Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

La performance de ce chipset sera environ 12 à 2» fois celle du AGA. Il y aura un blitter 32 bits 8 fois plus puissant que celui du AGA chipset. Le système sera capable d'allouer un blitter pour chaque bitplan! Le mode couleur sera en 24 bits true color. Il y aura des routines améliorées de décompression intégrées supportant des types de données différents comme JPEG ou MPEG. Le genlockage sera également amélioré (pas de précisions). Le système sera entièrement modulable pour pouvoir accepter des mises à niveau ultérieures. Le [aux de rafraîchissement par défaut sera de 7211 avec la possibilité d'aller jusqu'à 100Hz. Le connecteur CPU sera en 32 bits et capable d'accepter différents types de processeurs, comme des processeurs RISC, par exemple. Les Amiga à venir Eggebrecht a ensuite abordé les capacités des nouveaux modèles. AGA sera incorporé à chacun des Amiga à être présenté à partir de maintenant. Tous les modèles futurs seront modulables, permettant d'ajouter des processeurs de type RISC (il insiste!!). Selon lui. Commodore réalise qu'ils ont ces dernières années clé en retard sur le développement par rapport à la concurrence et que les développements n'étaient pas à la hauteur de ce qui aurait maintenu le niveau de technicité des Amiga au maximum (enfin Commodore se réveille). C'est désormais fini. Commodore à décidé de dépasser les standards, des processeurs lOOMhz seront inclus dans les modèles dès qu'il seront disponibles. Le support DSP arrive, il y aura du SCSI II 32 bits dès janvier et il sera incorporé aux car- tes-ntères futures. L.e concept CDTV rejoindra la famille Amiga avec de la vidéo en temps réel grâce à MPEG. Le CDTV lui-même subira d'importantes baisses de prix et sera amélioré. Commodore considère toujours le CDTV comme étant un de ses projets les plus importants. En ce qui concerne les systèmes d'exploitation. Eggebrecht a parlé des nouvelles versions de LOS à venir. Les deux buts essentiels de Commodore sont la compatibilité et la stabilité. RTG (Retarge- tabilily), permettant d'intégrer en standard au sein du système toute extension graphique afin que celle-ci soit reconnue et supportée par celui-ci. Est en développement. La version 3.0 du système d'exploitation inclut toutes les nouveautés de la version 2.1 avec en plus le support AGA (256 couleurs sur la Workbench etc...) et le support multimédia. La future version 3.1 aura des extensions réseau API (le système TCP IP ne sera pas vendu séparément mais directement intégré au système 3.1 ). Seront également supportés le partage de fichiers (file sharing) et le partage d’imprimantes. Ces annonces ne sont pas des élucubrations. Commodore affirme en être pratiquement arrivé au stade de la conception finale, sans pour autant donner de dates fixes pour la disponibilité. Eggebrecht et Jimm Dionnc ont affirmé que les Amiga actuels (500,2000. 3000) ne pourraient pas bénéficier des chips AGA. Les raisons techniques ont été données: les nouveaux chips sont en partie montés directement sur la carte mère (SMD) pour limiter la capacitance quand il sont cadencés à de hautes vitesses. Ils ont également un accès direct en 32 bits à la mémoire. La mémoire utilisée dans les Amiga actuels est donc incompatible avec ces nouveaux composants.

Click image to download PDF

Document sans nom AmigaNewsAmigaNewsAmigaNewsArr L’ORDINATEUR CREATIF Editorial SOMMAIRE News 4 Amiga 4000 6 Atacom 92 10 Tests Hardware Golden Gâte 16 La souris BOINGl 28 Installez la ROM 2.0 32 Tests Soft Image Master 20 Image Finder 36 Chimie sur Amiga 58 Vidéo Art Department Pro 34 Dossier Volumm 4D 52 Spécial La pratique du PostScript 24 Index- Quatre Ans d'ANews 69 Programation Easy Amos 40 HighSpeed Pascal 42 Précognition 48 Cando 60 Domaine Public Tests par Cédric 46 Précognition 48 Courrier 64 Les petites Annonces 68 Les clubs et l'abonnement 74 Ceux qui aiment l’AmigaDOS seront soulagés par les
dernières annonces de Commodore. Il y a un mois il était difficile d’encourager quelqu'un à investir dans une famille d'ordinateurs qui commençait à se faire vieille. Les nouvelles machines vont tout changer.
L’Amiga 4000 à base d’un processeur 68040 est un bond en avant, et selon Commodore on peut s’attendre à mieux encore: un DSP puissant, un chipset 32-bits douze à vingt fois plus performant que celui du 4000. Une interface SCSI II 32- bits en standard sur la carte mère.
Si les rumeurs concernant les caractéristiques d’une nouvelle machine bas de gamme devaient s’avérer vraies, celle-ci ferait alors la vie très dure au futur Flacon d'Atari.
Dernier point très important: à partir du Système 3.0 qui équipera toutes les nouvelles machines, votre AmigaDos vous enverra des messages en... français !
Dernière minute:Voici les prix en France pour les configurations A4000 qui seront disponibles "courant octobre".
4000 40-40 68040 25MHz,RAM 6Mo, disque dur 40Mo 18990FHT 4000 40-120 RAM 6Mo, disque dur 120Mo 19990FHT Commodore France annonce également que d'ici la fin de l'année l'Amiga 4000 sera proposé en versions 4000 30-40 et 4000 30-120.
Cette dernière avec processeur 68030.
NOTRE COUVERTURE AmigaN’evvs est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication: Bruce Lepper Assistants de rédaction: Michel Castel, Nicole Saunier Secrétaire de direction: Esmeralda Gimeno Ont participé à ce numéro: Bertrand Aubé, Pierre Ardichvili, Guy Beteille, Cédric Beust, Gilles Bihan, Alain Bourgery, Patrick Conconi, David Coronat, Marcel Duruflé, Jean-Luc Faubert, Eric Laffont, Jean Marie Lagarde, Pierre Philippe Launay, Bernard Letourmy, Malika, Jérôme Pagès, Régis Rampnoux,
Gilles Soulet, Patrick Trémisi COPYRIGHT ©NewsEdition 1992 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga. AmignDOS, WorkBvnch sont des marques déposées de Commodore Amiga Nous voulions célébrer le cinquantième numéro d'AmigaNews et utiliser (a couverture à cet effet (Non. Il n'a jamais été question d'un gâteau en 3DI). Plusieurs suggestions ont été faites, nous avions presque trouvé, quand des news sur te 4000 sont arrivées ! Naturellement, les news primant sur f'auto-saffsfactfon, les projets de départ ont été annulés! Nous bouclons dans deux heures (toujours pas de photo) et nous en
sommes au point de départ: if n'y a pas de couverture! ZEN!
INDEX DES ANNONCEURS [ I -| AMIGA DP 14 INTERCEPTOR 47 APPLIMATIC SA 12,14 JESSICO 33 ATILLA 18 PHOEN1X DP 41 A SOFT 17 POINT IMAGE 5 SUS PLUS 37 SEREL 51 CIS 78 S2P 19 CLAVIUS 17 SM1 2 CLEMENT 10 SOMEWARE 11 DUCHET 39 TRINOLOGY 27 FBI ta 17. 55 VOTRE SPECIALISTE 63 FREE DISTRIBUTION 13, 15 VSP 45 FUTURO If INFOLOGS 17 OCTOBRE 1992 No. 50 COMMODORE DEVOILE L'AMIGA 4000 ET SES PLANS POUR L'AVENIR L avenir de l'Amiga pour les prochaines années est rose. A Pasadena, California pendant l'expo World of Commpodore, des annonces très intéressantes ont été faites pas Commodore. L'Amiga 4000 a été
présenté officiellement avec le AGA chipset (anciennement AA chipset).
Les caractéristiques de LA4000 correspondent à peu de choses près à celles que nous vous avons communiquées le mois dernier. T’as de DSP pour le moment mais il sera possible de faire une mise à niveau grâce à la carte fille du 4000. La configuration mémoire standard est 2 lo de chip et 4Mo de Fast.
Bus IDE pour le disque dur et Workbench 3.0 supportant 256 couleurs parmi 16 millions.
Bref, rien de nouveau pour nous. Ah si.
Amiga Vision Pro V3.0 est désormais dis- ponible.
Ce que Commodore a fait pour la première fois depuis longtemps, c'est révéler ses projets pour les années à venir dans la gamme Amiga - et ces projets sont au delà de tout ce qu'on pouvait imaginer. C'est Louis Eggebrecht, le boss du développement chez Commodore (un ancien d'IBM) qui a tenu le discours suivant à Pasadena.
Commodore a l'intention dans l'avenir de faire sous-traiter la fabrication de ses conmposants par d'autres fabricants (HP etVSLI ont été mentionnés) pour des raisons de coûts. Par exemple, le chip l.isa. qui remplace Denise dans le chipset AGA.
Provient de trois sources différentes. Les avantages sont nombreux: les nouveaux composants sont fabriqués en CMOS au lieu de NMOS. La conception et les tests pourraient être faits plus rapidement. Les seuls composants que Comodore fabrique encore sont ceux du C64. Qui se vend encore à des quantités astronomiques de 700000 unités par an en Europe.
Les chipsets de Tavenir Les améliorations du chipset de l'Amiga se feront en deux temps: il y aura d’abord "le chipset bas de gamme", composé de deux chips (composants, puces) contenant chacun environ 100000 transistors. A titre de comparaison, rappelons que l'ECS contient environ 60000 transistors par composant et que l'AGA actuel en compte 80000, Ces nouveaux composants seraient capables d'adresser directement de la mémoire dynamique 32bits et d'avoir une fréquence d'horloge de pixels de 57Mhz.
La compatibilité sera maintenue avec les composants ECS et AGA. Commodore accorde beaucoup d'importance à la compatibilité pour le chipset bas-de- gamme.
Il pourra y avoir des lecteurs de disquettes de 4Mo et le chipset devra supporter les processeurs 32bits. La mémoire supportée devrait être 8 fois supérieure à ce qui est possible actuellement et des taux de rafraîchissement de 72Hz seront possibles dans certains modes.
Il sera facile d'obtenir 2 fois la performance et d'avoir des modes comme 800*600 en 8 bits (256couleurs) 72H .. Ce chipset supportera le mode 16 bits true color. C’est-à-dire 65536 couleurs simultanément et un port série de type FIFO (First in. First oui) apportant une solution à de nombreux problèmes de port série présents actuellement.
Un million de transistors Dans un deuxième temps, il y aura le chipset "haut-de-gamme", composé de 4 chips contenant chacun de 500000 à I million de transistors ! La mémoire utilisée sera de la VRAM de 32 ou 64bits, augmentant encore la performance. La fréquence d’horloge de pixel sera programmable entre 57 et ll4Mhz (la fréquence actuelle de l'AGA est de 28Mh ). La tendance va vers des systèmes à architecture d'horloge asynchrone permettant de faire fonctionner chaque composant indépendamment des autres au maximum de ses capacités.
The nouveau chipset soutiendra des modes "chunky", sans perdre sa forme bit- plane. Il soutiendra également CD-ROM avec une ligne série super-rapide permettant l'affichage de vidéo et le playback du son en temps réelle. Il comportera des fonctions de framegrabbing (vitesse de trame non-annoncée) et "screen promotion". Un écran de Ikxlk et 8 canals de son 100 Khz 16 bit.
Pour soutenir tout ceci il aura une fonction de "DMA sur demande" et restera pourtant compatible avec l'ECS et AGA.
La performance de ce chipset sera environ 12 à 2» fois celle du AGA. Il y aura un blitter 32 bits 8 fois plus puissant que celui du AGA chipset. Le système sera capable d'allouer un blitter pour chaque bitplan! Le mode couleur sera en 24 bits true color. Il y aura des routines améliorées de décompression intégrées supportant des types de données différents comme JPEG ou MPEG. Le genlockage sera également amélioré (pas de précisions). Le système sera entièrement modulable pour pouvoir accepter des mises à niveau ultérieures. Le [aux de rafraîchissement par défaut sera de 7211 avec la
possibilité d'aller jusqu'à 100Hz. Le connecteur CPU sera en 32 bits et capable d'accepter différents types de processeurs, comme des processeurs RISC, par exemple.
Les Amiga à venir Eggebrecht a ensuite abordé les capacités des nouveaux modèles. AGA sera incorporé à chacun des Amiga à être présenté à partir de maintenant. Tous les modèles futurs seront modulables, permettant d'ajouter des processeurs de type RISC (il insiste!!). Selon lui. Commodore réalise qu'ils ont ces dernières années clé en retard sur le développement par rapport à la concurrence et que les développements n'étaient pas à la hauteur de ce qui aurait maintenu le niveau de technicité des Amiga au maximum (enfin Commodore se réveille).
C'est désormais fini. Commodore à décidé de dépasser les standards, des processeurs lOOMhz seront inclus dans les modèles dès qu'il seront disponibles. Le support DSP arrive, il y aura du SCSI II 32 bits dès janvier et il sera incorporé aux car- tes-ntères futures. L.e concept CDTV rejoindra la famille Amiga avec de la vidéo en temps réel grâce à MPEG.
Le CDTV lui-même subira d'importantes baisses de prix et sera amélioré. Commodore considère toujours le CDTV comme étant un de ses projets les plus importants.
En ce qui concerne les systèmes d'exploitation. Eggebrecht a parlé des nouvelles versions de LOS à venir. Les deux buts essentiels de Commodore sont la compatibilité et la stabilité. RTG (Retarge- tabilily), permettant d'intégrer en standard au sein du système toute extension graphique afin que celle-ci soit reconnue et supportée par celui-ci. Est en développement. La version 3.0 du système d'exploitation inclut toutes les nouveautés de la version 2.1 avec en plus le support AGA (256 couleurs sur la Workbench etc...) et le support multimédia. La future version 3.1 aura des extensions
réseau API (le système TCP IP ne sera pas vendu séparément mais directement intégré au système 3.1 ). Seront également supportés le partage de fichiers (file sharing) et le partage d’imprimantes.
Ces annonces ne sont pas des élucubrations. Commodore affirme en être pratiquement arrivé au stade de la conception finale, sans pour autant donner de dates fixes pour la disponibilité. Eggebrecht et Jimm Dionnc ont affirmé que les Amiga actuels (500,2000. 3000) ne pourraient pas bénéficier des chips AGA. Les raisons techniques ont été données: les nouveaux chips sont en partie montés directement sur la carte mère (SMD) pour limiter la capacitance quand il sont cadencés à de hautes vitesses. Ils ont également un accès direct en 32 bits à la mémoire. La mémoire utilisée dans les Amiga
actuels est donc incompatible avec ces nouveaux composants. Dionne a cependant avoué qu"'à peu près un million de personnes" lui ont déjà demandé un programme de mise à niveau pour les nouvelles machines et qu'il y en aurait probablement un.
Léon Guilbirds MARSEILLE 299. Av enue de Mazargues 13008 Tel : 91.77.95.60 TOULON 11. Rue Gorlier 83200 Tel : 94.22.21.89 CLERMONT-FERRANI) 33 ter, rue Lecuellé 5e Impasse 63100 Tel :73.91.85.05 NOUVEAU Carte TBC (gel d'images, correction couleurs. Pal, Y-C.
4 entrées) 11740 Genlock interne avec carte 16 M de couleurs, incrustation sur 3 plans. Pal Y-C filtre électronique,fondue 11380 Caligari 2.0 français 2900 Vista pro 2.0 pal 790 Présentation Master NC PRODUITS SA I & TELEVISION Genlock GST gold pro 7600 GST gold asf (secam) 4430 Digi gold PRO 3030 MT PRO multi transcodeur et correcteur 4780 CARTE VISION 24 GVP 16 Millions de couleurs,Genlock,2 entrées video digitalisées 24 bits pack logiciel Caligari scala, " " 18900 PRODUITS en BAISSE : COMBO 325 I Mb 5690 COMBO 340 4Mb 7990 COMBO 350 4Mo 12990 COMBO 68040 4 Mo 19990 MEDIASTATION 1690 SCALA
video studio 1990 BROADCAST lit 1er 1990 VIDEO Director 1490 REAL 3D PRO 1.4 F 2990 mi s LES LOGICIELS VIDEO ET GRAPHIQUES ART DEPARTEMENT PRO 2.0 1690 SCALA VIDEO TITLER SCALA Multimedia DPAINT IV 690 3546 950 SERV ICE POINT IMAGE
- Tansferl image Amiga sur tous support video
- Duplication,transcodage
- création graphique 2d.3d
- Formation DEMANDER NOTRE CATALOGUE COMPLET SUR DISQUETTE
INCLUANT 1 DEMO SCALA On le savait depuis longtemps, Commodore
nous réservait une surprise de taille pour cette fin d'année.
C'est fait, l'Amiga 4000 vient de nous être présenté au "World of Commodore" qui se tenait à Pasadena fin septembre.
En même temps est aussi dévoilé le nouveau système d'exploitation de l'Amiga dénommé Amigados Release 3 Opérâting System.
L'Amiga 4000 semble une machine bien différente de ce que nous connaissons déjà.
James Dion ne (le président actuel de Commodore Business Machines Inc.), décrit le nouvel Amiga comme le meilleur rapport performances prix de toute l'industrie informatique disponible à ce jour.
On veut bien le croire.
Le 4000 C'e nouvel Amiga esl radicalement différent de ses prédécesseurs tant dans ses performances que dans son architecture.
Les custom chips de l'Amiga 4000 sont tous différents des anciennes machines que ce soit le 2000 ou le 3000. Tout en étant plus ou moins compatibles, ils travaillent désormais plus rapidement et proposent un grand nombre de nouveautés en accord avec l'AmigaDos 3.0. Le plus intéressant dans ce 4000 est de découvrir avec bonheur que celte machine est totalement évolutive et complètement ouverte. Sa carte mère, outre les 4 slots d'extensions (comme sur le 3000) ne contient pas le coeur de l’Amiga: le processeur. En effet ce dernier se trouve sur une carte additionnelle (cane fille) enfichée dans
le connecteur CPU (le même que sur le 3000) dans un coin de la carte mère. Aussi on pourra donc voir différentes versions d'Amigas 4000 dans le futur et surtout la machine pourra facilement s'adapter à une toute autre évolution des microprocesseurs de la famille Motorola. A l’heure actuelle, c'est une carte fille possédant un 68040 cadencé à 25 Mhz qui nous esl présenté. Aux Etats- Unis l'Amiga 4000 est vendu dans la configuration suivante: Le prix aux USAtUnité centrale Amiga
4000. Disque dur 120 Mo. 6 Mo de Ram.
Lecteur haute densité l.7Mo 3609 S (environ 18000 Francs).
La carte mère Comme on l'a vu tout à l'heure, l'esprit de l'Amiga est quand même préservé. Tous les customs chips ont cependant fortement évolué vers des performances assez impressionnantes. A part PAULA (8364 R7) et RAMSEY (contrôle de la RAM, se trouvait sur 3000) qui sont restés, les autres sont à la retraite et remplacés par de nouveaux plus performants, eadencés à des fréquences plus rapides.
Par exemple DENISE a disparu et c'est LISA (8203 R2) qui la remplace; le super Fat AGNUS est remplacé par ALICE, le tout en 32 bits.
Comme sur le 3000 on retrouvera les mêmes connecteurs de cartes d'extensions
(4) disposées horizontalement. Toutes les possibilités des caries
aux normes Zorro II et III sont conservées sur ce 4000 ainsi
que les cartes utilisant le slot vidéo et les cartes
d'émulations PC.
Sur cette nouvelle carte mère on trouve de nouveaux emplacements pour la RAM acceptant les barrettes SIMMs très employées dans le milieu PC. Il existe cinq emplacements de barrètes possible. La Chip-Ram et la Fast-Ram sont confondues dans ces supports. La Chip et la fast sont extensibles à ... je ne sais pas vraiment encore. De toute façon suffisamment pour gérer les nouveaux modes offerts par l'OS
3. 0. La ROM occupe deux circuits pour un total de 512 Ko pour
l'OS 3.0 en version
39. XXX. Nous en reparlerons plus tard.
Le point le plus sombre de ce 4000 est constitué par la disparition du contrôleur SCSII qui équipait les 3000. Je ne comprends pas vraiment l'utilisation d’un contrôleur IDE ( 16 bits comme sur les PC) qui offre un maximum de restrictions aux utilisateurs du SCSII. Explications: un port SCSII permet de contrôler jusqu'à 7 périphériques en même temps sur un seul connecteur, que ce soit des disques durs, des imprimantes ou autres. Un contrôleur IDE, lui, n'offre au maximum que deux possibilités de connecter seulement des Carte mère de l’Amiga 4000 1 - Video DAC (ADV 7120) 2 - PAULA (8364 R7) 3 -
ALICE (8374 R2) 4 - LISA (8203 R2) 5 - S BUSTER (Bus contrôleur) 6 - 32 Bits (Chip + Fast RAM) 7 - BRIDGETTE 8 - CIA (8250) 9 - Floppy + IDE 10-FAT GARY 11-512 Ko ROM OS3.0 12-Support Zoito III 13-RAMSEY (RAM control) 14-Slot Processeur Carte fille 68040 25 Mhz de l'Amiga 4000 ' disques durs. De plus il esi plus lent.
Evidemment on pourra dire qu'un disque dur IDE est moins cher qu'un SCSII. C'est cependant une mauvaise excuse sachant que la machine va coûter près de 20000 francs en France et que la différence de prix entre un IDE et un SCSII de la même capacité n'exéde pas 1000 francs dans tous les cas. La disparition du SCSII est donc la mauvaise nouvelle.( •.’i . C'est provisoire - voir l’article précédenti Le Slot CPU (compatible 3000) contient désormais le processeur 68040 sur la carte fille qui s’y enfiche. C’est une bonne nouvelle ici. Toutes les évolutions et tous les différents modèles différents
modèles d'Amigas sont possibles.
On a aussi beaucoup parlé du DSP. Y sera, y sera pas... en fait il n'y est pas (pour le moment). Rien n'est cependant définitif et il ne serait pas étonnant de voir des nouveaux 4000 (dans quelques temps) équipés de ce circuit miracle, soit sur une nouvelle carte fille, soit ailleurs. Un échange de carte fille sera alors sûrement facile à opérer.
Type Résolution Max (O verscan) Couleurs 24blis) Fréquence V H ) Produc tivlty 680 x 49S 256 60 31 4 Productivlty Lace 680 x 990 256 60 31 4 H Ire s 676 x 269 256 50 29 5 H ire s Dbl 676 x 538 256 SO 29. 5 H ire s Dbl Lace 676 x 1076 256 50 29. 5 Lores 338 x 269 256 50 29.5 Lores Dbl 338 x 538 256 50 29.5 Lores Dbl Lace 338 x 1076 256 50 29 5 H Ires 676 x 226 256 59 29.2 H ire s Dbl ‘676 x 452 256 59 29 2 H ire s Dbl Lace 676 x 904 256 S9 29 2 Lores 338 x 226 256 59 292 Lores Dbl 338 x 452 256 59 29 2 Lores Dbl Lace 338 x 904 256
• 59 29.2 10 Hz 1024 x 1024 4 50 15.7 15 Hz 1024 x 1024 4 50
15 7 Certain* mode* acceptent le HAM et le nouveau 11 A MO
permettent d'ualiser 262 144 couleur* simultanées Le Fréquence
Verticale e*t donnée en Hz e Fréquence H orizonrale est donnée
enKHz Mode Type Résolution Max (O verscan) Couleurs 24bits)
Fréquence ( V H ) PAL H 1res 724 x 283 256 50 15.5 H Ire s
Lecc 724 x 566 256 50 15.5 Lom 362 x283 256 50 15 5 Lores Lace
362 x 566 256 50 15.5 Super H 1res 1440x283 256 50 15.5 Super H
1res Lace 1440 x 566 256 50 15 5 NTSC H 1res 724 x 241 256 60
15.7 H Ire s Lace 724 x 4G2 256 60 15.7 Lores 362 x 241 256
60 15.7 Lores Locc 362 x 482 256 6 0 157 Super H Ire s 1440 x
241 256 60 15.7 Super H 1res Lace 1440 x 482 256 60 15.7 Euro
36 H Ire s 724 x 200 256 73 15 7 H Ire* Lace 724 x 400 256
73 15.7 Lores 362 x 200 256 73 157 Lore» Lace 362 x 400 256
73 15 7 Super H 1res 1440 x 200 256 73 15.7 Super H 1res Lace
1440 x 400 256 73 15.7 Euro 72 Produc tlvlty 640x400 256
70 31.4 Produc.tivlty Lace 640 x 800 256 70 31.4 Super 72 H
ires 448 x 300 256 73 15 7 H ires Lace 448 X600 256 73 15.7
Super H Ire s 896 x000 256 73 15.7 Super H ire s Lace 896 x600
256 73 15.7 Double PAL Double NTSC Les performances L'Amiga
4000 est donc équipé de base d'un 68040 et de nouveaux chipsets
(AA) plus rapides tournant à une fréquence doublée par
rapport au 3000. Conséquence: un Blitter plus rapide, des
échanges plus rapides et donc des possibilités accrues surtout
au point de vue du graphisme. Les circuits spécialisés du 3000
fonctionnaient en interne à une fréquence d'environ 3.2 Mhz.
Ils tournent maintenant ;) plus de 7 Mhz en 32 bits et ont été
améliorés (sauf RAMSEY qui se promène toujours avec son BUG).
De nouveaux circuits ont fait leur apparition mais je ne les
connais pas encore suffisamment pour en parler ici. La 4000
suscitera beaucoup d'autres articles.
("est donc côté graphisme que les meilleures surprises nous attendent. Avec ses nouveaux chipsets. L'Amiga 4000 possède maintenant une palette de couleurs de base de 16 millions de couleurs (4096 sur les anciens modèles). De nouveaux modes graphiques sont maintenant à notre disposition pour profiler pleinement de cette palette. Voici la liste des modes disponibles sur le 4000. ( voirfig ci-dessous) D’après noire correspondant à Pasadena le Workbench 3.0 manipule aisément plus de 800 x 600 pixels en 8 bits (256 couleurs) parmi 24 hits. Un mode particulier de HAM nommé S-HAM ou HAM8 (256
registres) nous permettra d'utiliser plus de 250000 couleurs parmi 16 millions sur toutes les résolutions déjà citées. Ce HAM8 est donc une sorte de codage sur 256 registres qui ressemble au non-regretté HAM-E (tiens, liens...) mais apparemment sans contraintes et avec un affichage largement plus précis.
Ces nouveaux modes propulsent l'Amiga 4000 encore plus haut et il devient largement plus concurrentiel avec de nombreuses solutions graphiques ou même PAO et PréAO bien plus onéreuses.
Le système 3.0 Ce nouvel OS 3.0 commence avec la version 39.xxx qui est en fait un aboutissement du 2.0 et 2.1. Le look global est le même que le 2.0 et à part l'ajout de l'utilitaire CrossDos (permettant de lire directement les disques PC sur le lecteur Amiga), déjà présent sur la version 2.1. rien de nouveau au premier abord. En fait c'est ici aussi l'aboutissement du 2.0 avec des présentations modifiées de certaines fenêtres et gadgets. En y regardant de plus près, on découvre dans le tiroir préférences la librairie Locale qui est la véritable révolution de cet OS. La Locale est
implémentée dans l'Amiga pour permettre de transformer tous les messages contenus dans les fenêtres et les menus (en fait dans la ROM), dans la langue de votre choix. El oui. Voici enfin la possibilité de travailler en français sur votre Amiga. De plus si un logiciel (cf Gigamem) utilise cette fonction locale, il peut donc lui aussi parler la langue que vous désirez. Pratiquement toutes les langues sont disponibles avec le Workbench 3.0 et cette librairie peut aussi bien fonctionner sur les anciens Amigas. Dans l'image illustrant LOS 3.0 on peut aussi voir le nouvel écran de la palette du
Workbench permettant de sélectionner ses couleurs jusqu'à 256 simultanément. Toujours dans les préférences et dans BW PAT- TERN. Il est désormais possible de charger une image IFF en fond d'écran du Workbench et dans les fenêtres, ces images étant dans tous les formats d'écrans déjà cités.
Enormément de nouveautés sont présentes dans cette version 3.0 du système d'exploitation: nous en reparlerons en détail plus tard dans d’autres articles quand on aurra tout essayé et compris.
En résumé Mode Résolution Max. (Pas d’overscan) Couleurs Palette ST-Low 320 x 200 16 ST-Med 640 x 200 4 V ST-High 640 x 400 2 262 144 True-Color 320 x 200 32768 Flacon 640 x 480 256 VGA Video 1320x200 1640 x400 256 L'Amiga 4000 semble être la machine idéale pour la décénnie multimédia et une réponse cinglante aux Pcs qui commencent à empiéter dans ce domaine. Désormais l’Amiga 4000 a repris une longueur d'avance sur tous ses adversaires, que ce soit PC. Mac ou autres.
En parlant "d'autres", je vous conseille de lire la partie qui suit et qui est réservée au FALCON d'Atari qui ne semble plus être un concurrent de l’Amiga même si son prix (1 3 du 4000) peut sembler attrayant.
La concurrence LEFALCON d’ATARI Cette nouvelle machine annoncée depuis longtemps voit le jour pratiquement en même temps que le nouvel Amiga. Attendue par beaucoup de monde elle en décevra sûrement une grande partie en ce qui concerne le graphisme. Les musiciens par contre seront comblés car il est équipé d'un son d'une qualité CD 16 bits. 50 Khz de taux d"échantillonnage). Pour le moment l'Amiga n'a pas ces caractéristiques sonores.
Le Falcon possède le DSP Motorola 56001 qui équipe le Next. Permettant le traitement de certaines informations avec une vitesse de 16 MIPS (Millions d'Instructions Par Seconde).
Côté Processeur central il est légèrement sous motorisé avec un 680.30 et un 68882 tournant à 16 Mhz (fréquence fixe non évolutive). La mémoire quant à elle (4Mo extensible à 14Mo) reste de la Ram 16 bits.
Le Falcon sera livré avec un disque dur interne en 2.5" (voir photo) de 65 Mo de capacité contrôlé par la norme AT-Bus IDE (comme sur le 4000). Le lecteur de disquette haute densité sera capable de lire le Lü 1 4 format 1.44 Mo. Donc les disquettes PC.
Côté résolution graphique, on retrouve tous les modes de ces prédécesseurs plus de nouveaux modes directement inspirés du monde PC.
Le tableau ci-dessous montre les différents écrans possibles.
Comme on peut s'en rendre compte, la palette est de 262144 couleurs maximum avec un mode en 320 x 200 en 32 768 couleurs. Pour les jeux ce mode sera sûrement très intéressant. Et le mode de travail en 640 x 480 utilise 256 couleurs simultanées.
Le nouveau TOS appelé MultiTOS est encore une inconnue en ce qui concerne l'utilisation des programmes en réelle multitâche comme sur un Amiga.
Conclusion Comme d'habitude il semble que l’on ait économisé chez Atari en utilisant par exemple le bon vieux capot du ST et son clavier, les chips VGA pour l'affichage ... .
Quoi qu'il en soit il est fourni avec le DSP de Motorola et un son en 16 bits. C'est sur ce créneau que le Falcon fera sûrement son chemin. Pour un prix de 1000 S aux Etats- Unis. Il ne passera pas inaperçu. Il n'est pas un concurrent pour l'Amiga 4000 (qui coûtera plus de 3 fois plus cher) tant le 4000 est au dessus du lot en ce qui concerne le graphisme, la technique et la rapidité (même sans DSP).
Côté système d'exploitation, le Multi- TOS aura de grandes difficultés à rivaliser avec LamigaDos même en version 2.0. Cette machine va permettre à Atari de s’implanter encore plus dans le milieu du jeu et des professionnels de la musique.
Comment Commodore peut-il contrer le Falcon? La réponse semble se dessiner avec les bruits d'un Amiga de moyenne gamme équipée d'un processeur 32 bits cadencé à 16 Mhz (probablement un 68020), possédant les Chips du 4000 (donc son graphisme et son OS 3.0) et un disque dur interne pour un prix équivalent au Falcon d'Atari. Son nom n'est pas encore fixé, mais pouvait être A1200. Si cette machine voit le jour elle sera bienvenue et représentera avec le 4000 la base de la nouvelle gamme Amiga pour les années 90.
Eric Laffont ATACOM 92 Reportage par Le club Amiga Télécom-Paris et nos correspondants Le salon Amiga ATACOM ouvrait pour la première fois ses portes le w eek-end du 12 Septembre, et le lundi suivant pour les professionnels. Cela se passait à Juvisy, en banlieue parisienne, et nous avons assisté à T événement!
Dans une grande salle de 900 in2 au plafond lointain, environ 3000 visiteurs ont pu voir et toucher le matériel et le logiciel d une trentaine de stands.
Cette fréquentation (en exposant et en visiteur) n’est certes pas à la hauteur de ce qu’on pourrait espérer de la population amigaïste nationale, et l'équilibre financier n’est pas encore certain: les professionnels sont toujours hésitants pour un premier salon, l'association n'avait pas encore fait ses preuves... Trançois Lionel . Programmeur d’Amos Ceux qui doutaient ont eu bien tort car la fête était réussie. Vu le professionnalisme avec lequel le salon a été préparé, organisé et tenu, nul doute qu’il va devenir LE rendez-vous annuel de référence dans le monde Amiga français.
La plupart des piliers de notre marché national étaient là ainsi que la presse Amiga. Les vidéastes, et quelques clubs et développeurs. Le stand le plus marquant dans ce salon fut celui de C1S qui. Construit pour l’occasion, était une attraction à lin tout seul.
Commodore s'est également impliqué dans la préparation du salon, même si son stand propre était plutôt discret (cela est dommage, et a pu laisser croire qu’ils n’étaient pas vraiment de la partie).
Professionnel était le maître mot de cette exposition, celle ci ayant clairement établi qu'il existait un public assez connaisseur pour assister à un salon s’intéressant exclusivement aux applications sérieuses de notre machine (et où il s'agissait de montrer plutôt que de vendre).
SUITE PAGE 12 Démonstration permanente VIDEO sur AMIGA et Bientôt PC !
01 A LYON ! VIDEO sur AMIGA ’OïMA riQiJt Revendeur Agréé COMMODORE-AMIGA GENLOCKS
- A2300 YC
- Magni
- Vision 24
- Etc... TOUS LES PRODUITS GVP
- DCTV
- Disques Durs
- Cartes Accélératrices
- Cartes Graphiques 46 rue Paul Bert - 216 rue de Créqui 69003
lyon î:'x. S:S:ÏSf Someware propose : vente par correspondance
Pour tous ceux qui pensent avec leur Amiga Q someware Boing !
La souris professionnelle 590F LA souris optique 3 boutons pour
tous les Amiga ! Troisième bouton pour les sélections
multiples sous Workbench : utilitaires fournis sur disquette.
Très précise, elle est idéale pour toutes les utilisations
pro. Indispensable pour Xwindow ou Amiga Unix.
Une exclusivité Someware DICE, le compilateur C de Matt Dillon 590F
• compilateur C ANSI
• version 2.06.40 (enregistrée) en trois disquettes compressées
• fichiers include et bibliothèques Amiga en version 1.3 et 2.0
• documentation en Français, un livre de 250 pages
• mise à jour des utilisateurs enregistrés auprès de Matt Dillon
290F Une exclusivité Someware INFORMATIQUE TOUT L'UNIVERS DE
L'AMIGA 8 bis, rue du 93e R.l. 85000 LA ROCHE SUR YON r 51 46
03 64 - fax 51 462 294 POUR RÉUSSIR SON INVESTISSEMENT
VIDÉO-INFORMATIQUE AMIGA 600 - 3000 - GENLOCKS LOGICIELS
TITRAGE - EFFETS SPECIAUX DESSIN - IMAGE DE SYNTHESE...
Comprendre et bien exploiter son Amiga
• le seul livre en Français sur le Workbench 2.0 I
• 2 disquettes compressées contenant les meilleurs outils
compatibles avec le Workbench 2.0 Une exclusivité Someware 250F
Xwindow System 3950F Serveur XIIR4 pour AmigaDOS. Fourni avec
OpenLook. Motif en option. Connections locales ou en réseau
(arenet ou ethemet) par TCP IP ou DECnet.
Xwindow démo 400F Une exclusivité Someware Les Fish, rien que les Fish, toutes les Fish 15F La collection complète des AntigaLibDisks. En direct de chez Fred Fish, au prix de 15 F le disque, ou 13,50F le disque pour 100 disquettes et plus. Au 1er Octobre 1992. Les n I à 740 vous attendent.
Abonnement sur demande.
Aquarium 15F Le catalogue complet des Fish sur une seule disquette. Plus de 960Ko de données compressées. Mise à jour gratuite sur demande* Catalogue 15F ' Le catalogue des produits Someware sur une disquette. Mise à jour j gratuite sur demande*
* Gratuite pour vous comme pour nous : pour mise à jour,
retourne: la disquette originale avec une enveloppe affranchie.
Participation aux frais de port : gratuit pour les disquettes (Fish.
Aquarium, Catalogue). Autres commandes : 20F pour le premier produit + I0F par produit supplémentaire.
Pour tous nos produits : support technique gratuit Pour vos problèmes de développement logiciel, l'étude, l'implantation et l'administration de réseaux Amiga Unix Vax. Consultez Someware Renseignements, commandes et support : Someware • 1 rue Léo Lagrange • 59212 Wignehies Téléphone : 27 57 41 05 • Fax : 27 60 60 87 Revendeurs intéressés, contactez-nous qr INFO-VIDEO CARTE VIDEO GVP IV24 LA "DREAM CARD" VIDEO pour A 2000 3000. Plus qu'un super-Genlock, c’est une carie graphique 24 bits qui affiche en 16 millions de couleurs, numérise temps réel, permet (avec hardware) la vidéo numérique
-enregistrement sur disque dur, incrustation d une image dans l'autre, désentre- lace, accepte et affiche le RGB. PAL ou Y C. MAGIQUE !
A partir de- TTC 18990F CARTE SON AD516 Quand votre A2000 3000 devient un magnétophone numérique 8pistes Le partenaire idéal du vidéaste amateur stéréo 16 bits ou professionnel pour -entre autres appli- cmdtc i cations- la post-synchronisation son à sYnc'lro 5MPTE .
Qualité CD (échantillonnage 16 bits à 44 Khz) sur 8 voies. Possibilité de mixage, Irailement du son, ... Enregistrement direct sur disque dur. Lecture enregistrement en simultané... Liaison avec Bars & Pipes. A découvrir dès la mi-septembre (avant-première Atacom) I La carte + Studio 16 ver. 2.0- TTC 11990F NEWS LOGICIELS EXPO PERMANENTE SCALA 2.0 dit "MULTIMEDIA" La nouvelle référence pour presque tout faire : titrage, slide-show.
Borne interactive, pilotage de son. Vidéodisque, magnétoscope,... SCALA INFO-CHANNEL Pilotage à distance -via modem- de bornes d'affichage par un seul opérateur qui créé, édite, modifie, gère plusieurs sites... IMAGINE 2.0 U.S. Sans doute le meilleur Ray-Tracer de la Planète Terre sur Amiga... et sur d'autres ! Très puissant, convivial, un rendu superbe.
CALIGARI 2.0 en fronçais Le plus convivial des logiciels 3D. Le plus inttuitif. Très puissant dans le modelage, facile dans l'animation, un support technique effi- cace.Caligari, c'est la référence ! Et la doc est en français II!
EXCEPTIONNEL ! DES OCCAS EN OR : GVP 68030 - VidéoMaster - Scanlock - U-Matic 6000F - Atari, Amiga, ... VITE !
ARCHOS Les développeurs de la carie Avidéo 24 nous oni présenlé leur nouveau logiciel de dessin pour cetie carie. Ce programme remplacera avantageusement le petit "essai" livré avec l’AVideo el n’imposera peut être plus l'achat de TV Paint pour travailler sur F Avidéo 24.
Toujours pour l'Avideo, un utilitaire nommé AVBINOHR permet d'interfacer les images 24 bits affichées par F Avidéo avec tous les logiciels de l’Amiga (Scala. Dpaint. ) Signalons le nouveau prix de l'Avidéo 24 avec ses nouveaux logiciels: 3490F.
On a pu aussi découvrir en avant première:
- la nouvelle Avidéo Y O avec les caractéristiques suivantes:
Carte d'affichage et animation 12 24 bits, digitaliseur temps
réel, gettlock et compression décompression hardware des
données. Un essai détaillé bientôt dans AmigaNews,
- une carte mémoire 4Mo se connectant sur le port PCMCIA du 600.
- Opéra 600. Un système portable de présentation piloté par
télécommande infra-rouge, comprenant dans son boilier un 600 +
avideo 24 + disque dur. Nous l’avons prévu le mois dernier
comme un portable. F.n fait il a été conçu pour faire les
présentations, mais l'ajout d’un clavier de 2000 est possible
et lui permettrait de fonctionner en véritable portable Amiga à
utilisation bien plus large. A suivre.
ASOFT Ici une des cartes les plus intéressantes du salon était présentée. La carte Domino offre à l'Amiga de nouvelles résolutions graphiques pouvant atteindre 1280x1024 en 16 couleurs.
1024x768 en 256 couleurs ou encore 800x600 en 32768 couleurs le tout sans gaspiller un seul octet de votre précieuse Chip-Ram. Pour environ 3000F.
De plus, cette carte s’installe dans un Slot Zorro Il de l'Amiga el propose un flicker fixer en standard ainsi qu’une sortie RVB. Son intégration dans le WorkBench esl totalement transparente dans toutes ses résolutions. Il existe déjà des drivers pour ADPro. Imagine, Real.
Caligari. Visla Pro. Image Master. De plus un TV Paint est disponible sur Domino. La principale qualité de celte carte, outre ses résolutions, semble être sa rapidité.
La fréquence d’affichage est élevée (72 Hz), tout ceci compromettant les applications vidéo (des solutions sont à l’étude!).
Asofl propose la carte 386SX de Vortex pour 4500FTTC. Et bien sûr diffuse son produit.
IntuiCaic.
ATELIER NUMERIQUE Ce sont les spécialistes du logiciel de 3D Caligari et leur stand nous montrait des réalisations de qualité professionnelle autour de ce logiciel exceptionnel.
AVANCEE La carte graphique d'Avancéc reste la VD 2001 avec toutes ses qualités de rapidité el de digitalisation. Ce sont aussi les spécialistes des CD-ROMS et ils nous ont présenté le premier lecteur optique de 128 Mo sur Amiga.
Le lecteur, de type IBM. Vaut dans les 12000 F. mais les performances ne sont pas aussi rapides que chez Syquest car les têtes de lecture optiques restent lourdes par rapport aux têtes magnétiques.
La Fusion Forly 68040 à 28 Mhz fonctionnait avec Real 3D pour sortir rapidement des images de qualité affichées sur la VD 2001.
BUS PLUS Importateurs d'une multitude de produits pour Amiga. Ils ont présenté la carte accélératrice VXL 030 pour A500 ainsi que le Change Kickslart pour Amiga 600. On pouvait voir énormément de hardware autour de ces deux machines ainsi que des lunettes 3D à cristaux liquides à moins de IOOOP.
Les nouvelles cartes VXL 030 proposent un plus grand choix de configurations (68030 ou 68ECO30, vitesse entre 25,33.40 et 50 Mhz. Avec ou sans l-'PU. Taille et type (Bursl nonttale) de la mémoire....). et des kits de mise à niveau sont disponibles.
On peut donc s’acheter une version minimale avec un 68ECO30. Puis ultérieurement le remplacer par un vrai 68030 (avec MMUl afin de pouvoir utiliser un logiciel comme GigaMem ou Amaxll.
Une carte VXL avec 68030 et 8 Mo de RAM 32 bits Burst entre également dans un A500.
Le prix salon de Ta carte VXL 68ECO30. 68882 25 Mhz avec 2 Mo de mémoire Burst était de 5650F. Pour une carte VXL 68030 33 Mhz.
68882 40 Mhz avec 2 Mo de mémoire Burst il fallait compter 6990 F. Cl S Sur son stand imposant L IS présentait un nouveau genlock, appelé (j-I.ock. très perfoinanl. Autorisant tous types d’entrées et de sorties sans oublier l’incrustation chroma, le tout pour 3690F.
En première européenne la carte l’hone Talk qui permet rie transformer son Amiga en répondeur téléphonique multivoies.
Le codeur RVB du DGTV améliore la qualité de l’image, qui semble mieux définie et plus précise. Mais le signal composite codé en RVB a toujours un lécer flou caractéristique du DCTV.
La carte GVP IV24 permet de combiner un écran 24 bits avec 2 sources vidéo, produisant notamment du ’picturc in picture’ (une fenêtre où l'on voit la source vidéo en temps réel), etc. La carte graphique programmable EGS était en démo pour la première fois en Europe (carte 24 bits montée sur le bus des cartes accélératrices COMBO. Taux de transfert impressionnant).
LjjWMYJG SM REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 ++41 21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Denis ++41 77 217485 Suisse FAX: ++41 21 9480748 Livrable immédiatement du stock ! - Demandez notre catalogue Description EdxtfBS) P(ixfFF) ChogJojs) AMIGA 4000. 25 Mhz. 68040 nouveau 4090 16360 AMIGA 3000. 25 Mhz. DD52 Mégas 2990 11960 SCANNER 24 bits EPSON 300 dpi 2190 8690 HP DeskJet 500C Color + Driver Amiga 1190 4690 Kickstart ROM 2.0 Upgrade Kit 229 890 Platine Kickstart commutable 1.3 - 2.0 39 159 RAM 4 Mégas pour A3000 (Static column) 420 1590 Genlock A2300 119 490 A570 CD ROM - disque 600
DP 790 3200 QUANTUM 425S 425 Mégas 1390 5590 SYQUEST interne 88 Mégas (avec 1 cart.)
2200 8800 SYQUEST externe ... 990 3960 Disquettes 3.5" 2SDD qualité 100% (10) 1090 4300 A-MAX 11+. Carte émulation MAC
9. 90 39 FileCard 105 Mégas pour A2000 890 3590 GIGAMEM étend la
mémoire vive sur disque dur juqsu’à 1000 Mo.
Finis les problèmes liés au manque de mémoire !
Vàus pourrez créer et traiter des fichiers de n’importe quelle taille et utiliser sans limite les logiciels les plus gourmands en mémoire : The Art Département Pro. TVPaint. Calligary. Imagine, ProPage.
AudioMaster.... Configuration nécessaire : M68030 ou M68020 + MMU 68851 INDISPENSABLE A TOUS LES POSSESSEURS D’AMIGA 500 ET 2000 GONFLES ET D’AMIGA 3000 !
GIGAMEM est distribué en France par ARCHOS 99, rue d’Amblainvilliers 91370 VERRIERES-LE-8UISS0N Tél: (1)6013 90 49 Fax: (1)6013 99 18 GIGAMEM esl une marque déposée de Relog AG.
Tous les produits cites sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs.
ATACOM '92 ESSONNE MAILING Sur ce stand tournaient, sur un écran 20 pouces couleur, la carte graphique Visiona en 1280 x 1024 et l'imprimante couleur postscript NEC Colormate PS 80, qui propose 300 DPI couleurs par le procédé de transfert thermique. Equipée d'un 68020, de 8Mo de RAM, d'un port SCSI son prix avoisine quand même les 69000 F. Le lecteur de disque magnéto-optique Eloptical lit à la fois des disquettes classiques et des disquettes optiques de 20 Mo. Pour 5500 F environ, une disquette coûtant 200 F. Les performances sont bonnes (surtout en lecture), mais n'atteignent quand même pas
celles d'un disque dur (il faut plutôt voir là un média intermédiaire).
Le coût du média est élevé car c'est le fabriquant du drive qui les produit pour l'instant, mais 3M vient d'acquérir une licence, et la production de masse devrait arranger les choses. Le lecteur de disque magnéto-optique Floptical lit à la fois des disquettes classiques et des disquettes optiques de 20 Mo. Pour 5500 F environ, une disquette coûtant 200 F. Les performances sont bonnes (surtout en lecture), mais elles n'atteignent quand même pas celles d'un disque dur (il faut plutôt voir là un média intermédiaire).
EVS Chez eux nous avons découvert la carte graphique Rembrandt 24 bits avec TV-Painl. Ce sont aussi les importateurs des cartes accélératrices 68040 de chez PPS pour 3000, 2000 et surtout maintenant 500. Une nouvelle version de 3D-Pro tournait sur ce salon.
La documentation en français du logiciel Image Master est maintenant disponible et sera fournie gratuitement aux acheteurs enregistrés. En même temps, le prix de ce logiciel de traitement d'image avec documentation en français baisse tle 2500F à 1900F (voir test dan-, ce numéro t. MAD Chez Mad on a pu voir la carte mémoire 2632 qui permet de porter à 114 Mo la RAM de la carte accélératrice de Commodore. FA2630.
MAD importe aussi le Mégachip 2Mo ainsi que la carte d'émulation PC 386 SX de chez Vortex.
L'attendu Excellence 3 était aussi chez MAD.
SOMEWARE Voici une des réalisations les plus importantes de ce salon: La solution X-Windows (interface utilisatrice fonctionnant en réseau) en multitâche sous AtnigaDos. Sa rapidité laissait bien loin le 3000 UX de Commodore et même en 68000! Votre Amiga devient un véritable serveur X fonctionnant parfaitement, rapidement et en multitâche, cohabitant avec l'Amiga Dos. Il existe même le Xtoolkil Amiga pour développer sur Amiga et porter ses réalisations sous Xwindows et l'environnement Unix.
Someware présentait une batterie d'Amigas montés en réseau (éthernet pour les A3000 AtnigaOS et Unix, série en 9600 bauds sur un A1000 ..,). Le point fort résidait dans la présence de X-Windows sous AmigaDOS.
L'Amiga ainsi équipé et relié en réseau peut alors afficher sur un écran séparé les fenêtres X de programmes tournant sur les machines Unix connectées à ce réseau: il se comporte alors en terminal (comme VLT. JR-Comm. A-talk3), mais fenêtré.
Une librairie permet d'écrire, compiler et faire tourner des applications X directement sur l'Amiga. Pour ceux qui n'ont pas l'habitude des interfaces utilisatrices de ce genre, cela signifie que sur votre écran vont se trouver des fenêtres (avec graphiques, textes et gadgets) comme d'habitude tmais au look XII», mais que plusieurs d'entre elles sont habitées par des programmes tournant sur d'autres machines, sur le réseau ou éventuellement lointaines, et sur un système peut-être complètement différent (Unix.
VMS...). Bien sûr l'Amiga reste lui-même sur les aubes écrans.
Le temps de réponse semble honnête ( le serveur utilise à fond les possibilités de la machine), et peut-être aurons-nous bientôt plusieurs écrans X à la fois. Le serveur était proposé à 3950F avec Openl.ook, ou avec Motif pour un supplément de 950F. Et X-Toolkit se vendait 2500F.
Someware prépare un émulateur de terminal dont Minitcl2 (avec jeu de caractères programmable DRCS).
Etait aussi présente une souris optique type SUN avec plaque métallique d’une très haute qualité pour 590F (voir lest de Pierre Ardiehvili dans ce numéro).
STORM Nous voici arrivés côté musique. Storm Production nous propose l'environnement professionnel autour de l'Amiga pour la musique. Ici Bars And Pipes Pro et JAM montraient que l'Amiga était aussi doué pour le son. STORM est aussi l'importateur des cartes Sunrise d'échantillonage 12 bits (AD1012) et 16 bits (ADI0I6I. Pilotées par le logiciel Studio
16. Elles font de l'Amiga un outil de travail professionnel pour
les studios.
TECSOFT TV-Paint était présenté à toutes les sauces. Le produit évolue de plus en plus. Disponible Le Numéro i du Petit Amiga Illustré" est paru et les Abonnés d'AmigaNews ont eu la chance de le recevoir avec leur magazine. Au sommaire du Numéro 1 : Obatch Cet utilitaire permet de lancer à une heure fixée à l'avance un autre programme en tâche de tond... complètement multi-tâches et écrit en assembleur.
ShowDoc Permet d'afficher des textes au format ASCII ou sous forme compressée avec la "Ih.library". ShowDoc est également un compresseur décompresseut de fichiers. Port Arexx disponible. Source complète du programme comprise Décompacte Le "P.A.I" est boutré de fichiers qui ont été compressés par le PowerPacker. Cet utilitaire permet simplement la décompression de plusieurs fichiers ou de toul un répertoire. Vous pouvez alors récupérer par exempte un fichier source en ASCII pour le compiler. Fichier source de ''décompacte'' compris.
Mail : Utilitaire de mise en oeuvre d une "boîte aux lettres-. Source comprise.
TapeManager TapeManager a été écrit à l'aide d'AMOS l'incontournable "basic" sur Amiga. Ce! Utilitaire va vous venir en aide afin de meure â |0ur vos cassettes.
