Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

La différence de prix entre la machine avec et sans disque dur est de 1300F, ce qui peut paraître dérisoire. Attention cependant, si vous comptez faire beaucoup de travail graphique ou des échantillonages sonores, par exemple, vous vous trouverez vite en manque de place sur votre disque dur. Un de nos lecteurs qui se trouve dans cette situation nous raconte qu’il a trouvé une solution: changer carrément l’environnement de son disque dur en effaçant tour à tour les programmes et données graphiques ou sonores (en sauvegardant sur disquette les parties essentielles de chaque environnement, bien sûr). 11 est donc possible que vous ayez intérêt à acheter un 600 sans disque dur et à rajouter à l’intérieur un disque dur de capacité plus importante. L’offre Commodore est actuellement limitée à la taille de 20Mo. Le choix par Commodore d’une interface IDE ("AT Bus") de 44 plots plutôt qu'une interface SCSI comme sur l’Amiga 3000 a sans doute été dicté par des considérations de coût. L’interface SCSI, qui est devenu la nonne sur Amiga, est une interface sophistiquée, plus intelligente et de ce fait plus flexible que l’interface IDE. Ce dernier gère en général deux disques durs (contre sept unités de périphériques* de toutes sortes pour le SCSI), mais là aussi Commodore France n’avait pas encore les détails techniques au moment ou nous écrivons. Ceci étant dit, l’interface IDE est rapide et peut convenir parfaitement pour une utilisation autonome où l’échange de quantités de data importants avec d’autres périphériques n’est pas nécessaire. Au contraire, l’annonce d’un Amiga bas de gamme avec disque dur au prix d’un lecteur de disquettes externe d’il y a peu de temps est un exploit, et fera de cette machine un outil dix fois plus puissant et maniable qu’avant. Nous l’avons souvent dit: autant un Amiga de base avec un seul lecteur de disquettes est un instrument de torture, même pour les initiés, autant un Amiga avec tout son système et ses applications de base sur un disque dur rapide est un plaisir qui normalement devrait être interdit! Osons donc le dire, c’est du tout bon. Et la seule réserve que nous émettrons concerne la limite physique apparente de deux mégaoctets de RAM, cette autre richesse qui s'avère de plus en plus nécessaire dans un monde multi-tâche et coloré. Mais la capacité de base du système n'a pas changé et on peut imaginer que peu de temps s’écoulera avant que quelqu’un propose une façon d'ajouter 8Mo au 600.

Click image to download PDF

Document sans nom ORDINATEUR CREATIF Uorkbtnth 7D1H8 îfjphlcs n» I olhtr nn COMMODORE DEVOILE L'AMIGA 600 Draw-4D Pro - Rapide et convivial ScapeMaker - De TIFF dans vos scènes Vista Mandeltour - A la découverte des fractales Maestro - Une interface audio numérique Professional Cale de Gold Disk AVRIL 1992 No. 45 Suisse 9.40 FS, Belgique 219FB, Canada $ 5.75 Désormais, grâce à GVP.
"W TOUS 1 POUVE u COURIR EN V 500ET EN 286 AVEC LA MÊME RECANE Le HD 500 a définitivement changé les performances de votre bécane.
Le HD500 de GVP peut évoluer vers les systèmes accélérateurs COMBO 68030.
Pensez y avant de choisir une autre marque!
HD500-52Q Oko : 4290 Frs TTC.
HD500-52Q Oko + AT500 : 6990 Frs TTC.
Egalement disponible en 120 et 240 Mo.
Option AT500* : 3390 Frs TTC.
En vente auprès des revendeurs Amiga et en FNAC.
Un disque dur Quantum dernière génération et jusqu'à 8 mégas de RAM apportent suffisamment de ressources à votre 500 pour satisfaire toutes vos exigences.
Aujourd'hui, GVP vous ouvre un nouveau monde : AT500, un émulateur PC AT 286 à 16 Mhz assez puissant pour vous ouvrir les fenêtres de WINDOWS® et assez petit pour se cacher dans le boîtier de votre HD
500.
ENLEVEZ LE CARENAGE DE VOTRE HD500 et enfichez PAT500 dans le mini-slot; installation terminée; record battu. Sans invalider la garantie de votre Amiga 500 ni celle du disque dur, aucun autre émulateur ?ANS* CIS hard ne le permet.
UN DERNIER COUP D'OEIL SUR... l'équipement standard de PAT500 : L'AT500de GVP
• processeur 80286 cadencé à 16Mhz, plus de 15 fois la puissance
d'un IBM PC.
• 512 Ko de RAM sur la carte, avec accès à toute la mémoire
Amiga.
• Support pour co-processeur 80287.
GREAT VALLEY PRODUCTS INC. AUSSI EFFICACE QUE SIMPLE, PAT500 de GVP supporte toutes les versions de MS-DOS (non fourni) à partir de la V3.2, et donc des milliers d'applications PC. Le comportement logiciel est remarquable :
• émulation des modes graphiques Hercules®, CGA, EGA et VGA
monochrome ainsi que T3100 sur les écrans standards Commodore.
• fonctionnement des applications Amiga et MS-DOS en multitâche.
• utilisation de tous les lecteurs de disquettes connectés à
l'Amiga en mode MS Dos ou AmigaDOS indifféremment.
• utilisation de la mémoire Amiga pour supporter les applications
les plus lourdes comme Windows 3 (non fourni).
• partage du disque dur et possibilité de formater en MS-Dos une
unité SCSI entière ou des cartouches amovibles.
• émulation des ports parallèle, série et souris de l'A500.
• fonctionne sous Workbench 1.3 et
2. 0. EN RESUME, le GVP HD 500 n’est pas seulement le disque dur
pour Amiga 500 le plus rapide du marché, c'est surtout un
véritable boîtier d'extensions pouvant recevoir jusqu'à 8 Mo
de Ram et un PC286 là où vous n'auriez jamais espérer en
trouver un !. De plus, seul “SB ssr- - Distribution
exclusive pour la France CIS 14, Ave HERTZ ¦ EUROPARC 33600
PESSAC (F) Tel:+56 363 441 Fax:+56 362 846 AT500, HD500, GVP,
Amiga, MS Dos, WINDOWS sont des marques déposées de,
respectivement, CIS, Great Valley Products,
Commodore-Amiga.lnc et Microsoft Inc. Photos et
caratéristiques non contractuelles. * ne fonctionne que dans
le Mini Slot HD500 Distribution exclusive pour la Suisse
MICROTRON Postfach 69 Bahnhostr. 2 CH-2542 PIETERLEN Tel : 032
872429 - Fax : 032 872482 + Editorial SOMMAIRE News 6 Dossier
Amiga 600 4 Test Hardware Carte Maestro: interface 32 audio
numérique Tests Soft Scape Maker 14 Draw4D Pro 25 TV-Paint V
1.6 28 Professional Cale 34 Graphisme Dpaint 3D 56 Vidéo
Avidéo-24: installation 18 Dossier Mandeltour 20 Saga de
l’Amiga 36 Domaine public Dossier Dompub 52 Domaine Grand
Public 67 Programation Test Adébog 60 Arexx 46 Série GFA AMOS
48 Cando 42 Amos Assembleur 62 ASM Fragmentation 64 Concoura
18 Courrier 70 Les petites Annonces 73 Les clubs et
l’abonnement 74 Nous avons reçu la lettre suivante de Mr
Georges Fornay, Directeur Général de Commodore France :
"Monsieur, J'aimerais savoir par quel savant calcul
mathématique la croissance du chijf're d'affaires de
Commodore France (+25%) est inférieure de moitié à la moyenne
mondiale de Commodore qui est de 18% comme vous le constatez
quelques lignes plus haut dans votre éditorial ?
Ainsi la croissance des ventes d'Amiga en France (+36%) serait nettement inférieure à la croissance du groupe (+50%). Je vous conseille la lecture du rapport annuel pour ' année fiscale 91 où il est écrit que les ventes d'Amiga en volume se sont accrues de 38%.
Enfin, je ne peux pas ne pas vous remercier pour la confiance dont vous nous témoignez en écrivant que la hase installée Amiga ‘serait d'après Commodore France' de 250 000 unités.
Auriez-vous des doutes ? Que nos résultats en France n enthousiasment pas nos concurrents je le comprends aisément, qu'ils suscitent dans votre revue de tels commentaires, me désespère. " Oui, nous avons confondu croissance en chiffre d’affaires avec croissance en ventes d’Amiga. Veuillez accepter nos excuses. Nous avons également omis de parler de la baisse inquiétante des ventes aux USA. Et en Asie-Australie.
Mais le message que nous avons voulu passer reste valable. Les ventes d’Amiga en France sont en progression régulière et encourageante. Il s’agit cependant de ventes annuelles de dizaines de milliers d’unités, tandis que chez nos voisins il s’agit de centaines de milliers.
Nous ne cherchons pas à vous accuser, vous et votre équipe. La vente, c’est votre affaire. Nous sommes seulement intrigués par la "résistance" des acheteurs potentiels en France.
PS: Si vous lisez régulièrement notre journal, vous verrez qu’il est bourré de phrases comme "d'après CIS", "selon Bus Plus" etc. Nous sommes "sceptiques" envers tout le monde, il ne faut pas y prêter attention... NOTRE COUVERTURE AmigaNews est édité et publié par NewsEdition, SARL au capital de 2000 F à 33 Rue Ste Lucie, 31300 TOULOUSE TEL : 61-42-65-75 FAX : 61-42-68-76 Directeur de la Publication: Bruce Lepper Assistants de rédaction: Michel Castel, Nicole Saunier Secrétaire de direction: Esmeralda Gimeno Ont participé à ce numéro: Pierre Ardichvili, Olivier Berger, Guy Beteille, Cédric
Beust, Gilles Bihan, Kamel Biskri, Eric Boisson, Emanuel Buu, Jean-Luc Faubert, Nicolas Foumel, Serge Hammouche, Eric Laffont, Pierre Philippe Launay, Xavier Leclerc, Malika, Fabrice Neyret, Jérôme Pagès, Jacques Risso et l'équipe d'Hermès Diffusion.
COPYRIGHT NewsEdition 1992 Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, AmigaDOS, VlorkBench sont des marques déposées de CommodoreAmiga La sélection couleur de notre couverture est la seule partie du journal qui n’a pas été faite sur Amiga.
INDEX DES ANNONCEURS | ATILLA 59 INFOLOGS 71 APPLIMATIC SA 47-73 JESSICO 13 BUS PLUS 41 MEGAVISION 7 CCM 49 PHOENIX 65 CIS 2-76 RMD 9 ESAT 23 SEREL 35 ESSONNE MAILING 39 S2P 19 FBI 31 VOTRE SPECIALISTE 45 FREE DISTRIBUTION 69 TRINOLOGY 11 FUTURO 43 VOXEL 51 INTER COMPUTING 17 Le nouveau Amiga 600 dévoilé par Commodore ce mois-ci introduit les concepts de disque dur intégral et lecteur de carte mémoire dans un ordinateur grand public.
Son désign est très compact, de couleur plus claire et il est strié dans l’esprit du 3000.. NEWS AMIGA 600 Cette petite machine est un mélange d’éléments de plusieurs Amiga existants.
Elle comporte un Agnus 2Mo et le Work- bench 2.0 comme F Amiga 500 Plus; une ROM 2.05 comme le CDTV; et elle garde toujours le gros boîtier d'alimentation externe commun à tous les ordinateurs bas de gamme de Commodore depuis le C64.
Par son prix de 3690F pour l’unité centrale (UC), ou 4990F pour l'UC avec disque dur interne de 2()Mo. Elle présente une alternative intéressante pour certaines catégories d’utilisateurs et donne une aperçu des grandes lignes de l’évolution de la gamme.
Au début de l’année Mr Georges For- nay de Commodore France avait annoncé l'imminence de plusieurs nouvelles machines, y compris FA300, FA600, FA 1000 Plus. Voici l'une d’entre elles, mais on attend toujours le successeur, en version 2.0, de l'Amiga 2000.
Léger En tout, F Amiga grand public a perdu pas moins d'un kilo dans son nouveau boîtier compact et plutôt mignon. D’un poids total de 2.5 kg (FA500 Plus = 3.5 kg), F Amiga 600 est beaucoup plus léger; le clavier a été réduit de 20 cm dans la longueur (35 cm au lieu des 55 cm de F Amiga 500. Il a perdu des touches (le clavier numérique a disparu), et il a surtout perdu des supports pour ses circuits électroniques, qui sont tous (sauf un - le ROM Kickstart) soudés directement sur la carte mère.
Les implications de cette évolution sont nombreuses. Les composants de type CMS permettent une très grande intégration sur la carte mère avec une plus faible consommation électrique. La "surface mounting" se généralise chez tous les constructeurs d’ordinateurs. C'est moins cher, plus léger, et plus sûr. Mais quand il faut remplacer un composant endommagé (les deux circuits 8520 de F Amiga sont notoires pour leur fragilité en cas de branchement ou débranchement de périphériques sous tension), il n’est plus question de prendre un tournevis et de soulever doucement un petit carré noir. Au
contraire, il faut désouder le composant de la carte mère et souder son remplaçant directement à sa place. Pas question de faire cela à la maison!
Fermé... pour combien de temps ?
L’Ami g a 600 est Vordinateur le plus "fermé" construit par Commodore depuis le C64. Il n’y a pas de bus d'extension comme celui de L Amig a 500, bus qui permet d’autres constructeurs d'ajouter les périphériques de toutes sortes en liaison direct avec le processeur central.
Il est vrai que le périphérique le plus important pour un Amiga - le disque dur - est prévu déjà à Finterieure.
L’autre "périphérique" très important, la mémoire vive, est aussi prévue à Finterieure, comme sur FA500 Plus.
On peut monter jusqu’à deux mégaoctets de (CHIP) RAM en ajoutant une carte mémoire sous le ventre du 600, comme pour le 500. La taille de la trappe ventrale (et du connecteur qu'il récouvre, est moitié moins grand que sur le 500.
Deux mégaoctets, c’était beaucoup il y a peu de temps. Mais de nos jours c’est le minimum pour dessiner avec les grands palettes qui sont de plus en plus à la mode et accessibles grâce aux boi- tiers externes tels Ham-E et DCTV. Il est certain que, déjà, des développeurs sont en train d’examiner FA600 pour voir comment on peut ajouter de la mémoire au-dela des 2Mo prévus par Commodore. Il est probable aussi que Commodore lui-même à quelques idées sur ce sujet.
Commodore a eu la très bonne idée de ne pas souder la ROM, laissant ouvert la possibilité de changer le Kickstart, et même, avec une carte fille du style Multi- start, d’avoir le choix entre deux ou trois ROMs différents, pour ceux qui voudraient utiliser les programmes non-compatibles avec les derniers systèmes de l’Amiga (surtout les anciens jeux). Mais les autres périphériques qui s’installent en interne sur l’A500 et l’A500 Plus, de l’AVideo 12 aux accélérateurs et autres extensions mémoires et désentrelaceurs, n’auront pas de point d’attache sur la carte mère du 600.
Pour les désentrelaceurs il est vrai que.
Là aussi, PA600 avec son système 2.0 est capable d’afficher en haute résolution non- entrelacée (mais en seulement quatre couleurs) quand il est équipé d’un moniteur multisync ou VGA.
Les Plus de VA600
- La gestion de l’interface disque dur est assuré par un nouveau
circuit, Gayle, qui est en quelque sort l’équivalent sur PA600
de Fat Gary sur l’Amiga 3000. 11 synchronise et gère, entre
autres, la ROM, la mémoire Chip, les 8520, le bus IDE, et aussi
le connecteur de carte mémoire.
- L'Amiga 600 est équipé de tous les ports habituels de l’Amiga,
mais en plus on trouve une sortie vidéo composite PAL, qui peut
servir pour envoyer le signal de sortie directement sur un
téléviseur ou autre appareil vidéo.
Le disque dur Au Cebit en Allemagne à la mi-mars, notre correspondant Christian Sager a vu sur le stand Commodore un A600 équipé d’un disque dur de 20 Mo... et un deuxième avec disque dur de 120 Mo!
Tous deux étaient des disques Conner. Ces disques sont ultra-miniaturisés, de taille
2. 5 pouces, et sont montés au-dessus de la tôle de blindage
anti-émission de PA600.
Les modalités d’installation d’un disque dur dans une machine achetée nue ne sont pas encore bien claires. On peut supposer que le prix d’achat du disque dur inclura l’installation, mais chez Commodore les détails de ce genre, (de même que le prix d’achat d’un disque dur 20Mo), ne semblent pas encore fixés.
La différence de prix entre la machine avec et sans disque dur est de 1300F, ce qui peut paraître dérisoire. Attention cependant, si vous comptez faire beaucoup de travail graphique ou des échantillonages sonores, par exemple, vous vous trouverez vite en manque de place sur votre disque dur. Un de nos lecteurs qui se trouve dans cette situation nous raconte qu’il a trouvé une solution: changer carrément l’environnement de son disque dur en effaçant tour à tour les programmes et données graphiques ou sonores (en sauvegardant sur disquette les parties essentielles de chaque environnement,
bien sûr). 11 est donc possible que vous ayez intérêt à acheter un 600 sans disque dur et à rajouter à l’intérieur un disque dur de capacité plus importante. L’offre Commodore est actuellement limitée à la taille de 20Mo.
Le choix par Commodore d’une interface IDE ("AT Bus") de 44 plots plutôt qu'une interface SCSI comme sur l’Amiga 3000 a sans doute été dicté par des considérations de coût. L’interface SCSI, qui est devenu la nonne sur Amiga, est une interface sophistiquée, plus intelligente et de ce fait plus flexible que l’interface IDE. Ce dernier gère en général deux disques durs (contre sept unités de périphériques* de toutes sortes pour le SCSI), mais là aussi Commodore France n’avait pas encore les détails techniques au moment ou nous écrivons. Ceci étant dit, l’interface IDE est rapide et peut
convenir parfaitement pour une utilisation autonome où l’échange de quantités de data importants avec d’autres périphériques n’est pas nécessaire. Au contraire, l’annonce d’un Amiga bas de gamme avec disque dur au prix d’un lecteur de disquettes externe d’il y a peu de temps est un exploit, et fera de cette machine un outil dix fois plus puissant et maniable qu’avant. Nous l’avons souvent dit: autant un Amiga de base avec un seul lecteur de disquettes est un instrument de torture, même pour les initiés, autant un Amiga avec tout son système et ses applications de base sur un disque dur
rapide est un plaisir qui normalement devrait être interdit! Osons donc le dire, c’est du tout bon. Et la seule réserve que nous émettrons concerne la limite physique apparente de deux mégaoctets de RAM, cette autre richesse qui s'avère de plus en plus nécessaire dans un monde multi-tâche et coloré. Mais la capacité de base du système n'a pas changé et on peut imaginer que peu de temps s’écoulera avant que quelqu’un propose une façon d'ajouter 8Mo au 600.
Les Cartes à Mémoire Le lecteur de cartes situé sur la côté gauche du 600 est, en fait, la nouveauté majeure de cette machine. Ces cartes, au norme PCM-CIA, sont de la taille d’une carte de crédit et d'une épaisseur allant jusqu’à 4mm. Une fois connectée sur le lecteur, la carte dépasse la carrosserie pour les trois quarts de sa longueur, et paraît de ce fait un peu vulnérable.
• Au Cébit nous avons vu une carte comportant 512K de RAM
statique, avec pile intégrée sur la carte, permettant son
utilisation comme une sorte de mini disquette (capture et
transport de données).
• Il existe également des cartes Flash Caractéristiques
techniques de l'Amiga 600 Processeur: Motorola 68000 Vitesse:
7.16 MHZ Ram: 1 Mo extensible à 2 Mo (en interne) Disquettes:
3"1 2 (880 Ko) Disque Dur (en option): 20Mo en interne Horloge:
sur carte mère ROM: 512 Ko avec Kickstart 2.0 Système
d’exploitation: Workbench 2.0 Souris: en standard Alimentation:
220V, 2.5A - bloc alimentation séparé Dimensions: 35x24x7 cm
Poids: 2.5 Kg DESCRIPTIF DETAILLE Sur le dessus: 1 clavier 76
touches plus compact sans pavé numérique, mais accès aux chif
fres en direct et avec touches de direction (curseur), 3
témoins lumineux (accès disque dur, lecteur de disquettes,
mise sous tension).
Sur les cotés: les entrées 2 ports souris et manette de jeux, plus accessibles, 1 lecteur 3"1 2 double densité (880 Ko), 1 connecteur PCM-CIA: emplacement pour carte mémoire au format "carte de crédit".
Au dos: les sorties audio vidéo et connections vers les périphériques extérieurs Bloc alimentation externe avec interrupteur marche arret (220V), Sortie vidéo composite PAL, Sortie RVB analogique: liaison TV équipées de prise péritel ou moniteur de la gamme Amiga (23 broches DB mâle).
Sortie audio stéréo, 1 port parallèle pour liaison imprimante (prise mâle DB 25 - type Centronics), 1 port série pour imprimante ou Modem (prise femelle de type DB 25 - RS 232), 1 prise de connexion lecteur externe (prise DB 23 femelle, type A1011).
Au dessous: une trappe d’accès aux extensions mémoire A l’intérieur: les composants et disque dur A noter: tous les composants sont de type CMS (à l'exception de la ROM) Emplacement pour extension mémoire, Lecteur de disquette, Support pour emplacement disque dur interne IDE (20 Mo), Processeur Motorola 68000, Agnus 8375, Denise 8373 R3, Paula 8364 R7, Gayle, assure les fonctions de Gary plus la gestion du PCM-CIA et BUS IDE (disque dur interne Horloge interne.
Suite de la page 5 RAM, l’équivalent d’une extension mémoire normale (pas de rétention de données hors tension).
• Une troisième variante est la carte ROM, idéale comme support
pour les jeux et d’autres logiciels de commerce.
Commodore France n’a pas pu nous renseigner sur la disponibilité ni les prix Prix de la carte 386SX Le dernier tarif de Commodore France fait apparaître pour la première fois la carte A2386SX-20, une carte passerelle pour Amiga 2000 et 3000 équipée d’une processeur 386SX cadencé à 20MHz.
Cette carte n'est pas disponible au moment où nous écrivons ces lignes, mais il est attendu pour très bientôt (voir les pages de News du mois dernier). Son prix est de 4490FHT.
L’A3070 streamer pour cartouche 150Mo est au prix de 6990FHT.
Commodore publie également le prix des accessoires pour CDTV: CD 1200 track- ball à infra-rouge 590F; CD 1252 souris à infra-rouge 390F; CD 1301 Genlock PAL 1290F, CD 1400 Cartouche 149F, CD 1401 carte mémoire 64Ko 790F; et CD1405 carte mémoire 256K0 1790F (tous prix TTC).
Lisez Mac Sybil, une interface hard soft permettant à l’Amiga de lire des disquettes au format Mac sous Amigados et sous Finder, est proposée par la société Utilities Unlimited of Oregon Inc. Selon Jim Drew. Vice-président de UUO des ces différentes cartes, ni même si les cartes pour Amiga 600 seront les mêmes que pour l’Amiga-CDTV, qui est équipé d’un lecteur similaire. Les cartes pour CDTV sont assez cheres (voir ci-dessous).
Le mois prochain nous esperons pouvoir tester ce nouveau-venu dans la famille Amiga. Commodore France prévoit que le 600 sera disponible pour le début du mois d'avril, sinon avant.
Inc, "le hardware de Sybil est virtuellement capable de lire et d’écrire sur n’importe quel format de disquettes existant, y compris le format IBM 1.44 meg et Mac 1.44 Meg en utilisant des drives Amiga standard". Affaire à suivre... La nouvelle pour l’automne prochain: UUO Inc travaille sur son propre émulateur Mac qui, si les informations communiquées par Jim Drew s'avèrent exactes, en fera saliver plus d’un.
Il s'agit d’un émulateur Mac Iix, contrairement à Amax, qui émule le Mac plus. Il nécessitera un Amiga équipé au moins d'un 68020 et de 2 Mo de mémoire. Il faudra aussi, et c’est là que le bât blesse, se procurer un jeu de ROMs Mac 256K, sans lesquelles l'émulateur ne fonctionnera pas.
Le clou est que cet émulateur Mac supportera toutes les cartes graphiques disponibles pour l’Amiga et que vous pourrez émuler le Mac II en haute résolution avec 16 millions de couleurs, grâce à votre Avidéo 24 ou DMI Resolver ou Rembrandt etc... Le produit existera en deux versions afin de pouvoir couvrir la totalité du marché Amiga.
• Une version externe pour tout Amiga, ressemblant à la cartouche
Amax se branchera dans le port parallèle de l'Amiga.
L'extension sera passante pour le port parallèle et entièrement transparente.
• La version pour A2000 et A3000 sera sous forme d’une carte
d'extension Zorroll.
AmaX II PlllS, la carte Amax pour Amiga 2000 et 3000 qui permettra l’utilisation des lecteurs Amiga pour lire et écrire les disquettes au format Macintosh, se fait toujours attendre. En attendant, Amax a trouvé un importateur en France suite au désengagement de Guillemot International: Clavius International SARL est une boutique multi-ordinateur à Paris, importateur de l’émulateur Spectre pour Atari. Pour Amiga, Clavius propose un lecteur Mac en externe avec AmaxII et les ROMs 128k Macintosh au prix de 3800F. Il assure aussi la distribution des produits ICD pour la France.
(Clavius, 19 rue Houdon, 75018 Paris, tel (1) 42-62-90-19, FAX 42-62-95-85.
Gérant Mr Francis Fi ma) Voici quelques informations supplémentaires selon lesquelles Amax II Plus :
• N’inclura pas Sybil (voir plus haut) et ne supportera pas la
couleur.
• Ne supportera plus les ROMs 64K. Il faudra se procurer les ROMs
128K.
• Sera capable d’utiliser le système 7.
• Aura 2 ports Appletalk, MIDI IN OUT et permettra le transfert
de fichiers entre partitions de disque dur de F Amiga vers le
Mac et vice-versa.
• Coûtera aux USA environ 500 SUS L’Amiga fait son entrée chez
EDF EDF vient de choisir F Amiga 3000 pour sa communication
interne.
Les machines, transformées en bornes multimédia, utiliseront Amigavision pour diffuser le journal cyclique interne EDF.
Pour le moment, 20 sites EDF sont en cours d’équipement avec 300 machines. Sachant qu’il y a 400 sites à EDF, le marché semble prometteur.
SomeWare est le nom choisi par Eric Gontier (gérant) et Alain Didier Jean pour leur toute nouvelle SARL. Leur premier produit sera la nouvelle version Workhench 2.0 du livre Comprendre et Bien Exploiter son Amiga, écrit par des québécois: Yves Brazeau et Daniel Garant.
Le nouveau prix du livre sera autour de 250F, et il sera disponible après le 15 avril.
SomeWare aura deux modes d’opération: la distribution de produits Amiga aux revendeurs, et la vente par correspondance pour certains produits spécialisés qui ne se prêtent pas à une distribution classique.
La première catégorie comprendra des outils logiciels pour programmeurs et développeurs sur Amiga. Un des premiers sera DICE, le compilateur C de Matt Dillon, qui sera en partie françisé (environ 350F par correspondance pour la version "registe- red”).
Une autre fonction de SomeWare sera la formation de revendeurs pour Commodore France.
(SomeWare. 1 rue Léo La grange, 59212 Wi g ne hies. Tel: (à Paris) 45-85-84-84) Vitepro SARL est une société ayant comme activité initiale l’élaboration pour des clients professionnels de l’imagerie électronique, du business graphies jusqu’à la 3D pure.
Mr Didier Page de Vitepro nous informe que la société démarre une activité d'importation de logiciels et matériels Amiga, et que "nous comptons développer cette activité de façon professionnelle, c’est à dire par la traduction des notices et une francisation du logiciel lorsque celui- ci le permet". La vente des produits Vitepro s’effectue exclusivement par un reseau de revendeurs.
Deux nouveaux distributeurs pour les produits Amiga Vitepro est déjà importateur de Free Spirit Software, Shereff Systems, et Access Technologies (USA) et de Digita International (GB).
Free Spirit est éditeur de:
• logiciels éducationels "Barney Bear”, une série interactive
pour permettre à un jeune enfant d’apprendre en jouant "sans
avoir besoin de ses parents" (prix 220F disquette, 250F CDTV)
VENTE PAR CORRESPONDANCE : MégaVision - BP 648 - 76059 Le Havre
Cedex VENTE DIRECTE : MégaVision ¦ 26 rue Gabriel Péri - 76600
Le Havre MUSIQUE Track 24
Français 480F Sléréo-Master
(logiciel+hard) ...390F Bars and Pipes
Français 1790F Digital Sound Studio
Français ...890F Music
Master .390F Music
Maker ..395F Perfect
Sound Français ...890F
SoundMaster 1790F
Superjam ......1690F
Sonix 529F
Big Bang ......1590F
LANGAGES Anios
Français .....459F Amos
Compilateur ...339F Amos 3D
Français ...390F
Arexx .....490F
Devpac version 3 .790F GFA
Basic 3.5 Français ..490F GFA Basic
Compilateur Français 395F
Hisoft-Basic ...820F
Hisoft-Extend (pour Hbasic) .269F Hisoft-Basic
+ Extend ..1049F BUREAUTIQUE Budget
Familial ...290F Compte
chèque Français .235F Exellence 2
Français 949F
FamilyCompt .390F
Homanaser Français (budget) ...490F InfoFile
7 ..690F
KindWords 2.0 Français .490F Maxiplan
Plus Français .690F Pagesetter 2
Français ......990F
PowerWorks ..890F
Profil Français .....390F
Ppage 2 + Pdraw 2 2990F
GRAPHISME Caligari
2.1 ..2890F Broadcast
Titler .2490F
Colorlmage ....349F
Deluxe Paint 4 Français (CIS) ...990F Deluxe Paint
4 .....790F DemoMaker
Français .....380F DigiPaint 3
Français 790F DigiView Gold 4.0
Français 1495F DigiView Média
Station ......1995F Elan Performer 2
Français .....990F Future Design
Disk NC
Pixmate ...629F
Real 3D Light 1.4 ..1500F Real
3D Pro .4390F Scala v
1.1 Français 2950F
T. A.D. Pro 2.0 ...1679F Vista
Pro .990F
Volumm 4D Junior Français .449F Volumm 4D Pro
Français ....2290F 3D Tools
Français 690F UTILITAIRES
AmiBack .549F
QuarterBack Français .....490F
QuarterBack Tools Français ..690F Dos 2
Dos ..NC
Géométrie dans l'Espace .199F
Géométrie Plane ..199F
Statistiques .....199F
Créer et jouer avec les maths .199F DiskMaker
1.4 .....390F DiskMaker
2.0 .....579F
DiscoScopie ...390F
PowerPacker Pro 4.0 ......165 F
Musical Enlightment ......210F Blitz
Turbo 2 Copieur .....280F Logiciels
éducatifs disponibles... nous consulter... DOMAINE PUBLIC
Plusieurs collections disponibles
- Amateur. Agaton. Amicus. Amos DP. Apdc.
Aus. Cam. Faug. Fred Fish. H BP. Panorama.
Soft. Tbag .15F Newsflash ..NC PERIPHERIQUES Souris Optomécanique + Tapis .215F Souris Optique + Tapis ...450F Extension .4500 512K ....290F Extension A500 512K H+1 ....350F Extension A500 1 Mo .NC Extension A500 I.5 Mo 1090F Extension A500 1 Mo Ext. 4 Mo ...1390F Extension A500+ lMo ...690F Extension A2000 2Mo (GVP 8M0)......1790F
Mémoires 44256 x 4 (512k) ..249F Mémoires SIMMs par 2 Mo ..900F Mémoires I Mo 32 bits Combo 1290F Mémoires 4mo 32 bits Combo 2990F LECTEURS Lecteur .4500 interne ......590F Lecteur .42000 interne ....660F Lecteur A2000 interne (commodore)......890F Lecteur 3.5 880k Externe Amiga .....690F Lecteur 3.5 880k UllraPlat .720F DISQUES DURS DD+contrôleur A500 20Mo 2890F DD+contrôleur A500 52Mo 0-4Mo......3290F DD+contrôleur A500 105Mo 0-4Mo ....4490F GVP HD
552 0-8Mo de mémoire ..4290F GVP HD 5105 0-8Mo de mémoire 5990F DD A2000 52Mo 0-4Mo .....2990F DD A2000 105Mo 0-4Mo ...4290F DD GVP+contrôleur A2000 30Mo 2690F DD GVP+contrôleur A2000 52Mo 3490F DD GVP+contrôleur A20()0 l20Mo.....5290F DD GVP+contrôleur A2000 240Mo.....7990F DD Quantum 52Mo sans contrôleur......2090F DD Quantum 105Mo sans contrôleur....3190F ACCELERATRICES AD-Speed A500 A2000 ......2250F COMBO 322 1 Mo .7990F COMBO 322 1 Mo + DD 52Mo .....9990F COMBO
340 4MO ......14990F COMBO 340 4MO + DD 52 Mo ..16990F PERIPHERIQUES (suite) GVP AT (émulateur) ....3390F Interface Midi in Out .....290F Interface Midi 1 In 20ut 2 Thru .359F DataSwitch 2 voies + cable ...290F DataSwitch 3 voies + cable ...390F DataSwtich 4 voies + cable ...490F BootSelector A500 & A2000 ...NC Vidéo Backup (sauvegarde de disque dur) ....990F Offre valable dans la limite des stocks disponibles, tarifs révisables à tout
moment sans préavis.
MultiStart II ((Booteren 1.3 ou 2.0) ......550F DCTV (Digitalisation carte 24-biis) 4990F A Vidéo 12 4096 couleurs h. résolution....2390F A Vidéo 24 16 Mo couleurs HR A2000.....4490F Genlock GST Gold SP ..5500F Genlock GST Secam ....2480F Genlock GST 40a ..2290F Genlock GST A3000 ....2280F Filtre électronique DG40 (DigiView) ...1620F Transcodeur TS20 (Pal Secam) .990F Transcodeur TS24 ( Pal Secam YC )......1380F Codeur CPU) (RGB PalYC) 1380F Codeur CS10 (
RGB Secam ) 1480F Scanner Golden Image .1790F Autres produits nous consulter... Nous vous offrons l'envoi en recommandé et une disquette du domaine public pour tout achat supérieur à 200F.
TOUS NOS PRIX SONT U.C. FRAIS DE PORT COMPRIS!!!
• AMI Alignment System, un utilitaire permettant la vérification,
le contrôle et le réglage de l’alignement des têtes de lecture
de tout système Amiga (650F)
• Doctor Ami, comprenant Memory Doctor (contrôle l’état des
circuits RAM en lecture écriture et rétention) et Drive Doctor
(permet le contrôle de tout disque dur ou disquette, localise
et identifie les emplacements défectueux et crée des fichiers
erreurs qui les "shuntent") 450F.
Shereff édite Pro Video Post PAL version. Qui fournit "la puissance et la créativité d’un générateur de caractères broad- cast", par ses fontes anti-aliasées, ses manipulations d'image, et son DVE (effets vidéo digitaux). (Prix 2750FTTC.
Alternate Font Sets 1 à 4, 1050F par set.
Access édite:
• DigiWorks 3D: à partir d’un dessin 2D ou numérisation,
DigiWorks détecte les bords et calcule les points, puis il
permet la retouche, ajout, retrait et déplacement des points,
etc., avec sortie en fichier Sculpt, Silver et Imagine
• ACAD Translator permet l'utilisation des fichiers CAD dans les
programmes les plus courants de 3D sur Amiga, récupère un
fichier DXF (MsDos, Mac. Sun Apollo) et le transforme en
fichier standard Sculpt, Silver, Imagine
- Fancy 3D Fonts pour les utilisateurs de Sculpt, Silver,
Imagine.
Digita International:
• Home Accounts 2, logiciel de comptabilité personnelle
• Wordworth, traitement de texte testé par Dominique Bonin dans
AmigaNews Nos 40 et 44 (Vitepro SARL, 130 Bd Murât, 75016
Paris. Tel (1)45-27-23-24, FAX (1)45-25- 71-78) LES NEWS DES
IMPRIMANTES Driver pour DeskJet Couleur La Deskjet 500 C est
arrivée. Cette nouvelle imprimante de Hewlett-Packard est
semblable à la Deskjet 500, mais imprime en plus en couleurs,
tout en gardant les caractéristiques du modèle monochrome.
Prix: 9900 F. Il existe un driver Amiga pour la Deskjet
Couleur, apparemment encore en version développeur chez
Commodore, malgré le fait qu'il semble fonctionner très
bien... Bulles nouvelles Canon sort une nouvelle version de sa
petite imprimante à bulles d'encre (BJ- 10e). La Canon B.J-lOex
possède les mêmes caractéristiques quevsa petite soeur, et a
exactement la même allure. Le plus: elle intègre désormais un
driver Epson Q qui la rend facilement pilotable par la plu
part des logiciels Amiga. Prix: 2990 F TTC.
Les imprimantes à bulle d’encre commencent à se reproduire comme des petits lapins. Cette fois, c'est Star, constructeur d’imprimantes réputé, qui s'y colle. Avec une esthétique très proche du modèle Canon BJ-lOe, la Starjet 48 a une tête d’impression de 64 buses, imprime sur du papier ordinaire A4, a une résolution de 360 * 360 dpi en mode graphique, une vitesse d’impression de 100 caractères par seconde (mode courrier 12 cpi), une mémoire tampon de 37 Ko et est très silencieuse (niveau de bruit 45 db). Ce modèle qui a tout pour plaire possède deux polices Roman et H-Gothic déclinables en
plusieurs tailles, est pilotable par les dri- vers "Epson Q" et "IBM Proprinter" et ne coûte que 2990 F. La future compagne de votre Amiga?
...et une nouvelle Epson Epson sort aussi une nouvelle imprimante qui pourrait bien révolutionner le petit monde des matricielles. La LQ-870 est une imprimante 24 aiguilles de 80 colonnes, a une vitesse d’impression en mode courrier 12 cpi de 110 caractères par seconde (très rapide pour une matricielle), une définition graphique de 360 * 360 dpi (enfin), une mémoire tampon de 64 Ko et un niveau sonore de 53 db. Elle possède 7 polices de qualité courrier, mais surtout 2 polices vectorielles. Pour pouvoir gérer ces polices vectorielles et les décliner en différentes tailles, Epson a dû
concevoir un nouveau standard de pilotage: ESC P2. Ce standard contrôle les imprimantes Epson de seconde génération et pourrait bien devenir le standard des années 90, comme ESC P le fut pour les années 80 (et encore actuellement). On voit d’ici les avantages de ces imprimantes de seconde génération qui permettront d’obtenir des mises en page superbes avec des logiciels de PAO ou même des traitements de texte à la vitesse d’une impression en mode courrier, et non plus avec cette effroyable lenteur propre à toutes les impressions graphiques.
Il ne reste qu'à souhaiter que ce nouveau standard soit adopté par Commodore et que dans un futur proche, les programmes de bureautique maîtrisent ce mode d’impression.
Memory Doctor Un modeleur pour DKBTrace La société Méga Vision du Havre est en train de développer un modeleur pour DKB Trace.
Le gérant, Mr Eric Mahieu, nous informe qu’il utilise ce programme du domaine public pour la production d’images de synthèse. Méga Vision, bien connu surtout pour ses actiuvités de vente par correspondance, est aussi réalisateur de films d'entreprises comme MCA, la filiale de Renault qui fabrique les R19 et Express.
L'Amiga est utilisé pour les titrages et génériques (deux Amiga 2000 avec cartes Combo de GVP, genlocks GST 2500 et GST Gold SP, deux cartes Avideo 24, Digiview et Canon Ion). Les logiciels utilisés, en plus de DKB Trace, sont Deluxe Paint IV et Scala pour les titrages.
Méga Vision vend exclusivement des produits Amiga, et tout est géré par l’Amiga: gestion, facturation, catalogue, stocks. La société a écrit des programmes destinés à ces tâches.
(Mega Vision, BP 648, 76059 Le Havre Cedex. Tel 35-43-07-38, FAX 35-42-72-08) FRANCE Softone Compagnie change de local. Sa nouvelle adresse est: 394 rue de Lille, 62400 Bethune. Tél 21- 68-99-99, FAX 21-68-99-98.
Nous avons reçu de Mr Fouché de RMD à Toulon la petite rectification suivante à propos de l’AVideo 12 et 24: "Tout le monde présente l'incrustation 12 et 24 bits sur la couleur "1" de F Amiga en noir. Or il s’agit en réalité de toutes les couleurs de la palette qui sont en noir, ce qui représente une grande différence quand on utilise un soft travaillant avec plusieurs couleurs noires dans la palette. C'est un détail qui a son importance dans le travail de tous les jours..." L’EVENEMENT 92 STAGES DE FORMATION PROFESSIONNELLE INTENSIFS fr 1 Wrf p Quand des professionnels du cinéma et s? F__
de la vidéo se penchent sur l’AMIGA, ils _ vous garantissent une formation vV complète et pratique, en relation avec le la demande du marché professionnel... SESSIONS DE TRAVAIL : Du lundi 29 Juin au Vendredi 29 Août 1992.
DUREE DES SESSIONS : 5 jours LIEU : TOULON MATERIEL PAR STAGIAIRE : 1 AMIGA 2.0 DD 24 bits Nombre de stagiaires par session : 5 Le complément VISUEL indispensable de voîfremagazine préféré... j ô£° 1SL Chaque mois : Bancs d’essai, tests "live", des infos, des images, des reportages, tous les salons européens, les entreprises qui déclinent l’AMIGA au professionnel... chez vous devant votre téléviseur !... PROGRAMME DES SESSIONS :
- Fonctionnement d’une Régie BVU SP...
- Chaine vidéo Approche du signal TV Normes TV
- Approche des différents outils vidéographiques :
- MAC PC AMIGA et palettes ( ex GETRIS)
- Fonctionnement des environnements graphiques
- FINDERS WINDOWS ENSEMBLE WB 2.0
- Fonctionnement Genlock codeur matriceur et Maitrise:
- Broadcast Titler 2 Deluxe Paint IV AMIGAVISION
- Maitrise de Tvpaint (1 unité centrale par stagiaire) et ASDG
Maniement des tablettes graphiques...
- Image de synthèse : Scult 4D Imagine 2.0 Caligari.
Amaeu avril :
- TEST : Avidéo24 et Tvpaint...
- NEWS: KIT 2.0 et DSS 8...
- REPORTAGE : L’Amiga et le dessin animé: l’école Emile COHL à
Lyon.
- SALONS : Visite au PC forum et MICAD...
- Expression Libre : Démos et créations...
- CONSEILS : Multistart II et Synchro sur Avidéo 24... UNIQUEMENT
:
- 10 numéros VHS SECAM : 790.00 Frs.
AMAG! Et FORMATION PROFESSIONNELLE : Rio Maranon Développement Agence TOULON Rue de Madagascar 83150 BANDOL Tel: 94 32 21 21 Fax: 94 32 50 30 Minitel: 94 29 90 10 GRATUIT: Pour les lecteurs d’ANews, recevez A-News ou A-revue en même temps que AMAG!
Essonne Mailing nous informe que le prix des lecteurs Flop- tical (voir test dans notre numéro 43) baisse à 5490FTTC pour le modèle interne et 5990F pour le modèle externe. Le prix des "disquettes" Floptical est inchangé à 250F.
Essonne Mailing propose Kickchange de JBP Développement, une carte qui s'installe dans votre Amiga à la place de votre ancienne ROM. Avec deux ROMs sur le Kickchange, il passera du premier au deuxième par un simple reset de plus de 5 secondes. Prix 350F.
(Essonne Mailing, 8-10 rue du Bois- sauvage, 9 055 Evry Cedex, tél 64-97-96- 54, FAX 69-91-19-25) Tecsoft Images recherche des routines d’effet de transition. Si vous avez ce type de programme contactez Remy Cerf au 87-74-33-27.
Lutte contre les virus Stefan Brun annonce la naissance d’un centre français de lutte contre les virus, faisant partie de Safe Hex International.
"Notre travail est totalement bénévole. Pour nous faire connaître auprès de vos lecteurs, pouvez-vous envisager d’écrire quelques lignes sur nous car le danger incessant des virus ne peut être combattu que s’il y a une large diffusion d’articles et d’utilitaires.
Nous avons commencé la traduction d’une disquette contenant à la fois des conseils et des antivirus efficaces."
(Safe H ex International, Centre Antivirus Français, Brun Stéphane, 255 Chemin de Fontisson, 84470 Chateau - neufde Gadagne. Tél 90-22-54-22) CIS LIVRE LE GVP F40 CIS livre actuellement sa carte accélératrice GVP F40 au prix de 22990FTTC.
Cadencée à 28MHz, la GVP F40 effectue 22 millions d'instructions par seconde (MIPS). Elle profite du développement par GVP d'un nouveau contrôleur de mémoire et de nouveaux composants de RAM dynamique à 40ns, non multiplexée. Elle peut recevoir 2, 4, ou 8Mo de cette RAM 32 bits et exploite ainsi le mode Burst du 68040. La capacité mémoire maximale d'un A3000 est portée à 24Mo, les 16Mo de Fast RAM de la carte mère étant utilisés en dernier car plus lents.
Le contrôleur mémoire GVP place des ROM 2.0 dans la mémoire 32-bits de la carte, avec des résultats très Squelette Voici des restes d'un projet de modélisation du squelette humain entrepris par Pablo Perez, un Amigaïste parisien mieux connu pour ses camions "Sculpté" (et ses articles dans les premiers numéros d'A-News) que pour ses aventures médicales.
Le travail de modélisation osseuse, en vue d’applications pédagogiques tant scolaires que médicales, a été fait avec Frédéric Laude, interne aux hôpitaux de Paris, à partir de scanners médicaux. Pablo a trouvé Sculpt 4D le meilleur outil pour créer ces modélisations, tout en préférant la qualité de rendu d Imagine. Malheureusement, le projet a dû être ralenti par manque de financement.
Intéressants. Cette carte est asynchrone et sera capable de recevoir directement la version 33MHz du 68040 dès sa commercialisation. Elle peut être configurée logiciellement en mode d’émulation 68030, et est équipée de deux supports libres destinés à recevoir des EPROM en remplacement des ROM
2. 0 de la carte mère, par exemple des ROM UNIX ou AmigaDos 1.3.
Malheureusement, cette carte va tellement vite que nous ne
l’avons pas encore vue, malgré une inspection minutieuse de
notre boîte à lettres chaque matin... CIS annonce S cala 500
Video Titler, pour le titrage familial (et non la présen
tation), simple à utiliser et ne demandant que 512k de
mémoire. Prix 590F (en français) La AT-emulateur de GVP pour
le disque dur externe HD-500 est disponible au prix de
3390F. La carte accélératrice pour le HD-500 est attendu pour
le mois d’Avril.
Nous avons omis dans notre revue de Professional Page du mois dernier de préciser que c'est un logiciel distribué par CIS au prix de 2690FTTC.
(Produits distribués par C S, 14 Avenue Hertz, Europarc, 33600 Pessac, tél 56-36-34-41) Pablo travaille actuellement sur la modélisation du château de Chenonceaux (bientôt sur vos écrans) et une animation Archos pour le logiciel AVAnim. (poignée) Sculpt 4D. Il est disponible pour vos travaux de modélisation au (1) 46-32-02-28.
Club Un nouveau club Amiga voit le jour dans la proche banlieue de Rouen au sein de l'Ecole Supérieure d'ingénieurs en Génie Electrique (ESIGELEC).
Son président Jacques Demare nous communique qu’il s’agit d'une association loi 1901 créée par l’intermédiaire de l'Association des Elèves Ingénieurs en Génie Electrique, actuellement composée d’une large majorité d’élèves ingénieurs.
Dans un premier temps le but de cette association est d'instaurer un réseau d'utilisateurs d'Amiga dans un souci de permettre à chaque membre de progresser plus efficacement dans la connaissance de cette machine; dans un second temps, c’est une façon de faire connaître l'Amiga comme ordinateur puissant et sérieux au sein de l'Ecole.
(ES GELEC, 1 rue du Maréchal Juin, BP 14, 76131 Mont St Aignan Cedex.
Bureau des Elèves, Club Amiga. Tél 35-52- 80-37) DP Olivier Coquet Nous avons reçu le communiqué suivant de Mr Olivier Coquet: "Vous avez reçu pour les mois de novembre, décembre et janvier une demande de parution de publicité gratuite au nom de l’association C.F.P. (Rubrique "Sources de DP" en dernière page).
"De par sa structure cette association ne peut poursuivre l'activité de diffusion de logiciels du domaine public que j’avais mise en place.
"Néanmoins, ayant reçu un nombre de demandes considérable, je n'ai pu me résoudre à abandonner ce service totalement. C’est pourquoi je vous adresse le premier numéro de notre magazine gratuit, accompagné de la liste de la nouvelle collection DPOC."
D'autre part, Olivier nous envoie KGD, un éditeur d’écran minitel qu'il diffuse (voir écran). C'est la version 2.0 d’un "composeur graphique et dynamique” écrit par M.Zombaï, qui permet de composer des pages vidéotext en incluant des graphismes.
La partie composeur de pages dynamiques permet de réaliser facilement des pages animées sans connaître les codes vidéotext. Toutes les principales options sont regroupées dans la partie droite de l’écran, et il suffit de cliquer sur une option pour l’inscrire dans votre "script" dans la partie gauche.
Le composeur de pages graphiques est un sous-programme intégré, disponible par une sélection ménu, qui permet de dessiner avec la souris, et d’inclure des textes dans les graphismes.
A première vue ce logiciel semble stable, convivial et très bien fini. On en reparlera.
(DPOC, O.Coquet, 10 rue due gros Orme, 91290 la Norville. Logiciels DP au prix de 52F la disquette donnant droit à un abonnement gratuit de 4 mois au journal mensuel) Gentils Mots The Disc Company a testé la version bêta de KindWords 3.0. Cette nouvelle version sera complètement différente des versions précédentes. Les SuperFonts et Superdrivers ont été abandonnés: ils avaient été conçus à l’époque du Work- bench 1.2 qui ne possédait pas les nombreux réglages pour le mode graphique. De nouvelles fonctions au menu: une interface remaniée, une vitesse d’affichage accrue (KindWords 2.0 était
une véritable tortue) et un plus grand choix de polices (3 polices personnelles, 2 polices symboles et l’importation d’Helvetica et de Times Disque dur Quantum 52 MB: 3090 F 2 ans de garantie Lecteurs à cartouches SyQuest pour Amiga 500, externes, scsi, 20 ms, Cartouche Lecteurs de disquettes incluse 44 Mo: 6198 F 88 Mo: 8198 F 5" 1 4, 880 Ko, avec switch 40 80 pistes 690 F 3" 1 2, 880 Ko 590 F nouveau!
3. 5"
1. 56 Mo: 990 F Disquettes (par pack de 10) SyQuest pour Amiga
2000, internes, SCSI, 20 ms, Cartouche incluse 44 Mo: 3890 F
88 Mo: 5190 F Cartouche 44 Mo: 550 F 88 Mo: 890 F Disques
durs, Quantum Amiga 3000, SCSI, externe, 17 ms, alimentation
incluse 52 MB 2690 F 105 MB 3690 F 210 MB 6190 F 425 MB 11490
F 3,5 " 29 F
5. 25" 19 F Amiga 500, SCSI, 17 ms, 850 Ko s, boitier
connectable, prolongation du bus Amiga et SCSI, Kickstart
place pour branchement pour carte turbo et extension de
mémoire, 2 ans de garantie BOIL 3 52 Mo: 3090 F 105 Mo: 3990 F
Amiga 2000, SCSI, 17ms, 850 Ko s, silencieux, autoboot 52 Mo:
2690 F 105 Mo: 3690 F 210 Mo: 6190 F 425 Mo: 11490 F
Extensions mémoire pour Amiga 500: 512 Ko 260 F 512 Ko
extensible à 2 Mo 610 F pour Amiga 2000: 2 Mo extensible à 8
Mo 1190 F 4 Mo extensible à 8 Mo 1990 F Le logiciel français
BOIL 3 qui possède une documentation en Français, est très
intéressant et complet.
