 1 Mo Chip pour A500 plus HCD + GVP QUANTUM LP52S A590 + 2 Megas
Static Column Ram 4 Mo A3000
BON DE COMMANDE
à retourner à MAD, 42 rue Lamartine 75009 PARIS
Je désire commander l’un des produits suivants :
.....au prix de : .....F
.....au prix de : .....F
Pour un total de ..F
que je règle par J chèque ci-joint
- J cadet
Date d'expiration Signature :
1 Pin’s I
MAD J
pour tout
achat , ™
Envoi express sous 48 heures pour tout produit en stock
LAM
moiumci
¦ LnU
Lorsque l'on parle de mémoire sur l’Amiga. Deux mots reviennent inévitablement. à savoir mémoire "Chip", et mémoire “Fast", La mémoire Fast est une zone mémoire accessible par le processeur 68000. Et par le coprocesseur Agnus (grâce à son contrôleur DMA, ce qui permet de dessiner sur un Amiga qui n'a que de la mémoire ChipI. Le 68000 y accède directement, et très rapidement, d'où le nom de Fast.
La zone de mémoire Chip est utilisée uniquement par les coprocesseurs, ou plus exactement par les processeurs spécialisés.
QUI VA OÙ ?
Commençons par la famille elle-même. L’Amiga 500, le 2000 et le 3000. Pour des soucis de digestion lourde, nous débuterons par l’Amiga 3000. Qui pose le plus de problèmes dans le choix et l'installation des mémoires.
Lorsque l'on découvre les entrailles de l'Amiga 3000. On découvre différents emplacements mémoire Ifigure 1). L'Amiga 3000 est livré en standard avec 2 Mo. Répartis à égalité entre la Fast et la Chip. La zone de mémoire Chip, (figure 1, C et D), est équipée de 1 Mo de mémoire dynamique (en 256 x 4) de type DIP (Dual lnline Package). On retrouve le deuxième méga (figure 1.
151. Installé dans le banc 0 de mémoire Fast. Voilà, déjà nous savons qu'à gauche se trouve la mémoire Chip, et qu'à droite se trouve la mémoire Fast.
Mais comment étendre la mémoire ? Pour cela, il convient d'utiliser les supports ZIP (figure 1. A), supports pour mémoire 32 bits en 1 Mo x 4. Les mémoires "Page Mode” ou les mémoires "Statique Colonne" sont supportées. Mais avant d'installer les Chips, plusieurs petites manipulations sont nécessaires. Premièrement, il faut ôter le banc de 1 Mo mémoire Fast (figure 1. Bl, et placer les boîtiers dans les supports Chip (figure I, C). Fin effet, le banc de mémoire Fast 256 x 4 possède les mêmes addresses que le banc 0 des mémoires Fast 1 Mo x 4. Maintenant on peut placer les boîtiers ZIP (Zig-zag lnline Package), en commençant à U850. Et en allant jusqu'à U857 (ceci
¦1
1 m
u
1
I
I

m .
1
i
1
¦ *
jmi]
Qui, en qualité d'utilisateur passionné, n'a pas eu l'occasion d'être confronté au difficile choix de mémoire, de carte mémoire, de carte contrôleur et de carte accélératrice ?
Qu’en est-il de l'installation, de la configuration, parfois si délicate ? Gropouik vous livre tous ses secrets.
Pour une extension de 4 Mo). Le premier boîtier se positionne à 1850, le deuxième à U851. Etc, jusqu'à U857. Respectez bien le sens des boîtiers, et n’oubliez pas de déplacer le cavalier J852 sur la position i Mo x 4 (caractéristique des mémoires Fast que vous venez d’installer). A noter que Kamsev (figure 1. H), est présent pour la gestion des addresses SCSI, ainsi que pour la gestion des différentes sortes de mémoire du 3000.
Lïyure 1
A500 ET A2000
Ils ne possèdent pas la possibilité d'installer de la mémoire sur la carte mère, en respectant les normes constructeur. Mais iis sont eux aussi pourvus de mémoire Fast et de mémoire Chip. Pour la petite histoire, il y a quelques temps, alors qu’Agnus était plus jeune. L’Amiga possédait 3 sortes de mémoire. La mémoire Chip de 0 à 512 Ko, la mémoire rafraîchie de 512 Ko à 1 Mo. Et la mémoire Fast au-delà des 1 Mo. Maintenant, avec des Agnus dernière génération, on peut gérer 2 Mo de mémoire Chip ! L'Amiga oOO possède en standard 512 Ko de mémoire Chip, avec l'ajout d une extension il peut avoir 512 Ko ou 1 Mo de mémoire Fast supplémentaire. F.n passant par un centre de maintenance, il est tout à fait possible de faire reconnaître son extension en tant que mémoire Chip.
L'Amiga 2000 lui. Possède 1 Mo de mémoire Chip en standard. Les extensions ou cartes accélératrices disponibles à l’heure actuelle ne lui apportent que de la mémoire Fast.
Le petit nouveau de la gamme. L'Amiga 500 Plus possède comme le 2000 1 Mo de mémoire Chip, mais la version d'Agnus qui l'équipe autorise 2 Mo de mémoire Chip, si l'on utilise une extension interne.
Maintenant que vous connaissez mieux les caractéristiques des mémoires de la famille Amiga. Nous verrons le mois prochain les cartes d'extensions et par- lois poli-fonctions.
Gropouik
AIR MOUSE
Après les fabuleuses aventures des cochons dans l'espace, voici venue droit des USA, par vaisseau inlergalactique, la souris de l'espace ! Une souris à mi-chemin entre le crayon optique et la souris infra-rouge, d'un design très futuriste et parfait pour se loger dans le creux de lu main. (Notez que la présence de poils dans la main ne gêne pas le maintient de la souris).
Nom do code : Air Mouse Remote
Control System
Particularité : Pas de boule, donc pas
besoin de surface plarte pour déplacer la souris.
Ce nouveau concept de souris ne nécessite plus de surface bien plane de 20 cm x 20 cm, mais s'utilise dans l'espace ! J'explique, n ous êtes debout ou assis devant votre écran, la souris dans la main à un mètre du sol et lorsque vous déplace le bras vers la droite, magiquement le pointeur se déplace lui aussi. C'est-à-dire que vous aile pouvoir jouer à Shadow uf thc Beasl tout en vous entraînant sur votre vélo d’appartement !
COMMENT ÇA MARCHE ?
Lorsque vous ouvrez le package du Air Mouse. Vous découvrez en plus de la souris, un boîtier récepteur, un manuel, des câbles, des disquettes et un adaptateur secteur. Ce package très complet permet le raccordement du Air Mouse sur Amiga. Sur CI) TV. Sur Mac et sur PC.
Brièvement pour ce qui est du PC. Le driver fourni est un driver fonctionnant sous Windows III.
Pour ce qui est du CDTV. Il vous faut placer le récepteur Ipetite boîte noire), sur le dessus de votre moniteur, et alimenter ce boîtier à l'aide de l'adaptateur secteur 112 V 300 MA). Relier ensuite ce boîtier sur le port série, et connecter un lecteur de disquettes, (compter environ 800 F supplémentaire pour le lecteur). Maintenant que tout est branché, vous insérez la disquette Driver, le CD ROM dans sa cartouche, la cartouche dans le CDT et vous mettez sous tension. Après quelques accès disquette une page écran apparaît, présentant des choix de vitesse de déplacement du pointeur. Vous sélectionnez une des vitesses, selon vos aptitudes ou habitudes et le chargement du titre débute. Deux choses importantes restent à préciser : premièrement, le lecteur doit rester connecté, car à chaque éjection de titre, le driver est rechargé. Deuxièmement, malgré l'utilisation du Air Mouse. La télécommande du CDTV fonctionne toujours, ce qui est très pratique lorsque l'on manque d'habitude avec le .Air Mouse.
Ce nouveau concept de souris est génial de part sa conception et sa simplicité d'installation, cependant pour une utilisation sur CDTV prévoyez environ :> 000 F pour le système Air Mouse.
Gropouik
- Vitesse de transmission : 2400 Bds
- Protocoles : CCITT» V21. V22, V22bis
- Programmation : HAYES AT*
- Alimentation : par la carte mère 2000 3000
- Ligne téléphonique : 1 entrée 1 sortie
- Logiciel de télécommunication inclus
- Garantie 5 ANS
DATALINK EXPRESS
- Vitesse de transmission : 2400 Bds
- Protocoles : CCITT« V21. V22, V22bis Programmation : HAYES Ate
- Alimentation : externe 220V 50 Hz
- Connectique : 1 connecteur RS232 femelle
- Ligne téléphonique : 1 entrée 1 sortie
- Logiciel de télécommunication inclus
- Garantie 5 ANS
DATALINK 2000
&
DATALINK EXPRESS
Æ
4PPLIG) ÉNGiri€£RING
Les modems Datalink express et Datalink 2000 opèrent aux vi-
tesses 0-300, 1200, et 2400 bds. Grâce au MNP-5 inclus d'origine on peut augmenter les performances de ces modems à 4800 bds. Ils O sont entièrement compatibles avec le jeu d'instructions HAYES AT, et donc avec la quasi-totalité des logiciels de télécommunication,
Jr-Comm est un logiciel de télécommunication fourni avec ces modems et qui permet le téléchargement de logiciels en provenance de toutes les BBS Amiga existantes.
Ces modems vous permettent de transmettre aussi rapidement des informations à votre ami à quelques kilomètres de chez vous, qu'à votre client à Tokyo ou New-York.
L'option Send-Fax vous permet d'envoyer directement à partir de l'écran de votre Amiga n’importe quelle quantité de documents, à toute heure, à n’importe quel télécopieur ou groupe de destinataire.
Un répertoire téléphonique permet l'envoi à un groupe de personnes par un simple click de souris.
Manuel en Français et support téléphonique ESSONNE MAILING.
Les produit* Applied Fnginecring sont iliMnbuc* en Fiance par FSSONNb MAÏl.INC Datalink 21100. Daulink bxpress. Le logo AE vont copyright Applied hnpinccring.
ESSONNE MAILING 8-10 Rue du Bois-Sauvage 9l024Evry Cedex &64.97.96.S4 Fax 69.91.19.25 BBS 69.91.30.62.vjw:: %
H Longtemps négligé, cet aspect est devenu essentiel dans les démos récentes, où “l’ambiance" est primordiale. Il est facile de comprendre pourquoi 1a musique a demandé plus de temps que le graphisme pour se développer : alors que des objets graphiques ont tous un format commun simple, officialise1 par Commodore dès le début Ile très fameux format IFF). Et peuvent facilement être ramenés au formai “canonique" de la mémoire vidéo, les musiques n'ont rien de tel. Commodore a bien défini le format ll l -musique pour mettre de l'ordre dans ce domaine mais ce dernier se révèle souvent trop complexe à mettre en oeuvre : pour aggraver encore la situation, la musique a des règles strictes qui doivent se retrouver sur un ordinateur, ainsi, le programmeur moyen se trouve, lorsqu’il doit faire une routine musicale, confronté à des problèmes qu'il ne peut résoudre seul. En effet, à une bonne connaissance des méthodes de synchronisation dans le temps (certains pseudo-programmeurs continuent à ignorer les "limers” pour leur préférer la durée du balayage, unité de temps qui varie d’un pays à l'autrel doivent s’ajouter un savoir minimum à propos de la théorie de l'échantillonnage, de la programmation du hardware en général et surtout une expérience solide dans le domaine musical. Ajoutez à cela que les routines jouant les musiques sont le plus souvent écrites en .Assembleur et non en langage évolué, de façon à diminuer le temps machine et vous comprendrez dans quel embarras se trouve notre pauvre coder.
TCHAKAPOUM
Ainsi, les premières démos n'avaient d'autre accompagnement musical que de courtes digitalisations "tchakapoum teha- kapoum". Vous vous doutez que le terme “court" n'a rien d’excessif, par exemple. 10 secondes de musique digitalisée à une fréquence de 22 Khz occupent plus de 200 Ko en mémoire ! L.a phase suivante de l’évolution correspond à l'utilisation de musiques de jeux "récupérées"; ce détournement mettail à la disposition des créateurs de démos des routines de musiques bien faites et musicalement de bonne qualité. Malheureusement le point, noir était juridique... car les manipulations qui font atterrir la routine d'un programmeur professionnel dans votre démo
Pour finir notre tour d’horizon des points principaux intervenant dans la création des démos, nous allons aujourd'hui nous attarder sur l'aspect sonore de ces programmes.
Ne sonl pas des plus légales (si vous pensez le contraire, il esl temps de reprendre contact avec des utilisateurs normaux d'.Vrniga II. Pour finir, vint 1ère des Soundtrarkers ! Ce fut le début de la véritable musique de démos sur Amiga. Ces programmes permettaient de manière sommaire rie composer des musiques et de les rejouer avec des routines assez simples que les concepteurs de ces programmes diffusaient sans aucune restriction : les musiques composées avec ce type de programme étaient suffisamment sophistiquées pour que des concepteurs de jeux professionnels les utilisent. I.e système d'édition du SoundTracker. Qui s'est rapidement imposé, repose sur la représentation graphique des quatre voix de la puce sonore sous la forme de quatre colonnes contenant le type d'instrument, lu note et les effets à jouer à chaque instant. Les mstruments étaient dans les premières versions de courts échantillons Isamplesl joués à différentes fréquences selon la note choisie ; en effet, le principal paramètre qui peut être modifié par programmation directe du hardware est la fréquence à laquelle est rejoué le sumple.
L. a représentation de la partition est dans ce type de programme très lointaine rie la représentation classique où les notes sonl couchées sur des portées. Aegis Sonix (un des premiers logiciels de composition musicale) utilisait ce principe mais il était difficile de trouver des routines permettant de rejouer les musiques conçues avec.
Nous abordons là un aspect important de la programmation musicale ; c’est un des seuls domaines où il est considéré comme normal d’utiliser des routines écrites par d'autres programmeurs. En effet, les bonnes routines sont en général diffusées comme des domaines publics (bien souvent dans des réseaux parallèles!. Au temps des premiers SoundTrackers, les seuls programmes disponibles étaient très mal conçus : ils étaient lents, consommaient beaucoup de temps machine Ion se souvient des fameuses boucles d'attente de 3000 cycles qui traînaient dans SoundTracker et Sound Fxl mais le rendu était alors si étonnant que l'on était prêt à diminuer la qualité des animations de façon à avoir une bonne musique. Les routines ont évolué et sont devenues de nos jours très performantes (division du temps machine par 5 voire 10) mais ceci ne fut rendu possible que par une amélioration parallèle des programmes de conception de musiques et des formats de données utilisés (compactés ou non. Optimisés ou non...). La conséquence en est que la compatibilité que l'on pouvait espérer au temps (le 1 1 I F SMUS est depuis longtemps devenue une utopie. Le musicien se retrouve devant uni' grande gamme de programmes dont chacun a ses avantages et ses défauts quant à la qualité musicale. La quantité des fonctions et la rapidité des routines.
L n autre facteur vient compliquer le tout : les méthodes, dont nous venons de parler, concernant la décomposition de la musique en sain pies sont encore aux yeux de certains irop gourmandes en mémoire lune bonne musique pmid encore une centaine de kol. Il s'est donc opéré depuis un ou deux ans ce que l'on pourrait prendre pour un retour en arrière. Il est aujourd'hui classique, pour gagner de la mémoire, d'utiliser des instruments dits "synthétiques" qui ne sont en fait que des samples très courts (quelques octets au lieu de un ou deux ko pour un piano par exemple). Le rendu se rapproche plus (lu ST ou de l'Amstrad que ce à quoi on avait été habitués mais mis entre les mains d'un bon compositeur on peut néanmoins obtenir un excellent résultat.
Il y aurait encore beaucoup de choses à dire mais nous arrivons au terme de ce rapide tour d'horizon qui. Nous i'espé- rons. Vous aura donné l'envie de vous lancer dans celle lâche ardue mais oh! Combien valorisante qu’est la conception des démos.
Renaud I .ci-ouvreur. musicien et homme de
scienre.l.Vssistanco technique : Eric lirunet
Bières et sandwiches : François Fleuret).
BAB MICRO C EN TER Sari
7, rue de C'oursic - 64100 II WONNK
is
Hab Micro
Service Vente Par Correspondance 59.59.39.65
Boutique professionnelle 59.63.67.47
Boutique Jeux 59.63.16.88
I LOGICIELS 0€ MUSIQUE
BIBLE AMIGA ? 07
399 F
- -¦
TRUCS ET ASTUCES 2
129 F
990F
TRUCS ASTUCES . 07
229F
500F
LIVRE DU LECT.DE 07
299F
350F
AAA C .
PACK VIDEO-SOUND
590 P
490 r • 510 F!
JOYSTICKS Modèiesautoftres
495 F
1 090F
SPEEDKING
150 F
290F
NAVIOATOR
160 F
1 590 F
MANTARAY
160 F
2 890 F
ST1NQRAY
180 F
450 F
PA00LE INFRAROUGE
249 F
590F
ARCADE POWERST1CK
399 F
490 F
QUICK JOY JETFIGHTER
150 F
1 490 F
QWCKJOY 8UPERBOARD 190 F
390F
QUICKJOY TOPSTAR
290F
3200F
ZIPST1CK
180 F
DISQUE 8 DORS GVP A3000
CARTES ACCELERATRICES
! HCO • 0 Ko ; HCD-2M©
HCO • S2Q-0
HCD ? 105Q-0
HCO * 20ÔMX-0 HCD * 2O0MX-2 RICOH 5600 A MOV PAPSTORE 150 INT.
