Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

En tous cas, ce n’est pas très heureux de voir une cassure se produire dans une coopération jusqu’ici fructueuse des deux grands espoirs les plus actifs du renouveau de l’Amiga. Essayez de vous faire une idée par vous-même en lisant les commentaires de chacun des protagonistes. EN DIRECT DU FRONT L’annonce de Haag & Partner Voici tout d’abord le communiqué de Haage & Partner daté du 27 septembre 97 : «WarpUP - un noyau à haute vitesse pour PowerUP. L’Amiga a enfin son PowerPC. Chacun de nous est redevable à Phase 5, car ce sont eux qui ont engagé la discussion sur le choix du processeur dans la bonne direction. A travers leurs cartes PowerUP, ils assurent à l’Amiga un retour au sommet de la technologie. La technologie PowerPC offre un maximum de sécurité pour le futur. Sous la bannière de leur devise "Pas de plaisir sans RISC”, Motorola avait franchi le premier pas que les processeurs Intel ont encore à faire. Grâce à cette décision, les processeurs cadencés à 350 Mhz sont déjà disponibles et aucune limite à leur accélération n’est encore en vue. Le développement hardware n’est qu’un des côtés de la médaille. Sans le software approprié, même le hard le meilleur ne vaut pas grand chose. C’est pourquoi les développeurs Amiga du monde entier sont préoccupés. Ils se demandent si le portage de leurs logiciels en vaut la peine. S'orienter vers un nouveau CPU, implique le portage et la maintenance des programmes pour deux différents genres de processeurs. Beaucoup de développeurs restent sans rien faire (malgré leurs annonces prometteuses) et observent le marché avant de se lancer dans le portage. Ce qui faciliterait la décision serait une interface logicielle au hardware qui garantirait que les évolutions futures du hard n’impliqueraient pas l’invalidité de leurs logiciels (même si un autre constructeur, ou Amiga Inc. créent une carte PowerPC de conception différente). Cette fonctionalité est exactement offerte par WarpOS qui a été développé par nos auteurs Sam Jordan, Michael Rock et Jochen Becher autour de la carte à double processeur de Phase 5. WarpUP est formé d’une couche d'abstraction hardware (HAL = hardware- abstraction-layer) entre le hardware (matériel) et les applications (logiciel). Ce HAL garantit le bon fonctionnement de ces applications quel que soit le concept PowerPC. Ceci offre une avancée sans risque dans une nouvelle ère de développement logiciel sur Amiga.

Click image to download PDF

Document sans nom Amiga & Vidéo Numérique r • y y * Décollage de l'Amiga PowerPC NOS PREMIERS TESTS SATIS: le succès de Casablanca ja ATELIER WILDFIRE E Hb INTERNET PAR GHOSÎSCRIPT WORLD CONSTRUCTION SET ...ET DES NEWS A N’EN PAS FINIR !
Novembre 1997 n'106 Suisse 12FS, Belgique 250FB, Canada 8.50$ . News Internationales 10 News France 17 News Allemagne 18 L'assiette Anglaise 28 Tests Hardware CyberStorm PPC 3 Internet par câble 29 Tests Soft & CD Présentation WCS 54 Aminet 20 CD 40 Aminet Set 5 Cds 41 Ghostscript 36 FmdDB 32 Vidéo Numérique - SATIS 38 Spécial Serveur minitel 128 voies 34 Série Niouznet 24 Internet: ping et traceroute 30 LightWave par le Net 56 Imagine 53 WildFire Atelier 50 Real 3D Workshop 58 Domaine Public 47 Démos 63 Jeux 60 Courrier 43 Les petites annonces 45 Les clubs et l'abonnement 46 Editorial L'heure
du choix a sonné avec la sortie des premières cartes PowerPC pour Amiga. Beaucoup d’utilisateurs sont contents que ces cartes soient enfin disponibles, car ils en avaient urgemment besoin pour leurs projets. D’autres sont tout simplement heureux de ne plus se sentir dépassés quand il s’agit de temps de calcul en graphisme.
3D, ou autre. D’après les premières indications, les programmeurs de logiciels dans ces domaines ne vont pas tarder à sortir des versions adaptées aux cartes de Phase 5.
Il y a aussi ceux qui voient dans ces cartes le berceau d’un conflit d’avenir, entre la solution de Phase 5 et les nouvelles machines Amiga de Gateway qui vont "probablement" sortir dans un an (il faut encore dire «probablement» en attendant que Amiga Inc. fasse une annonce solonnelle et officielle à ce sujet. Vous avez sans doute remarqué que Petro T de Amiga International et Darreck Lisle de Amiga Inc., eux, ajoutent toujours le mot "probablement").
C’est effectivement une possibilité, mais il n’y a pas de vrai danger de «morcellisation» du développement Amiga. Le pire qui puisse arriver est que, dans un an. Tout développement sur les cartes PPC de Phase 5 s’arrête, ou ralentisse, si Amiga Inc. choisit un autre processeur que le PowerPC ou un système qui ne peut pas être adapté pour tourner sur ces cartes. Mais il est probable que Phase 5 et Amiga Inc. trouveront un moyen de contenter tout le monde. Après tout, l’heure est à la détente et à la coordination (sauf, malheureusement, quand il s’agit des relations entre Phase 5 et Haage &
Partner).
Nos tests de la carte CyberStorm PPC à 200MHz ne pourraient pas être de véritables tests, le produit est trop nouveau. Mais elle semble fonctionner correctement. Ca fait du bien, après tout ce temps, de pratiquer un peu de plug’n’play RISC et de se retrouver sans voix!
PS: Le prochain journal sortira quelques jours plus tard que d’habitude pour nous permettre d’y inclure l’expo de Cologne.
AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000F 12 rue Barrière, 31200 TOULOUSE TEL : 05-61-47-25-67 FAX : 05-61-47-25-69 Email: anews@club-internet.fr Directeur de la Publication: Bruce Lepper Secretaire-Comptable Michelle Chevallier Ont participé à ce numéro: Franck Anière, Emmanuel Arnaud, François Bischoft, Sebastien Bouchex, Alain Bourgery, Christophe Bry, Frédéric Calendmi, Pascal Chiozzi, Laurent Deneau, Diego Femandez-Bravo, Brice Fromentin, Pierre Girard, François Gutherz, Hilaire Honorin, Philippe Janot, Thierry Lamblot, Malika, Stéphan Martin, Fabrice Mansat,
Gilles Morain. Jac Pourtant, Jean-Paul Pozzi, Emmanuel Rey.
Hervé Sonneville, Pascal Taffin, Andréa Valinotto, Corinne Villemin Gacon, Pascal Willano, Benjamin Yoris NOTRE COUVERTURE Pour Jac Pourtant, tout décolle ce mois-ci.
Alors, ne parions pas du mois prochain.
COPYRIGHT ©NewsEdition 1997 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga. AmigaDOS, WorkBench sont des marques déposées de Amiga International, Inc. NewsEdition SARL est 100% Indépendant de Amiga International, Inc. Associes Rod Cralg et Bruce Lepper Flashage Compo-Toulouse. Tél 61 -57-44-66 Photogravure: TEC, 14 allée François Verdiet. 31000 Toulouse, tél 61 63 95 05. Ta* 61 99 05 32.
Tirage 22000 exemplaires Ce journal mensuel esl édité et mis en page sur Amiga avec le logiciel Professional Page v4.1 Imprimerie Marco. 13 rue des Arcs SI Cypnen. 31300 Toulouse i. 23 21 29 35 45 ATEO CONCEPTS 31 Si vous avez des difficultés pour trouver AmigaNews en kiosque, téléphonez à notre agence de marketing presse, Distri Media (Mr Denis Rozes) à Toulouse, pour connaître les points de vente les plus proches (Tél: 05 61.40.74.74, Fax: 05 61.41.04.64) email: 101675.202@compuserve corn La carte PowerPC de Phase s enfin disponible Un grand bond en avant pour l’Amiga Avec la disponibilité
des cartes Cyberstorm PPC du constructeur allemand Phase 5, l'Amiga fait un bond de rattrapage qui l'amène au niveau des ordinateurs personnels les plus performants d'aujourd'hui.
Bien que le système Amiga ne tourne pas directement sur ces cartes, il y a une accélération considérable du Workbench, qui déjà, sous 68060 à 50MHz et carte graphique, était aussi rapide que les interfaces Déjà, le nouveau et très prometteur logiciel WildFire est disponible en version démo avec modules de calcul PPC. Cela signifie qu’il n’y a pas d’obstacle majeur pour les autres programmeurs qui voudraient suivre le même chemin. Au contraire, les programmeurs de WildFire parlent d’une période de plusieurs semaines d’adaptation sur PPC, en utilisant les aides fournies par Phase 5 (et
non par le système introduit par Haage & Partner qui se proclame beaucoup plus rapide pour le développement).
Bientôt pour 1200 Les cartes actuellement disponibles sont pour le bus d’extension processeur sur Amiga 3000 et Amiga 4000 Les versions pour Amiga 1200 (en tour) et 2000 seront disponibles bientôt, sans doute avant noël, bien que avec Phase 5, on ne peut jamais Nos TESTS: Cyber PPC est stable et performante Carte CyberstormPPC 604e-200MHz.
TEST 1 par Emmanuel Rey de la société Relec (Suisse) Annoncées depuis des "lustres" par Phase5, attendues depuis des mois Connecteur contrôleur Ultra Wide SCSI J Processeur PowerPC 604e surmonté de ventilateur Connecteur bus CPU A3000 A4000 (sous la carte) | rl I I
• ; J I - V ï* h 11 ' J lm il f4 I I ¦
i..iii,,.iiiiiiiiiiiiiiiii..iiii...
..i.iii..,iiiiiiiiiiiiiiiiii.iiii.,, • , b 1 & ni -4 W -’i ÎJ
'j 4 iu il d * « là «1 1 1 H « .14 iV 4 d 4 I rl'l I 'j» « . T
, ! 7 ••• ¦ _ . ¦ • utTtir ... «-.JS* fîfc -1. ¦• *.,.
.•** jj I , sîrJlPil » jjj î . • . . R- ' Connecteur pour
carte graphique CyberVision PPC Processeur 68060 à 50MHz 4
socles RAM SIMM 32-bits _(2 » 64-bitS) Microsoft sur des PC
avec processeur à 150MHz,.
C’est surtout en matière de temps de calcul que l’Amiga avait été distancé par les PC depuis plusieurs années, et le remède de Phase 5 portera secours à de nombreux utilisateurs de logiciels de graphisme et surtout de 3D, Dès son lancement, l’Amiga était «adopté» par des programmeurs de softs de 3D, qui étaient plus nombreux, plus performants, et beaucoup moins chers que sur d’autres plate-formes. Avec le passage de l’Amiga sur processeur RISC, rien n’empêche un nouvel essor dans ce domaine.
être sûr. La date officielle de disponibilité pour ces cartes est «quatrième trimestre-, alors... Cartes graphiques Toutes les cartes PPC de Phase 5 comportent un connecteur pour une carte graphique. Dans le cas des Cyberstorm et de la carte Blizzard 2604 pour Amiga 2000, cette carte s'appelle la CyberVision PPC. Et coûtera environ 550DM avec 4MoRAM (ou 450DM pour mise à jour «PowerUp».Dans le cas des cartes pour A1200, la carte graphique s'appelle la Bvision PPC et coûtera 500DM (450DM en PowerUpgrade). ¦ par les amigaïstes, les voici qui arrivent avec les feuilles mortes, les
fameuses PPC!
C'est fin septembre que la fameuse "boîte noire” griffée Phase5 dévoile enfin son secret, une superbe carte PPC 604e à 200MHz bien emballée dans son sachet électrostatique, accompagnée d’une disquette d’installation PPC PowerUP-System Disk, d’une autre pour le contrôleur Ultra WIDE SCSI PowerUP-SCSI Disk, d’un CD- R gravé par Phase5 PowerUP CD-ROM. Et du traditionnel manuel allemand anglais (les francophones sont une "quantité négligeable" pour nos amis germains:-() Phase 1: Premières impressions Malgré la présence du PowerPC, du socle destiné à accueillir le 060, du contrôleur Ultra
Wide SCSI et des deux bancs de mémoire 64 bits (2x2 barrettes 32 bits SIMMs 72 pins), la carte n'est pas plus grande qu’une Cyberstorm 060. Le PPC on le devine, caché sous un petit radiateur- ventilateur alimenté par la carte. On remarque par contre le connecteur qui va recevoir la future carte graphique Cybervision PPC (basée sur le puissant processeur graphique Permédia
2) et en bout de carte, le connecteur 68 broches WIDE SCSI.
C’est la première fois que cette norme est utilisée sur Amiga.
C’est le chip "Symbios 53C770 Script Processor” qui en assure
la gestion.
Le contrôleur SCSI de la Cyberstorm PPC travaille au standard "WIDE Fast-20 (Ultra)" et permet 15 adresses, 0-6 et 8-15 en WIDE SCSI, 0-6 en Fast SCSI, tandis que la carte est à l’adresse 7. Ce nouveau contrôleur permet des transferts de jusqu’à 40 Mo s sur le bus WIDE SCSI!
Côté PPC, il n'y aucun jumper à configurer, c'est automatique et autoconfig. La carte est très "clean" hormis peut-être quelques "gros” électrolytiques, réminiscence d’une refonte de dernière minute sur la partie alimentation. Elle est encore équipée d'une flash-ROM, donc mise à niveau par soft.
Config requise Pour ce modèle de carte la configuration minimum requise est un A3 4000(T) ou un ordinateur avec slot CPU compatible!?!
(comme le dit le manuel), au minimum 8MB de Fast-RAM installée sur la carte, un disque dur et le Kickstart 3.x. La configuration conseillée est 16 Mo ou plus de Fast-RAM installée sur la carte (max.128Mo), un HD le Kickstart 3.1 et une carte graphique Cybervision PPC (disponible dès le quatrième trimestre 97, dixit encore le manuel!).
Une mise en garde est faite pour l’installation dans un A3000 Desktop ou une modification de la carte mère est requise pour pouvoir utiliser le contrôleur SCSI (voir AmigaNews 10 97 où cette modification a fait l'objet d'un article).
Une autre mise en garde concerne la RAM: en effet, les bancs doivent être peuplés deux par deux (2x32 bits=64bits) avec des barrettes de capacités et vitesses identiques et si possible de même provenance.
Donc pas de SIMMs "exotiques" ni de vitesse différente (j’en ai fait les frais). Exemple: sur le banc "0" (2x8) et sur le banc "1" (2x16) = 48 MB au total!
Back to the FUTURE!
Après une lecture "diagonale" du manuel qui nous explique avec force détails le fonctionnement de la carte (bi-processeurs, mémoires, SCSI, machines, etc...), l'intallation matérielle de la PPC, de la mémoire et du SCSI, bien détaillées pour ce dernier, nous voilà prêt pour le grand voyage. Passeport obligatoire pour le futur, la disquette ”Cy- berStormPPC-Install '! Grâce au programme "Installer" de CBM, on échange les librairies 040 et 060 en place contre des nouvelles versions, on installe les nouvelles librairies PPC (ppc.library v44.29 bêta et ppcdiss.library v0 40), des "tools" et
c'est fini. La seconde disquette "CyberStorm SCSI-Install" quant à elle, contient tout le nécéssaire pour la gestion du contrôleur WIDE Ultra SCSI et même encore et toujours le programme "DynAMIGAche1_03"! Du côté soft, "no problemo" tout se passe en douceur.
Phase 2: installation matérielle Comme le 4000T (AT) était équipé d'une "vieille" Cyberstorm MK II 060 (eh oui, Phase5 a décidé de sortir la MK III qui sera semblable à la CyberPPC, donc avec contrôleur WIDE SCSI mais sans upgrade possible sur la PPC), il faut l’extraire et en retirer le "mille-pattes" (le CPU 060) si possible avec un extracteur ou avec d’infinies précautions au moyen d'un petit tournevis. Autres "victimes" de cette transumance, les quatre barrettes SIMMs 72 pins (2x16MB + 2x32MB) en 60ns, qui vont maintenant occuper les deux bancs près du radiateur (elles vont s’y
épanouir puisque la RAM passe ainsi en 64 bits), les bancs "0" et “1".
Il n'y a aucun jumper pour la configuration de cette carte, tout est autoconfiguré.
Phase 3: installation de la PPC sur le slot CPU du 4000T!
Dans ce dernier, l'accès au slot est très facile, il n'est donc pas nécessaire de démonter quoi que ce soit. Par contre, sur un A3000 ou un A4000 Desktop c’est un autre chanson, mais les explications du manuel vous aideront grandement.
A ce stade, n'oubliez pas (comme moi) de placer les jumpers "Clock" dans la bonne position (référez-vous encore une fois, selon le type de machine, aux explications du manuel). Le connecteur Ultra wide SCSI restera désespérément vide, n'ayant pas de disque dur à cette norme ni d’adapteur 50 68 pour les disques SCSI2 installés sur la machine.
Phase 4: démarrage d'un "nouvel Amiga"!
On enclenche, et, en réponse, la machine boote puis se plante avec un clin d’oeil de la LED et un triste écran noir!
Un p’tit reset. Même résultat!
Bon ben bon, on investigue dans tous les sens. Extraction de la carte, contrôle du 060, contrôle des RAM, contrôle des jumpers sur la carte-mère, eurêka ils sont en mauvaise position, ça c’est "ouf" alors!
Redémarrage gratifié d’un superbe démarrage du 4000 PPC. Tout y est, le WB, les disques, y tout y tout.
Un coup d'oeil dans la barre de titre.
2. 0xxMB de ChipRAM et 39,xxMB de Fas- tRAM !?! Mais où sont les
96MB installés sur les bancs "0" et "1" de la carte? Bon, on
verra ça plus tard, voyons plutôt du côté des
"bi-processeurs". Un petit test du 060 indique qu’il fait
son travail. Pour le 604e à 200MHz c’est plus subjectif, il
faut trouver quelque chose à faire. Le CD-R gravé par Phases
se trouve dans le lecteur, alors profi- tons-en. Ils ont tout
prévu ces teutons. Le programme adéquat s’y trouve, lançons
le, en réponse il nous dit qu’il ne trouve pas la librairie
PPP!
Quoi? Mais je l’ai installée au tout début, vous vous en souvenez vous! Allons faire un tour dans le tiroir "libs", ben oui elle est là en compagnie de la pps.library et des 68040 et 68060.library. Un autre petit tour du côté de Magellan pour comparer avec le contenu de la disquette d'installation Non, tout y est, même le "readme” nous dit que c’est la bonne version (la 40.29 bêta), c’est à en devenir gaga! Bon, les gars moi j’vais m’pieuter, il est minuit et (comme le disait l’autre) la nuit porte conseil.
Le lendemain zzzzzzzzzzzBonjour, un jour nouveau est arrivé! En fait d’éclairage c’est Phase5 qui va éclairer ma lanterne. Essayez de regarder du côté de la RAM, il est impératif d’avoir des SIMMs de même taille, vitesse et si possible de même provenance! Mais bien sûr, mon problème de RAM, vous vous souvenez? Il a y 96Mo installés et il n’en affiche que 30 et des poussières.
Voilà, après avoir retiré les deux SIMMs de 32Mo (il nous reste 2x16Mo sur le banc “0") nouveau démarrage de la machine. Là, on ressent tout de suite une impression de vitesse, le 060 paraît boosté, l’affichage aussi, le couple Picasso IV- Cyberstorm PPC à l’air de filer "le parfait amour", n’en déplaise au couple PhaseS-VillageTronic! Au niveau de la mémoire tout est normal, un "avail” le confirme, on se retrouve avec les deux SIMMs actives. Au niveau du 060, la commande "cpu060" nous confirme aussi son fonctionnement et le système, lui, nous confirme son bon fonctionnement.
Et le PPC me direz-vous?
200 Mhz, c'est gravé sur le processeur) plus quelques autres indications comme adresse, priorité, etc . Qui ne sont pas exploitables. On fait quoi maintenant? Ben, allons voir sur le Cédérom! C'est peut-être le moment d'ouvrir une parenthèse pour faire l’inventaire de ce qui s'y trouve.
Concernant le PPC proprement dit, il y a:
• un tiroir de 228 Mo nommé PPCRe- lease dont un répertoire ADE
(Amiga Deve- lopers Environment) avec des outils de dé
veloppement Amiga, un répertoire PPC-Dev avec des outils pour
le développement PPC, et qui nous intéresse le plus PPC-Demo
dont le programme fractal Benoit, IsisPPC, LWShowPPC, MemTest,
etc...
• un tiroir de 11 Mo Phaseô qui contient un peu tout ce que vous
trouvez sur le site C’est PPCTool v1.1 qui se trouve sur le CD
qui doit nous informer. Il se trouve dans le tiroir "PPCTool",
ce qui nous laisse penser qu'il y a d'autres outils à
l'intérieur. Mais non, c'est le seul programme de ce type.
Bon, en fait de programme, une fois lancé, on se retrouve devant une fenêtre qui nous indique CPU: PPC604e, Count: 1, Révision: 516 Clock: 150 Mhz (Phase5 nous a informé de la présence d’un bug, il faut lire WILDFIRE PPC: les chiffres de l’éditeur Ces chiffres publiés par Andréas Küssner, directeur du projet Wildfire Project Manager chez WKArtworks, sont basés sur les performances de la nouvelle version PPC de WildFire (disponible sur le web-Aminet):
A) Procédures (Image-Size: 640x480) Procédure M68060 50 Mhz PPC
604e 200 Scale
3. 34
0. 66 iCrop
0. 02
0. 02 iDisplace
4. 00
0. 26 iHalve
0. 14
0. 02 iDLA
133. 88
4. 34 iLUT
0. 14
0. 04 iMedianFilter
113. 08
19. 90 iOilTransfer
182. 78
25. 66 iNegative
0. 12
0. 06 iRotate
6. 64
1. 84 iTileBrick
0. 12
0. 04 iColorToGray
0. 14
0. 06 iTwirl
5. 88
1. 48 iWater
6. 10
0. 46 iWave3D
3. 58
0. 32 iTwirl3D
7. 92
0. 46 iRender3D
41. 23
6. 80 iRender3D
20. 76
3. 84 (sans rendering) (sans rendering) (sans rendering)
(quadrangles) (phong-shading, triangles) Web ftp de Phaseô
(cgx, cgx3, scsi, 060...)
• un tiroir de 90 Mo Contrib qui contient lui-même un répertoire
Ibrowse. HTML et Demo, des démos de programmes commerciaux
avec les infos nécessaires en HTML.
• un tiroir de 2 MO MulInstall, devinez ce qu'il y a dedans?
Vous voilà renseignés, on peu refermer la parenthèse. Après ce premier essai satisfaisant, il nous reste encore à élucider le mystérieux problème de RAM-mix (comme ma femme dit toujours, n'est-ce pas Colombo);-) Après avoir comparé les deux SIMMs retirées (2x3MB) il s'avère que celles-ci sont de même vitesse (60ns) mais pas du même fabricant. Malgré plusieurs essais, il n'a pas était possible de les mettre d’accord! Donc, si cela vous arrive, rappelez-vous qu’il ne faut pas de mélanges "exotiques" au niveau des bancs de mémoire. D'ailleurs, le manuel nous met en garde concernant ce
point. Retournons maintenant à nos occupations favorites en entamant la dernière phase.
Phase 5: les essais Comme il a déjà été indiqué plus haut, les possibilités de tester le PowerPC sont actuellement assez limitées D'ici un ou deux mois ça va changer, le point de non-retour devrait se situer à l'exposition de Cologne du 14 au 16 novembre (allez-y nombreux)!
Nous utiliserons donc PPCMemTest et Benoit pour ces essais.
Mais tout d’abord, deux mots sur le comportement du 68060 depuis son déménagement. C'est bien sûr au niveau de la mémoire qu’il a retrouvé toute sa vitalité, puisque (selon Phases) c'est un gain de vitesse théorique de 50% dont elle devrait bénéficier et, dans la pratique, c'est 25%, ce qui donne, avec un 68060, 68Mo s tandis qu’avec un PPC 604e, c’est 160Mo s.
Le programme PPCMemTest donne les résultats suivants: Valeurs obtenus en sortie Shell après démarrage de WildFire avec l’option "-debug".
B) Exemple-Images (de tailles variées) Image he2_f (640x480)
parPlot24 (960x768) M68060 50 Mhz
68. 48 PPC 604e 200 Mhz Operators
17. 34
23. 66
6. 66 WFLogo (unknown)
70. 36
33. 24 Createlmage, TextCompose, Convolve, Neon, Threshold, LUT,
Loadlmage, TileBrick, Bump3D Loadlmage, Bump3D, Wave3D,
Magnet3D ParPlot, Axis3D, ColorCube Performing PPC test with
50 itérations Memcopy test in progress... Speed: 35.71 MB sec
Memread test in progress... Speed: 156.24 MB sec Memwrite
test in progress... Speed: 11.11 MB sec Performing M68k test
with 50 itérations Memcopy test in progress... Speed: 15.67
MB sec Memread test in progress... Speed: 61.72 MB sec
Menwrite test in progress... Speed 56.81 MB sec Un autre test
est lui basé sur le programme "Benoit" livré avec la carte
PPC.
Voir le tableau des résultats «PPC & 68060 Speed Test» tiré du site web de Phase 5 et vérifiable par tout heureux possesseur de la carte CyberStorm PPC!
CONCLUSION: une véritable bombe Malgré le peu de recul et le manque de programmes disponibles pour faire un essai vraiment poussé, on peut déjà dire que cette carte est une véritable "bombe". L’impression générale est excellente et la finition est bonne. Ca valait le coup d’attendre un peu pour avoir quelque chose de vraiment nouveau.
Déjà sous 68060 l'impression de vitesse se fait ressentir grâce à la RAM en 64 bits.
Pour le PPC, une "julia" en 2 secondes au lieu de 27 secondes sous 060 est une preuve que, sans conteste, r Amiga est "né pour le futur"! Déjà, au fil des différents tests, on remarque que cette carte transforme littéralement ce bon "vieux" AMIGA 4000T en bête de course prête à se bagarrer avec les plus voraces de la meute. La place vide sur le bus prévu pour la carte graphique "CybervisonPPC-Permedia2" ne devrait pas le rester longtemps.
Une fois équipée de cet accessoire, les "fondus" de 3D devraient s'éclater un max!
Le chaînon manquant (actuellement), c'est le niveau logiciel. Le génial WildFire ouvre le bal, puisque la version démo PPC est main- teant disponible sur le site Aminet et sera vendu en version commerciale à Cologne.
PPC & 68060 Speed Tests: Sur le stand de Amiga Oberland, vous devriez aussi trouver Reflections 4.1 PPC.
D'ores et déjà, d’autres programmes sont annoncés à ce salon: ArtStudio 3.0 Profes- sional PPC, Elaslic Dreams PPC un programme d’animation, transformation d’image et morphing en temps-réel, Burnlt 2.0 PPC, un programme pour graveur de CD-R, et peut-être d'autres!
Dans les prochains mois, nous devrions voir arriver toutes sortes de programmes, des poids lourds commerciaux aux freewa- res en passant par les sharewares. Vous pouvez aussi visiter le site Web "http: hem.pas sagen.se studiox powerup main.html" pour vous tenir au courant de révolution dans ce domaine. Ce site tient à jour un tableau sur l'évolution des demandes des utilisateurs qui aimeraient voir leur programme favori porté sur PPC Vous pouvez même, grâce à un formulaire, voter pour faire évoluer cette liste.
Nous aurions aimé pouvoir tester le contrôleur Ultra WideSCSI mais, vu le peu de temps disponible avant le bouclage, c'était matériellement impossible. Avis aux amateurs!
Emmanuel Rey (Relec@com.mcnet.ch) TEST 2 par Gilles Morain CyberStorm PPC, ou le nouveau moteur £usée!
Aaaargh! Dis-je immédiatement à la réception de la carte! Mon 3000 est un modèle desktop, et il faut faire une modification sur la carte mère!
Par manque de temps, j'ai dû me résoudre à emprunter le 3000T d'un copain (c'est plutôt lui qui a dû s'y résoudre tout compte fait...) pour y installer la carte prêtée par DeltaGraph'X.
Installation
• Première étape (on n’est jamais trop prudent...): sauvegarde de
la partition système dans son état d’origine (j’entends d’ici
l’heureux propriétaire du 3000T pousser un soupir de
soulagement), puis installation d'un Workbench 3.1 on ne peut
plus standard, suivi de près par l'installation de la dis
quette "PowerUP System disk" contenant les bibliothèques 68040,
68060, ppc et ppcdiss, plus quelques outils tels CyberPat- cher
et CyberSnooper. J’installe 8Mo (en 2‘4Mo) de mémoire sur la
carte (strict minimum indiqué par la documentation), je bran
che la CyberStorm à la place de la 3640 et j’allume. Alléluia !
La machine boote sans aucun problème.
• Deuxième étape : Je remplace le Workbench fraîchement installé
par celui sérieusement customisé sauvegardé à l’étape
1. J’installe par dessus la disquette système CyberStorm, je
rajoute 32Mo EDO (2*16) de RAM, je boote, et là ... plantage.
Je reboote sans startup-sequence, ça passe...sauf SCSIMounter.
J'examine alors la startup- sequence de la machine (qui n’est
pas la mienne, pour ceux qui ne suivent pas) et je supprime la
tonne de patches divers et variés qui l'encombrent, du genre
patchcontrol, fixjump, prepareemul, obtainbetterpens, j’en
passe et des meilleures. Je supprime le démarrage de
SCSIMounter, je reboote, et là pas de problème, le système
(qui reste très " custom " : Envoy. ToolManager, AlertPatch,
Swazlnfo. CycleToMenu, MagicMenu, Po- werSnap, ...) démarre
normalement.
Je me retrouve donc avec un 3000T contenant: 2Mo de chip RAM, 16Mo de fast RAM sur la carie mère, le contrôleur SCSI d’origine, une Cybervision 4Mo, une carte Ethernet A2065, un PPC 604e 200, un 68060 50, un contrôleur ultra-wide SCSI et 40Mo sur la CyberStorm, tout cela ayant démarré sans grand problème.
Premiers essais L'installation étant terminée, voyons un peu si cela décoiffe..- Le passage du 68040 au 68060 est déjà impressionnant. Heureusement, le CD fourni avec la carte contient quelques logiciels contenant du code PPC.
Je tente Benoit, un programme assez complet de fractales qui permet de calculer les images en 68xxx ou en PPC. Résultat des courses : voir tableau.
Quel noyau pour les cartes PowerPC ?
Lutte acharnée entre Phase 5 et Haage & Partner par Jac Pourtant Imgt est l’image par défaut, img2 s'appelle FireStarter, img3 Waves (les fichiers correspondants sont fournis dans Benoit).
Img1 img2 img3 PPC 0,43s 4,66s
15. 92s 060 5,07s 59,62s
575. 42s 040
6. 92 219,86s 1970,90s Le résultat sur img3 m’a laissé sans voix
!
J’ai même cru que la machine était plantée lors du calcul en 68060 (sans parler du
040) !
Un outil fourni sur le CD, PPCMemtest, donne sur ma machine 147 Mo s en PPC et 32,5 Mo en 060 en lecture depuis la mémoire.
Calculs simultanés Ma surprise passée, je tente un essai vicieux (du moins, un essai d’Amigaïste normalement constitué): je lance deux fois Benoît en mémoire, je configure les deux pour qu’ils calculent la même image, mais l'un le fait sur le PPC, l'autre sur le 060. Résultat : le PPC met 16,09s (à comparer aux 15,92s seul), et le 060 est tellement lent qu’une demi-seconde de plus ou de moins... Le partage des ressources est donc bien géré par la carte entre les deux CPUs. Effet secondaire : lorsque le PPC travaille à fond (à fond à fond, comme dirait Jean) l’OS et les autres
applications qui tournent sur le 060 ne voient pas la différence... c’est un régal !
Je suis cependant resté un peu sur ma faim, la plupart des logiciels présents sur le CD m’ont paru faire plus souvent appel au 060 qu’au PPC. De plus, WildFire (testé dans le numéro 105), qui est sorti en démo pour PPC sur Aminet, n’a fait que planter sauvagement ma machine (il s’agit de la version alpha).
Conclusion Cette carte paraît très prometteuse, ainsi que le montre Benoit, mais il manque encore les applications qui permettront d’en profiter pleinement.
En tout cas, Phase 5 a réalisé avec la CyberStorm PPC une très belle prouesse technique, l'Amiga étant resté très stable, malgré la configuration logicielle assez éloignée du Work- bench standard. _G es Morain gilles.morain @ inforoute.cgs tr Quelques jours après la disponibilité des premières cartes PowerPC de Phase5, la société Haage & Partner a lancé WarpUP, un noyau logiciel gratuit pour PPC (tout en encensant Phase 5 d'avoir fabriqué de si bonnes cartes).
Aussitôt, Phase 5 a répliqué que WarpUp est piqué sur leurs recherches, mais qu'il n'est pas compatible, voire même dangereux pour le futur, et aussitôt arrête sa coopération avec Haage & Partner.
Qui a tort, qui a raison ? Quelle sont les parts de vérité dans ce bras de fer? Est-ce que WarpUP est vraiment incompatible et dangereux en déviant la ligne développée par Phase 5 et en essayant d’imposer son système propriétaire pour ensuite toucher des droits, ou bien est-ce que ces derniers ont peur de voir leur marché leur échapper?
Il est bien difficile de se faire une idée juste.
En tous cas, ce n’est pas très heureux de voir une cassure se produire dans une coopération jusqu’ici fructueuse des deux grands espoirs les plus actifs du renouveau de l’Amiga. Essayez de vous faire une idée par vous-même en lisant les commentaires de chacun des protagonistes.
EN DIRECT DU FRONT L’annonce de Haag & Partner Voici tout d’abord le communiqué de Haage & Partner daté du 27 septembre 97 : «WarpUP - un noyau à haute vitesse pour PowerUP.
L’Amiga a enfin son PowerPC. Chacun de nous est redevable à Phase 5, car ce sont eux qui ont engagé la discussion sur le choix du processeur dans la bonne direction. A travers leurs cartes PowerUP, ils assurent à l’Amiga un retour au sommet de la technologie.
La technologie PowerPC offre un maximum de sécurité pour le futur. Sous la bannière de leur devise "Pas de plaisir sans RISC”, Motorola avait franchi le premier pas que les processeurs Intel ont encore à faire.
Grâce à cette décision, les processeurs cadencés à 350 Mhz sont déjà disponibles et aucune limite à leur accélération n’est encore en vue.
Le développement hardware n’est qu’un des côtés de la médaille. Sans le software approprié, même le hard le meilleur ne vaut pas grand chose. C’est pourquoi les développeurs Amiga du monde entier sont préoccupés. Ils se demandent si le portage de leurs logiciels en vaut la peine. S'orienter vers un nouveau CPU, implique le portage et la maintenance des programmes pour deux différents genres de processeurs.
Beaucoup de développeurs restent sans rien faire (malgré leurs annonces prometteuses) et observent le marché avant de se lancer dans le portage.
Ce qui faciliterait la décision serait une interface logicielle au hardware qui garantirait que les évolutions futures du hard n’impliqueraient pas l’invalidité de leurs logiciels (même si un autre constructeur, ou Amiga Inc. créent une carte PowerPC de conception différente). Cette fonctionalité est exactement offerte par WarpOS qui a été développé par nos auteurs Sam Jordan, Michael Rock et Jochen Becher autour de la carte à double processeur de Phase 5.
WarpUP est formé d’une couche d'abstraction hardware (HAL = hardware- abstraction-layer) entre le hardware (matériel) et les applications (logiciel). Ce HAL garantit le bon fonctionnement de ces applications quel que soit le concept PowerPC.
Ceci offre une avancée sans risque dans une nouvelle ère de développement logiciel sur Amiga.
WarpUP constitue l’interface entre le hard 68k, le hard PPC, l'OS 68k et les applications soft. Le premier besoin est bien entendu d'exploiter de façon optimale la vitesse délivrée par le PowerPC en rendant en même temps la programmation ou le portage des applications aussi faciles que possible. Pour la première fois sur Amiga, WarpUP permet l'utilisation des applications natives PPC comme celle des applications et librairies partagées de forme mixte et en POWERPC fat-binary (versions de logiciels contenant les codes pour deux processeurs différents à la fois, comme sur Mac. NdT).
La réponse de Phase 5 Le système de développement Storm C C++ offre la possibilité de compiler une application écrite originellement pour Ami- gaOS en PowerPC natif au moyen d’une simple option dans le compilateur. La connexion nécessaire entre l'AmigaOS 68k et les fonctions PowerPC est assurée par le noyau WarpOS au sein de WarpUP. C’est un avantage non-négligeable pour le développeur de logiciels. La raison en est que même un portage direct du software réussit à augmenter substantiellement les performances. Les changements conceptuels du logiciel ne deviennent nécessaires qu'en dernier
ressort.
Wolt Dietiich, dirigeant de Phase 5, se tache !
WarpUP offre les avantages suivants : Et maintenant la réponse de Phase 5 le 29 septembre « Avertissement de compatibilité : Noyau de Hacker.
Ceci est une courte remarque préliminaire, qui sera approfondie au cours de la prochaine semaine.
Phase 5 digital products fournit des cartes PowerUP en tant que solution complète consistant en un hardware puissant à deux processeurs avec une librairie PPC appropriée et autres ingrédients. La librairie PPC est une librairie complète et native en noyau multitâche et multiprocessing. Elle fournit tout ce qui est nécessaire pour tous les genres de développement logiciel, même pour l'adoption de futures ou différentes versions de l’OS. L’accusation d’inconvénients et de lenteurs de communication entre les deux processeurs est un nonsens, notre environnement logiciel assurant un message
compréhensif et un système de signaux qui fournissent même des zones de mémoire proté- geables pour chaque tâche, rendant les logiciels conformes PowerUP prêts pour des versions ou des mises-à-jour à mémoire protégée.
A présent, Haage & Partner, un développeur de logiciels allemand qui a été aidé par Phase 5 en tant que développeur PowerUP, vient de mettre sur le marché un produit appelé WarpUP consistant en un remplacement du système logiciel PowerUP de Phase 5, incompatible avec celui-ci. Ce software est annoncé avec une longue liste de possibilités et de prétendus avantages par rapport au système PowerUP, donnant ainsi l’impression d’une fonctionalité et compré- hensibilité accrues et de performances supérieures, ce qui ne peut être prouvé par les faits et est basé sur les assertions de Haage &
Partner.
DE TOUTE EVIDENCE, LA FONCTIONA- LITE SOULIGNEE ET VANTEE PAR HAAGE & PARTNER N’OFFRE RIEN DE PLUS QUE LA FONCTIONALITE STAN- , DARD OFFERTE PAR L’ENVIRONNEMENT LOGICIEL POWERUP DE
• Interface de communication à haute vitesse entre le CPU 68k
et le CPU PowerPC.
• Multitâche entièrement natif et également natifs la gestion de
la mémoire, les sémaphores, la gestion de listes et de
drapeaux, les signaux et la gestion des messages.
• Protection facultative de la mémoire : les tâches ont la
possibilité d’allouer des zones de mémoire protégées.
• Signaux virtuels, c’est-à-dire partagés et toujours reroutés
vers le CPU correct.
• Système de messages entre les CPUs.
• Utilisation optimale du cache et de la MMU pour le PowerPC.
• Gestion des exceptions et de la MMU pour les applications.
• Fonction d'économie de courant qui éteint le PPC s'il n’est pas
utilisé.
• Enforcer PowerPC pour protéger la première page.
• Boîte de dialogue détaillée de plantage pour aider le
programmeur à localiser l'erreur.
• Système de débogage intégré pour débusquer plus facilement
les petites bêtes.
• Aide spéciale aux logiciels hautement optimisés comme les
jeux et les démos.
• Aide à la conformité Amiga des applications.
• Applications et librairies partagées en PowerPC natif, mixte
et fat binary,
• Egalement utilisable par des systèmes alternatifs de
développement tels que Modula ou E car les objets ne doivent
pas être obligatoirment créés en ELF. On peut tout aussi bien
utiliser du code conforme Amiga vérifié au format Hunk.
• Facilité d'installation.
• Indépendant des spécificités hard.
• Adaptation optimale pour le futur.
Nous avons gardé le meilleur pour la fin : WarpUP peut être obtenu gratuitement directement chez Haage & Partner. Vous ne paierez que la note du téléphone. Téléchargez-le ! C'est notre contribution pour un avenir brillant de l'Amiga. » PHASE 5. Simplement, nous ne l’avons pas crié sur les toits. C’est également un non- sens que le système WarpUp de Haage & Partner soit plus rapide que le système PowerUP de phase 5. Ceci pourrait être vrai uniquement si StormC (le compilateur C développé et commercialisé par Haage & Partner) était utilisé pour la compilation d’une application
PowerUP.
Le WarpUP de Haage & Partner est une solution qui n’est pas compatible avec celle de Phase 5. Comme il n’utilise pas le HAL fourni par Phase 5, mais attaque le hard en utilisant une connaissance incomplète de sa fonctionalité (qui a été acquise en remaniant le soft de Phase 5), il est plus que probable qu’il ne fonctionnera pas avec les révisions j futures ou les produits suivants de la ligne PowerUP.
De plus, Phase 5 ne tolérera pas qu’un software incompatible prenne le contrôle du hardware PowerUP et empêche l’utilisateur de faire tourner des logiciels qui ont été conçus pour les cartes PowerUp par Phase 5 et de nombreuses autres compagnies. Tout logiciel fourni par Phase 5 et dans lequel nous avons investi beaucoup d’efforts et d’argent pour faire du PowerUP un produit utile, serait invalidé une fois le soft de Haage & Partner installé dans le système. Ceci inclut par exemple la rapide librairie native CyberGL et le décodeur audio et vidéo MPEG intégré dans la version 3 de
CybergraphX.
En conséquence, les programmes utilisant cette fonctionalité avancée ne tourneraient plus. L’UTILISATION DE LA SOLUTION HAAGE & PARTNER ENTRAINERAIT UN CHAOS COMPLET D’INCOMPATIBILITE Dans l’intérêt de nos clients, qui, achetant nos produits, y ont placé des espérances élevées, nous allons faire attention à ce que le système logiciel de Phase 5 ne soit pas invalidé.
Depuis le début, Haage & Partner a refusé d’utiliser le format binaire ELF que Phase 5 avait introduit dans les cartes PowerUP. La raison pour laquelle nous avions opté pour ce format largement reconnu était d’ouvrir le développement Amiga et PowerUP aux standards logiciels de l’industrie. Par exemple, le format ELF permet un développement professionnel sur PowerUP de tourner sur d’autres plateformes (telles que les systèmes Motorola PPC, les systèmes IBM AIX, et même sur SUN ou sous WindowsNT), où les cross-compilateurs PPC à haute performance sont disponibles. Phase 5 est actuel
lement en train de tester de tels compilateurs qui pourraient offrir une chance d’encore accélérer des logiciels tels que la librairie CyberGL native et la librairie MPEG.
De plus, on attend une mise-à-jour SAS C ; sur Amiga qui supporte PowerUP et le format ELF.
Au contraire. Haage & Partner veulent imposer leur propre “format Hunk amélioré" dérivé du format Hunk Amiga, mais qui est une solution nouvelle et propriétaire. C’est un concept obligeant les développeurs à utiliser la seule solution supportant ce format, le compilateur Storm C de Haage & Partner.
Haage & Partner déclarent que c'est un produit ouvert et conforme Amiga, ce n'est en fait ouvert qu’au standard Haage & Partner et conforme à leurs solutions logicielles propres.
A ce point, il est important de mentionner que les concepts logiciels de Phase 5 ont toujours été d’ouvrir les portes et de niveler le chemin qui mène aux versions futures et complètement révisées de l’OS, qui incorporeront la protection de la mémoire et le multiprocessing (qui, à propos, n’est pas supporté par le concept de Haage & Partner). Ceci a été proposé cette année en mai à Amiga International Gateway 2000 en même temps que notre offre de coopération technologique extensive. Pour atteindre ce but, nous pensons qu’il est indispensable de jeter les bases de programmation qui ren
dront les nouveautés Amiga PowerUP plus indépendantes de la version de l’OS utilisée, par une programmation clairement structurée et orientée-objet, plutôt que d’utiliser le concept de Storm C de simplement recompiler de vieux codes-sources (ceci sera éclairci plus tard).
Comme la solution de Haage & Partner n’est pas compatible et peut - à cause de son concept logiciel propriétaire - ne pas ex- haucer les souhaits des développeurs professionnels, il est fort probable que les développeurs ne la choisiront pas. Phase 5 recommande expressément de ne pas utiliser ce concept incompatible, de même que le compilateur Storm C qui, à cause de son concept, gaspille une partie des performances que les cartes Powerllp peuvent délivrer (ceci sera détaillé plus tard).
Phase 5 a aidé Haage & Partner avec systèmes de développement gratuits et toute l’information pour développer des logiciels et des utilitaires compatibles permettant ainsi à Haage & Partner de devenir un vendeur majeur de logiciels. Nous avons également organisé des rencontres au cours desquelles nous avons expliqué notre stratégie et nos buts pour faire de PowerUP une base utile non seulement pour une nouvelle génération d’applications à performances élevées, mais aussi pour le développement vers un nouvel OS ou une version OS répondant aux demandes du siècle naissant.
A notre surprise et déception, Haage & Partner ont utilisé leur statut pour créer un remplacement au système PowerUP avec l'intention d’établir un standard contrôlé par eux et ils ont même essayé de ruiner le développement logiciel complet et compréhensif dans lequel ont porté tous nos efforts. En même temps, ils n’ont pas été capables de présenter une application stable tournant sur PowerPC qui aurait représenté un avantage pour l’utilisateur Amiga PowerUP. Nous vilipendons ce comportement contreproduc- tif de confrontation et nous allons suspendre toute aide à Haage & Partner en tant
que développeurs PowerUP et à tous leurs produits." » Troisième épisode, etc. Le troisième épisode de cette triste bagarre, est la réponse de Haage & Partner en date du 6 octobre. Elle contient plus de 22000 caractères, et on ne va pas consacrer le journal entier à ce pugilat. Je vous la résume donc très succintement en n'extrayant que les informations nouvelles, vu son très haut pourcentage de verbiage.
H&P ont présenté leur WarpUp à p5 deux jours avant leur annonce sur le Web. Ils clament la compatibilité de WarpUp avec Po- werUp. Ils retracent ensuite l’historique de StormC et de WarpUp.
Ils regrettent le choix de Phase 5 de se baser sur le format ELF qui ne permet pas de partager les variables globales ou les structures entre les 2 CPUs, de charger automatiquement les parties PPC, d’être incompatible avec d’autres compilateurs que le GNU, et d’automatiser les retours de saut ou les changements de CPU qui doivent être programmés manuellement par le développeur.
Le début de la bifurcation entre les deux méthodes aurait son origine en octobre 96 lorsque Phase 5 a envoyé deux cartes PPC à H&P. Le logiciel fourni avec, était à l’époque tellement élémentaire, qu’ils ont décidé de l’étoffer.
Le système Phase 5 d’inverseur d’un CPU à l’autre, basé sur un "context-switch” logiciel lent et compliqué, n’a pas paru intéressant à H&P qui aurait préféré une extension hardware de gestion de switch sur la carte, ce que p5 ne voulait pas. Le nouveau switch de H&P, déjà prêt en janvier 97, permettait des temps de 0.5 ms contre 60 à 90 pour celui de p5.
H&P est également "convaincu", contre Passertion” de Phase 5, que les futurs Amiga n’auront qu’un seul CPU, quelque soit la société qui les fabrique.
Après les "journées magiques de Trêves" où H&P avaient essayé en vain de provoquer un forum avec Phase 5 sur le choix du format, H&P ont reçu la nouvelle librairie qui avait été tellement modifiée, que même leur développement qui alors suivait les règles de Phase 5 était devenu incompatible. Lors d'un rapide meeting, les gens de Phase 5 auraient été surpris de voir que Sam Jordan, le développeur de WarpOS en savait plus qu’eux-mêmes sur les cartes PowerUp H&P n’est pas loin de déclarer qu’un mois après, la nouvelle PPC.library de Phase 5 aurait été réécrite et plus ou moins pompée sur celle
de H&P, restant toutefois encore incompatible avec WarpUp.
C’est alors que H&P ont décidé de continuer seuls, ce qu’ils regrettent encore aujourd’hui, car ils aimeraient continuer à coopérer avec Phase 5.
Enfin, l’attaque de Phase 5 sur le fait que H&P n’ont jusqu’à ce jour rien développé pour PPC a sa réponse dans le fait qu’à chaque mise à jour de la PPC.library de Phase 5, les changements étaient trop importants pour le suivi sérieux d’une application.
La solution préconisée par H&P pour une compatibilité bénéfique aux usagers est qu’au lieu de solutions software divergentes, il est prépondérant de créer une interface hardware entre 68k et PPC. H&P aimeraient créer un consortium indépendant qui définirait les standards. Alors, si ELF était la solution retenue, H&P s’inclineraient sur ce point.
Enfin, en dernier point, H&P déplore l’agressivité de Phase 5 et appelle à la paix et à la réconciliation.
On voit donc que le problème n’est pas simple. D'une part, il y a une lutte de savoir et de prestige entre les développeurs, bonne foi et mauvaise foi des deux côtés, divergences sur les spéculations du futur du marché, ensuite plans de monopolisation pour l’avenir. C’est pas beau, mais c’est comme ça depuis que le monde est monde, malheureusement. L’amigaïste n’est pas encore au bout de ses peines s’il doit encore ajouter celui d’arbitre à tous les talents qu’il a accumulés aux cours des péripéties.
Qu’il me soit permis toutefois un peu de partialité désabusée par personne interposée. Un programmeur chevronné m’a déclaré : «le format ELF est meilleur car il n’a pas été développé sur Amiga, il vient de plateformes "sérieuses". Il va sûrement s'imposer. -Jac Pourtant Qui doit gérer le hardware?
