Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Defender sur Amiga. Graphismes, animation et bruitage sont agréables. Sortie prévue en mai ou en juin. Quadralien vous propose de sauver, une fois de plus, la Terre d’une invasion d’extra-terrestres. Original, non ? Incentive Software lance un programme de création d’aventures graphiques : le Stac. Notez qu’il accepte les images créées sur Néochrome ou Degas et qu’il devrait sortir en mai juin sur ST. Sierra on Line prévoit pour septembre la sortie de Police QuestlI. FTL travaille actuellement sur un Dungeon Master II. Ce second scénario ne fonctionnera qu’avec le master disk de Dungeon Master I. Rappelons que Dungeon Master, déjà disponible sur ST, est également prévu pour AMIGA. Capone est le premier titre d'une nouvelle société : Actionware. Il s’agit d’un superbe jeu d’arcade sur Amiga , nous vous en dirons plus dans le prochain Tilt. Lankhor s’apprête à lancer les versions PC et Amiga du Manoir de Mort- ville. La version PC supporte les cartes CGA, EGA et mode graphique PC 1512 et propose une synthèse vocale de qualité. La grande nouveauté Lankhor devrait cependant sortir en septembre. Il s’agit du très attendu Maupiti Island dont les premiers résultats sur Atari s’avèrent fort prometteurs. Vroom, une simulation de formule 1 fort réussie, propose des graphismes de grande qualité et un scrolling sur deux niveaux. Ce programme devrait prochainement sortir sur Atari ST. Elemental offre un concept de jeu simple comme bonjour mais vraiment prenant. Graphismes, bruitages et animation sont fort bien réalisés. Bref, un jeu de qualité prévu début juin pour Atari ST. Notez qu'un module de mise à niveau pour les premiers acheteurs de la version ST sera proposé à 50 F. Sortie prévue : courant mai. Quin, un jeu d’aventure Ere International développé sur CPC, arrive sur ST. Au menu : graphismes variés et facilité d’utilisation. Sentinel nous arrive sur Amiga.

Click image to download PDF

Document sans nom TORRIDE MICROLOISIRS LUDIC LE PARCOURS IDEAL TERRIFIE à LES SOFTS 7 heures 'du soir. Vous venez juste de terminer votre diner. Vous devez faire vos devoirs mais quelque chose vous appelle du garage. Une chose qui terrifierait vos voisins, une chose agile, rapide et meurtrière: Pegasus, Le “Patrol hydrofoil Missilecraft”. La tentation est trop grande.
Maniement authentique des hydroglisseurs utilisés par les alliés de l’OTAN: américains, italiens et israéliens.
Canon de marine de 76mm refroidit par eau, harpon et missiles Gabriel.
Huit missions réalistes avec cartes à l’écran.
UBI SOFT I, Voie Félix Eboué 94000 Créteil TEL. 43.39.23.21 TM & © 198 Lucasfilm Ltd. (LU) Ail rights reserved. Electronic Arts, authorised user.
Les écrans sont tirés de la version Commodore 64 Les autres versions peuvent varier.
Electronic Arts soltware is availaMe on a wide range of home computers including: Commodore C64 Commodore Amrga, Atari ST. IBM. Spectium and Amstrad.
Electronic Arts. 11-49 Station Rd. Langley. Slough. Berkshire. SL3 8YN Engiand.
'Vite Uzru Q 9iru u?utjl dfi- fi-OMwM rfZ~C Z*Ue- ) -eCurrui v pUrwviJL T4t*CÜ2&.-hnul d 24 ¦&¦ 31 i TtcC' iv1rU*'C4tl *Mfft0ur ?Ü2, ZÆ+n6h£_ 4*pt w4é£e_, &ettu.AA** CenriMjkJC, -&C 'fJtuA afuïicw_ M-dM e&o fauAs UzruA œlou*ow n&*î&' jtAui &L iM m û unM, ’Tîytz'htetï Igd forotC&B&l é£&vt&8S4.
Fal fiJU4U$ ïCl~- 2 TILT PAR MOIS POUR VRAIMENT TOUT VOIR ET TOUT SAVOIR ODQG3 N° 56 JUILLET-AOUT 1988 TILT MICROLOISIRS
2. Rue des Italiens. 75440 Pans Cedex 09.
Tél li) 48 24.46.21. Télex 643932 Edimondi RÉDACTION Rédacteur en chef Jean Michei Blottière Directeur artistique Jean-Pierre Aldebert Rédactrice en chef adjointe Alexandra de Panafieu Secrétaire de rédaction Franrine Gaudard Chefs de rubrique Mathieu Brisou. Denis Scherer Rédaction Dan y Boolauck. Jean-Philippe Delaiandre.
Premier maquettiste Gérard Lavoir Maquette Christine Gourdal Documentaliste Michèle Gourgousse Secrétariat Catherine Van Cauwenberghe Ont collaboré à ce numéro Abdul Aiafiez, Fric Cabéria. Daniel Clairet. Laurent Di-coinhle. Pierre Fouilleu Jérémy Gani. Jacques Harbonn, Olivier Hauleleuille. François Hermellin. Alain Huyghues- Lacour. François Julienne. Kid. Emmanuel Le Coz. Nathalie Meistermann. Jean Loup Renault. Olivier Rogé, Ivan Roux.
Thierry Schieî. Florence Serpette. Brigitte Soudakoff. Jérôme TesseyrtL Charles Villoutreix.
ADMINISTRATION ¦ GESTION
2. Rue des Italiens. 75440 Paris Cedex 09.
Tél. : (16) 1 48.24.46.21 Editeur Catherine lnnocentt Directeur de la publicité Claire Vésine Chefs de publicité Adélaïde de Germond Luc Maranbe» Assistante Claudine Lefebvre Exécution Sophie Bazin Ventes SOC. Philippe Brunie.
Chef des ventes
24. Bd Poissonnière. 75009 Paris Tél : (1) 45 23.25.60. Tél. Vert
: 05.21.32.07 Service abonnements Tél. : il) 60.65.45 54
France : 1 an 112 numéros) : 198 F (dont TVA 4%) Étranger : ]
an (12 numéros} : 285 F (lra:n bateau) Tarifs avion : nous
consulter) Les règlements doivent être effectués par chèque
bancaire, mandai ou virement posta! (3 volets) BP 73 77987
Saint Fargeau Pthierry. Cedex.
Promotion Isabelle Neyraud Directeur administratif et financier Jean Weiss Fabrication Jean Jack Vallet avec Pascale Bruxelles ÉDITEUR
* Tüt-Micjoloisirs » est un mensuel édité par Editions Mondiales
S.A. au capital de 10000000 F.
R. C S. Paris B 320 508 799 Durée de la société : 99 ans à
compter du 19 12 1980.
Principal associé : Ségur Siège social : 2. Rue des Italiens. 75440 Paris Cedex 9 Président-Directeur général : Francis Morel Directeur délégué : Jean-Pierre Roger La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Tilt} est interdite, les informations rédactionnelles publiées dans « Tilt-Micro loisirs * sont libres de toute publicité.
Les anciens numéros de Tilt sont disponibles Tih Service Abonnements 2, rue des Italiens 75440 Paris Cedex 09 Les exemplaires de Tilt peuvent être conservés sous coffret (70F port compris).
Règlement anticipé (par chèque ou mandai) à l’ordre de : TILT
2. Rue des Italiens ________ 75440 Paris Cedex 09
ESSES’Couverture: Jérôme Tesseyre. Charles Viaoutreix et Lucie
Vidéographie Tirage de ce numéro : 115 000 ex TILT JOURNAL
¦jABarbarjan II, Nimitz, R-Type..., des tonnes de previews, le
IV travail acharné des princes-pr.ogrammeurs d’Ubi Soft, une
interview de Lord British, le roi d'Ultima, tout sur le
nouveau PC Thomson... TILT PARADE AQ Une impressionnante
livraison de hits : Capone, Leatherneck, ùQ Echelon, lo, Out
Run, Crack, Carrier Command, Thundercats, Space Harrier, Star
Ray, Gauntlet2, Bob Morane Océans, Prime Time et trois
merveilles sur Archimedes (!), Zarch, Conqueror et Soundsynth.
TUBES Plus de cinquante nouveaux logiciels passés au crible impitoyable des spécialistes de Tilt. L’été sera ludique !
44 COUP D’ŒIL £Q Un coup d’œil en deux pages sur les remakes, softs plus ou 00 moins réussis, adaptations qui viennent de sortir.
BANZAI ~ En direct de l’empire des consoles, les dernières cartouches pour Sega et Nintendo.
72 DOSSIER 7A Sportivement vôtre... A l’image de la célèbre série télévisée, suivez I T1 les péripéties et exploits des trois super-héros recrutés à l’intérieur de la rédaction de Tilt : les meilleurs logiciels de sport sur toutes les machines.
KID’S SCHOOL Q0 De très bonnes notes en fin d’année pour les logiciels 00 pédagogiques qui riment désormais avec ludique. Qualité et originalité.
CHALLENGE QA Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les softs roses Ü VU sans jamais oser le demander. _ ACTUEL QJ Moi Jane, toi micro ! Micro serait-il synonyme de macho ?
VT I SfêÊË Une grande enquête à découvrir d’urgence.
LUDIC 4AC Le Barbariart de Psygnosis vous livre tous les secrets de son univers mfV impitoyable et... un poke magique qui vous rendra invincible!
SOS AVENTURE |AQ Cri et chuchotements. Suivez Sherlock Holmes sur les rives de la IU0 Tamise, à moins que vous ne préfériez 20 000 lieues sous les mers ou la Vendée de 1795 où se trame une dangereuse conspiration... CHER TILT Le rendez-vous des lecteurs. Vos questions et suggestions et les réponses des spécialistes de Tilt.
TAM TAM SOFT L’actualité brûlante de la micro-informatique en bref, en vrac et en sept pages.
Mk SESAME LIVRES ET MICROS 4 Q0 Retrouvez la micro magique d’Abdul Alafrez et deux programmes lOfa très performants sur ST et PC, et des livres, pour les assoiffés de savoir. _ INDEX PETITES ANNONCES Achats, échanges, clubs et l’index de tous les sujets abordés dans ’ les anciens numéros de Tilt et les hors-séries.
Ce numéro comporte un encart abonnement non (olioté entre les pages 114 et 117.
Code des prix utilisé dans Tilt: A = jusqu’à 99 F, B = 100 à 199 F, C = 200 à 299 F, D = 300 à 399 F, E = 400 à 499 F, Frplus de 500 F. m IL Y A LES CLIENTS COCONUT... IL Y A CEUX QUI CHERCHENT ENCORE... COCONUT ÉTOILE 41, avenue de la Grande-Armée 75016 PARIS 2 45.01.67.28 Métro Argentine (Fermé le Lundi) COCONUT REPUBLIQUE 13, boulevard Voltaire 75011 PARIS 0 43.55.63.00 Métro Oberkampt COCONUT MONTPELLIER
C. C1AL LE TRIANGLE NIV. BAS 34000 MONTPELLIER 0 67.58.58.88
(FERMÉ LE LUNDI)_ lOMPIlATIONS COMPILATIONS COLLECTION KONAMI
110 189 ARCADEACTION 110 180 LES GEANTS 0 ARCADE 110 190 TOP
TEN COLLECTION 99 145 GAME . SET & MATCH 129 179 LES TRESORS D
US GOLD .. 115 179 MAGNIFICIENT 7 110 169 ALBUM EPYX ......
99 149 HIT PACK .. . 89 139 HIT PACK 2 89 139 HIT PACK
TRIO ..... 89 139 6 PACK VOL 2 .89 139 6 PACK VOL. 3
89 139 POWER CARTRIDGE . 470 K ARKAN0ID2
...95 145 A T F ....89 139 AP0L10
18 ....95 145 AIRBONE RANGER.....145 195 8EYGND THE ICE
PALACE . . 95 145 BIVOUAC .189 189 BARD S
TALES .. 195 BARD'S TALE 2..... 245 BASKET MASTER ..
89 145 BUGGY BOY . . 95 145 BUBBLEBOBBLE ...... 95 145
CORPORATION 95 145 CHAMPIONSHIP SPRINT 95 145
CHESSMASTER 2000 120 195 CHUCKYEAKER FLIGHT ADV .99 189 COMBAT
SHOOL .89 145 CALIFORNIA GAMES......89 139 DEFENDEROF
THE CROWN 130 145 FLIGHT SIMULATOR II. NF . 490 590 GUTZ ...
89 139 G B AIR RAH.Y 95 145 GRYZOR ...... 95 145
GETTYSBURG ... 390 GUADALCANAL 95 145 GUNSHIP..... 139 189
GAUNTLET 2 ......95 145 HERCULES ......95 145 IMPOSSIBLE
MISSION 2 .95 145 IMPACT . 120 169 ICE HOCKEY ..110 169
JINKS. 95 145 KARNOV 95 145 KNIGHT GAMES 2
95 145 LOROOF CONÛUEST . . . 99 169 LAST NINJA..... 99 145
MINI PUT 120 169 MATCH DAY 2 .. 95 145 OUT RUN .... 95 145
PANDORA...... 95 145 PACLAND .....95 145 PREOATOR . . .95 145
POWER AT SEA . 99 169 PLATOON .. . 89 145 PROJECT STEATH
FIGHTER 145 195 PROHIBITION.....175 175
P. H.M. PEGASUS . 99 145 PIRATES ...... 145 185 ROADWARS
.... 160 ROLLING THUNDER . .. 95 145 RASTANSAGA
95 145 SUPER HANG ON . 95 145 SAMURA!
WARRIOR......95 145 SKATEORDIE 99 159 SPY VS SPY TRILOGY
.95 169 SKYFOX 2 .. 99 149 SUPER STAR SOCCER . 95 180
STARWARS . ..95 145 SIDEARMS..... 89 145 SUPER
SPRINT 85 135 SILENT SERVICE ... 120 149 TARGET
RENEGAOE.....95 145 THE TRAIN 99 149 TETRIS ... 95 145
TEST DRIVE ......99 149 THE HUNT FOR REDOCTOBER 169 219
WORLD TOUR GOLF .. 120 190 WARGAME CONSTRUCTION SET 240 WORLD
CLASS LEARDER80ARD. 95 145 COMPILATIONS: LES GEANTS O'ARCAOE
TOP 10 COLLECTION . . .