OPTO 650 SCSI
5700 F DKSPTK3ER 2 2 950 F
9 980 F NEC 40 9 990 F Filtre DG40 1 620 F
12 490 F NEC 50 16 990 F Filtre DG GOLD-YC 2 950 F
MüL'nSYNC. A.O.C. 3 690 F Frame Grabber PPS 5 490 F
- ----- CANON ION PC-KIT 15 400 F
SCANNERS CANON DISC 512Mo 2 600 F
2700 F 3700F
890 F 850F 790F 090 F 1 490 F 1 990 F
1 990 F
2 490 F 1 690 F 1 190 F 4 400 F 1 500F 1 990F
450F
TRACK24 MIDI CONNECTOR REAL TIME S.P. INTERFACE MIDI 2 AUDIO OIGIT STEREO AMAS
SOUND TRAP III BIGBAND PRO 24 AMIGA MASTER SOUND QUARTET SONIX 2.0 F STUOIO 24 MUSIC MASTER BARS & PIPES PRO.
14 990 F 17 490 P
10 900 F '
20 900 F
21 900 P
TEL.
5 490 F 7 990F
21 990 F 16 500F
22 500F
QVP 333C » HO 52 QVP 333C + HD100
OVP A3001*60 QVP A3001-5040 GVP A3001-5Q * 80 QVP G-FORCE 040 CBM 68030-25 2 Mo CBM 68030-25 4 Mo Fusion Forthy 68040 PPS 040 AMK3A 3000 PPS040-ÎMO A2000
HANOSCAN 105 GOLDEN IMAGE HANDY SCANNER 10 PRINT TECMNiK PRO SHARP JX100 SHARP JX 300 EPSON ES30OC
2 990 F SPACE-ART VD2001 9 490 F COLORBURST 9 750 F HAM-E TEL. HAM-E PLUS
A-VIOEO 12 BITS A-VIDEO 24 BITS CARTES D EMULATION PC HARLEOWN 2000
MARLEQUIN 3000
16000F 7 990 F
3 250 F
4 750 F 2390F
Commodore A2088 XT TEL H ARLEQUIN 4000 Commodore A2286 AT 4 990 F DCTV Version PAL KCS POWER-BOARO ZO 2 480 F CBM VDE A2320 AT-Once A500 1 790 F VISION 24 GVP
AT-Onco-16-Plus A500 2 690 F -
STB 030-30 68882 4Mo 12 900 F
AT-0nce-16-Plu9 A2000 2 690 F
VIDEODISQUES
(AmigaVision i_
STB 030-50 68882 8Mo 19 900 F RAMPack 4 Mo 32 bits 2 790 F
GENLOCKS INSTITUTIONNELS
SONY LDP 3300 D 13 420 P SONY LDP 1550 14 620 F -
490 F 390F 295 F 249 F 295 F 990 F 290 F 440F 650 F 395 F 490 F 580 F 650 F
220F 240 F 220 F 289 F 235 F 289 F 259 P 215 F 249 F 215 F 249F 229F 23SF 225F 129F 289F 235F 295F 299F 299F 289F 229F
Cartes Microbotîc* VXL-030-25 3 495 F
VXL-030-25 68882 6 750 F
VXL-030-25 68882 2 Mo 9900 F VXL-Û3G-50-68882 2 Mol4 900 F
EXTENSIONS MEMOIRE
4 490 F CARTES DIVERSES
5 990 F “*--
2 290 F SUNRIZE ADV12 . Soft
2 480 F MODEM DATALMK
3 290 F MOOEM DAT ALJNKFAX 2 280 F Adonis A-Ta*k Starter 5 500 F Adonis A-TMk Cons.
7 600 F Adonis A-Talk Pro.
11 690 F X-POWER A500 TEL. X-POWER A2000 MULTI-SERIE A2232 DOUBLE TALK A2000 DOUBLE TALK A500
10 500 F, --------
11 990 F PIECES OETACHEES
HOME VIDEO KIT HOME VIDEO KIT DGV GST40APAL GST40AYC GST 40A SECAM GOLD GST 3000 VCRVBQAL GST GOLD SPUTTER GST GOLD PRO NERIKJ DESKTOP NER1KI DESKTOP Y C
1 020F 990F 1 490 F
3 850F
1 890F 2280F
1 790F
2 990 F
4 290F 870 F 930 F
1 990 P
3 950 F
4 200 F
GVP SimmRAM 2 Mo 8 1 790 F Ext. A2O00 FSG 2 Mo 8 1 290 F Ext. 512 Ko A500 305 F
Exl. 512 Ko. Horloge 390 F
Ext. A502 1Mo A500 Plus 700 F Ext. 1,5MoA500 990 F
Exl. 2 Mo A50Q » 290 F
Ext Golden Image 2Mo 2 290 F
LECTEURS DE DISQUETTES
TEAC 3" 1 2 1,64 Mo 1 090 F COMMODORE A1011 890 F
GVP FD 2010 (A2000) 890 F
GVP FD 3010 ;A3000) 1 290 F
ROCTECMDC 30 3"1 2 650 F
ROCTEC RF542C 5"1 4 COMMODORE A2010 COMMODORE A3010 KIT 3"1 2 1.44 AT2286
SATV GST 2500 VideoMasier VldeoMaster. DGV MAGNLPRO NERIKI II
TRANSCGOEUPS
MODULATEUR A520 MuRITranscodeur MT8 TS 20 PALSECAM COMMODORE 42032
12990
17 500 F FAT AGNUS 8372A 19 990 F DENISE H B 8362
SUPER DENISE 8373 PAULA CHIP 8364 CIA CHIP BS20A 190 F 1.3 ROM KICKSTART 2 250 F 2.0 ROM KICKSTART 990 F GARY CHIP 5719
195 F 249 F
279F 129F 149 F
149 F 249 F 199 F
196 F 145 F
125 F
126 F
270F TEL 180 F
229F 249 F 289F
265 F 220F 289F
240 F 235F
990F 890 F
1 080F 790 F
B90T
ACCESSOIRES
790F 2490 F
PERIPHERIQUES VIOEO
MOUSE JOYSTICK 7 360 F SNAPPERBOX 4 950 F SOURIS OPT 01 480 F SOURIS MEC Gl 6400F BOOT-OFOOfl 9 950 F BOOTOfO OF2 2 500 F CHANGE KICK
155 F 295F 490 F
MIX IMAGES SATV IMX 10 SATV
CP AMIGA SATV V1DEOPILOT V310 V1DEOP1LOT V330 INTERFACE BTF
COMMODORE 1083S 2 290 F COMMODORE 1064S 2 490 F COMMODORE 2024 BW 4 490 F
DISQUE DUR A500 GVP HD-552
52 Mo Quantum 0 Ko RAM extensible à 8 Mo
4 990 F
PAGE SETTER 2.0 F GOLD DISK
Version Française
990 F
DIGITAL
2 800F 0 MO F 7 690 F 0 990 F
AUTRES D D A2000
I
990F 5 950F - 6500F
4 090F
Xetec Uint-FasiCard xetec CD-ROM interne Xetec CD-ROM externe FSG Quantum 52 Mo FSG Quantum 105 Mo
DD AMOVIBLES
SYQUEST SQ555 Int. SYQUEST SQ555 Ext SYQUEST 88 Mo Int. SYQUEST 88 Mo Ext. D2 128 Mo Opt. R W CARTOUCHE SQ 400 CARTOUCHE SQ 800 PPS OKMAPE
3 990 F 5 990 F S 390 F 7 350 F 7 590F
790F
990F
4 900F
DISQUES DURS OVP A500 ,
HDS52 - 52 Mo O HD552 * 2 Mo HD5105 • 105 Mo Q
H05105 * 2 Mo
4 990F -
5 890 F 0990F
8 990F
Extension* DDOVP.BOO
CHIPack 502. 2Mo CHIPeck 504 4 Mo CHIPack 506 6 Mo CHIPack 508 8 Mo Combo-AT 16 Mlu Combo 68030-40 Mb*
1 090 F
2 180 F
3 270 F r
4 360F | TEL B TEL
AUTRES D OURS A500
COMMODORE A590 CBM A590 ¦* 2 Mo
FSG A500-52 Quantum FSG A500-52 Q + 2 Mo
îlsi
- n -n m m
DISQUES DURS 3>*SFJUL8
Cartes Stormbrtnger
STB 030-16 2Mo 6 900 F
STB 030-16 68882 4Mb 8 900 F
CARTE GRAPHIQUE A-VIDEO 24 BITS
LOGICIEL MULTIMEDIA OPERA AVIDEO PAINTER W
3990 F TTC
EXTENSION MEMOIRE 2 Mo pour A500
1 290 F
Maxtor 200 Mo 10 990 F
Maxtor 340 Mo 16 990 F
Fut|ltsu 330 Mo 12 900 F
Futjitsu 520 Mo 16 460 F
Fut]IISU 1266 Mo 26 000 F
CALC PAOE SETTER 20 F EXCELLENCE 2.0 FLOW 3 0 HOME OFFICE KIT MAXIPLAN PLUS PRO PAGE 2.1 F PROWRITE 3.2 F PPAGE2.1 - PDRAW2 2 990 F QUICK-WRITE 490 F
AMIGA BUSINESS PACK 990 F PAGE STREAM UGHT 1 790 F PAGE STREAM 2.1 3 490 F
SUPERBASE 4 2 990 F
30 PRO 1A 30 PRO 2 .0
DELUXE PAINT IV DELUXE VIDEO 81 DESIGN-WORKS DIQIPAINT III 0I0IVIEW 4.0 DIGIV. MEDIA STATION IMAGINE VA IMAGINE VF RASTERUNK PROFESSIONAL DRAW 2 REAL 30 PRO-TURBO REAL 3D LIGHT 1.4 ULTRA-DESIGN VOLUMU4D JUNIOR VOLUMM40 PRO
AMIGAVISION CAN-DO 1.5 ELAN PERFOflMER 2 INTERACTIVE SHOW
BCALA 1.1 VF 2
5CALA 500
TV TOOLS CREATOR 11 TV TOOLS PLAYER TV TOOLS 16 Mlo
T. A.D. PROFESSIONAL 1 690 F
T. A.D. PRO. V 2.00 2 090 F
TV PAINT HARLEOUIN 9 400 F TV PAINT AVIDEO 2 500 F TV DISPLAY 790 F
BROADCAST TTTLER 2 2 950 F
BT2 FONTPACK «1 1 390 F
FARMER 1.0 4 600 F
PRO TTTLER 2.0 1 «90 F
VIOfO TOOLS ON TAP 1490 F
18 000 F MULTIMEDIA
GRAPHISME
HAROW RE F MANU AL
INCLUDES AU1000CS LIBRAIRIES 8 DEVICES BIEN DEB LANG MA CH BIEN DEB AMIGA LIVRE AMIGA BASIC UVRE AM. BASIC . D7 LIVRE DE LA MUSIQUE LIVRE ΠLA VIOEO UVRE OE D PAINT Hl MEILLEURS DOMPU8S MEILLEURS JEUX UVRE IMPRIMANTES BIBLE AMIGA
AMOS 30
AM09 COMPILATEUR COMPTE CHEQUE DEMOMAKER DEVPAC 2
DISCOSCOPIE 3 PRO.
DOS TO DOS
CFA BASIC
QFA BASIC COMPIL
PROFIL
OUATIRBACK 4 0 OUATERBACK TOOLS DISK MASTER 14
i 1270 CANON BJ10« CANON BJ 10SX CITIZEN 124 D CITIZEN SWIFT 24 C TEXAS INSTR. PS CBM MPS1500C STAR LC 200 HP PAINTJET COUL.
LOTUS T CHALLENGE 2 BABY JOE
FINAL BLOW BOXING MEGALOMANIA RUGBY WORLD CUP FLI0HT OF INTRUOER
CROISIERE CADAVRE R-TYPE 2
SHAOOW SORCERER FINAL FIOHT MAGIC POCKETS PQA TOUR GOLF ROBWHOOO BLUES BORTHERS RETURN TO EUROPE SIM CITY - POPULOUS ALIEN STORM MICROPROSE GOLF SILENT SERVICE 2 THUNDeRHAWK HUNTER TERMINATOR2 MIDWINTER 2 30 CONSTRUCTION KIT RAILROAO TYCOON KICKOFF 2
Fi9 STEALTM F1GHTER CENTURION OCF ROME UTQPU
Rbl 2 BASEBALL
KING OUEST 5 STARFLIGHT 2 PANZA KICK BOXMG GREAT COURT 2 J WHITE SNOOKER BARBARIAN 2 PSYGN SECRET M ISLAND DEUTEROS SUPER MONACO G.P. RISEOF DRAGON IMG KMGHT OF THE SKY GOOS
EVE OF BEHOCOER IMG
LIVRAISON SOUS 48 HEURES EN FRANCE METROPOLITAINE'
ADRESSE
Désignation I Prix
Quantité
-
Montant
NomPrénom
-
Adresse
--
Code Postal Ville I
REGLEME
NT JOINT
Mandat
Chèque
C. Bleue
C. Aurore
Carte bleue ou Carte Aurore (N et date d expiration)
Montant Total
,-
Frais de port (Logiciels : 35 F Matériel : 70 F)
-
--
DEMO
nLES NEWS
POSSEDER
MAHONEY AND KAKTUS : H!S MASTER’S NOISE
Annoncée depuis plus d'un an. C'est la dernière production de ce team, et c'est l'une des plus aboutie sur Amiga. La principale qualité de ce sound-disk est d'avoir une durée de vie longue : en effet, il dispose de 100 musiques répar-
ANDROMEDA:
OCA w'5n
Cette démonstration a été conçue au meeting de Razor Idont on parle dans le
Le mois dernier se tenait à Nesles-La- Vallée la conférence Iris New Year pour laquelle nous vous ferons un compte rendu le mois prochain. De nombreux autres meetings ont eu également lieu, notamment en Norvège, ce qui devrait nous apporter beaucoup de nouveautés...
Kaktus. Vlantronix. Xorxes, Obarski, otc.
Programmation : 16 20 Design : 15 20
Musiques : 18 20
EXTENSOR : HYPNAUTIC HAMMER ?
Une démonstration n'a pas besoin d'être hyper-compliquée pour plaire, le plus important étant souvent le design, cette démonstration cil est la preuve. Extensor nous propose ici une démo du style “Techno" très à la mode. C’est donc une suite d'images, d'animations et de cvclings qui se superposent très rapidement (ils ne sont cependant pas subliminaux, heureusement) le tout rythmé par une musique dans le pur style llouse. La musique a bien sûr été créée avec un émule de sountracker. Les instruments étant surtout des percussions. C'est le genre, de démo qui fait fureur dans les soirées étudiantes. Le code est de Zyx, les graphismes et la ik de Trauma Project.
Lies sur 2 disquettes, ce qui fait enxiron 5 heures d’éionnement î Outre ces superbes musiques on peut accéder à différents textes sur le groupe. Il y a même des parties cachées, pour y accéder il suffit de trouver des mots-clés comme “Mahoney", "Train", "Kaktus".... et la démo réagit suivant l'heure à laquelle on se branche. Ainsi la démo de midi sera différente de celle de minuit... Après avoir tout vu et avoir fait un reset. Une reset-part apparaît, il y a encore 10 nouvelles musiques très cools accompagnées de graphismes en rotation autour d’une boule fictive, une innovation très agréable.
Le rode est de Mahoney. Les graphismes de Uno, et les soundtracks de Mahoney.
HYPHAUTIC
HAMMER II
hxlensor : Hypnantic Hammer 2
CORNER
Zine 11). Il n'y a pas réellement d'innovations mais plutôt des perfectionnements de routines. Elles s'appliquent à la 3D et aux tapis de points. Pour la 3D une routine gère la transparence et la source lumineuse en 5 bitplans 1.32 couleurs) : une autre routine analogue permet d’utiliser le nipper, il y a alors 6 types de couleurs différentes. Pour les tapis de points, le coder affiche 7 petits tapis qu’il fait rebondir sur les coins de l’écran. Le design a été très priviligié avec une page de présentation entre les différentes parties.
Le code est de Andy. Les gfx sont de Quest et la musique de Mr Man.
Programmation : 16 20 Design : 17 20
Musique : 13 20
PHENOMENA: ZOOM
Voici une inlro qui vient juste d'être finie au meeting Iris. Elle a pour but de faire connaître la section française de Phcno- mena. Comme son nom l’indique la routine principale est un zoom mais il y a aussi de la 3D déformée avec effet do miroir avec transformation, des effets de coppcr et de l’Optic .Art (plusieurs polygones emboîtés donnant un effet de relief impressionnant). La routine principale est donc un zoom... infini, et en temps réel 11! Le logo Phenomena arrive et la routine agrandit (zoom et rotation) indéfiniment une partie du logo en overscan et sans saccade. On a ainsi l’impression d'utiliser un microscope grossissant à l'infini, et il ne s’agit pas de fractales (bien qu'il soit possible de faire des fractales en temps réel). La musique n'est pas en reste non plus, composée avec Protracker 1.1B+, celle-ci exploite tous les plus jolis effets qu’il contient.
