Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Daitacraphx annonce que certaines séries de Cyberstorm 68060 ont un défaut et doivent subir une modification de la part de phase5 Si vous avez acheté récemment ces cartes et avez des problèmes de fonctionnement, prenez contact immédiatement avec votre revendeur. Les numéros de série des cartes concernées sont Cyberstorm 040 SN B400506 • B400569; Cyberstorm 060 SN B002827 - B003065. La senties «zéro Défaut» Suite à une croissance du nombre de retours sous garantie depuis plusieurs mois, la société DeltaGrafX a introduit un nouveau système payant pour éviter des surprises Le service inclut une vérification de la fonctionnalité d une carte ou d'un équipement informatique à 100%, suivie d'un "burn-in" de 1 heure + re-vérification. A l'issue de ce test, un rapport de conformité écrite est édité. Si le produit ne passe pas le test, il ne sera pas envoyé chez le client, mais directement chez le fournisseur. Disques durs, lecteurs de CD-ROM, cartes accélératrices, cartes graphiques, etc, peuvent passer ce test à la demande du client, qui sera facturé 490F Au cas où le client constaterait malgré tout un défaut reproductible de fonctionnement, il serait remboursé en totalité pour les frais de retour et les frais de la vérification zéro défaut ¦ Au Mcours Un collège à Briançon recherche pour son parc Amiga: 9 claviers A2000, 1 clavier A4000, 1 clavier A3000T, 11 souris Amiga, 1 flicker-fixer Amiga 2000B, 11 lecteurs haute densité Amiga PC, 4Mo RAM Amiga 4Q00, 1 Amiga 200B révisé avec flicker- fixer et ROMs 3.1. , 11 Shapeshifter Ces machines sont en réseau sous Envoy avec cartes Ariadne Pour le parc Vortex PC, 11 4Mo RAM PC sur carte Vortex, 11 mises à jour 386SX ou 486SLC en 486DX2 ou DX4 à 100MHz.

Click image to download PDF

Document sans nom Aiwga L 9427 -101 40,00 F w & vidéo Numérique AMIGA-A BOX-BeOS PIOS-DRACO-pOS muuuuwiuii a | pOS et Jav la firui acrise Amiga?
Quel système poüTquel Âmiga?
Rencontre avec Haêfesses'Mk t4yU W SwU.» 12FS, B.l, Internationales lemagne ance BeOS Présentation Tornado 3D Tests Hardware Advanced Amiga Analyzer Tests Soft Voyager NC Ibrowse 1.1 Monument Designer V2 et 3 Vidéo Numérique Test Caméra Sony(2) Amiga, Camescope et création L'Amiga chef d’orchestre C Amiga au coeur de T.PS MovieShop 4.2 Spécial 17 24 26 30 34 52 51 50 49 33,42 57 58 59 6(1 64 66 67 I igluWave par la main Amiga interneticus Systèmes 1 fistorique de l'Amiga Concon chez les 1 laëfesses Real 3D par Jac Pourtant l ightVVave par Pascal Taffin Imagine Musique Pstream inmation
Localisation en Blitz ASM Amiga H Courrier Les petites annonces Les clubs et l'abonnement Coordonnées des sociétés *% 54 67 71 Les DP du mois Rubrique Associations Démo AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000F 12 rue Barrière. 31200 TOULOUSE TEL : 05-61-47-25-67 FAX : 05-61-47-25-69 Email: anews@club-internet.fr Directeur de la Publication: Bruce Lepper Assistante de rédaction: Nicole Saunier Publicité et comptabilité: Esmeralda Gimeno Ont participé à ce numéro: Emmanuel Arnaud. Sébastien Bouchex. Serge Brackman.
Alain Bourgery. Mathieu Chenebit. Patrick Concom, Olivier Débats, Fredénc Delacroix. Malika, Pierre Girard, Johann Gitard-Cheron, Pascal Janin, Thierry Lamblot, John Leroux, Rem Moreda. Stéphane Nicole. Christopher Potter. Jac Pourtant, Yann-Erick Proy, Herve Sonneville, Pascal Taltin, Georges Tarbouriech COPYRIGHT ©NewsEdition 1997 ction ml,.tcIiIc sens autorisai,on Amiga. Am qaDOS. WorkBench sont des marques déposées de Amiqa Technologies Ne»sEd i.on SARL est 100’: indépendanl de Amiga Technologies Associes: Rod Craig cl Bruce Lepper F lainage Compo-Toulouse. Tel 61-57-44-66 Photogravure.
TEC. 14 alieo François Verdict 31000 Toulouse, lél 61 63 95 05. Lax 61 99 05 32 Tirage 23000 exemplaires. Ce |ournal mensuel esl édité et mis en page sur Amiga avec le logiciel Prolessronal Page v3.0 Imprimerie Marco ¦ 13 rue des Arcs Si Cypnen 31300 Toulouse Rofi* Editorial Pas mal de lecteurs (l’orgueilleux YETi en premier :) ont signalé le plaisir qu’ils ont eu à lire le numéro KM), ie mois dernier. Nous en étions heureux, jusqu’à ce que Pierre Labbé, abonné depuis des années, affirme que cela faisait "remplissage", Christopher Potter, lui. Parle de "lamentations" (voir l’encadré dans son
article sur les systèmes informatiques), et Fred Buffart nous dit que c’était un numéro "100 intérêt".
Ce n’était pas au goût de tout ie monde, donc, mais c’était quand même un reflet assez honnête de la fin du premier "siècle" de AmigaNews. Nous avons perdu la moitié de nos lecteurs depuis la première faillite, et les voix de nos anciens correspondants sont en quelque sorte, les voix de cette moitié-là. On ne parle QUE d’Amiga depuis cent numéros, est-ce que cela fait mal à ce point d’inviter pour une fois les Amigaïstes du passé à exprimer leurs pensées? A t-on si peur d’entendre dire qu’un Amigaïste voit l’avenir autrement que sur Amiga? Si c’est le cas. La Commision Paritaire a tout à fait
raison de nous traiter comme une secte étrange.
Ceci dit, il y a des choses importantes à dire à propos de notre avenir. Il y a quelques mois, nous avions parlé d’un prochain changement de cap, pour parler davantage d’ordinateurs alternatifs. Suite à l’évolution de la presse Amiga en France, et suite au rachat de l’Amiga, en cours mais pas encore finalisé, par Gateway2U00. Nous allons nous recentrer sur le système Amiga. Ses clones et successeurs directs, avec peut-être une petite exception pour la page BeOS. Deux pages de jeux Amiga en plus, ça vous dit? Faites vous entendre par Internet ou par courrier.
INDEX DES ANNONCEURS ADFI 31 FDS 17 AMIE 45 PRAXIS 4 APPUMATIC 36, 37 RELEC 5 ATEO CONCEPTS 25 SERELE 9 CD ROM Anews 96 72 TRACO 35 DELTA GRAPH X 41 TURTLE BAY DIRECT 13 DUCHET 23 VOTRE SPECIALISTE 65 Si vous avez des difficultés pour trouver AmigaNews en kiosque, téléphonez à noire agence de marketing presse. Distri Media (Mr Denis Rozes) à Toulouse, pour connaître les points de vente les plus proches (Tel: 61.40.74.74. Fax 61-1104 64) email: 101675.202&compuserve.com Mai 1997 N‘ 101 et promet de nouveaux produits Ca y est, la troisième attente interminable de l'Amiga est finie, et nous nous
embarquons, encore une fois, vers un avenir nouveau!
Le 27 mars, Gateway 2000, le neuvième constructeur mondial d'ordinateurs compatibles PC (quatre fois la taille d'Escom au sommet de sa gloire), a annoncé que son offre de rachat de l'Amiga avait été acceptée par le tribunal en Allemagne, qui s'occupe de la faillite d'ESCOM.
AM P' mm La finalisation du rachat est sujet à certaines formalités allemandes, mais aucune difficulté n'est prévue. Le prix du rachat n'a pas été annoncé.
Dans sa première déclaration, Rick Snyder, président de Gateway 2000, a annoncé qu'Amiga Technologies sera renommée Amiga International. La société fonctionnera comme unité indépendante, et Petro Tyschtschenko gardera sa place de président, qui «travaillera pour développer des produits nouveaux pour le marché Amiga».
Une bonne nouvelle pour les Amigaïstes» ¦«Cette acquisition est une bonne nouvelle pour Gateway et les utilisateurs de l'Amiga.
Elle renforcera notre position en termes de propriété intellectuelle et donnera une nouvelle vigueur à une société qui a été un pionnier en multimédia et systèmes d’exploitation», ajouta Snyder Gateway a été fondée à North Sioux dans le South Dakota, USA, en 1985, et est vite devenu un leader dans la vente directe de compatibles. Avec des usines de fabrication aux USA, en Ireland et en Malaysie. Il emploie près de dix mille personnes. L'année dernière. Gateway a vendu pas loin de deux millions de PC. Pour un chiffre d'affaires de 5 milliards de dollars et une bénéfice de S250 millions.
Cette société surtout est surtout connue pour ses publicités autour d’un thème de vaches frisonnes, et chaque ordinateur Gateway 2000 est livré dans un carton décoré de la même manière en noir et blanc Depuis ses débuts, Gateway 2000 a vendu
5. 7 millions de PC.
Conférence de presse Une conférence de presse sera tenue à Londres le 16 mai, un jour avant l’ouverture de l’expo World of Amiga, où la stratégie de Gateway et d'Amiga International pour l'avenii de l'Amiga devrait être dévoilée Pour l'instant, malgré plusieurs avis publiés sur Internet (voir notre entretien avec Petro T en encadré), rien n’a filtré, sans doute parce que Gateway lui-même a besoin de temps pour formuler ses plans.
Quelques jours après le rachat, un utilisateur Amiga a pu poser quelques questions à Rick Snyder au cours d une expo à Seattle Q: -'Pourquoi avez-vous acheté l'Amiga?» R: -Il est difficile d’être spécifique en ce moment Quand vous achetez une chose en provenance d’une faillite vous achetez en 1 il fait une grosse boîte avec des choses dedans. Vous avez une idée du contenu, mais en attendant d'avoir le droit d'ouvrir la boîte, vous ne pouvez pas commencer à faire des projets concrets. L'offre a été acceptée et plusieurs employés de Gateway sont en Allemagne pour s'occuper des détails,
mais je ne veux pas promettre quelque chose qui ne sera pas vrai, ni donner de fausses idées Q: «Y a t-il chez Gateway des gens qui comprennent bien ce qu'ils viennent d'acheter?» R: «Gateway ne peut pas laisser une telle technologie mourir.» A ce sujet, il est intéressant de noter que l'un des dirigeants de GateWay Allemagne n'est autre que Karola Bode. Ancien cadre de Commodore Allemagne.
Et pour ne pas changer... Le 11 avril les actions de Gateway 2000 ont vu leur valeur monter de $ 3.75 pour arriver à $ 59.25... mais cela n’avait strictement rien à voir avec l’achat de l’Amiga. Oui, vous avez deviné, l’Amiga a encore failli changer de propriétaire! Cette fois-ci c'était Compaq qui était soupçonnée de vouloir racheter Gateway 2000 pour renforcer l'assaut par Compaq du juteux marché des ventes directes. Compaq a des réserves de plus de trois milliards de dollars.
Les produits Gateway Gateway n’est pas le roi de la recherche et développement, dépensant pour ces postes moins de 1% des ventes nettes annuelles (cela fait malgré tout 50 millions de dollars, d'après nos calculs). Les ingénieurs Gateway doivent assurer que la société reste très à jour en matière de technologie PC. Ils dessinent l'application de ces technologies sur les machines de Gateway, mais les composants des PC ne sont pas fabriqués par la société elle-même. Elle préfère se fournir en signant des contrats avec différents fournisseurs. Pourtant, à partir de 1995. Gateway a mis
l'accent sur la génération de ses propres brevets en matière de technologie.
En général, Gateway ne rentre pas en contrats de longue durée, et préfère travailler avec plusieurs fournisseurs pour un même composant.
La société propose une gamme complète de PC, mais chaque modèle peut faire l'objet d'une configuration personnalisée afin de répondre aux besoins spécifiques des clients. Le support technique gratuit téléphonique est offert pour la durée de vie de tous les PC.
Destination: l’innovation En avril 1966, Gateway a introduit son premier Destination, un PC équipé d'un grand (31") écran qui fait également office de téléviseur Ce produit essaie de combiner les fonctions d'un Pentium PC et d'un "home entertainment cen- ter", et comporte un clavier sans fil et un raccordement Internet à haut débit.
Gateway pense que sa croissance future viendra en partie du marché domestique, et qu'au fur et à mesure que les fonctions multimédia seront incorporées dans les PC, le rôle de l'ordinateur comme centre familial de divertissement, éducation et communication sera destiné à grandir. D’après les déclarations de Gateway à Securities and Exchange Commision (SEC), la société a l'intention de continuer de développer des produits avec composants et fonctions qui attirent les utilisateurs familiaux.
Gateway à l’étranger En octobre 1993, Gateway 2000 a établi son premier siège social européen à Dublin, en Irlande et commercialise aujourd'hui ses produits en direct vers le Royaume-Uni, l'Irlande, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique, le Luxembourg, l’Autriche et la Suède. Ont suivi l’ouverture d'un show- room en France en Juillet 1994, en Allemagne en septembre de la même année, en Angleterre en mars 1996 et plus récemment, en septembre 1996 en Hollande. Gateway 2000 Europe emploie actuellement plus de 1200 personnes pour l'ensemble de ses opérations eu
ropéennes.
Petro Tyschtschenko: Gateway détient l’Amiga Software & Hardware AMIGA ryr" ' ' r' Village du Levant 28 CH 1S30 PAYERNE Suisse _ I Tél. *26 660 02 82 Fax. *26 660 02 63 www: Re1ec.ch relec Email:Relec@com.mcnet.ch «p CONNECTEZ UNE SOURIS PC A VOTRE AMIGA!
Fonctionne à 100% dès le boot et avec les jeux.
TOPOLINO, un adapieur qui permel de connecter les souris PC sur Amiga1 Cet adapieur se connecte directement sur le port -Mouse- de nimporte quel Amiga. Il est directement opérationel (sans driver soft ou autre sp.) Et la souris PC fonctionne comme une souris Amiga dès le boot-menu (early- startup) et avec les teux Logitech. MouseSystems. Microsoft.
Sicos etc... sont supportés. Trackballs. Glidepoints et autres souris "radio-controlled-, le 3ème boutons ou la haute résolution sont utilisables el ne pose pas de problèmes. Sur A2000 un mini-adapteur est requis. (F12.- S3 -) FF 196.- Sfrs 49- Demandez-le à votre revendeur ou chez Relec!
AUTRES PROMO: FinalWriter 5 E FF600 Sfr 150 Photogenics 2 CD 640 160 NEWS: Pcx. Wordworth 6vf. PageStream 3 2avf. GraveurCD JVC&BurnlT. Browser Aweb... Demandez-nous une liste de prix Relec :-) Petro Tyschtschenko n’a pas voulu parier en détail de l'avenir de l’Amiga avant la conférence de presse à Londres le 16 Mai.
Dans une interview par téléphone avec AmigaNews le 16 avril, il se plaignait d'avoir été mal cité par plusieurs journaux et d'autres sources sur Internet.
Par exemple, sur la page Web du sérieux Amiga Magazin, le journal Amiga le plus important en Allemagne, on trouvait début avril le compte rendu d’un entretien que Petro aurait donnée au journal. D'après Amiga Magazin, Petro aurait dit que Gateway voulait recommencer au point où Escom s'est arrêté, et que de nouveaux Amiga seraient construits, mais que les Amigaïstes ne devraient pas contacter Gateway par écrit ou par téléphone.
Après quelques jours, ce texte a disparu du site du journal.
D’après notre confrère britannique Amiga Format. Petro aurait promis de nouveaux produits Amiga avant la fin de l'année.
Et Jürgen Schmitz, l’un des organisateurs de l'expo Magic Amiga Days à Trier en Allemagne, le 19 avril, a relaté cette conversation avec Petro: Q: “Quel était la vraie raison pour l’achat?» PT: «Réfléchir sur notre OS, qui est le meilleur du monde. Notre technologie est un peu poussiéreuse, mais une fois la poussière enlevée et après développement, cela atteint un nouveau niveau.» Dans la conversation avec nous, Petro a refusé tout commentaire sur la direction que prendra l’avenir de l'Amiga, tout en affichant un grande optimisme.
«Gateway n'a pas acheté l’Amiga pour les stocks de machines», disait il. «Ils ont acheté un futur. Ils savent qu’ils investissent dans l'avenir.
«Je suis certain d’avoir trouvé un très bon foyer pour l'Amiga. Une société très solide, avec de grandes ressources financières.
«Le 16 mai nous serons disponibles à Londres, juste avant le début de l'expo World of Amiga. Trois ou quatre réprésentants de Gateway seront là, nous ferons une déclaration officielle sur notre stratégie et tiendrons une conférence de presse.
«Evidemment, nous n'aimons pas que les gens publient des déclarations de toutes sortes avant cette étape.
«Vous pouvez dire que Gateway est d’ors et déjà propriétaire de l'Amiga. Il ne reste que des formalités à remplir avant que la vente ne devienne effective. A Londres, vous allez pouvoir poser toutes les questions que vous voudrez.-' Quelle ironie, c’était à Londres, il y a un peu plus d'un an, en pleine expo World of Amiga, que nous avons été surpris par l'annonce soudaine que la société américaine Viscorp allait racheter l’Amiga d’Escom, ce dernier étant en manque de ressources. Pendant la conférence de presse organisée conjointement par Amiga Technologies et Viscorp, la presse et les dé
veloppeurs assemblés avaient posé beaucoup de questions mais n'avaient reçu que peu de réponses vraiment rassurantes.
Le mois prochain, ce sera un peu en anciens combattants que nous nous présenterons devant Gateway2000 et Petro, avec encore dans l'esprit la mémoire de cette conférence d'il y a un an, conférence qui n'a finalement mené à rien. ¦ Phase5 accueil Gateway2000 Wolf Dietrich, directeur général de Phase 5 Digital Products, le constructeur allemand de périphériques Amiga, était parmi les premiers à réagir après l’annonce du rachat.
(17 Mai), et £80 après. Le prix pour le package RTG 2.0 est de £200.
Pour l'avenir; HiQ prépare une version qui permettra la création de logiciels qui tourneront sur PC sous contrôle de l’Amiga. ¦
• Nous apprécions le fait qu'avec Gateway 2000 il y ait un
nouveau propriétaire pour l’Amiga qui puisse fournir une base
solide pour le développement futur de la machine. Nous espérons
que Gateway 2000 sera intéressé par l'avenir de l’Amiga comme
ordinateur alternatif.
• Avec sa puissance économique et sa position dans le marché,
Gateway 2000 peut commencer la création de nouveaux produits
avec une vision pour l’avenir sans être limité par les
contraintes financières à court terme.
Triste départ d’Almathera La société anglaise Almathera, éditeur de Photogenics et d’autres produits Amiga, a fermé ses portes.
Les directeurs, Paul et Jolyon Ralph, ont révélé que l’année dernière, l’équipe a travaillé pendant plusieurs mois sur vui.library, un composant de base d'un nouvel environnement d’exploitation de set-top box de Viscorp, Viscorp n’a pas payé ce travail, et Almathera n'a pas pu survivre.
Almathera était déjà attaqué en justice par Paul Nolan, programmeur de la première version de Photogenics, qui réclamait des droits d’auteur non payés. Mais d'après Jason Doig, ancien programmeur chez Almathera, ceci n’était pas la raison principale de la fermeture de la société.
• •Almathera avait des problèmes financiers depuis longtemps,
simplement parce que le marché Amiga est trop petit pour
soutenir une société avec des frais généraux aussi importants.
C’est en grande partie la raison pour laquelle les droits
d’auteur de Paul n'étaient pas payés; on comptait sur des
ventes bien plus importantes.
“Quand Viscorp est arrivé, leur projet occupait une grande partie de notre équipe de développement. Si Viscorp avait payé, on aurait pu tout régler et démarrer un nouveau projet.» ¦
• Nous pensons qu’il y a de grandes chances pour l’avenir de
l’Amiga si Gateway 2000 comprend le coeur et l’âme de l’Amiga
et de ses utilisateurs» Dietrich a ajouté que Phase 5 est prêt
à partager avec Gateway 2000 les résultats des ses travaux de
puis fin 1995, en matière de l’intégration du processeur
PowerPC dans le système Amiga.
• Nous sommes ouverts pour une coopération technique qui pourrait
apporter, presque immédiatement, une technologie puissante et
pas chère pour l'Amga.
• Il y a un an, nous avions déjà commencé une telle coopération,
avant que Amiga Technologies annule tout développement de leur
côté. Nous avons continué avec le projet, et aujourd'hui, nous
sommes à seulement quegues semaines du lancement d'une nouvelle
et sensationnelle génération de produits. Nous allons contacter
Amiga International pour discuter des opportunités pour une
coopération.» Depuis fin 1995, Phase 5 a vendu environ 60 000
produits Amiga cf une valeur de 25 millions DM.
Haynie approuve D’après Dave Haynie. Le rachat de l’Amiga par Gateway 2000 est “probablement une bonne chose»
• Je ne suis pas convaincu que les prétendants qui faisaient
partie de l’industne Amiga avaient suffisamment de ressources
pour faire quegue chose de l'Amiga après l'achat. On aurait
certainement vu une situation analogue à celle d’Escom.
• Gateway a eu une bonne année. Ils ont de l'argent à la banque,
et des ventes d'environ $ 5 milliard.
Apple fait $ 7 milliards, et )e crois que Compaq fait $ 9 milliard, donc Gateway n'est pas petit.
• Il y a quelques années, ils ont essayé sans succès d'avoir une
licence pour fabriquer des Macs. Ils ont le PC-TV. Donc au
moins, ils pensent un peu plus loin que le done traditionnel
avec Windows. Cela est un indicateur qu'ils ont peut-être des
projets pour l'Amiga que nous approuverons. Mais ce n'est pas
encore sûr, bien que leur annonce parie de nouveaux produits
Amga.
Siamese System v2.0 HiQ Ltd., développeurs du système Siamese qui permet l'utilisation d'un Amiga et d’un PC avec un seul moniteur et clavier, annonce la version RTG
2. 0, qui ajoute la possibilité d’ouvrir le Workbench sur les
écrans de Windows 95 et Win- dowsNT.
Un version RTG 2.1 permettra l'ouverture de tout écran Amiga sur le PC, et non pas seulement le Workbench.
Le grand avantage de ce système, évidemment, est de pouvoir profiter de la carte graphique du PC pour afficher son Workbench en très haute résolution.
Le prix de la mise à jour en Grande Bretagne est de £60 jusqu'au WOA expo à Londres Une carte Ethernet pour 600F?
D'après un reportage sur le Gateway Amiga 97 show à St Louis Missouri, USA, une société nommée Oigital Lightyear Technologies était présente pour annoncer une carte Ethernet 2II pour Amiga 2000,
3000. Ou 4000 au prix de S100. Malheureusement, nous n'avons
pas encore trouvé l'adresse et de son Argent Ethernet Card!
¦ Cinema4D: Un site web dédié à ce logiciel se trouve en
Allemagne à http: www.informatik. uni-trier
de CIP hfrieden index.html ¦ CyberCraphX: le site web se
trouve à l’adresse: http: www.vgr.com cybergfx On y
trouve les dernières releases V2 (2.24) et V3
(41. 1) de CybergraphX et le nouveau Cy- berGL (OpenGL pour
Amiga) et Isis Osiris MPEG player. CyberGraphX v3 et Cy-
berGL arrivent en version PPC ¦ Amiga Developer Network,
C’est le nom d'un site web dédié à tous les aspects de
développement sur Amiga, créé par le North Alabama Society
of Amiga Users. Http: www.amiga.org developer ¦ VENTE PAR
CORRESPONDANCE NEWS INTERNATIONALES Spécialiste AMIGA -
MACHINTOSH COMPATIBLES P.C Passez votre AMIGA 1200 en Tower"
ggQ R Du lundi au samedi
02. 98.46.98.24 NEWS ALLEMAGNE INFOS D'ALLEMAGNE (03 97) de Jac
Pourtant (pour le numéro d’avril 97) Ces informations n'ont
absolument pas été vérifiées Elles émanent premièrement de
mes recherches sur l'Internet et ensuite dos articles ou des
publicités parues dans les revues AmigaMagazin et AmigaPlus
de mars 97 et ni ma responsabilité ni celle du loumal ne
sauraient être engagées de quelque manière que ce soit en
cas d'erreur.
UN AVENIR LUMINEUX LE PRINTEMPS EST CHAUD Encore une actualité suffisamment riche ce mois-ci pour être serein. Même les concurrents les plus actifs de la reprise d'un Amiga officiel se réjouissent de la nouvelle. Des nouvelles cartes, de nouveaux logiciels, de nouvelles compatibilités, de nouveaux sites, de nouveaux CD. Ça bourgeonne partout.
MATERIELS LA VITESSE ET A QUEL PRIX La première pub officielle de phase 5 pour ses cartes PowerUP est sortie. Voici les tarifs :
- Cyberstorm PPC 604e 150 avec PPC604e 150 DM 1295
- Cyberstorm PPC 604e 180 avec PPC604e 180 DM1595
- Cyberstorm PPC 604e 200 avec PPC604e 200 DM 1895
- Blizzard 603e avec proc PPC603e 120 Mhz DM 699 Ces cartes
seront livrées avec le Compilateur C de domaine public Gnu pour
PowerPC, des démos, utilitaires et exemples, ainsi que la
version 3.0 de CybergraphX gérant CyberGL. [phase 5] ENCORE DES
CARTES ACCELERATRICES Pour tous les modèles Amiga, voici une
série d'excellentes turbocar- tes qui s'appelle E-Matrix.
La "e-matrix 1230-50" possède un 68030 avec MMU à 50 Mhz, et des supports pour jusqu’à 64 Mo de RAM PS 2 et même un support supplémentaire portant la RAM à 128 Mo. En option, il est possible de commander une carte avec contrôleur SCSI.
La même carte est disponible également pour Amiga 500 avec les mêmes possibilités augmentées d'un contrôleur AT permettant d’adjoindre encore 4 unités IDE. Pas de prix communiqués (à suivre). [Vesalia] UN LOOK POUR VOS CD CRAVÉS Un kit avec des autocollants à imprimer soi-même, un logiciel (pour PC, mais qu’avec un peu de bon sens on parvient très bien à réaliser sur Amiga avec des programmes de dessin), un centreur pour que le CD reste équilibré, et voilà un look pro pour vos petits CD chéris. Ça coûte DM 148 tout seul ou DM 349 avec CD-Creator.
[VOB] UN NOUVEAU PROJET DE CARTE-SON : PRELUDE Une nouvelle carte son 16bits 48kHz Fullduplex Amiga pour Zorro-
II. Elle fonctionne également sur les A-500 et A-1000 avec un
simple adaptateur passif.
- Crystal Multimedia-Audio Codée
- Hardware et software gèrent le full-duplex 16 Bits IO jusqu'à
48 kHz.
- 48kHz Stereo même sur 68000
- Multitâche (68020 recommandé)
- 2KB FIFO on board
- MPC2 mixage en ligne (Amiga-Audio. CD-Rom-Audio, Prelude-
Audio)
- Haut-parleur additionnel autorisé (Amiga beeps! :-)
- LINE, AUX1, AUX2, MIC to DAC
- Librairie partagée pleinement documentée.
- Support software pour 4 voix en mode mixage (16Bit).
- Feature Connector (PreludeBus) -- Modules d'expansion prévus:
- Digital I O (S P-DIF) pour DAT. CD, MiniDisc, etc.
- Convertisseur de taux d’échantillonnage.
- Interface MIDI Comme la plupart des cartes graphiques ont un
interrupteur pour la sortie Amiga vidéo, la carte Prélude
possède un connecteur pour la sortie audio de r Amiga.
Logiciels :
- Emulateur AHI (version courante : 2.21)
- Décodeur Surround en temps réel.
- Effets en temps réel comme Karaoké, Echo, etc.
- Mixer (Commodité)
- -Law, A-Law, ADPCM encodeur décodeur
- Tapedeck pour l'enregistrement et playback Etat du projet : La
production est en cours !
Auteur : Thomas Wenzel. [wenzel@unixserv.rz.fh-hannover.de] LOGICIELS MUSIC...MUSIC...MUSIC L’excellent successeur d'OctaMED, SoundStudio 1 03d de Teijo Hakkinen ne se trouve plus dans le commerce jusqu'à sa parution sur Aminet Set 5 (en juillet, semblerait-il).
ART EFFECT 2.0 Comme déjà évoqué le mois passé, la version de croisière déjà prévue au lancement de l'excellent logiciel est stabilisée et proposée à la vente. Les nouveautés sont: l'utilisation des "layers".
(niveaux superposables de dessin), la gestion de la mémoire virtuelle (nécessaire pour les grands formats ou pour de nombreux layers, ou bien encore pour la fonction UNDO et les opérations internes), une fonction UNDO REDO illimitée (grâce à la mémoire virtuelle), de nouveaux effets comme "Motion Blur", Radial Blur", Zoom Blur", "Tiling”, de nouveaux "plug-in", la gestion de la visualisation HAM 8 (déjà dans la version 1.5), une interface Arexx. Le logiciel est désormais conseillé pour une machine bénéficiant de chips AGA ou d'une carte graphique, et d'autre part un processeur 68020
minimum, 4 Mo de FastRAM et un disque dur. [Haage & Partner] UN NOUVEAU TABLEAU POUR LES TABLETTOPHILES Un nouvel ensemble de pilotes pour les tablettes graphiques telles que Artpad I et II ou de la série UD, Genius EasyPainter et NewSketch. Çà s'appelle "Tableau LT". C’est compatible avec tous les programmes qui gèrent la sensibilité de la pression.
C’est livré d'office par Haage & Partner dans tous les paquets ArtPad. Tableau LT DM 69. Tableau Pro DM 149.
ZORRO-III POUR LE 1200 C'est un habillage Tower pour l'Amiga 1200. Ça s'appelle Infinitiv 1500-Z3 Tower, ça bénéficie de la technique très intelligente 'Infinitiv" où tout coulisse, où tout se rallonge, se réhausse et sur- NEWS ALLEMAGNE tout, ça apporte 5 emplacements Zorro-ll lll. 2 autres PC-ISA et même 2 PCI dans votre petit ordi qui tout-à-coup se dit "J'ai tout d’un grand!" Il a hérité d'un emplacement CPU de 4000 où toutes les cartes turbo sont bienvenues. Un slot vidéo identique à celui des 4000 a également été reconstitué, ce qui laisse utiliser toutes les cartes graphiques connues.
Grâce à la technique Shadow-RAM-mapping, le pOS pourra fonctionner en parallèle avec l'AmigaOS. Les lecteurs de disquettes ne sont pas en reste, puisqu'il s'agit de modèles HD spécialement conçus qui acceptent aussi bien des disquettes PC ou Mac. Un contrôleur SCSI est intégré laissant se brancher 6 unités internes et une externe (25 ou 50 broches). Une sortie audio Cinch est présente.
Le Tower a été testé par Amiga Plus avec succès. Picasso IV, Cybervi- sion 64 3D, Cyberstorm 060,128 Mo de RAM ont fonctionné sans problème De plus, le futur est assuré pour les cartes PowerPC qui débarquent incessamment. Pas de prix communiqué. [Micronik] LA VIE AVEC DRACO "IN TWO WEEKS !"
"Dans deux semaines", c'est la blague de l'année sur la liste Videotec. C'est la réponse traditionnelle de Ma- cro-System quand on leur demande la date de sortie d'un produit. S'il n'eût fallu que j'en réexpliquasse chaque mois la raison, j'eusse renommé cette chronique "IN TWO WEEKS".
(Ed: sur comp.sys.amiga.misc quelqu'un a suggéré qu'on pourrait dire "1 hembach"pour une période de deux semaines, d'après le nom du liquidateur de Es- com, Herr Hembach. Par exemple: "on attend les cartes PowerUP de Phase5 dans environ 6 hembachs').
Quand j'y repense (et d'autres peut-être se rapeile- ront ;-). J'ai eu le nez creux d'acheter un DraCo sur un coup de tête. J'apprécie chaque jour davantage de travailler sur cette merveilleuse machine. MovieShop et Monument Designer m'ont amené à la vidéo, plaisir jusqu'à présent ignoré. Combinant vidéo et images 3D. Je ne décolle plus de mon fauteuil. Il ne manque plus qu'un accélérateur puissant pour que je n'aille même plus me coucher.
• La version 4.2 de MovieShop est prête et déjà distribuée dans
sa version allemande. Le manuel anglais n'est cependant
toujours pas prêt, mais le sera peut- être quand vous lirez ces
lignes, car un exemplaire spécial a déjà été vu au NAB
• Avec les nouvelles versions de MovieShop, est livrée une
nouvelle image de la ROM DraCo : il s'agit de la version 1.5.
Elle permet surtout d'utiliser des partitions- vidéo de plus de
4 Go pour MovieShop, et elle a l'effet secondaire d'empêcher le
plantage à l'extinction de ShapeShifter.
• La version 3.0 bêta de AHI est compatible avec tous les
programmes de gestion du son ou de musique fonctionnant sur
DraCo. à l'exception de ShapeShifter qui plante dès qu'un son
émane de sa gorge. Pour éliminer ce problème, il suffit de
confectionner avec un éditeur un fichier dont le texte est 1,
d'appeler ce fichier AhlToccataNoTask et de le ranger dans
les Prefs Env-Archive. Pour télécharger cette version bêta :
http: www.lysator.liu.se ~lcs ahi3.html.
• Autoeffekt : Un logiciel nouveau complémentaire de MovieShop.
Il permet lors de la reprise d'un même effet sur plusieurs
séquences de piacer ces effets (même multiples comme avec
"Compose") automatiquement sans erreur. Il s'utilise à partir
de la touche FI ou F2, selon deux schémas différents. Le
logiciel s’obtient directement chez l'auteur (Helmut Fonfra,
Obstalle 23, 13593 Berlin (Tel 00 (49) 30 364 98 60 entre 18 et
19 h). Il n'est pas donné (DM 45). Mais fait gagner énormé-
ns-ri ment de temps lors de la confection des timelines compli
quées.
• Adorage Magic. C'est une nouvelle façon de fabriquer des
effets fabuleux dans vos vidéos. C'est une version adaptée soit
à Casablanca, soit à MovieShop. Chaque version coûte DM 149
(proDAD) flDN)
• . Une nouveauté pour les utilisateurs MovieShop. Des modules,
pour l'instant pour ADPro, ensuite sur ImageFX, enfin sur Mo
vieShop directement. Les trois premiers dont on peut tester les
démos en les téléchargeant sont un processeur d'antialiasing
très rapide, un stabilisateur d'image (entre les trames) et un
reconstituant d'image complète (par interpolation) d'une
seule trame. D'autres effets vont suivre et un big.device
permettant d’utiliser des disques de plus de 4 Go. La firme se
nomme Arthur Wilkins Software. En voici l'adresse : 1141
Budapest Malyva 32, Hungary Tel Fax: (36-
1) 221-2287 http: www.acomp.hu awsw E- Mail:ben@mail.datanet.hu
• La version 2 0 de Cassie (Casablanca) est attendue pour mai. Il
semblerait qu'un bel avenir soit promis à ce "ca- charro".
• Michèle Puccini de chez ClassX annonce l'imminence d'une
version 3.0 compatible DraCo du logiciel X-DVE. Le prix de la
mise à niveau n'est pas encore connu.
• D'excellentes informations sur les réglages MovieShop peuvent
être trouvées sur le site belge de Génération Amiga
http: arfemis.arcadis.be genamiga rub9.html Pourquoi ne
m'informent-ils pas directement ? Pourquoi dois-je tomber
dessus par hasard ?
• Des HOT TIPS sur MovieShop 4.0 en Caroline du Nord : http:
www. Kernersville.com vlm-list newtips. html
• Une page de liens vers tout ce qui concerne le DraCo :
http: home.t-online.de home driesch links.htm
• René Gerf Schmidt de DeltaGraphX, nous dit que la carte YUV DV
pour DraCo lui a été promise pour mai, et qu'il est réservé sur
le délai.
Une version d'OctaMED 6 s’y trouve. DM 19,90 [Newline Computer] SCALA PLUG-IN : NEWS ALLEMAGNE Cp CD Roms - CD Roms - CD Roms AMIGA FORMAT DISC 9 : Une collection de graphismes, séquences et sons. DM 79 [Newline Computer] AMIGA DESKTOP VIDEO CD 2 : Encore des graphismes, des séquences et des sons. Mais aussi des arrière-plans exceptionnels. DM 49 [Newline Computer] TROIS PHASES CHEZ HAAGE& PARTNER CD PHASE 1 Fontes
- Typel - Adobe Type 1 fontes EMC volumes 4, 5, 6, 7 &
16.
- CG - Compugraphic Scala- ble fontes EMC volumes 8, 9, 10, 23 &
24.
- Pdraw - Professional Draw fontes EMC volumes 18, 19 S 20.
- Clipfonts - 52 Clip-fontes pleine couleur haute-résolution.
Clips :
- IFF - Animaux(114), Fantaisie(27), Musique! ), Gens(73),
Fteligion(12).
- IFF COL - Oiseaux, Autos, Chats, Dinosaures, Chiens,
Poissons, Chevaux, Lions, Musique, Avions & Reptiles.
- EPS - Animaux, Constructions. Ordinateurs, Nourriture, Logos,
Bureaux, Gens, Transport, USA & Monde. (Ce répertoire contient
aussi des conversions IFF haute résolution de tous les clips au
format IMG).
Images :
- Animaux, Ballons, B!ake7, Autos, Conan, Dragon Lance,
Fantaisie, Chevaux, Nature, Avions. Course, Rendus, Reptiles,
Scènes de neige. Espace, StarTrek (TOS & Fims) Trains. Toutes
les images sont classées en IFF 16 256 et HAM entrelacé avec
des vignettes indexées.
- Plus de 67 Mo de fonds vidéo 736 x 566 en IFF 16 8 256
couleurs.
Autres : Toutes les mises à niveau de PageStream 3 à partir de 3.Oh. Mise-à-jour complète OpalVision 2.3b. Mise-à-niveau et démo TypeSmith 2.5a. Démo PageStream 2.
18 Utilitaires vraiment utiles et encore d'autres zacoujis.
CD PHASE 2 Fontes :
- Type 1 - Adobe Type 1 fontes EMC volumes 17, 27, 29 & 77.
- CG - Compugraphic fontes EMC volumes 25, 26, 30, 31 8 82.
- Colour - Colour fontes EMC volumes 48 &
49.
- Imagine - 71 Type 1 fontes testées pour utiliser avec Imagine
2.9+ Clips :
- IFF - Alphabet(4), Frontièr6s(16), Constructions ), Dessins
animés(17), Ordinateurs ), Education(5), Electricité(6),
Nour- riture(90), Histoire(5), Nature(59), Espace & S-F(3)
- IFF COL - Fruits, Cartes (de TOUS les pays !), Bateaux &
légumes
- GEM - Constellations et étoiles, Frontières, Constructions,
Clips, Bureau, Divers, Photo, Transport. (Ce répertoire
contient aussi des conversions IFF haute résolution de tous
les clips métafiie GEM
- IMG - Animaux, Dessins animés, Nourriture, Divers, Gens,
Plantes, Sports, Arts, Transport 8 Noël. (Ce répertoire
contient aussi des conversions IFF haute résolution de tous
les clips au format IMG).
Images :
- Amérique, Babylon 5, Oiseaux, Boris V, Bretagne, Chiens,
Egypte, Equest, Gens connus, Filles, Kelly, Armée, Vie
nocturne.
Panoramas, Gens, S-F, Terminator, Textures, Star Trek (TNG), V, Scènes aquatiques, Chats sauvages. Monde, Gens du monde, (en IFF 16 256 et HAM entrelacé)
- Plus de 70 Mo de fonds vidéo 736 x 566 en IFF 16 & 256
couleurs.
CD PHASE 3 Fontes
- Typel - Adobe Typel fontes EMC volumes 78, 79, 80, 81.
- CG - Compugraphic fontes from EMC volumes 83, 84, 85, 86 8 87.
- Pagestream - Pagestream fontes EMC volume 3.
- Pdraw - Professional Draw fonts EMC volumes 18, 19 & 20.
- Clipfonts - 200 Fontes-Clip ouleur haute résolution.
Clips :
- IFF - Evénements(45), Armée(26), Di- vers(33), Sport(37),
Transport(35), Tra- vail(37) 8 Monde(41).
- IFF COL - Fleurs, Insectes, Mammifères.
Arbres, Noël.
Images
- Motos. Bateaux, Châteaux, Chats, Vieilles voitures, Donjons et
Dragons, Dr.Who, Star Trek (DS9). Fractales, Filles. Grèce,
Bidules. Heavy Métal, Voitures italiennes.
Films, Robots, Star Wars. Vie sous- marine, Blanc Toutes les images sont classées en IFF 16 256 et HAM entrelacé avec des vignettes indexées.
- Plus de 71 Mo de fonds vidéo 736 x 566 en IFF 16 & 256
couleurs.
PRIX : 1 CD. DM 59. 2 CD. DM 98. 3 CD. DM 148.
Haage 8 Partner] (Ed. Vous trouverez un test des Cds Phase dans AmigaNews 100) TOMBÉ AU FRONT La firme allemande bien connue des amigaphiles "Ingenieurbüro Helfrich" a déposé le bilan à la fin de l’année.
Ce n’était pas un des leaders dans la fabrication de matériel Amiga, mais ils ont eu de nombreux succès à leur actif, comme les cartes Peggy et Peggy Plus, et on se souvient de leurs essais l’année dernière à Cologne avec le processeur graphique de 7000 MIPS.
NOUVEAU MAGAZINE VIDEO Il s’appelle "Digital Production", et est consacré à la vidéo, au film et à l’ordinateur graphique. L’éditeur est : ACT GmbH Pullach ISSN 1433-2620 http: www.digitalproduction.com MO POUR CASSIE ProDAD a fait savoir qu’une version spéciale de Monument Designer est en cours de réalisation pour Casablanca.
P-OS NEWS Cronus et proDAD ont signé un protocole pour la distribution d’un ensemble complet d’utilitaires et une version développeur de p-OS qui permettra aux développeurs de porter facilement leurs créations vers le nouvel O.S. Le résultat sera édité sous la forme d’un CD-ROM appela GEEK GADGETS VERSION 2. En utilisant ces outils, il sera possible d’écrire des programmes qui pourront à la fois tourner sur AmigaOS ET p-OS pour une augmentation de volume négligeable. Disponibilité en mai pour DM 29.
[http: www.ninemoons.com - ftp: ftp.ninemoons.com] OFFICIEL Haage 8 Partner viennent de sacraliser leur nouveau site qui s'appelle dorénavant : www.haage-partner.com C’est plus simple que l’ancien, non?
VOODOO Osma Ahvenlampi, l’auteur du célèbre mailer Voodoo (jusqu’à la version
1. 28), ne pouvant continuer à développer son produit est
heureux d’annoncer un accord avec la société Finale
Development Inc. qui assurera donc révolution du produit et
l’intégrera à son futur browser "The Finale Web Cruiser".
[http: www. Finale-Dev.com ] SERELE MICRO INFORMATIQUE CENTRE TECHNIQUE FRA NCE AMIGA TECHNOLOGIES TEL : 30 42 77 77 Tests allemands 22, ROUTE NATIONALE 190 FAX : 30 42 77 33 7S440 ISSOU EMAIL SERELE@wanadoo.fr CDD 2600 Graveur de CD-ROM (lecture 6*, écriture 2x).
Test: Amiga Magazin 04 97.
Marque: Philips.
Prix: DM 800.
Positit: Utilisation facile. Grande stabilité.
Gère tous les formats de CD-ROM.
Négatif: Ecriture seulement en vitesse 2x.
Verdict: 89 %. Mention très bien.
CYBERSTORM 060 MKII Carte accélératrice pour Amiga 3 4000.
Test: Amiga Plus 04 97.
Marque: phase 5.
Prix: DM 1200 sans RAM.
Positif: Conception compacte. Option SCSI. Intégration sans compromis du 68060 dans l'architecture Amiga.
Négatif: Néant.
Verdict: 96 %. La puissance justifie le prix.
Pcx Logiciel d'émulation PC.
Test: Amiga Plus 04 97.
Version: 1.1. Auteur: Jim Drew.
Marque: MicroCode Solutions.
Prix: DM 148.
Positif: Installation facile. Compatible DOS et Windows 3.11. Mode protégé pour jeux. Gestion du SCSI et des cartes graphiques.
Négatif: Pas toujours très stable. Parfois longs calculs. Gros besoins hardware.
Verdict: 75 %. Pcx ne peut pas remplacer un Pentium. Intéressant pour faire tourner des petits programmes sur son Amiga.
QUARTERBACK Logiciel de sauvegarde.
Test: Amiga Plus 04 97.
Marque: Quasar Distribution.
Version: 6.1. Prix: DM 79.
Positif: Bon marché. Bonne gestion des streamers.Beaucoup de programmes d'aide. PortARexx.
Négatif: Aspect un peu vieillot.
Verdict: 92 %. Bon programme de sauvegarde qui malgré sa simplicité bénéficie d'une grande flexibilité.
ARTSTUDIO Logiciel de gestion de graphiques.
Test: Amiga Plus 04 97.
Marque: Titan Computer.
Version: 2.5. Prix: DM 99.
Positif: Gestion complète de LHA1ZX.
Fax (Raw et IFF), FIG, CGM, WMF.
Postscript (avec Ghostscript. Meiaview.
Gplot ou WMF), MPEG. FLI FLC, AVI (avec CyberAVI). Compatible Picasso
96. Fonctionne à présent sur DraCo.
Négatif: Néant.
Verdict: 93 %. Art Studio est pour le moment le premier dans sa catégorie.
PICASSO IV Carte d'accélération graphique.
Test: Amiga Plus 04 97.
Marque: Village Tronic.
Prix: DM 798.
Positif: Ecrans haute résolution jusqu'à 24 bits. Accélération graphique également pour formats standard. Compatible tous moniteurs VGA ou Multisync.
Négatif: Logiciels en version bêla. Prix élevé. Pas d’utilitaires. Documentation insuffisante.
SERVICE APRES VENTE DEPANNAGE DE TOUT AMIGA INTERVENTION RAPIDE SUR RENDEZ-VOUS. OU EXPEDIER LE MATERIEL. DEVIS GRATUITS.
Verdict: 89 %. La Picasso IV est un musl absolu pour votre Amiga haut de gamme. Elle facilite cependant également votre travail journalier sur n’importe quel modèle Amiga et ouvre de nouvelles perspectives.
COMPOSANTS SPECIFIQUES Twiste Adaptateur ISDN (Numéris).
Test: Amiga Spécial 04 97.
Marque: TKR.
Prix: DM 298.
Positif: Configuration facile. Pas besoin de piiote. Bonne relation qualité-prix. Bon assortiment logiciel.
Négatif: Pas de fax.
Verdict: Mention très bien.
Elite 2864ID Modem normal et ISDN (Numéris) Test: Amiga Spécial 04 97.
Marque: Zyxel.
Prix: DM 1048.
Positif: Très bien équipé. Très haute stabilité des communications. Reconnaissance automatique. Pas besoin d'émulation.
Négatif: Prix élevé.
Verdict: Mention très bien.
ISDN-Link Carie active ISDN (Numéris) Test: Amiga Spécial 04 97 Marque: Newline Computer.
Prix: DM 498.
Positit: Très bonne finition. Device système-conforme.
Négatif: manuel insuffisant. Pas de logiciels.
Verdict: Mention bien.
4345NS Disque dur.
Test: Amiga Spécial 04 97.
Marque: Micropolis.
ACCESSOIRES POUR TOURS Alimentation PC 200 11 270 E Adaptateur alini PC-AI200 170 F Ixcleur PC 190 F Adaptateur lecteur PC 800 K ISO E Clavier PC I05T ISO E Adaptateur A 1200 Clavier PC ¦190 F LECTEUR CD quad inl.
460 E LECTEUR CD net. Inl.
690 F MED- TOWER, sans alimentation 2S0 E PLAQUE spéciale A600 I200 220 F Tome la connedique spécifique réalisée sur mesure, nous contacter BOITIER A1200 DESKT'*" LE MU5T Oml'S .y ¦ COFFNt:T IIS- i. VV '-
• ALIM 12" V * V
• intfjifA Xi” . CLAVIER nu-. * Prix: USS 1713.50. Positif: Super
rapide (transferts en de RAM: 30Mos s). Relativement silen
cieuse.
Négatif: Chère Verdict: Mention très bien.
BURN IT Logiciel de gravage de CD-ROM Test: Amiga Spécial 04 97.
Marque: Titan Computer.
Prix: DM 199.
Positif: Fonctionne sur DraCo. Très rapide.
Prix raisonnable. Lit les CD-Audio. Mul- tiSession.
Négatif: Mode d’emploi seulement en amiga-guide.
Verdict: Mention très bien.
A500 A2000
- CHAQUE COMPOSANT 190 F
- SUPER DENISE ECS 250 F
- ALIMENTATION externe 350 F
- DRIVE INTERNE 880 K 350 F
- SOURIS AMIGA 250 F ROMS ET KICKSTARTS
- KICKSTART 1.3 ... 150 F
- KICKSTART 2.04 37.175 ... 190 F
- KICKSTART 2.05 37.350 ... 250 F
- KICK 37.175 A3000 .... 390 F
- KICKSTART 3.0 A1200 ......290 F
- KICKSTART 3.1 A1200 350 F COMPOSANTS et ACCESSOIRES
- CABLE PERITEL AMIGA 70 F ¦ CABLE DIN DB23 ..... 100 F
- CABLE DB9 DB23 .... 100 F ¦ CABLE PERITEL CD 32 .. 190 F
- CABLE PARNET (c) . 100 F
• NAPPE 2.572.5" 90 F
- NAPPE 2.572.573.5” 190 F
• Adaptateur SC1438 VGA 100 F
• Adaptateur AMIGA VGA 170 F ¦ TTL 74FCT240 ... 50
F
• VENTILATEUR miniature 90 F ¦ VENTILATEUR standard 100 F
• OSC. à QUARTZ 50 60 64 90 F
• SUPPORT 44 PINS PLCC 40 F
• SUPPORT 84 PINS PLCC 50 F CARTE RESEAU A500 .... 200 F PLAQUE
TOWER 1200 .. 220 F ¦ THT de moniteur 1083 84 290 F Interface
A1200 clavier PC490 F ¦ Interf. A1200 Clav. 2 3000 290 F ¦
Souris ATECH avec tapis 190 F ¦ DISQUE DUR 3.5 1 GIGA 1390 F
DISQUE DUR 3.5 2 GIGA 1790 F NOUVEAUTE RACK 19 POUCES 3U
spécial A1200 pour video professionnel nu 1290 F toutes options
.... NC AMIGA 1200 III) 120 MO PROMO 3590 F A 1200 4000
- CIA 8520 PLCC . 290 F
- DENISE 8373 PLCC 250 F
- SUPER BUSTER-11 ...... 250 F
- FAT GARY -02 ... 250 F
- RAMSEY -07 (épuisé) 250 F
- CARTE CPU 040 25Mhz 1800 F
- GAYLEAA, A1200 ... 250 F
- ALICE 8374 .. 250 F
- LECTEUR 1.7 MO A4000 590 F
- CLAVIER A4000 ..... 500 F
- ALIM 200 W genre PC ... 490 F
- TOWER 1200 1290 F
- CLAVIER A1200 ..... 250 F
- CARTE MERE A1200 ..... 2000 F KITS
- MANUEL Workbench 3.1 . 250 F
- KIT DISQUETTES 2.05 ...... 150 F
- KIT DISQUETTES 3.0 .290 F
- KIT DISQUETTES 3.1 .290 F
- OS 3.1 A500 A2000 .... 990 F avec Super Denise ECS
- OS 3.1 A1200 3000 4000 990 F TOURS AMIGA 4000 KIT COMPRENANT
• BOITIER BIG TOWER
- CARTE 7 SLOTS, dont 2 VIDEO
- NOTICE, en Français (disquette) 2990 FRANCS TOURS AMIGA 1200
KIT COMPRENANT ¦ BOITIER MEDIUM TOWER
- INTERFACE CLAVIER PC ¦ CLAVIER 102 TOUCHES PCAT 1290 FRANCS
CARTE ZORRO II nouvelle génération pour A1200 1890 F INFOS
INFOS INFOS AFIN DE POUVOIR CONTINUER A VOUS SERVIR.
SERELE SE DECENTRALISE PROCHAINEMENT EN PROVINCE UN "POINT SERELE" en Région Parisienne devrait être ouvert d’ici quelques semaines WITE.SVR PLACE DU LUNDI AU VENDREDI, de 91100 ù 12H30 et de 1411.111 à I8H30 VENTE PAR CORRESPONDANCE COMMANDE SUR PAPIER LIBRE:, joindre le règlement par chèque ou par mandat Forfait expédition : ajouter 85 F. nu contre-remboursement et appareils, ajouter 125 F NEWS FRANCE Quasar rompt avec FFD Quasar Distribution, éditeur de PC-Task, Dir- Work, Quarterback et Quarterback Tools De luxe, a rompu son accord de distribution avec la société française France Festival
Distribution FFD n est autorisé à vendre aucun produit de Quasar, dans aucune version.
Les utilisateurs de PC-Task sont invités à faire leurs mises à jour directement chez Quasar au prix de US$ 47, port compris.
AmigaShow Belgique Ne l'oubliez pas (malgré la publicité très moche que nous avons passé le mois dernier sur notre quatrième de couverture).
Rendez-vous au Centre Culturel Wauterbos à Rhode-Saint-Genèse les 3 et 4 mai1 Angers Oui, il existe un magazine Amiga (et un peu PC) à Angers. HD-Micro, 9 rue Parcheminerie, 49000 Angers, tél: 02.41 24 04.05. Merci à Xavier Nuel pour l info.
Devpac - quelle est la dernière version?
Nous avons reçu les informations suivantes de David Link à Hisoft, Grande Bretagne La version 3.5 de Devpac été créée par nous et ADFI, et comprend de nombreuses nouvelles fonctions et macro-commandes, nouveaux fichiers include, et trente chapitres d'aide hypertexte accessibles avec la touche HELP ADFI est le distributeur exclusif de cette version française dans les pays francophones La version 3.14 n'est pas la dernière version "officielle", mais la dernière version anglaise.
Cette version fonctionne correctement sur Amiga 1200.
En bref - En bref ¦ En bref ¦ En bref Daitacraphx annonce que certaines séries de Cyberstorm 68060 ont un défaut et doivent subir une modification de la part de phase5 Si vous avez acheté récemment ces cartes et avez des problèmes de fonctionnement, prenez contact immédiatement avec votre revendeur. Les numéros de série des cartes concernées sont Cyberstorm 040 SN B400506 • B400569; Cyberstorm 060 SN B002827 - B003065.
La senties «zéro Défaut» Suite à une croissance du nombre de retours sous garantie depuis plusieurs mois, la société DeltaGrafX a introduit un nouveau système payant pour éviter des surprises Le service inclut une vérification de la fonctionnalité d une carte ou d'un équipement informatique à 100%, suivie d'un "burn-in" de 1 heure + re-vérification. A l'issue de ce test, un rapport de conformité écrite est édité. Si le produit ne passe pas le test, il ne sera pas envoyé chez le client, mais directement chez le fournisseur.
Disques durs, lecteurs de CD-ROM, cartes accélératrices, cartes graphiques, etc, peuvent passer ce test à la demande du client, qui sera facturé 490F Au cas où le client constaterait malgré tout un défaut reproductible de fonctionnement, il serait remboursé en totalité pour les frais de retour et les frais de la vérification zéro défaut ¦ Au Mcours Un collège à Briançon recherche pour son parc Amiga: 9 claviers A2000, 1 clavier A4000, 1 clavier A3000T, 11 souris Amiga, 1 flicker-fixer Amiga 2000B, 11 lecteurs haute densité Amiga PC, 4Mo RAM Amiga 4Q00, 1 Amiga 200B révisé avec flicker- fixer
et ROMs 3.1. , 11 Shapeshifter Ces machines sont en réseau sous Envoy avec cartes Ariadne Pour le parc Vortex PC, 11 4Mo RAM PC sur carte Vortex, 11 mises à jour 386SX ou 486SLC en 486DX2 ou DX4 à 100MHz.
