Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Le réseau d'Apple, Appletalk, est fiable mais lent et ne se prête pas bien à une situation où beaucoup de serveurs souhaitent accéder à, par exemple, une grande base de données : il deviendrait rapidement bouché. Mais pour partager une imprimante laser ou disque dur entre deux ou trois ordinateurs, Appletalk est adéquat. Il est disponible sur carte IBM et peut être adapté pour l'Amiga. L'avantage est évident - Appletalk est déjà installé dans beaucoup d’endroits, et la compatibilité est un point positif facilitant l'introduction d’une machine nouvelle. Un des participants au Devcon a insisté sur l'importance d'un système réseau pour l'avenir de l'Amiga. Selon lui, l'absence d'un disque dur abordable a été un frein sérieux sur la percée de l'Amiga, et dans les années à venir l'absence d'un réseau performant et standardisé aurait le même effet * * * Le CRASH du mois - C’ETAIT CHEZ NOUS ! Rappelez-vous de nos remarques le mois dernier (page 4) à propos des pertes de données - ou "crash" des disques durs. Nous étions content de pouvoir dire que NOTRE disque dur, lui, n’avait jamais fait ça. Et voilà, c’est maintenant chose faite. L'ironie, c’cst que c'est en utilisant le logiciel de sauvegarde Quarterback lui- même que nous avons tout perdu. Sachant que chaque partition sur un disque dur est validée et contrôlée séparément par AmigaDos, et qu'on peut très bien perdre le data sur une partition et pouvoir lire les données sur l’autre, nous avons décidé de sauvegarder quelques fichiers de dh0:(20Mcga) sur dhl:(20Méga). Ayant également lu dans le manuel de Quarterback que la destination d'une sauvegarde pouvait être "un drive ou support compatible AmigaDos ", nous avons commencé notre sauvegarde... Quarterback a bien tenté de faire quelque chose, mais ne trouvant pas dhl: à son goût il nous a informé que l'opération était impossible. Nous avons quitté Quarterback et laissé tomber. Mais au démarrage de l'Amiga le lendemain nous nous sommes trouvés devant une boîte-requête demandant qu’on insère dhO: ! Mais oui, AmigaDos ne trouvait plus notre GVF hardcard. Un reformatage complet, avqc perte de 14 méga de data, s'imposait ! En se renseignant chez MAD, distributeur de Quarterback en France, nous avons découvert que cela ne se fait pas. Amigados sait faire un backup entre deux partitions, mais Quarterback utilise un format rapide bien à lui et ses pédales se mélangent.

Click image to download PDF

Document sans nom I ITEL ËEZ . _ CONCOURS TITUS 79458402000 00110 MARS 1989 No.11 Suisse : 5.50 Canada : 4.95 Belgique : 145 ® 0 PERFECT SOUND SunRize Industries PARCE QUE sans lui vous ne pourriez pas entendre Mamie hurler sur 9 octaves !
Parce qu’il permet l'enregistrement et la restitution de n'importe quelle source sonore, (vraiment n’importe laquelle) walkman, Compact Disc, radio, (Mémé), etc. Parce qu’il est stéréo, et que votre Amiga est stéréo. Ce serait dommage de ne pas avoir la stéréo sur votre Amiga, d'autant que vous avez probablement deux oreilles.
Parce que Perfect Sound ce n’est pas qu’un module de digitalisation stéréo”, c’est aussi un manuel et un logiciel en français.
Parce que le sus-dit logiciel peut aussi sauvegarder les sons conformément au format IFF (format standard utilisé par la quasi-totalité des logiciels Amiga). Vous pourrez ainsi les utiliser comme instruments avec tous les logiciels musicaux utilisant ce format, ou bien comme banque de sons pour vos applications personnelles (sonorisations de jeux, de démos, etc.). Parce que Perfect Sound vous offre tous les talents, que l’Amiga a du génie et que le génie n’est rien sans talent.
LU (f) ?
LE u Perfect Sound est distribué en France par » =¦* CIS 571, cours de la Libération 33400 TALENCE - Tél. 56 37 43 78 FAX 56 04 08 95 Parce que Perfect Sound ne coûte que 895 F TTC (prix public conseillé).
PERFECT SOUND Echantillonner digital sonore stéréo pour Amiga 500 2000 et Amiga 1000.
• Logiciel et manuel en Français.
• Connectique : 2 prises Cinch pour l'entrée stéréo.
Prise femelle pour A 1000, prise mâle pour A 500 A 2000
• Reglage du gain en entrée : 2 potentiomètres pour le modèle
1000,1 pour le modèle 500 2000.
• Boîtier métallique de taille compacte : modèle 1000 :12,7 • 6 ‘
1.6 cm modèle 500 2000 : 7,3 ' 5,7 • 2,5 cm.
• Fréquence d’échantillonnage maximale : 28867 ech sec.
• Echantillonage sur 8 bits.
• Les caractéristiques sont données à titre indicatif et
susceptibles de changements sans préavis.
• Modèle présenté : A 1000.
PERFECT SOUND : LES MAMIES NE LUI DISENT PAS MERCI, INFOLOG - 41, boulevard Baille 13006 Marseille MICRO COMPUTER DIFFUSION - ZI des Arbletiers - 25400 Audincourt A3 INFO OCCAS - 21. Rue notre Dame 30000 Nimes CIS - 571, cours de la Libération 33400 Talence TECSOFT - 18. Rue du Pont-des-Morts 57000 Metz DIGIT CENTER - Centre commercial V2 59650 Villeneuve-d'Ascq MICROVISION - 18. Rue Jean-Bart 64200 Biarritz ZIOMM - 1. Rue Deserle - 67000 Strasbourg CLEMENT INFORMATIQUE - 216. Rue de Créqui • 69003 Lyon EPSILON COMPUTER - 67 bis. Avenue Aristide-Briand - 70000 Vesoul SAGEST INFORMATIQUE - 18.
Rue Léandre-Vaillal - 74100 Annemasse
M. A.D. - 42. Rue Lamartine 75009 Paris
A. M.I.E. - 11. Boulevard Voltaire 75011 Paris SOMMAIRE EDITO
Ce-mois-ci nous annonçons notre service Minitel, qui sera géré
par Tropic et Chorizo Kid. Ce sera la "ligne directe" entre
vous et nous, et nous attendons vos observations.
Giorgio Cupertino a décidé de ne pas nous fournir de programmes de domaine public pour ce service. Je vous rappelle de ce qu’il a écrit dans son Aloha Newsletter dans A-News No6 de Septembre : "On peut dire que sont "OK" tous les services sur le 36.13 et
36. 14, tandis que dans le cas du 36.15 le coût du téléchargement
des programmes les plus longs pourrait devenir discutable".
Nous ne sommes pas d'accord avec Giorgio mais nous respectons son indépendance comme il respecte la nôtre..C’est dommage qu’on ne puisse pas puiser directement dans sa collection, mais cela ne nous empêchera pas de vous présenter les derniers programmes du domaine public!
Nous pensons que les avantages du téléchargement sont tels que cette option doit exister même si cela coûte plus cher (et c’est discutable, voir les commentaires de Chorizo sur la page 6). Nous sommes d’accord avec le fait qu’un service DP sur le 36-14 serait encore mieux, et nous espérons que cela arrivera le plus tôt possible.
Vous ne trouverez pas d’article exclusivement dédié à la conférence des développeurs sur Amiga à Francfort en janvier. Les informations récoltées à Francfort par notre équipe se retrouvent un peu partout dans ce journal, et d’autres seront la base d'articles dans les mois à venir.
Nous cherchons quelqu’un qui connaisse bien les bases de données sur Amiga, pour tester des nouveaux logiciels. Contactez-nous si vous pensez pouvoir remplir ce rôle. Le paiement est mini seule et Tindépendance primordiale.
NEWS NEWS NEWS ......2-34-6 SERVICE MINITEL .6 DISQUE DUR ...8-9-10 CABLE AMIGA-IMAGEWRITER .10 LE COIN C ..14-18 EL YETI - ENFIN LA VERITE .18 CUPERTINO'S ALOHA NEWSLETTER 8 pages ...19-26 CONCOURS AM1GABAS1C PIXAR CONCOURS TITUS 27 DRAW 2000 ......27 COCKTAIL
BASIC L’ASSEMBLEUR 28-31 BYTE WARRIOR DESASSEMBLE ...32 CLI POUR AMIGADEBUTANTS ..33 CLAVIER AZERTY POUR DPAINT ..33 AVANT PREMIERE 34-35 MADSHOW .....36 SOLUTIONS : SEX VDŒNS, EMMAN ...36 DRAGON'S LAIR, DUNGEON MASTER 37 TV SPORTS, HEROES OF THE LANCE 38 AC BASIC COMPILER 1.3 .....38 LA TRAME DU YETI .39 DEMO DU MOIS ....39
COURRIER 4041 DEEP MODE D’EMPLOI ET DP .....42-43 PETITES ANNONCES, ABONNEMENTS 4344 LE POINT SUR PHOTON PAINT ....45 Ce numéro a été mis en page sur Amiga avec Professional Page, Deluxe Paint 11, Prowrite 2, Zuma Fontset l'imprimante LaserWriter d'Apple.
A-Ntwx est tm&pbmt par N'cwsEdiaon SARL de Presse 4 24500 &ma- . Ta53-37&l6Ï!X 53-58-71-46 FAX 53-23-75-35.
Directeur de la Publication.
Bruce Lepper ; Copyright NewsEdi- tion, 1988. Reproduction interdite sans autorisation. Amiga, Amlgados, Workbench so dtmnarcjues Commodofe (ne.
Las articles n'engagent que leurs auteurs NEWS NEWS NEWS NEWS NEWS Commodore France vient d’annoncer une nouvelle "offre spéciale" sur l’Amiga 500.
Pendant le mois de mars, pour tout achat d’un unité centrale Commodore offre Deluxe Paint 11 avec manuel en français.
En plus, tout possesseur actuel d’Amiga 500 qui fait acheter à l'un de ses amis un Amiga 500 se verra remettre un bon de parrainage. Chaque parrain recevra une montre Commodore, et la personne qui réalisera le plus grand nombre de parrainages recevra un Amiga 2000.
Le second recevra un disque dur pour Amiga 500.
L'offre est disponible auprès de tous les distributeurs agrées du 1er au 31 mars.
* * * Le départ de Harald Speyer, Vice Président de Commodore
International Ltd et General Manager Europe.
Commodore ESCO B.V., a été annoncé par Commodore International.
* * * Commodore montre un peu partout (Toronto. Comdex) son
boîtier A590 disque dur extension mémoire pour l’Amiga 500,
En plus, une équipe de journalistes en visite chez Commodore
à Wcstchcster, Pennsylvania. Au mois de novembre a vu des
rangées de A590.
Pour ce projet Commodore a choisi la formule d'un drive 3.5" SCSI et DMA de 20 megas avec temps d’accès de 80ms, dans une boîte qui s'attache directement sur le bus gauche de 1’A500. C’est propre et pasjrop encombrant. A l'intérieur il y a des supports pour des circuits mémoires de 2 méga (circuits 456k x 4), ce qui donne une mémoire totale de 3 méga au
500. L'ensemble est refroidi par un ventilateur.
Il y a une prise DB25 compatible Macintosh pour l'addition d'un deuxième disque dur ou autre périphérique SCSI.
L’alimentation est externe, et l'ensemble est mis automatiquement sous tension suivant la mise en route de 1’ A500.
Avec ce périphérique vous n’avez plus besoin d’insérer votre disquette Work- bench au démarrage. Workbench 1.3 est en place sur le disque dur, et il est chargé directement en mémoire dès l’allumage de l’ordinateur, procédure qui prend typiquement 20 ou 30 secondes avec un disque dur.
C'est pour quand? Alors là.... Et le prix? Ah, ça... Mais le très similaire "sous-système" de GVP se vend actuellement en France pour 8100F.
Un autre projet Commodore est une demi-carte (A2090B) qui ajoute la fonction auto-boot (auto-démarrage d’un dis- ue dur) à l'ancienne cane contrôleur de isque dur A2090.
Un troisième accessoire est une carte pour A2000 avec sept sorties RS232. Un processeur 6502 sur cette carte est programmable par le processeur 68000 de l'Amiga. Il y a support logiciel pour Ami- gaDos et UNIX, mais la carte servira surtout avec ce dernier, un système multitâche multi-utilisateur.
* * * La carte AT pour l'Amiga 2000 (dénommée A2286) est
maintenant disponible en France au prix de 8990FHT. Pre
mière impression : elle semble très compatible, une réussite.
Elle tourne à 8MHz, est équipée d’un lecteur 5.25" de
1. 2 méga, comporte un support pour coprocesseur 80287, et
permet à la souris Amiga d’émuler une souris Microsoft dans la
fenêtre PC. Avec suffisamment de RAM, elle est capable de
tourner sous OS 2.
Dernière Minute : la carte accélératrice équipée du processeur 68020 et 2méga de RAM 32-bit est en vente en France 11990FHT
* * * Aux Etats Unis, Commodore a montré une combinaison
carte moniteur qui donne à votre A2000 256 couleurs parmi 16
millions et une résolution de 1024 x 1024.
Elle utilise le TMS 34010 processeur- graphique de Texas Instruments avec 1.2 méga de vidéo RAM. Le côté logiciel est soutenu par le standard TIGA, et la carte a été conçue pour fonctionner avec la carte Amiga IYanspuler et la cane Profes- sional Vidéo Adapter (A2350).
* * * A première vue cela fait rire - un émulateur de machine à
écrire pour Amiga!
Surtout quand on voit écrit en gros sur la première page de la documentation "Long Live the typewriter" ("Vive la machine à écrire"). Mais le patron de Dlglta International a voulu qu’on l'essaie, alors on l’essaie.
11 avait raison d'insister. L’idée n’est pas si bête que ça. Rien n'est plus agaçant qu'un traitement de texte pour imprimer l'adresse sur une enveloppe, tandis que Etype transforme cette tâche en jeu d’enfant. Voies cliquez sur l’icône Etype (qui est en forme de tombeau, dieu sait pourquoi) et en cinq secondes (temps de chargement depuis une disquette) votre machine à écrire est devant vous. Insérez votre enveloppe dans votre imprimante et tapez les lignes de l'adresse, en utilisant la touche retour comme le retour de chariot sur machine à écrire.
Voilà. Votre enveloppe est prête. Appuyez sur F8 et votre machine à écrire est partie encore plus rapidement qu'elle est venue. C'est simple comme tout, et puis, si vous vous ne sentez pas à l’aise avec Etype vous pouvez vous inscrire pour le service soutien téléphonique et mise à jour pour le prix de vingt livres par an (200F). Sans blague. (£39.95, Digita International Ltd, Kelsey House, Bams Road, Budleigh Salterton, Devon EX9 6HJ, Angleterre, tél 0395-15059).
* * * Un lecteur de Nice signale que son exemplaire de The
Président is Missing, édité par Cosmi, était infecté par le
virus Byte Bandit Dans le magasin on a ouvert d'autres
exemplaires du jeu (ils étaient encore sous cellophane), et
tous étaient infectés.
Deux lecteurs signalent des vjrus sur les disquettes "FrccLine". L'association va redoubler ses contrôles. Notez cependant que certains anti virus provoquent un avertissement de la part de Virus-X, la disquette anti-virus de Giorgio Cupertino étant un exemple.
* * * VIDEODIDACT est une nouvelle association loi 1901 (à but
non-lucratif) qui a pour objectif de créer des "visuels à but
pédagogique" en utilisant l’Amiga.
L’association a été constituée à Paris récemment par un groupe d'enseignants, informaticiens, Amigalstes et maquettistes. Dans une communication ils déclarent : "Bien que l'Amiga soit aujourd'hui marginal pour ce qui est de la formation et de'l’enseignement, c’est pour nous l'outil le plus performant pour réaliser des sujets didactiques sur support vidéo.
"Nous faisons le pari que l’Amiga sera dans l'avenir de plus en plus utilisé dans les écoles et dans les familles et nous pourrons alors proposer à nos membres des sujets didactiques sur support floppy ".
NEWS NEWS NEWS NEWS NEWS Videodidact s’est équipé en janvier avec un Amiga 2000 et divers matériels de digitalisation et de vidéo. Il espère proposer des produits d’enseignement et de formation d’ici deux ou trois mois.
Pour aider à financer ses projets éducatifs il propose aux membres un service de digitalisation d’images sur Amiga, au prix de 10-15F par image.
VIDEODIDACT, 127 rue du Ranelagh, 75016 Paris. Tél 45-25-08-44.
* * * Le millionième Amiga sera vendu dans les prochains mois. Le
chiffre est important pour les éditeurs de logiciels - pour
beaucoup il marque la différence entre un marché intéressant et
un marché marginal. Selon le "Moulin à rumeurs" d'Info
Magazine, le rythme de ventes d’Amiga vient de dépasser celui
de Macintosh, c’est à dire environ 600,000 unités par an. Au
DevCon à Francfort Commodore a révélé que presque 700 000 Amiga
ont été vendu en Europe - bien plus qu’aux Etats Unis.
* * * Nous avons reçu le dernier-né de Micro-Application, Amiga -
le livre du lecteur de disquette, d'origine allemand.
Pour 299F vous avez 350 pages et une disquette contenant de nombreux programmes expliqués et détaillés dans le livre. Les débutants peuvent apprendre à utiliser le lecteur sous AmigaBasic, Workbench et CLI, étudier le chargement et la sauvegarde de programmes et les techniques de gestion des fichiers relatifs et séquentiels. L’utilisateur confirmé peut gérer directement ses disquettes sans le DOS et utiliser le moniteur de disque pleine page. Laurent va jeter un coup d’oeil sur tout ça... Micro Application sortira bientôt Le Livre de l’Amigados ré-édité pour le Workbench version 1.3, et un
livre sur les virus (virii?)... Et le GFA Basic? Les versions anglaises circulent, nous préparons un test en profondeur. Version française imminent.
* * * Gilles Mendel, directeur du division "Distribution" chez
Commodore France, à révélé dans une interview avec "Commodore
Review" que Commodore France a réalisé dans les six derniers
mois le même chiffre d’affaires que dans toute l’année
précédente. Il n’a pas donné les chiffres individuels pour
Amiga, C64, C128 et IBM-compatibles.
Mais il dit que la promotion Conforama sur C64 et A500 "n’a pas obtenu les résultats espérés" tandis que celle du PCI chez Auchan était "une réussite complète".
* * * Erreur dans les "Ncwsnewsnews" du mois dernier. Le prix de
X-Cad Designer chez Computer Concept n’est pas 1990F mais
4895F. Nos excuses.
* * * Une carte accélératrice bon marché pour A500 et A2000 est
annoncée en Allemagne. La carte s'enfiche dans l'emplacement du
Motorola 68000 sur la carte mère de l'Amiga. Elle porte un
processeur 32-bit 68020 et co-processeur arithmétique 68881. Le
prix en version de base est d'environ 4500F, c’est à dire
environ moitié moins que les autres cartes 68020 68881
couramment KHDËJ DISQUE DUR 30MO POUR AMIGA 500 ET 1000 .
Disque 30 Mo + boitier alimenté . Disquette d’accompagnement .
Temps d’accés 65ms et notice française . Compatible Fast File
System 1.3 . Garantie 1 an . Cable d’interfaçage Bus 68000 .
Support Technique CIS $ Ôn de"commÂnde arËtouner"a"
"""""cis""""" 571 cours de la Libération 33400 TALENCE
Nom; ...
Prénom: ...
Adresse: ...
CP: ......
Ville: ......
Mode de règlement: G Chèque bancaire G Chèque postal G Carte
bleue NEWS NEWS NEWS NEWS NEWS disponibles. Il existe aussi une
version commutablc entre le 68000 d'origine et la combinaison
68020 68881, prix environ 5000F. Renseignements chez Amiga
Club Gcrmany, Carl-Schure-Str. 11. 2800 Bremen 1, Allemagne
Fédérale.
* * * A Francfort nous avons vu le Minlgen, un genlock vendu pour
seulement 1000F. La boîtier en plastique de 10cm de long
s’enfiche dans la sortie vidéo de l'Amiga. A l'arrière on
trouve des prises "phono" pour vidéo in (entrée) et out
(sortie), et sur le dessus un commutateur à trois positions -
mixed, piciure, et graphies. Avec deux magnétoscopes or
dinaires et un Amiga les résultats sont raisonnables pour une
utilisation familiale. Minigcn a besoin d’un signal vidéo
normal, et ne peut pas utiliser les modes tel "freeze frame,
ralenti et rapide" des magnétoscopes. Avec un magnétoscope
professionnel (meilleur signal vidéo) ce genlock donne des
résultats assez surprenants. La seule adresse dont nous
disposons est en Angleterre - Applied Systems and
Pcriphcrals, tél (+44) 724-280-222.
* * * C’est officiel, Ami-Expo, l’organisateur américaine
d'expositions dédiées à l’Amiga, organisera son premier Ami-
Expo curopcan en Allemagne cet automne, ., * * * Francfort :
Commodore est en train d'explorer le sujet de cartes réseau. La
société américaine Ameristar produit déjà des cartes Ethernet
pour Amiga, mais elles sont chères, et un système simple mais
performant, et surtout standardisé, serait le bienvenu, surtout
dans le monde de l’éducation. Une autre société américaine, C
Ltd, à déjà vendu de tels réseaux basés sur sa carte SCSI dans
les écoles, et prépare actuellement une version améliorée de
cette cane, qui n’est pas parmi les plus rapides.
Le réseau d'Apple, Appletalk, est fiable mais lent et ne se prête pas bien à une situation où beaucoup de serveurs souhaitent accéder à, par exemple, une grande base de données : il deviendrait rapidement bouché. Mais pour partager une imprimante laser ou disque dur entre deux ou trois ordinateurs, Appletalk est adéquat. Il est disponible sur carte IBM et peut être adapté pour l'Amiga. L'avantage est évident - Appletalk est déjà installé dans beaucoup d’endroits, et la compatibilité est un point positif facilitant l'introduction d’une machine nouvelle.
Un des participants au Devcon a insisté sur l'importance d'un système réseau pour l'avenir de l'Amiga. Selon lui, l'absence d'un disque dur abordable a été un frein sérieux sur la percée de l'Amiga, et dans les années à venir l'absence d'un réseau performant et standardisé aurait le même effet
* * * Le CRASH du mois - C’ETAIT CHEZ NOUS !
Rappelez-vous de nos remarques le mois dernier (page 4) à propos des pertes de données - ou "crash" des disques durs. Nous étions content de pouvoir dire que NOTRE disque dur, lui, n’avait jamais fait ça.
Et voilà, c’est maintenant chose faite.
L'ironie, c’cst que c'est en utilisant le logiciel de sauvegarde Quarterback lui- même que nous avons tout perdu.
Sachant que chaque partition sur un disque dur est validée et contrôlée séparément par AmigaDos, et qu'on peut très bien perdre le data sur une partition et pouvoir lire les données sur l’autre, nous avons décidé de sauvegarder quelques fichiers de dh0:(20Mcga) sur dhl:(20Méga). Ayant également lu dans le manuel de Quarterback que la destination d'une sauvegarde pouvait être "un drive ou support compatible AmigaDos ", nous avons commencé notre sauvegarde... Quarterback a bien tenté de faire quelque chose, mais ne trouvant pas dhl: à son goût il nous a informé que l'opération était
impossible. Nous avons quitté Quarterback et laissé tomber. Mais au démarrage de l'Amiga le lendemain nous nous sommes trouvés devant une boîte-requête demandant qu’on insère dhO: ! Mais oui, AmigaDos ne trouvait plus notre GVF hardcard. Un reformatage complet, avqc perte de 14 méga de data, s'imposait!
En se renseignant chez MAD, distributeur de Quarterback en France, nous avons découvert que cela ne se fait pas.
Amigados sait faire un backup entre deux partitions, mais Quarterback utilise un format rapide bien à lui et ses pédales se mélangent.
Pierre Ardichvili, qui utilise Quarterback régulièrement pour la sauvegarde de son disque dur, signale qu’il trouve ce programme fiable et efficace. Il fallait que ça tombe sur nous...
* * * Enfin on voit les premiers signes; la baisse de prix des
circuits mémoire est amorcée. D est possible de commander des
circuits pour livraison dans trois mois à des prix bien en deçà
de ceux actuellement pratiqués. On espère retrouver des
circuits au prix "normal" au début de l’été.
* * * Notre Amiga-joumal préféré, The Amigan, Apprentie» &
Journeyman, ferme scs portes avec le numéro de Janvier-février
1989. Le rédacteur, Dick Bames, explique qu'il arrête après
avoir appris qu’il souffre d'une maladie "inattendue et grave"
dont il n’a que peu de chance de s’en remettre. 11 remercie
ses collaborateurs et promet le remboursement des abonnés
pour les numéros non reçus.
L'Amigan était publié à Hattcras, Caroline du Nord, Etats Unis, par The Amigans. Association à but non lucratif pour l'échange d’information entre utilisateurs de l'Amiga.
ALERTE!UN NOUVEAU VIRUS Un nouveau virus vient de sortir de l'imagination d'un programmeur débile. Ce virus IRQ. Effrayant dans son principe, n'est pas dangereux en lui-même, si ce n’est qu'il ferait planter les machines sous KICK START 1.3. Ce qui change par rapport aux virus classiques, c’est qu’il ne se loge pas dans le Boot block mais squatte les exécutables. 11 est donc beaucoup plus difficile à détecter. Il n’affecte pas leur fonctionnement mais se rattache à eux.
Le processus est le suivant : lorsque vous chargez un exécutable qui abrite le virus, celui-ci se place en mémoire avant d’exécuter le programme comme si de rien n’était. Une fois que le virus est en mémoire, il va scruter tous les disques placés dans le lecteur de disquettes et squatter l’exécutable dont le nom est en tête de la stanup-sequence.
Si cela se révèle impossible, il tente de s’infiltrer dans la commande dir du répertoire C. H semble que l’on puisse le bloquer A-News LE 1» DISTRIBUTEUR AMIGA PAR CORRESPONDANCE COMPUTER [ J 21, rue Tournefort - 75005 PARIS 2? Tél. : (1) 47.07.57.15 CONCEPT POURQUOI COMMANDER Nous faisons profiter aux particuliers de notro expérience de grossiste.
G Choisissez chez vous avec le catalogue Computer Concept, comme dans un magasin spécialisé Amiga et ce. Où que vous soyez.
3 Des prix sans surprise exprimés TTC, pas de promo tapageuse.
Mais la garantie d'un rapport qualité-prix constant.
[ Nous vous oflrons les frais d'envoi.
Si vous commandez 3 articles différents, en cadeau au choix : Sky Fox II Arkanoïd ou Delender of ihe Crown
- i-imruTîTi- i-- COMMENT COMMANDER
* 1 Au téléphone Allo Catherine (11 47.07.57.1 5 de 9 h 30 à 19 h
du lundi au vendredi ¦ samedi de 12 h à 19 h. P Par courtier.
Remplissez le bon de commande ci-dessous.
Si vous commandez 3 articles et plus, un cadeau. Frais de port gratuits.
3 Règlement par chèque bancaire ou CCP à l'ordre do Computer Concept.
1 Adressez le tout, bon de commande + chèque, à Computer Concept : 21. Rue Tournefort - 75005 Paris.
AMIGA 2000 S UC 1 Mo. 1 lecteur 3"12.
Sou'** ..11.845 AMIGA 2000 SM U.C. 1 Mo. 1 lecteur 3" 1 2, moniteur couleur A 1084.
Aouhs . 14.795 AMIGA 2000 DM U.C. 1 Mo. 2 tecteus 3*'1 2.
Moniteur couleur A 1084, souris .. 16.440 AMIGA 2000 20 U.C. 1 Mo, 1 lecteur 3 *1 2.
D-Du 20 Mo. Monneur couleur A 1084, souris 20.945 AMIGA 2000 XT U.C. 1 Me. I lecteur 3" 1 2, 1 lecteur 5" 1 4, cane XT, D-Dur 20 Mo, moniteur couleur A 1084, souris . 26.625 NOUVEAU!
Carte Passerelle AT AMIGA 2000 10.662 Kit disque dur AMIGA 2000:
d. d. 40 Mo +- contrat Amiga autoboot 10.662 EXCLUSIVITE X CAD
DESIGNER Logiciel de D.A.O.
4. 895 COMIC SETTER Logiciel d'animaiion graphique AMIGA 500
AMIGA 500 UC 51 2 Ko Ram. Soucis.
1 lecteur 3 *1 2 Cadeau au choix : Texicraft ou Pack 6 jeux t joystick Amiga 500 UC 512 Ko Ram. Sot 1 lecteur 3” 1 2 Moniteur couleur A 1084 Cadcou au choix : Tcxtcraft ou Deluxe Point II -t Page Flipper ou Pock 10 jeux t joystick . . .
- Esnamm- Video Elfects 30 NEW!
2. 360 Aegis Aoimalor 950 Aegls impact 990 Aegis Video T nier
1. 400 Animate 3 ü
1. 299 Eut cher 339 Caliigrapher 895 Cao 3 D
1. 490 Deluxe Paint II Pal 650 Deluxe Photo Lab 745 Deluxe Print
4 50 Deluxe Production
2. 750 Deluxe Vicec 950 Dlgi Paint 580 Dyramic CAD
4. 950 Express Paint
1. 250 Fancy Font 695 Fantavision 695 Font Set 350 Grabbit 299
Huge Prmt 4 50 Interchanger 525 Page Flipper 410 Photon Paint
650 Pixmate 490 P'int Master Plus 550 Prism G 50 Pro Vidéo
Plus
2. 690 Sculpt 3 D 899 TurboSilvor 1 .790 Tho Diroctor 650 TV Text
Pal 750 TV Show 7 70 Videoscape 3 D 1 .640
- EfflEEgB- Aegis Audio Mastor 545 Aegis Somx 750 Deluxe Music
795 Drum Studio 4 50 Dynamic Drums 750 Future Sound
2. 000 Instant Music 290 Instant Music Rock & Roll 250 Interface
Midi Simple 520 KeyDoard Control Sequenco
1. 990 Music Studio 375 Perfect Sound A 1000 990 Perfect Sound A
500 2000 990 Sound Samplor A 1 000 990 Sound Scapn ProMidi
Studio
1. 590 Synthji 950
- ÜïfaUT.VIIl'fi1 laserscript 7 50 Logisiix
1. 4 50 Maxiplan 500 Français
1. 490 Maxiplan Plus Français 1 .990 Pûçcsctter Français 1 .650
Pro Write
1. ICO Profcssiorol Page
3. 490 Publishcr 1 .600 Scnbblo 7 60 Superbase Français 9 50
Superbase Pro +¦ App Promo 1490 Textcralt Plus Français 300
VIP Professions!
1390 Visawriro Français
1. 4 50 X-CAD Designer
4. 895 DEVELOPPEMENT MM Citizen 120 D MPS 1 500C couleur eoc
Focit G 1100Net8 Amiga C 1 790 LatticeC 4.0 1 790 Macro
Assembleur 679 Manx Aztec C Commercial 3 938 Manx AztecC Prof
1 695 MCC Pascal II 995 Pascal UCSD 1 350 Power Windows 950
TDI Modula?
1 450 True Basic 1 184 NOUVEAU Spirit Inboard 0 Ko Ext. Mém. Int. A 500 1690 Digital link 795 Composeur Mni 1 6 16 01 1 Emulateur Flamitol, câble 1 490 Amiga Tel A 1000 * câble 1 400 Amiga Tel A500'2000 * câble
1. 400 BONNES IDEES PACK EXTENSION Extension mémoire 51 2 Ko pour
A 500
• A 1010 lecteur externe 3" 1 2 2.590 PACKAGE BUREAUTIQUE
Maxipion * Superbase + Prowrite en fronçais avec manuel et
pochette spéciale 2.890
- INCROYABLE- DIGIVIEW Gold (avec adapi) 2 000 A 10 lOlect.