Selon vos indications (type, marque de cassette, durée, titres face A ef B. ele...). Il vous générera les étiquettes correspondantes. Entièrement pilotable à la souris.
Un fichier source esf compris Crypt Un codeur décodeur de fichiers de données exécutables. Basé sur 'Talgo bien connu de codage en chaînes multiples" Icônes Part I Une série dîcônes de toutes tailles et formes pour agrémenter votre Workbench.
Gestion de fichier Ce programme généré des fichiers sur mesure II trie, imprime, crée des étiquettes. Création d'enregistrements, modifications, supressions... Une documentation assez imposante vous fournira fous les détails.
Khaletskl : Comment résoudre un système d’équations selon le schéma de Khaletski. Explication théorique et source en C. Fortran et Pascal Macros CygnusEd Cinq exemples de pilotage de l'éditeur de texte le plus rapide et le plus convivial sut AMIGA, CygnusEditeur, à I aide d Arexx Par exemple insère l'heure à la place du curseur, formate un texte... Arexx Deux programmes en Arexx L un réalise une sauvegarde automatique et l'autre permet la gestion des options de DKBTRACE via une interface intuition.
Le "Petit Amiga Illustré", c'est aussi tes articles sur ta programmation, les lests de logiciels, les Interviews, les Petites Annonces, et tout est en Français !!!
Vous désirez recevoir le Petit Amiga Illustré" ? Alors profilez vite de noire OFFRE DE LANCEMENT !!!!
Le Numéro I est disponible au prix exceptionnel de 20 Fis (port compris) !
Abonnement d'un an (soit II numéros) : 220 Ers A partir du Numéro 2. Le prix de vente d'un numéro (sans abonnement) sera de 40 Frs.
Adressez voire demande sur papier libre en joignant voire règlement par Chèque, Mandai ou Carie Bleue (abonnement) à FREE DISTRIBUTION SOFTWARE SARL. Boîle Postale 134. 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX Les marques citées sont déposées par leur propriétaire respectif Le Pem Amiga Illustré n'est pas disponible en Kiosque J JJJJ J J Ls J REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 Z3N++41 21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Dems ++41 77 217485 Suisse FAX: ++41 21 9480748 Produits G VP du stock pour la Suisse !
¦ Tous les derniers programmes de domaine public ¦ Liste des collections de DP (CAM, FISH). Au TOP de l'actualité ¦ Tests de programmes, photos.. ¦ Demos, jeux... ¦ La parole des distributeurs... ¦ N 1 et N 2 déjà parus' Abonnement de 12 numéros .180F Pour l’étranger (tous pays) ...240F (Avion) ..400F Oui je m'abonne pour 12 numéros à partir du numéro:_ Nom:_ Prénom: __ Adresse:__ Ville:_ Code postal:_ Découpez et adressez votre bon avec votre règlement au nom de Amiga DP à Editions du Mirail, 33 rue Ste Lucie, 31300 Toulouse Demandez
noire ealalogu Description PRIX Disques .Durs A5f0: NOUVEAU! ACCELERATEUR 68030 a 40 Mhz. 120 Mb HD. 1 Méga RAM (ext. à 17 Mb) 2090 Frs A2000: HardCard II+8. 120 Megas avec RAM 2 Mb (cadeau Applimatic) ... 1290 Frs Echange contrôleur SERIE II+8 ... 290 Frs Carte graphique 24 bits Vision 24 avec splitter RGB + Caligari + SCALA- IV24 + MacroPaint 24 ... 3950 Frs Cartes Accélératrices A3000: G-FORCE 68040 + 2 Mb RAM (40 ns) 3490 Frs A2000: COMBO 030 - 25 Mhz. RAM 1 Mb (32 bits) extensible à 13 Mb 1290 Frs A2000: COMBO 030 - 40 Mhz. RAM 4 Mb (32 bits) extensible à 16 Mb ... 2190 Frs A2000: COMBO
030 - 50 Mhz. RAM 4 Mb ... 3190 Frs Mémoire (RAM) 4 Mb pour carte COMBO ... 590 Frs EMULATEUR: AT286 pour A500 HDII+8 ... 490 Frs pratiquement sur toutes les cartes graphiques, il en est a sa version 1.9. Toutes les manipulations d'images existent sur TV PAINT même la convolution et certains traitements d'images sont maintenant proposés. On souhaite que TV-Paint devienne le standard mondial du 24 bits tout comme Dpainl pour IIFF J’ai pu découvrir la version 1.9 pour Tavideo 24 qui devient encore plus rapide et de plus en plus compélilil . Le logiciel TV-Tonls anime parfaitement cette profusion
d'images 24 bits.
Sur le stand Tecsoft un graphiste présentait la palette sur Hartequin et tablette graphique A3, retransmise sur grand écran. Il répondait sur place aux questions des usagers, des annonces au micro ponctuant la présentation didactique du logiciel, f ort sympathique à l'image du salon, d'ailleurs).
La tablette graphique avec un stylo 4 pression ( 14000F) procurent une intuitivité et des possibilités proches de la peinture, d'autant plus que l'on peut paramétrer pas mal de choses (la pression, la forme' du dégradé ou du trait, etc).
La carie Vivid24 a manqué ce rendez-vous de peu, au chagrin de l'importateur. Vitepro. Elle affiche des performances qui décoiffent: c'est une carie orientée 3D. 2048x2048 en 32 bits, avec un processeur graphique .34020 à 40 Mil et surtout de I à 4 coprocesseurs mathématiques, ce qui permet, dans la configuration maximale, de dégager 160 MFIops ci 100 000 polygone s. (27 KF + 5KF par processeur).
Vitepro a montré la carte graphique Resolver de cite DMI, un nouvel outil de présentation.
Présentation Master Cette nouvelle société nous présentait pour la première lois en France la nouvelle carte graphique 24 bus OPAL VISION 24. Cette carte possède de réelles qualités bien que tout le soft el hard n'est pas encore disponible, l u test VITEPRO VSPFE Xanadu présentait ProNetlProBoard, un logiciel île conception de circuit imprimé que nous n'avons pas encore eu le plaisir de tester, et sa carte de digitalisation el d'enregistrement multipisle en temps réel en KiBits destinée aux professionnels du son.
IvoNei est un éditeur de schéma très convivial et puissant, à la hauteur de la référence qu'est Orcad sur PC et Unix (pour ce qui concerne l'éditeur lui-mêinc).
Pour ceux qui ne pratiquent pas l'électronique, on pose ici les composants que l'on souhaite utiliser, et on les relie sans se poser de question.
Le travail du routeur consiste alors à regrouper les composants en circuits standards, et à démêler I écheveau de fils pour en faire ces jolies autoroutes géométriques que vous voyez lorsque vous ous rez votre Amiga.
ProBoard. Le routeur, semble être une solution très intéressante: Placement automatique des bientôt dans Amiga-News sur cette carte et ses possibilités. Le Painter nous a semblé assez, complet.
I. e modem haute vitesse SupraFaxModcm 14400 Bauds avec
compression de données V42bis (57 K Bauds apparents), était
proposé avec le logiciel de fax (il’I.ix. GPFax est un
logiciel permettant d'envoyer et de recevoir des fax,
fonctionnant entièrement à la souris et très intuitif. Il gère
une véritable lile d'attente de fax reçus ou à envoyer et
s'occupe de tout de modem décroche lui-même le téléphone el
reconnaît un fax qu'il communique au logiciel, dans l'autre
sens le logiciel peut à une heure donnée de la nuit
transmettre les fax de la liste d'attente...) Bien entendu, le
modem marche aussi à 9600, 2400 et 1200 Bauds; il passe
automatiquement dans ces modes en cas de mauvaise ligne grâce
au V32bis .
XANADU composants. 5 stratégies d'autoroutage.
Optimisation des circuits déjà routés (pour diminuer la longueur des pisies ou les allers-retours emrc les deux faces), roulage manuel senti-automatique particulièrement puissant (on indique juste les extrémités de la portion de piste non satisfaisante).
En résumé, voici un package très pratique qui va faire pâlir les utilisateurs d'Orcad sur PC: quel plaisir de pouvoir avoir simultanément sur Amiga le module schéma, le routeur et un éditeur pour modifier à la main le fichier intermédiaire (net liste) I Fi ceci pour 8000 F. soit 3 à 4 fois moins que pour Orcad.
Jean-Michel Forgeas Parmi les développeurs présents. Jean-Michel Forgeas (déjà connu pour son éditeur AZ ainsi que d'autres programmes du DP) proposait après 2 ans de développement un User Interface Kit, véritable générateur d'interface utilisateur (interface builder) entièrement piloté à la souris.
Ce logiciel semble surpuissam et comble un vide de notre machine. Je regrette de ne pas avoir eu le temps de le regarder plus à fond au salon (mais Xavier Leclcrcq promet un lest biemôt).
Il offre toute une panoplie d'objets de base enrichissable, gère lui-même les préférences de I utilisateur (langue, couleurs) cl suil une approche oriemée-objet (un objet défini à partir d'un type plus vaste hérite de toutes les fonctions qui s'appliquent à celui-ci).
Le programmeur n'a plus qu'à construire une interface et à accrocher une fonction à chaque objet.
TELECHARGEMENT - AMIGA - PC - ST - MAC JEUX 3615 FDS
1. 0 Soll ti HI télématique à votre service !
Protocole MoonRec SERVICE DOMAINE PUBLIC Collections disponibles FRED FISH 1 à 720 CAM 1 à 656 AMOS-DP 1 a 359 (partiellement) Abonnement Fred FISH Pour avoir une longueur d'avance, abonnez vous à la collection Fred FISH pour au moins 50 disquettes à paraître Elles seront donc chez vous bien avant l'avis de disponibilité dans notre catalogue mensuel eu dans nos différentes publicités.
De plus, le port en service rapide devient gratuit pour l'abonnement !
Les 50 prochaines Fred FISH 750 Frs A partir de 100 disquettes, nous vous offrons les f 0 suivantes !
Les tt»es souligne* sont compatibles avec le 500- 600 MEGADEMOS. MUSIC-DISKS... FDS1356 POWER OF INSPIRATION Megadèmo epoustouflante du groupe Hoü Oder Team Les metteur es routines graphiques et d an-nattons sont tc utilisées FDS1357 STATIC BYTES - CUTCREATIONS Bon muBKt-di&H compose de 9 mus«qufls variées FDS1358 PARADISE - TECHNO TOWER Un music Hk. Consacre a la musique Techno •" FDSl359 INTENSE RAVE VISIONS FDS! 360 DAI - REGENERATION Dè no avec beaucoup de formes géométriques er. 3D qui s anim«nt et beaucoup de cou'eurs FDS!366 THE CULT ¦ LETHAl FORMULA Une excéton» niegadomo composée de
nombreuses animations en 3D partes t-èS complexes mais toujours très flutdes Un très bon choix 1 FDS1369 WILDFIRE - DIGITAL MUSIC ARI Un très bon meganv* ayam des sonores dune très bonne quafcte acoustique FDS.I370MELON DEZIGMQF C.RYSTAL • THE SOS Cotte mégademo curc environ 10 nvnutos C'est un festival d ar.m.itqns rapides cotoroes compte«er. Oi qui utilisent au nneu« les ressources de i Am»ga qui vous sont présentées FDS1372DARKNESS - PARTICLE DREAMS Demo basée essentiellement sur les animations en 3Der les «nages «n Ray Tracmg Des petites sufpr-ses et pan feulantes agrémentent cette
production 1 Mo requis FDS1373RAM JAM - TECHNO MANIA Teçh De ¦ de Techno La sonorités sont très appréciables encore plus st votre Amiga est connecté su» une HIFI FDS1404DESTRUCTRIS - Eric Sang Destruct-is est un |eu de ref'exton -tes ongm.il qui «nclut différentes techniques et effets spéciaux jamais égales dans un jeu de réhexion le but do ce |Ou est d akgnor Exce'ient eiecha CATALOGUE COMPLET EN 2 DISQUETTES CONTRE 20 FRS EN TIMBRES, PAR CHEQUE OU MANDAT ... (AVEC UNE COMMANDE 0 FRS).
Prie do AIRBUCKS 399 F GAUNTLET 3 249 F AIRBUS A320 384 F GUY SPY 329 F BATTLE ISLE Scénario 219F HEARTOF CHINA 349 F BIRDS OFPREY 299 F HOME ALONE 219F CALIFORNIA GAMES 2 269 F HOOK 289 F CARL LEWIS CHAL 279 F HUDSON HAWK 239 F CELTIC LEGENDS 285 F JPP'S GOAL BUSTERS 309 F CIVILIZATION 349 F KILLERBALL 259 F CISCO HEAT 240 F MEGA LO MANIA 245 F COVERGIRL POKER 270 F MICROPOSE GOLF 319F CRAZY CARS III 309 F MOONSTONE 309 F DEVIOUS DESIGN 255 F PERFECT GENERAL 349 F DOUBLE DRAGON 3 242 F PUSHOVER 269 F DUNE (VF) 339 F ROLLING RONNY 235 F DYNABLASTER 309 F SENSIBLE SOCCER 269 F EPIC 264 F STORM
MASTER 279 F FANTASTIC VOYAGE 269 F THE GOOFATHER 289 F FLOOR 13 329 F TORTUES NINJA 2 239 F FOOTBALL CRAZY 298 F VROOM 264 F FORT APACHE 282 F VROOM DATA DISK 189 F FUN RADIO 2 309 F (Autres |eux sur catalogue II!)
IpsonQPius Star24Pius PanasomcPius Okt?4Pius Nec?4Pius Canon Bjt30iej. Canon BjtOfet. Ca-on BJ300 330 Propfintet Canon BJ300330 mode Epson Star9Pius. CanonLBP ü autres imprimantes ou modelés sont egatemont compatibles avec ces Orrvers. Un tableau do correspondance est fourni B**n ire les fichiers de docurnentalion * Série SH (Shareware-Compensé) logroots en Français confiés directement a FDS par tours auteu's (Extrait du catalogue} SH47I SCREEN-PAINTER V2.2 • J P PIETON Exceptent «ogtciei de dessin Concurrent Sb.rewa-e de DPAINT ?
SH505 BOOT MASTER V1.51 - GuiSaume Estrada Pour intervenir sur i© boot des disquettes idéal pour ceu* qui vou'ent personnaliser tours disquettes SH824 GFXCONVERTER V4.0 François LaviaOe Convertisseur d images hyper-puissant qui surpasse sans doute les autres logioelr. Similaires du DP Shi 76 BUDGET V 1.34F Serge Le Lay logiciel da do a ta geston des finances personnelles particulièrement s.mpie a uthser II fonctionne comme un cahier de comptes ordinaire et peut gerer des opérations prêv.sxjnneîtes t Mo requis SH1178 SHVKV1.0 Xavier Leciercq Saddam Hussein et Return CM Lamer Extern-,tnator
Virus K lier permet de tuor ces deux virus en momotfo et sur los drsquottes infectées SH1179 StrHelp V1 -0 Xavier Ledercq Un programme a vde pour les programmeurs en C Lo tester c est i adopte- '
S. H1180 AmlnfoVt.O Xavio-leclercq Un programme pour savoir ce
Que votre Amiga a dans le vent'e 1 II teste la vitesse, vous
indique los numéros de révisons des puces etc etc SH1406
TLKGAMES EQUALITY Un ;ou de re'iex-on en Shareware compote de
ceux partes Cannelés comportant plus dune centaine de tadeaux
A posséder absolument "" La Société TLK GAMES compto b en sur
vos dons pour pouvoir édter d autres reux en Shareware et
taire des mtsos a ,ou'1 Périphériques divers Lecteur interne
Amiga 500 520 F Lecteur interne Amiga 2000 630 F Lecteur
externe 3“ t 2 545 F Lecteur externe 3" 1 2 » Blitz 710 F
système antivirus.
Idem mais compatible X-Copy 790 F Idem mais livré avec X-Copy 999 F Double lecteur externe.Blilz 1.315 F 3”1 2 avec alimentation 220 V. Scanner 1.315 F 400 DPI 64 tons de gris Carte ATOnce Classic 1 099 F IAT286 à 8 Mhz pour A500) ATOnce Plus AT286 16 Mhz 2 390 F + 512 Ko de fast ram.
Câbie Minitel * MoonRec 75 F MoonRec seul (voir catalogue) BUREAUTIQUE FAMILICOMPTE 325 F INFOFILE 475 F PAGE SETTER 2 NC POWERWORKS 870 F PROFESSIONAL CALC 1 990 F PROFESSIONAL DRAW 3 0
1. 190F PROFESSIONAL PAGE 3.0
2. 490 F PROFIL 360 F PROWRITE 3 2 990 F QUICKWRITE 490 F FLOW
3.0 590 F SUPERBASE 4 2 490 F MUSIQUE
A. M A S SOUND OIGIT
1. 130F BIG BANG 1515 F DIGITAL SOUND STUDIO 890 F PRO 24
2. 715F STEREO MASTER 470 F STUDO 24 1 290 F TRACK 24 520 F
LANGAGE AMOS Français 455 F AMOS COMPILER 295 F AMOS 3D 345 F
EASY AMOS 490 F COMPILATEUR GFA BASIC 415F GFA BASIC 3.0 515F
AMIGA 2000 DISQUES DURS GVP HCD » HCD Plus 120 Mo
4. 590 F HCD Plus 215 Mo
6. 990 F Option ? 2 Mo installés .790 F CARTES ACCELERATRICES GVP
Combo 325 25 Mbz 1 Mo
5. 690 F Combo 340 40 Mhz 4 Mo 7 990 F Combo 350 50 Mhz 4 Mo 12
990 F CARTE ACCELERATRICE 68040 68040 à 33 Mhz,4 Mo 19.990 F
EXTENSION DE MEMOIRE SIMMRAM avec 2 Mo 1 490 F SIMMRAM avec 8
Mo 4 490 F Le Petit A miga Illustré Un magazine sur disquette
édité, par FDS. Le no 1 d'octobre 92 (prix de lancement) : 20
Frs Abonnement 11 numéros : 220 F DESSIN & VIDEO ART DEPART
PRO 2 1 t 690 F BROADCAST TITLER 2 1 990 F 8ROAD TITLER SUPER
AE 3.546 F DCTV 4 990 F DELUXE PAINT IV 950 F DESIGN WORKS 690
F DIGI PAINT 3 890 F DIGIWORKS3D 1.015F ELAN PERFORMER 2 0 990
F LIVE' 8 INVISION Plus 5 990 F MEOIASTATION 1.690F SCALA
MULTIMEDIA * ' ' 3.565 F SCALA VIDEO STUOIO I 990 F SCALA
VIDEO TITLER F SPECTRACOLOR 875 F VIDEOMASTER 9 950 F VOLUMN
4D JUNIOR 450 F THE VIDEO DIRECTOR 1 490 F DIVERS BLITZ TURBO
255 F DISCOSCOPIE 3 0 410F DOS 2 DOS 490 F MAC 2 DOS 990 F
QUARTERBACK 390 F QUARTERBACK TOOLS 690 F AMIGA 500 A500+
BOITIER DISQUE DUR GVP HD500 HD500 120 Mo
5. 990 F HD500 240 Mo
8. 990 F Option ? 2 Mo installés .900 F BOITIER CARTE
ACCELERATRICE GVP 68EC030 - 40 Mhz COMBO A530 Turbo . 1 Mo
5.990 F Idem . DD Quantum 20 Mo 9.990 F Idem , 4 Mo de RAM
10.990 F EMULATION GVP AT 500 Mini carte AT286 à 16 Mhz 2.290
F a inse-er dans le mmi slot du boilmi HD500 ou cotui du
«OÜWGVP COMBO «500 TulBo EXTENSION MEMOIRE AMIGA 500 Extension
512 Kohorlorloge 299F E xtension 512 Ko sans horl 249 F
EXTENSION MEMOIRE AMIGA 500» Exlension 512 Ko sans horl 249 F
Exlension t Mo sans horloge 499 F BON DE COMMANDE EXPRESS A
RETOURNER A : FDS-FREE DISTRIBUTION SOFTWARE SARL, 82 rue de
Sailly, Boîte Postale 134, 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX Commande
par téléphone sur répondeur enlre 9h & 12h : 20.02.06.63 - Par
Fax aux mêmes heures : 20.82.17.99 (règlement par Carte
Bleue).
Nombre de disquettes DP : ..X 15 Frs Frs Frs Frs Frs Frs Frs Nombre de disquettes DP X 21 Frs (Série SH) Total au’.res articles Forfail porl el emballage : 25 Frs Forfait recommandation (vivement conseillé) : 12 Frs MONTANT TOTAL à régler par ( | Chèque ou ( ) Mandai joint 1 F p Prénom VILLE Carte Bleue n’ NOM : Adresse Code Postal Amtç.iNew* 109? I i-l rfUKQuM ow» ** t pcockhi par I» Date el Signature Venie Par Correspondance uniquement Mettez un IBM sous votre capot Le monde PC est en évolution très rapide. Les prix des clones IBM ont tellement baissé qu'un PC 386 est
désormais à la portée de n'importe quelle bourse. Le standard actuel en performance s'est établi aux alentours du 386 SX. Processeur bon marché et aux performances acceptables.
Commodore a donc emboîté le pas (mieux vaut tard que jamais) et propose également une carte d'émulation pour Amiga à base de 386 SX.. Peu après. Vortex a également relevé le défi de lancer sa carte passerelle 386SX pour A2000, A3000 et A3000T.
Je ne vais pas pour le moment comparer ces deux cartes, bien que j’aurais aimé le faire. Le modèle Commodore n’ayant pas été disponible à temps pour cela. Ce mois- ci, je vais donc me limiter au test de la carte Vortex.
Je ne vais pas non plus vous asperger de Benchmarks à n'en plus finir pour comparer les MIPS (Mauvais Indicateur de Puissance Système) de GoidenGate aux MIPS d'un quelconque clône SX de derrière les fagots. D'une part parce que dans la jungle PC. Aucun clône ne ressemble à un autre et que les performances peuvent aller du simple au double (et les prix aussi) et d’autre part parce que l'utilisation d’une telle carte d’émulation ne consiste en une alternative à l'achat d'un PC complet que dans la mesure où vous avez besoin d'un PC suffisamment performant et qùê vous voulez économiser de la
place sur votre bureau. A prix à peu près égal, vous obtiendrez de toute façon des résultats similaires si vous optez pour la carte ou si vous achetez un clône IBM. Je vais donc en toute simplicité vous donner mes impressions sur un produit, issues d'une utilisation courante pendant plus d’un mois, en tant qu'amigaïste convaincu qu'un PC. Quel qu'il soit, ne remplacera jamais un Amiga (je n'ai pas de préjugés sur les PC mais je les connais très bien pour avoir déjà souvent travaillé avec).
Packaging et documentation Pas de doute, elle en jette, celte belle boîte soignée contenant une non-moins superbe cane d'apparence propre, bien finie et sérieuse. La première impression est très positive et prometteuse pour la suite de l’aventure. Comme la carte passerelle de Commodore. Golden Gâte est de pleine longueur, alignant les deux bus de connexion Amiga et PC 16 bits destinés à être enfichés dans un connecteur Amiga PC de votre Amiga. Vous trouverez également un manuel en anglais (j’ai un modèle de démonstration provenant d'Allemagne, la version française du produit n’existe pas
encore) très détaillé et bien conçu, avec suffisamment d'illustrations de shémas et de tableaux décrivant efficacement l'installation pour un 2000, un 3000 et un 3000T ainsi que les différentes configurations possibles. Le soft d'émulation tient sur deux disquettes roses (oui, roses) et un socle 68000 est joint pour l'installation dans un A2000. Je reviendrai plus tard sur ce socle. Il n'y a pas de DOS IBM ni aucun autre soft fourni avec la cane.
L’installation Il suffit de suivre les indications du manuel et l’installation dans i’A3000 et 3000T ne devrait, pas poser de problèmes, même pour un débutant. Il suffit d'enficher la cane dans un des connecteurs Amiga en ligne avec un connecteur AT. Pour l'Amiga
2000. L'installation est plus délicate. En effet, il est
nécessaire de retirer le 68000 de son socle et d'insérer le
socle fourni par Vonex entre les deux. Cette opération
nécessite le démontage du bloc alimentation et est
suffisamment compliquée pour n'être effectuée que par une
personne expérimentée. Golden Gâte peut fonctionner sous
la version 1.3 et 2.0 du système d'exploitation de l'Amiga
et ne nécessite pas de carte accélératrice ni de mémoire
supplémentaire du côté Amiga. Bien que la mémoire Amiga
puisse être utilisée en tant que mémoire d'émulation
étendue pour le PC et vice-versa. L'installation du soft
d'émulation sur disque dur se fait automatiquement avec
le programme pévu à cet effet. Les librairies et drivers
sont placés dans les répertoires de votre partition sys
tème Amiga.
Mise en route et préférences PC Une fois tout installé, les préférences PC sont accessibles par le programme "setup’' qui ouvre un écran en mode PC. Tous les paramètres d’émulation peuvent être ici réglés sur deux écrans.
La sélection du langage et du clavier se fait dans le setup de GoidenGate. Avant le démarrage de l'émulation. Le clavier émulé est de type PC AT 84 touches. Il est recommandé de ne pas démarrer de driver de clavier sous MS-DOS. Vous pouvez également choisir l’assignation des lecteurs de disquettes Amiga pour l’émulation. Tous les lecteurs Amiga internes et externes peuvent être utilisés pendant l’émulation. Il y a également la possibilité de brancher soit sur le port interne de la carte, soit sur le port externe, un lecteur de disquettes IBM. Si la carte est équipée d’un contrôleur de
disquettes, des lecteurs de disquettes au format 2.88 Meg sont supportés.
Pour le support du disque dur PC.
Comme pour les lecteurs de disquettes, plusieurs solutions sont proposées. La plus simple consiste à créer un fichier sur une lntuiCalc®V1.2 Le tableur français, dédié à tous ceux qui souhaitent suivre l’évolution de leur Amiga : 1- Un look 2.0 "attractif, support de tous les types d’écran,... Support technique
68. Rue Mademoiselle 75015 PARIS Tel :(1)45 66 00 40 Distributeur
Suisse 1 - Computer Tel : (27) 22 20 00 2- Un grapheur 2D 3D
"très puissant” avec sauvegarde IFF, animation temps réél,
palette de couleurs,... 3- De brillantes présentations :
l’éclat des polices proportionnelles, de véritables
encadrements et des graphes permettront à vos chiffres de
parler clairement, 4- Une intégration totale avec vos autres
applications, grâce à son port AREXX.
5- Une bibliothèque complète de fonctions (financières, mathématiques, statistiques, logiques...) touchant à tous les domaines vous permettront de : gérer vos projets, tenir vos comptes, établir des bilans, faire des simulations, améliorer vos présentations... ' AMEM600 CARTE MEMOIRE PCMCIA 2 MO POUR AMIGA 600 1190F CARTE MEMOIRE PCMCIA 4 MO POUR AMIGA 600 1890 F AMEM600 est un produit fabriqué par ARCHOS ( 1 ) 60 13 90 49 distribué par INNELEC (1)48 10 55 55 CLAVIUS Faites vos COMPTES !!
19 rue Houdon 75018 PARIS T Cl) 42 62 90 19 Fax: (l) 42 6z 95 85 Le Mac c'est pour tout le monde, les A-Max sont là!
* Carte interne pour Amiga 2000 3000 arec:
- Deux prises miniDinÜ RS422idcntiqucs à celles exislam sur toul
Mac récent.
- Compaliblc LocalTalk cl boitiers interface PhoncNel pour
accéder au réseau AppleTalk et à l'impression directe sur
I.ascrWrilcr Apple entre autres.
- Interface MIDI possible ouvrant les portes aux meilleurs
logiciels professionnel s musicaux.
Lecture, formatage et écriture Mac 800K et 1,41 Mo directes sur le lecteur interne de I-Amiga , sans transfert- Lecteur Mac externe toujours reconnu.
L. 'AMaxIl e l II* partagent les mêmes caraclétisliqucs de la
version 2 A A du soft : Compatibilité Système 7, accès aux
partitions AmigaDOS, affichage en scrolling v irtuel jusqu'à
20-18*2048 pixels, amélioration considérable des préférences
"Stariup ”, "I lard Disk SCSI'', et "Memory". Emulation
complète en clavier étendu Apple, indispensable en émulation
PCÇ'Soft 1X1") sous Mac! Emulation de l’Apple SuperDtivc pour
supporter les disquettes 720Kcl l.44Mo avec Apple Eilc
Exchange cl l'émulateur "Soft 1X7'.
Floplical 21 Mo : 349(1 F 5 Disquette*. 21 Mo : 1050 F Le soft A,Max 2.5A est dispo pour les juissesseurs des versions précédentes.
AmaxIt Plus : 3390 Fr AmaxIl avec lecteur floppy externe Mac pour 11 Anima: 2590 I-'r ICD en France? C'est officiellement CLAVIUS Lecteur 3.5 externe Lcct. 3.5 ext+blitz et ant.dick Ext. 1.5 Mo l Mu chip AdIDE : Interface disque dur ATHus intente hautes performances pour A500 1390 l'r AdIDE : Idem sans shufflc board, tous Amigas confondus 990 l'r AdSpccd : Carte accélératrice à 14,7Mhz cl mémoire cachc32K 1590fr AdSpccd ll)K : idem + accélération à l4,7Mhz et mémoire cache 32K 2490 l'r FlickcrFrccVidco : 2390frs * SIMM lM 70ns : 290 fr VENTES AUSSI PAR CORRESPONDANCE Frais de port * O t nous
consulter) Contre • remboursement a partir de 1000 F DISTRIBUTEUR AGREE COMMODORE Document réalisé sur Amiga 3000 et Profevsional Page Génial!
JetCoIon passage en I (uni liions de couleurs de Ue imprimante jet d’encre N&U! Il vous faut posséder n'importe quelle imprimante jet d’cncrc, tout logiciel capable de générer la séparation des couleurs à l'impression cl trois cartouches d'encre vides Le kit prêt à rcmploi:590 fr. Avec trois cartouches vides: 990 fr Expéditions possibles sur simple appel partition Amiga, simulant un disque dur PC. Cette solution, bien que pratique est cependant insuffisamment performante pour être utilisée à long terme. Une autre solution, plus sérieuse, consiste à réserver une partition Amiga entière au PC:
l'accès au disque dur sera plus rapide. Enfin, on peut aussi connecter un disque dur au format IDE sur le bus prévu à cet effet sur la carte.
Les modes vidéo d'émulation supportés vont du CGA monochrome au VGA monochrome. En mode texte VGA. Le mode texte 8 ou 16 couleurs est également supporté, permettant l'utilisation en couleur de logiciels tels que Word, dbase, etc... Sur un A3000. Ces modes sont suffisamment rapides pour suffire à une utilisation soutenue. La voie royale reste quand même l'utilisation dans un des connecteurs PC de l'Atniga d'une véritable carte VGA couleur. Elle s'avère indispensable pour une utilisation professionnelle de Windows ou Geos par exemple. Vortex propose ici encore quelques options intéressantes:
Grâce à un boîtier de commutation, le moniteur multisynchro de l'Amiga peut être utilisé pour l'affichage Amiga et PC alternativement. On peut également connecter un écran VGA supplémentaire, c'est encore mieux.
La gestion de la mémoire d'émulation est également très souple: sur les connecteurs de la carte, il est possible de placer jusqu’à 16 Mo de mémoire sous forme de barettes standard. Parmi ces 16 Mo. 4 Mo peuvent être alloués à l'Amiga sous forme de fast RAM grâce au logiciel "addmem" fourni.
Æ ATTILA , Vous livre plus vite que ses ombres.
Association Loi 1901.
w BP 192 63805 COURNON CEDEX Tél:73-69-48-84 V* DES DISQUETTES GRATUITES COMME S’IL EN PLEUVAIT.
PLUS DE 3000 REFERENCES.
Traitement express sous 48 heures (15 Francs le disk de marque DFDD. 1 gratis par tranche de 10. Dès 30 Disks 12 Frs pièce.
Catalogue (compat.K.S 2.0) contre lOFrs avec vos coordonées.
Utilisation courante et logiciels essayés En un premier temps, j'ai utilisé Golden Gâte pendant un bon moment sans carte VGA ni moniteur additionnel. L'utilisation en mode d’émulation VGA texte 16 couleurs est tout à fait satisfaisante, sans toutefois arriver au niveau d'un PC 386 SX équipé de carte VGA. Remarquons au passage que cette bonne performance dans l’affichage VGA n'est pas étrangère à celle de l’Amiga
3000. Des logiciels comme Word 5.5 ou Dbase fonctionnent sans
aucun problème et la vitesse d'affichage est suffisante,
même pour un travail soutenu. L'utilisation de Windows.
Sans pour autant être impossible, s'est avérée fastidieuse,
la vitesse d’affichage graphique monochrome étant
vraiment insuffisante. C'est ici qu'il a été nécessaire de
recourir à une carte Super VGA 256K (800*600 en 16
couleurs).
25 Mhz 80386SX AT Emulator - Amiga 2000 Amiga 3000 L'installation est totalement indolore, il suffit de l'enficher dans un connecteur ISA de l'Amiga et elle est automatiquement reconnue par Golden Gâte au démarrage. Il n’est même pas nécessaire de passer auparavant par le panneau de configuration.
L’inconvénient est qu'il faut soit acheter un moniteur VGA soit, si vous avez déjà un multisync pour l’Amiga, débrancher et rebrancher le câble à chaque fois que vous utilisez l'émulation.
Vortex prévoit pour bientôt une solution élégante, constitant en une boîte à commutation automatique avec deux sorties VGA pour la vidéo Amiga et PC. Les cartes VGA. Désormais très bon marché. S'avèrent être un investissement plus que recom ntandable pour un travail aisé avec Windows ou toute interface graphique.
Avec la carte VGA. Golden Gâte se montre sous son meilleur jour. Windows tourne comme sur un véritable PC et il n'y a pas eu de problèmes de compatibilité. On oublierait presque l'Amiga.
Conclusion Commodore n'est plus seul dans le marché des cartes passerelles et a même trouvé un sérieux conçurent en Vortex. Le fait que la cadence du processeur soit à 25 Mhz est un avantage à prendre en compte dans la balance. La gestion de la mémoire d’émulation du côté Amiga comme du côté PC est très souple et permet à la carte, quand elle n’est pas en service, de s'improviser en extension mémoire pour l'Amiga.
Sur le 3000 utilisé, Golden Gâte a tendance à dérégler l'horloge interne de l’Amiga. Selon Vortex, à qui nous en avons fait la remarque, cela est dû au fait que Commodore a utilisé des quartz de types différents pour certains A3000. C'est un bug au niveau du soft, qui est en cours de réparation, nous a t-on promis.
Bref, un produit intéressant pour tout possesseur d’Amiga 2000 et 3000, avec un avenir intéressant, Vortex vient de nous annoncer en exclusivité que ce mois-ci encore, un modèle à base de 486SX 25 Mhz allait être disponible.
Léon Guilbirds Constructeur Vortex ComputerSysteme GMBH Falterstrasse51-53, D-7I0I Flein Tél. 07131-5972-0 entre 5000F et 6000F TTC Prix: vida 24iai
* W de ttodwü + fiiAjt*ti ... LES MEILLEURS SYSTEMES, SOFTWARES
& PERIPHERIQUES MUSIQUE JEUX INFOFILE PROCALC TABLEUR MAXI PLAN
IV INTUICALC AVENTURE DUNE ISHAR MONKEY ISLAND DISCOVERY CELTIC
LEGEND ORK SIMULATION SIMANT Simul Tournis GRAND PRIX SILENT
SERVICE II F19 STEALTH FIGHTER M1 TANK PLATOON TURBO CHALLENGE
II EPIC BARS & PIPE fra. 1190F BARS & PIPE Pro 3190 F B & B
MODULE 435 F STEREO MASTER 470 F CARTE SUNRISE 4990 F
AMASSAMPLER 1140F DIGITAL SOUND STUDIO 890 F PERFECT SOUND 3.0
720 F SONIX 2.0 Version Fr 425 F PRISE MIDI + Câble 390 F DELUX
MUSIC CAT SET 590 F BATTLE OF BRITAIN 300 F BOB MISSION DISK1
230 F SUPERSKI 2 NC SPECIAL FORCES 320 F AIRBUS A 320 400 F
VROOM 230 F EPIC 260 F BATTLEISLE 240 F EDUCATIFS TOUS LES ADI
DISPONIBLES NC 285 F 340 F 330 F 330F 320 F 280 F 340 F 340 F
340 F 280 F 280 F 210 F 260 F BUREAUTIQUE PAGESETTER II 990 F
PROFESSIONAL PAGE 2400 F PRO DRAW 1190F SUPERBASE IV 2490 F
PROPAGE 2.1 + PRODRAW 3.1 2990 F CONFIGURATION VIDEO FILTRE DG
40 pour digit 1620 F GST 40 PAL en CINCH 2290 F GST Y C EN DIN
Y C 2450 F GST GOLD ASF fondu inclu entrée Pal secam Y C CINCH
4390 F sortie secam Y C CINCH MSP 3400 BROADCAST YUV 22990 F
NERIKI DESKTOP Y C BROADCAST13990 F VIDEO PLOT pour montage en
time 1 ou 2 lecteurs enregistreurs de 4990 F à 9900 F PROFIL
EXCELLENCE 3.0 NEW KINDWORDS 3.0 GST GOLD SFP Fondu inclu
entrée Pal Y C CINCH sortie Pal Y C CINCH inclus filtre 5680 F
GST GOLD Pro fondu inclu entrée Pal Y C Sortie Pal Y C Semie
BROADCAST 7600 F VITECH VIDEOMASTER DECIS BROADCAST YUV +
titrage 9990 F LANGAGES EASY AMOS AMOS VF AMOS COMPILER AMOS 3d
DEVPAC V3.0 GFA BASIC 3.0 COMPILEUR BASIC LATTICE C ++
QUATERBARCK QUATERBACK TOOLS DOS TO DOS CAN DO DIRECTORY OPUS
490 F 490 F 295 F 375 F 790 F 675 F 890 F 2790 F 490 F 790 F
390 F 950 F 590 F PROMO GFA BASIC 3.0 + AMIGA 500 AMIGA
• nu 2490 F 3890 F 3190 F 4590 F 690 F 1190 F 1690 F 499 F 710 F
3490 F 4390 F 3590 F 2890 F A 500 A 500 avec 2 Mo + Multistart
II + ROM 2.0 A 600 A 600 HD 20 Mo Extension 1 mo pour 600
Extension A600 2 Mo en Fast Extension A600 4 Mo en Fast
LECTEURS EXTERNES Lecteur simple PC 880 E Lecteur copieur
anti-virus PC 880 B Lecteur CDROM A 670 DISQUE DUR PROTAR SUPER
PROMO HO 52 Mo + 2Mo + alim.
HD 52 Mo QUANTUM poss. Ext. 8 Mo av. Alim.
HD 120 A 2000 W 2.0 5190 F Disque Dur GVP 52 Mo équipé 2Mo ext. 8Mo 4390 F Crt. Ext. SIMMRAM 2 Mo 1790 F Extension 2 Mo pour SIMMRAM 850 F PROMO FLIKER FIXER Ecran VGA pour PAO, CAO, DAO 3890 F avec SVGA 1024.768 4290 F CARTES ACCELERATRICES GVP COMBO 325 - 25 Mhz 1Mo 5990 F COMBO 325 - 25 Mhz 1 Mo èquip. HD 52Mo 7900 F COMBO 340 -40 Mhz - 4Mo 8800 F COMBO 350-50 Mhz 15990 F Ext. 4Mo sup. 32 bits 2290 F MERCURY 68040 - Ext. 32 Mo 19990 F Cart. Acc. Fusion Forty A2000 68040 33 Mhz 15990 F Cart. Digitaliseur son Sunrize AD 1012 bits + Studio 16 4990 F Publicités et photos non contractuelles -
Les prix s'entendent TTC 18500 F 28990 F 14900 F 2190 F 4990 F 4590 F 15990 F 19990 F 595 F 695 F 850 F 240 Mo Nous téléphoner DISQUES DURS GVP HD 500 52 Mo HD 500 52 Mo+ 2 Mo HD 500 52 Mo + Carte AT 500 Emulation PC AT 16 Mhz HD 530 50 Mo + 50 Mo 6400 F DISQUE DUR ARCHOS 50 Mo 2990 F % 14490 F 1990 F OUVERTURE à PARIS S2P vous attend prochainement à PARIS.
Pour tous renseignements tél. Au 47 05 7814 NOUVEAU DISQUE DUR A530 GVP pour votre AMIGA 500 2 fois plus rapide qu'un Ak ' 68030 40 Mhz + 52 Mo+ 1 Mo 68030 40 Mhz +120 Mo + I Mo NOUVEAUTÉ enregistrement sur vidéo image image à 50 Frs la secon S2P Lille 61, Rue de la Monnaie Tél : (16) 20 74 50 60 Appelez nous pour connaître les dernières PROMOS !!!
CARTES GRAPHIQUES 16 Millions de couleurs12 24 bits Carte Archos Avidéo 24 bits + AVPain! + Opéra 3990 F DCTV PLUS TVPaint 4990 F Vision 24 de GVP en composite avec Caligari 2.0 + Scala + MacroPaint IV 24 Idem en composante ‘VOIR PUB" + logiciel pro TVPaint traitement 16 Millions couleurs VD 2001 DIGIT GENLOCK16 M. couleurs + TVPaint MONITEURS ECRAN 1085 S 2190 F - ECRAN 1960 4800 F - ECRAN SVGA 2490 F CARTES EMUL PC AT et MAC VORTEX AT ONCE + 286 à 16 Mhz COMMODORE 2386.386 à 20 Mhz CARTE AMAX II + CARTE ACCÉLÉRATRICE GVP F40 pour A3000 (4 Mo) GVP 68040 pour A 2000 (4 Mo) DIVERS CARTE ACTION
REPLAY MK III 500, 500+ POUR AMIGA 2000 LUNETTES 30 XSPEC IMPRIMANTES BJ10EX 2290 F - CITIZEN 224D 2490 F - DRIVER AMIGA 100 F 1290 F ™ PAINT Tt liïla9e 16 M de couleurs 2360 F ""SèécùxU Vwm II Ext. Mém. Sans horloge 512 K .. 220 F Ext. Mém. Av. Horloge 512 k .....290 F Ext. Mém. 500 + 1 Mo 670 F Ext. Mém. 500 1,5 Mo .....990 F Ext. SIMMRAM 2 Mo .850 F SY OUEST 44 Mo int.+ cartouche ..4290 F Meg A CHIP
2000 500 ....1990 F Ext. 4 Mo pour A 3000 (page) ..... 1790 F Kit 2.0 Commodore + Multistart II ..1190 F Rom 13 + Multistart II "Ctrl AA” .790 F Scanner JX100 Couleur ...5990 F TOUS CABLES DISPONIBLES PRIX IMBATTABLES • NOUS TEL.
ART DEPARTEMENT PRO 1750 F DELUXEPAINT IV 790 F DIGI PAINT 3 + ELAN PE 690 F VOLUMN 4D JUNIOR 450 F Kit MEDIASTATION + 3 Softs 1890 F IMAGINE 2.0 V.A. 2390 F CALIGARI 2.0 2990 F REAL 3D PRO VF 2490 F BROADCAST Titler 2950 F PACK VIDI (digitaliseur) 1290 F PRO TITLER 990 F SCALA 500 690 F - SCALA Vers. Pro 2390 F VIDEO DIRECTOR contrôle magnéto 1490 F PERIPHERIQUES DESSIN 450 F 1990 F 490 F 790 F Après de nombreux mois d'attente, la version Amiga d'IP sort enfin en France sous le nom d lmage Master. Distribuée par EVS elle nous réserve de nombreuses surprises qui ne manqueront pas d’intéresser
tous les manipulateurs d'images que sont les utilisateurs d'Amigas. Désormais Art Department Pro, qui régnait seul dans cette catégorie de logiciels, a beaucoup de soucis à se faire avec la sortie d'image Master.
Présentation Image Master (ou 1M) se présente sous la forme d’un ensemble comprenant quatre disquettes et un livret de 200 pages.
Sur les deux premières disquettes se trouve le logiciel en version 68000 et 68020 30 plus un utilitaire Film View. Les deux autres disquettes sont un assemblage d’images sous différents fonnats ainsi que des docs complémentaires sous fonne de fichiers.
L installation du logiciel sur disque dur est on ne peut plus simple: il suffit de copier le programme où vous voulez dans votre disque dur par simple déplacement d’icône sous WorkBench par exemple.
La documentation est une des plus complètes qu’il m’a été donné de voir. J’ai beaucoup apprécié la description des comman- i i i 3E3E r 1 r 8 Cotor 16 Color 32 Color lo-Res 64 Color Lo-Res Lo-Res lo-Res Hilf-brtte 64 Color 128 Color HrfKina IFF IFF IhtfiïiN ¦Sir HfiH-E RE6 No» B5H lune HRN-E REG Hode G6M Rv9 HRH-E REG Hode HRH-E REG Hode Standard EOD Dither | ,8HKt HRH-E Mode 24-b i t rentier 256 Color DCTV DCTV rm.c. .
GIF 3 bit plane 4 bit pim cflwca Done | des avec une image du résultat à l'appui. La version que j’ai entre les mains est pour le moment en anglais mais EVS nous la promet en traduction française très prochainement.
Avant de lancer le logiciel assurons nous d’avoir assez de mémoire. Ce type de programme est très gourmand en mémoire sachant que toutes ses opérations intentes s’effectuent sur 24 bits même si votre image de base n’est qu’en 4 bits par exemple. La conséquence pour Image Master est que la taille minimum de votre RAM doit être de 3 Mo de Fast et 512 Ko de Chip. C’est vraiment le minimum vital pour utiliser le logiciel. Avec 5 Mo de Fast et 1 Mo de Chip c’est beaucoup plus sûr. Ici un utilitaire comme GigaMem (voir test Amiga-News du mois dentier) s’avère indispensable surtout si on travaille
avec de nombreux buffers et avec UNDO. Le test est fait avec un A3000 équipé de 8 Mo de Fast, 2 Mo de Chip et 20 Mo de V-Mem (Gigamem).
Le Logiciel Image Master est la version Amiga de Image Professional livré à l’origine avec HAM-E de Black Bell System (le HAM-E a été retiré de la vente aux USA récemment). Une version spéciale d’IM existe aussi pour les cartes FireCracker 24 de chez Impulse (carte non commercialisée en Europe pour des problèmes techniques d adaptation). Comparé à la version que nous avons pu tester avec le HAM-E (IP), Image Master a un peu évolué avec une présentation plus aérée et certaines nouvelles fonctions.
Image Master acepte tous les modes Amiga IFF de 2 à 24 bits de profondeur et quelque soit la résolution d’écran jusqu’à 32767 x 32767. Comme on l’a dit plus haut. IM travaille en 24 bits et va donc nous permettre toutes sortes de sauvegardes: ¦ IFF de 2 à 6 Bits plans ¦ HAM 6 et 8 bits 256 couleurs ¦ IFF 24 bits ¦ GIF 8 bits ¦ HAM-E ¦ DCTV 3 et 4 Plans Le logiciel est d’utilisation très aisée et intuitive. En théorie, on ne doit pas taper quoi que ce soit au clavier (sauf les noms pour la sauvegarde), toutes les actions se manipulent à la souris. Pas de menus mais une invasion de gadgets à
clicker sont présents pour toutes les fonctions. De plus toutes ses fonctions ainsi que leur paramétrage sont pilotables sous Arexx. La documentation est à ce sujet bien complète et de nombreux exemples sont présents même pour le débutant.
Le tableau ci-dessus illustre bien l’esprit d'image Master et de ses gadgets, chaque gadget appelant un nouvel écran jusqu’à l'action finale.
Les fonctions Image Master possède une quantité de fonctions et de possibilités de travail sur les images rarement vue sur Amiga (ou ailleurs) dans un même logiciel. C’est cependant plus un outil d'effets spéciaux et manipulation d'images qu’un logiciel de traitement d’images. Certaines lacunes dans ce domaine et notamment l’absence de masque de convolutions à valeurs négatives par exemple le limitent pour un traitement d’images plus poussé. Quoi qu'il en soit, la manipulation des images il connait et il possède certaines fonctions vraiment très spectaculaires. On ne peut pas toutes les
énumérer, il faudrait plus de pages à Amiga-News pour cela. On va essayer d'énumérer celles qui nous ont semblé les plus intéressantes.
Tout d'abord un petit tour vers les fonctions de tramage des images. Elles sont assez complètes. Ce type de tramage est indispensable pour simuler les 16 000 000 de couleurs avec du HAM par exemple.
Pour les adeptes de la PAO il se trouve qu'image Master a aussi pensé à vous avec son écran réservé à la séparation des couleurs en fichiers que ce soit en Trichromie, Quadrichromie et même une option 12 bits.
Sur le bas de l'écran se trouve le premier menu comprenant le gadget de Chargement Sauvegarde des fichiers. Nous en avons déjà parlé. Ensuite vient le gadget de Composition des images.
Cette option réclame énormément de mémoire car c’est celle qui nous permet d’ajouter, de soustraire ou d’effectuer toutes sortes d'opérations logiques ou spéciales sur deux images en mémoire pour en créer une nouvelle, résultat des deux premières. Ici aussi les possibilités sont très complètes et même bien plus que sur AD Pro qui lui ne fait qu’ajouter deux images. Continuons avec le Gadget Process. C'est d'après moi le coeur du programme. Pratiquement tout ce que l’on peut imaginer sur la manipulation des images est ici présent. Que ce soit des effets spéciaux de relief, 3D, pixelisation...
ou des opérations plus proches du traitement d’image comme la création personnelle de masques de convolu- tion en matrices de 9 points, tout y est. Nous n'allons pas énumérer les fonctions de Image Master dans cet article mais voici une petite idée de ce que l’on peut y trouver: Point Cellular.
Asterisation, Contour, 3D. Relief. Lined, Wave, Mirror, Tile.
Donte, Explode, implode. Caricature etceatera. Etceatera. Chaque traitement de l'image peut s’effectuer soit sur la totalité de l'écran soit sur une portion de l'image définie par l’utilisateur à la souris selon la forme désirée. Toutes sont paramétrables selon l’influence de la fonction sur l'image.
Continuons notre rapide tour d'horizon du menu principal.
Nous trouvons maintenant une partie nommée Paint Panel. Ce n’est pas un logiciel de dessin à part entière. Il sera quand même possible ici de dessiner des rectangles, ellipses, des droites, des lignes ou d'écrire sur l’image, cette partie étant plus utile pour signer et ajouter un détail rapide à l'image que pour essayer de dessiner comme un vrai logiciel de dessin 24 bits. Effectivement tout dans ce logiciel étant traité en 24 bits, c’est une façon détournée de dessiner sur une image 24 bits sans carte spécifique.
Mais bien évidemment en ne voyant le résultat que dans les résolutions Amiga.
Vient ensuite au menu le gadget Display Panel: ici pas besoin de s'étendre plus sur la question, on en a déjà parlé au début.
Le Buffer Panel est réservé au UNDO par exemple et à la création de buffers où seront stockées les images ou les parties d'images. Une bonne quantité mémoire est cependant nécessaire si l'on veut travailler avec plusieurs images en mémoire.
En continuant, on trouve maintenant le Macro Panel dédié bien sûr aux macro commandes qui vont permettre de piloter totalement Image Master par l'intermédiaire de Arexx en créant des scripts dans ce langage de programmation. Ces scripts seront attribués aux touches de fonctions du programme; le logiciel est utilisable aussi de l'extérieur grâce aux possibilités d’ARexx.
Enfin le Setup Panel est lui réservé aux préférences du programme définies par l'utilisateur.
D’autres possibilités sont à découvrir dans Image Master dont l'option Multi Frame et bien d'autres.
En Conclusion Image Master est un must sur Amiga en ce qui concerne la manipulation des images et les effets spéciaux. La quantité d'opérations applicables à celles-ci est suffisante pour pratiquement tout faire.
Il semble inévitable de vouloir le comparer avec Art Department Pro. Qui se situe dans sa catégorie. Image Master possède, on vient de le dire, une infinité d'effets spéciaux que n’offre pas AD Pro. Pour ce qui est des sauvegardes d'images et des formats particuliers. AD Pro est plus complet ici. La rapidité de traitement est aussi plus rapide sur AD Pro. Image Master possède lui, contrairement à AD Pro. Un véritable UNDO bien utile. Pour une utilisation plus professionnelle et en traitement d'images pur.
