Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Légère préférence pour le soft des Bitmap Brothers qui récompensera toujours un joueur astucieux. A noter également que la possibilité de jouer à deux simultanément dans Rodland autorise la mise en place d’une « stratégie » de jeu. Sur le plan de la bande sonore, c’est First Samurai qui a l’avantage (on n’oubliera pas de sitôt les savoureux « Alléluia ! » à Magic Pockets qui rafle le Tilt d’or grâce à sa jouabilité hors pair et sa profondeur de jeu. Magic Pockets profite de l’expérience des Bitmap Brothers qui n’en sont pas à leur premier soft... Nous avons beaucoup apprécié l’intelligence des monstres, basée sur les célèbres routines de Gods. Un très grand soft qui mérite bien son Tilt d’or. Morgan Camuset Might and Magic III NEW WORLD COMPUTING Cette année, la sélection des trois logiciels no mi nés aux Tilt d’or n’a pas été trop difficile. Pourtant les bons programmes ne manquaient pas et des titres comme Pool of Darkness peuvent faire passer de très bons moments. La sélection finale s’est portée sur Might and Magic III de New World Computing sur PC, Eye of the Beholder de SSI sur PC et Amiga, et sur Fate de Reline sur Amiga.

Click image to download PDF

Document sans nom TILT D'OR CANAL+1991: Les 20 meilleurs jeux du monde ! • Matchs comparatifs : les portables, les 8 bits, la Super Famicom contre la Megadrive, la Supergrafx et la PC Engine Duo! • Bancs d'essai: les L2207 . 97 „. 39 00 F nouveaux PC face aux Stet Amiga * Super test: tous les jeux de l'année !
M° 97 H DECEMBRE 1991.39 F. BELGIQUE : 250 FB-SUISSE : 11FS. ESPAGNE: 1000 PTAS. PORTUGAl:1500ESC.ITALIE:10000l.CANADA;9.95SCAN. OCEAN SOFTWARE LTD.. 2S BOULEVARD BERTHIER, 75017 PARIS TEL: 47663326 FAX: 42279S73 ACCLA1M'“AND MASTERS OE THE GAMEV ARE TRADEMARKS OF ACCLAJM ENTERTAINMENT INC THE SIMPSONS"' TM 8c © 1990 ÎWENTIETH CENTURY FOX FILM CORP AU RIGHTS RESERVED tous ! Voici LE ___ te de référence de tous les pasionnés de jeux sur consoles ou sur micros. Tous les logiciels de l’année ont été répertoriés, re-testés, re-notés. Les matchs ¦onsoles opposent la Super Fami- iom à la
Megadrive, aux Coregrafx Supergrafs, à la PC Engine Duo.
Du côté des 8 bits, nous répondons à la grande question : Nintendo ou Sega ? Pour les portables, nous avons mis en compétition la Lynx, la Game Gear, la Turbo GT et la Game Boy. Enfin, nous n'oublions pas, s'en faut, les micros: les PC 386 et 486 arrivent et, peu à peu, ’oncent les lignes des ST et des miga. Qui va gagner ? LE guide répond! Avec, en prime, les Tilt d'or, des adresses indispensables, et un super concours ! Bon choix et joyeux Noël des rédactions de Tilt, Consoles + et... Micro Kid’s!!!
Jean-Miche! Blottière _ TILT D'OR CANAL+ Comme tous les ans, les éditeurs de jeux nous font des ronds de jambe, les distributeurs nous cajolent. En vain. Les Tilt d’or Canal +, sont décernés par un jury incorruptible : la rédaction de Tilt. Tenant compte de la séparation de plus en plus nette entre le monde de la micro et celui des consoles, les Tilt d’or se partagent désormais en deux catégories : console et micro. La vraie nouveauté, ce sont les Tilt d’or Micro Kid’s, résultat des votes des lecteurs de Tilt, des pianoteurs du 3615 Tilt et des téléspectateurs de Micro Kid’s.
CONCOURS MICROPROSE-TILT
• A gagner 5 Amiga 500
• A voir une expo 32 LES JEUX DE L'ANNÉE j„e sélection rigoureuse
des meilleurs jeux de l’année, classés par thème, de l’action à
l’aventure, de la simulation à la stratégie, qui permet aux
passionnés d’un genre particulier de découvrir d’un coup d’œil
les jeux qui font autorité dans leur domaine. Un bref aperçu de
la situation de chaque famille de jeux précède ce choix. Chacun
peut ainsi se faire une idée de leur évolution.
TABLEAUX Un véritable concentré ' - « w m « UI i vciuauic L UI IV CI IIIG de tests ! Toute l’année, les rédacteurs de Tilt s’éclatent sur leurs machines, fouillent dans les derniers recoins des jeux, explorent toutes les possibilités pour aboutir à un jugement. C’est tout ce travail (qui a dit : « veinards ! **), condensé et réactualisé, que vous retrouvez dans ces pages, classé par ordre alphabétique.
126 LA PIEUVRE _ PAR HUIT Une première dans la presse micro ludique ! Traînant partout leur console avec eux, huit personnes d’horizons, d âges et de goûts très divers, ont testé huit jeux connus pendant six mois.
Des tests très longue durée qui jettent une lumière inaccoutumée sur les jeux.
MICRO OU CONSOLE Vive les comparatifs !
Choisir entre un micro ou une console est déjà une entreprise difficile. Il faut ensuite dénicher la machine qui convient. Voici donc une série de comparatifs pour vous aider. Les capacités techniques, la logithèque, le futur prévisible, tout a été analysé pour faciliter votre choix.
156 LES JOYSTICKS Cinquante joysticks au banc d’essai. Compagnon indispensable et néanmoins fragile du joueur, le joystick subit des torsions, reçoit des coups, chauffe dans la paume de la main, bref est soumis à un traitement des plus violents. André Loez a frôlé l’ankylosè pour découvrir les plus costauds _ _ INDEX Indispensable pour trouver rapide- menLun jeu, la liste des meilleurs softs de l’année classés par ordre alphabétique.
167 1001 ADRESSES Mille et une adresses précieuses de boutiques, d’éditeurs de jeux, de constructeurs et de distributeurs pour que vous n’erriez pas sans fin sur le Minitel ou le Bottin à la recherche du numéro de téléphone qui vous est soudain indispensable.
LES TILT D'OR CANAL + I MICRO Meilleur Simulateur de Vol
• YEAGER AIR COMBAT (Electronic Arts) PC Megafortress (Mindscape)
PC Secret Weapons of the Luftwaffe (Lucasfilm) PC Meilleure
Mise en Scène
• WING COMMANDER II (Origin) PC Another World (Delphine Software)
Amiga ST Croisière pour un cadavre (Delphine Software) Amiga ST
Meilleure Simulation Sportive
• VROOM (Lankhor) ST Lotus II (Gremlin) Amiga Microprose Golf
(Microprose) ST Amiga Meilleur Jeu d'Aventure
• CROISIERE POUR UN CADAVRE (Delphine Software) Amiga ST BAT II
(Ubi Soft) ST Amiga PC Martian Mémorandum (Access Software) PC
Meilleur Jeu de Stratégie
• CIVJLIZATION (Microprose) Utopia (Gremlin) ST Amiga Hunter
(Activision) ST Amiga Meilleure Animation
• ANOTHER WORLD (Delphine Software) Amiga Wing Commander II
(Origin) PC
A. G.E. (Tomahawk) PC Meilleur Jeu d'Action
• MAGIC POCKETS (Mindscape) Amiga First Samurai (Image Works)
ST Amiga Rodland (Storm) ST Amiga Meilleur Jeu de Rôle
• MIGHT & MAGIC III (New World Computing) PC Eye of the Beholder
(S.S.I.) PC Amiga Fate (Reline) Amiga Meilleur Outil de
Création Graphique
• 3D CONSTRUCTION KIT (Domark) Amiga ST Deluxe Paint IV
(Electronic Arts) Amiga Demo Construction Kit (Eurosoft) ST
Meilleur Graphisme
• HEART OF CHINA (Dynamix) PC Croisière pour un cadavre (Delphine
Software) Amiga Might & Magic III (New World Computing) PC
CONSOLE Meilleur Jeu de Plates-Formes
• SONIC (Sega) Megadrive Super Mario Bros 3 (Nintendo) NES PC Kid
II (Hudson) Coregrafx Meilleur Graphisme
• MICKEY MOUSE CASTLE OF ILLUSION (Sega) Megadrive Fantasia
(Infogrames) Megadrive Super Ghouls’n Ghosts (Capcom) Super
Famicom Meilleure Simulation Sportive
• FINAL MATCH TENNIS (Human Creative Group) Coregrafx
E. A. Hockey (Electronic Arts) Megadrive F1 Race (Nintendo) Game
Boy Meilleur Beat-Them-AII
• SUPER GHOULS’N GHOSTS (Capcom) Super Famicom Final Fight
(Capcom) Super Famicom Streets of Rage (Sega) Megadrive
Meilleur Jeu d'Action Réflexion
• DR. MARIO (Nintendo) Game Boy Popils (Tengen) Game Gear Super
Skweek (Loriciel lnfogrames) Coregrafx GT Meilleur
Shoot-Them-Up
• SPRIGGAN (Nazac) NEC CD-ROM Super EDF (Jaleco) Super Famicom
Super Long Nosed Goblins (Taito) Super Famicom Jeu le Plus
Original
• LEMMINGS (Psygnosis) Super Famicom Pilotwings (Nintendo) Super
Famicom Splash Lake (Nec) Coregrafx Meilleur Jeu de Stratégie
• POPULOUS (Imagen) Super Famicom Sim City (Nintendo) Super
Famicom Actraiser (Enix) Super Famicom Meilleur Jeu de Rôle
• SHINING IN THE DARKNESS (Tecmogik) Megadrive Phantasy Star III
(Sega) Megadrive Sword of Vermillion (Sega) Megadrive Meilleur
Jeu d'Aventure Action
• SHADOW OF THE BEAST (Gremlin) Sega Master System Solstice
(Imagesoft) NES Neutopia (Hudson) Coregrafx LES TILT D'OR MICRO
KID'S Catégorie Micro Catégorie Console
• SONIC (Sega) Megadrive Super Mario 3 (Nintendo) NES Streets of
Rage (Sega) Megadrive
• WING COMMANDER II (Origin) PC Vroom (Lankhor) Atari ST
Croisière pour uft cadavre (Delphine Software) Amiga ST
- y, * -m ¦»- ».
' • A V*
X. * ** ' i' ;-‘V’ W5v : ‘.. 58. •
• iSr ÿ jr • N, f - êM y * ~ y v s 3T . ' XW yf%
'C f - V* .
? ¦ V lgü -- ; - -, I * » ' -V • L - *" ¦t f. *
- .8 3 GAME GEAR. G C'EST PLUS F c'est la nouvelle console
portable.
C 'est le son et la luminosité réglables. Et c 'est surtout la couleur, ou plutôt les couleurs. Et toi, après avoir joué sur la Game Gear, tu auras besoin de reprendre quelques Regarde moi ça! 1*22*00 à Monaco je suis nul, nul, nul.
Couleurs; car en retrouvant tes jeux Sega préférés, dont Super Monaco, Mickey Mouse et Shinobi, tu verras qu 'une partie sur la Game Gear, ce n 'est jamais dans la poche.
La Game Gear est vendue avec te jeu Co umns.
_ SUR f GAGNEZ 3 MEGADRIVE, 2 GAME BOY, ISUPERGRAFX en participant à Micro Kid’s chaque mercredi sur FR3 à 18 heures ! Micro Kid’s, toute l’actualité consoles et micros, des reportages, des interviews, une rubrique Trucs et Astuces pour améliorer vos records, des cheat modes, des solutions complètes. Vous rencontrerez les plus célèbres programmeurs, graphistes ou scénaristes, et les cracks du joystick.
Vous enquêterez au Japon, aux USA, en Europe et découvrirez des previews exclusives.
Et aussi le Top des meilleures ventes de logiciels, ainsi que les coups de cœur coups de gueule des lecteurs de Tilt qui noteront en direct leurs logiciels favoris... ou haïs.
Le premier « magazine-jeu » télé des consoles et des micros.
Micro Kid’s permettra aux plus grands champions console ou micro de s’affronter sur des grands hits du moment, avec bien sûr des cadeaux à la clef... Vous pouvez dès maintenant écrire au journal pour participer à ces mégamatchs !
eux I Pour son premier concours, Micro Kid’s fait appel à tous les scénaristes en herbe. Si vous voulez créer votre propre jeu, ne manquez pas le règlement du concours dans ce numéro.
Concours Envoyez sans tarder vos démos à Tilt. Les meilleures seront diffusées dans Micro Kid’s. Les téléspectateurs de l'émission seront les seuls juges de ce grand challenge hebdomadaire.
. Prénom :.
Code postal :.
Ma console :.
Micro Kid’s est produite par l’unité J.E.F (Michel Kuhn, Pascale Dopouridis et Frédérique Doumic) de FR3 et les Productions Richard Joflo, avec une réalisation d'Alfred Elter, en collaboration avec toute l’équipe de Tilt et avec le soutien de Micromania.
Micromania Des Des Des démos !
Pour participer aux concours organisés par Micro Kid's, renvoyez ce bon à : Tilt Micro Kid's, 9-13, rue du Colonel-Pierre-Avia, 75754 Paris Cedex 15.
Je désire participer au : match des champions concours de scénarios records Nom :_ Adresse :.
. Téléphone :.
Onnez trompettes, résonnez tambours, voici que s’avance la sélection officielle des Tilt d’or Canal+, qui récompensent les meilleurs logiciels ludiques et créatifs de l’année. Ces récompenses, les plus enviées de l’univers (micro-ludique, bien sûr !), ont, comme chaque année donné lieu à des choix déchirants. Contrairement à l’année dernière, les micros et les consoles sont séparées en dix points, qui caractérisent le mieux ces machines. Cela fait ressortir les différences entre ces deux mondes : les micros (et particulièrement les PC, de plus en plus présents) s’orientent
fermement vers la simulation, le jeu de rôle et d’aventure ou encore le jeu de réflexion, alors que les consoles, malgré quelques incartades dans les domaines protégés de la réflexion et du jeu de rôle, restent froncièrement orientées arcade. Les deux Tilt d’or Micro Kid’s (décernés par vous, chers lecteurs) sont allés, à une grande majorité des voix, à Wing Commander II et à Sonic the Hedgehog, sans aucun doute les jeux les plus marquants de cette année. Civilization, le nouveau Sid Meyer, n’était pas encore disponible au moment du vote, mais il aurait sans aucun doute eu sa place sur le
podium !
¦ TILT D’OR Magic Pockets RENEGADE Mesdames et messieurs, bonsoir !
Dans l’arène, les postulants au Tilt d’or du meilleur jeu d’action. Tarn et Rit, tout droit sortis de Rodland, affrontent Bitmap Kid, le héros de Magic Pockets et le jeune guerrier de First Samurai de Mirrorsoft. Au terme d’une lutte acharnée, ce sont les tourbillons de Magic Pockets, un jeu de Mindscape, qui ont triomphé (de peu ! ) sur les baguettes magiques de Rodland, réalisé par Storm, et le sabre enchanté de First Samurai.
H
- r 2 r- pjbmbtpt?
’-sr-fP f jtt f riprr+* i : f - «r v r Doté de graphismes « tout mignons tout doux », au style très nippon, Rodland en a fait craquer plus d'un à la rédaction. Une fois encore, les programmeurs de Storm ont montré leur talent.
Pockets qui, non content d’être immense, dispose d’un degré de difficulté bien dosé et de nombreuses astuces.
Parmi les trois titres, seul Rodland joue la carte de l’action pure. Magic Pockets et First Samurai intègrent tous les deux un zeste de reflexion (voire de stratégie) qui augmente d’autant le plaisir de la partie. A ce niveau, j’avoue avoir une Encore plus complet que First Samurai, Magic Pockets méritait vraiment son Tilt d'or. Doté d'excellents graphismes et d'une jouabilité hors pair, il vaut surtout pour son humour.
L’ouverture des coffres).
Magic Pockets dispose lui aussi de sons digitalisés des plus comiques (en particulier les bruits de déglutition) qui complètent à merveille le côté humoristique des graphismes.
Rodland, pour sa part, dispose d’une bande-son classique mais efficace. A l’évidence, aucun des nominés ne manque de qualités, c’est finalement Amiga Magic Pockets sur Amiga, un jeu immense et une action variée.
Après de rapides délibérations, trois jeux d’action sont restés en lice : Rodland, de Storm, First Samurai de Mirrorsoft et Magic Pockets de Renegade.
Tous trois disposent d’une réalisation de niveau équivalent qui les rapproche de la qualité des jeux sur consoles.
Sur le plan graphique, il est tout aussi difficile de les départager. Rodland séduit par le style japonais de ses adorables sprites tandis que Magic Pockets mélange des personnages humoristiques à des paysages plus classiques. First Samurai s’impose, quant à lui, par son ambiance très réaliste, la variété des adversaires et des décors particulièrement colorés.
A chaque jeu son originalité : Rodland et Magic Pockets disposent tous les deux d'un mode de combat bien particulier (baguette magique dans l’un et tourbillons dans l'autre). First Samurai, pour sa part, laisse parler l’art du guerrier. Que ce soit pour Rodland, Magic Pockets ou First Samurai, la taille du jeu leur assure une excellente durée de vie. Avec une mention spéciale pour Magic First Samurai, vous offrira des heures de découverte et de combat. Tour à tour beot-them-all, jeu de plates-formes et jeu d'exploration, il enchantera les amateurs d'action intelligente.
Légère préférence pour le soft des Bitmap Brothers qui récompensera toujours un joueur astucieux. A noter également que la possibilité de jouer à deux simultanément dans Rodland autorise la mise en place d’une « stratégie » de jeu.
Sur le plan de la bande sonore, c’est First Samurai qui a l’avantage (on n’oubliera pas de sitôt les savoureux « Alléluia ! » à Magic Pockets qui rafle le Tilt d’or grâce à sa jouabilité hors pair et sa profondeur de jeu.
Magic Pockets profite de l’expérience des Bitmap Brothers qui n’en sont pas à leur premier soft... Nous avons beaucoup apprécié l’intelligence des monstres, basée sur les célèbres routines de Gods. Un très grand soft qui mérite bien son Tilt d’or.
Morgan Camuset Might and Magic III NEW WORLD COMPUTING Cette année, la sélection des trois logiciels no mi nés aux Tilt d’or n’a pas été trop difficile. Pourtant les bons programmes ne manquaient pas et des titres comme Pool of Darkness peuvent faire passer de très bons moments. La sélection finale s’est portée sur Might and Magic III de New World Computing sur PC, Eye of the Beholder de SSI sur PC et Amiga, et sur Fate de Reline sur Amiga. Ces trois programmes se tiennent dans un mouchoir de poche, mais c’est finalement Might and Magic III qui s’est vu décerner le titre tant envié du Tilt
d’or 91 des jeux de rôle sur micros.
Compatible PC I Might and Magic III dispose I de nombreux atouts.
Graphiquement très réussi, avec des dessins exploitant 1 bien les 256 couleurs du MCGA et un effet de pixélisation très particulier qui donne une certaine originalité ! Aux écrans, il vous invite à remplir une série de missions différentes. Le réalisme est de la partie avec des animations très nombreuses.
L'ergonomie est excellente tout étant géré à la souris via un panneau d'icônes. Le jeu est passionnant et d'une grande profondeur, mais demande en contrepartie une machine puissante (386 DX à bonne vitesse au minimum pour être suffisamment rapide).
Digne successeur du remarquable Dungeon Master, Eye of the Beholder vous propose de guider un groupe de quatre aventuriers (et jusqu'à six en incorporant deux personnages de rencontre) dans les sombres Bard'Tole a enfin son successeur. Fate sur Amiga, avec ses graphismes travaillés et son univers fouillé ne fera pas rougir son célèbre ancêtre : un grand jeu.
D'une trop grande facilité, la quête pouvant être terminée en douzaine d'heures. Les mordus de jeux de rôle resteront un peu sur leur faim.
Fate se défend aussi fort honorablement. Aventurier solitaire au début dans un monde très particulier mêlant magie et technique, vous devrez compléter votre équipe pour avoir quelques chances d'en sortir. Plus couloirs d’un donjon.
Ajoutez à cela que le jeu se déroule entièrement en temps réel, que le scénario est assez riche, offrant des quêtes secondaires qui se greffent à la principale, que la magie est multiple, bien gérée et tout aussi bien représentée à l'écran, que les déplacements sont rapides et que les bruitages soulignent chacune de vos actions. Mais il souffre malheureusement facile à dire qu'à faire car pour convaincre les passants, vous devrez vous présenter, raconter des blagues, vous vanter, les payer, etc. Cette diversité d’action se retrouve à tous les niveaux. Ainsi les possibilités de combat sont
d'une exceptionnelle richesse, avec une gestion fine des combats à distance ou au corps à corps, une utilisation rigoureuse de la magie mais aussi de nombreuses options complémentaires. La réalisation est bonne mais un peu en deçà des deux autres programmes, sauf pour l'ambiance sonore qui rend parfaitement l’atmosphère (pluie, vent, arrivée d'une créature, etc). En dépit de ses qualités, il manque à Fate un scénario plus vif relançant par moment l’intérêt.
Jacques Harbonn Proche de Dungeon Master par so présentation et son eraonomie, Eye of the Beholder offre des règles directement inspirées de Dongeon & Dragon seconde édition.
Un fond de Bard's Taie, un soupçon de Dungeon Master : MM3 est sans conteste le jeu de rôle le plus complet ! Un grand jeu, mais qui nécessite une machine puissante.
Amiga, Atari ST Le souhait que j’exprimais l’an passé à la fin de l'article couronnant d'un Tilt d'or le superbe Maupiti Island s’est réalisé cette année. Merci, messieurs les programmeurs de Delphine Software, pour avoir entendu le message de tous les aventuriers de la micro. Le Tilt d’or 91 de l'aventure va sans contestation possible à Croisière pour un cadavre, la plus belle mission que vos micros aient jamais rencontrée. Si toute la rédaction de Tilt lut unanime pour l’élection de ce grand hit, 11 a été bien plus difficile de départager les deux autres nominés de cette rubrique.
Finalement, Martian 12 Mémorandum sur PC (Access) et le tout récent Bat II sur ST (Ubi Soft Computers Dream ) qui accompagnent le Tilt d’or sur le podium.
Jusqu’à l’année dernière, les aventuriers micro devaient choisir entre deux types de jeu. Soit ils optaient pour un scénario musclé et subtil - ils jouaient alors à Maupiti-, soit ils préféraient un jeu animé, entièrement manié à la souris
- il se battaient alors dans Opération Stealth ! Croisière pour
un Cadavre est le premier titre à avoir cumulé les deux genres.
Côté scénario, on retrouve dans ce titre toute la finesse d’un
Maupiti Island. L'énigme est très bien bâtie. Elle se dévoile
peu à peu aux joueurs les plus rusés, elle tisse une toile
complexe d’indices qui garantiront l'intérêt de la partie à
long terme. Mais face à toute ces qualités, et là où Maupiti
n’offrait, en revanche, aucune animation des personnages,
Croisière développe une mise en scène Décors onimés de style
futuriste, dialogues, nombreuses phases action, voila les trois
atouts majeures de ce jeu. BAT II marche dans le sillage du
premier épisode.
Croisière pour un Cadavre DELPHINE SOFTWARE Pour la première fois dans l’histoire de l’aventure micro, on peut aujourd’hui profiter tout à la fois d’un scénario musclé et d’une mise en scène parfaite. Croisière pour un Cadavre résume à lui tout seul les atouts des plus grands. Il remporte sans aucune contestation possible le Tilt d’or 91 de l’aventure. Merci Delphine !
Encore supérieure à celle des anciens mais fameux titres que sont Les Voyageurs du temps ou Opération Stealth.
Le jeu est entièrement manié à la souris. Le curseur que l’on promène sur l’écran prend diverses formes selon l’action que l’on peut entreprendre, un peu à la maniéré de BAT. Et pour couronner le tout, les graphismes et animations sont superbes. Le personnage marche sous vos yeux avec réalisme, il se baisse pour chercher un indice... La caméra va de zoom en gros plan, elle tient compte du rétrécissement de votre personnage lorsqu'il s’éloigne de vous... Un chef d’œuvre ! Pour BAT II, le subtil mélange d’aventure et de scènes d’action est captivant. L’utilisation de la souris et de son curseur
multifonction est très souple.
Les dialogues avec les personnages de rencontre sont largement plus riches que ne l’étaient ceux de l'épisode précédent. La mise en scène use toujours du même multifenêtrage qui donne du punch à l’aventure.
Un seul regret, la partie est très semblable à celle de Bat I. Bat II représente de ce fait moins un événement que son concurrent Tilt d'or.
Martian Mémorandum apparaît ici comme le représentant de la nouvelle génération des aventures micro pour PC et compatibles. Mieux que tout autre, il vous prouvera la suprématie de cette machine en ce qui concerne la qualité graphique et sonore de nos futures quêtes. Comme le fabuleux Countdown dont il est en fait la suite, Martian Vous avez été très nombreux à craquer pour le superbe Countdown.
Martian Mémorandum, deuxième épisode de cette saga, prouve la suprématie des PC en matière d'aventure.
Mémorandum développe une mission très riche : voix digitalisées (superbes, même sans carte son), animations haut de gamme, décors magnifiques, de quoi rester cloué dans son fauteuil pendant toute la résolution de l’énigme. Par contre, les manipulations un peu triviales que l’on fait tout au long de l’aventure (prendre des objets, les utiliser...) n’ont pas l’ampleur nécessaire pour concurrencer Croisière pour un Cadavre. Olivier Hautefeuille Atari ST Certains éditeurs ne se sont pas endormis sur leurs lauriers. Et qui est-ce que l'on retrouve pour le Tilt d’or sportif 91 ? Une société
française... Cocorico ! Merci Lankhor ! Merci Vroom ! Je vais enfin devenir un vrai pilote de course ! Les deux autres titres nominés sont le tout récent Lotus II de Gremlin et le superbe Golf de Microprose.
C'est donc la course auto qui à le plus inspiré les programmeurs en 1991. Peu de tennis à part le superbe mais un peu vieux Pro Tennis Tour II ou le plus récent Advantage Tennis, intéressant mais pas suffisamment novateur. Les courses auto ou moto ont toujours été très nombreuses sur micro. Mais avec Vroom, ce fut quand même le choc !
Pour décrocher son Tilt d’or, ce programme use et abuse de qualités multiples. Mais plus que tout, c’est le réalisme de la simulation qui a séduit tous nos testeurs.
Que l’on soit ou non adepte du genre, il suffit de quelques minutes de pilotage pour que l’on ne puisse plus décrocher les yeux de la piste. Avec le professionnalisme qui lui est coutumier, Lankhor à travaillé cette adaptation dans les moindres détails. Premier atout, l’animation, qui est d’une fluidité remarquable sur ST. Vient ensuite un graphisme simple mais soigné. Enfin, une multitude de petits détails rendent la mise en scène crédible. Les bruitages par exemple appuient sans cesse le réalisme du jeu. On peut remarquer à l’oreille l’approche d’un concurrent !
Vroom a aussi surpassé tous ses concurrents grâce à ses deux modes de jeu. Pour le premier, le jeu « arcade », c'est ce que l’on connaît de plus classique, mais avec une souplesse jamais égalée. Le mode angulaire, manié à la souris, est quant à lui une réelle simulation de pilotage, très difficile à contrôler mais payante à long terme. En effet, dans ce mode de jeu, votre bolide ne reste pas toujours parallèle à la piste, comme c’est le cas pour la plupart des simulation auto ou moto.
Vroom LANKHOR C’est encore une simulation de course auto qui remporte le Tilt d’or de la compétition sportive 91. Mais pas n’importe quelle course ! Vroom est à des années lumière du superbe Lotus II. Plus loin, dans les champs, c’est le Golf de Microprose qui clôture notre sélection.
LAST SHOT SI»» Hit, 11 yd* F!ni*h«K» Rough •’ ™"r~' * Tj * Player I C - A a a* g . X P3 j iron 2 14) 215 yds Face à tous ces atouts, Lotus Il n’a pas réussi à prendre la pôle position. Ce titre est cependant nominé dans notre sélection du fait de la variété de ses paysages et de ses conditions de course (météo aléatoires, épreuves spéciales...). Nous avons étudié aussi très longuement les candidatures de Nascar Challenge course qui s'inspire du très célèbre Indiapolis 500. Mais pour toutes ces épreuves, et même si les options de jeu y sont nombreuses, c'est la maniabilité et la rapidité de
la course qui sont trop peu performantes, surtout lorsque l’on s’est essayé au dernier-né de Lankhor.
Dans un tout autre domaine, c’est le golf de Microprose qui a le plus séduit les sportifs de Tilt. Bien sûr, Links d’Access offrait un jeu superbe sur PC.
Mais comment supporter les 60 secondes nécessaires au chargement d’un écran ?
Microprose Golf offre toutes les options possibles et conserve pour toutes les phases de jeu une rapidité d’exécution idéale pour la Microprose Golf offre toutes les options de jeu possibles, mais c'est surtout la souplesse de son animation et la rapidité avec laquelle se chargent les tableaux de jeu qui lui permettent de vaincre Unks.
Concentration du joueur. En plus, ses multiples caméras permettent de suivre un coup selon tous les angles. C’est génial pour apprendre comme pour perfectionner sa technique. Un grand, très grand logiciel.
Le sport sur micro-ordinateur a sans doute bien du mal à se remettre de la qualité des grands hits de l’an passé.
Depuis que Pro Tennis Tour II ou Tennis Cup II pour le tennis, Kick Offou International Soccer pour le football ont vu le jour, les programmeurs ne parviennent pas à surpasser ces grands hits. Ils se contentent de produits qui n’innovent en rien. Ce n’est pas suffisant pour décrocher la timbale. En espérant que la moisson 92 sera meilleure, bonne année à tous I Olivier Hautefeuille Esprit i et les bouge bien et les courses sont diversifiées. Les régions traversées sont inhabituelles et vous devrez affronter toutes les conditions atmosphériques possibles.
MEILLEUR SIMULATEUR DE VOL TILT K mi Yeager Air Combat ELECTRONIC ARTS Une bonne dose de souplesse, une once de VGA, quelques mega-octets et une pincée de carte son pour que prenne la sauce... C’est la recette de Yeager Air Combat, c’est aussi celle d’un Tilt d’or !
Yeager Air Combat sur PC, un véritable ballet aérien !
On retrouve dons Megafortress la « porte » de Mindscape. Réalisme « technique » mais aussi visuel, le pilotage de ce bombardier n'est pas une mince affaire.
Compatible PC challenge aérien pour finalement remporter le Tilt d'or du meilleur simulateur de vol sur micro. Mais ce n'est pas là le seul événement de l'année dans cette catégorie. A quelques miles de Yeager, deux titres manquent de très peu l’ultime récompense. Il s'agit bien sûr de Megafortress Cette fois, ça y est ! Les simulateurs qui approchaient la qualité « arcade » ont enfin trouvé leur maître en la matière. Fluidité, rapidité, souplesse, voilà les trois qualités essentielles qui ont permis à Yeager Air Combat, développé par Electronic Arts, de s'imposer dans ce (Mindscape), pour le
réalisme inouï de la gestion technique » de son vol, et de Secret Weapons of the Luftwaffe (Lucasfilm), qui développe, à travers ses multiples postes de combat un univers ludique vraiment exceptionnel.
C’est à la sortie de Jetfighter Il que j’ai compris que l’année 1991 serait tout à la fois l’année de la simulation aérienne et l’année PC.
Enfin, les pilotes pouvaient profiter de combats tout à la fois complexes et bien mis en scène. Mais il manquait à tous nos appareils la rapidité et la souplesse d’un F 29 sur Amiga. Il aura fallu attendre le mois de septembre pour que le rêve devienne réalité.
Yeager a remporté son Tilt d’or grâce à la finesse de son jeu. Plus souple que tout ce que l'on connaît sur Amiga ou ST, plus beau aussi, il a prouvé de façon définitive la suprématie des PC en Il vous faudra quarte mains pour réussir les missions proposées. Secret Weapons of the Luftwaffe ne s'adresse qu'aux plus solides d'entre vous. Un grand simulateur.
Matière de simulations. Face à tant de réalisme visuel et sonore, il fallait aussi que la stratégie soit à la hauteur.
Pas de déception à ce sujet !
Avec le nombre de scénarios proposés et l’éditeur de missions personnelles, impossible de se lasser d’un tel programme.
Secret Weapons n’offre pas la souplesse des combats de Yeager. Mais ce qui fait la supériorité de ce titre face à toute l’escadrille 91, c’est la pluralité de ses combats.
Vous dirigerez en effet plusieurs avions, et pour chacun d’eux plusieurs postes de combat. Le pilote doit sans cesse changer de tableau de contrôle, tantôt ouvrir la soute pour larguer ses bombes, tantôt prendre en main l’une des sept mitraillettes disponibles.
C’est du délire, un challenge très audacieux pour les rois du shoot-them-up aérien.
Enfin, l’ensemble de nos pilotes ont littéralement craqué pour le réalisme de Megafortress, du Mindscape tout craché ! Plusieurs superbes tableaux de commandes respectent à la lettre toutes les manipulations réelles du pilotage et de la gestion d’un bombardier. Bien qu’entièrement manié à la souris, Megafortress laissera peut-être froids les amateurs de vol « arcade ». Mais pour les puristes, quel délice de précision !
Cette année aura donc profité grandement au développement de la simulation aérienne. L'Atari ST et l'Amiga semblent avoir bien du mal à relancer le défi imposé par les compatibles PC puissants. Il faudrait pour cela qu’ils égalent les qualités graphiques du VGA et des PC cadencés à plus de 20 mega-octets... Enfin, je souhaite que l’année future donne plus la parole aux nouvelles consoles en matière de simulation aérienne. Nous avons vu le superbe Pilotwings sur Super Famicom. Cela promet ! En revanche, peu de simulations navales ou blindées sont apparues en 1991.
Pour les passionnés de ce type de combats, nous ne pouvons que leur conseiller les titres qui faisaient l’actualité de notre dernier guide, et notamment le fameux Wolfpack, un Tilt d’or 90 qui n’est pas encore détrôné, même par le récent Strike Fleet d’Electronic Arts.
Olivier Hautefeuille Civilization MICROPROSE Cette année, l’élection des Tilt d’Or des jeux de stratégie a donné lieu à des débats passionnés. D’excellents titres, tels que Celtic Legend, mêlant wargame et magie ou encore Battle Isle, un autre wargame d’accès facile offrant cependant de très riches possibilités, ont été écartés après de longues discussions. Trois titres sont restés en lice : le tout nouveau Civilization de Microprose sur PC, qui a remporté le Tilt d’or 92, Utopia de Gremlin et enfin Hunter d’Activision. Ces deux derniers ont été développés sur Atari ST et Amiga.
Compatible PC Le but du jeu est de parvenir Civilization vous propose de ! à un degré de civilisation développer une civilisation. I suffisant pour accéder au Les graphismes, assez quelconques, ne rendent pas justice à Celtic Legend, qui mêle adroitement stratégie, gestion et diplomatie.
Saurez-vous mener votre peuple vers les étoiles ?
! Voyage spatial et rejoindre ainsi Alpha du Centaure.
Utopia vous met dans la peau d’un gestionnaire d’une colonie humaine installée sur une planète aux conditions de vie difficiles. Il faut ici veiller à ia survie et au confort de votre population (le but étant d’accéder à une qualité de vie égale au moins à 80 %). Pour cela, vous devrez, à la manière de Sim City, construire les bâtiments appropriés, mais aussi développer la recherche civile et militaire, espionner vos remuants voisins extraterrestres et vous préparer à un guerre éventuelle.
Si Utopia dispose de bien plus beaux graphismes en 3D isométrique et d’une stratégie toute en finesse faite d’un équilibre difficile entre les activités civiles et militaires, Civilization, pour sa part étonne par l’ampleur de ses possibilités. Les choix à effectuer sont d’une extrême diversité et, pour chacun d’eux, l’éventail proposé est tout aussi vaste. De plus, ces actions varient en fonction du contexte. Le programme vous suggère d’ailleurs ce qui lui semble le plus judicieux, mais vous restez libre de faire vos propres choix. Outre cette grande latitude d’action qui assure des parties
sans cesse renouvelées, Civilization se montre aussi supérieur à Utopia sur l’aspect évolution. Voir sa peuplade de l’âge des cavernes évoluer est un spectacle passionnant.
Ajoutez à cela que les modes de gouvernement sont variés.
Bien qu’il soit d’un très bon niveau lui aussi, Hunter se révèle un peu en deçà des Les graphismes d'Utopia sont superbes et le jeu plus prenant encore que Sim City, grâce à l'aspect espionnage et gestion guerrière.
Deux autres programmes.
Servi par une 3D surfaces pleines d’une qualité exceptionnelle, avec un monde très réaliste, une animation haut de gamme et même un zoom sur l’action, ce programme, proche de Midwinter II, vous propose une série de missions complexes, faisant appel tout à la fois à la stratégie, à l’action et au pilotage d’engins d’une extrême le monde 3D d'Hunter est d'une grande richesse, bien animé, les missions variées et les modes de locomotion d'une diversité proprement stupéfiante.
Diversité (depuis le vélo jusqu’à l’avion, en passant par la planche à voile, l’hélicoptère, le char et bien d’autres). Le jeu est passionnant mais laisse moins de liberté que les deux autres. En conclusion, un grand bravo à Microprose pour ce superbe Civilization qui a réussi à coiffer sur le poteau des softs comme Utopia ou.
Hunter. Jacques Harbonn 3D Construction kit MEILLEUR SOFT DE CREATION GRAPHIQUE DOMARK En dépit des qualités de Disney Animation Studio, ou du module 3D d’Amos, 3D Construction Kit de Domark et Deluxe Paint IV d’Electronic Arts sur Amiga se sont imposés assez nettement. La lutte pour la troisième place a été chaude entre Demo Construction Kit d’Eurosoft sur Atari ST et Audio Sculpture d Expose Software sur Atari ST et Amiga.
Que Drilleret autres Castle Master. L’interface est d’une remarquable simplicité d'usage. Vous disposez de deux formes 3D (cube et pyramide) que vous pourrez modeler à loisir pour créer toutes sortes d’objets en relief, le tout se plaçant dans un univers de grande taille. Il est même possible de créer des formes rondes, au prix d'un petit travail supplémentaire. Les possibilités créatives sont loin de se limiter à la seule constitution d’un univers virtuel, aussi riche soit-il.
Quelques instructions simples permettent aussi d’animer les objets, mais aussi de les faire réagir en fonction de certaines « stimulations » (clic des boutons droit ou gauche). Ajoutez à cela qu'il est possible de se déplacer dans l’univers créé, en tenant compte ou non de la pesanteur, que l’on peut lier différents univers les uns aux autres, qu'il est possible de Réaliser des démos sans connaître la programmation, c'est facile avec D.C.K. Le système d'activation à la demande des effets est proprement génial pour sa facilité de mise au point.
D’ailleurs géré de fort belle manière par le programme, les franges colorées y étant totalement absentes. Deluxe Paint IV dispose aussi d’un étonnant module de transformation automatique d’un sprite en un autre, source d’animations spectaculaires. Les programmeurs en ont profité pour améliorer aussi le module de commande de ces animations qui reprend maintenant le principe des touches de magnétoscope, beaucoup plus intuitif. Cette version IV reprend enfin la vaste gamme de remplissage (en dégradés surtout) qui avait fait son apparition dans la version Atari ST. En dépit de ces qualités, Deluxe
Paint IV ne peut prétendre à la même puissance créative que 3D Construction Kit, d’autant qu’il ne s'agit en fin de compte que de l’amélioration d'un programme déjà existant.
Le troisième nominé, Demo o (5 •) Atari ST, Amiga Le programme d’Eurosoft n'a rejoint les rangs des nominés que d’une très courte tête, Audio Sculpture offrant d’excellentes capacités de traitement des sons mais son champ d’action apparaissant légèrement plus réduit.
Deluxe Paint IV gère désormais le mode HAM de fort belle manière, et propose une étonnante transformation automatique de sprites, ainsi que des dégradés évolués.
3D Construction Kit a remporté le Tilt d’or 91 du meilleur logiciel de création avec brio. Programme réellement novateur, il permet à tout un chacun de disposer du système Freescape qui a permis la création de jeux d’aventure 3D aussi réussis charger une image de « tableau de bord » avec redéfinition des zones écran actives pour chaque déplacement, que quelques bruitages complètent le tout et vous aurez une idée des impressionnantes possibilités créatives. Un Tilt d’Or bien mérité.
Deluxe Paint IV n’a pas démérité pour autant et représente sans conteste le meilleur programme de dessin et d’animation sur Amiga. Il a profité de nombreuses améliorations.
D’abord, et c’est là un point capital, il gère désormais le mode HAM, ce mode très particulier qui offre 4 096 couleurs simultanées au prix d’un petit conflit de proximité. Ce conflit est Construction Kit, est original à plus d’un titre. Il permet en effet de créer sans connaître la moindre ligne de basic ou d’assembleur des démos de bon niveau, avec rasters (affichage simultané de l’ensemble des couleurs de la palette sur un même écran), overscan (disparition des bordures, l’image occupant tout l’écran), scrollings texte multiples dans tous les sens, sprites divers, et équaliseurs rythmés par
la musique (chip ou soundtrack). Le système génial d’activation à volonté des effets permet de gagner un temps précieux lors de la mise au point. Cependant, le programme est limité au seul domaine des démos et il lui manque un module 3D.
Jacques Harbonn PY (*Y - r 77 W, Heart of China SIERRA ON LINE S 7 y a un jeu qui a réellement marqué cette année par ses graphismes, c’est bien Heart of China. Ce jeu d’aventure aux senteurs orientales mêle adroitement des dessins et des photos digitalisées et retravaillées. Les paysages sont de toute beauté, tout droit tirés d’un (bon) guide touristique sur l’Asie.
MEILLEURS GRAPHIS SUR MICRO Compatible PC En plus Heart of China est animé ! Un visage qui se tourne, une porte qui s’ouvre, et vous entrez dans l’histoire !
Les 256 couleurs du mode VGA basse résolution sont parfaitement maîtrisées. Les enchaînements d’images, qui font apparaître des fenêtres les unes sur les autres, apportent encore un peu plus l’illusion du mouvement. Cette méthode, proche de la bande dessinée, donne à ce jeu un côté « vivant » que n’ont pas les autres jeux Sierra (Dynamix est un de leurs labels), comme King Ouest V ou Space Ouest IV. Ces deux jeux, graphiquement très réussis, restent trop statiques : le personnage se déplace dans un décor dont il ne fait pas vraiment partie.
Tout à l’opposé, Heart of China présente chaque situation de façon différente, avec de nombreuses techniques BD, du gros plan sur un visage ou un objet à la succession rapide des images, en passant par les bulles qui nous renseignent sur les paroles ou les pensées des personnages.
Beau, passionannt, simple d’accès, Heart of China a toutes les qualités d’un bon jeu d’aventure. Un Tilt d’or amplement mérité.
Avec Croisière pour un cadavre, Delphine met un point d’honneur à nous faire ressentir l’athmosphère de cette enquête policière.
L’aventure se déroulant sur un bateau, on aurait pu craindre que le nombre de lieux et de personnages ne fût très limité. Mais, le Karaboudjan est grand, et les différents endroits que vous visitez sont aussi variés que beaux. Les couleurs pastel et les jeux de lumière sont superbes. Chaque scène semble tirée d’un film, les lumières paraissent venir directement des projecteurs et les acteurs tiennent leurs rôles à la perfection. Les dessins, d’un type difficile à classer, se situent entre la photographie et le livre pour enfant.
Les différents personnages sont eux aussi très bien dessinés, à commencer par le détective, c'est-à-dire vous.
Il visite les cabines, se déplace dans une « pseudo-3D » du plus bel effet, et sa moustache aurait sans doute fait envie à Hercule Poirot lui-même !
Lorsque vous vous adressez aux différents personnages, leurs visages, dessinés dans le stylé des années trente, apparaissent. Les séquences animées du début et de la fin du jeu sont superbes !
Contrairement aux deux titres précédents, le troisième jeu Stylisés et très colorés les graphismes de Might and Magic III sont beaux et originaux. Les monstres, souvent plus amusants qu'effrayants, sont superbes.
N’est pas un jeu craventure.
Might and Magic III (MM3) est l'un des rares jeux de rôle à posséder des graphismes dignes des capacités de nos machines. Qu'il s'agisse des monstres, des villes, des paysages (avec des prairies, des forêts, des montagnes, des déserts, et bien d’autres !), ou encore des donjons, tout est superbe. Le style, simultanément enfantin, détaillé et humoristique, est vraiment typique de ce jeu.
Lorsque vos personnages sont malades, ivres ou amoureux, leur visage change.
La plupart des jeux de rôle qui disposent d’une vue 3D, comme Bard's Taie, Dungeon Master ou Eye of The Beholder, offrent des monstres animés, et éventuellement quelques autres animations pour les portes ou les fontaines. Might and Magic III va plus loin, car tout est animé. De la fontaine au piège du donjon, chaque dessin a son animation propre. Son défaut majeur, comme celui de nombreux jeux récents sur PC, est d’exiger une configuration musclée qui n’est pas à la portée de toutes les bourses.
Parmi les jeux que nous avons exclus, se trouvent un certain nombre de programmes au graphisme fort bon, comme les Sierra (King Ouest V, Space Ouest IV, Leisure Suit Larry V), ou les Accès (Martian Mémorandum, Links, etc.). Mais, malgré des démonstrations de technique assez étonnantes (particulièrement chez .
Accès), ces programmes manquent singulièrement d’originalité.
Jean-Loup Jovanovic Croisière pour un Cadavre, avec ses teintes pastel et ses graphismes fouillés, est sans conteste un très beau jeu. L'atmosphère est merveilleusement rendue.
TUT D’ORl (7 Another World DELPHINE SOFTWARE Another World et Wing Commander II offrent, chacun à sa manière, les plus belles animations que l’on puisse aujourd’hui trouver sur micro. Ils ont aussi tout un environnement sonore et graphique ainsi qu’une mise en scène de grande qualité.
Présentent des animations en gros plan, comme au cinéma.
Et c'est tout simplement superbe. Chaque mort donne lieu à une animation différente (c’est incroyable ce que l’on meurt dans ce jeu I).
Wing Commander II est d’un type tout à fait différent. Les combats spatiaux sont superbes, les vaisseaux se meuvent (si vous disposez d’un 386 ou plus) avec une fluidité et une rapidité dignes de Star Wars. Cela dit, les plus belles animations de ce jeu ne sont pas là. Lors de l'introduction et des phases intermédiaires (qui sont très nombreuses), vous avez droit à des séquences vraiment extraordinaires.
Malheureusement, pendant ces animations, vous n’agissez pas. Elle donnent revanche, c’est une véritable superproduction qui se déroule sous vos yeux. Le travail réalisé par Origin sur les ombres des vaisseaux et sur leurs mouvements dans ces séquences est tout simplement ahurissant. La fluidité de ces animations est parfaite, et leur variété construit tout un univers de Age, qui mêle aventure et action, offre une superbe 3D surfaces pleines. Les objets bougent avec une fluidité étonnante, et le mélange de 3D et de bitmap est très réussi.
Space Opéra qui met les phases d’action en valeur (et leur enlève du même coup leur côté répétitif). De la belle ouvrage.
Je ne vous ai pas encore parlé de Age, de Tomahawk.
Ce jeu,qui mêle 3D surfaces pleines, dégradés et bitmaps, est superbe, mais à mon goût un peu en dessous des deux précédents. En revanche, si les autres sont des jeux d’action, il s'agit là d'un jeu Les animations de Wing Commander II sont sans doute les plus belles qui soit. Malheureusement, elles sont réservées aux phases intermédiaires.
Amiga La question était pour nous de savoir lequel était meilleur en animation, lequel était meilleur en mise en scène. Il aurait été impensable qu’un de ces deux fabuleux jeux ne reçoivent pas l'un ou l'autre prix. Pour ce qui est de l’animation, l’un, Another World, présente une technique originale, qui utilise des polygones (triangles, rectangles, trapèzes, etc.) remplis, et animé de façon fluide et rapide. Cette technique, qui n'a été utilisée à ma connaissance dans aucun autre jeu, permet des effets visuels surprenants.
Outre les mouvements de votre personnage, qui marche, saute et court avec une fluidité que ne renierait pas Prince of Persia, certaines séquences, comme l’attaque du monstre au début ou, plus loin, la rencontre avec les « poilus », une ambiance, un fond au jeu, comme des images dans un beau livre. Mais dans les livres, c’est le texte qui est le plus important... Autre défaut, pour faire fonctionner Wing Commander II, il faut un PC.
S’il est possible, sinon confortable, de faire les combats sur un 386SX cadencé à 16 Mhz, sur ce type de machine les animations intermédiaires sont saccadées et lentes.
Avec un 386 à 33 Mhz, en La technique utilisée dans Another World, les polygones pleins, permet des effets spectaculaires, Jui n'existent pour l'instant ans aucun autre jeu. Un peu dur, il n'en est pas moins passionnant.
D’aventure, et une telle animation est des plus surprenante. Votre véhicule se déplace sur des chemins « flottants », avec un dégradé changeant du plus bel effet.
Le soleil se lève et se couche, et les couleurs changent au cours de la journée. L’équipe qui a développé ces routines travaille déjà sur d’autres projets, dont un jeu du nom d’lnca.
Jean-Loup Jovanovic Wing Commander II RENEGADE Les jeux sur micros ne cessent de s’améliorer, faisant de plus en plus appel à des techniques dignes des superproductions hollywoodiennes. Nous avons donc choisi de créer une nouvelle catégorie de Tilt d’or : le prix de la meilleure mise en scène. Wing Commander II d’Origin l’emporte (de peu) sur Another World créés par Delphine et Croisière pour un cadavre.
Qui leur confèrent un petit coté cinématographique.
Trois softs d’exception se sont cependant détachés du lot : Another World et Croisière pour un cadavre, PC (VGA) La tendance est générale, la plupart des jeux, qu’ils soient bons ou mauvais, disposent désormais d'une belle intro ou d'animations « gratuites » La mise en scène d'Another World est impressionnante. Les plans se succèdent à un rythme rapide, b « caméra » se déplace comme au cinéma.
MEILLEURE MISE SUR MICRO tous deux de chez Delphine Software, et Wing Commander II d'Origin. Les deux premiers titres, réalisés par des français, utilisent une nouvelle technique graphique à base de polygones remplis qui autorise toute sorte d’effets de mise en scène. La raison en est simple : au lieu de stocker en mémoire tous les sprites composant l’animation d’un personnage, par exemple, il suffit de Les graphismes, les gros plans, les animations, les bruitages... tout participe à la création d'une atmosphère, qui bit de Croisière l'un des jeux les plus intimistes qui soit.
Garder les coordonnées X et Y des polygones composant sa silhouette. De cette façon, la démarche fluide des héros ne consomme que quelques centaines d’octets au lieu de saturer la mémoire de nos micros. Cette nouvelle technique, si elle autorise une multitude d’actions, laissait cependant craindre des graphismes assez sommaires.
Croisière pour un cadavre contourne cet écueil à l’aide de décors en bitmap très réussis alors qu’Another World, le « one-man-show » d’Eric Chahi, qui n’a recours qu'aux polygones, nous épate par la finesse de ses 1 animations et ses effets i totalement cinématographiques (gros plans, travellings, plans multiples, etc). Aucun d’entre eux ne peut cependant prétendre égaler Wing Commander II. Le jeu d'Origin, qui exploite au maximum les capacités des PC les plus puissants, est un éblouissant spectacle qui mêle allègrement voix digitalisées, musique symphonique et animations bitmap rapides et
colorées (il faut voir le décollage des vaisseaux ou encore la récupération d’un pilote perdu dans l’espace).
EN SCENE L’introduction justifie à elle seule l’achat du jeu.
L'aventure s'ouvre sur un résumé en images (et en paroles) du premier épisode.
Sur une bande-son majestueuse, vous voyez vos ennemis, les Kilrathi, évoquer leurs défaites passées. Vous sursautez cependant en entendant que « le pilote humain qui leur a posé tant de problèmes » a été « rétrogradé pour trahison ».
Fondu au noir... Et vous vous retrouvez face à votre supérieur qui vous annonce sèchement que vous allez être affecté à une base minuscule dans un coin perdu de l’espace. Dès les premières minutes, Wing Commander II place le joueur au cœur de l'action et dans la peau d'un personnage hors du commun. Les images animées ont une force et une beauté stupéfiante.
Evidemment, il faut tenir compte de la différence technologique entre un PC 386 à 33 Mhz doté d’un disque dur à accès rapide et un simple Amiga 500 à disquettes. Si Wing Commander II reste l’indubitable vainqueur, ses adversaires s’en tirent avec tous les honneurs. Lorsque j’ai vu tourner Another World pour la première fois, je n’en ai pas cru mes yeux... Et l’on a rarement vu une enqête policière aussi visuellement captivante que Croisière pour un cadavre. L'année 1991 est un grand cru et annonce probablement une nouvelle ère de logiciels davantage conçus comme des films que comme des jeux
pour gamins. Mais qui s'en plaindrait ? Sûrement pas j Tilt, en tous cas... Dogue de Mauve Spriggan NAZAC C’est évident, les consoles 16 bits tiennent le haut du pavé en matière de shoot’em up.
Il ne nous a cependant pas été trop difficile de séparer le bon grain de l’ivraie, les bonnes cartouches n’étant pas si nombreuses. Les trois heureux élus portent les noms de Super EDF, Super Long Nosed Goblins et surtout le fabuleux Spriggan qui remporte aisément le Tilt d’or.
• fcrfcr J-t - frf f ? Fc ? R f m
• rlsa*t - wrt r vv- WrW j. . î
* r*r* U1-5CT rbr ,3* - r b--j
• C*L*1 ?rr cri: ï ii r-*âSîsS Fïtî c Hï VîRfeaŒP'n W’r r l SfcW
* ppïï|iH%i î?r--$ s rtrtrtt : - ¦ - . '' : ;1c8 Spriggon esf le
shoot'em up « sauvage » par excellence.
PC Engine CD ROM Chaque console dispose d’une logithèque bien fournie en shoot’em up mais tous sont loin d’être excellents.
Domaine : Super Long Nosed Goblins de Taito et Spriggan réalisé par Naxat fonctionnent tous les deux sur PC Engine.
Super EDF. Un programme La Super Famicom est à l'honneur avec ce nouveau shoot'em up.
Super EOF exploite enfin les possibilités de la console de Nintendo : graphismes magnifiques et bande sonore excellente.
Une fois de plus, la console de NEC fait la preuve de sa supériorité actuelle dans ce de Jaleco, sur la Super Famicom, n’a cependant pas eu de mal à se faire nominer car il exploite fort bien les qualités de la Nintendo 16 bits.
Les graphismes, très colorés, sont si beaux qu’on se croirait devant une borne d’arcade.
Le jeu dispose, en outre, de musiques excellentes qui rythment parfaitement l’action. Enfin, les options sont particulièrement riches, Shoof em up original, doté de graphismes complètement délirants, Super Long Nose Goblin séduira ceux qui jouent sans se prendre trop au serieux. Un jeu attachant, pour le PC Engine.
Avec une multitude de bonus et de modules différents.
Malheureusement, même si un effort très net a été fait au niveau de la programmation, le jeu souffre encore des ralentissements de l'action (passage en 25 voire 16 images seconde) coutumiers sur la Super Famicom.
Super Long Nosed Goblins, pour sa part,.se distingue nettement par son originalité Spriggan es» magnifiquement réalisé (malgré quelques clignotements de sprites), avec des sons, des graphismes et une jouabilité top niveau.
Difficile de faire plus brutal I et son humour délirant à la sauce nippone. Si le jeu n’est pas aussi trépidant que celui de ses concurrents, l’action n’en reste pas moins mouvementée. Le jeu dispose de plus d’un scrolling multidirectionnel et d’une grande variété dans les décors. Ici aussi, dé nombreuses armes seront accessibles à votre volatile I (chaussé de tongs ! ) pour affronter des écureuils volants et autres pommes de terre mutantes. Une mention spéciale pour les monstres de fin de niveau, probablement les plus bizarres jamais vus dans un shoot’em up (jetez un œil au castor lanceur de
cymbales I ). Si ces deux programmes sont bons, chacun dans son genre, toute la rédaction pourra témoigner de ma nette préférence pour Spriggan sur lequel je ne tarissais plus d’éloges. D’où ma joie immense de le voir finalement élu Tilt d'or 1992 à la suite d’un vote démocratique.
Spriggan est probablement le shoot'em le plus brutal de la décennie. Il demande des nerfs d’acier et des reflexes surhumains. Mais il « éclate » ! Bénéficiant de musiques et de bruitages CD, la bande son de Spriggan explose en tous sens en meme temps que vos adversaires. Les sprites sont innombrables, certains faisant parfois un tiers de l’écran.
Spriggan dépasse en qualité certains jeux des salles d’arcade. Gigantesque, bourré d’action et doté d’une excellente réalisation, il restera sans doute longtemps le shoot'em up de référence de ceux qui savent apprécier l’action, la vraie.
Jusqu'au Tilt d’or 92 ?
Dogue de Mauve Super Ghouls'n Ghosts CAPCOM Le beat’em ail est, avec le shoot’em up, la catégorie de programme qui marche le mieux sur consoles. Autant dire que nous avons eu un certain mal à faire notre sélection. Cependant, trois titres se sont rapidement imposés comme les meilleurs du genre. C’est finalement le magnifique Super Ghouls’n Ghosts (sur Super Famicom,) qui sort victorieux d’un combat fracassant contre le fameux Streets of Rage sur Megadrive et le non moins célèbre Final Fight.
Super Famicom niveau de la technique, des trois jeux utilise à merveille les capacités de la machine. Entre Final Fight (Super Famicom) et Streets of Rage (Megadrive), la lutte est âpre. Si les sprites de Streets of Rage sont nettement plus petits et moins colorés, ils disposent de mouvements plus variés et l'animation ne subit aucun ralentissement (c'est le gros défaut de Final Fighf). Super Ghouls'n Ghosts, pour sa part, dispose d’une réalisation technique irréprochable. Les programmeurs de Capcom ont su tirer les leçons de leur conversion de Final Fight.
L’animation est fluide, malgré un nombre conséquent de sprites à l’écran et une multitude d’effets graphiques délirants (tremblements de terre, fond en rotation, etc.). Autre point positif : l'originalité et l’humour de la mise en scène graphique. Alors que Streets of Rage copie sans vergogne le style de Final Fight, à base de punks aggressifs et de brutes certaines prises). Final Fight, qui a perdu un joueur dans la conversion, reste des plus sympathique grâce à ses énormes sprites et à la beauté des graphismes.
1 Super Ghouls'n Ghosts, pour sa part, mélange habilement beat’em ail classique et jeu de plateau. Il faut sauter en tous sens et utiliser une multitude de moyens de transport bizarres.
C’est cette originalité qui lui vaut notre préférence, d’autant que les graphismes sont fins, colorés et détaillés.
Difficile de faire mieux !
Même l’humour est présent (il faut avoir vu au moins une fois Arthur courir en caleçon sur le pont d’un navire fantôme).
Au niveau du son, les trois programmes « assurent ».
Streets of Rage, en particulier, fait honneur à la sanguinaires dans des rues mal famées, Super Ghouls'n Ghosts vous confronte à toutes sortes de monstres I « made in inferno », du fantôme à l’huître géante et homme-nivore.
Au niveau de la jouabilité, rien à redire. Streets of Rage profite d’un mode deux joueurs des plus agréables (d’autant que les combattants peuvent s'entraider pour Conversion du jeu d'arcade de Capcom, Final Fight a gardé, sur Super Famicom, ses magnifiques graphismes et ses sprites gigantesques. Deux regrets : il est impossible de jouer à deux, et le jeu est parfois ralenti.
| progressive mais Final Fight ; et surtout Streets of Rage (en particulier en mode deux joueurs) pèchent par une trop grande facilité. Final Fight s’avère un peu plus difficile que son confrère mais la différence n’est pas énorme.
Super Ghouls’n Ghosts offre, lui, un challenge nettement plus difficile, y compris pour les meilleurs joueurs. Un point décisif qui conforte une fois de plus Super Ghouls’n Ghosts dans sa position de supériorité par rapport à ses deux concurrents, pourtant excellents. Indéniablement, toutes ces qualités ont permis à ce soft de mériter le Tilt d’or de cette année en matière de beat’em ail. Si vous possédez une Super Famicom, vous pouvez l’acheter les yeux fermés.
Satisfait ou... satisfait !
Dogue de Mauve Megadrive (qui dispose d’un bon chip sonore mais de très peu de mémoire pour stocker les sons) et n’a rien à envier aux excellent bruitages de Final Fight et Super Ghouls’n Ghosts. Une très bonne prestation de la part de Sega... La jouabilité a également affecté notre jugement de manière importante. Dans les trois jeux, la difficulté est Amateurs de « baston » et autre castagne, Streets of Rage est fait pour vous !
Seul ou à deux, vous devez combattre le gong du terrible Mr. Big, qui sème la terreur dans la ville. A vous de faire le ménage.
Sonic SEGA Le hérisson bleu l’emporte haut-la-main !
Une cartouche fantastique qui a tous les atouts. Graphisme, animation, jouabilité et originalité, tout est poussé jusqu’à l’exceptionnel.
SCOR€~ 4Çfi20_ m,. ~ PME 2:4 % p j j , ft if Sonic, le plus grand hit jamais vu sur Megadrive.
Megadrive une impression définitive. La preuve : désormais, la seule vue d’une colline couverte de losanges évoque invinciblement Sonic !
Deuxième point fort : la programmation du jeu est impeccable. On a rarement vu un jeu de plates-formes dont le personnage soit aussi maniable dans chacune de Pour une fois, pas de dispute, pas de débat passionné. Mais un seul cri, presque unanime : Sonic ! Même les quelques partisans farouches de Super Mario 3 se sont ralliés à l'opinion générale... Sonic a tout : d'abord, le personnage est attachant ; il est bien dessiné, et animé à boule) sont pleinement maîtrisées. Mais le plus fort est encore la vitesse incroyable que peuvent atteindre à la fois Sonic et le scrolling multidirectionnel de
l’écran : inédit !
Enfin, la conception du jeu est très fouillée. On a bien dosé la difficulté des niveaux : juste assez de pièges brutaux et sournois pour maintenir le stress, juste assez d’espaces dégagés pour offrir des moments de fun pur. Le système de score, bien que secondaire (il faut surtout « aller loin »), est aussi bien calculé. Bonne idée de ne distribuer les « continue » qu’au compte- goutte (tableaux-bonus) alors que tant de cartouches les distribuent trop largement.
Super Mario 3 en premier nominé, c’était aussi un choix évident. Moins innovateur que Sonic, moins beau graphiquement, le nouveau Mario a ses qualités propres : beaucoup plus d’astuces, de secrets, de casse-têtes, de portes dérobées, bref, de tips... Mario ne joue pas la carte du spectaculaire, mais celle du délire sérieux, avec l’extrême maniabilité du plombier italien, et l’immensité du jeu : Super Mario 3 est un plat exceptionnellement riche !
Assurément, il est plus long à résoudre que Sonic. Plus intellectuel, mais moins beau, moins fun, moins original : ce Si Sega et Nintendo ont tous deux leur mascotte, NEC a su également trouver la sienne : PC Kid, un bambin préhistorique qui affronte ses adversaires à grands coups de tête.
Qui explique sa seconde place.
PC Kid II, en troisième nominé, on peut avoir certains regrets... Cet enfant terrible ne méritait-il pas mieux ? Encore une fois, une réalisation de premier ordre autour des trois axes graphisme, maniabilité, jouabilité. En fait, PC Kid est un compromis entre Sonic et Mario : des graphismes qui égalent presque ceux du hérisson bleu, des astuces secrètes presque aussi nombreuses que celles du plombier italien, et une variété de niveaux et de difficulté qui semble même supérieure à celles de ses deux concurrents... Peut-être le monde de PC Kid, trop enfantin, a-t-il bloqué les jurés ? Cette
nomination est pleinement justifiée.
Sonic, Super Mario 3, PC Super Mario 3, un grand jeu qui profite de tous les avantages des précédents épisodes, avec toujours plus de monstres, plus de pièges, plus d'énigmes.
Excellent !... Le petit hérisson bleu de Sonic o conquis le cœur de toute la rédaction. Action trépidante, graphismes originaux, scrolling hyper rapide, Sonic a tout pour plaire !
Travers de nombreuses attitudes ; il évolue dans des décors originaux et variés.
Des graphismes qui font donc ses acrobaties : les sauts se font au millimètre, les collisions sont toujours justes, les attaques (Sonic se met en des jeux-intermèdes, des petites fées capricieuses, des astuces psychédéliques... Nous avons aussi apprécié Kid II : on ne pouvait rêver un plus beau plateau... pour les plates-formes !
Jean-Michel Maman Match Tennis HUMAN CREATIVE GROUP Le tennis est sans doute le sport le plus difficile à simuler sur micro ou console.
Pourtant, Final Match Tennis a trouvé la solution : il fallait faire simple, c’est tout !
Au premier coup de raquette, on sent déjà qu’on a affaire à une grande simulation. Le coup part bien, peut-être hors du cours, mais au moins vous avez touché la balle et mis en mouvement la raquette... D’autres programmes, pour deux actions aussi élémentaires, demandent une bonne dizaine d’heures d’entraînement !
A séduit avant tout les jurés, c’est l’extrême convivialité du programme. Pensez qu’en connectant 4 Game Boy, vous pouvez vous affronter à 4 pilotes sur les mêmes circuits ! Cette simulation interactive est hallucinante : ceux qui y ont goûté, même à deux, n’ont pas pu s’en détacher. Par ailleurs, la qualité de l’affichage et sa vitesse ont aussi influencé notre choix : les voitures de le réalisme d'EA Hockey est tel que l'on discerne les crosses, le palet et même la vitesse à laquelle patine le joueur, grâce à lo posture de ses jambes, on ne peut que dire ok pour le hockey !
Certains des jurés trouvent que le hockey est déjà un sport rasant, alors, une simulation... Pourtant, même ces irréductibles ont convenu que la réalisation d’EA Hockey est un exemple du genre : les sprites des joueurs sont grands et animés dans une foule d’attitudes réalistes.
Autre point fort, le goal, souvent le grand oublié des simulations : il joue cette fois PC Engine Avec Final Match Tennis, pas de contestation au pixel près.
Les maniaques de la technique contesteront notre choix, mais après tout, n’est-il pas normal que le joueur plonge, automatiquement, quand la balle est pratiquement à sa portée ?
Final Match Tennis gère ainsi tout ce qui peut faciliter la partie, privilégiant la tactique 1 sur la technique pure. Ainsi, on dispose d’une belle série I d’adversaires gérés par l'ordinateur, dont chacun a vraiment sa personnalité et ses propres tics de jeu.
L’affichage est en même temps d’une lisibilité parfaite.
Toutes les trajectoires de balle sont possibles, vraisemblables, et clairement animées. Bref, Final Match Tennis n’en rajoute jamais, mais n’oublie rien : la simulation idéale pour jouer au tennis (presque au VRAI tennis) sur console.
F1 Race, sur Game Boy, est d’un tout autre genre. Ce qui F1 Race se conduisent vite et bien, sur des routes qui, dans le contexte, bénéficient d’un graphisme, d'une perspective et d'un défilement fabuleux !
Une simulation de très grande classe, la convivialité en plus.
Troisième nominé, le Hockey d'Electronic Arts, sur Megadrive. Il y a eu quelques discussions sévères... Tout simplement parce que C'est à un équilibre parfait que Final Match Tennis doit son Tilt d'or : les options multiples et fantaisistes n'encombrent pas cette simulation de tennis à laquelle rien d'essentiel ne manque.
Une animation très rapide, des graphismes soignés et de petites pointes d'humour font de FI Rate l'un des meilleurs sur Game Boy. Indispensable à tous les possesseurs de cette portable.
Son rôle à part entière.
La cartouche propose de nombreuses options. Enfin, EA Hockey a aussi de l’humour : certains contacts trop violents déclenchent des combats de boxe entre joueurs - pas des animations, de vrais combats ! Une simulation technique, maniable, complète, et drôle : que demander de plus ?
Jean-Michel Maman Shadow of the Beast TECHMAGIK La sélection des trois nominés aux Tilt d’or 91 des jeux d’action aventure sur consoles n’a guère posé de problème. Très vite Shadow of the Beast de Tecmagik sur Sega Master System, Solstice d’Imagesoft sur NES et Neutopia II d’Hudson Soft .* sur PC Engine se sont imposés comme les meilleurs programmes du moment.
Shadow of the Beast a bien vite remporté ce Tilt d’or 91.
Sega Master System graphismes et surtout de son animation, aux mouvements bien décomposés, fluide et complétée d’un stupéfiant Lors de sa sortie sur Amiga, Shadow of the Beast avait étonné par la qualité de ses Solstice, sur Sega, est un jeu plein d'astuces. Vous explorez un territoire immense, représenté en 3D isométrique. Les nombreuses énigmes réclament beaucoup d'astuces.
Scrolling différentiel sur une dizaine de plans.
On aurait pu craindre que l’adaptation sur console 8 bits, bien moins puissante, ne lui fasse perdre ses qualités. Il n’en est rien et les programmeurs de Tecmagik se sont véritablement surpassés, réussissant même à rendre le jeu plus intéressant en développant le côté aventure, un peu laissé pour compte dans l’original.
Le jeu est beaucoup moins linéaire et il faut souvent revenir sur ses pas pour actionner un interrupteur ou récupérer une clé. Les combats aussi ont été améliorés et de nouveaux pièges vicieux parsèment votre route. La réalisation est vraiment top niveau, avec des monstres fort bien dessinés et tout aussi bien animés, et des gardiens de fin de niveau impressionnants. Quant au scrolling différentiel, il ne dispose de pas moins de treize plans différents !
Bien qu’exploitant moins à fond les capacités de sa console, Solstice ne suit pas loin derrière. Ce jeu d’action aventure rappelle les programmes qui fleurissaient à l’âge d'or des micros 8 bits.
La réalisation est de qualité avec une vue 3D isométrique bien rendue et une animation D'un abord très simple, Neutopia II vous initiera en douceur au jeu d'oction mêlé d'aventure et de rôle.
Les astuces sont originales et obligent à l'utilisation très rigoureuse des objets découverts.
Fluide. Mais c’est surtout le scénario évolué qui retient l’attention. Pour accéder aux différents passages et objets que recèlent certaines salles, vous devrez faire preuve d’astuce. Ici, il faut déplacer puis empiler différents blocs pour atteindre une issue.
Ailleurs encore, vous devrez faire usage des quelques pouvoirs spéciaux mis à votre disposition, pour éviter la descente d’une dalle mobile.
D’autres surprises encore vous attendent en chemin : dalles invisibles ne se découvrant que lorsque vous passez à proximité, tapis roulant conduisant bien évidemment au danger, etc. Le jeu est vraiment très plaisant et l’on a du mal à s’en détacher.
Neutopia est un peu en deçà des deux autres programmes, tout en restant excellent. Ce logiciel mêle agréablement action, aventure et jeu de rôle. Les différents objets que vous allez acquérir en combattant les monstres ou en complétant votre équipement ne vous serviront pas uniquement à améliorer votre force de frappe ou à récupérer de l’énergie comme c’est souvent le cas. Il faudra faire appel à votre jugeote pour trouver les passages secrets ou accéder à des salles cachées. Ici c'est un mur que l'on effondre d’une bombe, là un arbre à brûler, ailleurs encore une pierre à pousser ou des
gardiens à éliminer. La part d'action se limite aux combats contre les monstres mais elle est capitale pour progresser. La réalisation de qualité rehausse l’intérêt du programme. Les graphismes un peu naïfs sont fins et colorés et l’animation ne se limite pas au déplacement de votre personnage ou aux combats.
La jouabilité est excellente, les deux boutons du joypad étant judicieusement mis à profit, l’un pour « actionner » le bras porteur de l’épée, l’autre pour activer l’objet courant. Un bon jeu qui élimine le côté figé de certains jeux de rôle.
Jacques Harbonn Dr Mario NINTENDO Lemmings sur Super Famicom s’annonce excellent et Block Out sur Megadrive vous gardera longtemps rivé à votre écran. Klax sur Lynx est bon lui aussi, en dehors d’un petit problème de jouabilité qui l’a empêché d’accéder aux nominations... Finalement trois titres sur portables ont pu être retenus : Dr Mario de Nintendo sur Game Boy (mais aussi NES) qui remporte haut la main le Tilt d’or, suivi de Skweek de Loriciel lnfogrames sur PC Engine GT (et donc aussi PC Engine,) et enfin Popiis de Tengen sur Game Gear.
Game Boy Pour ce Tilt d’Or 91 des jeux d'action réflexion sur consoles, nous avons voulu privilégier les programmes tournant sur consoles portables car c’est sans nul doute le type de jeu qui fait le mieux « passer le temps » d'un voyage. N’allez surtout pas croire pour autant qu’il n'existe pas de bons jeux de ce type sur console de salon... Mais revenons aux Tilt d’or. Dr Mario est un jeu absolument fabuleux, digne successeur de Tetris, dont il s’inspire d'ailleurs, conjointement à Columns. Le but est d'une grande simplicité : nettoyer chaque écran de ses virus en créant des lignes
unicolores à l’aide des gélules bicolores qui tombent du haut de l'écran.
La stratégie peut paraître facile au premier abord, mais on découvre par la suite de nombreuses tactiques supplémentaires. Le jeu à deux apporte un « plus » certain, l'adversaire récupérant des pastilles supplémentaires chaque fois que vous réalisez simultanément plus d’une ligne. La réalisation est d’un excellent niveau. Si les graphismes sont simples, ils ont le mérite d'être très Aidez Skweek, la petite boule de poils, à repeindre en rose chacun dos tableaux du jeu. Attention, cependant, de nombreux monstres, pièges et obstacles se dresseront devant vous... lisibles. De nombreuses
animations complémentaires enrichissent le jeu. Le Dr Mario vous présente les gélules avant de vous les envoyer et les virus ricanent puis se tordent de douleur avant de disparaître. Les options de jeu sont d’une grande richesse : choix du niveau de départ, de la vitesse et de la musique.
Décidément, Nintendo n’attribue le nom de Mario qu’à des logiciels de qualité supérieure.
Les deux autres programmes se suivent de près. Skweek est une excellente adaptation du jeu du même nom qui avait vu le jour sur micro (et avait d’ailleurs remporté un Tilt d’or). Conduire votre sympathique boule de poils pour qu’elle repeigne toutes les dalles en rose peut paraître simpliste au premier abord. Pourtant la variété des pièges (dalle explosive, glissante, à sens unique...), des monstres (flammes, entonnoirs, fruits et légumes tueurs, fantômes, etc.), qui disposent chacun de leur caractère et intelligence propres, et des bonus (chaussures anti-dérapantes, freezer de monstres, tirs
variables, bonus bons ou mauvais, vies supplémentaires, portes de sortie directe pour le niveau suivant, etc.) apportent une diversité extrême. La réalisation ajoute encore au plaisir de jeu. L’atmosphère loufoque et pleine d’humour est bien rendue par les graphismes et l’animation des créatures. Les musiques sont entraînantes et la jouabilité sans défaut. En revanche, le jeu à deux ne peut s’effectuer qu’en alternance.
Popiis est tout aussi prenant dans un style très différent.
Pour rejoindre votre belle, vous devez résoudre des Euzzles en cassant des riques et en vous déplaçant.
L’aspect action ne se manifeste qu’à plus haut niveau, lorsque différentes créatures se mettent de la partie. La réalisation est mignonne à souhait, avec des graphismes clairs et colorés et une adorable envolée de cœurs lorsque les amoureux se rejoignent enfin.
Contrairement aux jeux de puzzles habituels, le challenge reste tout aussi passionnant au fil des parties, car le programme garde la trace des meilleurs scores réalisés pour chaque tableau.
L’éditeur de tableaux (qui sont bien entendu sauvegardés) prolonge encore la durée de vie du jeu.
Jacques Harbonn Jeu de puzzle original à plus d'un titre, Popiis conserve toute sa fraîcheur même après plusieurs parties. Les graphismes sont très clairs pour un programme sur console portable.
Populous IMAGEN Comment résister au plaisir de récompenser encore une fois Populous ?
Ce hit énorme des micros est d’abord arrivé sur Master System Sega. Pas mal, mais cela restait du 8 bits... L’adaptation sur Super Famicom mérite totalement sa première place en stratégie : on retrouve des graphismes dignes d’un ST, d’un Amiga ou d’un PC (VGA) en mieux, même, sur certains mondes. La vitesse de jeu est aussi conservée. Il semble d’ailleurs que le jeu est plus difficile dès les premiers tableaux... On ne retrouve pas seulement le Populous originel, mais aussi les « Promised Lands », ces mondes spéciaux et fantaisistes (Révolution française, Informatique, etc.), plus un inédit :
le monde des Pâtisseries !
Populous, aussi bon sur console que sur micro.
Commerces et d’industries se reconnaît au premier coup d'oeil ; enfin, les animations (métro, embouteillages, aéroport, stade) sont elles aussi présentes et joliment traitées. Par rapport aux versions micros, la cartouche Sim City apporte même deux innovations : une vue spéciale en 3D et le mode loupe, pour regarder « à l’intérieur » des bâtiments.
Actraiser mélange habilement arcade, aventure et stratégie. Doté de magnifiques graphismes et d'une grande variété dans l'action, cet excellent jeu méritait vraiment sa nomination. |_ Plus parfait que la perfection des versions micro : c’est parfait !
Un original en troisième place, et toujours sur Super Famicom ? Actraiser est un curieux mélange de jeu d’arcade, de jeu d’aventure, et de jeu de stratégie. Vous vous occupez du destin d’un peuple à la Populous, mais combattez aussi les forces du mal en tant que chevalier... Chacune des facettes de cette cartouche qui aurait aussi eu sa place dans les Tilts d’or « originalité » (on a beaucoup hésité) est intéressante, et traitée presque comme un programme à part.
Le champ d'action prend la consistance d'un monde réel où réagit le joueur.
Actraiser est à la fois innovant, techniquement Promised Land complète Populous, lui apporte de nouveaux tableaux particulièrement délirants.
Une fois encore les programmeurs sur console ont effectué un excellent travail.
Supérieur, et quasi infini dans la variété de ses parties. En outre, les secteurs “jeu d’arcade" apportent un peu de fantaisie dans la rigueur tactique. Une cartouche dont la durée de vie avoisine les 100 % !
Par ailleurs, c’est un programme spécialement console, et non une adaptation : bravo !
Jean-Michel Maman Super Famicom Graphisme et animation exceptionnels, d’accord, mais n'oublions pas que Populous est pour l’instant le seul jeu sur consoles où vous dirigez un peuple entier contre un autre. Juste derrière, un autre classique, Sim City, toujours sur la Super Famicom, qui semble rafler l’exclusivité des jeux de stratégie... Même soin dans la finition que sur Populous : des commandes par icônes très accessibles, une bonne exploitation des quatre touches de la manette... Le graphisme est cette fois plus que réussi : les cartes de statistiques des villes (criminalité, pollution,
etc.) sont très lisibles ; la représentation des différents types d'immeubles, de Sim City reste égal à lui- même : un grand hit. Les programmeurs se sont même offert le luxe de rajouter une vue 3D et un mode Loupe très impressionnant.
Tilt HÀ MEILLEUR JEU DE ROLE D OR SUR CONSOLE Shining in the Darkness : un super Bard's Shilling in the Darkness SEGA Shining est tout simplement le meilleur jeu de rôle disponible sur console, toutes machines confondues. Beau, grand, passionnant, il possède toutes les qualités pour être le Tilt d’or 1991.
Megadrive Quand nous (Jacques Harbonn et moi) avons vu qu’EI NioNio avait mis une note très moyenne à Shining in the Darkness, nous avons sauté au plafond (ou plutôt sur El Nio Nio). Et nous avons du même coup découvert que ce cher confrère n’aime pas les jeux de rôle (c’est la seule explication I). Proche des Bard's Taie (tout particulièrement du second 1 volet), ce jeu l’améliore à bien des égards. Graphiquement, les donjons sont représentés en 3D, mais, lorsque vous changez de direction, l’écran scrolle vers le chemin choisi.
Non seulement c’est plus joli, j mais cela permet de se repérer plus facilement. Les j monstres, bien mieux dessinés que ceux de Bard’s I Taie (qui s’obstine à n’utiliser raie !
Sur PC que le mode EGA), bougent assez peu. En revanche, les sorts sont très visuels, et une tornade de feu ressemble vraiment à une tornade de feu ! Bard’s Taie a gagné ses lettres de noblesse grâce à la complexité et à la variété de ses énigmes.
Même si aucune entrée de texte n’est nécessaire, Shining offre lui aussi des missions complexes et difficiles. L’ergonomie, enfin, est parfaite, bien meilleure que celles de la plupart des jeux micros.
J’ai comparé Shining à Bard’s Taie, et non pas aux autres nominés. En effet, Sword of Vermillion et Phantasy Star III sont d’un type totalement différent, plus proche d’Ultima VI. Dans ces deux jeux, les personnages sont présentés en 3D isométrique.
Ces deux jeux sont aussi beaux l’un que l’autre, mais ma préférence ira à Phantasy Star III, plus varié, et qui présente des mini-dessins animés racontant les différentes phases de l’histoire. Ce programme gagne aussi grâce à la complexité du scénario et à l’étendue du jeu. Alors que Sword n’est qu’une suite de labyrinthes et de donjons, Phantasy propose un univers flTMCK fouillé et réaliste, où chaque personnage a ses propres motivations. L’étendue de ce jeu, qui s’étale sur trois générations, est immense, et la difficulté des missions croît I rapidement au fur et à mesure que vous avancez
dans l’histoire. Sword of Vermillion est beaucoup plus linéaire, du type « allez à tel endroit, faites cela, etc... ».
Ces deux jeux diffèrent aussi par le système de combats.
Dans Sword, vous ne contrôlez qu’un personnage, et lorsqu'il rencontre un monstre, vous avez droit à une petit phase d’arcade.
Même si elle ne vaut pas un vrai beat-them-all, cette phase est assez réussie.
Phantasy, au contraire, traite les monstres « à la Bard's Taie », tour par tour et personnage par personnage.
Votre équipe pouvant proposer jusqu’à cinq héros, Surtout destiné aux plus jeunes, Sword of Vermillion propose un scénario très linéaire. Les combats en « arcade » et les graphismes soignés en font un jeu exceptionnel.
Cela offre un choix important.
Malgré tout, ce mode de combat est trop statique et les montres infestant littéralement les donjons, l’ennui ne tarde pas vous gagner. Shining souffre, dans une moindre mesure, du même défaut. Heureusement, dans les deux cas, le scénario est là pour réveiller l’intérêt. Sword of vermillion, à l’opposé, propose des De longs mois vous seront nécessaires pour terminer Phantasy Star III. Ce jeu s'étend sur trois générations et propose d'immenses étendues peuplées de monstres variés. Et c'est beau !
Combats plus intéressants mais un scénario plus léger.
Plus orienté vers des joueurs très jeunes, il risque de lasser rapidement les amateurs éclairés. Shining in the Darkness est d’un niveau intermédiaire, et Phantasy III serait classé « assez difficile ».
Il y a un grand absent de ces Tilt d’or du jeu de rôle sur consoles, Dungeon Master.
Ce jeu, fabuleux sur ST et Amiga (certains pensent même qu’il reste, deux ans après sa parution, le meilleur jeu qui soit ! ) a en effet été converti sur Super Famicom.
De plus, Banana San, notre envoyé au Japon qui a pu jouer avec, nous a rapporté qu’il était sensiblement inférieur à l’original aussi bien au niveau des graphismes que de l’ergonomie.
Dommage.
Jean-Loup Jovanovic JEU LE PLUS ORIGINAL SUR CONSOLE TILT D’OR Lemmings SUNSOFT Sur micro, Lemmings n’a pas eu de chance.
Le jeu est arrivé trop tard l’an dernier pour obtenir un Tilt d’or. Mais on ne pourra pas dire que nous aurons été rats avec les petits rongeurs. Une adaptation console brillante répare maintenant cette injustice. Le programme le plus original de l’année.
Maintenant, nous pourrons aussi utiliser le vocable « génial« ! Car Lemmings est génial- Le principe, qui contrairement à ce que beaucoup disent n’est pas si simple, replace Tetris dans le passé. Vos petits lemmings verts, adorables à souhait, meurent avec une candeur désarmante, qui fait craquer tous ceux qui les approchent.
Les sauver d'une mort certaine n'est pas de tout sont assez faciles, piloter le jetpac ou l'hélicoptère est une autre paire de manches. Les graphismes sont eux aussi très originaux. Comportant routes et bâtiments, ils sont particulièrement fouillés, et rappellent les « vrais » simulateurs de vol (les simulateurs de l'aviation civile ou de l’armée de l’air). En revanche, la manipulation de votre moyen de transport fait surtout appel aux réflexes et il A la limite de la simulation et de l'action, Pilot Wings a été l'un des premiers jeux à tirer parti des qualités de la Super Famicom. L'un des
meilleurs !
Super Famicom ’ . . Hr3 sfp, ?
OUT 3 m 00’ . TIME 5-5-1 w; lÉ?!«J!THilHiVM!|flilH! J tjj " Cette année a été riche en jeux originaux, innovants. Il nous a donc paru nécessaire de décerner un Tilt d’or dans cette catégorie. Le Tilt d’or a été échu à Lemmings sur Super Famicom. Nous avons eu un problème, car est-il réellement possible d’attribuer un prix pour l’originalité de la conversion d’un jeu micro ?
Qui plus est, la version SFC reproduit presque exactement la version Amiga : même graphisme, mêmes couleurs, même musique... Tout est strictement identique. Et pourtant, ce jeu est une inovation majeure dans le monde des consoles. Jusqu’à présent, nous disposions de jeux « passionnants », « super », « extra ».
Repos et c’est cette difficulté, alliée à la variété des solutions proposées et au challenge du temps limité qui fait la valeur de ce soft.
Comme c’est généralement le cas dans ce type de rubrique, PilotWings n’a strictement aucun rapport avec Lemmings. Avec Splash Lake non plus, d’ailleurs. Ce jeu est un simulateur de vol, qui présente de nombreux points inédits. Non seulement vous pouvez piloter un avion et un hélicoptère, mais vous aurez aussi droit au saut en parachute, au deltaplane et aux jetpacs. Le tout sans combat, sans avoir à tirer un seul missile. Le but est simple, aller d’un point à un autre en traversant un certain nombre d’anneaux. Mais attention, chaque appareil se manie d’une façon différente, et si les premières
missions n’est pas toujours facile de passer les séries d’anneaux.
Ce jeu, unique sur consoles, montre que celles-ci ne sont pas réservées aux jeux d’arcade et que la simulation peut parfaitement s’y adapter.
Splash Lake, même s’il rapelle par certains points Bombuzal, est lui aussi parfaitement original. Votre canne jaune marche et saute dans un labyrinthe sur pilotis, et doit échapper à une multitude de monstres malfaisants. Le principe est assez étrange, mais le résultat est excellent. Chaque niveau est différent, les ennemis sont variés et les stratégies sont souvent complexes. Cette complexité fait la force de ce programme, comme sa maniabilité et la qualité de son graphisme.
Copie conforme de Lemmings sur Amiga, la version Super Famicom n'en est pas moins géniale !
Jean-Loup Jovanovic Génial, c'est le seul terme qui convienne à ce jeu !
Vos petits lemmings, bestioles vertes et stupides, marchent sans peur vers des morts plus horribles les unes que les autres.
Sauvez-les !
AS ' a « "l'T 53 m 00’ TIME 3-30 | ; i;; Simple, joli, amusant, Splash Lake possède toutes les qualités. Une oie (ou est-ce un canard ?) Qui n'aime pas la terre ferme détruit des pontons. Les ennemis sont variés et souvent redoutables... reste, et les arbres sauteurs, les clowns à bicyclette et les soldats de bois sortent tout droit des meilleurs dessins animés. La mission de notre ami Mickey n'est pas des plus faciles, mais cela nous donne l’occasion d’admirer les magnifiques (je pèse mes mots !) Paysages qui composent les différents niveaux : forêt, pays des jouets, cuisine (avec des
Fantasia, l'un des premiers jeux français sur console.
Des graphismes de très bonne qualité et une animation fluide, mais une jouabilité très discutable.
Mickey Mouse : Castle of Illusion SEGA Il était prévisible que le Tilt d’or console du meilleur graphisme soit décerné aux consoles 16 bits, Super Famicom et Megadrive. Il était tout aussi prévisible que le superbe Castle Of Illusion serait l’heureux élu. Chomakaimura, plus communément connu sous nos latitudes sous le nom évocateur de Super Ghouls’n Ghosts, est un superbe dauphin, suivi un peu plus loin par Fantasia, une reprise du film de Walt Disney, beau mais trop dur.
Passages dans la crème et les gâteaux vraiment superbes), égouts ou palais de la sorcière, toutes les scènes ont été fignolées dans les moindres détails, avec un tel bonheur que même Sonic, malgré ses nombreuses qualités, ne peut l’égaler.
Super Ghouls'n Ghosts est, du point de vue graphique, presque aussi beau que Mickey (cela a d’ailleurs donné lieu à de nombreuses discussions à la rédaction).
Arthur, s’il est assez petit, est parfaitement dessiné, et surtout se promène nonchalamment (façon de parler I) dans des paysages de toute beauté. Les décors exploitent un nombre de couleurs considérable, notamment pour les arrière- plans. Cela permet d’obtenir des dégradés impeccables, sans les habituelles trames de l’histoire. Sa douce fiancée, Minie, a été enlevée par une vilaine sorcière, ce qui lui donne un excellent prétexte pour parcourir les superbes niveaux qui composent ce jeu. Il faut dire que la « patte » des studios Disney est très sensible.
Notre petit rongeur est croqué (au figuré I) à la perfection, et c’est un véritable plaisir de le voir sa démarche déhanchée, ses bonds vertigineux et son minois si célèbre. Les ennemis auxquels il est confronté ne sont pas en Super Ghouls'n Ghosts s'inspire des meilleurs films d'horreur pour composer décors et créatures. C'est beau, c'est amusant, tout pour plaire aux esthètes.
Que l’on trouve sur les autres consoles. En plus de ces performances techniques, les graphistes qui ont produit cette petite merveille sont tout simplement géniaux. Les décors très réalistes (arbres, rochers, fleuves de lave) sont peuplés de sprites proches des dessins animés : Sir Arthur, les diablotins, ou encore les morts-vivants sortent tout droit des B.D. japonaises. En outre, les animations tout simplement époustouflantes, font la plupart du temps partie du décors : il suffit de voir le flux et le reflux de la mer.
Fantasia est le troisième nominé de cette sélection.
Développé par une équipe française (Infogrames), il propose lui aussi des graphismes très travaillés.
L’ambiance du film est très bien rendue, la cartouche est restée proche des techniques utilisées au cinéma, comme le recours à des objets en premier plan, derrière lesquels passent les acteurs et qui contribuent à donner l’impression de relief. La jouabilité, en revanche, est assez mauvaise, ce qui lui empêche d’accéder aux plus hautes marches.
François Hermellin et Jean-Loup Jovanovic Megadrive Le résultat des votes pour le meilleur jeu console est net et sans bavure. Ce sont près des trois quarts qui ont choisi Sonic. Les votes Minitel diffèrent sensiblement des votes des lecteurs. Ils se répartissent en effet sur un grand nombre de jeux. C’est toutefois encore Sonic qui l'emporte avec plus de 30 % des voix ! Son suivant immédiat, Super Mario III, n'obtient que 8,5 % des suffrages.
Pour la première fois depuis la création des Tilt d’or, les lecteurs ont attribué leurs récompenses. Décernés en liaison avec la meilleure émission de télé de l’année, ils se nomment Tilt d’or Micro Kid’s. Nous attendions des surprises. Notre attente a été récompensée dans un sens qui remplit de fierté toute l’équipe : les Tilt d’or des lecteurs sont aussi des Tilt d’or de la rédaction... CATEGORIE CONSOLES Sonic Là encore, on a affaire à un Tilt d'or de la rédaction, puisqu’il s'agit sans conteste du meilleur jeu de plates- formes de l'année, toutes machines confondues. C’est un jeu
novateur qui a 30 enthousiasmé tous les possesseurs de Megadrive.
L’animation est extraordinaire, belle et fluide.
Le scrolling est très rapide, le plus rapide jamais vu sur consoles. Un jeu épatant !
Loin, très loin derrière Sonic, un petit peloton se détache de la masse. Super Mario III, un hit sur NES, profite des immenses qualités de ces prédécesseurs. Un jeu immense, bourré d’astuces, de tableaux cachés, etc. Mario explore d’immenses tableaux habités par toutes sortes de monstres féroces.
Jouabilité excellente, graphismes convaincants : une réussite ! Nominé pour les jeux de plates-formes, il n’a que le malheur de concourir dans une catégorie où abondent les chefs- d’œuvre. Etre comparé à Sonic, PC Kid II et Castle of Illusion est déjà en soi un titre de gloire I TILT D’OR MICRO KID’S Streets of Rage, à une courte encolure, est LE jeu de combat sur Megadrive.
Nominé dans la catégorie beat’em ail, il est doté de graphismes très agréables et d’une bonne animation. Très moral, il met en scène des justiciers qui luttent contre le crime dans une ville minée par les voyous.
Mickey Mouse Castle of Le scrolling différentiel apporte une excellente profondeur de champ et l'animation atteint des sommets dans les passages rapides.
Illusion, souvent cité, encore un jeu de plates-formes, est à égalité avec Streets of Rage.
Monstres, sorcières et petits Mickeys, l’atmosphère de Disney est parfaitement rendue. Cette qualité y est probablement pour beaucoup dans le succès que remporte ce titre. Les graphismes sont d’ailleurs si exceptionnels que Castle of Illusion obtient la palme du meilleur graphisme sur consoles ! Encore une fois, on constate une complète adéquation entre les avis des joueurs et des journalistes.
TILT D’OR MICRO KID’S ÆSLn.
D’OR CATEGORIE MICROS les 256 couleurs du MCGA sont ici fort bien mises 6 profit pour rehausser le relief de ces images déjà éclatantes.
Ajustez à cela que l'animation est du même cru.
Wing Commander II The Hha'ifra, Prince ThraHhath's f lagship Un PC bien programmé, ça peut vraiment faire des merveilles.
Compatible PC 386 Elu comme jeu de l’année par plus de la moitié des lecteurs ayant exprimé leur avis et par plus du tiers de ceux qui ont voté sur le 3615 zoomés en temps réel, une exclusivité des PC, jusqu'à présent). Il marque surtout avec éclat l’implantation du PC comme machine ludique à part entière, puisque meme la présentation, véritable dessin animé de quoiité (du jamais vu sur micro), vous mettra l'eau à lo bouche pour la poursuite de votre mission.
TILT, Wing Commander II, écrase littéralement tous ses concurrents. Jeu extraordinaire, qui gagne par ailleurs le Tilt d’or de la meilleure mise en scène, il bénéficie de séquences animées nombreuses (voix digitalisées, séquences animées nombreuses et bien réalisées) et d’une excellente réalisation technique (les vaisseaux sont en sprites ceux qui ne possèdent pas de PC ont voté pour un jeu qui n’existe que sur ce micro.
Cela prouve aussi une belle indépendance d’esprit de la part de nos lecteurs.
Les plus proches challengers de Wing Commander II, bien que loin derrière le gagnant, sont aussi des jeux prestigieux. En tête des seconds, on trouve Vroom, un jeu magnifique, très jouable, doté d’une réalisation hors du commun, exceptionnelle sur un ST. Rien d’étonnant à ce qu’il ait lui aussi obtenu un Tilt d’or, celui de la meilleure simulation sportive.
Viennent enfin deux jeux très intéressants. Tout d’abord Croisière pour un cadavre - encore un Tilt d’or, celui du meilleur jeu d’aventure ! - un jeu français qui offre simultanément un scénario béton et une mise en scène intelligente. Le dernier nominé est un cas à part.
Arrivé trop tard pour être couronné l’an dernier, il a obtenu la palme pour son originalité. Il s’agit bien sûr du fabuleux Lemmings, un jeu génial et tout à fait particulier. Au moment de sa sortie, il a révolutionné le monde du jeu. Guider une bande de petits rongeurs à travers 120 tableaux de difficulté croissante, c’était une idée géniale, certains tableaux réclamant des heures de réflexion. En étudiant d’un peu plus près les suffrages accordés aux jeux sur micro et sur consoles, on constate qu’il existe une ligne de démarcation entre les deux.
Si l’on met le très spécial Wing Commander II à part, ce sont surtout des jeux de stratégie, d’aventure et des simulations qui intéressent les joueurs sur micro.
Les consoles semblent, en toute bonne logique, attirer les passionnés de jeux d’action. Mais une action ne se cantonne pas au « boom, boum, pan, pan, t’es mort ! » Les jeux qui viennent en tête sont surtout des jeux de plates-formes. Les deux premiers, Sonic et Super Mario III, en sont les représentants les plus remarquables.
Quoi qu’il en soit, la rédaction toute entière remercie ses lecteurs de lui faire confiance au point d’être entièrement du même avis qu’elle.
Jean-Loup Renault 31 es Tilt d’or Canal+ récompensent les meilleurs jeux de l’année. Mais cela ne veut pas dire que les nominés sont les seuls à mériter votre attention. Voici donc, classés par rubrique, un choix des jeux importants. Cela vous permettra de sélectionner, selon vos préférences, les meilleures simulations de conduite automobile, des shoot-them-up au scrolling ultra-rapide ou des jeux de réflexion, plus calmes mais tout aussi prenants ! Ces rubriques mélangent allègrement les jeux pour micro et pour consoles, pour que vous puissiez, par la même occasion, comparer les logiciels
disponibles sur les différentes machines. Enfin, mais est-il nécessaire de le préciser, les notes ont été « réactualisées » par rapport à celles obtenues par ces softs dans Tilt et Consoles+.
Chaque jeu qui nous arrive peut être meilleur que les précédents, et nous vous donnons une idée de la qualité des jeux, évaluée à un moment précis. Chaque jeu est accompagné d’une description, qui comporte, outre une présentation rapide, l’avis de Tilt ou de Consoles+ (qui permet de savoir à qui, en priorité, s’adresse ce jeu), ainsi qu’un compte rendu rapide des graphismes, de l’animation et des bruitages.
B îat-Them-All Pan ! Une droite. Zip, un coup d’épée ! Le beat-them-all se porte bien.
Les consoles, qui prennent rapidement l’avantage sur les micros, qui ne peuvent rivaliser avec les boules de feu et autres pièges mortels sur console, regorgent de ces jeux où le combat est roi.
Même les portables s’y sont mises, et permettent de « casser du monstre » à l’école ou dans le métro (ou tout endroit à votre convenance). Super Ghouls’n Ghosts (sur Super Famicom), Streets of Rage Megadrive J, Turtles Game Boy j, autant de types différents pour un même genre de jeu : la castagne. Mais, pourquoi tant de haine ?
Ne cherchez plus ! Si vous n'avez pas de consoles, vous risquez d’être passablement déçu par les beat- them-all, cuvée 1991. A quelques exceptions prêts ( Gods. Golden Axe ou Turri- can II), les possesseurs de micro ne sont pas gâtés. La gamme Nintendo devance légèrement les autres consoles au niveau de la qualité de ses produits (graphismes, animations, jouabilité...). Que ce soit Final Fight, Super Ghouls’n Ghosts ou même TurtleNin- jasur Game Boy, ils déchaînent la fureur et mettent le joueur aux prises avec les forces du mal qu'elles soient incarnées par des voyous, par de méchants
sorciers ou des criminels sans pitié. Dans l'ensemble, les scénarios sont très classiques, ce qui n'est pas gênant en soit. Ce qui compte dans un beat-them-all, c’est avant tout la variété des coups, le nombre de bonus à ramasser et l’avalanche d’ennemis à abattre. Les trois tendances qui se dégageaient l’année dernière, à savoir le jeu à deux, les armements et le saut, ont été largement exploitées.
Il faut aussi une grande agilité pour parvenir à abattre les traditionnels monstres de fin de niveaux qui résistent aux tirs répétés des héros.
Tous les jeux présentés ici valent largement la peine que l’on casse sa tirelire.
Laurent Defrance TURTLES MUTANT NINJA Game Boy Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ CRIME WAVE PC tous écrans Intérêt_16 Graphisme ***** -k(VGA) Animation * * * * Bruitages * * * Prix_D MAGICIAN LORD Neo Geo Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ _19
* *****
* * * *
* ***** _H L'action commence dans les rues de New York. C’est au
joueur de choisir la tortue avec laquelle il veut jouer et
partir à la recherche d'April, la journaliste disparue. U se
déplace dans le décor, de gauche à droite, les armes à la
main. Le bouton B pemiet de contrôler les sauts. Puis, l'action
se poursuit dans les égouts, où d'étranges volatiles attaquent
sans répit. L’ennemi terrassé laisse de quoi reprendre des
forces : les fameuses parts de pizza. Seuls les joueurs les
plus téméraires s’en sortiront... L AVIS DE CONSOLES +.
Incroyable mais vrai : Nintendo sort un nouveau jeu sur les
tortues ninja. C'est un slash- La fille du président américain
a été enlevée par le plus puissant des syndicats du crime. A
vous de la sauver en neutralisant les projets de celte
organisa- tioa Manié au joystick ou au clavier, le personnage
s’accroupit, saute ou marche. Il peut aussi s’enfoncer dans
la profondeur de l’écran ou revenir vers vous.
Certains tableaux offrent des salles spéciales où l’on collecte des bonus et où des pièges diaboliques vous attendent.
En se procurant de ia drogue ou de l’argent, il est possible d’obtenir des vies supplémentaires ou faire grimper la valeur des bonus. Pistolet-mitrailleur ou lance-roquettes sont les armes indispensables.
Membre de la guilde des magiciens, vous partez affronter une région hantée par des démons. Ils sont aussi affreux que dangereux ! Heureusement, vous collectez en route dans des coffres des boules de cristal de différentes couleurs qui vous permettent de vous transformer en une créature plus efficace. Ainsi, vous vous transformez peu à peu en un dragon crachcur de flammes, en un ninja... L’AVIS DE CONSOLES t. Premier jeu sorti sur la Neo Geo, Magician Lord a fait grand bruit à l'époque de sa sortie.
Les graphismes splendides, l’animation impeccable, les bruitages sidérants avait placé ce jeu dans le panthem-up de qualité. L’action est omniprésente avec une excellente réalisation. Turtles Mutant Ninja est un jeu agréable du début jusqu’à la fin. Plein de rebondissements. 11 a de quoi séduire le plus averti des amateurs de beat-them-all.
GRAPHISME. Les sprites sont de taille tout à fait impressionnante. Ce qui rend l’action encore plus passionnante.
Les décors sont très bien finis.
ANIMATION. Les sauts des tortues sont fluides et bien réalisés. Le réalisme est parfait.
BRUITAGES. Une musique entraînante qui colle parfaitement à l’action (cartouche Nintendo).
L’AVIS DE TILT. C’est un soft d’action comme il en existe peu sur PC. Passionnant et très bien réalisé (PC EGA ou VGA) scs scènes d’action sont vraiment à la hauteur.
GRAPHISME. Les sprites sont de bonne taille et les décors sont remarquablement dessinés.
ANIMATION. Certaines scènes animées utilisent la digitalisation, la; scrolling latéral est des plus classique.
BRUITAGES. Même s’ils n’utilisent pas les possibilités des cartes sonores du PC. Ils sont particulièrement soignés. Il est possiblle de brancher le haut-parleur de votre machine à un ampli (disquette US Gold).
Théon des jeux sur console. Cette cartouche, une des meilleures, sinon la meilleure, sur Neo Geo. En revanche, elle risque de vous donner un peu de fil à retordre. Mais, étant donné son prix, c’est tant mieux.
GRAPHISME Le graphisme est identique à celui que l'on peut trouver dans un coin-up grâce à une palette de couleurs très importantes. .
ANIMATION. Les animations sont splendides. Notamment les sprites de fin de niveau, gigantesques.
BRUITAGES. Outre les bruitages digitalisés. C’est une véritable mélodie qui accompagne le joueur (cartouche SNK).
Beat-Them-All Megadrive Intérêt 1R Graphisme Animation Bruitages Prix
* *****
* *****
* **** n FINAL FIGHT Super Famicom Intérêt 16 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* **** ? * * * n TURRICAN II Amiga, Atari ST Intérêt 16 Graphisme
Animation Bruitages Prix
* ****
* ****
* **** r. Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 GOLDEN AXE
Amiga, Atari ST, PC Intérêt 17 Graphisme Animation Bruitages
Prix
* *****
* ****
* **** r. Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 PC : 15
STREETS OF RAGE Megadrive Intérêt 16 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* *****
* * * * n ' - ££»*• Des extraterrestres ont débarqués sur
Terre. Pour lutter contre ces envahisseurs. On dépêche sur
place une petite équipe de spécialistes. Elle comprend deux
humains des deux sexes et un robot. Deux joueurs peuvent
s'entraider pour parcourir la ville et visiter le vais
seau-mère extraterrestre pour en éliminer les aliens, L'AVIS
DE CONSOLES ». Jeu à la réalisation exceptionellc. Alien
Slorm n'a qu'un défaut majeur : sa facilité. Vous en viendrez
rapidement à bout. Pourtant c’est un programme de qualité qui
devrait faire partie de toutes les bonnes logithèques pour
Megadrive car sa jouabilité est tout à fait remarquable.