Par Jean-Paul Pozzi Ces quelques commentaires sont tirées de divers mail et news entre Wolf Dietrich de Phase 5 et différents interlocuteurs.
Il s’agit plus d’une querelle de clocher ou d’une différence de philosophie (et peut-être d’un différent commercial) que d'une discussion intéressante. La seule chose qui nous concerne est le risque d'incompatibilités majeures entre des logiciels de différentes origines et le système.
La philosophie de Phase 5 semble être la suivante: les programmes existants doivent être profondément remaniés (redéveloppés ou modularisés) afin d’utiliser avec profit les possibilités de parallélisme entre les deux processeurs. La gestion de la communication et la synchronisation entre tâches parallèles semble être bien gérée par le logiciel de base. Par ailleurs Phase 5 recommande l’utilisation de format binaires "standard” type ELF (le format ELF est, entre autres, celui utilisé par les dernières versions de LINUX. Par contre ce format est en rupture avec le format de "hunks" cher à
l’Amiga).
LE GRAND DECOLLAGE Cette fois, on y est. Çà se sent, l'air s'engouffre sous les ailes du monde Amiga qui avait été dramatiquement détourné et avait été obligé d'aterrir sur un terrain de fortune. La formidable carcasse du monstre frémit et ses roues commencent à quitter le sol.
Toute la presse Amiga a senti le vent venir et se réjouit. Montez vite à bord, si vous étiez descendu, c'est le moment de se retrouver tous ensemble pour un nouveau départ vers des aventures étincelantes. - Jac POWER PC Celle de Haage & Partner serait : Il faut faciliter le portage des applications existantes en tirant parti, au mieux, de la puissance des processeurs. Si le noyau du système ne le permet pas, il faut le changer. Le format "hunks" peut être adapté plus facilement à la gestion de binaires "mixtes".
Quelques remarques (n’ayant pas de carte PowerUp. Ni de compilateur H&P dernière version mes réflexions restent très théoriques): Le parallélisme des tâches impose une saine gestion de la répartition des traitements entre les processeurs. Les besoins de communication entre tâches doivent alors être limités au strict nécessaire. Ce problème est rencontré tous les jours dans les développements de style client serveur où les échanges de messages entre tâches (et entre systèmes) sont de loin les plus "gourmands". La philosophie de Phase 5 semble ici la meilleure et la plus ouverte sur l’avenir.
Le logiciel système pourrait ainsi prendre en compte le fonctionnement sur plusieurs processeurs tournant éventuellement dans des systèmes différents (encore le client serveur ! Décidément j’y tiens). Chaque tâche est associée au proeces- seur système où elle est la plus efficace.
Cette méthode me semble la meilleure logiquement parlant et la plus favorable à la maintenance et à l’évolution des logiciels (concept plus "objet", ou au moins modulaire).
L’idéal serait de rendre ces deux méthode compatibles Par contre la méthode H&P semble présenter un avantage immédiat : celui d’utiliser votre beau processeur tout neuf pour faire tourner plus rapidement nos applications (ou des versions peu modifiées).
L’idéal serait de rendre ces deux méthode compatibles. Il n’est pas impossible d’envisager deux niveaux d’interface dans les librairies système : un niveau haut gérant la synchronisation et le parallélisme entre tâches, un niveau "bas" permettant d’utiliser les deux processeurs sans perte de performance lors de la commutation. Il faut surtout que ces deux niveaux soient compatibles et ne se "plantent" pas les uns les autres !
Il faut attendre l’avis des développeurs, surtout de ceux qui disposent d’informations précises et de possibilités de test.
( Jean-Paul Pozzi est un vieil utilisateur de l'Amiga.
Son A2000 de 1987 a été modernisé d'abord par une carte 2630 (68030 à 25MHz), puis par une carte 2040 à 40 Mhz et une CyberVision 30. Le soit a suivi du
1. 3 au 2.04 puis au 3.1 et même un peu de LINUX.
Son activité professionnelle tourne autour de l'informatique de gestion. Unix. C, shellscript, bases de données, SOL, TCP IP -et même, quelle horreur, Windoze et compagnie-.)
SIAMESE WEB Pas de limites sur l’Internet : la dernière incarnation du système Siamese de HiQ permet de contrôler votre Amiga de n’importe où dans le monde, comme s’il était juste en face de vous sur votre bureau.
On sait déjà que, sous Siamese, malgré l’utilisation du port série, l’affichage du Workbench sur PC est plus rapide qu’AGA La nouvelle version 2.1, gratuite pour tous les enregistrés 2.0, offre une nouvelle prestation TCP IP. Le problème de l’étroitesse de bande passante du port-série est ainsi balayé.
Les transferts sont donc accélérés une centaine de fois si vous avez une carte Ethernet, et la possibilité de contrôler votre Amiga, d'un PC à travers un modem situé n’importe où, est une révolution.
L’apparition providentielle de la carte Ethernet Argent sur le marché pour moins de US$ 100, permettra de se passer du transfert par SCSI.(Ed: Comme l’apparition providentielle ne s’est pas encore manifestée, il faut pour le moment se contenter d’une carte Amiga ethernet classique et très chère.)
Bronzez !
Je cite : "Une des plus excitantes utilisations du support TCP IP est qu’un Amiga connecté sur un Intranet ou même sur l’Internet n’importe où sur la planète, puisse être utilisé comme s’il était là, juste devant vous. Un portable PC avec accès au Net peut servir de souris, clavier, disque dur, lecteur de CD-ROM et moniteur de votre Amiga à la maison pendant que vous vous dorez sur la plage."
Siamese n’est absolument pas exigeant en ressources et même un 1200 de base peut booter Siamese RTG et avoir encore assez de temps CPU pour faire tourner Cinéma 4D (Cinéma 4D sur un 1200 de base, pffuu ! NdT). Bientôt OpenGL sur Siamese.
www.siamese.co.uk . [HiQ] ENCORE UN NOUVEAU FABRICANT D’AMIGA Nova Sector Engineering, Inc. nous communiquent : "Nous sommes une compagnie américaine 100% Amiga. Notre premier objectif est d’établir une base commerciale sur celui qui a gardé l’Amiga en vie: l’artiste graphiste sur ordinateur. Nous développons actuellement notre premièe application industrielle: une station graphique haut de gamme (?
NdT) appelée la série Cordel Alpha.
Le premier modèle CorDel sera équipé d’un processeur PowerPC 604e à 150, 180 ou 200 Mhz, d’un disque dur d’au moins 2.2 Go, de 32, 64 ou 128 Mo de RAM, une carte Cybervision 64 bits 4 Mo, l’AmigaOS 3.1, un modem externe 33.600 bps. En option, il sera possible d’avoir des cartes Ethernet et beaucoup d’autres. NOUVEAU ZIP Le nouveau lecteur Zip PLUS propose une fonction auto-detect permettant de distinguer automatiquement un port parallèle d’un port SCSI. Une accélération de 40 % est obtenue sur les opérations de lecture, écriture, transfert et d’éradication de fichiers sous Windows 95.
Le lecteur est équipé d’une petite alimentation de voyage prévue pour tous les voltages du monde entier et un interrupteur sur le drive permet de réaliser des économies.
Huit millions de lecteurs Zip ont été vendus à ce jour. Par ailleurs, lOmega poursuit son développement des lecteurs Jaz à 2 Mo. [lOmega] Darreck Lisle, chargé de relations externes d'Amiga Inc, a encore donné quelques indications sur l'avenir de la machine, au cours d'un rencontre avec le club "Amiga Users of the Heartland" de Omaha, Nebraska, USA, le 16 septembre.
Voici la traduction du texte de Bohdan Lechnowsky, membre du club.
M. Lisle a commencé par expliquer au club comment il a obtenu son
travail à Amiga Inc. En fait, il a offert ses services de
façon continue jusqu’à ce que Gateway 2000 l’embauche!
Il a alors affirmé qu’il possédait un Amiga 1200 sur son bureau pour son travail, et un Amiga 4000T chez lui. L’A4000T a une carte ’060, un contrôleur Catweasel avec 2 lecteurs de disquettes HD, et d'autres périphériques en plus.
Il a aussi expliqué qu’il n'y a pas eu de communiqué de presse de fait par Amiga Inc. parce que les discussions avec le liquidateur et celles portant sur les licences doivent être terminées pour qu’un communiqué de presse soit publié. Cela dit, le processus d’embauche du Vice-Président étant bientôt terminé, et sauf imprévu, un communiqué de presse devrait être bientôt publié.
Lisle: un Amiga sur carte PC est possible Marketing Il a alors parlé de l’approche marketing d'Amiga Inc. Une politique ouverte de licences sera suivie pour accélérer le développement pendant qu’Amiga Inc. termine son cycle de démarrage. On pourrait appliquer cette politique au secteur de l'électronique grand public où un système d’exploitation petit et très stable est très important.
D’autres exemples seraient, selon lui, un Amiga de poche (palmtop), des systèmes de sécurité, des systèmes domotiques et des récepteurs TV par câble, basés sur l’Amiga.
Des sociétés contactent en ce moment Amiga Inc. et demandent des licences pour continuer le développement d’applications pour le marché de l'électronique grand public basées sur l’Amiga. De l'opinion de Darreck Lisle, l'Amiga a un brillant avenir parce qu'Amiga International et Amiga Inc. sont en train de prendre de la vitesse pour les mois à venir.
Plantages Une autre utilisation possible de la technologie Amiga peut se trouver dans le marché 'Destination' existant de Gateway. Cette technologie incorpore une TV dans un ordinateur. On regarde donc la télé sur un écran 31", mais pour l’ordinateur, cela reste une tâche en fond. L’utilisation courante de PC pour cette tâche, a conduit de nombreuses familles à souvent redémarrer leur TV à cause de plantages.
La coopération avec des développeurs tiers est aussi une priorité puisqu’ils sont la force conductrice de la recherche et du développement aujourd’hui.
Darreck a ajouté qu’il pense que l’AmigaOS 3.5 sortira d’ici les 6 prochains mois et que l’AmigaOS 4.0 sera disponible dans un peu moins d’un an L’AmigaOS 3.5 utilisera les ROM existantes.
Amiga Inc. essaie de rassembler en ce moment toutes les archives et technologies Amiga pertinentes. Ils essaient également de créer une bibliothèque complète de livres sur l’Amiga, de manuels de maintenance, de manuels techniques et de tous écrits pertinents sur la technologie Amiga.
Le Developer Network (réseau des développeurs) sponsorisé par Amiga Inc. devrait être actif aux environs de mars ou avril
1998. La priorité des nouveaux logiciels est la compatibilité
descendante 3.0, 2.0 et 1.3 (si possible), au même titre
que la standardisation sur un certain nombre de points.
(Traduction par Diego Fernandez-Bravo) Adresse de Darreck Lisle: Amiga Inc 600 North Derby Ln PO Box 1842
N. Souix City, SD 57049 Email: darreck@amiga.de
Questions Réponses au club avec Darreck Lisle R: Oui - car de
toute façon, vous aurez besoin des ROMs pour la mise à jour de
PamigaOS.
R: Oui - une sorte standard à la RTG (standard graphique) devrait être intégré ainsi qu'une sorte de standard à l’AHI (standard son).
R: La pratique de piratage des ROM Amiga qui sévit aujourd’hui sera bientôt réprimée.
(Ed: voij Jes infos sur le nouveau produit de Cloanto, Amiga Forever, qui fournira un package émulateur Amiga pour PC avec licence d’Amiga Inc.) R: Nous aimerions voir Java intégré dans la prochaine version du système d’exploitation mais il y a encore beaucoup à faire à ce propos.
Leurs choix. Amiga Inc. achète actuellement la plupart de ses équipements de test chez différents revendeurs pour cette raison.
Q R: Oui-les cartes mères Amiga ont un design assez simples et leur coût devrait baisser, surtout après les améliorations qui vont y être apportées, comme l’optimisation du chipset existant. La technologie d’aujourd’hui permet aux fondeurs de réduire la taille des puces propriétaires Amiga.
R: Aux alentours d’un an, probablement.
R: Approximativement 15 à 20 R: Peut-être l’intégration de l’Universal Serial Bus (USB).
R: Peut-être -- cependant, MUI est trop lourd et volumineux pour en faire une partie intégrante du système d’exploitation. Par contre, l’intégration d’une pile TCP est un choix définitif. Utiliser des programmes shareware et du domaine public pour le système d’exploitation qui sont disponibles actuellement n’est probablement pas une bonne solution, car les programmeurs développant des logiciels rivaux pourraient affirmer qu'Amiga Inc. fait du favoritisme à travers R: Oui--je crois qu’il y a des travaux en cours pour faire de l’Amiga une machine multi-plateformes. On pourrait également
avoir un Amiga intégré sur une carte qui prendrait le contrôle d’un système standard, le faisant fonctionner alors comme un véritable Amiga.
R: Oui-c'est un des principaux objectifs d'Amiga.
Petro en Italie au Picmeta Amiga par Andréa Valinotto Cet article était écrit pour le tanzine Amiga Forever, dont nous remercions la rédaction qui nous autorise à le reproduire ici.
Les stands L'expo ’Pianeta Amiga' qui a eu lieu les 20 et 21 septembre à Empoli, près de Firenze, a été une bonne occasion pour tous les Ami- gaïstes italiens de se retrouver et de voir l'état actuel et futur de la machine.
L'expo a été un hybride entre une manifestation «sérieuse», avec les grandes compagnies et une demo-party: n’importe qui pouvait participer à l’expo comme exposant, il suffisait de payer pour l’espace occupé.
Voilà donc de nombreux stands de petites maisons de logiciels, du shareware, et aussi un BBS (qui passait de la techno jour et nuit). Le stand le plus grand était occupé par NonSoloSoft. Un magasin italien qui est le leader de la vente par correspondance.
Chez eux il y avait deux représentants de Haage & Partner, Gunter Haage, (le fondateur) et Michel Rock, un des auteurs du Storm C. Ils ont montré toutes les possibilités d'un système PowerUP au public; malheureusement, Phase 5 n'avait pas fini à temps la version définitive de la carte, donc ils ont été obligés de montrer la 'vieille' Po- werUp, un modèle pre-production avec «seulement» un 603e à 120Mhz.
Démos en temps réel Quand je me suis approché à la machine, il y avait une animation d’un voxel en 320x256 sur CyberGraphx, avec une définition étonnante. J'ai eu une surprise quand Michel à bougé la souris : c’était du temps réel! Il m'a expliqué que c’était codé entièrement en C, et que le système présent souffrait encore d'un problème de passage de contrôle entre les processeurs PPC et 680x0 : il faut attendre une milliseconde (10 lignes de raster en 320x200) chaque fois qu’on fait un appel aux librairies 680x0, mais le voxel tournait à la VBL (50 images seconde)! Le délai aurait
été récemment réduit de 10 fois par d’autres programmeurs, et les cartes qui sont en vente maintenant seraient donc au moins quatre fois plus rapides que celle-là. Si on considère que les jeux et les démos n'utilisent pas le système... on a de quoi ennuyer les Pentium! Gunter Haage a aussi affirmé qu’ils donnent avec le Storm C une librairie faite exprès pour coder sans système : Click- Boom sont parmi ceux qui l’utilisent.
Cartes son Sur le même stand, on montrait les deux cartes son qui sont en train de se livrer bataille: la Delfina, avec un DSP Motorola à 40MHz. Et la Préludé La Delfina semble la plus performante : avec son DSP on peut faire des effets en temps réel incroyables.
Le soir du premier jour, l’auteur de AudioLab 16, Maurizio Ciccone, a montré son logiciel avec la Préludé. AudioLab est sûrement le logiciel le plus puissant qu'on ait sur Amiga, et le seul à utiliser les DSP. Toujours chez NonSoloSoft, on a vu pour la première fois la carte Picasso IV avec les modules d’extension: Concierto. Le module sonore (sans DSP, mais avec midi et une sortie 44Khz, 16 bits), et Pablo II, l'encoder vidéo, qui produit une sortie soit PAL soit NTSC à partir de l’image de la Picasso. Le représentant italien de VillageTronic m’a aussi confirmé qu’ils ont fini le module
3D (avec deux puces 3D qui travaillent en parallèle), mais qu’ils attendent des logiciels pour l'exploiter au maximum.
A côté de NonSoloSoft, on montrait des systèmes intégrés Draco- Imagine, qui ont eu beaucoup de succès, surtout parmi les non-amigaîstes. Un des stands les plus fréquentés était celui de Micronik, qui avait en exposition un 1200 Tower. Les deux représentants allemands de Micronik m’ont expliqué toutes les différentes configurations de leur tower: le boîtier peut être étendu d'une façon modulaire, sans limite en hauteur. Ils ont prévu toutes les solutions possibles pour transférer le 1200 en tower : par exemple, pour le clavier, on peut réutiliser celui du 1200 ou un clavier PC
standard. Même chose pour l’alimentation. Pour ajouter des slots Zorro au 1200, ils ont trois différentes configurations. La plus complète (et chère aussi) prévoit 4 slots Zorro lll ll, un slot pour les cartes CPU (comme les PowerUp) et deux slots PCI. J’ai demandé quelques détails en plus sur ce dernier argument, qui intéresse tout le monde: les slots PCI seraient visibles par l’AmigaOS sans problème, comme s’ils étaient des Zorro. Micronik a développé quelques drivers, et mettra sur sa page web les sources d'exemples pour faciliter le développement de drivers pour les cartes les
plus connues.
Les effets vidéo ClassX montrait X-DVE, un programme pour faire des effets vidéo à la Scala, très intuitif à l'usage et assez rapide. Le seul problème chez eux était représenté par leurs hôtesses: les gens étaient plus intéressés par ces deux blondes canons que par X- DVE ou les autres produits qu'ils avaient. Deux autres magasins montraient des systèmes Draco, et j’ai bien vu, pour la première fois, le logiciel MovieShop, qui fait du montage non linéaire. Très facile à utiliser mais assez complexe, et surtout très puissant, Draco représente un bon rapport qualité prix pour le
montage. En démonstration, il y avait Casablanca aussi, la version réduite de Draco, faite pour le marché semi-professionnel et domestique.
Underground Software montrait son premier jeu, The Golem. C’est une aventure futuriste dans une ambiance complètement en 3D de synthèse. Les anim qu’ils montraient étaient très fluides, mais on ne comprenait pas si les mouvements possibles du joueur étaient fixés ou non. Il faut au moins un CD 8x pour avoir une action fluide, mais seulement un 68030 comme CPU, avec 2Mo de Fast.
A côté, on trouvait le petit banquet de En- rico ’Lowlevel' Altavilla, auteur d’un patch pour la graphies.library qui accélère jusqu’à 300% les fonctions graphiques de base. Un bon compromis pour qui doit rester avec l’AGA, pour l’équivalent de 50 FF.
Enfin, la partie la plus drôle du ’Pianeta Amiga', qui a même intéressé Petro Tyscht- schenko: AmyCar! C’est une une vieille voiture Fiat 126 pilotée à travers un 1200. Avec une télécommande interfacée avec InfrA- Rexx, et un petit programme MUI et une interface pour le port parallèle (construite en deux jours), on pouvait allumer les différents feux et une petite caméra, qui servira - en genlock - de rétroviseur. Pour le futur, les développeurs' prévoient de s’interfacer avec tous les systèmes électriques de la 126 et d'utiliser AmyAtlas avec le GPS (le système satellite de position
globale) pour en faire une espèce de pilote électronique.
L’impression générale était que le marché Amiga a vraiment repris, et que l’arrivée des PowerUp poussera encore plus la reprise.
Les magasins présents ont très bien vendu, démonstration que l’intérêt pour la machine est très vif.
Petro annonce un nouvelle machine Un des événements les plus attendus de Planète Amiga était la conférence de presse de Petro Tytschenko, le patron d’Amiga International. La conférence de presse était fixée pour 17 heures le samedi, et à cause du grand nombre de questions, elle s’est terminée trois heures plus tard.
Petro a commencé avec un discours préparé à l'avance, qui racontait l’histoire de l’Amiga à partir de 1985, à NewYork, où le A1000 fut présenté au public. A l'aide d’une similitude un peu exagérée (celle d'un navire spatial qui se promène dans l’espace à la StarTrek), il a parcouru toutes les aventures positives et surtout négatives du ’miga.
Enfin, il a dépeint Gateway 2000 comme une force alliée qui sauve le navire au moment critique. Quand les participants (plus de 300!) étaient sur le point d’en avoir marre (car tout le monde connaissait l'histoire), il a finalement fait l'annonce qu'on attendait depuis longtemps: un nouvel OS et une nouvelle machine!
Les points de base sont déjà connus des lecteurs d'AmigaNews (voir Anews N°105): Gateway 2000 a formé aux Etats Unis Amiga Inc., qui sera responsable du développement. Le meeting qui a eu lieu en août aux Etats Unis entre Petro et des représentants de la scène américaine était pour discuter des fonctions de cette compagnie, qui est maintenant formée par quelques personnes qui seront bien plus nombreuses vers Noël (environ 30, d’après différentes estimations le mois dernier).
L'audience n'était pas trop contente, car commencer en août veut dire finir dans le meilleur cas vers Noël 98. Petro était bien préparé sur ce point: il a expliqué qu’ils ont eu la possibilité (= les fonds) de commencer à développer seulement il y a quelque semaines, et que, si on veut un bon produit, il faut attendre un peu de temps. Les objections sur ce point ont été très fortes, mais Petro a évité une confrontation. Il n’a pas donné de détails sur les futurs Amiga, mais a dit qu’à l'expo de Cologne (15-16 novembre) on aura quelques détails en plus. Il a révélé que Haage & Partner et
ProDad collaboraient à récriture du nouvel OS Le présent Après avoir parlé du futur, il a parlé un peu du présent, de l’état actuel du marché Amiga. Amiga Inc continuera la politique de vente de licences. Il a aussi assuré que maintenant les pièces de rechange pour tout Amiga sont disponibles à travers les pages web de Al, et qu'il lira et répondra personnellement à toute question ou proposition qu'on lui pose en e-mail. Il a insisté encore une fois sur son engagement envers l’Amiga, et dit que dans deux ans la situation sera meilleure que jamais.
Petro encerclé !
Finalement, le public a pu prendre la parole, et la bataille a commencé: d'un côté, les amigaïstes qui sont arrivés à Empoli de toute l’Italie. En face, Petro T, qui a réussi à survivre. Même s'il a été un peu trop évasif (comme d'habitude), on a pu quand même obtenir beaucoup d'informations en plus.
Q: Quel est le rapport entre G2000 et Amiga International Inc ?
R: D’un point de vue économique, Amiga International est complètement indépendant de G2000, on a la plus complète liberté d’action.
Q: D’accord, mais pour G2000, A I. est une société dépendante. Vous avez parlé d’un nouveau chipset, une nouvelle machine. On craint que, dès que le projet sera fini, G2000 prenne la technologie, laissant
A. l. sans ressources.
R: G2000 a mis beaucoup d'argent dans Amiga Inc, et ils veulent en tirer des profits.
Mais je peux vous assurer que l’on aura un nouvel Amiga dès que ce sera possible.
G2000 aura quand-même le droit d’en utili- ser la technologie.
Q: Est-que Cari Sassenrath est dans le projet?
R: Il y a eu un meeting avec M. Sassenrath, mais il a refusé d’être le chef de la section recherche et développement.
Q: Vous remettrez sur pied le réseau d'assistance après- vente ? Et celui des développeurs officiels ?
R: En ce qui concerne les développeurs officiels, c’est déjà en place, et vous pouvez vous enregistrer quand vous voulez. Pour le réseau d’assistance et SAV, je veux arriver au niveau des âges d'or de Commodore.
Mais il faut du temps. J'ai déjà pris des contacts avec les plus importants représentants italiens des produits Amiga pour ça. (En effet, on a vu Petro le premier jour parler avec tous les stands les plus grands).
Q: Heinz Wrobel travaille-t-il encore pour Al ? (c'est l’auteur les derniers Setpatch, Fastfilesystem et scsi.device) R: Heinz n'a jamais été un employé fixe chez Amiga Technologies. Il a fini l’université et il a trouvé un travail chez Motorola. Il continuera quand-même le rapport avec nous, comme consultant.
Q: Utiliserez-vous la technologie PowerPC développée par Phase 5 ?
R: On n’a pas encore décidé la puce qu'il faudra utiliser sur le prochain Amiga. On n'est pas sûr si on va utiliser un PPC.
Q: Si on a des propositions, comment peut-on vous les faire parvenir ?
R: Allez sur l'home-page de Amiga International, à www.amiga.de. Là, vous trouverez une page avec toutes les adresses email pour les suggestions. Je vous assure que nous lisons tous les mails que nous recevons; vous êtes tous invités à utiliser ce service, car nous voulons connaître les idées des utilisateurs Amiga. (L’adresse est : suggest@amiga.de. Plus tard j’ai appris que probablement Amywarp, le patch pour booster l’AGA de l'italien Altavilla, sera inclus dans OS 3.5, donc il me semble qu’ils écoutent assez les propositions des Amigaïstes).
Q: Un des produits qui a fait le succès de l'Amiga a été Scala. Mais malheureusement, depuis trois ans, Scala a interrompu le développement sur Amiga, et il a sorti deux nouvelles versions pour Windows 95.
Qu'est ce que vous ferez pour ce problème ?
R: Je connais très bien le problème, et je peux vous assurer que je ferai tout mon possible pour faire revenir Scala sur Amiga.
J’ai déjà eu des contacts avec le patron de la compagnie. Tant qu’on parle de Scala, je voudrais vous dire que NewTek aussi a décidé de continuer à supporter l'Amiga avec le Video-toaster.
Finkel et Sassenrath travail sur Amiga Les questions ont continué sur des arguments plus locaux, comme le personnel qui devra reprendre la structure d’assistance en Italie, etc... Après la fin de la conférence de presse, je me suis approché de Petro pour lui poser des questions en exclusivité. Avant de réussir à lui parler, je l’ai entendu discuter avec d’autres Amigaïstes italiens, qui essayaient d’avoir plus de détails sur la nouvelle machine. Petro a dit quelque chose du genre : P:'ïmaginez un chipset custom très puissant."
Ltaliens:"Et un PowerPC ?"
P;''Non, on ne sait pas encore, mais peut- être un 680x0" l:”Mais c’est LENT!” P:"Non, s'il y a un bon chipset pour faire tous les calculs!"
Finalement, j’ai réussi à parler à Petro : Andréa: Vous pouvez me dire quelques noms 'connus’ qui participent au projet du nouvel Amiga ?
Petro: Andy Finkel et Cari Sassenrath sont les plus connus.
Andréa: Mais vous avez dit que Sassenrath... Petro: Il n’est pas le chef du projet, mais il y travaille comme consultant.
Andréa: Quel sont vos propositions à propos du marché français ?
Petro: On a déjà des contacts avec les magasins qui vendent en ce moment les produits Amiga. La situation est similaire à l'italienne: avant de construire un réseau de vente, il faut avoir quelque chose à vendre.
Je ne veux pas dépenser de l’argent sans avoir quelque chose en retour.
LA JAVA DU VOYAGEUR Depuis la version 2.42 de Voyager, Oliver Wagner a implémenté tous les hooks pour le plugin JavaScript Voyager_JS.VLIB. Celui-ci contient l'interpréteur et les parties de gestion d'objets qui sont inaccessibles sur les versions publiques mais sont constamment testées pour le développement du logiciel.
Le retard de l’implémentation définitive vient de la dernière mise-à-jour de Netscape et de son adaptation complète sur Voyager. Le développeur qui écrit l’interpréteur (commencé par Holger Kruse) est pour l’instant incognito (pour sa tranquillité), mais JavaScript figurera au tableau des fonctions de Voyager 3. [VaporWare] WORLD CONSTRUCTION SET V3 Le meilleur logiciel de rendu et d’animation photoréaliste de paysages? Avec la version 3 de WCS, vous pouvez changer le monde !
Nouvelles possibilités : D’après son éditeur Quasar, la nouvelle et exclusive technologie Terraffector peut se comparer à avoir les clefs de votre propre bulldozer. Il suffit de dessiner vos propres vecteurs sur le terrain pour créer des lacs, des routes, des constructions, des ruisseaux, des ombres, des glaciers, des cultures, des champs, des barrages, des montagnes et tout un tas de d'accidents de terrain. Les effets et les vecteurs n'étant pas destructifs, il est toujours possible de changer d’idée.
On peut animer les vagues, les couleurs et les réflections pour tous les plans d’eau et WCS ajoute automatiquement les rouleaux et les plages.
De nouvelles options de rendu permettent d'ajouter des panneaux de signalisation, des haies et plein d’autres objets. Même les fameux nuages évolutifs ont été améliorés et des niveaux différents et superposables ajoutent encore au réalisme.
Des améliorations extensives permettent à l’interface plus de vitesse, de facilité et d’interactivité. Le nouveau langage WCScript permet la personalisation et l’automatisation de la visualisation des données par des programmes externes.
La gestion des objets Lightwave et Studio MAX a été poussée, ce qui permet d’intégrer facilement des objets, personnages, véhicules, etc... ArcView est reconnu par le logiciel pour une vision photoréaliste des données GIS.
WCS est le seul logiciel permettant de passer d'un très gros plan à la vue éloignée de la planète (comme vue de l’espace), car le terrain sphérique est bien géré.
On peut importer une large palette de formats de données de terrains dont U.S. Geo- logical Survey qui se place effectivement et précisément sur le globe, ou bien générer du terrain fractal ou encore éditer sa propre topologie. On peut ensuite rapidement y appliquer des textures hautement réalistes de roche stratifiée, de terre, etc..., y ajouter des arbres ou végétaux à rendu rapide.
100 mouvements d’animation, la couleur, l'écosystème, les nuages et les vagues, tout se commande selon un système à base de positions clés interpolées à l’aide de courbes splines avec tension, continuité et bias.
Le field-rendering est géré, ainsi que le flou de bougé et un anti-crénelage à passes multiples. L'animation de nuages inclut une évolution réaliste, le brouillard et fumées sont animables séparément.
Le soleil a rendez-vous avec la lune, tout est pris en compte, de l'éclipse à la pleine lune, même les marées.
La version 3 sera disponible fin 1997 pour Intel, DEC Alpha et PowerMac et début 1998 pour Amiga. US$ 940. La mise à niveau de la version 2.0 peut se payer d’avance pour USS 100 et le recevoir dès sa sortie. www.QuestarProductions.com WCSinfo@QuestarProductions.com , [Questar Productions] MAKECD 2.5 Cette nouvelle version comporte des pilotes pour les graveurs suivants :
- Compro CD-R 7501-INT (*)
- Compro CD-R 7502-INT (’)
- Creative Labs CDR4210 (")
- Matsushita CW-7501
- Matsushita CW-7502 (')
- Panasonic CW-7501
- Panasonic CW-7502 (*)
- Plasmon CDR-4240
- Plasmon CDR 480 (*) Les graveurs avec une astérisque n’ont pas
été testés mais devraient théoriquement fonctionner car ils
utilisent le même set de commandes. MakeCD est ainsi compatible
avec 90 graveurs anciens ou nouveaux.
L'interface graphique est plus facile à utiliser et les langues suivantes sont localisées: danois, allemand, norvégien, hongrois, suédois, finnois, italien, hollandais et français.
L’expérience conjointe des développeurs et des utilisateurs montre que les graveurs Yamaha (CDR100, CDR102, CDR200 and CDR400) et Ricoh MP620QS fonctionnent bien, au contraire des HP et Philips qui posent pas mal de problèmes sur Amiga.
La prochaine version de MakeCD sera la
3. 0 qui pourra en option graver en mode DAO (Disc-At-Once) pour
tous les graveurs.
MakeCD DAO sera capable d’écrire les CD audio sans l'intervalle de 2 secondes entre les morceaux et pourra en outre dupliquer des CD de manière presque exacte.
Il existe une version librement distribuable légèrement bridée sur la page http: ma- kecd.core.de Pour communiquer avec Angela Schmidt : Angela.Schmidt@stud.uni-karlsruhe.de CUCKBOOM AMIGA WEB RING C'est un nouveau concept. Il s'agit d’un vaste projet à but non-lucratif pour connecter tous les sites concernés par Amiga, qu’ils soit privés, personnels ou commerciaux. Les modalités ne sont pas encore très exactement définies, mais le principe est une liste gérée automatiquement affichant sur tous les sites une interface sommaire munie de boutons de navigation menant à un site sui
vant sur la liste, soit dans l’ordre, ou bien l’ordre inverse, ou tous les cinq, les dix, les cent, etc... ou bien encore au hasard. C’est un moyen de se faire-connaître car ici, il n'y a pas de grands ou de petits, les chances sont les mêmes pour tous.
http: www.clickboom.com QUELQUES INFOS SUR AROS Matt fait cadeau de DICE Le bien connu Matt Dillon (Obvious Implémentations Corporation) a enfin trouvé le temps de diffuser le code-source de son fameux compilateur C. Il ne produit que du code 68000, mais puisqu’il déclare qu'il l’utilise encore lui- même et qu'ainsi il ne peut être complètement dépassé, on veut bien le croire.
Il peut être compilé sur Amiga et sur la plupart des plateformes UNIX. Il est accompagné de dcc, dcpp, dc1, das, dlink et dobj.
Avec nostalgie, Matt évoque son passé d'amigaïste, se réjouit de ne toujours pas travailler sur Windows (il travaille sur FreeBSD), et il est convaincu que DICE est son plus beau morceau de bravoure.
http: www.obviously.com En bref DISTANT SUNS: Power Solutions a conclu un accord avec Chaocity pour obtenir les droits de ditribution mondiale pour Distant Suns. Ce logiciel se trouve en version PAL ou NTSC sur CD-ROM ou disquettes. Voir le test ce mois. http: www.power solu- tions.mb.ca " http: www.chaocity.com MISE-A-JOUR OPUS MAGELLAN: GPSoftware est fier de montrer sa fidélité constante pour l’Amiga en mettant le dernier patch de mise-à-jour (de 5.6 vers 5.62 et
5. 65). http: www.gpsoft.com.au . [GPSoft] SCALOS: Une version
de SCALOS est enfin disponible à: http: user.cs.tu-berlin
,de ~remuss scalos scalos_main.html C’est une version de
test, mais apparemment, la seule limite est qu'on doit la
lancer du Workbench car SCALOS n'est pas encore bootable.
Responsabilité déclinée par les développeurs : "Je dégage
toute responsabilité si votre femme vous quitte après que
vous ayez essayé SCALOS II!"
NOUVEAU MAGAZINE AMERICAIN: "Totally Amiga" est son nom, "La révolution est ici" est son motto. "Nos articles sont écrits pour éduquer, nos tests récréatifs pour stimuler. Nous avons ce qu’il faut pour satisfaire vos besoins d’amigaïste."
Abonnement : US $ 15.80 Can $ 19.80. Ce premier numéro est consacré aux émulateurs, à l’entretien et à la mainteance de votre machine et au logiciel Ultra Ac- counts 4.0. Neo-Media Publications, c o Totally Amiga Magazine, 46 Hemlock Dr. Barnstead, NH 03218. -4. totallyamiga@hotmail.com Ce système, "The Amiga Replacement OS" est un effort pour réécrire l'AmigaOS 3.1
(40. 70 ou plus) en langage ANSI C (principalement).
Le but est de disposer de la force de l'AmigaOS sans être limité par le hardware, la compatibilité est telle qu'il suffit de recompiler le code-source d'un logiciel pour l'adapter facilement (sans le changer).
AROS en est à sa version V1.10. L'exec est pratiquement terminé. Seules les interruptions manquent et quelques fonctions ésotériques.
Le DOS est très avancé avec un Shell et un jeu limité de commandes. Des parties de la graphics.library, intuition.library (suffisamment pour ouvrir une fenêtre, recevoir les IntuiMessages et les gérer), locale.library et maths... Les icon.library, iffparse.library et uti- lity.library sont terminées. Un console.device avec RawKeyConvert().
Plusieurs démos.
NOUVEAUTES (depuis 110) Elimination de bogues (comme toujours): beaucoup de nouvelles fonctions; le premier jeu pour AROS, Moria3l , tous les includes nécessaires pour compiler AROS; construction conditionnelle (voir make.defaults); linking beaucoup plus rapide sur Unix; les makefiles sont générés à partir de templates; AROS possède à présent le Resource Track- ing; un mini-kernel a été ajouté pour faciliter le portage; nouvelles librairies math’, diskfont, gadtools; un nouveau logo par Mike Williams; un nouveau kernel UNIX avec seulement un fichier assembleur; une nouvelle technique
qui permet aux parties dépendantes du hardware de remplacer des fichiers dans d’autres parties d’AROS.
FUTUR Plus de docs.
Plus de fonctions.
Plus de Resource Tracking.
L’AmigaOS le plus rapide jamais vu sur DEC-Alpha-Workstation à 200 Mhz.
Les responsables de cette folle sont : Aaron "Optimizer" Digulla - Chef du projet. Haldenweg, 578464 Konstanz (Allemagne) Les adresses de contact sont : ire: Optimizer email: digulla©aros.fh-konstanz.de (pour le courrier concernant AROS) digulla ©home.Iake.de (pour le courrier privé) digulla®fh-konstanz de (pour les longues lettres) aros-bugs®aros.fh-konstanz.de (pour les bogues AROS) aros-linux-bugs0aros.fh-konstanz.de (pour les bogues AROS sur Linux) aros-arniga-bugs0aros.fh-konstanz.de (pour les bogues AROS sur Amiga) Matthias Fleischer (Exec, DOS, drivers) Peter Boeckmann (Sparc, Alpha)
lain Templeton (FreeBSD, utility) Peter Bortas (WWW site) Martin Recktenwald (WWW, layers) Lennard voor den Dag (Amiga port, layers) Chris Lawrence (Linux m68k) Geert Uytterhoeven (Linux m68k) Kars de Jong (mise) Nils Henrik Lorentzen (diskfont,icons) Stefan Ruppert (Datatypes) Harald Frank (Amiga port) Martin Steigerwald (Beta tester) Sébastian Rittau (Includes, Gadtools)
L. A. Guest (CLI tools) Johan Alfredsson (Commodities) Stefan
Berger (Math libs) Jesper Skov (Linux m68k) Wez Furtong
(Shell) Si vous désirez participer, deux méthodes :
• La meilleure : Procurez-vous CVS et suivez les instructions sur
les pages web.
• La normale : Procurez-vous le dernier code-source, faites vos
modifs et envoyez-les patches par e-mail.
Pour être sûr de ne pas réécrire ce que quelqu’un a déjà traité, utilisez le "jobser- ver" (contactez aros@aros.fh-konstanz .de avec le sujet "jobserv" sans les guillemets).
BESOINS SPECIAUX Un PC sous Linux ou un Amiga.
DISPONIBILITE Aminet: misc emu AROS (Deux archives : AROSdev* qui contient le source et AROS- bin* qui contient les démos déjà compilées pour débuter dans un Xterm sous Linux).
Ftp: aros.fh-konstanz.de pub aros (Main FTP Server).
Http: aros.fh-konstanz.de aros (Main page).
Http: home.worldonline.nl ~ldp aros (AROS for Amiga).
NOUVELLE MAILINGLISTE POUR AROS Il s’agit d’une toute nouvelle liste donc Peu active, mais qui ne demande qu’à s'étoffer. Pour tous renseignements : aros-user@aros.fh-konstanz.de Pour s’y inscrire, il suffit d’envoyer un message à majordomo@aros.fh- konstanz.de avec “subscribe your email aros-user".
AI autorise l'émulation de l’Amiga sur PC et Linux AMIGA International Inc. a accordé à Cloanto, l'éditeur Italien, les droits pour la publication d'un logiciel officiel d'émulation de l'AMIGA, qui inclut le système d'exploitation original de l'AMIGA, un logiciel réseaux AMIGA PC, les émulateurs de domaine public comme UAE (voir notre article du mois dernier) et de nombreux autres programmes. L'offre, qui s'appèle "AMIGA FOREVER" et dont la commercialisation est prévue en novembre lors du 'Computer Show' à Cologne aura le logo "powered by Amiga".
Dernier-né des posters, ce "Retour vers le futur” se trouve sur le site web d'Amiga Int.
00:02:52 00:09:21 00:32:56 00:13:00 01:25:23 00:05:28 00:42:41 00:17:45 01:20:28
- Dans un communique, Michael Battilana, directeur de Cloanto,
relate que quelques heures après l'annonce, l'activité du site
web de Cloanto et de son serveur de mail a atteint des sommets.
«Nous savions qu’il y aurait une forte demande pour un produit comme 'Amiga Fore- ver’, mais nous ne nous attendions pas au nombre aussi important de réactions de soutien et de demandes d'informations qui sont arrivées dans les 24 heures qui ont suivi.» Amiga Forever sera plus qu’un simple "émulateur Amiga". La licence couvre l’OS, mais également les ROM Amiga, les brevets Amiga, et l'utilisation de la marque "Amiga" au sein "d'Amiga Forever" et Amiga Explorer, un programme réseau Amiga-PC développé par Cloanto. L’interface d’Amiga Explorer est une extension orientée objet du bureau de
Windows, où l'Amiga apparaît comme un ordinateur connecté en réseau.
L'Amiga et le PC peuvent être reliés ensemble à l'aide d'un câble série (null modem) ou parallèle (standard Windows LapLink Inter- Link Norton). Une mise à jour, disponible gratuitement plus tard dans l'année, étendra les possibilités réseau du système pour être compatible TCP IP Amiga Forever intègre également une collection d'anciens jeux Amiga très connus, des démos et d’autres choses intéressantes d’un point de vue historique (comme une interview exclusive et inédite de Jay Miner, le "Père de l’Amiga"), Personal Paint et d’autres logiciels bureautiques de Cloanto et d’autres sociétés
dans leur version la plus récente.
Le système d’exploitation Amiga, les ROM, ainsi que le programme d’émulation Amiga sont pré-installés dans Amiga Forever pour une installation et une utilisation simple. L’utilisateur n’a qu’à insérer le cédérom dans un PC, et avec un click de souris, un Amiga complètement fonctionnel apparaîtra sur l’écran. Le logiciel d’émulation Amiga intègre en avant-première les programmes pour gérer les modes d’affichage Picasso 96 (jusqu’à 256 couleurs ainsi que les modes en 16 24 bits). Le cédérom contiendra les logiciels pour l’Amiga et les autres plate-formes, ainsi qu’une disquette
contenant le logiciel réseau côté Amiga (pour les Amiga n’ayant pas de lecteur de cédérom).
La liste exacte des plate-formes supportées par le programme démulation (en plus de Windows NT, Windows 9x. DOS et Linux) sera définie et annoncée sous peu.
L'adresse web officielle d’Amiga Forever [http: www.cloanto. com amiga forever ] permettra aux utilisateurs d' obtenir des informations et de l’aide, ainsi que de mettre à jour facilement leurs programmes à partir d'Internet.
Lidée de créer une offre officielle et légale d’émulation Amiga est venue de façon évidente dun certain nombre de raisons. Les émulateurs Amiga distribuables gratuitement comme UAE et Fellow sont disponibles depuis quelques années. Or, si vous visitez n'importe quel site web d’UAE, ou bien si vous recherchez le mot -UAE» dans n’importe quel moteur de recherche Internet, vous tomberez, après cinq minutes de recherche par lien, sur des ROM Amiga illégales et des fichiers système. La demande existe bel et bien, mais jusquà maintenant, aucune solution n'avait été trouvée, pour satisfaire à
la fois aux conditions des propriétaires des propriétés intellectuelles de l’Amiga et les besoins des Utilisateurs. (Traduction par Diego FemafKîez Bravü) OXYRON Patcher La raison qui fait que ces programmes ne s’exécutent pas à une vitesse maximale est que bon nombre d’instructions sont émulées par la 68040 060.library d'une façon lente, spécialement les instructions mathématiques. Les instructions qui sont implémentées dans les 68040 060 sont très rapides mais celles qui sont seulement émulées sont assez lente. Oxyron fait une émulations de ces instructions non implémentées de la façon
la plus rapide possible.
- Il peut traiter toutes les fonctions non implémentées des
68040 060 (integer et FPU)
- Il peut traiter l'instruction non implémentée DATA.X.FFP-format
- Il peut traiter presque tous les modes d’adressage.
Oxyron Patcher fonctionne sur tous les Amiga possédant un 68040 060 et le WB 2.0 ou supérieur Voici un petit exemple de vitesse : Pour le 68040 : Programme MaxonC4D V4.0 Scenet 00:07:52 Scene2 00:21:37 Scene3 01:04:36 WCS_V2.04 Scenel Scene2 Lightwave_V5.0 Scenel Scene2 non patché patché L’adresse de l'auteur Achim Koyen, Nübelfeld 49, D-24972 Quem, Germany.
Http: www.microdata.de user michael OXYPAT.HTM Le patch est vendu au prix de 39DM 00:21:39 01:32:38 NEWS FRANCE - BELGIQUE - SUISSE La carte Pixel 64 d'Atéo Concepts sera bientôt disponible Après de longs mois de développement l'équipe d'Atéo Concepts arrive enfin à apercevoir le bout du tunnel pour sa carte graphique Pixel 64 pour Amiga 1200.
Mathieu Lagier d’Atéo nous communique: «Nous avons reçu la première présérie de cette carte et de son bus le 25 09 97. Les tests sur le bus et la carte sont très positifs, le bus arrive à maintenir un taux de transfert de 9.3Mo s, même sur un A1200 de base avec un 68EC020 à 14Mhz sans fast RAM! Je précise que ce bus n’est pas un bus Zorro, il s'agit d’un bus propriétaire à Atéo Concepts. Si tout va bien, nous devrions annoncer sa réalisation (fin des tests - mise en production) pour la fin du mois d'octobre. La date définitive de disponibilité va dépendre des problèmes
d’approvisionnement (de composants électroniques) que nous rencontrerons. Il faut également terminer l’aspect software (driver Picasso96) bien que depuis la version 1.30, la Pixel64 est supportée.» Une carte ethernet à -400F !
Atéo prévoit le développement d'autres cartes bon marché (300- 4001-1 IC) qui pourraient profiter des taux de transfert élevés de son bus propriétaire:
- une carte 2x série + 2x
- une carte ethernet,
- une carte ide,
- une carte SCSI,
- une carte floppy HD, D'autres projets sont une carte audio (à
environ 1000 à 15000FTTC prix public), et un scan doubleur
pour la Pi- xel64.
Le prix de la Pixel64 avec son bus sera 1890F.
Pour son éventuel projet d'une carte Power PC pour Amiga 1200, Atéo a rencontré quelques problèmes avec son fournisseur de composants Motorola et a du mal à avoir la documentation nécessaire à la prise de décision, ateo concepts, Le Plessis, 44220 COUERON Tél 02 40 85 30 85 E-mail: in(o@ateo-concepls.com, Web: http: www.ateo-concepts.com Reprise de la collection DPAF Pour ceux qui ne le savent pas, DPAF signifie Domaine Public Amiga Francisé. Cette collection de disquettes a été démarré avec le lancement du journal AmigaDP (qui a duré huit mois) et repris par ce journal, mais n’a
jamais connu un développement significatif.
Damien Naviliat nous propose de revivre cette collection, qui a pour mission de réunir tous les softs Amiga étrangers qui ont au moins une documentation (et si possible une localisation des menus) en français.
Envoyez donc vos traductions à: Damien NAVILIAT 11, quai Jean Jaurès 84800 Isle Sorgue email: Damy.Naviliat@wanadoo.fr En n’oubliant pas de joindre une autorisation de distribution pour AmigaNews.
Les moyens de distribution les plus probables pour ces versions francisées sont sur d’éventuels CD AmigaNews et en téléchargement depuis les sites internet souhaitant les rendre disponibles.
L’accord du programmeur est évidemment souhaitable.
Amiga FOREVER (le fanzine) sur le web Ce fanzine existe en version papier sur Montpellier depuis un an et demi avec la sortie de quatre numéros pour tenter de rassembler la communauté Amiga locale.
Benjamin Yoris écrit: avec le numéro 5, nous avons décidé de sortir Forever (aussi appelé AFE) sur le Web pour toucher plus de monde, à l’adresse www.mygale.org ~afe Stages graphisme et vidéo en Gironde LUCIS MAGIA, association agréée de formation professionnelle, propose un ensemble de stages dirigés par des professionnels dans les domaines de la 3D, la 2D, la création et la gestion de sites web, le montage virtuel, la programmation, le titrage vidéo, la gestion serveur ou système, ou encore des stages à la demande. Les stages sont accompagnés d'un suivi sur une période de un an au
travers des réunions de discussions et d'informations avec les formateurs.
LUCIS MAGIA 178 impasse Charles Nunges- ser 33127 SI Jean d’Illac. Tél : Jullien Hussennot 05 56 51 47 34, Mickaêl Bourgeoisat 05 56 21 67
61. E-mail magia@mygale.org. Web: www.mygale.org -magia AMIGA
WEB OFFLINE Vol.1 CD PHOENIX DP annonce la production d’AMIGA
WEB OFFLINE Vol.1., un CD regroupant des sites Web
consultables hors ligne. Il a pour but de faire connaître aux
nombreux amigaïstes ne possédant pas d'accès internet,la
multitude d'informations sur l’Amiga, que l’on peut trouver
sur le net.
Une place toute particulière a été réservée aux sites personnels. Si vous êtes un particulier, un club, une association, ou une société, Phoenix vous invite à le contacter. Date de sortie: première quinzaine de novembre suivi par AMIGA WEB OFFLINE Vol.2 en Janvier.
phoenix@club-internet.fr LES POTINS DE RAMSES Ces temps-ci, ce sont les conférences traitant du graphisme qui ont le vent en poupe (et ce n'est pas pour me déplaire :-)
• Imagine 6: La nouvelle version d'Imagine est très attendue par
les utilisateurs pressés d'avoir une interface 'plus moderne'
et le support de laCyberStorm PPC. Sur Ramses il y a une
personne qui n'attend que cette version d’Imagine pour acheter
sa carte PPC!. Depuis l’annonce de cette version 6 suivie d’une
offre de mise à jour, plus rien. Et le représentant d'impulse
répond aux différentes questions à côté... il a même dit à
quelqu'un que s'il n'était pas content, il n'avait qu'à acheter
Cinéma 4D
• OXYRON Patcher: Ce programme a fait beaucoup parler de luiO. Il
y a déjà deux membres de Ramses qui sont enregistrés et il
est sûr que ça ne fait que commencer (voir en face).