Supoxt. 1.290
1. 990
3. 390
2. 990 TABLETTES GRAPHIQUES Easyl de Anakin Research la nouvelle
tablette graphique sensitive pour l’Amiga Easyl A 500 doc. Et
menuols françcis 4.590 Easyl A 1000 A 2000 doc. Et manuels
français . . 5.390 ™nifiiTfli iCATinw Framegràboor Q
350 Handy Scanner N o B) O 170 3 556 GENLOCK; GENLOCK
FRANÇAIS manuel Irarçais... NC le moins cher du marche -
connexion régie possible.
GENLOCK interne pour A 2000 . . 2000 A 1010 lecteur supp. 3 *1 2 externe 1.290 A 2010lecteursupp. 3" t 2 interne 1645 EXTENSIONS MEMOIRE Extension 512 K Ram Amiga 500 1390 Extension 2 Mo Amiga 20Ô0 6.390 Extension pour Amiga 1000 NC Modulateur Pal A 600 Câble Peritel A 500 Carte v.déo Pal A 2000 DERNIER ARRIVAGE Porshe 944 Turbo Battle Chess Quad Iron Lord light Caméra Action !
Sculpt Animate 4D Gunship Amazing Computing 20 000 lieues suus les niera ; Arkanoid Artk: Fox Barbarians of Or,"or Rugrjv Bnv r«trvs' ti H.tir m?r ’ .. »* tÇeCrown Faery I aie Adventure Flight Simulator II Insanity Fight Interceptor Jeanne d'Arc La Guerre dos étoiles La Panthère Ros© Leader Board Collection Manoir de Morte Ville Passagers du Vent 1*2 SkyFox 2 Starglrfer 2 Subbattle Test Drive The Three Stcoges Vampire Emp e ''oyage au Centre de la Terrr Zoom et beaucoup plus encore DEMANDE? NOTRE CATALOGUE GRATUIT
- (irais- Amiga Sourds and Graphics Manuel Amiga Hardware Manuel
Amiga Intuition Manuel Rom Kernel Devise Livre de l'AmigaDos
Livre de I*Amiga Basic La Bible del’Amiga SOS Amiga Dos Livre
du Langage Machine Trucs e: Astuces Amiga Bien Débuter sur
Arrjga Programmer Handbook Ref UTILITAIRES Face Floppy Accel.
FVojoct D Tho Domonstrotor BON DE COMMANDE COMPUTER CONCEPT Envoyez avec votre règlement à Compuier Concept : 21, rue Tournefort- 75005 Paris PRIX TOTAL
T. T.C. DÉSIGNATION DE L'ARTICLE En cadeau pour 3 articles
différents Arkaroid f~l Skyfox II D Defendar 61 the CO Je
désire un catalogue Amiga oui ? Non Cl Nom - Date :
P. énom - Signature : N" _ Rue_ Ville _ Code Postal__ Tel. : _
Carte bancaire ? Date d'expiration Cotologuc Amiga GRATUIT
- f-l-l II ... I I I I I A-News 5,.
Total NEWS 36-15 36-15 36-15 DEEP A-News Ave salut ugh bonjour et j’en passe.
C’est fait. Au moment où, tenant de vos mains fébriles votre jounjal préféré, vos yeux hagards zé émerveillés liront ces lignes, le service minitel A-News sera en place.
Facilement : lorsqu’une disquette est introduite dans le lecteur, il tente de lire la startup-sequence. Or, si le premier caractère de ce fichier est un TAB , il échoue et disparaît.
Sa seule manifestation est de faire apparaître son nom (IRQ virus) dans le titre de la fenêtre active ou de celle du CLI.
Autres détails : lorsqu’il se greffe à un exécutable, il en augmente la taille d’environ 1,1K. Il semblerait aussi qu'il ne s’attaque pas aux programmes de plus de 100K.
Comment l’éviter? A part l'astuce ci-dessus, il faut prendre les précautions habituelles:
- Laissez vos disquettes protégées en écriture autant que
possible
- Attention à vos échanges
- Vérifiez si vous ne l’avez pas déjà en comparant les tailles de
vos exécutables. Par exemple, comparer celle de la première
commande de vos startup-sequence avec le même exécutable de
la disquette WB d'origine (protégée!!!)
Attention aussi aux téléchargements, vous pouvez récupérer un exécutable infecté.
Si vous l'avez déjà attrapé, ne panique . Pas, il n’est pas méchant. Le problème est que d’autres virus utilisant ce principe pourraient être, eux, très dangereux. H circule dans le domaine public deux programmes : Vi- rusX 3.10, qui s’attaque à toute une panoplie de viras, et KV qui s'occupe tout particulièrement d’éliminer l’IRQ.
Bonne chasse, BATCHMAN (Ed: VirusX vj.l a été placé sur DEEP téléchargement. Voir aussi le courrier des lecteurs re IRQ)) FR.A.U.G (French Amiga User Group) lance un coucours de dessin sur le thème de ... la Grenouille !!! Les plus belles réalisations seront incorporées dans une disquette qui sera difusée par FR.A.U.G. Le gagnant recevra un abonnement de 1 an offert par A-Ne vs pour encourager vos efforts.
Tous chez votre pharmacien pour prendre du phosphore et de magnésium afin de trouver l’inspiration ... En avant les têtards!!!
Noooon!
Si.
C’est en composant 36-15 code DEEP que vous retrouverez vos vedettes préférées. Que trouvera-t-on sur ce serveur, ouaieuh asqueux le 36-15 euh, c’est hachcmcnt cher euh, vous dites vous! Kcuf keuf kcuf, vous répondis je!
Et je m’explique.
DEEP est un serveur classique dont le fonctionnement et les rubriques vous sont expliqués par leur créateur dans son article.
Au sein de ce serveur vous trouverez deux rubriques masterisées (pour parler comme ils parlent à la télé à la capitale) par le staff A-News :
- ANEWS Ma rubrique’, comprenant des infos complémentaires du
journal (astuces, dates de sonie, errata, non pas correction
des fotes d’autografes ça prendrait trop de place, critique
du dernier album de Vanessa Paradis (si c’est vraiment le
dentier on lui pardonnera), elc);questlons réponses à Anews où
vous pourrez poser vos questions dans des 'affiches'
accessibles à tous et dans lesquelles nous répondrons de notre
mieux. Tout le monde pourra ainsi profiter des
questions réponses des autres (on a souvent un problème que
quelqu'un à déjà eu auparavant). Pour les questions
personnelles, je précise à mes admiratrices (enfin à mon
admiratrice et à sa jeune soeur) que nous avons également des
boites aux lettres (BAL).
- Le TELECHARGEMENT il vous permettra de charger et de sauver
sur votre Amiga deux types de programmes : les programmes
d’exem pies donnés dans A- News (C, assembleur, basic), les
plans de mon- voir même des fichiers texte.
Tages,
* dcs programmes Domaine Public, des vrais et tout, les meilleurs
des disquettes PDS par exemple. Et c’est là que je vous
explique mon keuf keuf kcuf de plus haut : sur la plupart des
PDS, seul un ou deux programmes sont dignes d’intérêt, les
autres sont sur la disquette mais bof. Pour avoir le programme
que vous désirez il vous en coûtera 30F plus 10F de frais
administratifs plus une ou deux semaines d'attente quand les
PTT veulent bien.
Maintenant, votre programme choisi, vous le téléchargez et il est à vous immédiatement. Pour chaque programme, la taille du programme vous est donnée; en raison de 4300 octets par minute (0,97F min en 36-15), ça vous fait les 1UK de programme tout frais pour
2. 25F! Géant nonf (Ed: voir les dernières pages du journal
pour plus d’informations sur le téléchargement et un ar
ticle par François sur DEEP..) Chaque mois de nouveaux
programmes seront ajoutés dans le téléchargement. Ceux ci
seront testés dans le numéro de A-News du mois.
En plus des programmes provenant des PDS, nous vous proposerons des routines offertes par des développeurs (affichage d’images 1FF, lancement de sons et musiques digitalisées, coppcrlist,...)
- Chorizo Kid De nombreux lecteurs ont demandés des explications
au jeune saucisson espagnol au sujet de son article de
décembre Miss K and Co. Oui il comprenait des contrepèteries
(non c'est pas un gros mot, cherchez dans un dico, incultes
(exemple "C’est Long comme laCune" et non pas,... Compris).
Vous en aviez donc lignes 2-3, 22-23, 31-32, 52, 76-77, 86, 87
et 98 (où c'est d’ailleurs "J’ai te choix dans la date" (mais
oui quoi, on est précis ou on ne Lest pas)) Enfin je remercie
un de mes lecteurs, Yves Remort qui m’écrit à moi : "Gloire à
Chorizo notre idole. Gardez ce pro faites qu’il reste notre
messie si brillant (NDLR : il ne faut pas prendre les messies
pour des gens ternes!). "
- Chorizo Kid 6 A-News AMIGA 500+CABLE PERI TEL AMIGA
SOO.MON.COULEUR I084S AMIGA SOOCOULJBXTENSION 512K AMIGA 500
MON.HR.2080 EXTENSION 512K AMIGA 500 COULGENLOCK AMIGA 500
COULDISQUE DUR 20 MEGA AMIGA 2000+MON.1084S AMIGA 2000
COULDISQUE DUR 20 MEGA AMIGA 2000 COUL.EXTENSION 2 MEGA AMIGA
2000 COULDD 20 MEGA.EXT2 MEGA AMIGA 2000 COULDISQUE DUR 60 MEGA
AMIGA 2000 COUL.EXTENSIQN 8 MEGA 4450 7250 7990 9490 10690
13990 14500 20490 20990 26990 25990 37990 I N F 0 M A N 1 E
LANGAGES' AC FORTRAN BENCHMARK MODULA 2 DEVPACK 2 LATTICE C
(V.5) MANX AZTEC C (DEV) POWER WINDOWS V.2 DISK TO DISK DOS TO
DOS FACfc QUATF.RBACK 2290
N. C 790 2990 1990 840 540 520 350 790 L1GHT,CAMERA, ACTION PAGE
FLIPPER (V.2) 390 BUREAUTIQU EbmbL IVRES "H "I M P R I M A N T
E S ¦ PHOTON PAINT 790 PROFESSIONAL PAGE 1990 BIBLE AMIGA 299
CITIZEN 120 D 1750 PHOTON CELL ANIM.
1250 FROFESSIONAL PAGE (v.franc.) 3990 LIVRE DU LECTEUR DISK 299 STAR LC-10 2490 PHOTON PAINT SURE DISK 329 EXCELLENCE 1990 HARDWARE REFERENCE , 270 STAR LC-10 COUL.
2990 PIXMATE 490 K1ND WORDS 950 1NTRO POUR AMIGA 270 STAR LC-24 10 3990 FRO VIDEO CGI 1190 MAXIPLAN 1690 INTUITION REFERENCE 270 LASER POSCRIPT AST 35400 PRO VIDEO PLUS 2790 FRQWRITE (V.2) 1100 ROM KERNEL 406 LASER POSCRIPT QUME 53400 SUPERBASE 950 AMIGA ROM KERNEL(REF) 270 SUPERBASE PRO 1990 TRUCS ET ASTUCES 149 BIEN DEBUTER AMIGA 149 LECTEUR COMMODORE 3”l 2 1390 EXTENSION 2 MEGA A2000 6490 D1G1V1EW GOLD 2290 LECTEUR EXT 3”l 2 1350 EXTENSION 8 MEGA A2000 23490 FILTRE D1GIT DG88 2390 LECTEUR CUMANA 5”l 4 2190 EXTENSION 512K A500 1490 D1G1TALISEUR D1APOS FOTOV1X 23990 LECTEUR INTERNE A2000 1650
CARTE AT A2000
N. C SrATIF DIG1T.
N. C HANDY SCANNER TYPE4 3490 CARI E XT A2000 5590 GEL D’IMAGE
FB10 5590 CO-PROC68020 882 25 Mhz 19900 GENLOCK GST P
N. C MONITEUR COMMODORE A1084S 2990 DRAGSTRIP 5990 GENLOCK PAL A
8802 3490 MONITEUR COMMODORE A2080 4490 SCANNER PRINT TECHN1K
7990 GENLOCK GST 2000 17990 KIT DISQUE DUR A2000 6150 TABLETTE
CRP A3 7990 ENCODEUR PAL 2520 DISQUE DUR 20 MEGA A500 6990
TABLETTE CRP A4 4490 TRANCODEUR MULT1 1950 DISQUE DUR 20 MEGA
A1000 6990 INTERFACE MIDI 490 DISQUE DUR 60 MEGA A2000 11900
VISUAL AURALS 2490 INFOGRAPHIE AEG1S DRAW 2000 1250 SCULPT 4D
4990 'MUSIQUE" AEG1S SONIX 540 BUTCHER 290 SCULPT 3D 890 AM-AS
990 CALUGRAPHER 890 ANIMATE 1450 AUDIOM ASTER (V.2) 390 DELUXE
PAINT 2(print) 650 BVNCY FONTS (sculpt 3d) 590 DELUXE MUSIC
C.S 790 DELUXE PHOTO LAB 790 FONT LIBRAIRIES (EV.P) 1250
K. CS DRTs 1890 DELUXE PRODUCTION 1490 TV SHOW 750 PERFECT SOUND
990 DELUXE VIDEO 690 TV TEXT 750 FRO MIDI STUDIO 1190
DIGIPAINT (V.2) 490 VIDEOSCAPE (V.2) 990 SYNTHIA 950 THE
D1RECTOR EXPRESS PAINT 1ANTAVIS10N 650 650 690 MODELER 3D
VIDEOT1TLER XCAD 690 990 3990 890 Expéditions en France et à
l’ctranger dès réception de votre commande,contactez-nous pour
disponibilité en stock.
SA.V assuré sur place,tous les jours par des personnes sérieuses et compétantes.
Nous acceptons toutes commandes administratives.
Le matériel et les logiciels sont testés.
Formation assurées par un de nos nouveaux services.il est recommandé de prendre un rendez-vous pour toutes démonstration afin de mieux vous satisfaire.
'PERIPHERIQUES NOUVEAU SCANNER UNIVERSEL 8000 FRANCS
3. RUE PERRAULT 75001.METRO LOUVRE TEL.40.20.01.20-TELEX 218 328
DUR DUR : LE 65MS QUI VA AUSSI VITE QUE LE 19MS!
F Ed: Le litre de noire couverture "Disques Durs Enfin Abordables" n'était pas inspiré par les produits testés par Laurent sur ces pages, mais premièrement par ta découverte en Allemagne de disques durs Amiga 20 méga pour à peine plus que 3000F, et deuxièmement la décou verte que même ici en France, où le marché, est bien plus petit et les marges bougrement plus élevées, on nous propose un 30 méga pour 4990F.
Ici à A-News nous avons reçu notre premier disque dur à la fin de l'année dernière. Avant, le traitement de textes, la mise en page, la gestion des abonnements, etc. etc. étaient le travail d'un Amiga 500 équipé de deux lecteurs externes, fonctionnant à l'aide de Face II, l'excellent accélérateur de disquettes.
L'installation d’un disque dur rapide était une révélation pour nous - la machine est transformée, on se rend compte que les agacements qu'on a supportés dans le passé (à cause des grandes qualités de l Amiga dans d'autres domaines) ont presque tous disparu.
Mais laissons place à l'article de Laurent, et espérons que les prix vont continuer à baisser Avant de disserter dans le vide, mettons nous d'accord. Qu’est ce qu’un disque dur, à quoi sert donc ce machin bizarre et hors de prix.
Un disque dur, à l’inverse d'une disquette qui elle est souple, est un dique rigide. Maintenant que vous voila érudits (ou initiés, selon vos convictions politiques), voyons les possibilités que cela nous offre. Le disque étant rigide et minimise les mouvements de la téte pour y accéder. C.Q.F.D. II 0 w 0 I ¦_’P.
JmptlIM-yÆ t ¦
• ° * 0 Carte disque dur GVP Quantum le plus souvent fixe,
l'avantage principal que l'on en retire est une plus grande
précision mécanique dans le positionnement de la tête. Ceci
nous apporte deux avantages décisifs: plus d'informations sur
une même surface et surtout une bien plus grande rapidité
d’accès aux dites informations. En effet les mécanismes de
positionnement de la tête peuvent être beaucoup plus vigoureux
et fins, et le fait même de concentrer l'information 8 A-News
De ceci il ressort que les avantages d’un disque dur sont donc
directement reliés à sa capacité maximale et au temps de
déplacement de la tête de lecture. La capacité, généralement de
quelques dizaines KiloOctcts. Influant elle aussi sur la
rapidité d'accès aux informations toutefois dans une bien
moindre proportion que la rapidité de mouvement de la tête.
Cette vitesse de mouvement nous est indiquée par une
caractéristique du disque dur appelée le "temps d’accès piste à
piste".
Ce paramètre influe principalement dans le parcours de répertoire.
Typiquement, un temps d’accès de 70 à 80 ms fait figure d'escargot rhumatisant.
60 ms représentent la gamme des disques durs à 900FF les 10 méga-octets, 40 ms nous amènent dans la gamme des disques bien mais chers et enfin si vous avez du pognon offrez vous un disque de 20 ms de temps d’accès et jouissez de ce subtil plaisir. Avant de vous jeter à corps perdu dans des dépenses inconsidérées, sachez qu’un bon temps d’accès ne fait pas tout!
Où que je vais vous causer du facteur d'entrelacement, si si impératif ! Cette caractéristique données sous la forme d'un rapport indique la capacité de votre disque à lire une piste immédiatement après que la tête ce soit positionnée dessus. On ne dit d'ailleurs plus une piste mais un cylindre, nous y en a voir pourquoi après. Donc si notre brave disque affiche un facteur d'entrelacement de 1:1 c'est le pied ! Il est capable de lire nos cylindres avec le maximum d’efficacité.
1:2 c'est la moyenne, au dessous ce n’est plus un disque dur.... Ce paramètre entre en jeu dans la rapidité de chargement de gros fichier et les parcours de répertoire.
Bon vous avez maintenant les éléments principaux propres à vous permettre de choisir un bon disque dur, mais celui ci n'est rien sans une logique pour le piloter et surtout lui permettre de communiquer avec un ordinateur 11 Cet électronique répond au doux nom de contrôleur de disque dur, logique non ? Boa la suite: grâce à messieurs Apple© et I.B.M© deux normes ont été adoptées par le monde de la micro informatique, le protocole
S. C.S.l et la norme STS06. Pour faire bonne figure, votre
serviteur acharné, MOI, n'a reculé devant aucune compro
mission pour avoir accès à deux contrôleurs appartenant
chacun à l’une des normes en question. L'idéal aurait été de
tester la carte de Commodore© qui regroupe en son sein les
deux types d'interfaces mais je me la réserve pour le mois
prochain car je vous parlerai d’autoboot etc... GVP IMPACT
A2000-HardCard40Q
- GVP = Grcat Valley Product. C’est la marque.
- le Q signifie que le disque est du type "Quantum" ultra-rapide
Nous voici en présence d’une carte à disque dur au format SCSI
capable de piloter jusqu'à 6 extensions SCSI externes en plus
du disque Quantum fixé sur la carte. Les périphériques SCSI
s'étendent du lecteur de disquette évolué jusqu’aux disques
optiques en passant par la sauvegarde sur bande ou même le
clavier du Macintosh... le grand choix mieux k'Au- chan quoi.
La carte possède un buffer interne de 16Ko en 16 bits sur lequel le contrôleur travaille en DMA. Ceci assure un transfert de données buffer disque ultra rapide et permet surtout d’obtenir des temps d'accès aussi bas que 1 (ms dans le meilleur des cas. (données contigucs) 11 faut dire que le temps d'accès moyen d'un disque Quantum de 40 méga-octet tourne autour de 19 ms !
Le débit d’information entre la carte et les périphériques SCSI peut monter jusqu'à la vitesse conséquente de 4MB scc en synchrone. Le brochage du connecteur externe est compatible Macintosh.
Il faut faire attention quand on dit que la carte GVP fonctionne en DMA (direct memoTy access).
Cette DMA n'opère que sur la RAM 16-bit du cache. Par la suite, le transfert des octets entre la mémoire de l’Amiga et le cache doit se faire par rintermé- diaire d’un driver, le "scsi.device" pour le GVP. C’est ce petit programme qui assure la communication entre l'Amigados et la cane. On lui fournira ses paramètres de fonctionnement par l'intermédiaire de la Mountlist.
Si vous disposez du Kickstart 1.3, la carte GVP est à même de profiter des dispositifs d'autoconfiguration de cette version. Vous pourriez alors démarrer (booter) directement votre machine à partir du disque dur. En gros, mettez le contact et hop, au bout de quelques secondes (Ed: environ vingt secondes pour un Workbcnch de base) vous voilà devant le Workbench. Tous ceux qui ont déjà ragé devant la lenteur de la startup- sequencc du WB 1.3 verront l'avantage.
Et mine de rien, voici l’endroit où se cache l’une des caractéristiques les plus sympathiques du GVP. Sur tous les autres systèmes de disques durs que j'ai connus (plein, plein, donc), il fallait booter sur une partition Amigados, puis si vous avez opté pour le FFS (Fastj Filing Système) vous devez "Mountez" vos partitions FFS à partir de votre partition Amigados. Sur le GVP pas de problème, toutes vos partitions. FFS ou DOS. Sont configurées durant le processus d'autoboot. Vous pouvez donc démarrer directement sur une partition FFS et éviter de gaspiller votre énergie sur les classiques 5
cylindres au format Amigados qui sont dédiés au boot sur les autres systèmes.
HDA-506 Vous trouverez les chronos du GVP dans les tableaux. Je vous cause un peu du HDA-506 puis on comparera les résultats.
Amis du 1000 bonjour! A l’encontre du GVP qui n’existe que pour 500 et 2000, le HDA 506 de Spirit Technology existe aussi en version pour l’Amiga
1000. Toujours à rencontre du GVP, le HDA n’est pas vraiment un
contrôleur de disque dur. Vous rappelez-vous du Wedgel Et
bien la technologie du HDA s'y apparente.
Le disque dur pour IBM est une denrée très répandue et par conséquent peu chère (tout est relatif, bien sûr). Idée, on va faire une carte qui permet d'utiliser les disques LBM + contrôleur type ST506 sur l’Amiga. D'où le HDA 506 (Hard Disk Adaplor 506).
Le HDA est un boîtier qui vient s'accoler à votre 500 ou votre 1000 en se branchant sur le bus d’extension. Dans le boîtier on trouve un passthru (extension) pour le bus qui comporte un connecteur sur lequel le HDA s’enfiche. Sur le HDA, lui. Un autre connecteur vous permettra de mettre un contrôleur à la norme PC ST506. Par une fente dans le boîtier vous pouvez sortir les Fils qui vont au disque dur, pour lequel il faudra prévoir un boîtier avec alimentation.
Ne vous effrayez pas de ce long descriptif, l'assemblage vous rappellera votre vieux Légo et présente le même niveau de difficulté. De toute façon, la documentation et la disquette sont en bon français bien de chez nous, voilà qui applanira les éventuels problèmes.
Les performances du HDA sont très difficiles à évaluer. En effet, l’electroni- que propre à l’interface n'influe que peu ou pas sur les performances. Par contre le driver jouira ici d'un rôle essentiel, car il a à sa charge l’intégralité des transferts Amigaydisquc. En fait tout réside dans le choix du contrôleur ST506. Un contrôleur dit intelligent permettra d'obtenir des performances parfois 50% plus rapides qu'un contrôleur "tout-bête". Ici, les tests ont été effectués avec un contrôleur M801-OMTT 5520A. Jetez y vite un oeil et admirez moi ça. Z'avez vu un peu?! Ca va hyper vite, et quand
on compare les performances d'un assemblage comme le HDA avec une cane SCSI avec en plus un cache DMA de 16k on reste pensif devant les résultats.
ENFIN UN SPECIALISTE AU AMIGA ATARI ARCHIMEDES AMSTRAD VICTOR UNITES CENTRALES PROMOS Amiga 500 UC5i2Ko 4725.00 ttc Amiga 500 uc+éoran coul. 7490,00 ttc Amiga 2000 UC 1 Mo 9990.00 ht Amiga 2000 UC.écran coul. 12900,00 ht Amiga 2000 UC.écran,disk dur 18960,00 ht Amiga 2000UC.écrnn,diak dur.XT 22165.00 ht PR0M0 EOUC AMIGA NC Amiga 500 écran couleur 1084 1 joystick 3 otes ae disks 3’1 2 1 Tapis de souris 1 jeu (valeur 250frs) 7490,00 ne CITIZEN 120D OFFRE A2000 SUPER AMIGA 2000 Ecran Hte résolution 1084 Package Bureautique (Maxiplan. Superbase et Prowrite ) Seulpt 3D et Animate 3D 1 an de
maintenance sur site 15950,00 ht Reprise aux meilleures conditions de votre ST pour tout achat d'un AMIGA MICA EXCLUSIF !!!
Lecteurs externes (DD, NEC) 3" 1 2.....1250,00 frs 5" 1 4.....1550,00 frs 1ère main des machines révisées garanties 6 mois à des prix déliant toute concurrence appelez nous au
42. 43122.78. OCCASIONS LIBRAIRIE Domaine Public Amii Bien
débutor eur Amiga Le livre du langage machine Trucs et
astuces Clés pour Amiga Rom Kernel : Éxec Rom Kemel :
Libraries & Devices Rom Kemel : Intuition Manuol
149. 00
199. 00
149. 00
195. 00
295. 00
445. 00 295 00 Zf (1) 42-43-22-78 Grand parking à proximité
A-News 9 k ik=i Par contre si votre Amiga sc trouve lour
dement chargé par de nombreux programmes, vous comprendrez
l’utilité de la sophistication de la carte GVP.
En fait le HDA me parait être le produit idéal pour la personne qui, disposant déjà d'un disque pour IBM PC désire conserver son investissement sur l’Amiga.
En cela mon opinion n’a pas changé depuis le Wedge. Pour les sceptiques, j’utilise un dispositif similaire depuis deux mois et les performances sont du même ordre... Par contre, si le HDA vous intéresse, assurez-vous de la disponibilité d'une carte contrôleur OMTI, qui est plus rapide que la classique WX1 de Western Digital.
Ces contrôleurs sont en général prévus pour piloter deux disques durs. Que les stachanovistes du méga-octet se rassure, à raison de 150 méga maximum par disque, vous plafonnez à 300 méga, ce qui reste raisonnable... Le HDA dispose lui aussi de la possibilité d'autoboot avec le Kickstart 1.3. Vous devez pour cela le munir des ROM prévus et installer une partition DOS pour booter dessus. Pour cela tapez SetAboot sous CLI après formatage et zou! Tout automatique.
Pour l’installation du GVP on enfiche la carte, on met le contact, on clique sur "GVP Install" et moins de 10 minutes plus tard c'est parti mon kiki... Pour le HDA, la petite mécanique requiert un peu plus de temps, mais une fois ceci fait on allume, on clique sur Spirit Format. Une fois fini, sous Shell (ou
CLI) on tape SetABoot puis format DH1: et zou, après 1"40’ de Low
Format + 4"47’ de High Format c'est parti.. La documentation
en français est très complète.
Que dire de plus? A vous de me le demander en rubrique A-News sur le serveur minitel 36-15 DEEP.
Tropic Explication des tests: Test effectué à l’aide du PDS "Diskperf".
Création de fichier On crée des fichiers sur le disque. Les fichiers sont constitués du seul block "file header".
Effacement de fichier = ( ) Parcours de direclory = On teste le temps de chargement de répertoire.
Déplacement de la tête lecture = On effectue un déplacement de la tête sur la piste contigue et on écrit un block.
Vitesse de lecture!écriture = On écrit le fichier de la longeur spécifié.
Multitâches = Photon Paint avec un écran Overscan + Sonix 2.0 avec Jay Song.
Il est intéressant de noter que les performances du HDA sont équivalentes à celles du GVP pour le test de 32 ko. Il faut donc relativiser l'importance du cache incorporé au GVP pour l'utilisation en monotâche. Par contre, quand le système est lourdement chargé, le fait que le driver soit déchargé du travail de recherche des informations favorise le GVP. Il faut aussi garder en tête le fait que le GVP dispose d'un Quantum 19ms, alors que le HDA se contente d'un ST225 à 60ms!
Ces deux disques durs avec documentation en français étaient prêtés par CIS de Talcncc (56-37-43-78).
Prix : HDA 2590F, boîtier pour hard disque avec alimentation 1290F, kit autoboot 390F. GVP Hardcard 2000 avec autoboot - 20 méga (40ms) 6990F, 40 méga Quantum (19ms) 9690F, 80 méga Quantum (19ms) 13990F Tableau des Performances GVP HDA 506 Test effectué avec un disque dur Quantum Test effectué avec un disque ST225 de Seagate.
40 méga. 19ms temps d accès.
20 méga, 65 ms de temps d’accès.
Multitâche Multitâche FFS FFS DOS FFS DOS FFS Création de fichier 9 34 Création de fichier 13 sec 37 10 30 Effacement de fich.
34 31 Effacement de fich.
30 55 22 41 Parcours de répertoire 106 86 Parcours de répertoire 42 entrées s 102 35 83 Déplacement de la Déplacement de la tête lecture 106 93 tête lecture 54 sec 84 48 69 Vitesse de lecture écnture par seconde Vitesse de lecture écriture par seconde (lect ecriture) otz octet, U.Oko
59. 6 ko sec
51. 4 ko sec lecture 512 octet, 0.5 ko
25. 9 ko sec 29.1
21. 5
28. 8
28. 5 ko sec
28. 8 ko sec écriture
20. 9
59. 6
17. 1
49. 5 4096 octet, 4ko
187. 2 ko sec
174. 7 ko sec lecture 4096 octet, 4 ko
25. 9
145. 6
25. 4
137. 9 131 ko sec
109. 2 ko sec écriture 24
145. 6
20. 5
113. 9 8192 octet, 8ko
238. 3 ko sec
218. 4ko sec lecture 8192 octet, 8 ko
25. 4
174. 7
25. 2
154. 2
145. 6 ko sec 145kSko sec écriture
23. 3
137. 9
20. 3 131 32 760 octet, 32ko
262. 1 ko sec
238. 3ko scc lecture 32 760 octet, 32 ko
25. 9
262. 1
25. 7
145. 6
145. 6 ko sec
145. 6ko scc écriture
24. 5
218. 4
20. 9 131 Dans un monde où se côtoient Amiga et Apple comment ne
pas vouloir brancher ensemble un ordinateur Amiga et une
imprimante Apple ? Combien de gens, combien de marins...
(pardon je divague) demandent comment fait-on pour câbler ces
deux machins. Voici la solution dont je vous garantis
l'efficacité pour l'utiliser avec toutes sortes de softs.
Sachet qu'un câble de 5 brins suffira ainsi que 2 prises une Canon 25 broches (femelle pour un Amiga 500) ainsi qu'une mini-din 8 broches, un peu de soudure, de la gaine thermorétractable et c’est parti.
Suivez et soudez avec la gaine les fils d'après le schéma suivant: PMIGOéPB 25 r«M
* 7- 2- 3- 6- 20- IK1IJ 0) 4 (moiu) Ensuite ce n'est pas fini,
il faut tripoter l'imprimante. Ouvrez le capot pour accéder
aux switchs. Respectez les schémas ci-dessous, puis changez
vos Prefe- rence sur le Workbench de façon à tourner avec une
IMAGEWRITER II puis admirez les résultats. Sachez que pour
imprimer à nouveau à partir d'ordinateur Apple, il suffit de
basculer le 3ème interrupteur du switch 2 sur OPEN. ¦ JVRD.
InüUüaunni EBBBBB1 swi SW2 Pour la LaserWriter le schéma de câblage est le suivant: HMIGR (D8 25 t.* LffiEBUfllJEB M 25 ml.)