J' ’j’j? R. *y r- T&2’ r .- r - ' 0018688 1 5t;'® .; J.» Ç'R 5| é- i l s M * »C j£' lî ji' I rüti»- rtr r"~? F~îrfi» - nnr~i
- ... ¦- J_;g.j-fc7e); * 11) 11 o'3jr~?~~ : I nncic 'TMC = ’ :
$
* JS r ==M.
V* 1 A la tête d'une armée de robots et de mutants, la Machine s'est emparée de la planète Landorin. Turrican, n’écou- tant que son courage, se rend sur les lieux pour en chasser les envahisseurs.
Avant toute chose, il faut récupérer des armes en détruisant certains blocs.
Combattre, se transformer en toupie, sauter, franchir des passages périlleux... En cinq mondes à explorer.
L'AVIS DE TILT.Déjà primé pour le Tilt d'or 90 du meilleur jeu d'action avec Turrican. Rainbow Arts présente la suite de ce programme. Même si les premiers niveaux de ce nouveau soft ne sont pas très différents du premier épisode, les autres niveaux réservent Barbare, amazone ou nain, faites votre choix. De toute manière, la mission est identique : anéantir Death-Addcr, le tyran qui ravage la contrée à la tête de ses mercenaires. La mobilité est la clé du succès : vous devez être sans cesse en mouvement, car les ennemis se jettent sur vous en courant. N’hésitez pas à leur prendre leurs
dragons. Cette monture fait de sérieux ravages. Les sorts trouvés sont aussi très efficaces si vous parvenez à les garder pour les combats les plus périlleux.
L'AVIS DE TILT. Golden Are est l'exemple parfait d'une conversion console micro réussie. Cette version égale celle de la Mégadrive et laisse lit- Trois anciens policiers décident d'aller faire un peu de ménage dans les rues. Celles-ci sont pleines de délinquants et la vie est devenue infernale pour les honnêtes gens. Vous vous battez à mains nues contre vos adversaires mais certains éléments du décor (caisse, cabines téléphoniques...) renferment des bonus sous forme de nourriture ou d'armes (couteau, barre de fer...) qui faciliteront votre tâche, L'AVIS DE CONSOLES *. Le meilleur
beat-them-all sur Megadrive actuellement. La jouabilité est exemplaire.
Seul, le jeu est très amusant, A deux, il devient carrément génial !
GRAPHISME Les décors sont fins et GRAPHISME. Praliquemcnl idenliques aux graphismes de version arcade, ils som l'un des points forts du jeu. Très variés, ils vous montreront aussi bien la petite ville que ses magasins ou encore les entrailles du vaisseau de l'adversaire.
ANIMATION. Elle est d'une qualité incroyable. Les animations des différents personnages (notamment de leur roulés-boulés) sont de véritables prouesses ! Tous leurs mouvements ont été décomposés, ce qui donne une parfaite fluidité à chacun de leurs déplacements.
BRUITAGES.La bande sonore est d’excellente facture (cartouche Sega).
Les rues de la ville sont devenues le terrain de chasse d'une bande de voyous. De plus, ils ont enlevé votre fiancée (ou votre fille suivant le personnage que vous choississez d'incarner). Vous vous dirigez donc vers l'immeuble où elle est retenue prisonnière en fracassant tous ceux qui tentent de vous en empêcher.
L'AVIS DE CONSOLES t. Première adaptation et premier succès de Capcom sur la Super Famicom, ce jeu a la réputation d'une cartouche « ratée » parce qu'on ne peut pas y jouer à deux joueurs. S'il est vrai que cela enlève une grande partie de son intérêt, la réalisation du jeu est cependant excel- lente. Autre» plus ». Vous devez chercher les bonus qui sont cachés dans des éléments du décor : un couteau dans une cabine téléphonique, nourriture dans des caisses, etc. GRAPHISME. Le graphisme est très proche de la version arcade et. Grâce aux capacités graphiques de la Super Famicom. On
obtient un jeu splendide.
ANIMATION.C'e.s! Souvent là que le bât blesse. Il existe quelques petits ralentissements mais rien de gênant. Les sprites sont de grande taille et votre personnage répond correctement.
BRUITAGES Des mélodies agréables et des bruitages très convaincants !
(cartouche Capcom).
Quelqucs surprises. Par exemple, le pilotage d’un vaisseau spatial à travers une partie shoot-them-up. Bien que le jeu reste très prenant et la jouabilité parfaite (le héros peut tirer dans toutes les directions) on peut regretter le manque d'imagination par rapport au précédent programme.
GRAPHISME. Les décors de Turrican II sont assez variés. Les multiples monstres sont bien dessinés et les extérieurs offrent des dégradés de couleur intéressants.
ANIMATION. Elle est superbe. Le scrol- ling multidirectionnel est sans défaut.
BRUITAGES. La bande sonore est efficace (disquettes Rainbow Arts).
Téralcment sur place le programme sur NEC. Le jeu à deux est intéressant : vous pouvez vous épauler et bâtir une véritable stratégie.
GRAPHISME. Les décors sont parfaitement travaillés. Les sprites ont une taille tout à fait raisonnable pour ce type dejeu.
ANIMATION. C’est une réussite. Les mouvements des personnages sont très convaincants et on retrouve tous les coups du jeu d'arcade : coup d'épaule, coup d'épée, adversaires soulevés à bout de bras... BRUITAGES. Musique et effets sonores renforcent étroitement l'ambiance de l'action (disquettes Virgin).
Précis mais les couleurs sont un peu temes. Chaque niveau se déroule dans un lieu différent de la ville, où vous affrontez des jumelles crachant du feu.
Un géant au boomerang, etc., jusqu'à la rencontre ultime avec le chef du gang En cas de problème, vous pouvez toujours appeler vos anciens collègues à la rescousse.
ANIMATION Cette cartouche, qui porte aussi le nom de Barre Knuckle. Dispose d'une animation sans faille. Le plus étonnant vient de la variété des coups que peuvent porter vos héros !
BRUITAGES.Une musique d'ambiance et des bruitages qui viennent ponctuer tous les coups (cartouche Sega).
Beat-T hem-Ail GODS Atari ST, Amiga Intérêt_18 Graphisme * * * * * Animation * * * ? * Bruitages * * * * * Prix_8 Intérêt sur autre machine : Amiga : 18 Votre fiancée a été enlevée et esl détenue par les forces du mal au fin fond d'un château. Vous décidez de partir à son secours. Pour accomplir cette mission, vous disposez d'un gant magique qui projette des boules d’énergie sur l'ennemi et d’une cape qui vous maintient quelques dixièmes de secondes dans les airs. En chemin, vous trouverez des bonus, de l'argent et des clés pour poursuivre votre quête.
L'AVIS DE TILT. Cette cartouche présente quelques défauts mais elle a aussi de nombreux points forts. L'aspect BD du programme est séduisant, avec des personnages très mignons. Ceux-ci se déplacent et leurs visages montrent LEGEND OF HERO TONMA PC Engine Vous incarnez une superbe et plantureuse amazone des temps modernes.
Le premier niveau vous plonge dans une forêt à l'atmosphère glauque et mystérieuse. Grands singes et aliens surgissent de partout Le second niveau vous conduit dans un village sur pilotis peuplé d'orques et de gobelins agressifs. Dans le dernier niveau, vous devez retrouver les parties manquantes de l'équipement de cosmonautes. Les monstres sont variés et il est difficile de se sortir de cet espèce de labyrinthe. Entre les différents niveaux, vous effectuez un trajet en forêt aux commandes d'un scooter volant.
L’AVIS DE TILT. Topo, éditeur espagnol Aux commandes de votre intercepteur, vous allez affronter l’ennemi retranché sur cinq planètes. Après les premières escarmouches dans l'espace, vous arrivez en vue de votre objectif.
De nouveau, les combats font rage lorsque vous en survolez le sol pour atteindre l’entrée des souterrains qui vous conduiront à travers des galeries jusqu’à l'ordinateur central de la planète.
L’AVIS DE CONSOLES .. Jeu de tir par excellence, cette cartouche reprend un peu le principe de vision en pseudo 3D vue de dos, à la Space Harrier. L’ennemi apparaît en grossissant peu à peu.
Vous bénéficiez d’un tir laser autoIntérêt Graphisme Animation Bruitages Prix 16
* *****
* * * *
* * * * n SUPER GHOULS’N GHOSTS Super Famicom Intérêt 18
Graphisme Animation Bruitages Prix
* *****
* ****
* **** E LORNA Amiga Intérêt 17 Graphisme Animation Bruitages
Prix
* *****
* *****
* * * * r. GALAXY FORCE II Megadrive Intérêt 13 Graphisme
Animation Bruitages Prix
* * * * ? * *
* **** n Connu également sous le nom de Cho- makaimura, cette
cartouche est l'adaptation de la troisième partie des aven
tures de Sir Arthur. Une fois encore, sa fiancée a été enlevée.
Notre chevalier saute dans son armure et se lance à son
secours.
L'AVIS DE CONSOLES*. Un des meilleurs, sinon le meilleur, des logiciels pour cette console, Chomakaimura a toutes les qualités : décors splendides, animation fabuleuse, bonus cachés ... Son seul problème vient de son niveau de difficulté : la barre a été mise très haut ! Mais le jeu esl vraiment sympa ; il faut s'accrocher, et on passe.
GRAPHISME. Encore une fois la pacore la réflexion. Gods est un super logiciel à ne pas manquer.
L'homme en armure va braver les dieux. Il doil combattre les quatre gardiens de la cité et devenir immortel. Le terrain à explorer est d'une grande complexité : accès cachés, trappes dévoilant d'autres salles...L'emploi des objets et des énigmes demande au joueur une bonne dose de stratégie et de réflexion.
L’AVIS DE THT.Dans Gods, l’action est omniprésente. Ici nous sommes loin des beat-them-all « boum-boum » et invincibles. La partie réflexion est mise en avant. Si le jeu est difficile (on peut très facilement rater un indice), le fait que votre temps de combat ne soit que très rarement compté facilite enGRAPHISME. Le décor est classique mais vraiment très bien dessiné. Les salles, couloirs, échelles ou trappes de cet immense labyrinthe sont réalistes, colorés et bien mis en relief.
ANIMATION. Les personnages sont bien animés. Tous leurs mouvements sont souples et sans défaut.
BRUITAGES. Ils impressionneront les amateurs de réalisme. Les bruitages sont variés et traduisent avec précission l’événement qui les engendre : il est possible d'identifier un ennemi au bruit de son pas ! (disquette Bitmap Brothers).
Des expressions. Elle met en scène des sprites de taille appréciable et qui sont remarquablement bien dessinés. Au chapitre des reproches, on regrettera le facilité du jeu qui l'oriente vers de jeunes joueurs plutôt que vers les « pros » du joypad.
GRAPHISME. D'excellente facture, il regorge de couleurs et de détails. Il « passe » notamment parfaitement bien sur la PC Engine GT.
ANIMATION. A certains moments, le jeu est un peu ralenti lorsque le nombre de sprites à l'écran devient trop impor- tanL BRUITAGES. Un peu trop simples pour marquer les esprits (cartouche Irem).
Lette de couleurs de la Super Famicom alliée aux talents des graphistes, a fait merveille ! Les décors sont, à quelques pixels près, ceux de la version arcade.
ANIMATION. Etourdissante de réalisme, elle allie les capacités techniques de la console avec l’habileté des programmeurs. C'est ainsi que l'on peut admirer, avec un réalisme étonnant, tremblements de terre, tempête de neige, tourbillon de la mer en furie... BRUITAGES. Le jeu comprend de véritables mélodies. Les programmeurs ne se sont pas contentés de simples bruitages (cartouche Capcom).
Assez peu connu, nous offre un excellent beat-them-all, teinté de shoot- them-up et d'aventure. La jouabilité est parfaite et la progression de difficulté est bien menée.
GRAPHISME. Décors précis et superbes, jouant sur les nuances de couleurs.
ANIMATION. Loma dispose d'une grande liberté de mouvement : marcher dans deux directions, s’accroupir, sauter, etc. La fluidité est impressionnante. Le scrolling latéral est moins performant Une fenêtre de jeu plus grande aurait été une bonne chose.
BRUITAGES. Les sons digitalisés sont un peu rares, mais très bien rendus (disquette Topo).
Matique, de deux boutons pour accélérer et ralentir et, enfin, le dernier envoie des missiles à têtes chercheuses qui se « calent » automatiquement sur la signature radar des appareils ennemis. Le jeu est un peu trop facile à terminer.
GRAPHSME. Les différentes planètes présentent des graphismes particulièrement réussis.
ANIMATION. L'utilisation d’un cy- clage de couleurs pour donner l’impression de vitesse lors du survol des planètes est très impressionnant BRUITAGES. Rien d’exceptionnel : mélodies et bruitages (cartouche CSK).
Shoot-Them-U Révolution dans le shoot-them-up ! Voilà que ces jeux, jusqu’ici considérés comme tout juste bons à amuser les enfants, se mettent à devenir intelligents ! Effets spéciaux, recherche de bonus, labyrinthes dont il faut se sortir, ennemis évoluant au cours du jeu, tout est fait pour compliquer la tâche. Ce n’est pas tout : l’humour se met de la partie. Finis les Rambos : les héros prennent des formes incongrues. On assiste en outre à un retour, encore discret, des micros écrasés jusque maintenant par les consoles.
£ Les nostalgiques de combats de vaisseaux spatiaux ne sont pas à la fête cette année. Bien qu’en règle générale, un shoot-them-up mette en scène de vaillants pilotes en proie à des hordes d'aliens venus envahir la Terre (avec la variante terrestre du vaillant chevalier affrontant le sorcier démoniaque), ce genre d'histoire tend à disparaître. Les animaux de Super Long No- sed Goblins, la grenouille agent secret de James Pond, le « robot » de Quick and Silva ou l’incroyable aventure du médecin dans Vaxine, sont autant d’exemples de héros différents. Un point cependant : le monde de
la micro n'en n'a pas encore fini avec les fiancées enlevées.
D’autre part, les meilleurs shoot-them-up de 1991, ont la particularité d’être intelligents. Oui, vous avez bien lu ! Cela faisait parti du do- ne DS maine du rêve il y c quelques mois. Tirer dans 1 a encore 0l tous les sens n’est plus un gage de réussite. La réalisation a aussi fait un bond en avant, avec des effets spéciaux assez incroyables (Z-Out, Aldynes, Super EDF...). Malgré une mauvaise année 1990 pour les micros en ce qui concerne les shoot- them-up, ils semblent avoir refait leur retard par rapport aux consoles.
Alors, armez-vous jusqu’aux dents et partez sans retard vaincre les forces du mal qui menacent, à chaque instant, notre bonne vieille planète.
Laurent Defrance ENCOUNTER Atari ST Intérêt 1A Graphisme Animation Bruitages Prix
* ***
* ****
* * * R JAMES POND Atari ST, Amiga, Megadrive Intérêt ta
Graphisme Animation Bnjitages Prix
* ****
* ****
* * * * r. Intérêt sur autre machine Amiga : 16 SAINT DRAGON
Atari ST, Intérêt Amiga, PC Engine ié Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* ****
* * * r. Intérêt sur autres machines Amiga : 16 PC Engine : 16
Dan.s de multiples univers, vous repérer sur votre radar les
vaisseaux ennemis et lâcher contre eux des missiles.
Les piliers qui poussent dans ces paysages désertiques font rebondir les obus, ceux que vous lancer et ceux de l'adversaire. On peut alors se cacher derrière eux ou en mieux encore, calculer les trajectoires de tir. Les types d'attaquants sont variés : missiles suiveurs, tirs et rafales, bombes qui se multiplient. Encounler développe un scénario très simple mais cent pour cent ludique.
L'AVIS DE TILT Encounler existait depuis très longtemps sur 8 bits. Cette nouvelle version 16 bits a conservé le Le héros de ce programme est une simple grenouille qui exerce le dangereux métier d’agent secret Vous devez accomplir différentes missions au fond des mers pour protéger les créatures aquatiques des pêcheurs et de la pollution des hommes. Au cours de vos missions, n'oubliez pas de récupérer de nombreux bonus les lettres qui composent votre nom car, une fois réunies, elles peuvent vous faire gagner le gros lot.
L’AVIS DE TILT. Ce programme très amusant bénéficie d'une réalisation très soignée. On apprécie la variété des différentes missions ainsi que l'humour qui s’en dégage. Les amateurs de jeux d'action sans prétention seront Les Cybers se répandent à travers la galaxie en massacrant toutes les races qui traînent dans les parages. Saint Dragon, un héros mythique, est l'unique espoir.
Vous contrôlez le dragon au corps constitué d'anneaux, ce qui apporte une innovation intéressante. En effet vous pouvez tirer parti des différents mouvements de son corps. Le dernier anneau peut faire office d'écran protecteur en stoppant les tirs ennemis. Mais il a aussi son talon d’achille : sa tête !
L AVIS DE TILT. Saint Dragon est un shoot-them-up difficile. En effet, l'enfer se déchaîne passé le premier niveau : des boules qui traversent l'écran, ne vous laissant qu'une petite marge de scénario des jeux, C64 ou Atari 800XL.
Je conseille Encounler à tous les adeptes d'action pure. Ce n'est pas un grand jeu, mais on ne s’en lasse pas facilement.
GRAPHISME. Tout à fait correct pour ce type de jeu.
ANIMATION. Une grande rapidité d'animation. Votre engin est très maniable : il tourne sur lui-même, avance et recule avec souplesse. On peut.de ce fait, éviter les tirs ennemis sans grosse difficulté.
BRUITAGES. Les bruitages sont très moyens, on pouvait s'attendre à mieux sur une telle machine... (disquette No- vagen).
Tout de suite séduits parce logiciel qui- présente une excellente jouabilité. De plus, l'originalité du thème est séduisante.
GRAPHISME. Bien que cette version présente une fenêtre graphique plus petite que celle de V Amiga, les graphismes sont aussi réussis sur cette machine.
ANIMATION. L'animation est fluide et le scrolling multidirectionnel est très satisfaisant.
BRUITAGES. Les effets sonores, musique et bruitages d'action, sont corrects et créent une bonne ambiance à ce soft pour le moins humide... (disquette Millenium).
Manœuvre. D’autre part, il vous faudra des nerfs d'acier pour sortir vivant des affrontements avec les redoutables montres de fin de niveau, qui renaissent, sous une autre forme, pour reprendre le combat GRAPHISME. Une réalisation en tout point réussie. Les graphismes des animaux métalliques, en particulier, sont superbes.
ANIMATION. Outre le fait qu'elle souffre par moment d'une certaine lenteur, sa fluidité et le scrolling différentiel sont correctes.
BRUITAGES. De bons effets sonores sans plus (disquette The Salves Curve).
Z-OUT Amiga Intérêt 17 Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* ****
* **** C ALPHA MISSION II Neo Geo Intérêt 18 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* *****
* *****
* * * * * G ALDYNES Supergrafx Intérêt 18 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* ****
* *?* r. VAXINE Atari ST, Amiga Intérêt 18 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* *****
* *****
* * * * r. Intérêt sur autre machine Amiga :17 BATTLE- STORM
Amiga Intérêt 18 Graphisme Animation Bnjitages Prix
* *****
* *****
* * * * r. Proche de Denaris et surtout de R- Type, ce
shoot-them-up fait appel à vos réflexes et à vos talents de
pilote. Les aliens sont aussi rapides qu'agressifs.
Les armes et bonus à récupérer sont nombreux : tir super-puissant, bouclier à placer à l'avant où à l'arrière du vaisseau... Certains obstacles mobiles et passages étroits requièrent beaucoup de concentration et une grande habileté. Vous devez parfois zigzaguer entre des strutures, détruisant les tourelles de tir au passage, et aller le plus vite possible pour échapper à une escadrille d’aliens. Avec l'option deux joueurs Z-Out prend une nouvelle dimension.
Ejecté par votre vaisseau-mère en plein espace, vous foncez vers les premières lignes de l'ennemi. Après avoir enfoncé ses défenses et affronté ses escadrilles de chasseurs, vous approcherez de la planète des aliens pour le combat final !
Votre appareil récupère des bonus qui vous seront bien utiles.
.. lea h-n-" L'AVIS DE CONSOLE *. Alpha Mission II, qui porte aussi le nom d'Asso II, est intéressant à plusieurs titres. D’abord, par la qualité de cette cartouche : graphismes superbes, animation impeccable... D'autre part, par le système de sélection des différentes armes qui est assez original. Certains bonus vous permettent de choisir une nouvelle Une attaque surprise menée par des forces extraterrestres a cloué au sol les défenses de la Terre. Seule un prototype a réussi à en réchapper. Il lui revient la délicate mission de stopper l'ennemi.
Protégé par un champ de force temporaire à l’avant, votre appareil pourra se doter, grâce aux divers bonus, d'un armement plus conséquent au fur et à mesure de sa mission.
L'AVIS DE CONSOLEt. Shoot-them-up a l'action frénétique, Aldynes est une prouesse technique. Assez classique par son scénario, Aldynes offre une réalisation remarquable Que cela soit dans le domaine de l’animation, du graphisme ou du son, il tire vraiment Réduit à la taille d'un microbe, vous incarnez un médecin dont la tâche est d’éliminer les virus qui infectent le corps de votre patient. Pour cela, il faut les toucher avec des projectiles de même couleur. Si la couleur est différente, ils produisent une étoile qui renouvelera vos munitions si vous la saisissez. Le mal de développe à une
vitesse prodigieuse, il faut réagir vite, à l'attaque !
L'AVIS DE TILT. Nous sommes en présence d'un nouveau type de jeu : le shoot-them-up intelligent. Vaxine est vraiment un jeu somptueux et original.
Il s’enrichit davantage grâce à son aspect stratégique.
Vous pilotez un vaisseau spatial dans un monde clos où vous pouvez, à loisir, vous déplacez. Cet univers est rempli de tourelles fixes ou mobiles dont le tir vous poursuit sans relâche, de vais- seaux-mères aux mines redoutables, de croiseurs bourrés d'obus et autres joyeustés... Les escadrilles ennemis s'abattent sur vous par vagues successives et les détruire vous permet de récupérer des bonus d’énergie. Au total, vous devrez « nettoyer » quatre mondes qui se partagent en plusieurs phases (succession de scrolling multidirectionnel et vertical).
L’AVIS DE TILT. Ce jeu allie avec merveille intérêL variété et réalisation hois L'AVIS DE TILT. Bien que ressemblant étrangement à d'autres célèbres shoot- them-up, Z-oui à toutes les qualités pour séduire les fanatiques du genre.
Jouer à deux en équipe est un must. La jouabilité est irréprochable. C’est une des plus grandes réussites sur Amiga.
GRAPHISME. Excellent Les couleurs « pètent » le feu. Les sprites sont de taille correcte.
ANIMATION. Le scrolling est parfaitement fluide. Les mouvements de votre vaisseau ne souffrent d'aucune secousse.
BRUITAGES. La bande sonore rythme l’action de manière entraînante (disquette Rainbow Arts).
Arme, d’autres offrent un accès immédiat à votre arsenal. Enfin et surtouL parce que pour une fois, SNK n'a pas placé ses habituels continus infinis, qui limitent sérieusement l'intérêt des jeux.
GRAPHISME. « Qualité arcade » n'est pas exactement le terme, puisqu’il s'agit exactement du jeu qui existe en borne d'arcade !
ANIMATION. Impressionante du début jusqu'à la fin de la cartouche par sa fluidité, même lorsque l'écran grouille d'adversaires, et par la taille de certains sprites.
BRUITAGES. Sons digitalisés et ambiance apocalyptique ! (cartouche SNK).
Parti des capacités de la Supergrafx. Le jeu est cependant d'un niveau assez difficile.
GRAPHISME A part le premier niveau, les graphismes de ce programme sont très réussis, notamment les arrière-plans.
ANIMATION. Morceau de bravoure de cette cartouche, elle multiplie les scrollings parralaxc sur trois ou quatre niveaux, les centaines de sprites animés au même moment, les effets de zoom... BRUITAGE Des mélodies originales qui ont la particularité d'être très différentes suivant les niveaux (cartouche Hudson Soft).
GRAPHISME. Un vaste univers en trois dimensions s'ouvre devant vos yeux émerveillés. Les micro-organismes en forme de boule disposent d'une représentation en rqy tracing qui offre un excellent rendu du relief. La vaste palette de couleurs qui l'accompagne est loin d'être ridicule !
ANIMATION. Sa rapidité, sa finesse et sa rapidité tiennent du miracle. La trajectoire courbe de vos tirs accentue le réalisme de ce superbe jeu.
BRUITAGES. Bien que réduits, les sons digitalisés servent pour le jeu. Ils vous informent de l'éclosion des virus, de leur liaison ou de l'attaque des cellules (disquettes US Gold).
Pair. La maniabilité de votre vaisseau est telle que le joystick risque d’en souffrir sérieusemenL Titus nous avait déjà habitués à des exploits techniques mais entachés d'une jouabilité médiocre. Là, rien n'a redire !
GRAPHISME Les décors sont superbes avec une excellente impression de relief Les vaisseaux sont impressionnants Chaque monde dispose de scs propres décors et attaques ANIMATION. On en reste sans voix (les cinquante images seconde y sont pour beaucoup).
BRUrTAGES. Ils sont variés et complètent parfaitement l’ambiance (disquette Titus).
Shoot-Them-Ui Shoot-Them-U E Intérêt_ VAPOR TRAIL Megadrive
- 17 Graphisme Animation Bruitages Prix_ R-TYPE II Amiga Intérêt_
Graphisme Animation Bruitages Prix_ Après avoir choisi votre
appareil parmi un choix de trois avions, vous allez affronter
des hordes d'adversaires dans ce shot-them-up à scrolling
vertical. L'ennemi est partout : à terre, sur l'eau et
surtout dans les airs, avec des escadrilles entières à
affronter. Votre jet est équipé d'un tir simple, d’un tir
rapide el d'un système qui vous rend invulnérable quelques
instants, mais qui met un certain temps avant d’être rechargé.
L'AVIS DE CONSOLES *. A part quelques défauts comme l'absence de plein écran, Vapor Trait est un superbe jeu d'action. De plus, il est très bien réalisé et vous n'aurez aucun proAux commandes de votre vaisseau spatial, vous allez vous enfoncer dans une série de galeries pour accéder enfin au repaire des aliens. Vous devez détruire les escadrilles ennemis qui surgissent devant vous, latéralement, voire dans votre dos, éviter ou anéantir les tourelles de tir. Prendre garde aux monstres annelés, exterminer les larves des marais, etc. L’AVIS DE TILT. Même s’il ne révolutionne pas le genre
très couru des shoot-them-up, R-Type dispose de nombreux atouts : grande diversité des bonus et des attaques, réalisation très soignée et possibilité de jouer à deux en alternance. Les habituels monstres blème de pilotage avec votre jet. A deux, ce shoot-them-up classique avec vagues d'ennemis à détruire et bonus à collecter, est encore plus amusanL GRAPHISME. Les décors ne sont pas seulement des arrière-plans, ils jouent un rôle dans le jeu. Par exemple, un boeing décolle d'un aéroport et laisse apparaître au dernier moment des chars qui étaient venus se camoufler sous son fuselage !
ANIMATION. Elle est malheureusement un peu ralentie lorsqu'il y a « overdose » de sprites à l'écran !
BRUITAGES. Musique d’ambiance un peu passe-partout et quelques digitalisations vocales (cartouche Data East).
De fin de niveau sont énormes et coriaces. La fixité du déroulement du jeu.
Alliée aux trois slan continues, permet de progresser. Si vous avez aimé R- Type, ce second volet vous séduira , même s'il n’apporte rien de vraiment nouveau.
GRAPHISME Le graphisme fouillé témoigne d'un travail pointu des dessinateurs, tant pour les décors que pour les monstres.
ANIMATION. Elle est d'une grande fluidité et certaines phases s'accompagnent d'un scrolling différentiel.
BRUITAGES. Musique entraînante et bons bruitages d'action : un cocktail réussi (disquette Activision).
PREHISTORIK Amiga, Atari ST, PC Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autres machines Atari ST : 15 PC : 14 SPRIGGAN PC Engine CD ROM Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ Armé d’un gourdin, Grawagars, homme des cavernes, part en quête de son déjeuner. Les sept niveaux sont de deux types : les impairs se déroulent suivant un scrolling horizontal classique et les pairs se présentent comme un tableau-bonus. Vous n’accéderez au niveau suivant qu'une fois rassasié.
La difficulté provient de la raréfaction de l'approvisionnement L AVIS DE TILT.Prehislorikvous apportera de longues heures de plaisir tant par sa difficulté progressive que par les surprises qu'il vous réserve (salles secrètes, bonus cachés..,). Quelques reproches cependant. Les feux dans les grottes sont difficilement franUne météorite vient de s'écraser et de raser une partie de la cité blanche Elle a été projetée par une nouvelle arme de vos adversaires de la planète rouge.
Vous décollez sur le champ avec un nouvel intercepteur, le Spriggan, pour aller détruire ce système infernal.
Votre appareil ressemble à un robot géant à la Golelorak, et vole comme un jet. Deux joueurs peuvent participer à une même partie et ils ne seront pas trop de deux pour faire face à la puissance de feu de l’ennemi.
L'AVIS DE CONSOLE t. Ce shoot-them- up sur CD-ROM est d'une efficacité incontestable et d'une grande jouabilité avec, notamment, un contrôle parfait chissables si vous ne vous placez pas au pixel près. Aucun bonus n’est prévu pour remonter sa barre d'énergie. Les codes pour monter en niveau ou les sauvegardes font défaut GRAPHISME. Le graphisme est bien rendu. Par exemple les cheveux de Grawagars volent au vent à chacun de ses sauts. Les décors sont variés ( banquise, forêt...) et les monstres nombreux (pingouins, ours, cousins éloignés du héros...) ANIMATION. Elle est fluide et d'une
bonne vitesse.
BRUITAGES. Ils sont réalistes et amusants et on sent l'effort apporté à la bande sonore (disquettes Titus).
Du vaisseau. Les adversaires surgissent par myriades et les bonus pleuvenL En combinant des bonus de plusieurs couleurs. Vous pouvez arriver à choisir les capacités de votre armement GRAPHISME. Les décors, qui défilent selon un scrolling vertical, sont assez irréguliers. Si certains sont très beaux, d'autres ont l'air franchement bâclés !
ANIMATION. Très réussie, elle arrive à déplacer à l’écran tellement d'ennemis, et de tirs - très dévastateurs ! - de toutes les couleurs, que le jeu ressemble à un feu d'artifice !
BRUITAGES. Bénéficiant du CD- ROM. Bruitages et musiques sont superbes (CD ROM Naxat Soft).
_17
* *****
* * * *
* **** _E • • • SHIELI) • • Ui ( *• V. Mi m, Membre des forces
de défense de la Terre, vous vous précipitez vers votre
appareil lorsque l’alerte retentit : les aliens viennent de
passer à l'attaque.
Vous allez devoir non seulement les empêcher de prendre pied sur notre globe, mais continuer le combat dans l'espace puis sur leur propre planète.
Au cours de votre progression, vous acquérez une puissance de tir de plus en plus importante. Une fois un niveau achevé, vous pouvez changer de type d’arme avant de repartir à l’assaut.
L’AVIS DE CONSOLES *. Adapté d'un récent jeu d'arcade, Super EJ).F. est un très bon shoot-them-up. La difficulté est convenablement dosée et lorsque l'on n'arrive pas à passer un gardien de niveau, c'est parce que l'on a n'a pas choisi l'arme adéquate plutôt qu'à cause d'une difficulté de jeu insurmontable !
GRAPHISME Comme beaucoup de cartouches sur cette console, les graphistes ont réalisé de petites merveilles.
ANIMATION. Le jeu a les avantages et les inconvénients des animations sur Super Famicom. Avantages avec des niveaux de transparence, des rotations et zooms, du décor fabuleux... Inconvénients, avec des ralentissements à certains moments.
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ BRUITAGES. Des mélodies grandioses (cartouche Jaleco).
SUPER E.D.F. Super Famicom Shoot-Them-U
* -
* '¦ -V ifcVi rif ' • SUPER LONG NOSED GOBLINS PC engine Intérêt_
Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt 16 Graphisme
Animation Bruitages Prix
* ? ?
* ? ? ? * F SWIV Amiga, Atari Intérêt 18 Graphisme Animation
Bruitages Prix ? * ? ? ?
* * ? * ?
C Intérêt sur autre machine : Atari : 17 GEMSTONE LEGEND Amiga, Atari ST Intérêt
1. 6 Graphisme Animation Bruitages Prix ? * * * * ? ? ? * *
* * * * r. Intérêt sur autre machine : Atari ST : 15 QUICK AND
SILVA Amiga Intérêt 17 Graphisme Animation * ? * ? * Bruitages
* ? ? ? ?
Prix. .. C SUPER
R. TYPE Super Famicom nnnt.nti
• trrftTTTï nnnnnn
- rrrrrrm f f ¦ I fl.J y 0 •
- ) ¦ h y WV, VA 'rXm' I J V _l A pied ou juché sur une monture
(vautour, dinosaure bipède ou poisson géant) vous êles en
butte aux attaques des nombreux autres monstres. Les
inévitables bonus (tirs plus puissants, invulnérabilité
passagère...) vous aident à mener à bien votre quête et à
vaincre les redoutables créatures de fin de niveau.
L’AVIS DE TILT. Loriciel nous propose un shoot-them-up à scrolling horizontal qui s'inspire de l’univers de l'hé- roic fantasy. La réalisation est d’un bon niveau. La jouabilité du programme est au rendez-vous avec en particulier une progression de difficulté bien menée. La possibilité de Swiv est la suite du célèbre Silkworm.
Vous partez au combat aux commandes d’un hélicoptère et d’une jeep.
Si vous jouez seul, vous pouvez choisir l’un ou l’autre. Les ennemis, nombreux. Sont de toutes sortes : hélicoptères. Avions, tanks et le célèbre Goosecoprer. Difficile d’abattre tous les adversaires à la fois : il faut faire des choix et parfois épargner certains ennemis plus dangereux encore lorsque vous les détruisez car iis lâchent des bouquets de missiles en explosant.
L’AVIS DE TILT. SWIV doit beaucoup à la qualité de sa réalisation irréprochable. C’est le premier shoot-them- up qui se déroule sans aucune interVous incarnez une curieuse créature, mâtinée de robot, dont le but est de délivrer son ami en récupérant diverses pierres et étoiles. Au cours du jeu, vous découvrirez de multiples bonus qui élargiront le rayon d'action de votre arme. De blocs en plates-formes vous traversez chaque niveau, en prenant garde au temps limité. Il arrive que des créatures vous attendent hors du champ de vision, vous laissant peut de temps pour réagir.
L'AVIS DE TILT. Mariage heureux de shoot-them-up et de plates-formes, Quick et Siha dispose d ’ une réalisation attrayante. La maniabilité du héros ne pose aucun problème. Le jeu est Drôle de personnage : le Goblin au long nez porte des chaussures traditionnelles japonaises et vole au milieu d’un paysage nippon défilant par scrolling horizontal. Le Goblin est attaqué par des oiseaux, des bébés, des langoustes, des lapins, etc. D tire, évidemment. Et son arme est à double détente : une pression brève, un tir bref ; une pression longue, une énorme décharge qui peut balayer tout
l’écran... avec des toupies ! Délirant.
L’AVIS DE CONSOLES*.Le shoofthe- m'up le plus original de l’année. Pas au niveau du principe de jeu, ultra-classique. Mais il y a de l’invention à tousles coins de tableaux : des L’empire a décidé de lancer un attaque contre la Terre. Aux commandes de l’appareil R-9, vous tentez un raid suicide pour annihiler le vaisseau amiral de l’adversaire. Au cours de votre expédition. Vous pourrez bénéficier de l’aide précieuse fournie par des an- droïdes bipodes. Le plus utile de ces bonus est sans conteste le module qui ouvre le feu en même temps que vous.
Un menu d’option vous laisse choisir le niveau de difficulté de la partie, la musique et les effets sonores.
L’AVIS DE CONSOLES+. Cette version est sans nul doute la plus réussie et la plus proche de l’originale (jeu d’arcade). Malgré une animation déplo- jouer à deux simultanément enrichit le jeu. Il manque cependant à Gemstone le petit quelque chose qui pourrait en faire un grand jeu et l'on peut regretter une certaine uniformité au sein d’un même tableau.
GRAPHISME. Tous les graphismes du programme sont bien travaillés et chaque niveau dispose de ses propres décors et monstres.
ANIMATION. Elle est excellente et le scrolling différentiel sur trois plan est rapide et fluide.
BRUITAGES. Ils allient un fond musical agréable et des bruitages d'action variés qui animent bien le jeu (disquette Loriciel).
écureuils qui se collent sur vos épaules pour vous empêcher de voler, des maisons entières jetées à travers l’écran, et des monstres inoubliables (le castor géant et sa cymbale) !
GRAPHISME. Sublime. Des trouvailles folles, des sprites géants et nombreux qui sillonnent tout l'écran, et des décors complètement renouvelés à chaque niveau.
ANIMATION. Le scrolling est fluide sans être très rapide. Même remarque pour l'animation des sprites.
BRUITAGES. La musique de fond est exotique et harmonieuse. Les bruitages de tir et d'explosion sont plutôt banals (cartouche Taito).
Ruption et l’expérience est aussi intéressante qu’éprouvante. La jouabilité est parfaite bien que le niveau de difficulté soit nettement plus élevé que celui de Silkworm. SWIV gagne beaucoup à être joué à deux : des tactiques communes sont à élaborer, chaque joueur disposant de son propre appareil de combat.
GRAPHISME. Superbe avec une excellente utilisation des ombres lui donnant une plus grande profondeur. De plus le jeu est plein écran.
ANIMATION. Fluide et rapide elle est sans reproche.
BRUITAGES. La bande sonore est des plus convaincantes (disquette Storm).
Assez difficile, en particuilier dans le dosage des sauts et la prévention des attaques. Dans l’ensemble, ce programme vous passionnera pour pas mal de temps.
GRAPHISME. Les créatures sont finement travaillées et les décors agréables et très variés.
ANIMATION. L’animation est tout aussi réussie avec un scrolling si performant qu'il se fait oublier.
BRUITAGES. La bande sonore combine une excellente présentation, faisant un large usage des digitalisations vocales et une musique agréable alliée à de bons bruitages d’action en cours de jeu (disquettes New Bits).
Rable. La réalisation est tout ce qu’il y a de correcte. La difficulté en mode Normal est assez ardue et vous donnera du fil à retordre pour deux ou trois passages.
GRAPHISME. Splendide ! Sprites et décors sont de toute beauté.
ANIMATION. Elle est à de très nombreux endroits extrêmement ralentie. Il arrive même qu’elle gène le joueur l’empêchant de tirer pendant quelques secondes, en attendant qu’il y ait un peu moins de sprites à l’écran. Elle retrouve ensuite sa vitesse normale !
BRUITAGES. Là encore, ce point fort de la Super Famicom est parfaitement exploité. Ils sont superbes et collent à l’action (cartouche Irem).
|*j es J©"* de plates-formes, longtemps confondus avec les jeux P d’action, sont devenus un genre à part entière. Il ne suffit plus d’avoir des réflexes démoniaques pour terminer une partie. Il faut maintenant réfléchir ! On ne protestera pas. Les joueurs sur console "e se plaindront pas non plus puisque ces jeux sont devenus l’un des ¦fc • ' U domaines OÙ les nonsnlec c’oynwmanf la mla.iv f a : le programme dont la preuve.
Avec le temps, les jeux de plates-formes sont devenus un genre à part entière. Il ne suffît plus de sauter, courir ou descendre des échelles, en tirant sur tout ce qui bouge. Des pièges de plus en plus « sadiques », des salles de plus en plus secrètes, demandent autre chose que des bonds de kangourou : la réflexion de- on parle dans les co vient une arme efficace. La guerre que se livrent les deux plus grands éditeurs japonais sur console, révèle ici toute sa puissance. Sonic de Sega ou Super Mario III pour Nintendo ? Le choix est difficile. Le mieux serait de posséder les deux con
soles, Megadrive et NES.
Cela dit, il serait injuste de ne pas parler des autres uloirs de la rédactio titres. Ils ont la particularité d’offrir des scénarios originaux et plein d’humour : les bondissants Blues Brothers, l’espèce de grenouille de Nebulus II, la petite voiture dans Car-Vup ou le gros bébé joufflu de PC Kid
II. Les succès des premiers titres ont eu un effet d'émulation
: Rick Dangerous II, Robocop 2 ou Nebulus II.
Ufimucfuie ounic, n, en est Cependant, il arrive un peu trop souvent que certains jeux (Fantasia, Blues Brothers...) soient aussi beaux qu’ils sont difficiles. Cela gâche un peu le plaisir de jouer. Quoi qu’il en soit si vous ne parvenez pas à faire un choix, jouez la sécurité en achetant Sonic ou Mario.
Ce sont des valeures sûres.
Laurent Defrance BLUES BROTHERS Amiga, PC Intérêt__16 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages ****** Prix__c Intérêt sur autre machine PC :64 FANTASIA Megadrive Intérêt_15 Graphisme ****** Animation * * Bruitages ****** Prix__£ TOKI Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_c Les ireres Blues doivent retrouver guitare, micro, ampli, affiches du concert et autorisation du spectacle à travers six tableaux. Ils disposent de leur seul agilité pour cela. Les caisses volent bas et il est recommandé de savoir sauter haut !
L'AVIS DE TILT. Plusieurs points intéressants se dégagent de ce jeu de plates-formes « musical ». Tout d'abord le côté interactif entre les différents objets (parapluie, ballons...) et les Blues Brothers offre au jeu un aspect original. Ensuite, le joueur n'est jamais bloqué et donc qu’il peut, à loisir, revenir sur ses pas. La notion de temps est complètement absente de ce Mickey est apprenti-sorcier. Un soir, il s’est assoupi sur le livre des sorts de son maître, qu’il étudiait. Les notes magiques qui permettent de lancer des sortilèges en ont profité pour s'échapper par la fenêtre
entr'ouverte. Mickcy doit les traquer dans le laboratoire du magicien ainsi que dans les alentours avant qu'on s’aperçoive de sa bévue.
Cette course aux notes l'entraînera jusqu'à l’ile de la sorcière Mizrabcl.
L AVIS DE CONSOLES t. On attendait une petite merveille comme Castle of Illusion et on a été un peu déçu. Cela dit, les graphismes et les musiques du jeu sont excellentes. Car les programmeurs ont réussi à recréer la magie de Comment rester pacifique lorsqu'un affreux sorcier vous transforme en singe et enlève sous vos yeux votre petite amie ?
Toki ne se pose pas longtemps la question et se lance à la recherche de sa véritable identité. Athlète accompli, il saute de liane en liane, nage sous l'eau, crache projectiles et flammes dans tous les sens.
A chaque niveau deux super monstres à abattre avec des tactiques bien différentes. Par endroits vous pourrez vous protéger grâce à un casque de football américain.
L AVIS DE TILT. La réalisation de ce programme est très soignée et toutes les grandes scènes d'arcade sont pré sentes.
La jouabilité est excellente et programme. Enfin, le mode deux joueurs est un « plus » : une véritable stratégie peut se mettre en place pour parvenir au bout. En un mot. Blues Brothers est un jeu original, bien réalisé et très prenant... GRAPHISME. Il est de bonne qualité.
Les dégradés de couleur des décors de fond, sur Amiga, sont très réussis.
ANIMATION. Fluide et souple, on prend un réel plaisir à regarder sauter l'un des frères.
BRUITAGES. La musique bien évidemment prend une place importante : les chansons des Blues Brothers ressortent parfaitement surtout si vous utilisez votre chaîne hi-fi (disquette Titus).
Walt Disney, Seule la jouabilité laisse à désirer, le personnage n'étant pas toujours facile à diriger.
GRAPHISME, n est réussi et le jeu ra- pelle étroitement les techniques cinématographiques du dessin animé avec l'utilisation intensive de premiers plans derrière lesquels passent les personnages. Le système choisi pour éliminer ses adversaires n'est pas très convivial : il faut sauter et diriger son joypad vers le bas.
BRUITAGES. Us sont d'excellente facture, surtout la musique du premier niveau, basée directement sur la bande sonore du film de Walt Disney (cartouche Sega).
Votre personnage répond parfaitement à la moindre commande. Les tirs tous azimuts sont d’une précision diabolique.
Avec son univers exotique, et la variété des situations, Toki ne manque pas de charme.
GRAPHISME La fenêtre graphique n'est pas aussi grande qu’on l’on aurait souhaité mais les sprites sont de bonne taille et les décors variés.
ANIMATION. Elle ne pose aucun problème. Sa finesse et sa rapidité est une réussite.
BRUITAGES La musique colle parfaitement à l'esprit de ce programme. Elle est toujours drôle et entraînante (disquette Océan).
Lates-Formes PARASOL STARS PC Engine Intérêt_18 Graphisme ****** Animation ***** Bruitages ****** Prix_D gereux ! On commence à jouer pour quelques minutes, puis on se laisse prendre et on y passe finalement des heures accroché à son écran, pour voler à la rescousse des planètes en danger.
Sept planètes vous appellent au secours, les unes après les autres. Vous partez, armé de votre seul parapluie, liquidez les monstres qui les ont envahies. Un premier coup de cet instrument les immobilise. Un second les projette à travers l'écran. Vous pouvez également utiliser votre parapluie pour recueuillir des gouttes d'eau qui suintent du plafond et les envoyer contre vos adversaires. Après avoir « nettoyé » chaque monde, vous devrez affronter le gardien de la planète.
L AVIS DE CONSOLES ». Troisième volet des aventures de Bubblc Bobblc qui a retrouvé son apparence humaine. Parasol Stars est un jeu de plateaux danGRAPHISME. Chaque monde est basé sur un thème différent : planète-musique. Planète-forêt, planète high tech... Les décors sont dépouillés mais graphiquement réussis.
ANIMATION : Relativement simple dans ce type de jeu, elle n’en est pas moins irréprochable.
BRUITAGES. Des mélodies entraînantes et variées ponctuées d’effets sonores réussis (cartouche Taito).
SONIC Megadrive Intérêt_19 Graphisme ***** Animation ****** Bruitages * * * * Prix _D CAR-VUP Amiga Intérêt_16 Graphisme * * * * * Animation ***** Bruitages * * * * * Prix_C R0B0C0P2 Amiga, Atari, LST, GX 4000 Intérêt_16 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages ***** Prix_C Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 GX4000:17 Bitmap Kid a perdu ses jouets favoris dans ses poches. Pour les retrouver, il va devoir parcourir le monde des poches magiques ! Quatre régions à explorer, subdivisées en plusieurs niveaux labyrinthiques. Il y a un jouet à ramasser par région. Le gamin dispose de
tourbillons de vent pour se défendre et peut utiliser les jouets pour terminer le niveau. Mais gare aux voleurs ! Les créatures sont nombreuses et chacune a son propre tempérament.
L'AVIS DE TILT. Ce jeu reprend les ingrédients qui ont fait le succès de Gods. La progression de difficulté est un modèle du genre. En fait, vous utilisez des pouvoirs plus complexes et le MAGIC POCKETS Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ****** Bruitages ***** Prix_C Annie est une sympathique petite voiture qui part libérer ses amis à travers quarante-huit niveaux. Le problème c’est qu'elle n’a pas de frein et que de nombreux ennemis lui barrent la route; mais c’est le temps qui est son principal adversaire. Les bonus à ramasser offrent des armes et les lettres que vous
récupérez peuvent fournir des vies supplémentaires.
L’AVIS DE TILT. Après Rick Dangerous et Swirchblade, Core était passé maître dans les jeux plates-formes. Car-Vup ne déroge pas à la règle. Très ludique, sa réussite repose sur une jouabilité irréprochable. Les commandes sont particulièrement souples et votre véhicule Justicier mi-homme mi-robot, Robo- cop est de retour. Il ne s'agit pas de la conversion d'un jeu d’arcade mais d'un programme original qui s'inspire du second film de la série. Robocop doit massacrer les gangs qui font régner la terreur dans Détroit, Attention à ne pas commettre de bavures : la vie d'innocents est entre ses
mains. Des scènes d'entraînement et de réflexion viennent compléter l’action.
L'AVIS DE TILT. Ce jeu assez violent séduira les fans de Robocop. L'action est tout aussi soutenue et les séquences intermédiaires apportent une agréable variété au jeu. Le niveau de difficulté est bien étudié pour vous donner de Ces facteurs renforcent l'intérêt de ce programme à la jouabilité excellente.
A posséder !
Un scientifique, devenu fou après une expérience qui a mal tourné, a capturé tous les animaux pour les droguer et les mettre aux commandes de scs robots. Tous sauf un, Sonic le hérisson, qui est bien décidé à sauver tous scs amis. Sonic pour se défendre peut se mettre en boule, et grâce à sa vitesse supersonique, pulvériser les robots, libérant ainsi ses amis.
L'AVIS DE CONSOLES ». Sega a décidé de faire de Sonic sa mascotte, aussi vous risquez de voir un peu partout le petit hérisson. La réalisation de ce jeu est fantastique. Les bonus cachés sont nombreux et, pour découvrir les salles secrètes vous devrez casser les murs... GRAPHISME. Les différents niveaux sont très variés. Plus slendides les uns que les autres, ils contribuent étroitement au succès de la cartouche.
ANIMATION. La vitesse de Sonic esl fantastique. De plus, les programmeurs ont ajouté un effet d’inertie : notre héros met quelques secondes avant d’atteindre sa pleine vitesse et, de même, il faut quelque temps avant de l'arrêter totalement !
BRUITAGES. Les musiques sont de très bonne facture : soignées et entraînantes (cartouche Sega).
Répond au quart de tour. Le joueur est toujours en mouvement et l'action n'en est que plus excitante. La complexité de ce jeu vient du temps limité.
Ce qui vous oblige à prendre de nombreux risques. Comment résister à ce jeu de plates-formes aussi original que ludique ?
GRAPHISME, n sort tout droit d'une bande dessinée. Les décors apportent une note gaie et rafraîchissante.
ANIMATION. Extrêmement fluide et rapide. Le scrolling en parallaxe est particulièrement bien va BRUITAGES. La bande sonore offre au choix musique de qualité ou bruitages variés (disquettes Cor).
Belles montées d'adrénaline. Les pièges sont très nombreux et il vous faudra une grande précision pour arriver au but. Mais, en s'accrochant, il est possible de progresser au fur et à mesure des niveaux.
GRAPHISME. La réalisation est très soignée et les sprites sont de taille raisonnable Enfin, les décors sont bien détaillés.
ANIMATION. Les mouvements sont souples et le scrolling parfaitement fluide.
BRUITAGES. Une musique et des effets sonores dans le style du jeu, « violents » et accrocheurs (disquettes Océan).
Cheminement est tout aussi bien étudié. Malgré des aides (flèche qui indique la direction du jouet et pian des écrans voisins) le challenge reste difficile. Mais on a bien du mal à le quitter une fois entré dans ce monde loufoque.
GRAPHISME. Les monstres sont très bien travaillés et affichent souvent des mines hilares lorsqu'ils sont touchés.
ANIMATION. Elle est superbe que ce soit pour le déplacement du héros ou des monstres ou pour le scrolling mul- tidirectionnel, rapide et fluide.
BRUITAGES. Digitalisés, ils accompagnent toutes vos actions et complètent bien l'ambiance (disquette Mindscape).
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ RODLAND Amiga, Atari ST, C64 .16 Intérêt sur autres machines Atari ST : 15 C64:14 WARDNER Megadrive Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Tam el Rit parlera sauver leur maman, enlevée par les habitants du pays féerique. Pour les aider, les anciens du village leur ont offert des bottes arc-en- ciel qui leur permeltront de faire apparaître des échelles indispensables pour atteindre les quarante niveaux du jeu.
Enfin, ils disposeront d'une baguette magique avec laquelle ils pourront assommer leurs adversaires en les secouant comme des pruniers. Portails de téléportations ou ballons flottants seront très utiles pour se déplacer plus vite et collecter un maximum de bonus. Tous les dix niveaux, ils devront affronter un immense gardien.
L'AVIS DE TILT. Aucun effet spécial déVotre petite amie a été enlevée par un méchant sorcier et pour la libérer, vous allez traverser une succession de mondes éprouvants. Vous disposez de boules de feu pour détraire vos ennemis et du saut pour franchir les obstacles. Ramassez au passage les bonus.
L'or est tout à fait recommandé. Pour vous récompenser de vos efforts, un marchand propose différentes armes et aides complémentaires que vous pourrez acquérir en fonction des fonds disponibles.
L'AVIS DE CONSOLES*. Ce soft cache bien son jeu. II s’agit en effet d'un shoot-them-up plates-formes extrêmement varié et accrocheur. La joua- lirant. Pas de millions de couleurs ou de centaines de sprites. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle la conversion sur micro est si proche du jeu original de Jaleco. Rtxlland est un super jeu tout mignon et plein d'entrain où deux joueurs pourront s'entraider pour retrouver leur mère !
GRAPHISME. Dans le style japonais, les personnages sont adorables. Même les pires monstres ont l'air gentil.
ANIMATION. Une fluidité sans anicroche à toute épreuve, malgré tous les sprites présents à l’écran.
BRUITAGE. Une musique entraînante et bien dans le ton du jeu (disquette STORM).
Bilité est exemplaire et Wardner sait retenir le joueur par la qualité et la variété des embûches et les nombreuses surprises qui émaillent les niveaux. On a envie d’aller toujours plus loin, ce qui est le propre des bons jeux.
GRAPHISME. 11 est assez laid (en dehors de quelques exceptions) et les décors sont peu variés à l’intérieur d’un même niveau.
ANIMATION. Elle est un peu meilleure avec, en particulier, un scrolling différentiel dans certains niveaux.
BRUITAGES. La bande sonore offre une musique correcte mais les bruitages d'action sont très restreints (Cartouche Visco).
P A DTAIIJ Vous incarnez un ami de Captain Pla- Uhr IMIH 1 net. Le héros du dessin animé améri- - _ Il -jîi, ca*n- I' *uue contre les nuisanceséco- Pl ÜNFT I logiques, qui risquent de dégager
* knilk I I ta”; I ferre. Le jeu se compose de cinq Imondes : de
la libération des phoques ûmino II U- eI dauphins, en passant
par l'climina- H llllyd || "on déchets radioactifs et la répa-
- J ration de la couche d'ozone. Une fois I le- ennemis détruits,
lent .mie r.nis.ie I compagne loin au long.lutraie; uppor
Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ . . . . " : - mn
L'AVIS DE 77LT. Ce shoot-them-up
* **** plates-formes est d'une grande origi jouabilité
souffre d'aucun défaut el le dosage des difficultés est parfait
à tous niveaux. L'esprit est autant mis à contribution que le
poignet.
Les niveaux variés, les armes aux effets divers, les bonus cachés offrent une grande richesse.
GRAPHISME, Certains univers sont plus réussis que d'autres. En revanche, ils sont très variés. Dans l'ensemble, c’est du bon travail.
ANIMATION. Le scrolling est rapide et la fluidité parfaite. L’animation du personnage est bien décomposée.
BRUITAGES. La bande sonore offre une excellente musique, mais se montre un peu pauvre quant aux bruitages d'action (disquette Mindscape).
Intérêt- NEBULUS 2 Amiga
- 17 Graphisme Animation Bruitages Prix_ FIRST SAMOURAÏ Amiga
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Pogo est une
curieuse créature sans bras qu'il faut diriger à travers des
tours infernales. Elles sont de deux types : pour les premières
il faut monter jusqu'à atteindre le mécanisme de destruction,
tandis que les secondes sont à descendre pour réparer les
plaques endommagées. La plupart des monstres (mains gluantes,
dragon moisissure verte...) doivent être évités en passant au
bon momenL Pour changer de niveau, Pogo utilise des ascen-
ceurs, tremplins, téléporteurs.
L'AVIS DE TILT. Encore plus génial que le précédent volet(qui fut pourtant Tilt d'or) grâce à l’introduction d'éléments stratégiques. Nebulus II ne pcche que Un jeune samouraï, Chui-phu, doit venger son maître d'arme abattu par le Roi Démon. Mais les choses se compliquent à l'arrivée d'un puissant magicien. Celui-ci affronte la Bête et l'oblige à fuir dans le futur. Chui-phu se lance alors à sa poursuite à travers sept immenses niveaux d'un Japon futuriste. D affronte ses ennemis à l'aide de ses poings, de son sabre ou d'armes de jcL U peut également faire appel au magicica L'AVIS DE
TILT. Il fallait bien un successeur au Dernier ninja. C’est chose faite. Si le jeu paraît classique sur le papier, on est agréablement surpris en y jouant. Les situations sont variées et les casse-têtes bien pensés. C'est un par sa trop grande difficulté. De plus, le système de sauvegarde n’est actif qu'après avoir fini la quatrième tour !
Ce jeu comblera les amateurs de casse- tête et d'action, à condition qu’ils soient déjà bons joueurs.
GRAPHISME. 11 est de bonne qualité.
Les refleLs dans l’eau, les tours « lisibles » et la taille des sprites sont bien rendus.
ANIMATION. Elle est excellente en particulier lors de la rotation de la tour.
BRUITAGES. La bande sonore combine des bruitages d’ambiance (sifflement du vent par exemple) à quelques bruitages d'action (disquette 21st Century Entertainement).
Excellent soft qui rassemble les meilleurs ingrédients des jeux d'action : combat, exploration, aventure.
GRAPHISME. C'est vraiment beau !
Une superbe utilisation de la palette que ce soit pour les décors ou pour les sprites.
ANIMATION. Le scrolling multidirec- tionncl (et parallaxe) accompagne parfaitement l'évolution du héros. Les personnages sont nombreux et bougent très bien.
BRUITAGES. Une excellente bande- son, surtout remarquable par l'adéquation entre les bruitages et l'action. Et l'humour n'est pas oublié non plus... (Disquette Mirrorsoft).
Lates-Formes p 16
* ****
* ****
* * * * _C ju IJÉI UUIuuu!
1 : ** 1 = . -4iaU I . , 1 ov- ois i:* ?
Votre mission consiste à pénétrer dans un complexe bien gardé pour venir en aide à un équipage allié et faire sauter un stock de missiles. Les ennemis vous guettent pratiquement à chaque tournant. Les armes bonus sont souvent tout aussi spectaculaires ( le lance- flammes par exemple). L'obligation de terminer chaque niveau en temps limité complique encore le challenge déjà difficile.
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ L'AVIS DE TILT. La version ST de cet excellent shoot-them-up plates-formes agrémenté de stratégie n'a rien à envier à son homologue sur GX 4000.
Vous devez faire preuve d'un bon sens tactique, d’une grande précision et de rapidité pour progresser. NavySeats est indispensable à tous les amateurs d'action « intelligente ».
Intérêt sur autres machines GX 4000:16 GRAPHISME. Les décors sont d'une grande richesse et très variés. De plus, la plupart des éléments de ce décor servent directement à l'action, pour changer d'étage ou se protéger des tirs.
ANIMATION. L’animation est d'une variété rare, si elle n'est pas aussi parfaite que celle de Prince qf Persia. Il n'est pas sûr qu'elle ne soit pas plus variée, ce qui n'est pas un moindre compliment.
BRUITAGES. La bande sonore est plus classique mais reste d'un bon niveau (disquette Océan).
NAVY SEALS Atari ST, GX 4000 CASTLEVANIA Amiga, NES Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ J8 Intérêt sur autre machine NES : 16 RICK DANGEROUS II Amiga, Atari ST Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine Atari ST : 16 Armé d'un simple fouet, vous vous enfoncez à l’intérieur d'un sombre château peuplé d'une multitude de créatures cauchemardesques. Candélabres, bougies et autres braseros révèlent des bonus fort utiles : fouet plus long, argent, armes supplémentaires, gel de monstre...Votre homme peut courir, sauter au-dessus de précipices, s’accroupir.
De nombreuses caches secrètes sont à découvrir.
L’AVIS DE TILT. Adapté d’un jeu vieux de plus de deux ans, Castelvania n'a pas pris une ride. Cette chasse aux vampirers combinée avec celle des bonus, engendre un jeu de plates-formes à surprises. L'option de sauvegarde La terre est envahie d'extra-tenestres.
Seul, le fils spirituel d'indiana Jones, Rick Dangerous, peut sauver le monde. De plates-formes en passerelles, il s'élance contre les ennemis.
Un canon laser et des détonateurs électroniques sont vos compagnons de route. Mais le nombre de munitions est compté. Des pièges particulièrement toidus attendent le héros à tout moment. Habileté et réflexion sont à la base du succès de cette mission.
L'AVIS DE TILT. On ne peut pas vraiment parler d'originalité par rapport au premier Rick Dangerous. Toutefois, ce deuxième épisode est bien construit et demeure passionnant. La principale disponible à tout moment et la judicieuse progression de la difficulté sont des « plus » dans ce type de jeu qu’il est est très difficile de terminer d'une traite.La réalisation, sans pousser l’A- miga dans ses derniers retranchements demeure agréable.
GRAPHISME. Si le graphisme du héros aurait pu être travaillé davantage, il n’en reste pas moins que la variété des décors est appréciable.
ANIMATION. Elle est correcte, sans plus.
BRUITAGES. La bande sonore est un bon mélange entre musique d’am- • biance et bruitages d'action (disquette Konami).
Innovation repose sur la possibilité de commencer par le niveau de son choix.
Cela est vraiment appréciable car il est partculièrement frustrant de tout reprendre depuis le début à chaque nouvelle partie, comme c'était le cas dans le premier épisode. Les nombreux fans de Rick Dangerous seront ravis de découvrir les nouveaux tableaux de leur jeu préféré.
GRAPHISME. L'action se développe sur des décora style bande dessinée extrêmement soignés.
ANIMATION. Souple et rapide, l'animation des sprites est de bonne facture.
BRUITAGES. Musique sympa et bruitages efficaces (disquette Microstyle).
SUPER MARIO BROS 3 Nintendo NES Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ GHOST BATTLE Amiga Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ 16
* * * * *
* * * *
* * * _C _17
* * * *
* * * *
* * * * C n G*nfc phij; Pour délivrer votre fiancée, vous allez
pénétrer dans le monde mystérieux et sauvage du vampire. Au
début, vous ne pouvez que lancer des pierres. Face aux zombies,
aux plantes cracheuses de feu, aux monstres gardiens et autres
horreurs, vous n'irez pas loin si vous ne parvenez pas à
récupérer des bonus.
Certains passages requièrent une grande habileté dans l’art du saut de précision.
L AVIS DE 77LT.La combinaison shoot- them-up plates-formes aventure de ce logiciel, associée à une grande variété de situations, en font un jeu prenant.
La jouabilité est excellente avec une bonne progression de ladifficulté au fil Mario le plombier est de retour ! Rien de neuf dans le désormais fameux monde des Mushrooms. Mario est reparti pour un périple éprouvant où monstres et êtres merveilleux se cachent dans tous les recoins du décor.
Les programmeurs s’en sont donné à cœur-joie : aucune cartouche Mario n'a jusqu'à présent contenu autant de secrets et de niveaux-mystères ! On raconte même que des salles bien dissimulées reprennent certains écrans de Mario I ou 2 ! Ajoutez à cela de petits casse-tête, des jeux inattendus, à affronter à deux simultanément.
L'AVIS DE CONSOLES t. Encore un triomphe ! Mario j surpasse Mario 2 et des niveaux et un bon maniement de votre héros.
GRAPHISME. Les décore sont variés et le plus souvent superbes.Les créatures classiques sont bien faites et les monstres gardiens impressionnants.
ANIMATION. Elle n’est pas en reste avec un scrolling fluide, des animations complémentaires et des mouvements variés pour les personnages.
Cependant on note un certain ralentissement lorsqu'il y a beaucoup de sprites. Sans surprise.
BRUITAGES. Une bonne musique d’accompagnement mais des bruitages d’action trop réduits (disquette Tha- lion).
Deviendra à coup sûr un hit mondial.
Amusant, subtil, intelligent.
GRAPHISME. Pour de la console 8 bits, c'est très beau ! Et il y a le plaisir de retrouver l'univers géométrique et quand même enchanteur des Mushrooms Lands... ANIMATION. Les sprites sont bien différenciés, variés, et leurs mouvements sont souples et parfois originaux. Mario, quant à lui, bouge bien, mais c'est devenu une habitude.
BRUITAGES. Grâce à une puce sonore spécialement intégrée à la cartouche, les bruitages et la musique sont supérieurs à ce qu'on entend généralement sur NES (cartouche Nintendo).
Ction iffïciie de définir précisément genres différents, les jeux d’ac ¦ ¦ consoles se taillent naturellen rfji micros font un retour en fanfar Wing Commander II ! Et c’est s qu’elle ne pouvait convenir à c ordinateur a tout de même son mot à di mais à condition d’accumuler la puissai S’il y a une rubrique pour la- ques pincées de simulation, quelle il est difficile de faire un saupoudrage de plates- un classement, c'est bien formes, le tout enveloppé celle-ci. Par définition, tous d'aventures, et vous obte- les jeux sur micro sont des nez des jeux d’action très jeux d’action. Ceux présen-
prenants. J'en veux pour tés ci-dessous ont la parti- exemple, l'un des titres pha- cularité de mélanger plu- res qui a marqué l'année sieurs genres et, ce qui ne 1991 : Wing Commander II.
Gâche rien, avec une gran- Il est intéressant de remar- de réussite. Un doigt de quer que les consoles ne beat-them-all, un soupçon sont pas (ou plus ?) Les seu- de shoot-them-up, quel- les à offrir les meilleures :e qu’est un jeu d’ac ition sont en fait un 1 îenf la part du lion ei e avec le formidable ur PC, une machine e type de jeu. Ce qui re, même dans un gt nce... jeux d'action. Avec Wing Commander II, l'incontournable, le PC s’est taillé la part du lion. Ce qui est déjà un exploit lorsque l’on sait que cette machine s’est rendue célèbre pour ses jeux de rôle aventure. Les autres
softs sont loin derrière.
Même si Disc offre un scénario original, si Pilotwings est un mélange des genres encore jamais vu, Pang, dé- tion. Mélange de ourre-tout. Si les n ce domaine, les , l’exceptionnel dont on disait prouve que cet mre inhabituel, jà primé l’année dernière pour la meilleure conversion arcade, ou même l’amusant Revenge ofthe Ga- tor, un flipper sur Game Boy, ils n’ont pas l’excellente réalisation (graphismes, animations) et la superbe jouabilité du jeu précédemment cité. Alors s’il doit n'y en avoir qu’un, Wing Commander Il est tout trouvé.
Laurent Defrance PILOTWINGS Super Famicom Intérêt_19 Graphisme ****** Animation ****** Bruitages ****** Prix_E WING COMMANDER II PC 386 VGA Intérêt_19 Graphisme ****** Animation ****** (386 33 Mhz et +) Bruitages ****** Prix_D RANG Atari ST, Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C Vous rêviez de savoir piloter, l'occasion vous en est donnée. Cette cartouche vous propose de piloter non pas un. Mais toute une série d'appareils capables d'évoluer dans le ciel. Cela va des engins non motorisés comme le deltaplane ou le parachute, jusqu'à des machines
beaucoup plus rapides comme un biplane ou un hélicoptère en passant par des inventions casse-cou comme le jet-pack, sorte de fusée qui s’accroche dans votre dos.
L'AVIS DE CONSOLES t. Les simulations sont variées et surtout très réalistes. Sans aller jusqu'à espérer passer son permis hélicoptère après quelques heures passées sur Pilotwings, les prinVous avez été rétrogradé et relégué dans une station spatiale éloignée. Aux commandes des différents vaisseaux qui vous sont proposés, vous devrez accomplir de nombreuses missions, pour enfin pouvoir détruire le vaisseau mère des Kilrathi !
L'AVIS DE TILT. Attention, ce jeu nécessite une configuration musclée (un 386 cadencé à 33 Mhz et disposant de 2 ou 3 Mo de mémoire est la configuration parfaite). Mais pour peu que vous soyez ainsi équipé, Wing Commander H devient l'un des jeux les plus beaux et les plus prenants qui soit ! Les missions, qui constituent la majeure partie du jeu, sont variées et juste assez diffiA l'aide de plusieurs armes vous devez tirer sur différents ballons. Chaque ballon touché se divise en deux. L'action se répète jusqu'à la disparition finale des ballons dont le contact est moiteL Dans chaque
tableau, il faut ramasser des bonus et des armes ainsi que des icônes aux effets surprenants. Veillez à bien choisir les armes supplémentaires, car chacune est adaptée à une situation donnée. Utilisée au mauvais momenL elle aurait un effet négatif L'AVIS DE TILT. Tilt d'or de la meilleure conversion d'arcade sur Amiga, Pang n'a rien perdu de son intérêt sur Atari. Le principe de jeu est des plus simples et la jouabilité parfaite. A la cipaux éléments sont présents surtout en ce qui concerne le parachutisme.
Mais le plus frappant vient de la qualité de réalisation, qui tire parfaitement profit des effets spéciaux de la Super Famicom.
GRAPHISME. Les décors sont très sommaires mais ce n 'est pas important dans ce type de jeu.
ANIMATION. Elle a révélé la capacité de la Super Famicom à opérer une rotation rapide d'une image de fond, permettant de voir le terrain d'atterrissage tourner autour du pilote, un test infaillible pour une simulation.
BRUITAGES. Ils accompagenl agréablement les simulations.
Ciles. Les séquences intermédiaires sont absolument magnifiques. Génial !
GRAPHISME. Superbes, les phases intermédiaires, toutes en jeux d’ombres, valent le coup d’oeil !
ANIMATION. Avec un PC suffisamment puissant, vous avez ('impressions d'assister à un dessin animé, presque à un film !
BRUITAGES. L'animation sonore vous accompagne pendant tout le jeu, et avec une carte sonore, vous en prenez « plein les oreilles ». De plus, pour peu que vous disposiez d'une Sound Blaster, vous avez droit aux voix digitalisées des différents protagonistes de l'histoire ! (Disquettes Origin.)
Différence de nombreux jeux de tir, la stratégie tient une place importante : inutile de tirer sur tout ce qui bouge sans réfléchir. Vous seriez irrémédiablement encerclé par les ballons de petite taille Ce programme est bien quand on joue seul, mais il est encore plus ludique à deux.
GRAPHISME. Les graphismes sont identiques à ceux du jeu d'arcade.
C'est une bonne référence !
ANIMATION. Souple et rapide, elle renforce à merveille le côté ludique du jeu.
BRUITAGES. Des effets sonores, sans grande originalité, ponctuent l'action (disquette Océan).
REVENGE OF THE GATOR Action Game Boy Intérêt_15 Graphisme * * ? * Animation * * * * * Bnjitages * * * * * Prix_B DISC Atari ST, PC tous écrans, Amiga Intérêt_17 Graphisme * * * * Animation ****** Bruitages * * * * Prix_B Intérêt sur autres machines PC : 15 Amiga : 18 ENCHANTED LAND Amiga, Atari ST Intérêt_15 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_B Intérêt sur autre machine Atari ST : 14 CASTLE OF ILLUSION Megadrive Intérêt_18 Graphisme ***** Animation * * * * * Bruitages * * * * * Prix_D Intérêt sur autres machines Master System : 18 Game Gear : 18 000PS UP Amiga Intérêt_15
Graphisme * * * * Animation * * * * Bruitages ***** Prix_C Revenge of ihe Gotor est un flipper qui comporte cinq écrans principaux. On passe de l’un à l'autre en détruisant certaines cibles ou en envoyant la boule à un endroit précis. Selon le même principe. Vous avez accès à trois écrans de bonus. C 'est un aligator qui sert de mascotte tout au long du jeu.On contrôle la balle à l'aide du joypad et du bouton A. Certaines circonstances déclenchent l'apparition du crocodile sur les côtés de l'écran, souvent pour vous tirer d’un pas difficile.
L'AVIS DE CONSOLESt. Revenge pfthe Gator est un très bon jeu de flipper, original. Il est si prenant que je me suis surpris à secouer la console pour inSimple comme son nom, le concept de ce jeu est le suivant : deux combattants s'affrontent à coup de disques. Ils se lancent ces armes redoutables soit pour détruire les dalles sur lesquelles évolue leur adversaire, soit pour frapper directement ce dernier et lui fait perdre de l'énergie. Il faut jongler avec les jets de disques, les coups de bouclier, les sauts de dalle en dalle, les tirs liftés et les dalles surprises.
L'AVIS DE TILT. Une partie de « tennis » très violente, simple en apparence. Mais qui bien sûr est étayée par de nombreux bonus et stratégies spéciales. Disc profite d'une rapidité de jeu fabuleuse. Contre un humain ou Kurgan le sorcier le plus valeureux de son monde se lance à l’assaut des forces du mal pour retrouver les fragments de l'âme de la sagesse, détruite par le sinistre Plogthor. Dès lors, une partie cent pour cent d'action s'engage dans les multiples tableaux du jeu.
Kurgan. Assailli par des créatures aussi charmantes que mortelles, court, saute, grimpe et collecte bonus et armes nouvelles.
LAVIS DE TILT. Ce jeu d’action combine à merveille beat-them-all et plates-formes le tout enveloppé d’un zeste de stratégie pour la gestion des armes. Ajoutez à cela une maniabilité exemplaire, que ce soit pour la variété Mizrabel, la sorcière, jalouse de la beauté de Minnic, vient de l’enlever. Mickey part à son secours. En arrivant devant le château des Illusions, repaire de la sorcière. Il apprend qu'il devra récupérer les sept gemmes de i'arc-en-ciel pour pouvoir vaincre Mizrabel.
L'AVIS DE CONSOLE *. Sega a réalisé une petite merveille avec ce titre : jou- bilité excellente, difficulté progressive, bonus à découvrir, mondes magiques à explorer... En outre, on éprouve un grand plaisir a retrouver l'un des héros des studios Wall Disney.
Un des meilleurs jeux de plates- formes disponible sur Megadrive.
GRAPHISME Chaque niveau regorge Vous tirez sur des ballons, ils se séparent alors en deux. Ces nouveaux talions doivent être de nouveau « abattus » pour qu'ils disparaissent définitivement Certains ballons laissent échapper divers équipements. A vous de les récupérer. D'étranges animaux traversent l'écran. Si par malheur vous les touchez vous ne pourrez plus tirer pendant quelques instants. Ooops UP peut se jouer seul ou à deux.
L'AVIS DE TILT. Ne soyez pas surpris si le principe de ce jeu vous rappelle quelque chose : Ooops Up est une copie (presque) conforme du célèbre jeu de tir, Pang ! Le programme est très amusant, mais ce n'est pas suffisanL fluencer le mouvement de la balle, comme sur un flipper de café. Jouer à deux est encore plus passionnant : l’écran est alors partagé en deux et chaque joueur dispose d'une paire de flippers. L'objectif est d'atteindre les cibles disposées sur le terrain de l'adversaire. De toute façon, seul ou à deux c'est un jeu passionnant.
GRAPHISME. Le graphisme est soigné et parfaitement lisible. U y a beaucoup de variété dans les décors.
ANIMATION. Pas de problème ! La balle réagit à vos moindres « secousses ».
BRUITAGES. Musique et effets sonores rendent assez bien l’ambiance (cartouche Nintendo).
Contre l’ordinateur, ce programme convient parfaitement à ceux qui possèdent les meilleurs réflexes.
GRAPHISME Rien à redire au décor.
Un paysage qui ne varie pas durant tous les matchs, mais qui offre une vision très claire de l’action.
ANIMATION. Une grande souplesse de l'animation et un réalisme superbe de tous les mouvements : le héros dérape, agite frénétiquement les bras quand il manque de tomber dans le vide... BRUITAGES Si l'ouverture du match donne lieu à une musique de bonne qualité, on appréciera aussi les bruitages qui ponctuent chaque action (disquette LoriCieL).
Des possibilités de déplacement ou pour la manipulation de la manette et la grande richesse de bonus cachés à la manière de Mario. Un excellent programme... qui vous enchantera.
GRAPHISME. Il est de toute beauté, faisant un large usage des dégradés.
ANIMATION. Le héros se déplace avec une grande facilité et de manière fluide. Le tout complété est d'un bon scrotüng différentiel.
BRUITAGES. La bande sonore allie parfaitement des musiques de qualité collant à l'action et des bruitages variés bien qu'ils soient légèrement un ton au-dessous par rapport à la musique (disquette Thalion).
De couleurs. Les arrière-plans sont splendides. Les sprites sont d'une taille appréciable, notamment les gardiens des gemmes. Enfin, les décors de chaque niveau apportent leur touche d'originalité (forêt aux redoutables toiles d'araignées, château aux jouets, etc).
ANIMATION. Le scrolling parralaxe sur plusieurs plans est d'excellenle qualité. Les sprites sont animés de façon Irès détaillée, en particulier Mickey qui dispose d'une grande variété de mouvements : il marche, saute, grimpe aux arbres, etc. BRUITAGES. Des mélodies variées accompagnent Mickey dans sa quête (cartouche Sega).
Pourquoi choisir une copie alors que l’on peut s'offrir l'original ?
GRAPHISME Onpus Up offre des sprites correctement dessinés. Cependant les décors de ce programme sont un peu ternes.
ANIMATION. L'animation est fluide mais ce genre de programme ne peut tout de même pas susciter de grandes performances techniques dans ce domaine.
BRUITAGES. L'action s'accompagne, tout au long, d'un rap endiablé et on entend des effets sonores intéressants quand les boules se divisent en deux et quand elles rebondissent (Demon- ware).
Action A Sans action, une aventure n’est qu’une belle histoire qu’on se raconte, même si des animations lui donnent un peu d’agrément. Le mouvement qu’y ajoute l’action mène à une complexité qui ne peut que réjouir les amateurs de jeux de l’esprit. L’année écoulée est, en ce senst, une bonne année. Les jeux d’aventure pure disparaissent au profit de jeux plus compliqués, dont le modèle accompli est représenté par l’extraordinaire Prince of Persia. En ce domaine, les consoles, légèrement en retrait par rapport aux micros, rattrapent peu à peu leur retard grâce à des reprises comme Shadow of the
Beast.
Ventures C’est l'année faste pour tous les jeux d’aventure action ! On ne sait où donner de la tête, tous les titres sont vraiment excellents. Prince of Persia sort un peu du lot grâce à son extraordinaire jouabilité et l'ambiance des Mille et une nuits qui s’en dégage. Nul doute que les possesseurs de micro tomberont sous le charme. La combinaison beat-them-all, plates-formes et aventures fonctionne à merveille dans Shadow of the Beast. De plus en plus, nous avons à faire à des aventures non linéaires, c’est-à-dire des histoires où plusieurs chemins mènent à la fin du jeu.
Les indices et objets à trouver sont plus nombreux et les labyrinthes puzzles beaucoup plus riches et variés. De quoi tourner en rond pendant plusieurs mois. Et aucun joueur ne saurait se plaindre quand la durée de vie des programmes augmente I Les consoles sont légèrement en retrait par rapport à la production abondante sur micro. Solstice sur NES où la variété des situations enchantera le joueur. Cadash sur PC Engine ou Neutopia II dont le thème rappelle un peu les jeux de rôle, sont les seules qui parviennent à damer le pion à des titres comme Another World (fabuleux I) ou Elf
(génial I). Alors à vos joysticks et joypads, l'aventure vous attend au coin du bois ou à l’angle du donjon... Laurent Defrance Graphisme
- -IV
* **** Animation
* * * * Bruitages
* * * Prix n SHADOW OF THE BEAST Intérêt Graphisme 18
* **** Animation
* **** Bruitages ? * * * Prix n SOLSTICE NES NEUTOPIA II PC
Engine Incarnant un valeureux chevalier, le sort du royaume de
Neutopia est entre vos mains. Parcourant les différents mondes
qui le compose, vous allez devoir fouiller le terrain et les
donjons pour récupérer une série d’objets magiques qui vous
permettront de poursuivre votre quête. Regardez partout,
Neutopia est plein de salles secrètes et de cavernes
dissimulées... L'AVIS DE TILT. A mi-chemin entre le jeu de rôle
et le jeu d'aventure, Neutopia Il est une splendide
cartouche. Bénéficiant d'une réalisation sans faille, il vous
emmenera dans un univers enchanté durant de nombreuses
heures.
Bien qu’étant en japonais, l'aventure Enlevé dès votre plus jeune âge, vous avez été transformé en une sorte de monstre et dressé à tuer. Votre tâche jusqu'à présent consiste à accomplir les basses besognes de votre maître, un tyran diabolique. Pourtant un jour, le souvenir lointain de votre père tué par vos ravisseurs revient à votre mémoire. Vous vous rebellez et partez à la recherche de votre ancien maître, bien décidé à lui faire payer tout cela. Vous allez donc affronter, au début uniquement avec vos pieds et vos poings, les différents serviteurs du tyran avant de vous mesurer à Iul
L'AVIS DE CONSOLESt. Encore une fois, Techmagic a réussi à nous conVous allez vous enfoncer dans le repaire du magicien à la recherche des six parties du sceptre magique. Ce jeu d'aventure action rappelle ceux qui existaient à l'âge d’or des micros 8 bits.
L'AVIS DE CONSOLES*. Outre une réalisation de qualité, ce programme dispose d'un excellent scénario. Ici, il faut empiler différents objets, pour accéder à une sortie trop haut située pour vos pauvres capacités de saut. Ailleurs, c’est un monstre, recouvert d’une dalle en guise de couvre-chef (pour éviter un contact mortel direct) que vous utilisez comme moyen de locomotion pour franchir un espace hérissé de redouest suffisamment simple pour que l’on puisseyjouersans connaître un mot de cette langue.
GRAPHISME. Graphiquement, Neutopia Il est une réussite grâce à des décors traités un peu dans un style naïf et des couleurs éclatantes. Des progrès importants ont été fait depuis la version un.
ANIMATION. L'aventure est entièrement animée : vos adversaires, que vous combattez réellement, arpentent l’écran en vous attendant, des vagues moutonnent sur la mer... BRUITAGES. Ds se résument à des mélodies simples qui savent se faire oublier (cartouche Hudson).
Cocter une petite merveille sur Master System. Cette adaptation d'un jeu sur Amiga propose des scrollings différentiels éblouissants pour une console huit bits. Le scénario reste le même mais la réalisation des différents pièges est un peu différente. Un travail excellent !
GRAPHISME. D'excellente qualité, il reste très fidèle à celui de la version originale.
ANIMATION. Superbe, elle met en scène des sprites d'une taille incroyable B ur la Master System.
RUITAGES. Les mélodies rythment agréablement l’action (cartouche Techmagic).
Tables pointes. Ailleurs encore vous pouvez faire usage de quelques potions mises à votre disposition pour tuer un monstre ou bloquer une dalle mouvante. Les moyens sont variés et il existe souvent plusieurs chemins pour parvenir au but. Regrettons seulement que les programmeurs n'aient pas prévu de sauvegarde des positions.
GRAPHISME. Le relief est bien rendu par la 3D isométrique avec des décors assez variés.
ANIMATION. L'animation des différentes créatures est fluide et assez rapide.
BRUITAGES. Quelques bruitages d'action complètent la musique (cartouche Imagesoft).
Action J ve ntures CADASH Adapté du jeu d'arcade de Taito, la qualité de cette version est étonnante.
On retrouve les décors et les personnages du coin-up. L'intérêt du jeu vient de ce qu'il associe étroitement jeu d'aventure et jeu d'arcade. Ainsi vos personnages ont des points de vie et d'habileté qui croissent au fur et à mesure de leurs combats réussis. De même, chaque monstre éliminé laisse sur le sol de l'argent. Dans les différents niveaux, vous trouverez des boutiques qui vous vendront armes et potions.
L'AVIS DE CONSOLE?. Passionnant, ce jeu vous occupera de longues heures avant d’arriver au bout de l'aventure.
PC Engine Intérêt___17 Graphisme * * * * Animation ***** Bruitages * * * * Prix_E Dans cette histoire de vampires, vous incarnez le comte Valdemar, un fier héros qui ne craint pas d’affronter les forces des ténèbres. C’est heureux car dès les premières secondes vous rencontrez des zombies, spectres, vampires et autres loups-garous qui vous agressent dans les salles d’un manoir lugubre. De nombreux passages secrets n'attendent que votre perspicacité pour révéler leur secret, certains pouvoirs vous permettent de ramper ou de vous transformer en... zombi.
L'AVIS DE TILT. Horror Zombies est dédié à tous les passionnés des films d’horreur des années cinquante. Cet excellent programme présente un parHORROR ZOMBIES FROM THE CRYPT Amiga, Atari ST Intérêt_17 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages ****** Prix_C Intérêt sur autres machines Atari ST : 17 ZELIARD PC tous écrans Intérêt_16 Graphisme * * * Animation * * * * Bruitages * * * Prix_C Zetiard vous met dans la peau d'un jeune héros qui doit sauver une princesse terrorisée par un méchant. Les différents niveaux vous font passer de ville en ville, par des sous-sols et des couloirs. Ces
souterrains sont infestés de monstres qui, une fois tués, vous permettent de gagner de l'expérience (pour monter de niveau) et de ramasser des gemmes qui s'échangent contre de l'argent. Dans chaque ville, vous pouvez vous équiper, changer de niveau, ou sauvegarder la partie.
L'AVIS DE TILT. On reprochait jusqu'à présent aux PC d'être limités aux jeux de rôle, d'aventure et de simulation.
Avec Zetiard ce n’est plus vrai Ce proEn effet, chaque niveau présente une énigme à résoudre. Les dialogues sont en japonais mais, avec un peu de perspicacité et de logique, on s'en tire très bien. Deux joueurs peuvent accomplir la quête.
GRAPHISME. Malgré des capacités techniques largement plus limités que celles de la version arcade, Cadosh sur PC Engine est très proche de celle-ci.
Un excellent travail.
ANIMATION. L'animation est soignée.
Dommage que les sprites soient un peu petits à mon goût BRUITAGES. Un peu passe-partout mais rien de désagréable ! (cartouche Taito).
Fait dosage entre aventure et action. Ce n'est certes pas un jeu facile mais la progression se fait naturellement grâce à une très bonne jouabilité. Un mot de passe vous permet de reprendre à la fin de chaque niveau que vous venez de terminer.
GRAPHISME Couleurs et décors, certifiés d'époque, vous plongent dans un univers d'angoisse et d’épouvante.
ANIMATION. Elle est agréable sans pour autant être exceptionnelle.
BRUITAGES. La bande sonore contribue parfaitement à l'angoisse du joueur, même si aucun bruitage d’action ne vient agrémenter le tout (disquettes Millenium).
Gramme est un petit bijou d'aventure action dans la plus pure tradition des consoles (Zelda. Etc.). Votre petit bonhomme réagit instantanément aux so- licitations du clavier et du joystick. La vitesse paramétrable du jeu vous autorise à y jouer aussi bien sur un PC de base que sur un 386.
GRAPHISME. Le graphisme est moyen (MCGA 64 couleurs).
ANIMATION. Pas de souci à se faire en revanche pour ce qui est de l'animation. Elle est fluide et assez rapide.
BRUITAGES. Vous avez le choix entre une petite musique de bonne facture pour un PC et ou des bruitages (disquette Sierra).
PRINCE OF PERSIA Atari ST, Amiga Intérêt_18 Graphisme * * * * Animation ****** Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Amiga : 18 Au temps des Mille et une nuits, votre vie ne lient qu'à un fil : vous ne disposez que d’une heure pour libérer la princesse retenue par l'ignoble vizir Jaffar. Mais comment faire lorsque l’on se trouve au fin fond d'un sombre donjon, sans arme (au début) et entouré de pièges diaboliques (dalles branlantes, piques acérées, gardes déterminés à vous abattre,..) ?
L'AVIS DE TILT. Primé au Tilt d’or de l'année dernière pour son animation, ce jeu d'aventure action est un petit bijou. Cette version Atari n'a pas grand- chose à envier à celle de Vamiga.
GRAPHISME. La simplicité des décors ne gâche en rien le plaisir de jouer. Les couloirs et les salles, en briques pour la plupart, rendent bien l'ambiance humide des donjons. Les scènes complémentaires qui montrent la princesse désespérée sont de bonne facture.
ANIMATION. Le point fort du jeu. Les mouvements du personnage sont criants de vérité : saut avec ou sans élan, course, marche furtive, combats à l'épée...La fluidité des actions est une totale réussite.
BRUITAGES. Les sons digitalisés rythment avec merveille l'action. Comme dans Dunjon Master, il faut prêter l’oreille au moindre bruit qui peut trahir le mécanisme d'une porte secrète (disquette Broderbund).
MEAN STREETS Amiga Intérêt_17 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C Vous incarnez un détective privé californien. Une belle jeune femme (étonnant. Non ? ) vous confie l’enquête sur la mort mystérieuse de son père. Pour découvrir la vérité, vous allez voyager à travers la région à bord d'un véhicule sophistiqué du vingt et unième siècle, la « Speeder ». Les témoins que vous rencontrez ont parfois besoin d'être menacés ou soudoyés pour se souvenir de certains détails. De nombreux objets cachés vous ouvriront certaines portes... Parfois, vous ferez de mauvaises
rencontres. A vous d'être le plus rapide à dégainer.
L'AVIS DE TILT L'intrigue est fort bien construite. Interrogatoires et indices vous permettent de progresser logiquement. C'est une bonne chose que les textes à l'écran aient été traduits en français. Vous avez le choix entre conduire votre Speeder, au cours d'une mini simulation de vol, et mettre le pilote automatique si vous préférez l'action pure. Un autre atout de ce programme.
GRAPHISME La réalisation est soignée. On peut regretter la simplicité du graphisme dans les scènes en 3D.
ANIMATION. Les images digitalisées renforcent parfaitement l'ambiance de ce polar.
BRUITAGES Des effets sonores sans reproches (disquettes US Gold).
Ction 4ventures ELF Amiga, Atari ST intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix 17
* ****
* ***
* *** r. Intérêt sur autre machine Atari ST: 16 OBITUS Amiga
Intérêt 15 Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* ****
* * * r. METAL MUTANT Amiga, PC, Atari ST Intérêt m Graphisme
Animation Bruitages Prix
* ****
* * * *
* **** r. Intérêt sur autres machines PC : 15 Atari ST : 15
KILLING CLOUD Amiga Intérêt « Graphisme Animation Bruitages
Prix
* * * *
* ****
* * * n ANOTHER WORLD Amiga Intérêt 1H Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* *****
* * * ?
C Le joueur est plongé dans un atmosphère sylvestre où des êtres variés vont lui en faire voir de tous les couleurs.
Grâce à vos missiles magiques, vous abattrez quelques créatures qui vous livreront énergie ou bonus divers. Certains éléments sont échangés dans les boutiques contre des boucliers, une mutation qui rend insensible aux chutes, des vies et autres énergies supplémentaires.
Mais, pour aller plus loin, il faut fournir un objet au gardien de l'unique porte. Il vous sera donné si vous résolvez un certain nombre d'énigmes dont la difficulté augmente avec les niveaux.
L'AVIS DE TILT. Doté d'une réalisation sans faille, d'une multitude de créa- Vous avez été transporté dans un monde fantastico-médiéval. Cet univers est divisé en quatre royaumes gouvernés par des rois frères. Chacun détient un élément d’une machine inconnue. Elle doit être la clé de votre retour chez vous et vous devez tout faire pour la reconstituer. Objets à ramasser, rencontres avec des humains, mini scènes d'arcade avec des gardes, combats contre des animaux, voici les différentes actions qui vous attendent.
L'AVIS DE TILT. Obitus est avant tout destiné à ceux qui voudraient s'initier aux jeux d’aventure sans quitter tout à fait les jeux d'action. La réalisation est inégale. Les parties labyrinthes sont Vous êtes un savant, inventeur d'un robot transformable, le Métal Mutant, dans lequel vous avez greffé votre cerveau. Votre but est de détruire Arod 7, qui est défendu par plusieurs niveaux de monstres et d’énigmes. Votre robot peut à volonté prendre trois formes : humanoïde, dinosaure et tank. A chacune de ces apparences correspondent un mode de déplacement et des propriétés particulières.
Pour vaincre les monstres, il faut choisir le bon robot et la bonne arme.
L’AVIS DE TILT. Mêlai Mutant est un mélange très réussi de beat-them-all.
De jeu de plateaux et comporte des énigmes et astuces à vous arracher les Justicier de choc, vous devez traquer des bandits, fauteurs d’une pollution meurtrière. Proche de Galactic Empire pour l’aspect 3D de sa mise en scène, Killing Cloud mêle aventure et pilotage. C'est pourtant la stratégie qui l’emporte et permet à ce titre de trouver sa place aux côtés des aventures plus classiques.
L'AVIS DE TILT. Killing Cloud n'est pas un simulateur de vol (pilotage très facile) mais bien un jeu d'aventure. C'est la continuité de la quête qui séduira le joueur. Il faut capturer un suspect et l'interroger pour poursuivre vos recherches... Bien réalisé, assez difficile, un challenge intéressant pour les ama- ¦ Eric Chaihi fut l'un des créateurs du célèbre Voyageurs du temps. Avec Another World, il prouve à nouveau sa complète maîtrise de la programmation. Un hit !
L'AVIS DE TILT. Another World est l'une des valeurs sûres de cette fin d'année.
Il ouvre un jeu très arcade, surtout du fait de la souplesse des mouvements du héros. Mais c'est aussi un soft d’aventure et d'exploration. Superbe mise en scène, scénario complexe, la mission est très difficile qui nécessite une parfaite maîtrise du joystick.
GRAPHISME Le graphisme de cette partie, à base de polygones remplis, est impressionnant. La méthode utilisée tures, d'une grande variété d'objets vraiment utiles et d’un très riche scénario. Elf ne décevra pas les amateurs d’action « intelligente ». Elle vous gardera longtemps rivé devant votre écran, ne serait-ce que pour avoir le plaisir de franchir la porte suivante !
GRAPHISME. Le graphisme est soigné, haut en couleur et varié d’un niveau à l'autre.
ANIMATION. Elle est assez fluide mais on regrettera le passage d'écran sans scrolling.
BRUITAGES. La musique d'accompagnement. Tout comme les bruitages d'action, sont bons, mais il faut choisir entre les deux (disquettes Océan).
Cependant trop répétitives et un peu lassantes à terme. Avec Obitus, les véritables aventuriers risquent de rester sur leur faim.
GRAPHISME La phase d’arcade bénéficie d'un graphisme de qualité. Dans les châteaux et au cours des scènes d'intérieur, le graphisme est varié avec un bon rendu du relief et un effet de prespective marqué lorsque le joueur s'éloigne.
ANIMATION. Fluide avec un superbe scrolling différentiel sur plusieurs niveaux et des mouvements impressionnants pour le héros BRUITAGES. Rien d'exceptionnel (disquette Psygnosis).
Cheveux. Ce jeu demande une réflexion rapide et une bonne coordination. L'humour est un autre point fort de ce programme (l'attaque de l'ouvre-boîte par exemple). La difficulté est merveilleusement dosée grâce à la séparation en trois niveaux de difficulté.
GRAPHISME le graphisme de Mêlai Mutant est réussi et les couleurs créent une ambiance particulière.
ANIMATION. Elle est rapide et fluide.
Mais cela ne vaut quand même pas les jeux Psygnosis... BRUITAGES. Les bruitages digitalisés sont variés et vraiment très bien rendus (disquette Silmarils).
Teurs de programmes multigenre.
GRAPHISME On ne peut pas dire queles paysages de Killing Cloud soient très colorés. Pourtant, lorsque l'on pilote dans le ciel pollué de la cité, les effets de relief et les passages entre les nappes successives de nuages sont du plus bel effeL Le graphisme des scènes plus stratégiques est de la même veine, peu de couleur mais quelle ambiance ! Une réussite.
ANIMATION. Rien à dire sur l'animation 3D. C’est vif. Nerveux, sans à- coup.
BRUITAGES. Sans grande originalité, les bruitages sont suffisants, sans plus (disquettes Image Works).
Ici (similaire à celle de Croisière pour un cadavre) permet de superbes effets de zoom, scrolling, etc... On se croirait au cinéma !
ANIMATION. Là encore, c'est l'un des points foits de ce soft Les mouvements de votre héros sont si réalistes que l'on pourrait presque oublier la souplesse d'un Prince qfPersia.
BRUITAGES. Il manquait à la version testée pour ce guide de fin d'année quelques dernières mises au poinL Espérons que les bruitages seront finalement plus nombreux que les quelques superbes digit que nous avons pu entendre lors de ce test (disquettes Delphine Software).
FOüR IÎn v holo; jOHESJ I!
CRüSADê THE LAST inotana Jones and me Last C-usade ' V M' ‘rjT u S GOO UC Slndet H J il est un domaine qui reste l’apanage privilégié des micros, c’est bien le jeu de rôle. Cela ne signifie pas que les consoles en soient exclues (avec par exemple les excellents Shining in the Darkness sur Megadrive et Dungeon Master, converti, pour l’instant en japonais, sur Super Famicom j, mais les micros disposent en ce domaine d’une logithèque en pleine expansion. Les compatibles les mieux servis, mais Famiga n’est pas pour autant oublié.
PC sont Deux tendances se dessinent en analysant la production des jeux de rôle de cette année 1991. Face aux programmes de type Dungeon Master (Eye of the Be- nolder, sans oublier les nouveautés prévues, à savoir le second volet d’Eye of the Beholder : Legend of Dark Moon et Black Crypt, qui s’annoncent tous deux excellents), les jeux de rôle plus classiques tiennent toujours bien la route grâce à Might and Magic III ou Fa- te, qui offrent une grande diversité de jeu.
Le PC a désormais acquis ses lettres de noblesse en matière de jeu de rôle, mais l'Amiga reste toujours parfaitement dans la course.
L'Atari ST montre pour sa part un petit retard, les productions étant d’abord établies pour l’une ou l’autre des machineè précédentes.
Quant aux consoles, leur position s’affermit dans ce domaine et cela de différentes manières. Outre la conversion de grands succès micros (Ultima IV sur Sega Master System, Dungeon Master sur Super Famicom par exemple), les créations s'améliorent avec des jeux comme Sword of Vermillon ou Phantasy Star III surtout. Mais ces logiciels manquent cependant de punch dans les combats, point capital des jeux de rôle et restent encore loin d’un Chaos Strikes Back. Toutefois à l’avenir, il n’est pas sûr que cette suprématie des micros ne soit pas sérieusement menacée avec la Super
Famicom ou les jeux Mega CD par exemple. Watt and see. De tout manière, le grand gagnant sera le joueur !
Jacques Harbonn Smmng m the Darkness est un jeu de rôle de slyle Dungeon Master, c’est-à- dire se déroulant principalement en intérieur, en mode pseudo 3D. Seul au début, vous pourrez vous adjoindre des compagnons dans les auberges.
Dans les donjons, les monstres sont légion et ne manqueront pas de vous attaquer. Les combats se déroulent en mode tactique et sont assez bien gérés, avec choix de l'ennemi, de l'arme et utilisation de la magie. Une pile contenue dans la cartouche permet l'indispensable sauvegarde des positions.
L'AVIS DE CONSOLES+, Premier jeu de rôle proche de Dungeon Master adapté sur console , ce programme Nouveau jeu de rôle dans la lignée Dragonlance, fidèle à Advanced Dun- geons and Dragons, ce logiciel se singularise par sa représentation 3D isométrique complémentaire et les relations entre l'équipe et le groupe de réfugiés dont elle a la charge.
L’AVIS DE TILT. Si le scénario est vraiment original (il est loin d'être facile de convaincre les réfugiés de vous obéir et vous devrez les sauver malgré eux), le graphisme bien travaillé, les combats et la magie bien gérés, la jouabilité est entachée de quelques défauts. Ainsi, il faut repasser en mode 3D pour apercevoir les objets importants et les icônes des joueurs « dispa- Ce jeu de rôle, fin d'une longue saga, reprend à la lettre les règles d'AD&D. Le monde où vous évoluez est immense et les monstres particulièrement redoutables : dragons de couleurs variées, be- holders, etc.
Heureusement, vous êtes de taille à les combattre.
L’AVIS DE TILT. Sans être aussi novateur que Dongeon Master ou Eye of the Beholder, Pool of Darkness est un jeu prenant et d'une très longue durée de vie. Vous commencez le jeu à haut niveau, mais ce n'est finalement pas désagréable.
GRAPHISME. Le graphisme de ce jeu est nettement meilleur que celui des épisodes précédents, l'utilisation du SHINING IN THE DARKNESS Megadrive Intérêt.__17 Graphisme ***** Animation * * Bruitages * * * * Prix _g SHADOW SORCERER Atari ST, PC Intérêt_16 Graphisme ***** Animation *** Bruitages * Prix__c Intérêt sur autre machine : PC : 16 POOL OF DARKNESS Compatible PC Intérêt_?6 Graphisme Animation Bwitages Prix_ VGA y étant sans doute pour beaucoup. L'intro est superbe et les nombreux monstres et dragons valent le détour. On est tout de même loin des meilleurs jeux sur PC.
ANIMATION. La représentation des sorts est très réussie et il faut voir une boule de feu tombant sur un groupe d'ennemis (c'est tout aussi joli si elle tombe sur vous, mais c’est moins amusant).
BRUITAGES. La musique d'introduction est agréable mais, pendant le jeu, vous n’aurez droit qu'à quelques bruitages bien maladifs. Une bien piètre utilisation des cartes sonores ! (Disquette SS1) raissent » derrière les arbres en forêt, ce qui rend alors les combats inégaux.
La quête n'en reste pas moins agréable et difficile.
GRAPHISME. La 3D isométrique détaillant les lieux est un « plus » réel, d'autant que les décors sont souvent superbes. Quelques scènes complémentaires égayent le jeu mais les sprites des monstres sont tout de même un peu fades.
ANIMATION. Les monstres sont animés mais les mouvements sont bien limités.
BRUITAGES. Seuls quelques bips viennent rompre le silence (disquette US Gold).
Souttre cependant de quelques défauts.
Les monstres sont un peu trop répétitifs au début et la vitalité du temps réel manque aux combats. En dépit de ces quelques défauts, le jeu demeure prenant.
GRAPHISME. Le graphisme des lieux publics est superbe, celui des couloirs plus quelconque.
ANIMATION. L'animation de Shining in the Darkness est très limitée, les monstres restant immobiles.
BRUITAGES, Les attaques sont ponctuées des cris des monstres. D’autre part, d’agréables musiques accompagnent vos visites dans les villages (cartouche Sega).
Eux de rôle Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Ce troisième épisode de ta saga des Bord’s Taies esl aussi de beaucoup le plus complexe. Tarjan, le dieu fou. Esl revenu, et la mort et la destruction se sont abattues sur Stara Brae. Pour le vaincre, vous devrez traverser les dimensions et récolter des objets magiques.
BARD’S TALE III PC tous écrans (EGA) L’AVIS DE TILT Dur. Ce jeu est très dur.
De plus, l'ergonomie laisse fortement à désirer et la souris n’est d'aucune utilité (bien qu'elle soit reconnue). Les monstres infectent les donjons, et les rencontres se font presque à chaque pas. De plus, les énigmes, simples dans les épisodes précédents, deviennent ici tout simplement démoniaques, et seuls les « pros » de ce type de jeu arriveront à progresser. Un challenge à leur niveau ! Les autres risquent d'être déçus.
GRAPHISME. Le graphisme EGA n'a rien à envier à celui de nombreux jeux en VGA. Les monstres sont nombreux et variés et les donjons très réussis.
ANIMATION. Les monstres bougent, mais c'est tout de même loin d'un Dungeon Master BRUITAGES. Les superbes musiques « pseudo trois voies » qui enchantaient le petil haut-parleur des PC avec Bard's Taie II ont disparu, et il vous faudra posséder une carte sonore pour apprécier l'environnement musical (disquettes Interplay).
DARK HEART OF UUKRULL PC CGA EBA Intérêt_14 Graphisme $ S * * * Animation - Bruitages Prix_C HARD NOVA PC AT VGA Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ _17
* ****
* * * *
* * _C ri ir, tut w» t ttrut, 1 WHAt. K. K W.r VH titirtf*.
Im :' •»«»•« 0 *m« »-.K4f i «fmnMO i «n Si i ' *• ',r* tu+t »mr*i kmm rm surir » tuttit'*t fn» bim t'Mt rtt La majorité des maisons d'édition mettent en avant le graphisme, la musique, etc... de leurs programmes.
Dark Heart of Uukrull de Broderbund montre, si besoin était, qu’un bon jeu peut se contenter d'une présentation silencieuse et austère... De nombreuses rencontres, AMIGAles ou agressives, vous apporteront (respectivement) de l'aide ou des combats.
L'AVIS DE TILT. Une équipe d'aventuriers doit tuer un méchant dans un donjon... De cette trame surannée, Broderbund a fait un jeu passionnant, qui souffre malheureusement de quelques défauts graves, le premier étant la complexité déroulante des enigmes, en Votre vaisseau vient d'être détruit, et seul vous et votre navigateur (un extraterrestre pâlichon) en ont réchappé. Il va falloir vous refaire ! Une seule solution, aller quémander un petit boulot à votre patron. Trois aventures distinctes se déroulent simultanément dans Hard Nova.
L’AVIS DE TILT. Hard Nova est sans douteleseuljeuderôlede space opéra qui soit comparable en qualité aux jeux de rôle A'heroic fanlasy. Le scénario complexe et la variété des situations en font un très bon jeu, qui vous tiendra de nombreuses heures en haleine.
Même s'il est moins étendu que Slar- flight. Il est infiniment plus passionanglais châtié, qui rebutera les joueurs moyens ou désemparés devant la langue de Shakespeare. De plus, la maniabilité du jeu (pas de souris) est médiocre, un nombre assez important de louches devant être mémorisées. Mais un simple PC XT CGA suffit (l'EGA est néanmoins recommandé), et sa durée de vie est longue, longue... GRAPHISME. L'affichage EGA est fort bien utilisé, et le donjon et les images fixes sont superbes. Les combats sont en revanche particulièrement laids (mais très intéressants !).