Image Master est complet surtout pour l'addition et la soustraction d’images (soustraction que n'offre pas AD Pro); cependant le masque de convolution d'image Master est limité à une matrice de 3x3 fixe, ce qui n’est pas grave en soi, mais ne permet pas une programmation de valeurs négatives, ce qui est un grave problème pour ce type de masques (AD Pro permettant des matrices de 5x5 et des valeurs négatives, le masque de convolution programmable étant le plus employé dans le milieu du traitement d'images. C'est donc pour ma pan le seule ombre au tableau. Image Master est à ce jour sans aucun
doute le logiciel de manipulations d'images sur Amiga le plus complet. Il est à recommander à tous les amoureux de l’image.
Eric Laffont
E. V.S Informatique 15 allée du Gros Chêne , 78480 Verneuil sur
Seine Tél: (1) 39 71 19 41 Fax: (l) 39 65 67 02 13311 2500F.
Documentation en français.
Distributeur: Dernière minute: Image Master pilote de façon parfaite pratiquement toutes les imprimantes couleurs. De plus c’est le seul logiciel sur Amiga à gérer les imprimantes Calcomp et autres thermiques couleur et ce avec le driver du Work- Bench sans aucun problème et en respectant les spécificités de l’imprimante.
Image Master Process Options
• fflr wiwisrlttlïrl-- *• » «- «- Sir, El» falsn llw- Paint lia
C,l» Priai Ctllnlv PraS Katar- »ll»l» F,„ (,|W ifini iiwa Mit
... tort total. Betitn Iwleto Salral „ ru» ru» eu» si» opu* ii»
"lrw i ti mu niiiit mu p.
II. Ira lnatt 1» ‘ "'I Stn»a»kic Ikatowi IrvsiM ElwillK* !
Lavante* . ..._____ Mil W 11»»» P»spirtinn |CI» 6a* Iik»
total. * ' & "* X-S»«s lta CliHbP II» I» «anton Ira Palatta
la» Pitbnr toiIJ Palatta Bak. Caetnnr 1-8 (« »-£ Iw» Skiw Llw
Ml lai lato PltBar Stortord 1 MjVStMfltS 1,1.1 Cmottlow ni
• ri toanatrli !
Transférant Inns laanal .. (ffasts | lo-sizia» x’A Cliffiftl 1 u' 1 | KM | I 'J ial 1 Hat» 6r allant Bas» I S» | - | Sot kilo lUtoçrm EvilMttM (olcoloto ?h Hoomto Dutowo SSK («i Calera Patina la k«rena Mjast iKtrwmn Mo Cantrast ritètDMi itmt (oltrlzt Hoko 1 Hokt 1 Sot t« 1 Pou|l« | Color |wt«ràtiM M£»t II l»*r Trwsfems ».to IlItWf h ko» loaco Color loloot* liiot*» to tlock firoo F « 11 tan*» N- fetti çy* Isf r*rcH Moule KiIVim CflffKt tW koa Cwtroit Corrodioa T* *r ta- («fltwr (MtMf S Iklckan |pL".|!iiî|!ni; COMKt Oit- COMKt BtiC «ESC lafea Lu.lt filtre Clara 8l» j Carra Iw ton.
Fonctions principales Q0CZ] 0l!HI00OS[Z]n StiftdHd 1 1,1.1 UjfttfMft» | FiltOM iNMtrlc TroMfimittonf ffiîiî! | lo-slziftf I Sol I Wtoo 1 mi Clitfiof | KM | Coler | Sot 1 Roko 1 Print EroKiflt | Noik | Broa Mo l*U Iao*o Fil Sm os »4-blt Iff ni» t ru» Sot Imw 1M* Sot U&itr 1 Sot litkor Siz | Trw CflOf SoOKOtl ** Ralti-frm Sooooki II II L eod Inof Risk l«w Inon rtosk Mo Exil I Fil» , Coup,» I fnciii1 Paint I Plsnla» | tofftr Bairo I Salw Info !M l t Panai Panai Panai | fanal | Panai | Panai ( Panai. Panai | ans*» Infa Pistrlkat»s Cw»i|6l Irfn Cnaal Clara fraa Paawaa Err» Canal tx Pruur, Las.
Inc («Para «ata ImsS flaad Caatral to-ff» SX Pnna lie* or (MMSltlOM Celer Kryod (•Motitim Celer | RI|»ftroic 1 Ih‘coI RK«*iaotiMt | CeewitiMM | CewitlMU Sfotiol CmMsitioas Ce*o»«ti* Cwtrtls Mo lwnk. Entamai Editw Utt Elit» E..l»la levantin Batrn Laat Sa» E4il Baire fat Haora lai Batrt Usina Bacra (anlanls CtoMO 1 Cit Mt K« Ifttk | Km Irmb Sot Sto orO »r«îfc S4 «raa | ial Irest flll | fata teaata Mjnst talHl Palatta| tawa Select So c*d Boho L»U Vo*90 Sm tOOff Stl Itm* II«J| •*“ r_i. 1 *»» (srwat F,,,‘ | aM lasin Jaliw Cl» Palatla Haaniai lud Sottie»!
Sm . , Sottiw Kill Prlinarv tofl» t Il Pllar Mt(H Ban iaffK PalKt Prmsrr tofl» Sal»l laitnnarr Paft»
U. ) Central ¦M Rlnana 1 taslnra la toff» | If* Infftr to»
Carrant toi itiena», toit Carrant an. Liant Ctrl tolnck a
totfar Pat Cartel fltattl fit it ial C»rant Si» l DPI ton.
An :itomio dam murklô rôconï Par le professeur Zorglub Muridés: ( du latin mus.
Souris ) Zool. Famille de petits rongeurs caractérisés par une queue longue couverte de poils ras. Et qui vivent cachés ( ex: campagnol, gerhille, hamster, lemming, mulot, ondatra, rat. Souris ).
Lamento sur la souris mécanique Suite à mon article paru dans AmigaNews de mai 1991. J'avais adopté une souris très économique, la Speed Mouse el j'en ai été ma foi fort satisfait pendant un peu plus d'un an.
Las, les souris à boule ont toutes le même défaut, les galets s'encrassent et régulièrement il faut les nettoyer. Elles sont également sensibles à l'état de la surface sur laquelle on les fait rouler. Le principe même de leur conception demande un compromis mécanique délicat: prenons le cas d'un déplacement en X. La boule doit présenter un coefficient de frottement fort avec le galet X pour l'entraîner sans défaillance et avec le tapis ou la table pour rouler sans glisser, mais par ailleurs un coefficient de frottement suffisamment faible avec le galet Y pour pouvoir pivoter sur lui sans
le faire tourner. Sur un tapis souple, la pression de la main peut être suffisante pour que les patins de la souris s'enfoncent, la boule remonte, son centre n'est plus dans le plan des galets et les problèmes de frottement s'accentuent. Lors de mouvements diagonaux, la boule doit à la fois pivoter sur les deux galets et les entraîner. En fait, il faudrait plutôt admirer le talent des constructeurs qui ont en général bien résolu ces problèmes.
Par ailleurs, un des microswitches de ma Speed Mouse, un peu trop bon marché sans doute . A fini par défaillir: comme par hasard, la Speed Mouse avait disparu du marché français entre temps et pas moyen d'identifier le constructeur du microswitch défectueux.
J'ai donc remis en service ma souris Commodore d'origine, elle est de très bonne qualité, mais elle a bien entendu les mêmes problèmes d'encrassement des galets et surtout elle est lourde.
Tout cela pour dire que lorsque Someware m'a proposé l'essai de la souris Boing!. Je ne me suis pas fait prier, (fig 1 ) Nirvana avec une souris optique La souris Boing! N’est pas une nouveauté, il y a déjà un bon moment qu’elle est apparue dans les publicités de revendeurs dans AmigaWorld.
Elle m'est arrivée dans un carton assez sobre, et même extrêmement sobre, orné seulement d'une étiquette très discrète, sans notice de documentation, mais accompagnée d'une disquette d'utilitaires et d'un tapis de souris qui est en fait un plateau d'aluminium recouvert d'une sérigraphie et muni par dessous de quatre minces patins de caoutchouc anti-dérapant.
La souris elle-même est très légère, elle glisse sur le plateau par l'intermédiaire de patins en feutre, ce qui assure un mouvement très doux. Elle est munie de trois boutons, bien séparés, ce qui évite d'en presser accidentellement deux du même doigt; ils sont suffisamment en saillie pour les senlir du bout des doigts et les trouver sans avoir à regarder la souris; les microswitches utilisés sont d'un type tel que l'enfoncement ne demande qu'une pression légère; le déclic est franc, sensible au toucher et accompagné d'un bruit discret: de la sorte, l'utilisateur dispose de tout le
"feedback" dont il a besoin pour assurer des clies fiables. On sent derrière tout ceci une réelle recherche d'ergonomie. Le seul reproche que j'aie été tenté de faire à la réalisation mécanique est la dimension du boîtier que j'aurais bien aimé plus long de deux ou trois centimètres pour avoir un contact avec la paume de la main. A l'usage toutefois, il m'est apparu que cette longueur limitée permettait de dessiner des détails par simple flexion des doigts, le poignet restant appuyé sur la table.
La sensibilité est classique.
200 points par pouces, déterminée comme toujours en mesurant le déplacement pour une traversée d’écran (80 mm pour 640 pixels). Cela colle également avec le pas de la grille du plateau, soit 20 lignes au cm.
Un essai avec la loupe de Dpaint montre qu'il n'y a aucune difficulté à se placer au pixel près. La grande légèreté, la douceur du glissement et fig 1 Exercice de dissection La souris Boing! Présente sur le ventre deux ouvertures assez distantes l'une de l’autre dans chacune desquelles on distingue la tête d'une grosse diode électroluminescente et une lentille en plastique. De l'une des ces ouvertures s’échappe un flot de lumière rouge, de l’autre rien, du moins rien de visible, car il s’agit vraisemblablement d'infrarouge.
L'absence de toute saccade due aux petits problèmes de boule mentionnés ci-dessus la rendent très agréable pour le dessin.
Une chose un peu particulière, qui pourrait surprendre, est la définition des axes X et Y. Dans une souris mécanique, l’axe Y est l’axe de symétrie longitudinal de la souris, l’axe Y lui est perpendiculaire, l'orientation du tapis n’intervient évidemment pas.
Dans le cas de la souris Boing!, les axes de détection du mouvement sont ceux de la grille du plateau .
Autrement dit. Si vous mettez votre plateau à 45 degrés, et déplacez la souris latéralement par rapport à elle-même, votre pointeur se déplace en diagonale sur l’écran. Voyez la figure 2. Est-ce à dire que l'alignement de vos mouvements par rapport au plateau est critique ? Absolument pas. Car en fait pour obtenir un déplacement horizontal du pointeur à l’écran, c'est tout le système oeil-main- cerveau qui travaille et fait les corrections nécessaires. Votre plateau peut donc être de travers sur votre table, vous ne vous en apercevrez pas; de même, vous pouvez tenir votre souris de
travers, vous ne vous en apercevrez pas non plus. De travers, oui. Mais dans certaines limites, assez larges il est vrai; toutefois, ne vous amusez pas à tourner le plateau de 90 ”, car à ce moment vous n'aurez plus le contrôle du pointeur en Y. ce qui est normal vu la manière dont fonctionnent les circuits. Il faut simplement le savoir et ne pas en conclure que votre souris est en panne.
La souris fonctionne parfaitement lorsqu'on recouvre le plateau d’un film plastique transparent, ou d'une plaque de verre fine (1 mm).
Le plateau est assez petit (19 x 17 cm), mais je n’ai pas trouvé cette taille gênante, même pour jouer à MarbleMadness! (mon test classique du comportement dynamique des souris) qui n'a posé aucun problème. 11 existe un plateau plus grand (23 x 28 cm), toutefois actuellement assez cher (voir plus bas).
En bref, j’ai retrouvé avec plaisir les caractéristiques d’une souris optique.
Ouvrons (Fig 3). On aperçoit les trois microswitches, les deux diodes électroluminescentes, les deux lentilles qui sont des billes de plastique de 6 mm de diamètre, puis deux composants photosensibles (Fig.
4) qui reçoivent la lumière réfléchie par le plateau via les
lentilles et deux miroirs situés dans le couvercle de la
souris.
L'ensemble est séparé du fond du boîtier par une feuille de carton alu- ntinisé. Cet écran étant relié à la tresse métallique qui gaîne le câble. C'est la première fois que je vois ce genre de blindage dans une souris Amiga.
La figure 5 donne le schéma du trajet des rayons lumineux.
Le système optique lentilles- miroirs projette sur les composants photosensibles une image de la trame du plateau. Celle-ci est constituée d'une grille formée de barres horizontales noires et de barres verticales bleues sérigraphiées sur le fond d’aluminium, le tout recouvert d’un vernis protecteur.
En utilisant un miroir extérieur, le couvercle de la souris étant enlevé, on constate que la trame du plateau est agrandie pratiquement à la dimension de l’ensemble des 4 pavés des capteurs photosensibles. Ces 4 pavés sont connectés directement à des entrées du circuit intégré de mise en forme, dont les sorties fournissent directement les signaux qui vont à l'Amiga. L’ordre dans lequel ces pavés captent les transitions lumineuses détermine le basculement du circuit qui donne le signal direct ou le signal en qua- Miroir drature. Reportez-vous le cas échéant à l'article de mai 1991. C’est le
traitement de ces deux signaux par les circuits de l'Amiga qui détermine le sens du déplacement.
De plusieurs essais sur des codes à barre de différentes teintes de bleu, j'ai été amené à conclure que le capteur de l'axe X voit tout, alors que le capteur de l’axe Y ne voit que le noir; ceci explique que la souris continue à commander le pointeur en X lorsque l'on tourne le plateau de 90%, alors que l'axe Y ne marche plus. Le système adopté par la souris Golden Image ne donne pas lieu à ce comportement (voir de nouveau l'article de mai 1991 ). Par contre, cette souris ne donnait qu'une résolution de l'ordre de 170 points par pouce contre 250 annoncés, ce qui d'ailleurs ne se révèle pas
gênant à l'usage.
Le deuxième circuit intégré sert à la transmission des signaux des boutons; c'est une solution soignée, rarement utilisée. Qui a l'avantage de nous mettre à l'abri des rebondissements de contacts des microswitches.
Fis 5 Les utilitaires d'accompagnement Comme vous avez pu le constater, la souris a trois boutons. C'est un must sous Unix, mais c'est loin d’être sans intérêt sous AmigaDos.
En effet, des programmes du type MachlV. Ainsi que le célèbre éditeur dnte de Matt Dillon. Permettent l'écriture de macros qui font usage de ce troisième bouton.
Mouse Systems, fabricant de la souris Boing!, livre avec celle-ci une disquette contenant trois utilitaires: toBack&Front qui permet d'amener une fenêtre à l'avant ou à l'arrière-plan.
Via une large palette de combinaisons de touches, entre autres en utilisant le bouton central MBPress. Utile surtout dans un script AmigaDos ou AREXX, qui détecte toute pression sur un bouton de souris, y compris le bouton central MMBShift qui fait remplir au bouton central la fonction de la touche Shift.
Ces programmes sont accompagnés de leurs sources en assembleur.
Considérations ménagères sur le tapis.
Comme dans le cas de la souris optique de Golden Image, l'optique étant fermée et les microswitches de bonne qualité, les problèmes de maintenance ne peuvent venir que du tapis. Dans le cas de la souris Golden Image, on a pu constater à la longue des craquelures dans le film plastique de protection de la trame, d'où des défauts locaux de fonctionnement: ces craquelures apparaissent également si on plie le tapis.
Dans le cas de la souris Boing!. L'usage normal ne devrait pas amener de détérioration, mais si vous pliez le plateau, il est mort ! ( vu son épaisseur, il faut le vouloir ). Par contre vous pourrez verser dessus café, yaourt, jaune d'oeuf et tutti quanti, il se lavera facilement à l’eau et au savon. Si vous utilisez un solvant méchant comme l’acétone, ne vous étonnez pas de voir disparaître le vernis protecteur et la sérigraphie avec. Le plateau se griffera bien évidemment si vous laissez tomber dessus des objets agressifs comme des boulons ou une clé à fourche de 22-24, et les mordus de hard
feront bien d'égouiter leur fer à souder dans une autre direction.
Nous verrons tout cela dans un an.
Mais à première vue. Ce plateau devrait s’avérer très robuste.
Le plateau de rechange coûte 150F. Le grand plateau 400 F, ce qui n'est pas donné. A part cela, la souris Boing! Esl vendue 590 F par Someware. Ceci est très raisonnable, sachant qu'on la trouve aux Etats-Unis pour 95 dollars. En comparaison, la souris optique Golden Image, vendue aux U.S. en moyenne à 55 dollars, vous est généralement présentée en France à 490 F. Mon avis strictement personnel est que si vous pouvez mettre les 100 F de différence, la souris Boing! Est un meilleur choix ; c’est d’ailleurs la souris optique standard des stations de travail SUN, à un détail près: le modèle
pour Amiga utilise d’autres microswitches dont le déclic est plus franc.
Que vouloir de plus ?
Une souris optique sans fil. Le câble n’est gênant que pour des jeux, mais même en usage plus calme, il a toujours une fâcheuse tendance à se nicher sous des piles de bouquins ou d’autres choses. Je préférerais une liaison radiofréquence à une liaison infrarouge, vu la nécessité de laisser libre l’espace entre la souris et le récepteur infrarouge. L'inconvénient est que sans câble la souris répond de moins en moins à la définition donnée ci-dessus; il est vrai que je n’ai vu apparaître des poils ras sur la queue de ma souris Commodore qu'à la suite de la moisissure d'une vieille goutte de
yaourt. N'en déduisez pas hâtivement que mon environnement de travail est dégoûtant, cela ne ferait pas plaisir à ma femme et serait totalement injustifié.
Pierre Ardichvili Conclusion d’une concision inhabituelle Boing! Est LA souris du professionnel sur Amiga.
L»JHÎil»ni(=i»iw Someware 1 rue Léo Lagrange 59212 Wignehies Tel: 27.57.41.05 Fax: 27.60.60.87 QSS 590 F Des prix délirants chez TRINOLOGY Disques dur Quantum 52 Mo, 1 7 ms, 840 Ko s, 2 ans de garantie Pour A2000 2490F pour A500 2 8 90F Lecteur 5,25", 880 Ko ...390 F '-è % Lecteur 5.25", 880 Ko 390 F Amiga 500 500+ Amiga 2000 Amiga 3000 220-F 510 - F 2840 - F 3590 - F 2890 -F
3090. -F
3390. -F 4290 -F 540 - F 390 - F
890. - F 1390 - F nfôrmatlqae
1440. - F 1890 - F 2140 - F 3040- F Tél. 87 88 40 44, Télécopie:
87.85.14 91 23, rue Nationale 576OO Forbach Prix valables à
partir du 01.10.92 niga SCSI prolongés, sélecteur de
KICKSTART, extension de mémoire ou carte TURBO possible, 2
ans de garantie 512 Ko avec horloge 1 Mo pour AMIGA 500+
Disques durs SCSI Quantum 52 Mo, 17 ms 85 Mo, 17 ms 127 Mo,
17 ms 170 Mo, 17 ms Extensions de mémoire Extension pour
disques durs Extensions max. 4 Mo peuplée à 2 Mo 2 Mo, max.
8 Mo peuplée 4 Mo peuplée 8 Mo 1090 - F
1790. - F
3190. - F | Filecard SCSI Quantum AutoBoot, Autopark, bus
prolongé, 2 ans de garantie, BOIL3 52 Mo, 17 ms 85 Mo, 17
ms 127 Mo, 17ms 170Mo, 17ms
2490. - F 2790 - F 3040 - F 3990- F Disques durs amovibles
SYQUEST 1 SCSI, 20 ms, avec ca 2 ans de garantie rtouche et
contrôleur, 44 Mo, interne 88 Mo, interne Supllément
version externe
3490. - F 4090 - F
700. - F Cartes d'émulation | Golden Gâte Vortex Carte
d'émulation SX pour A2000 et A3000 avec extension 16 Mo max
et Floppy contrôleur 4890 - F Extensions de mémoire SYQUEST
44 Mo* SYQUEST 88 Mo' "Version externe sans contrôleur ni
logiciel.
QUANTUM disques durs SCSI Disques durs fixes et amovibles
3. 5", 880 Ko
5. 25", 880 Ko
3. 5” HD, 1.64Mo 52 Mo, 17 ms 85 Mo, 17 ms 127 Mo, 17ms 170 Mo,
17 ms Articles Supplémantares Lectuers de disquettes Pratique
du PostSript Ouf, enfin! Après nue semaine de sueur, j'ai
enfin réussi à sortir ma quadri.
Empêtré dans l'inextricable jungle des fias heur s de tous poils et de tous vents, ma page de 92 cm sur 75 a pris corps.
Monté à l'aide de Publishing Partner Master.
Cette plaquette de publicité m'a donné toutes les peines du monde. De Marseille à Nice, j'ai couru toutes les "bonnes échoppes" pour mettre sur film ma composition. Les difficultés ont été multiples.
D'abord, le fichier PostScript faisait la bagatelle de 26 Mo. Ensuite, les flasheurs.
Qui sont pour ainsi dire tous équipés en Mac. Voient un fichier Amiga ou PC d'un oeil méfiant (la peur, sans doute, que cela ne dérange la solide petite configuration longuement mise au point et mûrie dans quelques ateliers sombres), et attestent d'un de ces airs supérieurs qui vous laissent l'impression d'être un enzyme inférieur venu d'une autre planète. Enfin, le manque de professionnalisme évident d'une majorité de flasheurs, qui vous pousse souvent dans le plus grand désarroi, n'arrange rien aux difficultés rencontrées.
Course contre la montre Le côté humain Le premier seuil à combattre chez un flas- heur est psychologique : il consiste à le persuader d'accepter votre fichier. Abruti par un règne incontestable de la machine de Cupertino, ce qu'il fiashe constamment sont des fichiers données qu'il envoie à partir de son logiciel préféré (tels par exemple QuarkXpress. Adobe Separator, FreeHand. Ou tout autre aficionado du fin- der). Pour lui les mécanismes sont classifiés, répertoriés, et bien rôdés. Il pensera sans doute que vous êtes le trouble-fête dans la mer de tranquillité qui couvre son milieu. Habitué
à flasher à partir de Mac équipés au minimum d'un 68030, il ne comprendra que l'opération mathématique: quadri = 15 minutes par couleurs. Au delà c'est une hérésie. Si le dit flasheur est équipé en compatible PC, il comprendra mieux la notion temporelle : il faut en effet compter en moyenne pour tout ce qui est quadri au minimum une heure pour les fichiers les plus modestes (j’ai mis près de 6 heures pour sortir mon fichier). Le transfert de données par la prise parallèle, bien que rapide, semble ne pas tenir la route devant des macs reliés par AppleTalk.
Voire pire, Ethernet. Celte notion de temps doit être bien présente dans votre esprit.
Sans nul doute, il est préférable de lancer votre fichier à partir d'un mac. Plutôt que d'un PC. Encore faut-il pouvoir transporter 26 Mo sur un Mac. Et là ce n'est pas de tout repos.
Le temps a également de l'importance pour votre budget. En effet, certains flasheurs, sans hésiter l'ombre d'un instant, réviseront leur tarif à la hausse. Certains n'hésitent pas à vous faire payer le prix normal pour chaque film, plus un forfait horaire, qui peut culminer chez certains à des sommets de 500 fis H.T. par heure. 11 est donc important de se renseigner sur les dispositions du flasheur. Si celui-ci est intelligent, sans nul doute qu'il saura ne pas taper trop fort, voire même rester très raisonnable. Mais ne rêvez pas trop, car quelques profiteurs auront à coeur, sans honte,
de vous facturer vos essais infructueux.
Ceux-là, il faut sans doute les mettre hors- jeu.
Le côté machine N'incriminez jamais la flasheuse. Les R.I.P. sont généralement des appareils forts coûteux, qui présentent des caractéristi ques matérielles impressionnantes : une Agfa Proset 9000 Star a quand même dans le ventre un 68030, et sa consoeur la Star Plus un RISC. Leur mémoire tampon dépasse souvent les 8 Mo, et leur disque dur les 80 Mo pour les plus modestes. Faites quand même attention au R.I.P. modèle 1875 rectifié 1907. En effet les plus anciens possèdent souvent très peu de mémoire. Il vous sera alors difficile de sortir un quelconque film avec un fichier de taille
respectable. La solution idéale n’existe que dans le choix de la liaison entre le R.I.P. et l'ordinateur. La plus lente restera la liaison série, talonnée par la liaison parallèle. Lors de l'envoi d'un fichier postscript par un de ces moyens traditionnels. Le R.I.P. sera quasiment tout le temps en position d’attente d'informations, ne recevant qu'épisodiquement des données à traiter.
LA LOI DU PLUS FORT EST TOUJOURS LA MEILLEURE PSAMIGA ou le PostScript façon CBM Dans un deuxième temps, il vous faut un logiciel de mise en page capable de vous faire des sorties PostScript. Sur notre machine préférée le choix du logiciel de mise en page est assez limité : PPM ou Ppage. A part cela, on est en pleine "déserti- tude".
Professional Paye Vous connaissez sans doute le plus prisé en la matière : Ppage. Arrivé à maturité dans sa version 3.0, il offre sans l’ombre d’un doute les possibilités PostScript les plus avancées.
C'est d’ailleurs à mon avis ce qui en fait son intérêt principal. 11 est capable, ce qui n'est pas donné à tout le monde, de faire une séparation quadri film par film, et ainsi d'envoyer séparément chaque couleur vers la flasheuse. Son approche de la séparation est tout simplement géniale. On peut à loisir donner le tramage et la linéature pour chaque couleur. On peut aussi fixer des seuils de tramages afin d'assombrir ou non le résultat final: le réglage UCR GCR permet d’affiner la balance des couleurs de votre séparation (UCR = UnderColor Renwval, GCR = G ray Comportera Replacement), L’UCR
permet d'enlever une certaine quaniité des trois couleurs primaires pour l'ajouter au film noir. Le GCR fixe le seuil minimum de pourcentage de gris à imprimer pour chaque couleur. Professio- nal Page est aussi apte à créer un fichier Encapsulated (EPSF) pouvant être repris dans n'importe quelle mise en page, sous n'importe quel logiciel de n'importe quel OS (d'ailleurs sous lui même). Un réglage très pointu permet de placer la page sur le film (on peut même flasher la page avec un certain degré d'inclinaison). On peut aussi imprimer sur une imprimante PostScript couleur (pratique et très
répandue). Outre ces qualités intrasèques, il peut aussi bien envoyer vers les ports SER: et PAR: que vers un fichier, voire un canal de communication accessible comme un disque standard. Le fichier Postscript envoyé sera toujours en ASCII, et le Postscript employé sera de niveau 1. Ce type a son importance. En effet, le PostScript niveau
2. Plus récent évidemment, permet entre autre de compresser les
fichiers pour gagner du temps dans les transferts
ordinateurs-R.I.P.. et de gérer au plus près les nouvelles
fonctionnalités offertes par certaines lasers actuelles
(gestion des impressions recto-verso par exemple).
Mais ce calage sur la version antérieure est heureusement plus souhaitable, car cela assure une compatibilité à 100 %, ce qui fait qu'un interpréteur PostScript de niveau 2 pourra lire et comprendre votre fichier.
Mais l'inverse par contre n’est pas vrai.
C'est d'ailleurs cette solution qui domine dans PPM.
Publishing Partner Master Ce dernier, possède également une sortie PostScript. Celle-ci est bien plus facile à mettre en oeuvre que sur PPAGE. En effet, les mêmes options sont offertes pour une impression matricielle ou jet d'encre. La seule différence va résider dans la possibilité par le sélecteur de drivers de modifier la densité et le tramage du document. Cela va se faire par une entrée de ligne, où on devra mettre en code les choix retenus. Il est possible de faire une sélection en fonction de chaque page. Dans ce cas cela devra toujours être fait globalement. Ce n’est pas très
convivial, mais cela a de toute façon le mérite d’exister. Il est également possible de régler la linéature et le tramage spécifiquement à chaque image dans le requester de coordonnées. On a donc dans PPM un choix sur la page entière, et un choix plus spécifique à chaque image.
Même si globalement cela n’est pas des plus aisés à manipuler, les possibilités sont également importantes dans ce domaine. A noter que la résolution de sortie d’une image devra impérativement être réglée lors de l'importation par une entrée de ligne du type "dpi=xxx,yyy", à défaut de quoi l’image, notamment IFF, restera entre 68 DPI et 72 DPI. Et devra être compressée !¦) œi-i SE tr-.tSTTTB j Undercolor Rénovai Threshold C'y.)
Grey CoMponent Replaceront C’y.)
AraMeters 0K Cancel Q EPSF QNégative Qmanual Feod Qmirror ? Ro 1 I Paper H i d tli IIIBI:!
I~I 8 bit Di tnaps [~|0verride Custo» Specs.
Ftom Pagc m |To PagemHI B Copies: ( Current Page (SjDocunent Di-af t Output: Qproof | SER: 1 ; PAR: j disk | (§ Final Induite Downloadable Fonts AutotiIe Ink Nane: [S] Process Black [jjj] Process Yollrnr [SI Process Magenta Q [¦] Process Cyan 0K I Densi ty: EtiWiTiT:! Tpi BjHSEH loi tpi
H. 'H.'I.Tl lpi Angle: Process: Eaunrn° QBIack s Hbite «:MT:I:l°
Q 3 Color _ rewnr:n° § 4 coior UCR GCRI rc«n:i° Q Color
PostScript | Cancel | Posn. X[:M:I:l:U VEMEl.-U Scale Xv,
Rotation ° Portrai t o Landsoape @Conter Output Page Size
XaEEUEB Qno Eject ? Crop Rog- Marks: length mwm open sp. : 1 :
ESÜLnni j Cancel | pour être imprimée. PPAGE n'offre
d’ailleurs pas cette possibilité. PPM n’offre pas, par contre
les possibilités de PPAGE dans la façon de sortir un fichier
PostScript. On ne pourra que sortir la page en noir et blanc,
quadri et aplat. La quadri dans PPM pose d'ailleurs un
problème : la séparation bien qu'effectuée, ne le sera
malheureusement que dans un seul et même fichier. Impossible
de créer un fichier pour chaque couleur comme dans PPAGE. La
même remarque vaut également pour une sortie en EPSF : PPM
est incapable de délivrer autre chose qu'un fichier PostScript
prêt à flasher. Ceci explique alors la taille impressionnante
de mon fichier: les 4 couleurs, CMYK, étaient dans un seul et
même fichier. L’inconvénient de cette solution, outre le
poids des fichiers, est qu’il faut sortir en même temps les
quatre films. Impossible de ressortir uniquement un film sur
les quatre.
C’est la politique du tout ou rien. Mais nul besoin de trop blâmer PPM. Car quand on sait que PageMaker sous Windows est incapable de faire une séparation quadri tout seul, on trouve que le logiciel d'Upgrade s’en tire bien (surtout que lui il Pilote d'imprimante : PostScript vZ.t 7 Exemplaires : 1 I Oenslte d'impression Stoaes pages ? De IT~~la:n i S Continu 0 Feuille a touille ? Recouvrement ? Hirondelles ? Miroir Onegotil Secntüe msn* OPIancli» d’ensemp» S Sans sélection ? Sélections quadri ? Sélections aplats CONFIGURER IMPRIMANTE Mo* d iapré!»* : PostScript ffit.T rsSgFl Envoi vers
Qponparaîe* Q Penser» _ Bdispae QperipIrenqie : | LSR | Imprimer en ordre Bascendant (« : 1...S) 0 Descend»! (ei: S...1) DmuJvccpie ordonnée cernai du papier [Z!_| X (29_| Spécial: | ?
1 PardeSst 1 |oui j 1 Ain» 1 ne coûte pas 8000 frs H.T.). Un grand bravo cependant à PPAGE qui apparaît comme l'un des rares logiciels de P.A.O. capable de faire cette séparation film par film (je n'ai vu que QuarkXpress le faire).
PPM est incapable de faire un réglage des valeurs UCR GCR. Les couleurs ne pourront pas être des couleurs Pantone. Seuls les réglages en valeur RGB. CMYK. TSV.
TLS. Et YIQ sont possibles. Ce n’est pas grave, car pour ainsi dire personne n'utilise les Pantone qui demandent un film pour chaque couleur, ce qui dans le cas où ont aurait mis 15 couleurs Pantone ferait au minimum 15 films. Cela risqne- rait de coûter cher à l'impression. C'est le nuancier Pantone. Qui grâce au pan de couleur qu'il donne, aura pour seule fonction de vous permettre de retrouver les couleurs spécifiques à un travail donné.
Art Département Pro.
11 est également possible d’obtenir un fichier PostScript avec Art Department Pro
2. 0. Ici on peut sortir un fichier ASCII ou binaire, régler les
valeurs UCR GCR, et faire une séparation, mais uniquement pour
des images. L'intérêt est de pouvoir sortir des fichiers EPSF
afin de les inclure dans PPM ou PPAGE avec déjà une
séparation.
Cette solution pourra donc aider ceux qui sous PPM ne peuvent régler notamment l'UCR GCR. Mais attention, les fichiers EPSF obtenus par ce moyen sont rapidement d'une taille conséquente, et comme PPM place tout en mémoire, il va falloir pas mal de FAST MEMORY! Dans la même série, on peut noter que Professio- nal Draw est capable aussi de faire une séparation et de créer des fichiers EPSF (même possibilité que PPAGE - Bizarre non ?!?). Pour un logiciel de dessin veeto- risé il ne pouvait faire moins.
Où l’on reparle de la norme N.F Un langage pur Le PostScript parlé par l'Amiga est . Dirons-nous. Pur. En effet, tous les logiciels sous Amiga ne tiennent absolument pas compte des spécifications de chaque R.l.P. On n'a pas ici de drivers spécifiques à une AGFA ou une CANON. On part du principe que le PostScript est le même pour tout le monde, et qu'il n'y a pas lieu de faire de discrimination. Donc tous les fichiers que vous fabriquerez seront en théorie full compatible avec n'importe quelle flasheuse, à la différence des fichiers délivrés sous Windows ou Mac, qui dans le cas d’impression
PostScript retiendront les spécifications de chaque appareil. La seule spécification qu'il vous faudra connaître est le formai du film ou bromure pour adapter vos réglages, et ne pas dépasser les normes admises. Si votre page dépasse le format de sortie, vous avez alors deux solutions : réduire l'échelle de sortie en respectant les rapports, et après faire faire un réagrandissement au banc par un photograveur; Ou alors, pour PPM uniquement, demander un recouvrement. Le recouvrement n'est pas disponible sous PPAGE (Remarquez qu'il ne peut aller au delà d'un format de page assez restreint :
55. 88 cm par 55.88 cm). PPM lui est assez souple sur le format
de page, et on pourra, sans faire de réduction d'échelle,
opérer un recouvrement. Cela consiste à séparer la page en
autant de morceaux pouvant rentrer dans les dimensions du
film. Ensuite, il restera à assembler les différentes pièces
avec l’aide des repères pour obtenir un seul film (il faut
impérativement des ciseaux et un moyen de fixation).
La question Mon fichier est-il tout prêt à être flashé ? Il faut ici apporter quelques précisions. Si tout ce qui est textes, images, fichiers EPSF ou vectorisés, est inclus dans le fichier PostScript, les fontes parfois peuvent apporter des soucis. En effet, certaines fontes ne sont pas incluses à titre habituel dans les R.l.P. On ne retrouvera que les classiques, tels ces Times, Triumvi- rate-Helvetica, ou autres Dingbats. Les autres, plus exotiques, devront être téléchargées. Normalement, ce téléchargement est fait automatiquement par PPM. Et facultativement par PPAGE. Dans le cas de
PPM. Il sait qu'un certain nombre de fontes bien cernées seront toujours disponibles sur le R.l.P. Pour les autres, il placera les descriptifs dans le fichier PostScript.
On n'a normalement pas à s'en soucier.
Mais si un doute vous étreint, vous n'aurez la réponse que sur le film. Si la fonte est absente, elle sera remplacée systématiquement par une fonte Courier (pas très belle).
A la différence du Mac. Vous n’obtiendrez même pas un équivalent par impression de la fonte Bitmap (pas très belle non plus à 2400 DPI). La solution alors est de télécharger la fonte (faut-il encore avoir le fichier à télécharger). Pour une fonte Adobe Type I par exemple, il vous faudra envoyer le fichier fonte se terminant par .PFB. Si ce suffixe est absent, regardez avec la commande TYPE liante H EX par exemple si le début du fichier comporte un header du genre y I "%PS-AdoheFonl-
1. 0:...". Pour l'envoyer 5?* servez-vous par exemple d'un de ces
quatre utilitaires : DOWNLOAD (fourni avec la dernière
version de PPAGE ; PCSEND ou PSDOWN (d'Adobc sur PC) ;
DOWNLOADER (sur Mac). Si vous flashez sur une autre machine
que l’Amiga, vous avez intérêt à vous promener avec vos
fontes !
Enfin, la qualité 11 existe dans le domaine public un utilitaire de vérification qui peut vous rendre de très grands services : POST. La version actuelle est la 1.7. et on peut la trouver sur les Fish 518 et 669. Cet utilitaire va vous permettre de visualiser (et même d'imprimer sur une matricielle un fichier PostScript) votre fichier. Il ne comprend qu'un PostScript pur. Les écarts ou les erreurs ne pardonneront pas. Attention aux fichiers comportant des images, leur création par ce R.l.P. soft est assez longue.
Vous pourrez aussi voir si les fontes ont bien été téléchargées. Un logiciel à posséder absolument.
ChronoPS-Express Au prix des flasheuses, vous m'étonneriez si vous en avez une dans votre salle à manger. Partant de ce constat, j'en déduis que dans 99 % des cas il va vous falloir vous rapprocher de la machine. Sur le marché actuel vous avez trois situations : le flas- heur a un Amiga ; le flasheur a un PC ; le flasheur a un Mac.
Amiga Vous avez de la chance. Votre flasheur attitré est l'un des heureux possesseurs d'Amiga. S'il possède le logiciel qui vous a servi pour mettre en page, vous n'avez plus qu'à prendre votre fichier de données, et à lancer l'impression à partir du logiciel chez lui. C'est de loin la solution idéale.
Faites attention si vous utilisez PPAGE ; vos fichiers EPSF et IFF doivent absolument accompagner votre fichier de données. En effet, ce dernier va à chaque fois les rechercher sur le disque. Dans le cas contraire vous avez la solution de pré- flasher votre oeuvre sur disque. Le fichier PostScript résultant peut alors être fort important. Utilisez alors n'importe quel soft de compression (PKAZip. LU ARC.
ZOO. Etc...) ou de backup. Vous pourrez ensuite l'envoyer sur la flasheuse par une commande COPY name PRT: ou SEP à partir du CLI. Ou encore mieux par un utilitaire comme DOWNLOAD.
PC Vous êtes moins vernis, et la seule plateforme de flashage à votre disposition est un PC. Il va falloir vous adapter. D'abord seul un pré-flashage sur disque est envisageable. Inutile de vous dire que dans certains cas il vous faudra un gros disque car le fichier pourra excéder les 10 Mo.
Ensuite, toute la difficulté va résulter dans le fait de passer ces mégas ou kilo-octets du disque Amiga au disque PC. Si vous avez une carte passerelle ou Vortex PC vous pouvez vous servir des utilitaires de transferts entre disque Amiga et PC. Une fois cela fait, utilisez un backup type PCTOOLS ou MS-DOS classique (le premier est préférable, car il compresse les données). Il ne vous restera plus qu'à débackuper sur le PC du flasheur. Si le fichier le permet, compressez le par LHARC ou PKAZip. Des équivalents de ces utilitaires existent sur compatible. Pour un fichier d’une taille
inférieure à 720 Ko transférez le par un utilitaire du type DOS2DOS, CROSSDOS ou MESSYDOS.
Si vous êtes l'heureux possesseur d'un 3000 avec un lecteur haute-densité vous pourrez même aller jusqu'à un fichier 1.44 Mo. Si vous ne rentrez dans aucune de ces catégories, rien n'est perdu, il vous reste à Splitter votre fichier en morceaux rentrant sur une disquette MS-DOS, grâce à un utilitaire du type ZSPLIT de Art Department Pro. Ce dernier existe en version PC et MAC, et vous permettra ainsi de transporter vos fichiers Amiga sur les deux OS. En effet, sur la version 2.15 d’Art Department Pro on peut trouver à côté d'une version Amiga, les programmes pour MAC. DOS et Windows. Avec
la commande ZJOIN vous pourrez reconstituer ce que Dieu a séparé. Encore faut-il avoir ce soft. Dans la plus grande solitude, il ne vous reste plus qu'à bricoler un log pour segmentariser votre fichier en morceaux (ce n'est pas dur). Normalement, sous les autres OS vous pourrez les récupérer. Cette technique du split a cependant un inconvénient. Par exemple, mon fichier de 26 Mo. Spiitté par morceaux de 720 Ko demandera 36 disquettes DSDD. C'est considérable, et cela vous demandera un temps fou à organiser.
Pour cela, il est conseillé de d'abord compresser le fichier pour le ramener à des tailles raisonnables (surtout qu'un fichier PostScript est compressable entre 65 et 90 %), et ensuite de le splitter s'il fait plus de 720 Ko. Après avoir réussi le transfert, il ne vous restera plus qu'à envoyer le fichier sur la flasheuse. Pour cela vous pouvez faire simplement une commande DOS du type "COPY name LPT1". Cela marche bien pour les petits fichiers. Pour les auires, des messages peuvent apparaître indiquant qu'il est impossible d'écrire sur le périphérique. Relancez par "R" à chaque fois. Cela
devrait passer. C'est en tout cas un mode de transmission assez rapide. Plus lente, mais qui contrôle plus strictement l'envoi de données, est l'utilisation de la commande PRINT. Le mieux restera si vous les avez, l'envoi par les programmes PCSEND et PSDOWN. Ils ont été créés spécialement à cet effet. Le seul regret dans toutes ces commandes est 1 'impossibilité de connaître la progression de la transmission. Une fois encore, ne soyez pas trop pressé. Cela risque de durer.
MAC Enfin, si ce n'est pas votre jour, il vous reste à flasher sur un Mac. Si vous possédez l'utilitaire MacToDos, vous devrez splitter votre fichier PostScript pour le placer sur des disquettes MAC. Si par chance vous avez A-MAX II +, il est possible de transférer des données de partition Amiga à partition A- MAX. De là. Avec l’aide d'un SyQuest au format Mac vous pourrez transporter votre fichier directement. Mais il s'agit là de la solution du riche, car il faut A-Max et un SyQuest. Ce sont à priori les deux seules méthodes de transfert direct AMIGA Ô MAC, à part le fait de passer par
une liaison série (galère !). Dans les autres cas de figure, il vous faudra opérer le transfert par des disquettes MS-DOS récupérables sous Mac avec les utilitaires Apple Pile Exchange ou MouniDos. Vous pouvez compresser votre fichier, mais il vous faudra trouver un utilitaire équivalent côté Mac. Il me semble que ZIP existe sur les deux machines, mais je peux me tromper. En tout état de cause il s'avérera dans la plupart des cas indispensable de splitter le fichier. Les morceaux passeront sur des disquettes MS- DOS grâce à DOS2DOS ou MESSYDOS.
Et ensuite sur le MAC. Cette technique est très fastidueuse. Mais il n'en existe pas d'autres. La possession d'un lecteur Haute Densité sur Amiga vous facilitera une fois encore bien les choses. Une fois sous Mac vous pourrez alors lancer le fichier via DOWNLOADER, par exemple, sur la flasheuse.
¦ Vous devrez donc pour ainsi dire toujours envoyer un fichier PostScript pré- flashé. Une petite variante existe pour PPAGE. En effet, par la technique de l 'envoi de fichier EPS F. vous pourrez par exemple sous MAC récupérer ce fichier sous QuarkXpress comme un objet, et flasher à partir de ce logiciel MAC. La même opération peut sûrement être faite avec PageMaker ou Corel Draw sous Windows.
Le fichier EPSF sera sûrement moins important à transférer qu'un fichier PostScript dans son sens le plus lourd.
¦ Vous pouvez enfin, comme je l'ai fait, prendre votre Amiga sous le bras, et le brancher directement sur la flasheuse.
C'est pénible, mais la réussite est garantie à tous les coups. Si vous êtes un nanti, l'utilisation d'un portable PC est également possible. Transférez votre fichier PostScript sur le notebook, puis flashez à partir de lui. Un portable c'est évidement plus adapté au transport.
Gilles liilian Conclusion Pour conclure, je dirais d'abord que j'ai réussi à sortir mon fichier quadri en une semaine. Il faisait chaud, et les ennuis se sont accumulés. Mais le résultat est là.
Comme quoi il ne faut jamais désespérer. Je tiens absolument à remercier le magasin Infologs de Marseille, qui propose un service de flashage sur Amiga.
Et qui s'est mis en quatre pour m'aider dans ma quête du film perdu. Ces personnes proposent en fait le service idéal pour sortir vos films à partir d'un Amiga. Vous n'avez qu'à leur donner vos fichiers données, et ils s'occupent du reste. Quant aux flasheurs traditionnels, à moins d'être introduit chez eux, vous allez avoir de sérieuses poussées de fièvre. Je ne dénoncerais personne, mais la profession sur la région P.A.C.A. a visiblement encore beaucoup d’efforts à faire. J'en ai vu un à Toulon, qui ne savait pas comment régler sa CG9600 en négatif, et qui a fait appel à un technicien
d'Agfa. Pitoyable ! Enfin, si vous branchez un PC ou un Amiga sur une flasheuse reliée à un Mac, déconnectez le Mac. Et réinitialisez le R.I.P Cela vous évitera bien des déceptions.
Après plusieurs mois d’hésitations (plutôt d'attente de la ROM ), je me suis décidée à installer la ROM 2.0. Etant possesseur d'un A2000 (Révision 6,) d'une carte accélératrice Commodore A2630 et d' une carte disque dur A2091, je savais qu'une remise à jour de leurs éproms respectives serait peut-être nécessaire.
PRATIQUE Installation d'une ROM
2. 0 sur Amiga 2000 Le Démontage Aussi c'est avec beaucoup
d'inquiétude que je réalisais la manipulation délicate, qui
consiste à enlever la ROM 1.3 et à la remplacer par la ROM
2.0, qui était sensé métamorphoser l'utilisation de l'Amiga
et enfin donner tout son sens à Intuition. Pour les
non-bricoleurs dont je fais partie, il faut pour réaliser
l'opération, démonter pratiquement tout la machine puisque la
ROM se trouve sur la carte mère en face des connecteurs souris
et clavier et s'armer d'un bon outil plat pour déloger cette
ROM de son emplacement. Une fois le changement effectué, je
branche avec anxiété la prise d'alimentation, le lecteur de
disquette et j’allume.
Première surprise: l’Amiga ne démarre pas, il affiche un écran rouge et le voyant power clignote comme un fou. Extinction immédiate et vérification des branchements, pression sur la ROM pour vérifier qu'elle est bien enfoncée. Rallumage et oh! Miracle, l’image et l’animation tant convoitées apparaissent. Le problème était dit à l'enfoncement de la ROM dans son support. Ne pas hésiter à l'enfoncer au maximum. J'introduis alors une disquette pour vérifier le bon fonctionnement de l’amiga. Impeccable, ça fonctionne.
J'introduis alors la carte A2091, et je rallume. Impeccable une fois de plus! Le disque dur boote el la startup-séquence s’exécute correctement. Nouvelle extinction et insertion de la carte A2630, rallumage et là je me retrouve sous un moniteur, désassembleur. Dès que je repasse en 68000 par l'intermédiaire du menu de la carte, ça fonctionne de nouveau. Malheureusement je dispose donc d'une epROM trop vieille qui entre en conflit avec le 2.0. Les EPROMs de PA2630 et du contrôleur A2091 Je téléphone alors à mon revendeur qui me dit que pour changer ses épROMs, il suffit de lui en
apporter des vierges qu'il enverra à Commodore. Course pour trouver les bonnes EPROMs au meilleur prix.
Finalement, c’est Pentasonic qui l’emportera. Passage chez mon revendeur, et 4 jours plus tard les EPROMs étaient prêtes.
J'installe celles-ci fc'est tellement plus facile que la ROM), je rallume et là tout fonctionne à merveille. Je peux enfin goûter en toute quiétude au fabuleux 2.0. Les versions d’EPROMs sont les suivantes: 6.6 pour la A 2091 et 7.0 pour la A2630. Possesseur de 2 disques durs, j'avais déjà subis plusieurs fois le plantage d'un disque dur dû à un bug des anciennes epROMs reconnu par Commodore (conflit lors de transfert avec les 2 HD). La version 6.6 corrige ce bug.
Patrick Tremisi Attention, pour les révision inférieur à
6. Il y a d'autres détails à modifier décrit dans le kit de mise
à jour du Wb 2.0. de Commodore (test AmigaNews n°43 page28).
Châssis + les trois vis frontale Détail sur le démontage du 2000 et Vinstallation de la rom 2.0 teurs d'alimentation de la carte mère et du lecteur de disquette.
• Pour finir, il suffit de dégager le châssis pour avoir accès à
la rom. (Voir figure)
• Pour l'insertion de la rom ou de tout circuit intégré, il y a
trois points important à surveiller:
• Mettre le composant dans le bon sens.
• Vérifier que les pattes du composant sont bien droits, sinon à
l'insertion il arrive qu'une patte se plie.
• Le troisième point est de bien enficher le composant. (Comme le
décrit ci-dessus Patrick Tremisi).
AQUABATIC GAMES 292 ARABIAN NIGHTS 252 ARSENAL mo computcf Game 252 ASHESOF EMPIRE 342 B17FLYINGFORTRESS 342 BARDS TALE TRILOGY 342 BAT 2 342 BATTUEISLE BATTLEISLE DATA DISK BATTLETOADS BEAST3 BIKEGP BIRDSOFPREY BLACK CRYPT ...... BLUES BROTHERS BUCK RODGER'S 2 BUNNY BRICKS CAESAR .... CAMPAIGN CIVIUZATION “LTIC Quand les prix » sont si bas 9 FUN RADIO 3 .... Batl'o of Bntain. Monltey islaod Ind-ana jonos 32 Balifo 1942 STARTEGY MASTERS Popufus » DeuieroB * Humer Spint ol oxcaL-bu: • Chew ptayo
HEADTOHEAD ...... MIG 29 Superlulcoim + F19 Soa SUPER HEROS . POOL POOL OF DARKNESS POPULUS 2 ... POPULUS CHALLENGE PREMIERE ...... PROJECT X..... PUSH OVER RAMPART .... REACH FOR THE SKIES RED ZONE RISKY WOODS ROBOCOP3 ROBOSPORTS ROOKIES ... RUGBY TOURNOI 5 NATIONS RUGBY 2 SABRE TEAM SENSIBLE SOCCER SHADOWLANDS SHADOWORLDS SHADOW SORCERER tMEG SHUT7LE ..... SILENT SERVICE 2 SIMEARTH . SIMANT SIM CITY . POPULUS SPECIAL FORCES SPEEDBALL 2
..... SPOT . STALINGRAD STARUSH STORMBALL STRATEGIE STRIKER SUPER HERO SUPER SPORT CHALLENGE SUPER TETRIS SUZUKI GP 2 TERMINATOR 2 THE ADDAMS FAMILY THE ADVENTURERS THEHUMANS ...... THE MANAGER THESIMPSONS TINY SKWEEK S .... TITUS THE FOX . TURBO CHARGE TYPHON .... UGH UTOPIA TW1N PACK VIKINGS FIELDS CONQUEST VROOM VROOM DATA DISK
• • ¦ WEEN PROPHECY WING COMMANDER WIZKID
._ WOLF CHILD
. ZOOL . _ ..... W W F 2
(es souris SUPER B»by jo * Prmc de perse . Aigle d’or ULTIMA
TRILOGY 2 .305 ULTIMA IV ? V * VI COMBAT
CLASSICS 292 F15 stnke eagle 2* 680 Atluck
sub.
Team yankee JPP’S GOAL BUSTERS _____349 Kick oit 2 » intor socccr challenge
• Manchoator u. ? World champ.soc ESPANA THE GAMES 92 ..... 292
FUN RADIO 2 .. 309 Great court 2 . Toumamont golf
.