• Tornado 3D: Ce nouveau programme 3D qui nous vient d’Italie,
devrait être disponible dans les prochaines semaines (ils en
sont à la rédaction de la documentation). Ca c’est déjà une
bonne nouvelle mais la meilleure c'est qu’une version PPC est
prévue pour la fin de l'année et que, si tout va bien, elle
sera en démonstration à Cologne lors du salon Compu- ter97.
Pour les renseignements http: www. Tor- nado3D.com
• LightWave et le PPC: Newtek (éditeur de LightWAve) a acheté
deux cartes PPC pour voir (dixit Newtek). On a donc peut-être
une chance...
• WildFire PPC. Ce superbe programme sera en vente en version
complète chez Amiga Oberland (lors de Computer 97 pour ne pas
changer :-) )
• Une page web traitant de Ramses, faite par Pierre Delisle, le
nouveau sysop, est accessible à l’adresse
http: www.mygale.org -elms- teen ramses.html. Hervé SonneviUe
point n°100 sur Ramses BBS ( fldo - 2:320 104.100 ) E-mail :
herve.sonneville® ramses fdn org ramses 9 amiganews.com INFOS
D'ALLEMAGNE (10 97) de Jac Pourtant (jac@avignon pacwan.net)
(pour le numéro de novembre 97) Ces informations n'ont
absolument pas ôté vérifiées. Elles émanent premièrement de
mes recherches sur l’Internet et ensuite des articles ou des
publicités parus dans les revues Amiga Magazin, Amiga Spécial
et AmigaPlus d'octobre 97 et ni ma responsabilité ni celle du
journal ne sauraient être engagées de quelque manière que ce
soit en cas d'erreur.
MINI-EDITO L ANIM QUI VENAIT DU FROID Il nous vient des merveilles de l'est européen. La Pologne. En la personne de Horst Kolodziejczyk. A toujours été à l’honneur par la qualité des images produites sur Amiga. De bons cédéroms arrivent également de Pologne.
Je viens d’acquérir l'Aminet Set 5 (Ed:test page 41), que je n’ai bien sûr pas besoin de vous recommander, et qui en plus des répertoires auxquels nous sommes habitués, nous offre ce fabuleux programme qu'est Octamed SoundStudio, le plus simple et le plus complet de tous les moyens de faire de la musique compliquée de nos jours. Mais caché au sein du répertoire pix anim, j’ai trouvé cette perle parmi tant d'autres, "theufus.mpg’’ (traduisez the UFO's, les OVNIs) mais qui m’a donné l’occasion d'approfondir un peu le monde de l'animation.
En effet, lorsque je l'ai chargée comme toutes les autres anims, celle-ci m’a paru interminable. On a beau avoir un DraCo 060 à 50 Mhz, la visualisation avec Osi- ris, le meilleur pour le MPG, prend quand même un certain temps, avec des saccades irrégulières et une lenteur accrue lors des panoramiques ou zoomings, bref là où il y a du "delta", c'est-à-dire beaucoup de différences entre les pixels d’une image à la suivante. Le MPEG est de plus très compresseur, ce qui se traduit par des systèmes compliqués où on ne trouve une vraie image que toutes les dix ou toutes les vingt.
La visualisation souffre donc de cette pauvreté d'informations, mais de plus, les algorithmes de décompression sont obligés d'ignorer une grande partie de l'information pour pouvoir tenir un semblant de rythme, mais tout cela, c'est de la théorie, je vous propose des données précises, suite à mon cheminement.
J’ai eu l'envie, devant la qualité de l’anim cosignée par Maciej "XTRO" Wojciechowski, Piotr "VOICE” Koziol, Bartosz "MADBART" Urbaniak et Maciej "MICMAC" Ska- winski”, de la voir à la vraie vitesse. J’ai donc cherché sur l’Aminet Set 5 un convertisseur de MPEG, j'en ai trouvé un de suite, AnimConvert, et j’ai entré d’un côté de la moulinette 10.229.341 octets de "theufus.mpg" et j’en ai ressorti, dans mon assiette "Jaz", 890 Mo d’images IFF 24 bits, toutes de 211.294 octets, donc non-compressées. J'ai chargé ces 4234 images dans MovieShop (5 heures) et je les ai regardées en vidéo.
J’étais suffoqué de la qualité du résultat, tournant alors à 25 images par seconde et durant 2 minutes 50 secondes, au lieu de plus de 13 minutes avec Osiris (environ 5,2 images s)! Plus de sautillements, plus d’imprécision d'image, plus de carrés visibles en filigrane. Le MPEG, contrairement à ce que j’ai toujours cru, c'est du sérieux.
Alors, comme j’étais dans les chiffres, j’ai continué par curiosité. J'ai réexporté les champs (fields) JPEG à 90 % sur mon Jaz. Ça a occupé 110 Mo au lieu de 890 en IFF.
Après quelques méditations sur les chiffres que je vous ai rapportés ici, j'en conclus que l'on a, de part notre limitation hardware, une méconnaissance de bien des aspects du graphisme. Le MPEG est à présent réhabilité dans mon estime. C’était notre méningite du mois.
KÔÔÔÔÔÔLN Bon, à part ça, je ne vous parlerai pas des moyens pour aller à Cologne, cette année Si vous y tenez, allez regarder sur les vieux numéros d'octobre des dernières années, tout y est.
Mais... ne le manquez pas quand même ! Je vous livre plus bas un avant-goût de ce qui vous y attend.
NOUVEAUTES MATERIELS UNE CARTE GRAPHIQUE POWERUP POUR 1200 !
Quelques différences dans le programme de Phase5 annoncé.
BLIZZARD 603e+ Power Board II sera disponible sur le salon de Cologne. Il nécessite un 040 à 25, 33 ou 40 Mhz, ou un 060 à 50 Mhz. C'est le meilleur choix pour un Blizzard 1240T ERC ou 1260. Il sera équipé, contrairement à ce qui avait été annoncé de deux socles SIMM, d'un contrôleur Fast SCSI-II et d'une prise spéciale pour l’adaptateur graphique de haut niveau BvisionPPC qui battra les records de vitesse de toute carte graphique connue. Pas d’autres informations sur la Bvision pour le moment.
Le PPC 603e pourra être cadencé à 160, 200 et 250 Mhz. Oui, 250.
BLIZZARD 603e Power Board.
Cette carte sera le second membre d’une famille de cartes accélératrices pour 1200 disponibles avant Noël.
Il nécessite un 030 à 50 Mhz C'est le meilleur choix pour un Blizzard 1230 (modèle II. II. IV). Les caractéristiques annexes du 603e écrites plus haut s'appliquent également.
LA VIPERE NOIRE Quelle autre plateforme permettrait encore d’accélérer un ordinateur vieux de 10 ans ? DCE Computer présente une nouvelle carte d'accélération pour Amiga 500 Elle est équipée d'un 68EC020 à 33 Mhz, d’une ROM 3 0 32 bits à 130 ns (vitesse suffisante pour se passer de MMU) déconnectable si besoin de compatibilité avec autre ROM. Le paquet WB 3 0 original de Commodore est livré avec. La carte possède en outre trois ports IDE pour un disque 2,5 interne et trois 3,5 externes, la place sur la carte pour monter le DD 2,5 interne, un port pour lecteur de CD-ROM IDE à 2,5 Mo s, 4
ou 8 Mo de FAST RAM déconnectables, un socle PGA pour co-processeur arithmétique 68882 (jusqu'à 33 Mhz).
La carte, facile à installer, rentre complètement sous la tôle de protection, un facteur d’accélération d'environ 10 est observé, la compatibilité est totale, même avec l’adaptateur MegiChip 2Mo grâce à une prise pour Gary. Bref, la VIPER 520 33 (puisque c'est son nom) avec 4 Mo coûte DM 199, avec 8 Mo DM 239. Le coprocesseur en option coûte DM 69.
C'est vraiment pas cher, donc je ne veux plus voir de 68000 dans vos bestioles (s’il y en avait encore...). http: www.dcecom de . [DCE) LA TOUR PREND HARD Voici un tower pour A1200, qui s'appelle T-Case, en deux versions.
Une économique DIY Tower (Do it yourself ou faites-le vous-même), et une autre pre-assemblée avec une alimentation de 230 Watts et câbles montés. Pour la remplir, la maison dispose en plus d’un choix étendu de périphériques, cartes et accessoires.
http: members.aol.com cromanet . [Croma] MANGE-DISQUES Pioneer présente un nouveau modèle de lecteur de CD-ROM. On glisse le CD dans la fente, et hop, il est avalé. Cela s’appelle Super 24X Slot- in. Tourne jusqu'à 3600 tours s, coûte DM 275 en version ATAPI et DM 365 en version SCSI-2. [Pioneer) CD REINSCRIPTIBLE Hewlett-Packard a sorti son CD-RW qui se laisse réécrire jusqu’à 1000 fois.
Compatible avec les lecteurs DVD. Le ‘HP Surstore CD-Writer Plus 7100" coûte moins de DM 1000 II peut produire des CD-RW, des CD-R, des CD- ROM, des DVD. [Hewlett-Packard) NOUVEAUTES LOGICIELS WILDFIRE La version 4 13 démo a été déposée chez Aminet dans le répertoire biz demo sous le nom de WildFi- reA.lha fin septembre. On peut aussi télécharger WildfireB.lha, mais ce n’est pas nécessaire pour faire un essai. La version définitive sur CD-ROM est prévue pour avant le salon de Cologne, donc début novembre. Une gestion provisoire des champs (fields) pour vidéo a été ajoutée, elle ne fait
pour l’instant qu'extraire alternativement les champs des images, ce qui nécessite un calcul double, mais ceci sera revu dans une version suivante.
Pour l'instant, on peut se procurer la version 4.0 (plus récente que la 4.13 démo) Amiga native au prix de DM
300. La version PPC, qui coûtera DM 500 sortira en décembre. La
démo PPC est déjà très avancée, le programmeur a été très
rapide et les résultats comparatifs par rapport à la
version 68k sont étonnants. Wildfire devient ainsi un des
premiers logiciels accélérés. Les deux versions seront
exclusivement distribuées par Ober- land. Ensuite, viendront
les versions Amiga MovieShop, DraCo distribuées par
MacroSystem et pOS distribuée évidemment par proDAD Le
visuali- seur YP d’animations YAFA a été accommodé à la
sauce CybergraphX.
Aminet 15 16 17 18 Aminef 19 Aminet Sel 1 Aminet Sel 2 Aminet 5el 3 Aminet Sel 4 Aminet Set 5 FrencH Sform Assassins CD 3 MTECK 28 Omo Blizord 1230 4Mo MTECK 28 4Mo MTECK 28 8Mo COLONISATION WORMS SIAM TUT CAPITAL PUNISMMENT FORMULA I Tous nos p«iK son) TTC ei modifioWcs sons préavis Offres votoWcs dans la limite des stocks d ispombtes Photos non contractuelles VIDEO MOCI VIDI 24 RT 1390' 3 Scanner 69r Gris 590' M002 VIDI24 RT PRO 1990’ Scanner 2561 Gris 990’ .
Genlock Minigen 790' _ N003 Scanner Couleur | 2190' M00.
Genlock Composite 1790’ N0Û4 Toblefle ARTPAD A4 1290’ 5 Genlock Y C 2790’ NOCi Tablafte ARTPAD A5 2490' SON MODEM +
* 001 Interface MIDI 190'
F. OOl OLITEC 14400b 990' :: : Mégalo Sound 390' (002 OlITEC
28800b 1190'
* 0031 AURA 890’ (003 US Roboiic 33600 1290' SENSIBLE WORLD OF
SOUCCRA 96 97 B17 FLYING CIVILISATION EUROLEAGUR MANAGER
SPECIAL FORCE SAMBA PARTIE CHAOS ENGINE DOGFIGHT JEUX DOMAINE
PUBLIC GRAND CHOIX DE DISK ET CD
• DEMOS • UTILITAIRES • EROTIQUES SERVICE REPARATION Nous
réparons tous les ordinateurs et moniteurs... Délais maximum 10
jours. Devis gratuit ou forfait.
Szmmmmm*.
DIVERS CABLES $ 001 Souris standard 99' TOC' Péri tel 90’ S002 Souris 300 dpi 120' T002 Midi 70' $ 003 Souris 400 dpi.
160’ T003 Nul modem 90' $ 004 Souris optique , 220' 1004 Minitel 90’ S005' Croyon souris 300' T0C5 Disque dur 2 ;2 11 60' SOOô Trackball 350' TOOd Disque dur 2 ;3 ’7 70' $ 007 Mulrislondard 500 i 200' T007 Prolongation |oysti$ k 60’ $ 009 Multistondard 600 260' TQQ3 Imprimante 90' $ 009 Commut. Jov souris 200' TW9 Adaptateur multisync 150' soio| Alim. 500 600 1200 390', T0I0 Adaptateur petite! 1083 150’ Nous reprenons comptant vos ordinateurs, vos périphériques, vos logiciels, vos livres... A rerournor à iNom ¦Adresse |Code Postal Ville |Tel Mon ordinateur ... Fr» *TÇ. Poffioby.»
r f gsrivigt*» ‘'ro-i g’ync» pest Scf -Vorspcntyi 'ÎQf po' tcfa C i DnsiQr.olio.~i lr . |:i|- ~ =ii Il ----- i i ! Il I 3 Chèque ? CCP 3 Cofl b!«ue dcl* d'expiration N* r IJ Signature RACHAT COMPTANT AMIEVPC. 11 Bd"v l“îrT75ÔTn ÂRis "1 I I I I . .' Wr oo cefcj c i a* m F- , Montant Certifiées 100% sans erreurs SI 2-40' Ejj 2,30’ gg 2,10- BW 1, g 2,90' ffi} 2,80' Ml’ 7, ,90’ «001 Int. A500 290' - Inl Al200 590’ Inl A600 I200 300' «006 Inl A2000 590' A0O3 Inl A2000 350' Int. A4000 590' a::a Ext. Lout Amiga 320' aoc»; Exl. Tout Amiga 890' CD-ROM IDE CD-ROM SCSI BOOI CD 8X seul 620' BOOI | CD
12X seul 1290' 8002 CD 8X + Kil Randy | 990’ 800!
CD 12X + Squirel, 1690' 8003 CD 12X seul 690' 5103 CD 14X seul 1690' : : a CD I2X * Kil Randy 1090' E00A CD 14X + Squirel 2090’ 3005 Kit Randy 490' 8005 Squirel 490’ IOMEGA SYQUEST COOI ZIP SCSI Exl 1190' CO03 EZ 135 890' JAZ SCSI Exl 3690' cooa EZ 235 NC KIT SCSI 1040 ilizord 1230 lôMo CARTE ACCELERATRICE 68040 CARTE ACCELERATRICE 68060 £000 Blrzord 1240 Omo 1890' 'sou __ Blizord 1260 Omo 3190' £010 Blizord 1240 4MO 2090 H Blizord i 260 4Mo 3390’ 50'1 Biizard 1240 8Mo 2290’ 50 6 Blizord !260 8Mo!
3590’
50) 2 Blizord 1240 6Mo 2490' jôiz Blizord 1260 I6M0 3790' 5013
Copto 50 Mhz 520'
50) 6 KIT SCSI 700' DISQUES DURS BOITIERS-TIROIR-INTERFACE FO0I
170 Mo 2 ' IDE 1290' : 008 Bo. E.t IDE SîSSo 590’ F002 540 Mo
2‘" TÔT I790': F 005 Bol. Exl. SCSI î,fS, 690'
• :.
630 Mo 3 ¦ IDE 1090' FOIO Boi. Exl. Î1S, 890' ; 1,2 Go 3 1 IDE 1290' ron Tiroir Inl. IDE 140' nos 1,6 Go 3"J IDE 1590’ F0I2 Tiroir Inl. SCSI 170' X 5 540 Mo 3 ¦ SCSI, 1390' F013 Inler lace Squial SCSI | 490' F007 1 Go 3 " SCSll 1890’ FOI- Inlerloc. PCMCIA IDE | 590' MONITEURS IMPRIMANTES GOOI Mdt S nc 14' M1438 2290' G007 Canon B 240 1290' G002 Mut. S nc 15- M1536 2990' Conon BJC 4200 j 1690' G003 Mut S nc 17'M1738 7290’ Canon BJC 620 2490' r SVGA 14" 1490' GolOr HP 690 1990’ Ü SVGA 15" 1990' SOI il HP 820 2490’ Gopj SVGA 17" 3590' OC'2 HP 870 3490' EXT. MEMOIRE 1 EXT. MEM. Al 200 00011 A 500
512Ko 200' POOÂ] A 1200 Omo 590' ¦ 0002, A 500 Imo 300' ôcôs!
A 1200 4Mo 760' D0C31 A 600 1 Mo 300' D006] A 1200 8Mo 920' CARTE ACCELERATRICE ¦ CARTE ACCELERATRICE 68030 28 MHZ | 68030 50 MHZ LECTEURS 88OK0I LECTEURS l,7Mo DISQUETTES Slizord 1230 Omo Biizard 1230 8Mo 3"l 2 0f DD 890' 1 1 Bd Voltaire 7501 1 PARIS © 01 43 57 48 20 Fax : 01 43 57 10 01 Ouverture : lOh à 19h 3" 1 2 DF HD AMIGA 1200 TOWER 1 fi »*¦- LÏ Phoîo non contra 8oitier mim-tower + leds. 2 baies 3" ,7 + 1 baie 4" 1 Alimentation 200W modi- fiée AMIGA Interface clavier PC + clavier PC Options : bus Zorro II et III 1001 Boîtier Tower Infinitiv 1690’ 1002 Interface Clavier PC 490’ 1003
Interface PCMCIA 290' 1004 Carte Zorro II 1890’ Sans CPU 2890’ avec 68030 à 50 Mhz 3390' CARTE POWER PC POUR 1240 ET 1260 RISC POWER PC 603E+ À 200 MHZ Sons CPU support 68040 3890' Sons CPU support 68060 3890' Avec 68040 25 Mhz 4290' Avec 68040 50 Mhz 4590' Avec 68060 50 Mhz 6290' r» oni:a typl!e HOOI A 1200 * Pack Magic 3190' H002 A 1200 + DD 170 Mo + Scalla 3990' H003 A 1200 + DD 1,20 Go* Pack 4490' CARTE POWER PC POUR 1230 RISC POWER PC 603E À 175 MHZ NOUVEAUTES Digiio Wordworih 45E Digifo organiser I 1 Personnel poinl 6 à Turbo Colc 3 5 Digila prinl manager 1.2 SE Digifo Daloslore l 1
Photoaenies I 2 SE .Pinbafl Mania Whizz GRAPHIQUE KOOl AMIGA 500 650' K004 Moniteur 10835 700' ¦ : '2 Amiga 500* 800' K007 Moniteur 10855 700' i ;*:• AMIGA 600 800' K008 Momleur 10845 900' kooi AMIGA 1200 1700' K0W| Moniteur SVGA 800' K005 AMIGA 2000 1500' KoloI Lecteur Exl.
250' OCCASIONS COMPOSANTS CLAVIER 500 150' ROM 1 3 100' CLAVIER 600 150’ ROM 2 .0 150' CLAVIER 1200 250' ROM 3 0 250' CARTE MERE 500 300' CIA 8520 ISO' CARTE MERE 600 1200 DENISE 8373 ISO' CARTE MERE 1200 1200' GARY ISO' Lecteur interne ISO’ GAYLE AA 150' Lecteur externe 250' ALICE 150' Alimentation 250' JEUX DISCOUNT DISK 99F DENNIS LA MALICE CHRISTMAS LEMMINGS BLUES BROTHERS PUTTY BATTIE CHESS 2 JUMP SMASH TV KillING CLOUD LETHAL WEAPON OVER THE NET WIZKID ZOMBI FATMAN BOB S 8AD DAY JURASSIK PARK TOTAL CARNAGE HUDSON HAWK ONE STEP BEYOND NIGHT SHIFF TITUS THE FOX Amiga Desktop vidëa 139'
Amiga Tools 6 139' 79 UghlROM4 199' 99* Magic Pubiisher 279' lt;0, Personaz suite 169' Isa. ScaloPlugin 239’ ,sv @Net 89' Aga tcol it92 139' 199' Airmon 4 1 310' 199' Amiga Golden 20 139' 79’ Amiga Joker 99* 169’ Kara colleclion 349' CEPE3C323 KltllNG GROUND FLYING HIGH TRIPLE FUN UFO W1NG COMMANDER FIFA JET PILOT NOUVEAUTES JEUX 249F OCCASIONS Lisez le premier épisode de l’atelier WildFire dans ce numéro [Oberland] REFLECTIONS 4.1 Du côté Amiga, deux nouvelles versions vont paraître : une pour 68060 et une pour PPC. Un système de particules (c’est très à la mode en ce moment, mais à juste
titre. NdT) permet de simuler la tumée, les canons-laser, les éclairs, le brouillard, les explosions les plus sauvages, les théières fumantes et les feux d'artifice.
OpenGL pour PC et CyberGL pour Amiga facilitent grandement la modélisation, même sans carte graphique.
Grâce à des polygones 2D et 3D, il est possible d'assembler ceux-ci pour qu'il soient ensuite automatiquement réunis et maillés. Des tuyaux à sections complètement différentes peuvent être ainsi facilement réalisés. La fonction "aimant" pour déplacer les points en douceur et avec régularité a été améliorée. Les fonctions mathématiques ont été approfondies pour le texturage algorithmique et présentent dorénavant du feu, du marbre, du bois, de la rouille ou des nuages de façon crédible et où bien sûr tous les paramètres sont animables.
Des sources lumineuses non-ponctuelles permettent les ombres douces. ’ Pen 3D” permet d'écrire sur des polygones 2D et 3D "Ailes" est un effet reproduisant le flou bougé des ailes d’insectes. "Pneus" fait automatiquement tourner les roues d'un véhicule en mouvement. Un éditeur de caméra permet tous les réglages comme sur une véritable caméra. Un éditeur de squelettes facilite l’animabilité par drague et drope.
Et encore une longue liste de nouveautés que je ne peux résumer ici. Cette fois-ci. C'est promis, je vais vous en faire un test cet hiver.
DM 399. (Oberland) ORGANICA Ne sachant encore si ce logiciel sortira pour Amiga, je ne vous le détaille pas. Mais c’est le petit frère d’Imagine, qui sort chez Impulse. Il s'agit d'un modéliseur basé sur les méta surfaces, donc très, très facile d'emploi II sortirait à USS 299 et 199 pour les enregistrés d’Imagine.
Suivez l'info de près sur http: www.coolfun .com org.htm (Impulse] OBJECT C Voilà qui est nouveau et intéressant. Object C, version 2.5, est un ensemble de développement orienté objet en C C++-, plus spécialement destiné au portage de plateforme à plateforme. Sont déjà représentées MacOS 68k PPC, Windows 95 NT, Windows3.x, MS- DOS 32 bit, Solaris 1 2.X, OS 2 Warp. Amiga OS, Atari TOS, LINUX, FreeBSD 2.x. Comprenons que ce n’est pas un compilateur, et qu'il est donc nécessaire de s'en procurer un, sachant que pour le moment, à cause de la complexité demandée au préprocesseur,
seul GNU GCC 2.7 est compatible du côté Amiga. Mais Haage & Partner préparent déjà une implémentation de StormC. Divers logiciels Objecl-C sont fournis par l'éditeur et un forum CPROBJC est déjà actif sur CompuServe http: ourworld.CompuServe. com Homepages CPR_ObjectC . Le compilateur a besoin de 2 Mo de RAM et la doc en HTML de 5 Mo de place sur disque dur.
On pourra porter des gadgets, des panneaux d'info. Des barres d’outils, des boutons tournants. Des curseurs, ascenseurs, des barres de progression, etc.. d’un système à l'autre. Le CD-ROM avec le compilateur Object-C et la bibliothèque Mangrove est disponible pour DM 798 avec une mise-à-jour gratuite pour 12 plateformes. La doc et des données Amiga devraient apparaître sur le CD-ROM d'Amiga- Magazin de novembre. (Cross Platform Research] TORNADO 3D Bizarre, bizarre. On n’a pas encore vu le prometteur programme de 3D "Tornado 3D", que déjà on annonce des patches et des utilitaires
gratuits à télécharger sur http: www.tornado 3D.com ftp.html (Ed: une démo de Tornado aurait paru brièvement sur le site web avant d'être enlevé).
EZ PAGER La version 1.10 est arrivée. Rappelons qu'il s'agit d’un programme destiné aux radioamateurs. Voici les nouveautés par rapport à la version 1.9 (news de juillet août 97). Manuel superdétaillé et réactualisé. Reconnaissance des receveurs alphanumériques ScalIXT et ScalIXTS. Pour les receveurs Scall en général, un nouveau protocole plus fiable que le précédent MFV a été implémenté. La même chose s’applique aux receveurs Quix. A chaque appel. Il est possible de donner un numéro d’entrée individuel. DM 49. M-à-j DM 15. Une démo se trouve sur Aminet dans le répertoire "biz demo".
[Falke & Bierei GbR] PAGESTREAM 3.3 Enfin. SoftLogik a envoyé une circulaire avec les nouvelles options : Le "Rotate Tool” permet de faire pivoter les objects autour d'un point quelconque. Les "Grids” (quadrillages) sont autonomes et peuvent être redimensionnés en vol et même distordus. La palette des couleurs permet de changer une couleur avant usage.
Les pilotes d'imprimantes ont encore été améliorés. L’aide en ligne est en HTML (enfin une !
Depuis Photogenics, on n’en a pas vu beaucoup. NdT). Colorisation des images noires et blanches. Prévisualisation de la séparation des couleurs pour contrôle avant le flashage. Changement des configurations d'imprimantes en vol. Exportation RTF Les pavés de texte automatique n’ont plus à se conformer à la page "Master”. Duplication d’objets en les draguant.
Sélection des objets en cycle par Tab et Shift- Tab plus pratique pour retrouver des objets cachés.
La substitution de fontes temporaires permet de choisir une fonte de remplacement si on n’a pas celle du document sans pour cela modifer le document et sa fonte. Les tramages pour imprimante ont été améliorés. Il y a de plus, de nouveaux boutons et beaucoup d'autres progrès. Dommage que la distribution française soit si erratique NEMAC IV DIRECTORS CUT Un patch pour ce logiciel nemac4pic4.lha (130 ko) est disponible, mais qui ne fonctionne qu’avec la version CD pour Picasso IV Picasso 96. Le logiciel est d’ailleurs vendu avec la Picasso IV pour DM 699. Mais où ? Mystère, ils ont oublié
de mettre leur nom et adresse.
TURBOPRINT 6.0 N'oubliez pas d'amener votre disquette à Cologne, vous pourrez, comme chaque année bénéficier de la mise-à-niveau, rapidement et avec offre promotionnelle.
Nouveautés de TurboPrint 6.0 : Un nouveau spooler, reconnaissance des fontes CG-Outline dans le GraphikPublisher Nouveautés de Pic- tureManager 5.0 : Reconnaissance de nouveaux formats graphiques et exportation en HTML. Les deux programmes sont d’ores-et- déjà optimisés pour PowerPC http: home.t- online.de home irseesoft . [IrseeSoft] VOYAGER NG 3.0 Il sera présenté exclusivement à Cologne avec mise-à-niveau promotionnelle. Nouveautés : Transactions HTTP 1.1, JavaScript 1.1, Mail et News (à l’instar de Netscape), interface de plugins.
ULTRACONV NG 2.0 L’utilitaire de conversion graphique d’animations est disponible. La vitesse a été multipliée par 20 III est complètement modulaire et donc extensible.
Les formats acceptés sont : AVI, QT, FLI, XFA, IFF-Anim, Transfer-Anim, GIF-Anim, Anim-Brush, MPEG et de nombreux formats d’images fixes.
100 effets lumineux complètement animables et des feux d'artifice, des spots, des textes textures, des effets de transparence et de transitions. L’enregistrement coûte DM 30. La version 2.0 se laisse télécharger sur http: uconv.home.pages.de EN BREF LICENCES AMIGA INTERNATIONAL INC Les compagnies suivantes ont signé un contrat de distribution de l’AmigaOS 3.1 avec Ail : Vesalia http: www.Vesalia.de et Micronik http: www.micronik.de en Allemagne, Power-Computing au Royaume-Uni et Software Hut aux Etats-Unis En Suède, Vidamus Multimedia a obtenu un contrat spécial. ICS
http: www.centrenet.co.uk ~ics et Index Information http: www.cix.co.uk ~index ont également reçu une licence.
Nova Sector Engineering, Inc., USA. A obtenu une licence pour distribuer des Towers équipés d’une carte-mère A4000 et de l’AmigaOS 3.1. http: www.pantheonsys. com nova AMIGA FOREVER: Le 7 octobre l'excellente marque italienne "Cloanto” (Personal Paint.
Personal Suite, fontes Kara, etc .) Annonce l'obtention d'une licence auprès d'Amiga International pour développer une un programme d’émulation Amiga sur PC incluant l'AmigaOS nommé "AMIGA FOREVER" disponible en principe en novembre 97 et qui sera porteur du logo "powered by Amiga". Le contenu devrait nous réserver des surprises! Voir l’annonce détaillée. http: www cloanto.com amiga . (Cloanto) (Ed: voir news internationales) La maison d’édition ICP, qui publie "Amiga Plus" a également obtenu une licence d’utilisation du logo Amiga pour les publicités et produits annexes comme les
T-Shirts, stylobil- les et casquettes de base-bail (Ah, j’en rêvais !
NdT) POUR IMPRIMANTES EPSON: Un intéressant utilitaire bêta et e-mailware sur Aminet ES- Cutil dans le répertoire text print Pour réaligner les têtes ou les nettoyer directement du clavier, changer de caractère, etc... NEWICONS: La version 4.0 est téléchargeable sur http: www.amiganet.org Newlcons . La DUCHET COMPUTERS 51 Saint-George Road - CHEPSTOW - NP6 5LA - Angleterre Tél: 00 44 1291 625 780 (8 h à i9h lundi - samedi) Fax: 00 44 1291 627 046 (24h 24) Ligne téléphonique directe en français MINITEL 361 6 AZERTY rubrique DUC LA SEULE ADRESSE POUR VOUS FOURNIR DIRECTEMENT EN ANGLETERRE!
NOUS NE PROPOSONS JAMAIS DES ARTICLES QUI N'EXISTENT PAS OU QUE NOUS N'AVONS PAS EN INVENTAIRE DU MATERIEL AMIGA DISPONIBLE (Prix en Francs Français, T.T.C. port compris) Interface PCMCIA SCSI2 Hisoft SURF SQURRB. (A1200) 745 F Extension mémoire 1 Mo pour Amign 600 275 F KIT de transfert de fichiers AMIGA = PC (doc. F) 120 F SOURIS AMIGA 125 F - 2 pour 220 F - 3 pour 300 F Câble PériteM.50 m: 75 F Câble Péritel 2 mètres: 95 F QUADRUPLEUR de MANETTES: 50 F - 4 pour 150 F Carte AURA 12bit 16bit PCMCIA (A600 A1200) 695 F Carte AURA 8 bit -tous Amigas- 295 F Céble pour moniteur 1084 D (2
mètres) 125 F Câble pour moniteur 1084 SPI (2 mètres) 115 F LECTEUR INTERNE AMIGA 600 285 F ALIMENTATION 220 240V POUR CD 32 225 F TECHNO SOUND TURBO 2 stéréo IF) Compatible AMIPHONE TCP 285 F Adaptateur pour brancher les manettes analogues PC sur AMIGA:45F - les 2: 80 F HOUSSE AMIGA 500 600 1200 (PRECISEZ SVP) 25 F - 3 pour 50 F Lecteur EXTERNE (Méc. SONY port d’extension) pour TOUS Amigss 425 F Carte MAGNUM extension RAM Al 200 - 8 Mo maximum - Fournie Oko 375 F CARTE SÉRIE HYPER RAPIDE WHIPPET PCMCIA (A600 1200) 425 F INTERFACE MIDI PROMIDI 215 F Câble pour moniteur 1084 S (2 mètres) 100
F LECTEUR INTERNE AMIGA 500 285 F LECTEUR INTERNE AMIGA 1200 285 F Boîtier adaptateur 23 broches 15 broches Hi-D (Pièce COMMODORE 390682-01) pour relier un écran PC à un AMIGA: 100 F COPIEUR -HARD-: XCOPY PRO + Interface CYCLONE (doc en français) 250 F DATA SWITCH POUR AMIGA 500, 600, 1200, 2000, 3000, 4000, etc... avec cAble GRATUIT de raccord spécial POUR AMIGA Permet de relier plusieurs périphériques au même port de votre Amiga - pour port série ou port imprimante - précisez, svp - DATA SWITCH POUR CONNECTER 2 PÉRIPHÉRIQUES: 145FF - DATA SWITCH POUR 3 PÉRIPHÉRIQUES: 175FF DATA SWITCH POUR
4 PÉRIPHÉRIQUES: 185 FF LES DATA SWITCH SONT ENVOYÉS PAR PAQUET SÉPARÉ JOYPADS JOYSTICKS MANETTES DE JEU SPÉCIALS AMIGA ACTION PAD IJOYPAD) - Amiga seulement 125 F - 2 pour 220 F EXECUTIVE MINI JOYSTICK (LORICIEL) 59 F TAC 30 JOYSTICK (SUNCOM) • 3 BOUTONS FEU - TIR AUTOMATIQUE 99 F Q STICK (SUNCOM) JOYSTICK DE PRÉCISION 79 F ERGO STICK (SUNCOM) - JOYSTICK TRÈS ROBUSTE CONSTRUIT D’APRÈS LA FORME DE LA MAIN HUMAINE: IDÉAL POUR JEUX DE FOOTBALL 119 F PROGICIELS AMIGA DISPONIBLES (Prix en Francs Français, T.T.C. port compris) AmiFile SAFE PRO 2.4+ (F) 365 F AmiFile SAFE USER 2.4+ (F) 175 F GP
FAX v 2.350 375 F TERMITE TCP 325 F GAMESMITH 525 F HISPEED PASCAL ia«mièr.«¦•lion: 525 F IBROWSE -veraion 1.12a + complète- contient MUI 3.8+ 245 F DICE C Compiler 3.2 (avec manuels sur disk) 325 F
G. F.A. BASIC 3.51 (avec manuel technique de 420 pagoal 95 F
DEVPAC 3.14 (dernière version officielle de Hisoft) 395 F
HISOFT BASIC 2 (dernière version officielle de Hisoft) 395 F
NET & WEB (Contient IBROWSE 1.12a + complet + MUII 295 F
DIRECTORY OPUS 5.6 MAGELLAN 495 F PC TASK 3.1 -avec guide
Français- 375 F BLITZ BASIC 2.1 175 F
B. u.M. 9a 9b 10a 10b (4 disks) 65 F
B. U.M. 5 6 H 18 14 disks) 40 F BLITZ SUPPORT SUITE 13 DISKSI
110 F PC TASK 4.2 avec GUIDE D'UTILISATION EN FRANÇAIS 625 F
TTC Port compris Mise à jour PC TASK 4.2 (software * manuel
original complet * guide en Français) 275 F TTC port compris.
Si vous possédez PC TASK version 2 ou 3: envoyez vos disks originaux 2 ou u3 comme preuve d’achat: ils seront retournés intacts avec la mise à |0ui PC TASK 4.2 TOUS LES JEUX CI-DESSOUS SONT EN STOCK I (Prix T.T.C. port compris): A-320 AIRBUS II 136 F A-320 APPROACH TRAINER 95 F BANSHEE (VF) - A 1200 60 F B-17 FLYING FORTRESS-500 600- 125 F BUT2TENNIS -CENTER COURT- (FI 95 F BUTZKREIG (WARGAME).....45 F BLOODNET (F) - Al200 .. 110 F BLOOPNET (FI -A500 + A600 . 110 F BRUTAL PAWS OF FUR» (VF) 45 F BUBBLE & SQUEAK -A 1200 65 F BU8BLE & SQUEAK -A 600 65 F CHAOS ENGINE
AGA -A 1200 ¦ . - 65 F CHAOS ENGINE 2 (F) A500 600 . . 195 F CHAOS ENGINE 2 (FI - A 1200 . . 195 F CIVIUZATION .. 115 F COALA - A 1200 ...... 95 F COLONIZATION IF) .....1Z5 F DESERT STRIKE .95 F DOGFIGHT Imicioprosal ..95 F Dungêov master 2 (VF) A 1200 ... 95 F EUTE 2 (Version Française) ......125 F Euboleague MANAGER I2MO RAM) .... 85 F Evolution HUMANS 3 (F) A1200 . 95 F EXILE-A 1200 . 95 F EXILE - A 600 95 F F-16 II (Microprosel .....125 F F-19 STEALTH nGHTER -A500 2000 125 F FIELDS OF GIORY IWB 2+1 125 F
FIELDS OF GLORY -A 1200 ...... 125 F GUNSHIP 2000 ...... 125 F GUNSHIP 2000 AGA ....125 F HEIMDALL 2 (FI A500 600 75 F HEIMOALL 2 (VF) - A 1200 75 F Impossible Mission 2026 (vr) a 1200 95 F Impossible Mission 2026 (Vf) a600 . . 95 F JAMES POND 2 (F) -A 1200 ...... 35 F KING MAKER (VF) .....110 F Ttwi LOST VIKINGS (VF) ..95 F MICROPROSE GRAND PRIX FI ... 115 F MINSKIES (ho Abduction -A 1200 . . 85 F MORPH (F) - A1200 ..... 35 F NAPOLEONICS -A 500 ... 65 F NICK FALDO GOLF ...35 F NIGHTHAWK F-117 A 2.0 -v 3.01 95 F
ODYSSEY ..95 F PGA GOLF EURO TOUR -A 1200 . . 45 F PINBALL FANTASIES AGA AI200 65 F PINBALL ILLUSIONS IF) A 1200 . . 95 F PLAYER MANAGER 2 IANCO) . . 95 F POWER DRIVE IFI .....35 F RAILROAD TYCOON ....125 F ROAD RASH ...... 95 F SENSIBLE GOLF 95 F SHAQ FU -A 1200- ...... 60 F SILENT SERVICE 2 ....125 F SKELETON KREW (F) - A 1200 ..... 75 F SLAM TILT (FI - A 1200 145 F SPECIAL FORCES (Mlcroorose).....95 F STARLORD (Microprose) ..95 F STREET RACER 125 F STRIP POT -A 1200- (Erotique).....45 F SUPER
SKIDMARKS . 85 F SUPER LEAGUE MANAGER 75 F SUPER LEAGUE MANAGER 41200 ... 75 F SUP ST FIQHTER 2 TURBO|F)-A1200 . 95 F SUPER TENNIS CHAMPION 75 F SYNDICATE 70 F THEME PARK A 1200 ...... 125 F THEME PARK A 600 125 F TOTAL FOOTBALL Idomarkl.....95 F TURNING POINTS A 500- 65 F
U. F.O. (A 6001 . 125 F
U. F.O. IA 12001 .... 125 F VIRTUAL KARTING -AI 200 IFI
... 75 F WATCH TOWER (FI-A 1200 45 F WHITE OEATH IWARGAMEI 45
F WING COMMANDER .....95 F WORMS DTRECTORS CUT - AGA IBS
F XTREME RACING -A 1200- 76 F Xtrame Racing AGA. 2 DATA
DISKS 55 F ZEEWOLF 1 INF) 45 F ZEEWOLF 2 Wild
Justice .65 F ZEEWOLF 1 + ZEEWOLF 2 95 F ZOOL (FI -
A500 600 .... 35 F COMPILATION III A 1200: GUARDIAN +
SKIDMARKS + GLOOM 145 F COMPILATION 121 A 1200
FEARS+ROADKILL-LEGENDS IFI 145 F SELECTION AMIGA CD ROM et CD
+ lecteur CD BRUTAL PAWS OF FURY (VF) .
. 50 F EVOLUTION HUMANS 3 IFI .
. . 95 F LIBERATION CAPTIVE 2 70 F STAR CRUSADER lAmiga + COROM) 95 F BUBBA'N'STYX (F) ... 45 F EXILE . . . 50 F MAGIC PUBUSHER (4 CD ROMSI . 215F STREET RACER lAmiga . CDROMI 125 F BUB8LE & SQUEAK . . 75 F FEARS . . . 85 F MARVIN MARVELLOUS . 45 F SUPER LEAGUE MANAGER .
75 F CASTLES 2 . . 65 F GLOOM ... . . 85 F OCTAMED 6 ICD ROMI . 199 F Super Street Fkjhter 2 Turbo IFI . .
95 F CIVIUZATION AGA (Amoa.COROM) 125 F GUARDIAN .. . . 75 F PINBALL ILLUSIONS .. . . 65 F ULTIMATE GLOOM lAmça-CO BOUI NIC ORAGONSTONE IFI ... . . 60 F HUMANS 1 + HUMANS 2 ... 45 F PREMIERE (F) ...... 45 r VITAL LIGHT IFI . 45 F ELITE 2 . . . 95 F LEGENDS (FI . 95 F SPECCY 96 (Amiga + CDROMI .
. . 95 F WORMS IFI . 125 F ou taxez votre commande signée avec détails de votre carte Dancalre Par Minitel 3616 azerty puis duc. Ou rédigez (EN français svpisur papier npre et joignez votre règlement Nous acceptons les chèques ordinaires français, les chèques La Poste Français, les cartes Internationales visa et EUROCARD. Mandats internationaux iou Eurocnèque en sterling si vous n avez pas de chéquier Français). Notre catalogue complet vous est envoyé -gratuitement- avec votre première commande Si vous désirez recevoir un catalogue complet afin de faire votre choix, écrivez-vous
en français Svp et joignez 6 timbres à 3 FF ou 4 cri. Précisez votre configuration exacte ou nous ne pourrons pas donner suite à votre demande transaction minimum 100 ff novembre 1997 - Stock et prix valables pour la durée de publication du magazine - Toute commande est considérée comme ferme palette passe de 14 à 32 couleurs.
AMINET CD 21: L'Aminet nouveau est arrivé.
[Stefan Ossowski's Schatztruhe) PIANETA: Le compte-rendu en photos du récent salon italien Amiga. http: www.cvc.fo. it 3000+ ap.htm PIECES DETACHEES AMIGA: Chez Amiga International toutes les pièces détachées pour tous les modèles de TA 500 à l’A 4000 du circuit intégré au clavier en passant par les processeurs : http: www.amiga.de spare spare-d.html BANQUE DE DONNEES DEVELOPPEURS: C'est un projet du magazine CU Amiga. Conjointement à Amiga International. Si vous êtes développeur, programmeur, ceci vous intéresse et vous facilitera les contacts avec des collègues de par le monde.
http: www.cu- amiga.co.uk news devreg.html NEWTEKNIQUES Un journal regroupant toutes les infos sur LightWave 3D et le Video- Toaster Flyer propose des colonnes écrites par des pros. Des ateliers, des tests de produits, des reportages sur des utilisateurs, etc.. Une étroite collaboration avec NewTek est un gage niveau de l’information web- master@newtek .com TRAVAIL DE TITAN: Titan Computer présentera à Cologne la version 3.0 d "ArtStudio Professional" optimisée pour PPC avec 60 "loaders" et une nouvelle interface graphique. "Elastic Dreams" est un outil d’animation et de retouche
graphique qui fait du morphing en temps réel, de l’édition vidéo et est déjà équipé pour le PowerPC. "Burnlt"
2. 0, le logiciel de gravage, reconnaît à peu près 70 graveurs de
CD et de CD réinscriptibles et est lui aussi optimisé
PowerPC.
VIDEO-BACKUP. VideoBackup, déjà testé deux fois dans A-News, qui permet de faire des sauvegardes de partitions ou de fichiers sur disquettes ou sur cassette vidéo VHS est librement téléchargeable. Seules les versions sur disquettes avec manuel et le câblage spécial sont encore payantes.
http: www.ppeurope. de IMPRESSION COULEUR ECONOMIQUE: L’imprimante à jet d’encre HP DeskJet 400 se trouve à DM 299. La Canon BJV-250 est également à DM 300. Computer97 - Die Se- minare SAS C: Le compilateur SAS C de Steve Krue- ger peut d’ores-et-déjà compiler pour PowerPC. De plus, des patches sont disponibles sur http: www.warped.com ~stevek CD-ROM LES POLONAIS Trois cédéroms : 1308 Fonts : DM 29. 1700+ Textures : DM 29. SCENE EXPLORER : DM
22. De plus, les CD sortant mensuellement avec la revue polonaise
Amiga-Magazin coûtent chacun DM 15. [Conny Figge
Schnellver- sand] A7 GAMECOMPILATION Des démos et plein de
jeux parmi lesquels Ooze, SMASH. Ant Wars II, BAZZA’N’RUN,
Jimmys, Rocketz et Trap’EM. DM 69. [New Génération
Software] TRAPPED II Suite à Trapped, jeu de rôles 3D DM 69
[New Génération Software] NET ART EFFECT: Une mailing-list a
été installée par Haage & Partner, afin de permettre aux uns
d’aider les autres en ce qui concerne Art Effect. Les
programmeurs du logiciel interviendront également. Pour s’y
connecter, il suffit d’envoyer un message à major-
domo@list.gen.com contenant "subscribe list votre adresse
e-mail ”. En outre, deux tutorials sont à suivre sur le site,
un pour débutants et un autre pour confirmés.
[Haage 8 Partner) BOITE A IDEES POUR AMIGA: Vous avez une idée de logiciel, mais vous ne savez pas la réaliser ? Vous programmez mais n’avez pas d’idées ? Allez sur http: thunderstorms.
Org NATW PETITES ANNONCES: Vobis offre sur son site allemand une page de petites annonces : http: www.vobis.de cgi- bin kleinanzeigen.form Deux autres adresses similaires : http: www.suedwestfalenmarkt.de et http: www.arniga-club.de kleinanzeigen.htmi MADE ON AMIGA: Dan Gibson http: www.gonmad.démon co.uk moa , serait très heureux de vous mettre sur sa liste "made on Amiga" si vous avez conçu ou géré des pages à l’aide d'un Amiga. web- master@gonmad.demon.co.uk JEU TCP-IP: Le premier jeu en temps réel à distance avec AGA ou CybergraphX et AHI pour le son a été concocté par
Aurora Works Inc. Mailez à info@auroraworks.com pour en savoir plus.
COMMODORE : TROISIEME REINCARNATION Commodore ESCOM ESCOM Pays-bas Tulip Computers. Pour comprendre : http: www.gw2k.com ou http: www.
Commodore.nl 68060 A PLUS DE 50 MHZ ?: Motorola s'explique sur http: www.mot. com SPS HPESD prod OXO 68060.html SIAMESE POUR DEC ALPHA: Informez-vous sur http: www.siamese.co.uk GRAVAGE AVEC MASTERISO. Pour tout savoir : http: www.asimware. com ICOA. L'Industry Council Open Amiga réunissant Dean Brown (DKB). Andy Finkel (PIOS), Jess McClusky (Boing), Fleecy Moss (JMS), Alain Penders (Finale Development) entre autres ont inauguré une mailing-list. Infos sur http: www.znet.com ~colin~icoa VISUAL INSPIRATIONS: Des logiciels intéressants comme VisualFX et un magazine
Toaster, http: www.vionline.com HOBBIT ET COMPAGNIE: Tous les jeux Amiga basés sur les romans de J.R.R. Tolkien http: www.lysator.liu.se tolkien-games amiga .html XEXE: XeSuite est un shareware assurant la continuation conjointe du développement de LHA et LZX. Version bétal par Massimiliano Origgi. http: amigaworld .com intui Xe.htmi QUESTIONS ET REPONSES SUR LAMIGA OS: Chat IRC MmigaOS DALNET IRC par Adam Waldenberg http: www algonet.
Se ~chaozer amigaos L'AMIGA SUR LA PLACE ROUGE: Amiga Line, une boutique orientée Amiga à Moscou. http: www. Under-net.com amiga PROGRAMMATION EN C: Tout pour le C sur Amiga : des liens, des infos, des ateliers par Charles Patterson http: www.azstarnet. com ~midian c.html IL EST ENCORE MIDI: La nouvelle version de et des infos sur l’éditeur MIDI “TMidi par Oliver Heyme : http: www.germany. net tei lnehmer 101 51778 TMIDI.HTML PASCALITO: Le compilateur Pascal Hammu- rabi orienté-objet par José Manuel Rodriguez http: www.dc.fi.udc.es ai ~josema hmm index.html WAVEBEAST: Un
simulateur de synthé analogique utilisant des algorithmes DSP. Par Marco Thrush et Jan Krutisch. http: www rzbd.fh-hamburg.de ~s1469005 amiga wavebeast.html] TOUT POUR IMAGEFX: Des modules, des hooks et bien plus par Jon Rocatis http: www.geocities.com SiliconValley Bay 1507 AGENDA COLOGNE ! COLOGNE !
Du 14 au 16 novembre de 9:00 à 18:00 dans les halles 11 et 12. DM 22 pour les adultes et 17 pour les étudiants et scolaires.
Amiga International a réservé 150 m2 pour son stand.
Phase 5 nous dira où en est le A Box, dévoilera les prochaines étapes du PowerPC et présentera la nouvelle carte 603e+ décrite plus haut.
ProDAD a son pOS avec de nouveaux utilitaires, le CD Creative Impulse Vol.2, le pNET, le livre "Monument für MovieShop" et le Casablanca de MacroSystem en démonstration.