Les logiciels de gestion des disques répondant au mom générique de BOIL3 sont particulièrement intéressants et complets.
Disques durs, Quantum rinology nformatiqcie TARIFS T.T.C. Tarifs applicables à compter du 01.03.1992
S. 0.R.L. Trinology Informatique S.A.R.L. ¦ Téléphone.:
87.88.40.44, Télécopie: 87.85.14.91 • 23, rue Nationale, 57600
Forbach, Règlement contre-remboursement par les P.T.T. •
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h l»|C KGD v2.00 ©)
Zonbaï -1991- ' ALLUME FLASH CLS SOULIGNE ON TAILLE NORMALE
Ligne j 6 6 j Total [____ f NOIR ; | blEU } | ROUGE j [MAGENTA
VERT ] f CVAN .| [ "JAUNE ] f BLANC Konpo Dyn Wt fl * f
Ml ECRIT KGD a été réalisé par LF HOME FIXE MAJUS LIGNE MODE
PAGE depuis la disquette Extras 1.3 ou Fonts 2.0 de votre
Workbench). Ces polices seront des polices bitmaps, mais
l’impression sera tout de même de bonne qualité (mystère?).
Quant au prix, il devrait - si tout va bien - être très compétitif et normalement inférieur à 1000 F. The Disc Company pense être en mesure de commercialiser KindWords 3.0 en français dans le courant du premier semestre 1992.
Alors que Maxiplan 3 est sorti aux Etats-Unis, The Disc Company nous informe que la prochaine version qu’elle commercialisera sera Maxiplan 4. Les auteurs ont décidé de tourner complètement le dos à la version 2.0 (et donc à ses mises à jour) et de reconcevoir entièrement le programme. Le résultat sera donc totalement différent. Autre bonne nouvelle: le manuel sera entièrement réécrit, et non plus remanié. Les travaux en sont pour l’instant à la phase de l’écriture du programme, mais The Disc Company ne désespère pas de commercialiser ce tableur avant juin 1992!
Le prix d'Excellence! 2.0 est à la baisse puisqu’on commence à le voir chez certains revendeurs à un prix inférieur à 1000 F. Une bonne occasion pour les non- possesseurs de ce traitement de texte de faire connaissance avec un bon programme francisé.
Micro-Application vient de sortir deux livres traitant de l’Amiga:
- une nouvelle réédition de Bien Débuter Amiga 500 écrit par
Christian Spanik, en format de poche désormais et qui intègre
aussi une approche du système 2.0 sous forme de brefs
commentaires en gras-italique (quelques lignes) pour chaque
point traité de l’Atelier. Si ce livre est à conseiller aux
nouveaux possesseurs d’Amiga 500 ou 500 Plus, il ne présente
aucun intérêt à un ancien utilisateur qui souhaite en savoir
plus sur LOS
2. 0 (Réf. R 117,99F).
Livres Page Liner et BME La société Soft Logik, éditeur du logiciel de PAO Publishing Partner Mas- ter, vient de sortir un traitement de texte aux Etats-Unis: Page Liner, qui est compatible avec PPM. Ce dernier en est à sa mouture 2.2 dont la version française devrait être commercialisée bientôt: elle comportera entre autres un correcteur orthographique avec dictionnaire français et comblera ainsi son retard sur Professio- nal Page 2.1. Vous voulez retravailler des images 24-bits et vous n’avez pas de carte 24-bits.
BME (BitMap Editor)? Un nouveau logiciel de Soft-Logik Publishing, charge tous les formats sur Amiga, y compris 24- bits, et permet leur retouche. Son secret?
Toutes les images sont affichées en niveaux de gris. La palette originale est maintenue pendant que vous peignez avec les millions de couleurs disponibles. Ses outils comprennent une loupe et une fonction permettant de saisir et peindre avec Nous avons reçu plusieurs échos signalant que les utilisateurs du DCTV ont constaté des caractéristiques différentes de celles que nous avons trouvées sur l’appareil cité dans notre test (AmigaNews N°43 page 12). Ces différences concerneraient surtout un plus grand nombre de couleurs possible en dessin et en animation.
CIS nous a promis un autre appareil pour test et nous espérons publier les résultats le mois prochain.
- Le livre de Vamigados, Workbench
2. 0 de Kerloh, Tornsdorf et Zoller (traduction d’un livre de
Data Becker) explique et approfondit en 324 pages toutes les
commandes du nouveau système 2.0 (Réf.
R 173, 149F).
Re-DCTV n’importe quelle couleur d’une image. On peut travailler avec plusieurs fenêtres et couper coller entre différentes images.
Final Copy La disquette de fontes vectorisées livrée avec l’Amiga 500 Plus ne serait pas utilisable avec les traitements de texte actuels. Il faudrait effectuer une modification à ces logiciels pour qu’ils puissent lire et exploiter les fontes vectorisées. Pour l’instant, le seul traitement de texte travaillant avec des polices vectorielles est donc Final Copy de SoftWood (société connue pour son programme Infofile). Ses capacités sont plutôt alléchantes: taille des polices de 4 à 200 points, caractères condensés et élargis à volonté, nombreux styles (gras, italique, souligné,
double-souligné, rayé), multico- lonnage (6 colonnes maximum), césure automatique, zoom variable, support des images graphiques IFF, impression optimisée sur imprimantes matricielles... The Disc Company, société détentrice des droits d’Infofile pour la France, ne distribuera pas ce programme chez nous (Final Copy est vendu aux Etats-Unis pour 59$ , soit moins de 350 F)!
Agenda 3-5 avril : Amiga Berlin ’92 , AMK Berlin Flallen 1 und 2 9h-18h (journée professionnelle 2 avril 10h-18h) 4 avril : 3ème Amiga Public Domaine à Tournai, Belgique à partir de lOh à la Salle St Brice de Tournai. Domaine public, plus démonstrations de programmes et périphériques. A Lille, prendre l’autoroute de Bruxelles, passer la frontière, quitter à la 1ère sortie (Lamain). Ensuite direction Tournai puis parcours fléché Amiga à partir de la gare sur les bvds. Pour plus d’informations: Jean-Pierre VanBostal, tél int + 69 22.58.03 13-15 avril : Sème Semaine Informatique de Briançon
(05), Centre Culturel, organisée par le lycée de Briançon, Collège Vauban, et Collège des Garcins. De nombreux participants commerciaux et culturels seront présents, y compris Commodore France, plusieurs revendeurs et distributeurs, et le Secrétariat d’état chargé de l’enseignement technique.
Voici la liste des entreprises et personnes ayant confirmé leur participation: Zirconia, Atelier Numérique, Eric Roller, Essonne Mailing, Voxel, Volumm, AmigaNews, Amiga Revue, Eric Laffont, Xanadu, EVS, LPG-Janal, Storm, Les Films de Genièvre, Esat Software, Avantage, Avancée.
Le CRDP d’Aix Marseille fera une vidéo de la semaine informatique.
Contact: Mr Van Rechem, tél 92-20-39-32.
3615 JESSICO SUPER QUIZZ !
CONSOLES MEGADRIVE A GAGNER 0 PLANETE AVENTURE .292 Indi. Jones avent.+Maniac mansion Explora 2+Portes du temps MEGAMIX 279 Turrican + Chase hq Shadow warriors + Altered beast STARS D'HOLLYWOOD .....249 Batman tlndiana jones+Robocop +Ghostbusters 2 SUPER SIM PACK ....272 Italy 90 + Snowstrike +Heavy métal +Turbo out run ACTION PACK ...269 Turrican 1+2+Kickoft +X-out "Quand les prix sont si COMPILATIONS ALBERTVILLE 92 .....265 Gameswinter édition* Wintergames Super ski ACTION KIT
265 Gemstone legena+Mgicien+Builderiand SIMULATION S BEST ..295 Panza + Disk-*- ADS SIMULATION TOP ....295 PanzaK +Prmcede Perse+Targhan
Q. l 1992 ..... 295 Quadrel + Time race
+ Booly TNT 2 .245
Hydra +Skull & crossbones +Badland Hard drivin 2+ Stunrunner
SUCCES STORY 2 ...265 Skweek +Pinball
+Sherman +Disk EXTRA BALL .....269
Bumpy*T ennis+Sliders+Pinball Magic MOVIES
STARS .299 Dick Tracy + Moonwalker *
Indianajones 5 INTELLIGENT GAMES .....292
BackGammon+Echecs+Bndge+Dames+Go SOCCER STARS
......299 E Hughesmtern soccer+Gazza2 +Kick
ott 2 + Microprose soccer LA COMPIL' INTEGRALE ...299
Lotus Turbo +Toyota Celica+Combo racer * Team Suzuki
SUPERSTARS ARCADE .....292 GoldenAxe+Narc.+Midnight
résistance
* Super OffRoad Racer DELTA FORCE ..299
Fire foraet 2 + Barbarian 2 +Knight force + Dark century LES
COLLECTORS ..295 Lotus 1
+Venus+J.oond+Ghoulsn'ghost STARS
SIX ..299 Fire torget
2+Myslical+Dark century +Swap +Crazy cars2+Ott shore warrior
FOOTBALL CRAZY ..285 Kick ott 2+Player
manager+Final whislle LES MAITRES DE L'AVENTURE 342 Maupiti
island + Opération stealth + Voyageurs du temps SUPÉR STARS
SPORT 299 Beach volley +Rugpy simulator +Kickoff
* Great court 3D SUPER STARS ...299 F29 + Hard
drivin + Stunt car + Battle command NRJ 3
299 Fl 6 * Double
dragon 2 tltaly 90 ? Welllris+Turboout run SUPER ACTION PACK
299 Supercars +lmpossamole + Switchblade ?
Garylineker* Toyota celica SIMS
PACK .362 Interceptor +lndy 500
+Subrr.arine attack SUPER HEROES ......299
Spy who loved me +Last ninja 2 Robocop +I.Jones last crusade
TOP 3 289 Tennis +
Pinball tMoonblaster LES JUSTICIERS 3 ..299
Batman +Robocop 2+Shadow warrior OCEAN
ARCADE ......299 Golden axe + Narc + Off road
racer Midnight résistance OCEAN 3D
..299 Manchester united. + Pro
tennis tour Beach volley + Off road racer AVENTURÉS EXTRAORDIN
295 Zac mac cracken + Iron lord +Rockei ranger + Manoir de
morteville AIR COMBAT ACES .325 Falcon +
Gunship +Bomber LES BATTANTS 2 ....285 Rick
dangerous 1&2 +Satan +Double dragon 2+ Licence to klll IOMEGA
HITS 3 349 Stunt car + Last ninja 2 + 3
Slooges +Foot man 2 +Highway 2 +Tetris +Defender +Trivial 2
+Ranx +APB AIR SEA SUPREMACY 285 Silent service
+Gunship +P47 Thund +Carrier command+F15 StrikeEagle KARATE
ACES ..295 Double dragon 1&2 + Last
ninja 2 Oriental games OUEST OF GLORY ...299
Cadaver +Midwinter+Bat+Bloodwych 10 GREATS
GAMES .332 Ferrari F1 +Rick dangerous +Tintin
+Pic'n pile +Night hunter +Superski +Carrier comman +Chigago 90
+Pro tennis tour + Xénon 2 TOP LEAGUE
....299 Speedball 2 + Rick 2 +Falcon
+Midwinter + TV sport football FUN RADIO
.299 Tortues ninja + Back to
the future 2 Day of thunder + Gremllns 2 TOP
ACTION ......225 Hard drivin + Strike
force harrier Pick'n pile + Licence to kill SUPER SEGA VOL 1
285 Shlnobi + Super monaco GP +E-swat Golden
axe + Crackdown CAPCOM COLLECTION ......265 Strider
1&2+Un squadron +Dinasty Forgotten world +Ghouls'n ghosts +Led
storm + Duel COMPILATION FALCON .....352 Falcon + Mission
1 +Mission 2 LE TEMPS DES HEROS ......289 Prince of
persla +North & south Moonblaster LES
STARS .289 Skweek + Buiderland
+Bumpy Superskweek SUCCESSTORY ......229
Bumpy + Skweek + Turbocup +Crazy shot + Space racer bas les
souris dansent LOGICIELS JEUX RODLAND
...252 ROGER
RABBIT .252 RUGBY TOURNOI 5 NATIONS ..
292 RUGBY-THE WORLD CUP 252
SHADOWLANDS 292 SHADOW SORCERER 1 MEG
...272 SHUTTLE 292 SILENT
SERVICE 2 ..342 SIMANTS
.292 SIM CITY +
POPULUS .292 SPACE ACE 2
....392 SPACE CRUSADE
...252 SPACE
GUN ......252 SPECIAL
FORCES ....342 SPEEDBALL
2 ....242 SPOT
.252
STARUSH 242 STEEL
EMPIRE ..292 STRATEGO
.252
STORMBALL ......252 SUPAP1 EX
.252 SUPER SKI 2
.... 292 TENNIS CUP
2 ...262 TENTACLE
252 TERMINATOR 2
.252 THE ADDAMS FAMILY
.252 THE MANAGER ..252
THE SIMPSONS ......252 THUNDERHAWK AH-73M
..292 TILT
..255 TIP
OFF ..252 TOP
BANANA ....252 TORTUES NINJA 2
...252 TURBO CHARGE
......272 TYPHON
..265 ULTIMA VI
..305 UTOPIA
..292 UTOPIA DATA DISK
.145
VIDEOKID 252 VROOM
...252 WARZONE
..252 WINTER SUPERSPORTS 92 252
WIZKID ....252 WOLF CHILD
.....289 WOLF PACK
......292 WORLD CLASS
RUGBY ......292 WRECKERS
242
W. W.F 252 PRIX BUDGET
AFTER BURNER .99 ARKANOID
2 ..99 AUSTERLITZ
..... 99 BATTLESHIPS
......99 BARBARIAN (PAL.)
.....99 BARBARIAN (PSY.)
.....99 BATMAN
(CRUSADE) ..99 BEACH VOLLEY
...99 BLOODWYCH
99 BUBBLE
BOBBLE .99 CALIFORNIA
GAMES .99 CONFLICT EUROPE
..99 CRAZY CARS
......99 DEFENDER OF THE CROWN
......99 DOUBLE DRAGON ......99 DRAGON
SPIRIT .99 F16 COMBAT PILOT
...99 GAUNTLET 2
.99 IRON
LORD 99 KARTING GRAND PRIX
.99 LAST NINJA 2
......99 LOMBARD RAC
RALLY ...99 MOONWALKER
....99 NORTH AND
SOUTH ...99 OPERATION NEPTUNE
..99 OPERATION WOLF .....99
PLATOON .99
PREDATOR .99 RAMBO 3
...99 RED HEAT
.99
ROADBLASTER ....99 ROBOCOP
......99 RUN THE GAUNTLET
.99 SHERMAN M
4 ......99 SHINOBI
....99 SHUFFLEPUCK CAFE
99 SILKWORM
99 SPEEDBALL
..99 SPELLBOUND
......99 STARGLIDER 2
....99 SUPER HANG ON
99 TARGHAN
..99 TENNIS
CUP ..99 TV SPORTS FOOTBALL
99
VIGILANTE .99
WATERLOO ...99 WINGS OF FURY
.99
WIZZBALL .99 WORLD CLASS
L'BOARD ....99 r DIGITALISEUR VIDI NP1 EN EUROPE!
3D CONSTRUCTION KIT ....375 ADS + SHERMAN M4 ...282 AIGLE D'OR LE RETOUR ....282 AIRBUS A320 ....392 AGONY ...252 AIR SUPPORT ...252 ALCATRAZ ..242 ALIEN STORM ...252 ANOTHER WORLD ...292 ATAC 342 AVENTURES DE MOKTAR '."..'.292 AVANTAGE TENNIS .242 BABY JO .282 BARBARIAN 2 ....252 BAT 2 .342
BATTLE ISLE .....292 BATTLE OF BRITAIN 292 BIG RUN ..252 BIRDS PREY ......342 BLACK CRYPT .292 BOMBER MAN .292 BONANZA BROS ......252 BOSTON BOMB CLUB 252 CASTLES 292 CELTIC LEGENDS ....292 CHAOS ENGINE 252 CONAN ....292 CRIME CITY 292 CROISIERE P. UN CADAVRE .. . 272
DESTINATION DANGER .....292 DEMONGASTE ..342 DEUTEROS .292 DEVIOUS DESIGNS .252 DICK TRACY AVENTURE ...305 DIPLOMACY 195 DUCK TALES .....252 DUNE .342 ELVIRA 2 ( 1 MEG ) .342 EPIC ..252 EYE OF BEHOLDER 2 ..292 F15 STRIKE EAGLE 2 ..342 FACE-OFF ...252 FATE
.325 FINAL FIGHT ......252 FIGHTER COMMAND ...292 FORT APACHE ..292 FUZZBALL ...192 FUTURE DREAMS ....262 G LOC R360 SEGA ...252 GOBLIIINS ...292 GUY SPY .342 HARPOON 1.21+ SCEN 2 ...342 HARLEQUIN 252 HEIMDALL ...292 HEROQUEST + DATADISK .242 HOOK
.....252 INDY HEAT ..252 JAGUAR XJ 220 .292 JIM POWER 3 ....265 JOHN MADENN FOOTBALL 252 KAWASAKI ..262 KILLERBALL ......292 KNIGHTMARE ....292 KICK OFF 2 + SCENARIO ...242 KO 2 FINAL WHISTLE ..125 KO 2 RETURN TO EUROP 125 KID GLOVES 2 ...252 LEANDER ...292 LOTUS TURBO CHALLENGE 2 . 252 LORD OF THE RINGS ..252
M1 TANK PLATOON .292 MAGIC POCKETS .....252 MEGA FORTRESS ....252 MERCENARY 3 .292 MICKEY CROSSWORD 252 MICROPROSE GOLF 342 MICROPROSE GRAND-PRIX 342 MIG 29 SUPER FULCRUM ..392 MIGHT AND MAGIC ..342 MONKEY ISLAND .....342 MONSTER PACK 2 ...252 MYTH .252 NASKAR ..342 ORK ...252 OUTRUN EUROPA
..252 PANZA KICK BOXING ..282 PAPERBOY 2 .....252 PARAGLIDING .262 PARASOL STAR ......252 PEGASUS ...252 PIT FIGHTER 2 ..292 PLAN 9 ...252 PLAYROOM .292 POOL OF DARKNESS ..292 POPULUS 2 .292 PSYBORG ...262 RACE DRIVIN .....242 REACH FOR THE SKIES .....342 REDZONE
...252 REALMS ..292 ROBOCOD ..252 ROBOCOP 3 ......252 ROCKETEER .....242
- DIGITALISE AU 1 50s TOUTE IMAGE DE SOURCE VIDEO - 32 K I
MEMOIRE.COMPATIBLE NEO DEGA - RESOLUTION 320 x 200 . 4 BITS
PAR PIXEL- CONTROLE DU CONTRASTE ET LUMINOSITE PACK VIDI NEW
AMIGA 1290 F (ce pack comprend le digitaliseur VIDI +
VidiChrome + PhotonPaint)
V. ___VIDI RGB COLORIAGE ELECTRONIQUE 799 F__ COPIEUR SYNCHRO
EXPRESS 3
- Copie de disquettes en moins de 30 secondes
- SYNCHRO EXPRESS nécessite un 2ème lecteur
- Sélection par menu des débuts et fins de pistes ausqu'à 85
pistes), une ou deux faces, autosélect-Duplicattion 'autres
formats tel IBM, MAC, etc PROBABLEMENT LE MEILLEUR COPIEUR !
SYNCHRO EXPRESS AMIGA ....395 F SYNCHRO EXPRESS AMIGA 2000 ..450 F ACCESSOIRES LIBRAIRIE SOURIS GENIUS ......249 EXTENSION 512K+HORLOGE . 390 EXTENSION 1.5 Mo+HORLOGE 999 SWITCH SOURIS JOYSTICK .....199 ADAPT.4 JOYSTICKS .75 LECTEUR INTERNE A500 ..540 LECTEUR INTERNE A2000 ......590 LECTEUR EXTERNE 3.50" .....695 EXT.MEMOIRE 1MO A500 + .....599 EXT MEMOIRE 512K A500 + . 399 INTERFACE MIDI 3+1 (+cables) 249 ETIQUETTES 3.50" LES 100 32 Imprimante STAR LC200 coul. .2390 Imprimante STAR LC 20 ....2090
BIEN DEBUTER AMIGA 500 ..99 Bl. DEBUT. LANGAGE MACHINE 129 LA BIBLE DE L'AMIGA 340 LA BIBLE DE L'AMIGA + dise 390 GRAND LIVRE AMIGABASIC 249 GRANDLIVRE AMIGABASIC+Disc 349 LIVRE DE L AMIGADOS .149 LE LIVRE DELUXE PAINT III 145 LE LIVRE DE LA VIDEO AMIGA ... 195 LIVRE DE LA MUSIQUE + Disc .... 199 LIVRE LECTEUR DISQUET+Disc 299 LIVRE DE SUPERBASE PRO 169 TRUCS & ASTUCES V.2 + dise ... 229 Utilisez tous vos anciens logiciels sur le nouveau A500 Plus grâce à l'adaptateur Kickstart 1.3 2.04. Adaptateur KICKSTART 1.3 2.04 ....299 Frs KICKSTART ROM 1.3 .....349
Frs CARTE 1 Mo de RAM pour A500 + .599 Frs UTILITAIRES 3D TOOLS ...675 AMOS Français .459 AMOS COMPILER ....299 AMOS 3D 349 ART DEPARTEMENT ..715 AUDIOMASTER III ....625 AUDIO SCULPTURE 445 BIG BANG 1499 COMPTE CHEQUE ...250 DELUXE PAINT IV ....849 DEMO MAKER 1MB ..395 DEVPAC 2 ...699 DIGI-PAINT III
....699 DISCOSCOPIE PRO 3.0 ......390 EXPRESS PAINT ......425 FAMILICOMPTE .325 GFA BASIC+ INTERPRETEUR . 490 COMPILATEUR GFA BASIC 395 HARMONY ...425 INFOFILE 499 KINDWORDS 2.0 ......475 MAXIPLAN PLUS FR 699 MUSIC BOX A ..349 MUSIC BOX B ....349 MUSIC MAKER ..395 MUSIC WARE ....349 PACK VIDEO AND SOUND .590 PERFECT
SOUND 500 . 725 PHOTOLAB .699 PIXMATE .525 POWER WORKS 849 PROFIL ..350 SONIX ....425 STUDIO 24 .... 1290 SUPERBACK. 495 TOOLBOX AMIGA ....195 TRACK 24 ..575 VIDEO EFFECTS ......699 VISTA PRO ..925 i ioN REPLAY ivikiit JOYSTICKS A. COMPETITION PRO .149 PRO 5000
149 QUICKJOY JUNIOR ...59 QUICKJOY TURBO .99 QUICKJOY 2 89 QUICKJOY 3 SUPERcharger .... 109 QUICKJOY 5 SUPERBOARD .....199 QUICKJOY VI JETFIGHTER 149 QUICKJOY TOPSTAR ..295 QUICKJOY NI-5 Nintendo ....159 QUICKJOY SEGA FIGHTER 169 QUICKJOY Turbo Pedale .. 279 QUICKJOY Megastar Junior 199 QUICKJOY MEGASTAR ......329 QUICKJOY SUPERSTAR ....179 QUICKJOY TOPSTAR PC ...299 CARTE JOYSTICK - PC ..159 KONIX
SPEEDKING ..109 KONIX SPEEDKING Autofire ......129 KONIX THE NAVIGATOR ...149 STING-RAY .149 QUICKSHOT MAVERICK 1 ..169 QUICKSHOT PYTHON 1 .....119 RUBANS F BOITIERS J Tous les rubans NB par 3...... ... 144 avec serrure+clé BOITIER DD 50L : 50x5.25" .
1 19 CITIZEN 120D +SWIFT 9 24 ... EPSON LX 800 LQ 800 .... 59 .....59 BOITIER DD 100L : 100x5.25" ... 149 STAR NL 10 ... 59 BOITIER DS 40LB 40x3.50" .. .....99 STAR LC 10-LC 20 ... 59 BOITIER JSY 80 : 80x3.50" .
... 109 STAR LC 10 COULEUR .... .....99 JAMAIS UNE CARTOUCHE NE VOUS AURA AUTANT DONNE !
- VIRUS KILLER. MODE-TRAINER HYPER PUISSANT.
- VIES INFINIES AUTOMATIQUES.fAUCUNE CONNAISANCE NECESSAIRE
- GELER PUIS REPRENDRE UN JEU SANS LA CARTOUCHE.
- RIPPER IMAGES PLUS SONS. + EDITEUR + CHOIX DES COULEURS.
- AUTOFIRE + MUSIC SOUND TRACKER + DISKCODER
- CODAGE + DECODAGE PROGRAMMES
- RALENTISSEUR AVEC REGLAGE UTILISATION JOYSTICK + AUTOFIRE
- COMMANDES DOS : DIR.FORMAT.COPY....
- DISK COPY DISPONIBLE A TOUT MOMENT. EDITEUR D'IMAGE.
- BOOT SELECTION + DISK MONITOR + CALCULETTE + BLOCKNOTE
- SAUVEGARDE MEMOIRE VERS DISK AMIGA 500 1000
....599 AMIGA 2000
699 RÉF.
Par 10 par 20 par 50 nicnnoftoc 3" 1 2 DFDD 69 F 130 F 3oof D|squettes 5'' 1 4 DFDD 56 F 105 F 250 F 3.50" DFDD DISQUETTES CERTIFIEES 100%, GARANTIE A VIE LIVRÉES A VEC ENVELOPPES + ÉTIQUETTES NEUTRES (VERBA TIM) DISQUETTE NETTOYAGE 3.50" : 59 F NOUS LIVRONS TOUJOURS LES DERNIERES VERSIONS , . Irr Qr. A BON DE COMMANDE EXPRESSepm, .P.. r®T°um®r-® .. GAGNEZ DU TEMPS ! Commandez par 93i51 lOl 30 " 93.97.22.1)1) TITRES (garantie échange immédiat) Q t e Prix Montant PORT :LOG 1 C 1 EL JEUX 20F IMPRIMANTES + CONSOLES 60F UTILITAIRES + ACCESSOIRES 25F S TOTAL PORT 2 5 TOTAL PAR MINITEL 3615 CODE
JESSICO - OUVERT 7 7 - 8H à 20 H Jje joins un chèque ou mandat lettre 14-04 à réception au facteur + 25 F par carte bleue et je complète les 2 lignes ci-dessous Jje Jje paie paie carte bleue Œ dale d'expiration PRENOM NOM N ET VILLE FAX : RUE CODE POSTAL SIGNATURE OBLIGATOIRE
93. 97.07.00 m DISC FI K7 DOM TOM + ETRANGER + 60F PAIEMENT
ETRANGER EXCLUSIVEMENT PAR MANDAT INTERNATIONAL GARANTIE 1 AN
SUR LES LOGICIELS ¦ orécise? Votre BOUTIQUE A NICE HOLLYWOOD
STAR 8 BD JOSEPH GARNIER I- I V n t r p N ° Client n r ri i n
a t e n r Enfin le logiciel que tous les amoureux de
Vista-Pro et Scenery-Animator attendaient vient de sortir
dans le commerce. Son nom: SCAPE-MAKER. Son travail:
transformer vos fichiers 1FF en format DEM. Le format DEM est
directement interprété par Vista et Scenery comme un
Landscape et est traité comme tel. Fini les biblothèques de
Landscapes limitées, avec SCAPE-MAKER.Vous pourrez désormais
créer les vôtres.
SCAPE MAKER 2.0 L'éditeur Américain MegageM nous présente ici le complément indispensable de Vista et de Scenery pour tous les amoureux de paysages fractaux.
L'intérêt de ces deux logiciels devient encore plus grand sachant que désormais tout devient possible.
Le format DEM est un codage spécifique utilisant les niveaux de couleurs comme unités d'élévation pour un rendu avec les logiciels adéquats. DEM signifie: Digital Elévation Map. Le format DEM est totalement reconnu par Vista, Vista 1.2, Vista Pro, Vista Pro 2.0, Scenery, Scenery Animator qui restent les seuls importés en France. ScapeMaker fonctionne parfaitement sur un Amiga équipé de seulemnt 512 Ko et ne nécessite pas de disque dur. 11 se présente sous la forme d'une seule disquette et de sa documentation, que l'on ne consulte jamais tant le programme est simple a utiliser. Un seul
menu est présent à l’écran et toutes les sélections s'effectuent à la souris.
Les Possibilités Comme on l'a dit précédement, elles sont infinies sachant que le logiciel est capable de convertir tout fichier image Amiga en un fichier DEM.
Il accepte tous les formats d'écrans, en partant de 320x200 NTSC jusqu'à 768x592 PAL. Il lit aussi tous les formats d’image, que cela soit de l'IFF 1 (2 couleurs) à 6 bits (64 couleurs Half-Brite) sans oublier le format HAM.
Pour convertir un fichier, il faut en premier le créer. Evidemment tous les logiciels de dessin sont utilisables pour créer un fichier à convertir. Dans nos exemples on à plutôt utilsé Dpaint car 16 ou 32 couleurs sont souvent largement suffisantes pour ce type d'opérations.
Utilisons ensuite le (seul) menu de Scape Maker. La première option nous demande de charger une image, ce que nous faisons. Cette image est placée en fond. Ensuite, nous devons utiliser Scape Area qui va nous définir une fenêtre de 258x258 pixels maximum à découper dans notre image. Ici apparait la seule limitation du programme. La taille maximum de l'image à convertir sera de 258x258 pixels à découper sur votre image. Cette limitation correspond en fait à la taille d'un fichier Landscape de Vista. Une fois notre zone découpée à la souris, nous avons plusieurs choix qui s’offrent à nous.
Soit le sauver tel quel par Grab Scape puis Save Landscape, soit de modifier certains de ses paramètres pour améliorer ou modifier le fichier.
La première option permet de choisir entre une extusion ou un creux selon que l’on désire une montagne ou une fosse.
Bien évidemment on contrôle aussi la hauteur maximum et minimum dans Scale Factor.
Procédure: 1-Dpaint [+ 2- Vista ProR 3- Rendu Vista Pro Les couleurs dans Scape Maker sont les principaux indicateurs de la hauteur future de votre montagne. Comme il reconnait le format HAM, la valeur des couleurs varie entre 0 et 4095. Scape Maker va scanner un à un les pixels et convertir leur couleur en valeur représentant des hauteurs. On peut à tout moment modifier ces valeurs dans le logiciel. Si on ne désire pas créer des falaises abruptes ou des fosses genre puits, on modifiera donc ces couleurs. Quel travail contraignant si on veut le faire point par point! La solution consiste à
passer tous vos contours par la commande Smooth de Dpaint par exemple et fini les falaises. Bien évidemment Scape Maker possède aussi une commande Smoothing, mais l'utilisation de Dpaint est meilleure car le Smooth de Scape Maker n'est contrôlable que sur 5 niveaux et s'avère un peu dur sur les bords trop pointus.
Scape Maker est aussi capable de mixer deux landscapes ensemble et de les réunir en un seul nouveau. Cette manipulation appelée Double Expose Mode peut se répéter indéfiniment. Cette option est très utile pour, par exemple, mixer deux reliefs ou bien du texte sur un relief. Ici la commande Smooth du programme agissant sur un fichier DEM déjà existant devient indispensable pour bien lier les deux formes.
Pour terminer avec les options de Scape Maker. Signalons que le logiciel fonctionne en multitâche et est compatible AREXX. De plus il possède son propre langage de script appelé HDS. Plus simple qu'ARexx mais totalement réservé à lui seul.
Conclusion Les images illustrant tout cet article sont assez parlantes pour monter l’immense intérêt de ce logiciel. Vista et Sce- nery semblaient un peu à part dans l'univers Amiga jusqu’à maintenant. Scape Maker leur offre, et vous offre toutes les fantaisies possibles grâce donc à sa faculté de convertir les images en Landscapes (DEM). Le plus gros problème réside dans le fait qu'il n’est pas encore importé en France mais espérons que cela ne saurait tarder.
Signalons que la socité MegageM qui à créé Scape Maker est spécialisée dans ce genre de logiciels basés sur les fractales ou la visualisation mathématique. Comme exemple voici ses réalisations que nous espérons pouvoir tester d’ici peu de temps:
• Fractal Pro 5.0. Disons que c’est un peu de Vista, un peu de
Scenery et surtout un éditeur de fractales en 3D, sans oublier
l'animation et le 24 bits.
• Cell Pro 1.1. Cellular Automation est basé sur le "jeu de la
Vie" mais permet de contrôler totalement les algorithmes qui
régissent ces manipulations.
• Neuro Pro 1.0. Simmulation de communication entre cellules
(192) genre neurones dans lequelles on contrôle totalement les
interconnections (8192 possibles) pour par exemple essayer de
résoudre des problèmes complexes.
Pour les personnes intéressées par Scape Maker ou autres réalisations de MegageM, voici où se les procurer (en espérant bientôt en France): MegageM 1903 Adria Street Santa Maria CA 93454 Tel: 805 349 1104 Eric Laffont Procédure: 1-Dpaint 2- Scenery Animator 1 3- Scenery Animator Map 4- Rendu Scenery Animator [wliT llilorth EBBO rïïrir 4: Le relief n’a pas été lissé volontairement pour conserver la précision des isophotes.
ÏÎ40 52 27 11 (Sur Paris 16 puis N°) INTER COMPUTING 34 Avenue des Champs Elysees 75008 PARIS TELEPHONEZ NOUS POUR: Connaître nos dernieres nouveautés.
LE DISTRIBUTEUR LE PLUS PROCHE DE VOTRE DOMICILE.
DALLAS - PARIS - ALLEMAGNE (DESOLE PAS DE VENTE DIRECTE) ART DEPARTMENT PRO V2.0 LE SYSTEME COMPLET DU TRAITEMENT DE L’IMAGE.
COMPTATIBLE AREXX.
VOUS PERMET DE VOIR VOS IMAGES 24 BITS.
LIT ET ECRIT DANS PRATIQUEMENT TOUS LES FORMATS.
COMPRESSE EN JPEG.
Permet à votre imprimante d’imprimet les images 24 bits PRIX TTC 1990 Frs BESOIN DE 2MO DE CHIP MEMORY (Mémoire vidéo) MegAChip 2000 500® Offre à votre 500 ou 2000 2MO de Ram Video.
Parfaitement compatible avec les cartes accélératrices y compris les 68040, et la majorité des Genlocks et extensions mémoires.
Il s’installe sans soudure ni connaissances en électronique.
AMIBACK PRIX DE LANCEMENT Découvrez la sauvegarde programmée PRIX MARS 550 Frs; A la demande de Clients PROMO Excellence! Prolongée 990 Frs.
Auto configurable (pas de logiciel ou commande spéciale). Comprend le MO de mémoire nécessaire pour passer à 2MO.
PRIX Sans Sfat Agnus 2190 FfS SECURE KEY Condanne l’accès de votre A2000 ou A3000 Vous seul par un code à six caractères minimum pouvez y avoir accès.
Vous pouvez changer le code à tout Moment.
Protection parfaite, car avant d’avoir accès au System Secure Key vous demande le code.
Carte livrée avec Mode d’emploi en Français. Installation rapide sans soudure ni connaissances informatiques.
PRIX 990 Frs MULTI-START II® Pour A500 el A2000 La seule carte vous permettant de changer de kick-start sans interrupteur donc parfaitement sans danger pour votre Amiga.vous permet de passer de 1.3 a 2.0 ou vice versa (vous pouvez disposer également de 1.2 ce qui vous fait les 3 Kick-starts) avec "Ctrl Amiga Amiga", et cela automatiquement.
Installation sans soudures ni connaissances informatiques.
ENFIN TOUS LES LOGICIELRCHENT AVEC LES AMIGAS EN 2.0 PRIX 590 Frs sans Kick Start.
Prix 790 Frs avec Kick start 1 3 1 MO POUR VOTRE A500+ Carte 1MO de Ram se met dans la trappe de votre Amiga,Peuplee 1MO ce qui porte le A500+ à 2MO PRIX 750Frs SOUND MASTER UN STUDIO SON COMPLET
1) Le digitaliseur: Stéréo - Micro Incorporé - Manette de
réglage du volume et des effets - Effets spéciaux (echo
déformation etc... en temps réel. - Diverses entrees son.
Etc..
2) Le logiciel: AUDIO MASTER IV: Manipulation des sons
- visualisation graphiques du son etc... PRIX 1790 FRS AMIBACK La
première Sauvegarde programmable sur AMIGA Rapide, Convivial il
sauvegarde vos HD sur n’importe quel support (disquettes, HD,
Syquest etc) PRIX LANCEMENT 3D TOOLS TRANSFORMEZ, EXPLOSEZ VOS
IMAGES 3 D. Vous faites de l’Image de Synthèse, 3D TOOLS vous
simplifie la vie. UTILISATION SIMPLE.
PRIX TTC 690 Frs COLORIMAGE Le logiciel de dessins pour Enfants. Loué par la Presse Prix 290Frs 3D FONTS 14 Polices Vectorielles pour Sculpt, 3d Pro etc... Prix 290Frs par disquette de 2 Polices LES PRODUITS IC Nous disposons de la majorité des produits Pros sur AMIGA. Vous cherchez un produit spécifique? Demandez à votre distributeur de nous contacter ou faites le vous même en nous signalant chez quel dsitributeur vous voulez trouver votre logiciel ou périphérique une fois celui-ci arrivé.
Nous sommes à l'écoute de vos commentaires sur les produits. Nos services tant en France qu'à l’Etranger les testent mais nous ne sont pas infaillibles.
LISTE DE QUELQUES DISTRIBUTEURS 06 NICE: ASCII Tel 93 13 08 06 - 10 TROYES: MICROPOLIS tel 25 73 28 49 - 13 MARSEILLE: A.M.I.E. tel 91 42 50 42 - INFOLOGS tel 91 47 01 79 - POINT IMAGE tel 91 77 95 60 - 14 CAEN: L'INFORMATIQUE tel 31 85 18 77 - 19 BRIVE: LOGITHEQUE tel 55 23 06 36 - 30 NIMES: A3 INFOS OCCAS tel 66 76 18 81
- 31 TOULOUSE: VOLUMM tel 61 53 36 09 - 35 St MALO: P.E.I. tel 99
40 15 00 - 37 TOURS: KIMATEK tel 47 61 25 52 - 44 St HERBLAIN:
MICROMANIE tel 40 63 07 22 - 74 THONON LES BAINS: GHISMO
INFORMATIQUE tel 50 71 88 00 - ANEMASSE: GHISMO INFORMATIQUE
tel 50 95 67 82 75 PARIS: A.M.I.E.43 57 48 20 - 76 ROUEN:
L'INFORMATIQUE tel 35 70 53 43 - LE HAVRE: MEGAVISION tel 35 43
07 38 - 84 AVIGNON: A1TEL tel 90 27 00 09 SUISSE: 1004
LAUSANNE: M1X IMAGE tel 21 626 16 25 - 1009 PULLY: BARONI
ELECTRONIQUE tel 21 29 40 78
- 1207 GENEVE: DISTRIBUTION ELECTRONIQUE tel 22 786 89 34 VIE
PRATIQUE Précisions sur V installation de la carte AVIDEO-24
par Fabrice Duhoux Après avoir vu une démo de la carte
Avideo-24, ai demandé a Ed: si je pouvais la tester dans ma
machine. Il en avait ejfectivement une qu il n arrivait pas à
installer dans son Amiga 2000B; deux gros condensateurs
empêchaient le placement de la carte sur le connecteur du
circuit Denise.
Le problème vient de l’âge de la machine. Si le numéro de révision de carte mère de votre 2000 est supérieure ou égale à 6, ou si vous avez un Amiga 3000, vous n'aurez pas de difficulté à installer la carte.
Attention', si vous avez comme moi un 2000 équipé d’un méga de chip RAM cela ne veut pas forcement dire que votre carte mère est une Révision 6.
A l’ouverture de mon 2000 j'ai constaté que ma carte mère est une Révision
4. 4. (les informations sont inscrites sur l'ayant gauche de la
carte mère, avec quelquefois une étiquette papier
supplémentaire collée à l'arrière de la carte, entre les
connecteurs). Après avoir soulevé le bloc alimentation, je
vois les mêmes énormes condensateurs que sur la machine de Ed:
Me voilà en face d’un problème: ou bien je fais changer mes
condensateurs (immobilisation chez un centre technique agréé
Commodore), ou bien je trouve une autre solution.
La carte Avideo-24 s’installe comme une carte fille sur le socle de Denise. Une fois Denise enlevée de la carte mère et installée sur l'AVideo, j’ai évalué de combien de millimètres il faudrait que je la surélève. Environ 130 mm. Dans la boîte de l’AVideo se trouve trois supports tulipe qui s’interposent entre le socle et la carte, car Archos a apparemment prévu le problème. Mais une fois ces supports installés, la carte touchait le dessous du bloc alimentation de l’Amiga!
La solution semble consister en une sur surélévation de l'alimentation: Avant toute chose, isoler le fond du bloc alimentation avec du rodhoïde (chez votre maquettiste) ou du scotch d’électricien pour éviter tout contact de celui-ci avec l'AVideo. Ensuite, se fabriquer deux petites cales en bois de 8 mm de haut sur 1 cm de large. Vous constatez qu'il y a deux encoches rentrées sur votre boitier (dans le fond côté connecteurs) destinées à soutenir le bloc alimentation. Collez vos cales sur ces encoches, et voilà, le tour est joué.
Vous pouvez maintenant remettre le bloc alimentation à sa place et refermer votre boitier comme si de rien n’était. Vous aurez simplement à forcer un petit peu pour faire rentrer le câble secteur dans le 2000, car le plastique de celui-ci n’est pas vraiment ce qu’on pourrait appeler un modèle de souplesse. Attention, ceci est une solution de dépannage, et annule votre garantie. Si vous avez un 2000 d'ancienne série, je vous conseille de faire installer la carte Avideo par la personne qui vous l'a vendue. Celle-ci est un professionnel et ne manquera pas de remplacer ces maudits condensateurs
par des modèles équivalents mais plus petits.
En conclusion, je trouve qu’il est dommage que Archos ne signalent pas ce problème.
Fabrice (Ed: Les versions les plus récentes de la carte Archos sont livrées avec les circuits RAM inclinés, pour réduire la hauteur. Archos signale aussi qu’il est parfois possible d'incliner les condensateurs.
Il faut vérifier aussi que Denise ne touche pas la vis du couvercle alim.
Pour finir de faire le tour, ajoutons que la carte Avideo 24 ne peut pas être installée dans un Amiga 500, seulement la carte Avideo 12, d'après le constructeur.
Il faut noter également que quand la carte Avideo 24 est installée dans un Amiga 3000 elle obstrue partiellement l’un des connecteurs de cartes supplémentaires de cette machine et limite l'utilisation de ce connecteur à des cartes de demi- longeur.
Enfin l'AVideo co-habite sans problème avec la carte MegaChip qui fournit 2Mo de chip RAM, mais ni l’AVidéo ni le MegaChip ne peuvent rentrer dans un Amiga 2000 où il y a une carte accélératrice Stormbringer H530.)
Grand jury de notre CONCOURA s’est réuni pour primer COMPTE BANCAIRE v 2.5, un programme en Amos compilé de Claude Madrieres qui gagne donc toute notre estime et un abonnement de 1 an.
Comme son nom évocateur l’indique, il s’agit d’un petit programme qui permet de gérer des comptes bancaires de manière simple et efficace. Il n’y a hélas pas d'écrans car le programme fonctionne en monotâche et empêche donc notre grab- beur préféré de capturer quelque image que ce soit. Ce petit utilitaire présente encore quelques petits défauts mais dans l’ensemble il remplit bien son boulot et évite de passer des heures avec une calculette pour faire des comptes d’apothicaire.
1R AmwaNews A RII 1QQ9 Mo ÆR En parlant des défauts, en voici un général qu’il convient d’éviter, c’est l’utilisation de noms de fichiers absolus du style dfO:repertoire fichier.ext Ceci présente le désagréable inconvénient d'interdire l’installation du programme dans un autre répertoire et à plus forte raison sur un disque dur. Si l’on veut garder l’arborescence nécessaire au programme, il vaut mieux utiliser une variable que l'on peut initialiser avec la commande ASSIGN.
Le nom de fichier devient VARIABLE:repertoire fichier.ext avec REPERTOIRE qui peut valoir dfO: ou dh0:repl rep2 , cette variable étant initialisée par la commande: donc ASSIGN VARIABLE: dfO: ou ASSIGN VARIABLE: dh0:repl rep2 Le DOS fera automatiquement la substitution au moment de l’ouverture du fichier.
Une deuxième méthode, plus simple consiste à ne pas utiliser le nom absolu mais uniquement le chemin d’accès à partir du répertoire dans lequel est ’ lancé l’application. Ceci fonctionne aussi bien sous Shell que WorkBench puisque lorsque l’on clique sur une icône on se place automatiquement dans le répertoire de l’application que l'on vient de lancer.
Ex: si l’application est dans df0:repl et doit utiliser un fichier dans df0:repl rep2, il convient d’écrire rep2 fichier.ext plutôt que df0:repl rep2 fichier.ext Roméo Des nouvelles de la disquette CONCOURA n°l qui contient les oeuvres des gagnants, elle commence à être bien remplie et devrait, si tout va bien, être disponible à partir du mois prochain par un moyen encore non déterminé. Quand à son prix, il devrait se situer aux alentours de 20F.
Ta , , .
™ 300 LES MEILLEURS SOFTWARES LES MEILLEURS SYSTEMES dé £2P LES MEILLEURS PÉRIPHÉRIQUES SIMULATION MUSIQUE BUREAUTIQUE STUDIO 24 1390 Frs MICROPROSE GOLF 340 Frs PAGESETTER II 990 Frs DeluxePaint IV 790 Frs DIGITAL SOUND STUDIO 990 Frs GRAND PRIX 340 Frs PROFESSIONAL PAGE DIGI PAINT 3 690 Frs PERFECT SOUND 3.0 740 Frs SUENT SERVICE II 340 Frs + PRO DRAW 2290 Frs Volumn 4D Junior 420 Frs MASTER SOUND 410 Frs F19 STEALTH FIGHTER 280 Frs SUPERBASE IV 2990 Frs MEDIASTATION 1990 Frs SONIX 2.0 490 Frs M1 TANK PLATOON 280 Frs PROFIL 345 Frs IMAGINE VF 2490 Frs PRISE MIDI 395 Frs TURBO CHALLENGE II
199 Frs EXCELLENCE 2.0 990 Frs IMAGINE VA 1990 Frs BARS & PIPE 2890 Frs BATTLE ISLE 240 Frs KINDWORDS 2.0 420 Frs IMAGINE 2.0 NC F 15 II 340 Frs INFOFILE 450 Frs CALIGARI 2.0 2990 Frs PERIPHERIQUES VIDEO 1 AMIGA 2000 W 2.0 + 1 HD 52 Mo + 1 écran 1083 S + 1 GENLOCK GST GOLD 40a 11.990 Frs nc GST 40 GST 40y c GST GOLD SPF inclus FADER 2290 Frs 2450 Frs LANGAGES 5500 Frs AMOS VF 490 Frs GSTASF 4350 Frs AMOS COMPILER 295 Frs GST GOLD PRO 7600 Frs AMOS 3d 375 Frs VITECH VIDEOMASTER 11990 Frs DEVPAC V2 810 Frs GST 2500 22900 Frs GFA BASIC 3.0 675 Frs GFA COMPILER 395 Frs TABLEUR 2.0 1990 Frs UP
GRADE Dpaint IV : Tél.
Il ê i Spétialz Vvm» Ext. Mém. Sans horloge 220 Frs CDTV (Clavier, drive ext., Ext. Mém. Avec horloge 512 k... 290 Frs Télécom, 2 titres, 1 cartouche) 6990 Frs Ext. Mém. 500 + 1 Mo 670 Frs Imprimante HP Deskjet 500 Ext. Mém. 500 1,5 Mo 990 Frs couleur jet d'encre 6990 Frs Ext. SIMMRAM 2 Mo ......850 Frs Station UNIX N°2 SY QUEST 44 Mo + cartouche. 4290 Frs 200 Mo 9 Mo ....32990 Frs Carte émuiateur Mac Amax II... 1990 Frs Scaner J105 1M DCTV .....4990 Frs + Deluxe Paint II+Touch ..2190 Frs AMIGA 3000 amiga 500 amiga 2000 2490
Frs 2990 Frs 3690 Frs 4990 Frs 220 Frs 5190 Frs 9990 Frs 4390 Frs A 3000 25 Mhz 50 Mo 2Mo 18350 Frs A 3000 Etudiant inclus 1960 50Mo 3Mo 22990 Frs A 3000 TOWER 100 Mo 27990 Frs PERIPHERIQUES 7990 Frs 9990 Frs 12990 Frs 14990 Frs 16390 Frs 22990 Frs 2890 Frs 850 Frs 5290 Frs 1890 Frs Nous consulter Carte Archos Avidéo 12 bits + AVPaint + Opéra 2390 Frs Carte Vortex Atonce+16 Mhz Moniteur Couleur 1083 S Moniteur Couleur 1084 S Carte GENLOCK A 2300 GENLOCK Y C A3000 Action Replay MKIII • A 500 595 Frs DCTV CARTE AT 80386 (20 mhz) IMPRIMANTES 2390 Frs 2100 Frs 2300 Frs 1990 Frs 2290 Frs 695 Frs
4990 Frs 5320 Frs Consultez nous A 2000 Publicités et photos non contractuelles - Les prix s'entendent TTC OUVEÂIK FORMULE FINANCEMENT BON DE COMMANDE AMIGA 3000 (25 mhz, 50 Mo 2 Mo) ' Mensualité 1000 Frs mois (assurance V.I.M. en plus) TEG 19,80%, barème CETELEM en vigueur à la date de parution AMIGA 2000 W 2.0 + 1 HCD GVP 52 Mo + 2 Mo RAM +1 Ecran 1083 S +1 Carte COMBO 322 (22 mhz 1 Mo) ' Mensualité 1000 Frs mois (assurantëV.I.M. en plus) TEG 19,80%, barème CETELEM en vigueur à la date de parution Adresse
: .„ ..... Ville: . Code Postal . Téléphone Carte accélératrice 40 mhz Qté Prix Montant SOUS TOTAL F TTC Livraison Express par COLISSIMO PORT 25 F TTC TOTAL F TTC Date Signature Appelez nous pour connaître les dernières PROMOS !!! *? !? “«55 a Tél : 20 55 99 80 (de 9 hOO à 19 hOO) A 500 (OFFRE LIMITÉE) A 500 Plus A 600 Nouveau A 600 20 Mo Extension mémoire sans horloge Extension mémoire avec horloge 512
k 290 Frs Extension mémoire 500 + 1 Mo 670 Frs Extension mémoire 500 1,5 Mo 990 Frs Lecteur externe 3'1 2 570 Frs Lecteur externe anti-virus 31 2 710 Frs Disques Durs ARCHOS (10 Mo de domaine public) ADD 500 + HD Quantum 52 Mo ext. 4 Mo 3390 Frs Ext. Mém. ADD 5001 Mo 500 Frs ¦ 2 Mo 950 Frs ¦ 4 Mo 1900 Frs DD PROTAR AD500 HD50 52 Mo 17ms (alim. Comp.) 3.890 Frs Disques Durs GVP HD 500 52 Mo 4390 Frs HD 500 52 Mo+ 2 Mo 5190 Frs HD 500 52 Mo + Carte PC 286 165 Mhz 6990 Frs CARTES ACCELERATRICES COMB0 322-22 Mhz-1Mo COMBO 322 -52 Mo-1Mo COMBO 340 - 40 Mhz - 4Mo COMBO 340 - 40 Mhz - 4Mo + 52 Mo
MERCURY 68040-50 Mhz GVP F40-50 Mhz 4Mo RAM 32 bits pour COMBO Extension SIMMRAM 2 Mo DD HCD 120 Mo Flicker Fixer DD 240 Mo Bas Prix A 2000 w 2.0 A 2000 + moniteur 1083 S + Disque Dur 52 Mo Disque Dur GVP HCD + 52Q 2M.