Speedbal!2 * QP 500 cc2 * KckoM 2 PLANETE AVENTURE 2 .....349 Monkcy Island 1 ? Popuius 1 • Loom •
• 292 292 252 252 342 252 292 252 252 252 292 272 252 252 292 252
.272 305 342 392 292 292 .342 242 .252 242 242 252 319 252 272
292 292 252 .252 252 252 292 dansent 459 299 349 EASY AMOS 349
COMPTE CHEQUE 290 Copour Synchro Exposa 500 395 Copieur Synchro
Exposa 2000 450 DELUXE PAINT IV 695 DEMOMAKER
IMB ......395 DEVPAC 3.0 725 DISCOSCOPIE PRO 3 0 390
FAMIUCOMPTE 325 GFA BASIC. INTERPRETEUR 490 COMPILATEUR GFA
BASIC ... HARMONY INFOFILE
. KINDWORDS 3.0
... MAXIPLAN PLUS 4 0 FR ...... MULTIMEDIA
MAKER . ______ MUSIC MAKER .. MUSICWARE
PIXMATE POWER WORKS .... PROFIL
... SONIX SUPERBACK .... VIDEO EFFECTS
ION REPLAY mkiii ACT UNE CONQUEST OF THE LONGBOW342 COMBAT AIR
PATROL CONAN COOL WORLD COVER
GIRL STRIP POKER DELUXE STRIP POKER 2 COVERT ACTION CRAZY CARS
3 CREATION CYTRON ...... DOAY
DGENERATION DESTINATION DANGER DARKMERE DAEMONGASTE DEVIOUS
DESIGNS DICKTRACY AVENTURE DIE HARD 2 DIPLOMACY ......
DISCOVERY ..... DOJODAN DOODLEBUB DOMINIUM
... DRAGON’S LAIR 3
DUNE .272 292 252 .252 252 342 252 492 272 362 395 425 449 490
490 .495 395 349 525 749 350 425 495 699 CLASSICS
COLLECTION--------259 Gremlins 2 » Barb.ittan 2 . Colossus
Che»s * World champion soecer FUTURE
DREAMS ....342
M*dwmtor»Sl*rt Jadc*Mad*how«Mo1ol ri SKY
ROCK ..292 292 305 342 .252 305
252 . 195 342 .252 .252 .329 342 342 :29
ReUl«Btor.Tokl»PofkiiuS*GP500N'2
L. C. WAIKIKI ......342 Prehi*:onk .
Blues Brothers* R-typo 2 • Fwht Bomber BITMAPS 1 ...
259 Xénon • Cad a va ' *Spe*KJb«u 2 AWARD
WINNERS ...259 Spaco aco. K*ck of2.Pipem
«nta* Populus NRJ 4 ----------- 299 Swap • Barbanan 7. * Pnnce
ol peruta
• T iamsu?uki* Tonrtiocup SIMULATION S BEST ..329
Parue . Disk . ADS SIMULATION TOP ~ ~ 295 PannK
.PnncedeParse.Targhan SOCCER STARS ......299
E Hughes mtorn joccor .Gaz a 2
* KickoM2 * Microprosesoccor LES MAITRES DE L AVENTURE 349
Maupiti islaod . Opération Health • Voyageurs du temps NRJ 3
... .....299 F16 * Double dragon 2 .lUiy
90 . We«r.s *T urbo out run AVENTURES EXTRAORDIN.....292 Zac
moc crackon . Iron lord «Rocket SOURIS GENIUS AG 199 CABLE
EXTENSION PORT AG ...89 CABLE STEREO AG 49 CABLE PERITEL AG 119
Alimentation A600 A500 A500. 499 EXTENSION 512K A500 ?
.399 EXTENSION IMO A600+hodogo 599 EXTENSION 5i2Ksans
horloge 249 EXTENSION 512K.HORLOGE 299 EXTENSION 1 5 Mo.HORLOGE
999 ENCEINTES ZY FI ....399 ANTIVIRUS AMIGA
.. 89 SWITCH SOURIS JOYSTICK 199 ADAPTA JOYSTICKS
75 LECTEUR INTERNE A500 490 LECTEUR ¦EXTERNE 3 50- 695
INTERFACE MIDI 3.1 (.caPos) 249 ETIQUETTES 3.50* LES 100 32
Imprimant») STAR LC200 coul 2390 impnmanto STAR LC 20
.... 2090 BOITIER JSY 80 = 80 x 3.50V 109 DUNGEON MASTER
* CHAOS 252 DYNABLASTER EPIC
..... EUROPE AVENTURE EYE
OF BEHOLDER 2 FANTASTIC WORLD FERN GULLY
.. FINAL
FIGHT . FIGHTER COMMAND FIRE AND ICE
FOOTBALL MANGER 3 GLOBAL EFFECT GOBUIINS 2 ..
GUNSHIP 2000 . GUY SPY .. HAGAR THE
HORRIBLE HARRIER ASSAULT AV-88 HEIMDALL HOOK Induna JONES &
lato ol a «on INTERCEPTOR .305 .252 342 292 352 . 192 252 292
252 242 342 252 342 299 252 392 292 .252 252 305 JAMAIS UNE
CARTOUCHE NE VOUS AURA AUTANT DONNE !
- VIRUS KILLER. MODE-TRAINER HYPER PUISSANT
- VIES INFINIES AUTOMATIQUESJTRES FACILE D EMPLOI).
- GELER PUIS REPRENDRE UN JEU SANS LA CARTOUCHE
- RIPPER IMAGES PLUS SONS. . EDITEUR * CHOIX DES COULEURS
- AUTOFIRE . MUSIC SOUND TRACKER ? DISKCODER
- CODAGE * DECODAGE PROGRAMMES RALENTISSEUR AVEC REGLAGE
UTILISATION JOYSTICK ?
AUTOFIRE - SAUVEGARDE MEMOIRE VERS DISK
- COMMANDES DOS DIR.FORMAT.COPY
- DISK COPY DISPONIBLE A TOUT MOMENT EDITEUR O IMAGE
- BOOT SELECTION . DISK MONITOR * CALCULETTE + BLOCKNOTE COMBAT
ACES .329 Falcon + Gunthip «Bombor LES
BATTANTS 2 ...289 Rick danger ous 1&2 .Satan
.Double dragon 2. Licence to kiU IOMEGA HITS
3 349 Stunt car ? Last ninja 2.3
S'oogos
• Foot man 2 .Highway 2 .Tains .Dolcndor .Trivial 2 .Ranx .APB
AIR SEA SUPREMACY ......289 INTERNATIONAL RUGBY CHAL
INTERN.SPORTS CHALLENGE ISHAR 285 JOE 5 MAC CAVE MAN NINJA 252
JOHN MADENN FOOTBALL 252 JONES IN THE FAST LANE KEYS MARAMON
KGB KILLERBALl ...... KNIGHTS OF IEGEN0 KNIGHTS OF THE SKY KICK
OFF 3 .. KYRANDIA LAST NINJA 3 LEGACY
NECROMANCER LEGEND LETHALWEAPON LINKS BIEN DE8UTER AMIGA 500 99
Bl DEBUT LANGAGE MACHINE 129 LA BIBLE DE L AMIGA 340 LA BIBLE
DE L’AMIGA . (Wc 390 LIVRE DE L AMIGADOS ......149 LE LIVRE
DELUXE PAINT III 145 LIVRE Lecteur Dtsquotle.Diac 299 LIVRE DE
SUPERBASE PRO 169 S Jont aorvKO .Gunehip .P47 Thund
• Carrier command.Fl5 StnkoEanto KARATE
ACES ..299 Tous es rubans NB par
3 ..144 CITIZEN 120D .SWIFT a 24 59 STAR NL 10 59 STAR LC
10-LC 20 ..59 STAR LC 10 COULEUR ......
99 Double dragon 152 * Laol n:np 2 Oriental aames 10 GREÂTS
GAMES .339 FI .Rick dangorouü .Salan CRAYON
OPTIQUE TROJAN A500 A500+ 399F.'
Quoi de plus naturel que l'utilisation d'un crayon !
• •••••••••a* Pariiculièremen! Recommandé pour les applications d
Arts Graphiques, de Dessins ei les logiciels éducatifs etc
Compatible avec DELUXE PAINT III ET IV.
Livré avec le logiciel de dessin KwlkDraw de TROJAN «Rick dangerouo .Satan .N.ght huntor -Suporski PROMOPÂCK N°1 499 F
• Pro tonms Jour FUN RADIO 1 .. 299
Tortues ninja . Back to the future 2 Dny o! Thundor ? Gremlins
2 TOP ACTION ... 229 Hard dnvm . Strike
force hamer Prck n pda . Licence to kM CAPCOM COLLECTION .....
269 Stnder l52.Un aouadron .Dmaaty Forgotton wortd .Ghoufc’n
ghosit
• Lcd storm . Duel LE TEMPS DES HEROS ......289 Prince ol
pers*a .North 5 south Moonblastor LES
STARS ......- 289 Skwoek . Buidorland
*Bompy Suporskwook SUCCES STORY 2 ...269 Disc
«Skwoek. Shormnn MA.PtnbaM PLANETE AVENTURE 1 .....299
Indi jones a vont ..Maniac mansion AmosfG.B) + Prince of Persia
+ 4 Jeux AMOS
- Magic Forest-Amosteroïds
- CasüeAmosAdventure et NumberLeap.
+ 1 Utilitaire«File-A-Disk»+1 Kit de nettoyage
- F 5 Disquettes vierges 3.50“ +1 Tapis souris +1 Housse +1
Joystick Quickshot Apache 1.
UVERPOOL FOOTBALL CLUB 252 LORDS OF TIME LOTUS 3 Uiimalo Chalienge LURE OF THE TEMPfRESS MAC DONALD S LAND MAGIC BOY MATCH OF THE DAY MCKIDS MEGATRAVELIER 2 . MERCENARY 3 ...... MICROPROSE GOLF MICROPROSE GRAND-PRIX MIGHT AND MAGIC 3 MONKEY ISIAND 2 MYTH ...... NASKAR NICKY BOOM NIGELL MANSELL NO GREATER GLORY PACIFIC ISLANDS PANZER BATTUES PEGASUS PERFECT GENERAL PILOTS IN PARADISE PINBAll DREAMS PIT FIGHTER 2 ... PLAN 9 F OUTER SPACE PLAYROOM POLICE OUEST 3 REF 3' 1 2 DFDD
p. v 10 69 F par 20 130 F par 50 300 F Disquettes 5-1 4 DFDD 56 F
105 F 250 F 3.50" DFDD DISQUETTES CERTIFIÉES 100 , GARANTIE À
VIE LIVREES A VEC ENVELOPPES . ETIQUETTES NI. UJRESIVERBA TIU)
DISQUETTE NETTOYAGE 3.50'' : 59 F 399 ACTION FIGHTER ......99
LOMBARD RACRALLY 99 342 ARKANOID 2 .....
99 MANCHESTER UNITED 99 .252 BARD’S TALE 3 109
MICROPROSE SOCCER 09 .342 BLUE MAX 159 MOONWALKER 99 299
BUB8LE BOBBLE 99 OPERATION COMBAT 99 292 DASeOOT 159 PANG
... 99 342 CALIFORNIAGAMES 99 PRO TENNIS
TOUR 99 252 CHUCKYEAGER2 109 PUZZNIC 99 252 FtGCOMBATPILOT 99
ROBOCOP 99 252 FALCON 159 SUPER CARS?
99 342 FALCONM DCOUNTERS 99 SUPER MONACO G.P 99 305 FALCONM DFIREFIGHT 99 SWITCH8LADE 2 99 252 FLOOO 109 TOYOTACEUCA ..... 99 292 GAUNTLET2 90 TURRICAN2 .90 342 GREMLINS 2 99 ULTIMATEGOLF 129 292 ITALIA90 99 STREETFIGHTER 99 342 JANGHIR KHAN SQUASH 99 WORLD CHAMPION BOXING 99 ACTION PACK Tumcan i.2*Ktc 269 Entrez dans une nouvelle dimension des jeux avec le PISTOLET INTERACTIF TROJAN 399 Frs.
(Livré avec 2 jeux: SKEETSHOOT et ORBITAL DESTROYER).
Autres jeux disponibles à 99 Frs ( le jeu) ALIEX - FIRESTAR - THE ENFORCER.
A-TRAIN AIRBUS A320 342 292 252 342 272 252 AIRBUKS AIR SUPPORT AIR WARRIOR ARMOUR GUEDDON 2 APIDYA PACK A 600 "MY FIRST AMIGA."
A 600 + Super Word ? Rtype 2 + Championship Goll + Shangaï + Capcom Collection
* joystick KONIX AutoFire 3,390 Frs PACK A 600 "SUPER SCHOOL."
A 600 » Kmdwords 2.0 * Fusion Paint + Ports ot Calls * Enigme à Oxlord + Ballade au pays de Big Ben * Capcom Collection + Joystick KONIX AutoFire.
3,390 Frs PACK A 600 "SUPER STARTER."
A 600 + Kindwords 2.0 + Fusion Paint + Indiana Jones + Kick Otf 2 + F A 18 Interceptor .
Capcom Collection + Joystick KONIX AutoFire.
3,390 Frs PACK A 600 "SUPER ADVANTAGE."
A 600 » Info File * Fusion Paint + Fighter Bomber + Shangai + Kick Oit 2 + Cadaver - Spindizzy World + Capcom Collection ?Joystick KONIX AutoFire 3,390 Frs NOUS LIVRONS TOUJOURS LES DERNIERES VERSIONS à retourner à BP693 - 06012 NICE CEDEX 1 BON DE COMMANDE EXPRESS Tï 93,51.61,30 ¦ 93.97.22,00 GAGNEZ DU TEMPS ! Commandez par TITRES (garantie échange immédiat) PAR MINITEL 3615 CODE JESSICO - OUVERT 7 7 - 8H à 20 H Jüe joins un chèque ou mandat lettre _|Je paie à réception au facteur + 26 F 14-10 jJe paie par carte bleue et je complète les 2 lignes ci-dessous Montant PRENOM NOM N' ET RUE VILLE
FAX 93.97.07.00 SU O T A L PORT TOTAL :L O G I C I El JEUX IMPRIMANTES . CONSOLES UTILITAIRES . ACCESSOIRES ORDINATEUR OOM TOM * ETRANGER C00E POSTAL 1:111 SIGNATURE OBLIGATOIRE BOUTIQUE A NICE HOLLYWOOD STAR S BD JOSEPH GARNIER J DISC _| K7 l_J a v0t,e N’ Cl GARANTIE 1 AN SUR LES LOGICIELS - précisez voire ordinaleur d PAIEMENT ETRANGER EXCLUSIVEMENT PAR MANDAT INTERNATIONAL Toutes les marques citées sont déposées Tarif on vigueur ù la dato do parution du magazine ERSION £.1 VERSION .1 VERî Fidèle à leur politique d'amélioration constante de leurs logiciels les programmeurs d’ASDG
Incorporated nous offrent pour cette rentrée une nouvelle version de leur programme de traitement d'image ART DEPARTMENT PRO, la 2.1 Rappel superbe surtout en utilisant l'une des six trames proposées qui permettent un rendu jusqu’ici impossible avec des programmes en 4096 couleurs.
Nouveautés VERSION 2.1
• CLIPBOARI) loader et saver: permet d'utiliser le clipboard
device pour transférer des images entre applications (dans la
mesure ou ce device est reconnu par le programme).
Je ne vous parlerai ici que des nouveautés de la Version 2.1. Si vous voulez plus de précisions sur le programme relisez les articles des numéros 39 el 43. Malgré tout, pour les lecteurs infidèles ou les nouveaux amigados, juste un petit rappel.
ADPro esl un puissant programme de traitement d'images qui travaille en couleurs sur 24 bits (16 millions couleurs) ou en noir el blanc sur 8 bits (256 nivaux de gris). Il vous permet de lire, traiter, écrire et convertir dans les formats de fichiers images les plus utilisés à l'heure actuelle dans f imagerie Amiga, Mac, Pc. Le programme de base permet de traiter les formats • . BMP! PC). DPAINT2 Enhanced- (Pc). GIE(lbm.Mae). HAM-E. Dynamic HAM. IMPULSE Iimagine, Turbo silver), MucPaiiil (en lecture noir et blanc), PCX(Pe). QrltDKH et QUI Ray Tracer).
SCULPT. POSTCR1PT (en écriture).
D'autres formats sont ou seront disponibles et pourront être ajoutés au programme de base sous forme de module en option.
En plus du traitement de fichiers ADPro permet de contrôler directement l'affichage de cartes graphiques, scanner, digitalisées, imageurs et imprimantes. Ces différents drivers sont vendus séparément.
Même si vous ne possédez pas de cartes graphiques 24bils ADPro vous permet de visualiser en HAM. Dynamic HAM.
64. 32, 16,...ou 2 couleurs. Le résultat est LllL! '*¦ Il
• fcAjJU J'UtIW liurllj I | 1 ’l.t u | luj |
- )|
• une nouvelle option dans la sauvegarde en HAME permet de
paramétrer le mode overscan que l'on veut utiliser.
• la sauvegarde en format compressé JPEG permet maintenant de
choisir entre deux options "Normal ou Boosted quality".
"normal" correspond à l'ancien algorythme de compression, "boosted” esl un nouvel algorythme permettant un traitement plus rapide avec une perte de données minimale.
• PrefPrinter saver ( voir Fig I): nouvelles options de
dithering optimisant la qualité d'impression. Je vous rappelle
que fi nt f i U i i, I JJ - V u‘ •- f Lwt | f ur t UJ- V »
I lu ) C t ’jtifi .ly l ui f I il 1 -J e r, P r r V l ri y. I
il ! Un. F" r» riMiE ily i Uüt P l 1 ilyyjr »tl 1
- Utkyyz : r w
- ...... 1 , T ! UvU 1 ¦. U.W1H1 1 rux.lt y: T
- lue*»- : r* h . A y a . : Cr t . Culucfii Jitj »c t :
• cul r jj«-i Epctzt.UJ- 1 ut ’J Ui I il U t J * tT., vyy. U. I
===== Ht; i cette option permet d'imprimer vos images en 24bits
couleur ou 8bits noir et blanc en se substituant aux
préférences amiga qui elles ne traitent vos images qu'en 12bits
pour la couleur et 4bits pour le noir et blanc.
• RESOLVER saver : permet de contrôler directement l’affichage
sur les cartes graphiques RESOLVER de DMI.
• l'éditeur de palette donne accès à 256 couleurs permettant une
meilleure gestion du traitement des images (voir Fig 2).
Cette option fonctionne exclusivement en kicksiart 2.0. Vous pouvez faire subir des traitements différents à ces deux "demi-images" puis les refondre avec l'option interlace, obtenant ainsi des effets intéressants, à expérimenter.
• Roll : nouvel opérateur permettant de réaliser des effets
d’enroulements d'images en paramétrant la direction (8
possibles) et la valeur du déplacement en nombre de pixels.
• Saturation : comme son nom l'indique permet d'ajuster la
saturation de vos images selon trois modes de traitement.
Spéciaux (exemple fade automatique entre deux images voir Fig 3). Une fois chaigées, les images sont icônifiées en 16 couletus, ce qui en tait un outil très puissant pour piévisualiser par exemple des anim 24bits. Par l'intermédiaire d’Arexx les possibilités sont infinies, seule votre (manque d’) imagination limitera cet utilitaire qui deviendra vite indispensable.Quand vous transformez des images Amiga en format Pc ou Mac il peut arriver que vous ayez des problèmes pour passer d'un système à l’autre quand les images sont trop volumineuses pour contenir sur une seule disquette. Fini les
problèmes car SPLITZ&JOINZ est arrivé.
Cet utilitaire vous permet maintenent de sauvegarder une image sur plusieurs disquettes.
Si vous utilisez ADPRO et ProPage (version antérieure à la 3.0) vous devez savoir qu’il est impossible de transférer directement des images venant d’Adpro dans ProPage (plantage lors du chargement dans ProPage car les programmeurs de Gold Disk avaient pris quelques libertés avec le standard lff). Ce bug a été supprimé dans la version 3.0 de Ppage mais pour ceux qui ne l’ont pas encore.
Asdg fournit un utilitaire qui permet de palier à ce problème.
• Broadcast Litnit : ce nouvel opérateur permet d’ajuster
l'amplitude du signal vidéo composite pour équilibrer l'image
permettant un enregistrement vidéo optimal.
• Deinterlacellnterlace : d'après la doc ces deux nouveaux
opérateurs sont très utiles pour traiter des images capturées
avec les digitaliseurs de la carte IV24 de Gvp et du Video
Toaster. N’ayant ni l'un ni l'autre je n’ai pas pu vérifier. En
dehors de cette utilisation, l'on peut réaliser des mix
d'images étonnants sachant que l'option desinterlacé sépare
votre image en deux images, l'une composée des lignes paires et
l’autre des lignes impaires de l’original.
• Dctv : permet de reformater l'image pour qu'elle puisse être
visualiser par le Dctv.Evidemment toutes ces opérations ont été
rajoutées à l'interface Arexx d'ADPRO Nouveaux uilitaires
FRED (FRame Eüitor) est un utilitaire, qui fonctionne
uniquement avec le kickstart 2.0. permettant de créer, traiter
et visualiser des séquences d'images. Il fonctionne en
liaison avec .ADPRO et AREXX permettant des traitements
"batch" sur des séquences d’images pour la réalisations
d’effets Conclusion ADPro est plus que jamais un programme
indispensable qui. Comme je vous l’ai déjà dit. Vous rendra de
nombreux services et vous permettra d’améliorer consi
dérablement le rendu de vos images.
Sachez toutefois que si vous voulez utiliser le programme pleinement, une carte accélératrice sera la bienvenue ainsi qu’un minimum de 5mega de FastRam. Si vous ne possédez pas une telle configuration le programme s'adaptera à la vôtre en limitant certaines options. A la prochaine version... Jean Luc Faubert Unauthorized Duplication Is Prohibited ADPro Frame Eoitor Copyright 1992 By ASD6 Incorporated iEra [ ] fond seq [ ] lerplan seq .’’V£» 9É® fond Frm 00000000 Tme 00:00:00 Len : 00000001 00000000 00:00.00 00000001 U J J Ü 1 J [ ) Frm Tme Len 00000005 0000 05 00000001 mix.00000 Frm: 00000000
Tme 00:0000 Len: 00000001 mix .00001 Frm 00000001 Tme. 00:00:01 Len: 00000001 mix. Seq mix .00002 Frm: 00000002 Tme. 00:0002 Len; 00000001 mix 00003 Frm 00000003 Tme 00:00:03 Len: 00000001 mix .00004 Frm: 00000004 Tme: 00:00:04 Len: 00000001 CONTROLEZ VOS IMAGES.
Ce logiciel fait partie de ces choses dont on se demande toujours comment on a fait pour ne pas y penser avant! Ce qu'il se propose dé faire est simple: créer des index d'images de 300 à 400 images, voire plus, très facilement, et pouvoir les visionner rapidement. Ensuite, de deux clics de souris, envoyer chaque image de l'index vers presque tous les logiciels de PAO. Graphisme ou vidéo. Et ceci à tout moment de votre travail dans le logiciel où vous travaillez!.
Le management de l’image ImageFinder se charge soit par une ligne dans la startup-sequence, en lâche de fond, soit en cliquant sur son icône. Au chargement de ImageFinder, se présente un écran Browser, l’écran où vous allez pouvoir travailler, et où va s’afficher votre index. La première chose à faire sera de cliquer sur le menu New Index File, pour créer votre premier index. Pour cela vous choisirez dans un requester la taille des représentations des images, leur couleur (noir ou blanc, gris, 16 ou 8 couleurs), le type d'échantillonnage, et si c’est une animation l'image qui sera la
plus représentative. Une fois tout ceci fait, il vous faudra indiquer le ou les répertoires à scanner, et après un clic sur OK le travail va commencer.
Une fenêtre (Scanner Window) montre le déroulement du scan. Autant le dire tout de suite, l'opération est très longue, et constitue le point faible de ImageFinder.
Pour scanner 250 images en N&B, soit 3 Mega d’images, il m’a fallu 1 heure 1 2.
Vous avez la possibilité de travailler par exemple sur ProPage ou Dpaint IV pendant ce temps-là ! Au fur et à mesure du travail, s'affichent les images miniaturisées, qui sont tout à fait lisibles, et permettent à elles seules de voir l'image sans la visionner en plein écran. Le fichier index dans l'exemple donné était de 320K.
Comprimé avec PowerPacker. Il faisait 250K. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce fichier de 250k se manipule aisément, la vitesse de défilement des images est correcte. Un scan de 18 images HAM de 2,2 Mega donne un index de 70K. (cffigl) Paramétrable L’idée de Base de ImageFinder, est la même que celle de DirectnryOpus, où tout est paramétrable, selon vos besoins. Vous pouvez décider quel type de mise à jour vous voulez pour votre fichier index. Par exemple, enlever de l'index les images qui ont été rayées de votre répertoire indexé, ou changer les noms de celles-ci, et tout ceci
peut être mis en automatique. Tout ceci sera décrit dans un fichier config au démarrage. Vous pouvez demander que le démarrage se fasse en lâche de fond, c’est à dire sans qu'on voie ImageFinder et son Ecran Browser. Pour le rappeler à l’écran, vous faites Alt et touche , et ImageFinder réapparait. Les louches (HotKeys) sont elles aussi paramétrables!. Vous pouvez dire quel fichier index sera chargé à chaque démarrage, paramétrer les touches d'appel de fichier, de nom de Fichier, de nom de tiroir. Vous pouvez aussi dire quel viewer vous voulez (par ex. Mostra), pour visualiser les images
que vous sélectionnez. Vous avez bien sûr des tris selon la taille des images, leur nom, ou une partie du nom, de la couleur ou des couleurs. En un mot vous pouvez complètement l'adapter à votre façon de travailler.
( cf fig2) K C S Power PC Board A2000 A3000 KCS Power PC Board KCS Power PC Board (sans MS DOS)
2. 750 F
2. 450 F DATAFLYER. La carte idéale pour l’utilisation
personnelle'. Peut recevoir la carte mémoire DATAFLYER RAM
extensible à 8 Mo. Livrée avec câbles, logiciel
d'autoconfiguration facile à utiliser. Chaque carte disque dur
est livrée formatée prête à l’utilisation.
¦ Les "pros" en sont aussi Irès satisfaits !
A2000 Datafiyer 52 MO Quantum ...PROMO 2.950 F Dataflyer 52 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO 3.990 F Datafiyer A2000 105 MO Quantum 3.950 F Dataflyer 105 MO Quantum + RAM (2-8 MO) peuplée 2 MO ....5.350 F Tout simplement le meilleur choix!
A500 ou A500 Plus Carte contrôleur disque dur extensible à 8 Mo de mémoire.
Offre de lancement : DataFlyer Express (SCSI) 52 Mo (HD Quantum) peuplée 2 Mo 3950 F A vous d'en profiter!
Configurations IDE ou COMBO (SCSI-IDE) sortie prévue lin août 1992.
DISQUES DURS L’émulateur PC des Amigas (A500 A500+ A2000 A3000)
• Modes graphiques CGA EGA VGA en 16 couleurs.
• Vitesse d’horloge de 11 Mhz.
• Prise en compte des périphériques et cartes de l’Amiga.
• Idéale pour l’utilisation de la logithèque pro sous MS.DOS.
• Aucune “bidouille" de montage.
Garantie conservée.
• Mises à jour par disquette.
A500 A500+ (préciser le modèle à la commande).
KCS Power PC Board 500 2.200 F KCS Power PC Board 500 (sans MS DOS)_1.900 F ¦ECHNO , ÎQUND.
TURBO LE SOUND SYSTEM AMIGA LE PLUS CHAUD DU MARCHE !
"Tcchnosound... Il devrait séduire les adeptes de rap, les DJ éclatés, et tous ceux qui ont besoin de son numérique utilisable dans les autres logiciels Amiga." (Amiga Revue).
"Si vous n’étes pas encore équipé pour faire de la musique sur Amiga... avec toutes les fonctions habituelles de ce genre d'engin (et même plus) et des effets temps réel absolument stupéfiants..." (Amiga News).
En avant la musique.
Documentation en français.
Technosound turbo 450 F TRILOGIC AMIGA AUDIO DIGITIZER SAMPLER MK2 Le SAMPLER STEREO Amiga le plus rapide! (t million d'échantillons par seconde) ¦ Des SUPER résultats avec CD AUDIO ¦ Réglage du niveau d'entrée par BOUTON • Seul SAMPLER Amiga équipé d’une sortie parallèle (pass- through) • Reste connecté même hors utilisation • Livré avec cibles, disquette • En option adaptateur automatique d'impression. Compaubie A3000 .... Prix 460 F INTERFACE MIDI INTERFACE MIDI 2 pour A2000 A500 et A1000. Equipée d’une prise IN. D'une prise OUT et d'une THROUGH et en plus de deux prises qui peuvent
être validées soit en OUT ou THROUGH par interrupteur. La souplesse de votre interface en est grandement augmentée. La plus souple et la plus efficace. Livrée avec un câble .....Prix 390 F MOUSE-JOYSTICK Ne vous cassez plus la tète... et ne cassez pas non plus votre Amiga. Il existe un moyen simple de passer de la souris au joystick. Une simple pression sur le commutateur suffit ..Prix 135 F VXL* 30 ET VXL RAM - 32 DES PERFORMANCES A VOUS COUPER LE SOUFFLE Carte accélératrice de haute qualité pour A500. A500 Plus et A2000. Uitlise le processeur ECO30
ou 68030 avec mmu. Sa conception asynchrome lui permet de supporter des vitesses d'horloge de 25. 40 ou 50 Mhz. S’installe très facilement sur le support du 68000.
Peut recevoir un coprocesseur mathématique 68881 ou 68882. Compatible 1.3 2.0 Sélection 68000 68030 par jumper et par logiciel. Accepte la carte mémoire 32 bit RAM- 32 peuplée à 2 ou 8 Mo supportant le mode Burst. Mémoire autoconfigurée et DMA.
Possibilité de placer la mémoire 32 bit en addresses hautes. Chargement du kickstart en mémoire 32 bit. Utilisation de la mémoire 32 bit en mode 68000. Support pour une deuxième ROM Kickstart sur la carte mémoire avec choix de la ROM par jumper ou par logiciel. A partir de 2 950,00 F. VXL 25 ECO 25 Mhz 2 950 F VXL 25 ECO 25 Mhz + 2 MO Ram Burst (60ns) 4 950 F VXL 25 ECO 25 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Burst (60ns) 5 950 F VXL 25 ECO 40 Mhz + 68882 + 2 MO Ram Burst (60ns) 7 450 F Autres configurations : nous consulter.
EXTENSION A500 EXTENSION A500 PLUS porte l'A500 Plus à 2 Mo (Chip Ram).. 440 F EXTENSION A600 ir.v; u.c. LECTEUR EXTERNE A500 LECTEUR INTERNE A500 ALIMENTATION A500 Et encore beaucoup PLUS... TELEPHONEZ-NOUS!
512 Ko avec horloge el interrupteur 260 F CHANGE KICKSTART 560 F 560 F 450 F A500 Plus, A500. A2000 ELECTRONIQUE .....390 F Avec Rom t .3 ou 2.04, nous consulter.
CLASSIQUE (manuel) ....210 F Avec Rom 1.3 ou 2.04, nous consulter.
CHANGE KS A600, nous consulter.
Bus Plus Service VPC Votre Partenaire Confiance® La Volonté et la capacité de vous proposer les meilleurs produits aux meilleurs prix, dans les meilleurs délais.
(Expédition colissimo.)
PORT : Expédition dans toute la France. Port Colissimo : 45 F. Frais supplémentaires de contre- remboursement : 60 F. Partenaire : à votre écoute exclusive (du lundi au vendredi de 10 h 30 à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30) la BUS PLUS HOT LINE vous conseille, vous informe. Vous guide dans vos choix, vous n’étes plus seuil Vous ôtes l’interlocuteur privilégié de BUS PLUS' Confiance : vous avez besoin d'aide pour installer votre périphérique, vous hésitez sur la marche à suivre la BUS PLUS HOT LINE est là. à votre disposition. Si vous avez un problème la garantie BUS PLUS s'effectue par
échange standard durant la période de garantie.
Les chèques, les CCP et les lactgreltes de cartes De crédit ne sont remises en banque qu a|H« expMHon Oe votre commande EXTENSIONS DE MEMOIRE BASEBOARD Les extensions BaseBoard vous offrent le plus de souplesse possible dans l utilisation de la ram. Vous pouvez configurer votre ram (Fast, Chip ou contigüe) suivant vos utilisations et votre Amiga.
BASEBOARD 4 PLUS Permet de faire passer l'Amiga 500 Plus à 5 MO de RAM en donnant un total de 2 MO de Chip ram et 3 MO de Fast RAM.
BaseBoard 4 Plus peuplée 0 K 700 F BaseBoard 4 Plus peuplée 2 MO 1.250 F BaseBoard 4 Plus peuplée 4 MO 1.950 F A 500 BaseBoard peuplée 0 MO ..750 F BaseBoard peuplée 2 MO ...1.350 F BaseBoard peuplée 4 MO ...1.990 F BaseBoard peuplée 6 MO ...3.200 F DATA FLYER RAM Carte d’extension mémoire pour A500 et A2000. Permet d'apporter jusqu’à 8M0 de ram supplémentaire à votre Amiga.
DATAFLYER ram se peuple de SIMMS.
A500 La carte s'installe sur la carte contrôleur SCSI DATAFLYER. (Totalement compatible avec la BaseBoard et la combinaison des deux peut faire monter la Ram de votre 500 jusqu'à 10,5 M0.I A 2000 La carte s'installe dans un connecteur 100 broches ou se monte sur la carte dataflyer (à partir de la version 1.0 de la DATAFLYER PLUS).
DATAFLYER RAM Peuplée Ok ..750 F Peuplee2M0 ..1.260 F Peuplée 4 MO ..1.870 F Peuplée 8 MO ..3.180 F BON DE COMMANDE BUS PLUS ? ??????A envoyer avec votre règlement PLUS 41 Barra"" 715,11 PARIS Article
41. Rue Barrault - 75013 PARIS Tél. : (1 ) 45 80 05 66 - Fax (1 )
45 88 63 82 NOM ADRESSE.
VILLE_ _C0DE POSTAL.
Frais de port_ Contre-Remboursement (si besoin) Crédit CREG Je ne vous commande rien aujourd'hui.
Veuillez par contre me taire parvenir une documentation sur AMIGA Prix unit.
45 F ? Chèque ? CCP ? Contre-Remboursement ? Carte bancaire expire à _ DATE__ Signature_ Fonctionnement Supposons que vous êtes dans Dpaint IV, et que vous vouliez charger une image répertoriée par l'index que vous avez fait.
Avant, il faut qu"ImageFinder soit chargé!
Vous faites donc Load dans Dpaint IV, et le requester apparaît. Vous faites ALT et flèche droite -- et c'est ImageFinder qui apparait. Cliquez deux fois sur l'image dési rée, et Hop! ImageFinder comme un Génie disparaît laissant la place à Dpaint
IV. Dans le requester à l'emplacement Dra- wer le nom du tiroir
(aussi long soit-il) s’encastre, et dans remplacement File,
le nom du fichier image. Là, vous cliquez sur LOAD. L'image
s’affiche dans DpaintIV.
J'ai pris DpaintIV comme exemple, car c’est un des rares logiciels où vous devez quand même cliquer sur LOAD. Sur ADPro, ProPage, le fait d’avoir cliqué deux fois dans ImageFinder sur l'image désirée, suffit à faire apparaître les noms du tiroir et du fichier dans le requester 16, 32 couleurs, HalfBrite, et HAM) marchent, mais IFF24 (24-bits) ne fonctionne pas très bien. D'ailleurs vu la taille des IFF24, ImageFinder prend beaucoup de temps à scanner les dites images! Espérons que dans de futures versions, ceci sera amélioré.(cf Rg3) LOAD, et à refermer automatiquement ledit requester!
Faites les Comptes: deux CLICS pour chercher une image au fin fond d'un tiroir! Au pire vous aurez 3 clics dont 2 sur l’image, 1 sur LOAD! Est-ce que cela marche avec tous les logiciels?
J’ai eu un problème avec DigiPaintS.O et DigiView. Ce sont vraiment les seuls. Tous ceux que j’ai essayés fonctionnent à merveille avec ImageFinder: PageSlream, Real. Imagine, Sculpl. 3DPro, Penpal pour ne citer que ceux-là.
Les formats image de l'Amiga (2, 8, Arexx Les macro-commandes sont peu nombreuses. D'ailleurs Zardoz (celui qui a fait ImageFinder, et aussi, si ma mémoire ne me trompe pas. ANIMAGIC) s'excuse dans la documentation (un manuel de 45 pages) et promet d'implé menter dans les prochaines versions plus de macrocommandes AREXX.
Jfe %- ïfÉ O o Ce sont, avec la lenteur du scan, les seuls point faibles. Il y a une option que je souhaiterais voir: la possiblité de créer un super-index qui irait chercher tous les Fichiers index dont on a besoin, plutôt que de les rappeler les uns après les autres.
Espérons que ceci sera installé dans les prochaines versions.
Applications ¦ En 3D. On a souvent besoin d’images à mapper, et on peut se constituer ainsi un fichier index avec les mappings dont on se sert le plus souvent.
¦ En PAO, gérer un stock d'images avec la plus grande facilité est nécessaire, et là ImageFinder est de toute première nécessité.
¦ Gérer des disquettes d'images en mettant dans chaque disquette un fichier index des images contenues. Un seul regard sur le fichier index, et vous savez ce que contient votre disquette. Sur un disque dur, des fichiers index gérant 4 à 10 méga d’images doivent s'installer sans trop de problèmes. Au-delà, la taille de fichiers index est trop importante, et il vaut mieux fractionner en plusieurs fichiers index.
Marcel Duruflé CONCLUSION C’est à mon avis un très beau soft, promis, avec l'émergence de grosses capacités à un très bel avenir. Pour les graphistes, PAO. 3D, à avoir de toute urgence. Un achat que vous ne regretterez pas. Si vous avez aimé la convivialité de DirectoryOpus et sa puissance, nul doute que vous apprécierez le confort apporté par ImageFinder. Merci à Thierry Thomas de VSPFE (Video Service Production Formation Edition pour les intimes) pour m’avoir fait découvrir cette merveille.
Mation tdition pour les intime; m'avoir fait découvrir cette merv 36 16 AZERTY code DUC AMIGA ATARI STE CONSOLES CD ROM IBM PC et 100% compatibles COMMODORE 64 CDTV Pour tous vos achats de logiciels, accessoires, interfaces, etc ... Le serveur est constamment remis à jour !
Les nouveautés sont enregistrées au moment de leur parution.
Nous ne proposons jamais des articles qui n'existent pas encore !
Une fonction de recherche vous fait trouver instantanément un article désiré Spécialités de Wargames, jeux de réflexion, etc ... Rubrique SUPER PROMO avec des prix ridicules !
Si vous ne possédez pas de Minitel (ou s'il est cassé !), Téléphonez (en Français) au (+44 ) 291 625 780 du lundi au samedi, de 8h à 19h, ou écrivez-nous ( en Français) pour recevoir un catalogue GRATUIT AMIGA ou ATARI STE ou COMMODORE 64 ou PC 100% compatibles N’oubliez pas de préciser le modèle exact de votre ordinateur (S.V.P, un seul catalogue gratuit par demande et par personne) AMSTRAD CPC : énorme catalogue contre 20 FF en timbres poste CONSOLES, CD ROM et CDTV : pas de catalogue ; Minitel uniquement.
Si vous résidez en dehors de l'Europe, S.V.P joignez 3 coupons-réponse internationaux pour couvrir nos frais d'envoi. Merci.
REVENDEURS SERIEUX : Contactes-nous ! Noua distribuons Iss produits ROMBO, DATEL, ZYDEC, Ht-TEC, ALTERNATIVE, SIREN, NEW DIMENSIONS, etc ... Spécialité d’envois vers la SUISSE, SCANDINAVIE, DOM-TOM et tout le continent AFRICAIN.
DUCHET Computers 51, Saint-George Road, CHEPSTOW NP6 5 LA - ANGLETERRE Téléphone : International (+44) 291 625 780 Minitel 36 16 AZERTY code DUC Nous acceptons les règlements par : CHEQUES PERSONNELS BANCAIRES FRANÇAIS, MANDATS INTERNATIONAUX et cartes de crédit internationales VISA, EUROCARD, MASTERCARD Si vous possédez une carte de crédit internationale, vous pouvez téléphoner votre commande.
Pour vous servir plus rapidement, certains articles peuvent parfois être expédiés directement par leurs fabricants.
TEST par DAVID CORONAT à L'apprentissage de la programmation On connaissait AMOS The Creator, son compilateur, puis AMOS 3D... Cette fois, François Lionet nous propose un langage orienté vers l’apprentissage de son hasic.
Ainsi Easy AMOS se fait fort de trans- fornicr les néophytes en experts, mais surtout les sceptiques en passionnés. Voyons donc quelles sont les forces et les faiblesses de ce professeur.
La documentation A l'intérieur de celle-ci se trouvent deux "Master Dises", des étiquettes pour les copies des disquettes, et une documentation assez volumineuse (environ 430 pages).
D'entrée, une déception, malheureusement assez habituelle: la doc est en anglais, ce qui implique déjà une restriction chez les utilisateurs francophones et ou francophiles.
(Ed: la version française vient de sortir) Pour ceux qui ne se laissent pas arrêter par l'anglais, la magie de l'initiation commence: en 20 chapitres, la doc nous guide dans l'univers de la programmation avec, il faut bien le dire, énormément de clarté et de précision.
Entrée en matière L’introduction familiarise l'utilisateur avec différentes notions informatiques: les programmes. Comment faire attention aux disquettes, la led du drive, etc... Ensuite l'utilisateur est guidé à travers l’installation du programme: en effet celui- ci est compacté sur les deux Master Dises et se décompacte soit sur trois disquettes, soit sur disque dur. Je dois dire que le programme d’installation est exemplaire de simplicité à mettre en oeuvre, et d’ailleurs c’est nécessaire puisqu'il est sensé être utilisable facilement par des novices. A noter cependant: I Mo de
mémoire est nécessaire à Easy AMOS pour fonctionner.
Ce premier chapitre explique à l'utilisateur comment lancer Easy AMOS après l'avoir installé, et le familiarise avec l’éditeur et les différentes touches du clavier. Rien n'a été oublié pour les néophytes et si on suit les explications fournies pas à pas, on s’en sort avec aisance.
Tout de suite, la suite Les chapitres suivants poursuivent avec les notions de programme (édition, chargement, sauvegarde, lancement) et de mode direct d'utilisation, c’est à dire exécution immédiate d'une commande après sa saisie.
Ensuite sont décrites les diverses fonctions de l'éditeur, avant d’entrer dans le vif du sujet: notions de variables, fonctions, chaines de caractères... Tout ceci est expliqué de manière fort agréable, sans ambiguité, et illustré de nombreux exemples que l’utilisateur est invité à taper pour compléter les explications du manuel.
Après avoir décrit les bases de la programmation (boucles, sauts conditionnels ou non, tests, procédures, etc), le guide apprend à l'utilisateur à manipuler les possibilités offertes par l'ordinateur: d’abord le texte, puis les graphismes, les bobs, les écrans Intuition, le son. Les fonctions mathématiques... La seconde moitié du manuel va encore plus loin en accompagnant l’utilisateur à travers la création de jeux à un ou deux joueurs, puis l'utilisation des périphériques (fichiers séquentiels ou directs, imprimante ...). ainsi que la gestion de la mémoire.
Enfin d termine avec des conseils de debuggage. L’utilisation de Tutor, le debugger (voir plus loin), et un glossaire accompagné d’un index. Un manuel très riche, comme vous pouvez le constater.
Les programmes d’accompagnement Easy AMOS est livré avec de nombreux programmes qui illustrent le manuel, et que l'utilisateur peut charger au lieu d’avoir à les taper. En plus de ces exemples, on trouve divers programmes qui serviront à l’utilisateur même après son apprentissage de base. Passons-les en revue:
• Typing Tutor est un petit jeu permettant de s’habituer au
clavier, puis de taper de plus en plus rapidement.
• Easy Bob Ed permet de créer soi- même des bobs, comme son nom
l'indique.
Comparé à l’éditeur de bobs fourni avec la version de base d’AMOS, il est nettement plus étoffé en fonctions, et surtout plus maniable et convivial.
• Sample Bank Maker bénéficie maintenant d’une bonne interface
utilisateur, ce qui en fait un éditeur de banque d’échantillons
sonores tout à fait acceptable, comparé à la version présentée
avec AMOS.
• Disc Edilor est un utilitaire de gestion de disquettes à la
Climaic. DiskMasier, ou encore Directory Opus (toutes propor
tions gardées, évidemment). Même s’il est loin de faire le
poids face à un obus comme Directory Opus, il contient toutes
les fonctions de base couramment utilisées, et pourra rendre
service à l’utilisateur.
• En plus de ceci, on trouve Tricycle Race. Tricycle Bail, et
Challenge, trois jeux dont les listings sont accessibles à
l’utilisateur, toujours dans un but éducatif.
D’ailleurs la création de Tricycle Bail est décomposée en huit étapes à chacune desquelles correspond un listing particulier qui représente le programme à ses différents stades de développement. Chacun de ces listings est abondamment commenté et montre à l'utilisateur comment se passe la mise en place d'un programme. Le jeu Challenge est une sorte de Qui: (questions- réponses) qui permet de lester ses connaissances sur le langage AMOS (syntaxe, etc...).
• Enfin, on trouve Easy Database. Un carnet d’adresses automatisé
qui permet d’introduire l’utilisateur à la notion de base de
données. Ici encore, la documentation est irréprochable.
L'aide intégrée et Tutor Easy AMOS est doté d'une aide intégrée qui permet d'épauler l'utilisateur pendant le débuggage sans qu’il doive à nouveau se plonger dans la documentation. Il lui suffit pour cela de placer le curseur sur la première lettre de l'instruction qui le gêne, puis d'appuyer sur Help . Une fenêtre s’ouvre alors contenant un paragraphe décrivant la commande et sa syntaxe.
Passons à Tutor. Le debugger. Il est intégré à l'interpréteur et peut être appelé soit directement par les menus, soit par programme (par l'instruction Tutor). Son écran se divise en plusieurs zones: une zone qui reproduit l’écran de sortie du programme, mais de manière réduite (taille divisée par 2), une zone de commande, une fenêtre dans laquelle est affichée le listing, et la dernière est consacrée aux messages délivrés par Tutor.
Celui-ci comprend les commandes classiques de débuggage: avance pas à pas.
Avance normale, points d’arrêt, visualisation du contenu d'une variable, visualisation des divers écrans Intuition de sortie. Bien sûr, l'aide intégrée reste accessible, même sous Tutor. Très accessible, cet outil de débuggage rendra service à l'utilisateur plus d une fois.
Les défauts Easy AMOS étant destiné avant tout à être convivial pour l'apprentissage, il s'est retrouvé amputé d'environ i 50 instructions par rapport à AMOS qui en compte plus de
500. Il reste néanmoins largement assez riche pour les objectifs
qu’il s'est fixé, li en résulte qu'AMOS peut interpréter des
programmes venant d’Easy AMOS, mais pas le contraire, ce qui
signifie qu'on ne pourra pas uiiliser le Tutor avec des pro
grammes AMOS. Et c’est bien dommage... En outre. Easy AMOS
souffre des restrictions suivantes, par rapport à AMOS:
• i seul programme à la fois autorisé en mémoire;
• Pas d'extensions autorisées;
• Le langage d'animations (AMAL) est malheureusement absent;
• Impossibilité d’utiliser les menus et les sprites hardware;
• Absence de RAMOS, l'interpréteur "run-only",
• Ne peut être utilisé avec AMOS 3D.
• Le mode Trace n’existe plus (devenu inutile avec Tutor).
Ici on se rend compte que la convivialité se paye: si Easy AMOS n'avait pas été "bridé” par rapport à AMOS, il aurait certainement dépassé 1 Mo de mémoire, et aurait donc pu être utilisé par un nombre plus restreint d'Amigas.
A moins que ce bridage ne soit calculé que pour continuer à vendre d’autres AMOS? D'autant plus qu'une offre spéciale est proposée aux acheteurs d'Easy AMOS: réduction sur le prix d'achat d'AMOS, et inversement. Donc on verrait plutôt ici Easy AMOS comme une introduction, avant de passer au véritable AMOS. La version complète.
Concluons Que peut-on retenir d'Easy AMOS? Une version allégée (un peu trop) d'AMOS, orientée vers l'apprentissage du basic à un public le plus large possible, accompagnée d'une documentation remarquable qui est le point fort de ce produit. En effet celle-ci est un guide excellent pour le programmeur néophyte, même s’il n'a jamais touché à un clavier auparavant, et surtout, un moyen de rassurer le novice en lui montrant que la programmation est accessible à n'importe qui. Espérons cependant que ce manuel fera l'objet d'une traduction en français.
David Coronat Ed: Ca y est, le manuel (mais pas les exemples sur disquette) est disponible en français.
Easy Amos, distribué par UBISOFT, prix369FTTC.
PHOENIX-DP Ça déménage...!!!!!
EXTRAIT DE NOTRE CATALOGUE COURS ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS HS - V«««i KS*ka D - Var.ion D.vp.c| N'1 AFFICHAGE TOUTES RESOLUTIONS 3 DISKS (S D) N’2 SCROLUNG ET SOUNDTRACKER 4 DISKS (S) N33 ANIMATIONS BOBS ET SPRITES 4 DISKS (S) N°4 SHADOW OF THE BEAST IK 4 DISKS |S) N-5 SPECIAL EFFETS SPECIAUX 4 DISKS |S) N 6 REALISATION D'UNE MEGADEMO 4 DISKS (S) N°7 ANIMATIONS 3 D 4 DISKS (S) N 8 EFFETS SPECIAUX N 4 DISKS (S) N'» EFFETS SPECIAUX III 4 DISKS |S) N"IO REALISATION DTIN IEU 4 DISKS (S) N°ll SPECIAL 2.0 TRUCS ET ASTUCES 4 DISKS (S) N"12 TRUCS ET ASTUCES H 4 DISKS (D) L'ASSEMBLEUR FACILE AVEC
SOURCES ET EXEMPLES COMMENTES 150 Frs par numéro GRACE AUX COURS D'ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS REALISEZ VOTRE PROPRE DEMO EN PUR ASSEMBLEUR EN UN TOUR DE MAIN. VOTRE AMIGA N'AURA PLUS DE SECRETS POUR VOUS DEJA 12 NUMEROS PARUS.
UTILITAIRES AMI-CHECK V 20 IU; )T001.KIT20 2503 2500 21 lit 2193 2192 2191 21IX) 21* 2188 21* 2483 21811 2179 2177 2178 2175 2171 2187 22711 2218 2215 CRUNCH-O-MATIC V1.1 NEWS Srn.RKIl.l.l.RS UAM I AH PLUS DEMO BOOTX V 5.02 FILEMASTER V 21 V1KUSZ V 219A SNOOPDOS V 1.5 PC TASK VL10 SCRF.EN PAINTER 22 BBASE 11 PIC BASE PARM V 251 RE OHO V 21 DIR WORK V L02 POWERBASE DEMO PROTRACKER V 22A SYS INFO V 2.70 TOOL MANAGER V 1.5 OSNAP V 3.10 utilitaire du mois ¦une SYNTIIESIS V 4.2 lin clm runorquabl. Dt. TUfTtrvm* motwtilmrhmr*.
1 mu.k.,1 ,UpuU bUn lt!I DEMOS el MEGADEMOS 2484 SOSdemo Melon De .ign * 24 K}*Ï1 Time Zone TRSI ?
24&8 Ü& Roll or Die Animator* + 2156 Falling Up Anak»g + 2455 Purlicle dreumu Darkne*8+ 215253 Guardian dragon II 2151 .Sonic Wind of night ?
21-irV'KV47 I,'Empreinte + 2143 Brain Snatcher Genocide ?
2442 Marchewki Alchem.v ?
EXCLUSIF ENFIN LA COLLECTION AMOS PUBLIC DOMAIN DISPONIBLE EN FRANCE DANS SON INTEGRALITE APDL 1 à 359 JEUX DP el PRE VIEW S 2411 Donkcy Kong Bignomia + 2110 Equality TLK + 2108 Dr Mario Trash + 2395 D Ueneralion * 2393 Wlng Commander + 2390 California gamet* Il + 211* Troodler» ?
2387 Zool * COLLECTION FISH 380 - 740 lALin de 1 à 9 disks : 20 frs de 10 à 49 disks : 14 frs 50 disks et plus: 10 frs option envoi colisaimo ? 10 Fri option recommandé + 15 FrB contre remboursement ? 50 Frt
* - COMPATIBLE A§oc* Aboo CATALOGUE COMPLET SUR 2 DISQUETTES
CONTRE 15 FRS REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT ADRESSEZ VOTRE
COMMANDE ACCOMPAGNEE DE VOTRE REGLEMENT PAR CHEQUE OU MANDAT
POUR TOUS RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES N’HESITEZ PAS A NOUS
CONTACTER VENTE PAR CORRESPONDANCE UNIQUEMENT PHOENIX - DP 2
Rue Saint Louis 64000 PAU Tel: 59 82 95 00 TEST LOGICIEL
Hisoft, déjà célèbre pour son assembleur!débuggeur DEVPAC, ou
son Basic compilable, nous propose désormais un environnement
complet pour programmer en Pascal. Les spécialistes de cet
excellent langage vont pouvoir enfin développer sérieusement
sur l'Amiga!