Le collège cherche également 1 technicien de maintenance. Tél Mr Van Rechem, 04 92 20 39 32 ¦ Méridiens - Appel à candidature La 4ème édition de la Biennale de courts-métrages, Méridiens à la rencontre des jeunes réalisateurs, se déroulera à Aubagne du 25 au 30 Novembre 1997 Si vous voulez participer cette année, Méridiens propose aux jeunes réalisateurs (âge limite: 30 ans dans tannée) européens et à ceux issus du Bassin Méditerannéen, de concourir dans les catégories suivantes Fiction, Animation, Documentaire, Vidéo-art sur support vidéo ou pellicule Date limite de réception des films: 31
AOUT 1997 Pour se procurer le dossier d'inscription, contactez MERIDIENS, 12-14 rue MARCEAU, 13400 AUBAGNE Tél: 0442-842-061 Fax: 0442-842-279 httpV www.cosa-mentale fr meridiens html ¦ Suite des News Internationales delà page 5 ------- Frsd Ftsh annonce que dans des futures éditions de son CD Ceek Gadgets pour développeurs (après la version 2) il prévoit de supporter les hôtes-systèmes m68k-amigaos, m63k-pos, ppc-beos, ppc-pos, et i486-linux, et les cibles m68k-amigaos, m68k-pos, ppc-beos, et ppc- pos ¦ Haynie ®t AFE: Dave Haynie s'attaque à Fourth Level Develop- ments, éditeur du système
de fichiers AFS D'après Haynie, il a été payé pour seulement 50 exemplaires de DiskSalv 4, seul outil de récupération pour AFS, et a terminé son accord avec Fourth Level ¦ ROBSn quitte Viscorp David Rosen, vice président de développement commercial chez Viscorp, a quitté son poste ¦ MgmOMfr est un nouveau logiciel de création de pages web pour Amiga de chez CultureShock Multimedia à Seattle. USA Prix $ 50 ($ 70 après juin). ¦ La whlppat daHISoft est un port série rapide (jusqu’à 230 kbps) pour le connecteur PCMCIA de l’Amiga 1200 Prix: £50 ¦ a ml 00.01-0. Le "propriétaire" de ce domaine
Internet (il suffisait d’être le premier à le demander) était présent à la "conférence développeurs» organisée par des Amigaïstes en même temps que l'Amiga Gateway Show à St Louis. Il a proposé de le mettre au service de l’Amiga, peut-être en tant que site pour les développeurs. Il écoute vos idées à l'adresse wyane@amiga.org. ¦ World of Amiga, Londres Voici la liste préliminaire d'exposants qui seront présents à cette expo au Novotel Exhibition Centre, Hammersmith, Londres les 17 et 18 Mai Active Software, Blittersoft, Digita International, Epie Marketing, Golden Image, Guildhall Leisure
Services, Hi Soft Systems, HiQ Ltd, ICP User Group, Nova Design (USA), PD Soft, Power Computing.
Sadness Software, Scala UK, Siren Software, SNAP Computer Supplies. Et Wizard Developments. Le prix dêntrée sera de £8 (£6 pour enfants) Sossenrath publie the Rebol Reference Manual Après le changement de nom de son langage “Lava» en "Rebol» (pour rebelle, rebel en anglais), Cari Sassenrath a publié la première partie du manuel de référence sous le titre "REBOL values: The Building Blocks».
Le manuel, disponible sur le site web http: www.sassenrath.com, est pour débutants autant que pour programmeurs chevronés Son but est d introduire le premier, et plus important, concept du langage II comporte sept scripts d’exemples écrits en REBOL, qui, d'après son auteur, montrent pourquoi REBOL est un alternatif simple mais puissant pour la future opération de nos ordinateurs et pour la distribution du contenu des ordinateurs sur l’Internet RUBRIQUE POTINS D’Herve Sonneville Cérer bénévolement une rubrique AmlgaNews Nous cherchons actuellement des correspondants pour gérer quatre rubri
ques:
• "Internet: nouvelles, trucs et astuces"
• "Astuces système", une rubrique démarrée il y a trois mois par
Frédéric Ptisterer, qui a malheureusement été contraint
d'abandonner en des circonstances n'ayant rien à voir avec la
rubrique
• DPAT, la rubrique et collection de disquettes de domaine public
français qui jusqu'ici a été gérée par Thierry Colin
• Revue de la presse Amiga anglo-saxonne En attendant une reprise
de la santé commerciale de rAmiga, nous ne pourrons pas payer
vos articles, mais chaque correspondant d AmigaNews a droit à
un abonnement gratuit.
La possession d'une adresse de courrier électronique est évidemment d'une grande utilité.
Traduire bénévolement pour AmlgaNews AmigaNews recherche des traducteurs anglais- français ayant un accès Internet pour traduire les articles sélectionnés par la rédaction Les conditions sont les mêmes que pour les correspondants, c'est à dire que vous aurez un abonnement gratuit au journal.
R 1 ACINDA MOI | 3-4 Amiga Show Belgique, Centre Culturel Wauterbos, 1640 Rhofle-Saint-Genèse. G Tél 02 426.05.04. I 17-18 Worlo of Amiga à Londre. Novotel HammerSmith. » STACES Carré Amalot Le 3ème Oeil organise à La Rochelle des stages de réalisation et montage vidéo sur ¦ matériel institutionnel et Amiga. Ces stages pratiques mettent les stagiaires en situation ¦ réelle de réalisation et de montage avec effets (maîtrise de la prise de vue et des sons. ¦ exercices sur le langage audiovisuel, cnoix d'un court sujet, tournage, montage images • et sons). Renseignements au 46 41 45 62. Egalement
des stages en image fixe (TV i Paint) et i image animée (Animator Studio sur PC). • ¦ Lai Films du Canlèvra Les Films du Genièvre, organisme agréé, propose des stages d intographie et de ¦ multimédia à Cahors (Lot) du 7 au 11 Avril el du 2 au 6 Juin. Sujets: montage virtuel vi- g dêo, 30, création de CD-ROM. Bornes Interactives, et PAO. Les sessions sont enca- ¦ drés par six formateurs spécialisés sur les derniers logiciels et interfaces PC, Mac et i Amiga. Le travail est possible en soirée sans limite d’horaire. Hébergement et repas as- ¦ surés. Les Films du Genièvre, Lacroix 46600 Creysse,
tél 05 65 37 00 71. ¦ Une -pré-version éducationnelle» de REBOL doit paraître bientôt, et permettra d’expérimenter quelques exemples personels à partir des explications du manuel Autres systèmes en bref
• Apple va supprimer 4100 emplois sur 13400, il arrête ses
produits Pip- pin et Open Doc, et il repousse de six mois
(c'est à dire à mi-1998) Allegro, un système de transition
avec Rhapsody. Son nouveau système multitâche définitif, basé
sur la technologie Next.
• Des Maclntels sont en route. Le système d'exploitation Next
Step s'appelle dorénavant Rhapsody (le futur MacOS) Il sera
toujours multi- plateforme PowerPC et Intel, et peut-être
Sparc, mais ne sera plus développé pour processeur PA-Risc
Toutefois, seule la version PowerPC intégrera le "Yellow Box",
machine virtuel Système 7 s'exécutant sur le noyau Rhapsody qui
assurera, d'après Avie Tevanien, responsable logiciel
d'Apple, une compatibilité totale et une performance
équivalente ou même accrue des logiciels Mac actuels
• Larry Ellison, patron de Oracle et ennemi juré de Bill Gates,
voudrait acheter Apple pour son compte personnel pour un
milliard de dollars! Il évincerait le dirigeant d'Apple,
Gilbert Amelio, qu'il trouve incompétant, et utiliserait Apple
pour fabriquer des millions de Network Computers (NC) Mais
d'abord, il faut qu'il trouve des investisseurs qui pensent
comme lui.
Les potins de Ramses Herve est heureux!
Ca y est, c’est ie printemps, après le froid et la grisaille de l’hiver revoilà le soleil, les fleurs et les oiseaux qui chantent. Je ne sais pas pour vous mais moi, ça me rend heureux.
Gateway L'annonce du rachat par Gateway 2000 a vraiment étonné tout le monde car beaucoup de noms de candidats possibles étaient avancés, mais jamais celui de Gateway 2000. Evidemment, tout le monde se demande quelles sont les véritables intentions de Gate- way2000: s'ils veulent relancer l'ordinateur Amiga, ou s'ils ne visent que le marché du SetTopBox.
Consoles de Jeux Dans la conférence Amiga,032 ces derniers jours, on a beaucoup parlé de consoles de jeux, en comparant la console de Sony avec celle de Nintendo qui arrive prochainement en France. Les amigaïstes semblent préférer la Playstation et surtout des jeux comme TombRai- der.
OS 3.1 Il y a litige entre VillageTronic et Amiga Technologies concernant la fourniture des ROMs 3.1. et il y a des risques que les ROM se fassent rares. Comme il faut la ROM 3.1 pour faire fonctionner le driver (Picasso 96) de le carte graphique Picasso 4, qui est fabriquée par VillageTronic, il semble probable qu’il ne faudra pas attendre longtemps pour que cette affaire soit réglée.
Alimentations Une question très intéressante a été posée dans la conférence Amiga.032: peut t-on remplacer l'alimentation d’origine d'un 4000 par une autre alimentation provenant du monde PC, ce qui peut être très intéressant lors de la mise en tower de l'Amiga afin d'alimenter en même temps tous les périphériques. La réponse est oui, mais il faut 'bidouiller' un peu, car les Amiga ont besoin d'un signal TICK qui est généré par l'alimentation d'origine mais qui peut être remplacé.
Bruxelles Je vous donne rendez-vous sur le stand d'AmigaNews lors de l'Amiga Show qui se déroulera près de Bruxelles comme tous les ans. Et pour ceux qui veulent me payer un pot au bar il n'y a pas de problèmes :-)) Herve Sonneville, point n'100 sur Ramses e-mail : herve.sonnevllle@ramses.fdn.org RUBRIQUE BeOS (5) psr Sébastien Bouchex sebastien.bouchex@inforoutecgs.fr Les nouvelles de la planète BeOS Wave Bonjour Et oui, ça y est, la rubrique a été reprise pour pas cher par un petit nouveau.
Mon nom est Sébastien Bouchex, je suis développeur BeOS depuis un an.
J’ai connu successivement DR7. DR8 , DR8.2 et DR8.3 et j'attends de pied ferme DR9.
Lucas vous l'avait annoncé le mois dernier : la mise à jour DR8.3 est disponible. Celle-ci contient plein de choses nouvelles comme le support des machines multi-processeurs comme la Genesis MP ou le PowerMac 9600 200 MP. Avant, BeOS ne fonctionnait sur matériel Mac que sur un seul processeur. La chose avait été annoncé non-officiellement bien avant, puisqu'au Comdex France en février dernier un PowerMac 8500 MP tournait déjà avec deux cerveaux.
Une autre nouveauté de DR8.3 est le nouveau moteur de rendu des polices de caractères. Celui-ci est maintenant celui de Bitstream (le precedent était celui de Agfa). Le moteur n’est pas encore totalement implémenté (pas d’antl-aliasing des textes par exemple) mais cela sera fait pour DR9.
Autre nouveauté: la mise à jour de CodeWar- rior for BeOS, l'environnement de Metrowerks.
La mise à jour 1.2 est dispo sur le net. Elle ajoute des fonctionnalités de scripting et corrige des bugs dans l'éditeur de texte et ailleurs.
DR9 encore et encore... Ce qu'il va y avoir :
• support du lecteur de disquette (enfin...) - support des
datatypes (librairies qui existe déjà mais non gérée par le
système), le principe sera le même que celui utilisé sur Amiga
OS.
• STE (texte stylé), actuellement disponible sur BeWare, est
maintenant intégré à DR9
• le Browser change de nom et devient Tracker (super, la
news...). Il contient de nouvelles fonctions comme la
possibilité de glisser des éléments sur le fond d'écran.
• support de la vidéo 32 bits pour les PowerMac
• impression sur les imprimantes AppleTalk
• le plus gros changement est le système de fichiers. Celui-ci
a été entièrement refait et devient modulaire pour permettre
par exemple de recevoir des nouveaux systèmes de fichiers
(NFS, FTP, DOS, Amiga)
• Java Ce que l’on aimerait avoir :
• le support multilingue pour l'OS, et un API permettant de gérer
tout ça. Une bonne solution serait d'utiliser Unicode. De
plus, celui-ci est géré aussi par Java.
• des fonctions graphiques supplémentaires pour mieux gérer les
cartes graphiques et les palettes (gestion du blitter pour les
PowerMac pour accélérer l’affichage).
Maart Conférences Je sais, ça date un peu mais c'est bien d'en parler... Le 21 et 22 février, une conférence développeur s'est déroulée ou Palais des Congrès à Paris.
De nombreux développeurs (français, allemand) ont pris part à la fête jusque tard dans la soirée (23 heures !!!). William Adams de Be Inc. a fait une présentation théorique de DR9 avant de nous en montrer un bout (juste une fenêtre :-). Résultat des courses : après un reboot brutal, redémarrage en 5 secondes et ce, sur une BeBox, pas un super PowerPC... Autre moment marquant de la soirée (ou plutôt la nuit.,.), BeOS sur une Genesis MP (4 processeurs III) avec 700 Mo de RAM (Il y avait de la place pour
1. 4 Go de RAM III), du vrai délire, du raytracing temps réel
avec RayTime de Olivier Wlttenberg... On a même pas cassé la
machine en lançant toutes les applis du dossier Apps :-)
Cote logiciels en démo, pleins de jolies choses dont le
package Reggae avec ReggaeWrite, Reggae- Paint et
ReggaeDraw. Ce package sortira juste après la sortie de DR9.
Etait aussi présent à la conférence, Stefan Domeyer. CEO de PIOS, celui- ci a présenté la gamme de machines construites par PIOS. Certaines seraient compatibles BeOS. Affaire à suivre... Format Data Graph Window C D I Februari Maart Apni 300 2 00 2 00 4 00 3 00 1 80 1 70 1 60 GiaphT est File Edit 1 i X 4 A 1 2 3 1Voo!
4 Senen 5 6 6 7 8 5 - 9 10 11 4 ¦ 12 13 3 - 14 15 16 2 - 17 18 1 19 20 B Januan Januan Februari B2 L’actualité BeWare Kftp, le client FTP de Laurent Pon- tier, est maintenant en version 2.31, avec quelques améliorations au niveau de l'interface (une superbe barre de progression!) Et des performances.
Pour les heureux possesseurs du Pilot de US Robotics, Marc Abram- son a porté pilot-xfer, l'outil Linux qui permet de tranférer les fichiers sur cet assistant numérique.
Maarten Hekkelman, développeur hollandais, vient de proposer Sum-lt, un tableur qui possède les fonctionnalités d'un tableur classique comme les formules (avec l'utilisation d'un langage très simple), et la création de graphiques. Il est pour le moment en test, avont une sortie commerciale avec DR9.
Sum-lt existe aussi sur MacOS.
Un certain nombre de plug-ins pour la librairie datatypes sont disponibles sur ftp.be.com (BMP, PCX, IFF, GIF. JPEP, Photoshop...) ainsi que la dernière version de la librairie Datatypes (version 141c) A noter afin, le portage de l'éditeur GNU EMACS, célébré éditeur de texte du monde Unix (attention au téléchargement, l'archive fait 9 Mo.)
Mei 3 8 5 1 1 4 4 00 4 50 1 50
- Aap tJoot
- Beren «pnl Mei Sumlt Un tout nouveau programme 3D qui promet...
Tornado 3D Voilà ce qu'on trouve sur le site ihttp: www.
Tornado.com C'est tellement incroyable que j'ai d'abord pensé
à un poisson d'avril. Je n'ai d'ailleurs pas été le seul à
montrer mon incrédulité puisque lors de la présentation du
programme à IPISA, beaucoup de gens ont cru que c'était un
montage ou que la chose tournait sur une station Silicon
graphies. Elle tournait simplement sur un Amiga 4000 !
Je vous livre le contenu de la page, puis je vous en dirai plus après sur mes contacts avec la société qui conçoit le programme, EyeLight.
Quelques informations à propos de Tornado 3D Prévisualisation couleur en temps réel:
- Fil-de-fer (standard).
- Solide (fil-de-fer avec suppression des faces cachées).
- Ombrage à plat (pleine couleur).
- Gouraud (comme le précédent, mais les objets lissés le sont
avec un algorithme Gouraud).
- Transparent (comme le précédent, mais les objets transparents
sont montrés avec une transparence fixe).
- Texture (comme le précédent, mais les objets mappés le sont
avec leur première texture).
- Photo-réaliste (Rendu interactif, avec ombres, réfraction,
réflection, turbidité, mappings-textures de toutes sortes, lens
flares, Nurbs, Metaballs et tous les surfaceurs).
Pour la première fois sur Amiga, What-You-See-ls-What-You-Get en 3D I La prévisualisation couleur en temps réel fonctionne en 16, 64. 256. 4096.
64K et 16M couleurs (16 et 64 en noir et blanc, 4096 et 256 en couleurs tramées). La prévisualisation est disponible à chaque instant (la déformation d’un objet se voit en temps réel) et sa vitesse dépend plus de celle de la carte et de la résolution de la fenêtre et moins de celle du processeur. (Pourtant, pour un rendu interactif, ce qui est une première sur n'importe quelle plateforme, la vitesse du processeur est primordiale).
Design intégré.
Modélisation, animation et rendu se font en un seul éditeur, capable d'ouvrir simultanément un nombre illimité de projets. Il est aussi possible de couper coller des données entre les projets.
Un gestionnaire de projets permet la production d'animations en layers et l'intégration de scènes du monde réel dans les graphismes d'ordinateurs.
Opérations en temps réel Chaque transformation est réalisée en temps réel sur l’objet entier (pas de cube conteneur sauf si requis). Les objets peuvent être déplacés, redimen- sionnés, pivotés, pliés sur leur base (sheared), étranglés (tapered), tordus, cintrés, moulés, pincés. Les déformations peuvent être linéaires ou basées sur des splines.
Champs de force Ils peuvent être utilisés pour des effets de modélisation comme d'animation, et permettent à l'utilisateur de déformer, attirer, repousser ou déplacer des objets. Il est par exemple possible de laisser tomber une balle (accompagnée de son champ de force) à travers un tube.
Le tube va automatiquement s’élargir se rétrécir pour laisser la balle le traverser.
Morphing automatique et librairie de formes et matériaux L'édition par points d’un objet durant une animation crée les informations géométriques nécessaires au morphing.
De même, les changements de matériau. De lumière ou de propriétés globales du monde virtuel sont prises en compte pour les données du morphing.
Ces modifications sont sauvegardées dans une librairie qui peut être facilement modifiée par l'utilisateur.
Animation de style magnétoscope Pour créer une animation, une interface style magnétoscope avec Jog- shuttle de contrôle permet à l'utilisateur de positionner, transformer les objets en images-clés. En appuyant sur REC, on génère des images-clés et des chemins de déplacement. Un panneau de ligne- temps permet des modifications plus précises. Des splines standard d'interpo-lation avec tension BIAS et gain sont fournies. Un TimeCode SMPTE avec un taux d'images programmable est fourni pour l'intégration facile au sein d'un studio vidéo.
Particules et systèmes de particules Rendu direct des particules à un seul pixel. Les particules peuvent être créées à partir des points d’un objet polygonal ou comme systèmes de particules contrôlés par des forces telles que gravité, vent, turbulence. Utilisation facile, interface flexible, ne nécessitant pas de connaissances mathématiques. Les systèmes de particules sont calculés dynamiquement de façon qu’il n’y ait aucune limite au nombre de particules présentes en mémoire à un moment donné.
Metaballs Metaballs et les surfaces implicites sont fournis en tant que primitives. Ils sont calculés en temps réel avec un niveau de détails sélectionnable par l’utilisateur. La polygonisation n’est pas nécessaire (bien que permise). Les metaballs opaques ne sont pas coûteux en mémoire pendant le rendu. Les metaballs peuvent être additifs et soustractifs.
NURBS véritables Exactement comme les metaballs, les NURBS sont calculés avec un niveau sélectionnable de détails et la polygonisation n'est pas nécessaire. Les objets NURBS opaques ne sont pas coûteux en mémoire pendant le rendu.
SuperQuadrics En plus des primitives polygonales usuelles (plans, sphères, cônes, tubes, cubes, tores), des primitives SuperQuadrics permettent d'ajouter des objets arrondis (cubes arrondis, cylindres chan- freinés, cônes enflés...) en agissant sur seulement deux curseurs avec prévisualisation en temps réel.
Brouillard Cinq sortes de brouillard sont fournis, à la fois linéaires et non-linéaires. Le brouillard peut-être animé à l’aide de l’auto-morphing.
Interface utilisateur Une interface GUI gadtools adaptable à la taille des fontes, localisée, avec des images gadgets librement définissables en pleine couleur.
Editeur de matériaux Un éditeur de matériaux tout-en-un permet à l'utilisateur de tester quatre matériaux différents à la fois. Les sphères de prévisualisation sont calculées en temps réel et pleine couleur.
Surfaceurs Différents surfaceurs permettent de choisir différents algorithmes pour une qualité phoioréaliste de premier choix (plastique, métal, eau verre, particules...). Mapping d'images Plan, sphérique, cubique et cylindrique.
Les mappings peuvent influencer la couleur, la diffusion, la réflection. L'environnement, l'ambiance, la brillance, le relief, la spécularité, le poli, la transparence, la réfraction et le masquage. Un nombre illimité de mappings peut être appliqué à chaque surface.
Transparence Transparence linéaire ou avec atténuation en entrée ou sortie. Des couleurs peuvent être ajoutées (rayons lumineux) ou mélangés (scènes sous-marines). Réfraction à très haute vitesse sans nécessité de ray-tracing.
Réflections Les objets peuvent réfléchir des dégradés, des mappings d'images ou la scène actuelle avec des "mappings d'environnement cubiques”. Cette approche à haute vitesse permet d'éviter le ray- tracing et permet également une facile intégration d'objets rendus dans des scènes du monde réel.
Rendu Rendu haute vitesse grâce à un algorithme-maison dérivé du "deferred shad- ing accumulation buffer’’ (NdT : je n'ose traduire ça !), méthode jusqu'alors dispo- TORNftDO 3D v 0.88B © 1992,1996 Eyelight • Group mode t item selected r| Unnamed 1 25 omtO
o onmQÎ) 0 OnmOOl O oninDO | ! H '"il i: TORNftDO 3D V 0 83I3 '©
1992,1996 Eyelight rI Unriamed l CI Color Names | Flltering
Métal factor Map | Reflect Filter Min" j Specular factor
Brighfness | Color 0% gfdpaolamap 2 Klnd |C| Color | Shape |Ç|
Plane~~| [ Mire ['| o% |Ç| Front *z] Bump: BHBlUJWttlttl 50%
ICI Local | p Métal Shader 13 Smooth ? Eresnei [3 Iwo Side ?
Hardbound El Blocks Light ? Clamp ? No Fog ? Line Surfaces j
Ot ; .. | | Obj | C| Available Images 1 | » | Applied DXFImport
[DEFftULT] gfdpaoiamap 2 Load.
Bccept Cancel 50 omtOl
217. 0mt]]
o omtDOi 59 5mt0] TrrTtFnivr PI ftll nible seulement sur stations
graphiques.
Plusieurs niveaux de qualité, en fonction de la destination (vidéo film), procurent à l'utilisateur le même genre de qualité que celle vue usuellement dans les films ou les publicités à la télé. Anti-crénelage de haute qualité.
Flou de mouvement Véritable motion-blur à haute vitesse qui se rapproche de celui obtenu avec une caméra réelle.
Halos lumineux Des lens flares de haute-qualité avec réflections de lentilles, lueurs, filets, filtre étoilé, etc... Lumières Distante, point, projecteur, et l'ombrelle (unique à ce jour) permettent la simulation de photos professionnelles en studio. Des composantes spéculaires et diffuses peuvent être sélectionnées ou non pour chaque source. Les propriétés de réduction pour plusieurs sources permettent la simulation de différentes lumières comme dans la réalité.
Plug-in’s Une interface ouverte aux plug-in's permet d'ajouter de nouvelles textures, de nouveaux effets et même de nouvelles primitives.
Optimisation 68040 & 68060 Une librairie mathématique-maison a été spécialement écrite pour utiliser pleinement les processeurs 68040 et 68060.
Jamais aucune instruction n’est émulée.
Double Buffering CyberGraphX Double buffering à haute vitesse sur caries graphiques compatibles CyberGraphX même en 16 24 bits sans impact sur la mémoire. Optimisation spéciale pour la carte CyberVision 64.
Minimum requis Amiga ou 100% compatible, OS 3.0 ou +, 68020 ou mieux avec FPU, 8 Mos de RAM, 8 Mos d'espace libre sur disque dur, lecteur de CD-ROM.
Mais ça vient d’où tout cela?
EyeLight est une petite société située à Rome et principalement gérée par l'auteur de Tornado3D, Massimiliano Marras qui se fait quand même assister par quelques collaborateurs externes.
Massimiliano est un artiste sur ordinateur plutôt connu en Italie, il navigue sur la mer multimédia avec Amiga depuis
1986. Il a conçu des installations pour le championnat de
soucoupes volantes "Italia '90", a organisé des démonstra
tions sur Amiga de plusieurs salons, a réalisé des
animations promotionnelles pour Commodore Italie et c'est
lui l'auteur du logo du magazine Mcmicro- computer. Son
côté artistique ressort particulièrement dans les
animations qui ont été montrées à de nombreux festivals
comme BitMovie et ont reçu des prix et la reconnaissance
des spectateurs. Il a été et sera encore membre du prix
"Immaginando". Enfin, il écrit dans Mcmicrocomputer une
série régulière sur le graphisme et les effets spéciaux vi
suels qui s'appellent "Amiga F x”.
Le développement de Tornado3D a commencé en 1993 comme utilitaire pour son usage personnel.
L'évolution a progressivement pris le chemin d'offrir à l'Amiga un outil haut-de- gamme réservé et spécialement adapté aux processeurs les plus rapides (68060 et bientôt PPC) et aux cartes graphiques rapides également Il n’existe actuellement aucune intention de le porter sur d’autres plateformes, d’ailleurs la société Eyelight est très attachée à la plateforme Amiga. Toutefois, il est d'ores et déjà prévu de l’adapter au p-OS.
Ce que Massimiliano souhaite réaliser, c’est un "package de rêve", conçu par un utilisateur chevronné pour des utilisateurs chevronnés. Si tout marche comme prévu, une version de base 2.0 ainsi qu'une version pro devraient être prêtes dans un an. Une des plus importantes additions sera de réaliser le module d'animation de personnages qui devrait rendre la vie plus facile aux animateurs pour la création d'êtres vivants individuels ou "en troupeaux”.
Le logiciel en est à sa version alpha
0. 88 La version 1.0 devrait sortir dans quelques temps en deux
niveaux. Une version de base qui sera peut-être protégée par
un dongle (mais qui comportera tout ce qui est décrit
ci-dessus), et une version pro qui. Elle, sera protégée par
dongle et qui possédera des outils en plus (comme le modeleur
Nurbs qui sera beaucoup plus puissant).
Un système de base extensible par plug-ins, c’est l’organisation générale prévue. La philosophie sera de donner libre accès aux formats de plug-ins de façon que n'importe qui puisse en développer. Dès que l’interface sera absolument stable.
Voici maintenant quelques précisions fournies par Massimiliano Marras, le programmeur-concepteur.
Les Nurbs sont des TRUE Nurbs qui reste invariants en transformations de perspective et permettent ainsi une prévisualisation 3D très rapide. L’amplification des données de base (les Nurbs sont po- lygonisés seulement en temps réel en phase de rendu), permet de représenter les objets même très complexes avec quelques points de contrôle. Pour l'instant, un des inconvénients de cette méthode est de ne pas permettre les textures multiples sur un simple objet Nurbs.
La version pro aura la modélisation Nurbs (surfaces balayées, cages) et une polygonisation adaptive.
Une version démo verra sans doute le jour dans le futur, mais c’est encore prématuré. Pour les mêmes raisons, on ne peut encore admirer des oeuvres trans- cendentales réalisées avec le logiciel.
On peut regretter qu'il n'y ait aucune option de rendu ray-tracing prévue La raison est la perte de vitesse, mais on aurait pu avoir une option débranchable.
Une construction historique permettant de modifier un des premiers stades de la modélisation sans détruire les stades ultérieurs n'est pas non plus prévue pour la même raison d'alourdissement que cet atout imposerait.
Pour l'instant, on ne peut définir que le facteur de polygonisation global. Dans la version 2.0. chaque objet pourra avoir son niveau individuel. Bien des possibilités (comme les squelettes) n'existeront pas encore dans la version 1.0. Un autre atout à venir est le triangle fractal. Il permettra de définir un paysage à partir d'un plan par exemple de 20 points de côté et de convertir les triangles ainsi définis en triangles fractals pendant le rendu. Même en zoomant toujours plus près, on ne voit jamais apparaître une ligne droite, c’est comme si on utilisait une base de départ de
20000 x 20000 points, ou beaucoup plus.
Vous pensez bien que je me suis renseigné pour savoir si le logiciel est compatible DraCo, et comme il n'a pas encore été testé sur cette plateforme, on n’en sait rien, mais puisqu’il est programmé "légalement", ii ne devrait y avoir aucun empêchement. La seule incompatibilité constatée jusqu'à présent est avec les tablettes graphiques Wacom ArtPad II Voilà, ça met l’eau à la bouche, tout ça, non? Maintenant, il va falloir attendre un certain temps avant de pouvoir en profiter, mais on peut se réjouir que ce morceau de choix se prépare dans l’ombre pour notre chère plateforme Amiga.
Je tiens à remercier Paola Barbon, l'attachée de presse de Eyelight pour sa gentillesse, sa patience et surtout sa compétence.
Pour l’instant, aucune commande n'est acceptée par Eyelight, la version de base coûtera dans les 1500 F, Notons la réponse à la question Pourquoi semblez-vous autant excité par l'interactivité ?".
" Quand vous faites une photo, vous voyez ce que vous visez. En images de synthèse, vous devez deviner ce que des paramètres et des formes vont produire. Une interface puissante comme celle de Tor- nado3D permet de simuler le comportement d'une caméra réelle.
C’est une réalité indéniable que Tor- nado3D est le seul logiciel disponible sur n’importe quelle plateforme permettant de naviguer en temps réel dans une environnement "rendu". C'est comme avec un caméscope. Vous voyez exactement ce que vous enregistrez. Nous sommes d'avis que c’est réellement excitant !"
DEUX LIVRES par Thierry Lamblot iambiot@ciub-internei.fr LightWave par la main Free Distribution Software 82 rue de Sailly. BP 134.
59453 Lys lez Lannoy Cedex Tél : 03.20.02.06.63 - Fax : 03.20.82.17.99 Ouvert du Lundi au Vendredi de % à IX h Vcnie par correspondance uniquement.
Si vous utilisez Lightwave et si vous aspirez à devenir un spécialiste de ce superbe logiciel de 3D, alors ces lignes ne manqueront pas de vous intéresser. Plusieurs ouvrages proposant un apprentissage de Lightwave sont parus et aujourd'hui distribués par la société AGMO (ex Vi- tepro, voir rubrique News). Grâce à une série d'exercices agrémentés de captures d'écrans, ces ouvrages offrent la possibilité d'aborder relativement facilement les techniques puissantes de Lightwave. Je vous présente aujourd'hui "Photoreal FX" et "the FX kit for Lightwave". Vous l'aurez compris, des
notions d'anglais sont indispensables pour se lancer dans la lecture de ces ouvrages.
En savoir plus en lisant... Photoreal FX Cette publication se présente sous la forme d’un livre à spirale très didactique de 290 pages écrit par Alan Chan. Les deux premiers chapitres sont assez généralistes mais fort intéressants pour qui ne maîtrise pas parfaitement les règles de composition d’une image (règle des tiers ou nombre d’or par exemple). Les deux chapitres suivants sont consacrés aux surfaces et aux textures. Le chapitre 5 aborde la gestion de la lumière et des lampes avec Lighwave. Avec le chapitre 6 on entre réellement dans le vif du sujet avec les mouvements dans Lightwave et
l’utilisation des trajectoires de mouvements et des enveloppes. Le septième et dernier chapitre fait appel à des techniques un peu plus sofistiquées en expliquant comment devenir un parfait artificier et en créant ses propres explosions sur son ordinateur préféré. Ces deux derniers chapitres sont selon moi les plus intéressants et sont de toute façon les plus importants car ils occupent à eux seuls près de 50% du volume.
The FX Kit for Lightwave Ce livre a également pour auteur Alan Chan et se présente sous la même forme avec 310 pages. Les trois premiers chapitres sont eux aussi assez généralistes avec cependant des rappels de raccourcis clavier qui peuvent éventuellement rendre quelque services à des utilisateurs qui auraient perdu leurs petites fiches bristol. Le chapitre 4 fait le tour des problèmes éventuellement rencontrés dans Lightwave grâce à quelques questions réponses. Le chapitre 5 est entièrement consacré aux surfaces et aux différentes techniques de mapping de textures. Les chapitres 6 et
7 abordent des techniques nettement plus sofistiquées pour créer un paysage ou un sol par exemple. Vous y apprendrez aussi comment réaliser un effet de tourner de page. Le chapitre 8 est entièrement dévolu à l’espace. Vous créerez votre laser perso ou une athmos- phère. Le chapitre 9 est consacré aux lumières et vous apprendrez à devenir un parfait éclairagiste en maîtrisant parfaitement les faisceaux lumineux. Les deux derniers chapitres font appel aux techniques de pointes. Les bones (os), la cinématique inverse, la gestion des formes organiques et l’utilisation de séquences
d’images. Vous l’aurez compris, on rentre dans le vif du sujet.
A qui s'adresse ces deux livres?
Photoreal FX s'adresse bien entendu au débutant qui devrait trouver là un ouvrage rendu fort agréable à lire grâce aux nombreux exemples et illustrations. The FX kit sera réservé à l'utilisateur qui aura bien assimilé la documentation livrée avec Lightwave et qui voudra pousser l’expérience un peu plus loin. Il est bien entendu nécessaire de disposer de Lightwave 4 voire 5 pour tirer partie de ces deux ouvrages. Personnellement je suis un utilisateur enregistré de Lightwave 5 et bien qu’ayant également acheté le Macmillan consacré à Lightwave.
Je craquerai volontiers pour le FX Kit tant la lecture de ces ouvrages est agréable. J'adore ce type de publications où l’apprentissage s'effectue au travers d'exemples.
Je ne ferai qu'un petit reproche sur la reliure J'ai un bureau toujours très encombré avec tout mon matériel et mes livres et j'aurais préféré une reliure permettant de replier le livre en deux. Mais je vous l'accorde je chipote. La prochaine fois je vous retrouverai pour vous parler d'autres ouvrages consacrés à Lightwave. Merci à AGMO pour la mise à disposition de ces deux livres pour cet article.
Chez AGMO en VPC Photoreal FX : 300 F FX Kit pour Lightwave : 300 F Wordworth 6 Le plus populaire des traitements de textes Amisa. Version Française Intégrale !
540 Frs Mise à jour ancienne version de Wordworth : 315 F (envoyez les disquettes originales + n de licence) Reprise concurrentielle : Tél.
CotifigunUnm requise WB 2 »U*. 3 Mo. 2 teetnm île disquette ou I diiqoc dur Périphériques - Amiga CD 1200 CommUer - Contrôleur AT.API pour 1200 690 F CD 1200 Comroller + Lecteur CD-ROM 12X 1.580 F Lecteur CD-ROM ATAPI 12 X (seuil 890 F Squincl SCSI Contrôleur SCSI-2 pour A1200 490 F Surf Squirrel - Idem mais plus rapide + Port série 690 F Lecteur CD-ROM SX SCSI Externe + I CD 1.4901 Modem USRobolics 33.600 + Adaptateur + A-Nel 1.290 F Souris 3 boutons 400 DPI * Alpha Dala 149 F Souris 2 boulons 400 DPI - Alpha Dala 129 I- Leeleur de disquelles Interne HD 590 F (Précise; AI ÜdO'-UXKl Eseom ou
Commodore * Monté en Tour ou pas*.
Lecteur de disquettes Externe III) 840 F Moniteur MI438S 2.290 F SIMM -4 Mo -60ns Tél.
SIMM - 8 Mo - 60ns Tél.
SIMM - 16 Mo ou 32 Mo - 60ns Tél.
Blizzard 1230-IV (68030 h 50 Mhzi 1.100 F Blizzard 1240TÆRC (68040 à 40 Mhz - Tower) 1.990 F Blizzard 1260 (68060 à 50 Mhz) 3.990 F Contrôleur Fasi-SCSI-2 (Pour Blizzard) 750 F Coprocesseur 50 Mhz. Pour Blizzard 1230-IV 460 F SMD-100 de Hi-Solt : Décodeur MPEG Autonome. Pour films VidcoCD. Nécessite seulement lecteur CD-ROM SCSI II 1.690 F Organiser V2 Version Française Intégrale 349 F AsimCDFS V3.8 - VF- 490F Master ISO VI.25b (Gestionnaire de graveur de CD) 990 F PCX (Emulateur PC - 68020 minimum) 469 F Personal Paint v6.4 - VF - 99 F Personal Paint v7 CD 259 F Personal Paint v7 CD + v 6.4
Disk - VF - 299 F PhotoCD Manager CD 199 F Pilotes ADFI ¦ VF - 190 F Spouleur ADFI - VF - 240 F Studio II Pro -VF- 390 F Turbo Cale v4.0 CD - VF - 490 F Turbo Print v5 - VF - 460 F Aminet 13. 14. 15, 16 ou 17 79 F Aminci 18 - Avril 1997 79 F Aminet Set 1 ou 2 150 F Aminet Set 3 ou 4 199 F French Storm Libre Essai Français 69 F ADE - Geek X Gadgets 2 (Kit dév. POS !!!) 110 F Assassins CD 3 169 F Amiga CD Développer vl.l 99 F Amiga Desktop Video CD 2 139 F Amiga System Booster 99 F Amiga Tools 6 139 F Art Studio 2 (Prix normal : 349 Fi * Promo * 210 F Dent-Rom 99 F Fun Clips 2 139 F lo To The
Net 149 F Imagine PD V3.0 169 F The Karu Collection 299 F
I. ight Rom 4 199 F Ligllt Uont Gold 149 F Magic Publisher 279 F
Meeting Pearls 4 59 F Personal Suite 169 F Scala Plug In 239 F
Womcn of the Web 239 F Des dizaines d’autres CD sont
disponibles. Notre catalogue est gratuit ' Saut indication
contraire, (es Cds sont en anglais.
Commande sur papier libre. Règlement joint par chèque, mandat. Carte Bancaire par téléphone.
Frais de port CD-ROM & Logiciels : 35 Frs Périphériques : 80 Frs - Poste ou messagerie.
Pascal "P-chan" Janin (p-chan@akane.swb.de) Un détecteur de pannes bon marché "made in Australia" Advanced Amiga Analyzer Notre cher rédac' chef Bruce, piqué au vif par une publicité américaine, a commandé cette boîte magique, qui pour une somme très modique (59.95 US$ ) se targue d'être "un analyseur de diagnostics bon marché qui fonctionne sur tout Amiga" (traduction littérale).
Votre serviteur a eu ensuite la bête entre les mains pour un test, car on se demandait tous quel outil de dépannage on pouvait obtenir pour ce prix.
(note de l'auteur: pour qui aura déjà eu la bête entre les mains, ma description ressemblera fort à une traduction littérale du manuel: je m’en excuseI) Prise en mains Dans une petite boîte en carton blanche trônent une disquette, un manuel (en anglais) de 12 pages fort succint mais suffisant. Anecdote amusante, sous l’étiquette du logiciel on distingue encore que la disquette utilisée contenait un vénérable Workbench 1.2, avec le logo Amiga ! Belle époque.
L'analyseur lui-même est composé d'un boitier plastique noir (de la taille d'un jeu de Tarot) d'où partent 4 câbles gris disgrâcieux terminés par des connecteurs Sub-D variés :
• une DB-23 femelle pour le port vidéo
• une DB-9 femelle pour le port souris ou joystick, avec un
connecteur "pass- thru" sur le couvercle pour pouvoir continuer
à se servir de la souris (ou du joystick)
• une DB-25 femelle pour le port série
• une DB-25 mâle pour le port parallèle Les deux prises DB-25
sont du genre adapté aux Amiga "récents", c'est-à-dire tous les
Amiga SAUF notre vénérable ancêtre l'A1000, pour lequel il
faudra vous procurer des changeurs de genre femelle - mâle et
vice versa.
Enfin, la face avant comporte, en plus du connecteur "pass-thru" de la souris, divers témoins lumineux (LED) rouges, jaunes et verts, donnant l’état des tensions d'alimentation (-12v, +5v, +12v) disponibles sur les connecteurs mentionnés ci-avant.
Une fois les 4 vis de la face avant enlevées. Les entrailles de la bête révèlent son extrême indigence: point de carte électronique complexe. A part le connecteur "pass-thru" de la souris seuls les témoins lumineux sont reliés aux connecteurs par des résistances. Le testeur ne semble donc être qu'un bête voltmètre à LED! Nous avions dit bizarre?... Utilisation pratique La connexion de l'analyseur est fort simple :
• éteindre l'Amiga comme de bien entendu (est-il utile de le
rappeler encore?)
• débrancher tous les câbles existant, des prises série,
parallèle, vido et joystick (port 1 )
• y rebrancher les câbles de l’analyseur
• remettre l'Amiga en route pendant quelques secondes: TOUTES les
LED doivent s’allumer
• rééteindre l'Amiga
• rebrancher le cordon vidéo d'origine vers le moniteur
• déplacer le connecteur de l’analyseur du port joystick vers le
port souris (port 0)
• rebrancher la souris sur le boîtier dans le connecteur
"pass-thru”
• remettre l’Amiga en route: toutes les LED sauf "vidéo"
(débranchées) doivent s’allumer de nouveau
• démarrer l'Amiga sur disquette ou disque dur comme d’habitude
Le connecteur "pass-thru" permet de toujours pouvoir utiliser
la souris, en laissant l'analyseur branché en permanence.
C’est terminé pour la partie "hard"!
Conclusion à mi-chemin Payer près de 60 USS pour une boîte plastique, des câbles, des connecteurs et des LED estimés à 100F maxi au total relève de la douce lotie, mais pas si lotie que ça en lait: les LED donnent l'état de TOUTES les tensions à la fois, de manière simple mais TRES pratique et efficace. Pas besoin d’avoir suivi des cours d'électronique pour "voir" littéralement s'il y a un problème possible sur l'un des connecteurs. En plus, câbler tout ça à ta main prendrait un certain temps' qui rentabilise largement les 60 USS à mon humble avis !
Pas encore convaincu? Le logiciel qui vient avec complète très bien l'ensemble.
Le logiciel de test La disquette fournie avec l'analyseur est "bootable". On peut donc démarrer l'Amiga avec mais ce n'est pas indispensable (sauf pour le test mémoire, voir plus loin); une fois sous Workbench un double-clic sur l’icône du programme le lancera tout aussi bien.
Le logiciel est composé d'une batterie de tests permettant de s’assurer du bon fonctionnement des fonctions majeures de l’Amiga : ports souris et joystick, port parallèle, port série, mémoire, disquettes, vidéo (voir plus loin), configuration générale et son. Ces tests sont tous regroupés en bas de l'écran, et peuvent être activés d'un simple clic sur le gadget correspondant. Ensuite, "RUN TEST" lancera le test ad vitam eternam jusqu'à cliquer sur "STOP TEST", ce qui permet par exemple de faire tourner des tests nuit et jour sans aucune intervention.
Un gadget “HELP” donne une aide en ligne contextuelle, "ABOUT" retourne le N' de version du programme, "MORE TO COME. " vous informe des développements futurs (et nous apprend que l’auteur attend toute suggestion et ou critique pour améliorer son logiciel !) Et il y a le classique gadget de fermeture en haut à gauche pour quitter.
Une fonction très pratique est que chaque connecteur est dessiné à l'écran, avec tous ses signaux, leur fonction et le N' physique de la broche sur le connecteur. Chaque signal dans son état "actif" apparait en rouge, et il m’est possible de cliquer sur les broches: cela fait apparaître quelques explications sur la fonction de cette broche, et à quoi elle est connectée physiquement à l’intérieur de notre Amiga. Plus besoin de fouiller dans les schémas!
MMI'i I i ¦- ' i »¦ i i Blte» fini I asiü-t-ii I JHB_ Aide souris Enfin, pour chaque écran de test, les gadgets dont les fonctions sont non disponibles. Apparaissent grisés.
Test souris et joysticks Lorsque le logiciel démarre, c'est cet écran de test qui s’ouvre par défaut. Le port souris (port 0) et le port joystick (port
1) y sont représentés ensemble. Il est donc possible de tester
les deux ports à la fois, en faisant bouger la souris et en
manipulant le joystick dans toutes les directions (voir
écran précédent). La position de la souris en X et Y est
également affichée, et on peut cliquer sur les compteurs X et
Y pour en savoir plus sur le "hard" en cause s’ils ne
fonctionnent pas correctement Le manuel recommande de faire ce
tesf avec successivement la souris puis le joystick dans
chacun des 2 ports (en éteignant bien sur l'Amiga entre cha
que!), pour vérifier que les deux modes possibles "souris" et
"joystick" fonctionnement bien. Personnellement, je pense
que si les signaux s'affichent correctement en rouge dans
une position, le port est jugé bon, mais on peut effectivement
essayer les deux configurations.
Test parallèle et série Chaque test possède son propre écran, et ils ont en commun la possibilité de tester VRAIMENT (et ce n’est pas un pléonasme !) Leurs signaux grâce à une particularité de câblage des connecteurs de l’analyseur (si tant est que celui-ci est toujours relié à l’Amiga à ce stade ! ) En effet, certaines broches fonctionnant en sortie sont rebouclées sur d’autres fonctionnant en entrée, et de fait le programme lui-même peut envoyer des signaux sur certaines broches (les sorties) et les relire sur d’autres (les entrées), comme dessiné à l’écran :
Smr»nt|rir»iuiiaiBll sl | m I Viii Coati* I Mi* I Htff Ta (tM. .
EM TwH (*.-. Intl Un clic sur "RUN TEST” envoie ensuite une série de signaux sur les sorties, qui sont donc récupérés sur les entrées, et si tout se passe bien ça clignote littéralement à l’écran ! Bien sûr, comme à une sortie correspond une entrée, on ne peut les distinguer car toute erreur met en cause les deux signaux à priori, mais le problème est déjà bien cerné, A ma souvenance, un programme similaire "Check It" existait pour PC sous DOS, qui nécessitait aussi ses propres connecteurs rebouclés (mais sans doute pas de la même manière).
Test mémoire Ce test essaye d’allouer toute la mémoire disponible, et effectue ensuite des tests d'écriture lecture sur des blocs de 256Ko selon des motifs (données écrites puis lues) différents L'adresse et la zone de 256Ko en cours de test, ainsi que le nombre de cycles d'écriture lecture trouvés bons ("PASS") sont affichés. La demi-fenêtre du haut affiche les blocs testés, celle du bas ceux éventuellement trouvés défectueux et à quelle adresse.
Il fonctionne de manière similaire à l’utilitaire "GvpMemTest'' qui tourne sous Shell et que tous les possesseurs de cartes mémoire GVP ont sur leurs disquettes d'origine, seul l’affichage est plus fourni. "RUN TEST" permet de laisser tourner ce test toute une nuit au besoin, par exemple pour tester une barrette mémoire capricieuse (expérience récente conduite pour un de nos lecteurs !).
Noter que seule la mémoire RESTANTE est allouée et testée : de fait, en démarrant sous Workbench, une partie notable de la précieuse RAM est déjà utilisée, que l'analyseur ne peut ni allouer ni tester. La meilleure solution reste alors de démarrer sur la disquette fournie. Par ce biais, seul le minimum de mémoire "vital" est déjà alloué lorsque l’analyseur tourne.
Test disquettes Les 4 lecteurs de disquettes sont supportés, sauf les lecteurs haute densité (l'auteur travaille dessus d’après le manuel); ceux non connectés apparaîtront en grisé. Le gadget en haut à gauche permet de choisir entre le test lecture seule ("READ ONLY") et lecture écriture ("READ,WRITE"). Dans les deux cas. Une disquette vierge et FORMATEE doit être insérée dans chaque lecteur à tester.
Ensuite, "RUN TEST" démarre le test, et toute erreur est affichée dans la case correspondant à la piste fautive, dans la grille sous le n’ du lecteur. Chaque erreur est repérée par un code, la liste des codes étant disponible en cliquant sur "ERRS" en bas à droite.
Série Le manuel suggère une méthode pour traquer les erreurs d’alignement, la vérole des lecteurs après quelques années lancer "READ WRITE” sur un lecteur et une disquette sains (neufs) puis un "READ ONLY" sur le lecteur suspecté. Si le 2ème test donne des erreurs, c'est sans doute parce que le 2ème lecteur s'est désaligné avec le temps, les têtes de lecture écriture ne se positionnent plus en regard des pistes telles qu’écrites par le 1er lecteur "sain".
Test vidéo Seul l'état des tensions d'alimentations est testable sur le port vidéo avec le connecteur de l’analyseur, le reste des signaux étant géré en interne par l’Amiga sans rien pouvoir en changer : un affichage stable atteste de leur bon fonctionnement!
Là encore, cliquer sur une des broches du connecteur dessiné à l'écran retourne à quoi (quels circuits) elle est reliée en interne.
Configuration Comparable au très célèbre "Sysinfo” mais en beaucoup plus dépouillé, cet écran affiche les principales informations de l'Amiga. Dans une fenêtre en haut à gauche, la version de ROM Kickstart, le type d’Agnus et Denise, le microprocesseur (CPU) et son acolyte arithmétique (FPU) si présent, et enfin le type d’affichage.
La fenêtre en haut à droite retourne la liste de toutes les cartes Autoconfig présentes. Plus besoin donc d’ouvrir l'ordinateur pour savoir ce qu'il y a dedans.
A noter que les cartes présentes dans le slot vidéo ainsi que dans les slots PC des A2000, A3000 et A4000 ne retournent pas d'informations au système, contrairement aux autres cartes du bus Zorro; elles ne seront donc pas affichées. Certaines cartes ne retournent pas non plus toutes les informations pour les identifier clairement.
En ce cas, elles seront détectées mais seuls des numéros en hexadécimal seront affichés en lieu et place des noms de fabricants et de cartes, comme c'est le cas de ma Picasso II par exemple.
Enfin, la fenêtre en bas à droite affichera l'adresse de base, la taille et le type de mémoire que le système a trouvés au démarrage.
Test audio Très très simple, simpliste même, une montée chromatique de 12 notes est jouée successivement sur chacun des 4 canaux sonores de l'Amiga. Des petits haut- parleurs pour walkman feront l'affaire tant que les câbles seront bons! (dixit le manuel). Le test est ce qu'il est: une façon simple et sûre de s'assurer que le son (et les câbles!) Marche bien.
Bon marché, facile à installer et à utiliser, I' "Advanced Amiga Analyzer" remplit parfaitement son rôle. Les fonctions majeures de l’Amiga, ainsi que la quasi totalité des connexions vers le monde "extérieur" sont testées, avec en prime les détails des connexions internes en cliquant simplement sur la broche suspectée. Malgré la pauvreté du "hard" (quelques LED. Des fils et des connecteurs), la preuve est encore faite que point n’est nécessaire de faire compliqué pour rendre de grands services!
Advanced Amiga Analyzer Fabriquant: Wilcom Australia Distributeur: Paxtron - 28 grove Street, Sprina Valley. NY 10977 Tel: 914 578 6522 Fax: 914 624 3239 Prix: 59.95$ Voyager NG Rapide, et enfin les «Crames» Color qu*r » ÜMrt (on ai Sl.pl. | Dlthorlrvg ai Mon* both ir»9*
* r« i r-orod for HtColor TruaCotor *or*or«* DCT proc*5* rr3 ai
»low, wr* »ccur*t*
D. thor.no Q| Roduc* fttokorinç of tr*rwp*r*nt GIF* .
By u*tng *oro ohlp rm7 * *?•** oolyï 1 Enfin le voilà ! La version 2 de Voyager, intitulée NG, pour Nouvelle Génération, en référence à la série Star Trek, est donc enfin disponible. Au moins en version de démonstration.
On l'a tant attendue qu'on n'y croyait plus guère. Et puis, soudain. Voyager a connu une ascension fulgurante dans les statistiques de BrowserWatch. Peu de temps après, une version de démonstration était publiquement disponible.
QFX board softw*ro coopat ibi Uty?
Figure 1 (Ed. Le nouvel adresse web de Yann-Enck Proy est: http: www.netllnker.com amigaball) Tout le monde en voiture!
Cette version de démonstration de Voyager 2 est distribuée sous la forme d'une archive LZX. Ce mode de distribution ne devrait pas être bien différent pour la version finale: contrairement à Ibrowse et Aweb, Voyager est un contri- buciel et non un logiciel commercial.
Voyager ne diffère pas en cela des autres productions de son auteur, Oliver Wagner, au rang desquelles on compte AmIRC.
Cette archive contient bien sûr un fichier d’installation, grâce auquel l’Installation s'effectue sans difficulté. On remarquera que si Voyager requiert MUI (3.7 au moins), comme Ibrowse, il peut fonctionner avec un système 2.0 seulement, à la différence de ce dernier et d’AWeb.
Jusqu’à présent, les irréductibles utilisateurs de cette version (très obsolète maintenant) du système de l’Amiga devaient se contenter d’AMosaic ou de Lynx (navigateur en mode texte).
Avec le programme et ses fichiers annexes, sont installés la documentation au format HTML (60 Ko environ, plus 300 Ko d’illustrations) et un programme facili- Omni lifif? Fort» Cotor» «a lInk» («g , S 1 Socurlty Dh Hali Nm tant l’enregistrement. Ce dernier est traduit en français, y compris sa documentation, et offre la possibilité de s’enre- gistrer en France, par le biais du BUGGS (125 FF). Les accrocs du cyber-monde et les gens pressés apprécieront la faculté de payer par First Virtual, via le site d'enregistrement américain (25 dollars).
La documentation est assez agréable et complète, abondamment illustrée, et incorpore même quelques notions d’éthique du réseau («Netiquette») et quelques-unes des trombines («smileys») et abréviations, les plus couramment utilisées dans les forums.
Bienvenue à bord Comme celle d’IBrowse, l’interface de Voyager est très agréable et configurable. MUI oblige. La fenêtre de navigation s'ouvre sur l'écran du Workbench. Avec des dimensions raisonnables. Pour obtenir de Voyager qu'il s’ouvre sur son propre écran, on procède comme pour Ibrowse: il faut appeler les préférences de MUI, catégorie «Système» et créer un nouvel écran à l’aide de l'inspecteur d’écrans (PSI).
Les divers éléments de l'interface sont très classiques (figure 1) :
• barre de boutons de navigation,
• logo animé,
• zone de saisie de l'URL, avec bouton de rappel des sites
consultés auparavant (historique),
• barre de boutons d'accès direct à certains sites,
• page proprement dite,
• zone d'affichage sur l'état de la connexion ou le contenu
d'un lien,
• et animation visualisant le déroulement du chargement (diodes).
Grâce à MUI, tous ces éléments peuvent être réagencés à la volée, par glisser et lâcher.
Comme Ibrowse et Aweb, Voyager permet de régler un grand nombre d’options relatives à la présentation des pages, son comportement sur le réseau, etc (figure 2). Les réglages de polices de caractères sont assez restreints face à ceux offerts par Aweb. Voyager est en cela identique à Ibrowse. De même, Voyager ne présente pas d'innovation majeure pour les couleurs, sauf l'option d'ignorer les réglages de couleurs effectués par les pages chargées : ce qui pourrait être intéressant pour lire rapidement une page dont le texte n’est lisible WÊÊÊÊÊSd figure 2 que si l’image de fond est chargée.
Voyager permet également de choisir un serveur «proxy» (une sorte de relai stockant les pages et les fichiers les plus souvent consultés) pour les protocoles HTTP.
FTP. Gopher et WAIS, et d'écarter certains sites de la consultation préliminaire du serveur «proxy». Parmi les options restantes, on trouve :
• taille et emplacement du cache,
• correspondances entre types MIME et applications.
• diverses mesures de «sécurité» optio- nelles (confirmation
avant d’envoyer un formulaire de type «mailto:», avant
d’enregistrer un marqueur «cookie», ou refus de fournir les
informations optio- nelles concernant le navigateur, le sys
tème, etc au cours du dialogue HTTP),
• paramètres concernant le courrier électronique et l'accès aux
forums (new).
Rappelons en effet que Voyager implé- mente en interne la faculté de lire les forums depuis longtemps déjà, ce que Aweb et Ibrowse ne permettent pas.
Bien sûr, les puristes objecteront qu’il vaut mieux utiliser un outil spécifiquement adapté pour cette tâche, ce d'autant plus que l'Amiga est assez bien doté en la matière (notamment avec Thor) Cela parait assez raisonnable, car les possibilités de Voyager en la matière sont assez Spartiates (affichage, stockage, recherche) voire encore boguées (citation plutôt fantaisiste des messages auquel on répond). Néanmoins, la possibilité existe dans Voyager et il convient de la signaler (figure 3).
Au contraire d'AWeb, Voyager est désormais capable de décoder et d'afficher les images seul, sans l'aide des «Dataty- pes». Comme pour Ibrowse, cela lui permet d’afficher les animations au format GIF. Il est par contre regrettable que l'option d'utiliser les «Datatypes» n'ait pas été conservée, comme dans Ibrowse:: il existe une grande diversité de «Datatypes» d’image disponibles, que l'auteur n'aura jamais le temps de reprogrammer dans Voyager. L'exemple le plus évident en est le récent format PNG.