Pour un contre-remboursement ajouter 65 Frs.
à l'ordre de : Monnaie - 59 800 LILLE MandelTour est un programme convivial et puissant, destiné à permettre la découverte et Y exploration des fractales de Mandelbrot et de Julia, avec en prime une ouverture sur une variété de ces fractales fort peu connue à ce jour. Mais chut... ça, c'est la surprise.
Je vous ai déjà dit dans un entrefilet d9un numéro précédent d1 AmigaNews tout le bien que je pense de MandelTour. J'ai plaisir à vous le présenter un peu plus en détail aujourd’ hui, même si les premières lignes de Y article racontent une petite mésaventure.
Installation Un très bref coup d'oeil au texte d'introduction montre que l’installation sur disque dur est ultra-simple, allons-y de bon coeur. On recopie les fichiers de la disquette dans un tiroir ad hoc, on clique sur les icônes et hop! Un joli Mandelbrot apparaît, avec au centre, le texte "Bienvenue dans l’ensemble de Mandelbrot!".
Nous avons affaire à un auteur courtois.
Bon, un clic de droite de la souris, et... pas de menu en vue. Mais il y a dans le haut de l’écran une vague lueur blanche qui exprime comme un appel muet et pathétique. J’avance la souris sur le tapis, puis sur la table, mon bras droit en complète élongation et le nez dans l’écran (flûte, il va falloir renettoyer le filtre), et voilà que descend du plafond un morceau de menu. Ah.... S’il y en a un, il y en a d'autres. Je déplace mon bras à droite, lequel pousse la tasse de thé que ma charmante épouse vient de m'apporter. Heureusement, ladite tasse rencontre après 5 mm de glissade
l'imprimante qui se trouvait là, le mouvement n'a pas suffi à créer une vague telle que le liquide brûlant et surtout sucré se répande parmi les trucs divers que l'on trouve sur tout bureau d’AMIGAïde.
Quelle aventure! C’est alors que me revient, telle une image fulgurante, un mot que mon inconscient a enregistré au milieu d’une icône: OVERSCAN.
Eh oui, MandelTour s’ouvre en overs- can, et même en overscan sévère, soit 368x283, soit le maximum alloué par 20 AmigaNews Intuition sous 1.3. Je fais revenir l’écran du WorkBench à l’avant-plan, il est tout décalé en haut et à gauche. Aïe aïe aïe!
Le moniteur Commodore A1950, pourtant prévu pour l'Amiga puisque c’est lui qui doit équiper normalement le 3000. Ne permet pas l’affichage d’un overscan de cette largeur. Il n'y a pas de réglage par potentiomètre de l’amplitude horizontale, mais seulement un interrupteur à deux positions, la position "étroite" laissant une bande noire de chaque côté de l’image.
Sur mon vieux 1081, il y a des boutons de réglage des amplitudes horizontale et verticale sur la face arrière, j’espère qu’il en est de même sur les 1083 et 1084.
Mais comme nous le verrons plus loin, MandelTour permet parfaitement de s’accommoder de toutes les situations, et passée la surprise du début, on se rend compte de ce que l’overscan est un de ses points forts.
Documentation L’auteur de MandelTour, Charles Vassal lo, est aussi l’auteur de Lire Pic qui vous a été présenté dans AmigaNews de décembre. Inutile de dire que pour expliquer la technique de coloriage d’une image fractale, essentielle pour obtenir des résultats intéressants, le fait de disposer d'une documentation en couleurs est un atout considérable.
Charles Vassallo a pris le parti de créer un programme permettant l’obtention rapide de belles images par tout utilisateur même complètement illettré en mathématiques. C'est dire que la documentation comporte un strict minimum d’information mathématique, dont au demeurant l’illettré mentionné ci-dessus pourra parfaitement se passer.
Ceci ne veut pas dire que quelqu’un qui connaît déjà bien les fractales ne pourra pas trouver un intérêt certain dans ce programme. J’y reviendrai.
Utilisation Tout le plaisir d’une première rencontre avec la fractale de Mandelbrot réside dans l'exploration de l’image, par des zooms de plus en plus profonds, qui révèlent une infinie variété de motifs. On commence par zoomer n’importe où, puis, au hasard des découvertes, on affûte son pifomètre et on commence à trouver des choses vraiment intéressantes.
MandelTour est conçu vraiment pour cela et dans cette optique, c’est une réussite.
Je ne vais pas vous décrire les menus par le menu, ni même toutes les fonctions, mais plutôt mettre l’accent sur les originalités de ce programme.
On part de l’image classique du Mandelbrot "pur". En activant la fonction "Zoom avant", on voit apparaître une série de cadres rectangulaires gris. En encadrant approximativement un de ces cadres via un clic maintenu, on accède instantanément à un agrandissement correspondant au contenu de ce cadre. En effet, toute une série d’images précalculées sont fournies sur la disquette, chacune étant associée aux coordonnées d’un des cadres. Il y a donc une partie du travail d’exploration qui est déjà faite, et vous imaginez bien que Charles Vassallo n’a pas choisi ces zones au hasard.
A partir de n'importe quelle de ces images précalculées, on peut, par une fonction "Nouvelle image", faire un zoom sur une partie de l’écran, demander le calcul d’une nouvelle image, puis la jeter, ou demander qu’elle soit incorporée à la bibliothèque d'images précalculées. Vous pourrez donc mener votre exploration sans perdre de temps à recalculer des images intermédiaires, et sans à vous occuper de la gestion des fichiers, le programme le fait pour vous. A la limite, l’utilisateur n’a même pas besoin de savoir ce que c’est qu’un fichier! Il suffit de savoir manipuler une souris.
Un menu comporte une fonction "Show" qui permet d’afficher en séquence toutes les images de votre bibliothèque, et deux fonctions "Enlève Image" pour alléger la bibliothèque lorsque le disque dur se remplit (ça peut aller très vite; Charles vous conseille de réfléchir avant de sauver une image. Au début on a tendance à tout garder) et "Ajoute Image" pour ajouter une image venant par exemple d’une autre bibliothèque. Bien sûr, en l’absence certes regrettable mais fort compréhensible d’un disque dur, la gestion de la bibliothèque est possible sur disquettes.
Un des intérêts de ce système est la possibilité d’échanger des bibliothèques entre plusieurs utilisateurs, à condition bien évidemment d’avoir choisi le même format d’écran.
On peut bien sûr faire des images en mode haute résolution entrelacé (avec dans ce cas 16 couleurs), mais elles seront sauvées séparément et ne feront pas partie de la bibliothèque.
Fractales de Julia De manière à suivre la logique de l’auteur, pas d’explication ici de ce qu'est une fractale de Julia. Tout ce qu’il faut savoir pour le moment, c’est que ces images ont la propriété de changer complètement d’aspect en fonction d’un paramètre qui est la position d'un point dans la figure de Mandelbrot; on appelle ce point le point source.
En mode Julia, on clique sur un point de l’écran puis en répondant à quelques questions simples dans un requester, on obtient une image que l’on peut également stocker dans la bibliothèque. Sur l’image principale de la Mandelbrot, ou sur les images du catalogue, apparaissent des croix grises aux endroits où une image Julia a été calculée, puis sauvée et incorporée dans la bibliothèque.
La figure 1 donne un zoom sur un endroit de la fractale de Mandelbrot, la figure 2 montre une fractale de Julia obtenue en cliquant dans cette zone.
Et voilà, ce n’est pas plus difficile que ça!
La surprise: les Mandelbrot incomplets Mais je vous avais promis une surprise, elle est de taille.
Il y a dans le deuxième menu une fonction Mandelbrot Incomplet, avec 5 options possibles.
Les Mandelbrot Incomplets se choisissent comme pour les Julia, en définissant par un clic de souris un point source dans l’image d'un Mandelbrot normal. Seulement, les images obtenues sont assez déroutantes. En mode 1, on y aperçoit, selon la localisation du point source, une sorte de Mandelbrot normal, auquel il manque des morceaux, d’où leur nom (fig.3). Dans les autres modes, les distorsions deviennent encore plus fortes, des formes très étranges apparaissent, mais toujours avec des réminiscences de certains aspects de la fractale de Mandelbrot ou de Julia, plus ou moins distordus
et mélangés (fig.4). En fait nous sommes en train de nous promener dans un espace à quatre dimensions. Je ne développerai pas cet aspect des choses sous l’angle mathématique, il n’y a d’ailleurs pas beaucoup de littérature à ce sujet. Par contre, j’ai trouvé quelqu’un à interviewer sur ce sujet, il s’agit de Serge Hammouche, qui a étudié les fractales pour raisons professionnelles, et a d’ailleurs contribué par ses suggestions à la conception de MandelTour tel qu’il se présente à nous aujourd’hui.
Nous aurons donc un peu plus tard dans Amiga-News des indications fort intéressantes sur l’interprétation de ces images et l’exploration des espaces à 4 dimensions en général. Ce domaine d’investigation n’a pas vraiment été abordé sérieusement dans la communauté Amiga.
Mais même sans interprétation mathématique, vous en avez pour des soirées à faire des découvertes.
MandelTour calcule ses images de base très vite. Néanmoins, il vient un moment où il faut augmenter le nombre d’itérations, le nombre de chiffres significatifs ou la résolution de l’écran pour obtenir suffisamment de détails et là, ça devient plus long. Sur une machine non accélérée, il y a des images qui prennent plusieurs heures à sortir. C’est là qu’on apprécie les capacités de l’Amiga en multitâche. Pendant que vous faites votre courrier, ou toute autre chose qui ne risque pas de planter la machine ou d’imposer un reboot en fin d’exercice (la plupart des jeux, malheureusement),
MandelTour ronronne gentiment en arrière-plan. Ça marche d’autant mieux qu’il est lancé avec une priorité comme -5 par exemple. MandelTour peut calculer sur 32, 48 ou 64 bits, ce dernier chiffre correspondant à 15 décimales, ce qui permet des zooms profonds.
Attendez, il y en a encore... Animations MandelTour vous permettra sans aucune difficulté de créer des animations.
On peut créer une animation, soit en demandant un zoom entre deux cadres à l’intérieur d’une même image, soit lorsqu’il s’agit d’une Julia ou d’un Man- delbrot Incomplet, entre deux points sources. C’est très facile à faire, on est guidé par des instructions données par le programme. Pour gagner de la place, on peut demander que les images soient exécutées en petit format, par exemple un quart de l’écran. MandelTour n’assemble pas l’animation, il faut le faire via un programme comme DpaintIV ou Animbuild.
Mais la fonction Animation a un autre intérêt, qui est tout simplement de faire de l’exploration automatique. Dans une zone critique, comme au voisinage de la frontière, on peut demander à MandelTour de calculer une dizaine d’images Julia et voir comment elles changent de forme. Pendant ce temps, on fait autre chose, et quand c’est fini, l’examen des images l’une après l’autre permet d’identifier le meilleur point source.
Il y a tout de même une limitation: on ne peut animer qu’entre deux cadres ou entre deux points sources d’une même image. Ceci limite évidemment l’amplitude du zoom que l’on peut faire.
Coloriage L’intérêt et la lisibilité d’une image fractale dépendent énormément de la gestion des couleurs. MandelTour offre des possibilités de coloriage des images exclusives. Ceci d’ailleurs sans la moindre difficulté pour le débutant, car la méthode de coloriage par défaut est très performante, et elle donnera très souvent les meilleurs résultats en absolu.
Nous savons déjà (voir ’article sur les fractales du numéro de décembre) que nous donnons à chaque pixel de l’écran une couleur qui dépend du nombre d’itérations qu’il a fallu effectuer pour que le module d’une fonction zn = zn-1A2 +C dépasse un certaine valeur. Chaque couleur représente donc une bande comprise entre deux courbes de niveau.
Dans la tache noire centrale de l’image du MandeIbrot pur, cette valeur n’a pas été atteinte et on s’est arrêté après un nombre arbitraire d’itérations, par exemple 1000.
C’est un plateau.
Charles Vassallo a une image très parlante pour présenter ce coloriage. Plus on est près de la tache centrale, plus on a dû faire d’itérations, plus on est dans une zone "chaude". A contrario, plus on s’éloigne, moins il a fallu faire d’itérations, on est dans une zone "froide". Il a donc choisi une palette de base qui va du bleu foncé au blanc en passant par le rouge, l’orange et le jaune.
Mais voilà, ce n’est pas si simple. Plus on s’approche de la tâche centrale, plus le nombre d’itérations grimpe vite, les lignes de niveau se resserrent, et une grosse partie de ces niveaux ne concerne qu’une bande assez étroite autour du plateau. Pour faire meilleur usage de la palette de couleurs, MandelTour s’arrange pour qu’il y ait à peu près autant de pixels dans chaque bande de couleur. Ceci améliore considérablement l’aspect des images.
Il y a encore mieux. Seulement, c’est assez complexe à décrire, alors que cela se comprend tout seul en faisant la manip, très clairement expliquée dans la doc en couleurs. J’irai donc très vite. Pour économiser les couleurs et les réserver aux zones les plus intéressantes, ou pour donner à certaines zones l’aspect typique en zébrures, sans utiliser plus que les 32 ou 16 couleurs disponibles, on peut utiliser un mode de coloriage cyclique, qui va, par exemple, à l’aide de 3 couleurs, colorer une zone en 15 zébrures, ce qui aurait autrement nécessité 12 couleurs additionnelles.
On arrive ainsi, avec les 32 couleurs du mode basse résolution, à obtenir des images comme on en trouve dans les ouvrages spécialisés et qui ont été calculées avec 256 couleurs ou plus. En outre, dans la zone "chaude" de l’image, une bande de couleurs représente un certain nombre de niveaux. MandelTour offre la possibilité de resegmenter cette bande en utilisant les couleurs précédentes. La figure 5 (voir p. 75) montre une image en 16 couleurs, sans recoloriage. Le coloriage par défaut a déjà fait apparaître une segmentation dans les zones basses, on voit bien qu’il y a plus de 16 bandes
dans l’image. Pour tracer la figure 6 (voir p. 75), on a pris les dix premières bandes, qu’on a segmentées en faisant alterner deux couleurs. L’augmentation du nombre des couleurs disponibles pour les zones hautes a pour résultat un bien meilleur détail. De plus, on a effectué une segmen- ESAT SOFTWARE Editions SPACK... vers le Multi Média fin de proposer un logiciel hors du commun, nous avons préféré retardé de quelques semaines sa date de commercialisation.
Nous savons que vous apprécierez les améliorations techniques apportées à ce logiciel de création de démos, qui transcende sa finalité première, pour proposer de vastes possibilités qui n’auront pour seules limites que votre imagination.
Pour vous aider à partager notre désir de toujours proposer plus de techniques et plus d’innovations, voici quelques caractéristiques nouvelles implémentées dans le logiciel.
L’inscrustation vidéo est désormais possible.
SPACK se synchronise automatiquement sur la source GenLock.
L’ouverture vers de nouveaux formats de musiques, car SPACK permet de charger en Externe de nouveaux types de Players musicaux.
Une création sans limite grâce à la possibilté d’inclure dans SPACK vos propres routines d’animations.
D es routines Externes seront livrées avec la version PROFESSIONAL de SPACK.
Ces routines permettent d’étendre les capacités intrinsèques du logiciel Des Editeurs pour vous permettre de créer vos objets 3D, vos VectorBalls, vos parcours de Bobs, vos trajectoires de scrolling, vos courbes de rasters verticaux.
Des quantités de fontes couleurs pour les scrollings et les logos. Des exemples de bobs, de sprites, sans oublier les musiques... Extrêmement facile d’utilisation, car entièrement géré à la souris (icônes), SPACK utilise le format IFF pour toutes ses données graphiques.
Si vous ne pouvez plus patienter, vous pouvez commander à notre adresse, le logiciel en version limitée (sans sauvegarde possible) contre la somme de 50 francs... FSAT SOI-1 A APF FrIHions KS-.S7 ri ip rit i Tonrii i 33000 RnrHpm iy tation en deux de la bande la plus haute (la bande blanche, en deux couleurs). Ceci fait également apparaître des détails supplémentaires. Mais comme le dit fort justement l’auteur dans la notice sur le recoloriage, il faut s’en méfier. Les détails réels dans cette zone étant plus petits qu'un pixel, on a en fait un effet de moirage. Ce dernier améliore
l'image mais n’apporte pas plus d’informations. Encore une fois, aucun calcul à faire, il n’y a qu’à suivre les indications du programme.
Il y a tout de même un point auquel il faut faire très attention: La séquence de recoloriage comporte de nombreuses étapes et on fait facilement des erreurs. Par exemple, les fonctions de recoloriage ne sont disponibles que juste après le calcul de l'image, car les données brutes sont stockées dans un fichier nommé "iter" qui est en RAM et qui est effacé dès qu’on lance un nouveau calcul.
Ceci fait que si, non satisfait du recoloriage d’une image, vous répondez NON à la question "Faut-il sauver cette image ?", tout disparaît. Si vous répondez OUI, l’image est sauvée mais elle écrase sur le disque toute image résultant d’une tentative précédente de recoloriage de la même image. Si donc vous voulez sauver plusieurs étapes successives dans un recoloriage, utilisez l’option VOIR du requester de recoloriage, qui fait disparaître le requester, et sauvez l’image au moyen d'un utilitaire de sauvergarde d’écran comme GraphicDump ou Grabbit.
Je n’ai trouvé dans tout cela qu’un (petit) piège: si vous demandez le calcul d’une image en haute résolution avec des couleurs foncées dans le bas de la palette, les requesters ne sont plus lisibles.
Mais encore une fois, le débutant n’a pas à s’effrayer de cela, le coloriage par défaut est vraiment très performant.
Enfin, il faut signaler l’existence d'une palette automatique qui colore l'image selon une quasi infinité de palettes choisies selon un mode partiellement aléatoire, qui défilent à vitesse réglable, que l'on arrête par la barre d’espace, laquelle permet alors de revenir sur les 20 dernières palettes qui ont défilé. De plus il y a 9 répartitions de couleurs prédéfinies accessibles en pressant les touches de 1 à 9.
Ceci permet de trouver à coup sûr la palette qui optimisera vos images.
Tout ceci est bien expliqué dans la doc, et constitue un ensemble absolument unique dans les programmes de tracé de frac- tales sur Amiga.
A qui est destiné MandelTour?
Toute la convivialité ainsi que le peu de considérations mathématiques dans la documentation, veullent-ils dire que MandelTour est réservé aux débutants ? Certainement pas. Je ne suis pas un expert en fractales; néanmoins, je vais installer sur mon Amiga quelque chose qui me permette de traiter facilement les variables complexes, car il y a un moment dans la progression où pour comprendre ce qui se passe, il devient indispensable de faire des calculs sur des variables complexes. Malgré cela, MandelTour restera pour moi un outil d'investigation très intéressant en matière de fractales
de MandeIbrot et Julia. En effet, l'auteur a bien voulu insérer dans le programme, très discrètement pour ne pas nuire à sa convivialité, la possibilité de lire les paramètres d’une image et introduire des coordonnées au clavier lorsque l’approche à la souris n’est pas assez précise.
Retour sur Toverscan Si vous voulez utiliser MandelTour dans son overscan natif, procurez-vous auprès de Serge sa disquette "*Utils 7*" qui comporte entre autres choses toutes les explications et les utilitaires nécessaires pour utiliser au mieux les possibilités de l’Amiga en Overscan sans problèmes de cadrage, et recentrer instantanément les autres écrans lorsque vous y retournez alors que MandelTour fonctionne.
Sinon, vous avez la possibilité de modifier selon les instructions simples de la doc le fichier d’initialisation de MandelTour pour que le programme s'ouvre en 320x256, et de refaire votre bibliothèque (après avoir sauvé l'originale, bien sûr). Ce n’est ni très long ni très difficile.
Et pour un peu j’allais oublier de signaler que MandelTour permet de réaliser des images jusqu’à une dimension de 1000x800 en 32 couleurs, à condition d’avoir assez de mémoire. On ne peut évidemment pas les afficher directement sur Vamiga, mais grâce à un programme comme Mostra, vous pourrez les regarder en les faisant défiler au moyen des touches de curseur. Par contre, vous pourrez les faire sortir en 24x36 par exemple par des ateliers spécialisés (Serge utilise les services de Tecsoft, les photos obtenues sont vraiment très belles).
Conclusion Des critiques? Non, pas vraiment.
Etonnant, non?
Charles Vassallo a écrit MandelTour pour permettre à tout un chacun d’explorer les fractales de Mande Ibrot et de Julia, en obtenant très vite des résultats encourageants, sans aucune connaissance des mathématiques, via une interface simple et conviviale. Ce qui n’exclut pas des explorations poussées et l’obtention d’images très sophistiquées.
Ce but a été parfaitement atteint, et, dans cette optique précise, MandelTour n'a pas d’équivalent dans le Domaine Public de l’Amiga. Ceci d’autant plus qu’il offre à l’utilisateur une possibilité de s’échapper dans le monde insolite et grandiose de l’espace à 4 dimensions, ce qui est également, sauf erreur de ma part, une rareté dans le DP Amiga.
Il n'est pas impossible que Charles nous concocte dans un avenir assez indéfini une version offrant encore plus de possibilités. Mais comme ce n'est vraiment pas pour tout de suite, n’attendez pas pour commander chez Serge Hammouche les deux disquettes de MandelTour pour 70F.
Vous ne le regretterez pas.
Pierre Ardichvili Draw4D Draw4D-PRO AMIGANEWS VIDEO -rubrique dirigée par Jean Luc Faubert Qui n’ a pas rêvé d'un logiciel 3D disposant d'un modeleur intuitif plus proche du dessin artistique que de la création industrielle, d'un apprentissage rapide sans "prise de tête", offrant de façon conviviale tous les outils pour une création sophistiquée, avec en prime des temps de calcul supersoniques même avec un 68000? Ce logiciel existe je l’ai rencontré. Draw4D-PRO de la société américaine ADSPEC Programming va réconcilier bon nombre d’entre vous avec la 3D, pour qui jusqu’à présent la création
tridimensionnelle était synonyme d’angoisse et de frustration.
Vous avez sans doute déjà entendu parler du petit frère de Draw4D-PRO, Draw4D qui était un logiciel 3D dédié surtout à la PAO (et oui ça existe), permettant de créer des objets que l'on pouvait ensuite importer dans un logiciel de mise en page, mais qui était limité au niveau du rendu final des images (type Videoscape 1ère génération).
Il a subi un important "lifting" pour se hisser au niveau des grands de la création d'images de synthèse sur Amiga dédié à la vidéo pao et son suffixe PRO n’est pas là pour la frime comme pour bon nombre de programmes que je ne citerai pas.
Le Modeleur C’est sans aucun doute le modeleur le plus convivial et le plus intuitif (avec celui de Caligari) que l'on puisse trouver à l'heure actuelle. La visualisation de votre scène se fait dans une seule fenêtre avec au choix la vision en perspective ou la visu habituelle de tout programme 3D suivant l’axe des x, des y ou des z. Mais la nouveauté c’est la possibilité de contrôler, en temps réel, l'angle de vue vous permettant de passer de la vision "plate" à la vision en perspective animée. Il vous suffit pour cela d’utiliser le clavier numérique avec lequel vous choisissez en temps
réel l'angle et la vitesse de rotation. La scène se met alors en mouvement vous permettant de choisir l’angle de vue idéal, pour vos retouches ou pour le calcul de votre image finale. C’est superbe et d’une facilité enfantine.
Vous pouvez créer vos objets à main levée point par point (minimum trois, maxi infini) ou par l’intermédiaire d’un générateur de rectangle, grille, triangle, arc, paramétrable vous permettant la création d’un nombre infini de formes que vous pouvez ensuite retoucher à loisir point par point (ajout, suppression, déplacement). On retrouve évidemment les outils de base tel que copie, zoom, miroir, changement de taille, rotation, groupement d'objets, extrude, aimant, sweep,... ainsi qu’un très puissant outil appelé "Pipe extrusion" permettant la création rapide de forme complexe (voir exemple).
Toutes ces options sont paramétrables et l'on peut sauvegarder nos réglages préférés qui seront par la suite les paramètres par défauts. Lors de la création de scènes complexes on peut faire disparaître à sa convenance certaines parties pour faciliter le traitement d'un endroit déterminé et un mode fantôme facilite les déplacements d'objets "lourds".
Au texte toutes les modifications précitées.
Rien d'exceptionnel me direz-vous. Là ou cela devient intéressant, c'est que l'on peut sauver les lettres après modifications permettant ainsi la création de fonts personnalisées. Si vous m’avez suivi dans mon explication vous avez peut être déjà pensé à une autre utilisation, la création de primitives en 2D ou 3D.
AMIGANEWS VIDEO - TEST DRAW4D-PRO Et oui c'est blessipo. Rien ne vous empêche de remplacer les lettres par des objets que vous pourrez ensuite simple touche.
Mations sophistiquées et la mise en oeuvre est très rapide grâce à un "preview" en temps réel en mode fil de fer que l’on peut d'ailleurs sauvegarder. La mise au point des animations est encore une fois très conviviale, toute modification étant répercutée immédiatement. D'autres options tel que la création de métamorphes et F apparition disparition progressive d’objets (fade in, fade out) permettent des effets saisissants.
La seule limitation, avec la version 1.1 que j’ai testée, est que pour le moment les trajectoires ne sont applicables qu'aux objet. La caméra est fixe. Une option "eye path" permettant les mouvements de caméra est quand même implantée mais utilisable seulement en rendu "fil de fer" Lyéditeur de fonts Là encore, la simplicité de création est de mise. Après avoir chargé une des fonts fournies avec le programme, un requester apparaît dans lequel on tape notre texte.
On définit sa position et l'espacement entre les lettres. C’est tout. Une fois en place dans le modeleur on peut faire subir Ly animation Elle utilise la technique des trajectoires (path). N’importe quel polygone peut être apparenté à un "path" et on utilise pour les créer les même outils que pour la création des objets. Plusieurs "paths" peuvent être liés hiérarchiquement pour créer des anicouleur. La programmation de cette option ne sera finalisée qu'à partir de la version
2. 0 qui ne saurait tarder.
Le rendu La technique utilisée pour le rendu des images n’est pas le "ray tracing" comme bon nombre de logiciels 3D car trop Ion- gue en temps de calcul. Draw4D-Pro utilise les algorithmes de "Gouraud" et de "Phong" qui à la différence du "ray trac- ing" calcule les intensités lumineuses non pas pour chaque pixel de l'objet mais pour chaque polygone composant l’objet. Cela permet d’avoir des temps de calcul raisonnables même avec un 68000, surtout quand il s’agit d’animation. Le choix entre les deux méthodes, qui peuvent cohabiter dans une même scène, est à votre convenance sachant que le
rendu "Phong" est d’une qualité supérieure au rendu "Gouraud".
Cependant, il demande cinq à six fois plus de temps.
Les images peuvent avoir des tailles allant jusqu’à 1024x1024 avec un choix de couleurs de 2 à 16 millions, le mode DCTV est directement exploitable. Pour l’éclairage général d'une scène, on dispose d’une lumière ambiante et de deux lumière globales paramétrables ainsi qu’un nombre de lampes illimité qui peuvent s’ajouter ou se substituer à l’éclairage global. Ces lampes peuvent changer de couleur et d'intensité pendant une animation. On peut habiller le fond de la scène et appliquer des textures sur les objets en utilisant n’importe quelle image IFF (1 à 24bits).
Des effets de transparence et de lumière sont directement applicables sur ces images. Le mapping est d'une rapidité à couper le souffle. Du jamais vu sur Amiga à ma connaissance.
DRAW4D-PR0 En plus des sauvegardes image et anim5 IFF, on peut sauver au format DCTV ainsi qu’au format clip art de Pro- Draw (voir titre et illustration en fil de fer) en 24bits ou 256 niveaux de gris.
Conclusion Enfin un programme de 3D convivial, rapide, utilisable avec n’importe quel Amiga, la seule restriction étant la taille minimum de la mémoire 2Meg. Cependant on peut faire de l’image convenablement, et même 2D avec moins. Le programme fonctionne en 1.3 et 2.0. Le package comprend six disquettes version 68000 68030, textures, fonts, objets et de nombreux exemples permettant un apprentissage facile et progressif. Il y a aussi des utilitaires permettant la conversion Draw4D Draw4D-PRO et un très intéressant convertisseur Videoscape Draw4D-PRO qui associé à InterChange ou Pixel3D
vous permet de récupérer pratiquement tous les formats 3D existant à ce jour (Sculpt, Imagine, Silver...). La société ADSPEC Programming édite une newsletter ProMaster disponible par abonnement (4 numéros an 60SUS). Elle est remplie de trucs et astuces avec disquette des fichiers exemples. Indispensable car très bien faite. La documentation est elle aussi très bien faite quoiqu’en américain (pour le moment le programme n’est pas importé en France ???)
Je tiens à remercier au nom du journal, Greg Gorby et son équipe qui nous ont permis de tester leur produit. J'espère que celui-ci sera rapidement disponible en France.
Jean lue FAUBERT Prix: 349$ US ADSPEC Programming 1405 North Ellsworth Ave., P.O.Box 13 SALEM, Ohio 44460 Tel: (216)337-3325 Cette version de TVPaint nous offi'e nombre de nouveautés très intéressantes et s'appliquant directement sur la carte Avideo24. Le gros défaut de cette carte est sa lenteur lors de Y emploi des premiers logiciels de dessin ; que ce soit le petit programme livré avec, ou même la première version de TVPaint.
Avec TVPaint 1.6 cela s améliore très sensiblement.
De plus tout est pratiquement disponible en matière de dessin et de création graphique sur Amiga avec en plus la convivialité de ce logiciel très bien conçu.
TVPaint 1.6 Effectivement une accélération du traitement et de la manipulation des outils est vraiment constatée. A savoir si c'est 40%, je n'ai pas mesuré.
Désormais iA Video 24 semble avoir trouvé un logi ciel de dessin pouvant exploiter ses capacités.
TVPaint travaille sur l'AVi- deo en mode 12 bits ou 6 bits lors de l'utilisation de tous ses outils et un affichage en 24 bits une fois l'action terminée. Ceci expliquera, pour une partie, la nouvelle vitesse du logiciel.
Comme on l'a vu pour d'autres cartes, cette manipulation semble la plus adaptée lorsque, coté matériel, le maximum pour accélérer le traitement a été fait.
Avant l'utilisation du programme n'oublions pas de connecter le petit dongle (clé électronique) sur la prise drive de Vamiga (ou sur le dernier lecteur externe). Ce type de protection semble le plus sûr et il est souvent employé dans le milieu professionnel: rarement sur Amiga.
On pourrait décrire toutes les fonctions de TVPaint mais cela reviendrait à décrire la documentation qui est très bien réalisée en Français. Le logiciel lui étant en Anglais. Le mieux sera de se reporter à la page suivant pour se faire une idée des différents écrans de choix disponibles sur le logiciel.
Principaux écrans de TVPaint vl.6 NDLR: cette page représentant les écrans de sélection visible sur TV Paint n'est pas un montage de photos d'écran, mais une copie des écrans TV Paint, réalisée avec TV Paint par l’auteur de l’article.
? | Cycle mml (hd mi |B m ¦' y Invert Free Smooth Show | CYCLE: | BRUSH: -»! X I OK
- ------ 0 [ TraisionJ TV Pa lit
• Color SIZE : -| 12 +| .. ol Gridding |
Origin: X J 0 +1 Y 0+j Sizt: ’i~ê ¦ Width d : 20 +J m Height 20
jfJ Ad jus t || 1 Cancel OK o A ?
* RE DO UN DO SiZE Double Vert Si "I - Flip Hor Jd Flip Vert
Rotate 98 Help ? I Disk fWmiffiWlill'i m Load ¦M Hfliiliipsif
Save MODE : p DELTA 1LBM i ; Pictcone Brush Palette Spare
Screen: wmmmmÊimmmmmBmmmmmmmm Swap | Copy To of Alpha Kiil
Other Screen Set 1 Clear Arexx Dos command Show Save Command
Invert Smooth mm i Alpha Chanel | F8 | Coordinates I 1 “ Add
Stencil mmsmm . ..... wmmm m Sub Stencil Display 6 bits 1 | Add
Spare Display 12 bits 2 ( Merge Screens Display 24 bits 3 |
With Alpha Smooth Blur 'F2 Smear F3 Shade F5 Colorize F6
Ditherring Function Handle Auto Hi X!
Undo Mode: Mo si. System Quelques particularités Ce logiciel (version Avideo) souffre cependant de quelques particularités dues essentiellement à la carte. Il est dommage que le programme n’offre pas la possibilité de visualiser directement un dégradé en 24 bits lors de sa conception mais seulement en 12 bits. On est donc obligé d’attendre la fin du traitement pour voir le résultat final en 24 bits.
Le même problème existe pour le mixeur de couleurs qui lui aussi travaille en 12 bits. La sélection individuelle des couleurs sur une image se fait elle aussi lorsque l’image est affichée en mode 12 bits et non 24 bits. Même si la manipulation interne de l’image s’effectue sur 24 bits, ces contraintes de travail en 12 bits limitent un peu la puissance de TVPaint sur ’Avideo 24. N’oublions pas, aussi, que TVPaint ne tournent que sur les machines accélérées par l’ajout d’un procésseur 68020 ou 68030.
Quoi qu’il en soit, TVPaint 1.6 pour Avideo bénéficie de tous les outils et toutes les dernières améliorations disponibles sur les autres cartes plus onéreuses.
La manipulation générale est assez surprenante au début: Le déplacement de la souris est un peu saccadé tant qu’une action avec un outil n’est pas engagée; alors le mouvement devient normal, donc plus souple.
Avec un peu d’habitude et de manipulations, on peut oublier ce problème.
TVPaint V 1.6 est la meilleure réussite de logiciel de paint sur AVIdeo 24 et cette carte peut commencer à devenir intéressante pour cet emploi (compte tenu également de ce qui a été dit plus haut)).
Les nouveautés 1.6 Ces améliorations concernent principalement les formats de fichier et l’emploi intelligent de AREXX, ce qui offre des possibilités nouvelles.
Côté Fichiers, voici ce que l’on trouve sur la version Avidéo 24:
• Format ILBM: Normal c’est VIFE avec une profondeur de 1 à 24
bits avec en plus le format HAM et Half-Brite.
• Format DEEP: Format particulier de chargement et de sauvegarde
plus rapide que lors de la compression et décompression IEE.
• Format DELTA: Format de compression très puissant mais
engendrant une perte d’informations lors de son codage
particulier, perte souvent peu ou pas visible.
• Format TGA: Le format TGA provient des cartes graphiques
Targa Vista très populaires dans le milieu professionnel PC ou
Mac. Profondeur de 8 à 32 bits.
• Format Rendition: Format particulier provenant de CALIGARI.
• Format JPEG: On a gardé le meilleur pour la fin. En effet, le
format JPEG est réputé et assez exceptionnel pour ce qui est de
la compression des données. Son algorithme de compression en
fait un des meilleurs du moment. Tout comme pour le DELTA, il
existe une certaine perte d’informations mais très minime,
surtout avec des réglages compris entre 80 et 100.
Comme exemple une image IEF 24 bits de 973 Ko s’est trouvée réduite à 228 Ko avec un réglage à 100 (minimum de perte).
Côté AREXX, on pourra désormais piloter totalement les outils de TVPaint 1.6 grâce au script de ce langage. Arexx a pour but de faciliter la vie à l’utilisateur en faisant automatiquement les taches que l’on lui attribue. Son intérêt se trouve lors de tâches répétitives ou lors de la création de macro-commandes regroupant des séries de commandes.
Un petit exemple: Traçons un cercle rempli avec la couleur en cours address ’rexx_TVPaint’ tv_menuoff tv_clear tv_pen 1 tv_circle 200 200 100 0 Notons que tous les outils possèdent leur commande et que bien entendu TVPaint et Arexx sont multitâches.
N’oublions pas que TV-Paint 1.6 sur Avideo 24 nécessite obligatoirement une machine possédant un 68020 (ou 68030) avec un minimum de 6 Mo de RAM pour profiter du UNDO et autres manipulations intéressantes comme la transparence entre deux images... En conclusion TV-Paint semble devenir un programme incontournable dans l’univers des cartes 24 bits sur Amiga. De par sa conception il est déjà performant, complet et respecte l’environnement Amiga. Un utilisateur de Dpaint, ou autre painter Amiga, n’aura pratiquement pas besoin de regarder la documentation pour rentrer dans TV- Paint. Toutes
les principaux outils sont présents pour vous faciliter la tâche. Un petit regret quant à la sélection et mixage des couleurs uniquement en 12 bits (bien que le résultat soit en 24). Ceci sera sûrement corrigé dans les futures versions.
La page suivante essaye de résumer les écrans de sélection visibles sur TV Paint
1. 6. Comme on peut le constater c’est du bon travail qui à été
réalisé par l’équipe de Tecsoft. De plus ce logiciel est
disponible sur Harlequin, VD2001, GVP IV24 et maintenant sur
Avideo 24 et 12 ce qui fait de lui un standard et donc pas de
dépaysement lorsque l’on passe de l'une de ces cartes à
l’autre; le programme est le même.
Pour terminer faisons le point sur le prix du "package" TV-Paint 1.6 et Avideo
24. Le prix de l’AVideo 24 est désormais de 4490F et le logiciel
TV-Paint 1.6 est à 2390F. Le tout faisant un prix TTC de
6880F. Un Package est prévu sous le nom de AVIDEO PRO
proposant une Avideo 24 et TV-Paint 1.6 au prix de 6290F TTC.
Un autre pour bientôt proposera les deux produits plus un
logiciel d’animation, mais on n’en sait pas plus pour le
moment.
Eric Laffont TV-Paint 1.6 est créé et distribué parTECSOFT, 19 rue du pont des Loges, 57000 Metz, tél 87 74 33 27, et aussi distribué par Avancée, Paris (tél
(1) 45-45-00-50, FAX 45-45-00-46).
TEL: (1)60 13 99 18 18 rue du Dr Roux 91160 LONGJUMEAU du lundi au vendredi Vente par correspondance uniquement A3000 25 Mhz, Wb 2.0, DD 52 Mo, 2 Mo ram, multisync ... 21900 F Les contrôleurs ADD d’Archos grâce à leur haute intégration dans un monochip en technologie CMOS à 1,2 pm affichent les meilleures performances du marché (tests DiskSpeed et DiskPerf). 100% français. Robustes et éprouvés : 4 ans d’expérience sur des bornes interactives fonctionnant nuit et jour. Supportent les fonctions SCSI Direct de Commodore et sont gérés avec l’outil standard du 2.0, "HdToolBox". Extension mémoire de
0 à 4 Mo. 7 périphériques SCSI. Autoboot 1.3 et 2.0 en FFS. ADD500 s’intégre parfaitement dans la ligne de l'Amiga. Technologie à très faible consommation sans alimentation externe.
MEMOIRES POUR ADD KIT 512 Ko 250 F KIT 2 Mo . 900 F KIT 1 Mo ... 500 F KIT 4 Mo 1700 F EXTENSION MEMOIRE A2000 PROMOTION STATION A2000 compacte, 2 Mo extensible à 8 par palier de 2 Mo : 2 Mo .1190 F 6 Mo .2790 F 4 Mo .1990 F 8 Mo .3590 F A2000 + moniteur+ DD SCSI 20 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo ... 8690 F A2000 + moniteur+ DD SCSI 52 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo ... 9490 F A2000 + moniteur DD SCS1105 Mo + ext. Mémoire 0 à 4 Mo 10690 F A2000 .... 5190 F A2000 + moniteur ...6890
F ¦: DISQUES ÆMQV 'SYQUEST !
SQ555,20 ms, cartouche 44 Mo comprise SQ5110,20ms, cartouche 88 Mo comprise interne ..... ... 3390 F externe ..4390 F interne . 5390 F externe 6390 F AMIGA 500 + A500 +, DD SCSI 52 Mo, 0-4 Mo ram, 2 Mo chip ram 6890 F A500 +, 1 Mo chip ram . 2990 F A500 +, Multistart 1.3 ... 3590 F NOUVEAU : CARTE AVIDE012 ET AVIDE024 Painter 24 bits professionnel.
Palette graphique pour créer ou retoucher des images 24 bits: travail sur 2 écrans à la fois, effets de colorisation, de lissage, d'ombre, de densité, cyclage, dégradé et mélange de couleurs TVPAINT AVIDEO ...... 2390 F AVIDEO + TVPAINT 6290 F Une merveille d'intégration pour 4096 et 16 millions de couleurs en HIRES OVERSCAN (768 ' 580) dans un mode d'affichage standard (rien à voir avec du HAM étendu ou un bricolage du signal vidéo composite). Compatibles avec tous les flickers fixers et genlocks internes et externes : trois niveaux d’inscrustation possibles. S'installe à la place de
Denise. Workbench en transparence. 100 % français. Accepte tous les formats de l’Amiga plus les formats IFF ILBM en 12,15,18,21 et 24 bits. Interfaces AmigaDOS et AREXX.
Logiciel de dessin AVPaint fourni en standard avec le logiciel d'animation OPERA. Possibilité de "double buffering” 2x12 bits sur I Avideo 24 pour animation jusqu’à 17,5 images sec. Contrôleur de disque spécial d'ARCHOS pour des animations "direct to disk" jusqu’à 2 Mo sec. Sortie simultanée sur deux écrans pour Avideo24: un écran vidéo 24 bits et l’écran Amiga avec flicker fixer en 12 bits.
De nombreux logiciels de la PAO au 3D compatibles Avideo.
4 AVIDEO 12 2490 F AVIDEO 24 ...4490 F LA VEDETTE DES CARTES ACCELERATRICES ALLEMANDES A500......2790 F A500 + moniteur 4790 F CADEAU : EXTENSION MEMOIRE 512 Ko !
PROFESSIONAL TURBO-SYSTEM POUR A500 ETA2000 Installation interne aisée à la place du MC68000. Compatible 1.3 et 2.0. Extension ram 32 bits 1 Mo ou 4 Mo. MMU avec boot sur le Kickstart 32 bits. Mémoire-cache accédant à tout l’espace mémoire Amiga.
Professional-030, MC68030, 24 Mhz, MC68882,1 Mo ram 32 bits ...5690 F Professional-030, MC68030, 24 Mhz, MC68882,4 Mo ram 32 bits ...7690 F Professional-3000, MC68030, 40 Mhz, MC68882, 4 Mo 60ns 13990 F TESTS DE LA PRESSE ALLEMANDE : Amiga Spezial 03 91 : TRES BON, Amiga Kickstart 09 91 : TRES BON, AMIGA-LIVE M&T 09 91 : BON EXTENS. MEMOIRE A500 sans horloge 240 F avec horloge ....280 F Extension mémoire 1,5 Mo .. 950 F DD (seul) SCSI Seagate 20 Mo .1490 F DD (seul) SCSI Quantum 52
Mo ..2090 F DD (seul) SCSI Quantum 105 Mo 3190 F DD (seul) SCSI Quantum 210 Mo 5490 F A2286 : Carte AT, 1 Mo ram, lect5"1 4, DOS 4.01.... 4890 F KCS Power PC board, version A500 et A500+ ..2190 F, KCS version A2000 et A3000 .... 2740 F MEMOIRES COMPOSANTS Boîtiers DIP ou ZIP, (256 Kb*4 ou 1 Mb*4), le Mo 500 F Agnus! MO....520 F Rom1.3 ...199 F 8520 ... 120 F interne (A500) 530 F interne (A2000)......650 F externe.... 590 F +blitz, anticlic, antivirus.....700 F
Tous nos prix sont TTC. Offres valables dans la limite des stocks disponibles. Matériel garantil an Frais de port 60 F sauf machines (ne) 1 NOM BON DE COMMANDE A RETOURNER A FBI, 18 RUE DU DR ROUX, 91160 LONGJUMEAU TEL : (1) 60 13 99 18 ADRESSE DESIGNATION QTE MONTANT CODE POSTAL VILLE Règlement à la commande ou en contre-remboursement par carte bleue N‘I I I I I I I I I I I I I I I I frais de port i Date de validité I_I_11_L J DATE SIGNATURE TOTAL Le principe En effet, la carte Maestro de chez Macro System (spécialistes de la bidouille miracle puisqu’ ils ont déjà commis Médusa, l'émulateur
ST) est une interface audio numérique pour Amiga 2000 ou 3000.
Comprenez par là qu’on y connecte, en lieu et place des fiches audio habituelles, un câble coaxial ou un câble optique, en provenance directe d'un DAT ou de tout lecteur de CD possédant une sortie numérique à la norme: (MUSIQUE MAESTRO Contrairement à ce que certains ont pu penser à la lecture des news du numéro 41, la carte Maestro n échantillonne pas (heuh, c est nul eh dis ton machin...), mais c est justement là son intérêt (agabeuh?). Quelques explications peut-être?
• AES EBU ou S PDIF (pour savoir comment tout cela marche
reportez-vous à l'encadré).
Il n’y a donc aucune conversion analogique digitale (échantillonnage) ou digitale ana logique à quelque moment que ce soit (sauf lors de la restitution bien sûr) et donc aucune perte: vous réceptionnez en RAM les mêmes valeurs que celles inscrites sur votre Compact Disc préféré. La carte Maestro accepte des signaux d’une fréquence de 32 kHz (DAT), 44,1 kHz (CD ou DAT) ou 48 kHz (DAT). Lorsque l’on sait qu'elle était disponible à Cologne au prix ridicule de 250 DM, cela nous fait le son laser pour le prix d’un digitaliseur 8 bits haut de gamme sur Amiga. Et en plus, cela fonctionne aussi
bien sous 2.0 que sous 1.3. Que demander de plus?
Le logiciel Le logiciel livré avec la carte existe en version allemande ou anglaise (Goethe ou Shakespeare, il faut choisir...), la documentation étant de toute façon en allemand (du moins celle que j’ai actuellement entre les mains). Le logiciel permet les opérations classiques d'édition sur un échantillon, à savoir le couper-coller, la destruction, la mise à zéro d'une zone (silence), et offre également tout un menu d'opérations plus ou moins compliquées sur les buffers: copie d’un buffer dans l'échantillon courant, échange d'un buffer et de l'échanillon etc... En ce qui concerne
l’enregistrement, il faudra toujours en spécifier la durée, mais il pourra être déclenché à partir d’un certain "niveau sonore" (déduit d’après les échantillons reçus). Enfin, une option assez intéressante permet d'appliquer un filtre à l’échantillon courant, les filtres étant externes au logiciel et stockés dans un répertoire spécial.
Mais là où les gens de Macro System ont fait très fort, c’est pour la restitution sonore: les échantillons audio 16 bits capturés avec la carte peuvent en effet être rejoués sur n'importe quel Amiga avec une résolution de 14 bits! J'avoue ne pas avoir compris comment ils ont réussi ce tour de passe-passe mais une chose est sûre: le son est indéniablement plus propre par rapport à ce que les 8 bits de Paula nous offrent habituellement, ce qui est très intéressant même pour le possesseur de la carte puisque cette dernière ne dispose pas de convertisseur de sortie.
Les échantillons pourront être convertis en 8 bits par le logiciel et stockés sous fonne de fichiers IFF 8SVX ou de Raw Data, ou bien sauvés directement en 16 bits. Mais pourquoi diable avoir encore créé un nouveau format de fichier pour stocker les échantillons? Et, qui plus est, un format n’apportant rien de plus: aucune trace d’éventuels points de boucle ou d’enveloppe dans les fichiers générés par le logiciel... Le format AIFF semble pourtant désormais tout indiqué pour les logiciels d’échantillonnage à vocation professionnelle ou semi-professionnelle: on le trouve sur les autres
machines (Atari, Mac), sur certains nouveaux logiciels Amiga (logiciel de gestion de la carte SunRize, SampleLink...) et il est tout à fait adapté à ce genre de carte.
Ceci nous amène à la question suivante: certes nous avons un échantillon de qualité CD en mémoire, mais qu'allons nous donc bien pouvoir en faire?
On ÎJj OC ¦'O N S: S- .
• - Q oc Os Quelques détails techniques sur le S PDIF et
l'AES EBU Pour quoi faire ?
Sur Amiga, l'intérêt de ce type de carte est normalement double. Premièrement les personnes travaillant avec des échantillons 8 bits en interne (musiques de jeux, de démos, multimédia) peuvent ainsi obtenir des sons de bonne qualité (en évitant toute conversion, on gagne beaucoup en qualité, même en réduisant ensuite la résolution à 8 bits). Ici, le fait que les échantillons puissent même être rejoués en 14 bits (uniquement avec le player de Macro System évidemment) est un atout de taille.
Deuxièmement les musiciens travaillant en MIDI avec un échantillonneur externe doivent avoir la possibilité de prélever des sons de haute qualité sur un CD ou une cassette DAT pour ensuite les retransférer tels quels de l'Amiga dans leur machine favorite.
Malheureusement, le logiciel de la carte Maestro ne permet pas le transfert MIDI des sons, et utilise un format de fichier qui lui est propre et interdit toute manipulation ultérieure. C'est bien dommage, car lorsqu'on connaît le nombre de gens possédant un sampler qui n'ont jamais branché un micro dessus et qui s'en servent uniquement comme d'un lecteur d'échantillons, on se dit que dans bien des cas, un bon vieil échantillonneur associé à un lecteur CD de bonne qualité avec une sortie numérique ou un DAT (ces deux ustensiles seront bientôt dans toutes les cuisines et on en trouve déjà
de très abordables) et une carte Maestro seraient plus intéressants que ces futures cartes d'échantillonnage 16 bits, qui n'arrivent pas vite et dont les premières risquent d’atteindre des prix prohibitifs.
(Remarquons d’ailleurs que les constructeurs d'échantillonneurs s’orientent dans cette direction: ils sortent des versions 'lecteur d'échantillons' de leurs échantillonneurs (S750 pour le S770 Roland et S1000 PB pour le S1000 Akai, par exemple). Notons également que des interfaces audio numériques sont maintenant couramment proposées pour ces machines, que ce soit en option (l'interface IB104 d'Akai) ou intégrées d’origine (sur le S770».
Conclusion Que penser de la carte Maestro? Eh bien qu'elle est très intéressante mais da- van tage pour la station multimédia que pour le home-studio (dans sa forme actuelle).