Compatible... Il existait déjà plusieurs Pascal sur notre machine (KickPascal. Oxford Pascal...) mais aucun n'était vraiment idéal pour travailler (faiblesse de l'éditeur, lenteur de compilation, peu de modularité, quelques bugs...). Avec HighSpeed Pascal. HiSoft frappe un grand coup et introduit, pour la première fois, un Pascal compatible avec Turbo Pascal, la référence absolue en la matière! Car il faut savoir que contrairement au C, le Pascal possède plusieurs "dialectes", et que c'est bien Turbo Pascal de Borland qui reste considéré comme la référence (sur micro), et qui possède le
plus grand nombre de sources. HighSpeed i kSJ,»TP«3., nr(T : : tooltu:
* * wrinwwt ft (fig. ! ) Le panneau de configuration tic
l'éditeur Pascal ouvre à l'Amiga une grande bibliothèque de
programmes, tout en simplifiant au maximum la portabilité
entre notre machine et le monde des compatibles.
Remarquons quand même que la compatibilité n’est pas absolument parfaite, et qu'elle se limite à la version 5.0 du turbo Pascal, version récente certes, mais qui ne propose pas l'approche orientée objet de la version 5.5. Caractéristiques générales Le produit se présente sous forme de 4 disquettes, accompagnées d'un manuel de référence et d'un manuel utilisateur. La configuration minimale conseillée est 1 Mo de mémoire centrale, et 2 lecteurs de disquettes. Il est toutefois possible de faire fonctionner HighSpeed Pascal avec 512 Ko. En limitant au maximum la consommation de mémoire.
L'installation sur un disque dur est évidemment la solution idéale. Aucun programme d'installation n'est fourni, car il suffit de recopier quelques fichiers à l'endroit voulu. HighSpeed Pascal fonctionne aussi bien sur 1.3 que sur 2.0 (deux versions différentes sont fournies).
Ce Pascal dispose d'un environnement totalement intégré. Toutes les opérations peuvent être effectuées à partir de l'éditeur, dont les nombreux menus proposent, outre les classiques fonctions d'édition (couper, coller, rechercher, remplacer...), toutes les options pour configurer le compilateur, générer un programme, exécuter en mémoire, débugger etc... La présentation, identique à celle de DEVPAC 3, est extrêmement agréable: tous les menus et options sont bien organisés, de façon très ergonomique.
HighSpeed Pascal est compatible avec- la version 5.0 du Turbo Pascal: il permet donc de faire de la programmation modulaire, grâce à des modules séparables (Units). Mais il propose également des particularités permettant d'utiliser les capacités de l'Amiga, notamment au niveau graphique, et il permet même de générer des librairies, grâce au "Libma- ker".
U éditeur II est entièrement configurable (voir figure
I) . Ses quatre premiers menus (Project, Edit, Search, Window)
sont réservés à la partie édition de votre source. Les trois
suivants (Program, Macros, Settings) sont dédiés au
compilateur (options de compilation. Exécution du programme,
création d'un fichier objet, etc...). L'éditeur propose toutes
les options classiques d'un éditeur moderne: déplacement au
curseur ou à la souris, ascenseurs, sélection d'un bloc en
cliquant et même d'un mot. En double-cliquant. Les blocs
sélectionnés sont envoyés dans le Clipboard de l'Amiga, et
pourront donc être récupérés dans un autre éditeur.
Plus rare, mais très utile, le mode "indentation automatique" qui rend votre source plus lisible. Autre option appréciable. "revert" vous permet de revenir à l'ancienne version de votre texte.
Vous avez la possibilité de placer des "marques" à certains endroits du source.
Grâce à ces marques, il est facile de se déplacer aux endroits cruciaux de votre programme. On peut travailler sans problème sur plusieurs sources, car l’éditeur gère plusieurs fenêtres. Celles-ci peuvent être organisées automatiquement en cascade, en diagonale, horizontalement ou verticalement. Associées aux marques, elles facilitent le développement sur les gros projets. Enfin, cet éditeur est très rapide, notamment sur des fonctions de recherche ou de remplacement de chaîne, et ceci, même sur des sources longs. Tout au plus peut on regretter une relative lenteur dans le scrolling.
Le compilateur 11 se présente sous fonne d'un fichier exécutable nommé HSPC (High Speed Pascal Compiler). 11 sera la plupart du temps invoqué directement depuis l'éditeur, de façon totalement transparente, mais vous ave , la possibilité de compiler directement un fichier source, sans passer par l'éditeur. La syntaxe est alors: HSPC |options| source loptiunsj.
La caractéristique pricipale de ce compilateur est sa rapidité foudroyante!
Je n'ai personnellement jamais vu un compilateur aussi rapide sur Amiga: il compile, en une seule passe, 20000 lignes minutes avec un 68000 à 7.16 Mhz!!! Il est vrai que la plupart des compilateurs Pascal sont rapides... Lorsque le compilateur détecte une erreur dans le source, une fenêtre s'ouvre automatiquement, indiquant la nature de l’erreur. En même temps, une marque spéciale est placée dans le texte à l'endroit précis où se trouve l'erreur. Il est alors facile de la corriger et de recompiler f voir figure 3). Malheureusement. Il n'est pas possible de continuer la compilation à
l’endroit où elle s'est arrêtée.
Il existe une option "make" qui permet de ne recompiler que les dernières unités modifiées. L’option "Build ail" recompile entièrement tout votre source.
Outre la gestion des exceptions (division par zéro, erreur d'adresse...) le compilateur peut aussi incorporer à votre programme des routines de traitement d'erreur plus subtiles (run-time error handling). Il est ainsi possible de traiter les erreurs d'enlrées-sorties. Les dépassements de piles, les dépassements de variables. Les diverses options de compilation sont choisies à partir d'un panneau de contrôle accessible depuis l’éditeur (voirfigure 2).
Lorsque le programme rencontre une erreur, un message explicite est affiché, indiquant la nature de l’erreur ainsi que l'OFFSET où elle s'est produite. Grâce à l'option "Find error" de l'éditeur, il est possible, en précisant cet offset, de retrouver DANS LE SOURCE l'endroit exact où s'est produite cette erreur!
Le compilateur propose enfin d'incorporer à l’exécutable des informations sur les symboles (Hunk Symbols) et des informations utiles au débuggeur (Hunk Debug).
Le débuggeur Le débuggeur inclus dans HighSpeed Pascal est la version 3.02+ du désormais célèbre MonAm. On ne présente plus cet outil, tant il est devenu indispensable pour développer sur Amiga. La version
3. 02 permet, comme les précédentes, de faire du débuggage
"symbolique" sur des exécutables contenant des Hunks Sym
bols. Les variables, fonctions et autres symboles du programme
apparaissent clairement, facilitant la mise au point.
Mais cette dernière ve don permet également de tracer un source, pourvu que l'exécutable contienne des Hunks Debug. On dispose alors de 2 fenêtres: une contenant le texte source et une affichant le code machine correspondant.
En traçant pas à pas, le source est automatiquement décalé, de façon à ce que la première instruction affichée corresponde à l'instruction assembleur en cours. Si votre programme comporte plusieurs unités. MonAm chargera automatiquement le fichier source approprié. Inutile de dire que ceci facilite GRANDEMENT la mise au point des programmes!
MonAm propose évidemment toutes les fonctionnalités d'un débuggeur évolué: points d'arrêts, gestion des exceptions 68000, points d'arrêts conditionnels, exécution immédiate d’un sous- programme. Affichage des registres, de la mémoire, etc... On peut essentiellement reprocher 2 choses à MonAm: il n'utilise pas de requester évolué (du type ASL, ARF ou REQ) pour charger un fichier et il ne permet pas de détailler des structures en mémoire. Cela dit. Il reste de loin le meilleur débuggeur disponible sur Amiga (figure 5).
Le Pascal lui-même Si vous êtes étudiant en informatique, vous connaissez probablement le Pascal, qui est un langage très enseigné dans les universités, notamment en premier cycle. Pour ceux qui ne connaissent pas encore le Pascal, sachez que c'est un langage qui a été inventé par un français, tout comme ADA. Dont il se rapproche beaucoup pour la syntaxe. C'est un langage très évolué du point de vue sémantique, et extrêmement clair du point de vue syntaxique (contrairement au C). C'est aussi un langage fiable et très robuste, qui pardonne facilement les erreurs de programmation
(contrairement au C...). Aussi est-il recommandé aux débutants qui veulent prendre de "bonnes habitudes de programmation", en évitant certains langages qui ont la fâcheuse tendance à admettre le "GOTO" comme structure de contrôle (vous voyez, sans doute de quoi je veux parler...). HighSpeed Pascal reprend entièrement la syntaxe et les concepts originels du Pascal, tout en introduisant quelques notions supplémentaires. Il est ainsi possible d’écrire une fonction en assembleur, ce qui peut être parfois très appréciable (Voir figure 4). Autre notion très utilisée: les "unités de
programmation”. C'est un concept extrêmement puissant et. Sans entrer dans les détails, en voici les grandes lignes.
Lorsqu'on doit travailler sur de gros projets, on divise le sxte source en plusieurs imitées (Ub TS). Une unité est un module indépendant, qui ressemble beaucoup au paquetage ADA. Elle contient une ou plusieurs fonctions ou procédmes, généralement regroupées pour des raisons liées à la conception du programme. Chaque unité est divisée en 2 parties: une partie "interface" et une partie "implémentation". L’interface contient juste les déclarations des fonctions de l'unité qui sont accessibles depuis une autre unité ou depuis le programme principal. C'est la partie "publique" de l’unité.
Cette partie est purement déclarative, et ne contient pas de ligne de programme. Elle correspond en gros à la déclaration du paquetage ADA.
Par contre, la partie implémentation contient le code source de toutes les fonctions de l'interface, ainsi que des éventuelles fonctions auxilliaires. Celte partie n'intéresse pas les "clients" de l’unité, qui ne sont pas sensés connaître l’implémentation des fonctions qu'ils utilisent.
Aussi, cette partie est dite "privée", car elle est totalement inaccessible aux autres unités. Elle correspond au corps (BODY) du paquetage ADA. Cette manière de séparer un programme en petites unités s'appelle la programmation modulaire. Lorsque une unité fournit une interface à un client, tout en masquant ses propres données internes, on parle alors "d’encapsulation". L'encapsulation est typique des langages évolués de dernière génération (ADA. MODULA
2. ...). Elle est aussi utilisée dans tous les langages orientés
objets. J’espère pouvoir vous en dire un peu plus dans un
prochain article... Et la vitesse?
Vous me connaissez, je n'ai pas pu résister à l'envie d'aller voir de près le code que génère ce compilateur! J'ai donc adapté en Pascal mon petit programme de lest (Ami- gaNews N° 48) afin de regarder d'un peu plus près la qualité du code obtenu après compilation. Je rappelle aux retardataires que je me livre actuellement à un comparatif impitoyable des compilateurs afin de savoir quel est celui qui nous produira le code le plus efficace (Voir AmigaNews 48
p. 68: "La course à l'optimisation"). Pour l'instant, le champion
toute catégorie est incontestablement le SAS C 5.10, qui pro
duit un code tellement optimisé que ça frise l'impertinence!
Le Pascal n'est pas réputé être un langage rapide. C'est
plutôt un langage robuste qui pardonne les bêtises du
programmeur. En contre partie, il procède à certaines
vérifications qui ralentissent l’exécution. Je m'attendais
donc à trouver un code machine assez mauvais du point de vue
optimisation.
Pourtant, j'ai été agréablement surpris!
Sans pouvoir rivaliser avec un bon compilateur C, ce brave HighSpeed Pascal produit quand même un code assez efficace.
Son gros défaut est de ne pas utiliser les registres pour les variables locales, mais il se rattrappe sur les boucles et les appels de fonctions.
Concluons!
Hisofi The Old School, Greenfield, Bedford UK MK45 5 DE Tél. 19-44(0)525-718-181 99 Livres port compris Fibonacci A ce sujet, j'ai procédé à un petit test consistant à évaluer la vitesse de calcul de la suite de Fibonacci. Un terme d'ordre n de cette suite est calculé en additionnant les 2 termes précédents: Fib(n) = Fib(n-l) + Fib(n-2) On fixe par convention que: Fib(0) = Fib(l)= I Les premiers termes de cette suite sont donc I, 1, 2, 3, 5, 8, 13, 21, 34, 55... Ce test est particulièrement révélateur de la vitesse d'appel dos fonctions et de passage des paramètres, car le calcul s'effectue de
façon doublement récursive. Le nombre d’appel à la fonction, et donc le temps d’exécution, augmentent de façon exponentielle avec l'ordre du terme calculé. Il est très facile de faire exploser votre machine (au sens figuré!) En s’amusant à calculer récursivement la suite de Fibonacci! Je me suis livré à un rapide comparatif des vitesses de calcul de Fib(27) sur différents compilateurs. J’ai systématiquement utilisé toutes les options permettant d'améliorer le temps d'exécution, sans toutefois chercher à optimiser le source. Voici les résultats que j'ai obtenus sur un Amiga "de base" (68000
à
7. 16 Mhz): HighSpeed Pascal : 22 secondes SAS C 5.10 : 14
secondes GFA Basic : I minute 15 Ces chiffres indiquent
clairement que ce Pascal est très rapide, sans pour autant
pouvoir rivaliser avec SAS C, qui reste le langage évolué le
plus rapide du moment.
Quant au GFA Basic, il confirme ici qu'il n'est vraiment pas doué pour les appels de fonctions (comme pour tout le reste, d'ailleurs...)!
Ce HighSpeed Pascal est tout simplement remarquable! Il est rapide, facile à utiliser et il compile très vite.
Il s'adresse non seulement aux débutants, qui trouveront là un langage assez simple à apprendre, avec une syntaxe agréable, mais aussi aux développeurs qui préfèrent utiliser le Pascal plutôt qu'un autre langage.
La seule ombre au tableau me semble être la compatibilité avec Turbo Pascal: celle-ci n’est pas absolument parfaite, et j’ai rencontré pas mal de problèmes pour adapter des sources provenant de Turbo Pascal sur PC, notamment au niveau des entrées-sorties et des fonctions d’affichage. Même s’il existe toujours Editeur: Pour les sceptiques, je propose ici les trois textes sources que j'ai utilisés. Vous pourrez ainsi vérifier par vous-même les chiffres obtenus.
Voici d'abord le listing correspondant au source en Pascal: Progrant Fibo: var choix: integer; Function Fib(n: integer): integer: Begin if (n=0) or (n=l)) tlten Fib:=I else Fib:= Fib(n-1) + Fib(n-2); End: Begin write('Terme à calculer: '): Rcadln(choix); writeln(Fib(choix»; end.
Voici maintenant le listing correspondant au source en C: include sidio.h unsigned int fibo tint n) I if ((n==0 Il (n==l )) retum ( I); return (fibo(n-I ) + fibo(n-2»; I void main (void) I int choix; printlf"Terme a calculer:”); seanf(%d",&choix); printff 'Résultat = %d",fibo(choix)); I Voici pour finir le listing correspondant au source en GFA Basic: INPUT "Ternie il calculer: ";v% PRINT "résultat: ";@fibo(v%) FUNCTION fibo(n%) IF (n%=0) OR (n%=l ) RETURN I ELSE RETURN @fibo(n%-1 l+tffifibol n%-2) ENDIF ENDFUNC des problèmes d'adaptation lorsqu’on passe d'une machine à l’autre,
HighSpeed Pascal n'est malheureusement pas compatible à 100% avec Turbo Pascal.
Cela dit, que ceci ne vous empêche pas d’investir dans ce produit: HighSpeed Pascal est de loin le meilleur Pascal disponible pour notre machine. HiSoft confirme qu’il domine actuel lement les environnements de programmation sur l'Amiga, et nous attendons tous avec impatience une nouvelle version, totalement intégrée, du SAS C, dont HiSoft assure aussi la distribution!
Gilles Soulet VSPFE Video Service Production Formation Edition La formation Amiga, Mac, PC et Unix (sociétés particuliers) Systèmes, environnements graphiques, réseaux, développement, graphisme 2D et 3D, vidéo et bureautique, tels sont nos cursus... Des solutions vidéo et informatiques vraiment adaptées à vos besoins.
La HotLine rléphone et Minitel) est offerte à tous nos clients.
Pw IN os régies ' vidéo de post-production, disponibles en trois versions :
L. Primer, Pro. FullTime Une collection complète de titres CD-Rom
. Orientés vidéo 3D .
Montages eut et A-B roll, avec ou sans time-code, pour magnétoscopes professionnels ou grand-public, titrage, effets spéciaux, images de synthèse, contrôleurs image par image, TBC int. ext., ...
V. S.P.F.E : 36 rue des Près Bataille 77220 Tournan-cn-Brie Tél.
: (16-1) 64.07.19.76 Minitel 36.15 VSPFE FAX et répondeur :
(16-1) 64.42.04.10 Matin réservé uniquement à la HotLine Nos
horaires : - du Mardi au Vendredi : 13h45-19h00 et aux études
techniques. - le Samedi : 9h30-12h00 14h00-19h30 DOMAINE
PUBLIC Le choix de Cédric suivi (page 48) par la découverte du
mois. PRECOGNITION, par Gilles.
Shadowmaster J'ai déjà évoqué plusieurs économiseurs d'écran dans une précédente rubrique. Shadowmaster est une sorte de gestionnaire d’éeonomiseurs dans la mesure où il permet de sélectionner facilement parmi plusieurs "blankers". Mais il innove en permettant aux programmeurs de créer eux-mêmes leur propre économiseur sans avoir à se préoccuper de l'aspect Intuition dans leur programme. 0 Shadowmaster est distribué avec une demi-douzaine d'économiseurs classiques : black (le plus simple), clock (fait rebondir une horloge dans l'écran), guard (un "meta-blanker" qui permet d’appeler
n'importe quel blanker mais définit en plus une zone de l'écran dans laquelle il vous suffit de mettre la souris pour désactiver ('économiseur, pratique pour suivre le déroulement d'une longue commande), stars (vue d'étoiles comme si on était dans le cockpit d'un vaisseau spatial) et weaver (tisse des lignes de couleurs). La version "registered" offre encore plus d'économiseurs.
Je suis sûr qu'il y a parmi vous d'habiles programmeurs graphiques qui ont toujours renoncé à écrire un économiseur faute d'avoir les connaissances suffisantes pour insérer une routine ol Information a J. Jéi - ShadouHasttr (Tool) 21 MU EIQ Il1 c 21-Jjb-M 1«: 7:44 !
Ust'*nv : shidwrjst ir sMamst «¦. Pr« SEC0HDS=10 COHHaND=shad Mmast*r : siutrs gu.ird tOMIMII StflRTP*I=-15 .t i r =J Sm S2& Jfi.
ÜEE S«l»ct | Cwlif I .«» I test | Cincri I r;...-: wmmm ~ Fig ! : Shadowmaster ‘t » _ FiMf Imh « _ 0* tf.it llMkH 'J'Nm-IIkIiiiw Iy?f jtk Aotouutic Serailior khtft Icrot jM»«l CK* Takh Littrally JU» Muté» Nfiaht Uii*v Serti 1 O'Cwlir Corsar jltaamé Nas Btfih G&Lr*t _ Iciaizri A«to To |*k Ti»l Tkteker fertort _Hwc:irw» T»»I jAIvays Allov lmina« iCIiy T« UitOir llladtCgMr Cl.y F.lt W Iccoi.inar jSw Cwfit!
Fectffryj Mail | .J i nt r*t HrlU rwl V H frtim C-r» liwt 1 0 irStr)«fS ioffir Su* U 4 Cwfn!
Fig 2: Shinx d'interruption dans la chaîne des événements d'intuition. Eh bien sachez que si vous avez écrit du code pour ce genre de chose, vous avez fait l’essentiel, il ne vous reste plus qu’à récupérer le code de f économiseur "blaek.c" et à remplacer la routine dographics() par la vôtre et c’est gagné! Le seul ajout à faire est de rendre la main si vous recevez un CTRL-C. C'est par ce moyen que Shadowmaster vous signalera que l’utilisateur désire ranimer son écran. Espérons que nous allons voir apparaître davantage d’éco nomiseurs pour animer nos écrans au repos... ShadowMaster, par like
Mever Fish 597 (requiert KS 2.0) Sphinx Les fenêtres Shell avec réglette ("scrolibar") sont à la mode.
Nicolas Dade en est bien conscient et il a apporté un soin particulier à la nouvelle version de son programme. La précédente version (2.5y) permettait déjà d'ouvrir des fenêtres Shell avec réglette mais elle était un peu prématurée et contenait quelques bugs qui en réduisaient l'intérêt. Voici donc la version 2.6 qui a gagné en robustesse et en fonctionnalités. Une alternative freeware au commercial et excellent Wshell.
L'installation est très simple : quelques lignes à ajouter dans le fichier de s:mountlist et la recopie du pilote Sphinx-Handler dans I: et vous voilà prêt.
Suivons pas à pas les explications de Nicolas Dade : après avoir ouvert une fenêtre avec la commande.
1 newshell sphinx: Une nouvelle fenêtre shell s’ouvre avec une réglette sur le côté, précédée d'une petite alerte (du fait de l'absence de fichier de configuration). Pour en créer un. Amiga droite-C et une nouvelle fenêtre apparaît avec tous les paramètres de configuration (voir photo).
Vous pourrez à l'aide de cette fenêtre: ? Changer la couleur des caractères utilisés (en entrée et en sonie) J changer la police utilisée ? Associer une ligne de commande à vos touches de fonction ? Définir de manière générique la constitution de votre texte (comment commence un mot, de quelles lettres il est composé.
Etc...) ? Utiliser la souris pour copier des portions de texte et les coller dans la fenêtre, dans un fichier ou dans le clipboard ? Modifier l'apparence du curseur ? Bloquer le défilement de la fenêtre (AS) Les commandes de la console sont assez standards et comprennent naturellement un rappel de l'historique avec les flèches, diverses possibilités d'édition (se déplacer d'un mot, effacer le reste de la ligne), rechercher une commande précédente, etc... Il est également possible de faire scroller la fenêtre avec Alt-flèches.
Vous pouvez disperser des marques dans la totalité de votre texte et faire scroller la fenêtre directement à cette marque (avec les touches de fonction), ou encore insérer le contenu d'un fichier à l'endroit du curseur.
Quelques mois pour Finir sur les deux gadgets présents dans chaque fenêtre Sphinx : celui en haut de la réglette permet d'iconifier la fenêtre (si vous avez autorisé cette possibilité dans votre fichier de configuration) et le gadget du bas permet d’annuler la dernière entrée de texte.
En conclusion, un programme très complet qui fourmille d'idées originales. S'il pouvait en plus gérer la "complélion" des fichiers ainsi qu'une gestion du prompt et de la barre de titre, ce serait sans nul doute LE gestionnaire de console à posséder. Je me surprends à rêver de ce que pourrait donner le résultat d'une association entre Nicolas Dade et William Hawes... Sphinx, par Nicolas Dade Version 2.6 disponible très bientôt (encore en phase de bêta- test).
Origami Il s’agit d’un nouvel éditeur de sources spécialement axé sur la philosophie des "plis" (folds). L'idée est d'organiser le texte de manière hiérarchique de façon à avoir à l'écran uniquement les informations importantes au début, et de sélectionner au fur et à mesure celles qui vous intéressent (c'est assez semblable à l'Hypertexte de ce point de vue).
Par exemple, pour un langage tel que C, le premier niveau pourrait être l’affichage des en-têtes de fonction. Si vous désirez éditer l'une d’elles, vous mettez le curseur sur le nom et sélectionnez "Open". Le texte se "déplie” et la fonction apparaît alors. A moins que vous ayez décidé de partitionner le code de la fonction en plusieurs plis à son tour : l'une pour la déclaration des variables et l'autre pour le code propremement dit.
Il y a plusieurs façons d'éditer ces plis : soit vous les ouvrez en même temps que les autres ("Open") et dans ce cas, vous aurez à l'écran tous les plis du niveau précédent plus celui que vous venez de déplier, soit vous pouvez décider de ne plus avoir à l'écran que le pli que vous venez d'ouvrir. Dans ce cas, pour reprendre l'exemple précédent, le code de la fonction va devenir le texte que vous éditez et tout le reste va disparaître, jusqu'à ce que vous décidiez de revenir un niveau plus haut ("Exit").
La documentation d’Origami est naturellement écrite avec Origami. Sur la photo d’écran, vous voyez le texte de la documentation structurée. Les trois premiers chapitres (Préfacé, Disclaimer, Installing Origami) sont des plis fermés et j’ai ouvert le quatrième (Additional Amiga features) qui a révélé à son tour d'autres plis (précédés par ...). Origami reconnaît plusieurs langages (Occam Pascal C Lisp Roff TeX Script) et permet de définir ses propres touches.
L'idée est intéressante mais j'ai quand même des remarques à faire sur le logiciel en général. D'abord sur l'organisation de la hiérarchie : il faut deviner que l'exécutable se trouve dans src Amiga bin! Ensuite. Sur l’absence quasi-totale de documentation. Il est constamment fait référence à un "origami manual" dont je n'ai trouvé nulle trace. Je pense que tous ces problèmes sont dus au fait qu'Origami est destiné à tourner sur plusieurs machines, et apparemment l'effort a été porté sur l'exécutable jusqu'à maintenant. Espérons qu'une organisation un peu plus rigoureuse succédera à la
présente version.
Origami, par Thomas Hadig Bientôt disponible Nouvelles versions Deux mises à jour à signaler ce mois-ci :
• SuperDuper: la version 2.0 de par Sebastiano Vigna. Des
fonctions supplémentaires, un port Arexx, une vitesse accrue.
SuperDuper devient sans conteste le copieur multi-tâche de référence...
• VI.T: et la version 5.517 de le "vaillant petit terminal" écrit
par Willy Langeveld.
Cédric Beust s Ongam_ «F docs REflt HE.(*1I6fl .. Préfacé ,, Disclainer .. Installing Bngani « Additional Aniga Features There are sone additional features in the aniga version of the ortgani editor I House lienu FileReguester Uorkbench tconify Uildcards Arexx port (expérimental) Protection Bits Hindou » llaking your oun keyblnd Bugs (onpiling Origani Features in next releases Fig 3: Origami Source dff: | if}; J df2: |j df|; | Ki 1 lSys| | Elapsed: 1 SC j8j Dest(s) dff: | dfl: | dfî: | dfj; | te |7T| Rtry:Err| 8: 8 | 8: 8 | A: 8 | 8: 8 |(pv« 8 Label |E«pty | VDUnit |8 | Retrtfl |4 | Buffer
| HD8uf | VDBuf | VDNane | j IncNanej FFS; | Talk fluto Stop | §o | Read Çheck | fomat Rrexx Fig 4: SuperDuper CLUB EUROPEEN POUR AMIGA AMIGA PUBLIC DOMAIN TàËaps PAR DISK, PORT COMPRIS: 15 fsp 10 - » SI ABONNE OU Abonnement: 50F INTERCEPTOR THE ULTIMATE AMIGA USER CLUB 13, AVENUE JEAN JAURES 73000 CHAMBERY (CEE) PRECOGNITION Gilles découvre un DP "événementiel" Voici le logiciel du domaine public le plus événementiel depuis Xoper.
Son auteur. Lee Robert Willis, le désigne comme étant un "Interface builder" pour Amiga.
Pour les incultes, je rappelle (pie interface builder est un des logiciels les plus important sur NeXT, permettant de créer une application presque entièrement à la souris, en écrivant le minimum de code.
L'auteur L'auteur de precognition est un jeune américain nommé Lee Robert Willis. Il travaille pour la société "Loral Defense Systems". Il se définit lui-même comme étant, le jour, un "contractant aux douces manières", qui se transforme la nuit en "Amiga- Man ", Une sorte de Dr Jekill & Mr H Lie'. En fait, j’ai pu discuter avec lui de nombreuses fois. C’est un gars épatant, qui fait vraiment du très bon boulot. Vous pouvez lui envoyer vos remarques et vos suggestions par mail (Lee Robert Willis @cup.portai.com), il vous répondra sans doute avec plaisir et intérêt (ne l'ennuyez pas trop
pour rien quand même...). Precognitionl.O La première version de precognition ( 1.0) contient un gros exécutable (Precognition). Un fichier objet (Precognition.o). le source C d'un "mainO" standard qui contient toutes les inits nécessaires (Std_main.c) et un certain nombre de fichiers includes.
Le programme principal (Precognition) fait environ 170 Ko.
11 permet de créer, à la souris, toute la partie interface de votre application. Ensuite, on peut générer automatiquement le source C (commenté) correspondant. Il ne reste plus alors qu'à compiler ce source avec votre compilateur préféré, linker l'objet avec pre- cognition.o et éventuellement std_main.o (on peut ne pas l'utiliser), et lancer l’application.
;,:sets s MIS**.
A. u« C«l«Sid«t 1 Strinfiidjft IotMKtJdirt || Kl.ftr .i r„.rr
VSI idrr ye,... 11.. Il fcrolliiuUit | ListEditor figure!
Facilité et puissance Deux choses remarquables sont particulièrement dans precognition.
Tout d’abord, la facilité d'utilisation du logiciel: tout se manipule à la souris. Ensuite, la puissance du source C généré: Precognition ne se contente pas de créer des déclarations et des structures (comme gadtoolsbox), mais il génère un véritable programme! Vous n'avez plus qu’à "compléter" le source, sans vous soucier de la gestion de l’interface! (Voir figure I) C'est parti... Au lancement, precognition ouvre son propre écran (figure I).
Contenant trois fenêtres (Application, Gadgets, Graphics) et deux menus (Project. Edit).
"Application" est la fenêtre ... de votre application. Vous pouvez la renommer, changer sa taille et sa position, ajouter ou enlever les gadgets IDCMP standards (closewindow, windowdepth, window- drag, windowsize), fixer une taille max min. Etc. Tout ceci se fait au moyen de l'option "Window Properties" du menu "Edit". Il n’est pas possible de créer une application avec plusieurs fenêtres. Notons encore que precognition ne gère pas les menus.
La fenêtre "Gadgets" propose une banque de gadgets. Vous pouvez ajouter un de ces gadgets à la fenêtre de votre application simplement en déplaçant un gadget à l'endroit où vous voulez qu'il se trouve dans votre fenêtre. Ensuite, grâce à l’option "Object Properties". Vous pouvez éditer les caractéristiques des gadgets. Par exemple, et selon le type du gadget, les variables associées, les labels, les listes de paramètres, etc... Tout ce qui concerne l'aspect visuel des gadgets est géré entièrement à la souris. Vous pouvez placer un gadget au pixel près ou sur une grille, changer sa taille
horizontale ou verticale. Avec un lasso, vous pouvez sélectionner plusieurs gadgets à la fois, afin de les aligner à droite, à gauche, de les centrer ou de les déplacer ensemble! Il faut à peine 1 minute pour créer la figure 2!
Les différents gadgets disponibles sont inspirés du système 2.0, bien que Precognition fonctionne parfaitement sur système 1.3. Outre les classiques gadgets booléens, entiers, ou chaines, on trouve des gadgets proportionnels (horizontal, vertical, avec ou sans flèches de déplacement du curseur), ainsi que des gadgets "typiquement 2.0" (ScrollingLisl et ListEditor) permettant de manipuler des listes de symboles.
La figure 3 montre l'édition des paramètres de notre "ListEdi- tor”, tandis que la figure 4 montre notre fenêtre d'application, telle quelle apparaîtra à l’exécution. La petite fenêtre "Graphics" propose 2 types d'objets graphiques. Ces objets ne réagissent pas aux actions de l’utilisateur ; leur rôle est uniquement de "décorer" votre fenêtre, en ajoutant éventuellement des informations utiles. Une fois que votre fenêtre d’application est terminée, il ne vous reste plus qu'à générer le source C correspondant, grâce à l’option "Write Code" du menu "Project".
Le source Precognition ne permet pour l'instant que de générer du source C. Mais ce source est d'une puissance encore jamais atteinte par les générateurs d'interfaces traditionnels (GadToolsBox, PowerWin- dows,...). Plutôt qu'un long discours, je vous propose d'examiner ici le source correspondant à la fenêtre d'application de la figure 4.
Rien n’a été ajouté ou modifié.
R ====================== “Cleated bv the Precognition Interface Builder IIScroller_lnit( &hscroller5,
84. 144. 100. * UftEdge, TopEdge. Width * pens. "CurscurH" );
** SctKnobSize( (Position er*) &hscroller5,16384 ): * Knob
size *
* *Link üiis file with ’Prccognition.o' SetVa!ue( (Valuator*)
&hscrollcr5, 32768 ); * Knob position * •• AddWindowObjecK
&window. (CiraphicObject* 1 &hscroller5 ): “NOTE: The Intuition
and Graphics librarics *MUST* be “opencd hcfore calling this
function!
CycleGadgctJniK &cyclegndgct6.
*
308. 144.96. * UftEdge. TopEdge. Width * ttinclude
"Precognilion.h" pens, "CycIcGadget". Cyclegadgct6_options
); AddWindowObject( &window, (GraphicObject*) &cyclegadgct6
): char *cyclcgadget6_options| ] = 1 BoolGadget_Init(
&boolgadgct7.
"this"
444. 144. 68. 14. * UftEdge, TopEdge. Width. Height * "thaï"
pens. "booléen” ); "thc other".
AddWindowObjecK &window, (GraphicObject*) &boolgadgct7 ); NULL 1: ScrollingList_lnit( &scrollinglist8.
Void do_window( void ) 328, 36. 150,66. * UftEdge, TopEdge. Width. Heighl * pens. FALSE ); * Allow Sélection of 1 item? * 1 AddStringl (StringLister*) &scrollinglist8. "Choix 1 ". 0 ); pcgWindow window; AddStringt (StringLister*) &scrollingIist8, "Choix2”. 0 ): pcg_3DPens pens: AddStringl (StringLister*) &scrollinglist8. "Choix3", 0 ); BOOL donc; AddWindowObjecK &window. (GraphicObjcct*) &scrollinglist8 ); IntuiMessagc ‘message, evenc.
TitlcBox titlebox I ; * Opcn the window (retums NULL on failutc) * OutlineBox outlincboxü: if (pcgOpcnWindowl&window)) OutlineBox outlincbox9; 1 CheckBox chcckbox2: Rcffeshf&window): * Draw the window graphies. * CheckBox checkbox3; CheckBox checkbox4; donc = FAI.SE: HscroIler hscroller5; whileUdonc) * Main event loop * CycIcGadgcl cyclcgadgctô: 1 BooIGadgel boolgadgct7; message = WaitForMsg(window.Window- UserPort): ScrollingLast scrollinglist8; event = ‘message; * Make a local copy of tire message * pens = StandardPcnsO; • Initialize thc window * RcplyMsg( message ): switch
(event.Class) 1 pcgWindow_lnit! &window.
0. 12,556. 181, * UftEdge, TopEdge. Width. Heighl * case
CLOSEWINDOW: 100,50.65535,65535, » min width&hcight. Max
width&hcighl * donc = TRUE; *cxit the loop. * "Application",
* tille * break: REERESHW1NDOW1 CLOSEWINDOW. * IDCMPFlags
* W1NDOWS1ZING 1 WLNDOWDRAG 1 WINDOWDEPIH 1 case
REFRESHWINDOW : W1NDOWCI.OSE 1 SIMP1.E_REFRESH 1ACT1VATE, «
Flags * BcgiilRefreshl iWindowl &wintlow ) ); NULL ); *
pointer to screcn * Refrcsht &window ): TitlcBox Jnift
&titlcbox 1, EndRefrcsht iWindow( &window (. TRUE ): break;
52. 28, 160.20, * UftEdge. TopEdge, Width. Heighl * pens, "A-DP
est ): default: AddWindowObjecK &window. (GraphicObject*)
&(illebox) ): if (Respondl (Interactor*) &chcckbox2, &cvent)
& CHANGED_STATE) OutlincBox_Init( &oullineboxO, | *
clieckbox2 was hit. * if (Value! (Valuator*) &chcckbox2)) *
chcckbox2 is chcckcd. *
29. 16. 207. KM, * UftEdge. TopEdge, Width. Heighl * 1 pens. "A
votre avis : ” ); ; * YOUR CODE HERE * AddWindowObjecK
&window, tGraphicObjecI*) étoullincboxO ): 1 OutlineBoxJnitl
&outlincbox9.
Clse * chcckbox2 is NOT chcckcd. * 1
297. 16.207. 104, * UftEdge. TopEdge. Width, Heighl * ; * YOUR
CODE HERE * pens. "Votre Choix ); 1 AddWindowObjecK
&window, (GraphicObjcct*) &outlinebox9 ); 1 CheckBox lnit(
&checkbox2.
If(Respond( (Interactor*) &chcckbox3. &event) & (ÜANGi D STATEl 92, 56. R UftEdge, TopEdge. * | * chcckbox3 was hit. * pens, “Super ?", if (Value! (Valuator*) &checkbox3)) * checkbox3 is checked. * TR UE ); * Initially chcckcd? * 1 AddWindowObjecK &window. (GraphicObjcct*) &checkbox2 ): ; * YOUR CODE HERE * I CheckBox JniK &chcckbox3.
1 clse * chcckbox3 is NOT chcckcd. * 92,76. * LcftEdgc, TopEdge. * 1 pens. "Extra ?”.
; * YOUR CODE HERE* TRUE ); * Initially chcckcd? * 1 AddWindowObjecK &window, (GraphicObjcct*) &checkbox3 ); 1 CheckBoxJnitt &cltcckbox4, if (Respondl (Interactor*) &checkbox4. Acvcnt) & CH ANGED .S TATE)
92. 96, * UftEdge. TopEdge. * ( * cltcckbox4 was hit, * pens,
"Génial if (Value! (Valuator*) &chcckbox4)) * chcckbox4 is
checked. * TRUE ); * Initially chcckcd? * 1
AddWindowObjecK &window, (GraphicObjcct*) &checkbox4 ); ; *
YOUR CODE HERE * 1 else * checkbox4 is NOT chccked. * I ;
* YOUR CODE HERE * I I if (Respondl (Imcracior*)
&hscrollcrS, &event) & CHANGED STATE) I I*
* * Hscroller hscroller5 bas been changcd.
«* " To read the current value of hscrolIerS. Do: **
* * USHORT position, knob;
* * position = (USHORT) Value) ( Valuator*) &hscro!!cr5 ):
* * knob = KnobSizcl (Pasitioncr*)&hscroller5 ); * ; * YOUR
CODE HERE * I if (Respondl (Intcractor*) &cydegadgcl6, &evcnt)
& CHANGED. STATE) * cyclcgadgctô was cycled. The current
sélection
* * can be dctcnnined by doing: •W
* * long v;
* * v - Value( (Valuator*) &cyclegadgct6 ); * : * YOUR CODE
HERE * On remarque que lout est ariieulé autour de la fonction
do_ vindovv(). Cette fonction doit être appelée par le
programme principal. Je vous conseille d'utiüser le main()
siandard (fourni) qui effectue toutes les iniis pour vous, el
appelle ensuite do_window().
On peut également remarquer que ce source a été judicieusement commenté par precognition : il ne vous reste plus qu'à remplacer les commentaires " * YOUR CODE HERE * " par vos propres petites routines.
Tout ce qui concerne la mise en oeuvre de votre interface est entièrement géré par precognition.
Plus besoin d'ouvrir une fenêtre, d'attendre un message dans un port de communication, de recopier ce message, de le traiter, etc... C'est la facilité et la souplesse absolue!
Un seul reproche cependant: s'il est vraiment très facile de récupérer la valeur d'un gadget booléen ou proportionnel, ou même d’un CycleGadget. Il est par contre, assez difficile de savoir quelle option a été sélectionnée dans une liste d'options (ListEditor). Ceci m'amène tout naturellement à vous parler des défauts de Precognition.
If (Respondl (Intcractor*) &boolgadgct7. &cvent) & CHANGED STATE) | * boolgadgct7 was hit. * : * YOUR CODE HERE * I if (Respondl (Intcractor*) &scrollinglist8, &event) & CHANGED_STATE) | * An iiciti was selected. * ; * YOUR CODE HERE * I ) * end switch * ] * end loop * pcgClose Vindow( &window ); | * end if* else * Wirtdow could not bc opened. * I : *** YOUR ERROR HANDLING HERE *** I ClcanUp( (Object*) &window ); CleanUp( (Objcct*) &titleboxi 1; ClcanUpI (Objcct*) &oullinebox() ); ClcanUpI (Objcct*) &outlincbox9 ); ClcanUpI (Object*) &chcckbox2 ); ClcanUpI (Objcct*) &chcckbox3
): OcanUpf (Objcct*) &chcckhox4 ): ClcanUpI (Object*) &hscroller5 ): ClcanUpI (Objcct*) &cyclcgadget6 I; ClcanUpI (Object*)&boolgadget7 ); CicanU|)( (Object* ) &scro!linglist8 ); Les défauts Eh oui, il y en a. Pas beaucoup, c'est vrai, et ce sont des défauts de jeunesse, qui seront corrigés dans la prochaine version.
• En premier lieu, il est impossible de sauver le travail
accompli. Comprenez qu'une fois le code généré, vous n'avez
aucun moyen de quitter Precognition et de reprendre plus tard
la conception de votre interface (comme PowerWindows le permet,
avec ses fichiers ”.pw"). C'est très ennuyeux, car si vous
quittez Precognition en ayant oublié un gadget, vous devez tout
recommencer!
• Ensuite, Precognition gère lui-même tous ces types de gadgets.
Ceci vient du fait qu'il a été conçu et programmé avec une
approche orientée objet. C'est très bien d'un point de vue
purement conceptuel, mais en contre partie, les exécutables
sont assez gros.
D'autre part. Precognition utilise un fichier objet C (precognition.o) contenant ses propres fonctions de traitement. Tout ce fichier est donc ajouté systématiquement à votre propre fichier objet par le linker, ce qui garantit une taille minimum de 7()Ko pour le moindre exécutable!
• Autre défaut: Precognition ne gère pas les menus et les fenêtre
multiples. Dans la plupart des applications, des gadgets bien
placés sur une fenêtre sont suffisants, mais pour de gros
programmes, des menus soni presque toujours nécessaires.
• Dernier défaut: fauteur a choisi de raffraichir lui-même les
fenêtres d'application (Pour les habitués, il utilise des
"SimpleRefresh Windows”).
Ceci entraîne un certain ralentissemem dans l’affichage, et il arrive même que le programme se "bloque" (deadlock) si on clique un peu trop vite sur les gadgets.
Tout ces défauts sont corrigés dans la version 1.1. Si j'en parle, c’est que je l’ai déjà testée en partie. Lee Willis m'ayant aimablement envoyé sa nouvelle version.
En particulier, dans la version 1.1, Précognition utilise une librairie C (prccognition.lib) beaucoup plus économe en mémoire, el il est aussi question d'une librarie "run-time" (les libraries de votre tiroir LIBS:) et d'une version spécifiquement destinée au système 2.0. D’ailleurs, Lee attend vos suggestions à ce sujet, et il prendra sa décision en fonction du plus grand nombre de demandes, car il ne peut pas développer toutes les versions à la fois.
Gilles Soulet WffnWni Precognition Auteur: Lee Robert Willis IHHIMlIlilMmiil Disquette CAM 594 Votre Choix : Cho ix1 Cho ix2 VjExtra ?
Génial î CurseurH CydeGadget gj this booléen | figure4 Conclusion Precognition est réellement un outil sensationnel!
Une fois que vous l’avez utilisé, il est impossible de revenir à PowerWindows ou GadTooIsBox. Sa grande force, c’est la puissance du source C qu’il génère. Aucun outil, à ma connaissance, ne peut rivaliser avec lui dans ce domaine. En attendant la prochaine version, on ne peut que féliciter son auteur, et l’encourager à continuer dans cette entreprise!
COMPOSANTS INCONTOURNABLES PRODUITS ID-ASHCOM
- CIA 8520 69.38 F
- DENISE 8362 ..... 142.32 F
- DENISE ECS 8373...... 249.06 F
- PAULA 8364 ...... 215.85 F
- CARY 5719 . 84.80 F
- AGNUS 8371 ...... 295.32 F
- AGNES 8372 A ... 362.92 F
- AGNUS 8372 B .. 450.70 F
- AGNUS A500 PLUS .. 450.68 F
- KICKSTART 1.3 174.34 F
- KICKSTART 2.0 187.39 F
- ALIM 500 500+ 600 .. 456.61 F
- SOURIS AMIGA 207.55 F
- DRIVE CHINON 818.34 F
- CARTE A500 NUE .... 498.12 F
- CABLE PERITEL ..... 116.23 F
- CABLES MONITEUR 93.10 F PROMO UPGRADE A500 A2000 COMPRENANT :
- CHANGE KICK MANUEL
- UNE ROM AU CHOIX . AGNUS ECS IMO CHIP . DENISE ECS
PRODUCTIVITE’ 899 FRANCS
- Extension A500 ...
- Extension 500 Plus
- Ext. Externe de 2 à 8 MO. Avec BUS prolongé, (2MO) ... 2139 F
365 F
- Sampler stéréo ...
- Switch auto. JOY SOURIS .. 169 F 199 F 590 F 560
F 359 F
- Change Kickstart avec interrupteur ..
- Change Kickstart avec inter. ROM au choix, et POSE .....
- Drive interne A500
- MAC II +, avec utilitaires, cartouche de copie de sécurité de
vos originaux ____ SEREL REVENDEUR AGREE ID-ASHCOM A600 3290 F
A600 School 3390 F A600 Starter 3390 F A600 ADV 3390 F A600
HD20 4790 F A690 CD ROM 3490 F PROMOS MPS 1270 1490F CANON BJ10
2000 F F UN LA B KAWAI avec inlerf. MIDI,Synthé, et logiciel
2600 F A500 2500 F A500 1.3 2.0 2990 F C I S PRIX EN BAISSE SUR
MATERIEL ET LOGICIEL PROTAR Montez vous même votre disque dur
A500, contrôleur avec coffret sans disque dur, 1490 F COMPLET
en 20 MO 2800 F N ombreux autres produits ACHETEZ SUR PLACE OU
PASSEZ VOTRE COMMANDE Par FAX, sur papier libre, par téléphone
; ajouter 30 F de frais de port et d’emballage ou
contre-remboursement, ajouter 77.10 F. Vente direcle sur place
de 8 heures à I 1 heures 30, et de 14 à 16 heures 30. Atelier
de DEPANNAGE SOUS GARANTIE, et HORS GARANTIE, mêmes horaires.
Les prix indiqués sont TTC.
PERSPECTIVE : trois regards sur
1. J.M.Lagarde, l’enthousiaste Il y a un peu plus d'un an, je
poussais la porte du n °30 de la rue Pharaon, à Toulouse,
comme ça. Presque par hasard, pour voir; il faut vous dire
qu'après mon boulot, j’ai un petit faible pour l'image en
général, la video plus précisément et l'Amiga en particulier.
Je ne me doutais encore de rien en entrant dans la boutique,
siège social de ta société VOLUMM.
VOLUMM (comme vous le savez sans doute) conçoit, met au point et commercialise le programme V0LUMM4D (qu'on se le dise), hé oui!, Toulouse c’est l'Airbus, la météo nationale, les satellites, Amiga News et ...V0LUMM4D!
V0LUMM4D croyez-moi, c'est une REVOLUTION. Dans tous les sens du terme je le répète.
V0LUMM4D, c’est une ré-vo-lu-tion.
Ce jour-là donc disais-je. Je fis presque malgré moi. La connaissance du rendu B- SPLINE.Une révolution, si l'on en croit le dico. C'est un tour complet (et croyez- moi.le rendu B-SPLINE, pour tourner bien ça tourne bien): sphères parfaites, courbes harmonieuses sur trois vertices seulement, modelages tubulaires hyper-super faciles puisque un tube rond peut avoir une section carrée sous le modeleur (et une section carrée de profil, ça ne fait plus que quelques couples de points à déplacer sur 2 parallèles) mais je reparlerai de tout cela plus loin.
Surprises, surprises Vous l'avez compris, au bout de trois minutes de démonstration, j’avais pressenti que tout ce qui rend le modelage facile et rapide, était présent dans VOLUMM4D.
J'étais entré pour faire un essai, je ressortais avec sous le bras, le classeur bcbg en toile bleu-gris contenant la doc et les 2 disquettes de VOLUMM4D PRO.
Arrivé chez moi, (120 Km de TOULOUSE, à Villefranche, la Perle du Rouer- gue!) Je déballe fébrilement le tout, je mets la doc dans la bibliothèque, la disquette dans le grille-pain, clic clic sur l’icône du disk, clic clic sur "install", fastoche. Je me retrouve avec un tiroir "VOLUMM" sur mon disque dur préféré.
Me voici, plongeant dans l’ergonomie du modeleur: primitives, allez, une sphère, un anneau, un cube, un coup de mise en perspective, on sauve "toto.maq”, on laisse le modeleur en tâche de fond (2 MO de mémoire), on ouvre le rendereur. Mode pixel, basse résolution; superrrbe. Les objets se dessinent un par un, dans leur ordre de création, par tranches successives, on voit la forme arriver, on l’intuite, on la sent, tout cela va vite et c’est déjà tout un spectacle... mais quoi! Enfer et trahison!
Damned! Voilà que mon cube, au lieu d’arborer fièrement ces 8 angles vifs, ressemble bizarrement à un pouf marocain (je tiens à préciser, à ce stade de mes élucubrations, que je n’ai rien, absolument rien contre les poufs marocains... au contraire... mais le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne sont pas cubiques). Réféchissons calmement, si le rendereur ne calcule que des splines. C’est à dire, grosso modo, que des courbes; là où l’on veut un angle, il faut rapprocher les points... retour sous le modeleur, F2 pour le menu ligne, on rapproche les lignes intermédiaires vers les
angles... bref .en 3 secondes, ça a marché, un cube bien lisse, bien cubique quoi, notez que j’avais aussi la solution de choisir un rendu anguleux pour que mon cube soit encore plus lui même!.
Etonnifiant VOLUMM4D ne ressemble pas aux autres, à cause justement du rendu spline, ce mode de rendu existe déjà, mais sur de gros systèmes, VOLUMM4D est un des seuls sur Amiga à utiliser cet algorithme des plus performants. Il est performant parce qu’ économique en points: contrairement à Sculpt. Moins il y a de points, plus il y a de courbes, contrairement à Real (rendu volumique), son rendu est surfaci- que, c’est à dire creux, c’est paradoxalement ce qui rend le modelage plus facile; mais (car il y a un mais), l'ordinateur, fût-il un AMIGA, ne peut pas concevoir à votre place, et tous
les graphistes 3D vous le diront, "AVANT DE MODELISER, IL FAUT REFLECHIR".
Concevoir dans l’espace, en 3 dimensions, n’est pas une mince affaire et il faut un peu de patience. Je veux modeler un visage: dois-je utiliser une seule forme et en déformer les mailles? Vaut-il mieux modéliser des objets séparés? (nez. Front et sourcils, pommettes et joues...), il faut essayer, tester en rendu spline rapide sous le modeleur (il est là pour ça), tester en rendu pixel sous le rendereur, d’abord en basse résolution et regarder comment VOLUMM4D trace: bref, il faut apprendre, et ça vaut le coup! Parce qu' après, c'est facile, très facile!. On se rend vite compte qu'on complique
toujours trop et que les solutions les plus simples sont toujours les meilleures. A l'usage, on remarque que ceux qui se débrouillent le mieux sur VOLUMM4D, sont ceux qui n’ont jamais modéLisé sur d'autres logiciels du genre. C'est flagrant depuis que VOLUMM4D a été porté sur PC en février 92. Puisqu'il est utilisé là par des gens peu habitués à ce type d'exercice (les logiciels 3D sont peu nombreux, très chers et peu piratés! Sur PC).
Après les mots, les faits Comme exemple de ce que j'avance, je livre à votre perspicacité, quelques gels d’écran de mes maquettes avec les rendus correspondant. Notez au passage, combien un seul objet sur fond noir peut être mis en valeur, ceci pour les designers futurs (les confirmés le savent déjà). Notez aussi que le rendu spline interdit l'utilisation du ray- tracing, et pourtant, VOLUMM4D projette des ombres portées depuis le dernier releasc (version 3.0), et vous n'êtes pas au bout des ingéniosités imaginatives et novatrices de Bertrand Aube et Bernard Letourmy (les concepteurs) car
VOLUMM4D est un produit vivant, il grandit avec parfois quelques crises de croissance, mais elles sont très vite soignées, (la "hot line" fonctionne bien, et les utilisateurs contribuent largement à l’évolution du produit). On peut dire que VOLUMM4D n'est pas achevé, il est en renouvellement perpétuel, et c’est sans doute la meilleure arme contre le piratage.