Haage 8 Partner sera à quelques jets de flèches de phase 5 et nous inondera de logiciels, tels que StormC, DrawStudio, ArtEffect, et surtout le nouveau et mystérieux Tornado 3D Oberland aura la version 4.1 de Reflections pour PPC, Wildfire, des cartes PPC, MakeCD, la gamme des Final..., et bien d'autres Micronik présentera toute une nouvelle génération d’extensions de bus comme de Zorro III à PCI. Des adaptateurs de souris PC sans logiciel, un périphérique d’I O à infrarouges, des scanne-doubleurs et des fliqueurs-fixeurs et l'Infinitiv 1500 Tower avec sa version PPC Eagle jettera des
ponts vers d’autres plateformes en présentant un boitier PC à insérer dans une baie 5,25 d Amiga, le PCM 5862 (avec une carte audio 16 bits 30 Duplex total, une carte 32 bits 2 Mo SVGA pour connexion directe à un moniteur à cristaux liquides, un processeur MMX jusqu’à 200 Mhz, quatre ports-série, 2 ports USB et une carte Ethernet 32 bits, un port PCI) ainsi que Siamese RTG, le 4000TE et Linux.
PIOS sera là bien entendu avec son TransAm Fonctionnera-t-il ?
RBM sera fier de son Towerhawk équipé d'un module vidéo, ScanQuix 4 (avec enfin l'interpolation), FaxQuix et PhotoCopy Pro.
Schatztruhe aura déjà le CD Aminet 21, Tur- boCalc, Wordworth, CygnusED et Linux.
Titan Computer vendra ArtStudio 3.0 pour PPC, Elastic Dreams pour PPC, Burnlt 2.0 pour PPC, FireStarter (extension graphique).
Compedo aura comme d’habitude tout pour le solide et IrseeSoft tout le gazeux pour imprimante, Hama tout pour la vidéo et le câblage.
MLC a décidé de se spécialiser en édition vidéo sur Amiga, DraCo. Casablanca et PC.
CFS, VAK et beaucoup d'autres n’auront pour vous que des jeux.
Cross Computer. R2B2 et beaucoup d'autres "liquideurs” vont encore casser les prix sur toutes sortes de choses utiles et inutiles.
Suite sur la page 26 delta graph' deltagraph X 4 rue des Iris 91180 St. Germain les Arpajon email : dgx@deltagraphx.com http: www.deltagraphx.com Tél Fax : 01.60.84.16.14 Catégorie Assault Léger Cyberstorm PPC 150 Mhzj cpu 68040 25 : 5430 Fr cpu 68040 40 : 5750 Fr cpu 68060 50 : 7430 Fr Catégorie Plein Feu Cyberstorm PPC 180 Mhzl ThC sns Whipp Port Serie haute vitesse pour Amiga 600 1200 sur port PMCIA 260400 bps. Logiciel complet RTS CTS et protocole XON XOFF. Livré avec câble Modem, adaptateur 9 25 pins, logiciel, documentation, Termite, Démo Net@Web.
Cpu 68040 25 : 6130 Fr cpu 68040 40 : 6460 Fr cpu 68040 50 : 8140 Fr Frais de port 120 fr. TTC - Photos & Prix non contractuels Catégorie Bazooka Cyberstorm PPC 200 Mhz, cpu 68040 25 : 7030 Fr cpu 68040 40 : 7350 Fr cpu 68060 50 : 9035 Fr 1000 Fr de réduction sur Tachât d'une cyberstorm PPC et d'un EagleTower 4000T UTILISEZ UN LECTEUR STANDART PC POUR LIRE ET ECRIRE LES DISQUETTES :
- AMIGA (DD, HD) _
- DOS (DD. HD) 4ÊÊÊ
- MACINTOSH
- COMMODORE 1541 1581
- ATARI 10 11 SECTOR NiouxNet et rumeurs des newsgroups Par
Frédéric Calendini fcalendini@aix.pacwan.net Humeurs de
développer des jeux réservés à une élite, en limitant ainsi les
ventes sur un marché déjà restreint ? Il semble que pour
l'instant la situation soit donc bloquée, la seule solution
étant visiblement une initiative de la part des sociétés
d'édition, visant à dynamiser le marché avec des produits
haut de gamme et s'appuyant sur les nouvelles technologies
(Click- Boom en est un exemple).
Malgré la fréquentation toujours aussi soutenue des forums Amiga, ce mois-ci a été un peu moins riche en débats intéressants. Il y a eu en effet beaucoup de discussions autour des cartes PowerPC, du pOS et du futur de l'Amiga en général, qui ont toutes plus ou moins dégénéré en disputes stériles. Il semble que la communauté Amiga ait plutôt les nerfs à vif en ce moment, et l'attente d'éventuelles annonces de la part de GateWay 2000, ainsi que la sortie sans cesse repoussée des premières cartes PPC n'ont pas vraiment arrangé les choses... Heureusement, tout n'est pas si sombre, et quelques
nouvelles intéressantes sont venues égayer cette atmosphère quelque peu morose.
• Un amigaïste a souligné la lamentable ambiance qui règne en ce
moment sur les newsgroups Amiga. Il semble en effet qu'un petit
nombre de pessimistes endurcis (pas forcément très nombreux,
mais très actifs) s’emploient à enterrer systématiquement la
machine et ses espoirs de reconquête du marché. Au point que
certains refusent désormais de lire ces newsgroups, las de
constater une attitude aussi stérile et peu constructive... Il
est bien dommage qu'en ces temps difficiles, les amigaïstes ne
soient pas davantage soudés, créant à l’intérieur de la
communauté un malaise tout aussi néfaste que la concurrence
commerciale du PC...
- Beaucoup de personnes proposant une version plus ou moins
(surtout moins!) Légale d’AmigaQuake sur leur page web, se sont
vus contactés par ClickBoom, leur demandant de retirer ce
programme de leur site. Les rumeurs vont bon train, et il
semble désormais fort probable que ClickBoom ait entrepris le
portage officiel de Quake sur Amiga.
[mm [ïsï Qn [~ [ 0 comp.sys.amiga.games
* La démo de Gloom 3 n'a visiblement pas enthousiasmé beaucoup de
monde : en fait, il semble que ce soit un remake de Gloom
Deluxe, mais avec des graphismes et des bruitages pour le moins
décevants. Toutefois, cette démo est loin de réprésenter la
version finale du jeu, et l'on peut donc encore espérer un bon
titre, pour peu que les points cités ci- dessus soient
sérieusement retravaillés...
* L'annonce de Hard Target (un clone de Virtua Cop) sur Amiga a
une fois de plus soulevé les critiques de nombreux utilisateurs
regrettant que ce jeu ne tire pas profit des cartes graphiques.
De plus en plus de gens pensent que les jeux devraient requérir
un matériel plus puissant pour motiver les ventes de hardware
Amiga, un peu dans le même esprit que le monde PC (en moins
exagéré, tout de même). D'autres répliquent que les
utilisateurs d’Amiga sur Internet sont une minorité possédant
généralement une machine puissante et bien équipée, et qu'elle
n'est pas représentative de la configuration moyenne utilisée
par le plupart des amigaïstes: pourquoi alors les éditeurs de
jeux prendraient-ils le risque comp.sys.amiga.applications
• On trouve de plus en plus de fichiers au format ".pdf' (format
Adobe Acrobat) sur Internet. Existe-t-il un programme sur Amiga
permettant de les visualiser et ou de les imprimer?
Oui, il y en a même plusieurs : Xpdf et Ghostscript 5.x (tous deux disponibles sur Aminet). Sans oublier bien sûr Acrobat Reader sous Mac, grâce à ShapeShifter ou Fusion ! ;-)
• Un utilisateur a demandé s’il existait un utilitaire de type
CrossDos gérant les noms longs de Windows 95. Consul- tron, les
auteurs de CrossDos eux-mêmes ont alors annoncé que la version
7.0 (bientôt disponible) de leur célèbre utilitaire
proposerait cette fonctionnalité. De quoi effectuer des
échanges de fichiers entre PC et Amiga en toute simplicité...
• Suite de la saga LZX : beaucoup pensent qu’à la suite de
l’abandon de cet utilitaire par son auteur, Jonathan Forbes, un
fichier "clé” devrait être distribué gratuitement à la com
munauté Amiga. Il semble cependant que l’auteur ne soit pas
décidé à faire preuve de beaucoup de générosité. C’est pour
quoi une pétition a été organisée pour lui demander officielle
ment de faire un geste envers tous les amigaïstes. Il est vrai
que J. Forbes n’a plus rien à perdre à offrir LZX, puisqu’il a
de toutes façons arrêté tout support pour ce programme, et
n’accepte plus d’enregistrements...
• Pour ceux qui s'intéressent de près aux cartes PowerUp, il est
désormais possible de consulter une liste des projets
supportant ces cartes à l'adresse Internet suivante :
http: www.powerup.base.org. Vous pourrez de plus voter pour
les programmes que vous désirez voir porter sur PPC et étudier
les performances des cartes ..(voir image)
• Steffan Haeuser, l’auteur de la RTGMaster.library, a récem
ment donné son point de vue sur les jeux pouvant être créés
grâce aux cartes PowerUp. Selon lui, et contrairement à ce que
certains autres affirmaient, le PPC ne sera pas cantonné au
simple rôle de "processeur annexe” laissant le 680x0 faire
toutes les tâches critiques. En effet, grâce à une nouvelle
powerpc.library, développée par Haage&Partner (Storm C), des
jeux particulièrement performants peuvent être envisagés. Sam
Jordan (codeur du premier assembleur PPC pour Amiga, et de la
powerpc.library) a d'ailleurs déclaré qu'"on pourrait créer
avec cette bibliothèque des jeux semblables aux jeux
haut-de-gamme disponibles actuellement sur PC". Il est vrai que
comparée à la solution logicielle actuellement proposée par
Phase 5, cette bibliothèque est entièrement programmée en
assembleur PPC natif, d’où une vitesse réellement
impressionnante ! Seule ombre au tableau : il semble que Phase
5 voit là une concurrence directe à son propre système, et ait
annoncé l'arrêt de tout support vis-à- vis de Haage&Partner..
Espérons que ces deux acteurs majeurs de la scène Amiga
trouveront rapidement un terrain d'entente...
comp.sys.aniiga.graphics exemple pour gérer les
rafraîchissements d’écrans... Cette version de Linux
s'avérerait donc extrêment rapide et pourrait encore
davantage justifier l’achat des cartes de Phase 5.
• - Une certaine inquiétude s'est faite sentir suite à l'annonce
d'Apple, selon laquelle tout clonage MAC serait désormais
interdit. Non pas que l'avenir du MAC soit directement lié à
celui de l'Amiga, mais si les PowerPC ne sont plus consommés
en masse, cela pourrait bien mettre en doute leur avenir. A
l’heure où l'Amiga prend un nouveau départ avec les cartes PPC.
Cette nouvelle n'était vraiment pas faite pour nous rassurer.
C'est d’ailleurs sans doute pour cela qu’Amiga Inc. n'a
toujours pas annoncé officiellement le type de processeur
utilisé dans les prochaines générations d’Amiga.
Toutefois, ne paniquons pas, le PPC ne devrait pas disparaître aussi facilement, et Jason Compton, le rédacteur en chef d'Amiga Report (et ancien employé d’Escom) s'est voulu rassurant, en rappelant que les déclarations de Motorola et d’IBM ne laissaient planer aucune ambigüité quant au futur support des processeurs PPC... fr.comp.sys.amiga
• Pour terminer sur une note optimiste, saluons la courageuse
initiative de Raphaël Barthel, qui a entrepris d'organiser la
revente de matériel Amiga (configurations et périphériques)
dans la grande surface de Lyon pour laquelle il travaille.
Principaux avantages: des prix intéressants bien sür, mais
aussi la redécouverte de l’Amiga par le grand public! Cette
opération est encore en cours d'élaboration, et Raphaèl a de
mandé à tous les amigaïstes de lui suggérer les meilleures
configurations et toutes les idées susceptibles de séduire les
consommateurs. Nous vous reparlerons de tout cela dès que nous
aurons des éléments un peu plus concrets, promis! Il n'y a plus
qu'à espérer qu’une telle initiative soit suivie par de
nombreux autres distributeurs !
• Un utilisateur a demandé quel était actuellement le meilleur
gestionnaire de cartes graphiques, entre Cybergraphx et Pi
casso 96. De l’avis de nombreuses personnes, les deux sys
tèmes se valent et offrent désormais les mêmes fonctionnali
tés. Picasso 96 semble toutefois offrir un rafraîchissement
plus rapide des images de fond du Workbench...
• Une bonne nouvelle pour les amateurs de 3D : il semblerait,
selon les dires de Phase 5, que Newtek (l'éditeur du célèbre
lightwave) ait commandé une carte PowerUp pour évaluation!
D’ici à imaginer qu’une version PPC de Lightwave verrait
bientôt le jour, il n’y a qu'un pas, que certains enthou
siastes se sont empressés de franchir ! Espérons que l'avenir
leur donnera raison... comp.sys.amiga. émulations
• La populanté d'UAE, l'émulateur Amiga, ne cesse de croître.
Pour preuve, le nombre de personnes demandant une ROM pour
pouvoir le faire fonctionner.
La quantité de messages à ce sujet est tellement impressionnante qu'après l'indignation (n’oublions pas que la distribution des ROMs est illégale), puis la tolérance, s'installe la lassitude. Certains ont même suggéré la création d’un newsgroup comp.sys.amiga.ask-for-rom !:-)
• Le principal problème, c'est que le succès d’UAE entraîne
énormément de piratage: on trouve désormais un nombre
incroyable de jeux au format ,ADF (format utilisé par UAE)
sur Internet, et les personnes présentes sur ce newsgroups ont
bien du mal à faire comprendre à tous les Pcistes demandant des
jeux Amiga que ceux-ci sont encore protégés par copyrights...
comp.sys.amiga. hardware
• Suite à une conversation sur les cartes PPC, une équipe de
programmeurs a annoncé son travail sur une version PowerUp de
Linux 68000. Le PowerPC gérerait alors tout le système, et le
68000 serait donc mis momentanément "en veille". Par la suite,
le 68000 serait peut- être utilisé comme co-processeur, par On
attend en outre ACT Electronic GmbH, Amiga-Club en BTX, B+S
EDV, Case Logic.
CSKG, CHS Pommer, Cornelia Figge, Daitec, Data Becker, Game Express, l'editeur GIB, In- formate, Korona Soft, Monkey Soft, Norbert Keck EDV, Novatis, Richters, Royal Soft, Software 2000, Sonic Computer, SVD Datensys- teme, Trend Redaktions, Urban Elektronik, Wacom.
Un dernier conseil, car j’ai lu dans le courrier des lecteurs de l’année dernière que quelqu'un avait acheté un disque dur défectueux... à un stand où il vendaient des disques durs défectueux. C’était écrit en gros, mais il n'avait pas compris. Alors, si vous voyez des disques durs en quantité, à prix vraiment très bas sur une grande table basse, Achtung I Les séminaires de Cologne : Vendredi 14 novembre
10. 00 Programmation en Storm C (Haage & Partner)
11. 00 Atelier HTML (Amiga International)
12. 00 Programmation PowerPC (Haage &Partner)
14. 00 Développement de jeux (Vulcan Software)
15. 00 Merapi - Java pour l’Amiga (Haage & Partner)
16. 00 Programmation de jeux pour PPC (Haage & Partner)
17. 00 Rendu avec Aladdin 4 D (Nova Design) Samedi 15 novembre
10. 00 Utilisation d'Internet avec rAmiga (Amiga International)
11. 00 Programmation en Storm C(Haage Spartner)
12. 00 Atelier de graphisme (Nova Design)
14. 00 Rendu avec Tornado 3D (Haage &Partner)
15. 00 Merapi - Java pour I Amiga (Haage & Partner)
16. 00 Retouche d’images avec Image FX (Nova Design)
17. 00 Développement de jeux (Vulcan Software) Oimanche 16
novembre
10. 00 Atelier HTML (Amiga International)
11. 00 Programmation PowerPC (Haage & Partner)
12. 00 Rendu avec Tornado 3D (Haage & Partner)
14. 00 Développement de jeux (Vulcan Software)
15. 00 Merapi - Java pour l’Amiga (Haage &Partner)
16. 00 Programmation en Storm C (Haage & Partner)
17. 00 Retouche d’images avec Image FX (Nova Design) Si vous
voulez en savoir encore plus : http: www.computer97.de
être compatible au niveau du lien Ethernet, c’est-à-dire en
système à deux moniteurs." J’ai reposé la question à
MacroSystem . Réponse : "Les jeunes tapent directement dans
le système, c'est pourquoi ça ne peut marcher".
DISQUES DURS POUR CASABLANCA AMLGA.'
2QQ I Al.» | Nmcl ffcraz | DM (313371 -01 |MODUlA!OHNISC AMIGA-600A2Ü3 | 37,00 |313371-05 MODULATOR PAL AMIGA-1200 | 37,00 2 8UTT0N-M0USE, WHITE | AMIGA-600 1200 | 39,00 Roppy DD 3,5" PànMor* (AMIGA) [ 59,00 364423-04 CABIE ASSV FDD AMIGA-1200 | S.CO (364655-0Ï~|HDD 170MB 2,5 i-0i (bOTTOM SHIELD 1364911-01 ITQP SHIELD (SMiQÏÏe (3649)2-01 (DOOFl RAM EXPANSION (364913-01 |CASE 80TT0M Conseillés : Quantum Atlas II, Micropolis Tomahawk, Seagate Barracuda et 23GB (le meilleur).
364951-01 KEVDOARD ASSY US CN Déconseillés : Quantum Fireball.
Prudence avec : les disques différentiels (dangereux), les disques "Wide" (qui nécessitent un adaptateur spécial), Fujitsu et d’autres disques qui ont des tètes magnéto-résistantes (Il est ici utile de répéter que les disques Fujitsu NE DOIVENT PAS ETRE MIS A LA MASSE On ne doit pas non plus visser les côtés avec des vis de plus de 4 mm LIGHTWAVE ET DRACO La version 3.5 est la plus rapide car non encore écrite en langage C Les versions 4 et 5 ne sont pas adaptées aux 68040 et 060 et de plus elles tournent à plus de 20 % plus doucement sur DraCo que sur Amiga à CPU égal.
Et de toutes façons, la version 3.5 est la seule où on puisse voir la prévisualisation d’animation sur carte graphique. Alors utilisez-la de préférence si possible.
"MovieShop.pic" (d’ailleurs d’un mauvais goût prononcé, à l’instar des couleurs de l’interface) peut causer des problèmes, notamment en LoadAlpha Alors balancez-la sans regrets.
JETEZ L’HORRIBLE IMAGE Sur les versions antérieures à 4.3 de Mo- vieShop, l'image de chargement DEUX PARTYS SUEDOISES LES NOUVEAUTES DE CASABLANCA 2.0 DreamHack 97 du 30 octobre au 2 novembre http: www.dreamhack.org et Comous- phere 97 du 28 au 30 novembre http: compusphere.lindesign.se THE FUTURES SO BRIGHT YA GOTTA WEAR SHADES Te futur est si lumineux qu'il va vous falloir des lunettes de soleil". C’est le motto du "Gateway Computer Show -Amiga98" qui se tiendra au Harley Hôtel près de St Louis, MO les 14 et 15 mars 98 http: www.icon-stl.net ~amiga news.htmb» LA VIE AVEC DRACO
COLOGNE OR NOT COLOGNE Not Cologne pour MacroSystem, car dixit I Tertemiz : "Ce n’est pas notre public".
SIAMESE SUR DRACO ?
J’ai posé la question à Stephen Jones sur la compatibilité de Siamese avec le DraCo. Voici sa réponse : "La réponse est non en ce qui concerne l’interrupteur vidéo. Macrosystem ne nous a fourni aucune aide, donc ça nous est impossible. Cependant, la version 2.1 devrait D’après Carol Lam, de ClamCam Productions : Beaucoup de nouveautés, une plus grande stabilité, une propension de la touche droite à plus passer à l'écran suivant que d’appeler le menu.
D'après Bob Martin, les barres de couleur sont trop saturées pour le NTSC mais en les réduisant à 75 %, elles sont très exactement positionnées sur son vectorscope. Dommage que la moitié inférieure manque.
Voici une liste de nouveautés :
- I , l sur le sous-écran TRIM pour jouer les 3 premières et 3
dernières secondes d’une scène.
- Des boutons Go to Start end sur le storyboard.
- Un bouton ’INSERT’ sur le menu storyboard. Il permet des
insertions de video w i sur le storyboard.
- Bouton PAUSE sur les sous-écrans TRIM SPLIT.
- Bouton ? l sur le menu SPLIT pour Pauto-split.
- Faire une scène d’un storyboard entier au moyen du bouton
SCENE sur l’écran TRANSITIONS.
- Auto-save périodique.
- Undo (multi-level) des délétions sur l'écran EDIT.
- Restauration des scènes délétées si retirées du storyboard.
- Possibilités de créer des échantillons audio à partir de
l’audio d'une scène vidéo pré-enregistrée.
- Boutons sur les écrans EDIT TRANSITIONS IMAGE PROCESSING
pour accéder aux autres écrans.
- Nouvelles options de création EMPTY SCENE : noir, bruit
aléatoire (noir et blanc ou couleurs), couleur ondulatoire,
barres de couleurs.
- Le compteur de temps fonctionne maintenant quand on joue une
scène de la fenêtre TRIM.
- Titre d'écran plus intuitif avec plus d'options.
- Les titres apparaissent sur la première image d’une scène en y
accédant.
- Possibilité d’ajuster le niveau audio à l’intérieur d’une
scène.
AMIGA technologies DRACO AMIGA 1200 68020, 16 MHZ disque dur 170 Mb pac de logiciels avec Scala, turbocalc etc.. 880 FS 3800 FF ? AMIGA 1200 INTERNET, disque dur 170 Mb, logiciels et modem 33600 1100 FS 4400 FF ? AMIGA 4000 TOWER, 68040, 18 Mb RAM, CD ROM 12x, disque dur 2.2 gigas, pac de logiciels 3490 FS 14790 FF ? AMIGA Q-Drive 1241, CD-ROM 4x, A1200 349 FS 1490FF Disques durs amovibles Syjet 1.5 gigas externe complet avec câbles SCSI et cartouche 860 FS 3440 FF NOMAI 750 Mb SCSI externe lit et écrit les cartouches 135, 270, 540 et 750 Mb avec câbles et driver 690 FS 2790 FF ? Iomega Zip
100 Mb SCSI externe 290 FS 1200 FF CD-ROM ? Graveur SCSI 4R 2W interne 690 FS 2760 FF ? CD ROM SCSI interne pour Amiga 190 FS 780 FF ? CD ROM IDE 20 vitesses pour A4000 190 FS 780 FF Extensions mémoire ? 4Mb A4000 49 FS 190 FF ? 4MbAiOOO 130FS 570 FF ? 8 Mb 60 ns 50 FS 190 FF ? 16 Mb 60 ns pour Warp Cyberstorm 99 FS 390 FF ? 32 Mb 60 ns pour Warp Cyberstorm 195 FS 790 FF
* Qrrfo-- Montage VIDEO DRACO CUBE 68060 16 Mb RAM 4 Mb RAM
graphique Adpro, scanner-driver 5250 FS 21000 FF Dracomotion
2600 FS 10000 FF Seagate Barracuda 9.3GB 2400 FS 9600 FS
CASABLANCA dès 2890 FS 11850 FF iomega jaz Disque dur amovible
1 giga, interne avec câbles et 1 cartouche 650 FS 2600 FF
cartouche 1 giga 159 FS 690 FF 130 Mb 35 Fr 145 FF 5 270 Mb 85
Fr 390 FF j 88,44,105 Mb 65 Fr 280 FF °
1. 5 gigas 209 Fr 860 FF BLIZZARD 1230 68030 à 50 MHZ, extensible
à 128 Mb SCSI optionnel 229 FS 900 FF BLIZZARD 2060 68060 à 50
MHZ, extensible à 128 Mb SCSI2 compris 998 FS 3990 FF
Cyberstorm CYBERSTORM MK3 060 68060 à 50 MHZ, pour AMIGA 3000
(T) et 4000 (T) extensible à 128 Mb SCSI Ultra-wide 1290
FS 5180 FF ? Demandez-nous svp pour les nouvelles cartes PPC
pour AMIGA 2000, disponibles dès octobre novembre 1997.
? Cyberstorm MK2 68060 avec 16 Mb 1198 FS 4400 FF Cartes Graphiques ? Cybervision 64 3D, version 4 Mb 369 FS 1490 FF ? SCAN-doubler pour Cybervision 159 FS 600 FF ? PICASSO 4, 4 Mb, Flikker- fixer, Genlock, MPEG Player, digitaliseur 790 FS 2990 FF ? Module Pablo2 pour Picasso4 340 FS 1490 FF ? GRAFFITI pour A500 2000 1200, Adaptateur graphique pour RGB 130 FS 520 FF ? SCAN-doubler pour Amiga 1200, externe 320 FS 1290 FF SCSI Kit Blizzard 1230 1240 1260 Cyberstorm MK2 159 FS 640 FF BAISSE de prix !!
BLIZZARD 1260 68060 à 50 MHZ, extensible à 128 Mb SCSI optionnel 798 FS 3190 FF PowerPC 1295 FS 5180 FF ? Blizzard PPC 603e 175 MHZ A1200 795 FS 3190 FF ? Blizzard PPC 603e 175 MHZ plus 68030 50 MHZ AMIGA 1200 905 FS 3590 FF ? Cyberstorm PPC 604e 200 MHZ plus 68040, 40 MHZ, scsi Ultrawide 2045 FS 8200 FF Disques durs, divers ? 1.6 gigas pour AMIGA 4000 1200 interne 290 FS 1190FF ? 4.3 gigas pour AMIGA 4000 1200 interne 450 FS 1790FF ? GURU ROM pour Contrôleur GVP ou A2091 99 FS 400 FF ? P.O.S release enregistrée sur CD ( prodad) 49 FS 190 FF ? Kickstart 3.1 A2000 3000 4000 ou 1200 demandez
svp ? MONITEUR 1438, 1538, 1764 du stock dès 540 FS 2160 FF ? Modem externe 33600 Bds fax soft INTERNET 230 FS 990 FS ? Epson Stylus 1440 dpi avec driver dès 460 FS 1980 FF COMMANDES: APPLIMATIC SA - CH-1618 Châtel-St-Denis - Route de Montreux Emaihnews Téléphone: France: 0041-21-9314031 FAX 0041-21-9314035 Suisse: (021) 9314031 - F ESSAIS ALLEMANDS par Jac Pourtant CONNEXION Carie Ethernet.
Test : Amiga Magazin 10 97.
Marque : AB Union Handels GmbH.
Prix DM329.
Positif : Complète compatibilité avec A2065. Rapidité. Fonctionne avec ShapeShifter Négatif : Manuel peu épais. Pas de logiciels.
Verdict : 80 %. Mention bien.
SURF SQUIRREL : Port-série haute vitesse pour A-1200.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque : Oberland.
Prix DM199.
Positif • Installation lacile. Contrôleur SCSI intégré Négatif : Manuel en anglais.
Verdict : 87 %. Cette note se trouve abaissée par la vitesse des liaisons-série qui devraient être encore plus rapides. Le produit complet mérite en fait une meilleure note.
HYPERCOM 1 3 : Ports-série haute vitesse pour A-1200.
Test : Amiga Plus 10 97 Marque VMC.
Prix : DM 99 169 Positif : Jusqu'à 460.800 bps. Pilote optimisé pour un impact minisê sur le temps CPU. Bonne relation qualité-prix. Port parallèle sur le Hypercom 3.
Négatif : Pas de manuel.
Verdict : 89 %. Les caries tiennent leurs promesses de rapidité.
Un manuel ne ferai! Pas de mal.
MULTIFACECARDIII Port-série haute vitesse pour Zorro-ll.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque : KDH Datentechnik.
Prix DM149.
Positif : Très bon manuel. Port-parallèle complètement utilisable grâce à son utilitaire.
Négatif : Seulement 115.200 bps.
Verdict : 83 %, Une carte I O qui a fait ses preuves.
ESSAIS ANGLAIS par Stephan Martin DRAWSTUDIO 2: Graphique vectonel Test Amiga Format 11 97 Commercialisé par: LH Pubiishing (00.44 1908.370.230) Prix: £49.95 (CD) • £34.95 (Disks) - £9.99 (mise à jour) Positif: Support du mode 24 bits (carte graphique) avec rendus impeccables. Impression 24 bits sous Turbo-Print. Prix Vitesse de rafraîchissement d'écran améliorée. Manuel bien détaillé.
Négatif: Pas de nouvel outil de dessin. Pas de nouveaux scripts Arexx.
Verdict 94%. Encore meilleur.
POWERSCAN PRO: Pilote pour l'Epson GT-5000 Test: Amiga Formai 11 97 Commercialisé par: Power Computing (00.44 1234.851.500) Pnx: £49.95 Positif: Excellent manuel. Installation aisée. 1 bit dropout: la couleur du faisceau peut être choisie.
Négatif: Prix élevé. Interface vieillissante. Très mal programmé.
Verdict: 73%. Convenable mais dépassé.
SCANQUIX: Pilote pour scanners (dont Epson GT-5000) Test: Amiga Format 11 97 Commercialisé par: Eyetech (00.44 1642 713.185) Prix: £59.95 Positif: Supporte aussi bien les scanners SCSI que les versions parallèles et série. Pilotes pour ADPro, Art Effect, Ppaint et Photogemcs. Possibilité d'impression directe sous StudioPrmt ou TurboPrint Mode direct-to-disk: le résultat est directement sauvegardé sur disque. Programme multi-threads: plus besoin d'attendre la fin d'une sauvegarde pour visionner une autre image.
Négatif: Prix trop élevé. Manuel défaillant. Aucune documentation sur le port Arexx.
Verdict: 90%. Excellent HYPERCOM 4 : Port-série haute vitesse pour Zorro-ll.
Test : Amiga Plus 10 97 Marque : VMC.
Prix DM 189.
Positif : Jusqu'à 460.800 bps. Pilote optimisé pour un impact mimsé sur le temps CPU. Quatre ports-série.
Négatif : Pas de manuel.
Verdict : 89 %. La carte tient ses promesses de rapidité. Un manuel ne ferait pas de mal!
DRAWSTUDIO Programme de dessin vectoriel et d'impression.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque : Haage & Partner.
Version : 2.0.0. Prix DM 229 en CD-ROM. OM 179 en disquettes.
Positif : Bonnes fonctions d'impression. Combinaison de dessins vectoriels et de dessins bitmap. Plusieurs niveaux de travail.
Bonne gestion de CybergraphX.
Négatif : Pas de tondions de rendu. Ne lit pas les fichiers Postscript.
Verdict : 90 %. Draw Studio est le meilleur logiciel de dessin vectoriel sur Amiga, et ceci ne tient pas seulement au manque de concurrence.
BJC-620. Imprimante couleur à jel d'encre.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque : Canon.
Prix OM 639. Recharges à DM 19.
Positif : Couleurs lumineuses. Quatre recharges séparées. Pilote Amiga livré avec.
Négatif ; Les gouttelettes sont encore visibles dans les tons clairs Changement des recharges difficile et barbouillant !
Verdict : 88 %. Elle imprime sur presque n’importe quel support structuré suffisamment fin.
STYLUS PHOTO : Imprimante "Photo" à tel d'encre.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque . Epson.
Prix : DM 999. Recharges a DM 50.
Positif Qualité photo. Couleurs lumineuses. Rapidité d'impression élevée.
Négatif : Bruyante. Pas de pilote Amiga. Prix élevé.
Verdict : 94 %. La qualité d'impression en fait une véritable imprimante photo. Pour l'impression en noir et blanc ou pour des graphiques, le prix est prohibitif.
SOUNDPROBE Composition musicale Test: Amiga Format 11 97 Commercialisé par: HiSofl (0044.1525.718 181) Prix: £39.99 Positif: Possibilité de travailler en 16 bits. Support des cartes bon marché telles que Aura ou Cîarity Compatible AHI. Très grande ergonomie. Architecture ouverte par adjonction plug- ins. Beaucoup d'effets fonctionnent en temps réel, Edition performante (exactement comme dans un traitement de textes).
Négatif: Pas de port Arexx. Pas d’effet Stretch. Pas de support MIDI direct (il faut passer par AURA ou autre). Bug lors de la sauvegarde d'un fichier Wavdans le format IFF.
Verdict: 82%. Un bon programme mais ce n’est pas LE programme musical.
AWEB-II 3.0: Navigateur HTML Test: Amiga Format 11 97 Commercialisé par: Blittersolt (00.44.1908.261.466) Prix: £29.95 Positif: Support des tables, frames, cookies et autres plug-in's.
Nombreuses commandes Arexx disponibles. Le plus rapide de tous quand il s'agit de charger une page. Popup menu pour sauvegarder directement les liens sur disque.
Négatif: Trop gourmand en mémoire graphique. Interface Class- Act. Pas d'indication sur l’état du programme lors des connexions ou chargements.
Verdict: 81%. Encore plus rapide mais il reste à fixer les problèmes de mémoire.
FUSION: Emulateur Maclnstosh Test: CU Amiga 10 97 Développeur: Microcode Solutions Commercialisé par: Blittersoft (tvww.bliitersoft.com) Prix: £49.99 Positif: Gestion de la mémoire virtuelle côté MAC. Pilotes wdéo très performants et très complets. Support de l'accélération QuickDraw (via les systèmes RT6). Possibilité de changer le mode d'écran durant l'émulation. Gestion des fichiers ou partitions ShapeShifter Compatible AHI. Ecran de contrôle complet STORM C : Paquel de développement en C C++.
Test : Amiga Plus 10 97.
Marque . Haage 8 Partner.
Version : 2.0 Prix : StormC 2.0 Professional (unlimited single user licence) 498 DM, StormC 2.0 NonCommercial (utilisation non-commerciale - programmation de Shareware interdit) 298 DM Positif : Gestion complètement intégrée de projets. Editeur confortable. Compilateur C C++ rapide. Profiteur et Débogueur de code-source. Editeur d'interface graphique Préparé pour p.OS et PowerPC.
Négatif : Pas de tutorial pour C++.
Verdict 96 %. Le paquel est vraiment d'une puissance et d'une richesse qui en font un outil fantastique qui est de plus constamment réactualisé. La gestion de pOS et PowerPC le préparent déjà pour l’avenir.
SUPRA EXPRESS K56e : Modem 56000 bps.
Test . Amiga Spécial 10 97.
Marque : Diamond.
Prix : DM 349.
Positif : Très petit format. Très bonne vitesse de transfert.
Reconnaît tous les standards. Prix bas Négatif : Documentation pratiquement inutilisable. Pas d’interrupteur. Pas de logiciels Amiga.
Verdict : Mention bien.
DISTANT SUNS . Logiciel encyclopédique et pratique d'astronomie.
Test • Amiga Spécial 10 97.
Marque : Virtual Reality Laboratories.
Version 5.0 Prix : DM 69.
Positif : Grande richesse de fonctions et de données. Bonne fonctionnalité. Rapidité. Prix bas.
Négatif : Visualisation AGA incomplète. Pas de gestion des cartes graphiques. Le ciel ne se laisse pas imprimer. Pas de visualisation des satellites de Jupiter.
Verdict : Mention très bien.
De l'émulation côté Amiga.
Négatif: Quasi impossibilité d'installer le Système 7.5. Documentation plus que défaillante. Mauvaise gestion des chaînes SCSI.
Verdict: 78%. Rapide et puissant mais trop d'imperfections pour en faire une référence.
MK II EZ-TOWER: Tour pour Al 200 Test: CU Amiga 10 97 Développeur- Eyetech Group Ltd Commercialisé par: Eyetech (www.eyelech.co.uk) Prix: £119.95 Positif: Très bien pensé. Pas besoin de démonter la carte mère du 1200 (il suffit juste d'enlever la partie supéheure de la coque et le clavier). Le port PCMCIA reste accessible. Beaucoup d'options disponibles. Place disponible (très grande tour).
Négatif: A part la tour et l’alimentation, tout est en option. Pas de façade pour le lecteur de disquettes si vous vouiez garder celui du 1200.
Verdict: 89%. Très bien, particulièrement pour les non-bricoleurs.
STORM C V2.0: Compilateur C et C++ Test: CU Amiga 10 97 Développeur: Kaage&Partner Commercialisé par: Blittersoft (00.44.1908.261 466) Prix: £110.95 (licence non commerciale) - £229.95 (licence commerciale) Positil: Excellent manager de projets (simplifie la vie de l'utilisateur). Solution complète (de l'éditeur au compilateur).
Editeur très puissant et parfaitement intégré avec toutefois la possibilité de le remplacer par GoldEd. Compatible SAS C.
Environnement protégé (fort utile en cas de programme très buggê).
Négatif: En dessous de SAS C en terme de qualité et d'efficacité du compilateur. Racines allemandes beaucoup trop évidentes (traduction interface et manuel).
Verdict: 87%. Pour tous ceux qui ne sont pas accros à SAS C.
BIENTOT DANS VOTRE VILLE Free Distribution Software Surfing de luxe... par câble !
Jusqu'à maintenant, la seule façon pour l'amigaïste de se connecter à Internet de chez lui, était de passer par un fournisseur d'accès via son modem. En plus de l'abonnement mensuel du fournisseur, il fallait donc s'acquitter de sa consommation téléphonique, une connexion qui peut donc revenir chère, surtout si le fournisseur est distant.
Cette époque est bientôt révolue, puisque Internet est dorénavant accessible par le câble.
Ce service est déjà proposé dans trois villes de France: Annecy, Le Mans et Strasbourg. Il suffit d’être câblé et de payer un forfait mensuel pour disposer d’une connexion illimitée à Internet sans aucune surprise de facture téléphonique.
Un modem spécial est aussi requis, mais il peut être loué à la Lyonnaise Câble.
Combien ça coûte ?
L’abonnement est un forfait, c’est-à- dire quel que soit le nombre d’heures de connexion. Pour 195 F mois, vous avez, en plus d’un accès illimité au net, un e- mail ainsi que l’hébergement de votre page Web (2 Mo maximum). Pour 50F supplémentaire par mois, l’abonnement professionnel propose en plus une adresse IP qui permet de réaliser son propre serveur à domicile. La seule dépense importante est le "modem" spécialement conçu (indispensable) qui coûte 2990 FTTC. Il reste cependant la possibilité de le louer pour 95 F par mois (mais après versement d’un dépôt de garantie de 1400F). Il
faudra aussi s’acquitter de 250F de frais d’ouverture de dossier (comme maintenant un peu partout, d’ailleurs). Pour l’instant, ce service n’existe que dans ces trois villes en France, mais bientôt plus de trois millions d’abonnés au câble pourront en bénéficier. Les branchements pour Lyon et la région parisienne sont prévus avant la fin de l’année.
Installation L’installation est, on ne peut plus, simple. Le branchement du modem spécial au réseau câblé est pris en charge par la Lyonnaise (ce sont les 250F de frais d’ouverture de dossier). Notez que la prise câble pour la télé reste libre. Vous pourrez donc toujours regarder MTV tout en surfant sur le Net. Côté Amiga, l’essai a été fait sur un 1200 Tower (68040) muni d’une carte réseau Ariadne. La connexion se fait par un câble coaxial entre le "modem" du câble et l’Amiga. La carte étant autoconflg, Il a suffi d’utiliser comme device pour AmiTCP l’ariadne.device (mais on aurait tout
aussi bien pu utiliser Miami..,). Il faut aussi renseigner l’adresse IP (fournie par la Lyonnaise) et voilà, c’est tout! Remarque en passsant, sur un pécé, la config aurait été un peu plus longue, du fait que les cartes réseaux ne sont pas autoconflg.
C’est parti !
C’est là que le multitâche de l’Amiga fait la différence avec le pécé. On peut en même temps ouvrir quelques navigateurs, charger quelques fichiers en FTP d’Ammet ef dialoguer en IRC sans aucun ralentissement du débit. On est en fait très loin de la saturation de la ligne.
Question débit justement, en FTP, 160 Mo ont été rapatriés en une quarantaine de minutes, ce qui nous fait pratiquement du 500 kbit s (Cybercâble donne comme limite théorique 2Mbit s).
Attention, il faut aussi prendre en compte le serveur sur lequel on se connecte, s’il y a beaucoup de monde sur le net, etc,. Si le réseau est surchargé, la meilleure ligne du monde ne changera rien. Petit truc pour les possesseurs d’une deuxième machine (PC ou Amiga): en installant deux cartes dans la machine connectée au câble (plutôt dans le pécé, c’est moins cher) et une dans la seconde machine (l’Amiga, donc), vous avez deux machines branchées sur le net (et aussi rapide que deux machines connectées séparément, puisqu’on est encore loin de la saturation du câble. La limite, je le
répète, vient du net et non du câble. Bonne glisse sur le Web... Mac Gyvré Merci à informât'Systems à Strasbourg pour son aide adresse utile : www.cybercabletm.fr 82 rue île Sailly. BP 134.
59453 Lys le l.annoy Cedex Tél : 03.20.02.06.63 - Fax : 03.20.82.17.99 Ouvert ilu Lundi au Vendredi de *»h a IX h Veille pjr convspoiuJancc uniquement http: www.fdsoft.com Co nfi g tirât i o n s A ni iga Amiga 1200 + Pack Magic 2.690 F Arnica 1200 + I1D260 + Pack Magic 3.690 F Amiga 1300 Infiniliv limer 3.390 F Arnica 1400 Infiniliv Tower + Zorro II 4.890 F Amiga 1500 Infiniliv Tower + Zorro III + SCSI 5.990 F Options Intimai: Infini» Top Case = 350 F Video Situ = 4511F Coude PCMCIA = 259 F Nombreuse* options disponibles... Demandez la documentation gratuite.
Périphériques - Amiga Lecteur CD-ROM I2X IDE ATAPI inleme (seul) 549 F Lecteur CD-ROM 20X IDF. ATAPI interne (seul) 650 F Disque Dur IDE 2.5’- 1.08 Go pour A600 I2IXI 1.590F Disque Dur IDE 3.5' - I 6 Go pour A4IXX) ou I200T I 290 F Nappe IDE en opiion (différents modèles) NC Squirrel SCSI - Contrôleur SCSI-2 pour AI20O 530 F Surf Squirrel - Idem mais plus rapide + Port série 750 F The Whippei (Port Série PCMCIA rapide sans SCSI) 499 F Lecteur CD-ROM Pioneer 12X SCSI Interne 700 F Disque Dur Quantum Stratus 2.1 Go Ultra SCSI Interne 2.030 I- lloîticr avec alimentation pour disque dur 3.5 SCSI
540 F Boîtier avec alimentation lecteur CD-ROM SCSI 360 F Modem USRobolics Flash - 33.6 - 56 Exieme I 160 F Kil adaptateur Série Amiga + A-Nel (internet) pour modem +100 F Souns 2 boutons - 40(1 DPI = 129 F ou 3 boutons 149 F Adaptateur Moniteur M1438S M1538S pour PC 159 F Adaptateur Moniteur VGA pour Ainiga 1200 4000 1491- Adap. SCSI interne pour kit SCSI Blizzard 1230 40 60 290 F Nombtvttx entrns périphériques disponibles. Demander ta dnctanenunioa gnmiite Cartes Accélératrices Blizzard 1230-IV (68030 à 50 Mhz) 850 F Blizzard 1260 (68060 il 50 Mhz) 2.965 F Contrôleur Fasl-SCSI-2 (
Blizzard 1230 40 60) 540 F Coprocesseur 68882 - 50 Mhz pour Blizzard 1230-IV 380 F Blizzard 603e PowerPC 175 Mhz (sans 68030) 2.980 F Blizzard 6( 3e PowerPC 175 Mhz + 68030 - 50 Mhz. 3.375 F Blizzard 603e+ PowerPC 200 Mhz (sans 680xx) 3.690 F Cyberstorm PPC6tl4e (A300Q 4000 et 151X1 infiniliv) sans 6S0xx Cadencé à 150 Mhz = 4.830 F 180 Mhz = 5.690 F 200Mhz = 6.590 F Opiion 68040 à 25 Mhz. Pour Cybctsiorm PPC ou 603c+ 420 F Option 68040 à 40 Mhz pour Cybcistonn PPC ou 603c+ 735 F Opiion 68060 à 50 Mhz pour Cybeistorm PPC ou 603c+ 2.365 F AsimCDFS v3.H - VF- 490F Dircctory Opus 5 Magellan - Vo-
490 F Fusion (émulateur Mac) -Vo- 590 F lliowse VI xx-Vo- 250 F Master ISO VI.28 (Gestionnaire île graveur de CD) -Vo- 990 F Miami 2.x enregisté + In-To-Thc-Nei -Vo- 339 F ORGAMSFR 2.0 (Version Française Intégrale! 349 F ORGANISER 2.0 I Version Française Mise à jourl 249 F PCX (Emulateur PC - 68020 minimum) -Vo- 499 F Personal Paint v6.4 - VF - 49 F Personal Paint v7 I CD -Vo- 240 F Studio II Pro -VF- 340 F Turbo Cale v4.0 CD ou disquettes (précisez.) - VF - 490 F WORDWORTH 6 (Version Française Intégrale) 540 F WORDWORTTI 6 (VF Mise ù jour ancien Wordworth) 315 F WORDWORTH 6 (VI Mise a jout
eoncurremielle) 315 F CD-ROM AMIGA ADE - Geck & Gadgcis 2 (Kit dév pOS) 105 F AGA - Expérience Volume 3 149 Aminci 18 ou 19 ou 20 79 Aminet 21 75 Aminci Sel 1 ou 2 150 Aminet Sel 3 ou 4 ou 5 199 Amiga CD Développer vil 99 Amiga Format 18 49 Amiga Formai 19 49 Amiga Tools 7 _ 139 Amv Resourcc Europcan Edition Volume I 125 Epie Collection Volume 3 169 F Epie Interactive Encyclopedia CI' Paranormal 199 F trench Storm - Libre Essai Français 49 F Foiilainania 99 F The Hislorv Of The World Cup 199 F Hollywood Siudio 169 F Lighl Rom 5 (3 Cds) 3101- Mick Davis's Cartoons Clip Art 169 F
P. OS PreKeleasc (version CD-KOMl 175 F Scala Plug In 239 F Des
dizaines d'auites CD sonl disponibles Catalogue gratuit ' Saul
indication contraire, lous les CD-ROM sont en anglais.
Commande sur papier libre. Règlement joint par chèque, mandai. Carte Bancaire par téléphone.
Frais de port CD-ROM & Logiciels : 35 Frs Périphériques : 80 Frs - Poste ou messagerie.
Le guide du routard internaute PING, TRACEROUTE ET TELNET par Corinne Villemin Gacon Cela fait des heures % qu'un serveur Web est 4-v o. !).. inaccessible? Que votre M A courrier ne quitte pas votre machine ou inversement n'arrive plus? Vous n'avez même plus de cheveux à vous arracher et la Hotline vous diffuse depuis des heures "un, dos, très,” : PAS DE PANIQUE! Vbus devez sortir de toute urgence votre trousse de premiers secours. Quand tout va mal, vous devez faire deux vérifications (la première et la deuxième :) ) Etape n°1 : Etat de la connexion entre votre Amiga et le serveur ou la
machine que vous tentez de joindre.
Deux commandes vont vous permettre de savoir si vous avez un problème de connexion et si oui, quelle est sa nature.
• Syntaxe: Ping NomDeLaMa- chine Le nom de la machine peut être
soit son nom usité comme mail.freenet.fr , soit son adresse IP,
194.250.152.3 Cette commande permet de savoir si la machine que
vous tentez de joindre est vivante. Dans l’affirmative,
celle-ci répond, et vous aurez des informations sur l’état de
la connexion (réponse lente ou normale, perte d’information
ou non)
• Exemple ping mail.freenet.fr PING mail.freenet.fr
(194. 250.152.3): 56 data bytes 64 bytes from 194.250.152.3:
icmp_seq=0 ttl=255 time=0 ms 64 bytes from 194.250.152.3:
icmp_seq=1 ttl=255 time=0 ms 64 bytes from 194.250.152.3:
icmp_seq=2 ttl=255 time=0 ms 64 bytes from 194.250.152.3:
icmp_seq=3 ttl=255 time=0 ms
- -mail.freenet.fr PING Statistics 4 packets transmitted, 4
packets recei- ved, 0% packet loss round-trip (ms) min avg max
= 0 0 0 ms Ici tout va bien, le serveur répond et aucune
information test n’a été perdue. Il n’y a donc pas de problème
de connexion, il faut passer à l’étape suivante.
Ping www.microsoft.com PING www.microsoft.com (207.68.156 .51): 56 data bytes www.microsoft.com PING Statistics 39 packets transmitted, 0 packets recei- ved, 100% packet loss Ici c’est une catastrophe, la machine ne répond pas et toutes les informations tests ont été perdues. Aucune conclusion sérieuse ne peut cependant être tirée: en effet, certaines machines sont configurées pour ne pas répondre à un ping, le problème de connexion peut ne pas être sur la machine elle même mais sur une partie du réseau utilisé pour tenter de la joindre. Il faut alors passer à la commande suivante.
• Syntaxe: traceroute NomDeLa- Machine Cette commande permet de
savoir par où une information circule pour atteindre la
machine. Cependant, il faut garder à ("esprit que sur
l’Internet, une information ne va pas forcément à chaque coup
suivre la même route: le routage est dit dynamique c’est à
dire qu’il n’est jamais défini à l’avance mais au fur et à
mesure. On peut cependant l’utiliser pour découvrir à quel
niveau se situe un éventuel problème de connexion.
Traceroute www.microsoft.com traceroute to www.microsoft.com (207.
68. 137.62), 30 hops max, 40 byte packets 1 routeur.melun.cci.fr
(194.3.128.1) 1 ms 1 ms 1 ms 2 192.168.1.2 (192.168.1.2) 4 ms
4 ms 4 ms 3 Tuileries.rain.fr (194.206.200.254) 590 ms 627 ms
490 ms 4 rbs.rain.fr (194.51.2.241) 632 ms 454 ms 92 ms 5
raspail-ip2.eurogate.net (194.250.250.6) 76 ms 61 ms 80 ms 6
Washington.eurogate.net (194.206.207 .62) 269 ms 668 ms 382
ms 7 gip-sl-dc-fddi.gip.net (204.59.144.198) 143 ms 141 ms
192 ms 8 * sl-stk-23-H1 0 1-T3.sprintlink.net (144.