En effet, ses points forts sont la qualité sonore, le player d'échantillons 14 bits (sur n'importe quelle machine) et un prix très attractif. Par contre, le logiciel ne propose encore que très peu de fonctions ‘musicales’ évoluées, utilise un format de fichier qu'aucun autre programme ne peut récupérer, ne permet pas pour l'instant de retransférer les sons vers un échantillonneur MIDI et ignore le direct-to-disc (les
• Il y a quelques années, avec l’utilisation grandissante des
techniques audio numériques en studio et la prolifération de
matériels d’origine et de nature différentes, il devint urgent
de créer une norme et une interface standard pour que tout ce
petit monde puisse communiquer (c’est toujours la même
histoire). C’est ainsi que le protocole AES EBU a été défini
par l’Au- dio Enginering Society et l’European Broadcasting
Union (d’où les initiales) et le S PDIF par le couple Sony-
Phillips (S P DIF signifiant Sony Phillips Digital
Interface). En fait, ces deux standards sont pratiquement
identiques (le second n’est qu’une modification du
premier), et ce dont nous allons discourir s’applique aussi
bien à l’un qu’à l’autre.
• Le signal issu de la sortie numérique d’un lecteur de CD (et
que nous réinjectons allègrement aussitôt dans la carte
Maestro) est une tension alternative quasi sinusoïdale dont
l’amplitude est de 500 mV crête à crête et la fréquence
d’environ 3 Mhz. (En fait, cette fréquence dépend de la fré
quence d’échantillonnage: pour chaque échantillon, on émet
deux mots de 32 bits (un par canal), ce qui nous fait par
exemple un débit de 2,8224 Mbits s avec une fréquence d’échan -
tillonnage de 44,1 kHz ou de 3,072 Mbits s pour 48kHz).
• On utilise pour transmettre Pin- formation numérique un code à
deux phases, a ppelé code ’biphase-mark’: le signal change de
polarité deux fois pour un ’1’ logique et une fois seulement
pour un ’0’ logique.
Développements en cours semblent s'orienter dans cette direction).
En bref, si vous avez besoin d'échantillons Amiga de haute qualité, achetez Maestro. Par contre si vous voulez récupérer des échantillons 16 bits pour les traiter ou les transférer, attendez les prochai
• Les données sont divisées en blocs de 192 frames. Un frame est
composé d’autant de subframes qu’il y a de canaux (pour un
lecteur de CD audio, il y a deux subframes (un pour chaque
canal stéréophonique). Un subframe est un mot de 32 bits
correspondant à un échantillon audio plus quelques
informations bien utiles. Les 4 premiers bits du mot (ce que
l’on appelle le préambule) forment une structure de
synchronisation qui va permettre d’iden tifier le début des
blocs et l’attribution des différents canaux. Les 4 bits
suivants correspondent aux données audio auxiliaires, suivies
comme leur ombre par les 20 bits correspondant à l’échantillon
lui- même (l’esprit affûté du lecteur d’AmigaNews aura remarqué
que bien qu’un lecteur de CD audio n’utilise qu’une résolution
de 16 bits, il est théoriquement possible de monter cette
dernière jusqu’à 20+4 = 24 bits).
Viennent ensuite un bit de validation à l’aide duquel l’émetteur peut indiquer au récepteur de ne pas utiliser l’échantillon transmis (par exemple lors d’une erreur de lecture), un bit 'utilisateur’ (l’ensemble de ces bits pouvant contenir des informations accessoires: texte etc...), puis un bit de 'statut canal’ (servant selon les cas de bit de commande ou de protection), et enfin un bit de parité.
Vous savez maintenant le type d’informations qui rentre dans la carte Maestro, et à peu près ce qu’elle en fait, puisque en sortie, il ne nous reste plus qu'une suite d’échantillon 16 bits dans la RAM de l’Amiga... nes versions du logiciel, en espérant qu'il passera de la bidouille géniale (ce qui est le cas de pas mal de logiciels Amiga) au programme réellement productif (il y en a nettement moins...). La version testée était la 1.01 .
NicolasFournel * r-* CQ ? S oc kj b*« N c ; V-j Ce N O 5 lî oc -c Ce logiciel distribué par CIS est vendu pour le moment à un peu moins de 2000FF.
A noter qu’il n’est pas encore prêt en version française, vu qu’il vient tout juste de sortir aux Etats-Unis.
Si vous l’achetez dès maintenant vous devrez donc l’utiliser avec la documentation Anglaise, mais ne vous inquiétez pas, comme d’habitude, CIS vous offrira des conditions de mise à jour très avantageuses (comme d’habitude, car leur S.A.V. est très sérieux).
Avantages Un des tous premiers avantages de ce logiciel, est sa bonne ergonomie qui utilise pleinement l’interface utilisatrice standard de Vamiga (Intuition) avec un look 2.0 tout à fait réussi (même sous 1.3). On peut tout faire (ou presque) à la souris, bien que de très nombreux raccourcis clavier soient présents.
Professional Cale utilise bien les possibilités graphiques de Vamiga et n’offre pas un écran type CGA en mode texte comme les anciennes versions de Maxiplan. On peut ainsi mettre de la couleur et des polices de caractères variées dans les feuilles de calcul (par exemple les Compu- graphics du 2.0 pour avoir un affichage parfait).
Le logiciel est assez gourmand en mémoire: 1 Mo minimum, mais il faut sûrement au moins 1.5 Mo pour l’utiliser au mieux sur de très grosses feuilles de calcul. A noter qu'il en est de même sur les autres micros... De toutes façons le logiciel fait 505 Ko, ce qui bouffe déjà pas mal de RAM.
Il est assez rapide tant que les feuilles de calcul ne sont pas trop vastes. Si votre feuille de calcul prend trop de temps à se rafraîchir, une option vous permet de ne recalculer la feuille que sur demande.
C’est aussi bien utile si on fait des références circulaires entre les cellules.
Il comporte de très nombreuses fonctions allant des fonctions mathématiques standard (sur les réels à 18 décimales) aux fonctions statistiques, ou d’exploitation des bases de données (extraction, sélection suivant un critère), et est aussi capable de tracer différentes sortes de graphiques 2D ou 3D à partir de vos feuilles.
Vous le savez, V Amiga a un point faible : il manque souvent de logiciels dans le domaine de la bureautique : traitement de textes, tableurs, bases de données, etc... Mais cette situation commence à s améliorer. On n en est pas encore au niveau du PC ou du Mac, mais on commence à avoir de bons logiciels sur le marché. Je vais vous donner mes impressions sur V un des tous derniers sortis: le tableur Professional Cale de Go d Disk.
Professional Cale possède tout un système de macros qui permettent des tâches élaborées sur vos feuilles de calcul. Pour compléter ces macros, on peut apprécier l’interfaçage avec AREXX qui devrait permettre de l’améliorer si le besoin s’en fait sentir, en créant vos propres macros AREXX pour suppléer aux fonctions manquantes. Encore faut-il bien maîtriser AREXX ... Ce logiciel est compatible avec Lotus 1-2-3, ce qui est déjà un gage de qualité, mais il n’arrive pourtant pas à la hauteur du superbe EXCEL 3. A noter qu’il peut charger des feuilles de calcul réalisées sous Maxiplan.
Résultats après 2DQ itérations
1. 5708
1. 5708
1. 5708 0
3. 1415926535908 ffo = IF(B2=,TNIT" ,0, IF(B6 0,B5,B3))
=IF(B2=,TNIT",3,IF(B6 0,B5,B4)) =(B4+B3) 2 =C0S(B5) =2*B5 ï
0. 995
0. 9801
0. 9553
0. 9211
0. 8776 Inconvénients J'ai quand même noté quelques manques par
rapport à un must comme EXCEL 3: on ne peut pas sélectionner
plusieurs zones bien séparées simultanément (comme avec CTRL +
SOURIS sous EXCEL 3) par exemple pour créer un graphique à
partir des colonnes 1 et 3 d’un tableau, uniquement, sans la
colonne 2.
On peut aussi déplorer l’absence de possibilité d’ajuster la hauteur des lignes afin de placer plusieurs lignes de texte dans la même cellule (ce n'est en fait utile que pour améliorer l’aspect d’un document, mais ne réduit en rien la puissance de calcul du soft...). Plusieurs petits problèmes Les dates ne peuvent être entrées directement sous la forme "15-Mar-92" bien qu’on puisse mettre une cellule en format date, mais seulement comme "5187" (le nombre de jours depuis le 1er janvier 78), ce qui affichera bien en fin compte "15-mars-92").
Autre manque: je n’ai pu créer des liaisons entre plusieurs feuilles de calcul, bien qu'on puisse en avoir plusieurs affichées en même temps à l’écran. Moyennant ça, on peut quand même lui faire réaliser des fontions assez puissantes, par exemple un calcul de Pi par méthode dichotomique en utilisant un calcul itératif, (cf exemple ci- contre).
Impressions Au niveau des sorties sur imprimante, il ne gère pas des sorties pleine page de toute la feuille de façon aussi performante qu'un traitement de texte, mais permet seulement l’impression des zones sélectionnées. L’impression peut se faire soit sur matricielle soit sur imprimante PostScript. On peut imprimer en mode portrait ou paysage, mais le requester d’impression ne permet pas de changer les préférences de l’imprimante contrairement à ceux de PageSetter II ou ProPage, par exemple.. A noter Un bon point du logiciel reste sa capacité à gérer des grahiques (histogrammes, courbes,
camemberts, en 2D ou 3D) et à les sauvegarder sous forme de fichier IFF; Ceci permet donc de les réutiliser sous votre traitement de texte ou logiciel de PAO.
Conclusion Je dirais que ce logiciel semble un très bon produit, qui place enfin l’Amiga en concurrence avec les autres micros du marché.
Malheureusement,il souffre encore de quelques manques qui seront je l’espère corrigés dans la prochaine version.
Olivier Berger
c. i.s 14, Ave Hertz.Europarc 33600 Pessac(F) Tel:+56 363 441
Fax:+56 362 846 Prix: 1990F BUGGS Olivier Berger 4 place de
l’Aube 33170 Gradignan France 173, RUE LEON JOUHAUX ZI DU
PRUNAY 78500 SARTROUVILLE TEL (16-1) 39 13 64 96 FAX (16-1)39
15 14 40 SEREL PRODUITS ADDITIONNELS rh GVP ARCHOS BUS PROTAR
DISQUE DUR A500, à partir
de .. 2800 CONTROLEUR HD
POUR A500, avec boitier 1490 MONITEUR COULEUR
STEREO, à partir de 2100 MONITEUR VGA 640*480
.. 3490 MONITEUR
MULTISYNCH, tous standards ... 4990 GENLOCK PAL
Y-C GST GOLD .. 5490 COMBO 322,
équipée de 1MO de ram .. 7990 MODULE
DE RAMS SIMM, barrette de 1MEGA *8 ... 500 DISQUE DUR A2000
105 MEGAS SCSI .... 5990 EXT. RAM 500,
500PLUS, 1000. 2000. à partir de 290 Lecteur interne A500
... 590 En faisant
installer vos extensions par SEREL, vous conservez la garantie
constructeur SERVICE APRES-VENTE AGREE SOUS GARANTIE HORS
GARANTIE x AMIGA AMIGA 500 PLUS
1. 5 MEG de CHIPRAM DOUBLE KICKSTART 3690 F NOUVEAU MEGACHIP
2000 500 2 MEGAS DE CHIP RAM SUR A500 OU 2000 CIA 8520
69.38 F AGNUS
. 362,92 F
DENISE . 142.32 F
DENISE ECS ... 249.06 F
PAULA .. 215.85 F
FOURNI AVEC SUPER AGNUS 2MEGS 2190 F
GARY .... 84,80 F
KICKSTART 1.3 .... 174.34 F KICKSTART
2.0 .. NC Toutes les RAMS de l’AMIGA
LECTEUR A500 CHINON .... 818,34 F SOURIS 1352.
(AMIGA PC) ..207.55 F Toutes les THT de moniteurs Tous
les schémas techniques Tous les cables vidéo KIT 2.04 AS214
COFFRET COMPRENANT ROM, DISQUETTES MANUEL DE REFERENCE EN
FRANÇAIS 790 FRS DCTV LA REVOLUTION VISUELLE CHANGE KICKSTART
AVEC UNE ROM AU CHOIX 590 FRANCS EXTENSION I MO A 500 PLUS 675
F BASE BOARD A500 A500 PLUS à partir de 850 F HFPRE RI IECTB
HANDLER & Cinquième épisode DEVICES Le système d exploitation
de V Amiga propose un système d’entrée-sorties souple et
général. Ce système se décompose en plusieurs parties que je
me propose d étudier brièvement. Il ne s’agit pas ici d une
description technique exhaustive de V organisation des
fichiers ou du format des disques, ces sujets ayant déjà été
amplement abordés par d autres ouvrages; il s agit plutôt de
dégager les concepts clefs employés. Afin de les relativiser,
je me permettrai dans un second temps, de comparer ce système
aux équivalents existant sous VMS et Unix -voire -MSDOS.
Les périphériques et les fichiers : opérations de base L'Amiga permet la connexion de divers périphériques (imprimantes, lecteurs de disquettes, disques durs, ...). Le DOS permet d'accéder à ceux-ci comme à des fichiers. Mieux, il étend cette notion et propose des périphériques qui n'ont pas de matériel correspondant (pipe: ou ram:) le tout grâce à une courte chaîne de caractères (nom logique) de la forme: Périphérique : Informations supplémentaires Ex: DFO:répertoire sous-répertoire fichier NEWCON:10 10 300 150 Une Fenêtre Quatre fonctions de base de la "dos.library" permettent de
manipuler ces périphériques :
• Open
• Read
• Write
• Close Open() prend deux paramètres : la chaîne de caractères
désignant le périphérique et le mode d’ouverture.
Un appel réussi à Open() fournit un BPTR qui désigne un fichier logique (FileHandle). Il s’agit en fait d’une sorte de pointeur (pointeur BCPL) sur une structure normalement privée (privée signifie ici que l’utilisateur n’a pas à savoir ce qu’elle contient). Ce BPTR sera utilisé dans toutes les opérations sur ce fichier.
Les quatre opérations de base sur les fichiers peuvent être qualifiées de génériques : elles ne dépendent nullement du type de fichier manipulé. Cela peut très bien être une fenêtre "NEW- CON:", la prise série "SER:", un pipe, un fichier disque. Cela donne à AmigaDOS une souplesse remarquable et facilite grandement les opérations courantes. Ainsi, le shell peut-il rediriger les entrées et les sorties d’une commande de façon totalement transparente. Comment cette généralité est elle atteinte ?
La solution utilisée est très élégante, il s’agit d’une solution orientée objet. Attention, ce mot très à la mode est souvent utilisé à tort; ici il convient parfaitement (cf A-News de Février pour les aspects Orientés Objet); pour s’en convaincre, examinons de plus près la structure fichier, File-Handle.
Struct FileHandle struct Message *fh_Link; * EXEC message * struct MsgPort *fh_Port; * Reply port for the packet * struct MsgPort *fh_Type; * Port to do PutMsgO to
* Address is négative if a plain file * LONG fh_Buf; LONG
fh_Pos; LONG fhJEnd; LONG fh_Funcs; define fh_Func 1 fh_Funcs
LONG fh_Func2; LONG fh_Func3; LONG fh_Args; define fh_Argl
fh_Args LONG fh_Arg2; }; * FileHandle * On remarque la
présence de ports de messages. Nous reviendrons sur leurs
rôles ultérieurement. On note que la structure FileHandle
contient un pointeur sur un tampon, l’indication de la position
courante et celle de la fin du tampon, ce qui permet de
programmer un système de fichier bufferisé. On note enfin la
présence de trois champs "Func", pointeurs sur des fonctions
qui sont appelées de façon interne quand on procède à une
lecture et que le tampon est vide (fh_Funcl), à une écriture
lorsque le tampon est plein (fh_Func2) ou à la fermeture de ce
fichier (fh_Func3). Ainsi pour les opérations courantes, DOS
n’a pas besoin de connaître le type de fichier auquel il a à
faire. Dans la terminologie des langages orientés objets, ces
fonctions sont qualifiées de méthodes virtuelles. Cela
permet, tout en gardant un même type FileHandle de procéder à
des traitements différents selon les types particuliers de
fichiers.
Le rôle des Handlers.
Ce n’est pas directement la "dos.library" (les fonctions du dos) qui procède aux traitements réels sur les fichiers. Interviennent à ce niveau les handlers. Dans ce contexte, le terme handler peut être traduit par : traiteur d’entrée sortie. Comment se présentent ces handlers à l’utilisateur moyen ?
S’il a eu le courage d’ouvrir les documentations qui accompagnent sa machine, il a pu lire "le répertoire L: qui contient les handlers”. L’autre endroit ou apparaissent les handlers est la MountList, dans laquelle figure des lignes de la forme: handler = nom de fichier Architecture logicielle du système d’entrée sortie de I Amiga Schéma général Cas d’un disque application Par exemple dir Disque dos.library Open() Read() Write() SeekQ CloseQ... T 1 Communication par 1 lr échange de "paquets " handler Gestion de l’organisation du disque I Communication par | échange de "lORequest" device
Lecture du format physique (secteur...) matériel Contrôleur lecteur physique S’il est curieux, il a pu tenter l’expérience suivante : "dir L:".
Dans la liste obtenue, il a remarqué des noms de fichiers du type qq_chose-handler et d’autres comme FastFileSystem, Shell-Seg.
Presque tous ces fichiers sont des handlers au sens AmigaDOS du terme.
Un handler est un programme exécutable qui gère un périphérique particulier au niveau DOS. Il permet à la DOS.library d’opérer des opérations standards sur ce périphérique. Ce sont les handlers qui définissent et gèrent les filesystems; c’est à dire l’organisation d’une mémoire de masse. Nous verrons le cas des périphériques disques plus loin. Ces programmes sont exécutés lors de l’appel de la commande MOUNT ou, pour ceux qui résident en ROM (FileSystem, Handler propres à un contrôleur de disque dur automount), pendant la phase d’initialisation. Ils créent un processus chargé de gérer le
périphérique au niveau DOS.
Quel est le lien entre ces handlers et la DOS.library ? Chaque opération sur un périphérique au niveau DOS se traduit par un échange de messages entre le handler et la tâche qui exécute la routine de dos.library. En effet chaque tâche est munie d'un port de message en standard. Ces messages sont appelés DOS-Packets et il existe un type de packet pour chaque opération DOS. Rares sont les handlers qui gèrent tous les types de packets.
Ce processus-handler opère comme un serveur; les tâches envoient des requêtes qu’il exécute quand il le peut. Il répond en envoyant à chaque tâche cliente un message contenant un code d’erreur. C’est ce qui permet à votre tâche préférée d’entrer en état d’attente donc de ne pas consommer de puissance CPU. Ce système à une autre conséquence : il consacre le signal comme unique mécanisme de synchronisation. En effet, quand une tâche attend le résultat d’une opération, elle exécute un WaitPort. Ce qui lui permet d’attendre le paquet-réponse du processus-handler. Ce WaitPortO est implémenté
par un Wait() sur le signal alloué au port.
La seconde conséquence est qu'il est possible de faire des opérations intéressantes du genre entrées sorties DOS asynchrones (c'est à dire sans attendre le résultat) ou surveillance de multiples fichiers.
Le rôle des de vie es Avant d'attaquer les périphériques disques, un bref aperçu sur les devices. Il suffit de savoir que les devices sont une interface entre un périphérique physique et le système d’exploitation. Ils permettent la sérialisation des entrées sorties (c’est à dire le traitement des requêtes une par une) nécessaire dans une machine multitâche et ils opèrent comme des serveurs.
Les devices possèdent une structure semblable à celle d’une lihrary bien que l'ouverture d’un device provoque l’apparition d'une tâche spécifique. Le device communique avec les autres tâches via un port de message et une sous-classe de messages appelée IO-Request. Il suffit, pour comprendre la suite de mon propos, de savoir qu'un device se charge du dialogue avec le matériel et qu’il n’est en aucun cas directement accessible par DOS.
Il faut ajouter que pour constituer un périphérique DOS, un device n'est pas toujours nécessaire. Un handler seul peut suffire.
La MountList contient des exemples où la ligne "device = nom de fichier " est absente.
Les périphériques disques, la structure loch L’intérêt de ce découpage en device handler apparaît lorsque l’on examine les périphériques disques.
Une structure commune est liée à tous les périphériques disques. Il s’agit de la structure Lock. Ce terme peut être traduit par "verrou".
Struct FileLock BPTR fl_Link; * bcpl pointer to next lock * LONG fl_Key; * disk block number * LONG fl_Access; * exclusive or shared * struct MsgPort * fl_Task; * handler task’s port * BPTR fl_Volume; * bptr to DLT_VOLUME DosList entry * En effet, son rôle principal est de réserver un accès partageable ou exclusif (champ fl_Access) à un objet disque. Il permet donc d’éviter les collisions.
La structure Lock elle-même contient principalement des informations sur le placement physique de l’objet disque concerné, à savoir :
• A quel disque physique appartient l’objet (champ fl_Volume)
• Quel Handler gère ce disque (champ fl_Task)
• Quel bloc physique contient le début de l’objet (fl_Key) Il est
à remarquer que le champ fl_Key n’est pas interprété par DOS
mais par le handler. Les "blocs" en question peuvent
représenter des secteurs, des groupes de secteurs et être
numérotés à la guise du programmeur du Handler. Ainsi le
programmeur de messydos a utilisé ce champ pour y stocker un
pointeur vers sa propre version de la structure Lock.
L’apparition de cette structure Lock correspond à des besoins nouveaux. Il ne s’agit plus simplement d’ouvrir, de lire, d’écrire et de fermer un périphérique. A la notion de disque se rattachent les concepts de fichiers et d’arborescence des répertoires. On peut maintenant relire ce que l’on a écrit, renommer un fichier, le déplacer dans d’arborescence, le supprimer, etc... La plupart des appels systèmes qui permettent de manipuler les fichiers, en dehors des quatre fonctions de base, manipulent des locks. Le système 2.0 amène de nouvelles possibilités : on peut maintenant travailler sur
des portions de fichiers (verrous partiels) ou se faire signaler toute modification d’un fichier.
A chacune de ces manipulations sur le filesystem correspond un paquet qui est envoyé par le DOS au handler qui effectue l’opération. On comprend là son rôle capital puisque c’est lui qui définit et gère l’organisation du disque, les autres couches (device ou dos) n’ayant rien à voir avec cette organisation.
Quel est le lien entre la structure Lock et FileHandle ? A l’ouverture d’un fichier, DOS crée d’une part un lock qu’il va transmettre comme argument dans le packet et d’autre part un pointeur sur un FileHandle que le handler se chargera de compléter. Il utilisera les informations fournies par le lock pour trouver l’emplacement physique du fichier sur le disque et maintiendra de façon interne ces informations. Par contre dans les packets de lecture, d’écriture et de fermeture il n’y a aucune mention directe du lock : c’est le handler qui se chargera de la libération.
Aperçu synthétique Les périphériques disques illustrent parfaitement l’ordonnancement des différents sous-systèmes qui prennent en charge les entrées sorties. On voit se dessiner l’architecture logicielle en quatre couches de l’AmigaDOS.
• La couche matérielle : il s’agit du contrôleur de disque dur,
un lecteur de disquettes, un convertisseur numérique-analogique
pour le son, la mémoire CHIP pour le graphisme, etc ...
• La couche device : les divers devices dialoguent avec la cou
che précédente en écrivant dans les registres appropriés, en
traitant les interruptions générées par le matériel et en se
chargeant du travail spécifique au type de hardware lors des
opérations de lecture et d’écriture. Cette couche offre des
services d’entrées-sorties brutes qui sont commandés par des
IO-Request (lecture de secteur, écriture de secteur, lecture et
écriture tamponnée de la prise série, etc...)
• La couche handler : Elle structure les entrées-sorties en fi
chiers et définit parfois l’organisation d’ensemble de fichiers
(Fi- lesystems). Elle adresse les devices à travers des
IO-Requests conformément à la structure qu’elle définit et
offre ses services au DOS en dialoguant grâce à des packets.
Elle interprète les chemins des fichiers, les informations à
l’ouverture d'une fenêtre CON:, ...
• La couche DOS permet des opérations sur les fichiers, chacune
de ces opérations se traduisant par un échange de paquets.
Elle se charge du travail commun à tous les types de fichiers (réservation et initialisation de structures) et offre aux applications un ensemble de fonctions qui permettent de manipuler les fichiers : Read(), Write(), Open(), Seek(), ... Flexibilité de Varchitecture handler device Prenons l’exemple de messydos, un logiciel DP qui permet de manipuler les disquettes au format MS-DOS comme des disquettes Amiga. Le paquetage logiciel consiste principalement en un device qui permet de lire le format physique des disquettes MS- DOS (double densité, organisation des pistes à la norme MS- DOS),
et un handler qui interprète l’organisation de ces mêmes disquettes (Système de File Allocation Table de MS-DOS). La Mountlist fournie implémente plusieurs périphériques qui permettent de lire soit des disquettes au format physique MS-DOS avec l’organisation des fichiers Amiga, soit des disquettes au format Amiga avec une organisation des fichiers MS-DOS, tout ceci simplement en changeant les entrées handler= et device= de la Mountlist. C’est à mon avis une pure merveille.
Cette flexibilité est rendu possible par la dos.library. En effet, un handler ne doit en aucun cas ouvrir lui même le device qu’il utilise : lors de l’initalisation, DOS lui fournit un pointeur sur le device utilisé.
Les exemples précédents étaient plutôt des cas d’école. Il est tout à fait envisageable d’utiliser une partition PC sur un disque dur et de la lire du côté Amiga. Plus généralement, prenez un disque optique SCSI. Si vous possédez une interface SCSI sur votre machine et un scsi.device, créez une entrée dans la Mountlist dans laquelle vous associez un handler de votre choix (FastFileSystem par exemple), faîtes un Mount et vous avez ajouté votre périphérique dans le système (en principe ...). Cela permet à l'utilisateur averti mais non programmeur de jouer avec les différents formats avec une
facilité déconcertante.
Il est à remarquer que cet ajout de périphériques physiques n'a nécessité aucune modification ni du kernel, ni de la dos.library et qu’il suit une procédure standardisée. De plus, si le périphérique est connecté physiquement, il peut être ajouté et enlevé logiquement du système à tout moment. Ceci dénote une forte ouverture du système d’exploitation Amiga dans un environnement hétérogène.
Pour finir avec les périphériques disques, il faut ajouter que Commodore a standardisé une partie de l'organisation des disques durs en créant le Rigid Disk Block. Il s’agit d’un secteur du disque dur qui contient des informations sur le partitionnement et les caractéristiques du périphérique physique. Il s’agit de faciliter la programmation en cas de disque auto-boot et auto-mount et d'éviter d’avoir à modifier le handler et le device en cas de changement de disque physique. En effet, sur la plupart des cartes- contrôleur modernes, ceux-ci se trouvent en ROM. (Pour toutes précisions,
examiner le fichier include device hardblock.h). Amiga 3000 opération spéciale limitée
• A3000 avec disque dur 50 Mo, lecteur HD, moniteur 1024 x 768
A3000 avec 4 Mo de RAM supp. 21 900 F ttC A3000 avec 8 Mo de
RAM supp. 22 900 F ttC A3000 4 Mo de RAM supp. Lecteur
Floptical 21 Mo 26 A3000 8 Mo de RAM supd. Lecteur Fioptîcat 2î
Mo 27 Exten ires seules 2 390 F ttc m 590 FWÈ m 4 Mo RAM Static
Zips 8 Mo RAM Static Zips 80 ns Stations graphiques lecteur
Floptical 21 Mo, WËÊ&Ët ftl; * : Carte 32 bits VISIONA 4 Mo RAM
Caligari Broadcast RasterLink Art Department Pro 2, contrôleur
image par image BCD moniteur multisvnc 21 " 7 7 9 $ 00 F ttc
anner EPSON format A4 600 dpi 24 bî n graphique ci-dessus 139
500 F ttc ¦ ¦¦ Reprises: A500 prix coûtant actuel, A2000 nous
contacter Autres solutions possibles avec cartes 68040
Locations, nous contacter JËM Mailing 8-10, rue du Bois Sauvage
91055 ÉVRY Cedex • Tél: 64.97.96.54 • Fax: 69.91.19.25 Cet
encart a été composé avec AmigaTEX Quelques éléments concernant
les périphériques réseaux Le point faible de l’Amiga est son
côté réseau. En partie par manque de standardisation de
l'interface avec le système d’exploitation. Quelques produits
existent mais ils définissent leurs propres handler devices
pour proposer leurs services. Par exemple, un périphérique LSR:
pour accéder à l’imprimante mise en réseau ou NET: pour accéder
aux disques d'une machine distante (cas de ParNET).
Ces services, bien qu’efficaces restent disparates et les hand- lers devices correspondants ne sont pas interchangeables comme dans le cas des disques. Quelques éléments cependant laissent à penser qu’une intégration plus poussée des réseaux dans le système d'exploitation de l'Amiga est prévue pour bientôt : Commodore a publié récemment dans les news Unix les spécifications d'un nouveau standard nommé S AN A II pour les devices chargés de piloter les périphériques réseaux. Tout périphérique réseau se devra de posséder un tel device. Le même document prévoit l'apparition d'un standard
pour les API (Application Program Interface) qui seraient l'équivalent des handlers dans le monde réseau et proposeraient des services qui seraient traités par chacun des couples device API. Ces services seraient donc transparents pour le système, le but étant d’offrir une modularité aussi grande que dans le cas des disques.
La situation dans d’autres systèmes .
L'Amiga n’est pas la seule machine sur laquelle ces concepts ont été implémentés. En fait sur toute machine un tant soit peu sérieuse, on a essayé de mettre à disposition un système d'entrées- sortie indépendant du matériel sous-jacent.
Unix est le premier système qui a popularisé l’idée des Couche 7 ou au dessus service prédéfinis Couches ? ? ?
Application 9 9 9 9 Couche 2 AP 1 L j L1 device SANA II carte réseau Architecture supposée du système en environnement réseau, comparaison, avec le modèle de référence OSI (source spécifications de SANA II) périphériques vu comme des fichiers. Tous les périphériques sont en effet représentés par des fichiers spéciaux placés dans le répertoire dev. Unix distingue dans son traitement les périphériques de type blocs et les périphériques de type caractères.
Ces fichiers sont gérés par des drivers qui possèdent des points d'entrées standardisés (fonctions) et unix possède un tableau qui contient des pointeurs sur ces fonctions. A chaque driver correspond un nombre (major number) qui permet de déterminer l’élément du tableau qui doit être utilisé et détermine ainsi la fonction à appeler pour effectuer une opération donnée. On constate que la division handler device n'existe pas ici et que le driver unix prend tout en charge. De plus, le code du driver doit déjà se trouver dans le kernel ou être chargé selon un protocole propre à la machine.
Ce système est donc théoriquement moins souple.
MS-DOS a ici plagié unix avec quelques différences. Là encore on a un unique driver par périphérique qui communique avec la tâche appelante par appel direct de fonction. Ceux-ci sont rangés dans une liste chainée et le code proprement dit est précédé par une structure qui contient entre autres les points d’entrées. La tâche du driver MS-DOS est grandement facilitée par le fait qu’il n’a pas à gérer les conflits d'accès propres à un environnement multitâches. L’amélioration réside dans le fait qu'MS-DOS possède l'équivalent de notre mountlist à savoir le fichier texte CONFIG.SYS qui contient
des entrées du type nom de device = fichier driver . Cette fois, les drivers se trouvent à l’extérieur du système ce qui facilite l’intégration d’éléments extérieurs.
VMS propose également un accès unifié aux périphériques.
Ces services sont regroupés sous le nom de QIO. Il s’agit d’un appel système qui permet d'effectuer les deux opérations de base : lecture et écriture. Un processus séparé appelé driver est chargé d'adresser le périphérique physique directement. Il communique avec le système grâce à une mai!box (un peu l'équivalent de nos ports de messages) ce qui permet une sérialisation naturelle des appels à ce périphérique. Quand la gestion d’une hiérarchie de fichiers est nécessaire, un intermédiaire l’ACP (Ancilliary Control Process) met à la disposition des services supplémentaires tels que : créer un
répertoire, naviguer dans l'arborescence, détruire un répertoire, etc ... Contrairement à AmigaDOS, c’est le Driver qui se charge de gérer la structure logique du disque. En fait, l'ACP est attaché à un périphérique donné. Les possibilités de VMS sont beaucoup plus étendues mais ceci suffit à exposer le principe de base.
Bibliographie et sources d’informations
• La Bible de Pamiga, partie I, Chap 3 (nouvelle édition)
• PC 2.0 Intern (Kapitel Liber Geràttreiber)
• Extraits de documentation VMS
• The design of Unix operating svstem (Maurice J. BACH chez
Prentice Hall)
• Les sources de MessyDOS
• Les fichiers includes libraries dos.h et libraries dosextens.h
• Les spécifications du standard SANA II (disponible sur
ab20.larc.nasa.gov) Emmanuel Buu Rermerciement et avis Je
remercie MM M. Dana, T. Mathias et F. Neyret pour leurs
corrections formelles et leurs apports à cet article. Je
rappelle que cette saga est réalisée par le Club Amiga Télécom
Paris dont le but est de promouvoir les applications
professionnelles de l’Amiga. Toutes les questions ou
suggestions sur cette partie de la saga peuvent m’être
adressées à buu@cal.enst.fr Couche 3 ...??
Couche 1 Programmation avec CanDo (Partie 5) Voici la suite et la fin de la description des différents éditeurs qu offre CanDo afin de vous permettre de programmer plus facilement, et la plupart du temps sans avoir à connaître les différentes commandes ainsi utilisées. Nous avons vu le mois dernier les plus simple de ces éditeurs; ces éditeurs se trouvent dans V éditeur de script. Cette fois intéressons-nous à deux éditeurs un peu plus complexes dans leur fonctionnemen t mais très amusan ts par certains aspects. Il s’agit de ïéditeur de graphisme et de Véditeur de brosse animée.
Pour les illustrés deux petits decks, l’un sert à rechercher un fichier et à l'afficher suivant sont type (image, brosse, brosse animée, son ou texte), l’autre met en évidence l’utilisation de deux types d'objets bien particuliers: les objets "BrushAnim" (brosse animée) et les objets "Sound”.
L’éditeur de graphisme Attention! Malgré son look ce n’est pas un mini-programme de dessin. Bien sûr il vous permet d’exercer vos talents de graphiste, mais surtout il mémorise toutes vos actions pour en faire un script. Chaque action correspond à une commande. Il est amusant car il construit des scripts assez long sans que vous vous en aperceviez. ( voir deck Exemple.2) L'intérêt d'une telle chose? C’est par exemple de programmer la modification d'une image pendant le déroulement de votre application, de saisir et de manipuler des brosses... De programmer du graphisme pour vos jeux...
Son emploi est simple, il offre deux mode de graphisme Jaml et Complément ainsi qu’un mode "MuItiMode" à essayer... La fonction "Undo" efface une à une toutes vos actions. Une action par clic. C’est très très utile car on réussit rarement un dessin complet du premier coup!
Deux Decks d’exemple, que vous pourrez aisément reprendre et adapter, particulièrement le deuxième dont les scripts sont uniquement là pour illustrer la saisie à partir des éditeurs.
Deck "Exemple.1 " 3 Cartes dans ce deck, "Card l", "Card 2", "Card 3". Cette petite application à pour rôle d'identifier un fichier sélectionné (carte 1), de l’afficher s’il s’agit d’une image, d’une brosse ou d'une brosse animée (carte 2), de l’afficher en lecture (Carte 3) s'il s’agit d'un fichier texte. Si c’est un son, il est joué sans changement de carte.
* Carte "CARD 1 " Créer une fenêtre sur l’écran du Workbench.
D'une taille assez réduite. Cette fenêtre aura son gadget de
fermeture pour pouvoir quitter l’application.
Script "OnCloseButton" de la fenêtre: Quit Mettez sur cette fenêtre un bouton "Bouton 1" (de type texte par exemple) avec un script qui sera exécuté lorsqu’on relâche le bouton. Il servira à sélectionner un fichier.
Script "OnRelease" de l’objet "Bouton 1": Nop ; appel du requester de fichier pour sélectionner Nop ; un fichier et le mettre dans la variable "Fichier" Let Fichier = AskForFilename(Fichier,"Quel fichier?") Nop ; si le nom de fichier n’existe pas on ne poursuit pas If Not Exists(Fichier) Or Fichier = Nothing ExitScript Endlf Nop ; FileType() donne le type du fichier. Le nom Nop ; du fichier et son type (francisé pour le plaisir) Nop ; sont passés comme arguments Argl et Arg2 à la carte 2 Nop ; chaque If... Elself traite un type de fichier.
If Filetype(Fichier) = "Picture" GotoCard "Card 2M, Fichier, "Image" Elself FileType(Fichier) = "Brush" GotoCard "Card 2", Fichier, "Brosse" Elself FileType(Fichier) = "Sound" PlaySound Fichier ; on joue le son Elself FileType(Fichier) = "BrushAnim" GotoCard "Card 2", Fichier, "BrosseAnimée" Elself Match (FileType(Fichier), "Unknowned", "FTXT") 0 GotoCard "Card 3", Fichier Endlf
* Carte "Card 2" Pour cette carte une fenêtre plein écran, sur un
écran 320,256 en 32 couleurs. Sans gadget, ni titre, ni bordure
et en mode BACKDROP. C’est cette carte qui affichera images,
brosses et L’éditeur de brosse animée Cet éditeur va écrire
toute la programmation qui concerne l’affichage et le
déplacement à l’écran d’une brosse animée. Pour ce faire il
faut choisir une brosse et enregistrer tous ces mouvements
(par l’enregistrement d’une succession de points qui vont
définir un chemin).
INFORMATIQUE Quelle est la marche à suivre? D’abord cliquer sur le bouton BANIM pour sélectionner la brosse ensuite choisir le menu RECORD SPEED qui va vous permettre de définir à quelle fréquence vont s’enregistrer les points lorsque vous allez enregistrer les mouvements de votre brosse en déplaçant la souris sur l’écran.
Ensuite cliquez sur le bouton RECORD ce qui fait apparaître votre brosse. Amenez-la sur la position à laquelle vous voulez qu’il apparaisse puis déplacez-la en maintenant le bouton gauche de la souris enfoncé afin de définir le mouvement que devra effectuer la brosse animée. Suivant le réglage de la vitesse d'enregistrement vous enregistrerez plus ou moins de points en fonction de la vitesse à laquelle vous déplacez le pointeur de la souris. Appuyez sur ESCAPE pour revenir à l’éditeur. Vous pouvez affiner votre déplacement de la brosse en passant en mode EDIT, en effaçant ou en ajoutant des
points. Le bouton PREVIEW vous permet de tester votre enregistrement.
Les menus LOAD et SAVE de cet éditeur autorisent la sauvegarde ou le changement d'un chemin complet.
Le fait de cliquer sur OK va produire l’inscription de toutes les commandes que vous avez enregistrées, (voir deck Exemple.2) TOUT L’UNIVERS DE L'AMIGA 8 bis, rue du 93e R.l. 85000 LA ROCHE SUR YON © 51 46 03 64 - fax 51 462 294 MATERIEL - LOGICIELS ¦ EXPO PERMANENTE CARTES 68030, 68040 CARTES GRAPHIQUES 24BITS CARTES DISQUES DURS SCANNERS Sharp - Golden Image Logiciels PAO : Ppage - Pdraw Logiciels 3D : Caligari 2.0 - Imagine Tableurs : ProCalc Dessin : Dpaint IV - AD Pro 2.0 NOUVEAU !!!
CALIGARI? 2.0 brosses animées. Attention une incompatibilité de taille et de résolution risque parfois de réveiller le Guru!
Script "AfterAttachment" de "Card 2" : DoOnError "Quitter" ; si une erreur survient on quitte Nop ; on mémorise le nom du buffer créer pour le refermer ensuite Nop ; c’est CanDo qui le crée sous le même nom que le fichier Let LeBuffer = Argl ; Argl = nom du fichier If Arg2 = "Brosse" ; si c’est une brosse on l’affiche ShowBrush Argl,9,13,BRUSHPALETTE ; Argl = nom du fichier Elself Arg2 = "BrosseAnimée" ; si c’est une brosse animée Nop ; Chargement de la brosse animée LoadBrushAnim Argl ; Argl = nom du fichier Nop ; flags de la brosse animée SetBrushAnimFlags Argl,COMPRESSEDMODE RESTO-
REBACKGROUND USEMASK FORWARD SYNC ,60 Nop ; affichage de la brosse animée ShowBrushAnim Argl,-16,-9 Nop ; déplacement de la brosse animée en fonction des Nop ; mouvements enregistrés par l’éditeur de brosse animée MoveBrushAnimTo Argl,-11,28,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,14,121,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,26,129,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,38,138,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,104,125,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,114,92,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,127,55,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,122,11,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,51,-1,5,QUEUE MoveBrushAnimTo Argl,38,80,5,QUEUE MoveBrushAnimTo
Argl,60,115,5,QUEUE MoveB r ush An i mTo Argl,96,104,5,QUEUE Elself Arg2 = "Image" ; si c’est une image ShowPicture Argl ; Argl = nom du fichier Endlf La couleur, l’aspect, le goût, ... de Caligari Broadcast ! Evidemment puisqu’il s’agit de Caligari Broadcast, avec seulement l’interfaçage cartes graphiques en moins. Mais tout le reste y est : calcul 24 32 bits, édition par points, animations, etc... Affichage 24 bits sur HAM-E et DCTV. Compatible Caligari Broadcast 2.0 La nouvelle référence 3D à prix Amigaphile !
2990F Hot-Line GRATUITE 3 mois pour commande avant le 30-04-92 Dessinez, digitalisez et affichez en 24bits sur n'importe quel Amiga !
Digitalise en 10 secondes à partir de n 'importe quelle source vidéo ; affiche et capture des images en haute résolution 24bits ; échange vers depuis n’importe quel fichier IFF (y compris HAM et IFF-24bits) ; 3 logiciels de dessin, capture et conversion sont inclus ; DCTV fonctionne avec les programmes de dessin classiques (Ouahhh les anims Imagine lancées par Dpaint ou Scala en 24bits !) - 1 méga nécessaire 4890F DCTV PAL NOUVEAU PRIX !
IMPACT VISION 24 LA carte graphique 24bits pour Amiga 200 3000. Elle a tout : numérisation vidéo 24bits, affichage IFF24 et autres, mixage 2 sources vidéo, désentre-laceur, GENLOCK !.
Livrée avec Caligari IV24, Scala a nartir dp IV24, MacroPaint IV24. Sortie broad- - cast sur multisync ou 1083 84 ! | WWWIjF ELLE EST MAGIQUE ! " Æ M Æ w Installation sur site gratuite (jusqu’à 300 km) jusqu’au 30-04-92.
CANDO J Cance1 | Les objets brosse animée et le son Retour au panneau principal de CanDo. On y trouve deux boutons, celui de la brosse animée et du son. Ils appellent un éditeur d'objets.
Mais c’est quoi un objet brosse animée?
C'est tout simplement un ou plusieurs scripts qui seront exécutés en relation avec une animation. Ces scripts pour une brosse animée peuvent être définis au début ou à la fin de l'animation, après chaque image, ou après une image précise. Ainsi il est possible d’associer différentes actions avec l'exécution d'une anima- ¦*»y Frane| At Pestinationl i+» Francs... 1 1 Add Franc | Edi t Franc | De1e te Franej tion. Utile dans une présentation, un jeu pour faire par exemple coïncider un mouvement et un son. (voir deck Exemple.2) Un objet son obéit au même principe, les scripts associés peu
vent être exécutés au début ou à la fin du son. (voir deck Exemple.2) Voilà c'est fini pour la description des éditeurs! Un mot au sujet des deux decks en exemple. Lorsque j'écris "créer un fenêtre... un bouton" il va de soi qu’il s'agit d'utiliser les éditeurs respectifs. Ne sont détaillés que les scripts et l’agencement des différentes composantes du deck.
Le mois prochain une application toujours 100% CanDo qui traitera des icônes et du moyen de modifier vos ToolList... Un petit utilitaire en somme... Guy Beteille ; écran au premier plan ScreenTo FRONT Cette carte possède un bouton: "Boutonlnvisible" dont le rôle et de nous ramener au Workbench (à la carte 1). Il doit être de type Area, et avoir pour taille l’écran en entier.
Script "OnClick" de "Boutonlnvisible": Do "Quitter" ; exécute la routine "quitter" Routine "Quitter": Flush LeBuffer IfError Endlf ; on referme le buffer ; si erreur on continu ; retour à la carte 1 GotoCard "CARD 1"
* Carte ”Card 3 rr Créer une fenêtre sur l'écran du Workbench
assez grande pour y lire un texte. Cette fenêtre aura le gadget
de fermeture (pour quitter la lecture de votre fichier).
Script "OnCloseButton" de la fenêtre: GotoCard "CARD 1" Script "AfterAttachment" de "Card 3": Nop ; Ouverture du fichier texte et affichage dans le document LoadDocument Argl,"LeDocument" ; Argl = nom du fichier Mettez sur cette fenêtre un document "LeDocument" de type Mémo afin de pouvoir y lire le texte chargé par le script précédent.
Tt Deck "Exemple.2 Ce deck avec une seule carte met en valeur l'éditeur de graphisme et les éditeurs d’objets son et brosse animée. 3 maisons sont dessinées, un son est joué puis une brosse est présentée.
* Carte "Cardiïl rt Créer une fenêtre plein écran, sur l’écran du
Workbench, avec son gadget de fermeture pour pouvoir quitter.
Script "OnCloseButton" de la fenêtre: Quit Script "AfterAttachment" de "Card l" : Nop ; dessinons une maison... ce script est saisi Nop ; à l'aide des éditeurs!
SetDrawMode JAM1 SetPen 1 ; mode ; crayon ; le toit ; la maison ; une fenêtre les vitres DrawPolygon 162,31,77,91,249,91 DrawRectangie 77,93,172,84 DrawRectangle 96,107,51,23 DrawLine 121,107,121,129 DrawLine 96,118,145,118 Nop ; Prenons une fenêtre comme brosse ClipBrush 95,107,53,23,"ClippedBrush" Transparent FALSE Nop ; Ajoutons 2 fenêtres ShowBrush "ClippedBrush",175,107 ShowBrush "ClippedBrush",174,145 Nop ; Prenons la maison comme brosse ClipBrush 74,28,177,150,"ClippedBrush" Nop ; Ajoutons 2 maisons ShowBrush "ClippedBrush",250,28 ShowBrush "ClippedBrush",426,28 SetPen 3 ; nouvelle
couleur Nop ; colorions les toits FloodFill 173,62 FloodFill 363,72 FloodFill 489,83 SetPen 2 nouvelle couleur Nop ; colorions les maisons FloodFill 511,161 FloodFill 392,139 FloodFill 233,134 ; dessin achevé Nop ; Jouons un son associé à l’objet "Sound l " SetChannel 2 SetVolume 64 PlaySound "DH0:Musique" Nop ; Chargeons une brosse animée associé à l’objet "BrushAnim l” LoadBrushAnim "DH():Bird" SetBrushAnimFlags "DHO:Bird",COMPRESSEDMODE LEA- VEIMAGE NOMASK FORWARD ASYNC ,132 ShowBrushAnim "DH0:Bird",244,71 BrushAnims ON ; l'animation démarre!
Pour compléter cette carte définissons deux objets:
- Un objet de type son: "Sound l" cet objet est lié au son
"DH0:Musique", deux scripts y sont assoiés un pour le début du
son, l’autre pour la fin. Ces deux scripts auront pour notre
exemple la tâche d’écrire un texte sur l’écran.
Script "OnStop" de l’objet "Sound l” PrintText "Fin du son",210,25 Script "OnStart" de l’objet "Sound 1" PrintText "Début du son",39,25
- Un objet de type brosse animée: "BrushAnim l " cet objet est
lié à la brosse animée "DH0:Bird". Mettons ici un petit script
qui sera exécuté après chaque changement d'image de
l’animation.
Dans cet exemple à chaque battement d'ailes d’un oiseau, le son Boing est reproduit, provoquant un battement d’ailes plutôt lourd!
Script "OnEveryFrame" de l’objet PlaySound "DH0:Boing.snd" VOUS ETES UN VRAI SPECIALISTE DE L’AMIGA !
FAITES LE SAVOIR AUTOUR DE VOUS, AVEC UNE ANNONCE DANS CETTE NOUVELLE RUBRIQUE d’AmigaNews. 270F HT PAR MOIS MINIMUM DE SIX PARUTIONS PAIEMENT A LA COMMANDE: 1620FHT PRIX SPECIAL POUR 12 PARUTIONS: 2500F HT ( ECONOMISEZ 740F) VOUS RECEVREZ GRATUITEMENT AmigaNews PENDANT LA PERIODE DE VOTRE CONTRAT.
DERNIER DELAI DE RECEPTION POUR CETTE RUBRIQUE LE 15 DU MOIS.
GELAIN DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE
22. Avenue de Saxe - 69006 LYON Tél. 78.52.77.62 - Métro Foch
CLEMENT INFORMATIQUE INFONIX AU SERVICE DE L’AMIGA CENTRE DE
MAINTENANCE COMMODORE 12&14RUE RECLUSANE 31300- TOULOUSE
TEL:61.59.1 7.76 FAX: 62.21.14.67 SI CENTRE EST Toute la
gamme AMIGA Vidéo - infographie Distributeur pour la Suisse
Satellite et Télévision av. De France 60-1004 Lausanne Tél.
021 626 1 6 25 SOFTONE COMPAGNIE SPECIALISTE AMIGA AT
DISTRIBUTEUR DES ACTION REPLAY 3
394. . rue de Lille 62400 BETHUNE TEL: 21.68.99.99 FAX
21.68.99.98 GHISMO informaticfus.
Vous aimez l'AMIGA, nous aussi !
18, rue Léandre Vaillat 74100 ANNEMASSSE tel: 50.95.67.82 fax: 50.71.89.81 GHISMO inj-ormcLtuj ue Vous aimez l'AMIGA, nous aussi !
23,25 rueJules FERRY 74200 THONON-LES-BAINS tel: 50.71.88.00 fax: 50.71.89.81 CENTRE im rx 58 MICROLOFT Tout Commodore mais... surtout LAMIGA 23 Rue du Rempart 58000 Nevers
86. 57.37.77 1 - EST : J J CHRONO-fÏÏIÏÏTTl l ¦ r I îi’i Ut ' f
I Revendeur commodo: ? ??MD | IH ro RM ATI QUE | Toute la e
AMIGA NORMANDIE 3616 MCOM Téléchargement AMIGA Les meilleurs
freewares sont sur MCOM.
Bon pour une disquette de téléchargement GRATUITE, à renvoyer à : Médiatel 25 Rue du vieuxpalais 76000 Rouen tel: 35.71.98.84 AmigaNews AmigaNews ï- % : AmigaNews 33 r. Ste. LUCIE 31300 Toulouse Tel:
61. 42.65.75 Fax:
61. 42.68.76 ICI VOTRE ENCART PUBLICITAIRE AmigaNews 7 Rue du
Pelait de Jutlice 42600 Monlbriton Tel , 77 58 34 40 28 Rue
Paul Bert 42000 Saint-Etiennel Tét 77 33.35.56 Fe* .
77.34.00.06 Suite de notre exploration de la rexxarplib. Nous
avons vu dans le numéro précédent comment il était possible
d’utiliser Arexx pour recevoir et envoyer des messages Exec.