Qui peut utiliser VOLUMM4D? Vu le prix, tous les aficionados de la 3D bien sûr.
Mais aussi les designers, les architectes, les décorateurs, les écoles d'enseignement technique ou artistique, les vidéastes amateurs ou confirmés, bref tous les professionnels qui ont besoin de créer rapidement et à moindre coût, des images de synthèse fixes ou animées. A titre d'exemple. L'Ecole Toulousaine des Beaux-Arts a choisi de faire tourner VOLUMM4D PRO sur leurs 7 Amigas
3000. Et puisque vous avez été très sages (vous avez lu mon
article jusque là, quel exploit! ) je vais vous livrer
quelques trucs en vrac.
Travaux pratiques Les contrôles: si vous voulez modéliser à I’intuite (un peu comme on façonne de la terre glaise), mettez-les sur OFF, vous pourrez ainsi bouger en toute clarté toute une série de points sélectionnés.
¦ La grille 3D Virez-la si vous utilisez un sol.
A La perspective Au démarrage. VOLUMM4D propose une perspective moyenne, utilisez "Sauvez- vuc" et annulez-la. Puis utilisez les touches de fonction (F8. F9. F10) pour visualiser votre travail de face, de profil, de dessus.
Remettez-la (Restituer-vue) pour apprécier le réalisme de la scène, en fin de modélisation... mLe modeleur Sachez que vous pouvez mélanger toutes les formes de rendu, sur une même scène, sous le modeleur.
1) en rendu spline: Si vous utilisez des formes ouvertes: rap
prochez les lignes de points aux extrémités.
Si l'extrémité est libre et visible: faites un "ourlet". Contrôlez toujours le résultat en tracé spline rapide sous le modeleur.
Pensez à bien "encastrer" les différentes fonnes. Contrôlez en rendu pixel basse résolution sous le rendereur.
N'hésitez pas à utiliser des formes simples de façon répétitive: ( le tabouret, carreaux de faïence...)
2) en rendu phong: VOLUMM 30 rue Pharaon. 31000 Toulouse Tel:
61.53.36.09 Fax: 61.25.95.27 UfWI Version junior 450F TTC
Version Pro. 1500F TTC Distributeur: Pensez toujours que ce
rendu nécessite un plus grand nombre de points.
3) En rendu anguleux: C'est le rendu rapide, à utiliser pour tou
tes les surfaces planes sans mapping. Murs, sols ... ¦ Le
rendereur:
1) Fil de fer: Pratique pour tester les animations. On peut aussi
animer dans ce mode en ne recalculant en rendu pixel que la
dernière image.
2) Polygones: Je me sers de ce rendu pour animer des scènes
architecturales.
3) Pixel: En basse ou moyenne résolution: la coquille, le
tabouret... En haute résolution: objets monochromes... (une
seule couleur).
En ham: si vous utilisez des mapping.
En 12 bits: pour carte Archos, très bons résultats sous TAD ou ADPRO.
En 24 bits: excellents résultats en transformant (sous Digiview ou TAD ou ADPRO.). A la prochaine, peut-être...
J. M.Lagarde LES IMAGES La coquille: modelée dans une primitive
"disque", rendu spline. Calcul en pixel basse résolution.
Le chandelier: alternance abrupte de formes anguleuses et arrondies, modélisé en 2D 3D, modifié sous le modeleur, rendu spline, calcul en pixel 24 bits avec ombres portées, converti en 16 couleurs 640 512.
Le rocking-chair: extrait d'une animation en 18 franies, le sol et les murs sont en rendu anguleux, mapping "bois" sur le fauteuil, calcul pixel 24 bits avec ombres portées, transformé en ham 320 512.
Les fruits: rien de très spécial, facile sur VOLUMM4D.
Le tabouret: modélisé en 30 minutes, facile sur VOLUMM4D, répétition et juxtapositions de formes simples et identiques. Calcul en mode pixel basse résolution.
Le masque: casse tête au début, facile après réflexion et habitude, réalisé sans modèle, largement perfectible (il s’agit plutôt d'une étude), très facilement déformable, (nez, sourcils, regard, lèvres, menton, pommettes...), rendu spline.
Mapping "marbre", calcul 24 bits transformé en 16 tons de gris.
A3000: 68030 à 25 Mhz, Wb 2.0 el 1.3, lecteur HD, 2 Mo ram extens. à 18 Mo: A3000 + DD Quantum 105 Mo 18990 F + Multisynch 1960 .22990 F A3000 + DD Quantum 210 Mo 21990 F + Multisynch 1960 .25990 F EXTENSION MEMOIRE POUR AMIGA 3000 : TEL: (1)60 13 12 23 18 rue du Dr Roux 91160 LONGJUMEAU du lundi au vendredi Vente par correspondance uniquement 4 Mo ram 1500 F 8 Mo ram 2800 F 12 Mo ram 5300 F DISQUES DURS EXTERNES POUR AMIGA 3000 : Quantum externe + alim, 52 Mo.. 2690 F 105 Mo ..3690 F 210 Mo ..6090 F AMIGA 2000 EN SUPER PROMOTION Amiga 2000 récents, Wb 1.3, garantis 6 mois,
clavier, manuel et souris neufs A2000, unité centrale ..2990 F A2000 + DD SCSI 52 Mo, ext 0 à 4 Mo ......5690 F A2000 + DD SCSI 20 Mo, ext 0 à 4 Mo 4790 F A2000 + DD SCS1105 Mo, ext 0 à 4 Mo 6590 F JEXTENSION MEMOIRE A 2000 compacte, 2 Mo extensible à 8 par palier de 2 Mo : 2 Mo 1150 F 6 Mo .2350 F 4 Mo 1750 F 8 Mo .2950 F DISQUES DURS SCSI ARCHOS A VEC EXTENS. MEMOIRE 0-4 MO Us contrôleurs ADD d'Archos grâce à ieur haute intégration dans un monochip en technologie CMOS à 1,2 pm
affichent les meilleures performances du marché (tests OishSpeed et DiskPerf). 100% français. Robustes et éprouvés 4 ans d'expérience sur des bornes interactives fonctionnant nuit et jour. Supportent les fonctions SCSI Direct de Commodore et sont gérés avec l'outil standard du 2.0, ’HdTooiBox". Extension mémoire de 0 â 4 Mo. 7 périphériques SCSI. Autoboot 1,3 et 2.0 en EPS. ADD500 s’intégre parfaitement dans la ligne de l'Amiga. Technologie à très faible consommation sans alimentation externe.
CADEAU : 10 MO DE FREEWARE !
Nos disques durs sont livrés formatés avec 10 Mo des meilleurs logiciels du domaine public (utilitaires, démos, mus!que.jeux,slide-shows,...) MEMOIRES POUR ADD KIT 2 Mo ..800 F KIT 4 Mo 1500 F QUANTUM 52 Mo, 17 ms, 0 Ko ......3090 F .
QUANTUM 105 Mo, 17 ms, 0 Ko ....3990 F CONTROLEUR SEUL ...1290 F ! POUR AMIGA 2000 : ADD 2000 SEAGATE 20 Mo. 20 ms, 0 Ko 1990 F A QUANTUM 52 Mo, 17ms, 0 Ko 2790 F ] QUANTUM 105 Mo. 17 ms. 0 Ko ....3690 F N QUANTUM 210 Mo, 11-17 ms, 0 Ko ..6090 F CONTROLEUR SEUL .....990 F DISQUES DURS SEULS QUANTUM SCSI 52 Mo 1990 F QUANTUM SCS1105 Mo ..2690 F POUR AMIGA 500 ET
500*: ADD 500 F GIGAMEM: 'j itiüithusâyiïïiiÊsHIiisM DISOUES AMOVIBLES SYOUEST Transforme votre disque dur en extension mémoire virtuelle : finis les problèmes dûs au manque de mémoire (nécessite carte 68030 ou 20 avec MMU 68851 ) 790 F Syquest interne pour A2000,20 ms, cartouche Syquest externe pour A500 A3000,20ms, cartouche comprise 44 Mo.....3190 F 88 Mo 4390 F comprise 44 Mo ..4490 F 88 Mo ..5690 F CARTE A VIDEO 12 ET A VIDE024 + A VANIM MEMOIRE A500 Extension mémoire externe pour Amiga 500 et 500+ transformable en contrôleur SCSI : vous équipez votre Amiga au fur et à
mesure de vos besoins : AMEM500,2 Mo ..... 1490 F AMEM500,4 Mo .....2290 F Une merveille d'intégration pour 4096 et t6 millions de couleurs en HIRES OVERSCAN (768 * 580) dans un mode d'affichage standard (rien à voir avec du HAM étendu ou un bricolage du signal vidéo composite). Compatibles avec tous les flickers fixers et genlocks internes et externes : trois niveaux d'inscrustation possibles. S’installe à la place de Oenise. Workbench en transparence. 100 % français. Accepte tous les formats de l'Amiga plus les formats IFF ILBM en 12,15,18,21 et 24 bits. Interfaces AmigaDOS et
AREXX.
Logiciel de dessin AVPaint fourni en standard avec le logiciel d’animation OPERA. Possibilité de "double buffering" 2 x 12 bits sur Avideo 24 pour animation jusqu’à 17,5 images sec. Contrôleur de disque spécial d’ARCHOS pour des animations "direct to disk" jusqu’à 2 Ho sec. Sortie simultanée sur deux écrans pour Avideo24: un écran vidéo 24 bits et l’écran Amiga avec flicker fixer en 12 bits.
De nombreux logiciels de la PAO au 3D compatibles Avideo.
AVIDEO 12 2490 F AVIDEO 24 4490 F AVIDEO PRO : AVIDEO 24 + TVPAINT 6290 F COMPOSANTS I Rom Kickstart 1.3 ...... 179 F ,650 F Rom Kickstart 2.0 ...... 185 F .. 690 F SuperFatAgnus ...540 F Suoer Denise 8373 .. .. 250 F EXTENSIONS MEMOIRE LECTEURS 3" 1 2 NOUVEAUTE: AMEM600 : pour Amiga 600, Memory Card externe PCMCIA (étend la mémoire vive à 2 Mo et 4 Mo) : AMEM600 + 2 Mo .....1190F AMEM600 + 4
Mo .....1790 F AD510 : pour A500+, 1 Mo Chip Ram+ horloge 450 F. Extension 512 Ko pour A500 240 F AD540 : extension interne pour A500 (0 4 Mo Fast Ram): peuplée 1 Mo 790 F peuplée 2 Mo 1190 F MEGACHIP : pour A500 2000, vous permet d’obtenir 2 Mo Chip Ram: livrée avec SuperFatAgnus .... 1990 F interne (A500) 490 F externe.... 550 F +blit; SUPER PROMO A600 Le dernier-né de Commodore : 1 Mo ram, lecteur 3,5 p, lect. Carte-mémoire, Wb 2.0 : A600 +
péritel ....2790 F A600 + DD 20 Mo ......4590 F A600 + memory card 2 Mo 3790 F A600 + memory card 4 Mo ......4390 F Disque dur 40 Mo pour A600 ...2390 F PERIPHERIQUES ATONCE Classic AT286 à 8 Mhz ...1040 F ATONCE Plus, 16 Mhz + 512 ko ram 2290 F Accélérateur ADSPEED, 14,3 Mhz 1590 F Multikickstart élzctronique .. 290 F Alimentation
A500 .....425 F Alimentation A2000 .1190 F Autres périphériques Commodore .ne Exceptionnel : carte-mère A500 ... 1400 F Tous nos prix sont TTC. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Matériel garanti 1 an. Envoi par la poste en COLISSIMO.
Frais de porl 60 F. Contre- remboursement et carte bleue, supplément de 40 F. Frais d'expédition des ordinateurs (nous consulter) Sans présenter ce programmme, car déjà trois articles successifs lui ont été dédiés, je tenais à vous donner mon avis à son sujet. Il fait partie des rares logiciels français à être édités, et mérite qu'on lui accorde un peu d'attention.
Patrick Conconi: Entre le pire et le meilleur Ce programme est divisé en deux modules, un modeleur et un module de rendu. Ce dernier n’a pas changé, et ne mérite pas de commentaire particulier, si ce n'est que la vitesse de calcul en mode "Pixel" est lente, très lente. Soit, il s’agit d'images avec mapping en mode Ham ou 16Mio de couleurs. Ceci est dû au fait que le mapping ne peut s’effectuer que sur des objets dont le rendu est en mode Spline, ce mode-ci donnant des effets de lissage spectaculaires. Il eut été judicieux que le mapping puisse s’effectuer sur des surfaces non lissées,
offrant par là un plus large éventail de possibilités et un temps de calcul plus court. Et toujours une petite boggue dans le rendu de certains objets en mode spline (snif!).
En vrac Les critiques Les bons points ¦ Le modeleur a gardé une interface sobre.
Avec l’avènement du WB 2.0, il est possible d’avoir des écrans overscan. Il serait bien de pouvoir les utiliser.
J'ai plusieurs choses à dire aussi sur le module 2D 3D. Celui-ci permet de dessiner une forme en 2D, puis soit d'en faire une torre ou un volume, soit de l’extruder.
Ce module, et c’est désolant de devoir l’écrire ici est boggué. Pour recréer la réalité, il est bien nécessaire de prendre des mesures et de les reporter dans le logiciel pour rendre réaliste votre objet ou votre scène. Et c'est dans cette partie si importante que le logiciel pêche le plus. La fonction "coordonnées” affiche des informations abérantes pour peu que l’on fasse jouer le zoom. Le zoom parlons-en.. En création de profil, dès que vous aurez zoomé, vous perdrez la main sur voire dessin interdisant par là les dessins en finesse.
Dans ce module, la souris n'est pas gérée corectement. Si vous cliquez des points plus vite que l’affichage des vecteurs successifs, votre point sera pris en compte, mais l'affichage du vecteur lui. Sautera ce point, rejoignant le premier et le troisième V O L U M M Que dire de l’article de P.CONCONI?
Et bien nous, on le trouve vache, parfaitement, vache, on maintient, on peut même ajouter confinant à la médisance!
Voici pourquoi On peut écrire que notre vitesse de calcul chez d'autres.
¦ Il existerait toujours "unepetite boggue" dans le rendu Pixel ? Pourquoi pas. Fort bien, mais dans ce cas lequel? Des noms!
On veut tout savoir! Soyons constructifs!
¦ Vraiment, le mode 2D- 3D ne plait pas à
P. CONCONI? Ceci dit, il est sûrement perfectible, et le sera;
mais dire que le mode Zoom interdit les dessins en finesse !
Que l'on n'est pas capable de gérer la souris correctement? Gardons le sens des prosonne n'est parfait, et encore moins un logiciel; VOLUMM-4D ne fait pas exception.
¦ Depuis sa 1ère sortie (mai 1989). Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts, et VOLUMM-4D aujourd'hui n'a plus grand chose à voir avec la première version d’alors, carrément imparfaite nous en convenons. Cette évolution, nous la devons aux utilisateurs qui nous ont fait part de leurs impressions, expériences et sans passer par le deuxième. Vous serez donc obligé d’extrapoler pour savoir si votre contour est bien celui que vous voulez ou alors demandez un réaffichage.
Après discussion avec M. Aube programmeur du logiciel, il maintient que ceci n'est pas un bogue, pas plus que l'affichage incorrect des coordonnées après un zoom lors de la création d’un profil. J'estime que si un logiciel offre une possibilité et que celle-ci ne fonctionne pas, c’est un bogue. Magouiller pour arriver à la même possibilité n'est pas digne d'un bon programme. Ou alors le programme en interdit la fonction ce qui a le mérite de montre une Hot Line directe avec les concepteurs, et des releases (tous les semestres environ) qui ne coûtent que 150 frs.! Qui propose ça aujourd’hui
.’ Ceci permet d’avoir toujours le meilleur outil, compatible avec tout ce qui sort côté COMMODORE ou ailleurs.
¦ Un jour, qui sait? Rêvons un peu... Nous aurons droit à un vrai Benchmark des 5 ou 6 logiciels de synthèse d'image sur AMIGA.
Avec des chiffres, des colonnes ... pour que l'utilisateur puisse enfin faire un choix, au delà des jugements spectaculaires et des impressions hâtives... ¦ Profitons de ces lignes aimablement offertes par A-NEWS en tant que droit de réponse pour dévoiler quelques caractéristiques de la version 3.4 (sortie courant Octobre 92): clairement les limites du logiciel.
J£y yr-~ i-t-ncjs-, .
¦ Par contre, il y a aussi du bien à en dire.
J'ai beaucoup aimé la possibilité de faire suivre une trajectoire à un contour. Bien que le pilotage soit assez ardu, il offre des possibilités uniques en son genre.
¦ Le modeleur lui-même est de bonne facture et offre de très larges possibilités de modélisation. Je n'aime pas le mode sélection d'un objet. En effet, un objet sélectionné est entouré ¦ Du RAY-TRAC1NG sur le tracé SPLINE. Ce qui n'existe sur aucun logiciel de synthèse d'image à l'heure actuelle, et permet à la fois un lissage 3D parfait, avec des objets transparents, miroirs etc... et cela sans grever la mémoire RAM. Puisque maintenant le RENDEREUR travaille en SCAN-LINE. C'est à dire ligne à ligne.
¦ Voilà, sans rancune. Patrick, mais ton article méritait quelques commentaires. Et maintenant, longue vie à la synthèse d'image !
Les auteurs de VOLUMM-4D Bertrand Aubé Bernard Letourmy d'un carré de couleurs différentes muni de poignées sur lesquelles il faudra agir avec le curseur de la souris pour modifier la taille ou l'orientation de celui-ci. Cette présentation a l’avantage d’offrir à la souris toutes les options de modification de l’objet, et ceci sans icône qui déduise la surface d’affichage. Elle a aussi le désavantage d'encombrer l'écran. Dans une scène complexe, le suraffichage gêne, même s'il est d'une couleur différente.
¦ J'ai aimé la gestion des déplacements et des rotations par des cubes, accélérant par là le réaffichage et le travail en général. L'option de substituer tous les objets non sélectionnés par des cubes est aussi judicieuse et facilite grandement le travail. L'améliorer en proposant un choix pour chaque objet serait judicieux. Même remarque pour l'option qui permet de cacher un objet non sélectionné. On peut imaginer que dans les attributs d'un objet il soit proposé soit de l'afficher normalement, ou par un cube soit de le cacher. J'ai aussi aimé la différenciation des modules de
modélisation et de rendu, car grâce à cette séparation il est possible de calculer une image pour se faire une idée de la scène, et simultanément de continuer à travailler sur le modeleur. Remarquez que je conseille vivement la carte accélératrice pour ce genre d'amusement !
¦ Une très bonne chose est arrivé avec cette version, et cette bonne chose est l'édition d'un nouveau mode d’emploi. Le vieux manuel était aussi peu didactique, que le nouveau est clair et simple à lire. Celui-ci répond à toutes les questions sur le logiciel et offre une approche didactique très bien pensée.
¦ Certains d’entre vous diront que ma critique est sévère... El pour cause, le prix.
Même si l'on vous promet une année de mise à jour gratuite, ce n’est pas un logiciel bas-de-gamme. Je préférerais payer les mises à jour et ne trouver aucun bogue dans la version qui m'a été vendue.
Patrick Conconi CONCLUSION Voilà, je retire une impression mitigée de ce logiciel qui alterne le pire et le meilleur. Des idées, mais une finition dans la programmation qui lui fait voler le titre de "Pro". Messieurs les programmeurs, aidez ceux qui voudraient vous soutenir, donnez leur les moyens de répondre à vos détracteurs, que diable!
Une des plus grandes difficultés dans la recherche semble être la présentation des résultats. Un chercheur me confiait récemment qu'il considérait que 90% des résultats des travaux étaient perdus en raison de la difficulté de se les représenter. L'ordinateur est heureusement venu à leur aide et a permis de combler, partiellement, cette lacune. Les laboratoires de recherche en informatique ont beaucoup travaillé sur ce problème, et en particulier sur la représentation des atomes et des molécules. L'arrangement des différents atomes d’une molécule dépend de nombreux paramètres comme l'énergie
des différents atomes, le type de liaison etc... Les logiciels actuels permettent de jouer, en 3D. Avec de nombreuses molécules mais nécessitent des stations de travail très puissantes. Des bases de données très complètes sont accessibles aux chercheurs, ainsi qu'une puissance de calcul importante permettant d'observer et de faire bouger les molécules.
Par Régis Rampnoux i CHIMIE SUR AMIGA Inventez des molécules Sur voire ordinateur préféré vous pouvez aussi vous lancer dans la chimie et même créer vos propres molécules sans risque! Vous explorerez la structure en 3D des molécules organiques et de l'ADN. 11 ne sera pas toujours possible de faire bouger les molécules ou de traiter les plus grosses d’entre elles faute de puissance ( processeur et mémoire ).
Plusieurs types de représentations existent, en particulier sous les formes suivantes: ¦ noms des atomes reliés par des traits, assez sobre et destinée de préférence aux chimistes, tfig.l) m atomes représentés par des boules de couleurs différentes.
Cette méthode est souvent utilisée dans les écoles, permettant une vision 3D.(fig.2) m atomes représentés par des cercles de couleurs, (fig.3) Chemestetics Quand la chimie se veut artistique Ce logiciel est disponible en shareware et permet d’obtenir de belles images grâce à la description de molécules. Il permet l'affichage des atomes soit sous forme de cercles (outlines) soit sous forme de boules (calottes). Cette dernière demande un peu plus de temps mais il est possible de faire afficher une estimation du temps nécessaire: celui ci est mis à jour après l'affichage de chaque atome. La
molécule de dioxine nécessite environ 5 minutes avec un 68030 à 28 Mhz pour 16 atomes. L’affichage sous forme de cercles est instantané. Les images peuvent être sauvegardées sous le format IFF. De nombreux exemples sont inclus et il est très facile de créer de nouvelles molécules ..... ou de modifier les molécules existantes pour jouer à l’alchimiste. Il est possible de sauvegarder les données correspondantes. Celles ci concernent la position de chaque atome ainsi que son nom. L'écran de saisie de ces paramètres est très facile d’emploi. Les différents paramètres peuvent être obtenus soit par
une analyse aux rayons X soit par la lecture d'ouvrages de chimie organique. Personnellement, j'ai choisi la seconde solution. La palette 16 couleurs peut être modifiée facilement, soit pour une image, soit grâce au menu 'Préférences. Dans ce cas vous retrouverez cette palette lors d’une nouvelle utilisation du programme. La plupart des commandes sont accessibles au clavier en plus du choix par menu.
Pour les programmeurs, le source en langage C est fourni.
Il est possible de convertir les fichiers de données pour DKB Ray tracer ( Ray Tracer domaine public ). Malheureusement l’outil de conversion est fourni uniquement sous forme de source C dans la version 2.11 du logiciel. L'auteur prévoit de l’incorporer dans une prochaine version.
MoG Molecular Graphics C'est un programme commercial disponible Outre Manche.
Les liaisons entre les atomes sont affichées, ainsi que le nom des atomes. Cette représentation est donc plus sobre et plus technique.
Les couleurs peuvent être affectées aux atomes ou aux acides aminés. Il est possible de lire des fichiers de données aux formats PDB et CSSR, de récupérer des parties de molécules d'une bibliothèque. 11 permet aussi de déplacer et de tourner des groupes d'atomes. Le programme CPK qui peut être lancé depuis MoG donne l’accès au ray-tracing. 11 est possible également d'utiliser un traceur pour obtenir des sorties sur papier. Le logiciel AMPlot diffusé par la même petite société permet de créer une sortie PostScript. 11 peut intéresser tout utilisateur Amiga désirant tracer des graphiques
pour une imprimante PostScript pour des logiciels permettant d’importer des fichiers PostScript.
Pour les programmeurs une librairie est disponible, permettant d'utiliser MoG pour l’affichage graphique.
Ce logiciel devrait plutôt intéresser les passionnés et les enseignants.(r : fig-1) Molécule imaginaire pouvant être animée avec Chemes Anim.
(figS) Des réactions animées Un logiciel 'Chemes anim' vous permettra d'enregistrer sur votre magnétoscope des réactions chimiques (sans danger pour celui ci).
Içf.figS) Il est accessible uniquement sous Shell et donc moins facile d'utilisation. La représentation est sous forme de disques de couleur avec le nom de l'atome et de simples traits pour les relier.
Bien sûr il est possible de faire tourner les molécules. Il est possible de détacher des atomes, de dessiner des réactions chimiques en ajoutant une molécule. Les animations réalisées pourront être très didactiques. Pour arriver à ce résultat un travail assez important est à prévoir. La maîtrise du logiciel est assez longue à obtenir du fait de l'absence d'une interface utilisateur graphique et la nécessité d'écrire l'animation avec un éditeur de texte.
Crystals ou voir en stéréoscopie Ce programme vous permettra de visualiser 14 structures cristallines en relief ! Vous devrez vous procurer une paire de lunettes colorées ou les fabriquer vous même: un filtre bleu ou vert pour l'oeil droit et un rouge pour l'oeil gauche.
Les cristaux paraissent traverser l'écran ! Il est possible de faire tourner les cristaux dans toutes les directions soit avec une manette de jeux soit à l’aide des touches de direction du clavier.
Ce programme incorpore un mode d'emploi sonore et visuel. Le son peut être désactivé.
Ce programme reste un peu limité mais il est intéressant pour voir les possibilités d'affichage en relief.
La table périodique des éléments Elle sera affichée sur votre écran grâce à un shareware: Eléments.
La dernière version nécessite Amiga OS 2.0. Deux modes de fonctionnement: information et test. Le bouton de la souris permet en fonction du mode, deux actions différentes: ¦ en mode test vous serez invités à répondre à quelques questions sur l'élément choisi: nom, poids, structure etc... ¦ en mode info une description complète de l'atome vous est proposée. Si vous sélectionnez un second élément en gardant la touche "shift" appuyée vous connaîtrez le type de liaison entre les deux.
Les menus déroulants vous permettront d'accéder à des affichages d'informations diverses sur les particules sub-atomiques et les isotopes radio-actifs. Un aide mémoire très utile... H20 + NaCl = HCL + NaOH ?
Grâce à votre Amiga vous pourrez donc inverser les processus chimiques mais cela 11e restera que fiction... ou pourra peut être vous conduire dans des recherches nouvelles., chimiques ou artistiques.
Chemestetics | Joerg Fenin Zum Jaegerfeld 19 21 (H) Hamburg 90 Allemagne Distributeur I JJHfl Shareware 15$ MoG HgfiEBgffl SciTech Software 23 Stag Leys Ashtead Surrey KT21 2TD Royaume Uni IJJHfl Commercial £100 (env. 1000F version coprocesseur : £ 150 (env. 1500F) Eléments III Distributeur: Paul Miller
P. O. Box 635 Blacksburg VA 24063-0635, USA Shareware $ 15
Ciystals I David M. McKinstry Distributeur:
M. S. 68 Physics Department Eastem Washington University Cheney,
WA 99004 U.S.A rnrr Shareware S15 Lunettes plastique $ 5 Chemes
Anim !i Klaas van Gend 1 loekerstraat 9b 5987 AN EGCHEL,
Holland rani Freeware ( gratuit ) Distributeu (SQlûÇl© 1 Dans
le numéro de juin nous avons vu comment programmer une base de
données, ou du moins comment concevoir un application de base,
point de départ de vos futures bases de données.
Dans l’état l'exemple donné ne permettait pas de faire autre chose que de créer un fichier d'adresses, d'effectuer des saisies et d'en supprimer, de se déplacer dans le fichier. Pour le rendre plus performant (et surtout plus utile) nous allons rajouter les possibilités suivantes: recherche d'un élément, impression des adresses, tri du fichier, ajout de requester... Exenple du requester d'alerte, sans action en retour, D'accord I Elément sur lequel a lieu la recherche = CODE ¦ FAX HP NOTE 1 PRENOM H RUE ¦ TEL H VILLE Texte à chercher: 1 U| (Dupont | 1 D'accord | Annuler 1 1 Pour bref rappel
disons qu’une base de données est une suite d'enregistrements (ou entrées). Chaque enregistrement regroupe le contenu de tous les objets (champs de saisie, documents...) dont le nom commence par un point (ex: un champ de saisie ".prénom"). Pour rajouter ces options il est nécessaire de voir en détail deux notions que j'ai rapidement abordées dans cette série d'articles: l'utilisation des SubDeek et le recours aux variables "aliasées". Ce sera donc l'objet de cet article.
Les resqueters Dans un programme il y a toujours une raison de faire intervenir l'utilisateur pour ce prononcer sur 1111 choix, au moins lorsqu'il désire quitter le programme. Vous êtes habitué à ces fenêtres qui souvient et demandent si oui ou non vous confirmez un choix... d'entrer un texte... de sélectionner une information etc... Ces types de requesters sont-ils facilement programmables avec CanDo?
Oui si on a déjà compris comment se construit une application CanDo car un requester doit être pensé comme une nouvelle application.
Comme une application (un deck) est composée d’une carte et qu'une carte n'a qu’une fenêtre il faut, pour ouvrir une fenêtre supplémentaire, créer une deux ième application. Bien entendu cette deuxième application doit être liée à l’application principale. C’est en tenue CanDo un Sud- Deck, l'application principale elle est un ParentDeck.
I. oadSubDeck "Nom du Sub- Deck","Nom de référence interne" per
met de charger un SubDeek.
Ensuite pour s’en servir, il suffit d’utiliser une des deux instructions suivantes: Open Requester et OpenWindow, la seule différence étant qu’OpenRequester bloque l’application principale tant qu'on n'a pas quitté le requester ainsi ouvert. La syntaxe est: OpenRequester "Nom de référence interne", "Carte", Argl ArglO Dans le Deck d'exemple on ouvre deux SubDecks dans le script "AfterAt- tachment" de nom interne "Chercher" et "Req".
Dialogue ParentDeck - SubDeek ParentDeck et SubDeek 11e partagent ni documents, ni variables... Par contre on peut passer des arguments (de 1 à 10 comme toujours) lors de l’appel, ou utiliser ScndMessage IbParentDeek ou Send- MessageToSubDeck (avec des arguments). Dans ce cas les scripts Message- FromSubDeck ou MessageFromParent- üeck seront exécutés... lin peu complexe?
Regardons l’exemple de la demande de confirmation de quitter dans "MaBase- Deck".
Lorsqu'est choisi le menu 'Quitter" le script "Occured" appelle le requester "Req" à la carte "OuiNon", il indique la routine à exécuter si on clique "Oui" et le texte à afficher.
Dans le SubDeek (notre requester) la variable "RoutineRetour" (dans le script "AfterAttachment") mémorise la routine à exécuter lors du retour au ParentDeck (ici routine "Quitter"). Si 011 clique "Oui" le script du bouton fait exécuter la routine "QuiuerAvecArg" qui par l'instruction SendToParentDeck RoutineRetour fait exécuter le script MessageFromSubDeck de "MaBaseDeck"... Celui-ci exécute alors la routine "Quitter" passée comme Argl... Ouf!
C’est la même procédure pour la confirmation d'imprimer.
(ïénéralités De cette relative complexité de départ il faut retenir un objet de satisfaction... il suffit d’avoir quelques requesters de base et de les réutiliser au besoin. Les exemples "Alerte" et "OuiNon" peuvent resservir sans modifications.
Dans les applications le script "Message- FromSubDeck" sera toujours identique. Le même type de script peut servir comme script "MessageFromParentDeck" dans un subdeck. Dans ce cas, ce script est à solliciter plus spécialement lorsque l’on veut faire exécuter une action (ou plusieurs) à un subdeck sans pour autant cesser d'utiliser l'application principale.
Analyse d'un SubDeck spécifique Revenons à notre base de données pour voir comment a été conçu le SudDeck "Chercher". Dans cet exemple nous savons qu’un enregistrement de la base est composé d'une suite d'éléments (nom, prénom etc...), mais dans une autre base les éléments seront forcément différents... Or l'utilisateur doit indiquer sur quel élément d'un enregistrement il veut effectuer une recherche. S’il recherche l'adresse de "Durand" il doit saisir "Durand" et indiquer qu'il s'agit d’un nom... Ce qui suppose d'avoir recours à un requester (cf: figure).
Pour ne pas avoir à repenser ce type de requester en fonction de chaque nouvelle base j’ai voulu vous en proposer un qui s'adapte automatiquement à chaque nouvelle base... Pour connaître le nom de chaque élément d'un enregistrement il suffit d'utiliser l’instruction: Effacer cette entrée?
Confirnez... Oui I Non InsertRecordNames Variable qui insère dans un document le nom de chaque élément de l'enregistrement "Variable". Un document de type "list” convient à cette tâche, et affiche les différents noms.
Il faut aussi un champ de saisie pour saisir le texte à rechercher. Bon. Jusque là c’est assez facile... Cela ce complique un peu lorsque il s'agit d'échanger des données entre l’application et le requester... Que doit savoir le requester?
- Le nom de la routine à exécuter en retour
- Le précédent texte recherché
- Le précédent élément sur lequel a eu lieu la recherche
- Quel enregistrement est traité Soit quatre arguments à passer
qui deviendront dans le script "AfterAttach- ment" Argl, Arg2.
Arg3 et Arg4 suite à l’hermétique ligne du script du bouton
"Chercher": OpenRequesler "Chercher", "Carte.!", "Rechercher
Entrée", Alias( " MotRechercher" 1, AliasCRechercherSur" ), Var
que je décode... Ouvre le requester "Chercher", à la "Carte.!",
la routine de retour sera "Rechercher Entrée", le texte par
défaut sera celui de la variable "MotRechercher", l'élément de
recherche sera par défaut "RechercherSur", et Var indique
l'enregistrement à traiter... Mais pourquoi des: A Hast
MotReehercher"), Alias(" RechercherSur")?
Bonne question... Il s'agit d'une méthode pour obliger le SubDeck à pointer sur une variable du ParentDeck, et donc d'établir un pseudo-partage de variables... Reportez-vous aux listings et suivons le chemin de la variable "MotRechercher" (son contenu est sans importance).
Point de départ: le script du bouton ¦ "Chercher”, Aliast "MotRechercher") ¦ fait que Arg2 du script "AfterAttach- ment" du Subdeck pointe sur "MotRechercher" du ParentDeck... ¦ Ensuite dans ce script un Let Texte- DuChamp = Aliast "Arg2") ¦ fait pointer la variable TexteDu- C'hamp sur "MotRechercher".
¦ Ensuite dans la routine "QuitterAve- cArg" ¦ le contenu du champ de saisie ¦ est placé dans TexteDuChamp ¦ par Let TexteDuChamp = Text- Fromt "champ").
Comme cette variable est une copie de "MotRechercher" (par suite des Alias) toute modification affecte aussi "MotRechercher"... Sans intervention on a MotRechercher = TexteDuChamp bien qu'étant situées dans un deck et un subdeck!
De cette façon la variable "MotRechercher" est remise à jour automatiquement dès que l'utilisateur change le texte à chercher. Le même principe est appliqué avec la variable "RechercherSur”.
Guy Beteille Pour vos questions xurCanDo. Par minitel 36 14 code Che:*Evolution ou courrier Association Evolution lui Mortelle Bt.F
121. Rue du pont de Lavérune 34070 MONTPFUJFR Deck "MaBaseDeck"
Ce deck vu le mois dernier ne contient que la description
des objets et des routines rajoutés.
Pour mémoire les routines non listées sont: 'Afficher Entrée”. "Ajouter entrée”, "Entrée Précédente", "Entrée Suivante”, "Ouvrir Base”. "Sauver MaBase' l-c* routines ",Effacer entrée"Rechercher Entrée" et '"Prier MaBase” ont été reprises afin de permettre une meilleure compréhension ou parce qu’elles ont été légèrement adaptées.
De même les scripts listes ne sont que les nous eaux ou ceux qui ont été modifiés.
Carte "Carte.I" Pour la fenêtre modifie le script ’ OnCloscButton" afin d’avoir une demande de confirmation lorsque vous voulez quitter il devient: OpenRequesler "Req","OuiNon","Quitter","Etes-vous sur'Y’dc vouloir QUITTER","et programme?"
Dans le même espnt changer le Script OnRclcnse du bouton "Effacer" par: OpcnRequester "Req"." OuiNon","Effacer Entrée", "Effacer cette entrée?","Confirmez..." Script AftcrAttachmcnt Nop . Ouvrir les subdccks.
UoadSubDeck " Requester!'hcrehcr’Y'Chercher" UoadSuhDeck "UesRcquesters'Y’Req" Nop : afficher sur l'écran PrintTexl RightJustlfy( " Nom". 15), 100,20 PrintTexl Rightjuslifyi"Prénom". 15). 100,35 PrinlText Rightjustifvl"Adresse".I5l.100.50 PrintTexl Rightjustifvl "Code Ville", 15), 100,65 PrintTexl RighlJustifyt"Notes".!5i.100,80 PrintTexl RightJustify(,,Tél",Si.42J,20 PrinlText RightJ ustifv "Eax".5».423.35 Uct EichierBa.se = " MaBasc.CIH R" . L’n fichier par défaut Do "Ouvrir Base" ; appel de la routine d'ouverture do fichier Script McvsagcFromSubDcck Nop . Exécute routine ARG1 (avec
éventuels arg2„ 3...4» Do Argl.Arg2.Arg3., rg4.Arg5,Argft, rg7. ArgH, rg9. ArglO lfKrror . Interception d’une possible erreur Endlf Composition de la carte Objets: ¦ Ajoutez au menu Fichier l'option "Imprimer" qui aura deux sous- menus:
• Le sous-menu XcttcAdrcsse" aura le script "Occuncd”:
MakeDiK'umcnt "Impression" ; un document provisoire Work H
ithDocument "Impression" Do "Imprimer!riEnrcgistrcmeni"
SavcDocument "Impression"."Prt:" ; envoi à l’imprimante Flush
"Impression" . Effacer le document provisoire lfError Endlf
• la: sous-menu "ImprimcrToutes" aura le script "Occurrcd":
MakcDocument "Impression" : créer un document provisoire Work
Mit h Document "Impression" Le! Index = FïrstArrav Index!
MaBasel While SearchFound : lani qu’on trouve un enregistrement
Do "Imprimorl nEnregistremcnt" . On l'imprime Le! Index =
NcxtArrayIndex( MaBasc.lnriex) ; index suivant EndLoop
SavcDocumcnt " Impression", "Prl:" ; envoi a l’imprimante Flush
"Impression" ; effacer le document provisoire (IKrror End If ¦
Un menu (ex: Edition) avec l'option "Tri", avec pour script
"Occur- red": Nop ; tri sur les noms.. Do "Trier MaBase","
.Nom" . Tri sur les noms ¦ Un bouton " Chercher " ayant pour
script "OiiRelease": I-cl Var =
Mattasi'[t'irstArra [nilrv(Malla cll OponRequester "Chercher"
."Carie.!","Rechercher Entrée", Alias!" Mot Rechercher" »,
Alias!" RechercherSur"), Var ¦ Un bouton " Cher.suiv " ayant
pour script "OnRelease Do "Rechercher Entrée". MoiRcchcrcher.
RechercherSur Routines: ¦ Routine "Effacer Entrée"
DeleleArrayEntry MaBasc.Index . Clïaccr l’entrée actuelle If
VarTypetMallasclIndexU - "Nolhing" ; si le nouvel index
correspond à une variable t entrée) vide
l. et Index = LaslArrav Index! MaBase). On sc positionne sur le
dernier existant Kndlf Do "Afficher Entrée" ¦ Routine
"ImprimerUnEnregisiremem" Type MaBasel Index |.nom||" " Type
MaBascjIndexJ.prctiom.NEWLINE Type MaBasel Index
l.adrexse.NEVVLINE Type MaBase|Indcx).code||" " Ty pc MaBasel
Indexl.ville.NEWLINE Type "Tel: "||MaBaseflndcxl.lcl,NEWLINE
Type "Fax: "||MaBust| Index l.fax.NEYVLINE Type " Note: "
||MaBase[ Index |.note,NE Wl, IN E ¦ Routine "Quitter" Quil ¦
Rouline "Rechercher Entrée" Dans cette routine. ARCil =
"Valeur à chercher", ARG2 = ” Kcy’ de recherche (élément d'une
entrée» " Exemple Do "Rechercher Entrée'. DURAND' '.Nom" Le!
MaBasel Index | = GetDBOBjccts If Argl = "" ExitScripI Endlf
SeiSeareh ArrayFlags NOCASE SI BSTRING . Recherche sans CASE"
et de type "sous- chaîne" Lot F.xlndex = Index ; sauver Index
pour le cas où Argl ne soit pas trouver Let Index =
SearchArray (MaBasc,ArgI," . "||Arg2Jndex+I); recherche à
partir de l’index suivant If No! SearchFound si rien n’a etc
trouvé Ut Index = SearchArray (MaBase,Argl,'V'||Arg2).
Recherche depuis le début If N'ot SearchFound . Si rien n’a
été trouvé Le! Index = Exindex . Retour à l ’index original
Endlf Endlf Do "Afficher Entrée" ¦ Routine "Trier MaBase" Ici.
ARGI = " ’Kcy' pour le tn”. Exemple - Do "Trier MaBase".".Nom"
Let MaBaselIndex] = CetDBOBjects SortArray MaBase.NOCASE
STRING ,ARGI tn Let Index = First Array Index! MaBase). Aller
sur premier index Do "Afficher Entrée" Dock "LesRequesters"
Les fenêtres lune par carte bien sur) doivent être ù prion
sans gadgets, et surtout avoir l'option "Try to open on
currcnt scrccn" pour qu'elles s’ouvrcnl sur le même écran que
celui de l'application A vous d’adapter la taille, la position
des objets et des textes. La nouvelle instruction
RcsizeWindo»' (changer la «aille de la fenêtre) de la version
1.6 peut ici trouver une utilité afin de faire coïncider la
dimension de la fenctrc avec celle de l'écran sur lequel clic
s'ouvre.
Carte "Alerte" Script AflcrAttachmcnt Nop . Usage Carte. RoutincRctour. Ligne 1. . Ligne*!
DrawBorder 2,2, VïndowWldlh-4, Yïndo«Hcighl-4,EMBOSSEI ,3,1 . Bordure fenêtre Let RoutineRetour - Argl rarement utilisé dans ce type de requester PrintText CcnterStringC'D’accord", 10),130.65 PrintText cen terSlrin g(A rg2,351,20,10 PrintText CenlerString(Arg3,35),20,2O PriniTcxl C'en terSl ring! A rg4,351,20,30 PrintText CenterSlring(Arg5,35),20.40 Composition de la carte ¦ Un bouton "OkBtn" de type "Area" avec comme script "OnRelease *:
l) o "QuilterSimpIe" ¦ Un objet "Kcy” (louche clavier) qui
réagira à l’appui d’une louche quelconque (donc mettre "ANY”
comme touche à attendre) comme si on avait cliqué le bouton
’OK' Le script "OnDown" est identique au bouton: Do
"QuilterSimpIe" Carte "OuîNon" Script AfterAltachment
I) rawBorde2,2,Wind(iwWidth-4,Windo vHeight*4,EMBO.SSED ,3,1 Lcl
RoutineRetour = Argl ici c'est indispensable Ut Texte = "Oui"
: texte du bouton gauche (Oui Yes Okay) U*t Texte2 = "Non" .
Texte du bouton droit (Non Annuler C'aneel) PrintText
CenterString!Texte,10),17,55 PrintText
CcnlcrStringCiexteZ,10),226,55 Nop . Affichage du message (de
Arg2 à Arg5). Quatre lignes centrées.
PrintText centerStringlArg2,35i,20,10 PrintText CenterStringl Arg3.35).2l ,20 PrintText CenterStringl A rg4,351,20.30 PrintText ( ’enterString!Arg5.351.20,40 Composition de la carie Objels: ¦ D’un boulon ’ OuiBtn" de type "Area" avec un scripi "OnRelease" n "Quitter AvecArg" ¦ D'un autre "NonBtn" de type "Area” avec un scripi "OnRelease": Do "QuilterSimpIe" ¦ Un objet "Key" (louche clavier) qui réagira à l'appui de la louche "O" avec un scripi "OnDown": lio "QuitterAvccArc" ¦ Un aulre objet "Kcy" qui réagira à la louche “N" avec scripi "OnDown" Du "QuilterSimpIe" Routines: Ces deux
routines peuvew servir i, plusieurs lypes de rcqucsicrs. Ici il n'y a pus de raison de renvoyer des arguments en ce qui concerne la cane "Alerte".
¦ Routine "QuitlcrAvecArg" SendToPamilDeck KnuiincRetour. Argl, Arp2. Argl, Arpd. Arg5. Argfi Quil ¦ Routine "QuilterSimpIe" Quit . Pas de message au ParcntDcck Dt'ck " RequesterCherchcr" Carte "Carte.I" Script AlierAttachmcnl DrawBorder 2,2. ïndow Vidlh-4,VVinriowlIcighl-4,EMB( SSKI ,3.1 : bordure fenêtre SetPcn I Draw Line 7,25,176,25 Draw Line 7,71.176.71 Let RoutineRetour = Argl Nop . Par cet alias la variable passé par le ParcntDeck sera réactualisée automatiquement.
Donc inclure une sortie ayant: lx*t TextcDuChamp - TexiFromf'champ”) Lel TextcDuChamp = Alias("Arg2"J Let Elément = Alias("Arg3" Lel Texte = "D'accord" . Texte du bouton OK Let Texte2 = "Annuler” . Texte du bouton Annuler PrintText entcrString(Texte,10).16,102 PrintText CentcrString(Texle2,10),226,102 PrintText "Elément sur lequel a”,II,6 PrintText "lieu la recherche = ",11.14 PrintText "Texte ù chercher:",! 1,75 SetText "champ",TextcDuChamp MakeDncumcnt "Doc" . Créer un document (il existe comme objet» InsertKccordNames Arg4 ; insérer les noms qui composent l'enregistrement SortDocument
ASCENDING . Tri tic ces noms MoveCursorTo STARTOF DOCUMENT ScarchFor Arg3,NOCASE . Chercher le nom (le dentier utilise » sur lequel aura lieu la recherche If nul SearchFound . S'il n’existe pas, curseur sur la première ligne MoveCursorTo STARTOF DOCUMENT Endlf SelObjcetStatc "champ",ON , activation du champ de saisie Composition de la carte Objets: ¦ Un boulon "NonBtn" de scripi "OnRelease": lin "QuilterSimpIe" ¦ Un boulon "OuiBtn". Scripi "OnRelease": Do "QuiiitrAvecAig", Twt FrnmfChantp") ¦ D'un document de lype "Liste" ayant pour nom de document "Doc" ¦ Un champ de saisie de nom "Champ",
qui recevra le texte à chercher Routines: ¦ Routine "QuitterAvecArg" Let FTémcni = Thcl.inc . La ligne sélectionnée dans la liste Lel TextcDuChamp = TexlFrom("champ" I. contenu du champ de saisie SendToParcnlDeck RoutineRetour. TexteBuChamp, Elément Quil ¦ Routine "QuilterSimpIe" Quit pas «le message au ParcntDcck VOUS ETES UN VRAI SPECIALISTE DE L'AMIGA !
FAITES LE SAVOIR AUTOUR DE VOUS AVEC UNE ANNONCE DANS LA RUBRIQUE SPECIALISTE d AmigaNews.
PRIX: 270F HT PAR MOIS POUR UN MINIMUM DE SIX PARUTIONS, PAIEMENT A LA COMMANDE: 1620FHT PRIX SPECIAL POUR 12 PARUTIONS: 2500F HT ( ECONOMISEZ 740F), VOUS RECEVREZ GRATUITEMENT AmigaNews PENDANT LA PERIODE DE VOTRE CONTRAT. DERNIER DELAI 0E RECEPTION POUR CETTE RUBRIQUE LE 10 DU MOIS.
MIDl-PYRENEES VOLUMM s.a.r.l. TOI T l. AMIGA . RIEN QUE L'AMIGA !
DEVELOPPEURS DU LOGICIEL VOUJMM~a VI Kl E PHARAON 31000 TOULOUSE TEL : 61.53.36.09 PROVENCE COTE-D'AZUR 1 OUI ON A M G A 3000 VAFt CENTEfi ü
i. j Applications Proloasionnollo M P«nw SONY awmn P«Q Conte* ¦
fOffllMo» VBC Label RMD ISîRuoNtcffa* CHAPUlS 83500 LA
SEYNEMER Tel: 94 30 88 43 Fax: 94 87 44 57 Maintenance: 94 32
21 21 CMEAUma» CwaAMjNln» .«genCte***»-» : €*»• REGION
PARISIENNE MONTGERON Centre Cial LA FORET AMIGA 500 AMIGA 2000
Logiciels & Périphériques PHOTO-FOC
69. 40.51.69 RHONE-ALPES GELAIN REVENDEUR AGREE ! AMIGA 4000 -
3000 ' 2000 ' V 600 - CDTV et COMMODORE PC GVP VISION 24 en
dèmu permanente
22. Avenue de Saxe - 69006 LYON Tél. 78.52.77.62 - Métro Foch Si
Vous aime: TAMI6A, nous aussi !
LES FILMS DU GENIEVRE lOrganiame de formation déclare Toutes formations audiovisuelles sur commande Mspeciatistes de la formation sur AMIGA Stage d'une semaine tous les 2 mois BELCASTEl 46200 SOUILLAC TEL: 65.37.00.71 _ GHISMO V informatique V Vous aime: l'AMIGA, nous aussi !
18. Rue Léanclre Vaillat 74100 ANNEMASSSE tel: 50.95.67.82 fax:
50.71.89.81 INFONIX AU SERVICE DE L’AMIGA CENTRE DE
MAINTENANCE COMMODORE 12 & 14 RUE RECLUSANE 31300- TOULOUSE
TEL:61.59.17.76 FAX:62.21.14.67 “ GHISMO CENTRE EST MICROLOFT
Tout Commodore mais... surtout l’AMIGA 23 Rue du Rempart
58000 Nevers
86. 57.37.77 Toute la gamme AMIGA Vidéo - infographie
Distributeur pour la Suisse Satellite et Télévision av. De
France 60-1004 Lausanne Tél. 021 626 1 6 25 CENTRE SUISSE
SOFTONE COMPAGNIE SPECIALISTE AMIGA AT DISTRIBUTEUR DES
ACTION REPLAY 3 394,. Rue de Lille 62400 BETHUNE TEL:
21.68.99.99 FAX 21.68.99.98 MICRO - Création groupe V7DEAUX
Création La vidéo et l'AMIGA!
V. P.C: Catalogue sur demande Du Lundi Au Vendredi: TEL:
69-09-23-36
10. Rte de VERSAILLES 91160 CHAMPLAN - LONGJUMEAU L'AMIGA et la
VIDEO des PROS DISTRIBUE : l’RO VIDEO POST- ACCESS FREE
SPIRIT - ÜIGtTA - OXXI FLOPTICAL Drive, carte RESOI.VER |
Shoxr-Roum Formation sur RV ICI VOTRE ENCART PUBLICITAIRE
VANVES Tél: (1)46.38.17.15 I NORD M ? ? ? ? ? Revendeur agréé
COMMODORE 500+, 600. 2000 ? ??TDD CDTV linfoncnatiquél Ioule
lu gamme AMIGA
S. A.V 29 rue Paul Bert 7 Rue du Palais | 42000 Saint- Etienne de
Justice Tel:77.33.35.56 42600 Monlbrfcoft Fax:77J4.00.06
Tel:77.5834.40 AmigaNews 33 r. Ste. LUCIE 31300 Toulouse Tel:
61.42.65.75 Fax: 61.42.68.76 3614 MCOM Téléchargement AMIGA
Les meilleurs freewares sont sur MCOM.
Bon pour une disquette de téléchargement GRATUITE, a renvoyer à : Médiate!
51 III) de la Marne 76000 Rouen tel: 35.88.15.04 Revendeur Agrée COMMODORE-AMIGA Démonstration permanente Vidéo sur AMIGA 1 Adresses: » 46 rue Paul Bert 216 rue de Créqui 69003 LYON TEL: 72.61.84.28 ¦ CLEMENT INFORMATIQUE NORMANDIE Rubrique dirigée par Jérôme Pagès Un jour de février 1992... Maquettiste professionnel (architecture, chemin de fer), j’ai décidé pour une première informatisation de tn'équiper d’un Amiga 2000 en janvier 1991, pour faire de la CAO DAO et de la petite bureautique.
Ce choix a été dicté par deux raisons : la très bonne réputation de celte machine dans le domaine de l'image (réputation étendue abusivement à la CAO) et surtout la présence de M. Villard représentant de façon compétente l’Amiga à Montélimar.
Après une certaine période d'adaptation, normal sur toute machine, j'ai compris en voulant travailler avec celle-ci, que l'Amiga n'était pas tout à fait une machine comme les autres: système en anglais, peu de logiciels pour mes applications propres et support technique de Commodore???