ANIMATION, BRUITAGES. Quels bruitages ? Quelles animations ? (Disquettes Broderbund).
Nant, et les amateurs de ce type d'univers ne doivent pas le laisser passer.
GRAPHISME. Les images fixes en 256 couleurs sont somptueuses, les séquences de déplacement au sol sont correctes, sans plus. La 3D isométrique est très réussie.
ANIMATION. Le perfection n'est pas de ce monde, et l'animation A'Hard Nova est bien pauvre. Il est vrai que pour les jeux de rôle, ce n'est pas primordial... BRUITAGES. Une musique sympathique vient soutenir les principaux moments du jeu. Elle est malheureusement assez répétitive, mais il est impossible de la couper en cours de jeu (disquettes Electronic Arts).
L'histoire de Phantasy Slar III. Qui se déroule dans un univers mi-médiéval, mi-technologique, ne couvre pas moins de trois générations ! De nombreuses trames se croisent, et de longues heures seront nécessaires pour sauver votre planète et scs voisines... L'AVIS DE CONSOLES t. Les consoles, après avoir envahi le domaine des jeux d'arcade, s'attaquent à présent à la chasse gardée des micros, le jeu de rôle. Et elles y réussissent fort bien !
Des graphismes superbes, un scénario * fouillé sans être trop complexe, une ergonomie bien pensée, tout concorde à faire de Phantasy Star III un très bon jeu. Les possesseurs de Megadrive qui aiment le jeu de rôle ne doivent pas manquer ce programme !
GRAPHISME. Que ce soient les visages de vos personnages, les représentations des villes ou des donjons (en 3D isométrique) ou les différents monstres (très variés), tout est superbe. Les couleurs sont parfaitement utilisées et les effets de relief très bien rendus.
ANIMATION. Les personnages se déplacent, les monstres bougent lorsqu'ils attaquent... Pour un jeu de rôle, ce n'est pas si mal !
BRUITAGES. Une musique de circonstance accompagne le jeu, mais elle devient rapidement lassante (cartouche Sega).
PHANTASY STAR III : GENERATIONS OF DOOM Megadrive _17 Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ tir l'environnement étrange où vous évoluez. Les histoires, très nombreuses, sont interdépendantes, l'humour omniprésent et l'ambiance très bien rendue. Un superbe jeu de rôle, dépaysant et subtil à souhait.
GRAPHISME. Les personnages de Savage Empire sont petits mais bien rendus, et les paysages, très variés, sont magnifiques.
ANIMATION. Elles est assez limitée, mais cela n’entache en rien la qualité de cejcu.
BRUITAGES. Si vous ne disposez pas de carte sonore, seuls quelques petits bips parviendront à vos oreilles (disquettes Origin).
Manipuler Moon Stones sans précaution peut conduire à des catastrophes !
Transporté dans l'univers préhistorique de E. R. Burroughs, vous allez devoir faire preuve de talent pour pouvoir rentrer chez vous ! Dinosaures, peuplades étranges et variées, magie et armes à feu. Telles seront les composantes quotidiennes de votre passage dans Savage Empire ! Certains personnages de rencontre vous aideront ou se joindront à vous, d’autres vous demanderont de leur rendre un service.
L AVIS DE TILT. Comme Martian Dreams. Ce jeu reprend la représentation A'Ullinta VI. Et. Là aussi, le scénario est construit pour vous faire ressenSAVAGE EMPIRE PC AT VGA Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ .17 Jeux de rôle SWORD OF VERMILION Sword of Vermilion vous invite à une quête en solitaire à la recherche des huit anneaux du bien. Un vilain sorcier a envahi le royaume de votre père qui a réussi à vous cacher, vous voilà à votre majorité, parviendrez-vous à récupérer le pouvoir ?
L AVIS DE CONSOLES r. Ce jeu de rôle est assez inégal. Face à la beauté des graphismes (la 3D est de rigueur et les villes superbement représentées), l'ergonomie correcte dans la plupart des cas, la possibilité de sauvegarde par pile et surtout le scénario qui vous oblige à obtenir des renseignements pour progresser, certains points sont plus négatifs. Ainsi les combats type Ce programme (à ne pas confondre avec le jeu d’aventure animée de Sierra) est un jeu de rôle assez particulier.
Vous y incarnez un à quatre personnages que vous dirigez tour à tour dans des quêtes indépendantes et de difficulté progressive.
L’AVIS DE TILT. S'il ne peut se comparer aux plus grands du genre (monde et missions limitées), Hero Quest dispose cependant de quelques atouts qui le rendent intéressant. Sa difficulté progressive conviendra tout aussi bien aux débutants, qui pourront ainsi s'initier en douceur, qu'aux joueurs confirmés, qui trouveront dans les dernières missions un challenge à leur Dernier volet de la série culte qui a contribué à la réputation des jeux de rôle sur micro au même titre qu'Ulli- ma, ce programme vous invite à incarner six aventuriers qui luttent contre le mal.
L’AVIS DE TILT. Ce soft a connu de nombreuses améliorations : création de l’équipe fortement enrichie - tant par les nouveaux personnages disposant de pouvoirs spéciaux que par les multiples aptitudes complémentaires qui décuplent les possibilités de jeu - et graphisme très amélioré avec animation des monstres. Ce programme ne peut, malgré tout, soutenir la comparaison avec les meilleurs. Captive.
Grâce à ce grand classique, les Sega 8 bits peuvent enfin s’ouvrir aux bons jeux de rôle. Aventurier solitaire (au début tout au moins), vous allez libérer le royaume de Britania.
L’AVIS DE CONSOLES *. La réalisation est, certes, moyenne (mais cette console n’est guère puissante), mais les programmeurs sont parvenus à faire tenir l'intégralité du jeu dans une cartouche de très faible capacité. Etonnant ! Toute la richesse du jeu original a été conservée, que ce soit le côté aventure bien développé, avec les rencontres capitales pour acquérir des renseignements ou compléter votre équipe, ou l’étendue du monde qui Ce cinquième volet de cette série culte des jeux de rôle invite votre équipe à neutraliser les Shadowlords.
L’AVIS DE TILT. Cette conversion est une véritable honte. Les graphismes ne sont guère meilleurs que sur Apple II.
L’animation tout aussi limitée et l'ergonomie déplorable. En revanche, la musique d’accompagnement est agréable. Heureusement, la richesse du scénario sauve le programme. En effet, le monde est gigantesque : les extérieurs couvrent des dizaines d’écrans, les villes très nombreuses et vastes et le monde souterrain est aussi développé. Le réalisme de l'aventure, avec la conservation du cycle jour-nuit Megadrive Intérêt__15 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages **** Prix_ n HERO QUEST Amiga Intérêt__15 Graphisme **** Animation *** Bruitages **** Prix_C WIZARDRY VI : Bane of the Cosmic
Forge Amiga Intérêt_16 Graphisme **** Animation **** Bruitages ***?
Prix_C ULTIMAIV Sega Master System Intérêt_; 7 Graphisme *** Animation *** Bruitages *** Prix_D ULTIMA V Amiga, Apple II, PC IntérêtL_75 Graphisme * Animation * Bruitages **** Prix_C Intérêt sur autres machines : Apple II : 18 PC : 16 arcade sont d'une grande platitude, la magie assez restreinte et certaines actions, comme l'achat d'équipement, obligent à une série de manipulations vite fastidieuse.
GRAPHISME. Le relief est rendu de multiples manières (vue du dessus, latérale, frontale) et certains graphismes sont superbes (villes, monstres gardiens des anneaux) mais les décors des extérieurs et des donjons paraissent un peu répétitifs.
ANIMATION. Le scrolling est parfait et l'animation des monstres très correcte.
BRUITAGES. La musique est superbe mais les bruitages d'action bien rares et peu évocateurs (cartouche Sega).
Mesure. L'ergonomie est agréable, tout comme la cartographie automatique.
GRAPHjSME. La représentation 3D isométrique rend très bien le relief, les sprites des personnages et des monstres sont bien dessinés et les décors complémentaires (à la manière de Powermonger) excellents.
ANIMATION. L'animation est assez ru- aimentaire mais a au moins le mérite d'exister, ce qui est un « plus » dans un jeu de ce type.
BRUITAGES. Une bonne musique accompagne vos efforts et quelques bruitages digitalisés renforcent 1 ’ ambiance (disquette Gremlin).
Chaos Strikes Back ou Eye of the Behot- der par exemple. D n’en est pas moins intéressant, grâce à quelques innovations : scénario non linéaire avec un aspect aventure bien développé et gestion subtile de l’ouverture des portes ou des coffres piégés.
GRAPHISMES. De gros progrès ont été réalisé dans ce domaine mais le résultat est loin d'être exceptionnel.
ANIMATION. Le déplacement est rapide et les monstres animés mais leurs mouvements vraiment trop saccadés pour être convaincants.
BRUITAGES Quelques bruitages digitalisés soulignent les actions et les combats (disquette Sir Tech).
Couvre plusieurs dizaines d’écrans, sans compter les nombreux châteaux et donjons.
GRAPHISME. Le graphisme en vue aérienne, tout comme la représentation 3D des donjons, ne sont pas bien jolis, mais il ne faut pas oublier que l'original était pire !
ANIMATION. L'animation, sur cette console, se limite à un scrolling correct, bien qu’un peu saccadé et au déplacement des sprites des personnages dans les villes.
BRUITAGES. Là encore pas de grandes merveilles, mais on a au moins quelques accompagnements sonores dans les combats (cartouche Sega).
(qui a son importance dans le jeu), la gestion de la nourriture et la variété des moyens de locomotion apportent autant de « plus ». Mais ce programme paraît cependant un peu vieillot face aux nouveaux venus type Dungeon Master.
GRAPMSME. Difficile de faire pire sur cette machine, pourtant une des meilleures dans ce domaine.
ANIMATION. Animation est un bien grand mot pour ce déplacement haché de quelques sprites. L’Amiga vaut mieut que ce pauvre résultat.
BRUITAGES. La musique est agréable mais les bruitages d'action trop rares (disquettes Origin System).
Jeux de rôle FATE-GATES OF DAWN Amiga Intérêt_18 Graphisme * * * * * Animation * * * Bruitages ***** Prix_C Dans ce troisième volet, vous contrôlez une équipe de huit aventuriers qui vont visiter Terra. La création est similaire à celle du précédent volet et seuls les mul- ticlassés auront quelques chances de survivre.
L’AVIS DE TILT. New World Computing ne s’est pas contenté de réaliser une bête suite à son épopée. Le monde est de grande taille, comprenant intérieurs et extérieurs. Les monstres sont d’une grande diversité et il est ici possible de les combattre à distance. Les possibilités de jeu sont enrichies par les aptitudes complémentaires de vos héros : nage, sens du danger, capacité d’orientation, etc. et par les multiples MIGHT & MAGIC III PC 386 minimum La lutte étemelle entre le bien et le mal est encore à l'honneur dans ce jeu de rôle mêlé de stratégie. Vous incarnez le prince Jarel qui,
aidé de ses six compagnons, va partie à la recherche des cristaux d’Arborea avant que les méchants ne s’en emparenL L’AVIS DE TILT. Ce programme est assez inégal. Ainsi les graphismes sont superbes, l’aspect stratégique intéressant (il est possible de diviser le groupe pour que chacun effectue ses actions propres), le réalisme correct (le jeu est en temps réel et le cycle jour-nuit conservé). Et les combats bien gérés. En contrepartie, le scénario est sans consistance et les rencontres avec les rares Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix m
* *****
* *****
* ***** (carte son CRYSTALS OF ARBOREA Amiga, Atari ST, PC
Intérêt 15 Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* * * * r. Intérêt sur autres machines Atari ST : 15 PC : 14
MARTIAN DREAMS PC 386 VGA Intérêt 17 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* * * * *
* * *
* * * * r. Reprenant l’interface qui a fait le succès A'Ùllima VI
et de Savage Empire. Mar- lian Dreams vous transporte au siècle
dernier sur la planète Mais ! Saurez- vous sauver les grands
hommes verts et ramener sur Terre les savants de renom qui vous
accompagnent ?
L AVIS DE TILT. Les scénarios, complexes à souhait, se coupent et s'entrecroisent et l’ambiance des romans de Wells ou de Matheson est parfaitement rendue. Origin montre une fois de plus sa maîtrise technique. Mais Martian Dreams. Déborde aussi de poésie et d'Aventure avec un grand A... Superbe !
GRAPHISME. Le décor est tout rouge combats, on peut user de manoeuvres spéciales (distraire l’adversaire, le voler, etc.). Devant une découverte, le choix d’options est ici digne d’un bon jeu d’aventure. Et, ce qui ne gâte rien, les graphismes et la bande sonore sont excellents.
Proche A' Altered Reaiity, ce jeu de rôle transporte le héros dans un xxc siècle bien différent du nôtre, où la magie est omniprésente. Seul au début, il pourra s'adjoindre différents compagnons.
L'AVIS DE TILT. Bien que classique dans son déroulement, l'aie est bourré d'idées originales. Le cycle jour-nuit intervient dans la marche de l’aventure. L’engagement de compagnons ne peut se faire que si vous parvenez à les convaincre. Les morts peuvent être ressuscités en ville, mais pour les y conduire, il faut encore disposer d’un nombre suffisant de « porteurs ». L’éventail des options est souvent d’une très grande richesse. Ainsi, dans les GRAPHISME. Le graphisme 3D des extérieurs est réussi, tout comme la représentation des monstres, mais les décors des villes sont un peu
monotones.
ANIMATION. Le scrolling est correct mais les monstres immobiles.
BRUITAGES. La bande son combine des bruitages d’ambiance, directement utiles au jeu et des bruitages d’action (disquette Reline).
énigmes qui fort heureusement ne sont pas indispensables à la poursuite de la quête. L’ergonomie est excellente, tout étant géré à la souris par le biais d ’ icônes.
GRAPHISMES. Les graphismes VGA 256 couleurs sont superbes avec un effet de pixélisation qui donne une certaine originalité aux images.
ANIMATION. Tout est animé, que ce soient les monstres, l’eau qui ruisselle des fontaines, les pièges qui bougent (comme la hache style Edgar Poe qui barre certains passages).
BRUITAGE La musique est réussie et accompagnée de nombreux bruitages d’action (disquettes New World Computing).
Personnages non agressifs d’une grande platitude (ils sont dirigés à partir de la carte).
GRAPHISME C’est le point fort du programme. Les paysages plein format en pseudo 3D sont générés à partir de formes élémentaires, mais offrent cependant une grande diversité et une importante finesse de détails.
ANIMATION. Elle est quasi inexistante, se limitant au changement d’images et au déplacement de petits sprites sur l’écran de combat.
BRUITAGES.Les digitalisations d’ambiance renforcent bien l’atmosphère mais les bruitages d’action sont trop limités (disquette Silmarils).
(normal !), mais les personnages et les objets sont très bien dessinés, dans un style très « début du siècle ». Les graphismes des monstres sont variés, et parfois très amusants, ANIMATION. Les animations se limitent aux scrollings des déplacements et aux mouvements des personnages, qui ne sont pas le point fort de ce type de jeux.
BRUITAGES.Comme d’habitude chez Origin, les carte sonores sont bien uti- lis&s. Une musique soutient l’action et les bruitages sont assez réussis. En revanche, si vous n’avez pas de carte, vous n'aurez droit qu'à quelques petits bips (disquettes Origin).
CHAOS STRIKES BACK Amiga 1 Mo, Atari ST Intérêt_19 Graphisme ****** Animation ***** Bruitages ****** Prix_C Intérêt sur autre machine Atari ST : 19 Suite du remarquable Dungeon Mas- ter. Le logiciel qui a révolutionné les jeux de rôle sur micro, ce programme est réservé, compte tenu de sa difficulté, à ceux qui ont terminé avec succès la première quête.
L'AVIS DE TILT. Les amoureux de Dungeon Masler ne seront pas déçus. On retrouve avec bonheur la beauté des graphismes, la variété (cinq d’entre eux sont nouveaux) et l’intelligence des monstres, animés de surcroît, la gestion subtile de la magie, et l'ergonomie exceptionnelle. Certes, l’aventure ne se déroule qu'en intérieur et le scénario privilégie combat, recherche de clés et désamorçage de pièges. Mais il est bien difficile d’y rester indifférent Le challenge est très ardu et il faut s'accrocher dès les premières secondes de jeu.
GRAPHSME La représentation 3D des souterrains est criante de vérité et les monstres fort bien dessinés.
ANIMATION. Elle est excellente (pour un jeu de rôle tout du moins), les déplacements des divers personnages étant rapides et les monstres bien dessinés.
BRUITAGES. La moindre de vos actions donne lieu à un bruitage digitalisé et les attaques des monstres s'accompagnent de grognements et autres cris d’attaque (disquette FTL).
Eux de rôle MOONSTONE Bien qu’il soit basé sur un scénario de jeu de rôle et utilise les ingrédients du genre, Moonslone fait la part belle à l'action et vous devrez impérativement briller dans les combats d'arcade pour progresser.
L'AVIS DE TILT. Il est impossible de rester indifférent devant Moonslone.
Les monstres font preuve d'une intelligence démoniaque dans les combats.
L'humour est sans cesse présent, que ce soit dans les réactions de certains magiciens (capables de vous aider puis de vous transformer en grenouille si vous les importunez trop longtemps), dans les attaques des monstres ou même dans certaines possibilités de Tout à la fois jeu d'action, wargame, et jeu de rôle aventure. Baille Masler vous propose de conquérir un à un les quatre royaumes pour rétablir l'unité première.
L'AVIS DE TILT. Ce jeu de rôle un peu particulier mise beaucoup sur les rapports qui pourront s'établir entre l'équipe et les différentes espèces rencontrées. Les combats, bien que se jouant en mode Arcade, laissent une large place à la stratégie : utilisation des obstacles du terrain pour éviter les tirs ennemis tout en disposant soit- même d’un champ dégagé, changement de formation pour une meilleure adéquation aux lieux ou à l'attaque, Bâti sur un principe de jeu proche de Bord's Taie. Legend of Faerghail vous invite à contrôler une équipe de six aventuriers, ultime rempart contre
l'attaque des forces du mal.
L'AVIS DE TILT. Ce jeu de rôle est d'une grande richesse. L'univers dans lequel se place l'aventure est gigantesque, comprenant aussi bien des extérieurs que des intérieurs diversifiés. Les personnages sont d'une grande variété, avec des classes aux capacités peu courantes : ainsi le forgeron révélera toute son utilité pour réparer les armes endommagées lors des combats. Le réalisme est un autre point fort : cycle- jour-nuiL gestion de la nourriture, et Jeu de rôle qui a fait ses preuves, la version numéro trois de Phanlasy Star propose une aventure encore plus riche. Vous allez en effet
régir la destinée de trois générations successives de héros. En effet, quand l'un vieillit et meurt, c'est son fils qui reprend le fil de la quête. L'aventure est immense : contrées à explorer, combats contre les différents monstres, personnages à interroger... L'AVIS DE CONSOLES +. Par la beauté des graphismes et l'intensité du challenge qui est proposé au joueur, cette cartouche se place sans problème parmi les meilleurs jeux de rôle disponibles sur Megadrive. C’est un proBâti autour d'un scénario de science- fiction, Buck Rogers : Countdimn 10 Doomsday vous invite à présider à
la destinée d'une équipe de six personnages luttant contre une puissante multinationale malfaisante qui maintient la Terre sous un joug d'acier.
L'AVIS DE TILT. Bien que classique dans son mode de déroulement, ce logiciel dispose d'une ergonomie agréable, de personnages aux caractéristiques très variées, d'options intelligentes (soin automatique des blessés) et surtout d'un scénario captivant mêlant combat (avec représentation 3D isométrique des lieux et système de jeu s'apparentant aux wargames), re- Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ****** Bruitages ***** Prix_c BATTLE MASTER PC, Atari ST, Amiga Intérêt_14 Graphisme **** Animation ** Bruitages *** Prix__c Intérêt sur autre machine : Atari ST : 14 Amiga : 14 LEGEND OF
FAERGHAIL Atari ST, Amiga Intérêt_? 7 Graphisme ***** Animation *** Bruitages ***** Prix_c Intérêt sur autre machine : Amiga : 18 PHANTASY STAR III Megadrive Intérêt_17 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_F BUCK ROGERS : COUNTDOWN TO DOOMSDAY Amiga 1 Mo, PC Intérêt_17 Graphisme * * * * Animation * * * Bruitages * * * Prix __B Intérêt sur autre machine PC :15 jeu (un objet magique vous permet ainsi de fouiller le sac d’autres chevaliers pour compléter votre équipement ! ).
Le scénario, bien qu'intéressant, n'est cependant pas du même niveau.
GRAPHISME. Le graphisme est de belle facture, celui des monstres en particulier.
ANIMATION. L'animation des monstres et du héros dans les combats est à couper le souffle tant elle est fluide et variée. L'aspect gore de Moonslone ajoute encore au réalisme de cet étonnant programme.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés se limitent aux combats mais ils sont d'un tel réalisme ! (disquettes Mindscape).
Etc. Les monstres sont variés, certains faisant preuve d'intelligence et d'autres ayant recours à la magie.
L’aspect aventure (recherche d'une clé ou d’une issue enrichit d'autant ce programme).
GRAPHISME. La représentation aérienne avec effet de relief est agréable, certains lieux étant cependant mieux rendus que d'autres.
ANIMATION. L'animation des personnages est assez variée (pour un jeu de rôle tout au moins), mais le scrolling parfois un peu lent.
BRUITAGES. Les quelques bruitages n'apportent pas grand-chose au jeu (disquette PSS).
Dégradation progressive des armes et armures au fil des combats. Ces derniers sont bien gérés.tant au niveau du corps à corps que de la magie.
GRAPHISME. Le graphisme est un peu moins riche que dans la version Amiga, mais reste d'un excellent niveau.
ANIMATION. Les animations complémentaires agrémentant les combats renforcent l'ambiance, mais on reste loin cependant d'un Dungeon Masler.
BRUITAGES. L'univers sonore est bien rendu grâce aux nombreuses digitalisations qui soulignent les actes importants (ouverture des portes, par exemple) ou renforcent l’atmosphère des extérieurs (disquettes Reline).
Gramme d'autant plus incontournable que contrairement à la plupart des jeux de ce type d'origine japonaise, il existe une version en anglais.
GRAPHISME. Splendides, ils utilisent une palette de couleurs pasteles. Fins et détaillés, ils représentent des décors très variés, des maisons médiévales aux souterrains high tech.
ANIMATION. Les différents personnages sont animés et vous déplacez votre héros à l'aide du joypad. Il n'y a que les combats qui soient statiques, utilisant un sylème antédiluvien !
BRUITAGES. Des airs superbes accompagnent les différentes phases de votre quête (cartouche Sega).
Cherched'indices et choix stratégiques en un savant mélange. L’ensemble est convaincant à la manière de Champions of Krynn.
GRAPHISME. Le graphisme est assez fin et les monstres variés. Certaines scènes donnent lieu à des représentations plus détaillées qui renforcent l'ambiance.
ANIMATION. Elle se résume au déplacement des sprites des combattants dans les affrontements et aux effets des armes.
BRUITAGES. Quelques bruitages digitalisés renforcent l'ambiance chaude des combats, mais le programme reste faible à ce niveau (disquette SSI).
Détective, Espion ou Voyageur Du Temps ?
à Vous De [ouer !
? Les Trois Jeux D aventure Les Plus Primés ?
TILT D'OR 1989 du 'Meilleur jeu d'aventure' TILT D'OR 1989 des 'Meilleures musiques et effets sonores' 4 D'OR 1990 du 'Meilleur jeu français" 4 D'OR 1990 du 'Meilleur jeu d'aventure' 4 D'OR 1990 du 'Meilleur jeu français" 4 D'OR 1990 du 'Meilleur jeu d'aventure' Disponible sur PC, et bientôt sur AMIGA TILT D'OR 1990 du 'Meilleur jeu d'aventure' & OPERATION STEALTH |] * Oelplm SoflMm 150, Bd Haussmann 75008 Paris © 33 (1) 49 53 00 03 ventures e multimédia entrerait-il dans le monde, oh combien fermé, des jeux d’aventure ? C’est la question que l’on peut se poser en voyant des jeux comme Martian
Mémorandum, Police Quest III ou Heart of China, qui mêlent sons et voix digitalisées, animations vidéo, ergonomie soignée... Cela exclut évidemment les consoles, qui ne sont guère conçues pour ce type de jeux.
Le rêve de tous les aventuriers micro n’était-il pas, l'an dernier, de voir un jour réunis un scénario aussi riche que celui de Maupiti à une maniabilité semblable à celle d'Opération Stealth ? Un rêve devenu réalité avec Croisière pour un Cadavre, le Tilt d’or 91 de cette rubrique, une petite merveille ! Mais ce n’est pas tout.
Avec Countdown, Elvira, Heart of China ou Ouest for Glory II, nous avons droit cette année à une moisson exceptionnelle, qui prouve ue les micro ont encore es atouts suffisants pour résister longtemps encore à l’assaut des consoles. Et, parmi tous les ordinateurs de la génération, l’aventure a son chouchou, le PC. Carte son, graphismes VGA, comment ne pas craquer devant les animations de Countdown ou les graphismes de Heart of China ?
Avant de vous laisser consulter les fiches des 23 titres qui ont marqué l’aventure en 1991, je tiens à vous parler du futur. Nous n’avons pas pu inclure ici les tests de quelques titres fameux qui seront peut-être disponibles à l’heure où vous lirez ces lignes. Pour qu’aucune de ces nouveautés ne vous échappe, voilà en quelques mots ce que l’on attend de mieux pour la fin de l’année. Il y a tout d’abord BAT2. J’en ai vu une préversion, il est superbe et incorpore de nombreuses phases action. Age, pour sa part, profite d’une excellente 3D et d’un scénario plus réussi que son prédéces
seur, Galactic Empire. Police Ouest III profitera de la nouvelle interface Sierra. A noter enfin le superbe Willy Beamish, un vrai dessin animé, et le deuxième épisode d’Elvira, pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux.
Olivier Hautefeuille Intérêt- MARTIAN MEMORANDUM PC VGA Graphisme Animation Bruitages Prix_ QUEST FOR GLORY II PC, Amiga Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine Amiga : 17 WONDERLAND PC, Amiga Intérêt- _15 Graphisme Animation Bruitages Prix_
* *****
* * * * * . C Intérêt sur autre machine Amiga: 16 Une vingtaine
d’années sont passées depuis vos mésaventures de Countdown,
et vous êtes devenu détective privé. Le monde a bien changé.
Mars a été colonisée et la pollution à fait apparaître
diverses mutations. La fille de l’homme le plus riche de la
planète a été enlevée, et votre mission est de la retrouver.
L’AVIS DE TILT. Ce jeu d’aventure assez classique offre un mélange d’images digitalisées et animées et de voix elles aussi digitalisées. Le scénario n’est pas particulièrement intéressant, mais ce jeu est sans doute la plus étonnante dé- mo qui soit sur PC (Willy Bimish sera sans doute encore plus fort !).
Oriental fantastique, c’est ainsi que l’on pourrait dénommer l’ambiance de cette aventure animée signée Sierra. Cet éditeur nous offre ici une quête de longue haleine, classique dans la forme et très bien réalisée.
L’AVIS DE TILT. Outre une mise en scène de toute première qualité, cette aventure a le mérite de développer divers types de jeu. On explorera un vaste paysage en dirigeant le héros à la souris (le jeu est. En ce sens, typiquement Sierra), mais il faudra aussi mener des combats « action » et gérer l’évolution du personnage, à la manière d’un jeu de rôle. Un soft de grande classe mais qui ne séduira que les posInspirée de l’aventure d'Alice au pays des merveilles, Wonderland renoue avec la tradition des aventures classiques. Pas d’animation, pas d’icône, tout aurait été parfait,
pourtant, avec un analyseur de syntaxe plus souple... L’AVIS DE TILT. Alors que l’aventure animée se généralise, il est plaisant de retrouver une partie classique, qui ouvre sur des paysages superbes et offre une richesse de vocabulaire impressionnante. Proche de The Pawn (développé par le même éditeur), Wonderland est réservée aux anglophones confirmés, à ceux qui préfèrent plonger dans un scénario haut de gamme plutôt que de profiter d’une ambiance GRAPHISME. Les paysages de Martian Mémorandum sont assez beaux, mais ce sont surtout les visages qui sont superbes : selon ce qu’ils
sont en train de dire, Us prennent des expressions souvent amusantes.
ANIMATION. C’est le point fort de ce jeu. Les animations des personnages sont superbes, et collent parfaitement aux digitalisations vocales. Votre personnage, lorsqu’U est vu « en pied », se déplace avec la même fluidité que dans Countdown. Superbe !
BRUITAGES. Les voix digitalisées, parfaitement distinctes, sortent même du petit haut-parleur du PC. Etonnant, non ? (disquettes Access).
Sesseurs de PC puissants (386 conseillé). Sur Amiga le disque dur est vraiment utile !
GRAPHISME. Quest for Glory II développe un classique paysage 3D. Mais l’aventure vous réserve aussi quelques surprises, comme la vue semi-aérienne des combats ou la carte de la ville que l’on observe souvenL Ce n’est pas aussi léché qu’un Countdown. Mais chapeau quand même, en VGA !
ANIMATION. Les combats sont souples, le maniement du héros un peu saccadé.
BRUITAGES. Il ne sont pas très impressionnants, même avec une carte son (disquette Sierra).
Plus ludique, avec animation et icônes à la clef. Le jeu reste cependant très maniable.
GRAPHISME. La netteté des tableaux est appréciable sur PC. Le multifenê- trage permet de placer à l’écran une vue du décor, une case inventaire, une case texte, etc., le tout à la souris.
ANIMATION. Les décors de cette aventure sont le plus souvent animés. Mais ce sont les effets graphiques qui accentuent l’ambiance sans intervenir dans la résolution du jeu : pas de personnages à déplacer par exemple.
BRUITAGES. Ils sont assez sommaires, ce n’est pas le point fort de la mission (disquette Magnetic Scolls).
Voitures Niklos Karaboudjian, le milliardaire, est assassiné durant une croisière en pleine mer. Vous incarnez Raoul Dus- sentier, un enquêteur à la Hercule Poi- roL.. Interrogatoires, indices, un superbe roman animée pour les amateurs de réalisme.
L'AVIS DE TILT. Un scénario aussi subtil et complexe que celui de Maupiti, une aventure animée qui utilise la gestion icône style BAT. La recette semble idéale. Croisière pour un Cadavre est l’aventure la plus aboutie de l’année.
Nous attendons avec impatience la version PC de ce titre. Un très grand jeu qui s'adresse tout autant aux novices qu'aux professionnels.
Ne vous affolez pas, vous n’avez pas loupé le quatrième épisode de cette célèbre saga... Et pour cause, il n’existe pas ! Dans Leisure Suit Lorry 5, les amateurs de ce drôle de petit dragueur vont retrouver intacts l’humour et la complexité des missions précédentes.
L'AVIS DE TILT. Lorry 5 est de la même veine que les épisodes précédents. Son scénario est très bien bâti et il profite surtout de la nouvelle interface utilisateur Sierra à base d'icônes. Un très bon soft attendu en version française pour le début 1992.
GRAPHISME Les nouvelles productions Sierra mettent en place des déGraham, roi de Davcntry, vient d'apprendre de la bouche d'un hibou qu'un magicien a fait disparaître son royaume... Une quête haute en couleur signée de l'un des plus grands de l'aventure animée !
L'AVIS DE TILT. Dix méga-octets de données sur votre disque dur, un programme qui demande un PC puissant (386 et VGA bien sûr), cette récente production Sierra est sans doute l'une des plus belles réalisations de l'année.
Comme pour Space Quesl VI, l’interface utilisateur a été complètement repensée ici. II est désormais possible d'agir à la souris. Finies les recherches fastidieuses de vocabulaire, la frappe PC tous écrans, carte son Graphisme Animation Bruitages Prix THE LORD OF THE RING, V0L.1 PC tous écrans, carte son Intérêt_15 Graphisme ***** Animation * * * Bruitages * * * * Prix_D CROISIERE POUR UN CADAVRE Amiga, Atari ST Intérêt_18 Graphisme ****** Animation * * * * * Bruitages * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Atari ST : 18 LEISURE SUIT LARRY 5 PC tous écrans, carte son Intérêt_17 Graphisme
***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_D KING QUEST V Sauron étend sa puissance. S'il recouvre l’Anneau unique, c’en est fait de la Contrée et de la terre du Milieu... Entre vos mains, Bilbon sera le héros de cette fabuleuse quête inspirée de l'oeuvre de Tolkien.
L'AVIS DE TILT. Cette quête n’est pas, à proprement parler, un jeu de rôle.
C’est l'aspect « aventure animée »qui l'emporte en effet Vous dirigez votre équipe, écoutez les conversations, dialoguez avec les personnages de rencontre, le tout selon un scénario qui colle très fidèlement au roman. Le Seigneur des Anneaux. La vue aérienne du terrain de jeu et l'emploi de la souris assurent une grande maniabilité à la clavier... King Quesl V laisse plus de place à l'ambiance, à la concentration.
Mais si la mise en scène est alors d'excellente qualité, le scénario souffre toujours de cette linéarité qui caractérise les aventures Sierra. C’est le seul reproche que l'on puisse faire à ce programme.
GRAPHISME Du grand art. Les paysages sont superbes, les vues multiples. Gestion des reliefs, décors très détaillés, je craque !
ANIMATION. On ne peut pas dire que le jeu soit très rapide. Cela reste souple cependant BRUITAGES. De qualité si l'on use d'une carte son (disquette Sierra).
Cors VGA sublimes. Tous les tableaux ont été dessinés à la main, puis scannés et retravaillés à l’écran. Plus que le réalisme de la mise en scène, c’est l'aspect BD des personnages et la mise en couleur très riche des paysages qui vous séduiront ici.
ANIMATION. Les animations sont amusantes et bien réalisées. Le jeu est souple mais les accès disque de ce programme sont un peu lents, en particulier lorsque l’on joue en VGA.
BRUITAGES. Heureux qui possède ici une carte son. Les musiques sont variés et l'on profite enfin de quelques bruitages pour conforter l'ambiance du jeu (disquettes Sierra on Line).
Partie. Ce premier volet est par exemple, bien supérieur à Robin Hood, une mission qui usait d'une mise en scène similaire mais comptait trop de défauts de gestion. Pour les amateurs de Tolkien, c'est un indispensable.
Pour les autres, un bon jeu d'aventure.
GRAPHISME Partagés entre la vue du paysage et une large fenêtre où se côtoient icônes et gros plans, les graphismes sont de bonne qualité.
ANIMATION. L'ensemble est correct, mais ce n'est pas l'un des points forts du programme.
BRUITAGES. Que de la musique, mais de la bonne I (disquette Electronic Arts).
GRAPHISME. L’ambiance, conséquence du réalisme graphique de cette partie, est criante de vérité. Paysages détaillés, effets d'ombre et de lumière, tout est en place pour la plus belle aventure de l'année.
ANIMATION. Le personnage est de grande taille et jamais l'animation de scs mouvements ne se fait au détriment de la précision graphique. C'est le réalisme qui l'emporte à nouveau dans ce beau logicieL BRUITAGES. Superbes musiques jaz- zic mais trop peu de bruitages dans le ton des années trente. En ce domaine, on n’est pas à Maupiti et cela s'entend ! (Disquettes Delphine).
COVERT ACTION Amiga Intérêt_15 Graphisme ***** Animation * * Bruitages * * * Prix_C 11 s'agit là d'une aventure originale puisqu’elle vous propose d'entrer dans la peau d’un agent secret qui doit démanteler divers groupements terroristes.
L’AVIS DE T7LT. C'est la richesse de cette mission et son réalisme qui nous pousse à inscrire Covert Action dans ce challenge aventure. Le joueur prendra plaisir à manier un grand nombre de phases de jeu distinctes. Lorsqu'il explore un bâtimenL c'est l'aventure action qui l'emporte. Il faudra se cacher, fouiller les meubles, poursuivre les suspects ou les combattre. Plus loin, il devra décrypter des messages (réflexion) ou gérer tous les services de police mis à sa disposition (stratégie).
Covert Action est un logiciel de longue haleine. Il faut prendre des notes, réfléchir, décider... Il est de plus indispensable de parler l'anglais !
GRAPHISME C'est plus l'originalité que la qualité des graphismes qui vous séduira dans ce programme. Pour chaque phase de jeu, la mise en scène est différente. Vue aérienne style Gauntlet, examen de dossier, désamorçage d’une alarme, le dessin est toujours clair et précis.
ANIMATION ET BRUITAGES. Rien d’é- poustouflant. PourtanL vu qu'il s’agit plus d'un jeu stratégique, l'essentiel de la partie (disquettes Microprosc).
BAT ventures PC, Atari ST, Amstrad CPC Intérêt_16 Graphisme ****** Animation * * * Bruitages ***** Prix_C Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 Amstrad CPC : 14 EXPLORA III Atari ST Intérêt_15 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * Prix_C OF CHINA PC 640 Ko EGA VGA carte son Intérêt_17 Graphisme ****** Animation * * * Bruitages * * * * Prix_C HILL STREET BLUES Amiga, Atari ST Intérêt_15 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_B Intérêt sur autre machine : Atari ST : 15 GALACTIC EMPIRE PC tous écrans Intérêt 15 Graphisme
* * * * Animation
* * * * Bruitages
* * Prix C Dans les rues de Terrapolis, votre héros part à la
recherche du sinistre Vran- gor. Il devra combattre, collecter
des indices... L'AVIS DE TILT. La version Atari ST de BAT avait
très fortement impressionné les amateurs d'aventure icônes.
Cette nouvelle adaptation PC use au mieux des capacités de la
machine. La richesse de cette mission oblige à une stratégie
très précise. Il faut collecter des renseignements tout au long
du jeu et respecter un timing précis pour rencontrer les «
indics » au bon moment.
Vous utiliserez des armes multiples, ainsi qu'un bras robot programmable pourtraduirc les dialectes, avertird'un La Secte du Serpent en veut à votre vie ! Vous incarnez ici un paisible romancier qui va troquer ses pantoufles et sa machine à écrire contre une bonne dose d'angoisse et de danger... L'AVIS DE TILT. Ce nouvel épisode de la série des Explora rompt en partie avec les habitudes des deux premiers titres. Par exemple, la machine à remonter le temps n’a plus ici la même importance. Le jeu, déjà simple dans les épisodes précédenls, esl encore plus facile à manier et à vaincre ici. Il
s’adresse de ce fait aux novices du genre, même si les joueurs plus expérimentés profiteront d'un scénario classique mais attachant.
Après Rise of the Dragon, l'équipe de Dynamix signe ici l'une des plus belles réalisations de l’année. Un privé traverse le monde. A ses côtés, Chi, un ninja... Son but, retrouver et sauver Kate Lomax, la belle enlevée !
LAVIS DE TILT. Heart of China mise à fond sur la beauté de sa mise en scène graphique et sonore. En contrepartie, son scénario est bien plus linéaire et facile à vaincre que celui de Croisière pour un cadavre ou Maupiti. Par exemple. Il existe, bien sûr, divers moyens de vaincre chaque piège. Le jeu se permet même de vous signaler les moments exacts ou vous avez le choix entre deux possibilités.
Dans un commissariat américain, neuf officiers de police attendent vos ordres. La radio grésille... Une agression à Manor park. Il faut envoyer l'un de vos hommes et commencer immédiatement l’enquête !
L'AVIS DE VLT. Hill Street Blues est une aventure policière de qualité, un Police Que s! En temps réel. L'aventure profite d'un habile dosage de stratégie et d'action mais sa difficulté est un peu excessive. Les concepteurs de cette mission policière complexe ont un peu forcé la dose et. Même en mode Novice, les agressions sont si nombreuses qu'il est impossible de toutes les résoudre. Ce programme n 'atteint jamais Vous voici nommé agent du SERSEC, une organisation qui doit démanteler un réseau terroriste sur la planète Ether. Entre aventure et exploration en 3D surfaces pleines, un jeu
attrayant mais difficile.
L'AVIS DE TILT. Tout l'intérêt de cette partie repose dans le maniement 3D de votre vaisseau. Il faut jongler avec l'inertie et sans cesse prendre garde à ne pas manquer d'oxygène. Les énigmes posées par le scénario sont assez ardues. Mais on meurt bien trop facilement sur cette planète... C’est le seul défaut de cette partie même si les sauvegardes vous permettent de ne pas recommencer le jeu à partir du début.
Danger. BAT est l’une des aventures les plus originales de l'année.
GRAPHISME. BAT développe un mul- tifenêtrage judicieux. Vue du décor, gros plan, bulle de dialogue, la vitalité de ses graphismes est l'un de ses meilleurs atouts. Superbe en VGA.
ANIMATION. La plupart des décors de cette partie sont animés. Les personnages qui vous entourent se déplacent, il faut parfois les suivre... Aucun défaut en ce sens pour cene version PC.
BRUITAGES. Digitalisés et compatibles cane son, les bruitages sont un autre point fort de ce programme.
Chaque lieu à son ambiance ! (disquette Ubi Soft Computcr's Dream).
GRAPHISME. Explora a toujours proposé aux joueurs des graphismes de grande qualité. Mais dans ce dernier épisode, l'effet est encore plus saisissant. Tous les tableaux de jeu sont détaillés au maximum et l'exploration souris y dévoile sans cesse de nouveaux indices.
ANIMATION. Dans la rue, les animations sont très nombreuses, comme ce vieillard qui passe en skatc devant vous ou Tarzan qui surgit au bout de sa liane. Joli mais sans grand intérêt... BRUITAGES. Sans grande originalité, ils n'apportent rien à l'ambiance, comparés notamment aux graphismes, (disquette Infomédia).
GRAPHISME. Entièrement conçu à base de digitalisations, ce jeu approche la qualité cinématographique. Les décors ont de la profondeur. On y retrouve avec plaisir les gros plans superposés et bulle de dialogue de Rise of the Dragon. ExcellcnL ANIMATION. Seules les scènes d’arcade et quelques momenLs forts de la partie sont réellement animés avec brio. Mais toutes vos actions entraînent de petits changements de décor.
BRUITAGES. Là encore, il s'agit de di- gilalisation. A chaque lieu, une ambiance précise... Impossible de ne pas tomber sous le charme (disquettes Dynamix Sierra).
La continuité d'un logiciel comme Co- verl Action.
GRAPHISME. Qu'il s'agisse des version ST ou Amiga. Le jeu est superbe.
Le plus souvent, c'est une vue aérienne qui vous permettra d'apprécier la richesse du décor. L'ambulance qui arrive, le suspect qui se sauve, c'est à la fois fouillé et précis.
ANIMATION. Seule la version Amiga est suffisamment fluide. Sur ST. le jeu est un peu saccadé.
BRUITAGES. Très réalistes sur Amiga, les bruitages collent au mieux à l’action. Sirène, appel radio, l’ambiance est mieux rendue que sur ST (disquettes Krisalis).
Sans cela, Galactic Empire aurait pu atteindre le rang des vrais hits !
GRAPHISME. Lorsque l’on joue en mode VGA, les décors animés en 3D surfaces pleines sont superbes. L’exploration de cet univers de danger vous permet de repérer les indices à l'œil nu. Ce qui est assez rare dans ce type de programme et constitue un « plus » certaia ANIMATION. Le jeu est très souple si l’on possède un PC puissant. A noter que de très nombreux sprites sont animés simultanément.
BRUITAGES. Pas d'utilisation des cartes son, c'est dommage. Les bruitages sont faibles (disquettes Tomahawk).
Ventures Intérêt_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Intérêt sur autre machine Amiga : 10 ARMAETH I PCCGA,EGA
y. ..., wm Intérêt_ 13
* * *
* * * * Graphisme Animation Bruitages Prix_ KctWKZ W Htwa HOLMES
** V Mias I MTK l!CS!K H - ‘ r Le célèbre Robin des Bois a vu
naître cette année sa première adaptation micro. L'aventure
respecte bien le scénario de cette fabuleuse légende, mais sa
mise en scène est plutôt décevante.
L'AVIS DE TILT. Les aventures animée comme Countdown, les softs Sierra ou Delphine offrent des maniements aisés et logiques. Avec Robin Hood. C'est tout le contraire. 11 est assez difficile de diriger son personnage et, surtout, le programme ne cesse d'appeler votre héros vers des tâches que le joueur n'a pas choisies. On a alors très vite l'impression de ne pas faire ce que l'on veut, d’être sans cesse freiné dans la mission. Résultat, l’ambiance s’é- THE ADVENTURES OF ROBIN HOOD PC EGA VGA, Amiga Très fortement inspiré de King Quest III, Armaeth I est un jeu d’aventure animé classique.
Il ne propose pas de scénario rigide. C'est au joueur d’évoluer dans cet univers et de créer sa propre destinée.
L’AVIS DE TILT. Cette aventure est étonnante. On ne peut que féliciter l’absence de rigidité de son scénario, cela nous change des softs Sierra par exemple. En contrepartie, les joueurs novices auront bien du mal à s’y retrouver. 650 mots de vocabulaire, un terrain de jeu très vaste, des rencontres avec des personnages très divers, Armaeth est assez difficile à vaincre et ne séduira que les fanas du genre.
Croule assez vite, et avec elle l'intérêt de la partie. Dommage !
GRAPHISME. La mise en scène 3D du décor est intéressante. On y distingue bien les lieux et reliefs. En revanche, les sprites sont très petits et leur visibi- lité, leur maniabilité sont là encore sujettes à caution.
ANIMATION. Rien de bien exceptionnel dans ce produit. Les scrollings sont limités cl l'on souffre à nouveau de la précision graphique du produit.
BRUITAGES. La bande son de la version PC profite assez bien des cartes sonores. Sur Amiga, l'ensemble des bruitages est un peu limité (disquettes Millenium).
GRAPHISME On ne peut pas dire qu’il soit excellenL Les personnages et les décors rappellent les toutes premières productions Sierra. La gestion du relief et de la 3D apportent en revanche un surplus de réalisme à l’aventure.
ANIMATION. Rien à redire de ce côté, même si ce n’est pas là l'atout majeur de ce soft. Votre héros se déplace avec souplesse. Il peut même escalader des arbres, des rochers... BRUITAGES. La démarche du programmeur est étonnante. 11 n'a inclu aucun bruitage ou musique à son œuvre, mais se déclare près à remédier à cela si de nombreux joueurs le lui demandent ! (disquettes Dolmen).
C0UNTD0WN PC tous écrans, carte son Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ 18
* *****
* **** 8 VOU THOT UNLB88 VOU l«N1 TO PC INIO VOü’O PBUgR l C iHE
HE UNO tîBT üi*lv rPOH ÔCH DEN 8 ilflECCINé BOOM OOOB .
* **** _D fHsM i . N .
Un lit d'hôpital, un homme enfermé sur qui l'on se propose d'effectuer une lobotomie... Counldown est l’un des programmes d'aventure les plus impressionnants de l'année. Sa mise en scène et son scénario méritent toute votre attention.
L’AVIS DE TILT. Cette aventure semble issue d’une production cinématographique. Votre héros évolue tantôt dans un décor classique (mode Sierra), tantôt dans un labyrinthe vue aérienne.
Les plans se succèdent, les ambiances aussi, et cela fait toute là richesse du jeu. Manié exclusivement à la souris par une sélection d'icônes, le jeu est facile à prendre en main. En revanche.
Seuls les plus fins limiers verront un jour le bout du tunnel !
GRAPHISME. Sur un PC VGA, on trouve des scènes comparables à celles de Heari of China. Les décors sont détaillés à l'extrême et toutes vos aclions sont visibles à l'écran. Génial !
ANIMATION. Du grand art. Suivez la progression du personnage qui avance lentement sur le rebord d'une fenêtre, c’est le frisson garanti.
BRUITAGES. Le réalisme de cette bande son vous coupera le souffle. Des pas du héros aux cris d'un interné qui souffre au loin, de quoi entrer dans son PC pour voir ce qui s'y passe ! (disquettes Access Software).
SPACE QUESTIV Compatible PC Intérêt- Graphisme Animation Bmitages Prix_ 16
* ****
* * * *
* * * * _C Roger Wilco est lin prêt à affronter cette quatrième
mission. Cette fois, il voyagera dans l'espace mais aussi dans
le temps... L'AVIS DE TILT.tt n'y a pas à dire, Sierra a
enfin senti venir l'orage ! Pour lutter contre les toutes
dernières productions qui allient animation et icônes
(Counldown, Croisière pour un cadavre ou Elvira par exemple),
ce géant de l'aventure micro a complètement repensé son
interface graphique. Le héros évolue toujours dans un décor
3D. Mais il ne vous sera plus nécessaire désormais de frapper
du texte au clavier. Les boutons de la souris appellent
directement les actions ou dialogues. Mêlant humour,
originalité et logique, le scénario de Space Quest IV est,
quant à lui, suffisamment complexe pour motiver à long terme
les professionnels de ce type de programme. Plus efficace que
King Quest V, cette aventure est un hit incontournable.
GRAPHISME. VGA 256 couleurs et mode plein écran, voilà qui devrait faire craquer tous les Sierra men et wo- men. Les reliefs sont particulièrement bien rendus.
ANIMATION. La fluidité des déplacements ne souffre aucun reproche.
BRUITAGES. De superbes musiques qui collent parfaitement à l’action (disquettes Sierra).
MURDERS IN SPACE r* Atari ST, Amiga Intérêt_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ _17
* ****
* * *
* * * _C Intérêt sur autre machine Amiga : 17 Enquêter dans une
station spatiale en apesanteur, voila qui n'est pas courant !
Ce titre, déjà ancien sur ST. entre dans la série des bests de
l'année pour la qualité de son jeu, notamment en version Amiga.
L'AVIS DE TILT. Murders in Space est essentiellement centré sur les relations entre les personnages. Il faut avant tout discuter avec tous les membres de l’équipage pour découvrir le coupable.
Ce huits clos où meurent peu à peu tant de victimes innocentes développe une ambiance angoissante à souhaiL N’oubliez pas que vous devrez résoudre la partie en un temps limité. Les novices pourront, heureusement, modifier le sablier pour ne pas échouer à chaque tentative.
GRAPHISME Plus encore sur Amiga que sur ST, les écrans de jeu sont superbes. Il peut s'agir de décors animés mais aussi de très nombreux écrans de contrôle. Enfin, les bulles de dialogue donnent du punch à l’aventure.
ANIMATION. Les animations sont assez rares dans cette partie. Mises à part quelques scènes d’action, elles n’apportent rien de plus.
BRUITAGES. Ils sont à la fois rares et performants. Signalons aussi que la bande son prend en compte, sur Atari, le nouveau processeur sonore des STE (disquettes Infogrames).
Ventures SPECIAL LANKHOR Amstrad CPC Pourquoi une fiche spéciale Lankhor dans ce challenge aventure de fin d’année ? Tout simplement pour féliciter cette société pour ses productions sur Amstrad CPC. Face aux performances des programmes sur PC, Amiga ou ST, les logiciels inclus ici ne méritaient pas tous de figurer au rang des hits de l’an- née. Mais il fallait quand même que les possesseurs de CPC sachent qu’ils peuvent eux aussi frissonner devant leur moniteur.
L'AVIS DE TILT. Alive. Sdaw, Infernal House, Fugitif, La Secte noire ou Le Trésor D'AU Gator, voilà six des titres les plus fameux sortis récemment sur Amstrad CPC. Un grand bravo à Fé- Ce programme vous invite à une aventure spatiale où vous devrez transporter un échantillon de viras interdits depuis Titan (un des satellites de Saturne) jusqu'à la Terre, tout en évitant les contrôles et les attaques des pirates. 11 faudra également voler au secours des vaisseaux en détresse et établir un marché avec un alien en rupture de banc.
L’AVIS DE TILT. Cette aventure presque entièrement textuelle paraît bien anachronique au premier abord. Pourtant, elle ne manque pas d’attraits. Le jeu est géré à la souris, grâce à un vaste éventail d'icônes qui révèlent encore des choix complémentaires en fonction de SUSPICIOUS CARGO Compatible PC RISE OF THE DRAGON PC tous écrans, carte son Intérêt_ Graphisme Animation Bwitages Prix_ IntérêL.
Graphisme Animation Bruitages Prix_ pcs 22 oex zo sri it Lïr *2 exp i c?
Intérêt sur autres machines Amiga : 18 Atari ST : 18 Intérêt sur autre machine Atari : 16 MAUPITIISLAND PC, Amiga, Atari ST _15
* ***
* **
* * * * _D ELVIRA 16
* * * * *
* ****
* * _D Amiga, Atari ST Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages
Prix_ Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt_
Graphisme Animation Bruitages Prix_ «y iiTF Tilt d’or de
l’année dernière, Maupiti Is- tandlsland est toujours présent
dans la sélection des bests de l’aventure 1991, grâce notamment
à sa version sur compatible PC. La jeune Marie a disparu dans
l’île de Maupiti... Jérôme Lange enquête !
L'AVIS DE TILT. Si Maupiti est encore l’un des grands hit de l’année, il n’est plus le seul à proposer un scénario digne des romans de madame Chris- tie... En effet. Croisière pour un cadavre de Delphine l'égale en ce sens, avec un atout en plus, l'animation du personnage. Maupiti se retrouve donc en deuxième place du challenge 91.
Une aventure que je conseille à tous.
Une aventure style BD qui utilise une gestion souris comparable à celle de BAT, Rise cf the Dragon estl’undestitres forts de cet année. Blade Hunter, un privé sans scrupule, va y mener une enquête de longue haleine... L'AVIS DE TILT. C'est avant tout la maniabilité de cette mission qui m’a séduiL Le curseur de la souris prend une forme différente selon que l'on pointe telle ou telle partie de l'écran. Ici, le dialogue est possible, là c’est un objet à prendre ou utiliser. Même les dialogues s’effectuent par simple sélection de phrases type Côté scénario, Rise cf the Dragon ouvre un jeu
assez complexe mais aussi très linéaire.
Femme fatale et princesse des ténèbres, Elvira vous invite à visiter son château L'aventure est classique mais quel délice pour les yeux et les oreilles !
L’AVIS DE TILT. Elvira, c’est le B A BA de l’aventure : des clefs pour les portes, un pieu pour les vampires, l’affaire se corse un peu plus lorsqu'il s’agit d’utiliser le livre de magie et les sortilèges. Ce programme est aussi facile à manier que possible. La souris assure toutes les manipulations, scènes de combat « action » comprises. Un jeu simple. La logique de son scénario séduira un très large public.
GRAPHISME Qu’il s’agisse de la version ST ou Amiga, Elvira fait très fort en C’est le seul reproche que l’on puisse lui faire : on a parfois l’impression d’être mené par l’ordinateur. Un jeu destiné aux novices de l’aventure, et anglophones confirmés... GRAPHSME La BD est à l’honneur dans cette partie Bulles de dialogue, gros plans qui se superposent à la vue globale du décor, le jeu s'inspire à nouveau du célèbre BAT. Cette mise en scène donne du rythme à l'aventure.
ANIMATION. Intéressante dans les quelques scènes d'arcade.
BRUITAGES. Rise cf rhe Dragon, seules des plages musicales de qualité viendront accompagner votre quête (disquettes Dynamix Sierra).
Pour de très longues heures d'angoisse et de réflexion... GRAPHISME Vu le professionnalisme de l’équipe de Lankhor, il était facile de prévoir la qualité du graphisme de Maupiti sur PC. En VGA 256 couleurs, les décors sont encore plus beaux que ceux de la version Amiga.
ANIMATION. Quelques petites animations viennent soutenir l'ambiance visuelle de chaque paysage.
BRUITAGESAfoup ri profite bien sûr des cartes son. Résultat, on retrouve dans cette nouvelle version les voix digitalisées, les bruitages qui ponctuent chaque action. Superbe ! (Disquettes Lankhor) la situation ; ou au clavier, l’analyseur syntaxique et le vocabulaire étant performant Le scénario est plein de rebondissements mais les morts violentes trop fréquentes (la sauvegarde en mémoire vive évite cependant toute attente).
GRAPHISME. Les icônes sont bien dessinées et quelques images complètent l’ambiance, mais le mode texte reste prédominant.
ANIMATION. La question est ici réglée, il n’y en a pas !
BRUITAGES. En dehors de la musique de présentation, ce programme est presque entièrement silencieux (disquette Grcmlin).
Quipe de Lankhor qui persiste à nous offrir des aventures de qualité pour une machine qui a encore son mot à dire dans le domaine de l'aventure.
GRAPrtSME. Lankhor a fait son maximum pour exploiter les possibilités du CPC. Dans Infernal House ou Morte- veille Manor. Par exemple, l'utilisation d’icônes et les paysages très détaillés sont appréciables, la maniabilité est proche de ce que l'on connaît sur 16 bits.
ANIMATION. Absente pour ces softs.
BRUITAGES. Pour tous ces titres, l'ambiance sonore est étonnamment riche étant donné les capacités sonores de l’Amstrad (disquettes Lankhor).
Ce domaine. Les décors sont très fouillés (merci Pierre) et l’on peut identifier les objets découverts d'un seul coup d’oeil.
De très nombreux effets de matière et ombrages donnent du relief au lieux visités. On est proche ici d’une qualité graphique à la Maupiti Island, ANIMATION. Intervenant dans les scènes de combats ou encore dans quelques étapes dangereuses du jeu, ce ne sont guère que de courtes séquences, mais de bonne qualité.
BRUITAGES. Les musiques sont superbes, mais les bruitages bien trop rares (disquettes Accolade).
EXCLUSIVEMENT DISPONIBLE SUR CONSOLE Auto Moto lusïeurs changements sont apparus cette année dans le domaine des simulations de course auto et moto, l’un des plus importants étant l’apparition des consoles. Sur console, l’animation est extrêmement rapide, très fluide, la maniabilité (qui est souvent mauvaise sur les micros) parfaite. Pas de simulation, pas de réglage, mais une action soutenue, qui ne vous laisse pas un instant de répit.
La 3D surfaces pleines, qui était la grande mode l’année dernière (avec, par exemple, Hard Drivin' ou Indianapolis 500), laisse la place - avec des jeux comme Vroom - à un mélange de 3D et de bitmap, qui ajoutent une nouvelle dimension à ce type de jeux.
A propos de Vroom, ce jeu français est tout simplement exceptionnel. Il a nécessité deux ans de travail à l'équipe de Lankhor, mais quand on voit le résultat, cela est parfaitement justifié. Le jeu est complètement réussi, aussi bien par sa jouabilité et son côté ludique que par son animation, par ses graphismes et ses bruitages. A part Vroom et F-ZERO, peu de programmes vraiment originaux. Outre les sempiternelles suites (Supercars II, Test Drive II et III, Grand Prix 500 II, Hard Drivin’ II, Lotus II, et j'en passe I), qui n'apportent en général pas grand-chose de neuf, certains
programmes méritent plus d’attention, comme Toyota Celica, une simulation de rallyes (la seule de ces fiches) originale, ou Road Rash sur Megadrive, qui vous propose une course de moto assez violente.
Il semble évident que ce type de simulations va, dans les mois qui viennent, envahir les consoles 16 bits. En tirant pleinement parti de leurs possibilités d’animation et leurs qualités graphiques, elles risquent, sans grande difficulté, de surclasser les jeux sur micros.
Ces jeux seront orientés « arcade et que seuls les micros disposeront de vraies simulation de conduite. F-ZERO, sur Super Famicom, est un bon exemple de ce que permettent ces consoles. A l’opposé, Vroom sur Amiga et ST supporte parfaitement la comparaison, mais grâce au réalisme poussé, au contrôle prenant en compte l'adhérence, à l’animation plus fouillée.
Jean-Loup Jovanovic ULTIMATE RIDE Amiga, Atari ST _17 Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_
* ****
* *****
* * ?
_C Intérêt sur autre machine : Atari ST : 17 Ultimate Ride est sans doute la course de motos la plus complète du point de vue des options de jeu (seul ou à deux) : il est possible de choisir sa moto, de régler la difficulté, la longueur du circuit, la force des virages, les conditions climatiques, et même de décider si des animaux sauvages peuvent traverser la piste !
L'AVIS DE 77LT. Selon les options et les réglages, les courses peuvent être très différentes les unes des autres. La réalisation est bonne, et l'animation est excellente. Il est nécessaire de rétrograder et de bien calculer sa courbe dans les virages.
GRAPHISME.La piste, en dessin vectoriel, est assez pauvre, et les bitmaps (paneaux d'affichage, piles de pneus..,) ne sont pas particulièrement beaux. En revanche, vous voyez tout l'avant de votre moto.
ANIMATION. Rapide, fluide, l'animation fait complètement oublier les petits défauts graphiques. La sensation de vitesse est très bien rendue. A deux joueurs, la fenêtre est divisée verticalement. Chacun jouant sur une partie.
La version ST est aussi rapide et fluide que I' Amiga.
BRUITAGES. Les différents régimes moteur sont bien rendus, et ses bruitages font tout de suite entrer dans la course. (Disquette Mindscape).
Neuf circuits, deux modèles de voitures, et trois modes de jeu vous sont proposés dans cette course de formule 1 ! Que vous participiez au grand prix (il faut alors terminer premier pour continuer), à la Coupe du monde (avec un classement) ou à des courses individuelles, votre bolide répond au doigt et à l'oeil.
L'AVIS DE CONSOLES ?. Voir une course de voitures sur la Game Boy, c'est déjà assez étonnant étant donné la taille de l'écran et sa qualité. Mais que cette course soit rapide, maniable et rende bien la vitesse, voilà qui ne manque pas de sel. Et pourtant, les (petites) performances de la portable de Nin- Avec un principe qui rapellc un peu celui de Velle, Lotus II a tout pour satisfaire les amateurs d'action. Cette course se déroule sur des routes très encombrées, dans différents décors.
Vous disposez d’un certain temps pour terminer chaque étape, et si vous le dépassez, vous êtes tout simplement éliminé.
L'AVIS DE TILT. Très réussie graphiquement, cette course de voitures dispose d’une tenue de route trop parfaite, qui permet de rester à la vitesse maximale pendant toute la partie. Il suffit d'éviter les véhicules que vous croisez.
En revanche, les amateurs d'action pure apprécieront !
FI RACE Game Boy Intérêt- Graphisme Animation Bmitages Prix_ LOTUS II Amiga Intérêt- Graphisme Animation Bmitages Prix_ tendo sont avec ce jeu parfaitement utilisées. Passionnant !
GRAPHISME. En plus d'être lisible, le graphisme de FI Race est joli et agréable, et certaines scènes du programme (en dehors de la course) ne manquent pas d'humour.
ANIMATION. Les bandes sur les bords de la route défilent de façon fluide et rapide, et donnent une très bonne sensation de vitesse. Tout bouge bien dans cette cartouche de Nintendo, et il faut faire très attention de ne pas partir dans le décor... BRUITAGES. Les bruitages du moteur ou des accidents sont bien rendus, (cartouche Nintendo) GRAPHISME. Les différents décors sont très réussis, avec la pluie, le brouillard, la neige, etc. C'est superbe, mais ces différents éléments n'interviennent pas dans votre façon de conduire, et l'adhérence ne change pas selon ces conditions climatiques.
ANIMATION. Fluide, rapide, l'animation est un exemple du genre. Même quand il y a de nombreuses voitures et objets (lampadaires, arbres...), il n'y a aucun ralentissement.
BRUITAGES. Vous êtes acueillis par de superbes digitalisations vocales, et les bruits du moteur sont très bien rendus.
En revanche, pas de musique pendant le jeu. (Disquette Gremlin).
Auto Moto Intérêt_ F-ZERO Super Famicom Graphisme Animation Bruitages Prix_ Dans cette course futuriste, vous pilotez un hybride d'aéroglisseur et de voiture de course. Les nombreux circuits, comportent des sauts, des virages serrés et des mines. Chaque course comporte cinq tours et, si les premières sont faciles, les choses se corsent par la suite !
L'AVIS DE CONSOLES*. F-ZERO est peut-être la meilleure course de voitures (si on peut encore appeler ces monstres des voitures ! ), toutes consoles confondues. Les circuits sont très variés (il y en a huit au total, certains revenant plusieurs fois avec quelques modifications), et plusieurs véhicules aux caractéristiques différentes vous sont proposés. L'animation foudroyante et ta maniabilité parfaite mettront vos nerfs à rude épreuve. Un des meilleurs programmes pour l'une des meilleures consoles.
GRAPHISME. Le jeu aurait sans doute pu être plus beau. Mais à cette vitesse, on n'a guère le temps d'admirer le paysage !
ANIMATION. Wouah ! Ça décoiffe ! La vitesse est merveilleusement rendue, et les animations d'une rapidité épous- touflante. Génial !
BRUITAGES. La musique est le seul point un peu faible de ce jeu, mais les bruitages sont très réussis (cartouche Nintendo).
ROAD RASH Road Rash est l'une des meilleures courses de motos disponibles sur console. Cinq circuits vous permettent de démontrer votre talent. Mais attention, il est possible de pousser et de renverser les concurrents, et, si c'est très amusant quand vous envoyez un adversaire dans le décor, cela l'est nettement moins quand vous êtes pris pour cible !
L AVIS DE CONSOLES+. Animation rapide et fluide, graphisme soigné, effets spectaculaires et musique de circonstance, tout est conçu pour vous plonger dans la course. Avec de bons produits, on ne peut faire qu'une bonne soupe et Road Rash est tout simMegadrive Reprenant le principe de Hard Driviri, ce numéro 2 apporte de nombreuses améliorations. La présence de plusieurs circuits permet de renouveler l'intérêt, ce qui était la lacune principale du premier programme. Un éditeur vous permet de créer vos propres courses. Le but est toujours le même : en un temps limité des parcours
plus ou moins accrobatiques.
L’AVIS DE TILT. Encore plus beau que l'épisode précédent, Hard Driviri II propose l'une des plus belles 3D surfaces pleines qui soit disponible. Tout est en 3D, même les maisons, les ponts ou les paneaux indicateurs ! Le côté ludique, en revanche, n’est toujours HARD DRIVIN’ Il Amiga, PC, Atari ST Intérêt sur autres machines : PC : 13 Atari ST : 15 GRAND PRIX 500 II Amiga, Atari ST Intérêts _15
* * * *
* * * *
* * * Prix-B Intérêt sur autre machine : Atari ST : 14 Graphisme
Animation Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt_
Graphisme Animation Bruitages Prix_ Grand Prix 500 II est l’une
des rares courses de moto dans laquelle il est possible de
jouer à deux simultanément. Le nombre de concurrents est
paramétrable, de même que l'adhérence de votre moto ou sa
cylindrée.
Douze circuits vous sont proposés, parmi les plus célèbres du monde. Il faut faire très attention de ne pas heurter les autres concurrents, car ce choc vous ferait perdre de précieuses secondes.
L'AVIS DE TILT. Sans valoir les meilleures courses de motos. Grand Prix 50011 est un jeu agréable. La possibilité de jouer à deux, et le côté très ludique du soft permettent de se défoupas suffisant et après quelques parties, vous risquez de vous lasser. L'ergonomie, à la souris, est de plus, assez mauvaise. Mais c'est tellement beau !
GRAPHISME les 3D est superbe, les objets peuvent être vus de tous les côtés. Et les effet de transparence sont très bien rendus. L'éditeur de circuits, en revanche, est assez Spartiate.
ANIMATION. Relativement fluide, l'animation est assez lente. Les véhicules qui vous dépassent, les ponts et autres « sauts de la mort » sont bien rendus.
BRUITAGES. Le « brrrr » de la version PC est décevant, mais les versions ST et Amiga disposent de bruitages très réussis (disquettes Domark).
Ler. En revanche, le côté simulation est très limité.
GRAPHISME. Il est lisible, mais peu varié, et les possibilités de l'Amiga dans le domaine de l'affichage sont sous-utilisées. Quand on joue à deux, l’écran est divisé en deux, horizontalement et chacun des participants dispose de son écran.
ANIMATION. Rapide et fluide, l’animation vous fait immédiatement entrer dans le jeu. Les motos se penchent dans les virages, et l'impression de vitesse est très bien rendue.
BRUITAGES. Seuls les bruits des moteurs sont présents, mais ils sont bien rendus (disquettes Microids).
Plement captivant. Un seul regret : il est impossible de jouer à deux... GRAPHISME. Fouillés, détaillés, les décors sont de toute beauté. Si ce jeu n'allait pas si vite, on passerait son temps à regarder le paysage ! La 3D, qui comporte virages, montagnes, bosses et villes, est très réussie.
ANIMATION. Rien à dire, c’est du tout bon. Non seulement c’est rapide et fluide, mais les chutes et les « basions » entre motos sont très bien rendues.
BRUITAGES. Les bruitages, excellents, sont accompagnés par des musiques hard rock qui collent parfaitement au jeu (cartouche Electronic Arts).
NASCAR CHALLENGE PC tous écrans, carte son, Amiga Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ 16
* * * * *
* ****
* **** _C Sur la ligne de départ, les moteurs vrombissent grâce
aux canes sonores de votre PC. Changement de pneus, réglage du
moteur, angle du spolier, les pilotes pointilleux vont s'en
donner à coeur joie. Toute cette préparation doit être faite
avant d'entrer sur la la piste. Pendant la course, sont
prévus des arrêts au stand. Par exemple, si vous faites chauf
fer trop longtemps votre bolide, vous risquez l'explosion.
Nascar offre toutes les vues classiques : suivi, vue arrière,
vue aérienne avec le bruit de l'hélico en retrait. Enfin, un
mode Replay vous permet d’analyser votre course.
L'AVIS DE TILT. La conduite sur Nascar s'apparente beaucoup plus à celle de Tes!Drive qu'à uneclassique course de circuit, avec ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, il est difficile de juger de sa position exacte sur la piste. Nascar n'est pas un mauvais soft, mais ne remplace pas Indianapo- lis 500.
GRAPHISME Un grand soin du détail, mais l'angle de vue et la clarté du décor ne sont pas excellents.
ANIMATION. Un jeu très fluide, même lorsque beaucoup de sprites.
BRUITAGES. Délice pour qui possède une carte son. Moteur, explosion, voix digitalisée, les bruitages sont superbes (disquette Konami Image Works Microsoft).
Auto M SUPER MONACO GP Cctle course vous propose de participer à plusieurs compétitions. En mode Arcade, vous devez courir sur le circuit de Monaco, et le finir le plus rapidement possible. Dans le mode Championnat, vous pouvez arriver dernier, mais cela vous fait perdre du prestige et votre écurie peut se séparer de vous!
L'AVIS DE TILT. Adapté d’une borne d’arcade, ce jeu est l’une des plus célèbres simulations de courses de voitures. Son adaptation sur de nombreux formats y est sans doute pour quelques chose. Dans les versions Amiga et Megadrive, votre bolide fonce à toute allure. Passe sous des ponts, longe des Ce jeu vous propose de participer à une succession de courses. Et, pour gagner, vous disposez d’un certain nombre d’objets inhabituels : missiles, mines, etc... Pour pouvoir les acquérir et améliorer moteurs, armure et freins, il est nécessaire d’arriver en bonne place, et ainsi de gagner le
maximum d’argent.
De temps en temps, entre les courses, des interviews ou des interrogatoires du fisc vous font respectivement, gagner et perdre de l’argent selon votre bonne fortune.
L’AVIS DE TILT. Supercars II fait partie de ces courses de voitures vues de dessus, qui s'approchent plus de l'arcade pure que de la simulation. Dans ce doAmiga, ST, GG Intérêt_16 Graphisme * * * * * Animation * * * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autres machines Megadrive : 17 GG : 14 ST : 13 SUPERCARS II Amiga, Atari ST Intérêt_15 Graphisme * * * * Animation * * ?
Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Atari ST : 15 bâtiments... Superbe. La version ST est plus lente, et la version Game Gear est trop rapide pour être vraiment maniable.
GRAPHISME Fins et variés, les graphismes de la version Amiga tirent pleinement parti de la machine. Le jeu sur Megadrive est à peine moins beau.
Il est assez dépouillé sur Game Gear... ANIMATION. Les mouvements de votre voiture et les scrollings sont impeccables, rapides et fluides. Seule la version ST laisse quelque peu à désirer, car elle est assez lente.
BRUITAGES. Le régime du moteur est bien rendu et les dérapages sont impressionnants ! (Disquette US Gold).
Maine, ce jeu est parmi les meilleurs, avec nitro, et possibilité de jouer à deux en disposant chacun de la moitié de l’écran.
GRAPHISME Les voitures sont petites mais bien dessinées, et le parcours est particulièrement lisible. C'est joli, simple et fonctionnel.
ANIMATION. Sans concurrencer les shoot-them-up, les scrollings multidi- rectionnels (qui se déroulent simultanément dans les deux moitiés de l'écran) sont fluides.
BRUITAGES. Plusieurs musiques très réussies et des bruitages éloquents ponctuent le jeu. (Disquettes Grem- lin).
TEAM SUZUKI Atari ST, Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine : Atari ST : 17 Dans cette course de motos en 3D surfaces pleines, lorsque votre monture se couche, c’est tout l’écran qui bascule !
Vous pouvez choisir entre plusieurs cylindrées et plusieurs épreuves. Vous courez seul, mais la vitesse et la précision de la simulation vous le font bien vite oublier.
L'AVIS DE TILT. Cene simulation est tout simplement impressionnante.
L’effet de mouvement est étonnant, et le contrôle de votre bolide à la souris parfait. Les différentes options (cylindrée, boîte de vitesse, etc.) renouvellent ce jeu. L’avis est plus partagé en ce qui concerne la bascule de la moto dans les virages.
GRAPHISME. La 3D vectorielle, superbe, donne une excellente sensation de relief. Tribune, gradins, ponts, tous les objets participent à cette ambiance. On dispose, de plus, de vues externes à la manière des simulateurs de vol.
ANIMATION. La vitesse de l'animation et surtout la bascule de l'écran donnent une sensation que peu de simulateurs ont su apporter avant ce jeu. Les objets 3D, nombreux, ne ralentissent en rien l’animation, qui reste en permanence rapide et fluide.
BRUITAGES. La sonorisation du jeu est correcte, et les bruits du moteur bien rendus, en particulier les changements de régime (disquette Gremlin).
Cette simulation de rallyes, réaliste et originale, vous propose de participer à trois courses, dans trois pays différents : la Grande-Bretagne, le Mexique et la TOYOTA CELICA Amiga Finlande. Les conditions méthéorolo- giques (tempête de sable, neige, pluie) changent avec le pays, et les réactions de la voiture en tiennent compte Un copilote programmable vous indique les prochaines difficultés.
L'AVIS DE TILT- Même si, du point de vue du graphisme, Toyota Celica est distancé par certains concurents (Vroom notamment), il se rattrape parfaitement avec son réalisme poussé.
L'idée du copilote qui, comme dans les vraies courses, vous annonce les vitrages, est excellent, de même que la possibilité de lui demander plus de détails. Assez difficile, ce jeu n'en est pas moins très prenant. La meilleure simulation de rallyes disponible.
GRAPHISME. Joli mais peu détaillé, le graphisme de Toyota Celica laisse apparaître sa relative ancienneté (début de l’année). Cela dit, ils sont loin d’être laids, et le volant que vous pilotez d’une main gantée est superbe.
ANIMATION. Rien à dire, l'animation est rapide et fluide (ce qui n'est pas toujours le cas de ce type de jeu...). BRUITAGES. Les bruitages du moteur sont très bien rendus, (disquette Gremlin).
VROOM Atari ST Intérêt_18 Graphisme ***** Animaÿon ***** Bmitages ****** Prix_C Cette fabuleuse course de FI vous propose deux modes. Dans le mode Arcade, la voiture reste toujours dans l’axe de la route, et vous devez arriver le plus vite possible pour gagner des points. Dans le mode Simulation, le véhicule peut tourner à 180°. Ce mode, beaucoup plus difficile, est aussi bien plus intéressant !
L'AVIS DE TILT. Sans conteste la meilleure course de FI du moment, Vroom laisse loin derrière scs concurrents (le plus proche est Indy500). Le mode Arcade est déjà passionnant, mais le réalisme très poussé rend le mode Simulation encore plus génial ! Réalisme, jouabilité. Rapidité, beauté des décors... On cherchera en vain un défaut à ce programme !
GRAPHISME. Mélange de vectoriel et de bitmap, les circuits sont de toute beauté. Les voitures sont elles aussi superbes.
ANIMATION. Fluide, rapide, en un mot parfaite ! Les accidents du terrain sont particulièrement bien rendus.
BRUITAGES. Un autre point fort de ce jeu, les bruitages du moteur, contrairement aux autres simulations de Fl, apportent de vraies informations sur le régime. Avec un peu d'entraînement, on peut connaître la vitesse « au bruit » sans regarder le compteur !
(Disquettes Lankhor).
50 gagnants par mois, vous êtes sûrement l’un d’entre eux !
R M m M i__ i_m Vous voulez gagner l’un de ces fantastiques cadeaux ?
C’est très simple, Il vous suffit de Jouer sur n’importe lequel de nos 5 Jeux et de vous classer parmi les dix premiers.
Ex. : le 1*r gagne 50 000 points le 2• gagne 25 000 points et ainsi de suite Jusqu’au 10* et cela pour les 5 Jeux.
Et en plus vous pouvez conserver vos points d’un mois sur l’autre et choisir vos cadeaux, quand vous le souhaitez que rêver de plus ?
Alors n’attendez plus, venez Jouer et gagner avec TILT et CONSOLES + bujriû11 lI 'HT VOS PO IFS Cflî ! 3 "40 LES LOTS DE Lfl VITRINE ?E POCHE VALEUR 27630 I 8740 53280 1I0460 255040 22080 821 00 3300 6200 36200 APPflREIL PHOTOS CASQUETTE GAME BOV LYNX MEGADRIVE MONTRE PC ENGINE PORTE CLES TILT RANGE OISKETTES UALKMAN "7 e
* 5» 1 0 3615 ni ISUITEI LE'- HU T '- L UT : C H 0 I S I P Ul i
I 0 T RETOUR flu 11C11U giüûii ISOMMR I REI ports A moins
d’être un fanatique des petits matins brumeux et de l’exercice
à tout prix, il n’est pas nécessaire, pour pratiquer son sport
favori, de chausser ses baskets et de sortir sous la pluie, la
neige et dans le froid. En cette période de fin d’année où les
éléments n’incitent guère aux sports de plein air, les
simulations micro-informatiques sont particulièrement
recommandées. En plus, elles vous offrent le choix. Vous
pourrez à loisir fréquenter les greens grâce aux simulations de
golf spécialement intéressantes cette année avec des programmes
aux graphismes étonnants. A moins que vous ne préfériez les
courts. Les sports de combat sont, certes, peu représentés dans
notre sélection mais c’est parce qu’ils ne semblent pas avoir
beaucoup inspiré les programmeurs. Enfin, nous vous invitons à
découvrir un sport peu connu, le hockey, avec une cartouche
d’Electronic Arts sur Megadrive qui a particulièrement
enthousiasmé les sportifs de Consoles + par sa précision et la
beauté de son animation.
Que ce soit sur micro ou console, les logiciels de sport, cette année, se sont montrés très discrets, pour ne pas dire absents ! Sans être passéistes, nous avons connu des années plus palpitantes ! Le syndrome Kick Off « écrase-les-autres » serait-il responsable de cette morosité latente ? Les seules disciplines qui semblent tirer leur épingle du jeu, aussi bien au niveau de la qualité, que de la quantité, sont le golf et le tennis.
Links, Tournament Golf ou Augusta Golf sur console, sont des titres phares dont le succès est autant lié à leur superbe réalisation qu'au développement médiatique dont ils jouissent.
Ces sports de plein air redeviennent à la mode.
En ce qui concerne le tennis, les meilleurs jeux sont encore sur micros avec notamment Pro Tennis Tour II, le tout récent Advantage Tennis, sur PC, n’arrivant pas à détrôner son challenger. Mais on peut toujours se consoler avec la version 2 du célèbre Great Courts.
Pour ce qui est des autres disciplines, c’est « peau de balle » !
Si on met de côté Full Contact (karaté) et RBI II Baseball, les sportifs du dimanche, ont tout intérêt à aller faire un footing en attendant que des nouveautés dignes de ce nom sortent. Sans être dans les secrets des dieux (du stade !), l’année à venir promet d’être plus intéressante : Coupe d'Europe des Nations, Jeux d’Albertville et de Barcelone... De grandes compétitions en perspective qui ne devraient pas laisser indifférents tous les éditeurs de jeux. En attendant la nouvelle année, soyez certain qu’on vous la souhaite bonne !
Laurent Defrance ELECTRONIC ARTS HOCKEY Megadrive On a déjà vu beaucoup de simulations de hockey... Celle-ci se place dans le peloton de tête : les contrôles sont d'un réalisme surprenant, les effets de glisse sont parfaitement reproduits, le palet est visible en perspective quand il décolle de la glace, et le rôle des goals est, pour une fois, essentiel. La simulation est donc précise, mais pas austère, puisque les coups n'ont pas été oubliés ! Les hockeyeurs s'envoient des coups de canne à pleine volée, et ils peuvent même en venir aux mains quand les bornes du fair-play ont été
dépassées... L’AVIS DE CONSOLES +.Un thème pas très original, mais une réalisation très Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ soignée. Les contrôles sont simples et procurent un plaisir de jeu certain, surtout à deux joueurs.
GRAPHISME. Bien dosé, le scrolling vertical et latéral est fluide, les décors extérieurs au jeu (spectateurs, publicités, etc.) sont soignés sans que ce soit au détriment de la simulation.
ANIMATION. Les attitudes des joueurs sont superbes. On se croirait à la télé !
D'autant qu'unfi option Ralenti permet de revoir les plus belles actions.
BRUITAGES. Chuintements sur la glace, coups de crosse, cris de douleur : rien d'inoubliable, du son de simulation « propre » (cartouche Electronic Arts).
Intérêt- Graphisme Animation Prix.
Enfin, voilà un nouveau tennis sur PC ! La souplesse de ce logiciel et le réalisme des mouvements de ces joueurs ne parviennent pourtant pas à détrôner Pro Tennis Tour II, alias Great Courts II développé par Ubi Soft L'AVIS DE TILT. Pour exploiter une stratégie de match complexe (entraînement des joueurs, sauvegarde des caractéristiques, championnat, etc.), les programmeurs d'Advantage Tennis ont choisi un mode de jeu original.
L'ordinateur va en effet gérer de lui- même tous les déplacements et les tirs.
Votre rôle consistera alors à donner de l’effet à la balle ou à sélectionner des coups spéciaux. Très facile à prendre en mains et très bien mis en scène (belle animation), le programme est moins convaincant à long terme.
GRAPHISME. 11 ne faudra pas compter sur un dessin très réaliste. Les joueurs sont un peu en « fil de fer »... Heureusement que l’animation rattrape ce handicap !
ADVANTAGE TENNIS PC, carie son ANIMATION. Un délice. Tous vos mouvements sont réalistes, qu’il s’agisse de la course contre une balle, d’un tir entre les jambes ou d’un smash. Le suivi de l’action offre des zooms écran instantanés toujours très souples.
BRUITAGES. Grâce aux cartes son, on profite de bruitages peu réalistes mais amusant. (Disquette Infogrames).
Port; S GREAT COURTS II Atari ST, Amiga, PC Par rapport à Greal Courts I, cette nouvelle version a subi de sérieuses modifications. On module désormais l'angle de renvoi de la balle en fonction du joystick et non de la position du joueur. Trois niveaux de difficulté sont au menu, et vous permettent de commencer votre apprentissage sans gérer toutes les composantes du jeu (déplacement sur le court, frappe, etc.). L AVIS DE TILT. Great Courts II est sans nul doute l’une des meilleures simulations de tennis disponible sur micro.
Très proche de la version Amiga, cette version offre tous les ingrédients du succès. Bien que largement inspiré de ses confrères (Tennis Cup pour la Intérêt sur autres machines Amiga: 18 PC: 14 FULL CONTACT Amiga Dans ce jeu d'arts martiaux, vous pouvez vous battre contre un ami ou entamer une série de combats contre les adversaires divers dirigés par l'ordinateur. Vos attaques sont variées : coups de pied ou de poing portés à différentes hauteurs, coup de pied volant et surtout coup de pied retourné, le plus efficace mais qui demande une bonne appréciation des distances. Après le
premier combat, votre maître vous propose d'améliorer l’une de vos caractéristiques par l'entraînement. Vient ensuite la première phase de bonus.
L'AVIS DE TILT. Full Contact est un des meilleurs programmes de sports de combat, tant par sa réalisation très soiTOURNAIENT GOLF Amiga, Atari ST Prix- Intérêt sur autre machine Atari ST: 18 MICROPROSE GOLF Atari ST Intérêt_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Intérêt_ Graphisme Animation Intérêt- Intérêt- Trois parcours de dix-huit trous vous sont proposés. Vous pouvez affronter un ami dans un match AMIGAl ou vous mesurer aux grands champions dans un long tournoi. A deux, chaque joueur peut régler indépendamment le niveau
de difficulté, ce qui permet de jouer avec des handicaps. Vous choisissez parmi les dix-sept clubs ceux que vous emportez. L'écran est divisé en deux fenêtres : l'une montre une vue du dessus de l'ensemble du parcours, l'autre, plus grande, attribuée à la représentation 3D du golfeur.
L’AVIS DE TILT. Elite offre à nos micros une superbe conversion du jeu de golf parue initialement sur Megadrive, sous Ce programme reprend toutes les options des grandes simulations de golf comme Links sur PC par exemple. Placement des pieds, hauteur du tee, choix des clubs... La préparation des tirs est intéressante : vous pouvez faire un petit zoom sur le paysage, afin de mieux visualiser la disposition des obstacles. En pressant trois fois le bouton de la souris, vous décidez de la force du tiret d’éventuels effets.
L'AVIS DE TILT. Maniable, riche de six parcours et prenant en compte tous les aspects qui avaient fait la réussite de Links, Microprose Golf deviendra sans doute la simulation favorite des possesseurs de ST. Les connaisseurs vont le titre de Super Masters. Cette simulation est d'une grande richesse et parfaitement jouable.
GRAPHISME. La qualité 3D est très séduisante. Les personnages sont de grande taille, bien dessinés et l'ombrage apporte un excellent rendu du relief.
ANIMATION. L'animation du swing est parfaite. Les rebonds de la balle sont d'un grand réalisme.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés combinent des sons d'ambiance (pépiement d'oiseau, aboiement), le souffle du swing et le bruit de la balle, sans oublier les acclamations du public (disquettes Elite).
Gnée que par l'intelligence des différents adversaires. La gestion des caractéristiques à la manicrcr d'un jeu de rôle et les divers tableaux de bonus enrichissent le jeu.
GRAPHISME. Les décors sont très travaillés et variés d'un combat à l’autre et le graphisme bien pensé, ANIMATION. Chaque mouvement est décomposé. La rapidité est impressionnante et il est possible d'enchaîner différents mouvements à grande vitesse.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés bien rendus (impact des coups, cris des combattants) complètent parfaitement l’ambiance (disquettes Seventeen Bit Software).
Pouvoir se lancer très vite dans un jeu stratégique de longue haleine. La richesse de ses modes de jeu (Replay.
Entraînement par exemple) et la sauvegarde de la partie avec l'enregistrement de l’évolution de votre champion) sont les deux atouts essentiels de ce programme.
GRAPHISME. Ce golf offre des paysages fouillés et qui traitent particulièrement bien des reliefs. Pour chaque coup, vous avez le choix entre divers modes des Caméra.
ANIMATION. Parfois saccadée, l'animation en 3D reste pourtant convaincante.
BRUITAGES Un peu simplistes à mon goûL.. (disquette Microprose).
Gestion du sportif et Tennis 3D pour la difficulté modulable), les programmeurs de cette seconde mouture ont fait du très bon travail. Pour jouer à un, deux, trois ou quatre des parties de grande classe, voici un programme que je vous recommande chaudement.
GRAPHISME. Les personnages sont de bonne taille.
ANIMATION. Les mouvements des joueurs sont exceptionnellement réalistes.
BRUITAGE. Très réalistes, vous aurez même l'immense privilège d'entendre des bruitages à synthèse vocale (disquettes Ubi Soft).
Intérêt_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Le maniement est très simple : vous visez avec un piquet la direction où vous voudriez envoyer la balle, et vous cliquez sur le bouton tir. Celui-ci est encerclé par une bande noire comportant deux traits. Tant que vous maintenez appuyé, la puissance du coup (bande rouge) augmente. Vous recliquez ensuite au plus près du trait vert.
Les options sont nombreuses : grille de repérage, position et orientation des pieds, du club... LINKS: THE CHALLENGE OF GOLF PC 286, VGA L'AVIS DE TILT. Links offre un niveau de réalisme jamais égalé, une ergonomie cl une simplicité d'emploi irréprochables et, surtout un vrai plaisir de jeu, même pour les non-golfeurs.
GRAPHISME. Utilisant un mélange de graphismes vectoriels (pour le terrain) et de sprites (pour les arbres, etc.), il donne une qualité et une beauté aux graphismes inconnues pour ce type de jeu.
ANIMATION. L'animation du joueur (digitalisée) est très bonne. La balle s'envole dans une courbe que modifient le vent et l'effet que vous lui avez transmis, pour atterrir et rebondir ou rouler, selon votre coup ou le terrain sur lequel elle retombe.
BRUITAGES. Les sons sont peu nombreux mais très agréables, avec un « coin oin » si vous ratez votre coup... (disquettes Access Software).
AUGUSTA GOLF Super Famicom Avec son terrain de jeu en vue aérienne et sa grande maniabilité. Holeln One séduira les golfeurs débutants, même s'il est moins performant qu 'Augusla Golf.
Le deuxième hit du genre sur Super Famicom.
L AVIS DE CONSOLES t. Dix-huit trous, quatre joueurs, une grande jouabilité et des commandes simples à manier, voilà qui séduira les novices du golf. Pour chaque tir, Hole In One choisit pour vous le club idéal. Sa vision aérienne du parcours permet de visualiser au mieux les trajectoires de la balle. On profitera également d’un mode Carte qui rend compte de tous les reliefs du terrain. Premier golf proAprès avoir oplé enlre l'entraînement, un match ou la participation à un tournoi, vous sélectionnez votre joueur et ses caractéristiques, vos adversaires, votre terrain, la durée du
match... On retrouve presque toute la panoplie des techniques du tennis : revers, lob, amorti, coup droit... L'AVIS DE CONSOLES t. La jouabilité est fantastique. Les commandes ont été particulièrement bien étudiées : une aide « intelligente » modifie légèrement la position du joueur pour éviter qu'il ne rate la balle à quelques pixels près ! La simplicité d’utilisation est extrême ! L'autre atout principal de celte cartouche réside dans la possibiIntérêt Graphisme Animation Bruitages Prix 17
* * * *
* * * *
* * * * F HOLE IN ONE Super Famicom Intérêt 16 Graphisme
Animation Bmitages Prix
* * * *
* * * *
* * * ?
F FINAL MATCH TENNIS PC Engine Intérêt m Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* *****
* * * * D POWER ELEVEN PC Engine Intérêt 15 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* ****
* * * * n RUGBY, THE WORLD CUP Amiga Intérêt 16 Graphisme
Animation Bruitages Prix
* * * *
* ****
* * * C 68 Cette simulation de football vous propose quatre
modes de jeu : participation à un tournoi, match contre
l'ordinateur ou un autre joueur, observation des matchs des
équipes concurrentes pour en comprendre la stratégie ou encore
entraînement au tir de pénallies. Dans Power Eleven, vous
sélectionnez votre équipe parmi douze, le type de formation
ainsi que la dutée du match. Un mot de passe vous permet de
rejouer avec votre équipe. En effet, celle-ci évolue avec vos
victoires car vous pouvez acheter de nouveaux joueurs.
L'AVIS DE CONSOLES *. Les points forts de cette simulation résident dans le nombre des options qu'elle propose Cette simulation de rugby à XV reprend les grands principes de Kick Offert ce qui concerne la représentation du terrain : vue aérienne centrée sur l'action avec scrolling multidirectionnel et radar affiché en transparence pour avoir une vue d'ensemble. Vient ensuite une vue en pseudo 3D pour les transformations.
Vous pourrez choisir, au départ, le nombre de joueurs humains, la durée de chaque mi-temps et surtout l’équipe adverse, qui conditionne la difficulté du match.
L'AVIS DE TILT. L'ensemble des coups du rugby est présent : course, placage, passe, coup de pied en touche, mêlée et transformations. Mais ce qui surprend, GRAPHISME. Augusla Golf présente des décors 3D comparables à ce que l'on rencontre sur micro, mélange de digitalisations et de graphismes vectoriels. Les paysages se remettent en place très rapidement lorsque l'on change d'angle de vue. Pour cette console, le résultat n'est pas exceptionnel mais il suffit à créer l’ambiance.
ANIMATION. Un bon suivi de la balle (même si cette dernière devient carrée par moment...), des mouvements réalistes pour votre champion, l'animation est là encore correcte, sans plus.
BRUITAGES. Superbes, des chants d'oiseaux par exemple... (cartouche T&E Soft).
Duit pour cette console. Hole In One reste en bonne place dans le challenge
1991.
Augusla Golf est sans doute l'un des plus fameux golfs disponibles sur Super Famicom. Aux cotés de Hole In One. Chacun de ces deux produits s'adresse à un public précis.
L’AVIS DE CONSOLES *. Cette partie accepte quatre joueurs et permet de participer à des tournois. La sauvegarde des performances est un atout certain. Ce golf s’avère bien plus complexe que Hole In One. Les options de tir sont nombreuses et la partie plus difficile à prendre en main. Les novices risquent de déchanter les premiers temps. A long terme, l'intérêt prend, en contrepartie, plus d’ampleur.
Un très bon programme.
GRAPHISME La vue aérienne est très claire et s'agrémente de quelques effets subtils, comme les gros plans sur action ou le mode Replay qui offre une vue en taille réelle des performances.
ANIMATION. Le jeu est assez souple et ne décevra jamais le joueur. Les changements d'écran sont rapides et fluides.
BRUrTAGES. Bien moins performant qu 'Augusta Golf Hole In One se contente d'une musique entraînante mais qui prend peut-être un peu la tête à long terme (cartouche Hal Laboratory).
Lité de jouer à plusieurs (jusqu’à quatre joueurs avec un quintupleur de joysticks).
GRAPHISME. Les graphismes sont assez simples. Les sprites des joueurs sont petits, mais agréables. La représentation du terrain permet de le voir dans son ensemble en un seul coup d'œil.
ANIMATION. L'animation est excellente. Votre joueur réagit instantanément el de façon particulièrement précise à toutes vos commandes.
BRUITAGES- Un vague fond musical, assez insipide pour ne pas vous déconcentrer pendant un service (cartouche Human Creative Group).
Et dans la simplicité de ses commandes, Le premier bouton permet de faire les passes, tackles et de tirer les pénalties. Le deuxièmpe règle la puissance des tirs. L'ordinateur sélectionne les joueurs que vous pouvez contrôler automatiquement parmi ceux qui sont les plus proches du ballon. De même, votre goal est géré automatiquement.
GRAPHISME. Très simple mais on voit clairement les joueurs et le terrain.
ANIMATION. La présentation du jeu, sous forme d'un mini-dessin animé, est soignée. Pour le reste, rien à redire !
BRUITAGES. Une bande-sonore très pauvre (cartouche Hudson Soft).
Surtout, c’est la qualité de simulation stratégique. Les équipes faibles jouent surtout un jeu solitaire peu efficace, tandis que les meilleures font preuve d'une stratégie de haut vol. L'ergonomie est excellente et le jeu prenant.
GRAPHISME. En dehors des phases de transformation, les graphismes sont assez laids mais très clairs.
ANIMATION. Le scrolling multidirectionnel est fluide et rapide et l'animation des joueurs de bonne facture mais un peu lente.
BRUITAGES. La bande son est un peu restreinte, seuls quelques rares bruitages d'ambiance venant égayer le match (disquette Domark).
FKgXLS P© A TRAVERS LES 4 MEILLEURES SIMULATIONS DE COURSE AUTO MOTO SUR MICRO, VOUS POURREZ v RETROUVER LES SENSATIONS DES CHAMPIONS DU MONDE I DE Fl, DE GRAND PRIX MOTO OU BIEN DE RALLYES QUE VOUS DECOUVREZ CHAQUE WEEK-END DANS INTEGRAL SUR "LA CINQ".
M TUPSg, CHBL.I-®
L. i - LOTUS ESPRIT TURBO CHALLENGE TOYOTA CELICA GT RALLY COMBO
RACER TEAM SUZUKI (ATARI ST AMIGA seulement | SUPER SCRAMBLE
(AMSTRAD seulement).
DISPONIBLE SUR ATARI ST, AMIGA, AMSTRAD DISK & K7 r fVjJ J | ,0™stsp»«w*'0CHlllWClp-- r I- ¦ nteg ÎLaComP'1 mmm jÉL aâez " Grcmlin P.P.S - 150 Bd Housmann - 75008 Paris.
IOGO INTJGRAl1 II SIGLI TA CINQ SPORT’ LA CINQ 1991 1997.
M C -r tm ction Réflexion LM action et la réflexion ne sont nullement incompatibles. Il suffit, j pour en avoir la preuve, de jouer à un de ces nombreux jeux W mêlant les deux genres qui pleuvent sur nos machines. Tetris, ce jeu génial inventé par un soviétique tout seul dans son coin, fait des émules, mais qui s’en plaindrait ? Ce domaine, qui semblait réservé aux micro-ordinateurs, s’implante de plus en plus sur les consoles avec, par exemple, Dr Mario ou Lemmings, l’inénarrable challenge pour sauver les rongeurs têtus de la mort. Voici la sélection des meilleurs jeux de l’année faisant
simultanément travailler vos poignets et vos méninges !
Dans le domaine des jeux d'action réflexion, les consoles se sont fort bien défendues face aux ordinateurs, qui disposent cependant encore d’un choix un peu plus large. Cela n’a en fait rien d’étonnant car ce type de jeu ne fait pas le plus souvent appel à des techniques évoluées en matière d’animation ou de sons. Les micros, défavorisés dans ce domaine (ils ne disposent pas de coprocesseurs graphiques et sonores aussi puissants que ceux des consoles 16 bits), se retrouvent donc capables ici de lutter à armes égales. Et, comme la production de jeux sur micros dépasse, et de
loin, la production sur console, cela explique la plus grande diversité dans les choix possibles. Cependant les créations sur console se sont révélées d’un excellent niveau, que ce soit Columns, Splash Lake, Poplis ou surtout Dr. Mario, le jeu le plus prenant depuis Tetris et Welltris. On assiste là à un tournant car, jusqu’à présent, les machines faisaient preuve de créativité presque exclusivement dans les jeux d’action pure.
Le reste de la production consiste en différentes adaptations de logiciels micro à succès. En effet, les adaptations de grands classiques enrichissent encore la ludothèque des consoles dans ce domaine, Skweek ou l'incomparable Lemmings qui a inauguré un style de jeu nouveau, tout Sin comme Sim City l’avait fait avant lui dans le domaine des simulations de monde.
Le filon a d’ailleurs été bien vite exploité avec deux bons titres comme Builderlandet Brat surtout, plus riche et plus amusant. D’autres titres ne sont pas mal non plus : Logical et surtout le tout nouveau Supaplex vous garderont longtemps devant vos écrans par la Sualité de leurs énigmes, ans un tout autre domaine, Spindizzy Worlds, issu des ordinateurs 8 bits, étonne par la beauté de ses graphismes 3D isométrique et le réalisme des effets d’inertie et de pesanteur, tandis qu'Alpha Waves bénéficie d’une vraie 3D surfaces pleines calculée.
L’avenir semble tout à fait rose pour les amateurs de ce type de jeu. La place des consoles n’est plus à démontrer et il est probable que leur ludothèque s'enrichira aussi de nombreuses créations et adaptations en cette nouvelle année 1992.
Jacques Harbonn DR. MARIO NES, Gameboy intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix 19 h ? * ?
? ? * *
* * * * r. LOGICAL Amiga, Atari ST PC intérêt m Graphisme
Animation Bruitages Prix
• k * * ?
* * * *
* ? ? ?
R. Intérêt sur autre machine : Atari ST : 15 PC : 15 70 Mélange
de Terris ci de Columns. Celle cartouche vous invile à tuer
des virus de différentes couleurs. Vous disposez de gélules
bicolores qui tombent du haul de l'écran. Chaque ligne
consliluée de quatre éléments de même couleur disparaît, et
cela quelle que soit sa composition. Les options permettent
de choisir la vitesse et le niveau de départ Le jeu à deux
introduit un nouveau challenge, l'adversaire récupérant des
éléments supplémentaires lorsque vous faites disparaître
plusieurs lignes simultanément.
L AVIS DE CONSOLES+. Ce jeu est absolument passionnant, en fait aussi prenant que Terris, ce qui n'est pas peu dire ! On découvre de nouvelles stratéVous allez remplir chacun des tourniquets du tableau par des boules de couleur identique. Ces boules apparaissent à intervalles réguliers dans la gouttière supérieure. Quand on avance dans les tableaux, le réseau de galeries qui permettent de déplacer une boule d'un tourniquet à l'autre se complique et de nouveaux éléments font leur apparition : sens unique, barrière ou téléporteur ne laissant passer que les boules d'une couleur
donnée ou les repeignant. Feu obligeant à remplir les tourniquets dans un ordre de couleur précis, etc. LAVIS DE TILT. Logical bénéficie d'une réalisation irréprochable. La gies après des heures de jeu, comme de passer par-dessous ou de constituer une plate-forme temporaire pour atteindre des éléments haut situés inaccessibles autrement. La réalisation est parfaite tout comme la jouabilité. Un grand programme.
GRAPHISME. Il est d'une grande clarté, avec des couleurs bien choisies qui écartent tout risque de confusion.
ANIMATION. Outre les déplacements des gélules, on a droit aux mines des virus.
BRUITAGES. Les musiques sont bien adaptées et quelques bruitages complémentaires servent directement au jeu (cartouche Nintendo).
Progression de difficulté est bien menée. Convenant aussi bien au débutant qu'au joueur confirmé. L'ergonomie tout souris est un modèle du genre.
L’éditeur de tableau permet de prolonger encore la durée de vie du programme.
GRAPHISME. Le graphisme est mignon à souhait, ce qui n'est pas si courant dans un jeu de réflexion.
ANIMATION. Elle se limite au roulement des boules et à la rotation des tourniquets, mais reste agréable.
BRUITAGES. Quelques bruitages d'action viennent compléter une musique d'ambiance entêtante (disquette Rain- bow Arts).
Vous incarnez un programme autonome évoluant à l’intérieur d'un gigantesque réseau informatique. Votre but : récolter les infotrons. Mais les embûches sont légion : pierres qui vous écrasent, ciseaux agressifs, impasse. Etc. Les différents bonus vous seront d’une grande utilité pour sauter, détruire une paroi... L'AVIS DE TILT. Bien que proche au premier abord de Boulder Dash. Supa- plex offre en fait une dimension stratégique qui le rend passionnant. Il est indispensable de planifier son parcours pour ne pas se retrouver immobilisé et certains casse-tête mettront vos petites
cellules grises à l'épreuve. La facteur action a son importance car le moindre faux mouvement peut tout aussi bien vous précipiter vers la catastrophe. La réalisation de Supaplex est excellente, tout comme la jouabilité. Jamais prise en défaut.
SUPAPLEX Amiga Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ GRAPHISME. Le graphisme de ce programme est simple mais d'une très grande clarté.
ANIMATION. Le scrolling est impeccable et les boules qui roulent vers vous dans certains passages valent leur pesant de stress.
BRUITAGES. Une musique sympathique et entêtante, à la manière de Té- tris. Accompagne vos efforts (disquette Digital Intégration).
Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine : Atari ST : 16 COLUMNS Sega Master System, Megadrive Intérêt_17 Graphisme * * * * Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine : Megadrive : 17 BUILDERLAND Atari ST, Amiga, CPC Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autres machines : Amiga : 15 CPC : 15 SPLASH LAKE PC Engine Intérêt- Graphisme Animation Prix_ Clone de Lemmings, Brai vous invite à jouer les nounous d'un bambin aventureux. Sur un parcours semé d'embûches. Il faudra placer les flèches de direction au bon endroit,
faire sauter les rochers qui bloquent le passage, construire un pont pour franchir un précipice, et bien d'autres choses encore. Il est important de récupérer le maximum de Ixjnus, qui vous aideront à franchir une étape particulière. Les animaux, prêts à vous précipiter dans le vide, et le scrolling régulier vertical (il ne faut pas sortir de l'écran) ajoutent encore à la difficulté.
L'AVIS DE TILT. Très bien réalisé, et bourré d'humour, lirai offre une Ce programme s'inspire à la fois de Tetris et de Klax. Des chapelets de trois boules de couleurs différentes tombent du haut de l'écran. Il faut parvenir à les placer de manière à réaliser des lignes de trois unités de même couleur au moins, dans le sens horizontal, vertical ou en diagonale. S'il n'esl pas possible de faire tourner les pièces, en revanche. On peut modifier l'ordre des couleurs. Le jeu à deux apporte un piment supplémentaire à ce jeu de réflexion. L'adversaire voyant son niveau monter chaque fois que
vous réalisez une figure complexe.
L AVIS DE CONSOLESt. Bien qu'issu de deux jeux connus. Columns offre Pour permettre à votre héros de progresser. Vous devez lui « construire » un passage, en utilisant les éléments se trouvant à proximité. Ici. C'est un trou que l'on comble, là un escalier à installer pour franchir une marche, ailleurs encore il faut détruire une paroi à l'aide d'une bombe ou d'une pioche.