2
- 3 3- 2- 20 - 7 - SPECIAL AMIGA LES MEILLEURES CONDITIONS LE
PLUS GRAND CHOIX LES NOUVEAUTES BEAUCOUP EN PARLENT NOUS ON LES
PUBLIE
• PLUS DE 350 LOGICIELS
• TOUS LES PERIPHERIQUES POUR TOUS LES MODELES
• TOUS LES PRODUITS POUR LA VIDEO (GENLOCKS - FRAME BUFFER -
EFFETS SPECIAUX - TITRAGES)
• SERVICE "NOUVEAUTES" (DRAGON’S LAIR - SCULPT 4D - PROFESSIQNAL
DRAW - CRAZY CARS II)
• PRIX SUPER COMPETITIFS DIGTVIEW 3.0 : 1 741 F PERFECT SOUND :
724 F MBOARD A500 : 1 791 F A500 + A1084 S : 7 290 F A 2000 + A
1084 S : 14 590 F
• LE CERCLE AMIGA MIEUX QU'UN CLUB, C’EST LE RENDEZ-VOUS DE TOUS
LES FANS AVEC DES PRESTATIONS HAUT DE GAMME : PROMOS,
INVITATIONS, HOT-LINE MAGAZINE, DIGITALISATION IMAGES ET SONS,
IMPRESSION LASER TRANSFERTS VIDEO, STAGES, ETC .... PAS DE
DROIT D’ENTREE DEMANDEZ NOTRE CATALOGUE GRATUIT IL SERA
ACCOMPAGNE D’UNE DOC SUR LES COMMANDES DU WORKBENCH 1.3 ESSONNE
MAILING 3, IMPASSE JULES DALOU 91000 EVRY Tél: 64.97.96.54
DISTRIBUTEUR & CENTRE TECHNIQUE AGREE COMMODORE Cet encart a
été intégralement réalisé sur AMIGA avec le logiciel
Professional Page et tiré sur imprimante laser PostScript.®
PFIC 17131717 T TXT17 7, RUE DE COURSIC TEL . 59.59.39.65 r LA3
r IVXLrv l ITN H, 64100 BAYONNE ASSOCIATION 1901 De nombreuses
nouveautés ce mois-ci !
- 30 nouvelles disquettes de démos et toujours de haut de gamme !
* ***********
- Un nouveau service vous offrant toute la gamme des logiciels DP
:
- FISH
- AMICUS
- FAUG
- ADVANTAGE.
A un prix super et ceci toujours sans aucun abonnement, souscription ni obligation d’aucune sorte.
¦ BEDROOM OLYMPIAD (super démo porno animée, a explorer au joystick), ¦ UTILITIES DISK COLLECTION (utilitaires gestion de disks), ¦ GAMES COLLECTION (une compilation de jeux d’arcade),
- ANIM’ COLLECTION (Plusieurs animations en 3D), ¦ GAMES
COLLECTION 2 (une compilation de jeux d’arcade),
- REFLEXION GAMES (une compilation de jeux de reflexion), ¦
ANTI-ST DISK (Possesseurs d’A.. ST s’abstenir...), ¦ IMAGES
D’UN AUTRE MONDE (superbe slide show d’images ray-tracing,
réalisé par F. GASTALDO), ¦ MEGA-QUEST DEMO (Ce qu’il y a de
mieux, reportez vous à l’essai paru dans le dernier numéro d
A-news...), ¦ DEMO STAR-VISION (Previews de plusieurs jeux
d’arcade très attendus), ' DEMO (°n ne présente plus cette
géniale démo, nécessite un 1 méga...), ¦ S WORD OF SODAN DEMO
(la version démo du jeu), ¦ IAN & MIC DEMO-DISK (une série de
démos graphiques et sonores), ¦ C.H.H. ANIMATION DEMO
(animation d’une qualité hors du commun, nécessite 1 méga mini
pour tourner correctement), ¦ ANTI-VIRUS DISK 2 (une
compilation d’anti-virus), ¦ LIVE DEMO (version démo du
logiciel du même nom), VIRUS KILLER COLLECTION (la plus
complète), ¦ ZEUS (Très belle animation, nécessite 1 méga), ¦
SABRINA SHOW (sans commentaires...), ¦ JUKE BOX SPECIAL MIX (2
digit’s bien musclées), ¦ HEAVY METAL SLIDE SHOW (Digit’ style
Métal Hurlant), ¦ DEMO TRAMPOLINE (Animation Vidéoscape 3d
vraiment magnifique), ¦ LADY BUG (Une super arcade pour du DP
!!!), ¦ COMIC’S SLIDE (Slide-show d’images digitalisées,
réalisé par Didier AIMET), ¦ TRILOGY DEMODISK (Une compilation
de démos),
• BILLARD DEMO (Version démo du super jeu édité par ERE
Informatique), ¦ AMERICAN DEMO 1 (Du Show ... Show... Chaud,
bien marrant), ¦ ANIM’ VOYAGER (une magnifique animation
réalisée chez TECSOFT) ANIMATIONS 3D TECSOFT (C’est super...
The KIKO, et OK KORAL se déchaînent...). Toutes ces disquettes
de démo sont disponibles sur le bon de commande figurant sur la
page de droite au prix unitaire de 20 F le disk, pour les
collections FISH, AMICUS, FAUG et ADVANTAGE un catalogue est
disponible sur disk au prix de 10 F sur simple demande.
7, RUE DE COURSIC 64100 BAYONNE PDS FREE LINE TEL. 59.59.39.65 ASSOCIATION 1901 01 - SL1DE SHOW 01 02 - SLIDE SHOW 02 03 - DEMO LE CHAT 04 - JONGLEUR ET KANANKHAS 05 - PROBE SEQUENCE 06 - DEMO VIDEOSCAPE 3D 07 - DEMO R.G.B. FOCUS 08 - CAR DEMO (IMG) 09 - DEMO THE PROJECTOR 10 - DEMO INTERCEPTOR 11 - DEMO KING OF CHICAGO 12 - DEMO PING PONG 13 - DEMO NEW TEK -DISK 01- 14 - DEMO NEW TEK -DISK 02- 15 - DEMO LE BASKETTEUR 16 - WILD COPPER DEMO 17 - DATA DMCS 01 18 - DATA DMCS 02 19 - DATA SONIX 01 20 - DATA SONIX 02 21 - DATA SONIX 03 22 - DATA SONIX 04 23 - DATA SONIX 05 24 - DATA SONIX 06 25 -
DATA DMCS 03 26 - DATA DMCS 04 27 - SLIDE SHOW NASA 28 - DEMO MAX HEADROOM 29 - DATA DMCS 05 30 - IMAGES H.A.M. (AMICUS 07) 31 - MAC VIEW RAY TRACING 32 - CAPONE DEMO 33 - NO FAST MEM BOOT 36 - DEMO PORNO ANIMEE 38 - SLIDE SAMANTHA FOX 39 - SLIDE RAY TRACING 40 - DEMO TECH TECH 41 - BODEAN’S BEAUTY 01 42 - BODEAN’S BEAUTY 02 48 - SLIDE SHOW CHR 49 - SLIDE SHOW STAR WARS 51 - SLIDE FANTASY SHOW 52 - CAMEL TROPHY SLIDE SHOW 53 - BKDC - VOLUME 0 54 - SLIDE SHOW NAGEL 55 - SCULPT 3D DEMOS 60 - DATA SONIX 07 61 - HAMSHOW 2 (X) 62 - PORNO SHOW 4 63 - GAG ! (SUPER) 64 - MONDO ANIMATION (IMG) 73 -
SLIDE SHOW SCULPT 3D 74 - BKDC 01 (IMG) 75 - BKDC 02 76 - BKDC 03 (1.5 MG) 77 - SLIDE SHOW THE WARRIOR 78 - DEMO SUPER SLIDE 79 - SPACE MOVIE ANIM’ (IMG) 80 - DATA SONIX 08 81 - A-part ANIMATION 82 - WALK ANIMATION (IMG) 83 - MUSIC INVASION 01 84 - HORROR SLIDE SHOW 88 - VIRUS PROTECTOR 89 - HORRO SHOW ANIMATIONS 90 - ANTITRAX DEMODISK 92 - SLIDE SHOW SPACE BUBBLE 93 - ANIMATE 3D DEMOS 94 - ROCKET RANGER DEMO 95 - CICCIOLINA SLIDE (X) 96 - DATA DMCS 98 - ANIMATION ENGRENAGES 101 - HORROR PICTURE SHOW 2 102 - AMIGA SOUND 1 (SUPER) 103 - AMIGA SOUND 2 (SUPER) 104 - MUSIC INVASION 02 105 - MUSIC
PACK 01 106 - ALPHA FLIGHT MUSICS 107 - D.O.C. DEMO (FANTASTIQUE) 108 - DATA SONIX 08 109 - JUNGLE COMMAND MUSlC 110 - MUSIQUES DIVERSES 111 - ALLEN HASTINGS DEMO 112 - SPACE ANIMATION 113 - DATA SONIX 09 114-DATA SONIX 10 115 - FANTAVISION DEMO 116 - EARSHMARSHERS MUSICS 117-CHRIS MUSICS 118 - DATA SONIX 11 119 - AMIGA INDUST.DEMODISK 120 - BEDROOM OLYMPIAD 121 - UTILITY DISK COLLECTION 122 - GAMES COLLECTION 123 - ANIM’ COLLECTION 124 - GAMES COLLECTION 2 125 - REFLEXION GAMES COLLECTION 126 - ANTI-ST DISK 127 - IMAGES D’UN AUTRE MONDE 1 128 - IMAGES D’UN AUTRE MONDE 2 129 - MEGA QUEST DEMO
130 - DEMO STAR VISION 131 - DRAGON’S LAIR DEMO (IMG) 132 - SWORD OF SODAN DEMO 133 - IAN ET MIC DEMODISK 134 - CHH ANIMATION DEMO (IMG) 135 - ANTI-VIRUS DISK 2 136 - LIVE DEMO 137 - VIRUS KILLER COLLECTION 138 - ZEUS (IMG) 139 - SABRINA SHOW 140 - JUKE BOX SPECIAL MIX 141 - HEAVY METAL SLIDE SHOW 142 - DEMO TRAMPOLINE 143 - LADY BUG 144 - COMICS SLIDE 145 - TRILOGY DEMODISK 146 - BILLARD DEMO 147 - AMERICAN DEMO 1 148 - ANIMATION VOYAGER (IMG) 149 - ANIMATION 3D TECSOFT DISQUETTES DE DEMOS X 20 F • F F F F F F F F F - DISQUETTES FISH X 15 F ... - DISQUETTES
AMICUS X 15 F ..... DISQUETTES FAUG X 15 F .. DISQUETTES ADVANTAGE X 15 F .. - CATALOGUE PDS SUR DISK X 10 F . - OPTION "ENVOI EN RECOMMANDE = 15 F --- OPTION CONTRE REMBOURSEMENT = 45 F TOTAL GENERAL . NOM ET PRENOM . ADRESSE REGLEMENT JOINT : LA GUEEME MANX LATTECE DES NOUVELLES DU FRONT Quelle connerie la guerre t Effectivement, la guerre des compilateurs C continue. Cette fois-ci,
LATTICE a sorti l’artillerie lourde. Le 5.0 serait excellent. Nous n’avons pas encore pu le tester mais, par l’intermédiaire du réseau USENET (dont nous parlons par ailleurs), nous avons pu obtenir quelques précisions.
Le MANX 3.6 est un excellent compilateur (fiable, générant un code optimisé, et, surtout, qualité unanimement citée, rapide).
Ses seuls défauts par rapport au LATTICE 4.0 étant d'après l'enquête:
- Des librairies moins complètes
- Une documentation moins bien faite mais néanmoins très
honnorablc.
Pour être exact, il faut préciser que, si le MANX est TRES rapide, le LATTICE est quand même d’une vitesse tout à fait satisfaisante. D'autre part, ceux qui trouvent que leurs compilations sont trop longues ont tout faux : utilisez la compilation séparée; elle est faite pour ça! Repos.
- Le LATTICE 5.0 marque un saut technologique, à l'aube du XXI*
siècle, mon cher Gricltka. Il apparail ainsi supérieur au MANX
bien que comportant quelques petits bugs de jeunesse. 11 semble
que ceux-ci soient très rapidement corrigés dans une version
5.01 qui sera envoyée à tous les possesseurs de la version
5. 0. Les principaux retards par rapport au MANX ont été comblés:
- Il dispose d’un debugger qualifié de "fantastique". Un gros
calibre
- Les utilitaires se révèlent tris proches du standard Unix avec,
en particulier grep, wc, touch, files (ftnd en unix), splat
(sed), lmk, un assembleur et le LSE (Lattice Screen Editor), un
éditeur compatible avec le compilateur. Il vous permettra de
compiler sans quitter le champ de bataille (l’éditeur), ni
avoir à se battre avec 36 Clls à la fois.'
- Une documentation "excellente" (Tout le monde est d'accord
là-dessus)
- L’utilitaire Make est maintenant livré mais je voudrais vous
mettre en garde contre cette tarte à la crème : pour
fonctionner correctement, cette commande a besoin de connaître
les dates de dernière modification des fichiers; il faut donc
absolument que vous disposiez d’une horloge interne permanente
sinon, capitulez, cela vaut mieux.
- Le compilateur proprement dit dispose de nombreuses options
qui permettent, dans un contexte particulier, d’améliorer ses
performances ainsi que celle du code généré. On peut même trou
ver qu'il y a tellement d outions qu’il est difficile de s’y
reconnaître. Les exécutables produits par le compilateur sont
plus longs que ceux du MANX mais aussi plus rapides, environ
30% dans certains cas grâce à une meilleure gestion des appels
de fonctions, les paramètres étant passés directement dans les
registres et non plus sur la pile. L'optimiseur doit permettre
de gagner encore jusqu’à 40% sur la vitesse de l'exécutable
mais j’insiste sur le mot "JUSQU'A".
LATTICE 5.0 : LE COMPILO QUI "VA BIEN" En conclusion, c’est maintenant LATTICE qui est en tête.
Cependant, si vous envisagez un investissement dans un compilateur LATTICE. Assurez-vous bien qu’il s’agit du 5.01. La contte- attaque de MANX sera certainement terrible; le MANX 4.0 est attendu pour ce Printemps.
Rendez-vous lef mois prochain pour la suite des combats (Les deux belligérants nous ont assuré qu'ils n’auraient pas recours aux armes chimiques). Vivement que l’on teste les versions 7.65 et 11.43. Nous profitons de l’occasion pour saluer nos pauvres congénères militaires mais néanmoins amis, en ''renforts" à Olivct, Châteauroux, Mérignac, Mont-de-Marsan, et dont ce journal est la seule nourriture spirituelle.
Nous allons d’autre part questionner le réseau à propos du C++ de LATTICE afin de vous parler bientôt de ce nouveau langage à la mode sur les plages Californiennes.
En direct du théâtre des opérations Général BATCHMAN Correspondant de guerre sur le front MANX LATT1CE, Ancien combattant au service du C. PS: Dommage que je n'aie pas été dans la marine, j'aurais peut-être été Commodore... re-PS de YETi : Moi, je préfère le MANX, la boite est plus jolie.
LE COIN C: L’EPOPEE DES GADGETS PETIT RETOUR EN ARRIERE Lors du premier article sur la structure des gadgets (cf Ancws n*8), je vous avais signalé 4 drapeaux complètement fous dans le champ Activation de la structure Gadget. Je n’étais pas airivé à trouver la signification de TOPBORDER. BOTTOMBORDER, LEFTBORDER et RIGHTBORDER. Ayant posé cette question sur le réseau USENET qui relie les grands systèmes informatiques Unix dans le monde entier, je peux aujourd'hui vous livrer la réponse de Michael Van Elst, de l’université d’Erlangen, en Bavière. Ces flags ajustent la taille de la bordure en
question de la fenêtre à celle d’un gadget inclus dans la même bordure. Mais ceci n’a aucune conséquence visible; à vrai dire, je me demande toujours quelle est l’utilité... Malgré tout, si votre gadget chevauche plus ou moins la bordure de la fenêtre, vous pouvez vérifier en scrutant la variable Window- BorderRight (si vous avez choisi RIGHTBORDER) que la taille de la bordure de droite de cette fenêtre varie bien suivant la position du gadget. Je ne crois pas que tout ceci ait beaucoup d’intérêt; donc, on passe tout de suite à quelque chose de plus intéressant.
APPLICATION DE LA PROGRAMMATION ORIENTEE OBJET Voici un bon moyen d'épater vos copains ou de briller en société: la programmation orientée objet est le dernier style à la mode dans les universités. Quels sont ses avantages? Au niveau du code généré, aucun. Le programme n’est pas plus rapide; il occupe autant de mémoire. Mais la source n’est plus du tout du type des programmes C courants. L’intérêt de ce style de programmation est de pouvoir manipuler des objets de tous les types de la même façon, sans se préoccuper justement de leur type. Ceci induit beaucoup de propriétés mais ne se
justifie que dans de grands programmes. Néanmoins, et pour en revenir aux gadgets, nous allons voir comment ce style de programmation peut nous simplifier la vie mais, ne nous leurrons pas, ce n’est qu’un petit aperçu des possibilités.
Il faut ici parler des pointeurs de fonction en C car le Chorizo Kid ne l’a pas fait dans son initiation.
Une fonction en C sc compose de deux parties:
- Le code, c’est-à-dire les instructions de votre programme;
- La valeur de retour qui est une variable du type de la fonc-
tion(int. Char. Etc.). Le principe est que chaque fois que vous
appelez votre fonction par fO, vous provoquez son évaluation:
le code est exécuté et la valeur de retour est placée dans la
variable fO- L’appellation f désigne l’adresse de la fonction.
Vous pouvez donc manipuler des fonctions par l'intermédiaire de
leurs pointeurs.
Maintenant, rappelez-vous comment on sait qu’un gadget est sélectionné: nous avons mis son numéro dans un champ de la structure.
Lorsque l’événement survient, on récupère ce numéro, puis appelle la fonction correspondant au gadget par un switch(..). Pour chaque gadget, le programmeur doit écrire dans le switch l’appel de la fonction à appeler (ciA-NEWS n’ 10).
Imaginez quand votre programme évolue: si vous ajoutez ou enlevez des gadgets, il faut modifier les appels des fonctions de traitement. Or, Vous oublierez TOUJOURS de modifier quelque chose dans les switch, ou ailleurs. Ne rigolez pas, c’est l’intérêt principal de la programmation orientée objet : faciliter la maintenance.
Supposez maintenant que vous placiez dans chaque gadget un pointeur sur la fonction qu’il déclenche. Lorsque vous êtes prévenu qu’un gadget a été activé, vous appelez directement cette fonction; vous n’avez plus besoin de déterminer quel est le gadget activé. Dans les langages orientés objet, on appelle cette fonction une METHODE.
Pour résumer, il n’y a plus besoin de switch; quand un gadget change d’état, on reçoit l’adresse de sa structure qui contient l’adresse de la fonction à appeler. Ouf! Ce sera plus clair le mois prochain dans le programme d’exemple car, depuis que j’écris, la place commence à se faire rare. Retenez quand-même l’intérêt essentiel de ce principe : si vous voulez ajouter un gadget, vous ajoutez sa structure et sa méthode : vous n’avez plus à toucher au switch puisqu’il n’existe plus!
Ceci n’est qu’un petit aperçu des possibilités de la programmation orientée objet (on dit aussi dirigée par les données) mais il montre sur notre sujet que cela facilite grandement la maintenance des programmes.
Le mois prochain: le programme d’exemple. Si vous avez accès au réseau USENET, vous pouvez me contacter : mon adresse est olva@inria!geocub .
BATCHMAN orienté gadgets Un Romeo vaut mieux que deux Rapidos (en saison seche) Bon ben voilà je reprends les rennes de notre traîneau initiatique et en avant la zikmu.
Voici donc un petit exemple d’utilisation du système de fichiers sous Amigados. Votre mission, si vous l’acceptez, consistera à écrire la commande COPY, nous l’appelons CP entre nous, et non pas à copier la commande écrire.
Syntaxe CP fichierl fichier2 oubien CP fichierl CP fichierl ficltier2 recopie le contenu du fichierl dans le fîchier2 alors que CP fichierl affiche le contenu du fichier à l’écran (équivalent de la commande TYPE ).
Les commentaires sont entre * commentaires * et sont ignorés : vous n’avez donc pas besoin de les taper.
include stdio.h I* stdio.h fichier qui contient les définitions pour les standard input output: stdin = 0 c’est le clavier, stdout = 1 c’est l’écran et stdcrr = 2 c’est l’écran pour les messages d’erreur uniquement * include fcntl.h * définition des différents modes d’ouverture des fichiers ( entre autre ) * void copy ( fdl, fd2 ) * fdl et fd2 sonts les 2 "file descriptor" nécessaires à la copie. Ce sont les numéros des canaux alloués par le système de fichier ( SDF ). Fdl pour le fichier en lecture et fd2 pour le fichier en écriture, fdl et fd2 sont les paramètres d’appel de la
fonction copy et il doivent être déclarés avant le ( * int fdl,fd2; nt nblu; * Nombre de caractères lus par la fonction read * charbuffI512]; * Tampon pour le stockage temporaire des données en mémoire * while (nblu = read ( fdl, buff, sizeof bull)) Write ( fd2, buff, nblu ); * Ici nous trouvons une particularité du C qui permet de faire une affectation dans un test, c’est le résultat de cette affectation qui sert à faire le test. Tant que nblu != 0 lire autant de caractères que peut en contenir le tampon ( sizcof buff ) et les écrire dans le deuxième fichier, en effet
l'instruction retourne le nombre d'octets lus normalement c'est la taille du. Tampon moins si on est rendu a la fin du fichier et 0 si tout a été lu. L’instruction sizeof retourne la taille en octets de la "structure" que l’on lui passe en argument ( ce peut aussi être une variable (comme buff) ou un type (int par ex)) * ) main ( arge, argv ) int arge; char *argv[]; *argc et argv sont les 2 variables qui permettent à un program- • me de récupérer les paramètres d’appel s’il a été lancé depuis le
CLI. Arge contient le nombre d'arguments passés au programme +
1. Ex: cp toto tata - arge = 3(2 arguments plus le nom de la
commande ).
Argv[i] contient un pointeur vers la chaine de caractères du i éme argument. Argv[0] est le pointeur vers le nom de la commande, c’est à dire CP, arg[l] = pointeur sur "toto" et arg[2] = pointeur sur "tata” * ( int fdl,fd2; * Déclaration des 2 descripteurs de fichiers qui comme vous pouvez le constater sont des entiers * if( ( fdl = open ( argv[ 1], 0_RD0NLY ) ) == -1 ) * Si fdl vaut -1 le fichier ne peut pas être ouvert en lecture ( ü_RDONLY ) sinon fd 1 contient le numéro du canal ouvert sur le fichier. Argv[l] est le pointeur sur la chaine qui contient le nom du premier fichier passé
en argument. * fprintf ( stderr, "Il n’y a pas de fichier: %s", argv[l] ); * écrire sur la sortie standard des messages d’erreur (stderr) le message : Il n'y a pas de fichier ... Le format %s indique une chaine de caractères il faut passer un pointeur sur la chaine à afficher ( argv[ 1 ] ). Remarque: fprintf est équivalent à printf mais en considérant l'écran comme un fichier. Printf(..,) est en fait équivalent à fprintf( stdout,...) * else ( if ( arge == 2 ) fd2 = 1; * Si arge = 2 cela implique qu’il n’y a qu’un seul argument, nb arg = arge -1. Fd2 = 1. Il faut écrire sur l’écran,
c'est stdout, sortie standard sur l’écran * elsc fd2 = créât ( argv[2], S JWRITE ); * Sinon création du fichier dont le nom est le deuxième argument de la commande CP . Nota si le fichier existe déjà il ne sera pas créé mais il sera remplacé donc à utiliser avec précautions * copy ( fdl, fd2 ); * Copie du fichier 1 dans le ficliier 2. Remarquez que l'écran est considéré comme un fichier * close (fdl); * Fermeture du premier fichier *1 if ( arge = 2 ) close ( fd2 ); * Fermeture du deuxième fichier si il y a eu deux arguments de passés à la commande * } ) NOUVELLES INSTRUCTIONS fprintf
: équivalent de printf mais dans un fichier spécifié (ici la sortie standard des messages d'erreurs stderr) syntaxe fprintf(file descriptor, format).
Remarquez que ia syntaxe de printf est printf (format).
Open : ouverture d’un fichier syntaxe fd = opcn( nom, mode ) ou nom est un pointeur vers la chaine de caractères qui contient le nom du fichier et mode le mode d’ouverture.
Si il y a une erreur open retourne -1 sinon il retourne le numéro du canal alloué, fd est le numéro du canal ou -1.
Différents modes: 0_ RD0NLY lecture uniquement.
0_WRONLY écriture uniquement.
0_RDWR lecture et écriture.
0_APPEND ajout en fin de ficliier.
0_CREAT si le fichier n'existe pas il est crée.
0_TRUNC le fichier est tronqué à la longeur 0.
0_EXCL si le fichier est ouvert avec 0_EXCL et 0_CREAT et qu'il existe déjà open retourne -1.
Pour sélectionner plusieurs de ces modes utilisez le I qui est le ou logique ex : open("mon_fichier",0_EXCL I 0_CREAT) créât : création d'un fichier syntaxe fd=creat( nom, mode ) Différents modes : S_IWR1TE écriture.
S_IREAD lecture.
0 lecture et écriture.
Fd contient le numéro du canal ou -1 si erreur.
Close : ferme un fichier ouvert avec open. Syntaxe close ( file descriptor ) read : lecture dans un fichier.
Syntaxe nblu = read ( file descriptor, buffer, taille du buffer) ou buffer est un pointeur vers un buffer nblu est le nombre de caractères lus par read.
Write : écriture dans un fichier.
Syntaxe nbcc = write ( file descriptor, buffer, taille du buffer ) ou buffer est un pointeur vers un buffer nbec est le nombre de caractères écrits.
Et voila il ne vous reste plus qu’a copier et recopier les fichiers qui vous intéressent. Sur ce à très bientôt pour la suite de nos aventures palpitantes.
PS: Si vous utilisez un AZTEC C il suffit de changer O_RDONLY par "r" et S IWRITE par "vj" et le tour est joué, vous pouvez aussi chercher dans le manuel ou les include quel sont les noms desflags correspondants a ceux du LATTICE.
LE COURIER DU COIN C Pour le FAXeur fou si tu as le message UNDEFINED SYMBOL au linkage c'est que le linker ne trouve pas la fonction en question dans les libraries spécifiées. Dans ton cas c’est vraissemblablement lc.lib qui manque, il faut linker comme suit BLINK FROM lib c.o , fichier.o TO fichier LIB lib Icm.lib,lib lc.lib,lib amiga.lib CHIP SMALLCODE SMALLDATA ADDSYM Enfin nous avons reçu un nouvel utilitaire de Michel Laliberté (l'auteur de am-pc) avec quelques semaines de retard (merci monsieur PTT). Cette fois ci c’est un "déplanteur" qu'il a appelé S-R (search and rescue) et c’est
a lui que revient ' le droit de vous le présenter.
"Vous venez d'achever d'éditer un texte mais v'la-l-y pas ,, que vous l'effacez accidentellement ou, pire encore, l'ordinateur plante. Apres le reset, tout est perdu, croyez-vous.
Hé bien non! S-R peut rescaper votre texte perdu dans la mémoire."
S-R sera bientôt disponible en téléchargement sur DEEP (sources code et mode d’emploi) car malheureusement le listing en ASM est trop long pour passer dans nos colonnes. Encore merci a Michel pour ce petit utilitaire sympathique qui rendra bien des services à nombre d’entre nous.
WITH FR.A.U.G YOU CAN Après avoir écumé l’abondante presse spécialisée sur l'Amiga, d’un commun accord entre nous même, nous avons décidé qu’il fallait faire quelque chose. Après des brainstormlngs Incessants, l'Idée d un club national a Jaillit. French Amiga User Group, ou FRAUG est le club des utilisateurs Amiga.
Comme cela existe pour bien d’autres marques déjà, sauf que dans noire cas celui-ci se veut entièrement indépendant de la firme Commodore, bien que cela serve leurs intérêts. Ce club offre à ses adhérents toute une série de services, dont la liste non exhaustive suit: Le Journal de FRAUG Pour commencer, il aura une parution bimestrielle et ne sera bien évidemment pas disponible en kiosque, car il sera envoyé gratuitement aux adhérents, à titre de presse associative. Dans celui-ci, vous trouverez une masse d'informations percutantes, des tests et bidouilles en hard, softs, des reportages,
de l’initiation, ... bref un journal où chacun pourra y trouver des renseignements quelque soit son niveau et même participer en nous envoyant ses découvertes ou ses articles. Exemple du premier numéro qui sort au mois de février: FFS, Maxiplan, extension mémoire, bidouille hard, Falcon, vidéo, etc.... Le Service DP. Certains d’entre vous ne connaissent pas encore ces disquettes contenant des foules de programmes intéressants. Ces programmes vous sont offerts par leurs auteurs qui ne veulent pas les commercialiser. La très célèbre série FISH contenant plus de 160 disquettes à ce jour, ainsi
qu’une série de disquettes de démonstration des capacités de votre machine et les disquettes Advantage, sont proposés aux adhérents pour la somme de 15 Francs (frais de port et support double face compris).
Les disquettes GOUROU. Les disquettes GOUROU (compilation des meilleurs programmes de domaine public, actuellement sorties les 1, 2, 3, 4,HS 1 et HS 2) continue leur parution habituelle et sont ramenées au prix de 30F port et support compris pour les adhérents. De plus, 5F par disquette sont toujours reversés aux créateurs de DP français y figurant. Continuez d’ailleurs à nous envoyer vos programmes, graphismes et musiques à l’adresse des GOUROUS.
La Digitalisation d’image: Si vous voulez votre photo, dessin ou tableau sur votre écran d’Amiga, no problème. Les digits sont au format 320X512 en 4096. Bien entendu, vous pourrez les retoucher ou changer de résolution avec un logiciel approprié. Son prix est de 25F pour une digit et de 65F pour 5 digits, port et support compris (les documents vous seront retournés).
Les Réductions: Dans un premier temps, certains produits annoncés dans le journal bénéficieront de réductions.
De plus, certains magasins reconnaissent déjà la carte FR.A.U.G et offre des pourcentages de remise. Ils seront bien évidemment cités dans le journal.
Le porte Voix: Vous avez quelque chose à dire, vous désirez être entendu ou faire passer un message... FR.A.U.G vous servira d'intermédiaire auprès de Commodore France, et des différents clubs.
Bon, maintenant on vous explique comment vous engager dans la plus grande aventure de la civilisation humaine.
FR.A.U.G La cotisation à FR.A.U.G est de 200F par an par chèque ou mandat à l’ordre de FR.A.U.G. En retour, vous recevrez votre carte adhérent et divers renseignements sur les services.
Voici nos coordonnées: FR.A.U.G BP 64 64202 BIARRITZ CEDEX Tél:(16) 59-41-17-91 Vous pouvez aussi nous joindre ou obtenir les derniers renseignements sur la rubrique FRAUG du serveur DEEP, 3615 DEEP.
Et maintenant C de Vassembleur Bon et puis tiens dans la foulée puisque LITTIF. 7.FAJS nous a quitté un petit peu d’assembleur.
Revenons a la compilation séparée ( voir n’7 ). Je tiens ici a préciser que les utilisateurs de K-SEKA ne PEUVENT PAS linker leur fichier en asm avec des fichier C compilés. De meme les fichiers générés par le LATTICE et l'AZTEC sont incompatibles.
Utilisez donc l’assembleur qui est vendu avec votre compilateur.
Seule exception ASSEM l’assembleur du kit développeur qui utilise blink et est donc compatible LATTICE.