Le code est de Kristal et la routine d’Optic Art de Sheriu. Les gfx de et la zik de Mushies.
Programmation : 19 20 Design : 16 20
Musique : 18 20
BRAINSTORM : ZINE ISSUE 11
Zine était considéré comme le meilleur journal sur la scène .Amiga, et bien il s’est encore amélioré et quelle amélioration II! (voir interview p.76), il est maintenant parfait. Tout le code de la mise en page a été revu ; tout est maintenant accessible à la souris. Le chargement des textes se fait en fonction de la mémoire disponible sur la machine, ainsi avec 1 Mo (chose très courante maintenant) tous les textes seront chargés en Ram puis décompactés lors d'un appel. Le rendu est fantastique, on se croirait sur un CDTY. Même la qualité des articles s'est très fortement améliorée en abordant des sujets encore plus cools et plus variés.
Le code est de Chaos Sanily, la musique de Aseeol et les gfx de Chester et Oli. Le Zine 12 devrait sortir durant ce mois.
Programmation : 19 20 Design : 17 20
Musique : 19 20
.Antoine Mussard
WANTED
Bonne année !!! J’espère que vous ave passé de bonnes fêtes.
Ce mois-ci nous allons parler d'un groupe suisse qui ne se présente plus, et qui doit sa renommée à son mag-disk “Zine" : Brainstorm.
Composée de 4 membres. Chetser. Orlando. Axel el Pride. L’équipe de Zine u décidé en septembre 1989 d'éditer un magazine sur disquette accessible à tous. Mais le mérite et l'idée première reviennent à Majestic (Jean-Jacques PittetJ et The Accused (Philippe Mussler) qui. En août 1989, avaient déjà inventé ce mag auquel tout brainstorm avait participé. Depuis, ils sont devenus inactifs, et c’est bien sûr la nouvelle équipe de Zine avec l'aide de Chaos Sanity (Dierk Ohlerich) qui a repris le flambeau.
Amiga Revue : Combien de temps mettez-vous pour faire un numéro de Zine ?
Brainstorm : Nous passons beaucoup de temps sur le journal, environ deux heures par jour. Nous pouvons travailler parfois pendant plus de 10 heures assis devant nos machines (stress, angoisse, panique...). Généralement lorsque nous terminons un numéro, nous cessons toutes activités pour 2 semaines au moins. Cela demande du temps. Nous sortons environ 5 à 6 numéros par an.
AR : Qui réalise le journal (articles, code. Gfx. Zik) ?
B : Nous faisons les articles nous-mêmes (bien évidemment il y a plusieurs personnes extérieures au groupe qui y participent). Chesler a, depuis le numéro 4. Noué des liens partout afin d’v recueillir news, infos, projets, scandales... Chaque rumeur que nous entendons est d’abord vérifiée avant d'être publiée (nous nous basons sur des faits réels). En ce qui concerne les gfx, c'est principalement Ino Scx et Chester qui s’en occupent, la musique est d'Axel et le code de Chaos Sanity. La mémoire requise pour tout stocker est énorme.
AR : Que pensez-vous de votre Mag ?
B : Notre journal depuis le numéro 11 a subi beaucoup d'arrangements (nouveau design, améliorations techniques, nouvelles rubriques...). Il est devenu beaucoup plus professionnel, bien entendu tous les articles ne plaisent pas aux lecteurs, mais nous nous forçons de réaliser le meilleur. Nothing is perfect !!!
AR : Les quatre membres de Zine ?
B : Axel (Alexander Strohm), Suisse, 16 ans, co-éditeur, Zikos : Chester (André Schelker), Suisse. 19 ans, manager, éditeur, gfx-artiste ; Orlando (Orlando Buddelacci), Suisse. 19 ans. Manager, éditeur, coder ; Pride (Palle Jensen), Danemark. 20 ans. Co-éditeur. Swapper.
Moyenne d’âge de 18 ans, se rapprochant assez d'un journal professionnel, ce dernier épuise tous les sujets, que ce soit au niveau musical, dessin, coding. Ou encore interviews. Un des meilleurs charts sur disk relatant des faits de la scène mondiale Amiga au fil des jours et des mois. Nous leurs souhaitons bon courage et bonne continuation dans leur entreprise.
Mais Brainstorm c’est aussi un groupe de démos. Et voici leur toute dernière production à l'heure où nous écrivons ces lignes...
Blitter Miracle : démonstration intéressante au niveau du code, son principal atout réside dans la routine assez originale du coder. Celle-ci se transcrit par une déformation d'image s'affichant sur chaque face d’un objet 31).
Autre chose assez originale : Rob Rose (le coder) a superposé une image oversean sur une surface présentant de multiples reliefs, 4308 points se déplaçant selon un sinus dans toutes les frames. Plus fort encore, à la fin de la démo mie image plaquée sur une sphère et tournant sur celle-ci, font que cette démo est à posséder sans plus attendre.
On ne peut pas dire qu’il v ail beaucoup de graphismes, ces derniers sont tout de même assez beaux et sont signés Chester et Oli. Lo musique imitant un peu le style d' ‘‘Enigma” est d'Axel.
On espère voir prochainement une nouvelle production de ce groupe qui fut un des pionniers de l'Amiga.
Pour tout renseignement :
Brainstorm Zine
P. O Box 4148 Pfeflïngen Swilzerland
Messages personnels de Brainstorm :
Hello à : Hack Mag, Stolen data. ICK, McDisk, 4Th Dimension, Chit Chat, GJ, Vertical. Sanity, FuroChart. Quartz, Phenomena, Anarchy, TRSI. Complex, Alcatraz, .Amiga Industries, Spreadpoint, Shirting, Brainwavc, Extrême, Vcga. PMC, ACMH, Scoopex, Andromeda, The Siients, Equinox, Miriam. 1R 8i SR, Class 8d. Patsy, Simone, Lorona, Sabine, Nicole, Michel, Andy, Danielle, et “specials greetings” à’ tous les membres de brainstorm (Suisse et Danemark).
Padonou Philippe, Daniel Dimitrijevic
Zine, Mag internationnal (en anglais), édité par 4 personnes d'une
COMREV :
LE CATALOGUE
CftUKI-A 1 CUMRKY (Sim 11 (JOMHFV 3 (J. KÔIhs
f. OMRIA 7 (Irène*: COMIU£ (Musiqii
S 1»
UMItlA 2 4 V«>» kb*‘iu h h
f. OMRFV 4 nini 1» COMKKA 6 (Graphisme 11 I0MHI S (lliliiaires h
NOUVEAUTES !
COMREV 10 (Démos 1) COMRF.V 11 (Sond 2)
CONIRPA 12l.Sond 3)
COMREV 13 (X) COMRFA 14 (Graph. 2)
COMlilA 15 Amiga Revue
V 37
COMRFA 16 Amiga Revue
V 3S Vol. 1
COMHFV 17 .Amiga Revue N“ 38 Vol. 2
COMRFA 18 Amiga Revue
N: 39
COMREV 19 .Amiga Revue Xe 40
COMRF.V 20 Amiga Revue X- 41
COMREV 21 Amiga Revue Démos 2
BON DE COMMANDE à adresser à : Commodore-Revue VPC, 16, quai J.-Baptiste Clément, 94140 Alfortvtile
Nom : .
Prénom :
Adresse :
Code Postal ; .Ville
Je désire recevoir les litres suivants au prix unitaire rte 39 F Frais de port = S F - Etranger. L)()Vt TOM » 10 T.
Numéro
Nombre
Numéro
Nombre
COM1ÏUV 1
COMHFV 12
COMHFV 2
COMHFV 13
COMRF.V 3
COMHFV 14
COMREV 4
COMREV 15
COMREV 5
COMREV 16
COMREV 0
COMREV 17
COMREV 7
COMREV 1S
COMRFA 8
COMHFV 19
COMREV 9
COMHFV 20
COMREV 10
COMREV 21
COMREV 11
fi-juinl un chèque de
!¦' tlibnllè h l'ordre de Commocloro Ijevue)
ICE
(Jette démo possède un incontournable attrait. Une fois de plus la 3D est de mise . Ei celle-ci est 1res bien réalisée. Les graphismes sont de qualité, le code et l’originalité constituent les pièces maîtresses de cette démonstration. II v a de nombreuses parties accompagnées d'effets musicaux. SHUNTS
Ce groupe est composé de personnes dont, la moyenne d'âge est de 20 ans, et pour la plupart venant du €64.
Amigaltevua : Pourquoi avoir créé ce groupe et pourquoi une section étrangère?
Silents : Silents cherchait à avoir une section en France, et comme ils étaient d'un bon niveau, on a envoyé une preview au WIIQ là l’époque nous étions dans Concept) et quelques temps après, nous avons reçus la confirmation de notre entrée, t fDepuis combien de temps fonctionne le groupe ?
S : Il y a environ six mois que la section s'est créée, et depuis nous avons sorti trois démos dont la BBS intro.
. Mt : Y a-t-il une bonne ambiance dans te groupe ?
S : Nous pensons être un groupe assez cool, et tous de bon niveau . On se connaît bien et cela forme une bonne équipe de copains avant tout.
. 1 It : La memberlist...
S : Silents se compose de :
Audiomonstre (Six)
BKII (musir)
Conquesl (swapperl Motif (coderl Ml F (musie)
Perlbrmer (coder, lenderl Kasputin (graphistel lionan (roder)
Rookie (organiser .swapper)
The Surfer Iswapperi Wall (Gf'x)
Zoom (graphiste)
Ali : Depuis combien de temps êtes-vous sur Amiga ?
S : Nous sommes sur Amiga depuis environ trois ans.
,4H ; Los projets ?
S : Prochainement, nous projetons de sortir un Music-Disk, un trackloader code par Motif, une detilro par Perfiirmcr, un slidesliow de walt et aussi une dérno et un jeu de lionan . Cela fait beaucoup, mais on pense pouvoir assurer.
AR : Vos activité,s en dehors de I Amiga ?
S : Performer est en réalité "passe-partout'' à Fort. Boyard (venez me retrouver tous les vendredi soir, vous pouvez gagner tin pin’s), lionan et Rookie sont étudiants, Walt suit sa quatrième année de prolésiste dentaire (bravo, continue), NIIP et BKP sont fermiers.
AR : Vos avis sur la scène française ?
S : Selon notre propre avis, il y a 4 groupes leaders en France.
- Alliance Design (Substance) : bon code (Corto), bon gfx (Maekl, mauvaise musique (Môby).
- Dreaindelears : liediight bon. Moby toujours aussi mauvais.
- Rebels : Reflex, DCA, Ilof, Anex toits bons.
- Scoopex : Mark bon. Cltuck “beaucoup de blabla, pas de résultat".
AH : Votre classement des meilleurs coders.
S : Tristan. Thomas Landspurg, Celnbrandil, Kreator. Tai-Pan. Tec, Delta Azaiülh...
AH : Vos graphistes préférés ?
S : Bitmap Brothers. Uno, Tobias Ritcher. Terminator. Mack. Reward.Mithrandir, Airbrush...
.AH : Vos préférences musicales sur Amiga (bien sûr ?
S : Charles Deenen, Uncle Tom. Codex, Chris Httelsbeek, Walkman, Bruno. Jochen Hippel. Roméo Knight...
Daniel Dimilrijevic et Philippe Padonou
Vous vous présentons un groupe qui fût classé deux places derrière “Virtual World" de Thomas Landspurg, à la partie organisée par Oyptoburners en collaboration avec Itexion et Fairlight... The Silents.
- Crackers, Overdose, Coma, Tretracopy
- Proiracker, Noisctracker, Soundtracker. Startracker. Multiripper. Letracopy
- 8 Modules de musiques digitalisées pour la disquette Comrev 11
- Party Cames interdit aux moins de 18 ans
- Mande) Mountains - Julia.pal .Alice : Animation pfx Flmega min)
- Images : montre. Croquis requester. Scènes Sculpt el. Turbo Silver
- Images : Bateau. F40 Scènes Sculpt et Turbot Silver DropShadovv. Zoomvvmdovvs
- Superbase ; application DeluxePaint 4 : Images Ieonmaster
- Images : Avion. Surprise 2d Scènes Sculpt et Turbo Silver
- Images : Clalet. Plus 2 supplémentaires Scène Sculpt et Turbo Silver
- Images : Ilelico et satellite Scène Sculpt satellite Scènes Turbo Silver : Satellite
- Contient : .loyride Outland - lieno.
GENESIS, LE TROISIE
v
ks
i i
ta
: UN
PEU DE THEORIE
CQ
Q.
'i
Ce logiciel est disponible sous la forme d'une version de démonstration, dans le Domaine Public, plus particulièrement sur la disquette Fred Fish V 501. Ne vous méprenez pas sur l'expression "de démonstration". Ce logiciel est en effet, mis à part les fonctions de sauvegarde, de chargement, et quelques fonctions complexes, totalement fonctionnel. I.es photos d'écran entaillant cet article montrent sans peine la qualité de la version intégrale.
Nous allons maintenant étudier le fonctionnement de tîenesis. La meilleure méthode pour ce faire étant de réaliser ensemble un paysage en passant en revue une bonne partie des options, et en étudiant leurs effets.
L'algorithme de base utilisé par Genesis pour la construction de paysages est dénommé “algorithme de déplacement des barycentres des facettes". Le paysage est construit à partir d’une grille de triangles équilatéraux, construits à base de points connectés entre eux par des arêtes. Démarrant à l'origine par un seul triangle, chaque itération consiste à ajouter un point au centre de chaque triangle, et au centre des arêtes du paysage.
La hauteur assignée à un nouveau point est calculée à partir de la hauteur moyenne des triangles contigüs pondérée d'un coefficient aléatoire qui donne
Pour fonctionner, vous devez posséder un Amiga (avec un Atari ça marche beaucoup mois bient avec au minimum un mégaoctet de mémoire et l’AmigaDos version 1.2 ou plus. Le niveau le plus complexe d’itération (niveau 5| nécessite quant à lui entre
1. 6 et 2 Mo de RAM pour créer un paysage, selon le type d’ombrage et le mode de dessin choisis.
CONFIGURATION MATERIELLE NECESSAIRE
cet aspect naturel aux paysages générés. Deux itérations constituent un niveau de récursion, nous avons donc au premier niveau 19 points et 24 triangles. Ce nombre se multiplie environ par 9 à chaque niveau, pour atteindre environ 118 000 points et 235 000 triangles au niveau 5.
Au début d’un niveau de récursion. Chaque point a une certaine probabilité de devenir une source d’eau. Cette probabilité pouvant être modifiée d'un niveau à l’autre. Les rivières créées suivent ensuite ces points d'eau en descendant le long des arêtes des triangles. Quand de nouveaux points sont ajoutés, la position d’une rivière est bien sûr déterminante avec, cette fois encore, la présence d'un coefficient aléatoire qui aide à déterminer sa position exacte Le calcul de la hauteur des points jouxtant la rivière tient également compte de la présence de cette rivière. Il en résulte la formation de vallées et de crevasses autour de la rivière. Pour lancer Genesis, vous devez bien entendu posséder la disquette Fred Fish numéro 501 mais également dans le répertoire L-IBS: de votre disquette système ou do votre disque dur. La bibliothèque de fonctions “arp.library" sans laquelle Genesis refusera de fonctionner.
Cliquez deux lois sur l’icône de lancement du programme et au bout de quelques instants, une page de titre ap
Mon propos n’est pas de vous entretenir ici du premier livre de la Bible, mais plutôt d’un logiciel générateur de paysages fractales dénommé Genesis.
Pour créer un paysage, sélectionnez, dans le menu action “Xeiv Landscape". Un requester apparaît alors vous demandant de sélectionner la probabilité d'apparition d’une source aqueuse, N ous pouvez modifier cette probabilité et sélectionner “OK” quand la valeur vous convient. Le paysage est calculé au niveau 1 de récursion et affiché en mode filaire à l’écran. Vous avez alors la possibilité de modifier le relief du paysage en déplaçant les sommets des triangles vers le haut ou vers le bas fia coordonnée on Z est visualisée à tout instant en haut de l'écran, voir figure 1). A ce niveau de modélisation, les arêtes dessinées en bleu indiquent des minima locaux qui permettront ultérieurement la création de lacs. Cliquez ensuite sur le gadget “OK" pour passer à l'étape suivante. Le paysage est alors réaffiché avec de nouvelles lignes bleues indiquani le chemin emprunté par les rivières. Vous avez alors la possibilité d’en rajouter en sélectionnant des arêtes du paysage (certaines configurations sont interdites) ou de supprimer toutes les rivières en cliquant sur "Redo", Une fois le paysage initial correct, sélectionnez “OK" pour accepter. L’écran principal réapparaît alors.
Vous sélectionnez ensuite l’article du menu “Increase Leeet” pour affiner votre paysage en créant de nouveaux triangles. A chaque augmentation du niveau de récursion vous avez la possibilité de modifier la probabilité d'apparition des points d'eau. Sélectionnez alors “OK” pour générer le paysage, ou “Cancel” pour revenir au niveau de récursion précédent. Le paysage commence à ressembler à quelque chose d'acceptable au niveau 3. Sélectionnez donc une fois de plus “Increase Lever. Le temps de calcul étant multiplié par 9 à chaque itération il est temps d’obtenir une prévisualisalion de l'ensemble. Pour ce faire il vous faudra sélectionner “Draw Previeiv”. Vous verrez alors apparaître le paysage en filaire tel qu'il serait vu de l'observateur.