228. 10.2) 219 ms 225 ms 9 144.232.4.25 (144.232.4.25) 174 ms 211
ms' 677 ms 555 ms 11 sl-sea-1-P5 0 0-155M.sprintlink.net (14
4. 232.8.30) 342 ms 297 ms 337 ms 12 sl-sea-6-F0 0.sprintlink.net
(144.228. 90 .6) 214 ms 265 ms 299 ms 13
sl-mic-3-hO-T3.sprintlink.net (144.228 .96 22) 298 ms 278 ms
337 ms 14 207.68.145.46 (207.68.145.46) 482 ms 366 ms 280 ms
15 *** 16 *** 17 *** 18 ' ** 19 ** (un control C a interrompu
la commande).. Maintenant, je peux conclure qu’il existe un
réel problème de connexion qui rend impossible l’accès au
serveur www. Micro- soft. Corn. Les informations tests
arrivent jusqu’à la machine 207.68.145.46 (qui n’a pas de nom)
et ensuite elles ne peuvent plus être routées : la machine
suivante est peut-être indisponible, il y a peut-être un
problème de câblage, etc. traceroute ftp.jussieu.fr traceroute
to nephtys.lip6.fr (132.227.
77. 2), 30 hops max, 40 byte packets 1 routeur.melun.cci.fr
(194.3.128.1) 1 ms 1 ms 1 ms 2 192.168.1.2 (192.168.1.2) 4 ms
5 ms 4 ms 3 Tuileries.rain.fr (194.206.200.254) 409 ms 142 ms
42 ms 4 rbs.rain.fr (194.51.2.241) 80 ms 119 ms 136 ms 5
rbs2.rain.fr (194.51.0.152) 223 ms 358 ms 90 ms 6
gip-ft-ear.gip.net (204.59.18.195) 60 ms 84 ms 58 ms 7
Sfinx.rain.fr (194.250.5.26) 55 ms 51 ms 85 ms 8
ri-renater.gix-paris.ft.net (194.68.129 .34) 102 ms 138 ms
142 ms 9 rbs1.renater.ft.net (195.220.180.253) 235 ms 222 ms
179 ms 10 stamand1.renater.ft.net (195.220.180.
49) 286 ms 221 ms 190 ms 11 stlambert.rerif.ft.net
(195.220.180.10) 224 ms 149 ms 202 ms 12 danton1.rerif.ft.net
(193.48.53.50) 233 ms ' 219 ms 13
u-jussieu-paris.rerif.ft.net (193.48.58.
122) 388 ms 459 ms 252 ms 14 r-jusren.reseau.jussieu.fr
(192.44.54.
126) 330 ms* 838 ms 15 r-ibp.reseau.jussieu.fr (134.157.254 .250)
285 ms 246 ms 500 ms 16 ' nephtys.lip6.fr (132.227.77.2) 325
ms 273 ms Ici tout va bien, la trace est complète et
j’apprends que ftp.jussieu.fr a aussi pour nom
nephtys.lip6.fr Dans le cas où les deux commandes ping et
traceroute lèvent le doute sur un problème éventuel de
connexion, il faut passer à l'étape n°2 . Dans le cas
contraire, il ne faut pas hésiter à appliquer les deux
commandes sur les machines de son fournisseur d’accès à
l’Internet pour vérifier la qualité et l’état de sa
connexion avec lui.
Etape n°2 : Etat du service que vous tentez d’utiliser Vous êtes certain de ne pas avoir de problème de connexion avec la machine en question mais peut-être le service (email,ftp,pop,web,etc.) N'est pas disponible. La commande telnet va peut-être vous permettre de faire quelques vérifications. Le peut-être est de rigueur: en effet, il existe des machines appelées proxy qui contrôlent les activités et les commandes lancées sur une machine de son réseau et qui peuvent rejeter la commande telnet que vous lancez.
• Syntaxe: telnet NomDeLa- Machine NomDuProtocole NomDuProtocole
étant soit le nom du protocole du service utilisé (http pour le
Web, smtp pour envoyer du courrier, pop pour lire du courrier
déporté, ftp pour le transfert de fichier, etc.) soit le
numéro de port (ou canal) que le service utilise (25 pour
l’envoi de courrier, 119 pour les news, 80 pour le Web, etc.)
• cas n°1 : Le service n'est pas actif telnet andy.freenet.fr
nntp Trying 194.250.152.29... telnet: Unable to connect to
remote host: Connection refused Soit un proxy vous interdit de
vous connecter sur cette machine (pour y remédier voir cas°2),
soit le service n'est pas disponible et vous n'avez plus qu'à
attendre son rétablissement.
• cas n°2 : Le service est actif mais vous ne pouvez pas
l'utiliser telnet news.micronet.fr nntp Trying 194.51.75.2...
Connected to news.micronet.fr. Escape character is ’A]’.
HELP 502 You have no permission to talk.
Goodbye.
Connection closed by foreign host.
Dans ce cas, le service des news est bien opérationnel mais vous n'avez pas les droits nécessaires pour vous connecter ou dialoguer avec le service.
Celui-ci est réservé à certaines personnes dont vous ne faites pas partie.
Si cette situation est anormale vous devez contacter par tous les moyens le responsable du site (ou son représentant).
• cas n°3 : Le service est actif et vous pouvez l'utiliser telnet
news.freenet.fr nntp Trying 194.250.152.3... Connected to
news.freenet.fr. Escape character is ’A]’.
200 news.freenet.fr InterNetNews NNRP server INN 1.5.1 17-Dec- 1996 ready (posting ok).
Ici tout va bien , le service des news est opérationnel et vous avez la permission de vous connecter sur le serveur de news. Un ensemble de commandes, décrites dans le RFC 1036, vous permettraient de dialoguer avec le serveur et aussi de lire et de poster dans les news de cette façon.
Conclusion Si l'étape n°1 et l’étape n°2 sont concluantes, les problèmes que vous rencontrez sont certainement liés à une mauvaise configuration des logiciels que vous utilisez, il faut faire une vérification (login, mot de passe, paramètre, etc.) Etape n° 3 : Si l’application de cette trousse de secours n’a pas fait avancer d'un pouce votre situation. PAS DE PANIQUE, la bonne réponse est 42 :).
Corinne Villemin Gacon
c. villemin@freenet.fr Annexes Pour découvrir les commandes
reconnues par un service via le mode telnet, voici quelques
RFC. Les RFC sont des documents publics, décrivant les
standards de l'Internet. Ils sont disponibles sur de nom
breux serveurs FTP comme celui de l'INRIA (ftp inria.fr) RFC
821 Simple Mail Transfer Protocol RFC 1651 SMTP Service Ex
tensions RFC 1939 Post Office Protocol - version 3 RFC 2060
Internet Message Access Protocol - version 4revl RFC 1035
Standard for Interchange of Usenet Messages RFC 977 -
Network News Transfer Protocol Aatéo Concepts ( Fabrication,
maintenance et distribution ) Payement par ctuV iw mandat ou
CH Frais de port logiciel 10 Prs Matériel "5 Frs Tower 150 Pr
Contre-remboursement ajoute- 00 Frs CH touvrUt 'De lOh à 19h
(samedi sur rendez-vous) Catalogue complet sur simple demande
Tél: 02.40.85.30.85 Fax:02 40 38 33.21 E-Mail : ateo@softdom
com Web : http www ateo-concepts.com Adresse : Le Plessis,
44220 - Couëron ,_( à proximité de Nantes )_ zzm Branchez 4
périphériques IDE I Aléo IDE mux complêt A1200 A4000 249 199
I | Carte seule, sans nappes A1200 A4000 95 70 | Interface
pour Clavier PC Pour AI200 monté en boîtier tower ...349
Pour A2 3 4000 (sans adapt. DIN5 DIN6)......399 Clavier PC 105
touches ..89 Mise à jour
ROM de llnterface clavier PC (1.7) à 80 F Towers achetés
après le 01 04 .30 Boîtiers Atéo TOWER Boîtier
Médium Tower A1200 (Alim 200W + doc I montage + interface
clavier PC + clavier) 949 | Boîtier Grand Tower A4000
(alimentation 230W - nappes + doc
montage) . 12901 Lecteurs de
disquettes internes 880 Ko | Pour A5 500+. A6 1200, A2 4000
250, 230.210 | Périphériques IDE ATAPI Disque Dur 1.7 Go 2 1
Go 5"t 4 1490 1590 CD-ROM 8x Interne (Mitsumi
FX8000) ......590 ROM mise à jour ATAPI pour cartes
AodcIo .150 Périphériques SCSI Disque Dur Fast SCSI3 1.2 Go
(Quantum) .1850 CD-ROM 8:«12x interne
(Sony) ... 1190 Lecteur ZIP 100 Mo
Cartouche ZIP 1190 100 Graveur PHILIPS 265CR interne (2xôx)
2590 Scanner A4. 600x600, 24 bits Soft 2290 200 PlcassolV
(4Mo, avec désentrelaseur) 2990 CyberVision 64 3D (4Mo, sans
pass-thru) 1690 Scandoubleur pour Cybervision (A4000)......690
Codeur Décodeur MPEG Cybervision 1290 Buddha (interface IDE
pour A2 3 4000) .390 Catweasel Zll (3 ports IDE +
disquettes HD)... 750 Carte Ethernet Connexion
.. 1450 Rallonge 3.5'Male vers
2x3.5' ......120 Cable 2.5' vers 3.5'
(approx. 30 cm) ..59 Cable 2.5' vers 2.5" et 3.5'
(approx. 30 cm).... 79 Doubleurs d’alimentations de floppy
.... 25 25 Nappe IDE 2 3
connecteurs .50 70 Cables et nappes SCSI Tout
formats N.C. Kit switch d’écrans ......449
Adaptateur vidéo 23pts vers VGA 15pts ... 149 Adaptateur
clavier DIN5 vers Mlnl-DIN6 39 A1200: Blizzard 1230 et 1260
..... 899 3190 A2000 : Bllzzdrd 2060 + SCSI II
4290 A3 4000 : Cyberstorm MKIII 060 + SCSI 3990 Module SCSI II
Blizzard Cyberstorm .. 620 650 Cartes PPC
A1200T 3000T 4000T : Téléphone nous cor II va plus de 26
produits différents !
Ram 4 8, 16 ou 32 (60ns, EDO) + Ram GVP N.C. Souris 600 DPI 3 boutons (noire ou belge) 95 Digltallseur 24blts temps réel (PAL, S-VHS)... 1290 Dlgltallseur Audio stéréo 8blts (sans soft) . .250 Modem Sportser Flash 33 6K + Kit Internet .. 1390 Catweasel (contrôleur lecteur floppy HD) 520 Moniteur 15‘SMILE (pltch 0.28, Digital) 1990 Moniteur 17'SMILE (pltch 0.28. 1280x1024) 3690 Moniteur 17" SMILE (pitch 0.25. tube NEC) 4490 Nouveau : Le fabuleux jeux Nemac IV ..190 Pfix rr*xJAQCl n jcm pt6a.fi SASt ou copKo) d» 60000 rn, RC5 $ f Naroïo 0 403 566 445 Cataloguer vos Cds et disques
durs avec FDB Lorsque Bruce m'a demandé de vous présenter FindDB, un cataloguer génial, je vous avoue que je ne savais pas bien comment m'y prendre pour que cela ne devienne pas la n ème présentation du "DP du siècle" que tout le monde devrait avoir depuis longtemps. Surtout que FDB n'est pas très récent, puisque la dernière version (1.4) date de '95 et, de plus, n'a pas d'interface utilisateur.
Et Pascal Willano fait cela très bien. Par contre, en visitant plusieurs clubs, démo partys et manifestations Amiga, j'ai remarqué chez pas mal d'utilisateurs un manque de connaissance de l'AmigaDos. Je voudrais, donc, profiter de cet article pour vous expliquer comment construire une petite interface pour contrôler FDB et que vous pourrez, ensuite, très facilement adapter à vos besoins.
"Ho! La, la I L’autre, une Interface, mais je ne suis pas programmeur, moi." Ben, rassurez-vous, moi non plus, il n’y a pas besoin d’être programmeur pour suivre cet article.
Ce que je vous propose, c’est une interface sous AmigaDos.
Quelques outils Vous aurez besoin du Workbench 3.0 ou plus, puisque nous utiliserons principalement, pour notre interface, deux petits programmes. Fort utiles, mis à notre disposition par les concepteurs de l’AmigaDos, Re- questChoice (requête de choix) et Re- questFile (requête de fichiers) et un éditeur de texte (par exemple AZ ou GoldED, mais ED. Livré avec votre Workbench, fera très bien l’affaire) pour le script.
« UDB 1.68 (13,8.95) .. update databases, to ftnd files dirs.
]aths H,DB-DataBase K,DBP-DBPath X,flP flvo idPaths K,RF=flvo idFlles K,V=Verbose ?s4 î|S:; BBcmàr*wi: ’dhi 0B -n™,» pd"tin?onp ft«d. Ho «rrors occurred.
Le livre de l'AmigaDos (que vous avez dû normalement recevoir avec votre ordinateur) serait d’une aide non négligeable pour vous aider à comprendre toutes les options possibles pour les différentes commandes que nous allons utiliser Je vais bien sûr essayer de commenter le script au maximum, mais je ne rentrerai pas dans le détail pour les commandes tel que Dir, List, Assign, Exécuté, etc. (livrés depuis les premiers OS) pour me concentrer sur les nouveautés du Pjrs: 1478 F (les: 17588
3. 0. Pour tous ceux qui n’arriveraient plus à mettre la main sur
ce précieux ouvrage, il existe dans le DP, une archive, Dos-
Man121.lha (util wb), contenant une aide complète, en anglais,
de toutes les commandes AmigaDos.
Un disque dur est fortement recommandé pour l’emploi de FDB. Ainsi qu’un CD-Rom (ou un accès à Internet) pour pouvoir récupérer les divers programmes DP dont nous aurons besoin au cours de notre exercice.
Cet article s’adresse donc plutôt à tous ceux qui sont allergiques au coquillage (Shell), avec un minimum de connaissances. Pour les pros qui suivent régulièrement les rubriques programmations de mes collègues, vous n’apprendrez sûrement pas grand chose, mais comme vous avez déjà quelques longueurs d’avance, j’espère que vous ne m’en voudrait pas trop.
FDB retrouve vos fichiers en un éclair FDB (FindDB ou FindDataBase) de Klaus Melchior retrouve rapidement un fichier ou un répertoire en utilisant des bases de données sauvegardées sur votre disque dur.
Dans l’archive, se trouvent, en fait, quatre programmes: ® UDB, qui permet de créer vos propres bases;
• CDB, pour les convertir; ® LDB, pour les afficher sous forme de
liste et
• FDB pour les recherches.
FDB, n’est en aucun cas un gestionnaire de bases de données, vous ne pourrez donc pas faire de tri ou rajouter supprimer quelque chose dans une base. La grande force de ce DP est sa simplicité à gérer des grandes masses de données, et surtout sa rapidité. Pour vous donner une idée, la recherche du mot "fdb" sur la base du Cd Ami- net_Set3a s’effectue en moins de 2 secondes et environ 4 secondes pour le Set3 complet (sur ma 1230 + Disque Dur 3,5" Western Digital 31200 1,2Go IDE).
Je l’utilise surtout pour "cataloguer" mes Cds. Pourquoi, me direz-vous, il y a déjà un un programme comme ca sur les Cds Aminet (Afind). Oui, sur les Cds MeetingPearls, AmigaPlus, AmigaMagazine aussi, mais le problème c’est qu’ils utilisent tous un programme différent, avec des bases de données, de parfois, plusieurs mégabytes.
Workbench Screen Mise en place Première chose à faire, récupérer fdb1_4.lha (CD Aminet 10 ou sur l'Aminel Sel3a dans util cli ) et l’installer. Comme il n’y a pas de programme d’installation, il faudra effectuer cela vous même à la main. Copiez CDB, FDB, LDB, UDB dans votre répertoire (ou assignation) C; et la doc où vous voulez (pourvu que vous la retrouviez). Il faudra aussi créer une assignation FINDDB: permanente dans votre User-Startup pour le stockage des bases quelque part sur votre disque dur.
FFÏqTll Dans la foulée, récupérez aussi ESR.Iha (Aminet Setla dans util batch ). Easy Slring Requester de Scott Ellis va nous permettre d’utiliser les requêtes avec celulle de saisie de la reqtools.library (Aminet util libs) de François Nico, dont nous aurons besoin pour communiquer le nom du fichier recherché à FDB Copiez ESR aussi dans C: et la reqtools.library dans LIBS:.
Avant de commencer notre interface pour FDB, il vous faut encore au moins 1 base de données pour que vous puissiez y faire des recherches. Vous trouverez sur Aminet (disk cdrom ) déjà un grand nombre de bases de Cds (voir liste). Mais vous pouvez aussi en créer une de votre disque dur. Je vous explique tout de suite comment faire cela, mais avant, il faut penser à l’assignation pour FINDDB:. Tapez, dans un shell, la ligne que vous avez rajouté dans votre user-statup ou faites un reset de votre machine. (Il y a une option "DBPaths” pour chacun des programmes, qui permet de préciser le
chemin où sont stockées vos bases, mais, grâce à l’assignation, cela vous évitera d’avoir à taper des chemins à rallonge du style ”Work:Bases FindDB".
Un index de votre disque dur Vous allez maintenant, pouvoir créer votre propre base.
Pour voir la liste des différentes options pour UDB, dans un shell, tapez: C:UDB ?
Seules les deux premières sont vraiment nécessaires et nous intéressent aujourd’hui.
La 1ère "Paths" est le(s) nom(s) du(es) vo- lume(s) à scanner. La 2ème "DB" est le nom que vous allez donner à votre base.
Pour créer votre base: C:UDB Paths "DH0: DH1:" DB "Disque- Dur" appuyez sur "Entrer" et c’est parti! à ce moment UDB commence à construire votre base en affichant différentes informations (voir Fig. 1 ). Vous avez remarqué que l’on n’a pas précisé où sauvegarder la base.
UDB sauve par défaut toutes les bases dans FINDDB.. Mercredi 01-Oct-9? 17:16:20 Si Et voici l’interface Maintenant, que vous avez tous les éléments, nous pouvons commencer à installer Pinterface" promise en début d'article!
Lancez votre éditeur, ou dans votre Shell resté ouvert, tapez: Run C:Ed FDB- GUI et rentrez-y le script suivant: Sous AmigaDos tout ce qui ce trouve après un est considéré comme commentaire et est ignoré lors de l’exécution du script.
;SVER: FDB-GUI v1.0 Chiozzi Pascal pour AmigaNews Magasine.
DB-OUI VI.¦ . _ ..Si Oui | Hon j Quit ) On lance la commande "requestchoice" avec tous les arguments et on envoie la réponse dans ENVichoix.
C:requestchoice TITLE "FDB-GUI v1.0" BODY "Chercher dans toutes les bases ?" GADGETS "OuilNonIQuit" ENV:choix Essayer de tapez la même ligne dans votre Shell pour voir le résultat (voir Fig.2). Requestchoice renvoie toujours un "1" si vous sélectionnez le premier bouton (le plus à gauche), “2" si vous sélectionnez le deuxième, etc..., et toujours un "0" pour le bouton le plus à droite. Pour ceux qui suivent avec le shell, sélectionnez une réponse dans la requête. A ce moment, le fichier "choix" sera créé en ENV: (ou Rarrvenv ) contenant votre choix.
Ce qui nous intéresse à présent, c’est de savoir quel bouton a été actionné. Pour cela, procédez comme suit: Si l'utilisateur sélectionne "Quit" (le bouton le plus à droite), "choix" sera donc égal à "0", dans ce cas, on arrête là.
If Schoix EQ 0 QUIT Endif Si l’utilisateur répond "Oui", on continue, on crée la variable "FDBbase" et on y met " ?" Pour que FDB fasse la recherche sur foules les bases.
If Schoix EQ 1 Set NIL: FDBbase " ?"
Else Si l'utilisateur répond "Non”, on lance "Re- questfile" pour choisir une base: requestfile ENV:FDBbase DRAWER FindDB: PATTERN " ?.codes" ACCEPT- PATTERN " ?.codes" NOICONS TITLE "Sélectionne la base à Explorer:" positive Okay négative Quit Si , à ce moment, l’utilisateur appuie sur "Quit", la variable "FDBbase" ne sera pas créée et on quitte.
If NOT SFDBbase QUIT endif Idem, si l’utilisateur appuie sur "Okay”, mais n'a pas sélectionné de base, if SFDBbase EQ "FindDB:" QUIT endif Les quatres lignes suivantes, on supprime le ".codes” pour obtenir le nom de la base sans extension.
COPY ENV:FDBbase to ENV:FDBbase2 C:List ENV:FDBIist ENV:FDBbase2 LFORMAT %L Eval ENV:FDBres SFDBlist - 9 ECHO ENV:FDBbase SFDBbase2 NOLINE FIRST 0 h.-»...!, s.r. LEN SFDBres endif On définit une nouvelle variable "FDBfile" pour le nom du fichier recherché et on lance ESR.
Set NIL: FDBfile "" Set FDBfile ‘ESR "" TITLE- BAR "FDB_Gui" MESSAGE "Fichier Recherché:”’ Si aucun nom de fichier n’a été rentré, on quitte.
If "SFDBfile" EQ "" QUIT endif Ici commence la confection du guide pour les résultats de la recherche. On envoie les trois lignes suivantes dans un fichier "Temp- 1” Echo RAM:T Temp-1 "©DATABASE FindDB” Echo »RAM:T Temp-1 ”@NODE MAIN
• "Trouvé sur »$ FDBfile«*"" Echo »RAM:T Temp-1 "" On lance FDB
avec les différentes variables comme argument et on envoie la
sortie dans le fichier "Temps-2’’.
C:FDB db SFDBbase SFDBfile RAM:T temp-2 On rajoute encore deux lignes pour finir notre guide.
Echo »RAM:T Temp-2 "" Echo »RAM:T Temp-2 "@ENDNODE" On assemble les deux fichiers "Temp-1" et "Temp-2" et on envoie le tout à Multiview.
Join RAM:T Temp-1 RAM:T Temp-2 TO RAM:T FindDB.guide Sys:Utilities Multiview RAM:t FindDB.
Guide et pour Unir, on efface tout.
Delete NIL: ENV:FDB ?
Delete NIL: RAM:T Temp-1 RAM:T Temp-2 Delete Nil: RAM:t FindDB.guide Sauver ce script et ajoutez-y une icône de projet avec comme outil par défaut "IconX”.
A la prochaine fois Voilà pour aujourd’hui. Si cela vous a intéressé, je vous propose, la prochaine fois, de continuer notre petite interface pour pouvoir aussi utiliser UDB, CDB, LDB. En attendant, si vous avez des questions, vous pouvez m’envoyer un mail à "cpf@amiganews.com". Pascal Chiozzi Liste de CD-Roms pour FDB disponibles sur Aminet: disk cdrom ANews95DB lha
- AmigaNews '95 disk cdrom ANews96D8.lha = AmigaNews '96
disk cdrom Ammet3DB.Iha = Aminet 3 disk cdrorrw Aminet
5DB.lha = Aminet 5 disk cdrom Aminet6DB lha = Aminet 6
disk cdronvAminet7DB lha = Aminet 7 disk cdrom Aminct8DB.Iha
= Aminet 8 disk cdrom Aminet9DB lha = Aminet 9
disk.'cdrom AminetlODB.Iha = Aminet 10 disk cdrom Arnmetl
IDB.Iha = Aminet 11 disk cdrom Aminet 12DB.Iha = Aminet 12
disk cdrormAmmet 17DB lha = Aminet 1 7 disk cdrom AminetSET
IDB.Iha = Aminet SET 1 disk cdrom AminetSET2DB.Iha = Aminet
SET 2 disk cdrom AminetSET3DB.Iha = Aminet SET 3
disk cdrom AminetSET4DB.Iha = Aminet SET 4 util misc FDBData.
Lha « Amiga Users Cal gary CD-ROM (Dec 93)
disk cdrom Demos4Ever08.lha = Demos4Ever
disk cdrom DoltDB.Iha = Doit disk cdrom DoU2DB.1ha a Doit
Vol.2» util misc FD8Data.lha = Freshfish Oct 93 Fred Ftsh’s
Monthly CD-ROM (Oct 93) util misc FDBData2.lha
* Freshfish Oec93 disk cdrom FOBData4 lha = Freshfish March94
disk cdrom Gatewayl DB.Iha = Getawayl Vol.1
'disk cdrom gateway2db lha = Getawayl Vol.2
,'disk cdrom FDBData3.lha a Graphics 1 Knowledge Media Graphics
Tools Library util misc FOBData lha = Gifs Galore CD ROM (1st
édition 1992) disk cdrom lmagineSDB.Iha = Irnagne 3 EN- HANCER
disk cdrom LtghïRom IDB.Iha = Light Rom 1
disk cdrom LightRom3DB.lha = Light Rom 3 (3 CDJ
disk cdrom Lightwave3DB.Iha a Lightwave EN- HANCER
dtsk cdrom MaxonProDB lha = Maxrm Crierna 40 PRO
disk cdrom meetpearls3db.lha = Meeting Pearls 111
disk cdrom meetpearls4db lha = Meeting Pearls IV
disk cdrom FDBData4 lha = Simtel MS-DOS October 1993 Walnut
Creek s Simtel20 MS-DOS Ar chive disk cdrom tgaedb.lha = The
Global Amiga Expefience« A disk;'cdfom FDBDaTa3.lha = The
Ultimate MOD Collection Music Module Collection, (Sunset
Productions) util misc FDBData2 lha X11RS GNU AMIGA PRQ par
Philippe Janot Eh oui, il y a encore des ravagés qui sévissent
sur Amiga et Minitel. A l'époque du Net quand même!
Un serveur Minitel 128 voies sur Amiga Contrairement aux serveurs connus dans le monde Amiga qui fonctionnent sur RTC (Réseau Téléphonique Commuté) et qui ont 1, 8 ou 16 voies, ce serveur fonctionne sur le Réseau TRANSPAC avec une ligne physique à 64 Kbps, mais peut gérer 128 communications Minitel simultanément (je dis bien 128).
La plupart des serveurs "Amiga" tournent malheureusement sur des "PC".
Et pour cause, c’est une des seules machines pour laquelle a été développée une interface dite " X25 ", et en plus, il fallait UNIX.
(Pour les néophytes, X25 est un protocole de transmission synchrone en mode paquet (d’information) utilisé par le réseau TRANSPAC et tous les serveurs 36 xx.
Comment ça marche (Cf.Fig.1) Les Minitels, en composant le 36 xx, passent par le RTC et appellent un PAVI (Point d’Accès Vidéotex). Celui-ci en- voie au Minitel la fameuse grille de présentation. Ce PAVI convertit en adresse (comme le Net. Et TOC !) Le code de service entré par le minitelliste et traverse le réseau TRANSPAC à destination du serveur.
Nous voyons donc que le destinataire, (le serveur en l’occurrence) doit être aux normes X25. Comme nous l’avons vu plus haut, il n’existe des interfaces X25 que sur les autres bécanes. Pas sur la nôtre. Personne n’a osé en développer une. Pourtant, le multitâche aidant et UNIX, (tiens, tiens, Amiga UNIX, c’est un Amiga qui fonctionnait bien ça!
Le 2500UX ça vous rappelle quelque chose? J’ai encore une documentation commerciale pour les nostalgiques), on aurait fait un "tabac". Mais c’est du passé. Donc, pour palier à ce manque, une autre solution existe, plus onéreuse il est vrai. Cependant, elle a l’avantage d’être nettement plus accessible et facile à programmer. Cette interface sera externe à l’Amiga. Et oui. Une de plus. Et quelle interface!
Une usine à gaz, mais qui fait professionnelle (cela va très bien avec notre Amiga, voir la photo).
Notre Amiga, ne reconnaît donc pas le protocole X25, mais connaît bien l’asynchrone. Il faut donc convertir X25 en asynchrone. Les connaisseurs me diront, il y a le PAD, un Assembleur Désas- sembleur de Paquet. Hélas non, car le PAD ne gère qu’une voie et en plus, de l’asynchrone vers X25. Bref, ce n’est pas ce que l’on veut.
Oublions la solution PAD.
Mais, il existe sur le marché, des boîtiers externes qui transforment les paquets X25 en trames asynchrones, (personnellement, j’utilise un MULTIX de la marque OST).
En version de base, il peut gérer 16 communications simultanées et notre Amiga aime bien l’asynchrone. Et surtout, il est capable de digérer tout ce qui arrive (il a bon appétit, ce petit). On arrive donc à la Fig.
2.
Le boîtier convertisseur, avec 1 carte et sans option, peut gérer 16 Minitels. C’est quand même pas mal Mais avec option et 4 cartes, il gère 128 Minitel (4x32), ce qui est beaucoup mieux, non? Là où les choses se compliquent, c’est que ce convertisseur nous fournit 4 entrées X25 et 4 sorties asynchrones. Là, il faut rentrer dans la "siouxerie" du multiplexage et autres bidouilles qui plaisent à notre Amiga (il n’a peur de rien et sait tout faire). Ce multiplexage se compose du côté asynchrone, par 2 cartes DSB (Dual Serial Board), ce qui porte le nombre de portes série à 5 (n’oublions pas
le port d’origine qui devient disponible pour une autre tâche (et oui, le multitâche a du bon).
Côté X25, un problème (petit, rassurez vous): comment relier les 4 entrées X25 du boîtier convertisseur à 1 seule ligne physique? La solution est un commutateur X25 .Celui qui est utilisé se compose de 6 portes X25 et 4 asynchrones.
4 des 6 lignes X25, vers le convertisseur, 1 lien X25 vers le réseau TRANSPAC, 1 lien CONVERTISSEUR ASYM 1 ôvoies Itranspac AMIGA m _ ! COMMUTATEUR X25 X25 de seœurs, 1 porte asynchrone pour le terminal de supervision du commutateur. 1 porte pour un Minitel MAGIS pour la surveillance du serveur, 1 porte pour un Minitel standard, 1 porte asynchrone de disponible.
Globalement, un graphique vaut mieux qu'un long discours. Voir Fig.3. Un logiciel en Blitz Pour terminer cette présentation, voyons la partie software. Entre nous, c’est la partie la plus simple. Ne connaissant pas le langage C, je me suis rabattu sur le Blitz Basic (largement suffisant mais il est vrai, pas très professionnel!). Le convertisseur envoie à l'Amiga des trames de la forme "STX Numéro du Minitel type de trame données ETX". Ah que notre Amiga aime bien ce genre d'informations. Il suffit de traiter au fur et à mesure ces informations qui arrivent sur les 4 voies
en même temps à 19200 Bps. C’est pourquoi, sur un A2000 accéléré avec une 2040 et 64 MO de RAM, le taux de charge de la CPU avoisine les 50 à 70% lorsque 110 Mini- tels sont en communication avec le serveur. De plus, de quoi faire rougir les Pciste, toutes les pages vidéotex sont en RAM. Les seuls accès disque sont aux moments de la connexion et déconnexion des Minitels pour t 1 joæij f H -i ds t BLIZZARD 2040 6sX25 a 04 Kbps [] lcQNVX»ASYN f «ASYNC 961» BPS WB 3.1 P) IMP.
61 MO RAM Fig.3 enregistrer la durée des communications Un affaire qui marche En conclusion, je ne peux malheureusement pas vous communiquer le code d’accès à mon serveur, car il est dédié à une société privée. De plus, ce n'est pas un serveur à la portée de toutes les bourses. En effet, ce n'est pas l’Amiga le plus cher, on s’en serait douté. Le convertisseur X25 ASYN et le commutateurX25 coûtent à eux deux la bagatelle de 100 KF, la ligne TRANS- PAC à 64 Kbps coûte par mois environ 3 KF. Heureusement, les recettes (reversements France Télécom) ont amorti le matériel en l’espace de
trois mois.
L’avenir Maintenant, je vais me lancer dans la conception d'un serveur WEB accessible en X25 via le "provider" que je vais créer, et devinez qui pilotera le tout? Ou bien l’Amiga, ou alors un "GATEWAY (Biprocesseur Biturbo Qua- dra ABS et AIRBAG....) 68060 ou RISC équipé de cartes X25 et UNIX " (on peut l'espérer). Sur ce. à bientôt sur nos lignes Amiga .
AmigaLEMENT VÔTRE, (ce n’est pas de moi) Philippe Janot POUR .MIEUX VOUS SERVIR, NOUS PUBLIONS MENT UN CATALOGUE COMPLET AVEC TOUS NOS PRODUITS INFORMATIQUES AMIGA. POUR LE RECEVOIR, COMPLETER ET RETOURNER LE COUPON REPONSE ACC OMPAGNE D* UNE ENVELOPPE TIMBREE.
Ana MERCI DE VOTRE CONFIANCE cran LES CLASSIQUES Extensions A500 S00*. A600. A!200 B Ext A500 avec Horloge 190F» Ext. A300+ uns Horloge 280 ï rs Ext. A600 «ins(*vcc)H 300Fn(380Fn) TBD1200 0Ko 370Frs Disques Durs A600 AI200 C 550F» HDI60Mo2 5 690F» HD60Mo2.5 MD270Mo2,5 HDI.2lio.V5 Hf)20o3 5 Prévoir Kit Install 2 0.3.0 ou 3 I 4Mo32biu STD 8MoSTD I6M0EDO 790Frs HDIOo2.5 1350F» Il40F» IID16Go3 5 1250F» 1370F» IID2 50ro3.5 I5I5F» 60F» Harettes Stmm B 155F» 4Mo EDO 155F» 255F» 8M0EDO 225F» 550F» 32MoEDO 1290F» Ucleun CD-ROMA600 AI200 C CD Atapi Nu CD Atapi Externe x4 510F» 590F» x8 550F» 620F» xlo
660F» 790F» CD SCSI Nu CD SCSI Externe x8 850F» 950F» Lecteurs de disquettes Amiga B Interne 880KoA500 '600' 1200 199F» Interne 880Ko A2000 250F» Intente 1.76Mo Al200Comm 480F» Interne 176 Al 200Am.Tech 480F» Interne 88OK0 avec façade 210F» Interne 1 76Mo avec façade 480F» Préciser la version de F Al 200 Commodore ou AmigaTechnologie pour les I 76Mo Externe 88OK0 tout Amiga 310F» Externe I 76Mo (WB 2 05 mini | 660F» otver A 600 A1200 E Tower TBI) 1200* monter 950F» Tower TBD600 à monter 1090F» Tower TBD1200-3 0 2990F» Tower TBD!200Magie 3690F» LES TOPS Cartes accélératrices AI200 à partir d‘
un 68EC30 25Mhz a partir de 650F» C Blizzard 1230IV 890F» .C Blizzard I240 IV-TERC 1880F»C Blizzard 1260 IV 3099F» C Kit SCSI Blizzard IV 650F» C Copro 68882 33 PLCC 190F» B Copro 68882 50 POA 460F» C Cartes accélératnees A.3000 A4000 à partir de 2300F» C Interfaces Zorro 11 RBM pour tout A1200 monter en tour 1450F» C Blizzard 603E à partir de 31 lOFraC Blizzard 603 E - à partir de 3899F»C Interface Bt ’DDHA 399F» C Carte Vidéo GRAFFITI 490F» C Interface CATWEASF.I. 540F» C Interface CATWEASE1. 7.11 675F» C Interface Squirtel 4101» C Interface Surf Squtrrcl 750F» C TBD 4 Idc ( Option
IDE-fix’97) 150F» A (350F» B) comprend 1 interface • 1 nappe 2.5 2 5 A compléter et à retourner L’ Etang Simon - 03320 LE VEURDRE CATALPA ve. A-fôffiÀ.
Nom, Prénom:_ Adresse: Ville: Code Postal: t Port: A 55Fn B *5Fri 75FTI D lNFn E IMFn. Yalakki dans h llmiie di Pris TTC. Modifiable* .an* preavli Pâkmeal Mandat ktlre. ( B. ( HQ ou ( KHI Ghostscrlpt pour fichiers Postscript et Acrobat Intel.
Ghostscript est un interpréteur issu du monde Unix qui permet de traiter les fichiers Postscript (niveau 1 et 2) et PDF (Acrobat), à des fins d'affichage, de conversion ou simplement de test (utile lorsque l'on programme en Postscript).
Ce logiciel est très utile pour vérifier des fichiers au format Postscript avant de les imprimer, visualiser des fichiers PDF (un très grand nombre de documentations techniques disponibles sur le Net sont au format PDF, comme le montre la fig.1 avec un manuel relatif au Pentium Pro 200) ou imprimer des documents Postscript PDF sur une imprimante non-Postcript, La version testée est la 5.01 d’Aladdin Enterprises, disponible sur Aminet II existe également une version provenant de l’ADE que je n’ai pas encore testée.
Installation Ghostscript est divisé en 3 archives :
- données (gs501_data.lha) : cette archive contient tous les
éléments vitaux de Ghostscript, hormis l’exécutable.
- polices de caractères (gs501_fnts _std.lha)
- exécutable (gs501_030fp.lha par exemple) : il existe plusieurs
archives selon le CPU présent dans votre Amiga (68000 - 68040,
FPU non FPU) La documentation fournie n’étant pas d’une grande
clarté au sujet de l’installation, il faut se contenter de
lire le readme qui, fort heureusement, détaille la marche à
suivre, à savoir :
- extraire les archives dans le même répertoire, afin de créer
une arborescence Ghostscript
- renommer l’exécutable en gs lopyrtght C I991? AtrtJm
En»*rpr s«. H*r.lo Park. Cfi AH nghts r*s*rv d L&we gs
fevttchts) (filelps J test fr* *jenUy uwd s*itcft*s (vou car.
Us* • tr plac* of =)
- JlDPftJSe 00 paus* Ift r paq* • -q 'qui*!', fwr Mssagn P*9«
size m pix*ls I -r rês pixels ,i :h résolu» ton
- S0tyiœ«»0ew»e select dtvicc I -dBATCH *.. after las» fit*
- S&ilputFU*» m select output fil* - for stctout. IcotMnd for
pis*.
«•bed d or *ld for paoe • rput foraa’S PostScript PostScnptLeuei l PostScrtpU.*v*l2 PDF 'Vua,iabte tevic*s a»'9a «i9*rprint*r »»‘W_itb» »iga_cus»c* epsw eps9»,d epsfrugh s 1990 stcolor deskjet laserjet (jetpius ljet2p Ue»3 Ij*?4 cdeskiet cdj550 pi pjxl pjxl389 uniprint bjife b)2M bjc68Ô btc889 faxg3 faxg32d fa*g4 çcx*ono pcxgray pcxlp pcx256 pcx24b pcxcayk pgr* py*rav pr* prarav pp» pp»r*v Hffcrle t,ffo3 tiffg32d tiffgJ Hfflrw 11ffpack 1,ff12nc t«ff24nc 6»f*o*o t*p!6 te©256 Mp ift p*c*o psg ray bt« bitrgb bitc»yk pn*ooc pnggray f*9’6 png256 pryit* ip g jpeçgray pd»wr«*e pswrit* epswnte
pxiacoo pxlcolor nunpao* iearch path r . Gr»ostscr»pt data . Ghostscript forts or ter* infonMUon, se* gtos»scripi dcc use »xt frport bugs to ghostîalaOJir co». Use the fora ir bug-for» txt ' Data T«p twiload Octobre N *$ œ-0ct-9? CONTENTS
• *E -Tfl BFVTj MCCtWCA 9Ht*ixr *ïünjm ûkt» fig.1 MlCAOMCCtMC* *
Hl
- modifier le fichier S:User-Startup afin qu’y figurent les
lignes suivantes : ASSIGN Ghostscript: cchemin choisi PATH
Ghostscript: ADD Une fois ceci fait, et après un RESET,
Ghostscript est opérationnel.
Utilisation De ses origines Unix, Ghostscript a hérité une interface utilisateur 100% CLI, qui n'est pas évidente à maîtriser. La fig.2 donne un aperçu des options utilisables.
Attention : Ghostscript est très gourmand en pile. J’ai effectué les tests avec une valeur de 150 KO et cela semble le satisfaire. Autre petit détail : Ghostscript étant conçu à l'origine pour fonctionner en mode interactif il faudra taper ’quit' lorsque le fichier a été traité.
Pour pallier à cet inconvénient fâcheux, il existe le mot clef -dBATCH qui demande à Ghostscript de quitter tout seul.
Un ensemble de scripts est fourni, situé dans le répertoire Ghost- script:Batch Ces scripts ont pour rôle de faciliter la vie de l’utilisateur novice (ou pressé) en automatisant certaines tâches comme la conversion Postscript - PDF Hélas, ces scripts sont écrits en Korn Shell, ce qui les rend inutilisables pour la majeure partie des utilisateurs (à moins de posséder un Shell compatible comme ceux proposés par l’ADE ou le Korn qui était distribué avec les anciennes versions de GCC).
Généralement, Ghostscript utilise des devices pour travailler. Ceux-ci sont détaillés si on lance Ghostscript de la façon suivante : gs -h (voir fig.2). Pour préciser un device, la syntaxe est : -sDEVICE= device (par exemple -sDEVICE=amiga „ custom) Ces devices permettent à Ghostscript de savoir comment il doit organiser sa sortie et répondent aux be- mmmm soins les plus divers (imprimantes ou images).
La version Amiga dispose de 4 devices supplémentai-
- amiga : affichage dans une fenêtre WB.
- amiga_custom idem mais sur son propre écran (il faut préciser
les dimensions).
- amigajlbm : sauvegarde dans une image IFF ILBM.
Aux dires de l'auteur (dans la documentation), ce device ne fonctionne pas à 100 %.
Fig.2
- amiga_printer : impression sur l'imprimante définie dans les
préférences du système.
Sur mon système j'utilise Ghostscript comme afficheur Postscript et PDF, ce qui me fait économiser énormément de temps et surtout d'encre, il s’acquitte de sa tache avec brio, le traitement étant plutôt rapide (et pourtant je suis sous AGA). Par contre, j'émets des réserves sur une configuration moins puissante que la mienne (A 1200 avec 68030 et 68882 à 50MHz). L’affichage est de bien meilleure qualité que celui proposé par Posl, un autre logiciel d’affichage et impression Postscript, et, de toutes façons, bien plus rapide.
Pour ce qui est de la possibilité d’imprimer du Postscript ou du PDF sur une imprimante non Postscript, j'ai essayé d'imprimer la documentation montrée en fig.1 sur une imprimante matricielle Epson 24 aiguilles: réussite totale, le fichier s'est parfaitement imprimé.
Ceci est particulièrement utile pour les personnes n'ayant pas d'accès à une imprimante Postscript et devant impérativement imprimer de tels fichiers.
Ghostscript peut enfin également servir aux développeurs Postscript : grâce à l’option -dNODISPLAY, on peut se contenter de demander un test du fichier sans l’afficher (dans ce cas Ghostscript se cantonne dans son rôle d'interpréteur), afin de voir si le fichier est correct ou non (en cas d'erreur, Ghostscript est tout sauf timide et se fera une joie de relever la moindre petite imperfection, fût-elle infinitésimale).
Conclusion Ghostscript est un excellent utilitaire n’ayant pas de rival sur Amiga, car les logiciels de traitement Postscript lui sont bien inférieurs et il n'existe pas à ce jour de logiciel permettant de visualiser du PDF sur Amiga (du moins à ma connaissance). Néanmoins, une configuration relativement musclée sera nécessaire pour tirer profit des avantages de Ghostscript et son interface "tout au clavier” en rebutera plus d'un, même si elle permet l'intégration simple de Ghostscript dans des scripts de conversion L'autre point noir est la présence de scripts exclusivement écrits en
Korn Shell, ce qui fait penser que la transition vers l’Amiga de Ghostscript est encore perfectible (scripts Amiga Shell, par exemple, ou Csh pour les amateurs). Cependant, même si Ghostscript n’est pas parfait, il reste pour moi totalement indispensable aux utilisateurs maniant du Postscript et ou du PDF.
Franck Anière Machine de test : A1200 030 82 50 MhZ, 16 MO Fasl, OS 3.1. Version testée : 5.01 Où se procurer Ghostscript? Aminet : glx show. La version 4.03 se trouve sur le CD Aminet 19 et la 5.03 sur le CD Aminet 21 Fort 36 h sans matériel = 40 F Fort 36 h avec matériel = 70 F Assurance 0 îi 6000 F= +30 F Virement postal = +20 F Étranger (En Europe) = +15 F Eurochèque = +15 F Chèque étranger = +60 F Magasin ou VPC : 47 avenue de la libération, F-63000 Clermont Ferrand.
Téléphone 04 73 34 34 34 El PageStream 3.3 TypeSmith F F ' local©* Découpage,» '«toria n PageStream 3.3 ..1690 F Gabarits A.D.F.1 .240 F Scripts A.D.F.1 ....240 F Effets de Gary ....290 F Drapeaux 3D du monde 340 F Filtre pour WordWorth ..230 F Extensions Borders 600 F Extension TextFx 2 490 F Moteur de fontes True type . 290 F Banque Festivité A.D.F.1.....240 F Filtres JPEG 230 F Fontes Studio (48 fontes).....340 F WordWorth 6 540 F ArtEffect 2 g ]p Q3SS09(Qj 0
HiSoft Devpac 3.50 Complet Cours Ophelie ASM 390 F Aide Hypertexte ...390 F Macro spécialisées ......490 F *1
- ... T'i Nol EAU| Encyclopédie Tome I F.xee 320 F Encyclopédie
Tome 2 : Matériel. 320 F Bien débuter A1200 A4000 1 90 F Bien
débuter A5004 A600 .... 190 F StormPowerASM 3.0 VO . 940 F
StormWizard 2.0 ..540 F A 1200 avec Pacte
Magic 2589 F A 1200 avec Disque
dur IDF 260 MO el Pack Magic . 3189 F A 1300 Cane A1200 avec
lour Inliniiiv ..3689 F A 1400 A1300 4 5Z.II * 2
ISA. 2 PCI. I vidéo, I CPU 5 189 F A1500 A1300 + 5 Z lit mais 1
ISA, .. 6789 F’ A4040 avec Disque dur SCSI I Go el
Pack Magic.. I 6890 F Ecran 15 pouces
GoldStar ..1990 F Tour Micronik infinitive
A1200 ....1389 F Tour Micronik A1200 + Zorro
2 ....2489 F Tour Micronik A1200 + Zorro 3 ....4889
F Tour Micronik A4000 + carie fille .3589 F Coque clavier
A1200 Micronik ......389 F Alimentation Micronik 230 W
interne... 449 F Lecteur interne haute densité pour A5Ü0450 F
Lecteur version A600 A3000 ROM 3.1.450 F Lecteur version A1200
c, mnmdorc.,...ï4.À.. 450 F HiSoft Devpac Amiga ; la relance
C'ullret IliSnff Devpac V50 complet 1470 1 705 1 Lecteur
version A1200 Commodore mur 450 F F Lecteur version Al200
es*»™; 500 F Lecteur version A fZOCffiscom en
mur 500 F Lecteur version A2000 ..550 F
Lecteur version A4000 ..450 F Lecteur
externe HD tous Amiga 600 F Jeux et Cédéroms : loul un magasin!
Lecteur cédérom IDE I6x ....789 F Lecteur cédérom IDE 24x ....889 F Lecteur cédérom SCSI I4x . 1289 F Graveur Philips ... 2490 F TOPOLINO ailapieur souris iraekhnll....245 IMPRIMANTES Stylus C 400 1440 F Stylus C 600 1940 F Stylus C 800 2940 F Pilotes A.D.F.1......190 F Spouleur A D.F.I 190 F Sporter Voice .970 F Sporter Flash.... 1140 F Courier Voice.....1890 F Numéris 3590 F Miami .350 F Net WEB 2 ....595 F Blizzard 1230 850 F Blizzard 1260 ..2890 Blizzard
2060 ...... 3790 F Blizzard SCSI 540 F Copro 50 Mhz 380 F Cyberstorm 68040 .2 1 90 F CyberStorm 68060.3790 F Cyberstorm SCSI . 590 F Cybervision 64 ïi 1490 F Cyber. ScanDi ubler...590 F Picasso IV 2790 F DIVERS PowerPC bientôt fabriqué, réservez par carie bancaire B 603c 175-68030 50= 3249 F, H 6O3c2UO-68ü6O S0 = 5590 F etc. 8 Mo 250 F, 16 Mo 550 F. 32 Mo 1290 F Cable lmp = 45 F... Epson GT5000 .... 1990 F Epson GT8S0Ü .... 3190 F SCANQUIX Epson ....540 F HP ou Paragon .560 F Arlec ....570 F ENCRE STYLUS «*• En magasin.
5 Cédéroms ......290 F 50 d7 SONY DD .190 F IBM 3.24 GO 1640 F IBM 3.61 GO 1750 F IBM 4,33 GO 1890 F IBM 1,08 GO .1530 F IBM 1,44 GO .1620 F IBM 2,16 GO 2650 F IBM 2,16 GO uüra.3630 F IBM 3.08 GO .3700 F DISQUE DUR SCSI IBM 1 GO ......1790 F IBM Fast 2 GO 2230 F ZIP IOMEGA Lecleur SCSI Il 70 F Coffret + 6 ZIP 590 F ! OS 3.1 : ROMs+Manuels+Disquettesi J ASOI) .490 E A2000 ... 490 I- j E A600 .490 P A3000 .... 590 F ÏA1200 ...... 590 F A4000 ....