Vous pourrez bloquer quelques instants l'avance automatique de votre bonhomme, mais le temps vous est compté. Un monstre vous attend à la fin de chaque tableau pour un petit shoot-them-up. Un système de codes permet de recommencer au niveau de son choix.
L'AVIS DE TILT. Proche dans son prinVous incarnez une poule qui se déplace sur divers pontons. Différentes créatures la poursuivent, plus ou moins rapides et d'intelligences variables. Pour vous en débarrasser, vous allez piqueter certaines dalles d'une zone du ponton, cette zone s'effondrant lorsqu'elle n'est plus reliée à un pilier. Un court vol vous autorisera aussi à vous sortir temporairement d’un mauvais pas.
L AVIS DE CONSOLES*. Proche de Bombuzat, Splash Lake est complètement craquant. Il faut réfléchir vite et penser à se dégager avant la chute du ponton. La progression de difficulté est particulièrement bien menée.
Grande richesse de jeu. L'ergonomie à la souris est très intuitive. En revanche, sa grande difficulté le réserve aux meilleurs, d'autant que la moindre faute vous oblige à tout reprendre au début, ce qui est d'autant plus frustrant que les parcours sont très longs.
GRAPHISME. La représentation en 3D isométrique est très attrayante et les séquences animées de présentation et de fin supe rbcs.
ANIMATION. Le scrolling est d'une grande fluidité et les animations des créatures excellentes.
BRUITAGES. La musique est bonne et les bruitages complémentaires riches et amusants (disquette Mirrorsoft).
Une originalité propre, la stratégie àa- dopler étant bien particulière. Le jeu à deux, absolument passionnant, vous tiendra longtemps rivé devant votre écran. La jouabilité est, de plus, excellente. Enfin, la réalisation de Columns est très correcte.
GRAPHISME. Le graphisme est simple mais clair, ce qui est le plus important dans ce type de jeu et la mise en couleur séduisante.
ANIMATION. Elle se limite à la chute des pièces.
BRUITAGES. Outre les bonnes musiques d’accompagnement, quelques bruitages soulignent la création des lignes (cartouche Sega).
Cipe de Lemmings et Brut, Builderland demeure excellent, même s'il ne peut rivaliser avec ces deux titres. Les énigmes sont variées tout au long des six niveaux (composés chacun de quarante tableaux) et certaines impasses peuvent être franchies de différentes manières. La jouabilité. Très intuitive, ne pose aucun problème, GRAPHISME. Les graphismes de Builderland sont mignons ef la mise en couleur réussie.
ANIMATION. Le scrolling est fluide et la marche de votre héros réaliste.
BRUITAGES. Une agréable musique soutient vos efforts (disquette Lori- ciel).
Chaque tableau menant au niveau suivant constituant un challenge bien particulier. La réalisation est excellente et la jouabilité correcte, en dehors d'un agaçant petit problème de saut qui ne s'effectue que dans la direction qui vous fait face.
GRAPHISME. Les créatures sont mignonnes et les pontons bien rendus.
ANIMATION. Votre héroïne de basse- course dandine et fait des mines en tombant dans l’eau. De plus, d'amusantes animations ponctuent les changements de niveau.
BRUITAGES. Les musiques son!
Longues, variées et bien dans l'esprit du jeu (CD-ROM NEC).
Action R éflexion _15
* * *
* *****
* * * 8 V~- i 1 -f 1 yt rKJ 1 y I »
ci. r Vous dirigez un petit module dans un univers en trois
dimensions. Le but de chaque tableau est d'atteindre des
plates-formes successives sur lesquelles vous rebondissez
sans cesse.
L'issue (généralement une porte en hauteur) vous donne accès à la chambre suivante.
L'AVIS DE TILT Après le hit remporté par la version PC, cette adaptation risque de déclencher les mêmes frissons. Alpha Waves développe un jeu lent, onctueux comme un mal de mer sur le Titanic ! Original, très bien réalisé, l'effet d'inertie est convainquant : il faut négocier les virages sur l'aile avec encore plus de précision.
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Génial si l'on apprécie la simplicité du principe.
GRAPHISME. Les décors de chaque salle sont d'une incroyable pauvreté.
En revanche, les couleurs des murs harmonieuses. Mais qu'importe ! Ce qui comptée'est de planer astucieusement et de viser juste dans Alpha Waves.
ANIMATION. Elle est si souple et les visions en trois dimensions si chavirantes que l'on ne peut qu'accrocher à cette partie toute en finesse (et à cette prise de tête infernale). Une extraordinaire réussite par son caractère unique.
BRUITAGES. Peu d'effets sonores (In- fogrames).
ALPHA WAVES Atari ST, PC POPILS Game Gear kk&X ttauHP.ao Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix_ 18
* * * *
* ****
* * * * _C Pour sauver sa princesse kidnappée par un méchant
sorcier, notre héros va parcourir cent tableaux à sa
recherche. Pour cela, il doit se frayer un chemin et détruire
certains éléments du décor. Mais chaque destruction fait
descendre d'une case la colonne où se trouvait l'obstacle,
modifiant le décor. De nombreux monstres vont encore compliquer
la tâche de notre sauveteur.
L AVIS DE CONSOLES*. Proche de Salomon's Key, ce jeu tire son originalité de sa partie stratégique. Chaque action doit erre mûrement réfléchie car elle est irréversible. En contrepartie, il est possible de recommencer le jeu au niveau de son choix. Les multiples options de jeu apportent une diversité supplémentaire. Un éditeur permet de créer ses propres labyrinthes, ce qui prolonge encore la durée de vie du programme. Ce qui n'est pas si courant sur console.
GRAPHISME. Le graphisme de ce programme est simple mais les sprites sont de bonne taille.
ANIMATION. Les animations sont excellentes avec de mignonnes séquences complémentaires (il faut voir les petiLs cœurs s'envoler une fois les amoureux réunis).
BRUITAGES. La musique entraînante soutient bien le jeu (cartouche Ten- gen).
Intérêt_ SPINDIZZY WORLDS Amiga, Atari ST Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine Atari : ST LEMMINGS Super Famicom, Atari ST, Amiga Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine : Amiga : 19 Atari ST : 19 SKWEEK PC Engine Intérêt- Graphisme Animation Bruitages Prix.
Proche de Marhle Madness dans son univers et son mode de déplacement, ce programme introduit un aspect réflexion important puisqu'il n'est pas possible de progresser sans résoudre les multiples casse-tête qui jalonnent le chemin. Ici. Il faudra actionner des interrupteurs dans un ordre précis pour s'ouvrir un passage, là, mettre en marche des ascenseurs selon une séquence de boutons tout aussi rigoureuse. Temps limité durant lequel les monstres peuvent compliquer le challenge.
L'AVIS DE TILT. Spindizzy Worlds comblera tout autant les amateurs de casse- tête que les mordus du joystick. La préOn ne présente plus Lemmings, ce jeu qui a révolutionné l'univers de la micro au même titre que Tetris, Populous et autres Sim City. En voici cependant le principe pour les nouveaux venus.
Vous devez sauver les lemmings (petits rongeurs aux mœurs vraiment moutonnières). Pour cela, vous devrez leur faire rejoindre la sortie en évitant les pièges du trajet. Il faut utiliser à bon escient les capacités disponibles : construire un pont, bloquer un passage. Creuser, grimper à un mur, sauter sans s'écraser, etc. L'AVIS DE CONSOLES*. Cette version Super Famicom est une réussite complète. Le jeu est toujours aussi passionIssu des micros, Skweek, la petite boule de poils, s'insinue dans nos consoles.
Son but : marcher sur toutes les dalles bleues pour les repeindre en rose. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Outre les pièges (dalle explosive, glissante, à sens unique), toute une kyrielle de monstres vient vous embêter : fantômes. Entonnoirs, pieuvres, légumes et fruiLs agressifs, etc. Si notre héros ne dispose que d'une seule arme au départ, il pourra en revanche ramasser de nombreux bonus.
L AVIS DE CONSOLES*. Loin de se limiter à un simple jeu d'action. Skweek vous oblige à vous creuser les méninges pour utiliser au mieux les télécision de vos mouvements est indispensable pour contrôler cette toupie soumise à la pesanteur et à l'inertie et éviter qu’elle ne se précipite dans le vide. La réalisation impressionnante ajoute encore au plaisir du jeu d'autant que la jouabilité est sans défaut et les casse-tête variés.
GRAPHISME. Le graphisme en 3D isométrique est superbe et rend parfaitement bien le relief.
ANIMATION. L’animation de la toupie est une petite merveille, avec un rendu parfait de l'inertie et de la pesanteur.
BRUITAGES. Quelques bruitages soutiennent l'action (disquette Electric Dreams).
Nant, avec ses challenges variés et sa progression de difficulté superbement menée. L'ergonomie au joystick ne pose aucun problème et s'avère très agréable. Un jeu incontournable pour tous les amateurs de réflexion.
GRAPHISME. Le graphisme est loin d’exploiter à fond les capacités de la machine, mais il est très diversifié d'un niveau à l'autre.
ANIMATION. Bien qu’elle soit assez simple, on reste cependant sous le charme de ces petites bêtes.
BRUITAGES. Les musiques de ce programme sont agréables et les bruitages directement utiles au jeu (cartouche Sunsolt).
Porteurs, éviter les blocages, et gérer intelligemment les bonus, etc. La difficulté très progressive permet aux plus jeunes d'y jouer. La réalisation superbe ajoute encore au plaisir de ce soft de réflexion stratégie.
GRAPHISME. Les monstres sont variés et fort bien dessinés.
ANIMATION. Le scrolling mullidirec- tionnel de ce programme ne souffre d'aucun reproche et les créatures sont bien animées.
BRUITAGES. D'entraînantes séquences musicales accompagnent le jeu mais les bruitages d'action sont plus restreints (cartouche Loriciel-In- fogrames).
OFFRE EXCEPTIONNELLE POUR UNE ENTREE PERMANENTE AU SUPERGAMES SHOW 91 - VALABLE POUR TOUTE LA DUREE DU SALON Renvoyez ce coupon accompagné de votre règlement de 20 F SHOW 91 Eurexpect 181, avenue Jean Lolive - 93500 Pantin Ci-joint 20 F par D Chèque fl Mandat Vous recevrez par retour votre carte d'entrée pour le SUPERGAMES SHOW 91 Nom: _________________________________________________________ Prénom:____________________________________ Age:___________________ Adresse: ...... Ville:_______________________Code Postal:__ tratégi s ¦e Dans l’esprit de beaucoup, stratégie
rime avec austérité, voire avec laideur. Le passé est responsable de cette image. Le présent est tout différent. Graphismes, animations, bruitages, l’environnement des jeux de stratégie et des wargames s’est incontestablement amélioré. Ces embellissements ont fourni aux programmeurs de larges possibilités et leur ont même suggéré de nouvelles idées.
L’évolution en cours annonce un futur brillant.
Les amateurs de jeux de stratégie auront été à la fête cette année. Côté wargames, les passionnés ont pu s'en donner à cœur joie avec d’excellents titres comme Battle Isle surtout, mais aussi Battle Tech II, Nobunaga's Ambition II ou Celtic Legend. Il est à noter que les anciens wargames, intéressants mais aussi laids que possible ont cédé la place à des créations beaucoup plus attachantes et plus simples d’approche, qui conservent cependant toute la richesse stratégique de leurs aînés.
Les simulations de monde ont été tout autant à l’honneur avec des logiciels aussi porteurs qu’Utopia, qui mélange gestion de ville, préparation guerrière ; ou Mega Lo Mania très prenant lui aussi avec sa progression de technologie au fil des âges. Sim Earth est d’un bon niveau, mais sa grande difficulté le réserve aux plus accrocheurs. Hun- ter et Midwinter II, assez proches l’un de l’autre, satisferont les joueurs « généralistes », capables de passer de la simulation de vol à la stratégie pure et dure. Quant à Deuteros, il vous fera vivre la conquête spatiale de belle manière.
Les consoles n’ont pas été oubliées non plus avec une création originale, Actrai- ser, qui allie stratégie et beat-them-all ou de superbes adaptations de grands classiques tels que Popu- lous et Sim City. Les micros tiennent cependant toujours le haut du pavé pour ce style de jeux, qui n’exige pas de grandes capacités graphiques ou sonores.
Jacques Harbonn Vous incarnez Esïel le Bleu, qui s'oppose à Sogrom l'Ecarlate dans un wargame où les affrontements mêlent combats à l’arme et magie. Le programme vous laisse la possibilité de jouer contre lui, contre un ami ou même avec une troisième force en présence, les sauvages, qui défendent les pen- tacles, d’une grande importance pour la pratique magique.
CELTIC LEGENDS Amiga L'AVIS DE TILT. Ce wargame saura se faire apprécier de tous grâce à sa facilité de prise en main, sa vitesse de réaction qui ne dépasse pas quelques secondes dans le pire des cas et la diversité des sorts (bien gérés de surcroît) qui apportent un piment supplémentaire au jeu. La réalisation est agréable, ce qui ne gâte rien et l’ergonomie étudiée, en dehors d'un petit problème de retour d'options.
GRAPHISME. Le graphisme de Celtic Legend est de belle facture, surtout pour un wargame, la plupart étant d’une grande austérité. Les hexagones, indispensables aux déplacements, s'intégrent judicieusement dans le paysage.
Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ ANIMATION. Les animations sont assez simples, mais suffisent cependant pour un jeu de ce type.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés soutiennent l’action (disquette Ubi Soft).
MIDWINTER II Encore plus riche et surtout mieux dosé que le premier volet. Midwinter II vous mène de jeu d’action en pilotage, en passant par d'importantes phases stratégiques. Pour combattre l’invasion qui se prépare dans un groupe d’îles, vous allez piloter de nombreux engins et détruire effectifs et équipements ennemis, contacter la résistance, user de persuation lors des rencontres. Démasquer les traîtres, vous échapper de prison, étudier des cartes et bien d'autres choses encore.
L AVIS DE TILT. Si la faiblesse relative de chaque phase de jeu peut décevoir les spécialistes du genre concerné, la multiplicité des actions séduira le Suite de Millennium 2.2. Deuteros vous invite à reconquérir les différentes planètes du système solaire et leurs satellites. Puis à explorer des systèmes solaires plus lointains. Mais il faudra compter avec les aliens qui ont aussi des visées expansionnistes.
L’AVIS DE TILT. Les amateurs d'exploration spatiale vont adorer ce jeu. II faut gérer finement les ressources en hommes et matériel pour prendre de vitesse les aliens. Tandis que vous progressez, vous avez de plus en plus de facteurs à gérer, mais certaines fonctions automatisées vous seront d'une grande utilité. Il peut même arriver. à haut niveau, qu’une étape FLAMES OF FREEDOM Amiga, Atari ST Intérêt_16 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Amiga : 16 DEUTEROS Amiga Intérêt_18 Graphisme * * * * Animation * * * 8mitages * * * * Prix_C joueur «
généraliste ». La difficulté de jeu est parfaitement dosée grâce aux trois types de missions. L’ergonomie, qui privilégie la souris, rend la prise en main très agréable.
GRAPHISME. Les écrans sont beaux, originaux et d’une grande variété, alternant images bitmap et représentation 3D en surfaces pleines dans les phases d'action.
ANIMATION. Elle est agréable, bien que l’on note un ralentissement notable lorsque beaucoup d’objets sont présents à l'écran.
BRUITAGES. La présentation est entraînante mais les bruitages d'action plus réduits (disquette Rainbird), semble infranchissable et il faudra mettre vos méninges en ébullition pour vous en sortir. Le jeu est vraiment prenant et l'on a envie d'aller toujours plus loin.
GRAPHISME. Les écrans sont variés et le graphisme bien travaillé rend parfaitement l’ambiance de cette exploration spatiale.
ANIMATION. Les animations sont rares. Mais cela ne constitue pas un handicap dans ce type de jeu, basé sur la stratégie.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés soulignent chacune de vos actions, ajoutant encore à l’ambiance (disquette Activision).
Tratégie POPULOUS Il est quelques rares logiciels qui ont marqué l'histoire du jeu micro et Popu- tous est de ceux-là. Vous incarnez un dieu qui va tout faire pour améliorer le bien être de son peuple : aplanir le terrain pour lui permettre de construire, assécher des marais, etc. Vos fidèles vont se multiplier et vous pourrez les envoyer ensuite combattre les adeptes de l’autre dieu, le but étant de détruire les infidèles jusqu'au dernier. Vous pourrez aussi perturber les « ennemis » en leur envoyant volcan, tornade, tremblement de terre, raz-de- marée et autres douceurs, le dieu ad
verse ne se privant pas d’en faire autant. Un système de codes permet de Super Famicom, Megadrive, SMS, ST, Amiga, PC Intérêt_19 Graphisme * * * * * Animation ***** Bruitages ***** Prix_E Intérêt sur autres machines : Megadrive : 19 SMS : 19 Atari ST : 18 Amiga : 18 PC :18 Non, ne vous sauvez pas ! Certes, ce soft est un wargame de pure souche mais c’est aussi un excellent jeu ! Dans un monde futurise, deux armées s'affrontent Elles disposent d'armes variées, du petit tank léger, au sous-marin, en passant par les hélicoptères ou les lance-missiles. Des ressoures énergétiques sont
réparties sur le terrain, à vous de savoir en tirer parti.
L’AVIS OE TILT. Presque aussi simple que Full Mêlai Planele, et bien plus complet. Baille Isle est l'exemple même du wargame micro réussi !
Chaque niveau est différent, et l’intérêt de ce jeu est constamment renouvelé.
BATTLEISLE Ce jeu de gestion wargame médiéval japonais a pour cadre la guerre civile du xvi1 siècle qui morcela le pays tout entier et la lutte pour le pouvoir qui s'ensuivit Vous devez choisir un daïmio (seigneur) et le mener à la conquête de l’Empire. Deux scénarios sont proposés, le second étant postérieur de quelques années au premier, et les leaders ayant déjà émerge. La partie gestion est sans doute la plus intéressante. Le pays est morcelé en des dizaines de petiLs Etats.
Vous devez gérer une armée, les récoltes, etc... Quand vous êtes prêt, vous pouvez attaquer les Etats voisins. Il est aussi possible de faire des alliances, en donnant ou recevant de l’argent, en maAmiga Intérêt 17 Graphisme Animation Bmitages Prix.
* * * *
* * *
* * * C NOBUNAGA’S AMBITIONS II PC EGA Intérêt 14 Graphisme
Animation Bmitages Prix
* * * * * r. MEGA LO MANIA Mega Lo Mania vous propose de lutter
contre trois autres capitaines sur des îles aux formes et aux
ressources variées.
Chaque archipel se situe à une époque différente, et la technologie évolue avec le temps. A l’âge de pierre, vous utilisez des bâtons et des cailloux, puis vous découvrez le fer et ses usages guerriers, pour finir (dans les derniers niveaux) avec la bombe atomique et les canons laser ! Vous développez et fabriquez des amies, construisez des châteaux et des usines, dans le but d'obtenir la suprématie totale (et de passer au niveau suivant !).
L’AVIS DE TILT. A la fois proche et différent de Populous ou de Powermon- Amiga Intérêt_17 Graphisme * * * * Animation * * Bruitages * * * * Prix_C CIVILIZATION PC, tous écrans Intérêt_19 Graphisme * * * * Animation * * * Bruitages * Prix_C Appelez-moi Dieu ! Vous dirigez ici une civilisation, de ses balbutiements à la conquête spatiale D’autres groupes peuplent la planète, et vous devez vous accommoder d’eux, soit par la diplomatie, soit par la guerre. Le nombre d’options est tout simplement hallucinant mais - miracle ! - le jeu reste simple et facile d'accès.
L’AVIS DE TILT. Génial ! Fantastique !
Indispensable ! Civilizalion est tout simplement le meilleur jeu mêlant stratégie et gestion. Adieu Sim City et Populous ! Malgré des graphismes assez moyens et des animations quasi inexistantes, ce jeu est l'un des meilleurs qu'il m'ait été donné de voir. A reprendre au niveau de son choix.
L'AVIS DE CONSOLES*. Cette conversion sur Super Famicom est superbe.
Les mondes supplémentaires des Pro- mised Land y ont été intégrés, ainsi qu'un nouveau monde complètement délirant où les maisons sont des gâteaux et leurs habitants des bougies !
L’ergonomie est parfaite et le jeu prenant A posséder absolument.
GRAPHISME. Le décor en 3D isométriques est superbe et très varié.
ANIMATION. On reste sous la charme de cette population qui vit devant vous.
BRUITAGES. L'ambiance sonore est envoûtante et sert directement au jeu (cartouche Imagen).
GRAPHISME Non seulement la lisibilité est parfaite, mais en plus c'est très joli ! Enfin un wargame dans lequel les forêts ressemblent à des forêts, les montagnes à des montagnes. Les véhicules sont très variés, et des séquences animées s'intercalent entre les niveaux.
ANIMATION. Quelques séquences animées viennent ponctuer l’action, les tanks tirent et se déplacent. Rien de particulièrement impressionnant.
BRUITAGE&Unc musique très réussie vient soutenir l’action. Les bruitages, en revanche, sont limités au vroom des moteurs et au bruit des tirs (disquettes Blue Byte).
Riant un parent ou, simplement en signant un traité.
L’AVIS DE TILT. L’ambiance est dépaysante (pour nous Européens) et les niveaux de difficulté donnent à Nobuna- ga s Ambitions II une fiés longue duiée de vie GRAPHISME. Le mode utilisé (EGA) n’est pas particulièrement beau, mais les dessins sont très lisibles, ce qui est primordial dans ce type de jeu. A chaque action, de petites images les représentant s'affichent (récolte, entraînement de l'armée, décapitation d’un ennemi,..). BRUITAGES Les bmitages de Nobuna- ga's Ambitions II sont réduits à quelques bips (disquettes Koei lnfogrames).
Ger. Mega Lo Mania est un excellent jeu, qui mêle la gestion d’un groupe à un wargame simpliste. Les niveaux sont très différents et la difficulté très bien dosée.
GRAPHISMES. Les dessins sont impeccables, chaque bâtiment a droit à une représentation différente et les divers terrains sont très bien rendus.
ANIMATION. Hormis vos petiLs soldats qui bougent dans tous les sens, il n’y en a pas !
BRUITAGES. Une musique angoissante soutient l’action mais, surtout, chaque événement est souligné par des voix digitalisées (en français !), du plus bel effet ! (disquette Mirrorsoft).
Acheter de toute urgence !
GRAPHISME A défaut d'être beau, le graphisme est clair et très lisible. De temps en temps, apparaissent des images plus travaillées (votre palais, les inventions, etc.). ANIMATION. Elles sont originales, mais limitées. Par exemple, lorsque vous parlez avec le chef d’une autre tribu, son expression indique ses sentiments (et influence vos réponses).
BRUITAGES. La préversion que j'ai testée ne proposait que quelques « bips » peu encourageants. Gageons que la version finale disposera d’un environnement sonore plus travaillé (disquettes Microprose).
Stratégie Intérêt:_ ACTRAISER Super Famicom Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine Atari ST : 18 SIM EARTH PC, Macintosh Intérêt_J6 Graphisme * * * * * Animation Bruitages * * * Prix_G Intérêt sur autre machine : Macintosh : 16 UTOPIA Amiga Intérêt_18 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_C Actraiser est un logiciel assez particulier, combinant un aspect stratégique proche de Populous à des phases de beat-them-all. Loin de vous reposer entre les combats, vous devrez faciliter le travail de vos fidèles pour qu'ils puissent construire leur maison,
planter leur récolte, créer différents objets et recourir à la magie pour anéantir les méchants.
L'AVIS DE CONSOLE +. Les deux aspects. Action et stratégie, sont traités avec maestria. La variété des monstres est étonnante, tout comme la diversité de leurs attaques. Côté stratégie, les possibilités créatives sont tout simplement stupéfiantes et vous en découvriIntérêt_18 Graphisme ****** Animation ****** Bruitages ***** Prix_E HUNTER Amiga, Atari ST Proche par certains cotés de Mindwin- ler 2, Humer vous met dans la peau d'un soldat d'élite, dont le but est de faire échouer l'invasion dans un archipel. Les missions sont très variées, mêlant en un savant cocktail action, aven
ture, stratégie et pilotage de différents engins.
L'AVIS DE TILT. La diversité des moyens de locomotion est tout simplement incroyable. A côté de la marche ou des engins motorisés classiques (voiture, tank, vedette), vous pourrez recourir à la nage, à la planche à voile, à l'avion ou l'hélicoptère pour les airs, au simple vélo, à l'hovercraft ou au bateau à rames ! L’aspect stratégique est Suivant les traces de Sim City, Sim Earth s'attaque à la gestion complète d'une planète. Plusieurs scénarios vous sont proposés, offrant des planètes ou des âges variés (depuis les temps préhistoriques jusqu'à l'ère atomique) et des aspects
différents : économiques, sociaux, écologiques, etc. L'AVIS DE TILT. Bien que d'une ampleur considérable -et peut-être même à cause d'elle -, ce programme peut décourager certains. Vous maniez ici davantage des concepts (la surpopulation animale induit une pauvreté végétale à terme, par exemple) que des éléments concrets dont le résultat serait Jeu de gestion de monde à la manière de Sim City, avec un aspect guerrier complémentaire, Utopia vous met dans la peau de l'administrateur d'une nouvelle colonie implantée sur une base hostile. Il faudra veiller au bien-être des habitants mais
aussi contrer les visées guerrières des aliens.
L'AVIS DE TILT. Utopia est un jeu passionnant. Gérer simultanément le confort des habitants tout en développant l'espionnage et la guerre contre les extraterrestres est un challenge de haut vol. D'autant que vos ressources financières, mises à contribution dans l'un et l'autre cas, sont loin d'être inépuisables. L'excellente réalisation renrez toujours de nouvelles, même après plusieurs heures de jeu. La superbe réalisation conforte encore l'intérêt du programme.
GRAPHISME. Les cartes stratégiques d'Actraiser sont claires mais c'est surtout dans les phases d'action que l'on peut apprécier toute la qualité des graphismes.
ANIMATION. L'animation des créatures est de toute beauté et le scrolling différentiel apporte un « plus ».
BRUITAGES. Les musiques variées (mélodies médiévales ou épiques) tirent bien profit des remarquables capacités de la Super Famicom dans ce domaine (cartouche Enix).
Omniprésent, même dans les phases d'action où il faut savoir aborder l'ennemi du bon côté. Le temps limité ajoute encore à la difficulté du challenge.
GRAPHISME. Le mode 3D surfaces pleines fourmille de détails qui renforcent sa crédibilité et les divers éléments sont facilement reconnaissables.
ANIMATION. L'animation est vraiment très rapide et fluide pour de la 3D calculée, le zoom étant un « plus » appréciable.
BRUITAGES. Les bruitages digitalisés sont peu nombreux mais collent bien à l’action (disquette Activision).
Immédiat. Les interactions sont d'une grande complexité et il faut passer bien du temps pour acquérir une stratégie gagnante. En contrepartie, les amateurs de prise de tête et de gestion tous azimuts trouveront là un challenge à leur mesure. L’ergonomie tout souris est excellente.
GRAPHISME. Les écrans sont variés et superbement présentés.
ANIMATION. L'absence d'animation ne pose aucun problème dans un jeu de ce type.
BRUITAGES.Les mélodies sont variées et utiles au jeu (elles préviennent d'un événement particulier) (disquettes Maxis).
Force, s’il en était besoin, l'intérêt du jeu de ce soft.
GRAPHISME. La 3D isométrique utilisée dans les phases principales du jeu est superbe et quelques images bitmap joliment travaillées complèteni le graphisme.
ANIMATION. Le scrolling mullidirec- tionnel est sans défaut et quelques animations (rotation des générateurs, déplacements des chars et des avions) créent l'atmosphère.
BRUITAGES. Les musiques sont de bonne facture et les quelques bruitages d’action sont directement utiles au jeu.
Signalant un événement particulier (disquette Gremlin).
On ne présente plus Sim City, ce jeu issu des micros qui a ouvert la porte à toutes les autres simulations de monde.
Pour les nouveaux venus, rappelons qu'il s'agit de construire, avec un budget limité, une ville où la vie soit paradisiaque. Vous pourrez construire peu à peu votre cité sur le lieu de votre choix ou prendre en route une ville déjà constituée et corriger au plus vite ses faiblesses en vue de minimiser la catastrophe qui se prépare.
SIM CITY Super Famicom, ST Amiga, PC, Mac intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ L AVIS DE CONSOLES*. Cette version Super Famicom est exceptionnelle, supérieure même, sur de nombreux points, à la meilleure version micro.
On dispose ainsi d'un mode loupe pour surveiller l’avancement des travaux de construction et d'une visualisation en 3D isométrique, en sus de la vue aérienne habituelle. De plus, les problèmes sont signalés par un professeur (animé de surcroît), au lieu d'un simple message.
GRAPHISME. Le graphisme est très clair et la 3D vraiment magnifique.
ANIMATION. L’impression de vie est rendue par la circulation routière et la foule admirant les matchs sportifs, BRUITAGES. Sur une musique d'ambiance plaisante se greffent des bruitages « d'action » : klaxons de voiture, hélicoptères, etc. (cartouche Nintendo).
EN VENTE TOUS LES MOIS CHEZ VOTRE MARCHAND DE JOURNAUX. 29 F. éflexion Les amateurs de casse-tête se divisent en deux catégories : ceux qui cassent la tête de leurs voisins avec des shoot-them-up et ceux qui préfèrent se casser leur propre tête avec des jeux qui font fumer les neurones. Si vous faites partie de cette seconde espèce, réjouissez- vous. L’immense succès de Tetris a donné un tel coup de fouet à cette famille particulière de jeux que les logiciels se multiplient à plaisir... pour votre plaisir.
Cette année 1991 a été particulière dans ce domaine.
Ainsi, les adaptations des grands classiques de réflexion ne sont pas légion. Il faut saluer toutefois la venue de Chess Master sur Game Boy, qui en fait l’ordinateur d’echecs de voyage le moins cher, tout en offrant de bonnes prestations. Il serait dommage de passer sous silence la sortie prochaine de World Class Chess qui est, en fait, la cinquième version du très connu Sargon. Mais il vous faudra attendre 1992 pour le découvrir en détail. En revanche, le go, laissé pour compte du fait de sa difficile programmation, basée sur la stratégie, a fait une entrée remarquée que ce
soit sur Atari ST et Amiga avec Go Player ou sur PC avec Ma- ny Faces of Go. De nouveaux jeux de réflexion ont vu aussi le jour, tels que Guadrel, Swap, Booly, Puzzle Boy ou The Brai- nies. Ils apportent chacun leur originalité, même s’ils ne peuvent prétendre à la même durée de vie qu’un bon logiciel d’échecs par exemple. Enfin, d'autres jeux classiques, mais moins prestigieux, sont aussi disponibles : The Curse of Ra et Shangai II pour le mah- jong, Kengipour le morpion 3D, Battle Chess II pour les échecs version chinoise ou Tangram pour un puzzle, d'origine chinoise lui aussi.
Comme vous le voyez, les amateurs de réflexion ont encore largement de quoi alimenter leurs petites cellules grises et cela quelle que soit leur machine, consoles comprises (mais le choix est moins vaste sur ce support).
Jacques Harbonn BATTLE CHESS II Amiga, PC Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix Intérêt sur autre machine : PC: 16 Ce programme vous invite à jouer aux échecs chinois, variante orientale où la stratégie à adopter est bien différente.
L'AVIS DE TILT. Côté réalisation, ce programme est une petite merveille.
Les pièces sont superbement dessinées. Tout comme le plateau de jeu. Les prises donnent lieu à des combats épiques entre les deux antagonistes. Humour et magie s'en mêlent en un cocktail explosif et le spectacle vaut vraiment d’être vu. Le programme joue bien dès les premiers niveaux, et offre toutes les options utiles. Un excellent logiciel qui vous fera découvrir. De plaisante manière, ce jeu peu connu.
GRAPHISME Les pièces sont de toute beauté mais l'angle trop fuyant adopté pour la visualisation 3D ne permet pas toujours de voir clairement les positions.
ANIMATION. Les combats se succèdent. Mais sont vraiment très différents les uns des autres. Même après plusieurs parties, on reste encore sous le charme de ces animations proches du dessin animé.
BRUITAGES. Hennissement des chevaux. Explosion du canon, ferraille- ment des combats à l'cpéc, tout concourt à renforcer l'ambiance déjà chaude de ce programme original (disquette Interplay).
Intérêt_ MANY FACES OF GO PC toutes résolutions Graphisme Animation Bruitages Prix_ PUZZLE BOY PC Engine, Game Boy Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine : Game Boy : 16 Vous posez des pions (pienes) sur un plateau quadrillé de 19x19 cases, à l'intersection des lignes, avec pour but d'entourer les pierres ennemies. Ce jeu comporte toutes les options qu'il est possible de désirer : retour en arrière, aide, problèmes, parties commentées, bibliothèques d’ouvertures (joseki). Etc. La manipulation se fait très simplement, à la souris ou au clavier, au
moyen des touches de fonction.
L’AVIS DE TILT. Sans doute la plus belle version micro de ce jeu millénaire ! Le jeu de go est génial et ce programme, d'une finition impeccable, le met très bien en valeur. D'un niveau équivalent à un joueur « amateur moyen », ce Ce jeu de casse-tête vous invite à trouver la sortie de différentes salles. Ici. Il faudra faire pivoter des murs en respectant un ordre logique, là pousser une brique bloquant le passage, ailleurs encore créer un pont au dessus de l’eau ou de la boue. Certains tableaux ne peuvent être résolus qu'en faisant appel à un deuxième personnage, convoqué à la demande.
L'AVIS DE CONSOLE*. Bien qu'il n'en ait pas l’air au premier abord, ce programme est absolument passionnant.
La progression de difficulté a été intelligemment menée. Ainsi, si les premiers tableaux ne posent vraiment aucun problème, plus lard, il vous faudra programme se défend très bien. Mais son point fort est sans conteste son côté didactique, qui séduira aussi bien les joueurs confirmés que les néophytes qui pourront se contenter, au début d'un plateau plus petit.
GRAPHISME Les pierres de Maux Faces afGo sont parfaitement lisibles, et les graphismes VGA rendent très bien l’ambiance. Si vous jouez sur un plateau plus petit que les 19x19 réglementaires. La taille des pierres croît en conséquence, BRUITAGES. Un petit « bip «vous prévient lorsqu'une pierre est en prise.
C'est tout (vous pouvez aussi couper ce son !) (disquettes Ishi Press Int.). faire fumer vos petites cellules grises pour trouver la solution. Le système de codes qui évite de tout reprendre au début est un « plus » capital pour ce type de jeu.
GRAPHISME. Les graphismes sont réduits à leur plus simple expression, mais sont d'une grande clarté, ce qui est le plus important dans ce type de programme.
ANIMATION. L'animation de votre bonhomme est certes mignonne mais le programme n'offre pas grand-chose de plus.
BRUITAGES. Quelques sonorisations rythment les actions importantes (cartouche Reno).
Intérêt_ éflexion Graphisme Animation Bruitages Prix_ On ne présente plus Shangaï, ce jeu de mah-jong adapté depuis longtemps aux micros et consoles. Il faut apparier des tuiles identiques (il existe un grand nombre de dessins différents et seules quatre tuiles portent le même dessin).
Ces tuiles sont empilées en pyramide et les tuiles ayant un bord libre, uniquement, peuvent être sélectionnées, L'AVIS DE TILT. Cette version conserve les atouts de la première (beauté du graphisme, jeu en solitaire ou à deux, temps limité éventuel, aide) mais introduit de nouveaux facteurs : variété des jeux de briques, possibilité de choisir la disposition de départ et surtout animation et bruitages complémentaires lors de certains appartements (les oiseaux volettent et pépient par exemple). Les amoureux de ce jeu ne seront pas déçus, mais les améliorations sont somme toute
limitées et l'on peut sc demander si l'achat se justifie quand on possède la première version.
GRAPHISME. Le graphisme VGA en 256 couleurs est varié et les briques superbement dessinées. Le relief d'empilement est bien rendu.
SHANGAI II : DRAGON’S EYE Compatible PC ANIMATION. Elles sont rares mais apportent un piment inhabituel dans ce type de jeu.
BRUITAGES. Quelques digitalisations concourent à l'ambiance (disquettes Acti vision).
QUADREL Amiga, Atari ST, PC, CPC Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ THE CURSE OF RA Amiga, Atari ST Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autre machine : Atari ST : 15 GO PLAYER Atari ST, Amiga Intérêt_ Graphisme Animation Bmitages Prix_ Intérêt sur autre machine : Amiga : 17 Ce jeu de stratégie vous invite à colorier des figures géométriques à l’aide de peintures différentes et en quantité limitée. Deux figures qui se touchent ne peuvent être remplies par la même couleur. Le challenge de Quadrel sc joue en solitaire, contre un ami ou contre le programme qui
dispose de trois niveaux.
L’AVIS DE TILT. Bien que le principe apparaisse très simple au premier abord, il faut en fait planifier son action dès le départ, la moindre erreur risquant de compromettre gravement vos chances. La répartition différente des quantités de peinture dans le jeu à deux apporte un intérêt supplémenBasé sur un principe proche du mah- jong (élimination de paires jusqu'au complet nettoyage du tableau), ce programme s'en différencie sur certains points. Le choix des pièces s'effectue en déplaçant un scarabée, qui ne se meut que de dalle en dalle, mais peut aussi les déplacer avec lui. La
variante arcade impose une bonne maîtrise du scarabée pour éviter qu’il ne tombe dans le vide.
LAVIS DE TILT. Cet excellent casse- tête ne manque pas d’originalité. Si les premiers tableaux ne sont pas trop difficiles. Il faut cependant assez vite planifier son parcours (les déplacements de tuiles surtout) pour éviter de se reCe programme est l’un des tout premiers jeu de go digne de ce nom. Il permet de jouer sur un plateau de dimension classique (19x19) ou plus réduit (9x9 et 13x13). Avec éventuel handicap (1 à 9 pions).
L'AVIS DE TILT. Le programme dispose des options désormais classiques dans les jeux d'échecs : retour arrière sans limitation, conseils donnés par le programme, rejouer une partie avec possibilité de reprendre la main à tout moment, visualisation de la réflexion de l'ordinateur et entrée d'une position pour les problèmes. Le programme joue honorablement à niveaux moyens (compatibles avec une partie nortrouver dans une impasse. L'option arcade enrichit encore le jeu à la réalisation très soignée pour un programme de ce type. Un système intelligent de codes évite de toujours
reprendre au début.
GRAPHISME. Les tuiles sont bien dessinées et les décors sous-jacents basés sur la mythologie égyptienne vraiment superbes.
ANIMATION. Elle est simple mais parfaitement suffisante pour un jeu de réflexion.
BRUITAGES. Une bonne musique accompagne vos efforts et quelques bruitages rythment l’action (disquette Rainbow Arts).
Male). Il est capable de bloquer efficacement et de développer de bonnes attaques mais sera dépassé par un bon joueur, à moins de se tourner vers une machine 32 bits. L’ergonomie tout souris de Go Player ne pose aucun problème.
GRAPHISME. Les graphismes sont d'une grande simplicité et guère engageants, mais ils sont clairs, ce qui est le principal.
ANIMATION. Il n'y en a pas (le contraire serait d'ailleurs difficile !)
BRUITAGES. Là encore, aucun effel sonore ne vient égayer (mais aussi distraire) le joueur (disquette Oxford Softworks).
Taire. Le programme se montre déjà très fort dès le premier niveau (peut-être même trop pour les non initiés ! ) et le facteur temps limité introduit une nouvelle difficulté. Passionnant à court et moyen terme. Quadrel montre cependant scs limites à long terme. Les différentes versions sont totalement identiques quelles que soient les machines.
GRAPHISME. Le graphisme est d'une grande simplicité mais a au moins le mérite d’être clair.
ANIMATION. Elle se limite au déplacement du pinceau, bien rendu d'ailleurs.
BRUITAGES. Une bonne musique, du type leitmotiv, accompagne le jeu (disquette Loriciel).
Ce jeu de réflexion s'apparente au morpion dans l'espace. L'aire de jeu sc compose de cinq plateaux superposés de 5x5 cases chacun. Les pions ne peuvent être posés sur les plateaux supérieurs que s'ils reposent sur des pions sousjacents. Des cases bonus apportent points supplémentaires ou possibilité de jouer deux fois consécutivement. En mode Retrait, les lignes complètes disparaissent, entraînant la chute des pions supérieurs, KENGI Amiga L'AVIS DE TILT. Bien que basé sur un thème éculé, ce programme est captivant, grâce aux variantes qui enrichissent le jeu et à la réalisation
excellente et pleine d'humour. Les options Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ de départ variées (un ou deux joueurs, temps limité, trois niveaux de difficulté, détermination de la fin de partie, retrait des lignes constituées) élargissent encore sa durée de vie.
GRAPHISME. La 3D est bien rendue, avec une représentation claire des différents étages.
ANIMATION. Elle est amusante à souhait. Les pions (des globules à pattes) se tortillent dans la main qui les tient, agitent les bras pour ralentir leur chute et font des mines une fois en place.
BRUITAGES. Quelques bruitages digitalisés de « couinement » des globules complètent l'ambiance (disquette Software 2000).
éflexion Amiga Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix
* ***
* ****
* ***** c CHESS MASTER Game Boy Intérêt 17 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* *** *?
* ** D SWAP Amiga, Atari ST, PC Intérêt 17 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* *** *
* ** r. Intérêt sur autres machines : Atari ST : 17 PC : 17
TANGRAM Amiga, Atari ST Intérêt 14 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* ****
* **
* *** r. Intérêt sur autre machine : Atari ST : 14 BOOLY Atari
ST, Amiga, CPC Intérêt 14 Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* **
* *** C Intérêt sur autres machines : Amiga : 14 CPC : 14 Les
Brainies ont envahi la Terre. Pour calmer leur ardeur
belliqueuse, une seule solution : les ramener à leur dortoir.
Mais ces créatures ne peuvent se déplacer que dans quatre
directions et ne s'arrêtent que lorsqu'elles rencontrent un
obstacle. Voilà qui ne va pas faciliter votre lâche, d'autant
que de nombreux éléments vont encore compliquer le challenge :
sens unique, téléporteur, porte, bombe, temps limité, etc.
L'AVIS DE TILT. Bien que basé sur un principe simple (déjà
utilisé d'ailleurs dans Atomix), The Brainies est un jeu
prenant car de nombreux éléments nouveaux ont enrichi ce
principe de Chess Mastcr est, comme son nom le laisse présager,
un jeu d'échecs tout à fait classique. Les options de jeu, à la
manière de ses confrères sur ordinateur ou des machines
dédiées, sont d'une grande richesse : retour arrière sans
limitation (jusqu'au début de la partie éventuellement), mode
Professeur, entrée d'une position pour les problémistes.
Réflexion sur le temps adverse, bibliothèque d'ouvertures, et
nombreux niveaux de jeu et de recherches de mats.
L'AVIS DE CONSOLE*. Il est étonnant d'avoir réussi à faire tenir un tel logiciel sur une si petite cartouche. Le programme joue très correctement et. Si Ce jeu de réflexion est basé sur un principe simple. Vous allez permuter des pièces. Liés que deux éléments de couleur identique arrivent en contact, ils disparaissent, le but étant de nettoyer le tableau. Vous disposez de quelques carrés supplémentaires utiles pour apparier des pièces solitaires et d’un effet pesanteur qui empile les pièces sans vide intermédiaire.
L'AVIS DE TILT. Swap est un bon jeu de réflexion, qui nécessite d'ailleurs un certain temps d'adaptation pour percer à jour la tactique gagnante. Les options sont nombreuses : pièces de différentes tailles et formes (triangles, hexagones), retour arrière sans limitaBasé sur un puzzle d'origine chinoise, Tangram vous invite à reconstituer une figure géométrique complexe à l'aide de quelques figures simples : triangles de différentes tailles, carrés et losanges. Ces éléments n'existent qu'en nombre limité, fonction du tableau.
L'AVIS DE TILT. Le challenge est complexe et seule une observation attentive permet de déduire la meilleure position de chaque pièce. La progression de difficulté est bien menée et, si les premiers tableaux sont faciles, bien des pièges difficiles à vaincre vous barrent la route du 200' et dernier tableau. L’ergonomie tout souris est très intuitive : un clic gauche pour prendre Ce jeu de réflexion, riche de cent tableaux de trois sous-niveaux chacun, est basé sur un principe simple. Il faut uniformiser chaque tableau en retournant les pièces, chaque face étant de couleur
différente. Chaque pièce interfère à sa manière avec ses voisines, ce qui complique d'autant plus le challenge que le temps est limité. Les épreuves spéciales qui marquent chaque fin de tableau sont plus complexes, du fait du plus grand nombre de pièces et de la rotation sur trois couleurs.
L'AVIS DE TILT. Booly offre de nombreuses options (choix de la musique, jeu’en solitaire ou jusqu'à quatre, vibase. La progression de difficulté, bien menée, évite de se laisser décourager dès le début par une trop grande difficulté. Mais les niveaux supérieurs mettront cependant votre sagacité à l'épreuve. La réalisation, excellente, rehausse encore l'intérêt du jeu.
GRAPHISME. Les différents mondes sont bien représentés mais les changements de décor n'interviennent pas assez souvent.
ANIMATION. Les petits monstres montrent les dents, regardent vers le haut, sautillent sur place. Du tout bon.
BRUITAGES. La musique de présentation est superbe et les bruitages nombreux et évocateurs (disquette Titus).
Les joueurs de club pourront le battre sans problème, les joueurs occasionnels et moyens trouveront là un excellent partenaire. Un reproche toutefois pour les graphismes très sombres qui nécessitent un éclairage puissant pour être parfaitement lisibles.
GRAPHISME L’image de présentation est superbe et les pièces sont bien dessinées, mais leur couleur trop sombre entache sérieusement la lisibilité.
ANIMATION. Elle se limite au déplacement de la main qui bouge les pièces.
BRUITAGES. Une étonnante digitalisation vocale présente le jeu mais, pour le reste, on n'a plus droit qu'à quelques bips (cartouche Nintendo).
Tion pour corriger une erreur, système de crédits gagnés à chaque élimination mais perdu à chaque permutation et demande d'aide. Un bon programme, qui vous gardera de longues heures rivé devant votre écran mais qui pourra cependant se révéler un répétitif à très long terme.
GRAPHISMES. Le graphisme est simple mais clair et haut en couleur.
ANIMATION. Elle se résume à la chute des pièces.
BRUITAGES. Ils se limitent au grincement des tuiles pivotant sur leurs « gonds » et au fracas des pièces brisées mais sont très bien rendus (disquette Microïds).
Une pièce et un clic droit pour la faire pivoter avant de la positionner. Le système de codes permettant de reprendre le jeu là où on l'a interrompu est une bonne idée.
GRAPHISME. Le décor de fond est superbement dessiné, mais il est bien dommage qu'il soit immuable au fil des niveaux.
ANIMATION. Les pièces bougent et tournent facilement mais l'animation s'arrête là.
BRUITAGES. Les différentes musiques orientales proposées par ce programme s'adaptent parfaitement à l’ambiance et rythment vos efforts (disquette Thalion).
Sualisation éventuelle des liaisons, présence de bonus) qui enrichissent d'autant le jeu. Déplus, l’éditeur de tableau vous permettra de confectionner vos propres écrans pour pouvoir affronter vos propres casse-tête, ou les échanger avec des amis. Toutefois, si le jeu est vraiment prenant au début, il risque de lasser un peu à long terme.
GRAPHISME. Les sprites sont variés et les décors sous-jacents bien dessinés.
ANIMATION. Elle se limite au scrolling du fond mais apporte un peu de mouvement à ce jeu très statique.
BRUITAGES. Les musiques d'accompagnement sont agréables et variées (disquette Loriciel).
VOTRE COLLECTION DE TILT DANS CET ELEGANT COFFRET RELIURE BP 53 77932 Pevfhes Cedex - Tél. : (1) 64 38 01 25 2 Je désire recevoir coffret(s) pour un montant de 80 F par coffret, soit_F.
Ci-joint mon règlement: par chèque ? Par mandat ? à l'ordre de TILT.
Nom Adresse Ville Code postal imulateurs de vol Le premier simulateur de vol - Flight Simulator - est né sur PC. D’autres ont vu le jour, tous plus réalistes les uns que les autres. Les meilleurs d’entre eux sont évidemment sur PC. Attention cependant, il existe des simulateurs de mauvaise qualité, même sur cette machine. A remarquer, cette année, les débuts des jeux, même mâtinés d’action, sur consoles.
Comme tous les ans, les PC se sont très largement imposés dans le domaine de la simulation aérienne. Le premier choc de l'année, ce fut Jetfighter II qui nous prouvait qu’il était possible de développer sur ces machines des graphismes et bruitages haut de gamme, de quoi enterrer l'Amiga. Il aura fallu quelques mois de travail supplémentaire pour atteindre le septième ciel !
Avec Yeager Air Combat pour sa souplesse et sa jouabilité, Secret Weapon pour la pluralité de ses combats et Mega Fortress pour son réalisme « technique », les amateurs du genre ont été comblés !
Mais face à de tels hits, il faut aussi se méfier des softs plus moyens. Un exemple, les toutes dernières productions de Microprose, l’ex-géant de la simulation aérienne, sont assez décevantes. De même, attention à tous les « nouveaux » simulateurs qui encombrent chaque mois les vitrines de vos revendeurs.
Pourquoi craquer pour Mig 29 Fulcrum ou sa nouvelle version Super Fulcrum, deux titres qui ne valent même pas le très ancien F29 Retaliator? Conclusion, si vous voulez piloter « pro », investissez PC et suivez de très près notre actualité pour éviter les softs qui n’innovent en rien. Un dernier point, attendons-nous pour l’année prochaine à l’entrée en scène fracassante des consoles dans nos ciels chéris ! Pilotwings, testé dans la rubrique « action » sur Super Famicom, est superbe, même si c’est l’arcade qui l'emporte sur la simulation. Affaire à suivre... Olivier Hautefeuille F15
STRIKE EAGLE II Atari ST, Amiga, PC Intérêt_17 Graphisme * * * * Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 PC : 17 THUNDER- HAWK Amiga Intérêt_16 Graphisme * * * Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C YEAGER AIR COMBAT PC tous écrans, carte son Intérêt_18 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * * Prix_C Cette deuxième mouture de FIS Strike Eagle ne parvient pas à s'imposer réellement dans le challenge aérien de cette année. Un bon programme, mais ce n'est pas la meilleure simulation disponible aujourd'hui, sauf peut-être sur Amiga.
L'AVIS DE TILT. Sur PC, F1511 ne parvient pas à surpasser ses confrères de vol, malgré sa stratégie poussé et les nouveaux scénarios qui sont au menu.
Il ne s'agit que d'un simulateur Microprose de plus, trop proche de F 29 ou surtout de FII7A. En revanche, il se positionne bien mieux dans la ludothèque ST et Amiga. Même s'il reste derrière Flight of Ihe Intruder. Face à la Présentation somptueuse, missions variées, Thunderhawk offre des combats en hélicoptère de qualité arcade. Mais pour les adeptes de la vraie simulation, il manque à ce titre quelques atouts pour vaincre.
L'AVIS DE VLT. L'intérêt de Thunderhawk repose sur les points suivants : souplesse de l’animation, richesse stratégique des missions et beauté des phases de préparation des offensives.
Ce titre n'offre en revanche pas des graphismes fabuleux et le pilotage de l'hélico est bien loin de la réalité. Rien à voir avec un IjfX Attack Chopper. Un exemple: il sera impossible de stabiliser l'appareil et de le faire tourner sur Chuck Yeager Simulator fut le premier simulateur de vol PC à profiter d’une souplesse « arcade ». Si cet ancien titre ne proposait que des missions acrobatiques, sont petit frère, Yeager Air Combat, développe des combats multiples et variés. C’est le simulateur de l'année !
L'AVIS DE TILT. Yeager Air Combat compte beaucoup d'atouts. La souplesse de son vol est le plus importanL La poursuite d'un ennemi donnera le vertige à tous les pilotes de la génération. Du jamais vu 1 Côté stratégie, on profite d'une part de la variété des missions (appareil ancien ou récent, mise en place de scénarios personnels).
Première version de F15 Strike Eagle, les programmeurs ont voulu prendre en compte les améliorations apportées sur les autres simulateurs.
GRAPHISME. Seule la version PC offre un graphisme superbe, si l'on travaille en VGA. Bien sûr. Sur Amiga et ST, les paysages au sol sont trop simplistes et il manque les ombrages qui donnent du relief au décor.
ANIMATION. Ce sont cene fois les versions ST et Amiga qui remportent le challenge sur le jeu PC en matière d'animation.
BRUITAGES-Rien à redire, les explosions sont réalistes, les bruits de moteur convaincants (disquettes Microprose).
Lui-même. Dès lors, c'est l'arcade qui l'emporte.
GRAPHISME. C'est, à mon sens, l’un des points faibles du soft. Face aux simulateurs PC, les couleurs sont ici peu nombreuses. Le tableau de bord est très simpliste et les reliefs au sol manquent trop souvent.
ANIMATION. Là, c'est bien meilleur.
Thunderhawk développe un jeu très souple, même lorsque de nombreux sprites occupent l’écran.
BRUITAGES. De superbes musiques, des bruitages qui ponctuent bien les différentes phases de combat, l'ambiance sonore de ce simulateur est satisfaisante (disquettes Core Design).
D’autre part de l’ergonomie du jeu (il est possible de sauter les phases délicates. L’atterrissage par exemple). Un très grand logiciel.
GRAPHISME. Au sol. C’est parfois un petit peu simpliste. Quelle beauté en revanche dans les animations 3D des appareils que l’on observe sous toutes les vues extérieures !
ANIMATION. Génial. Même sur un PC cadencé à 16 mega, la fluidité du vol permet toutes les audaces. Du grand art !
BRUITAGES. Les moteurs ronronnent différemment selon l’âge de l'avion, vieux coucou ou jet... (disquettes Electronic Arts).
QFPRFT Stratégie haut de gamme, jouabilité parfaite, seule la souplesse de vol manque à Secrer Weopon pour décrocher le Tilt d'or de cette année. Un très grand hit quand même !
L'AVIS DE TILT. Ce qui fait la classe de ce programme, c’est qu'il est possible de jongler entre tous les postes de combat d'un même appareil. Mitraillette avant, arrière, de côté ou largage de bombes, c’est un challenge ardu que de résister aux assauts ennemis. Créez ensuite vos propres missions ou lancez l'option Campaign. 11 faudra, dans ce cas, gérer toutes les forces aériennes de votre camp, transférer des appareils d’une base à l’autre, créer des escaSimulateurs de vol WEAPONS OF THE LUFTWAFFE PC, carte son Intérêt_18 Graphisme * * * * * Animation * * * * Bruitages ***** Prix_D CHUCK
YEAGER’S AFT 2.0 La version 2.0 de Chuck Yeager's AFT est désormais disponible sur Amiga et Atari ST. H s'agit ici d'un simulateur de pilotage acrobatique. Pas de combat, mais un challenge pourtant difficile.
Vous pourrez effectuer des figures spéciales, entrer à l'école de pilotage, voler en formation, etc. L'AVIS DE TILT. Quel dommage ! Le manque de souplesse de ces deux versions est affligeanL C'est lent, saccadé, rien à voir avec Chuck AFT 2.0 sur PC. Où la fluidité du vol avait permis à ce titre de s’imposer. Et puisque qu'il n’y a ni combat ni stratégie, vous imaginez le massacre !
GRAPHISME. Face à la version PC, on Amiga, Atari ST Intérêt_14 Graphisme * * * * Animation * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine : Atari ST : 14 BLUE MAX Amiga, PC, carte son Intérêt_15 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine : PC : 16 ATP PC tous écrans, carte son Intérêt Graphisme Animation Bruitages Prix 16
* ****
* * * *
* * * n A10 TANK KILLER 1.5 PC tous écrans, cartes son Intérêt 15
Graphisme Animation Bruitages Prix
* * *
* ****
* * * * r. Ce simulateur de combat « action » nous avait séduit
l'année dernière. Il mérite encore sa place dans le challenge
de cette année, grâce à la sortie de sa version Amiga.
L'AVIS DE TILT. Blue Max fut l'un des tous premiers simulateurs « papi » de la micro. Foin des missiles sophistiqués ; dans Blue Max, il faut prendre des risques ! Mais depuis, les vieux coucous poussifs ont fait des adeptes... Cette simulation n'arrive pas à la cheville d'un Knights of the Sky (sorti récemment sur Amiga) qui associe cette même vitalité de jeu à une stratégie quand même bien plus poussée.
GRAPHISME. Au sol, on a déjà vu bien ATP est issu de la famille des Flight Simulator. De ce fait, il s'agit d'une simulation vraiment très réaliste qui ne développe, bien sûr, aucun combat.
Prenez les commandes d'un A320 et faites carrière à la Sublogic Airlines.
L’AVIS DE TILT. Ceci est un « gros » programme. 11 ne s’adresse qu'aux passionnés de la vraie simulation, à ceux qui peuvent passer des heures à lorgner les cadrans pour vérifier qu'ils n'ont pas oublié de sortir le train ! Je trouve ce programme moins ludique que le pilotage du petit Cessna de FS4, même si l'option « carrière » offre une meilleur continuité de jeu. Comme dans la plupart des simulateurs de La première version de ce soft (testée dans le n” 78 sur PC et le n° 84 sur Amiga), ne parvenait pas à atteindre la pôle position de la simulation aérienne micro. A10 Tank Killer 7_5 reste
encore en-deçà de ce qui ce fait le mieux dans le genre, même s'il ajoute à son jeu de nouveaux scénarios et des graphismes plus précis. Il lui aurait fallu des aspects beaucoup plus novateurs pour entrer en compétition avec les grands.
L’AVIS DE TILT. La particularité de cette simulation est qu'elle traite exclusivement d'attaque air sol. Mais l’on ne retrouve ici ni la souplesse, ni la puissance stratégique des plus grands du combat aérien. Pour les fadrilles, etc. Un très judicieux cocktail d'action et de stratégie. Indispensable ? Pas loin !
GRAPHISME. Pour cette partie très « arcade ». Les programmeurs ont opté pour un graphisme très clair et coloré.
Le dessin est toujours précis, même si l'on n'atteint pas le réalisme « ombré » d’un Jetfighter.
ANIMATION. 11 faudra enlever quelques détails aux paysages pour profiter d'un vol souple. C’est dommage.
BRUITAGES. Le bruit des moteurs est si bien rendu que l'on peut déceler « à l'oreille » le moment où l'avion va décrocher, et où des projectiles frappent la carlingue... (disquettes Lucasfilm).
Souffrira ici du manque de couleur. En revanche, le tableau de bord est précis.
ANIMATION. Là, c'est la grosse déception. Comprenez moi, la version PC de Chuck AFT fut la première à offrir sur cette machine un vol véritablement souple et réaliste (effet d’inertie, virages coulés...). Et voila que Vamiga comme Vatari ST retombent dans le panneau. Surces deux machines, l'animation est découpée, même si l’on diminue au maximum le niveau de détail du paysage. Dur, dur !
BRUITAGES. Rien d'exceptionnel, les bruitages des deux versions 16 bits surpassent quand même ceux de la version PC (disquettes Electronic Arts).
Mieux. En fait, Blue Max mise à fond sur le réalisme des silhouettes des appareils qui vous attaquent. De nombreuses vues extérieures sont au menu pour un balai aérien de grande classe, ANIMATION. Comme c'est l’arcade qui l’emporte ici sur la simulation, l'animation se devait d’être souple. Pari réussi sur Amiga, et sur PC si vous possédez une machine cadencée à 20 me- gas minimum.
BRUITAGES. Cette version Amiga sonorise très bien la mission, bruits de moteur, de mitraillette, etc. Connecté à une carte sonore, le PC développe lui aussi des bruitages tout à fait satisfaisants (disquettes Mindscape).
Sublogic, le joueur pourra modifier toutes les composantes du jeu.
GRAPHISME. Côté tableau de bord, le dessin est très précis, ce qui était d’ailleurs indispensable vu le nombre impressionnant de compteurs affichés.
Au sol, rien à voir avec les simulateurs de combat. Le paysage est très simple.
ANIMATION. Attention, cette simulation est « lourde » ! Il faudra au moins un 386 à 20 megas pour éviter un jeu saccadé.
BRUITAGES. ATP est le premier soft de la famille Sublogic à reconnaître les carte son Ad Lib. Résultat correct, sans plus. Les bruitages ne sont pas le point fort du jeu (disquettes Sublogic).
Nas de ce type de combat, je vous conseille plutôt de craquer pour MegaFor- tress (très stratégique) ou Secret Wea- pons (plus souple et ludique).
GRAPHISME. Les décors externes sont superbes, notamment parce qu'ils développent de nombreux sprites au sol.
Mais le tableau de bord de votre A 10 est assez minable... ANIMATION. Le vol est ici bien plus souple que celui du récent F1I7A par exemple. Mais rien à voir avec Yeager Air Combat.
BRUITAGES. Utilisation correcte des cartes son. La bande son de cette simulation est suffisamment riche et réaliste (disquettes Dynamix).
FLIGHT OF THE INTRUDER s imulateurs de vol Atari ST, Amiga, PC Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_ Intérêt sur autres machines : Amiga : 17 PC : 15 GUNSHIP 2000 . .*.. f.. PC tous écrans, carte son Intérêt - Graphisme Animation Bruitages Prix_ . 14
* * * * r * *
* * * * _C ’a’ü* j| j y i Si la version PC de ce programme ne
parvenait pas à s'imposer face aux très nombreux simulateurs de
vol disponibles sur compatibles. Flighl of the In- truder se
place dans le peloton de tête des combats aériens sur ST et
Amiga.
L'AVIS DE TILT. Ce simulateur profile d'une animation haut de gamme et surtout d'une stratégie poussée. Du pilotage d'entraînement au complexe vol en escadrille, les novices comme les pros se plairont aux commandes de I'intruder. De plus, le joueur pourra prendre le contrôle de plusieurs appareils. On retrouve dans ce titre le savoir-faire des programmeurs de Mir- ror Soft, ceux-là même qui avaient mis Tout comme FII7A. Gunsliip 2000 était attendu avec impatience par tous les inconditionnels de Microprose. Mais malheur, la simulation n'est pas à la hauteur... Complexe oui, ludique non
!
L'AVIS DE TILT. Une stratégie haut de gamme, voilà bien l'atout majeur de ce jeu. Vous pourrez piloter ici plusieurs hélicoptères grâce à l'option Vol en escadrille dont l'aspect wargame est un « plus » indéniable. Mais la lourde mise en scène de ce programme brise sa jouabilité. Le vol manque de souplesse, le graphisme de précision. Les amateurs d'arcade seront frustrés et, finalement. Seuls les stratèges y trouveront quelque intérêt.
Au point l'excellent Falcon. Et comme pour ce dernier titre, le jeu à deux (par modem) est au menu.
GRAPHISME. Quel dommage que les paysages extérieurs soient si pauvres sur ST et Amiga. Couleurs ternes, manque de détail au sol. Seul le dessin des bâtiments qu'il faut détruire est bien rendu.
ANIMATION. Très souple sur Atari ST et Amiga. Flighl of Ihe Inlruder se positionne bien sûr ces deux machines grâce aux qualités de son animation.
BRUITAGES. Rien de formidable pour les bmitages, le souffle des réacteurs est réaliste, c'est tout (disquettes Mir- ror Soft).
GRAPHISME Pour un jeu VGA, le graphisme de Gunship 2000 m'a déçu.
Certes, les paysages au sol sont en relief... mais la silhouette des appareils est vraiment grossière et peu réaliste.
ANIMATION. C'est le point faible de cette simulation. Impossible de profiter de votre hélico si vous ne possédez pas un PC cadencé à 33 mega, et encore ! Et vu la complexité des missions, on ne peut profiter du jeu sans cette souplesse. Une seule solution, supprimer tous les détails graphiques.
Quel dommage !
BRUITAGES. Les cartes son rendent bien le vrombissement des rotors (disquettes Microprose).
FLIGHT SIMULATOR IV PC tous écrans, Macintosh _19 Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix_( Intérêt sur autre machine : Macintosh : 19 JETFIGHTER II PC tous écrans, cartes son Intérêt_ Graphisme Animation Bruitages Prix _ ' 1 * •. • • -SEfca
• . I s»* Intérêt _ Graphisme Animation Bruitages Prix_ . -
MEGAFORTRESS PC tous écrans, cartes son 18
* ****
* ***
* **** _D Combinant complexité et jouabilité.
Cette simulation de bombardier s'adresse aux amateurs de grand réalisme.
On est loin du vol arcade de Yeager... Mais quelle précision dans l'emploi de tous les instruments de bord !
L’AVIS DE TILT. 11 ne faudra pas moins d'une dizaine de gestes pour lancer les moteurs du bombardier, régler un radar fractal, de mettre en place des way- points. C'est dire que les programmeurs se sont attachés ici au réalisme du vol !
L'action est captivante, mais surtout pour la stratégie qu'elle développe.
Amateurs de pilotage « arcade », passez votre chemin. Pour les autres, un grand logiciel, et original en plus !
Jefghter II restera dans la mémoire des amateurs de combat aérien. Ce fut en effet le premier titre à développer une aussi belle mise en scène. Depuis, il s’est vu ravir la pôle position par Yeager Air Combat.
L’AVIS DE TILT. Jetfighter II enchantera vos yeux et vos oreilles. Même si la souplesse de son vol n'est pas ce qui se fait de mieux, il trouve encore sa place dans votre ludothèque simulation. Il ne manque àce titre que le pilotage « souris ».
GRAPHISME Du grand art ! A la sortie de ce titre, on a découvert pour la première fois les ombrages qui donnaient au ciel de ce simulateur des teintes La série des Flighl Simulator IV de Su- blogic offre depuis toujours les seuls vrais simulateurs de vol de la micro.
FS4 perpétue la tradition. Un musl !
L'AVIS DE TILT. Avec FS4. Pas de guerre, pas de combat, tout juste le plaisir de piloter un Cessna d'une ville à l'autre, à travers le monde entier. J’ai décollé de Roissy. Survolé la Normandie pour atterrir à Deauville. Plus d'une heure de vol en temps réel, des menus très complexes maniés à la souris, une option Ecole de pilotage... Génial, le mot est faible ! Notez que la version Mac est tout aussi superbe, et que le pilotage reste fluide même sur un Classic.
GRAPHISME. FS4 offre des décors au sol très simples. Mais il est maintenant possible de créer soi-même des paysages grâce aux disques scénario. Placez vos pistes, vos bâtiments, vos paysages. Survolez Paris... C'est très beau, si l'on possède un PC « mammouth » !!!
ANIMATION. Même remarque ici.
Seules les très grosses configurations peuvent tirer parti d'un simulateur si puissant. Sur Mac, en revanche, c'est toujours souple.
BRUrTAGES. Le point faible de la partie, pourquoi ne pas développer sur PC des bruitages carte son ? (disquettes Sublogic).
GRAPHISME Les tableaux de bord multiples sont superbes. On peut enclencher un interrupteur à la souris, tamiser l'éclairage du cockpit... Au sol, les vues sont classiques. Et. Coup de chapeau pour le suivi 3D des vues caméra et radar.
ANIMATION. Attention, petits PC s'abstenir ! Megafortress est avide de mémoire. Le jeu restera souple sur un compatible de type 386 cadencé à 20 Mo minimum.
BRUITAGES. Belles musiques, bruitages variés et qui collent très bien à chaque phase de jeu, les cartes son s’en donnent à cœur joie ! (disquettes MindscapefThrec Sixty).
Subtiles, une profondeur réaliste. Le ciel n'y est plus d'un azur uniforme mais se compose de plusieurs couches de bleus, en dégradé. En revanche, le tableau de bord de votre appareil est assez pauvre.
ANIMATION. Vu la complexité des graphismes. On ne peut que saluer l'animation relativement souple de cette mission. Jetfighter II n’arrive pas à surpasser le Tilt d'Or de cette année, mais ce n'est pas mal quand même.
BRUITAGES. Excellent ! Tout comme les graphismes, les bruitages de ce vol furent les premiers à exploiter à fond les capacités des cartes sonores (disquettes Velocity).
Imulateurs de vol RED BARON PC tous écrans, carte son Intérêt 18 Graphisme Animation Bruitages Prix..
* ****
* ****
* **** D KNIGHTS OF THE SKY PC tous écrans, carte son Intérêt 17
Graphisme Animation Bruitages Prix
* ****
* * * *
* **** D F29 RETALIATOR PC, carte son, Amiga, Atari ST Intérêt..
17 Graphisme Animation Bruitages Prix
* * * *
* ****
* * * r. Intérêt sur autres machines : Amiga : 17 Atari ST : 17
F16 COMBAT PILOT Amstrad CPC Intérêt_ 15 Graphisme Animation
Bmitages Prix
* * * *
* * *
* * ?
R. F117A PC tous écrans, carte son Intérêt 15 Graphisme Animation
Bruitages Prix
* * * *
* * * *
* * * * C On a tous attendu FII7A comme on attend le dernier-né
de l’un des géants de la simulation aérienne micro... Décep
tion, par manque de souplesse, ce combat tombe à l'eau !
L AVIS DE VIT. Stratégie poussée, étude sur carte, missions variées, on retrouve ici tout le savoir-faire de l’éditeur Microprose, Mais si l’on y regarde à deux fois, ce vol est en tout point semblable à celui de FIS II, en moins souple ! Pourquoi investir à nouveau ?
GRAPHISME. Qu'il s’agisse du cockpit ou des paysages extérieurs, du vol de jour ou des missions nocturnes. F1I7A utilise à fond le mode VGA de vos PC chéris. Quelques défauts cependant.
Cier ce programme en sélectionnant ce qu'ils préfèrent. Red Baron égale presque Yeager Air Combat... Balèze non ? !
GRAPHISME. Le graphisme est superbe là encore, très proche de celui de Knights of the Sky.
ANIMATION. Plus rapide que son confrère. Red Baron profite d’une animation arcade », sur un PC haut de gamme, bien sûr.
BRUITAGES. La sonorisation de ce soft est moins réaliste que celle de KOTS.
On remarquera en revanche quelques « plus » comme le bruit du moteur d'un appareil ennemi couvrant le vôtre (disquettes Dynamix).
Vas-y Papi ! Vieux coucou qui chauffe plus vite qu’il ne prend de l’altitude, mitraillette qui s’enraye. Finis les jets et armes sophistiquées, Knights of the Sky vous propulse en pleine Première Guerre mondiale. Surpassé par Red Baron, ce simulateur est quand même un grand programme.
L’AVIS DE TILT. Bien plus arcade que stratégique, ce combat aérien développe des mission de difficulté croissante. Les atouts de Knights of the Sky résident dans sa mise scène, comme le prouve ce qui suit GRAPHISME. C’est plutôt sympathique de retrouver des tableaux de bord en bois, des ailes qui tiennent en place à l’aide de filins d'acier, surtout quand le dessin est aussi précis. Au sol, les bâtiments sont plutôt rares. En conséquence, on se plaira plus à suivre les avions sous les nombreux angles de vue proposés.
ANIMATION. Comme toujours, je vous conseille très vivement de jouer à Knights of the Sky sur un 386. C’est le seul moyen pour obtenir un jeu suffisamment souple.
BRUITAGES. Carte son nécessaire ! Si toutefois vous voulez profiter des superbes bruitages de cette mission, ronronnement poussif du moteur, impact des balles dans la carlingue, clc. (disquettes Microprose).
F 29 Retaliator est longtemps resté en tête de liste des simulateurs de vol 16 bits. Pour cette année, c’est sa nouvelle version PC qui est à l'honneur. Mais là, sur une machine où l’on développe presque un programme de ce genre par mois, impossible pour lui de rester en haut du podium... L’AVIS DE TILT. Ah, si seulement Chuck Yeager ne s'était pas mêlé de l’histoire... F 29 aurait peut-être décroché son Tilt d'or sur PC I Ce simulateur compte malheureusement quelques défauts. Ses missions sont trop brèves, et ont un champ d’action ridiculement petit. Si l’on vole plus de trois minutes
selon le même cap, on « sort » de la carte ! Sa stratégie est peu développée et il ne profite d’aucune des innovations telles les options Replay, les vols en fotmalion. Etc. Un bon titre arcade, c'est tout.
GRAPHISME. Au sol. Les paysages sont bien trop stylisés. Pas d’ombres, de reliefs, c’est un peu décevant.
ANIMATION. C’est le point fort du programme. S’il n’avait à se battre contre le plus récent Yeager Air Combat. F 29 Re- taliator remporterait sans doute la palme de la souplesse. Il n’en est pas loin... BRUITAGES. Rien d'exceptionnel, la bande son n'est pas à la hauteur de la mise en scène graphique (disquettes Océan).
F 16 Combat Pilot est sorti sur PC en 1989 et ne peut plus rivaliser avec les grands de ce monde sur celte machine.
Je tenais, cependant, vraiment à vous parler dans ce guide sa version CPC, un modèle du genre.
L’AVIS DE TILT. Etant donné les capacités du 8 bits. FI6 fait des miracles. Les concepteurs de ce soft on su conserver la souplesse du pilotage sans diminuer pour autant la richesse stratégique du jeu. La prise en main du programme est facile puisqu'un important manuel rédigé en français développe tous les aspects du combat. Pour les amateurs de simulateurs de combat aérien sur CPC, voici un indispensable !
GRAPHISME. Le graphisme de F16 est peu colore sur CPC. Sa finesse a en revanche été conservée et la précision des tableaux de bord est impressionnante. On retrouve dans cette version tous les instruments du jeu 16 bits, ce qui est sans doute le plus important.
ANIMATION. Le pilotage est souple et l'on se prend bien au jeu. Il est vraiment possible de piloter « acrobatique », ce qui est bien rare sur cette machine.
BRUITAGES. L'Amstrad CPC fait tout son possible pour sonoriser au mieux cette mission. Le résultat n'aurait pas pu être meilleur (disquettes Digital Intégration).
Les tableaux de bord sont assez simples et les effets d’ombre et de relief pas assez développés pour les décors, ANIMATION. C'est le plus gros défaut de ce programme, la lenteur de son animation. Seulement 23 vues pour découper un tonneau, le tout en 7 secondes sur un PC cadencé à 16 megas. Même F J II. Le litre précédent de Micropose, faisait mieux ! Apparemment, les programmeurs n’ont pas tenté d'égaler les capacités des titres précédents... BRUITAGES. L’emploi des cartes son est assez classique. Rien d'original à ce sujet. On retrouve toute la panoplie des bruitages de Microprose,
semblables de FI9 à FI17A (disquettes Microprose).
Red Baron est semblable à Knights of the Sky quant à la mise place de ses combats, mais il ajoute à l’aventure une foule d’atouts supplémentaires.
Amateurs du combat aérien antique, un soft pour vous !
L’AVIS DE TILT. Prenez Knight qf the Sky cl ajoutez à son jeu une plus grande souplesse, un mode Replay hyper performant (sélection des vues pendant le défilement), et surtout des stratégies qui vont de la simple mission « action » (pas de décollage) au vol en escadrille où l’on passe d’un appareil à l'autre pour détruire un Zeppelin enne
mi. En fait, amateur de simulation comme joueur d'arcade sauront
appréutres simulations Les programmeurs de simulation -
conduite de sous-marin ou pilotage de tank - ont été peu
productifs cette année. Il est vrai que, pour réussir une
simulation, la complexité et le réalisme des commandes ne
suffisent pas. Le graphisme, l’animation et les bruitages
doivent y créer une atmosphère. Le sensationnel Wolfpack,
vieux d’un an, avait si parfaitement réussi l’alliance des
deux que personne n’a pu faire mieux cette année.
Contrairement à l'année dernière, peu de simulations navales ou blindées ont vu le jour ces douze derniers mois. Les amateurs du genre vont devoir continuer à lutter sur les oldies butgoldies de la torpille ou du canon ! Des titres présentés dans ce challenge, ce sont, comme l’an passé, Wolfpack, Silent Service II et ADS qui tiennent le haut du pavé, avec un très net avantage pour le premier, Tilt d’or 90. Bien sûr, seuls les micro-ordinateurs savent aujourd'hui faire vibrer les pilotes de tous poils.
Une exception, l’adaptation de Silent Service sur console 8 bits mérite toute votre attention. Nous avons inclus dans ces tests le tout dernier Strike Fleet. Mais lui non plus ne m’a pas séduit, bien que récent et sortant des griffes de l'un des grands de la simulation, j’ai nommé Electronic Arts. N'y aurait-il plus de bons programmeurs intéressés par les combats maritimes ou terrestres ? Rassurez-vous, je pense surtout que Wolfpack était trop en avance sur son temps et qu’il nous faudra attendre encore quelques mois pour le voir supplanter par un titre plus fameux ! Avant de vous
laisser continuer avec l’étude approfondie de ce challenge, je tiens à insister plus particulièrement sur un titre un peu spécial, le dénommé Armour Geddon. Nous avons hésité à l’inclure dans la rubrique simulations, tant ses missions sont riches et variées. Mais le pilotage des multiples engins qu'il propose était trop séduisant pour qu'il n’apparaisse pas ici.
Olivier Hautefeuille ADVANCED DESTROYER SIMULATOR Amiga, ST, PC, CPC Intérêt_16 Graphisme ***** Animation ***** Bruitages * * * Prix_C Intérêt sur autres machines Atari ST : 16 PC : 14 CPC : 14 WOLFPACK Amiga, PC tous écrans Intérêt_18 Graphisme ****** Animation * * * * Bruitages ***** Prix_C Intérêt sur autre machine PC: 17 SILENT SERVICE II Amiga, NES PC, carte son Intérêt_17 Graphisme ***** Animation * * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autres machines PC: 17 NES: 17 Vous voici aux commandes d'un destroyer puissamment armé. Derrière la barre, c'est l'angoisse... L'ennemi se
profile à l'horizon. Encerclement, stratégie. Action !
L'AVIS DE TILT. Dès la sortie du port, on sent tout de suite que cette simulation mise sur le réalisme du pilotage.
Ici, ce n'est pas toujours la pleine mer et il faudra jongler avec l'inertie du navire pour ne pas échouer bêtement contre une digue. A l'intérieur du vaisseau. Un seul tableau de bord regroupe presque toutes les commandes : gestion souris très aisée. ADS souffre, en revanche, d'une stratégie assez monotone. Surtout face à Wolfpack. Les comComment oublier un Tilt d'or 90. Surtout lorsque sa version Amiga surpasse une fois de plus le célèbre Silent Senice Il ? Combats superbes, stratégie poussée. Wolfpack envoie par le fond tous ses détracteurs !
L AVIS DE TILT. Wolfpack fait aussi fort que Silent Sen ice II en ce qui concerne la vitalité des combats, le rendu graphique des explosions, l'angoisse de l'affrontement. Mais il surpasse son confrère pour la stratégie. Il est, en effet, possible de diriger un ou plusieurs vaisseaux et de choisir le camp des submersibles ou celui des destroyers. Enfin, un éditeur de missions personnalisées vous évitera à jamais de renSenice II, c'est le frisson des grands fonds garanti ! Désormais disponible sur Ami,ga et console NES, ce programme est encore à la une pour le challenge de cette
année.
L'AVIS DE TILT. Silent Senice II s'est vu détrôné l'an passé par le superbe Wolfpack. Impossible de l'oublier pourtant, alors qu'il vient d'être développé sur Amiga et qu'il prend également d'assaut les consoles 8 bits avec sa version NES. Cette simulation de combats sous-marins développe des phases action de grande qualité. Mais sa stratégie semble un peu maigre face à la concurrence. On aurait apprécié que le deuxième épisode de la série offre, bats s'enchaînent et se ressemblent.
Dommage !
GRAPHISME. ADS use d'un mélange de sprites et de 3D calculée pour ses vues extérieures. On profite de ce fait d'un paysage bien plus complexe et réaliste que ceux de Wolfpack ou Silent Service II.
ANIMATION. La représentation 3D des vues extérieures est très bien gérée.
Cela bouge sans aucun soubresaut et les changements d'angles de vue sont rapides.
BRUITAGES. La bande son est assez pauvre, mais les quelques bruitages proposés sont de qualité, moteur, explosions. Etc. (disquettes Fulura).
Contrer la monotonie par delà les flots bleus. Un ancien Tilt d'or 90. Un grand hit 91 !
GRAPHISME. Les effets de matière des Uibleaux de bord de ce simulateur égalent ceux de Mega Fortress. C'est tout dire ! L'océan et les cibles qui y évoluent sont réalistes : on frémit devant la silhouette des navires ennemis comme s’ils allaient, tout à coup, sortir du moniteur !
ANIMATION. C’est un peu lenL bien sûr.
Mais aucun à-coup à l'horizon.
BRUITAGES. Comme Silent Service II, la simulation plonge le joueur dans une ambiance sonore captivante (disquettes Mirror Soft).
Comme Wolfpack. Des missions plus « ouvertes », plus variées.
GRAPHISME. Tous les postes de pilotage sont représentés avec clarté. Face à Wolfpack, seule l'étendue de l'océan manque un peu de vie. Enfin, la version NES donne son maximum en la matière.
ANIMATION. Le jeu est suffisamment rapide pour ce type de mission.
BRUITAGES. C'est l'un des atouts majeurs de Silent Senice. L'ambiance sonore de ce programme contribue très largement à créer l'angoisse que peut ressentir le capitaine du submersible avant le combat... (Disquettes Microprose).
TEAM YANKEE PC tous écrans, Amiga, Atari ST Intérêt_16 Graphisme * * * * Animation * * * * Bruitages * * Prix_C Intérêt sur autres machines Amiga : 16 Atari ST : 16 ARMOUR GEDDON Amiga, Atari ST Intérêt_18 Graphisme * * * * * Animation ****** Bruitages * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Atari ST: 17 BATTLE COMMAND Atari ST, Amiga Intérêt_15 Graphisme * * * Animation * * * * * Bruitages * * * Prix_C Intérêt sur autre machine Amiga: 16 BAS BOOT Amiga, PC tous écrans, carte-son Intérêt_16 Graphisme ***** Animation * * * Bruitages * * * * Prix_C Intérêt sur autre machine PC: 17 STRIKE FLEET
Amiga, Atari ST Intérêt_13 Graphisme * * * Animation * * * Bruitages * * * * Prix_B Intérêt sur autre machine Atari ST: 13 Dirige? Quatre blindés contre les armées soviétiques qui envahissent l'Europe.
Une simulation plus stratégique qu'action qui profite de quelques atouts novateurs.
L'AVIS DE TILT. Fondamentalement différent des simulations blindées de Tan passé, Team Yankee ne vous laisse pas piloter les tanks autrement qu'en leur donnant des ordres sur la carte. Mais, face à celte stratégie, l'action trouve sa place dans les combats, avec des scènes de tir très ludiques et très bien réalisées.
Le programme est des plus maniables, un seul clic souris vous permet, par exemple, de passer d'un blindé à l’autre.
C’est une simulation originale qui a sufDans Amour Geddtm, on peut piloter six types de véhicules différents. Associée à une stratégie poussée, c'est cette richesse qui séduira les amateurs de simulation.
L’AVIS DE TILT. Armaur Geddtm associe avec bonheur simulation et stratégie. Le pilotage des hélicoptères, hovercrafts, chars et autres engins est très ludique. Mais vous devrez aussi gérer votre parc de matériel en faisant travailler des savants et des ingénieurs.
Ajoutez à cela une mise en scène très soignée, tant pour la fluidité de son animation que pour ses graphismes... Ce programme fera de très nombreux adeptes.
Battle Ctmunand est la suite de Carrier Commard. Il s'agit d’un combat de chars qui oppose, dans le futur, le nord au sud.
Le conflit se règle sur un plan tactique pour éviter la guerre nucléaire. Le conflit privilégie donc des actions éclairs exécutées derrière les lignes ennemies.
L AVIS DE TILT. Ce titre offre diverses phases de jeu. 11 y a d'abord la stratégie avec l'étude des missions, la gestion de la carte, etc... Ensuite, il faut s’intéresser au pilotage des blindés et surtout aux tirs contre les unités ennemis.
Un peu comme dans Dos Bool. Le jeu s’apparente presque ici à un shoot- them-up, surtout sur Amiga où la fluidité de l'animation est exceptionnelle.
Das Bool surprit très fortement les amateurs de simulations navales lors de sa sortie sur PC. Un peu à la manière de Silem Service, il offrait en effet un jeu plus arcade que stratégique. Il est désormais disponible sur Amiga.
L'AVIS DE TILT. Le pilote contrôle ici divers postes de combat. Mais, dans tous les cas, c'est l’arcade qui l'emporte. Le mitraillage des avions ennemis est superbe. La navigation entre les mines est moins intéressante. Mais, coup de chapeau pour la poursuite d'un submersible ennemi, une épreuve passionnante. Distancé depuis pas Wolfpack. Ce titre n'atteint pas la pôle position de sa catégorie.
Slrike Fleel propose un jeu proche de celui de Wolfpack. Mais ce logiciel récent n'a aucune chance de détrôner son confrère. 11 lui manque quelques atouts essentiels.
L'AVIS DE TILT. Bien qu’il arrive sur Amiga longtemps après les grands hits du combat naval, ce programme ne profite même pas de tous les avantages d'un Wolfpack. La stratégie est bien rendue. Vous piloterez plusieurs navires et hélicoptères pour des missions variées.
Mais les assauts sont trop simplistes.
Peu de postes de combat, des attaques que l'on suit sur la carte plutôt qu’en mode plein écran, cette simulation aurait fait un malheur il y a deux ans !
Fisamment de possibilités pour vous captiver.
GRAPHISME. Si la précision du graphisme 3Dest intéressante, c'est surtout le partage de l'écran en diverses fenêtres de jeu qui innove. Il est possible d’y suivre simultanément l'évolution des quatre chars mis sous votre contrôle par ce programme.
ANIMATION. La fluidité du déplacement de vos unités est très convaincante sur Amiga, Atari ST et PC 386 minimum. Le passage entre les vues multiples est rapide.
BRUITAGES. Décevants, ce n’est pas le point fort du programme (disquettes Empire Software).
GRAPHISME. Grâce à la juste exploitation de la 3D surfaces pleines, le graphisme d'Armaur Geddan est superbe.
Reliefs au sol. Silhouettes des véhicules, nombreuses vues caméra, même les tableaux de bord ont été soignés par les programmeurs.
ANIMATION. Malgré le grand nombre de sprites souvent présents à l'écran, l'animation de cette partie ne souffre aucun reproche. Elle est souple et rapide.
BRUITAGES. Côté bruitages, Armaur Geddtm est moins performant. Trop peu de scènes sonl accompagnées d'une bande son (disquettes Psygno- Un titre de qualité, même s’il ne surpasse pas Armaur Geddan ou Das Bool.
GRAPHISME. C'est encore la 3D surfaces pleines qui est à l’ordre du jour dans ce soft. Si les décors sonl assez simplistes, moins riches par exemple que ceux d'Armaur Geddan. La gestion des sprites en vue extérieure est parfaite.
ANIMATION.Ce programme est parfois saccadé sur Atari ST. L’Amiga offre en revanche suffisamment de souplesse pour que la jouabilité soit maximale.
BRUITAGES. On ne trouve rien d’exceptionnel dans la bande son de Baille Cammand. Juste le minimum ! (disquettes Océan).
GRAPHISMES. La version Amiga de Das Bool est un peu moins performante que le jeu sur compatible PC en matière de graphisme. On a, par exemple, perdu les effets de transparence dans les combats sous-marins.
L’ensemble reste pourtant au dessus de la moyenne, ANIMATION. Il fallait un PC très puissant pour profiter de la souplesse de ce titre. Sut Amiga, le jeu sera lent, sauf si vous enlevez les détails du paysage.
C'est dommage pour les possesseurs de petits micros !
BRUITAGES. Bruitages de très bon niveau, pour toutes les phases de combat (disquettes Mindscape).
GRAPHISME. On appréciera ici la clarté des tableaux de bord. La mer est en revanche trop uniforme. Aucune vague, aucun ombrage, le décor extérieur manque de vie.
ANIMATION. Il n'est point besoin d’une animation rapide pour ce genre de simulation, plus portée sur le wargame que sur l’arcade, au contraire de Das Bool par exemple. Le jeu est suffisamment souple ici pour assurer une bonne jouabilité.
BRUITAGES. La bande son de Slrike Fleel est correcte. Le jeu offre de bons bruitages de moteurs pour les destroyers ou hélico (disquettes Electronic Arts) réotionj rajihique Les années se suivent et se ressemblent. Deluxe Paint en est à sa quatrième version - comme le temps passe ! - et reste toujours le leader incontesté des logiciels de dessin. Mais les choses évoluent lentement. L’Amiga demeure le passage obligatoire de ceux qui veulent exprimer pour pas cher leurs talents graphiques sur un micro. Mais les logiciels bon marché pour PC et Mac LC commencent à pointer le bout du nez. Un
peu de patience... 1991 a vu la confirmation de la suprématie de l'Amiga comme ordinateur graphique de qualité à petit prix. Des logiciels comme Deluxe Paint Ivdans le domaine du graphisme et de l'animation ou Disney Animation Studio pour l’animation pure peuvent se targuer d’utilisations professionnelles, tant leurs capacités sont importantes. Ils sont loin cependant de nécessiter de lourdes configurations et une mémoire d'1 à 1,5 Mo sera suffisante dans la plupart des cas.
Dans le domaine du hard, la carte HAM-E, toujours pour Amiga, étonne par son prix, ses capacités et la qualité de ses logiciels dédiés.
Pour un peu plus de 3 000 F, vous aurez droit à une palette de 16 millions de couleurs affichables à l’écran. Le programme de traitement d’images associé justifierait à lui seul par sa qualité et la puissance de ses options le prix du pack !
L'Atari ST n’a pas démérité non plus, que ce soit dans le domaine de la couleur avec de bons programmes comme Dali 4 ou Paint Master ou le dessin monochrome.
Dans ce dernier domaine, Photolab facilitera grandement la vie de ceux qui scannent des images, en automatisant une série de manipulations fastidieuses et en offrant quelques effets étonnants. Convector, pour sa part, deviendra vite indispensable aux possesseurs d'Arabesque ou à tous ceux qui utilisent des images bitmap à des fins d'impression. La qualité de la conversion bitmap vectorielle est si parfaite que les deux images semblent identiques. 3D Construction Kit a ouvert la porte à la création d'univers virtuels très riches sur Atari ST et Amiga et même sur 8 bits. Il combine une
grande facilité de création à une interactivité très poussée qui en fait un outil de rêve pour réaliser des jeux d’aventure 3D animée au look professionnel.
L’arrivée des Mac à petits prix (Classicet LC) a stimulé les éditeurs pour une production logicielle à prix plus abordable. Les deux programmes, Add Motion pour le dessin et l'animation de sprites et Wizard Paint pour le dessin en palette 16 millions de couleurs, s’ils ne peuvent égaler les ténors du marché, permettent déjà d'obtenir de très beaux résultats.
Le PC n’a pas été oublié avec Autodesk Animator, un excellent programme de dessin et d'animation en MCGA (256 couleurs). S’il est un peu moins riche que Deluxe Paint (version PC) en ce qui concerne le dessin, il lui est supérieur quant aux possibilités d’animation et de titrages. Toutefois, il nécessite une configuration suffisante pour travailler (au moins 386 SX). Le PC souffre encore d’une certaine faiblesse dans les logiciels de qualité à prix raisonnable. Certes, il existe de petites merveilles mais leur coût les réservent à un usage professionnel ou à des passionnés fortunés.
Mais la chute vertigineuse du prix des 386 devrait faire fleurir une logithèque adaptée, comme on le voit désormais dans le monde du Macintosh.
Quant aux consoles, l’univers de la création leur est toujours fermé.
Jacques Harbonn WIZARD PAINT Macintosh Intérêt.. _17 Présentation Accessibilité Potentialité Prix_ ? ? ? * *
* * ? ? ?
* ? * ?
_H AUTODESK ANIMATOR PC MCEA VBA Intérêt- _17 Présentation Accessibilité Potentialité Prix_
* **** ? * ? *
- n.c. Ce logiciel de dessin en 16 millions de couleurs s’intégre
dans la lignée des programmes pour nouveaux Mac. Offrant des
produits performants à un prix ajusté.
L'AVIS DE TILT. Si ce programme cède le pas dans certains domaines face aux poids lourds du dessin couleur sur Mac. Il reste cependant tout à fait performant et dispose d'un rapport qualité prix qui laisse les autres logiciels loin derrière.
PRESENTATION. Le programme a été entièrement francisé, tout comme le manuel. Celui-ci introduit peu à peu l'utilisateur dans les arcanes du programme et contient aussi tous les élé- Ce programme d'animation permettant de réaliser facilement des présentations mêlant images et textes. Dessinez un objet (un bloc de texte en fait partie), tracez sa trajectoire, ses mouvements dans l'espace, définissez ses couleurs (fixes ou variables en fonction du temps) et Animator fait le reste ! Il calcule les images intermédiaires, cycle les couleurs, fait des fon- dus-enchaînés avec une autre
image ou une autre animation, etc. L'AVIS DE TILT. Le résultat est trèsréus- si. Même si le temps de calcul et la place occupée sur le disque peuvent rapidement devenir important.' Plus simple à utiliser que Deluxe Animator, ments en vue d'une utilisation finale poussée.
ACCESSIBILITE. Grâce à une ergonomie conviviale, bien dans la ligne Mac, le programme se laisse maîtriser en quelques instants.
POTENTIALITE. Le logiciel offre la majorité des outils de dessin habituels et la plupart sont redéfinissables. L'au- to-scrolling (pour travailler en image virtuelle en vue d'impression de qualité), l'anti-aliasing et surtout la gestion performante de la palette sont des « plus » importants. En revanche on peut regretter l'absence de calque et la limitation des effets spéciaux (disquette Upgrade).
Il lui manque aussi certaines possibilités de ce dernier, comme les sprites animes. La manipulation des formes simples et des couleurs est parfaite.
PRESENTATION. La manipulation se fait très facilement à la souris, et une macro commande permet de visualiser les principales commandes.
ACCESSIBILTTE. Tous les choix se font très simplement, et un mode Preview permet d'imaginer le résultat en fil de fer avant la réalisation finale.
POTENTIALITE. Autodesk Animator permet de produire rapidement et facilement des présentations ou des animations d'objets simples, de très bonne qualité (disquette Autodesk).
DISNEY ANIMATION STUDIO Disney Animation Studio dispose d'un module de dessin d'une richesse suffisante mais cible surtout ses possibilités créatives sur l’animation. Il se compose de deux modules indépendants : création de l'animation, et couleur et décors de fond.
L AVIS DE TILT. Face à son grand concurrent Deluxe Paint IV, ce programme n'offre pas autant de facilités pour le dessin ou la création d'animations simples. En revanche, les animations obtenues sont d'une haute qualité, avec bruitages synchronisés et réglage J fin du rythme.
PRESENTATION Le manuel est un véritable cours d’animation de haut niCréation Graphique Amiga 1 Mo HAM-E est un ensemble composé d’une carte 16 millions de couleurs pour Amiga. Complétée de trois logiciels : traitement d’image, dessin et utilitaire de conversion.
L'AVIS DE TILT Cette carte de prix très ajusté pour ses performances ouvre la porte à des créations vraiment professionnelles. Elle existe en deux versions : une de base et une version Plus dotée d’un module anti-aliasing. Les logiciels fournis sont excellents et les développeurs semblent s’y intéresser de près.
PRESENTATION. La carte dispose de sa propre alimentation pour ne pas surcharger celle de l'Amiga. Le manuel, Paint Designer esl un logiciel de dessin bitmap monochrome complété d’un module 3D temps réel avec gestion des faces cachées, gestion de bibliothèque de symboles et enfin pseudo mode vectoriel.
L’AVIS DE 77LT.Ce programme est l'un des maîtres du dessin monochrome sur Atari ST, tant par ses vastes possibilités en graphismes bitmap pur. Que par ses nombreux modules complémentaires qui. S’ils se révèlent moins puissants que des logiciels dédiés, étendent d'autant le champ d’action du programme.
PRESENTATION. Le manuel est clair et précis et les bibliothèques de symboles Intérêt.
Présentation Accessibilité Potentialité Prix ... 18
* *****
* * * *
* **** F HAM-E Amiga, 1.5 Mo Intérêt.
18 Présentation Accessibilité Potentialité Prix
* ****
* * * *
* ***** . PAINT DESIGNER Atari ST 1 Mo Intérêt 18 Présentation
Accessibilité Potentialité Prix
* ***
* * * *
* ***** F PAINT MASTER Atari ST 1 Mo Intérêt 14 Présentation
Accessibilité Potentialité Prix
* * *
* ****
* * * * F PHOTOLAB Atari ST Intérêt 18 Présentation Accessibilité
Potentialité Prix_
* ****
* ****
* **** _F Ce logiciel de dessin dédié à la couleur requiert l Mo
de mémoire pour travailler. L'ensemble comprend aussi un
utilitaire de création et d’animation de sprites et un
diaporama avec effets de transition.
L'AVIS DE TILT. S'il ne peut prétendre se mesurer aux grands ténors du genre (Dali 4, Deluxe Paint ou Cyber Paint), Paint Master reste très suffisant pour le dessinateur moyen. Il pallie sa puissance réduite par son ergonomie.
PRESENTATION. Le manuel constitue le point noir du programme. Il est trop succinct et mal construit II faudrait le repenser complètement.
ACCESSIBILITE. En dépit d'un menu Ce logiciel de dessin monochrome sur Atari ST travaille en image virtuelle et doté de multiples fonctions de traitement d'image.
L'AVIS DE TILT Quasi indispensable pour qui dispose d’un scanner, Photo- lab se révèle aussi un bon choix pour le dessin monochrome en général, grâce à la puissance et la diversité de ses fonctions.
PRESENTATION. Le programme est entièrement francisé et le manuel clair et complet.
ACCESSIBILITE.Les options de dessin se maîtrisent en un clin d'œil grâce à une série d'icônes explicites. En revanche, certaines fonctions de traiteveau. Et vous dévoile les coulisses des grandes réalisations Disney. Les nombreux fichiers d’exemples présents sur la disquette et tirés des grands classiques (La Belle au bois dormant, Alice au pays des merveilles, etc.) vous livreront tous leurs secrets en les analysant image par image.
ACCESSIBILITE Ce programme ne mise pas sur les petites animations faciles a réaliser mais sur un gros travail de fondquasi parfait.
POTENTIALITÉ. Si l'on accepte d’y consacrer du temps, ce logiciel, combiné aux techniques d'animation les plus réalistes fort bien expliquées, se montre inégalable (disquette Disney).
Qui devrait être francisé, contient toutes les informations importantes mais gagnerait à être plus didactique.
ACCESSIBILITE Si la prise en main du logiciel de dessin est rapide, certaines options du traitement d'image peuvent nécessiter des essais préalables.
POTENTIALITE Le traitement d'image est étonnant par la puissance et la multiplicité de ses fonctions. Le logiciel de conversion est tout aussi riche avec 45 formats d'images reconnus. Le logiciel de dessin, moins spectaculaire, dispose encore de fonctions intéressantes : pantographe, gestion des couleurs puissante et interface avec Arrex (pack Black Belt Systems).
Sont utilisables dans de nombreux domaines (électronique, fontes, musique).
ACCESSIBILITE. L'écran de travail surchargé ne facilite pas la prise en main, mais le regroupement logique en types de fonction simplifie le travail ultérieur.
POTENTIALITE. A côté des outils classiques, tous disponibles, le programme offre de nombreuses options complémentaires puissantes et souvent originales : cercles définis par trois points externes, remplissage limité à la zone balayée par la souris, grattoir filtrant une zone à l'aide d'une matrice prédéfinie, etc. (disquette Esat).
Assez surchargé, l'ergonomie reste agréable grâce aux regroupements des fonctions similaires dans une même zone et des icônes évocatrices.
POTENTIALITE. Le programme dispose d'un vaste éventail de brosses, figures prédéfinies et autres outils classiques. Il offre, en outre, certaines fonctions plus originales telles que les splines et courbes de Béziers. Une manipulation à posteriori des polygones, un spray pulvérisant des motifs et une loupe temps réel. En revanche, les manipulations de blocs sont succinctes, tout comme les options texte. Le gestionnaire de palette enfin, aurait pu être amélioré (disquette Logisoft).
Ment d’image peuvent nécessiter des essais préalables.
POTENTIALITE Outre les options classiques habituelles, le programme dispose d’outils de dessin originaux : effet de goutte d'eau, de mosaïque ou de pipette, riches options texte (choix du sens d'écriture et variété des attributs), déformations de blocs puissantes et variées, etc. Les traitements d'image disponibles servent tout autant à améliorer les images scannéesqu'à obtenir des effets spéciaux originaux. Enfin, le mode virtuel permet l'adéquation précise entre la résolution du dessin et celle du périphérique de sortie (disquette Upgrade).
3D CONSTRUCTION KIT Logiciel de création 3D, ce programme permet aussi d'animer les objets et de définir différentes interactions pour obtenir un véritable jeu d'aventure 3D, sonorisé de surcroît.
Ce logiciel sait allier puissance et haut niveau d'interactivité. L’AVIS DE TILT.
Disposer du système Freescape qui a permis la création de grands jeux comme Driller ou Casile Master est un plaisir dont il serait dommage de se priver, d’autant que l'interface est d’une grande simplicité d'emploi.
PRESENTATION. Le logiciel est polyglotte, le manuel clair et la cassette vidéo d’apprentissage constitue une excellente initiative.
Créotion raghi ue Amiga, Atari ST Intérêt_18 Présentation ***** Accessibilité ***** Potentialité ****** Prix_F Intérêt sur autre machine Atari ST : 18 ADO MOTION Adtl Motion est un logiciel de dessin et d'animation de sprites complété d'un éditeur de son, tournant sur l'ensemble des Mac.
L'AVIS DE TILT. Dédié tout particulièrement aux nouveaux Mac (Classic et
LC) , Add Motion comble un créneau : celui des logiciels
d'animation puissants à prix abordable. Seules lacunes
réelles : l’absence de cyclage des couleurs et de
déformations vectorielles.
Le fonctionnement sous HyperCard ouvre la porte à une intégration directe de vos créations dans d'autres programmes tournant sous le même intégrateur.
PRESENTATION. Le manuel (en anMacintosh Intérêt... 17 Présentation
* * * * Accessibilité
* ***** Potentialité
* **** Prix fi CONVECTOR Atari ST, 1 Mo recommandé Intérêt_16
Présentation * * * * Accessibilité ***** Potentialité ******
Prix_F DALI 4 Atari ST 1 Mo Intérêt_17 Présentation * * * *
Accessibilité ***** Potentialité ***** Prix_F DELUXE PAINT IV
Amiga 1 Mo Intérêt_19 Présentation ***** Accessibilité *****
Potentialité ****** Prix_F Cet utilitaire graphique se charge
de convertir une image bitmap monochrome en image
vectorielle.
L’AVIS DE TILT. Grâce à ses deux modes de lancement (programme ou accessoire de bureau), sa relation privilégiée avec Arabesque et ses nombreuses et puissantes options de paramétrages, Convector combine efficacité et simplicité de mise en oeuvre. De surcroît, le programme travaille vite, ce qui ne gâte rien. Un outil qui devient indispensable en PAO ou avec Arabesque.
PRESENTATION. Le manuel de Convector est assez réduit mais suffisant à une prise en main rapide d'autant que Ce logiciel de dessin couleur sur Atari ST, 1 Mo minimum, est complété d'un diaporama capable de charger automatiquement la majorité des formats d'images avec de nombreux effets de transition.
L'AVIS DE TILT. Dali 4 est un logiciel étonnant, pourtant programmé en ba- sic, ne démérite pas face aux grands ténors que sont Deluxe Paint ou Cyber- Paint. Les outils sont variés et puissants et les temps de traitement très courts.
PRESENTATION. Les manuels sont assez clairs et complets mais mériteraient des explications plus détaillées pour les fonctions complexes. En reDeluxe Paint IV est un logiciel de dessin et d'animation toute résolution sur Amiga.
L'AVIS DE TILT. L'accession au mode HAM (4096 couleurs simultanées) et les transformations automatiques de sprites (entre autres) propulsenl le programme à la première place des logiciels de dessin et d'animation sur Amiga. Il ne lui reste plus qu'à gérer la carte HAM-E pour devenir le meilleur logiciel, toutes machines confondues !
PRESENTATION. Le manuel de plus de 300 pages (en français, tout comme le programme) vous initie en douceur, mais contient aussi tous les éléments utiles pour une utilisation pointue.
ACCESSIBILITE. L’ergonomie est très agréable, une fois que l’on a assimilé les principes de base du programme.
POTENTIALITE. Si la limitation à deux figures 3D (cube et pyramide) peut paraître trop restrictive au premier abord, les étonnantes options de manipulations étendent d’une manière considérable le champ d'action. La gestion des déplacements au sein de l’univers créé (avec prise en compte éventuelle de la gravité), l'ouverture du programme à l'animation, à l'interactivité avec le joueur et aux effets sonores enrichissent d'autant les possibilités créatives (disquette Domark).
Glais, comme le programme) est clair et assez didactique.
ACCESSIBILITE L'interface utilisateur esl particulièrement soignée, avec recours aux fenêtres flottantes et gestion de l'animation par un menu de type magnétoscope.
POTENTIALITE Le module de dessin, s’il ne peut se comparer aux ténors du genre, peut suffire cependant dans la plupart des cas. De plus, il est simple à utiliser. En ce qui concerne l'animation, les trajectoires et les effets de profondeur sont bien gérés. L’adjonction d’effets sonores avec possibilité de trucages divers (écho, réverbération) apporte un « plus ».