Si le point de vue ne vous convient pas.
Paraît. Toutes les fonctions de Genesis sont accessibles via des menus. Nous allons sans plus tarder construire notre premier paysage.
DEUXIEME JOUR :
LES MCNTAG iS
POINT IMAGE
MARSEILLE 299 AV DE MAZARGUES 91.77.95.60 DIGNES 10 RUE JOSEPH REINACH 92 32 49 37 CLERMOND FERRAND 33.RUE LECUELLE 73 91 85 05 TOULON 94 28 50 12
Me JOUR
vous pouvez modifier la position de l’observateur. Trois méthodes sont proposées, graphiquement ou en saisissant directement les coordonnées de l'observateur, sous forme numérique, en coordonnées polaires ou cartésiennes. I.a manière la plus naturelle est à mon avis la méthode graphique. Il faut donc sélectionner dans le menu “View”, l’article “Observer View” et le sous-article “Graphicai”. 11 ne vous reste plus qu’à positionner dans les z=() et x= 0 l’observateur symbolisé par un rond et le point de vue symbolisé par une croix. A noter la présence du soleil symbolisée par un cercle jaune. 11 est tout à fait possible de modifier sa position dans l’article “Sun Position” du même menu. Une position de l’observateur choisie, relance , une pré- visualisation. Lorsque tout vous semble correcte, lance alors le calcul de l’image par “Draw Image" du menu “Action". Après un temps de calcul des plus raisonnable, vous devriez voir une image assez réaliste (figure 2), bien qu'un peu trop “l'a- rettisée”. Pour moins voir ces fameuses facettes, la première idée qui vient à l'esprit consiste à ajouter un niveau de récur- sion. Mais la solution n’est pas idéale. En effet les facettes sont plus petites mais toujours présentes. Pour rendre plus doux l’aspect du paysage, il faut modifier l’algorithme rendu. Nous prendrons par exemple un algorithme de Gouraud en sélectionnant. “Switches+Shading Type+Gouraud”. Relancez le calcul et voyez la différence (figure 3).
VIDEO PROFESSIONELLES-INFOGRAPHIE BORNE INTERACTIVE- MULTIMEDIA
B ROADCAST T ITLER.FONT ECHEANCE FONT PACK,SCALA,DPaintIV,PIXMAT ARTDEPARTEMENTPRO REAL 3D PRO. TV PAINT,DIGIV1EW ET BIE1 D'AUTRES..NOUS CONSULTER
TOUS LES PERIPHERIQUEî VIDEO ET GRAPHIQUES POU! L’AMIGA
DISTRIBUTEUR :COMMODORE. CIS.SATV,AVANCEE
COMBO GVP 322.1MEG.D D 52 MEG 9990 F
COMBO GVP 333.4MEG D D 52 MEG 16990 F
CARTE 3001 50 MhzAMEG 19990 F
TROISIEME JOUR : L’EAU
Parlons maintenant de deux articles du menu “Action” qui vous permettront de lancer la génération dos lacs et des rivières. Certes, il se peut que vous voyez déjà apparaître des rivières, symbolisées sur l'image par une ligne bleu ou blanche, mais il est nécessaire de modifier le terrain pour rendre plus réaliste l'écoulement de l'eau. Cette action peut être obtenue en utilisant l'article “Hun River". Un requester apparaît alors vous demandant quelles sont les rivières qui donneront des cascades et quelles sont celles qui serviront à remplir les lacs. L’article “Piil Lake” quant à lui permet de remplir les lacs, avec pour base les rivières choisies pour se jeter dedans. Le calcul associé à ce remplissage est assez long, il vous est toujours possible de l’interrompre en sélectionnant “Exil” dans le requester de calcul. Une fois ces deux opérations effectuées, relancez l'affichage de l'image, comme vous pouvez le remarquer (voir figure 4), l image commence à avoir Hère allure.
S PAGE ART 2001 16000 E
VISION 24 16Mde couleurs, genlock.digitaliseur NC
A VIDEO 12 2990 F
A VIDEO 24 3990 F
H ARLEQUIN.2 MEG 24370 F
DCTV interface affichage,digitalisation,16 m de couleurs.
MAGNI NC
VrDEOMASTER 11990 F
GST GOLD PRO 7600 F
GST GOLD SP 5500 F
GST GOLD SECAM 3480 F
GST 2500 18150 F
TRANSCODEUR ENCODEUR MT PRO 4480 F
QUATRIEME JOUR : LES OPTIONS
Nous allons maintenant parler de diverses options vous permettant de faire varier les résultats obtenus. Dans le menu “Switch” par exemple, vous avez possibilité de modifier le mode de visualisation de l’image (article “Draw Mode”). Vous pouvez ainsi afficher votre paysage en Glaire “Wireframc”. En Glaire avec élimination des parties cachées “Mire rame HL” ou en solide basse résolution, basse résolution entrelacée ou haute résolution entrelacée. Genesis vous permet également de travailler en Ovcrscan.
Un sous-menu “Contrant" vous permet de modifier le contraste de l’image générée. “High" pour une image très contrastée ou “Pou " pour une image plus sombre. Vous pouvez également modifier l’aspect de la texture associée aux contours, collines et
TS 40 - 1620 F
D1GI GOLD PRO 2950 F
MONTEZ VOS FILMS VIDEO AVEC L’AMIGA ET VIDEOPILOT 2 MODELES VI10 6300 f V330 9950 f
POINT IMAGE SERVICE
TITRAGES CREATION DE GENERIQUES DUPLICATION TRANSCODAGE TOUT FORMATS TRANSFERT DE FILMS 8, S8 -DIAPOS MONTAGE 8.VHS.BVU REALISATION DE FILMS FORMATION INFOGRAPHIE ET VIDEO LOCATION REGIE IDEO
L’AMIGA EN REGIE VIDEO VHS.8.BVU
Browser
Descriptif : le Vvorkbench du programmeur. Ce logiciel vous permet, de manière simple et conviviale, de copier, renommer, déplacer, ou détruire des fichiers ou des répertoires, par simple double-clic de la souris où grâce à un menu paramétrable,
Version : 1.0 :
Fichiers : exécutable, documentation et source en C ;
Auteurs : Sylvain Rougier et Pierre Carrette.
Clihxe
Descriptif : un programme de type Xlcon qui utilise la bibliothèque parm.library (présente sur la disquette). Clihxe autorise l'exécution d'un script sous environnement Vvorkbench par simple dick sur une icône.
V ersion : 1.0 ;
Fichiers : exécutable, documentation et source en C ;
Auteur : Sylvain Rougier.
ParM
Descriptif : générateur de menus paramétrables. ParVI permet la création de menus pour lancer des programmes se trouvant sur une disquette ou votre disque dur. C'est une alternative intéressante à MyMenu qui ne fonctionne que sous Vvorkbench. En effet ParM possède sa propre petite fenêtre ce qui vous permet d'attacher un menu à une fenêtre shell.
Version : 3.0 amélioration de la 2.5 de la 1-ish 419 :
Fichiers : exécutable, documentation et source en C ;
Auteurs : Sylvain Rougier et Pierre Carrette.
Patch Hcq
Descriptif: un "Patch” (terme anglais, utilisé à toutes les sauces, qui est généralement un programme permettant de modifier l'exécution d'un autre par détournement de ses fonctionnalités : pour une correction ou le remplacement d'une fonction). Dans notre cas il permet de remplacer les reques- ters arps ou systèmes par ceux de la bibliothèque req.librury.
Version : 1.4 ;
Fichiers : exécutable, documentation et source en C ;
Auteurs : Sylvain Rougier et Pierre Carrelle.
Req
Descriptif : nouvelle version de l'interface de la req.librury à utiliser avec le compilateur AZTHC C Version 5.0. Il s'agit de remplacer les fichiers objets précédemment publiés par une bibliothèque de fonction.
Version : 1.1
Fichiers : exécutable, documentation et source en assembleur.
Auteur : Pierre Carrelle.
SAN A
Descriptif : spéciliration d'un driver permettant la gestion d'architectures réseaux sur Amiga.
Version : 2 ;
Fichiers : documentation ;
Auteurs : Raymond Braud. Martin lluni, Perry Kivdowitz.
SetColors
Descriptif: encore une palette permettant de changer les rouleurs de votre Amiga. File donne la possibilité de charger ou sauvegarder ses propres fichiers de couleurs en plus de ceux de “préférences”. A noter sa faible taille, seulement 3 Ko. A priori incompatible
2. 0.
Version : amélioration du même programme sur la h'ish 419 :
Fichiers : exécutable, documentation et source en C.
Auteurs : Sylvain Rougier et Pierre Carrette.
Wbllun
Descriptif : un programme de type "runback" (lancement de tâche de fond) utilisant la ParM.librarv. Ces tâches de fond peuvent être également de type VvorkBench.
Version : 1.0 ;
Fichiers : exécutable, documentation et source en C ;
Auteurs : Sylvain Rougier cl Pierre Carrette.
Rivières. En sélectionnant “Bump Texture" pour chacun de ces objets, vous remplacerez l'aspect, lisse des triangles par une rugosité plus naturelle.
I. e traitement des ombrages est également au menu de ce logiciel puisque vous ave la possibilité de choisir entre des ombres franches ou diffuses en sélectionnant respectivement les sous-ar- liclos "Sharp" ou “Btended" du sous- menu “Shudows”. I. effet de diffusion est particulièrement intéressant puisqu’il donne véritablement l'impression d'une diffusion dûe au feuillage des arbres dans les parties boisées de l’image. Un sous-menu “Hâter Shading” permet quant à lui de gérer les ombres sur les lacs ainsi que le tramage des rivières, il est à noter que le tramage des rivières esi inopérant en mode haute résolution.
Passons maintenant au menu permet- lant de modiiïcr les paramètres des équations fractales.
- vxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx xxxxx xxxxxxxxxxx xxx xxvsxv*vVCOCOCs>WC C e*NVCCC C CCs XCs
DISQUETTE FRED FISH N 540.
- 'Tractai Index" permet de modifier le paramètre d'amplitude pour gérer les fluctuations de hauteur. Plus sa valeur est élevée, plus le pay sage est lisse et inversement.
- “I pward Bios", la hauteur des nouveaux points tend à être plus élevée ou plus faible que ceux des points environnants selon que cette valeur est positive ou négative.
- “Relief Bias”. Plus ce paramètre est élevé, plus le relief est accidenté dans les hauteurs. Attention, une valeur trop exagérée pourrait entraîner des aberrations.
De même vous pouvez également modifier les paramètres de génération des types de terrain. En utilisant l'article "BUers" du menu “leature" vous pouvez modifier la largeur de vos cours d'eau. En remontant ou diminuani le niveau de la mer vous modifierez sub- stanciellement la position des ombres. Enfin pour terminer parions du menu “Couleur" qui vous permet de modifier la palette associée à chaque type d'élément et ce indépendamment des autres. Lorsque l'image est affichée vous avez également la possibilité de la convertir au format RAM. Ce qui donne souvent des résultats de très bonne qualité.
Afin de voir les résultats au niveau de
iir Rrn« Latate Spnngs ri i I jai
d'aide au développement, j'ai nommé TANT.
Hn attendant je vous souhaite une bonne année 1992, riche en nouvelles aventures DP dans l’espace.
SIXIEME JOUR : L'ANT
Ainsi se termine cet article concernant le domaine public pour ce numéro d’Amiga Revue. Si vous êtes également intéressés par la programmation je vous conseille une excellente revue qui traite du sujet et où vous me retrouverez dans le domaine des utilitaires
Septième jour, le Herr Doktor Von ghitenSlimmelImDorT réveillonne dans la joie et la bonne humeur.
Le tandem enfant micro-informatique a depuis longtemps fait ses preuves dans le secteur du jeu. Grâce à ses der-
1-1 nières innovations
A ¦¦ ytl» i «
(introduction dans l'univers du CDTV, logiciels modulaires, etc) et malgré de nombreux tâtonnements, le tandem éducatifinirro-informatique commence à posséder une identité plus affirmée et promet une belle maturité.
DECLIC LECTURE
permettent d'accéder à la lecture et à la synthèse. 'ous allons voir en détail les exercices proposés pour chacun d'eux :
- "Lettre” propose de retrouver une lettre commune à deux mots affichés Ipar exemple “mite” et “sali"). Si on tape le “i". Une petite souris très sympathique lève la pancarte "bien”.' La lettre commune appartient à un groupe de lettres que l'on définit au préalable :
Les Phrases
- --1
The baby has got a
¦
To ski I put on a lumber
.
In summer I wea a light
Jobn’s is red
Dad's a e black.
My sister has got a short
l'ro cold l’m puthng my
|
- “Syllabe" demande de trouver les 2 lettres communes formant une syllabe à l'intérieur de deux mots ipar exemple "re" pour "dire” et "relu”)
- “Mol" fait rechercher une syllabe commune à deux mots pour deux groupes de mots, l'addition de ces 2 syllabes constituant un nouveau mot (exemple : “pile" et tapi" = “pi", et “vire" et “mare" = “re". Le résultat final est "pire") ;
Foin de sinistrose et de catastrophisme, 1992 sera une bonne année. Ce ne sont pas les éditeurs de logiciels éducatifs qui diront le contraire car ils fourmillent d'idées et de confiance dans le redressement inéluctable de la vie économique.
- “Soncompo”, “Sylcompo" et "Associer" sont consacrés à une étude assez svst- matique des sons ;
- “Soncompo" propose de trouver deux lettres communes formant un son composé à l'intérieur de deux mots (exemple : “auto" et “saule” = “au") :
- “Sylcompo" demande de trouver une lettre commune à deux mots dans un premier groupe de mots (exemple "rti“ et "rave" = “r”), puis deux lettres communes à 2 mots formant une syllabe composée (exemple : "satin" et “velin" = “in”). Lorsque les deux éléments sont
découverts, le programme les rassemble (“rin"), et y ajoute une syllabe afin de créer un nouveau mot ("serin”) ;
1992 : VERS
- “Associer” propose de chercher deux lettres communes à deux mots (ces deux lettres formant une association telle que “FR". “BR". "CR"... (exemple : “franc" et “fris” = “fr"), puis de trouver une lettre commune à deux autres mots (exemple : "rade” et "sofa" = “a"). Hnsuite le programme rajoute une syllabe à la combinaison des deux afin de former un nouveau mot (par exemple "fr" et “a" = "frappe”).
Quand à “Global” et “Plirase”, ils portent sur la lecture globale des mots, mais aussi sur la construction systématique des groupes nominaux et des phrases :
- “Global” propose de découvrir un mot commun à deux phrases. Deux options sont possibles, le cliquer ou le taper ;
- "Phrase” est une continuité de l'exercice précédent, puisqu'il s'agit de trouver le mot commun à deux phrases, x fois. La subtilité supplémentaire vient du fait que chaque nouveau mot trouvé s'ajoute aux autres afin de constituer une phrase ;
LA MATURITE
- “Texte", lui. Permet la compréhension du sens général de petits textes. Une histoire est racontée en quelques phrases. Il faut ensuite trouver la phrase qui résume le mieux le récit qui vient d’être fait parmi trois propositions.
Chaque programme comprend une partie révision qui permet de reprendre l'ensemble des notions abordées.
"Déclic Lecture” est très agréable grâce sa souplesse d’utilisation. L'enfant peut, selon ses besoins, ou ses envies, passer d’un exercice ou d’un chapitre à l'autre à tout moment. Cette capacité permet bien sûr, au parent ou à l’enseignant de définir un planning de révision plus pointu dans le cas de difficultés particulières.
Un pin’s Micro C, représentant une adorable petite souris armée d'un club de golf, est fourni avec le logiciel.
Édité par Micro C Prix communiqué : 220 F
Une liste de mots lui est fournie afin de l’aider.
- “Conjugaison” propose à l’enfant de visualiser la conjugaison de quelques verbes au présent (to be, to have. To speak, to drink, to find, to eat, to paint). Il peut ensuite vérifier ses connaissances grâce à une option "Interrogation" ;
- et enfin une partie “Textes” met à sa disposition plusieurs textes. Chacun d’eux est quelque peu incohérent car les phrases ne sont pas dans le bon ordre. Il lui est alors demandé de remettre chaque phrase à la place qui lui convient. Cette fonction fait appel à la compréhension du texte, mais aussi à la logique et au bon sens de l'enfant. De plus, une option lui permet de créer lui-même de nouveaux textes.
Un commentaire d'appréciation sonore (“well done !”), est là pour aider l’élève à baigner dans un contexte anglais. Il est malgré tout dommage que l'intervention sonore ne soit pas plus variée et s'arrête à cette expression.
Toutefois, “.Anglais primaire” est un logiciel efficace et très simple d’utilisation. Il peut constituer une aide précieuse dans les premiers pas en anglais de votre enfant.
Un pin's Micro C est également fourni avec ce logiciel.
Edité par Micro C.