Ariadne .1590 F Squirrel SCSI .390 F SurfSqunrel SCSI 690 F MISE A JOUR M WMK M SIBH|I*IS(J1 I 111 R 2‘ r Téléphonez-nous pour les modalités Pagestream 3 0 en 3.1 190 Pagestream 3.x en 3.3.....350 Manuel PagcSlrcam .550 TypeSmith 90 Devpac 3.50 en 3.50Î......290 Devpac 3.14 en 3.50.1.....490 Devpac 2.0 en 3.50.i 590 StormC 10 en 1 1 .....90 StormC 1.x en 2.0 .....690 ArtEffect 1.0 en 1.5 ....90 AnEffect 1.x en 2.0 ..690 StormWizard .250 Pilotes A D P I ...120 Spouleur A
D.F.1 .60
A. B.E. A.D.F.1 ...120 CRÉDIT DE PAIEMENT
Télèphonoz-nous pouf les modalités oi l'accord.
Paiement différé Gratuit Paiement en 2 fois.. . 50 F Paiement en 3 fois. 100 F Rubrique dirigée par Thierry Lamblot lamblot@club-internet.fr Voici comme d'habitude vos news préférées avec ce mois-ci, un parfum particulier puisqu'avait lieu, il y a quelques jours, l’événement vidéo numéro un en France : le SATIS.
NEWS Caméscopes Canon: la famille des caméscopes DV s'agrandit avec l’arrivée de Canon ef de son DM-MV1, un caméscope aux multiples atouts : mode photo (flash en option), viseur couleur, time code, sortie DV, stabilisateur optique, zoom 14X.etc.Tarif 17000F JVC: du nouveau chez JVC avec le petit GR-DVX, digne successeur du GR- DV1 mais hélas toujours dépourvu de sortie DV. Viseur couleur, mode photo et flash prévu, time code, option montage, doublage son. Etc pour 15000F. Option multimédia pour le montage 2000F.
Multimédia Videonics: Python est le nom d'un boîtier tout nouveau fabriqué par Videonics qui se branche sur le port parallèle et qui permet la capture de séquences MPEG1 et d'images JPEG. Equipé d'un pack logiciels intéressant, ce système devrait séduire de nombreux utilisateurs WEB car il permet d’agrémenter ses propres pages WEB de séquences vidéo.
Prix : 3000F.
Photo numérique Sony: le Mavica est un nouveau concept d’appareil photo numérique développé par Sony puisqu'il permet de stocker les images sur une disquette 3,5.
Montage virtuel CasaDraco France: Deltagraph’X nous informe de la création de CasaDraco France SARL, qui est une nouvelle société chargée de distribuer en France les produits réalisés par MacroSystem (Draco, Casablanca). Un réseau de revendeurs qualités est en cours de création. Cette structure était présente sur le SATIS.
Fast : "Every In, Any out". Telle est la devise de Fast réservée à son tout nouveau système de montage non linéaire appelé "Blue". Développé en partenariat avec Sony, Philips, Pinnacle et Trimedia, ce système s'articule autour de trois unités : le Blue Connect, qui est le caisson de raccordement (la connectique est impressionnante), le Blue Works talion constitué d’un PC sous Windows NT et d’un pupitre de commande, et le Blue Control. Le gros avantage du Blue est de reconnaître tous les signaux et d’éviter les pertes en cas de compression et de décompression. Fast offre ainsi aux pro
fessionnels un compromis idéal entre une productivité maximale, une grande qualité (10 bits en vidéo et 20 bits en audio) et la garantie d’une ouverture totale sur les formats existants et à venir.
Miro: du nouveau chez Miro avec l’arrivée du MiroVidéo Studio 200. Un boîtier externe qui se connecte sur le port parallèle du PC. Cette solution grand public ne nécessite pas de ressources machine importantes et sera commercialisée au tarif de 2490F avec les logiciels Video Direclor 3.00, Tille Editor 3.00 ef Audio Edilor 3.00. Ulead System Inc: la version française de MediaStudio Pro 5.0 est disponible et se positionne comme le concurrent sérieux de Première. Au programme, cinq nouveaux modules: VideoCaplure, VideoEdilor, VideoPaint, CG Infinity et AudioEditor. Prix public : 4490F
HT Du même éditeur : WebRazor pour Photoshop consiste en une panoplie de plugins et utilitaires à destination de Photoshop pour la création de boutons, effets 3D, fonds de page, etc... pour le WEB Tarif : 790FTTC.
WEB Le montage virtuel vous intéresse et vous cherchez des conseils ou des astuces, que ce soit sur Casablanca ou sur AV Master. Vidéo® infini est la mailing list dont vous avez rêvé. Le ton y est sympa et les informations diffusées de qualité.
Pour- vous y abonner, il vous suffit d’aller sur le site "http: www.cru.fr listes " et de passer un mail au robot comme indiqué sur le site. Par la suite, vous recevrez sur votre machine le contenu intégral des informations communiquées. D'autres mailing lists très intéressantes sont d’ailleurs disponibles sur ce site.
Littérature Les techniques audiovisuelles édité par Economica, est un livre qui a déjà quelques années mais qui fait le tour en plus de 500 pages, de toutes les techniques vidéo avec une approche intéressante sur le montage virtuel et les trucages. Il a été écrit par une équipe de l’Institut National de l'Audiovisuel et devrait apporter pas mal d'informations aux vidéastes à la recherche d'informations en tous genres.
Tarif 395F (tarif SATIS 1997).
Calendrier Du 25 au 30 novembre 1997, se tiendra à Aubagne la quatrième biennale du court métrage. Méridiens se veut un lieu de rencontre entre de jeunes réalisateurs et talents de demain, et le public. Contacts : 12-14 rue Marceau. 13400 Aubagne. Tel 04 42 84 20 61.
M Numerim SATIS On s'y prépare des mois à l'avance et on ne peut s'empêcher d’avoir à chaque fois la même sensation en sortant du SATIS : un sentiment d'inachevé. L’impression d’avoir manqué le stand à voir ou le produit phare de demain ou encore ce fournisseur présent que vous allez rechercher dans quelques mois. 250 exposants réunis sur ce salon entre le 14 et le 17 octobre 1997, à raison de 5 minutes par exposant, nécessitent pratiquement trois jours de visite. Il fallait faire des choix et j’espère avoir effectué les bons pour vous... SONY J’avais découvert l’année précédente un proto
type de station de montage qui m’avait laissé un peu sur ma faim tant les plantages étaient nombreux. Cette année, la ES-7 Edit Station semblait tout à fait domptée par son démonstrateur et paraissait très stable. Cette configuration s’articule autour d’un P200 équipé de 64 MO de RAM et, grâce à la fonction ClipLink, tire partie de la puce se trouvant sur les cassettes DV Cam en offrant un gain de temps non négligeable.
Les points d'entrée et de sortie sont automatiquement mémorisés sur les cassettes, reconnus par la station de montage et affichés sous forme de vignettes à l’intérieur du chutier. A la prise de vue, l’opérateur peut même affecter un état ou statut à ses séquences (good ou no good). La fonction cliplink permet de dérusher en piochant soit sur tous les rushes contenus dans la cassette, soit à l’intérieur des rushes good ou no good. Il suffit ensuite de faire appel à la liaison numérique (QSDI) pour copier les rushes sur disques en vitesse 4X.
Sony présentait aussi un caméscope dockable DXC-D30WSPL et commutable en 16 9.
Le DNW-A220P est un banc de montage de terrain compatible Betacam SP et SX et exploitant les marques "good shoot" déposées par le caméraman. Ce système intègre deux écrans LCD cou- leur, deux magnétoscopes qui peuvent fonctionner de façon indépendante et grâce au mode “Sequential Record Mode", permettent un enregistrement en continu entre les deux enregistreurs.
PANASONIC La grande nouveauté était la présentation d’un caméscope DVCPro d'entrée de gamme à 60000F, objectif interchangeable, semelle, batterie compris : IAJ-D200. Il accepte les grandes cassettes de 123 minutes.
PHILIPS En arrivant sur le stand de Philips, j’ai été attiré par une valise que je croyais être la célèbre AJLT.75 de Panasonic. En fait il n’en est rien, mais ce modèle est décliné sous la référence DCR 75 chez Philips. La gamme des caméscopes DVCPRO de la série LDK 100 était présentée chez Philips : dont la LDK 120 commutable en 16 9 grâce au système DPM.
LE VIRTUEL CIS: le couronnement de Lightwave La célèbre société de Pessac présentait une nouveauté: le Perception RT de DPS pour PC ou Dec Alpha. Ce nouvel enregistreur numérique gère deux flux vidéo de qualité équivalente au digital betacam et dispose d'entrées et sorties D1 et YUV. Une carte d’effets 3D temps réel sera proposée en plus du panneau d’effets 2D temps réel.
Deux nouveaux produits destinés au PVR : la carte SD 3500 s'insérant dans un slot PCI et autorisant le transfert de la vidéo entre le bêta et le PC au format numérique D1 dans les deux sens, et le boîtier B-Box permettant de regroupper toute la connectique.
Fruit d'accord entre Adaptec et DPS. Le SPARKS est articulé autour de l’interface IEEE 1394 FireWire et entièrement destiné au DV. La vidéo et l’audio circulent entre le caméscope et le bus PCI via la carte SPARKS sans aucune altération, éliminant les problèmes de génération Le logiciel de montage Video Action Pro de DPS est livré avec la carte SPARKS et destiné au monde PC et Mac. Tarif annoncé: environ 8000F TTC.
Toujours de DPS et chez CIS, l'Editbay, solution de montage virtuel destinée aux utilisateurs disposant de matériel avec connectique composite et YC. Video Action Pro est également fourni avec cette solution Un logiciel de montage particulièrement puissant et dont on reparlera certainement puis- que’il intègre une bibliothèque d’effets impressionnants : lens flare, explosions 3D.
Gouttes d’eau..etc. Il permet même de plaquer des séquences vidéo sur des formes 3D.
Le système d’enregistrement vidéo numérique sur disques durs sans compression en temps réel Hollywood était également bien présent aussi sur le stand CIS. CIS présentait aussi des logiciels dont la réputation n’est plus à faire : TrueSpace 3 de Caligari.
TV Paint Animation 4 et LightWave 5.5. NewTek est devenu l’éditeur de TV Paint et CIS assurera l’édition et la distribution de la version française du logiciel. Il est déjà prévu un interfaçage entre LightWave et TV Paint Animation, Je n’ai pas obtenu la certitude du développement d’une version 5,5 sur Amiga. Celle ci est liée aux développements futurs du hardware Amiga par Gateway. Le point à mon avis le plus important pour CIS et NewTek sur le SATIS est incontestablement le fait d’avoir obtenu le SATISFECIT pour LightWave 5.5 au titre de la meilleure nouveauté de l’année. LightWave est
un très grand logiciel. Qui oserait encore en douter aujourd'hui?
FAST Difficile de passer à côté du stand de FAST sans le voir. Les démonstrations étaient articulées autour du système DV Master et du Blue (voir ci-dessus). Grâce à des partenaires, Fast organisait un peu plus loin le tournoi Master Fast. Trois équipes étaient aux prises chaque jour et devaient réaliser sur DV Master un montage en 3 minutes, tiré de 30 minutes de rushes. Les finalistes s'affrontaient le vendredi, le vainqueur emportant les 100000F de prix en matériel de montage.
JVC La nouvelle station de montage non linéaire MWS 1000 EG fonctionnant sous NT, était présentée sur le stand JVC. La compression MJPEG peut être paramétrée entre 4:1 et 30:1. Connectable sur magnétoscope par RS422, la station autorise le montage direct de bande à distance en passant par le générateur d’effets spéciaux 2D ou 3D. En travaillant en temps réel.
...ET LES AUTRES Plus que jamais le montage virtuel était présent sur ce salon, conformant l'explosion du numérique. Il serait bien entendu trop long de faire le tour des solutions proposées par les uns et tes autres mais il peut être intéressant d'en citer quelques autres.
R. E.A Video présentait des solutions temps réel très haut de
gamme sur Mac (entre 160000F et 365000F HT) et intégrant des
solutions de stockage de 16 à 18 Go Vi- sualdis Matrox
effectuait des démonstrations de Digisuite, une solution de
montage non linéaire temps réel à base de cartes à haute
technologie et permettant un enregistrement sans perte. Ce
système supporte Adobe, Boris Effets, Softimage, 3D Studio
Max. Lightwave..etc. Le montage s'effectue grâce à Speed Razor
4 RT. A noter sur ce même stand, la présentation du V3000
d’ASC, un serveur vidéo broadcast nominé au Satisfecit.
J’ai aussi été assez intrigué par le stand de Kalidea, une entreprise française (cocorico!), dont on reparlera certainement bientôt, étant donné la qualité des produits proposés. Le DPR 700, par exemple, est un enregistreur numérique temps réel sur disque sans compression (voir photo). Le KLC 101 est un chroma et luma keyer réellement pensé pour les vidéastes et qui présente la particularité, en plus de ses grandes perfor- j mances, de faire une totale abstraction de l’informatique.
Etaient présents aussi tous les grands noms de la 3D comme Softimage, 3D Studio Max.etc..Je n’ai pas parlé non plus de la photo numérique pourtant bien présente chez Olympus et les autres. Canon, par exemple, présentait son CanoScan, un petit scanner à 2700F qui vous permet de numériser des films ou diapos en 35 mm, voire les nouveaux films au format APS. J’ai aussi été très impressionné par les performances des cartes graphiques Oxygen et AccelGraphics présentées par la société Performance Graphics. La SFP présentait aussi ses moyens de tournages avec les Boules Wes- cam utilisées pour le
Tour de France (voir photo). SATV était présent au SATIS et à l’hôtel Mercure tout proche et faisait la démonstration de solutions de montage virtuel.
Les tarifs n’ont pas changé depuis le printemps mais les performances machines ont été revues à la hausse (166 MMX).
CASABLANCA Mille fois hélas, l’Amiga était bien absent de ce rendez vous. Les Amigaïstes ou anciens Amigaïstes eux étaient bien présents et assez nombreux. A la vue de mon badge, de nombreuses sociétés m’ont demandé où en était l’Amiga et ont souvent déploré la situation de ces dernières années. Maigre consolation en fait.
Heureusement, le Casablanca est venu sauver la mise. Il fallait voir l’engouement du public devant les démos du Casablanca avec son module DV sur les stands d’Optyx et de CasaDraco pour se rendre compte du succès du bébé de MacroSystem. Cette sensation est venue conforter une opinion que j’avais depuis la découverte du Casablanca chez Deltagraph’X au printemps : le Casablanca est le produit qui monte et je pense qu’il va exploser en 1998.
Conclusion Le succès du SATIS est indéniable. Je dirais même qu’il est victime de son succès tant l’affluence est importante à certains moments de la journée. Le numérique a accompli la percée que l’on sentait venir et on peut s'interroger sur l'avenir à court terme des solutions de prises de vue et de montage analogiques. Plusieurs solutions de montage en temps réel sans perte de qualité étaient même présentées sur ce salon. Ce sera le standard de demain mais à quel prix? On s'oriente un peu vers une course à "l'armement" qui me laisse un peu dubitatif.
J’espère simplement que le message ne va pas disparaître au profit de la technique ou du hardware. Il existe encore tellement de belles histoires à raconter... Thierry Lamblot AMINET 20 Encore WildFire ï Cette image de l'Aminet du mois d'Août 1997 est toujours un bon cru.
Les vacances aidant, les téléchargements ont été plus faibles, mais on retrouve de nombreuses mises à jour, quelques nouveautés et bien sûr, le traditionnel logiciel commercial.
Cette fois, c'est WildFire, un «processeur d'animation» (voir les articles par Jac Pourtant le mois dernier et dans ce numéro).
WildFire n'est pas encore à proprement parlé un logiciel commercial, mais plus un shareware en phase de devenir commercial. La version distribuée sur le CD est une version spéciale Aminet, sérieusement limitée. Première déception, impossible de l’installer sur le disque dur, même si la documentation fournie précise que cela l’est, d’autant que Wildtire a l'avantage de regrouper tous les fichiers qui le composent dans un seul répertoire.
Il reprend un peu le principe d ADPro, avec des "opérators, plugin, saver, ...” La version spéciale Aminet ne propose que les opérateurs de conversion. Il est ainsi possible de passer de L'amm IFF, au MPEG ou au Yafa. Le format d’animation Yafa spécifique à WildFire est très intéressant pour l'Amiga. Il dispose d'un mode zoom (accessible seulement en mode 15Khz) qui permet de jouer des animations 160x128 en direct to disk plein écran. Le Yafa gère aussi la possibilité de compresser l’animation à l'aide des librairies Xpk ou de chaîner plusieurs animations par script.
TEST CD par Pascal Willano Pour un test plus complet, je vous conseille d’utiliser la dernière version mise à disposition sur Aminet (certainement disponible dans l’Aminet 21) qui sous la forme de deux archives WildfireA et WildfireB offre une version complète, du logiciel, seulement limité a un logo "WildFire" écrit en surimpression sur les animations créées.
Cette version 4.0B permet d’apprécier la puissance du logiciel. On dispose de tous les opérateurs classiques des logiciels de traitement d'images (Displace, fade, Twirl, Emboss, Cude, ...). mais dédiés aux animations. Il est possible de combiner plusieurs opérateurs ensemble. Le résultat est de très bonne qualité.
On peut ainsi maper une animation sur chaque face d'un cube et l'incruster sur une autre animation Dans un tel exemple, un 040 ou 060 est le bienvenu.
La configuration minimale souhaitée, est un 030 à 50Mhz avec 8Mo de RAM et 25Mo de Disque Dur. Le FPU n'est pas indispensable, mais fortement recommandé! Le futur de ce logiciel semble très prometteur, il devrait sortir sous peu en version commerciale CD. Les versions 68xxx, PowerPC et pOS sont annoncées. Wait and See... Dans le répertoires "Biz”, on retrouve les habituelles add-on mensuel pour Ppaint plus une localisation en français jusqu’à la version 7.1. On dispose aussi de la version démo de Aweb3.0 et Ultra Account v4.1 entre autre. Côté patch, on peut retenir Ibrowse v1.11 - v1.12
qui ajoute le support MiamiSSL.
Studio v2.14C qui améliore la reconnaissance des imprimantes Canon BJC, et Final Wrapper v3.14 Communication A son habitude, ce répertoire est bien rempli, internet oblige. Pour les non ami- nautes, on peut retenir STFax v2.41 pour envoyer des Fax ou TWOpus, le Twin Opus pour la version 5.5+ de Di- rectory Opus.
Développement On trouve de nombreux exemples pour chaque type de langage, de l'Amos, au BlitBasic pour lequel on trouve tous les programmes tapés du manuel d'utilisation, en passant par le Pascal avec une nouvelle version de Pcq (v1 2d maintenant Freeware) ou encore le C pour lequel on nous propose l'ensemble des sources de Mesa2.2A qui, rappelons le est une librairie 3-D un peu similaire à OpenGL. Pour les blasés de la programmation, signalons qu’il existe un nouveau langage de programmation, le Secal. D'après son auteur, il offre dans un même environnement les avantages de l'assembleur
avec la "facilité’’ des langages de haut niveau comme le C... Disque magnétique et documentations Peu de choses à noter! On peut éventuellement profiter de la version 2.0 d’optiCDPlay, la version 1.6 d'AFSUn- delete ou encore d'une nouvelle mise à jour d!DEFix97. Côté documentation, on peut s'attarder sur afs-info txt qui donne des informations très intéressantes sur le fonctionnement des disques et de leurs fileSystem sur Amiga. Quant à Multimédia.doc, il offre une revue complète de tous les players d'animations sur Amiga (MPEG. Quicktime. AVI, ...) avec leurs avantages et
inconvénients.
Jeux Toujours de nombreuses productions plus ou moins bien réussies! A noter tkglevel.lha qui offre plusieurs nouveaux niveaux à AlienBreed 3D, l'excellent Shadow ol the third Moon de Black Blade Software Design (voir le test du numéro 104) et de nombreux patches pour installer les anciens jeux sur disque dur.
Hardware tips Sont à disposition entre autres, cnet.device v0.4, le device pour carte ethernet PCMCIA, et hwb v1.1 la base html HardWareBook très complète sur tous les connecteurs et bus informatiques avec les schémas des changeurs de genre.
Divers Ce répertoire principalement dédié aux émulateurs, nous offre Shapeshiller v3.8, PCTask v4.2, fmsx v1.4, l'émulateur Roland TB303 et bien d'autres encore. On y trouve aussi MUI- Loto v2.04, pour remplir ses feuilles de loto ou encore CrossGCC, un compilateur C multi plateformes, Linux, Solaris, Amiga,... Musique Maestro Ici, on retrouve principalement des mises à jour. A noter DlgiBoostPro v2.12; SoundConverter v2.1, très complet pour la conversion de SONS; HippoPlayer v2.4ü, et bien sûr MpegA v2.9 et MpegA- Player v2.35 pour Delitracker.
Les Utilitaires Encore de nombreuses mise à jour et quelques nouveautés! Au chapitre des plus connus, on peut citer BlitzKick v1.1: MultiCX v2.74. Pour les anti Dopus, s'il y en a encore, on peut proposer Filer v4.04 ou DiskMaster v2.2bll. Les data- Types ne sont pas en reste avec l’AIFF, le Fax, pour les Documents GPFax, et le MPEG video, ... Côté test, on trouve SysSpeed v2.31 Pour les paranos. Virus Z II v1.38 ou VT Virus Killer v2.96 :)) Enfin, côté WB, on peut retenir ClassAc- tion v3.35 et MagicWBv2.1. Conclusion Urban Muller nous offre une fois de plus en un temps record une base
inestimable pour le développement des logiciels Amiga. Même si la majorité des logiciels présents tiennent plus de la mise à jour que de la nouveauté, ils continuent à évoluer dans le bon sens.
La seule ombre au tableau, serait la version de WildFire proposée qui est tellement bridée qu’elle n’est d'aucune utilité ... - PW CD AMINET Set 5 Sept mois depuis la dernière mouture de l’Aminet Set. Cette nouvelle compilation de la scène DP Amiga regroupe principalement les données apparues dans les CD Aminet 17 à 20. L’ensemble est proposé au travers de 4 CD, ce qui représente près de 4Go de données décompressées. Sans être révolutionnaire, cette nouvelle archive est toujours un modèle du genre, ainsi que nous allons le voir tout de suite.
Les logiciels commerciaux Fidèle à son habitude, Urban Müller nous propose dans cette compilation, des logiciels commerciaux. Cette version de l'Aminet set reprend ceux de l'Aminet 19, à savoir Cando v2.5 et Ami Atlas v1.3 (voir test de l'Aminet 19 AN10 97), et la version complète 6 Octamed studio v1.03c. Concernant Octamed, n'étant pas un spécialiste du logiciel d'édition musicale, loin de là, je ne me permettrai pas un jugement. Sachez tout de même que l’ensemble pèse 7Mo, ce qui comprend cinq versions d’Octamed (anglais, allemand, espagnol, italien et, heureusement, français!),
environ 2,5Mo de modules. Le player pour Amiga et pour PC!!!
Et le magazine Tlse des utilisateurs d’Octamed.
La documentation est malheureusement en anglais. Il est possible et vivement recommandé par l’auteur, de la commander en version papier, de façon à profiter pleinement des possibilités du logiciel. Il vous en coûtera 60F, frais de port compris L'installation ne pose pas de problème, il suffit de copier le répertoire à l'endroit où l’on veut. L'environnement offert par Octamed semble particulièrement complet. Il utilise les différents formats Med et le MIDI pour charger les modules. On dispose d’outils pour retravailler les samples ou éditer des sam- ples de synthèse. Côté musique,
il offre un éditeur de piste en notation américaine ou un éditeur de notes sur partition. Musiciens, à vous de jouer!
Les Dps Je ne vais pas m'attarder sur le contenu des CD, puisque à quelques démos, modules et images près, il est l'exacte copie des CD Aminet 17 à 20 dont vous trouverez les détails dans les précédents tests. Pour mémoire, il contient l’ensemble de la production Amiga depuis le début de l’année (toutes les démos, animations, jeux, utilitaires, ...). Non. L’intérêt des Aminet set est dans l’organisation des données. Plus que dans les CD mensuels, ici, on retrouve un travail de présentation très poussé. Les données sont toujours organisées suivant l'habituelle arborescence de
l'Aminet, mais cette arborescence est répartie de façon logique sur les quatre CD. Toutes les images sont accessibles par catalogue, Les modules sont triés de différente manière, par type, par qualité, ... Les outils de recherche sont les mêmes que ceux des CD mensuels, avec en plus, sur chaque CD la possibilité de faire une recherche sur le CD en cours, ou sur l'ensemble des quatre CD de l'Aminet set. Encore plus fort, sur le premier cd "Set5a", on dispose d’une recherche sur l’ensemble des Aminet set. On accède ainsi à la quasi totalité des données de I' Aminet.
Tous les logiciels de janvier 1987 à Juin 1997 sont accessibles. On dispose de tri alphabétique, par type, par pourcentage de téléchargement, par date, .. Ce type de recherche prend tout son intérêt lorsque les fichiers utiles au moteur de recherche sont copiés sur le disque dur, car cela évite le swapping de CD, mais il faut prévoir tout de même, environ 44Mo pour l'installation Conclusion Si vous possédez les CD Aminet 17 à 20, cette compilation trouvera certainement à vos yeux moins d’intérêt. Par contre, pour les autres, je n’hésiterai pas à dire que c’est LA compilation à posséder
de cette année. L'ensemble- est très cohérent et facile à utiliser comme tous les CD Aminet d’ailleurs! Alors, n'hésitez pas à investir, c’est l'un de nos seul viviers stable!
Pascal Willano Composition Set5A - TOOLS biz 84Mo Logiciels de travail dev 115Mo Programmation disk 19Mo Disque et utilitaires disques docs 88Mo Documentation hard 9Mo Hardware mise 59Mo Divers text 46Mo Logiciels de traitement de texte util 75Mo Utilitaires système SetSB - GFX gfx 151 Mo Logiciels de graphisme pix 941 Mo Images Set5C - FUN demos 813Mo Demos game 273Mo Jeux Set5D - MODS comm 100Mo Communications mods 8OIM0 Modules de musique mus 43Mo Logiciels de musiques Total 3617Mo Les coulisses du langage E Ce mois-ci, je vous propose un petit intermède. Nous ne parlerons donc pas de
programmation mais d'environnement de programmation. Vous savez, les débogueurs, profilers et autres créateurs d'interfaces graphiques utilisateur.
J’ai choisi dans la distribution officielle du langage E et dans le domaine public, les utilitaires qui me paraissent les plus importants pour concevoir un programme en E. Le corps de cet article sera structuré chronologiquement, suivant à peu près la même démarche que le concepteur d'un programme.
Les aides à la programmation Elles peuvent être de deux sortes:
- les créateurs d'interfaces graphiques utilisateur, MuiBullder
ou GadtooIsBox par exemple, et
- les modules E, créés par des passionnés, qui rendent souvent
de grands services.
Je ne m’étendrai pas plus sur les "Gui builders" ayant déjà consacré deux articles à MUI, mais II faut quand même dire un mot sur les modules E que l'on peut trouver dans le domaine public. Ceux-ci sont en fait des morceaux de programmes qui évitent de refaire un travail qui a déjà été fait (mieux?) Par d'autres. Certains de ces modules sont très puissants et permettent par exemple d’insérer une interface AREXX dans son programme, de gérer des commodités ou encore de jouer un module Protracker en appelant seulement une fonction! Quelquefois, il faut savoir chercher dans le DP pour y
trouver des perles rares.
Un Fanzine 100% Amiga La Force d’une association au service des Amigaïstes Vous aussi, rejoignez-nous. Recevez lous les 2 mois chez vous, AMIGAzette. VOTRE Fanzine Amiga.
L’aide en ligne Tout cela est bien beau, mais quand on commence à avoir une pléiade de modules externes, comment fait-on pour s’y retrouver? On utilise des programmes d'aide!
!5Frs: I Fanzine 23Frs: I Fanzine et sa Disquette Il existe tout d’abord l'aide disponible pour la documentation du E et qui est au format AmigaGuide. J’ai nommé E__AutoGuide de Sven Steiniger. Une petite macro-commande dans votre éditeur de texte préféré et hop, on a l'aide sous les yeux (bon, il est vrai que pour une véritable aide en ligne prenant en compte le mot sous le curseur, il faut un peu plus de boulot).
90Frs: 6 Fanzincs (Adhésion annuelle) 138Frs: 6 Fanzincs + 6 Disquettes (Adhésion annuelle) Vos chèques devront être libéllé à l’ordre d’AMIGAzette 83.
Envoyez, vos nom. Prénom, adresse et configuration complèle à l'adresse ci-dessous: AMIGAzette 83,9 Rue Ste Elisabeth. 83200 Toulon En ce qui concerne les modules, j’ai trouvé un utilitaire exceptionnel qui s'appelle FindModule, écrit par Jason R. Hulance. En résumé, c'est un showmo- dule très évolué puisqu'il n'y a même pas besoin de savoir dans quel module se trouve l'objet ou la définition cherchée. Un exemple? Vous voulez allouer une plage mémoire en chip mais vous ne savez plus la valeur de MEMF_CHIP ou bien vous voulez l’écrire en toutes lettres mais vous ne savez plus dans quel
module II est défini. Rien de plus facile; vous lancez FindModule (assigné à une louche, par exemple), vous tapez MEMF._CHIP et c’est tout! Après avoir parcouru tous les modules, FindModule vous affiche Emodules:exec memory.m
- CONST MEMF_CHIP 2, ce qui vous apprend que la constante
MEMF_CHIP est définie dans exec memory.m et que sa valeur est
2. WHAAOOOOUUU!
Le débogage Une fois votre programme fini (en apparence), il ne marche pas (9 fois sur
10) . Vient alors la phase de débogage.
C’est ici qu’intervient le programme EDBG de l’auteur du E lui-même, Wou- ter Van Oortmerssen. Il fonctionne très bien (au moins sur les "petits" programmes) et permet un suivi au niveau du source. L’utilisation en est fort simple.
On lance EDBG suivi du nom du programme à déboguer (il ne faut pas oublier de compiler avec les symboles!).
On se retrouve face au programme source que l’on peut parcourir pas à pas.
La flèche du bas permet d’exécuter la ligne courante et celle de droite d’entrer dans les procédures. A tout moment, il est possible de voir et de modifier la valeur d'une variable, simplement en cliquant dessus, de vérifier le contenu des registres ... De même, on peut examiner le contenu d'une adresse mémoire quelconque et, plus important, poser des "break points" afin que le programme arrête son exécution à l'endroit désiré (autant de temps de gagné à ne pas tracer à la main).
Voilà pour le débogueur "officiel" qui est d'ailleurs très bien pensé. Si vous êtes curieux, vous pouvez aussi aller voir du côté d'un débogueur, moniteur système (qui fait pas la vaisselle mais presque), j’ai nommé Powervisor de J. Tyberghein. C'est une véritable usine à gaz qui peut tout faire si l'on se donne la peine de le configurer (il y a déjà presque 1 Mo de documentation!).
Il reste quand même un problème. Quand le programme refuse obstinément de marcher et que ce fameux débogueur nous indique qu'il y a bien la valeur $ 45256 dans A2. On est d’accord, mais elle correspond à quoi cette adresse? C’est donc ici qu’intervient Explorer. C’est en gros un moniteur mémoire, mais celui-ci permet d’afficher les modules E correspondant à l’adresse de l’objet souhaité (Hum, je crois que ce n’est pas très clair..). Par exemple, vous êtes en train de tracer pas à pas votre programme dont la routine AREXX ne marche pas.
Vous notez l’adresse de la structure rexxmsg, vous passez sous le Work- Bench et lancez "explorer ail" (pour charger tous les modules). Il ne vous reste plus qu’à taper l'adresse notée plus haut et à sélectionner rexxmsg dans les objets affichés à gauche. Votre objet se trouve alors affiché comme par magie avec tous les champs remplis (ou non), ce qui vous permet de déterminer très facilement d'où vient l’erreur. Ce moniteur est d’autant plus puissant qu'il permet de sauter d'un objet à un autre (sous structure) d'un simple clic. A noter, l’accès direct aux objets comme exec- base, dosbase ...
C’est déjà fini!
Voilà pour ma petite sélection d'utilitaires incontournables pour le développement en E. Ceci n’est qu’un échantillon et je ne prétends pas tous les connaître. Je vous invite à prendre contact avec moi pour me faire découvrir de nouveaux joyaux du DP. J’attends aussi vos suggestions d'articles plus ciblés étant donné qu’on commence globalement à avoir fait le tour du langage E, d'autant plus que le courrier se fait rare ces temps-ci. ;) Pour lous renseignements. Contactez-nous:
04. 94.24.59.64 - 04.94.61.14.43 EmatL amigazcllc®
toulon.pacwan.net Wfb; http: r4m36.cybereable.tm.
fr Amigazette COURRIER DES LECTEURS du N°106 Chéri, tu
m’prêtes ton 106?
Voici l'automne et ses feuilles de papier qui tombent dans ma boîte à lettres... Je pense finir ma page HTML sur www. Amiga news.com (en construction) dans les jours à venir et je vous invite à venir y faire un tour, vous en profiterez pour me laisser un petit message de commentaires... Je veux graver Salut Anews, Tout d'abord, je te remercie pour ta revue que je lis (et achète) depuis le N°1 et que j'apprécie toujours autant chaque mois. Je profite de ma présence sur le Web pour te demander une information. J’ai vu dans une revue de VPC dédiée aux PC, un graveur de CD-Rom de marque Mitsumi à
la norme IDE qui m'intéresserait. Mais voici ce qui m’amène: j’ai un 4040 et j’utilise un lecteur de CD Mitsumi FX001D avec une carte Tandem AT-2008 508 de BSC AlfaData, et je voudrais savoir s'il m’est possible d’utiliser sans problème le graveur IDE de Mitsumi CR2600 en modèle interne que je souhaite commander chez un VPCiste. Votre réponse m’est indispensable car j'ai déjà acheté un lecteur de cédéroms de marque Goldstar (x6) qui ne fonctionne pas du tout avec ma carte. Serait-il possible de faire un dossier spécial graveurs pour informer les Amigaïstes des modèles utilisables, des lo-
PAR ALAIN BOURGERY giciels à utiliser pour les contrôler ainsi que les contrôleurs (carte, atapi.device, ...)?
Merci d’avance.
Christophe Beaumont (via le cybercâble).
AB MakeCD donne une liste des graveurs qu'il reconnaît, dont le Mitsumi (sans précision sur le n" de produit). Cela prouve qu’ils sont utilisables sur Amiga. Par contre, cela ne prouve pas que le contrôleur Alfa- Data soit capable de le contrôler... Il tau!
Donc demander à AlfaData. Que tous ceux qui ont une expérience de gravure sur Amiga nous lassent un petit courrier (électronique ou non) en expliquant leur con- fig., leurs problèmes (ou absence de problème, mais j’y crois peu :)) et en donnant leurs conseilsI Ils auront place dans le courrier à la rubrique 'Conseils'.
Boot en ram ou coke en stock?
Monsieur, Dans son article 11 Activité paranormale sur Amiga ", Mark Eaton évoque brièvement ses déboires lors du démarrage de " The Epie Interactive Encyclopedia ". Or, je suis très souvent confronté à ce problème, à tel point que je n'utilise parfois qu'un dixième de certains cédéroms. Comme Mark Eaton, je tente moult changements avant le boot, mais n’étant pas un expert, je fais ces manoeuvres un peu au hasard, et ce dernier m'est rarement favorable... Serait-il possible à Mark Eaton de décrire dans le détail son démarrage à partir d’un ram-disk ? Un article s'adressant aux
néophytes, expliquant pas à pas l'installation d'un ram-disk virtuel et du minimum pour faire marcher un lecteur de cédéroms serait le bienvenu, en raison de la multiplication des configurations non-standards due au vieillissement du Workbench (pour mémoire, l'A1200 d’ESCOM était vendue sans le livre Amiga- DOS). [...] Serge Chauvin (Odeillo) AB : Je me souviens d'un article ancien où il était question de la création d'un disque RAD: dans lequel on installait les tichiers de son choix et qui permettait de rebooter en moins de temps qu'il n'en faut à Lucky Luke pour descendre son ombre, mais
mon index n’en a pas gardé la trace (le titre devait être peu explicite...). En gros, la manipulation consiste à créer un disque RAD: (dont la MountList type était livrée dans les premiers Workbench et le fichier RAD dans les Devs Dosdrivers de nos Workbench plus récents ( =2.1)) d'une taille suffisante pour y accueillir tous les fichiers nécessaires du Workbench (suivant la version, cela va de quelque ko à quelques Mo...), auxquels vous ajoutez le driver de votre lecteur de cédéroms. Ce disque RAD:, ayant été formaté 3 Rue Galléan 06000 NICE Tel Fax : 04.93.80.71.55 AMIGA 1200 Carte
Mémoire Omo 390f Blizzard 1230IV Omo 890f Blizzard 1260 Omo 3150f Module SCSI-2 600f PPC603e175 sans 68k cpu scsi 2990f PPC603e-*200 sans 68k cpu scsi 3990f PPC603e175-68030 50 3390f PPC603e+200-68040 40 scsi 4690f PPC603e-*200-68060 50 scsi 6290f AMIGA 4000 Cyberstorm MK-III 60 50 Omo 3890f Module Fast SCSI-2 600f Cybervision 64 3D 4Mo 1490f Scandoubleur 600f PPC604e150-68040 40 scsi 5490f PPC604e 150-68060 50 scsi 7290f PPC604e200-68040 40 scsi 7190f PPC604e200-68060 50 scsi 8890f PPC6Û4e150 sans 68k cpu scsi 47901 PPC604e200 sans 68k cpu scsi 6490f AMIGA 2000 Blizzard 2060 scsi 3890f
Blizzard 2040 ERC scsi 239ûf PPC604e150 sans 68k cpu uwscsi 4990f PPC604e200 sans 68k cpu uwscsi 6690f PPC604e150-40 40 et 60 50 5890f - 7290f PPC604e200-40 40 et 60 50 7290f - 8990f Pour les Upgrades veuillez nous contacter Rom 3.1 500 600 2000 499f Rom 3.1 1200 3000 4000 599f Rom sans Dk et Manuel -150f FRAIS DE PORT CD jeux Logiciel : 35f Carte HD Mem : 60f ANTINEA Ecran 14" 150f PROMO DU MOIS Lecteur DD A1200 Int 200f CDRom acheté = 4 CD • offert 17" 200f Tour : 10Of MEMOIRE COPROCESSEUR Coprocesseur PGA 50Mhz 399f SIMM 32 bits 4Mo 60ns 150f SIMM 32 bits 8Mo 60ns 260f SIMM 32 bits 16Mo
60ns 490f SIMM 32 bits 32Mo 60ns 990f Disque Dur 1.2 Go IDE 1190f Disque Dur 2 5 Go IDE 1490f Disque Dur 2 G0 SCSI 2390f CD Rom 8x IDE Interne 590f CD Rom 16x IDE Interne (5) 690f DIVERS Lecteur HO 1 76Mo interne Tour (4) 549f Lecteur HD 1.76Mo Externe 600f Souris Wizard 120f Cable 2.5 2 5 3.5 ou 2 5 3.5 3 5 (6) 100f Tour MicronikA120Q (1) 1190f Alim Micronik Tour A1200 (2) 449f Boitier Clavier A1200 (3) 390f Interface clavier PC 380f Scsi Slot pour tour 199f Carte Zorro II Micronik 1590f Carte Zorro III Micronik 3190!
Video Slot pour ZII ZIII 500f 1 +2+3+Power Adaptateur+Port 1990f Idem dessus +4+S+6+Aminel 16 et 17 3390f Tour Micronik A4000 PCI 2490f Moniteur M1438 14" 2290Î Tablette Wacom Artpad 2 1290f Digitaliseur Megalosound 299f Pad Compétition Pro 149f Burn II (va) Gravage CD 690f Pour les pièces détachées veuillez nous contacter Wordworth 6 (vf) 499f Turboprint 5 (vf) 440f I Browse (va) 249f Miama V2 (va) 349f Directory Opus 5 Magellan (va) 480f Distant Suns v4.2 (va) 199f pOS Pre-Reiease 160f Aminet 15,16,17,18,19.20,21 75f Aminet set 1, 2 150f Aminet set 3, 4. 5 199f Geeks Gadgets ADE 95f Geek
Gadgets 2 ADE II 120f Amiga Tools 6,7 CD 120f Amiga Deveioper CD 95f Mods Anthotogy 219» Colonisation (va) 199» Blitz tennis (va) 129» Sens. World Soccer 96 97 199» Sens World Soccer Upgrade 129» Pinball FantasiesAGA 99f Mega Typhoon - PGA Tour Plus 149f Capital Pumshment - Jet Pilot 193» Theme Park AGA ECS 149» Railroad Tycoon - Silent Service II 149f A320 Airbus II - F15 Strike Eagle II 149f Desert Strike - Fifa 129» Chaos engme 2 AGA ECS 199f Burnout - Tïny Troops 199f Flying High Dk CD 199f Alien Breed 2 249f Flight of the Amazon Queen (va) 199f Hidden Truth CD 199f Trapped Dk CD -
Slamtilt AGA 149f Trapped 2 CD 199f Akira CD32 149f PGA Tour golf CD32 99f Nemac IV CDRom Legends CD32 180f Pinball Illusions CDRom 99f
• Animatic Net News Offline CDRom 49» " Textures Super Autos
CDRom 49» PRIX NETS TTC MODIFIABLES SANS PREAVIS - CHEQUE A
L’ORDRE DE ANTINEA puis installé (pour être bootable), se fait
un plaisir de démarrer dès qu'on reboote l’Amiga qui le
contient. Cette méthode était très utilisée quand les disques
durs étaient chers et rares (ce qui est logique puisque chacun
sait que ce qui est rare est cher...). Je vois ce que tu veux
dire... Hello Anews , Tout d’abord, bravo pour la revue, sissi
!
J’ai juste une petite question pour vous: voilà , je désire acquérir un moniteur pour un A1200. J’étais intéressé par le HITACHI du n°95 mais je n ai pas trouvé de fournisseur sur Toulon. On m'a proposé un IIYAMA MF- 8617T, je comptais mettre un scandoubleur (sûrement VGAami) qui passe la fréquence à un peu plus de 29kHz, donc, sur le HITACHI, ça passait I Mais le IIYAMA a une fréquence horizontale qui commence à 27kHz.
La question est simple: est-ce que le montage IIYAMA + VGAami me permettra de voir du PAL sur le moniteur (ceci m’intéresse pour le boot et les jeux) ? Je vous remercie d avance pour votre réponse. En souhaitant longue vie à votre revue, amigalement.
Dimitri Bouwyn La Garde (83) Ed : Nous n'avons pas testé le VGAmi, mais je pense que oui. (Un test serait le bienvenu, contactez-nous si vous êtes équipé de VGAmi).
Réponse de Delta Graph’X : Oui. Le Pal sera visible. Le fait que ce moniteur synchronise à partir de 27kHz ne joue aucun rôle.
Il Boote Mal... J’ai acheté un HD IBM interne : modèle DORS-31080 type SCSI avec une capacité d'un Go environ. Ma carte contrôleur est une GVP IMPACT Série II révision 3 avec la FaaastROM v4.5. Je possède un Quantum 40Mo interne sur la chaîne en ID 0. Lorsque je lance Faaastprep ou Hdtoolbox, seul le Quantum est reconnu! Au départ, j'ai cru que c’était un problème d'ID ou de terminaison, mais en fait, bien que j'ai positionné les jumpers pour déclarer le HD IBM sur une ID différente (1, 2, 3, 4, 5, 6) ou pour le mettre en fin de chaîne, rien n’a changé! Est-ce le contrôleur qui a des
spécificités ou le HD IBM ? Par avance, merci de votre réponse.
François VINCENT AB : Pas de certitudes, mais deux pistes où mettre les doigts :
- essayer de n'utiliser que le disque dur IBM (avec l'ID de votre
Quantum, par exempte) et voir s’il est reconnu, auquel cas il
s'agirait peut-être d'un conflit avec le dit Quantum, ou
- essayer de rebooter à chaud (c'est-à- dire sans éteindre
l’alimentation, afin de ne pas relancer les moteurs des
disques) avant de lancer HDToolBox (ou Faaastprep). En effet,
les disques durs IBM sont réputés pour leur temps de lancement
à froid trop important pour des machines aussi rapides à
démarrer que les Amiga.
Attentiste... Je désire vendre ma carte GVP Gforce 68040 33MHz pour acheter une carte Blizzard 68060 50MHz. Combien puis-je vendre la GVP ? Est-ce un bon choix, sachant que je pourrais bénéficier par la suite de la mise à jour pour la carte à base de PPC ? Je possède un A2000 : puis-je encore le faire évoluer avec une carte Blizzard et une carte graphique (telle la Picasso IV), ou dois-je attendre la sortie (!!) Du futur "Amiga" ? Sinon, je pense passer au Pentium car je l'utilise au boulot.. Mais j'ai trop peur d'avoir à le changer d'ici un à deux ans... Dilemme.
Amigalement, j'espère pour encore longtemps !
Frank Rouanet AB Une carte 68040 neuve vaut actuellement environ 1800F. Pour une occasion, il faut souvent compter une décote d'au-moins un tiers : proposez donc 1200F I Attendre n'est pas la meilleure solution, car le produit risque de disparaître et le besoin, lui, est déjà présent... Pour ce qui est des PC, il est certain qu'une machine achetée aujourd'hui ne sera plus au top dans 6 mois et sera dépassée dans 2 ans, même si vous achetez la meilleure d’entre elles. Mais même dépassée, vous pourrez continuer à l’utiliser avec ses programmes "d'époque", comme je te fais actuellement avec
mon vieux 486 (et mes Amiga qui ne vieillissent presque pas...). Saucissonnante Salut ANEWS, Juste une petite question... Je possède un A2000 avec WB 2.1 sur un DD de 250Mo partitionné... 10Mo (WB) + 240 (WORK).
Ayant acheté le WB 3.1 et un disque dur d'un Go, je voudrais me retrouver dans la config. Suivante : A2000 + WB 3.1 sur DD 1Go partitionné... 100Mo (WB) + 900Mo (WORK) et le 250Mo (UTILITAIRE) non partitionné. Quelle est la procédure à employer? Doit-on démarrer sur une disquette boot (2.1 ou 3.1) ? Faut-il installer d'abord les 2 disques, puis le WB 3.1 ? A quel moment faut-il changer la ROM ? Devrais-je réinstaller tous mes logiciels ?
Peut-on recopier tous les fichiers système utiles aux logiciels, ce qui impliquerait de ne pas reformater le disque de 250Mo avant le transfert ? Peut-on définir à n'importe quel moment que tel ou tel disque sera bootable facilement, ou seulement lorsque l'on partitionne ? Comment définir le disque boot, sachant que j'utilise une carte APOLLO 2000 et que je ne peux utiliser HDTOOLBOX, mais APPOLO install ? J'espère que vous me répondrez rapidement car j'ai hâte d'installer tout ce beau matos dans mon
2000.
Frédéric Buffart AB : La procédure la plus logique à utiliser serait :
- sauvegarder ce qui est nécessaire (au cas où)
- installer physiquement le disque dur supplémentaire dans
IA2000
- tester si Appolo Install (ou HDToolBox) voit bien les DEUX
disques durs Régler les jumpers si nécessaire et créer deux
partitions sur le nouveau disque.
- installer la(les) ROM(s) 3.1
- vérifier que les 4 partitions apparaissent dans le Early
Startup Menu (bouton droit de la souris enfoncé durant le boot)
¦ booter sur la disquette install du WB3.1 et formater les
partitions du nouveau disque
- utiliser l’installation du WB3.1 sur la première partition du
nouveau disque
• recopier les fichiers nécessaires des partitions du deuxième
disque
- retourner dans Apollo Install et repartitionner le deuxième
disque
- rebooter et formater le deuxième disque.
- Partitionnez.
Bonjour à tous !
[...JAvant de faire une bêtise, pouvez-vous me dire si HDToolBox (d’Amiga OS3.0) peut diminuer une partition sans modifier ou détruire des données qui ne prennent pas toute la partition en question ? Est-il capable de déplacer une partition ? Si non, un DP existe-t-il ? Me conseillez-vous de créer une partition pour le Workbench ? Si oui, quelle capacité minimum faut-il créer pour ne pas être embêté par l'ajout de polices et autres ?
Dans l'attente de vos réponses, je vous souhaite de continuer à sortir chaque mois un Amiga News.
Yvan PILET AB : Lorsqu'il repartitionne, HDToolbox détruit la(les) partition(s) concernée(s). Il ne sait pas déplacer une partition ou son contenu et je ne connais pas d'utilitaire DP capable de le faire. Pour ma part, je conseille l'emploi d'une partition unique quand on ne sait pas combien de place son Workbench va occuper: cela évite les problèmes.
A pu mémoire... Bonjour, Je vous écris pour un problème technique. J’étais en train de travailler lorsque tout-à-coup, mon ordinateur a fait un reset et n'a plus voulu repartir. En fait, il a effacé le Ram_disk de sa mémoire et du coup perdu le tiroir ENV qui contient tous les fichiers nécessaires au démarrage... Sauriez- vous comment je peux remédier à ce problème ? Merci. Boss and family AB : Joli nom... Le Ram_disk contient effectivement le répertoire ENV dans lequel le Workbench range les préférences attribuées à ses programmes, mais ce n’est qu'une copie de ce qu'il possède
dans le répertoire ENVARC du disque sur lequel il boote. En conséquence, l'effacement du Ram_disk n’est pas la cause du non-redémarrage de votre ordinateur, c'est le disque sur lequel il boote qui doit être endommagé. Vérifiez et ré-installez si nécessaire... Les petites annonces sont payantes saut pour les abonnés Elles doivent nous parvenir avant le 12 du mois pour parution dans le numéro suivant à l'adresse: AmigaNews Petites Annonces, 12 rue Barnère. 31200 Toulouse accompagne de votre règlement par chèque ou carte bancaire à l'ordre de AmigaNews, Tant 25F la PA de 50 mots maximum + 10F
par ligne supplémentaire Envoi par FAX possible au 05 61 47 25 69 ACHETE: A1200 (3.1) 4 BLIZZARD 030 ou 040 ou 060 •* 8 Mo RAM 4- DD - üghtware 3D - Moniteur Multisync- Faire offre à BENOIT au 03 23 79 53 11 - BENOIT 6ROUHEZ 12 RUE SERURIER 02000 LAON.