La plupart des fonctions s'explicitent d'elles-mêmes.
ACCESSIBILITE. La mise en route s'effectue en quelques clics souris, mais certaines options complexes peuvent nécessiter un essai préalable.
POTENTIALITE Les résultats obtenus par cet utilitaire graphique sont d'une telle fidélité qu'il est quasi impossible de reconnaître au premier coup d'oeil l'original bitmap de sa conversion vectorielle. Ce mode vectoriel ouvre la porte à des impressions de grande qualité. L'image ne subissant plus aucune altération lors des changements de taille ou de résolution (disquette Up- grade).
Vanche. Le diaporama est un grand « plus ».
ACCESSIBILITE Les utilisateurs de la précédente version ne seront pas dépaysés, l’interface étant quasi identique. Elle est intelligemment construite et pas trop surchargée en dépit des très nombreuses options.
POTENTIALITE Dali 4 offre une vaste gamme d’outils. A côté des options classiques, on en trouve d’autres qui le sont moins : module 3D, remplissage dans toutes les directions (y compris circulaire) avec possibilité de combinaison entre couleur unie et trame, déformations puissantes, etc. (disquette ALM).
ACCESSIBILITE Us habitués des anciennes versions ne seront pas dépaysés, l'interface étant identique et toujours aussi ergonomique. Ce logiciel aux énormes possibilités reste d'un grand confort d'utilisation.
POTENTIALITE. Cette nouvelle version d'un logiciel déjà très performant apporte les « plus » de la version ST (dégradés d'une très grande richesse), complété de nouvelles fonctions très performantes : overscan complet, mode HAM avec gestion pointue des conflits de proximité, transformation automatique de formes bitmap, et gestionnaires de palette et d'animation améliorés (disquette Electronic Ans).
Jeux pour NliS à 199.-TTCJeux pour NES à 239.-TTCJeux pour NES à 259.-TTC MARIO 1 DUCK HUNT.p TENNIS BASE BALL NINJA 3 TWIN BEE B WINGS KUNG FU PAC MAN GALAGA KARATEKA EXERION MACROSS GALAXIAN Jeux pour NES à 299.-TTC Jeux pour NES à 279.-TTC BlRD S MAN VVAft WôLF NORTHERN KEN 2 MEGA MAN 1 BOULDER DASH FIRST EAGLE TERR SCHOOL FIGHT DR LEGENDARY WING: BOMBARDIER 1944 IKARI 1 ROCK MAN 1 RYGAR A CRESTA iGON S-FIRE BIRD Jeux pour NEZS à 379.-TTC NINJA GAIDEN 3 WONDERBOY 2 FINAL MISSION ¦ SUPER KUNG FU 2 | FLYING DRAGON B S SUPER MARIO 3 DUCK TALES ROBOCOP 2 SILK WORM OXING 3 GRADIUS-NEMESIS 634
S WORD STARSOLDIER HOKUDA 53 NORTHERN KEN 1 MAZE KONG WONDERBOY-ADVENT. ISLAND ASO - ALPHA MISSION TRANSFORMER MICKEY MOUSE WRESTLE GAME SUPER FLIPFULL TIGER HELI SHOOTBLOC DOUBLE DRIBBLE SUPER MARIO 2 BUBBLE BOBBLE 1 LIFE FORCE 1-2 FALSION CONTRA SUPER COMPIL 14 JEUX 699.-TTC LODE RUNNER 2 YIE AR KUNG FU ZIPPY RACE ROAD FIGHTER WRESTLE GAME CIRCUS CHARLIE DONKEY KONG 3 HOGAN’S ALLEY.p WILD GUNMAN.p URBAN CHAMP EXCITE BIKE MOTOCROSS BOMBARDIER 1942 BOMBER MAN GYRODINE PRO WRESTLING ELEVATOR ACTION FOOTBALL-SOCCER SUPER MARIO 1 | DRAGON SPIRIT GUN SMOKE JACKAL FROG PRINCE NINJA TURTLE 1-2
TETRIS 1-2 SUPER CONTRA 2 BATMAN CHUKA TAISEN SUPER IKARI 31 ARME FATALE TIC & TAC NINJA GAIDEN 1-2 ROBOCOP 1 BREAK THRU DR. MARIO CASTELVANIA 1-3 MEGA MAN 2-3| DEVIL IN DARK NIGHT REVOLUTION HEROES DOUBLE DRAGON 1-2 -3 GREEN BERET - RUSH & ATTACK MIGHTY BOMB JACK GOONIES1 | CHOPLIFTER Jeux pour NES à 349.-TTC Jeux pour NES à 329.-TTC DRAGON BALL LOLO ADVENTURE FANCY BILLARD SPACE HARRIER TTC PIPE DREAM - ALLEYWAY MOTOCROS MANIACS DAEDALIAN OPUS K I T N* 2 - 399.-TTC PITMAN - DRAGON QBILLION FLAPPY TETRIS - ALLEYWAY DR. MARIO TENNIS K T T Nc TENIS - ALLEYWAY BATTLECITY PIPE DREAM MOTOCROS
MANIACS FLAPPY - SERPENTINE SPACE INVADER K I T N® 6 (3 jcux) -3Î ALLEYWAY SUPER MARIOLAND DR. MARIO INDIQUEE CI-DESSOUS (FRANCE OU SUISSE) TO I AI, : PAIEMENT CI-JOINT CARTE N° CHEQUE |AU FACTEUR+ 20.
MANDA I PORT 20 - forfait MON ADRESSE COMPLETE + TEL Ti 97H SIGNATUKK (obligatoire) Cerf.iinsnoi BON DE. COMMANDE A NOUS RETOURNER A l.’ADRESSE Ci rte» de crédit : VISA - AMEX EL'RCX'ARD - DINERS NEW GAME 3000FRANCE Screcoirt - H- 8*320 I.AMARCIIF. Tél. : 29 09’55’92 NEW GAME ÎOOO S’UTSSE SA H P 264 - Cil- 1401 YVERDON Tél. : 024’2I*76’07 Fil. : 024’22’16‘02 MA COMMANDE tilitaires programmation La venue du PC et le retour d’Apple dans la micro-informatique personnelle ont eu des conséquences positives. D’une part, les utilitaires professionnels développés sur ces machines ont été adaptés avec
succès pour satisfaire aux besoins des particuliers.
D’autre part, Atari et Amiga, dopés par ces nouveaux venus, ont vu arriver une kyrielle de logiciels performants.
Le bilan de cette année 1991 est tout a fait positif.
L’Amiga a enfin acquis ses lettres de noblesse en PAO, grâce à Publishing Partner Master 2.1 et Professional Page 2.0. Les compléments d’Amos (le basic « dédié jeu » de }'Amiga) étendent encore son champ d’action.
L’éditeur du module 3D est étonnant de souplesse et le gain obtenu par le compilateur vraiment conséquent.
Le Rédacteur 3 conforte son avance, sur Atari ST. en matière de traitement de texte, se permettant même de faire la pige aux monstres sacrés des PC et Mac.
Script2, moins puissant, est cependant imbattable en qualité d’impression et richesse de fontes. Toujours sur ST, Lattice C 5.1 comblera les amoureux de ce langage puissant. Quant à Demo Construction Kit, il permet de réaliser de superbes démos avec rasters, scrollings multidirectionnels et overscan sans connaître la programmation !
La gamme des langages sur PC ne cesse de s’étoffer. Face au GFA PC, qui présente l’énorme avantage d’une conversion facile des programmes sur Atari ST et Amiga, le Turbo C révèle la pleine puissance de ce langage, tandis que Visual Basic, langage orienté objet, rend désormais facile la programmation sous Windows.
Le Mac dispose désormais de bons logiciels de PAO et traitement de texte à prix étudiés, grâce à Publish It i Easy et Wintext Light.
Quant aux consoles, ces ordinateurs sans clavier ni unité de sauvegarde, ce domaine leur est toujours interdit. Jacques Harbonn PUBLISHING PARTNER MASTER 2.1 Amiga, Atari ST Intérêt_ tft Présentation Accessibilité Potentialité Prix_
* ****
* ****
* **** _I Intérêt sur autre machine : Atari ST : 18 VISUAL BASIC
PC 386 SOUS WINDOWS Intérêt_ Accessibilité ****** Potentialité
***** Prix_I TURBO C++ Compatible PC Intérêt- 18
* **** ? * * *
* ***** _G Présentation Accessibilité Potentialité Prix_ Cette
nouvelle version 2.1 de Publishing Partner Master (PPM) place
le programme sur le podium des logiciels de PAO sur Amiga.
L'AVIS DE TILT. Face à son concurrent direct. Professional Page 2.0, PPM 2.1 se défend bien. Il est d'ailleurs difficile de choisir entre les deux programmes, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.
PRÉSENTATION. Le manuel (en français) est didactique, mais contient aussi les informations utiles à une utilisation poussée. L'ergonomie de travail est excellente, en dehors d'un fâcheux problème de graduation confuse des règles.
Le basic a la réputation d'être lent à programmer. Visual basic est un langage destiné à programmer des applications Windows. C'est aussi une révolution I A la fois simple et puissant, il propose la programmation objet comme jamais elle ne l'avait été (sauf avec HyperCard sur Mac. Mais est-ce bien un langage?).
Créez une fenêtre, personnalisez-la avec des menus, des icônes, etc... Double- cliquez sur cette fenêtre, un éditeur de texte apparaît ; il suffit de taper les instructions basic correspondantes pour qu’elles soient attachées à la fenêtre. En faisant de même pour chaque objet, chaque bouton, chaque icîone, vous téaüsez votre application. Aucun autre langage Le C est un langage puissant. Son grand défaut, qui est aussi sa plus grande qualité est de laisser au programmeur une liberté totale.
L AVIS DE TILT. Le Turbo C+ + de Borland est sans doute la meilleure version de ce langage. En vrac, citons la programmation objet, l'intégration de lignes assembleur dans le code source, les bibliothèques de fonctions étendues, la gestion transparente des over- lays, etc. Si vous désirez apprendre un langage aux larges capacités, sans que cela vous coûte les yeux de la tête, Turbo C++ est celui qu'il vous faut !
PRESENTATION. La qualité de la documentation et les nombreux exemples ACCESSIBILITÉ. En dépit d'une grande richesse de fonctions, le programme reste d'utilisation simple (pour un logiciel de PAO, tout du moins) et l'apprentissage ne devrait pas vous prendre trop longtemps.
POTENTIALITÉ. Cette nouvelle version offre un « bureau » où l'on peut entreposer temporairement texte, colonne ou image. Publishing Partner Master 2.1 peut gérer, outre ses propres fontes, les fontes Postscript I et 3. Les attributs sont d’une grande richesse, tout comme l'éventail des tailles de caractères (de 1 50 de point à 1 360 points !) Et la couleur est de la partie (disquettes Upgrade).
Dit « orienté objet » n'a été aussi loin dans ce sens.
L'AVIS DE TILT. Visual basic s’adresse à tous ceux qui désirent programmer Windows. Le programmeur occasionnel pourra utiliser les fonctions déjà existantes. Le « pro * définira ses propres fonctions en C. qu'il appellera depuis Visual basic. Un des rares langages vraiment innovant (disquette Microsoft).
ACCESSIBILITE. Quelques manœuvres suffisent pour obtenir un résultat complexe, POTENTIALITE. Un record quand on pense à la taille des programmes Windows développés en C qui l’accompagnent vous permettront de prendre contact en douceur et de progresser rapidement.
ACCESSIBILITE Le C s'acquiert facilement, surtout s'il est complet et bien documenté comme c'est le cas ici.
Sa libené, en revanche, peut rapidement mener à un mauvais style de programmation. Et nécessite plus d’attention et de rigueur.
POTENTIALITE 11 n'y a aucune limite ! Les fonctions du langage C sont écrites en assembleur, et pour peu que vous connaissiez suffisamment ce langage, il est parfaitement possible de les reprogrammer à votre idée (disquettes Borland).
PROFESSIONAL PAGE 2.0 Utilitaires Programmation Amiga Intérêt_18 Présentation ***** Accessibilité ***** Potentialité ***** Prix_i LE REDACTEUR
3. 15 Atari ST1 Mo Intérêt_19 Présentation ***** Accessibilité
***** Potentialité ****** Prix_F WINTEXT LIGHT Macintosh
Intérêt_15 Présentation **** Accessibilité ***** Potentialité
**** Prix_F SCRIPT 2 Atari ST 1 Mo Intérêt_16 Présentation
**** Accessibilité ***** Potentialité **** Prix_F PUBLISHIT !
EASY Macintosh Intérêt_17 Présentation **** Accessibilité ***** Potentialité ***** Prix_l Prqfessioiuil Page 2.0 esl un bon logiciel de PAO sur Amiga. Domaine où celte machine était jusqu'à présent bien en relard.
L'AVIS DE TILT Ce programme est, avec Publishing Partner Master 2J, l'un des deux meilleurs programmes de PAO sur Amiga. S'il ne peu! Soutenir la comparaison avec les monstres sacrés existant sur Mac et PC. Il permet cependant de faire de l'excellent travail.
PRÉSENTATION. Le manuel (qui devrait être francisé à ce jour) est très complet mais ne vous sera guère utile pour connaître les règles de mise en page. En revanche, l'interface est très Traitement de texte puissant dans sa version d'origine, Le Rédacteur 3 s'est vu complété de nouvelles versions apportant gestion de fichier, mailing, classement des paragraphes, gestion améliorée du dictionnaire, dictionnaire de synonymes et correction en anglais et ou français.
L AVIS DE TILT. Traitement de texte haut de gamme sur Atari ST. Le Rédacteur 3.15 peut se comparer sans honte aux grands ténors, du PC et du Mac. Se montrant souvent même plus rapide ou plus complet sur certains points. Toutefois, il nécessite une mémoire importante pour travailler. 1 Mo étant le strict minimum.
Destiné tout particulièrement aux nouveaux Mac à petits prix, ce traitement de texte offre la majorité des fonctions le plus couramment utilisées par ce type de programmes.
L'AVIS DE TILT. Abandonnant sans remords les options avancées de son grand frère (éditeur de formules mathématiques. Modules de langues étrangères), cette version Liglu représente un excellent choix pour qui veut écrire sans complication, d'autant que son prix est très attractif.
PRÉSENTATION. Le manuel, comme le logiciel, est en français. Les menus sont clairs et simples d’usage et l’ergonomie agréable.
Cette nouvelle version de ce traitement de texte sur Atari ST corrige certaines imperfections, tout en conservant une remarquable qualité d'impression.
L'AVIS DE 77LT. S'il ne peut se comparer au Rédacteur 3. Cette nouvelle version, avec son correcteur orthogrphique de vitesse, sa césure automatique et l'option de prévisualisation des pages s’avère cependant bien plus complète.
Script 2 constitue cependant un excellent choix pour de petits travaux où la qualité d’impression esl de rigueur ou pour l'écriture en langues orientales.
PRÉSENTATION. Le manuel et le logiciel sont en français mais l'installation Publish II ! Easy est un logiciel de PAO sur Macintosh qui, tout en offrant certaines options avancées, accepte de tourner sur un simple Classic.
L'AVIS DE TILT. Face aux monstres sacrés de la PAO sur Mac (Xpress en particulier). Ce programme se défend bien, d’autant qu'il ne nécessite pas une configuration musclée et que son prix est intéressant pour ce type déprogrammés.
PRÉSENTATION. Le logiciel et le manuel sont en français, ce qui est un point positif. En revanche, l'interface non standard est un peu moins rapide et soignée et bloque le recours à l'environnement standard.
Intuitive à manipuler et reprend les principes habituels de ce type de programmes.
ACCESSIBILITÉ. Bien qu'offrant un vaste éventail de fonctions puissantes, le programme reste simple d'utilisation et peut convenir aussi bien pour publier un simple fanzine que pour de gros documents.
POTENTIALITÉ. Outre la mise en place facile des réserves, la gestion des gabarits. L'habillage automatique des images et la rotation des objets, le programme gère parfaitement la couleur (1 000 teintes tramées à l'écran et jusqu'à 16 millions à l'impression)(dis- quettes Gold Disk).
PRÉSENTATION. Le manuel principal, tout comme ses compléments, est d’une grande clarté et il est facile d'y retrouver rapidement un renseignement particulier.
ACCESSIBILITÉ. En dépit du nombre incroyable d'options offertes, le programme reste simple d'usage grâce à ses nombreux raccourcis clavier et ses menus en cascade.
POTENTIALITÉ. En ce qui concerne le traitement de texte proprement dit, strictement rien n'a été oublié dans Le Rédacteur 3-15. Et le champ d'action est encore élargi par le gestionnaire de fichiers ou le traitement multilingue (disquettes Epigraf).
ACCESSIBILITÉ. Winlext Light se maîtrise en quelques instants et séduira tous ceux qui veulent écrire lettres ou documents pas trop importants sans avoir à se casser la tête.
POTENTIALITÉ. Bien que simple, le programme dispose cependant de tous les ingrédients d'un bon traitement de texte : affichage WYSIWYG, règles multiples, fontes variées avec un vaste éventail de corps (de 5 à 126 points), recherche remplacement performante, mailing, correcteur orthographique à la frappe ou en vérification finale, complété d'un lexique utilisateur et de l'inclusion de graphisme (disquettes Winsoft).
Manuelle sur disque dur oblige à une série de manipulations.
ACCESSIBILITÉ. L'interface est exactement superposable à celle de la précédente version. Les habitués ne seront pas dépaysés. Pour les autres, elle reste très simple d'apprentissage.
POTENTIALITE. Cette version 2 dispose de la césure automatique, de la prévisua- lisation des pages, du mailing et d'un correcteur orthographique. Le programme est imbattable en ce qui concerne l'éventail des fontes (près de 700, dont certaine très rares : tibétain, farsi, urdu. Etc) et la qualité d'impression sur V aiguilles (disquettes Application Systems).
ACCESSIBILITÉ. En dépit de son interface inhabituelle, le programme s'avère finalement très simple d'emploi, quelques heures suffisant à le maîtriser parfaitemenL POTENTIALITÉ. Le programme reprend les recettes des bons logiciels de PAO : mise en place facile des réserves, chaînage du texte sur plusieurs réserves, traitement de texte simple intégré, outils de dessin incorporés (assez simples toutefois), correcteur orthographique. Habillage automatique d'une image, rotation au degré prés d'un objet et. En dernier lieu, permet la gestion de la couleur (disquettes Time- works).
CONSTRUCTION KIT Intérêt Atari ST 1Q Présentation Accessibilité Potentialité Prix
* ***
* ***
* ***** D LATTICE C 5.0 Atari ST Intérêt 17 Présentation
Accessibilité Potentialité Prix
* ****
* ****
* ***** G AMOS: COMPILATEUR ET MODULE 30 Intérêt Amiga 18
Présentation Accessibilité Potentialité Prix
* ****
* ****
* ***** D (chaque module) GFA PC Compatible PC Intérêt m
Présentation Accessibilité Potentialité Prix
* ***
* ***
* **** F PAGE SETTER II Amiga 1 Mo Intérêt.. . .. Présentation
Accessibilité Potentialité Prix .. .
16
* ****
* ****
* *** F Demo Construction Kit (DCK) est un programme génial qui
permet de créer sur Atari ST des démos sans aucune connaissance
préalable de la programmation.
L’AVIS DE TILT. DCK comble de fort belle manière un créneau jusque là inoccupé. Programmé par un maître de l'assembleur et des effets spéciaux, il permet, une fois maîtrisé, de réaliser facilement et rapidement des démos dignes des meilleurs groupes en vogue.
PRÉSENTATION. Le manuel (en français) explique clairement les notions importantes, mais passe rapidement sur certains modules.
Plus puissant que les meilleurs basic.
Tout en restant beaucoup plus facile d'accès que l'assembleur, le langage C a su conquérir les programmeurs pour devenir l'un des langages de référence.
L'AVIS DE TILT. Cette version 5.0 du Lal- ticc C' est l'une des plus complètes, respectant les nouvelles nonnes ANSI et gérant le 68030 ainsi, bien évidemment que le 68 000 et le 68020. En dépit de ses vastes possibilités, elle n'en demeure pas moins conviviale et accepte de tourner sur un simple Atari ST 512 ko PRÉSENTATION. L'éditeur, dont l'importance esl capitale, est entièrement sous GEM et accepte quatre programmes simultanés. 11 dispose, en Amos. Ce basic étonnant qui gère de belle manière graphisme, animation el bruitage, voit son champ d'action élargi par ces deux
compléments. Le compilateur accélère notablement la vitesse d'exécution des programmes et le module 3D ouvre la porte à des animations en relief du plus bel effet. Ces modules sont, chacun, fournis avec la version 1.3 du langage, plus performante sur de nombreux points.
L’AVIS DE TILT. Ces deux modules renforcent Amos dans sa position de leader et lui ouvrent même la porte des applications professionnelles de moyenne puissance.
PRÉSENTATION. Us deux modules Basic de haut niveau, le GFA esl en passe de devenir un langage universel, puisqu'il est désormais disponible sur Atari ST, Amiga et PC.
L AVIS DE TILT. Les. Différentes versions tirent au mieux parti des capacités de chaque configuration. Ce basic est un peu en retrait sur certaines fonctions, face aux nouveaux basic mais offre, en contrepartie, l’avantage d’une excellente compatibilité avec les versions Atari ST et Amiga.
PRÉSENTATION. La documentation, composée de deux volumineux manuels (en anglais) fournit tous les renseignements utiles pour une programmation de haut niveau, mais ne Ce logiciel de PAO s’apparente à une version light de Professionat Page 2.
Les deux programmes étant d'ailleurs du même éditeur.
L'AVIS DE TILT. Si Page Setter II ne peut se comparer aux grands de la PAO sur Amiga (pas de gestion couleur, de rotation, d'attributs et taille des caractères limitée), il n'en demeure pas moins intéressant pour de petits travaux, par son usage aisé et ses fonctions suffisantes.
PRÉSENTATION. Le manuel, en français tout comme le logiciel, est clair, avec un chapitre d'initiation très didactique. De plus l'ergonomie du programme est excellente, avec des meACCESSIBILITÉ. DCK demande un apprentissage assez long, pour comprendre le fonctionnemcnl exact de chaque module el de leurs limites. En contrepartie, la possibilité d'activer ou non à volonté les fonctions esl un atout capital, qui fait gagner un temps précieux lors de la mise au point finale de votre démo.
POTENTIALITE Non content d’offrir des scrolls texte dans tous les sens, des déformations d'image, les équaliseurs rythmés par la musique (chip ou digit), DCK repousse les limites théoriques des ST en proposant le plein écran et les rasters (4 096 couleurs simultanées 1)1disquette Euro-Soft).
Outre, de l'indenlation automatique et du contrôle de la concordance des parenthèses. La documentation constituée de trois manuels de 300 pages chacun (en anglais, malheureusement) fournit l'intégralité des renseignements utiles, mais ne constitue aucunement un cours de programmation.
ACCESSIBILITÉ. Les différents programmes complémentaires (éditeur de ressources, débogueur, macro-assembleur) facilitent d’autant le travail du programmeur.
POTENTIALITÉ. Très grande puissance de ce langage le destine tout particulièrement à des applications professionnelles (disquettes Hisoft).
Disposent d'un bon manuel (en français) et d'une interface très facile à utiliser.
ACCESSIBILITÉ. Us options du compilateur permettent une adéquation précise à vos conditions de travail. U modeleur 3D. Quant à lui. Est un petit chef-d'œuvre de puissance et de simplicité.
POTENTIALITÉ- U gain de temps obtenu par le compilateur est important (100 % en moyenne et jusqu'à 600 % pour les fonctions logiques). U modeleur étonne par sa vitesse de traitement et les nouvelles instructions permettent de gérer facilement ces objets 3D (disquettes Europress).
Constitue nullement une initiation à ce langage.
ACCESSIBILITÉ. Pour qui vient du ST ou de l'Amiga, le travail sous GFA PC met à profit les habitudes acquises.
Pour les autres, l'apprentissage risque d'être un peu plus long, le programme rompant avec les habitudes des utilisateurs de PC.
POTENTIALITÉS. Basic élaboré, le GFA gère facilement fichiers, graphisme (toutes les cartes sont supportées). Souris, fenêtre et menus déroulants à la mode GEM (même sous MS-DOS), et sprites. En revanche, la gestion des sons a été totalement occultée.
Nus clairs et des icônes bien regroupés par fonction.
ACCESSIBILITÉ. Le programme est tout particulièrement destiné aux utilisateurs occasionnels, qui pourront cependant obtenir des résultats fort honorables.
POTENTIALITÉ. Page Setter II est orienté vers la page, mais la présence d'un bureau, où l'on peut entreposer réserves, textes et images et le chaînage des textes sur plusieurs pages, facilite son utilisation pour des documents plus importants. L'habillage des images est automatisé et l'impression excellente même sur une banale 9 aiguilles (disquette Gold Disk).
Utilitaires Programmation
J. B.G. RACHETE VOTRE ORDINATEUR 3 même en panne ( ATARI et AMIGA
) CONSOLES NEC SEGA NINTENDO NEO-GEO 163 Av du Maine 75014
PARIS METRO: ALESIA OU MOUTON-DUVERNET Tél: 45.41.41.63 Fax:
45.41.20.89 ouvert de ÎO h. à 19 h.du lundi au samedi inclus
OUVERTURE LES DIMANCHES 8 15 22 DECEMBRE DE 11H A 18H
OCCASIONS JUSQU' À 50% DU PRIX DU NEUF 3-5 Ur a90f Pour
vendre.pour acheter.pour échangera solution.c'est
J. B.G. contactez le 45 41 26 04
• s?* MATERIEL NEU 1 1 F jV AMIGA A 500 PLUS 3190 F (1 rao ram -
workbench 2.4) A
2000 . 5490 F A
500 PLUS * ECRAN 1083S ..... 5190 F A 500
.... 2790 F DISQUE DUR A
500 45 Mo ..... 3990 F LECTEUR EXTERNE . 650 F
ATARI ATARI 520 STE 2490 F ATARI 1040 STE 3290 F MONITEUR S.M
124 1090 F MONITEUR COUL. STEREO 2290 F ATARI Mega ste 4 M D.D.
48 M 8990 F Lect. Ext. 3.5 p 650 F
D. D. 20 M 2990 F
D. D. 30 M 3790 F
D. D. 80 M 5990 F DD 44 AM 5990 F IMPRIMANTE STAR JET D'ENCRE
2790 F 512K POUR STE 350 F 51 2K POUR STF 590 F 2M POUR STE
990 F IMPRIMANTE LC 20 1990 F Pour Commander Contactez le:
45. 41.44.54
P. C. EXEMPLE DE CONFIGURATION: 386 SX 16 M . - I Mo RAM
D. D. 40 Mo - LECTEUR 1.4 Mo
V. G.A. COULEURS DOS 5.0 - SOURIS LE TOUT: 9300 F t.t.c. CARTE
SOUND- BLASTER. 1290 F CARTE SOUND BLASTER PRO...._2490 F
DEPOT - VENTE TOUTES NOS OCCASIONS SONT GARANTIES 6 MOIS Ti
97H NOM: _ Adresse: C P: _ . PRENOM :- . VILLE: TEL: BON DE
COMMANDE a retourner a J.B.G Electronics 163 AVENUE DU
MAINE-75014 PARIS
- VOTRE COMMANDE:_ règlement joindre a la commande):----
chèque ou carte bleue numéro: - date d’expiration:- signât
urc:- frais de port: logiciel + 30 F matériel + 100 F
MEGADRIVE + 1JEU: 1290 F NEO-GEO + 1JEU: 3490 F ducatifs
Les éducatifs ont longtemps servi de prétexte à ceux qui
voulaient se faire offrir un micro par leurs parents avec
l’intention secrète de passer plus de temps sur le dernier
shoot-them-up que sur la grammaire française. Les éducatifs
étaient alors d’une tristesse affligeante. Aujourd’hui, même
les parents jouent. Les logiciels ont suivi la pente et
certains d’entre eux soutiennent la comparaison avec leurs
meilleurs jeux.
Si l’on fait le tour d'horizon de l’année 1991, nous pouvons constater que les changements ne sont pas significatifs en matière d’éducatifs. En effet, la tendance qui s’était amorcée en 1990 se confirme et les concepteurs continuent de créer des logiciels de plus en plus graphiques, ludiques et animés. Des séries qui avaient fait leurs preuves, telles les Labyrinthes, sont complétées par un programme de français toujours aussi bien réalisé que ses prédécesseurs. ADI, élu Tilt d'or l’an dernier, nous présente Adibou son petit cousin et étend ainsi son concept original à un
programme conçu pour les plus petits. Cependant, le contenu des éducatifs s’étoffe et des activités plus diversifiées sont proposées, ce qui évite la lassitude d’un travail par trop répétitif. J’en tiens pour preuve Alcantor, le petit dernier de Lankhor, Secret England de Génération V et Adi Passage de Coktel Vision. D'autre part, élément nouveau, certains concepteurs commencent à développer des programmes sur Macintosh, tels Protêt avec Raisonnons.
Globalement, le bilan est donc plutôt positif et témoigne du désir des éditeurs de continuer à faire rimer ludique avec pédagogique, sans pour autant que le contenu éducatif n’en souffre. Mais comme il en faut pour tout le monde, les purs et durs ont toujours la possibilité de travailler sur des produits qui ne dérogent pas aux règles du sérieux et se lancer dans des Etudes de textes, admirablement conçues par Nathan.
Brigitte Soudakoff Intérêt_ RAISONNONS PC, Apple II, Mac Matière Contenu pédagogique ****** Prix_'_n.c. Intérêt sur autres machines Apple II: 17 Mac: 18 ADIBOU PC, Atari ST Intérêt__ Matière Contenu Prix_ Intérêt sur autres machines Atari ST: 18 ETUDES DE TEXTES PC, Atari ST Intérêt_ Matière Contenu pédagogique ****** Prix_F Intérêt sur autres machines Atari ST : 18 Le titre en lui-même résume parfaitement le contenu de ce logiciel de ce programme très complet et très original de mathématiques. Profet inaugure un concept tout à fait intéressant en matière de didacticiel et, de plus, les
programmes tournent sur Apple II et Macintosh et sont conçus aussi bien pour les élèves que pour les professeurs grâce à l'existence d'un mode Création et Etude.
L'AVIS DE TILT. En mode Etude, l'élève a le choix entre plusieurs niveaux et différentes approches, lut plus intéressante consiste à récupérer les mots importants d’un énoncé pour une meilleure compréhension et ainsi de Adibou n’est autre que le jeune cousin du célèbre Adi, bien connu des lecteurs. Il s'adresse tout particulièrement aux enfants de 4 à 7 ans. Qu'il invite à voyager dans son pays merveilleux où imagination et bonne humeur sont reines. Ils découvriront une kyrielle d'activités et de jeux dans un cadre extrêmement attrayant et soigné.
L’AVIS DE TILT. Ce programme, de par sa conception, possède des qualités incontestables. Simple d’utilisation, il propose des activités très diversifiées rendues encore plus attrayantes par l’humour omniprésent. Que l'on soit dans le domaine de l'éveil, de l'apprentissage ou du jeu. Des aides spéciCe programme qui s'adresse aux élèves de lycée est une aide à la rédaction, au commentaire composé et au résumé de textes. A partir de dix textes d'auteurs célèbres, ceux-ci disposent de 26 modules pour cerner le texte et en faire une étude exhaustive : lexicale, syntaxique et stylistique.
L'AVIS DE TILT. Ce programme est un excellent outil de travail comprenant un lexique très conséquent représentant une grosse base de données disponible à tout moment. En outre, des informations très complètes concernant l'auteur et sa vie apportent un éclairage supplémentaire à la compréhension d'une œuvre. Grâce à un système guider l'élève vers la solution. A chaque mol trouvé correspond un petit commentaire expliquant comment l'utiliser dans le contexte du problème proposé. En fonction du niveau, un commentaire final aide à la résolution du problème ou bien l'explique.
CONTENU PEDAGOGIQUE. Tout est fait pour permettre à l'enfant de circonscrire un énoncé afin de mieux le comprendre, ce qui est le préalable pour aborder les mathémathiques intelligemment.
PRESENTATION. Elle est claire, chaque partie du travail étant mise en valeur par des couleurs agréables, particulièrement attrayantes ! (disquette Profet).
Fiques simples sont disponibles ainsi que trois niveaux de difficulté.
CONTENU PEDAGOGIQUE. L'enfant est continuellement stimulé et motivé grâce à la qualité des activités qui mobilisent sens de l’observation, création et réflexion. Tout est également fait pour favoriser au maximum l'autonomie des utilisateurs.
PRESENTATION. L'environnement graphique et l'animation sont à la mesure du contenu pédagogique. Les couleurs sont gaies, les animations très bien réalisées et les décors soignés.
Tout est très bien conçu ici pour le plaisir des yeux et de l’esprit ! (disquette Coktel Vision).
De multifenêtrage et une gestion en hypertexte, les recherches peuvent s'effectuer en cours de travail. En outre, la barre de menu se modifie en fonction de l'évolution du travail et s'adapte pour donner accès à des fonctions nouvelles. Dans ce logiciel, il y a donc interaction totale entre la progression de l'élève et la machine.
CONTENU PEDAGOGIQUE. Grâce aux immenses possibilités dont il dispose, ce logiciel peut être utilisé en classe et constituer un excellent outil de travail pour les professeurs.
Elle est claire et soignée ce qui est essentiel dans ce type de démarche (disquette Nathan).
PULVERISEZ LA BARRIERE DES PERFORMANCES.. Ce n'est pas par chance si Konix est devenu un des tous premiers constructeurs de manettes de jeux en Europe... C'est le fruit de beaucoup de travail. La Konix Speedking avec sa prise de main révolutionnaire a envahi le marché US avec l'impact d'un ouragan !
Nous avons appliqué la formule gagnante
- une construction solide et un design performant - pour notre
dernière manette : la Konix Navigator.
La formule Konix est adaptée à toutes nos manettes : Predator Megablaster et la très populaire Speedking vous offrent la puissance recherchée et s'adaptent konix COMPUTER PRODUCTS Alors pulvérisez la barrière des performances avec les manettes de jeux Konix et ne soyez plus limités comme par le passé quand vous jouez.
Ducatifs ADI PASSAGE Atari ST, PC Ce logiciel constitué d'un ensemble de questions-réponses très élaboré permet d'évaluer les connaissances du joueur. Seul ou à deux, on se déplace sur les sentiers d'un pays imaginaire.
A la manière du jeu de l’oie, on avance d'autant de cases que le chiffre tiré au dé. On peut choisir la direction à prendre et, parfois, la matière que l'on préfère.
L'AVIS DE TILT. Ce logiciel présente l'avantage d'être pluridisciplinaire.
On peut être interroge en français, maths, éveil et culture générale, ce qui permet de faire des révisions sérieures dans tous ces domaines. La possibilité de jouer à deux constitue également un Matière _ Intérêt_ Contenu pédagogique ***** Prix_n.c. intérêt sur autre machine PC :18 ALCANTOR Atari ST Matière Intérêt_ Contenu pédagogique ***** Prix_C JEUX MATHEMATIQUES Compatible PC Matière.
Intérêt- Contenu pédagogique ***** Prix_6 LE LABYRINTHE DE LEXICOS CPC, PC, ST, Amiga Matière_français Intérêt .
Contenu pédagogique ***** Prix_C Contenu pédagogique ***** Prix C Intérêt sur autres machines PC : 18 ST : 18 Amiga : 18 SECRET ENGLAND CPC, Atari ST, PC Matière Intérêt_ Vous venez de vous poser sur la planète Morphintax peuplée de personnages bizarres qui agressent parfois le voyageur ne répondant pas correctement aux questions posées. Votre objectif, atteindre la salle du Conseil suprême, mais il vous faudra déjouer bien des pièges et affronter des êtres aux pouvoirs terrifiants.
L'AVIS DE TILT. L'intérêt de ce programme se situe à plusieurs niveaux.
En effet, en partant d'un scénario bien ficelé, il sensibilise d'emblée les utilisateurs à une approche originale de la langue française. Ici, on vous questionne essentiellement et de façon très pertinente sur l’étymologie et le sens Ce logiciel propose une initiation très ludique et colorée au monde des nombres et s'adresse tout particulièrement aux enfants de 5 6 ans. Cette découverte passe par toute une série d'activités divers et fort bien adaptées à la population concernée.
L'AVIS DE TILT. L'apprentissage s'effectue de façon très progressive et pédagogique et permet d'aborder des notions importantes en douceur. Ainsi, l'enfant peut apprendre les nombres par identification, en appuyant sur la touche correspondante, ou bien en se déplaçant, en temps limité, dans le labyrinthe. Il peut également dessiner par les nombres et, en les reliant entre Le scénario s'appuie, dans ce logiciel, sur le secret de la Pierre philosophale revu et corrigé. Non seulement cette substance transforme en or tous les métaux mais elle confère le don des langues à son propriétaire !
La formule est cachée quelque part en Angleterre et vous avez rendez-vous dans sept villes anglaises où vous rencontrerez sept personnages qui vous mettront àl’épreuveetvous fourniront des indices. Mais attention, l'affreux Ugly Joe est aussi sur les rangs !
L'AVIS DE TILT. Ce logiciel permet d'aborder la langue de Shakespeare sous de nombreux aspects. A chaque ville correspond une épreuve différente et Scénario médiéval sur fond de château ensorcelé pour les enfants de primaire.
Transformé en monstre pour avoir osé affronter le sorcier, vous voici condamné à errer dans les couloirs de la bâtisse hantée. Le seul moyen de retrouver votre apparence humaine consiste à acheter des sorts magiques.
Pour y parvenir, il vous faudra remporter une série de onze épreuves faisant appel à vos connaissances en calcul et en français.
L AVIS DE TILT. L'enfant est intelligemment stimulé et il est actif en toute circonstance. Mémoire, observation, astuce, réflexion et logique sont également mobilisées dans une farandole toujours attrayante : remettre un texte en ordre, compléter des phrases avec le mot adéquat, repérer les fautes qui s'y sont glissées ou retrouver les airs connus.
CONTENU PEDAGOGIQUE Les exercices proposés sont amusants, diversifiés. Et vous renseignent sur la culture et la civilisation du pays. Un dictionnaire et des aides sont disponibles, et vous pouvez également voir vos erreurs et méditer dessus.
PRESENTATION. Elle est claire et le réalisme des décors de Secret England doit toute sa qualité aux images digitalisées qui jalonnent votre travail (disquette Génération V).
Eux, voir apparaître un dessin. Après cette sensibilisation, la notion de calcul commence à apparaître et le travail se fait sur les suites logiques, l’identification d’images comportant un certain nombre de dessins ou le comptage d'éléments s'affichant à l'écran.
CONTENU PEDAGOGIQUE. Toutes les activités proposées aboutissent naturellement au concept d’addition et de soustraction et à la combinatoire des nombres entre eux.
PRESENTATION. L'ensemble, clairement présenté, est étayé par un support graphique attrayant et une représentation imagée des nombres (disquette Colorado Technologie).
Des mots, les préfixes et les suffixes.
De surcroît, le travail proposé par Le Labyrinthe de Lexicos fait autant appel à la logique qu'à la réflexion.
INTERET PEDAGOGIQUE Ce logiciel s'adresse aux enfants de 8 à 12 ans qui désirent se perfectionner en vocabulaire français. Les explications apportées en cas d'erreur sont claires et précises pour une meilleure compréhension.
PRESENTATION. Le graphisme est à la hauteur du contenu pédagogique, c'est-à-dire soigné, attrayant et rehaussé d'une animation qui vient admirablement compléter l’ensemble (disquette Retz).
D’activités fort bien réalisées et très bien adaptées à la classe d'âge concernée.
CONTENU PEDAGOGIQUE. Grâce à Alcaruor, les enfants peuvent tester leur vitesse de lecture et la compréhension d’un texte, évaluer le temps qui s'est écoulé entre deux messages sonores, retrouver un mot dont les lettres sont mélangées, éprouver leur mémoire et même apprendre à reconnaître les notes de la gamme. L'enfant est toujours intelligemment stimulé par ce programme.
PRESENTATION. Le graphisme esl bien réalisé et apporte une note réaliste à l'ensemble (disquette Lankhor).
Aspect positif par l'émulation des participants.
CONTENU PEDAGOGIQUE Ce jeu-test a été spécialement conçu pour les élèves de CM2 et les questions posées font autant appel aux connaissances qu'à l'astuce, ce qui évite l'aspect trop scolaire. Il ne s’agit pas seulement d'être savant, mais également très perspicace pour gérer au mieux les possibilités offertes, tant au niveau du jeu en lui-même que des connaissances en diverses matières.
PRESENTATION. Elles est très soignée.
Les décors sont réalistes et les couleurs particulièrement attrayantes (disquette Coktel Vision).
1116 LOGICIELS Une année de jeux micro Voici le catalogue des logiciels de l’année 1991. Copieux, il ne peut que combler l’appétit des boulimiques du jeu.
Le but de cette liste est de fournir à chacun les renseignements de base concernant tous les logiciels. En tête viennent les titres, ingénieusement classés par ordre alphabétique. La marque représente l’éditeur dont vous trouverez l’adresse à la fin de ce guide. Pratique quand on veut savoir où acheter ! Tout le monde comprendra ce que contiennent les colonnes suivantes : ordinateur et type de jeu. La note, fondamentale, peut parfois paraître sévère. C’est qu’elle a été remise à jour de façon à prendre en compte les dernières nouveautés.
Le code des prix, indiqués dans Tavant-dernière colonne, se trouve à la page 32. Voilà, vous savez tout. Si vous trouvez votre bonheur dans cet inventaire et que vous vouliez en savoir plus, reportez-vous à la dernière colonne. Elle vous indique le numéro de Tilt ou de Consoles+ dans lequel le test complet est paru. Il suffit alors de compulser votre collection ou de commander l’exemplaire qui vous manque.
LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" 1941 Hudson Supergrafx Shoot-them-up 17
* *****
* *****
* *** E C+2 1943 Naxai PC Engine Arcade 12
* **
* **
* ** D 91 RS 3D CONSTRUCTION KIT Domark Amiga Création graphique
18 - - - F 92 CREA 3D CONSTRUCTION KIT Domark Amsirad CPC
Création graphique 17 - - - G 93 CREA 3D CONSTRUCTION KIT
Domark Atari ST Création graphique 18 - - - F 93 CREA 3D SOCCER
Simulmondo Amiga Football 14
* ***
* ***
* ** C 87 RS 500 CC MOTOMANAGER Simulmondo Amiga Course de motos
8
* *** **
* ** B 92 RS 688 SUB ATTACK Sega Megadrive Combat sous-marin 17
* ****
* **** D C+2 7 COLORS Infogrames Amiga Réflexion stratégie 8
* ** B 96 RS 7 COLORS Infogrames PC Réflexion stratégie 8
* **** -
* ** B 95 RS A 10 TANK KILLER 1.5 Dynamix PC Combat aérien 15
* **
* *** C 94 RS ABYSS Free spirit Amiga Action 1 stratégie 16
* ***
* ***
* *** C 95 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" ACTION STATIONS Storm
Computers PC Wargame naval 15 * D 89 RS ACTRA1SER Enix Super
Famicom Action stratégie 17
* ****
* ****
* ***** E C+0 ADO MOTION Motion Works Macintosh C réation
graphique 17 * - G 93 CREA ADI APPLICATION ANGLAIS Coktcl
Vision PC', Atari ST Educatif : anglais 18 B 92 KIDS ADI
APPLICATIONS CF.1-CE2 Coktel Vision PC. Atari ST Educatif :
français 18 « B 90 KIDS ADI PASSAGE Coktel Vision Atari ST. PC
Educatif pluridisciplinairc 18 - C 93 KIDS AD RENAL YNN
EXPONENTIA Loriciel Amiga Aetion 12
* ***
* **** B 95 RS ADVANCED DESTROYER SIMULATOR Fulura Amiga Combat
naval 17
* ****
* *** C 88 HIT SIMULATOR Futura Amstrad CPC Combat naval 8 ** **
* ** B 88 HITS ADVANCED DESTROYER SIMULATOR Futura Atari ST
Combat naval 17
* ****
* ****
* ** C 88 HITS SIMULATOR Futura PC Combat naval 14
* ***
* *** ** C 88 uns ADVANTAGE TENNIS Infogramcs PC Tennis 15
* **
* ****
* *** c NP ADVENTURE ISLAND Hudson PC Engine Arcade 6 **
* **
* ** D 93 RS ADVENTURE ISLAND Hudson PC Engine Aventure action
17
* ***
* ****
* *** D C+0 ADVENTURES OE ROBIN H(K)I) (THEI Millenium Amiga
Aventure animée 10
* ** **
* *** C 95 SOSC ADV ENTURES OE ROBIN H(X)I) (THE) Millenium PC
Aventure animée 11
* ****
* ***
* ** C 94 SOSA AERO BLASTER Hudson PC Engine Shoot-them-up 18
* ****
* *****
* *** D 86 HIT AFRICA KORPS Impressions Amiga Wargame 13
* ** C 92 RS AFRICA KORPS Impressions Atari ST Wargame 13
* ** - C 92 RS AGE Tomahawk PC Aventure animée 18
* *****
* *** C 96 SOSA AIR SUPPLY Magic Bytes Amiga Shoot-them-up U
* **
* ****
* ** c 88 RS AIR SUPPLY Magic Bytes Atari ST Shoot-them-up 12 **
* ***
* ** B 89 GUI ALCANTOR Lankhor Atari ST Educatif
pluridisciplinaire 18 - - C 92 KIDS ALDYNES 1 ludson Supcrgrafx
Shoot-them-up 18
* *****
* *** D 90 HIT ALDYNES Hudson Supcrgrafx Shoot-them-up 19
* ***
* *** C C+0 A LESTE Toaplan Megadrive Shoot-them-up 14
* *** D 89 RS ALICE IN WONDERLAND Face PC Engine Action 11
* ****
* *** D 88 GUI ALIEN DRUG LORDS Panthcr Gamcs Amiga 1 Mo Aventure
11
* ***
* **
* ** C 92 SOSC ALIEN STORM Sega Megadrive Beat-them-all 18
* ****
* **** D C+l ALIVE Lankhor Amstrad CPC Aventure 12
* ** * B 93 GUI ALPHA MISSION 2 SNK Neo Geo Shoot-them-up 18
* **** G C+l ALPHA WAVES Infogramcs Atari ST Action 15
* **
* *****
* ** B 89 RS ALTERKD DESTINY Accolade PC Aventure 13
* **
* ** ** C 87 SOSC AMA7.ING SPIDERMAN Empire Amiga Action
réflexion 17
* **
* ***
* ** C 87 HIT AMAZING SPIDERMAN Nintendo Game Boy Action
réflexion 14
* ****
* *** B 90 RS AMOS Mandarin Software Amiga Programmation basic 18
E 90 CREA AMOS 3D Europress Amiga Programmation 18 D 94 CREA
AMOS COMPILER Europress Amiga Programmation 18 ¦ D 94 CREA
ANALYSOFT Arobace Atari ST Programmation basic CFA 15 - - D 92
CREA ANOTHER WORLD Delphine Amiga Action aventure 18
* ***
* ****
* *** C % SOSA APB Tcngcn Lynx Course de voitures 12
* **
* **
* *•* C C+2 ARABESQUE PRO Upgrade Atari ST Création graphique 15
- ¦ D 92 CREA AREA 88 Capcom Super Famicom Arcade 15
* ****
* **** E C+l ARGONAUT ID Amiga Action aventure 14
* ***
* ****
* ** C 92 RS ARMAETH 1 Editions du Dolmen PC Aventure animée 13
* **
* ** D 93 SOSA ARMALYTE Thalamus Amiga Shoot-them-up 12 «***
* **** C 95 RS ARMOR ALLEY Electronic Arts PC Action stratégie
15
* ***
* **
* *** D 94 RS ARMOUR-GEDDON Psygnosis Amiga Simulateur et combat
18
* ** C 92 HIT PARU DANS N° LOGICIEL MARQUE INTÉRÊT ORDINATEUR
TYPE GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX ARMOUR-GEDDON Psygnosis
Stratégie I action ART DE LA GlERRE (L'J Broderbund Wargame 87
RS ART DE LA Gl ERRE (LT Broderbund PC Wargame 93 GUI ASTRO
MARINE CORPS Shoot-them-up Digital Intégration Amiga Arcade 87
GUI Digital Intégration Shoot-them-up 87 GUI Digital
Intégration PC Shoot-them-up 86 RS ATOMIC ROBO-KID Activision
Atari ST Arcade 86 RS ATOMIC ROBO-KID Megadrive Arcade 88 RS
Psygnosis Amiga Stratégie 91 RS Sublogic PC Simulateur de vol
90 HIT AUGUSTA GOLF T&E Soft Super Famicom Golf 92 HIT AUTODESK
ANIMATOR Autodesk PC VGA Création graphique 92 CREA 87 CREA
Aide à la programmation AUTOFORMATION Laser Soft PC Engine
Shoot-them-up 88 GUI AVENTURES DE MOKTAR Action aventure 96
HIT Psygnosis Amiga Shoot-them-up 86 HIT Psygnosis Atari ST
Shoot-them-up 92 RS Sega Megadrive Shoot-them-up 87 GUI BABY JO
Loriciel Amiga Plates-formes 95 RS BACK TO THE FUTURE III Image
Works Amiga Action 91 RSS BACK TO THE FUTURE III Image Works
Atari ST Action 91 RS BACKGAMMON ROYALE Oxford Softworks Atari
ST Backgammon 91 RS BALL GAME Electronic Zoo Amiga Réflexion
stratégie 93 RSS BALL GAME Electronic Zoo Atari ST Réflexion I
stratégie 93 RS BALLOON KID CHINA Nintendo Game Bov Arcade 90
RS Infogrames Amiga Wargame 93 SOSA 94 CREA BANNER MANIA
Broderbund Création graphique BARD'S TALE III Electronic Arts
Amiga Jeu de rôle 90SOSC BARD'S TALE m Electronic Arts PC Jeu
de rôle 86 SOSA Ubi Soft Amstrad CPC Aventure animée 90 RS
Cotnputer’s Dream BAT PC Aventure animée 92SOSC BATTLE CHESS II
Electronic Arts Amiga Echecs chinois BATTLE COMMAND Océan
Combat de chars 87 HIT BATTLE COMMAND Océan Atari ST Combat de
chars 87 HITS BATTLE DODGE BALL Banpresto Super Famicom Balle
aux prisonniers Blue Bite Ubi Soft BATTLE ISLE Wargame 94
SOSA BATTLE OF AUSTERLITZ Comerstone Amiga Wargame 89 GUI
BATTLE OF OLYMPUS Nintendo 8 bits Aventure action C+2 BATTLE
SQUADRON Electronic Arts Megadrive Shoot-them-up 88 RS
BATTLEMASTER PSS PC Jeu de rôle action 95 SOSC BATTLESTORM
Titus Amiga Shoot-them-up BATTLETECH H PC Wargame futuriste 87
SOSA BAYOU BILLY Nintendo 8 bits Action Sega Master System
Tecmagik Beat-them-all C+2 BEAST BUSTERS Activision Amiga Tir
sur cible 93 RS BEAST WARRIOR Riot Megadrive Beat-them-all C+3
Rainbird Amiga Action I aventure 90 SOSA LOGICIEL MARQUE
ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU
DANS N° BETRAYAL Rainbird Atari ST Action aventure 17
* ****
* **?
* ** C 90 SOSA BIG BUSINESS Magic Bylcs PC Simulation économique
14
* ***
* ***
* *** C 92 RS BIG GAME FISHING Simulmondo Amiga Pèche en mer 10
* *** **
* ** B 92 RS BIG RUN Jalcco Super Famicom Rallye auto 13
* **
* **
* **** E 91 RS ADVENTURE Accolade Amiga Aventure 2
* ** **
* *** B 93 RS BILL & TEÜ'S EXCELLENT ADVENTURE Ninlcodo Game Boy
Plates-formes 17
* ****
* *****
* ***** C C+2 BILLARD SIMULATOR II Infogrames Amiga Billard 12 ?
**
* ***
* *** C 95 RS BILLARD SIMULATOR II Infogi ailles Atari ST Billard
6
* *** ** * C 93 RS BIO SHIP PALADIN Sega Megadrive Shoot-them-up
15
* **** D C+3 BIONIC COMMANDO Capcom Nintendo 8 bits Arcade 15
* ****
* ****
* *** D 86 RS BLADE WARRIOR Image Works Amiga Bcat-thcm-all 10
* **
* **
* ** C 94 RS BLAZING THUNDER Hi Tcc Amiga Shoot-thcm-up 11
* **
* ***
* *** C 91 RS BLINKY SCARY SCHOOL Zeppelin Games Amiga
Plates-formes 12
* ***
* **
* ** 86 RS BLITZKRIEG - BAI ILE AT THE ARDENNES » Internecine
Amiga Wargame 16
* *** C 88 RS BLITZKRIEG . BATTUE AT THE ARDENNES.
Inlemccine PC Wargame 9
* ** ** C 88 RSS BLOCK OUT Llcctronic Ans Megadrive Réflexion 18
* ****
* ***** C+l BLUE ANGELS Accolade Alari ST Combat aéncn M
* ***
* ** ** C 88 GUI BLUE MAX Mindscapc Amiga Combat aérien 15
* ****
* ***
* *** C 90 RS BLUES Brothers Titus Amiga Plates-formes 16
* ****
* ****
* ***** c 95 RS BOMBER MAN 1 ludson PC Engine Action 12
* **
* ***
* *** D 88 GUI BOMBUZAL Tcctno Super Eamicom Stratégie 13 **
* **
* *** C 88 RS BOOLY Loncicl Amiga Réflexion 14
* ****
* ***
* *** B 95 RS BOOLY Loticicl Amstrad CPC Réflexion 14
* *** **
* ** B 93 GUI BOOLY Loncicl Atari S I Réflexion 14
* ****
* **
* *** B 91 HIT BOSTON BOMB CLUB Silmanls PC Action réflexion 14
* *** ** * C 95 RS BOITCS Krysalis Amiga Action II
* ***
* ****
* ** C 88 RS BOUCS Kijsalis Atari ST Action II
* ***
* ***
* ** c 89 GUI BOULDER DASH Nintendo Nintendo S bits Réflexion 19
* ***
* *** D C+3 boxxle FCI Game Boy Réflexion 12
* ***
* **
* **** C C+3 BOY AND H1S BLOB Nintendo Megadrive Plates-formes 18
* *****
* ***** c C+l BRAD STALLION IN SEX OLYMPUS Etcc Sptnt Amiga
Aventure érotique 12
* *** -
* *** c % SOSC BR AD STALLION IN SEX OLYMPUS Frcc Spitil Atari ST
Avenluie érotique 12
* ***
* **?
C % SOSC BRAINIES Titus Amiga Réflexion 15
* ***
* ***** c 95 HIT BRAT Image Works Amiga Action réflexion 16
* ****
* ****
* **** c 92 HIT BUCK ROGERS SSI Amiga 1 MO Jeu de rôle 17
* ***
* **
* ** c 87 SOSA BUCK ROGERS ssi PC Jeu de rôle 15
* *** ** ** c 89 GUI BUILDCRLAND Loncicl Amiga Actiou stratégie
15
* ***
* ***
* *** c* 94 RS BUILDERLAND Loticicl Amstiad CPC Action
stratégie 14
* *** ** ** B 92 RS BITLDERLAND Loricicl Atari ST Action
stratégie 14
* ***
* ***
* *** C 88 RS BURAI FIGIITER Atari Game Boy Shoot-them-up 18
* ***
* ***** c C+l BURNING ANGELS Nasal PC? Iînginc Shoot-them up 13
* **** D 87 RS BUROTEXT Log-Access Atari ST 1 raitement de icxlc
15 P 87 CREA BYTEMAN Odyssey Amiga Action U
* ***
* *** C 87 GUI CAÜASH Taito PC Engine Arcade 15
* ****
* *** 1) 89 RS CADAVER. THE PAYOEE Mindscapc Amiga Jeu de rôle
action 16
* **
* ** B 93 SOSC CAESAR S PALACE Sega (iamc Boy Jeu de casino 18
* **** C C+3 CALCUL PRIMAIRE Micro C Alari ST Educatif : maths 17
G 93 KIDS CALIFORNIA CAMES 2 Epyx PC Sport de plage 5
* ** **
* ** C % RS LOGICIEL marque: ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N“ CALLIGRAPHF.R 2.1 Upgrade
Atari ST Traitement de texte 15 - - E 90 CREA CAPTAIN PLANE!
Mindscape Amiga Plates-formes 17
* ****
* *** C 94 HIT CAR-VUP Core Amiga Plates-formes 16
* **** C 88 HIT CAR-VUP Core Atari ST Plates-formes 18
* ****
* ****
* *** C 89 RS CARMEN SAND1EGO Brode rbund Amiga Aventure
éducative 15
* ** ** C 87 SOSC CARMEN SANDIEGO Broderbund Amstrad CPC Aventure
éducative 13
* *** ** B 88 GUI CARTHAGE PsygiHiais Amiga Stratégie action 14
* ****
* ****
* *** C 87 RS CASTLE VANIA Konami Amiga Plates-formes 15
* ***
* ***
* *** C 89 HIT CELTIC LEGENDS Ubi Soft Amiga Stratégie 16
* ***
* ***
* •• C 95 HIT CENTURION DEEENDER OF ROME Electronic Arts Amiga
Wargame 16
* **
* *• B 92 SOSA ROME Electronic Ans Megadrive Wargame 14
* ***
* ** ** C 93 SOSC CENTURION DEEENDER OF ROME Electronic Ans
Mcgadrive Wargame 18
* *****
* **** D C+l CHALLENGE GOLF On Line Amiga Golf 15
* **
* ***
* ** C 93 RS CHALLENGE GOLF On Line Atari ST Golf 14
* **
* ***
* ** C 94 RS CHAMPION OF THE RAJ Mirrorsofl PC Jeu de plateau 14
* **
* ** ** C 92 SOSA CHAMPION WRESTLER Taito PC Engine Catch 9
* ***
* ****
* ** D 88 GUI CHAMPIONSHIP RUN lmpulzc Atari ST Course de
voilures 15
* ****
* *** C 89 HIT CHAOS IN ANDROMEDA On Line Amiga Jeu de rôle 12
* *** ** B 93 SOSC CHAOS STRIEES BACK ETL Amiga 1 MO Jeu de rôle
19
* ***** C 89 SOSC CHARGE OF THE LIGHT BRIGADE Impressions Amiga
Wargame 10 ** ** * C 93 RS BRIGADE Impressions Atari ST Wargame
10 ** ** * C 93 RS CHASE H.Q. Taito Game Boy Course de voitures
10
* ***
* ***
* *** C C+3 CHASE H.Q. H Océan Atari ST Arcade 1 course auto 14
* ***
* ** C 90 RS CHATEAU DU MONSTRE Micro C Atari ST Educatif
pluridiscipltnes 15 - C 87 KS CHECKERED FLAG Atari Lynx Course
de voitures 9
* ***
* ***
* *** C C+3 CHESS MASTER Nintendo Game Boy Echecs 17
* *** **
* ** D C+0 CHEVALIERS DU ZODIAQUE Toei Nintendo 8 bits Jeu de
rôle action 10
* **
* **
* ** D C+3 CHIP'S CHALLENGE US Gold Amiga Réflexion action 15
* ***
* ***
* **** C 89 RS CHIP S CHALLENGE US Gold Atari ST Réflexion 1
action 16
* ***
* ***
* *** C 91 HIT CHUCK ROCK Core Amiga Plates-formes 14
* ***
* ***** B 90 RS CHUCK YEACER S AIT 2.0 Electronic Arts Amiga
Simulateur de vol 14
* ***
* **
* *** C 92 RS CIVTLIZATION Microprosc PC Stratégie 19
* **
* **
* ** C 96 SOSA CJ S ELEPHANT ANTICS Codemaslcn.
Amiga Plates-formes 14
* ****
* ****
* *** B 91 RS CLASSIC BOARÜ GAMF.S Merit Software Amiga Réflexion
12
* ***
* **
* ** C 88 GUI COHORT FICHTING FOR ROME Impressions Atari ST
Wargame 10
* ** * * C 92 RS COHORT FIGHTING FOR ROME Impressions PC Wargame
9
* ** ** - C 93 SOSC COLONELS BEQUEST Sierra On Line Atari ST
Aventure animée 18
* ***
* **
* *** C 93 GUI COLORIMACE Delta 7 Avantage Amiga Création
graphique 15 - C % CREA COLUMNS Sega Sega Master System Action
réflexion 17
* •**
* *** C 87 RS COMMAND HQ Microplay PC Stratégie 13 ** ** ** C 88
RS COMPIL (LA) 13 SUPER HITS Loricie!
Amstrad CPC Compilation 14 - B 93 GUI CONAN THE CIMMERIAN Virgin PC Aventure animée 14
* ****
* **
* *** D 96 SOSA CONQUESTS OF CAMELOT Sierra On Line Atari ST
Aventure animée 13
* *** ** ** C 87 GUI CONTINENTAL CIRCUS Mastcrtronic 1 Virgin
Amstrad CPC Course de voitures 15
* ***
* ***
* *** B 91 RS CONVECTOR Upgrade Atari ST Transfert graphique 16 •
- F 86 CREA CORPORATION Core Atari ST Aventure 13
* ***
* ** C 87 GUI COUGAR FORCE Tomahawk Atari ST Action aventure 12
* ***
* **
* ** C 88 GUI COUCAR FORCE Tomahawk PC Action 12
* ***
* **
* *** C 86 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" COUNTDOWN Access PC
Aventure animée 17
* *****
* ****
* **** D 89SOSA COVERT ACTION Microprosc Amiga Stratégie action
15
* **** **
* ** C 95 SOSC CRACK DOWN Sega Megadrive Arcade 15
* **
* ***
* *** D 90 RS CRAZY CARS 2 Tilus GX 4000 Course de voitures II
* *** *•
• * C 88 RS CRIME NE PAIE PAS (LE) Titus Atari ST Aventure
action II
* ***
* **
* ** C 90 SOSC CRIME WAVE US Gold Atari ST Beat-them-all 13
* ***
* *** c 89 RS CRIME WAVE US Gold PC Beat-them-ail 16
* *****
* ***
* *** D 86 HIT CROISIERE POUR UN CADAVRE Delphine Software Amiga
Aventure animée 18
* ***
* ** C 93 SOSA CROISIERE POUR UN CADAVRE Delphine Software Atari
ST Aventure animée 18
* ****
* ***
* ** C NP SOSA CROWN Starbyte Amiga Action multiépreuve 10
* **
* **
* ** C 90 RS CRYSTALS OE ARBOREA Silmarils Amiga Jeu de rôle 15
* ****
* *** C 88 SOSA CRYSTALS OF ARBOREA Silmarils Atari ST Jeu de
rôle 15
* ****
* *** C 88 SOSA CRYSTALS OF ARBOREA Silmarils PC Jeu de rôle 14
* ****
* ** ** C 89 SOSC CURSE OF RA Rainbow Arts Atari ST Action
réflexion 15
* ****
* ***
* *** C 86 RS CURSE OF THE AZURE BONDS SSI Amiga Jeu de rôle 15
* **
* **
* ** C 87 SOSC CYBER COMBAT POLICE Face PC Engine Beat-them-all
13
* ****
* ****
* *** D 88 RS CYBER LIP SNK Nco Geo Beat-them-all 15
* ***** G 90 HIT CYBER LIP SNK Nco Geo Beat-them-all 13
* ***** **
* ***** H C+0 CYBER SHINOBI (THE) Sega Sega Master System
Beat-them-all 13
* **•
* ***
* *** C 88 RS CYBERGENIC RANGER Symtus PC Action 5
* *** **
* ** C 93 RS DAISENPU CUSTOM Nec PC Engine Shoot-them-up 15
* ****
* ****
* *** D C+l DALI 4 ALM Atari ST 1 MO Création graphique 17 ¦ F NP
DANCF.ROUS SEED Namcot Megadrive Shoot-them-up 7
* ***
* *** D 88 RS DARIUS 2 Taito Megadrive Shoot-them-up 14
* ****
* **** D 88 RS DARIUS TWIN Taito Super Famicom Shoot-them-up 18
* **** C C+0 DARK HEART OF UUKRUL (THE) Broderbund PC Jeu de rôle
14
* ** C 91 SOSA DARK LKGEND Victor PC Engine Beat-them-all 15
* ****
* ****
* ** D 87 RS DAS BOOT Mindscape Amiga Combat sous-marin 16
* ****
* ** »*** C 92 RS DEAD MOON TSS PC Engine Arcade 16
* ****
* ****
* *** D 90 RS DEATH KNIGHTS OF KRYNN SSI Amiga Jeu de rôle 13
* ***
* ** ** C 96 SOSC DEATH KNIGHTS OF KRYNN SSI PC Jeu de rôle 12
* ** **
* ** C 91 SOSA DEATHTRAP Anco Amiga Aventure action 14
* ***
* ***
* *** C 86 RS DEATHTRAP Anco Atari ST Aventure action 14
* ****
* **
* *** B 88 GUI DECAPATTACK Sega Megadrive Plates-formes 18
* **** D C+3 DELUXE MONOPOLE Lcisure Genius Amiga Monopoly 3 ** *
** C % RS DELUXE PAINT 4 Electronic Arts Amiga 1 MO Création
graphique 19 - - F 95 CREA DEMO CONSTRUCTION KIT Eurosoft Atari
ST Création graphique 19 - - D 93 CREA DEMON W ARS Electric
Touch Amiga Réflexion 12
* *** C 95 RS DEUTEROS Activision Amiga Stratégie 18
* ***
* **
* *** C 93 HIT DEUXIEME SENS (LE) Loricicl Atari ST Compilation
15 - - B 93 GUI DEVIL CRASH Technosoft Megadrive Réflexion 18
* *****
* ****
* *** D C+3 DEVIL HUNTER NCS Megadrive Plates-formes 17
* ****
* ****
* *** D 91 HIT DEVILBH Genki Game Gear Arcade 16
* ****
* **** C C+0 DHADOW DANCER Sega Megadrive Action 18 D 87 HIT
DIAMOND BACK n Arobace Atari ST Gestion du disque dur 15 - E 96
CREA DICK TRACY Titus Amiga Arcade tir sur cibles 11
* **
* **
* ** C 90 RS DICK TRACY Titus Megadrive Arcade tir sur cibles
17
* ****
* *****
* *** D 90 HIT DICK TRACY Sega Megadrive Arcade tir sur cibles
15
* ***
* ***
* *** B 91 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N° DIDACT ENGLISH Colorado
Carraz Amiga. ST. PC Educatif : anglais 16 - C 92 KIDS DIE HARD
Activision PC Engine Arcade 12
* **
* ***
* ** D 86 RS DIGITAL IMPACT Arobace Atari ST Création musicale 15
- E 96 CREA DINO WARS Magic Byles Amiga Réflexion stratégie
12 + ** +
* ***
* *** B 93 RS DINOI.AND Wolf Team Megadrive Arcade 13
* ****
* ** E C+2 DISC Loriciel Amiga Arcade 18
* **** B 91 GUI DISC Loriciel Atari ST Arcade 17
* ***
* *** B 88 HIT DISC Loriciel PC Arcade 15
* **
* ** * C 90 RS DISCO-SCOPIE PRO 3.0 Esat Software Amiga Gestion
de disquettes 13 - F 96 CREA DISNEY ANIMATION STUDIO Disney
Software Amiga 1 MO Création graphique 18 F 86 CREA DITRIS
Magic Soft Amiga Action stratégie 18
* ***
* *** C 90 RS DONALD ET L'ALPHABET MAGIQUE Disney Software Tous
micros Educatif : éveil IA - - C 87 KIDS DOUBLE DRAGON 2 Sega
Game Boy Beat-them-all 16
* ****
* **** C C+3 DOUBLE DRAGON 3 Storm Amiga Bcat-thcm-all 13
* **
* **** C % HIT DOUBLE SPHERE Digital Excess Amiga Sport futuriste
8
* **
* ** ** C 96 RS DR. MARIO Nintendo Game Boy Action réflexion 18
* ***
* ***
* *** C 93 RS DR. MARIO Nintendo Game Boy Réflexion 19
* ***** C C+l DRACULA Konami Super Famicom Beat-them-all 16
* ***
* ****
* *** E C+3 DRAGON BREED Activision Amiga Shoot-them-up 16
* ****
* ***
* *** C 86 HIT DRAGON BREED Activision Atari ST Shoot-them-up 16
* ***
* ***
* ** C 87 RS DRAGON NINJA Occan Nintendo 8 bits Beat-them-all 13
* **
* **
* ** C 93 RS DRAGON STRIKE Stratégie Simulations Amiga Combat
aérien de dragons 14
* ****
* ****
* ** C 86 RS DRAGON WARS Interplay Amiga Jeu de rôle 15
* ****
* ***
* *** C 87 SOSC DRAGON S LAIR II Ubi Soft Amiga Arcade 13
* *****
* ***** F 88 RSS DRAGON S I.AIR n Ubi Soft Atari ST Arcade 13
* *****
* **** C 88 RS DRAGON'S LAIR II Readysoft PC Arcade 8
* ****
* ** C 89 RS DRAUGHTS CP Software Atari ST Jeu de dames 15
* ** - C 93 RS DRAWER Numcric Art Technologie Atari ST Création
graphique 12 • F 89 CREA DROL Brode rbund Amiga Shoot-them-up 7
* **
* **
* ** C 95 RS DUCK TALES Capcom Nintendo 8 bits Beat-them-all 15
* ****
* ****
* ** C 91 RS DYNAMITE DUKE Sega Megadrive Arcade 13
* ***
* ****
* *** D 87 RS EAST VS WEST BERLIN 1948 Rainbow Arts Atari ST
Stratégie 12
* ***
* ****
* *** C 88 GUI ECO PILVNTOM Electronic Zoo Amiga Shoot-them-up 10
* ** **
* ** C 92 RS ECO PILVNTOM Electronic Zoo Atari ST Action 8
* **
* ** * C 93 RS EDD THE DUCK BBC Amiga Plates-formes 12
* ***
* ***
* *** C 89 RS EL VIENTO Wolf Team Megadrive Beat-them-all 16
* ****
* **** D C+3 ELEMENT AL MASTER Sega Megadrive Shoot-them-up 15
* ***
* ****
* *** D 88 RS ELF Occan Amiga Plates-formes 17
* ****
* ***
* *** C 94 HIT ELF Occan Atari ST Plates-formes 17
* ****
* ***
* *** C 94 HIT EL VIRA Tyncsoft Amiga Aventure icône 16
* ** D 88 SOSA EL VIRA Accolade Atari ST Aventure icône 16
* ** C 90 SOSC EMLYN HUYGUES SOCCER Audiogenic Atari ST Football
9
* ***
* ***
* *** C 88 GUI ENCHANTED LAND Ubi Soft Stallion Amiga
Plates-formes 15
* ****
* ****
* *** B 95 RS ENCHANTED LAND Thalion Atari ST Plates-formes 14
* ****
* ****
* *** B 90 RS ENCOUNTER Novagen Atari ST Shoot-them-up 15
* ***
* ****
* ** B 92 RS ENGLAND CHAMPIONSHIP SPECIAL Grandslam Amiga
Football 7
* ** ** ** B 93 RS EQUINOX Ubi Soft Amstrad CPC Création musicale
14
- - - • C 94 CREA ESCAPE FROM COLDITZ DMS Amiga Aventure animée
13
* ****
* ***
* ** C 90 SOSC LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" ESWAT US Gold Amiga
Shoot-them-up 11
* **
* **
* ** C 88 RS ESWAT US Gold Atari ST Shoot-them-up 10
* **
* **
* ** C 89 GUI ESWAT Sega Sega Master System Shoot-them-up 14
* ****
* ****
* *** C 86 RS ETERNAL CITY Naxat PC Engine Aventure action 15
* **
* ** ? ** D 93 RS ETERNAL CITY Naxat PC' Engine Aventure action
9 **
* ** ** C C+0 EUROPEAN SOCCER CHALLENGE Software Sorcery Amiga
Football 4 ** * * C 89 GUI EUROPEAN SOCCER CHALLENGE Software
Sorcery Atari ST Football 4 ** * * B 91 GUI EXILE Audiogcnic
Amiga Plates-formes 13
* **
* **** B 93 RS EXPLORA III Infomedia Amiga Aventure 15
* *****
* *?
* *** C 86 SOSA EXPLORA III Infomedia Atari ST Aventure 15
* ****
* ***
* ** C 87 SOSC EXTERMINATOR Audiogenic Amiga Action 13
* ***
* ***
* *** C 88 RS EYE OF THE BEHOLDER SSI Amiga Jeu de rôle 18
* ****
* *** c 92 SOSC EYE OF THE BEHOLDER SS1 PC Jeu de rôle 18
* ****
* ****
* ** D 90 SOSA F I RACE Nintendo Game Boy Course de voitures 18
* ****
* ****
* ** c 93 RS F 14 TOMCAT Activision PC Combat aérien 13
* **** **
* ** c 93 RS F 15 STRIKF. EAGLE n Microprose Amiga Combat aérien
17
* ****
* ***
* *** c 92 RS F 15 STRIEE EAGLE 11 Microprose Atari ST Combat
aérien 16
* ***
* ***
* *** c 93 GUI F 15 STRIEE EAGLE 11 2.0 Microprose PC Combat
aérien 17
* ***
* **** c 89 RS F 29 RCTALIATOR Occan PC Combat aérien 17 ? ***
* *?
C 92 HIT F-I RACE Nintendo Game Boy Course de voitures 19
* **** c C+l F-16 COMBAT PILOT Digital Intégration Amstrad CPC
Combat aérien 15
* ***
* **
* ** B 91 RS F-ZERO Nintendo Super Famicom Action 18
* *****
* *****
* **** E C+0 FI GRAND PRIX CIRCUIT Idea Amiga Course de voitures
12
* **
* *** ? ?** c 95 RS F117A Microprosc PC Combat aérien 15
* ***
* ***
* *** c 94 HIT FACE OFF Krysalis Amiga Hockey sur glace 14
* ***
* ** c % RS FAERY TALE ADVENTURE Electronic Arts Megadrive
Aventure animée 19
* **** D C+l FANTASIA Sega Megadrive Plates-formes 14
* *** E C+l FANTASY ZONE Sanritsu Game Boy Shoot-them-up 13
* *** C C+l FASCINATION Tomahawk PC Aventure 15
* *** C % SOSA FATE - GATES OF DAWN Reline Amiga Jeu de rôle 18
* ** C 95 SOSA FATMAN Sega Megadrive Action combat 12 ? ***
* ****
* ?** D 86 RS FAXANADU Nintendo Nintendo 8 bits Aventure action
16
* ***
* ***
* ?** D 87 RS FERME : LES CRIS DES ANIMAUX CCD Informatique Atari
ST Educatif : éveil 15 B 89 KIDS FEUDAL LORDS Impressions Atari
ST Wargame 12
* ** ** C 90 RS FINAL BATTLE PSS Atari ST Jeu de rôle 17
* **** ** C 86 SOSC FINAL BLOW Storm Amiga Boxe 13
* ***
* ****
* ** C % RS FINAL CONFLICT (THE) Impressions Amiga Stratégie
action 12
* ***
* *?
? * C 88 RSS FINAL CONFLICT (THE) Impressions Atari ST Stratégie action 12 ? ***
* ** ** C 88 RS FINAL CONFLICT (THE) Impressions PC Stratégie
action 12
* ** ** * C 91 RS FINAL DAY (THE) Arkylis Amiga Aventure action
14
* ****
* ****
* *?* c 89 SOSC FINAL DAY (THE) Arkalys Atari ST Aventure
action 12
* ***
* **
* ** c % SOSC FINAL FIGHT Capcom Super Famicom Beat-them-all 19
* ***** F 88 HIT FINAL MATCH TENNIS Human Creative Group PC
Engine Tennis 19 D C+0 FINAL ORB1T Inncrprise PC Shoot-them-up
12
* ****
* **
* **** B 91 RS FINAL SOLDIER Hudson PC Engine Shoot-them-up 14
* ****
* ****
* *** D C+l FINESSE 3.1 Logitech PC PAO 15 E % CREA FIRE AND
FORCET 2 Titus GX 4000 Shoot-them-up 7
* *** **
* ** c 87 GUI FIRE MUSTANG Taito Megadrive Shoot-them-up 15
* ****
* **** D C+2 PARU DANS N" LOGICIEL MARQUE INTÉRÊT ORDINATEUR
GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX GO PLAYER Oxford Soltworks
Atari ST Jeu de go GOAL !
Jalcco Nintendo 8 bits Football C+2 Mindscapc Amiga Plates-formes 92 RS Bilmap Brothers Atari ST 90 HIT GOEMON GANBARRE Konami Super Famicom Action aventure C+l GOLDEN AXE Virgin Amiga GOLDEN AXE Virgin Atari ST 87 RS GOLDEN AXE Virgin PC Beat-them-all Game Boy Golf C+0 GOMOLA SPEED PC Engine Action 86 RS GP TENNIS MANAGER Simulmondo Amiga Tennis et gestion 93 GUI GRADIUS 3 Super Famicom Shoot-them-up GRAND PRIX 500 2 Microids Amiga Course de motos 90 RS GRAND PRIX 500 2 PC Course de motos GRAND PRIX CIRCUIT Accolade Amstrad CPC Course de voitures 87 GUI GREAT COURTS 2 Ubi Soft Amiga 87 HIT
GREAT COURTS 2 Ubi Soft Tennis GREMLINS 2 Elite Amiga GREMLINS 2 Elite GREMLINS 2 Game Bov Plates-formes C+l Reno Game Gear Shoot-them-up C+3 GUNSHIP 2000 Microprose Combat en hélicoptère 94 HIT GYNOUG NCS Megadrive Shoot-them-up C+0 HALLS OF MONTEZUMA Amiga Wargame 93 RS ¦Black Belt Bus Plus Carte d'extension graphique Amiga 1.5 MO 94 CREA HAM-E 3VORK SHOP Antiga Création graphique 95 CREA HARD DRIVIV Tcngen Megadrive Simulation de conduite HARD DRIVIN'II Amiga Simulation de conduite 89 RSS HARD DRIVIN’II Domark Simulation de conduite HARD DRIVIN'II Domark PC Simulation de conduite 89 RS
HARD NOVA Electronic Arts PC Jeu de rôle 88 SOSA HARLEY DAVIDSON Mindscapc Course de motos Amiga 87 GUI HARRICANA Loriciel Amiga Course de motoncigcs 91 GUI Bullct Proof PC' Engine Arcade 93 RS HEART OF CHINA Dynamix PC Aventure icône 93 SOSA HF.AVY UNIT Toho Megadrive Shoot-them-up Sega Master System HEAVYWEIGHT CHAMP Sega Boxe anglaise HEIMDALL Core Amiga Jeu de rôle 96 SOSA HELTER SKELTER Audiogenic Amiga Arcade 88 GUI HELTER SKELTER Audiogenic Arcade 91 GUI HELTER SKELTER Audiogenic PC Arcade 87 GUI HERO QUEST Gremlin Amiga Jeu de rôle 92 SOSA Domark Amiga Action 87 GUI HILL STREET BLUES
Krisalis Amiga Simulation stratégie 91 HIT HILL STREET BLUES Krisalis Atari ST Simulation stratégie HIT SPORTS 7 SUPER JEUX Amstrad CPC Compilation 93 GUI HIT THE ICE Taito PC Engine Hockey sur glace C+3 HMS SOUNDTRACKER Atari ST Création musicale 89 CREA LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N° Hol.F. IN ONE Hal Laboratory Super Famicom Golf 16
* *** ? ***
* *** F 92 HIT HONG KONC PHOOEY Hanna Barbera Amiga Plates-formes
13
* ****
* *?*
* *** C 89 RS HONG KONG PHOOEY Hanna Barbera Atari ST
Plates-formes 13
* ****
* ***
* ** C 89 RSS HORROR ZOMBIES Millenium Amiga Aventure action 17
* ****
* ***
* **** c 88 HIT CRYPT Millenium Atari ST Aventure action 17
* ***
* ***
* *** c 91 RS HOVERFORCE Accolade Amiga Shoot-them-up 18
* *****
* *****
* *** c 92 HIT HUDSON HAWK Océan Amiga Plates-formes 17
* ***
* ****
* *** c 96 HIT HUNT EOR RED (XTOBF.R (THE) Grandslam Amiga
Shoot-thcm-up 10
* ***
* ***
* *** c 91 GUI HUNT FOR RED OCTOBER (THE) Grandslam Atari ST
Shoot-them-up 10
* ?**
* ***
* ** c 89 RS HlINT FOR RED OCTOBER (THE) Nintendo Game Boy
Shoot-them-up 18
* ****
* *****
* **** c C+2 HlINTER Activision Amiga Simulation stratégie 18
* ****
* ** c 93 SOSA HUNTER Activision Atari ST Simulation stratégie
18
* ****
* ** c 96 RS HURRICANE Nec Avenue PC Engine Shoot-them-up 13
* ***
* *** D 88 RS HYDRA Tengen Domark Amiga Action 13
* **
* ***
* *** C 92 RSS HYDRA Tengcn Domark Amstrad CPC Action 6
* *?
? *
* •* B 93 GUI HYDRA Tengen Domark Atari ST Action 13
* **
* ***
* *** C 92 RS HYPER ZONE Halken Super Famicom Shoot-them-up 7
* ***
* *** D C+2 ICE HOCKEY lmpulzc Amiga Hockey sur glace 5
* ** ** ** B 91 GUI ICE HOCKEY Impulze Atari ST Hockey sur glace
7
* ** **
* ** B 90 RS ICEMAN Sierra On Line Atari ST Aventure animée 15
* *** **
* ** C 91 GUI 1CERDNNER Magic Soft Amiga Plates-formes 17
* ***
* **
* *** C 91 HIT ILYAD Ubi Soft Amiga Shoot-them-up 12
* ***
* ****
* **** C 87 RS IMMORTAL Electronic Arts Amiga Jeu de rôle
action 10
* ****
* ** C 86 SOSC IMMORT AL Electronic Arts PC Jeu de rôle action
16
* ****
* **** ** C % RS IMPERIUM Electronic Arts PC Wargame 14
* ** * C 87 RS INSECTS IN SPACE Hcwson Amiga Shoot-them-up 14
* ***
* **** C 89 RS INSECTS IN SPACE Hewson Atari ST Shoot-them-up II
* ***
* ****
* *** C 91 GUI INTERNATIONAL GHAMPIONSIIIP ATHLETIC Hawk Amiga
Athlétisme 11
* **
* *** * C 95 RS IN 1ERN A1 ION AL CHAMPIONSII1P ATHLETIC Hawk
Atari ST Athlétisme 12
* **
* *** * C 94 RS INTERNATIONAL SOCCER CHALLENGE INTERNATIONAL
SOCCER Microstyle Amiga PC Football 18
* ****
* ***
* •** C 87 GUI CHALLENGE IRON SWORD Acclaim Nintendo 8 bits
Aventure action lo 13
* **
* ?**
* ***
* ***
* ** C c 87 GUI 93 RS ISOLATED WARRIOR Vap Nintendo 8 bits
Shoot-thcm-up 16
* ****
* **** D C+2 JACK NICKLAUS COURSE DISK Accolade Amiga Golf,
disque scénario 13
* **** - - B 93 GUI JACKIE CHAN Hudson PC Engine Beat-thcm-all 17
* ****
* *** D 89 HIT JAHANGIR KHAN SQUASH K ri salis Amiga Squash 9
* *** **
* *** C 92 RS JAHANGIR KHAN SQUASH Krisalis Atari ST Squash 12
* ?**
* ** ** C 92 RSS JAIL BREAK Odyssey Amiga Casse-briques 12
* ***
* ***
* *** C 88 GUI JAM RNS Atari ST Création musicale 17 • E 89 CREA
JAMES POND Millenium Atari ST Action 16
* ****
* *** C 86 RS JE DECOUVRE LES CHIFFRES Loriciel Atari ST. CPC
Educatif : maths 15 - - • C 87 KIDS JE DECOUVRE LES COULEURS
Loriciel Amiga. CPC!. ST Educatif : éveil 18 - - - C 90 KIDS
JF. DECOUVRE LES FORMES Loriciel Tous micros Educatif : éveil
16 - - C 88 KIDS JE M'EVEILLE EN JOUANT Loriciel Tous micros
Educatif : éveil 13 - C 93 KIDS JE MEMORISE AVEC DENVER
Loriciel Amstrad CPC. ST Educatif : éveil 16 - - B 91 KIDS
JERRY BOY Epie Sony Super Famicom Plates-formes 18
* **** E C+3 JETFIGHTER II Velocity PC Combat aérien 18
* *****
* *** C 92 EUT JEUX MATHEMATIQUES ( olorado Technologie PC
Educatif : maths 17 B 87 KIDS LOGICIEL marque: ORDINATEUR TYPE
INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" JEUX
MATHS 1-2-3 Colorado Technologie PC Educatif : maths 14 - B 89
KIDS JEWEL MASTER Sega Megadrive Beat-them-all 16
* ***
* ****
* **** D C+2 JOE MONTANA FOOTBALL Sega Megadrive Football
américain 13
* ?**
* ***
* ** D 90 RS JOE MONTANA FOOTBALL Electronic Arts Sega Master
System Football américain 12
* ***
* *** ** B 91 GUI JOHN MADDEN AMERICAN FOOTBALL Electronic Arts
Megadrive Football américain 15
* ****
* **** D 87 RS JONES IN THE FAST LANE Sierra On Line PC Jeu de
société 14
* ***
* ***
* ** C 88 RS JOY JOY KID SNK Neo Geo Réflexion 14
* **
* **
* *** G 90 RS JUDGE DREDD Virgin Amiga Action 8
* **
* ***
* ** C 90 RS JUDGE DREDI) Virgin Atari ST Action 10
* **
* **?
* ** C 91 GUI JUPITER'S MASTERDRIVK Ubi Soft Amiga Course de
voitures 16
* ***
* ****
* **** C 86 HIT JUPITER’S MASTERDRIYF.
Ubi Soft Atari ST Course de voitures 16
* ***
* ****
* *** C 90 RS KA-GE-KI Hot-B Megadrive Action 11
* ** **
* ?** D 93 RS KABUKI QUANTUM WARRIOR Hal Laboratory Nintendo 8
bits Beat-them-all 18
* ****
* ***** D C+2 KAMIKAZE Codcmastcrs Atari ST Shoot-them-up 5
* ** *?
? * B 91 GUI KENGI Software 2(100 Amiga Réflexion 15
* ****
* *****
* *** C 92 RS KEYS TO MARAMON Mindcraft PC Jeu de rôle action
11
* ** ** * C 93 SOSC KICK OFF II Anco PC Football 13
* **
* ** - C 88 GUI KICK OFF II WINNING TACTICS Anco Amiga Football 8
* ** ** * B 93 RS KILLING CLOUD Image Works Amiga Action
aventure 15
* ***
* ** C 91 iirr KaLING GAME SHOW Psygnosis Atari ST Plates-formes
16
* **
* ****
* **** B 91 RS KING OF THE MONSTF.RS SNK Neo Geo Beat-them-all 18
* *****
* **** G C+2 KING OF THE ZOO Nintendo Game Boy Action 16
* ****
* ****
* *** C C+l KING’S BOUNTY Electronic Arts Megadrive Jeu de rôle
16
* ??*
* ****
* *** E C+l KING'S QUEST I (NOUVELLE VERSION) Sierra On Line
Amiga Aventure animée 15
* ***
* ?*
* **** C 93 GUI KING’S QUEST V Sierra On Line Amiga Aventure
animée 8
* **** ?
* ** D 96 SOSC KING’S QUEST V Sierra On Line PC Aventure animée
18
* *****
* ***
* **** D 88 SOSA KLAX Atari Lynx Action réflexion 19
* ***
* *****
* **** C C+0 KNIGHT QUEST Taito Game Boy Action rôle 15
* ****
* ****
* **** C C+3 KNIGHTS OF THE SKY Microprose Amiga Combat aérien 16
* ****
* ??*
* *** C 96 RS KNIGHTS OF THE SKY Microprose PC Combat aérien 17
* ****
* ?** D 86 HIT KULT (BUDGET) Action Sixteen PC CGA Hercules
Aventure 11 ** * * B 93 GUI KUNG'FU MASTER Nintendo Game Boy
Beat-them-all 17
* ****
* ****
* *** C C+3 KWIRK Nintendo Game Boy Réflexion 17
* ?**
* ***
* **** B 89 RS LABY-RINTHE D’ANGLOMANIA I Retz Tous micros
Educatif : anglais 18 - - • C 86 KIDS LABYRINTHE DE LEXICOS
Retz Tous micros Educatif : français 18 - C 87 KIDS LABYRINTHE
DES PHARAONS Retz Tous micros Educatif : histoire 17 * • C 90
KIDS LAST NINJA 3 System 3 Amiga Action aventure 16
* ****
* ** C 96 HIT LATTICE C 5.1 Hisoft Atari ST Programmation 17 • •
G 87 CREA LEAGUE BOWLING SNK Neo Geo Booling 14
* ***
* ****
* **** H C+0 LEGEND OF FAERGHAIL Rclinc Atari ST Jeu de rôle 18
* ****
* *?
* **** C 87 SOSC LEGEND OF HERO TONMA Irem PC Engine
Beat-them-all 17
* ****
* ****
• *** D C+0 LEGEND OF SUCCESSFUL JOE SNK Neo Geo Boxe 6
* ***
* **?
G C+3 LEGEND OF THE LOST Inncrprisc Amiga Arcade 6
* ***
* **
* **** B 87 GUI LEGION Rcno PC Engine Shoot-them-up 14
* **** D 87 RS LEISURE SUIT LARRY I Sierra on Line PC Aventure
animée 13 **
* ** D 95 SOSC LEISURE SUIT LARRY 5 Sierra on Line PC Aventure
animée 17
* ****
* *** D 95 SOSA LEMMINGS Psygnosis Amiga Action réflexion 19
* ***
* ***
* **** C 89 HIT LEMMINGS Psygnosis Atari ST Action réflexion 19
* ***
* ***
* *** C 92 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N” LEMMINGS Psygnosis Super
Famicom Action réflexion 19
* ***
* ***
* **** E NP LEXI CROSS Inlcrplav PC' Réflexion 11
* ****
* ***
* **** C 91 RS LIFE AND DEATH Software Toolworks Amiga Simulation
médicale 17
* ***
* **
* ** C 93 RSS LIFE AND DEATH Software Toolworks Atari ST
Simulation médicale 17
* ***
* ** ** C 93 RSS LIFE AND DEATH H Software Toolworks PC
Simulation médicale 17
* ***
* ***
* ** D 88 HIT LIGHT CORRIDOR (THE!
Infogrames Amstrad CPC Action réflexion 14 **
* ** ** B 89 RS LICHTSPEED Microprose PC Shoot-thcm-up
stratégie 14
* ****
* ***
* **** C 86 RS LINE OF FIRE US Gold Amiga Arcade 10 **
* **
* *** C 87 RS LINE OF FIRE US Gold Amstrad CPC Arcade 5
* ** *
* ** B 88 GUI LINE OF FIRE US Gold Atari ST Arcade 10
* ***
* ***
* ** C 88 GUI LINKS. THE CHALLENGE OF GOLF Access PC Golf 18
* ****
* *** C 89 HIT LITTLE BEAI) Magic Soft Amiga Beat-them-all 13
* **
* ***
* **** C 95 RS LITTLE PU FF Codemasters Amiga Aventure action
13
* ***
* ***
* *** B 90 RS LOGICAL Rainbow Arts Amiga Action réflexion 18
* ***
* ***
* *** C 93 HIT LOGICAL Rainbow Arts Atari ST Action réflexion
15
* **
* **
* *** B 91 RSS LOGICAL Rainbow Arts PC Action réflexion 15
* ***
* **
* *** B 94 RS LOOPZ Audiogcnic Amiga Action réflexion 15
* ***
* *** C 87 RSS LOOPZ Audiogenic Atari ST Action réflexion 15
* ***
* *** C 87 RS LORD OF THE RINGS VOL 1 Electronic Arts PC Aventure
animée 17
* ****
* **
* *** D 88SOSA LORDS OF CHAOS Bladc Software Amiga Jeu de rôle 10
* **
* ** ** C 93 SOSC LORNA Topo Amiga Bcat-thcm-all 17
* *****
* *****
* *** C 90 HIT
I. OST PATROL Océan Atari ST Wargame action 12
* ****
* ***
* *** C 88 GUI LOTUS II Grcmlin Amiga Course de voitures 16
* ****
* ****
* •** C 95 HIT
M. U.D.S. Rainbow Arts Amiga Sport futuriste 7
* **
* **
* ** B 89 RS Ml TANK PLATOON Microprose Amiga Combat de chars 17
* ***
* **
* *** D 86 RS MAGIC CANDLE Mindcraft PC Jeu de rôle 13
* ** ** * C 93 SOSC MAGIC JOHNSONS MVP Virgin Amiga Basket-ball
13
* **
* ***
* *** C 90 RS MAGIC POCKETS Mindscapc Amiga Plates-formes 18
* ****
* ***** C 94 HIT MAGIC POCKETS Mindscape Atari ST Plates-formes
17
* ***
* *****
* *** C 96 RS MAGICIAN Loriciel Amiga Action aventure 12
* ***
* ** ** C 86 RS MAGiCIAN LORD SNK Neo Geo Beat-them-all 19
* *****
* **** H C+0 MAGNETIC SCROLL COLLECTION Magnetic Scroll Virgin
Amiga Compilation aventure 15
* ** • C 96 SOSC MANCHESTER UNITED EUROPE Krisalis Amiga Football
et gestion 14
* ****
* ****
* ** c 93 RS MANCHESTER UNITED EUROPE Kri salis Atari ST Football
et gestion 13
* ****
* ***
* ** c 96 RS MANV FACES OF GO lshi Press International PC Jeu de
go 18
* *** * c 93 HIT
M. ARBLE MADNESS MB Games Nintendo 8 bits Arcade 17
* ****
* ***** D C+3 MARCHEN MAZE Namcot PC Engine Beat-them-all 18
* **** C C+0 MARIO ANDRETTTS RACING CHALLENGE Electronic Ans PC
Course de voitures 13
* ****
* ***
* *** C 93 RS MARTIAN DRF.AMS Mindscapc PC Jeu de rôle 17
* ****
* ***
* *** C 93 SOSA MARTIAN MEMORANDUM Access PC Aventure icône 17
* ***** C 96 SOSA MARVEL LAND Namco Megadrivc Plates-formes 17
* **** D Ctl MASTER BLAZER Rainbow Ans Amiga Sport futuriste 13
* ***
* **** C 86 RS MASTER BLAZER Rainbow Arts Atari ST Sport
futuriste 13
* ***
* ****
* *** C 91 GUI MATCH PAIRS Electronic Arts Amiga Educatif : éveil
15 - B 88 KIDS MATHEX BENJAMIN VTA Tous micros Educatif : maths
13 - - C 86 KIDS MAU RENJISI Taito Megadrive Beat-them-all 12
* ***
* ****
* *** D C*3 MAUPIT1 ISLAND Lankhor PC Aventure icône 18
* ****
* **
* *** C NP MAXIMUM New Deal Amiga Compilation 10 - • 1 C 91 GUI
LOGICIEL PARU DANS N“ MARQUE INTÉRÊT ORDINATEUR GRAPHISME
ANIMATION BRUITAGES MAXIMUM Atari ST Compilation 91 GUI MEAN
STREETS Amiga Aventure action MEAN STREETS US Gold Aventure
action MEDIEVAL WARRIORS Mcril Software Amiga Wargame 93 RS
MEGA LO MANIA Amiga Stratégie 93 SOSA MEGA PHOENIX Amiga
Shoot-them-up MEGAFORTRESS Mindscape PC Combat aérien MEGAMAN 2
MEGATRAY'EI-LER ZH0DAN1 Capcom Nintendo 8 bils Paragon Atari ST
Jeu de rôle CONSPIRACY 92 SOSC Stratégie : commerce MERCHANT
COLONY Impressions Amiga 91 HIT MERCIIANT COLONY' Impressions
Atari ST Commerce naval 91 HITS MERCHANT COLONY Impressions
Commerce naval 96 RS MERCS US Gold Amiga Shoot-them-up 93 RS
MERCS Sega Megadrive Shoot-them-up C+3 METAL MASTERS Infogrames
Amiga Action 91 GUI METAL MASTERS Infogramcs METAL MUTANT
Silmarils Amiga Arcade I aventure 91 HITS METAL MUTANT Arcade I
aventure 91 HITS METAL MUTANT Arcade aventure 91 HIT METAL
SttXTCER Face PC Engine Sh(X)t-them-up MIAMI CHASE Amiga Action
92 RS MICKEY ET LE ZOO EN FOLIE Mickey Software Educatif :
éveil
91) KIDS MICKEY ET LE ZOO EN FOLIE MICKEY MOUSE, CASTLE OF
ILLUSION Mickey Software Tous micros Educatif : éveil Sega
MICKEY MOUSE. CASTLE OF ILLUSION Megadrive Plates-formes C+0
MICKEY MOUSE. CASTLE OF ILLUSION Sega Marner System Sega
Plates-formes MICROPROSE GOLF Microprose Atari ST Golf
MIDNIGHT RESISTANCE Sega Megadrive Arcade C+0 Rainhud
Microprosc MIDWINTER II Atari ST Action I stratégie 89 HIT
MIG 29 Codemasters Amiga Shoot-them-up 87 GUI MIG 29 FUI.CRUM
Domark Amiga Combat aérien 89 RSS MIG 29 FULCRUM Domark Atari
ST Combat aérien MIG 29M SUPERFUI.CRUM Domark Amiga Combat
aérien MIGHT AND MAGIC Electronic Arts New World Computing
Megadrive Jeu de rôle C+l MIGHT AND MAGIC III PC Jeu de rôle
MIGIITY BOMBJACK Amiga Plates-formes 89 RSS MIGHTY BOMBJACK
Elite Atari ST 89 RS MIGHTY BOMBJACK PC CGA EGA Plates-formes
93 GUI MONDAY NIGHT FOOTBALL Amiga Football américain 88 GUI
MONSTER BUSINESS Eclipse Software Amiga Plates-formes 94 HIT
MONSTER BUSINESS Eclipse Software Atari ST Plates-formes 94
HIT MONSTER BUSINESS Eclipse Software Commodore 64 MONTY
PYTHON S FLY'ING CIRCUS MONTY PYTON S FLYING Virgin Amiga
Shoot-them-up Virgin Shoot-them-up 87 GUI CIRCUS MONTY
PYTON'S FI.YING CIRCUS Virgin Shoot-them-up MOON RASE
Mindscape Amiga Stratégie 93 RS MOON BLASTER Loriciel PC
Arcade 87 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT
GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N° MOONFALL 2l
st Ccnlury Entert.
Atari ST Action stratégie 12
* **
* *** ** C % RS MOONSHINE RACERS Millenium Amiga Arcade 12
* ***
* **
* *** C 91 RS MOONSTONE Mindscapc Amiga Jeu de rôle action 18
* ***
* ****
* *?* C 94 SOS MOONWALKBR Sega Megadrive Beat-thcm-all 16
* **** B C+0 MOONWALKER Sega Sega Master System Beat-thcm-all 16
* **** B C+0 MOTO ROADFR II Masaya PC Engine Arcade 12 **
* **
* ** D 91 RS MRS. PACMAN Atari Lynx Pacman 15
* ***
* ****
* **** C 87 RS MUCICIAN Thalamus Ubi Soft Amiga Création
musicale 16 C 89 CREA MURDER US Gold Atari ST Aventure animée
11 ** **
* ** B 89 SOSC MURDER US Gold PC Aventure animée 11
* ***
* ** ** C 89 SOSC MURDERS IN SPACE Infogramcs Amiga Aventure
policière 17
* **
* ** C 87 SOSC MYSTERIOUS WORLDS Playstonc Design Amiga
Shoot-them-up 11
* ***
* ***
* ** C 89 RS MYSTICAL Infogramcs Amiga Shoot-them-up 11
* *?*
* *** ? *** C 86 RS MYSTICAL Infogrames Atari ST Shoot-them-up 11
* ***
* ***
* *** c 89 GUI MYSTICAL Infogramcs PC Shoot-them-up 14
* ?*
* *** ?* C 88 RS NAM 1965 1975 Domark Amiga Wargame 10
* ***
* *** c 92 RS NAM 1965 1975 Domark Atari ST Wargame 8
* ** -
* *** C 92 RSS NARC Océan Amiga Beat-thcm-all 13
* ****
* **** C 88 RS NARC Océan Atari ST Beat-thcm-all 11
* ****
* *** B 89 GUI NARCO POLICE Dinamic Amiga Shoot-them-up 14
* ***
* **
* *** C 87 RS NARCO POLICE Dinamic Atari ST Shoot-them-up 14
* ***
* **
* ** C 87 RSS NASCAR CHALLENGE Image Works Amiga Course de
voitures 16
* ****
* ****
* **** c 95 HITV NASCAR CHALLENGE Image Works PC Course de
voitures 16
* ****
* ****
* **** C 95 HIT NAVY SEALS Océan Atari ST Plates-formes 16
* ****
* **** ? *** c 91 RS NAM’ SEALS Occan GX 4000 Plates-formes 16
* ****
* ****
* *** C 86 nrr NAVY SEALS Nintendo Game Boy Plates-formes 15
* ****
* **** C C+2 NEBULUS 2 21 st Century Entert.
Amiga Plates-formes 17
* ?**
* ****
* *** C 95 HIT NEMESIS Konami Game Boy Shoot-them-up 18
* **** C C+3 NEODESK 3 Arobace Atari ST Gestion du bureau 13 - E
% CREA NEUTOPIA 2 Hudson PC Engine Aventure action 18
* **** D C+3 NEVERENDING STORY II (THE) Lincl Amiga Action 12
* ***
* **
* *** C 91 RS NIGHT HUNTER Ubi Soft Amiga Arcade aventure 12
* ***
* ***
* ** c 87 GUI NIGHT SHIFT Lucasfilm Amiga Action réflexion 14
* ****
* ***
* **?
C 88 GUI NIGHT SHIFT Lucas film Atari ST Action réflexion 14
* ****
* ***
* *** c 91 GUI NIGHT SHIFT Lucasfilm PC Action réflexion 14
* ****
* ***
* **** c 86 RS NINE LIVES Arc Amiga Plates-formes 14
* ***
* ****
* ?* C 88 GUI NINE LIVES Arc Atari ST Plates-formes 14
* ***
* ?**
* *?
C 86 RS NINJA GAIDEN Tccmo Lynx Beat-thcm-all 14
* **** c C+2 NINJA RABBIT Micro value Amiga Beat-thcm-all 10
* ***
* ***
* ** B 91 RS NINJA REMIX System 3 Amiga Aventure action 16
* ?**
* **** C 87 RS NINJA REMIX System 3 Atari ST Aventure action 16
* ****
* ***
* *** C 89 GUI NOBUNAGA'S AMBITION II Infogrames PC Wargame 15
* ** * c 93 SOSA NORD ET SUD (BUDGET) Infogrames PC Action
stratégie 11
* *?
* **
* ** A 93 GUI OBITUS Psygnosis Amiga Aventure combats 15
* ****
* ****
* ** C 89 SOSA OFF ROAD RACER Virgin Atari ST Course de voitures
16
* ***
* ****
* ** C 86 RS oil’s WEI.L Sierra On Line PC Action U
* **
* ** * C 88 RS OMNICRON CONSPIRACY Image Works Amiga Aventure
policière 14 ? *** *?
* * C 89 SOSC OMNICRON CONSPIRACY Image Works Atari ST Aventure
policière 14
* *** ** ** C 89 SOSC PARU DANS N" LOGICIEL MARQUE INTÉRÊT
ORDINATEUR GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX ONSLAUGHT
Megadnvc 93 HIT Demonwarc Amiga OPERATION DESERT STORM
Microprose PC Combat aênen 93 GUI OPERATION HARRIER US Gold
Amiga OPERATION HARRIER SECRET DEPENSE Delphine Software
Aventure animée oirr BOARD Lonciel ODT RUN Sega Course de
voilures OUT RUN Megadnvc Course de voilures C+l PC Engine
Course de voitures OUTZONE Lankhor Amiga Shoot-them-up 93 GUI
Lankhor Shoot-them-up OVER THE NET Gentas AMIGA Volley-ball de
plage Xri HIT Ijeco PC Engine Sega Master System Tccmagik
Arcade C+0 PAGE SETTER 2 Gold Disk Amiga 1 MO PAINT DESIGNER
Esal Software Alan ST I MO Création graphique 87 CREA PAINT
MASTER Logisofl Alan ST I Mo Création graphique 89 CREA Océan
Arcade Arcade 87 RS PAN7.A KICK BOXING GX 4000 Boxe
thaïlandaise Mtndscape Game Boy Mindscapc Nintendo 8 bits XX
GUI Atari Lynx PARADROID Kl Activision Amiga Action PARASOL
STARS PC Engine Plates-formes C+ft Sega Master System PARLOUR
GAMES Sega Billard PC Engine C+l PHANTASY STAR 3 Sega Megadrive
Jeu de rôle 95 SOSA PHANTASY STAR 3 Megadrive C+2 PHOTOI.AB
Upgrade Création graphique 94 CREA PICKN PILE Ubi Soft Amiga
Action stratégie 89 RS PICK'N PILE Ubt Soft Atan ST Action
stratégie
* ***
* ***** Sri HIT Simulateur de vol action PILOTWINGS Super
Famicom C+0 PITOGIITER Atan ST omhat 87 GUI POOL OE DARKNESS
US Gold SSI PC Jeu de rôle 95 SOSA POOL OF RADIANCE Amiga Xri
SOSC Infogramev Amiga Action I réflexion 89 RS Infogramcs
Action réflexion 91 GUI Tcngcn C+l Sega Master System
Tecmagik Stratégie C+0 POPULOUS Imaginen Super Famicom
Stratégie C+3 POWER (THEI Dentonware Amiga Action réflexion
POWER ITHEI Dcmonware PC Action réflexion POWER ELEVEN PC
Engine POWER GATE Hudson PC Engine Shoot-them-up
* **
* *** C+2 POWER LEAGUE Hudson PC Engine C+2 LOGICIEL MARQUE
ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU
DANS N” POWER PINBALL Karmasoft Amiga Flipper 5 ** ** ** C 87
GUI POWERMONGER Electronic Arts Atari ST Stratégie 19
* **** C 87 RS PP HAMMER Demonwarc Amiga Action exploration 13
* *** ? ***
* ** B 95 RS PREDATOR2 Image Works Amiga Shoot-them-up 15
* ****
* **** B 92 RS PREDATOR 2 Image Works Atari ST Shoot-them-up 14
* *** ? ***
* *** C 92 RSS PREHISTORIC TALE (A) Thalion Amiga Plates-formes 8
* *?*
* ***
* *** B 89 RSS PREHISTORIC TALE (A) Thalion Atari ST
Plates-formes 8
* ***
* ?**
* *** B 89 RS PREHISTOR1K Titus Amiga Plates-formes 16
* ***
* **?