Vous avez également eu un aperçu d'utilisation de cette
bibliothèque avec un petit programme qui ouvrait une fenêtre
et attendait une touche pour la fermer. Mais il est possible
défaire bien d'autres choses avec cette bibliothèque.
La preuve... Petit rappel Bien qu’Arexx n’ait pas été prévu initialement pour gérer les couches système de l’Amiga (Exec), Willy Langeveld (l’auteur de la rexxarplib) a trouvé un moyen ingénieux de pallier cette lacune en créant une espèce d’interprète entre le monde Arexx et le monde Exec. Il s’agit tout simplement de la fonction createHost() qui crée un processus dont l’unique rôle est de surveiller le port donné en argument et de convertir les messages qui y arrivent (format Exec) en paquets (format Arexx). Du côté Arexx, la scrutation se fait par la classique fonction getPkt().
Bizarrement, le système de scrutation par paquets d’Arexx est plus souple et plus facile à relire que les routines Exec habituelles.
La principale force d’Arexx dans ce domaine réside une fois de plus dans le fait que c’est un langage symbolique, c’est-à-dire qu’il fonctionne sur la base de chaînes. Vous pouvez donc vous- même décider du contenu des paquets que vous allez recevoir.
Les paquets en AREXX Un premier exemple simple de cet envoi par paquet peut être illustré par l’utilisation de gadgets. Une fois que vous avez ouvert une fenêtre, vous pouvez ajouter des gadgets dans celle-ci grâce à la fonction addGadget(). Par exemple : call addGadget(EventsPort, x, y, 1," Sauver Fichier SAUVER") Deux gadgets peuvent être créés de cette façon : des gadgets de chaîne (dans lesquels l’utilisateur est supposé entrer un texte) et des gadgets booléens. L’appel ci-dessus crée un gadget booléen. Si vous ajoutez la taille horizontale après le dernier argument, c’est un gadget de
chaîne qui sera créé. Si cet argument n’est pas présent, comme c’est le cas ici, la bibliothèque créera un gadget booléen et calculera automatiquement sa taille.
Le premier argument est le port que vous avez créé (cf.
Numéro précédent à ce sujet), x et y sont naturellement les coordonnées de ce gadget par rapport à la fenêtre. Vient ensuite le numéro d’identité du gadget, suivi par le texte que vous désirez y placer (notez le caractère ” qui permet de passer à la ligne). Le dernier argument est le plus intéressant.
Il s’agit en effet de la chaîne que vous souhaitez recevoir quand un message concernant ce gadget arrivera sur votre port. Je vous rappelle qu’un paquet Arexx est composé de seize emplacements (slots). En l’occurence, la chaîne ainsi définie vous arrivera dans le slot zéro. La boucle de scrutation pourra donc ressembler à ce qui suit: do loop = 1 pkt = getpkt(EventsNotiy) if pkt ~= ’OOOO 0000’x then * on a reçu un paquet! * do p = getarg(pkt,0) * lit le slot 0 * call reply(pkt) select when p = ’SAUVER’ then do * sauvegarder le fichier * end end end call WaitPkt(EventsNotify) end
Convenez que ce genre de code est assez parlant si vous choisissez des chaînes suffisamment explicites... Cela représente un avantage supplémentaire au passage : si vous décidez par exemple que l’activation de la routine de sauvegarde ne se fera plus par un gadget mais par un menu, vous n’aurez pas à modifier la boucle de scrutation. Il vous suffira de faire en sorte que la sélection du menu envoie la même chaîne que celle attendue. En C, vous auriez dû modifier votre boucle car le code IDCMP attendu n’aurait plus été le même (GADGETDOWN dans un cas, MENUPICK dans l’autre).
Définition du paquet C’est ce moyen qui vous permet de recevoir sur votre port des événements IDCMP. IDCMP (Intuition Direct Communication Message Port) est le nom donné à tous les messages envoyés par Intuition. On trouve par exemple RAWKEY (une touche), GADGETDOWN (l’utilisateur a appuyé sur un gadget), CLOSEWIN- DOW (gadget de fermeture), etc... Quand un tel événement arrive, rexxarplib met dans le slot zéro la chaîne correspondante telle quelle, mais ce comportement est insuffisant dans certains cas. Par exemple, si nous désirons être informé chaque fois que la souris est déplacée et où
celle-ci se trouve, nous recevrons un paquet qui ne contiendra que la chaîne MOUSEMOVE dans le slot zéro mais aucun renseignement sur les nouvelles coordonnées de celle-ci. Autre exemple : dans le cas d’une touche, tout ce que nous recevrons sera RAWKEY et rien de plus.
Fort heureusement, nous pouvons définir la façon dont le paquet sera constitué grâce à la fonction modifyHost(). Celle-ci a la syntaxe suivante : modifyHost(port, classe IDCMP, chaîne) C’est dans la chaîne que vous définissez le contenu du paquet.
Voici quelques codes : %n Définit le contenu du slot n (0..15) %l Le nom de la classe %c Le code (utilisé pour RAWKEY) %x,%y Coordonnées %d Identité du gadget %m %i %s Numéro du menu, de l’item et du sous-item
• Par exemple, si nous désirons avoir RAWKEY dans le slot 0 et le
code de la touche dans le slot 1, nous utiliserions :
modifyHost(monPort, ’RAWKEY’, ’%l%I%c’) (attention, il s’agit
de % suivi de la lettre L, puis % suivi du chiffre un et enfin
% suivi de la lettre C afin de définir le contenu du slot 1).
• Pour avoir les coordonnées de la souris dans les slots un et
deux: modifyHost(monPort,’MOUSEMOVE7%l%l%x%2%y’)
• Pour obtenir le numéro du gadget (pas forcément utile : la
lecture de la chaîne suffit dans bien des cas) :
modifyHost(monPort, ’GADGETDOWN’, ’%l%l%d’) Analyse du paquet
Dans la boucle de scrutation, on récupère les différents conte
nus des slots par la fonction getArgO : p = getArg(pkt, 2) *
lecture du slot 2 * d’image IFF (IFFImageO), changement de
police (setFontO), écrire du texte (text(), windowTextO), et
bien d’autres encore... Voilà pour toutes les fonctions liées à
Intuition.
Pour les fonctions plus évoluées que je n’ai pas évoquées en détails dans cette série d’articles : lecture d’un nom de fichier à l’aide d’un "file requester" (getFileO), pattem matching sur un répertoire (fileListO), ouverture d’écran (openScreen()), lecture des caractéristiques de l’écran (screenRows(), screenCols() et screenLace()), réarrangement des écrans (screenToFront(), screenToBack()), affichage de "requesters" (requestO), et bien d’autres.
En résumé A quoi la rexxarplib peut-elle servir et quand est-il préférable de programmer en Arexx rexxarplib plutôt qu’en C Assembleur?
L'avantage indéniable d’Arexx dans ce domaine est l’énorme simplification apportée pour la création des objets Intuition. Quiconque a un jour implémenté une demi-douzaine de menus à la main saura de quoi je parle. En Arexx, il suffira d’autant de lignes que d’items. Idem pour les gadgets. Le fait que le langage soit interprété raccourcit encore davantage le temps mis pour obtenir une maquette graphique de votre application.
Une autre utilisation très intéressante peut être de rajouter des interfaces graphiques conviviales à certaines commandes Shell qui ne le sont pas (typiquement des archiveurs genre lha ou Iz qui possèdent un nombre incalculable d’options). La facilité avec laquelle Arexx traite les chaînes et pilote les Shells rend cet exercice très facile.
Vous en savez assez désormais pour vous y retrouver dans cette bibliothèque a priori compliquée mais qui est en fait imprégnée d’une philosophie très simple. La documentation vous donnera tous les détails que je n’ai pas évoqués dans cette série d’articles. Si vous avez des difficultés sur la compréhension de certaines fonctions ou désirez des exemples d’utilisation, n’hésitez pas à m’en faire part.
Cédric Beust Création du menu Impossible de parler d’intuition sans évoquer les menus. Là encore, Arexx bénéficie d’une implémentation qui simplifie énormément la création de menus par rapport à celle utilisée quand on les programme en C ou en Assembleur. Les fonctions liées aux créations de menus sont addMenu(), addltem(), addSubltemO et setltem().
Les trois fonctions add servent à créer les menus. Il vous suffit de les appeler dans l’ordre dans lequel vous désirez que ceux-ci apparaissent dans la barre de titre. Un coup d’oeil sur le programme d’exemple vous donnera quelques idées sur la syntaxe d’appel. La sélection dans la boucle de scrutation se fait grâce à la chaîne d'appel que vous spécifiez lors de la création de l’item.
Rien de très différent par rapport aux gadgets, comme vous voyez... La dernière fonction, setltem(), sert à rendre actif ou inactif un certain menu.
Autres fonctions La rexxarplib vous autorise bien d’autres fantaisies que je citerai en vrac : dessins de régions (area...), de lignes (draw()), de cercles (drawEllipseO), remplissage (flood(), rectFillO), lecture ARPUMATÈG SA REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 (p 0041 (0)21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Denis 0041 (0)77 217485 Suisse FAX: 0041 (°)21 94È30748 Livrable immédiatement du stock !- Demandez notre catalogue !
Prix net Prix net Description (FS) (hors-taxeMFF)
3790. -
5990. -
1590. -
890. -
229. -
39. -
490. -
119. -
1490. -
2490. -
790. -
1190. -
8. 90
3950. -
990. -
229. -
390. -
195. -
1190. - 14990, 23990,
5990.
3590, 890, 160, 1990, 490, 5960, 9990, 3160, 4800, 35, 15960,
3950.
890,
1560.
780, 4790, AMIGA 3000, 25 Mhz, HD52 Mégas AMIGA 3000T, HD 105 Mégas, 6 Mb RAM HP DESKJET 500C Color + Driver Amiga HP DESKJET 500 KICKSTART ROM 2.0 Upgrade Kit KICKSTART SWITCHABLE 1.3 2.0 RAM 4 Mégas pour A3000 (Static column) GENLOCK A2300 QUANTUM LPS 240 Mégas QUANTUM 425S 425 Mégas SYQUEST interne 44 Mégas (avec 1 cartouche) SYQUEST externe (comme précèdent) DISQUETTES 3.5" 2SDD qualité 100% (10 pces) CARTE 24Bits GVPIV-24 avec SPLITTER RGB FileCard 105 Mégas pour A2000 Modem SUPRA 2400 Bds (avec soft et câbles) RAM 2 Mégas extensible à 8 Mégas pour A2000 LECTEUR 3,5” HD interne pour A3000
CARTE AT 386SX, 20 Mhz NOUVEAU!
CREER UNE APPLICATION EN BASIC Amos 1.32 F et GFA 3.52F Jusqu'à présent, je ri ai montré que V aspect Basic du GFA alors que ce ri est qu une toute petite partie de ce super langage. En Amos, nous allons continuer V initiation à la programmation avec la création d'une nouvelle commande.
Ce mois-ci lu partie Analyse sera un peu réduite parce que Super OctetoPhage a tout dévoré pour m'obliger à mettre un peu de la partie C du GFA. La différence entre certaines fonctions C et Basic du GFA pourra paraître parfois subtile mais elle existe. Vous ne trouverez pas non plus le deuxième dessin mais là c'est pour une autre raison: Sébastien Soûle réalise actuellement les images et animations informatiques d’un reportage commandité par l'IUT de Clermont-Ferrand.
Notion sur la mise au point des procédures C'est la deuxième étape dans la création des procédures. Nous avions vu que les choix se répartissaient selon la technique et selon l’organisation. Cela va maintenant nous servir. Pour le codeur, une procédure est une petite routine spécialisée dans une tâche minime. C'est par exemple la procédure SuperEcran du codage du mois qui va nous ouvrir un écran puis une fenêtre C. Pour l'analyste, une procédure est un enchaînement coordonné et synchronisé d’opérations sur différents postes de travail. C’est la suite de toutes les actions, ayant pour but de
réaliser une fonction minime.
Le mois prochain, l'analyse reprend le dessus avec la véritable mise au point des procédures car je veux à tout prix citer: Ophélie: Félicitations à Paralaxe pour ses codages AMOS.
(Envoyez moi à Clermont-Ferrand vos codes AMOS ou GFA de 20 lignes sans PRINT ni GOTO pour être publiés et rémunérés).
Palmarès des champions: Bravo à C. Dhainaut pour Réveil GFA. Mention d'honneur à C. David pour Lexicaire GFA: j’ai dû déplomber ton codage pour pouvoir te répondre. Remplace tous tes PRINT par des TEXT pour accélérer par 20 ton affichage et utilise davantage les procédures et les variables globales (je reçois beaucoup trop de codages GFA et AMOS à corriger pour passer 4 heures à déplomber un exécutable mais ici, à part 3 ou 4 autres détails, je pense que ce codage pourrait être valable).
Etes-vous un codeur francophone?
La manie de tout américaniser est une tare hexagonale issue des débuts pénibles de l'informatique française. Devant l'incroyable facilité des notions informatiques, nos aînés, un peu trop craintifs pour leur avenir professionnel, préférèrent utiliser des mots anglais qui sont parfois créés de toute pièce pour les seuls pays francophones. Faudrait-il rendre compliqué ce qui est simple?
Nos ancêtres furent ensuite relayés par des fanatiques qui trouvèrent amusant de lire Lutin au lieu de Sprite (on comprend mieux la notion de petitesse de ces objets graphiques) alors ces francophobes en herbe en profitent pour Brownser ou Packer (feuilleter ou détruire). Ils en viennent donc à apprendre un nouveau langage où tout se complique à loisir car cela leur donne une consistance devant les néophytes. Ils prétendront ensuite que les traductions sont souvent inexactes! Alors là, ça devient too smooth! Et d'ailleurs, sont-ils soutenus par les Amigaphiles d'Outre-Manche?
Non. C’est même l'inverse qui se produit. Le courrier des lecteurs anglais se fait de plus en plus l'écho de leur grande peur à ne pas maîtriser la langue... de Gide et de Rousseau. Exigeons des manuels en français... et programmons nos remarques en français.
Cela sera beaucoup plus clair. Notons que c'est d’ailleurs la philosophie que l'on retrouve dans la revue des programmeurs francophones sur Amiga. Il n'y a eu qu'une seule véritable exception à cette règle. Jérôme Etienne, le célèbre créateur de démonstrations en GFA et en DevPac s’est amusé à mettre du franglais et des noms de variables de longueur à n'en plus finir. C’était une provocation et puis cela fait monter le minitel. Dans nos conversations nous préférons cependant tous les deux le français.
D'accord ou pas d’accord avec cette prise de position, écrivez- moi à Clermont-Ferrand et faisons bouger les choses.
Initiation à la programmation Si vous débutez l'apprentissage du codage alors commencez votre étude ici. Avec Amiga Operating System.
Pourquoi le Basic est-il si populaire?
"Parce que!", dirai-je en parodiant Super OctetoPhage. Ce concept, le Basic, répond à un véritable besoin. Il fût créé pour enseigner la programmation aux étudiants en informatique. Très rapidement, nos aînés s'étaient aperçu que les codages étaient plutôt confus par manque d'un véritable esprit de synthèse et les actions n'y étaient pas particulièrement lisibles pour un être humain normalement constitué. Après 3 ou 4 LINK POP BCND, il ne restait plus que Carolyn Scheppner, Super OctetoPhage ou John Toebes pour suivre: la simple impression du mot bonjour sur imprimante nécessitait 5 pages de
codages. On écrit maintenant LPRINT "HELLO".
Y'a t-il un Basic standard, lequel choisir?
Le Basic évolue avec la machine ou l'espérance de prises de parts de ce marché; on a découvert d'ailleurs de véritables tentatives de détournement de termes avec les noms Basic Cambridge Programming Language (BCPL) et GFA Basic. BCPL fut le précurseur du C et n'a rien à voir avec la philosophie Basic. GFA comporte toutes les fonctions et la philosophie basic mais ceci n'est qu'un gros tiers du GFA. Avant d’en arriver là, en 1986, dans la nuit des temps, Carolyn sut nous donner une splendide adaptation des basics d'alors avec sa très grande maîtrise de F Amiga Basic. Ce langage servit de
modèle aux basics Hisoft, F, True et AC déjà plus rapides et utilisant plus de fonctions. Le meilleur progiciel (produit logiciel utilitaire) d'initiation aux langages est maintenant celui créé par M François (Lionet). Amos, car c'est bien sûr de lui qu'il s’agit, n’est pas vraiment rapide devant Hisoft ou Fbasic mais Amos s'est cependant imposé grâce à l'incroyable quantité de ses commandes. Amos 1.32F est devenu le formateur idéal.
Le premier codage et la suite Je rappelle simplement le guide de bonne conduite:
• Ecrire impérativement en français.
• Ne pas dépasser une instruction par ligne.
• Surcharger le fichier source (le codage), de commentaires et de
noms de variables très clairs.
• Ne pas dépasser 7 caractères par nom pour la compilation ou la
portabilité vers les autres ordinateurs.
• Suivre une logique structurée (sans GOTO mais avec un maximum
de procédures).
• Super OctetoPhage donnera un coup de dents à tous ceux qui
utiliseront encore PRINT au lieu de TEXT.
Voilà, on peut enfin débuter les plaisir. AMIGA-AMIGA- CTRL-Disquette Amos.
Des ovales olympiques plein lyAmos La nature adore les ovales presqu’autant que les jeux. Il y a les yeux de la force dans Zac mac Cracken, l'Alien dans Terror Pod,... Partout où il faut aller très vite. Comment faire en AMOS ? Voici le codage des diverses méthodes algorithmiques (façon de raisonner) adaptables selon les situations mais DéGasp s’écrit Super OctetoPhage, il y a encore et toujours les 2 (Clinorhombique !, cela serait plutôt 3) erreurs à découvrir. 1 de syntaxe, 2 de logique.
La réponse est sur Jennifer II (Blitter) dont cette page Amos de 7 Kilo-Octets n'est bien sûr qu’un résumé.
En aparté: la ruse du polygone. Plus il aura de côtés, plus le polygone ressemblera à une sphère mais ce procédé n'est vraiment valable que quand on doit tracer un même cercle à plusieurs endroits de l’écran.
ANNABELLA GFA. 30 FF par numéro + frais de gestion.
1 : Etude préalable Menu WB II : Existant ( 1 (-Gestion de Fichiers, III : Existant (2)-Format MFM IV : Avant-Projet ( 1 )-Tests conditionnels V : Avant-Projet (2)-Format Images I.F.F. VI : Avant-Projet (3)-DMA COPPER VU: Avant-Projet (4)-BLI I‘ 1 ER-Modes Ecrans VIII : Projet ( I (-Traitement de texte IX : Projet (2 3)-La compilation JENNIFER AMOS, 30 FF par numéro + frais de gestion.
0-Misc à jour 1.32 fr (ajouter votre copie + facture) 1-DMA COPPER, II-BLITTER CONSULTATION GFA-AMOS, Disquette formatée + enveloppe timbrée 4FF + chèque de soutien. (Douanage: disquette + enveloppe antistatique) FRAIS DE GESTION PAR ENVOI,
- 15FF par envoi (pour toute la commande)
- ou enveloppe timbrée 6,20 FF et suffisamment de disquettes.
Annabella Suisse 14 FS par mandat postal, le port est compris.
Pierre Philippe Launay - Résidence Les Cottages 83, Rue André Theuriet - F 63000 CLERMONT-FERRAND Question Amos du mois Le calcul des cercles par x+delta est bien plus rapide qu’avec les Sinus et Cosinus. La première bonne réponse et une autre tirée au hasard dans mon courrier Clermontois gagneront une disquette d’apprentissage à la programmation.
AMOS 1 : Créer des ellipses et les remplir Draw 100.0 To 100,200 : Rem Droite verticale Draw 0.100 To 200.100 : Rem Droite horizontale For RAVON =100 To I Step -4 : Rem 25 boucles InktRAYON mod 151+1 : Rem Colorisation Ellipse 100,100.RAYON.RAYON : Rem Met un rond Paint 10+-RAYON-2.101 : Rem Et peinture le tout Ncxi RAYON AMOS 2 : Les ellipses concentriques For RAYON=IOO To 1 Step -4 Ink! RAYON mod 15)+l For RAYON2=RAYON To RAYON-3 Step -1 Eli ipse 100+R A YON2.1 K).R A YON2. R A YON2 Next RA YON2 : Rem © Kalendac décembres -12 JC Next RAYON : Rem ab Superbi OctetoPhago AMOS 3 : La méthode
par Table + Carre On profile de la dctuble symétrie verticale et horizontale (image en miroirt PIXEL=120 ) Dim CERCLE ! PIXEL) : Rem Crée une liste de 1200 cléments Global PIXEL.C'ERCLE ( : Rem Variables pour tout le code Flash Off : Rem Arrête le fiashouilli For X =0To 2.0“Pi Step 2.0*Pi (PJXEL 2.0) CERC1 .F. (X+ 1 )=Cos(X ) : Rem N* X+l de la liste CEKCLE (X+2)=Sin(X ) : Rem et N' X+2 Ad l X.2 : Rem Ajoute 2 à la valeur de x Exit If X PFXEL-1 : Rem Sort de lù si X dépasse 1199 Next X For C'IBLE= 100 To I Step -2 Ink CIBLE 2 mod 17 : Rem Teinture quelconque PELLIPSEf
I00+CIBLE,20()-CIBLE,CIBLE.C1BLE| Next CIBLE Procédure PELLIPSE[XCENTRE.YCENTRE,XRAYON.YRAYONl PAS=Max(2.2(K) (XRAYON+YRAYON)) : Rem Valeur Maximale For DROITE= I To 600 Step PAS : Rem erreur 2 Box CERCLEWDROITE+PIXEL XRAYON+XCENTRE.
CERCLE ! DROITF+PI XF.L 2+1 )*YRAYON+YCENTRE To CERCLE ! DROITE )" XRA YON+XCENTRE.
CERCLE ! DROITE+1 )* YRA YON+YCENTRE : Rein Rectangle Next DROITE End Proc AMOS 4 : La méthode par Table + droite PIXEL=1200 : Rem © Janvier 1992 PlXEL2=PIXEL 2 : Rem Pierre Philippe Launav PIXELSUC=PIXEL2+1 : Rem Extrait de Jcnnifcr II ' Dim CERCLE (P1XEL) Global PIXEL.PIXF.L2.PIXELSUC.CERCLE 0 Flash Off : Rem Tire le clignotis, la chevillette cherra For X =0 To 2.0*Pi Step 2.0*Pi (PlXEL 2.0) CERCLE ! X+l)=Cos(X ) CERCLE ! X+2)-Sin( X 1 Add X.2 Exit If X PIXEL-1 Next X : Rem signifie nombre "réel' (avec virgule) T=Time : Rem Saisie du Temps de départ, erreur 1 For CIBLE=100 To 1 Step-2
Ink CIBLE 2 mod 17 PELLIPSEl I00+CIBI.E.2(K)-CIBLE.C1BLE.CIBLE) Next CIBLE Print(Timc-T) 50.0 : Rem 29.7 secondes Repeat : Rem Répète la boucle REPLAT UNT1L... Until Mouse Click : Rem ...Jusqu’ au cliquetis Procédure PELLIPSE|XCENTRE.YCENTRE,XRAYON.YRAYONl PAS=Max(2.2()0 (XRA YON+YRA YON» For DROITE= 1 To 300 Step PAS : Rem erreur 2 BORDX l=CERCLE (DROITE+PIXEL2)*XR A YON+XCENTRE BORDX2=CERCLE (DR01TE)*XRA YON+XCENTRE BORDYI=CERCLE (DROITE+PIXELSUC)itYR A YON+YCENTRE BORDY2=CERCLF. (DROITE+1 )* YRA YON+YCENTRE Draw BORDX1 .BORDYI To BORDX2.BORDY 1 Draw BORDX 1.BORDY2 To BORDX2.BORDY2 Next
DROITE End Proe C et GFA Ce numéro est un peu exceptionnel. 11 est le résultat du codage Ophelic de Jean Pierre Rivière dont je vous parlais en février.
Nous l’avons amélioré afin de pousser C et GFA dans leurs moindres retranchements.
Jean Pierre, grand spécialiste du C et de l’Unix, est informaticien à la faculté d’Orsay Paris Sud. Super OctetoPhage me dit aussi que Jean Pierre est l’un des auteurs prodigues et compélants du Domaine Gris Francophone avec notamment le célèbre Chaze et le magazine DomPub Echo sur disquettes. Nous avons écrit une même routine en C puis en GFA. C’est une fonction PRIN'T allégée qui affiche les lettres A à Z sans interruption pendant 15 secondes puis, arrivé au bas de l’écran, tout remonte d’une ligne comme les PRINT d'antan. L.c but du jeu est de mettre en valeur les avantages et
inconvénients de chacun des deux langages.
C. C.M. CASH &CARRY MICRO 37,Rue des Mathurins 75008 PARIS Î?
40.16.04.02 Venlf par correspondance uniquement I» t» I» I» I»
I» !¦» * l» I» I» I» » I» I» I» I» M502 1MO pour A500+ 50 Frs
ilm pou 4MO = 1990 Frs 550 t rs Static Colum oour A3000 DIP2
MICROBOTICS (A2000) Peuplée 2MO = 1590 Frs BARETTES Pour HCD+®
750 Frs ~ ~ MEMOIRES A2058 DIP2 LES 2MO = 690 Frs LES 4MO
=1200 Frs (Toute commande passée en Mars sera honorée à ce
prix) A500+ COMPATIBLE A500 A500+ WB2.0 et 1.3 et 2MO RAM
(Tous les softs Amiga Marchent avec ce svstem) PRIX CCM 3990
FRS SOFTS EN PROMO DELUXE PAINT IV . 690.00
LATTICE 5.0 ..... 1990.00 BARS & PIPES
PRO 2500.00
KINDWORDS2 .. 490.00
EXCELLENCE .. 950.00 ART DEPARTMENT
PRO2.0... 1690.00 MULTISTARTII Vous permet de Booter
directement surl.3 ou 2.0 et cela sans interrupteur, ictri
Amiga Amiga) PRIX CCM 510 FRS SANS ROM 1.3 PRIX CCM 650 Frs
AVEC ROM 1.3 VOTRE 500 OU 500+ COMME UN 2000 Boitier vous
permettant de disposer de votre A500 ou A500+ comme un 2000:
Encastrement de FUC, connecteurs sur le coté pour un
branchmcnt aisé de la souris jovstick etc.. VOTRE MONITEUR SUR
LE DESSUS. Livré avec les cables, UN TAPIS SOURIS, UNE HOUSSE
ET SUPPORT SOURIS.
PRIX CCM 890 FRS EN DEVENANT CLIENT CCM DECOUVREZ LES AVANTAGES RESERVES A NOS SEULS CLIENTS DETAILS AVEC VOTRE PREMIERE COMMANDE LE CREDIT CCM Vos achats à partir de 250 Frs et à votre rythme Nous consulter pour acceptation du dossier et conditions CONDITIONS DE VENTE
V. X l » l I M l . L l J * 1-*. H 1 Kt-elcment par chèque,
'«rte Visa mi contre ivtiibmirsenient. AJOt"I h 40 t KS de
participation aux trais d'expédition
l. cs Ordinateurs sont expédies c-n Poi l du. I • t retour ihi
éclianae de marchandise est soumis à un Accord de C CM.
Remboursement sans relia fige soumis a Al)'* du prix HT pour frais de rrstokugr.
Avant que l’opprobe ne vienne s’abattre sur Jean Pierre tel un Boeing Sud-Coréen sur l’océan Pacifique quand les Migs Soviétiques viennent à voler dans les environs..., je voudrais préciser les conditions imposées à la version C:faire très court et sans les remarques. En C, seule la méthode (1) a été choisie pour la publication mais les écarts de vitesse détectées sur les autres méthodes se tiennent. Pour GFA, j’ai choisi le procédé Blitter (3) en pensant surtout aux A500 et A500 PLUS. Pour une plus grande sûreté, je vous demande d'utiliser aussi les parties (3 bis) sinon gare au gourou dès
que surviendrait un événement perturbant le déroulement de l’écran.
Les constatations
• Rapidité du codage terminé: pas de problème, GFA maîtrise et
supplante largement le C mais la vitesse n’est pas le seul
argument à considérer.
• Rapidité d’écriture: GFA permet des raccourcis saisissants dans
l’écriture des fonctions. On peut généraliser cette notion de
raccourci à toutes les fonctions de bureautique, de
combinatoire ou de trigonométrie et à la plupart des fonctions
graphiques ou sonores.
• Clarté d’écriture: GFA ne sait pas présenter de façon claire et
aérée les structures du C, écrites d’ailleurs pour le seul
usage du
C. Il ne sait pas non plus utiliser les Includes et là cela
devient un peu gênant car il faudra utiliser abusivement
l’option Merge du menu pour insérer tous les textes Ascii.
Pour le reste, l’éditeur GFA est devenu une référence:
indentation automatique et instantanée, détection immédiate
des erreurs de syntaxe dès leur écriture, etc.
• Evolution: Il serait utile que notre super langage sache
insérer plus facilement les exécutables: inclure dans un code
GFA un programme écrit en C nécessite quelques minutes de
travail et quelques lignes de code. Pour conclure, GFA c’est un
peu le C mais aussi un peu l’assembleur, aussi sur Annabella 9,
l’un de ses nombreux programmes explique l’utilisation du
compilateur à travers un utilitaire source GFA de 20K comparé
à sa version source Devpac de 200 K. Question GFA du mois La
réponse du mois précédant était RASTPORT. Bravo Max Gounod et
Jérôme Mahé. Ce mois-ci, je vous ai codé en GFA une erreur
logique majeure: on ne peut plus utiliser les fonctions Basic
d’affichage du GFA telles que TEXT ou PBOX sur mon écran créé
par les fonctions C du GFA. Comment faire pour réconcilier les
parties C et Basic du GFA ? La solution est assez simple et
révélée partiellement dans le codage. La première bonne réponse
et une autre tirée aléatoirement dans mon courrier Clermontois
recevront une disquette de codage GFA.Bon amusement et à
bientôt.
Pierre Philippe * PrintAZ Jean Pierre Rivière * * Copyright Février 1992. Code C * * ============================== * include stdio.h include intuition intuition.h include hardware custom.h include hardware dmabits.h include proto all.h define TEXT(rp,tx,x,y) Move((rp),(x),(y)); Text((rp),(tx),strlen(tx)); } define WAIT_GET_REPLY(fen) Wait(l«(fen)- UserPort- mp_SigBit); ReplyMsg(GetMsg((fen)- UserPort)); ) struct NewScreen NouvelEcran = 0,0, 640, 200, 1,0, 1, HIRES. CUSTOMSCREEN, NULL, "durée du test : 15 sec", NULL,NULL }; struct NewWindow NouvelleFenetre = (
0. 11,640. 200- 11,0, 1, MOUSEBUTTONS, ACTIVATE, NULL, NULL.
"clic= test,résultat= clic:fin", NULL, NULL. 160,13, 640,200, CUSTOMSCREEN }; struct Window * Fenetre; struct Screen * Ecran; struct BitMap Carte; char Tampon [ 128]; * pour écrire * void terminer (void) if (Fenetre) CloseWindow(Fenetre); if (Ecran) CloseScreen(Ecran); } * fermer Gfx puis Intuition avant } * void débuter (void) * ouvrir Intuition puis Gfx ici * if(!(Ecran=OpenScreen(&NouvelEcran))) terminer(); exit(20); } NouvelleFenetre.Screen = Ecran; if (! (Fenetre = OpenWindow( &NouvelleFenetre))) terminer(); exit(20); } InitBitMap(&Carte, 1. 640, 200 - 11); ) * Merci à Dillon
pour DICE, Fish 474 * void Print(struct RastPort * rp, UBYTE* texte, UWORD lngr) static UWORD ligne = 9; if ((ligne += 8) = 186) ligne -= 8; ClipBlit(rp, 10, 10 + 8, rp, 10,10,620,168,0xc0); ) Move(rp, 10,ligne);Text(rp,texte,lngr); ] * Méthode N° 1 du code GFA * void main (void) ULONG depsec, depmic, dep 1, mic 1 ; register ULONG finsec, finmic; register struct RastPort * rp; register UWORD nbop; UWORD i, duree = 15; * en sec * UBYTE mot [111]; debuter(); for (i = -1; ++i 110;) mot[i] = ’A’ + (i % 26); mot[l 10] = ’0’;rp = Fenetre- RPort; nbop=0; W AIT_GET_REPL Y (Fenetre);
CurrentTime(&depl, &micl); depl++; do | CurrentTime(&depsec, &depmic); )while (depsec != depl); depsec += duree; * synchro assurée * do ( Print(rp, mot + nbop % 26, 77); CurrentTime(&finsec,&finmic);nbop++; ]while (finsec depsec); SetDrMd(rp, JAM2 IINVERSVID); WAIT_GET_REPLY(Fenetre); sprintf(Tampon, " %d lignes ".nbop); TEXT(rp, Tampon, 20, 36); sprintf(Tampon," soit %d s ligne ", (int)(( 1.0e6*(finsec-depsec+duree) + finmic - depmic) nbop)); TEXT(rp, Tampon, 20, 44); WAIT_GET_REPLY(Fenetre); terminer(); exit(0); * C’ est tout pour aujourd’ hui *
* **************************************
* PrintAZ 950 000 lettres minute
* COPYRIGHT © Février 1992
* CODE GFA 3.5 Pierre Philippe Launay
* RECHERCHE Cathy Lardy
* ANNABELLA N° 7 Initiation 3 9 *
* ************************************** vite PROCEDURE vite
superecran met.variable quadriréacteur résultat salut RETURN
PROCEDURE clic ! Plan du codage ! Pour 1 ’ écriture ! Beaucoup
plus vite ! 4 possibilités ! 38 s par lettres ! A vos crayon...
! Clac ! Tant qu’ on appuit... ! Continue sur WHILE ! Répète
jusqu’ à... ! Ce qu’ on appuit ! Préparatifs ! Barre de menu=7
lignes ! 79 lettres ligne ! 26(AZ)+79(ligne)= 104 WHILE MOUSEK
WEND RFPFAT UNTIL MOUSEK RETURN PROCEDURE met.variable ligne%=8
longueur%=79 FOR x%=0 TO 105 text$ =text$ +CHR$ (65+(x% MOD 26)) !
Va sur FOR si x inférieur à 105 ! Pointeur chaîne text$ ! L’
alphabet de Super OctetoPhage NEXTx% text%=V:text$
text25%=ADD(text%,24) text( 12,45,"Clic= 60 secondes= fm") clic
! Clac ! Secondes systèmes ! Secondes système ! 1 minute !
Quelques autres variables seconde%=0 tick%=0 durÉe%=60
compteur%=0 departsec%=0 departtick%=0 vdepartsec%=V
:departsec% vdeparttick%=V :departtick% chronosec%=0
chronotick%=0 vchronosec%=V:chronosec% vchronotick%=V
:chronotick% RETURN PROCEDURE quadriréacteur ! Le test !
Retourne 1' heure locale ! Seconde suivante 1 Départ synchro,
répète jusqu’ à Until ~CurrentTime(V:seconde%,V :tick%) INC
seconde % REPEAT ~CurrentTime(vdepartsec%,vdeparttick%) UNTIL
departsec%=seconde% ! Sort de la boucle si égalité ADD
departsec%,durÉe% ! Go Garry, Go !
REPEAT SELECT ligne% ! Valeur de ligne%?
CASE 0 TO 177 ! De ligne 0 à 200-10menu-10menu-3 ADD ligne%,8 ! Hauteur d’une lettre. Ajoute 8 DEFAULT ! Bas de 1’ écran. Déroulement ~ClipBlit(rastport%,2,18,rastport%,2,10,633,168,&HC0)!( 1 ) ’ ~ScrollRaster(rastport%,0,8,2,10,632,184) ! (2) normal ’ ~OwnBlitter() ! (3 bis) ’ -WaitBlitQ ! (3 bis) DPOKE &HDFF096,&HC010 ! DMACONR : Disq Blit Set (3) LPOKE &HDFF044.&HFFFFFFFF! Masque : tout prendre (3) DPOKE &HDFF040.&H9F0 ! BLTCONO : canal A et D (3) LPOKE &HDFF050,source% ! Ce qu' on copie (3) LPOKE &HDFF054.cible% ! Là où on copie (3) LPOKE &HDFF064,0 ! BLTxMOD : pas décalé (3) DPOKE
&HDFF058.taille% ! De ce qu' on copie (3) ' -DisOwnBlitterO ! (3 bis) ' BMOVE source%,cible%.taille2% ! Avec 68030 (4) vite ENDSELECT ! Fin des sélection SELECT y % ! Cherche la bonne chaîne A Z CASE text% TO text25% ! 0 à 25 (26 lettres A à Z) INC y% ! Pointeur en lettre suivante DEFAULT y%=text% ! Remis sur la lettre A ENDSELECT ~Move(rastport%,2.1igne%) ! Positionnement du curseur ~Text(rastport%,y%,longueur%) ! Affichage ~CurrentTime(vchronosec%,vchronotick%) ! Saisie du temps INC eompteur% ! LONG% car WORD& maxi = 32767 UNTIL chronosec% =departsec% ! Jusqu' au délais imparti RETURN
PROCEDURE résultat ! On ira, partout où tu voudras, quand tu ligne%=compteur% ! Voudras, même quand Pété sera mort, compteur%=çompteur%*longueur%! Quand tous les matins seront delais%=durÉe%*1000000+chronotick%-departtick% ! En s S%0 ! Compilateur (Division en EXPO ) ici=delais% compleur% ! C’ est-à-dire en nombre réel $ %3 ! Compilateur (Division en LONG%) ~RectFill(rastport%,5,12,400.52) ! PBOX (rectangle plein) text(137.20.STR$ (ligne%,6)+" Lignes ") text( 137,30.STR$ (compteur%, 19)+" lettres ") text( 10.40.STRS(ici)+" secondes lettre ") RETURN ! ...pareils à ce matin aux couleurs de l’été
Indien PROCEDURE salut! Respect de Y utilisateur titre2S= "PASSEZ UNE BONNE ET AGREABLE JOURNEE"+CHR$ (0) ~SetWindowTitles(fenetre%,V:titre2$ .vide%) ! Voir T1TLEW clic ! A bientôt IF newwindow% ! Si la fenêtre est ouverte alors ~MFREE(newwindow%,48) ! Libère la mémoire de sa structure ~CloseWindow(fenetre%) ! Et ferme la fenêtre ENDIF ! Fin du test sur F ouverture CLOSES I ! Rester bon ami avec le système RETURN ! Sinon scrak sur A500 PLUS PROCEDURE superecran ! Nouvelle Bible page 854 OPENS 1,0,0.640.200, L&H8000 ! Lire Struct *DefaultTitle ecran%=SCREEN( 1 ) ! Adresse structure Screen TITLES
1."GFA 3.52 AmigaNews 1992 Pierre Philippe Launay" planbil%=LONG ecran%+&HC0) ! Nouvelle Bible page 913 source%=planbit%+0+28*640 8 ! Ligne 2(10 points menu et) ! Ligne 1 (8 points lettre) ! Lignes *64+large_points 16 cible%=planbit%+0+20*640 8 taille%= 169*64+640 16 taille2%= 169*640 8 newwindow%=MALLOC(48,&H 1F newwindow% ! 169 Jignes * 640_points 8
0002) " ! Ou bien mieux, écrire OPENW ! Ici : OPENW
1.0,0.640.200,0,& 10000 titre0$ =’"Bonjour et bienvenue dans
notre monde"+CHR$ (0) Nouvelle Bible page 828 Bord Gauche
Bord Supérieur Largeur Hauteur structure(newwindow% )
card(0) card(11) card(640) card(189) byte(0) byte( 1 )
long(&H0) long(&H1000) long(&H0) long(&H0) long(V:titre0$ )
long(ecran%) long(&H0) card(10) card(20) card(640)
card(200) card(&HF) Fond sous le crayon Encre du crayon
IDCMP flags Activation de la fenêtre Pointeur Gadget
éventuel ou 0 Pointeur Image éventuelle ou 0 Page 828 Lire
Struct *Title ou 0 Pointeur Ecran éventuel ou 0 Pointeur
BitMap éventuelle ou 0 Largeur mininimale possible Hauteur
mininimale possible Largeur maximale possible Largeur
maximale possible Type d'écran custom screen
fenetre%=OpenWindow(newwindow%)! Fenetre%=WTNDOW( 1 )
rastport%=LONG | fenetre%+50 ( ENDIF RETURN PROCEDURE
text(x%,y%.texte$ ) texteS=texteS+CHR$ (0)
~Move(rastport%,x%.y%)
~Text(rastport%,V:texte$ ,PRED(LEN(texte$ ))) Moins rapide
que TEXT Ajout d" un octet nul Positionnement curseur !
Affichage ! Mise en place structure ! Adresse de début de
la structure ! Et écart par rapport à son début RETURN
PROCEDURE structure(nom%) base%=nom% offset%=0 RETURN Octet
d’une structure Le contenu sera valeurl le décalage
augmente de PROCEDURE byte(valeurl) BYTE base%+offset%
)=valeurl INC offset% octet RETURN PROCEDURE card(valeur%)
! Mot court d- une structure CARDj
ADD(base%.offset%)}=valeur% ! Valeur% et non valeur& ADD
offset%,2 ! 2 car un mot représente 2 octets RETURN
PROCEDURE long(valeur%) ! Mot long structure LONG j
ADD(base%,offset%) )=valeur% ! Le contenu sera valeur% ADD
offset%,4 ! 4 car un mot long = 4 octets RETURN OUE DES
BONNES NOUVELLES CE MOIS-CI !
BAISSE DE PRIX SUR L’A3000, LE 3000 TOWER DISPONIBLE L’AMIGA 600 ARRIVE, LA CARTE AT 386 SX 20MHz AUSSI !!!
Et toujours CALIGARI V2.0 complet, Affichage 24 Bits sur DCTV ou HAM-E 2990 !
TOUS LES PRODUITS GVP HCD+S2, 52 Mo Quantum 15ms HD500+, 105 Mo Q, 2Mo - A500 COMBO 322, ’030 22MHz, 1Mb COMBO 333, ’030 33MHz, 4Mb COMBO 350, 50MHz, 4Mo G-FORCE 040, 28MHz - A3000 Cartes pour HD500+
- AT 286, 16MHz
- Mini ’030, 40MHz 3690 6990 7990 14990 t?
3490 a ET TOUS LES AUTRES 512K + horloge pour A500 450 SYQUEST 44Mo 20ms interne. 3790 SYQUEST 88M0 20ms interne. 6990 cartouche 44 Mo 88 Mo 790 950 CD réinscriptible 3.5" 128 Mo ext. 14500 cartouche CD 3.5" 128 Mo 890 Modif. A500 v1.3 rév.6 1 Mb Chip 550 XETEC CD-ROM + CD Fish, interne 5890 Kit 2.0 pour A500 2000, Rom + doc 790 ¦n- 8490 a 22500 56500 22500 3950 a 29050 7990 4750 4490 TOUS LES LOGICIELS D-PAINT IV, VF par CIS 950 SCULPT-Animate 4D 3590 ProPAGE 2.1 VF par CIS 2990 ART DEPARTMENT PRO 2.0 A 2480
P. P.M. V2.1 F 3390 DiskMaster V1.4 Doc VF 290 3D Professional
V2.0 (dispo? **) 3700 REAL 3D PRO V1.4 VF 4400 SERVICES "PLUS"
- Flashage PAO AMIGA - MAC - PC films & bromures sur Linotronic
330, séparations Quadrichromie, Chromalins ...
- Sorties couleurs A4 16 Mio sur Imprimante à Sublimation
(Qualité Photo !) : 300F TTC
- Calculs Images & Anims 3D (la nuit), Scans ... Contactez-nous !
Règlement par chèque à la commande, Carte Bleue ®, si C.R. 50% ALC et envoi en port du.
AMIGA 500+, WB v2.0, 1 Mb ChipRam 3290 AMIGA 500 v1.3 2890 AMIGA 2000, WB v2.0, ECS 5490 idem + moniteur A1083S ou VISTO +2000 AMIGA 3000 UNIX 6Mo, HD 100Mo, Unix 5.4, écran Multisynch A1960 30990 AMIGA 3000 2Mb, HD 50Mo, A1960 20990 AMIGA 3000 TOWER 2Mb, HD 10OMo 23990 AMIGA CDTV, clavier,souris,floppy,2CD 6590 AMIGA 600, WB v2.0, 1 Mb Chip 3690 Scanners SHARP 16 Millions, A4 A3 HP DESKJET 500 C, 300 dpi couleur Disques Durs SCSI de 52Mo à 1,6Go lmp. LASER A4, Postscript 2, LZR 960 lmp. LASER A3, Postscript 2, 400 DPI PROGRESSIVE ’040, 28MHz, 8Mb DOUBLETALK 2000 (réseau Appletalk) Moniteurs
Couleur N&B, 14 à 21" (PAO) VISIONA 24 bits, 2 Mo V-RAM COLORBURST 24 bits + paint HAM-E PLUS 384x560, 24 bits A-VIDEO 24 bits, 704x580, A500 2000 Prix TTC révisables sans préavis
S. N. VOXEL DIGITAL SYSTEMS, Distributeur Agréé COMMODORE-AMIGA
3000. Revendeur GVP, SHARP.
Adresse Service VPC. Services PLUS : Boite Postale 38, 63540 ROMAGNAT - Tél. : 73.35.12.65 - Fax : 73.34.85.70 PERIPHERIQUES En cette nouvelle année, les productions abondent et la qualité de ces dernières en bénéficie. C’est ainsi que je m’en vais vous présenter, non pas le premier prix mais le second de la démo party du Danemark, à savoir HARDWIRED de CRIONICS et SILENTS.
• Hardwired se compose de deux disks (en trackloading bien
évidemment!). Avant tout, la démo se charge d’analyser votre
mémoire et de détecter ainsi si vous possédez, ou non, de la
fast supplémentaire. Après quelques secondes de chargement, il
vous est demandé d’insérer le second disk via une zolie
diskette affichée à l’écran. Vous cliquez ensuite sur le bouton
droit de la souris pour découvrir toute la splendeur et la
qualité de l’intro.
• Intro essentiellement à base de digitalisations (nuances de
gris) accompagnée d’une musique d’ambiance très appropriée. La
situation se présente ainsi : vous vous trouvez dans un
vaisseau aux abords d’une planète inconnue; une sombre bestiole
traverse l’écran et vous saute à la gorge. C’est à ce moment
qu’apparait le "Titlescreen".
Re-loading... Et en route pour la démo elle-même!
• Tout commence par les inévitables crédits (fonts ignobles). La
programmation a été réalisée par The Spy, Murphy, Deftronic,
Saxs et Guzzler. Les Gfx sont de Michaël Balle, Sionic et
Zicho. Enfin, la musique a été composée par Jesper Kyd. Ceci
étant suivi de la présentation en vectors zoomants (Zoom
Scroll), formant des mots et donc une phrase du style "Crionics
et Silents tatati tatata...". Sur un fond noir, un cube 3D se
jette sur votre écran pour vous conduire à une démonstration
d’effets multicolores appliqués sur des animations de Bob
(Shade Bobs). Vous pourrez assister ensuite à une 3D
vectorielle appelée "Bouncing" qui consiste, en fait, à
déplacer, sur trois axes, un cube et ... Pfff!
Indescriptible... (Box B-Spline). Vous verrez aussi l’habituelle partie de "Glenz Vectors" (mais cette fois en 48 faces) (avis aux amateurs). La partie suivante consiste en l’animation 3D d’une sorte de forme spongieuse et flasque qui rebondit (Filled B-Spline). Silents n’a bien évidemment pas omis d’y apporter la partie raytracing (ce n’est plus un vaisseau mais des WC!) Toujours du plus bel effet (Raytraced Lokas).
• Passons ensuite au "Twist Scroller" : 2 scrollings verticaux
qui ondulent sur une musique quelque peu orientale, avec en
fond un piccy d’un mâle-androïde- cyborg-terminator au corps
musclé et argenté. Puis, une petite série d’animations
sinusoïdales de quelques 14.400 points viendra égayer votre
écran (14400 4 Sin Dots). La partie suivante (Box to Logo)
reprend la routine améliorée d’une ancienne démo de Crionics :
"NeverWhere PicTrans", appliquée cette fois à un cube 3D
formes pleines qui se décompose en pixels et reforme le mot
Hardwired.
Une de mes parties préférées est celle qui suit (Pixelized Vectors) : je l’appellerai Thalassa-Part puisqu’elle anime, en 3 dimensions, un objet qui se décompose BOX &-SPLXNE jLx GELE VECTGRS
• * f; " f'CjX LE DP EN FRANÇAIS Serge Hammouche annonce la
traduction de nouvelles disquettes en français:
• Tout d’abord 5 disques consacrés aux utilitaires mathématiques:
1) La version française de Vector Designer, un puissant éditeur
d'objets vectoriels 3D pour créer comme dans les démos des
animations vectorielles en 3 dimensions.
2) La version française de MathPIotter un traceur de courbes 2D
et 3D.
3) La version française de DataPlot un autre traceur de courbes
mais plus particulièrement spécialisé dans l’impression sur
imprimante.
4) Un disque consacré aux nombres complexes et contenant les
versions française de Icalc (Calculatrice très puissante sur
les nombres complexes) et Zplot un traceur de courbes à base
d’itérations de nombres complexes permettant de s’initier aux
fractales cubiques et aux biomor- phes.
5) Tracelt un autre traceur de courbes très complet réalisé par
l’auteur Français Sheriu qui vient d’autoriser Serge à
distribuer son logiciel. Au total 5 disques mathématiques (30F
chacun).
• Serge propose également deux disques destinés aux programmeurs:
1) Les versions françaises de PowerSource et GadToolsBox réunies
sur un disque (40F): ce sont de puissants éditeurs de
fenêtres, menus, et gadgets pour aider les programmeurs en C
ou ASM.
2) Serge annonce aussi la traduction... "des cours de
programmation Amiga écrits par les plus grands spécialistes
américains de F Amiga avec leurs exemples d’applications. Une
disquette exceptionnelle d’un nouveau genre enfin accessible
à tous grâce aux traductions"(40F). Il rappelle enfin que la
version française de MED3.20 est toujours disponible (40 FF).
(Serge Hammouche. Rue Anatole France 13220 Chateauneuf-Les-Martigues.)
Pour en reformer un autre, etc..., etc... Ceci étant suivi d’une animation d’étoiles horizontale qui s’éloigne pour apparaître dans un cube 3D qui fondra sur vous afin de vous projeter dans une nouvelle animation d’étoiles, mais cette fois sur trois axes. Vient alors "Jumping Balls" Part qui consiste à faire rebondir des vec- tor-balls sur deux damiers se faisant face (animation de bonne qualité). Votre écran deviendra ensuite un tableau noir qu’une main viendra effacer petit à petit (mignon!). Nous passons à la partie temps réel de la démo appelée plus communément "Ice-Vectors" qui calcule
les différentes positions 3D d’un logo TSL à moitié transparent. Puis apparait un cube quelque peu bizarre (non, vous n’avez pas bu...!?), comment dire? Flasque, gélatineux, mou... de couleur verte qui rebondit (Gele-Vectors). Ensuite, deux cubes en 3D formes pleines se déplaceront sur votre écran (le mien pour l’instant... d’écran!) Variant d’intensité lumineuse suivant leurs positions par rapport à une source de lumière, compliqué? (Shadow-Vectors). Enfin, la dernière partie, sans pour autant être la moins jolie, nous présente un petit voyage dans le monde inter-galactique du capitaine
Flam... Pardon, je m’égare! C’est sur fond de graphismes futuristes d’excellente qualité que votre vaisseau 3D volera vers d’autres cieux imaginaires (c’est beau!). Cela n’est pas sans rappeler la "Virtual World" de Thomas Landspurg.