Prix communiqué : 220 F
ANGLAIS PRIMAIRE
Ce logiciel est conçu pour les élèves des classes primaires et début de 6e. Il leur permet d’apprendre les premiers mots de vocabulaire et les premières notions de conjugaison. Il se compose de quatre parties :
- “Dictionnaire” propose plusieurs thèmes : les couleurs, les nombres, les animaux, les vêtements, le corps et une catégorie divers. File offre deux possibilités, un mode “Consultation”, puis un mode “Interrogation" pour tester les connaissances de l’enfant sur le vocabulaire qu'il vient de découvrir. Dans les deux cas, l'enfant peut afficher pour chaque mot, son écriture phonétique et sa traduction française ;
- dans la partie "Phrases”, l’enfant doit compléter des phrases traitant de thèmes déjà rencontrés dans l'option “Dictionnaire”.
NEWS
Micro C annonce que ‘Maths CM”, dont la sortie est prévue courant janvier, possède une présentation tout à fait nouvelle pour un logiciel de mathématicpies Affaire à suivre...
la sortie de deux nouveaux scénarios. "La Ferme" et "L'Etang", pour le logiciel "Découverte", est également prév ue pour ce début d'année.
Cokl.el Vision quant à lui. Nous annonce la sortie d'" Adibou”, un petit cousin d’Adi. Le célèbre extra-terrestre. Adibou s'adresse aux enfants rie 4 à 7 ans et met en scène un monde imaginaire et magique dans lequel les capacités de logique, d'imagination et de mémoire de l'enfant sont testées par le biais de divers apprentissages. Adihou permet d'apprendre l'heure, de s’initier à l éerilure et de jouer avec les mots, de construire des décors, de dessiner et de colorier, de construire un circuit et d'y effectuer des courses de voitures, de créer des visages irrésistibles de drôlerie, de faire des puzzles et des portraits, de semer des graines et de les voir pousser, etc. Ce logiciel créatif apparemment très complet est tout à fait autonome, mais il sera néanmoins possible do greffer à cet environnement ludique des applications de mathématiques, de français et de découverte, l a sortie de ces applications est prévue dans le courant du mois.
Prix communiqué : moins de 200 F.
! «...
Bien qu'Amos soit relativement répandu en France, les titres de la librairie Dompub sont très difficiles à trouver. Et pour-
- tant, cette série
A. D.P. NEWS
existe depuis un an et demi en Angleterre. Elle ne comprend pas moins de 360 disquettes ! Les Australiens ont également une librairie Amos DP, proposant une soixantaine de titre, importés en Europe par la librairie anglaise.
La plupart des disques contient le source en clair. Les graphismes et les sons sont en général sous forme de banque mémoire. ous disposez ainsi d'une inépuisable source de données dans laquelle puiser sans scrupule pour enjoliver vos propres productions (en citant les auteurs bien sûr).
ADP 77 : “AMOS PROGRAMS BY MARTYN BROVVN"
Ce nom ne vous est peut-être pas étranger. Martyn Brown a été pendant plusieurs années l'éditeur du magazine sur disquette “NewsFIash".
Rainbow Warrior, le programme principal de cette disquette est un éditeur d'arc-en-ciel.
Amos propose en effet un certain nombre de commandes pour réaliser des arcs-en-ciel (commandes Rainbow).
Mais créer un beau dégradé de couleurs demande beaucoup de temps : il faut calculer toutes les valeurs rouge- vert-bleu de chaque ligne (voir photos).
Les commandes :
- dégradés automatiques d'un ou de toutes les couleurs
- fonctions de copie, miroir, zoom, réduction
- fonctions eut et paste. Fill
Sortez le champagne !
Voici une nouvelle rubrique, entièrement consacrée au domaine public Amos : “Amos Domaine Public News”. Tous les mois nous passerons en revue quelques unes des nombreuses disquettes disponibles.
Le programme propose également un grand nombre d’options de sauvegarde :
- Amos : sous la forme d'une procédure, immédiatement utilisable dans l'interpréteur (les données sont stockées dans des datas)
- Assembleur : pour Kseka et Devpac
- Diverses formes binaires et hexadécimales
Parfaitement réalisé, sans bug Rainbow Warrior est un allié précieux pour la réalisation de démos.
Sur la même disquette, l'auteur propose d'autres programmes de moindre importance, dont :
- Counter.Amos : un petit programme simulant un compteur kilométrique de voiture, à récupérer pour vos programmes
Où commander ?
En Angleterre.
Vous pouvez contacter directement la personne responsable de la librairie originale à l'adresse suivante :
Amos Public Domain Iibrairy
c o Sandra Sharkey
25 Park Road
YVIGAN
WN6 7AA
England
In F.nglish please.
Tarif : tm peu plus de 2 £ par disquette. Une disquette gratuite pour dix achetées.
En France.
Quelques librairies proposent les disquettes Amos, citons:
Méga Vision.
B. P. 648
76059 Le Havre Cedex
FDS-FREE Distribution BP 134
59453 Lys Lez Lannoy Cedex CFP
2 bis avenue Galilée 92140 CLAMART
- Plusieurs scrollings défilant
- SpageTcxt.Amos : un excellent programme de lecture de texte ascii. Agrémenté d'effets de couleurs
- Plusieurs jukes-box, avec équalisers
Voilà pour aujourd'hui. D'autres ADP le mois prochain.
1,2,3
BRANCHEZ!!!
Virus, disquette endommagée, lecteurs bruyant,error dise... Y a t'il une fin au cauchemar de l'utilisateur Amiga?
Chez POWER; nous voulons vous dire quoi brancher et avec quoi utiliser vos disquettes sans peur ni crainte des "bad sectors".En fait nous vous présentons le premier lecteur intelligent.Le PC880B.Insérez une disquette et commencez!!
Maintenant vous pouvez copier a toute vitesse, en utilisant le blitz intégré, (que la disquette soit ATARI ou PC).Si un virus est résident sur la disquette source le PC880B protégera le boot block de votre disquette destination et vous permettra de sauver vos fichiers.
Port de sortie Bouton Marche Arret Excellent mechanisme
Anti-Click
Blitz Turbo intégré
- Anti virus intégré
Si ces améliorations ne vous sont pas utiles; déconnectez les et utiliser le PC880B en lecteur silencieux , simple a utiliser.
Le PC880B est le seul lecteur intégrant toutes ces possibilitées.Son prix est une deuxième preuve de notre volonté de vous comprendre et de vous fournir le meilleur a chaque fois!! Alors n'hesitez pas a dire aux autres personnes de le BRANCHEZ!!!
710 Frs
5** p 0Wm Ooi'jJPUTJrJ S FfiArJSI
° 15,Bld Voltaire 75011 PARIS Tél: 43 57 01 69 Fax: 43 38 00 28
G
PROCHAINEMENT
_ | Cette rubrique vous expose chaque mois l’essentiel de
CODE l’actualité. La classification des logiciels s’effectue en
t En r. tard fonction de leurs différents types pour vous en offrir une
v coup de cœur approche la plus agréable possible. A noter que les dates
__de sorties annoncées ne sont que purement indicatives.
IN'DV t- JANVIER 1992
¦ Titre
II F. AT Editeur
Curve
ARCADE
Celte course do voitures roule sur les plates-bandes de Super-Sprint. Un manque certain d'originalité !
Sales
.Titre : HARI.F-_ DEŒMBRE 1991 QUIN
Editeur : Gremlin Graphies V y
La maison d’édition Gremlin Graphies ne nous avaient guère habitués à de tels retards. Patience...
¦ Titre : KlïIËÏi- - JANVIER 1992 BALL
Editeur : Microïds
JANVIER 1992
. Titre : THE.
CHAOS ENGINE Editeur : lienegade y
Les redoutables Bitmap Brothers nous proposent une moulure de Cadaver se déroulant dans un uni vers futuriste.
Titre : LIQÜÎD1- JANVIER 1992
Il s'agit du nouvel épisode de New Zealand Story. Un superbe voyage au pays de la tendresse et du fun.
¦ Titre : Bit, KIN - JANVIER 1992
Editeur :
Sales Curve
Titre : OUTRE -
F. UROPA Editeur ; Us gold
_ JANVIER 1992
¦ Titre :
CISCO Il FAT Editeur ; Mirrorsoft
Cisco Heat est une course-poursuite de plus. Sa réalisation pourra-t-elle faire la différence ?
Titre : PAPER- BOY 'l Editeur : Vlindscape
CLTK JANVIER 1992
- Titre
CLAK
Editeur : Idea
La société italienne idea a composé un Puzzle Game à partir d'engrenages.
- Titre : PSYBORG - JANX1ER 1992 Editeur : Loriciel
¦Titre : Fi.VIRA JANVIER 1992 Editeur : Flair Software
Psyburg est un jeu original. Il reprend le concept de Trailblazcr mais avec trois dimensions.
JAWIER 1992
Malgré son jeune âge. La société Expose nous propose un brillant jeu d’arcade haut en couleurs.
¦ Titre: SUN SHU- S1
Editeur : Expose Software
- Titre : HEKE- JANVIER 1992 DIS
Editeur : Expose Software
Ileredis est un jeu de plates-formes bénéficiant de belles planches graphiques.
SUR VOS ECRANS
STATEGIE
Titre : T1P OFF Editeur : Anco
NOVEMBRE 1991
Titre : FLAC Editeur : Gremlin Graphics ?
Elag est le deuxième titre de 1 sérieux retard.
.JANVIER 1992 _
i société qui accuse un
¦ litre ! Tl’lC Fditeur :
Océan y
Les auteurs de F29 Rctaliator viennent de mettre la touche finale à leur gigantesque projet. Test le mois prochain.
- Titre : LXODUS -JANVIER 1992 3010
Editeur :Demon- warc y
A l’origine du base-bail, le cricket est considéré
Audio
SIMULATIONS
¦ Titre : A.G. F. Editeur : Tomahawk V
.DECEMBRE 1991
- Titre : BLACK GRYPT
Editeur : Electronic Arts
V
¦ Titre : BLACK SECT
Editeur : Lankhor
V
• litre ! EYE OE THF BEHOL- DER 2 Editeur: SSI
y
- Titre : SPACE CRUSADE Editeur : Gremlin Graphics
- Titre : TENNIS JANVIER 1992
Cl.’P 2
- litre : ULT1MA VI
Editeur: Ortgin
y
La saga du monde d'Ultima se poursuit au travers de ce sixième épisode exploitant à merveille les capacités de T,Amiga.
Après le succès remporté par le premier épisode, Tennis Cup entend remporter tous les suffrages.
Editeur : Loriciel V
I
Titre : B1RDS. OF PREY Editeur :
Electronic Arts T
l itre : TORNADO Editeur : Digital Intégration Y
Titre: AIR SUP-.
PORT
Editeur : Psyg- nosis
Tu,-,, . R> a n a
GUD1NG Editeur: Loriciel
y
Titre : SUPER--
SKI 2
Editeur : Microïds
Quelques difficultés de dernière heure ont retardé la sortie de ce simulateur de vol.
Un nouveau "chasseur furtif' fait son entrée sur le banc des retardataires.
Filer a la vitesse de la lumière sur la poudreuse, slalom géant, saut, bobsleigh, etc. Pour les amateurs de glisse.
Titre : STORM MASTLR Editeur :
Silmarils y
Contrairement à FTL (Dungeon Mastcr). La société SSI lient ses promesses avec ce nouvel épisode de leur superbe jeu de rôle.
_JANVIER 1992 _
Après Ifero Quest (MB), le jeu de plateau Spaee Crusade va être adapté sur Amiga par la société Gremlin Graphies.
_JANVIER 1992 _
- Titre : ABAM SEPTEMBRE 1991 _
Ce jeu de rôle s’inscrit dans la lignée de Dungeon
‘ “ ... Mastcr. Sera-t-il aussi riche ?
Editeur : Electronic Zoo ?
- litre : WORLD JANVIER 1992 CLASS CRIC- KET
comme un sport national en Angleterre.
_ JANVIER 1992 _
Le gigantesque projet composé par Electronic Arts pourra-t-il se mesurer à Eve Of The Beholder 2 ?
Ce simulateur de basket doit normalement être disponible à l'heure où vous lirez ces lignes.
- JANVIER 1992
Suite attendue d’Empire Galactique. A.G.E ne se fait pas prier pour combler les amateurs de jeux d'aventures.
Le bolide endiablé engendré par Lankhor ne devrait pas tarder à franchir la porte des revendeurs.
Titre : VROOM JANVIER 1992 Editeur ! Lankhor
AVENTURES
Titre : VF.CTOR - SOCCER Editeur : Impulse
7_ JANVIER 1992
_JANVIER 1992
JANVIER 1992
_ JANVIER 1992
Editeur
génie
Un curieux personnage fait son apparition dans un village du Périgord. Qui est-il ?
Né on : Sopiombro I OM.'i Nationalité : Française
TOND TF.l Hs : I.aurant Woill. Philippe soban
* K-
Pour se faire connaître du grand publie, la soeiéié l.oriciel pratique le sponsoring. I n [ * a
I9SS. Uni- Pnrshe044 Turbo ;m couleurs d«* l'éditeur est menée do mains do maîlro par
lient5 Metgc sur los oirouils do la '' Turbo (!up". Plus impressionnant. Pour moiuror à I L ‘ZZ
l’hilippp Soban que lo oliaton ImA500ito do l.onoiol) sait so montrer lolin. I.aurant Wetll -
parcnnr( 1 500 Km sur une moto-neige lors du premier raid llarrioana. [_
wkcdoï i:
PHINC.IPAl N I I I RI S :
I ' iglo d'or. Infernal Ilunner. Orphée, Bob Minnor. Spaoo Itaoor. Turbo (op. Skwook. Pan a kick Boxât . Lîaln lu.
MFIII II IlliS TA US :
I. Aigle d'Or. Turbo Cup et Pan a Kick Bo ing flirioni avec le cap des 100 000 exemplaires vendus en l urope.
TITRT.S A T.NIR :
I igle d'Or 2. Lii Brothers. Psvborg. Paraplano.
XNTCDOTI .
I. ors de sa eréalion. La soeiété Tut baptisée l.oriciols T.n 10X8. Le logotype change et
l. orieiels devient l.orieiel. Otto ablation littérale ne signifie en aucune maniéré une diminution des activités de la part de la maison d'édition, Il ne s'agit là que d'un détail d'ordre esthétique pour la rlél'inition d'un dessin bien équilibré, rien de plus.
WMF
Depuis la parution d’indy 500, les amateurs de sports mécaniques brûlaient de découvrir de nouvelles sensations, Formula One Grand Prix dépasse de loin toutes leurs espérances. Ce simulateur de formule 1 signé Microprose propose au joueur de prendre part au championnat du monde 1991,
permettent de doser le réalisme des réactions du véhicule (boîte automatique, freinage en entrée de virage, invulnérabilité aux chocs, tracé sur la piste de la trajectoire idéale, etc). La course, représentée entièrement en trois dimensions, fourmille de petits détails saisissants à l’instar d’un mécanicien qui nettoie le pare-brise lors des arrêts au stand ou des pilotes qui poussent leurs véhicules accidentés en bordure du circuit. Formula One Grand Prix, de part sa richesse, remporte haut la main la course que se livrent les diverses simulations de courses automobiles.
De 1a présence de chacun des circuits à l’authenticité des noms des pilotes et de leur dextérité, l'intégralité des données régissant cette épreuve est conservée.
L’action débute par la préparation des mécaniques. La phase suivante consiste à pusser le stade des qualifications pour rentrer dans la course. La conduite du bolide s’adapte à tous les pilotes. En effet, de multiples options
Christian Roux
89
LES GRATINES
ADVÂNTAGE TENNIS - Infogrames La société Infogrames monte au filet pour nous servir leur nouvelle simulation de tennis.
Un très bon investissement !
AGOXY - Psvgnosis La vieille chouette créée par les auteurs de Unreal effectue un vol magistral. Je tiens personnellement à exprimer toutes mes félicitations au graphiste et au musicien de ce monument ludique.
L’AIGLE D’OR 2 - Loriciel Malgré ses nombreuses qualités, dont de superbes animations, l’Aigle d’Or 2 manque de dynamisme pour pulvériser les moniteurs.
FIRST SAMOURAÏ - Mirrorsoft First Samourai est une grande réussite. Ce jeu de combat comble les passionnés d’aventures exotiques.
FUZZ BALL - System 3
Une petite boule de poils doit collecter
des objets éparpillés sur une série de
plates-formes.
Un ensemble très réussi !
LEANDER - Psygnosis A l’image d’Agony. Leander reste une œuvre magistrale. Le comble, la joua- bilité du produit atteint des sommets.
MICROPROSE GOLF - Microprose Ce nouveau simulateur de golf ne présente aucune touche d’originalité. 11 se place néanmoins parmi les meilleurs du genre.
SON S11U SI - Expose Software Avec cet excellent jeu de plates- formes, la société Expose Software fait cracher ses tripes à l’Amiga.
STORM MASTER - Silmarils Ce nouveau logiciel de stratégie apprend aux joueurs à jongler avec les différents pouvoirs qui dirigent un Empire. A réserver aux joueurs confirmés.