Les «Datatypes» sont l'un des concepts les plus intéressants du système de l'Amiga. Cela dit. Le décodage et l'affichage d'images GIF et JPEG de Voyager est très rapide et on peut ajuster la qualité de l’image en fonction de la puissance de la machine dont on dispose (coût de l’algorithme de quantisation des couleurs, algorithme de tramage, etc).
Mejaeacâ http www nttllnkwr cott Lo oTCP glf ht tp www nwt I Inkwr oo« Loii©QTZ glf http www r*titnk r oc* Bo.*»ooV*rt glf http. www nwtlmb«r cca Bouto Violwt ¦flt : mtor. Og* For.d g» f I OOA I»•»• «if !¦*«• «If IO«« 9lf 54491 31351 996 1381 Jc2w6p fknfcwf p f«K*hftgr, 2h93t id»*a wg2 «pr f ko f o f ku«4d4 gwgbe ( t» c * a • Srkodhft b ty*f l w S: llp «»» I Jtlg.
Voyager sur la toile: http: www.vapor.com voyager.html La page officielle, avec téléchargement de la version d évaluation 2.10. http: browserwatch.iworld.com stats stats.html Statistiques de fréquentation par les divers navigateurs du marché.
Http: www.w3.org pub WWW TR REC-html32.html La spécification de référence d’HTML 3.2 (en date du 14 janvier).
La vitesse supérieure Ce qui frappe, la première fois qu'on lance Voyager, c’est l’apparence de la page de présentation. Curieusement, l’ascenseur de défilement est à l’intérieur de la page. L’explication est pourtant simple: cette page est réalisée à l’aide de «frames» (mécanisme de subdivision des pages introduit par Netscape, à la fois très prisé et très décrié) et Voyager apporte d’emblée la preuve qu'il sait les reconnaître et les représenter.
Cette caractéristique a longtemps été réclamée par les internautes Amiga, car l’incapacité de gérer les «frames» conduit souvent à se voir interdire de naviguer sur tel ou tel site, même si l’examen du source de la page incriminée permet de se déplacer manuellement sur telle ou telle -sous-page».
Voyager est donc le premier à en offrir la possibilité: on a vu qu’AWeb 2.1 permettait juste de lister les «sous-pages» éventuellement présentes, et on attend Ibrowse 1.1, censé reconnaître et afficher les «frames»(Ed: page suivante).
On remarquera cependant que les «frames» conduisent à de graves problèmes de navigation avec Voyager: impossible de revenir une sous-page en arrière s'il n'y a pas un lien à cet effet dans la sous-page, ce qui est laissé au bon vouloir de son concepteur. Le bouton de navigation à cet effet reste inopérant ou transporte à la page complète précédente. On peut se rendre compte du problème en naviguant dans la documentation en ligne.
Voyager semble également être le plus rapide des trois navigateurs. Cela semble vrai pour le chargement et l’affichage des pages HTML comme pour celui des images. Cela dit, les différences ne semblent pas déterminantes. Il manque par contre la faculté de visualiser, voire de faire défiler, une page en cours de chargement, ce qui est agréable lorsque l'on charge une page de texte très longue.
Voyager est doté d'un mécanisme d'extensions similaire à celui de Netscape, etc: les «plugins». Il est livré avec un exemple assez intéressant: un outil de recherche sur le Web soumettant votre requête à quatre des moteurs de recherche les plus célèbres et vous permettant d'en suivre les résultats dans une page découpée en quatre «frames», le tout simultanément !
Enfin, Voyager est doté du meilleur navigateur de cache, dont la principale particularité est de permettre de visualiser tel ou tel document contenu dans le i‘S bjfti.
Sort by _£ti_'yp« figure 4 cache, grâce à un bouton à cet effet (figure 4). Pour le coup, Voyager fait appel à Multiview et aux «Datatypes» : il affiche donc soit le source HTML soit directement l’image si c’en est une. Le navigateur de cache permet également de sauver un document en lui redonnant son nom d’origine.
Panne sèche La version d’évaluation de Voyager, comporte un certain nombre de limitations très agaçantes quand on veut justement évaluer le logiciel, et quand il ne s'agit pas tout simplement de «caractéristiques non encore implémen- tées». Ce qui n’est pas le cas de la durée d'utilisation limitée à 30 minutes, bien sûr, mais concerne un grand nombre d’options qui ne sont pas accessibles (réglages du cache, options de sécurité. Etc). La version de démonstration d'IBrowse, par exemple, permet beaucoup plus de choses.
De plus, certains comportements pénibles ne semblent pas être propres à la version de démonstration. Comme l’impossibilité de désactiver le chargement de l’image de fond, l'absence d’un navigateur d.'historique digne de ce nom avec classement hiérarchisé des pages déjà visitées (comme Ibrowse ou Aweb). En effet, seul le bouton à liste déroulante de la zone de saisie de l’URL permet de revenir spécifiquement à une page, à moins d'utiliser le navigateur de cache à cet effet (un peu lourd...). La documentation de Voyager précise qu'il est conforme au standard HTML 2 et implémente un grand
nombre des extensions d’HTML 3.2, ceci tout en assurant un bon niveau de compatibilité avec les particularismes introduits par Netscape. Le fait est que Voyager peut centrer du texte à l’aide de la construction standard « P ALIGN=CENTER »„ comme avec le raccourci de Netscape « CENTER », mais pas dans les tables semble-t-il... Voyager reconnaît et affiche les tables, mais il faut impérativement que la dé- i dl rdfdbrt J d f kp I ôhv k d2eëli sn
- ££EL- Voyager est un navigateur Web performant et attrayant. Il
est le premier sur Amiga à implémenter les «frames», ce qui
n’est pas rien, compte tenu de l'engouement pour cette
construction. Il est également très rapide et offre
d'intéressantes innovations. Mais il est malheureux qu’il n'ait
pas bénéficié des mêmes efforts au niveau de la rigueur de la
reconnaissance du langage HTML reconnu. Sans doute que son
auteur est maintenant en train d'y remédier.
Pour la petite histoire, l’explication des scores merveilleux de Voyager dans les statistiques de Browser- Watch, est sans doute la présence d’un lien sur ce site dans la page d'accueil par défaut livré avec Voyager... Il semblerait que maintenant que chacun a eu l'occasion de le tester, le soufflé soit un peu retombé: Ibrowse a repris la tête devant Voyager, tous deux loin devant Aweb.. Voyager NG 2.10, contribuciel (contribution de 125 FF, auprès du BUGGS).
Bxacttar i'attiator «A" 4*040 atr P: ta fait Oaja * H» peur P7S if, raaha Lï fait tetrr.tr tee epptuitleeie ta: 1 piua vite pit bar 4040 ta» fbtpastiftar 1 Cl «1 aaaaya la varalan Ma; «a Uyalf-çy. Laa arraUlrvpt tmt fluieat at la ira aat pirfatttatrt JauteU , ” - ¦grtam-iM»::» . - aaaaaa» » a af »aaf ... .. calaration de la table incorpore une mention de proportion occupée en largeur dans la page, sinon Voyager affiche la table complètement ratatinée (figure 1).
* il.Ka;i-W Taalaanaçar. Oad. Dapaa. Yaa 9* adpio at?
Aaar un HM- Jt alla un pat pita rapida çy'i» 1SOO. Avar an WK:» or. Dapaaaa La «MO la ra Vl'.a aa *.-Bi c aat rjdlotla, d‘s;l y.-aly.a, tpa pbitra cctanir un 4040 rtapiat aaar un re ou un Xar epcaâaltaçcifM grollar fr «art Para hteldt» atrivlat figure 3 «ii M*nvn*r.*ui' «rHU **n« fr.
PaplT-Ta 1 a. 1 «’ l r a : tr.te fr (Lrily Paarall Wtf-Paaunç-Baat ditar cr.aa fr
* -«aaaiaadar axrn « lf-« Xref raaa lafl te aa fr eaap aya aalça
1CTH Ibrowse 1.1: la riposte La réponse du berger à la bergère
ne se sera pas trop fait attendre... Ibrowse est donc le se
cond navigateur pour Amiga à reconnaître et afficher les
«frames», grâce à cette seconde mise à jour, 1.1 (qui est donc
plus récente que la 1.02 précédente...). Attention cependant,
cette mise à jour n'est pour l'instant disponible que pour les
versions commerciales (1.00 et
1. 02), et nécessite MUI 3.8. VaporWare"011' ia».¦Mt .. iiiwui
' • U*. - V «NI..
* !• *.*«...« .
yager 1-aiesl News » Va» 'lfear*aa««irxrtu hr».
I " ig. I Ibrowse, qui semble être le plus utilisé des navigateurs Web sur Amiga, paraît également être celui qui a le traitement du langage HTML le plus rigoureux, tout en offrant un bon confort en matière d'ergonomie et de personnalisation. Sa plus grosse lacune reste la carence d'une impression graphique des pages.
S'il est rassurant de voir Ibrowse et Voyager continuer à évoluer, on peut commencer à s’inquiéter pour Aweb, sur le site duquel les seules choses qui évoluent depuis quelques mois sont les extensions telles le module FTP ou le convertisseur texte... Ibrowse sur le Web: Sites officiels indisponibles actuellement: http: www.omnlpresence.com ibrowse http: www. Efd .lth.se ~f94sbu ibrowse La mise à Jour 1.1 pour les possesseurs de versions commerciales: http: www.hisott.co.uk ibrowse support.html 51 ?,©. O . Gjgj ® g VaporWare ~01* t1
- .....' 1 ; I iri: . IwlHY ; yager . A-pH» .
. Lk7W I,atest News , •* .*- , KTVSau . 3t*»w« fnSrOar.
1*Fek [ 1 Mise à jour corrective... De nombreuses bogues, comme le comportement erratique dans la fenêtre d’historique, ainsi que de nombreuses absences, comme l'impossibilité d'effacer tel ou tel élément stocké dans le cache sur disque, ont été corrigées dans cette nouvelle mouture.
Comme Voyager NG, Ibrowse propose désormais un certain nombre de réglages relatifs à l’affichage des images : algorithme de tramage (Floyd- Steinberg, etc), choix de palette, etc. Comme dans Aweb, une fenêtre permet de suivre le déroulement de chaque connexion HTTP (qu'il s’agisse du transfert de pages HTML ou d’images).
Malgré ces corrections, il arrive encore à Ibrowse de planter, voire de faire planter toute la machine. Le problème n’est pas toujours insoluble: une recette faisant souvent des merveilles consiste à augmenter considérablement la taille de la pile dans l’icône d’IBrowse (¦•Information.' Dans le menu du WorkBench.
Une fois l’icône sélectionnée). J'utilise actuellement une pile de 40000 octets, et bien qu'ayant souvent quatre ou cinq fenêtres de navigation simultanées, je n’ai connu qu’un seul plantage avec Ibrowse 1.1 (le réglage d’origine est toujours 8192).
La grande nouveauté d’IBrowse 1.1 C’est bien entendu l’arrivée des “fra- mes (cf. Article sur Voyager NG). Ce fut une course effrénée à qui sortirait le premier un navigateur affichant convenablement ces “frames». Course qu’a remporté Oliver Wagner, avec Voyager NG. Maintenant que nous en avons deux, nous n'allons pas nous priver de comparer les résultats... Inutile d’aller chercher trop loin une page comportant des “frames»: le site de Vapor, éditeur de Voyager, en fait abondamment usage. Quelle surprise de constater que la page d'accueil est bien mieux affichée par Ibrowse que par
Voyager lui-même! Les figures 1 et 2.
Obtenues sur un écran 16 bits (65000 nuances) permettent en effet d'observer que Voyager gaspille volontiers de la place en affichant des ascenseurs, pour le défilement à l'intérieur d’une sous- page donnée, alors qu’ils ne sont pas forcément nécessaires. Par contre, Voyager matérialise les “frames» de manière assez élégante, alors qu'aucune démarcation n’est visible suivant les cas avec Ibrowse. Par ailleurs, certaines informations de couleur, comme les fonds des sous-titres de cette page, ne sont pas prises en compte par Voyager.
D’autre part. Ibrowse a une meilleure approche de la navigation avec les -fra- mes» : le bouton retour fait revenir d'une sous-page en arrière, et s'il n'y en a plus, d'une page en arrière. Avec Voyager, on passe directement à la page complète précédente.
Une deuxième page permet de mettre à nouveau en évidence une quantité de points de mise en page où Ibrowse s’en sort mieux que Voyager (figures 3 et 4) Comparez en particulier l’affichage de la seconde sous-page en haut à gauche, ainsi que le placement du texte «TSW MAILING LIST» en bas à droite. Enfin, remarquez que les images de la sous- page en haut à droite sont très différentes. En fait Ibrowse rechargeait régulièrement une nouvelle image alors que Voyager s'était arrêté à la toute première.
En effet, Ibrowse 1.1 reconnaît désormais la construction -META HTTP- EQUIV= "REFRESH ’ ... », forçant le chargement d’une nouvelle page, ou sous-page, après un délai donné. Bien sûr comme cette disposition peut se révéler pénible (c'est plutôt de la publicité qu’on nous donne ainsi à voir), il est possible de la désactiver par menu.
Dans la même veine, on remarquera la gestion des «cookies», ces informations succintes stockées chez vous sur la demande du site Web consulté, et que seul ce dernier pourra ensuite demander à recevoir. Lors d'une visite utltérieure Cependant, on peut demander à Ibrowse de ne pas mémoriser de cookie systématiquement, mais de demander confirmation à chaque occasion.
DUCHET COMPUTERS 5 1 Saint-George Road - CHEPSTOW - NP6 5LA - Angleterre Tél: 00 44 1291 625 780 8h a i» h lundi samudi) Fax: 00 44 1291 627 046 (24h 24) Ligne téléphonique directe en fiançais MINITEL 3616 AZERTY rubrique DUC Fournissez-vous directement en Angleterre!
NOUS NE PROPOSONS JAMAIS DES ARTICLES QUI N'EXISTENT PAS OU QUE NOUS N'AVONS PAS EN INVENTAIRE DU MATERIEL AMIGA DISPONIBLE (Prix en Francs Français, T.T.C. port compris) Interface PCMCIA SCSI2 lllsoft SURF SQUIRREI. (A 1200) 645 F TECIINO SOUND TURBO 2 stéréo (F) Compatible AMIPHONE TCP 285 F Adaptateur pour brancher les manettes analogues PC sur AMIGA: 45F - les 2: 80 I HOUSSE AMIGA 500 600 1200 (PRECISEZ SVP) 25 F • 3 pour 50 F Lecteur EXTERNE (Méc. SONY port d'extension) pour TOUS Amigas 425 F Carte MAGNUM extension RAM A1200 - 8 Mo maximum - Fournie Oko 375 F Circuit CIA 8520 PLCC
391078431 pour AI200 145 F PAULA 8364(252 127 02) Amiga500 2000 55 F - 2 pour 95 F Lecteur Interne Amiga 500 285 F • 2 pour 500 F Lecteur Interne Amiga 1200 285 F COPIEUR "HARD": XCOPY PRO + Interface ACTION PAD (JOYPAD) Amiga seul. 125 F - 2 pour 220 F KIT de transfert de fichiers AMIGA » PC (doc. F) 120 F SOURIS CD 32 ou AMIGA (préciser SVP) 125 F - 2 pour 220 F C3ble NULL MODEM multistandard 5m: 145 F - 10m; 165 F QUADRUPLEUR de MANETTES: 50 F 4 pour 150 F Carte AURA 12blt I6bit PCMCIA (A600 A1200) 595 F Circuit 8375 (318069-16) A500 2000 5S F - 2 pour 95 F Circuit GARY 5719 (318072-01)
5S F - 2 pour 95 F Lecteur Interne Amiga 600 285 F Cable Imprimante (3 m) 40 F CYCLONE (doc en français) 250 F PC TASK 4.1: 625 F TTC Port compris Version complète multilingue sur écran: FRANÇAIS Anglais Allemand disquettes commerciales originales + manuel original complet (Processeur 68020 -ou mieux- requis) Mise à jour PC TASK 4.1 (avec manuel original complet) Si VOUS possédez déjà PC TASK 3 OU 3. I (ou tout n° fantaisiste supérieur) 275 F TTC port compris
S. V.P. envoyez-nous vos disquettes originales 3, 3.1 etc...
comme preuve d'achat elles vous seront retournées (intactes!)
Avec votre mise à jour PC TASK 4.1 PROGICIELS AMIGA
DISPONIBLES (Prix en Francs Français, T.T.C. port compris)
AmIFIIe SAFE PRO 2.4+ (F) 365 F DICE C Compiler 3.2 (avec
manuels sur disk) 325 F DIRECTORY OPIIS 5.5 375 F AmiFile SAFE
USER 2.4+ (F) I 75 F
G. F.A. BASIC 3.5 I (avec manuel technique de 420 pages) 95 F PC
TASK 3.1 37S F GP FAX (dernière version) 325 F DEVPAC 3.14
(dernière version officielle de Hlsofr) 395 F BLITZ BASIC 2.1
175 F TERMITE TCP 295 F IIISOFT BASIC 2 (dernière version
officielle de Hisoft) 395 F
B. u.M. 9a 9b Ioa IOb (4 disks) 65 F DISKSALV 4 245 F NET « WEB
(Contient IBROWSE I.02+ version complète) 275 F
8. LI.M. 5 16 77 8 (4 disks) 40 1 HISPEED PASCAL (d.rnttre v.™-»
525 F IBROWSE -version 1.02 +complète- contient MUI 3.7 + 225
F BUTZ SUPPORT SUITE (3 PISKS) 1 10 F DE NOMBREUX JEUX AMIGA
SONT REVENUS EN STOCK ! (Prix T.T.C. port compris).
APIDYA(F) -laut A4000 ...... 10 F EvROtEAC.UF MANAWR (2MO RAM) I25 F NASCAR CHALLENGE A 500- 45 F STARLORD (Mlrroprose) . .
85 F BANSHEE (VF) A 1200 ...... 60 F Evolution HUMans 3 (F) AI200 95 F NICK FALDO GOLF .... 15 F STRIP POT A 1200 (Erotique) .
15 F B I7FLYING FORTRESS 500 600 115 F EXILE A 1200 ..... 95 F NIGHTHAWK F-l 17 A 2.0 v 3.0 85 F SUPER SKIDMARKS ... 95 F BLACK CRYPT ...... 110 F EXII.F. A 600 95 F ODYSSEY ... 95 F SUPER LEAGUE MANAGER 75 F BI.IT2KRF.IG (WARGAME) ..... 15 F F-15 II (Microprose) ... 1 15 F PGA COI F EURO TOUR A I 200 45 F SUPER LEAGUE MANAGER AI200 75 F BI.OODNET (F) A 1200 ...... I I0F F 19 suai III noirci A500 2000 1 15 F PINBAll FANTASIES AGA A1200 65 F SUPER TENNIS CHAMPION 75 F BLOODNËT (F) A500+ A600 .
I 10 F FF.ARS A 1200 ...... 95 F PLAYER MANAGER 2 (ANCO) . .
95 F SYNDICATE . 70 F BRUTAL PAWSOFFURY (VF) 15 F FIELDS OF GLORY (WB 2 + ) ... 95 F POPULOUS + DATA .. 95 F rHEME PARK A 1200 I 15 F BUBBI.F. N SQUEAK A 1200 65 I FIELDS OF GLORY A 1200 ____ 95 F POPULOUS 2 1 15 F THEME PARK A 600 ¦ I 5 F BUBBLE H SQUEAK A 600 ---- 65 F GLOOM 2 DELUXE A 1200 ____ 75 F POWER DRIVE (F) ..... 35 F TOTAL FOOTBALL (Domaik) .
95 F CHAOS ENGINE AGA A 1200 .
65 F GUARDIAN A 1200 . 65 F POWIRMONGIR + IIAIA A500 600 95 F TURNINC POINTS A 500-____ 55 F CHAOS ENGINE 2 ... I95 F HEIMDALL (F) -WB 2 ... 10 F PROJECT X .... 65 F
U. F.O. (A 600) ..... 115 F CIVILIZATION ...... 95 F
HEIMDALL 2 (F) A500 600..... 25 F RAILROAD TYCOON . 1
15 F
U. F.O. (A 1200) .... I 15 F COALA A 1200 ..... 95 F
HEIMDALL 2 (VF) • A I200 .... 75 F ROAD RASH . 85
F UNIVERSE (VF) ..... 75 F COLONIZATION (F) .. I
15 F iMPossiBir Mission 2025 (vr) AI200 85 F SHAQ FU A
I200- .... 60 F VIRTUAL KART INC, A1200 (F) 95 F DESERT
STRIKF . 05 F iMPOSSltlF Mission 2025 (vr) a600
85 F SIEENT SERVICE 2 ... 115 F WATCH TOWER IF) A 1200
95 F DOGFICHT (Microprose) 85F )AMES POND 2 (F) -A
1200 35 F SKEI.ETON KREW (F) • A I200 .. 75F WHITE DEATH |
WARGAME)____ 45 F DRAGONSTONE (VF) .. 65 F LEGENDS AGA
Al 200 1000 (F) 95 F SKIDMARKS + DATA AGA..... 60 F WING
COMMANDER . 85 F DUNE 2 . 95 F
TheLOST VIKINGS (VF) 95 F SLAM TILT (F) - A I200 ......
145 F WORMS .. 11 5 F DuNOtON MASKR 2 (VF) A 1
200 .
95 F MICROPROSE GRAND PRIX FI .
II5F SPACE QUEST 4 (Doc F.) 75 F WORMS DIRCOORStur ¦ AGA 175 F ELITE 2 (Anglais) ...... 95 F MINSKIES the Abduction -A 1200 I 25 F SPACf. HULK . 95 F XTREME RACING A 1200 ..... 75 F ELITE 2 (Version Française) .
125 F NAPOLEONICS A 500 . 65 F SPECIAL FORCES (Microprose) . . .
85 F Xtreme Raclng AGA: 2 DATA DISKS 55 F SELECTION AMIGA CD 32 (Prix T.T.C. port compris): AKIRA . 50 F DRAGONSTONE ... . . 60 F LEGENDS (F) .... ... 95 F STRIP POT (Érotique) .
50 F ALFRED CHICKEN (F) . 35 F EVOLUTION HUMANS 3 |F) . .
. . 95 F LIBERATION CAPTIVE 2 . .
... 70 F SUPER LEAGUE MANAGER .
75 F BRUTAL PAWS OF FURY (VF) . 50 F EXILE ... . . 50 F LOST VIKINGS (F) . . 75 F SUPER SKIDMARKS ... 75 F BUDBA'N'STYX (F) .. . 45 F FEARS ... . . 85 F MARVIN MARVELLOUS . . .
... 45 F VITAL LIGHT IF) .... 45 F BUBBLE H SQUEAK . 75 F GLOOM ..... . . 85 F PINBALL ILLUSIONS ...... ... 65 F American Ht«iiAt,i Encyciopedia 45 F CASTLES 2 . . 65 F GUARDIAN 75 F PREMIERE (F) .... . . 45 F WORMS (F) . 125 F CHAOS ENGINE (F) . HUMANS I + HUMANS 1 ... . 45 F ROAD KILL ...... .. 65 F WEMBLEY INT. SOCCER ...... 50 F ou fax«x votre commande signée avec détails de votre carte bancaire. Par Minitel: 581* azerty puis DUC. Ou rédigez (ïN FRANÇAIS SVP) sur papier libre et joignez votre règlement. Nous
acceptons les chèques ordinaires français, les chèques La Poste Français, les cartes Internationales VISA et EUROCARD, mandats Internationaux (ou Eurochèque en sterling si vous n avez pas de chéquier Français). Notre catalogue complet vous est envoyé -gratuitement- avec votre première commande Si vous désirez recevoir un catalogue complet afin de faire votre choix, écrivez-vous en français svp et joignez 6 timbres à 3 F F ou a C.R.I.; précisez votre configuration exacte, ou nous ne pourrons pas donner suite â votre demande. Transaction minimum 100 FF MA118*7 ¦ Stock et prix valables pour la
durée de publication du magazine • Toute commande est considérée comme ferme.
COMMS POUR DEBUTANTS (2) par Johann Girard-Cheron courrier électronique: Sammy@hol.fr Connectez-vous et surfez sur le Web Amiga interneticus Pour quelques années encore, se connecter à Internet, c'est d'abord une histoire de mots. En effet, certaines questions reviennent tout le temps : "Je ne comprends pas, mon Amiga me dit qu'il ne trouve pas le DNS, ca veut dire quoi ?".
Ce mois ci, nous allons donc donner quelques reperes essentiels de cette jungle linguistico-technologique.
Internet = protocoles De par le monde, il existe de nombreux réseaux d’ordinateurs qui se sont connectés entre eux, formant des "réseaux" de reseaux. Internet est le nom donné au plus grand de ces réseaux parmi les réseaux.
Tous les types d'ordinateurs (stations de travail, ordinateurs personnels...) peuvent s'intégrer au réseau, à condition qu'ils puissent interagir avec les autres ordinateurs, c’est-à-dire qu'ils utilisent les protocoles qui régissent le fonctionement d’Internet.
On peut distinguer deux catégories de protocoles :
• les protocoles qui gèrent le voyage et la distribution des don
nées (un peu comme votre facteur, et toute l infra-structure de
la Poste).
• les protocoles qui décrivent l’utilisation qui est faite de ces
données.
Votre Amiga aura donc besoin d’un programme qui servira de "facteur", comme Miami, et des programmes qui utiliseront ce facteur, chacun dans un but précis (YAM, AmFTP, Ibrowse...) Le voyage des données Pour commencer, occupons nous du réseau lui même, et plus particulièrement du "voyage" des données échangées.
Les "tuyaux" qui forment Internet ont une taille très Importante mais ne sont pas extensibles. Pour éviter, au maximum, les "en- bouteillages" par amas de grosses données, toutes les données circulent par «petits paquets» donc de façon plus fluide La gestion des paquets se fait sur le principe suivant: l’ordinateur de «départ» sépare toutes les informations en suffisamment de paquets, et les ordinateurs du réseau s'occupent de trouver la meilleure «route» vers la bonne adresse : l'ordinateur «destination».
Le protocole qui réglemente les paquets, leurs tailles, l’adresse des ordinateurs, etc...s’appelle IP (Internet Protocol).
Le tri Les paquets, comme une lettre, sont transportés dans une "enveloppe” qui sert au guidage d'un paquet tout au long de son voyage... Une fois arrivé et l'enveloppe du paquet enlevée, les données sont transmises au Protocole de Contrôle des Transmissions (TCP) qui va les trier. Le texte, par exemple, doit être dirigé vers le programme de courrier électronique, tandis que le petit bout d’un fichier lha trouvé sur aminet, doit être dirigé vers le programme qui gère le téléchargement... TCP ’ refile le bébé au bon programme, exactement comme le standard téléphonique d'une société dirige
l'appel du client vers le poste de la personne désirée. La seule différence est qu’au lieu de parler de numéro de poste, on parle de numéro de "port”. Par exemple, le courrier arrive par le port 110 et le téléchargement passe par le port 21. Chaque programme qui utilise Internet, utilise donc, un numéro de port spécifique de sa fonction.
En fait, TCP n'est pas fermé: parmi tous les numéros de port possibles, tous ne sont pas réservés par TCP et donc il vous est possible d’en réserver un pour une application qui n’est pas décrite dans TCP.
Les programmes gérant tous ces échanges (nos "facteurs") sont appelés "piles TCP IP" et sont sur Amiga : AmiTCP.
Miami et TermiteTCP.
Adresser Comme évoqué ci-dessus, un ordinateur qui veut transmettre un paquet à un autre, va se servir de l'adresse IP de l’ordinateur destination. Les adresses Internet sont composées de 4 chiffres séparés par des points. Pour des ordinateurs, c'est très pratique d'utiliser des chiffres, mais pour nous autres humains, comment se souvenir de «195.6.137.5» ou «195.6.137.14» ?
Les créateurs de TCP IP ont donc prévu de donner un équivalent aux adresses numériques avec des adresses constituées de mots, comme «machin.truc.bidule». Tant qu’à faire «machin», «truc» et «bidule» ne sont pas choisis au hasard. Prenons par exemple, mon Amiga, qui a l’adresse Internet «ppp56.hol.fr». Décomposons cette adresse :
• «machin» c’est le nom de l'ordinateur (je suis le numéro ppp56)
• cet ordinateur fait partie du réseau géré par le domaine
«truc», ici hol pour la société Havas On Line
• HOL est dans la hiérarchie «bidule» ici fr, donc en France.
Ce découpage logique a également l’intérêt de pouvoir identifier facilement un ordinateur, présent ou futur, parmi des dizaines de millions.
A chaque fois que l'on utilise une adresse en langage naturel («machin.truc.bidule») votre ordinateur va demander a un ordinateur spécialisé de la «traduire» en adresse numérique. Cet ordinateur dédié s’appelle un «serveur de nom de domaine» ou en anglais Domain Name Server (DNS).
Souffler Après ces premières explications, vous avez compris, que pour utiliser Internet, Il faut au minimum, un accès au réseau, une adresse pour son propre ordinateur, et connaître l'adresse d'un serveur DNS qui se chargera des conversions des adresses J'en vois un au tond qui se dit, c'est bien beau, mais ou trouve-t-on tout ca ?
Connecter Dans le jargon Internaute, on appelle la société (ou l'association) qui vous permet d'utiliser, de fournir, ses «tuyaux» d'accès au réseau, un fournisseur (provider en anglais. Le sigle anglais ISP, pour Internet Service Provider se traduit couramment par FAI, Fournisseur d'Accès à Internet).
Quant aux deux adresses (la votre et le DNS), c’est aussi le provider qui va vous les donner.
En fait, l'organisme qui gère les adresses IP à attribué a votre fournisseur un certain nombre d’adresses. Pour vous donner une adresse pour votre ordinateur le temps de votre connexion, le fournisseur peut :
• vous attribuer définitivement une adresse (toujours la même),
on parle alors d’attribution statique.
• vous en "prêter" une le temps de votre connexion parmi celles
qui sont encore disponibles à ce moment là, on parle
d'attribution dynamique.
Là encore, différents protocoles de transport peuvent gérer l'attribution des adresses, comme PPP, SLIP Votre fournisseur vous dira quel protocole ces ordinateurs utilisent.
Autoriser Evidemment, i! N’est pas fou: avant de vous autoriser à utiliser une de ses adresses et une partie du gros "tuyau" qui le relie au Net, l'ordinateur du fournisseur va s'assurer de votre identité donc que vous.êtes bien un client de la société Pour cela, il utilise une procédure d’authentification: il vous demande votre nom (Login) et votre mot de passe (Password).
Il vérifie alors que vos réponses correspondent aux Informations qui ont été choisies lors de la souscription de votre abonnement... L’authentification a lieu au début de la connexion, soit en tapant les réponses directement sur votre clavier, soit par un "script" qui répond aux questions (Login et password) à votre place, soit par un protocole dédié : "PAP CHAP".
Utiliser Il nous reste à dire quelques mots des possibilités d'utilisation d’Internet. Chaque type d’utilisation est une ressource d’Internet.
Les ressources les plus utilisées sont l’email (le courrier électronique), le FTP (ou Protocole de Transfert de Programmes, pour télécharger des logiciels, per exemple), l'IRC (Internet Relay Chat, ou on peut communiquer en direct avec un groupe, les participants envoyant leurs commentaires en "temps réel" pendant la connection), les newsgroups (groupes de discussions rassemblés par sujet : Amiga en général, Amiga et émulation, etc...) et le très médiatique WWW ou "World Wide Web", sur lequel on "surf" de site graphique en site graphique avec un logiciel spécial qui s’appelle un
"browser" Je vous renvoie aux numéros précédents où ces ressources ont déjà été détaillées par notre Corinne nationale ou par l'abominable yep (Yann Erick Proy) ;-)... Thierry Lamblot: Internet pas si facile que ça... J'ai moi aussi mis les pieds à l’étrier il y a quelques mois et j'ai acquis un modem. Sur les conseils avisés des connectés d'Amigatel, j'ai choisi "Club-internet" comme provider (fournisseur) car il était possible de passer en local sur toute la France. En route pour le "surf". En fait de surf, ce sont des soirées de galère que j’ai connues. Je venais de mettre les pieds dans
un monde que je ne connaissais pas et je ne m’étais pas du tout préparé à cette éventualité. J’avais pourtant pris bien soin de rassembler mes Amiga News pour m'aider mais hélas ce fut totalement insuffisant.
Bien évidemment, je n’ai décrit qu’une petite partie du fonctionnement réel d'Internet. Si vous voulez plus de détails, je vous renvoie aux "RFC" qui décrivent précisément et en détail tous les protocoles utilisés. Ces documents sont disponibles gratuitement sur le Net. Le mois prochain, un article beaucoup plus pratique : comment choisir un fournisseur, et comment installer quelques logiciels pour débuter simplement sur Internet.
Appel aux internautes: êtes-vous contents de votre fournisseur Internet?
Dans le cadre de cette série d’articles, nous voudrions faire une petite enquête auprès de nos lecteurs. Envoyez-nous par courrier électronique vos commentaires sur votre fournisseur, l’efficacité de ses services et la qualité de vos connexions. Le mois prochain nous publierons les résultats.
Il est important de fournir votre location géographique, car ceci peut être un facteur important.
Notre adresse: anews@club-internet.fr ’ Pour alléger ce texte déjà rempli de termes DarDar6s, j'utilise directement le nom du protocole (TCP, IP. ) sans préciser à chaque fo«s que je parle du «protocole» TCP ou du «protocole» IP Mes déboires ont débuté à l’ouverture du paquet du modem (un US-Robotics Sporter Voice). La doc : vous utilisez Window 95, Windows 3,11...Ca commence mal.
Le cordon est un DB25-DB15 et le port série de l'Amiga est un DB25 comme le modem. 24 heures de perdues car il va falloir se trouver un adaptateur que fort heureusement tous les revendeurs possèdent. Un ami m'avait envoyé une version démo de Miami et Term que j'installe sur mon disque. A moi le Net. Patatras, ma version de MUI est trop ancienne. Ca continue. Par chance, je vais à Paris le week-end suivant et achète le dernier set Aminet car il y a une version démo de MUI utilisable pour Internet. Au bout de quelques jours j'avais enfin compris que je possédais la "plie" nécessaire à mes
premières connexions. Je lance Miamllnit comme prévu, après avoir entré les différentes informations nécessaires. Que des messages d’erreur. Je retourne sur Amigatel, peut être qu’une âme charitable... Banco! Mon modem est endormi et il faut le réveiller en utilisant Term. Après une heure passée au téléphone avec Term (atz, ats34=8, ati4..etc) et mon bon samaritain, me revoilà parti pour mes essais. Ca sonne, mais après.
Le lendemain, c'est au tour du Sysop d’Amigatel de me prendre par la main. Vérification des paramètres dans Term et entrée des paramètres dans Miami. Car cette fois on n'utilisera pas MiamilniT.
NYn Question au Sysop.
Suis-je donc si nul que çà?
Non on est pratiquement tous passé par là. A défaut de me rassurer sur mes facultés intellectuelles sa remarque a au moins le don de me consoler. Il me précise qu’à l’invite dans Miami, je dois taper "clubint" puis F6 et F7 pour m'identifier auprès du fournisseur. Ok, maintenant ça marche.
J’ai volontairement abrégé. Mais pourquoi toute cette prose sur mes aventures?
Simplement, pour indiquer qu’lnternet c'est fabuleux mais il faut s’y préparer et se renseigner. Il existe beaucoup de termes techniques qui ne sont pas du tout familiers pour le débutant. Je conseillerai aux débutants de commencer avec si possible un Kit de connexion qu'ils modifieront au fur et à mesure de leurs progrès. Il faut en effet quelques logiciels pour les différentes utilisations d’Internet. Ces programmes sont parfaits et n’ont rien à envier à ceux du monde PC. Mes problèmes m'ont inspiré pas mal de réflexions et j’ai émis l'idée de faire un article pour débutants en
expliquant avec des mots simples. Heureusement Johann Girard-Cheron a relevé le défi en acceptant de rédiger un ou deux articles pour les débutants que nous sommes. Qu’il en soit remercié ici.
L’entraide, ca aussi c’est l’Amiga.
Souris 2 ou 3 boutons ... 129 139 Frs Matériel d’occasion ..N C. Liste des CD-Rom et ou Catalogue des produits disponible sur demande .__,A[.. l'j. :• -I'.'-O' _ A Atéo Concepts ( Fabrication, maintenance et distribution ) Payement par chèque manda! Ou CH Frais de port logiciel 40 Frs matériel Î5 Frs louer 150 FI- Contre Remboursement atonies 60 Frs Périphériques Disque Dur 1.7 Go IDE ..... 1590 Frs . 850 Frs .1850 Frs 1290 Frs . N.C. . 725 Frs 2990 Frs 2690 Frs Disque Dur 350 Mo FSCSI 3 Disque Dur 1 2 Go FSCSI 3 .
Lecteur ZIP 100 Mo SCSI 2 CD-ROM 8x interne SCSI CD-ROM 8x interne IDE Graveur SONY CDU926S Scanner 600x600,24 bits .... D Mémoires
4. 8 16. 32 Mo à 60 ns (EDO) .. N.C 1 Mo ZIP A3000 (Occas ) 300
Frs RAM GVP 16 Mo à 70 ns 1090 frs RAM GVP 16 Mo à 60 ns 1290
frs D Accélération Blizzard 1230 50 Mhz 1190 Frs Blizzard
1240 ERC 40 Mhz .. 2290 Frs Blizzard 1260 50 Mhz 3990 Frs
Blizzard 2040 ERC 40 Mhz.. 2990 Frs Blizzard 2060 50 Mhz 4890
Frs Cyberstorm 40 40MHZ .....3090 Frs Cyberstorm 60 50 Mhz
4990 Frs Modules SCSI 12xx et Cyber. . N.C. D Mais Aussi...
lilnwi t e Plessis 11220 - Coueion ( proximité de Nnnlcs ) D
Les Cables Rallonge 3.5" vers 2 x 3.5" 120 Frs Cable 2.5' vers
3.5" 59 Frs Cable 2.5' vers 2 5" et 3.5' .... 79 Frs Switch
d’écrans 449 Frs Plein d'autres modèles disponibles ainsi que
des cables sur mesure Produits Atéo Branchez 4 périphériques
IDE (cables + nappes * docs * boite) Atéo IDE mux pour A1200
249 Frs Atéo IDE mux pour A4000 199 Frs Interface pour Clavier
PC Pour A1200 en tower 349 Frs Pour A2 3 4000 .. 399
Frs Mise à jour ROM (Ver. 1.6) 80 Frs Boîtiers Atéo TOWER
Boîtier Tower A1200 (+ Interface clavier PC + clavier
) .899 Frs Boîtier Big Tower A2 3000 .. 1090 Frs
Ext. Zorro II RBM (7 slots) 1590 Frs Lecteur disquette DD int
210 Frs D A Cartes d'extensions Carte SCSI 4008 (DMA) 1290 Frs
I O AlfaData (1 Par + 2 Ser) 690 Frs Picasso IV (4Mo) 3290 Frs
CyberVision 64 BD (4Mo) 1990 Frs SPECIAL SYSTEMES avec
Christopher Potter (poiter@sic.epfi.ch) et Georges Tarbouriech
La situation générale de l’informatique, côté hardware pOS et
Java: la fin de la crise Amiga ?
Par Christopher Potter En regardant l'informatique en général, on se rend compte que l'on est dans une période de turbulences extrêmes. Le hardware de l'Amiga n’est pas le seul en 'perte de vitesse'. En effet, un grand nombre d'architectures sont en train de débuter un long et douloureux déclin comme l'Amiga il y a quelques années. Car la compétition devient féroce entre contruc- tueurs de microprocesseurs, qui, de plus, doivent construire des usines de plus en plus chères pour les nouvelles générations de puces. Et dans ce cas, la logique économique joue à plein. Il faut vendre en grande
quantité pour arriver à survivre.
Côté processeur, on peut se demander le futur, à moyen terme, de processeurs (même très performants) comme le MIPS de Silicon Graphics et l'ALPHA de Digital.
Ce dernier a comme seul avantage d’être le seul processeur RISC supporté par NT et le processeur ayant la puissance réelle la plus grande (900 MFIops théorique pour 450 Mhz).
Restent le PowerPC et le SPARC de Sun Ces deux processeurs font parties des plus vendus (hors Intel), Le SPARC a l'avantage d’être fabriqué par Sun, le fameux créateur du concept JAVA, qui a décidé avec d'autres de s’attaquer frontalement au monopole de Microsoft Quant au PowerPC (architecture hardware ouverte en opposition à celle d’Intel qui ne permet que le bête clonage), processeur le plus vendu après le Pentium (mais plus de dix fois moins quand même), il souffre du nombre réduit de 'grands' systèmes d'exploitations (sauf AIX d’IBM et MacOS, mais NT 5 ne sera pas disponible car
les ventes ont été insuffisantes sur PowerPC) mais la lente descente d'Apple fait planer des doutes sur le long terme Néanmoins, on peut considérer que le PowerPC est un des seuls processeurs pouvant tenir tête à Intel pour le long terme (surtout qu lntel n'a toujours pas de processeurs RISC 64 bits et que la transition va être très difficile. Ce processeur s’appelle Merced et est prévu pour 1999).
L'attaque de la plateforme Intel est donc terrible, que cela soit pour l’instant contre le Mac, et à moyen terme contre tous les constructeurs de station de travail. Ceci est extrêmement dommageable Un monopole dans l'architecture des processeurs ne peut être accepté, PowerPC et un autre processeur RISC (Sparc, Alpha ?) Doivent rester une alternative.
Côté systèmes d’exploitations Il y en a beaucoup ! Windows 95 et NT, OS 2, Unix, MacOS, plus rares AmigaDOS.
NextStep ou plus récents BeOS, pOS Ici aussi les choses changent très vite. MacOS n'ayant pas réussi à sortir son MacOS 8 ei ayant fait l'erreur de ne pas changer de processeur et d'OS en même temps (68000- PPC. Et MacOS- NeXTstep) est en train de perdre la partie. Son seul salut pourrait venir de Java.
Mais Mac n'est pas le seul à être marginalisé. C’est aussi le cas de OS 2. Quant a Be. Il semble qu'il restera l'OS pour les puristes des systèmes d'exploitation, un peu comme NeXT, car le risque est trop grand pour les développeurs. D'ailleurs, la production de la BeBox a été arrêtée (mais BeOS tourne sur d’autres PPC). Pour le futur, il nous reste donc Windows95 pour les particuliers et une nouvelle guerre qui pourrait bientôt faire rage entre NT et Unix dans le monde scientifique et technique Peut-on accepter cela aussi ? Non, bien sûr. Un monopole du système d’exploitation est
encore plus inacceptable que celui du processeur (dans ce cas, le développeur du système d’exploitation peut en théorie faire ce qu'il lui plait, comme sortir de nouvelles versions incompatibles avec la précédente pour forcer l'achat, pratiquer des prix prohibitifs, . ..) Revenons auprès de notre Amiga Après avoir mis le cadre, on peut poser la question: et nous, Amigaïstes? Et bien nous, nous sommes chanceux, dirai-je Après des années de non-évolution majeure, un certain nombre de développeurs et d'utilisateurs sont toujours là et bien là Voir la liste partielle à la fin de l'article.
Bien sûr, des poids lourds ont disparu (Scala. SAS-C, ArtDepartmentPro, Ppagë), mais je dirai, qu’en regard de ce que l'on a subi, c'est presque minime! Surtout, d’autres les ont remplacés (sauf Scala je crois). StorrrC++ pour SAS C, ArtEttect pour Photogenics ou ADPro, PageStream pour ProPage, Ppaint pour Dpaint, DrawS- tudio pour ProDraw et ainsi de suite... Avec Internet, le développement de logiciels s’est même accentué! Sur Amiga, même si nous n'avons pas les poids lourds Netscape ou InterneîExplorer, nous avons trois browsers WEB sérieux (IBrowse 1.1, VoyagerNG et Aweb) et bientôt un
4ème, WebCruiser pour AmigaDOS et pOS (de l'équipe qui a fait ClassAct, le concurrent de MUI) qui acceptera Java d’ici l'été! Le revers de la médaille, c’est un peu trop de développement concurrents. Une certaine coordination serait la bienvenue et permettrait de canaliser les énergies Optimiste Vous me direz, il est bien optimiste.. Et bien oui, car depuis peu, nous avons deux très bonnes raisons de l’être. Elles s’appellent JAVA et pOS.
Mais tout d’abord, une précision. Les amigaïstes se séparent en plusieurs catégories
- Les puristes', pour qui l'Amiga n'est et ne sera qu’une machine
'fermée' et exceptionnelle. Actuellement ils sont surtout in
téressés par le concept de l’A Box de Phase5 ou de la carte
PowerUP
- La 2ème catégorie veut une architecture ouverte, le plus
standard possible mais sans processeur Intel, donc avec un
PowerPC Ils sont donc naturellement intéressés par le transAM
(Pios One) de Pios.
- Et le dernier groupe, veut pouvoir acheter un PC dans la
boutique du coin mais continuer avec un OS et des logiciels
proches de l'AmigaDOS (ils sont intérésses par pOS pour PC).
POS, un AmigaDOS 4.0 sans en avoir le nom ?
Jusqu'à maintenant, aucun futur hardware et OS pouvait être espéré pour l’Amiga. Les sources de l'AmigaDOS étant propriété du défunt Escom, aucune chance de voir un portage sur une autre plateforme. Pareil pour le hardware, qui, tant qu’AT n’était pas racheté, ne pouvait plus évoluer sauf à l'aide de cartes d’extensions (quoiqu'une carte CV64 ou PicassolV ca change déjà la vie!).
Heureusement, la société proDAD a décidé depuis 2 ans de développer un OS, le pOS, quasi-clone de l’API AmigaDOS (la différence se résume presque à rajouter pOS_ devant les fonctions! Tout existe, datatypes, localisation, intuition, layers, ...) mais qui sera disponible sur plusieurs plateformes (bien sûr l’Amiga et le Draco, mais aussi pour le Pios ONE, et des bruits circulent pour une version Intel).
Pourquoi pOS est-il enfin LA bonne nouvelle depuis plus d'une année? Tout d’abord parce que ce ne sont pas des paroles, pOS existe vraiment. Je l'ai testé, cela marche, même si cela utilise encore certaines fonctions de l'AmigaDOS (donc, on ne peut pas encore booter directement en pOS). POS et les fichiers pour le développement prend 7 Mo. La somme de travail faite par proDAD est impressionante. Même si pOS est encore un Prototype (nommé EpOS).
Bien sûr la version qui sortira dans le commerce sera directement démarrable.
Les atouts de pOS
- Le plus grand, il semble qu'il faille TRES PEU de temps pour
porter un code AmigaDOS. A tel point que l'on peut penser
qu'une grande partie des logiciels actuels vont exister en
version pOS (certains sont deja annoncés comme ArtEffect,
WebCruiser, et un bruit persistant dit que MUI existera pour
pOS, Stefan Stunz ayant dit qu'il porterait MUI sur les futurs
clones d’AmigaDOS). Fred Fish et ProDAD viennent d'annoncer que
le nouveau CDROM 'Geek Gadget 2' contiendrait tout un ensemble
de développements pour pOS (ADE pour pOS esi apparemment
fini)! Le ‘même’ binaire généré par cet environnement
tournera directement sur AmigaDOS et sur pOS.
- Une plus grande rapidité par rapport à AmigaDOS sur mon Amiga
4030 (visible par exemple lors d’un déplacement de fenêtre de
type opaque-move).
EpOS travaillant actuellement en pla- nar, seules certaines cartes graphiques permettent cette vitesse La version finale utilisera le chunky.
- On peut aussi citer un système de gadgets autorisant le
re-dimensionnement automatique, les bulles d’aide, les menus
animés, l’utilisation en Interne de 24bits pour les couleurs,
quitte à faire un tramage pour lorsque pOS travaille sur un
écran 8 bits, le shell par défaut du type KlnCon, ...
- De plus, pOS va permettre de protéger votre investissement. La
plupart des développeurs faisant payer une licence quelque
soit la plateforme. Par exemple, Haage&Partner m’a écrit en
me disant que je pouvais acheter la version AmigaDOS
d’ArîEffect, et que les versions pOS (68k, PPC, ..) seront
disponibles sur Aminet gratuitement ou contre un petit
supplément.
JAVA, le deuxième joker Quel rapport entre Java et le futur de l’Amiga? Et bien, Java permet d’avoir des exécutables qui tournent sur n’importe quelle plateforme SANS recompilation ou modifications. Bien sûr, il faut posséder sur cette plateforme un 'interpréteur’, appelé JavaVirtualMachme (JVM) Le code interprété étant beaucoup plus lent qu'un code compilé, une JVM est généralement fournie avec un compilateur à la volée JIT (Just In Time), permettant de réduire la différence code compile code Java à environ un facteur 3-5 Comme notre chère machine possède toujours de nombreux virtuoses du
clavier, plusieurs JVM pour l'Amiga sont en cours. Le projet le plus sérieux s’appelle Moca, est développé par Finale-Development et utilise leur logiciel ClassAct Moca sera composé d'une machine virtuelle Java avec un JIT (date prévue: mi 97 Voir http: www.finaledev.com). Et alors ? Et bien, dès que Java sera disponible, vous pourrez utiliser tous les logiciels écrits en Java. Par exemple, Claris a porté un certain nombre d'applications en Java comme le célèbre WordPerfect, CorelDraw, La plupart des éditeurs (Borland avec le tableur Quattro, ...) prévoient des versions Java. Vous
pourrez donc acheter ces logiciels qui sont complètement indépendants du hardware et les utiliser sur votre Amiga! A noter qu’il faudra quand même une certaine puissance CPU (060 ou plutôt PowerUP).
On vient de voir que d’un coup, notre machine allait pouvoir sortir de son isolement et que de nouvelles perspectives s’offrent à nous. Le choix hardware va s’agrandir avec l’Amiga sous PowerUP et le Pios ONE, le tout en gardant notre système d’exploitation favori, même s'il ne s'appelle plus AmigaDOS mais pOS, et en élargissant à terme les logiciels disponibles grâce à Java. L’esprit Amiga va pouvoir survivre et se développer, même s'il ne concernera plus le hardware qui se sera standardisé (mais aura l'avantage d'être achetable dans la boutique du coin).
Christopher Potter Ingénieur Applications Parallèles NB: j’ai écrit cet article après l'annonce du rachat d'Amiga Technologies par GATEWAY 2000. Néanmoins je n'ai pas voulu prendre cet élément en compte, car il est trop tôt pour savoir quelles sont leurs intentions.
NB2: une seule interrogation quand même concernant pOS pour PowerUP.
Phase5 a déclaré ne pas être intéressé par pOS. Ils changeront sûrement d'avis lors qu’ils verront le nombre de développeurs Amiga qui sont devenus développeurs pOS. A ce sujet, rejoignez-nous, tous les renseignements pour joindre les développeurs pOS se trouvent sur www.prodad.de (la version 1.0.24 de pOS est également disponible sur le site pour les développeurs).
- Haage&Partner (StormC++, STORMwi- zard. ArtEffect,
DrawStudio....)
- ProDAD (pOS, Monument Designer, Ca- vin, Coktel)
- MacroSystems (MovieShop)
- Cloanio (PersonalPaint 7)
- Sollwood (FinalWriter97)
- SoliLogik (PageSlream)
- NewTek (LightWave)
- HiSofl (IBrowse, Twist, Cmema4D)
- Digila iWordWorlh)
- Vapor (VoyagerNG, AmIRC, AmTelnet, AmFTP, Microdot)
- Finale Development (ClassAct, Moca, Webcruiser, Voodoo)
- Phases (CyberGL. CyberGraphX, Osi- ris) - d’autres sociétés:
les éditeurs de Tur- boCalc 4, Turbopnnt 5, Cinema4D. Real3D.
ImageFX, etc.
- et des développeurs du Domaine Publique de MUI. Miami2, YAM,
THOR, etc..
C. POTTER SE FACHE!
Arrêtez la sinistrose!
J'ai décidé d’écrire ce petit article après avoir lu Ami- gaNews No. 100. Franchement, lire des pages et des pages d’anciens Amigaistes plus ou moins nostalgiques, j’ai trouvé cela vraiment pénible, même si pour certains, j’etais content d’avoir de leurs nouvelles. De plus, leur demander de donner leur avis sur l'avenir du concept Amiga alors qu’ils ont quitté le bateau pour certains depuis des années, c’est un peu stupide (certains parlent par exemple de Maple sans savoir que la dernière version 3 existe pour Amiga...). Quant à ceux qui écrivent dans Amiga- News pour se
déculpabiliser de vendre leur Amiga pour un PC, c’est plutôt la psychanalyse qui peut les soigner.
Notre cher magazine ayant décidé de tomber dans la déprime, j'ai décidé que cet article serait peut-etre le dernier tant qu’il ne retrouvera pas un 'second souffle'.
Je ne crois pas en effet que les Amigaïs- tes (les fans du hardware OU du système d’exploitation) qui restent trois ans après la faillite de CBM puis celle d'ESCOM ne veuillent lire des lamentations continuellement.
A moins que cela soit du masochisme.
A Box, PIOS, pOS, Rebol (LAVA), Magma... Ca fourmille dans la communauté!
Malheureusement l’Amiga n'a toujours pas trouvé acquéreur lorsque j’écris ces lignes.
Tous ces "candidats" ne feraient-ils pas mieux de se regrouper, de mettre toutes leurs idées en commun et de trier? D’autant plus qu'ils ne semblent pas chasser sur les mêmes terres! C’est une raison supplémentaire de s’unir puisque ça permettrait d'élargir la gamme.
Quelle machine, quel processeur?
L'annonce de Phase 5 semble intéressante; attendons la concrétisation. PIOS n’a pas l’air mal sur le papier, mais... Tout le monde semble d'accord pour travailler sur une base de processeur ayant une architecture RISC. Que le processeur choisi soit un Motorola, un HP. Un Mips ou autres, qu’il y en ait un ou plusieurs, n'est pas le vrai problème à mon avis. Encore une fois, faire oeuvre commune me semble indispensable, surtout si les produits proposés s'adressent à l'ensemble des utilisateurs. Il y a une clientèle pour des machines "bas de gamme" afin d'avoir chez soi un ordinateur
performant, convivial et peu cher, el II y en a une pour des stations de travail très puissantes el très sophistiquées mais accessibles au point de vue du prix. Ceci, bien sûr.
à la condition de taire mieux que ce qui existe déjà!
Quel système?
Dans l'optique d'un nouvel Amiga , il n'y a qu'une alternative: partir d'une page blanche ou “taper" dans ce qui existe.
Le premier cas entraînerait un délai énorme avant le lancement de la nouvelle machine; or. Le retard est déjà trop important par rapport à la concurrence. Même si parmi les candidats, certains disent être très avancés dans leur OS, je suis très réservé; si ce système n'est pas révolutionnaire et fiable (c'est rare!), il est voué à l'échec! Le POS de ProDad semble très avancé, mais il me semble beaucoup trop proche de l’OS actuel: nous y reviendrons. De plus, pour être vraiment “dans le coup", cet OS devrait tourner avec n'importe quel processeur.
L'Idée semble d'ailleurs faire son chemin un peu partout.. Cela permettrait de travailler sur des systèmes existants.
- Le MacOS est sur la lin: il va être remplacé par Rhapsody,
autrement dit NextStep; seulement, Apple veut conserver une
compatibilité avec MacOS, avec comme résultat que ce système
apparaîtra beaucoup plus tard que prévu. Le Mac se retrouve
donc dans une situation comparable à l’Amiga: un délai de mise
en place si long qu'il risque de signer son arrêt de mort!
Mon rêve d'une véritable alternative à Win- tel s'éloigne à grands pas!
- Windows NT (qui semble presque terminé avec la version 4.0!)
Se veut le vrai rival d'Unix; toutefois, ce produit sera tou
jours un produit Microsoft! Mais il faut lui reconnaîlre
l'ouverture vers d'autres processeurs que ceux d'Intel Enfin,
son point le plus marquant est certainement la logithèque
qu'il apporte avec lui. Ceci dit, on est très loin d'Unix et NT
OS réseau par excellence, c'est du vent! Il est très bien dans
SON environnement, par contre en réseau hétérogène c’est une
calamité! Il a pour lui les outils Internet Intranet en stan
dard, c'est tout! Et il est mieux que 3.11, encore heureux! (et
que 95, vous savez, l'OS en "kit”!)
- OS2 est un système performant, vraiment "objet" En plus, il
possède Rexx et Object Rexx; par contre, la logithèque n'est
pas celle de Microsoft et la compatibilité entre les
"Fenêtres" et lui, est appelée à disparaître Heureusement,
Lotus est là! Notes et sa suite (Domino, CC ..) sont des pro
duits fabuleux; par contre, combien de temps faut-il pour
maîtriser de tels monstres?
- BeOS est un système que je ne connais pas; Il semble attrayant
mais a priori je ne lui trouve rien de révolutionnaire. De
plus, le manque de logiciel est quelque chose que la communauté
Amiga connaît trop bien; ça limite l’enthousiasme pour ce qui
me concerne!
- Magma: l'inconnu! L'idée est séduisante sur le tond, mais sur
la forme . L'Amiga OS est aujourd'hui le seul OS 32 bits de
moins de 10Mo (même avec logiciel réseau et DP indispensables).