LES TRESORS DE U S GOLD GAME. SET & MATCH MAGNIFICIENT 7 ..... NOW GAMES 5 .
HIT PACK HIT PACK 2 HIT PACK TRIO..... 6 PACK VOL .2 . 6 PACK VOL 3..... ACTION FORCE 2 ARKAN01D 2..... A T.F...... 8L00D BROTHERS .. .. BASKET MASTER .
CRAZY CARS . .
CHAMPIONSHIP SPRINT CALIFORNIAGAMES . - COMBAT SHOOL .. .
EARTHLIGHT..... F 15STRIKE EAGLE .....
G. B. AIR RALLY ..... GAUNTLET 2 GRYZOR ....
GUNSHIP..... HERCULES ...... HIGH FRONTIER .. .
IKARI WARRIOR KARNOV LAZER TAG . MATCH DAY 2 ...... NIGELL MANSELL .
OUTRUN PREDATOfi
P. H.M PEGASJS...... PLATOON . ROADWAR ..... ROLLING
THUNOER RAM PAGE..... RASTAN SAGA..... RYGAR ...
RENEGADE ..... ROAD RUNNER..... SUPER HANG ON SUPER SPRINT
..... SILENT SERVICE...... TARGET RENEGADE .. TRANTOR ... C D
ACE OF ACES. . . 99 149 ARKANOID ...... 95 145 BASIL DETECTIVE
. 110 160 COLONIAL CONOUEST . .. 390 CRUSADE IN EUROPE ..
120 169 COLOSSUS CHESS4 0.. . 120 169 DRUID ... .120 169
GAUNTLET ...95 145 ENCOUNTER .....120 169 F 15 STRIKE
EAGLE . 120 169 GUILDOFTHIEVES ...... 210 GREEN
BERET 95 ... KAMPFGRUPE ... 390 KNIGHT
ORC 189 195 LEADER BOARD .. 95 145 MIGALLEYACE ...
120 169 MIRAX FORCE . 110 169 NATO COMMANDER
......120 ... PIRATES OF THE BARBARY COAST 149 SONS OF
LIBERTY..... 490 SPY VS SPY 2 ..89 ... SPY VS SPY
3 .. 120 180 SPITFIREACE ...120 169 SOLO FLIGHT
2...... 120 169 SUENT SERVICE.....95 145 TUER N'EST PAS JOUER
. 110 189 THEPAWN ..... 199 TOMAHAWK ...110 169
WARGAME CONSTRUCTION SET 290 WINTER OLYMPIADE 88 .120 ...
ALBUM EPYX ..195 ACE 2 .195
ARKANOID ..... 190 ANNALSOFROME .290 ANCIENT ART OF
WAR.....290 ANCIENT ART OF WAR AT SEA .. 290
824. .... .490 BEDLAM 225 BOULOERDASH 2 145
CHARLIE CHAPLIN .225 CALIFORNIAGAMES .... 195
CRAZY CARS .195 CONFLICT IN VIETNAM .. . 245
CRUSAOE IN EUROPE ..290 CRASH GARRET .....269
CHUCK YEAGER FLIGHT ADVANCED 245 390 190 290 .210 190 245
215 450 COMMANOO.. CHESSMASTER 2000 .
DECISION IN THE DESERT .
BRILLER ...... DIGDUG . DEFENDEROF THE CROWN DESTROYER ... FLIGHT SIMULATOR.
SCENERYDISK 1 A 7 POUR FLIGHT SIM l'UNITE 250 SCENERY JAPAN ..250 SCENERY SAN FRANCISCO .....250 GOLD HITS 195 GAUNTLET .246 GRYZOR .185 GETTYSBURG ...390 GUNSHIP .....295 IMPOSSIBLE MISSION 2 ..245 IKARI WARRIOR ... 225 ICE HOCKEY ... 290 IMPACT .179 INFILTRATOR 2 345 JEANNE D'ARC ...285 JINXTER .245 JET .490 KARATEKA .... 290 KAMPFGUPPE ......350 KING OUEST TRIPLE (1.2 e! 3) .295 L'ARCHE OU CPTBLOOO .....249 LOCK ON ...... 290 LA MAROUE
JAUNE 245 LE MAITRE DES AMES.....215 MANHATTAN DEALERS .....265 MINI PUT ..... 245 MACH 3 215 MICRO SCRABBLE 290 MECH BRIGADE...... .290
P. HM. PEGASUS ....225 PIRATES ...225 PC
1512 HITS ... 225 PSI 5 290 POLICE OUEST .... 245
PROHIBITION . . 220 PHANTASIE 3...... .290 OIN
269 RAMPAGE .....290 RAO WARRIOR 245
STAROUAKE 195 SPACE RACER ......185 STRIP
POKER 2 .....169 STRIKE FORCE HARRIER 290 SUPER
SKI ..275 SU8BATTLE ..... 245 SPACE OUEST 2 . 350
SHANGAI ....245
S. D.1 ..275 STARGLIOER .195 SILENT
SERVICE ..225 TETRIS ..... 195 THE H UNT FOR RED
OCTOBER . 225 TEST DRIVE ...... 269 U M S ...... 225
ULTIMA3 ..225 ULTIMA4 ......225 VOYAGE AU
CENTRE DELA TERRE 285 WINTER OLYMPIADE 88. 195 WIZBALL
.... 185 3 0 HELICOPTER ......190 ALBUM EPYX .
.239 ALIEN SYNDROME ...185 ARKANOID 2. ......195
ARKANOID .. 120 BEYOND THE ICE PALACE . 185 BUGGY
BOY 195 BUBBLE 808BLE .. 175 BARD'S
TALES ...225 BARBARIAN (PSYNOSIS) .195 BARBARIAN (PALACE
SOFT) .. 140 CHARLIE CHAPLIN 195 CAPTAIN
AMERICA .195 CARRIER COMMAND 220 CHESS
(PSION) .295 CHESSMASTER 2000 225 CRAZY CARS
225 DONGEON MASTER .... 245 DEFENDEROF THE CROWN 269
EXPLORA ...... 345 ENDURO RACER 145 FOUNDATIONS
WASTE.....290 F15 STRIKE EAGLE 195 FLIGHT SIMULATOR 11
NF .. .345 G0LDRUNNER2 195 GAUNTLET 2 ..195
GUNSHIP 239 IKARI WARRIOR 195 IMPOSSIBLE
MISSION 2 . 185 INTERNATIONAL SOCCER . . 185 JEANNE
O'ARC ...280 KILLDOZERS . 195 KING OUEST TRIPLE
(1.2 et 3) 290 LES GEANTS DE L'ARCADE . 245 LES
CLASSIQUES 245 LEGEND OF SWORD 245 LOROOF
CONOUEST ... 225 LES MAITRES DE L'UNIVERS .. .195
LEATHERNECK 225 LA PANTHERE ROSE. .225 L'ANGE DE
CRISTAL ..225 L'ARCHE DU CPT BLOOD 225 LEADER
BOARD 175 MANHATTAN DEALER ......225 MACH 3 195 MARBLE
MADNESS...... 195 MANOIR DE MORTVILLE .175
08LITERAT0R......225 OUT RUN..... 195 PANDORA ...... .. 195
POWER STRUGGLE . .. 190 PREOATOR 225 POLICE OUEST .225
QIN ... 235 ROAD 8LASTER ... 245 ROADWARS . . 195 RETURN TO
GENESIS 195 ROLLING THUNDER.....195 RAMPAGE 140 ST
ADVENTURE CREATOR .. 490 STAROUAKE. 185 SPITFIRE 40 ...... 185
SUPER SKI .225 SPACE HARRIER 195 SECONDS OUT ...... 185
STRIP POKER 2......195 SUPER SPRINT ... 140 STAR WARS.
175 STAR TREK . 175 TARGET RENEGADE .....225 TOPGUN..
119 TRANTOR ...195 TEST DRIVE ......296 THE HUNT
FOR RED OCTOBER 225 TERRORPODS -195
U. M.S ...225 ULT1MA 4 FRANÇAIS 295 VERMINATOR .225
VIXEN ...... 225 VOYAGE AU CENTRE OE LA TERRE . 295
VOYAGER 10 .... 285 WHERE TIME STOOD STILL . 195 WINTER
OLYMPIADE 88 . 195 XENON ...185 1er DISTRIBUTEUR
DE LOGICIELS SUR PARIS ET REGION PARISIENNE HORAIRES
D’OUVERTURE : DU LUNDI AU SAMEDI DE 10 H A 19 H s®?
BARO’S TALES 420 MATERIEL ATARI ST OESTROYER 350 GAUNTLET ... 290 520 STF . 3490 LEGACY Of THE ANClENT 390 520STF .MONITEUR MONO 4480 MARBLE MADNESS .. .
290 520 STF + COULEUR SCI425 .. 5490 PAPERBOY .... . .290 520 STF -t COULEUR 8801 5490 POLICE OUEST 290 1040 STF . 4790 SPACE OUEST 450 1040 STF + MONITEUR MONO .
5990 SHANGAI ...... 450 1040 STF + COULEUR 8801 ... .7490 THEXOER 290 ÎÛ40STF + COULEURSC1425.
7190 WORLO TOUR GOLF . .
390 260 KIT 250 250 250 250 590 295 245 350 350 250 190 245 290 250 290 195 340 225 199 260 430 230 245 320 295 250 430 195 240 390 320 190 225 350 225 290 350 295 225 390 390 290 250 245 190 290 345 250 190 290 169 240 245 285 195 195 290 245 190 360 590 390 250 195 290 69 129 105 89 119 125 OPERES VALABLES DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES.
1990 11450 HT 2590
- . 2890 . 5990 800 150 79 .. 79 49 99 120 99 150
- g Participation aux frais de port et d’emballage Précisez ?
Cassette ? Disk - TOTAL à payer...... Règlement. )e joins ?
Chèque bancaire G C.C P G mondai lettre ? C B ? Je préfère
payer au facteur a réception (en ajoutant 20 F pour Irais de
rembt : PRECISEZ VOTRE ORDINATEUR DE JEUX ?ATARI ST CATARI
XL XE ?AMSTRAD CPC t jAPPLE HAPPLE 2 GS I' MACINTOSH | :AMIGA
L_C64 nSPECTRUM ?PC et COMPATIBLES 15 F _1_I_ AARGH ... ... 245
ANNALES DE ROME 285 ARKANOID ... 245 ARTOECHESS 249
8ADCAT . 225 80B81EBUBBLE 245 8ARBARIANS 195
8ARD S TALES ...... 225 BARD’S TALES 2 290 CHESSMASTER
2000 195 CAPONE .
285 CRACK . 290 CALIFORNIA GAMES 290 CRAZY CARS 245 DESTROYER . .
225 0EFEN0ER0F THE CROWN 315 EMPIRE 490 EXPLORA .
350 FLIGHT PATH 737 . 120 FERRARI FORMULA ONE..... 260 FORMULA ONE GD PRIX .. .
190 FLIGHT SiMULATOR 2 335
G. B AIR RALLY 195 GARRiSON 245 GRIO START .99
HOLLYWOOD POKER...... . 120 INDOOR SPORT 195 JINKS...... 225
JEANNE D’ARC ... . 345 JET ...... 450
JUMPJET..... 169 KARTING GRAND PRIX ..... 145 KING OF CHICAGO
..... 290 KING OUEST TRIPLE PACK. .
290 LEAÎHERNECK .. 225 L’ARCHE DU CPT BLOOD 340 LA PANTHERE ROSE . . .
195 LEADER 80ARD 215 MANHATTAN DEALERS 245 MACH3 ..... 220 MARBLE MADNESS...... 195 NORTHSTAR ... .195 OBLITERATOR 245 PINBALL WIZARO ..... 195 POWER STRUGGLE...... 245 PERSECUTOR 195 PORT OF CALL . 369 RETURN TO ATLANTIS 199 ROLLING THUNOER...... 225 ROADWARS..... 195 SPACE RACER . 185 STRIKE FORCE HARRIER 295 STRIP POKER 2..... 145 SECONDS OUT . 199 STARWARS . 246 SILENT SERVICE 245 THETHREE STOOGES 295 THEXOER ... 240 TRANTOR . 195 THE HUNT FORREDOCTOBER 225 TERRORPOOS . 195 TEST ORIVE ...... 325 VOYAGE CENTRE TERRE . .
. 339 WIZ8ALL ..... 245 WINTER OLYMPIADE 88 195 XENON ... .. 195 VENTE PAR ÎRRESPONDANCE à adresser exclusivement à : COCONUT 13, bd Voltaire 75011 Paris JEUX AFTER 8URNER . . 279 ALIEN SYNDROME . 245 ALEX KIOD .195 ACTION FIGH7ER 195 ASTRO WARRIOR PIT POT . 195 BANK PANIC .149 BLACK BELT 195 CHOPLIFTER .... 195 ENDURO RACER. .. .195 F16 EIGHTER ...149 FANTASIE ZONE ....195 FANTASIEZONE 2 249 GLOBAL DEFENSE ......195 GREAT GOLF ...195 GREAT FOOTBALL .. 195 GREAT 8ASKETBALL...... 195 GREAT BASEBALL . 195 GREAT V0LLEY8ALI
.195 GANGSTER TOWN .....195 GHOST HOUSE . ... 149 KUNG FU KIO . 195 MISSILE DEFENSE 3D . ... 195 ftYHERO ..... .. .149 OUT RUN .. 230 PROWRESLING ..195 OUARTET ..... .195 RESCUE & MISSION . . . 195 ROCKY .. 249 SPY VS SPY ..149 SECRET COMMANO.....195 SUPER TENNIS .....149 SPACE HARRIER ..... 249 SHOOTING GALLERY .. 195 TEOOY BOY 149 TRANSBOT 149 THENINJA..... .195 WORLD SOCCER.. .. 195 WORLD GRAND PRIX.....195 WONDERBOY . 195 ZAXXON 30 245 ZILLION 2 ..195 ZILLION .....195 JOYSTICKS SEGA SPEEO KING SEGA 180 CONTROL
STICK......160 CONSOLE SEGA : + OUT RUN t- HANG ON
* 2 MANETTES DE JEUX
* CABLE PERITEL CONSOLE SEGA : + PISTOLET PHASER .