UNE EPOQUE
PROTEG
EZ-
UJ
O
lu
W Apres les nulomo-
biles, les alarmes
fTTTTTTT_:-J antivols gagnent
l'intérieur des micro-ordinateurs. Ce concept nommé Computer Guardian est composé d'une carte, autonome électriquement, venant s'enticher au sein de l'appareil (sur un PC pour le moment). Sitôt connectée, cette dernière hurle au moindre déplacement de son protégé. Si ce dispositif décourage bel et bien les voleurs, elle risque de surprendre l'employé modèle qui décide de stationner son Mac en double file (les raisons d'un tel déplacement ne manquent pas dans les grandes entreprises) et de heurter par mcgarde le chouchou de son patron.
LA VOITURE A L’HEURE DU FAST FOOD
I. es grandes campagnes de recyclage des matériaux lancées par les constructeurs automobiles donnent naissance à d'incroyables (mais néanmoins vraies! Informations. Un groupe de chercheurs américains vient en effet de lancer une fabrique de pare-chocs de voitures à partir de vieilles bouteilles de ketchup en plastique. A quand les premières disquettes Monsieur Propre ?
LUMINEUX
Enfourcher un vélo pour une promenade nocturne est un acte vraiment audacieux. De face ou de dos. Les cycles sont normalement équipés de dispositifs éclairants. De profil, à la croisée d’un carrefour, le vélo est totalement livré à la merci d'un automobiliste imprudent. La solution consiste à équiper les cycles de pneus réfléchissant les sources lumineuses et ce. Jusqu'à 150 mètres de distance. Ce brillant procédé est actuellement testé par les valeureux postiers du Poilou-Charentes.
Les recherches menées par les différents laboratoires scientifiques conduisent notre monde vers des rencontres aussi curieuses que celle d'un antivol pour ordinateur, d’un usage inattendu de bouteilles de ketchup, ou encore d'une éponge qui absorbe des quantités monstrueuses de liquide. Quelle époque !
LE TISSU DE VERRE
Vous connaisse déjà le tissu tissé par les vers. Mais saviez-vous que ces "barquettes" à l’apparence plastique utilisées principalement dans la conservation d'aliments et l'usage en fours à micro-ondes appartient à cette même famille de matériaux : le verre. Dès sa mise en forme, ce tissu de verre est enduit d'une matière plastique lluorée. Une telle association lui permet de résister à des températures allant de -200 à + 260 °C. Cette matière préserve également son contenu de l'intrusion de la lumière, de l'humidité et des redoutables micro-organismes.
Sous l'étrange sobriquet de Sorbarix A20 se cache une éponge à la capacité d'absorption absolument incroyable. Son poids à sec n’est que de 400 g et ses dimensions réduites à une brique de 790 x 580 x 5 mm.
En moins de trente secondes, cette gloutonne peut avaler l'équivalent de 16 litres de liquide (sa capacité maximale est de 201).
Ce matériau est utilisé dans la protection des bâtiments contre les dégâts provoqués par les eaux.
Le sorbarix A20 peut conserver sa pitance pendant plusieurs jours sans aucun risque de fuite.
FORMIDABLE
trœt
Pour transmettre ses données d'un poste de travail à un autre l'utilisateur doit inévitablement passer par un échange de disquettes ou par un encombrant câbie qui véhicule l'information. Il existe aujourd'hui un dispositif de transmission des fichiers codés en Ascii par infra-rouge. Ce système se compose de deux émetteurs-récepteurs qui se chargent des transferts sur des distances allant de 0.2 à 150 mètres pour une vitesse réglable de 300 à 19 200 Bauds.
Hl AMIG0S II
Ça bouge de l’autre côté des Alpes ! Un groupe de users Amiga, nommé Studio Imagelab, devance l’ouverture de l'Hurope en nous envoyant d'Italie leurs images 3D.
Christian Roux itobot
LE CDTV A L’HONNEUR
Dans un hors-série consacré aux innovations technologiques de l’année 1991. Notre confrère ' Industries et Techniques” souligne la naissance du CDT comme un événement majeur. La balle est aujourd'hui dans le camp du grand public pour que cette machine prenne son véritable envol..
.
IDENTIFIEZ-VOUS !
£
'it
0

DJ
O
Commodore c'est le pied.
X
O
DJ
Le Pin's Musicien.
145 F.
Le Pin's Arts Graphiques.
Les 4 PIN'S o | collector dans leur écrin. %
:
M
0!
Quatre PIN'S émaillés tirés à 2000 exemplaires d'après quatre dessins originaux sont livrés dans un écrin bleu marine style bijouterie.
BON DE COMMANDE PAGE 98 5
Le Pin's Joueur.
- BootGcn : Ce programme crée un menu au boot qui vous permet de lancer 10 programmes de voire choix, qui seront, automaüqieiut exécutés. Version 3.4. exécutable seulement, auteur : Frank Enderle.
- Conquest : Lore ofConquosl est un jeu de guerre comme Risk, le but est de conquérir le monde. Plusieurs mondes sont disponibles (comme dans Populous), un jeu qui se joue à deux. Version 1.6, avec des cartes de galaxies incluses. Exécutable, version shareware. Auteur : Michael Bryant.
- Converl : Convertit un fichier Objocl en une source C qui peut être insérée avec l’ordre ‘ include’ dans vos propres programmes. Version 1.0, source incluse. Auteur : Frank Enderle.
- DosManager : un utilitaire permettant de copier, détruire, déplacer,visualiser mie image, jouer un échantillon, renommer, des fichiers. Il est aussi possible de créer ses propres commandes avec Dos-Manager, version 1.0, shareware, exécutable, Auteur : Jurgen Stohr.
- OctaMEDDemu : un joueur de “song” avec quelques exemples pour OctoMed, une version spéciale de MED qui peut jouer 8 pistes en môme temps. Autour : Amiganuts United.
- Vtest : Un petit programme permettant de vérifier la présence d'un virus, teste les vecteurs de l'F.xec-Base et quelques routines comme Dolo. Version
1. 0, inclut les sources. Autour : Frank Enderle.
- TermA : Un programme de télécommunication écrit pour I.’AmigaOS, version 2.x (Kickstart 37.74 et WB 37.33 ou supérieur, Kickstart 37.175 et VVB
37. 52 préférable). Offre la possibilité de configurer totalement le programme contrôle Arexx Complet, Transfert Xpil, Identification automatique d’un fichier après son téléchargement, couper-coi- ler à la souris, téléchargement automatique, buffer de taille illimitée, émulation VTTOOAT220 ANSI, etc. Version anglaise et allemande, version 1.8a. Inclut la version totale du code en C et en assembleur. Auteur : OlafOlsen’ Barthel.
- AccentA : Un convertisseur universel d'acconi pour Amiga, IBM-PC, Macintosh et C64 et ceci dans la plupart des langues d’Europe de l’Ouest. Version 1.6. interface graphique, de nouvelles fonctions plus simples et plus performantes. Auteur : Michel Laliberté.
La vie du serveur 3615 Comrev au quotidien...
Les nouveautés : en téléchargement, l’espace jeux, les petites annonces, le guide. Ce mois-ci vous trouverez en téléchargement un grand nombre de logiciels. Tous ces programmes sont disponibles dans la rubrique téléchargement, accessibles par le mot- clef TELE. Ils sont tous compactés avec Pkzip ou I harc.
- AreU : Un utilitaire vous montrant la Liste dos fichiers contenus dans les archives compactés avec ZOO. ARC et
I. 7.H. Auteur : Oliver Graf, T.O.M. Software.
- FracBlank : un utilitaire permettant d’elfacer l'écran lors d'une inactivité du système pendant un temps X. Trace on temps réel une frac taie tirée du journal “Scientific .American” de septembre
1986. Version 1.4, inclut source en C et assembleur. Version pour DOS 2.0. Auteur : Oluf Olsen Barthel.
- KeyMacro : Un programme permettant de définir des macros pour votre clavier (environ 8 fonctions par louche). Version 1.12, inclut source en C et assembleur. Auteur : Olaf Olsen Barthel.
- SelBatt : Un utilitaire permettant de modifier les informations contenues dans la Ram non volatile de FA3000. Permet d’ajuster les time-out du SCSI et d’autres constantes de temps. Inclut source en C et assembleur. Version AmigaDOs 2.x. Auteur : Olaf Olsen Barthel.
- termLite : Un petit, mais puissant programme de télécommunication pour l'AmigaOS 2.x. Peut être résident, supporte le coupcr-coller à partir d’une fenêtre. Source en C. AmigaOS 2.x demandé. Auteur : OlafOlsen Barthel.
TRUCS ET ASTUCES
Beaucoup de personnes n’arrivent pas à exécuter leurs programmes téléchargés car ils sont compactés. Il faudra donc les décompactor. On peut trouver quel est le compacteur utilisé grâce à l’extension du fichier. Voici une liste des différentes extensions suivies du nom du compacteur correspondant :
".ARC" : ARC “.ZOO" : ZOO “.VVRP” : WARP ".LZW : LhVVarp “.LZH" : I.HARC “.L11A” : LZ
“.ZIP” : PkaZip (ou l'nzip)
“.DMS” : DiskMasher (compresseur de disquettes)
“.ZOM” : Zoom (compresseur de disquettes)
“.Z” : Compress ".TAR" : ïar ".ÜUE” : Uuencode
VISITE DES RUBRIQUES :
Voici quelques rubriques bien connues de nos Commodoristes sur Minitel.
La tribun»; (TRIB) où tout le monde pose et répond à des questions sur l'Amiga, et qui sert aussi à communiquer dos nouvelles de notre ordinateur préféré. Les petites annonces (PA) où le marché de l’occasion fait rage .quelque soit ce que vous avez à vendre, vous trouverez un acheteur (pour l’Amiga bien sûr). Les jeux, oui vous pouvez jouer et gagner des heures ou des minutes en 3614, ainsi il vous sera possible de télécharger à moindre frais.
N’oubliez pas le shopping , la consultation des sommaires des anciens numéros. Ainsi que l'achat de nos anciens numéros, le kit de téléchargement et la rubrique où vous pouvez consulter le guide de l'environnement de l’Amiga. Tous les produits recensés par nos services y sont décris.
Nous nous retrouvons le mois prochain avec le hit du téléchargement, ainsi que les meilleures questions (et les plus hilarantes) trouvées dans la BAL Comrev ou dans la Tribune. Si vous avez des questions sur l’Amiga ou le serveur, n’hésitez pas à me contacter en BAL COMREV, choix BAL+Envoi.
Olivier Mangon
REQUI
Ah ! Celte année commence plutôt bien ! Pour une fois, un charmant lecteur a eu pitié de nous, il ne nous a pas envoyés 12 pages de questions, mais u préféré nous faire part de ses aventures SyQuestiennes, que voici. Merci Lucien.
LES DEBOIRES DES LECTEURS
"Depuis quelques temps, j’envisageais l’achat d’un disque dur doté d’un contrôleur SCSI pour mon Amiga 500. Au passage, notons que la norme SCSI autorise la connexion de 7 unités en chaîne (cela a son importance, vous verrez plus loin pourquoi). Mais je me suis dit que 52 Mo, cela se remplit très vite, et que l'espace de travail restant devient vite insuffisant. .Alors je me suis tourné vers les disques amovibles de la marque SyQuest. Ceux-ci respectent la norme SCSI, donc pas de problème avec un contrôleur du même type, et de plus ils offrent une capacité de 44 Mo formatés par cartouche. Vous pouvez en théorie changer de cartouche quand vous le souhaitez, et même faire des échanges avec des amis (là. ça se complique, et le but n'est pas toujours atteint).
J'entrepris donc quelques recherches auprès des revendeurs, qui aboutirent rapidement à une conclusion : TROP CHER !! En effet, pour l'.AoOO, il est très difficile d'acheter un contrôleur sans disque dur, car ces derniers sont montés en série et en usine pour la plupart des modèles. Donc la solution n'est plus : contrôleur + SyQuest, MAIS contrôleur + disque dur + SyQuest en seconde unité. Je me consolais en espérant trouver rapidement une solution. Je fis quand même un tour avec mon fidèle binôme de développement au salon “Micro (V Co", on ne sait jamais... Et j'ai eu de la chance de trouver un lecteur et un contrôleur à bas prix. Mon collègue, possédant déjà un contrôleur pour A2000 équipé d'un disque dur, se contenta de la platine SyQuest nue profitant de l'aubaine qui nous était offerte.
Après celte rapide excursion, nous partîmes à la recherche de cartouches afin d’alimenter ce petit monstre, mais aussi d’un câble qui permettrait de connecter, comme le permet la norme SCSI, le SyQuest en série en deuxième position derrière le disque dur de l’A2000. Nous avions décidé de nous rendre chez un spécialiste Macintosh, car nous savions que sur celle machine le SyQuest avait fait ses preuves. Pas de problème pour les cartouches, celles-ci sont standards, donc nous en prîmes une chacun.
En revanche, lorsque Bruno (mon collègue) demanda au revendeur un câble pour effectuer la connection en série avec son Quantum, le premier problème survint. Nous lui expliquons que la carte contrôleur dispose d’une sortie 25 broches (ce qui pour lui est normal), et que le disque amovible requiert en entrée une prise dotée de 50 fils (2 x 25). 11 comprit alors qu'il s'agissait d'une platine nue, et nous répondit qu’il fallait faire soi- même le câble. Car en général, toute unité SCSI supplémentaire (qu’il s'agisse d'un disque dur, d'un SyQuest ou d'un streamer), est vendue dans un boîtier externe disposant de l'alimentation nécessaire, ainsi que des sorties pour la connection en série. Il nous fallait donc trouver un magasin de connpc- tique qui réaliserait le dit câble, mais à 18 heures passées un samedi, il est trop tard. De retour chez moi. J'entrepris d’installer le tout sur mon A500. Tout se passa très bien : l'installation du contrôleur se fit sur le bus externe, je connectais la petite prise d’alimentation sur le SyQuest, ainsi que le câble SCSI (50 broches lorsqu'il s'agit du premier lecteur, c'est pour celte raison que je ne connus pas les problèmes de Bruno).
Je rallumais ma machine et introduisis la cartouche. Après formatage et choix des différents paramètres de configuration (auto- boot, partition...), je fis un reset pour vérifier Tautoboot. Aucun problème, le bureau fit son apparition très rapidement, et je pouvais dès lors commencer à installer mes logiciels préférés. Seulement, à peine j'eus le temps d'v penser, que mon lecteur s'arrêta tout seul ! Je refis un reset, et tout semblait redémarrer comme si de rien n'était. Mais voilà, après 1 à 2 minutes d'utilisation, le lecteur stoppa de nouveau. .Alors là, je commençais à m’énerver sérieusement, et entamais une longue série de lests, afin de localiser la panne, si panne il y avait. Après une vingtaine de resels, je. M’aperçus que l’arrêt était provoqué par l’insertion d'une disquette dans le lecteur interne. Deux solutions : soit il s'agissait d’un gros conflit entre le pilote du lecteur de disquette (“trackdisk.devicc”) et le contrôleur SCSI (“scsi.device"). soit d'un problème d'alimentation. La première solution n'était envisageable que si la carte contrôleur avait été endommagée ou bug- gée. Bruno et moi décidions de monopoliser le téléphone dès le lundi matin. J’appelais donc le revendeur en lui exposant mon problème ainsi que mes idées. Il écarta le manque de tension en me confirmant qu'il avait “gondé" des 500 jusqu'à l'agonie, et que l'alimentation tenait bon. Il se proposa très gentiment de m'échanger la carte SCSI pensant que celle-ci était défaillante. Pendant ce temps. Bruno alla chez un fabricant de câbles afin de résoudre son problème de connection. Quelques jours plus tard, je récupérais un contrôleur tout neuf, et recommençais la manip. Rien à faire !
Cette lois-ci, je voulus ruser en copiant la disquette d'installation dans le RAD afin d’éviter les accès disques. Malheureusement, une fols le formatage terminé, l'utilitaire réclama la disquette en “dfO:" pour copier je ne sais quel fichier de configuration. Et là. Comme par hasard, tout s’éteignit. De toute façon, je ne pouvais pas me passer du lecteur interne. Je remarquais la présence d'un jumper sur la face arrière du SyQuest qui, à mon avis, servait à identifier le numéro de l'unité SCSI. Je ne vous cache pas que je les ai tous essayés, et qu'il s'agit bien du numéro de votre unité, ce qui ne changea rien à mon problème.
Disposant d’un contrôleur neuf, je décidais d'échanger mon SyQuest. Mais rien n'y faisait, mon lecteur neuf s'arrêtait toujours. Je ne voyais plus qu'une solution : le gros “readAvrite” sur la cartouche. En effet, lorsqu'une erreur de lecture écriture se produit sur un disque dur, le contrôleur isole cette erreur et la rend inaccessible au système en rangeant son adresse dans un emplacement où lui seul peut accéder. Vous voyez tout de suite que si la phase de formatage bas niveau n’est pas finie, et qu'une grosse erreur physique apparaît sur la cartouche. Le contrôleur no peut la repérer puisque le formatage normal n’est pas effectué. En effet, les disques durs étant installés en série, le problème ne se pose que pour les cartouches.
Tout fier de ma trouvaille, j'allais changer ma cartouche. Mais, comme je m'y attendais, cela ne marchait toujours pas. Entre temps, Bruno avait trouvé un câble, mais une fois connecté, plus rien n'était reconnu : ni le disque dur. Ni le SyQuest. U m'avait confié qu'il voulait racheter un deuxième contrôleur, alors que celui qu'il possédait pouvait gérer 7 unités, car il ne savait plus par quel bout connecter son SyQuest. 11 se décida finalement à faire changer son câble, en espérant que celui qu’il possédait était défectueux.