Faire aussi compact avec les machines d’aujourd'hui me semble
irréaliste; quant à la simplicité, j’avoue que j'ai de gros
doutes. Mais, sait-on jamais, compte tenu des antécédents du
concepteur?
- QUEL SYSTEME POUR M QUEL AMIGA?
Par Georges Tarbouriech (Ed: Georges avait à peine Uni de re-écrire cet article -pour les raisons qu'il décrit ci-dessus- que nous avons appris le rachat de l'Amiga par Gateway 2000, un événement qui peut, encore une lois, tout changer en matière de systèmes. Bon. Nous allons vite publier l'article avant que Compaq ne rachète Gateway 2000.)
Dans le numéro 98 d’ANews, vous avez peut-être lu mon article sur les outils de développement; il y avait un encadré de dernière minute annonçant le rachat de Next par Apple qui commençait par ces mots: "L'article que vous venez de lire est bon à jeter à la poubelle". Eh bien, ce n'était pas de celui-là qu'il s'agissait!
J'avais écrit un papier concernant un Amiga qui pourrait être équipé de NextStep! Vous imaginez peut-être mieux le choc de l'annonce d'Apple. Il se trouve que cet article s’est perdu dans les méandres des telecoms; par conséquent l’encadré cité plus haut n’avait ni queue ni tête là où il était placé! J'ai donc refait ce texte sur les OS à notre disposition, puisque le précédent (concernant NextStep) n'a plus de raison d’être après l'acquisition de Next par Apple; le voici.
- pOS est certainement le plus proche de l'Amiga OS, et pour
cause! Mais justement, n’est-ce pas là le problème? Je suis le
premier à dire contre vents et marées que l'OS de l'Amiga est
une merveille; mais il date; il a vraiment besoin d'une
refonte. Pour ce qui est de l'apparence, on peut dire que
l'Amiga OS s’est contenté de deux versions en 12 ans: les
versions 1 et celles à partir de la version 2. Je pense qu'il
serait temps de changer le "look" en plus d'améliorer les
capacités. Avec l’OS 3.0 ou 3.1 nous avons un système
performant mais, même avec le DP, probablement l'interface la
plus laide du marché ; enfin les goûts et les couleurs... Par
contre, question "gourmandise”, en ressources il est toujours
loin devant tous les autres! Sans vouloir être désagréable avec
les gens de ProDad. Je ne suis pas convaincu; attendons... (Ed:
D’après ceux qui ont vu pOS de près (et ce n'est pas le cas de
Georges), ce qu'il faut savoir, c’est que même si TAPI de pOS
est équivalente à l’AmigaOS (donc, tes sources se recompilent
presque directement), le fonctionnement interne est
différent, ce qui fait que pOS amène un nombre non négli
geable d'améliorations. De plus, la force de pOS, c'est de ne
plus être lié au hardware.
Il est actuellement difficile de parler avec précision au sujet de pOS, car nos correspondants qui s’intéressaient à ce langage sont devenus développeurs enregistrés et n’ont plus le droit d'en parler!
Un dévéioppeur pOS m a dit ceci: "La chose la plus importante: après deux années de rumeurs et de projets jamais réalisés, pOS est une REALITE. Il tourne sur mon Amiga, même si ce n'esf pas la version finale. Le concept Amiga va encore bien et va aller de mieux en mieux. Et il y a pire à côté de nous (pense à ceux qui ont investi dans OS 2 ou dans NT pour PPC !»).
- Unix; il en existe tout plein! Certains ont un noyau très
compact, des interfaces graphiques à vous couper le souffle,
à tel point que si vous le souhaitez, vous ne voyez même pas
Unix! L'utilisateur moyen (ce n'est pas péjoratif) peut
travailler sur cette machine sans connaître quoi que ce soit au
monde Unix et avec une convivialité qui n'existe même pas dans
le monde "Wintel".
Vous ne me croyez pas? Si vous n’avez jamais eu l’occasion, allez voir une station SGI (Silicon Graphics) Indy ou Indigo, ou une machine équipée de NextStep; vous m'en direz des nouvelles! Au passage, si vous remarquez une certaine similitude (ou une similitude certaine) avec Windows95 (ou NT) rassurez-vous, ce n’est que pure coincidence!
Les atouts de Unix L’intérêt majeur de ce choix, c'est dès le départ, un système multi-tâches, multi- utilisateurs, pouvant se connecter immédiatement sur un réseau.. Le deuxième atout, c'est la possibilité de choisir l’interface graphique, tout en conservant si on le souhaite, d’autres interfaces pour des raisons de compatibilité et de portage d'applications Motif, X11. OpenLook..). Par contre, ça fait beaucoup de couches empilées!
Encore un point important: les langages.
Sous certains Unix, vous disposez de quatre ou cinq langages en standard.
Qu’est-ce-qui empêcherait d'en ajouter qui soient novateurs dans un éventuel Unix Amiga? Sous NextStep. Il y a Objective C: pourquoi ne pas le choisir? Il est plus naturel pour quelqu'un connaissant le C. de passer à l'Objective C qu'au C++ ; en plus, c'est un langage très compact.
N'oublions pas que le monde Unix dispose d une force cachée: GNU (GNU is Not Unix!); ce groupe fait un travail énorme sur les langages et ses produits se retrouvent pratiquement sur tous les Unix; les compilateurs des différents C (C, C++, Objective) de NextStep sont signés GNU!
Le monde Amiga le connaît bien, puisqu'il a porté Gcc sur cette machine Et GNU.
C’est du DP! Pourquoi pas d'autres encore?
Voir à ce sujet l'article de Damien Guichard (No 85) au sujet du langage Eiffel; je trouve son idée excellente. Enfin, l'inévitable Java devrait aussi être présent; celui-là, il est fort possible qu'on n'ait pas fini d’en entendre parler! Pour ma part, je suis assez réservé; je veux dire, qu'y a-t il de révolutionnaire là-dedans? Que penser de LAVA? Là encore l'idée est attrayante; à voir! La communication inter processus (IPC) que simule Arexx sur l'Amiga d'aujourd'hui fait partie intégrante des systèmes Unix. (Encore une parenthèse: on commence à parler de Rexx et de Perl dans le monde
Wintel! Personnellement, je trouve ça très rigolo!).
Je ne m'attarderai pas sur tout ce qui est communications, puisque c'est du standard sous Unix.
N'oublions pas non plus, le DP qui sans être celui de l'Amiga, est impressionnant.
Unix a "grandi" par le DP, et c’est même une de ses raisons d'être! C'est un monde où la contribution de chacun est fortement encouragée (voir Free Software Foundation).
La convivialité de NextStep Puisque nous sommes dans Unix, il ne faudrait pas oublier celui de Commodore pour l'Amiga! (enfin, quand je dis Commodore, c'est parce qu’il a commercialisé le produit). C'est un excellent portage du Système V et il ne faudrait pas grand chose pour l'adapter à des machines modernes.
Par contre le noyau, ce n’est pas Mach comme sur NextStep, et l'affichage ce n'est pas Disptay Postscript1 Mach. C'est l'oeuvre d'une Université (Carnegie Mellon); le noyau peut sans doute se négocier... Pour ce qui est de l'interface, par contre; les GUI citées plus haut (Xlt, Motif ou OpenLook et assimilés) ce n'est vraiment pas la convivialité de NextStep. Je suis désolé, mais on y revient!
Pub: L’un des grands concepteurs d'OS, Sun, équipe certaines de ses stations de NextStep (OpenStep pour être précis!) Et OpenStep sur une SPARC20, c'est vraiment impressionnant! Savez-vous que pour presque 2000F de moins que WNT4.0 Server, vous pouvez équiper votre PC de NextStep? (Ed. Mais le prix est tout de même de 5950FHT pour 1 licence Nextstep pour Pentium, version utilisateur). A ce jour, Nextstep fonctionne avec des processeurs Motorola. Sparc. Intel.. Précisons toutefois que le "package" développeur NextStep.
Lui, n'est pas franchement cadeau! (mais quand on voit le prix de NT Server...) La logithèque NextStep, n'est pas celle de Microsoft en quantité, mais en qualité, c’est autre chose! Enfin, il y a un DP NextStep!
En résumé
- soit on choisit un système parmi les plus répandus, et il ne
s'agit plus d'un Amiga ou d’un de ses clones (je n'ose même pas
y penser!);
- soit on prend le plus proche, c’est-à-dire le pOS. Et il ne
s'agit que d’une évolution;
- soit on prend un Unix et ce n'est plus non plus un Amiga.
Donc, pOS semble la solution "raisonnable" et Unix la solution "ouverte”... Alors, bien sûr, j'aimerais comme vous tous, je pense, un OS bien à "nous" et aussi novateur que celui de 1985 (quand je dis cela c'est pour le côté "révolution"; bien évidemment, il devrait tourner sur n'importe quel processeur! Je sais, je l'ai déjà dit, mais ça me paraît primordial); poussons le raisonnement : pour moi l'Amiga a une particularité unique, c'est la possibilité d’émuler n'importe quel OS; ce serait très bien de conserver cette faculté en standard. Qu'il s'agisse d'émulation matérielle ou
logicielle; mais avec tout ça. On retombe dans le travers d'Apple cité précédemment. Dix-huit mois me semblent un minimum pour réaliser un tel boulot, et encore... Dans 18 mois vous savez avec quoi nous travaillerons? Moi, je l'ignore, mais j’ai très peur! En 18 mois, j'en connais un qui va bien profiter du manque total de concurrence, si vous voyez de qui je veux parler! Oui, lui. L'usurpateur! Ce n'est pas que l'Amiga ou le Mac lui faisaient de l'ombre, surtout commercialement, mais ça lui "donnait” des idées!
Comme apparemment, il n'est bon qu'à piquer celles des autres... Bon. Je m'emporte!
Vous avez parfaitement le droit de n’être pas d'accord avec ce qui précède; ce n'est qu'un éventail de possibilités! Je ne détiens pas la vérité et je ne prétends surtout pas connaître la solution (je reste persuadé que si on faisait une enquête sur les souhaits de la communauté Amiga, il y aurait des centaines de réponses différentes concernant aussi bien les machines que l'OS!) De plus, il est certainement déjà trop tard pour se lancer dans un tel processus. Si l'Amiga disparaît, et j’ai bien peur que le Mac n'en ait plus pour très longtemps, que va-t-il nous rester? En dehors
d’Unix, à nous les petites "Fenêtres"!
Corinne, au fond, c’est sans doute vrai: je suis un irréductible gaulois (pourtant Unix, ce n’est pas gaulois)! Malheureusement, je n'ai rien d'Obelix, sinon l'aurais bien envoyé quelques menhirs sur la garnison de Redmond! Mais, le pire, c'est que le "Jules César" des lieux serait capable de les vendre en faisant croire que c'est lui qui les a inventés!
Georges Tarbouriech Georges Tarbouriech se rappelle et nous rappelle!
Ten Years After Souvenirs, souvenirs Dix ans de Commodore, deux ans d'Amiga Technologies, ça fait en réalité douze ans d'Amiga, déjà ! Ces douze années pourraient porter un titre du style: "Espoirs déçus" ou "Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la manière de couler une entreprise destinée à réussir" ou encore "Commodore et les occasions perdues"... Allez, un petit historique quand même !
A1000
• En 1982, une société nommée Hi- Toro est créée dans le but de
développer des jeux vidéos . Elle change son nom pour Amiga
Inc afin de ne pas être confondue avec le fabricant de
tondeuses à gazon ! (ça ne s'invente pas !)
• En 1984, un ordinateur répondant au nom de code "Lorraine" et
possédant des caractéristiques incroyables "tape" dans l'oeil
de Commodore qui achète carrément la société Amiga.Inc . C'est
le point de départ de la saga Amiga .
Arbre généalogique
• 1985: Lancement de l'Amiga 1000 .
Une révolution au prix fort !
• 1987: Deux d'un coup : l’Amiga 2000 et l'Amiga 500 ap
paraissent à quelques mois d'intervalle .
A2000
• 1989: La station PAO Amiga: le 2500!
Une exclusivité Europe ?
M
• 1990: Ce qui aurait pu être la deuxième révolution: naissance
de l’Amiga 3000.
• 1991: Arrivée du CDTV; gigantesque tlop qui permettra à Philips
de vendre son CDI un an plus tard !
A2500 « 1992: Le coup de l’Amiga 600: ça, c'était une idée qu elle était bonne !
O 1993: La même opération qu'en 87, lancement quasi simultané de l'Amiga 4000 et de l'Amiga 1200
• 1994: La CD32 débarque; ce n’est pas la "baie des cochons"
mais ça y ressemble !
Revenons en arrière, plus précisément à l’apparition de l'Amiga
1000.
Technologiquement, un coup de tonnerre dans la micro! Commercialement, un semi-échec! Le prix de vente de l’Amiga 1000 était peut-être dissuasif?
Quant à la logithèque.. La politique "cohérente" de Commodore a peut-être aussi refroidi les foules ! Ce n’était que le début des bourdes! Pourtant, si l’on considère le contexte de l'époque, les autres micros deviennent caduques en ce jour de juillet 85.
Une petite phrase tirée de la revue américaine "INFO" : "Le 23 juillet 1985: Si vous vous intéressez à l’histoire, vous vous rappellerez certainement cette date; c'est le jour où les PC d'IBM, les Mac d'Apple et beaucoup d'autres merveilles de notre décade sont devenus obsolètes."
Une publicité de Borland sur Amiga World "La vitesse de l'Amiga va devenir une migraine, une douleur et un vent debout dans la compétition". Le monde "micro" semble sous le choc et c’est le début des déclarations d'intention. Tout le monde est sur le pont : Borland, Lotus, WordPerfect et même Microsoft!
Technologie L'Amiga reste le premier ordinateur personnel à avoir été :
• commercialisé avec un système d'exploitation muti-tàches
• commercialisé avec un système 32 bits
• capable d'afficher plus de 16 couleurs en standard
• capable de bénéficier d une option gen- lock abordable
• livré en standard avec lecteur de disquette double face e
livré en standard avec une souris deux boutons
• capable d'offrir un shell et une interface graphique en même
temps
• disponible avec un son digital 4 canaux sur la carte mère
• livré en standard avec une synthèse vocale ® apte à
auto-configurer les cartes d'extension Il y a bien d’autres
qualités encore peu ou pas répandues sur des machines de ce
type: La possibilité de travailler avec la plupart des OS
disponibles et souvent en multi-tâches ... La possibilité pour
ces émulations de partager les mêmes périphériques ... De plus
chaque OS peut être utilisé en réseau! Si vous avez une
émulation PC vous pouvez vous relier au réseau côté PC et côté
Amiga; idem pour l’émulation Mac et ne parlons pas d'Unix!
Une stabilité "solide": en dehors de certains logiciels ou de problèmes mémoire la machine reste difficile à "planter"; ce n'est pas le cas pour d'autres OS plus ou moins multi-tâches!
Une faible "gourmandise" en mémoire plus une relativement bonne gestion de celle-ci ! (Parlez-en aux utilisateurs de Mac ou de PC sous Windows3.x !)
Un format standard d’échange de fichiers entre applications bien avant tous les autres.
Des tailles d'exécutables plus qu’acceptables, y compris pour les logiciels "riches".
Une communication inter-processus par l'intermédiaire d'Arexx . Olé ! (Excusez-moi, je n'ai pas pu résister !)
Une organisation bien architecturée à la Unix : sur l'Amiga, il n'y a pas des bibliothèques partout!
Et s’il n'y avait que les bibliothèques qui soient en vrac sur certains OS !
Sur des configurations musclées, la possibilité de lancer une multitude de tâches de fond, à fortiori en réseau !
(C'est Shell que j'aime !)
Même si ce n'est malheureusement plus d'actualité, l’Amiga était seul capable il n'y a pas si longtemps, de jouer des animations ou des vidéos plein écran (et fluides en plus !).
Je pourrais continuer longtemps comme ça, mais il me faudrait un numéro d'ANews et vous partiriez avant la fin (c’est peut-être déjà fait d'ailleurs !)
Matériel Les machines qui ne sont jamais sorties :
• A1000+: 32 bits AGA avec disque dur IDE et clavier séparé . Ça
vous fait pour ma part je n’en ai plus qu’un de disponible !
(Picasso, AmaxIV, A2410, GoldenGate, VGA. SCSI PC et puis on
est presque coincé !).
• CDTV: La SetTopBox avant la lettre!
Un marketing tellement agressif qu'environ un an plus tard, Philips fera croire au monde entier qu'il a inventé le concept du CDI!
• A600: Le rossignol ou comment régresser? Je n’ai toujours pas
compris l'intérêt de cette machine qui finissait par valoir
plus cher qu’un 500 en étant moins performante!
• A4000: Attendu avec impatience par la communauté, il a déçu!
Pourquoi l’IDE à la place du SCSI? Pourquoi seulement 256
couleurs? Pourquoi pas de DSP? Pas de portage d’Unix SVR4 (Il
était annoncé !)
• A1200: Un bon remplaçant du 500 !
Caractéristiques proches du 4000 mais enfin un prix acceptable! Quand même de beaux loupés (horloge par exemple et IDE bien sûr !)
• CD32: Pourquoi essayer de chasser sur les terres de Sega quand
on est incapable de lancer un produit? Vous avez déjà vu les
pubs de Sega ou de Sony ?
Logiciel A la sortie de l'A1000, on recensai! 25 logiciels aux Etats-Unis; en France, s'il y en avait 10. C'était le bout du monde .
Pourtant, les projets étaient nombreux, mais :
• Le Turbo Pascal de Borland pour l’Amiga n’a jamais vu le jour
!
• La version de 123 pour l’Amiga aurait été vue mais uniquement
dans les bureaux de Lotus !
• La version de WordPerfect pour Amiga s'est très vile éteinte et
n’a jamais été capable d'utiliser les capacilés de la machine !
• La contribution de Microsoft à l’Ami ga, le Basic, est resté
figée à sa première version !
La "valse" à contretemps
• Superbase était multi-plate-forme à l’origine (Atari, PC,
Amiga). Il a bien évolué sur PC. Moins bien sur Amiga, avant de
disparaître de la scène PC (merci Microsoft ! Pourtant Access
n'est vraiment pas la panacée, loin de là !)
CDTV
• Dpaint a été porté sur PC où II a fait un flop !
• Sculpt 4D est parti sur Mac; depuis ...
• Imagine. Real3D ont été portés sur PC; ça "marche" moyennement
(au plan commercial)
• Lightwave a été porté sur SGI et PC; ça pourrai! Bien finir par
faire du bruit!
• Scala a été porté sur PC (où il ne semble pas faire un
malheur !)
J'en oublie certainement; mais que peut-on conclure ? Ce qui est bien pour l’Amiga. Ne l'est pas pour les autres machines ? Les portages sont-ils de qualité moyenne ? Manque-t-il un petit quelque chose ou est-ce un état d’esprit qui fait la différence?
A vous de choisir; selon les cas, je dirais qu'il y a un peu de tout ça !
Que reste-t-il 12 ans plus tard ?
De nombreux possesseurs d’A1000 refusent de s’en séparer! (Peut-être à cause des autographes sous le capot !)
Des possesseurs d’A2000 peuvent encore aujourd'hui faire de leur machine l’une des plus puissantes du marché!
Pour une machine de 10 ans, ce n’est pas mal! Essayez de trouver un PC ou un Mac de 10 ans eî voyez ce que vous pouvez faire avec!
Des propriétaires de 3000 les conservent précieusement (j’en connais au moins un !) : un SCSI de grande qualité, un flicker intégré, Unix SVR4 ... Et le 3000 a aussi encore beaucoup de possibilités d'extension .
Les 1200 et 4000 étant les derniers arrivés, on peut espérer qu'ils aient encore de beaux jours devant eux!
Enfin, il nous reste une infinité d’extensions de foutes sortes; cartes graphiques, accélératrices, mémoire, mémoire de masse, émulateurs ... Le marché de l'occasion n’est pas non plus négligeable. N’oublions pas le domaine dans lequel l’Amiga reste le plus fort: le DP!
Qui a "piqué" quoi à qui ?
Le premier travail des créateurs d'OS a été d'augmenter le nombre de couleurs APRES l'arrivée de l'Amiga . L’un d'eux a même dû "concevoir" une interface graphique; elle s'appelait "Fenêtres" et c'était une merveille (d’indigence) . Apple lui a même fait un procès!
Après avoir dénigré le multi-tâches qui ne servait à rien, tous les concepteurs d’OS n'ont eu qu'une idée: faire un système multi-tâches ; certains ont mis des années pour arriver à l’équivalent et d’autres cherchent encore (alors ils se tournent vers Unix. NextStep pour être précis I).
S. Hawes a adapté Arexx à partir du Rexx d'IBM; IBM pour sa part,
l’avait rangé aux oubliettes. Paradoxalement, IBM le ressort
sur OS2 ! Etrange, n'est-il pas? (surtout qu'il y a OLE et que
l'IPC ils connaissent à IBM puisqu'ils développent un Unix
!)
A l’exception d’Apple, ces "produits" ne sont pas des OS mais des "programmes" rajoutés à l'OS! Et que c’est dur de se débarasser de l'OS de base! (je devrais dire DOS, parce que c'est pire !)
Pour ce qui est du son, de l’animation, de la vidéo, il est facile de savoir qui a "pompé" sur qui! Pratiquement 10 ans pour arriver à l’équivalent de l’Amiga!
Depuis quelques temps, les autres systèmes font aussi bien ou mieux question performance, mais que de difficultés pour arriver à faire fonctionner tout cela ensemble ! Qui n'a pas joué avec les IRQ et les DMA ne sait pas ce qu’il a perdu ! Quant au fameux Plug and Play, je l'ai déjà dit, ça plugue mais ça play pas souvent !
Et quelles configurations nécessaires pour faire tourner foui ça !
Demain, peut-être... Ce qui est désolant, c’est l'incapacité des différents "propriétaires" de l'Amiga à avoir su conserver une incroyable avance technologique . Ne parlons pas de l’inaptitude au commerce! C'est certainement la fin d’une époque, mais espérons que c’est aussi le début d’une autre! Il est évident que je ne nie pas les qualités des PC ou des Mac, mais je trouve qu'ils manquent de personnalité, si j’ose dire ... Objets inanimés, avez- vous donc une âme ?
A dans cent mois pour le numéro 200 d’ANews avec une rétrospective sur la machine qui a bouleversé la micro de l’an 2000: l'AmigaPiosNextStepProDad !
Il pouvait faire tourner n'importe quel OS, c’était le plus puissant et le moins cher de tous les ordinateurs personnels, et surtout, c’est toujours le cas!
Beaucoup d'informations sont tirées d’Amiga World ou des compte-rendus des conférences développeurs.
Toute similitude ne serait donc pas fortuite !
Penser à quelque chose ?
• A3000+: 68040, AGA, SCSI et DSP AT&T3210; présenté au Devcon
1992, soit un an avant le 4000! Quelques anciens développeurs
de Commodore seraient en possession de ces quelques machines,
les heureux hommes !
• A300: prévu pour être un 500 bridé et moins cher . En fait, il
donnera naissance au 600 !
• A2200: un 3000 bridé avec un disque IDE (rien à voir avec le
2200 commercialisé par une société canadienne peu avant la
faillite de Commodore ).
Pour nous, en Europe, il a manqué une chose essentielle, le Toaster Video! Il aurait pu donner une crédibilité qui a toujours manqué à l’Amiga.
(J'assimile le Toaster à une machine, alors que c'est plus une énorme suite logicielle. Mais quand même I) Maintenant, celles que nous connaissons :
• A1000: un luxe difficilement abordable pour beaucoup. La
machine était certes extraordinaire, mais elle valait presque
15000F en France à sa sortie! Pour un ordinateur personnel,
c'était placer la barre un peu haut! Il y a 12 ans, c’était le
prix d’une petite voiture !
• A500: La machine de jeux grand luxe!
J'ai payé 8000F celui que j’ai acheté à mon fils avec 3 disquettes "Premiers Pas"! Eh oui, la disquette "Workbench" et la disquette "Extras" étaient mal étiquetées! Le comble, c'est que le vendeur ne voulait pas me les changer! Glissons sur le sérieux!
• A2000: encore des tarifs d'enfer! Encore une logithèque à
taire peur! Par contre, une première: deux OS sur la même
machine si vous le souhaitiez!
Un PC dans un Amiga, qui l'aurait cru? Question tarif, il valait mieux être étudiant ou enseignant; ils avaient une réduction, eux! Avec la réduction, c'était quand même 12000F avec un "henaurme" disque dur de 20Mo! Capacité largement suffisante pour installer deux OS!
T’TV£
• A2500: La PAO couleur sur Amiga: un 68020 et un logiciel:
ProPage! Cette machine n'est pas sortie aux Etats- Unis (sous
cette appellation tout au moins, celles-ci étant multiples :
A1500. A2000+)
• A3000 un kickstart sur disquette, mais la possibilité d'avoir
Unix SVR4!
Extraordinaire! Le prix aussi! En plus, une version Tour était disponible (à condition de ne pas être pressé !) Son intérêt était évident: la place disponible (7 slots); mais c’est vite rempli; îpSfi Version 2 490 F Vcrsion I 5 790 F a Modélisation des scanéri salions, adoucissement, déformation, brillance, noircissage.
Masques particuliers... plus de 20 modes professionnels enfin à votre portée.
Ceci vous permet de contrôler les modes, l'opacité, l'intensité, la densité, la couleur transparente pour réaliser à la main de véritables «peintures».
On peut également créer ses propres formes ou tracer ses propres chemins (Ces deux nouvelles fonctions TextF.x nécessitent la possession de PageStream 3.2 et suivant).
TextFX 2 *3? (jtZc. VECTORISATION COMPLETE DES TEXTES Chaque lettre devient un dessin vectoriel et permet toutes les combinaisons possibles de masques ou de A camouflage.
CIUTE ARTEFFECT Nos.aulres créatipi)s.pu exclusivités : A.B.E. 570 f. TypeSmith 690 I, ArtEffeci 790 f. PageStream vf 3.2 1990 I', Décollages 290 I. Spouleur 190 f. Pilotes 190 I'. StormC 1990 f. StormWi urd 490 f. Hisofl Devpac vf 3.50.i 795 f. Jennifer 200 f, Annabella 320 f. Bien débuter 190 f. Encyclopédie tome I «Exec» 320 f. Encyclopédie tome 2 «Matériel» 320 f.... Tout le matériel : Lecteur HD externe 830 f. USR 56000 Sportster 1120 f. USR 56000 Courier 1890 f, Stylus 600 color 2190 f. Stylus 800 color 3190f.
Canon BJC 4200 I680f, Blizzard-1230 1070 f. Blizzard-1240 1970 f. Blizzard-1260 3870 f. SCSI Blizzard 670 f. Coprocesseur 50 Mhz 485 f. Rapid Fire SCSI 990 f. T®jp®üîm© 245 f. Topolino A2000 290 f. Cyberstorm-60 4570 f. Amiga 1200 HD 270 MO 3640 f. Emplant Mac PC SCSI luxe 3490 f. Réseau Ariadne 1690 f. Disque durlüBM. Scanner.... Tout les logiciels : Turbocalc 490 f. Burnlt 675 f. Termite TCP 490 f. Ihrowse 240 f. PGTask 685 f. Wordxvorth 490 f. ImageFX 1190 f. TVPaint 1290 f. TurboPrint 450 f. ... NOUVELLE EXCLUSIVITÉ DrawSludio. Le plus puissant logiciel de dessin vectoriel sur Amiga.
Disponibilité début juin.
Résidence les Cottages Traitenteni prioritaire CH * 20 f : Port sans matériel 40 F 83 rue André Thcunct
• Appeler el attende7. Notre opérateur Port avec matériel 70 F
F63000 Clermont Fcrrand
• Paiement uniquement par carte Assurance 0 à 6000 F +30F
Téléphone 33+ 04.73.93.77.31 Port Étranger + 15 F Télécopieur :
33+04.73.34.05.15 validation de wtre commande Eurochèque + 15 F
Notion de typographie Des détails, des détails... La dernière
fois, nous avons vu quelques principes de base utiles à
connaître pour le démarrage. A partir de ce mois-cl, nous
allons ravoir en détail les différentes étapes de la chaine
graphique.
La dauxiéme étape est la composition au cours de laquelle les textes sont saisis, les Images et tes llustra- tions sont travaillées. La maquette a été réalisée au cours de la première étape : la conception.
La saisie des textes et leur mise en forme.
Les textes peuvent être saisis dans un traitement de textes (Final Writer, Word- worth, etc .) Ou dans un éditeur de texte, comme PageLiner. L'inconvénient de Pa- geLiner est qu'il ne peut pas formatter te texte directement par l’intermédiaire de menus, par exemple Cependant, le for- mattage est possible. En effet, on peut utiliser les codes de formattage de Pa- geStream, mais il faut les connaître De toute façon, cette méthode n'est pas pratique et le travail reste fastidieux et lourd à gérer. On le saisira donc "au kilomètre" puis il faudra le formatter dans PageS- tream. Dix styles sont
disponibles et ils sont tous directement paramétrables (sauf le graissage du caractère, mais ce manque peut être contourné avec l'option de texture du caractère en lui définissant une épaisseur de trait) Voyons les paramètres des différents styles : plein (texture modifiable dans l'option "Objet Texture", cumulable avec les autres styles), italique (définissable de -60' à +60' pour avoir une inclinaison visible sinon, vous pouvez faire plus), souligné (double souligné, barré, particulier pour chacune des 3 options définition du trait, son application à un mot. Un caractère ou
l'ensemble de la sélection et son décalage par rapport à la ligne de base), contour (épaisseur), ombré (texture de l'ombre, décalages horizontal et vertical, un angle peut lui être attribué dont l'origine est la ligne de base), inversé (texture, décalages gauche, droite, haut et bas définissable à partir de la ligne de base), petites capitales (hauteurs horizontale et verticale), exposant (hauleurs horizontale et verticale, décalage par rapport à la ligne de base).
Indice (comme exposant).
Les styles sont utilisés pour donner de l'effet au texte en fonction de l'objectif du projet. Ils permettent également une harmonisation du document. En effet, moins il y a de caractères, plus il est agréable à voir Essayer de créer une pub avec 7 ou 8 caractères, vous vous appercevrez qu'il est complètement illisible Lisible ou visible Ensuite, il faut choisir ses polices suivant 2 objectifs lisible ou visible Pour cela, éludions les caractères de plus près Selon la classification Vox-Atypi, il existe 11 caractéristiques esthétiques et selon la classification Thibaudeau, il n’y en a que 6
Voyons cette dernière. Elle est basée sur les jambages (empattements) des caractères : Elzévirs (empattement triangulaire), Didot (empattement filiforme).
Egyptiennes (empattement carré ou rectangulaire), Antiques (sans empattement, sans plein ni délié), Ecritures (calligraphie), Fantaisies (caractères divers).
Les caractères visibles servent à être ... vus Se sont les antiques et les fantaisies.
Les caractères lisibles sont les elzévirs, les didot, les égyptiennes et les écritures ils sont utilisés par exemple dans les rapports, les compte-rendus. Ainsi, une police antique (helvetica ou avant- garde) sera utilisée par exemple pour des titres et du times ou du garamond (elzévirs) pour le texte (contrairement à ce qui est fait dans notre revue préférée!).
C’est au moment de la conception, donc de la création de la maquette que vous allez définir les caractères et leurs styles (remarquez l'importance de cette phase) Pour vous faciliter le travail, éditez un catalogue de vos polices de caractères en utilisant le scénario "Impression de la Typothèque", ainsi vous pourrez les choisir concrètement Voilà, vous avez maintenant de bonnes notions de typographie, vous allez pouvoir créer de belles compositions.
GARAMOND Elzévir mÆCIAXUGHT-mnC - Didot COURRIER - Egyptienne TRIUMVIRATE Antique
• 7 ïeni fi &Ciitu ici Exemple de caractères selon la
classification Thibaudeau Une grande aventure moyenâgeuse des
temps modernes Concon cï ez les Fkiëfesses La première
rencontre Pour Concon, l'aventure commence lors d'un échange de
missives avec son ami helvète le "grand Rélèque". Celui-ci
l'incite à passer alliance avec les "Haëfesses", peuple encore
assez méconnu des Amigadoniens. Le grand Rélèque voudrait que
Concon fasse révéler aux Amigadoniens, par le truchement du
grand conconteur "Anniouse", l'intérêt du commerce avec les
Haëfesses.
Concon n'est pas très chaud pour ce genre d'aventures. De nombreux conseillers l'en ont déjà dissuadé. Les Haëfesses peuvent se montrer très dangereux, ils paraît même qu'ils n'aiment pas les Dracons. Et son Dracon, Concon y tient. Son Dracon a plusieurs belles partoches. Elles ont déjà été maintes fois trouées, les partoches de son Dracon, mais toujours avec une patience exemplaire, Concon les a raccommodées, à l'aide d'un "dix-csalves" bien aiguisé.
Elle a lardé cette première rencontre, et puis, à force d'insistance du grand Rélèque, le jour arrive où Concon doit faire les premiers pas vers le fief des Haëfesses.
Comme cadeau, Concon a choisi une toute nouvelle partoche qu'il a récemment acquise en Germanie, une "jase", et qu'il a sans trop d'imagination baptisée "Jase Hun", sans doute parce qu elle venait de l'orient et parce qu’elle est jumelle avec "Jase d'oeufs". Concon veut marquer le coup avec un cadeau, mais Concon n’est pas benêt, il n’a pas apporté les partoches auxquelles il tient le plus Celle-ci est une jeune qui n'est pas encore très "éduquée".
Concon s'avance vers la façade du Grand Touleboks, tout de même confiant.
Il positionne la grande molette, rentre la clef qui ouvre la porte fatidique, la tourne, la bobinette cherra-t'elle ? Elle choit. Bon signe Concon dépose sa partoche, visiblement ému. Il referme la porte, et tout devient gris. C'est normal, se dit Concon.
Ça boute ! Il est dans une vraie purée de pois angloise. Le brouillard n'arrive pas à se dissiper Concon attend, attend jusqu'à ce qu'il comprenne qu’il a été joué. Oh.
Les méchants Haëfesses lui ont dérobé sa partoche. Il décide de bouter lui-même, et consulte le menu. Là, il fait semblant d'ignorer sa partoche invisible et sort enfin du brouillard. Le paysage connu le rassure. Son Dracon l'a sorti de là, bien fidèle.
Concon réfléchit. Comment va-t'il retrouver "Jase Hun"? Il n’y a qu’un moyen, c'est de retourner au grand Touleboks II y va avec "Jase d'oeufs" qui seule, peut l’aider à retrouver la disparue. Il y parvient, s'empresse de la reprendre, et s’enfuit bien vite du Touleboks. Si "Jase d'oeufs n’avait pas été là, Concon aurait perdu "Jase Hun" à jamais.
Concon est gêné d'envoyer une missive à son ami Rélèque II s'avoue vaincu, et la tête basse, lui renvoie la clef. Il ne le sait pas encore, mais les Haëfesses n'aiment pas les jases orientales. C'est pour cela qu'il n'a pas réussi à faire alliance avec les Haëfesses. Et c'est pour cela aussi qu'il s'appelle Concon... La fatalité Le temps a passé. Une guerre a eu lieu.
Une terrible guerre alors qu’il passait un fleuve. Il a été attaqué par des "Rtorgues" qu'il avait bêtement provoqués. Tout allait bien, il aimait bien se payer une petite séance avec les "Riorgues", et il s'en sortait toujours bien. Il amenait chaque fois une partoche différente, et elles en ressortaient requinquées. Son Dracon volait plus vite après. Mais cette fois, en plein dans le feu de l’action, le fleuve baissa soudain et le courant se tarit.
Et là, dans l'obscurité soudaine causée par les fourbes "Oeufs des Heffes", les Riorgues furent sans pitié. Ce jour-là, ils ont déchiqueté sa plus grosse partoche.
Celle où il gardait ses trois dés et où il avait beaucoup de clés et de documents, de brosses et de pinceaux. Tout a été réduit en petits morceaux. Le souvenir est encore tout frais.
Et aujourd’hui, alors qu’il remonte péniblement sa partoche trouée, Concon est une fois de plus victime de l'organisation intégriste "Di Rectori Opus Dei".
On l’imagine, Concon, copiant lymphati- quement un grand répertoire, quand tout-à-coup, mille démons, la copie bloque sans crier gare !
Concon reboute aussitôt, rapide comme l'éclair, c'est ce qu’il sait faire de mieux, Concon: bouter.
C'est un bouteur de première classe, sûr qu'en 732, il aurait été plus rapide que Charles Martel pour bouter les Maures hors de Poitiers.
Donc, Concon reboute, et il sent confusément que son grand disque ne tourne pas rond. Non, il ne s'est pas ovalisé, mais une grave erreur s'est glissée dans notre dessin de droite. Saurez-vous la retrouver ?
Les plus observateurs d’entre vous auront remarqué qu'il s'agit du bloc 447809, qui jusqu'alors n'avait jamais fait parler de lui, très réservé, même timide.
Alors, Concon comprend. Concon doit reformater sa partoche encore toute fraîche Et ça lui fait mal au coeur à Concon, et même plus, il en a assez, Concon, et puis il s'énerve, Concon. Ça ne peut plus durer.
Il faut prendre une décision. C'est le moment où jamais, il sait que s'il parvient à amadouer les Haëfesses, sa partoche en ressortira plus forte et son Dracon volera beaucoup, beaucoup plus vite Mais c'est sa grosse partoche, avec laquelle il a vécu tant d’aventures. De toutes façons, il n’a pas le choix. Sur un coup de tête, il fonce.
Tout tremblant et fiévreux, Concon escalade la Grande Façade du Touleboks, pénètre par la fenêtre fatale d'où il était ressorti vaincu il y a encore peu. Il se souvient encore du rite à accomplir pour être intronisé concompagnon des Haëfesses. Va-t'il réussir?
Concon a réussi à s'introduire habilement dans la fenêtre de la façade du Grand Touleboks. Il s'avance maintenant devant le grand cadran, tourne la molette autant de fois que nécessaire pour changer le code. Le roi des Haëfesses apparaît dans son costume d'apparat. Pas très certain d'avoir respecté le protocole.
Concon se retire a reculons, sort de la fenêtre et s'attend aux cris connus des Haëfesses. Mais non, tout est calme.
La lumière s'éteint automatiquement, puis c'est le brouillard, comme la première fois. Mais il se dissipe bien vite, et là il voit sa partoche bien-aimée. Toute parée comme pour un baptême. Elle a été acceptée. Il n'a plus qu'à la reformater et la remplir à nouveau de tous les outils perdus. Il vient de rentrer dans le monde des Haëfesses. Il est à présent concompagnon à part entière.
La chrysalide tronquée Et Concon rit. Il repense à ses apré- hensions, à ses aventures, aux risques qu'il a courus. Les Haëfesses ne sont plus ses ennemis, il peut être fier de faire partie de leur conconfrérie. D’ailleurs, le roi le félicite, et le persuade qu'il a désormais le droit de porter le nom envié de "Jenny" !
Depuis, le grand Jenny est content de son alliance. Il chevauche sa partoche refaite à neuf à une vitesse insoupçonnée. Il s'est même emballé, il a décidé d'offrir d'autres partoches qu'il avait en réserve aux Haëfesses. Ceux-ci ont embelli et endurci les partoches, même les plus âgées. Mais Jenny est prudent, il a bien mis un double de tous ses outils, de toutes ses images, de toutes ces richesses dans des jases orientales, au cas où.
Les Haëfesses lui assurent cependant leur protection.
Et comme il vole vite, son Dracon !
La vie reprend ses droits Tout beau, tout nouveau. Mais la réalité de la vie quotidienne est autre, et elle a ses frictions, ses petits ennuis. Parfois, il arrive que lors d'une requête d'un Ahés- sel, ou quand il rencontre les intégristes du "Di Rectori Opus Dei". Les Haëfesses lui causent des misères. Ils figent le temps, figent le décor, obligeant ainsi malignement Jenny à rebouter. Jenny supporte, Jenny endure. Les avantages de son alliance ne sont pas à négliger, ses partoches se portent bien, elles sont bien gonflées et il avance fièrement et sûrement sur son beau Dracon. Mais
parfois, Jenny soupire et il regrette un peu le temps où il s'appelait Concon.
Et puis, une rumeur est venue de par- delà les frontières. Les Haëfesses seraient en très mauvaise santé. Ils disparaîtraient prochainement. Le grand Jenny ne sait pas si on doit ajouter foi à ces histoires, mais il a quand même grandement bénéficié de cette rencontre avec ce peuple si fier et si terrible. Et au plus profond de lui, un sentiment concon lui fait se demander s’il doit rire ou pleurer.
Jac Pourtant 3 Rue Galléan 06000 NICE Tel Fax : 04.93.80.71.55 AMIGA 1200 Carte Mémoire Omo 390f Blizzard 1230 IV Omo 110Of Blizzard 1240T Omo 21 Oof Blizzard 1260 Omo 3790f Module SCSI-2 700f AMIGA 4000 Cyberstorm 40 40 Omo 2890f Cyberstorm 60 50 Omo 4690f Module Fast SCSI-2 850f Cybervision 64 3D 4Mo 1990f Picasso IV 4Mo 2990f DKB 3128 1690f AMIGA 2000 Blizzard 2060 Omo 4690f Blizzard 2040 ERC Omo 2690f ROM 3.1 Amiga 500 600 2000 Amiga 1200 3000 4000 499f 599f FRAIS DE PORT CD jeux Logiciel : 35f Carte HD Mem 60f
* ANTINEA Ecran : 14" 150f PROMO DU MOIS Quaterback 5 vf 99f '
Les 5 CD-Rom 199!
17” 200f Tour ; 100f Coprocesseur PGA 50Mhz 450f SIMM 32 bits 4Mo 60ns 160f SIMM 32 bits 8Mo 60ns 340f SIMM 32 bits 16Mo 60ns 650f SIMM 32 bits 32Mo 60ns 1290f Disque Dur 1.2 Go IDE 1290f Disque Dur 2 Go IDE 1790f Disque Dur 2 G0 SCSI 2490f CD Rom 10x IDE 750f CD Rom 4x SCSI 690f DIVERS Lecteur HD 1 76Mo interne 585f Souris Wizard 99f Tour MicromkAI200 1290f Alim Micromk Tour A1200 449f Boitier Clavier A1200 390f Carte Zorro II Micronik 1590f Carte Zorro III Micronik 3190f Tour Micronik A4000 PCI 2690f Moniteur M1438 14" 2290f Moniteur IDEK 15" 2790f Moniteur IDEK 17" 4990f Alimentation
20AA1200 449f Tablette Wacom Artpad 2 1290f Epson Stylus 500_1890f Wordworth 6 (vf) 490f Image FX v2 6 (va) 1190f SCALA MM400 (vf) 1390f Turbocalc 4 (vf) 490f TVPaint v3.59 (vf) 1290f Turboprint 5 (vf) 449f I Browse (va) 249f Aminet 13.14.15.16,17 79f Aminet set 1, 2 150f Aminet set 3. 4 199f Geeks Gadgets ADE 1 Of Amiga Developer CD 95f Mods Anthology 219f Colonisation (va) 199f Sens. World Soccer 96 97 199f Sens. World Soccer Upgrade 129f Slamiilt AGA 149f Pinball Fantasias AGA 149f Jet Pilot 220f Mega Typhoon 180f Capital Punishment 180f Chaos engine 2 249f Burnout 249f Tiny Troops 249f
Alien Breed 2 249f Trapped 199f Akira CD32 149f Nemac IV CD-Rom 180f Legends CD-Rom 180f Pinball Illusions CD-Rom 149f Animatic CD-Rom 49f Demos are Forever CD-Rom 49f Textures CD-Rom 49f Super Autos CD-Rom 49f Net News Offline 1 CD-Rom 49f PRIX NETS TTC MODIFIABLES SANS PREAVIS - CHEQUE A L’ORDRE DE TRACO-ANTINEA AMIGA - MAC-PC mai 1997 TVA suisse incluse frais de port à rajouter demandez-nous une offre personnelle SVP AMIGA technologies ? AMIGA 1200 INTERNET, disque dur 170 Mb. Logiciels et modem 33600 1100 FS 4400 FF ? AMIGA 4000 TOWER, 68040, 18 Mb RAM, CD ROM 12x, disque dur 2.2 gigas,
pac de logiciels 3690 FS 14790 FF Disques durs amovibles Syjet 1.5 gigas externe complet avec câbles SCSI et cartouche 860 FS 3440 FF GRAVEUR de CD Philipps CDR 6 lecture 4 écriture avec logiciel AMIGA version SCSI externe 960 FS 3840 FF ? Disque CDR vide pour graveur de CD ROM capacité 670 Mb datas 74 Min musique, vitesse d'enregistrement jusqu'à 6x
12. 50 FS 50 FF dès 10 pièces 11 FS 45 FF COMMANDES: APPLIMATIC
SA - CH-1618 Châtel-St-Denis - Route de Montreux 49 -
EmaiT.news@applimatlc.com Téléphone: France: 0041-21-9314031
FAX 0041-21-9314035 Suisse: (021) 9314031 - FAX (021) 9314035
Offre spéciale !
Montage VIDEO DRACO CUBE 68060 16 Mb RAM 4 Mb RAM graphique Contrôleur SCSI3 disque dur 2.2 gigas CD ROM 8-vitesses Adpro, scanner-driver 6200 FS 24800 FF ? AMIGA Q-Drive 1241, CD-ROM 4x, A1200 349 FS 1490FF NOMAI 540 Mb SCSI externe lit et écrit les cartouches 135, 270 et 540 Mb avec câbles et driver 540 FS 2200 FF iorY160d 107 jaz Disque dur amovible capacité: 1 giga version externe avec câbles et 1 cartouche 790 FS 3390 FF cartouche 1 giga 159 FS 690 FF ~ Cartouches A SyQuest 130 Mb 29 Fr 125 FF 270 Mb 85 Fr 390 FF 88,44,105 Mb 65 Fr 280 FF
1. 5 gigas 159Fr 620 FF BLIZZARD 1240 ERC BLIZZARD 1260 68060 à
50 MHZ, extensible à 128 Mb SCSI optionnel 540 FS 2160 FF 990
FS 3990 FF Disques durs ? 1.2 Gigas SCSI2 Quantum
3. 5" HH rapide 450 FS 1850 FF ? 2.2 Gigas QUANTUM SCSI2 3.5" HH
590 FS 2950 FF ? 1.1 Gigas complet avec contrôleur et formaté
pour A500 ou 2000 490 FS 1950 FF O 2.6 Gigas pour AMIGA 4000
10 ms 490 FS 2100 FF ? 4.3 Gigas IBM SCSI2 3.5" 9ms cert. AV
1190 FS 4900 FF ? 350 Mb 2.5 pouces pour A1200 240 FS 990 FF ?
540 Mb 2 5 pouces pour A1200 340 FS 1360 FF , ? 1.3 gigas 2.5
pouces pour 5 A1200 650 FS 2590 FF fi | ? 2.2 gigas 2 5 pouces
pour
* A1200 850 FS 3490 FF pour AMIGA 3000 fit ,-r 41100 rT)
CYBERSTORM MK2 040 CYBERSTORM MK2 060 BLIZZARD 1230 68030 à 50
MHZ, extensible à 128 Mb SCSI optionnel 290 FS 1090 FF 68060 à
50 MHZ, extensible à 128 Mb SCSI2 optionnel 740 FS 3160 FF 1250
FS 4990 FF « pour AMIGA 2000 BLIZZARD 2040 ERC BLIZZARD 2060
68060 à 50 MHZ, extensible à 128 Mb SCSI2 compris 740 FS 3050
FF 1290 FS 4790 FF SCSI Kit Blizzard 1230 1240 1260 Cyberstorm
MK2 200 FS 780 FF PowerUP ? Demandez-nous déjà main- j tenant
pour les nouvelles cartes power PC 604, 200 MHZ et mise à jour
de vos anciennes cartes ? Carte accélératrice POWERPC 604E 160
MHZ combinée avec 68040 40 MHZ prix environ 1390 FS 5600 FF
Kickstart ? ROM Switch 1 3-2.0 ou 2.0
- 3.1 A500. 2000 49 FS 190 FF ? ROM 3.1 pour A500. 1200,
2000,3000.4000 120 FS 480 FF ? ROM 3.1 avec manuels en français
dès 190FS 790FF UPGRADE SETPATCH • PASIPILESYSIEM (HD *4 gigss)
d®mand«-nou* svp F CD-ROM ? CD ROM PANASONIC SCSI2 quadruple
vitesse externe avec câbles 340 FS 1360 FF ? CD ROM TOSHIBA
SCSI2 4x, interne 230 FS 920 FF ? CD ROM 8x A4000 1200 interne
avec driver 185FS 790 FF ? CD ROM double vitesse externe pour
A1200 av. Câbles, driver+500 jeux 290 FS 1240 FF ? AMIGA
Q-Drive 1241, CD-ROM 4x,A1200 349 FS 1490FF ? CD ROM ATAPI 16x.
Interne pour A4000.1200 220 FS 890 FF ? Changeur à 7 CD-ROM
externe SCSI, avec câbles (changement par logiciel) 290 FS 1290
FF ? Changeur à 4 CD-ROM interne demi-hauteur rap*» 390 FS 1600
FF ? GRAVEUR CD SCSI interne 6R 2W a» soft Amiga 790 Fr 3190 FF
? Logiciel pour graver 249 Fr 990 FF Contrôleurs HD ?
Contrôleur SCSI2 pour Blizzard 1230 1260 200 FS 800 FF ? GURU
ROM pour Contrôleur accélérateur GVP 99 FS 400 FF ? Contrôleur
SCSI2+ATbus ? RAM A2000 290 FS 1200 FF ? Contrôleur PCMCIA pour
Amiga 1200 169 FS 690 FF ? Contrôleur SCSI2 DKB Rapidfire ext
RAM jusqu'à 8 Mb A2000-3000-4000 290 FS 2190 FF Extensions
mémoire ? 4 Mb A4000 60 FS 260 FF 4 Mb A3000 130FS 570 FF ? 8
Mb 60 ns 90 FS 360 FF ? 16 Mb 60 ns pour Warp Cyberstorm
169FS 690 FF ? 32 Mb 60 ns pour Warp Cyberstorm 329 FS 1290 FF
? 2Mb A500 190 FS 800 FF ? 1Mb A500 95 FS 400 FF ? 512KA500 69
FS 290 FF ? Carte 2-8 Mb pour Amiga 2000 av 2 Mb 240 FS 1000 FF
? DKB Cobra 33 MHZ av. 8 Mb RAM 32 bits, horloge, pour AMIGA
1200 350 FS 1500 FF ? DKB Rapidfire, contrôleur SCSI2 pour
A2000 avec 4 Mb RAM 320 FS 1280 FF ? 2Mb CHIP RAM pour
A500 2000, platine av. Agnus 8375 et RAM 300 FS 1300 FF ? 2Mb
CHIP RAM pour A3000 TOWER 100 FS 400FF ? 4 Mb GVP SIM RAM 60ns
très rare SGVPJ 250 FS 1000FF ? 2Mb pour contrôleur GVP série
II 80 FS 320 FF ? 2Mb pour contrôleur A2091 Commodore
120FS 480FF SpDraCo ? DRACO 68060 50 MHZ, SCSI3, carte
graphique Altais 4 Mb. CD ROM quadraspeed. 4 Mb RAM extensible
128 Mb,on board, avec AD-Pro, Morph plus, scanner driver,
xipaint.
Dès 5250 FS 21500 FF ? DRACOMOTION Image et son, effets spéciaux 4x plus rapide 2600 FS 10000 FF ? Module YUV pour DRACO 760 FS 3300 FF ? Carte i o digitale pour DRACO demandez svp Cartes Graphiques ? Cybervision 64 3D, accélérateur graphique 3d, 2 ou 4 Mb, pour A12001, A2000, A3000 ou A4000 version 4 Mb prix spécial 490 FS 2090 FF Cvi»AfelMK 30 Scan-doubler 190 FS 790 FF Modul MPEG 250 FS 1000 FF ? Scandoubler A4000 pour brancher n’importe quel Moniteur SVGA sur votre Amiga 4000 290 FS 1190FF ? PICASSO 4, 4 Mb, Flikker- fixer, Genlock, MPEG Player, digitaliser 790 FS 2360 FF ? GRAFFITI pour
A500 2000 1200, Adaptateur graphique pour RGB 130 FS 520 FF Scanner ? Scanner à plat Epson GT 5000 600 DPI, A4, technologie 3-pass SCSI av. Câbles 750 FS 3260 FF ? Scanner A4 à plat SCSI avec Scanquix 3.0 590 FS 2490 FF ? Scanquix 3.0 DRIVER français pour Scanner 159FS 680 FF Digitaliseurs, video ? V-Lab Y C+comp. Digitaliser en temps réel 24 bits externe pour tout AMIGA 590 FS 2390 FF ? V-Lab Motion, enregistrez des séquences video en temps réel sur votre disque dur. Effets spéciaux, etc à partir de 1290 FS 5800 FF ? Genlock Neptune Sirius SVHS composite dès 1290 FS 5600 FF ? Genlock
Composite et SVHS externe pour tout AMIGA 590FS 2490 FF ? Videodirektor pour montage video 320FS 1390 FF ? IV 24 GVP. Digitaliseur en temps réel, flikker-fixer et Genlock pour A2000-3000-4000 1390 FS 5490 FF Logiciels sur CD ? AMINET set2 4 cc s59 FS 250 FF ? AMINET set3 4 cds59 FS 250 FF ? AMINET set4 4 cds59 FS 250 FF G ? AMINET 7 à 18 29 FS 99 FF ? Mods Antology .«,,59 FS 250 FF ? Fresh fonts 20 FS 80 FF ? AMIGA TOOLS 4 39FS 160FF ? Turbocalc V2.1 25 FS 99 FF ? AMIGA developerCO 19 FS 79 FF ? Net News offline 22FS 95FF ? Megahits Bundle comprenant:
3. 4,5 et 6 = 4 cds 59 FS 250 FF ? Meeting Péris 3 20 FS 80 FF ?
Texture Gallery pour imagine ou Lightwave 89 FS 380 FF ? STORM
collection de logiciels en français 19 FS 79 FF ? Terra Sound
Library 29 FS 125 FF ? Cliptomania , plus de 18000 Images et
fonts avec catalogue imprimé, pour PAO 89 FS 380 FF ? Autres
cds demandez SVP Logiciels ? Manuels Scala en français
(traduction CIS) pour logiciel scala livré avec Magic-pac (AT)
79 FS 330 FF ? SCALA MM 400 version CIS complète 390 FS 1690
FF ? Upgrade SCALA MM400 version CIS (pour les possesseur de
scala MM300 (AT) 220 FS 950 FF ? Pagestream 3.0 français
P. A.O. 490 FS 2100 FF ? WORDWORTH 6.0, texte complet français
avec manuels 139 FS 560 FF ? Turboprint PRO 4.1 ou 5.0,
utilitaire d'impression+driver imprimante 129 FS 560 FF ?
IBROWSE pour surfer sur INTERNET 79 FS 320 FF Moniteurs ?
MONITEUR 1438 multisync 1024x768 15-38 KHZ pour tout AMIGA 540
FS 2160 FF ? MONITEUR 1538 multisync 1024x768 15-38 KHZ pour
tout AMIGA 640 FS 2600 FF ? MONITEUR 1764 multisync 17 pouces
1024x768 - 15-82 KHZ. 120 HZ thebest 1390 FS 5560 FF ?
MONITEUR Targa 17 “ 1024x768. 64 KHZ.menu on-screen pour tout
Amiga avec flikker-fixer ou carte graphique 790 FS 3200 FF ?
MONITEUR CTX 20", 2 entrées commutables. 31-84 KHZ 1600x1200
2000 FS 8690 FF Emulateurs ? EMPLANT PRO mise à jour pour anc.
Cartes 99 FS 400 FF ? EMPLANT 1200 émulation MAC pour
n'importe quel Amiga 1200 150 FS 600 FF Divers ? Souris
AMIGA39 FS 165 FF ? Joystick pour Amiga divers modèles dès
35FS 149FF ? Adaptateur Moniteur 15 23 ou 23 15 35 FS 149 FF ?
Clavier pour A2000 3000 4000 135 FS 590 FF ? Adaptateur
clavier PC A1200 2-3-4000 89 FS 380 FF ? Alimentation 200 W
très puissante, pour A500 1200 3 connecteurs 120FS 490 FF ?
Alimentation éch. .420007 3000 4000 190 FS 820 FF ? Wacom
Artpad2 Tablette graphique A6 avec stylo à pression variable
pour tout Amiga 285 FS 1190 FF ? Siamese Systems Interface
pour raccorder l’Amiga avec un PC et partager disques durs,
Clavier, Moniteur, imprimante .. 340 FS 1360 FF ? RAMSEY 07
100 FS 400 FF ? IC 8520 CIA 45 FS 185 FF ? IC 8520 PLCC 45
FS 185 FF ? IC 8375 Agnus 1 Mb Chip RAM A500 2000 80 FS 330 FF
? Kit Adaptateur HD CD
3. 5 2.5” av. Câbles et pour 600 1200 (4x) 69 FS 290 FF ? Modem
externe 33600 Bds fax avec soft INTERNET Amiga 300 FS 1250 FF
? Hauts-parleurs + Ampli stéréo 180 Watts 99 FS 399 FF ?