Ce qu’il faut absolument savoir sur les appels de fonctions en C et en ASSEMBLEUR. Le compilateur passe les arguments par la pile et ceci de droite a gauche.
EX : si on écrit Kill(Atari.vite); le compilateur empilera vite puis Atari et enfin fera un jsr _Kill.
Bon et maintenant comment récupérer les arguments en ASM.
Il suffit d’utiliser un adressage indirect avec déplacement, en sachant que lors de l’execution d’un jsr le PC est incrementé de 6 pour pointer sur l’instruction suivante à executer ( 2=1 mot pour l’instruction et 4 pour l’opérande qui est une adresse) puis est sauvegardé sur la pile (c’est l’adresse de retour utilisée par rts qui la dépilera et fera un jmp a cette adresse ). Quand on sauvegarde sur la pile il faut prédécrèmenter le pointeur de pile qui pointe toujours sur la dernière valeur empilée. Pour sauvegarder sur la pile on utilise un adressage indirect prédécrémenté de la forme :
move.l dO,-(sp) De même pour dépiler il faut postincrémcntcr le pointeur de pile (qui est en fait le registre a7, on peut donc écrire indifércmcnt a7 ou sp) move.l (sp)+,dO Pour avoir acccs au premier argument il suffit d’écrire move.l 4(sp),d0 le déplacement est de 4 ce qui correspond a l’adresse de retour qui a été empilée par le jsr.
Bon pour le 2 ème c’est pareil sauf que si le premier argument est un entier court on écrira move.l 6(sp).d0 et si c’est un pointeur ou un entier long move.l 8(sp).d0 déplacement de 4 ou 4 + 2 suivant la taille du premier paramètre.
On aurait pu écrire move.w (sp)+,d 1 move.l (sp)+,dO Ce qui aurait eu le même effet à part que l’on récupère dans les registres les valeurs passées en paramètre et que l'exécution est plus lente. De plus il n’y a pas de reel intérêt car les fonctions en C mettent en place une zone de pile dans laquelle elles sauvegardent le contexte donc pas besoin de dépiler pour récupérer le contexte (quoi que quelques fois ??).
Une demiere remarque si vous appelez une fonction en ASM qui sauvegarde des registres (ce qui est plus prudent) EX : movem.l d0-d3 al,-(sp) 11 faut modifier vos déplacements pour accéder aux paramétrés ces déplacements deviennent 4 + nom- bre_de_reg_sauvegardés * 4 soit ici 4 + 5 * 4 = 24 donc l’accès au premier paramètre se fait via move.l 24(sp),d0 nota : noubliez pas de restituer le contexte par : move.l (sp)f ,d0-d3 al Enfin un dernier mot si vous utilisez l'AZTEC C pas de problèmes vous avez SDB pour suivre l’execution en ASM mais si vous utilisez le LATTICE C compilez avec l’option -d
(Ici -d ...) puis linkez avec le flag ADDSYIA au lieu de NODE- BUG cela vous permettra d’utiliser METASCOPE qui est un débogeur compatible LATTICE. D permet de visualiser la table des symboles, l’execution en mode trace pas a pas. De modifier les registres de voir la mémoire en hexa ou desassemblée, de modifier la mémoire, de placer des points d’arret enfin tout quoi qui faut pour travailler correctement en ASSEMBLEUR.
Pour l’utiliser ; ouvrez la table des symboles, cherchez _main, cliquez sur son adresse et pressez les touches amiga b. Vous avez installe un break point, faites amiga g et l’execution s’arrêtera au début de votre programme. METASCOPE permet même de modifier directement le code en mémoire (comme K_SEKA mais en cliquant sur une instruction il demande par quelle autre instruction on veut la remplacer) il ne lui manque qu’une option Save, dommage.
Bon sur ce je vous quitte à regret MAIS SURTOUT N’OUBLIEZ PAS NOTRE NOUVEAU SERVICE SUR MINITEL 36 15 DEEP et pour tous problèmes bal ROMEORAPID ou BATCHMAN. Arrivée d’air chaud.
ROMEO ENFA1TROP Bon maintenant voyons le mécanisme inverse : appel du C depuis l’assembleur.
Ex appel de la fonction déclarée comme suit: void triche(amaque,vol) short int arnaque; long vol; le code sera de la forme move.l dO,-(sp) move.w dl, (sp) jsr _trichc addq.w 6,sp Que vient faire ce addq ???? C’est très simple incrémenter le pointeur de pile est la méthode la plus rapide pour "dépiter" donc on additionne le nombre d’octets que l’on a empile au S P. "Comment j’ai fini par accepter d"écrire dans A-NeWS". Encore des révélations bouleversantes d’EL YETI Mon premier livre "réussissez glaces et sorbets avec votre micro- ondes" fut un cuisant échec. A l’époque ou tout le monde
écrivait des bouquins sur les voyages au Tibet, je travaillais sur un roman racontant les aventures d’un sherpa parti visiter les volcans d’Auvergne. J’avais du mal à cerner mon public. Enfin, après des années de tentatives infructueuses, je parvins a être invité à Apostrophes pour mon "étude sur les retombées géophysiques de la pensée de Roland BARTHES au sein d’un troupeau de punks". Malheureusement, l’émission fut annulée à cause d’une grève surprise d’une certaine classe de personnel technique.
Fou de douleur, j’écrivis une lettre d’insultes à Carali, qui, suite à un kiproko, atterrit à Eymet. Un mois plus tard, je recevais une lettre d’embauche et une autre de menace.
wanna C that, infact, well, I mean..... EL YETI ne favorise pas les caries GUPERTINO’s ALOHA Newsletter 21 (franglish versionl Û3 ES ift-H-iuf’IV ŒEEE Monte-Carlo!
Mes cher(e)s Amigàdos, DIRECTORY Anny Funny . page 2 Concours ABC ..... page 2 Règles du concours .... page 2 New Virus page 3 P I X A R .. page 3 NeXT time, please! ..... page 4 Amigalement Vôtre .... page 4 Annexe: Nouveautés PDS et Bon de Commande Vous serez peut-être surpris de la date de cette édition de ma Newsletter qui suit la précédente de quelques jours.
Je reviendrai des Etats-Unis seulement le 20 janvier prochain et donc pas à temps pour pouvoir écrire ma newsletter à mon retour car il serait trop tard pour la faire parvenir en temps à l'éditeur de A-news pour le numéro qui doit sortir en février. Pour ne pas vous en priver je suis donc obligé de l'écrire maintenant.
Vous remarquerez aussi que cette fois ma Newsletter a seulement huit pages au lieu que les 12 habituelles. D'un côté cela soulage mon emploi du temps qui est déjà très chargé.
D’un autre côté cette réduction épouse le désir de Bruce Lepper et Rod Craig, éditeurs de A- news, qui m'ont demandé de réduire le nombre de pages occupées par moi à l'intérieur de leur revue.
Je crois que Bruce vous donnera des explications en plus, mais la substance est fort simple: vous désirez plus de pages: l’éditeur doit faire face à des contraintes qui l'empêchent (pour le moment) de vous offrir une revue plus étoffée.
Etant donné donc que pour l'instant le nombre de pages d'A-news ne peut pas être augmenté. Bruce m'a demandé de réduire celles de ma Newsletter (de 12 à 8) pour faire place à de nouveaux collaborateurs.
De ce que j’ai pu comprendre, l'éditeur désire améliorer le contenu de sa revue: c'est donc dans cette optique qu’il a décidé de faire appel à de nouveaux collaborateurs auxquels (même si je ne les connais pas) je "cède" volontiers une partie de mes pages "dans l’intérêt supérieur” de A-news.
Je tiens à préciser que je ne suis pas en train de me détacher de A-news, ni de songer à vous "quitter1'. Il s’agit de l’évolution normale de la vie d’une revue qui aimerait satisfaire tous les désirs de ses lecteurs, tandis que dans la réalité elle doit faire face aux contraintes dictées par les circonstances.
J'espère que mes "fans" ne seront pas trop déçus car ils savent combien et jusqu'à quel point j'ai lutté pour soutenir l'Amiga; combien j’ai fait pour la faire connaître et avec quel dévouement je continue à le faire. Même si cela a l'air d'un paradoxe, l'on pourrait dire que ma mission sera accomplie seulement le jour où je serai devenu totalement inutile.
Tout cela dit, je vous renvoie au nouveau directory.
La "CUPERTINO's ALOHA Newsletter (CAN) est une lettre d'information privée publiée à but non lucratif par Giorgio Cupertino à Monte-Carlo (Principauté de Monaco) et diffusée gratuitement par "A-news".
CAN - Copyright 1986. 1987, 1988, 1989 - Tous droits réservés - Toutes reproductions et ou traductions même partielles et par n'importe quel moyen, strictement interdites. Les noms, marques et logos cites (reproduits) appartiennent à leurs propres maisons.
Cupertino Anny Funnv Les fans d'Anny Funny, qui nous a offert de belles "reviews" de jeux dans les numéros précédents de A-news, m'ont demandé si je sais où elle s'est cachée.
Rassurez-vous mes amis, elle ne se cache pas.
Tout simplement Anny Funny me prte de vous informer que. Pour elle, cette saison est toujours terriblement chargée. Cela ne lui laisse pas le temps pour écrire ses articles.
J'ai obtenu sa promesse solennelle que dès qu’elle aura plus de temps, elle nous offrira à nouveau "sa page" à laquelle nous étions désormais habitués.
Concours ABC Sauf si vous lisez A-news pour la première fois, vous devriez déjà savoir que ABC veut dire Ami- gaBasic Contest. Il s'agit d’un concours permanent que j'ai organisé et dont les règles sont annoncées (une fois de plus) en pied de page. Je m’attends un déluge de mini-programmes car j’ai plein de primes à distribuer.
En réalité la liste des primes disponibles est déjà étoffée et je suis heureux de pouvoir vous annoncer que cette fois (en plus des autres) nous avons un sponsor d'exception: rien de moins que Dlscovery Software!
En effet Nancy Picard, qui dirige le secteur Marketing et Public Relations, a eu la gentillesse de nous mettre à disposition deux produits: HYBRIS (un joli jeu d’arcade) et V.I.P. (Virus Infection Protector). J'en suis. Spécialement content car il n'arrive pas tous les jours qu'un éditeur du niveau de Discovery Software prenne en considération une petite newsletter privée telle que la mienne, surtout si étrangère.
(Thanks a lot, Nancy!)
Bon, pour vous inciter à participer à ce concours, je vous donne ici la liste complète des primes actuellement disponibles:
- Arkanoid
- Hybris
- V.I.P.
- The Director (!)
Voyez?! Un beau programme tout neuf vous attend en échange d'un poignée de lignes en AmigaBasic. Qu'attendez-vous donc? Envoyez- moi vite votre disquette. Celui qui gagne en premier choisira en premier... Pour vous encourager encore plus et pour vous montrer ce qu'on peut faire avec quelques lignes j’ai voulu publier un exemple. Une idée à développer bien sûr; il ne s'agit pas d’un programme "complet". Vous pouvez l’améliorer avec des fonctions "propres" tel que "Click to exit" ou l'épicer avec une fonction random pour le choix des couleurs. Vous remarquerez aussi que le programme
contient des valeurs qui sont fausses en fonction de la dimension réelle d'une fenêtre AmigaBASIC. A la sortie aussi il y a le screen qui reste ouvert... (tapez SCREEN CLOSE 1 dans la fenêtre BASIC avant de sortir).
Tout cela est intentionnel pour deux raisons: la première: vous donner un exercice; la deuxième c'est pour vous montrer que ce que fait un programme représente seulement la moitié du travail; l'autre moitié consiste dans la mise an point de son utilisation. (Mini-tip on the fly: moi, j’utilise ED à la place de l'éditeur de l'Ami- gaBASIC que je trouve d'une lenteur abominable..,). 100 SCREEN 1, 320, 200, 3, 1 111 WINDOW 2, "KALEIDOSCOPE Lo-Res Amiga Version", , 28, 1 200 FOR P = 0 TO 159 STEP 2 300 COLOR 4, 3 400 LINE ( P, 0 ) - ( P*2, 199 )
- ( 315-P*2,199 ) ( P*2,0 ) ) - ( 315-P*2,0 ) 410 LINE ( 315-P,0
) 420 LINE ( P,199 ) - 430 LINE ( 315-P,199 500 COLOR 5 600
LINE ( P+1,0 ) - 610 LINE ( 314-P,0 ) ( P*2+l,199 )
- ( 314-P*2,199 )
- ( P*2+l,0 ) 620 LINE ( P+1,199 ) 630 LINE 920 NEXT 999 END (
314-P, 199 ) - ( 314-P*2,0 ) A Ç - Règles du concours Pair
participer il suffit décrire un programme en AmigaBASIC et de
me renvoyer Quel programme? Ce que’vous voulez, quel que soit
son sujet eu sa bnetien, il sera accepté, mais... 1 y a une
restriction: votre programme doit tenir dans une fenêtre
standard de 23 Sonos avec un naximum de 77 caractères par igné
Vous ne pouvez pas faire accès à des données et ou des fichiers
'externes* sauf si ceux-ci sont créés par votre programmé; on
revanche vous pouvez exploiter tout ce qui se ïoove sur une
disquette WB standard (pour le moment version 1.2). (I va de
saqi i doit s'agir dun programme original écrit entrèremeit par
vous et non pas copié quelque pari..) Et qu'est-» que Ton
gagne?! Des logiciels pour votre Amiga. (Je fiais à préaserqull
s’agit des originaux neufs.)
Pair gagner, la procédure est ample: si le programme que vous m'envoye: est publié, vous avez gagné. A ce moment là vous aurez le droit de choisir, p*mi les primes disponibles, cele que vous préférez.
Je garantis personnelement la mise à dsposib'cn de primes. De toute façon la liste des'spensors* et des primes mises à disposition sera gadée constamment a jeur et putiiée dans chaque no veau numéro de CAN.
Peur participer i suffit de m’envoyer une disquette avec votre programme. Si vais le désirez vous pourez metre plusieurs programmes sur la même disquette Su» rétquette. Indiquez lèj daromont vos coordonnés (nom. Adresse, téléphone). Les discuettes ‘gagnantes* resteront dans mes archives preuve de votre participa tien; les programmes publiés seront contribués au Dcmaine Public, mais toute expiration commartiale aura besoin de l'accord conjoint de ma-même et de l'auteur. (Les disquettes 'nangagrantes’ seront rendues aux auteurs.)
Td que je l'ai dit je désire rendre permanent ce coocojts et j'espère pouvoir publier les premiers programmes entre Février et Mars prochains (et ainsi de suite chaque mois).
A vos daviers mes cher(e)s Amigàdos car. En plus des primes vous aurez droit aussi à la gloirel (...with CAN vou can...) - page 2 - Elfluveautés FPS - Mise à jour du catalogue an 22 avril 1987 - (Addendum du 22 Décembre 1988) Le nouveau catalogue PDS (AMIGAt) vient d'être publié dans le tout dernier numéro de ma Newsletter (A-news N" 10) et il est déjà nécessaire de publier une mise à jour.
Fred FISH nous a préparé 10 (J'ai bien dit dix!) Nouvelles disquettes. Voici la liste avec leur contenu en forme très succinte: FISH 163 Five in Line le jeu du Morpion - Rapide et avec source Machn Version 2.4c - update de la Fish 130: HotKeys, Sunmouse, Click to Front, PopCLI et autres choses encore.
MemTrace Pour dévelopeurs. Routines pour debugguer les allocations mémoire.
(C'est le remède contre le "Free Twice" ou un oubli de déallocation).
ReadMeMaster Nouveau genre de catalogue Fish sous forme de repertoire par mots clé. Très rapide (le repertoire comprends le contenu des disquettes Fish du 0 au 154).
View Nouveau text reader; simple mais efficace avec reconnaissance automatique d’un écran PAL.
FISH 164 C-Function pour programmeurs en 'C'. A ajouter à votre librairie. Avec source et un petit programme démo.
Disksalv Version 1.3 - update de la Fish 20. Pour récupérer des fichiers d'une "trashed diskette". Il comprends aussi une fonction Undelete.
Hed Petit éditeur de texte, plus facile qu'ED.
NewZap Version 3.18, update de la Fish 58.
Zoo Version 2.0 - update de la Fish 136.
FISH 165 ConMan version 1.3 - update de la Fish 133 Parsnag pour effectuer la séparation de couleurs sur une EPSON JX-80 PlotView uniquement d’inérêt pour ceux qui utilisent le système UNIX, s'ils disposent de fichiers Plot et qu’ils désirent les visualiser sur Amiga.
FISH 166 AutoGraph Ce programme vous permet d'entrer la consommation de votre voiture et les kilomètres éffectué et il vous affiche un graphique comparatif de la consommation sur les différents périodes. Il vient avec le code source, il peut donc être modifié pour être emploie dans d’autres tâches qui nécessitent d’un graphique.
Cref Pour générer des références croisées d’un programme C (Update de la Fish
103) , avec source MultiCalc version 1.0 - Calculateur de grande
précision (décimaux de 50 jusqu'à 3000 chiffres). Il peut
utiliser des numéros allant jusqu'à 30000 chiffres.
Etonnant!
(La source peut être demandée à l’auteur) Stevie version 3.0 Editeur de texte, d'origine ST, pour UNIX. Pour masochistes.
Avec source.
FISH 167 Cdecl English to 'C' (et vice versa). Traducteur pour 'C' déclarations. Update de la Fish 114. Uniquement pour programmeurs.
CloseMe screen HACK! (avec source) - Really nice Joke - Essayez-le... DSM Dynamic Sound Machine - version démo - pour transformer un son en un fichier exécutable. Très intéressant.
MrPrint (attention il a besoin de ARP 1.1) - Version 3.1 avec source. Text file printing utility. Avec beaucoup de petites options.
Smus 3.6a SMUS player - enhanced version - update de la Fish 58.
SoundDemos Ecoutez les capacités stéréo sonores de votre Amiga.
FISH 168 Cette disquette contient les sources, les exécutables et les docs de dernière versions de suivants programmes de Matt Dillon: Dmouse 1.1 - BackUp 2.0 - LibreF - Files 1.2 - Findlt 1.0 - Llbs 1.0 - Add Remcr
1. 0 - CMP 10.
FISH 169 Cette disquette contient les sources, les exécutables et les docs de dernière versions de suivants programmes de Matt Dillon: DME 1.31 - Shell 2.10 - Suplib - Dres (je vous conseille de commander ces 2 disquettes ensembles. Les sources sont une vraie mine d’or pour les programmeurs.)
FISH 170 PtrAnim Pointer Anlmator (voir aussi TBAG 23). Pour "animer" votre pointeur avec un choix de différents pointers animés. GREAT!
FISH 171 Maze 2 jolies démos concernant la création et l’utilisation de labyrinthes à solution unique. L’un des 2 est quasiment un jeu. Avec source. (Attention au Guru!)
Xoper Programme en assembleur to monitor and control System activity. (CPU, memory, ports, interrupts, devices, etc.). Avec source en assembleur.
FISH 172 DatatoObject utilitaire pour programmeur. Avec source.
Poplnfo version 2.0 avec source. Vous aurez toujours les informations système sous la main.
ProCalc version 1.2 HP-11C programmable calculator. Update de la Fish 139.
Terminée la nouvelle liste des disquettes FISH voilà les autres nouveautés du mois: AMIGATimes 1.3 SCS (SlideShow Construction Set) programme très complet et très bien fait pour créer ses propres SlideShows.
SID (voir aussi TBAG 22) System Info Display. Menu très complet pour tout savoir sur l’etat du système (active tasks, libraries, connected devices, etc.). Très bien fait.
Crunch version 1.1- Très bien fait. Pour compacter un programme (voir aussi TBAG 22) DiskSalv version 1.3 utilisable soit pour Amigados 1.2 soit 1.3. Standard file system et fast file System. Très complet (à utiliser à partir du CLI).
ARC files - Plein de petit programmes très intéressants. Entre autres de compacteurs et de decompacteurs.
FileReq File requester en Modula2 Avec doc. Source and Exemples.
Amigan 18 Emit pour transférer des fichiers entre deux Amiga (24Kb sec!)
PeliHacks trois display hacks; avec code source!
TCB pour "fouillier" votre Amiga: tasks, code, data, walk through structures, etc.: très utile pour apprandre et debugguer.
Qmouse Une autre multi-utility: mouse acceleretor, screen blanker, hot-keys, etc. VirusX Version 2.2 by Steve Tibbets (lui aussi chasseur des virus) Amigan 19 2000 Clock Fichier text dédié à l’horologe de l'Amiga 2000 ReSource Version démo d'un nouveau desassembleur interactif.
Amigan 20 Filelnjector Super File Requester qui récupère un Juepath pour l’injecter dans n’importe quelle autre fenêtre!
HodgePodge Pixels and Pattems à la Scientific American (trop difficile à expliquer) JimUtils FreeMem, AvailMem, Winsize et autres encore: (il est possible de les rendre résidents) Little SmallTalk Version "text" du langage SmallTalk Ecrit en ’C’; avec source.
(numéro 16 de la collection DevDisk) AN11 -2 PDS - Public Domain Software, Developers Diskettes and Other Services (Liste des titres et autres services disponibles - 22 Décembre 1988) Envoyez votre commande à: Indiquez ici votre nom et votre adresse: Giorgio Cupertino Boite Postale 17 98001 Monaco Cedex Principauté de Monaco
(93. 50.02.84) (Best time to call:
10. 00 13.00 or 14.00 15.30)
* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *
S. V.P., indiquez au dos les disquettes de votre choix soit en
"cerclant" leur référence, soit en écrivant leur numéro de
référence (FISH par exemple). Reportez le nombre total de
disquettes commandées aux endroits appropriés et
multipliez-le(s) par le prix correspondant.
Abonnements aux disquettes PDS:
- FISH (12 disquettes) (start with
360.
330.
210.
210.
- PDS-MIX (10 disquettes)
- The BEST of... (6 disquettes)
- AmiGraph - DemoPicAnim (6 disquettes) Tous ces abonnements
offrent la garantie: "Satisfaits ou remboursés!'
(au pro-rata des disquettes non encore envoyées) a Disquettes PDS (port et duplication compris) 30. x (disquettes garanties et marquées Double-Face) b Abonnement à "The Amigan" (1 year - 6 issues) 290. (The best newsletter for the Amiga; environ 60 pages) c Abonnement à Jumpdisk (magazine on diskette!)
(6 issues: 350 F.; 12 issues: 600 F.) (envoi by Air-Mail) d JumpCat (disquette avec description du contenu des 25. disquettes FISH, FAUG et AMICUS) e Virus-disquette 25. f AMIGA Stickers (Etiquettes autocollantes 1.00 F.chacune) 1. x g Etiquettes AMIGA sur bande perforée (6 étquette par bande - 5.00 F.la bande) 5. x h Supplément pour envoi recommandé 15. (envoi non recommandé: le risque incombe au destinataire) i Frais administratifs (quel que soit le montant de la commande et l'article choisi)
10. Montant total de la commande: Pour le moment le service de
distribution des disquettes PDS est offert sans but lucratif
exclusivement de particulier à particulier.
Prix valables jusqu'au 31 Mars 1989 ou jusqu'à parution d'un nouveau catalogue ou jusqu'à un taux de change du dollar de 6,50 (whichever cornes first) (Ce catalogue remplace tous les précédents avec effet immédiat.)
® commande (étranger: mandat postal international) VOICI LA LISTE DES DISQUETTES DISPONIBLES Indiquez les disquettes de votre choix soit en "cerclant" leur référence, soit en écrivant le numéro voulu (pour les FISH par exemple).
Public Domain Software:
- GoMoko + Paint-1 (in AbasiC - ready to run)
- Augment 1 - Freeware (des programmes en basic nouveaux et
anciens)
- DBW-RENDER VI .0 (exceptionnelle mais... débutants
s’abstenir...)
- The Amigans (3-5-7-9-10-11-12-14-15-16-17-18-19-20)
- AMIGATimes 1.1 (ViewBoot - Mach II - UtilMaster) Great!
- AMIGATimes 1.2 (VideoScape Animation - Biorythme - Source
debugger démo)
- AMIGATimes 1.3 (SCS, SID, Crunch, DiskSalv 1.3, etc.)
- TBAG (11 à 23) _
- FAUG (51 à 75) "
- FISH (1 à 172) ' "
- AMICUS
(1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-13-14-15-16-17-18-19-20-21-22-23-24-25-26)
CAN + French:
- MANDELBROT (Charles Vassallo)
- PICMANDEL1 (à utiliser avec la précédente)
- MANDEL_HIRES (Slide-Show of Hi-Res fractals by Charles
Vassallo)
- Moirages + Cycling (Georges de Vaucorbeil) (Freeware)
- Mandelbrot Variations (Philippe Schuller)
- Création E. Dasque (Ex French PDS 2)
- JLG Cycle - Slide-Show avec cycling et musique de fond
- Basic+ASM (Charles Vassallo) (ILBMdcmo - palette et ifs
(fractales))
- LOTOCalc by Yann Guilly (Ex French PDS 3)
- AMIGA-KED (Philippe Orieux) pour apprendre l’alphabet aux
enfants
- EDPIus II Version 2.0 (Christophe Perricr-Bavoux - Shareware)
Demos Sélectionnées:
- JUGGLER (le robot animé - une pièce de collection ! )
- EL GATO - (superbe démo animée - une pièce de collection!)
- Sculpt-3D Animation Demo (trois belles démos animées)
M. C. Escher Slide-Show avec "cycling”, mélange d’art
classique et électronique
- ZEUS (animation du buste de Jupiter - 1 MEGA minimum -
SUPER!)
Developer’s Diskettes:
- Rom Kemel Manual Examples - Iff Sources - Primer Spooler -
Errata vol 1.1
- Goodstuff 1.1 (more examples)
- SerTools (pour gérer le port série et le device TIMER) (aussi
sur FlamDP-II) Amiga Programmer Suite (by RJ Mical) (aussi sur
FISH 107 - ProSuite)
- Printer-Helper (primer driver generator et fichiers de test
pour imprimantes) FlamDP-II (NewFLAM liaison-Minitcl)
(Mouse-hack, PrinterStealer, Record Replay)
- Little SmallTalk Si vous commandez des disquettes
"développeur", je soupçonne que vous n'avez pas besoin
d'assistance; donc... no support provided!)
Reportez au dos (ligne "a” ou "b") le nombre total de disquettes choisies.
Toutes mes disquettes sont garanties indemnes de tous virus Le pnx indiqué au dos s'applique à toutes les disquettes de ma liste sans aucune distinction entre PDS - Démos et Devcloper's.
Cupertino New Virus (un autre!!
Je viens de découvrir un nouveau virus qui se cache derrière la façade d'un prétendu antivirus. Cette nouvelle sale-bête s'appelle "The Pentagon Circle Virus Slayer” et il nous vient de Suède. Sur le plan pratique il ressemble au NorthStar; celui-ci aussi se prétend être un anti-virus, mais il fait des dégâts tel que n’importe quel autre vrai virus (cfr. Mon article sur les virus publié dans A-news N" 7, Can 17, page 2).
Le danger de ce nouveau virus est double car il agit à deux niveaux. Avant tout si au boot il détecte un vrai antivirus installé dans votre machine il le détruit et s'installe à sa place. En même temps (pour gagner votre confiance) il affiche un message qui vous informe si votre disquette contient un ancien antivirus (tel que le Z
4. 0 par exemple) et il vous propose de le tuer. Si vous
acceptez, votre vrai anti-virus sera remplacé par ce faux
anti-virus qui en réalité est un vrai virus. (A relire
attentivement car il ne s'agit pas d'un jeu de mots; c'est un
vrai piège!).
Si en revanche vous bootez avec une disquette normale, il ne se passera strictement rien (apparemment), mais si celle-ci n'est pas protégée en écriture elle sera contaminée. En effet le virus s'installera sur le boot block (secteurs 0 et 1 de la piste 0). Avec le Bip-Virus de Fabrice Lienhardt en effet j'ai immédiatement soupçonné qu'il y avait écriture sur la disquette à cause du beep-heep produit par le Bip-Virus inventé par Fabrice. (Pour en savoir plus sur cette façon de combattre les virus lisez mon article Beep-Beep Virus publié dans A-news N‘ 10.
CAN 20, ainsi que la review publié dans A- news N" 9 à la page 30 où vous trouverez aussi les instructions utiles pour vous procurer le Bip-Virus). Maintenant que je vous ai informé de l’existence de ce nouveau danger voilà comment vous protéger et vous défendre.
La première étape évidemment consiste à le reconnaître. Avec l'aide d’un programme tel que ViewBoot ou VirusX cela est très facile car le nom est écrit en clair dans le Block 1 (qui est le deuxième car le premier est le secteur 0). Pour le tuer utilisez la fonction "Install" de ViewBoot.
ViewBoot et VirusX se trouvent, tous les deux, sur la Virus-Disquette que Je distribue (voir bon de commande). Cette même disquette contient aussi un Virus-protector qui s'installe automatiquement dans votre Amiga si vous bootez avec ma Virus-Disquette. Pour être sûr de démarrer avec une machine bien propre bootez donc ma Virus-Disquette dès que vous allumez la machine. Après vous pourrez re-booter avec n'importe quelle disquette et. Jusqu'au moment où vous entendrez sa petit musique et que vous verrez des rayures colorées à l'écran, vous pouvez être tranquilles. Si les signaux
disparaissent, alarme!, quelque chose s’est passée. Dans le doute éteignez votre Amiga, attendez environ 20 30 secondes et re-bootez avec ma Virus-Disquette.
...with CAN vou can...) - page 3 - Je vous rappelle que je suis votre "chasseur de virus"; si vous en découvrez de nouveaux informez-moi; mieux encore envoyez-moi une disquette contaminée afin que Je puisse l'analyser et informer les autres utilisateurs. Aidez- moi à vous atderi P I X A R Ce nom devrait être bien connu par tous les passionnés de graphisme sur ordinateur.
PIXAR, en effet, représente le sommet dans le domaine des images de synthèse et d'animation.
Dans l'esprit de favoriser l’échange de donnés et la transportabilité de programmes graphiques d'une machine à une autre, PIXAR a mis à disposition les spécifications de son interface logiciel RenderMan dont la Version 3.0 a été diffusée il y a quelques mois. L'objectif de cette action consiste à offrir un envirronnement cohérent et uniforme dopt le but final est celui de permettre la création d'images numériques photoréalistes. Cela explique le grand intérêt montré par les fabricants, les maisons "soft” et les développeurs. Le RenderMan Developers Toolkit est déjà disponible pour
plusieurs machines; d’autres versions pour d'autres machines sont en préparation; ce kit. Sous certaines conditions, est accéssible aux développeurs qualifiés certifiés par PIXAR.
Parmi les end-users qui ont adopté ce standard il y a la Walt Disney Company. Ceci représente afirst class endorsement suffisant à témoigner de sa validité.
Si je vous parle de ça c'est que j'aimerais voir cet environnement sur Amiga. Un rêve peut être, mais aussi une possibilité réelle car, d'après ses spécifications techniques que je suis en train d'analyser, je peut vous assurer que son implémentation sur Amiga est faisable.
Wait and see... NeXT tlme. Please!
Cupertino Je suis encore tout étonné par le niveau d'intérêt montré par mes lecteurs au sujet de NeXT.
Il est vrai que the "NeXT Computer System", présenté le 12 octobre par Steve Jobs, a l'air d’être une vraie merveille dont les performances vis-à-vis du prix sont tout à fait exceptionnelles; il est aussi vrai que j'ai déjà dit que NeXT pourrait bien "épouser" l’Amiga (cfr. A-news No. 8. CAN 18, page 8); sur cette union j'espère vous en dire plus la prochaine fois.