C 92 HIT PREHISTOR1K Titus Atari ST Plates-formes 15
* ***
* ***
* *** C 92 HITS PREHISTOR1K Titus PC Plates-formes 14
* **** ? ** C 92 HITS PRINCE OF PERSIA Broderbund Atari ST
Plates-formes 18
* *?*
* *** c 86 RS PRO BOXING SIMULATOR Codemastcrs Amiga Boxe 16
* **
* **
* ** B 95 RS PRO SOCCER Anco Super Famicom Football 18
* ****
* ****
* *?* E C+3 PRO TENNIS TOUR II Ubi Soft PC Tennis 17
* ****
* ****
* ** C 94 RS PROBOTECTOR Konami Nintendo 8 bits Shoot-them-up 15
* ?**
* ****
* ** D C+0 PROFESSIONAL PAGE 2.0 Gold Disk Amiga PAO 18 - 1 92
CREA PSYCHIC WORLD Sega Game Gear Arcade 17
* ***
* ***
* *** C C+0 PSYCHO FOX Sega Sega Master System Plates-formes 18
* ****
* *****
* *** D C+2 PUBLISH IT! EASY Timeworks Macintosh PAO 17 • 1 90
CREA PUBLISHING PARTNER MASTER 2.1 Upgradc Amiga PAO 18 - 1 92
MASTER 2.1 Upgradc Atari ST PAO 18 - 1 95 CREA PUNISHER The
Edge Atari ST Shoot-them-up 14
* ***
* ***
* *** C 86 RS PUZZLE BOY Reno PC Engine Réflexion 16 ** ? **
* ** D 90 RS QUADREL Loriciel Amiga Réflexion 17
* ***
* **
* *** C 87 HITS QUADREL Loriciel Amstrad CPC Réflexion 17
* **
* ** C 87 HITS QUADREL Loriciel Atari ST Réflexion 16 ? ***
* **
* ** C 87 HITS QUADREL Loriciel PC Réflexion 16
* ***
* ** * c 87 HIT QUEST FOR GLORY II Sierra On Line Amiga Jeu de
rôle 17
* *** **
* ** D 92 SOSC QUEST FOR GLORY II Sierra On Line PC Jeu de rôle
18
* ***
* ****
* ** D 86 SOSA QUICKSILVER PINBALL Actionworks Amiga Flipper 13
* **
* ****
* **** C 89 RS QUIK AND SILVA New Bits Amiga Shoot-them-up 17
* ****
* ****
* **** C 92 HIT R-TYPE Ircm Game Boy Shoot-them-up 16
* ****
* ****
* **** C C+l R-TYPE II Activision Amiga Shoot-them-up 16
* ****
* ****
* *** C 93 HIT R-TYPE n Acti vision Atari ST Shoot-them-up 15
* **** ? ** ???* c % RS RABIO LEPUS SPECIAL Hudson PC Engine
Arcade 15
* ****
* ****
* **** D 86 RS RACING SPIRIT Irem PC Engine Course de motos 16
* ***
* ****
* **** D C+l RADAR MISSION Nintendo Game Boy Combat naval 12
* ****
* ****
* **** C C+l RAGUY SNK Neo Geo Plates-formes aventure 17
* ****
* ****
* ** C. 95 HIT RAGUY Alpha Nco Geo Plates-formes 1 aventure 18
* ****
* **** G C+2 RAID EN DENSETSU Toei Super Famicom Arcade 14
* *?*
* ?**
* *** E C+3 RAIDF.N TRAD Micronet Megadrive Shoot-them-up 13
* ?**
* **
* *** E C+I RAILROAD TYCOON Microprose Amiga Simulation
économique 17
* ***
* ** - C 89 RS RAINBOW ISLANDS Taito Megadrive Arcade 18
* ****
* **** D 87 RS RAMPAGE Atari Lynx Arcade 12
* ****
* *** C 88 RS RASTAN SAGA Taito Game Gear Beat-them-all 16
* ****
* **?
* **** C C+2 RAY X AMBER Data West PC Engine Shoot-them-up 13
* ****
* **** D C+l RBI n BASEBALL Domark Amiga Base-bail 17
* ****
* ****
* **** C 93 HIT RBI n BASEBALL Domark Atari ST Base-bail 17
* ****
* ****
* **** 1 C 93 HIT LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT
GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" RECOVERY New
Deal Amiga Shoot-them-up 10
* **
* ***
* *** C 91 RS RED BARON Dynamix PC Combat aérien 18
* ****
* **** D 88 HIT REDACTEUR 3.15 (LE) Epigraph Atari ST 1 MO
Traitement de texte 10 - F 93 CREA RENEGADE LEGION INTERCEPTOR
SS1 Amiga Wargame 5
* *** * * C 93 SOSC REVELATION Krisalis Amiga Réflexion 13
* ***
* ** B 90 RSS REVELATION Krisalis Atari ST Réflexion 13
* ***
* **
* *** B 90 RS REVENGE OF THE GATOR Nintendo Game Boy Flipper 18
* ****
* ***** C C+0 RICK DANGEROUS II Microslylc Amiga Plates-formes 17
* ****
* ***
* *** C 86 RS RISE OF THE DRAGON Dynamix Amiga 1 MO Aventure
icône 15
* ****
* **
* *** D % SOSC RISE OF THE DRAGON Dynamix PC Aventure icône 15
* ***
* **
* *** D 89 SOSA ROAD RASH Electronic Ans Megadrive Course de
motos 18
* *****
* *****
* ***** D C+2 ROAD SPIRITS Pack In Video PC Engine Arcade 11
* **
* ***
* **** D 91 RS ROBO-SQUASH Atari Lynx Squash 14
* ***
* ****
* **** C 87 RS ROBO-SQUASH Atari Lynx Tennis 16
* ****
* ****
* **** C C+0 ROBOCOP Nintendo Game Boy Beat-them-all 14
* ***
* ***
* *** C C+0 ROBOCOP H Océan Amiga Beat-them-all 16
* ****
* **** C 87 RS ROBOCOP II Océan Atari ST Beat-them-all 16
* ****
* ****
* *** C 87 RSS ROBOCOP II Occan GX 4000 Beat-them-all 17
* ****
* **
* ** C 86 HIT ROCK 'N ROLL Rainbow Arts PC Action réflexion 16
* **
* **
* *** C 94 RS RODLAND Storm Amiga Plates-formes 16
* ***
* ****
* *** C 94 HIT ROD1.AND Storm Atari ST Plates-formes 16
* ***
* *** C 94 HIT RODLAND Storm Commodore 64 Plates-formes 16
* ***
* ***
* ** B 94 HIT RODY ET MASTICO III Lankhor Tous micro Educatif :
éveil 17 • - B 88 KIDS RODY NOËL Lankhor Amiga, Atari ST
Educatif : éveil 18 • B 88 KIDS ROGUE TROOPER Krisalis Amiga
Beat-them-all 13
* ***
* ***
* *** B 86 RS ROGUE TROOPER Krisalis Atari ST Beat-them-all 13
* **
* **
* ** C 87 GUI ROLLING RONNY Starbyte Amiga Plates-formes 15
* ****
* ****
* ** B % HIT ROTOPLF.X Assembly line Amiga Stratégie action 13
* **
* **
* ** C 91 RS RUFF AND REDDY Hanna Barbera Atari ST Plates-formes
11
* **
* **
* ** C 90 RS RUGBY THE WORLD CUP Domark Amiga Rugby 16
* ***
* ***
* ** C % HIT RULES OF ENGAGEMENT Mindcraft PC Action stratégie
12
* ** ** C 94 RS RYGAR Atari Lynx Beat-them-all 16
* ****
* **** C 88 RS RYGAR Atari Lynx Beat-them-all 15
* ****
* **** C C+0
S. C.I. Océan Amiga Arcade 13
* ****
* ***
* ** C 87 RS
S. C.I. Occan Atari ST Arcade 11
* ****
* ***
* ** C 88 GUI SAGA Lankhor Amstrad CPC Jeu de rôle 14
* ** -
* ** B 88 SOSA SAINT DRAGON Sales Curvc Atari ST Shoot-them-up 16
* ****
* ** C 87 RS SAINT DRAGON Aicom PC Engine Shoot-them-up 16
* ****
* ****
* **** D 88 RS SANDS OF FIRE Electronic Arts PC Combat de chars 7
**
* ** ** C 94 RS SARAKON Virgin Amiga Mah-jong 13
* ***
* ** C 94 RS SAVAGE EMPIRE Origin PC Jeu de rôle 18
* ****
* *** ** F 87 SOSA SCOOP Génération 5 Amstrad CPC Jeu de société
15
* ***
* ***
* ** C 86 RS SCOOP Génération 5 Atari ST Jeu de société 15
* ***
* ***
* ** C 86 RS SCOOP Génération 5 PC Jeu de société 15
* ***
* ***
* ** C 86 RS SCRAPYARD DOG Atari Lynx Plates-formes 18
* **** C C+3 SCRIPT 2 Application Systems Atari ST 1 MO
Traitement de texte 16 - - F 91 CREA SD GREAT BATTLE Nintendo
Super Famicom Arcade 15
* ****
* **** E 89 RS SDAW Lankhor Amstrad CPC Aventure 13
* ** -
* •** B 88 SOSA PARU DANS N° VCS Atari Shoot-thcm-up SEARCH FOR
THE KING Amiga Aventure animée SECRET ENGLAND SECRET OF THE
MONKEY ISLAND Génération 5 Educatif : anglais 89 KIDS Lucasfilm
Aventure animée 93 SOSC .Amiga BLADES SECRET WEAPONS OF THE
LUFTWAFFE Lucasfilm PC Combat aérien SENGOKU SNK Neo Geo
Beat-them-all C+I SHADOW DANCER US Gold Atari ST Plates-formes
* **
* *** 96 RS SHADOW OF THE BEAST Gremlin Amstrad CPC Aventure
action 86 RS SHADOW SORCERER SSI US Gold Atari ST Jeu de rôle
95 SOSA SHADOW WARRIOR Megadrivc Plates-formes C+l SHADOWGATE
Kemco Nintendo 8 hits Aventure C+l SHANGAI II Iludson PC
Mah-jong 93 GUI SHANGHAI Lynx Mah-jong 89 RS Lynx Mah-jong C+0
SHINING IN THE DARKNESS Sega Megadrivc Jeu de rôle C+3 Sega
Game Gear Beat-them-all C+0 SHOOT HIT Loriciel Atari ST
Compilation 93 GUI SHUFFLE Talc Software Amiga Réflexion
SHUFFLE PICK Software Agcncy Réflexion 87 GUI SILENT SERVICE
Konami Nintendo 8 bits Combat sous-marin Shoot-thcm-up 89 GUI
SILKWORM Mastcrtronic Atari Sr Shoot-lhem-up 89 GUI SIM CITY
Super Famicom Stratégie C+2 Stratégie : disque scénario SIM
CITY ARCHITECTURE 1 Infogrames Amiga SIM CITY ARCHITECTURE 2
Infogrames Disque scénario 88 GUI SIM CITY GRAPHICS 2 Maxis
Disque scénario SIM EARTH Macintosh Stratégie 89 HIT SIM EARTH
Océan PC Stratégie SIMPSON S : BART V S SPACE MUTANTS Océan
Amiga Action aventure 94 SOSA Art software Amiga
Shoot-thcm-up 95 RS SKI OR DIE Electronic Arts Amiga Sports
d'hiver 91 GUI SKULL AND CROSSBONES Domark Amiga Beat-them-all
92 RSS SKULL AND CROSSBONES Domark Beat-them-all 92 RSS 92 RS
C+l SKULL AND CROSSBONES Atari ST Beat-them-all Loriciel I
Infogrames PC Engine UGA Amiga 88 GUI SUME W ORLD Atari Lynx
Beat-them-all SLY SPY Amiga Shoot-thcm-up 87 GUI 89 RS SNAKE
RATTLE'N ROLL Nintendo Nintendo 8 bits Action Shoot-thcm-up
casse-briques SNOBALL IN HELL Amiga 91 RS SNOW BROTHER JNR
Nintendo Game Boy Plates-formes C+2 SOLAR IETMAN Tradewcst
Nintendo 8 bits Shoot-them-up C+0 SOLAR STRIKER Nintendo Game
Boy Shoot-thcm-up 86 RS SOLSTICE Imagesoft Nintendo 8 bits
Aventure action 94 RS SON OF DRACULA Naxat PC Engine
Plates-formes 90 RS SONIC THE EDGEHOG Sega Mcgadrive
Plates-formes SORCERER Infocom PC Aventure textuelle LOGICIEL
MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES
PRIX PARU DANS N° SOUND MASTER II Covox PC Carte et utilitaire
son 18 H 93 CREA SP JUNIOR Creative Labs PC Création musicale
15 - F 91 CREA SPACE QUEST 1 (NOUVELLE VERSION) Sierra on Line
PC Aventure animée 16
* ****
* ***
* *** D 95 SOSC SPACE QUEST IV Sierra On Line PC Aventure animée
16
* ****
* ***
* ***** C 90 SOSA SPACE WAR Odysscy Amiga Shoot-them-up 12
* ***
* ***
* **** C 89 RS SPEEDBALL II Image Works Amiga Action 17
* ****
* ****
* **** B 89 RS SPEEDBALL II Mirrorsoft Atari ST Action 18
* ****
* *****
* **** C 86 HIT SPELL BOUND Psygnosis Atari ST Plates-formes 14
* ***
* ***
* ** C 87 GUI SPELLFIRE Codemaslers Amiga Shoot-thcm-up 14
* *** ? *** ** B 89 RS SPIN PAIR Media rings PC Engine Action
réflexion 16
* **
* ***
* *** D 88 RS SPINDIZZY WORLDS Activation Amiga Action
réflexion 17
* ****
* ****
* *** C 87 HITS SPINDIZZY WORLDS Electric Dreams Atari ST Action
réflexion 17
* ****
* ****
* *** C 87 HIT SPIRIT OF EXCALIBUR Virgin Amiga Aventure animée
13
* ****
* ***
* *** D 92 SOSC SHRIT OF EXCALIBUR Virgin PC Aventure animée 13
* ****
* ***
* *** D 92 SOSC SPLASH LAKE Nec PC Engine Réflexion 18
* ****
* ***
* **** D C+2 SPOT Virgin PC Réflexion 13
* **
* **
* ** B 91 RS SPRICGAN Naxaf PC Engine Shoot-them-up 17
* ****
* ****
* *** D C+l STAR CONTROL Accolade Amiga Shoot-them-up wargame
10
* **
* **
* ** C 88 RS STARUSH Ubi Soft Amiga Shoot-thcm-up 15
* ****
* ****
* *** C % HIT STEALTH Nintendo Nintendo 8 bits Shoot-thcm-up 8
* ***
* ***
* ** D 90 RS STELLAR 7 Dynamix Amiga Shoot-thcm-up 13
* ****
* ?*?
* **** B 92 RS STELLAR 7 Dynamix PC Shoot-them-up 13
* ****
* *****
* ** C 86 RS STORMBALL Millenium Atari ST Sport futuriste 11
* *** **
* ** C % RS STORMLORD Hewson PC Bcat-thcm-all 15
* ****
* ***
* *** C 87 GUI STRATEGO Accolade PC Jeu de société 12
* ***
* ** C 87 RS STREET HOCKEY Gonzo Amiga Hockey 10
* ***
* ***
* ** C 89 GUI STREET ROD California Dreams Amiga Course de
voitures stratégie 14
* ***
* ***
* *** C 95 RS STREET SMART Treco Megadrive Beat-them-all 9
* ***
* **
* *** D C+l STREETS OF RAGE Sega Mcgadrive Bcat-thcm-all 18
* ***
* *****
* **** D C+l STRIDER Sega Sega Master System Plates-formes 13
* ****
* *** ** E c+o STRIDER II Capcom Amiga Bcat-thcm-all 14
* ****
* ****
* *?* C 86 RS STRIDER H US Gold Amstrad CPC Beat-them-all 14
* ****
* ***
* ** B 88 GUI STRIKE FLEET Electronic Arts Amiga Combat naval 13
* **
* *?
* *** B NP STRIKE FLEET Electronic Arts Atari ST Combat naval 13
* **
* **
* ** B NP STUN RUNNER Tengen Amiga Arcade 12
* ****
* ***
* ?* C 87 RS STUN RUNNER Tengen Atari ST Arcade 12
* ****
* ***
* ** C 88 GUI SUBMARINE ATTACK Sega Sega Master System
Shoot-them-up 13
* ****
* *** C 88 RS SUPAPLEX Digital Intégration Amiga Action
réflexion 16
* **
* ***
* ** C 96 HIT SUPER A1RWOLF Kyugo Megadrive Shoot-them-up 12
* ***
* ***
* ** D 91 RS SUPER E.D.F Jaleco Super Famicom Shoot-thcm-up 18
* *****
* ***
* **** E C+3 SUPER GHOULS'N GHOSTS Capcom Super Famicom
Beat-them-all 19
* *****
* **** E C+3 SUPER GOLF Sigma Enterprises Game Gear Golf 14
* ***
* **** C C+0 SliPER HURRICAN Nec PC Engine Shoot-them-up 16
* ***
* **** D C+3 SUPER LEAGUE Sega Megadrive Bobsleigh 13
* ****
* **** D 88 GUI SUPER LONG NOSED GOBUNS Taito PC Engine
Shoot-them-up 17
* ****
* ****
* ***** D C+2 SUPER MARIOBROS 3 Nintendo Nintendo 8 bits
Plates-formes 20
* *****
* ****
* ***** C C+3 SUPER MARIOLAND Nintendo Game Boy Plates-formes 20
* ****
* *****
* ***** B C+0 SUPER MONACO GP US Gold Amiga Course de voitures 18
* *****
* *****
* *** C 90 RS LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT graphisme:
ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N" THUNDER JAWS Targcn
Domark Amstrad CPC Beat-them-all il
* **
* ** ** B 96 RS THUNDER JAWS Targeo Domark Atari ST
Beat-them-all 8
* ***
* **
* ** C % RS THUNDERBLADE Nec Avenue PC Engine Shoot-them-up 6
* ***
* **
* *** C 88 GUI THUNDERFOX Tailo Megadrive Beat-them-all 17
* **** D C+I THUNDERHAWK Corc Amiga Combat en hélicoptère 16
* **
* ****
* *** C % RS TUUNDERHAWK Core Atari ST Combat en hélicoptère 16
* **
* ****
* *** C 96 RS TIGER HEU Treco Megadrive Shoot-thcm-up 14
* ****
* ***
* *** D 91 RS TILT Genias Amiga Stratégie action 17 C 91 HIT
TIME MACHINE Vivid Image Amstrad CPC Aventure action 13
* ***
* ***
* *** B 87 GUI TIMTEL Goto Informatique PC Emulation 15 - - G 92
CREA TINTIN Infogramcs GX 4(100 Action 8
* **?
* ***
* *** C 88 RS TOKI Océan Amiga Arcade 18
* ****
* ****
* *** C 88 HIT TOM AND THE GHOST Ubi Soft Atari ST Plates-formes
13
* ***
* ***
* ** C 89 GUI TOM CLANCY, CARDINAL OF THE KREMLIN Accolade Amiga
Stratégie 13
* *** - ** B 93 SOSC TOP CAT HiToc Amiga Action 10
* **
* ***
* ** B 92 RS TOP CAT Hi Tec Atari ST Action 10
* **
* ***
• ** B 92 RSS TORNADO GROUND ATTACK Lnergjzc Amiga Shoot-them-up
3 ** *
* ** B 95 RS TORTUES NINJA,VOYAGE AUT.
DU MONDE Merit Software Ubi Soft Tous micros Educatif : dessin 15 • C 91 KIDS TORVAK Corc Amiga Beat-them-all 14
* ***
* ** C 87 RS TORV'AK Core Atari ST Beat-them-all 14
* ***
* ** C 87 RS TOTAL RECALL Océan Amiga Shoot-thcm-up 6
* ***
* ***
* *** C 88 RS TOTAL RECALL Océan Amstrad CPC Shoot-them-up 6
* ** ** ** B 89 GUI TOTAL RECALL Océan Atari ST Shoot-thcm-up 14
* ***
* ***
* *** C 89 GUI TOURNAMENT GOLF Sega Elite Amiga Golf 18
* *****
* ****
* **** C 89 HIT TOURNAMENT GOLF Sega Elite Atari ST Golf 18
* *****
* ****
* **** C 89 HITS TOY SHOP BOYS Victor PC Engine Shoot-them-up 10
* ***
* ****
* *** D 88 GUI TOYOTA CEUCA Gremlin Amiga Course de voitures 17
* ***
* **** C 87 RS TOYOTA CELICA Gremlin Atari ST Course de voitures
17
* ***
* ****
* *** C 86 HIT TRICKY IGS PC Engine Réflexion 14
* **
* ****
* *** D C+l TUNNELS AND TROLLS New World Computing PC Jeu de rôle
14
* ** * C 87 SOSC TURBO C++ PROFESSION AL Borland PC Aide à la
programmation 15 J 86 CREA TURN N'BURN Flair Amiga
Shoot-them-up 12
* *?*
* ***
* ** C 91 RS TURN N'BURN Flair Atari ST Shoot-thcm-up 12
* ***
* ***
* ** C 91 RSS TURRICAN 2 Rainbow Arts Amiga Beat-them-all 16
* ****
* **** C 88 HIT TURRICAN 2 Rainbow Arts Atari ST Beat-them-all 16
* ****
* *** C 91 RS TA' SPORTS FOOTBALL Victor PC Engine Football 10
* **
* *•
* ** D 92 RS TYPHOONS OF STEEL SS1 Amiga Wargame 8 ** ** ** C 89
GUI TYPSTYLE Broderbund Macintosh Création de polices de
caractères 15 J 90 CREA ULTIMA 4 Sega Sega Master System Jeu de
rôle 17
* **
* **
* ** D 86 SOSC ULTIMA 5 Origin Systems Amiga Jeu de rôle 15 * *
* *** C 86 SOSC ULTIMATF. RIDE Mindscapc Atari ST Course de motos
17
* ***
* *** C 89 RS ULTRAMAN Tsuburaya Bandai Super Famicom
Beat-them-all 10
* ?*
* **
* **** F 92 RS UMS 2 Rainbird PC Wargame 13
* ** - - C 90 RS UN SQUADRON US Gold Amstrad CPC Shoot-them-up 14
* ****
* ***
* ** B 88 GUI UN SQUADRON US Gold Atari ST Shoot-them-up 7
* **
* **
* ** C 86 RS UN SQUADRON US Gold PC Shoot-thcm-up 7
* ?*
* ***
• •* C 86 RSS USS JOHN YOUNG Magic Bytcs Amiga Combat naval 13
* **
* **
* ** C 87 RSS USS JOHN YOUNG Magic Bytcs Atari ST Combat naval 13
* **
* **
* ** C | 87 RS PARU DANS N" Gremlin Amiga Stratégie Megadrive 91
RS C+2 PC tnginc CD ROM VAPOR TRAIL Data East Megadrive C+2 US
Gold Amiga 87 HITS Atari ST 87 HIT VECTOR CHAMPIONSHIP RUN
lmpulze Syncrgistic Amiga Course de voitures 88 RS VENGEANCE
OF F.XCALIBUR Aventure animée Vifgin VENOM WINGS Thalamus Amiga
Shoot-them-up 86 RS VERYTEX Megadrive Shoot-them-up C+0
Codemasters Amiga Shoot-them-up VIOLATOR Code masi ers Atari ST
Shoot-them-up VIOLENT SOLDIER IGS PC Engine Shoot-thcm-up 88 RS
VISUAL BASIC Microsoft PC Programmation 94 CREA VISUAL COMPOSER
Adlib (Ubi Soft) Création musicale 95 CREA Virgin Amiga 91 GUI
VIZ Virgin 91 GUI VIZ Virgin Commodore 64 Action 91 GUI
VOCABULEARN Pcnton Ovcrseas PC Educatif : anglais VOICE EDITOR
Creative Labs PC Création musicale Mcgadnve Arcade VOLUMM 4D
2.0 Volumm Amiga Création graphique VOLUMM 40 2.1 Volumm Amiga
Création graphique % CREA VOLUMN 40 1.3 Volumn Amiga 1 Mo
Création graphique VOODOO NICH1 MARE Amiga Aventure action 87
GUI VOODOO NIGHTMARE VOYAGE A TRAVERS LA FRANCE Palace Atari ST
Aventure action 87 GUI Esat Software Atari ST Educatif :
géographie 92 KIDS VROOM Lankhor Atari ST Course de voitures
Naja!
PC Engine Shoot-thcm-up 87 GUI WACKY DARTS Codemaslcrs Jeu de fléchettes 90 RS WAGA LAND Game Gear Plates-formes WALLIS II Laser Soft PC Engine Beat-them-all 87 RS WAR ZONE Core Atari ST Beat-them-all % RS Lynx Combat aérien C+l WARDNER Visco Megadrive Shooi-them-up 92 HIT WARLOCK, THE AVENGER Millenium Amiga Aventure action 89 RS Amiga Wargame WHIRLWIND SNOOKER Virgin Amiga Billard WHIRLWIND SNOOKER Virgin Alari ST WHJTE DEATH PC Wargame 88 RS WINDOW WIZARII Action 88 GUI WING COMMANDER II Origin Combats spatiaux Origin Disque scénario WING COMMANDER : SECRET MISSIONS H Ongin Disque
scénario WINNING TEAM Amiga Compilation 91 GUI WINNING TEAM Domark Amstrad CPC Compilation 91 GUI WINNING TEAM Compilation 91 GUI WINTEXT LICHT Wintext Light Macintosh Traitement de texte ICREA LOGICIEL MARQUE ORDINATEUR TYPE INTÉRÊT GRAPHISME ANIMATION BRUITAGES PRIX PARU DANS N° WIZARD PAINT Upgradc Macintosh Création graphique 17 - • H 94 CREA WIZARD SCAN Upgradc Macintosh Scanner 16 - I 95 CREA WIZARDRY 6 Sir-Tcch Amiga Jeu de rôle 16
* ***
* ?**
* *** C 91 SOSA WOLFPACK Mirrorsoll Amiga Combat naval 18
* *****
* *** C 88 RS WONDERBOY Sega Game Gear Plates-formes 18
* *****
* ****
* **** C C+0 WONDERBOY 3 Sega Megadrive Arcade 15
* **
* ****
* **** D 89 RS WONDERBOY 5 Sega Megadrive Plates-formes 18
* *****
* ****
* **** D C+3 WONDERLAND Magnelic Scolls Amiga Aventure 16
* ****
* ** - D 92 SOSC WONDERLAND Virgin PC Aventure 15
* *****
* ***
* ** C 86 SOSA WORLD CHAMPIONSHIP BOXING MANAGER Krisalis Amiga
Boxe : management 13
* ****
* **
* ?* B 89 RS WORLD CHAMPIONSHIP BOXING MANAGER Krisalis Amstrad
CPC Boxe : management 14
* ?** -
* ** B 91 RS WORLD CHAMPIONSHIP BOXING MANAGER Krisalis Atari ST
Boxe : management 13
* ****
* *?
* ** B 89 RS WORLD CHAMPIONSHIP BOXING MANAGER Krisalis PC Boxe :
management 13
* ****
* ?* ** B 89 RS WORLD CHAMPIONSHIP SOCCF.R Sega Amiga Football 10
* *??
? ** ? **?
C 88 RS WORLD CHAMPIONSHIP SOCCER Sega Atari ST Football 14
* ***
* **?
* ** C 89 GUI WORLD CHAMPIONSHIP SOCCER Elite PC Football 6 ** *?
* * C 93 GUI WORLD CUP Bandai Nintendo 8 bits Football 12 **
* **
* ** B 91 RS WORLD CLIP ITAL1A 90 Sega Sega Mastcr System
Football 13
* ***
* ****
* **?
C 87 RS WORLD JOCKEY Nam col PC Engine Course de chevaux 17
* ***
* ****
* *** D C+3 WORLD OF SPORT US Gold GX 4000 Sport multiépreuvc 10
* ***
* **
* ** C 86 RS MANTA Taito Nintendo 8 bits Action 13
* *??
* **** ? *** D 89 RS WRATH OF THE DEMON Readysoft Amiga Arcade 13
* **
* **
* ** C 87 RS WRATH OF THE DEMON Rcadysoft Atari ST Arcade 13
* **
* **
* ** c 91 GUI WRATH OF THE DEMON Readysoft PC Arcade 11
* ****
* ****
* ** C 95 RS WRECKERS Audiogenic Amiga Arcade stratégie 16
* *** ? **
* *** c 93 HIT WRESTUNG 2 Human PC Engine Catch 6 ** ** ? ** D
C+3 XENON Mastertronic Amiga Shoot-them-up 15
* ***
* ****
* *** A 89 GUI XENON Mastertronic Amstrad CPC Shoot-them-up 5
* ** *
* ** A 89 GUI XENON Mastertronic Atari ST Shoot-them-up 15
* ***
* ****
* *** A 89 GUI XENOPHOBE Atari Lynx Action 15
* ****
* ****
* **** C 87 RS XENOPHOBE Atari Lynx Action 16
* ****
* ****
* **** C C+0 YEAGER AIR COMBAT Electronic Arts PC Combat aérien
18
* ****
* ****
* **?
C 93 HIT Y ES PRIME MINISTER Mastertronic Amstrad CPC Stratégie 6 * - • B 89 GUI YES PRIME MINISTER Mastertronic PC Stratégie 5 * B 89 GUI YOGI BEAR AND FRIENDS Hi Tec Amiga Action 10
* ***
* ***
* ** B 92 RS YOGI BEAR ESCAPE Hanna Barbera Amiga Plates-formes
14
* ***
* ***
* *** C 86 RS Z-OUT Rainbow Arts Amiga Shoot-them-up 17
* ****
* ****
* **** C 86 HIT z-oirr Rainbow Arts Atari ST Shoot-them-up 13
* ****
* **
* ** C 94 RS ZANY GOLF Electronic Arts Megadrive Mini Golf 12
* *?*
* ?**
* *** D 89 RS ZARATHOUSTRA Hewson Amiga Arcade 13
* **
* ***
* ?* C 90 RS ZARLOR MERCENARY Atari Lynx Shoot-them-up 9
* *****
* ****
* **** C 88 GUI ZELIARD Sierra On Line PC Arcade aventure 16
* ?*
* ***
* ** C 88 RS ZERO WING Namco Megadrive Shoot-them-up 16
* ****
* **?
* *** D 93 HIT ZIPANG Pack In Video PC Engine Action réflexion
15
* ***
* **?
* *?* D 88 RS ZORK II Infocom Mastertronic Amiga Aventure
textuelle 5 - B 91 GUI ZORK H Infocom Mastertronic Atari ST
Aventure textuelle 5 * B 91 GUI ZORK UI Infocom Mastertronic
Amiga Aventure textuelle 10 • • B 92 SOSC ZORK III Infocom
Mastertronic PC Aventure textuelle 14 - • B 93 GUI LE CHOIX A
FOND LES MANETTES !
Apache
* QS 131 - ATARI - COMMODORE Warrior 5
* QS123 - IBM PC XT AT Controller ‘QS 127 - SEGA - SEARS -
COMMODORE ATARI-MSX-NINTENDO-AMSTRAD Python 5 compatibilités
différentes :
* PYTHON 1 - QS 130 F - ATARI - COMMODORE AMSTRAD - SEGA
• PYTHON 2 - QS 130 N - NINTENDO ‘PYTHON 3 -QS 135-SEGA MEGADRIVE
• PYTHON 4 - QS 136 - NEC TURBO GRAPH X
• PYTHON 1M - QS 137 F MICROSWITCH- ATARI COMMODORE - AMSTRAD -
SEGA Maverick
* MAVERICK 1 - QS 128 F - ATARI - COMMODORE - AMSTRAD - SEGA
• MAVERICK 2 - QS 128 N - NINTENDO
• MAVERICK 1M - QS 138 F MICROSWITCH - ATARI COMMODORE - AMSTRAD
- SEGA
(1) 39.86.96.30 Leader mondial en poignées avec 20 millions de
Joysticks distribuées dans le monde DISTRIBUEES PAR TRANSECOM
S.A. CHEZ AUCHAN, CARREFOUR, VIRGIN, DARTY, BOULANGER, JOUE
CLUB, FNAC, GRANDS MAGASINS, MAGASINS SPECIALISES.
OUICKSHOT, AMSTRAD, ATARI, COMMODORE, IBM, NINTENDO, SEARS, SEGA, Svi sont des morques déposées.
La pieuvre par huit Pendant six mois, d’avril à octobre 1991, deux consoles de jeu et huit cartouches ont fait un drôle de Tour de France. Transportées en vacances, elles ont connu les montagnes, puis l’air marin. Posées au-dessus des devoirs du lendemain dans une chambre du centre de la France, elles ont ensuite voisiné avec d’autres copies (corrigées, celles-là) dans le bureau d’un professeur parisien. Les jeux ont été soumis à la critique d’un polytechnicien, puis étudiés sous l’angle esthétique par une étudiante japonaise. Un pilote de rallye a testé un simulateur de course
automobile, et un inventeur de jeux a passé au crible Super Mario. De nombreuses compétitions ont été organisées autour des jeux les plus intéressants. Certains y ont passé des nuits blanches et tous les jeux ont été testés avec minutie. Dans un esprit de totale indépendance, mais avec la passion des jeux vidéo. Et on le sait, qui aime bien châtie bien. Alors voici, pour Tilt, le premier banc d’essai de longue durée effectué par un panel qualifié, divers, international et... impitoyable.
CHRISTOPHE, de Paris, est un professeur de 34 ans. Ludologue patenté, co-auteur de plusieurs scénarios de jeux, il fait l'un des piliers des défuntes « Nuits de Ludos ».
RYUSKE « MAURICE » a 20 ans. Il est photographe dans la pub à Paris. Spécialiste de skate et de fun, il est l'un des rois du Game Boy, en France depuis quatre ans.
CAROLE, 12 ans, vit à Choisy-en-Brie. Elève du collège de La Ferté-Gaucher, elle possède une console depuis deux ans. C'est une lectrice régulière de Tilt.
ALAIN, 36 ans, de Paris, travaille à la télévision après avoir été le collaborateur du ministre de la culture pour les nouvelles technologies. En tant que consultant, il a réalisé deux études sur le marché français des jeux vidéo.
GREGOIRE, 9 ans, de Provins, est élève de l'Ecole des marais. Très bon joueur de flipper, Grégoire connaît non seulement les jeux sur consoles, mais aussi sur PC. A quatre ans, il jouait déjà sur Thomson M05.
XAVIER, 27 ans, de Grenoble, est polytechnicien, ingénieur spécialiste des questions de simulation.
Il est aussi pilote de rallye. Il possède, entre autres, une antique console Philips en noir et blanc.
FREDERIC, 28 ans, de Grenoble, est chercheur en informatique. Pionnier de la micro des premières heures, il est l’auteur de Matignon, un jeu de simulation économique primé.
HIROKO « COLETTE », a 18 ans. Elle est étudiante à Paris. Passionnée d’arts graphiques, guitariste, elle fait de l'équitation. Hiroko est la soeur de Ryuske.
QUATRE JEUX SUR MEGADRIVE MICKEY MOUSE, CASTLE OF ILLUSION 1 û Frédéric La première fois que l’on 17 branche le jeu, on est ébloui par la qualité des images et du son. L'émotion est la même la centième fois. Avec Mickey on s’approche du jeu parfait. Certes le thème peut paraître un peu « juste » (écraser des champignons avec le derrière, ce n’est pas piloter un F117) mais, au moins, le joueur spectateur en a pour son argent. Il a un vrai générique, avec effet cinémascope, une musique variée, différents niveaux qui sont merveilleux (sauf la scène où l’on patauge dans la crème), des
commandes faciles à maîtriser ; enfin, le gagnant est gratifié d'une fin originale (le film dans le film). Tout y esl. Quelques trouvailles de scénario viennent agrémenter le parcours (les chutes d’eau, les engrenages géants,...) et l’on ne s’ennuie pas sauf lorsqu’il faut franchir les épreuves contre les « maîtres de l’illusion ».
En effet, celles-ci constituent la seule partie strictement répétitive du logiciel et, très rapidement (lorsque l’on a compris le truc), elles ne présentent plus aucun intérêt puisqu’il s’agit bêtement d’exécuter de 5 à 10 fois le même geste. Le reste du jeu est très varié et peut être découvert petit à petit en prenant des chemins différents. La progression des tableaux est bien conçue malgré des passages à vide par moment (le douteux monstre jaillissant de la crème à la sortie de la ' ‘ • (frf ( 10,$ )j ] ) V ‘ .*7A ( I C* Q5 u ) )v ' r?tw E!BJES fcHSS"s 5S88Vbo.. Mickey Mouse, Castle
of Illusion.
Bibliothèque ou bien le passage aquatique juste avant la salle des engrenages dans le château). A chaque étape, on demande plus à Mickey et ce qui a été découvert précédemment est réutilisé sous une forme différente.
Enfin, ce qui ne gâte rien, on peut jouer à Mickey sans jamais recourir à la notice.
Tiens ! Je vais m’en refaire une partie.
Christophe. La qualité de l’anima- AU tion est certainement remarquable.
Pourquoi ne pas avoir fait preuve d’autant d’imagination pour le scénario ?
¦f I Carole. C’est beau, mais on ne com- AU prend pas le texte en anglais. La musique est jolie et jamais lassante. C’est comme un dessin animé.
1© Grégoire. Génial. J’ai beaucoup AO aimé les dessins surtout lorsque Mickey marche sur les feuilles volantes. Mais je trouve que le jeu est trop difficile à la fin des tableaux. Heureusement, lorsqu’on reprend la partie, on peut redécouvrir de nouveaux passages.
"| f Xavier. Mickey est un des plus beaux AU jeux du moment. Le tout esl d’une très grande qualité avec notamment des effets de fondus très réussis ainsi que de remarquables scrolling différentiels. Dommage qu'apparaissent en bas de l’écran quelques parasites sinon ce serait du véritable dessin animé interactif. On appréciera également la grande fluidité de l'animation et de l'interaction avec le joueur. En revanche, je trouve que l'inversion de l'écran dans le passage avec les soldats tient plus de la prouesse technique (et encore !) Que du véritable intérêt ludique ; c’est
déconseillé un lendemain de réveillon ! Du côté des commandes, Sega aurait peut-être pu trouver une utilité au troisième bouton de la manette qui reste inemployé. Toutefois, cela reste un très bon jeu même si ce n’est pas mon préféré sur Megadrive.
1 a*n- es jeux plates-formes ne AU m’ont jamais vraiment inspiré, mais là on peut dire que c’est vraiment beau. En plus, la possibilité de continuer la partie deux fois, même si l’on n’a plus de vie, permet à ceux qui n’aiment pas toujours repartir du début de découvrir plus vite les tableaux du logiciel. En revanche, quel dommage que l'on ne puisse pas accélérer certaines étapes comme les enchaînements de tableaux par exemple ! J’aime bien les clowns à ressorts.
M Maurice. L'ambiance est très douce 14 et c’est plutôt reposant de faire du Mickey, mis à part les clowns qui sont plutôt crispants.
1 O Colette. Les dessins de Mickey sont AO très beaux et variés (j’aime bien voir Mickey faire des ronds avec les bras quand il a peur de tomber d'une falaise). L’éditeur a fait une petite erreur, à mon avis, en ne faisant pas commencer le jeu par la scène des feuilles.
Mickey Mouse. C asile of Illusion a été testé dans le numéro 88 de Till.
DICK TRACY Christophe. La progression est un peu trop rapide et je n’ai pas pu dépasser le niveau de la nitro-glycérine.
I Carole. Les personnages sont bien A T représentés, surtout Dick Tracy. Je trouve que les commandes sont un peu compliquées et je n’arrive pas à atteindre les tueurs du fond de l’écran sans casser les vitres. Le jeu est très prenant car, rapidement, il arrive de nouveaux ennemis de tous les côtés et on ne sait plus où donner de la tête tellement ils sont nombreux. La musique et les bruitages, tout au long du jeu, sont agréables et variés. Le soft reproduit bien l’ambiance de Dick Tracy.
8 Grégoire. Je trouve que ce n’est pas très marrant parce qu’il faut faire feu sans arrêt sur les gens qui passent. En plus, c’est compliqué de savoir sur quel bouton de la manette appuyer pour tirer devant soi ou sur les côtés et, souvent, on meurt à cause de cela.
Xavier. Les images sont très léchées et le scrolling est très souple. Les effets sonores (bruits de balle ou de mitraillette, bris de glace, ...) sont très réalistes et restituent bien l’ambiance. On arrive vite à se prendre au jeu dès lors que l’on a compris qu’il ne faut pas progresser trop vite, de peur de faire surgir toute la bande de Big Boy d'un seul coup. Le seul reproche que l’on puisse faire au jeu concerne le manque de précision de la manette pour les tirs en hauteur. Il arrive souvent que l’on mette trop de temps à viser l’ennemi et que l’on perde ainsi une vie. Heureusement
que l’on peut choisir son crédit en début de partie.
Frédéric. Je trouve que ce jeu est beaucoup trop répétitif et n'offre pas assez de variété en cours de partie : il faut toujours abattre les mêmes ennemis et au même endroit. Toutefois, les dessins sont bien faits même si les différents plans de représentation apparaissent trop clairement (comme lorsque les balles démolissent les voitures du premier plan de la scène de la ruelle).
Alain. Encore un jeu où il faut abattre instinctivement tout ce qui bouge. Le jeu commence dans une rue que l’on va parcourir de gauche à droite tout le temps, dans une poursuite infinie contre des ennemis disséminés dans le décor. On sent très bien, après quelques parties, que lorsqu’on franchit un seuil particulier (un poteau, une caisse, ...) on va provoquer l’apparition de nouveaux tueurs qu’il faudra éliminer. Ce jeu manque cruellement d’effets de surprise.
Heureusement, les beaux graphismes, tant dans le générique qu’au cours des parties, sauvent un peu le jeu.
Maurice. Dick Tracy est un jeu assez prenant et plutôt facile au début.
Après quelques tableaux, l’affaire se corse et il faut faire preuve de plus d’attention.
Cependant le thème reste le même et on finit par se lasser de devoir éliminer tous ces ennemis. En plus, il n’est vraiment pas intéressant de repasser par les mêmes étapes lorsque l'on a tout perdu. Heureusement que l’on peut disposer d’un grand nombre de vies en début de partie. Les grandes étapes dans la progression sont marquées par la phase de bonus où l’on doit tirer sur des figures en évitant les honnêtes citoyens, en ne se fiant qu’à l’idée que l’on se fait de la personne d'après sa tête ! C’est quand même un peu étrange comme principe de jeu.
Colette. Dick Tracy est un beau jeu, mais c’est tout. Parce qu’une fois que l’on a vu les graphismes du générique et des premiers tableaux, on a tout vu et l’on n’a plus envie de jouer. Cela donne l’impression d’un produit destiné à taper dans l’oeil de l’acheteur mais pas conçu comme un véritable jeu.
Dick Tracy a élé lesté dans le numéro 90 de Tilt.
I Carole. L'idée du jeu est de recher- cher des enfants cachés dans un décor qui varie avec les tableaux. Au début, on les trouve assez facilement derrière une porte ou simplement assis par terre, mais, après quelques étapes, il faut les chercher plus longtemps. Certains tableaux sont assez compliqués pour que l’on ait besoin de réfléchir un moment avant de trouver comment avancer. Les décors sont jolis mais on n’arrive pas toujours à faire ce que l’on veut avec la manette.
Xavier. Encore un jeu sur un film !
C’est généralement dans ce domaine Grégoire. Pour les fans de Michael Jackson comme moi. C’est certainement un logiciel à avoir. Les musiques sont bien numérisées et l’on a plaisir à les écouter.
Le scénario est assez riche pour que l’on ne s'ennuie pas. Chaque tableau est différent et suffisamment vaste pour laisser la place à la découverte. De plus, le jeu est rempli de gags que l'on prend plaisir à rencontrer partie après partie (la borne à incendie, la scène de danse avec les chiens..). Sega aurait pu se limiter à reprendre le thème des musiques de Michael Jackson, mais là ils nous proposent un véritable jeu.
"| A Christophe. Archi-classique. J’ai X"T bien aimé le design général, et certains gags, la danse avec les chiens en particulier. La musique, en revanche est lassante.
Je regrette aussi que les personnages féminins du premier niveau soient si peu exploités par la suite.
Qu’il y a le plus de jeux nuls. Mais, dans ce cas, il semble y avoir un peu de scénario et, comme la progression est assez douce, on arrive à se prendre au jeu.
A la fin, on finit par oublier un peu Michael Jackson surtout si on prend soin de couper le son. Mais la qualité de l'animation reste insuffisante pour en faire un jeu dont on se souvient M Frédéric. Le jeu commence comme une simple adaptation et l’on s’attend à voir Michael Jackson apparaître avec la musique de ses tubes les plus connus. Effectivement, il est là et la musique, bien numérisée comme souvent sur console, commence à se faire entendre.
Mais contrairement à ce que l’on a l’habitude de voir avec ce genre de logiciels, il est vraiment possible de jouer. Les différents tableaux sont intéressants à étudier (la scène de la caverne réserve quelques pièges) et parfois même amusants. Toutefois l’ensemble n’est pas d'une très grande qualité et semble avoir été un peu bâclé. On a l'impression que notre héros se déplace sur un rail et les aiguillages sont parfois difficiles à prendre (pour monter les escaliers en particulier). H arrive fréquemment que l’on ne se fie plus à ce qui est affiché mais plutôt à ce que l'on sait du logi
ciel.
Du coup, les objets ne semblent pas intégrés au décor. Moonwalker reste un jeu utilisable mais, puisqu’il est vendu le même prix que Mickey, je crois qu'il faut le réserver aux vrais fans de Michael Jackson.
8 Alain. Les dessins et les animations ne sont pas à la hauteur de ce que l'on est en droit d’attendre d'un logiciel sur console. C'est un pur produit de marketing froid et sans âme.
Maurice. Les décors de Michael Jackson sont variés : on passe successivement d'un bar à une rue, puis à un cimetière et à une caverne pour aboutir au repaire de l'ennemi.
Mais, il s’agit toujours de mettre à terre les personnages ou les animaux que l'on rencontre sur son chemin. Il y a des situations surprenantes comme le passage dans les égouts ou bien l'ascenceur que l’on peut manoeuvrer à sa guise.
8 Colette. Je m’attendais à une meilleure reprise des morceaux de Michael Jackson, je suis assez déçue. C’est quand même un jeu très banal.
Moonwalker a été testé, sur Megadrive.
Dans le numéro 83 de Tilt.
SUPER MONACO GRAND PRIX Xavier. Super Monaco est l'adaptation sur console du meilleur jeu d'arcade de course automobile existant à ce jour.
Je le préfère nettement à Final Lap, par exemple. Sur Megadrive, la qualité de l’animation est époustouflante, même si elle reste quand même très en dessous de la version arcade. Il s’agit en fait de deux jeux en un : l’adaptation de Super Monaco proprement dite, plus un jeu classique de championnat de formule 1. Le jeu est varié (16 circuits), les contrôles très simples (et adaptables grâce à une option), le but du jeu est clair. Pour les débutants, c’est un vrai bonheur : il est possible 128 de faire un tour de circuit sans trop se planter dès la première fois. C’est un avantage
quand on est un as du volant, et qu’on ne trouve pas d’adversaires qui veuille se risquer sur un jeu trop compliqué à maîtriser. Monaco donne une véritable impression de facilité.
Cependant, au bout de six à dix heures de pratique, il devient trop facile, ce revers de la médaille constitue la plus grosse limitation du jeu. Beaucoup trop de courbes prises à fond sans risque. Il est facile d’être champion du monde quand on gagne San Marino (le premier grand prix) et qu’on figure bien au Brésil (le suivant). Avec le principe que plus on gagne, meilleure est la voiture sur laquelle on court, les derniers grands prix sont une formalité. Même remarque pour l’option « Super Monaco » : contrairement à la version arcade, la course sous la pluie n’est pas plus dure que l’épreuve
sur route sèche. Même un débutant approchera la perfection au bout d'une quinzaine d'essais.
Alain. Excellent jeu, le meilleur dans sa catégorie sur console ou sur micro (avec Grand Prix circuit sur PC). Mais il y a beaucoup de fausses difficultés. Par exemple, il n’est pas nécessaire de s’arrêter au stand, l’alarme a surtout une vertu psychologique, et le comportement de la voiture change peu.
Comme souvent dans ce type de jeu, tout est dans le fait de bien négocier les virages à la corde. Se choisir un rival à chaque course est très stimulant. La musique est convenable, mais les bruitages ne sont pas extraordinaires, sauf le départ de Monaco (dantesque) et le passage sous le tunnel.
"| A Christophe. J’aime bien, l’impres- A“T sion de vitesse est bien rendue, le maniement simple, malgré un pad peu adapté aux simulateurs de voiture. Mais pourquoi y-a-t-il deux circuits de Monaco qui ne se ressemblent pas ? Celui de l’option championnat du monde me paraissant beaucoup plus tortueux que celui de l’option Super Monaco ?
En outre, la conduite n’est vraiment pas sélective. C’est un jeu « pour dames. » Carole. J’aime bien les jeux de voiture, mais pas avec la manette de la Megadrive, car on ne sent pas bien la direction.
Grégoire. Les jeux de formule 1, c’est toujours pareil, ce n’est amusant que si on joue à plusieurs. Mais celui-ci est vraiment rapide.
| Frédéric. Très bien, très ergonomi- A que. Mais cette catégorie de jeux doit absolument, comme pour les arcade ou les micros, comporter un enregistreur de high scores. Il faut pouvoir se comparer à quelqu'un, ou au moins à soi-même. En outre, le système de mot de passe qui permet de reprendre un championnat là où on l'a laissé est incroyablement lourd à utiliser.
Maurice. C’est bien d’avoir tous les circuits du monde, mais c’est déjà démodé, il n’y a ni Magny-Cours, ni Barcelone, ni Kyalami par exemple. Il y a bien des façons de jouer avec ce jeu, et il y a même une option pour jouer en japonais, mais les textes ne servent presque à rien.
M Colette. Dommage que les autres voitures soient toutes de la même couleur, alors qu’un plateau de formule 1 offre une palette très chamarrée. L’angle de vue est judicieux, et inspiré de l’image des caméras embarquées sur les vraies voitures.
Super Monaco Grand Prix a été testé dans le numéro 82 de Tilt.
SI»* MARK» &U ‘lis 1 O Christophe. La princesse Champi- AO gnon s'est fait stupidement surprendre par les tortues de Koopa (Raymond) qui la retiennent prisonnière, nous dit-on. Il faut la délivrer. Soit, mais cela ne va pas se faire en un tour de console. D'un graphisme un peu sommaire. Super Mario Bros réserve quelques surprises désopilantes qui assureront à coup sûr pas mal d'heures jubilatoires.
La multiplicité et la variété des épreuves, les métamorphoses du brave Mario, l’ingéniosité des ruses pour abréger le calvaire de la malheureuse princesse, font de Super Mario ©A Le plus Sr.an6 choix de jeux PARLY 2 Centre Commercial Tél. 39 55 19 20 VELIZY 2 Centre Commercial Tél. 34 65 18 81 ST-QUENTIN YVELINES Espace St-Quentin Tél. 30 57 13 43 LYON LA PART-DIEU Centre Commercial Tél. 78 62 70 30 CAGNES-SUR-MER 67, boulevard du Maréchal Juin Tél. 93 22 55 21 Bros un classique du jeu vidéo. Le joueur besogneux et appliqué passera longtemps à côté d'une possibilité du jeu qui lui ferait
pourtant sauter d’un seul coup d’un seul de la zone 1 à la zone 4, par exemple. C’est là une des grandes trouvailles du jeu : il faut accepter, a priori, de perdre une vie en se faisant dévorer par les plantes carnivores pour découvrir qu'elles permettent, en fait, d'éviter de nombreux obstacles. On privilégie donc l'invention du joueur, sa créativité mais aussi ses choix tactiques comme le montre également l’étonnante épreuve du labyrinthe (niveau 4-4) où le joueur un peu nigaud risque de rester un sacré bout de temps s’il ne comprend pas qu’il lui faut impérativement passer très vite
au-dessus d’une série de colonnes pour se sortir de ce mauvais pas. Enfin, ou pourra dire aux parents récalcitrants que mémoire, sens tactique, concentration, maîtrise de soi, assurance et patience du joueur ressortiront grandis de cette quête princière.
1 (’réSoire' J'aime bien collectionner AU les pièces ; ça m’intéresse plus que de libérer la princesse, et des pièces il y en a dans des endroits invraisemblables ! Le jour où j’ai découvert qu’au niveau 2-3, il y avait un sorte de paradis tout bleu et plein de pièces faciles à prendre, j’ai compris que c’était ce qui me plaisait dans Super Mario.
À A Carole. C’est A“ un jeu que j'adore : moi, je refuse d'aller dans la wharp zone du niveau 1 pour rejoindre le niveau 4, parce que ce que je préfère c’est le passage où Mario fait de la plongée sous-marine, au niveau 2. Le déplacement y est très bien réalisé et l'on a le choix entre rester à la surface (sans prendre trop de risques, mais sans prendre une seule pièce), et descendre au fond de la mer pour récolter des trésors (mais en se frottant, par exemple, aux dangereuses pieuvres). Je regrette seulement que l’on ne puisse faire enregistrer (par un système de mot de
passe, comme dans Mega Mon 2, par exemple) le niveau que l’on a atteint : cela éviterait de recommencer toujours au début, ce qui finit par être agaçant.
Xavier. Il manque un schéma de la quête pour que le joueur puisse se situer dans la succession des épreuves. Avancer à l’aveuglette dans une quête aussi longue demande une sacrée endurance ludique.
"| Frédéric. Bon, c’est un grand clas- A r sique, la neuvième symphonie de la console, la tour Eiffel du jeu vidéo, ça se visite, on se décoiffe, on peut pas en dire du mal.
Mais pourquoi prévoir un décompte précis des points pour chaque partie, alors que rien ne permet d’enregistrer ses meilleurs scores : Quand aura-t-on un tableau prenant en compte le high score, comme sur les bons vieux flippers ?
A A Alain. Les commandes sont très pré- A t cises et d'une netteté irréprochable, mais que vient faire ce maçon dans cette histoire de princesse ? Quoi, qui a dit que c’était un plombier ?
W Maurice. Quelques bugs, ici ou là, comme celui qui s’est glissé au niveau 2-1, où Mario disparaît sans raison dans le vide, mais l’ensemble est plaisant.
't Z Colette Ce jeu n'étonne pas par son AU originalité, mais il a une grande unité graphique. Et ma maman l’adore.
Super Mario Bros a été testé dans le numéro 46 de Tilt.
Carole. C'est avec Super Mario Bros que j’ai découvert les jeux video, alors quand j’ai appris qu'il y avait un Super Mario Bros 2, je l’ai tout de suite essayé. Il s’agit cette fois de libérer le royaume Subcon d’un sortilège, mais en fait on comprend vite qu’il faut passer à travers sept mondes différents pour atteindre son but. Au premier abord, Super Mario Bros 2 paraît très compliqué, surtout quand on est habitué à la première version.
Mais, bien vite, on s’aperçoit que certains éléments sont encore là (comme l'invincibilité temporaire, par exemple) et on commence à aimer les nouveautés : on peut choisir son personnage Mario, ou Luigi, ou Toad ou la princesse Champignon, qui a été libérée dans le I) : chacun offre des capacités différentes, ce qui donne une grande variété au jeu ; et puis, cette fois, on a le pouvoir d'arracher (l’herbe par exemple), ce qui fournit une arme commode dans les situations difficiles.
Finalement, je me demande si je ne préfère pas cette version, même si je retrouve toujours avec beaucoup de plaisir le petit Mario du début.
A I Christophe. Il faut reconnaître que AU les concepteurs de Super Mario Bros 2 ont dû se faire rudement plaisir, tant la variété et la drôlerie des situations sont constantes dans le jeu : il reste qu’on peut se demander s’il n’en ont pas trop fait et si la simplicité du premier Mario n’était pas au fond plus convaincante.
On a en effet un peu de mal à se repérer dans cet espace où l’on se déplace à droite comme à gauche en haut comme en bas, et qui arrive même à inventer une troisième dimension (l’entrée par les portes). Il reste que Super Mario Bros 2 est toujours un jeu de référence.
I Maurice. C’est un bon jeu mais trois A4 choses m'agacent : pourquoi n’y at-il plus le moindre score d’affiché ? On pourrait par exemple comptabiliser les cerises. Pourquoi la touche pause ne permet-elle pas de voir l’image à l’arrêt, pour étudier la difficulté à tête reposée ? Enfin pourquoi avoir choisi une musique si irritante ?
Super Mario Bros 2 a élé testé dans le numéro 67 de Tilt.
8 Colette. Je n'aime pas du tout le parti pris esthétique de Super Mario Bros 2 ; cela fait penser au plastique adhésif, quelque chose de tape-à-l’oeil et de criard. Par ailleurs, les dessins sont généralement assez laids, à commencer par les bûches qui flottent sur la cascade.
M Grégoire. J’aime mieux la version l ; elle est moins compliquée et on s’y retrouve plus facilement.
Alain. Beaucoup de trouvailles dans ce nouveau soft : l'idée, par exemple, de permettre à Mario de monter sur ses ennemis pour mieux les éviter est excellente.
W Frédéric. Je regrette la netteté des déplacements du premier Mario ; l’ensemble est un peu approximatif, mais plus inventif.
I Xavier. Encore un jeu de plates-for- A4 mes (soupir). Celui-ci, plus ambitieux que le premier, est assez réussi.
BATMAN I fl Colette. Sorti dans la foulée du film, 11 Batman le jeu a le souffle un peu court mais replonge le joueur-spectateur dans l'univers de la fiction cinématographique. Le générique du jeu est d’ailleurs assez médiocre et donne immédiatement l’impression qu’on est dans un remake assez « petit budget » du film. On retrouve bien sûr les principaux éléments de la mythologie Batman (l’ambiance glauque, le maléfique et tenace Joker, des déplacements le plus souvent aériens).
II s'agit de franchir cinq niveaux successifs, chacun donnant lieu à des combats variés (ennemis et armes différentes), l’ensemble préparant au combat final avec l’inévitable Joker.
Je regrette le manque de netteté de l'ensemble du jeu : les déplacements de Batman 130 ne sont pas aussi aériens que ceux de son grand frère au cinéma ; ses tirs sont un peu difficiles à apprécier et l’écran, dans son ensemble, est mal composé : le compteur qui indique combien il reste de degrés dans chaque vie (il y en a normalement huit) n’est pas très lisible sur un moniteur normal.
Enfin le sprite de l’homme chauve-souris n’est guère convaincant : il faut vraiment être un inconditionnel de l’ambiance Batman pour s’y retrouver.
"| A Frédéric. L'animation des diffé- A6* rentes armes est très réussie, en particulier les armes optionnelles : le fusil à harpon est assez banal mais comment ne pas être séduit par l'étonnante trajectoire du Batarang ou du Dirk, avec lequel on peut tirer dans trois directions différentes.
1 O Christophe. Batman pose, pour moi, AU le problème des adaptations ; si le passage de la BD à l’écran a pu donner à Batman un prestige supplémentaire, la venue de l’homme chauve-souris sur les écrans vidéo affaiblit le mythe.
On supporte mal, par exemple que le héros soit trop petit, presque fragile, et que ses déplacements soient aussi laborieux, comme s’il avait du plomb dans ses petites ailes de chauves-souris.
1 n Carole. La musique est excellente ; AU elle rappelle le film ; mais à part ça, Batman est un programme qui m’a ennuyé.
I Grégoire. Les personnages sont très
- I T réussis mais je n’aime pas beaucoup les jeux où il n’y a
que des combats ; ça me lasse vite.
~f Xavier. Parfois qualifié de Shoot- jLZ* them-up et parfois de jeu de plates- MK(i MAN 2
- | Q Grégoire. Le Dr Willy lance une Ay nouvelle attaque et
c’est Mega Man 2 qui doit se charger de défendre l’Univers. Le
jeu comporte donc une série de difficultés variables et le
combat final est le plus passionnant car le docteur a des
pouvoirs surpuissants. J’aime beaucoup Mega Man 2 . Il a
beaucoup de fantaisie et d’invention, ce qui le rend très
attachant : on ne se déplace pas comme dans les autres softs,
mais on peut même faire des glissades, la trajectoire des tirs
est très amusante car elle est courbe et change un peu des
habituels boulets qu’on s’envoie entre ennemis.
1 ( aur'ce- C’est une très bonne idée AU d’avoir enfin trouvé un moyen de reconnaître la valeur d’un joueur ; finie l’humiliation (dans Super Mario, par exemple) Les jeux vidéo ont quinze ans. Apparus d’abord sur les gros ordinateurs des universités américaines, ces jeux ont émigré vers les salles d’arcade, puis sur les consoles, enfin sur les micros.
Depuis une dizaine d’années, malgré quelques exceptions, ce sont ces derniers qui ont été le terrain le plus fertile pour l’imagination des auteurs de jeux. Pourtant le coup de tonnerre de la console NES de Nintendo a changé profondément les choses. Mais pour le bien de qui ?
En examinant de près un échantillon de la production disponible, on parvient en fait à une conclusion plutôt mitigée. Individuellement, aucun de ces jeux ne présente d’avantages nets sur les jeux pour micro. Et même au contraire.
Bien sûr, Mickey Castle of Illusion, (67 points) ou Super Monaco Grand Prix (58 points) seraient difficiles à imaginer sur un des micros actuels. La preuve d’ailleurs, ce sont les nullissimes portages de Monaco sur micros. Mais Mega Man 2 obtient autant de points que Mickey, et les deux Mario (59 et 56 points) ne sont pas loin ; or ils auraient très bien pu être conçus sur micro, même 8 bits. D’une manière générale, les graphismes sont nettement inférieurs à ceux des PC musclés avec écran VGA. Mario. Batman. Et même Dick Tracy, auraient pu sortir en 1984.
Formes, Batman ne révolutionne pas le monde du jeu vidéo en dépit de l'aura du modèle au cinéma. Personnellement, je le rangerai plutôt dans la catégorie « j’vais tous les bouffer », ce qui réserve son lot habituel d’actions et de retournements, sans plus.
"| A Alain. Il faudrait un jour que les con- AU cepteurs des notices comprennent que les minuscules reproductions en noir et qui oblige tout le monde, le novice comme le joueur chevronné à repasser toutes les étapes.
1 O Carole. C’est mon jeu préféré ; la AO musique est très réussie, je l’écoute même sans jouer et elle plonge bien dans l'atNous connaissons des dizaines de jeux sur Apple II (Conan, Winter Games, Shangai...) qui ne feraient pas honte à la Nintendo, sans parler des meilleurs titres sur CPC ou C64.
La musique, bien que meilleure que sur Atari. Reste moins convaincante que celle des meilleurs jeux sur Amiga ou PC avec carte- son. Les manettes ne valent pas un bon joystick, et d’ailleurs beaucoup de joueurs finissent par changer leur pad.
Plus gênant encore : la possibilité d’enregistrer ses « high scores » a pratiquement disparu, or c’est là un des principes mêmes de l’intérêt de jeu qui disparaît. Et si l’animation est incontestablement plus fluide on se demande s’il faut en féliciter les inventeurs des consoles, ou s’il ne s’agirait pas plutôt d’une conséquence des progrès dans l’écriture des jeux. Si les meilleurs programmeurs actuels continuaient à s’escrimer sur C64. N’en tireraient-ils pas des résultats identiques ?
Une chose est certaine en tout cas : avec les consoles, les prix, eux, ont bien augmenté.
Alors faut-il se lamenter et ne rien voir de positif dans les consoles ? Sûrement pas ! On peut même dire qu’une fois que ce problème de prix sera réglé, il y aura de quoi se réjouir.
Blanc des écrans expliquant, par exemple, qui est Killer Moth, découragent le joueur le plus motivé tant elles sont laides et illisibles.
O Maurice. J’aime assez l’ambiance du jeu, mais les couleurs sont décevantes : on n’attend évidemment pas que l’écran se couvre de tons pastels, mais le noir Batman a été testé dans le numéro 82 de Tilt (et, sur micro dans le n° 71).
Mosphère marrante de Mega Man 2 ; elle est aussi très variée comme le sont les fréquents changements d’univers.
"I XC Christophe II faut bien admettre que AU l'histoire n’a que peu de rapport avec le jeu, mais c’est le lot de la plupart de ce type de jeu : ne boudons pas notre plaisir, Mega Mari 2 est sans doute l’un des logiciels les plus inventifs que je connaisse.
M Xavier. C’est un logiciel extrêmement facile d’accès, très clair et très varié.
1 O Colette. Les couleurs sont vives et ré- AO créatives, le graphisme est amusant et clair ; on se sent bien dans Mega Man 2, on voudrait y rester. Un très bon jeu.
1 '*a'n- Le danger vient de partout : de AO haut en bas, de droite à gauche, on n’est jamais tranquille dans Mega Man 2. Ce qui empêche le jeu de ronronner.
Car l’arrivée des Japonais est aussi un facteur de maturation du marché. En particulier avec une garantie de qualité. Ceux qui ont connu les micros britanniques de la première moitié des années quatre-vingt (Oric, Sinclair) comprendront que l’on s’émerveille devant l’alimentation et les ports de la NES. De même, au niveau des softs : tous ceux que nous avons testés (et leur choix résulte du hasard) sont parfaitement jouables. Aucun n’est une amaque. Tout amateur de micro sait que ce n’est pas la moindre des choses sur ce marché plein de chausses-trappes.
Combien de softs sortis sur Atari étaient rigoureusement impossible à utiliser ? Cinquante, cent cinquante? Tous ceux qui ont explosé de rage devant un Powerdrome d’E- lectronic Arts sur Atari, ou un Turbo Cup II de Loriciel sur PC. Honteusement inexploitables, pourront passer sur NES ou sur Megadrive avec soulagement. Le contrôle de fer, qu’exerçaient, au début, les firmes japonaises avant d’accepter un jeu, a quelque peu moralisé le marché. Et même si, à court terme, cela se traduit par des pratiques anti- concurrentielles, puisque les fabricants verrouillent l’accès à leurs
machines, le progrès est sans doute à ce prix. A moins que la créativité des inventeurs ne soit stérilisée par les as du marketing, toujours à la remorque des gros films américains pour écouler de plats shoot-them-up : Moonwalker (51 points), Batman (46 points) ou Dick tracy (45 points), rejoignent les « beurkissimes » Pre- dator ou Robocop, pour n’en citer que deux, qui ont déjà endormi tant de micros.
Grand Octopus 131 POUR QUE LE CHOIX D’UN JEU NE SOIT PLUS LE PARCOURS D'UN COMBATTANT Simulations sportives PILOTE DE FORMULE 1 Amateurs de sensations fortes, vivez une saison complète de Formule 1. Depuis la ligne de départ, juqu'au Championnat de Monde, retrouvez les 16 circuits en 3 dimensions, des rues de Pheonix et d'Adélaïde aux slendides calanques de Monaco. Une fois votre Formule 1 choisie, vous ferez ronfler votre moteur avec les 25 autres voitures commandées indépendamment par l'ordinateur.
Démarrez en trombe au milieu de la fumée et des crissements de pneus et ouvrez ainsi la nouvelle saison de Grand Prix.
Quatre niveaux de difficulté (du débutant au champion en puissance). Attachez vos ceintures, la concurrence sera féroce.
Coriace, stimulante, excitante, MICROPROSE Formula One est la simulation de Grand Prix la plus réaliste jamais vue sur micro ordinateur.
GOLFEUR Novice ou pro retrouvez toutes les sensations du Golf sur 6 parcours passionnants, chacun dans un style différent. MICROPROSE GOLF recrée avec exactitude les fairways et greens de chaque trou utilisant une technologie tridimensionnelle éblouissante qui vous permet de voyager n'importe où sur le parcourrs. Vous pourrez môme suivre la trajectoire de votre balle grâce à une présentation télévisuelle unique animée par des caméra aux multiples positions. Il vous est proposé une douzaine de types de jeux avec une potion de tournois complet pour quatre joueurs humains, et des adversaires
électroniques personallsables En fin de parcours, une analyse statistique et graphique, trou par trou de votre performance est réalisée par l'ordinateur qui calcule ainsi votre handicap pour vos futures parties.
MICROPROSE GOLF est une simulation tellement précise qu'elle vous permettra d'améliorer vos talents de golfeur.
AGITATEUR DEPUIS 1954.
CONCOURS MICROPROSE Venez tester vos talents à la FNAC la Défense et gagnez 5 Amiga 500 avec moniteur couleur Durant ces deux jours, des ordinateurs seront mis à votre disposition et guidés par des spécialistes des sociétés MicroProse et Innelec, vous pourrez vous familiariser avec ces deux nouveaux simulateurs. Des jeux seront organisés, récompensés par des cadeaux MicroProse.
Côté décor, du 4 au 14 décembre dans le forum des rencontres, une exposition réunira les meilleures photographies illustrant la Formule 1 et le Golf provenant des magazines Le Sport, France Golf et de Golf Européen.
Fnac CNIT La Défense Présentations et démonstrations Vendredi 13 décembre 91 Samedi 14 décembre 91 de 12h30 à18h30 Commodore AICRO PROSE MICRO LOISIRS FRANCE GOLF Le règlement complet du présent concours est déposé chez Maître OUAZAN, huissier de justice à PARIS, et peut être envoyé sur demande au tarit lent en écrivant à : CONCOURS TILT FNAC MICROPROSE 9 13 rue du colonel Pierre Avia 75754 PARIS CEDEX 15 QUESTION N° 1 : Un joueur de Golf droitier, porte-t-il ?
A Des gants aux deux mains b Un seul gant à la main droite c Un seul gant à la main gauche QUESTION N° 2 : De combien de clubs de golf, un joueur peut-il disposer au maximum pendant un tournoi ?
A 10 Clubs b 14 Clubs c 19 Clubs Répondez aux quatre questions suivantes, sur carte postale uniquement,en indiquant, pour chaque question,son numéro et le choix a, b, ou c, ainsi que vos nom, prénom et adresse.
Retournez à CONCOURS TILT FNAC MICROPROSE 9 13 rue du colonel Pierre-Avia 75754 PARIS CEDEX 15 QUESTION N° 3 : L'orthographe exacte du prénom de SENNA est : a Ayrton b Eyrton c Arton QUESTION N° 4 : Pourquoi Alain PROST n'a-t-il pas disputé le dernier Grand Prix de la saison 1991 ?
A Sa voiture n'était pas prête b FERRARI a résilié son contrat c Il a n'a pas voulu courir avant le 31 12 91 minuit.(le cachet de la poste faisant foi) amais les consoles de jeu n’ont été aussi présentes que cette année !
Les géants japonais Nintendo et Sega, auxquels est venu se joindre le non moins nippon NEC, offrent des machines de plus en plus sophistiquées à la convoitise des joueurs.
Atari, le seul américain de la bande des quatre, se bat courageusement pour endiguer cette marée venue d’Extrême-Orient. Des 8 bits déjà démodées aux fantastiques 16 bits en passant par les étonnantes portables, il y en a pour tous les goûts et à tous les prix. Face à cette invasion, les micros font de la résistance. Ils restent irremplaçables pour certains types de jeux : les simulations, les jeux de rôle et d’aventure leur sont encore réservés. Le graphisme, la musique, la programmation et la bureautique seront difficilement adaptables. En fait, si la console, c’est le jeu et rien
que le jeu, le micro, lui, peut tout faire. Atari STE, Amiga, compatibles PC et Macintosh sont les seules options sérieuses. Que votre frénésie ludique vous entraîne par passion vers une console ou par raison vers un micro, des informations de base sont nécessaires. Les pages qui suivent sont indispensables à ceux qui veulent effectuer leur choix en toute connaissance de cause. Et, si vous n’arrivez pas à vous décider, il vous restera toujours une ultime possibilité : acheter un micro et une console !
Aggrê j k Consoles 16 bits LES SUPER STARS Pour les vrais fans de jeux sur consoles, aucune hésitation n’est possible : c’est une console 16 bits qui aura leur préférence. Elles sont réellement supérieures, surtout avec l’apparition de véritables jeux d’aventure. Si l’on excepte l’onéreuse Neo Geo, elles sont trois à se disputer les faveurs des joueurs : Megadrive, Super Famicom, et NEC PC Engine - et son avatar, la Coregrafx II. Techniquement, la Super Famicom, paraît dépasser largement les autres. La Megadrive doit principalement son succès actuel à ses nombreux jeux. La NEC PC Engine se
situe entre ses deux concurrentes.
Mais les performances techniques ne suffisent pas. L’avenir de chaque machine dépend aussi du nombre et de la qualité de ses jeux, du prix, de la distribution et de l’importation. D’ici peu, les CD-ROM risquent bien de chambouler tout le paysage !
Et que deviendra la Coregrafx II quand apparaîtra la PC Engine Duo ? Faut-il préférer une console japonaise moins chère, mais importée en parallèle ou une console officielle française ? Le choix devient si complexe que l’avis d’un spécialise s’imposait.
Banana San, notre correspondant au Japon, fait le point... La concurrence est sévère ! Trois consoles se partagent le marché. La plus ancienne est la PC Engine de NEC. Une nouvelle version a été présentée il y a quelques mois : La PC Engine Coregrafx II. D'une esthétique similaire, elle ne se différencie au premier abord, du modèle précédent, que par un logo d’une couleur différente ! En fait, elle possède désormais une palette de couleurs et une mémoire plus importantes.
De même, NEC vient de lancer un nouveau lecteur de CD-ROM (le Super CD-ROM). L'arrivée de ce dernier risque d’apporter un regain d’intérêt à cette console (voir encadré CD-ROM).
Le leader actuel est la Megadrive de Sega. Remportant la faveur du public, elle est actuellement la console 16 bits la plus vendue en France. Enfin, depuis la fin de l’année 1991, un talentueux challenger a fait son apparition : la Super Famicom de la société Nintendo.
Comparer les caractéristiques techniques du microprocesseur de chacune d'entre elles nous donnera peu d’indications. En effet, la grande force de ces engins réside en fait dans la puissance des différents circuits spécialisés (appelés coprocesseurs) qui sont à la base des rotations, des effets de zoom, des scrollings et des animations.
Un bref coup d’œil permet cependant de remarquer que ces trois machines sont très différentes. La PC Engine utilise un microprocesseur 8 bits, même si ses coprocesseurs sont des 16 bits.
La Megadrive est la seule console à ne pas posséder de coprocesseurs spécialisés dans l’animation, ce qui explique notamment le nombre réduit de jeux offrant un scrolling multi- directionnel plein écran. Enfin, la Super Famicom présente un microprocesseur très curieux. Suivant les tâches qu’il accomplit (calcul, échange de données vers l’extérieur ou en interne, etc.), il utilisera 8,16 ou même 24 bits ! Mais occupons-nous plutôt de ce qui intéresse directement tous les joueurs. Je veux parler de la beauté des jeux et de la logithèque.
LES GRAPHISMES Les plus beaux sont sans conteste ceux de la Super Famicom.
Pouvant afficher 256 couleurs simultanément parmi 32 768, elle offre la palette de teintes afficha- plus complète. Il suffit de regarder Chomakaimura, Super E.D.F. ou encore Super R-Type pour se rendre compte de la qualité des graphismes.
La Coregrafx II se place en seconde position de par ses nouvelles capacités dans le graphisme.
Encadré sur les CD-ROM).
Enfin, la Super Famicom connaît des difficultés d’animation plus grandes encore. Une cartouche comme Super R-Type voit ses sprites ralentir d’une façon très importante quand leur nombre à l'écran devient trop élevé.
Gradius III et Darius Twin avaient le même problème. Contrairement à une hypothèse généralement avancée de différence de fréquence de travail entre les composants, le problème viendrait, selon les programmeurs japonais que j’ai pu interroger, d’une méconnaissance de la machine. En effet, Nintendo, dans ses documentations techniques à l’usage des concepteurs de jeux, a fourni des exemples d’utilisation des coprocesseurs spécialisés pour un type de mode graphique. Or, celui qui est utilisé généralement dans les jeux est mal documenté : les programmeurs doivent donc, la plupart du temps, tâtonner
pour arriver à leurs fins.
Ces problèmes de programmation ne seraient donc que des erreurs de jeunesse ! Wait and see.
LES EFFETS SPÉCIAUX En matière d’effets spéciaux « câblés » (c’est-à-dire gérés par la machine directement et non pas par le programme), la Super Famicom a une nette longueur d’avance. Elle est la seule à offrir actuellement, en attendant l’arrivée du Mega CD, de telles fonctions. Il est ainsi très facile de faire des rotations de sprites, des Enfin, la Megadrive possède dans ce domaine des possibilités qui, si elles sont techniquement un peu en-dessous de ses concurrentes, peuvent prétendre à un résultat similaire. Certaines réalisations comme WonderBoy V in MEGADRIVE : L’OFFICIELLE OU LA
JAPONAISE?
Deux types de Megadrive sont disponibles sorte marché français. La première est importée officiellement par Sega France. La seconde est j. la norme vidéo française. Laquelle acheter ?
La console de Sega a des avantages certains : elle est diffusée officiellement sur l'ensemble du territoire français. Son réseau de service après vente couvre également toute la France et est d’excellente qualité.
En revanche, les modifications pratiquées par Sega pour la rendre compatible avec tous les téléviseurs français la pénalisent un peu Les animations sont ralenties et la musique est un peu moins alerte. Enfin, les cartouches adaptées à la Megadrive française sont généralement mises sur le marché plusieurs mois après leur sortie japonaise. Récemment, Sega a changé de politique afin de proposer des sorties mondiales simultanées pour tous ses hits (Sonic par exemple). Mais pour les autres constructeurs, ce n 'est pas encore e cas (Thunder Force III, un des meilleurs shoot-them-up sur
Megadrive sera proposé ici plus d'un an après sa sortie au Japon I).
Acheter une Megadrive japonaise, c’est risquer une incompatibilité avec son téléviseur (bien qu’il n'y ait blêmes). C'est surtout une sécurité moindre quanti la garantie. On sait aue Sega sera toujours la l’année prochaine vu la taille de la firme (à moins qu'elle ne se fasse racheter par Nintendo, Nyark ! Nyark I) alors que la boutique Tartempion peut connaître des difficultés de trésorerie et fermer du jour au lendemain. De plus, ce n’est pas toujours très pratique de faire ses commandes par téléphone ou par courrier dans un magasin parisien quand on habite la province, alors que le
supermarché du coin vend la Megadrive française.
En revanche, elle est souvent moins cher que la Megadrive officielle, elle respecte la vitesse d'affichage et les tempos originaux. Enfin, et c'est à mon avis le plus important, les jeux arrivent habituellement du Japon dans un délai d'une à deux semaines. Jouer avec l'ancienne version de Wonder Boy quand on voit les amé- que chosefâ rédhibitoire ! Il existe des adaptateurs qui vous permettront de jouer avec des cartouches japonaises importées J'ai vu une cartouche, Thunder Fox de Taito pour ne pas la citer, qui refusait de tourner dans une console française, malgré la présence de
l'adaptateur. Y aurait-il une volonté délibérée d'empêcher les possesseurs de Megadrive française d'utiliser des cartouches japonaises ?
Alors, Megadrive française ou japonaise ? A mon (humble) avis, si vous habitez dans la région parisienne, que vous êtes un télé des jeux cherchant la dernière nouveauté et que votre télé ne date pas de la guerre de 70, achetez une Megadrive japonaise. Dans tous les autres cas, prenez une console française.
Monsterland III sont, graphiquement, de petits joyaux notamment grâce au travail des programmeurs, qui trichent souvent sur le nombre de couleurs utilisé dans le but de proposer des animations de meilleure qualité.
L'ANIMATION Dans ce domaine, le choses sont moins tranchées. La Coregrafx II dispose d'incontestables capacités. Les jeux utilisent, la plupart du temps, un mode plein écran. Les nombreux sprites à l’écran ne provoquent ni ralentissement ni problème d'affichage. A titre d'exemple, on peut citer les excellents Spriggan, Hellfire ou encore Super Star Soldier.
La Megadrive a manifestement quelques problèmes d’animation. La question ne se pose pas pour l’animation des jeux d’action, de plates- formes ou d’arcade (comme Sonic, Strider ou Rolling Thunder II) mais pour les shoot-them-up plein écran, peu nombreux. Comme nous l’avons vu, les programmeurs sont souvent obligés d’employer des ruses de Sioux en n’animant que les trois quarts de l’écran, en restreignant le nombre de couleurs utilisées ou en jouant sur les trames plutôt que sur les dégradés.
L’exemple le plus significatif est sans doute Raiden Densetsu. Ce jeu a été réalisé sur toutes ces consoles, mais seule la version Megadrive n’offre pas de plein écran et affiche des couleurs ternes. Ce problème devrait être résolu très rapidement par le Mega CD (voir La Megadrive : un immense succès commercial.
A notre avis, la plus belle des consoles 16 bits ! Construite selon une architecture assez complexe, elle comporte, outre son processeur 65C816, cinq coprocesseurs spécialisés pour les effets graphiques. 8 palettes de 16 couleurs peuvent s'afficher sur un écran de définition très bonne. 512 x 448 points! Les sprites peuvent atteindre jusqu'à 64 pixels de côté !
En outre, la ludothèque est de premier ordre, toujours renouvelée. Et l'ergonomie de la console est remarquable. Elle est même livrée avec deux manettes ! Un miracle... Prix : 3 000 F environ.
Prix moyen des jeux :390 F. J'AIME
- les performances techniques,
- les jeux originaux,
- les deux manettes.
JE N'AIME PAS
- le prix.
Déformations spectaculaires, des effets de zoom. Deux logiciels permettent de se rendre compte rapidement des capacités de cette console dans ce domaine : Pilot Wings et F-Zero. Si vous hésitez entre plusieurs consoles, allez voir tourner ces deux programmes dans une boutique.
LES CAPACITÉS SONORES Pour le son, la meilleure console est la Super Famicom. Disposant de huit voies en stéréo et de la possibilité de FICHE TECHNIQUE DE LA MEGADRIVE Assurément, la grande console 16 bits ! Le processeur est le même que celui d'ordinateurs comme l’A- tari ST ou l'Amiga, un 68000 cadencé à 7,6 Mhz, c’est un 16 32 bits II est associé à un Z80 pour assurer la compatibilité avec les jeux Master Systems bits (avec adaptateur). C'est dire que la console dispose d'une ludothèque énorme et de premier ordre, puisque Sega est le premier éditeur de jeux en arcade... Les capacités
graphiques sont bonnes, légèrement supérieures à celles de la PC Engine en résolution (244 points verticaux au lieu de 216), même nombre de couleurs (512), mais honnêtement, ça ne se voit pas Le son est lui aussi remarquable, avec trois modes de synthèse (classique, FM, PCM pour les digitalisations) ; mais beaucoup de cartouches n'en tirent pas tout le parti possible.
L'arrivee d'un CD-ROM au début de l'année prochaine devrait placer résolument la Megadrive dans le peloton de tète des consoles « high-tech ». Si les jeux suivent... Mais avec Sega, on ne s’inquiète pas.
Prix : 900 F environ.
Prix moyen des jeux : 350 F. Accessoires : seconde manette, adaptateur 8 bits, CD ROM bientôt.
J'AIME
- son immense ludothèque,
- le nombre de hits,
- l'excellente manette.
JE N'AIME PAS
- une seule manette en standard... recourir à plusieurs
techniques de synthèse sonore, le coprocesseur développé par
Sony est sans concurrent pour le moment. Les mélodies de
cartouches comme Actraisers ou Super R-Type sont de petites
merveilles !
La Megadrive n’est pas en reste avec la possibilité de travailler dans les modes de synthèse de fréquence en stéréo.
Mais le nombre de voies et la qualité de son chip sonore la place un peu en dessous de la Super Famicom.
La moins bien lotie est la Coregrafx II.
Son circuit ne lui donne accès qu’à six voies stéréo sur huit octaves et elle ne connaît qu'un mode de synthèse (FM).
Mais si l'on prend en compte les jeux existant sur CD-ROM pour cette console, elle écrase alors littéralement ses concurrentes ! En effet, un jeu sur CD-ROM peut contenir de nombreux mégas de musique numérique avec une qualité CD Audio. On bénéficie alors de véritables mélodies et non plus de simples « boucles » musicales.
LES LOGITHÈQUES Elles sont assez différentes selon les machines. La Super Famicom est la plus mal servie. Console assez récente (novembre 1990), elle semble cependant bien décidée à rattraper rapidement son retard. Cela risque d’aller vite quand on voit la liste impressionnante des éditeurs japonais qui ont des projets en cours, sans compter les sociétés européennes et américaines. Bref, le présent n’est pas très radieux mais les lendemains pourraient bien chanter !
La Megadrive a deux avantages dans ce domaine : tout d'abord, elle possède une bibliothèque de cartouches impressionnante, dans tous les genres.
Cela va des simulations de sports aux jeux de plateaux en passant par les shoot-them-up. Cette console peut également s’enorgueillir de proposer de jeux de rôle aventure en anglais et non en japonais comme ses concurrentes.
Ceux-ci, tels Phantasy Star III, sont de très bonne facture. Cette machine connaît en effet un grand succès en dehors du Japon ; et beaucoup de sociétés américaines (Electronic Arts, Accolade, etc.) et européennes (Infogrames, Domark, Psygnosis, etc.) développent sur cette dernière, le plus souvent en anglais, offrant aux consommateurs occidentaux des jeux d’aventure ou de rôle compréhensibles.
Enfin, dernière conséquence de l’importance de développeurs occidentaux, beaucoup de produits réalisés sur ordinateur ont été adaptés.
Ainsi, la Megadrive sera la première console à proposer à son catalogue un simulateur de vol (chez Electronic Arts).
Les nombreux succès d’arcade convertis font la seconde force de cette console. Il s’agit le plus souvent de titres accrocheurs comme Galaxy Force II, Ghouls’n Ghosts, Strider, Super Monaco G P.. Même si ce phénomène ne touche pas que la Megadrive (la Super Famicom est également fort bien approvisionnée I), la situation est totalement différente pour la console NEC. Les adaptations de succès d’arcade sont plutôt les exceptions qui confirment la règle. Cela ne veut pas dire que les titres qui existent sur la PC Engine, sont faibles loin de là (d’ailleurs beaucoup d’entre eux ont été convertis
sur Megadrive), mais ils sont moins séduisants parce que souvent inconnus.
Le domaine où elle excelle reste celui des shoot-them-up et, dans une moindre mesure, des simulations de FICHE TECHNIQUE DE LA PC ENGINE Trois ans d’âge mais toujours jeune : la PC Engine affiche toujours d'excellentes performances, comparables à celles de la Megadrive ou de la Super Famicom. Construite autour d’un 65C02 cadencé à 7,2 Mhz, la console n'est pas en retrait aux niveaux sonore et graphique : 256 points sur 216, et 512 couleurs, c’est largement suffisant pour gérer les plus beaux jeux d'arcade. Les capacités sonores sont plus qu'honnêtes, avec 6 voies stéréo sur 8
octaves, dont une FM. Enfin et surtout, les cartouches (sous forme de Hu-Card) sont d'excellente qualité et n'ont plus de problème de distribution. Un CD-ROM peut aussi se connecter à la PC Engine. Puissant accessoire, mais peu de titres encore, et un coût d’achat qui nous semble démesuré par rapport au catalogue actuel.
Prix : 1290 F environ (avec CD-ROM : 3 900 F environ).
Prix moyen des jeux : 360 F. Accessoire : adaptateur pour 5 joueurs.
J'AIME
- sa petite taille,
- la qualité des jeux,
- les Hu-Card petites et pratiques.
JE N'AIME PAS
- la manette unique en standard,
- le coût trop élevé du CD-ROM.
Sport. En quantité, c’est certainement la console qui propose le nombre de titres le plus important.
QU’EN EST-IL DU PRIX ?
C'est un élément de comparaison important. La PC Engine Coregrafx II vaut... 990 F en France (au Japon, le prix catalogue est de 900 F, mais on la trouve partout entre 550 et 600 F. La Megadrive est commercialisée à 1 290 F à ce jour. Il s’agit de la console officielle de Sega. A Tokyo, le prix officiel est de 945 F mais comme elle est moins demandée que la PC Engine, son Street price est de 425 F environ.
Enfin la Super Famicom est la plus chère de ce comparatif. Comptez un peu moins de 3 0000 F pour une machine complète. A Akihabara (quartier de Tokyo où ce qui est électronique est vendu à des prix incroyables), j’ai vu des SFC a 850 F. LA DISTRIBUTION Enfin, dernier élément qui devrait influer le choix d’une console : la qualité de la distribution en France et l’état du marché. Celui-ci privilégie actuellement la Megadrive. Le choix de cette machine est avant tout déterminé par des éléments strictement commerciaux (importance de la publicité, nombre de points de vente, etc.). Toujours est-il
qu'aujourd’hui, c’est avec une Megadrive que vous aurez le plus de chance de pouvoir échanger vos cartouches avec le voisin de l’immeuble ou le copain de l'école !
Ensuite arrive la PC Engine qui réalise un beau score. Enfin, la Super Famicom est largement minoritaire pour le moment. Console de passionnés, presque exclusivement distribuée par des boutiques situées en région parisienne, elle ne devrait pas connaître une explosion de ventes avant une sérieuse baisse de prix !
Les revendeurs parallèles forment actuellement le seul circuit de distribution pour la Super Famicom ; et la qualité du service présente le meilleur comme le pire. On trouve des cartouches très rapidement après leur sortie à Tokyo mais à des prix souvent excessifs (500 F minimum). Le service après-vente est assuré par le magasin.
Là encore, la qualité varie. Dans le meilleur des cas, il n'y a pas de réel SAV mais plutôt un échange standard si JPEG, NIC ET PC ENGINE DUO!
Certains ont peut-être enterré un peu rapidement la PC Engine. Au mois de septembre, une nouvelle console, la PC Engine Duo, a été présentée. Elle comprend, dans un ensemble unique gris foncé, une PC Engine Coregrafx II et un Super CD-ROM. Très compacte, vous pouvez l’emporter partout sans vous soucier de fils et de connecteurs traînant dans tous les sens. Elle contient en ROM la dernière version du système d'exploitation du lecteur de CD-ROM. Vous n’avez donc même plus à vous munir d'une carte système d’exploitation. Tout est connecté, il n'y a qu’à brancher! En plus, NEC a
prévu tout une série de périphériques qui rendent la Duo encore plus transportable. C'est tout d’abord l'écran TV. Petit, léger et pratique, il est plus grand que celui des Game Gear et PC Engine GT ou autres TV à cristaux liquides portables, avec une qualité incroyable, mais un prix élevé. Etant donné son tuner NTSC ne peut être d'aucune utilité, sera-t-il importé en France ? Pour le moment, aucune information ne nous est parvenue II existe aussi un câble qui permet de se servir delà Duo dans une voiture en la branchant sur un allumecigares. Une batterie amovible permet de s’assurer
d'une autonomie d'une à trois heures.
Selon certaines informations, Hudson Soft, qui a travaillé étroitement avec NEC à la réalisation de cette console, ferait des recherches sur un prototype de puce JPEG. Cet acronyme désigne en fait une norme internationale oui régit la compression d'images en très haute résolution. En effet, plus ces dernières sont précises, plus elles prennent de la place en mémoire.
Le rôle de ce circuit intégré serait donc de décompresser les images issues d'un CD-ROM en temps réel pour les afficher à l’écran. La PC Engine serait ainsi, après avoir été la première console à intégrer un CD-ROM, la première à posséder une puce JPEG !
Toujours dans le domaine de la recherche et de l'innovation, NEC travaille actuellement sur une nouvelle technologie :la NIC (New Interactive Display). Ce e-c permettrait d'afficher des images au format JPEG et MPEG (images animées) sur une PC Engine ou sur un IBM PC votre appareil ne fonctionne plus. La machine défectueuse est alors renvoyée au grossiste qui a vendu et transformé les consoles (généralement situé à Hong-Kong, ou indirectement en Angleterre).
Nintendo, représenté en France par Bandai, importateur exclusif, refuse toujours de distribuer la Super Famicom, officiellement avant au moins deux ans. Il semble que la véritable raison soit tout simplement l’appât du gain ! La console NES continue à se vendre très bien en France. Il est plus intéressant pour ce constructeur d'écouler une console dépassée et des cartouches assez anciennes, qu’on achète au Japon à un prix dérisoire.
Quant la vache à lait qu’est actuellement la NES sera morte, il sera toujours temps d’importer la Super Famicom (mais, entre temps, de nouvelles consoles risquent de sortir et la distribution officielle proposera toujours des machines technologiquement dépassées) ! C’est dommage qu’une société de la réputation de Nintendo fasse passer d'une telle façon ses intérêts avant deux du consommateur !
Le circuit de distribution de la Megadrive est double. La majorité des machines sont distribuées officiellement par Sepa France. Les autres sont importées directement du Japon par quelques magasins. Présent en France après son récent rachat de Virgin Loisirs, Sega dépense des sommes très importantes en publicité (notamment télévisées), en animation diverses, en promotion. Son réseau commercial couvre toute la France, et ses produits sont disponibles dans la majorité des points de vente locaux.
Enfin, la situation de la PC Engine Coregrafx se situe entre le réseau officiel du constructeur de la Megadrive et la distribution quasi confidentielle de la Super Famicom.
La société Sodipeng, filiale autonome d’un gros importateur de logiciels, Guillemot International, a reçu l'autorisation de commercialiser des Coregrafx de la part de NEC, sans toutefois accéder à l’état d’importateur exclusif. La plupart des consoles vendues en France passent tout de même par cette société. Elle assure un service après vente tout à fait correct sur toute la France. De plus, elle réalise un travail important de promotion et a mis en place une ligne téléphonique pour répondre aux problèmes des joueurs (moins importante cependant que celle de Sega).
NEC se soucie peu de l’Europe et particulièrement de la France. C’est même un phénomène plus large : NEC se soucie peu des consoles de jeu. Ce secteur ne représente qu’une petite division et un chiffre d’affaires minuscule par rapport à celui du secteur des composants électroniques, par exemple. Heureusement, le département des consoles, au Japon, est très dynamique et se donne beaucoup de mal pour contrebalancer cet état de fait.
QUELLE CONSOLE POUR QUEL JOUEUR ?
Mais la question la plus fondamentale pour un joueur est : laquelle choisir ? Je FICHE TECHNIQUE DE LA SUPERGRAFX Conçue comme une super-hyper PC Engine, la Super- grafx se distingue à la fois par ses performances exceptionnelles et par la pauvreté de sa ludothèque... On retrouve le 65C02 de la PC Engine, ses coprocesseurs aussi, mais encore 4 coprocesseurs spécifiques en plus ! Ce qui donne 128 sprites affichables simultanément, une mémoire vidéo de 128 ko, une définition de 320 x 244, une palette de 4096 couleurs, voilà qui double presque les performances de la PC Engine classique et
qui laisse rêveur... Pourtant, la Supergrafx ne décolle pas : très peu de titres qui lui soient exclusivement destinés (elle est compatible avec sa petite soeur, mais alors, pourquoi payer si cher pour les mêmes jeux ?), même s’ils sont d’excellente qualité. Et encore, sur le plan strict du plaisir de jeu, la différence n'est pas si sensible... Il faut donc attendre la suite des événements, mais nous ne croyons guère à l'avenir de la Supergrafx, surtout à cause des CD ROM qui équipent peu à peu toutes les consoles concurrentes... Prix : 2200 F environ.
Prix moyen des jeux : 420 F. Accessoire : adaptateur 5 joueurs.
J’AIME
- ses performances JE N'AIME PAS
- son prix,
- sa ludothèque très légère... CHRONIQUE D’UNE MORT ANNONCÉE : LA
SUPERGRAFX Snif ! Ça me fend le cœur de vous le dire mais j'ai
bien peur que les jours de la Supergrafx soient comptés Cette
console superbe, la seule capable de rivaliser avec la Super
Famicom tout en restant abordable est pratiquement introuvable
à Tokyo, ou bien, elle est bradée à un prix dérisoire I Quel
dommage quand on regarde des petites merveilles comme
Daimakamura ou 19411 J'ai interrogé des dirigeants de NEC
Entertainment Japan à ce sujet D'après eux, le problème
principal vient du mauvais accueil du public, dès son lance
ment Les éditeurs qui travaillaient sur différents programmes
les ont alors gelés en attendant un décollage des ventes,
décollage qui n'a jamais eu lieu Le principal reproche qui lui
est fait à Tokyo concerne son prix : trop élevé. Il aurait
empêché les « accros » de la PC Engine, plutôt jeunes dans
l'empire du Soleil- Levant, de passer sur la nouvelle console.
Quant aux personnes ne possédant pas de console NEC qui au
raient dû être attirés par ses caractéristiques techniques
impressionnantes, ils ont été déçus de ne pas voir la
production de logiciels suivre, et sont passés sur Super
Famicom ou sur Megadrive.
Pour le moment, la Supergrafx n’est pas retirée du catalogue mais son avenir parait sombre. La seule chance d’un décollage des ventes serait une baisse dramatique de son prix, et peut-être un nouveau look pour exorciser les démons ! Cruel destin qui emporte toujours les meilleurs en premier !
Vous conseille de décider en fonction des indications fournies. Les besoins et les attentes, de même que les budgets, sont propres à chacun. D’autre part, rien ne remplace le test de quelques jeux chez un ami ou dans un magasin I Pour les joueurs vraiment passionnés et qui disposent d'un budget suffisant, le choix se porte sur la Super Famicom ou l’ensemble Megadrive plus Mega CD.
Ceux qui ont confiance dans l'avenir investiront dans le Mega CD. Je l’ai vu fonctionner, c’est vraiment bien !
Pour ceux qui veulent une solution optimale immédiate, ou qui doutent de la capacité des programmeurs à proposer de petites merveilles sur Mega CD avant plusieurs mois, le temps de bien maîtriser ce nouvel appareil, pas de problème : achetez une Super Famicom. Enfin, je recommanderais la PC Engine Coregrafx à tous ceux qui ont envie d'une bonne console, peut- être pas à la pointe de la technique, mais bénéficiant d'une logithèque pouvant combler n'importe quel joueur normalement « formaté », du très jeune à l’adulte. Particulièrement à l’aise si vos meilleurs amis squattent la moitié du temps
votre chambre, grâce à son interface cinq joueurs, elle s’offre une nouvelle jeunesse avec le lecteur Super CD-ROM.
Enfin, quelle que soit la console que vous avez choisi, n’oubliez pas que la mode est aux conversions multiformats et le jeu que vous enviez sur la machine de votre ami risque fort d’arriver un jour ou l’autre sur son cheval blanc... euh !
Non ! Je veux dire sur votre console.
Mais le plus important est certainement que ces trois consoles sont excellentes.
Qu’importe le flacon pourvu que votre machine vous fasse passer des heures formidables, parole de... Banana San FICHE TECHNIQUE DE LA NEO GEO Une console qui ne se compare pas avec les autres.
En fait, c'est une VRAIE machine d'arcade ! Avec un coprocesseur 68000 associé à un 280, avec 1 Mo de RAM vidéo, soit 13 fois plus que la Megadrivede Sega, 4096 couleurs, 380 sprites, des scrollings câblés, et 13 voies sonores en numérique, c'est un monstre ! Evidemment, certains jeux coupent le souffle... Mais d’autres cartouches sont beaucoup plus contestables, et on peut être exigeant, puisqu’elles coûtent environ 1000 F pièce I De plus, les titres ne sont pas encore très nombreux... Heureusement, car sinon quel budget !
Prix : 4 000 F environ.
Prix moyen des jeux : 1000 F. J'AIME
- le délire de puissance,
- graphisme et son invraisemblables !
JE N'AIME PAS
- le prix de la console et des jeux,
- une seule manette.
IMPORTATIONS PARALLELES OU SAUVAGES?
Peut-on faire confiance aux boutiques qu importent hors des circuits classiques consoles et cartouches de jeu ? Quelle est la raison d'être de ce mode d'importation ? Il remplit un rôle important en écono- , mie de marché, permettant de contenter une demande qui jusqu'ici ne l'était pas Lorsque des con sommateurs désirent une marchandise (une Super Famicom en l'occurrence) qui n'est pasen vente sur le marché, ils sont prêts à payer plus cher pour obtenir cet objet. Voyant cela, certains magasins vont chercher cette marchandise et l'importent en France.
Le processus est le même pour les dernières nouveautés sur Megadrive, car il y a souvent un délai entre la date de sortie japonaise et celle de Sega France (sauf pour les duits développés par Sega). La situa- identique pour certaines cartouches, Engine. Autrement dit l'importa- rallèle vit des carences des importa distributeurs officiels I L'intérêt principal de l'importation parallèle est donc de fournir une demande qui jusqu’ici était frustrée. Son deuxième rôle, très profitable au consommateur, est d’aiguillonner les importateurs officiels. La décision de Sega de proposer la plupart de
ses produits au même moment dans le monde n'est sans doute pas sans rapport avec les ventes de Megadrive japonaises et les importations directes du Japon des nouveaux titres Le plus gros problème concerne le prix souvent prohibitif des articles importés Cependant, la logique de la concurrence veut qu 'à long terme, si la demande reste forte, et que les bénéfices des importateurs sont très éle- %és, de nouveaux magasins peuvent apparaître sur le marché qui acceptent de gagner un peu
* moins d'argent et de vendre moins cher. Les prix peuvent varier
de façon importante entre deux boutiques Aussi comparez bien
avant d'acheter.
Enfin, dernier point positif, ces boutiques pratiquant l’importation parallèle proposent bien souvent un service déchange de cartouches Pour une somme raisonnable (cent francs généralement), vous pouvez donc repartir avec une nouvelle cartouche en poche.
Ces magasins sont donc utiles, mais peut-on leur faire confiance 7 La réponse est mitigée. Après avoir fréquenté toutes les boutiques de ce genre de la capitale, je peux vous dire que si taines d'entre elles sont très compé- tes, d'autres frisent l'escroquerie '.Un
w. le : une boutique vendait des Super mà des prix vraiment
intéressants Je décide de m'v rendre et constate que les
consoles en question étaient des machines japonaises vendues
sans aucun convertisseur de couleurs ! De plus, elles étaient
commercialisées avec une seule manette. La deuxième était
vendue à part, à un prix prohibitif. A côté de cela, j'ai
également rencontré des commerçants qui faisaient sérieusement
leur travail, qui savaient honnêtement conseiller l'acheteur
sur un programme ou sur une machine. Ouvrez l'œil et sachez
donc faire jouer la concurrence !
N’ARRIVE PAS A PERCER 1991, L’ANNEE DU CD-ROM Oyez, oyez ! Bonnes gens, la fabuleuse histoire de la Neo Geo ! Il était une fois un petit Japonais du nom de Esenka qui jouait dans la cour de la récré au jeu traditionnel local : construire des jeux d'arcade de qualité. Il surveillait du coin de l’oeil certains de ses petits camarades qui se lançaient dans un nouveau divertissement : vendre de nouvelles machines de jeu vidéo aux particuliers avec les logiciels qui vont avec. Il y en avait deux qui étaient particulièrement doués : Nintendo et Sega. Un beau jour, Esenka décida que les acheteurs de
ces jeux vidéo étaient suffisamment nombreux pour que cela devienne rentable de s’en occuper. Il conçut alors une console très ambitieuse, basée sur les spécificités des jeux d’arcade, la Neo Geo. Cette merveille aurait dû rendre le petit Esenka riche, beau et heureux. Mais c'est là que le conte de fée tourne mal... Techniquement, c’est la meilleure des consoles. C’est elle qui peut afficher le plus de sprites à l’écran, à l’aide de la palette de couleurs la plus importante.
La plupart de ses cartouches, qui contiennent un microprocesseur à l’intérieur, proposent des capacités de plusieurs mega. Le son n’est pas en reste, avec des capacités hors du commun et le recours constant à des sons digitalisés. Les jeux sont superbes.
Un système de carte magnétique permet même de sauvegarder son score et sa progression pour aller finir une partie de chez soi, et vice versa.