MARKSMAN SHOOTING
* TRAP SHOOTING ¦f SAFARI HUNT
• - HANG ON + 2 MANETTES DE JEUX + CABLE PERITEL . . .. PISTOLET
PHASER +
- MARKSMAN SHOOTING
- TRAP SHOOTING SAFARI HUNT 449 B 24 . BOULDERDASH
CONSTRUCTION BARO'STALE ..... BARD'S TALE 2 ....
6ARDSTALE3 8ATTLE CRUISER .. . .
COLONIAL CONOUEST...... CHUCK YEAGER FLIGHT ADV CALIFORNIA GAMES COMMANDO...... CHESSMASTER 2000 .... 01G DUG .. DEATH SWORO DONDRA DAM8USTER ..... DECISION IN THE OESERT .
OESTROYER . ECHELON ..... EARTH ORBIT STATION . .
GUILD OF THIEVES FIGHT NIGHT . .
FLIGHT SIMULATOR 2 .
E15 STRIKE EAGLE.
GAUNTLET . IKARi WARRIOR . ... INDOOR SPORT..... INEILTRATOR 2 JET SCENERY DISK 1 a ? L'unité SCENERY DISK Nil KING OUEST 3 KARATEKA .... KUNGEUMASTER LEGACY OF THE ANClENT MECH BRIGADE MARBLE MADNESS . .. PAPERBOY ... PIRATES . PANZER STRIKE...... P H M.PEGASUS PHANTASIE 1 . PHANTASlE 2 .. PHANTASIE 3 RING OF ZILFIN ...... RAO WARRIOR . .
SUPER BOULOERDASH SPACE OUEST 2 SONS OF LIBERTY SHARDOF SPRING .
SPINDIZ2Y .. SUBBATTLE SIM SKYFOX .. SOLO FLIGHT . STARGLIDER .
SILENT SERVICE..... SUMMER GAMES .
SOMMER GAMES 2 TOMAHAWK...... THUNOERCHOPPER . .
TRIPLE PACK ULTIMA 3 .. UlTIMAS WARSHIP .... WINTER GAMES WINTER GAMES..... WIZARO CROWN...... AMAZON.. 450 ANClENT ART OFWAR .
350 BALANCE OF POWER 290 COMPUTER AMBUSH 590 CHESSMASTER 2000. .
350 DEFENOEROF THE CROWN 290 DEJA VU 290 FLIGHT SIMULATOR.
. 540 SCENERY DISK N. 7 ... .
250 SCENERY DISK N. 11 .. .
250 GUILD OF THIEVES 260 KING OF CHICAGO . .590 PATTON VS ROMMEL 395 SHADOWGATE ... 540 SHANGAI 350 SKYFOX . .
250 UNINVITEO ...... 450 OISOUETTES VIERGES DE GRANDE MARQUE ATARI ST 7 AMIGA ... 10 OISO. 3,5” SF OD .
10 DISQ. 3.5'-0F D0 ... BOITE RANGEMENT 50 OISO .
BOITE RANGEMENT 150 OISO APPLE C64 ATARI XL : 10 DISQ 5''1 4 NEUTRES 10 OISO. 5"1 4 SF OO..... 10OISO. 5 ”1 4 DF DO...... BOITE DE RANGEMENT 5DD1S0.
OUICKSOT 2...... QUICKSOT 2 TURBO SPEEDKING KONIX .
SWITCH JOY PROFESSIONAL PR0 5000 ...... MEGA ST : MEGA ST2+ MONOCHROME H.R. 9450 HT MEGA ST2 + C0ULEUR . .10750 HT MEGA ST4+MONOCHROME H.R. 12450 HT MEGA ST4 + C0ULEUR . ..13750HT MEGA ST2 +MONOCHROME+ MPRIMANTE LASER SIM 804 19950 HT MEGA ST4 + MONOCHROME -f MPRIMANTE LASER SLM804 22950 HT LECTEURS SUPPLEMENTAIRES : Sf 314 DOUBLE FACE 1 MEGA... 1990 SH 205 DISQUE DUR 20 MEGA 4490 CUMANA3"50F 1 MEGA 1650 CUMANAS1 4 1 MEGA......2190 COMITES D’ENTREPRISE ET ETUDIANTS, NOUS CONSULTER.
POUR L'EXPEDITION DE MACHINES FRAIS D’EXPEDITION = 150FF.
ENVOI PAR SERNAM.
RESERVATION ET DISPONIBILITES.
TELEPHONEZ AU (1) 43.55.63.00 SUPER PROMOTIONS SUR LES LOGICIELS POUR THOMSON. LISTE SUR DEMANDE.
MONITEURS ATARI : MONOCHROME HR.SM124 1590 COULEUR SC1425 . . 2590 COULEUR SC1224 . .2990 MONITEURS COULEUR PHILIPS :
- 8801 . 2490
• 8832 (COULEUR -h MONO + TTL) 3490 AMIGA 500 N.C.
IMPRIMANTES : ATARI SMM804 ..... LASER SLM804..... STAR
LC10C0MPLETE. .. STAR LC10 7 COULEURS ... STAR NB 24 10
INTRODUCTEUR FEUILLE A FEUILLE POUR NL10 CABLE IMPRIMANTE .
RUBAN ENCREUR SMM804 RUBAN ENCREUR NL10 .... RUBAN ENCREURLC10 TOUS LES LOGICIELS DES JEUX ET DES APPLIC LES LOGICIELS FIREBIRD SILVER DES JEUX-MICRO POUR TOUS, DES NOUVEAUTES POUR TOUS, DES PRIX POUR TOUS !
A 29,90 F 2 JEUX EN DISQUETTE POUR VOTRE AMSTRAD A 79,90F DE NOMBREUX TITRES DISPONIBLES AMSTRAD CPC ALBUM 4 AS DIGITAL C D 135 199 F APOCALYPSE C D 140 220 F AQUANAUTE D 159 F ARCADE ACTION C D 129 229 F ATOMIK C D 119 159 F BIVOUAC C D 140 190 F BLACK LAMP C D 89 149 F BOBO C D 149 199 F BUBBLE BOBBLE C D 89 149 F CALIFORNIA GAMES C D 99 159 F CHAMPION SHIP SPRINT C D 99 159 F COFFRET CADEAU FIL N°1 C D 145 195 F COLLECTION KONAMI C D 129 229 F COMPILATION GREMLIN C D 129 229 F CORPORATION C D 99 149 F CRASH GARRET D 220 F ERE HITS N°2 C D 150 230 F ERE HITS N°3 C D 150 230 F FREDDY HARDEST
C D 95 159 F F15 STRIKE EAGLE C D 99 149 F FLYING SHARK C D 89 149 F GAME SET AND MATCH C D 159 220 F GEE BEE AIR RALLY C D 99 149 F GOLD HITS N°3 C D 129 229 F GOTHIK C D 89 149 F IMAGINE’S ARCADE HITS C D 119 199 F IMPOSSIBLE MISSION 2 C D 109 159 F JINXTER D 199 F KARNOV C D 99 149 F L'ARCHE DU CAPTAIN BLOOD D 220 F LA PANTHERE ROSE C10 120 190 F LEGENDE D 149 F LE JEU DU ROY C D 99 149 F LES DIEUX DE LA MER C D 140 190 F LES EXCLUSIFS N°1 C D 119 159 F LES GEANTS D'ARCADE CIO 129 229 F LES HITS DE L’AVENTURE ! D 250 F LES PRIVES C D 140 190 F LES TRESORS D'US GOLD C D 135 225 F MALLETTE
JEU FIL N°1 C D 195 245 F MALLETTE JEU FIL N°2 C D 149 195 F MARQUE JAUNE C D 290 290 F OCEAN ALL STAR HITS 2 C D 119 179 F OUT RUN C D 109 159 F PIRATES D 149 F PLATOON C D 109 159 F PREDATOR C D 99 149 F PROHIBITION C D 120 190 F RAMPAGE C D 99 159 F RASTAN C D 99 159 F ROLLING THUNDER C D 109 159 F RYGAR C D 109 159 F SALOMONS KEY C D 99 159 F SCRABBLE C D 195 245 F SPORTS PACK C D 199 299 F SUPER HANG ON C D 99 149 F SUPERSPRINT C D 99 149 F TEXTOMAT D 450F TURBO PASCAL D 795 F WESTERN GAME C D 120 190 F WORLD CLASS LEADER B. C D 99 159 F APPLE II CONFLICT IN VIETNAM D 249 F F15 STRIKE
EAGLE D 219 F MICRO-SCRABLE D 245 F PIRATES D 249 F SILENT SERVICE D 249 F SOLO FLIGHT D 199 F ATARI ST ARTIST D 495 F BARBARIAN D 159 F BECKER TEXTE D 750 F BIVOUAC D 190F BLACK LAMP D 199F BOBO D 190 F BUBBLE BOBBLE D 189 F CALCOMAT PLUS D 750 F CALCOMAT 2 D 890 F CAPTAIN BLOOD D 315 F CARRIER COMMAND D 249 F CHAMPION. BASKET BALL D 249 F CRAZY CARS D 269 F DIEUX DE LA MER D 195 F DRIVER ATARI LASER D 195 F ENDURO RACER D 249 F ERE HITS ATARI D 249 F FLEET STREET PUBLISHER D 990 F F15 STRIKE EAGLE D 249 F GENESIS D 199F GFA COMPILATEUR ST D 495 F GFA VECTOR D 495 F GUNSHIP D 249 F IMPOSSIBLE
MISSION 2 D 245 F JINXTER D 249 F KNIGHTMARE D 199 F L'ANGE DE CRISTAL D 250 F LA MARQUE JAUNE D 290 F LA PANTHERE ROSE D 250 F LE JEU DU ROY D 245 F LES GEANTS D’ARCADE D 269 F LES GUERRIERS D 250 F MALLETTE JEU FIL D 295 F MISSIONS EN RAFALE D 245 F OUT RUN D 245 F PACK 520 ST MICRO-APPLICATION D 590 F PACK 1040 ST MICRO-APPLICATION D 1 850 F PREDATOR D 199 F PROFIMAT D 495 F QIN D 290 F RAMPAGE D 249 F SILENT SERVICE D 249 F SLAP FLIGHT D 195 F STAFF X29 D 220 F STAR TREK D 195 F 75001 PARIS 31.bddeSebastopol T:42 3374 45 75005 PARIS 97. Rue Monge T:45 35 0013 75007 PARIS 28. Avenue de la
Molle Piquel T: 47 05 30 00 75010 PARIS 1. Place Stalingrad T:420941 19 75011 PARIS 31. Avenue de la République 1:43 579291 75013 PARIS Centre Commercial Massena 7:458348 92 75014 PARIS 88. Avenue du Maine T:43 21 94 30 75014 PARIS 45. Avenue du General Leclerc T : 43 27 7911 75015 PARIS 332. Rue Lecourbe T:4S 57 89 39 75017 PARIS 46. Avenue de la Grande Armée 7:45 74 59 74 75019 PARIS 211. Rue de Belleville 7:4607 25 97 91000 EVRY Centre Commercial Evr» Il 7:60 77 39 59 91700 Sle GENEVIEVE des Bois 96. Rie de Corbeil 7:60 16 28 50 92600 ASNIERES 96. Rue des Bourguignons 7:4793 90 45 92120
BOULOGNE 96. Bd Jean Jaurès 7:46 055904 93800 EPINAY SUR SEINE Centre Corn. Epicenlre 7:48 2911 50 93270 SEVRAN Centre Com. Beau Sevran 7:43 83 41 11 93200 SAIN7 DENIS 3. Cours des Arbalétriers 7:48 20 1 2 15 94000 CRE7EIL Carrelour Pompadour RN 186 7:4898 31 51 95100 ARGEN7EUIL 53. Rue P.V. Couluner:39 6140 44 95200 SARCELLES Centre Com. Les Flannades 7:34 1 961 00 01000BOURG EN BRESSE BdSl Nicolas 7:74 234882 06400 CANNES angle rue Hoche 7:93388283 06000NICE 122.bdGambetta 7:93885757 06000 NICE 4. Bd Jean Jaurès 7:93 80 8787 10000 7ROYES 7. Rue de la Republique 7:25 737389 13200 ARLES 2bis.