Tout de même la qualité et la quantité des questions posées par mes lecteurs, soit par lettre, soit par téléphone , me laissent soupçonner un intérêt qui va au delà de la simple curiosité. (D'ailleurs il faut reconnaître qu'une machine avec 8 Mega, à base d'un 68030 à 25 Mhz et 256 Megaoctets en ligne, à un prix abordable, peut faire "baver" plein de monde...) Je regrette pourtant de ne pas pouvoir donner suite, pour le moment, à aucune de vos questions. Tout ce que j'étais autorisé à écrire a été publié dans Icône N° 15 (paru en kiosque tout juste avant Noël). Pour tous les détails
référez-vous donc à cet article-là.
En revanche, oyez! Oyezl, mes amis les plus fanas et écoutez-moi bien car je ne le répéterai pas: si vous êtes vraiment intéressés par l'ordinateur NeXT; si vous désirez avoir une (faible...) chance de pouvoir vous servir avant tous les autres d'une machine qui travaille à 5 Mips (!!!); si vos intentions sont sérieuses... écrivez-moi en m'indiquant toutes les raisons pour lesquelles vous souhaitez que votre demande puisse être prise en considération.
Les Universités et les laboratoires de recherches devront utiliser leur papier en-tête. Les organismes de l’Etat devront clairement indiquer le secteur d’application envisagé. Les développeurs indépendants ainsi que les maisons de développement devront indiquer, très brièvement, mais très clairement, le(s) projet(s) envisagé(s).
Vous m'avez demandé une chance!? Voilà, vous êtes servis.
The "next" step is up to you... Amigalement Vôtre Chaque fois que je pars en voyage pour des choses qui touchent directement ou indirectement informatique, je pense qu'au moins une fois, j'aimerais bien vous amener avec moi. C’est un rêve difficile à réaliser mais ce n'est pas dit qu'il soit impossible... En effet, même le meilleur des reportages ne peut remplacer une intervention personnelle. L’un de mes plus grand soucis, avant de partir, consiste à me demander ce que je pourrais écrire pour vous dès mon retour. La prochaine fois ma tâche sera encore plus difficile car, si d'un côté
j'espère avoir plein de choses à vous conter, d un autre côté je sais que les pages à ma disposition seront moins que dans le passé. En plus j'ai envie de revenir à mes rubriques préférées telles que "Trucs et Astuces" (ou Amiga Tricks) et Mini-Tips. AMIGAre. Micro-News, etc. Il paraît que je devrai faire des miracles de compactage sans trop perdre en "lisibilité". Après tout, notre Déesse Amiga mérite bien quelque petit miracle... AMIGAlement Vôtre.
- Giorgio Cupertino - Certified Amiga Developer redits: Cette
Newsletter est quasi totalement mise en page sur AMIGA avec
Professional Page et imprimée sur une Apple LaserWriter
PostScript. Une partie des annexes est réalisée avec un Apple
Ile avec FuIlText et imprimés sur une machine à écrire Triumph
à marguerite, avec ruban de polyéthylène, par l'intérmediaire
d’une interface ADLER. L’en-tête est préparé sur AMIGA avec
PrintMasterPIus, imprimé sur matricielle EPSON et photocopié,
pour le master final, avec une Nashua. Dans le processus
n'intervient aucun procédé de collage (couper-coller) manuel.
Le tout avec une très grande aide et beaucoup de patience de la
part de ma femme et de quelques amis.
Je désire remercier tout spécialement le magasin Gloria à Monte-Carlo pour m’avoir toujours mis à disposition sa LaserWriter à n'importe quel moment et sans limite de temps! (Merci Marzio et Patrick!)
(...with CAN vou cari...) - page 4 - CONCOURS TITUS 1er prix: 4 Softs Titus: Fire & Forget - Off Sliore Warrior - Crazy Cars - Galactic Conqueror + 1 abonnement de 6 mois à A-News.
2ç au 5e Prix: 1 Soft Titus: Galactic Conqueror + 1 abonnement de 6 mois à A-News Q 1; Dans Crazy-Cars II, vous êtes au volant: U a) D’une supercinq NRJ 4.0L 6 cylindres à plat p b) D'une 2 CV Biturbo-compressé IHI avec échangeur air air q c) D'une Ferrari F40 d) D'une Skoda 4x4 V12 16 Soupapes ! 2: Parmi ces 4 états, quel est celui que vous ne traversez pas?
| a) Colorado b) Utah c) Arizona d) Brésil q 2l Crazy-Cars s’est vendu à travers le monde à: .. a) 80.000 b) 100.000 c) plus de 140.000 exemplaires N 4: Titus est le premier éditeur Français à avoir créé un jeu sur Amiga en: S a) 1985 b) 1986 c) 1987 BULLETIN REPONSE à renvoyer à:TITUS, CONCOURS A-News, 28 Ter Avenue de Versailles 93220 GAGNY Question N°l: . N°2:...... N°3: . N°4: . NOM: . PRENOM ADRESSE t es tests au burin d’EL YETiprésentent DRAW 2000 d’Aegis.
Draw 2000 est un "Desklop CAD software" c'est à dire un programme de dessin technique. J'ai une tendance naturelle à me méfier de tout ce qui finit par 2000 : Boucherie 2000, Mobilier 2000, Gym 2000 Macoumba 2000 et Isola 2000. C’est généralement révélateur d’une mentalité malsaine et d’une imagination au ras des pâquerettes.
Or donc, méfions-nous de tout ce qui évoque le deuxième millénaire. Un lecteur me fait remarquer que ce chiffre maudit fait sûrement référence au ’miga du même nom. Sûrement pas!, le programme tourne sur TOUS les Amigas avec 512K et 1 drive. Or donc, méfiance.
Attendez un peu! Il émerge de ma mémoire le souvenir d’un des premiers programmes d’AEGIS : DRAW. Cette société est en train de nous faire le coup du remake : nouvelle boite, nouveau look et quelques options en plus. Moi, je teste, hein, bon, je teste, ok.
Afin de poser sans discussion le côté "pro" du programme, monsieur AEGIS a mis du doré sur sa boite et sa doc. Cette dernière est très bien faite, c'est une habitude de la boutique. La boite contient deux versions du programme : une bête pour Amiga normal et une pour machine gonflée au 68020. Ke C pro, ke C pro.
Une fois le programme chargé, on se retrouve devant une page quadrillée en hi- res au format NTSC. Une option qui a pitié pour les yeux de l’utilisateur non flicker-fixé permet de basculer en medium résolution voir en Workbench display (med-res avec un Workbench dessous). Triste bug dans ce dernier type d'affichage : on peut tirer la fenêtre de dessin jusqu'en bas sur un Amiga PAL mais le programme est incapable de la gérer. On peut accéder à une fonction zoom pas très évoluée mais indispensable.
Le programme propose les outils de dessin habituels : freehand, line, curve, box, ellipse, polygon, arc et text. On peut régler la graisse du trait et son type. On dispose de plusieurs trames de remplissage et d'une palette de 16 couleurs.
Outre les habituelles Couper, Copier, Coller, DRAW 2000 dispose de commandes intéressantes. On peut, par exemple, réaliser des copies d’objets par rapport à un axe de rotation (idéal pour faire de très jolis engrenages). Il intègre également des fonctions rounding et smoolhing très belles également.
On bosse sur des layers, c’est à dire des feuilles de travail pouvant facilement échanger des morceaux de dessin entre elles. C’est quand même plus sympa que les calques.
Enfin, la doc est très précise en ce qui concerne la sortie graphique sur plotter, le seul véritable intérêt du programme.
A l’utilisation, il apparait nettement que la fenêtre de travail est un peu petite mais les commandes sont rapides. Le seul GROS défaut est le zoom.
DRAW 2000 vaut un peu beaucoup cher (2000 Frs env.) Mais il marche assez bien et, argument massue en granit, c'est le programme du futur de l’an
2000.
EL YETi est à l'aube de l'horizon 2000 Avant-propos: cet article a GONFLEZ VOTRE BASIC A L’ASSEMBLEUR !
Par Charles Vassallo été écrit pour les adorateurs de K-SEKA.
Les sectateurs d'autres produits devront se livrer ici et là à quelques transcriptions plus ou moins faciles. Exemple : comment récupérer - simplement - le Jichier de code 68000 avec le Metacomco?.
Histoire vécue, u était une fois un programmeur rempli de plus d’idées que de courage, qui n'avait jamais osé s'attaquer au C (avec une majuscule) et qui désespérait que le seul langage qu'il pratiquât, ce langage si facile d’accés, pas cher et à la portée de tous, celui qu'il avait découvert en déballant sa machine, en un mot l’Ami gaBasic, ce langage restât nettement à la traîne derrière scs ambitions.
Calculs lents, interfaçage IFF pénible... la galère. Un soir de défonce déprimée, il rêvait dans quelque page d’A-News qu’on pouvait mettre dos routines en assembleur dans un programme Basic. Le lendemain c’était toujours écrit et dans un sursaut d’héroïsme, il dévorait "Le livre du langage machine'’ et suivait un recyclage accéléré auprès du petit Zeus. Après avoir perdu plusieurs kilos et échappé de peu à un contrôle anti-doping, il reprenait conscience et rouvrait son manuel AmigaBasic pour revérifier qu'on pouvait bien mettre de l’assembleur dans du Basic. Eh oui, c'était bien vrai. Et
puis, comment pouyait-on interconnecter assembleur et Basic ? Entre les lignes du manuel de référence, il saisissait qu’il fallait fourrer le code machine dans le célèbre tableau array%() (page 8-26 dudit manuel). Et pour échanger les variables ? Elémentaire, cher Watson, vous suivez les conventions du langage C (sic - même page 8-26)! Et hop! Retour à la case départ! Tous au C... même les basicards !
(Cette histoire presque vraie aurait pu arriver à l'un des premiers utilisateurs de l'Amiga en France, ceux qui ont dû se débrouiller avec des docs non traduites et qui n'ont jamais reçu de traduction. La page 8-26 précédente se réfère au manuel en anglais. Le manuel français vendu pour les 500 2000 contient quelques précisions supplémentaires, en particulier en ce qui concerne l'inierfaçage avec l'assembleur.
Ses possesseurs vont donc renconlrer quelques redites dans ce qui suit ; qu'ils pensent aux malheureux qui les ont précédés. Et puis, le rabâchage est une grande vertu pédagogique.)
Oyez, braves gens, Vévangile selon Micro- . Vous ne pouvez passer que des arguments de type entier (court ou long).
Si votre routine est dans le tableau array%, ses deux premiers octets bien calés dans array%(0)), vous la lancerez par un CALL à l’adresse de ce premier élément. Et si vous avez quelques arguments à transmettre, ouvrez une parenthèse et déposez-y vos arguments, comme suggéré ci-dessous : argl%=0 : arg2&=0 : arg3&-0 .... (redéfinition des arguments)... routine&=VARPTR(array%(0)) CALLroutine&(argl%,arg2&,arg3&) La première ligne (initialisation des arguments) est une quasi-nécessité. En effet, l'adresse d'un tableau dans la RAM de notre machine est encore moins stable que le cours du dollar en
cruzeiros et à moins d’entretenir des relations privilégiées avec M. Guru, il ne faut définir aucune nouvelle variable entre le transfert de l'adresse de array%(0) dans routinc& et son utilisation par l'instruction CALL.
A noter que vous pouvez aussi transmettre des nombres directement : CALL routine&( 1267,-544,arg3&) Fin de l’évangile selon Microsoft. Allez en paix.
(petite voix étranglée) - Mais comment ma routine va-t-elle récupérer ces arguments...?
(le C..iel) - Dans la pile, voyons.
Comme il se doit, les derniers seront empilés les premiers, et comme d'habitude, les premiers ressortiront les premiers. Comment cela, ce n’est pas clair? Tout d’abord, je ne l'avais pas dit.
Mais vous l’aviez subodoré, les entiers courts sont allongés - avec extension de signe s'il le faut - de manière à n'empiler que des longs. J'empile donc dans l’ordre le dernier argument, l’avant-demier... le premier et bien sûr, l’adresse de retour, celle de l’instruction qui suit le CALL (entier long). Le premier argument commence donc à 4 octets derrière le début de la pile, le 2ème à 8, le 3èmo à 12 et ainsi de suite. 11 faudra donc écrire au début de la routine move.l 4(sp),d0 ; arg 1 movc.l 8(sp),dl ; arg2 move.l 12(sp),d2 ; arg3 On n'utilisera que des "movc.l". Si le 1er argument est un
entier court, le mot de poids fort recueilli dans dO sera nul (ou -1 si l'argument est négatif). Et si on commence la routine par une sauvegarde générale des registres dO-d7 aO-a6, on empile 60 octets supplémentaires et tout recule de 60 : movcm.l dO-d7 aO-a6,-(sp) move.l 64(sp),d0 movc.l 68(sp),dl etc... JE RECAPITULE !
Vous voulez vérifier que 2+3=5. Vous pouvez envoyer 2 et 3 soit comme des nombres, soit comme le contenu de deux variables x et y. Par contre, si vous voulez récupérer le 5 de manière élégante, il faudra le mettre dans une variable Basic z%.
Au bon endroit, c’est à dire que vous placerez ce 5 à l’adresse (VAR1TR) de cette variable. Première version, côté Basic: z%=0 routine&=VARPTR(array%(0)) CALL routine&(2,3,VARPTR(z%)) PRINT "2+3=";z% Côté machine, 2 et 3 seront recueillis comme des entiers longs.Subséquemment : move.l 4(sp),d0 ; = d0=2 add.l 8(sp),d0 ; = dO-2+3 move.l 12(sp),a0 ; adresse de z% movc.w dO,(aO) : transfert (mot) dans rts ; ce sera tout (Si vous voulez vraiment faire tourner cet exemple et ceux qui vont suivre, le code machine à mettre dans le tableau array% est indiqué à la fin de cet article) Deuxième
version, côté Basic : z%=0 initialisation x%=2 : y%-3 routine&=VARPTR(array%(0)) CALL routine&(VARPTR(x%),VAR- PTR(y%).VARPTR(z%)) PRINT x%;” + ";y%;" = ";z% et côté machine : move.l 4(sp),a0 ; adresse de x% movc.l 8(sp).al ; adresse de y% move.w (a0),d0 ; d0=x% (mot court) add.w (al).dO ; addition de y% (court) movc.l 12(sp).a0 ; adresse de .% move.w d0,12(sp) ; et transfert dans z% (court) rts ; bel effort !!
On aura remarqué que cette 2ème version permet aussi de vérifier que 1+1=2 moyennant un effort modique côté Basic (par contre, essayez de voir si 40000+30000 font bien 70000 et ne soyez pas surpris du résultat).
ENCHAINONS...
- Et ensuite, qu’est-cc-que ça sera pour Monsieur ?
- Bien... et les chaînes de caractères ?
- Pour entrer dans la routine, facile ! Le Basic vous donne
l’adresse du premier caractère par SADD(aS), et même la
longueur, par LEN(aS). Voici par exemple 28 A-New s une petite
routine qui trouve combien de fois une lettre figure dans un
mot (très important pour jouer au pendu!) : lettrcS="s" ; par
exemple motS="assemble" ; pourquoi pas ?
N%=0 ; initialisation routine&=VARPTR(array%(0» CALL routine fc(SADD(mot$ ),LEN(motS),SADD(lettreS),VARPTR(n%)) PRINT "Il y a ";n%;" fois ";lettre$ ;" dans ";mot$ Côté machine : move.l 4(sp),a0 ; adresse du 1er caractère à examiner move.l 8(sp),d0 ; dO = nombre de caractères move.l 12(sp),al ; adresse de la lettre movc.b (al),d2 ; d2 (octet faible)=caractère à retrouver moveq 0,dl ; dl va être utilisé pour compter les coïncidences. On l’initialise subq.w l,dO ; préparation de la boucle, à faire dO+1 fois boucle: cmp.b (a0)+,d2 ; comparaison bne finb ; quand les caractères sont les mêmes, add.w
l,dl ; on ajoute 1 au compteur fmb: dbf dO,boucle move.l 16(sp),a0 ; adresse de n% move.w d 1 ,(a0) ; transfert du nombre de coïncidences rts ; et c'est fini
- Bravo. Tout cela est fort intéressant. Mais est-ce qu’une
routine peut aussi transmettre une chaîne de caractères au
Basic?
- Bien... si vous savez d’avance combien de caractères il vous
faut, il suffit d’initialiser une variable chaîne avec le
nombre de caractères requis, et d’envoyer son adresse (SADD) à
la routine. Par exemple, si votre routine fabrique des mots de
10 caractères, vous pourrez écrire mot$ =SPACE$ (10) ;
initialisation à 10 espaces routine&=VARPTR(array%(0)) CALL
routine&(SADD(mot$ )) PRINT mot$ à charge pour votre routine de
mettre les 10 caractères à partir de l'adresse SADD(motS).
- Et si je ne sais pas d'avance combien de caractères j'aurais
besoin ?
- A'e! Aie! Aie! Très embêtant! J’ai bien peur qu’il ne faille
aller PEEK-er (en français dans le texte) votre chaîne octet
par octet.
Vous ne pouvez rien faire d’aussi facile que notre exemple précédent. Il y a bien une instruction VARPTR pour les chaines, mais son emploi est... délicat.
Il y a 5 octets intéressants à l’adresse VARPTR(motS) : les 2 premiers forment un entier court qui est précisément LEN(motS) et les 3 derniers forment un entier long codé sur 24 bits qui est précisément SADD(motS). Tentation : on pourrait tromper le Basic en changeant tous ces octets. Par exemple, le petit programme Basic ci- dessous remplit un tableau toto%0 avec 9 octets et va faire croire à la chaine motS, initialement vide, qu’elle contient 9 caractères qui commencent à l’adresse VARPTR(toto%(0)) : i=0 : a&=0 : aa&=0 : m&=0 (initialisation) FOR i= to 4 : READ toto%(i) : NEXT DATA
21365,29296,29289,29541,8448 motS="" m&=VARPTR(mot$ ) a&=VARPTR(toto%(0)) : aa&=VARPTR(a&) POKEW m&,9 (pour les 9 caractères) FOR i=0 to 2 POKE m& +2+i ,PEEK(aa&+1 +i) NEXT PRINT motS Surprise! (C’est ce qui doit apparaitre à l’exécution). Mais ne triomphez pas trop vite. Tapez maintenant en mode direct : x=0 (vous crééz ainsi une nouvelle variable) PRINT motS ...et vous aurez droit à une nouvelle surprise. Non, ce n’est pas le Guru. Ces petits jeux sont nettement déconseillés par Microsoft.
- Mais c'est dramatique! Que faire?
- Du calme... En général, votre routine va créér cette chaine
dans quelque zone réservée de la mémoire et va mettre un
octet nul au bout Comme c’est vous qui avez écrit la routine
machine, vous devez bien connaitre l’adresse relative de cette
zone par rapport au début de la routine. Vous irez PEEK-er vos
caractères un par un dans cette zone, jusqu’à ce que vous
trouviez un octet nul. Par exemple, votre code machine
ressemblera à début: move.l 4(sp),a0 ; c’est la 1ère
instruction beuffeur: blk.b 60,0 ; c’est la zone réservée (ici
de 60 octcts),en notation K-SEKA Après assemblage, vous notez
l’adresse relative (beuffeur-début). En Basic, cela va donner
routine&=VARPTR(array%(0)) CALL routine&(....) mot$ ="" : n%=0 :
i=0 (initialisations)
adr.mot&=VARPTR(array%(0))+adresse.rclative REM -
(adresse.relative est ici un nombre, pas une variable)
n%=PEEK(adr.mot&) WHILE n% o 0 mot$ =motS+CHRS(n%) i=i+l :
n%=PEEK(adr.mot&+i) WEND Voilà qui ne violera pas le Basic et
qui vous laissera une chaine motS en bon état de marche.
LA CRISE DU RELOGEMENT Un détail qui a son importance : votre code machine devra être "relogeable", c’est à dire qu’il devra fonctionner quelle que soit l’adresse où il est implanté. En pratique, cela veut dire qu’il faudra se servir massivement de l’adressage indirect et de l’adressage relatif au compteur. A proscrire : • move.l toto.dO ;(addressage absolu) et à remplacer par move.l toto(pc),d0 ;(addressage relatif au compteur) Dans un cas aussi simple, l’adressage indirect parait moins intéressant: lea toto(pc),a0 move.l (a0),d0 mais ce sera la seule solution pour transférer quelque chose
dans "toto", parce que move.l dO.toto(pc) ; ????
Est interdit. Pas d'adressage relatif au compteur pour les destinations! On écrira lea toto(pc),a0 move.l d0,(a0) et on n’oubliera pas que cette manoeuvre massacre le contenu de aO. C’est évident ? Bien sûr, mais il y a des évidences sur lesquelles on perd tant de temps en mise au point... LE RELOGE AGE DES STRUCTURES L’Amiga adore les structures. Si vous ouvrez une fenêtre avec des menus de votre cru, vous devrez remplir une (ou des) structure(s) de menu. Lors de la mise au point du programme, vous écrirez par exemple : menul: dc.l menu2
dc. w 0.0,68,0,1
dc. l mtxtl .menu 11,0,0 menu2: dc.lmenu3 mtxtl: dc.b 'Projet’,0
; (texte pour menul) menul 1: dc.l menul2 ... etc... Tous les
noms à droite des symboles dc.w ou dc.l doivent cor
respondre à des étiquettes figurant à un endroit ou un autre
dans la colonne de gauche. Lors de l’assemblage, K-SEKA porte
le code machine dans le débogueur. Toutes les- étiquettes
deviennent des adresses absolues et ce sont ces adresses qui
vont figurer dans les octets réservés par les instructions
dc.l et dc.w. L’entier long figurant à l’adresse de "menul:"
est précisément l'adresse de "menu2:", mais ce ne sera plus
vrai si on déplace tout le code machine dans la mémoire. Cet
entier n’aura pas changé, et ce ne sera pas la nouvelle
adresse de "menu2:". Et Guru viendra.
Il faudra donc commencer par rétablir tous les liens. Le plus simple serait de les rétablir un par un, structure par structure. Avec l'exemple précédent, on écrirait : lea menul(pc),a0 ; liens pour menul lea menu2(pc),al move.l al,(a0) lea mtxtl(pc),al move.l al,14(al) lea menul l(pc),al move.l al,18(al) lea menu2(pc),a0 ; et on recommence pour menu2 etc..... Si les structures ne sont pas trop compliquées, ce sera une solution acceptable. Si vous avez 4 menus, chacun avec 10 sous- menus et chacun avec 8 sous-sous-menus, cela va allonger démesurément le programme. Une meilleure technique sera
d’établir des tables de saut. La première table indiquera les adresses à modifier, par rapport à une adresse de base, ici celle de "menul:".
La deuxième table donnerait les nombres à inscrire (après addition de 1 ’ adresse de menu 1 ) Sautl: dc.w 0,14,18,30....
dc. w 0 ; zéro rajouté pour marquer la fin de la table (on aura
reconnu les offsets du listing précédent) Saut2: dc.w
menu2-menu 1 jntxt 1 -menu 1 menu 11 -menu 1
dc. w menu3-menul..... Ces deux tables s’emploient de la manière
suivante : lea menul(pc),a0 ; adresse de base lea
sautl(pc),al lea saut2(pc),a2 moveq 0,d0 ; nettoyage dO
boucle: moveq 0,dl ; nettoyage dl move. W (al)+,d0 ; si
d0=0, on est arrivé à beq fini ; la fin de la table sautl
move.w (a2)+,dl add.l aO.dl ; adresse à inscrire move.l
dl,0(a0,d0) bra boucle fini: . Le hic va être de
construire ces deux tables. La 2ème paraît assez évidente. Il
suffit de ne rien oublier, et l’assembleur calculera tout
seul les bonnes valeurs. Pour la première, n’essayez pas de
compter les octets! Introduisez plutôt des étiquettes
supplémentaires aux endroits à contrôler et laissez faire K-
SEKA : menul: dc.l menu2
dc. w 0,0,68,0,1 menutl: dc.l mtxtl menus 1 : dc.l menu 11,0,0
menu2: dc.l mcnu3 et la table de saut sera sautl: dc.w
Omenutl-menul.menus 1-menul
dc. w menu2-menul . Ainsi, pas de calcul mental. De la
méticulosité, et un oeil de lynx. Les deux tables doivent
avoir le même nombre d’éléments (plus un zéro pour finr la
1ère). N’oubliez rien. Ne faites pas de faute de frappe. Et
si vous avez oublié un saut quelque part, le Guru vous le
rappellera rapidement Cela dit, on peut obtenir ces tables de
manière automatique et sans migraine, moyennant un peu de
jonglage avec des fichiers intermédiaires.
Si vous êtes intéressé, écrivez à l’éditeur, qui transmettra. (Pas de K-SEKA, s’abstenir) LE CHARGEMENT DU CODE MACHINE Le plus rapide est de constituer un fichier de pur code 68000. Avec K-SEKA, cela se fait très vite au moyen de l’instruction "wi". Au préalable, vous aurez mis une étiquette "début:" au début de votre programme et une étiquette fin:" tout à la fin, après de dernier RTS et le dernier octet de mémoire réservée et vous aurez assemblé. L'instruction "wi" permet d'envoyer tout ce qu'il y a entre deux adresses dans un fichier. On vous demande le nom du fichier, puis les adresses
initiales et finales (ici, "début" et "fin"). En fait, K-SEKA envoie les valeurs de ces deux adresses dans son débogueur, mais si le programme est bien relogeable, cela n’a pas d’importance. C’est tout.
Reste (enfin) à charger ce fichier dans le tableau array%0, dans le programme Basic. On se prend à regretter les temps héroïques de l’Apple II et de l’instruction BLOAD. Mais tout est possible, avec l’Amiga. On va donc fabriquer une routine de chargement : CALLBLoad("routine.bcode",aiTay%(),taille&,succés%) qui va charger le fichier "routine.bcode" dans le tableau array%0- La taille du fichier (lue en CLI par "list") est "taille&". Enfin, "succés%" sera un indicateur de succès. Si on revient avec succés%=0, le chargement aura échoué et il vaudra mieux sortir illico du programme Basic. Le
sous- programme Bload peut s’écrire SUB Bload(fichier$ ,a%(l),n&,OK%) STATIC OK%=0 :’devra être mis à 1 en cas de succès filc0$ =fichierS+CHR$ (0) handle&=xOpen&(SADD(file0$ ,1005) :'ouverture du fichier REM - Si handle&=0. Fichier non trouvé = Exit EF handle& o 0 THEN n 1 &=xRead&(handle&,VARPTR(a%(0)),n&) : ’lecture REM - on a lunl& octets. Si nl& o n& = échec IF nl&=n& THEN OK%=l END IF CALL xClose&(handle&) :’fermeture du fichier 'END SUB Bien entendu, les fonctions xOpen&, xRead& doivent avoir été déclarées (dos.library) et on doit avoir un fichier Dos.bmap sous la main.
RESUMONS 1 - Vous écrivez une-première routine sous K-SEKA, pour mettre au point le code assembleur. Proscrivez l’adressage absolu mais ne vous préoccupez pas encore des structures parce que celles pourront varier avant que votre programme ne marche.
Evidemment, les arguments qui seront transmis par le Basic ne doivent pas être tirés de la pile à ce stade : ce doit être des variables comme les autres. Votre routine doit tourner sous débogueur.
2 - A ce point, vous écrivez les tables de saut (si vous en avez besoin) ainsi que le sous-programme associé. Vérification : vous remplacez les lignes du type "dc.l menu2,..." par ''dc.l 0,..." Si le sous-programme rétablit correctement TOUS les liens, ça doit marcher comme avant sous débogueur. Sinon, cherchez l'oubli (et rebootez. évidemment).
3 - Ecrivez enfin quelques lignes au début pour récupérer les arguments à partir de la pile. Ne mélangez pas pointeurs et variables pointées. Dernier assemblage et création du fichier de code machine.
4 - C’est tout.
Ah! J'oubliais! Dernière formalité : lancer le programme Basic.
Vous pouvez allumer un cierge ou sacrifier à Hermès le dieu de l’esbrouffe, mais les gens bien informés estiment que cela ne changera pas grand chose. Si vous avez l’impression que votre Amiga prend une grande liberté avec ce que vous croyez lui avoir dit de faire (et il arrive que même le Guru parfois n'ait pas le temps d’intervenir), vous rebootez et vous reprenez le début de cet article. Courage!
POST-SCRIPTUM AUTO-PUBLICITAIRE On trouvera un certain nombre d'applications grandeur nature de ce qui précède dans la disquette "Basic+ASM" (domaine public), disponible auprès de G. Cupertino, avec notamment une routine permettant de faire apparaitre n'importe quel type d’image IFF-ILBM dans un programme Basic ou de sauvegarder sous format IFF des images créées en Basic.
POST-POST-SCRIPTUM Si vous voulez faire effectivement tourner les petits exemples de cet article, remplissez les tableaux array%0 (après une déclaration de dimension correcte) avec les DATA ci-dessous ; 2+3=z% : DATA &H202F, 4, &HD0AF, 8, &H206F, 12, &H3080, &H4E75 x%+y%=z% : DATA &H206F, 4. &H226F, 8. &H3010. &HD051, &H206F, 12, &H3080, &H4E75 routine pour le pendu : DATA &H206F, 4, &H202F. 8, &H226F. 12.
&H7200, &H5380, &H1411, &HB418. &H6600. 4, &H5241, &H51C8, &HFFF6. &H206F, 16. &H3081, &H4E75 RATACHEZ VOUS AU CLUB AMIGA LE PLUS DYNAMIQUE EN FRANCE : AMIGA FUN CLUB Nous offrons à nos membres :
1) Une assistance personnalisée pour les problèmes de
programmation, d'utilisation de logiciels...
2) Des contacts assurés : notre annuaire des membres est
structuré en secteurs : graphistes, musiciens, programmeurs,
joueurs...
3) Une sélection des meilleurs titres du domaine public (sons,
animation, graphisme et jeux) : 19 F disquettes 2F 2D et port
compris.
4) Un journal de + de 25 pages toutes les 8 semaines (tests de
périphériques, des utilitaires, des jeux, des dossiers
spéciaux.
5) Des réductions importantes sur les périphériques (imprimantes,
drives, mémoire, genlock...) et sur les disquettes vierges.
6) Une existence légale : Association loi 1901 "Sans but
lucratif".
7) Une cotisation de 70 F seulement pour 6 mois.
A DECOUPER OU A RECOPIER BULLETIN D'ABONNEMENT A L'AMIGA FUN CLUB NOM .....PRENOM. ADRESSE .. A RENVOYER AVEC UN CHEQUE DE 70 F A AMIGA FUN CLUB - SERVICE ABONNEMENT - RUE DU COTEAU - ERREVET - 70400 HERICOURT.
"Si nous vous envoyons ce listing c'est d’abord parce que vous semblez vous intéresser aux virus (A-News n'9) et aussi par souci d'information. En effet dans la CAN 17, A-News n’7 je lis : "le BYTE WARRIOR est un VIRUS trèsméchant car il génère de faux read write errors qui disparaissent seulement quand vous déprotégez votre disquette".
"Ceci est complètement faux, car le listing désassemblé plus bas ne révèle rien de ce genre. TOUT AU CONTRAIRE, LE BYTE WARRIOR EST UN DETECTEUR DE VIRUS, et oui si un virus (comme le SCA) tente de s'installer dans les vecteurs ColdCapture et CoolCapture, le Byte War- rior le détruira et fera clignoter 8 fois la power Jed puis émettra un son (à condition bien sûr que le Byte Warrior soit en mémoire).
- 612(A6) déclara au «ystôme pour pouvoir 2252*2 5° nova l
D0.554(A6) Burvrvro au RESET ”* 7r0€« - ..... "Mais, car il y a
un mais, il est vrai que l'on peut considérer le Byte Warrior
comme un virus car il se propage de disquette en disquette ce
qui a pour effet néfaste de détruire le boot.