Un an après, si je surnage grâce aux incontournables Superbase, Excellence et AegisDraw, se pose la question du changement de mon 2000 qui ne suit plus en vitesse de calcul et qualité d'écran.
Les circonstances m’incitent donc à vous présenter mes interrogations : Amiga 3000. Mac ou éventuellemnt PC?
Ces interrogations représentent le petit bout de la lorgnette du professionnel travaillant tous les jours sur une machine spécifique.
Il est bien évident qu'au fil de son utilisation, j’ai acquis un lien affectif avec mon Amiga et. Que je cherche grâce à votre réponse à lui rester fidèle. Je vous remercie donc de considérer mes questions comme celles d'un "fan" mais qui en tant que "pro" a des obligations "raisonnables" qu'il est difficile de concilier avec le plaisir.
- en dehors de la vidéo et de l’image de synthèse l’Amiga pré
sente-t-il des avantages techniques précis pouvant justifier
son choix? (entre autres CAO. PAO. Bureautique).
- est-ce que Commodore se représente bien le handicap réel du
Workbench et des logiciels en anglais pour des utilisateurs
travaillant tous les jours avec, dans un cadre professionnel:
cas d'une secrétaire et d'un dessinateur (un confrère attiré
par cette machine a été rebuté par ce problème). Merci tout de
même à CIS pour cet effort légal mais méritoire...
- Dans mon domaine, le manque de logiciels pro est réel. En
bureautique de gestion, une seule véritable comptabilité
(Cotnpta- telier) mais tellement discrète que je ne sais si
elle existe vraiment (désolé. Budget et Familieompte sont des
produits à usages familiaux). En matière de CAO. AegisDraw a
vielli et n'est plus distribué, Xcad est en anglais, notice
incluse (cf. Le dessinateur ci- dessus) et quand aux seuls
autres que je connais, Ultradesign et Dynacadd, l'information
(doc ou démo) ne se bouscule pas.
D'une manière générale, ces produits très spécifiques devraient justifier un test sérieux dans votre revue ou une démo (merci à Monsieur Durand de Janal. Valence pour celle de Xcad).
Ceci pousserait d'autres professionnels à franchir le pas "Amiga".
Le MAC ou PC pouvant à priori tout faire, pourquoi, juste pour ces applications ci-dessus faire la dépense supplémentaire d'une passerelle qui ne semble pas facile à manier. Par exemple, pour le MAC, absence d’écran couleur et lecteur de disquettes particulier.
Enfin et surtout, les échanges de données entre l'Amiga et les autres systèmes ne semblent pas être facile (cf. La secrétaire ci- dessus).
Curieusement, seul Atari, marque aussi marginale que celle qui nous intéresse, a développé un environnement de logiciels entièrement en français (rassurez-vous cela ne suffirait pas pour changer de machine).
OUFFü! Je terminerai enfin sur la question véritable qui motive ce courrier. A quand un test comparatif détaillé (vitesse de calculs, qualités graphiques, prix de revient dans toute configuration. Choix et qualité des écrans couleur, possibilité d’extension) entre Amiga. PC. MAC, Atari?.
L’interrogation majeure subsiste, un professionnel qui n’est pas dans la vidéo et l’image de synthèse peut-il investir dans l'Amiga en espérant un développement du marché dans les autres domaines qui lui font défaut... L'Amiga est-elle une machine en laquelle on peut espérer???
6 mois plus tard... Ayant vendu récemment mon 2000, se pose donc le problème de son remplacement, pour, en principe, un 3000, ce qui serait une solution logique.
Pourtant, plusieurs faits ont retardé jusqu'à présent cet achat important et renvoie aux interrogations de mon courrier de février 1992 (voir ci-dessus).
En effet j'ai lu dans votre courrier que l’équipe et le budget consacré au développement sur Amiga étaient réduits et mes craintes sur la pérennité du système qui nous est cher sont exprimées aussi dans l'éditorial et le courrier d’AmigaWorld du mois d’août... Me sentant moins seul dans mes inquiétudes, je me permets de solliciter vos conseils concernant le bien fondé d'un Amiga lorsqu’on n’est pas graphiste ou vidéaste.
D'autant plus que depuis votre essai comparatif des divers systèmes , le 3000 est resté cher devant le PC qui le talonne en qualité graphiques, sonores!
Le report sur PC de plus en plus de jeux importants est préoccupant pour l'avenir de la machine, ce qui est paradoxal comme inquiétude pour un professionnel.
J'ajoute mon incompréhension devant l'attitude de Commodore qui préfère mettre en avant ces PC qui n'ont pourtant rien d’extraordinaire face à la déferlante des autres marques, au lieu de pousser l'Amiga qui est original et sans concurrence dans ces domaines de prédilection.
Bref, mon Amiga me manque et je voudrais trouver les raisons de motiver ma fidélité à la marque à travers vos encouragements.
Guy Jourdan (26) Jérôme: Six mois après, la question se pose toujours, que dois-je acheter finalement? Le bel Amiga a t-il son avenir derrière lui. En un mot. Est-il mort? Votre passion pour cette machine semble être encore la plus forte puisque vous n'avez pas cédé aux publicités tapageuses sur les Pcs qui bénéficient de la plus belle dégringolade de prix jamais pratiquée. Après avoir mené une petite enquête, il semble effectivement que les softs de CAO fuient l'Amiga comme un pestiféré.
Ayant contacté plusieurs revendeurs de logiciels, aucun n'a pu me citer le nom d'un bon outil de Conception Assisté par Ordinateur disponible en France et que l'on trouve pourtant si facilement sur un PC ou sur un MAC pour une somme variant de 1500 à 50000 FF. Alors? Au trou l'Amiga? Après quelques recherches plus approfondies, la société S2P. Nous a confié qu elle allait se "battre" pour distribuer Dynacadd en France. Ce logiciel performant est déjà utilisé par des professionnels aux Etats Unis notamment et a été testé récemment par une revue allemande (Wen Sie Deutsch Sprechen! Amiga Spécial
juillet-août 92).
Pour ce qui est de la bureautique de gestion. L'Amiga se rapproche un peu du trou, les véritables applications sont plutôt développées sur d'autres machines. Mais qui. Quelle société, quel chef de projet donnerait l'ordre à ces programmeurs de développer un logiciel de gestion professionnel pour Amiga sans prendre la porte, éjecté par des technico-commerciaux ahuris alors que la plupart des utilisateurs de ce genre de logiciels ont déjà des PC ou des MAC. Le vice du monde informatique n'a pas été encore poussé jusque là. En matière de gestion, la plupart des logiciels fonctionnent sur PC en
mode DOS. Largement supporté par des émulateurs de moins en moins cher. Il peut paraître rageant de devoir utiliser de tels moyens alors que te système Amiga est écrasant de supériorité et supporterait sans mal de telles applications. Il est vrai que l'adaptation de tels outils sur Amiga serait d'une simplicité ridicule, mais cette idée ne semble pas agiter les neurones des concepteurs plus motivés par le doux bruissement d'une liasse de billets de banque. Ce n'est pas une raison pour ne plus croire en l’Amiga.
En effet, en matière de PAO, l'Amiga équipé notamment de ProPage s'impose en tant que système puissant, aisément comparable à Xpress sur Mac ou PageMaker sur PC. Les nouveaux traitements de textes pour Amiga sont de plus en plus performants et comblent le retard qui existe avec les nombreux outils disponibles ailleurs et avec dictionnaires et documentations en français. Une secrétaire s'en satisferait volontiers.
Notre machine préférée a mis du temps à s'implanter et malheureusement beaucoup de ses logiciels ou interfaces étrangers passent la frontière avec peine (pourtant...). Malgré cela, ne perdez pas espoir, voici annoncée la sortie du 4000 monstrueusement équipé en matière graphique (tremblez Pcs. MAC s et Ata- ris!} et pourvu d'un système d'exploitation désintégrant tout net les Windows Méga New Technology+ +. Les SOS 2 New Concept et autres Hyper Multifinders v7 Gigabest. La puissance brute et non égalée de ce micro devrait nettement inciter le développement ou l'adaptation d'outils (CAO.
DAO) professionnel pour Amiga. Il faut noter qu'il s'agit d'une machine purement professionnelle (pas d'ambivalence possible comme pour le 2000) et qu'il n'est pas possible d'ignorer au niveau des sociétés de développement à cause de ces performances. Si l’Amiga n'avait pas eu ce "plus" (qui semble un peu viellot maintenant) au niveau graphique et sonore il y a six ou sept ans. Elle n'aurait jamais existé aussi longtemps. Ce petit "plus" se transforme maintenant en gros "ultra" pour le 4000 et Commodore n'a. Celte fois, plus le droit à Terreur car la concurrence est trop rude. Il faut à tout
prix que la nouvelle machine s'impose partout (en facilitant l'accès aux contrats développeurs, en fournissant le maximum de docs, en trouvant des moyens efficaces d'incitation à l'adaptation de logiciels conçus sur d'autres machines). Selon moi. Pour assurer le futur du 4000.
Il faut absolument qu'il soit considérer comme une station graphique de haut niveau équivalente au SPARC ou SUN ou même mieux, que Ton rencontre dans les facs ou chez les concepteurs professionnels. Il faut donc que le système le plus courant. UNIX, soit disponible sur cette machine. (Ed: Voir noire reporiage sur l’Expo Atacom).
Le nouveau système d'exploitation encore plus ouvert (compatibilité PC directe et langue française supportée) devrait convaincre les réfractaires (à juste titre) que vous citez. Le 3000 ne semblant donc plus être la solution du jour, lancez-vous passionnément dans l'acquisition du 4000 (avec une prudente réserve tout de même sachant que je ne pourrais être tenu pour responsable des conséquences familiales d’un tel investissement). Des outils CAO et DAO nécessitant une bonne résolution graphique et une grande rapidité de calcul devraient suivre rapidement.
(Ed: dernière minute: Commodore annonce que le système 3.0 de l'Amiga 4000 est configurable en tous les langues, y compris le français. Il était temps! De plus, cette option sera possible sur tous les machines équipées actuellement du Système 2.0 - 500+, 600.
2000 et bien sûr le 3000) Cher ami.
Je vous écris pour apporter, je l’espère, une réponse à Christian Bail (Anews n’49).
J'ai comme lui, un Amiga 500 vl.3 avec lMo. J’ai eu une panne dont les symptômes étaient identiques à ceux qu'il décrit.
J'ai mis longtemps à trouver la défaillance et ce fût presque par hasard. L’extension mémoire touchait en un point non isolé, la tôle de blindage de l'Amiga. Il a donc suffi d'un peu de ruban isolant pour remédier définitivement à cette panne.
Par ailleurs, je suis victime du fameux SHV. Xavier Leclercq a édité des logiciels pour localiser ce virus. Mais sont-ils capables de réparer aussi, c’est à dire de remettre les octets du Vaiidator à la bonne valeur et de recalculer le CheekSum?
Michel Delean (28) Monsieur, Suite à la lettre de Christian Batt. Je vous écris car je peux peut-être éclaircir cette mystérieuse panne de clavier, ayant connu les mêmes problèmes. L'origine est sûrement la broche d’alimentation de l'Amiga 500. A force de branchements et débranchements, celle-ci a tendance à se dessouder, et le mauvais contact résultant provoque certains effets indésirables tel que plantage du clavier et sans doute aussi vibration du pointeur. Cela se confirme si son technicien affirme que toutes les "chips" fonctionnent. Je lui conseille donc de trouver quelqu’un
susceptible de démonter son Amiga 500 et de vérifier attentivement les soudures de la broche d’alimentation.
Marc Kerbiquet (29) Les chaos du caps Locks Beaucoup d'utilisateurs d’Amiga 500 ont connu à leur détriment des clignotements intempestifs de la led du caps locks accompagnés d’un blocage complet du clavier. Ce phénomène est dû au microprocesseur du clavier qui a détecté une panne. La première fois que j’ai rencontré ce problème, c’était dans la salle des Amigas de mon école (deux Amigas 500 rev5a), peu de temps après avoir fait l'acquisition d'un joystick auto-fire, un QuickS- hootll je crois. Quand on le mettait en mode "tir automatique", le joystick plantait régulièrement le clavier. Si
vous avez récemment acheté un tel joystick, déconnectez ce mode au moment du boot de la machine, cela devrait régler le problème. En cas de persistence du phénomène, vous pouvez aussi essayer de repositionner l’ensemble des circuits de la carte mère de votre machine.
Extrait de Hardware llack, disquette de domaine public CAM n 625 de Gregory Miller Jérôme: Cette dernière explication au problème de Christian Batt provient d'une disquette du domaine public (voir ADP n I liste des CAM page 28). Le texte publié ici est la traduction d'un court extrait d'un fichier diffusé sur le réseau USENET. C'est une véritable mine d'or pour les utilisateurs de l'Amiga et en particulier les 500. Il décrit comment reconnaître la version de son 500.
Comment résoudre certains petits problèmes sur cette machine (port série, lecteur de disquettes, ou moniteur), comment installer le 8372a dans un A500 rev5 ou rev6. . Il faut bien sûr comprendre l'anglais.
De nombreux problèmes sont d'origine mécanique et concernent souvent les connecteurs comme le cite Marc Kerbiquet. Que ce soit au niveau de la broche d'alimentation, des connecteurs de la prise péri tel pour l'écran, des supports de CL ou de certains composants plus volumineux, personne n'est à l’abri d'une soudure défaillante. Cela a été le cas pour mon moniteur (le 1081 des premiers 1000). Suite à un fonctionnement anormal de celui-ci, j'ai été amené à l'ouvrir pour y trouver cinq ou six soudures craquelées (broche péritel et un gros condensateur sur la carte).
Monsieur Ban n’a plus qu'à suivre les différents conseils proposés. Il faut bien comprendre que plusieurs pannes peuvent avoir le Messieurs, Je viens de terminer votre article sur les tableurs (ANews n‘49) et je constate que ce test sur des logiciels "professionnels" n'a pas été réalisé dans des conditions très professionnelles. Possesseur d'un B2000 avec disque dur, il m'est impossible d’installer Maxiplan4 v4.09 (la vôtre) sur mon HD. Pourquoi? Parce que Maxiplan4 a été programmé par des "chariots” qui ne savent pas que l'Amiga gère très facilement les périphériques logiques (Assigné.
Ce plaisantin de programme me vire froidement à chaque tentative de lancement, se bornant à afficher le message: "I need explode.library v4+" qui. Comme chacun sait (sauf lui!) Se trouve dans le périphérique "libs:". J'ai été obligé de me faire une disquette de boot avec Maxiplan4 puis de rendre la main au disque dur (sys:). Je m'étonne qu’un bug aussi important, connu de The Disk Compagny, soit passé à travers les tests de vos "experts". (A propos, le SAV de la société d'édition n’a pu me fournir une solution, il m'ajuste proposé une version déboguée dès que possible. Wait and see!). De
plus, vous auriez pu pousser plus loin ces logiciels, il n’y a pas besoin d'un tableur pour réaliser une gestion de budget familial. Par contre, une résolution d'équation par la méthode des itérations vous aurez permis de tester la rapidité de calcul et aussi de voir que les macros de Maxiplan4 plantent toujours aussi souvent sans raison apparente. Une bonne recherche multi-critères sur plusieurs pages de bases de données vous aurez permis de tester la souplesse d'emploi, et de mettre en valeur le fait que Maxiplan n'a pas besoin d'avoir une page en mémoire centrale pour quérir ses
informations. Enfin si j'en juge par les applications que vous leur faites faire, ils savent tous les trois faire des additions!
Même effet de clignotement de la led II faut donc tout vérifier.
Quant à la question concernant le SHV, le programme SHVK de Xavier Leclercq détecte non seulement les virus mais il les détruit proprement en réparant les informations que vous cite:.
Allez, une petite critique n'a jamais tué personne et puis je ne vous en veux pas. Je vous achète depuis le n i. Vous avez raison de prendre EXCEL comme référence mais nous en sommes encore loin. Si IntuiCalc v2.() se rapproche d'EXCEL. Et si Exellence! V3 gère les compugraphics, c'est promis, j'emmène mon Amiga au boulot. Bravo pour ce que vous faites pour l'Amiga et continuez à faire des tests de logiciels de bureautique. Il n'y a que comme cela que l'Amiga sera considéré comme autre chose qu'une console de jeu.
Christophe Foulon (59) Dominique Bonin: Si effectivement je n'ai pas mentionné de bug au sujet de l'installation de MaxiPlan 4 sur un disque dur.
C'est que le test a été réalisé sur un Amiga 500 disposant de 3 Mo de RAM et du système 1.3. Ne disposant pas de disque dur pour le test, je n’ai fait aucun commentaire sur une quelconque installation sur ce périphérique. Je vous remercie donc de nous faire part de ce bug plutôt gênant.
En lisant attentivement l’article, vous vous rendre: compte que ces logiciels n’ont pas réalisé que des additions. Il est vrai que je n'ai pas mis au programme une résolution d’équation. Mais, en général, les tableurs traitent plus souvent des sommes et des pourcentages que des équations, à la demande des cadres commerciaux qui en sont les principaux utilisateurs. Rien ne vous empêche de le faire et de nous communiquer les résultats.
Pour lester un logiciel dans les meilleures conditions "professionnelles", il faudrait vérifier sa compatibilité avec tous les systèmes (1.2 à 2.05), avec toutes les cartes accélératrices (68010 à 68030), avec toutes les imprimantes, essayer toutes les fonctions une à une. Etc... Vous vous doute: de l’ampleur du travail, et du temps consacré. Du coup, les tests des produits ne seraient plus d’actualité et nos lecteurs pourraient nous le reprocher à juste titre.
Des bugs peuvent nous échapper. Cela arrive même à nos confrères "experts" (SVM. INFO PC. L'ORDINATEUR INDIVIDUEL...). De plus, malgré tous nos efforts d’objectivité, nos conclusions n échappent pas à une certaine subjectivité. Il faut dire que nous ne sommes nullement des "experts", mais seulement des passionnés connaissant assez bien nos sujets et dont le but est d'informer les lecteurs et de communiquer notre passion.
C’est pourquoi nous encourageons vivement les lecteurs à nous transmettre leurs critiques sur les logiciels qu'ils utilisent (une critique n’est pas forcément négative).
Un mot sur le caractère "professionnel" de certains logiciels.
Ce n’est pas parce qu'Imuicalc possède quelques fonctions proches d’Excel qu’il est aussi complet. Ce n'est pas non plus parce qu’excellence! V3 gère les Compugraphics qu'il sera parfait! Une bonne caractéristique ne rend pas un logiciel parfait, tout comme une mauvaise n'en fait pas non plus un produit à mettre au rebut.
Tendres julias... Ch er A migaNe h v, Voilà! Bien que n'étant pas abonné, je suis votre journal depuis bien longtemps. Or, en ouvrant le numéro de juillet-août, que j'ai encore sous les yeux, horreur, je me suis aperçu que la rubrique GFA Basic avait disparu et à la place que trouvait-on?
Quatre pages proposées par Serge Hammouche à propos des frac- laies!
Cet interview a t-il vraiment sa place dans notre Anews national? En effet le problème des fraciales n'a pas du tout été posé en ternies informatiques mais en termes mathématiques! Je serais curieux de savoir combien de lecteurs l'ont lu jusqu'au bout et combien l'ont compris!
Non. Soyons sérieux, Anews est un journal sur Amiga, on ne l'achète pas pour prendre un cours plus ou moins obscur sur les itérations d’une fonction complexe!
Quant à la disparition du GFA, je l'ai trouvée regrettable car, en tant qu'étudiant en informatique, je trouve que c’est un excellent langage d'apprentissage. Il permet particulièrement bien l’étude des fonctions de bibliothèques, des structures du système d’exploitation sans pour autant devoir se mettre à l'assembleur ou au C. J'ai personnellement comtnençé à programmer en GFA avant de passer à l'assembleur (merci A68k) puis au C (merci D1CE). Vu le nombre de notions et de coups de main que le GFA m’a apporté, il y a quelques années, j’imagine combien il peut manquer à certaines personnes qui
débutent dans l'univers de la programmation.
En somme, je pense que le GFA est un excellent langage qui a entièrement sa place dans le journal.
Voilà, j’espère connaître votre avis sur la question.
Francis Pessaux (94) Jérôme: En aucun cas l'article que vous citez ne remplace le dossier sur le GFA Basic. Il s'agit d’un complément de Tinterview du mois d'avril sur Mandelbrot. De plus, en tant qu'étudiant, vous êtes le mieux placé pour savoir que l’informatique inclut inévitablement des notions de mathématiques plus ou moins complexes.
Que ce soit la théorie des graphes et les probabilités (généralement étudiées en licence informatique), le traitement du signal, ou bien que le terme paraisse plus informatique comme la synthèse d’image, les maths innondent cette science. Alors pourquoi une réaction si vive? Peut-être est-ce une allergie viscérale aux matlis ou une indigestion estudiantine due à une over-dose savamment entretenue par des professeurs blasés (indigestion toute compréhensible puisque partagée.')?
La présence de ce genre d'articles est parfaitement justifiée.
Pien sur, de tels documents ne peuvent pas passionner tout le monde du fait de leur aspect très technique, mais de temps en temps, quelques lignes ne peuvent pas faire de mai La critique que j'aurais plutôt faite concerne l'approche didactique inexistante de ces explications. Dès le numéro d'avril, j'aurais bien aimé mieux connaître les fameuses julias. Mais la remarque expéditive de l'auteur "De manière à suivre la logique de l'auteur, pas d'explication de ce qu'est une fractale de .lulia..." enlève tout espoir à cette prometteuse rencontre. Les voilà de nouveau dans le numéro de
juillet-août et toujours pas moyen d’entamer une petite discussion avec ces chères Julias. Nous n'avons définitivement pas le droit de savoir le secret de leurs jolies courbes. Voilà un reproche que je fais à cet interview. Même s'il fallait souffrir d’un minimum de formules mathématiques bien tassées et de quelques schémas plus explicites que beaucoup de commentaires, l’ensemble aurait été plus digeste.
Parlons un peu du GFA Hasic. Ne pouvant pas consacrer deux ou trois pages du journal pour chaque langage en vogue sur Amiga (faute de place), il a fallu faire un choix. Le GFA Basic disposait d’une place royale dans AmigaNews depuis Avril 1991 par Fintermédiaire de Pierre Philippe Launay. Mais GFA n’est pas disponible en français, et n'est pas soutenu par un éditeur en France. Pierre Philippe lui-même favorise actuellement un virement du journal vers AMOS malgré son avis, exprimé dans AmigaNews n “47, juin 1992, page 70, que Amos "ne peut pas permettre de faire de véritables logiciels de
jeux ou autres". Dans AmigaNews n ‘49 page 48 il nous annonce la foudroyante efficacité d'AMOS, à croire que le passage de la version 1.32 à ! .34 tient du miracle.
Pourquoi donc ne pas changer un peu el consacrer ces mêmes pages à d'autres dialectes comme AMOS ou même C utilisés malheureusement par moins de personnes que le million el demi d’individus accrochés désespérément au super langage qui bride (cfANews n '48, juillet-août 1992, page 72).
Ce changement n'exclut bien sûr pas l'idée de retrouver du GFA de temps en temps dans la rubrique programmation, ne mettant absolument pas en doute l'aide qu'a pu apporter un tel langage dans l'apprentissage et l’utilisation du système de l'Amiga.
Emulateur Atmos, un rêve... Cher amis d'Amiga News, Il y a une éternité (10 ans), je concoctais de longs listings en Basic sur la merveille du moment l'Oric-Atmos, machine qui m'a procuré mes premières sensations fortes en informatique (otiffff!)
Et dont je conserve encore une certaine nostalgie. Ma question est double et s’adresse autant aux lecteurs qu'à vous mêmes. Puisque F Amiga peut émuler des Mac, PC, ST, Sinclaire QL, ZX Spec- trum, C64 et autres BBS, n'est-il pas possible de programmer un émulateur de mon antiquité sus-nommée, même si la ROM de l'Oric-Atmos doit être utilisée pour cela. Voilà donc un défi lancé!
Mais ce n'est pas tout. Comment récupérer mes listings? Il faudrait un logiciel el une liaison (série?) Adaptés. Cette récupération peut être considérée comme indépendante de l’émulateur, il suffirait ensuite de modifier le BASIC pour l'adapter à T Amiga. Qui peut m'aider?
Jérôme: Oui, F Amiga peut le faire, mais qui va l’aider?
Chers A-News, Y'en a marre!
Si je prends aujourd’hui ma plume, ce n'est que pour exprimer une haine féroce car notre marque vénérée se moque de nous!
J'ai été possesseur successivement d'un Amiga 1000, 500 et 2000 et depuis septembre 1991 d'un CDTV.
Le CDTV est une machine extra, le seul problème c'est qu'il n'y a strictement rien dessus.
Les lasers tant attendus n'arrivent jamais, le matériel commandé (trackball) depuis deux mois n'est toujours pas disponible malgré les demandes répétées de mon revendeur à Commodore. Aucune extension mémoire n’est disponible, les logiciels compatibles 500 "plus" ou non ne fonctionnent pas tous, le système du CDTV étant bâtard!
Aucune information de la part de Commodore ou de vous même ne nous permet d'en apprendre un peu plus sur cette machine!
Je commence à avoir la très nette impression de m'être fait arnaquer. Et pourtant j'adore T Amiga et son système si souple par rapport à celui d'un PC même haut de gamme.
Alors que dois je faire? Je sais que je ne suis pas le seul à penser la même chose, alors que tous ceux qui aiment T Amiga et le CDTV me soutiennent, par pitié!
Je vous signale soit dit en passant que j'ai téléphoné à CBM France qui m'a affirmé il y a plus de cinq mois l'arrivée sous quinzaine ou dans les deux mois à venir que toutes les extensions pour notre appareil seraient disponible ainsi que les compact disks.
Alors que font-ils Répondez-moi!
ProgMan Jérôme: Nous n’avons que de bien tristes nouvelles pour ce vilain petit canard de ht famille Amiga. Nous attendons le clavier et différentes extensions nécessaire à un test convenable du CDT ' depuis fort longtemps mais Commodore nous informe qu'il y a des problèmes d'approvisionnement en kit clavier.
Le lecteur externe CD A570 pour Amiga 500 et 500 Plus sera prochainement, sinon immédiatement, disponible en France au prix de 2990F ITC. Enfin une version 2 du CDTV (supportant d'autres standards de CD et d'autres standards graphiques) est possible dans un avenir pas trop lointain.
Nous lançons un appel à tous tes utilisateurs du CDTV en les priant de bien vouloir nous faire parvenir toutes les informations qu’ils ont à son sujet: fonctionnement, bugs éventuels, extension(s) disponible(s), trucs et astuces et compatibilité.
Cher A-News, Je viens de commander chez un fournisseur figurant dans vos pubs un Change Kickstart électronique avec Roms 2.04. Seulement voilà, il n'y a pas de doc sur le système 2.0 et ses spécificités mais le plus important pour moi, c'est le descriptif des bibliothèques ASL et GADTOOL. étant donné que je programme en assembleur pour le domaine public. Y a t-il donc un livre où je pourrais trouver mon bonheur? Sinon est-il possible en écrivant à Commodore de me procurer le détail de ces librairies ainsi que le disk Workbench correspondant à ce livre?
Ch.Beaumont (69) Jérôme: Le secret de votre bonheur est contenu dans les volumes du Rom Kernel tAmiga Rom Kernel Reference Manual libraries) édités par Addison Wesley et distribués par CCM, 37 rue des Mathurins 75008 PARIS 16-1-40-16-04-02 (cfANews n 49 page 52).
VENDS Vds PC XT Olivetti. (3 ans) EXELLENT ETAT. 640 Ko EXTENSIBLE (Simm), Microprocesseur v30 (4 fois le PC XT d’IBM), lecteur 3 1 2 720 Ko. DD 20 Mo, écran VGA MONO IMP EPSON FX 850. Le tout 1800FF.
Sans imprimante I500FF. TEL 61.26.06.24 (TOULOUSE).
A3000 25 Mzh, 3Mo RAM, I lecteur 3" 1 2.
MD QUANTUM 52 Mo. NEC 4D Multisync!!
4D 1024 X 768 lignes, I6C. Moniteur couleur I084S PAL-Y-C 640 X 400 14’ couleur. GST 2500 Pro., BroadCast Beta (composant Y-U-V).
Ondulateur 400W. Souris infrarouge 250 dpi.
Turbo Silver 3 + Terrain + versions 680 X 0.
Materirl utilisé 6 mois. Crédit Baéil. Tel:
61. 34.94.31 (h de B).
A2000 (VF) très peu servi. DD autoboot 43 ntéga, EXT. Memooire 2 méga, CAMERA+ ECRAN DE CONTROLE. Le tout IS.OOOFrcs. A500+ janv 92 + jeux Avantage tennis et Epie 2800Frcs. Contacter Stéphan 70.59.84.18. Vends pour Amiga: Real 3D version 1.3 turbo (pour processeur 68000) : 3000F + 8Mo de RAM format ZIP 80ns pour A3000 (4Mbits): les 8 Mo: 6000Frc, ou par puce (512 Ko) 750 F la puce Tel: 61.63.45.88 et demander Marie- France.
A5001 Mo. HD A590 I Mo, moniteur couleur 1084. Lecteur 3 I 2COMANA, lecteur 5 1 4 GOLEM,logiciels originaux DIG1VIEW, MAS- TERSOUND, AMOS, GFA BASIC. SONIX.
ETC...+ de 600 disks Fisli, caméra noir et blanc et moniteur national, collection ANEWS et autre 8000F Tel: 1 42.63.35.82 Le soir.
A500 + moniteur couleur Atari Sel425 + lecteur externe + Ext. Mém 2Mo + souris optique + 150 Disks + magazines.Prix: 6500Frs.Tel: 30.74.17.43. Demandez Didier.
Vds pour A2000 Carte controoleur A2090SCS1 + ST506 + DD MINISCRIBE 20 Mo TEL: 42.22.28.75. Prix 900Frcs.
Vds A3000 25 Mhz.DD 52Mo, Ram 10 Mo, 2 lecteurs de disquettes internes. Moniteur mul- tisync Nec 3D. Prix: 25000F. Contacter Daniel Poussard. Tel: 46.65.85.21 A2500 wb 2.0 7 Mo RAM (lMo CHIP. 6 MoFAST) moniteur 1083S. DD autoboot 52Mo.2 ième lecteur interne. Souris optique.
10000F. Carte vidéoPAL en cadeau. Imprimante jet d'encre couleur SHARP JX20 + nombreux accessoires. 5000Frcs. Caméra PAL + Digiview Gold + Dpaint 4 + Digipaint + DSS + Interface midi 5000 Frcs. DD SCSI 425 Mo 10000 Frcs. Si achatenscmble, j'offre: I carte PC-XT + 1FILECARD 32 Mo avec DOS 5.0 + 2 lecteurs PC (360Ko cl 720Ko). Le tout connecté et en état de marche + doc + Sculpt 3D + Vidéoseapc + Deluxe Vidéo + Superbase + etc...Cause affaire très urgente. Tel Philippe:
16. 1.47.95.18.36 Soir 16.1.30.55.63.59 Vds BONITORADIOCOM,
interface et logiciel avec mode d’emploi en français pour
Amiga ou PC; permet l'émission et la réception des Fax (carte
météo, photos de presse, radio amateurs etc...) le rtty et la
cw (inprse) le tout SOOFrs. + le port. Tel: 61.74.30.18. Les
anciens numéros sont disponibles chez: Vds carte KCS Power PC
Board v4.l (nouveau) avec MS-DOS 4.01 + cadeau pour A500:
lOOOFrcs (port compris). Valeur neuf: 2400F.
Cause achat PC. Ludovic Chirol La Colle- ttère 69300 Chatillon. TEL: 78.43.97.1 Cause double emplois vds A2000B (1.3
2. 04). Flicker Fixer (A2320), Carte accélératrice ( A26930)
68030 25 MMU COPRO 2 Mo 32bits, 4Mo RAM (A2058 4), Conlôleur
GVP + FastRoms. DD SCSI 80 Mo. 2 lecteurs internes (AI0I0), I
lecteur externe (Q-Tec), moniteur SVGA Neuf; Le tout pour
15000 Frcs.
TEL 93.89.40.12 R) E-Mail: cn@opaline.unice.fr Vds cuse double emploi un Genlock "MI- N1GEN" 1500Frcs. Propage V2.1F ISOOFrcs; Page Setter (Ancienne version), 300Fres. Budget Familliale, 250Frcs, DMCS. âOOFrcs. Je tiens aussi il la disposition de ceux qui le désirent un petit catalogue de domaine public dont la doc est francisé, ainsi que différentes offres comme scanner des images, data de très bonne qualité, etc...Entre 10 et LSFrcs pièce.
Catalogue papier contre une enveloppe timbré.
Retnbourssable au premier achat. Mon addresse Sauer Daniel 24 rue Kageneck 67000 Strasbourg. Tel: 88.32.36.79. Je réitère aussi mon offre de diffusion de logiciels. Si vous avez traduit quelque chose pour le plaisir ou par nécessité, contactez moi je suis sur que nous pourrons nous arranger.
Vds modem 2400Bd & Fax en carie interne: l200Frcs, lecteur de CD Vidéo Pioneer pilotable par RS232: 7000F a deb. Rom Kernel Manual 1.3 (3 tomes): 600F. Carte Avidéo 12: 2000Frcs, Studio 24 (original): 500F Tel:(l)
43. 46.17.08 Vds DD SCSI 5" 1 4 Seagate 300Mo à 4000F ou échange
contre Syquets 88 Mo + Cartouche. TEL: 42*29.87.70 Vds
imprimante BJ 10c + driver Amiga + bac h feuilles + 2
cartouches encre + Pro page
2. 1 anglais (upgrade 3.0) + Prodraw 2.0 fontes: 2500 francs à
débattre. Logiciel Super Jaml: 500F. Laurent Herce
67.47.11.84. Réaliser vous même un interface MIDI compatible
avec touys les Amiga et programmes MIDI, facilement et il peu
de friais . Envoyer une enveloppe affranchie à vos nom et
adresse pour drecevoir les plans et documents nécessaire à son
montage. Philippe Godin 5 rue Berthtlot 60570 Andeville.
Vds carte PC AT 286 pour DD GVP A500, A500+, sous garantie, 2200Fr. Mr llayart Pii Tel: 26.70.90.75 Vds cause A3000, A500 WB 1.3 avec 2 Mo de RAM + Disk EXT. + Docs + livres + Souris neuve. Le tout 2500Fis Tel: (I) 64.48.89.87 le soir ou répondeur.
Vds A2000B, 3 Mo RAM. Moniteur I084S + 3 lecteurs 3" 1 2 + carte XT (640Ko RAM) avec lecteur 5” 1 4 + DD 40 Mo + 2 joysticks + manuels + logiciels et utilitaires (DP) + imprimante STAR LC iO couleur. Le loout 10000 Fisc. Tel: ( 16-1) 39.90.68.29 Vds logiciels riginaux Amigatex (VA)).
Devpac 11 (VA). Atnos 3D, Utopia, Sim City, Discopie. Le tut 29010F. Vds livre. Le livre des meilleurs logiciels du domaine public, le livre des language machine, mise en ouvre du 68000.
Amiga Prgrannner’s Manbook (livre 2), P.A.O par la pratique. Le tout 600F. TEL: 73.84.86.11 le soir.
Vds A2000 + 1083S 4500Frcs. Logiciels titrage Vidéo. Scala V.F 1 1 SOOFrcs. Braodcast Titler 2800Frcs. DeluxePainl IV 400Frcs . TEL:
91. 64.66.72 ap20h France 13 Infologs 205 Rue ST Pierre 13005
Marseille 31 Infnnix, 12 & 14 rue Réclusane 31300 Toulouse 31
Volumm 30 r Pharaon 31000 Toulouse 62 Microtech 32B r Floreni
Evrard 62420 BillyMomignv 62 Softone, 394 rue de Lille, 62400
Bethunc 64 Bab Micro, 7 me de Coursic 64100 Bayonne I 69
(îelain Fis 22 Ave de Saxe. Lyon 75 Phase, 93 av du Gai
Lcdcrc 75014 Paris 91 Essonne Mailing 8 me du Bois Sauvage
91024 Evry Québec Maison du logiciel,2466 J-Talon
Est,Montreal H2EIW2 1 nfo Plus 1828 Rue Noue Dame, Trois
Rivières G9A4Y1 Vds A2000B rev 6.2 (01.91), écran Thomson,
A2058 4Mo, A209I IID SCSI 100MB Q (2Mo de RAM) + ROMs
compatibles 20 A2286. Multistari avec ROM 1.3 + Kit 2.0
complet, 68010 + 20MB DP (tries), et nombreux logiciels le
tout en parfait étalde fonctionnement 12000F (répondeur)
TOULOUSE TEL:
61. 13.79.69 Vds imprimante STAR LC 10 couleur état neuf avec
ruban couleur + I ruban noir neuf + cable parallèle 1390F il
DEB. Vds genlock SATV GST 40 AYC avec adaptateur pour écran
multisync. 1990F, Vds DCTV (digitalisation + 16 millions de
couleurs) 4290F. Vds carte
A. VIDEO 24 avec logiciel TV PAINT v 1.8 5500F le tout encore
sous garantie TEL:
77. 72.05.37 Vds A2000B, rev. 6, Rom WB 2.04, ECS Denise = 4000F.
IID GVP 52 Mo = 3200F.
écran Multisync. I960 = 3200F, Carte accélératrice Progressive 68040 = 1700F. EXEL ETAT (16) 31.86.66.71 Vds DD SCSI 5" 1 4 SEAGATE 300Mo à 4000 Frcs ou échange contre Syquest 88 Mo + cartouche. Tel: (1)42.29.87.70 Vds A2000B + 2ieme lecteur 3500F, EXT GVP 2 Mo 850F. Carte VDE desentrelaceur 950F moniteur mullisyncro I960 3000F.
Imprimante STAR LC 24-200 couleur 2500F.
Volumm 4D jr 200F. Music Master 180F, GFA- BASIC 3.0 250F, Power Monger, cadaver, F29 rcliator. Flighl of the intruder, Birds of Prey, Epie, Grand Prix FI avec DOCS cl BOITES de 100 à 150F. Le tout avec de nombreux utilitaires, démos et livres 10800F (valeur 21600F), Sous garantie. Imprimante laser neuve 5900F (valeur 9900F). Demandez Jean-Cristophe au 16
(1) 45.73.93.03 Vds échantillonneur Perfect Sound 3.0! + cable.
Prix à débattre. Conctater - moi an:
51. 07.84.30. Demander Thierry Cabanes. De préférence le Week
End.
CHERCHE Cherche personne A2000RG 2.04 équipé DD lecteur 3” 1 2 HD Carte 68030 ou 322 Combo. Moniteur 10S4S carte AT PC, faire offre . Mr Vaysette André Tel: 63.41.74.04. Musicien sur Amiga équipé en Logiciels et en synlhés recherches équipe de développeurs pour participer à la réalisation de jeux ou de démos. Frank Nahon 2 esplanade S.AUendé 951 (M) Argenteuil 39.61.98.35 Cherche personne pouvant me procurer la copie de la notice technique du genlock VES- ONE broadeast et sur la région d'AIbi contact avec personne faisant de la vidéo sur Amiga.
Tel: 63.41.74.04 Fax: 63.41.53.96 .
Recherche utilisateurs de HighSpeed Pascal, P2C ou PCQ pour échanger idées et astuces.
Ecrivez Cédric Pulrulczyk 30 rue de Louvier 27400 Acquigny.
Visipro 991. Boul. Talboi Chicoulimi G7G 3W5 Belgique Media Lem, r François Dorzec 93.7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) Suisse 10 Dislrib. Liée Ironique 24 av de Cour 1007 Lausanne 10 Mix Image. Av. De France 60 1004 Lausanne 12 Edu Sofl 14-16 r des Gares 12011 Genève 2 12 Dislrib. Flcclroniquc r Vollandes62t 1207 Genève 14 MJ.S. Informatique, PI Pestalozzi 9, 1400 Yvcrdon 20 Oclopus, r du Bassin 8.2000 Neuchatel L'INDEX Voici l'inveniaire de lous les articles (assez importants) publiés dans AmigaNews depuis sa naissance en avril 1988. Il y a de cela plus de quatre ans, à une époque où
même Commodore France ne croyait pas trop en l'avenir de celle superbe machine que nous apprécions tous tous les jours (je tape ce texte pour que MON Amiga sache que je l'apprécie et qu'elle ne se mette pas en grève en plein article...). Cet inventaire est classé en plusieurs catégories, elles-mêmes parfois séparées en sous-catégories (si vous connaissez Flovv, vous connaissez ce principe). Quand vous avez trouvé le sujet de votre choix, il vous suffit de vous rendre dans le numéro d’A-News qui précède la virgule, à la page dont le nombre suit la virgule. Par exemple, la première version
de cet index se trouve dans le numéro 35. à la page 33.
Si vous trouvez des erreurs ou de gros oublis, merci de me les signaler.
3D &Graphisme & Animation 3D Construction Kit 37,18 Christ. Tarnec Animation 42,22 Chesnogood Art department Pro
39. 45 Marcel Duruflé Art department Pro
43. 30
J. L. Faubert Avanitn 24 48,18 Eric Laffonl Bas reliefs 42,20
Jacques Risso Caligarï 25,20 Pat. Conconi Catigari 32,23
Caligari II
46. 16 Eric Laffonl CAO-3D
4. 12 Pat. Conconi Cartes graphiques (voir Périphériques)
Cotnicsetter 8,6 El Yen Concours 3D 1990 27,55 Pat. Conconi
Concours 3D 1990: résultats 32,26 Pat. Conconi Création
artist. Sur DigiPat, lit 38,35 Marcel Duruflé Deluxe paint lit
12,31 Deluxe paint lit 16,16 Deluxe paint lit
21. 41 Deluxe paint IV
40. 14 Fréd. Labaltan Deluxe paint IV
42. 17
II. Dartagnan Deluxe photolab 4,35 Deluxe photolab
7. 41 Digipaint
5. 32 Digipaint 3
17. 16 El Yéti Digiview 2.0 3,34 Disney Animation Studio
29. 16 El Yéti DKB Trace
40. 28 David Coronat Doug's Color Commander 38,46 Dpainl en 3D
45,56 Jacques Risso Draw 2000
11. 27 El Yéti Draw 4D Pro 45,25
J. L. Faubert Express Paint 2.0 4,17 Fantavision préview 6,40
Handy painter 2.0
7. 39 Icon paint
10. 41 El Yéti Image link
25. 15 Pat. Conconi Imagine 34,18 Pat. Conconi Imagine 3D 40,22
Eric Laffont Imagine 4D 12,10 El Yéti Imagine 4D 12,40 El
Yéti Impact 10,38
I. 'A3000 sur A2 27,56 Ze Dahu L’univers virtuel de Real 3D 34,16
Fréd. Labaltan La 3D - part 1 15,18 Pat. Conconi La 3D - part
II 19,24 Pat. Conconi La 3D - part III 20,24 Pat. Conconi Le
penchant du Dahu 28,15 Le penchant du Dahu
30. 14 Le penchant du Dahu 31,26 Lights ! Caméra ! Action !
11,39 El Yéti LirePic 41,42 Henri Makepath 1.0 48,25 Eric Laffont Mixator 25,19 Modeler 3D
10. 16 El Yéti MovieSetter
13. 15 El Yéti Painter 3D 32,22 Plioton Paint 2,35 Photon Paint
11,45 Profcssional Draw 15,20 Professional Draw 2.0 27,11
Race Trace 44,18 Eric Laffont RasterLink (imagelink) 36,38
Eric Laffont Real 3D
34. 16 Fréd. Labaltan Réflcction 26,20 Scapc Mafcer
45. 14 Sculpt 3D 1,35 Sculpt 4D 13,20 Pat. Conconi Spectracolor
35,8 SSG + RTE
4. 23 Terraform 1.1
48. 23 Eric Laffonl The director
4. 33 Traitement de l’image 37,42 Eric Laffont TVPaint VI.6
45. 28 Eric Laffont Vidéoscape 3D 6,38 Vista pro 39,22
J. François Pal Vista pro 2.0 48,20 Eric Laffont Volumm 4D 26,8
El Yéti Volunim 4D 35,20 Gilles Bihan Volumm 4D V2.0 & Junior
39,42 Gilles Bihan Arexx Quatre an; de A-(miga)News ¦ Numéro I
à 49 1er pas 42,42 Cédric Beust 2ème pas 43,57 Cédric Beust
3èmc pas 44,58 Cédric Beust Apig
48. 48 Cédric Beust Arexx 17,18 Cédric Beust Arexx
21. 34 Cédric Beust Arexx pour débutant 1 49,64 Xavier Leclcrcq
Les paquets 45,46 Cédric Beust Programmez votre pense bête
41. 50 Cédric Beust Assembleur Accélérateur pour tout le monde
23,35 Adebog 45,60 Kamel Biskri Affichage d’une image IFF
4,14 Littic Zctts Amiga Source Editeur 42,30 Xavier Leclcrcq
Compression topographique Conversion de fichiers 35,52 Xavier
Leclcrcq en données ASCII
26. 43 Devpac2
12. 12 Ch. Vassallo EZAsm
37. 46 Cédric Beust IRQ
15. 42 Squonk IRQ 19,30 Squonk Les interruptions 49,70 Roméo
Rapide Les routines cachées de l’Exec.hb 34,46 Xavier
I.eclcrcq Leçon 1
5. 14 Utile Zeus Leçon 2
6. 14 Little Zeus Leçon 3 7,4 Little Zeus Leçon 4 9,4 Little Zeus
Leçon 5
10. 31 Little Zeus Leçon 6 12,14 Roméo Rapido Leçon 7 13,18 Roméo
Rapido Leçon 8 14,32 Roméo Rapido Leçon 9 15,32 Roméo Rapido
Leçon 10 17,26 Roméo Rapido Leçon 10 20,32 Roméo Rapido Leçon
11
19. 26 Roméo Rapido Leçon 12 21,36 Roméo Rapido Leçon 13
22. 38 Roméo Rapido Leçon 14 23,34 Roméo Rapido Leçon 15 24,37
Roméo Rapido Leçon 16
25. 45 Roméo Rapido Leçon 17 26,37 Roméo Rapido Leçon 18 27,37
Roméo Rapido Leçon 19
28. 34 Roméo Rapido Leçon 20 29,42 Roméo Rapido l eçon 21 30,44
Roméo Rapido Leçon 21
31. 46 Roméo Rapido leçon 22
32. 46 Roméo Rapido Leçon 23 Lemmings II Libre propos sur l'Amiga
37. 56 Roméo Rapido et l'assembleur
5. 12 Ch. Vassallo Phénomène de fragmentation
45. 64 Xavier Leclcrcq Associations Alliance 3D .36.65 Pascal
Maillard Amiga lOOO’sdefcnders
27. 15 Amiga Fuit Club
11. 31 Attila PDS 33.43 Cupertino’s Alolta Newsletter 10 1.12
Cuperttno's AlohaNewsletter 11 2.13 Cupertino's Aloha
Newsletter t2 3,17 Cuperttno's Aloha Newsletter 14 4,19
Cupertino’s Aloha Newsletter 15 5,17 Cuperttno’s Aloha
Newsletter 16 6.17 Cuperttno's Aloha Newsletter 17 7,17
Cupertino’s Aloha Newsletter 18 8,17 Cupertino’s Aloha
Newsletter 19 9,17 Cupertino's Aloha Newsletter 20 10,17
Cuperttno's Aloha Newsletter 21 11,19 Cuperttno’s Aloha
Newsletter 21 12,19 Cupcrtino: le départ 13,41 Gior.
Cupcrtino Cttpenino: les gagnants du concoure 14,23 Euro DP
48,8 Fr.a.u.g. 11.17 Fr.a.u.g. 22,29 Hernies 33,53 Xavier
Leclcrcq Load'N'Enjoy 35,7 PDS Freetine 11.12
U. G.A. et 17-bii Software 22.31
P. Ardichviii Basic s & Amos AC Basic compiler 1.3 11,38
Amigabasic: programmation avancée 7,38 Amigabasic:
programmation des libranes 13,32 Amos
27. 7 Amos 3D
39. 14 Gilles Bihan Amos Assembleur
45. 62 Gilles Bihan Basic auloboot
8. 16 Pat. Marc Chargement de Fonts
9. 33 Compilateur Amos 38,22
P. Ardichviii Compilateur Amos 49,48 Pat. P. Launay Créer une
applic. En Pseudo-Basic
45. 48
P. P Launay Créer une applic. En Pseudo-Basic 46,58
P. P Launay Créer une applic. En Pseudo-Basic 47,63 P P. Launay
Créez une application en GFA 1 34,36 P P Launay Créez une
application en GFA 2 35,45
P. P Launay Créez une application en GFA 3 .36.51
P. P Launay Créez une application en GFA 4
37. 48
P. P. Launay Créez une ap. En GFA erratum en 38,40 P P. Launay
Créez une application en GFA 5 38,38
P. P Launay Créez une application en GFA 6
39. 55 P P Launay Créez une application en GFA 7 40,54 P P.
Launay Créez une application en GFA 8
41. 54 P P. Launay Créez une application en GFA 9 42,54 P P.
Launay Créez une application en GFA 10
44. 60
P. P Launay Easy AMOS
49. 48 P P Launay Entrée de fonction 9,33 Gfa basic
12. 35 Gonflez votre basic à 1 assembleur 11.28 Ch. Vassallo
Gonflez votre basic à l'assembleur 14,26 Ch. Vassallo Hisoft
basic (et les autres) 18,28 Ch. Vassallo Joyeux anniversaire
25 ans de basic
21. 22 CRS Leçon I
19. 32 CRS Leçon 2
20. 30 CRS Leçon 3 21,38 CRS Leçon 4
22. 36 CRS Leçon 5
2. 3,40 CRS Leçon 6 24,42 CRS Leçon 7 26,42 CRS Leçon 8 27,40 CRS
Leçon 9 .70,35 CRS Reconnaissance PAL ou NTSC
4. 11 Ch. Vassallo Scrolling 8,39 Bricolage 68010 3,10 Alim. PC
pour A500 30,38 Roméo Rapido Amiga il 8 Mhz 25,51 Amiga à 8
Mhz .70,61 Amplificateur interne
42. 52 Eric Laffont Bip virus 9,30 Fab. Lienhardt Booster du son
33,51 Xavier Leclcrcq Clavier séparé pour A500 .38,42 Phil.