CHERCHE: Recherche pour A2000, logiciels suivants: GobKns II, bargon atiack; Fascination Maniac mansion; Excel-lencel, et teux de rôles; Recherche pour A2000 scanner â plat - Téi; 02 96 48 43 83 (dépt
22) .
Une squirrel (Interface SCSI) - Une carte RapdFire (SCSI pour A2000, 3000, 4000)- Un CD ROM externe SCSI - Une carte mémoire (avec Ou sans barrette) pour A1200 - Ecrire à Pixel Art - 14 me des Guetteries 37000 Tours - ou fjac- ques@imaginet.fr ou www.cieaweb .fr pixeî-art. VENDS: A2000B carte PPS 040 4 16 Mo 32 bits HD 540 Mo; 4000F - A20008 carte Combo 030E 4 4 Mo 32 bits HD 250 Mo; 2000F - A2000B: 400F - A2090 HD 20 Mo: 250F ¦ Carte RAM 16 bits 2 Mo: 200F
- Moniteur 1084 400F - Glocic 1300F - Lecteur ext DD: 200F- Tel:
04 78 30 17 28 (Dépt 69).
Carte 6803068882 2503 Mhz pour A4000 300G 1500 Micron* (pour exploiter ZorroS A1500): 500F- Carte 68030 33 Mhz A1200 (CPU et quartz sur support) comp. RAM Edo & PCMCIAsS Mo: 500F - Squirrel SCS12: 300F à déb. - HD 2.5" 80 Mo: 250F - Alim.Pc200W 3 sorties 12V (pour HD 3.5, CD-ROM, ventilateur CPU. 100F- Dahu des Alpes à poüs drus (apprivoisé): 73000F - téi: 04 92 20 34 37 (ou 04 91 15 26 06 à partir du 6 11 97) (Dépt 13).
2 confs: A1200 4 HO105 Mo 4 A1230 Turbot44Q Mhz, GMO 4 écran VGA4 Imprimante LX 800 4 lecteurs ext 4 nbreuses docs et disKs - A1200 4 HOI20 Mo 4 Al230 Tutbo16 Mo RAM 4 G.Lock 4 Scala 4 Opaint 4 Digiview 4 BROADCAST - Prix à débattre - Tél: 02 98 38 00 63 ou 02 98 34 10 36 (HT) (Dépt 29).
WARP ENGINE 040'404SCIZ4 8M0: 2500F - FASTLANE 23DMA SCSI 4I6 Mo Ext 256: 1600F - SPECTROM 22 23 2M04 CYBER- GRAPHX 3: 950F - VLAB MOTION 1.34 MO- VIESHOP 4.3: 3000F- TOCCATA 4 SAMPLI- TUDE 3: 1500F - GRAVEUR CDP2600 4MA- KECDr SCO: 2200F - CLAVIER A4000:300F - SIAMESE AMIGA PC: 850F - Tél: 01 42 67 90 42 (dépt 75).
AMIGA 4030 ROM 3.1 BUSTER II 16Mb4 HD1304 CD 6X: 4000F - A3640 R3.1: 900F - HD FUJI SCSI AV 1G: 800F - AMIGA 1438S+ FILTRE ECRAN4 ADAPTATEUR: 1400F - SXI POUR CD324 4MO + HD2104 FLOPPV: 900F - CD32: 350F - FMV VDEO: 700F - LECTEUR MAGNETO OPTIQUE 650MO SCSIZ (SMOS) LIT AUSSI CDROM: 1100F - Tél: 03 86 97 58 09 ou 01 47 66 71 00 (Dépi 75).
A200Q ROM2.1 RAM2MO DD8OM0 Data Ftyer Ecran 10845 (entrée vidéo) 4 imprimante Mannesman MT8O4 Documentations, le tout: 3000 F - Après 19h Tél: 02 33 83 74 03 (dépt 61).
Moniteur 1084 S: 400F -1085 S: 500F - Barette 16 Mo à 80 MS: 400F - vends 1200 Drf config.
Cherche 1200 4 périphérique - Tél: 03 20 03 33 44 le soir (Dépt 59).
Station A1200 Tower, 68060 4 32Mo Ram. F- SCS12, CD x 6, Ddur 420 Mo, imprimante matricielle A3, nombreux logcieis et accessoires 6400F ferme -avec TV Sony Tnnüron: 7400F - avec publicité upgrade PPC... Tél: 03 86 52 14 97 (Dépt 89).
Genlock Vkftech Amiga S-VHS composite incrustation, volets titrage: 1800F - Camescope CANON EX2 HI-8 objectil inlergengable. Sonie entrer vidéo Tmecode: 15 200F - Commutateur téléphonique Fax Modem Répondeur 700F - Fax Sharp F0276 Thermique Tél Fax'Répondeur 1600F • Terminal numérique A8SAT sans abonnement - Tél: 03 8 t 95 37 63 (Dépt 25).
Le YETI vend son Lecteur externe Syquesl EZ 135 qui est aussi SCSI que beau - dans sa boîte d'origine avec 4 diques neufs - 540 mégas dans votre poche pour 1000 FF sans discussion possible. Le YETI répond au 06 09 676902 A1200 4 RAM 4Mo 4 HD 80 Mo 4 câble Peritel 4 2 toyslicks 4 câble HD 2'5-3’5 4 SAMPLER DSS2 4 SAMPLER AMAS (MIDI) 4 des tonnes de disks: 1200 F - FRED. Téi: 02 99 3 96 04 (REP) (Dépt 35).
Amiga 2000 tower (ATEO CONCEPTS), blizzard 68O30S0 mhz 8mo, DD 340mo. Lecteur 880ko, jeux et docs, le tout: 1500F - Tel: 01 64 27 82 92 (Dépi 77).
AMIGA 2000B ROM 3.1, Flicker Fixer A2320, Pi- casso2 (2Mo). Cane Accel GVP COMBO 340 (16Mo), Carte Accel BLIZZARD 2060 (32 Mo), HD QUANTUM 240 Mo SCSI, HD SEAGATE 510 Mo SCSI2, logiciels originaux (LW 4.0, ADPro, ect) - Faire offre au 02 35 25 11 01 (Dépt
76.
AÎ200: 1200F- 400 disks pour AMIGA: 400F- Joysück: 40F- DD 250: 400F- DD340: 500F- DD1.2 Go: 850F- AMOS: 100F- Jeux orignaux à 35F pièce: UFO. GRAND PRIX. STARLORD.
ELITE2, etc- Tél: 01 45 2315 81 (Dépt 75).
Amiga 2000-Rom 2,6- 2Mo de Chip- 2 lecteurs DD internes- Carte SCSI4 DD 52Mo- Carte GVP 68020 avec 2 Mo- Ecran 1084S- Clavier et sourts- Transcodeur GST 40 YC-RCA- Imprimante Canon 8J10 avec chargeur 50 feui!îeS4 cartouches neuves- nombreux logicels- l’ensemble: 3500F- Clavier A2000 et souris: 100F - Tél: 04 68 31 00 62 (Dépi 11 ).
AMIGA 1200, DD 80 Mo, Ram 8 Mo, Moniteur 1085 S, logiciels SCALA MM400, Broadcasi Tit- ler BT 2, D.Painl IV AGA. CAUGARI 24, l'ensemble: 4000F - Intégré Numérique Professionnel SATV "MSP 1000” comprenant: GENLOCK, TBC, Ampli-correcteur, Doublé Transcodeur, E S RVB, Y C, Compr : 8500F - Tél: 03 84 79 22 27 (Dépt 03).
Cane Archos Avtdeo 24bits 4 T vPaint Avkjeo (avec dongte 4 Opéra (anim) (aire offre • MSP800 de Satv (TBC. Genlock incrustaleur amiga pc, gel d’image, transcodeur, conecteur vidéo BLS RGB) multistandards (RGBS, YUV, S- VHS. Composite pal-secam): 6000F - Téi: 05 61 27 06 20 après I9h.
AMIGA 20008 2.04, lecteur 1.76 Mo, VXL 030468882 â 40mhz 4 8Mo, carte SCSI42M0.
Disque 540Mo, DCTV. Imprimante BJ10, différents logiciels 3D dont CAUGARI BROADCAST 3.1 - TOUS LES EMBALLAGES D'ORIGINE ET NOTICES SONT FOURNIS, l'ensemble 3000F ou séoarémen! à débattre au 01 41 19 93 54 après 20h (E-mail: 106151:1251 @ compuseive.com) (Dépt 92).
AMIGA 12004 2Mo écran 10832- AMIGA 2500 carte 030 à 28 mhz, 5Mo de mémoire 2 lecteurs, kickstar 3.1 el 2.0 - nbr logiciels et livres - Tél: 05 49 21 97 51 ou après 20h: 05 49 60 43 14 (Dépt 86).
Carte contrôleur SCSI2 DKB Rapifire 4 8M0 RAM 32 bits: 850F pour A2000 A3000 el A4000 - Carte frite A3640 (68040 25mhz) pour A4000: 900F - Jeu Elite 2 (VF): 50F et collection d*Amga-revue - J-Christophe au 06 07 30 39 55 ou 05 62 21 50 64 (D6p131).
CarteCPU A3640 680404MMU4Copro over- clocké à 30 Mhz 4 venülo: 1000F 4 écran multi-synchro Samgung 14 pouces pour les modes v,déo Amiga 1200F - Tél: 04 78 44 01 94 (après 19h) (Dépt 69).
A1200 4 Moniteur 4 Blizzard 28 4 4M04 FPU 4 DD 120 4 CD ROM 4X 4 Joystick 4 nbr ieux 4 utilitaires 4 CD 4 Revue: 3200F à débattre -Téi: 03 21 94 3189 le soir (Dépi 62).
A3000T, Rom 3.1, Buster 11 avec écran 1960 - A2000B rev 6.2 avec écran 1083S - DD SCSI 200Mo ei Igo à Philippe au 05 53 80 44 75 (Dépi 24).
Ecran 19 pouces HITACHI, Carte passerelle VORTEX 486SLC25 - Streamer Tanberg scsi avec 8 bandes - Tour 4 périphériques scsi - Aminet set 1 et 5 à 15 avec index papier - faire offre le soir à Philippe 05 53 80 44 75 (Dépi
24) Vends moniteur commodore 1942 pour 1000 Francs - Tel: 05 61
11 45 29 en sonée (TOU- LOUES 31).
Disque dur 1 Gb Fast SCSI2 Fujitsu interne: 900F
- Carte 10 Extender GVP. Port Série et Parallèle supplémentaire
pour A2000 300 '4000: 600F - matériel complet avec notice -
Tél: 01 69 421 9 38 Jean-Marte (dépi 91 ).
AFFAIRE A SAISIR: Vends ensemble ou séparé- menl A1200 4 moniteur I438S 4 disque dur
1. 2 Go 4 carte accélératrice Blizzard sére IV 8 Mo 4 logiciel
BRILLANCE - Le toul QUASI- NEUF (sauf A1200): 5000F - Rodolphe
au 01 46 60 54 35 (Oépt 92).
AMIGA 1200 extension 4 Mo- DD 60 Mo- 2 lecteurs disk- écran multi 1960 (PC AMIGA)- enceintes- imprimante Citizen 24E- VIDÎ AMIGA- Chaïne genlock SATV à régler- Joysück vidéo ditedor- SCALA 500- 300 disquettes, documentation, etc: 2500F avec écran, 3000F sans écran - Tél: 02 41 39 37 07 (Dépi 49).
AÎ200 monte en tour 4 HD 850Mb (neuf) 4 CD Rom6X (neuf) avec clavier PC: 19 000 FB - 4 Moniteur type 1084: 3 900 FB pièce- Té!: 071 219022 (Hainaul).
AMIGA 1200 ROM 3.1 en tour Micronik Infinitiv 4 alim PC 205 W 4 clavier Amiga 1200 Infinitiv 4 Slol Zone 2 4 iedeurs DD 4 HD 4 CD ROM x 4: 3000 F -Tél: 02 43 2 01 48 ou Email: Sa- cha.Barroilter@wanadoo.fr (Dépi 72).
Votre spécialiste Amiga Le plus grand centre d’Achal'i ente de micro informatique d'occasionf Particuliers Soldeurs Grossistes.. AMIGA à PRAXIS BREST D i f u S i 0 n Vente par correspondance Soutien technique Déplacement a domicile 1 rue Duperré • 29200 Brest Tél: 02.9846.98.24 Fax 02.98.33.11.08 .CS INFORMATIQUE 13 Av. NO I RE DAME 06000 NICE Tél: 93.13.82.21 DES l’ROS DE LA VIDEO SUR AMIGA ET PC VOUS ATTENDENT FORMATION . DEMO , STATION DE MONTAGE . HARD . SOIT ACM Productions 8 ruo des Vergers 57690 PORCELETTE Tél. FAX 03 87 93 53 61 Spécialiste AMIGAPC Solutions de montage vidéo pour le
particulier ei le professionnel sur AMIGA ou PC Equipement pour TV LOCALE Démonstration sur R D V I il INFONIX FRANCE M»o*i*r!U9 V.Q) 12 i corT' xj';t « PC C£NTI« AGDtt Pormof'cc. Ft Moruocanc® i&çjo'vc1 DISTEiSUTfU8 Comn x*oro Apple. 'IP STAP SHOW ROOM agrée VIDEO PRO (ESTER AMIGA (sur RPV) Tel 614126 09 Fax 61 40 76 43 VIDEO PROCENTER Vonloi PcfrTYQîicr.: R6otoa* 00 PtCXW'J vA34c.'Tt.!*«T)©cKi Rcuto O tipoqoe 31100 TOU.OUSE TEL. 61 41 2609 Prof’porficu SAV: 61 40 75 45
• Real i su lion de vos images de synthèse
• Calcul À Shoot de vos scènes «vu image» sur Rélu SP H VU SP.
U-mai h. HiR. Etc...
• Banque de textures fixe* ou ANIMhKS " 51 Av Sic Cécile 59130
tombereau - Tel: 03.20.93.96.92 Art Com Vidéo 1 iciht i 3615 l
FRANCE MICRO ™ Formation Montage Virtuel - Multimédia
Infographie 2D et 3D - PAO Stages agréés chaque mois sur Amiga
- PC - Mao hébergement et repas Les films du Genièvre Lacroix
46600 CR8YSSE loi: 05 65.37 00.71 Fax 05 65 32.76.47
• ABONNEMENTS • CLUBS •ABONNEMENTS • CLUBS • ABONNEMENTS il O-
- 'V - 06 Amigazur Club, 33 aie Joseph Flory 0615020 aie
ContantCanne la Bocca, tél 93 90 84 51, lél 94 53 72 88 08
Amiga Club Ardennals 30 chemin des Romains 08200 Sedan 03 24 27
03 42 10 Club Informatique F.S.E Lycée de Lombards, 12 Av des
Lombards BP 766 10025 Troyes Cédex 25 82 58 34 13 VAV Video 165
rue Breteuil 13006 Marseille Tél: 91 5310 10 13 Frontières
Informatique 52 rue d’Iialie 13006 Marseille tél 91 42 83 07 17
Club Oleron Informatique, 13 Bd Daste 17480 Château d’Oleron
17 le 4A - Mr Georgel Stéphane La Rivière 17210 Chepnlers 18
KLUB Amos France jeudi et vendredi après-midi BP 133 18003
Bourges Cédex Tél 48 65 14 56, Fax 48 24 83 75 22 microtel
club, Comité d'Animation de Robien, Place de Robien, 22000 Si
Brieuc 26 CLUB Inf. Amiga. 4 Allée S Garaix, 26200 Montelimar,
lél 75 53 01 48 30 Association Micro Quest - Amiga de Nîmes, 20
Rue Anaîs, 30230 Rodilhan - Tel: 06 07 27 59 49 - TelîRTC: 04
66 20 47 82 - Email: Club,amiga30@hol.fr SUISSE Si vous êtes en
Suisse vous pouvez vous abonner à A-News pour 11 numéros pour
la somme de 100FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CC P No I2-25H6H-I 1203 Genève.
AmigaNews - abonnements et anciens numéros Abonnement de 11 numéros 360 F Pour l’étranger (tous pays sauf Japon 33F de port par numéro) 365F (Avion 495F), paiement par mandat postal ou carte bancaire uniquement.
Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre ou photocopie. Les numéros précédents sont tous disponibles aux prix suivants (variable selon la quantité commandée): I à 10 numéros, 15F par numéro; 11 à 20 numéros, 14F par numéro; 21 à 30 numéros, 13F par numéro; 31 numéros et plus, 12F par numéro. (Ajouter participation timbre: 15F pour la France métropolitaine et 30F pour l’étranger quel que soif le nombre de journaux commandés).
Oui, je m'abonne pour 11 numéros à partir du numéro . (Délai d'enregistrement environ trois semaines. Votre abonnement peut commencer à partir de n’importe quel numéro. Délai de livraison environ 3 à 10 jours après les kiosques, sauf à l’étranger!)
Nom ....Prénom .. Adresse.
31 Club Amiga St-Orens, réunion tous les jeudi soir à partir de 20h. Pour tous complément d'informations contact par minitel où modem tél 61 39 11 47- 7i 7 - 24h 24.
31 Alliance Micros, réunion tous les premier samedi du mois à 14h, Contacter Yves Labre. 2C rue Charles Beaudelaire 31270 Cugnaux, tél 61 92 30 70 33 BUGSS user group Bordelais La Maison des Associations, 19 rue Pierre Whiehn, 33600 Pessac.
FAX 05 56 46 36 49.
33 Club CIFL (Club Informatique Familiale et de Loisir), Pour tout renseignement: Mme Dubaquier Marie-Suzette 58 Av de la Libération 33380 Mios Tél 56 26 42 75 35 Rennes Anuga Club, BP 1832, 35018 Rennes Cedex 7. Tél 99 79 27 78, Email rac@cybera.anel.fr 35 Club ALI (association Lécousse Informatique).
Ecole Monlauberf, 14 rue de la Dussetière, 35133 Léousse Tél 99 99 52 81 37 Pixel Art 4 avenue du Général de Gaulle 37000 Tours 38 Club Apogee BP 6 38620 Montferrat. Tél 76 32 38 41 S Parenlon 38 Espace Info MJC de Vienne 11 quai Riondet (2ième étage) 38200 Vienne. Rens. MJC de Vienne 74 53 21 97 38 International Amiganetwork Club c o AN DER BENDE Le quai Jacques M. 38160 ST. Antoine l'Abbaye Tél et fax 04 76 36 44 28 Extention 1024
- 3615 INFODEX code IANC 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de
Marsan lél 58 06 25 24 45 Club AMIS 6 rue des Capucins 45650 ST
Jean le Blanc. Tél 38 52 97 39. Sammy@hol.fr 54 Raoul TAM TAM
29 rue Charles Sadoul 54000 Nancy 57 ALICE club informatique,
Maison des Jeunes, r Clémenceau, 57360 Amneville tél 87 71 08
03 57 Alpha Club Informatique Sarrgue mines Foyer Culturel, 3
rue J.Roth, 57200 Sarreguemines Tél 87 95 25 03 59 Association
Micro Loisir, 22 place Vauban 59370 Mars en Baroeul Tél 20 04
40 49 59 Ordileers Club Informatique, 9 bis rue du Général de
Gaulle 59115 Leers. Tél 20 82 95 36 (sam 14h-18h, dim 100-12h)
60 Alacom Picardie 44 rue du 1er Septembre D-60290 Cauffry -
France tél 44 69 28 97.
62 Club Amiga à Calais (CAC) 81 rue Anatole France 62100 Calais 64 Micro Informatique Club d'Anglet 59 52 34 03.
66 Club Informatique Stephanois, Salle Bamole, 66240 St Eslève lél 68 92 48 18, 68 92 05 52 67 Club Micro-Loisir 2 rue Kleber 67300 Schilligheim tél 03 88 62 90 43 67 Association AMIGrAff - Club informatique Amiga - 17, rue Erckmann Chatrian 67400 lllkirch - Graffenstaden Tel: 03.88.66.57.21 72 ATOL William Laurent, 8 rue du parterre, 72000 Le Mans, Tel 43.86.01.59 73 Interceptor 13 av J Jaurès 73000 Chambeiy 76 Esigelec, Club Amiga 1 me du Maréchal Juin BP14 76131 Mont Saint Aignan CEDEX, bureau des élèves Tél 35-52-80-37 76 Guru Amiga Club du Havre (Gach), 85 rue de la Bigne a Fosse, 76620
le Havre, Tél 35 48 37 12.
76 C.V.I Club Vidéo Iformatique 3 me Michel Yvon - 76600 - Le Havre - Tél 35.22.86.94 77 Microtel Club. Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle, 77000 Melun, tél 60 68 67 83 77 Infelec Centre Socio-Culturel "Les Margotins” 93, rue du Général Leclerc 77330 Ozolr La Ferriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quinoy-Voisins 81 Microtel-Club d'AIbi 1 Av du général Hoche 81013 Albi CEDEX 92 Amiga 1000 Defenders 47 Av G Péri, 92500 Rueil Malmaison 92 Simon Informatique. Cercle d’utilisation A5000. Boite Postale n“11 92235 Gennevillier Cedex 93 Microtel Club Gagny, CMCL 21 av. Des Verveines, 93220
Gagny. Tél 43.88.08.30 93 Club France Micro, BP 55 93390 Clichy S bois Cédex BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga, M.J.A - 1979-1981 chausée de wavre. B-1160 Bmxelles. Tél INFO ++(32.2) 6.72 36.65 EXT 0256 -3615 INFODEX (code) CEA 7500 Club P.A.C.T BP94.7500 Tournai 7120 GCCL-MICRO. Club Amiga en Hainaull. Siège central et section de Vellereille 064-33.79.46, section de Manage 064 45 83 18, section de Mons 065 34 89 27 Amiga Belgian Club (ABC) 067 33.11.1 (Soigmes & sa région) 06 28.57.70 (Ath & sa région) QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM) 3501. Côte Ste Cathenne 212 Montréal, Québec H3T 1Z8 Club
Amiga du Quebec 15 , 2580 Robert-Giffard Beauport
- QUEBEC CANADA. Lignes de BBS : (514) 355-1280
(514) 421-0285. (514) 684-7500.
Http: pages.infinit.net claq . Réunion tout les seconds jeudi de chaque mois de 19h a 20h au centre communautaire de Monkland.
CLAP - Club Amiga de Quebec 1 me des Près. Beauport, Quebec, Canada, GIE 5J8. Tél: (418) 666 5969 AMIX BBS: (418) 666 4146 Bon à découper ou à photocopier et à adresser avec votre règlement au nom d'A-News à : News Edition, 12 Rue Barrière, 31200 Toulouse
l. e numéro du dernier journal oui sera envové est inmrimc sur
l’étiouette d’envoi.
PAR CARTE BANCAIRE En France ou à l’étranger vous pouvez payer par carte bancaire (carte VISA ou autre carte portant les initiales CB) en inscrivant les détails de votre carte dans les cases ci-dessous. Vous pourrez aussi vous abonner avec votre carte bleue en téléphonant au 61.47.25.67 No: Date Date.... Signature.. SUISSE 1000 Amiga Multitask Force, Siège central et sections de Lausanne, Vevey. Yverdon, CP 297 Bergières, 1000 Lausanne 22, Section de Monthey, CP 1185, 1870 Mon- they2 1000 Amiga First, Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22 1205 International Computer club Genève - Michel
Matthey 8 me Hoffman, 1202 Geneve 1219 Club Informatique du Lignon Amiga Mac. 51, rte du Bois des frères, tél 022 970 02 66, BBS 022 970 02 61 1223 GoniSott CP 309 1223 Bernex, serveur multilignes 022-757-6587 2882 Amiga-Club Suisse Romande, CP 83, 2882 St- Ursanne ESPAGNE Club de Usuarios de Amiga de Zaragoza - Apdo. 246.
50080, Zaragoza. E-mail: cuaz@arrakis.es DP Aminet Ce retour des vacances s’est effectué calmement. Les téléchargements ont été un peu moins nombreux que ces derniers mois.
Heureusement, on a eu droit à quelques programmes de qualité et un “dinosaure” ressurgit du passé! L’Amiga continue à vivre avec son temps comme en témoignent les nombreux émulateurs de Tamagotshi paru en version Beta sur Aminet, ou encore les lecteurs de fichiers Acrobat (.PDF) que nous verrons le mois prochain.
Mais voyons tout de suite un échantillon des programmes de ce mois.
LE DP DU MOIS MOINS UN PATCH QU’UNE "PREFERENCE GUI" Les mises à jour Toujours aussi nombreuses, en vrac on peut noter:
• Une mise à jour des fichiers de développement du Pos.
• Miami 2.1 f accélération de la connection lors de
l'utilisation des utilitaires de Miami
• Picasso96 v1.27 supprime un bug mémoire.
• Amilel v3.10 ajoute des tooltypes d’initialisation et de
configuration du programme. Il est dorénavant livré avec un
script pour se connecter au Minitel Parl’lnternet.
• CanonDisk v3.97 améliore la qualité d'impression avec les
canons couleur et supprime un bug de la version 68000.
9HappyDT2.4 reconnaît maintenant les images compressées avec Xpk.
• IDEFix v1.1 continue sa traque des bugs avec 1 ou 2 nouvelles
versions par moisi
• MakeCD v2.5 : De nouveaux Graveurs reconnus comme le
Panasonic Matsushita 7501 et une localisation française grâce à
Jean-Marc Boursot
• MCP v1.30 Mise à jour importante avec quelques possibilités
supplémentaires et une plus grande stabilité
• MultiCX v2.78 amélioration du screenmenu 1Play16 v1 8 : peut
maintenant jouer les AIFF-C et corrige les bugs lors de
l’utilisation d’AHI
• StudioProf v2.15b pilote les Epsons 400 600 800 1520 3000 et
corrige un bug de la version 68000 »Thor v2.5 Peter Nilsen,
nous offre une fois de plus une amélioration de son logiciel
incontournable Un nombre impres- sionant de nouvelles
fonctions, dont notamment une meilleure intégration des pro
grammes externes comme Ibrowse ou AmFTP, ou l’affichage des
fichiers associés aux documents internet (News, Mails) sous-
forme d’icônes suivant le type du fichier.
Visual Prefs On m’a dit: avec Visual Prefs “tout est paramétrable!” Alors, fatigué de jongler avec les UrouHacks, MCP, MagicMenu et autres, je l’ai installé. Bon, toute la GUI Amiga n’est pas modifiable, mais force est de reconnaître que l’on a accès à une quantité impressionnante de paramètres Tout d’abord, la couleur de chaque segment, chaque point, chaque signe ou chaque message peut être sélectionnée parmi la totalité de la palette de l’écran courant. Le look des boutons de la GadTools et des fenêtres Intuition est modifiable en fonction dune liste impressionnante de styles gra
phiques (NextStep, Xen, Future, Nova et autres). De même, les dimensions, l’épaisseur et l’aspect 3D de tous ces éléments sont accessibles dans une très large mesure sans pour autant provoquer un seul bug d’affichage: impressionnant Les captures d’écrans devraient vous permettre d’apprécier la performance c’est l’écran de configuration de Visual Prefs qui a servi de cobaye A l’instar d’un promoteur d’écran, Visual Prefs gère une base de données qui permet d'attribuer des réglages GUI différents à chaque programme. Cela peut éviter certains ennuis avec les utilitaires tels que Dpaint ou
Brillance qui font appel à Intuition de manière peu consensuelle Si vous utilisez un Workbench AMIGA NETWORK NEWS Le ragoteur ANN 9709 Comme son nom le laisse supposer, ce n’est pas un programme, mais un magazine “Online" Anglophobe passez votre chemin, par contre, pour tous les autres, ce magazine regroupe toutes les informations de la communauté Amiga au travers des déclarations des principaux acteurs recueillis dans les Newsgroups, mailing-listes ou conférences La plupart de ces informations sont à prendre avec des pincettes, mais on y apprend des informations intéressantes. Le
document est bien sûr au format HTML, avec ou sans frames.
Le complément Je tiens à remercier Christophe BRY, Laurent Deneau et François Gutherz qui ont participé au tests des DP Si vous connaissez un DP qui gagne à être connu, si vous avez des commentaires à faire sur la rubrique, n’hésitez pas à me contacter par Email (pwillano@hol.fr) ou écrivez au journal qui transmettra.
Avec plus de huit couleurs, il faut savoir que la majeure partie de la palette n’est absolument pas fixe: tout programme est libre d’allouer et de modifier certaines couleurs (i.e Newlcons). Visual Prefs, pour pallier ce genre d’incidents, essaie de verrouiller les couleurs dont il a besoin II est cependant préférable de disposer d’un patch qui se charge d’allouer complètement la palette (AllocWBPens, MagicWB-Demon ou FullPalette) + La GUI Amiga est méconnaissable, la mienne se rapproche de X11 Motif. Très peu de conflits ou d’incompatibilités.
- On ne peut pas dessiner ses propres gadgets.
Auteur: Massimo Tantigone Shareware: 6$ par e-mail et 8$ par la Poste.
Configuration requise: OS3.0. Configuration conseillée: un écran S-VGA (multi-sync).
Où: Util Wb Taille: 188K Pour les Aminautes, il est accessible au http: www2 vo.lu homepages ckemp News . Pour les autres, une version “offline” est disponible chaque mois sous la forme ANNaamm (aa - année; mm - mois), donc disponible dans chaque CD Aminet + Bon complément au mensuel français
- Informations non vérifiées et difficilement vérifiables :))
Auteur : Amiga Network News Freeware : Ca va de soi!
Configuration toute configuration supportant un navigateur HTML.
Ou docs mags ANN9709.lha Taille : 189Ko Plotter 3D V3.0 UN VISUALISATEUR 3D ORIENTÉ GRAPHISME Dans le genre traceur de fonctions mathématiques, le logiciel Maple existe dans de nombreuses versions, sur Amiga et sur les autres plates-formes.
Plotter 3D. Lui, n'a pas cette vocation purement scientifique: il gère entre autres les courbes 2D, les surfaces 3D, les surfaces Fractales et les objets issus d'Imagine (format IOB) L'interface permettant d'entrer la fonction définissant la courbe est bien faite, simple et intuitive Une fenêtre de prévisualisation en fil de fer assure un contrôle permanent, mais on peut tout aussi bien s'en servir pour faire un rendu plus précis (genre Fiat Shadmg ou Phong).
Cependant, le côté le plus spectaculaire de Plotter 3D reste sans nul doute son module de Rendu-Animé en temps réel II est capable de faire pivoter une surface (ayant un nombre correct de facettes: une soixantaine par exemple) LA TÈTE DANS LES ÉTOILES Digital Almanac v39.3 Après Digital Universe, voici Digital Almanac, son homonyme du DP Ce logiciel d’astronomie, comme nous allons le voir, n'a que peu à rougir par rapport aux versions commerciales. L’archive LHAau premier abord surprend puisqu’elle fait prés de 5Mo! Une fois décompressé, prévoir environ 10Mo, l'installation se dérou-
lesans problème Deuxième surprise, le programme est localisé en français Documentation en anglais: il ne faut pas pousser tout de même :)) De base, le logiciels'ouvre en Super72 HR entrelacée, mais le programme peut fonctionner en dblpal ou productivité L'affichage est entièrement configurable On peut à quelque soit le type de rendu et de map- ping (Phong, Texture ou Environnement- Mapping avec image au choix) Le résultat est vraiment superbe pour un logiciel respectant le multitâche, le système, et capable de s'ouvrir sur n’importe quel type d'écran (ECS, AGA ou CyberGFX).
Sur un 68030 à 40 Mhz, on a entre 12 et 15 images secondes; franchement on dirait une démo, et en plus, on peut enregistrer l’animation sur disque!
OH! GRAND GOUROU!
Quelques bugs sont à déplorer (le rendu Phong semble planter sur un 68040) maisen définitive, le logiciel est bien fait L'interface entièrement réalisée sous MUI, est intuitive et très bien conçue (chouettes boutons, disposition pertinente et fenêtres logiquement organisées).
+ Performant, rapide et graphiquement impressionnant.
- Quelques bugs (à confirmer cependant) Auteur: Sven Steiniger
Freeware: Tatsann!
Configuration requise:OS2.0 et MUI
3. 7 Configuration conseillée:OS3.0+, et 68030+882 Où: Gfx 3d
GuruStatistix V1.35 Les anti-MCP peuvent passer leur chemin,
puisque cette commande Arexx est dédiée à l'analyse du fichier
GuruHistory généré par MCP. Pour mémoire, MCP, si I on valide
l’option GuruHistory, enregistre dans un fichier chaque guru
de votre Amiga, en indiquant la cause et la date du plantage
Steffen Clemenz nous propose un scripf Arexx pour analyser ce
fichier.
Attention, l’utilisation de ce programme peut se révéler très déprimant :) Tout d’abord, deux mots sur l’installation Bien qu'il y ait un fichier utilisant l'installer d'Amiga International, il pose quelques problèmes. En effet, le fichier a une erreur ligne 326. Une chaîne de caractères entre guillemets est trop longue II suffit d'éditer le fichier et de supprimer une partie du texte (c'est un commentaire en Allemand!) Et le tour est joué Deuxième problème, pour fonctionner, le programme a besoin de la librairie rexxtricks library.
Non fournit malheureusement On peut la trouver sur Aminet (util rexx RexxTricks_386 lha).
Une fois ces problèmes résolus, il n’y a plus qu'à lancer le programme Là, déjà on la ramène moins, c'est fou comme l'Amiga est stable :( On dispose d informations très intéressantes sur le nombre de guru(s) par programme, par jour, par type (on voit tout de suite le problème de l'Amiga: 1 3 des gurus sont dûs à un accès illégal à la mémoire. .) Un but de ce test est aussi d'aider son auteur, qui lance un appel à tous les possesseurs de MCP pour qu'on lui envoie par email les résultats de GuruStatistix, afin qu'il crée un site internet répertoriant les programmes les plus instables et les plus
stables, ainsi que d’autres informations, comme le nombre moyen de guru(s)
- Installation à revoir... Auteur : Steffen Clemenz Freeware :
Natürlich Configuration : Amiga avec MCP Ou :
util misc GuruStatistix.lha Taille : 24 Ko de ce logiciel, sont
l'absence de sortie imprimante et sa relative lourdeur (68040
conseillé).
+ Peu chère, très complet
- Pas de sortie imprimante, gourmand en temps CPU Auteur : Achim
Stegemann Shareware : 20$ Configuration 020 881, MUI3.6+,
Super72 ou DbIPal mode, 8Mo de ram Ou :
misc sci DigitalAlmanac.lha Taille : 4918Ko AMIGANEWS] UN
CONVERTISSEUR DE PLUS MUSIQUE MAESTRO Eagle Player v2.00 Oui,
oui, vous vous souvenez bien, ce player de modules que l'on
pensait abandonné, laissant la part belle à Hippoplayer et
Delitracker. Et bien, heureusement pour nous, il nous revient
dans une nouvelle version. Eagle Player a fait un bond de la
version 1 54 à la 2.00 Ce changement de révision se justifie
par les nombreuses améliorations.
La présentation est toujours la même: petite interface graphique style lecteur de CD, complètement refaite, et au demeurant assez réussie.
EP2, a repris un peu le principe de Delitracker avec des modules "amplifier" qui gère la restitution des sons indépendamment du hardware et un module “programme" déjà existant dans la précédente version qui gère maintenant les “players" (environ 150 modules et sons IFF, AIFF, FtAW, WAV...) et les programmes de gestion de modules (afficheurs, scopes, infos...). EP2 offre une qualité sonore équivalente à Delitracker ou Hippoplayer.
Pour les sons et modules de plus de 4 voix, on peut modifier en temps réel la fréquence d'échantillonnage, ce qui prend toute sa valeur en mode d'affichage 30 Khz, ou l’on dépasse allègrement les 40 Khz d’échantillonnage Le son est alors très propre, peu de scintillement La restitution peut se faire sur 8, 14 ou 16 bits suivant le hardware.
Les cartes sonores sont supportées via les “amplifiers”. On peut d'autre part configurer chaque voix indépendamment ou ensemble, selon les paramètres suivants: fréquence d’éDESSINE MOI UN MOUTON!
MaxiMal Pour changer, on va parler des plus jeunes! Ce programme de dessin est destiné avant tout, à nos chères têtes blondes! Il s’ouvre automatiquement en Pal ou DbIPal basse résolution. Il est composé d'un menu très simple (charger, sauver, imprimer, information, quitter) et d'une barre d’outils en bas de l’écran pour choisir les couleurs (32) et les 3 ou 4 outils disponibles. MaxiMal peut être utilisé de différentes manières, sa fonction première est le coloriage II offre une quarantaine de dessins unico- lores à peindre. Chaque peinture peut être sauvée en IFF ou imprimée
(impression de bonne qualité). Pour les plus dégourdis, il est aussi possible chantillonnage, amplification du signal, réglage mono, stéréo ou surround, décalage du surround L’ensemble de ces réglages est audible en temps réel.
On dispose de toutes les options classiques des players, fade in out, lecture aléatoire, choix du timer, lecture des modules compressés, intégration au CD Aminet pour une lecture à travers l'AmigaGuide, port Arexx très complet (plus de 50 commandes)... EP2 ne gère pas les listes de modules programmés, il gère les listes au travers des répertoires, chaque répertoire est une liste.
Le contenu du répertoire est accessible dans les menus déroulants avec une ligne “parent" pour se déplacer dans l’arborescence à l’intérieur même des menus déroulants. On oublierait presque les requesters! Face à ses concurrents, Eagle player se place certainement en tête Beaucoup plus complet qu'Hippoplayer, et plus récent que Delitracker il est assez novateur sur certain points comme la possibilité d'é- couter les samples des modules et de pouvoir les sauvegarder à la fréquence et au format désiré (IFF. WAV, AIFF...). + que du bon
- Une gestion des listes programmables aurait pu être un plus!
Auteur : Jan Blumenthal & Henryk Richter Shareware : 20$ Configuration 68020+; OS
2. 04+; fast ram Ou : mus play EaglePlayer.lha Taille : 1116 Ko
d'utiliser des crayons de différentes grosseurs pour modifier
le dessin existant. L'ensemble, bien qu’en allemand (les
menus = 5 ou 6 mots) est vite pris en main par les enfants.
L'environnement est agrémenté de sons assez drôles en fonction de l’action effectuée. On dispose aussi d'un player de modules, qui fonctionne en même temps que les sons.
+ Très simple, distrayant
- .. allez, il y a bien ces 5 mots en allemand!
Auteur : Martin Schulze Freeware : Ok Configuration : OS 2.04 Ou : gfx edit MaxiMal.lha GuideML v1A Oui, un convertisseur de plus, mais celui-ci pourrait se révéler très utile! En effet, il nous propose de convertir des fichiers Amigaguide au format HTML
3. 2. D’une utilisation très simple, bien qu’étant une commande
CLI, il transforme le fichier Amigaguide donné en argument
en un certain nombre de fichiers HTML (1 par “node")
correspondant à chaque lien Amigaguide. Il place en haut de
chaque page une barre de navigation identique à l'Amigaguide
(contents, back, next...). Cette barre de navigation peut être
configurée au niveau du programme de conversion. De base,
elle est en texte et placée en haut de la page, mais on peut à
loisir la placer en bas ou la remplacer par une image.
Pour les courageux, il ne reste plus après qu'à reprendre le fichier html pour l'agrémenter de quelques images et icônes pour le rendre un peu plus coloré! Le seul reproche qu’on pourrait lui faire, c’est de ne pas traiter les bases AmigaGuide multi fichiers fonctionnant par lien “alink". Dans ce cas, il ne convertit que le fichier principal.
+ Très simple, conversion HTML très fidèle.
- Il manque une GUI et la gestion des liens Amigaguide “alink".
Auteur : Richard Koerber Freeware : :)) Configuration : OS2.04+ Ou : text hyper GuideML lha Taille : 17 Ko ARBORESCENCE AMIGA AMYTREE v1.9a Amytree est un logiciel qui vous permettra de visualiser, sous forme d’arborescence, les méandres de vos unités de stockage et de partir à la recherche de vos fichiers enfouis Vous pourrez à loisir sauver cette arborescence, même sous forme compressée à l’aide d'Xpk, pour une recherche futur de fichiers. Vous pouvez lâcher tout répertoire ou disque sur la fenêtre qui est une appwindow Le programme fonctionne un peu comme le gestionnaire de fichier de
windaude. On dispose de quelques boutons paramétrables pour visualiser graphiques, sons etc., le but étant une vision rapide du contenu du disque + Pratique pour la recherche de fichiers
- Il ne lui manque plus que les fonctions de gestionnaire de
fichiers Auteur: Cervo Antonio MaiIWare Configuration : 3.0+ Où
: util dir'AmyTree19a.lha Atelier Wildfire (1er épisode) par
Jac Pourtant jac@avignon.pacwan.net Commençons sur les chapeaux
de roues. Il n 'y a pas de temps à perdre. Wildfire fait sa
sortie commerciale et la démo est stable.
Donc avec l'une ou l'autre, il est temps d'utiliser ce merveilleux outil. Mais comme l'abord n'est pas aussi évident, un atelier d'aide au démarrage est indispensable.
Moi-même, si je n’avais pas lu l’atelier dAndreas Küssner dans Amiga- Magazin, j’aurais eu beaucoup plus de mal à appréhender le concept. Alors, je ne vais pas copier ses articles, mais ils en seront fortement inspirés surtout le début, car les premiers pas d’un bébé sont les mêmes au nord qu’au sud, à l’est qu’à l’ouest. Après, cela se différenciera et vous pourrez créer des anims extraordinaires. Cet atelier aura trois ou quatre épisodes, selon la place dans le journal. Reportez-vous à mon test du mois d’octobre pour avoir une vue d’ensemble du logiciel.
AVANT-PROPOS Avant d’étudier le concept principal de Wildfire, il est une fonction bien pratique qui se démarque des autres parce qu’elle est autonome et n’a pas de lien direct avec Wildfire proprement dit. Elle aurait pu faire l’objet d’un programme séparé, mais elle est intégrée. Je préfère donc commencer avec elle, pour qu’on ne perde pas le fil du programme principal ensuite.
Il s'agit de Tmaker (oui, c'est vrai, le thé m’écoeure). T signifiant transition, son but est de réunir deux animations au moyen d'une transition. Son emploi est des plus simples. Une fois la fenêtre ouverte, il suffit de rentrer les deux anims (fig.1). Pour choisir une transition, positionner "Example" sur ON. Trois minianimations d'exemple se chargent. A gauche la première, à droite la seconde, au milieu la transition. Le gadget "Type" permet de sélectionner le genre de transition et le gadget "Subtype" les variantes. Il suffit de cliquer sur ces deux Use I Qancel 1 ___ gadgets pour
en explorer les possibilités (je vous conseille fortement d'utiliser la commodité "CycleToMenu" sur Aminet ou autre, si vous ne voulez pas charger toutes les anims avant d’arriver à celle qui vous intéresse).
Il suffit ensuite de rentrer le nombre d’images de transition, de spécifier le chemin et le nom de sauvegarde et d’enclencher "Convert".
Pour les utilisateurs de MovieShop, cette fonction pourrait être intéressante.
Je vais anticiper sur la suite pour expliquer brièvement comment procéder, car je ne reviendrai pas sur Tmaker. Le problème de Tmaker est qu'il ne gère pas - pour l'instant - les "fields" (champs ou demi-images). SI donc on veut utiliser Tmaker pour faire des transitions, on doit préalablement doubler dans MovieShop le nombre des frames avec la fonction SlowMotion (-2), exporter les images en "frames" ILBM et non en "fields", en faire des anims avec le "converter" de Wildfire, les rentrer dans Tmaker pour faire sa transition, les re-rentrer dans le "converter" et faire un field-
rendering avec le "processor" et les ressortir en images pour enfin les entrer dans MovieShop. Opération longue et pour l'Instant peu intéressante, les effets de MovieShop étant plus complets que ceux de Tmaker (comme ceux-ci sont modulaires, ils vont certainement s’étoffer), mais la possibilité existe, je voulais le signaler.
Mais ceci est à essayer seulement lorsque vous aurez compris le prncipe du "Converter" et du "Processor".
PREMIER CONTACT Dès le logiciel lancé, ouvrons la fenêtre "Converter" (fig.2), C'est là que se font les entrées et les sorties. Il peut ne pas y avoir d’entrée, si on crée toutes les images dans WF. Par contre, les sorties sont obligatoires, ou alors c'est juste pour regarder l’interface... Les entrées sont à gauche. Soit une séquence FRED, une animation, une ou plusieurs images ou pas d'entrée. Pas d’entrée se nomme ici “black frames", c’est à dire des images noires (ou vides).
Les sorties sont à droite. Soit une animation ANIM, une animation YAFA, format spécial de WF, ou des images individuelles. NIL: est destiné à faire des essais sans sortie, mais en prévisualisant.
Pour les entrées comme pour les sorties, les options et chemins se font soit avec "browse" au-dessus, ou avec "rela- ted options" au-dessous. Ne nous occupons pas des autres gadgets, ceux-ci nous suffiront.
Le concept général de travail est simple. Tout ce qui rentre va dans le buffer "Stream" (courant). Tout ce qui sort doit venir du Stream. Entre temps, les opérations que nous effectuerons peuvent utiliser le stream ou bien un des huit buf- fers temporaires nommés de Templ à Temp 8, plus quatre buffers de 3D nommés de Temp3D1 à Temp3D4. Les opérations possèdent des gadgets d'entrées-sorties (Input et Output) où on peut choisir entre Stream et les différents buffers. Ceci est confortable et pratique si on a bien compris le principe Pour des petites opérations simples comme dans les
premiers exemples qui vont suivre, pas de problème. En revanche, dès qu’on complique les choses, il devient nécessaire de faire un organigramme pour bien savoir où est quoi, dans quel buffer on met tel résultat temporaire, pour y aller le rechercher plus tard. Pour qui a travaillé avec les buffers temporaires d'ADPro, pas de dépaysement sauf que la chose est mieux gérée
ici.
PREMIER EXEMPLE : CONVERSION Nous allons rentrer une petite animation, la redimensionner et en sortir des images fixes en séquence indexée.
Prenons une animation quelconque, pas trop longue. Si vous n’en n’avez pas, vous pouvez toujours aller chercher dans Wild- fire l’anim "System filmstrips raw a.yafa”. Nous la rentrons donc dans le "Converter", à gauche dans "Jnput” en sélectionnant "Type : Animation" puis "Browse".
Nous voulons sortir des images 24 bits individuelles. Donc, à droite, dans "Out- put", nous choisissons : "Type : Pictu- res”, "Related Options". "Browse" et nous choisissons un chemin avec un radical par exemple "pic". Les images ("Basename" doit montrer le chemin par ex. Work:images pic) seront indexées pic.0001, etc...) Nous laissons "Type” à "rendered" puisque nous voulons des images 24 bits, et nous pouvons choisir le mode d'écran de prévisualisation (voir la suite).
Pour les redimensionner entre-temps, il faut alors faire appel au "processor".
Dans la fenêtre "Converter", "options" à droite, choisir dans "Preview" "None" (pas de prévisualisation en cours) ou bien "Screen" ou "Window”, puis "Pro- cessor" "enabled" (allumé puisqu'on va l'utiliser, si on ne fait qu’une conversion de fichier, on le laisse alors "disabled").
Il est temps alors de découvrir la fenêtre "Processor", sésame de toutes les possibilités. Ouvrons-la. A gauche, un grand pavé grisé. En cliquant sur “Add", une fenêtre s'ouvre avec cinq listes où sont classés tous les effets disponibles.
En attendant de les explorer, nous allons choisir "Scale" dans la liste 2D-F X. Un double-clic sur l'effet referme la fenêtre et nous voyons que le pavé s'est dégrisé (il doit se sentir mieux, tout de même) et qu'il contient une ligne qui dit : “SCALE (in=STREAM, out=STREAM. Width=320.
Height=256)". C'est la seule opération dont nous ayons besoin dans notre premier exemple, ce sera donc la seule ligne dans la liste d'effets. Ce qui rentre (in) vient de STREAM (notre anim), ce qui sortira retournera à STREAM (pour la sortie de nos images). La largeur est de 320 et la hauteur est de 256. Cela ne nous va pas puisqu’on voulait les redimensionner à 400 x 300.
IGAtXMAQCreia-TEMfM *Wl-0) 9CAlE(fn-TEM»»l o*-TfMW.W«»-3» IOADMAŒ (OCC-TEMPÎ »Q - THOOrMIRoc-rVVKl.WC«MrJI1 pgMoep-1 * *t -0) Cliquons donc doublement sur la ligne (ou sur le gadget “Edit" à droite) et une fenêtre s’ouvre. Là, tout ce qui est modifiable est annoncé (fig.3). Changeons donc à 400 x 300.
C'est tout. Nous pouvons refermer la fenêtre "Processor" et appuyer sur "Con- ». Ci Templ J Qutpu!
N T mpl | Mlrfth 1 bughl | UP. Ri Pixels J Aipcei ri vert" dans la fenêtre "Converter".
L’opération se lance et une fois terminée. Des informations utiles sur les résultats sont fournies.
DEUXIEME EXEMPLE : EFFET SIMPLE STATIQUE Cette fois, nous allons réaliser une transition de 60 images entre deux images fixes. Nous pourrions charger une image dans le Converter, mais une seule. Dans la partie "Jnput" du Converter, nous allons plutôt choisir "Black Fra- mes". Peu importe les dimensions d’images, l'important est de rentrer leur nombre, donc 60 dans "Related Options". Cette fois, nous allons sauvegarder le résultat en animation, en choisissant dans "Output_" IFF-Animation, le chemin et le nom dans "Browse" et "Anim5" dans "Related Options".
Nos entrées sorties sont prêtes. Allons à présent dans le "Processor" (fig.4). S’il reste du script dans la fenêtre, nous devons l'enlever au moyen du gadget “Kill".