Stéphane BUNEL & Stéphane-Eymerlc BREDTHAUER
P. S. Merci à Llittle Zeus pour son cours d'assembleur. "
07(800:4441 dc.w 54441 .'DO 071302:5300 subq b «1,00 •** ¦
07t904:6411 becs S071817 07t906:6dcc bit» 50717(4 071308:0005
bset D4.(A5) 07t80a;a359 litiea Sa858 Checksum ¦du EXDOT
Pointeur sur to :ROOT BLOCK 07(80c48o7 movem I
A6-A0r07-D0,-(A7) .OéOul déprogrammé o7(sio6ioo osri so7(840
iBnKfmnËrt eeus roullno 071814 4«d movom.l («.TV A0-AC D7-OO
071818 481a », 2C(PO)i-571834)711 07tB1c4eae|sr -96(A6) p i Do
Ici exécution do la roulino 6*c 5071830 FhdReeidont avam 4»
rendra 07(3262040 rrov*.| OO.AO la main 0713282068 rrovo l
22(A0),A0 O7f02c:7OOO moveq «500,00 071826:4® 75 rts
071830:7011 moveq «Stf.DO 071832:4*75 rts 071834.5461 bcc.s
5071835 071836:732® dc.w S732e 071838:6c69bç«9 S0718a3
"Dos.lferar ' 07f83a.«272 bhl.a SO?1Sa© 07183c:6172 bv.»
$ 071800 07(839:7000 dc.w 57900 071840207c movo.l «$ 0007r800,AO
:Débui Ou programme execute au BOOTAGE preç-ammo sc relogo à
l'adrosse pointé© par AO L ¦avuii 07(84«20dû move.l (A1U.fi
07(850 51 c8 dbl D0.S0716 07(654207c move.l «S00C7la66A0
iïïSiÜSSP m ,v*'1 450007(800.*1 Décodage dun message écrtl
071866:0001 eoci.D «511.01 ou exclus» S5SI*-'S'Î 10,0 ,3-D1
loUIOd bina™ 07186c:12c1 mow b D1 (A1U 07186e:51c8 dbl
D0.S07I864 07l872:4aae tstl 42IA6) 0718766600 bne.l S07t&_
____________ ?2S(*ï5a“ "11 *6|A6i :Tee1 de CoolCepture S",J
-Ü3!®83 :9i **** * 0 incftemsni 071882.4*80 jsr 50718*8 :Saut
a un® scus routn® qui 0718882C79 mov®,l 07188®2d7c move I
S0007»4c.550 A6 IC I» programme 9* Test de CdUCapruie :si
dHlérentde 0 branertomont . Ne.»,i 17V.JJ4 07180e:2d7c movo.l
$ 0007 07f8a6:4©75 ris 07fôafl:42ae dr.l 42(A6) Annule tes
07T6ac.42a® clr.i 46(A6) ;véct®ur8 RESET ,-454 (AS)
07(8bC:303c movo w 50017,00 07(864:41 oo loa 34(A6),AO
07f8b8:424l clr.w 01 calcul® du LowChecfcSum C7T06d.a258 acW w
(A0J+.D1 07-BDC 51 C« t)T DO.507185a 0718C0 4441 nog w 01
0718c2:5341 subqw 1,01 0718c4:3081 move.w D1,(A0) 0718C6223C
move.w «50008 D1 07l8ca:13fc movob $ 02,$ bte001 :303£ mov’ow
«** 00.00 Clignotement do la power ted 0718d6:51caobf
00,5071806 (8 (ois) 07l8da;13te movo b «500,5010001
07I6«2:333C move.w «S3DOO.DO 07l8e6:51c8 dbl D0.50718©6
07(8ea:51c0 dbf D1,$ 07(8ca mowa' *5cço7ia62.jono » Adresse
début damée son 07 :33“ move.w «0O32.Sdl10d4 NorrBre de mots
071900:331c movow «003(,SdrtOd8 pénod* 071908 331c movow
U80O8.SdH0«6 (Exécution du son 07K 10:353c move.w «SO20O.DO
071914:4*89 jsr $ 07(a52 07(91 a:X)3c move.w «S0300.DO
production du son 2£J91©:4®b9 jsr S07fa52 aw*c adel do
modulation 071924:333c move.w «50400.CO 071928:4ob0 jer
5071a52 07192o:303c move.w «50280,DO 07(932 4®09 V $ 07(a52
07(938 303C move.w «50200 DO 07193c 4eb9 jsr $ 07fa52 07H42
331c move.w «60008,90(1096 :E«1incllon du son 07194a 4e75 rts
Heloui 07194C0007 0(1 b «(954.07 071960 0000 od.b «00,DO
07(954 4a(c dc.w J4a(c 07(956 0007 01I.D «1954.D7 BC» assOCée
07(95a 0007 0(1.0 *5(000.D7 avec le vecleur 550(oree) 07195e
0121 Bia 00.(41) 071060 0011 dc.w SOOB 07(962 0000 oH.b
*600.00 071966 OOCO 0(1.0 *500,00 07196a 0007 ori.D «IB54.D7
SI » programme arrive Ici. Cesl qu'un appel ooio a aie
oemanoé.
O'ü*«?;ao|sll *J(A6) :to» de CokJCapluro 07(972 6600 bnel SO7(07e ni dl((4rent de 0 saut 07«764aeo tell 46 A6j aesi de CoolCapiuie 07(97a:6700 beq.l 607(984 :sl Ooal 8 0 saut 07l97e:4e09 |*r S07I8a8 CmBi 6 »5M.M *1) (Commande éenturo ?
507(998 :si oui alors branchement 23SSî: cmpl b **“¦” *' (commande lecture ?
- 6000 ter.» ! 807ra4c si non aor* brancbemenl 07t99S.0ca9 cmpl.l
«S00000200.36IAI) :uns»c1eur?
072a0:6700 oeo I S07(9b0 :si oui on bmnede cn 1 *500000400,36|A1) :dev« sedeun, ?
07(0a:660) bnel S071a4c al non on branche si pisle eu DOOI 071904.6600 One I 507144c :sl non Oiantfiemom 32908(4aa9 1811 40(A1 ) lest pointeur données 0719bc6700 beql $ 07(a4c ai 0 branchement CTIDcO 33o9 move.w 28(A1 ).S0717ec 07(6c823e9 move.l 40(Al).60717e4 rnov9j «‘l*' .SC7l7e8 sauveoardedosdonniee 92508 23e» movo 36(A1).S07l7e0 du demandeur du OQO 07(0o0 23e0 move l 92(A1|.S0717I0 071908:2069 move.l 24(A!).A0 07T9ec:13e8 move.O 65(A0).S«lJ100 770? Help 777?
07104.0839 Mal *3.SO(oOOI Meqceac protégée ?
07t«c 6700 beq.l 5071a4c :el oui brafichamenl O7iaoo:237c move.l *50007Boo.40(A 1 ) (Nouveau poirueurdo _ données (il sa roccoio) 0Ja06:337c move w *SC003.!8(A1) Commande écdlure 2Ï1?? 1 *500000400.361A1 ) 2 sacleurs * écrire Sï" ÎÏS move.l «00000000,44(A1) pSle du BOOT 07(ate:4eb9 )v SicMcK .00(0 07la24.3378 move.w S07I7ec.28(A1) on redonne la commande :on rapblnle sur los données :©n r*donn© l'of(»©1 :*• nombt® doct»o a transf®- irtdmbre d'octets transférés 07la2c2379 move.l S07l7e4 40 »1) f'T-.'t OOTO ..... I *nsm „ . . .. .( 071 a34:2379 move.l S07f7e8,44(Al 071a3c2370 move.l
507(7e0.36(Al) rer 07la44:2379 move.l S07I7I0.32(A1| 07ia«c:4el9 imp S(c06dc DOIO 07fa52 33c0 mov«.w D0.5dff006 movB W WaOOO.DO sous-routire qui donna un î1 WTtaSc ofltn do modulation au son 071a60:4®75 rts 07(882:7171 de w 57171 071a64 8080 or.l DO,DO 84W4.D6LJ.D6 :DEBUTDU MESSAGE 07fa6a 64fo bcc s 5071*8* 07ia6c:dcxJ4 adda.w (A4).A6 07la6o 5cd4 sqo (A4) 071a70:o45c ror.w «2.D4 07fa72:846c or.w -278(A4).D2 07(a78.34te dc.w 534(8 07ia78:5cbc de w $ 5cbc 07fa7a:d4to dc.w Sd41o 071a7c 94b4 *ub ! -68(A4.A4 W)(D2 07(a80:Sc34 addq.b «6,-10(A4,A7.L) BYTE WARRIOR DESASSEMBLE 07(a84:345c move.w
(A4 »,A2 07(a86:d4(e dc.w 5d4te 07(388:4514 loa 108 A4.D6.L),A2 07fa8c:6484 cmpl D4.D2 07(a8« 6cf6 bge.» S07fa86 07(a00:16l6 linef $ 1616 07(*92:fe7d làief S(«7d 07(a94:9cd4 suoa w (A4)A6 07(a96:1464 lin«f 51464 07la98:d49e add I (A6)«,D2 07(a0aio7c Nnel $ 1o7c 07(a9c:9cd4 suba.w (A4) 6 07(a9e (464 linei 51464 07faa0:d49® add I (A6W.D2 07faa2:te7c linof Stc7c 07faa4:0cd4 suba.w (A4)A6 07(aa6:(4$ 4 linef 5(464 07faa8.d4te dc.w 5d4f® 07taaa:dc84 add.l D4.D6 07faac:8cc6 divu D6.D6 07faao:5cte cfc.w ÎScfo 07(ab0:b43c emp | A4.D2 071ab2:845c t«c.$ 507(610 07fab4:146c lin«l S(49c 07(ab6 Ode de w Socfo
07fab8:5ct c dc.w $ 5 toc 07fa6s:6464 emp w *(A4),D2 071abc;fedc lir©1 5tedc 07fat e:t 464 empw -(A4).D2 07fac0 a49« linea Sa49e 07fae21eo4 linof $ 1©®4 07fac4:842c or.b -331(A4),D2 07fac8.(e44 lioef 5(©44 07facal48c linof $ (48c 07racc5cfé dc.w 55de 07faco:5c84 addq I *6.04 07fad0:fo5o linof $ (o5c 07fad2:6d4 bge.s 507(ac8 07fad4; cd4 movem.l (A4)A7 A4-A2’D7-D4 D2-D1 07fad8:f®65 linof Sfo65 07fada 7c6c moveq «56c, D€ 07fadc:d4(4 addaw -2 A4 5.L),A2 07(aeO:5cbc dc.w S5cbc O7lae2.d4'0 dc.w 5d4ro 07ia®4:®c84 asr.i «6.D4 071a®6 845c or w (A4J+.02 071a©8:océc ror.l «6.D4 071aea:84o4 divu - A4).D2
07t*oc:a4le linea 5a4(® 07ta®«:l48c linet Sf48c 07ta(0 defe dc.w Sddo 07(af25cbc dc.w Ssctoc 07(o(4 d4fe dc.w 5d41e 07(af6 4484 n®g.l D4 0 (al86cde 00© s S07fad6 07(ala 161e fciel 5161e 07fa1c 100 lineî SKOO 071a1e0000 orl.b 500. DO 07to02.0000 Ofl.D «500,00 071006:0000 0(1 D «SOO.DO 07to0a 0300 ori b «SOO.DO 07bOe:ODOO ori.b *500, DO 07t 12:0000 ori.b «SOO.DO 07(016 0000 orlO «5O0.D0 07101a 0000 on 0 «SOO.DO 071b 1e OOCO od b «$ 00.00 071b22 0000 orl.b «SOO.DO 07(8260000 orl.b «SOO.DO 07lb2a 0000 Ofl.O «SOO.DO 07D20 (XXO 00.0 «SOO.DO 071032 0000 Ofib «SOO.DO 07lb360000orib «SOO.DO 07(b3a OOCO
orl.b 500.00 07(63*0000 od.b «SOO.DO 07(t 42 0000 Ofl.b «SOO.DO 07fb46 0000 Ori b «SOO.DO 07(64* 0000 orl b «SOO.DO 07(b4o,0000 ori.b 500.00 07fb52:0000 ori.b 500,00 07(856:0000 Ofl.D 500.00 07(b5a.oooo od.b «sooco 07(85©0003 ori b «SOO.CO 07(8620000 ori.b $ 00.D0 071866:0000 ori.b 500,00 07186a 0000 orl.b «SOO.DO 07I86®:0000 Od.b «SOO.DO 07(b72 0000 ori b «SOO.DO 071876:0000 ori.b «SOO.DO Vocl maintenant le message décodé- 07fc00: 5660 7275 7320 6465 7465 6374 6172 2062 V kue detector b 07fc10: 7920 7469 6520 6069 6768 7479 2042 7074 y th® miahTY Byt 071C20: 6520 5761 7272 6Ô61 7221 2121
2050 6c«$ o Warriorlll Plo 07lc30: 6173 6S2o 3070 6c65 8178 $ 52c 2070 6c65 ado, pleaae. Pie 07IC40. 6173 6520 64616«27 7420 696e 7374 616c ase oonl Instal 07IC50: 6c20 7468 6073 2C64 6973 6b2c 2063 6(7a I thë dit*, coz 07IC60: 2049 2077 616* 7420 74612074 7261 7665 I wani 10 trave 07IC70: 6C21 2053 7072 6561 6420 7468 6520 6261 II Spread ttie bo 07fc8O: 6174 626c 6163 6020 616e 6420 74G8 6520 otbloc* and the 07fcé0: 7761 7264 2120 0000 0000 0000 0000 0003 WofOI ... 07icao: oooo oa» oooo oooo oooo oooo cooo cooo CLI poMir AMIGADEBUTANT: par P.CONCONI Au SECOURS!
Ce mois, je ne vais pas vous apprendre grand chose, mais je vais vous poser des questions. Pourquoi cela : pour la simple et bonne raison que des utilisateurs m'ont posé ces questions et je n’ai pas pu leur répondre positivement. Alors si vous avez les réponses qui me manquent, écrivez moi, je passerai vos réponses dans cette rubrique.
* Est-ce qu’il existe un utilitaire CLI du style "INPUT" avec
"IF" et "THEN" comme en basic pour l’utilisation chaînes de
caractères ?
* Est-il possible d’afficher un dessin dans une fenêtre CLI ?
* Y-a-t’il un utilitaire de scrolling doux pour les fenêtres CLI
?
* Y-a-t’il possibilité d’ouvrir une fenêtre CLI sur un autre
écran que celui du WorkBench ?
Voilà, ces questions demandent une réponse, alors vite: à vos traitements de textes et écrivez moi.
FORMAT Il existe depuis la version 1.3 une nouvelle option, le formatage en 5 secondes. Vous saisissez tous l’utilité de cette option, non... tant pis pour vous. QUICK permet comme écrit plus haut, le formatage rapide d’une disquette, la formulation s'écrit comme suit : FORMAT DRIVE DFO: NAME Vide QUICK Et viva AMIGA... Je vous rappelle que pour connaître les options d'une commande CLI, il suffit de tapper la commande suivie d’un point d’interrogation.
FORMAT ? Nous donne: Usage: format DRIVE disk NAME name [NOICONS ] (QUICK ]ect... Chaque commande est ainsi décortiquée et permet si vous avez un trou de mémoire ou une saine curiosité de faire des découvertes intéressantes.
Pour m’écrire: A-News 36 Lusema 1203 Genève SUTSSF.
Patrick BANS LA SEMEt Vm ûmes mmMMmm smt c Un clavier français sur les programmes de la série DELUXE Tous les programmes de la série Deluxe, Dpaint, Deluxe Vidéo, Deluxe Print ext... ont en commun un clavier Américain ( USA 0 ). Pour nous rendre la vie plus facile, je vous propose d’y mettre un clavier Français.
1. Procurez vous un éditeur ASCII HEXA. Par exemple: Workshop 1.1
2. Ayez à portée de main une table des caractères ASCII standard
et une autre des caractères non-standard.
Dans votre manuel Basic aux pages A-l à A-3 ou le livre "Clefs pour Amiga" édité chez PSI page 371.
3. Chargez votre éditeur.
4. Activez la commande SEARCH pour trouver le mot QWERTY, puis
faites lire la disquette à votre éditeur pour trouver la carte
du clavier.
5. Quand le mot est trouvé, positionnez-vous sur le bloc
contenant le mot QWERTY.
6. Maintenant, où se trouve le curseur, il y a les qua- tres
premiers caractères de QWERTY, et dans les lignes Hexa leurs
valeurs Hexa. Revenez en arrière pour trouver le signe ~. (
Touche clavier au dessous de la touche ESC )
7. Activez les commandes pour pouvoir modifier les valeurs ASCII
ou Hexadécimales. L’un pour les caractères ASCII que vous
pouvez modifier dans les textes. L’autre pour les caractères
non-standard que vous modifiez en Hexa. Par exemple, le "é" en
Hexa a le code 8E mais en ASCII, cela donne un "h". Ne vous
affolez donc pas et continuez sans autre.
Vez vos modifications. N’oubliez pas de laisser votre disquette WRITE ENABLE.
9. Est-il besoin de vous le dire, essayez votre clavier.
10. Si tout fonctionne comme prévu, BRAVO: mais si vous avez des
problèmes et que malgrés de longues et infructueuses
recherches vous ne réussissez pas. écrivez-moi à l’adresse
suivante: Bélaz Philippe Av. De Grandson 70C 1400 Yvcrdon
SUISSE Ce truc a une petite histoire, Philippe m'a écrit pour
me demander certaines choses sur le CLI, et a aussi cherché à
me tirer les vers du nez pour obtenir un clavier Français sur
Dpaint. J’ai pu lui donner pas mal de renseignements, mais
pas celui-ci ( Nous journalistes ne prétendont pas avoir la
science infuse ). Puis il m'a écrit à nouveau, et m'a dit:
"J'ai trouvé, c'est tout bête..." Sur ce, je l'incite à ni
envoyer le truc pour vous en faire profiter, et je le pousse
aussi à l'envoyer à Cupertino. Ce à quoi je n'avais pas
pensé, c'est que Dpaint n'est pas PDS et que ce programme
même modifié n'est pas distribuable. Donc Cupertino ne pourra
sûrement pas en faire grand chose. Par contre la modification
sous forme d'article elle, est AP (Article Publiable). Si
comme Philippe, vous avez dans vos tiroirs des trucs comme
celui-ci qui pourraient rendre la vie de l'utilisateur
Français moyen de l'Amiga plus facile, n'hésitez pas,
écrivez-nous pour nous faire part de vos trucs. -Patrick A
VANT-PREMIERE-A VANT-PREMIERE La dernière réalisation de
FIREBIRD. Le graphisme , l’animation est correcte. Vous
évoluez dans l’espace rendu en 3-D.Jeu stratégique, à
voir...,INTERET:15 20 Preview testée du nouveau soft
d’OCEAN.Déjà sans le son c’est décevant.L'animation est très
mauvaise pour un jeu de karaté.Affaire à suivre. INTERET:
08 20 DOMARK persiste. 3ème volet de la Saga. Enfin des bobs.
Décevante adaptation de l’aracade. CAPCOM nous livre ici Même
si ce n’est pas du vectoriel c’est toujours aussi un jeu sans
intérêt majeur si ce n’est de massacrer votre pourri,
lassant. Bref, à éviter....INTERET: 09 20 adversaire à la
hache... INTERET: 09 20 ARNAUD . D (BABA-News) A
VANT-PREMIERE-A VANT-PREMIERE Merci INFOGRAMES. La musique et
le graphisme sont impressionants. L’aventure est haletante.
Je vous promets la solution le mois prochain...INTERET:! 7 20
m M* Sii FTL nous propose une version identique à celle du
ST. Superbe finition pour un jeu de rôle moyea C’est dommage.
Solution prochainement...INTERET: 15 20 Ed : Voir aussi
l'essai de Cidric, p36 DUNGEONMASTER BB DISCOVERY SOFTWARE
fait fort. Un combat d'épées sanglant. Superbes graphismes,
les sprites sont ENORMES. Génial, achetez-le vite.. JNTERET:
17 20 SILM ARILS en est l’éditeur. Le principe du jeu sera
similaire au Barbarian de Psygnosis. Ce sera en 64 couleurs
et il y aura plus d'une centaine de tableaux.
Arnaud . D (BABA-News) ant reçu ma convocation pour mrticiper au Madshow (une !mission de télévision sur TV 13) :e matin même, f attendais impatiement le début du jeu.
A la minute près, Lcya (la speakerine) annonça enfin la présentation et le début du Madshow. Miguelito (ça vous rappèle rien ?), l’animateur-nain du jeu, nous rappelle brièvement les règles du Madshow:" Le téléspectateur-joueur doit choisir l'épreuve qu’il désire faire parmi les 4 proposées au cas où il perdrait son pari.
Trente-six éléments sont déposés dans la Mad-roulelte et le joueur doit parier sur 1 élément d’une famille. Si celui-ci sort de la Mad-roulelte, le joueur gagne des points et il doit refaire un autre pari. Si ce n’est pas l’élément choisi qui sort, le joueur doit accomplir l'épreuve choisie au début. Quand un joueur n'a plus de point de vie, il se retrouve désintégré (à la grande joie des téléspectateurs) Heureusement pour moi. Aujourd’hui ce n'est que 1‘entrainement. Immédiatement, je me trouve téléporté dans la 1ère épreuve: le "Mad-space ".
Vêtu d’une combinaison spatiale et armé d'une épée laser, je dois combattre un autre joueur sur une plate-forme. Pas facile de rester en équilibre, mais après une esquive, suivie d’un saut périlleux avant. Je me retourne et tranche d’un seul coup son tuyau d’oxygène. L’effet est immédiat: je vois mon adversaire exploser.
De retour sur le plateau de télévision.
• Y en a Certains de ces spectateurs me tendent des lames. J’en
prends une et la balanèc aussitôt suivi d’une torpille.
L'autre valeur n'a pas le temps d’esquiver, et c’est là fin.
Miguelito n’est pas content de nie voir réussir toutes les épreuves, et ce n'est pas sans arrière pensée et un sourire sadique qu’il m'envoie dans la 4ème épreuve: le "Mad-virus*.
Sur un tapis roulant dirigé par une main décharnée, je dois détruire le cerveau qui la commande. Pas évident à faire, car la main dirige le sens du tapis d’une façon qui n’a rien d'aléatoire.
Malheureusement, exténué par les épreuves précédentes, je dois céder à celle-ci.
Demain ce sera le concours, et j'ai plutôt intérêt à m'entrainer si je ne veux pas finir désintégré... SILMARILS ont réussi ici un tour de force en nous délivrant un jeu de qualité (graphismes + scénario original) où l’humour glauque que je qualifierai de "Gotlibicnne" plane tout le long du jeu.
Laissez-vous tenter... Thierry SOLUTION EMMANUELLE Tout d’abord allez sur la plage de Rio, parlez sur le bateau de gauche, dites au capitaine que vous cherchez l'aventure, il vous donnera une fiole, puis allez au casino donner un cigare à l’homme à la table de jeu, il vous amènera dans les bas quartiers et là vous fera l'échange.
Il vous donnera la première statuette. Partez ensuite à Iguacu, aux chute, plongez à partir de la troisième chute à gauche. Là vous aurez la deuxième statuette. Si vous voulez de l'argent sans problème donnez un verre à la vieille au casino, elle vous donnera le numéro sortant. Si vous voulez participer à la fête du gouverneur, allez à Manaus. Dirigez-vous vers l’ascenceur et dites:-"savez vous lire entre les étages?", et là vous pourrez participer à la petite fête du gouverneur.
Si vous voulez avoir d'autres renseignements, contactez-moi sur 36-15 deep bal Workblnch. Si vous avez d'autres astuces ou solutions, contactez-moi.
Dungeon Brother (BABA-News) SOLUTION S EX VIXENS Nous tenons à remercier Mr Castan Patrick pour cette solution qu'il nous a envoyé II y a quelaues temps. Les cllcks sont à faire dans la fenêtre du bas pour faire avancer le texte.
2 Clicks, Down, Cliquez sur la manette rouge de gauche sur le tableau de bord, 2 Clicks, Up, 3 South, Cliquez sur le bouton rouge au milieu à droite, South, East, Up, Click, Get card, (visa) sur trait noir avec point jaune, 2 Norjh, Click, Cliquez sur le point jaune à droite sur le comptoir, Click, Get card, (visai sur le robot, West, Click, Get card, (visa) sur le rectangle en pointillé au milieu, Click, East, Click, Get coin, (coin) sur trait vertical noir de la machine, Click, West, Cliquez sur le bouton gris du computer, Click, Speak Lila, 2 Clicks, Lay down, Click, Make love, 2 Clicks,
Ask, 5 Clicks, West, 2 South, Up, 2 North, Down, Click sur manette rouge du tableau de bord, 2 Clicks, Up, 3 South, Bouton rouge à droite, South, Cliquer sur Air-Lock, 2 Clicks, South, 2 Clicks, Get capsule, (cp) sur le commander, 4 Clicks, 3 South. Bouton rouge à droite, South, Click sur Air-Lock, 2 Clicks, West, Click, West, Click, Eat, Click, 2 East, 2 clicks, 5 North, Down, Click sur manette rouge de gauche sur tableau de bord, 3 Clicks, Up, 3 South, Bouton rouge à droite, South, Insert Disk 2, 2 north, 2 Clicks, Undress, 5 Clicks, Lay down, Click, Make love, 3 Clicks, Ask, 3 Clicks,
East, Click sur On off et sur le gros bouton rouge, 2 West, North, 6 Clicks, Lay down, Click, Make love. 3 Clicks, Ask, 4 Clicks. East, Get on Skv bikes, Up, Down, Manette rouge a ?auche sur le tableau de bord, 4 licks, Et END.
Gilles G. (Article) Patrick C. (solution) (BABA-News).
36 A-News BUMGEON S O F T MOIS DRAGON’S LAIR On n’y croyait plus, certains parlaient même de légende, argumentant que ce n’était pas possible, que jamais un micro familial ne pourrait faire la même chose qu'une console de café, et pourtant dès le mois de novembre à Philadephie une pré-version était présentée par ReadySoft devant les petits yeux ébahis d’Ed: (voir ANEWS n" 9). Mais cette fois ça y est, il débarque en force sur nos écrans qui n’en croient pas leurs pixels émerveillés. Qui, qui?? Me demandez vous. Mais DIRK l’ambitieux, le héros de Dragon’s Lair, bien sûr.
La première épreuve consiste à abandonner 490F pour entrer en possession du logiciel et là ça fait mal au porte-monnaie.
Cela peut paraître cher, mais est justifié, d'une part par le nombre de disquettes (6 disques et une doc en français) et surtout par la qualité du programme. Le délire commence des les premières images: le personnage se déplace sans saccade avec une démarche inimitable par le commun des mortels - on croirait du dessin animé.
Bien entendu le son digital contribue à créer une ambiance avec des bruitages fort sympathiques qui ont été réalisés avec le digitaliseur sonore Perfect Sound. Toujours du point de vue réalisation le programme rcconnait l'environnement PAL ou NTSC et nous européens aurons droit à un écran en full overscan décalé de 56 lignes vers le bas. Le choix est criticablc mais 56 lignes noires en haut ou en bas, cela importe peu (dans la démo elles étaient en bas).
Poursuivons ensemble l'exploration et nous découvrons la touche H qui permet de passer en haute résolution. Bien sur l'écran est réduit de moitié en hauteur et largeur mais les graphismes sont alors d’une finesse... par contre bonjour les scintillements et en plus on n’a plus le son. Bon c’est joli, ü fallait le faire mais pour jouer c cst impraticable, à moins d'avoir un flicker fixer et un moniteur haute résolution 11 est aussi possible de couper le son avec la touche A mais personnellement je trouve plus simple d’agir directement sur le bouton du volume de mon moniteur. La touche L active
et désactive le filtre passe- bas ce qui améliore la qualité du son sur certains Migas.
Du coté programmation ils ont fait très fort, les p'tis gars de ReadySoft, car Dra- gon's Lair n’utilise pas la ROM de l'Amiga (exee, intuition ...) il va même jusqu'à récupérer la mémoire Kickstart du 1000, ce qui permet au logiciel de tourner sur un 1000 avec 512 k alors qu'il faut 1 mega sur 500 ou 2000 (si vous avez un 1000 faites le test : chargez le kickstart, puis Dragon's Lair, faites reset et que voyez vous? La main tenant le Kickstart, preuve que celui-ci a été "éjecté'' de la mémoire par le soft). De plus les disquettes ont un formatage spécial, ce qui risque de décourager plus
d'un pirate. Si vous avez un disque dur Comspcc le programme s'installera tout seul et se reprolègera sur le disque dur (très fort non?). Mais même sans disque dur le programme charge raisonnablement vite.
Bon et si on jouait un peu. Le principe est simple puisqu’il s'agit d'aller délivrer la belle princesse Daphné qui est emprisonnée par un méchant dragon, mais les embûches ne manquent pas : tout d’abord le pont levis dont le bois est vermoulu. Dirk tombe dans le fossé mais (ouf!!) Il réussi à se rattraper lorsque arrive une espèce de pieuvre rosée dont l'aspect ne laisse pas douter de ses intentions.
Allez je vous aide, quand la pieuvre recule clic et Dick sort son épée et dès qu'il a fini son moulinet, hop, un petit coup vers l'avant et il remonte sur le pont levis. Ce jeux est, comme vous avez pu le constater, à déconseiller aux fanas de shoot 'em up et autres excités du “bâton de jeux'' car il nécessite d'accomplir des actions bien précises au bon moment.
Sinon Dirk meurt éioufTé par les 3 tentacules du monstre.
Bon je n’en dis pas davantage pour ne pas gâcher votre soif de découverte et d’aventure (je ne suis pas de cette race d’infâmes traitres qui vous racontent la fin du film). Juste un petit truc si vous n'y arrivez pas - jouez au clavier c'est un peu plus facile. Un autre des intérêts de ce jeu efet la surprise car on peut tomber aléatoirement dans des pièces différentes d'une partie à l'autre: par exemple, au début de la troisième disquette, de temps en temps vous devrez combattre une énorme bestiole qui tentera de vous gober. Je lui sou- Haite une bonne indigestion Mon seul regret est qu'
il faille tout recommencer depuis le début dès que l'on perd. Mon seul soulagement est qu'il n'y ail pas de monnayeur intégré sur l'Amiga.
Ma joie est grande quand je pense que les Stistes attendront encore longtemps avant d'avoir un soft comme ça.
Une page de l'histoire du jeu d’aventure vient d'être tournée avec Dragon's Lair et nous pouvons espérer que, dans un futur appartenant presque au présent, de jeunes gens sauront reprendre le flambeau flamboyant et lumineux des grandes valeurs qui font que, passez moi 'expression, les princesses sont toujours "en haut du donjon” Romeo RAPIDO n'est pas coincé dans tes rapides.
EL YETi fait peur aux monstres.
A-News 37 Sans ambages, entrons directement dans le vif du sujet car il y a beaucoup à dire et peu de place pour ce faire. Le but du jeu tout d’abord: détruire le magicien noir qui se terre au treizième niveau d'un labyrinthe. Pour cela, vous pouvez choisir au début quatre personnages parmi vingt-cinq. Le choix doit être tout de même réfléchi afin de ne pas avoir une partie trop déséquilibrée.
En gros, on pouf partager les personnages en deux castes: combattants et magiciens (encore que la différence entre ces deux classes s’estompe au cours du jeu). Vous vous dirigez alors vers le premier niveau, non sans avoir fait provision de vivres et d'eau, sans quoi vos personnages ne feraient pas deux niveaux sans mourir! Car ne croyez pas que cette petite balade sera une partie de plaisir. Outre les problèmes bassement matériels que je viens d’évoquer, vous devrez faire face à de nombreux monstres (certains comestibles!) Qui ne sont certes pas là pour vous indiquer votre chemin. Des.