Castets Commande de moteur pas à pas 46,56 Mango Commandez
des kW par le port 34,40 Mango Complet Sound System
39. 47
* Eric Laffonl Complet Sound Syst. Erratum en 40,66 Eric Laffonl
Complet Sound Syst. Erratum en 41,62 Eric Laffonl Câble minitel
3,10 Câble minitel
11. 43 Câble nul modem
15. 27 Digilatiseur sonore 34,42 Br. Cimbalnik Doctor AMI & AMI
Alignmcnt kit 46,50 Eric Laffont Démarrage sur 5’’25
19. 34 Xavier Leclcrcq Démarrage sur 5’’25
22. 34 l’Empereur Démarrage sur 5"25 erratum 30,61 S. Genlock en
kii 34,41 Mango Gonflez voire A1000 à I Mo ou + 13,9 erratum
en 14,33 Interface pour lecteur 5"25 2,8 L. C.Fabre erratum
en 2132 L. C.Fabre Interrupteur de RAM 12,27 Jurd Inverseur
Joystick souris 6,29 Joy auto (tir automatique réglable)
35.44 Pow. Club Nantes Lucas Board (68020) 14714 MégaRcset
26,33 Prise MIDI
5. 36 Prise MIDI erratum en 10,16 Problème de PALsurAlOOO
9. 29 Souris : problèmes de contacts
12. 27 StéréoMiga
30. 38 Synchro Pageflippcr magnétoscope 8.43 Br. Cimbalnik
Sélecteur de ROM
27. 36 Un amiga rajeuni 2000A- A2000 47,28 Cédric Beust
Ventilateur bruyant de PA2000
14. 38 C Astuces pour le C
34. 48 Squonk C et Assembleur: lune de miel
22. 40 Cédric Beust C et Assembleur: mariez-les
21. 40 Cédric Beust C++ sur Amiga
23. 41 Cédric Beust Coin C - Intro
3. 8 Coin C - leçon l
4. 8 Coin C - leçon 2
5. 8 Coin C - leçon 3
6. 8 Coin C - leçon 4
7. 8 Coin C - leçon 5
8. 8 Batehinan Coin C - leçon 6
9. 12 Roméo Raptdo Coin C - leçon 7
10. 12
R. R&Batchman Coin C - leçon 8 11,14
R. R&Batchman Coin C - leçon 9
12. 18 Batchman Coin C - leçon 10
13. 31 Batchman Coin C - leçon 11
14. 28 Batchman Coin C - leçon 12 15,30 Batchman Coin C - leçon
13 16,27 Batchman Coin C - leçon 14 17,29 Batchman Coin C -
leçon 14
18. 32 Batchman Coin C - leçon 15 19,28 Batchman Coin C - leçon
16
20. 34 Batchman Coin C - leçon 17 23,36
R. R&Batchman Coin C - leçon 18
24. 39 Batchman Coin C - leçon 19 25,47 Batchman Coin C - leçon
20 27,54 Roméo Rapido Coin C - leçon 21 28,32 Roméo Rapido
Coin C - leçon 22
30. 40 Batchman Coin C - leçon 23 31,40 Batchman Coin C - leçon
24
32. 44 Batchman Coin C - leçon 25
35. 48 Batchman Coin C - leçon 26 36,56 Batchman Coin C - leçon
27 Dual Playfields
37. 58 Batchman Compilateurs: comparatif
48. 68 Gilles Soulct Copper de vacances 25,49 Dicc 29,40 DICE
46,64 Xavier Lcclcrcq GCC G++
47. 37 Cédric Beust La concoura : résultats 44,65 La concoura
48,63 Roméo Rapido Latticc C 5.02
13. 25 Roméo Rapido Lattice C 5.02
14. 30 Roméo Rapido Latticc sas C
33. 49 Roméo Rapido Life
29. 24 Y Le Chevalier P2C
27. 27
C. L.L & Workbench AUSH Amiga Uititnatc Shell
48. 50
P. Ardichvih Compactage des données 1 26,34 Xavier Lcclcrcq
Compactage des données 2 27,26 Xavier Leclercq Compactage des
données 3 28,36 Xavier Leclercq Conman 1.0 2,26 Conman 1,3
14. 24
P. Ardichvih CSHcll-incompatibilité de scriptes 33.25 Zorglub
Deluxe azerty
5. 11 Pat Marc Deluxe azeny
11. 33 Phil Bélaz Disk compare 39,52 Xavier Leclercq Disque dur
7. 15
P. Ardichvili Disque dur
8. 15 Denis Alligand Disquette de démarrage 18,33 Zorglub
Généralités 1,31 Kill
21. 31 Cédric Beust Le 2 .0
41. 20 Cédric Beust Les fichiers 5,43 Leçon Al
2. 27 Leçon A2
3. 31 Leçon A3
4. 24 Leçon B1 4,7 Pat. Conconi Leçon B2 5,29 Pat. Conconi Leçon
B3
6. 29 Pat. Conconi Leçon B4 7,16 Pat. Conconi Leçon B5 8,16 Pat.
Conconi Leçon B6
9. 31 Pal. Conconi Leçon B7 10,29 Pat. Conconi Leçon B8
11. 33 Pat. Conconi Leçon B9
12. 30 Pat. Conconi Leçon 1 13,12 Zorglub Leçon 2
14. 17 Zorglub Leçon 3
15. 22 Zorglub Leçon 4 16,18 Zorglub Leçon 5 17,19 Zorglub Leçon
6 18,18 Zorglub Leçon 7
19. 22 Zorglub Leçon 8
20. 26 Zorglub Leçon 9 21,27 Zorglub Leçon 10 22,16 Zorglub Leçon
11 23,24 Zorglub Leçon 12
24. 32 Zorglub Leçon 13
26. 29 Zorglub Leçon 14
32. 32 Zorglub Newcon ou Conman?
12. 30 Startup-séquence accélérée
16. 31 Roméo Rapido Workbench 1.3 10,6
P. Ardichvih Workbench l.3v20*N
9. 32 Workbench 2.0 25,30 Cédric Beust Workbench 2.0 47,42 Pat.
Conconi Workbench 2.0 suite
48. 54 Pal. Conconi Workbench GTI
3. 15 Workbench personnalisé 3,13 Wshell 2.0
44. 8 Wshell 2.0
47. 48 Cédric Beusl Commun ication Amigaiel
2. 32 Amigatcl 28,47 Aux: un dcvicc d'enfer !
15. 27 Roméo Rapido Deep 11,42 Fidonet 46,34 Léon Guilbirds
Flammitcl II
28. 28 Le coin des RTC
40. 45 Roméo Liste des BBS en France 48,46 Léon Guilbirds Liste
des BBS en France (ajout) 49,76 Modems h haute vitesse 40,48
Pat. Conconi Montage d’un modem !
40,5(1 Mango Montage d'un modem 2 43,46 Mango Montage d'un modem 3 44,50 Mango Numéris et Amiga 1
36. 45 Jean Gaillat Numéris ci Amiga 2
40. 46 Jean Gaillat Numéris et Amiga 3
42. 28 Jean Gaillat Print2
49. 8 Luc Giberl Radiofax
18. 13 Réseau Amiganct
21. 18 Réseaux, Usenet 0
14. 31 Batchman Réseaux, Usenet 1
31. 49 Cédric Beusl Réseaux, Usenet 2
32. 38 Cédric Beust Réseaux, Usenet 3 33,44 Cédric Beust Réseaux,
Usenet 4 41,36 Cédric Beust Usenet & Email 43,48 Léon
Guilbirds Divers A ceux qui n’ont pas encore acheté 6.43
Alain Picdnoël Algo. Et Stntci. De données 1 13,30 Algo. Et
Stnict. De données 2
14. 27 Amiga ei cinéma
44. 15 Apprendre à piloter sur Amiga 15,11 Astronomie et Atniga
36. 34 Eric Laffom Avantage pour Amiga (hyper media) 9,43
Bureautique: l’Amiga face Phil. Ducalcl h ses concurrents
36,40 CD (rom) remis en queslion 38,54 Eric Laffom
Compatibilité 500 2000 3000
38. 28 Léon Guilbirds Compression de données
42. 58 Xavier Lcclcrcq Diagnostic à i 'allumage
14. 23 Domaine public 4,31 Domaine public 20,20 Domaine public
30. 58 Domaine public 34,22 Domaine public
44. 32 Cédric Beust Domaine Public Hard
37. 20 Mango Domaine Public Hard 49,6 Mango Draco
24. 26 Cédric Beust Draco
27. 28 Cédric Beusl Draco 32,17 Fraciales
41. 44 P Ardichvih Habla lisp ?
33. 45 Cédric Beust Index 1-34 35,33 Alain Bourgcry Initiation
aux bases de données 22,32 Raoul Mengis Kit de mise à jour
2.04
43. 28 Pal. Conconi L'Amiga au Bourgcl ’9!
38,26 Thierry Ardouin La fabuleuse odyssée des disquettes 12,32 l-a Saga de l’Amiga 1ère
41. 28 Fabrice Neyret La Saga de l’Amiga 2ème 42,32 Fabrice
Neyret Ira Saga de l’Amiga 3ème 43,32 Fabrice Ncyrel Ira Saga
de l’Amiga 4ème
44. 34 Fabrice Neyret La Saga de l’Amiga 5ctne
45. 36 Emmanuel Buu La Saga de l'Amiga 6ème 46,26 Fabrice Neyret
Le pavillon noir
5. 34 Lecteur de cartouches
40. 18
F. Duhoux Lecteur HD sur A3000
42. 10 Les années '30 23,22 Bruce Les câbles 24,28 Jérôme Morin
Lexique du DP
29. 38 Cédric Beust Logiciels, rigueurs, rumeurs
42. 37 Modes graphiques de l'ECS 36,57 Peter Chema Multimédia &
laserdisk 30,12 Multimédia & laserdisk 33,24 Multimédia el
écrans îactiles 37,39 Le Duke Mémoire 40,62 Jérôme Pagès
Patchcz !
34,32
P. Ardichvih Patchcz (partie II) 35,42 P Ardichvih Potinscopc
2000 (rumeurs) 47,30 Pour une taxe sur les disquettes 27,53
S. O.S. Amiga
12. 38 Suggestions pour photographier un écran 6,2 Ch. Vassallo
Transfert basics C64 Amiga 24,30 Miche) Lenclud Travailler
sérieusement avec un Amiga?
33. 34 Louis Varctlo Tripos
21. 24 Sléph. Mayére Unicode 40,38 PP. Launay Unix : on y est
presque 31,47 Voyage au centre du ROM Kernel 22,26 Stéph.
Mayère Voyage au centre du ROM Kernel 23,31 Stéph. Mayère
Zorro III est arrivé
28. 22 Squonk Démos Animations en Dompub
34. 34 Après les mégadémos, les BD?
34,35 Budbrain mégadémo 28,42 Alain Bourgcry Crionics mégadémo
29. 47 Eric Boisson
D. O.C. dénto
8. 14 Émeric Fermas Dragons mégadémo
26. 17 Eric Boisson Démos diverses
35. 62 Eric Boisson Enigma 37,55 Alain Bourgcry Flash No brain No
pain 30,37 Eric Boisson Global Trash 37,54 Eric Boisson Hard
wired 45,52 Eric Boisson It mégadémo 12,39 Étneric Fermas
Kefrens mégadémo 13,17 Émeric Fermas Les mégadémos de 89
23. 37 Alain Bourgery Little Mad Monks mégadémo 14,37 Etneric
Fermas Maximum Overdrive - TSB 33,26 Eric Boisson Musicdisks
32. 24 Éric Boisson Mégadémo party au Danemark 28,42 14t.
Gmsscnmeycr Qucst mégadémo 10,30 Étneric Fermas Red Scctor
mégadémo
19. 18 Émeric Fermas The Dreampack
20. 33 Étneric Fermas TJC MGF-JOY-CPU mégadémo 11,39 Émeric
Fermas Virtual World 38,24 Alain Bourgery Wild copper mégalo
démo 9,14 Émeric Fermas Expositions 16 bits computer fair
Londres 22,6 Amicxpo Bsle
26. 7 Amiexpo Chicago
18. 14 Amiexpo Chicago 27,5 Amiexpo Los Angeles
1. 6 Amiexpo New York
12. 5 Amiga '89 Cologne
20. 8 Amiga '90 Cologne
31. 14 Amiga ’91 Cologne
41. 6 Léon Guilbirds Amiga '91 Cologne Amiga- Télécom Paris 41,38
E & F. Amiga Berlin
36. 8 Amiga World 90 Vienne
30. 8 CeBIT '90
24. 6 Comdex 1990 Las Vegas
32. 8 Computer Show Londres
9. 7 Computer Show Londres
15. 8 Computer Entertainment Show Londres 29.46 Conférence (les
développeurs Paris 23.8 Festival de la micro 8.14 Micro test
1990 Bruxelles 24,50 Réunion CAT Tournai 25,6 Réunion Public
Domain II Tournai 35.6 Xavier teclercq Réunion Public Domain
III Tournai 46,7 Sicob de printemps 89 14.6 Swissdata 30,24
World of Commodore Show Berlin 46.8 World of Commodore Show
Dos Angeles 15.12 World of Commodore Show Philadelphia 9.4
Imprimantes & impression APRF 42,46 P Ardichvili 27,16 15,26
Jurd 6,11 Thierry Drago 5,40 36,37 Bugss
33. 43
S. Hammouche
22. 10 33,14 Wild Cagou 34,7 11,10 33,42 5,6 Pat. Conconi 22,18
Rotnéo Rapido 32,14 Alain Bourgery 36,41 Alain Bourgery 29,5
42,26 Thierry Ardouin 40,52 Fabrice Neyret Canon BJ-130
Deluxe Prim Deskjet & plotmaster Do you speak postscript ?
Driver pour BJ-10 Driver pour LC-10 Epson LX800 (truc) Hewlett Packard Deskjet 500 Hewlett Packard Laserjet IIP Imagewriter II (câble et switchs) Imprimantes sous A-Max Introcad 2.0 MPS 1230 MPS 1270 MPS 1270 suite Paintjet Post Printerface (ports supplémentaires) 23,7 Précisions sur le génér. De drivers 43,56 Sélection de couleurs avec Dpaint 17,22 Séquences ESCape 12,28
S. Hammouche
P. T. Le Boucher P Ardichvili Marcel Duniflé Marcel Durufié Dom.
Bonin Turboprint profcssional 31,30 Turboprinl profcssional
44,28 Turboprint profcssional 2.0 48,10 Xérox 4020 6.10
Interviews
B. de F. (infopeimrc) 43.26
J. L. Faubert Pli. Gmsscnmeyer
S. Hammouche Brain Wave 26,17 Denis Gouncllc 46,52 Eric GRAHAM
(Sculpl 3D) & Ken OFFER 3,40 Eric SMEETS (M.i.A.) 18,16 Frank
VROEGOP (vidéaste) 32,20 François LIONET ( Amos) 21,8 Frédéric
BOULL1ER (graphiste) 14,38 Gérard BUCAS (GVP) 29,10 Jean-Luc
Montagne 37,40
P. P. Launay Jean-Miche! FORGEAS (AZ) 24,23 Les Gourous 1,9 Moby
(Drcamdealers) 45,54 Nicolas GOH1N (Legend soft) 6.6 Serge
Hammouche sur Mandellour 48,56 Amiga el midi 1 3,11 Frank
Vrocgop 102 programmes pour Amiga 23,40 Amiga el midi 2 4,10
Frank Vroegop Advanced system Amiga cl midi 3
6. 16 Frank Vroegop programmer‘s guide 22,9 Roméo Rapido Amiga el
midi 4 8,5 Frank Vroegop Amiga: la bible
9. 16 Chorizo Kid Amiga Sound Machine 1 14,20 Nicolas Foumel
Anuga: la bible, 2èmc édition 33,6 Xavier Lcclercq Amiga Sound
Machine 2 16,20 Nicolas Fournel Amiga C for Amiga Sound
Machine 3 17,27 Nicolas Fournel AdvancedProgrammers 20,35
Roméo Rapido Amiga Sound Machine 4 18,25 Nicolas Fournel Amiga
deskiop vidéo guide 24,12 El Yéli Amiga Sound Machine 5 21,37
Nicolas Fournel Amiga hardware inanual
22. 9 Roméo Rapido Bars & Pipes 23,16 Amiga News-Tcch 38,37
P. Ardichvili Bars & Pipes 31,29 Amiga ROM Kernel Bars & Pipes
32,19 Référencé Manual 1 47,56 Xavier Leclercq Bars & Pipes
Pro 34,10 Amiga ROM Kernel Bars & Pipes Pro 35,25 Nicolas
Foumel Référencé Manual 2 49,50 Xavier 1-celcrcq Big Band
24,20 Ainiga ROM Kernel Canes sonores et midi (voir
Périphériques) Référencé Manual 3 49,52 Xavier Leclercq Ez Fm
Symhcsiscr
36. 24 Nicolas Foumel Amiga World Tech journal 43,55 Cédric Bcusl
Harinoni 32,18 Amigados Amigabasic (guides SOS) 9,16 Chonzo
Kid La ponée d’A-News 1
19. 12 Nicolas Foumel AmigaDP 48,4 La portée d’A-Ncws 2 20,14
Nicolas Fournel Bien débuter en C 14,30 Roméo Rapido La ponée
d'A-News 3 21,10 Nicolas Fournel Comprendre et bien La ponée
d’A-Ncws 4
23. 16 Nicolas Foumel exploiter son Amiga
14. 23 La portée d'A-News 5
24. 18 Nicolas Foumel Comprendre et bien La portée d'A-News 6
25,12 Nicolas Foumel exploiter son Amiga 20,18 La ponée
d'A-News 7 26,18 Nicolas Fournel Comprendre cl bien La ponée
d'A-News 8 27,17 Nicolas Foumel exploiter son Amiga
47. 54 La portée d'A-News 9
28. 12 Nicolas Foumel Força Itatia 43,52 Gilles Bihan La portée
d'A-News 10 30,18 Nicolas Fournel GFA Basic sur Amiga
23. 40 La ponée d'A-News 11
31. 28 Nicolas Foumel Informatique et science-fiction 47,52
Xavier Leclercq La portée d’A-Ncws 12 32,18 Nicolas Foumel
L'Amiga en famille 23,40 La portée d'A-News 13
34. 10 Nicolas Fournel La peste informatique 28,27 Xavier
Lcclercq La portée d'A-News 14 36,24 Nicolas Fournel Le livre
de Famigados vl.3 14,11 Roméo Rapido La ponée d'A-News 15
37,32 Nicolas Foumel Le livre du graphisme 12,33 Wild Cagou
l. a ponée d'A-News 16 38,32 Nicolas Foumel Le livre du langage
machine 9,16 Chorizo Kid La ponée d’A-Ncws 17Z-Scratch 41,30
Nicolas Foumel Le livre du lecteur de disquettes 12,33 Roméo
Rapido Mcd 34,28 Le nid du coucou 28,27 Xavier Lcclercq Mcd
3.0
36. 26 Nicolas Foumel Les virus informatiques 26,41 Xavier
Lcclercq Music master 33,20 Livres (!!!)
39. 41 Xavier Lcclercq Musical enlightemem 19,12 Magazines
allemands 20,19 CRS Pcrfcct Sound 2,4F
12. 16 Frank Vroegop Magazines allemands
23. 18 Christian Sager Pro 24 29,20 Magazines allemands
25. 10 Christian Sager Pro Studio Kil 44,16 Nicolas Foumel
Magazines allemands 27,13 Magazines allemands 29.7 Christian
Sager Christian Sager Christian Sager Christian Sager
Christian Sager Chorizo Kid Magazines allemands 32.11
Magazines allemands 39,10 Magazines allemands 40,10 Pratique
de l’Amiga 9,16 Super jeux Amiga 23,40 Trucs et astuces 9,16
Trucs et astuces 20,18 Virus la maladie des ordinateurs 12,35
Voler avec Flight Simulator 16,41 Roméo Rapido Multimédia
(voir aussi CDROM) &Handicap A moi les paquets 1 49,60 André
Baechler Amigavision 25,43 Amigavision 28,24 Amigavision
29,22 Application Préférence Server 49,59 J -M Forgeas
Avantage pour Amiga (handicap) 9,43 Fini. Ducalet Basique
49,56 Phil. Ducalcl CanDo 24,15 CanDo 29,22 CanDo 1.6
49. 28 Guy Bcteilic Colorimage 25,6 Colorimage 28,37 Colorimage
49,55 Phil. Ducalet Créativa 49,58 Phil. Ducalet Foundation
48,14 Phil. Ducalet Handicap & Amiga 49,55 Phil. Ducalet
Hyperbook 35,18 Le Duke Hyperbook
4. 3,42 Marcel Duruiïé InterAetor 24,16 Mainate 49,58 Phil,
Ducalcl My paint 16,43 Phil. Ducalet Présentation master 49,16
Phil. Ducalet Programmation partie 1 41,32 Guy Bélcille
Programmation partie 2 42,48 Guy Bétcillc Programmation partie
3 43,59 Guy Bétcillc Programmation partie 4 44,66 Guy Bétcillc
Programmation pairie 5 45,42 Guy Béteille Programmation partie
6 46,62 Guy Béteille Programmation partie 7 47,60 Guy Béteille
Scribe 49,57 Phil, Ducalet UltraCard 24,15 Musique & Midi lews
- Numéro 1 à 49 Real unie sound proccssor 19,45 Chorizo Kid
Sound-2-Midi
31. 28 Storm l.Od 44,12 Nicolas Foumel Studio 24 24,19 Take 2
47,14
J. L. Faubert TFMX Soundtool 23,16 The scratcher 31,29 Tigcr cub
28,12 Track 24 24,18 VoRecOnc 27,20 Programmes de Jeu 100
trucs 24,48 4th & incites 8,30 944 turlio cup 10,32 Advanced
Destroyer Simulator 34,50 Cap, Fireball Albcdo 9,36 Alpha
waves 36,59 Fireball Aqu aventura 8,40 Archipclagos 15,36
Arkanoïd (cl les autres) 3,33 Arnty moves 6,40 Anhur the quesl
for Excalibur 17,33 Astaroth
18. 35 BAT 33,50 Balance of power 14,35 Bandit kings of ancien!
China 43,40 Fireball Barbarian 3,34 Barbarian 11 19,37 Cédric
Bcusl Bards taie II Bards laie 11: (basic de création 5,38
personnage) 8,39 Bard s taie II (solution) 7,45 Cédric Beusl
Batman 20,37 Baille chess 8,34 Baille [sic 43,40 Fireball
Battle squadron 21,45 Baille valley 18,35 Bcam 15,37 Beast
19,37 Bermuda project 6,40 Beyond thc icc palace
6. 40 Billard 3D
7. 14 Bio challenge 14,36 Btonic commando 7,36 Bivouac 6,36 Black
lamp
5. 39 Block oui
22. 43 Bob Morane océan 8,38 Bobo 6,32 Bubble bohble 4,30 Bubblc
ghost 4,29 ’ Buggyboy
5. 37 Caponc 4,26 Caponc
6. 6 Cartilage
32. 29 Chase HQ 22,42 Corruption (solution) Î(L33 Corruption
(trucs) 9,34 Corruption (trucs) 10,35 Crash Garrctl 6,6 Crazy
Cars II 13,36 Démon's winlcr 16,36 Denaris 14,36 Dctector
4,26 Dizzy ireasure islaml
24. 49 Double dragon 11,34 Dragon cave 32,31 Dragon ninja 11,34
Drugon's lair 11,37 Dragon's lair (solution) 16,39 Dragon ’s
lair (trac ) 13,37 Driller 8,30 Drip 31,50 Druid II 5,39
Dungeon master
11. 35 Déjà vu (solution) 2,34 Déjà vu 2 17,34 René Van Dyck
E-ntotion 27,52 Eco
4. 26 Eco Phantom 37,31 Fireball Elite
11. 34 Elite 12,39 Emerald mine 2,32 Emmanuelle 10,33 Emmanuelle
(solution) 11,36 Explora 3,32 Explora 11 15,38 F A-18
Intercepter 4,18 F29 retaliator
25. 50 Facry taie 1,28 Faleon F16 11,35 Fatcon mission disk 1
17,32 Fédération Of Free Traders 16,38 Fish (solution)
13. 37 Flighi simulator - European tour
5. 31 Forgottcn worlds
15. 35 Galaclic conqueror 9,35 Galdregon's domain 13,37 Garfield
8,30 Genghis Khan 35,56 Fircbal) Grand prix circuit 19,36
Gravauack 32,30 Grcalcourls
20. 36 Greaicouris 11
33. 50 Hero's quesi (solution) 30,56 Heroes of die lance 11,38
Hoishoi 9,36 Hound of shadow 24,47 Hybris 11,38 Ikari
warriors 6,35 lmpossatnole 26,47 Impossible mission II
7. 36 Impossible mission U (trucs) 9,38 Imperium 28,39 Indiana
Jones
15. 35 Indiana Jones et la dcm. Croisade 20,38 Cédric Beusi
Indianapolis 500 31,51 Iron Lord 26,47 Jeanne d’Arc 6,31 Jet
2,28 Jeux de rôle sur Amiga 3,38 Jumping jack son 25,50
Kalakis
8. 31 Kick off
16. 37 Kult (solution) 18,34 L’arche du capitaine Biood 8,31
L’arche du capitaine Blood
9. 30 L’empire contre-attaque 6,33 L’empire conlre-attaque 8,38
La quête de l’oiseau du temps 11,35 Lancelot 8,33 Le manoir de
Mortevielle 5,35 Le manoir de Mortevielle (solution) 6,39
Leaderboard construction set 8,30 Leathenteck 4,27 Legend of
the sword 8,35 Lemmings
35. 57 Les passagers du vent
3. 36 Les voyageurs du temps (solution) 23,42 Light corridor
32,46 Lords of the rismg suit
15. 37 Mach 3 (jeu) 4,28 Madshow 11,36 Major motion 8,34
Manhattan dealers 4,28 Maniac mansion 22,42 Marble madness
4,25 Menace 7,35 Mcwilo 4,29 Millennium 2.2 17,35 Cédric
Beust Mind walker
6. 30 Anny Funny Moria
8. 31 Nightdawn 16,37 Oblitérator 3,35 Off shorc warrior 9,35
Oméga 31,50 Opération Slealth 28,40 Out run 10,35 Pacmama 8,40
Pandont 6,40 Pandora 7,37 PB football 6,35 Pink panther 3,14
Pioneer plague
9. 40 Chorizo Kid Pirates 26,45 Populous 14,35 Cédric Beusi
Populous promiscd lands
18. 34 Ports of call
8. 36 Chorizo Kid Power stix 4,26 Powerdromc
18. 33 El Yéti Prisonner of war 8,31 Projectyle 27,52 Puzznic
33,50 Rebel charge al Chikamauga 13,36 Return ofthe jedi
11,34 Rick Dangerous 20,37 Rick Dangerous II 31,52 Roadwars
2,30 Robbery 8,30 Rock’n'roll (trucs) 26,45 Rticket ranger
7. 33 Rockford 5,33 Scrabble
7. 35 Sex vixen 8,30 Sex vixen (solution)
11. 36 Shadowgatc 2,33 Shadowgate (solution) 7,30 Side winder
4,26 Silkworm 16,39 Sim city 20,36 Skweek 12,39 Skychasc 7,35
Sleeping gods lie
17. 33 Solitaire royale 8,29 Anny Funny Spaccraccr
4. 28 Speedball 11,35 Splierical
17. 34 Spy 24,47 Star goose 8,31 Starflight 22,43 Starglider 11
6,34 Starglider II (solution) 9,34 Starray
7. 37 Stryx 23,43 Sium car raccr
21. 45 Sutnmcr olytnpiad 7,35 Super cars 25,51 Super hang on
13,35 Switchblade
21. 46 Sword of sodan 11,35 Swords of twilighl
20. 38 Targlum
11. 35 Targhan
14. 34 TeiTamcx (solution) 4,30 Test drive II 15,37 nie
amtageddon man
4. 26 fltc black cauldron (solution) 3,37 The deep
15. 36 The killing gameshow 30,54 The king of Chicago
1. 26 The new zealand story 17,32 The three stooges
1. 10 Thundercats
6. 40 Tiger road 11,34 Tune 23,43 Tintin sur la lune
9. 37 Titan 9,38 Titan
14. 36 Tricky
31. 50 Trivial poursuite 11,34 Turrican 27,53 TV sports football
11,38 Ultima IV (solution) 15,39 Ultima V (truc) 32,31
Vampire’s empire 3,14 Vectorball 8,35 Virus 7,35 Vixen
6. 36 Voyage au centre de la terre
2. 31 Voyager 15,36 War head
28. 39 War m Middle-Earlh 15,38 Warlock’s quest 8,33 Waterloo
19. 36 Welltris 30,55 Whirligig 7,35 Who framed Roger Rabbn ?
10. 39 Windsurf Willy 16,36 Wings 31,52 Xénon
2. 30 Xénon il 19,35 Zac Mac Kniken 13,33 Zac Mac Kraken
(solution) 13,33 Zac Mac Kraken (solution) 14,36 Zoom!
5,30 Anny Funny Zynaps
8. 31 Programmes utilitaires Bases de données Professional
Dataretrieve 17,14 Raoul Mengis SOS Superbase 1 48,65 Hervé
Chaben SOS Superbase 2 49,68 Hervé Chaben Superbase Pro 15,24
Raoul Mengis Superbase Pro 17,24 Raoul Mengis Superbase Pro
3.02
33. 37 Raoul Mengis Superbase Pro IV 46,46 Hervé Chaben
Compresseurs Powerpackcr 3.0a 31,57 Powerpacker 4.0a 43.63
Xavier Leclercq Turbo implodcr 38.48 Cédric Beusi Compta &
comptes bancaires i Comptagepi 4,16 I Compte chèque 30,22
Familicompt
30. 20 34,13 Profil
34. 12 Cédric Beusi Divers Alook
49. 34 Cédric Beust Amidock
38. 44 Marcel Duruflé Amidock 42,10 Marcel Duruflé Amn_pal 33,23
Zorglub AutoCad 27,34 Browscrll 47,44 P Ardichvili Dégrader
49,34 Cédric Beust Demornaker 37,52 Xavier Leclercq Directory
Opus 49,20 Olivier Berger Discoscopic
23. 7 Roméo Rapido Diskmaster
4. 33 Diskmasler 2.0 49,24 Lanabère Porras Economiseurs d’écran
36. 54 Cédric Beusi Eliza 30,46 Filemasier
34. 30 Funckey
16. 20 Gigamem 49,10 Eric Laffom Keybird 16,22 Lcxiquairc 26,24
Mach 11
16. 21 Mach IV 48,60 P Ardichvili MandelTour 43,25 P Ardichvili
MandelTour 45,20
P. Ardichvili MandelTour 48,56
P. Ardichvili MalhVision
43. 20
P. Ardichvili Minix 1.5 31,48 Notebook 49,18 Phil. Ducalct ParM
29. 36 Zorglub PCQ
27. 27 Powerfonts 43,62 Xavier Leclercq Project D 3,29 Scrip II
26,28 Sctkey 2.0 16,22 Sid 28,26 Cédric Beusi Sid II 49,20
Olivier Berger Skew 49,34 Cédric Beust Snap
28. 27 Thinker 24,16 Tool Manager 44,56 FFP Transfile
(calculatrice - Amiga)
35. 32 Léon Guilbirds Wiconify
42. 38 Cédric Beust Organiseurs d’idées Flow 27,24 Qui! Quoi!
Quand! Où!
26,22 Cédric Reusl PAO Pagesetter 2 22,19 Page setter 2 40,34 Dont, Bohin Pagestream 1.6
21. 20 Professional Page 1.0 2,5 Professional Page 1.1 3,12
Professional Page 1.3 21,20 Professional Page 2.1 44,20
Gilles Bihan Publishing Partner Master 1.8F 29,5 Publishing
Partner Master 1.8F
30. 29 Publishing Partner Master testé 37,22 Gilles Bihan
Publishing Partner Pro. (preview) 1,34 Tableurs Intuicalc
1.12 49,37 Dont. Bonin Maxiplan 4.09 49,38 Dont. Bonin
Maxiplan Plus 2.7 44,40 Dont. Bonin Maxiplan Plus additif en
49. 45 Dont. Bonin Professional Cale 45,34 Olivier Berger
Professional Cale 1.04 49,43 Dom. Bonin Traitement de textes
Amigulex
30. 31 Cb. Vassallo AZ 24,22 Beckertext 2,10 Excellence
7. 29 Excellence 16,9 Excellence 2 0 en français 36,30 Final copy
47,11 Phil. Ducalel Gnuemacs 29,41 Cédric Beusi Gnucmacs 47,36
Cédric Beusi Kindwords 10,36 P Ardichvili Kindwotds 2
16. 11 Profonts (pour ProWrite) 13,21 Prowrite 2.0 préview 1,33
Prowritc 2.01 3,6 Prowrite 3.0.1
37. 28 P Ardichvili Quickwrite 33,12 Wordworth 40,42 Dom. Bonin
Wordworth 1.1 44,46 Dom. Bonin Wrile & file 1,32 Programmes
éducatifs A la poursuite de Carmen Sandiego 40,40 Malika
C. L.A.S. 24,16 Ccniaur World Allas V2.5 47,51 Rég. Rampnoux
Créaûva 24,16 Je découvre les formes 3-8 ans) 40,40 Malika
Micro C 37,38 Périphériques Cartes accélératrices A300I +
disque dur 21,14 Roméo Rapido AdSpeed
46. 11 Animale TurboBoard li 13,8 Tropic Coinbo 68030 de G VP
36,18 Romeo Rapido Cornbo 68EC030 40MHz. De G VP 49,9 David
Coronat G VP 68030 15,6 Tropic Hurricane 68020 18,12
Hurricane 68030 23,20 Cartes graphiques Avidéo 12 38,12 Eric
Laffont Avidéo 12
38. 14 Archos Avidéo 24
40. 6 Eric Laffont Avidéo 24
45. 18 Fabrice Colorbusi
37. 12 Fréd. Labaltan DCTV 43,12 Eric Laffont DCTV 47,20 David
Coronat DCTV 47,23 Squonk DCTV
47. 24 Eric Laffont DM1 Resolvcr 48,44 Gilles Soulet HAM-E
39. 12 Fréd, Labaltan HAM-E, Avidéo 24&DCTV 41,12 Eric Laffont H
arlequin 40,12 Les caries graphiques
38. 5 VD 2001
42. 12 Eric Laffont Cartes sonores et midi Carte sonore 12 bits
AD10I2 + Studio 16 47,10 Pliil. Ducalet Carte sonore 12 bits
el 16 bits 36,27 Nicolas Founel Digital Sound Studio 46,40
Echantillonneurs (comparatif!
25,12 Nicolas Fottntel Maestro 45,32 Nicolas Fountcl Midibox 32,19 Professional music System 16,6 Chorizo Kid Sunrizc 44,14 Nicolas Foumel Tcchno Sound Turbo 42,16 Nicolas Foumel Disques durs A500 HD+
32. 16 Roméo Rapido A590
15. 47 A590 démarrage économe 36,58 Xavier Leclereq Disque dur du
bidouilleur 28,30 Xavier Leclereq Disques durs A2000
(comparatif) 17,8 Roméo Rapido Disques durs A2000
(comparatif) 18,10 Roméo Rapido Disques durs A2000
(comparatif) 34,13 Disques durs A2000Etratum en
35. 55 Disques durs A500 (comparatif) 16,12 Roméo Rapido Disques
durs A500 (comparatif) 24,9 Roméo Rapido Disques durs A500
(comparatif)
38. 10 Eric Laffont Giga Fix GT20 24,5 GVP 40Q contre HDA506 20
11,8 La saga du disque dur 36,32 Swcet Gigolo Skyline 14,8
Roméo Rapido Divers Afficheur de piste pour A2000 Trackvicw
2000 33,10 Amiga Action Replay MKII1 48,12 Marc Tecles Annga
synchro express 25,10 Amiga Toslt
26. 16 Boot sclcclor 23,7 Brake
25. 8 DigiPunch 31,23 Roméo Rapido Double disque Chouette 26,52
Fircpower 25,8 Flicker fixer pal
8. 37 Pat. Coneoni Floptical Disk
42. 8 Léon Guilbirds Freezer Replay II et X Power pro 39,26
Nicolas Foumel Lecteur de CD-ROM XETEC 35,10 Lecteur de
CD-ROM XETEC Cdx-6501
47. 16
F. Dultoux Lecteur externe (comparatif) 7,40 Mousc master
28. 11 Roméo Rapido Multiface
36. 28 Nicolas Foumel Multistart II
44. 10 Pat. Coneoni Nordic Power 26,16 Serial solution 35,30
Nicolas Foumel Souris & trackballs, comment choisir?
35,12 P Ardiclivili Stylo optique (light pen)
48. 28 David Chernla Stylo souris
37. 10
P. Ardiclivili Syquest
40. 20 Tablette graphique easyl 3,16 Transputcr
12. 34 VES one 24,12 Emulateurs A-Max 39,30 Léon Guilbirds A-Max
11 Plus 48,36 Léon Guilbirds AT-WinOnce Plus 46,20 Gilles
Bihan Atonce 32,12 Xavier l.eclercq Carte PC XT surA2000
19,14 Cane PC XT surA2000 27,35 Cane PC XT sur A2000 31,33
Cane PC XT sur A2000
3. 3,38 Cane PC XT sur A2000 35,38 Eurêka Emplant 47,12 Gilles
Bourdin Emulateurs softs & échanges inter- ordinateurs A-Max
9. 6 A-Max
18. 8 A-Max
22. 18 A-Max II 30,28 Dos-2-dos
1. 11 Double talk 43,16 Bruce Emulateur C64
2. 12 MSH: 26,25 MSH: 32,39 voir Saga de l'Amiga 6ème 46,26
Fabrice PC Power Board
25. 11 Nicolas Foumel PC Power Board
31. 22 PC Power Board II 35,37 Roméo Rapido ST 40,32 Léon
Guilbirds Extensions de RAM pour A 500 Raseboard 33,10 pour A
500 Minimax+Spirii 22,12 pour A 500 RM550C 25,8 pour A 500
Spirit IN500 8,13 pour A 500 (comparatif) 22,14 Roméo Rapido
pour A 500 Trilogie 23,7 pour A 500 2000 Meg Achip 46,10 pour
A1000 Inboard 2,25 pour A1000 Spirit 1NI00O 8,12 pour A1000
Starboard 1,30 pour A2000 Simmram-ll 33,10 pour tous Amiga
Micron 4,35 Interfaces Disque dur & Contrôleurs SCSI
A. L.F.3 29,5 Data Flyer 35,30 Roméo IDE.
48,30 Jérôme Pagés GVP Hard Card
21. 16 GVP Hard Card FAASTROM
29. 12 erratum en 30,28 Hardframe
22. 10 Nicolas Foumel PC sur A500-the wedge 2,7 PC sur A500-the
Wedge 5,16 trumpeard plus A-Max 21,15 Moniteurs Dossier
moniteurs et connecteurs 44,52 Eric Laffont Moniteur haute
résolution A2024 26,15 Pat. Coneoni Moniteur longue
persistance A2080 3.7 Scanners Handy scanner*Handv paintcr
2.0 7,39 Scanner Prmt technik
14. 26 Pal. Coneoni Scanner Sharp JX100 30,26 Scanner Sharp JX300
14. 26 Pal. Coneoni Unité centrale A 500+ .39.6 A 500+ premières
impressions 41.18 Xavier Leclereq A 500+ : arrêt 48,4 A 600
45. 4 A2500 - A3000
33. 28 A3000
25. 23 Tropic A3000
28. 17 Zorglub CDTV, le lancement
36. 10 Phil. Ducalet CDTV, un hybride 36,12 Nicolas Foumel
Nouvelles machines 49,12 Tinlin Vidéo Amiga et video 33.16
Jérôme Monn Design Works Digitaliseurs Digitiger
42. 18
J. L. Faubert &VidiChrome 41,16
J. L. Faubert Digitiger vs Digiview
43. 10 Eric Laffont Elan Pcrformer
40. 17
J. L. Faubert Enregistrez vos images 47,34
J. L. Faubert Filtre électronique DG88 4,29 Fratne Grabber
Gcnlocks 38,16 J .L. Faubert Genlock en kit
34. 41 Mango Genlock GST 2500 40,16
J. L. Faubert Genlock inentstateur GST30
7. 7 Hi8, montage el son
27. 31 Jérôme Morin Home vidéo kn 23,12 El Yéli Image master
18. 15 El Yéti
l. e périple d'un vidéo-amateur
18. 22 Jérôme Morin Le titrage
15. 28 El Yéti Le titrage 38,18 Jerôme Morin I-ive Si Invision
plus 39,18
J. L. Faubert Neriki 37,14
J. L. Faubert Omni-gen 702
23. 14 El Yéti Photon Vidéo 10,30 El Yéti Pro vidéo post 48,34
J. L. Faubert Satellite el Télévision (la firme) 46,12
J. L. Faubert Scala
36. 22 Fréd. Labaltan Scala Vidéotitler (500)
49. 26
J. L. Faubert Scanlock
18. 15 El Yéli Trame du Yéti 1 6,12 Trame du Yéti 2 7,6 Trame du
Yéli 3
8. 7 Trame du Yéli 4 9,9 Trame du Yéti 5 10,34 Trame du Yéti 6
12. 31 Trame du Yéli 7
13. 15 Trame du Yéti 8
14. 12 Trame du Yéti 9
15. 16 Trame du Yéti 10
19. 16 Trame du Yéli 11
20. 12 Trame du Yéti 12
21. 13 Trame du Yéli 13
22. 8 Trame du Yéti 14 24,11 Trame du Yéli 15 25,16 Trame du Yéti
16 26,13 Trame du Yéti 17 27,9 Trame du Yéti 18 28,14 Trame
du Yéti 19 29,16 Trame du Yéti 20
30. 16 Trame du Yéti 21 31,24 V-Lan 29,18 Vidéo - notions de base
13,22 Vidéo direetor 49,30 Eric Laffont Vidéo Express
44. 10
J. L. Faubert Vidéo-3D 37,16
L. Lichtenstein Vidéo-313 : on cause 35,28
L. Lichtenstein Vidéo-3D : on cause réponse 37,17 EVS Informât.
Vidéopilot V320 33,19 Vidéotips
25. 18 Virus Antivirus 18,27 Crystal Clup Antivirus 19,27 Crystal
Chip
B. G.S.9 20,16 Xavier Leclereq BootX 4.49 48,48 Cédric Beust Byte
Bandit désassemblé 13,28 Eric Chauvel Byte warrior désassemblé
11,32 Stéphane Btine) Claas Abraham Virus 24,24 Xavier
Leclereq Diskdoctor 26,40 Xavier Leclereq Généralités
l. ll Halte h la psychose 13,8 Batchman IRQ - comment le contrer
12,35 Roméo Rapido IRQ désassemblé 13,26 Cédric Beust
L’extrême désassemblé 27,38 Xavier Leclereq Lamer exterminator
disséqué 19,20
P. Ardiclivili Lamer exterminator désassemblé 20,21 Cédric Beust
Retum of lamer exterminator 33,48 Xavier Leclereq Retum of
lamer exterminator 34,7 Xavier Leclereq Saddam Hussein Virus
Saddam Hussein Virus:
46. 44 Xavier Leclereq le plus virulent Saddam Hussein Virus
36,16 Xavier Leclereq Spowerpacker 3.2 39,9 Xavier Leclereq
SCA désassemblé
9. 15 Cédric Beust Time bomber
22. 30 Xavier Leclereq VirusX 4.0
22. 30 Cédric Beust Alain Bourgery
• PETITES ANNONCES • ABONNEMENTS • ANCIENS NUMEROS • CLUBS GLU S
¦ (rubrique gratuite!
FRANCE AmigaNews - abonnements et anciens numéros Abonnemem de 12 numéros 290F Pour l’étranger (tous pays) ......345F (Avion 480F) Bulletin d'abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre. Les numéros précédents sont disponibles aux prix suivants (variable selon la quantité commandée): 1-10 numéros, 15F par numéro; 11-20 numéros, 14F par numéro; 21-30 numéros, I3F par numéro; 31 numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de port de I0F, quel que soit le nombre ou destination des journaux commandes)
Oui, je m’abonne pour 12 numéros à partir du numéro . (délai d’enregistrement environ 3 semaines. Votre abonnement peut commencer à partir de n’importe quel numéro,) Nom ....Prénom .. Adresse Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom d'A-News à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300 Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est imprimé sur l’etiquette d'envoi.
PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE En France ou à l’étranger vous pouvez payer par carte bancaire (carte VISA ou autre carte portant les initiales CB) en inscrivant les détails de votre carte dans les cases ci-dessous. Vous pouvez aussi vous abonner avec votre carte bleue en téléphonant au 61.42.65.75 JJ 11
l. .. Signature.. QUEBEC Pour recevoir AmigaNews chez vous
presque aussi vite qu'en Europe: 12 numéros pour $ 79.00.
Paiement chèque ou carte Visa à Editions Le Grand Moulin,
5495 rue Auhert, Trois-Rivières-Ouest, Québec G8Y5G8 (
Incluant la TPS et la TVQ. ) BELGIQUE
M. i.A. Software assure la diffusion d’A-News en Belgique MiA
Software, KV Overmeirelaan 20,2100 ANVERS, Belgique Tel
03-326.01.44 Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonner à
A-News pour 12 numéros pour la somme de 90FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCI’ libellé à A-News à : A-News, CCI’ No 12-25X68-1 1203 Génève.
No: | Date d’éxpiration SUISSE Date .... L 06 AMIGAZUR CLUB, 33 rue Joseph Florv 06150 Canne la Bocca, tel 93-90-84-51, tel 94-53-72-88 10 CLUB INFORMATIQUE F.S.E Lycée de Lombards, 12 Av des Lombards BP 766 10025 Troycs Cedex 25.82.58.34 17 CLUB OLERON INFORMATIQUE, 13 Bd Daste 17480 Chateau d'Oleron 18 CLUB INFORMATIQUE. BP413, 18007 Bourges 26 CLUB Inf. Antiga. 4 Allée S Garaix.26200 Montelimar, tel 75-53-01- 48 33 BUGSS user group Bordelaise 56-75-07- 53, 56-36-14-45 37 TOURS MICRO CLUB BP 168 37001 Tours 47-51-12-11 38 CLUB APOGEE - BP 6 38620 Montfer- rat. Tél. 76 32 38
41 S Paremon.
38 VIENNE INFORMATIQUE 38780 Pont- Eveque. Tél 74-57-20-78 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de Marsan tél 58-06-25-24 44 POWER CLUB COMMODORE. Hédi TRIK1, 2 av de la Jeunesse 44700 Orvault (Nantes) Tél 40-40-98-91 50 ATACOM BPI5 50130 Octeville.
Tél 33-53-88-07 50 Si Lô 16 32 micro. La Heuperie 50000 St Lô tél 33-57-59-57 57 ALICE club informatique. Maison des Jeunes. R Cléménceau. 57360 Amneville tél 87-71-08-03 57 ALPHA CLUB INFORMATIQUE SARREGUEMINES FoyerCulturcL 3 nte J.Rotb. 57200 Sanvtutemines. Tél 87-95-25-03.
59 ASSOCIATION MICRO-LOISIR, 22 place Vauban 59370 Mare en Baroeul. Tet 2WM-1Ü49 59 ORD1LEERS Club Informatique, 9 bis nie du General de Gaulle 59115 Leere. Tel: 20-82-95- 36(Sam 14h-18h,dim I0h-12h).
64 FRAUG BP64, 64202 Biarritz Cedex. Tél 59-24-33-07.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB D’ANGLET 59-52-34-03.
66 CLUB INFORMATIQUE STEPHANOIS, Salle Bamolc, 66240 St Estèvc tél 68-92-48-18,68-92-05-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 Schiltigheim tél 88-30-02-39 73 INTERCEPTOR 13 av J Jaurès 73000 Chainbery 75 CLUB AM1GAFAN. Yan Schmitz. 42 r
G. Cavaignac, 75011 Paris 75 CLUB Amiga Telecom Paris, Maison des
Elèves de Télécom Paris, 212 r de Tolbiac 75013 Paris 76
ESIGELEC, CLUB AMIGA [vue du Maréchal Juin BP14- 76131 Mont
Saint Aignan CEDEX, bureau des élèves. Tel: 35-52-80-37 76
GURU AMIGA CLUB du HAVRE (GACH), 85 rue de la Bigne a Fosse,
76610 le Havre. Tel: 35-46-42-24.
77 M1CROTEL CLUB, Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle. 77000 Melun, tél 60-68-67-83 77 INFELEC Centre Socio-Culturel "Les Margottns" 93, rue du Général Leclerc 77330 Ozoïr La Ferriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 83 ATCOM- Délégation région SUD.
Michel Franquenk "Le verger des Arènes" 69 rue des pêcher- 83600 Fréjus TEL: 94.53.66.02(ap I9h00).
92 AMIGA 1000 DEFENDERS 47 Av G Péri, 92500 Rueil-Maintaison 92 SIMON INFORMATIQUE. Cercle d'utilisation A5000. Boite Postale n'Il 92235 Gennevtllier Cedex.
BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga, 1979- I9S1 chaussée de wavre 1160 BRUXELLES
XVI. BBS: ++32.2 678.36.65 V21-V22-V22b 8NI 24ii 24, 7j. 7.
FAX: 322 673.74.05 4460 Le MY AMIGA CLUB de Liège, Boite
Postale 35,4460 urace-Itollogne 7500 CLUB P.A.C.T. BP94,
7500 Tournai GCCL-M1CRO, club Amiga dans la région du
centre, tél 064-33.79.46 ou 064-36.77.09 QUEBEC Club Amiga
Montréal (CAM) C.P.62I Succursale Victoria Westinount
(quebec) CANADA H3Z 2Y SUISSE 1000 Amiga Multitask Force.
CP2978.
Bcrgtères. 1000 Lausanne 1000 Amiga First. Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22 1205 ïntenuionsf Commodore Club Genève, c 0 MichelMatthey S rue Hoffman, 1202 Genève 1214 Club Intonnatique du Lignon Section Amiga et PC. 022.797.44.64. 1214 GENEVE 1223 GomSoft CP309 1223 Beritex, serveur multilignes 022-757-6J87 1870 Amiga Multitask Force, Simplon 12B, I870Monthey (VS) 2882 Amiga-Club Suisse Romande. CP 83.
2882 St-Ursanne DES MILLIERS DE LOGICIELS A TELECHARGER AVEC QUICKTEL SUR 36 15 SM 1 i AVEC VOTRE ORDINATEUR ET VOTRE MINITEL. (OU UN MODEM COMPATIBLE MINITEL) TELECHARGEZ CHAQUE SEMAINE DE NOUVEAUX LOGICIELS SANS VIRUS. FAITES VOTRE CHOIX SUR 36 15 SM1, LANCEZ QUICKTEL SUR VOTRE MICRO PUIS ATTENDEZ QUELQUES MINUTES POUR RECEVOIR LE PROGRAMME.
VOUS POUVEZ ALORS L'UTILISER ET LE GARDER CHEZ VOUS.
SI C'EST UN SHAREWARE ET QU’IL VOUS PLAIT. N’OUBLIEZ PAS L’AUTEUR... UNIQUE ! SM 1 VOUS OFFRE SON ASSISTANCE TELEPHONIQUE POUR VOUS CONSEILLER.
ALORS. SANS PLUS TARDER. VENEZ DECOUVRIR LA RICHESSE DE NOTRE COLLECTION DF SOFTS SUR 36 15 SM 1 .
CP N 69874 - 1.27 FRS MINUTE BON DE COMMANDE AN Je désire recevoir votre logiciel de Téléchargement QUICKTEL au prix de : ? Logiciel seul : 20 francs ? Logiciel + câble : 100 francs Mon micro est un : ? PC 3i 2 ? PC 51 4 ? ATARI ST ? AMIGA ? MAC Pour PC et ATARI ST spécifiez le nombre de broches de votre sortie série: ? Câble 9 broches D Câble 25 broches Merci de joindre votre règlement par chèque bancaire ou postal.
Nom : ---------------------------------Prénom :___________ Adresse :-------------------------------------------------- Ville :--------------------------------- Code Postal :---------- Animé par un processeur 68EC030 cadencé à 40 Mhz, L'A530 Turbo développe une puissance supérieure à celle d'un 3000 et procure des accélérations pouvant atteindre 25 fois la vitesse d'un 500 d'origine.
AÆ30 En option, il peut être assisté d'un co-processeur arithmétique 68882. Pour transformer cette puissance brute en performances réelles, l'A530 utilise de 1 à 8 Mo de mémoire 32 bits en accès rapide et un contrôleur SCSI D.M.A. Sous son carénage profilé, l'A530 est équipé en usine d'un disque 3.5" Taille Basse dernière génération en 52,120 ou 240 Mo, reconaissable à son carter en aliage d'aluminium. Le contrôleur GVP, désormais compatible SCSI 2, vous offre la possibilité de piloter jusqu'à 6 unités externes.
Un MINIslof® permet de lui adjoindre des cartes spécialisées comme la GVP AT500 : un émulateur PC AT 286 à 16 Mhz.
L'A530 Turbo est aussi disponible en version "Turbo Kit" pour tous les possesseurs de disques durs GVP HD 500 qui veulent goûter aux joies des animations fluides, des chargements express, du multitâche en cascade et des calculs atomisés.
Contactez CIS ou votre revendeur pour les modalités.
* Phoios et caractéristiques non contractuelles Les produits GVP
sont distribués en France par CIS EUROPARC
14. Avenue HERTZ 33600 PESSAC Tel : 56 363 441 Fax : 56 362 846
A530 Turbo. HD500. AT500 GVP et Amiga sont des marques
da&p |£S respectivement par Great Valley Products et
Commodore Amiga 1 DOMAINE PUBLIC Ifldiqon odessoul l«s
fdla.ences des drsQuorlur. D» vol.» choix avec le non. De :
coüecliod Fred FISM CAM AmovDP SH FDS. Ole (minimum 6
diequollesl Qual.ie olXige 0O11S louidisüonr don ddQuenee de
ma.Que Tra iement des commandes sous 2a «8 heures OOMAINE
COMMERCIAL Indiquer le litre 1rs desqnalion do larlqle el son
pux.Olhe valaûle dans la limite des slocks disoontjles iCane
mena 100 Frs mmmum| CATALOGUE ET MOONREC la d.sgueiie 2 du
catalogue cormern k doscnptf des CAM el des FISH La disquede
l cordienl MoonRec e! Le desciiRLl des aunes produds eî DP 2
Dans un premier temps, dévisser les cinq vis du capot.
La rom se trouvant sous le châssis alimentation et lecteur, dévisser les deux ou trois vis frontales (selon la version d'A2000) et les quatre vis de la face arrière, (voir ci-dessus)
• Enlever ensuite les connec

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

62.7% 
8.9% 
3% 
2.1% 
1.9% 
1.8% 
1.2% 
0.9% 
0.9% 
0.8% 

Today: 83
Yesterday: 120
This Week: 83
Last Week: 747
This Month: 2675
Last Month: 3511
Total: 84889

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014