Quant à moi. Je finis par appeler un ami électronicien. Qui me dit froidement : "t’as pas assez de pêche pour faire tourner le moteur du SyQuest et le moteur du lecteur interne en même temps, donc dès que ce dernier se met en route à l’insertion d une disquette, il pompe du jus, et ton lecteur à cartouche n’a plus assez de courant pour maintenir sa vitesse de rotation, et donc il s'arrête de lui même.” FACILE, je m'en doutais !
Le lendemain, je courus chercher une alimentation, et revins avec une 200 Watts, en gros 5 fois plus puissante que celle fournie d'origine. A ce moment, je m’étais juré que si cela ne fonctionnait pas, j'arrêtais l'informatique pour me lancer dans la poterie bretonne. Après 3 semaines de marathon, je pus enfin profiter de mon système (ouf, j'échappais à la poterie) : il s agissait bel et bien d'un problème d’alimentation.
ÉSTER
Dans le même temps, Bruno récupéra un câble neuf, et cette fois-ci, tout était reconnu par le workbench : les Quantum et le SyQuest. Il totalisait donc sur un seul contrôleur, les 52 Mo du disque dur, plus les 44 Mo de la cartouche.
Conclusion : dès que vous désirez augmenter les périphériques de votre A500, procurez- vous une alimentation pour compatibles. Je suis d'avis qu’il faut connaître quelqu’un pour effectuer les connections, bien que ce ne soit pas compliqué, puisque les tensions sonl standards (+12V, -12V, +5V.0). De plus, le rapport puissance prix est imbattable, et vous pourrez connecter n'importe quoi sans aucune crainte. Maintenant, en ce qui concerne l'achat du contrôleur, vérifiez que ce dernier soit bien à la norme que vous désirez. Et qu'il gère parfaitement le périphérique que vous lui connecterez.
Il est fort possible que votre contrôleur reconnaisse comme il se doit le lecteur amovible, mais par contre qu'il ne gère pas le changement de cartouche. Car il faut savoir que l'un des intérêts majeurs de ce type d'appareil, est de pouvoir manipuler 44 Mo comme mie disquette avec les avantages du disque dur (vitesse, capacité, débit), ceci sous-entend la possibilité d’échanger des cartouches entre amis comme vous avez l’habitude de le faire avec les 3’1 2.
Pour ce qui est de la connection sur une carte disposant déjà d'un disque dur, vous pouvez aller chez Komelec (on leur fait de la pub car ils ont été supra sympas) qui vous feront un câble identique à celui qui relie votre disque à la carte, à la seule différence qu'il sera plus long et disposera d'autant de prises en son milieu que vous avez d'unités. Dans le cas de Bruno, il avait une prise qui partait du contrôleur, puis 20 cm plus loin, une deuxième qui était connectée au disque, et une troisième terminale reliée au SyQuest. Mais rien ne l'empêche d'en rajouter une quatrième si demain il décide d'acheter un lecteur de CD-ROM par exemple, et qu'il désire le piloter à partir du même et unique contrôleur.
Les bricoleurs savent déjà en gros ce qu'il faut : une nappe de 50 fils d'environ un mètre. 1 prise 2 x 25 femelles pour la connection sur la carte, et autant de prises du même type qu'il y a de périphériques (je précise qu'il s'agit de prises sans soudure pour ceux qui n'ont pas l'habitude). Deux derniers conseils, veillez à bien repérer les encoches et le côté du fil rouge (qui sert a repérer le sens) afin de reproduire stricto sensu les mêmes connections que celles du câble originel. De plus, pensez à bien positionner les jumpcrs de chaque unité afin d'éviter les conflits.
Que vous dire d’autre, à part qu’il est très agréable do posséder 44 Mo, en sachant que si vous désirez 44 Mo de plus, cela ne vous coûte que 600 F. Par exemple, je suis en train de me faire une cartouche réservée uniquement aux domaines publics, et j'en ai une autre qui ne contient que des utilitaires de développement.
Je ne vous ai pas parler de l’échange des cartouches entre amis, dans la mesure où beaucoup d'autres problèmes sont apparus.
Amis SvQucstiens et amateurs de configurations bizarroïdes, nous vous saluons."
Lucien et Bruno
COURS ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS
MU AFFICHAGE TOUTES RESOLUTIONS 3 DISKS
N'2 SCROUJNG ET SOUNDTRACKER 4 DISKS
N"3 ANIMATIONS BOBS ET S PRITES 4 DISKS
N-4 SHAOOW OF THE BEAST II 4 DISKS
N*5 SPECIAL EFFETS SPECIAUX 4 DBKS
N'8 REALISATION D'UNE MEGADEMO 4 DISKS
N'7 ANIMATIONS 3 D 4 DISKS
N°8 EFFETS SPECIAUX. LE RETOUR 4 DISKS
L'ASSEMBLEUR FACILE AVEC SOURCES ET EXEMPLES COMMENTES
150 Frs par numéro
GRACE AUX COURS D ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS REALISEZ VOTRE PROPRE DEMO EN PUR ASSEMBLEUR EN UN TOUR DE MAIN. VOTRE AMIGA N'AURA PLUS DE SECRETS POUR VOUS DEJA 8 NUMEROS PARUS.
DEMOS ET MEGADEMOS
UTILITAIRES
JEUX ET FREVIEWS
1549
DREAMSCAPE
par Aurora
1525
CRUNCHMANIA V 1-4
1492
MIC 29M
1560
MUTAMAN1A
par Risk
1534
MESSY SII) n
1493
BLUES BROTHERS
1551
HERE WE ARE...
par Awake
1527
WORLS DATABASE 2.0
1494
DOUBLE DRAGON UI
1554
D-MO
par D-Mob
1528
NASP V 2.0
1496
CISCO HF.AT
1555
OUTLAND
par Rebela
1523
PRODATA DEMO
1498
HUDSON HAWK
1557
INSPIRATION
par Kefrenr
1631
PIXEL 3D DEMO
1501
FIRST SAMOURAÏ
1558
RAY OF HOPE 2
par Majiol2
1532
MATH FLOTTER V 20
1503
I .BANDER
1559
CO.MPFAIR 91
par 230.
1528
MEGABOARD V 3.0
1508
BOSTON BOMB CLUB
1500
Techno Fright
par Divina
1522
VIRUS CHECKER V 5.28
1507
RUBICON
1535
3DLOOK
MUSIC DISKS
1575
157»
1578
1581
1582 1685
TUNE DISK 2 par Starlighl INTRUDKK par Vanlah Technomanltt 2 Sonic Boom Autum Nlght»
Muslc Box 1586 &1 Bruno » Muslc Box 3 (2 disk» par Anarchy 1588 Face a nocher day par Razor
par Shinlng par Jeater par Palace par Tension
UTILITAIRE DU MOIS
COLLECTION FRED FISH
400 -580
AMOS PUBLIC DOMAIN 1 - 197
M USIC DISK DU MOIS
isn ifvîanom WORKBENCH 2 Ql'ACK (5 disks)
kick»tari 2X>, InslaU 2.0, exlras 2.0 workbench 2.0 el Fonls 2.0
le système 2.0 accessible avec 2 ou 3 mega» de mémoire pour AfiOO ol A2000
Prix des disquettes 20 Frs
Les 10 Disks : 140 Frs
ENVOI RECOMMANDE *20 FRS
15900501 lus MASTER S NOISE par Mahoney A KakCu» (2 disk»)
CATALOGUE COMPLET SUR DISQUETTE CONTRE 10 FRS REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT ADRESSEZ VOTRE COMMANDE ACCOMPAGNEE DE VOTRE REGLEMENT PAR CHEQUE OU MANDAT POUR TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES N'HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER
PHOENIX-DP 90 Rue Dragon 13006 MARSEILLE Tel: 91 53 19 72
!M. :«MH1
VUS AMIGA 3000-25 MHZ. 3 MO DE RAM, DU 42 MO. MONITEUR MOLTI- SVNCIIRO, 2 LKTHJHS 3" 1 2 * IMPRIMANTE 9 AIGUILLES COMPATIBLE EPSON • NOMBEI X LOGICIELS ORIGINAUX IL. TABLEUR...I * DOMAINES PUBLICS , LIVRES ET PUBLICATIONS. PRIX : 22 OOO F. CONTACIEH P. AMIABLE AU (Il
40. VI.43.34. AUX HEURES DE BUREAU
mk; 2000
VOS AMIGA 2000 - MON COLLEUR I0S3S . SOURIS - JOYSTICK , LOGICIELS » LIVRES . DISQUETTES NEUVES • BTE RANG PEU SERVI ET SOUS GARANTIE : 3 500 F. TEL :
47. 69%. 40.
VOS A2000B . 2 LECTEURS INT. * 1 LECTEUR EXT. = MONITEUR 1084 - SAMPLER * LOCIC1F.IS ORIGINAUX * CITIZEN 120 D » LIVRES» 7 000 F IOU SEPARES! : 45.70.16 63
VUS A 2000B T 1084S «CARTE 68030 (33 MHZ) = 4 M 32 BITS t DD 20 MO * SOITS ORIGINAUX : Scl'I-PT 4D. DI- GIPAIN1, ETC. FAIRE OFFRE POUR 1.E TOIT. OEVRIES. TEC : 42 81 99.00.
VOS AMIGA 2000B . DU 40 M •» EXT 4 M * FIJCKER ELXEK - MONIT E1ZO MULTISYNC 13 000 E AT22S61 EGA +
1) 1) 40 NU 5 1 4 . 3 VI POU II 4 000 F. LE TOUT : 16 000 . TEL : 45.28.78.28.
VUS A 2000 . 3 MO ILAM * 1)1) 32 MO . I.F.CT 3'5 EXT RN • CARTE X I * LECT 5*1 4 t IMPRIMANTE . MON I0S4S * NBREUX LOGICIELS. VOS 10 000 K TEL : 44.25.32.91. (ERIC)
VOS AMIGA 2000 ? MON. LOUE. 1083 S « SOURIS. JOYSTICK . LOGICIELS t DISQUETTES NEUVES • BTE RANG, ? Bl BEAU * IJVRFS GARANTI I AN : 5 0001- TEL: 47 69 96 40
VUS URGENT A 20U0B • MONITEUR . 4 MEGA RAM . CARTE SCSI Kl) * D. OCR 80 MO AGE DE 6 MOIS S CAKAN- riE PRIX 8 500 F. A DEBATTRE TEL 39.81.66.4*. APRES S II.
VOS AMILA 2000 B 3 MO . DO 32 MO
• CARTE XT 640 KO . LECT i.5‘ EXT . KSAYB1.3 . SAS • CJ 10 . EXCELLENCE 2 0 F . MAXIPLAN 2.0 F : LIVRES - ARK . 15 000 F . TEL : (Il 42 06 40 58
VUS A 2000 ETENDE 3 VIO DOUBLE lECTElR SLAVE GOIDF.N LOGICIELS
PAU D.AO JEUX ETC MATERIEL PEU SERVI GARANTIE 9 MOIS PRIX 7 500 F TEL: 48 51.57.75
VOS AMILA 2000 - EMULATEUR MAL
• GENI.0CK GST30 - ENCODtl II LP.AI.
• LECT EXT .APPLE • 2FMF l ECT 1NT
- DIVERS UJGRTELS - 9 000 F •
43. 65.79.37
VUS AMIGA 2000 B - CARHTE AT * DO GVP HCD t 52 Q • 2M0 RAM . I LECTEUR EXT. 3 1 2 t BIBLE AMGA » LIVRE DU GRAPHISME. PII1X 18 000 FRS A DEBATTRE. TEL : 28.49.54.93 IAPRES 18 II EN SEMAINE!
WIIGA ô(M)
VOS AMIGA 500 • CARTE B.ASE- BOARD (TOTALE = 1 MO CHIP 2 MO F,ASTI - NOIID1C POWER LE TOUT 2 900 E. BUNO AU 48.86.27.73.
VUS AMILA 500 - EXT A500 . MONI. COULEUR PHIIJPS . I JOY . 1 SOL- RLS . DISKS DE JEUX LE TOIT TRES BON ETAT : 4 000 F CONTACTER Plll- UPPE AU 46.64.51.78. (.APRES 19111
VOS A500 . A I084S t A 501 * STAR U: 10 t LECT EXT * 300 DISKS . INTERFACE PUISSANCE * NBX DUCS - MACS TEL: 39.80.17.51.
VHS AMIGA 500 PUS CAUSE ACH AT
AMIGA 2000 PRIX 2 600 F
TEL :
22. 51.89.77.
VDS A500 * ECRAN = JEUX
t PGS
DESSIN TITRAGE 3 500 E EUE
. TEL •
42. 70.05.89.
VDS AMIGA 500 11 MEGl -
MO SI
TELK 1084S PRIX 3 100 E
TU :
47 26,56.39. EN SEMAINE APRES t6 II 30. LE WEEKEND APRES 20 H
VOS AMILA 500 MONTE A I MO AVEC MONITEUR COU!EUR IOS4S , LOGICIELS ET DOC : 3 200 F ENCORF 6 MOIS DE GARANTI F TEL
45. 41 78.00. P ARIS lREPONDEUR).
VOS AMILA 500 • EXT 512 KO (HORLOGE) : 2 000 K F.ARHIEE Al
30. 51 85.25 IAPRES 18 Hl
VOS CAUSE .ACHAT 2000 1 AMILA 500 TRES BON ETAT . EXT 512 - MONITEU COULEUR IUM . IDC. JEUX PRIX : 2 500 F TEL * 46 78 00 %
VUS AMIGA 500 . A 501 2 000 E - EXT 2 MO : 900 F - A 590 I 700 F MATERIEL TRES Pel SERAI TEL
45. 97 87 97 APRES 1SH F 19 : 150 F . F29 190 F : 3DTÜOLS : 350 F
VDS A500 . EXT. 512 K • DIGIT SONORE . 450ISKS 3 200 E. TEL :
92. 81 29 74 VITAL STEPHANE 14 IJTT LE BACHELARD U4400 B.ABCE- LONNETTF
C 128
VDS C 128 D - MONITEUR COUL
1901. A.AVTFR LMP SEIKOSHA. HIYSTIUK. TABLE ORDINATEUR JEUX 43 DISKS LOGIOELS : 5 500 F. TEL : 45 45 71.29 APRES 19 H
I) I ERS
VDS EPSON LQ500 (OMSI IMPRIMANTE 24 AK. BON ETA! DOC . EM-
B. AL PRIX 1500 F TTX : lll
40. 44 44 84
VDS INTERFACE MIDI 12 MIDI IN. I OUT. I THRLl : 250 E ET MUSIC-X ISEQLENCELKI : 350 F . 1 H DE FORMATION. TFI 45 77.77.16 IPARIS 15 DFAIANDER EMMANILLi
VOS AMSTRAD PC 2086 DSK DUR 30 MEG.AS JEUX PROGK PRIX 7 OOO F URGENT, 8 RUE DE CAL DUT 59400 CAMBRAI
VDS LOGICIELS DOMAINES PUBLICS IDLMOVJtlXATil l CATALOGUE CONTKF TIMBRE A 4 FRS FREE AVOKLD DP. BP 201 54202 1WL CEDEX. LADISQ 13 F!!!
ACH CARTE AT 2286 COMPLETE AVEC MS DOS ET LECTEUR FAIRE OFFRE TEL 46.87.23.56 POSTE 1156 HEURES BLHEAU - MR FTTOUSSI
ADS PAGLSETTER 2 700 E ETAT
NEUF ORIGINAL. DAID JFAN-MI- aiEL B6 TERRASSES DE PROVENCE 83300 DRAGLIGYAV TFI 94 67 36.23
VDS IMPRIMANTE COUITIR XEROX 4020 IBL REVISEE OCT 91 - ENCRES . PAPIER . TRANSPARENTS • DRIVER LE TOIT 6 000 F TEL lll 42 81 12.86 RFPONDEUR
VDS PII 2000 CARTE XT A 2088 * LECTEUR • DOCS 780 ERS ENVOI rilUSSIMO . CH. TFI UOM 85 84 93 87 TRAVAIL 85 26 60 55
VUS SCANNER HVNDY I6C I409L. COU! I . DPV1NT4 - IIP PHOTO LAB 3 300 FIVAE . DF 6 000 FI OU ECII- CE . VDS CARTE PC KCS 11.5 MOI . IOLS I 900 F I.ACII : 3 300 Fl. TEL : 46 97 17 47
VDS NORDIC POWER ICVRTOLUIE POUR A500I CHERCHE LONTACTS
IMAGES 3D ET PROGRAMMES AS- SEMBLEL H REGION LIMOUSIN TEL :
55. 03.65 41 LE SOIR.
VUS EXTENSION MEMOIRE MICRO- BOTICS 471 MO : 2 000 F - 700 LES 2 MO ILE TOIT ETA1 NELFl RAWOS DAMEE 48 82.42.79. (94 V AL DE MARNEl
VDS GENEOGK MAGM POUR AMILA 20UÜ TRES Pfl SERVI E.A1HE OFFRE MR OREYSTENE : 43.66.22 33
VDS KIT XT POLH AMIGA
200(V250(V3000. ETAT NEUF.