JÈL.
- 5ïï£2S!»_ Rentrons la première image, choisissez celle que
vous voulez, je l’appellerai ici Pic1 "Add" nous ouvre la
fenêtre de choix d’effets, nous sélectionnons évidemment
"Loadl- mage". Un double clic sur la ligne pour préciser nos
désirs : l'image est choisie à l'aide de "Browse", "Output" sur
"Templ", "Loop" sur 1, "Shift" sur 0 ("Loop” permet, en cas de
séquence indexée d'images de faire une boucle toutes les
tant d’images et "Shift" le "pas d’incrémentation",
c’est-à-dire que si nous voulons charger, dans un répertoire
contenant les images de pic.0000 à pic.0199, 30 images
successives à partir de la pic.0100, nous rentrerons la
pic.0100 dans Browse, 30 dans Loop, et 1 dans Shift. Si nous
opérons plus de 30 fois, nous retomberons à l’image pic.0100
après la pic.0129). Une fois la fenêtre refermée, nous voyons
notre ligne sélectionnée dans le script.
BT C M Cl 0 w*- PI nw fa |-r cioâiuVigyoail Très important : Sous le script, les trois gadgets de "Range". Il reflètent les paramètres de la LIGNE SELECTIONNEE dans le script, ainsi ils changent selon la ligne de script. Le premier représente le numéro de l’image sur laquelle l'effet va être pour la première fois appliqué. Le second représente le numéro de la dernière image. Le troisième est le "pas", c’est-à-dire toutes les combien d’images l’effet va être appliqué. Notez bien ceci, faites une croix dans la marge pour retrouver facilement ces renseignements essentiels. Pour notre
exemple, nous rentrons évidemment 1,1,1.
Faisons la même chose pour notre deuxième image, Pic2, et rangeons-la dans "Temp2". Nous remarquons que peut-être nos images sont trop grandes pour cet essai. Recalons-les à 320 x256 à l’aide de l’option Scale, vue à l’exemple 1, en n’oubliant pas non plus de mettre Range à 1,1,1 puisqu’on ne veut réaliser ces opérations qu’une seule fois. Nous obtiendrons alors SCALE(in=TEMP1 ,out=TEMP1, width=320,height=256) et jjaü SCALE(in=TEMP2,out=TEMP2, width=320,height=256), ce qui nous (ait quatre lignes en temps. Nous avons comme ordre de script Load 1. Load 2, Scale 1, Scale 2; nous pourrions tout
aussi bien avoir Load 1, Scale 1, Load2, Scale 2, puisque le résultat serait le même. Il faut bien voir que le script est exécuté ligne par ligne de haut en bas. Pour inverser l’ordre du script, se servir des gadgets "Up" et ''Down1'.
Voyons maintenant notre transition.
Nous allons faire un fading de Pic1 vers Pic2. L’option "Compose" est là pour cela, dans la liste "Buffers". Mettons Templ dans "Background", Temp2 dans "Foreground" et Stream dans "Destination" puisque c'est la dernière opération et que les images doivent entrer dans le Converter. Le gadget "Mix” veut un paramètre entre 0 et 100 représentant le taux de mixage de nos deux images. Si nous voulons faire un fading progressif, nous sommes embêtés puisque le principe est de faire varier le taux de mixage de 0 à
100. C’est là qu’intervient la magie de Wildfire. On peut
remplacer toutes les données numériques, plus précisément
les paramètres par une variable, il suffit d'appuyer sur le
gadget "Var". La fenêtre de sélection de variable s'ouvre et
est... vide (fig.5). Evidemment puisque nous n’avons pas
encore déclaré de variable.
Wf i vm rf PowerPlugs!
MTF * WF - Il n’est pas trop tard pour le faire et nous ouvrons la fenêtre "Variables" à droite en bas dans la fenêtre "Processor" (fig.7) et en créons une grâce au bouton "Add". Nommons la "Fading" et sélectionnons-la d'un double-clic. La merveilleuse fenêtre d'édition d’enveloppe s’ouvre. Un point en 0,0 s'y trouve. C'est le premier point de notre enveloppe.
Ajoutons un second point avec le bouton “Add Pnt", et cliquons n’importe où à droite du premier point. Changeons ses coordonnées à présent dans les gadgets X et Y : 100 et
100. Une ligne se trace entre les deux points, elle est en
"Spline”, elle devrait être en "linear”, mais pour 2 points,
cela ne change rien.
Pour plus de clarté, un clic sur "View Ail" redessine le graphique pour contenir la courbe en entier (fig.8). "Use", parce qu’on plus rien à faire là. Repartons dans notre "Compose”,§et choisissons "Fading" comme variable (fig.6). Nous avons donc une cinquième ligne dans notre script : COMPOSE(back=TEMPl ,fore=TEMP2, dest=STREAM,mix=fading,lelt=0,top=0,...). Ne reste plus qu’à positionner "Range" à 1,60,1 (fig.4). Tout est prêt, vérifions bien que Processor est "ena- bled" dans la fenêtre Converter et lançons le calcul avec "Convert". Une fois le calcul fini, une fenêtre nous donne
quelques infos sur le résultat.
LE MOIS PROCHAIN Changez les données, expérimentez avec ça, lancez-vous dans de nouvelles voies, déjà avec ce que vous savez maintenant, vous pouvez réaliser des opérations intéressantes. J’espère vous avoir facilité le contact et vous avoir mis l’eau à la bouche.
Le mois prochain, j'irai beaucoup plus vite, je ne détaillerai pas comme cette fois, et la complexité sera accrue. Quelque problème que ce soit, e-mailez-moi, écrivez-moi au journal et même au besoin téléphonez-moi le soir (demandez le numéro à A-News).
SERIE IMAGINE par Pascal Taffin Imagine L’ombre et la lumière Sur notre petite planète bleue, la lumière a une importance considérable. Elle engendre un phénomène particulier que certains d'entre nous recherchent au cours des journées chaudes de l'été. J'en vois déjà qui pensent aux ondulations des maillots de bains portés par des créatures de rêves et ...STOP! Vous y êtes presque, regardez plus bas (hum hum!) Sur le sable, une ombre aux lignes charmeuses se dessine sur des vaguelettes de sable... Ombre SHADOWS MAPS Dans la réalité, les ombres douces et dures se mélangent au gré des sources
lumineuses qui les produisent. Le soleil en est l'acteur principal, le plus naturel et de loin le plus puissant. La luciole, la bougie, l’ampoule électrique sont d’autres générateurs d’ombres, qui font de notre planète un mélange d’ombres et de lumières.
Un petit exercice préalable est nécessaire avant de passer sur ordinateur.
Prenez une lampe de bureau, dirigez son faisceau vers une table, placez votre main entre la lampe et la table. Dans un premier temps, éloignez votre main de la table, l’ombre qui en résulte a des contours flous (doux). Descendez maintenant votre main progressivement, l’ombre devient de plus en plus nette (dure). En image de synthèse, le principe est identique: nous disposons essentiellement de deux types d’ombres, les ombres dures dites RAYTRACING et les ombres douces de type SHADOW- MAP.
Les ombres Raytracing Lisiht Source Data Red Intensi tu Green Intensitu Blue Intensitu « Point Source Round Shape X Parai le 1 Rays Rectansrular X,Z x Cast Shadows ***¦ Sot' t ! «tdows Diminishinçr Intensity Contro1led FalloFf Ÿ No Lens F lare F X Fia») QK ___» Pra» Ç*ncel Dans Imagine, comme dans la quasi totalité des logiciels 3D, lorsque l’on désire produire des ombres dures il faut obligatoirement calculer les images en mode raytracing. Pour rappel, ce mode de rendu vous permet aussi de calculer les reflections entre objets (reflets), et la refraction (déformations dans le verre, le
cristal...etc). L’utilisation de ce mode de calcul implique des temps de rendu surmultipliés et fastidieux. Il vous permet cependant de créer des ombres même lors de la réalisation d’effets de verre ou de matières transparentes. Le logiciel Real3D est un très bon exemple pour ce type de rendu. A la base, les ombres ainsi créées sont franches, dures, froides, et bien souvent très éloignées de la réalité. Une technique simple pour palier à ce défaut est l’addition d’une deuxième lumière qui atténuera l’ombre de la première. Evitez d’employer la couleur blanche à 100% (R:200 V:200 B:200
maxi) pour vos lumières, une teinte un poil plus chaude apportera du réalisme à vos images.
Les ombres douces Celles-ci sont apparues depuis peu de temps dans la version 4.0 d’Imagine. De mon point de vue ce n’est pas une grande réussite, ni plus ni moins qu’un gadget très délicat à gérer.
Je m'explique: la technique employée pour ce type de rendu est en général la suivante: l'ombre est pré-calculée sous la forme d'une image plus ou moins précise, pour ensuite être appliquée sur les différents éléments de la scène pendant le rendu.
Imagine ne me donne pas l'impression d’utiliser cette technique et ça se ressent.
Tout d'abord, pour réaliser ce type d’éclairage, il faut créer un axis ou un objet et lui indiquer qu'il est une source lumineuse, créant une ombre adoucie (soft shadows) ou non.
N'essayez pas de faire la même chose avec une lumière, c’est impossible (pourquoi faire simple lorsque l'on peu faire compliqué).
En règle générale, ce type d'ombre apporte une touche de réalité aux images. Elles permettent normalement de gagner du temps de calcul, si précieux sur nos petits processeurs, mais hélas les programmeurs d'Imagine en ont décidé tout autrement et les calculs sont multipliés par 2,3,10, ou même 20! C’est inadmissible! Dommage! Je vous déconseille d’utiliser ce type d’ombre sur Imagine 4.0 (mais pas sur Lightwave). Espérons que les nouvelles versions comblent cette lacune.
Conclusion Beaucoup de regrets donc dans l’utilisation des ombres douces sous Imagine 4.0, cela nous laisse une marge de manoeuvre réduite pour obtenir des images de grande qualité. Les ombres dites raytracing, par contre, n'ont pas à rougir face à la concurrence et nous en reparlerons dans les prochains cours.
A bientôt!
Pascal Taffin PRESENTATION LOGICIEL par Hilaire Honorin World Construction Set 2.04 de Questar Production WCS est un logiciel de paysage fractal tout comme Scenery Animator.VistaPRO ou encore Panorama.
La version utilisée pour cet article est la
2. 04 (qui date de avril 1996, même si elle a été redécouverte
par Jac Pourtant pour AmigaNews en 19971). La version 3
sortira sur Amiga pendant le premier trimestre de l'année
prochaine, d'après le site Web de Questar
(www.QuestarProductions.com). Le logiciel est installé sur 8
disquettes.
Ce pack est accompagné d'un manuel de 660 pages et d'un additif de 62 pages, tous deux en anglais. Ces manuels comportent beaucoup d’illustrations. Une lecture intégrale de ces deux manuels est INDISPENSABLE à tous ceux qui n'ont aucune notion en images de synthèse ou encore en paysages fractals.
On y découvre des informations sur la géologie, la géomorphologie ou des techniques couramment utilisées en images de synthèse.
Après avoir lancé le logiciel, on découvre un panneau composé de cinq icônes (fig. 0). Il s’agit d'un raccourci à la manière d'un EGS-Dock de certaines fonctions du menu. En cliquant sur ces icônes, différentes fonctions seront alors disponibles (paramétrage des nuages, des databases, des vagues, du rendu ou encore gestion des fichiers altimétriques DEM...) (fig. 1). Etant donné que pour l’instant aucun projet n'est chargé, un re- quester indique une erreur de procédure lors du clic sur l'icône du rendu (extrémité droite de la barre).
Le menu est assez traditionnel; il varie en fonction de l’activité des fenêtres.
Pour afficher un quelconque fichier al- timétrique dans le MAPVIEW (3° icône du panneau) il y a trois possibilités: (fig.
2)
- Le chargement d'un projet de démonstration.
- L'importation d’un fichier DEM, puis une texturation et un
conditionnement à partir du Database-Editor et du Color-
Editor.
¦ La création d’un fichier altimétrique au format WCS, puis une texturation (fig WCS03.IFF).
- L’édition de fichier altimétrique (affichage dans le menu)
n’est rendu possible que si la fenêtre MAPVIEW est active.
Le logiciel est composé de nombreuses fenêtres et je ne pourrai pas toutes les décrire.
Sachez tout de même que Color- Editor et le Data-Editor comportent suffisamment de fonctions pour l'obtention d’une qualité de rendu quasi réelle. Vous avez la possibilité d’insérer des objets vectoriels dans le Data-Editor (création de routes, voies ferrées...) (fig.4). La partie animation n'est pas en reste et occupe également une fenêtre. Je vous laisse admirer les possibilités de réglages qui sont énormes. Une time- line avec des fonctions de glissement (Stide.Drag...) comparable à celle de Lighiwave complète cette fenêtre, (fig.5). Une petite fenêtre est disponible pour le
positionnement des astres en fonction d’une date, ceci afin de faire varier les saisons et leurs divers événements (et oui...)- Tout en bas du Motion-Editor, une fonction cam-view vous donnera accès à un panneau de contrôle. Différents modes de prévisualisation sont possibles (fig.6, sur la page Edito).
Le rendu est accessible également par une fenêtre (fig.7). Pas moins de 9 pages la composent. A ce niveau, vous pourrez déterminer le nom de sauvegarde de vos images Path), le type de texture à calculer, la résolution des images, activer ou désactiver des fonctions teilles que zbuffer, le flou (Blur), l'image de fond... Lorsque tous ces paramètres auront été réglés, il vous suffira de cliquer sur le bouton Render pour observer 25 minutes plus tard (sur ma config) cette sublime image, (fig.8) Concurrents: KPT Bryce sur Mac et PC, - Panorama 4.0 sur Amiga (en ce qui concerne la
qualité finale).
Les plus du logiciel: Multi-fenêtrage; qualité du rendu; précision: ouverture, prévisualisation et rendu sur écran CybergraphX; importation et exportation dans de nombreux formats (Iwob, Iwscene, DEM, DXF...); Le manuel: la fonction ZBUFFER.
Les côtés négatifs: Pas de gestion de l'OpenGL (n’oublions pas le CyberGL de notre carte CYBERVISION 64 3D): temps de calcul; pas d'outil de calcul en réseau.
Configuration d’essai:
- Amiga 1200.
- Blizzard 1260 (64 Mhz).
- 64 Mo de mémoire EDO.
- -, . -• | . .
¦f a 1 il IBMUBI'-------- » fig.5 : ;h. -*..(««• • 1LUU M1MJ __Mf ____ LIGHTWAVE DANS TOUS SES ETATS par Thierry Lamblot "Oh mon bateau, oh oh...c'est le plus beau des bateaux...". Ce n'est pas le bateau de Moréno mais bien celui de Wayne S Williams, un américain de 44 ans. Celui-ci s'est intéressé aux arts dès son plus jeune âge en pratiquant le dessin puis en s'adonnant à la photographie, la musique, la poésie...et enfin à la création en 3D lamblot@club-mternet.fr Alt.binaries.lightwave Wayne Williams est aujourd’hui professionnel ef utilise LightWave 5 sur un Raptor tournant à 300 Mhz.
Il travaille en free lance pour les télévisions, l’industrie, les sports professionnels... Il oeuvre aussi pour une petite société de production de jeux. Pour cette entreprise, il a contribué à la réalisation d’un jeu majeur de Mattel.
Wayne S Williams m’a précisé que ces images sont toujours d’inspiration très personnelle et incarne toujours la traduction de ses pensées. La présente image n’est ni le fruit d’un projet, ni d’une commande, mais bien une image personnelle. Le bateau a été créé par Viewpoints Datalabs et possède 102416 polygones. Wayne S Williams a ensuite créé les surfaces et ajouté les textures, et créé tous les autres éléments. Ainsi, les nuages sont- ils de vrais objets 3D.
L’auteur m’a demandé de communiquer son Email. Alors y’a qu’à demander: "dddwayne@gate.net". Vous pouvez toujours le saluer mais de là à lui demander s’il aime le Ketchup. . Pendant qu’on y est, je vous communique son site web : "http.7gate.net -dddwayne" Comp.graphies.apps. lightwave
• Un utilisateur de PAR Amiga cherchait le moyen d’exporter ses
images calculées sous Lightwave afin de les exporter pour les
graver sur PC. Il lui fut conseillé de les exporter en RGB et
de les importer en IFF sous Adobe Première Effect afin de les
transformer en animations de façon à les graver.
• Quelqu'un demandait s'il existait un port Open GL pour Amiga.
Mesa GL pourrait être cet oiseau rare..disponible peut être sur
Aminet : "http: wuarchive.wustl.edu ~aminet ". L’intervenant
ne pouvait garantir la reconnaissance par Lightwave.
• Un comparatif entre cartes Millenium Il et Fire GL a motivé
pas mal de commentaires. Il semble que le meilleur
fonctionnement de la carte de Matrox soit en 24 bits (mais
sans Z- buffer). C’est aussi semble t-il le point de vue de
NewTek. Avantage aux Fi- reGL qui paraissent 3 fois plus
rapides que la Millenium II.
• De nouveaux plugins : the NewTek Motion Pack (cyclist,
oscillator, serpent..etc.)
• Disney a posté une offre d'em- bauche. Avis aux amateurs...
Attention, obligation d’habiter dans le secteur de Los
Angeles...
• Des astuces, des conseils (le Null Objet, création d’un champ
étoilé...). J'étudie la possibilité d'en faire une compilation.
• Pas mal d’informations au sujet d’ICQ, un programme paraît-il
indipen- sable pour l'IRC.
• Toujours la même question de la part des utilisateurs Amiga. Y
aura-t-il une version 5,5 sur nos micros? Un message très
précis a même été posté à l’intention de NewTek par un améri
cain, quelques jours avant la clôture de votre revue préférée.
Il mettait en avant les avantages d’une configuration
homogène basée sur un Amiga avec PowerPC, un Toaster Flyer et
LighlWave5,5. Etant donné la qualité des arguments avancés, il
ne fait pas de doutes que NewTek ne tardera pas à préciser ses
intentions.
• Séquence humour. Question : "Où puis-je télécharger la version
complète et les plugins de Lightwave 5,5"?
Pas folle la guêpe... Réponse : "Du CD que tu as acheté!"
(Ed: Hilaire Honorin m’a envoyé le mot suivant: «Si je vous dis 17000FF vous pensez à quoi... ? C’est le prix de la version 5.5 de Lightwave chez le revendeur-assembleur parisien SUR- COUF.»)
• Création d’une nouvelle mailing list : "Raytraced Mailing List"
qui, comme son nom l’indique, est réservée aux images de
synthèse Des commentaires (plateforme utilisée, durée de
calculs..etc.) doivent être indiqués avec les images qui seront
transmises en FTP ou HTTP ce patch, il suffit de
"shift-cliquer" sur le fichier :"MacPatch9-
12. sea"
• Pub : la société française Cyber Média System basée à
Maisons Alfort (94) a nnonce la disponibilité chez elle de tous
les plugins concernant LightWave.
• Cinegraphics annonce la sortie d’un utilitaire permettant de
sauver et afficher une scène LightWave sur un écran W95 ou NT.
(Attention: les informations de ce fo Pour souscrire: "http: .www. cybers- tation.fr ~dolivier plabmail. html MLRAY"
• Un nouveau patch pour Mac Lightwave 5 est disponible sur
"ftp: ftp.newtek.com pub NewTek Pat- ches LightWaveMac ".
Pour récupérer Tulurial http: www.cyberenet net ~pixel8
http: www.geocilies.com holly wood 3113 comptip html
http: www.primenet.com ~lthouse Ttw11 _95.html
http: wwwourworid.compuserve.com homepages crestlines ik.htm
http: www.cjnetworks. com ~sail 220 lightwavepalace.htm
http: www.alpha-zone.com tutoriightwave.htm Galerie
http: www.infonie.fr public_html guyon.m http: www
yi.com home VogelzangMathijs http www.anet-stl.com ~dcruse
http: www.opposite. stsci edu pubinfo Subject. HtmWNebulae
Plugins httpV www. Mztng.com lwindex.htm rum sont l’expression
d’utilisateurs du monde entier et n’ont pas toutes été
vérifiées; elles n’engagent que leurs auteurs...) tous
Lightwavers sérieux. Que dis-je, à côté de l’ordinateur, entre
le dongle et la souris... The LIGHTWAVE 3D book. Distributeur
: AGMO en VPC Nouvelle version: 500F. Version précédente: 450 F
¦ ACM PRODUCTIONS SARL 8, rue des Vergers - 57890 PORCELETTE
Tél. : FAX : 03.87.93.53.61 tt PHASE 5® SERIE MC 68xxx Blizzard
1230 - série IV 860 Blizzard 1260 ...
3090 Blizzard 2060 ... 3890 CyberStorm
MK III + U. SCSI3 4690 Module F-SCSI2 12xx 580 SERIE
Power PC A1200 Blizzard 603e 175 sans CPU Blizzard 603e 175
68030 50 ... Blizzard 603e+ 200 sans CPU Blizzard 603e* 200
68060 50 3690 4890 5990 1390 1790 2850 4890 3290 420 1350 3190
259 279 450 2950 3350 3690 5690 : tél SERIE Power PC A2 3 4000
Disque dur Quantum 354 IDE 1 Go.. 1190 Disque dur Quantum 354
IDE 2 1 Go 145C Disque dur Quantum 354 IDE 3.2 Go 1890 Disque
dur IBM 354 IDE 3.2 Go ... 1650 Disque dur Quantum 354SCSI 2 .1
Go 1990 Disque dur Quantum 354SCSI 3.2 Go 259C Disque dur
Quantum 354 SCSI 4.3GO 299C Disque dur Quantum 354 SCSI 6.4GO
3990 Lee. CD-ROM ATAPI Mitsumi 8xi.. 550 Lee. CD-ROM ATAPI
Mitsumi 16xi 650 Lee. CD-ROM ATAPI SONY 16xi. 750 Lee. CD-ROM
ATAPI Mitsumi 24xi„ 730 Lee. CD-ROM SCSI SONY 12x .. 990 Lee.
CD-ROM SCSI Plextor 20x . 1190 CDR vierge - Kaïwin Nomaï la
pièce 42 Moniteur HYUNDAI 15" DIGITAL 1990 Moniteur HYUNDA117"
OSD . 3590 Moniteur SMILE 20" DIGITAL 7690 Nos boîtiers
INFINITIV sont livrés avec une interface clavier PC AMIGA.
Installation gratuite d'un A1200 dans un boîtier INFINITIV II!
Nos moniteurs S-VGA sont livrés avec un adaptateur de signaux pour AMIGA présentation à la fin de chaque article.
Simple mais efficace.
La présentation du volume format A4 est très soignée et chaque article accompagné de captures d’écran Le tout en 288 pages avec un CD de surcroit bourré d’objets, de scènes, textures, démos de qualité (en AVI) de différents programmes ou plugins (au total 600 MO). Il existe même un répertoire de plugins pour Amiga (dont Power- View qui vous permet de simuler un preview en Open GL). Voilà qui fait chaud au coeur.
Cet ouvrage aborde pratiquement tous les aspects de LightWave au travers de nombreux articles et exercices et en faisant souvent référence à Star Trek, Babylon 5, SeaQuesî DSV: étude de la lumière (faisceaux lumineux), mouvements complexes de caméra, étude de la profondeur de champs, ani- LA BOUTIQUE LIGHTWAVE Chers "Lightwavers", nous allons vraiment décoller ce mois ci avec la compilation des morceaux choisis de LightWavePro : The LightWave 3D Book En tout 100 articles. Les auteurs sont bien entendu des célébrités dont nous avons déjà parlé dans nos colonnes : Dan Ablan, Alan Chan..etc.
Chacun des auteurs fait l’objet d’une brève LIGHTWAVE 3D r*. ~4 * flmil [ mations avec les splines, la configuration d’une macro-liste, l’exploitation du Null Object, les mystères du modeleur (fonctions vortex, magnet, morph. Etc.), l’utilisation des bones, les algorithmes du rendering (Z-buffer), Screamer Net.
Un article de trois pages est aussi consacré à Internet et LightWave et en particulier au VRML. Le Virtual Reality Model- ing Language permet l’utilisation d’objets et de scènes 3D pour le web.
Autant de sujets traités d’une façon résolument professionnelle par des professionnels de Lightwave. Certains articles concernent même la version 5,5.
Que dire de plus? La réputation de LightWavePro n’est plus à faire et la compilation est bien entendue conforme à ce que l’on pouvait en attendre. Bien que traitant de sujets très techniques, et bien qu'en anglais, les articles ne sont pas du tout rébarbatifs mais très didactiques. Le CD à lui seul peut justifier l’achat car les auteurs n’ont pas cédé au remplissage. A mon avis, ce volume accompagné de son CD doit figurer dans la bibliothèque de AMIGA 1300 T . AMIGA 1400 T . AMIGA 1500 T ... Tour INFINITIV
A1200 ...... Tour INFINITIV + coque A1200 Tour INFINITIV + coque » Zll z1 Tour INFINITIV 4 coque * Zlll... INFINITIV +coque+ZII zUvidéo.
Alim. Intinitiv (prix avec tour).... Carte d'extention Zorro II z1...... Cane d'extention Zorro III . Adaptateur PCMCIA ... TopCase pour INFINITIV .... Option vidéo pour cartes ZII ZIII PageStream 3.3 VF .. 1690 DrawStudio 2 CD VF 990 ArtEtlect 2 VF . 990 StormC VF 1890 WordWorth 6 VF .. 590 ASIM CDFS V3 VF ..... 360 CyberVision 64 34 - 4 Mo .....1490 CyberVisicn + Scandoubler 2120 Scandoubler
pour CyberVision ggg Module MPEG pour CyberVision 1290 Carie Picasso IV 4 Mo 2850 Nos prix peuvent changer : contactez- nous Commande sur papier libre.
Règlement par chèque à la commande Frais de port : veuillez nous conlacter Artec ViewStation AT3 Scanquix 2990 (Simpta passe, haut* résolution 24 Bits, rapide, livré avec lo logiciet ScanQuix 3 complot » p:!oto ot pack iogictols pour PC ? çontr&our F-SCSI II PC) CARTES GRAPHIQUES LOGICIELS AMIGA SCANNER ARTEC MICRONIK® Tarifs révisables sans préavis - SAHL au capital de 50 000 Frs ¦ RCS SARREGUEMINES B éOI 578 tél Toutes ies marques criées sont déposées par leurs propropnéiaires respectifs 1 5ètTlG svatar, par JâC Pourtant jac@avignon.pacwan.net Squelettiquement Votre Désolé pour mon absence
du mois dernier, je n'y étais pour rien, il n'y avait plus de place dans notre pauvre petit magazine.
Les squelettes, s'ils sont un merveilleux outil, n'en sont pas moins compliqués et soulèvent de nombreuses questions. Il faut également préciser que les squelettes pourraient être beaucoup mieux conçus (ils le seront dans la version 4) et on peut même dire qu'ils sont bogués.
Je vais essayer d'éclairer le paysage par des conseils ponctuels.
RAPPEL DE QUELQUES GENERALITES Il y a squelettes et squelettes. Dans les premières versions de Real, un squelette était simplement une ligne brisée utilisée par la méthode SKELETON ou SIMPLE SKELETON. A présent, bien que cette solution antique fonctionne toujours, le squelette est devenu une entité plus élaborée avec une représentation spécifique (fig.1). Il possède des "contraintes" (limites d’évolution des os du squelette dans deux plans autour de l’articulation), les articulations peuvent posséder une “friction" pour réduire ou favoriser leur rotation et on peut appliquer une
"fidélité" à chaque articulation qui permettra de tenir compte des deux os contigüs dans l’influence sur les mes- hes contrôlés par le squelette. (Fig.2) Un squelette est en outre différent des objets normaux puisqu'il est en même temps un niveau hiérarchique dans lequel on pourra placer d'autres squelettes subalternes. Dans ce cas, on parle de "squelette hiérarchique". Là encore, la bogue n'est pas absente et on a parfois du mal à les contrôler. Les grands manitous de Real déconseillent leur usage, j'ai pourtant réussi à les utiliser sans trop de mal.
Outre les méthodes d'animation, on peut utiliser les squelettes lors de la modélisation pour changer de position un ensemble articulé à l’aide des fonctions "Cinématique inverse" ou "Cinématique directe". (Fig.3) rHÎr»; ' •' -T' ¦ 1 Lr-if 1 t'T}
- cp .1 W ¦ ¦ Rappelons que pour animer un ensemble d'objets
à l'aide d'un squelette, il est indispensable que chaque objet
soit au même niveau hiérarchique que la méthode SKELETON, des
objets regroupés dans un niveau (level) ne seront pas animés
! (il faut alors ruser avec des liens "links").
Rappelons aussi qu'il est indispensable de bien positionner son squelette (en vérifiant qu'on est bien à l'image 0 en animation), dans les 3 dimensions, avant de lier, à l’aide de la fonction "Ani- mate Control Refresh" (ou la touche "u"), le squelette à la "chair".
Pour animer ensuite, il suffit d’appliquer une fonction MORPHING au squelette avec autant de positions que l'on veut dans le niveau inférieur de cette méthode. C'est là la base pour animer un animal, un personnage ou n'importe quelle machine ou robot. (Fig.4) CAS PARTICULIER Il n’est pas simple parfois d'animer des meshes qui portent des objets CSG à leur surface. Ainsi les yeux des poissons ou bien des gouttes d'eau à la surface des feuilles. Je vais prendre un exemple pour qu’on comprenne bien.
Regardez la figure 5. Voilà une espèce de feuille (qui en fait est le bras de la pieuvre-tomate) en rouge, faite d'une surface mesh. Sur son pourtour, on voit des ellipsoïdes aplatis, appelons les folioles pour la suite, en vert. Le tout doit être animé par un squelette de 5 os, en jaune. Notez en passant qu'on voit bien les os sur la vue de côté avec leurs contraintes, certains pouvant se mouvoir plus vers le haut, d’autres plus vers le bas. Si je mets mon mesh et mes folioles dans le même niveau hiérarchique que ma méthode SKELETON, tout va s'animer, oui, mais les folioles vont
s'aligner sur les os et rester en cinq tronçons rectilignes, tandis que mon mesh, lui va se plier en courbe harmonieusement.
Alors, pour pallier à çà, je vais placer une courbe spline de la même résolution dans la longueur que mon mesh, qui se pliera donc comme lui, et j'alignerai mes folioles sur le mesh au lieu du squelette lui-même. Si on ne veut pas que les folioles soient animés, il est donc préférable de choisir une méthode d’animation SKELETON plutôt que SIMPLE SKELETON (qui elle convient bien à l'animation du mesh), et d'appliquer comme courbe primaire un lien (link) vers la courbe spline, et un segment vertical n'importe oû pour que les folioles ne se mettent pas à pivoter, ce qui serait sans aucun
CONTRAINTES Le meilleur conseil qu’on puisse donner est de ne pas les utiliser, c’est à dire de les positionner mettre MinA et MinB à 0 et MaxA et MaxB à 360.
LE MOIS PROCHAIN Nous continuerons avec les squelettes.
REAL 3D NEWS doute du plus bel effet, mais ici non souhaité pour l’exemple.
Tout ceci se conçoit mieux en observant la hiérarchie de la figure 6. J'ai employé les mêmes couleurs dans la figure 7, sauf les folioles qui sont en vert.
EVOLUTION DANS LE PLAN Un squelette est très à l’aise dans le plan où il a été créé. Malheureusement, les résultats sont parfois incompréhensibles lorsqu’on le plie dans d'autres plans, il s’allonge indûment ou inversement. Toujours essayer de choisir au mieux le plan de création. De même il est souvent préférable de faire pivoter (au moyen de la fontion "Rotate") le squelette entièrement pour réorienter au mieux le plan de création plutôt que d’utiliser les fonctions de cinématique inverse ou directe.
CAS EXTREMES Si vraiment on n’arrive pas à faire ce que l'on veut avec des squelettes, ne pas hésiter à utiliser le morphing à la place.
POWERFONTS Une adresse hollandaise pour se procurer PowerFonts, le logiciel qui permet de transformer les fontes en objets Real.
saen@cybercomm.nl ENHANCER Quelques précisions sur le mythique Enhancei qui n’est toujours pas sorti et qui ne sortira que lorsque les nouveautés auront été dûment testées : Les particules créées par la méthode d’animation "Emetteur" ont dorénavant les caractéristiques suivantes :
• Point, cône, rectangle, ligne et surface émettrice.
• Les astérisques signifient que la va- Me*h Spiin« Lien Chenil
Orientât Foliole Foliole i .. Squelette Foliole Foliole
SKQLFTON ' leur est modifiée par une enveloppe.
I Mass* - min max poids des particules.
Size* - min max taille des particules en fonction du temps.
» Velocity' - min max vitesse attribuée aux nouvelles particules.
Bend‘ - de combien de degrés se courbe la trajectoire des particules à chaque image.
» Lifetime* - min max durée de vie des particules.
» Particle Set* - A quoi ressemblera une particule après un certain temps.
» Particles Per Frame* Combien de nouvelles particules sont crées à chaque image.
» Inherited Velocity - pourcentage hérité de la vitesse de l’objet émetteur.
» Split Angle - l’angle maximum de déviation lors d’un dédoublement par rapport à la particule initiale.
» Split Probability - la probabilité qu’une particule a de se dédoubler.
• Split Count - le maximum de fois qu’une particule peut se
dédoubler.
• Split Delay - pourcentage de la durée de vie d’une particule
avant qu’elle ne se dédouble.
PROGRAMMATION DE POST-EFFECTS "PostTut.zip" dans le répertoire Utilities du site ftp est un exemple générique écrit en C++ par Kelly Brock pour programmer des post-effects pour Real 3D (version PC).
J’en profite pour rappeler l’adresse du site ftp de Real : ftp: ftp.win.net répertoire winnet real3d accès en anonyme.
BOGUE RPL 0_PR0P fournit les trois vecteurs dans un ordre erroné sur le stack : ils sont dans l’ordre YXZ.
POUR LES EXPERTS Deux ouvrages intéressants chez Addi- son-Wesley
• 3D Computer Graphics (seconde édition) d’Alan Watt ISBN:
0-201-63186- 5 relié, 500 pages 29.95 £.
• Advanced Animation and Rendering Techniques Theory and Practice
d’Alan Watt et Mark Watt ISBN: 0-201-54412-1 relié, 455 pages
36.95 £. ¦ L'histoire Action 3D pour Amiga AGA, OCS, ECS,
CyberGFX, Picasso et même Grofliti, 68020 ou supérieur, 2 Mo.
Lecteur CD indispensable.
Recommandé : 68040 ou 060, 4 Mo.
Dans un futur pas si proche, la Terre a décidé de confier son armement mondial à plusieurs centres totalement informatisés. Dans lesquels la décision humaine n'a plus raison d'être. Ainsi, tout le monde se sent plus rassuré en rentrant dîner le soir, vu qu’en cas d'agression contre la planète, les ordinateurs appelés Nemac peuvent réagir en quelques fractions de seconde pour anéantir l’ennemi Néanmoins, les scientifiques à l'origine de l'opération décident un jour de tester les performances des Nemac en lançant une simulation de guerre Et là, on ne sait pourquoi (peut-être etait-ce le seul
à être piloté par Win95). Nemac IV réagit mal. Ou plutôt trop bien. Il semble en effet, qu'il n’ait pas compris ou reçu l’information qu'il ne s'agissait QUE d une simulation En quelques secondes, le personnel humain du centre Nemac IV est classé ennemi, et se fait détruire par les robots de l’ordinateur central. Le problème est que Nemac IV a accès à de bons gros missiles bien dodus, capables d'anéantir la planete dans la minute. Plutôt que d'envoyer un humain, qui se ferait tuer après quelques pas dans le centre, il est décidé d'envoyer un robot commandé a distance par un soldat.
L'ordinateur central mettra ainsi un peu de temps à s'apercevoir de la supercherie, temps esperé suffisant pour l'atteindre et le détruire.
Ca bouge bien Nemac IV est avant tout non pas un clone de Doom, ou mieux de Quake.
Mais un simple Woif Comprenez qu'aucun etage. Escalier, ni aucune vue sur l'extérieur ne se présentera à vous.
C'est bien dommage vu ce qui se fait ailleurs.. Après cette petite déception, on se rend compte que le tout bouge parfaitement, à condition d'avoir un 040 avec l'AGA pour une fenêtre de bonne taille.
Pas de panique pour les 030. Nemac est largement configurable. Que ce soit au niveau du choix de la conversion Chunky to Planar (avec ou sans Blitter), de la résolution (1x1 ou 2x2). Ou bien encore de la taille de la fenêtre de jeu, il est possible de tout changer A noter que même en 2x2, les graphismes restent très bien, le mode 1x1 révélant alors des décors très fins et détaillés On peut même s'ouvrir sur un écran OCS ou ECS en 64 couleurs EHB, mais je n’ai pas testé cette option Je n'ai pas pu (encore) tester le support Cybergraphix ou Picasso, mais sans nul doute, vues les perfor
mances AGA, le jeu doit être bien fluide en plein écran.
Le but des 40 niveaux est bien évidemment de retrouver la sortie jusqu'à l'ordinateur central Pour cela, les codes d’ouverture des portes qui vous barrent le passage sont à trouver, donnant l'aspect recherche du jeu Pour vous en empêcher, de nombreux robots formant le système de défense de Nemac IV se dresseront contre vous Cela va des petits robots de service peu armés, aux bi- podes à canons laser, en passant par des tourelles autoguidées. Bref, côté tuerie aussi y'a de quoi faire. Chose peu fréquente, le joueur dispose d’entrée de jeu de toutes ses armes un canon laser, une
mitrailleuse, des grenades et des bombes II faut savoir laquelle utiliser face à un ennemi déterminé, sous peine de se retrouver à court de munitions très vite, d'autant qu'il est possible de tirer de toutes les armes en même temps! Les traditionnelles pharmacies aideront le joueur à se retaper un peu le long du chemin Une carte en surimpression du plus belle effet indique en permanence où l’on se trouve et ou l’on va.
Elle indique aussi la présence des ennemis pour se mijoter quelques petites embuscades. Un petit bémol pour les sons, qui bien que réussis sont trop peu nombreux, et le seul bruit lourd et raisonnant des pas de votre robot viendra assaisonner l'ambiance. Une petite musique n'aurait pas fait de mal Enfin, de belles animations jouées depuis le CD ponctuent l'intro et la fin de certains niveaux, histoire de se taper un peu de precalc avant le temps réel En résumé, on oublie vite que ce n'est qu'un Wolf et on se retrouve rapidement avec l'envie de finir chaque niveau pour voir le suivant
(sauvegarde possible en fin de chacun). Un bon titre, mais qui ne fera pas oublier le bon vieux Breathless plus abouti, ni Alien Breed 3D II, certes plus lent mais tellement beau.
Dispo chez Antinea et bientôt peut- être chez FDS et Phoenix : environ 200F.
Ca bas ton ne dans les rues !
Abeat'em up pour Amiga AGA jusqu'à six joueurs simultanés, 68020 ou supérieur, 2 Mo. Lecteur CD indispensable. Recommandé Cdx4 II ne fait pas bon se promener le soir dans les rues du monde de Strangers. La drogue, la corruption et la violence y régnent en maîtres absolus. Pourtant, la police tente tout ce qu’elle peut, mais avec de faibles résultats.
L’intro en images de synthèse montre d'ailleurs une superbe poursuite du chef de la mafia locale par une voiture de flics. Celle-ci se retrouve finalement au fond d'un ravin, laissant s'échapper le parrain une nouvelle fois. Cette fois, c’en est trop. Plutôt que d’utiliser les moyens conventionnels pour régler leurs comptes à tous ces malfrats, c’est à vous et votre bande de vous occuper d’eux. A la clé, en plus d’avoir aidé la police, il y a peut-être l’assurance d’être seul maître de la rue... Triple baston Après s'être baladé dans le menu d’options, on choisit son personnage (homme ou
femme), le gang auquel il appartient et un des trois modes de jeux.
Le plus traditionnel est le mode Action.
Qui se déroule linéairement, niveau après niveau. On ne peut y jouer qu'à deux, et c’est préférable vue la difficulté même en mode facile. Rien à dire sur cet aspect du jeu: huit niveaux à traverser, un gang à chaque fois dont il faut terrasser le chef à la fin. Il y a ensuite le mode Deathmatch et Gangwars qui relèvent de la baston généralisée, plutôt que du jeu à progression.
A ce niveau, il est possible de jouer jusqu’à six en même temps avec un adaptateur spécial sur port parallèle, ou bien quatre sans adaptateur (deux aux joy, deux au clavier). Ici Strangers prend toute son importance car autant le mode Action est classique, voire un peu dépassé, autant les modes Deathmatch sont plus intéressants et prenants. Dans les décors, on trouve un peu pour aider à massacrer le copain face: tonneaux, battes de hockey base-bail, chaînes, etc.,. Les cou sibles sont nombreux et s'exécutent; avec un seul bouton Feu et un tion: coup de pied sauté, reto rière, uppercuts,
directs même possible de frapper un ac à terre: chose plutôt lâché, Jg " ment plus efficace,.
Il est dommage que les bitmaps soient moyens. Les petits et les décors pas très Par contre, les rendus qui chaque début de niveau sor plus réussis. Côté animation, .ç bien, même avec de nombreu à l’écran. On regrettera tout de 1 peu l’impression de figé qu’é personnages. Les bruitages.
INTERVIEW par Ben Yoris Maître du jeux Paul Carrington de VULCAN La Grande Bretagne a toujours été le berceau de bon nombre de jeux Amiga. Pendant longtemps.
Team 17 a régné en maître en ce domaine, avant d'abandonner la machine il y a peu. On pourrait dire que Vulcan a repris le flambeau, et de fort belle manière.
Non seulement Vulcan compte ses propres développeurs, mais ils ont aussi vite compris qu'il fallait donner une chance à ceux qui se lançaient seuls. Ainsi, bon nombre de projets vagues et disséminés seront-ils bientôt finalisés, gravés sur CD et distribués. C'est le cas pour Scions (LE Warcraft de l'Amiga?), Hard Target et Genetic Species. En tout, Vulcan affiche 13 projets en cours de réalisation. Pas de panique, 13 ça porte aussi chance... J'ai vu passer quelques screenshots de Wasted Dream et Hell Pigs, deux jeux d'aventure qui promettent et dont on reparlera prochainement. En attendant,
Paul Carrington nous éclaire sur les activités de Vulcan.
AmigaNews: Récemment. Vulcan a ouvert une filiale aux Etats Unis. Y a t-il une forte demande de jeux Amiga là- bas? La filiale ne fera t-elle que vendre ou contribuera t-elle aussi aux développements de Vulcan ?
Paul Carrington: Le marché Amiga américain, tout comme celui d'Europe, a eu sa part d'utilisateurs qui ont déserté l'Amiga ces trois dernières années, et bien sûr, il est bien plus réduit qu'avant.
Mais il y a encore un sacré nombre d'utilisateurs dispersés à travers les Etats Unis et le Canada. Ils veulent bien obtenir du soft et du hard Amiga, mais c'est de plus en plus difficile pour eux. C'est pour cette raison que Vulcan a ouvert sa branche au Nord des Etats Unis pour les approvisionner, leur proposer nos services par mail et être plus proche d'eux.
Par le passé, Vulcan Angleterre envoyait déjà nos titres aux Etats Unis, mais cela f, il 1 - y 1 ¦«Y impliquait plus de frais de port. De plus, cela ne profitait qu'aux utilisateurs américains ou canadiens disposant d'une carte bancaire, d'où Vulcan America.
Ainsi, les utilisateurs peuvent acheter près de chez eux, à bon prix et dans leur propre devise. Vulcan America sera aussi un distributeur, permettant de fournir des nouveaux titres intéressants en masse, ce qui est une bonne chose pour l'avenir du marché Amiga.
A News: A propos du 3D Environment Construction Kit. Pourra t-on jouer dans des décors à la Doom, ou à la Quake?
Ca ne va pas être trop lent avec l’AGA?
Quand sortira cet éditeur 3D?
Paul Carrington: Ce créateur de jeux 3D est encore en développement, mais il offre aux designers une chance de créer de véritables environnements 3D comme dans Quake, avec les textures livrées par défaut, ou bien avec celles que l'on aura importées. On pourra créer des scripts, des ennemis, des objets, etc... Que ce soit pour un Quake ou simplement voir à quoi ressemblera votre future cuisine en 3D temps réel, ce sera à votre portée. L'AGA est lent, mais équipé avec un bon accélérateur et de la Fast, les choses commencent à s'améliorer. Avec une carte graphique on obtient tout de même le
meilleur de ce titre. Ce soft sortira normalement début de l'année prochaine.
Anews: A propos de Hard Target! : nous n'avons vu pour l'instant que des screenshots. Le jeu sera t-il une grosse animation jouée depuis le CD, ou bien les ennemis seront-ils rendus en temps réel?
Paul Carrington: Hard Target! C'est un de nos titres phares, et il offrira d'énormes scènes animées jouées depuis le CD. Les personnages seront suraffichés par dessus l'animation. Tous les ennemis sont pré-calculés sous Lightwave et Cinéma 4D : toutes les actions et réactions ont été prévues. Nous sommes en train d'implémenter un Phazer Light Gun en plus de la souris, et nous le fabriqueront pour le vendre avec le jeu.
Anews: Qu'avez-vous à dire à ceux qui ont commencé un jeu et veulent être édités par Vulcan ?
Paul Carrington: Rencontrons-nous!
Que vous ayez juste commencé ou presque terminé, si ça a l'air bien, alors, on peut vous aider à n'importe quel niveau : fournir des graphismes, de la musique, des sons etc... On donnera sa forme au jeu pour qu'il devienne commercial. Ainsi, il ne faut PAS faire de pub pour le jeu sur Internet, car cela retarde la sortie commerciale du jeu.
Anews Des jeux Amiga en construction n'ont toujours pas trouvé d'éditeur comme Forgotten Forever (Charm Design) et TraumaZERO. Est-ce à vous de les contacter ou doivent-ils le faire ?
Paul Carrington: J'adorerais tous les contacter personnellement, mais je ne peux pas trouver le temps de le faire.
Nous avons des éclaireurs Web chez Vulcan qui repèrent les jeux en développement et me tiennent au courant. Ainsi, si j'ai le temps, je peux les contacter pour leur exprimer mon intérêt dans la commercialisation de leur produit. Mais le mieux, c'est de me contacter directement sur Paul@vul-soft.demon.co.uk avec une brève description du jeu et si possible une démo. Comme ça je peux évaluer le titre et répondre pour donner le feu vert.
Anews: Quelle est la configuration que vous recommandez pour le futur ?
Paul Carrington: Le minimum serait une machine AGA avec un 030, disque dur.
8Mo FAST et un Cdx4. Le top en exagérant un peu : PPC 200 Mhz 060, 32 Mo FAST, carte graphique, carte son, Cdxl2... Anews: Un dernier mot ?
Paul Carrington: Vivez longtemps et heureux ! Le français est malheureusement le seul langage que nous ne supportons pas dans nos titres CD. Si un français avec accès Internet veut bien traduire nos jeux, nous lui enverrons tout ce que nous sortons A VIE ! Qu'il nous contacte ! (NDA: C'est déjà fait! TH2A d'Amigatel s'en occupera désormais...) Anews: Merci Paul et merci pour votre soutien à l'Amiga.
Paul Carrington: Vous aussi :) MINI EDITO La rentrée scolaire provoque toujours un ralentissement de la production... mais avec l’événement de l’année en France, la Saturne Party 5, le mois prochain promet quelques surprises.
Par Emmanuel Arnaud earnaud@amiganews.com On Holidays Rage!
Klub Diznee 4 One oay Showtime 6 Nine Fïngers Où se procurer toutes ses démos?
Offre promotionnel'le ! % Le CD Anews 95 et le CD Anews 96 au prix de 250F ttc les deux !‘p. $ (280 F ttc hors hexagone) .JT Bon do commande • Bon de commande - Bon de commande - Bon de commande ¦ Bon de commande Je commande: ? CD 95 ? CD 96 ? Les deux Signature: Date d'expiration Portcomprts rmm ir Vous pouvez commander I I .
Votre cd en découpant I_I Prix France: 1 50F TTC ce bon. Ou par simple I I .. r ' ' „ lettre, ou par téléphone à I_I FlOfS France: jqUFTTC (uniquement par mandat ou CB) AmigaNews CD, 12 rue - Barrière. 31200 Toulouse, j-1 Votre adresse complète:.
Tèl 05 61 47 25 67.
Quelle est votre Machine ? Quel OS utilisez-vous ?
1 BBS L’ensemble des logiciels testés, peut être téléchargé du BBS Parisien GFX BBS au 01-48-26-75- 89
• CD-Rom Collection Aminet!
(pour ceux qui ne le sauraient pas encore) loisir afficher les constellations, planètes, soleils, objets célestes... DA propose le catalogue complet d'étoiles SAO, soit environ 260000 étoiles répertoriées (coordonnées suivant trois systèmes différents, leur apparence, leur mouvement ), auquel s'ajoutent 5500 astéroïdes et comètes. On dispose d'un certain nombre d'options: l’éphéméride.
Au travers d'un calendrier perpétuel, des outils d'aide à la recherche de planètes; la possibilité de voir le ciel en local, en mode planisphère, représentation à plat ou en globe.
DA propose aussi un module animation, qui permet de calculer le déplacement des étoiles ou objets en temps réel ou en mode accéléré La version enregistrée permet de sauvegarder les animations au format anim IFF On peut aussi observer le ciel à l’aide d’un télescope simulé.
L'ensemble se prend facilement en main et peut apporter une aide à la recherche d'une planète, comme à la lecture de ciel Les deux points noirs

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

35.3% 
16.3% 
6.6% 
5% 
4.2% 
3.4% 
3% 
2.3% 
1.6% 
1.3% 

Today: 79
Yesterday: 101
This Week: 180
Last Week: 630
This Month: 2156
Last Month: 3072
Total: 66296

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014