Pour finir, vous aurez droit aux "Additional Crédits" accompagnés de snapshots (ce qui signifie, pour les clowns, capture d’écran). Si vous attendez encore un tout petit peu, un piccy très mignon, en 16 couleurs, vous indiquera que le spectacle est terminé.
• Il est évident que les dé- mos présentées à cette démo party
sont un véritable bond en avant sur le plan de l’esthé- tisme,
de la recherche et de la qualité des productions. Il apparait
donc que les groupes de démomakers ne cherchent qu’à créer, en
cette nouvelle année, des productions audacieuses exploi tant
au maximum les capacités des coders et de la machine. On peut
cependant regretter que Har- dwired ne soit pas accompagné
d’une musique excellente... C’est bien dommage!
Sachez tout de même que cette démo, bien qu’elle soit le fruit d’un long travail, ne représente que le second prix de la party derrière "Odyssey" d’Alcatraz (show en 5 disquettes d’une durée d’en viron 40 minutes).
• Les démos de l’an passé en prennent un sacré coup de vieux et
il sera difficile pour les petits groupes de parvenir à une
telle maîtrise et qualité de leurs productions. Je pense (et
cela n’engage que moi!)
Qu’il faudra que les groupes français s’associent à leur tour pour produire de telles choses.
L’année 92 s’annonce donc excellente!
Eric Boisson 16 rue Tiffonet 33800 Bordeaux Vous pouvez m'envoyer vos dernières productions afin qu'elles soient présentées... (Ed: Ces démos sont disponibles chez la plupart des associations et distributeurs de domaine public. Voir publicités dans ce journal et adresses dans la rubrique "Sources de DP" en dernière page) INTERVIEW ma] DREAMDEAIERS Bélier Production est un nouveau groupe, composé de 8 personnes. Leurs premiers créations sont:
• un magazine sur disquette, "Dom pub & Co"
• un slide show "Comics Stars" Dom Pub & Co est le premier
magazine sur disquette francophone non commercial.
Il est entièrement consacré au DP, sa diffusion est assuré par Attila, Orion, Commodexplo- rer CP, CFP et Serge Hammouche.
Au sommaire :
• des tests de DP
• des interviews
• de la programmation
• des inédits... Vous pouvez les contacter à cette adresse:
Belier Production res.Héloise Appartement 41 21 rue de Lille
33000 Bordeaux Il a terminé 7ème aux EuroCharts de Janvier
dernier. Il est, pour les démomakers français (et étrangers),
une référence sur le plan musical...Vous le connaissez tous!...
Il se fait appeler MOB Y...Mais qui est-il en réalité? Que
fait- il? Quels sont ses goûts?...Vous le saurez en lisant ces
quelques lignes... Eric Boisson Moby...Hum! Bonjour, Peux-tu te
présenter rapidement à nous (taille, poids... Haha! Hobbies,
études, goûts, etc... N’oublie pas la bière! Héhé!)
Frédéric Motti Salut! Bon, pour l’aspect physique, le mieux pour ceux que ça intéresse est d’essayer de me rencontrer au détour d’une démo party... Mais certains bruits sur ma personne courent déjà! Hé! Hé!
Mes hobbies se résument à la musique (écoute et composition), la lecture (Stephen King!...), et de bonnes bières avec les copains! (Pelforth, Hoegaarden, Chimay, Duvel, Ada...). Quant aux études, et bien je prépare (c’est un bien grand mot!)
Un DUT d’informatique.
EB : Fred, tu permets que je t’appelle Fred? Peux-tu me raconter tes premiers pas dans le monde de la micro?
Je préfère qu’on m’appelle Fred!... Mes premiers pas?
C’est en 1983 que j’ai acheté mon premier ordinateur : un Oric-1!
J’ai fait un peu d’assembleur, puis j’ai continué le programmation sur mon C64, acheté 3 ans plus tard, juste après avoir entendu la fabuleuse musique du jeu Commando.
J’ai bien sûr essayé de faire de la musique sur C64, mais les éditeurs étaient beaucoup trop rébarbatifs! Puis en juin 1987, j’ai acheté mon Amiga 500.
EB : Et dans le monde de la musique informatique?
FM : J’ai commencé quelques mois après avoir acheté mon A500, avec l’arrivée de Aegis Sonix. Puis, peu de temps après, j’ai reçu Soundtracker qui m’a tout de suite conquis... C’est là que j’ai commencé à travailler sérieusement.
Quelle a été ta formation musicale?
FM : Heu... J’ai appris la flûte au collège, comme tout le monde... Quelle a été ton évolution dans les groupes de démomakers?
FM : Mon premier groupe fut Impact Inc. (Hi Alan!) Dans lequel je suis resté un an et demi. J’ai alors rejoint Apology, qui ne vécut que l’espace d’un démodisk. Je suis ensuite rentré dans Dragons, dont l’unique Mégadémo a eu pas mal de succès. Six mois plus tard, je devenais un membre du groupe suisse Alcatraz qui venait de se reformer. Puis, après un an de coopération avec eux, je les ai quittés pour rejoindre un groupe français : Dreamdealers.
Pourquoi composes-tu des musiques pour des démos en sachant que cela ne te rapporte pas grand chose?
FM Pour moi, composer est avant tout un plaisir et un moyen de m’extérioriser. Et puis ça fait toujours plaisir d’entendre une de ses musiques dans une démo, non? Bien sûr, ça fait aussi plaisir de gagner de l’argent grâce à ses compositions, mais à partir du moment où tu ne composes plus que pour de l’argent, à mon avis, tu n’es pas crédible.
Penses-tu continuer encore longtemps? T’es-tu fixé une "fin de carrière"?
FM : Je continuerai tant que ça me plaira, tant que ça ne m’ennuira pas! Et si j’en viens à arrêter la musique sur Amiga, ce sera pour continuer sur d’autres machines ou synthés (je travaille aussi sur PC Adlib, occasionnellement sur C64 et bientôt sur Apple Ilgs).
Composes-tu aussi pour des jeux ou envisages-tu de le faire?
FM : J’ai déjà réalisé quelques musiques de jeux pour le compte de Coktel Vision (No Exit, Cougar Force, etc...) et je continue à travailler pour eux! Je travaille également avec la société Atreid Concept qui développe pour de nombreuses boites françaises et étrangères.
FB Sur quel matériel travailles-tu? (Soft Hard Synthés...) et de quelle manière? (Composition directe sur Amiga...Recherche sur synthé... etc...) FM : Sur Amiga, j’utilise principalement Protracker Vl.lb+, MED V3.0 et Channel qui est un éditeur créé pour moi par Alan Impact et que nous ne cessons d’améliorer.
• Sur PC, j’utilise Visual Composer, faute de mieux!
• Sur C64, Future Composer V2.0 (je cherche des versions plus
récentes...).
• Et sur Ilgs, Soundsmith, un soundtracker 14 voies... Bien sûr,
je travaille beaucoup plus sur Amiga que sur les autres
machines.
Pour ce qui est du hard, je possède un sampler complètement artisanal, une Midi Master de chez Power Products, un synthé Elka EK 44, et un expender Korg M3R.
Que penses-tu de la "scène Amiga"? Que penses-tu des EuroCharts? Entretiens-tu des relations AMIGAles avec des groupes français ou étrangers? Avec des musiciens (Amiga)? Ou encore des professionnels de la musique?
FM La scène Amiga : pour rester poli, je m’en fous! Il y a beaucoup trop de gens qui se prennent un peu trop au sérieux. Et puis, j’ai passé l’âge de m’investir complètement dans la "scène".
Les EuroCharts : ma foi, ça fait plaisir d’y entrer, même si je ne suis pas du tout d’accord avec le classement.
Les contacts : je suis en contact avec quelques musiciens Amiga (pas trop car je suis trop fainéant) comme Sir Mon- key Chrome, Jester Rebels, Delorean Vertigo, Crylian Proton Ltd... Ainsi qu’avec Ostein Eide des Maniacs of noise, qui est un pro (pas seulement sur Amiga).
J’ai également quelques amis non musiciens!
FB Travailles-tu autrement que sur les trackers que nous connaissons tous? (j’entends par là en Midi...) FM : Non, je ne travaille quasiment pas en Midi, surtout par manque de matériel (mais ça va venir).
FB : Parlons un peu de tes compositions... A combien de musiques en es-tu? En moyenne, combien de temps te faut-il pour sortir un module? Utilises-tu des samples originaux ou alors "rip- pes"-tu certains sons afin de les réutiliser?
Je dois en être à un peu plus de 200 modules, dont seulement un soixantaine sont terminés. Entre 40 et 50 ont été diffusés sans divers musicdisk et démos.
Le temps nécessaire à la composition d’un module est très variable. Ca peut aller de 4-5 heures à plusieurs semaines. Tout dépend de l’inspiration, de l’envie, du moral, de ce qu’on veut faire... J’utilise autant que possible des samples originaux, mais quand je trouve de bons samples dans d’autres musiques, je les utilise... A quoi bon les resampler?
Nous connaissons tous "More Than Music" sorti sous le label Alcatraz, qui atteint la taille d’environ 300Ko et dure 22 minutes, si je ne me trompe: comment t’y es-tu pris pour commencer cette gigantesque production? Combien de temps y as-tu passé? Ne te serais-tu pas un tout petit peu inspiré de la musique de "Hunt For Seventh October" du célèbre Walkman par hasard?
FM : J’ai passé environ 2 mois sur ce morceau (qui n’est pas mon meilleur, loin s’en faut!). J’ai procédé comme je le fais pour mes autres compos... Celle-ci n’avait rien de spécial, mis à part qu’elle devait être longue, et que je devais m’efforcer de faire des passages aussi variés que contrastés (alternance de passages planants et de passages plutôt rythmés).
Je pense que c’est la structure du morceau qui te fait dire que je me suis inspiré de la musique de Walkman.
Mais je peux t’assurer qu’à aucun moment je n’y ai pensé! Tu sais, j’ai toujours composé comme ça, en essayant de faire des morceaux variés d’un bout à l’autre.
FB : Tes musiciens préférés? (Amiga et autres) FM : Sur Amiga : Bruno, Walkman, Heatbeal et Uncle Tom.
Les autres : Johnny Winter, Stevie Ray Vau- ghan, Jimi Hendrix, AC DC, Guns’n Roses.
Metallica, Didier Lockwood, Jean-Luc Ponty.
Kansas, Albatross, Webb Wilder, Orner and the Owlers... Et tant d’autres! Et je HAIS la house, la dance-music, le rap, Depeche Mode, J.M Jarre.
U2, Simple Minds... Beurk.
FB : Tu connais tout comme moi Maniacs oi Noise qui produit des musiques pour les jeux mais aussi dans différents autres domaines : as-tu tenté d’y rentrer? Ou envisages-tu de la faire? Et que penses-tu de leur initiative, à savoir se donner un certain label de qualité?
Je n’ai jamais tenté d’y rentrer... Ceci dit, l’idée de départ est très bonne. M.O.N. se voulait être un regroupement des meilleurs musiciens du circuit. Ils avaient à ce titre recruté Walkman el Bruno qui sont deux des tout meilleurs musiciens sur Amiga. Mais récemment, Walkman a été viré de M.O.N. et Tip et Mantronix ont été recrutés, alors qu’ils sont loin d’arriver ne serait-ce qu’à la cheville des deux précédents... Le label de qualité en prend un coup à mon avis.
FB : As-tu des projets en cours? (jeux, démos...) Je travaille actuellement sur 5 ou 6 jeux pour différentes sociétés : Fascination (Coktel), Gobliiins (Coktel), AGE (Coktel), Paragliding (Loriciels), Brainies (Titus). Je fais également les conversions sur PC Adlib des musiques de Maupiti Island.
Je dois également fournir une musique à Scoopex pour leur prochaine démo. Et pour finir, je prépare un musicdisk avec Chry- lian Proton. Mack Scoopex fera les Gfx et Alan impact le code. Il s’appellera "Paradise Delirium".
FB : Un dernier petit mot (pour la route!)...?
FM : Je me contenterai d’envoyer un grand salut à tous mes potes en France : Corto Alliance Design, Chuck & Mack Scoopex, Alan Impact Inc., tous les DRD, tous les Hérétiques, Guenou (youhou!!!), JBG Cyclone, Digital Master & Slight Iris, Shocker Agile, Nono (Pelforth Rules!), Chrylian Proton Ltd, Skywalker ???... Et à tous ceux que j’ai oubliés! Evitez, s’il vous plait, de me contacter pour échanger des samples, modules, etc... Je n’ai absolument pas le temps pour cela!
Quelques-un de ses plus grands succès: IM PA ( Vectorballs - Tropical Night DRAGONS megademo 1 ANGELS: CopperMaster ALLIANCE DESIGN: Substance ALCATRAZ: MusicDisk 1 - More Than Music DRLAMDF ALERS: Taies Of A Dream - Innervision Propos recueillis par: Eric Boisson La théorie Mieux que la 3-D ! Transformez votre écran en fenêtre, donnez-lui la profondeur, faites jaillir vos oeuvres hors de celle-ci avec l'impression de pouvoir les tenir dans votre main. Il suffit de se fabriquer une paire de lunettes avec un verre rouge, Vautre vert, et Dpaint vous aidera à faire le reste grâce à sa fonction
OPACITE.
Comme vous le savez, c’est parce que notre oeil droit ne voit pas exactement la même chose que notre oeil gauche que le cerveau, en reconstituant l’image perçue, nous permet de percevoir la profondeur. Pour faire un dessin en relief, il faut donc construire deux images, adaptées à chaque oeil.
C’est un certain Ducos du Hauron qui déposa en 1858 le brevet des anaglyphes, présenté à Paris la même année par Joseph d’Almeida. Ce procédé consiste à superposer l’image destinée à l’oeil gauche (par exemple), teintée en rouge, sur celle destinée à l’oeil droit, teintée dans la couleur complémentaire, le vert ou plus précisément le cyan. Chaque oeil regarde le tout au travers d’un filtre teinté des mêmes couleurs: le filtre rouge fait disparaître l’image rouge, laissant apparaître le cyan en brun foncé, et réciproquement pour le filtre cyan. Chaque oeil perçoit une image unique différente.
Il suffit alors de jouer sur le décalage des images rouges et bleues pour augmenter ou réduire l’impression de relief.
Fabriquez vos lunettes Partez à la recherche des filtres rouge et vert. Les filtres seront plus foncés que les couleurs qu’ils doivent masquer: un vert ou bleu foncé masque très bien la couleur cyan, qui elle est parfaite à l’écran. Attention: la plupart des supports plastiques transparents sont insuffisamment teintés. Si vous parvenez à distinguer du rouge à travers un filtre rouge, ça ne marchera pas. Vous pouvez trouver votre bonheur avec certains emballages de cellophane comme ceux des bonbons. Il y a la solution des filtres photo, assez onéreuse: compter au moins 60 F par filtre.
Une bonne idée: faites des diapos en photographiant un rouge intense et un vert émeraude foncé, en sous-exposant de un à trois diaphragmes pour augmenter encore l’intensité de la couleur (faites au moins trois photos pour chaque couleur). Faites développer, montez vos films sur une monture en carton. Vous êtes prêt pour la suite.
Ajustons nos couleurs Vous avez besoin d’un minimum de 4 couleurs: démarrez donc Dpaint IV en 8 couleurs: ce sera suffisant et confortable. Pour ce genre de création, ma résolution préférée est la Moyenne Résolution (640 x 200), qui offre un bon rapport finesse stabilité de l’image.
J’emploierai la numérotation conventionnelle des couleurs pour désigner celles-ci, soit de haut en bas puis de gauche à droite sur la palette: Couleur 0, 1,2, 3.
• CüUL : Modifiez-la dans une teinte brune. Nous verrons
pourquoi. Appelez la palette de couleurs (touche p ou clic
droit sur la couleur d’avant-plan ou encore par le menu).
Réglez le rouge sur 4, le vert sur 1, le bleu sur 0.
• COL LU R 1 : Cliquez dessus avec le bouton droit, pour en faire
votre couleur de fond. Elle sera donc transparente. Réglez-la
sur gris clair (par exemple R=10, V=10, B=10). Les tracés rouge
et cyan seront plus faciles à masquer que sur un blanc clair.
• COULEUR 2 : Ce sera notre rouge.
Tracez un cercle plein (touche C) de cette couleur. Appelez la palette, regardez votre rond à travers le filtre rouge,' et réglez la couleur en essayant de la faire disparaître sur le fond. Attention: il faut qu’elle apparaisse le plus sombre possible à travers le filtre vert.
• COULEUR . : Faites-en un cyan (bleu-vert clair). Puis prenez
votre cercle rouge en brosse (touche b), sélectionnez la
couleur 3, appuyez sur F2 pour colorer votre cercle avant de le
tamponner à côté du cercle rouge. Réglez ensuite la palette
pour que le cyan soit invisible à. Travers le filtre de la même
couleur. Chaque oeil ne doit distinguer qu’un seul cercle
sombre.
Attention, ça va se compliquer.
Rouge, cyan...et brun Dessinons Totor Première astuce Vous avez un disque rouge et un disque cyan. Prenez le disque cyan en brosse en maintenant le bouton droit appuyé, activez la fonction opacité (Alt+t), et superposez un tiers de vos deux disques. Leur intersection va être colorée «d’une troisième couleur.
Celle-ci devrait être le brun alloué à la couleur 0. Chaussez vos lunettes. Percevez-vous une trop nette différence de couleur dans vos cercles ? Il faut procéder à de nouveaux réglages.
C’est le premier truc: partout où l’image rouge chevauchera l’image cyan, il faudra une couleur intermédiaire, perçue de la même façon par chaque oeil. Faute de quoi, votre dessin apparaîtra effacé à ces endroits-là.
Voici les réglages qui conviennent aux filtres que j’utilise: R V B
• Brun 5 2 0
• Gris 10 10 10
• Rouge 11 1 1
• Cyan 3 10 10 Bien sûr, si vos filtres n’ont pas les mêmes
nuances que ceux que j’utilise, vous devrez corriger ces
valeurs. Les touches du pavé numérique permettent de modifier
la palette plus vite et plus précisément qu’à la souris.
L'art d'être profond Voyons maintenant les techniques du relief.
Dans l’exemple suivant, on attribuera le filtre rouge à l’oeil droit, et le filtre vert à l’oeil gauche (j’ai choisi par pile ou face!)
L’expérience montre qu’il est beaucoup plus simple de réaliser séparément les deux images puis de les superposer, plutôt que de dessiner en rouge et cyan sur la même page. Nous allons donc réaliser l’image destinée à l’oeil gauche, puis la refaire pour l’oeil droit en modifiant l’emplacement des éléments qui devront apparaître en relief. Il faudra bien repérer la position de chaque élément du dessin, et composer celui-ci selon les principes suivants: Plus le décalage entre le rouge et le cyan sera prononcé, plus l’impression de profondeur ou de relief sera importante.
• Attention, n’exagérez pas, sinon le cerveau n’arrivera plus à
joindre les deux bouts! Je vous conseille de ne pas aller au
delà de 30 pixels d'écart en moyenne ou haute résolution, soit
15 pixels en basse résolution ou en entrelacé.
Si l’image rouge est décalée à gauche de l’image cyan, le dessin semble reculer derrière l’écran.
Inversement, si l’image rouge est à droite de l’image cyan, le dessin a l’air de sortir hors de l’écran.
Et bien entendu, quand les deux couleurs se superposent, le dessin semble plaqué sur l’écran.
En fonction de ces règles, vous allez composer votre dessin comme une série d’éléments étagés selon plusieurs plans, du plus lointain au plus proche.
* Réfléchissons d'abord Ne vous précipitez pas sur votre souris,
mais au contraire griffonnez sur un brouillon l’esquisse de
votre dessin. Pour l’exemple, et pour simplifier, prenons trois
éléments: un personnage (que nous appellerons Totor), derrière
lui un arbre, et l’horizon, constitué par une ligne, quelques
montagnes et un nuage dans le lointain.
Chacun de ces éléments sera dessiné puis stocké sur disquette ou disque dur sous la forme d’une brosse.
Nous allons dessiner en brun (Couleur 0) sur fond gris clair (Couleur 1). Faites un clear (Shift-K) pour nettoyer l’écran, et dessinez Totor. Il n'est pas possible, pour le moment du moins, de faire un dessin en relief et en couleur. Le noir et blanc est seul autorisé.
Vous pouvez cependant colorer le pantalon de Totor en gris au moyen d’une trame. Rappelons comment procéder: activez la loupe dans une zone dégagée. En mode dessin (touche d), marquez un point brun de la taille d’un pixel, puis un second dessous et à droite, de manière à ce qu’ils ne se frôlent que par un angle.
Activez la brosse (touche b), et prélevez les deux pixels en cliquant sur le premier, puis en amenant le pointeur sur le second et en relâchant alors le bouton de la souris. Vous avez une brosse de deux pixels bruns en diagonale.
Appelez la fenêtre de commande de l’ou til remplissage (Shift-F ou bouton droit sur gadget Remplir), et cliquez sur Brosse motif: le cadre à droite fait apparaître une trame de points bruns et blancs, due à la répétition de votre brosse.
Quand vous avez terminé Totor, prenez-le en brosse. Vous allez constater qu'il est transparent: c’est normal, vous avez dessiné sur fond de couleur 1, et la couleur de fond est toujours transparente. Si vous appuyez sur F3 pour supprimer la transparence, c’est pire: le cadre entier de votre brosse devient opaque. Totor est dans un rectangle qui effacera les autres éléments du décor. Ce qui nous intéresse, c’est que Totor seul soit opaque, et non toute la zone qui l’entoure.
HORIZON ARBRE TOTOR X Y 310 150 420 80 280 65 HORIZON ARBRE TOTOR
- ---------------Opacifions Totor _~ Voici un moyen très simple
et très rapide. Choisissez une couleur de fond parmi les deux
couleurs inutilisées, par exemple le rouge. Pour cela, cliquez
dessus avec le bouton droit. Puis prenez l’outil Remplir
(touche f), vérifiez que vous êtes en mode Solid, et remplissez
toute la page autour de Totor, lui seul restant en blanc et
brun.
Si le contour de Totor n’était pas parfaitement fermé, il va lui aussi changer de couleur, ce qui est toujours agaçant. Tapez sur la barre espace pour arrêter tout ou sur u, colmatez toutes les brèches, et recommencez.
Reprenez maintenant Totor en brosse, le voilà opaque. Sauvegardez-le tel quel, sous forme de brosse (menu Brosse sauver).
Vous pourrez le plaquer sur le décor sans craindre que celui-ci n’apparaisse au travers, même quand vous reviendrez à la couleur 1 comme couleur de fond. Dpaint est vraiment redoutable d’efficacité.
Procédez de même pour l’Arbre et l’Horizon. Sauvegardez chacun d’eux.
Composons Nous allons faire deux dessins noir et blanc, qui seront colorés l’un en rouge, l’autre en cyan. Commençons par le rouge, destiné à l’oeil gauche.
Nettoyez l’écran par un Shift-K, chargez votre brosse- Horizon, appuyez sur F10 pour faire disparaître les outils, puis sur F9 pour faire réapparaître la barre des menus. Dans le menu Prefs, activez les coordonnées. Vous voyez s’afficher l’abcisse et Deuxième astuce Dessin pour Vautre oeil Reprenez l’outil Dessin à main levée (touche d), faites Shift- K pour nettoyer la page, F10 pour ramener les gadgets et la palette. Sélectionnez la couleur 0 (brun). Dégagez la page en laissant la barre des menus. Chargez votre brosse-Horizon.
Nous allons faire maintenant le dessin cyan. L’Horizon doit apparaître en profondeur, donc son image cyan doit être décalée à droite de l’image rouge. Nous allons la placer 20 pixels plus loin horizontalement. Reprenez votre feuille de papier, inscrivez cette coordonnée.
Tant que nous y sommes, calculons les coordonnées de l’Arbre et de Totor. L’Arbre sera positionné à la hauteur de l’écran, donc les coordonnées de son image cyan seront les mêmes que celles de l’image rouge. Enfin, Totor, pour apparaître en avant de l’écran, doit avoir une image cyan décalée à gauche de l’image rouge. Enlevons 20 pixels horizontalement.
Nous avons maintenant les positions suivantes: Rouge Cyan X Y 330 150 420 80 260 65 Il ne vous reste plus qu’à positionner chacun des trois éléments dans l’ordre, de l’Horizon à Totor.
- Vous pouvez ajuster très précisément la position de chaque
brosse en la manipulant au clavier plutôt qu’à la souris.
Maintenez appuyée la touche A gauche (à côté de la barre
espace) pour déplacer votre brosse pixel par pixel à l’aide des
touches curseur.
- Au lieu de cliquer avec le bouton gauche, au risque de bou
ger la souris, appuyez plutôt sur Alt gauche + A gauche.
- Quand vous avez placé votre brosse, appuyez sur Q (touche A
en Qwerty, pour Again) afin de charger immédiatement votre
brosse suivante.
Quand vous avez fini, appelez le Stencil, cliquez sur Make pour qu’il prenne en compte les nouveaux tracés, puis comme tout à l’heure, prenez en couleur d’arrière-plan la couleur cyan, faites Shift + K. Sauvegardez sous le nom qu’il vous plaira, par exemple "Dessin-cyan.pic". l’ordonnée de la position du centre de gravité de votre brosse sur la barre des menus.
Cliquez pour imprimer l’Horizon dans la zone qui vous convient, et notez ses Coordonnées sur une feuille de papier.
Faites de même avec l’Arbre, et notez tout aussi précisément ses coordonnées. Placez enfin Totor Sur votre feuille de papier, vous avez reporte par exemple les coordonnées suivantes: Rouge X Y 310,100 420, 80 280,65 Colorions en rouge Appelez le menu Stencil en appuyant sur les touches shift et ‘ (tilde et apostrophe inversée en haut à gauche de votre clavier), sélectionnez la couleur 1 (gris clair), cliquez sur Make. Choisissez le rouge comme couleur d’arrière-plan par un clic du bouton droit, et faites un Shift-K. Votre dessin en brun et gris clair devient instantanément un dessin en rouge
et gris clair.
Enlevez le Stencil par une nouvelle pression de la touche ‘ et sauvegardez la page sous un titre comme "DES- SIN_Rouge.pic". Uoeuvre Appuyez sur ‘ pour enlever le Stencil, sur F10 pour dégager l’écran, et enfin sur Alt + t pour activer le mode transparence.
Allez dans le menu Brosse pour charger votre premier dessin ("DessinRouge.pic"). Selon la quantité et la qualité de votre mémoire, selon que vous ayez plus d'un méga et ou plus de 500 K de chip libre, vous devriez voir apparaître au bout du pointeur de la souris votre premier dessin sous la forme d’une brosse plus ou moins visible.
11 faut positionner ce dessin rouge sur le dessin bleu, le plus exactement possible. Quand vous êtes sûr de votre coup, cliquez sur le bouton gauche (ou ait + A gauche) et admirez!
Précipitez-vous sur vos lunettes. C’est là que vous risquez de découvrir une merveille qui vous étonnera ou quelques petites erreurs de positionnement qui vous donneront envie de remettre votre métier à' l’ouvrage. C’est toujours plus rapidement fait la seconde fois.
Améliorez Vous ne serez peut-être pas satisfait de voir que votre dessin ressemble à un collage de dessins plats, certes en relief mais manquant d’épaisseur. Perfectionnez le système: utilisez la fonction Perspective de Dpaint, et surtout la fonction Shear du menu Rotate. Au lieu de superposer deux dessins identiques en les décalant légèrement, vous pouvez les déformer légèrement de manière à assurer une distance d’écartement progressive en fonction de la profondeur. Ce n’est pas clair ? Je sens qu’il y a là matière à un prochain article... Et la couleur ?
Il n’est pas impossible de produire des dessins en couleur.
Mais le procédé n’est pas évident. Le magazine Photo qui présenta dans son numéro 188 du mois de mai 1983 des anaglyphes en couleur réalisées d’après un procédé inventé par le photographe Pierre Malifaud. Ce dernier est un jeune homme né en 1920 qui s’est toujours passionné pour le relief. Le truc de la couleur est toujours un codage particulier, où chaque oeil reçoit certains éléments de chaque nuance à restituer, le cerveau fusionnant le tout pour restituer à la fois couleur et relief. Mais le procédé demande une préparation compliquée, et il n’a pas été développé. Il suffirait de
trouver la bonne palette de couleurs, et le problème serait résolu... Avis aux amateurs !
Chez BAB Micro, dsk n° 1307). Il existe aussi un logiciel permettant de réaliser des images de synthèse en relief et de les animer: Page render. On peut même les admirer selon un autre procédé, celui des lunettes à cristaux liquides. Si quelqu’un sait où se procurer ces dernières, qu’il me fasse signe!
Jacques Risso A quand la digit en relief?
Il doit être possible de faire des digitalisations en relief.
Il suffit de réaliser deux clichés de la même scène, en déplaçant la caméra de 7,5 cm (distance moyenne séparant les deux yeux) tout en la braquant sur le même point focal. On pourra ensuite colorer chaque cliché en agissant sur la palette de couleurs.
Beaucoup de logiciels le permettent: Pixmate, Butcher, Digiview, De Luxe PhotoLab, et aussi Dpaint ou Digipaint... Cependant il faut régler non pas trois couleurs, mais 3x16 couleurs: 16 nuances de rouge, autant de cyan, autant de brun. Mes premiers essais n’ont guère été concluants. Si je trouve, je vous tiendrai au courant. Mais peut-être l’un de vous y parviendra-t-il avant moi ?
Imaginez alors les slide-shows de Samantha Fox !
Et l’image de synthèse permettrait de réaliser encore plus facilement de magnifiques scènes en vraie 3-D, puisqu’il suffirait de décaler légèrement te position de l’observateur entre deux rendus.
U animation?
Une anim en relief est tout à fait possible, elle ne demande qu’un peu plus de mémoire, de temps, et de complexité! D’ailleurs maintenant que vous avez vos lunettes, vous pouvez admirer la démo "Third Dimension"du groupe Cryptobumers (disponible BP 192 63805 COURNON CEDEX Association Loi 1901.
A l’heure ou vous lirez cette publicité, nous aurons franchi la barre des 1800 disquettes au catalogue. A cela vous ajoutez les 610 FRED-FISH, et une toute nouvelle collection surprise exclusive.
En outre, ATTILA organise un concours avec Bélier Productions (dont le fanzine est à votre disposition au catalogue) récompensant les meilleurs créations. Pour concourir, vous devez nous envoyer vos productions avant le 30 06 92 et tout ceci n’est pas un poisson d’Avril!
Les échanges sont possibles et bienvenus. Nous consulter.
Traitement sous 48 heures (15 Francs le disk+1 gratis par tranche de 10, frais de port compris) 10 Francs le catalogue complet sur disk ou enveloppe timbrée à votre nom avec D7 vierge.
BON DE COMMANDE CATALOGUE NOM: PRENOM: ADRESSE: CP: VILLE: Premier contact LE DEBOGUEUR DE L'AMIGA?
Sur Amiga, les débogueurs dignes de ce nom ne sont pas nombreux. Adebog entre en scène après une version sur Atari ST. Il est dès lors, avec Monam du kit Devpack, le seul débogueur symbolique susceptible de vous aider dans la recherche et donc la correction de bugs.
Adebog est un outil visant surtout à aider le travail des programmeurs en assembleur, bien qu étant capable de tracer n importe quel exécutable. Nous n essayerons pas de décrire ici toutes ses possibilités, seulement les particularités qui le rend diffèrent, notamment les "plus" par rapport à Monam.
La documentation sous forme de classeur est joliment présentée et bien fournie (145 pages en français).
Elle est bien agencée et permet une recherche rapide de renseignements. En plus des fonctions commentées, le débutant se verra expliquer le hard et le soft du 68000..... en fait tout ce qu’il faut savoir pour profiter au maximum d'Adebog.
La disquette quant à elle contient le programme (en version française et anglaise) ainsi que les datas nécessaires au fonctionnement du tout. Ces fichiers seront à recopier dans votre disquette système voire disque dur.
Après chargement Ici pas de fenêtres Intuition pour un affichage plus rapide et une gestion interne plus performante.
A part cela, Adebog ressemble fortement à Monam. Les utilisateurs de celui-ci ne seront pas dépaysés car l’aspect est le même et les touches identiques avec toutefois des suppléments.
Les "plus" dyAdebog
• Tout d’abord il faut savoir qu’à l’opposé de Monam, les
fenêtres d'Adebog peuvent être de tous types. Par exemple vous
pouvez disposer de deux fenêtres de désassemblage, ce qui est
fort utile car ainsi vous pouvez utiliser la fonction Watch qui
vous permet, lorsque vous tracez une instruction BSR ou JSR,
de visualiser la routine dans l’autre fenêtre et ainsi décider
de tracer ou d’exécuter.
• Vous avez un accès direct au bit du registre SR modifiable sur
pression d’une touche ainsi que la possibilité d’inhiber ou non
les timers du CIA A et B.
• Adebog est un débogueur symbolique ce qui vous permet de tracer
avec des labels à la place d’adresses.
Par exemple jsr $ 30000 par jsr scroll, mais cela n’est pas tout.
Adebog dispose de variables et notamment des "offset system" ainsi que ceux de ARP. Un MOVE $ FFF,$ DFF 180 deviendra MOVE $ FFF,COLOROO. Vous pouvez créer les variables que vous utilisez couramment et les sauver (REQ.Lib par exemple).
• Adebog permet également de rajouter des routines, afin de
personnaliser le débogueur. Les routines supplémentaires seront
appelées par leur nom. Un exemple est fourni sur disquette
(vous pouvèz nous envoyer vos routines, par exemple ajout de
gestion de lecture écriture de secteurs).
HOVE.B (R1),-(R0) LER $ 40000.R7 HOVE.L $ 20000,00 SUBQ.L 1.00 BGT.S SFC00DE LER $ FC0000(PC),R0 LER SF00000.R1 CMPR.L R1.R0 BEQ.S SFC00FE LER $ FC00FE(PC).R5 CHPI.H $ 1111,(01) BNE.S SFC00FE JMP 2(fll) HOVE.B 3,SBFE201 HOVE.B 2,$ BFE001 LER $ DFF000,R4 HOVE.H $ 7FFF,08 HOVE.H D0,$ 9fl(R4)o HOVE.U D0,$ 9C(R4) HOVE.U O0,$ 96(R4) eeFceeee 80FC0002 00FC0008 00FC000C 00FC0010 00FC0014 00FC0016 00FC0018 00FC081R 00FC001C 00FC0020 00FC0022 00FC0026 00FC0028 00FC002R 00FC0830 00FC8034 00FC0036 00FC0038 0 JMP SFC00D2 ORI.B $ FF,D0 ORI.B 5,-(R2) ORI.B 2,-(R2)
DC. H $ FFÉF OC.H SFFFF BCS.S $ FC0092 BCS.S SFC007F MOVE.L
$ 2E,B(A3,D3.U),D0 HOUE.H - R0),D1 MOVE.L $ 20.B(A2,D3.L),D4
OC.H $ 4F63 HOVEQ 520.02 HOVE.H $ 3837290D,-(R0) EORI.B 0,00
OC.H SFFFF OC.H SFFFF riOVEP.M $ R4i(R2),06 ¦irrrrEEMMigLm-]
4 HEXR 5 DIS 88C80276 00C0 1916 88C8 03F0 8980 Â8S Àtof)
00C80280 08FC 00R8 0400 0276 024C ü " ? W 08C0028R 0022 0082
80FC 0018 8494 " ÿ ü 800 00C00294 0800 0082 0080 0008 FF3F v
ÿ?
00C0029E FD89 0880 0808 8880 0888 yO 00C002R8 0000 0080 0808 0800 8007 0 x 00C002B2 E800 0808 0088 00FC 237E è V ü v 00C082BC 0000 0800 0008 0008 00D8 0 6E HOVE.L - H4),-(fll) 70 JHP SFC231C 76 DC.H $ C0 78 HOVE.B (R6),-(R4) 7A DC.H SCO 7C DC.H $ 3F8 7E BTST 04.00 80 DC.H $ FC Tracé.
Exemple de configuration 00FC01FR 08FC0200 00FC0204 00FC0208 00FC028C 00FC0212 00FC0216 00FC021R 00FC0220 80FC0222 LER CopyHenQuick,R0 LER SFC0208CPC),A5 BRR SFC0682 LER $ 0.H,R8 LER $ 200000,RI LER $ FC021R(PC),R5 BRR SFC0592 CHPR.L $ 48008,R3 BCS.S SFC0238 HOVE.L 0,$ 0,H 1 2 DIS 00C00000 CopyHetiQuic JHP SFC2F7C 00C00006 CopyHen 00C0000C RddfWist JHP $ FC2F80 JHP SFC1R26 00C00012 SurtK i ckData JHP SFC0R78 00C00018 RetiSenaphor JHP SFC2F6C 00C8081E RddSetiaphor JHP SFC2F60 00C00024 FindSenapho JHP $ FC2F70 00C0002R ReieaseSena JHP SFC2F4R 00C00830 Obtai nSenap JHP SFC2ED4 00C80036 flttenptSeMa
JHP SFC2ER4 00C0003C ReieaseSena JHP $ FC2E40 80C00042 ObtainSenap JHP $ FC2DF0 00C80048 InitSenapho JHP SFC2DD0 00C0084É OpenL i brary JHP SC04B6R 00C00054 Vacate JHP $ FC2:? 00C0805R Procure JHP $ FC209b 00C80060 TypeOFMen JHP SFC1856 exemples de labels
• Un plus encore: vous pouvez faire un "dir" si vous êtes perdu
dans vos disquettes. Vous pouvez reloger Adebog ainsi que sa
Copper et son écran si ceux-ci empiètèW vos données lors
d’utilisation non système (pas d'alloc mem, traçage d'une démo
qui décompacte à un endroit absolu).
• Vous pouvez choisir la Copper, ainsi en mode trace. L'appui
d'une touche permet de visualiser le travail fait sur l’écran.
Pour ma part j’étais sous Adebog puis je suis passé sur mon
écran et j’ai contrôlé mon pointeur souris, tout ceci en
superviseur sans système donc et sous interruption. Ca
marche! Qui peut en dire autant? Au traçage d’une routine
douteuse vous pouvez empiler les registres, l'exécuter et
rendre le contexte pour éviter un conflit entre deux routines.
• Une option pour les bidouilleurs permet de mettre en code
source la mémoire pour récupérer une éventuelle routine. Le
débogage par minitel ou à l'aide d'un terminal est possible,
mais il est conseillé de posséder un minitel 2 (rapidité oblige
!).
• Option impressionnante: on trace la ROM comme de la vulgaire
RAM avec point d’arrêt, et ceci avec labels (cf exemples de
labels). Il est possible de modifier l'état des interruptions
ainsi que le registre Intena ($ dff09a) ce qui s’avère
nécessaire lors du traçage de routines d’interruptions (ex:
Intena $ C020 correspond dans Adebog à $ 20).
• Adebog peut également être lancé par un "RUN Adebugf" et être
utilisé comme débogueur Résident. Il apparaîtra dès qu'une
tâche plante, ou par une combinaison de touches sélectionnées
par l'utilisateur, pour tracer la tache "Ready".
• Lorsque vous tracez, une flèche indique la direction que va
prendre l'instruction actuelle. "Elle indique donc le sens de
votre code (flux). En avant, en arrière ou sur la même ligne si
le code n'est pas une instruction de changement de flux.
M Adebog permet la création de macros (ceci permet d'éviter le travail répétitif.)
• Adebog gère la NMI (interruption non masquable niveau 7), ce
qui pennet de cliquer le programme lors de son exécution, ceci
n'importe quand, même et surtout lorsque le système n'est plus
en mode multitâche. On se retrouve sous Adebog avec le contexte
(pc, sr, registres..). Vous pouvez intervenir lors d’un mauvais
déroulement de programme n'entraînant pas d'erreurs
d'exceptions (Si une erreur interne $ 1F survient, c’est que
vous avez cliqué Adebog).
Les "moins" d’Adebog
• le programme principal est énorme: 104K (Monam en fait moins de
30)
• absence de requesteur ce qui alourdit l'usage si votre pro
gramme se trouve au fin fond du disque dur.
• Toutes les fonctions utilisent les touches, absence de menus ou
de gadgets, ce qui demande un effort d'apprentissage assez long
au début sauf pour les utilisateurs de Monam.
• Adebog est seulement un débogueur ce qui demande un Adebug v
1,00 11991 Brainstorn. Hri11en by A. Lenaresquier S R. Lenoine.
Aniga version by Daniel Vérité InPornations Internes Nom: BREAK BLOCK STORV VARS LA LR BL EX MACRO HISTRV Maxinuh 64 38 8 3888 18000 1088 2888 188 5888 288 Courant 8 1 3 382 4866 8 8 8 8 8 Début: 580C89068. Fin: $ 80C28O78 CopperList: $ 00000818-508000898, Ecran: $ 008158F0-$ 0081A8F0 InPornations Hardware MPU:68000 (6.9 Mhz) InPornations SoFtware iü;wflicfitwrfingii:i7grcïïipi f injo système ¦ 11 II | H | openîfbüro: sob=$ C202E0, eob=$ C202E0, lob= l bytes Dosbase,la=$ C04C70 Gpxbase,la=$ C01ElE Intu i t i onbase.Ia=$ C03D24 Execbase,Ia=$ u00226 SoFtVer.1a=$ C00298 LowMenChkSuM,Ia=$ C8029A
ChkBase.la:$ Ô0029C ColdCaplure,îa=$ C002A0 CooI Capture,la=$ C002A4 NarnCapture,la=$ C002A8 SysStkUpper,la=$ C002AC SysStkLouer,la=$ C002B0 MaxLocMeM,la=$ C002B4 DebugEntry.la=$ C002B8 OebugData,la=$ C902BC AlertData,Ia=$ C882C8 MaxExtMeM,la=$ C802C4 ChkSuM.la=$ C002C8 IVTBE,ia=$ C002CA IVDSK0LK,la=$ C882D6 IVSOFTINT,la=$ C002E2 IVPORTS,la=$ C002EE IVCOPER,la=$ C082FA IVVERTB.la=$ C00306 IVBLIT,i a=$ C00312 IVAUD0,la=$ C0031E IVAUDl.la=$ C0832fl_ liste des symboles assemblage préalable suivi, d’une sauvegarde. Chargez enfin le programme à déboguer (ce travail est plus aisé avec Devpac qui forme un tout). On passe
ainsi de l’éditeur au débogueur Monam très vite ce qui fait gagner du temps.
• Adebog utilise le DOS, donc pas de sauvegarde quand cette
structure est endommagée, (des routines compatibles DOS
existent en DP dans certains moniteurs comme BEERMON1TOR, à
vous de les rajouter).
Remarque .* Des problèmes avec Adebog ont été rencontrés lors de l'utilisation de celui-ci sur un Amiga étendu à 2 Mo à la place de l’extension A50I et sur un AI000 avec une carte Spirit équipée de 1.5 Mo. Il s’agit d’un bug qui sera corrigé rapidement par l’auteur (Il peut être contourné en mettant SSP à une adresse = $ C80000).
Adebog marche sur A500+ (cela n'est pas indiqué sur la documentation). La version actuelle ne fonctionne que sur 68000.
Une version 68030 est attendue.
NOM ADRESSE PRI ETAT (attente de) CON C06928 5 Attente 00008180 File Systen C05F48 10 Attente 00000180 File Svsten C00A80 18 Attente 80080100 trackdisk.device C01396 5 Attente 80080300 input.device C826E2 20 Attente C0008080 trackdisk.device C0485E 5 Attente 00008300 fcit:WmQlÜM«Hïïigil:B 111 |l| Il 11 liste des taches Conclusion Adebog est un très bon débogueur qui ira aussi bien au développeurs qu'à l'apprenti programmeur, voir même au bidouiIleur malade.
Il manque quelques fonctions mais on peut les ajouter soi- même et ainsi obtenir son débogueur personnalisé selon les besoins et les spécificités de chacun. Si vous avez des questions ou des précisions supplémentaires non évoquées ici nous nous ferons un plaisir d'y répondre via le courrier.
Adebog est édité et distribué par Arobace Editions que nous remercions pour l’exemplaire ayant permis ce test.
Kamel Biskri Arobace Editions, 2 Rue Piémontési, 75018 Paris, Tél.(l) 42 23 50 44, Fax(l)42 51 12 44 (prix conseille 590 FF).
Amos Assembleur Assemblos Story L’oeuvre colossale qui a été mise au monde par François Lionet n a pas fini de nous étonner. Non content d avoir programmé le langage le plus extraordinaire depuis l’invention du pastis, il a créé une dynamique propre à toutes les extensions possibles. Il ne fait pas tout, mais il a ouvert les portes à bon nombre de compléments à la programmation.
Rappelons-nous les facétieuses extensions d Amos-3D, permettant au premier venu de faire des jeux sur trois plans, ou encore le compilateur tout en un, directement intégrable dans vos créations.
Un autre de ses enfants prodiges nous a été révélé en fouillant dans la disquette d Amos Compiler: Amos Assembler.
Cette merveille, là aussi, ne manque pas d’intérêt. Elle permet, et c’est sans nul doute son unique but, d’intégrer facilement des parties de code machine dans vos programmes. Un peu mis à l’écart par le compilateur, il n’en est pas moins un outil de programmation fort puissant et utile.
DevKa and Co... L’assembleur est, à mon avis (et je le partage), le langage le plus rapide et le plus puissant qui existe. En effet, il n’y a pas d'interprétation, on parle donc directement avec les dieux (c’est-à-dire ce vieux pochard de 68000 et ses acolytes), et les péripéties de la compilation ne viennent pas alourdir une situation déjà bien compliquée. Cependant, une grosse tare handicape la bestiole: faire un petit programme ça va, un moyen ça va encore, mais un gros, bonjour les dégâts.
Eh oui, la moindre broutille en assembleur prend vite des dimensions incommensurables, et se retrouver dans les sources devient vite un sport fatigant. De plus les cessions de débogage font à la longue sentir leur effet neurodestructeur.
L'idée a germé alors d’intégrer dans une structure plus souple créée par un langage évolué des morceaux (petits de préférence) d’assembleur, afin d’accélérer certaines parties des programmes.
Tous les langages offrent cette possibilité, mais cela n’est pas toujours des plus faciles. En effet, si les uns attestent dès le départ de facultés spéciales à bien digérer le problème (le C en général), d’autres sont plutôt sensibles à la moindre intrusion (le basic par exemple). Pour le C, cela s’explique très bien: le passage obligé à la compilation crée une symbiose totale. Pour le basic, les stress de l’interprétation provoquent parfois des surprises.
En C, l’intégration de morceaux (choisis) de code machine se fait soit au linkage (par l’intégration de fichier objet linkable), ou directement dans les sources C (comme le fait Aztec C, avec ces ASM et iïENDASM).
Ces processus sont d’ailleurs repris en général par tous les langages compilés, tel que le Pascal par exemple. Pour le basic, la seule solution est de charger le code en mémoire, et après quelques manipulations scabreuses, les appeler avec un CALL (trivial, non?). Amos, comme le GFA ou Vabasic, permet ce genre de manip, avec cependant une petite facilité offerte: le chargement des codes dans une bank, bank sauvée avec le programme, et qui intègre la source.
L’Amosynthèse Amos Assembler offre une nouvelle possibilité: intégrer dans vos programmes un véritable code assembleur. Il est capable d’assembler, de gérer, et de lancer.
Le programme se présente sous la forme d’une routine compilée en mode Amos.
Cette façon de compiler donne naissance à un fichier ".AMOS" pouvant être lu et utilisé directement sous l’interpréteur d'Amos (la même forme a été retenue pour le compilateur). Il est donc nécessaire pour l’utiliser dans les sources de merger le programme "Assembler.Amos". Deux sous-programmes font alors leur apparition: _ASSEMBLER[A$ ,_ASM_VAR 1, _ASM_VAR2,_ASM_VAR3] et _COMPILED.
Si vous essayez de déplier (unfold) les procédures, vous verrez dans la première trois choses: le placement des options dans des registres DO à D3, un appel à l’assembleur, et une restitution en sortie du contenu de D4. Quant à COMPILED elle est inouvrable, car c’est elle qui contient le programme Amos Assembler compilé. Un Set Buffer 50 se trouve au début. Il doit y rester. Si vous le déplacez, Amos vous recrachera l’hérésie. C’est normal, c’est une fonction d’initialisation. De toute manière, il est préférable de laisser l’ensemble Amos Assembler en début de programme.
On s’aperçoit donc avec ce petit tour d'horizon que l’extension assembleur intègre parfaitement vos programmes. Son utilisation s’apparente alors à celle d’un sous-programme de type "Procédure... End Proc". L’appel va se faire tout simplement en intégrant le nom de la procédure, puis entre crochets les quatre paramètres qu’elle réclame: _ASSEMBLER[A$ , départ, fin, list_on].
Vous le voyez donc, rien de très sorcier, et nous pouvons toujours et encore le dire, convivial.
L’art du Codamos Le principe retenu est celui de l’assemblage d’une source contenue dans une variable texte vers une bank mémoire Amos. Votre code source assembleur va donc apparaître intégralement dans votre listing basic.
Commençons par la bank. Celle-ci va contenir le code machine proprement dit.
Amos la reconnaît comme une bank de type ASM. La confusion n’est donc pas possible, et il suffit de lancer la commande "List Bank" pour s’en persuader. Pour commencer, il faut donc réserver une Bank. Celle-ci sera toujours la Bank numéro 14. On la crée en insérant la commande "Reserve As Work 14,512", où le dernier paramètre représente la taille (ici on a une Bank de 512 octets). Pour compléter le tableau, il faut maintenant dire à l’assembleur d’initialiser celle-ci comme sa mémoire de travail.
Ilifaut invoquer: _ASSEMBLER["initialise label buffer",512,0,0] On spécifie ici un ordre d’initialisation du buffer, d’une taille voulue. Seul ces deux paramètres sont demandés, et le numéro de Bank n’est pas indiqué. C’est pourquoi il faut absolument réserver la Bank 14.
A noter ici que la procédure ASSEM- BLER peut faire diverses opérations, simplement en lui passant les ordres dans la chaîne texte. Il ne reste plus maintenant qu'à insérer la source assembleur. Celle-ci va être placée dans une variable texte.
On écrit ainsi les mémomniques: X$ =X$ +"move.l 10,d0;”.
Les différents ordres sont séparésjDar un point virgule uniquement. Les la-oels sont suivis d'un Il ne doit pas y avoir d'espace entre chaque ligne du programme. Par exemple: X$ ="" X$ =X$ +"START:" X$ =X$ +"move.l 100,d(); addq 20,d0;rts;" Ce qui en- assembleur conventionnel donne: START: move.l 100,d0 addq 2(),d0 rts Pas très catholique, mais cela s’intégre bien dans le paysage local. Tous les codes classiques sont reconnus, ainsi que les divers modes numériques (octal, binaire, décimal ou hexadécimal). Les pseudo opérateurs "DC" sont possibles, mais on ne peut leur attribuer qu’une seule
case mémoire (Byte, Word, Long) à la fois.