Obstacles s'amoncelleront sur votre chemin afin de vous empêcher de progresser, allant au simple problème de débrouillardise (casser une porte récalcitrante avec une hache, par exemple) à l'énigme pure et dure sans laquelle la poursuite de la route est impossible. Les amateurs de Bard’s Taie et nostalgiques de Sorcellerie apprécieront. Enfin, c'est probablement à l'état de loques que vos personnages arriveront en face du magicien noir, qui ne fera d'ailleurs qu'une bouchée d'eux (je ne dis pas ça pour vous décourager...). Voilà pour le jeu. Mon opinion maintenant (sisi, il faut l'écoutcr).
Le maître mot qui pourrait résumer ce jeu transcendant est: réalisme exceptionnel (d'accord, disons deux maîtres mots). Rien n'est laissé de côté: de la dégénérescence de vos personnages si vous oubliez de les faire manger, boire ou dormir, à des effets saisissants qui vous feront sursauter sur votre chaise lors d’une rencontre inopportune avec une créature répugnante poussant des borborygmes innommables au détour d'un couloir.
T1 faut sans arrêt être aux aguets et soigneusement étudier les murs, sous peine de rater dés passages secrets vitaux. La magie ne vous sera accessible que progressivement et elle vous aidera grandement dans votre quête. Certes, le scénario est très loin des Bard’s Taie mais on ne peut comparer ces deux jeux: ici. Le labyrinthe est le seul acteur du jeu mais son exploitation est poussée à un point que l’on n'osait imaginer.
Bref, vivement le No 2! ! !
Cédric BEVST
- jinemaware s’est attaqué à un m 'très gros morceau cette
fois-ci, I uisque TV SPORTS FOOTBALL n’est ni plus ni moins
qu'une simulation de foot américain.
Autant vous prévenir tout de suite : ne vous attendez pas à des miracles car un jeu de foot ricain est aussi balèze à programmer qu’une base de données sur une Fx-4000 de base. Le résultat est donc très moyen sur le plan de la fidélité au jeu de terrain. Pour les profanes, inutile d'essayer, pour les amateurs c'est possible à moins de bien connaitre la technique.
Fidèle à son habitude, Cincmaware nous sert des screens fantastiques, ici style journal télévisé. Depuis les pom-pom g iris qui s’agitent au moindre "touch-down" jusqu'au journaliste en chapeau texan qui commente le match, en passant par les coups-de-pied, tout est génial, plus parti culièrement la scène du pile ou face au début de la partie. La musique est superbe et les bruitages corrects bien que mal synchronisés parfois.
Tout d'abord, que vous soyez en attaque ou en défense, vous devez choisir le type d'action à adopter. Ensuite vous voyez une représentation 2D par le dessus du terrain. Vous devez placer vos différents joueurs en fonction de la tactique choisie (bien sûr, l'équipe adverse agira en conséquence). Puis, si vous êtes en attaque vous lancez le ballon au ¦'quarterback". Dès que celui-ci a la balle, vous pouvez diriger son tir en varier la puissance pour atteindre le joueur de votre choix. Si vous réussissez à marquer, à vous de tirer au but pour des points supplémentaires, avec encore un fois des
graphismes superbes.
Le système de jeu est assez agréable quoique déconcertant. Ceux qui n’ont jamais rien capté au foot américain reseteront leur bécane après 5 min, les autres s’éclateront comme des bêtes tout en découvrant les défauts incontournables du soft. Mais enfin, la réalisation est si parfaite que l'on a rien à dire.
Réfléchissez-bien avant d'acheter ce soft et regardez les news aux ricains tous les matins sur Canal, ça vous inspirera peut- être!
Workbinch (BABA-News).
HEROES OF THE LANCE Amateurs de jeux d'aventures, slu'.
Ubi Soft a pensez à vous, Horoos of Ihe Lance vous est destiné. Vous pourrez taire vivre dans le monde de Krinn nos compagnons de la lance : Raistlin le magot, Goldmoon la pretresse, Caramcn, une brute de guerrier et son compagnon Sturm, célèbre chevalier de Solmania, Riverwind, protecteur de la belle Goldmoon. Tan s le ranger, maitre d’arme et archer hors pair, Tass le kender, petit voleur qui comme tout voleur digne de ce nom, trouve les pièges et les désamorças, Flint la nain qui de sa peiite taille évitera les sorts de vos adversaires.
Tout ce beau monde devra mener à bien la mission qui leur est confiée "aller au coeur du mal, le temple de Xok tsa- roth là où vit Takhisis le vieux dragon noir qui d'un seul souffle vous réduira à l'état de poussière. Si vous voulez le tuer il faut garder en vie Goldmoon car seul son bâton de cristal bleu pourra le désintégrer.
Ce jeu est mi-aventure mi-arcade, toute la manipulation est au Joystick et la barre espace pour le menu. L'animation est démente. Le jeu ne marche pas sur un AmigA500 avec ROM v1.3 mais marcha parfaitement sur 1.2. Je vous le conseille.
Dungeon Brother(BABANews) HYBRIS Discovery nous livre ici un shoot' em up de très bonne qualité avec lequel vous pourrez vous éclater en descendant les vaisseaux adverses. Ce jeu renferme plusieurs niveaux de combaL A chacun correspond un assemblage supplémentaire d'armement. Au 5ème assemblage l’écran fond sous les lascrs.Utiliscz les bombes d'énergie et les options qui réduiront vos énnemis en tas de vermicelles à la sauce crabouilla. Super graphisme, bon-ne animation. A acheter d’urgence.
Arnaud D (BABA-News) AC Basic I Compiler 1.3 près une première version buggée et incomplète, le nouveau WIÊÊËÊÊA.C BA SIC 1.3 est enfin disponible.
D est livré sous forme de livre avec une doc épaisse. Celle-ci, en anglais malheureusement, explique comment se servir du compilateur, les options, l'installation y compris sur disque dur, et enfin je dois avouer que j’ai été surpris par le reste du livre (plus de 100 pages) qui explique de manière très complète toutes les instructions de l'AmigaBASIC plus les instructions propres au compilateur (comme SELECT CASE, RESET ...) séparées par thème . Cette partie est très bien faite et au lieu de se contenter d’une simple copie de la doc d'origine, on a droit à des explications complètes et
un programme diffèrent et complet par instruction.
Passons à la disquette elle-même. Un point noir : celle-ci n'est pas bootable, il faut donc installer le compilateur sur une autre disquette si l'on veut travailler. La disquette est pleine à craquer : elle contient tous les programmes de la doc classés par chapitre, le compilateur, une remise à jour des bibliothèques de code- machine, un éditeur d'environnement et quelques exemples de programmes compilés (tableur).
Le compilateur en lui-même est fantastique: la vitesse de compilation est impressionanto (48 sec. Pour un programme de 800 lignes bourrées, sans le linkage des bibliothèques) de plus on a droit à un gain de vitesse stupéfiant à l’exécution. De nombreuses améliorations par rapport â l'ancienne version, par exemple 100% de compatibilité avec l'interpréteur (hum! Disons 98 %), absence de bugs, et enfin l’éditeur d’environnement.
Celui-ci permet de modifier le programme ac-basic et les bibliothèques pour changer certains paramètres du programme compilé (ex: caractéristiques de la fenêtre de départ, suppression de cette fenêtre, affichage des lignes lors de la compilation, etc... Ce programme est lui- même écrit en BASIC et croyez-moi, il speede un max. Les programmes compilés peuvent être distribués librement sans frais, seulement, si vous voulez inclure sur la disquette une copie des bibliothèques-machine (dans le cas où vous ne linkez pas) il vous faudra une autorisation d'AbsofL Le support technique est aussi
présent, un numéro de téléphone sur le disk (hélas aux States) pour ceux qui ont des problèmes.
Que dire d'autre si ce n'est que le prix risque do décourager certains d'entre- vous. Eh oui ce bijou est vendu aux alentours de 2000 F. M'enfui, tout se paye en ce bas monde.
Workbinch (BABA-News).
En fouillant au fond de la grotte de mes ancêtres il y a quelques mois, j’ai retrouvé des bobines de films super 8 des vacances de mon père, Don YETi de la Tundra, sur l’ile de Ré en décembre 1932. J’ai eu toutes les peines du monde à faire rentrer ces bobines mal foutues dans mon VHS de salon. Maintenant, il fait un bruit bizarre quand j’appuie sur play. On ne soulignera jamais assez la nécessité de standardiser les formats.
Une question revient sans cesse dans l’abondant courrier enthousiaste que je reçois et que, parfois, je lis. "Comment faire pour enregistrer mes créations graphiques sur le magnétoscope qui me sert aussi pour téléfoot”. Chers amis, tout cela n'est que question d’argent et de standards. Vous le savez, il y a trois standards video : le NTSC (60 Hz), le PAL et le SECAM (50 Hz chacuns). Le jeu consiste à trouver un terrain d’entente entre le magnétoscope et la MIGA. C’est pas simple car les amigas sont soit en NTSC, soit en PAL et les magnétoscopes généralement en SECAM en France. La meilleure
solution, pour un MIGA en PAL, consiste à acheter un petit transcodeur PER1TEL Sccam. D’un côté, vous entrez la PERITEL qui va au moniteur, de l’autre un câble coaxial en fiches BNC ou Cinch. Sachez que ce transcodage n’est pas d’une qualité professionelle mais qu'il suffit pour se faire pl aisir.
Un lecteur hardi me demande mon avis sur le S-VHS, le nouveau standard video institutionnel de JVC. Pour vous tous, je rappelle brièvement. Au début de la video grand public, il y avait le BETAMAX de SONY et le VHS de JVC.
Ces deux systèmes utilisaient une bande d’1 2 pouce et enregistraient à peu près de la même façon. Le betamax se planta lourdement la tronche (il y avait beaucoup plus de films de cul et de karaté en VHS).
SONY élaborait la BETACAM (gros camescope professionnel) et décida de
- .réutiliser le format BETAMAX, plus compact que le 3 4 de
reportage, en améliorant le gros point faible des standards
grand public : le codage du signal.
Résultat : on utilise la même cassette mais elle tourne plus vite et on enregistre les composantes du signal pour limiter les pertes. JVC contre-attaque maintenant avec le standard S-VHS qui utilise la même méthode, n sera sûrement beaucoup moins cher que le BETACAM, on va enfin pouvoir obtenir une bonne qualité chez soi. Notez que la société Creative Microsystems commercialise d’ors et déjà le VI-5ÜO : un encodeur qui transforme tout RGB (celui du ’miga par exemple) en signal Y-C S-VHS. Je vous raconterai comment ça évolue en France dans les mois qui viennent (le S-VHS démarre bien aux
USA).
EL YETi n’aime pas le football LIGHTS! CAMERA! ACTION!
D’AEGIS est le beau-frère de TV*SHOW.
Il s’agit, d’apres ses auteurs, d’un soft de "desktop présentation” . Je dirai plus scrieusement que c’est un slideshow évolué car il ne possédé aucune fonction de création de page. Il nécessite un méga minimum et deux drives pour tourner mais en accepte volontiers plus. Il permet d’elaborer des scripts d’animation image et son avec plein de petits volets d'enchaînement très jolis ajoutant une touche psychédélique à vos rapports et conférences.
D affiche tous les formats d’images y compris HAM, HALF-BRITE, Overscan, severe Overscan (768*600 en PAL!) , sait jouer les fameux fichiers ANIM et sait cycler. Mais en plus, O joie, il permet de passer d’un camembert à une animation pertinente par un grand choix de volets.
Enfin, on peut sonoriser tout ça avec du SONIX. Ca, c’est de l’audio visuel.
La boite est très pro, très propre. Elle contient le program disk , un data disk et la notice qui, tradition de la marque, est très bien faite mais en ricain. Le data disk est rempli d’images psychédéliques minables.
Donc, un brave programme sans imagination qui mettra la votre à rude epreuve si vous voulez innover. LCA est l’outil idéal pour remplacer un magnétoscope sur un stand de foirexpo.
Moi l’est rouge avec la honte avoir écrit p’titc trame décadente capitaliste minab'. Moi promets écrire bonnes choses paroles éclairées dans prochaine trame.
En attendant, moi pallier à absence de nouveau en faisant joli discours promesses démagogues.
Moi faire au revoir avec la main.
La demo du mois par Emeric Fermas LIGHTS! CAMERA YETI!
Suivant la conseil d’un ami j’ai resté cette superbe mégadémo. SI )e ne m'étais pas retenu, l'aurait changé le litre de ma rubrique ce mois-cl, pour le rebaptiser la démo du trimestre.
Il s’agit de la "TJC-MGF-JOY-CPU Mégadémo”
1. Description Dès l'insertion do la disquette, une image de
présenlallon avec, dans un cadre doré, les sigles MGR TJC el
JOY dessinés l'un au dessus de l’aulre. Sur le célé droit se
trouve le nom du programmeur, Mite el celui du musicien qui a
composé la musique du loader.
Coco. A propos de la musique, elle a tendance à accélérer quand l'ordinateur charge une autre partie de la démo, c'est extrêmement désagréable (Je rigole, ça ne se remarque pas trpp. J'insiste dessus car c'est un des rares bugs que j’ai remarqué dans cette mégadémo...). La première partie est l'oeuvre de Jungle Command, et c'est l'une des moilleures...Des caractères à l'aspect mélallque rebondissent, s'agrandissent, se rétrécissent... Tout en haut, le sigle du groupe se détorme, ondule, passe derrière un rideau de dégradés, puis repasse devant. En dessous du sigle, les logos des membres de
Jungle Command défilent. El un personnage, dessiné par Artelli marche devant les logos. El tout ça au son d'une magmtique musique (une dos meilleures que j'ai entendues sur Amiga) du génial MégaBlaster.
La deuxième partie esl presqu'enlièremenl réalisée en vectonel ((il de ter).
Un cadre se déplace dans l'espace , avec à l'intérieur, un scrolling. Un sol est représenté en porspective et en dégradé de bleus, avec dans l'Immensité du ciel, des étoiles et le sigle de Jungle Command (Encore eux...). Si l'on presse la louche HELP, on a la posslbillité de déplacer soi-méme dos objols (A la manière WlLD COPPER...). d'enregistrer louis déplacements et de les repasser.
La troisième esl un morceau inédit fait par Magnllicent Force : Deux scrollings superposés dénient d'un coin au coin diagonalement opposé.
La quatrième partie esl réalisée par Magnilïcent Force en collaboration avec JOY.
25 scrollings déniant à des vitesses diltéronies avec en plus un énorme scrolling en fond.
La cinquième partie esl aussi (aile par MGF-JOY. Elle est baptisée Méga-veclors.
Dans un décor spatial (cratères, lune, éloiles.
010. ..), des phrases écrites en vectoriel, arrivent du fond de
l'univers, tournoient sur eux- mémes... La sixième partie
est un véritable chef- d'œuvre. En fond, des étoiles tombent
diagonalement... Au premier plan, un scrolling défile en
suivant tes contours d'un dinosaure très bien dessiné.
La sixième parfe.fEd: Encore elle7) esl essentiellement composée d'une image, représentant une guerrière du fulur. Qui se déforme au son d'une bonne musique La septième parue nés! Pas une démo, mais un lest. Si vous répondez correctement à 100 questions (avec seulement 3 erreurs. ) vous accéderez a la dernière partie que je vous laisse découvrir (oui seul...
2. Qualités et défauts C'est une excellente mégadémo . Presque
pas de bugs, de bonnes musiques aux genres différents, de
bonnes idées et de bonnes réalisations.
Je lui mets comme note 18 20 Musique 4 Originalité 5 Animation 5 Dessin 4 Si vous voulez me contacter écrivez à: Emerle Fermas 11, Rua du Pressoir 75020 PARIS Tôl:47-97-84-76 après 21h... Cher A-News, courrier courrier courrier J’aimerais savoir comment appeler une musique au format normal (IFF) par le startup-sequence (Ed: Procurez-vous un petit programme "player" (jouer) de la domaine public - chez Giorgio Cupertino par exemple).
Aussi, pour pouvoir créer un programme contenant de nombreuses animations, me conseillez-vous de me diriger vers l’assembleur ou le C?
Bernard Lumbroso, 92 Colombes Ed: C assembleur est plus rapide en exécution mais plus long et méticuleux à écrire. C'est une question de personna lilé et de besoin. Si vous voulez surtout la vitesse et que vous n'avez pas peur d'y mettre le temps, écrivez directement en langage machine.
A-News Pouvez-vous m’indiquer le moyer de driver l'imprimante Amstrad DMP2000.
Je viens d’acheter un Amiga 500.
Henri Letourneau Ed: Copier le driver EpsonX du tiroir Devs Printers sur la disquette Extras 1.3 dans le tiroir Devs Printers de votre disquette Workhench - ou sur votre disquette programme si vous n’utilisez pas votre Workbench à vous. Puis démarrer le programme "Préférences" et sélectionner EpsonX comme option imprimante, puis sauvegarder ce choix avec "0K" puis "Save". L'Amstrad DMP2000 est Epson- compatible, mais en mode graphique il faut expérimenter avec le driver Epson(old) qui donne parfois de meilleurs résultats.
Salut!
Concernant le True Basic, puis-je réutiliser un prog compilé (programme écrit en True Basic) sous CLI, sans repasser par le True Basic et sa fenêtre de travail.
Pouvez vous me donner les grandes lignes concernant le fonctionnement d'un analyseur de syntaxe?
Stéphane Racloz, 74 Scionzier Ed: Si le programme est compilé, il peut démarrer directement du CLI, sinon il faut charger l'interpréteur.
Un interpréteur recherche les mots- clefs du Basic, puis leurs paramétres, et enfin exécute la routine langage machine correspondante. Puis il recommence avec l'instruction suivante. Souvent les mots clefs sont traduits en code "token", ce qui explique qu un programme Basic chargé sous un éditeur ASCII soit partiellement illisible Cher A-News, Attention à ne pas trop parler des jeux, ou en tous cas pas plus que maintenant et surtout pas en termes superlatifs comme les autres revues, qui sont pleines chaque mois de remarques du style "graphismes époustouflanls" ou "exploite la machine au
maximum de ses possibilités" et parlent surtout des logiciels de jeux qui ne sont pas encore sortis (et ne valent plus rien quand ils sont sortis!). Attention aussi aux spéculations du sypathique Giorgio Cupertino sur les futurs modèles Commodore : cela ne sert è rien qu’à semer la confusion et n’a que peu de chances de se réaliser tel qu’indiqué : les "marchands d’ordinateurs" ne sont pas des philantropes ou des rêveurs et ils obéissent à des logiques purement commerciales, qui ne sont pas forcément parallèles à l’évolution des techniques, surtout dans le domaine professionnel.. Patrick
Montier, 35 Rennes Cher A-News, Essayez d’imprimer les photos d’écran en enticr...C’est vraiment désagréable de voir une photo découpée de tous bords (ex: Lancelot, Blood).
Existe-t-il, dans le Domaine Public, un "éditeur de slide show”?
Fabrice Dubois, 35 Beaucé Ed: Oui, sur AMIGATtmes V] .3 disponible chez Giorgio se trouve un "shareware", Slideshow Construction Set de Adam Rybicki, bon pour tout sauf overscan ou images "extra halfbrite"’.
Salut amigal à vous tous !
A mon avis il n’y a que la critique des jeux qui soit superflue dans votre super magazine. B y a tant de revues papier glacé qui se disputent le morceau, c’est vraiment gâcher du papier que de reparler une fois de plus de ce qu’on peut lire partout...Du point de vue du lecteur, toutes les critiques lues dans les GamcMicro- GcncJoysTilT sont bonnet blanc et blanc bonnet.. La seule chose intéressante, ce sont les trucs et astuces pour venir à bout d’un jeu trop dur.
Quand je vois la difficulté des Xénon, Ice Palace, Alien Syndrome, Vixcn, Thun- dercats et autres Eliminator, je me demande s’il existe sur terre un mutant capable d’atteindre le dernier tableau sans vies infinies! 11 faudrait féliciter en première page les programmeurs d’Hybris qui ont créé un jeu jouable, sur lequel on reste des heures, sans jamais en être dégoûté!
J’ai déjà convaincu deux ou trois co pains de la merveille qu’était l’Amiga. Ils en ont acheté un. Mais je constate que le monde de l’Amiga n’est pas facile à percer pour quelqu’un qui n’a pas beaucoup approché l’informatique avant de s’offrir la Bctc! Le CLI reste de l’hébreu pour eux, ne parlons pas de programmation!
Voilà toute une nouvelle génération qui vient à la micro-informatique en sc payant la meilleure machine du moment et qui s’aperçoit qu’elle n’est pas si conviviale que ça! J’en ai connu qui ont fini par la revendre. Et oui! Je ne vous dis pas moi-même combien de temps il m’a fallu pour comprendre les rudiments du CLI!
J’ai personnellement pu constater que la simple copie d’un fichier sur une disquette peut entraîner la destruction de fichiers essentiels, même si la disquette n’était pas pleine. Et quand elle est bourrée, j’ai souvent vu disparaître le di- rcctory L avec pour conséquence le superbe message d’eneur VOLUME XXX IS NOT VALIDATED. B m’a fallu du temps pour comprendre qu’il fallait effacer des fichiers moins importants, faire de la place avant de recopier L sur la disquette.
Ce qui m’agacc énormément sur l’Amiga, c’est que telle disquette qui a jusqu’ici bien fonctionné devienne soudain illisible malgré toutes les précautions prises.. Jacques Risso, 84 Auslrel Ed: Vos problèmes sont bien mystérieux. Ici. Nous ne perdons jamais de fichiers, et pourtant des fichiers il y en a! Si nous essayons de copier des fichiers sur une disquette où il n'y a pas assez de place, l'Amiga commence le travail et puis, quand il se rend compte qu'il ne peut pas continuer, il affiche un message d"avertissement et enlève les parties incomplètes. L'exception c'est quand il y a sur la
disquette cible un fichier du même nom que le fi chier qu’ on copie. Dans ce cas le fichier original est remplacé par le nouveau.
C'est la même chose pour la fiabilité des disquettes. Nous achetons des disquettes sans marque, double-face, double densité, qui sont vendues au prix public de 9F. Sur 150 disquettes nous en avons eu trois mauvaises. Tropic achète les mêmes, il en a eu deux sur 100 de défectueuses.
Une de ces disquettes nous sert comme support pour les articles du mois pour A-News. Elle a été intensivement utilisée depuis six mois, sans jamais le moindre problème. Si vous êtes sûr que vous utilisez les commandes COPY etc. correctement, il serait peut-être nécessaire de contrôler l'état de votre lecteur.
Cher A-News Ne serait-il pas possible de donner à la fin des articles l’adresse ou au moins un numéro de téléphone des importateurs (fabricants) du matériel cité?
Je m'explique, cherchant à marier Amiga et vidéo, je me précipite sur la Trame du Ycti à l’affût de matos intéressants. A520, là pas de problème, même mon revendeur connaît ça. Même s'il ne connaît pas les limites de ce "pscudo-codcur-Pal". Par contre, VM410 de chei: Octet d’Azur (cf A-News No9), il n’y a pas beaucoup de boutiques micro (dans ma région, et à ma connaissance) qui seraient capables de me présenter le matos même sur papier.. Bruce Royer. 84 LeThor Ed: Vous avez tout-à-fait raison. Nous allons faire un effort dans cette direction.
Cher A-News courrier courrier courrier Je regrette beaucoup le départ de Littlc ' eus car il m’a été d'une aide précieuse avec son cours d’assembleur. J'espère que ce "cours" continuera dans notre revue préférée.
Michel Kaya, 91 Grigny Ed: A partir du mois prochain le relève sera prise par - non. Je ne dirai pas son nom, ce sera une surprise, mais c'est quelqu'un qui est connu et apprécié par nos lecteurs. Pas de panique, c'est pas El Yetoch Cher A-News.
J’ai des raisons de penser qu’un virus d'un type nouveau m'est tombé dessus.
Voilà ce qui s'est passé : il y a quelques jours, je reçus un petit lot de disqucncs. Ayant contrôlé tous les boots et m'étant assuré qu'ils étaient normaux, je me mis à utiliser ces disquettes. Après quelques temps, je m'aperçus que le nom de ma fenêtre AMIGADOS avait été remplacé par : AMIGADOS présents : a new virus by the IRQ-TEAM V4I.0. Mais sachant que les boots étaient sains, je pensais à une blague et continuais sans plus m’en soucier. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque ce message s'afficha quelques jours plus tard lors du chargement de ma disquette CLI, alors que je venais
tout juste d'allumer l'Amiga.
Affolé, car ne doutant pas de la propreté du boot, je me mis à la recherche du message sur la disquette. Mais en vain... Le lendemain, même message, cette fois- ci, je désassemble les fichiers exécutés à partir du startup-sequence, et que vois-je?
Tout simplement que mes fonctions SETMAP et DIR ont évolué.
En effet, ces deux commandes comportent maintenant un segment supplémentaire d'une taille de 1060 octets.
Ce segment, le premier de la liste, contient le message; qui n’est d’ailleurs visible qu'après exécution (car un EOR modifie les valeurs des codes du texte).
Tout ce que j’ai pu apprendre sur ce virus, vu mes connaissances en assembleur et le peu de temps consacré, c'est qu’il n'est pas effacé par le reset (comme tout bon virus qui se respecte), qu'il redirige le pointeur de la fonction OLDOPENLI- BRARY de EXEC afin de vous afficher le petit message, et qu'il ne teste pas la protection de la disquette lorsqu'il cherche à s’installer au début de votre fichier, d'où l'apparition du gentil requester "Disk in Drive Dfx; is Write protected" qui vous invite à enlever la protection "avec votre doigt". (Ed: cette phrase, est Copyright Ed: Décembre 1988)
Pour le moment, ce virus ne semble pas à l’origine d'effets plus néfastes.
Néanmoins sa présence me gène, car si 1060 octets.peuvent sembler négligeables face au 880 Koclets d'une disquette, l'infection de tous les fichiers exécutables qu’une disquette contient en général la remplirait bien vite.
Aussi je vous demande ce qu’il y a lieu de faire afin de pouvoir "soigner" un fichier atteint. Car jusqu'à présent je dois me contenter de remplacer le fichier infecté par une version saine, mais que faire si je no possède pas cette dernière?
El même si ce virus n'est aucunem- ment gênant, il pourrait en être autrement par ceux créés par des personnes mal intentionnées qui, jen’endoute pas, reprendront l’idée et ajouteront leur "touche personnelle".
Franck G.d.R., 67 Ulkirch Comment j’ai sauté Denise et Paula, le même soir Vendredi soir, 8h00, comme tous les soirs, je m'asseois devant ma machine, pour délirer sur un jeu ou devan une démo. Mais ce soir là, j'avais les nerfs; et pour cause, je venais de me rendre compte uc ma disquette de "Wild Coppcr" démo tait pliée en deux dans mon sac.
AHHRGR... Je cherchais un jeu qui pourrait me passer cette envie de tout casser.
Je tombe sur F-18 interceptor, et je le charge. Mes mains tremblaient à l'idée d'imiter "Meave Rick" de Top Gun. Pendant les trois interminables minutes de chargement, je me dis que PTETBENK- SESRAI plus mieux avec l’extension mémoire.
Il faut vous dire que le couvercle de l’Amiga est toujours dévissé pour que je puisse parvenir à l'extension sans avoir à retourner l'Amiga. Alors, je fais sauter le couvercle, et je fais coulisser l'extension dans la broche.
Là ou ça se complique, c’est que l'Amiga était sous tension, tranquilas en train de charger F-18. La suite, certains la connaissent pour l'avoir déjà fait Mon Amiga il a dit : "Game Over In- sert Lots of Coins to Continue''.
C'est donc le coeur gros que je téléphone à mon copain le technicien (que je salue au passage) qui est venu le lendemain matin avec son oscilloscope, et qui avec une grande patience à commencé à tester une à une toutes les RAM, puis Fat Agnus, le 68000, Gary, Denise, Paula et les autres. Après une heure, le verdict tomba.
- Une RAM grillée, et puis aussi j’aurais fait monter Denise et
Paula au 7ème ciel. N’étant plus sous garantie, mon tech
nicien m’a proposé de chercher lesdites puces. Il les a
trouvées, mais elles sont très chères. Me voici depuis deux
longs mois sans machine, en attendant le papa noêl.. Moi qui
était en train de faire le concours de Cupertino sur les
programmes en AmigaBasic, je suis coincé, et je perds tous
mes copains qui, je m’en rends compte, ne venaient que pour
"casser du Mig-28".
ALORS par pitié, ne branchez jamais l'extension quand l'Amiga est sous tension. En vérité, je vous le dis, c'est pas bon du tout.
Bruno Napoli. 06 Juan les Pins Cher A-News, J’ai acheté mon Amiga récemment et depuis lors j'ai de nombreux ennuis avec ma souris; le bouton gauche fonctionne ma] ou pas du tout (panne intermittante).
Ce qui est bien entendu très gênant Par exemple, lorsque je déplace une fenêtre, je dois m'y prendre à plusieurs reprises avant d'arriver à destination. Pourtant, cela fait deux fois qu’on me change la souris et j’en prends le plus grand soin. J’ai alors décidé de l'ouvrir. Le poussoir métallique à l'intérieur marchait parfaitement, quel mystère!!! Pourtant, lorsque j’ai refermé la boîte le "clic" se faisait parfaitement entendre et malheureusement le bouton ne fonctionnait toujours pas. Je suis au désespoir. Est-ce un défaut de fabrication, est-ce tout simplement accidentel?
Connaissez-vous ce problème?
Un fidèle lecteur, Fantomas Ed: Mais oui, vous êtes peut-être Fantomas, mais votre problème ne l'est pas! Depuis environ un mois les deux souris de cher A-News (sur un A500 âgé de presque deux ans et un A2000 de six mois) présentent les mêmes symptômes. Nous avons trouvé que le simple fait d’ouvrir les souris semblait provisoirement améliorer le problème. C'est presque comme si elles avaient attrapé un VIRUS.1 toutes les deux.
Salut Je possède un Amiga 500 et je désire utiliser des programmes compatibles IBM sous le formai 5,25". Je vous demande alors ce qu’il faut posséder pour que cela puisse fonctionner (quel lecteur utiliser, quel émulateur, etc. Fabien Brev ier, 59 Lieu St Amand Ed: Il est vrai qu’un programme émulateur IBM existe qui tourne sur 500, mais il est très lent, et il ne multitâche pas. De plus, le nombre de programmes IBM qui fonctionnent correctement sous le ”Transformer" est très limité. Les deux alternatives '“hardware" (matériel) sont bien plus intéressantes - le Sidecar, un module pour
Amiga 1000, beaucoup amélioré dans ses dernières versions, et puis évidemment le 2000 équipé de carte IBM.
Tous deux font tourner les programmes IBM dans une fenêtre, et n empêchent pas le fonctionnement simultané tf autres programmes sous AmigaDOS. Il y a plusieurs lecteurs externes 5' disponibles pour l'Amiga, et la carte IBM est livrée en standard avec un lecteur de ce type qui s'installe à l'emplacement prévu dans le
2000.
LE COIN DES PROBLEMES On nous demande... Comment bidouiller une extension mémoire A501 et un A1000 pour les coupler?
Comment, par logiciel, récupérer des fichiers TO8D?
L’extension de 1 Mega qui remplace celle de 256k de l’AlOOO sur le panneau frontale., ça existe?
DEEP, le serveur de l'AMIGA, fete son premier anniversaire, ei je vous dois à lous un petit historique.
Quel micro-ordinateur pouvait ctre mieux adapté a la gestion d'un serveur multivoie accessible par TRANSPAC qu’un AMIGA, puisque c'est le seul micro multitâche, ce qui permet d'accueillir plusieurs personnes et de traiter leur requete simultanément. La première version du logiciel de serveur a été developpee en un peu plus de six mois, et depuis le début toute la partie concernant la mise en page du serveur a ete effectuée par mon ami Gaêl (pseudonyme Mad- Soft).