Place Lamartine 7:909611 02 13470CABR1ES C. Com Barneoud Bàl 8 7:42 02 54 45 13006MARSEILLE 39.av.Canlim 7:91 78 80 61 13001 MARSEILLE CenlreCom. La Valenline 7:94 4 5 08 67 14000CAEN 89.rueBerniéres 7:31 8665 30 14120CAENMondeville C. Com. Supermonde 7:31 34 2699 17138 PUILBOREAU Cenlre Com. Beaulieu 7:46 67 24 56 18000BOURGES 13.placeGordame 7:48658032 21800QUE7IGNY 11. Av. De Bourgogne 7:8046 58 88 25000 BESANÇON C.C. Chàleaulanne. Rte Dole 7:81 52 26 03 26000 VALENCE Cenlre Com. Valence II 7:7555 98 92 27000 EVREUX Cap Cær-Normanville 7:32 31 1717 28000CHAR7RES ruedu BoisMerrain 7:3721
2828 30000NIMES BdSalvalorAllende 7:66 29 87 96 31000 70ULOUSE Boulevard Lascrosses 7:61 23 90 94 31000 70ULOUSE 88. Av. Jean Jaurès 7:61629036 SUPERBASE D 990 F SUPERBASE PRO D 2 490 F SUPER TENNIS D 245 F UMS D 249 F VERSAILLES STORY D 245 F VOYAGER 10 D 269 F WARLOCK’S OUEST D 220 F WESTERN GAME D 250 F WIZBALL FUTURE D 249 F [COMMODORE AMIGft BOBO D 249 F BUBBLE BOBBLE D 199 F BUBBLE GHOST D 250 F CAO 3D D 1 490 F CARRIER COMMAND D 249 F CHAMPION. BASKET BALL D 249 F CRAZY CARS D 269 F GARRISON D 269 F GEE BEE AIR RALLY D 199 F GOLDEN PATH D 199 F GOLF CHAMPIONSHIP D 349 F GUILD OF THIEVES
D 249 F JINXTER D 249 F L’ARCHE DU CAPTAIN BLOOD D 350 F LA PANTHERE ROSE D 250 F LEADER BOARD D 269 F LES PASSAGERS DU VENT 1+2 D 290 F MACADAM BUMPER D 350 F SHANGAI D 249 F SILENT SERVICE D 249 F SUPERBASE D 990 F SUPERBASE PRO D 2 490 F UMS D 249 F WESTERN GAME D 250 F WINTER GAMES D 269 F WORLD GAMES D 269 F COMMODORE 64 AGHAMIX C D 99 149 F AIR BORNE RANGER C D 149 199 F 33000 BORDEAUX 23. Cour de l'Intendance 1:5644 93 01 34500 BEZIERS 35. Av. Rhin et Danube T : 67 31 75 38 34470MONTPELLIERPEROLS Zacdu Fenouillet T:67 50 02 49 37170 CHAMBRAY les Tours C. Com. Chambray 2 T:47 28 2130
38130 ECHIROLLES ’ 2. Cours Jean Jaurès T:76091009 38120 St EGREVE Gai. March. 2, rue des Abattoirs T : 76 75 45 50 42300 ROANNE 21, rue Charles de Gaulle T:77 72 36 00 42000 St ETIENNE 32, rue de Rochettes Monthieu T:77 341985 44000 NANTES Place du Change T:40 48 19 96 45140 St JEAN de la Ruelle C. Com. Auchan Orléans T : 38 43 5t 20 47000 AGEN 90. Bd de la République T :53 66 93 99 49000 ANGERS Centre Com. Les Halles T:41 86 11 00 50100 CHERBOURG 12. Route de Paris T:3320 52 52 54000 NANCY Centre Com. St Sebastien T:83 35 7092 58000 NEVERS 1. Avenue Hoche T:86 21 50 40 ALBUM EPYX C D 135 225
F BLACK LAMP C D 89 149 F 8UBBLE BOBBLE C D 89 129 F CALIFORNIA GAMES C D 99 159 F COLLECTION KONAMI C D 129 229 F GAME SET AND MATCH C D 159 220 F GEE BEE AIR RALLY D 149 F GOTHIK C D 89 149 F GUNSHIP C D 145 195 F LES EXCLUSIFS N°1 NASA C D 119 159 F LES TRESORS D'US GOLD C D 135 225 F PIRATES C D 149 199 F PLATOON C D 109 159 F PROJECT STEALTH FIGHTER C D 149 199 F SALOMON’S KEY C D 99 159 F WORLD CLASS LEADER B. C D 99 159 F VcelCOMPATIBLES r 51 4 OU 3 n 59410 ANZIN Centre Com. Petite Forêt T :27 29 36 90 69002 LYON 26. Rue Grenette T : 78 42 99 79 59000 LILLE 59. Rue Nationale T:20 5483
47 69230 St GENIS Centre Com. StGenis II T:785643 35 59650 VILLENEUVE D'ASCQ Centre Com. V2 T :20 91 47 85 69100 VILLEURBANNE 180. Cours Emile'Zola T :78 84 95 97 60200 COMPIEGNE 23. Rue Ste Corneille T:44 8600 02 71680MACON Gai. Marchande Carrefour Creche s Saône T:8537!655 64000 ANGLET Centre Mercure 6. Avenue J.-L. Lapone T : 59 52 40 98 72000 LE MANS C. Com. Des 4 Roues T:43 23 36 40 62400 8ETHUNE Centre Com. La Rotonde T:21 5698 10 73000 CHAMBERY C. Com. Galion Rue Centrale Bassens T:79 70 53 33 62100 CALAIS Centre Com. Continent T:21 3490 77 74000 ANNECY 19. Rue Sommeiller T:50 514722
62950 NOYELLESGODAULT ..Centre Com. Auchan T:2149 77 01 76200 DIEPPE Centre Com. Mammouth T:35 8 2 99 84 64000 PAU 2. Bd du Commandant Mouchotte T:59 30 64 66 76000 ROUEN 24-26, rue du Grand Pont T:35 07 07 07 65000TARDES t.av.BertrandBartère T:6251 21 21 760O0ROUEN AvenuedeCaen T 35039515 66000 PERPIGNAN 26. Cour Lazare Escaguel T 6834 07 62 78200 MANTES LA JOLIE 6. Av. De la République T :34 7864 40 67000 STRASBOURG Place de l'Homme de Fer T:88 22 34 00 83700 FREJUS 820, av. Delattre de Tassigny T:94 53 32 02 84000 AVIGNON 16. Rue du Vieux Sentier T:90 85 8210 68200 MULHOUSE 75. Rue Franklin
86000 POITIERS Place du Marché N.D. La Grande T:4941 6340 69130 ECULLY Centre Com. Du Perollier T:78 33 68 01 90000 BELFORT 52. Fg de France T 84 28 38 21 ALBUM EPYX D 290 F ARMORIK LE VIKING D 249 F BOBO D 199 F CHAMPION. BASKET BALL D 249 F CRAZY CARS D 269 F ECHECS 3D D 195 F ELITE D 249 F F15 STRIKE EAGLE D 219 F GOLF CHAMPIONSHIP D 249 F GUILD OF THIEVES D 249 F GUNSHIP D 349 F JINXTER D 249 F L'ARCHE DU CAPTAIN BLOOD D 290 F LA MARQUE JAUNE D 290 F LE JEU DU ROY D 245 F LIVINGSTONE PRESUME D 249 F MACADAM BUMPER D 289 F MALLETTE JEU FIL D 295 F MALLETTE PRACTI D 999 F MICRO-SCRABBLE D
245 F MISSIONS EN RAFALE D 245 F MULTIPLAN JR D 699 F PC GOLD HITS D 249 F PIRATES D 249 F PORTEFEUILLE BOURSIER D 999 F PRACTIBASE D 399 F PRACTICALC D 399 F PRACTITEXTE D 399 F QIN D 295 F SILENT SERVICE D 249 F SOLO FLIGHT D 199 F STARTREK D 249 F SUPERBASE PRO D 2 490 F SUPER TENNIS D 245 F TEXTOMAT D 820 F THE LAST MISSION D 249 F TRESORERIE D 990F TURBO BASIC D 1 180F TURBO DRIVER D 245 F TURBO PASCAL D 1 180 F TURBO TUTOR D 395 F UMS D 249 F VERSAILLES STORY D 245 F WORD JR D 1 175 F THOMSON CASSETTE - D : DISQUETTE - CAR : CARTOUCHE EN VENTE CHEZ NASA TIONS PROFESSIONNELLES AQUANAUTE
C D 145 195 F ATHLETES C D 140 190 F ATOMIK C D 145 195 F BOBO C D 140 190 F ENDURO RACER C D 145 195 F F15 STRIKE EAGLE C D 145 195 F FLASH POINT C D 145 195 F GAME OVER C D 145 195 F LES MUTANTS D 195 F MAGIC CUB N°2 C D 195 195 F MALLETTE CREATION CAR 595 F MALLETTE JEU FIL C D 195 245 F MISSIONS EN RAFALE C D 145 195 F PACK THOMSON N°2 C D 195 245 F RENEGADE C D 145 195 F SCALEXTRIC C 175 F SLAP FLIGHT C D 145 195 F SPORTS D’ETE C D 145 195 F TENNIS + CARTE DU CIEL . D 245 F TOP GUN C D 145 195 F TOUT SCHUSS C D 145 195 F VOL SOLO + NUIT DES TEMPLIERS D 245 F WIZBALL C D 145 195 F Cette
liste ir est pas exhaustive. Les prix sont donnés à titre indicatif. Disponibilité dans la limite des stocks.
TILT JOURNAL de Broceliande Comment faire travailler une équipe de programmeurs dont l'apparente décontraction cache mal une indéniable compétence ? La réponse d’Ubi Soft est simple : les réunir dans un endroit calme afin de catalyser leurs talents. En l’espèce, ce lieu c’est le château Ubi Soft.
S'il existe un problème commun à tous les éditeurs de logiciels, c'est bien celui qui consiste à créer une ambiance permettant aux programmeurs, graphistes et autres musiciens de donner pleine mesure à leurs capacités respectives mais aussi communes.
En effet, la notion d'équipe de développement est désormais incontournable dans le domaine du logiciel.
Ubi Soft a résolu de façon originale et inattendue ce problème : cette société s’est offert un château, tout simplement... Situé en Bretagne, dans la région de Rennes, à quelques encablures de la légendaire forêt de Brocéliande d'où est issu le mythe de Merlin l'enchanteur et du roi Arthur, ce château de style bien particulier s'avère très impressionnant.
¦Jugez-en par vous-même : le parc compte environ 273 hectares et le mur d’enceinte un peu moins de dix kilomètres de long Notez d’autre part que la superficie moyenne d’une chambre du premier étage est de l’ordre de quatre-vingts mètres carrés et que la hauteur des plafonds s'élève aux alentours des cinq mètres soixante. Relativement récent (il a été construit entre 1890 et 1905).
Ce château pose bien entendu un certain nombre de problèmes inhérents à ce type de construction. Effectuer une tâche aussi courante que le ménage relève ici des travaux d’Hercule.
De même, mettre en place des équipes de programmeurs nécessite certains aménagements car il est évident que l’architecte de l’époque ne pouvait prévoir l’infrastructure nécessaire... Ainsi, un peu plus de huit cents mètres de câbles électriques ont été posés et cela ne suffit pas encore ! Il est donc normal que l’accord, qui fixe les règles d’occupation du château par la société, définisse la répartition des tâches entre les actuels propriétaires qui résident sur place et Ubi Soft.
Comme nous l'a indiqué Yves Guillemot, la société Ubi occupe une partie du château en échange de quoi elle finance et effectue les travaux de restauration nécessaires, tout en respectant le cadre et l’intégrité du mobilier qui.
Signalons-le, a été réalisé spécialement pour ce château. A charge des propriétaires d’entretenir le parc et de préserver les plantations et arbres rudement mis à l’épreuve par les tempêtes qui firent rage en Bretagne fin 1987 et rayèrent de la carte environ un tiers de la forêt... Le but avoué d’Ubi Soft est de faire de ce château un lieu privilégié où pourront se retrouver des programmeurs mobilisés autour d'un développement en cours. Ainsi, à l'heure actuelle, une quinzaine de programmeurs vivent et travaillent sur sept projets d’ores et déjà vendus à Epyx dont certains vous sont présentés
en preview (voir Tilt Journal p.20). Allez, on se met tous au vert Vendre et programmer ensuite ? Voilà une technique originale mais c'est bel et bien de cette manière que les choses se sont passées, comme nous le confirment Christine Quémard et Yves Guillemot. En fait, les premiers contacts entre éditeurs américains et Ubi Soft ont eu lieu au CES de Las Vegas de janvier 1988 où les éditeurs américains majeurs sont venus sur le stand Ubi afin de voir les produits présentés.
Dans un second temps. Yves Guillemot s'est rendu aux USA pour y rencontrer à trois reprises toutes les sociétés intéressées par cette gamme et finalement a signé avec Epyx.
Pourquoi cette société plutôt qu'une autre ?
De nombreux éditeurs étaient intéressés par quelques uns des produits Ubi et non par l'ensemble de la gamme,comme Epyx... D’autre part, signalons que la marque Ubi sera écrite en clair sur les logiciels distribués par Epyx aux USA. A terme, le but est donc d’implanter cette marque directement aux Etat-Unis sans pour autant remettre en cause l'actuel accord avec Epyx.
D’après Gérard Guillemot cela va même plus loin : c'est la production Ubi, caractérisée par la recherche de performances graphiques et sonores mais aussi par l'originalité des scénarios.
Qui intéresse Epyx. C'est pourquoi de véritables relations de partenariat s'instaurent entre les deux sociétés qui n’hésitent pas à échanger leurs Irucs de programmation. La raison est évidente : l’orientation vers l’export nécessite des budgets de développement plus lourds que ceux de productions purement nationales. L’échange de routines découvertes par telle équipe permet à telle autre de chercher autre chose... Notez que ce système d'échange existe aussi entre les équipes qui développent ensemble dans le château et, comme nous l'explique Yves Guillemot, se révèle obligatoire car Ubi
n’hésite pas à travailler directement avec le hard des machines afin d’obtenir des programmes utilisant réellement les capacités propres à chaque micro (cet pourquoi, certains logiciels seront La programmation se marie mal avec des horaires de travail traditionnels. L'inspiration créatrice n'est pas toujours au rendez-vous et, lorsqu'elle est là une interruption intempestive est susceptible de lui couper les ailes. C'est cet aspect de liberté des horaires qui séduit le plus la bande à Ubi Soft. Les programmeurs reconnaissent que, depuis leur arrivée au château, ils travaillent beaucoup plus
qu'auparavant, ne faisant aucune différence entre la semaine et le week-end. En vrais passionnés, ils considèrent presque le travail comme un amusement et, oiseaux nocturnes, ils se brûlent les yeux devant leurs écrans pendant la nuit. La vie quotidienne s'organise autour des machines. Les temps de repos sont erratiques et les repas se prennent librement. Le plus dodu des programmeurs avoue apprécier le four à micro-ondes qui lui permet de se réchauffer un plat quand il a une petite faim.
Le cadre est grandiose, le château est vaste et le parc est immense, c’est vrai. Mais une vingtaine fort différents sur ST et Amiga par exemple).
Ainsi, la carte d'fron Lord sur Amiga propose des moulins dont le ailes sont en mouvement et de manière plus générale les produits à venir font directement appel au blitter de la machine.