COMMUNICATOR-III connecte CD32 sur Amiga 1200 129 FS 590 FF ?
Copro 68882 50 MHZ PGA pour Blizzard 1230, Cobra ou GVP 1230
135 FS 540 FF Imprimantes ? Epson STYLUS color 200 720 DPI 348
FS 1490 FF ? Epson STYLUS color 400 1440 DPI, nouveau modèle
env 2x plus rapide 550 FS 2200 FF ? Epson STYLUS COLOR
600,1440 dpi 690 FS 2790 FF ? HP Officejet pro 1150C
Imprimante couleur, scanner et photocopieur 3 8 Pages Minute
demandez-nous 1490 FS 5990 FF NOUVEAU ! Venez visiter notre
site INTERNET: http: www.applimatic.com NOUVEAU !
Téléphone: France: 0041-21-9314031 FAX 0041-21-9314035 Suisse: (021) 9314031 - FAX (021) 9314035 Un essai de Jac Pourtant jac@avignon.pacwan.net Monument Designer versions 2 et 3 Quatre modes d'écrans selon les possibilités graphiques et la vitesse de votre machine : Standard, couleurs réelles sans recalcul, couleurs réelles recalcul avec délai, couleurs réelles recalcul automatique. Pour le travail avec des masques alpha, seul le dernier affiche en wy- siwig et il vaut mieux avoir un 68060 !
Bitmap, ce qui est élégant pour gérer les choses qui rentrent et sortent de notre écran virtuel, matérialisé par un cadre bleuté. Tout est zoomable à souhait et on peut même obtenir de n'afficher que l’objet sur lequel on travaille pour accélérer le processus.
Cet article avait été écrit initialement sur la version 2.0d, avec documentation en français, de DeltaGraphX, le distributeur en France. Je le reprends tel quel en ajoutant les nouveautés de la version 3.0, de façon que l'on puisse choisir sa version en fonction des besoins.
Le digne descendant de Monument Titler, un des cinq enfants SSA de chez ProDAD, il ne s'appelle plus Titler, car ce n'est plus seulement un titreur, c'est beaucoup plus que cela.
Patrick Conconi en a déjà parlé en décembre.
PREMIER ABORD Les spécificités La configuration minimale est un 68020. 10.S. 2.04, 1 Mo de Chip, un Mo de Fast et un disque dur.
Mais la configuration conseillée est un 68030, 2 Mo de chip, 8 Mo de fast, une carte graphique et CyberGraphX.
Quatre disquettes d’installation et une disquette de fontes DP.
Les animations se font soit aux formats ''ssa" bien connus pour leur rapidité et leur fluidité, soit dans d’autres formats en images séparées (pouvant aller jusqu’à 24 bits plus fichier alpha) qui peuvent être utilisées dans d’autres logiciels.
üü Mm ao !cxcm%so crA CŸÜ~~8 Neutre Les trouvailles On connaît ProDAD pour son ingéniosité. La maison n’est pas prise en défaut.
On peut modifier soi-même les menus puisqu'ils sont éditables. Les requesters sont très sophistiqués. Les gadgets "po- pup" permettent de défiler sans limitation de hauteur d’écran et affichent (lorsque les fichiers cherchés sont graphiques) une vignette en couleur représentant l’image. Lorsque c’est une couleur que l'on recherche, la couleur s'affiche à côté du nom dans une petite fenêtre. Lorsque c’est un nombre ou un nom, on peut l'éditer directement dans le gadget.
Les gadgets cercles sont très élaborés mais d'un emploi facilissime. Ils permettent d’orienter les caractères, les ombres, les perspectives ou les dégradés.
Les éléments Quand j’ai dit en exergue que Monument était plus qu'un titreur, c'est parce qu'il ne gère plus seulement les titres, mais encore les images, les animations, les logos, les lumières, etc... Officiellement, il existe trois types d'objets:
• les objets texte.
• les objets graphiques.
• les objets lumineux.
Nous navigons dans une fenêtre super- 1 Perapeciivej I hnbre lontour LA CREATION Les objets texte D'abord, se mettre en mode texte, puis cliquer où l’on désire dans l'écran, enfin écrire son texte. On peut ensuite modifier la fonte, choisir l’étirement et l’espacement verticaux et horizontaux dans des gadgets très simples. Ensuite, si on clique sur du texte déjà existant, on l'édite, sinon on crée un nouveau texte. Trois alignements, gauche, centre et droite.
J’aurais bien aimé avoir "justifié" également.
On pourrait en rester là, mais on va rentrer dans la grande magie de MD. Cliquons sur le marteau du gadget de l'éditeur de texte. On peut bien sûr orienter les caractères (tous ensemble; si on veut les orienter individuellement, il faut en avoir un par objet-texte), on peut les italiser, les engraisser à sa guise, et surtout les colorier.
On a le choix entre trois options pour les colorier :
• une couleur.
• un dégradé, jusqu'à trois couleurs, que I on peut appliquer
dans la direction choisie, séparément verticalement et
horizontalement par caractère ou par objet-texte.
I un motif pouvant être une brosse IFF.
Appliquée également avec une direction, par caractère ou par objet-texte, mais aussi avec le nombre de répétitions dans la hauteur comme dans la largeur.
De plus, on peut rajouter un contour dans les mêmes conditions que le corps des lettres, ainsi qu'une ombre ou une perspective.
Les objets graphiques Il suffit de sélectionner le mode graphique et de "tirer" un rectangle à l'endroit choisi. Il est alors possible de le remplir comme on le désire Un choix de cinq mécanismes s'offrent à nous :
• Utiliser couleur zéro (non- transparente).
• Couleur zéro transparente.
• Utiliser masque de transparence.
• Utiliser masque alpha.
• Alpha + couleur zéro transparente.
Une fois ce mode décidé, on peut (comme précédemment avec les objets-texte) utiliser une couleur, un dégradé (jusqu'à trois couleurs réglables en pourcentage les unes par rapport aux autres), une Motif Couleur Blanc iv«fOetii ue color briiish color ernt an color ilaly Lmboss miM Monument Designer 2 image. Selon le mode choisi, on peut importer un masque de transparence ou un masque alpha.
Les mêmes options que pour le texte (contour, ombre, perpective) complètent le tout.
Les objets lumières Rezvani sera comblé: un grand choix d’objets entre les étoiles, les reflets, les faisceaux de projecteurs, les éclairs, les anneaux, les nuages, etc... On peut bien sûr se les faire soi-même dans un programme de dessin (je vous le conseille même, car les objets livrés ne sont pas d'une qualité 24 bits. Les masques sont tramés et ça se voit en 24 bits. Pour l’utilisation genlock avec nombre de couleurs réduit comme AGA et EGS, ça ne se verra pas). La technique est exactement la même que pour les objets graphiques sauf qu’elle est ultra simplifiée. Pas de couleur ni de
dégradé, pas de contour, ombre, perspective. Par contre, on peut teinter ces lumières au moyen d’une seule couleur.
LE TRAVAIL Nous savons comment créer tous ces objets de base. Il ne nous reste plus qu’à les agencer et les "mettre en scène". Il suffit de les cliquer et de les déplacer, puis, à l’aide des gadgets ou menus, de les empiler les uns sur les autres dans un ordre intelligent (par exemple: le fond derrière, les objets masqués par-dessus, les titres et enfin les effets lumineux).
L’option "format de la page" nous rappelle par son choix (formats de papier, vidéo), que Monument Designer peut très bien servir à la conception d’une affiche, d’un graphisme quelconque autant qu’à la vidéo. Il ne peut se substituer à des logiciels plus élaborés pour ce genre de travail mais il n'empêche que les effets sur les lettres et les objets lumineux sont introuvables ailleurs et que ce peut être une aide considérable pour ces autres logiciels.
Un gadget orné d’un oeil nous ouvre la fenêtre de prévisualisation qui, comme son nom l’indique, permet de voir le résultat final si on n’a pas choisi un mode d’affichage 16 ou 24 bits.
La time line Elle est conçue selon le même principe que celle de Movie Shop en mode "easy", c’est-à-dire deux lignes pour y poser les objets et une ligne intermédiaire pour éditer les effets.
L'exportation des images peut se faire de quatre manières :
• ILBM (jusqu’à 256 couleurs).
• Ado (pour relayer à Adorage).
• SSA (formats d’animation propres aux logiciels ProDAD).
• RVB (en fait IFF 24 bits).
Le reste Une fenêtre d’impression ,____ permet à d’envoyer directement les pages l’imprimante. Tout est conçu pour le vi- déaste. La fenêtre Attribut propose d’autres formats préréglés comme "Overscan", "Jaquette pour K7 VHS", "Etiquette pour K7 VHS" et un "motif d’impression 10 mm". D’autres formats DIN A5 et A6 permettent également d’autres impressions comme des feuillets, des pages ou des cartes postales.
Conclusion à propos de cette version 2.0d: un logiciel exemplaire, indispensable en vidéo, qui a un bel avenir dans ses futures versions.
Conseils
• Ne chargez pas un projet utilisant un genlock si vous n’en
avez pas, vous risquez d'attendre longtemps la suite des
événements.
• Ne mettez pas de suffixe aux images que vous voulez sauve
garder, MD s'en occupe tout seul mais il enlèvera votre suf
fixe. Admettons que vous ayez déjà l’image "toto", vous voulez
sauvegarder l'image "toto. 1 ", il vous effacera votre "toto"
et sauvera votre toto. 1 à la place sans vous en avertir.
LA VERSION 3.0 Voilà donc ce que j’écrivais il y a quelques mois. Penchons-nous sur la version 3.0 et voyons ce qui lui a été adjoint. Je vous conseille de relire également l’article de Patrick Conconi + + + iinns + Monument Designer 2 ¦ Masque ©(?©©fi© 4) W0GGO G4)®üD(S0ùD©GD8 ®©©0(2)00©G” MONUMENT DESIGNER 3 paru dans le numéro du mois de décembre 96.
- iJ _ J jd _y jj jtfij JU 4J ±| dJ ZJ jll aj BJ o m a jbj si s a
a si m & a o Attention, le programme a besoin de place. Le
manuel dit 10 Mo. Moi, je compte un peu plus de 8 Mo, mais
comme ça a plutôt tendance à augmenter qu’à diminuer... Le
logiciel existe en deux versions "Standard" et "MovieShop".
Tous les gadgets de l'interface graphique bénéficient de l'aide par bulles, ce qui est un plus dans les premiers moments, évite de chercher dans le manuel, et annule le reproche de Patrick. Par contre, un conseil, ne laissez pas traîner votre curseur sur un gadget indéfiniment, l'effet est semblable à celui produit si l’on appuyé sur la touche droite de la souris, toutes les opérations sont bloquées, même si la bulle n'apparaît pas. Il m'est arrivé d’attendre confiant un calcul alors que le curseur avait "glissé tout seul". Une fois habitué au logiciel, il est préférable de désactiver
l'option.
La grande nouveauté est la faculté de remplissage des textes ou des objets avec non seulement des images, mais de plus, des animations. On peut, comme dans un des nombreux exemples, remplir les lettres du texte "FEU" avec des flammes animées ou bien "EAU" avec des vagues.
Non seulement pour le remplissage, mais également pour des fonds ou, pourquoi pas, pour entrer des animations dans MovieShop, la version 3.0 autorise le chargement d'animations IFF, SSA ou de séquences d'images.
L’image de fond peut recevoir un MON OPINION AVANTACES
• La gestion de la mémoire est exemplaire, car elle utilise la
mémoire virtuelle sans MMU et de façon absolument transparente
(ou presque : lors de gros calculs, apparaît une petite
fenêtre de réagencement de la mémoire qui se referme bien
vite, une fois le devoir accompli) pour l’utilisateur.
• Les images générées sont d’une qualité exceptionnelle.
• Les textures sont riches, intéressantes, nombreuses et variées.
• La simplicité d’utilisation est fabuleuse. Il faut lire le
manuel, très bien fait et très bien traduit en français pour
être sûr de ne rien manquer, mais c’est tellement intuitif
qu'on comprend presque tout sans y mettre le nez.
• L'interface graphique est intelligente et innovatrice
(quoiqu'avec les couleurs bizarres de Magic Workbench, mais on
peut les changer..,), les raccourcis- claviers sont librement
programmables.
• L’exportation d’animations ClariSSA déjà calculées.
• Compatibilité genlocks, et indispensable pour le travail avec
Movie Shop.
REPROCHES
• Dommage que les effets de transition ne puissent être contrôlés
par des courbes splines, cela permettrait plus de choix dans
les mouvements.
• Il faudrait étoffer la panoplie d’effets.
• Il serait intéressant de pouvoir contrôler les proportions de
temps des effets à la souris.
• Pas de fonction UNDO.
• Je n'ai pas trouvé de fonction de Field Rendering, ce qui
oblige à sauver deux fois plus de matériel que nécessaire et à
se construire une macro Arexx pour réduire les images en
impaire paire pour obtenir des effets bien coulés en vidéo.
• Cette version accroche sur le DraCo au niveau de la
prévisualisation des animations.
Masque alpha. Différentes possibilités sont exploitables, comme des bords progressifs ou les objets ou les textes qui rentrent sur l'écran apparaissent progressivement, ou bien des masques avec seulement du noir et du blanc qui judicieusement placés permettent de faire disparaître du texte dans des portes, des fenêtres derrière des murs, ou apparaître d'une bouche, etc... Avant de lancer les calculs, la prévisualisation est rapide et on est ainsi sûr de l'exactitude des effets qu’on a préparés. Le nombre d'images par seconde est librement définissable ainsi que la proportion en
pourcentage de l’image finale Pour un format vidéo 688 x 560.
Sur mon DraCo, j'ai trouvé que le meilleur résultat est obtenu à 25 images seconde à 10%.
Des effets animés sont livrés pour être intégrés, comme des projecteurs à la 20th Century Fox, et bien d’autres.
De nombreux effets digitaux orientés vers l'utilisation conjointe de MovieShop, mais pas exclusive puisqu'on n'est pas obligé d’avoir un genlock pour faire des effets de fondu De nombreuses variantes de redimensionnement, de rotation et de zooming.
Pour le choix d'une couleur, on dispose dorénavant d une roue de couleur et si on est dans un écran 16 24 bits, c'est autre chose que ce à quoi nou a habitué le Workbench. La roue est accompagnée d'un curseur d'intensité lumineuse et puis encore de quatre curseurs : rouge, vert, bleu et alpha.
On peut activer une fonction de bac- kup, ce qui permet en cas de sauvegarde prématurée ou involontaire de retrouver les données précédentes.
Je n'ai jamais vu un logiciel avec autant d'exemples. Si on n'arrive pas à construire son effet comme on le désire, il suffit d'aller chercher un effet similaire dans les 111 projets et de l’étudier (voire de le copier, mais ça ne fait pas avancer dans la compréhension du logiciel).
Si Monument Designer est une réussite indéniable, le couple qu'il forme avec MovieShop est encore plus remarquable. Pas besoin d'avoir peur d’être ridicule face à des pros.
Bien sûr, le logiciel est améliorable, et sans doute la prochaine version apportera sa moisson de nouvelles possibilités, mais déjà, l'euphorie vous gagne tant à la réalisation qu'à la dégustation des films après coup. Un grand bravo à proDAD qui marche très fort en ce moment (voir les news allemandes), que je tiens de plus à remercier pour m'avoir fait bénéficier du programme et du CD pour ce test.
Distributeur: DeltaGrafX Prix: MD2 (français) 1360F MD3 (anglais) 2570F Possibilité de mise â |Oui de MD2 pour VlaDMotion Config mini: Amiga 68020 2Mo Chip 4MoF Draco 16Mo MovieShop, VlabMotion Config conseillée: ’30 ’40 2Chip 8F MINI-TEST CD-ROM CREATIV IMPULSE VOL 1 Ceci est un CD-ROM édité par proDAD, plein d'éléments destinés à être utilisés par Monument.
Si on peut être assuré de l'ingéniosité de proDAD en matière de programmation, en revanche. Le côté artistique est désastreux. J'espère pour eux qu'ils n'ont fait que l'éditer et qu'ils ne l'ont pas réalisé eux- mêmes.
A peu près toutes les animations sont lamentables, même pas cycliques jusqu'au bout à part quelques unes. Beaucoup trop d'animations de mauvaise qualité et trop courtes au lieu d'en faire moins, plus longues, intéressantes, belles et cycliques.
On y trouve 23 projets pas grandioses, une dizaine de séquences et 171 fontes Compu- Graphics qu'on aurait pu trouver ailleurs. Bref, 600 Mo de gâchés.
Alors achetez un bon CD-ROM plein de fontes à la place. -Jac Kitsou’s Workbench 4134304 RAM graphique 16 249 940 autre RAM Cette pub' a été réalisé avec Pagestream, Vlab et ImageFX Tqlq g FORFAIT SERVICE ZERO DEFAUT 100 % PLUG & PLAY Achetez aujourd’hui et remboursez dans 3 mois en une fois sans intérêts ou à crédit sur 10 mois I cetelem Détendez vous Vous êtes chez DeltaGraph'X D iiph' A partir de 3000 fr d'achats et acceptation du dossier. Frais du dossier 100 Fr DeltaGraph'X 4 rue des Iris 91180 St. Germain les Arpajon Tel Fax +33 0160841614 dgx@deltagraphx.grolier.fr
http: www.grolier.fr deltagraphx 2660 Fr 7930 Fr 1770 Fr 2280 Fr 4640 Fr 7920 Fr 2026 Fr 2448 Fr 1570 Fr 1730 Fr 1942 Fr 2110 Fr 2110 Fr 4507 Fr 6576 Fr 11236 Fr 5063 Fr 1790 Fr 2240 Fr 3170 Fr i 2.5“ i 2.5“ i 3.5- i 3.5" i 3.5" i 3.5" i 3.5” Fuji 3.5 Fuji 3.5' Fuji 3.5 IBM 3.5 IBM 3.5 IBM 3.5 IBM 3.5 Lecteur HD EXTERNE A M T R A D E 100 % compatible Amiga Pas de Software Patch Plug and Play sur port floppy drive externe Vous cherchez.. un produit ’ Contactez nous' Nbus’sômmesi votre disposition pour tous les produits Amiga.
Demandez un dévis pour une configuration informatique adaptée à vos besoins +techniquo- ment cohérantc Devis détaillé 350 Fr TTC.
Remboursé si accepté Besoin d'uno séance do formation’ Nous vous proposons une formation adaptée à vos besoins (logiciels ot matériel) 4S0 Fr TTC houro Conseils et Interventions 450 Fr TTC heure Consultez nous également pour les financements possibles Nous traitons vos commandes écrites accompagnées d’un chèque ou mandat Par respect du client nous n encaissons votre chèque qu après la livraison Nous n acceptons pas les cartes bancaires il exception do la carte Aurore.
SERVICE ZERO DEFAUT.
GsflÉP Deltagraph’X s’engage à tester vc article Hardware avant de l’envoyer pour un forfait de 490 Fi l'unité. Si, toutefois, à réception de votre comr cet appareil ne fonctionne pas de façon reproduc nous remboursons ce forfait ainsi que les frais de reic Prix et spécifications non contractuels. Forfait do port 120 Fr TTC t Towers, moniteurs, ordinateurs, scanners: 200 Fr TTC (8 kg et | transporteur prive Extand sous 24 48 heures partout en F Hotline 11230S4 1230 Fr Blizzard 1240 ERC 2280 Fr Blizzard 1260 4190 Fr Blizzard 2040 2924 Fr Blizzard 2060 5000 Fr Blizzard 4030 640 Fr Cyberstorm
MK2 68040 3215 Fr Cyberstorm MK2 68060 5200 Fr Cyberstorm 604 180 Mhz 5854 Fr Cyberstorm 604e 180 Mhz 7157 Fr Cyberstorm 604e 200 Mhz 8460 Fr Cyberstorm Fast SCSI 912 Fr Module FSCSI 1230 40 60 760 Fr Copro 50 Mhz 455 Fr TekMagic 040 40 A2000 5376 Fr TekMagic 060 50 A2000 8600 Fr QuickPak 060 50 A4000 7960 Fr QuickPak 060 50 A4000T 8300 Fr Ordinateurs A1200 Magic Pack 3430 Fr A1200 dd 170 Mo MagicP 4100 Fr A4000T dd 1 Go 2+4 Mo 19140 Fr A4000T Eagle TE 11990 Fr Draco 68040 19900 Fr Draco 68060 25900 Fr DracoVidéoStation Pro 70097 Fr TwinPowerStation M1 19950 Fr Vidéo Casablanca VidéoStation
12500 Fr Cauin Computer Ediling 5850 Fr Enceintes ampli triphoniques 970 Fr Gemini Vidéo selector 2020 Fr Meptun Genlock 5166 Fr Pluto Gènlock 2865 Fr Sirius 2 Genlock 6990 Fr Time Base Corrector 6500 Fr Vidéo Backup System 390 Fr SMD100 Vidéo MPEG 2022 Fr Scanner Tabl Scanner à mains Zydek 680 Fr Paragon 600 II SP 2160 Fr Paragon 800SP Scanquix 3280 Fr Wacom ArIPad A6 1390 Fr ArtecViewStation Scanquix 2760 Fr Lecteurs D7 Haute densite int À1200 590 Fr D7 Haute densité int At 200T 590 Fr D7 Haute densilé int A2000 695 Fr D7 Haute densité int A4000(T )590 Fr D7 Haute densité externe 840 Fr
spécifier si Commodore ou +ESCOM Zip Iomega SCSI ext. + 1 D7 1390 Fr Zip Iomega SCSI int. + 1 D7 1490 Fr Zip disquette 100 Mo 95 Fr Jazz 1 Go SCSI int +1 Cart. 3476 Fr DAT HP 4 8 Go SCSI 5900 Fr Moniteurs Amiga Tech. M1438S Amiga Tech. M1764S ADI SVGA 14" ADI SVGA 15" ADI SVGA 17" Belinea SVGA 20" Disques durs 1 Go IDE
1. 6 Go IDE 1 3 Go IDE
1. 7 Go IDE
2. 1 Go IDE
2. 5 Go IDE 1 Go FSCSI '2.4 Go FSCSI ’ 4.35 Go FSCSI ' 9 Go FSCSI
" 4 Go FSCSI " 2.1 Go IDE " 3.2 Go IDE " 4.3 Go IDE Cartes
Turbo Logiciels Monument Designer V3 2570 Fr Mon Designer
Creative set 340 Fr Adorage VF 680 Fr Adorage Premium FX 250
Fr Animage Composer VF 695 Fr Clarissa 1320 Fr Cocktel
Software VF 866 Fr Mainactor Broadcast 1750 Fr ASIMCDFS V3.7
500 Fr CrossDos 390 Fr CrossMac 640 Fr MaxDos 640 Fr Diavolo
Backup Pro 547 Fr Deluxe Music 2 465 Fr Final Wrlter V5 840 Fr
Helm 520 Fr lbrowse 1.1 320 Fr ImageFX 1990 Fr Imagine 5 850
Fr Imagine Doc en français 250 Fr Lightwave V4 VF 2990 Fr
Lightwave V5 VF 7999 Fr Lightwave mise à jour 4 5 4800 Fr OCR
Reconn caractères 325 Fr Pagestream 2490 Fr Personal Paint
V6.4 110 Fr Real 3DV 3.3 3770 Fr Scala MM400 VF 1350 Fr
Scanquix 3.5 VF 780 Fr Scanquix mise à jour 190 Fr Siamese
System 1690 Fr Studio Print Pro 499 Fr Turbocalc 490 Fr
Turboprint V5 VF 460 Fr Trapfax 495 Fr TVPaint Cybergraphx VF
1250 Fr Wordworth VF V6 540 Fr Xi Paint CD 290 Fr Ariadne 1875
Fr Cybervision 3D 4Mo 1820 Fr Cybervision MPEG Module 1370 Fr
Cybervision Scandoubler 750 Fr Catweasel 1200 570 Fr Dataflyer
A2000SCSI 795 Fr DeltaCam64 1390Fr DKB Rapid Fire FSCSI2 1310
Fr DKB Spitfire FSCSI2 795 Fr DKB 3128 A4A3000 2010 Fr
DracoMotion 11900 Fr FrameMachine 1730 Fr GVP 4008 SCSI A400
1180 Fr Graffiti 485 Fr Hydra Ethernet 2963 Fr IO Exlender GVP
1030 Fr Liana Reso port série 399 Fr Megalosound 450 Fr
Mulliface III 890 Fr Pablo PAL pour Picasso 496 Fr Peggy Plus
5900 Fr Picasso II plus 2160 Fr Picasso IV 3000 Fr Prism24
1120 Fr Scandoubler VGAMIA1200 999 Fr Squirrel Surf 933 Fr
Toccata Son 16 bit 2990 Fr VlabMotion 3500 Fr Movieshop effect
disk 400 Fr Petit matériel Souris Wizard 560 dpi 75 Fr IdeMux
4xlDE sans nappes 90 Fr Nappe 3.5" avec 3 connecteurs 75 Fr
Nappe 2.5” 3.5" 100 Fr Nappes SCSI à la demande xx Fr
Connecteurs IDE et SCSI male femelle Nappe flexible clavier
A1200 65 Fr Adapt. Moniteur SVGA RVB 185 Fr Adapt. M1438 VGA
130 Fr Bouchon SCSI actif avec LED 210 Fr Coude PCMCIA 290 Fr
Câble Centronics m f 36flls 50Fr Câble Parnet et logiciel 288
Fr Câble SCSI Sub D25M Centr. 370 Fr Câble alim 5.257 2x3.5“
28 Fr Câble SCSI 50 broches m m 130 Fr Tiroir disque dur SCSI
130 Fr Tiroir disque dur IDE 110 Fr Cartes et Hardware Towers
pour A1200 TwinTower Midi prêt à monter 1818 Fr DeltaDeskTop
prêt à monter 1422 Fr Interface clavier PC Amiga 515 Fr
Interface clavier Amiga 463 Fr Clavier Windows95 110 Fr Coque
clavier Amiga 260 Fr Extension Zorro2 RBM 1810 Fr Extension
Zorro2 Mikronic 1820 Fr Extension Z2 Mikronic (vidéo) 2300 Fr
Extension Zorro3 Mikronic 4096 Fr Extension Zorro2 PCI Eagle
2250 Fr Extension Zorro2 Shuttle 1500 Fr Adaptateur PCMCIA 290
Fr Infinitiv Tower 1695 Fr Infinitiv Tower + Zorro2 Z1 3090 Fr
Infinitiv Tower + Zorro2 Z2 3520 Fr Infinitiv TopCase 350 Fr
Towerhawk RBM A1200 1820 Fr Towerhawk RBM A400Q 2930 Fr A3000
Classic Tower Micronik 3575 Fr A4000 Classic Tower Micronik
3610 Fr Eagle Tower A500 1470 Fr Eagle Tower A1200-A4000 1300
Fr Eagle Tower A2000-A3000 1550 Fr Notro service téléphonique
est a votre service du mardi au samedi de 14HOO à 17HOO
Visites et démonstrations: uniquement sur rendez-vous le
samedi Pour nous retourner du matériel défectueux ou a
réparer, veuillez nous ou adresser votre facture on nous dom
un numéro de relour AVANT de poster votre coiis Un forfait do
150 Ir TTC pour pnso en charge de votre matériel (sous
garantie ou non) vous sera facturé. N oubliez pas que voue
pouvez profiter de notre service Hotlkio sur Internet via
email dgx©déltagraphx giolier fr Vous recevez rapidement une
réponse û vos questions.
Aminet 12 13 14 15 16 17 18 88 Fr Aminet set 1 150 Fr Aminet set 2 150 Fr Aminet set 3 230 Fr Aminet set 4 230 Fr Amiga Développer Environment 113 Fr Artworx 95 Fr Compugraohic Phases 216 Fr Light Rom 3 391 Fr Magic Workbench Erihancer 175 Fr Mods Anthology 215 Fr Octamed Sound Studio 290 Fr Lecteurs graveurs Lecteur CDROM IDE lOx 860 Fr Lecteur CDROM IDE 12x 987 Fr Lecteur CDROM SCSI 10x 1520 Fr Lecteur CDROM SCSI I2x.. 1772 Fr Graveur JVC 4x2x 4672 Fr Graveur Philips 6x2x 4380 Fr Graveur Yamaha 4x4x 6620 Fr Amiga HD DD PC HD DD Mac HD CDROM PAGESTREAM par John Leroux L’illustration avec
PageStream ous avez trois solutions Ce mois-ci, nous allons parler d'illustrations. Il en existe trois sortes : la photographie, le dessin bitmap et le tracé vectoriel.
Illt* I •» t II » » » « _ %|40%|30% 20[» 10': La photographie Différentes méthodes existent pour vous procurer des photos. La première est de posséder un scanner à main ou à plat, noir et blanc ou couleur. Les plus chanceux posséderont un scanner à plat couleur (notez qu’aujourd’hui de nombreux scanners sont accessibles) ce qui permettra de traiter directement vos photos dans Image FX. Art Effect ou ADPro Vous pouvez aussi utiliser le service d'un professionnel si vous ne possédez pas de scanner, mais son coût est assez élevé A n’utiliser que si vous n’avez pas d’autres solutions, sinon
investissez (attention aux capacités des machines lors de votre choix !) Ou trouvez un bon copain... Si vous souhaitez utiliser des photos moins personnelles, il existe des disquettes et des C D -Roms. Attention à la qualité des photos, si vous le pouvez, essayez de voir le C D avant d’acheter. Leur prix varie à cause des droits d’auteur En effet, certains auteurs laissent leurs oeuvres dans le domaine public.
Dans ce cas, vous ne payez pas de droits. D’autres vous demandent une contribution dès l’achat du C D Dans tous les cas. Vous pourrez les exploiter sans problème. L’avantage de ces C D.-Roms est que les photos ont déjà été traitées Aussi, elles sont prêtes à l’utilisation.
Par contre, pour les images que vous mettez dans le scanner, il faut les retravailler, surtout si ce sont des images issues de magazines ou documents imprimés. En effet, pour avoir une bonne qualité, il faut la transformer en points. Sur une photographie, les transitions de nuances se font doucement En imprimerie, pour créer une forme, de l’encre se dépose uniformément sur le support, et nous ne sommes pas capables de diminuer ou d’augmenter les dépôts d’encre qui se font Aussi, avec l’ordinateur, nous crééons des trames, c'est-à-dire un assemblage de points pour chaque couleur, plus
ou moins espacés. Ainsi, nous obtenons une «gradation dure».
Aussi, si vous numérisez une image déjà tramée et que vous ne la retouchez pas, elle le sera deux fois au moment de l'impression et vous obtiendrez un moirage. Il faudra donc «retoucher» l'image dans votre logiciel de retouche (il faut en particulier appliquer la fonction «flou gaussien», mais ce n'est pas la seule). Il faudra peut-être retravailler les couleurs et les nuances pour lui donner plus de «punch», puis la transformer en cyan, magenta, jaune, noir (CMJN) si vous destinez votre document à un tirage couleur chez votre imprimeur... Ensuite, il vous restera à l'importer dans
PageStream et à la placer à l’endroit indiqué sur la maquette.
Le dessin bitmap et le tracé vectoriel Voyons deux cas : l'illustration couleur et le clip-art. Les illustrations en couleurs, comme pour les photos sont à transformer en CMJN. Les clip-arts sont en général en noir et blanc. Ils permettent d'agrémenter vos publications mais ils présentent un inconvénients: ils sont constitués de points. Si vous voulez les agrandir ou les diminuer, cela vous posera quelques petits problèmes... Pour éviter ces désagréments, il faut les vectoriser ou les redessiner dans un logiciel de dessin vectoriel. Comme logiciel, il y a ProDraw, Art Expression (mais
ils ne sont plus commercialisés), ProVector (je ne sais pas ce qu'il vaut) et DrawStudio. J’ai essayé la version démo 1.0.2, elle a l'air d’être correct, mais elle ne possède pas toutes les fonctions de lllustrator. Nous verrons ce que donnera la version commerciale... Pour vectoriser les clip-arts, il y a dans PageStream, Bit Map Editor (BME pour les intimes). Utilisez la fonction «Vectorisation». Elle s'occupe de tout ou presque. Il faudra tout de même régler la précision et le ratio, les pleins et les filets avec les détails.
Le vectoriel est un avantage important en PA O Vous pouvez redimensionner sans déformations et sans effets d’escalier à l’impression. Le dessin n’est plus composé de points, mais de vecteurs. L’impression est donc plus nette.
Pour les images bitmap et les tracés vectoriels, il existe de nombreux C D., mais essayez toujours de les regarder avant de les acheter, c'est le seul moyen de ne pas être déçu.
Une fois que vous avez choisi le bon clip-art, retouché la photographie, numérisé votre dessin, il va falloir positionner l'illustration dans votre document.
PageStream offre plusieurs possibilités: dans le menu projet «Placer illustrations», dans la barre d'outils ou par le scénario «Replace Graphics».
Les deux premières méthodes sont identiques car elles remplissent la même fonction. Vous importerez l’image telle quelle, dans son format. Puis, se sera à vous de la redimensionner (pensez à respecter les échelles horizontale et verticale si vous ne voulez pas que votre image soit bizarre...). Le scénario vous permettra de placer une illustration dans un cadre que vous aurez préalablement créé.
Toutes les fonctions de textures sont applicables à votre illustration importée. Aussi, vous pourrez ajouter un cadre ou changer les trames. A mon avis, il faut changer les options par défaut des trames, surtout pour les photographies. Pour les trois couleurs primaires (CMJ) et pour le noir, vous pouvez définir la linéature et l’angle de trame et modifier son type (défaut, point, ligne, cercle, anneau, triangle ou hélice). Pour connaître le meilleur rendu à l'impression, faites des essais... Enfin, PageStream offre huit outils pour le tracé vectoriel : filet, cadre, cadre à coins
arrondis, ellipse, arc, polygone, crayon, main levée A noter que cette option n’est pas proposée dans X-Press. Vous allez donc pouvoir créer des illustrations simples ou complexes rapidement et directement dans PagStream.
Les outils vectoriels et B.M.E. améliorent la rapidité de votre travail de création. PageStream à lui seul peut vous permettre de traiter certaines illustrations, en particulier toutes les vectorisations. Bien sûr, ce n'est pas un logiciel dédié au vectoriel, il n’est donc pas aussi puissant qu'un logiciel dédié, mais on peut déjà faire de belles choses... A bientôt 1 X |2.SS5cm l f »b- | Y 16,375cm 171 W [10.4cm | Sgè» - ] ] [-15- | ] H |6.395cm JI100* 1 _£J±H V 1-5- | Fxl rO i Au sommaire: Les grands angles Olivier Débats Amiga en éducation Thierry Lamblot ...et en entreprise
Thierry Lamblot VX9000 suite et fin Olivier Débats MovieShop 4.2 Patrick Conconi (page 68) Livre: "The Best of LightWavePro" Comme son nom l’indique.
LightWavePro est une revue rédigée en anglais consacrée au logiciel de 3D LightWave.
L'éditeur a décidé l’arrêt de cette publication mais en parallèle sort une compilation des 100 meilleurs articles de la collection. Proposée à 580 F. cette publication est accompagnée d'un CD regroupant les différents objets et scènes des exercices abordés D’autres ouvrages proposant soit un apprentissage de LightWave, soit une exploration plus poussée, sont également disponibles comme FX Kit, Power FX, Photoreal FX, Tutor Vision (CD interactif, regroupant à la fois des exercices, des objets, des scènes.etc..), Ex- ploring LightWave et LightWave Power Guide.
Ces ouvrages sont disponibles auprès de la société AGMO mais uniquement en vente par correspondance, (tél: 01.45.27.04.53) ¦ Soft vidéo ClassX ClassX, l’éditeur de XDVE, persiste et signe puisqu’une nouvelle version (la 2,7) de ce remarquable logiciel est attendue d’ici peu. Ce logiciel permet de réaliser des "Digital Video Effect” (voir article Amiga News de novembre dernier). Un test de cette nouvelle version sera réalisé dès que le programme sera disponible. ¦ Calendrier Le SATIS se tiendra cette année à Paris du 14 au 17 octobre 1997 BIS REPETITAS Nous réitérons notre appel à té
moignage concernant les vidéas- tes amateurs ou professionnels (particuliers, associations ou structures professionnelles) qui utilisent un ordinateur pour leurs réalisations vidéos (titrage, montage offlme ou on line). Les heureux "élus" recevront un abonnement d’un an à A-News.
Photo numérique Fuji Dépassée la barre des 640 X 480 grâce à Fuji.
En proposant son DS-300 et une résolution de 1280 X 1000 pixels grâce à son capteur CCD 2 3 pouce. Fuji enterre les vieux standards. Celui-ci est doté d’un obturateur variable de de t 4 s au 1 1000 s et de quatre modes d’exposition (priorité à l’ouverture, à la vitesse, mode manuel et mode programme). Certes le talent a un prix (un peu moins de 20000F), mais nul doute que la Montage virtuel Draco La version 4,2 de MovieShop du célèbre logiciel de montage sur Draco est maintenant disponible. De nombreuses améliorations ont été apportées : représentation graphique des effets, ToolBox
paramétrable, interface plus conviviale et haute en couleurs, gestion des partitions de 9 GO.etc.. Satellite et Télévision Le célèbre constructeur normand propose plusieurs solutions intégrées de montage virtuel: Mégavision 2000, Virtual Studio Broadcast et Station Avid Broadcast. Equipées d’entrées et sorties Pal, YC et YUV et livrées avec un pack logiciels intéressant, ces configurations peuvent être adaptées à la demande afin de répondre aux demandes particulières. Tarif : de 27000FHT à 87365FHT selon la configuration Miro Un nouveau driver (V 1,11) permettant d’améliorer
l’efficacité, la rapidité et les performances de la carte Miro DC30 est disponible.
Grâce à l’overlay il est maintenant possible de visionner son lilm monté directement sur l’écran informatique.
Fast Le tout numérique est rendu possible avec la nouvelle carte de Fast Technologies: DV Master.
Elle utilise un encodage matériel, exploite le module DVBK-1 de Sony (carte fille) et fonctionne sous Windows 95 et Windows NT Cette carte permet la conversion des signaux analogiques en format DV ( numérique) et également le DV en analogique. La DV Master devrait être commercialisée sous peu sous la forme d’une carte, d’un boîtier de connexion et d'un logiciel de montage.
Prix public: 24900FHT.
Autre nouveauté chez Fast, l'accord passé avec Sony pour la distribution et l'intégration du DV Drive. Celui-ci se présente sous la forme concurrence va devoir riposter. Et les prix risquent de baisser dans les mois à venir.
Sony Sony entre dans la danse en proposant un appareil photo de la taille d’un paquet de cigarettes, le DSC-F1 Celui-ci offre une résolution de 640 X 480 pour 16,7 millions de couleurs. Grâce à ses 4 MO de mémoire interne, vous pourrez réaliser de 30 à 58 photos selon la résolution choisie. Son prix?
5900F. Le prix de quelques cartouches de cigarettes en fait. ¦ d'un lecteur enregistreur des mini cassettes DV.
La carte DV Master peut piloter directement le DV Drive pour le report des rushes sur disque dur pour les opérations de post-production. Le film DV final peut facilement être reporté sur le DV Drive.
Une dernière nouveauté chez Fast: une solution de montage hybride analogique, le Digital Player Recorder (DPR) ¦ Vidéo Magnétoscope Sony commercialise un magnétoscope double platine Hi8 VHS référencé EV-T1B et vendu 9000F Les copies s'effectuent en Pal dans les deux sens. Cet appareil permet la gestion du time code et le doublage son en VHS.
La FNAC et la vidéo La célèbre enseigne s'ouvre un peu plus encore à la vidéo en offrant de nouveaux services aux vi- déastes comme la location de matériel (unités de tournage et bancs de montage avec ou sans monteur). Pour l'instant, une seule enseigne pour ces tout nouveaux services: FNAC Vidéo, 99 rue du Cherche-Midi 75006 Paris. ¦ Amiga, caméscope et création Les compléments optiques 2 Prenez du recul... Le défaut majeur du caméscope C'est un fait certain, la plupart des vidéastes se contentent -une fois leur appareil acquis- de se concentrer sur leurs images tout en délaissant les
compléments optiques "wide" qui peuvent pourtant leur apporter bien plus d'avantages que d'inconvénients. Voyons ce qu'il en est aujourd'hui- avec de très loin- le plus valable d'entre tous.
Les caméscopes grand public actuels sont arrivés à une étonnante maturité si I on en juge par la qualité d’image, maintenant de haut niveau. Pourtant ils ont presque tous leur talon d’Achille au niveau de leur objectif, qui.
La plupart du temps, offre peut-être une amplitude de zoom bien suffisante dans la position télé mais manque cruellement de recul pour celle du grand angle. En effet, pour se donner une idée de la chose en vidéo, nous allons établir la comparaison avec les objectifs photo d'un appareil 24x36 reflex.
Tout le monde sait que l'objectif standard en photo est le 50 mm. Que le semi-grand angulaire a une valeur de 38mm. Et que les vrais grands angulaires commencent à 35mm pour terminer à ce qu'on appelle les "fish eyes" (qui portent bien leur nom) hors de prix pour certains et dont l'utilisation se fait dans des situations bien précises.
Comment calculer l’équivalence entre les focales du zoom de votre camescope et celui d'un appareil photo?
Le système est des plus simples: la plupart des caméscopes ont un capteur CCD d'un demi pouce ou bien d’un tiers de pouce II suffit d'effectuer une simple multiplication suivant le capteur que vous avez: 1 2 de pouce = x par 5 1 3 de pouce = x par 6,6 Prenons l'exemple d'une V6000 Sony: ce caméscope pétri de qualités possède un capteur d’un demi pouce de 470 000 pixels pour un rapport par 10 de 8-80 mm, ce qui nous donne 8 multiplié par 5 = 40 mm. Et 80 multiplié par 5 = l'équivalence d'un télé-objectif de 400 mm.Vous noterez donc qu'un 40 mm ne peut prétendre égaler un véritable grand an
gle... A ce sujet, la palme du mérite revient à Canon qui a été la première marque à sortir un appareil doté d'une vraie position grand angle correspondant à un 24 mm photo.
I UC100, qui a été bien décliné depuis... Mais les autres n’ont malheureusement pas pris le train en marche.
Système D(ebats) Les grandes marques ont toutes leurs solutions en proposant une gamme de compléments optiques qui peuvent satisfaire les goûts de chacun. J'utilise un grand angle Sony x 0:7 qui reste très souvent fileté à ma V5000. Là dessus, vous entendrez certainement plusieurs sons de cloche, ceux qui préconisent pouvoir laisser l’extension sur le caméscope, et les autres qui recommandent de l'enlever dès l’utilisation terminée, ce parce que la lourdeur du grand angle risquerait de faire peiner l'autofocus et son moteur (je ne m'en sers JAMAIS). Hormis le fait d'augmenter
l’angle de la prise de vue, les deux avantages indéniables sont, d'une part, une plus grande facilité pour pallier à quelques défauts de mise au point, (donc vivement recommandé pour les débutants) et le fait de pouvoir gommer quelques tremblements en remplaçant presque un stabilisateur optique.
N'oublions pas le fait que monté, il est le protecteur efficace de votre objectif contre les agressions extérieures. Le grand angle prend toute son importance lorsque vous vous retrouvez dans des situations de tournage où le manque de recul se fait cruellement sentir et vous obligera à pianoter pour embrasser l'ensemble, ou bien à vous contorsionner afin d’obtenir un résultat qui ne sera pas toujours à la hauteur... Ex: dans un repas animé, sur une scène de théâtre, durant une excursion touristique, pour filmer un monument dans sa totalité, (voir illustrations de Montmartre) les
possibilités ne manquent guère. C'est la raison pour laquelle je l’utilise sans compter. Il m'est arrivé d'avoir des problèmes de vignettage accentués dans les rebords de l'image avec des compléments optiques sans marque, relativement puissants, utilisés au maximum de leur possibilité en position "wide". C'est à dire que vous vous retrouvez avec une sorte de rond noir entourant la circonvolution du champ, ce qui n'est guère esthétique, et devient tout bonnement horrible en visualisation sur un moniteur... Le grand angle x 0:7 Sony VCL-0752C que j’utilise, ne m'a jamais fait défaut
et remplit à merveille sa fonction.
Attention tout de même lorsque vous utiliserez cette extension face au soleil, les aberrations chromatiques ne manqueront pas sur vos images.
Pour conclure L'investissement est de l'ordre de 500 à 800 francs, mais vous ne regretterez en rien votre achat et vous prendrez plaisir à trouver de nouvelles perspectives au sens propre comme au sens figuré. Les plongées et contre plongées au grand angle rajouteront à l’effet escompté et certains même redécouvriront leur caméscope!
Olivier Débats G03HI1S AMIGA 1200 + PACK MAGIC LE PR03I Bd Voltaire 7501 1 PARIS © 01 43 57 48 20 Fax : 01 43 57 10 01 Ouverture : 1 Oh à 1 9h PERIPHERIQUES LECTEURS 88OK0I | LECTEURS 1,7Mo |
* 00’I Int. A500 290’ Int. Al 200 590’
* 002 Int. A600 1200 300’
* M«Î Int A2000 590’ Int. A2000 350’
* ::• Int. A4000 590’ Ext. Tout AMIGA 320’ Exl. Tout AMIGA 890’
Digita Wordworlh 45E Oigilo organiser 1 1 Porsonnalpoint 6.4
Turbo Cale 3 5 Digifa print manager 1 2 5E Digito Dafastore 1.1
Phofoaemes I 2 SE ,Pinban Mania Whizz GRAPHIQUES!VIDEO & SON
H001 A 1200 » Pack Magic 3190’ «002 A 1200 * DD 170 Mo * Scalla
3990’ «003 A 1200 + DD 1,20 Go + Pock 4490' AMIGA 4000 TOWER
Processeur 68040 25 Mhz, mémoire RAM 2 Mo.
Mémoire FAST 4 Mo exl. 16 Mo lecteur 3" 1.76 Mo.
Contrôleur DD IDE * SCSI Disque Dur 1 Go SCSI DELUXE PAINT 5 VF | 590’ PERSONNAL PAINT 6.4 VF | 490’ PHOTOGENICS VF | 590' SCENARY ANIMATOR 590’ L1GHT WAVE 3.5 1990’ POV RAY 2.2 VF 300' PAINTER 3D 290’ PERSONNAt PAINT 6.4 VF 490' BUREAUTIQUE FINAL COPY II 390' TURBO CALC 3.5 490’
D. OPUS 5.12 VF 690’ WORDWORTH 5 690’ TURBO PriNT 4 0 560’
DIRWORK 2.1 VF 690’ DIAVOLO BACKUP 3 2 VF 580’ ASIM CDFS 490’
SCALA VT 100 199’ SCALA MM 211 790’ SCALA MM 400 1490’ IMAGE
VISION 749’ CINEMORPH 290’ MUSIC X.2.0 349’ AUDIO SCULPTURE
250’ OCTAMED 6.0 VF 690’ DIVERS PC TASK 3 .15 VF 990’ DEVPACK
3.5 VF 990’ BLITZ BASIC 2.1 480' GP FAX 2.346 VF 750’ HISOFT
BASIC 2.5 VF 1190’ MODEM TUTORIAl VF 250’ MUI 3.3 VF 400'
POWER COPY 3 VF 349’ NOUVEAUTES Aminet 15 Aminé! 16 Aminet 17
Aminet Set 3 Aminet Se! 4 Amigct Tools 4 X-Painl4.0 Mods
Anthology AMIGA Tools 5 99’ 99’ 99' 249’ 249’ 199’ 399’ 249’
199' 299’ EXT. MEMOIRE AMIGA 1200 TOWER A S00 512Ko CLASSICS ç
¦ Fresh Fonts 2 149’ 3 |Gigo PD 3 249’ 99’ Animations CD 249'
119’ Gigo Graphics 199' 189’ Deulscb ed 2 99’ 149’ World of
clipart 199' 249’ Imagine CD 349' 199’ AMIGA Tools 3 199’ 99’
UPD Gold 219' 99’ GFX Sensations 249’
99.
Pro Bock 2 129' 200• A 500 Imo Aminet 9 10 1 1 Assassins 1 Amos CD 2 Audio Plus Textures The Epie Coll.
Meeting Pearls 3 Magic illusions Euroscene 2 3oitier mini-lower + leds, 2 boies 3"1 2 ? 1 beie A"l i.
Alimentation 200W modifiée AMIGA. Interface do- vier PC * clavier PC.
Options : bus Zorro II et III A 600 1Mo CARTE ACCELERATRICE 68030 50 MHZ Blizard 1230 0Mo Blizard 1230 4Mo ilizard 1230 8Mo Blizard 1230 16Mo 1690’ Tou» nos prix soni TTC oi modifiables sans préavis Offres votabies dans ta limite dos stocks disponibles Photos «von conlractuellos JEUX 249F CHAOS ENGINE 2 AllEN 8REED 3D 2 WORID GOLF TIN TOY ADVENTURE TOURING CAR CHALLENGE THE MOVE FIGHTING SPIRIT SIAM TUT STAR CRUSADER GRAPHIQUE VIDEO Scanner 69‘ Gris Scanner 256l Gris BOITIERS-T1ROIR-1NTERFACE Genlock Mi Scanner Couleur 2190' Genlock Composite Tablette ARTPAD A6 labiette ARTPA.D A5 Genlock Y C
2790' 2490' MODEM + Interface MIDI OlITEC 14400b Mégalo Sound OlITEC 28800b 1190' US Robotic 33600 AURA CABLES DIVERS Souris standard Souris 300 dpi.
Nul modem Souris 400 dpi n i i i i Crayon souris Trackball Prolongation |0ystislr Multistandard 500 Désignation ou «of Qîè.
Prix Montant Multistana'ard 600 Imprimante Adcploteur muiiisync Corn nul |oy sourjs Adaptateur pe’itel 1093 Alim 500 600 1200 1390' Interface PCMCIA IDE 1890' MONITEURS IMPRIMANTES 000’ Mob. S nc 14’ M1438 2290’ V ’ Canon 8 130 990’ 0002 Mo» s nc 15’ M1536 2990’ G0CS Canon 8JC 240 1490’ 0002 MuSt. S nc 17“ M 1738 7290' _ G009 Canon BJC 4100 1890' (Ml SVGA 14" 1490' G0 0 HP 400 1590' ooos SVGA 15" 1990' G0I ’ HP 6900 2390’ 003* SVGA 17" 3590’ S0'2 HP 870 3390' 1290' A 600 AîJCO DISQUES DURS i i i | J Chiqu* 3 CCP J Cort bWve dot* d’«xpiration N' | |J Cari* club AMIE Daio Signature j
• A retourner à AMIE VPC, 1 1 Bd Voltoire 75011 PARIS iNom .....
.. lAdroïso |Codo Postol Ville |7ol .Mon ordinateur
ù.l'TC Ui-f rj.-rprne.i |S0FmnWC17flte| Nous réparons tous les
ordinateurs et moniteurs... Délais maximum 10 jours. Devis
gratuit ou forfait.
_ Nous reprenons comptant vos ordinateurs, vos périphériques, vos logiciels, vos livres... SENSIBLE WOSLBOf SOSCCSA 96 9?
BLACK VIPER CAPITAL PUNtSMMENT TUNY TROOPS XP8 JET PILOT NEMAC IV EXILE LEGEND (AGA) HUMANS 3 VALHALIA 3 SERVICE REPARATION RACHAT COMPTANT DOMAINE PUBLIC GRAND CHOIX DE DISK ET CD JEUX • DEMOS • UTILITAIRES • EROTIQUES ? F. V Vidéo Numérique 0?
L'Amiga chef d'orchestre Formation continue pour adultes L'Amiga a t-il encore sa place dans le secteur de l'audio-visuel aujourd'hui? Quel peut bien être son rôle et a t-il encore un avenir? Rencontre avec une équipe de vidéastes professionnels qui ont bien voulu apporter leur témoignage.
Présentation Le Centre Académique d'ingénierie Pédagogique et de Production Audiovisuelle (CAIPPA) de Charleville-Mézières constitue un département du GRETA des Arden- nes. Organisme de formation continue pour adultes de l'Education Nationale. Sa création remonte à six ans et répond à la demande d'adultes souhaitant se former et disposer d'outils pédagogiques. Seuls les GRETA de Marne la Vallée et du Puit en Velay se sont dotés d'une telle structure.
Equipement Dans un premier temps, le Centre a fait appel à des prestataires extérieurs atin de répondre aux demandes des entreprises.
Puis il y a cinq ans, le succès aidant, il a été décidé d'acquérir du matériel: un banc de montage, un Amiga 2500 30 et un gen- lock GST 2500 pour l'habillage et le titrage.
Depuis, un Amiga 4000 a été acheté en complément Aujourd'hui, le centre utilise un banc de montage Bêta SP trois machines, des régies d'effets spéciaux Sony et Panasonic et un éditeur de montage informatisé VidéoMédia, permettant la gestion de listes sur PC.
Le rôle de l'Amiga Dans un premier temps, confiés à l'Amiga 2500, le titrage et l'habillage étaient réalisés avec Protitler et Deluxe Paint. L'arrivée de Broadcast Titler et l'utilisation de Caiigan ont permis de donner un réel cachet broadcast aux productions du GRETA. Notamment en composantes. Puis la sortie de Scala a créé de nouvelles demandes et permis la réalisation de nouveaux produits. Un Amiga 4000 doté d'une carte G Force 040 cadencée à 40 Mhz a rejoint la chaîne de postproduction. L'Amiga 2500 quant à lui et grâce à Scala Multimédia, s'est vu confié de nouvelles taches
puisqu'il assure aujourd'hui la gestion de journaux tournant en continu au sein du GRETA. Ces journaux sont réactualisés chaque semaine par Laurent Renac, Tinfographiste de service.
L'Amiga est également utilisé épisodiquement pour de la Présentation Assistée par Ordinateur dans le cadre de conférences, congrès ou manifestations diverses. Les titres et fonds d’écrans sont préparés d’avance par Laurent Renac et Enzo Tede- schi et affichés sur grand écran grâce à l'Amiga 4000. Son genlock et Scala au fur et à mesure de l'intervention des conférenciers. Point d’orgue du GRETA dans le domaine: "rhabillage" d’un congrès pour le Ministère de l'Education Nationale avec un plateau trois caméras. Afin de répondre à une demande existante dans ce domaine, le GRETA envisage
de se doter d'un autre Amiga 4000 Pour le réalisateur Jean Marc Dewit, l'Amiga associé à un genlock de qualité et Scala, offre encore à ce jour la meilleure alternative et le meilleur rapport qualité-prix du marché.
Amiga et PC Les deux plate-formes communiquent entre elles grâce à un disque dur amovible formaté PC. Le GRETA utilise en effet plusieurs PC dont un Pentium Pro 200. L'un d'entre eux est muni dune carte d'acquisition d'images. Les images en provenance des PC sont ensuite reprises sur Amiga grâce à Cross Dos et repassées à la moulinette dans Scala.
L’avenir Le GRETA va devoir prendre des options dans les mois à venir pour l'évolution de son matériel: principalement dans le domaine de l'image de synthèse et du montage virtuel.
Hélas, à ce jour, le monde Amiga offre peu de garanties en termes de pérénité (Ed: le rachat par Gateway peut changer cela, avec un peu de chance) et le rapport prix puissance ne joue pas en sa faveur. Le GRETA va vraisemblablement se doter soit de LightWave. Soit de 3D Studio Max pour la réalisation d'images de synthèse sur PC et peut-être d'un PVR pour le report.
Ce qui est certain c'est l'utilisation assurée pour de nombreuses années encore de l'Amiga en analogique, un domaine ou il excèlle encore et où il n 'a pas encore trouvé son rival. Et puis, qui sait si l’avenir ne nous réservera pas des surprises dans le domaine du numérique : en effet, on commence à voir çà et là des solutions sérieuses basées sur la philosophie Amiga pointer le bout de leur nez (Draco et Casablanca) Thierry Lamblot & Contacts CAIPPA - GRETA des Ardennes 27 rue du Petit Bois 08000 Charleville Mézières Tel 03 24 33 74 05 Fax 03 24 33 74 01 Vidéo Numérique fi? Lu Vingt ans déjà
L'Amiga au coeur de T.P.S Une histoire originale... Que les personnes qui se sont levées se rassoient de suite car T.P.S rime certes avec Télévision Par Satellite mais aussi avec Tecnique-Photo-Son.
C'est d'ailleurs à cette dernière société au nom prémonitoire que nous allons nous intéresser aujourd'hui car elle aussi ne manque pas d'arguments et son histoire est assez originale, et mérite d'être relatée dans ces colonnes.
Située à Laxou dans la banlieue de Nancy (54), cette société a vu le jour en 1977 afin d’assurer la réparation du matériel photo-ciné-son. Dans les années 80, TPS collabore à la création d’une société informatique dans le but de vendre des ordinateurs Apple et Commodore (PET).