Pour faire un "DC.B 'Salut' ,0;" il faut utiliser une commande spécifique à Amos Assembler, "rd Salut"+chr$ (0)+";", ou "rd", pour Raw' Data, est le pseudoopérateur retenu pour permettre l’entrée de données sous forme ascii.
De même "b $ 3210302390" permet d'insérer des codes décimaux à la chaîne.
Il n’y a pas de place pour les BLK et autres DCB. EVEN et ALIGN sont inconnus au bataillon. Ces fonctions sont remplies directement par l'assembleur, qui place les vides nécessaires pour rendre les adresses paires. Une dernière directive offerte est permettant d’insérer des commentaires, et acceptant les codes de contrôle, afin d'agrémenter vos listings. Il est possible grâce à Def Fn de créer des macros. Par exemple si voulez insérer à répétition dans la source un'niove.l dx,a0;", une fonction du type «Def Fn _INS$ (a$ )="move.l "+a$ +",a0;"» doit être mise au début du programme. Ensuite
l’insertion dans la chaîne source se fait par «x$ =x$ +fn _INS$ ("dO")». Ce n’est pas un véritable langage dans le langage, mais cela rend bien des services.
Il n’est pas possible de faire une assignation du type "ExecBase equ 4". Par contre on peut très bien insérer des variables, et grâce à _ASSEMBLER["S et var vamame=expression",0,0.0] remplacer celles-ci par leur valeur. L’expression peut également faire l’objet d’une opération arithmétique. Une commande similaire existe pour les labels en la personne d'_ASSEMBLER["Add label labelname= expression" ,1,0,0].
Une possibilité d’évaluation est offerte. Celle-ci est essentielle, car elle permet entre autres de délivrer l’adresse de départ exacte du programme: _ASSEMBLER["evaluate expression",0,0,0].
L’expression peut comporter une1 opération mathématique en y combinant des variables et des adresses de la source assembleur.
Un ASSEMBLER]"evaluate START+ $ 10", 0,0,0] est possible, et donnera l’adresse de départ incrémentée de 17.
Pour connaître l’adresse d’appel du programme ou d’un sous-programme, il suffit de donner le label. Ainsi ASSEMBLER ["evaluatq,. START" ,0,0,0] donnera en retour l’adresse de saut. Celle-ci s’obtient en consultant "Param", qui est la variable contenant la valeur de retour de la procédure Assembler. Pour lancer le programme il suffira alors de faire un "Call Param".
On peut aussi, faire un "Call start(14)".
Bit à Bit... Pour assembler proprement dit il faut invoquer _ASSEMBLER]a$ , memf, meml, list_on], où a$ est la variable texte contenant la source, memf l’adresse de départ de la bank 14 qui s’obtient par un ’Start(14)’, meml l’adresse de fin de la bank qui s’obtient par un ’Start( 14)+Length( 14)', et list_on qui active la sortie à l’écran de l’assemblage si on y place True (et False dans le cas contraire). Les erreurs vous sont signalés, et Amos vous rend la main en stoppant net la suite du programme.
Que dire de plus: c’est simple, n'est-il pas?
L’appel aux routines se fait, comme on a déjà pu le dire, par un Call. Il peut être accompagné d’une option: en effet on peut passer une valeur, valeur qui représentera un pointeur sur une adresse, qui pourra être récupérée en assembleur grâce à un "(a3)".
Par exemple "Call Param,Phybase(O)”, donne l'adresse du premier bitmap contenu dans l’adresse mémoire A3. Les autres registres peuvent être assignés par Dreg(x) et Areg(x). A la fin de l’exécution du programme on peut récupérer le nouveau contenu de ces registres. La possibilité est donc assez largement offerte pour établir les communications essentielles entre Amos et le code machine.
Il est possible enfin de sauver la Bank 14 avec son programme, et de l’intégrer dans d’autres logiciels, simplement en appelant celle-ci, et en lançant avec l’aide d’un 'Call'. Amos Assembler n’est alors plus utile. Cette solution est d’ailleurs très pratique dans le cas d'une compilation du programme Amos.
Effectivement, le compilateur refuse (et c’est un peu normal) de recompiler ce qui l’a déjà été (cad l'assembleur). Une fois la routine mise au point, exécutez une fois le programme, ensuite passez en mode direct, et entrez «Save "Bank 4.abk",14». Effacez de votre source tout ce qui rappelle de près ou de loin Amos Assembler et la commande de réservation de Bank.
Enfin ajoutez un «Load "Bank 14.abk" ,14».
Evidemment, il fallait s’y attendre, tous les délires en programmation ne seront pas permis. Amos est là, bien présent, et certaines opérations auront des conséquences irréversibles. Il faut faire très attention à ne pas empiéter sur les platebandes d'Amos. Evitez toute manipulation hasardeuse du registre A7 ou de la Stack. J’ai pu en faire l'expérience en appelant certaines fonctions des librairies, qui ont provoqué les colères mythiques du grand Guru.
De plus, les programmes doivent toujours être en adressage relatif. De toute façon s’entêter à vouloir programmer à la manière Amstrad 464 n’apporte jamais rien de bon. Comme le montre le listing d’exemple, on peut s’aider des fonctions d'appel bibliothèque d’Amos, telle que DOSCALL ou GFXCALL. C’est dangereux, le manuel ne vous le cache pas, mais cela peut aider.
L’insertion d'Amos Assembleur dans vos sources augmentera d'une façon substantielle le poids de vos listings (a peu près 56806 octets).
Cyest pas cher, et ça rapporte gros La documentation explicative est succincte, et les exemples rares. Mais cela suffit, car il n’y a en fait pas grand-chose de compliqué. Il est évident cependant qu’il faut déjà être initié aux méandres de la programmation assembleur.
L’auteur, Gary Symons, annonce la prochaine sortie d’un Débuggeur; et d’un moniteur-désassembleur. En attendant ces extensions, il faut reconnaître que pour le prix on en a pour ses sous: Amos Assembler est compris dans le package Amos Compiler. Le principe d’intégrer une source assembleur dans un basic n'est pas nouveau, car le Basic V de iArchimède, entre autres, interprète comme du basic les codes assembleurs (ouais, mais lui c’est une bête à part).
Conclusion Il faut bien avoir à l’esprit que cela sert surtout à la programmation de certains effets ou calculs dans les programmes Amos. Il n’est nullement question de développer des programmes entiers (même si en théorie c’est possible). Le but est bien celui que j’ai pu exprimer au début de cette article: mettre un peu de pêche. On peut dire que c'est une réussite, car l’ensemble Amos et Assembleur est détonant.
Bientôt peut être Amos C, permettant d’inclure du C dans F Amos?
Gilles Bihan Phénomène de Fragmentation Mise au point pour débutant: "Débuter en assembleur c’ est bô", m écrit un fidèle lecteur, "mais comment obtenir enfin de compte un programme exécutable " ? Plus fort: Une autre personne me demande si elle doit utiliser BASIC pour taper le "listing machine"... Me penchant sur la question, suivez le mouvement, il m1 est apparru qu aucun de mes collègues n avait dans le passé vraiment abordé le sujet. Je me suis donc mis à la tâche.
Les termes à comprendre Rapidement je vous rappelle que tous les programmes exécutables sont en définitive des programmes en langage machine. Ces instructions sont en fait interprétées par le 68000, car la plupart des instructions sont des "macros", c'est à dire un code machine qui donnera lieu à une exécution de plusieurs autres instructions plus élémentaires. Cela s’appelle de la micro-programmation (on peut même parler de nano-programmation) faisant appel au plus bas niveau à de la logique programmée: des circuits électroniques logiques.
Par exemple, pour soustraire, il existe une macro instruction.
(SUB en assembleur). En fait, comme tout le monde le sait, la soustraction peut-être obtenue par une addition du complément du nombre -1 et cela donne: sources en séquences machines. Ensuite il reste une dernière étape: rendre le programme exécutable en reliant les différents codes objets indispensables pour une bonne exécution du programme. C’est l'opération de reliage.
L’assembleur que j'utilise dans mes exemples est YA68K.
Pour relier j'utilise BLINK. Ces programmes se trouvent, dans le Dp sur pas mal de Fred Fi sir, Y Amiga Li h Disk n 339 par exemple.
Le script Le fichier script suivant peut être utilisé pour obtenir le programme exécutable en bout de chaîne. [Il faut avoir dans le répertoire c: les outils A68K et Blink, ainsi que l'éditeur de texte et les instructions CLI| Si par exemple vous nommez le fichier script ASM vous devez taper: ; 1 er nombre ;2 ème nombre main: moveq 28,d 1 moveq 05,d0 neg.b dO add.b d0,d 1 rts ;R = 1 er nombre - 2 ème nombre Complément à deux (NOT) - 1 ;Le résultat de la SOUSTRACTION est placé ;dans le registre D1 (L’addition ADD est elle même une micro-instruction...) Il ne faut donc surtout pas confondre
certains termes comme LANGAGE MACHINE (donc des macros instructions machines analysées par le 68000) et ASSEMBLEUR. Pour faciliter la mise au point des programmes on n’écrit pas directement la valeur hexadécimale de la macro machine SUB mais on écrit en toutes lettres SUB. Donc le premier outil à posséder est bien un éditeur de textes. Le fichier qui résultera de ce que vous introduisez au clavier est le SOURCE en assembleur. [Et pourquoi ne pas utiliser l'éditeur Basic après tout si vous vous y sentez à l'aise?! Mais attention il faudra sauver le fichier en ascii !)
Les outils Un éditeur de textes est même livré par Commodore (ED) et vous pouvez également l'utiliser si vous ne voulez pas vous procurer un éditeur du domaine public. (Qed, AZ, ASE, TextPlus. ...) Le fichier source ASC ainsi obtenu, il faut lancer un ASSEMBLEUR qui traduira le code source en code objet. Le code objet étant un programme en code machine mais non encore exécutable. Le compilateur assembleur traduit les séquences du code l Execute ASM Fragmentation Voici le contenu du fichier "ASM": .key file delete N1L: file .o failat 50 if exists file .S echo "c COMPILATION ..." A68K
file .S -lram: file .SOU -q50 -p66 endif if exists file .o echo "c RELIAGE ..." blink file .o else echo " Erreur(s)!!"
Quit 1 endif ask "Execution du programme? (Y N)" if WARN 5 echo "cExecution ..." file ‘ endif Le .SOU est un fichier contenant le source et les erreurs éventuelles. L’option -q soulage les entrées-sorties en n’affichant qu'une partie des numéros de lignes qui sont traitées (ici par pas de 50). L’option -p66 spécifie que la longueur d’une page dans le .SOU est de 66 lignes.
Le fichier source "Fragmentation" doit se terminer par l’extension ".S". Si vous avez de la mémoire n’hésitez pas à placer A68K et Blink en RAM.
Le phénomène de fragmentation Nous allons donc tenter ensemble un début d'approche de la question (bel effort!).
Pour que vous compreniez le problème (car. Premier point, la fragmentation est un problème) je vais vous exposer simplement le drame qui se déroule à chaque fois que vous sauvez un fichier sur disk. Comme tout le monde le sait une disquette est constituée de cylindres, subdivisés en pistes, puis en secteurs. Chaque secteur est une suite séquentielle de 512 octets. Lorsque vous décidez de sauver un fichier sur le support magnétique l’AmigaDos réservera un certain nombre de secteurs pour cette opération. R Or un secteur est une unité indivisible: la table de réservation (BITMAP) indique le
secteur n°xxx qui sera réservé comme étant le bloc de données n°x du fichier. Il n'est pas question d'envisager de ne réserver qu'un demi-bloc par ci, un quart de bloc par là, etc... Vous avez bien deviné l'horreur: si votre fichier n'a pas une taille multiple de 512 (En FFS) le dernier bloc (de la Hashtable du fichier) aura forcément des octets non remplis par le fichier.
Concrètement Prenons le fichier "BIDON". Ce fichier a une taille de 513 «ctets. En simplifiant au maximum (c'est à dire en ne tenant pas compte des informations relatives au fichier et en travaillant en FFS avec des blocks de données pures) il y aura donc réservations de DEUX secteurs car le 513ième petit dernier octet ne peut pas tenir sur le premier secteur qui est saturé à 512 octets. Le dernier bloc de données contient donc un octet significatif du fichier "BIDON" et 511 octets non utilisés!
Le cas est extrême mais il souligne bien le problème: il n'y a plus moyen d'exploiter les 511 octets non utilisés pour le fichier car le secteur est réservé au fichier BIDON et son assignation est indivisible... On appelle ce phénomène: Fragmentation.
La fragmentation externe et interne La fragmentation interne est par exemple le cas de la fragmentation sur disk et peut donc se résumer en ces termes: lorsque la taille du fichier n'est pas nécessairement un multiple entier de la taille d’un secteur, le dernier secteur alloué à cet ensemble de secteurs n'est pas utilisé en entier, ce qui produit un fragment interne non exploité à ce secteur.
Jusqu'ici c’est très simple à comprendre. L'Amiga n'est évidemment pas la seule machine à avoir ce genre de problèmes.
Pour tenter de réduire au maximum ces fragments internes, on pourrait être plus précis pour désigner l’emplacement du fichier sur la disquette. Mais évidemment cela implique un surplus d’informations à gérer et à stocker. Donc aucun système n’est parfait et à fragmentation interne moindre, risque de correspondre une gestion plus lourde et donc plus lente.
Quant au phénomène de fragmentation externe, plus complexe, nous pouvons l’aborder en parlant d’allocation de la mémoire. Si vous demandez d'allouer un bloc mémoire et que chacune des zones libres est de taille strictement supérieure à ce bloc il faut choisir une zone libre et lui préserver ce bloc ce qui produit une nouvelle zone libre de taille plus petite (d'un bloc).
Ainsi, lors des modifications successives de zones, on peut obtenir une grande quantité de fragments trop petits pour permettre le placement contigu d'un nouvel ensemble d’informations.
Exemple: Le système dispose séquentiellement en mémoire d’une zone libre de 10 Koctets, d'une seconde zone occupée de 50 Koctets et d’une troisième zone libre de 40 Koctets. Une demande d’allocation de 32 Koctets parvient au système, qui donc occupera la troisième zone, laissant un fragment libre de 8 K octets. Puis une seconde demande de placement de 15 Koctets intervient. On s’aperçoit que l'espace libre total restant (18 Koctets) pourrait per- Grâce à vous Phoenix-Dp a X an !!!!!
Merci à tous ceux qui nous ont fait confiance et apporté leur soutien !!!
EXTRAIT DE NOTRE CATALOGUE COURS ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS N°1 AFFICHAGE TOUTES RESOLUTIONS 3 DISKS N°2 SCROLUNG ET SOUNDTRACKEJR 4 DISKS N°3 ANIMATIONS BOBS ET SPRITES 4 DISKS N°4 SHADOW OF THE BEAST III 4 DISKS N°5 SPECIAL EFFETS SPECIAUX 4 DISKS N°6 REALISATION D UNE MEGADEMO 4 DISKS N°7 ANIMATIONS 3 D 4 DISKS N°8 EFFETS SPECIAUX II .... LE RETOUR 4 DISKS N°9 EFFETS SPECIAUX III.... LA REVANCHE 4 DISKS N°10 REALISATION D'UN JEU 4 DISKS L'ASSEMBLEUR FACILE AVEC SOURCES ET EXEMPLES COMMENTES ISO Frs par numéro GRACE AUX COURS D'ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS REALISEZ VOTRE PROPRE DEMO EN PUR
ASSEMBLEUR EN UN TOUR DE MAIN. VOTRE AMIGA N'AURA PLUS DE SECRETS POUR VOUS DEJA 9 NUMEROS PARUS.
UTILITAIRES DEMOS et MEGADEMOS 1791 Seeing is believing Anarchy 1606 1801 Subliminal vision Bass 1605 1805 Punishment demo Syntex 1604 1810 Voyage Razor 1598 18U Megademo 1 Pixxis 1828 1812 Megademo 3 Exit 1827 1821 Earth Sorrow Hawk 1825 Compilation Conferenee NYC92 1824 Iris Atacom 1823 4 disks 1740 DKB TRACE (3 disks) 1756 SYS INFO V 2.57 1723 NEWZAP V 3.3 1722 SWITCII LNSTALL V L3 1721 Real Time Anim Player V 1.0 1720 VERTEX3D V 1.17B 1719 THE NEW SUPERKILEERS 1651 SHELL V 5.16 1734 Screen Painter V 1.3 (2 disks) 1743 LANDBUILD V 3.2 1757 PRO REPPER II 1826 SCALA 500 DEMO 1767 OCTAMED V
1.00 B 1635 POWERVISOR (2 disks) 1762 PLAY SID V 2.0 (3 disks) 1649 BOOTX V 4.10 1618 MED V 3.20 1619 COMPOSER V 2.0 1621 FACE THE MUSIC (3 disks) MEGADEMO DU MOIS 1792 PINK FIX)YI) THE WAIJ.
Par S. Dimension (6 disks) E CLU§ir ENFIN LA COLLECTION AMOS PUBLIC DOMAIN DISPONIBLE EN FRANCE DANS SON INTEGRALITE APDL 1 à 359 JEUX et PREVIEWS MEG ATWINS TIF OFF ROBOCOP3 ORK GUY SPY BABY JOE PROJECT X HEIMDALL BINARY COLLECTION FRED FISH 400 -600 NOUVEAUX TAU I ES de 1 à 9 disks : 20 frs de 10 à 49 disks : 14 frs 50 disks et plus: 10 frs option envoi colissimo + 20 Frs option recommandé + 20 Frs contre remboursement + 50 Frs CATALOGUE COMPLET SUR DISQUETTE CONTRE 10 FRS REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT ADRESSEZ VOTRE COMMANDE ACCOMPAGNEE DE VOTRE REGLEMENT PAR CHEQUE OU MANDAT POUR TOUS
RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES N’HESITEZ PAS A NOUS CONTACTER VENTE PAR CORRESPONDANCE UNIQUEMENT PHOENIX - DP 90 Rue Dragon 13006 MARSEILLE Tel: 91 53 19 72 mettre de satisfaire la requête de 15 Koctets mais l’espace occupé ne serait pas adjacent. Il n'est donc pas possible de satisfaire la requête. Le phénomène de fragmentation externe laisse deux fragments externes inutilisables pour toute requête supérieure à 10 Koctets.
Mais nous avons beaucoup de chances sur Amiga. La stratégie de placements des zones par l’exec.library et la fragmentation externe qui résulte de l’application de cette stratégie est optimum et minimum. (Merci les HUNKS qui permettent, entre autres, d'expliquer cette bonne utilisation de la mémoire grâce à un chargement dynamique relatif et non absolu des programmes..) Pour vous rassurez je vous propose un petit programme assembleur qui permettra de tester la macro ASM et de constater la faible fragmentation externe de la mémoire... Conclusion L’Amiga, même avec un fort phénomène de
fragmentation interne sur disk, (mais c’est souvent le cas aussi sur les autres micro et mini-ordinateurs) peut se vanter d’une utilisation globale pratiquement maximale de son espace mémoire... Leclercq Xavier.
* * Assembleur 68000
* * Programme de mise en évidence
* * de la fragmentation externe de la mémoire
. oooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo
(c) Amiga News 1991 ** main: movem.l aO-a6 dO-d7,-(sp) move.l
$ 4,a6 moveq -l,d2 Pea Pile(pc) move.l (a7)+,a5 Alloue:
move.l $ 100,d0 moveq $ 03,dl jsr -198(a6) tst.l dO ;ByteSize
;Requirements (Chip) ;AllocMem (dO,dl) beq.s PlusDeMemoire
move.l d0,(a5)+ addq 1 ,d2 bra.s Alloue PlusDeMemoire:
moveq 0,d5 move.w d2,d5 pea Pile(pc) move.l (a7)+,a5 Libéré:
move.l (a5)+,al move.l $ 100,d0 jsr -210(a6) dbf d2,Libéré
;ByteSize ;FreeMem (al,dO) ; Je fais remarquer que le
raisonnement qui consiste en l’utilisation pour ; cette
détection de fragmentation externe de la mémoire CHIP, ne
tient pas ; compte de l'espace mémoire qui est pris par
chaque zone, considérant ; qu’il s’agit de FAST tout en
sachant que la fragmentation est détectée pour ; de la CHIP.
; Donc pour simplifier mes propos qui doivent être un peu embrouillés: ; si vous n’avez pas de FAST et qu’execbase n’est pas situé en FAST ; les résultats seront quelques peu incorrects.. move.l $ 20003,dl jsr -216(a6) move.l d0,d6 ;Requirements (Largest) ;AvailMem (dl) lea DosName(pc),al ;Nom de la dos library jsr -$ 0198(a6) ;On Ouvre:-408 OldOpenLibrary (Library) (Al) move.l dO.dosbase pea Titre(pc) move.l (a7)+,dl move.l 1005,d2 move.l dosbase,a6 jsr -$ 01e(a6) move.l dO,HandleW move.l d6,dl lea Place l(pc),aO bsr.l Conversion move.l d5,dl lsl.l 8,dl sub.l d6,dl ;Titre de la fenêtre (Name)
;Acces Mode (type Mode_01d) ;On Ouvre la fenêtre -30 Open (D1,D2) ;Ptr pour accéder à la fenêtre ; Résultat = nombre Hexa lea Place2(pc),a0 bsr.l Conversion ; Résultat = nombre Hexa pea MSGl(pc) move.l (a7)+,d2 ;Ptr premier message move.l FMSGl-MSGl,d3 ;Longueur de la chaîne bsr.l Affiche move.l 200,dl jsr -198(a6) Affiche Message vers la fenêtre DOS ;Time ;Delay (Dl) move.l HandleW,dl ;Ptr fenêtre move.l dosbase,a6 jsr -$ 0024(a6) move.l $ 4,a6 move.l dosbase,al jsr -$ 019e(a6) movem.l (sp)+,a0-a6 d0-d7 rts ;Ferme la fenêtre -30 Close (file) (dl) ;ExecBase en a6 ;Noeud dos library :-414
CloseLibrary (library) (Al) Affiche: move.l dosbase,a6 move.l HandleW.dl jsr -$ 0030(a6) ;Ptr fenêtre ;écrit le message -48 Write (DLD2.D3) rts Conversion: move.l a0,a3 move.l 7,d3 LoopConvert rol.l 4,dl move dl,d2 bsr.s Nibble move.b d2,(a0)+ dbra d3,LoopConvert move.l a3,a0 move.b ’$ ’,(a0) bra.s OkConvert Nibble and $ 0f,d2 add $ 30,d2 cmp $ 3a,d2
* bcs.s OkConvert add 7,d2 OkConvert rts Titre: dc.b
"CON:0 0 640 24 Fragmentation v 1.0 (c)Amiga_News 1991 ",0
MSG1 : dc.b $ 0a,"Mémoire CHIP exploitable:" Place 1: dc.b" dé.b
" fragmentation : " Place2: dc.b"
dc. b "octets. " FMSG1 : DosName: dc.b "dos.library",0 DigiBuff:
dcb.b 16,$ 20 dosbase:dc.l 0 HandleW: dc.l 0 Pile: ds.l 4000
* * Pour Utiliser l’assembleur SEKA il faut changer les DS en BLK
* * et les DCB en BLK END FISH 541 4D: Deux programmes pour
visualiser des objets en quatre dimensions. Le programme
Tesseract affiche les représentations 3D d'un hypercube, un
hyperoctaèdre ou encore un hypertétraèdre. Ils peuvent être
observés en trois et quatre dimensions. Le programme 4D
Navigator vous fait vous déplacer à la surface d'une sphère en
quatre dimensions. Version 1.01, exécutable seulement.
Auteur: Jerry Hed- den.
GIFMachine: Un programme de conversion de fichiers images au format CompuServe GIF en fichiers IFF SHAM et ILBM 24 bits. Il offre quelques options intéressantes comme le dithering, le renversement, la rotation et un retrait automatiques des bords. Il demande toutefois la version 2.0 du kickstart. Mise à jour de la version de la disquette FISH 458. Les sources sont incluses.
Llamatron: Un jeu d’arcade qui fera encore beaucoup de mal à vos joysticks. Des heures d’amusement à pulvériser les affreux aliens.
Auteur: Jeff Minier (les anciens l'auront reconnnu).
MineClearer: La version Amiga du Mine sweeper sous Windows 3.0. Sans grand intérêt. Version 1 .Oc, auteur: Kopetzky Theodorich.
Steal: Un programme intéressant pour récupérer tout ou partie d’un écran, pour prendre les boutons et les gadgets qui vous plaisent. Version 1.1, source incluse. Auteur: Rick van Rein.
ThinkMania: Version démo du jeu de la mémoire. Il faut retrouver les paires parmi un tas d’objets. De superbes graphismes. Simple mais beau. Version 2.1, exécutable seulement. Auteur: Th. Schwoeppe.
FISH 542 BootX: Encore un virus killer. Version 3.80d, update de la version
3. 40, code uniquement. Auteur Peter Stuer.
ChemniMate: Un programme pour faire des animations de molécules chimiques avec la possibilité de les transférer sur bande video. C'est un langage de programmation à part entière avec de nombreuses instructions. II peut gérer des molécules contenant jusqu’à 64 atomes. Version 0.8, sources et exemples en C inclus. Auteur: Klaas van Gend.
PowerSnap: Un utilitaire qui vous permet d'utiliser la souris pour marquer des caractères n'importe où sur l’écran, et de les placer ensuite n'importe où, comme par exemple dans une autre fenêtre CLI ou un gadget Chaîne. PowerSnap reconnaît les polices non proportionnelles jusqu’à 24 pixels de large et de n'importe quelle hauteur. Marche avec l’environnement 2.0, dans le Shell comme dans le Workbench.
Version 1.1, update de la version
1. 0 de la Fish 467, exécutable seulement. Auteur: Nico
François.
PP: Un patcher pour Poweipacker qui permet aux fichiers compactés par Powerpacker de se comporter comme s’ils étaient des fichiers normaux. Par exemple, vous pouvez compacter tous vos .info (les icônes) et conserver toutes leurs fonctionnalités tant que PP est installée. Etonant non? Version 1.3. update de la version 1.0 de la Fish 515, source incluse. Auteur: Mich- ael Berg.
PPAnim: Plus la peine de vous décrire les programmes de Nico François, celui-ci vous permet de compacter des animations, qui seront décompactés automatiquement lors de leur lecture. Code uniquement.
Version 1.0a, update de la version
1. 0 de la Fish 414.
PPLoadSeg: Un programme qui patchela routine loadseg du Dos pour permettre la reconnaissance automatique des fichiers compactés à l'aide de PowerPacker. Vous pouvez même compacter des fonts et les utiliser normalement. Auteur: Nico François.
PPMore: Est-il encore besoin de décrire ce programme qui est en train de devenir un grand classique. Pour lire de façon très agréable (la version 1.7 est meilleure à mon goût) tous les fichiers textes, compactés ou non avec PowerPacker. Possède maintenant un look 2.0 sous 1.3. Version 1.8, exécutable seulement.
Auteur: Nico François.
PPShow: Un programme de slideshow pour les fichiers iff ilbm ou ilbm compactés avec PowerPacker. Version 1.2a, update de la version 1.2 de la Fish 371. Exécutable seulement. Auteur: Nico François.
Bonjour à tous! Voilà encore des nouvelles Fish à vous mettre sous la dent. Une dizaine de bonnes factures ma foi. Tout abus d'utilisation des programmes ci-dessous est fortement ...conseillé. PPType: Un programme d'impression pour tous fichiers, compactés ou non avec Powerpacker. Des options intéressantes comme la numérotation des pages, l’ajustement des tabulations, des entêtes de page, etc. Version Lia, update de la version 1.1 de la Fish 371.
Auteur: Nico François.
Remaplnfo: Un programme pour recolorier vos icônes. Version 1.0, exécutable seulement. Auteur: Nico François.
Selector: Un programme de menus pour lancer tous les programmes que vous voulez à partir d’un boot.
Version 3.0, update de la 2.5 de la Fish 302. Auteur Nico François.
TheGuru: Pour retrouver ce bon vieux guru, assorti de quelques remarques amusantes, sur votre Wb 2.0!
Version 2.0, update de la version
1. 0 de la Fish 302. Auteur: Nico François.
VCLI: Le 'Voice Cominand Line Interface' est un programme de reconnaissance vocale pour votre Amiga, qui peut apprendre et ensuite reconnaître tout un ensemble de commandes vocales.
Chacune de celle-ci est associée à une commande CLI qui est exécutée lorqu'elle est reconnue. Nécessite le PerfectSound 3.0. Version
2. 0, très améliorée par rapport à l'ancienne. Exécutable
seulement.
Auteur: Richard Horne.
FISH 543 AudioScope: C’est un analyseur de spectre audio temps réel. Vous pouvez l’utiliser pour analyser tout spectre de n'importe quel signal reçu par PerfectSound. Il vaut mieux posséder un Amiga rapide à cause des nombreux calculs impliqués. Exécutable seulement. Auteur: Richard Home.
Badger: Un programme 'pense bête’ pour votre statup-sequence. Badger ouvrira une fenêtre et affichera les événements importants que vous lui aurez indiqué. Bien entendu, s’il n’y a rien à rapporter ce programme ne vous ennuiera pas avec des messages inutiles. La saisie des données se fait via un menu. Version 2.05a, update de la FISH 432, avec des fonctionnalités supplémentaires. Code uniquement.
Auteur: George Kerber.
ColorCatch: Un utilitaire pour récupérer des couleurs à l’écran et les sauvegarder en exécutable. Version 2.0, update de la 1.0 de la Fish 396.
Source en assembleur incluse.
Auteur: Preben Nielsen.
Day2Day: Un petit programme qui calcule le nombre de jours entre deux dates. Par exemle vous pouvez savoir depuis combien de jours vous êtes sur cette terre (n’oubliez pas les neuf mois avant). Version
1. 0, source en assembleur incluse.
Auteur: Preben Nielsen.
MouseXY: Utilitaire qui ouvre une petite fenêtre dans laquelle sont précisées les coordonnées de votre pointeur de souris ainsi que la couleur pointée. Peut être bougé d’écran en écran et est capable de donner les coordonnées même lorsque vous modifiez la taille (ou l’emplacement) des fenêtres. Version 1.1, update de la 1.0 de la Fish 483, avec sources en assembleur. Auteur: Preben Nielsen.
PictSaver: Un petit utilitaire qui vous permet de découper des portions rectangulaires de votre écran et de les sauvegarder au format IFF. Permet aussi de sauvegarder des écrans ou des fenêtres. Version 2.0, update de la Fish 494. Source en assembleur incluse. Auteur: Preben Nielsen.
Preader: Un lecteur qui lit tout: textes, musiques, images, animations, compressées ou pas. Version 5.1, exécutable seulement. Auteur: Chas Wyndham.
Spectrogram: Comme son nom l'indique, ce programme vous donne une analyse fréquentielle d’un signal, en haute résolution. Cela sert à identifier des voix humaines, à analyser le chant des baleines ou des dauphins et bien d'autres utilisations encore. Des fichiers à analyser et à écouter sont fournis, et vous pouvez les rejouer à différentes vitesses. Très intéressant. Version
6. 3, exécutable seulement. Auteur: l’inévitable Richard Home.
TD: Un programme du style de TrackDisplay de Olaf Barthel (FISH 399). Il permet la surveillance et la visualisation de la piste courante de chaque lecteur connecté à votre Amiga. Version 2.0, update de la version 1.0 de la Fish 483, sources en assembleur incluses. Auteur: Preben Nielsen.
WBPlane: Deux petits utilitaires pour changer la profondeur de votre Wb, AddPlane et SubPlane. Version 1.0, sources en assembleur incluses. Auteur: Preben Nielsen.
FISH 544 AWP: Ce programme anime tout pointeur comme celui du Wb 2.0. Ecrit 100% en assembleur pour être très rapide. Possède neuf vitesses sélectionnables. Nécessite l'Amiga OS 2.0 bien sûr. Version
1. 0. exécutable seulement. Auteur: Damian Cox.
EraseDisk: Un petit programme rapide qui efface les disquettes en mettant tous les octets à 0. Version 0.69, source en assembleur incluse.
Auteur: Otto Bemhart.
LanderGame: C'est un jeu du type Lander, maintenant bien connu, mais en 3D cette fois! Manoeuvrez votre module à travers un paysage 3D pou trouver un endroit où vous poser. Sons digitalisés. Deux paysages disponibles. Nécessite les lunettes 3D X-Specs. Exécutable seulement. Auteur: Richard Horne.
RaiderGame: Un jeu du même type que celui ci-dessus, mais vous devez cette fois affronter des ennemis dans l'espace, toujours en 3D. Il vous faudra là encore les lunettes X-Specs. Exécutable seulement.
Auteur: Richard Horne.
TurboGIF: Un visualisateur de fichiers images GIF très très rapide, de trois à quinze fois supérieur aux autres programmes du même genre, mais en noir et blanc. Vous pouvez ainsi décider si l’image désirée vaut le coup d'être convertie. Version 1.0, exécutable seulement. Auteur: Steve Borden.
Zscroll: Un petit programme qui scrolle les fichiers textes ascii dans une petite fenêtre sur votre Wb.
Versions allemande et anglaise.
Version 1.0, source incluse. Auteur: Mark Zeindlinger.
FISH 545 DrawMap: Un programme pour dessiner les représentations de la surface terrestre. Cette version inclue une interface utilisateur entièrement réécrite, ainsi que de nouvelles fonctions. Version 3.1, update de la FISH 485, sources incluses.
Auteur: Bryan Brown.
FISH 546 2 View: 2View est un visualisateur d’images ilbm à utiliser sous Wb
2. 0. Il supporte tous les modes standard Amiga, Arexx, ainsi que
le CLI et le Workbench. Chaque image peut être affichée un
temps défini par l’utilisateur et se ferme sur un clic de
souris. Version 1.11, source incluse. Auteur: Dave Schreiber.
Budget: Un programme qui vous aidera à mieux gérer vos finances ménagères. Version 1.3.3. update de la version 1.302 de la Fish 452.
Exécutable seulement. Auteur: Serge Le Lay.
DiskPrint: Imprime des étiquettes pour disquettes 3.25, principalement pour les collections du Domaine Public. Tous les fichiers données sont chargés en mémoire, si bien que vous pouvez lancer vos impressions en quelques clics. Les options vous proposent différentes tailles d’étiquettes, les fichiers des diverses collections, la possibilité d’inclure les titres du fichier 'Contents’ des Fish. Version 3.1.2, update de la version 2.7.2 de la Fish 461. Exécutable seulement.
Auteur: Jan Geissler.
Dsound: Dsound est un player de fichiers sons 8SVX, directement à partir du disque dur. Le fichier est joué au fur et à mesure de son chargement, ce qui permet de jouer des musiques de n’importe quelle taille même avec peu de mémoire.
Version 0.91a, source incluse.
Auteur: Dave Schreiber.
Icons: Deux collections d’icônes de haute qualité pour votre Workbench. La collection en couleur nécessite un Workbench en 8 couleurs (Wb 2.0 ou 1.3 et moins avec SetColors). La collection en noir et blanc est accessible à tous les Wb classiques en quatre couleurs. Un set d’icônes est basé sue les icônes de type Gem (bof), l'autre est inspiré du Silicon Graphics Personal Iris. Il y a aussi un set d’icônes ray-traced. Auteur: Kenneth Jen- nings.
Wblink: Ce programme corrige une lacune du Workbench 2.0: l'impossibilité de créer des liens jusqu'aux fichiers et aux répertoires à partir du Wb. Wblink met un ’AppIcon' sur l'écran du Wb et crée un lien pour tout fichier ou répertoire qui apparaît sur celui-ci. Pour Wb 2.0 et plus. Version 1.00. source incluse. Auteur: Dave Schreiber.
FISH 547 EasyExpress: Un outil de compilation poulies utilisateurs de l'A68k de Char- lie Gibbs. EasyExpress fait la même chose que votre fichier batch en mieux et est plus facile à changer. Si vous utilisez beaucoup de fichiers objets, ce programme peut vous rendre la vie beaucoup plus simple. Vous pouvez tout faire avec la souris et voir combien la compilation de vos programmes est facile. Exécutable seulement.
Auteur: Juha Lindfors.
FindName: Un programme à utiliser dans les fichiers scripts. Il vous permet de vérifier la présence de certaines structures en Ram. Vous pouvez rechercher des devices. Des bibliothèques, des tâches, des types de mémoire, etc. Version 1.0, source en assembleur incluse. Auteur: Preben Nielsen.
MMBShift: Un programme qui vous permet d’utiliser le bouton central d'une souris à trois boutons, comme la touche Shift lorsque vous séléctionnez plusieurs icônes. Ne prend que 166 octets. Version 1.0, source en assembleur incluse.
Auteur: Preben Nielsen.
Power Source: Un programme pour créer et éditer des gadgets intuition. Il inclue un éditeur de palette, la création de sources ’c’ ou assembleur, ainsi que la sauvegarde binaire pour des chargements et éditions futures. Version 3.0. update de la Fish 475 sous le nom de Gadge- tEd, sources incluses. Auteur: Jan van den Baard.
RMBShift: Un programme qui vous permet d'émuler la touche Shift avec le bouton droit de la souris. Seulement 174 octets! Version 1.0, source en assembleur incluse. Auteur: Preben Nielsen, le préféré des programmeurs en assembleur.
VideoMaxe: Un programme pour gérer sa collection de bandes videos. Aten- tion, la doc et le programme sont en allemand (Ach!). Version 3.00, exécutable seulement. Auteur: Ste- phan Surken.
View: Un afficheur de texte avec de nombreuses options et contrôles divers, y compris la recherche de fichiers, des requesters, un éditeur, etc. C’est la version 1.3, update de la Fish 1.0 spécialement dédiée à l’AmigaDos 2.0. Source incluse.
Auteur: Jan van den Baard.
FISH 548 FreePaint: Un programme dans le style du très populaire Dpaint. Version 35z (eh oui!). Exécutable seulement. Auteur: Stefan Boldorf.
LabelMaker: Les étiquettes pour disquettes inspirent bon nombre de progra- meurs. En voici encore un qui vous permettra d'imprimer des étiquettes amusantes, en couleurs (avec l'imprimante adéquate bien sûr) pour vos disquettes chéries. Version 1.5, source incluse. Auteur: Stefan Boldorf.
MambaMove: Un jeu dans le style de Snake où un serpent mangeur de pommes (tiens, tiens...) doit en avaler le plus possible avant de sortir par l’unique issue du tableau. Source incluse. Auteur: Stefan Boldorf.
Multilnstall: Un programme d’écriture de script pour installer correctement de grandes applications (c’est parfois très mal réalisé avec 1 ’install fourni avec le programme). Très simple et efficace. Version 1.0, source incluse. Auteur: Stefan Boldorf.
SandGIass: Un programme pour animer le pointeur ’Zzz' de votre Wb. Seulement jusqu’à la version 1.3 bien sûr. Version 1.0. source incluse.
Auteur: Dirk Remmelt.
TG: Aucun système digne de ce nom ne peut se passer d'une paire d'yeux qui vous fixent partir de l’écran. Source incluse. Auteur: Thomas Geib.
FISH 549 Bugs: Encore un programme gag.
Des petites bêtes viennent manger tout ce qui traîne sur votre écran. A vous de deviner comment les stopper. Source en modula II (j'en vois qui sont contents). Auteur: Robert Brandner.
FFEX: Tiens, un programme de frac- tales. Celui-ci possède beaucoup d’options et surtout un intéressant algorithme très rapide. Source incluse, les modules pour lire écrire les fichiers ilbm, et pour utiliser le requester Arp sont en modula II (j’en vois qui exultent).
Merci Robert Brandner.
FontList: Imprime une liste des polices disponibles dans le répertoire Fonts:. Donne le nom, les tailles disponibles et un texte pour montrer la police. Source en modula II incluse (c’est la joie). Auteur: Robert Brandner. L’ami des programmeurs en Modulall.
M2Icons: De nouveaux icônes pour le système M2Amiga. Y compris un script pour une installation facile.
Auteur: Robert Brandner (il sait tout faire).
MouseMagic: Un programme gag que je vous laisse découvrir, sinon où est la surprise. Auteur: Robert Brandner.
Reversi: Une version proposant un adversaire intelligent pour ce jeu classique. Auteur: Robert Brandner.
Verse Wise: La Bible sur Amiga. Si c'est vrai! C’est la version 1.0 qui vous permet d’afficher, de sortir sur imprimante ou encore de rechercher tel ou tel verset ou un mot contenu dans ceux-ci. Exécutable seulement. Auteur: Bruce Geerdes.
FISH 550 BeBopDemo: Version démo d’un jeu dans le style de Tetris mais avec des cartes à jouer qui tombent au lieu de dominos et autres pavés. Plusieurs type de plateaux avec des formes différentes. Apparemment de nombreuses options. Les fans de Tetris trouveront là un renouveau intéressant. Exécutable seulement.
Auteur: Wayne Phillips.
Icalc: Une calculatrice scientifique avec toutes les fonctions habituelles, mais surtout avec des opérations disponibles sur les nombres complexes (d'où le i de Icalc pour Imaginaire). Version 1.1, update de la version 1.0 d ela Fish 472. Très bien réalisé. Source incluse.
Auteur: Martin Scott.
Ed Vepicier.
305 FDS code Des milliers de logiciels du DP en ligne pour Amiga, Compatibles PC XT AT, Atari ST TT et Macintosh. Pour vous permettre d’accéder à cette logithèque, nous vous fournissons gratuitement le logiciel de téléchargement ’Moon’ pour votre machine. Demandez le directement sur le serveur ou par courrier (Voir Bon de Commande).
Les titres soulignes sont compatibles avec le 500+ MEGADEMOS & AN1MS FDS946 LIGHT CYCLE DUEL ANIM (2 disks) 1 5 Mo FDS934 EOUINOX - SO WHAT (2 disks) FDS935 UNIVERSAL INTENSITY FDS948 DEVILS LABYRINTH FDS964 POSSESSED - ANESTHESIA FDS978 MAJIC 12 - RAY OF HOPE 2 FDS1027GNU - ORMEN DER KROB FDS1028GOLDFIRE - INFINITY FDS1034 DREAMDEALERS - TALES OF DREAM FDS1035CRIONICS HARDWIRED (2disks) 1 Mo FDS1038SYNTEX THE RAZOR EDGE 1 Mo FDS1048RAZQR 191 1 - VOYAGE F PS 1055 WFMH - WITH VECTORS TO HERVEN FDS1083 ANARCHY - DIGITAL INNOVATION FDS1091 ALCATRAZ - ODYSSEY (5 disks) 1 Mo FDS1092VIRTUAL REAL
EMPATHY (2 disks) FDS1094 DIGITAL - THE PUNISHER FDS1097ANGELS EVOLUTION FDS1105PARADISE INFINITE DREAMS FDS1113DIVINA - TECHNO FRIGHT FDS1114D-TECT COMA - BURGER HILL ¦ 1 Mo Lecteurs de disquettes
- Lecteur externe 880 Ko 3.5 570 F
- Lecteur externe 880 Ko 3.5 + Blitz Turbo * Antivirus +
Anticlick 710 F
- Double lecteur externe 880 Ko 3.5 + Alimentation + Blitz Turbo
1200 F
- Lecteur interne A500 540 F Lecteur interne A2000 590 F Divers :
- Scanner 400 DPI 1690 F
- Souris optique 380 F
- Souris mécanique 199 F Carte ATONCE Plus 286 16 Mhz + 512 Ko de
Fast + emplacement pour 80287 2490 F Disque dur GVP A500 :
- Version 52 Mo + 2 Mo 4500 F
- Version 105 Mo + 2 Mo 6990 F LIBRAIRIE La Bible de t Amiga 340
F Le GD Livre de l'AmigaBasic 249 F Livre de la Musique (d) 199
F Livre de la Video 195 F Livre de Superbase 169 F Livre de
Deluxe Paint III 145 F Livre du Domaine Public 149 F Livre
Lecteur de disquettes (d)299 F Amiga - Trucs et Astuces (d) 199
F TELECHARGEMENT
36. 15 FDS Vous n'avez pas de câble ?
Kit de téléchargement complet comprenant le câble minitel + le logiciel Moon- : 75 Frs Précisez le type de votre machine et celui du câble (9 ou 25 broches) 790 F MUSIQUE CINEFEX - THE ORCHESTRA BASS SUBLIMINAL VISION CHROME - DIGITAL DISCO SHINING 8 TECHNOMANIA 2 FDS928 FDS929 FDS930 FDS931 FDS932 FDS959 WILDFIRE TEKKNO THE MEGA CONCERT FDS1018CAESAR PALACE - AURUMN NIGHTS FDS1021 Z&B - JUST FOR YOURS EARS (2 disks) FDS1031 CELTIC 90 - SOUND REVOLUTION SIX FDS1037VEGA MUSIC DISK 2 FDS1043SANITY WORLD OF TECHNO FDS1086RAZOR 1911 FACE ANOTHER DAY FDS1093LOGIC SYSTEM MANIC RAVES II (4 disks)
FDS1106BASTARDS - TECHNO TRANCE III FDS1107DMW - THE 4 SEASONS bv Vivaldi (2 disks) FDS1109THE LOST BOYS - RYTHM MOTION (2 disks) JEUX ADP059 SUPERQUIZ - Questions Réponses (Anglais) ADPQ96 PAIR-IT - Le but est de former des paires ADP097 DYNAMIT DICK - Arcade ADP103 PICK UP A PUZZLE - 8 images à assembler ADP105& 106CAN YOU PICTURE IT Puzzle agité 1 ADP110 CROSS FIRE (1 Mo) Arcade ADP130 THE WOODEN BALL - Football du futur 7 ADP 135 SIMONS SAYS COLOURS - Educatif FDS1108KRYPTIC - ESCAPE - Arcade Série SH (Shareware-Compensé) JEUX BUREAUTIQUE Logiciels en Français confies
directement â FDS par AGE 269 F AMIGA TOOLBOX 195 F leurs auteurs (Extrait du catalogue) ALIEN BREED 269 F COMPTE CHEQUE 235 F BARBARIAN II (Psy) 229 F INFOFILE 495 F SH342 BOURSE V1.4 - Gestion d'un oortefeuille.
BAT 2 340 F KINDWORDS 2 0 420 F SH471 SP disk 1 & 2 (2 disks) - Pour dessiner et BATTLE ISLE 285 F MAXIPLAN PLUS 595 F afficher des images dans plusieurs modes.
BIRDS OF PREY 299 F POWERWORKS 845 F SH505 BOOT MASTER V1.42 - Pour personnaliser BLACK CRYPT 289 F PRO WRITE 990 F les disquettes en installant des boots spéciaux BOMBERMAN 249 F PROFIL 345 F SH641 DISKLABEL V1.1 ¦ Pour imprimer facilement CELTIC LEGEND 285 F FAMILICOMPTE 325 F des étiquettes.
SH803 TISUTILS - EDITEXT VI .01 - Editeur de CISCO HEAT DEVIOUS DESIGN 240 F 255 F GRAPHISME textes + catalogage des disquettes DOUBLE DRAGON 3 242 F 3D CONSTRUCTION KIT 369 F SH804 TISUTILS - ETIK VI.1 - Création et ELVIRA - The Arcade Game 269 F DELUXE PAINT IV 790 F impression d etiquettes de D7 et de K7 video EPIC 239 F DIGIWORKS 3D 990 F SH824 GFX CONVERTER V4.0 - Convertisseur FASCINATION 265 F SPECTRACOLOR 850 F d'images très puissant qui surpasse sans doute les FANTASTIC VOYAGE 269 F THE DIRECTOR 2 990 F autres logiciels similaires.
FIRST SAMOURAÏ 239 F VIDEO TITLER 990 F SH825 EMERAUDE EMPIRE ¦ Très bon |eu FOOTBALL CRAZY COMPIL 273 F VOLUMN 4D JUNIOR 420 F d'arcade à découvrir.
FUN RADIO COMPILATION 289 F VOLUMN 4D PRO 2350 F SH909 THEME ASTRAL - Permet d'établir votre FUZZBALL 239 F LANGAGE Thème Astral. Biorytme. Ascendant et de faire de la GAUNTLET 3 249 F Numérologie HARE RAISING HAVOCK 339 F AMOS Français 455 F SH1000 GESTCPT V1.2 - Gestion de votre compte HEART OF CHINA 349 F AMOS COMPILER 295 F bancaire. (1 Mo + Horloge) HEIMDALL (1 Mo) 329 F AMOS 3D 345 F SH1001 ABSYS - DIGIT MASTER 1 - Ces 3 disks HOME ALONE 2I9 F DEMO MAKER (1 Mo) 380 F SH1015 ABSYS - DIGIT MASTER 2 - contiennent HUDSON HAWK 239 F COMPILATEUR GFA BASIC 390 F SH1016 ABSYS - DIGIT MASTER
3 - des musiques KILLERBALL 259 F GFA BASIC 490 F de qualité professionnelle. (1 Mo) Les fans de J M Jarre KNIGHTS OF THE SKY 325 F DEVPAC V2 655 F ne doivent pas rater la 3 !
LEANDER 269 F HISOFT BASIC 990 F SH1110 ABSYS - DIGIT MASTER 4 - Des samples MAX COMPILATION 270 F MUSIQUE numériques..... touiours pour les fans de Jarre ' MICROPROSE GOLF 319 F SH1064 AMIGA SOURCE EDITEUR V1 2 - Excellent MEGA LO-MANIA 285 F A M A.S SOUND DIG 990 F éditeur de textes pour les programmeurs. Un très grand MONKEY ISLAND II 339 F AUDIOMASTER IV 750 F nombre d options et fonctions impossible à décrire ici MOONSTON 309 F BIG BANG 1490 F Bref, ce logiciel est un Must du Shareware 111 OH NO' MORE LEMMINGS 219 F DELUXE MUSIC CONST.
1090 F SH1010 TISUTILS HARDMENU vl .1 Permet de POPULOUS 2 239 F HARMONI 425 F créer des menus pour lancer les logiciels du disque dur REALMS 289 F MUSIC MASTER 390 F SH1011 EQUILOG VI 36 & MICE V1 2 ROBOCOD 245 F PRO 24 2690 F Equilog' est un MasterMind. Mice genere le code ROBOCOP 3D 249 F QUARTET 590 F source en Assembleur et C a partir d images IFF .. ROLLING RONNY 235 F SONIX 2.0 425 F COLLECTIONS DISPONIBLES SIMPSONS STORM MASTER 235 F 279 F STEREO MASTER STUDIO 24 550 F 1390 F TERMINATOR 2 240 F TRACK 24 495 F FRED FISH 1 à 620 THE GODFATHER TIP OFF TORTUES NINJA 2 289 F 242 F 239 F
DIVERS DISCOSCOPIE 3 0 385 F VROOM 239 F BLITZ TURBO 230 F CAM 1 à 480 WOLF CHILD 279 F EXCLUSIVITES FDS AMOS-DP, AMICUS, TBAG, AMATEUR Besoin de plus d infos sur un produit ? 36.15 FDS MASTER VIRUS KILLER 2.2 150 F DISKLOCK V1.0b ' v2.0 99 F RADIO, SOURCES SEKA... BAL Ecrire au service' __J PERIPHERIQUES Extensions de mémoire pour A500
- 512 Ko + horloge 390 F
- 512 Ko horl. Compt 500+ 360 F Extension de mémoire pour A500+
BON DE COMMANDE EXPRESS A RETOURNER A : FDS-FREE DISTRIBUTION
SOFTWARE SARL, Boîte Postale 134, 59453 LYS LEZ LANNOY CEDEX
DOMAINE PUBLIC : Indiquez ci-dessous les numéros de référence
complets de votre choix (Exemple : FDS948 pour Devils -
Labyrinth ou FF580 pour Fred FISH 580).