Autre exemple : la sonorisation des versions Appel II GS exploite ses impressionnantes ressources en la matière. Enfin, comme le révèle Gérard Guillemot, Ubi Soft est certainement la seule société à faire des versions ÊGA (pour ordinateurs PC et compatibles) en reprogrammant presque intégralement le logiciel. Ce surcroît de travail est d’ailleurs largement justifié compte-tenu des résultats obtenus : d'un point de vue graphisme, cela s'avère très proche de ce que l’on obtient sur Atari et l'on comprend que les sociétés américaines, qui ont eu l'occasion d'approcher ces produits, disent que
c’est du jamais vu.
Autre élément important : la volonté d’Ubi Soft de sortir des produits sur plusieurs machines simultanément, même si telle ou telle version est prête à être commercialisée. Cela afin d'obtenir un impact maximum et un effet de nouveauté sur l’ensemble des versions mais aussi afin de faciliter le lancement de ces produits sur divers marchés. Ici encore on retrouve l'orientation export vers laquelle se tourne résolument Ubi et on peut être étonné de la méthode de travail.
Contrairement à ce que l’on peut observer chez d’autres éditeurs, les programmeurs ne travaillent pas sur gros systèmes et. Comme l’explique Yves Guillemot, le but n'est pas d'obtenir une base de données informatiques de personnes seulement y vivent. Les étrangers sont rares. Une passion commune et une jeunesse insouciante l’âge moyen tourne autour de dix-neuf ans font cependant que la cohabitation se passe pour l'instant sans problème. Beaucoup se connaissaient déjà et des équipes étaient déjà formées. Si chacun dispose de sa chambre individuelle (avec lit à baldaquin!), il est
remarquable qu’ils se soient rassemblés par groupes de deux ou trois pour les occuper. Ils y disposent d'ordinateurs,comme dans la salle commune, et peuvent ainsi travailler par affinités. Pour l’instant, après un mois, tout se passe à merveille. Mais qu’en sera- t-il lorsque l’état de grâce de la découverte sera passé? Les loisirs de ces jeunes gens, selon eux, tournent surtout autour du parc : promenades dans les bois ou sur le lac, s'il leur arrive de prendre la voiture pour se rendre à Rennes ou à Vannes, il semble que, là aussi et de leur propre aveu, la balade sans but soit leur activité
principale. Ils ne semblent même pas s’être aperçus que, chez eux, les femmes sont rares.
Ils manifestent une grande réticence à parler d’argent. Presque tous sont des «Free Lance», payés à la production. Ils refusent cependant de dévoiler leurs revenus, arguant une grande différence selon les programmes et les machines. Est-ce qu’ils gagnent trop ou pas assez? En tout état de cause, chacun y trouve son compte. Les programmeurs, entièrement pris en charge, vivent sans soucis et Ubi Soft profite d'une productivité exceptionnelle.
Dans laquelle on prend des routines correspondant à chaque machine. Par opposition à une certaine industrie du logiciel.
Ubi Soft est partisan d’un développement par certains aspects artisanaux mais qui permet d'obtenir le meilleur de chaque machine.
Franchement, compte-tenu des éléments que nous avons en notre possession, nous ne pouvons que nous prononcer en faveur de cette méthode qui devrait trouver sa pleine justification à la rentrée, tant en France qu'à l’étranger. Autre élément qui devrait assurer le succès de ces produits ; la volonté d’Ubi Soft d'orienter la création.
A ne pas confondre avec diriger... Pour Yves Guillemot, la France est un berceau de créativité qu’il faut exploiter tout en ?
Conservant les éléments originaux de chaque création. Ainsi, un produit proposé à Übi par un auteur extérieur pourra être pris en charge par le foyer de développement situé au sein du château dans lequel on trouve toutes les compétences permettant d'en faire un produit réellement international.
Et comme l'explique Christine Quémard, Ubi recherche des compétences mais aussi des individus capables de s’intégrer dans une équipe de développement. Ce qui est parfaitement compréhensible car un intervenant au niveau d'un développement peut être amené à venir au château. Or. La vie communautaire qui préside en ce lieu n’est pas forcément à la portée de tout le monde : les programmeurs, graphistes, musiciens et autres ne sont pas obligatoirement aptes à venir travailler dans ce lieu d’autant plus que le nombre de places est limité. Ainsi.
Gérard Guillemot, qui désormais réside sur place et joue à merveille son rôle de châtelain, nous explique qu'il est souhaitable qu'en temps normal le nombre de personnes présentes ne dépasse pas un certain seuil qu’il fixe à une vingtaine. Autre élément à prendre en compte : l'âge moyen de l’équipe et le peu de contraintes correspondantes (voir encadré page 11).
IIGS les Français s’y mettent Sous la pression des éditeurs américains.
Ere Informatique, Infogrames, Loriciels et Ubi Soft croquent la pomme. Apple II GS. A new standard ?
Nous le voyons, malgré l’exubérance de certains membres de l’équipe, le château Ubi n'est pas une aventure mais une opération mûrement réfléchie qui. De l’aveu d'Yves Guillemot et de Christine Quémard, coûte très cher, sans plus de détails... Il n’en reste pas moins que l'on peut saluer cette initiative qui permet de sauvegarder un élément de notre patrimoine tout en créant des conditions plus que favorables à la création et au développement de logiciels français de qualité aux plus grandes destinées. C'est tout le mal que l’on puisse souhaiter à Ubi et à sa sympathique équipe que nous avons
eue bien du mal à quitter... De notre envoyé spécial Mathieu Brisou.
L'adorable petit fantôme d'Ere Informatique hante déjà tes écrans de 'Apple II GS.
TILT JOURNAL (pour Bureau des Affaires Temporelles).
Trois autres programmes n’ont pas encore leur nom définitif : Packlet (une nouvelle version de Pac-man). Vampire et Station zéro (deux jeux d’aventure).
Quant à Loriciels. Ils préparent six jeux d'arcades pour le GS. Le plus avancé est Super Ski de Microïds, dont l'adaptation a été confiée à un développeur texan. Puis viendront le fameux Space Racer et Porsche 944 turbo (course de voitures d’un concept nouveau qui devrait faire date). Loriciels envisage ultérieurement de commercialiser ces produits en Europe.
Ce regain d’intérêt pour le GS. Provoqué par le marché américain où, là-bas également, un nombre important de produits est annoncé (Defender of the Crown The Last Ninja. Faery Taie. Alien Mind. Fire Power...) a contraint ces sociétés à programmer sur cet ordinateur.
Après le PC, ST et Amiga, l'Apple II GS : un nouveau standard pour les éditeurs? F.H. Quatre des plus importants éditeurs français de logiciels ludiques (Ere Informatique, Infogrames.
Loriciels et Ubi Soft) ont développé, ou développent, des logiciels de jeux sur l'App eGS. Ces sociétés ont réussi à pénétrer le gigantesque marché que représente les Etats- Unis en passant des accords avec des éditeurs américains qui commercialiseront sous leurs noms ces logiciels. Ainsi Mindscape et Accolade vendront les produits Ere Informatique et Infogrames. De même, Broderbund distribuera les logiciels de Loriciels ; Epyx ceux d'Ubi Soft.
La décision de produire des versions GS a été prise sous la pression des éditeurs américains.
En effet, outre les versions « classiques » proposées par les Français (Amiga. ST. PC ..). ceux-ci ont réclamé des adaptations spécifiques à I Apple II GS.
Ces logiciels sont similaires aux versions françaises, à part quelques modifications demandées par les sociétés US. Ainsi, sur certains produits ont été implantées des options d'entraînement et de démonstration De même, quelques petits changements ont eu lieu (il est possible par exemple de jouer à deux avec Bubble Ghost), la fiabilité des interfaces- utilisateurs a été particulièrement soignée et... les demoiselles un peu dévêtues représentées sur certaines images, ont dû se rhabiller !
Ere Informatique a réalisé des adaptations GS de Bubble Chost et de Pinball Wizard (titre américain de Macadam Bumper) pour Accolade.
Le fantastique Arche du Capitaine Blood devrait être commercialisé par Mindscape dès le mois de juin et Warlock Quest est bientôt achevé.
Loriciels compte adapter prochainement Space Racer .sur GS.
Infogrames est en cours de discussion avec plusieurs grandes sociétés américaines au sujet de la commercialisation de l’adaptation GS des Passagers du uentl et II Les prochaines versions GS envisagées concerneraient Bob Morane Océans (quatrième aventure du commandant Morane qui devrait trancher sur les précédentes par la qualité apportée à sa réalisation. Cf. Tilt parade page 40).
Les Tuniques bleues. Croupe d'intervention (un jeu d’action faisant intervenir une unité d’élite des forces spéciales) et Biuouac.
Ubi Soft est en train de réaliser sept logiciels qui devraient être commercialisés aux U.S.A. au début de l'automne. Iron Lord, ce Defender oj the Crown à la française aux graphiques remarquables, n'est plus à présenter. Sont également annoncés Série flamme, Skate bail (jeu d'action dans lequel deux équipes s’affrontent avec violence en planche à roulettes et marquent des buts avec une balle) et B A T pour une image Un drame en trois actes secoue la rédaction du journal d’Antenne 2. Reflets d'argent ou intoxication du public ?
Acte I : Scène 1 : Vendredi 13 mai, date à peine moins lourde de sens que celle du vendredi Ie’ avril, un article du Quotidien de Paris révèle un « scandale » : le générique du journal télévisé d’Antenne2 participerait à un «bourrage de crâne ». Car il incluerait depuis septembre dernier une «publicité clandestine subliminale», une image du Président de la République.
François Mitterrand.
Scène 2 : la direction de la chaîne visionne le générique et conclut que l’accusation est grotesque. En effet les images subliminales sont destinées à impressionner inconsciemment le spectateur : on intercale dans un film une image pendant 1 24' de seconde, à plusieurs reprises Certaines personnes, dont des publicitaires croient que le cerveau peut retenir ces images que l’œil ne perçoit pas clairement.
Le générique fait se refléter dans le « 2 » du logo d'A2 des scènes d’actualité, à raison de dix images par scène. Chacune reste quatre dixième de seconde, ce qui esl rapide mais visible, il ne s'agit donc pas d'images subliminales (du latin « sub ». Sous et « limen ». Seuil), c'est-à-dire sous le seuil de la conscience !
Acte II : Scène 1 : Alertée, la CNCL. Commission Nationale pour la Communication et les Libertés, demande la copie de la bande-mère de ce générique. Car la qualité des postes de TV ordinaires rend difficile la distinction de tous les détails de l'image.
Scène 2 : Lundi 16 mai, la CNCL visionne et examine le générique incriminé. La CNCL qui vérifie le temps de passage des candidats aux élections pendant les informations se doit de détecter d'éventuelles publicités clandestines.
Scène 3 : Après mûre délibération la Commission publie un communiqué qui invoque le « principe général selon lequel les téléspectateurs ont le droit de connaître le type de message qui leur est proposé». La CNCL demande la suppression des images qui se reflètent sur le » 2 » en cours de générique, provoquant un rapide ondoiement métallisé.
Acte III : Scène 1 : L’action se déroule dans le studio de Captain Vidéo Voir, auteur du générique conçu par David Niles pour A2. C'est l'affolement : en effet, le générique vendu en septembre dernier avait demandé une semaine de travail de conception et dix jours de calculs. Faites les comptes : une animation comprend vingt-cinq Le célèbre «2» aux reflets moirés sur les écrans de Captain Vidéo... images par seconde. Pour chaque image l’ordinateur Bosch prend quarante minutes : il faut mobiliser seize heures la machine pour obtenir un seconde d'animation. Impossible de refaire le travail
rapidement. Par chance reste aux archives une bande avec le sigle mais sans les reflets d'images d'actualité.
Scène 2 : Hélas, le générique de « l'Assiette anglaise ». émission hebdomadaire présentée par Bernard Rapp comporte, dans le décor. I'image d'une télévision sur laquelle passe... le générique d'A2. Pour « nettoyer » le « 2 » minuscule de ses reflets, il faudra bricoler... Epilogue. Il n'y a pas de morale, sinon que dans le secteur si disputé de l'image de synthèse, une aussi tonitruante publicité ne peut que ravir ceux qui en sont l'objet... Notice sur la mise en scène.
Maître d’œuvre du générique, Captain Vidéo Voir. Une cinquantaine d'employés, huit ou seize ans d'existence selon la structure juridique prise en compte, dispose de gros matériels. Installée depuis longtemps sur le marché, cette entreprise fait des génériques pour des chaînes de TV anglo-saxones, allemandes, italiennes, voire japonaises (NHK). Ainsi que pour des chaînes hexagonales (A2 bien sûr.
Mais aussi TF1). La production s’étend aussi aux publicités (chaussures André. Orangina).
Méthodes de travail : images de synthèse et modifications d’images vidéo. Aussi dans le générique d'A2, cinquante et une images de Tilt, à l’assaut des océans, grand vainqueur de la Coupe de Yachting des Journalistes.
Tilt se lance à l'assaut des océans I Certains sponsorisent des voitures de courses ; nous, nous croyons à l’impact médiatique des sports nautiques. Avec quelques arguments en notre faveur puisque, pour sa première participation à une régate de renommée nationale, la « Coupe de Yachting des Journalistes 1988». Le voilier « Tilt » a remporté la première place au classement général combiné de deux manches de la course croisière, de la coupe Mini JI et de la coupe Zodiac et la Frutstenberg's Cup, recompensant le vainqueur de la régate de Mini JI.
Cette compétition, organisée par l'Association des Journalistes de la Mer, de la Montagne et de l’Aventure, le Salon Nautique, ei sponsorisée par les ténors de la course au large Moët et Chandon, Cognac Henessy, Domaines Ott, Airship-Services, Furstenberg, TEM, Les annonces du bateau, Rothmans.
Guerre, de fusées, du TGV, du président Reagan, du pape Jean Paul II, de Mikhaïl Gorbatchev et de François Mitterrand se reflètent sur le « 2 » en transformation permanente. L’ordinateur a saisi des images vidéo retravaillées par «texture mapping», pour donner l'impression de reflets sur une surface métallique lisse. Toujours est-il que cette débauche de passion devrait rassurer ceux qui craignent la déshumanisation des médias due à l’avènement des nouvelles images. D.S. La Concorde , rassemblait trente voiliers, parmi lesquels TF1, A2, La Cinq. Télérama.