Déjà tout un programme... En 1986, avec les premiers pas de la vidéo amateur, l’entreprise se tourne tout naturellement vers la vidéo. Tout en gardant une activité importante dans le SAV photo-ciné et grâce à une parfaite connaissance des techniques ciné et vidéo, la société nancéenne assure le transfert des anciens films ciné en vidéo et les opérations de copie. A partir de 1990, l’Amiga fait son entrée dans un premier temps pour effectuer les opérations de titrage et d’animations des productions vidéo. Puis très rapidement, TPS devient Centre Amiga Préférence et assure la re
vente de l’Amiga et de ses différents logiciels et périphériques.
T. P.S aujourd'hui La société possède aujourd'hui des unités de
tournage Sony HI8 et BETA SP, un banc de montage complet
couvrant les besoins du HI8 au BETA SP et intégrant plusieurs
régies d’effets dont une régie ADO offrant une palette
d'effets remarquables. Toute la post-production est
articulée autour d’un Amiga 4000 relié à une carte IV24
broadcast (entrées et sorties YUV).
La qualité et la rapidité de mise en oeuvre de ces deux produits leur confèrent aujourd'hui encore une place de choix dans une chaîne de montage broadcast.
L’ensemble a ainsi été utilisé par T.P.S pour la retransmission sur écran géant du championnat de France junior de billard.
Grâce à l’Amiga et sa carte IV24 couplée avec Scala, les scores, les noms des joueurs, et les publicités des annonceurs étaient incrustées en temps réel pendant les parties couvertes par plusieurs caméras Du bien beau boulot en fait qui devrait permettre d’ailleurs à T.P.S de réaliser la même opération cette année avec le Championnat de France de billard sé- nior.
Des développements internes La société lorraine est surtout spécialisée dans le tournage multi-caméras et entend développer encore plus ce secteur d'activité. Elle a par exemple réalisé un tournage multi-caméras pour C. Jérôme pour ses 25 années de chansons. Afin de renforcer ses moyens de tournage, T.P.S n'hésite pas à développer des solutions internes. Ainsi, avec l'aide de la société nancéenne Delfour radiocommunication, les techniciens de T.P.S ont mis au point un Intercom très efficace pour les tournages multi-caméras. Les unités de tournage et le réalisateur peuvent ainsi
communiquer grâce à une liaison radio.
Le point de départ est constitué d'une régie Panasonic MX50 modifiée. En sélectionnant une source, le réalisateur informe directement son cadreur du passage à l'antenne. En effet, à cet instant précis, la led rouge (taliy) du viseur de la caméra de l'opérateur s’allume. Le clignotement de cette même led informera le cadreur qu'il est mixé avec une autre source. Cette liaison radio est rendu possible par la connexion d'un émetteur-récepteur à la MX50 par l’intermédiaire d’un câble. Cet émetteur est lui même équipé d’un micro permettant à un assistant de communiquer avec l'équipe, de
quatre voyants reports des tally des caméras et de deux autres voyants permettant en cas d'appel radio de savoir l’origine de l’appel (cadreur ou assistant opérant en salle). Une précision pour les techniciens: cette technique exploite le tally de la caméra en utilisant la même fréquence radio pour chaque caméra mais en faisant appel à une sous porteuse différente pour chaque caméra.
Ce dispositif très performant est déjà exploité par T.P.S et pourrait bien être commercialisé si une demande se faisait sentir.
L’avenir Des idées et des projets, T.P.S n'en manque pas. Mais avec l'avènement du numérique, la société lorraine souhaite aussi acquérir un banc de montage virtuel afin de réaliser les montages de ses clients ou effectuer des clips. Elle souhaite aussi faire partager son savoir-faire et sa passion à ses clients et voudrait pouvoir continuer à distribuer des produits dans la lignée Amiga. Actuellement, T.P.S est en train d'étudier la possibilité de distribuer le Casablanca. Ce serait le juste retour des choses. L'histoire se répéterait-elle?
Thierry Lamblot Technic-Photo-Son (T.P.S) 69, rue de Maréville, BP 50, 54526 LAXOU Cédex, Tel-Fax : 03 83 27 44 34 t + mm Vidéo Numérique ÊÊtui i Sony VX 9000 sUiteetf,„, David contre Goliath?
Pas si sûr.,. Il était intéressant de développer la conclusion du mois dernier par un comparatif entre ce qu'il est convenu d'appeler les deux "stars" d'épaule, l'ancienne V5000 6000 hi 8 et le challenger VX9000 dv...par Sony.
A vouloir Jouer sur plusieurs tableaux... 1986, Sony fait un un sacré bond en avant en dévoilant le successeur du V200, la célèbre V5000, avec une formidable définition d’image en hi 8 doublée d’un son haute fidélité et du fameux son PCM, le même qui équipe la V9000.
La suite, c’est la sortie de la V6000 qui, sur le coup, laisse une forte impression de déjà vu, puisque les améliorations furent minimes, si ce n'est l'ajout du code RCTC, une amplitude de zoom par 10 ainsi que le contrôle du diaphragme par des valeurs standardisées au lieu d’avoir une jauge horizontale qui en indiquait l'ouverture ou la fermeture.
Et puis, on ne sait pourquoi, la V6000 a disparu du marché... Il ne faut pourtant pas chercher trop loin pour en connaître la raison majeure: la qualité d'image excellente de ce caméscope d'EPAULE, c'est important, a fortement porté ombrage à l’époque, à la gamme institu- tionnellle des feux EVW 325, 327 qui coûtaient 4 fois plus cher.
Un bon nombre de professionnels filmaient avec une v5000 ou 6000, et reportaient simplement les images sur bande bêta, avant de configurer le montage. Avec une très bonne luminosité, il était possible de faire des choses formidables... Alors plutôt que Sony grand public ne concurrence Sony division professionnelle, il a bien fallu faire un choix... C'est pourquoi absolument personne n'aurait parié sur la sortie d'un caméscope d'épaule DV, puisque, selon l'adage bien connu, "chat échaudé craint l'eau froide'1 Ou alors, il fallait à la fois séduire toute une génération de fondus
d'image, et mettre en même temps un frein à l'enthousiasme certain de ceux (les mêmes ) qui lorgnaient à l'époque sur des v6000 pas chères et efficaces.
Ceci fut fait de manière magistrale :+((( avec "l'oubli" d'une bague manuelle de zoom ainsi qu’une bague de mise au point en "roue libre", c’est à dire que le fait d'arriver en position "wide" extrême (par exemple) ne stoppe pas la rotation de celle ci. Vous continuez à tourner à blanc... Pratique lorsque vous voulez aller vite... Cassette DV versus HI8 Carder la tête froide S'il est vrai que le nouveau format DV a des avantages certains, tant au niveau de la qualité de l image que de la fiabilité du support, il faut vraiment faire la part des choses et se dire que la différence entre du BON
hi 8 et du DV est moins frappante qu'une comparaison entre du vhs ou du 8 mm contre du s vhs ou du hi 8 . Le vhs ne supporte en fait plus aucune comparaison et nous laissera sur notre faim quoiqu'il arrive, alors que la plupart des amateurs de belles images seront très heureux de leur support hi 8.
Et quand bien même ils ne peuvent encore s'offrir un caméscope dv à un prix prohibitif, ils auront bien le temps d’attendre sagement la démocratisation de ces bijoux technologiques sans trop de regrets.
Comparer n'est pas Jouer Et pourtant ! Les V5000 et 6000 ne se laisseront pas enterrer pour autant, car ces caméscopes ont bien des avantages, et quelquefois même des supériorités, comparé au monstrueux v9000... A commencer par des entrées vidéo, tellement nécessaires pour enregistrer en pal ou pour effectuer des reports d’images, une bague manuelle avec ergot pour le zoom, efficace, une épaulière bien dessinée pour une bonne stablilté. Quant à la partie son, n'oublions pas les pistes hi fi et PCM, ainsi que l'excellent micro externe ECM 959 V qui délivre un son qui n'a RIEN à envier à
celui du XV9000... Un TBC élimine les tremblements de l’image en lecture, le ralenti, l'image par image ainsi que l’arrêt sur image sont parfaits. Enfin, nous terminerons sur le fait que les stabilisateurs n’existaient pas à l'époque, mais vous pouvez largement contrer ce petit handicap par l'ajout d'un grand angle qui atténuera vos tressaillements musculaires.
Le VX 9000 pour sa part, utilise des batteries au lithium NP 930 sans effet mémoire, d'une bien plus grande longévité que les np 77 s’il en est. L’autre grand avantage est l'enregistrement "temps réel ". Une fois le bouton "rec” sollicité, fini les une ou deux secondes de perdues en départ d'enregistrement! La fonction "photo capture" est un "remix" de la touche , mais cette fonction est secondaire. Quant à la possibilité de lecture arrière sur la 9000,, celle ci n'est pas exempte de défauts, donc on n'en parle pas.
Finalement, les solides avantages de la XV9000 restent dans les vitesses d'obturation qui descendent jusq'au 1 3 de seconde, les modes d'exposition plus étendus et le viseur très agréable à l'emploi. N'oublions pas les 3 capteurs, l’image DV qui a une longueur d'avance, et certaines cassettes dv à mémoire pour des indexations plus faciles à trouver Finalement, est ce que ces quelques différences autorisent une valeur d’achat réelle de 36 000 francs ?
J'en suis pour ma part très loin d'être convaincu.. Conclusion Le but du jeu était de remettre les pendules à l’heure et éviter à certains la "course à l'armement" Vos réactions d’utilisateurs sont de toute façon les bienvenues sur le Web :+) olivier.debats@hol.fr Après ce tour d'horizon en deux parties, je vous donne rendez vous le mois prochain avec un petit exercice pratique sur Amiga.
Bon, vous me sortirez les digitali- seurs !
Olivier Débats Série musique par Rémi Moreda Svnth: K»uai K1-II G* t Bank I lnttrn G»t Bank II (tntorn) Gat Multl (lnt*rn) J Channet ÜPdjt» .ü»*J Synth «dit or j £raa buf.far U"P I g*od du"R I UT I Status |Load«d d» quoi vous duwpar la via T Le son 16 bits Midi Performance Editor Voici le mois de mai où les Amiga volent au vent... Pas le mien! Je suis heureux d'être encore du voyage avec vous, il nous reste encore beaucoup de choses à partager.
L'été approche et il est souvent le moment idéal pour effectuer des petits achats et réaliser de nouvelles créations. Je vous propose un petit tour du côté 16 bits que j'ai négligé jusqu'à aujourd’hui mais grâce aux tuyaux de Jac et aux prestations de Fabien que je salut bien bas je peux vous en dire un peu plus. Ce mois ci tout le monde est à l’honneur Midi, Tracker et son.
Midi Certains d’entre vous m’ont demandé quel logiciel utiliser pour faire du «Dump» (envoi et réception d’échantillon entre un synthé et un ordinateur).
Une solution est le shareware Midi Performance Manager dont l’auteur est Andréas Jung (ajung@rz.uni-sb.de). Il vous permet d’échanger des données avec votre synthétiseur ou votre sampler. Cela ne s’arrête pas là.
Vous pourrez grâce à lui piloter plusieurs périphériques Midi et effectuer des "program changes’’ et des envois de messages de contrôles par simple clik.
Il dispose en plus d’un éditeur de sons synthétiques, ce qui vous permet d’intégrer votre Amiga dans l’environnement de votre clavier. Le logiciel a un port Arexx, ce qui permet de le piloter à partir d’autres logiciels comme Bars & Pipes. Il est livré avec les protocoles de transfert de quelques claviers. La démarche à suivre pour en créer des nouveaux est expliquée dans la documentation anglaise en AmigaGuide, qui contient de plus un exercice de prise en main (un tutorial quoi !).
© L’Amiga et le 16 bits Le 16 bits peut à présent s'exprimer sur les machines équipées de cartes grâce au «AHI» : Hardware Indépendant Audio. Ce système permet de gérer les cartes Toccata, Préludé, Delphina DSP pour l’écoute et la digitalisation. Il gère la carte Aura mais uniquement pour la digitalisation. Son intérêt est qu’il permet à des logiciels déjà existant sur Amiga de gérer ces cartes 16 bits. Ainsi, on peut trouver sur Aminet le Kit AHI pour Pro- Iracker, pour ShapeShifter (le Mac en 16 bits) et des players tels que Delitracker.
Hippoplayer et Play 16. De plus, de nouveaux logiciels et des update utilisant le ahi, fleurissent. Le ahi est disponible depuis plusieurs mois. Vous trouverez les kits sur Aminet et des infos sur les pages Web de l'auteur Martin Blom ou en lui écrivant à: lcs@lysator liu.se. Dernière nouvelle, pour les utilisateurs de Toccata, une nouvelle librairie est disponible depuis deux mois sur Aminet, elle élimine les crachouillis qui gâchaient le début et la fin des échantillons sonores. La carte peut enfin pleinement s'exprimer, et vous aussi par la même occasion.
D’autre infos le mois prochain je l’espère.
Le son Nous avons vu le mois dernier comment créer des sons avec l'Amiga grâce aux logiciels de traitement de son. Ces mêmes logiciels peuvent vous être utiles pour enrichir vos musiques d’effets supplémentaires. En effet qui n’a pas rêvé d'un bon petit phaser sur son tracker préféré. Seul MusicLine Edilor (ANews n'90) permet un tel effet sur les instruments FM. Et bien, grâce à Megalosound ou Aurai Synthetica, vous pourrez simuler un tel effet.
La démarche est simple: il suffit de charger un instrument dans le logiciel de traitement de son et de lui appliquer l’effet phaser à des profondeurs différentes. On sauvegarde, bien sûr, chaque échantillon résultant (au moins 6).
Vous pouvez alors passer sur le tracker. Vous chargez tous les instruments à la suite, vous composez avec le premier et quand votre morceau est écrit il ne vous reste plus qu’à modifier le numéro d’instruments de certaines notes afin de les faire correspondre à l'instrument+phaser. En alternant les numéros d’échantillon, vous obtiendrez l'effet voulu. Pour vous en convaincre, téléchargez le module "Démon" qui se trouve sur mon site Ouaibe (http: www.mygale.org 06 moreda musique.html). L'utilisation de l’effet phaser n'est qu’un exemple, tous les effets peuvent fournir un résultat
intéressant... A vous de jouer !
Cd-rom Sound Mania Je possède ce CD depuis quelques temps déjà, et si je me décide aujourd'hui à vous en parler c'est parce que je l'ai vu en vente sur des publicités de revues spécialisés musique. En effet, sur les dites publicités, Sound- Mania édité par SoundSoft est vendu à un prix avoisinant les 290 Frs. Ce CD-ROM est disponible pour 49F chez Conrad Electronique, 4 rue Colbert, 59800 Lille. Moralité, si vous voulez acheter des CD-ROM orientés musique le dernier endroit où il faut aller, c'est dans un magasin de musique!
Concrètement ce CD contient 3407 modules classés dans des répertoires alphabétiques et 3208 Midi files en vrac dans un répertoire. Les modules sont des grands classiques Amiga qui sont issus de démo et de jeux, ils ont tous des noms explicites. Par exemple la série Beast correspond aux musiques du jeu Shadow of the Beast... Pour ce qui est des MidiFiles, le fait que tous les fichiers soient dans le même répertoire est comme toujours handicapant surtout pour le repérage de morceaux intéressants. Tous les styles sont représentés, il ya du bon et du mauvais mais c’est quand même une bonne
grosse banque de fichiers. En conclusion, je dirai qu'il s'agit là d’un bon petit CD pas cher !
N'hésitez pas à m'écrire à moreda@mygale.org, vos critiques sont toutes les bienvenues. On se retrouve au mois de juin, encore un peu plus près du soleil... SERIE IMAGINE par Pascal Taffin Mieux que LightWave î Au programme du mois, les Metaballs... Et oui! Ce n'est pas tous les jours que l'on peut se targuer de faire mieux que Lightwave 3D en effets spéciaux. Tous les fervents utilisateurs de ceux-ci passeront par toutes les couleurs lorsqu'ils aperceveront l'animation qui suivra ces quelques lignes.
Pour cela, nous allons devoir nous aider de petites boules, je parle bien sûr des Metaballs. Sur notre logiciel préféré, cette fonction est relativement développée (le plus dur c'est de la trouver), elle peut vous servir à modéliser des formes organiques, des objets ronds et complexes, et lorsque l'on y ajoute l'animation, réaliser du métal liquide devient un jeu d’enfant.
Un seul défaut, si l'on veut obtenir un lissage propre au calcul, l'emploi d'un nombre important de faces devient obligatoire, mais celui-ci est commun à tous les types de modélisation.
Figure 1 AU bOUlOt: dwd «i i niDo. Appeiez-ia. Er validez les deux requesters qui suivent tout en gardant les paramètres d'origine, le miracle se produit (voir figure 2).
Explications du requester BLOBS: GENERATE MESH: vous pouvez utiliser cette fonction un fois que votre objet final est terminé, après exécution. Votre ensemble de sphère ne tormera qu'un seul objet.
La qualité de lissage peu y être paramétrée. Ultérieurement l'édition par les metaballs ne sera plus possible.
BLOB ATTRIBS: vous permet de transformer des sphères groupées préalablement en un ensemble de metaballs.
PERSP MESH DENS(ity): vous permet dans la vue de perspective de réduire ou d’augmenter le nombre de face afin de gagner ou non en rapidité d’affichage. La réduction de celles-ci n’entraîne pas de modifications lors d'un rendu.
Il vous est possible d'ajouter un nombre illimité de sphères pour créer vos objets, il est indispensable de grouper les nouvelles sphères à la hiérarchie existante pour que celles- ci forment un seul et même objet. Je vous propose quelques exemples d'objets réalisés avec cette méthode Comme vous pouvez le voir, je n'ai respecté aucun ordre de hiérarchie (voir figure 3).
Je ne peux que vous encourager à vous entraînez à créer ce type d'objet, car le mois prochain, nous verrons comment à l'aide de la combinaison BLOBS et STATE, animer ceux-ci, pour créer un effet de Métal liquide (mercure par exemple).
A bientôt.
Lancez Imagine, créez un projet et nommez le metaballs.
Dans la foulée, créez un sous projet de rendu, nommez le Rendu.
Lancez le modeleur (détails éditeur).
Pour créer une metaballs ou BLOBS. Nous avons besion de deux sphères minimum (une seule aurait peu d'intérêt), mais pas n'importe lesquelles, je précise qu'il ne faut pas utiliser la sphère que nous propose le re- quester OBJET ADD PRIMITIVE, mais utiliser obligatoirement la sphère dans le menu OBJET ADD SPHERE.
Donc, créez une sphère, sélectionnez la (RC- F1), et à l'aide des fonctions COPY PASTE du menu objet, créez en une deuxième que vous déplacerez, (voirfigure 1) Sélectionnez-les en vous aidant de la touche SHIFT (mode multi sélections).
Dans le menu STATE appelez la fonction GROUP. Celle-ci est indispensable pour que les metaballs fonctionnent. Il faut savoir que la première sphère sélectionnée sera le parent et les autres les enfants, nous venons de créer notre première Hiérarchie.
En clair, en mode GROUP si vous effectuez des manipulations sur le parent, elles agiront sur ses enfants. L’inverse n'est pas vrai, vous pouvez par exemple déplacer un ou des enfants sans déplacer le parent (très important). En mode DETAIL, cela fonctionne dans les deux sens.
La technique dite par Hiérarchie qui est commune quasiment à tous les logiciels 3D, sera le sujet d'un prochain cours.
Dans le menu OBJET BLOBS Figure 3 vous trouverez la fonction SERIE LIGHTWAVE 3D par Serge Brackman Figure 5 Figure 6 fis
- --- Figure 7 Figure 3 Retournons dans le layout, pour nous
amuser à faire passer une vache par un trou de serrure, un
éléphant à travers une paille, ou d'autre délires qui vous
passent par la tête... Et tout ceci, grâce au ’Bone'.
Cet article est inspiré de l'excellente revu américaine LW Pro, dans laquelle il font passer une porche à travers le trou d'un mur!?
Alors que pouvons-nous choisir?
Allez, je prends le premier exemple: la vache par le trou de serrure. Je pense que dans le tiroir objets animal de Lw vous devriez trouver une bonne grosse vache, (si vous n'avez pas de vache, tant pis!, prenez autre chose. Il nous reste à fabriquer une porte sommaire avec un trou de serrure dans le modeleur.
Je vous laisse le soin d’effectuer la modélisation (vous avez 2 mns. Vite... cf figl Sauvegardez votre objet.
Ceci fait, chargez dans un layer vide votre vache, placez la dans l’axe de votre serrure (cf fig 2) Reculez l'anima! De 2 mètres sur l’axe des Z (cf fig 3), et sauvez l’objet en ’va- cheAV’ Faites l’opération inverse, càd, avancez la bête de deux mètres sur l’axe des Z. de façon à être derrière la porte, (cf fig 4), et sauvez l’objet en 'vacheARR' Nous allons passer aux choses sérieuses: Le layout: Chargez tous les objets (cf fig 5) Dans le menu objet, réglez une métamorphose de VacheAV à VacheARR avec une enveloppe de 0 à 100 % en 50 images (cf fig 6).
Toujours dans le menu Objets, sélectionnez l’objet vacheARR et réglez un dissolve à 100% Validez tous ces réglages, l’objet vacheARR a normalement disparu, et si vous faites glisser le curseur des images, la va- cheAV se déplace vers la VacheARR. Attention, si cela ne marche pas. Recommencez.
Il nous reste à placer notre réducteur de vache afin quelle puisse passer pas le trou de serrure.
Menu objet: Sélectionnez l’objet vacheAV Enclenchez 'Objet Skeleton’. Ajoutez un bone, enclenchez 'Limited range’ et réglez les deux valeurs à 1.5. Validez et venez placer votre bone dans le trou de serrure en vous aidant des différentes vues.
Faites une def en 0: ’Create key 0' (cf fig 7).
Activez le Bone (touche R) Sélectionnez le bone, enclenchez ’Stretch’ et diminuez le bone en largeur et hauteur afin qu'il soit à l'intérieur de la serrure. Validez en clef 0.
Avec le curseur d'images, la vache à MEUH... C’est le mois des vaches ••• l'entrée de la serrure se contracte grâce au bone (cf fig 8), puis se décompresse à la sortie de la serrure (cf fig 9), et enfin retrouve une forme normale au bout des 50 images (2 secondes d'anim).
Le final calculé en fig 10.
Voilà comment faire passer une botte de foin, à travers le chat d'une aiguille, un vaisseau dans un trou noir, un jouet dans un aspirateur, du sable dans un sablier, etc... Bon courage, et à bientôt.
Si vous avez des question: artcom@nordnet.fr Atmosphères lugubres Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle.. Puisqu'on a dehors un si beau printemps, on va se faire une ambiance déprimante d'automne (pour ensuite mieux apprécier la réalité) (Fig. Ciel bas et lourd) . D'ailleurs, on peut noter une forte tendance des 3Déistes (c'est là le mystère de la trinité), à concevoir des atmosphères lugubres, inhumaines, d'usines, de robots destructeurs, de stations spatiales désertes, etc... Mais avant d'aller au ciel, terminons nos arbres du mois dernier.
Et encore merci pour vos encouragements !
Le feuillage S’il est relativement simple de faire un arbre, l’enfeuiller est nettement plus compliqué. En théorie, c’est simple. Il suffit, nous dit le manuel, de sélectionner l'objet qu'on voudra feuiller et de faire son arbre. Oui, mais par défaut, cette feuille vient se placer orthogona- lement à la branche en son milieu.
Comme on veut en général une feuille dans le prolongement de la branche, l'effet est raté. J'ai mis quelques heures à trouver et à affiner une technique compliquée mais qui donne de bons résultats. Il doit y en avoir d'autres. La mienne sera très classique. Je prends un rectangle sur lequel je mappe une image de feuille avec son masque, mais on peut bien sûr prendre un objet vert ou un groupe d’objets. La technique est la même Je suis dans la vue de face Je crée un niveau. A l'intérieur, je place un "co- ordsys" n'importe où. La feuille sera orientée en direction de l’axe x, à partir de
l'origine du coordsys.
V. rr H*- Je place donc un rectangle dans la vue de face en
imaginant où sera l'attache de la feuille et en plaçant donc
ce point imaginaire à l'origine du coordsys, la feuille
orientée vers la droite. J'y fais le mapping parallèle de ma
texture et de mon masque. Mais le problème est que Real va
rééquilibrer sur l'ensemble de mon cordsys plus la feuille.
Pour y remédier, je duplique la feuille et je fais pivoter la
réplique de 180 degrés (en la rendant invisible WF et RT).
Théoriquement ma feuille sera bien positionnée. Un ajustage
sera toutefois vraisemblablement nécessaire et ça prend son
temps. Pour en gagner, avec un arbre facile d'expéri
mentation. Voici les paramètres que j'ai utilisés : 2, 0. 50:
2, 0, 0, 25. 60, 0, 50, 1; 100, 0, 50, 60. 60, 60, 0, 40, 45.
0; Trunk. Choisir une très petite sphère et un long segment.
Ca nous donne un arbre de quatre branches (Fig 1).
Figure 2 Ensuite, deux manières de procéder: ou bien on change les paramètres de l'arbre directement (Fig,2) , ou bien on fait un autre arbre moins fourni en sélectionnant à la place de la feuille le premier arbre qui jouera alors le rôle de rameau de quatre feuilles , mais en n'oubliant pas d’appliquer la même technique avec le coordsys et I'' équilibrage ’. Une fois terminé, mieux vaut archiver l'arbre !
Les nuages Pour faire de beaux nuages, les méthodes ne manquent pas, et l'imagination de chacun doit pouvoir, avec une méthode empirique, aider à trouver de nouveaux trucs. Mais parfois, on se demande par où commencer. Je vais vous présenter deux méthodes particulières qui ne doivent pas rester telles quelles mais qui sont deux bonnes bases de départ.
La première est celle que j’ai conçue, simple et rapide.
Elle s'appuye sur un ciel-voûte que l'on peut faire avec un ellipsoïde aplati suffisamment énorme pour qu’il ait l’air éloigné. La façon dont on va l’aplatir et le positionner conditionnera ensuite l'aspect des nuages. Si on veut des nuages effilochés genre cirrus (Fig. Cirrus), il vaut mieux aplatir très fortement le ciel et ne laisser qu'une fine calotte dépasser du sol. Si au contraire on veut des cumulus (on n’obtiendra jamais de beaux cumulus bien chargés)(Fig.
Cumulus), on peut presque faire une demi-sphère. Cette sphère doit avoir la couleur du ciel désiré.
On va ensuite concocter une texture. Là on a le choix entre un mapping de nuages qu’on pourra plaquer en parallèle ou en cylindrique ou en sphérique sur notre ciel. Cependant, si on veut ensuite animer nos nuages, ils se déplaceront bêtement sur notre ciel, mais ils n'évolueront pas.
Il est préférable de se servir d'une texture algorithmique à l'aide du "color handler” ou du "scope handler". Moi, j’ai conjugué un mapping parallèle vu de dessus (j’ai fait un gradient bleu-gris vers blanc pour que ce soit plus clair vers l'horizon) avec le "scope handler’' positionné sur "noise’’ avec des réglages de 2 et 2 pour a et b Le scope handler laisse donc voir mon mapping en certains endroits et c'est assez efficace. Pour animer la chose, il suffit de prendre une méthode "path" avec un chemin droit (ou autre) un peu incliné (verticalement) par rapport à la direction du
"vent”. Ainsi, le bruit fait par le "scope handler" qui est en 30. Va traverser notre ciel. On va donc voir les nuages se déplacer, mais en même temps se former, se déformer et s'évanouir. L'effet est très réaliste, sauf que les nuages sont tout de même assez uniformes.
Maintenant, on peut jouer sur les paramètres a et b Plus a sera grand, plus les nuages seront petits, Plus b sera petit, plus ils seront flous et uniformes. On arrive ainsi à changer les formes en modifiant à peine les valeurs. Il va sans dire qu’on peut bien sûr faire un morphmg entre plusieurs valeurs et ainsi faire évoluer la densité des nuages.
L'avantage du "scope handler" est qu'on peut aussi inclure le sol ou toute la scène dans le mapping, On aura l'impression d’ombres des nuages qui se déplaceront ainsi à peu de frais.
Avant de passer à l'autre méthode, on peut encore choisir d'autres supports pour le ciel. Ainsi un plan parallèle infini donnera d'excellents résultats dans le lointain, les nuages seront encore plus petits et se déplaceront encore plus lentement par rapport aux nuages proches. Il convient cependant dans ce cas que le chemin d’animation ne soit pas trop parallèle au plan, sinon les nuages ne se déformeront pas. On peut aussi conjuguer plusieurs textures semblables avec un paramétrage différent, une direction différente, et obtenir plus de véracité, au prix, il est vrai, de temps de calculs
plus conséquents.
Un dernier truc, si vous appliquez une méthode sur une texture, n'oubliez pas de déclarer le niveau où se trouve la texture et sa mé- Elle est là, je l’ai reçue, et je viens de commencer à l'utiliser. Elle consiste en un CD (pour Windows, et aussi un peu pour Amiga), plus la version Amiga sur disquettes.
Le CD Six répertoires (ALPHA, DEMO, 1386, INDEO, VFW, WIN32S). Dommage que seul le répertoire Demo offre du consommable à l'amigaïste, tout le reste est pour PC. Même les projets qu'on peut charger ont des textures dont il faut modifier le chemin puisqu’il est du genre "C: REAL Projects ...etc...". Mais même dans ce répertoire, bien des choses ne sont pas visibles sur Amiga, comme par exemple les anims au format AVI "INDEO" (il en coûterait une licence de $ 5000 à l'auteur de CyberAVI pour avoir le droit d’utiliser le codée...). Les démos de Enhancer, OBI et Phenomena sont elles aussi
réservées aux PC.
Vous me demanderez "Mais que reste-t-il ? Et bien, pas grand chose, mais ce pas grand chose vaut quand même la peine : 22 Mo d'images et 141 Mo de textures "tuilables" d'une époustouflante qualité. Je peux dire que ce sont les meilleures textures que |'aie jamais vues. Tout est en JPEG et les plus grandes font 1600 x
1600.
Des sols, les mêmes en gris pour les textures en relief, de l'herbe, des feuilles avec leurs masques (pour nos arbres fractals), des ciels de toute beauté (jusqu'à 5000 x 1250), de nébuleuses, des surfaces métalliques.
Textiles, plastiques, de structures, de papier, de murs, d'écorces, etc... Et puis enfin deux séquences de vagues animées de bien meilleure qualité que la première version. Chacune possède 300 images en BMP, une est 200 x 200, l'autre en 100 x 100.
Les nouveautés 3.5 Je vous en avais déjà fait la liste (presque) exhaustive dans le numéro de janvier, je vous invite donc à vous y reporter. Je ne peux donc pas encore vous en dire grand chose. J’en fais cependant un rapide aperçu : La première chose que j’ai appréciée est la fenêtre de palette qui peut enfin s'ouvrir sur l’interface. Plus besoin de changer d'écran. De plus elle accepte jusqu'à 256 couleurs ce qui met de la variété également dans les modèles fil de fer.
Ensuite, les extras, dans la fenêtre de textures permettent de modifier la couleur de la spécularité, ce qui manquait à Real. On peut également modifier la couleur réfléchie et réfractée. Par contre, attention de ne pas installer le répertoire "classes" sur une partition AFS. Seule la première librairie par ordre alphabétique est chargée par Real.
Pour y remédier, ou bien mettre le répertoire dans une partition FFS et assigner à "R3D" avec "ADD", ou bien faire un batch qui copie le répertoire en RAM (mais d'un autre endroit que de Real, évidemment).
Les grilles sont infinies, c'est plus pratique.
Le déplacement de la caméra ressemble enfin un peu à quelque chose, grâce au bouton droit. Il faudrait tout de même changer le principe.
RealNews - RealNews Andy Makely, l'organisateur du "Contest", (le sujet était cette fois : une pub ! Mais la date limite étant le 1er mai, il vous faudrait être superrapide pour terminer à temps), ne savait pas quoi faire, l'heureux humain, alors il a décidé de créer un Web-Ring pour Real 3D. Il suffit d'aller sur son site et de remplir le questionnaire pour en faire partie, ou bien d'y choisir sa destination.
http: www.mindspring.eom ~makely r eal3d Not'RealSoft, è fréquinte toujours. Çâ l'air deu marcher point trop mèl avec son Lookheed. Il est ben allé en Finlande pour y voër sous les jupes à not' RealSoft. ® Un conseil à tous les modeleurs (Real ou pas) : téléchargez le cours de modelage facial sur le site Winnet d'Igor Posavec dont vous pouvez admirer le robot Awex. Ftp: ftp.win.net dir=" winnet real3d Tutorial Facelift.zip" Très pratique à lire dans un browser avec de très belles illustrations. ¦ Félicitons Magna Media qui avec sort animation E-104 (qui se trouve sur le CD-ROM) vient
de gagner un nouveau prix sur le CeBIT. Çà fait une excellente pub à Real. ¦ Encore un petit graphique (Fig.3) sur les performances des différentes plateformes (je ne suis pas responsable, je n'ai pas pu vérifier, çâ émane de Monsieur Michel BACH qui me Ta gentiment envoyé) ¦ La sortie de Tenhancer d'Andy Jones a été retardée jusqu'à mai, pour qu'elle fonctionne avec le prochain patch portant sur l'amélioration des Lens Flares. ¦ thode en tant que texture elle-même dans les attributs, sinon, vous ne la verrez pas.
La méthode d'Andy Jones est similaire mais plus compliquée et plus évoluée également. Elle convient non seulement pour les nuages, mais aussi pour le brouillard. Il ne s'agit plus du placage d'une texture sur une surface, c’est dans le volume que nous allons travailler. Le support sera n’importe quel volume (mais une sphère est le plus simple) que nous allons inverser et cacher dans un coin où on n'a aucune chance de la voir (derrière la caméra, sous le sol, ou très loin). L'espace qui ne sera pas ce volume sera donc affecté, c’est-à-dire partout sauf dans le volume Nous allons à présent
fabriquer deux textures. Appelons la première "base" et par rapport aux valeurs par défaut, positionnons la transparence à 100, la brillance à 100, la réfraction à 100 et le gadget "Smooth". La seconde, que nous appellerons "modif", doit posséder les mêmes réglages que la première, mais avec la turbidité à 25, et le "scope handler" (encore lui) sur "noise" avec a= 0.1 et b=2.0 (ces réglages sont à tripoter bien sûr en fonction de votre environnement et de l’effet désiré).
Il convient évidemment d’appliquer les deux textures à la sphère, "base" en "default mapping", "modif en "parallel mapping" (c'est important pour le faire se déplacer lors de l’animation). Faites des essais en n’oubliant pas de positionner le "material sampling" au moins à 1 dans la fenêtre "settings". Ça. C'est du volumétrique !
Vous pouvez vous ballader dedans, vous rentrez et vous sortez du nuage. Pour bien observer le phénomène, il faut bien sûr avoir des témoins : mettez un fond solide, des obstacles pour mettre la distribution du nuage (ou du brouillard) bien en évidence. La couleur du brouillard est dépendante de la couleur de la sphère Là encore, on peut faire des effets bien différents. Attention, la sphère doit être la dernière dans la hiérarchie. La figure (Fig. Fog) vous montre un brouillard vert sur des colonnes rouges devant un mapping de paysage plaqué sur un plan.
Là encore, jouez avec les paramètres, le nombre de textures, les mouvements pour l'animation.
Il EST LA POUR VOUS AIDER !
Aminet ?
Encore et encore du nouveau!
Domaine Public car Stéohane Nicole rm snicole@elan.fr Comment se porte Aminet en ces jours incertains? L'arrivée des nouveautés est constante, de nouvelles versions d'outils existants voient le jour, mais hélas, point de grosse nouveauté révolutionnaire à l'horizon. Des artistes en tout genre, musiciens, graphistes, démomakers alimentent toujours copieusement le net de leurs oeuvres à découvrir sur les prochains CD-Rom Aminet.
FFNews est le DP du mois.
BadLink 1.0 On commence bas niveau avec cet utilitaire bien pensé qui risque de vous rendre bien des services en cas de pépin.
Vous êtes sans doute familier avec la procédure de re-validation de votre disque dur, provoqué par un plantage en pleine écriture sur le sus-mentionné volume. Dans la plupart des cas il suffit d'attendre gentiment que le travail soit fait pour retrouver une partition normale, mais il arrive parfois qu'un message très très désagréable du style "Block xxx out of range" empêche la revalidation du volume et la restauration des données qui s'y trouvent, ou plutôt, qui s'y trouvaient !
C’est là qu’intervient BadLink à qui vous allez fournir le n du block qui a explosé (Bad Link) et qui va vous arranger la sauce. Vous pourrez ainsi utiliser votre outil de restauration préféré (QuarterBack Tools. DiskSalv, ...) pour retrouver vos petits.
Cette première version manque de documentation (sauf pour les Polonais), et une recherche automatique des bad links est promise par l'auteur pour la prochaine version.
+ Enfin !
- Pas de documentation ni de procédé automatique.
Auteur: Tomasz Korolczuk Freeware: Amiga FD Software Copyright Configuration requise: NC Où: disk?salv 2b_BadLink 1 .lha Les Nouvelles Versions du mois... Les habitués d'Unix connaissent forcément XA- nim le visualisateur d'animations et son portage sur Amiga. Une nouvelle révision (accrochez-vous) 2.70.6.4 est disponible sur Aminet.
La maison d’édition Haage & Partner vous propose une version de démonstration de leur environnement de développement commercial Storm C 2.0. Au menu gestion de projets, Cy- berAVI 1.9 va réjouir les (a)mateurs de séquences vidéo AVI avec cette nouvelle version corrigeant quelques bugs et améliorant les choix automatiques d’écrans. Il fonctionne avec l’AGA mais CyberGraphX3.0 est fortement conseillé.
CyberQT 1.1, le player QuickTime, est également disponible avec support CVID 32, et quelques bugs en moins.
Un des trop rares outils de création HTML sur Amiga, j’ai nommé MagicWebMaker passe à l’étape 3.11 et gagne quelques optimisations mineures au passage.
L’unique scheduler de tâches Executive se stabilise avec une nouvelle version 2.10. Des API pour les programmeurs Oberon et Asm sont fournis.
Recevoir et émettre des fax devient un plaisir avec STFax 1.302 : meilleure impression, di- thering et autres petites améliorations pour cette version.
J : Gane Gear I p: r-_-_._________________ | Comment se procurer ces DP ?
Speed r - ‘ I CP32 Joypad Internet: joignez le sunsite.cnam.fr ou le ftp.grolier.fr en France pour un accès rapide et efficace à Aminet.
Help Page Power ON BBS: Si vous possédez un modem vous trouverez, dès la sortie du journal, tous les logiciels testés sur le BBS parisien GFX BBS au 01 48.26.75.89. On y trouve également l’index Anews avec une recherche par thème et mot clé.
Rattrapage... Vous utilisez un DP qui nous a échappé ? Vous avez découvert une petite merveille de Shareware dont vous voulez faire profiter les copains. Qu’à cela ne tienne, une petite séance de rattrapage peut être envisagée. Pour cela, envoyez moi le nom du DP, le moyen de le trouver et une brève description. Vos commentaires sur la rubrique DP sont aussi les bienvenus. Vous pouvez me contacter par Email à l’adresse suivante : snicole@elan.fr, à ++.
CD-ROM: Tous les programmes testés dans cette rubrique seront inclus dans le prochain CD Aminet. Les CDRoms Aminet 17 et Set 4 sont en vente partout.
EMULE-TOI... AmiMasterGear Emulator 0.2 S’il y a un domaine où notre machine est passée maître, c’est bien l'émulation.
Voici un petit nouveau dans le genre, pas encore tout à fait terminé mais prometteur. Il va vous permettre de jouer aux jeux disponibles sur les consoles MasterSystem et GameGear de SEGA depuis votre Amiga.
Une machine accélérée est nécessaire ainsi que des jeux sous forme de fichiers image ROM, que vous devrez fabriquer ou vous procurer (Je ne veux pas savoir où ni comment). Dans cette préversion, les sprites et le son ne sont pas encore RniMasterGear Enulator Screen.
R| flnihasterGear Enulator v8¦ 2(3 (Preview) BDüDfl" DüDEBïïQrI GE-ap Insert: f émulés à 100%. Ecrit en assembleur et paramétrable à souhait, cette émulation devrait contenter les amateurs.
+ Clavier, JoyStick et JoyPad supportés,
- Pas encore terminé !
Auteur: Juan Gomez Freeware: pour l’instant.
Configuration requise: AGA, 68020+, 1 MoFast, Moniteur PAL Où: misc emu AmiMasterGear.lha flnihasterGear Enulator Written byl Janes Bond, figent 807!
Screen ||p!
Inter: Refresh: i; 1 frane Exit LE DP DU MOIS FFNews 1.56 Ce nouveau client Usenet pourrait satisfaire bien des internautes à la recherche d’un outil simple et stable. FFNews s’appuie sur AmiTCP ou Miami pour vous relier à un serveur dont vous devrez lui fournir l'adresse (ou le nom). Il vous faudra lui indiquer votre nom et votre Email, le chemin jusqu'à votre éditeur préféré, et deux ou trois options pour gérer le cache et les articles reçus.
L’interface sous MUI vous fait profiter du multi-fenêtrage. Très utile dans ce genre d’application. Un éditeur de NewsGroups vous permet de souscrire à vos groupes de discussion favoris, un carnet d’adresse électronique vous permet l’envoi de mail en deux clicks de souris. La recherche de sujets dans les news, la connexion automatique et la gestion des Mailing Lists sont les cerises sur le gâteau.
Tout est très simple à utiliser et si vous ne supportez pas Thor, c’est sans aucun doute l’outil qu’il vous faut.
+ NewsReader & Mailer simples et efficaces.
- Lent et monothread.
Auteur: Thorsten Stocksmeier Shareware: 20$ ou 30 DM Configuration requise: OS2.0+. MUI3.3+ Où: comm news FFNews156.lha HTTP: www.teuto.de ~flavour ffnews LE BLITZ MALIN I sia.lwl.çin Unrefld HhrtH r Edltor 1 To buffcr | Post nou! 1 Update llst Ûroup Manager Qet by ID
- Sta.n_al._t- Relnit Qet eMail FFNeus .C.on.f ig._ Cl iclc_Here
1 conp. Sys .anigti nlsc rrHeus (not tonnetted).
BlitzOp Guide 1.0 Cette fois il ne s’agit pas d'un programme mais d'un document AmigaGuide destiné aux nombreux programmeurs en BlitzBa- sic II. On y trouve essentiellement des trucs et astuces dont le seul but est de réduire la taille des exécutables générés par ce compilateur.
Une liste des fonctions Blitz gourmandes en taille de code est donnée avec un équivalent optimisé. Cette première version contient 47 astuces ainsi que moultes ruses pour gérer vos variables.
+ Bonne idée.
Emai l Extern*l FFNeus Cache Heoders Mail display Fi Iter Mailing lists Cook le shuff le Printer
- RAS.
Auteur: Paul Bowlay Freeware: Votre expérience est la bienvenue Configuration requise: NC Où: docs hyper BlitzOp_v10.lha SIMPLE, JOLI ET ON COMPREND TOUT !
F-Base 1.3 Les outils de base de données utilisant des fichiers indexés ne manquent pas sur notre plateforme. Toutefois, F-Base a le mérite d'être simple d'emploi, en français et coloré.
On définit les champs de la base de données (jusqu'à
30) . Et on rempli, les fiches (jusqu’à 9999) c'est très simple.
Les fichiers peuvent être classés selon le champ que vous
désignerez, et imprimés en partie ou en entier. Deux modes
d'affichages sont possibles : à la fiche ou bien en liste,
dans ce dernier cas l'édition de fiches n’est pas possible.
Le petit plus de Fbase est la possibilité d'associer une
image et un son à chaque fiche. Comme Fbase ne dispose ni
de visualisa- teur ni de player interne, il sait s’interfacer
avec des programmes externes.
Fbase respecte votre système et est entièrement configurable (choix du type d'écran,...) et multitâche + Français, simple et joli.
- Pas de fonction de recherche par critère.
Auteur: Frédéric Laboureur Shareware: 50 F Configuration requise: n'importe quel Amiga Où: biz dbase F-BaseV1_3.lha VOUS AVEZ DIT MOLECULE ?
PetitChimiste 1.24 A VOS COMMANDES.
Wbsteroids 1.3 Un pelil jeu pour vous détendre : il s'agit d'un clone du célèbre oldie Asteroïds où vous pilotez un vaisseau spatial égaré au milieu d’un océan d’astéroïdes. L’intérêt de cette version est que le jeu s'ouvre dans une fenêtre redimen- sionnable de votre Workbench.
C’est très sympathique pour se distraire 5 minutes. De plus, il fonctionne parfaitement avec une carte graphique.
Le souhait de l’auteur était de reproduire le plus fidèlement possible le jeu original: c’est réussi avec un vaisseau et des astéroïdes vectoriels, le tout en noir et blanc et des bruitages explosifs.
+ Look irréprochable, très clean sur le Workbench.
- Bloque le multitâche.
Auteur: Heiko Muller Shareware: 10 DM Configuration requise: NC Où: game wbAA Bsteroids.lha Voici un DP original qui plaira aux chimistes et aux curieux. Ce logiciel de présentation moléculaire en 3D tout en français permet d’afficher des molécules par projection cylindrique. De plus, il permet d'effectuer des calculs tels que la mesure de distances et d'angles entre plusieurs atomes.
La présentation 3D peut être rendue dynamique grâce au mode Contrôle Automatique qui fait évoluer la caméra autour de la molécule. C'est du plus bel effet sur une machine rapide. Le déplacement et le zoom sont aussi contrôlables au pavé numérique. Le nom des atomes peut-être affiché à l’écran. L’interface est très simple mais bien réalisée. Des fichiers d’exemple sont fournis afin d'amuser les littéraires Le format des fichiers est inspiré de MOLEC3D et l'import de fichiers PC au format Alchemy est permis.
+ Simple, exemples et mouvement 3D réussi.
- Pas de choix d’écran, ni de mouvement temps réel à la souris.
Auteur: Frédéric Léger Freeware: merci Fred Configuration requise: OS3.0+, 68020+ Où: misc sci PetitChimiste.lha TRAITEMENT D’IMAGE ArtPro 1.03 ArtPro est un outil de conversion et de traitement d'images. Il a été développé dans le but d’offrir un outil simple et peu gourmand pour mener à bien les conversions interformat Il sait gérer les formats ILBM, GIF. TIFF. BMP et PCX en interne, mais sait déléguer le travail à vos datatypes en cas de besoin.
Les programmeurs trouveront en lui la possibilité de générer du code à partir des images, et ce sous forme de source, binaire ou encore fichier linkable. Les sprites et copper-lists peuvent être automatiquement générés de même que les modes AGA. Si les formats prédéfinis ne vous suffisent pas, il est possible de créer un format de sortie à votre goût.
La gestion des palettes et la réduction du nombre de couleurs (le 24 bits true color est géré avec Picasso96) sont un jeu d’enfant et sont très rapides.
GEREZ VOTRE NET ¦r'p.t t r„,u nri|l I »»•-' I 1 M'IM I : J.IOM» I I i»ll S»«tu* (MrUmc t» Art MO t timor v (TtjizTT* Ch if (TtMjïT* NetMenu 1.1 Non, nous n’avons pas Netscape mais au moins nous avons le choix de nos outils pour surfer sur le Web et poster nos mails. NetMenu se propose de centraliser la gestion de vos multiples outils Internet au travers d’une barre de menu configurable.
• a ¦a n»dp f LiJ Six» f 0 x 1 lfndrrÿiTliÿlàvl It Arexx est mis
à contribution afin de lancer intelligemment vos programmes
pour le Web, le Mailer, l'IRC, le FTP sans oublier la
(dé)connexion du dialer. En plus, un son de votre choix pourra
être joué à chaque lancement. L'interface est
re-dimensionnable, s’installe comme commodity et des scripts
Arexx pour les programmes les plus utilisés sont fournis :
Miami, Ibrowse, AmIRC et GuiFTP A vous de les modifier pour
coller à vos besoins.
DES SOUS, DES SOUS, DES SOUS !
Compte Bancaire 2.09 + Sources fournies. Commodity.
- Pas de timer ingétré.
Auteur: Peter Gordon Freeware: c’est sympa, c'est pas du PC.
Configuration requise: OS
2. 04+. connexion Internet Où: comm net netmenu11 .lha Encore un
logiciel de gestion de compte personnel me direz-vous !
Oui mais celui-ci existe depuis de nombreuses années et vient
juste de sortir sur Aminet. Il est écrit en assembleur,
utilise MUI et sait rester très simple tout en offrant les
fonctions de base.
Au chapitre fonctionnel on trouve la possi- blité d’insérer des opérations périodiques (salaires, prélèvements, ...) dont la périodicité sera chifrée en nombre de mois. Les opérations de débit crédit devront passer par une phase dite de décompte afin d'entrer dans le calcul du solde réél. Les + Rapidité. Idéal pour les programmeurs.
- Peu de fonctions en dehors des conversions.
Auteur: Frank Pagels Shareware: 10 DM Configuration requise: OS2.04+, 68020+ Où: gfx conv ArtPRO1.03.lha opérations décomptées sont automatiquement archivées.
On peut créer des opérations types, gérer automatiquement un compteur de n' de chèque et faire des virements d'un compte à un autre. Les fichiers sont cryptés et nécessitent un code pour y accéder et on peut les imprimer.
+ Simplicité d’accès.
- Pas de gestion des emprunts, ni de statistiques.
Auteur: Michel Gotti Freeware: c’est gratuit.
Configuration requise: 68020+, MUI3.5+ Où: biz misc CompteBanc209.lha PROGRAMMATION EN BLITZ BASIC par Mathieu Chènebit matc999@spidernet.tm.fr Localisation avec Blitz Tout d'abord mille excuses pour mon absence du mois dernier. Un accident de disque dur (plantage total) est survenu juste avant que j'envoie mon article, ce qui fait que j'ai absolument tout perdu (sources, programmes et... articles). J'ai donc passé ce mois en essayant de récupérer tant bien que mal ce que j'ai perdu et je vais tenter de refaire mon article de tête :). Nous allons toujours améliorer notre programme
original, en lui adjoignant cette fois-ci la localisation tant attendue.
Pour en profiter, il est nécessaire de posséder un Amiga avec WorkBench 2.1. Je rappellerai brièvement à ceux qui ne le savent pas encore que la localisation est un procédé qui permet à un même programme d’être traduit dans de nombreuses langues différentes sans pour autant être changé en lui-même: il suffit pour cela que des fichiers appelés catalogues existent et soient présents dans le tiroir "SYS:Locale Catalogs - LangueUtilisateur ". Ils (les catalogues) contiennent en effet toutes les chaînes de caractères de notre programme dans la langue de l’utilisateur susdit. Seulement, il y
a un hic, ces fichiers ne sont pas en ASCII, ça aurait été trop facile, ils sont dans un format IFF propre (si je ne me trompe pas) et ils ne peuvent donc être édités qu’à l’aide d’utilitaires spécialisés: personnellement je me sers de CatEdit qui se trouve sur Aminet (et donc dans toutes les bonnes collections de DP). Notez qu’il existe aussi de nombreux programmes permettant de réaliser la même opération (je pense notamment aux CatComp et autres).
La première chose à faire est donc d’éditer un catalogue en français, avec l’aide de CatEdit, contenant TOUTES les chaînes de caractères de notre programme (menus, gadgets, textes des requesters ...). Ensuite, il faut de nouveau enregistrer ces chaînes dans notre programme, mais cette fois-ci en anglais: ce sera notre langage par défaut ("built-in-language" comme on dit pour faire bien :) Regardez le source: si je me suis mal fait comprendre, tout deviendra lumineux!
Il suffit ensuite juste de réinitialiser nos noms de variables msg$ () avec ce que l’on trouvera dans notre catalogue.
Pour cela trois choix s’offrent à nous :
• soit on utilise la bibliothèque additionnelle fournie avec le
Blitz 2.1 qui permet de faire cela avec de belles commandes
Blitz (c’est ce que je faisais auparavant),
• soit on utilise des Includes (DTLocale*) écrites par le célèbre
Peter Traskalik,
• soit on passe par une autre méthode que j’ai découverte sur
Aminet dans un exemple. Certains d’entre-vous l’auront déjà
reconnue, il s’agit de l’archive Ma- VaTLBIitz.lha de cet
auteur français de talent (décidément), j’ai nommé Marc Le
Douarain. Je préfère de loin cette solution car elle offre le
double avantage : 1) d’être totalement système, ce qui nous
évite les plantages occasionnels de la bibliothèque, et
compacte 2) d’avoir été écrite par un auteur français!
Pour plus d’explications, je vous laisse regarder le Source fourni : il correspond à la localisation des menus de Studio FX (cf Anews 98 de février) en français. Je vous rappelle que la première chose à faire est de convenablement créer son catalogue avec CatEdit ou similaire. En regardant le Source, vous pourrez ainsi constater que même si le catalogue FX.catalog n’est pas présent, le programme marchera: simplement les menus seront en anglais.
J’espère qu’Aminet fleurira de programmes DP localisés dans les mois qui viennent. J’attends impatiemment vos questions, réactions, suggestions ou programmes (voir l’encadré à côté) à l’adresse matc999@spidernet.tm.tr ou au journal qui transmettra.
WBStartup:NoCIi WbToScreen 0 ShowScreen 0 Dim menuS(6) ; on crée une table pour stocker nos chaînes : voici les chaînes de caractères par défaut, à mettre de préférence en Anglais : les menus sont ceux de Studio FX - cf Anews n”98 menuS(0)=”Project" menuS(1)="Load" menuS(2)="Save" menuS(3)="Save As" menuS(4)="Show" menuS(5)="lnfos" menu$ (6)="Quit" ; avant de s'attaquer directement au catalogue, quelques mots sur le type pointeur ('variable) : ; une variable de type pointeur n'est en fait qu'un mot long (.w) contenant l’adresse mémoire ; de la variable proprement dite (dans notre cas une
chaîne de caractères) ; pour plus d’informations, reportez-vous à la page 29 de votre manuel (édition française) 'FXCatalog=OpenCatalogA_(0,"FX.catalog",0) ; on ouvre notre catalogue et on pointe sur son adresse mémoire If ’FXCatalog ; s’il a pu être ouvert avec succès For nchaine=0 To 6 menuS(nchaine)=PeekToS(GetCatalogStr_(*FXCatalog,nchaine,0),0) ; on réinitialise les variables des menus avec les chaînes prises dans le catalogue (PeekToS sert à saisir une chaîne de caractères à un emplacement précis de la mémoire) Next CloseCatalog ('FXCatalog) ; on referme notre catalogue End If ;
pour finir, on ouvre notre fenêtre et on rattache notre menu Window 0,0,0,200,100,S140E,"Essai de localisation",1,2 MenuTitle 0,0,menuS(0) Menultem 0,0,0,0,menuS(1) Menultem 0,0,0,1,menuS(2) Menultem 0,0,0,2,menuS(3) Menultem 0,0,0,3,menuS(4) Menultem 0,0,0,4,menuS(5) Menultem 0,0,0,5,menuS(6) Repeat ev.l=Event Vwait Until ev=S200 Free Window 0 Forbid_:End SetMenu 0 Espace Lecteur Voici comme convenu dans l’article précédent, l’espace lecteur de votre rubrique Blitz. Nous allons initier cette mini-série avec Erwan Fouret, génial créateur de la DoMethodBBLib. Cette bibliothèque vous permet
d’avoir accès à la commande DoMethod.
Fabuleux, me direz-vous, mais à quoi cela sert-il?
Eh bien à rien de moins que l’accès à M.U.I et aux Datatypes!
(NB: notez qu'il existe déjà la bibliothèque RIDatatypesLib fournie avec le Blitz Support Suite permettant d'utiliser les Datatypes du groupe image, avec certes moins de puissance, mais d’une manière relativement plus simple). La procédure d’installation est un peu rébarbative, mais assez aisée tout de même. Il vous suffit de charger le source fourni, d'ajouter un numéro à la bibliothèque, de créer un exécutable et enfin de recompiler votre fichier Deflibs avec l'utilitaire fourni avec le Blitz Basic. Toutes les démarches à suivre sont expliquées dans la documentation AmigaGuide qui n’est
malheureusement proposée qu'en anglais.
Quel comble pour un auteur français!
Mais rassurez-vous, Erwan m’a promis de corriger tout cela pour la prochaine version :-) Et puisque ce garçon est ma fois fort courageux, il nous a proposé peu de temps après la conversion au format fd (comprenez blitz) des fichiers includes de M.U.I, ce qui vous permettra enfin de programmer des interfaces M.U.I avec le Blitz Basic. Attention tout de même, la programmation d'une telle Interface n'est pas des plus aisées, et ne sera accessible je pense qu’aux plus chevronnés d'entre vous.
La prochaine fois, je vous parlerai de XlabProcess de Xavier Nuel.
RUBRIQUE ASSEMBLEUR par Frédéric Delacroix - Fidonet 2:322 20.8 La structure CLI CommandLinelnterface Ce mois-ci un rapide survol de ces processus particuliers que sont les CLIs, au travers d'un programme qui vous permettra d'espionner les paramètres des autres tâches de votre système.