De : mon "ami gaél" à mon "amigate!"
(si, si je voulais la faire celle-la!) Il n'y eut qu’un pas, ou plutôt qu’une lettre a ajouter, le serveur s'est donc appelé AMIGATEL. Il n'ctail alors accessible qu'aux développeurs AMIGA français qui disposaient dessus d'une boite aux lettres (BAL). Le serveur est reste peu utilise au cours d’une période de six mois, il est en effet assez difficile de faire "vivre" un serveur avec seulement une centaine de personnes.
C’est pourquoi après un grand nombre de transformations tant au niveau logiciel, que présentation et fonctionnalités, le serveur a ouvert ses portes au grand public.
Suite a ces grands changements, le nom est devenu DEEP, la raison en est toute simple. Mes amis Dominique, Yves et Patrick, qui ont développe le fameux logiciel d’émulation minitel, ont dépose la marque AMIGATEL. Et, alors que j’avais vu sur une pre-version de leur logiciel Copyright DŸP (initiales de leur prénom), j’ai pris a mon tour ce nom de DEEP (mot anglais, prononce DIP et signifiant profond, bref, aucun rapport !?),cependant c'est un mot facile a retenir, et surtout, pratique à taper sur un clavier Apres ce petit historique, voici une visite guidee du serveur ainsi que quelques
conseils d'utilisation.
Tout d’abord, n’oubliez évidemment pas de composer le 36.15 et de taper le code DEEP, puis saisissez votre pseudonyme. Vous voila rendu sur le sommaire général, un certain nombre de choix vous sont alors proposes. Le premier, appelé DIAlogue, correspond a la liste des autres personnes connectées, complétée d'une jwtitc indication sur leurs positions dans le serveur. Par exemple : RUB , qui est l'abréviation de rubriques. En effet, vous disposez de plusieurs rubriques a theme (graphisme, son, langage, jeux ..) sur 1"AMIGA, ou vous pouvez poser vos questions et trouver des informations.
L'ensemble de ces rubriques est directement accessible par le mot-clc AMI . Si vous avez préalablement créé une boite aux lettres, le serveur vous indique le nombre de messages qu’il vous reste a lire dans chaque rubrique. A ce propos, voici une petite actuce : en mode lecture, vous pouvez taper un numéro puis ENVOI, pour lire un message précis.
Il est intéressant de disposer de sa propre boite aux lettres, il vous suffit pour cela de sélectionner ce choix sur le sommaire général, ou de taper le mot-cle BAL depuis n’importe quel endroit du serveur.
Lorsque vous écrivez un message, en BAL ou en RUB, veillez a bien le valider, c'est a dire a taper sur ENVOI pour finir la frappe du texte, puis de nouveau ENVOI pour envoyer rcclemcnt le message ( ou SUITE pour écrire plusieurs messages consécutifs).
Voici un aspect intéressant de la télématique : la possibilité de dialoguer en direct avec plusieurs personnes grâce aux forums. L’accès est possible par le mot- cle FOR .suivi ou non d'un chiffre allant de 1 a 6 (ex: FOR 1 ). La conversation s'effectue par phrases de trois lignes de texte au plus, validées par la touche ENVOI.
La liste de l’ensemble des mot-clcs est accessible en lapant sur GUIDE sur la page du sommaire général, vous y trouverez aussi la liste des commandes. Une commande permet d’obtenir des informations telle que la liste des personnes connectées en tapant LIST, ou d'envoyer un court message grâce a la commande SEND (SEND pseudonymejnessage). C’est très pratique, car tout en restant au meme endroit dans le serveur, par exemple en forum, vous pouvez savoir ou se trouvent les autres, ou leur envoyer un court message pour les prévenir de vous rejoindre en forum, etc ... Vous voulez l'heure,
tapez TIME, vous desirez savoir qui arrive sur le serveur, tapez CNX,... Vous connaissez les logiciels du Domaine Public, vous disposez d'un AMIGA connecte a votre minitel grâce a un simple cable de liaison ? Oui ! Eh bien, vous allez pouvoir télécharger les logiciels proposes sur DEEP. Vous tapez le mot-clc TEL et vous obtenez le programmer de téléchargement en lapant 1+GUIDE . La réception du programme de téléchargement s’effectue en deux temps, il faut d’abord taper ou capturer le court programme BASIC, puis vous exécutez ce programme qui va effectuer la réception du logiciel de
téléchargement.
Pour télécharger, vous devez execuler sous CLI, le logiciel DEEP qui sauve les fichiers reçus dans le ram-disk ( RAM: ), donc n’oubliez pas de copier les fichiers sur une disquette ou sur votre disque dur.
Voila, la visite prend fin, ah!, mais non ... le petit cadeau pour le premier anniversaire de DEEP : la rubrique ANEWS qui vous permet de poser des questions aux romanciers d'ANEWS et de lire les informations qu’ils vous donnent entre la parution de deux numéros.
Je tiens a remercier tous les "Dcepicns” et "Dcepicnnes", Mad-Soft, AMIGA59, ALIEN, AMIGAMAD, l'equipe d’ANEWS et des Gourous. Ben et COMMODORE France, pour leur support.
Je vous convie donc a venir nous rendre visite sur DEEP le serveur de l’AMIGA par excellence, vous verrez, l'ambiance est super sympa !. .
François.
T’ES LAID CHARGEMENT : Pour télécharger un programme rien de plus simple. H sous faut un câble reliant votre Amiga à un Minitel; le plan de celui ci, déjà paru dansANews vous est redonné dans ce numéro.
Ensuite il vous faut un programme de communication qui va gérer le chargement du serveur sur votre ordinateur. Ce programme étant assez long, nous n’allons pas le taper, mais le capturer avec le petit programme Basic qui suit : OPEN "COM1:1200,E,7,1" AS «2 LEN=1000 C=0:Z$ =CHR$ (19)+"A" OPEN "DEEP" FOR OUTPUT AS 3 PR1NT CHR$ (12) PR1NT "SI L'AFFICHAGE NE S'EFFECTUE PRINT " PLUS” PRTNT "TAPE 1+ENVOI SUR LE MINITEL" PRINT 2." 1"+Z$ ; LA: IF ASC(INPUT$ ( 1,2))o 12 GOTO LA IF (ASC(INPUTS(l,2))-32)oC GOTO LA A=ASC(INPUT$ ( 1,2))-32 L=A*64+ASC(INPUT$ (l,2))-32 IF(L 0 OR L 500) GOTO LA K=0:C$ ="" FOR
1=1 TO 500 A=ASC(INPUT$ ( 1,2))-32 B=ASC(ENPUT$ (1,2))-32 IF(A =0 AND A 16) GOTO LB GOTO LC LB: IF(B =0 AND B 16) GOTO LD LC: K=-l:GOTO LE LD: A=A*T6+B :K=K+A :CS=C$ +CHR$ (A) NEXTI K=(K AND 15)+96 LE: A=ASC(IN PUTS(1,2))-32 EF(K=-1 AND Ko A) THEN GOTO LA C=C+1 :PRINT 3.MIDS(C$ , 1 ,L); IF L=500 GOTO LF PRINT 2.CHR$ (19)+"F"; CLOSE 2:CLOSE 3:END LF: PRINT CHRS(12) PRINT "SI L'AFFICHAGE NE S'EFFECTUE"; PRINT " PLUS" PRINT "TAPE";C+l;"+ENVOI SUR LE MINITEL" Une fois lapé, votre câble branché, vous vous connectez sur 3615 DEEP el allez dans la rubrique téléchargement, puis dans la sous rubrique "Le
Programme de Téléchargement'' (1+GUIDE).
(Ed: Je sais que je suis plus bête que la moyenne, mais quand j'ai essayé de me connecter sur DEEP je me suis rerouvé renvoyé chaque fois sur la question "Ton pseudonyme?". 11 a fallu que Tropic m’explique que par hasard j'entré comme pseudonyme un nom déjà enregistré par quelqu'un d'autre Ce pseudonyme devient le nom pour la boite à lettres (BAL). Alors quand je tapais mon "mot de passe" le serveur me renvoyait à la première question.
(Ce n'est pas compliqué - si DEEP affiche "Content de te revoir" en réponse à votre pseudo, et c'est la première fois que vous êtes sur DEEP, c'est que vous avez choisi un pseudo déjà "pris".
Recommencez avec un autre (Une dernière chose - le téléchargement du programme de téléchargement vous coûtera à peu près 10F. Après, le téléchargement d'une petite uliliutire telle VirusX vous coûtera environ 4F. A vous, Chorizo) Tous le monde suit? C'est bien, si vous restez vous aurez un carambar à la fia Vous lisez, utilisez la touche SUITE jusqu’à ce qu'on vous demande de lancer votre programme Basic, ce que vous faites (sous Basic évidemment). El oui chez A- News on ne lésine pas sur les moyens. Et là Hop sans rien faire voas récupérez le programme de téléchargement répondant au doux
nom de DEEP.
Gardez le bien c'est lui que vous utiliserez maintenant lors de tout chargement (le programme Basic ne sert plus à rien, et je précise que vous n'avez à faire la manip que je viens d'expliquer, qu'une seule fois, lors de votre première expérience de téléchargement).
Maintenant, à chaque fois que vous voudrez un programme, vous brancherez votre câble, ci une fois dans la rubrique téléchargement, vous lancerez votre programme DEEP, le reste est expliqué dans ce programme. Ouf! Pause. Allez manger un choco BN et boire un diabolo-rillette et on reprend ... ... En fait j'ai plus grand chose à vous raconter (je sais, c’est triste), si ce n'est que pour de nombreux programmes vous aurez le choix entre l'exécutable ou les sources. Un fichier source est en fait constitué de tous les fichiers textes constituant le programme (doc, makefile, fichiers en C ou en
Assembleur). Vous n'aurez ainsi qu'un seul fichier à capturer que vous devrez chez vous rediviser en plusieurs fichiers (c'est simple, c’est séparé par des pointillés avec en tête le nom du fichier (n’oubliez pas d'enlever ces lignes de pointillés)).
Allez, rop, rop, rop, chargeeeez!!!!!!
LKS T KSLAID- CHAKCEAliLES Dfree : donne l'espace libre en octets sur une disquette.
Ex : Dfree, Dfree dfl:,... Le programme source est en assembleur, cardiaques et basiciens s'abstenir!
Dissolve : permet l'affichage progressif d'une image 1FF (y compris HAM). La vitesse d'apparition de l'image est variable (100- 32565) Dissolve nom_image [vitesse] Le programme en C comprend une routine d'affichage IFF (intéressant pour tous les joyeux programmeurs C).
FreeMem : donne l'espace libre en mémoire. Encore un programme écrit en assembleur. Une bonne initiation.
Gag : vous le lancez et plus tard des petits schglourbs viendront s'en prendre à votre souris. Inutile donc indispensable (ne serait ce que pour les schglourbs), MacGag : permet l'ouverture des fenêtres façon Macintosh. Propre et amusant Je vous conseille les sources (C et assembleur) où l'on trouve de bons trucs (interception des appels à Intuition et déroutement, ressources parugées, code réentrant, exclusion mutuelle, etc).
Planet : Grand! Nappage d’image IFF sur des sphères. Et en plus il y a les sources en C. Si ça vous branche, il vous faudra récupérer le fichier .txt où vous avez la doc.
PopColours : une petite fenêtre vous permet de changer directement toutes les coulours de votre écran de travail. Sources en C. Ce programme ressemble à celui de Romeo Rapido donné 'dans un précédent numéro, programme également disponible en téléchargement.
Target : Wouah la crise (passez moi l'expression). Target transforme votre pointeur de souris en viseur et quand vous cliquez ça tire (toi même, eh goujat!). Massacrez vos icônes, ça défoule. Exécutable (c'est logique) uniquement. (Bon alors elle vient cette expression!).
Ushow : (Aie Ah). Ce programme en assembleur de 996 octets affiche tous les formats d'image!
Chorizo Kid : ça ne sc télécharge pas c'est ma signature.
CONTACTS FANS D’AMIGA diffusent plus d'une centaine de domaines publics: Fish, Amicus.
The Amigan, FAUG, BABMicro, TBAG etc. Arrivage de plus de 20 disquettes par mois.
Chaque disquette est vendue 20FF.
Distribution sur toute la France sous 72h maximum. Demandez notre liste, elle est gratuite. Adresse : Domaines Publics Amiga,
M. G.LAMBERT, 36 avenue Jeanne d’Arc, 38100 Grenoble.
A500 cherche contacts pour échanges : idées, infos, softs. Ecrire à Mr Serge BOTTE, 13 rue du Verger, 67400 ILLKIRCH. Tél 88-65-01-60.
Amiga 500 cherche contacts pour échanges logiciels, documentations, astuces... Cherche myen d’émuler mon Minitel sur l'Anùga pour pas trop cher. Lctourel Alexis, 17 allée des Fleurs, 76240 Bonsecours. Tél 35-80-07-26.
CHERCHE contacts Amiga sur LE MANS, en particulier tn VIDEO. Tél 43-81-40-57, Eric.
AMIGA cherche contacts pour échanges, ventes de bidouilles et de logiciels. Contact Gauthier au 50-26-35-43 du vendredi 19h au dimanche 20h, Thonon.
L'association VIDEODIDACT propose à ses membres un service de digitalisation de photo sur Amiga. Pour tout renseignement écrire à VIDEODIDACT, 127 rue du Ranelagh. 75016 Péris, ou téléphoner au 45-25-08-44.
A500 Débutant cherche contacts pour échangé divers - cherche soft de CAO électronique, astrologie, astronomie et biorythme eL.quelques bon jeux. Mr Franquenk Michel, le Verger des Arènes, lot 69, 83600 FREJUS. Tél 94-53-66-02 ap. 19h.
LES AM1GATISTES DE NANTES diffusent des programmes du Domaine public, ainsi que des déiros (Sonix data, slide shows).
Réponse garantie (mettre un timbre si possible Eour la rcponse) MOR1N Erwan, 4 bis rue du eltrc, 44000 Nantes.
Vous qui possédez un AMIGA et qui de lus aimez les superbes Démos animéès, onorcs. Slide Shows et Utilitaires du Domaine Public alors contactez-nous.
Plusieurs services sont aussi proposés. Adresse : F.D., BP18,59115 LEERS.
CLUB INTERNATIONAL AMIGA, Nous possédons des AM1GAS 500, 1000, 2000.
Nous cherchons des contacts dans toute la France ainsi qu’à l'etranger dans le but d'échanger des idées, des softs; nous realisons également des progrsnmes en tout genre. Pour tout renseignement écrite à Duel Software. Mr T Sassi, 346 rue du Laurard, Salon de Provence 13300 ou Exicl Software, Mr R Smith chez D.Canelvi, 7 Lo- tisseme» St Madeleine, Salon de Provence 13300.
CHERCHE CONTACT avec possesseur d'Ami- ga pour des échangés d’idée mais surtout pour la mise en place d’une application sur SuperBase Pro ainsi que dos conseils mutuels sur les liaisons vidéo et la digitalisation. M.DELAMARE. BP144, 76120 Le Grand Quevtlly, là soir ou midi 35-68-68-69.
CHERCHE PROGRAMMEUR EN ASSEMBLEUR et C. GRAPHISTES et MUSICIENS Amiga dans le Morbihan. Gwénaél ROPERT. 24 rue de Touraine, 56300 Pontlvy.
VENDS jeux originaux CAPONE (150F) et F-Fotmula 1 (100F). Echangea logiciels, cherche contacta sérieux. Réponse assurée 100»,. FLA- A-NEWS SUISSE Si vous êtes en Suisse vous pouvez vous abonnez à A-News pour 12 numéros pourla somme de 54FS. Envoyez votre paiment à : A-News, Concord P. 36 Av Luserna, 1203 Genève.
CCP No 12-25868-1 Vous pouvez commencer votre abonnement à partir de n’importe quel numéro, le No 1 compris.
Les anciens numéros sont disponibles au prix de couverture chez: 33 CIS 571 571 ers de la Libération, Talence 62 Infograph 1 r du 11 novembre, Lens 64 Bab Micro, 7 rue de Coursic 64100 Bayottne 69 Oelain Ets 22 Ave de Saxe, Lyon 75 Montante 3 r Perrault 75001 Paris 98 Gloria 7 r de Millo, Monte-Carlo, Monaco Belgique Media Lent .rue François Doizee 93,7360 Boussu Suisse Octopus Computer SARL, rue du Bassin 8,2000 Neuchatel Access, rue Centrale 66a, 2503 Biel-Bienne Edu Soft Genève REVENDEURS: CONTACTEZ-NOUS A-News - Premier journal français dédié à l’Amiga* Abonnement d’un an (12
numéros) ....180F Pour l’élranger (tous pays) ..240F (Avion 400F) Bulletin d’abonnement ci-dessous, mais si vous ne voulez pas découper votrt A-News envoyez-nous voue demande sur papier libre. Les numéros précédents som disponibles au prix de 20F par numéro + 5F frais de port, étranger compris. (Le porl coût toujours une totale de 5F, quel que soit le nombre de journaux commandés) Les petites annonces sont gratuites pour les particuliers Oui, je m'abonne pour un an (12 numéros) à partir du numéro..
Nom ....Prénom .. Adresse .... Bon à découper et à adresser avec votre règlement au nom d’A-News à : A-News Diffusion, 24500 Eymet Les abonnés sont priés de noter le numéro du dernier Journal qui leur sera envoyé (ce numéro est Imprimé en bas de l'adresse sur l'etlquette d’envol), et de renouveler leur abonnement à temps.
MENT ftcderic, 4 le Jardin de Sic Claire. 83260 La Crau.
GROUPE DE PASSIONNES Amiga diffuse nomtacusca disquettes domaine public (utilitaires), ainsi que des démos, images, datas, slideshows, digits, musiques et supers resnix pour Sonix. Réponses assurées. FD. BP18, 59115 LEERS.
RECHERCHE CONTACTS Amiga (français et étrangers). PROVILLE Dominique, Rea Uni Bailly Est, Bat B, Ch 106, Avenue Paul Claudel, 80044 Amiens Cedex.
RECHERCHE correspondants sur Amiga pour échanges durables et sérieux. Cortactcz Eric BOULIN, 5 rue des Jardins 68170 Rixheim.
Cherche CONTACTS AVEC AMATEUR VIDEO. Possède en 8-PAL - caméscope V90, magnétoscope 8S0P S - correcteur X700 - table de montage RM El00 - table de mixage Panasonic MX10 + magnétoscope VHS NV D80. Amiga 2000 + 3 méga + 40 méga + XT. Echange tuyaux, services, transferts film, contre tuyaux ou Kxviees.
Ecrire Jérôme MOR1N, 1 rue de Savoie, 74160 Saint Julien.
MATERIEL VENDS AMIGA 2000, avec moniteur couleur 1084, carte Bridgcboard XT + 150 toftx (les meilleure) + filtre lumineux (permettant un travail kmg tais faique des yeux) + A-Newt 7-8-9 -*• Ctxnmodcre Revue 14 9: valeur : 20001F, vendu 1500CF (à débattre). Tél 47-81-60-66 («ur région parisienne). Demander Jean-Pierre.
VENDS AMIGA 2000 + moniteur couleur + 2 drivei internes + carte XT512KO + lecteur 5" + 150 disquettes, le tout 1600CF à débattre. Ecrire 4 Mi- chaél Bloch, Florimota 5. CH-1820 Monocux, Suitse, ou téléphoner 21-963-10-59.
VENDS AMIGA 2000 + cane PC XT sous garantie 9 mois. Prix 10500P. Tél 35-64-13-78. Recherche coriacu sur Amiga.
VENDS cause double emploi CARTE CSA 68020 + 68881 4 14 Mhz tout garantie pour Amiga 2000, prix 8500F. Téléphoner 47-9066-91.
VENDS AMIGA 1000 PAL. 512Ko. Lecteur de disquette 880Ko t moniteur 1081 (couleur et monochrome). Le tout parfait fut a sera délivré dans les emballages d’origine Je le cède 4 8500F.
EXTENSION MEMOIRE EXTERNE 2 Mo 7000F.
Drive 1010 3 " externe 1000F. Dcm aider JESUS au 84-22-49-45 afrèt21H30.
VENDS INTERFACE MIDI (3 out, in, thra) pour A500 : 250F port compris. Ci iKRCHF. Trsnsco-.
Deur PALhSECAM et extension mémoire pour Ai (XX) Pour loua renseignent riaa tél 43-81-40-57 Eric.
VENDS TRANSCODEUR PAL SECAM Sony SFR 1000 avec cordon (cause transcodeur PAL SECAM - SECAM PAL) peu servi 3 mois, m’a coulé 1500F cédé 1200FTél 84-22-49-45 ap.ès21.30 A VENDRE - AMIGA 1000 512k + livres sur Amiga 1000 + nombreux logiciels dont Mukiplan.
Prowriie - 5000F. Dominique Rigauh, 7 rue Proust, 49100 Angers. Tél 41.88.49.00. VENDS AMIGA 500 + moniteur couleur A1084 s- extension mémoire 1 Mg + lecteur externe A&0&0 + souris + joystick + 200 logiciels dont originaux + revue et docs. Le tout très bon étal, 1 an. Logicidi de grandes valeurs. Test complet par cerare agrée en novembre 1988. L’ensemble cédé 4 9000F. DE LERCE Gauthier, Chemin des Toleôes, Veogy, 74200 Thonon-lcs-Baim. Ta 50-26-35-43 (exclusivement le weekend).
VENDS LECTEUR 5" 40 80 pistes 1300F, extension 512ko 1000F monte booter sur Strasbourg pour Amiga 500 120F Tél 88-84-92-17. Demander Eric.
VENDS logiciels AEGIS IMPACT et AEG1S ANIMATOR, le tout en uèa bon éut, dans boîte d’origine avec docs. Ftix 4 débattre suivant achat des deux logiciels ou d’un seul. Pour tous renseignent ci ai contact au 88-93-20-74 apria 18h.
VENDS AMIGA 1000 512k. Clavier, souris, 1 drive iraesne, 1 drive externe type Cumana, Handy Scanner type 2, le texit 6200F (ou par cléments séparés). Tél 64-91-06-43.
VENDS DRIVE Amigsdos avec prise es interrupteur en parfait état, prix 950F, et achète extension mémoire A501 environ 800F maximum, recherche aussi contacts légaux sur utilitaires. Coninær Pierre Emmanuel au 70-43-44-25 le soir.
VENDS ensemble ou séparément pour C64 : Moniteur couleur HR Thomson MC91936 ? Adaptateur PAL Péritel RVB. 1500F; Drive 1541, 600F; Lecteur de easteOes. 200F: Nombreux livres, ditquc- tes et K7, 400F. Le tout pour 2500P. Mr GflJ.ES Daniel, 9 avenue des Fougères, 77340 Poraauh- Combeult. Tél 6029-4061.
VENDS SX64 (version portable du C64). Modem digîiclcc 2000-, + des softs au choix. Valeur neuf 8500F. A débattre. Tél 75-55-66-34.
VENDS LECTEUR’AMSTRAD FD1 3”. 850F cable inc. léi 39-93-45-19.
VDS APPLE 2E, TB étal + drive + moniteur meno + carte 80 colonnes 128k, + carte souris, souris + carte vocal * joystick + très nbrx logiciels. Le tout 3500F. Cause Amiga. Krolczyk Cèdric. Tél 70 43-54-32 CHERCHE EXTENSION MEMOIRE A50I pour Amiga 500, faire proposition 4 Bertrand LE QUELLEC au 39-65-69-42 ou écrire 4 "Les Amandiers", 2 nie Jean Monnet, 78540 Vemouillct.
CHERCHE EXTENSION MEMOIRE AMIGA 1000 1 eu 2 méga, Monique Wcnder, 114 rue Petit.
75019 Paris EMPLOI JEUNE SOCIETE RECHERCHE PROGRAMMEUR sur Amiga connaissant le C ou l’assembleur.
Emploi permanent ou travail chez lui. EDUCOM, 78 avenue St Remy, 57600 FORBACH. Tél 87-87-27-
35.
CLUBS (rubrique gratuite) 18 BOKONEN CORPORATION - Club pour AmigalST. Chartes Descouls, 16 Allée Henri SaUê. 18000 Bourges. Ul «8-24-5364 h .r. 49 CLUB AMIGA ANGERS: Pour tenu renseignement: Auigand Denis, 65 nu du Bon Repos. 49000 Angers Tél 41 -44-27-57 57 ALPllA CLUB INFORMATIQUE SARRECUEM1NES Foyer Culturel. 3 nu J.Roth. 5770 SARREGUEMINES. Tél 87-95-254)3.
64 MICROINFORMATIQUE CLUB DA GLETTéL59-52-34-03.
70 AMIGA FUN CLUB: Newsletter, consorts, domaine public. Reisiiche Laurent, rue du Coteau, Errevel. 70400 fléricourt.
Récemment j’ai lu sur une revue un article sur le logiciel PIIOTON PAINT. Il y est question de "couleurs difficiles à manier"... "cela empêche toute retouche au pixel près"... L’auteur ne semble pas être très informé sur le mode HAM et, en tout état de cause, n’a pas pris le temps de lire le manuel.
Le Point sur Photon Quelques précisions importantes avant de mettre en oeuvre le logiciel. Il fonctionne exclusivement en mode HAM (nous y reviendrons), avec une résolution de 352 pixels maximum en largeur quelque soit la hauteur utilisée (interlace, ovcrscan). N’attendez donc pas un traitement de 4096 couleurs en 640x512 comme on vous le laisse espérer ailleurs.
Compte tenu de la gourmandise en mémoire : 352 (largeur) x 580 (hauteur) x 6 bitplanes (profondeur!)
Soient 153120 octets par page, plus les brosses, le programme principal et l'environnement Workbench, il est fortement conseillé de disposer d’une RAM d'au moins 1MO, pour tirer parti des potentialités du logiciel.
Le programme fait fréquemment appel à la disquette pour de nombreuses commandes, ce qui est un handicap pour l'immense majorité - notamment les possesseurs d'Amiga 500- qui ne disposent pas (encore) d'un disque dur. Aussi, il est recommandé de brancher un second lecteur pour la sauvegarde des fichiers, afin d'éviter "l’efiet-grille-pain'' (swaper en franglais).
Le logiciel fonctionne sous environnement Workbench, donc éventuellement en multitâche, ce qui permet aux heureux utilisateurs d’un logiciel de digitalisation (c'est encore du franglais, mais ça sonne plus agréablement que “numérisation", d’ailleurs barbare) de retoucher et de manipuler des photos immédiatement, ou bien c’est utile pour créer ou rectifier des animations HAM, avec The Director par exemple (il faudra que je vous reparle de ce langage génial), ou encore avec un logiciel de P A O. ou traitement de texte qui gère des grapltis- mes HAM. (Cela finira bien par exister).
Revenons à nos pixels. Nous allons voir comment il est possible grâce au logiciel PHOTON PAINT de modifier une image, pixel par pixel. Par la maîtrise des couleurs de base, on contournera la difficulté propre au mode "Hold And Modify'fHAM) qui affiche parfois des nuances indésirables lors des retouches.
Si le logiciel ne peut supprimer totalement cet effet pervers du mode HAM dans (Au pixel près!)
L'étal actuel de sa conception, (je le concède), du moins il s’efforce de le minimiser de manière notable, si l'on fait preuve de patience et de persévérance (Si vous trouvez cela trop long, rappelez-vous seulement vos meilleures images sur d’autres machines!!!)
Quelques mots sur le mode HAM.
Sachez que dans ce mode, l'Amiga utilise 16 registres de couleurs pour maintenir (ou Hold) 16 "couleurs de hase" que les circuits d’affichage peuvent modifier ([Modify) afin de produire les autres (4080) couleurs de l'image.
PhotonPaint Ces 'couleurs de base" se trouvent théoriquement sur n'importe laquelle des 64 couleurs de la palette de Photon Paint.
Sans entrer dans les détails techniques, il arrive que certaines couleurs passent par une transition de 3 pixels avant d’etre affichées à l’écran. (Cela est dû au principe de l'utilisation de 6 plans de bits en mode HAM).
Mais les délicieux concepteurs de Photon nous offrent la possibilité de gérer cela au mieux, car lorsqu'on dessine avec les couleurs de base, le logiciel n’a pas besoin de modifier les pixels avoisinant pour afficher ces couleurs : cela permet de réaliser des dessins 'au pixel près". Four prouver mes affirmations, je vous invite à admirer le magicien magnifiquement repro duit sur la couverture de A-Ncws n'2 (mai
88) .
Les concepteurs ont justement beaucoup misé sur cette spécificité du mode HAM pour réaliser un logiciel exceptionnel.
Pour travailler finement sur des couleurs particulières, il existe une série de commandes dans le menu "PROJECT'. Il s'agit du sous-menu "- BASE COLORS" qui dispose de ses propres sous-menus : "From Brush", "From Alternate", "Restore", "Default", et surtout "Currenl" et "Affect Picture" qui vont nous concerner immédiatement.
En sélectionnant l'option "Currenl", les 16 couleurs de base sont celles affichées dans la rangée supérieure de la palette. Les couleurs de base peuvent être recopiées depuis n'importe quelle couleur de la palette élargie de 4096 couleurs.
Lorsque vous avez créé votre palette de couleurs, c'est le sous-menu "Affect Pictures" qui leur donne le statut de couleurs de base.
Vous disposez maintenant d’une sélection de 16 nuances qui permettent non seulement de développer de superbes graphismes "au pixel près' mais de gérer et corriger les transitions de couleurs que l'on rencontre parfois dans les digitalisations en mode HAM.
(Des corrections ont été apportées à ce sujet dans la version 3.0 de DigiVicw).
Bien sûr, vous pouvez modifier les registres de base à tout moment dans votre ouvrage, mais attention que cela n’affecte pas trop les nuances actuelles de votre image. Sauvegardez d'abord votre dessin ou copiez-le sur l'autre page (touche j), puis expérimentez! Amusez- vous bien.
Thal's ail, folks.
Patrick-Marc PS: pour l'auteur de Tarticle sur Photon Paint Deluxe Paint II n'a pas la fonction "lasso", essaie de cliquer 2 fois sur l’icône Brush Seteclor avec le bouton gauche de la souris. Pendant que tu y es, essaie aussi le sous-menu FL1P si tu as des problèmes d'inversion de brosse.
ï agos MÆMMA! TI HO DISEGNATO ¥ ' » UN F I 0 R EJ Avantage Amiga! - Parmi les développeurs à la conférence Amiga à Francfurt il y avait Michclc Console Battilanale de Cloanto Software, Italie, créateur de ce logiciel pour handicapés, HTX. Il s’agit d’une sorte de traitement de texte pour ceux qui ne peuvent pas utiliser un crayon, un clavier, ou thème leur voix. H y a aussi un mode pour non-voyants. Nous étions impressionnés par le travail et aussi par l’attitude pratique et innovatrice de M Battilana. Une adresse à retenir Cloanto ltalia, Via GB. Bison 24, 33100 Udine, Italie.
Tél + 39 432-46612.
FM*E Eb*.
IO ___ 'mi'à'tlM mr ' ~ -iïïTbi i ..n
- aa. , ..iïSmsSSSi 1'
* galactic; ¦ 1 fÛïfÛUér'' ?'
Galactic: W f s* - «' ii ta «a i « N H] y %- ¦ ¦ C-vf'i-lslA&rCsr
• ' ml fi ¦ŒII?
- ¦ - 28 TER AVENUE DE VERSAILLES - 93220 GAGNY - TÉL. : (1)
43.32.10.92 1 Une fois votre labeur terminé, ( c'est long...)
sau

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

53% 
11.4% 
4.6% 
3.7% 
3% 
2.2% 
2% 
1.6% 
1% 
0.9% 

Today: 66
Yesterday: 74
This Week: 66
Last Week: 665
This Month: 2508
Last Month: 2920
Total: 72118

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014