Télé-Loisirs. AFP. ACP, RFI. RFO. Médias, Le Parisien, France-lnter. Presse-Océan.
Régate-International, Télé-Poche... Tilt avait, pour l’occasion rassemblé les plus fins régatiers de la rédaction : Florence Serpette, notre minitéliste nationale, s'est particulièrement illustrée dans la course de Zodiacs en jouant admirablement du menton et des genoux pour assurer la stabilité en virage. Toujours en Zodiacs, Eric Cabéria. Malgré des départs parfois limites, a su rattraper inexorablement tous ses concurrents : il gagnera la première manche haut la main et finira deuxième au classement général de la Coupe Zodiac. Dany Boolauck était bien sûr avec nous et sa formation de
champion national au Racing Club de France lui a donné tous les atouts pour répondre présent dans les moments difficiles : c'est lui en particulier qui a quasiment sauvé une journaliste, du magazine Médias dans une situation cruciale. Je n'en dirai pas plus, sa modestie en souffrirait... Quant à Jean-Michel Biottière et Benoit Luizet. Les skippers du racer «Tilt», ils ont impitoyablement contrôlé leurs adversaires, dans des conditions très dures : nos concurrents ont même tenté de nous pousser à l’abus de boissons fermentées en espérant amoindrir nos capacités de réactions : c'était mal nous
connaître!
Nous avons donc terminé troisième de la première étape Saint-Malo Chaussey, premier de la régate des Mini-JI, second de la coupe Zodiac et quatrième ex-aequo de la dernière étape Chaussey Saint-Malo, résultats qui nous ont propulsé à la première place du classement général. Il fallait le faire, nous l'avons fait!
TILT JOURNAL Barbarmn , Nimitz, R-Type Previews Aventure, action, wargame, les éditeurs ne chôment pas et tous préparent activement la rentrée. Les programmeurs sont privés de vacances et. à l’ombre de leurs micros, vous concoctent des tonnes de merveilles pour tous les goûts !
A* y««r pmrtv xrvroAC**» «*• twjf.* fc *n«rv 'Vlt'fPf i'r.N-:- U 0.*rr t« ;«w« r»ek ê »w» •«** •! R»«*-• • Poo o Radiance (PC) P mm LyjJ
* *'•} lUfrf» m«*‘ '*•*** Barbarian (ST) Pire and Forget (ST) F
18 Interceptor (Amiga) Emmanuelle (ST)
- kVM'ri ; t'tuwHVBVwmnnn"' Enllghtement-üruid II (Amlga)
Skatebalï II (ST) Arcticfox (CPC) Freedom (ST) Station Zéro
(ST) Phantasme (ST) Puffy’s Saga (ST) Réjouissez-vous, les
éditeurs vous préparent de nombreuses nouveautés qui vous
permettront de passer de bonnes vacances et de tenir jusqu'à la
rentrée... Commençons par Electronic Arts dont de nombreux
produits arrivent sur Amstrad CPC Arcticfox. Un véritable hit
sur ST et Amiga. Est un jeu d’action 3D avec faces pleines. Il
doit arriver fin juin sur Amstrad.. Il en est de même pour
Bard's Taie, jeu de rôle de grande qualité qui devrait
satisfaire tous les possesseurs de CPC Notez qu’il sera, de
plus, entièrement traduit en français.
F18 Interceptor est un programme I d’action simulation dans lequel vous vous 14 retrouvez aux commandes d’un F 18 de l'US Air Force. Sept missions vous attendent mais vous devez d’abord réussir des tests de pilotage avant d’effectuer des opérations, tel un atterrissage sur un porte-avions, par exemple. Toutes les options nécessaires sont présentes : accès à une carte, visus de divers côtés du cockpit, etc. Graphismes, animation et surtout bruitages s’avèrent de fort bonne facture. Un futur hit.
Attendu pour la mi-juin.
On ne chôme pas chez British Telecom, comme le montrent les nombreux titres que nous promettent Rainbird et Firebird.
Legend of the Sword est un jeu d'aventure dans lequel Anar (le bon) affronte Suzar (le méchant) A l’aide de cinq compères, le bon doit retrouver une épée et un bouclier magiques qui lui permettront de vaincre. Il devrait arriver courant juin sur ST Earthlight. Un jeu d’action se déroulant sur la Lune, devrait sortir en juin pour Speclrum. Au programme : graphismes et animation de qualité.
Enlightement-Druid II est un jeu d’arcade aventure qui a déjà fait un tabac sur machine 8 bits. Il devrait voir le jour sur Amiga en juin et bien que cité dans notre précédent numéro nous vous en reparlons dans ces colonnes car nous en publions la photo Spécialistes des aventures textuelles. SSI va bientôt inonder le marché de ses produits «Advanced Dungeons & Dragons».
Trois titres sont d'ores et déjà annoncés.
Pool of Radiance, un jeu de rôle conforme aux règles «ADD», devrait voir le jour en juin ou en juillet. Il sortira d’abord en versions C 64 et PC, puis des versions Apple. ST et autres suivront. Premier logiciel de rôle action édité par SSI, Heroes of Ihe Lance sera pilotable par l’intermédiaire d’une manette de jeu. Les versions C64 et PC sont prévues pour cet été.
La version Amiga pour la rentrée. Enfin. The Dungeon Masters Assistant Volume 1 est le premier utilitaire conçu pour le jeu originel d'ADD. Ce logiciel génère 1300 monstres et personnages ainsi que 1000 types de rencontres. Les versions C 64. PC et Apple seront les premières à sortir et d’autres suivront... Les éditeurs français ne sont pas en reste.
Ainsi, Infogrames annonce la venue du second programme de la collection « Spirou » : Tuniques Bleues, inspiré de la BD du même nom, est annoncé pour cet été.
De son côté, ERE International prépare de nombreux produits dont la suite de Crash Garret. Ce jeu d'aventure se déroule à la suite dans un paysage post-apocalyptique et vous mettra aux prises avec divers mutants et une secte secrète aux buts bien troubles. Notez aussi la préparation d'un programme plus ou moins inspiré de Frankenstein : Eviserator. Dans ce dernier, vous construisez un homme à partir d’éléments récupérés dans une morgue.
Il se trouve alors face à diverses épreuves et en cas d'échec, vous construisez un nouveau «modèle»... Loriciels prépare aussi de nombreux produits mais reste assez évasif sur ces derniers.
Toutefois, on peut avancer qu’un simulateur de vol. Une course de voitures et un jeu d'aventure se déroulant en Guyane sont en prévision pour la rentrée.
Microïds s'active autour d'un programme d’action à mi-chemin entre GP500 et Quad A l’image d'Infogrames, Cocktel Vision poursuit sa politique de licence. Ainsi, cette société a acquis les droits d’adaptation sur micro de la série de films érotiques «Emmanuelle ». Inutile de préciser que Denis Schérer, notre spécialiste programmes classés X, attend avec impatience les premiers résultats de cet accord... Signalons aussi la venue prochaine de Freedom.
Ce programme entre aventure action et wargame mettra en scène une révolte d'esclaves dans une plantation. Jeu d'aveÿure plus classique et entièrement piloté par icônes. Indian Mission vous proposera de rallier le Royaume Uni à l'Empire des Indes.
Destiné aux plus jeunes. Peter Pan sera un jeu d'action dans lequel on retrouve le célèbre héros mis à l’écran par Walt Disney. Signalons aussi la venue de Challenge, une simulation économique qui acceptera jusqu’à six joueurs en même temps. De multiples paramètres seront pris en compte : salaires des employés, taux d’inflation, coût et impact des campagnes de publicité, etc. Ces programmes Coktel Vision devraient voir le jour à la rentrée, dans le meilleur des cas.
Plus proche de nous, Titus annonce Fire and Forget. Aux commandes d'une voiture, vous devez vous frayer un chemin parmi divers obstacles afin de rejoindre votre base.
A signaler ; l'option deux joueurs et la qualité des graphismes. Ce programme est prévu sur ST et Amiga courant juin, les versions PC et CPC devraient, elles, voir le jour en septembre.
Autre nouveauté Titus. Off Shore Warrior vous propose de prendre les commandes d'un bateau Off Shore à l’occasion d'une course où tous les coups sont permis... Les versions ST et Amiga sont attendues pour septembre, la version PC en juin.
Chip doit prochainement réaliser un soft sur Jeanne d’Arc Nous n'en savons pas plus pour le moment mais espérons qu'il sera digne de Voyage au centre de la Terre.
MBC Informatique s'apprête à sortir Ultrason.
Un logiciel de digitalisation de sons pour Amstrad CPC dont le prix ne devrait pas dépasser 200 F. Les sons échantillonnés peuvent ensuite être utilisés dans des programmes. Mike et Moko. Logiciel d’aventure également édité par MBC, est attendu pour septembre. Cette aventure est construire selon un principe original puisque deux joueurs peuvent y participer, chacun incarnant un des deux frères. L'écran est à cet effet séparé en deux parties, et les joueurs doivent conduire les personnages à se rencontrer afin qu'ils puissent mener des actions en commun... Barbarian arrive ! Palace Software
nous propose une superbe aventure action. Déjà cité dans Tilt n° 54 (page 22), en voici une image.
Ubi Soft prépare activement la rentrée et, compte tenu du nombre de produits, les programmeurs sont loin d'être au chômage... Jeu d’aventure essentiellement graphique.
Station Zéro (titre non définitif) vous propose d’enquêter dans une station orbitale.
Les versions ST. PC. Amiga et C 64 devraient arriver en septembre ou octobre. Elles seront suivies des versions Mac. Apple IIE GS puis Amstrad CPC. Puffy’s Saga, dont le titre est provisoire, fait irrésistiblement penser à un mélange de Gauntlet et d'Elemental de Lankhor avec un zest de Pac Man. Sons digitalisés, graphismes variés et efficaces et animation de qualité devraient plaire. Les versions ST, PC.
Amiga et C 64 sont annoncées pour la rentrée.
Mettant en œuvre deux équipes adverses sur une sorte de patinoire, Skate Bail (titre provisoire) est un jeu d'arcade simple mais efficace.
Graphismes de qualité, animation et scrolling irréprochables... Les versions ST, PC. Amiga et C 64 devraient sortir vers octobre. Célèbre bien avant sa sortie effective. Iron Lord et lui aussi prévu pour la rentrée sur PC. ST. Amiga, C 64 et probablement sur Amstrad CPC. D'après ce que nous avons eu l'occasion de voir, nous ne pouvons avoir de doute quant à sa réussite... Enfin, Dracula, dont le titre n’est toujours pas définitif, est un jeu d'action relativement simple dans lequel on incarne un vampire.
Il devrait voir le jour vers novembre sur ST. PC, Amiga et C 64.
Exocet Software propose un jeu d'action sur ST. Il nous est impossible de vous en dire plus pour l'instant. A en juger par ses graphismes, ce soft semble intéressant et aiguise notre curiosité.
Il en est de même de R-Type. Un fabuleux jeu d’arcade adapté sur console NEC dont Activision possède la licence micro, qui devrait sortir en septembre sur C 64. Spectrum et Atari ST. Espérons que la qualité de la réalisation ne souffre pas trop du transfert sur micro.
De son côté. Hewson s'apprête à lancer de nombreuses nouveautés sur ST, adaptations de produits 8 bits ou créations originales. Zynaps et Cybernoïd sont ainsi prévus pour juillet.
Netherworld et Nebulus pour août Roadstar Xri (un shoot-them-up en 3D).
Exolon. Astaroth (un jeu d'action se déroulant dans des caves et des châteaux) et Stormlord (un jeu d'action avec scrolling bi directionnel) sont annoncés pour l’automne.
Digne représentant de la nouvelle génération de logiciels d arcade stratégie. Nimitz de Martech vous proposera de prendre les commandes du porte-avions Nimitz. Ce jeu, à base de graphismes (il de fer, devrait être disponible sur C 64 au moment ou vous lirez ces lignes.
Du même éditeur, signalons la sortie de Fury Ce jeu d’action est déjà disponible sur trois machines: Amstrad CPC. Commodore64 et Spectrum.
Enfin. Grandslam prépare activement la sortie de trois programmes d'apparence fort prometteurs. Peter Beardsley’s International Football recrée les conditions de la coupe européenne de football. Choix des équipes, épreuves de qualification et paramétrage de la durée des jeux sont possibles. Il devrait sortir sur ST. Amiga et C64 en juin. Les versions Amstrad CPC, MSX et Spectrum sont, elles, annoncées pour juillet, Assimilable à un jeu de stratégie. Power Pyramids vous propose de mener une balle au sommet d’une pyramide.
Simple? Attendons les versions C64 et Spectrum annoncées pour juillet avant de nous prononcer! Dernier produit Grandslam annoncé pour cet été, Chubby Gristle est basé sur le même principe que Pac Man : manger... Il devrait sortir en août pour Amiga. ST, Amstrad. Commodore et Spectrum.
Casse-tête teuton pour Microprose La République fédérale d’Allemagne occasionne de sérieux problèmes aux éditeurs de jeux. En effet, la RFA se pose en défenseur de la non- violence et étend un bras protecteur et paternel sur sa jeunesse. Ainsi, tous les softs à consonance violente, guerrière ou sexuelle sont frappés d’interdiction de vente et de publicité.
La majorité des éditeurs le savent et prennent soin de modifier leurs produits en fonction du marché allemand. Citons, par exemple. Ere Informatique qui a été contacté par des Allemands désireux de publier Crash Garret.
Pour être commercialisable en RFA, il ne doit absolument pas faire référence à Hitler. Dans des cas semblables, l’éditeur se trouve dans l'obligation de demander une adaptation totale ou partielle du scénario à leurs concepteurs.
Un problème de rentabilité apparaît ensuite : une adaptation n’est pas forcément intéressante si elle ne concerne qu’un seul marché.
Pas de problème si un chiffre d’affaires correct ?