Mais le bébé de SNK souffre de graves défauts. Le premier grève l'intérêt de ses superbes jeux. Une option continue infini permet de reprendre le jeu à l’endroit même où l’on était « mort ».
Résultat : la plupart des softs se terminent en moins d’une demi-heure.
Le second inconvénient majeur est son prix, qui empêche sa diffusion à un large public. Console pour joueurs passionnés et fortunés, elle reste la machine de tous les désirs.
1991 a été l'année CD-ROM pour les consoles. Les trois principaux constructeurs de consoles 16 bits (NEC, Sega et Nintendo) ont présenté ou annoncé un nouveau lecteur de CD-ROM. Cet intérêt soudain s’explique par les deux principaux avantages de ce support. Pour les consommateurs, il permettra de stocker plus d’informations (au moins 500 Mo s’il est entièrement rempli, alors qu'une cartouche ne propose pas plus de I Mega). Cela signifie des animations plus nombreuses, des graphismes plus fouillés et plus colorés, des mélodies digitalisées qualité CD, etc. Pour les éditeurs, le CD-ROM
revient beaucoup moins cher à produire qu'une cartouche (mais les coûts et temps de développement sont généralement plus chers donc les prix ne devraient pas baisser, malheureusement !).
NEC, quia toujours une longueur d'avance dans ce domaine, a présenté récemment un nouveau lecteur, le Super CD-ROM, qui corrige le plus gros défaut de son prédécesseur. Désormais, le temps d’attente entre les différentes séquences de chargement va être écourté en multipliant par quatre la quantité de RAM. Ce nouveau lecteur se connecte directement sur les consoles Coregrafx I et II ef Supergrafx. L'interface est désormais incorporée dans le lecteur. Il a été présenté en même temps qu’un nouveau système d’exploitation, la version 3.0. Il peut toujours lire les jeux sur CD- ROM, les CD
audio et les CD + G. Associé à la nouvelle console PC Engine Coregrafx II qui dispose de capacités graphiques accrues, il risque de former un duo particulièrement efficace, comme le prochain Forgotten World le laisse prévoir !
Sega s'est associé à JVC pour mettre au point un lecteur de CD-ROM pour sa Megadrive. Baptisé Mega CD, il devrait être commercialisé le 1er décembre au Japon au prix de 48900 yens, soit 2160 F environ. Il adopte le même design que la Megadrive.D’une taille et d’une couleur semblables, il se place sous la console et vient se brancher au port d’extension, sur son côté gauche. Comme la totalité des lecteurs de CD- ROM, il permet d’écouter des CD Audio Pour le reste il innove réellement. Il propose par exemple, les temps d’accès les plus bas de tous les lecteurs de CD-ROM du marché. Mais sa
grande force réside dans la conception « intelligente » de l’appareil. Il ne s'agit pas en effet d'un simple lecteur de CD-ROM. Comprenant son propre microprocesseur (le même que celui de la Megadrive mais cadencé deux fois plus vite) et des coprocesseurs spécialisés, il permet - et c'est une première pour la console 16 bits de Sega - des effets spéciaux, déformations, rotations et autres effets de zoom réalisés directement par la machine. J’ai vu différentes démos et je peux vous dire que le résultat vaut largement certaines manipulations de sprites et d’images de la Super Fa
micom. Le Mega CD risque fort de devenir un accessoire indispensable.
Reste, pour finir, à essayer de comprendre l'imbroglio Nintendo Sony. Tout commence il y a plus d'un an avec le projet de Nintendo de commercialiser un lecteur de CD-ROM pour sa future nouvelle console, la Super Famicom. Après avoir sondé différents sociétés capables de réaliser un tel engin, il signe un accord avec le géant de l'électronique, Sony.
C’est l'époque où l'industrie du jeu électronique familial émerge et se développe tellement que, bientôt, tous les petits Japonais ont une Famicom (nom nippon de la NESj chez eux. Or s'il y a quelque chose qui irrite Sony, c 'est bien de voir apparaitre un marché de masse à base d’électronique qu’il n'a pas prévu et dans lequel il n'a aucune compétence. Sony s'intéresse donc de plus en plus à cette source de revenus potentielle. Il crée même une structure de production de logiciels de jeu (comme d’ailleurs toutes les grandes entreprises japonaises). Quand Nintendo sonde discrètement
les différentes firmes de l’électronique, Sony saute sur l 'occasion. L'accord est, en fait, un chassé-croisé de technologies : Nintendo, qui est bien incapable de construire un lecteur de CD-ROM, recevra toutes les informations venant de Sony, à qui on donnera en échange toutes les explications nécessaires pour construire une Super Famicom.
Mais, un jour Nintendo publie un communiqué plutôt sec dans lequel il dénonce les accords passés avec Sony et annonce que, désormais, il travaillera avec Philips D’après les quelques indiscrétions qui ont filtré, il semble que les deux sociétés avaient des vues radicalement différentes sur la stratégie à adopter envers les éditeurs de jeux qui travailleraient sur le CD-ROM de la Super Famicom. Pour Nintendo, les éditeurs qui veulent développer doivent payer et Nintendo aura un droit de regard total sur leurs travaux, pouvant exiger de changer tel ou tel élément à tout moment. En
simplifiant, cette société entend conserver l'attitude qu 'elle a actuellement pour les développements sur Super Famicom. Sony veut imposer un standard mondial. Aussi, il veut convaincre le plus grand nombre possible de maisons d'édition, en les aidant plutôt qu'en leur mettant des bâtons dans les roues. Les spécificités de ce nouveau format doivent être rendues publiques et n'importe qui doit pouvoir développer un produit à sa guise !
Quittons ces pensées hautement philosophico- économico-politiques pour la dernière partie de la saga du CD-ROM : la Playstation de Sony. Sony, malgré tout ce tintamarre, continue son petit bonhomme de chemin. Il a acquis la technologie de la Super Famicom et s'apprête à lancer une machine beaucoup plus ambitieuse. Basée auto- ur d'une Super Famicom ef d'un lecteur CDI, cette nouvelle console sera lancée officiellement au printemps prochain.
Techniquement, elle parait posséder de sérieux atouts. Cependant, peu d'éditeurs semblent mi- Consoles 8 bits UN MATCH AU FINISH ?
Les consoles 8 bits sont au nombre de deux : la SMS (Sega Master System) et la NES (Nintendo Entertainment System). On ne peut rêver plus simple ! Si l’on s’en tient aux capacités pures de chacune d’entre elles, la SMS écrase la NES. Si c’est le prix - de la console et des jeux - qui guide votre choix, la SMS conserve là encore l’avantage. La NES s’en tire beaucoup mieux quant à la variété et la qualité des jeux.
Mais la vraie question n’est pas de savoir s’il faut préférer la NES ou la SMS. Sachant qu’elles sont toutes deux en fin de vie, le problème se situe plutôt au niveau du choix entre les consoles 8 bits et les consoles 16 bits. L’amateur averti ne peut avoir aucune hésitation !
Le marché des consoles 8 bits en France est aux mains des deux ténors japonais des jeux vidéo : Sega et Nintendo. La situation actuelle est simple : la console la plus vendue est la NES de Nintendo et la plus avancée techniquement est la Sega Master System.
Nintendo a réalisé sa NES bien avant Sega. Aussi, les capacités techniques de la machine sont-elles plus limitées : palette de couleurs réduite, animations pauvres... Introduite sur le marché français en 1987, la NES a été repositionnée deux ans plus tard vers le grand public par Bandai après un semi- échec. C’est à ce moment-là que la console de Sega est arrivée. Cela explique pourquoi l’Europe est un des rares endroits où la vague déferlante de Nintendo n’a pas pris les trois-quarts des parts de marché. Quand elles ont été lancées, presque simultanément, certains consommateurs ont opté pour
les meilleures performances techniques de la machine de Sega. Dans les autres pays, notamment aux Etats-Unis et au Japon, le marché 8 bits est à quatre- FICHE TECHNIQUE DE LA SEGA MASTER SYSTEM La grande concurrente de la NES. Elle est construite autour d'un vieux Z80, cadencé à 3,9 Mhz, ce qui n'est pas si mal après tout. Les performances sont poussées au maximum, les programmeurs se déchainent : si bien qu'avec ses 16 ko de vidéo, ses 64 couleurs et ses 256 » 192 points de définition, la Master System réussit cependant à gérer de très bons jeux, en fait l’inépuisable stock de hits des
programmeurs Sega. D’où une ludothèque formidable, pas très chère si l'on se rabat sur les anciens titres, toujours passionnants.
Prix : 600 F environ.
Prix moyen des jeux : 200 F. J’AIME
- la ludothèque bourrée de hits,
- les manettes.
JE N’AIME PAS
- le clignotement des sprites vingt-dix-neuf pour cent NES. Au
japon, la Sega Master System n’est plus en vente depuis de
nombreuses années ; et aux Etats-Unis, il faut vraiment
chercher avant d’en trouver une.
En France, il y a quelque temps encore, les deux machines se partageaient le marché de façon relativement équitable.
Mais récemment, grâce à des campagnes télévisées, orientées notamment vers les très jeunes et une politique de distribution agressive tournée vers la grande distribution, il semble que Nintendo marque des points. Il faudra bien sûr attendre les résultats des ventes de Noël pour en tirer de réelles conclusions.
Les deux sociétés ont mis au point un service d'assistance téléphonique qui dépanne les joueurs coincés dans un NES, pour Nintendo Entertainment System. Certes, ce n'est pas la console la plus performante du moment : le processeur est ancien, un bizarre RP2A03 cadencé à 1,9 Mhz, ce qui est lent ; on se rattrape avec 32 ko de RAM vidéo, et un affichage en 256 x 240 en 64 couleurs, qui ont cependant tendance à baver ; le son est mono, sur trois voies. Par rapport à la Neo-Geo, par exemple, c'est ridicule... Mais c’est justement là qu'on voit que la technique ne fait pas tout ! Car avec ses
maigres moyens, la NES dispose de la ludothèque la plus explosive et la plus vanée. Entre autres, la série des Mario, et de nombreuses simulations de sport parfaitement réussies.. En outre, la NES n’est pas chère et, malgré son retard technologique, elle continue d'intéresser éditeurs et joueurs et abonde de nouveautés.
Prix : 700 F enviroa Prix moyen des jeux :350 F Accessoire : pistolet J'AIME
- l'universalité de la NES,
- la qualité et l'intelligence de ses jeux,
- sa robustesse, JE N'AIME PAS
- les couleurs qui bavent,
- les manettes trop carrées jeu. Celui de Nintendo est
actuellement le plus important, mais Sega compte bien accroître
les effectifs du sien.
LES PROGRAMMES Les cartouches disponibles sur ces deux consoles sont suffisamment nombreuses pour contenter la majorité des joueurs : simulations sportives, shoot-them-up, beat-them-all, jeux de réflexion... Les plus attrayants d’un points de vue esthétique sont généralement sur Sega Master System et l'on peut citer des petites merveilles comme Out Ftun Europa et Pac Mania. De nombreux éditeurs européens continuent à produire des cartouches de bonne qualité pour cette machine.
La NES possède d'autres atouts. Tout d'abord, elle est plus répandue, donc théoriquement vous avez plus de chances de rencontrer un ami possédant la même machine pour pouvoir échanger vos cartouches.
Certains jeux, comme la série des Mega Man ou des Mario Bros, sont d’une jouabilité exemplaire. Mais le vrai point fort de la NES réside dans des titres comme the Legend of Zelda, c’est-à- dire des jeux qui combinent aventure et action. Dotés d’une partie découverte exploration importante, ils vous passionneront pendant de nombreuses heures. Généralement, une pile incluse dans la cartouche permet de sauvegarder les parties.
LES 8 BITS, DERNIERS DINOSAURES ?
Si vous privilégiez les graphismes d’un jeu, la Sega Master System est pour vous. Si pour vous la jouabilité est primordiale ou si les sirènes télévisées de Bandai résonne à vos oreilles, laissez vous tenter par une NES.
La France a généralement, en matière de jeux vidéo, un peu de retard sur les marchés américain et japonais. Or, on constate actuellement un certain tassement des ventes des 8 bits. La dernière cartouche des aventures de Zelda n'a pas connu le succès des épisodes précédents. Au Japon, les ventes déclinent peu à peu, et les consommateurs passent progressivement à la Super Famicom.
Ils y retrouvent la plupart de leurs personnages préférés, de Mario aux héros de Final Fantasy. Je me garderais bien de tirer des conclusion hâtives sur la fin des 8 bits mais il me semble que tout futur acheteur de 8 bits devrait s’interroger.
Je pense que le problème des consoles 8 bits ne doit pas se poser sous la forme : « Laquelle des deux consoles 8 bits acheter ? » ; mais plutôt « Est-il encore d'actualité d'acquérir une console 8 bits ? ». L'achat d’une telle machine, au moment où une Megadrive, par exemple, coûte un peu moins du double d’une Master System.
LA GX 4000: L’ECHEC DE LA CONSOLE EUROPEENNE Sans être totalement décédée, la console d'Amstrad semble avoir déjà un pied (ou un paddle) dans la tombe. N'ayant jamais réussi à percer réellement sur le marché européen (le seul sur lequel elle avait une chance) l'avenir de la GX 4000 parait fort compromis Malgré les efforts de quelques éditeurs, dont des sociétés françaises comme Loriciel, le public a toujours boudé cette machine qui tient plus de I Amstrad CPC que de la console.
Quatre consoles portables sont en vente dans l'Hexagone. Trois machines proposent des jeux en couleurs (la Game Gear, la PC Engine GT, et la Lynk) alors que la dernière, la Game Boy. Se cantonne à un univers monochrome.
Portables POIDS PLUME De la Game Gear à la PC Engine GT, de la Lynx à la Game Boy, ce qui importe le plus, c’est l’écran. De ce point de vue, la PC Engine GT l’emporte largement. C’est pourtant le Game Boy, dont l’écran monochrome est d’une qualité contestable, qui se vend le mieux. Les qualités objectives » ne suffisent pas à assurer le succès : le prix, les jeux, l’ergonomie, entrent aussi en compte. Le combat ne fait que commencer... LES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Comparons tout d’abord les qualités et les défauts de ces consoles, avant d’examiner les programmes disponibles.
Pour ce qui est de la taille, la plus compacte est la Game Gear de Sega.
Petit rectangle de plastique, elle comprend à la gauche d’un écran de 81 mm de diagonale, un joypad et, à sa droite, trois boutons : les deux plus gros servent généralement lors du déroulement du jeu (le plus souvent, le bouton de tir et celui qui permet au héros de sauter). La touche bleue un peu plus petite correspond au Start.
Il existe en fait deux modèles de Game Gear. Le plus commun, celui que vous trouverez dans quatre-vingt-dix-neuf pour cent des cas dans les magasins, est une console de couleur gris foncé.
Mais Sega a commercialisé également FICHE TECHNIQUE DE LA TURBO GT C'est la Rolls des consoles portables ! En fait, il s'agit, ni plus ni moins, d’une PC Engine miniature I Vous voyez la puissance et l'exploit de miniaturisation ! L’écran est sublime, en retrait dans le corps de la console pour être abrité de la lumière et garder tout son contraste. L’ensemble est aussi compact que la Game boy ! Et les jeux... Consultez la ludothèque PC Engine, c'est simple !
Prix : 2400 F environ.
Prix moyen des jeux : 300 F. J'AIME
- l’écran absolument parfait,
- la puissance d’une vraie console.
JE tf AIME PAS
- le prix, bien sûr.
Un autre modèle au Japon. De couleur blanche, la Game Gear White offre strictement les mêmes caractéristiques que sa sœur. Il s’agit uniquement d'une série limitée de luxe, commercialisée dans une petite valise (blanche) avec quelques accessoires comme le tuner (voir encadré). On peut la trouver dans certaines boutiques de Tokyo pour environ 13 000 F, ce qui est beaucoup plus cher que le prix nippon de la version standard.
La PC Engine GT de NEC ne se débrouille pas trop mal. Assez trappue, elle est cependant plus grosse, épaisse et lourde que la Game Gear. Cela vient sans doute du fait que NEC a réussi à caser une console 8 16 bits (un microprocesseur 8 bits et des customs chips 16 bits), sa PC Engine, dans l’encombrement d'une portable. La performance de Sega est moins impressionnante car il s’agit d'une console 8 bits. On aurait bien aimé avoir une Megadrive portable !
La PC Engine GT possède une apparence totalement différente de sa concurrente de Sega. Tout d'abord, contrairement à la Game Gear, elle se tient verticalement et non pas horizontalement comme les autres consoles couleur portables. Autre caractéristique, elle possède un look très organique » : aucun angle droit mais une série de courbes, de creux et de renflements, qui la rendent esthétiquement plus proche d’un objet vivant que d’un élément manufacturé.
Egalement d'une couleur gris foncé, elle comprend assez de boutons pour se faire passer pour un tableau de bord de Concorde I Tout d’abord, on trouve les La portable de Sega est un habile compromis entre la Game Boy et la Lynx : autant de jeux et de hits que sur la première, et l'affichage couleur de la seconde.
L'ecran est bon, toutefois un peu inférieur à celui de la Lynx. En revanche, les piles tiennent mieux le coup.
La prise en main est excellente, la manette est parfaitement dosée par rapport à la rapidité d'affichage.
On notera ici aussi des scrollings un peu hachés, toutefois moins que sur la Game Boy. La Game Gear vient d’acquérir un atout supplémentaire, et de poids : un adaptateur qui lui permet d'utiliser la quasi- totalité des cartouches de la Master System ! Une ludothèque étourdissante... Prix : 1 000 F environ.
Prix moyen des jeux : 220 F. J'AIME
- la conception parfaite,
- le nombre fou des jeux.
JE N’AIME PAS
- l’écran pas assez en retrait ( voir Turbo G7).
Deux boutons de tir. En plus, la GT comprend le même système qui avait fait son apparition avec la Supergrafx : le sélecteur de tir. Grâce à ses deux petits boutons-poussoirs, vous pouvez régler la fréquence du tir automatique pour chacun des boutons. La première position correspond au tir normal : une pression, un tir. La seconde position vous permet, en appuyant continuellement, d’envoyer de courtes rafales. Enfin, la dernière, la plus prisée des amateurs de shoot-them-up, permet de tirer en rafale continue ! Ce sytème est très simple mais vraiment pratique pour certains jeux. Enfin, la GT
comprend encore deux touches (Select et Run). Son écran possède une bordure plus épaisse qui sert un peu de pare-soleil et protège la vitre des rayures.
La taille de la Lynx en fait plus une console transportable qu’une console portable ! Cependant elle est la seule qui se préoccupe tant des droitiers que des gauchers : il est possible de la renverser afin de placer les boutons de tir à droite ou à gauche, l’écran s'affichant dans l’autre sens. Outre ses boutons de tir, on trouve trois sélecteurs, qui servent à choisir les options, retourner l’écran ou redémarrer une cartouche. Enfin, sur la face avant mais à gauche de l’écran, on trouve les touches On Off.
LA QUALITE DES ECRANS En matière d’écran, la palme revient à la GT pour la qualité de son écran LCD couleur. C’est celui qui offre le plus de netteté pour les images. Les pixels (points élémentaires qui forment l’image) sont plus fins que sur n’importe quel écran de consoles portables. A côté de ces avantages décisifs, la GT souffre d’un petit problème : du fait de la trop grande finesse des détails, les textes ne sont pas toujours très lisibles.
Les écrans de la Game Gear et de la Lynx ont une résolution très proche. De bonne qualité, ils ne peuvent tout de même pas soutenir la comparaison avec la GT.
Toutes ces consoles possèdent un petit haut-parleur intégré et une sortie son pour brancher un casque. La Game Gear et la GT sont stéréo. La GT contient une puce sonore plus puissante que celle de Sega. La Lynx est la moins bien lotie avec quatre voies monophoniques. Mais le son est tout de même le domaine le moins important pour une portable, destinée à être emportée partout, même dans des environnements où les conditions d’écoute sont difficiles.
La GT et la Game Gear, les seules à posséder un microprocesseur 16 bits et à être d'origine japonaise, possèdent un FICHE TECHNIQUE DE LA GAME BOY La Game Boy est une portable sympa. Elle n’est pas chère, elle dispose d’excellentes cartouches, et c est la plus portable de toutes, grâce à sa taille et à son exceptionnelle autonomie sur piles. Attention : c’est toutefois une « 8 bits », mais équipée de la dernière technologie : 64 ko de RAM vidéo, et une résolution très honorable de 144 « 160. Revers de la médaille, l’écran LCD est noir et blanc, et n’est pas rétro-éclairé, d’où des
conditions de visibilité souvent douteuses.
Qu'importe ! Le succès de cette portable parle pour elle, avec l’engouement des éditeurts et des joueurs (une dizaine de nouveautés chaque mois !).
Prix : 490 F environ.
Prix moyen des jeux : 220 F. Accessoires : Light Boy (amélioration de la luminosité), housse, câble de connexion multijoueur.
J’AIME
- ieux excellents et nombreux,
- la prise en main très agréable.
JE N'AIME PAS
- les scrollings hachés,
- la visibilité moyenne.
Accessoire original : un tuner TV qui se connecte directement et permet de les utiliser comme écran de TV portables.
Mais, problème de taille, ces tuners n’existent qu’à la norme NTSC, c’est-à- dire qu’ils ne peuvent servir à capter des émissions TV que dans des pays comme le Japon ou les Etats-Unis !
D’après les deux fabricants, aucun tuner Secam ne serait à l'étude actuellement.
Les consoles couleur ont un problème majeur : l’écran couleur LCD est gourmand en électricité et les piles ne font jamais long feu. L’autonomie est généralement comprise entre une heure et demie et trois heures et demie. Bien qu'il soit toujours possible de connecter une alimentation externe, c’est particulièrement frustrant d’acquérir une console portable pour pouvoir y jouer partout et s'apercevoir que les minutes de jeux sont chèrement comptées !
LA CONSOLE PORTABLE: PLATE-FORME A « GADGETS » ?
Les consoles portables offrent aux constructeurs et à quelques autres manufacturées l’opportunité de commercialiser toute une série d’extensions. Certaines sont très utiles alors que d'autres relèvent du gadget Dans la première catégorie, on peut citer les loupes (quelquefois éclairées) qui permettent aux utilisateurs de Game Gear ou de Game Boy de jouer sans se tordre le cou à distinguer les détails du jeu. La Lynx est moins bien équipée (pare-soleil) et la GT n’a rien à se mettre sous la dent à pari son tuner TV. Les accumulateurs rechargeables permettent aux possesseurs de multiplier
les heures de jeux. De meme, une série de valises, sacoches et autres range-car- touches sont commercialisés pour ces machines.
Pour rester dans le domaine de l'alimentation, il existe chez la plupart des constructeurs des solutions qui permettent de brancher ces consoles sur les prises allume-cigares des automobiles.
Pour ce qui est des capacités graphiques et de l’animation, la GT WÊM 146 HELLO, WORLD !
La Game Gear, la Game Boy et la Lynx savent communiquer avec le monde extérieur. Des câbles existent pour ces trois machines qui permettent à deux consoles, ou quelquefois plus, de s'affronter dans un même jeu. Si cet élément renforce l'intérêt des jeux, le nombre de jeu proposant d’utiliser ce procède est malheureusement encore trop limité !
Arrive largement en tête, suivie par la Game Gear et la Lynx. Ces deux dernières ont des capacités comparables et ceux sont les jeux qui permettront de faire la différence ?
LES LOGITHEQUES En effet, qu'en est-il des cartouches de jeu ? Là encore, la PC Engine GT arrive largement en tête car ses cartouches sont totalement similaires à celles de sa grande sœur, la PC Engine Coregrafx.
On peut donc jouer à de vrais jeux et non pas des adaptations de jeux existants qui perdent bien souvent une partie de leur intérêt dans la conversion, la logithèque disponible est donc énorme. Disposant de presque tous les types de jeu, du jeu de réflexion au shoot-them-up en passant pour les jeux de rôle ou de sport, elle saura contenter les désirs de n'importe quel joueur.
Enfin, pour être vraiment complet, il faut évoquer un problème que l’on rencontre avec certains shoot-them-up, une des spécialités de la PC Engine. Certaines cartouches animent tellement de sprites, et à une telle vitesse, que l’écran de la GT- ou même vos yeux - n'arrivent plus à suivre. Essayez avant d’acheter !
La Game Gear ne possède pas encore une logithèque aussi complète. Mais les sorties sont régulières et il semble que Sega veuille accélérer le rythme de celles-ci. Sans atteindre la qualité de certains jeux sur consoles ou ceux de la GT, ils sont de très bonne facture et possèdent un avantage certain sur leurs La Lynx.
Concurrents : Sega a adopté la même stratégie que pour la Megadrive. Les adaptations de succès d’arcade sont privilégiés. C'est ainsi qu’on peut jouer (ou pourra jouer) à Ninja Gaiden, G Loc, Super Monaco GP, Out Run, Space Harrier, Golden Axe, etc. Atari privilégie les titres totalement inconnus. Ceux-ci sont la plupart du temps d’une qualité comparable à ceux qu’on trouve sur la Game Gear. Cette console offre un avantage qui n’est pas malheureusement pas exploité dans tous les jeux. Elle contient deux puces graphiques qui lui permettent notamment de proposer des jeux comme Blue Lightning au
paysage en 3 D très réaliste ; Mais le rythme des sorties est en revanche beaucoup plus lent que sur les autres machines. Il semble que, là aussi, Atari ait compris l’importance des logiciels pour des machines qui sont très semblables et ait décidé de changer de politique. De plus, de nombreux éditeurs américains ont annoncé leur intention de développer sur cette machine qui remporte un franc succès outre-Atlantique.
UN CAS A PART La Game Boy est vraiment une console à part. A part, à cause de son formidable succès qui en fait la première vente du marché. A part, parce que c’est la seule console réellement portable. Je veux dire par là qu'elle n’est pas plus grande que la main : on la met dans n’importe quelle poche et la faible consommation de son écran monochrome assure, sans problème, une autonomie d'une dizaine d’heures.
Par rapport à ses concurrentes, c’est une machine beaucoup plus grand public.
FICHE TECHNIQUE DE LA LYNX Techniquement, rien à redire : l'écran LCD en couleurs est large, plat, et bénéficie d'une bonne lisibilité grâce, entre autres, â son rétro-éclairage. Le coeur de cette portable est lui aussi solide : un processeur 6502 cadencé à 16 Mhz (une tornade !), soutenu par deux coprocesseurs graphiques, 4 096 couleurs dont 16 affichages simultanément, une résolution de 160 * 102 points, très suffisante, et toutes sortes d'effets spéciaux directement préprogrammés par câblage (scrolling, sprites, rotation, etc.). Mais le défaut de la Lynx est le manque de programmes :
peu de nouveautés, ou souvent des adaptations de jeux ar- chi-connus. Un démarrage laborieux, qui s’éternise depuis un an... Dommage.
Prix : 800 F environ.
Prix moyen des jeux : 220 F. J'AIME
- la haute technologie de l'ensemble,
- la qualité de l'écran JE N'AIME PAS
- une autonomie sur piles très réduite,
- une ludothèque encore maigre.
Son prix peu élevé la destine à une population plus large. Et elle tient, à la limite, plus du jouet que de la console.
Ses capacités techniques sont limitées : écran monochrome tristounet, qualité sonore réduite... L’écran est le plus problématique et il est vivement recommandé de jouer près d'une source de lumière !
Mais son vrai point fort, avec son prix, réside dans sa logithèque. Celle-ci est impressionante et il n'y a que la GT qui propose au consommateur un plus grand nombre de titres. Autre caractéristique : les jeux sont généralement de très bon niveau. Il y a un décalage important entre leur pauvre apparence et leur jouabilité exemplaire.
On voit ainsi, de temps en temps, des cadres dans des aéroports ou des trains sortir furtivement leur Game Boyet oublier le monde extérieur et ses conseils d'administration en se passionnant pour la princesse qu'il faut sauver, la partie de golf ou celle de tel jeu de réflexion ! Les éditeurs de jeu arrivent cependant à produire de petites merveilles graphiques et les jeux utilisent de plus en plus des sprites d'une taille respectable.
En matière de console, le parc installé est un élément primordial. En effet, étant donné le prix des cartouches, les échanges sont fréquents. Or, ce parc privilégie actuellement deux machines.
La première est la GT, grâce à sa compatibilité avec la PC Engine, un atout de taille pour cette machine coûteuse qui sans cela serait passée inaperçue. La seconde est la Game Gearde Sega, de par la taille de son réseau de distribution, la qualité de ses logiciels, et son prix compétitif. Mais la grande gagnante est la Game Boy qui s’est inspirée de la recette de Sega, en l’améliorant. Ses points forts : un importateur officiel, Bandai, qui joue à fond la carte de la grande distribution, le prix le plus intéressant du marché, une bonne dose de publicité et des titres particulièrement réussis.
LAQUELLE CHOISIR ?
Si vous attachez beaucoup d’importance à la qualité des jeux et que votre bourse vous le permet, offrez-vous une PC Engine GT. Si la couleur est essentielle pour vous et que vous n’attendez d'un jeu que la perspective de vous divertir pendant quelques heures, j'ai une petite préférence pour la Game Gear. Enfin, si vous cherchez une console d'appoint pour vos déplacements ou pour passer quelques heures pour vous détendre sans vouloir trop investir, la Game Boy, machine pratique par excellence, ne vous décevra pas !
Amiga, ST, PC JUDGMENT Joueur réfractaire aux consoles, amateur de jeu de rôle, graphiste, musicien ou utilisateur occasionnel de traitement de texte, c’est un micro qu’il vous faut. Mais lequel ? Entre Amiga, ST, Mac ou PC, votre cœur-et votre raison - balance. C’est que la situation évolue rapidement.
Face aux PC devenus abordables et performants, Amiga et ST ne représentent plus le seul choix possible pour les micromaniaques peu fortunés. Et l’arrivée des Mac LC risque d’embrouiller encore plus les esprits... Si le domaine des jeux d'action pure est actuellement dominé par les consoles 16 bits (qui offrent des prestations souvent supérieures pour un prix nettement inférieur), les micros représentent toujours une solution de choix pour tous ceux qui veulent à la fois jouer et travailler, ou pour les mordus de jeux d'aventure, de rôle, de stratégie, de réflexion ou de simulation.
En effet, bien que la logithèque des consoles s'étende actuellement vers d’autres domaines (la Megadrive en particulier dispose de jeux de réflexion, de simulation et de rôle et la Super Famicom compte occuper elle aussi ces mêmes créneaux), les titres proposés ne sont que des adaptations de grands succès sur micro (souvent moins performantes ou moins pratiques d'utilisation que les originaux d'ailleurs).
Les véritables créations sur console n'entrent pas dans ces domaines et il semble que cette situation risque de perdurer encore un bon moment.
Donc, en dehors des joueurs d'arcade purs et durs, qui ne trouveront leur salut que dans consoles 16 bits, les autres peuvent se tourner allègrement vers les micros. Mais si les Atari STE et autres Amiga 500 ont longtemps représenté la seule solution de coût raisonnable pour une utilisation familiale tout en offrant de bonnes performances, la chute vertigineuse de prix des compatibles PC de bonne puissance (due à l'arrivée sur ce marché des 486) et le retour d'Apple à une informatique grand public avec ses Mac Classic et LC, le tout soutenu par une ludothèque en pleine expansion, pose à
nouveau le problème du choix du micro-ordinateur. Il nous a Mac et donc paru opportun de comparer ces ordinateurs sur tous les points importants afin que le lecteur puisse se forger une opinion. Ce comparatif se présente sous forme d'un débat entre différents mordus de leurs machines.
Jean-Michel Maman défendra les Mac, Jean-Loup Jovanovic le monde PC et enfin Jacques Harbonn les Atari STE et les Amiga.
L’INSTALLATION ET LA MISE EN ROUTE Cette rubrique concerne principalement les nouveaux venus à l'informatique, qui se demandent si la mise en place d’un ordinateur nécessite des connaissances particulières. Voici ce qu'en pensent nos passionnés.
Jean-Michel Maman. L’installation sur Macintosh est, comme toutes les opérations, d'une extrême facilité. Le Mac Classic, ayant le moniteur intégré, se branche comme une machine à café : une seule prise et le tour est joué.
En ce qui concerne le LC, qui n’est pas un intégré, il y a quelques prises supplémentaires à connecter, mais cela reste très simple. Les branchements sont tous très différenciés et signalés par des icônes bien reconnaissables.
En ce qui concerne la mise en route proprement dite, les Mac disposent d'un vaste éventail de paramétrages qui permettent de moduler le bureau, en fonction des désirs de chaque utilisateur. Une disquette d’installation guidée est fournie avec tous les modèles, mais il faut cependant copier manuellement certains dossiers.
Jean-Louis Jovanovic. Pourquoi l’ensemble des opérations n’est-il pas automatisé sur Mac comme c’est le cas sur PC ?
J. -M.M. Sur Mac, la copie des dossiers et fichiers relève d'un
simple déplacement d’icônes, qui est donc d’une grande
facilité.
Jacques Harbonn. Sur STE, il y a quelques branchements supplémentaires à faire : raccordement de l’ordinateur au secteur comme sur Mac, mais aussi raccordement au moniteur. Le principal problème vient, en fait, des prises joystick et souris, très mal placées (elles sont situées sous le clavier). Assez rapidement, on est obligé d’investir dans deux câbles prolongateurs pour éviter de se contorsionner et de martyriser ces prises lorsque l'on veut jouer à deux (remplacement de la souris par une manette de jeu) ou changer de joystick en fonction du jeu. Le bureau, tout comme celui du Mac, dispose
d’un certain nombre de paramétrages, moins riches cependant que sur ce dernier.
Sur STE le système d’exploitation est entièrement en ROM, ce qui évite toute installation à ce niveau.
Sur Amiga 500, l'alimentation est externe, ce qui rajoute encore quelques fils supplémentaires. Les prises joystick et souris sont mieux placées (à coté des autres sorties d’interface, à l'arrière de l'appareil). Toutefois, elles sont surmontées d’une petite barrette en relief qui peut gêner un peu à la mise en place sur une table encombrée. Le 148 bureau des Amiga offre, en revanche, peu d'options de paramétrage. De plus, le Worckbench 1.3 est incomplet et oblige à recourir au mode CLI (un interpréteur de commandes à la manière du DOS des PC) pour certaines opérations plus complexes.
Ces inconvénients devraient d'ailleurs disparaître avec le Workbench 2.0 issu de celui des Amiga 3000, qui devrait être livré avec les nouveaux Amiga 500.
J. -L.J. Sur STE et Amiga, tu es obligé de brancher et débrancher
si tu utilises ta télévision comme moniteur et que tu veuilles
y connecter un autre appareil (magnétoscope par exemple).
J. H. C'est exact, mais l’inconvénient que tu évoques est en fait
un avantage.
Les petits budgets peuvent commencer par acheter l’ordinateur seul et utiliser dans un premier temps leur télévision comme écran de visualisation, ce qui n’est pas possible sur PC et Mac et augmente la dépense. De plus on peut aussi recourir à un switch Péritel qui évite ces manipulations, dangereuses à terme pour les connecteurs. Je conseille toutefois l’achat d'un moniteur, plus performant qu’une télévision et qui évitera les conflits familiaux... Sur Atari STE se pose un autre problème, celui des deux moniteurs, couleur et monochrome. Le mode monochrome nécessite en effet un moniteur
spécial (qui a cependant l'avantage d’un prix très raisonnable et d’une haute qualité). Une fois encore, plutôt que de changer souvent de prise, je conseille le switch d’écran. Une autre solution, beaucoup plus onéreuse, consiste à recourir à un moniteur multisynchro qui satisfait aux deux modes, mais il faut alors prévoir un système indépendant de reproduction des sons (les moniteurs multisynchro étant désespérément muets) ainsi qu’un câblage supplémentaire d’adaptation.
J. -L.J. Sur PC, l’installation est de difficulté très variable
et dépend des modèles. En général, les prises de raccordement
sont à l'arrière. En ce qui concerne le bureau, le DOS n’offre
pas les mêmes facilités d’utilisation que les bureaux à icônes
mais, en contrepartie, il permet des opérations impossibles
autrement, comme de copier tous les fichiers ayant pour nom «
~m~r~.* » par exemple.
J. H. et J.-M.M. (en chœur). Peut-être, mais dans la pratique
courante, il est bien rare que l’on ait besoin de telles
possibilités !
J. -L.J. Pour ceux qui préfèrent une interface graphique, Windows
est là pour les satisfaire.
J. H. Pour moi, il est bien difficile d’oser comparer la facilité
d’utilisation d’un PC à celle d’un Mac, voire d'un S7E ou d’un
Amiga. Le MS-DOS oblige à apprendre et à taper les ordres.
J’avoue FICHE TECHNIQUE DU COMPATIBLE PC Origine : variable
PROCESSEUR : ¦¦ famille • Intel 80 x 86 Par ordre de
puissance et de prix : 8088 (8 16 bits). 8086(16), 80286(16).
80386 SX (16 32), 80386 (32), 80486 SX (32). 80486
(32) .
Processeurs compatibles : NEC V30 et V40. AMD 386 40 (compatible 80386) Fréquences : de 4,77 Mhz (IBM PC originel) à 50 Mhz (80486) ROM : variable RAM : de 640 ko à plusieurs Mo Norme VGA : palette de 32 000 couleurs (CGA et EGA. Voir encadré cartes graphiques) Modes graphiques : de 320 x 200 en 256 couleurs à 640 x 480 en 16 couleurs SONS : haut-parleur intégré, 1 voie MEMOIRES DE MASSE Lecteurs de disquettes : 5,25 pouces (360 ko, 5,25 pouces (1,2 Mo), 3,5 pouces (720 ko), 3,5 pouces (1,44 Mo) Disques durs : taille variable, jusqu'à plusieurs Go (Milliers de Mo) Souris optionnelle : la
majorité des PC sont maintenant fournis avec Joystick : cartes contrôleurs et joysticks analogiques, les deux en option Ports d'extension (quatre formats différents) : la configuration « standard ¦¦ comprend deux prises série (RS 232), une prise parallèle, une horloge sauvegardée.
Le port joystick est lui aussi souvent inclus.
Configuration « jeux » : 80386 SX taïwa- nais ou sans marque. 2 Mo de RAM, carte et écran VGA couleur, lecteurs 3" 1 2 1,44 Moet5"1 4 1,2 Mo, disquedur40 Mo.
Prix : environ 10 000 F. J'AIME
- la qualité des jeux disponibles,
- la logithèque pro et semi-pro,
- les possibilités d'extension.
JE N'AIME PAS
- le prix d'une configuration - jouable » '
- te nombre de standards (vidéo, souris, ports d'extension,
etc.),
- le prix des jeux et des programmes en général.
Que lorsque je manipule un PC sous MS-DOS, j'ai l'impression de me retrouver sur Apple II, ordinateur qui date pourtant de 1978 !
Quant à Windows, il est vrai que cette interface offre un tout autre confort d’utilisation, mais elle est relativement lente (en particulier si l'on ne possède pas au moins de 2 Mo de mémoire) et ne permet pas toutes les opérations, en dehors peut-être de la toute dernière version. Enfin, il est quand même nécessaire de l'acheter en sus (près de 1 500 F), alors que Mac, STE et Amiga sont tous trois fournis d’emblée avec leur interface graphique, sans compter que tous les logiciels ne mettent pas Windows à profit.
LE GRAPHISME Pour le graphisme, il semble que le Mac LC soit totalement imbattable.
J. -L.J. Mais il existe maintenant sur PC des cartes 16 millions
de couleurs en 1024 x 768 à un coût très raisonnable (2 000 F
environ).
J. -M.M. Oui, mais sur PC, c’est beaucoup moins naturel, alors
que le Mac est graphique d'emblée et utilise toujours les
possibilités disponibles.
J. -L.J. Il est vrai que dans le domaine graphique (Windows par
exemple), le PC n’a cherché qu’à imiter le Mac, en le
dépassant éventuellement. Le standard actuel en carte
graphique sur PC est le VGA, d’autant que la différence de
prix minimal entre EGA et VGA ne justifie plus l’achat de la
première. Le VGA classique offre 640 x 480 en 16 couleurs et
320 x 200 en 256 vraies couleurs, sans trame ni conflit de
proximité (mode MCGA). Quant au VGA étendu (512 Ko ou 1 Mo sur
la carte VGA), il étend la résolution en mode 256 couleurs
(1024 x 768 avec 1 Mo sur la carte). Toutefois certains
moniteurs n’acceptent cette résolution qu’en mode entrelacé,
avec les inconvénients qui en résultent (scintillement de
l’écran), le passage en 800 x 600 permettant alors de régler
ce problème.
J. H. C’est exact, mais il faut signaler que ce mode n’est pas du
tout standardisé, chaque carte utilisant son propre driver,
non reconnu d’ailleurs par les logiciels.
J. -L.J. Windows utilise parfaitement ces modes étendus. Par
ailleurs, on peut remarquer que les STE et Amiga, qui
offraient il y a quelque temps encore les meilleures capacités
graphiques pour un coût réduit, sont aujourd’hui dépassées.
J. H. Je ne chercherais pas à défendre les STE, dont les
résolutions sont, en effet, inférieures aux autres micros de
ce comparatif. Toutefois, je ne suis pas d’accord en ce qui
concerne l'Amiga.
Cet ordinateur dispose en standard d’une résolution de 736 x 580 en 4096 couleurs simultanées (mode HAM entrelacé), ce qui est loin d’être ridicule et laisse même le VGA loin derrière. Il est vrai que ce mode HAM entrelacé souffre de deux défauts : un scintillement d’écran désagréable qui ne peut être réglé que par une carte flicker- fixer et un moniteur multisynchro, et un conflit de proximité dans les couleurs qui reste cependant très raisonnable.
De plus, il existe maintenant des cartes 16 millions de couleurs à un prix ajusté (un peu plus de 3 000 F), affichant directement (sans autre extension obligatoire, en dehors d'une mémoire suffisante) ces 16 millions de couleurs, contrairement au Mac LC et aux cartes sur PC.
J. -L.J. Y a-t-il beaucoup de jeux utilisant ce mode HAM ?
J. H. Non, il est vrai que les jeux de ce type ne sont pas la
règle (un seul à ma connaissance), les jeux utilisant le mode
320 x 200 en 32 couleurs ou même 16 couleurs pour gagner en
vitesse d'animation. En revanche, les logiciels de dessin le
mettent parfaitement à profit, que ce soit le tout nouveau et
très puissant Deluxe PC : CARTES GRAPHIQUES EN FOLIE Certains
vous diront que les PC sont devenus les plus belles machine de
jeux, qu’ils permettent les plus beaux graphismes et le plus
grand nombre de couleurs. Ce n ’est pas tout à lait vrai,
car 'Amiga, le Mac et le ST sont capables d’afficher plus de
couleurs dans une résolution meilleure ou équivalente. Il est
vrai, en revanche, que les jeux tirant le mieux parti des
possibilités graphiques d une machine voient pour l ’instant
le jour sur PC.
C’est récent, très récent même. A l’origine, le PC IBM était fourni avec une carte MDA (Monochrome Display Adaptor), qui affichait 80 colonnes de textes (chaque caractère étant codé sur une matrice 9x13 - c'est-à- dire 9 points horizontalement et 13 points verticalement - ). C'était l'époque glorieuse du célèbre moniteur vert IBM, qui avait une telle rémanence (les points mettaient un certain temps à disparaître...) qu'un
• • DIR » traçait un superbe lacis de ligne sur l'écran !
IBM ne semblant pas se préocuper des graphismes, la société Hercules eut l'idée de commercialiser la première carte graphique pour PC, qui porte son nom.
Outre une compatibilité totale avec la MDA, cet adaptateur permet l'affichage en mode graphique monochrome de 720 x 352 points. C'était la première approche du graphisme sur PC, et cette carie a eu un très grand succès Voyant cela, IBM lança sa propre carte graphique, nommée CGA. Elle permet d'afficher, outre un mode texte compatible MDA (mais sur une matrice 8x8) 320 x 200 en 4 couleurs ou 640 x 200 en deux couleurs, avec deux palettes de quatre couleurs.. Le succès aidant, IBM lança par la suite la carte EGA (640 x 400 en 2 couleurs ou 320 x 200 en 16 couleurs), puis récemment VGA.
Cette dernière est de loin la plus répandue aujourd 'hui, et dispose de nombreux modes textes et graphiques, jusqu'à 320 x 200 en 256 couleurs et 640 x 480 en 16 couleurs, avec une palette de 256 000 teintes Les 256 couleurs simultanées (et le nombre très important de PC installés) a incité les maisons d'édition à produire des jeux superbes, tirant parti de ces possibilités Mais l'évolution des caries graphiques PC ne s'est pas arrêtée là. Si les besoins des jeux sont bien couverts par le VGA 256 couleurs, ils n'en est pas de même pour les interfaces graphiques (Windows), ni pour les
programmes de dessin « haut de gamme » (Autocad d'Autodesk, par exemple). Les constructeurs ont donc développé des caries permettant d'afficher plus de couleurs, dans une meilleure résolution. C'est ce qu'on appelle le Super VGA ou le VGA étendu.
Outre les normes « purement locales « d'un constructeur, les résolutionsde800x600oude 1024x 768 se sont imposées, avec un nombre de couleurs toujours croissant (16 est le minimum, mais cela va jus- qu'à 32000, voire 16 000 000 de couleurs !).lln'yapas de norme réellement établie, même si Texas Instrument (avec la norme TIGA) et IBM (avec le XGA) essaient de contrôler le marché.
Ces cartes « VGA étendues «disposent en général de drivers permettant de les utiliser avec un certain nombre de programmes, mais ne servent évidemment à rien pour les jeux. L'apparition des premiers vrais programmes ludiques sous Windows devrait changer cela (j’ai pu admirer, sur une vidéo, des images de ce que devrait être Links Multimédia de la société Access, et c'est vraiment superbe !). Mais actuellement, la norme dans le domaine ludique est le VGA basse résolution (aussi appelé MCGA) et aucun éditeur n'a annoncé un jeu tirant parti du super VGA (imaginez un jeu en 1024 x 768, 32 000
couleurs I).
Chaque image prendrait dans cette résolution 1024x768x2 octets, soit 1,5 Ma.. Le CD trouvera là toute sa valeur !
_ Paint IV, ou les plus anciens Pho- ton Paint II ou DigiPaint III.
J. -M.M. Sur Mac LC non plus, les jeux n'ont pas recours aux 32
000 couleurs simultanées (parmi une palette de 16 millions de
couleurs, rappelons le I), mais le bureau, lui, les met à
profit. De plus, le moniteur fourni permet d'emblée d'utiliser
ces possibilités. Les 16 millions de couleurs sont, en
revanche, utilisées dans les applications comme la PAO, le
dessin, le traitement d'image.
De plus, les logiciels de dessin 3D par exemple laissent sur place leurs équivalents sur Amiga.
J. -L.J. Sur PC, l’environnement Windows utilise les capacités
maximales de la carte graphique, mais il faut disposer d'un
moniteur adéquat pour éviter le mode entrelacé. Les jeux, pour
leur part, recourent de plus en plus souvent au mode MCGA en
256 couleurs, ce qui autorise les graphismes les plus beaux
actuellement sur micro. Quand on a vu Heart of China ou Wing
Commander II, les graphismes des jeux sur les autres machines
paraissent bien fades.
LE SON
J. -M.M. Le Mac offre les nuances les plus fines dans la
reproduction des sons avec, comme seul inconvénient, un volume
sonore réduit qui ne peut être réglé qu’en procédant à une
bidouille (en le connectant à un amplificateur externe par
exemple). Le Mac est le seul à proposer en standard un
convertisseur analogique digital pour digitaliser les sons.
J. -L. J. Le PC avec son petit haut- parleur médiocre, même si on
parvient à lui faire jouer de la musique sur trois voix ou le
faire parler, est une horreur.
Je connais même des gens qui, lassés de ces bips qu’ils ne peuvent pas couper, ont tout simplement ectionné les fils ! En revanche, les cartes sonores sont ce qui se font de mieux à ce prix. Cartes Ad-Lib et surtout Soundblaster, normale ou • plus », offrent des possibilités qui sont alors supérieures à celles des autres micros.
Quant à la MT32, elle est chère et difficile à trouver en France, mais offre les facilités d’un véritable expandeur, avec 32 voix, paramétrage des instruments, etc.
J. H. C'est vrai sur le papier mais en pratique, tous les
logiciels ne gèrent pas ces cartes et, quand ils le font,
c’est souvent de manière incomplète, privilégiant la musique
au détriment des bruitages. De plus, la sortie sur les petits
haut-parleurs fournis avec les cartes ne rendent pas justice
aux possibilités réelles et il faut connecter la carte sur une
chaîne hi-fi pour apprécier réellement les capacités sonores.
Sur Amiga, le processeur sonore est excellent, avec des sons mélodieux et auatre voix en stéréo, sortant directement sur le moniteur. On peut, d’ailleurs, tout aussi bien raccorder la sortie son sur une chaîne, les prises Cinch étant présentes à l’arrière de l’appareil.
Sur STE les choses sont un peu plus complexes. Le processeur sonore de base est d’une grande faiblesse (c’est le même que celui du CPC) et les bruitages classiques ont un rendu nasillard pas très agréable. En revanche, il dispose aussi d’un autre processeur spécialisé dans les digits sonores. La qualité de reproduction est alors sans commune mesure, même sur la sortie moniteur (le STE dispose aussi des prises Cinch de sortie vers une chaîne hi-fi). Il reste cependant un petit défaut : ce processeur recourant au mode DMA (Direct Memory Access), il y a quelques problèmes lorsque l’on joue un
morceau digitalisé tout en effectuant un chargement, par exemple.
Quant à l’ouverture sur le monde MIDI, les ST ont longtemps été les rois grâce à leur interface fournie en standard. Les logiciels de musique MIDI y sont de grande qualité pour un prix raisonnable.
Toutefois, le marché MIDI a subi quelques transformations. Les PC ont fait une entrée en force, rattrapant du même coup les ST. Les Mac ont toujours été présents, mais réservés à une élite. Quant à l'Amiga. Les choses vont aujourd’hui un peu mieux, mais il n’a toujours pas rattrapé son retard face aux autres machines.
LE CLAVIER
J. -M.M. Les claviers des Mac sont tous d’excellente qualité,
même celui du Classic, à prix ajusté.
J. -L.J. Les claviers des PC sont aussi excellents, même pour les
micros en provenance de Taïwan. Le clavier du STE, en
revanche, est une horreur.
J. H. Je ne chercherais pas, en effet, à défendre le clavier du
STE, mou et peu franc. Pourtant on s’y habitue (je tape tous
mes textes sur STE, sans problème, depuis des mois). Le
clavier des Mega STE est déjà bien meilleur et celui des Amiga
ne pose aucun problème. En revanche, sur PC, si le clavier
lui-même n'est pas en cause, il existe de grande variation
d’une machine à l'autre pour la gestion de certaines touches.
Ainsi sur certaines, le Caps Lock s'annule par appui
supplémentaire sur cette même touche, tandis qu’ailleurs, il
faut appuyer sur Shift. De même l'état Caps Lock donne accès
aux chiffres des touches supérieures sur certaines machines,
tandis que, sur d’autres, ce sont les signes inférieurs de ces
mêmes touches qui s’afficheront. Certaines touches aussi
changent de place. Si cela ne pose aucun problème lorsque l'on
travaille toujours sur le même micro, le passage d’une machine
à l'autre devient vite agaçant, car on perd ses repères et ses
habitudes. Sur Mac, STE et Amiga, les claviers sont
uniformisés et le changement de micro ne pénalise nullement
l'utilisateur.
Le problème que tu évoques ne concerne plus les machines vendues FICHE TECHNIQUE DE L’ATARI STE Origine : USA Connexion moniteur : Péritei (couleur) ou spécifique (monochrome) Microprocesseur : 68000(16 32 bits) cadence à 8 Mhz ROM : 256 K RAM : 512 K à 4 Mo selon le modèle interface graphique : GEM MODES GRAPHIQUES basse : 320 x 200 en 16 couleurs, moyenne : 640 x 200 en 4 couleurs, haute : 640 x 400 en monochrome (moniteur dédié) Palette : 4 096 couleurs Son : 3 voies + bruit ; processeur son DMA stéréo complémentaire pour les sons digitalisés Mémoire de masse : lecteur de disquette 3,5
pouces double densité (720 ko formaté) au format IBM Disque dur : en option Souris : fournie Joystick : en option (deux connecteurs classiques pour joystick Atari et deux autres pour joysticks type PC ou stylo optique) Interface MIDI : intégré (In et Out) Port cartouche : oui (limité à 128 K) Horloge : en option Prix : 2 500 F Importateur : Atari France.
J'AIME
- la logithèque qui couvre tous les domaines,
- la facilité d'extension mémoire,
- l'interface MIDI intégrée.
JE N'AIME PAS
- le processeur son classique indigne de la machine,
- le clavier peu franc,
- l'emplacement délirant des prises souris et joystick.
Actuellement, dont les claviers sont tous parfaitement uniformes.
LA FACILITE D’OUVERTURE
J. -L.J. La facilité d'ouverture des PC est très variable. Sur
certaines machines, il suffit de pousser sur deux boutons. Sur
d’autres, il faut dévisser une quantité plus ou moins
importante de vis.
D’une manière générale, les ordinateurs de marque IBM sont les plus difficiles à démonter.
J. -M.M. Sur Mac, le démontage est un cauchemar. Il faut recourir
à des tournevis spéciaux et l'ouverture fait sauter une partie
de la garantie. En pratique, pour étendre la mémoire de leur
Mac par exemple, la plupart des utilisateurs font venir un
installateur.
J. -L.J. Les PC ont l’avantage d’être prévus pour rajouter des
cartes. En conséquence, l'ouverture s'effectue habituellement
simplement et sans poser de problème de garantie.
Toutefois l’installation des cartes MCA (Micro ChanneI Architecture) peut créer de réelles difficultés.
J. H. Sur STE et Amiga 500, l'ouverture s'effectue simplement en
retirant quelques vis, le retrait de la plaque de blindage
étant légèrement plus complexe, tout en restant à la portée du
premier bricoleur venu. L’extension mémoire sur STE se fait à
l’aide de barrettes Simm, faciles à trouver et à poser et bon
marché. Toutefois, certains des premiers STE utilisaient des
barrettes Sipp moins courantes, mais on trouve assez
facilement des adaptateurs Sipp Simm.
Sur Amiga 500. Pour dépasser 1 Mo en interne, il faut procéder a un démontage et transférer un composant sur un autre support, mais cela reste facile et ne nécessite pas de soudure. Pour ces deux ordinateurs toutefois, ce démontage fait perdre la garantie, mais de nombreuses boutiques se chargent d'étendre la mémoire pour un prix modique, tout en conservant la garantie.
J. -M.M. Sur Mac, l’extension mémoire se fait par le biais de
barrettes Simm, très faciles à trouver, peu chères et de
faible consommation, ce qui est un avantage certain.
J. -L. J. Désormais les PC utilisent eux aussi le plus souvent
des extensions mémoire par barrettes Simm (qui sont d’ailleurs
vendues au prix le plus bas du marché alors que ce sont les
mêmes ue pour les autres machines I). La ifficulté d’ouverture
ne pose pas problème.
LA GESTION MEMOIRE
J. H. Je tiens à ouvrir une parenthèse en ce qui concerne la
gestion de la mémoire sur PC. Alors que les Mac, LES FORMATS
DE DISQUETTES Le nombre de formats de disquettes est devenu,
ces dernières années, une véritable jungle ou seuls les plus
avertis savent trouver leur chemin. Le format le plus ancien
sur micro-ordinateur (je ne parlerai pas des disquettes 9
pouces, réservées au domaine professionnel) est la disquette
5" 1 4 (le ", ou pouce, correspond environ à 3,5 cm, mesurés
en diagonale) de 160 ko. Après être passé par 180 et 320 ko,
la norme s est établie à 360 ta Cela a été le format le plus
utilisé pendant des années Les disquettes 3" 1 2, quand elles
sont apparues, ont été ausitôt adoptées par les Mac, Atari ST,
Commodore Amiga, puis IBM PC Elles offraient 720 ko (880 ko
pour Amiga, au prix d’une grande lenteur). Mais cornent
faire tenir un programme de 10 ou 15 Mo sur un nombre
raisonnable de disquettes 360 ou 720 ko?
Ces formats (dits - double densité », ou DD) ont donc été suivis du format 3" 1 2 de 1,44 Mo et 5’ 1 4 de 1,2 Mo (dits « haute densité •• (HD), ou » quadruple densité »). Ce sont les normes PC et Mac actuelles Un nouveau format est en train d’apparaitre, le format 3" 1 2 de 2,88 Ma Sur PC, le DOS 5.0 sait les gérer et, les besoins aidant, elles devraient s’imposer rapidement. Un certain nombre de normes « annexes » ont traversé le marché de l'informatique, comme la norme 3" qui éouipe les CPC. Une dernière remarque sur les capacités des disquettes Un certain nombre de fabri- cants marquent
1 Mo pour les disquettes 3" 1 2 DD et 2 Mo pour les 3" 1 2 HD. Ce sont les capacités non formatées Elles ne doivent pas être prises en compte par l'utilisateur, qui ne disposera de toute façon que de, respectivement, 720 ko et 1.44 Mo.
STE et Amiga gèrent leur mémoire de manière transparente, sur PC, cette gestion devient, au-delà des fatidiques 640 ko, un cauchemar.
J. -L.J. Les choses se sont bien arrangées depuis l’arrivée des
386 qui peuvent gérer la mémoire en continu.
J. H. Oui, mais il faut cependant que le programmeur ait prévu
cette option.
Impossible par exemple d'exploiter simplement ses 4 Mo de mémoire sous Turbo basic.
J. -L.J. Mais on n'a pas besoin de 4 Mo pour un programme basic I
J. H. Le problème n’est pas de savoir si on en a besoin ou pas
mais si c'est possible ou non. Sur mon STE, le GFA basic, tout
comme le basic Omicron fourni avec la machine, permettent
parfaitement de gérer mes 4 Mo, sans aucune bidouille
logicielle, ni gestion par page.
J. -L.J. Il est vrai que tu touches là l'un des points faibles
des PC, qui vient de leur âge et de la recherche de
compatibilité maximale avec les anciens modèles. Il faut
savoir toutefois que tous les langages de programmation
actuels (Quick basic, Turbo C, Turbo pascal par exemple)
gèrent la mémoire de manière transparente pour l’utilisateur
(ils recourent à un extendeur intégré), tout comme Windows et
la plupart des programmes actuels.
J. H. Les choses ne sont pas aussi simples que tu voudrais le
faire croire et il arrive encore pour des logiciels tout à
fait récents que l’on soit obligé de « virer » tous les
Install (souris, voire clavier compris !), pour libérer
totalement les 640 premiers ko, alors que l’on dispose
pourtant d'une mémoire bien supérieure !
LES IMPRIMANTES
J. -M.M. Il faut insister sur la simplicité de l'installation des
drivers sur Mac. Par exemple pour l'impression, les drivers
sont inclus directement dans le système. Une fois que l’on a
installé le Mac, on a tout installé.
J. H. Et comment fait-on pour utiliser une imprimante non Apple
par exemple ?
J. -M.M. En principe tu installes un autre driver ou tu ne le
fais pas si le driver n'est pas disponible ! Il commence
cependant à y avoir un certain choix d'imprimantes
indépendantes, avec juste un nouveau driver à installer.
Sur PC, toutes les imprimantes sont connectables sans problème.
L'installation des drivers dépend du système d'exploitation. Sous Windows, un module très complet se charge de cela. Sous DOS, c’est très variable et beaucoup plus complexe.
J. H. C’est même tellement complexe, dans certains cas, que des
utilisateurs pourtant habitués à leur PC peuvent parfaitement
y perdre leur latin s'ils changent d'imprimante ou de
programme. Les cas sont finalement assez nombreux, ce qui
laisse entrevoir de gros problèmes lorsque l’on ne passe pas
par Windows.
Le STE et I Amiga peuvent eux aussi Amiga : le prestige pour tous.
FICHE TECHNIQUE DEL'AMIGA 500 Origine : USA Connexion moniteur : Périlel ou câble spécifique pour le moniteur Commodore Microprocesseur : 68000(16 32 bits) cadencé à un peu plus de 7 Mhz ROM : 256 ko RAM : 512 ko à 1 Mo, extensible à 8 Mo Interface graphique : Intuition Modes graphiques : de la basse résolution (320 x 200) à la haute résolution (768 x 580) (mode overscan complet entrelacé). En 32 couleurs, 64 couleurs (demi-teintes) ou 4 096 couleurs (mode HAM avec petit conflit de proximité) Palette : 4 096 couleurs Son : 4 voies stéréo Mémoire de masse : lecteur de disquettes 3,5
pouces double densité (880 ko formaté) au format spécifique Amiga.
Disque dur : en option Souris : fournie Joystick : en option (deux connecteurs pour joysticks classiques au format Atari) Interface MIDI : en option Port cartouche : oui Horloge : en option Prix : 2 600 F Importateur : Commodore France J'AIME
- les excellentes capacités graphiques,
- la qualité du processeur sonore,
- le clavier franc.
JE N’AIME PAS
- la lenteur de la gestion disquette et son format spécifique,
- les lacunes de l'interface graphique,
- le manque de logiciels de bureautique dans certains domaines.
Utiliser la quasi-totalité des imprimantes du marché, mais de manière beaucoup plus simple. L'Amiga dispose en standard d’une vaste gamme de drivers et de fontes, complétés éventuellement par ceux fournis avec les logiciels de traitement de texte et de PAO.
Sur STE, les choses sont moins faciles.
Le GEM inclus dans les ROM est incomplet et ne gère pas les sorties graphiques (en dehors de la hard-copy d’écran sur imprimante matricielle).
Certains programmes mettent alors à contribution GDOS, qui demande de rebooter pour chaque logiciel différent. Il vaut mieux recourir au G Plus +, GDOS compatible, plus rapide et plus pratique d'utilisation. D’autres programmes (Script II, Le Rédacteur III) utilisent leur propre méthode d'impression et fournissent leurs drivers.
J. -L.J. Une petite remarque : sur Mac et sur PC sous Windows,
une fois que l'on a installé une imprimante, toutes les
applications sont capables de l'utiliser, sans autre
manipulation.
J. H. C'est en effet l’inconvénient principal du STE et, même
avec G Plus +, on est souvent obligé de recharger le fichier
de configuration adéquat, sans compter les doublons éventuels
dans les fontes ou les drivers qui prennent alors de la place
inutile sur le disque dur. Sur Amiga, les choses sont beaucoup
plus simples, tout ce qui est présent dans le Worckbench de la
disquette ou du disque dur pouvant être utilisé directement.
LES LECTEURS DE DISQUETTES
J. -M.M. Les Mac utilisent des lecteurs 3,5 pouces haute densité
travaillant dans un format propre, le Mac File Exchange du
système se chargeant de reconvertir les formats pour une
compatibilité avec le monde MS-DOS.
J. -L.J. Les PC sont livrés, au choix, avec un lecteur 5,25 ou
3,5 pouces haute densité (ou les deux).
J. H. Sur STE, les lecteurs 3,5 pouces double densité (720 ko au
lieu des 1,44 Mo des lecteurs haute densité) sont la règle. On
peut toutefois connecter des lecteurs haute densité 3.5 pouces
ou des lecteurs 5,25. Le format est désormais totalement
compatible avec l'univers PC, dans les deux sens.
Sur Amiga, les lecteurs sont des 3,5 pouces double densité d’une capacité de 880 ko chacun. Toutefois, cette grande capacité se paie d'une grande lenteur de gestion, qui n’est pas due au lecteur lui-même, mais au système utilisé, qui offre l'inconvénient de réserver un certain espace mémoire. Par ailleurs, le format Amiga est propre à ce micro et il faut passer par un convertisseur pour les rendre lisible sur PC.
LE DISQUE DUR
J. -M.M. Tous les Mac sont fournis d'emblée avec un disque dur,
de bonne qualité et d’accès rapide.
J. -L.J. Sur PC, le disque dur est indispensable et une capacité
d'au moins 90 à 100 Mo est recommandée car les jeux et les
programmes sont généralement très gourmands. En contrepartie,
les disques durs ont les prix les plus bas du marché, la
différence devenant d'autant plus sensible que l'on se tourne
vers de grandes capacités.
J. H. Sur STE et Amiga, les machines « familiales » sont
dépourvues de disque dur, seuls les Mega STE, TT et Amiga 3000
les offrant en série. Il est bien sûr possible de les rajouter
à toutes les configurations, mais les prix sont nettement plus
élevés qu'ailleurs.
Sur Amiga, il faut aussi disposer d’un Kickstart 1.3 pour bénéficier d’un lancement automatique du disque dur (fourni en standard sur toutes les machines récentes) et se pose ici, une fois encore, le problème de la réservation mémoire, et oblige le plus souvent à étendre la mémoire au-delà d’1 Mo. Sur STE, le Megafile 30 de la marque souffre d’une faible capacité (30 Mo) et surtout d’un temps d’accès très mauvais par rapport aux autres disques durs. On peut cependant opter pour un disque dur SCSI plus performant, connecté à l'aide d'une carte d'adaptation.
LE JOYSTICK ET LA SOURIS
J. -L.J. Les PC disposent, tout comme les autres ordinateurs, de
souris et joystick, en option toutefois (mais la carte
multifonction livrée avec la quasi totalité des PC actuels
gère le joystick).
La manette de jeu des PC, de type potentiomètre, est beaucoup plus performante que les joysticks au format Atari.
J. H. Oui et non, car s’il est vrai qu'elle fournit une réponse
en continu en fonction de la position du manche, elle
nécessite souvent aussi un réglage fréquent. De plus, la
majorité des logiciels de jeu sur PC utilisent principalement
le clavier, doublé éventuellement du joystick ou de la souris,
mais pas dans tous les cas. Sur STE et Amiga, les jeux
recourent tous au joystick (avec une interface intégrée et une
offre très riche, contrairement aux PC) ou à la souris. Elle
est fournie en standard, mais de qualité moyenne, ce qui
oblige souvent à la remplacer. On peut ainsi accéder aussi
bien aux jeux d’action pure où le joystick est roi, qu’aux
jeux de stratégie, rôle et aventure où la souris se révèle
irremplaçable.
COPIEZ 24H 24 DES MILLIERS DE SOFTS POUR VOTRE SLAMIGA, PC.
Transfert par Minitel
- Simple, efficace
- Sûr : pas de programme perdu en cas de coupure de ligne, pas de
risque de VIRUS !
- Logiciels triés, classés et commentés en Français.
- Recherche par thème.
- Catalogue remis à jour régulièrement.
- Newsletter JEUX, DEMOS, PREVIEWS MUSIQUE, MIDI, SOUNDTRACKERS
IMAGES, CAO DAO, DESSIN ACCESSOIRES, UTILITAIRES DRIVERS et
FONTES BUREAUTIQUE, TELECOM SCIENCES TECHNO.
LANGAGES, PROGRAMMATION SOURCES...UNIX Bon à découper, et à adresser avec votre règlement à SM1, 110 Rue Saint Denis 75002 PARIS Oui, je désire recevoir QUICKTEL (20frs) , QUICKTEL et le câble de liaison avec le minitel (100 frs), pour ATARI ST STE, ATARI TT Mega STE, AMIGA, PC.
(rayez les mentions inutiles) Nom : ...Prénom: Adresse : .....h S Code Postai Ville .. éiiifeai L’AMIGA 500 PLUS Le nouvel Amiga devrait disposer de nombreuses améliorations :
- 1 mega de mémoire,
- Super Fat Agnus (1 Mo dédié à la vidéo),
- Worckbench 2.04 corrigeant les défauts du précédent (gestion
plus complète sans avoir besoin de repasser sous CH).
J. -L.J. C’est vrai et c’est ce qui explique aussi la relative
rareté des jeux d’action sur PC.
Sur Mac, le joystick est introuvable (s’il existe d’ailleurs ! ) et tous les jeux utilisent la souris (fournie en standard), ce qui privilégie les jeux de stratégie, de simulation et d'aventure au détriment des jeux d’action.
LES EXTENSIONS DIVERSES
J. -L.J. Grâce à leur slots d’extension, les PC sont des machines
ouvertes, offrant des possibilités d’extension quasi infinies.
A coté des extensions classiques (modem, scanner, digitaliseur
sonore et vidéo, extension MIDI, etc.), on peut en trouver, de
toute sorte, beaucoup plus spécifiques : contrôle de
processus, CD-ROM, lecteur de codes-barres, et bien d’autres.
En ce qui concerne le CD- ROM qui est un support d’avenir, la
mise en place sur PC est simple. Il suffit de connecter la
carte contrôleur sur un slot et de raccorder le CD-ROM. En
revanche, les applications sont pour l’instant peu
intéressantes (à moins de vouloir faire des recherches au sein
de I' Encyclopedia Universalis ou d'être un passionné d'échecs
désirant posséder la quasi totalité des parties célèbres).
J. H. Il est exact que le PC a sans conteste les plus riches
possibilités d’extension dans tous les domaines.
Toutefois le STE dispose en standard de prises MIDI In et Out et de prises joysticks supplémentaires qui servent aussi au branchement éventuel d’un crayon optique ou d’un joystick à potentiomètre. Son catalogue d’extensions aussi est bien fourni : digitaliseur sonore et vidéo, scanner (moins performant toutefois que sur PC ou sur Mac), carte graphique haute résolution (très chère toutefois), carte accélératrice, carte d’émulation PC et Mac, etc. Le CD-ROM existe à l'état de prototype mais n'a jamais été commercialisé. Toutefois les projets d'Atari font état du lancement d'un CD-ROM à plus ou
moins court terme. Wait and see !
L'offre sur Amiga est légèrement moins riche, tout en restant importante. En 154 revanche, dans le domaine graphique, il tire fort bien son épingle du jeu grâce à des extensions très performantes et souvent peu coûteuses : genlocks efficaces, cartes 16 millions de couleurs, digitaliseurs temps réel en 4096 couleurs par exemple. L'Amiga offre le CD-ROM sous la forme du CDTV (qui n’est autre qu’une carte Amiga avec CD-ROM). Des kits sont prévus pour transformer le CDTV en véritable ordinateur (clavier, souris, lecteur de disquettes) ou à l’inverse pour connecter un CD-ROM à un Amiga.
J. -M.M. Les extensions sur Mac sont aussi assez riches et le
plus souvent d'un très haut niveau (scanner à main 4096
couleurs par exemple, sans autre équivalent sur le marché). En
contrepartie, ces extensions sont souvent assez onéreuses,
mais l’arrivée des Mac LC et Classic devraient faciliter la
sortie d’extensions plus abordables.
En ce qui concerne le CD-ROM, le branchement sur Mac est d’une grande simplicité (comme la plupart des opérations sur Mac) : il suffit de le connecter au port SCSI et le tour est joué. Le catalogue offert est encore réduit mais en pleine expansion.
LOGITHEQUE PROFESSIONNELLE
J. -L.J. Le PC est de très loin le mieux fourni à ce niveau,
puisque tout existe.
La gamme de prix est tout aussi vaste avec des programmes déjà intéressants à 400 F tandis que d’autres applications surpuissantes peuvent friser les 50 000 F !
J. -M.M. Le Mac dispose lui aussi d'une riche gamme , même s’il y
a parfois moins de choix dans un domaine particulier. Quant au
coût, s’il est vrai que les dernières versions sont souvent
onéreuses, on peut aussi parfaitement se contenter d’une
version un peu plus ancienne, au prix cassé.
J. H. Les choses se présentent différemment pour le STE et
l'Amiga et aussi en fonction des domaines. L'offre sur STE,
bien que moins riche que sur PC ou Mac, reste d'un bon niveau,
avec des domaines très bien couverts comme le traitement de
texte grâce au Rédacteur 3, par exemple, qui n’a rien à envier
à ses équivalents sur PC.
J. -M.M. On nous a beaucoup vanté les mérites il y a quelques
temps de la PAO sur ST et pourtant elle ne vaut pas
grand-chose.
J. H. Il est vrai que les logiciels de PAO du ST ne peuvent
prétendre à la même puissance que leurs équivalents sur PC ou
Mac. Pourtant, des programmes comme Calamus ou Publishing
Partner Master 2.1 (PPM) peuvent donner d’excellents résultats
pour des travaux assez peu importants.
Sur Amiga, l’offre en bureautique est d'une grande pauvreté (en France) et ne peut se comparer aux autres, en particulier pour les traitements de texte.
Une exception toutefois pour la PAO grâce toujours à PPM. En revanche, pour les traitements d’image, animation et autres applications en relation avec la vidéo, l'Amiga reste bien placé.
LES JEUX
J. -M.M. Le Mac est actuellement en retard dans ce domaine, bien
que les choses commencent à bouger, mais le catalogue est
encore bien réduit face aux autres micros et concerne
principalement des jeux de réflexion, de stratégie et de
simulation.
J. -L.J. Le PC est roi pour tous les jeux de simulation,
d’aventure, de rôle, de stratégie et tous les jeux en général
qui nécessitent un disque dur ( Wing Commander II, par
exemple, alors qu’il ne fait pas partie des catégories citées,
ne risque pas d’arriver de sitôt sur STE Amiga).
J. H. Je ne suis pas totalement d’accord.
S’il est vrai que les jeux de rôle et d’aventure américains sortent d’abord sur PC et sont ensuite adaptés sur Amiga, c’est en général l'inverse en ce qui concerne les jeux européens (Fate, Croisière pour un cadavre, Black Crypt, etc.). Tous les jeux disponibles sur PC le sont aussi (à de très rares exceptions près) sur Amiga, alors que l’inverse n’est pas vrai. En ce qui concerne les jeux d’action de tous types, d’aventure action et bien d’autres, ïAmiga est le seul ordinateur à pouvoir se battre encore contre les consoles, grâce à ses multiples coprocesseurs graphiques et sonores de qualité
et à sa gestion joystick.
Le cas du STE est un peu différent. Si la grande majorité des jeux sont communs aux deux machines, ils sont souvent plus flatteurs sur Amiga, surtout en ce qui concerne la bande sonore.
Mais, même dans ces conditions, la ludothèque des STE est infiniment plus fournie que celles des PC et reste d'excellente qualité (il suffit de voir Vroom pour s'en convaincre).
Après ce débat acharné, il nous a paru opportun de définir les configurations optimales pour chaque type de micro en fonction des applications souhaitées : jeu ou travail et de donner une estimation approximative du prix d'achat. Une petite précision qui a son importance : la configuration travail concerne des applications classiques (traitement de texte par exemple) qui ne poussent donc pas la machine à la limite de ses capacités. Il est bien évident que la configuration requise pour du traitement d’image ou de la PAO de haut de gamme n’aura plus rien à voir avec ce que nous proposons. De
même, nous n’avons pas inclus le prix de l'imprimante, pourtant obligatoire pour le traitement de texte.
Sur Mac, le LC avec écran couleur est indispensable pour jouer (14 000 F), alors que l’on peut se contenter d’un Classic pour travailler (8 000 F).
Sur PC, la configuration jeu minimale passe par un 386 SX, 2 Mo de RAM, avec carte et écran VGA couleur, carte sonore, joystick et souris, sans oublier le disque dur qui devra être de grosse capacité (la plupart des nouveaux jeux importants occupent entre 8 et 15 Mo sur le disque dur I). Vous devrez prévoir 10 000 F pour le tout. Pour travailler, un écran monochrome suffit, voire même une carte Flercules en lieu et place de la VGA et joystick et même souris ne sont plus indispensables, tout comme l’extension mémoire si l'on reste sous MS-DOS (5 500 F).
Sur STE et Amiga, la configuration de base suffit pour jouer. Il faut juste acquérir un joystick et éventuellement gonfler son micro à 1 Mo pour les rares jeux qui le requièrent (surtout sur Amiga) (4 400 F pour le STE et 'Amiga). Le téléviseur familial peut même suffire comme écran de visualisation éventuellement (déduisez alors 1 500 F). En revanche, pour travailler correctement, il faut prévoir un disque dur, 1 Mo minimum et un écran monochrome sur STE. Sur Amiga. Il vaut mieux étendre davantage la mémoire, du fait du disque dur et toujours passer par un moniteur (prévoir 8 400 F environ
pour l’une de ces configurations).
Comme vous pouvez le constater, il est un peu moins coûteux de travailler sur Mac ou surtout PC, mais les rapports s’inversent complètement pour le jeu (près de trois fois plus cher).
En conclusion, voici résumés les domaines forts de chaque machine.
Les Mac sont rois en ce qui concerne la facilité d’utilisation et ils disposent, de plus, d’une excellente logithèque dans les domaines sérieux. En revanche, pour les jeux, ils sont très en retard et se tournent plutôt vers les jeux complexes (simulation, stratégie, réflexion, etc). Les PC sont moins agréables d'usage que les Mac (bien que sous Windows la différence soit beaucoup moins sensible). Leur logithèque professionnelle est inégalée et ils se révèlent très forts pour les jeux de simulation, d’aventure, de rôle, de stratégie et autres jeux « volumineux », à condition d’opter pour une
configuration lourde.
Les STE représentent le meilleur compromis pour qui veut jouer et travailler. Certes, ils font moins bien que 'Amiga dans le domaine du jeu et moins bien que Mac ou PC pour les LE PC ET LES SONS Bip. Bip. Bipbipbip. Tous ceux qui utilisent un PC connaissent le doux son de son petit haut-parleur, une voix, qui a permis à des fabricants de pinces coupantes de faire fortune... Bip. C’est insupportable ! Alors que les ST, Amiga et CPC disposent au minimum de trois voies sonores, les jeux PC restaient désespérément muets. A part le Bip, bien entendu Cela ne pouvait pas durer, et c'est pour
combler cette lacune qu'est apparue la carte AdLib. Offrant 11 voies, la stéréo, enfin tout ce que peut désirer un joueur mélomane.
Concurrence oblige, la Sound Blaster est arrivée rapidement avec, en plus, une voix dédiée à la digitalisation vocale et un potentiomètre de volume intégré à la carte (si vous utilisez un casque, c'est bien pratique ! ).
La Ml 32, qui comme son nom l'indique dispose de 32 voies (16 stéréo), s’est imposée dans le domaine professionnel. Récemment, de nombreuses autres cartes sont apparues sur le marché, comme la Sound Master II, la Thunderbyte, etc... Toutes ces cartes présentent, cela va de soi, une compatibilité Ad-Lib parfaite, et offrent tel ou tel avantage (les haut-parleurs fournis, la prise MIDI intégrée, le prix réduit.. . On n’a que l’embarras du choix.
Depuis l'arrivée du Multimédia Windows (niveau
1) , un autre type de caries est apparu : les cartes multimédia.
Pro Audio Spectrum et Sound Blaster Pro intègrent une carte
compatible Ad-Lib (et Sound Blaster pour la seconde) et
interface CD- ROM. Fournies avec les drivers correspondants,
elles permettent de piloter un CD depuis Windows 3, et
d'écouter de superbes musiques sous cet environnement. Leur
utilité est encore assez limitée, mais cela devrait changer
rapidement, entre autres avec les spécifications « Windows
Multimédia » de niveau deux.
A noter que la Sound Blaster Pro est proposée, avec le lecteur de CD-ROM, pour un prix inférieur à celui du CD-ROM seul d'il y a seulement quelques mois... Citons les interfaces MD0 (Tomahawk) et MV 16 (Ubi Soft, aujourd'hui purement anecdo- tique), qui pour un prix très réduit (200 ou 300 F), permettent d’améliorer sensiblement les possibilités sonores du PC (ce n’est pas difficile ! ).
Une carte sonore est-elle indispensable ? Après avoir joué àWmg Commander II ouàMightand Magic III avec et sans carte, ma réponse est oui. Le plaisir est incomparable, et avec les écouteurs sur les oreilles, on entre réellement dans le jeu logiciels de travail, mais offrent finalement l’éventail le plus complet. En revanche, il est difficile de prévoir leur évolution à moyen et long terme.
L'Amiga représente à mon sens le meilleur ordinateur pour jouer, en dehors des domaines « réservés » des PC où ils se défendent encore bien. Au contraire, dans le domaine sérieux, ils ne tirent leur épingle du jeu que dans la PAO et les applications liées à l'image et la vidéo. Tout comme les STE, leur avenir à moyen terme est incertain, car ils sont concurrencés à la fois par les consoles et les PC pour le jeu.
Jacques Harbonn, Jean-Loup Jovanovic et Jean-Michel Maman
- 25% de REMISE SYSTEMATIQUE sur tous les logiciels, consommables
et accessoires!
Au CLUB 25, c’est Noël 365 jours an ¦ une simple adhésion: 100 F an ¦ aucune obligation d'achat ¦ plus de 3 000 références sur ST, AMIGA, PC, AMSTRAD et CONSOLES (jeux, éducatifs, professionnels, accessoires, consommables) ¦ des catalogues gratuits chez vous ¦ les toutes dernières nouveautés ¦ des livraisons rapides ¦ des remises supplémentaires ( -5% sur la 1ira commande ) TEL : 93 09 67 24 NEWS-INFOS-TARIFS DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS OU D'ADHESION AU CLUB 25 ( à retourner à Logiciels Service - CLUB 25 33 Bd Maréchal Juin 06800 CAGNES MER Tél: 93 09 67 24) Nom Prénom:
.... N° Rue . ..Code Postal .. Ville ...... ? Veuillez enregistrer mon adhésion pour 1 an au CLUB 25. Ci joint mon règlement (100 F)., versé par chèque CCP mandat.
? Veuillez me faire parvenir les conditions -, générales du Club 25, un extrait de votre 3 ! Catalogue et un bulletin d'adhésion. X Ordinateur(s) utilisé(s): ? AMIGA ? ST ? AMSTRAD CPC ? PC ? CONSOLE(Précisez) .... JOYS Le temps où l’on se contentait des touches du clavier pour vraiment l’affaire. Les joueurs, qu’ils possèdent un micro besoin d’un joystick. La situation des uns et des autres est ne devraient pas poser de problème puisqu’elles sont toutes certains s’en contentent, il en est d’autres qui ne sauraient grands ou pas assez ergonomiques pour les as
des jeux d’ac manettes plus adaptées à la taille ou aux performances de cha Les machines étant généralement proposées sans manettes, tous dotés du même connecteur, sont les plus faciles à pour été prévu à l’origine, sont plus compliqués à équiper. Il faut Macintosh, leur adjoindre une manette relève de l’exploit, maintenant à dénicher le manche qui convient. Nous avons joysticks que nous avons testés ! La prise en main, l’aisan qualités qu ’on regroupe sous le terme général d’ergonomie aussi partie des conditions indispensables au bon fonc myopes. Le prix, s’il est un facteur souvent décisif,
ne peut se récapitulative prenant en compte les plus et les moins de Alors, observez, com QUICKJOY SV-122 Atari, NES, PC Plus de gadgets superflus sur cette variante du super- board dont la finesse a été améliorée. La précision reste approximative. L’ergonomie bien pensée ne cache pas un manque évident de finition. A noter, la position de l'auto-fire. Les plus : ergonomie. Les moins : finition.
Nais piloter les jeux est bien fini. La souris elle-même ne fait pas ou une console, se rejoignent au moins sur un point : ils ont toutefois sensiblement différente. En principe, les consoles livrées avec leur propre dispositif de contrôle, le joypad. Si s’en satisfaire. Trop petits pour les gros doigts des plus tion, les joypads peuvent être utilement remplacés par des cun. Dans le monde de la micro, la situation est toute autre, le choix d’un joystick est primordial. Les Amiga, ST et CPC, voir. Les PC, dont le succès en matière ludique n’avait pas généralement leur ajouter une carte
spéciale. Quant aux Nous avons quand même réussi à en trouver une ! Reste fait les choses en grand. Ce ne sont pas moins de cinquante ce dans le maniement, la tenue au cours du jeu, toutes ces viennent en tête dans le choix. La précision et la solidité font tionnement. La longueur du fil ne laisse indifférents que les justifier que par rapport à tous les autres mérites. Une note chaque joystick donne une idée de leur valeur d’ensemble, parez et choisissez.
APACHE 1 Atari L'Apache semble prédestiné aux jeux d'action. Il lui manque un peu de finesse et de précision. Cependant, son ergonomie est très bonne. La présence d'un aulo-fire aurait été bienvenue. Une bonne solidité de l'appareil s’ajoute à ce bilan moyen. Les plus : ergonomie. Les moins : finesse, aulo-fire.
PRIX A LONGU R USBlr BOUTONS r THE BOSS Atari PYTHON 3 Megadrive Si un joystick ne mérite pas son nom, c'est bien le Boss. D’une ergonomie déplorable, il n'adhère à rien et doit être tenu pour qu'il ne tombe pas. Le manche tourne sur lui-même mais reste assez précis. Un joystick très, très moyen... Les plus : précision. Les moins : ergo nomie, manche, qualité du bouton fire.
Il existe peu de joysticks de ce type sur Megadrive et le Python 3 n’est pas le plus convaincant. Un manche trop mou et des boutons mal placés l’empêchent d’être précis dans le feu de l’action. Les plus : finition, ergonomie. Les moins : précision, boutons fire mal placés.
ÆKk A SURESHOT SUPREME Atari Le manche de ce joystick « flotte » trop dans la main pour être précis. De plus, l'ergonomie est mal étudiée, avec une prise en main qui ne peut pas être véritablement assurée. La solidité laisse un peu à désirer, ainsi que des boutons de tir. Les plus : prix, lon- : ergonomie, fintion, boutonsfire.
A9 A SUPERCHARGER MANTA RAY Atari Atari Plus cher que nombre de joysticks dont la précision est supérieure, le Supercharger est loin d'être fabuleux, son cliquetis est même assez stressant. L’auto-fire est agréable mais d’accès difficile. Il adhère bien à une table mais ce n’est pas ça qui le sauvera. Les plus : ergono mie. Les moins : précision.
D'une conception rappelant celle du Speeding. Le Manta Ray est très agréable à utiliser. Un design résolument futuriste ne l'empêche pas d’être précis et surtout très ergonomique. Un peu plus de finesse aurait été la bienvenue mais le résultat reste bon. Les plus : ergonomie. Les moins : dureté, prix.
ERGONOMIE PRIX A PRECISION VENTOUSE * 0 L_ "tr ; FINITION AUTO-FIRE ** O MARQUE BOUTONS I .. . QUICKJOY 2 ' ESÎSÎE PRECISION VENTOUSE
* *** N SOLIDITE
* *** LONGUEURDURL FINITION AUTO-FIRE
* **** 0 II ...m BOUTONS 'J A AMSTRAD JY3 CPC, GX4000 Encore un
joystick médiocre. Son ergonomie fait penser à celle d'une
huître, sa précision est à hurler de mécontentement et sa
finition révolterait les plus sloï- ques. Mon dieu, pourquoi
tant de haine ? Je vous en supplie, ne l'achetez pas. Les
plus : prix, adhérence. Les moins : finition, longueur du fil.
ERGONOMIE PRIX V- - ** B PRECISION VENTOUSE * 0 w LONGUEURDURL RNITION AUTO-FIRE V * N Vwr..._ MEGABLASTER Atari Un joystick peu cher n'a pas pour autant le droit d'être médiocre. Les ingénieurs de Konix ne l’ont visiblement pas compris puisqu'ils ont réussi la gageure de produire un joystick petit, imprécis, dur et trop lin. Sa solidité ne compense rien. A éviter ! Les plus : solidité, pri se en main. Les moins : taille, précision.
:A QUICKJOY JUNIOR Atari D’une esthétique douteuse. L’Advanced Gravis n’est pas mauvais. L’ergonomie est mal étudiée, mais la possibilité de régler soi-même la dureté du manche permet de s'adapter à différents jeux. Cela ne compense pas le manque de précision. Les pius : réglage de dureté, longueur du fil. Les moins : ergonomie, précision.
ERGONOMIE V .. ** PRIX A PRECISION * VENTOUSE 0 **** LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE * N S BOUTONS ERGONOMIE PRIX , PRECISION * VENTOUSE N SOLIDITE
* *** LONGUEURS) FIL J FINITION ** AUTO-FIRE N MARQUE
KONIX BOUTONS 2 II Voici sans doute l'un des plus mauvais
joysticks du monde. La dureté du manche donnerait des courba
tures à un champion de bras de fer. La précision est navrante
ainsi que l'ergonomie. Encore un comme ça et je me jette par la
fenêtre ! Les plus : robustesse, prix. Les moins : est-ce bien
nécessaire ?
V PRIX PRECISION VENTOUSE ** N SOLIDITE V *** LONGUEURDUFIL FINITION AUTO-FIRE **** N V» BOUTONS ADVANCED GRAVIS Compatible PC QUICKJOY INFRARED Atari La seule innovation de ce joystick est également son seul défaut : L'infrarouge. C’est lorsqu’on bouge ou qu'on s'éloigne que l'Infrared décroche », souvent à un moment crucial du jeu. A part cela, rien qui ne justifie vraiment son achat. Les plus : pas de fil, manche précis Les moins : décrochage, manche trop court, prix.
A SIG FIGHTER Megadrive Comme toujours chez Quickjoy. Une ergonomie agréable ainsi que de solides ventouses permettent de jouer en toute quiétude. L'adaptation du Jet Fighter sur Megadrive est une réussite. Le seul point noir : Le cliquetis des commandes devient vite crispant. Les plus : ventouses. Ergonomie. Les moins : cliquetis, emplacement du bouton, longueur du fil.
ERGONOMIE PRIX ***** B PRECISION VENTOUSE **** 0 SOLIDITE LONGUEUR DU FIL *.* 160 cm FINITION AUTO-FIRE ***** 0 oSSS, BOUTONS . .. ?
Le manche un peu mou du QS-113 pouvait inquiéter, mais son contact agréable et sa bonne précision rassurent. D'autant plus qu'il est muni d'un amo-fire. Son design original présente le défaut de rendre l’accès aux boutons plus difficile. Un bon joystick. Les plus : manche agréable, auto-fire. Les moins : accès aux boutons.
QUICKSHOT QS 113 Compatible PC A ZIPSTIK SUPERPRO Atari CRUISER Atari Le Zipstick esl très sympathique, tant par ses qualités intrinsèques que par son prix. Le manche assure une prise en main agréable et peu fatigante. L'auto-fire rend de grands services. La finition esl loin d’être mauvaise, mais comme souvent, c’est la précision qui pèche. Les plus : solidité, ergonomie. Les moins : précision.
Le Cruiser est imprécis, ses boutons fire mal dispo- .
Sés. Son esthétique est médiocre, son ergonomie , moyenne. En revanche, si vous aimez les joysticks robustes. Il est fait pour vous. Ce joystick reste sympathique et surtout peu cher. Les plus : réglage de dureté, ventouses. Les moins : précision, finition.
ERGONOMIE aS3s- PRECISION ** C SOLIDITE FINITION ** A COMPETITION PRO Megadrive Un véritable joypad d'arcade nous est offert avec le Compétition pro pour Megadrive. Auto-fire, slow et émotions fortes sont au rendez-vous. L’ergonomie n’est pas meilleure que celle du joypad d’origine. De plus, le bouton pause est très mal placé. Les plus : auto-fire. Les moins : prix, bouton start.
ERGONOMIE
* *** PRIX PRECISION VENTOUSE **** N «ff LONGUEUR DU FIL
FINITION AUTO-FIRE **** 0 HAPTCmTTOLS BOUTONS
- a_ A N-PRO SV-305 NES JET FIGHTER SV-126 Atari Le N-PRO,
équivalent NES du Superboard. Offre les mêmes qualités et les
mêmes défauts que sur micro.
Rien ne justifie vraiment son achat, d’autant plus que le compte à rebours a disparu. Le manche reste dur. Cependant le slow est utile. Les plus : slow, auto-fire. Les moins : précision, dureté.
Le Jet Fighter est l’un des joysticks les plus ergonomiques du marché. Le manche est plus souple que celui du Superboard, avec une meilleure précision. Le cliquetis est désagréable mais se fait oublier car la finition est bonne. Un bon joystick, pas trop trop cher. Les plus : ergonomie. Les moins : prix, bruit.
ERGONOMIE ** PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOUDITE LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE
* **** O QUKXJOY BOUTONS j _. °S?KÏE T PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOUDITE
* *** LONGUEUR DU FIL J FINITION AUTO-FIRE
* **** 0 II L_ sm . BOUTONS j N A NAVIGATOR Atari Le
dernier joystick de Konix est une véritable réussite. En
effet, le Navigator allie une bonne prise en main à une grande
sobriété, très appréciable. La précision n’est pas en reste
et le rapport qualité prix reste très correct. Un très bon
joystick. Les plus : ergonomie, finition. Les moins : prix.
VENTOUSE N LONGUEUR DU FIL AUTO-FIRE 0 BOUTONS VENTOUSE AUTO-FIRE BOUTONS 4x2 La Double Player, outre son infrarouge, offre une foule d'options: auto-fire sans interrupteur (génial ! ), slow, alliés à une superbe finition. La croix est mal- heureusement trop petite, ce qui n'enlève rien au plaisir.
Excellent mais cher. Les plus : infrarouge, finition, 2 manettes. Les moins : prix, croix directrice.
DOUBLE PLAYER ERGONOMIE
* *** PRECISION ? «««« SOLIDITE
* *** FIN T ON
* ***** CONTROLLER A QUICKSHOT iTV NES, SMS, MICROS A£A Ce lot
de deux joypads infrarouges peut se connecter sur Sega, NES
ainsi que sur les micros. Il est bien réali- ' sé. Avec
toutefois une croix de direction un peu réticente. L'ensemble
est d'une bonne qualité, même s'il n'innove en rien. Les plus :
infrarouge, compatibilité. Les moins : prix, manque de
souplesse.
MEGABOARD Sublime ! Si vous avez décidé d'exploser le high- score d'Opération Wolf le Megaboard est là ! Précision. Ergonomie, solidité, le tout saupoudré de quelques gadgets. Il vous faudra seulement un portefeuille à la hauteur de vos ambitions. Les plus : précision, finition, ergonomie. Les moins : prix, gadgets inutiles.
PRECISION
* **** VENTOUSE PRECISION
* ***** VENTOUSE 0_ LONGUEUR DU FIL 160 SOLIDITE
* **** FINITION
* **** AUTO-FIRE BOUTONS A NI-5 SV-301 NES La conversion sur
Nintendo du Jet Fighter est très agréable d'autant plus que la
prise en main est excellente. L'auto-fire reste appréciable,
ainsi que la précision du joystick. L'ensemble est assez
cher, mais de bonne qualité. Les plus : auto-fire, ergonomie.
Les moins longueur du fil. Prix.
ERGONOMIE PRIX
* **** B PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOLIDITE
* *** LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE
* **** 0 II MARQUE BOUTONS __QUICKJOY 2 _ A STING-RAY
Atari SV-125 SUPERBOARD Atari Le Sting-Ray rappelle le
Navigator en conservant le style futuriste cher à Logic 3.
IMalheureusement. Le manche tourne sur lui-même et la précision
est loin d'être bonne. Le joystick reste honnête mais on lui
préférera le Navigator. Les plus : originalité, ergonomie.
Les moins : manche, précision.
Outre une multitude de gadgets dont on n'aura que faire, le Le Superboard ne se distingue ni par sa précision trop approximative ni par la finesse de son manche qui s'avère fatigant. Le chronomètre est agréable, mais glouton en piles. Moyen. Les plus : chronomètre, ergonomie. Les moins : dureté du manche.
A ACE II Atari FAST WINNER TURBO II Sega Voilà une bonne surprise : Le Fast Winner Turbo II sur Sega est assez réussi. Les boutons sont bien disposés et l'ergonomie est plus qu'agréable, avec un léger reproche pour le bruit des commandes. Le manche est souple et l'ensemble attrayant. Les plus : ergonomie, souplesse. Les moins : cliquetis, position de l'auto-fire.
Le manche, malgré son apparence vétuste, esi assez précis. Cependant, on ne peut bouger sans provoquer un bruit qui laisse des soupçons quant à la solidité au joystick. Les boutons fire de ce joystick ont un contact désagréable, pour un résultat moyen. Les plus : prix. Les moins : solidité.
CHIMERA 3 Megadrive D'un design très particulier, le Chimera est passablement raté sur Megadrive. La taille du manche est ridicule et constitue une source d'imprécision. En outre, le même problème que sur N'ES apparaît : les boutons B, C, Siori sont inaccessibles. Les plus : ergonomie, finition.
Les moins : accès boulons, précision.
A FAST WINNER TURBO Atari Le Fast Winner Turbo possède l'avantage d’être peu onéreux, allié à une bonne ergonomie et une bonne précision. Un auto-fire est présent. Un bon joystick, qui plaira tout particulièrement aux adeptes des beat-them- all et shoot-them-up. Les plus : prix, ergonomie. Les moins : précision, finition.
Ce joystick est tout aussi bon sur la nouvelle gamme Amstrad que sur micros et consoles. Il ne grèvera en rien votre budget et, pourtant, il est solidement construit avec notamment une ergonomie loin d'être désagréable.
Une valeur sûre. Les plus : prix, ergonomie. Les moins précision, finition.
COMPETITION PRO, NES Voilà un tout nouveau joypad pour la NES qui propose comme il se doit un auto-fire réglable pour les deux boutons et un ralentisseur. Le paddle manque de souplesse, toutefois l'ensemble reste bon. On déplorera que le bouton start soit difficile d'accès. Les plus : auto- fire, ergonomie. Les moins : prix, position start.
ERGONOMIE
* **** PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOLIDITE LONGUEUR DU FIL 160 , FINITION AUTO-FIRE

* ** N II _ faSer BOUTONS-7 “85” PRIX A PRECISION VENTOUSE

* ** 0 SOLIDITE * LONGUEUR OU FIL 160 FINITION AUTO-FIRE
** N MAROIE BOUTONS j j FAST WINNER TURBO II GX 4000,
CPC 128 + ERGONOMIE **** PRIX PRECISION VENTOUSE *** N
SOLIDITE LONGUEUR DU FIL V *** 170 FINITION AUTO-FIRE
***** 0 OuiCKSHOT BOUTONS 3 ERGONOMIE
* **** PRIX XXX PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOLIDITE
* *** LONGUEUR DU FIL J FINITION AUTO-FIRE
* ** O FASTTONNER BOUTONS 4 II ERGONOMIE
* **** PRIX A PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOLIDITE
* *** LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE
* ** 0 II F» BOUTONS 4 II A ERGOSTICK Atari Ce joystick a
bénéficié d'une étude poussée concernant l'ergonomie. Le
résultat est bon. Avec une prise en main pas aussi solide qu'on
aurait pu l'espérer. La précision du manche est remarquable,
cependant l'Ergostick n'est pas très agréable au toucher. Les
plus : précision, ergonomie. Les moins : texture, prix.
¦ PRIX C PRECISION
* ***** VENTOUSE N s™
* *** LONGUEUR DU FIL FINITION ????* AUTO-FIRE N II “®E
BOUTONS 1 A CHIMERA 2 NES FAST WINNER TURBO II Nintendo
Le Chimera sur NES ne convaincra personne. Son ergonomie
agréable ne compense en rien un manque de précision très
important, surtout sur une console regorgeant de jeux de
plates-formes et d'aventure-action.
L’accès aux boutons est ardu. Les plus : ergonomie, finition. Les moins : précision.
Réussi également sur NES , le Fast WinnerTurbo II a le mérite d'être peu cher et de rester efficace. L'auto- fire l'est également, ainsi que l'ergonomie. C'est un joystick sympathique, plus à son aise sur les beat them-all et Shoot-them up. Les plus : prix, ergonomie, aulo-fire.
Les moins : précision, finition.
ERGONOMIE ¦ ¦ . I ¦ »»*** PRIX B PRECISION
* *** VENTOUSE 0 SOUDITE "X* " DU FIL WS&IL PYTHON I QS-130F
Atari Le Python I est joli, ergonomique, il dispose d'un au
lo-fire et n'est pas excessivement cher. Son manche est un peu
trop dur pour offrir une grande précision. C'est un joystick
somme toute assez banal mais qui reste sympathique. Les plus
: finition et ergonomie. Les moins longueur du fil, précision.
ERGONOMIE
* **** 8 PRECISION
* *** VENTOUSE 0 solidue
* ** LONGUEUR DU FIL 120 , FINITION AUTO-FIRE
* *** 0 ouMS BOUTONS J PYTHON II QS-130N NES SV 560 Atari,
Sega Le Python toujours, cette fois sur la console Nintendo :
Rien ne change mais cette manette semble moins bien adaptée à
la ludothèque de la NES qui comporte moins de jeux d'action
pure. Elle conviendra cependant à tous les fous de la gâchette.
Les plus : auto-lire, ergono- . Les moins : précision, longueur
du fil.
ERGONOMIE ***** PRIX B PRECISION **** VENTOUSE 0 SOUDJTE LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE **** 0 0»T BOUTONS 2 Uniquement dédié aux simulations de courses et de vol. Ce « manche à balai » aurait été apprécié plus sur un PC. Désormais patrie des meilleures simulations. Cela n'enlève rien à sa valeur, cependant. Une souplesse mieux étudiée aurait été bienvenue. Les plus : type « manche à balai ». Les moins : limitation, prix.
EWE PRIX PRECISION
* **** VENTOUSE 0 SOLIDITE *** LONGUEUR DU FIL FINITION , ***
AUTO-FIRE 0 » BOUTONS A QS-128F MAVERICK SMS, Micros QS 128-N
MAVERICK 2 NES Voilà un excellent joystick ! Non content de
recréer les sensations d'une home d'arcade, il reste sobre et
d'une grande précision. L'aulo-fireest là, la solidité est
satisfaisante. On prend vraiment beaucoup de plaisir à jouer
avec. Les plus : type « arcade », précision. Les moins : prix.
De même que sur Master System. Le Maverick sur NES est très bon. Véritable machine d'arcade, il repond bien à toutes les sollicitations. La finition reste en tous points exemplaire, On remarquera donc Vaulo-fire et le ralcntisseur. Superbe. Les plus : type « Arcade », précision. Les moins : prix.
ERGONOMIE
* *** PRECISION VENTOUSE
* **** 0 SOLIDITE
* *** LONGUEUR DU FIL J FINITION AUTO-FIRE
* ***** 0 II o» BOUTONS 2 A PYTHON 4 PC Engine Le Python
passe sur console PC Engine ! Le joystick ravira
particulièrement les amateurs de shoot-them- up. Quivcomme
chacun sait, sont nombreux sur cette machine. Une bonne prise
en main et une finition agréable confortent une bonne
impression. Les plus : ergonomie, auto-fire. Les moins :
précision.
ERGONOMIE PRIX ***** B PRECISION VENTOUSE *** 0 SOLIDITE LONGUEUR DU FIL *** 160 FINITION AUTO-FIRE ***** 0 MARQUE QUICKSHOT BOUTONS 2 QUICKJOY TOP STAR Atari Le Top Star bénéficie d'une bonne prise en main. De plus, l'habituel cliquetis, cher à Quickjoy, a (presque) disparu. La précision est moyenne, toutefois le joystick reste agréable à utiliser. Un bon produit qui sait allier ergonomie et solidité. Les plus : prise en main. Les moins dureté, précision, prix.
ERGONOMIE
* **** PRIX C PRECISION
* ** VENTOUSE 0 SOLIDITE
* *** LONGUEUR DU FIL FINITION
* *** AUTO-FIRE 0 I 0» BOUTONS 2 j** Rien ne
justifie vraiment le prix du Compétition Pro Star. Le manche
est excessivement dur, ce qui est source d’imprécision. La
solidité est très bonne, cependant tout plaisir de jeu est
absent. L’ergonomie aurait pu être meilleure. Moyen. Les plus :
solidité. Les moins : précision, dureté, prix.
ERGONOMIE **** PRIX B PRECISION ** VENTOUSE N SOLIDITE ***** LONGUEUR DU FIL FINITION *** AUTO-FIRE 0 SS!
BOUTONS 4 A ACE II Amstrad CPC, GX4000 Toujours le Ace II, cette fois sur la nouvelle gamme Amstrad. Le prix reste bas et la précision approximative. Le manque de solidité est également à déplorer, malgré une bonne prise en main. Un joystick moyen qui reste accessible aux moins fortunés. Les plus : prix. Les moins : solidité.
ERGONOMIE
* ** PRIX A PRECISION VENTOUSE
* *» 0 SOLIDITE LONGUEUR DU FIL * ISO , FINITION AUTO-FIRE
** N MAROpE BOUTONS A PRO-1 Megadrive Le PRO-1,
concurrent direct de l'Arcade Power Stick sur Sega Megadrive.
N'a pas la finition accrocheuse de ce dernier mais reste
superbe. Triple auto-fire. Ergonomie « arcade », tout y est
pour un prix somme toute modique. Les plus : look « arcade ».
Prix. Les moins : Les moins : solidité.
COMPETITION PRO STAR Atari Rien ne justifie vraiment le prix du Compétition Pro Star. Le manche est excessivement dur, ce qui est source d'imprécision. La solidité est très bonne, cependant tout plaisir de jeu est absent. L'ergonomie aurait pu être meilleure. Moyen. Les plus : solidité. Les moins : précision, dureté, prix.
ERGONOMIE ****** PRIX C PRECISION ***** VENTOUSE 0 SOLIDITE **** LONGUEUR DU FIL 160 FINITION ***** AUTO-FIRE 0 iAPPSMCONTTOL BOUTONS 3 ERGONOMIE
* *** PRIX PRECISION VENTOUSE ** N SOLIDITE *****
LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE *** 0 vm 80UT0NS PC
CONNECTION Compatible PC Le PC Connection, dont le design
évoque plus la grenade à fragmentation que la manette de jeu,
est un joystick agréable à utiliser grâce à son ergonomie, sa
précision, son auto-fire et sa bonne finition. Le PC Connection
est un joystick de qualité. Les plus : finition, auto-fire. Les
moins : Les moins : manque de finesse.