DOMAINE COMMERCIAL : Indiquez le titre du logiciel ou la désignation de l'article choisi Attention : Les commandes ne concernant QUE le Domaine Public ne peuvent être inférieures à 6 disquettes. Par contre. Domaine Public + Commercial, pas de minimum.
Les commandes de disquettes du DP sont traitées et envoyées sous 24 48 heures. Il en est de même pour le domaine commercial, dans la limite des stocks. La duplication des logiciels du DP est effectuée sur des disquettes de marque.
Nombre de disquettes DP : ..X 15 Frs = ..Frs. Nombre de disquettes DP : ..X 21 Frs (col. SH) = .. Frs.
Logiciels commerciaux & autres articles TOTAL = ..Frs. Frais de port par ( ) voie normale : 15 Frs ( ) rapide : 25 Frs = ..Frs. Forfait recommandation (fortement conseillé) : 12 Frs = ..Frs. MONTANT TOTAL à régler par ( ) Chèque ou ( ) Mandat joint = ..Frs. Carte Bleue n° : !_1_!_!_!
Date d'expiration : !_!_!_!
) Je désire recevoir la disquette catalogue FDS-News qui contient également un logiciel en cadeau (joindre 7.50 Frs en timbres si pas de commande).
D Je désire recevoir la disquette ’Moon' pour ...(Joindre 5 F en timbres).
NOM : ..Prénom : .. Adresse : ...... Code Postal : VILLE : ... Date et Signature obligatoire AmigaNews 04 92. Les marques ciiees soni deposeees par leur propriétaire respecW Rubrique dirigée par Jérôme Pages Monsieur, Etant professeur de sciences-physiques, je suis, avec quelques collègues, à l’origine
de l’intégration de l’Amiga dans mon établissement.
Nous avons déposé un projet il y a deux ans, ayant pour but d’atteindre localement les objectifs du plan IPT (informatique pour tous) mais en se passant des Thomson M05 et en misant sur du sérieux : des Amigas 2000. Nous disposons actuellement d’une salle "élèves" équipée de 13 Amigas 2000 XT et d’une salle "professeurs" contenant un 2000 AT et un 386SX.
Notre projet est en bonne voie :
- Equipement presque complet
- Formation initiale du personnel (40 collègues)
- Utilisation pédagogique des logiciels... Tout ceci pour vous
dire que nous suivons de près l’actualité de l’Amiga.
Nous avons donc repéré courant décembre dans votre revue l’annonce de l’Amiga New Year Conférence à Nesle-la-Vallée. Cette annonce précisait qu’il y aurait la participation de distributeurs importants du monde Amiga (Essonne Mailing, Avancée...). On pouvait s’attendre à bénéficier de démonstrations de logiciels et d’informations récentes.
Nous avons été deux à faire le déplacement, séparément d’ailleurs, nous avons été plus que déçus! Dans la "grande salle" du foyer rural de Nesle-la-Vallée de très nombreux "accros" de l’Amiga ayant apporté leur machine participaient à une "grande messe" non-stop dont le rituel nous a échappés. Dans la petite salle, nous trouvions quelques 2000 et 3000 (4 ou 5) et un CDTV. Les logiciels tournant sur les Amigas étaient surtout des logiciels de dessin et de préAO (SCALA, AMIGA- VISION, 3D, etc...). Nous souhaitions voir tourner des softs que nous envisagions d’acquérir comme PAGESETTER II,
SUPERBASE IV, CANDO, etc... Quand j’ai demandé une démonstration de CANDO, je me suis senti dans "la peau du gêneur" j’ai eu droit à 3 ou 4 minutes de vifs déplacements de la souris pour pointer quelques boutons, puis j’ai posé la question d’une éventuelle version française (indispensable en milieu éducatif), c’est tout juste si l’on ne m’a pas suggéré d’améliorer mon anglais! Echaudé et constatant l’absence des logiciels qui m’intéressaient, je suis resté quelques instants de plus à regarder les démos de SCALA et d’AMIGAVISION, puis ai regagné mes pénates.
Ma collègue qui s’y était rendue aussi m'a déclaré avoir eu l’impression de déranger une secte d’initiés n’acceptant pas en son sein l’utilisateur profane.
Quand y aura-t-il en France un salon dédié à l’Amiga et à toutes ses applications : bureautiques, éducatives, graphique, musicales, etc... digne de ce nom et où l’accueil attentif du grand public sera une priorité?
Que fait Commodore France et ses distributeurs pour promouvoir efficacement l’Amiga en milieu éducatif comme en Grande Bretagne par exemple?
Nous croyons à l'Amiga en milieu éducatif et localement nous en faisons sa promotion, notre voeu pour cette année 92 serait de constater de la part de Commodore France les effets d’une politique considérablement plus volontaire dans de nombreux secteurs et en particulier celui de l’éducation.
PS : Nous pouvons signaler pour mettre de "l’eau à notre moulin" les articles de Frédéric Potier sur l’école Brassart et de Tenoil sur le "World of Commodore Show" (Amiga Revue n° 41) et celui de Dominique Bodin (logiciels, rigueurs, rumeurs... dans Amiga News n° 42) qui encourage les utilisateurs d’Amiga à faire du "bouche à oreille" mais qui oublie de "stimuler" Commodore France.
Yves Martin (89) Jérôme: Un récent courrier de Monsieur Didier Mauré de ATH1S MONS (92) nous explique qu'il a, avec sa femme institutrice, équipé d'un Amiga 500 une section de maternelle et de cours préparatoire. Langage LOGO (fait maison), élaboration d’un journal interne et édition d'une bande dessinées sont les principales activités de cette remarquable initiative. L'Amiga a bel et bien une place dans le milieu éducatif.
Cher Amiga News, Est-ce qu’une carte d’émulation PC permet d’avoir droit à toute la logithèque PC et la vitesse d’accélération est-elle valable seulement pour le PC ou l’Amiga en bénéficie-t-il aussi?
Est-il intéressant d’échanger son 68000 contre un 68010?
Faut-il programmer sur AmigaBasic ou passer directement à l’assembleur? Quel est le langage le plus utilisé?
David De F aria (78) Jérôme: Les cartes d’émulations PC permettent d'utiliser les logiciels disponibles sur cette machine à condition qu’ils soient adaptés à la configuration de votre carte d’émulation (en particulier pour la mémoire disponible et surtout la carte graphique émulée). Cependant, il faut savoir que même si le logiciel fonctionne, il peut très bien ne pas être utilisable pour des raisons de lenteur ou de résolution graphique trop faible (pas de Windows 3.0 ou de GEOWORKS acceptable en émulation CGA sous peine de se déchirer les yeux).
L'Amiga ne profite pas du gain de rapidité par rapport à un PC XL de base puisqu’il s'agit d'une émulation par un autre microprocesseur qui "tourne " à sa vitesse propre.
Le changement du 68000 contre un 68010 permet d'obtenir un léger gain de vitesse (de 3 à 10% en fonction des tests effectués).
Cependant, il pose souvent des problèmes de compatibilité. En conséquence il vaut mieux disposer des deux circuits en même temps, sélectionnable par interrupteur, plutôt que de vouer sa machine au fonctionnement unique du 68010. Son installation est intéressante si vous disposez d'un 68010 bon marché... Pour ce qui est du langage à utiliser, faites un compromis entre le Pasic et le langage machine ...choisissez AMOS ou restez plus conventionnel, jetez-vous dans les bras du C ou les tentacules du langage machine.
Réponse au lecteur Strasbourgeois du N° 43 Le problème de son vieil Amiga 500 1.2 qui boote pendant 1 heure, peut provenir de son alimentation (surtout s'il voyage beaucoup) pour en être sûr, il faut écouter le bruit émis par l’alimentation lors du phénomène.
Si des petits "Tic" se font entendre régulièrement il s’agit bien de l’alim. Il se pourrait qu’une soudure ait lâché.
Chez moi, ce problème s’est posé 3 fois. Ma 4ème alimentation commence à donner des signes de faiblesse (n’ayant qu'un lecteur 3 externe et une prise midi en permanence).
Joseph Diasio(54) Messieurs, Nous possédons un Amiga 500 avec extension "RAM Expansion A 501" - mémoire vive (MEV) = 1 Mo + horloge + pile, branché sur une télé : Sony Black Trinitron 55 cm. D’autre part, nous avons aussi un PC T0urbo 386 AT avec moniteur VGA. Pour l’Amiga 501, après une élaboration de notre objectif avec Fusion Paint, Kind Words et DeLuxe Paint(enfinî), nous parvenons à enregistrer directement sur magnétoscope nos écrans images et ou textes. Nous parvenons également à produire nous- même, sur l’écran du canal télé où s’affichent les buffers des logiciels de l’Amiga 501 :
les vidéos, images et ou textes du camescope.(En français dans le texte). Mais là où réside notre problème, justement, la question se pose : existe-t-il un logiciel spécifique à ce genre de manipulations, c’est-à-dire que ce logiciel spécifique, toutefois existant, permettrait de saisir et ou de mémoriser sur disk les images, textes et ou vidéos en provenance de la source magnétoscope et ou camescope, et que ce logiciel-même puisse nous permettre de travailler de A à Z ces captures ou et saisies mémorisées sur disk??... Les questions suivantes : sur lequel baser notre choix en rapport
de nos configurations et matériels et que nous apporteraient de plus, succinctement, les appareils ci-après désignés :
- Le DCTV?... L’AVIDEO 12?... Le VIDI-AMIGA? ... Le GENLOCK? ...
Peut-être en oublions-nous?... Si nous devions ne saisir que
des photos, des images, du texte ou un des caractère(s) à
partir du camescope pour les reproduire sur l’écran en
question, et de pouvoir les mémoriser sur disk, puis, quand bon
nous semble, avoir X possibilités de pouvoir les travailler
de A à Z (les réduire, les disposer, produire des effets de
présentation concernant les photos, images et ou graphiques;
quant au(x) caractère(s), possibilités de les utiliser aussi
aisément) : existe-t-il un logiciel de cet acabit et lequel
est-ce ou à qu’elle société s’adresser pour l’acquérir? ...
Qu’est-ce que "Photolab"? ... Pour l'audio : serait-ce un
doublon que d’acheter le "DSS" de
C. I.S. G.V.P. et la carte externe (?) "Sound Blaster Pro" ou
"Mas- ter Sound"? ...Quel est le logiciel vraiment performant
en rapports qualité prix services pour réaliser, voire
synchroniser, de l'audio et ou du doublage son? ... Qu’est-ce
que l’interface "MIDI" et si l'AMIGA 501 n'en possède pas, de
même qu’un piano électronique, comment le savoir? Est-ce
possible, dans cas, installer l'interface "MIDI" dans l’un
comme dans l'autre, aussi bien l'AMIGA 501 que dans le piano
électronique? Comment le faire ou à qui s'adresser pour
l’installation? ... Mais aussi, choisir le CDROM ou le CDTV?
Ont-ils l’un par rapport à l'autre des fonctions uniques dans
leurs utilisations propres? Ou bien le premier (CDROM),
contrairement au second (CDTV), est moins complet ou
performant? Le LASER DISK VISION (lecture des disques compacts
audios et vidéos tous formats) peut-il fonctionner sur AMIGA
501, et , en l’occurence, remplacerait-il pour le moins
valablement les appareils précités? ... Bref (Ouf ! -
sourire), s’agissant du PC sus-indiqué : existe-t-il sur le
marché une carte passerelle interne ou externe, qui puisse
asservir l'AMIGA 501 et ou le PC référencé, identiquement aux
fonctionnalités et activités parallèles de la carte "Power PC
Board" Amiga 500?... Ceci, pour pouvoir éviter une extension
supplémentaire?
Jean Haddad(25) avons contacté ICD à propos de votre problème. Voici la procédure à suivre:
- Mettez le juniper de la carte Addspeed sur la position autoboot
en mode 7MHz.
- Copiez la commande Addspeed de la disquette ICD vers le tiroir
C de votre disquette (ou disque dur) de démarrage (boot disk).
- Ajoutez la commande Addspeed on dans votre startup- sequence.
ICD nous assurent qu’ils possèdent deux Amiga 500 Plus qui fonctionnent parfaitement avec cet accélérateur.
Amiga News, Je désire faire l’achat d’un 3000 UNIX, mais je me pose quelques questions:En enlevant le disque dur, 4 Mo de RAM, 25 Mhz et le moniteur multisynchro, qu'a-t-il de plus qu’un Amiaa 2000 V2.0?
Qu'est-ce que le système UNIX? Peut-on jouer avec un A3000? Peut-on y installer un sélecteur de Kickstart 1.3-2.0? Où peut-on trouver de la documentation sur cette machine?
Sylvain RM. (04) Jérôme: En enlevant tout ce que vous dites à ce malheureux 3000, il en restera autant que si vous enlevez le moteur, les quatre pneus, et la carrosserie de la plus belle des Ferraris: rien de bien remarquable. En fait, le 3000 aura tout de même la possibilité d'adresser 2 Mo de mémoire CHIP (mémoire graphique), ce qu'un 2000 équipé du Kickstart 1.3 ou éventuellement 2.0 ne peut faire.
Depuis la sortie du nouveau kit autorisant à ce dernier une bonne grosse paire de méga octets, le 3000 perd un atout maître. Il ne lui reste plus qu'une baisse conséquente de son prix pour couper le jeu du 2000.
UNIX est un système d'exploitation extrêmement développé dans le milieu de la recherche et de l’industrie. Basé sur le multitâche, il a beaucoup inspiré le système de F Amiga. Utilisé seul, UNIX n'est pas des plus conviviaux (mode commande comme sous CEI...), cependant dans un environnement graphique avec multi- fenêtrage adapté, l'ensemble peut se révéler redoutablement efficace. La fusion de ce système et du Workbench 2.0 donne un prodigieux cocktail.
FLASHAGE DIRECT AMIGA !!!
BROMURE FILM A5 A4 A3 QUADRI. Résolutions 1200 2400 Tarifs : Nous Consulter NEW- Pièces détachées A500 PLUS 2990F A 500PLUS 2 MO Chip 73490F " Lecteur A2000 "Clavier A2000 Lecteur A500 Alim. A500 Clavier A500 Agnus(IMt) chip) Kickstart 1.3 650F 990F 499F 680F 410F 520F 199F Caligari Premier 2 990 68 040 PPS : 15 000 L'ensemble : 16 000 Carte 386 SX 20 5 290 Scanner 400 dpi 64 tons de gris 1 290 250F 890F Disquettes 100 : 350F Amiga 500 et 500 + Jérôme Etslashoux: Le logiciel indispensable à ' élaboration de V objectif sus-cité dans votre missive citée en référence semble correspondre à
Elan Performer qui offre de nombreux services en matière de graphique et ou d'animation en direct et ou différé facilitant les enregistrements sur camescope et ou magnétoscope (voir A NEWS N40 p 17). Les différentes cartes que vous décrivez peuvent toutes apporter un soutien ferme pour atteindre le but fixé. Pour la saisie des images un digitaliseur et ou genlock vous ser(a)ont très utile (voir N°38 p 16 N°40 p 16 ...) Photolab est un logiciel permettant le graphisme comme DPAINTIII. Le travail des images de A à Z au niveau couleur, et de faire des aggrandissements d'images de A à Z à
l’impression.
Les cartes sonores sus-citées vous permettront d'exploiter l'aptitude musicale de l’Amiga et de découvrir que le PC n'est pas totalement aphone.
Non, il n'y a pas d'interface MIDI dans ’ Amiga 501. Seul un petit boîtier d'environ 200 FF permet de doter la machine du standard MIDI. Par contre si votre piano n'est pas aux normes MIDI, il ne peut pas L être et ou le devenir.
Vous pouvez relier un Amiga et un PC au moyen du port série disponible sur chacune des machines et par L intermédiaire des logiciels de communication disponible en grande quantité sur celles-ci (voir le Domaine Public).
Deluxe paint IV 990F UpgradeDP3-DP4 50 0 F, Broadcast titler 2950F S c a 1 a 2950F Mediastation 1 995F Page setter 990F ProPage 2.1 2690F Digital sound st 890F Quaterback 4 VF 490F Quater Tools VF 690F DOS 2 DOS 390F MAC 2 DOS 990F A 2000 GVP 1 2 0 Q 5290F GVP 1 20Q + 2MO 6190F Combo 322-1 Mo 7990F Combo 3 4 0 - 4 M o 1 2990F Combo 350-4Mo 14990F A 500 G V P 5 2 Q 4290F G V P 52 Q + 2Mo 5190F G VP AT 16 mhz 3490F Ram A3000 Static column 4Mo 2 690F Ram A590 512K Ram A2058 2Mo SYQUEST externe + cartouche : 40 MO 4390 Ecart, sup. 580F 80 Mo 5890 Fcart. Sup. 950F
C. D.T.V 6 490 F 4 990 F Produits G I Si
D. C.T.V Madame, Monsieur, Suite à des essais, je peux vous dire
que la carte ADSPEED de ICD est totalement incompatible avec
l’A 500+. Il faut pour pouvoir booter, la mettre hors
service. Une fois le boot effectué et la carte remise en
route, celle-ci oscille entre deux fréquences, 1 seconde à 7
Mhz, 4 secondes à 14 Mhz et ainsi de suite. (Booter
directement avec cette carte provoque un slideshow de
fractales parasites à l’écran!!!)
Lecteur 3.5 externe Lect. 3.5 ext+blitz et ant.click Ext. 1.5 Mo l Mo chip Carte ARCHOS Avideol2 bits 2490 F Avideo 24 bits 4490 F T V p a i n t 2360 FI Real 3 D 990F Pro 4400 F Frais de port aSÜfl ( nous consulter) Contre - remboursement a partir de 1000 F Ghislain Aduet (77) Ed: Avec l'assistance de Mr Fima de la société Clavius nous 205,rue St Pierre 13005 MARSEILLE 91 47 01 79 Document réalisé sur Amiga 3000 et Professional Page AVRIL 1992 No. 45 AmigaNews A 2000 5 290 F A 2000écran 6 990 F A 2 0 0 0écran Dur 52Mo 8 990 F A 2 0 00écran Dur 52Mo 2Mo 9 990 F A 3000 éduc + 1960 18 350 F A
3000, 6Mo (2 Chip) Dur 100 Azerty + écran 1960 23 490 F A 3000 Tower 200 + 1960 32 990 F Ext 1 Mo chip Ext. 512 Ko + Horloge Il est bien sûr possible de jouer avec le 3000, malheureusement certains jeux refusent obstinément de fonctionner d'une façon ou d'une autre sur cette machine. Il faut donc les essayer avant tout achat hasardeux.
Le sélecteur de Kickstart est déjà intégré dans la machine (la pression sur les deux boutons de souris à rallumage permet d’accéder à un menu de sélection du Kickstart).
Il n’y a pas que je sache de livre spécifique au 3000. Tout livre qui décrit le fonctionnement du système hardware (électronique) et software (logiciel) du système 2.0 vous sera utile. (La collection Addison Wesley notamment propose dans un 11joyeux anglais" la description la plus approfondie sur ce système).
Monsieur, Je vous écris pour deux raisons :
- La première est pour corriger une réponse que vous avez faite à
propos de la lettre de Monsieur Charles F. (A News N° 43 p
70) , possesseur d’un Amiga 2000 B dont le reset efface le RAD.
Je vous signale qu’il suffit d’insérer dans la
startup-sequence la commande suivante : SETPATCH NIL: R
Cette commande annule le "Hard Reset" du 2000 B et permet de
sauver le RAD. (Message reçu...) La deuxième raison concerne
le formatage des disquettes double densité. Je suis
possesseur d’un 500 VI.3 avec deux lecteurs.
Or lors du formatage d'une disquette la capacité maximum obtenue ne dépasse pas 840 Ko. Or, la publicité de Commodore dit que les lecteurs DD (double densité) de l’Amiga formate en 880 Ko. D'où vient cette diminution de mémoire de masse. Y a-t-il un moyen d’y remédier?... Pascal Willano (28) Jérôme : Commodore ne fait pas de publicité mensongère, ces disquettes peuvent effectivement contenir 880 Ko de données.
En effet, une disquette Amiga est composée de deux faces, chaque face est divisée en 80 pistes concentriques. Ces pistes sont elles même découpées en 11 secteurs, chaque secteur regroupant 5 2 octets. Ce qui fait au total 2 x 80 x 11 x 512 = 901120 octets ou encore 880 Ko (attention : 1 Ko correspond à 1024 octets et non 1000).
En pratique, un fichier de taille conséquente que vous sauvez sur votre disquette, est réparti sur plusieurs secteurs. Ces secteurs sont chaînés les uns aux autres.
Le contrôleur de disque stocke les informations de chaînage sur la disquette pour pouvoir retrouver intégralement les données qui y sont sauvegardées. Sur un secteur ou bloc disponible pour la sauvegarde (512 octets), 24 octets sont réservés pour le contrôle : 4 pour F identificateur de bloc 4 pour le pointeur vers le bloc d'en tête 4 pour le numéro du bloc de données 4 pour le nombre d’octets de données contenu dans le bloc 4 pour indiquer la position du prochain bloc de données 4 pour le checksum (voir A NEWS N °44 p 71 ).
Donc sur les 1760 blocs de la disquette (2 x 80 x 11), un certain nombre d'octets (ni plus ni moins) ne pourront être utilisé pour la sauvegarde.
Ce nombre certain est d’environ 24 x 1760 octets soit un peu plus de 40 Ko... Voilà pourquoi le formatage est inférieur à 880 Ko (voir "le livre du lecteur de disquettes" de Micro Application pour de très nombreux détails).
Très peu satisfaisant, le système de gestion de fichiers sur disquettes de F Amiga, évolue doucement. Le Fast File System comme le New Filing System sont des évolutions notoires (informations de contrôle moins volumineuses par exemple). Bien plus souvent utilisé sur les disques durs, le FFS peut aussi être adapté aux disques souples (NFS, voir article de Cédric BEUST N° 25 p 38). Le formatage obtenu est de 899072 octets soient 878 Ko.
L'installation de ce système est assez technique et ne permet pas d'erreur. Elle consiste principalement à modifier la MountList contenu dans le répertoire DEVS de votre disquette système.
* pour le disque dur * FAST: Device = hddisk.device FileSystem = FfastFileSystem Unit = 1 Flags = 0 Surfaces = 4 BlocksPerTrack = 17 Reserved = 2 Interleave = 0 LowCyl = 21 ; HighCyl = 800 Buffers = 30 GlobVec = -1 BufMemType = 1 Mount = 1 DosType = 0x444F5301 StackSize = 4000 deviendrait pour les disquettes: FF0: Device = trackdisk.device FileSystem = kFastFileSystem GlobVec = -1 Mask = 0x7FFF Unit = 0 Flags = 1 Surfaces = 2 Reserved = 2 Mount = 1 BlocksPerTrack = 11 PreAlloc = 11 Interleave = 0 LowCyl = 0 ; HighCyl = 79 Buffers = 5 BufMemType = 3 DosType = 0x444F5301 Puis, la
manipulation consiste à ajouter dans la startup- sequence de votre machine le "Mountcige" correspondant (MOUNT FF0:). Soyez prudent car le FFS mal utilisé peut engendrer des désagréments (changement de disque non reconnu, gurus etc...). Monsieur, En mai 91, j’ai acheté une carte AT ONCE de VORTEX chez un revendeur français. En septembre 91, que ce soit en mode PC ou en mode AMIGA, l’ordinateur "plante".
Après quelques temps d’arrêt, F AMIGA fonctionne mais "replante" souvent.
Pour comprendre la panne, on enlève la carte AT ONCE et on remet le micro d’origine. L’AMIGA n'a plus de problème. On replace la carte AT ONCE et de nouveau "plantage".
La carte AT ONCE étant sous garantie, on contacte le revendeur. Il n’est plus dans l’annuaire, mais on retrouve son domicile. Le revendeur me dit d’envoyer directement la carte chez VORTEX.
Au bout d'un mois, la carte revient en contre remboursement (environ 93 francs de port et 70 DM de douane) pour me dire qu’ils n’ont trouvé aucune panne (donc aucune réparation), mais si le problème se reproduisait, je pourrai toujours les recontacter.
Je trouve exagéré de payer 70 DM pour une faire dépanner du matériel sous garantie pour qu'il soit en plus, restitué dans le même état.
Aussitôt reçue, on installe la carte dans l'AMIGA et naturellement l’ordinateur "plante".
En fait, il suffisait de placer un petit ventilateur dans l'AMIGA pour résoudre le problème!!!
Monsieur André Vervelle (31) Jérôme : Il m est arrivé un cas similaire avec un disque dur qui finissait toujours par planter au bout de trois ou quatre heures d'utilisation. Un petit ventilateur 12 volts malheureusement assez bruyant a mis fin au problème.
DIVERS Vds VOLUMM 4D 1500 F, 3D TEXTE ANIMATOR 150 F. AMOS 300 F, DIGIMATE III 150 F. Fabrice Duhoux Tel: 61.76.23.37, 14 allée de la Hiere 31860 Pins- Justaret.
Vds Amiga 2000 (lan) avec disque dur GVP 60 Mo 3 Mo (3 mois) avec imprimante DESKJET 500 (3 mois).Le tout entièrement neuf. Prix à débattre. Mr Jourdan Tel :75.46.00.49 Vds Amiga 2000B. 3Mo, Ecran 10835 + contrôleur SCSI + DDUR 40Mo, + carte AT286 + Workbench 2.0 (sur Ddur et disquettes): 14000 F. Imprimante IMAGEWRITER II: 3000
F. Tel: 62.16.14.52 Vds, A500 PLUS.(Garantie jusqu'en décembre
92), 2Mo RAM+ Ddur A590 (20Mo) 5000 F. Imprimante IMAGEWRITER
II: 3000
F. Le tout: 7000 F. Tel: 62.16.14.52 Vds Amiga 3000 16Mhz, RAM
3Mo. Ddur 40Mo, moniteur Cl950, livres. Letout: 15000F.
Tel: 74.96.21.29 demander Frédéric.
Vds pour A2000: Kit Passerelle XT A2088D complet avec MS-DOS 3.21 et 4.01, Janus 2.0 et docs. Le tout 990 FF. Contacter: Lionel Billiet au 76.87.89.01 (ap 18h30).
Vds carte AT Commodore A2286, lMo RAM. Lecteur 5 1 4 (1.2 Mo). DOS 5.0+ lecteur 3 1 2 (1.44 Mo)+ docs. Le tout 2500 FF.
Recherche carte COMBO 333-33MHz-4Mo d'occasion, Carte AVIDEO 24 d'occasion, Compilateur SAS Lattice C (dernière vérsion) d'occasion. Faire propositions: contacter DENIS, Tel: 98.46.34.80 (ap 19h).
Vds A500 avec lMo de RAM, disque dur de 20 Mo et moniteur 1081, le tout 4000 F. Tel:
40. 92.81.21 après 17h30.
Vds C128+ drive ext. 5 1 4 1570 71.
Imprimante MPS803. Ext. Mémoire 1700.
Modem compunet, souris, icon control, moniteur monochrome, lecteur K7, le tout 2000 FRS. P Alix 7 Rue de l'Eglise 33820 ETAU- LIERS. Tel: 57.64.61.47 Cherche contact avec utilisateur de Compte Chèque et Multiplann pour m'aider dans les sauvegardes des fichiers et dans les fonctions des cellules. Contre-parties de l’aide. Pour Amiga 500 avec 2M3 de RAM, imprimante 24 aiguilles. Tel: 94.20.07.28 Vds DeluxPaint IV 500F. Cherche drivers pour Canon BjlOex. Si vous avez des Sources Assembleurs, des Fonts, ou des démos sympas n'hésitez pas à me contacter. Philippe:
47. 40.13.05 (PARIS) Vds Amiga News N°1 à 41 (Avril 88 à déc
91) + Amiga Revue N°1 à 40 (Mai 88 à dec. 91): 400F. Tel. à
partir 20H 43.44.80.33 Paris.
Cherche personne pour imprimer mémoire sur une imprimante laser. Pref. Nord, Pas de Calais, Somme. Tel: 21.22.20.51 Vds pour A2000: 1 carte GVP SERIE2 (Contrôleur Ddur + 4Méga. 16 Bits): 2000 F- Vds: 1 carte A2630 (25MHz- 2Méga 32Bits) avec dernière Eprom (carte compatible avec la ROM 2.0 du Kikstart): 4000 F. Contacter
M. POLINE au (16.1) 39.66.02.66 Vds A500 + EXT MEM 512 Ko +
digitalisateur audio: 3500 F. Tel: 47.68.98.61 (après 19H).
Vds pour A500: EXT MEM BASEBOARD de 4Mo achetée en 02 91. Parfait état: 1600 F. Tel: (16.1) 69.91.26.44 le soir ou (16.1)
60. 76.47.95 la journée. Demander Gérard.
Vds HOME VIDEO KIT Commodore, valeur 4500 F( Jamais servi) cédé 2000 F. Bernard Tel: 43.02.67.94 HB.
Vds plusieurs logiciels originaux de graphisme, avec doc., dont Imagine version 1.1 état neuf. Tel: 51.36.29.37 ap 20H.
Vds Genlock Filtre électronique Home Vidéo Kit: 1500 F, DIGIVIEW GOLD 4.0: 1000
F. EXT MEM 512 K avec horloge pour A500: 150 F et AT. ON CE A500:
1000 F. Tel:
78. 28.71.39 (le soir).
Vds A2000B + écran 10835 + carte EXT MEM de 2 Méga + 2 lect. Internes + carte XT + Ddur 20 Mo + 200 disquettes + 3 livres de réf.
ROM KERNEL le tout 6500 F. Xavier tel ( 16.1 )
47. 31.27.52,(16)44.53.48.67 Asso loi 1901.” The Commodexplorer
Corsaire Production", Programmes SHAREWARE: Journal avec
programmes DP, images, musiques...DOMPUB & CO (Belier
Production) en 2 disquettes: 60 FF. Logiciel ASTROLOGIE
V2.896: 30FF par Ch. Pansart (très complet). Et plus de 250
logiciels DP. Règlements par chèque, envoi souys 48H. La
Rocade 91160 Longjumeau.
Vds A500, lMéga, moniteur couleur, sous garantie, joystick, souris, 4000 F. Tel:
64. 39.04.50 (le soir).
Vds Carte XT pour Amiga + lecteur 5 1 4 + Ddur 30 Mo, modulable PC Amiga. Le tout 1800F. Contacter Bianquis Marc au 39.89.02.87 Vds A500 + EXT + Monit. 10835 + Lecteur externe, très peu servi 3500 F. Tel: 48.89.86.46 Vds A2000B I Méga Chip RAM, moniteur
2080. Ddur 60 Méga autoboot, unité 3" 1 2 externe, doc. Tech.
Addison- Wesley complète (4 vol.)+ divers livres. Très
nombreux utilitaires et des études réaliser en C. En prime,
je vous donne un Amiga 1000. Prix 8000F. Tel(l)
60. 66.47.63 Vds A2000 5Méga + 2 drives 3" 1 2 internes +
joystick + genlock + vidéopilot a320 + digiview + digisound
+tvc Sneider pal secam + revues américaine, française,
anglaise + livre micro application + 150 disquettes + souris
et tapis. Valeur de +de 30000 F vendu 17000 F ferme. Tel:
45.84.76.56 (à 20h ou répondeur).
Achète Ddur pour A500 40 Mo Minimum, 1600 F MAX., GVP si possible, faire offres.
Luis Miguel Tel: 43.38.71.45 (après 2()h) Paris et région Parisienne.
Diffuse K7 Audio musique Startrekker 1.3 Midi sur Korg M3R. Pour vous montrez la puissance de ce fantastique séquenceur. K7 + frais divers: 80 F TTC. 90 F avec startrekker VI.3 (DP). Timbre 2.50 pour plus d'infos. Etudie toutes propositions de musiques de films reportages ect...Diaso Joseph Quartier Mermoz BAT D2 54240 JOEUF.
Vds Carte XT 2088 + lect. Disk 5" 1 4 + manuels et disquettes MS DOS 3.30: 1000 F. Tel Christophe Badet 80.56.44.52 (HR) Dijon.
Vds A2000B (3 Mo de RAM) + carte passerelle A2088 + Ddur 40 Mo (Amiga PC) + Lecteur 5" 1 4 EXT. (Amiga PC) + Moniteur 1084S + Imprimante Amstrad DMP 2000 + Joystick + Docks + Revues + Sélecteur Boot + ect...Tel
88. 29.75.08 (ap 19h) Prix à débattre.
Cherche personne utilisant une FACIT B 1100 sur Amiga pour me donner la configuration. Ecrire à Harel Guy8 54 av. De la résistance 02100 St Quentin. Contre remboursement des frais.
Vds A500+ (7 mois de garantie) 2M6 de RAM, avec second drive, joystick, revues: 4300F à débattre. Tel:( 16.1 ) 40.33.97.07 (ap 19h).
Vds Amiga 500 + ext. 512 ko avec horloge + moniteur couleur 1084 s + divers logiciels (Deluxe Paint III, Protitler...) le tout neuf, achat sept. 91: 4800FF. Genlock GST 30: 1000FF.
Tel: (Prov.) 65-65-59-03. Après 20H.
Vds Amiga 500 avec ou sans moniteur. Prix à débattre. Tel au 50-38-79-51 entre 19H et 19H30.
Rech. Bon coders en ASM et C sur Amiga.
Mais aussi sur d'autres standards, afin de rejoindre un club de développeurs dans la région du Nord-Pas-de-Calais pour projets de jeux, démos et utilitaires, qu’il sera possible d'éditer.
Cette offre s’adresse également aux graphistes et musiciens intéressés. Tel au 21-76-89-35 et demander Mr Escribano.
Vds Amiga 2000B + 1084 S + DD 20 Mo + docs + divers softs (Fred Fish. Etc...): 6500FF.
Compilateur C SAS Lattice 5.10: 1200FF. Tel: 78-08-24-84 après 20H.
Vds P.Setter II (anglais) Imagine 1.0 (anglais) et donne A590 en panne: 1800FF. Yannic à Lyon: 78-36-87-38.
Vds carte Microbotics VXL 30, 68030 cadencé 25 Mhz, possibilité coprocesseur arithmétique 68881 ou 68882, garantie 10 mois 2400FF. Demander Didier au 43-99-50-63.
Offre récompense à qui pourra me dénicher un Driver d'imprimante TANDY CGP-220 compatible WB 1.3 (et qui fonctionne). Contacter Jean Michel Tel: 21.96.67.66 (apl8h) Vds CALLIGARI 2.1: 2400F- DPAINT III: 250F-EXPLORA I: 90F- EXPLORA II: 90F- VOYAGEUR DU TEMPS: 90F- PC portable TOSHIBAT1000; 19000 F. Tel: 39.97.14.75 EMPLOIS Infographiste indépendant (3ans d'éxperi- ence) propose service en tant qu'intervenant dans organisme de formation d’images de synthèse sur Amiga avec SCULT 4D ou de dessin avec DPAINTlll. Jacky Seguin Tel: 37.21.21.15 Les annonces non commerciales sont gratuites.
LJÈJA7JO i, REVENDEUR OFFICIEL COMMODORE Ruelle Thomas 252 ff 0041 (0) 21 9487185 CH-1618 Châtel-St-Denis ' kJ 0041 (°)77 217485 FAX: 0041 (0)21 9480748 Produits G VP du stock pour la Suisse ! Demande notre catalogue !
. . Prix net Description Disques Durs IA500: HardCard II+8, HD 52 Mégas avec RAM 2 Mégas (cadeau Applimatic)
1090.
1390.
320.
A2000: HardCard II+8.120 Mégas avec RAM 2 Mégas (cadeau Applimatic) I Echange contrôleur SERIE 11+8 Carte graphique 24 bits I Impact Vision 24 avec splitter RGB + Caligari + SCALA-IV24 * MacroPaint 24 Cartes Accélératrices
3990.
3950.
1690.
2590.
3190.
590.
790.
A3000: G-FORCE 68040 - 2 Mégas RAM 40 ns i A2000: COMBO ’030 - 25 Mhz, RAM 1 Méga 32 bits extensible a 13 Mégas + Disque Dur 52 Mégas A2000: COMBO '030 - 40 Mhz, RAM 4 Mégas 32 bits extensible à 16 Mégas A2000: COMBO '030 • 50 Mhz, RAM 4 Mégas Mémoire I MEMOIRE RAM 4 Megas pour carte COMBO EMULATEUR PC A500: EMULATEUR AT286,16 Mhz pour HDII+8
• PETITES ANNONCES •ABONNEMENTS • ANCIENS NUMEROS •CLUBS SUISSE
Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonner à A-News pour
12 numéros pour la somme de 90FS.
Envoyez votre paiement uniquement par CCP libellé à A-News à : A-News, CCP No 12-25868-1 1203 Génève.
QUEBEC Pour recevoir AmigaNews chez vous presque aussi vite qu’en Europe: 12 numérqs pour $ 74.00; anciens numéros 5.75$ (incluant la tps). Paiement mandat poste, chèque visé ou carte Visa à Probace, 5495 rue Aubert, Trois-Rivières Ouest, Québec G8Y 5G8 BELGIQUE
M. i.A. Software assure la diffusion d?A-News en Belgique Mi A
Software, BP 111 2018 ANVERS 14, Belgique Tél 03-326.01.44 Les
anciens numéros sont disponibles chez: F rance 13 Infologs 205
Rue ST Pierre 13005 Marseille 31 Volumm 30 r Pharaon 31000
Toulouse 62 Microtech 32B r Florent Evrard 62420 BülyMontigny
62 Softone. 423 rue de Lille, 62400 Bethune 64 Bab Micro, 7
rue de Coursic 64100 Bayonne 69 Gelain Ets 22 Ave de Saxe,
Lyon 75 Phase. 93 av du Gai Leclerc 75014 Paris 91 Essonne
Mailing S rue du Bois Sauvage 91024 Evry 31 Infonix, 12 & 14
rue Réclusane 31300 Toulouse Québec Maison du Logiciel.2466
J-Talon Est,Montréal H2E1W2 Info Plus 1828 Rue Notre Dame,
Trois Rivieres G9A4YI AmigaNews - abonnement Abonnement d’un
an (12 numéros) ....290F Pour l'étranger (tous
pays) ......345F (Avion 480F) Bulletin
d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper
votre AmigaNews envoyez-nous votre demande sur papier libre.
Les numéros précédents sont disponibles aux prix suivants
(variable selon quantité): 1-10 numéros, 15F par numéro; 11-20
numéros, 14F par numéro; 21-30 numéros, 13F par numéro; 31
numéros et plus 12F par numéro. (Ajouter frais de port de 10F,
quel que soit le nombre ou destination des journaux commandés)
Oui, je m'abonne pour 12 numéros à partir du numéro .
(délai d'enregistrement environ 3 semaines. Votre abonnement
peut commencer à partir de n’importe quel numéro,)
Nom ....Prénom ..
Adresse
Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom
d’A-News à : A-News Diffusion, 33 Rue Ste Lucie, 31300
Toulouse Le numéro du dernier journal qui sera envoyé est
imprimé sur l'etiquette d’envoi.
SOURCES DE DP Nouvelle Rubrique Gratuit Associations, envoyez vos adresses et prix (jusqu’à 50 mots) avec copie de vos statuts (Associations à but non lucratif seulement) ATTILA Graphismes, Musics, Sam pies. Utilitaires, Modules, Demos, Megademos. Radio-Am ateurs, Fred- Fish ; 15F la disquette frais de port compris + 1 gratis par tranche de 10 Catalogue sur disquette contre 10F.
ATTILA BP 192 63805 COURNON CEDEX ®®®®®«®®®®®®®®®®®®®®®® LOAD’N’ENJOY. Musiques, mégadémos, démos de jeux, journaux sur disque. Prix: à partir de 10F disquette comprise. Envoyer 4F pour cataloque. BP 10, 08000 Vil- lers-Semeuse.
®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®® COMMODEXPLORER CORSAIRE PRODUCTION. Diffuse et produit DP sur Amiga (Freeware & Shareware) catalogue sur disquette contre 10FF en chèque, ou timbres, ou enveloppe timbré avec disquette vierge. Catalogue papier sans détail 4 FF en timbre.
Recherche animations, musiques, graphismes et court- métrage vidéo pour projet vidéographique. Contactez nous, réponse assurée.
"THE COM MODEXPLORER CORSAIRE PRODUCTION" A6,La Rocade 91160 LONGJMEAU. Ou par téléphone au: 16(1) 69-092-336 de 17h à 19h.
®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®® FREE WORLD DP distribue et produit des disquettes sur Amiga. Prix de 13F disquette. Catalogue gratuit contre timbre à 4F. Recherchons également de bonnes créations...N’hésitez pas, écrivez à FREE WORLD, BP 201, 54202 TOUL CEDEX ONLY WAY CLUB diffuse et produit des disquettes DP.
Plus de 1700 disks (Fish, Amos, Seka, ect). Prix à partir de 2 Frs 10 FF. Demandez notre catalogue sur disk gratuit à: ONLY WAY. BP 78. 2822 Courroux, SUISSE.
• I* vjî îjî *2» »2* »i» »I» »2» »ï» *ï» •!» »!» »!» *1» *1» »I*
*ï» »î» Pour tous les fanatiques de Domaine Public, ORION
DIFFUSION vous propose des Slides, des MégaDémos, des
Musics-disk, des previews, des Fred Fish... Ainsi que des
superbes séries "ORION" ! De 13F. Disk compris. Demandez notre
catalogue en nous envoyant un timbre à 5F. ORION DIFFUSION, BP
262, 59306 Valenciennes Cédex.
Visipro 991, Boul. Talbot Chicoutimi G7G 3W5 Belgique Media Lem. R François Dorzee 93, 7360 Boussu MiA Software (voir ci-dessus) Suisse 10 Distrib. Electronique 24 av de Cour 1007 Lausanne 10 Mix Image, Av. De France 60 1004 Lausanne 12EduSoft 14-16 r des Gares 12011 Genève 2 12 Distrib. Electronique r Vollandes 62, 1207 Genève 14 MJ.S. Informatique. PI Pestalozzi 9, 1400 Yverdon 20 Octopus, r du Bassin 8. 2000 Neuchatel ®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®® Reprise de l’activité DP de l’association CFP de Clamart CFP diffuse sa collection de logiciels DP sur AMIGA au prix de 25FF la disquette (donnant droit
à un abonnement gratuit de 4 mois à DPOC O.COQUET. 10, rue du Gros ORME 91290 la NORVILLE ®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®®® "DOM’PUBS DIFFUSION collecte et diffuse Démo, Utilitaires, Jeux pour 25 Frs par disquette (port compris) et Amiga Fish à 15 Frs. Catalogue contre timbre à
3. 80 Frs.
DOM-PUB DIFFUSION. 10 Rue du Vergeron. 38430 MOI- RANS" CLUBS (rubrique gratuite) FRANCE 06 AMIGAZUR CLUB, 33 rue Joseph Flory 06150 Canne la Bocca, tel 93-90-37-52, tel 94-53-72- 88 17 CLUB OLERON INFORMATIQUE, 13 Bd Daste 17480 Chateau d’Oleron 18 CLUB INFORMATIQUE. BP413, 18007 Bourges 26 CLUB Inf. Amiga, 4 Allée S Garaix,26200 Montelimar, tél 75-53-01-48 33 BUGSS user group Bordelaise 56-75-07-53, 56- 36-14-45 37 TOURS MICRO CLUB BP 168 37001 Tours 47-51-12-11 38 CLUB APOGEE - BP 6 38620 Montferrat. Tél.
76 32 38 41 S Parenton.
38 VIENNE INFORMATIQUE 38780 Pont-Eveque, tél 74-57-20-78 40 CIM 26 r Dulamon, 40000 Mont de Marsan tél 58-06-25-24 44 POWER CLUB COMMODORE, Hédi TRIKI, 2 av de la Jeunesse 44700 Orvault (Nantes) Tél 40-40-98-91 50 ATACOM Section Amiga BP 15 50130 Octeville, tél 33-53-88-07 50 St Lô 16 32 micro, La Heuperie 50000 St Lô tél 33-57-59-57 57 ALICE club informatique. Maison des Jeunes, r Cléménceau, 57360 Amneville tél 87-71-08-03 57 ALPHA CLUB INFORMATIQUE SARREGUE- MINES Foyer Culturel, 3 me J.Roth, 57200 Sarre- guemines. Tél 87-95-25-03.
59 ASSOCIATION MICRO- LOISIR, 22 place Vauban 59370 Mars en Baroeul. Tel: 204VL4049 59 ORDILEERS Club Infonnatique. 9 bis me du Général de Gaulle 59115 Leere. Tel: 2082-95-36 ( Sam 14h- 18h,dim 10h-12h).
64 FRAUG BP64, 64202 Biarritz Cedex. Tél 59-24-33-07.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB D’ANGLET 59-52-34-03.
66 CLUB INFORMATIQUE STEPHANOIS, Salle Bamole, 66240 St Estève tél 68-9248-18, 68-92-05-52 67 CLUB MICRO-LOISIR 67300 Schiltigheim tél 88-3002-39 73 INTERCEPTOR 13 av J Jaurès 73000 Chambery 75 CLUB AMIGAFAN, Yan Schmitz, 42 r G. Cavaignac, 75011 Paris 75 CLUB AMIGA, Maison des Elèves de Télécom, 212 r de Tolbiac 75013 Paris 76 ESIGELEC. CLUB AMIGA lrue du Maréchal Juin BP14- 76131 Mont Saint Aignan CEDEX, bureau des élèves. Tel: 35-52-80-37 76 GURU AMIGA CLUB du HAVRE (GACH), 85 me de la Bigne a Fosse. 76610 le Havre. Tel: 35-4642-24.
77 MICROTEL CLUB, Ecole Pasteur 64 r du Gai de Gaulle, 77000 Melun, tél 60-68-67-83 77 INFELEC Centre Socio-Culturel "Les Margotins" 93, rue du Général Leclerc 77330 Ozoir La Ferriere tél 64-40-12-73 77 CMOS BP37 77860 Quincy-Voisins 92 AMIGA 1000 DEFENDERS 47 Av G Péri, 92500 Rueil-Malmaison BELGIQUE 1160 Club Européen Amiga, Drève de Nivelles 178 1 1160 Bruxelles XVI Belgique, Voice: 322 673.74.05, BBS: 322 672.36.65 V22-V22b 8nl, FAX: 322 673.74.05 4460 Le MY AMIGA CLUB de Liège, Boite Postale 35, 4460 grace-hollogne 7500 CLUB P.A.C.T. BP94, 7500 Tournai GCCL-MICRO, club Amiga dans la
région du centre, tél 064-33.79.46 ou 064-36.77.09 QUEBEC Club Amiga Montréal (CAM) C.P. 5195 Suce. C, Montréal H2X3N2 SUISSE 1000 Amiga Multitask Force, CP2978, Bergières, 1000 Lausanne 1000 Amiga First, Case Postale 234, CH-1000 Lausanne 22 1205 Interntional Commodore Club Genève, c 0 MichelMatthey 8 rue Hoffman, 1202 Geneve 1214 Club Informatique du Lignon Section Amiga et PC. 022.797.44.64, 1214 GENEVE 1223 GoniSoft CP 309 1223 Bemex, serveur multilignes 022-757-6587 1870 Amiga Multitask Force,Dicasale Alberto ,Simplon 12B, 1870 Monthey (VS) 2882 Amiga-Club Suisse Romande, CP 83, 2882
St-Ursanne Ci-dessus: Image IFF 1000x800 en 32 couleurs réalisée avec MandelTour.
Exemple de réalisation avec Scape Maker. Voir article page 14.
Maintenant que vous avez un ami dans l’informatique il faudrait songer à en profiter sérieusement.
PROFESSIONNAL PAGE 2.1 è Jg__ 1390 Frs ttc Si vous pensez que certains ordinateurs sont plus doués que d'autres pour la P.A.O, regardez ce qu'un Amiga peut faire avec Professionnal Page 2.1. L'import des fichiers de votre traitement de textes, le placement et l'orientation d’un bloc au l 1000e, la création de macro commandes de formattage de paragraphes, l'affichage et la séparation directs de vos illustrations 24 bits ou encore l'accès aux cier couleur PANTONE1 La version 2.1 apporte, en outre, une vitesse de rafraîchissement accrue grâce à l'utilisation du nouveau Font Engine
Compugraphic.
Même si vous n'avez pas acheté lui Amiga pour taire de la mise en page, PageSetter 2 vous permet de réaliser des documents noir et blanc de qualité professionnelle. PageSetter 2 bénéficie des dernières évolutions de Pro Page 2 : affichage des fontes lissées Compugraphic, fonctions évoluées de mise en page, traitement par ramage des illustrations Bitmap couleur, importation des dessins Professional Draw et exploitation de la résolution maximale de votre imprimante laser, jet d'encre, bulle d'encre ou matricielle.
PageSetter 2 Cg OUTLINE FON1 Gold Disk a concentré dans « pack de 35 polices Compugra phic assez de ressources typographiques pour satisfaire les plus voraces apf tits de style.
Outline Fonts re- groupe les versions Ecompugrnpl des polices h plus couram ment implan tées dans les imprimantes laser Postscript.
Quels que soit la |X)lice. Le cor le style, vous êtes sûr d'imprimer le document tel qu'il est ;i l'écran.
PROFESSIONAL DRAW 2.0 GOLD DISK Type Seri Professionnal Cale abel 2 Label 3
14. 1182 25.7813
8. 4874
16. 9487 8.7893
18. 8467 22.365
24. 2485 28.2953
17. 168 16.5575
18. 9137 22-4845
15. 7888 d '
1. 6982
29. 1937
25. 62
26. 15 22,73 de représentation entièrement paramétrables :
camemberts. 2 et 3 D, histogrammes, courbes, colonnes 3D.
Les graphiques obtenus sont par ailleurs compatibles avec
Professionnal Draw, PageSetter et Professional Page.
1990 Frs TTC 1290 F Après avoir été le premier, Pro Draw est désormais la référence.
La version 2.0 ajoute aux fonctions classiques du dessin vectoriel - racé par courbes de r Bézier, déplacements, défonnations et rota- . Jé fions - des ressour- ces supplémentaires telles que le positionnement de texte sur un tracé, l'interpolation entre deux objets V 7 graphiques, une gestion
- évoluée des polices Compu- n n graphie rendant encore plus n
facile la réalisation d'éléments typographiques complexes
ainsi qu' une vitesse de raffaîchisse-
• ment écran accrue Comblant une place vacante de- puis
l'apparition de l'Amiga, GOLD DISK présente enfin un fjl
tableur fiable et graphique.
' Compatible Lotus 1-2-3®, Pro noMaannnmnHmMaHnMMnnM Cale CÜSpOSe de tOU- tes les fonctions d'un 21,5337 ?2229 tableur moderne et y ]|;S| ajoute le potentiel de la couleur, des polices Compugraphic et de 15 modules Une collection comprenant 4 packs de trois polices Compu graphie de styles variés et complémentaires uti I isables avec tous les logici Gold Disk. Un util taire fourni permet également d'obten des fontes bitmap Amiga à partir cio données Compugraphic.
Après y avoir mis ; style, ajoutez de la personnalité à vos documents.

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

37.8% 
16.2% 
5.9% 
4.3% 
3.6% 
3.4% 
3.2% 
2.1% 
1.9% 
1.1% 

Today: 49
Yesterday: 67
This Week: 560
Last Week: 581
This Month: 2424
Last Month: 2550
Total: 69114

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014