TILT JOURNAL est réalisable mais, dans le cas contraire, le projet se retrouve dans la corbeille à papiers.
Malheureusement pour certaines sociétés, leurs logiciels sont essentiellement axés sur des thèmes guerriers et la BPS (organisme allemand chargé de la vérification des publications destinées à la jeunesse) leur tombe dessus à bras raccourcis. Microprose qui, rappelons-le, édite de superbes simulations telles que Silent Service, Gunship ou Kennedy Airport, appartient à cette catégorie. Depuis février 1987, Microprose se heurte à la barrière de la BPS qui interdit Silent Service. Selon l’éditeur, cette décision est injustifiée et a demandé à la Cour de Cologne de statuer sur le cas.
F. nrretemps. la BPS retire son interdiction ! Fin de l’anecdote?
Non, la BPS revient è la charge et demande la censure pour
Gunship et Airhorne ! Nouvelle réaction de Microprose : la
date de passage devant la Cour est fixée au 9 juin 1988. Mike
Harrison nous a affirmé qu'aux dernières nouvelles les
interdictions sur ces jeux ont été levées. Seul F-15 Strike
Eagle reste frappé. Les raisons invoquées par les organismes
allemands sont relatives à l’aspect militariste et guerrier
des jeux. Mike Harrison affirme que l’objectif de Microprose
est avant tout de créer des simulations de qualité où la
stratégie est importante. «Nos produits ne sont pas de
vulgaires shoot them up dont le but essentiel est de tuer. Nos
logiciels sont surtout destinés aux adultes et ces
interdictions, destinées à protéger les jeunes, affectent en
fait des produits qui ne leur sont pas adressés. » Notons que
la RFA est le seul pays à interdire les produits Microprose.
Le souvenir de la Seconde Guerre mondiale n’est certainement
pas étranger à l'attitude de notre voisin... D.B. Les
graphistes du mois
* *jp*
* r mpm Lionel Grappe (18 ans) n'a pas réalisé ce rhinocéros sur
l'Acorn, mais sur un Atari ST avec. Le logiciel Art Studio.
Quant aux deux dessins suivants, ils sont l'œuvre de Cédric Peresse 113 ans) assisté d'uri Amiga 2000 et de Deluxe Paint II.
MB.
Du Rififi dans l'arcade Casse-briques dans la plus pure tradition « Arkanoïd », Assa de Sega se révèle difficile bien que relativement progressif. La destruction des murs est tâche complexe, du fait de la présence de briques fort résistantes, et les déviations subies par la balle sont d'une traîtrise digne du pire des Judas... Et faire évoluer la raquette et obtenir des vies supplémentaires s'avèrent de maigres consolations... La réalisation ne peut être prise en défaut : graphismes superbes et diversifiés, animation rapide et douce, bruitages nombreux.
En conclusion, Assa est un jeu à découvrir.
Moins classique. Free Kick propose un décor en forme de terrain de football où un ballon remplace la balle... Concrètement le jeu se passe de la manière suivante ; par l'intermédiaire d'une raquette, on tente de renvoyer le ballon afin de détruire les joueurs présents à l'écran.
Comme dans un véritable match, marquer des buts est possible (et même conseillé car cela permet de changer de niveau) et pour corser le jeu un arbitre est présent. Dommage qu’il ait une fâcheuse tendance à détourner la trajectoire du ballon. Rapidement difficile, Free Kick nécessite des nerfs d'acier et des réflexes de félin tant la célérité du ballon s'intensifie. Au niveau réalisation, ce jeu s'avère de bonne facture et l’on apprécie la variété des décors ainsi que la qualité d’animation.
16 Un jeu qui séduira les passionnés du genre. Mais, la palme revient ce mois-ci à Final Lap de Namco.
Assis confortablement dans un siège mobile, vous vous retrouvez aux commandes d’une automobile surpuissante : une Mac Laren. Accélérations foudroyantes, reprises brillantes et tenue de route irréprochable sont les principales caractéristiques de cette voiture. Autrement dit, toute sortie de route n'est due qu'au pilote et à son manque de célérité à correctement évaluer une situation critique.
Le déroulement du jeu est fort simple. Vous devez boucler un parcours en un temps limité et obtenir des bonus pour le tour suivant, si vous y parvenez en un temps inférieur.
A priori donc. Final l.ap ne présente pas de difficulté particulière. La rapidité d’action, la nécessité de se concentrer sur la route dans l'ambiance surchauffée des salles d'arcade compliquent cependant singulièrement la tâche... En clair, ce n’est pas une promenade d'agrément et l’on se prend rapidement au jeu.
C’est d’ailleurs fort compréhensible car la réalisation est des plus réalistes. L'impression de vitesse est parfaitement rendue, les graphismes fins et variés n’ont d’égale que l’animation, d'une rapidité époustouflante. De plus, le siège mobile simule bien les divers événements : freinage, accélération, sortie de route se signalent à vos vertèbres avec une discrétion discutable,.. Ce jeu est donc à l'évidence l’un des plus réussis du moment. A voir de toute urgence !
Annoncé pour l’automne, le CDAR 504 permettra d’attendre l’essor des applications CD-ROM. Malgré de modestes performances audio... Atari devrait commercialiser avant la fin de cette année, pour un prix inférieur à 4000 F, un périphérique destiné à la gamme des ST : le CDAR 504, lecteur de disques compacts capable de lire indifféremment les CD-ROM et les CD- Audio. La famille des disques compacts regroupe en effet plusieurs supports semblables en apparence mais aux vocations distinctes.
Le succès du CD-Audio a permis la mise en place de l'infrastructure industrielle et le rodage des procédés de fabrication dont les autres variantes du CD peuvent à leur tour bénéficier. Alors que le CD-I, qui permet d’envisager des applications multimédia interactives poursuit sa longue gestation, le CD-Rom, capable de stocker 550 Moctets de données informatiques (textes, images, programmes) entame une carrière prometteuse.
Au premier plan, le boîtier de com mande détachable.
Proposant dès aujourd'hui un lecteur polyvalent adapté aux besoins futurs. Le CDAR 504 se présente comme un lecteur CD classique.
De gauche à droite, la face avant comporte l’interrupteur de mise sous tension, une prise de branchement pour casque stéréo, un potentiomètre de réglage du volume sonore du casque, le tiroir de chargement et son bouton d’ouverture, un bloc de contrôle détachable muni de quatre boutons et servant de télécommande. Les fonctions sont réduites au strict minimum lecture, arrêt, pause, avance et retour rapides, saut de plage et n'offrent Une encyclopédie complète tient sur un seul CD-Rom qui offre, outre un appréciable gain de poids et de place, l'agrément d'une consultation rapide des pages sur
un écran.
La rareté et le coût des applications n'empêchent pas Atari de prévoir l'avenir en aucune possibilité de programmation.
La face arrière est munie de deux sorties audio (prises Cinch) et de deux connecteurs DMA (direct memory access) à dix-neuf broches.
Si nous n'avons pu juger par nous-mêmes de la fiabilité de la lecture, principale qualité exigée des lecteurs CD-Rom, le taux d'erreur annoncé par Atari (10’:-) correspond aux spécifications des appareils professionnels.
L'Atari CDAR 504 affiche en revanche des performances moins glorieuses en matière de reproduction sonore. Avec un rapport signal bruit de 75 dB. Ii est loin des 100 dB couramment atteints par les lecteurs CD-Audio du marché.
La courbe de réponse (20 Hz à 20 kHz + 1 dB -6dB!) Dénote une action du filtre dans la gamme des fréquences audibles, alors que l'atténuation à 20 Hz excède très rarement 1 dB sur les lecteurs courants. Manifestement, les performances se ressentent des économies réalisées sur les circuits de conversion digitale analogique, de filtrage et de préamplification.
N’oublions pas qu'un lecteur CD-Rom.
Pourtant dépourvu de tout circuit audio, coûte rarement moins de 10000 F. Espérons seulement que ce souci de limitation des coûts de production n’a pas la même incidence sur la fiabilité de lecture.
Jean Philippe Deialandre 206, Rue LAFAYETTE ¦ 75010 PARIS • f 48.03.33,11 CADEAU!
POUR TOUTE COMMANDE A PARTIR DE 3000 FRANCS CANON SCIENTIFIQUE E60!
! Voleur 250 F| Canon victm tssaot?
Un professionnelau service lu particulier.
UNITÉS CENTRALES CPC 464 MONO IECTK7 1990.00 F CPC 64 COUL LECT K7 2990.00 F CPC 6128 MONO LECT DISC 2990.00 F CPC 612B COUL LECT DISC 3990 00 F LECTEURS 1990 00 F
300. 00 F DISO DD1 LECTEUR DE CASSETTES PÉRIPHÉRIQUES IMPRIMANTES
OKIMATE 20 2490.00 F DMP2O0C 1690.00 F DOUBLEUR DE JOYSTICK
iOÛ.OOF RUBAN OKIMATE 20 NB 95.00 F RUBAN OKIMATE 20 COUl
FUR 98.00 F LIBRAIRIE LA BIBLE DU 6128 AMSTRAD EN FAMILLE
102 PROGRAMMES LE LANGAGE MACHINE CONSOMMABLES DISQ 3’
unit*__,6-90l HOUSSE CLAVIER 70.00 F HOUSSE MONITEUR 90.00 F
HOU CIA - MON = HOU IMPGRATUITF PAPIER LISTING PACK 2000
FEUI 190.00 F MANETTE DE JEU QS II 60 00F MANETTE DE JEU PRO
5000 1 50.00 F BOITE DE RGT 50 D ISO 3'1 80.00 F BOITE DE
RGT 100 DISO 3 ' 120.00F SUPPORT ECRAN 150.00 F SUPPORT
IMPRIMANTE 229.00F LOGICIELS LA COLLECTION KONAMI
139. 00 F
209. 00 F
179. 00 F
139. 00 F
169. 00 F
139. 00 F
169. 00 F 129 00 F l ANNEAU DE ZANGARA LA CHOSE DE GROTEMBURC OUT
SUN BUGGY BOY PLATOON GEE BEE AIRRALLY IKARI WARRIORS
CONSPIRATION ARCADE ACTION KARNOV Ail STARS UNITÉS CENTRALES
CONSOMMABLES DISQUETTE 5'1 4 unité 4.00 F LOGICIELS OUT RUN
ARCADE ACTION TEST DRIVE APPOlO 18 PLATOON COLLECTION KONAMI
PREDATOR AT F TOP TEN COLLECTION ARKANOID II LECTEURS
179. 00 E '99.00 F ’89.QG F ' 80.00 F
159. 00 F
159. 00 F
169. 00 F
159. 00 F
129. 00 F
159. 00 F C64N -r GEOS 1450.00 F C64 N PACK 1990.00 F C128D-;ANE
3990.00 F AMIGA50C 4725.00 F AmiGA 500 * MONITEUR 1084
7490.-00 F
250. 00 F
1650. 00 F
2550. 00 F LECTEUR 7 1530 LECTEUR DISQ 154’ LECTEUR DISQ 1571
HOUSSE LECTEUR DE DISQ 1541 7Û.ÛCF RUBAN MPS 1200 7C.OOF RU
BAN CITIZEN 120 D 100.00 F LIBRAIRIE TRUCS ET ASTUCES 128
149.00 f LA BIBLE DUC 128 249.00F LIVRE LECTEUR DISQ 157’
179.00 F LIVRE LECTEUR DISQ 1S41 179.00 F PÉRIPHÉRIQUES
1300. 00 F
2490. 00 F
2090. 00 F
590. 00 F
540. 00 F MPS 801 OKIMATE 20 MPS 1200 S 180 COL!
SOURIS pou-C64 et Cl28 SYNTHETISEUR VOCAL MONITEURS
2090. 00 f
2950. 00 F 1802 COUl AS 140 Coli 1064 COUL HR LOGICIELS DUNGEON
MASTER OBLÎTERA.TOR BUGGY BOY OUT RUN TEST DRIVE ARCHE CAP
BLOOD GUNSHip XENON ARKANOIO QETURN TO GENESlS
INTERNATIONAL SOCCER BARBARIAN UNITÉS CENTRALES 520 STF
2990.00 F 520 STF - MONITEUR SM 1425 5490.Û0F ‘040 STF +
MONITEUR SM 125 5990.00F 1040 STF. MONITEUR SM 1425
7990.00F CONSOMMABLES LIBRAIRIE
229. 00 F
279. 00 F
219. 00 F
199. 00 F
249. 00 F
257. 00 F
279. 00 F
229. 00 F 129 00F 229 00 F
229. 00 F 229 00 F 15?.ûûf. LE LIVRE DU GFA BASIC 199 00F LIVRE
OU GFA BASIC d-DISQ 319.QGF LA BIBLE ATARI ST 199.00 F BIEN
DEBUTER SUR ATARI ST 129.00F PÉRIPHÉRIQUES OKIMATE 20
2490.00 F DISQUETTE 3'l 2 DFDD unité 9.95F 490 00 F
100. 00 F
139. 00 F
149. 00 F
250. 00 F
60. 00 F
150. 10 F
135. 00 F
90. 00 F FREE BOOT DOUBLEUR DE JOYSTICK CABLE PERITEL CABLEE
MINITEL INVER MONIT. MONO COUl MANETTE DE JEU QS II MANETTE
DE JEU PRO 5000 MAN. DE JEU QS TURBO HOUSSE MONITEUR
MONITEURS MONOCHROME HR SM 124 1490.00 F Sur tous nos
produits pour toute commande téléphone de plus de 300 F
Ouverture d'une boutique VALERMIKE, SAV. OCCASION - au 68,
Rue du Chemin-Vert 75011 Paris TILT JOURNAL Faites vos jeux
MBC sort une nouvelle rafale de logiciels dont un s’annonce
bon. Du moins fort utile.
Il se nomme Jade et n'est rien moins qu’un générateur de jeux d'aventure sur CPC.