ERGONOMIE
* *** PRIX C PRECISION VENTOUSE
* *** 0 SOLIDITE LONGUEUR DU FIL 7
* **.
120 , FINITION AUTO-FIRE
* **** 0 II .....S BOUTONS 2 II A A MOUSE STICK CONTROLLER
Macintosh WARRIORS Compatible PC L'unique joystick sur Mac ! Le
modèle ne soulève pas l’enthousiasme : le manche est trop
mobile, et la course des boutons de tir est, au contraire, trop
réduite. Cependant, la précision et le temps de réponse
restent satisfaisants. Le plus :1e seul joystick sur Mac !
Les moins : esthétique vieillotte, trop grande souplesse du
manche.
Ce joystick paraît plaisant tant par son design que par la présence d'un auto-fire. Cependant, l’incroyable mollesse du manche pourrait dissuader quiconque d’y loucher. Il fait des écarts de 10 centimètres dès qu'on y touche. Mauvais. Les plus : auto-fire. Les moins : manche, solidité.
ERGONOMIE ** PRIX PRECISION *** VENTOUSE N SOLIDITE **** LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE N _«E BOUTONS Y EW***MIE PRIX PRECISION VENTOUSE
V. ** _ 0 S°L*ITE LONGUEUR DU FIL FINITION AUTO-FIRE
*** 0 VqSt BOUTONS TILT 1CR0L01SIRS 9-11-13. Rue du
Colonel-Avia. 75754 Fans Cedex 15.
Tél. ; (16-1) 46 62 20 UU. Télex : 631 345.
Fax . 46 62 25 31. .
Abonnements : tél. ( 16-1) 64 38 01 25._ RÉDACTION Rédacteur en chef Jean-Michd Blottièrc Rédacteur en chef adjoint Jean-Loup Renault Directeur artistique Jean-PierTe Aldehert Secrétaire de rédaction Dominique Chauve!. Philippe Scilcr Chef de rubrique Mathieu Bnsou Maquette Christine Gourdal avec Marina Cape lie et Maric-Jmé Estcvcns Photographes François Julienne et Enc Ramaroson Secrétariat Juliette van Paasehcn Ont collaboré à ce numéro Thierry Bonvel. Acidric Bri tou, Jean-Jacques Caron. Daniel Clairet, Daniel Cuirot. Laurent Decomble. Laurent Detranec. Hervé Ducamps.
Yannick Dupré. Pierre Fouillet, Jacques Harbonn.
Olivier Hautcfcuillc (chef de rubnque PC).
Emmanuel Hermellin, François Hermellin.
Jean-Loup Jovinovic. Juju. Piotr Korolcv.
Guillaume Le Pennec. Olivier Martine ne. Dogue de Mauve. Fabnce Mcrillon. Alex Munschcn. Brigitte Najac. Nephilim. Josette Picdoli. Bruno Rouel.
Bngittc Soudakoft. Jérôme Tcsseyic. Tilikctc dit Fifi. Pierre Truchin. Emmanuel Vigier MINITEL 3615 TILT Manc Poggi_ ADMINISTRATION-GESTION 9-11-13. Rue du Colonel-Avia. 75754 Pans Cedex 15.
Tél (1) 46 62 20 00 Directeur de li publicité Antoine Toraas Chef de publicité Sylvie Houcix Assistante commerciale Claudine Lcfcbvrc Vente Synergie Presse. Philippe Brunie. Chef des ventes.
9. Rue du Cokmcl-Avia. 75754 Pans Cedex 15 Tél. . (1) 46 38 13 90
Service abonnements Tél. : (1) 64 38 01 25.
France 1 an (12 numéros) 229 F (TVA incluse).
Étranger . I an (12 numéros) 316 F (tram batcau) (tarifs avion : nous consulter). Les règlements doivent être eflcctués par chèque bancaire, mandai ou virement postal (3 volets) BP 53 77932 Perthcs Cedex Pour la Belgique, tanf 1 an (12 numéros» 2 000 FB. Payable par virement sur le compte de Diapason à la Banque Société Générale à Bruxelles n° 210 0083593 31 lYoraotion Mai ce lia Briza avec David l'éné Directeur Administratif et Financier Margarct Figucircdo Fabrication Jcan-Jack Vallci_ Éditeur « Tilt-Microloisirs • est un mensuel édité par Éditions Mondiale S.A. au capital de 10 000 OKI F
R. C.S. Pans B 320 508 799.
Durée de la société : 99 ans à compter du 19 12 1980. Principal assocté . Ségur Siège social 9-11-13. Rue du Coloncl-Ana, 75754 Parts Cedex 15 Préstdent-DtrrcU'ur Général : Fnmcis-Morcl Directeur délégué : Ican-Piertc Roger_ La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Tilt) est interdite, les rnlormairons rédactionnelles publiées dans ¦ Tth-Microlotsirs sont libres de route publicité. Les anciens numéros de Tilt sont disponibles a Trlt Scrvrcc abonncmcnls. BP 53.
77932 Penhes Cedex. Les exemplaires de Tilt peuvent élrc conservés sous coffrer (80 F port compris) Règlement anticipé (pat chèque ou mandai) » l'ordtc de TILT. BP 53. 77932 Pcrtbcs Cedex.
Tirage de ce numéro : 135 1100 exemplaires.
Couverture : Jérôme Tcsseyre. Imacrcl.
Directeur de la publication : Jean-PItrre Roger Dépôt légal : J1 trimestre 1991 Photocomposition el photogravure : Digitec-Graphorec, Luropresse, Photogravure de l'Ouest.
Imprimeries : Sima, Torcy-lmpression. 77200 Tores.
Distribution : M.L.P. - Numéro de commission paritaire : 64 671.
3D Construction kit (ST. Amiga)
p. 16. P. 90 A T.P. (PC) p. 83 A10 Tank Killer (PC) p. 83
Actraiser (SFC) p. 76 Add Motion (Mac) p. 90 AD1 Passage (ST.
PC) p. 98 Adibou (PC, ST) p. 96 Advanced Destroyer Simulator
(Amiga, ST. PC) p. 86 Advantage Tennis (PC) p 66 Advcnturcs of
Robin Hood (Ihc) (PC)
p. 59 Alcantor (ST) p. 98 Aldynes (Supergrafx) p. 37 Alien Storm
(Megadrivc) p 34 Alpha Mission 11 (Neo Geo) p 37 Alpha Waves
(St. Amiga. PC) p 72 Amos Compilator 3D (Amiga) p 94 Another
World (Amiga. ST)
p. 18, p. 48 Armaeth 1 (PC) p. 59 Armour Geddon (Amiga) p. 87
Augusta Golf (SFC) p. 68 Autodesk Animator (PC) p 88 Bard's
Taie III (Amiga. PC) p 51 BAT (PC) p. 58 Battle Chess II
(Amiga, PC) p 78 Battle Command (ST. Amiga) p. 87 Battle lsle
(Amiga) p. 75 Battle Master (PC) p. 54 Battle Storm (Amiga) p,
37 Blue Max (Amiga) p. 83 Blues Brothers (The) (Amiga. PC)
p. 40 Booly (ST. Amiga) p 80 Brainies (The) (Amiga) p. 80 Brat
(Amiga) p, 71 Buck Rogcrs (Amiga. PC) p. 54 Burlderland
(Amiga. ST) p. 71 Cadash (PC Engine) p. 47 Captain Planet
(Amiga) p. 42 Car-Vup (Amiga, ST) p. 41 Casllevania (Amiga) p.
43 Celtic Legend (Amiga) p 74 Chaos Strikes Back (Amiga) p. 53
Chess Master (Game Boy) p. 80 Chuck Yeager AFT 2.0 (Amiga)p.
83 Civilization (PC) p. 15. P. 75 Columns (SMS) p. 71 Contdown
(PC) p. 59 Convector (ST) p. 90 Covert Action (Amiga) p. 57
Crime Wave (PC) p. 33 Croisière pour un cadavre (Amiga)
p. 12. P. 57 Crvstals of Arborea (Amiga) p. 53 Curse of Ra (ST)
p. 79 Dali 4 (ST) p 90 Dark Heart of Uukrul (PC) p. 51 Das
Boot (Amiga) p 87 Deluxe Paint IV (Amiga) p. 90 Demo
Construction kit (ST) p. 94 Deuteros (Amiga) p. 74 Disc (ST.
Amiga. PC) p 45 Disney Animation Studio (Amiga)
p. 89 Dr Mario (Game Boy) p. 25, p. 70
H. A. Hockey (Megadrive) p 66 EU (ST. Amiga) p. 48 Elvira (Amiga)
p. 60 Enchanted Land (Amiga. ST) p. 45 Encounter (ST) p. 36
Etudes de textes (ST. PC) p 96 Explora 111 (ST) p 58 F-Zéro
(SEC) p. 63 El Race (Game Bov) p 62 F117A (PC) p. 85 FIS
Strike Eagle II (ST. Amiga. PC)
p. 82 F16 Combat Pilot (CPC) p. 85 F29 Retaliator (PC) p. 85
Fantasia (Megadrive) p. 40 Fate : Gates of Davvn (Amiga) p. 53
Final Fight (SFC) p. 34 Final Match Tennis (PC Engine)
p. 23. P. 68 First Samurai (Amiga) p. 42 Flight of the Intruder
(ST. Amiga)
p. 84 Flight Simulator 4.0 (PC) p. 84 Full Contact (Amiga) p. 67
Galactic Empire (PC) p. 58 INDEX des logiciels de ce numéro
Galaxy Force II (Megadrive) p. 35 Gemstonc Legend (Amiga. ST)
p 39 CFA PC (PC) p 94 Ghost Battle (Amiga) p. 43 Go Player
(ST. Amiga) p. 79 Gods (ST. Amiga) p. 35 Golden Axe (ST,
Amiga. PC) p. 34 Grand Prix 500 II (Amiga) p. 63 Great Courts
II (ST. Amiga, PC)p. 67 Gunship 2000 (PC) p. 84 Ham-E (Amiga)
p. 89 Hard Drivin' II (Amiga) p. 63 Hard Nova (PC) p. 51 Heart
of China (PC) p. 17. P. 58 Hero Ouest (Amiga) p. 52 Hill
Street Blues (Amiga) p. 58 Hole in One (SFC) p. 68 Horror
Zombies from the Crypl (Amiga, ST) p. 47 Hunter (ST , Amiga)
p. 76 James Pond (ST) p. 36 Jetfighter 11 (PC) p. 84 Jeux
mathématiques (PC) p. 98 Kengi (Amiga) p. 79 Kiliing Ciouds
(Amiga) p. 48 King Ouest V (PC) p. 57 Knights of the Sky
(Amiga. PC) p. 85 Labyrinthe de Lexicos (Le) (ST. Amiga. PC)
p. 98 Lattice C 5.1 (ST) p. 94 Legend ol Eaerghail (ST) p. 54
Legend ol Hero Tonma (PC Engine) p . 35 Leisure Suit Larry 5
(PC) p. 57 Lemmings (SFC. ST. Amiga) p. 28.
P. 72 Links (PC) p. 67 Logical (Amiga. ST. PC) p. 70 Lord of the
Rings (PC) p. 57 Lorna (ST. Amiga) p. 35 Lotus II (Amiga) p.
62 Magic Pockets (Amiga) p. 10. P. 41 Magician Lord (Neo Geo)
p. 33 Many Face ol Go (PC) p. 78 Martian Dreams (PC) p. 53
Martian Mémorandum (PC) p. 56 Maupiti Island (PC) p. 60 Mean
Streets (Amiga. ST) p. 47 Mega lo Mania (Amiga) p. 75
Megafortress (PC) p. 84 Métal Mutant (Amiga. ST. PC) p. 48
Mickey Mouse, Castle ol Illusion (Megadrive) p, 29. P 45
Microprose Golf (ST. Amiga) p. 67 Midwinter II. Fiâmes of
Ereedom (ST. Amiga) p. 74 Mrght & Magic III (PC) p. 11. P. 53
Moonstonc (Amiga) p. 54 Murders in Space (Amiga) p. 59 Nascar
Challenge (PC) p. 63 Navy Seals (Amiga, GX 4000) p. 43 Nebulus
2 (Amiga) p. 42 Neutopia II (PC Engine) p. 46 Nobunaga's
Ambition 11 (PC) p. 75 Obitus (Amiga) p. 48 Ooops Up (Amiga)
p. 45 Page Setter II (Amiga) p. 94 Paint Designer (ST) p. 89
Paint Master (ST) p. 89 Pang (ST, Amiga) p. 44 Parasol Stars
(PC Engine) p. 41 Phantasy Star III (Megadrive) p. 51 Photolab
(ST) p. 89 Pilot Wings (SFC) p. 44 Pool of Darkness (PC) p. 50
Popils (Game Gear) p. 72 Populous (SMS. SFC) p. 26. P. 75
Power Elcven (PC Engine) p. 68 Prehistorik (Amiga. ST. PC) p.
38 Prince of Persia (ST. Amiga. PC)
p. 47 Professional Page 2.0 (Amiga) p. 93 Publish it ! Easy (Mac)
p. 93 Publishing Partner Master 2.1 (ST. Amiga) p. 92 Puzzle
Boy (PC Engine. Game Boy)
p. 78 Guadrel (ST. Amiga. PC) p,. 79 Ouest for Glory 11 (Amiga)
p. 56 Quik and Silva (Amiga) p 39 R-Type 11 (Amiga) p. 38
Raisonnons (PC. Apple 11. Mac) p. 96 Red Baron (PC) p. 85
Rédacteur 3.10 (Le) (ST) p. 93 Revenge ol the Gator (Game Boy)
p 45 Rick Dangcrous 2 (Amiga) p. 43 Rise of the Dragon (PC) p.
60 Road Rash (Megadrive) p. 63 Robocop 2 (Amiga. ST) p. 41
Rodland (ST. Amiga) p. 42 Rugby, the World Cup (Amiga) p 68
Saint Dragon (PC Engine) p. 36 Savage Empire (PC) p. 51 Script
2 (ST) p 93 Secret England (ST. Amiga. PC) p 98 Secret Weapons
of the Luftwaffe (PC) p. 83 Shadow of the Beast (SMS) p. 24, p
46 Shadow Sorcerer (ST, PC) p. 50 Shangai 2 (PC) p. 79 Shining
in the Darkness (Megadrive) p. 27. P. 50 Silent Service 11
(Amiga. NES. PC)
p. 86 Sim City (SFC) p. 76 Sim Earlh (PC. Mac) p. 76 Skweek (PC
Engine) p. 72 Solstice (NES) p. 46 Sonic (Megadrive) p. 22. P.
41 Space Ouest IV (PC) p. 59 Spindizzy Worlds (ST. Amiga) p.
72 Splash Lakc (PC Engine) p. 71 Spriggan (NEC CD-ROM) p. 20,
p. 38 Streets of Rage (Megadrive) p. 34 Strike Fleet (Amiga.
ST) p. 87 Supaplex (Amiga) p. 71 Super Cars II (Amiga) p. 64
Super EDF (Megadrive) p. 38 Super Ghouls'n Ghosts (SFC)
p. 21. P. 35 Super Long Nosed Goblins (PC Engine) p. 39 Super
Mario Bros 111 (Megadrive)
p. 43 Super Monaco Grand Prix (Amiga)
p. 64 Super R-Typc (SFC) p. 39 Suspicious Cargo (PC) p. 60 Swap
(ST. Amiga, PC) p. 80 SWIV (Amiga. ST) p. 39 Sword of
Vcrmillion (Megadrive) p 52 langtam (ST, Amiga) p 80 Team
Suzuki (Amiga) p. 64 Team Yankee (ST. Amiga. PC) p. 87
Thunderhawk (Amiga) p. 82 loki (Amiga) p. 40 Tournament Golf
(Amiga) p. 67 Toyota Celica (Amiga) p. 64 Turbo C++ (PC) p. 92
Turrican II (ST. Amiga) p. 34 lurtles Mutant Ninja (Game Boy)
p 33 Ultima IV (SMS) p. 52 Ultima V (Amiga) p. 52 Ultimate
Ride (Amiga. ST) p. 62 Utopia (Amiga) p. 76 Vapor Trail
(Megadrive) p. 38 Vaxine (ST, Amiga) p. 37 Visual Basic (PC) p
92 Vroom (ST) p. 13. P. 64 Wardner (Megadrivc) p. 42 Wing
Commander 11 (PC) p. 19. P. 44 Wintcxt Light (Mac) p. 93
Wizard Paint (Mac) p. 88 Wizardry VI (Amiga) p. 52 Wolfpack
(Amiga. PC) p. 86 Wonderland (Amiga) p. 56 Yeaget Air Combat
(PC) p. 14, p. 82 Z-Out (Amiga) p. 37 Zeliard (PC) p. 47
BOUTIQUES DE PARIS 1" arr.
1001 ADRESSES CONFORAMA : 2, rue du Pont-Neuf.
75001 Paris. Tél. : (I) 42 33 78 58 MICROMANIA: forum des Halles.
Niv.2, 5. Rue pirouette. 75001 Paris. Tél. :
(1) 45 08 15 78 NASA: 31. Bd Sébastopol. 75001 Paris.
Tél. : (I) 42 33 74 45 VIDEO SHOP:47, rue de Richelieu.
75001 Paris. Tél. : ( I ) 42 96 93 95 2' arr.
TANDY : 17, bd Poissonnière. 75002 Paris. Tél. : (1) 42 33 33 29 4' arr.
INTERNATIONAL COMPUTER : 26. Rue du Renard. 75004 Paris. Tél. : (1) 42 72 26 26 TEMPS LIBRE : 22. Rue Sévigné. 75004 Paris. Tél. : (1) 42 74 06 31 5' arr.
COMPUTER CONCEPT : 21, rue Tour- nefort, 75005 Paris. Tél. : (I) 47 07 57 15 MAUBERT ELECTRONIQUE : 49, txl Saint-Germain. 75005 Paris. Tél. : (1) 43 25 88 80 Vous cherchez la bonne boutique à deux pas de chez vous ? Une information concernant votre machine ? Un renseignement urgent sur un jeu ? Ces mille et une adresses _vous aideront à les trouver... MICROSTORY : 14. Rue de Poissy.
75005 Paris. Tél. : (1) 43 26 26 89 6' arr.
2010 ELECTRONICS: 71. Rue du Chcrche-Midi. 75006 Paris. Tél. : (1) 45 49 14 50 EUROLOISIRS: 20. Rue Littré, 75006 Paris. Tél. : (1) 45 49 19 39 FNAC : 136. Rue de Rennes. 75006 Paris.
Tél. : (1) 49 54 30 (K) T arr.
DESIGN SA: 226. Bd Saint-Germain.
75007 Paris. Tél. : (1) 42 22 40 89 8' arr.
KA L’INFORMATIQUE DOUCE : 14, rue de Magellan. 75008 Paris. Tél. : (I) 47 23 72 00 MICROTRONIC : angle des rues Lisbonne et Corvette. 75008 Paris. Tél. : (1) 45 22 57 20 JUNUS: 53, bd des Batignolles, 75008 Paris. Tél. : (1)43 87 73 42 MICROMANIA : galerie des Champs,
84. Av.enue des Champs-Elysées, 75008 Paris. Tél. : (1)42 5 6 04
13 SIVEA : 33. Bd des Batignolles. 75008 Paris. Tél. : (1) 45
22 70 66 ULTIMA : 21. Rue de Turin. 75008 Pa- ris.Tél. : (I)
42 94 97 14 COMPUTERLAND: 752. Bd Hauss- mann. 75008 Paris.
Tel. : (1 ) 42 89 87 48 9" arr.
COMPUTER : 3, rue Pav.illon. 75009 Paris. Tél. : (I) 45 23 51 15 ESPACE MICRO : 32, rue de Maubeuge.
751X19 Paris. Tél. : (I) 42 85 25 20 MAD: 42, rue Lamartine. 751X19 Paris.
Tél. : (1)48 78 11 65 MICROBROC: 70. Rue des Martyrs.
75009 Paris. Tél. : (I) 42 81 92 89 I01 arr.
CHIPOKAZ: 8. Bd Magenta. 75010 Paris. Tél. : (1)42 08 12 90 GENERAL VIDEO: 10. Bd de Strasbourg. 75010 Paris. Tél. : (1) 42 06 50 50 ILLEL INFORMATIQUE : 86. Bd Magenta. 75010 Paris. Tél. : (1) 42 01 94 68 11' arr.
AMIE : 11. Bd Voltaire. 75011 Paris. Tél. :
(1) 43 57 48 20 BINAIRE : 283, rue du fg St-Antoinc.
75011 Paris. Tél. : (1) 43 70 82 45 COCONUT : 13, bd Voltaire. 75011 Paris.
Tél. : (1) 43 55 63 00 MUSICLAND: 66, bd Beaumarchais.
75011 Paris. Tél. : (I) 47 00 09 13 POWER COMPUTING : 15. Boulevard Voltaire. 75011 Paris. Tél. : ( 1 ) 43 57 01 69 ULTIMA :5. Bd Voltaire, 75011 Paris, Tél. : (1) 43 38 96 31 12' arr.
EDEN COMPUTER: 102. Av. Du Géné- ral-Bizol, 75012 Paris. Tél. : (1) 43 42 22 50 13' arr.
BUS PLUS : 41, rue Barrault, 75013 Paris.
Tél. : (1) 45 80 05 66 KANAL COMPUTER : 158, av. D'Italie.
75013 Paris.
14' arr.
CHIPOKAZ : 107, rue de la Tomde-Is- soire. 75014 ParisTél. : (I) 43 21 51 00 ¦IBG ELECTRONIQUE: 163. Av. Du Maine, 75014 Paris. Tél. : (1) 45 41 41 63 PHASE: 93, av. Du Général-Leclerc.
75014 Paris. Tél. : (1) 45 45 73 IX) VIDEO SHOP: 251. Bd Raspail, 75014 Paris. Tél. : (1) 43 21 54 45 15' arr.
COMPUTERSTORE GAMES : 43. Rue de la Convention. 75015 Paris. Tél. : ( I ) 45 78 67 30 FIRST ELECTRONIQUE : 332. Rue Le courbe. 75015 Paris. Tél. : (I) 45 54 62 14 HYPER CB: 183. Rue Saint-Charles.
75015'Paris. Tél. : (1) 45 54 39 76 MAD1SON INFORMATIQUE: 127.
Rue Saint-Charles. 75015 Paris. Tél. : (1) 45 78 81 16 16' arr.
COCONUT : 41. Rue de la Grande-Armée, 75016 Paris. Tél. : (1) 45 (X) 69 68 17' arr.
ARAMIS: 63, rue Guy-Moquel. 75017 Paris. Tél. : (1)42 28 78 94 ELECTRON : 12. Place de la porte de Champeret. 75017 Paris. Tél. : (1) 42 27 16
(X) 18' arr.
CIO: 136. Rue Lamarck. 75018 Paris Tél. : (1)42 26 12 95 19' arr.
SHOOT AGAIN: 145. Rue de Flandre.
75019 Paris. Tél. : (1) 40 38 02 38 20e arr.
MICROMANIA : 21-25. Cours de Vin- cennes. 75020 Paris. Tél. : (1) 43 71 12 41 MIDISHOP: Bp 242. 75524 Paris codex BOUTIQUES DE BANLIEUE 77 AUCHAN : Rte 5 - Centre cial Boissenart, 77240 Cesson. Tél. : 60 63 90 90 78 MICROFOLIE’S : 4, rue André-Ché- nier, 78000 Versailles. Tél. : (1) 30 21 75 01 TANDY : 15. Rue Hoche. 78000 Versailles, Tél. : (1) 39 02 38 49 AUCHAN : Centre cial Vélizy II av. De l'Europe. 78140 Vélizy-Villacou- blay. Tél. : (I) 39 46 96 66 GAME'S: Centre cial Vélizy II. 78140 Vélizy. Tél. : (1) 34 65 18 81 MICROMANIA : Centre cial Vélizy II.
78140 Vélizy. Tél. : (I) 34 65 32 91 FNAC : Local postal 634, 78158 le Ches- nay Cedex. Tél. : (1) 39 54 91 54 NASA : 6, av. De la République. 78200 Mantes-La-Jolie. Tél. : (1) 34 78 64 40 TANDY : 1-3. Rue Gambetta. 78200 Mantes-La-Jolie. Tél. : (1) 34 78 64 11 AUCHAN: Chemin départemental 110, 78200 Mantes-La-Jolie. Tél. : 30 98 22 22 AUCHAN: Av. Gutenbcrg, Centre cial Pariwest. 78310 Maurepas. Tél. : (I) 30 13 34 00 AUCHAN: Départementale 161. 78730 Plaisir-Les-Clayes. Tél. : 30 55 80 35 GAME’S: Centre cial, 78991 Saint- Quentin Ville. Tél. : (1) 30 57 13 43 91 NASA: Centre cial Evry II.
91000 Evry.Tél. : (1) 60 77 39 59 AUCHAN :Chemin départemental 19, 91240 Bretignv-Sur-Orge. Tél. : (D 60 85 02 II D3M : Tél. : (1)46 23 04 23 92 FNAC : 2, place de La Défense. 92053 Pa- ris-La Défense.Tél. : (I) 46 92 29 00 AUCHAN : 67 à 81, av. Du Général-Leclerc, 92100 Boulogne-Billancourt.Tél. :
(1) 46 08 22 40 HAZARDOUS AREA: 6, rue Agues- seau, 92100
Boulogne-Billancourl. Tél. :
(1) 48 25 39 83 FIRST ELECTRONIQUE: 124, bd de Verdun. 92400
Courbevoie. Tél. : (I) 47 89 15 11 TANDY : 21. Rue de la
Station, 92600 As- nières.Tél, : (I) 40 86 26 23.
AUCHAN : Centre cial les Quatre-Temps, 92800 Puleaux. Tél. : (1) 47 76 43 03 MICROMANIA : Centre cial des Quatre- Temps. Niveau 2. Rotonde des Miroirs.
92800 Puteaux.Tél. : (I) 47 73 53 23 93 MICROMANIA : Centre cial Rosny II, 93110 Rosny-Sous-Bois. Tél. : (1) 48 54 73 07 TANDY : Centre cial Arcadesn, 93160 Noisy-Le-Grand.Tél. : (1) 45 92 83 90 SURPIN : 140, av. Galliéni, 93174 Bondy.
Tél. : (1)48 02 90 86 SCAP INFORMATIQUE: 62, rue Ga- briel-Péri, 93200 Saint-Denis. Tél. : (1)42 43 22 78 GENIE SA : 8. Rue Proudhon. 93214 La- Plaine-Saint-Denis. Tél. : (1) 48 20 23 06 NASA : Centre cial Bcau-Sevran, 93270 Sevran.Tél. : (1)43 83 41 11 TANDY : Centre cial Beau-Sevran, 93270 Sevran. Tél. : (1) 43 83 87 59 94 FNAC : Centre cial 150.94012 Créteil Cedex. Tél. : (1) 43 99 50 00 AUCHAN : Av. Du Maréchal-Foch, 94120 Fontenay-Sur-Bois. Tél. : (1) 43 94 84 00 ST.ARSÔFT :58, rue des Camélias, 94141 Alfortville. Tél. : (I) 43 96 57 84 ORDIVIDUEL: 22, rue de Montreuil, 94300 Vincennes.
TEMPS K:Centrc cial Belle-Epine, 94320 Thiais, Tél. : (1) 46 87 40 38 REVOLUTION : Centre cial Zone Acha- land, 94380 Bonncuil-Sur-Mame. Tél. :
(1) 43 77 41 13 TANDY : Centre cial Belle-Epine. 94651 Rungis.
Tél. : (1)46 75 02 22 MICRO SWEET: 171. Bd Maxime-Gor- ki.
94800 Villejuif.Tél. : (1) 46 77 14 00 95 AUCHAN : Centre
cial des 3 Fontaines.
95003 Cergy. Tél. : (I) 30 30 92 10 NASA : 53, rue Paul-Vaillant-Couturier, 95KX) Argentcuil. Tél. : (1)39 61 40 44 TANDY : Centre cial Les Flanades, I. place de Navarre, 95200 Sarcelles. Tél. :
(1) 39 90 08 58 PC WARE-HOUSE: ZI des Hauts Soleils. 9, chemin
Jules-Ccsar, 95523 Cergy.
Tél. : (1) 30 30 36 61 BOUTIQUES DE PROVINCE août. 06400 Cannes. Tél. : 93 38 82 83 08 HBN ELECTRONIC: 1. Av. Jean -jaures.
08000 Charleville. Tél. : 24 33 00 84 09 ARISERY : 22, av. De Fois. 09100 Pa miers. Tél. : 61 67 25 98 10 HBN ELECTRONIC: 6. Rue de Preize.10000 Troyes. Tél. : 25 81 49 29 NASA : 7, rue de lu République. 10000 Troyes. Tél. : 25 73 73 89 SYGAMORE: 37. Rue Urbain-IV. 10000 Troyes. Tél. ; 25 73 48 38 TANDY: 14. Rue Pilou. 10000 Troyes.
Tél. : 25 73 64 74 11 TANDY ETS DELHOM :91. Rue Bringcr.
11000 Carcassonne. Tél. : 68 47 08 94 CIBL: 2, rue Racine, Il 100 Narbonnc.
Tél. : 68 41 01 54 TANDY ETS TOURNIER: 19. Rue Amans-Rodat. 12000 Rode .. Tél. : 65 68 68 75 13 COCONUT : 4 bis. Rue du Jeune-Ana- charsis. 13001 Marseille. Tél. : 91 33 69 83 TANDY : 48. Bd de la Libération, 13001 Marseille. Tél. : 91 47 50 06 AMIE: 69. Cours Lieutcaud, 13006 Mar seille. Tél. : 91 42 50 42 CALCULS ACTUELS : 49. Rue Paradis.
13006 Marseille. Tél. : 91 33 33 44 NASA: 39, av. Cantini, 13006 Marseille.
Tél. : 91 78 (H) 61 TANDY : Centre cial Carrefour, quartier du Griffon. 13127 Vitrolles. Tél. : 42 79 08 99 NASA: 2 bis, place Lamartine, 13200 Arles. Tél. : 90 96 11 02 TANDY : 14. Rue du 4-Scptembre. 13200 Arles. Tél. : 90 49 84 00 TANDY ETS DELMOTTE: 183. Bd Nostradamus. 13300 Salon-de-Provence.
Tél. : 90 56 06 16 AUCHAN : route de Géménos, 13400 Au- bagne. Tél. : 42 84 61 61 NASA :Centre cial Bamfoud. Plan de campagne. 13470 Cabries. Tél. : 42 02 54 45 AUCHAN : ZAC de Canto-Perdrix. 13500 Manigucs. Tél. : 42 47 II II 14 FNAC :Center Paul-Doumer. 14000 Caen.
Tél. : 31 50 20 50 NASA :87-91, rue de Bemières. 14000 Caen. Tél. : 31 86 65 30 TANDY : 48. Rue Saint-Jean. 14000 Caen.
Tél. : 35 88 71 70 TANDY : Centre cial Saint-Clair. 14200 Hérouville Saint-Clair. Tél. : 31 47 40 88 15 MALROUX MAZEL:
4. Place du Palais de Justice. 15000 Auril- lac. Tél. : 71 48 17
77 16 AUCHAN : Route Nal. 10. 16400 Angou leme. Tél. : 45 24
45 24 TANDY : Centre cial Auchan-la-Cou- ronne. 16400
Angoulême. Tél. : 45 67 12 22 17 LIBRAIRIE SAL1B.A : 28 30.
Av. Gam- betta, 17100 Saintes, Tél. : 46 93 45 88 NASA: ZAC
Beaulieu, rue du 18 juin, 17138 Pulboreau. Tél. : 46 67 24 56
TANDY ETS HUMEAU: 3. Rue des Bains, 17200 Royan. Tél. : 46 05
60 88 TANDY ETS PINEAU: 26. Rue Tout faire. 17300 Rochefort.
Tél. : 46 99 04 15 TANDY LOISIR ELECT: Centra cial Quatr'anes.
Route de la Rochelle. 17300 Rochefort. Tél. : 46 99 16 01 21
ALT INFORMATIQUE : 7. Bd Clemenceau. 21000 Dijon. Tél. 80 73
52 40 FNAC :24, rue du Bourg. 21036 Dijon Cedex. Tél. : 80
30 11 30 TANDY : Centre cial Grand-Marché, rue des Echoppes.
21800 Quétigny-les-Dijon.
Tel. : 80 46 06 69 22 GAMMA ELECTRONIQUE: 6. Rue Saint-Benoit, 22000 Saint Brieuc. Tél. : 96 33 00 85 IANDY : Galerie marchande, centre cial Rallye. 22(88) Sainl-Bricuc. Tel : 96 78 04 55 TANDY SONO CB MLSIC : 5, rue Paul Langcvin. 22400 Lamballe. Tél. : 96 31 33 88 24 AUCHAN : Lieu dit "La Croptc". 24430 Marsae-sur-ITsIe. Tél. : 53 04 75 75 25 NASA : Ce lit te cial Châleaufai ine. Toute de Dole. 25000 Besançon. Tél. : 81 52 26 03 PROFORMA PSI :22, avenue Caniot.
25(88) Besançon. T el : 81 81 45 19 TANDY: 11. Rue Battaut. 25(88) Besançon. Tél. : 81 81 45 19 MICRO ALPHA SOFT : 31. Avenue des Alliés. 252(8) Montbéliard. Tél. : 81 95 19 20 TANDY : Centre cial Carrefour, 25048 Besançon. Tél. : 81 80 95 82 26 D1A : 4. Rue Joubert, 26000 Valence. Tél. : 75 44 21 27 NASA : Centre cial le Trident. 26000 Valence. Tél. : 75 55 98 92 CENTAURI INFORMATIQUE: 2. Rue Dianc-de Poitiers. 26205 Montélimar.
Tél. : 75 51 20 16 27 DROUHFTI' :34, rue du Drousel. 27000 Evreux. Tél. : 32 39 15 88 NASA:Cap Caer-Normanville. 27(8)0 Evreux.Tél. : 32 31 17 17 ASSELEC: ZI, I. rue Mondo. Bp 1900, 27019 Evreux. Tél. : 32 28 30 10 LA COMMANDE ELECTRONIQUE: 7, rue des Prias. 27920 Sainl-Pierre-de- Bailleul. Tél. : 32 64 63 62 28 JEAN LEGUE: 10. Rue Nuel-Ballay.
28000 Chartres. Tél. : 37 21 17 17 NASA: 19. Rue du Bois-Merain. 28(88) Chartres. Tél. : 37 21 28 28 29 CH1POKAZ: 8. Rue Jean-Marie le Bris, 29000 Brest. Tél. : 98 46 02 85 RAMPER INFORMATIQUE: 5. Rue Georgc-Sand. 29200 Brest. Tél. : 98 4643 73 MAJUSCULE INFORMATIQUE :I29.
Rue Jcan-Jaurès. 292C8) Brest. Tél. : 98 80 39 23 30 TANDY: 130-132. Route d'Avignon.
30000 Nimes. Tél. : 66 27 14 18 TANDY : 38. Bd Gambctta. 30000 Nimes.
Tél. : 66 67 91 91 31 FNAC :Promenade des Capitouls. 31000 Toulouse. Tél. : 61 23 11 08 MICRO DIFFUSION: 43. Bd Carnot.
31000 Toulousc.Tcl. : 61 22 81 17 OMEGA ELFICTRONIQUE: 20. Rue Matabiau. 31000 Toulouse.
PIXISOFT : 1. Rue de Met . 3118)0 Toulouse. Tél. : 61 23 48 02 TANDY : 13-15. Allée Verdier. 31(88) Tou louse. Tél. : 61 53 94 28
326. Route de Sevsses. 31000 Toulouse.
Tél. : 61 40 64 57' ULTIMA : place du capitole. 35. Rue du tour. 31(88) Toulouse. Tél. : 27 04 38 TANDY : Cernre cial Carrefour, route d'Espagne.31120Toulouse.Tél. :6I 7670 40 TANDY LA SOLUTION : 8. Place de la Paix. 31600 Muret. Tél. : 61 56 84 41 32 MICRODIS SARL: 2. Rue 1er. Avenue Yser. 32000 Auch. Tél. : 62 63 51 14 33 ATIB : 119. Cours d'Alsace-Lorraine.
33000 Bordeaux. Tél. : 56 52 52 16 AUCHAN : Quartier du Lac. 33(88) Bordeaux. Tél. : 56 43 44 (8) AUCHAN : Quartier de l'Hôtel de Ville, 33000 Bordeaux. Tél. : 56 93 81 60 CRAZY EDDIE: 24. Rue Saint-Rémy.
33(88) Bordeaux. Tél. : 56 44 40 12 FNAC: Centre Saint Christoly. 33000 Bordeaux. Tél. : 56 51 15 33 L'ONDE MARITIME INFORMATIQUE: 257. Rue Jadaique.
33000 Bordeaux. Tél. : 56 24 05 34 MID : 18. Place Pcv Borland. 33000 Bordeaux. Tél. : 56 44 64 88 PHILIPPE ELECTRONIQUE: 15.
Cours de l Argoillie. 33000 Bordeaux.
Tél. : 56 91 04 64 TANDY : 71, rue de la Eondaudgège, 33000 Boideaux. Tél. : 56 81 68 10 TANDY: 2, avenue Thiers. 33100 Bordeaux. Tél. : 56 86 75 25 TANDY STE SADEM : Centre cial de Beguey. 33410Cadillac. Tél. : 56 62 14 95 TANDY : Centre cial Continent.33500 Li- bourne. Tél. : 57 25 12 71 TANDY: 9. Rue Duloul. 336(8) Pessac.
Tél. : 56 45 04 43 TANDY : avenue de la Marne, les Ar- cades-Désii, 337(8) Mérignac. Tél. : 56 24 Il 83 34 COCONUT : Centre cial le Triangle, 34(88) Montpellier. Tél. : 67 58 58 88 MICROPUCE: 15. Cours Gantbetta, 34000 Montpellier, Tél. : 67 92 58 83 PC SOFT: 12. Rue Cadtilhon. Bp 1026.
34006 Montpellier eedex I. Tél. : 67 92 90 90 FNAC : Centre Polygone, Bp 108. 34041 Montpellier Cedex. Tél. : 67 64 14 (Kl TANDY PUISSANCE 7 SARL : 27, rue Victor-Hugo, 342(81 Sèle. Tél. : 67 46 13 13 NASA: ZAC du Fenouillet. 34470 Pe- rols. Tél. : 67 50 02 49 TANDY : 14, avenue Jean-Moulin. 34500 Bé iers. Tél. : 67 31 37 65 IANDY : 36. Avenue Blanqui. 34600 Be- darieux. Tél. : 67 95 00 36 TANDY : Centre cial Trifontaine. 34980 Saint-Clément. Tél. : 67 61 01 56 F'NAC : Centre Colombia. 35000 Rennes.
Tél. : 99 31 79 79 35 MICRO C : 16. Rue Fossés. 35000 Rennes.
Tél. : 99 63 71 11 TANDY : Centre cial Intermarché, route de Saint-Malo. 35300 Fougère. Tél. : 99 94 14 21 37 VAUGEOIS ELECTRONIQUE : 35, rue Giraudeau. 37(88) Tours. Tél. : 47 37 53 61 LIM : Centre cial Cats. 37170 Chambrav- les-Tours. Tél. : 47 27 29 00 NASA: Centre cial Chambray II. 37170 Chambray-Ies-Tours. Tél. : 47 28 21 30 TANDY ESPACE K M : Route de Tours.
37500 Chinon. Tél. : 47 93 17 17 38 BY INFORMATIQUE : 28. Rue Denfert- Rochereau, 38(88) Grenoble COCONUT : 8.cours Bonial. 38000Gre- noble. Tél. : 76 50 99 41 TANDY : Centre cial Sl-Ilubert. 38080 TlsIe-d'Abeau. Tél. : 74 27 10 24 NASA : Galérie marchande Continent.
38120 Saint-Egrève. Tél. : 76 75 45 50 NASA : Centre cial Espace Comboire.
38130 Eehirolles. Tél. : 76 33 34 81 TANDY : Centre cial Espace Comboire, 38130 Eehirolles. Tél. : 76 40 02 74 TANDY : Centre cial la Fauconnièrc.
N” 60, Pont Catannc, 38170 Seyssinel-Pa- rizet. Tél. : 76 49 46 54 TANDY ELECTRONIQUE ET LOISIR: 3. Rue de l'Eperon. 382(8) Vienne.
Tél. : 74 31 93 44 MICRO AVENIR : 2. Avenue Georges- Frier. 38500 Voiron. Tél. : 76 65 72 55 39 GfiRMOND SA : 12. Avenue Eisenhower.
391(8) Dole 40 TANDY MEGAWATT: 15. RueLéon-des- Landes, 4(888) Mont-de-Marsan. Tél. : 58 06 21 79 41 EIS PHILIPPE DENIS: 22-56 avenue Gérard-d'Yvan, 411(8) Vendôme. Tél. : 54 77 02 87 42 AUCHAN : rue Alexandrc-Pourcel - centre II.42(88)Saint-Etienne. Tél. : 7757 71 60 FRANCE DISQUETTE: 24. Rue de la République. 42000 Suint-Etienne. Tél. : 77 21 26 28 NASA : 32. Rue des Rochettes, Monthieu.
42000 Saint-Etienne. Tél. : 77 34 19 85 TANDY : 8. Rue Gambctta, 42000 Saint- Etienne. Tél. : 77 37 78 21 PILAT INFORMATIQUE EDUCATIVE : St-Appolinard. 4241(1 Pe- lussin. Tél. : 74 87 33 47 AUCHAN: Montravel. 42390 Villars.
Tél. : 77 43 52 (8) 43 DETROIT FOURNEL INFORMATIQUE: 14. Avenue Foch, 43(88) Le Puy. Tél. : 71 09 49 07 Kl DIF FUSION : chemin de la Vierge.
43260 Saint-Pierrc-Eynac. Tél. : 71 57 67 22 44 INFORMATIQUE BASCO LANDAISE: 71. Bd d'HaussCZ. 44(88) Mont-Marsan. Tél. : 58 06 03 48 M1CRONAUTE : 9. Rue Uivoy-de-Saint- Bedan, 44(88) Nantes. Tél. : 40 69 03 58 TANDY: 3, rue Feltre. 44(88) Nantes.
Tél. : 40 35 77 60 AUCHAN : rue de la Jaunaie. 44230 St. Sébastien s Loirc. Tél. : 40 80 13 13 TANDY: Centre cial Leclerc. 444(8) Reze. Tél. : 40 75 30 27 AUCHAN : Route nle47l.44570Trignac. Tél. : 40 90 40 40 TANDY : Centre cial Aucltan. 44570 Tri- gnac. Tél. : 40 90 30 96 AUCHAN Route de Vannes, 44800 Saint-Herblain.
Tél. : 40 16 13 13
4. 5 FNAC : 16. Rue de la République. 45(88) Orléans. Tél. : 38
53 10 10 AUCHAN : Rue de la Moueheticrc. 45140
Sainl-Jean-la-Ruelle. Tél. : 38 88 02 58 MERCI : ZI Ingres.
23. Rue de la Mouche- tère. 45140 Saint-Jean-de-la-Ruelle.
Tél. : 38 43 11 83 NASA : Centre cial Auchan. 45140 Saint-
Jean-de-la-RuclIc. Tél. : 38 43 51 20 AUCHAN : Avenue de
Verdun. 45160 Olivct. Tél. : 38 66 04 35 TANDY SARL SEMEI.EC:
48. Rue Jean-Jaurès. 452(8) Montargis. Tél. : 3885 74 14 46
BUREAU SYSTEM 46 : Regourd. 46(88) Cahors. Tél. : 65 35 34 14
47 TANDY ETS JULIEN : I, cours du 14- Juillet. 47(88) Agen.
Tél. : 53 66 55 64 TANDY : 24. Rue de la Convention. 473(8)
Villeneuve-sur-Lot. Tél. : 53 40 29 80 49 NASA : Centre cial
des Halles. 49000 Angers. Tél. : 41 86 II 00 TANDY: Place
Hérault. 49(88) Angers.
Tél. : 41 88 12 82 TEMPS X : 17 bis. Place Molière. 49(88) Angers. Tél. : 41 87 88 72 PKEK AND POKE: 10. Place de la Ré publique. 491(8) Angers. Tél. : 41 86 15 89 TANDY: Centre cial Continent. 49300 Chôlet. Tél. : 41 58 07 61 5(1 NASA : 12. Avenue de Paris. 5(888) Cher bourg. Tél. : 33 20 52 52 AUCHAN : Centre cial du Cotentin Bp
21. 50470 La Glacerie. Tél. : 33 44 43 44 51 CLE DE SOL: 2. Rue
de l'Etape. 51100 reims. Tél. : 26 88 42 90 DOUBLE A
DISTRIBUTION : 80. Avenue Laons. 51100Reims.Tél. : 26400304
LOGIMICRO: 2, av. De Laon. 51100 Reims. Tél. : 26 47 44 14 52
BOLOT GEOFFRIN : 53. Rue Aristide- Briand. 52100 Joinville.
Tél. : 25 94 14 99 53 MIL : 24. Rue du Pont-de-Mayenne.
53000 Laval. Tél. : 43 49 08 25 54 ELECTRONIC LOISIRS: 66. Rue du Mont-Désert, 54000 Nancy. Tél. : 83 4108 84 NASA: Centre cial Saint-Sébastien.
54000 Nancy. Tél. : 83 35 70 92 TANDY : 19 bis, rue de Serre. 54000 Nancy. Tél. : 83 37 27 20 TANDY : Centre cial Saint-Sébastien. Bp
165. 54000 Nancy. Tél. : 83 37 02 29 TANDY STF. STEM: 188. Avenue
Claude-Blenod. 54700 Pont-à-Mousson.
Tél. : 83 83 18 50 56 L'ORDINATEUR 56: 38. Bd de la Paix.
56000 Vannes. Tél. : 97 42 52 20 TANDY : 18. Cours de la Bove, 56100 Lo- rient. Tél. : 97 21 49 01 57 FNAC: Centre Saint-Jacques, 57000 Metz. Tél. : 87 38 34 21 GRYCHTA FRERES : 1-5. Rue de la Fontaine. 57000 Metz. Tél. : 87 36 09 18 TANDY: 44. Rue Haute-Scille. 57000 Metz. Tél. : 87 75 32 54 AUCHAN: voie Romaine Bp 313, 57213 Semecourt Cedex. Tél. : 87 34 56 56 58 MICROLOFT : 23, rue du Rempart.
58000 Nevers. Tél. : 86 57 37 77 58 NASA : 1, rue Hoche. 58000 Nevers. Tél. : 86 21 50 40 TANDY : Centre cial Carrefour, route de Fourchambault. 58000 Nevcrs-Marzy.
Tél. : 86 57 23 22 59 IFA : RN 549, Cerfontaine. 59680.
FNAC: 9, place du Général-de-Gaulle, 59000 Lille. Tél. : 20 30 72 30 TAM SCALL : 105, rue Léon-Gambetta.
59000 Lille. Tél. : 20 5.7 18 81 ULTIMA: 72-74, rue de Paris. 59000 Lille. Tél. : 20 42 09 09 TANDY : 139, rue Gambctta. 59000 Lille.
Tél. : 20 57 01 05 TANDY : Résidence Chateaubriand. 70, route de Douai. 59000 Lille, Tél. : 20 52 00 47 TANDY : 162, avenue de Dunkerque, 59000 Lille. Tél. : 20 92 17 50 TANDY : Centre cial 2000. Bd Gambetta.
59100 Roubaix. Tél. : 20 73 50 48 AUCHAN: Rue Pierre-Catleau. 59115 Leers. Tél. : 20 75 33 04 TANDY : Centre cial de Chantbourcy. Galerie Marchande. 59115 Leers. Tél. : 20 82 91 49 TANDY : Centre cial Carrefour, 59128 Fiers. Tél. : 27 98 23 23 AUCHAN : Route nie 45. 59140 Anz.in. Tél. : 27 46 86 54 MICRO COMPUTER SERVICE: 24, rue du Louis-Lemairc. 59140 Dunkerque.
Tél. : 28 63 00 10 NASA: 98-102, bd Alexandre-lll. 59140 Dunkerque. Tél. : 26 63 89 77 AUCHAN : 2. Rue Jean-Jaurès. 59161 Es- caudoeuvrcs. Tél. : 27 81 66 (X) TANDY GRAND BAZAR: 19. Rue Ber- monville. 59165 Auberchicourt. Tél. : 27 92 53 46 AUCHAN : Boulevard d'Halluin. 59223 Ronq. Tél. : 20 94 92 00 TANDY : Centre cial Continent. 59290 Wasquehal. Tél. : 20 98 50 90 AUCHAN : 2, place du Général-Thormes.
59300 Valenciennes. Tél. : 27 33 58 77 AUCHAN : Centre cial Les Géants - route nie 352. 59320 Haubourdin. Tél. : 20 92 92 33 TANDY RS ELECTRONIC: 17. Rue des Chaudronniers, 59400 Cambrai. Tél. : 27 83 31 16 NASA: Centre cial Petite-Foret. 59410 Anzin. Tél. : 27 29 36 90 TANDY : Centre cial Saint-Pol-Jardin.
59430 Saint-Pol-sur-Mer. Tél. : 28 60 34 95 AUCHAN : Centre cial Triolo, 59650 Vil- leneuve-d'Asq. Tél. : 20 67 62 22 DIGIT CENTER : Centre cial v2.59650 Villeneuve-d'Ascq. Tél. : 20 47 44 23 NASA : Cente cial Villeneuve 2. 59650 Villeneuve-d'Ascq. Tél. : 21 91 47 85 AUCHAN: Départementale 121. 59720 Louvroil. Tél. : 27 64 90 81 TANDY : Centre cial Auchan. 59720 Louvroil. Tél. : 27 65 45 45 AUCHAN : Route nie 40.59760 Grande- Synthe. Tél. : 28 27 99 89 IDEM INFORMATIQUE: I. rue du Plat. 59800 Lille MICROPUCE: I. rue du Plat. 59800 Lille. Tél. : 20 30 63 39 60 NASA : 23. Rue Saint-Corneille,
60200 Compiégne. Tél. : 44 86 00 02 TANDY : Centre cial Creil-Sud. Roule nie
16. 60740 Saim-Maximin. Tél. : 44 26 17 06 62 TANDY ETS TRENELEC
: 10. Rue de la Tailleric-entrc-Deux-Places. 6201X1 Arras.
Tél. : 21 51 17 14 NASA : Centre cial Continent. 62100 Calais. Tél. : 21 34 90 77 AUCHAN : Route nie 42. 62200 Bou- logne-St-Martin. Tél. : 21 92 06 (X) NASA : 25-27. Rue de Thiers. 62200 Boulogne-sur-Mer. Tél. : 21 83 14 15 TANDY : Centre cial Auchan. Route nie 42, 62200 Boulogne-St-Martin. Tél. : 21 80 00 50 LENS MICRO INFORMATIQUE : 96.
Avenue Alfred-Masq. 62300 Lens. Tél. : 21 28 72 44 TANDY : 22-24. Rue de la Paix, 62300 Lens, Tél. : 21 28 60 36 AUCHAN : Centre cial La Rotonde - rue Dr-Dhenin. 62400 Bethune. Tél. : 2168 28 28 ETS. TRUFFIN: 165. Rue Sadi-Camot.
62400 Béthune. Tél. : 21 68 29 39 NASA : Centre cial La Rotonde. 62400 Béthune. Tél. : 21 56 98 10 TANDY : Centre cial La Rotonde. 62400 Béthune. Tél. : 21 56 59 88 MICROGICIEL: 2. Place Pierre-Bonhomme. 62500 St-Tomer. Tél. : 21 93 67 99 NASA: Centre cial Auchan. 62900 Noyelles-Godault. Tél. : 21 49 77 01 AUCHAN: Route nie 43. 62950 Noyelles-Godault. Tél. : 21 20 36 36 TANDY : Centre cial Auchan. Route nie
43. 62950 Noyelles-Godault. Tél. : 21 75 46 38 63 FNAC : Centre
Jaude. 63000 Clermont- Ferrand. Tél. : 73 93 22 00 TANDY : 18
bis. Rue André-Moinier.
63000 Clermont-Ferrand. Tél. : 73 31 13 90 TANDY : Centre cial Mammouth. 63170 Aubière. Tél. : 73 27 48 60 64 BASE 4: 11. Rue Samonzet. 64000 Pau.
Tél. : 59 83 78 78 NASA: 2. Bd Commandant-Mouchotte.
64000 Pau. Tél. : 59 30 64 66 TANDY : 13. Rue Cassin. 64000 Pau. Tél. : 59 80 03 73 TANDY : Centre cial Carrefour, route nie 117, 64230 LesCar. Tél. : 59 92 18 55 BASE 4 : Centre cial Bab 2. 64600 Angle!. Tél. : 59 52 14 08 TANDY : Centre cial Bab, 2. Rue Jean- Léon-Laporte. 64600 Anglet. Tél. : 59 63 52 76 65 BASE 4: 57. Bd Lacaussade, 65000 Tarbes. Tél. : 62 51 36 13 NASA: I. avenue Bertrand-Barière.
65000 Tarbes. Tél. : 62 51 21 21 TANDY : 70. Rue du Maréchal-Foch.
65000 Tarbes. Tél. : 62 51 12 33 66 NASA : 26. Cours Lazare-Escaguel. 66000 Perpignan. Tél. : 68 34 07 62 TANDY : Centre cial Auchan. Route de Penhuis. 66000 Perpignan. Tél. : 68 56 60 76 AUCHAN : route nie9 - MasGalté. 66028 Perpignan. Tél. : 68 54 22 55 67 FNAC : 22, place Klébcr, 67000 Strasbourg. Tél. : 88 22 03 39 NASA : place de l'Homme-de-Fer. 67000 Strasbourg. Tél. : 88 22 34 00 TANDY: I. rue de Zurich. 67000 Strasbourg. Tél. : 88 35 05 44 AUCHAN : Centre cial Haute-Pierre, 67200 Strasbourg. Tél. : 88 26 26 26 TANDY : 2. Rue Poincaré. 67300 Schiltig- heim. Tél. : 88 83 62 18 TANDY
: 136, Grand-Rue. 67500 Hague- nau. Tél. : 88 73 00 48 TANDY : 2. Route de Colmar, 67600 Se- lestat. Tél. : 88 92 21 34 68 FNAC: I. Grand-Rue. 68000 Colmar.
Tél. : 89 23 32 12 NASA :, 75. Rue F'ranklin. 68100 Mulhouse. Tél. : 89 59 89 89 TANDY : Centre cial Euromarché. Ile Napoléon. Av. Fribourg. 68100 Mulhouse.
Tél. : 89 61 80 86 FNAC : 54. Rue du Sauvage. 68200 Mulhouse. Tél. : 89 56 33 55 TANDY : Drugstore Eglinger. Place de l'Eglise. 68310 Wittelshcim. Tél. : 89 55 13 98 69 GAMES : Centre cial Lyon La-Part-Dieu, 69000 Lyon. Tél. : 78 62 70 30 GENERAL: 39-41, rue Paul-C'hcnavard, 69001 Lyon, Tél. : 72 (X) 96 96 TANDY : 154, bd Croix-Rousse. 69001 Lyon. Tél. : 78 27 72 68 FNAC : 85. Rue de la République. 69002 Lyon. Tél. : 78 42 26 49 NASA: 26. Rue Grenette. 69002 Lyon.
Tél. : 78 42 99 79 TANDY: 11. Rue de Brest. 69002 Lyon.
Tél. : 78 38 34 26 TANDY: 11. Quai Augagneur. 69002 Lyon. Tél. : 78 95 37 13 TANDY : 299, cours Emile-Zola, 69100 Villeurbanne. Tél. : 78 94 29 19 TANDY : 4. Cours Tolstoï. 69100 Villeurbanne. Tél. : 78 03 08 30 TANDY : 208, avenue Jean-Jaurès, 69100 Decines-Chardieu. Tél. : 72 02 12 42 NASA: Centre cial du Grand-Vire. 1 av.
Gabriel-Pén. 69120 Vaulx-en-Vélin. Tél. : 72 (M 54 14 NASA : Centre cial Le Pétrollier. 69130 Ecully. Tél. : 78 33 68 01 AUCHAN: Avenue Gabriel-Pén. 69200 Vaulx-en-Velin. Tél. : 78 80 69 45 NASA : Centre cial Saint-Genis 2. Les Basses Barolles. 69230 Saint-Genis-La val. Tél. : 78 56 43 35 TANDY : Centre cial Saint-Genis 2, 101.
Route de Vouries, 69230 Saint-Genis.
Tél. : 78 56 61 12 TANDY : 245, route nationale. 69400 Vil lefranche-sur-Saône. Tél. : 74 60 08 39 TANDY : Centre cial de la Gier. Voie express c47 b2.69700 Givors. Tél. : 72 2418 13 AUCHAN: ZAC du Champ-du-Pont.
69800 Lyon-Saint-Pricst. Tél. : 784181 18 71 MICRO & ROBO TS : 15. Rue Fructidor.
71100 Chalon-sur-Saône. Tél. : 85 93 34 82 TANDY : Centre cial de la Thalic. Av. Des Poilus d'Orient. 71100 Chalon-sur-Saône.
Tél. : 85 43 30 06 72 AUCHAN : Route nie 138,72650 La Chapelle-Saint-Aubin. Tél. : 43 24 68 00 TANDY : Centre cial Auchan, 72650 Le Mans. Tél. : 43 28 44 72 73 NASA : Centre cial Le Galion, rue Cen- trale-Bassens. 73000 Chambery. Tél. : 79 70 53 33 TANDY : 166. Cours Roissard, 73000 Chambéry. Tél. : 79 86 08 88 74 FNAC : 18. Rue Sommeiller. 74(KXI Annecy. Tél. : 50 51 72 32 NASA : 19, rue Sommeiller. 74000 Annecy. Tél. : 50 51 47 22 BOOMERANG: 81. Chemin du Périmètre. Bp 585,74054 Annecy cedex. Tél. : 50 27 63 12 AUCHAN : ZI de la Mandallaz - Epagny, 74330 La Balme de Sillingy. Tél. :
50 22 29 88 TANDY : Centre cial Auchan Cellule 36, 74330 Epagny. Tél. : 50 22 34 46 76 FNAC : 39. Rue Ecuyère. 76000 Rouen.
Tél. : 35 71 82 82 NASA : 41-43, rue des Carmes. 76000 Rouen. Tél. : 35 07 07 07 NASA : av. De Caen. 76000 Rouen. Tél. : 35 03 95 15 TANDY : 84, rue Jeanne-d'Arc, 76000 Rouen. Tél. : 35 88 72 12 TANDY : 6. Place du Général-de-Gaulle, 76170 Lillebonne. Tél. : 35 38 39 91 NASA: Centre cial Val-Druel, 76200 Dieppe. Tél. : 35 82 99 84 TANDY : Centre cial Mesnil-Roux, 76360 Barentin. Tél. : 35 91 00 71 TANDY : 45, avenue Rcnc-Coty, 76600 Le Havre. Tél. : 35 21 68 58 AUCHAN : ZAC du Mont-Gaillard, 76620 Le Havre. Tél. : 35 46 47 47 79 TANDY : Galerie Marchande, 79130 Niort-Chauray. Tél. : 49 08 24
99 80 TANDY : 18, rue Vergnuux, 80000 Amiens. Tél. : 22 92 86 84 81 TANDY : 35. Av. Teyssiers, 81000 Albi.
Tél 63 54 78 il TANDY: 123 bis. Bd Albert-I“, 81100 Castres. Tél. : 63 59 53 22 TANDY GLOBE ELECTRONIC: 5.
Place Olombel, 81200 Mazantet. Tél. : 63 61 71 62 82 TANDY: 15. Place Prax-Paris. 82000 Montauban. Tél. : 63 63 53 25 83 TANDY: 76. Bd de Strasbourg, 83000 Toulon. Tél. : 94 93 06 00 TANDY : Centrecial Continent. 8319001- lioulcs. Tél. : 94 06 06 05 84 AITEL : 2. Rue de l'Olivier, Les Halles, 84000 Avignon. Tél. : 90 27 00 09 NASA : 16. Rue du Vieux-Sextier. 8401X) Avignon. Tél. : 90 85 82 10 TANDY : 10. Bd Saint-Ruf. 84000 Avignon. Tél. : 90 85 17 76 AUCHAN : Centre cial Mistral 7,84013 Avignon. Tél. : 90 88 91 18 AUCHAN : ZAC du Saint-Tronquet, 84130 Le Pontet. TéL : 90 31 90 80 85 TANDY
I.EM ELECTRON: 8, quai Frangueville, 85100 Les Sables-d'Olonne.
Tél. : 51 21 31 61 86 NASA : Place du Marché. Notre-Dame La Grande. 861XXI Poirier. Tél. : 49 41 63 40 87 TANDY : 29. Rue Haute-Vienne, 87000 Limoges. Tél. : 55 34 25 64 TANDY : Centre cial Carrefour, route de Toulouse. 87220 Feytiat. Tél. : 55 06 96 82 88 TANDY : Centre cial Saint-Nicolas.
88000 Epinal. Tél. : 29 35 23 23 89 TANDY : Centre cial Mammouth. 89000 Auxerre. Tél. : 84 46 53 55 90 FNAC : 6. Rue des Capucins 90000 Bel- fort. Tél. : 84 21 00 15 NASA : 52, fbg-de-france. 90000 Bclfort.
Tél. : 84 28 38 21 TANDY : 5. Av. Twilson. 90000 Belfort.
Tél. : 84 21 47 25 97 TANDY : Bp 4292,97503) Saint-Pierre-et- Miquelon. Tél. : 508 41 31 23 BOUTIQUES EN SUISSE DYNAMIC COMPUTER: 5, rue Gu- temberg. 1201 Genève. Tél. : (19 41) 22 I 44 40 17 VAGOCDS : Jeanne-d'Arc. 1837 Châ- teau-d'Oex, Suisse. Tél. : (19 41) 29 458 42 VENTE PAR CORRESPONDANCE ACE : 41. Rue Pellepon, 75020 Paris. Tél :
(1) 45 38 77 77 AGORA : 4. Rue Nouvelle, 95290 l'Isle- Adam. Tél
: (I) 34 69 56 60 AXORDI VPC : Route Nationale. 59680
Clerfontaine. Tél : 27 65 86 11
C. C.M. : 37, rue des Mathurins, 75008 Paris. Tél : (1) 40 16
04 02 CENTURY SOFT : 8 rue de l'Epargne, BP 454,03000 Moulins.
Tél : 76 46 20 48 COCONUT VPC : 13, bd Voltaire, 75011 Paris.
Tél : (1) 43 38 79 65 DUCHET COMPUTERS : 51, Saint- Georges
Road, NP6 5 La Chepstow. Tél : 19 44 291 257 80 EUROTECHNIQUE
: rue Femand-Hol- week. 21100 Dijon.
JESSICO : BP 693, 06012 Nice Cedex.
Tél : 93 51 61 30 LE GUIDE DES BPM : Boîte Postale 60, 59910 Bondues. Tél : 20 37 00 10 SCANNERS’S : BP 126,13351 Marseille Cedex 5. Tél : 91 34 34 94 SOFTAGE : BP 35. 62101 Calais Cedex.
Tél : 21 36 37 71 SOLEIL INFORMATIQUE : BP 2.
24130 Prigonrieux STARSOFT : BP 20. 94141 Alfortville.
Tél : (I) 43 96 57 83 TOP GAMES ATLANTIC : BP 94.
44380 Pornichet VALERMIKE : 206. Rue Lafayette, 75010 Paris. Tél : (1)48 03 33 11 SUPPORTS (DISQUETTES ET CASSETTES) 3M : bd de l'Oise, 95006 Cergy-Pontoise Cedex. Tél : (1) 30 31 61 61 AGFA GEVAERT : 8, rue Ampère.
78054 St-Quenlin-en-Yvelines. Tél : (1) 30 43 95 00 BASF : 140. Rue Jules-Guesdc, 92300 Le- vallois-Perret. Tél : (1) 47 30 55 00 JVC : ZI. 2, rue Ampère, BP 125, 95500 Gonessc. Tél : (1) 39 87 36 00 KODAK : 26. Rue Villiot. 75009 Paris.
Tél : (1)40 01 30 00 MEMOREX : 3, rue Maurice Ravel, 92300 Levallois-Perret. Tél : (1) 47 39 32 75 MITSUBISHI : 65, av. De Colmar, Tour Albert 1", 92500 Rueil-Malmaison. Tél :
(1) 47 08 78 00 SONY : 15, rue Floréal. 75017 Paris. Tél :
(1) 40 87 30 00 TDK : 15. Rue de Villeneuve. Silic. 94563 Rungis.
Tél: (1)46 87 36 67 VERBATIM : 33, rue Faidherbe, 75011
Paris. Tél : (1) 43 56 22 22.
SERVICE APRES-VENTE AITEL : Bastide Blanche. Evolic D5.
13127 Vitrolles. Tél : 42 79 61 20 AITEL : ZI des Courtine, 84000 Avignon. Tél : 90 86 24 45 ALTITUDE 21 : 161. Rue de Charonne.
BP 255.75524 Paris Cedex II.Tél : 1)43 56 05 50 CHIPOKAZ : 107, rue de la Tombe-Is- soire. 75014 Parisl, Tél : () 43 21 51 00 MIS : l7.bdNey.75018Paris.Tél :(I)40 38 36 34 ORDINATEUR EXPRESS : 3, rue Pe- lou c. 75008 Paris. Tél : (I) 45 22 15 15 SIVEA : 27, bd des Batignolles. 75008 PARISL Tél : ()42 93 67 74 TELCI : Chemin de Crève-Coeur. BP 157, 93204 Saint-Dcnis Cedex 1. Tél : (1) 48 29 63 35 DISTRIBUTEURS ABC SARL : 18, rue Fontaine-des-Prës.
85000 Namur. Tél : 81 73 00 99 ALFATRONIC : ZA de Courtahoeuf. 7.
Av. Du Canada, BP 310,91958 Les Ulis Cedex. Tél : (1) 69 07 78 08 ALMATEC : 19, rue des Parisiens. 92600 Asniercs. Tél : (1) 47 90 21 11 ARP'AN INTERNATIONAL : 35, bd des Capucines, 75002 Paris. Tél : ( I ) 42 61 66 74 ASAP : 2. Av. Des Chaumes, 78180 Mon- ligny-le-Bretonneux . Tél : (1) 30 43 82 33 ASN DIFFUSION: ZI. La Haie-Griscllc.
94470 Boissy-Saint-Léger. Tél : (I) 45 99 22 22
B. DE C. DISTRIBUTION : 9-11, rue Georges-Enesco, 94008 Crétcil.
Tél : (I) 42 40 10 05 BANDAI : 119. Rue Legendre. 75017 Pa
ris. Tél : (I) 42 29 11 17 BG DIFFUSION : 16-18. Rue de la
Mouche. 69540 Irignv. Tél : 78 50 58 52 BUS PLUS : 41, rue
Barraull. 75013 Paris.
Tél : (1)45 80 05 66 CICI : 95. Rue de la Boétie. 75008 Paris.
CIEP : 102. Rue Henri Barbusse. 95100 Argenteuil. Tél : (1) 39 47 29 29 COMDIS : 4. Chemin Chilly, 91160 Longjumeau. Tél : (1) 64 48 59 80 CONSEIL COMPUTER : 20-21. Cave lier-de-la-Salle. 76100 Rouen. Tél : 35 63 36 06 CTS FRANCE : Tél : 49 63 29 90 DPMF : 321. Av. Du Général-dc-Gaulle.
92140 Clamart. Tél : (I) 46 30 99 06 ECUDIS : rue Léon Paviol, 69500 Bron.
Tél : 72 33 18 08 FORUM DISTRIBUTION : 22. Rue du Pont Neuf, 75001 PARIS. Tél : ( I ) 42 33 35 16 FOST : 28. Rue Coriolis. 75012 Paris.
Tél : (1)43 44 90 44 FRAME : 32. Bis, rue Victor Hugo.
92800 Puteaux. Tél : (1) 47 72 77 77 GUILLEMOT : BP 2, 56200 La Gacilly.
Tél : 99 08 90 88 INTERNATIONAL INNELEC : 45. Rue Délizy. Centre d’activité de l’Ourcq, 93692 Pantin Cedex. Tél : (1) 48 91 00 44 ISE CEGOS : Tour Amboise, 204. Rond point du Pont-de-Sèvres. 92100 Boulogne.
Tél : (1)46 09 28 28 JSI : 89 bis. Rue de Charenlon. 75012 Paris.
JT DIFFUSION : 145, av. De Malakoff.
75116 Paris. Tél : (I) 45 01 74 50 LTI : 6. Rue Médéric, 92110 Clichy. Tél :
(1) 47 3149 38 METROLOGIE : 4. Av. I.aurent-Cely. Tour
d'Asnières. 92600 Asnières. Tél : (1) 40 86 81 69 MICROMANIA
: BP 03. 06740 Châ- teauneuf. Tél : 93 42 57 12 MICROMANIA :
BP 114, 06560 Val- bonne. Tél : 92 94 36 00 MICROPROSE FRANCE
: 22, rue Nor- vins, 75018 Paris. Tél : (I) 42 57 60 02
MICROSOFT : ZI de Courtabœuf, 12, av.
Québec 519. 91946 Les Ulis Cedex. Tél :
(1) 69 86 46 46 OMNILOGIC : II. Rue de Cambray. Bât.
68. 75019 Paris. Tél : (1) 40 05 28 00 OPHIRA : Place J.-Bcrmond.
Valbonne.
PRESTASOFT : 321-323. Av. Ch.-de- Gaulle. 92160 Clamart. Tél : (1) 46 31 97 30 RS INFORMATIQUE : 37 bis. Av. Gam- betta. 75020 Paris. Tél : (I) 43 49 20 40 RUN INFORMATIQUE : 62, rue Gérard, 75013 Paris. Tél : (1) 45 81 51 44 TEKELEC AIRTRONIC : rue C.-Ver- nct.BP 2.92315 Sèvres Cedex. Tél : (1)45 34 75 35 UBISOFT : 8-10. Nie de Valmy. 93100 Montreuil. Tél : (1) 48 57 65 52 UNLIKE : 19-21, me du 8-Mai-1945.
94117 Arcueil Cedex. Tél : (1) 47 40 41 00 VIDEO TECHNOLOGIE : 19, me Luisant. 91310 Monllhéry. Tél : (1)69 011970 EDITEURS Ahemion : « voir Boutique » signifie que vous devez vous renseigner auprès tle votre revendeur. Il s'agit souvent de marques disparues ou très confidentielles.
AB SOFT : 27, rue Montevideo. 75016 Paris. Tél : (1) 45 04 42 03 ABLEX : (voir US Gold) ACCESS SOFTWARE : (voir US Gold) ACCLAIM : (voir Boutiques) ACCOLADE : 550 S, Winchester Blid.
Suite 200. 95128 San José (USA). Tél : (19-1) 408 985 1700 (voir Ubi Soft) ACCOLADE : 50, Lombard Road, Lon- don SW 113 SU (GB). Tél : (19-44)71 738 1391 ACTIONWARE : 38 w 255 Dcerpath Road. 60510 IL Bataia (USA). Tél : (19-1) 312 879 8998 (voir Boutiques) ACTIVISION : Black llouse. Manor Famr Road, Reading (GB). Tél : 73 431 1666 (voir Ubi Soft) ADALOG : 115, av. Du Maine, 75014 Paris. Tél : (1) 43 22 44 50 AEGIS DEVELOPMENT : (voir Computer) ALBIN MICHEL : 22. Rue Huvgens.
75014 Paris. Tél : (1) 43 20 12 20 ALDUS CORPORATION : (voir Ise Cegos) ALLIGATA : I. Orange Street. SI 4DW, Scheffield (GB).Tél : (19-44) 742755 796 (voir Boutiques) AMX : (voir Wings) ANCO : 35, West Hill Road. DA1 2EL.
Kent (GB). Tél : (19-44) 322 92 513 (voir Boutiques) ANDROMEDA : (voir Boutiques) ANTIC : 424. Second Street. 94107 San Francisco (USA). Tél : (19-1) 415 957 08 86 (voir 16 32 diffusion) APPLICATION SYSTEME : 12. Rue Edouard-Jacques, 75014 Paris. Tél : (1) 43 35 5 9 98 APPLIED VISION : (voir Computer) ARCANA : (voir Boutiques) ARGUS PRESS : Victory Housc, Leices- ter Place. WC2 7NB, London (GB) (voir Boutiques) ARIOLASOFT : Haupstrasse 70, Post- fach 1160, 4835 Rietberg 2 (RFA). Tél : (19-49)42 44408 45 ARTVVORX : (voir Guillemot) ASHTON TATE : (voir Commande) ASL : (voir Boutiques) ASSI.MIL :
11, me des Pyramides. 75001 Paris. Tél : (1) 42 60 40 66 ATLANTIS : (voir Boutiques) AUDIOGENIC SOFTWARE : (voir Boutiques) AVAI.ON HILL : (voir Boutiques) AVANT GARDE SYSTEME : (voir Boutiques) AXIAL GO CONCEPT: (voir Boutiques) BACK SOFTWARE : (voir Softissimo) BAND-VILLE : (voir Bouliques) BATTERIES INCLUDED : (voir Boutiques) BIG APPLE : (voir Boutiques) BITTNER : (voir Boutiques) BLIZZARD : (voir Boutiques) BLUE LION : (voir Bouliques) BLUE RIBBON : (voir Boutiques) BORLAND INTERNATIONAL : 43.
Av. De l'Europe, BP 6. 78141 Vélizy Cedex. Tél :( 1 ) 39 46 96 69 BRODERBUND FRANCE : 81. Me de la Procession. 92500 Rueil-Malmaison.
Tél: (1)47 52 11 33 BRODERBUND SOFTWARE : 17.
Paul-Drive. 94903 San Rafaël (USA), Tél : (19-1) 415 492 3137 (voir Loriciel) BUBI1LE BUG SOFTWARE : (voir Boutiques) BUG BYTE : (voir Boutiques) BULLDOG : (voir Boutiques) BVRP : 18, me Clapcyron. 75008 Paris.
Tél : (I) 42 93 10 91 BYTE BY BYTE : (voir Computer) CLAB : (voir Guillermot) CALIFORNIA DREAMS : (voir Boutiques) CAI.VACOM : 87, bd de Grenelle, 75015 Paris. Tél : (1) 47 83 20 30 CAPCOM : 1283 C.Moutain View, Alvi- so Road, 94089 Sunny Valley (USA). Tél : (19-1) 408 745 7081 (voir US Gold) CARRAZ EDITION : (voir Colorado Technologie) CBA : (voir Boutiques) CCM : 37. Me des Mathurins. 75008 Paris CDS SOFTWARE : (voir Boutiques) C'EDIC NATHAN : 6. Bd Jourdan. 75014 Paris. Tél : (1)45 65 06 06 CHIP : ZI de Chanoux, 58. Me Louis- Vanini. 93330 Neuilly-sur-Mame. Tél :
(1) 43 00 65 64 CIL : (voir Boutiques) CINEMAWARE : 41-85.
Thousand Oaks Bld. 91362 West Lake Village (USA).
Tél : (19-1) 805 495 6615 (voir Ubi Soft) COBRA SOFT : (voir Infogrames) COCONUTS SECI : 14, me A.-Legros. 21000 Dijon CODE MASTERS : (voir lnnelec) COKTF.L VISION : Irnnt. Le Galilée.
5-7. Me J.-Braconnier. 92150 Meudon.
Tél : (1)46 30 99 57 COLORADO TECHNOLOGIES : I. cité Paradis. 75010 Paris. Tél : (1) 42 47 00 85 COMPUTER ASSOCIATES : 14. Av. F- Arago. 92003 Nanterre. Tél : (I) 40 97 50 50 CONTROL RESET : 34-38. Rue de Tu- rin, 75008 Paris. Tél : (1) 42 93 47 32 COSMI : (voir Microprose) COTE OUEST Son EDITION : 13.
Allée Maison-Rouge, BP 291, 44010 Nantes. Tél : 40 35 55 00 CP SOFTWARE : (voir Boutiques) CRASH : (voir Boutiques) CRL GROUP : 9, King Yard, Carpen- ter’s Road. E15 D HD, London (GB). Tél : (19-44) 71 533 2918 (voir Ubi Soft) CRYSYS : (voir Boutiques) CYBRON : (voir Boutiques) DATA BASE SOFTWARE : (voir Boutiques) DATA EAST : (voir Boutiques) DATA PUBLICATION : (voir Power Products) DATA SOFT : (voir MC2) DATA MOST : (voir Boutiques) DELPHINE SOFTWARE : 150. Bd Haussman, 75008 Paris. Tél : (1) 49 53 00 03 DIAMOND : (voir Boutiques) DICTIONNAIRE LE ROBERT : 107, av. Pamienticr, 75013 Paris.
Tél : (I) 43 57 73 13 DIGITAL INTEGRATION : Watch- moor Road, Cantberley. GUIS 3AJ, Sur- rey (GB). Tél : (19-44) 27 668 4959 (voir Ubi Soft) DIGITAL MAGIC SOFTWARE : 103, Mcrsey Road, West Bank. Widnes WA8 ODTCheshiie (GB). Tél : (19-44) 51 423 5943 (voir Boutiques) DIGITAL RESEARCH : 41 bis. Av. De l'Europe. 78140 Véli .y. Tél : (1) 39 46 33 66 DIGITEX : (voir Boutiques) DINAMIC : Pla a de Espana, 18. Torre de Madrid 27-5, 28008 Madrid (SP). Tél : (19-34) 1 542 7287 (voir Ubi Soft) DISC COMPANY : 60. Rue Marcel-Das- sault, 92100 Boulogne. Tél : (1) 49 10 99 95 DISCOVERY SOFTWARE : (voir US
Gold) DOMARK : Ferry Housc. 51-57 Lacy Road, Putncy SW151PR London (GB).
Tél : (19-44) 81 780 2222 DR T’S : 220. Boylston Street, 02167 Cheslnut Hill (USA). Tél : (19-1) 617 527 8370 DURF1L : (voir Ubi Soft) EAS : (voir Boutiques) ECA : (voir Boutiques) EDGE (THE) : 36-38, Southampton Street, WC2E, London (GB). Tél : (19-44) 71 831 1801
F. DIL BELIN : 8, rue Ferou, 75278 Pans Cedex 6. Tél : (I) 46
64 21 42 E1DER SOFT : (voir Boutiques) ELECTRA : (voir
Boutiques) ELECTRIC DREAMS : (voir Bou tiques) ELECTRONIC
ARTS: 1149 Station Road. Langley Nr Slough. SL3 8YN.
Berkshire (GB). Tél : (19-44) 71 534 9442 (voir Ubi Soft) ELECTRONIC ARTS : 1820 Gateway Drive, 94404 San Mateo (USA). Tél : (19-1) 415 571 7171 ELECTRONIC SOFT WARE : (voir Boutiques) ELITF1 SYSTEM : Anchor Road. Alrid- ge Walsall. WS. West Midlands (GB).
Tél : (19 44) 92 25 5852 (voir Ubi Soft) EMR : (voir Boutiques) ENDURANCE GAMES : (voir Boutiques) F1NGLISH SOFTWARE : (voir Bou- tiques) ENTERTAINMENT USA : (voir Boutiques) EPYX : 600Calvcston Drive. 94063 Red wood City (USA). Tél : (19-1) 415 368 3200 ERBE : (voir Boutiques) ES.4T SOFT WARE : 57, rue du londu, 33000 Bordeaux. Tél : 56 96 35 23 EUROGOLD STARLINE : (voir sous la rubrique Boutiques) EXCALIBUR : 19. Rue de la Trémoille, 75008 Paris. Tél : (1) 42 04 57 30 EXOCET : (voir Boutiques) EXXOS : (voir Infogrames) FERNAND NATHAN : 9. Rue Méchain, 75676 Paris Cedex 14. Tél :(1)45
875000 FINAL CONCEPT : (voir Boutiques) FTREB1RD : (voir Microprose) FIRS T BYTE : (voir Guillemot) FIRST ROW : 900 East 8th av. Suite 300, 19406 King of Prussia (USA). Tél : (19-1) 215 337 9548 (voir Boutiques) FLOPPY : (voir Infontédia) F RAME : 32 bis. Rue Victor-Hugo, 92800 Puteaux. Tél: (1)47 72 77 77 F'RFiE GAME BLOT : (voir Infogrames) F'REESCAPK : (voir Boutiques) F RFT LESS : rue Gabriel-Laumain, 75010 Paris. Tél : (1) 42 46 28 03 FTL : (voir Ubi Soft) FUTUR CONCEPT : (voir Boutiques) GENERATION 5 : 529, Faubourg Montntélian, 73000 Chantbéry. Tél : 79 85 79 62 GENIUS SOFTWARE : 53. Bd
des Ba- tignolles, 75008 Paris. Tél : ( I ) 43 87 73 42 GO : (voir US Gold) GOLDEN GOBLINS : (voir Ubi Soft) GRAF'OX : (voir Boutiques) G RL M LIN : Alpha House. 10, Carver Street, SI 4FS, Sheftield (GB). Tél ; (19-
44) 742 753 423 GUILLEMOT INTERNATIONAL : BP 2, 56200 La Gacilly.
Tél : 99 08 90 88 HANDSHAKE : 2, rue de l'Epine Prolongée,
93541 Bagnolel Cedes. Tél : ( 1 ) 48 58 47 41 HENRY B1TTNER :
(voir Boutiques) 11 ES WA RE : (voir Boutiques) HEWSON :
Hewson Housc. 56b Milton Park. Milton OXI4, Abingdon Oxon
(GB).
Tél : (19-44) 23 583 2939 IIITPAK : (voir Boutiques) HITECH PRODUCTIONS : 32. Rue de la Paix, 71100 Chalon-sur-Saône, Tél : 85 93 51 15 HORRORSOF'T : (voir Ubi Soft) HYBR1D ARTS : (voir Boutiques) IMAGES WORKS : (voir Ubi Soft) IMAGINE : Imagine House, 5 Sir Thomas Street, Mcrsey Site. LI6BW, Liver- pool (GB) (voir SFMI) GRACE AUX COURS D'ASSEMBLEUR SPECIAL DEMOS DE PHOENIX-DP, REALISEZ SUR AMIGA VOTRE PROPRE DEMO OU VOTRE PROPRE JEU.
INCENTIVE : Zéphir 1. Calleva Park.
RG7 4QW Aldermaston Bershire (GB).
Tél : (19-44) 7356 772 88 INFINI'TY : (voir Boutiques) INFOCOM : (voir Activision) INF'OGRAMFIS : 84, rue du I" Mars
1943. 69628 Villeurbanne. Tél : 78 03 18 46 DES ROUTINES SIMPLES
POUR TOUT FAIRE !!!!
DU SCROLLING HARDWARE A LA 3D FACES PLEINES.
CHAQUE MOIS 4 DISQUETTES COMPRENANT LE COURS, LES FICHIERS DATAS, EXECUTABLES, ET LES SOURCES COMMENTES.
7 NUMEROS DEJA PARUS 150 Frs seulement par numéro.
PHOENIX DP CEST AUSSI: PLUS DE 2000 TITRES DU DOMAINE PUBLIC.
CATALOGUE COMPLET SUR DISQUE CONTRE 10 Frs REMBOURSABLE DES LE PREMIER ACHAT PHOENIX-DP 90 RUE DRAGON 13006 MARSEILLE Tel: 91 53 19 72 INF’OMEDIA : 8, av. De Bretagne, 66000 Perpignan. Tél : 68 34 23 03 INTERCEPTOR GROUP: Mercury House. Cavella Park. RG7 4QW, Alder- maston (GB). Tél : (19-44) 73 48 17 INTERPLAY : (voir Ubi Soft) 1NTF1RSTEL : (voir Electronic Arts) INVF1NT ERE : (voir Boutiques) JAWX : I. Cité de Paradis, 75110 Paris.
Tél : ( I) 47 70 35 64 JERIKO : 5, bd Poissonnière, 75002 Pa ris. Tél : (I) 40 28 00 64 KING SOFT : (voir Boutiques) KONAM1 : (voir US Gold) LA LOGITHEQUE : (voir Frame) LANGAGE & INFORMATIQUE : Place Mendès-Francc, Imm. Le Dorval, 31400 Toulouse. Tél : 61 52 37 24 LANKHOR : 84 bis, av. Du Gal-de- Gaulle. 92140 Clamart. Tél : (1) 46 30 33 03 LEGEND SOFTWARE : 80. Av. Des Bultes-de-Coësme, 35700 Rennes. Tél : 99 38 30 49 LEISURES GfiNIUS : (voir Ubi Soft) LEVEL 9 : (voir Boutiques) LINEL : Guetlistrasse, 9050 Appenzel (CH). Tél : (19-41) 71 87 49 19 LLAMASOFT : 49 Mouilt Pleasant. Ta- dley
Hants (GB). Tél : (19-44) 7 356 4478 LOGICIEL 44 : 72 bis, rue de Nantes, 44120 Vertou. Tél : 40 34 32 67 LOGISOFT : 10, rue place Occitane, 31000 Toulouse. Tél : 61 22 61 41 LOGYS : 36 rue Nollet, 75017 Paris. Tél :
(1) 42 93 29 00 LORD BRITISH : (voir Boutiques) LORICIEL : 81.
Rue de la F*rocession, 92500 Rueil-Malmaison. Tél : (1) 47 52
11 33 LOTUS : 6, rue J.-P.-Timbaud. BP 219, 78051
St-Quentin-en-Yvelines. Tél : (1) 30 58 91 19 LUCASFILM : PO
Box 2009,94912 San Rafaël (USA). Tél : (19-1) 415 662 1800
MADGAMES : (voir Master Cames) MAGIC BYTES : Goetherstrasse
1,4830 Gutersloh (RFA). Tél : (19-49) 52 41 1834 (voir Ubi
Soft) MAGNETIC SCROOL : (voir Bou tiques) MANDARIN SOFTWARE :
Europa House, Addlirigton Park, SK 10 Maccles- lield (GB).
Tél : ( 19-44) 625878888 (voir Ubi Soft) MARK OF UNICORM :
(voir Bou tiques) MARL WILIAMS : 16 32 Diffusion MARTF.CH :
(voir Ubi Soft) MASTERTRONIC : (voir Sega France) MC2 : III,
rue de Bugellerie, 86000 Poi tiers. Tél : 49 58 66 67
MEDIAWARE : (voir Boutiques) MELBOURNE HOUSE : Castel Yard
House Castel Yard TW 106 Richmond (GB) MEMSOFT : 62, bd
Davout. 75020 Pa ris. Tél : (1) 43 56 31 50 METAL HURLANT :
(voir Boutiques) METHODIC SOLUTION : (voir Boutiques) MICRO
APPLICATIONS : 58, rue du Fbg-Poissonnière. 75010 Paris. Tél
: ( I ) 47 70 32 44 MICRO C : 16. Rue des Fossés, 35000
Rennes. Tél : 99 63 71 11 MICROIDS : 12. Place de l’Eglise,
94400 Vitry-sur-Scine. Tél : (1) 46 81 80 00 MICROSCOPE : 73,
rue Ortila, 75020 Paris. Tél : (1) 43 66 67 87 MILES
COMPUTING : (voir Guillc mol) MIL1.F1NIUM : Chancery Housc,
107 Saint Paul. Islington NI 2NA London (GB). Tél : (19-44) 1
359 3594 MINDSCAPE : PO Box 1049, East Lewcs (GB), Tel :
(19-44) 4 448 6545 (voir Ubi Soft) MINIPUCE : (voir DPMF)
M1RRORSOFT : lrwtn Housc 118, Southwark Street SEI OSW.
London (GB). Tél : (19-44) I 928 1454 (voir Ubi Soft) MMC :
16, av. De la République, 75011 Paris. Tél : (I) 43 38 63 64
MORI : 14, rue du Royaume, 91440 Bures-sur-Yvette. Tél : (I)
69 07 88 46 MYRIAU : 4, rue de Bordeaux. 31200 Toulouse. Tél
: 61 47 23 40 NAMCO : (voir Grandslam) NATHAN EDITIONS :
P. S.L : 3, av. Galiéni. 94257 Genlilly. Tél :
(1) 45 40 66 66 NAVARONNE : (voir Satu) * NOVAGEN : 142, Alcester
Road. BI3 8HS, Burmingham (GB). Tél : (19-44) 21 449 9516
NOVTECH SARI. : 16. Quai J.-B.-Clé- mcm, 94140 Alfortville.
Tel : 49 77 00 00 OCEAN : 12. Av. Du 8-Mai-1945. 95200
Sarcelles. Tél : (1) 39 92 00 38 (voir SFMI) OMIKRON FRANCE :
11. Rue Dérodé.
51100 Reims. Tél : 26 02 60 44 OMNITREND : (voir Guillemol) OPERA.SOKT : Guslavo Fernande . Bal- buena. 28002 Madrid (SP). Tél : (19-34) 1 415 4512 OPIUM : 61. Rue de l’Arcade. 75008 Paris. Tél : (1) 42 94 01 61 ORD’ASSIST : 56, rue de Londres.
75008 Paris. Tél : (1) 42 93 54 11 ORIGIN SYSTEM : 136 Harvey Roud, Building B. 03053 Londonderry (USA).
Tél : (19-1) 603 644 3360 OSS : (voir 16 32 Diffusion) OTHER GUY SOFr : (voir Bouliqucs) OUTLAW : (voir Boutiques) P-INGENIERIE : 10. Rue Mercœur.
75011 Paris. Tél : (1) 43 70 71 72 PALACE SOFTWARE : The Old Forge.
Business Centre. Caledonian Road NI 9DX London (GB). Tél : (19-44) 71 278 0751 PANDORA : (voir Boutiques) PARADOX : (voir Boutiques) PARAGON : (voir Boutiques) PARSEC SOFTWARE : (voir Bou tiques) PASSPORT : (voir Boutiques) PBI SOFTWARE : (voir Boutiques) PC LEISURE : (voir Boutiques) PIRANHA : (voir Boutiques) PLAYERS : (voir Boutiques) PLC : (voir Boutiques) POLARD WARE : (voir Boutiques) POWER PRODUCTS FRANCE : cours de la Gare. 60200 Compiègne. Tél : 43 83 48 48 PRIMAVERA SOFTWARE : (voir Boutiques) PSION : (voir Boutiques) PSS : Sainte Agathe. Saint-Crépin-aux- Bois. 60170 Ribecourt
PSYGNOSIS : Ist Hoor, Port of Liver- pool. Building L31 BY Liverpool (GB).
Tél : (19-44) 512368818 (voir 16 32 diffusion) PYRAMIDE : 41-43. Av. Marceau. 92411 Courbevoie Cedex. Tél : (1) 43 34 50 50 RACK IT : (voir Hewson) RAINBIRD : (voir Microprose) RAINBOW ARTS : (voir Ubi Soft) RAKTOR : (voir Boutiques) REALITY SOF1WARE: (voir Boutiques) REBOUND : (voir Hewson) ROBTEK KINGSIZE : (voir Boutiques) SAARI : 37 bis, rue de Villiers. 92200 Neuilly-sur-Seine. Tél : (I) 47 58 12 42 SARO INFORMATIQUE : 5. Bd Voltaire. 75011 Paris. Tél : (1) 43 38 96 31 SARTORY : (voir Prestasoft) SEGA FRANCE : 8-10. Rue Barbette.
75003 Paris.
SEMAPHORE LOGICIELS : La Plaine. 1283 Genève (CH). Tél :(19-41)22 54 1195 SIERRA ON LINE : PO Box 485.93614 Coarsegold (USA). Tél : (19-1) 609 683 4468 SILICON BEACH : (voir Boutiques) SILMARILS : 22. Rue de la Maison- Rouge. 77323 Lognes Marne-la-Vallée, Cedex 2. Tél : (1) 60 17 15 24 SILVERBIRD : (voir Microprose) SODIPENG : route de Gaeilly. 56200 Gacilly. Tél. : 99 08 89 41.
SOFTHAWK : 19. Rue des Bergers.
38000 Grenoble.
SOFTISSIMO : 129. Bd de Sébastopol, 75002 Paris. Tél : (1) 42 33 77 10 SOFrWARE PROJECTS : (voir Boutiques) SOFTWARE TECHNOLOGIES : ZA de Courtabceuf, 12, av. Des Andes, 91952 Les Ulis. Tél : (1) 64 46 48 49 SPECTRUM HOLOBYTE : 1050 Wai- nut Street 91 suite 325, 80302 Douler (USA). Tél : (19-1) 303 443 01 (voir Ubi Soft) SSG : (voir Ubi Soft) STARVISIONS : (voir Boutiques) STRF.ETW1SE : (voir Boutiques) SUBI.OGIC : 713 Edgebrook Drive 2.
61820 IL Champaign (USA). Tél : (19-1) 217 359 8482 (voir Ubi Soft) SUBI.OGIC INTERNATIONAL : Bue kingham News the High Street Old Amerslam HP7 ODP Bucks (GB). Tél : (19-44) 217356 4166 (voir Ubi Soft) SUN COM : (voir Boutiques) SUNRISE INDUSTRIES : (voir Computer) SWISS COMPUTER ARTS : (voir Boutiques) SYSTEM 3 : David Housc 29. EC IN Hatton Garden (GB). Tél : (19-44) 1831 7403 T & ESOFT : (voir Boutiques) TA1B : (voir Boutiques) TAITO : 267, West Esplanade. 2nd Floor V7M North Vancouver (CAN). Tél : (19-1)604 984 33 44 TALENT : (voir Boutiques) TELEGRAMES USA : (voir Boutiques) TENGEN :
(voir Ubi Soft) THALAMUS : I Satum House Callcva Park. Aldermaston RG 7 4 Berks (GB).
Tél : (19-44) 73 481 7861 (voir Ubi Soft) THALION SOFTWARE : (voir Bou tiques) THOR : (voir Vidéo France) THREE SIXTY : (voir Boutiques) TIME WARP : (voir Boutiques) TITUS : 28 ter. Av. De Versailles. 93220 Gagny. Tél : (1) 43 32 10 92 TOMAHAWK : (voirCoklel Vision) TOP DAWN : (voir Boutiques) TOPO : (voir Boutiques) TRANSOFT : 38. Rue Servan. 75011 Paris.
TYNESOFT : Addision Industrial Es- tate, Blaydon NE 214 Tyne & Wear (GB).
Tél : (19-44) 91 414 4611 (voir Ubi Soft) FRAME : 32 bis, rue Victor-Hugo, 92800 Puteaux. Tél : (1) 47 72 77 77 UPGRADE : 30, rue Coriolis. 75012 Paris. Tél : (1)43 44 78 88 URANIE SOFTWARE : BP 84, 83110 Sanary. Tél : 94 74 32 00 US GOLD : Units 2&3 Holford Way Hol- ford Birmingham B6 7AX. Tél : (19-44) 21 625 3388 VENTURA CORP : (voir Rank Xerox) VERSION SOFI' : 44, rue d'Alésia.
75014 Paris. Tél : (1) 43 21 38 21 VIF : 50, rue Benoît-Malon. 94527 Gen- tilly. Tél : (1)47 40 09 11 VIFI INTERNATIONAL: 6-10. Bd Jourdan, 75014 Paris. Tél : (I) 45 65 06 06 VIP TECHNOLOGIE : (voir Guillemot) VIRGIN LOISIRS : (voir Sega France) WORDPERFECT FRANCE : ZA des Godets, 6. Rue des Gardes, 91371 Ver- rièrcs-le-BuissonCedex. Tél : (1 )69 2068 00 YAMAHA : I. av. Fief, 95310 Saint- Ouen-F Aumône. Tél : (1) 30 36 81 23 YLE : (voir Bouliqucs) ZEPPELIN GAMF.S : (voir Boutiques) CONSTRUCTEURS ACE : 6. Rue de Rochambeau. 75009 Paris. Tél : (1) 42 85 46 40 ALCATEL SMH : 5. Rue de Milan.
75009 Paris. Tél : (1) 42 80 67 11 AMSTRAD : 72, Grande-Rue, BP 12, 92312 Sèvres Cedex. Tél : (1) 46 26 34 50 APOLLO : 6. Rue Jean-Pierre-Timbaud.
78180 Montigny-le-Bretonneux. Tél : (1) 30 58 58 33 APPLE FRANCE : ZA de Courtabceuf
12. 91958 Les Ulis Cedex. Tél : (1) 69 28 01 39 ASHIV : 67. Rue
Robespierre, 93100 Montteuil-sous-Bois. Tél : ( I ) 48 58 70
77 ATARI FFRANCE : 79. Av. Louis Roche, 92230 Gcnnevilliers.
Tél : (1)40 85 31 00 BG DIFFUSION : 7, rue Michaël-Fara- day.
78190 Montigny-le-Bretonneux.
BORLAND : 43. Av. De l’Europe, BP 6.
78141 Vélizy Cedex. Tél : (1) 39 46 96 69 BROTIIER : 8. Rue Nicolas-Robert BP
141. 93623 Aulnay-sous-Bois Cedex. Tél :
(1) 48 69 96 16 BULL : 121, av. De Malakoff BP 193.
75764 Paris Cedex 16. Tél : (1)45 02 90 90 BULL : I. av. Du Val-de-Fontenay. 94133 Fontcnay-sous-Bois. Tél : ( I ) 43 94 40 40 CAMERON : La Grange. 28410 Bouche- monL Tél : 37 65 10 01 CANON : Centre d'affaires Paris Nord Immeuble Ampère 5. 93154 Le Blanc Mesnil Cedex. Tél : (1) 48 65 42 23 CITIZEN : 71 bis. Allée Jean-Jaurès, 31000 Toulouse. Tél : 61 62 95 40 COMMODORE : 150, av. De Verdun.
92130Issy-les-Moulineaux.Tél :(1)4644 55 55 COMPAQ : 5, av. De Norvège. 91953 Les Ulis Cedex. Tél : (1)69 86 71 71 COPAM : (voir BG Diffusion) CORDATA : 22, av. Des Nations. 95972 Roissy-Ch. De Gaulle.
DONATEC : 118, rue Marcel-Hartman.
94851 Ivry-sur-Seine Cedex. Tél : (1) 45 2144 77 DUAL DATA : Z.A. du Vert Galant. 16 av.
Du Vert-Galant, 95310 Saint-Oucn-l’Au- rnône. Tél : (1) 34 21 95 00 DYNAMIT COMPUTER : 54. Rue de Dunkerque, 75009 Paris. Tél : (I)42 82 17 09 EPSON : 68 bis, rue Marjolin BP 320, 92305 Levallois-Perret. Tél : (1) 47 37 33 33 GL.AAD : 25. Rue du Landy, 93210 La Plaine-Saint-Denis. Tél : (I) 48 09 29 33 HD MICROSYSTEMES : 67. Rue Sarto- ris. 92250 La Garenne-Colombes. Tél : (1) 42 42 55 09 HDM : 28, rue Miollis, 75015 Paris. Tél :
(1) 45 66 43 99 HECTOR : 61. Rue Fcmand-Laguide.
91100 Corbeil. Tél : (1) 60 88 35 58 HENGSTLER : Z.I. des Mardclles. 94-
106. Rue Blaise-Pascal, 93602 Aulnay- sous-Bois. Tél : (1) 48 66
22 90 HEWLETT PACKARD : PA du Bois- Briard. Av. Du Lac.
91040 Evry. Tél : ( I ) 60 77 83 83 IBM : Tour Descartes. 2,
av. Gambctta.
Paris La Défense. Tél : (1) 49 05 50 (XI
ICI. : 24. Av. De l'Europe, 78140 Vélizy- Villacoublay. Tél : (1)
34 65 80 70 IDEE : Z.I. des Bords de Seine, 5, rue
Marccl-Paul, 95870 Be ons. Tél : (I) 39 47 35 07 MATICIEL
MICROCLUB : Case Postale 106.1001 Lausanne (CH). Tél :
(19-41 ) 21 28 78 51 FIT : 33, av. Du Maine. BP 23,75755 Pa
ris Cedex 15. Tél : (1) 45 45 67 05 JAPY HERMES : 83. Bd de
Port-Royal.
75640 Paris Cedex 13. Tél : ( I ) 43 3714 69 JONG RICH SA : 15. Rue Jules-Ferry.
69270 Fontaine-sur-Saône. Tél : (1) 72 27 89 17 KORTEX : 71. Rue Archereau, 75019 Paris. Tél : (1) 40 05 04 64 LEANORD : 78-80. Av. Galliéni. Tour Galliéni 1,93174 Bagnolet Cedex. Tél : ( 1 ) 43 60 10 10 MANNESMAN-TALLY : 8. Av. De la Liberté, 92000 Nanterre. Tél : (1) 47 29 14 14 NEC : (voir Sodipeng) BP 2. 56200 La Gacilly. Tél : 99 08 89 41 NICOMACHUS : 241, av. D’Argcntcuil, 62270 Bois-Colombes. Tél : (1) 47 60 08 96 NINTENDO : (voir Bandai) OKI : (voir Métrologie) OLITEC : 4. Rue des Magnolias. BP 592.
54009 Nancy Cedex. Tél : 83 21 95 15 OLIVETTI : 91. Rue du Fbg St-Honoré.
75383 Paris Cedex 08. Tél : (1) 47 42 88 96 OLIVETTI I.OGABAX : rue de F Ancien-Marché. 92047 Paris La Défense.
Tél : (1) 49 06 74 80 PANASONIC : Z.I. Pont Yblon, 13 rue des Frères-Lumière. BP 63, 93151 Le Blanc Mesnil. Tél : (1) 48 65 44 66 PARIS SUD ELECTRONIQUE : Z.I. de la Bonde. 12. Rue R-Cassin, 91300 Massy.
Tél : (1)69 20 66 99 PENTASONIC : 5. Rue Maurice-Bour- det. 75116 Paris. Tél : (1) 45 24 23 16 PENTASONIC : 36. Rue de Turin. 75008 Paris. Tél : (1) 42 93 41 33 PGM : 34 bis, rue Sorbier. 75020 Paris.
Tél : (I) 43 49 48 48 PHILIPS : 5. Square Max-Hymans.
75015 Paris. Tél : (I) 40 48 50 00 ' POLAROID FRANCE : 4, rue Jean- Pierre-Timbaud. 78390 Bois-d'Arcy, Tél :
(1) 34 60 61 66 RANK XEROX : 12. Place de l’Iris, 92071 Paris La
Défense. Tél : ( I ) 47 62 15
(X) RTIC : 2. Rue B-Malou. 92100 Suresnes.
Tél : (1) 47 28 13 35 SAMSUNG : Tour Montparnasse 33, av.
Du Maine. BP 146. 75755 Paris Cedex 15.
Tél : (1)45 38 68 38 SANYO : 8, av. Léon-Harmel. 92164 An- lony. Tél : (1 ) 40 96 63 63 SEGA FRANCE : 8-10, rue Barbette.
75003 Paris. Tél : (1) 42 78 98 99 SEIKOSHA : (voirTekelec Airtronic) SH ARP : BP50094.95948Roissy-Ch.de Gaulle. Tél : (1)48 63 82 00 SMT GOUPIL : 3. Me des Archives, 94000 Créteil. Tél : (1) 43 99 15 15 SONY : 19. Rue Mme-de-Sanzillon, 92110 Clichy. Tél : (1) 47 39 32 06 TANDON : 165. Bd de Valnty, 92706 Colombes. Tél : (1) 47 60 19 00 TANDY : C.C. Les 3-Fontaines BP 147, 95022 Cergy-Pontoise. Tél : (1) 30 73 10 15 TELIC ALCATEL : 4, me Chevilly, 94267 Frcsncs Cedex. Tél : (1) 49 84 50 00 TEXAS INSTRUMENTS : 8-10, av. Mo- rane-Saulnier. 78141 Vélizy Cedex. Tél :
(1) 30 70 10 01 THOSHIBA : 7, rue Ampcre, BP 131, 92804 Puteaux
Cedex. Tél : (1) 47 28 28 28 TRIUMPH ADLER : 3, av. Paul-Dou-
mer, 92502 Rueil-Malmaison. Tél : (1) 47 32 92 45 TRT Tl : 5.
Square Max-Hymans. 75015 Paris Cedex 15. Tél : (1) 40 48 50
00 TUI.IP : 165. Bd de Valmy Bât B2, 224, 92706 Colombes
Cedex. Tél :(I) 47 60 05 59 VICTOR TECHNOLOGIES : 296, av.
Napoléon-Bonaparte. 92502 Rueil-Mal- maison. Tél : (I) 47 52 22 22 WINNERS : 114. Rue des Pyrénées, 75020 Paris. Tél : (I) 40 24 05 85 ZENITH DATA SYSTEMS : 167. Av. Pa- blo-Picasso, 92IXX) Nanterre. Tél : (1) 47 78 16 03 Vous cherchez une boutique, un logiciel ?
3615 TILT ENFIN "THE JOYSTICK" POUR ETRE "THE BEST SUR TON MICRO 1 ÜOMINICA: 60. Rue Charles-Robin, 0UXX) Bourg-en-Bresse. Tél. : 74 22 42 77 NASA : Centre cial. ZAC de la Cham- bière-Viriat, 01000 Bourg-en-Bresse.
Tél. : 74 23 48 82 TANDY : ZAC de la Cambière. 01440 Vi- riat. Tél. : 74 45 21 97

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

37.6% 
16.7% 
5.6% 
4.3% 
3.8% 
3.4% 
3.2% 
2.2% 
1.8% 
1.2% 

Today: 64
Yesterday: 84
This Week: 291
Last Week: 581
This Month: 2155
Last Month: 2550
Total: 68845

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014