PRIX 1 000 I A DEBATTRE ICI :
66. 78 60 80 DE 131! A 2011
VUS INFWT PGM PERSO 1!'ASTROLOGIE SLR AMILA CIEL ASTRAL . INTERPRETATION TRES DETAILLEE EN FRANÇAIS PRES 290 F. DFMO 15 F 1 BANUN 3. 1A1P ASSF DES ML HIERS 33127 MARTIGYAS
ADS SYNÏHF YAMAHA 5-22 116 VOIES Ml LTTTIMBRAL S CAN ACXl : 4 S00 F LÜM.ACTFR CHRISTIAN
34. 89.34 44
ADS CARTF ACCELERATRICE GVP
A. 3001 28 MHZ AVEC 4 MO DE RAM 32 BITS ET INTERFACE IHSQLF M R AT PRIX S 000 F LARANTTE 3 MOIS TEL 42 41 90 71
VDS STATION AMIGA 250068020 * MULTISYNC * FIJKER FIXER. CARTF Xï DISK EXT. 4 MELAS 32 BITS PRIYTKKS 1RES BON ETAT PRLX BAS TEL : 35 89 90 36 01 37.37.69 74
VDS CONSUME NINTENDO 350 F - 9 JEUX 230 F LU N - ETAT NEUF - TU : 49 61.34.59
((INTACTS
CH CONTACTS SLR REIMS AFIN DE FONDER UN CLUB AMILA ILEEPHO- NE2 A FRANK AU 269 85 01 78 11: OIM VNCHE DE 15 A 20 H
VDS TMTE LA COLLECTION ’EHED FISH- DISPONIBLE Al PRLX DE 8 E DISQUE CATALOGUE CONTRE 10 F EN TIMBRE AIR DEVLTDEH JLAN- PAUL II. RLE ERNEST-RIVAS 93200 s VINT DENIS
SERVEUR MIN11EL A4ON0V0II 51K AMILA TFI : 116 11 49.81.7498 ENTRE 2IH30 ET 1011(10 SUIT- MTNT PIRATES ET ARN.AQUElKS S ABST ENIR
CH EMPLOI AENDEIR (R INFOGRAPHISTE SIR PARIS 01 RAMIFI E 1931 ( ON NAISSANCES ATDEO iBET A- LAM sP. GFM.OCK. TITRAGE - BBOADCAST TITILERl ET ÏNFOGR- RAPH1E 2Ü OPAINT 4. PHOTON- PAINT 2 0. ETC EXCELLENTE MAITRISE EN 3D RAY TRACING (ANIM E T STATlQUEl DE TIKBO SII.VER. saur 4D. IMAGINE. VIST A PRO CON.YAISSANCFS TRAITLMLNTS DE TEXTES EXULLENCE V2.0 - PRO WRITE ETC DEMANDER PASCAL TEL : 48 69 20 50.
(H PHOGRAMMFUR A20OO CONNAISSANT PARFAITEMENT TISSAGE JACQUARD POUR CREATION CAEVCAM SIMULATION TISSUS » PIQUAGE ELFCTROMQL E LAKTONS. CONTACT NHL JEAN-LOIIS FSQLERRL LAS1LLA 17-11-4899 CH QUITO-EQUATFCR TEL 593 2 542137 FAX
593. 2.563160
(H POUR MFS ENFANTS LAPT.AIN BLOOO FIT Lel H PREMIER JEU ILS VONT PAS TROUVE IIS NUMEROS ET LA DISQUETTE EST HORS D'USAGE QUI ME DONNERA OU MF VENDRA LE JEU 7 TEL : 116.11 49 46.53 8: MERCI
EU! PROG SUR AMIGA 500 ET JE CHERCHE LOIS PROGS DE RADIO COMMUNICATIONS EN FRANÇAIS TEL 31 34 89 60
LL HARDW ABL HU-LHENCF MANU Al. EN VERSION FRANÇAISE UNE IRA- DUCTION GIGANTESQUE QUI REVELE DES DETAILS IMPORTANTS JAMAIS PL8UES AUTEURS SLR LA PROGRAMMATION DE L'AMIGA FNFIN ACCESSIBLE A TOLS POUR 100 FRS LES DEL X DISQUETTES. ENVOI RAPIDE rOMPHLX ILAMMOU CHE SERIE. 3 BLE AYATOI1 FRANCE 13220 CHA- TFAUNELF US MAHT1GITS
IIH I I SE Ils V ERSIONS FR ANÇAISES DF TbXTPLLS 3.02 : MED3 1 : ET IBLWMSH (HALLS SLR 1 DISQIT PRFT A I FMPEQI. CHACUN 40 FRS LES 4 VOLUMES DF LV VERSION FRANC VISE DU (-MANIAI SONT TOI IOLRS DISPONIBIES POLH 40 FRS PAR VOLUME OU 150 FRS LES 4 EG ALEMENT TOU EN FRANÇAIS DKB-TRALE V 2; 12 SLR DEIX DISQUES POUR 70 FRS FONCTIONNEMENT AUTOMATIQUE COMPRIS ILAMMOI CHE SERGE 3 BlF AN TO- II FRANCE 13220 CHATEAU NEUF LES MARTIGUFS
0RDH1ERS. ULB AMK A AT. MAC. ATARI ACTIVITES MIDI ET VIDEO 9 BIS RTF DF («AL DE GAULLE. 59115 LEERS SERVEUR MINITEL 20 82 95 36 FN SEMALNE-
Pol l l’XSSKR X OTRI I'm TITP WO Ci:
Gratuite pour les abonnés
30 F par annonce pour les non-abonnés chèque à l ordre de : Commodore-lîovue Commodore-Revue, 5, rue de la Fidélité. 73010 Paris Parution le mois suivant si réception avant le 10.
VDS C_» ACH Q Cil L_l KGI l_l
Avis
Dans le cadre de sa démocratisation incessante de l’image informatique
L’ATELIER NUMERIQUE
A LE PLAISIR DE VOUS OFFRIR VOTRE
"PREMIER CALIGARI*
_ I _ Dès le milieu des années 80, l’Atelier Nu- mérique avait eu le flair de devenir distri-
• buteur exclusif de Caligari et d’y ajouter, mois après mois, toutes les fonctions qui en font aujourd’hui la station prol'essionelle cohérente et complète. Capable de rivaliser avec les plus grosses machines du marché mais aussi abordable aux particuliers qu’aux entreprises. Eh bien figurez vous que Caligari avait un petit frère caché ! Et c’est encore une fois à l’Atelier Numérique que le mérite revient de l’avoir découvert et de le mettre à la disposition de tous les graphistes qui désirent s’équiper merveilleusement sans investir des sommes folles.
L’Atelier Numérique sait en effet fort bien que vous êtes nombreux à "travailler" sans but professionnel immédiat ni commande formelle. C’est donc à vous que s’adresse cette proposition : l’Atelier Numérique a décidé de commercialiser Caligari (le logiciel) pour 2.990 francs au lieu de 120.000 francs Caligari (la station). Pourtant c’est le même produit, les mêmes caractéristiques techniques, les mêmes 16 millions de couleurs et le même travail en temps réel. Seule est absente la qualité broadcast. Alors, offrez-vous Caligari (le logiciel), et entrainez-vous, formez-vous, devenez professionnel. Le jour où vous vous sentirez fin prêts à vendre vos images à une chaine de télé et que vous devrez passer à du matériel pro qualité broadcast, l’Atelier Numérique vous rembourse intégralement votre "Premier Caligari" en cas d’achat de Caligari (la station). Votre formation sur ce matériel de pointe vous aura alors juste coûté quelques mois d’immobilisation de votre argent. Un dernier conseil : quand on met les choses à la portée de chacun, il n’y en a pas forcément pour tous.
&
AL %
Z j*
A
Mon Premier Caligari " in tegralem en t rem bo urse par l’A telier Numérique le jour où j’investis dans du matériel pro !
VOUS POUVEZ AUSSI DEMANDER LA BROCHURE DE L’ATELIER NUMERIQUE - 10 AVENUE P A R M E N T I E R 75 0 1 1 PARIS METRO VOLTAIRE - SUR COUR - FAX 40.24.27.78 - TEL 40.24.17.51
9 ï à
il - 4 •••.«.
1
M K ! R 1
Y '
lu i
Vous bénéficiez de :
- un numéro gratuit
(11 numéros pour le prix de 10) !
+ une reliure gratuite ! + une petite annonce gratuite ! + le guide de l'environnement
BO V DE COMMANDE - ABONNEMENT A REMPLIR (OU UNE PHOTOCOPIE) TRES LISIBLEMENT ET A ENVOYER [ACCOMPAGNE DU REGLEMENT A : AMIGA REVUE. Service VPC 16, Quai J-B Clément 94140 ALFORTVILLE.
NOM : .....Prénom : ..
.Vous possédez : Amiga : 500 1000 2000
Adresse : ......
Code Postal : ..Ville :
I Vous réglez par : Chèque bancaire. Chèque postal. Mandat (obligatoire pour DOM TOM et étranger
I PS : Pour de simples raisons d'imputation comptable nous vous serions reconnaissants, si cela vous est possible, d'établir un chèque Ipar rubrique (Abonnement ou La boutiquei chacun à l ordre d'Afi IGA REVUE.
BON D'ABONNEMENT.
“l.'aboimem -mi*nl ne permet pas la réception du magazine avant I ! Sa présence en Kiosque"
|Oui je m'abonne à AMIGA REVUE pour 1 an (11 nos) et |e I bénéficierai d'une reliure gratuite et d'une petite annonce | gratuite.
I Vous pouvez cumuler le montant de votre abonnement avec toute corn-1 I mande d'anciens numéros, disquettes Amiga Revue Pratique. Gude I 17997. Abonnement à Amiga Ne*s Tech. Disquettes COMRBV. Proposes | dans le rev ue.
C France 300 FI
? DOM - TOM étranger ......390 F
? DOM - TOM étranger avion .... 450 F |
I DOM TOM et étanger : Paiement par mandat International uniquement.
MRHi
ciel JWWFh câble voQ 'iTiurn. Connecter au 3615 COMREV ou télécharger les programmes ctafl K;t comptai
Réf.5500 flftf.
Logiciel seul. Réf.5510 ...
Câble seul. Réf.5520 ..
Une collection de 4 pin's émaillés collector : les matrices ont été détruites Tirage limité à 2000 exemplaires, les 4 pin
présentés dans un écrin ..145 FTTi
Réf. 9010
Protégez votre AmWal
En simili cuir blancrlBh| vous évite les panne poussières qui coûtent cl
micro. _rv “vïV
Hpiissè monit. Amiga.Réf.9530 'Clavier monit. A500 2000.Rét.
:T HOUSSE SOURIS
FILTRE ECRAN
stylos... coup de , lorsque le-soüris pra plus
Ménagez 1 La iumino: yeux. Ce i sans |ttén supprime
d'autre
Ppôür vos dti ¦is. Réf.9450
- Tapis souris.
- Housse souris. Réf.9310..
- Housse + Tapis, Réf.9320
tafique
E DE RANGEMENT
lasses, disquettes... iour les mailings mais aussi pour « disquettes, classeur * invlta- tWèWvL89x36 mm. Existent en
Votre AMIGA corn ml Ce kit de nettoyage' fainkaspirateur et Bowns tiges, prod Utiles pour le clav jjrnprimante redira
).Ràt.9400... 15 F Wêf;9410... 20 F
l) .Ré 19420... 50 F
I) ,Réf.9430... 60 F
le soleil,-I et protitez-ennlpur les classer. Couvercle tumé, fermeture à clé, cinq intercalaires.
- Boite rang. (403"1 2).Réf.9920 ..85 F
SUPPOI
Reliez
ConserJ
d'Amiga
rainuréJ
- Reliurl
Là saisie teçile!
Ecran et document cl graademebija saisie paper est orientable.
- Fin paperl Rêf. 9100-
Pour bien voir votre
entre étrp*%tafc sgjg tmal voir oî WB contorsionner survotï5™W1i*i«8«jinurbien voir. Avec ce support moniteur orienHBlf W vertical et horizontal c'est le moniteur qui bougera et se positionnera de la meilleure façon.
- Support moniteur. Réf.9600 ...... 220 F
VOTRE 500 EST UNE MACHINE PLEINE DE PROMESSES : INFOGRAPHIE,; SON, VIDÉO, P.A.O., 3D... HÉLAS, L'ÉQUIPEMENT D'ORIGINE EST LOIN DE VOUS PERMETTRE D’EXPRIMER VOTRE PASSION.
Au coeur du contrôleur autoboot SCSI by GVP, le D.P.R.C. (Dual Port Ram Contrôler) développe toute la puissance D.M.A. et permet des vitesses de transfert supérieures à 3 Mo par seconde.
Mais son superbe carénage "Design 500" cache encore d'autres équipements : connecteur SCSI externe pour piloter 6 autres unités SCSI, mini-slot interne pour extensions futures et "Game Switch" pour protéger vos données des virus.
HD 500 est livré formaté, avec documentation et logiciels de configuration en français...
HD 500 de GVP, c'est "l’extension création" à la mesure de vos ambitions. Jusqu'à 8 méga-octets de Ram rapide pour exploiter à fond vos programmes et profiter du multitâche. Un disque dur SCSI Low Profile de 52 ou 105 méga-octets pour tout avoir à portée d'un clic de souris : logiciels, données, compilateur...
1
ROLLING RCNNY “1 RUGBY THE WORL D CUP 1SIMPSONS 1TERMINATOR ?
HtiPOFF
n TORTUES NINJA 2 n WORLD CLASS RUGBY
UTILITAIRES
"1 AMOS Français 470 F
n AMOS 3D 360 F
n AMOS COMPILER 795 F
- I DELUXE PAINT 4 890 F
1DËMOMAKERH Mo) 385 F
- l DISKLOCK VI.0b (V2.0 pour A500*) 99 F
- IMASTER VIRUS KILLER V2.2 150 F
Autres titres Jeu* & Utilitaires, demander la liste
PERIPHERIQUES
n Cane extension 512 Ko - horloge
pour Amiga 500 390 F
“I Cade exl de mémoire 512 Ko
sans horloger pour A5C0 A500+ 300 F
n Lecteur externe 880 Ko 3.5 570F
- 1 Lecteur externe 860 Ko 3.5 *
Bütz (copieur) - Antivirus 710 F
"I Souris mécanique I Amiga Atari) ’ 99 F
2
ConRev 0* 92 uct. '«arabes- :sort oaw-iaz sar mur ptot-nti e esue-:: '
SES : INFOGRAPHIE,; SON, VIDÉO, P.A.O., 3D... HÉLAS, L'ÉQUIPEMENT D'ORIGINE EST LOIN DE VOUS PERMETTRE D’EXPRIMER VOTRE PASSION.
Au coeur du contrôleur autoboot SCSI by GVP, le D.P.R.C. (Dual Port Ram Contrôler) développe toute la puissance D.M.A. et permet des vitesses de transfert supérieures à 3 Mo par seconde.
Mais son superbe carénage "Design 500" cache encore d'autres équipements : connecteur SCSI externe pour piloter 6 autres unités SCSI, mini-slot interne pour extensions futures et "Game Switch" pour protéger vos données des virus.
HD 500 est livré formaté, avec documentation et logiciels de configuration en français...
HD 500 de GVP, c'est "l’extension création" à la mesure de vos ambitions. Jusqu'à 8 méga-octets de Ram rapide pour exploiter à fond vos programmes et profiter du multitâche. Un disque dur SCSI Low Profile de 52 ou 105 méga-octets pour tout avoir à portée d'un clic de souris : logiciels, données, compilateur...
1
ROLLING RCNNY “1 RUGBY THE WORL D CUP 1SIMPSONS 1TERMINATOR ?
HtiPOFF
n TORTUES NINJA 2 n WORLD CLASS RUGBY
UTILITAIRES
"1 AMOS Français 470 F
n AMOS 3D 360 F
n AMOS COMPILER 795 F
- I DELUXE PAINT 4 890 F
1DËMOMAKERH Mo) 385 F
- l DISKLOCK VI.0b (V2.0 pour A500*) 99 F
- IMASTER VIRUS KILLER V2.2 150 F
Autres titres Jeu* & Utilitaires, demander la liste
PERIPHERIQUES
n Cane extension 512 Ko - horloge
pour Amiga 500 390 F
“I Cade exl de mémoire 512 Ko
sans horloger pour A5C0 A500+ 300 F
n Lecteur externe 880 Ko 3.5 570F
- 1 Lecteur externe 860 Ko 3.5 *
Bütz (copieur) - Antivirus 710 F
"I Souris mécanique I Amiga Atari) ’ 99 F
2
ConRev 0* 92 uct. '«arabes- :sort oaw-iaz sar mur ptot-nti e esue-:: '

Click image to download PDF

AMIGA REVUE Numero 41 (01-1992)

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

36.9% 
17% 
6% 
4.4% 
3.6% 
3.5% 
3.3% 
2.2% 
1.8% 
1.3% 

Today: 19
Yesterday: 143
This Week: 162
Last Week: 581
This Month: 2026
Last Month: 2550
Total: 68716

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014