Vous savez sans doute à peu près tous ce qui distingue une tâche au sens Exec du terme, d'un processus Amiga- DOS. Les seconds sont des extensions des premières par une structure Process attachée (à la suite) à la structure Task, et qui leur permet, notamment, d'appeler la dos.library. Il existe cependant une autre structure, la structure CommandLinelnterface, qui confère des propriétés encore plus étendues à un processus Parmi celles-ci, citons par exemple la possibilité de faire fonctionner les commandes de scénario IF, ENDIF, SKIP et consorts: toute la différence entre un scénario
lancé par IconX (qui n'est qu'un simple processus) et un scénario lancé par Newshell (essayez, vous verrez).
Justement: un processus se lance par la fonction Create[New]Proc() de la dos.library, alors qu’un CLI a une couche logicielle, un programme en plus, qui lui permet à son tour d’exécuter d’autres commandes. On le crée alors par NewShell, NewCLI, Run, ou encore la fonction System() (et non la fonction Executef)!).
Les différents CLIs du système se trouvent dans une liste publique de la dos.library et sont numérotés à partir de 1, la dos.library offre la fonction FindCli- Proc() pour trouver un processus CLI à partir de son numéro. Leur nombre était limité sous 1.3. Ce n’est plus le cas de nos jours, heureusement. Le lien entre les structures Process et CommandLinelnterface (CLI) se fait par le champ pr_CLI de la structure Process, qui est un BPTR, c’est-à-dire une adresse de mot long (à multiplier par 4 avant usage). La dos.library offre la fonction Cli() pour retourner un pointeur sur la
structure CLI du processus courant. Le nombre de CLI actifs (ou non) du système est retourné par la fonction MaxCli().
En exemple, je vous propose le programme ci-dessous, que j’ai baptisé CLISpy. Il s'agit d'un programme qui accepte en paramètre un numéro de CLI et affiche sur la console diverses informations le concernant. Il s'agit en quelque sorte d’une extension à la commande Status... Ce programme n’a rien de compliqué, et vous ne devriez pas avoir de problème pour l'améliorer et en faire un outil de débogage réellement utile.
Frédéric Delacroix Frederic.Delacroix@univ-valenciennes.fr ; CLISpy.s 1.0 , retourne diverses informations sur les structures Task, Process ; et CommandLinelnterface du CLI associé au numéro donné en paramètre.
Include HiSoft_Devpac:Macro exec.i IMPORT exec,exec IMPORT exec.execjib IMPORT dos,dos IMPORT dos.dosjib IMPORT dcs.dosextens Start move.l 4.w,a6 move.l a6,_ExecBase OPENLIB DOS,37 : ouverture de la dos.library move.l dO,_DOSSase beq.s NoDOS move.l «fArgs.Template,d1 move.l Args.Array,d2 moveq 0,d3 : modèle des arguments CALL ReadArgs,_DOSBase(pc) ; lecture des arguments move.l dO.Args.RDArgs beq.s NoArgs ; Normalement, un appel à FindCLIProc et l'exploitation de son résultat ; se font uniquement entre ForbidQ et Permit(). J’ai omis ce passage, ; ce qui se fait sans problème si on ne crée ou
détruit pas de CLI dans ; l’interValle. Considérez ce programme comme un outil de débogage à ; améliorer :-) move.l Args.Array(pc),aO ; numéro du CLI à espionner move.l (aO),d1 FindCliProc d0,a5 a5,d0 NoCLI CALL move.l move.l beq.s move.l Isl.l move.l move.l beq.s bsr.s ; retourne la struct Process pr_CLI(a5),dO 2,dO dO,a4 a4,d0 NoCLI ReadCLI ; retourne la structure CLI associée ; BCPL move.l Args.RDArgs(pc),d1 FreeArgs NoCLI CALL NoArgs CALL NoDOS rts move.l _POSBase(pc),a1 CloseLibrary,_ExecBase(pc) moveq 0,d0 ReadCLI ; ReadCLI(CLI,Process) move.l «CLI.Fmt.dl ; format pour Vprintf() move.l
sp,d6 ; sauvegarde du pointeur de pile move.l cli_DefaultStack(a4),dO Isl.l 2,d0 move.l dO,-(sp) move.l cli_Background(a4),dO bsr.s ReadBoo!
Move.l dO,-(sp) move.l clijnteractive(a4),d0 bsr.s ReadBool move.l dO,-(sp) move.l c!LCommandFile(a4).-(sp) , différentes valeurs move.l clL.Prompl(a4),-(sp) ; des structures move.l clLFailLevel(a4),-(sp) ; CommandLinelnterface, move.l clLCommandName(a4),-(sp) ; Process et Task, move.l cli_ReturnCode(a4),-(sp) move.l clLSetName(a4),-(sp) move.l clLResult2(a4),-(sp) move.l pr_Arguments(aS),-(sp) move.l pr_Resul!2(a5),-(sp) move.l pr_TaskNum(a5),-(sp) move.l pr_StackSize(a5),-(sp) move.l LN_NAME(a5),-(sp) move.l sp,d2 CALL Vprintf move.l dô.sp rts ReadBool ; (D0)Yes No=Read8ool(Val)(D0) tst.w dû
; Retourne "Yes” ou “No” selon la valeur beq.s No ; de l'argument move.l Yes.Msg,dO rts .No move.l No.Msg,dO rts _ExecBasedc.i 0 . DOSBasedc l 0 Args.RDArgs dc.l 0 Args.Array dc.l 0 DOSNAME Args.Template dc.b"CLINUM8ER N A".0
CLI. Fmt
dc. b"ln_Name :%s",10
dc. b "PC StackSize : %ld”, 10
dc. b "pcTaskNum : %ld",10
dc. b ”pr_Resull2 :%ld",10
dc. b "pr_Arguments :%s",10 de b "cli_Result2 : %ld",10
dc. b "Cli_SetName : %b", 10
dc. b "eILReturnCode :%ld",10
dc. b "cii_CcmmandName : %b",10
dc. b "cILFailLevel : %ld",10 de b "cILPrompt :%b",10
dc. b "cILCommandFile : %b",lO
dc. b "clijnteractive : %s“,10
dc. b "cli_Background :%s”,!0 de b "ciLDefaultStack: %ld”,10,0
Yes.Msg
dc. b "Yes",0 No.Msg
dc. b “No”,0 PROGRAMMATION EN E par Pierre Girard
(pgirard@easynet.fr) MUI (Magic User Interface) de Stefan
Stunz n'est, à la base, qu’une interface graphique comme les
autres.
Mais elle est intéressante à deux titres: elle permet à l’utilisateur de paramétrer comme il veut l’apparence de ses logiciels (de la couleur d’écriture au design des gadgets) et évite au programmeur beaucoup de soucis. En effet, une interface MUI a l’avantage de s'occuper de la gestion de "l'espace" dans les fenêtres. Ainsi, si vous redimensionnez la fenêtre du logiciel Frac- tlnt, par exemple, la taille de tous les gadgets change automatiquement, et ceci sans que le programmeur ait à s’en occuper. Ceci est valable pour tous les objets que peut utiliser MUI et ils sont nombreux
(Listview, boutons, radio-bouton ... + tous les custom-objects qu’il est possible de créer). Tout ça, c’est bien beau, m’direz vous, mais c’est comment qu’on fait?
MUI en E Depuis la version 3.5, le package (Aïe, c’est pas français!) Développeur pour le E n’est plus distribué avec celui de MUI.
C’est donc sur Aminet que j’ai trouvé une archive intitulée MUI38dev-E.lha (répertoire dev MUl) qui est en fait le kit développeur pour MUI 3.7 (cherchez l’erreur).
Cette archive contient tous les outils nécessaires, à commencer par les modules mui.m, muip.m (contient les objets muip_), muimaster.m et muicustom- class.m (pour faire vos classes vous- même).
En pratique Tout d’abord, pour vous familiariser avec MUI, il est très important de lire la documentation de MUI, puis celle qui accompagne le kit développeur. Ensuite, il faut jeter un petit coup d’oeil sur le source du module mui.m (qui se nomme étrangement mui.e). Vous y découvrirez toutes les constantes et les macros qui sont indispensables à la création d'interfaces. Parlant de macros, il faut bien comprendre que c’est grâce à elles que la programmation de MUI est aussi simple et aussi lisible. Ceux qui ont déjà regardé le programme, ont sans doute vu que plusieurs d’entre elles étaient
ici utilisées: ApplicationObject qui crée un objet application, Subwindow qui crée un objet window ou encore end qui n’est autre qui ne fait rien d’autre qu’un ”TAG_DONE])". C’est à cause de l’utilisation de toutes ces macros qu'il faut dans chaque source indiquer l’option PREPROCESS (à moins que vous ne vouliez vous passer des macros? Seriez pas un peu masochiste?).
MUI et Amiga E Incontournable Le programme Vous avez compris qu’il m’est impossible de décrire les macros et constantes de MUI dans le peu d’espace qui me reste. En analysant bien le programme, je pense que vous devriez pouvoir à peu près apréhender la structure d’une interface MUI simple (même si celle-ci peut prendre d’autres formes). Elle adopte une forme hiérarchique avec tout en haut l’application, puis la ou les fenêtres et enfin les objets qui sont contenus dans des groupes d’objets (disposés horizontalement ou verticalement). Cet arbre est simple, mais il peut être beaucoup
plus compliqué quand un groupe commence à en contenir d’autres).
Que l'on soit plutôt pro MUI ou non, il est impensable, aujourd'hui, de ne pas s'y intéresser, cette interface utilisateur étant devenue incontournable.
Une fois les principes de base acquis, sa programmation en E devient finalement assez simple grâce aux modules E disponibles.
Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin. Si je ne reçois pas de mails incendiaires et si vous continuez à acheter AmigaNews, je pense continuer un petit moment sur MUI (qui mérite à lui tout seul un ANEWS entier). Donc, le mois prochain, nous verrons un de ces points: la notification (gestion d’événements), quelques objets sympathiques de MUI, MuiBuilder... ou bien tout à la fois si j’arrive à négocier 4 ou 5 pages de plus pour l’amiga E ;-) Que l’esprit de l’Amiga reste en vous!
* Ce programme est largement inspiré des program mes fourni dans le package’ r développeur de MUI convertis en E par Klaus Bec ker et originalement’ r écrits par Stetan Stuntz’ OPT PREPROCESS MODULE ’tools domethod' MODULE 'muimaster', 'libraries mui‘ MODULE ’utility tagitem', 'utiiity hooks' MODULE 'intuition classes', intultion classusr' MODULE 'libraries gadtools' ENUM ER_NON, ER_MUILIB, ER_APP- gestion des exceptions DEF app,window,processortype DEF radioa PROC maino HANDLE DEF signal, running, resull processor- type:=(’68000 '68020768030', 68040'.'68060'.NIL)
radioaisj’TmhzVIémhz'.'ZSmhz'.'SSmhzVSOmhz'.NIL) IF (mulmasterbase := Openlibrary ( MUIMASTER NAME. MUIMASTER_VMIN))= NIL THEN Raise(ER ...MUILIB) app:= ApplicationObject, MU!A_App!ication_Htle , 'EXEMPLE', MulA Application. Version , ’SVER EXEMPLE 1,0 (mai 1997|', MUIA_Application_ Copyright , 'AmigaNews1.
MUIA_Application._Author , 'AmigaNews MUIA_Application_Description, 'exemple d"appticalion MUI'.
MUIA_Application_Base , 'EXEMPLE', SubWindow, window:= WindowObject.
MUIAJMndow_Trtle. 'Fenetre de test MUI’, MUIA_WindowJD . TenetreV.
WindowContents, Vgroup, Child. ColGroup(2), Child, Label2('Ordinateur'), Child, String MUIl’Amiga 4040’,32), Child, Labelt ('Processeur:' ). Child.
Cycle(processortype), End, MUIA_Register_Frame. MULTRUE, Child, Hcenter(Radio(NIL,radioa)), End, End, End IF app=NIL THEN Raise(ER .APP)
- Fermeture de la tenêtre = lin de l’application
doMethod(window, (MUIM Notlty.
MUIA _ Window_CÏoseReguest MULTRUE, app, 2, MUIM_Application_ReturnlD.
MUIV. Application .ReturnlD_Quit])
- On ouvre la tenêtre principale et tout se lait tout seul
set(window,MUIA_Window_Open, MULTRUE) • Boucle d'attente V ’
on attend que l'utilisateur terme la tenêtre- ’ toute
l'interface est gérée par MUI’ running := TRUE WHILE running
resuit := doMethodlapp. (MUIM_Appllcation Jnput. (signal)
SELECT resuit CASE MUIV_Application_ReturniD_Quil running FALSE
ENDSELECT IF Signal THEN Wait(signal) ENDWHILE
- on terme tout EXCEPT DO IF app THEN Mui_DisposeOb|ect(app) IF
muimasterbase THEN CloseLi brary(muimasterbase) SELECT
exceplion CASE ER. MUILIB WriteF('Failed to open
s.'jV.MUIMASTER_NAME) CleanUp(20) CASE ER . APP WriteF(’Failed
to create application.Vn') CleanUp(20) ENDSELECT ENDPROCO El
Yéti est nul en calcul (bisque bisque rage) Rubrique courrier
exploitée honteusement par: Alain Bourgery (MAIS la rédaction
se réserve le droit de couper les lettres ET les commentaires
de l'exploiteur) J'ai beaucoup apprécié de pouvoir lire à
nouveau une lettre (d’aucuns diront que c'est de la déformation
'professionnelle') de Cupertino, même s’il laisse entendre
qu’il n'en écrira plus (but never say never agaln...) et je
pense que vous avez déjà été nombreux à dénoncer les coupables
du meurtre décrit par Cupertino. Quant a El Yéti, il aurait dû
se servir de son Amiga pour calculer la date de sortie du
n'500, ça lui aurait permis d’annoncer septembre 2033 au lieu
de ce vague 'vers 2030'. Je crois qu'il va falloir lui
prescrire des 'sédatifs PC' pour le calmer... Allez, on s'y
recolle... J'ai perdu ma doc ••• Bonjour, (...) Je suis
toujours avec mon vieil A500 d'époque (68000 à 7MHz, eh oui, il
en reste ;-) ). J'ai fait la bidouille pour avoir 1 Mo de CHIP
et possède un lecteur DD externe et 1 lecteur 1 76 externe
J’ai aussi l'action replay MK-II et la carte SCSI GVP-HD+ Série
II (peuple de 2Mo de FAST) avec un disque dur Quantum de 540 Mo
ainsi qu'un lecteur CD-ROM 4x, OS 3.1 (ROM + WB + Docs). Ah,
maintenant que j’y pense: j’avais acheté la carte GVP
d'occasion mais je n'ai pas eu de docs et je n'ai eu que le
programme Faaastprep copie sur une disquette ! L'ancien
possesseur de ce matériel n’a jamais remis la main dessus
Savez-vous où je pourrais trouver la doc (même une photocopie)
de la carte GVP, et s'il y a d autres utilitaires fournis, où
puis-je les trouver?
Merci d avance, et vive l'Amiga.
(asterix.hds.utc.fr) AB : C'est toujours un plaisir pour moi de citer ta phrase qui m'a rendu célèbre auprès de nombreux lecteurs appel lancé. .. Quand même pas !
Je suis un ancien Amigaïste (A2000 68030), ancien lecteur d'ANews. J’ai acheté votre revue N'99 par curiosité. Je vois avec regret que rien n'a changé côté Amiga Depuis un an, je travaille avec un PC Pentium, Windows 95 Professionnellement, je travaille sur Mac (Arts graphiques - chez AGFA) Contre le PC: le système d'exploitation (on s'y fait).
Pour le PC: les prix (même pour les logiciels : très bons sharewares), l'affichage et l'impression (rapidité, qualité), plante très rarement contrairement à l'Amiga ou au Mac, quantité de logiciels, jeux, (ex; France Explorer reçu gratuitement chez moi sur CD (SUPER)). Bref, tout un tas de remarques que vous connaissez déjà.
Question: fichu pour fichu, pourquoi ne pas investir votre temps et votre argent dans le PC. Qui sera de plus en plus le standard mondial ?
Le Bétamax et le V2000 étaient supérieurs au VHS et pourtant Je m'occupe d'un club micro à Liffol le Grand (VOSGES), on y parle DE TOUTES LES MACHINES, Amiga compris.
Nous réalisons un CD sur notre ville au format PDF.
Lisible sur Mac ou PC Question: y a-t-il un reader Acrobat pour Amiga ? Je continuerai à être attentif au sort futur de l’Amiga, sans y croire, par nostalgie.
SALUTATIONS Didier RATEL (ratel@francemultlmedia.fr) AB: Devenir une revue PC parmi les dizaines de revues PC, il n'en est pas question (je ne pense pas trahir la pensée d'Ed en donnant cette information). Il est vrai que ce n'est pas toujours le meilleur qui gagne, et on peut citer un autre exemple : la télévision par satellite où l'on veut nous faire croire que le numérique est meilleur que l'analogique, alors que nous savons tous pertinemment que la conversion analogique-numérique + la compression MPEG entraînent une perte d'inlormations non négligeable. Pour ce qui est de l'absence de
plantage sur PC, cela n'est vrai que si on ne 'bidouille' pas sur la machine: dans le cas contraire, Il ne faut pas avoir peur de réinstaller son Win Dose '95 de temps en temps (n'est-ce pas, Philippe ?)
(Ed : Je n'ai pas de réponse pour le reader Acrobat, peux-tu te renseigner ?)
Je dois faire mes devoirs Mon budgel ne me permet pas d’investir dans un PC.
Le PC vaut ce qu’il vaut, mais il équipe mon université, il m'est donc impossible à l'heure actuelle de commencer un dossier sur PC et de le finir à la maison sur Amiga Aussi ai-je pensé à un émulateur. Mes questions sont les suivantes: Quels investissements dois-je faire pour gonfler un Amiga 1200 de base ?
L'émulateur est-il une bonne solution pour faire tourner un traitement de textes PC ? D'avance merci.
Eric DEBOIS (27 Les Andelys) AB Tant qu'il ne s'agit que de petits textes sans mise en page particulière, inutile d'utiliser un émulateur: il suffit de taper le texte dans un traitement de texte quelconque et de le sauver au format ASCII ou ANSI pour pouvoir le lire dans le traitement de texte de l’autre machine (bien sûr, il faut une disquette utilisable par les deux machines, mais comme vous avez un 1200, aucun problème, il suffit d'utiliser une disquette formatée en DOS 720ko, grâce au fichier PCO: installé dans le répertoire DEVS DOSDRIVER).
Par contre, si vous vouliez utiliser le même traitement de texte (disons Word, par exemple), il vous faudrait un Amiga fortement gonflé pour pouvoir le faire tourner de lagon bien moins rapide que sur le PC d'où il provient.
Ce n'est donc pas une solution 'raisonnable' (il vaut mieux utiliser un vieux 386 d'occasion. .). Casablanca Pourriez-vous me fournir l'adresse de la société “Vidéo System" de Genève ?
Jean RATHIER (16 Pranzac) AB: Désolé d'avoir oublié de donner l'adresse de cette société dans nos pages 'Carnet d'adresses', mais l’erreur est désormais corrigée (comme la date de notre copyright en page 2 de couverture, comme nous le fait remarquer un lecteur anonyme...). J'espère qu'on ne me coupera pas Cher Anews, Je suis utilisateur d'Amiga depuis 1985 (mon premier A1000 NTSC fut acheté aux Etats-Unis!) Et j'utilise depuis 1990 un A3000 équipé aujourd'hui comme suit : Ramsey 7 et Buster 11, OS3.1, CyberStorm Mkll & 48Mo de ram, CyberVision64 & écran 17", Quantum Fireball 1Go & Quantum
LP240S, Syquest EZ135. Lecteur CD Toshiba XM5401, Emplant pro, Wacom ArtPAD, Scanner Paragon 6000 et imprimante HP LaserJET 5 PostScript, Mon activité principale est la PAO et j'utilise en premier lieu les logiciels PageStream3, WordWorth6, TV Paint3, DrawStudio et ArtEffect. J'aimerais dire combien l'Amiga est une merveille. Nous lisons souvent dans Anews des comparatils techniques et de prix qui ne reflètent pas toujours les vrais atouts de l'Amiga, à savoir : des machines relativement anciennes (I'A500O a déjà 7 ans) sont toujours à jour et bénéficient des dernières évolutions
matérielles et logicielles. C’est, me semble-t-il, la machine à la durée de vie la plus longue. Il faut prendre cet aspect en compte lorsqu'on en calcule le prix La légèreté et la concision d’AmigaOS donnent à l'utilisateur une vitesse de traitement très en rapport avec les performances de l’électronique. Nous ne perdons pas les trois quarts des MIPs dans les méandres d'une invraisemblable usine à gaz. Cela veut dire que, si aujourd'hui la vitesse brute d'un Amiga 68060 est faible par rapport à un PowerMAC ou un PC Pentium, nous disposons toujours de l'interface la plus rapide. Aucun
ordinateur ne donne, comme l'Amiga, cette impression de temps réel dans sa réponse aux sollicitations de l'utilisateur. AmigaOS
3. 1 est stable; je suppose même que c'est un des systèmes
d'exploitation pour micro-ordinateurs les moins affublés de
bogues. Ces dernières, si elles existent, sont connues et
circonscrites. A cette stabilité horizontale correspond une
stabilité verticale: voici 3 ou 4 ans qu'AmigaOS n'a pas
évolué. Vous trouvez que c'est malheureux, moi je considère
que c'est une chance. Les développeurs savent à quoi s'en
tenir et ils ont pu créer des logiciels en toute quiétude.
En outre, l'utilisateur circule en terrain connu et peut
s'attacher à l’essentiel, sans perdre son temps à assimiler
sans cesse de nouvelles versions souvent douteuses.
Regardez chez Macintosh et OS7.5.X rev x.x pour savoir ce que signifie une évolution chaotique.
L'Amiga n'est pas un ordinateur commercial. Il n'y a pas, derrière, un tonton Billy avide qui ne pense qu'à plumer les acheteurs au mépris de toute âme. Le cercle vicieux du progrès dans lequel est engagé l'utilisateur de PC est le reflet d une société qui ne vit que pour l’économie mondiale, faisant fi des valeurs humaines et du bon sens.
L'Amiga est, depuis toujours, la seule machine aimable, qui véhicule un autre sens que celui de l'argent. D une certaine manière, on pourrait presque remercier Commodore de sa désastreuse politique marketing: ainsi fut établi ce statut si particulier de l’Amiga.
L'Amiga dispose d'excellents logiciels, dans presque tous les domaines Je ne suis pas d'accord avec ceux qui prétendent qu’il est mal servi de ce côté. WordWorth vaut, à mon avis, dix fois Word. Quelle facilité, quelle souplesse, quelle vitesse ! Tout y est simple et efficace Nous comparons un éléphant boiteux avec une gazelle, et à quel prix! Si l'on veut bien prendre en compte les performances réelles et finales des logiciels, on se rend très vite à l'évidence: souvent, l’Amiga prend le dessus. En outre, des choses étonnantes se passent sur Aminet tout le monde sait que le Domaine Public
Amiga est le mieux achalandé.
Et puis, de nouveaux logiciels et de nouvelles versions apparaissent sans cesse: DrawStudio et ArtEffect pour n'en citer que deux (hallucinants).
L’Amiga est exigeant. La versatilité de son OS et la souplesse de ses logiciels ont leur face cachée: il faut apprendre à exploiter et à maîtriser sa machine. C'est, à mon sens, un indiscutable inconvénient commercial (je connais passablement de gens qui ont quitté l’Amiga parce qu'ils n'avaient pas su en tirer l'essence), mais c’est aussi un avantage considérable: l’utilisateur est obligé de se donner de la peine, il ne fait pas que consommer bêtement, il est acteur de ce qu'il fait de sa machine, donc il crée Et ça, c'est un phénomène qui ne se calcule ni en Mhz, ni en "t’as pas encore
un Pentium 200 MMX, tes ringard".
L'Amiga est à sa place comme machine alternative; défendons cette place et soyons heureux du caractère exceptionnel de l'Amiga dans un monde standard et médiocre, envahi de PC impersonnels.
Meilleures salutations, Viva Amiga !
Boris ORIET (Delémont BELGIQUE) AB: Info : Bill Gales possède des actions de la World Company... Il en faut pour tout J'ai acquis récemment un Amiga 500+ dans le but de l'utiliser avec Scala 500 pour titrer mes vidéos, je l'ai complété d'une extension 1Mo, d'un lecteur externe et tout récemment d'un disque dur 120Mo dans un boîtier externe GVP A530 (avec carte accélératrice 68030 Turbo). Ce dernier est accompagné de deux petits manuels, mais.. en anglais: "User's guide to A530 Turbo" et "Faaastprep 2.0". Je dois vous dire que je suis complètement novice, tant en anglais qu'en technique Amiga.
J'ai essayé de m'informer, en vain. Beaucoup de commerçants ne daignent même pas répondre. Un jeune étudiant a essayé de me formater le disque dur et une fausse manoeuvre a fait disparaître certains programmes Shell!
Serait-il possible d'avoir dans votre revue un petit coin pour les utilisateurs (il y en a encore !) D'Amiga 500 avec des listes de logiciels, même anciens, en français et utiles, et un langage un peu moins ésotérique? Où trouver les logiciels du Domaine Public? Merci infiniment.
André NICOLAS (86 Saint Banolt) Le progrès avance Je vous écris cette lettre car j’en ai marre de lire que vos lecteurs ont des problèmes avec leurs Amiga 500 600 1000, voire d'autres ancêtres. Je pense qu'il est temps de penser un peu comme les Pcistes: le progrès avance... Je ne connais aucune revue PC dans laquelle il y ait des lecteurs qui racontent leurs problèmes avec leurs 8086 80286 80386.. Il est temps d’acheter du matériel performant pour son Amiga afin de montrer aux développeurs Amiga que le public est prêt à investir dans le futur de l’Amiga.[..] AB: les deux opinions sont
défendables mais si personne ne parle de problème avec des 808&B0286 80386 dans les revues PC actuelles, c'est parce qu'elles ont délibérément choisi d'igno rer cette clientèle. Un Amiga 500 est largement suffisant pour l'usage qu'en fait André NICOLAS, pour ne citer que lui, et je connais de nombreuses personnes qui utilisent des XT sur leur lieu de travail sans s'en plaindre (j’en ai récemment rencontré un avec 128ko de ram dans une imprimerie...). Enfin, tout le monde ne peut pas linancièrement se permettre une configuration telle que la vôtre.
Pour ce qui est du problème de disque dur sur A530, il faut utiliser Faaastprep pour initialiser le disque dur (comme le fait Fdisk sur PC), puis formater le disque dur après avoir rebooté sur une disquette de Workbench, et enfin copier sur te disque dur le contenu des disquettes WorkBench et Extras (pour un WB = 2.05) ou utiliser la procédure Install (pour un WB = 2.10). Les logiciels du Domaine Public se trouvent dans toutes les bonnes crémeries, au rayon Association et sur votre serveur Internet le plus proche... C pas vrai ?
Messieurs, J'ai besoin le plus rapidement possible' du compilateur C et je voulais savoir si celui de l’Amiga AGA est identique à celui du PC Si oui, je n’ai pas besoin alors de PCTask 4 car je souhaite me lancer sérieusement dans la programmation C (j'ai déjà une bonne documentation avec un code source en C à l'appui sur disquettes) [...] J'attends votre réponse avec impatience, si possible en français Pierre-Marc VIGNAUD (12 Milieu) AB : II ne laul pas confondre un langage (le C en l'occurrence) et les programmes qui permettent de compiler des fichiers textes (les sources) en fichiers
exécutables. Le langage C correspond à plusieurs normes, mais les différences résident plus dans le nombre de commandes reconnues et dans la façon de les écrire. Vous pourrez utiliser un fichier source C sur n'importe quel compilateur C, que ce soit dans le monde PC (Borland C++, Microsoft Visual C++,...), Unix (Gnu C++, ...) ou Amiga Dans ce dernier cas, il existe des compilateurs vendus dans le commerce (StormC ANSI C++, ...) ou disponibles dans le Domaine Public (Gnu CC, ...). De plus, les bibliothèques sont différentes dune machine à l'autre. This is myanswer... Ne téléphonez pas Jean
lue le matin!
Suite à mon annonce concernant la vente d’une carte Avideo24, j'ai reçu un appel auquel je n’ai répondu que des c (je n’étais pas très bien réveillé).
N'ayant que très peu utilisé cette carte je ne me rappelais pas ces fonctionnalités que je résume ici:
- carte 24 bits pour A2000 et A3000
- type "carte fille” elle s’insère à la place du chip DENISE
- deux sorties vidéo utilisables : sortie standard de l'Amiga
combinée avec l'image 12bits de la carte et sortie spécifique
de la carte en 24bits
- possibilité de surperposer l image standard Amiga sur l’image
Avideo (12 ou 24 bits)
- utilisable avec un genlock permettant d'utiliser trois plans
d'images, image 1er plan= l'image Amiga, plan intermédiaires
l'image Avideo, image de fond = source vidéo
- fonction de compression intégré à la carte permettant
l’animation en 12 bits et son enregistrement sur support vidéo
Si la personne se reconnait qu elle me rappelle à partir de
midi au 0561 -27-06-20 Boum!
Enfin je me décidé a vous ecriré Je suis abonné depuis un an et maigre le prix terriblement eleve je renouvel mon abonnement en esperant que la revue ne s'arrettera pas en cours de route... Bref voici un petit témoignage d’utilisateur... J'ai 23 ans je fais parti d'un "soundsystem" tekno. Nous faisons de la musique et de l'image avec l'Amiga.Nous utilisons l'Amiga pour sa simplicité d'utilisation, sa convivialité etc . Pour ma part je m'occupe des images, a la fois de la création de "llyers” (genre de carte publicitaire), et d'animations 3d.2d video que je joue en féte (rave) en direct live,
c’est a dire que l amige joue les anims sous Brillance, Scala et je les combine avec un genlock a différentes sources videos, donc je peux changer mes anims toutes les minutes, les couleurs, la vitesse etc , tout en suivant le rythme de la musique .bref c'est la fete.
Je fait ca depuis presque 4 ans. J’ai commence avec un A600.
Puis un A1200, enfin j'ai un 4000 et je pense très fort a la VLAB- motion ainsi qu'a un PC qui s'avère nécessaire pour le calcul d image et l'incontournable Photoshop Pour le "live" rien ne vaut l'Amiga nous ne sommes pas un simple "soundsystem" nous sommes des "teknotravellers”, c'est a dire que nous voyageons et faisons nos fêtes de partout en europe (pour l'instant), y compris a l'est: france, italie, allemagne, autriche, hollande, tchekoslovakie. Cet été peut-être la pologne ou sarazevo. Nous sommes autogere, autofinance A vrai dire nous sommes très différents de ce qui existe dans le
monde techno habituel, nous sommes une communauté undergrounde comme la communauté Amiga dans le monde informatique. Nous aimons l’Amiga car c'est un esprit libre et une machine qui a encore l'esprit bidouille (du genre avec peu tu fais deja pas mal)... Pour plus dinfos sur nous: httpir www.mnet.fr. freecyb- kanyar kanoqpOO htm (ceci est le site du label underground Kanyar. Site entièrement réalisé avec Amiga.)
Oqp1@hotmail corn. Ce serait sympa si vous publiez cette lettre, depuis le temps que je lis celle des autres .
Précisionje vis la plupart du temps dans mon camion studio mobil a letranger et je reçois Anews generalement en retard.
Bon |e vous laisse bon courage a tous!!
Olivier Blaecke Ce que je pense de 1* Amiga ?
Pas grand chose cà ce n’ est ...
- que l'Amiga est une machine hors du commun. D' ailleurs le miga
est plus qu' une machine Mais quel est donc ce plus ? Y-a
quelqu' un là-dedans ?
- que je suis sur Amiga depuis I' A1000 et que je ne m' en lasse
pas. .
- que les amigaîstes doivent tirer cette bécane vers le haut en
s’ équipant de RAM (+ d'excuses au prix actuel), d'une carte
accélératrice (68040 ou 60), d'un lecteur de CDROM et d'une
connection Internet
- que I' Amiga subit la malédiction du A (Amstrad, Atari.
Archimede, Apple)
- que les amigaîstes doivent soutenir encore plus le shareware
en s' enregistrant régulièrement. Idem pour les logiciels
commerciaux de qualité.
- que l'Amiga ne pourra pas tenir comme ça éternellement, que I
on a connu le même phénomène de contradiction technologique
avec le VHS (de faible qualité) qui a supplanté le Betamax (de
qualité supérieure) dans les années 80. Avec, dans le rôle du
VHS, le PC; Dans le rôle du Betamax, I' Amiga, Et dans le rôle
du V2000, I' Apple. Enfin, là c' est le scénario catastrophe
car le betamax et le V2000 ont complètement disparu... :-(
- qu' aujourd’ hui, nous disposons enfin sur Amiga, d'une gamme
de logiciels vraiment pro 3D=Lightwave5 Imagines
2D=TVPaint3 6 Bnlliance2 l Dpaint5 Ppaint7 Pho- togenics2
Arteffektl 5 PA07EXTE - Pagestream3 2 FinalWriter5 MULTIMEDIA
» ScalaMM400 VIDEO = Ado- rage2.5 f XDVE2.5 Clanssa3
Movieshop4 etc.. Bon d accord, on a pas 3DSmax. Photoshop.
Excel ou Netscape's Navigator mais cela nous empêche-t’ il de
créer, travailler, communiquer ?
- que I' Amiga doit cultiver sa spécificité tout en s' ouvrant
sur les autres plateformes et formats. La possibilité de
communiquer avec le PC, le Mac la BeBox (etc...) voire d'en
utiliser certaines ressources est vital à I- heure actuelle Ne
souhaiteriez-vous pas parler plusieurs langues courament ?
- que l‘ Aga commence à me fatiguer un peu mais que je ne peux
renier r énorme gain de productivité qu' il m' a apporté
- qu’ un miga PowerPC pourrait relancer la machine pour au moins
5 ans... si les développeurs et le public suivent !
- que l'on ne voit pas assez la production infographique des
amigaîstes. L' amiga a connu son heure de gloire autant par ses
performances que par une créativité débordante de ses
utilisateurs. Les ingénieurs et les développeurs c' est bien
mais sans artiste, c' est plus marrant du tout.
- que je ne comprends rien du tout à ces affaires de business. Je
veux dire : voici une machine de conception originale, avec
un réseau existant de développeurs, magasins, vpcistes,
magazines spécialisés, club d' utilisateurs un domaine public
hyperactif, une gamme de logiciels complète, et qui n'
interesse même pas un malheureux repreneur pour qq millions de
dollars ???? Alors que tous les jours des sommes identiques
sont investies sur des projets irréalistes, des technologies
bancales... Qu' est-ce qu ils foutent à la World Company ?
Quelqu' un a-t' il un début de tentative d' explication ?
- que sur mes 3 migas (1000 500+ 1200), je n' ai eu que qq
petites pannes mineures ne nécessitant pas d'intervention
spécialisée. Costaud l’bestiau !
- que parmi tous ces OS qui sortent, N y en aura bien un de
génial.
- qu' on a vite tendance à attribuer tous ses problèmes à la
situation marginale et chaotique de I" Amiga alors que c' est
le business de I' Informatique qui est pourri (encore la World
Company !).
- que j' ai plein d'amis qui passent du côté obscur de la force
et que c’ est plus toujours comme avant...(Je ne parle pas
courament le Wintel)
- que le rédac-chel de feu RAM a surnommé I' Amiga "Du- cati de
l'informatique" (plutôt exact à condition d'être motard et qui
plus est d' avoir conduit la sus dite bécane pour apprécier la
nuance) Et si I' Amiga était une bagnole ? Ce pourrait être une
Jaguar type E. une Ford Mustang ou pour les chauvins, une
Alpine Renault (pas pratique pour faire les courses mais
possible quand même) Evidement trouver des pièces d'origine
tient de la mission impossible mais quel plaisir dans la
conduite I
- que mon 1200 va bientôt fêter ses S ans D' ailleurs, il aura
plein de cadeaux pour son anniversaire (là, je tourne au
fétichisme techno, faut que je m'calme !). En attendant j'Iui
ai déjà collé un tour, lecteurs HD et CD une 1260 + 20 Mo RAM +
SCSI2. Un modem 33600, un EZ. Un genlock YC et une floppée de
logiciels (originaux bien sûr !).
- que je suis infographiste (intermittent du spectacle) depuis
une poignée d'années maintenant Sur quelle plateforme ? A votre
avis... ;-)
- que j' ai vu le public d'Imagina 95 (un peu le gratin de I'
image de synthèse) applaudir chaleureusement une production
réalisée sur A2000 et Imagine 2 0
- que I' Amiga 97 devrait avoir la puissance d'une Silicone
Graphics d'entrée de gamme d'il y a 4 ans
- que Jay Miner repose en paix, loin de toute cette vaine
agitation.
- que j' aurais quand même bien apprécié la sortie du AAA en 94
et du PPC en 96
- que pour beaucoup de gens, I' Amiga appartient au passé au même
titre que le C64 ou l'Apple II Dingue non ?
- que mes copines n' ont jamais été trop jalouses de ma bécane
mais qu' il faut quand même savoir éviter les tête-à- têtes
trop prolongés avec la Miga Get a life I
- qu' il y a sur cette planète des choses largement plus pré
occupantes que la situation de notre jouet favori.
Christian Dezert Imagine S: Non et Oui Salut Bruce J'ai lu avec attention l'article de Philippe Lombart sur Imagines (AmigaNews N 99) Mais c’est un papier sur Imagine5 WINDOWS ?????????? Il y a a peine 10% des deux pages consacres a la version AMIGA Meme pas une page d ecran d'IMAGINE AMIGA ???????
Et que je t'enfonce la version AMIGA "professionnalisme de la version pc” "le multitâche existe sur pc" c'est n'importe quoi. Un vrai multitâche c’est toutes les applications sur un seul noyau comme r AMIGA II ne faut pas oublier que la puissance d’un processeur cache bien toutes les défauts d'un OS pas fini comme Windows Et aussi, "ma cyberstorm que j'attend depuis 8 mois" Moi je l'ai commande a Oberland en Allemagne et je l'ai eu en 1 semaine Je constate une descente en réglé de la version AMIGA. Il oublie de dire que si on attendait le mode Cybergrafix c'est parce-que aussi la preview de
l'anim dans la fenetre perspective ne fonctionnait pas Il ne faut pas oublier aussi que le prix d'IMAGINE est passe a 7000FF pour la France, et que le prix officiel au USA par Impulse est de $ 1695. Il est logique qu'il y a plus d’utilisateurs PC comme il-y-a 10 fois plus de machine pc dans le monde Le 95% et 5% a bon dos !!
Pour moi il est clair que Impulse a sabordé la version Amiga et qu’en faisant son appel il rejette la responsabilité sur les users Amigaistes C'est une Opération Mains propres Si l'AMIGA n'avait pas existe, IMAGINE ne serait pas là. Ou il serait au niveau de TURBO-SILVER Je crois que beaucoup d'editeurs l'oublient facilement Vive l'AMIGA & ANEWS Georges Segel (( IMAGINE 5 0 USER )) Georges segel@ramses telesys-innov.fr Aie! Ca m’irrite!
Bonjour AmigaNews Ces temps ci beaucoup de choses dans AmigaNews m'irritent, la présence du PC wintel de plus en plus marqué dans les pages de notre chère revue Dans ce numéro du mois de Mars dans la page 5, l'article sur la DV Master sur PC windobe n'a rien à faire là (ou alors à la limite, sa place serait dans la rubrique vidéo, mais surtout pas au milieu dans les articles sur les News Amiga.)
La petite photo du portable de Quickpak est un portable PC wintel, je ne vois pas non plus ce qu'elle fait là. J'ajoute que les gars comme Herr Hembach, faudrait les pendre en public. . No comment Les adresses WEB sont interréssantes :) Vive des gars comme Cari Sassenrath .
Le coin BeOS, je n'aime pas trop, la BeBox est loin d'être un Amiga et je crois même dans la philosophie Le système BeOS ressemble trop à MacOS à mon goût, et tant qu'on ne verra pas tourner pOS sur cette machine on ne pourra pas dire que c’est une sorte d Amiga En bref si vous n'avez pas assez de pages pour mettre toutes les rubriques Amiga (notamment la TRES IMPORTANTE RUBRIQUE MUSIQUE sur AMIGA) et enlevez d'abord tout ce qui ne concerne pas l'Amiga PageStream n'a rien à envier à Xpress, PageStream le bats sur tous les domaines... J'utilise le Jaz Iomega depuis Août 1996, et j'en suis
très content comme Alessandro et Jac, à la longue je me suis aperçue de plusieurs choses sur le Jaz Je n'ai actuellement que 2 cartouches:
- 1 format Mac pour l'utilisation avec les Macs de mon bahut.
- 1 Format Amiga AFS depuis plusieurs mois J'ai perdu une fois
toutes les données de la cartouche Mac sur un Mac (c’était la
faute au Mac. Qui ma tout foiré une fois quand je copiais des
fichiers dessus) mais ça n’est plus jamais arrivé... Depuis,
plus jamais de gros problèmes sur Mac, seulement besoin de
temps en temps de réparer quelques c s avec Norton utilities.
Mon jaz réagit comme celui de Di Napoli, il s'éteint au bout de quelques minutes et je suis obligé de l'éjecter (éjection instantanée) et aussitôt de la réinsérée La morale sur le Jaz. L'Amiga se comporte beaucoup mieux avec le Jaz que le Mac (des amis propriétaires de Jaz sur Mac ont eu des problèmes avec) Par contre, les problèmes fréquents sur Mac dû à l'Amiga (avec CrosMac) sont : reconstruction du bureau et du catalogue du disk, erreurs de fichiers et très rarement perte de fichiers... En tout cas, le Jaz avec l'AFS parait être 2 x plus rapide à l'utilisation que quand je l’utilise sur
un Mac (même récent).
Dernier petit mot, quant à l’article "Alain craque pour un Mac" vous m’excuserez, mais je ne vois pas non plus qu'est ce qu'il vient faire dans notre AmigaNews. Si ces gens là, n’ont rien compris à l'Amiga, ce n'est pas notre problème.. J'en ai aussi marre de voir des grabs d’écran de PC Win- doBe sur les pages d’AmigaNews C'est une honte pour une revue comme AmigaNews, une honte... J'aime AmigaNews et je l'achète depuis 1991 en Kiosque tous les mois et le nom AMIGANEWS est très important pour l'identité et la philosophie qu'il représente Je ne veux pas voir le nom un jour transformé en ANEWS,
c'est nul II Il faut qu'AmigaNews revoit complètement sa mise en page qui est froide, monotone pour la rendre Amiga Style Way of Life, style Design de certaines Demos, plus Amiga, plus attirante pour ceux qui ne connaissent pas grand chose de notre petit monde, plus acceuillante, plus claire, plus vivante, plus agréable Bref de l'Amiga et rien que de l'Amiga et de sa philosophie, de ses groupes d’utilisateurs si riches de ce sentiment dapartenir à une petite famille, d aimé sa machine, d aimé les gens justes qui se battent pour une cause, l'Amitié, la Fraternité au delà des frontières,
l’AMIGA.
PASCOAL tony ToY To P (Designer) Achète ou cherche Pour A4000 0330 2mo ram graphique, programme éducatif 5 10 ans, Imagine version originale ancienne avec manuel en français, jeux Worms, faire offre à Mr Gaillard Emmanuel, 18 av du maréchal Juin.
Porte 46, 17000 La Rochelle Contact développeur Amiga et Mac (Sha- peshifter) pour échange infos, dp, sources Tel à Jean-Paul au 01 42 43 68 30 (dept:93).
Graphiste pour réaliser un shareware (ou mieux ??!) Dans le style "chaos engine" sur Amiga 1200 (et Mac Powermac...), région Bretagne (dept56 35). Contactez-moi au 02 99 83 47 87 ou xa- vier.drougard@réseau galeode fr (dept;35).
Samplitude smpte, séquenceur mionon midi (sek'd), soundfx et contacts Amiga.
Serge au 03 86 97 58 09 ou 01 47 66 71 00 (dept:89) Vends Carte Archos Avideo 24 bits + tv paint Avi- deo (avec dongle) + opéra (anim): faire offre, msp800 de satv (tbc, genlock incrustateur amiga pc. Gel d’image, transcodeur, correcteur vidéo bls rgb) multistan- dards (rgbs, yuv, s-vhs, composite pa- secam: 6000F. Te: 05 61 27 06 20 après 19h (dept;31).
10 cartouches 230: 550F pour magnéto- optique 230mo. Tel. 05 63 58 49 00.
Genlock Sirius II pour Amiga, mélangeur vidéo-audio, fondu vidéo et audiosimultanés, mode BlueBox, Alpha channel, compatible au "timecode Vite" etcompatibie PCV ms dos si PC doté d une carte Pégasus, documentation en français, état neuf, jamais servi: 5000F. Tel: 05 59 31 82 91 (dept:64) 2 barrettes de mémoire gvp (4mo 60ns): 450F la barrette. Honorin Hilaire, Quartier Bellecombe, 4 rmat 2 cie, bp 219, 45038 Orléans cédex.
A 4030, 18mo, hd 1,2go + moniteur 1942 + cd 4X + modem usr 33600: 5000F Tel: 02 97 65 03 15 (dept:56).
Lyon: A2000 rev4 rom 1 3: 600F, Combo 68030 à 40mhz + 4mo ram 32 bits et hd 200mo: 2000F, A2090 hd 20mo: 250F, lect.
Ext 880 ko: 200F, cartes At et Xt à débattre, turbo sound: 150F. Tel: 04 78 30 17 28 (dept:69).
Mtec 1230 42mhz + contrôleur fastscsi II: 1200F cause double emploi, vente séparée possible, Squirrel: 250F. Tel: 04 91 44 81 55 le soir (dept:13).
Amiga 1200 + moniteur Commodore multi- scan 1960 + lecteur externe disquette + imprimante Citizen swift 24 couleurs ? Souris: 2000F Tel: 01 48 04 30 60 et 01 40 05 74 42 (dept:75).
A4040 18mo hd 120Egs spectrum 2mo vlab int y c + cgs tv: 6000F, adpro driver scanner: 800F, wavemaker 2.0: 500F, amos + gfa basic: 150F, dss: 200F, aminet 3-14: 400F, combo 340 4000F Tel: 02 3 5 22 88 64 (dept:76).
Amiga 500: 500F, Amiga 600: 600F, Amiga 1200: 1200F, Amiga 4000 4000F, lecteur cd a690 seul: 200F, carte passerelle pc 386 vor- tex: 700F, cartes contrôleurs scsi gvp 4008: 600F, dkb 4091: 800F, scan doubleur A4000: 400F, nombreux logiciels et matériels divers Contactez Etienne au: 03 82 33 56 59 (dept:54).
A1200 + Mtec 68030 28mhz + 8mo + dd 20mo + dd lOOmo externe + écran 1085 + lecteur 3"1 2 externe + docs + revues + jeux et utilitaires, prix à débattre Tel: 05 55 79 11 00 (répondeur) (dept:87).
Amiga 1200 tower Infinitiv, alimentation 200 watts, 68030 28mhz, 68882 33mhz, 8mo fast 60ns, hd 340mo. Cd-rom ide 4x, 2 lecteurs 880ko, moniteur quadri-synchro 1942s, clavier séparé Amiga Infinitiv, docs + disquettes + cd-roms. Lot indivisible: 4500F.
Tel: 05 56 85 37 52 (répondeur) (dept:33).
Cause achat 1260, vends carte blizzard 1230 IV + copro 50mhz + 16mo ram 60ns, le tout a été acheté il y a un an. Prix de vente: 70% de prix du neuf actuel. Contactez Fabrice au 01 45 94 11 88. La vente ne pourra se faire qu'en région parisienne pendant les 2 premières semaines de Mai car je vis expatrié.
4000 40 tower (maison, 3 ventilos) 2 24mo, 540 ide + scsi II faline 2 III + 1 giga + mémoires, picasso II, o-ock, dev + rgb, + hp 500c + 2 écrans 1084 et mag 15 multi- sync ? Softs, Ligtwave, tv paint, adpro, image fx, scala, etc...: 15000F, vente séparée possible. Tel à michaël: 01 39 70 63 60 après 19h30 (dept:78).
Amiga 4000-30 copro 33mhz ram 10mo dd 120mo, écran 1084s: 4500F, carte tbc pour 2000 4000: 3000F, final copy: 200F, dss + gvp: 450F, videopilote v330: 4000F. Tel: 05 49 63 03 67 (dept:79).
Amiga 4000 040, 20mo ram, 1go dd A4008 scsi. Moniteur, iv24 (genlock pro, entrées sorties y c rvb et yuv), peu servi, ensembe proposé à 12000F, genlock gst gold pro yc: 3000F, vlab yc: 1000F, A4008 scsi: 600F. Tel: 04 93 61 40 76 hr (dept:06).
Squirrel scsi (neuf): 300F + logiciel ide-fix (atapi device) complet: 200F, lecteur cd-rom 6x ide: 300F, ami-file safe pro: 250F, user: 100F, moniteur m1438s avec boîte d'origine: 1600F, synthé korg dw-8000 avec interface midi: 1500F. Tel: 01 34 08 10 44 demander Serkan (dept:95).
Amiga 4000-40, 26mo mémoire, 1dd 260mo 1 dd Igo, edrom 4x, lecteur externe, carte accélératrice cyberstorm 060, carte scsi, carte vlab motion, movie shop, écran microvitec multisync, scala mm400, imagine, woodworth, brilliance, dpaint aga, real 3d etc. cd roms: 17000F. Te: 04 79 28 41 31 (dept:73).
Lecteur cd-rom 4x + driver Amiga avec compilation Aminet set 3 (4cd): 300F, frais de port à votre charge, lot de 300 disk: 1F pièce.
Contactez Julien après 19h au 04 67 39 55 07 (dept:34).
Mps 2000, tbc genlock pour Amiga, Mac et Pc, transcodeur, équaliseur numérique, standards vidéo pal, secam, svhs, hi-8, rgb, yuv 960 points ligne. Remise à niveau complète effectuée très récemment (facture): 10000F à débattre (neuf. 20500F). Tel: 04 50 26 13 77, email: ecthocha@cur-archamps.fr (dept:74).
Amiga 1200 + o s. 3.1 avec manuel + hd 81mo ide + carte blizzard IV 1230 turbo + copro 6882 + 16mo fast ram + carte contrôleur fast -scsi II dma + lecteur cd-rom x8 + lecteur disq. Interne hd (1,7mo) + carte son Aura 16 bit sur port pc-mcia + lecteur externe de d7
(dd) + imprimante mps 1550c + moniteur Commodore 1803 +
disquettes et cd, grande partie du matériel encore sous
garantie.
Faire offre à Michel au 03 21 27 21 09 après 20h (dept:62).
Amiga 1200 avec 6mo de ram, 28mhz, emplacement coprocesseur, dd 80mo, jeux: nemac IV, f117a, grang prix, body blows et worms, page setter II... 2 joysticks, magazines, disks dp: 2200F. Tel: 01 43 05 83 58 après 18h (dept:93).
Carte gfx Graffiti : 300F. Tel à Jean-Paul au 01 42 43 68 30 (dept:93).
Aminet 10: 50F, Aminet 7: 50F, aminet 9: 50F, beneath: 50F, cart. Syquest (10): 1000F, cd32 + jeux: 500F, combat air patrol: 100F, cordon péritel: 50F, d7: 1F, f117: 100F, jeux: 100F, joy: 100F, 3 lecteurs dd ext: 200F pièce, prolongateur: 50F, répartiteur s j: 100F, souris: 100F, syquets 44: 700F, clavier 1200: 200F, lecteur int. 1200: 200F, d7 880k
(13) : 150F, tower: 400F, dd 540mo ide: 700F, moniteur daewoo
(double pal) 14 pouces: 1500F, cd-rom archos pemeia ide 2x:
700F, A1200: 1600F. Tel: 01 69 39 02 79 ou 06 08 42 64 97
(dept:91).
Pour A2000: carte accélératrice appolo 2030 68030-68882 25mhz, contrôleur scsi 2, 8mo ram 32bits: 1500F port compris. Tel: 03 24 40 19 57 le week-end ou michelt@email teaser.fr ou 3615 RTEL bal michelt (dept:08) 10 cartouches 230: 550F pour magneto- optique 230mo Tel: 05 63 58 49 00.
Syquest externe 200, lit 200,88.44mo 1300F + lot cartouches (5x88 + 1x200 + 1x44mo): 750F Tel: 05 63 58 49 00.
Pour A2000, carte accel gvp combo 340 (68030 et copro à 40mhz, 16mo 32bits 60ns, contrôleur scsi): 3500F. Demandez Philippe au 02 35 25 11 01 (dept:76).
Amiga 1200 parfait état équipé carte gvp 1230 turbo et copro 40mhz - 10mo de ram, dd 80mo, lecteur interne Chinon hd 1,7mo + softs: dpaint IV et V, adorage, brilliance 2.0, ppaint, photogénics, excellence, ppage, Les petites annonces sont payantes Anciens Numéros France 3i- Infonix, 2 bis Rte d Espagne 31100 Toulouse 75- Phase, 93 av du Gai Leclerc 75014 Paris Suisse 12- Edu Soft 14-16 r des Gares 12011 Genève2 (sauf abonnés) Les petites annonces doivent nous parvenir avant le 10 du mois pour parution dans le numéro suivant à l'adresse suivante AmigaNews Petites Annonces, 12 rue Barrière,
31200 Toulouse accompagné de voire règlement par chèque à l'ordre de AmigaNews Tarif: 25F la PA de 50 mots maximum + 10F par ligne supplémentaire.
Les petites annonces sont gratuites pour les abonnés (dans la limite de 50 mots par annonce et de deux annonces par an).
N'oubliez pas d’indiquer un moyen de vous contacter dans le texte de votre annonce (tél ou adresse ou les deux). Dans votre commande, veuillez également inscrire vos coordon nées complètes (obligatoire).
Maxiplan... + moniteur 1942, (donne lecteur disq. Chinon 0,8mo + disqs d'utilitaires ?
Jeux: Dune, Airbus 320). Emballages d'origine 4900F à débattre. Tel: 01 43 46 03 19 (dept:75).
Magnétoscope Sony slv-767b vhs pal secam pip hifi montage control s monitoring: 3200F, videodirector montage video hardward Amiga: 800F, iomega-zip parallèle pc 100mo soit: 700F, revues AmigaNews du n'9 au n'68 pour 300F, Caméra Vidéo du n'6 au n‘66 pour 300F Tel: 03 81 95 37 63 après 20h (dept:25).
Pour A 2,3,4000 carte pc goldengate 486 sic 25mhz 4mo 60ns ? Carte vga 512k ?
Boîtier switch: 2000F le tout. Tel à Georges: 05 59 03 65 49 (av 14h) ou au 05 59 43 83 68 (ap.14h) (dept:64).
Amiga 1200 + blizzard 1230 + copro 50mhz + 16mo + moniteur 1084s + lecteur cd-rom x4: 3500F. Franck au 02 40 61 15 05 (dept:44).
A2000B, rom 3.1, 1mo chip ? Carte extension mémoire 2 8mo + lecteurs disq internes 2dd 1 hd + souris 500dpi + moniteur 1084s + imprimante citizen 120d + nbx magazines Anews: 2300F, carte accélératrice A2630 25 4mo 32bits: 900F, carte contrôleur scsi gvp série II + guru rom
* 4mo ram gvp + hd lecteur cd-rom apple 300i + cds: 900F, hd
Seagate scsi 2 1go: 1000F, carte genlock A2300 pal: 300F, pour
2000 3000 4000 carte passerele vortex 486 25 4mo + carte svga +
carte io + hd 160mo: 1600F. Tel dom: 01 49 77 02 47, bur: 01 46
59 58 19 (dept:94).
A600 * moniteur couleur 1084s + souris, joysticks, nbrx jeux (mki et II, dune I et II, colonization,...) + utilitaires (kindwords III.
Xcopy pro....): 200F. Tel: 01 64 52 89 08 (dept:77).
Moniteur Microvitec 1438 multisync: 1500F, genlock gst40a y c: 1500F, logiciel vidéo director: 200F. Contactez Bertrand au 01 34 63 79 336 (bur.) Ou 01 30 71 17 99 le soir (dept:78).
Pour saisie 3d broadcast, vends A4040 18mo * carte restitution 3d Rvb Par + carte numérisation vidéo Rvb Par + carte contrôleur scsi fastlane 2mo + dd 120mo ide, disque Par 1.7go, 1go scsi + station entièrement compatible dans chaîne Pc, vendu non détaillé: 32000F. Tel. 05 61 99 66 27 (dept:31).
A1200 + lect ext. + souris optique * joyst + disq: 1400F, imprimante laser hp4ln b + 1 toner neuf: 1000F, divers périphériques. .
Cherche tous matériels Amiga. Tel: 03 20 03 33 44 le soir (dept:59) A4000 40 + warp engine 40mhz + 32mo ram + hd fast scsi 2 quantum fireball 1 2go ? Picasso 2 ? Cd-rom scsi 2x ext. + écran svga 14’ + divers: 11000F. Te: 03 83 25 72 37 en soirée (dept:54).
Carte gvp combo 25mhz 1 mo + hd 52mo + guru rom: 1000F; 3x4mo ram gvp: 600F barrette. Contactez Christophe au 03 20 13 95 62 après 20h (dept:59).
Iv24 (flicker-fixer, genlock, carte graphique egs 24 bits,, digitaliser real time, pip, codeur y c + composite): 3500F, dctv type 2: 600F, carte son 16 bits + midi clarity: 700F, baseboard A500 (2mo chip + 6mo fast ext) avec fat agnus: 300F, sampler trilogie: 150F, m1438s: 1700F sous garantie Serge au 03 86 97 58 09 ou 01 47 66 71 00 (dept:89).
A3640 040 33 rev 3.1: 1300F, cyberstorm 040 40 + scsi2: 2950F, carte graphique 22 23 spectrum 2mo + egs * cybergraphx: 1300F, cybertorm 060 neuve: 4300F, cybvervision 3d 4mo: 1700F neuve. Laurent au 01 47 66 71 00 (dept:75) Amiga 500 + moniteur 1084s ? Jeux et utilitaires + docs. Prix à débattre Tel: 01 47 97 95 76 répondeur (dept:75).
A1200 + 8mo + Overdrive + 1083s + 2'drive + 200 disds dp, jeux, logiciels originaux, dp aga, wordworth, blitz basic, importante doc + blizzard IV + hp500c. Tout intégré dans tb meube, tb affaire à 6000F, cause départ. Tel: 04 75 42 50 93 soir (dept:26) Scanner umax scsi (800 dpi optique) couleur 24 bits (drivers pc, mac): 1400F, emplant deluxe pro (émulateur mac zorro II, 2 ports scsi interne externe 2 ports adb): 800F. Tel: 02 38 81 79 37 le soir ou répondeur (dept:45).
1200 tower, carte 68060 16mo edo, cd rom 4x, 2hd 1go et 340mo, interface atapi, rom
3. 1, lecteur 1 44mo, clavier cdtv, 2 tiroirs hd amovibles, de
nbrx softs Urgent... Sacrifié à 5000F le tout... Email:
ldecavel@pratique.fr, Tel: 05 61 94 91 19(dept:31).
Amiga 2000, rom 3.1, ram 10mo, carte combo 680e30 40mhz, dd 540mo scsi, lecteur hd + lecteur 3 1 2 écran 1084, nbrx logiciels originaux, graphisme, musique, etc. Documentation importante, tous les Anews, et Amiga revue: 5000F. Tel à André après 20h au 01 39 58 33 88 (dept:78).
3615 FRANCE MICRO INFONIX FRANCE AILPE impovtaiii* -TO» *2 S 24 comoax** PC CSNfïï AGVtE Focmalon 4 Manfonooce OtSTRIHHtUfl Commodore Apple HP DISOUE DUR 420 Mo =!CKX F DISQUE DUR 1.3 Go =14S0F CD-ROM X4 Ide-atap. = 5S0F CD-ROM X6 Ido-aîapi = 670F (Aulfes prodoas noos consullaft 291er rue Lakanal - 34000 Monlpelier Tel: 67 02 28 50 • Fa*: 67 02 11 50 L9M- VIDEO PRO CENTER vef»fe Fc*moHc* •'RtaWaiioft Pioc* h Vki*o'rTHnme *o 2 trî &Ov»6 a fie *jr* 3l 100 TOULOUSE Tel: 61 41 26 09 Pro» particulier SAV: 61 40 75 45 An Com Vidéo I P.I.C.S INFORMATIQUE 13 Av. NOTRE DAME 06000 NICE | Tél:
93.13.82.21 DES PROS DE LA VIDEO SUR AMIGA ET PC VOUS ATTENDENT FORMATION . DEMO . STATION DE MONTAGE . HARD . SOFT & PRAXIS Diffusion SOU TIONS Mt LTI-PLATEFORMES AMIGA - MAC - PC ACM PRODUCTIONS | 8,ruo des Vergers - 57890 PORCELETTE TEL. FAX: 03 87 93 53 61 Spécialiste AMIGA VIDEO 'Solution de gravure de CD* Electronic Design. GTI, GVP, JVC, Mtec, Macro System, licronik. Phase5. ProDAD, TEAC Tél. : 02.98.46.98.24 Fax. : 02.98.33.11.08 SHOWROOM agrSe VIDEO PRO CENTER AMIGA f sur RDV ) Tel 61 41 26 09 Fax : 61 40 76 43 Formation Montage Virtuel - Multimédia Infographie 2D et 3D - PAO
Stages agréés chaque mois sur Amiga - PC - Mac hébergement et repas Les films du Genièvre Locroi* 46600 CREVSSE Tél: 05 65.37 00.71 Fax 05.65.32.76.47
• ABONNEMENTS •CLUBS •ABONNEMENTS • CLUBS • ABONNEMENTS • 06
Amigazur Club, 33 rue Joseph Flory 0615020 rue ContantCanne la
Bocca. Tél 93 90 84 51, tél 94 53 72 88 08 Amiga Club Ardennais
30 chemin des Romains 08200 Sedan 03 24 27 03 42 10 Club
Informatique F.S.E Lycée de Lombards, 12 Av des Lombards BP 766
10025 Troyes Cédex 25 82 58 34 13 VAV Video 165 rue Breteuil
13006 Marseille Tél: 91 531010 13 Frontières Informatique 52
rue d'Italie 13006 Marseille tél 91 42 83 07 17 Club Oleron
Informatique. 13 Bd Daste 17480 Chateau d’Oleron 17 le 4A - Mr
Georget Stéphane La Rivière 17210 Chepnlers 18 KLUB Amos France
jeudi et vendredi après-midi BP 133 18003 Bourges Cédex Tél 48
65 14 56, Fax 48 24 83 75 22 microtel club, Comité d'Ammation
de Robien, Place de Robien, 22000 St Brieuc 26 CLUB Inf. Amiga,
4 Allée S Garaix, 26200 Monteli- mar, tél 75 53 01 48 30
Association Micro Ouest - Amiga de Nîmes, 20 Rue Anaîs. 30230
Rodilhan - Tel: 06 07 27 59 49 - TeURTC: 04 66 20 47 82 -
SUISSE Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonner à A-News
pour 11 numéros pour la somme de 100FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CCP No 12-25868-1 1203 Genève.
AmigaNews - abonnements et anciens numéros Abonnement de 11 numéros 360 F Pour l'étranger (tous pays sauf Japon 33F de poil par numéro) 365F ( Avion 495F).
Paiement par mandat postal ou carte bancaire uniquement.
Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre ou photocopie. Les numéros précédents sont tous disponibles aux prix suivants l variable selon la quantité commandée): I à 10 numéros. 15F par numéro; Il à 20 numéros. 14F par numéro; 21 à 30 numéros.
13F par numéro; 31 numéros et plus. 12F par numéro. (Ajouter participation timbre: 15F pour la France et 30F pour l’étranger quel que soit le nombre de journaux commandés).
Oui, je m'abonne pour 11 numéros à partir du numéro . (Délai d’enregistrement environ trois semaines. Votre abonnement peut commencer à partir de n'importe quel numéro. Délai de livraison environ 3 à 10 jours après les kiosques, sauf à l’étranger!)
Nom ....Prénom. Adresse ...... Bon à découper ou à photocopier et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : News Edition, 12 Rue Barrière. 31200 Toulouse T,e numéro du dernier intimai oui sera envové est imnrimé sur l’étimiette d’envoi.
PAR CARTE BANCAIRE En France ou à l’étranger vous pouvez payer par carte bancaire (carte VISA ou autre carte portant les initiales CB) en inscrivant les détails de votre carte dans les cases ci-dessous. Vous pourrez aussi vous abonner avec votre carte bleue en téléphonant au 61.47.25.67 No: Date d’expiration Date ..... Signature.. Email: Club,amiga30@hol.fr 31 Club Amiga St-Orens, réunion tous les jeudi soir à partir de 20h. Pour tous complément d'informations contact par minitel où modem tél 61 39 11 47- 7 7 - 24h 24.
31 Aliance Micros, réunion tous les premier samedi du mois à 14h, Contacter Yves Labre, 2C rue Chartes Beaudelaire 31270 Cugnaux, tél 61 92 30 70 33 BUGSS user group Bordelais 25b rue du prof Lande 33380 Biganos tél 56 82 70 01 fax 56 46 36 49, email: bugss@grolier.fr 33 Club CIFL (Club Informatique Familiale et de Loisir), Pour tout renseignement: Mme Dubaquier Marie-Suzette 58 Av de la Libération 33380 Mios Tél 56 26 42 75.
35 Rennes Amiga Club, BP 1832, 35018 Rennes Cedex 7. Tél 99 79 27 78, Email rac@cybera.anet.fr 35 Club ALI (association Lécousse Informatique).
Ecole Montaubert, 14 rue de la Dussetière, 35133 Léousse. Tél 99 99 52 81 37 Pixel Art 4 avenue du Général de Gaulle 37000 Tours 38 Club Apogee BP 6 38620 Montferrat. Tél 76 32 38 41 S Parenton 38 Espace Info MJC de Vienne 11 quai Riondet (2ième étage) 38200 Vienne. Rens. MJC de Vienne 74 53 21 97 38 International Amiganetwork Club do AN DER BENDE Le quai Jacques M. 38160 ST. Antoine l’Abbaye. Tél et fax: 04 76 36 44 28 Extention 1024 - 3615INFODEX code IANC 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de Marsan tél 58 06 25 24 45 Club AMIS 6 rue des Capucins 45650 ST Jean le Blanc. Tél 38 52 97 39.
Sammy@hol.fr 54 Raoul TAM TAM 29 rue Charles Sadoul 54000 Nancy 57 ALICE club informatique, Maison des Jeunes, r Clémenceau, 57360 Amneville tél 87 71 08 03 57 Alpha Club Informatique Sarrguemines Foyer Culturel, 3 rue J.Roth. 57200 Sarreguemines. Tél 87 95 25 03 59 Association Micro Loisir, 22 place Vauban 59370 Mars en Baroeul Tél 20 04 40 49 59 Ordileers Club Informatique, 9 bis rue du Général de Gaulle 59115 Leers. Tél 20 82 95 36 (sam 14h-18h, dim 10h-12h) 60 Atacom Picardie 44 rue du 1 er Septembre D-60290 Cauffry - France tél 44 69 28 97.
62 Club Amiga à Calais (CAC) 81 rue Anatole France 62100 Calais 64 Micro Informatique Club d’Anglet 59 52 34 03.
66 Club Informatique Stephanois, Salle Bamole, 66240 St Estève tél 68 92 48 18, 68 92 05 52 67 Club Micro-Loisir 2 rue Kleber 67300 Schiltlgheim tél 03 88 62 90 43 67 Association AMIGrAff - Club informatique Amiga - 17, rue Erckmann Chatrian 67400 lllkirch - Graffenstaden.
Tel: 03.88.66.57.21 72 ATOL, William Laurent, 8 rue du parterre, 72000 Le Mans, Tel 43.86.01.59 73 Interceptor 13 av J Jaurès 73000 Chambery 75 Club amigalan, Yan Schmitz, 42 r G. Cavaignac 75011 Paris 76 Esigelec, Club Amiga 1 rue du Maréchal Juin BP14 76131 Mont Saint Aignan CEDEX, bureau des élèves.
Tél 35-52-80-37 76 Guru Amiga Club du Havre (Gach), 85 rue de la Bigne a Fosse. 76620 le Havre. Tél 35 48 37 12.
76 C.V.I Club Vidéo Iformatique 3 rue Michel Yvon - 76600 - Le Havre - Tél 35.22.86.94 77 Microtel Club, Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle, 77000 Melun, tél 60 68 67 83 77 Infelec Centre Socio-Culturel “Les Margotirts" 93, rue du Général Leclerc 77330 Ozoir La Ferriere tél 64-40- 12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 81 Microtel-Club d'AIbi 1 Av du général Hoche 81013 Albi CEDEX 92 Amiga 1000 Defenders 47 Av G Péri, 92500 Rueil Malmaison 92 Simon Informatique. Cercle d’utilisation A5000. Boite Postale n 11 92235 Gennevillier Cedex 93 Microtel Club Gagny, CMCL 21 av. Des Verveines, 93220
Gagny. Tél 43.88.08.30 93 Club France Micro, BP 55 93390 Cllchy S bois Cédex BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga, M.J.A - 1979-1981 chausée de wavre. B-1160 Bruxelles. Tél INFO ++(32.2)
6. 72.36.65 EXT 0256 - 3615 INFODEX (code) CEA 7500 Club P.A.C.T.
BP94,7500 Tournai 7120 GCCL-MICRO, club Amiga en Hainault.
Siège central et section de Vellereille 064-33.79.46,
section de Manage 064 45 83 18, section de Mons 065 34 89 27
Amiga Belgian Club (ABC) 067 33.11.1 (Soignies & sa région)
06 28.57.70 (Ath & sa région) QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM)
3501, Côte Ste Catherine 212 Montréal, Québec H3T 1Z8 Club
Amiga du Quebec 15 . 2580 Robert-Giffard Beau- port - QUEBEC
CANADA. Ugnes de BBS : (514) 355- 1280, (514) 421-0285, (514)
684-7500.
Http: pages.infinit.net daq . Réunion tout les seconds jeudi de chaque mois de 19h a 20h au centre communautaire de Monkland.
CLAP - Club Amiga de Ouebec 1 rue des Près, Beauport, Quebec, Canada, GIE 5J8. Tél: (418) 666 5969 AMIX BBS: (418) 666 4146 SUISSE 1000 Amiga Multitask Force, Siège central et sections de Lausanne, Vevey, Yverdon, CP 297 Bergières, 1000 Lausanne 22, Section de Monthey, CP 1185,1870 Monthey 2 1000 Amiga First, Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22 1205 International Computer club Genève - Michel Mat- they 8 rue Hoffman, 1202 Geneve 1219 Club Informatique du Lignon Amiga Mac. 51, rte du Bois des frères, tél 022 970 02 66, BBS 022 970 02 61 1223 GoniSoft CP 309 1223 Bemex, serveur multilignes
022-757-6587 2882 Amiga-Club Suisse Romande, CP 83, 2882 St- Ursanne 4A L’Amiga bouge dans le 17* Pourquoi pas vous aussi7 Venez rejoindre nos rangs' Que vous aillez un 4000 60 ou un simple 500 de base, vous serez les bienvenus! Notre bul est de faire connaître l'Amiga par tous les moyens possibles shows, radio, presses, TV. Une saule adresse: Stéphane Georget. 4A, La Rivière 17210 Chepnsors.
Associations Rubrique gratuite - Associations (a but non lucratif), envoyez votre catalogue, votre texte (jusqu’à 50 mots) avec copie de vos statuts.
A. C.V. Art Com Vidéo La meilleure façon d'aborder le Domaine
Public, c’est do composer vous môme vos disquettes. Sur la
collection CAM et Fish. Sélectionnez les programmes qui vous
intéressent.
(X Fish 319 + Y Fish 1000 * Z CAM 877, etc..). Si vous recherchez une texturo, uno CGFont ou une Color tont. Etc... spéciale, contactez-nous Phjs économique et rapide Comptez quatro programmes par disquette avoc un ordre do préférence si dépassement dos 880 K 15F par disquette + 20F de port par chèque à ART COM VIDEO. 107 rue princesse, 59800 Lille. Tél 20.13.80.41 AEIC LAEIC est une banque de données sonores et graphiques. Nous ne diffusons pas de Fish et Cam.
Uniquement les utilitaires incontournables du DP Envoyez-nous vos productions de qualité. Réponse garantie s» enveloppe timbrée Catalogue contre 10 FF en timbre ou chèque à AEIC, 6 place de Béthune, 59800 LILLE. Tel
20. 15.88.73 AFIV Pourquoi acheter des logiciels sans les voir?
Vous pouvez venir nous voir pour étro conseille sur les
logiciels Catalogue papior (Domaine Public et tarif des
formations) sur demande.
Renseignement: Association Formation Informatique Vidéo. 2 passage du Petit parc. 06000 Nice Tel 93.92 15.00 Fax 93.13.90.95 AFLE Enfin les versions françaises que vous attendiez Les auteurs des meüteurs freeware, shareware et shareware compensé du moment ont donné à l’Association Française du Libre Essai leur accord et leur soutien pour vous proposer une documentation en français complète et sognôe. Et môme, uno version entièrement francisée pour certains do leurs programmes préférés.
Disquette catalogue contre 10F - AFLE, BP505, 13091 Aix en Provence cédex 02 AMIGAzette 83 Son activité pnneipato est d édite un fanzine axé sur l’Amiga. Son but esi d’apporter des informations, dos astuces, initiations ot toute autre source d’intérêt envers l’Amiga Son pnx est de 15F et la disquette correspondante est de 0Frs Les frais de port sont compris Nous acceptons toute participation pour remplir nos pages Pour toutes correspondance E-mail: amigazetdstrascom.fr - hnp: Mm36.cyDe'cable.!m.fr Am gdzotio ou alors AMIGAzette 83.9rue Ste Elisabeth 83200 Toulon.
ASOA Association d’activités mfographiques et de montage wrtueià partir de stations Amiga. Désir d’échange avec d’autres Amigaîstes ASOA 5 me Générai Vandenberg 06600 Amibes.
ASLM Amiga Support Le Mans propose à ses adhérents une multitude de services dont l’initiation aux logiciels, étude et réalisation de toui type d’appareillage électronique (digitaliser Atower. Ect...). axle à la configuration matériel et logiciel de l’Amiga, oct. Président Lepoittevin Bertrand au Mans 43 28 87 83.
BUGSS
• Ssto français d’enregistrement des produits VaporWaro et Miami.
- Réalisation du fanzino BGSS (abo.
10. 50 F numéro)
- Traduction de DP (membre ATO).
Contact Jacques Fouty (président du BUGSS) Appt21 38b:s rue roger cohé 33600Pessac Tel: 05 56 46 26 09 Fax 05 563655 42 CORVETTE PRODUCTION L’association est composée de techniciens de l’audiovisuel ei d’infographiste (Amiga PC). Son but, la conception, la réalisation et la diffusion artistique à ride do moyen techniques audiovisuels. Ebe vous propose des stages d’initiation ou de perfectionnement dans les domaines de l’infographie, la vidéo et de la photographie. Elle organise depuis deux ans en collaboration avec l’association TRAVELLING la manifestation *Los Nuits insolites du Film* Eue
vient de créer un département "KANSEl* dédié à la production de dessin animés et musique Techno sur Amiga Contact: 56 Av J.B. Clement 34130 Mauguio Tél: 67 120 581 Travelmg: spécialisé dans la créalion, la production et le formation en audiovisuel Depuis 1985 réunit des professionnel de l’image et du son pour la réalisation de documentaires et Mms institutionnels.
Contact. Emmanuel 67 923 324 COMMODEXPLORER CORSAIRE PRODUCTION La plus ancienne association sur Amiga (08 1984). Spécialisée dans la technique et la recherche en vidéo et informatique. Filiale on Normandie Activités: réalisation de station multimédia - développement électronique ot informatique - télévision locale CORSAIRE Télévision C.T.V. (CTV recherche des animations, film vidéo, musiques.. envoyez-nous vos oeuvres avec libre diffusion) Contact (joindre i timbre SVP): siège social I Corsaire Production. C19 La Rocade, F-91160 Longjumeau, tél 01 69 09 55 04 CRAYON X Crée et diffuse ses
propres réalisations logiciels jeux et utilitaires, commerciaux ou D.P Mise en place prochainement d une antenne de développeurs pour la réalisation do produit de qualité sur Amiga (AGA). Avis aux jeunes talents ! Ecrivez en envoyant vos réalisations à Crayon X. 46 rue d’Arsonvai l’Estérel Bt B 69800 St Pnest Tél 72 28 01 86 DOM’PUBS DIFFUSION | Collecte ot diffuse Dérnos. Utilitaires, Jeux et Amiga Fish. Catalogue contre timbre à 4 Frs. DOM’PUB DIFFUSION.
10 rue du Vergeron, 38430 MOIRANS EOLE FILMS Réalise des documents vidéo do qualité professionnelle et assure le montage de vos propres images quel qu’en soit le format (SVHS. Hi8, Umatic, Beta) Eoie Mms propose | également titrages, effets, I commentaires, etc. Une partie des travaux est effectuée sur banc informatisé Amiga Videopilot. Tanfs associatifs. Té» 1 ) 40.34 79.45 Exode Exode création d’une banque de données pour réunir et informer les Amigaistes Répertoire de spécialistes Amiga revendeurs, associations (leurs produits, leurs prestations), qui fait du DOMPUB, qui â tel cafcte. Etc
Bourse d’échange (Petites annonces), boite a lotiras, pour communiquer [ entre-vous A consulter sur 3615 BABMICRO. Tel: 04 90 95 97 61 Frontières Informatiques Propose les traditionnels collections de DP (CAM, Fish, i?biis..) ainsi qu’une nouvelle collection OP intitulée | "Vio et Loisir Tanf uniquo 10F la disquette - frais de pon. Nous faisons aussi: une initiation à l’informatique et des impressions sur Teeshirt. 52 rue d’Italie 13006 Marseille tel 9142 83 07
I. D.V.O.
l. D.V.O. est une association de réalisateurs vidéo et
dTnfographisies.
Les prestations proposées sont: réalisation de Mms. Animation 2D et 3D. Préao. Par ailleurs, I.D VO. édite une collection OP intitulée D.PIXELS. où chaque numéro aborde un thème différent. L.D.V.O. BP 574 21000 Dijon Codex Carnet d'adresses IMPACT MULTIMEDIA Activité suspendue cause service national INFOVISION L association est spéc*absêe dans le traitement do l’image numérique grâce à la numénsation CD-photo. Celle-ci propose également un service de scanénsabon 24 bits par sublimation thermique Pour plus d’informations, envoyer une enveloppe timbrée à Infovision, 6 bd du 2e rgt de dragons,
67500 Haguonau LITOTE - CRÉATION La Vidéo des Arts et Sciences. 4 Mo.tée de la Tour F-30400 Villeneuve 1 lez Avignon.
Tel 0490258184 fax 0490258361 E-mail: litote@wanadoo.fr MEGADP DIFFUSION L’association MegaDP Diffusion produit et diffuse les collections freewares suivantes MegaDP X-MegaSlide, MegaModules GlFCollection et ClipArts. Catalogue complet sur disquette disponible contre 4 timbres à 2F80, ou une disquette et une enveloppe auto-adressée timbrée à 4F40 â l’adresse suivante. Stéphane CARRE. 29 rue Saint Georges, 62600 BERCK-SUR-MER MICROLOGS 43 rue Carnot 69190 St-Fons tél 78 70 43 06. Modem 78 67 80 29 Over AGA Association Over AGA propose grand choix de module: 200 mega de musiques, demo AGA.
Digil, scanensaüon, contacts. Pour tous I renseignement. Over Aga Club informatique 2 rue du Tram 5-1230 | Chavigny. Tel 03 83 47 57 31 ou 03 83 47 63 19 demander Sebastien PIXEL ART Pixel Art vous aide â résoudre vos i problèmes techniques, mais aussi apporte sa collaboration à vos projets. Vous cherchez un fond d’écran original, un son très spécial, ou bien digitaliser une photo, quelque soit le format (PCX. GIF JPEG et le support; disquette DD. HD. Syquest.
Vidéo Hi8. S-VHS etc ). Nous sommes lâ pour vous aider' Ecrivez nous à: Pixel Art. 14 rue des guetteries 37000 Tours.
WWW.croaweb.fr pacF artpixoFa Vpixol.htlm ProMEDIA Elaboration de ProDIA. Coüectiçon ' HD(2.6Mo de DP Disk) Support BBS au (+33)21 57 14 70 et nouveau: élaboration de logiciels DP Siège social: ProMEDIA, 7 rue Voltaire F-62950 Noyeüe-Godault.
Mail Ethernet: caullier@ens.Ufl.fr.
R. A.C Rennes Amiga Club Nous diffusons du DP (Collections Fish.
CAM. 17 Bit Software, mais ! Aussi Images. Modules, Demos..).
I | L'adhésion au R.A.C est de 50F par mois et donne accès à
tous les DP Rennes el sa région uniquement (pour le moment).
R.A.C 17 rue Emile Bernard 35700 Rennes
99. 63.67 12 SIC association Réalise toutes prestations et
organise formation continue. Amiga I numénsation image et
son. Dessin I 2Ü3D. Transfert fichier PC, Animation,
incrustation genlock multimédia. Vidéo: prise de vue et son,
montage, copie, transcodage, transfert de film 8 S8 16 mm en
I vidéo. Possibilité de location.
I Toulouse 61 99 66 27 Son Image 1 Communication Allemagne Les numéros de téléphoné ot de fax sont, à partir de fa France à précéder tels quels do 00 49.
Maage & Partner Computer GmbH. Makizar StraBe 10a.
61191 RosbaChvdH. Tél (60 07) 93 00 50 Fax (60
07) 7543 E-mail 100654.3133©CompuServecom Micronik Computer
Service Bnickenstr. 2.51379 Leverkusen. Tél (2171) 72 450 Fax
(2171)72 4590 New Line Computer KG. Alexanderstr 272, 26127
Oldenburg. Tél (441)68 36 17 Fax (441 ) 961 89 43 Phase 5
digital products. In der Au. 27 61440 Oberursel.
Toi (6171) 58 37 87i8 Fax (6171) 58 3789 E-Mail 5upport@phase5.do aproject@phase5 de Internet httpyÀvww.phaseS.de POINT Computer GmbH. Pfaizor-Wald-Str 70,81539 Mùncheo. Tôi (89) 68 96 89 Fax (89) 50 72 71 proDAD. Fekfestr. 24 78194 immendtngen. Tél (7462) 9 11 34 35 Fax (7462) 74 35 WWW http: wwwprodad.de Titan Ccmpuier. Michael Garfcch. Mahndorfer Heerstr eo
A. 28307 Bromen. Tel et Fax (421) 48 16 20 TKR GmbH & Co KG
Stadtparkweg 2.24106 Ktel Tél 431)33 7881 Fax (431) 3 59 84
WWW http: www.tkr.de Vesalia. IndustnostraOo 25. -16499
Hamminkcto Tél (2852) 9140 10 11 14 Fax (2852) 18 02 v age
Tronic Marketing GmbH, Weltonweg 95,31157 Sarstedl Tel (5066)
70 13 0 Fax (5066) 70 13 49 Hot!:ne (5066) 70 13 10 Maftox
,5066) 70 13 40 VOB Compulersysteme GmbH. Postfach Î006C7.
Haumannstr ta. 44379 Oortmund. Tél (231)96 10 28 50 Fax (231) 96 10 28 88 Abonnement Pour s’abonner à Amiga-Magazin AMIGA AboService 74168 Neckarsukn. Tel (7132) 95 92 42 Fax (7132) 95 9244 Numéro seul DM 7.80. Abonnement étranger (donc pour la Franco) DM109.20. Nos amis suisses peuvent s'adresser directement à Aboverwaltungs AG, Sâgestr 14, CH-5600 Lenzburg Tél 0 64 51 91 31 Abonnement FS 83.40. Pour s’abonner à Anuga-Plus ICP Innovativ Computer Presse GmbH & Co.KG Aboverwattung Amiga Plus Innere-Cramer-Klett-Str. 6,90403 Nurnberg Tél (Manuela Bauer) (911 53 25 179 Fax (911) 53 25 197 Numéro
seul DM 9,90 (une disquette incluse).
Abonnement d'Allemagne DM 99. D'Europe DM 139, du reste du monde DM 159.
Pour commander Amiga-Speoai DM 6,90 (+ port ?)
Contacter LA. Media Vertagsgeseffschaft bmH. Pour l'année DM 75.90. Autriche Solaris Computer, (nsbruck. Manahilfpark 1 0t0. Télel Fax (512)272 724 Belgique AifaDafa Bénélux. KV Overmeirolaan 20,2100 Antwerp, tél +32 3 326-0144. FAX 326-0194 Amiga Products 209 Route de Phfijppeviiie 6280 Gerpmnes TeVFax 071 21 79 32 dbossis© arcad«.be htipy 195.7.0.249 amgaproducvDefau!t nclk Amiga City, Tel +32 2 736.61 11 Fax . 32 2 772.24.01 Emaü: arrWga.city@ping.be AVM Technology, rue de Rotheux 279, B4100 Serang Tél 41 38 1606 FAX 41 38.15.69. Biglai Précision. 330 Chaussée de Jeite. 1081 Kooketoerg.
BruxeflOS. Tôt 02 4260504. FAX Oü’420,38 75 Imotfie, 7 Carré Pgetors. 1180 Bruxelles, T&02376.14 38 Aude-Visual MuWMedta Technology rue do Rotheux
279. 84100 Seratng 8olgcque Ti (0)41 38 16 06, Fax
(0) 41 38 15 69 Canada Amitrix Development, 5312 • 47 Street,
Beaumont.
Alberta. T4X 1H9 tél ou FAX +1 403 929 8459. E-mail sates@arrwtnx.com WWW httpy www.networx.com'amrtrrx Grande Bretagne ADRESSE ANGLAISE (Indicatif 00 - 44) Almatera. Southerton house. Bou.ndary Business Court 92-94 Church Road. Mitcham, Surrey CR4 3TD.
England tel (018D 687 0040 Fax (0181) 687 0490 Bookmark Pubüshlng Ltd. The Old Schooi. Greenfield, Bedford MK45 5DE Tel 01525 713671 Fax 01525 713716.
Digila International. Black Horso Houso. Exmouth EX8 1JL England. Tél. 0395 270273. Fax 0395 268893 Diskotech (Grande Bretagne), tél (1944) 1591 -620242 Duchet Computer 5t St Georges Road CHEPSTOW NP6 5LA England Eyetech Group Ltd . Tél 01642 713185 RBF Software 169 Date Valley Road. HofcVbrook.
Southampton S0166QX. England E-mâil rbfsot1@ax.compufcnkco.uk WWW http: www.compufcnk.co uto-octamed Fourth Level Oevelopments. 31 Ashtey Hffl, Mcntpelier.
Bristol BS6 5JA hitp_ www:fleve).co.uk, email: sates@ftevel.co ukHi-O. Tél 01525 211327 Hagars Eiectroncs. 127 High St, Sheemess. Kent ME 12 1UD. Fet'Fax 01795 663336 HiQ. Urvt 1. Cabk End, 2 the Square. HockfcSe.
Bcdlordshire LU7 9NB tél 01525 211327 fax 01525 211328 HiScfl. The Old Schod GreenfieW. MK45 50E Bedford.
Tél (1525) 71 81 81 Fax 7137 16 Hitachi Europe Ltd. Whitebrook Park, Lower Cookham Road. Maidenhead, GB-Berkshire SL6 8 VA Hydra Systems. Red Lane. Kenifworth CV81PB, tél 1203-471111. Fax 1203473333.
KRP 1944 141 7622510 Bültersott. Tel 1944 1908 261 466 Opïonca. I The Terrace Hight Sireet lutterworth Leics England LE 17 4BA. Tél .44 (0) 1455 558282 fax +-14
(0) 1455 559386 Seasoft Computing. GBUmt3. Marte«o Enterprise
Centre. Courtwick lane Utttehamp'.on. Wost Sussex BN17 7PA.
Tél (1944) 1903 850378.
Revues anglaises Amiga Format, Somorton. Somerset TA11 68R (abonnement Europo 16339.95 pour 12 numéros) AMIGA Shopper. Future Pubfcshing. Somorton, Somerset TA il 6BR (abonnement Europe 163-10 pour 14 numéros) CU Amiga, Tower Pubfcshing, Tower House. Soveragn Park, Lathki) Si. Markot Harborough, Loics LE 16 9EF (abonnement Europe 12 numéros 6366) Etats-Unis Anti Gravty Products, 456 Lincoln Blvd. Santa Moaoa, CA 90402 tél 310-393-6650. Fax 310-576-6383 Consuüron 8989 Rtoge Rd Plymouth Ml 4B170 tél. (313) 459-7271 Eiverson Puzzle Company. PO.BOX 258, Eh erscn, PA 19520, FAX +610 277 9006
Ema i:equack@bix.com Intettgeni Oesigns Inc, 2925 Easl Colonial Drivo.
Ortando. Ftonda 32803 USA. Tôt (407) 894-1031.
(407) 894-2364, FAX (407) 894-2110 Tech Support, (nouvelle
adresse) (TapeWorm) MegaGem, 1903 Adna Santa Maria. CA
93454-1011 805349 1104 te) fax CompuServe 70250.626 Newtech
1200 SW Executive Drive Topeka, KS 66615. Tél 1 913 228
8000. Fax 1 913 228 8099 Nova Design Inc. 1910 Byrd. Avenue
Suite 214.
Rehmond. VA 23230 USA Oregon Research, 16200 SW Pacific Hwy.. Suite 162.
Tgarci.OR 97224 Quackenbush, 524 Crookod Lane. Kingof Prussia.
F’A 19406. Fax .6102779006 Sitont Paw Productions PO Box 1825. Manassas. VA 22110. Tél 703-330-7290 (voce FAX) Software Hul. Fdcroft East Business Park. 313 Hen- derson Dr Sharon H». PA 19079 USA. Tél: 19 t 610 586.5704. Fax 19 1.610 586.5706 Soft-logrk. 315 Consort Dnve. St.Louis. MO 63011 USA Tél 314-256-9595. FAX 314-256-7773.
Tn State Computer. 650 6th Avenue, Corner 20 th St NY. NY 10011 USA Hollande Eurokû. Adsteeg 10.6191 PX Beok (L . Pays-Bas. Tél
(46) 3708 00. Fax (46) 36.01 88 France ACM. 8 rue Oes Vergers.
57890 Porceletle. Tél Fax 87 9353 61 ADFl. Résidence Les
Cottages. 83 rue André Theunoi 63000 Cloimont Ferrand tél 73
93 77 31 AONET 3615 ADNET AFLE BP505. 13091. Aix en Provence
tél 56 05 72
09. Fax 42 64 56 76 A6MO H4 rue Bis Michei-Ange 71016 Pans Tel:
01 45 2 7 04 53 AMIE. 11 Bd Voltaire 75011 Pans 16 1 43 57 48
20.
Fax 16 1 43 5710 01 Appkmatic. CH-1618 Châtd-Sf-Denss. Rte cto Montreux. Suisse. Tél ,france 1941) 21 9314031.
Fax 21 931 4035 Axiom Computer. 3 avenue Charles de Gauite 78800 HouMes Tél 39-68-39-25, FAX 39-68-33-81 Atoi SARL. 67 nie Nationnato 72000 Le Mans Tél 43 234357 Fax 43 43 90 39 Atéo Concepts, Le ptessis, 44220 Couêron Tet'Fax 4085 3085 Delta Graph’X. 4 rue des ins 91180 St Germain les Arpa«on. Tét&fax (l) 60 8*1 16 14 email: dgx@dettagraphx.grofcer.fr Web: www.grofcor.fr,'deüagraphx L'école Fr, BP274. 16007 Angouteme Cedex Té» 07 67 1219 ECOUTE VOIR. Anne Rubie. Tél 41 06 90 90 fax 47 392695.
EDI, BP282 75625 Pans Cedex 13. Tél 16 1 4f 89
3200. Fax 16 14589 12 93 FDS. 82 rue Sa Sy, BP 134. 59543 Lys Les
Lannoy Cedex. Tél 20 02 06 63. Fax 20 82 17 99. Minitel
3615 FDS FFD. 3 rue A Franco l3220Chateauneuf-Lès
Martigues, Tél 42 09 05 15. Fax 42 76 10 70 Futur 1 Média,
rue de fa Permche. Quartier Sextant.
Les Minimes, 17000. La Rochelle. Tél 46 4516 16.
Fax 46 45 14 00 FD-Micro 9 rue Parchemtnene 49000 Angers Tél 02 41 24.04.05. IFA n rue des Ecoles, 59680 Cotera. Tél 27 67 77
67. Fax 27 67 71 36 Innotec, Centre d Activités de I Ourcq, 45 me
Oekzy.
93692 Pantin Cedex Tôt ( 1 ) 48 10 55 55. FAX 11 ) 4891 29 12 Inf0tog:c - Seron Christian - Tel Fax 33 4 66 75 55 94 France - ema-.l mfoiogic @ mns.fr Web: h ttp. ,VwAv.mns.fr 1nteto9ic Infonix, 2 bis Rie d'Espagne, 31100 Toulouse, Tél 61 40 7545. Fax 61 40 7643 Ml G Info. 20 me Consolât. 13001 Marsedo, Tel 04 91 50 5522. Fax 04 91 50 24 23. Pon 06 09 55 77 13 o-mail anth.mig@aix.pacwan.net MSD. 20 me du 11 novembre. 42100 Saint Etienne, él 77-41 -64-14. Fax 77-41 -61 -29. Email froggy@mternaute.fr web hnp: www.internaute.fr users ms(i'msdweb.htm . Onon Diffusion. BP299.61008 Atencon Cedex.
Tel 33 82 67 65, Fax 33 62 68 30 Phase Informatique. 93 av du Général Lecierc. 75014 Pans, toi 45 45 73 00 Fax 45 45 50 17 PhceruxDP 8P 801 64C08PAUCedex.TéVFax598295 00 Pnoson. 3 me de la Tutene. Les Granges Gaiands BP 129.37550 St Avertie Tél 47 32 90 20 Fax 47 80 5099 Quartz Informatique, 2bis avenue de Brogny. 74000 Annecy Tét-FAX 50-52*83-31 RDM. 18 Av Shakespeare 06000 Nce, Tél. (0*1) 93 37 69 38. Fax (04) 93 37 69 39. Numer.s (04) 93 37 69 37 portab® (06) 07 55 13 88, Email StoRMD@PratiquG.fr Web v»vw pratjqu0.fr ~-stormd. Serele. 22 rte Naiionnale 190. 78440ISSOU. Tél 30 42 77 77. Fax
30 42 77 33 Schesppets Entreprise. 55 me Félix Faure (Bat C), 958e0 Enghten Les Bains, Tél 16 1 39 64 30 61 Synthé Diffusion. 9 mo Kennedy. 31100 Toutouse-Franco. 61 21 16 37 Turtte Bay. Les Chennevieres 03320 Le Veurdre. Tel 16 70 66 44 25. Fax 16 70 66 42 20 Thêta Scan. 17 avenue du Parc. 91380 Chi3y Mazanri. 16J(1 69 79 1300. FAX (t)69 79 13 13 VAV Vidéo 165 me Breteu.l 13006 Marseâto tel 91 53 10 10 fax 91 81 1273 Vitepro. 42 mo Raymond Marcheron, 92170 Vanves.
Tél 46 38 17 15. Fax 45 25 71 78 Italie Db-Line srt, V ie Rimembranzo, 26C. 2102 6-andronnoVA Tel 39-332-768000. FAX 39-332-768066 BBS 39-332-767383 Suisse Appi natic SA, Châlel St Denis, Roulo do Montroux, Tél 19 41 21 931 4031 fax 1941 21 931 4035 Reailune Software. Rosenfotowog 4. CH-60-J8 Horw
• 1- Computer PO BOX 2200.1950 Sten 2, tél 19 41 27 222 000,
FAX Modem 19 41 27 22 1900 Quantum Ponpheral Products (Europe)
S.A.. Champs Montants t6a. CH-2074 Mann, tél (38) 35.70.00
Retec Software & Hardware Amiga Viitege du Levant 2B CH 1530
Payeme Suisso Té) +26 660 02 82 Fax +26 660 02 83
Retec8com.mcneieh Vidéo Numérique fil?
MovieShop 4.2 Quand l'usine à gaz prend des allures de galerie d'art!
La dernière mise à jour que nous avons reçue était la version 3.6 de novembre 96, version que nous n’avions pas testée en tant que telle. Elle corrigeait et stabilisait le programme version 3.4. Une version 4.0 avait été distribuée, mais bizarrement elle n’était pas arrivée aux abonnés que nous sommes (Suisse) et, d’après mes renseignements, en France non plus. L’ultime mouture est la version 4.2 au prix de DM 120.- pour les abonnés... La voici la voilà... Elle s’est tait attendre mais désormais elle est sur nos disques durs et nous allons vous la présenter!
Pour ceux qui découvriraient MovieShop à travers cet article, sachez que ce logiciel accompage les deux cartes de Ma- croSystem, soit la VlabMotion et la Dra- coMotion, tournant respectivement sous Amiga OS (A2000, A3000 & A4000) ainsi que sur Draco. L'ensemble est destiné à réaliser des montages vidéo avec acquisition d'images sur le disque dur de votre machine. Pour plus de détails, reportez-vous à nos articles précédents.
Notre test a été fait sur A3000 avec carte accélératrice Warp Engine (68040 à 40MHz) et sur Draco.
Macrosystem n’a pas encore traduit en anglais la documentation (annoncé toutes les semaines pour la quinzaine suivante) qui est fournie sous la forme d’un classeur de 200 pages. Les fichiers Amigaguide joints au programme sont malheureusement en allemand également! Ce fut long et laborieux... Nous avons traduit la liste des nouveautés pour vous, les voici en vrac et dans le désordre.
Ravalement de façade!
La mise à jour ne pose pas de problème, elle se fait via l’installer de f.. C ... e et une fois celle-ci installée, vous n’avez qu’à lancer votre nouvelle version.
Bonne surprise, un fichier nommé "Draco- bootfile" de 120Ko met à jour en V1.5 la ROM de votre Draco. Ce fichier n’est pas documenté. Mais immédiatement on peut voir un de ses effets, c’est à dire la sortie sans plantage de ShapeShifler. La librairie Toccata en V12 est fournie également, ce qui permet sur le Draco, avec l’utilitaire shareware AHI.
D’avoir le son du Mac avec Shapeshifter.
Nous pensons que ce "Bootfile" est nécessaire à l’utilisation des partitions vidéo supérieures à 4 gigaoctets.
Au lancement de MovieShop, les anciennes préférences sont prises en compte et vous voilà devant un écran dont l’image de fond est à la gloire de MacroSystem. C’est zoly et cela comble les vides. Ensuite, à part les horribles couleurs de la Time-line. En apparence rien de changé. Ce n’est que si on le désire, via les préférences, que nous pouvons obtenir des images en deux tailles différentes, affichant soit la première image de la scène, soit l’image de référence, dans le chutier ou dans la time-line. Ces vignettes sont également disponibles dans la liste des effets, elles symbolisent
la transition, et sont plus parlantes, que des "T3D2" par exemple Elles sont vraiment les bienvenues, car elles sont accompagnées de commentaires très courts décrivant les fonctions des différents modules.
Dans la time-line, il est possible d’avoir des boutons avec différentes fonctions, mais là aussi les couleurs.. Bon dieu les couleurs!
Beuark! Qu’ils changent de graphiste... Même remarque pour les icônes de la Tool- box, du plus mauvais goût (Henry a dit que c’était des couleurs dentifrice... C’est tout à fait ça!).
Ah oui, la toolbox, j’allais vous en parler. Il y a désormais une boîte de boutons, palette déplaçable et paramétrable via un éditeur, qui vous permet d’avoir sous la main les fonctions le plus souvent utilisées sans encombrer votre écran des multiples fenêtres nécessaires à votre travail. C’est peut-être pratique, mais je n’ai pas réussi à lui trouver une place dans ma façon de travailler. Peut- être à cause du fait que les icônes ne sont pas très parlantes et qu’il est plus facile d’aller dans les menus rechercher certaines fonctions.
Par contre, un gros effort a été fait pour limiter le nombre de fenêtres. Grâce à une utilisation des onglets, MacroSystem a réussi à en diminuer le nombre. C’est très appréciable, l’écran est moins encombré. De plus, certaines fenêtres peuvent être icônifiées, permettant d’organiser encore mieux votre écran.
Nouvelles fonctions De nouvelles fonctions ont fait leur apparition et elles sont vite devenues indispensables.
Après quelques heures d’essai, je ne saurais plus m’en passer!
En gros, l’essentiel des modifications se sont portées sur l’interface et la Timeline. Sinon on retrouve sans mal les vieilles habitudes, même si les fenêtres et les emplacements des fonctions ont changé. Les menus sont égalements mieux structurés ce qui facilite la recherche des différentes fonctions.
Nouvelle Timeline Plus qu’une fonction supplémentaire, c’est un concept différent qui a été implémenté. Il est désormais possible d’avoir plusieurs Tî- melines dans un même projet. Ainsi, il est facile de faire par exemple un bêtisier et un montage long avec les mêmes scènes acquises sur votre disque dur! Nous avons essayé de mettre 20 Timelines dans un projet, ce qui n’est pas très utile, mais cela fonctionne. Un gestionnaire permet de créer, de bloquer et d’effacer ces Timelines.
Toujours dans la Timeline, petite modif sympa, une fenêtre d’info sur les scènes, permettant de situer numériquement leur position dans celle-ci a remplacé le double-clic de la version 3 6.
Nouvelle option et pas des moindres, la piste Back track (piste de fond en français), piste à usages multiples. Ainsi, toute scène posée sur cette piste ne sera jouée que si aucune image vidéo, tel un vide entre deux scènes, n’était affichée. Plus fort encore, si lors d'un effet comme le cône, l'option de fond est "Image", inutile d’utiliser le module Compose et une scène complémentaire dans la Timeline pour mélanger les deux images. La scène posée dans la Back track sera l'image de fond sans besoin de superposition de modules et de scènes. Une grande simplification donc, car
l'utilisation du module de composition est difficile, c'est vrai Mais les MovieShop 4.2 possibilités de cette piste ne s'arrêtent pas là. Le son peut également prendre place dans cette Back track, avec les mêmes options C’est donc une amélioration majeure.
Ergonomie Du côté de l’ergonomie, des automatismes aussi appréciables que le positionnement aidé par deux filets verticaux, désignant les extrémités de l'espace occupé par votre scène, et le fading automatique lors de la superposition de deux scènes, ont rendu l'utilisation de MovieShop plus facile et plus intuitive. De même, la multi-sélection, le déplacement en groupe de plusieurs scènes ainsi que le mode d'insertion, sont devenus indispensables... Désormais, l’insertion automatique d une scène au milieu de votre montage ne vous pose plus de problèmes, alors qu'avec la
version 3.6, il fallait un travail fastidieux de repositionnement des scènes situées en aval de votre modification. C’est de l'histoire ancienne maintenant.
Petite nouveauté appréciable, lorsque vous éditez l'enveloppe du son d’une scène posée dans la Timeline, vous pouvez désormais agir avec la souris sur le point de coupure et sur le volume.
Quelques boutons sont apparus dans la Timeline, les mêmes que ceux qui peuvent être placés dans la Toolbox, mais ceux-ci ne sont pas éditables, simplement désactivables. C’est plus qu'utile, c'est simplement une amélioration attendue depuis longtemps. J’ajouterai que si la piste son pouvait afficher graphiquement l'enveloppe, le positionnement des scènes avec des événements sonores en serait facilité. De même, si à la place de la piste vidéo une succession de vignettes représentait le déroulement du film (comme Adobe Première), ce serait le top Mais bon, je reviens sur terre, et je
félicite déjà Macrosystem pour ces améliorations plus que bienvenues.
A relever, les modes d'insertion déjà décrits plus haut, le mode de copie, où toute scène ou module déplacé est dupliqué, et le mode de remplacement d'une scène par une autre, longueur et position dans la Timeline ajustés automatiquement.
Dans la série je vous simplifie la vie, les fenêtres vous questionnant systématiquement lorsque Ion supprimait une scène ont été ôtées. Par contre, pas de mode "UNDO ", ce qui vous oblige à vous maîtriser un peu plus. Il n’y a plus de garde-fou!
Les autres nouveautés
• La partition vidéo peut être étendue à 2 terraoctets (2048 Go
si vous avez le porte-monnaie bien garni, assez pour 166 heures
de vidéo!) Option disponible uniquement sur la carte
DracoMotion.
Pour réaliser cette prouesse, il faut encore remplacer un circuit intégré ceci pour 49DM.
Ceci permet de porter à près de 6 heures d'images sur votre disque dur en compression 97 %. Oui, vous avez bien lu, 6 heures! MovieShop est le premier programme pour amateurs (fortunés) à proposer de telles possibilités.
• Depuis la version 3.6, pour la carte DracoMotion seulement, il
est possible de fixer non plus uniquement la compression de
l'image mais le débit du transfert limite en Mbyte secondes.
Ainsi, la carte va compresser uniquement en fonction de ce
critère et là où ce n'est pas nécessaire, elle ne va pas
altérer l'image. Seules les scènes avec de nombreux
contrastes seront compressées pour ne pas dépasser le maximum
défini par Acquisition d'ina ;»s Montant* v. édition d»
P4r.iM»tros TiMolin» control Nouvel I*
r) Song Control Lonsth: rnTBITittT2T CoHHont: | r| Stenrs
r) Lotolot to cy J I niloi* 3»} Length r| Uldpo Option» Us» M :
fi2 : KtiT _1 Lock ! I D»lo«o «11I D»l»t»1 Input-'F;r« »
Running | (~ VC _) CVBS r| Position r | Time Une tontrol I IFp
Start: [ End: [ Lenath-’ f Nouvel 11 Dialogue d'inti-o ÎRack
dro.v* In»:aa:ai Ml
3. M-1 il 13:33 Infirai r» PO : 0 2 : ;* ï ea 3 . 0*1 . * 9 13:
30 ..... I
CoMMirnt £j leucl Indicator l’utilisateur Dans un même projet,
vous pouvez avoir des scènes dont le taux de compression image
est variable La carte DracoMotion a été testée avec succès à
environ 6Mo seconde de taux de transfert au travers du bus
Draco, alors que la Vlabmotion, elle, ne supporte que 1,9 à
2Mo seconde au maximum sur un A3000 avec carte WarpEngine
040 40 Nous avons pu voir ceci grâce à une petite fenêtre
nommée "Display info" qui affiche le taux de compression et le
taux de transfert pour chacune des images sur laquelle votre
curseur est positionné, ceci aussi bien dans la timeline que
dans le chutier.
• Annoncé, un livre de la pratique de la vidéo avec MovieShop
est disponible en allemand pour le prix de 149DM, avec un rj
Effoci Nodule» A Alpha Don nos ti an*par«»ey &_ uacKf round »
oo* Bars oi'oil ncon* l tl bar* A, Borittr Cl'oatos cojor o l
boi*«lcri's 1 » ...... Dôüncar « Cire 1*4 1 i v c» n«oi*»«J
Olra 1» Ml PO So"' f oollMP3«B Inio it srnir 'jp tpVomm
------------------- “ c»i*too i- »rr »« t Cowp» --------~--
CoMi uB ï «wo so»n»a «oirioTnTôr .. Li»lt»
fr« iusncl*3 for oonp Co’ri* - .~ .. Wi»l tara
*o*»« onto oonr 3D)
Conffoï ....
Fln.lunina CHOU *..d *orm | Spoothing Play Fr*e Runnlng: 1
Record Fi*m Runnlng. _( Cray' “ Dut,nos CroïsH'àv* tÿlïnitoi.
|w..i t.»* pv-r-Vv- 3B'doub)»-*vo CONCONICLUSION Pour 120.- DM, Macrosystem, malgré le retard, nous a offert une mise à jour qui n’est pas simplement une petite amélioration, les développeurs nous ont vraiment offert un plus, cette version est une mise à jour majeure.
L’ergonomie offerte avec les tas de petits "trucs" que l’on découvre dans cette version, permet de penser que les utilisateurs ont été écoutés. Et ceci est de bon augure. Bien que je déteste les couleurs utilisées, il faut reconnaître que l’ajout de boutons est également bienvenu.
L’avancée la plus marquante reste malgré tout le passage à la limite de deux terrabytes des partitions vidéos. En mettant ensemble, la qualité de l’image acquise sur le disque dur et l’espace désormais disponible pour réaliser un montage, comparé au prix d’achat de l’ensemble du matériel, je pense que nous avons là une station semi professionnelle très compétitive. Si dans le futur, le format DV (voir le DV-Pro, on peut rêver!) Peut être transféré sur une partition vidéo, alors Macrosystem conservera une avance certaine sur les cartes PC et Mac, avance qu’il possède déjà de fait... Patrick
Conconi & Henry Kling CD-rom de démonstration
• Annoncé aussi, un pupitre de montage permettant de piloter un
magnétoscope et MovieShop simultanément à l’aide d'un
“JogShuttle» et de boutons via le port série et l’interface
LANC (998DM) Ce pupitre permettrait de faire après dérushage,
la digitalisation en une fois, automatiquement des scènes
pré-sélectionnées directement depuis le magnétoscope.
Contacter MacroSystem pour plus d'infos.
Ed. En France, DeltaGraphX annonce que les mises à jour seront traitées par Macrosystems directement. Les utilisateurs sont donc conseillés de contacter MacroSystems.
Remerciements à Applimatic SA (Suisse) pour l'aide apportée à la réalisation de cet article par Emmanuel Arnaud emmarnaud @ avignon.pacwan.net En mai, fait ce qu'il te plaît, voilà une bonne rime avec Gateway. Cela faisait d'ailleurs fort longtemps que l'on n'avait vu autant de superbes productions.
Ses démos?
Les différents sites soit sur Papa ing). Sinon le ibuteurs de dp.
Sur vos réalisa- ou par lettre à Captured Dreams THE BLACK LOTUS T8L s'était fait discret depuis quelques mois, en ratant notamment la party 6. Les voilà de retour, en gagnant pour la 2ème année consécutive, la compétition de la Gathering. La programmation est d'Offa, Eq et Diglt, les graphismes de Danny, Louie et Rodney, et les musiques de Radix et Fndr.
Tout est superbe dans cette démo, notamment un zoom avant puis arrière sur des images enchaînées, une ballade dans une salle pleine d'écrans, un dauphin en 3D, un dinosaure, ou encore une somptueuse promenade dans les fonds marins avec les reflets de l'eau et des bulles qui remontent.
Captured Dreams est la démo incontournable du moment, les graphismes sont parfaits, la musique donne du rythme, et les effets seront bien conçus.
¦xie Planée Du e ARTWORK Pas moins de quatre codeurs ont participé à cette production, Azuré, Tron, Graham et Scout. Cela nous apporte de nombreux effets tous plus beaux les uns que les autres: un vaisseau 3d au milieu d’objets mappés, des étoiles qui défilent dans un tube transparent, des objets en bump avec déformations et traînées.
Les graphismes sont de Fi- ver2, les objets 3D de Tiberius, la musique de Skyphos. Art- work se place à la 2e place de la Gathering. Exit Planet Dust devrait sortir en version étendue, la partie finale n'ayant pas été réalisée pour la simple raison que la compétition limitait la taille de la démo à 5mg... Deus Ex Machina LIMITED EDITION Dans une ambiance très techno, Limited Ed termine à la 3e place du podium de la Gathering. Le code est réalisé par Pg avec un voxelspace sur plusieurs axes, un robot qui s’articule en 3D, des objets bumps qui débouchent d'un tunnel, une étoile en bump qui
morphe, un trièdre en 3D entre 2 plans bitmap: les graphismes sont signés Mrk, Skutt et Skize, et les modules de Jazz et Radix.
Coma Flnd vourself SMELLON Dans la rubrique insolite, voici une animation en noir et blanc où deux personnages dansent sur une musique 60’s puis en viennent ensuite aux mains pour se partager l'écran. C'est bref mais efficace!
Thug Life ESSENCE Les français du groupe Essence auraient sans doute mérité mieux qu’une modeste 3éme place à la Symposium.
Leur nouvelle démo est splendide. Jamie nous a programmé du bump multicolore, de nombreuses scènes 3d dans des salles remplies d'écrans, de tanks ou de robots, un tunnel multicolore, des îlots dans l'espace avec des piscines, des huttes et des palmiers, une superbe partie pour les greetings avec des pancartes implantées sur des planètes. Quelques graphismes de Norm, Momo et Horus, et des musiques de Marvin pour une très bonne démo... Paradislol DRIFTERS Le groupe lorrain manque de peu le podium à la Symposium, avec une nouvelle animation de personnages cartoon, sur une musique dance. La
faute vient sans doute du code qui saccade entre les animations, entre deux parties. Dommage car les graphismes étaient bien soignés, et l'idée était originale.
The Sign SCOOPEX Les groupes légendaires ne sont pas forcément à l'honneur.
Scoopex a présenté une démo assez décevante à la Symposium, avec seulement quelques objets en gouraud, des anneaux multicolores, et un joli monde en 3D avec un vaisseau.
CD AmigaNews'96 Le CD Anews 95jeUe CD ANews 96 au prix de 250F ttc les'deuxjClS® Bon de commande - Bon de commande - Bon de commande ¦ Bon de commande - Bon do commando Vous pouvez commander I I rr__„. Votre adresse complète: votre CD en découpant I I Prix Fronc©. 150F ttc ce bon. Ou par simple I-1 , , _ - I-1 Hors FrOHCG; 180F ttc (uniquement par mandat ou CB).
Lettre, ou par téléphone à AmigaNews CD. 12 rue Signature: Date d’expiration LlJ i I Port compta Barrière, 31200 Toulouse. I-1 _ tél 05 61 47 25 67. I_| CB Nc Quelle est votre Machine ? Quel OS utilisez-vous ?..

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

37.5% 
16.7% 
5.6% 
4.3% 
3.8% 
3.4% 
3.2% 
2.1% 
1.8% 
1.2% 

Today: 111
Yesterday: 84
This Week: 338
Last Week: 581
This Month: 2202
Last Month: 2550
Total: 68892

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014