Jade permet d'agencer 256 salles et leurs communications (haut. Bas. Plus les points cardinaux), gère les conditions de passage d'une salie à l’autre. Vous pouvez aussi constituer votre analyseur syntaxique et utiliser les graphismes issus de la plupart des programmes de dessin : Super Paint, Ocp Art Studio, Pictor... Trois adaptations sur ST de programmes déjà édités sur CPC arrivent : Marmelade, Rat Connection, le Manoir du gj DEPLACEMENTS C ass que mars sachant se distinguer du lot, le nouveau PC Thomson semble séduisant PCÎfadk C%1 1n Nord Sud Est Ouest Haut Bas comte Frozarda. Ils nous
avaient, dans leur première version, laissé une impression mitigée.
Leur adaptation sur ST a amené les auteurs à redessiner entièrement les graphismes, la conduite du jeu échappe désormais à l’analyseur syntaxique caractériel et tatillon qui sévissait sur CPC pour reposer sur des icônes.
Les écrans de travail laissent espérer une nette amélioration de la qualité des jeux. D.S. Catalogue Amiqa tdité par notre confrère Commodore Revue et Commodore-France. Le «Guide de l’environnement Amiga » se propose de faire le point sur les produits Amiga disponibles en France. Complément du premier guide daté de septembre 1987, ce catalogue de huit pages recense environ trois cents produits tant logiciels que matériels. Non exhaustif et sans doute un peu trop simpliste (il n’expose pas les spécificités de chaque produit), il aborde tous les domaines d’utilisation tels que bureautique,
éducation, graphisme ainsi que périphérique et librairie.
En conclusion, bien qu’incomplet ce catalogue est un véritable outil de référence pour tous les Amigalophiles.
Destiné à remplacer les TOI6 PC, le nouveau PC Thomson que nous présentons ici en avant- première sera introduit en France dès octobre 1988 aux alentours de 4000 F TTC.
Ce nouvel ordinateur se distingue grâce à son design original et agréable. Notez toutefois que la photo illustrant cet article ne montre qu'un prototype et que ce dernier est donc sujet à variation. Toutefois, un certain nombre de points resteront.
Ainsi, il est acquis que cet ordinateur bas de gamme destiné à concurrencer, entre autres, les PC 1 d’Olivetti et de Commodore, sera architecturé autour d’un microprocesseur 8088-1 cadencé à 4,77 Mhz commutable à 9,54 Mhz.
La mémoire vive s'élève à 512 Ko de Ram, jusqu’à plus d’un Méga par l’intermédiaire d’une carte d’extension spécifique.
Au niveau des interfaces, ce nouveau PC s'avère bien fourni puisqu'il possède tous les ports classiques : interface souris, ports Centronics et série, etc. Notez qua l’image du PC 1 Olivetti, cet ordinateur se connecte directement sur n'importe quel moniteur péritel et propose de nombreux modes écrans (MDA, CGA, Hercules). La mémoire de masse est constituée en version de base par un lecteur de disquettes 720 Ko de trois pouces et demi et il est possible que disque dur ou second lecteur de disquettes intégrés soit proposé sur certaines versions.
Bref, cet ordinateur est relativement classique mais certains périphériques originaux devraient lui permettre de se démarquer des concurrents.
Ainsi, nous avons eu l’occasion de voir un écran à cristaux liquides indépendant qui se connecte directement sur l’ordinateur est permet d’obtenir une machine compacte et transportable.
Similaire aux écrans de portables comme le Papman, ce dernier sera commercialisé aux alentours de 2 000 F. Par rapport à un portable classique, le principal avantage de ce système réside dans sa souplesse et dans la possibilité de changer d’écran LCD en fonction des progrès de la technologie. Ainsi, il ne serait pas étonnant de voir sur cet ordinateur un écran haute brillance... Tout ceci montre que ce nouveau PC Thomson fait preuve d’originalité, et il pourrait bien créer la surprise sur un marché en mal d’innovation. D’autant plus que son prix ne saurait être jugé prohibitif par les
éventuels acheteurs. M.B. Créateur du mois: LordBritish Lord British : tout passionné de jeu rôle le connait pour avoir joué à au moins un épisode de sa célèbre série Ultima. Derrière ce pseudonyme se cache un talentueux concepteur dont les jeux sont considérés comme des fleurons du genre, il s'agit de Richard Garriot.
Le goût de la programmation lui vient au lycée (il a alors quinze ans) et s’intensifie quand il est en «fac ».
Entretemps, il se passionne également pour les jeux de rôles (Advanced Dungeons & Dragons) et lit plusieurs fois « Le Seigneur des Anneaux » de Tolkien.
Pendant cette période il crée vingt-huit jeux pour son plaisir personnel, tous inspirés de AD&D. En 1979, le petit vendeur de matériel informatique qu'il est découvre ïApple et publie son premier titre commercial : Akhalabeth.
Ce titre, bien que créé pour son usage personnel, donne des résultats positifs et encourage R. Garriot à réaliser son premier logiciel véritablement destiné au public : Ultima I.
- Comment expliquez-vous le succès des Ultima?
A mon avis, trois facteurs expliquent ce succès. Tout d’abord, les Ultima représentent toujours des « mondes » dans lesquelles évoluent des personnages ; Ultima I est d'ailleurs le jeu de rôle de ce type sur ordinateur. Les autres logiciels similaires n’apparaissent que plus tard.
Deuxième facteur, il y a constamment des choses nouvelles à découvrir dans mes créations car je pense que l’intérêt d’un jeu vient de là.
Le troisième facteur est accidentel et plus complexe : mon souci constant d’améliorer mes programmes m’a toujours poussé à travailler chaque Ultima de A à Z. Un exemple bien édifiant, Ultima I sur Apple est programmé en Basic et utilise seize icônes pour la représentation du * monde». Ultima II est mon premier programme en Assembleur, j’ai d'ailleurs appris ce langage lors de la création de ce jeu qui utilise, lui, trente-deux icônes.
Ultima III en possède soixante-quatre, et le IV suit avec 265 icônes, le V s'améliore avec 512 icônes et je peux déjà vous dire que Ultima VI aura 1024 icônes !
Donc ce constant souci d’améliorer le monde d'Ultima pour le rendre plus réel et plus crédible a pour effet de renouveler chaque épisode de la série et lui amène sa petite touche d’originalité qui fait la différence.
Parlez-moi de votre méthode de travail.
Ce qui prime avant l’élaboration des Ultima, c’est l’aspect technique. Je fais des recherches sur les possibilités graphiques, ensuite le scénario est conçu pour mettre en valeur toutes les trouvailles d'ordre technique.
Sur toute la série, on constate une évolution sur le plan moral.
A quoi est-elle due ?
Effectivement les premiers Ultima opposent bons et méchants et il y a beaucoup de « hack’n slash ». C’est toujours vrai pour les épisodes suivants mais le comportement du joueur est affecté par l’existence des vertus dans Ultima IV et cela se retrouve également dans l'épisode suivant. Cela est dû au fait qu’au début j’avais seize ans, maintenant j’en ai vingt-six et ma vision des choses change avec le temps.
Y aura-t-il un Ultima VI ?
Oui, on y travaille déjà et je peux vous dire que l’interaction sera encore plus poussée dans cet épisode : les contacts entre personnages seront plus profonds et les monstres ne seront pas que des apparitions aléatoires du programme, ils auront un comportement plus crédible, D’autres projets en tête ?
Tout à fait, nous travaillons actuellement sur un projet qui fera du bruit. Il s’agit d’un jeu de rôle où deux joueurs pourront, par l’intermédiaire d’un modem ou d’un câble reliant deux ordinateurs, s’entraider ou s’affronter pour résoudre la quête. Le jeu sera en fait un «Ultima» multi-joueurs, pour l’instant nous le nommons Multima ! Je vous tiendrai au courant de l’évolution de ce programme.
Comment voyez-vous l’évolution des jeux de rôles dans un avenir proche ?
Le jeu de rôle prend une place très importante dans la micro-informatique de loisir.
C’est un genre extrêmement complet où l’aspect action prend de plus en plus de place. Je vois une évolution en direction du CD1 mais envisager sérieusement ce type de produits et encore prématuré.
Propos recueillis par Dany Boolauck ?
FOURNISSEZ VOUS DIRECTEMENT EN ANGLETERRE C'EST FACILE, RAPIDE, MOINS CHER ET C'EST DISPONIBLE!
. LOGICIELS ET PERIPHERIQUES POUR SINCIAIR QL, SPECTRUM 48 48+ 128 PLUS 2 . PAPIER THERMIQUE POUR IMPRIMANTE ZX (100 FF les 4 rouleaux port compris - envois hors Europe ajouter 20 El) . CARTOUCHES MICRODRIVE POUR QL ET SPECTRUM (400 FF les 20 port compris - envois hors Europe ajourer II) il) . MEMBRANES DE CLAVIER POUR QL, SPECTRUM 16 487 48+ 128 et ZX81 . PIECES DETACHEES POUR QL, SPECTRUM 16 48 48 + 128 PLUS 2, ZX81, INTERFACE ZX1, MICRODRIVES, IMPRIMANTE ZX, INTERFACE ZX2, etc... . U.L.A.s, ROMS, et "PUCES" en tous genres.
. MANETTFS DE ]EUX - INTERFACES MANETTES SPECTRUM: SIMPLE 120 FF (Hors Furope + 10 FF) OU DOUBLE 200 FF (Hors Furopc s- 20 FF) . INTERFACES DISQUETTES ET LECTEURS DISQUETTES POUR SPFCTRUM ET QL LOGICIELS ET PERIPHERIQUES BBC B UNITES CFNTRALES, LOGICIELS ET PERIPHERIQUES BBC MASTER et BBC COMPACT , LECTEURS DISQUETTES, ROMS, 2" PROCESSEURS, ETC... Logiciels K7 "BUDGET" uniquement Plus de 150 logiciels K7 nouveaux à 26 FF et 31 FF Demandez le catalogue se rapportant à votre ordinateur.
Spécifiez le modèle S.V.P. ENVOI IMMEDIAT LE JOUR MEME PAR AVION dans le monde entier REGLEMENT PAR : MANDAT POSTE INTERNATIONAL en francs ¦ EUROCHEQUE en livres sterling (vous faites la conversion) ou CHEQUE BANCAIRE en livres sterling compensable en Angleterre (votre banque fait la convertion) ou carte de crédit internationale VISA, EUROCARD, MASTERCARD, ACCESS.
JV'à Rédiger les mandats, etc... à l'ordre de DUCHET Computers.
Si vous êtes pressé, réservez votre commande EN PARLANT EN FRANÇAIS !
Téléphonez à Caroline, Jean-Pierre ou Didier au 44.291.257.80 de 8h à 19 h. VENTE EXCLUSIVEMENT PAR CORRESPONDANCE • Envoyez vite votre commande (en Français) à : DUCHET COMPUTERS 51, Saint-George Road CHEPSTOW NP6 5LA ¦ ANGLETERRE Téléphone : + 44 291 257 80 Nous acceptons les commandes téléphoniques par cartes de crédit internationales TILT JOURNAL d'une mini-chaîne PAO intégrée, car il résout de nombreux problèmes... Prenons un exemple : vous désirez, à l'aide d'un Atari ST disposant au minimum de 1 Mo de Ram, effectuer la mise en page d’un bulletin d'association en intégrant des images
numérisées. Prenez votre original (format A4 au maximum), posez-le sur la vitre du Spat puis refermez le volet : en une dizaine de seconde, le document est numérisé selon seize niveaux de gris avec une résolution de deux cents points par pouce et transmis à l'Atari. Par l'intermédiaire d’un logiciel livré, vous pouvez alors le retoucher, le modifier, l’archiver ou bien l'intégrer directement dans votre mise en page.
A ce stade, il est souvent nécessaire d'imprimer une page pour éliminer les fautes d'orthographe, vérifier la longueur de tel ou tel trait, etc. Le Spat officie alors une nouvelle fois.
Un regret : il ne se comporte pas comme une imprimante de type Centronics et requiert la présence d’un driver spécifique... Une fois le résultat désiré atteint, il ne reste plus qu'à imprimer l'original et à le photocopier, avec le Spat bien entendu. Notez toutefois que la résolution maximale d’impression est de 200 par x 200 points au pouce et que l'impression r- s effectue uniquement sur papier thermique.
A II n'en reste pas moins que le Spat s'avère | séduisant, surtout lorsque l’on sait qu’il est s commercialisé à moins de 10000F TTC! M.B Sylver Reed montre Spat blanche A lire Proposé par Silver Reed et basé sur des principes dérivés des télécopieurs, le Spat est le premier scanner, imprimante, photocopieur du marché... relié à un Atari ST disposant d’au moins 1 Mo de Ram ou à un ordinateur de type PC. Il se positionne en tant qu'élément de base Editeur de la Sphère du Nécroman. Une BD don! Vous êtes le héros complémentaire du logiciel Turlogh le Rôdeur de Cobra Soft, les éditions Delcourt
livrent deux nouveaux albums.
Premier tome d’une future saga. Aquablue vous propose de suivre les aventures de Nao.
Né sur une station spatiale, cet enfant éduqué dans l'espace par un robot nourricier grandira sur une planète bleue et adoptera les coutumes des autochtones.
Vivants de la pêche en accord avec leur planète, ces derniers vont cependant subir les assauts de mercenaires venus de la Terre... Autre temps, autre lieu, NAM vous propose de découvrir la réalité de la guerre du Viet Nam.
Jeune appelé, Ed Marks quitte les USA pour servir son pays et lutter contre les Vietcongs.
Idéaliste et heureux, Ed est alors plongé dans un univers de violence qu'il devra subir et affronter.
En conclusion, deux albums agréables et faciles à lire sur la plage ou ailleurs... M.B. VERSION PS, Pt, XT. AT [ COMPATIBLES 28 TER AVENUE DE VERSAILLES 93220 GAGNY TÉL. : (I) 43 321092 VERSION ATARI ST DR£AM-JP 45.84.29.7i TILT JOURNAL Nombre d’entre vous se souviennent certainement du jeu de café nommé Dragon’s Lair} repris par la suite sur de nombreux microordinateurs comme les C 64 et Amstrad CPC.
Relativement ancien (moins de cinq ans), ce jeu a défrayé la chronique lors de son arrivée dans l’univers des jeux de cafés du fait de son côté résolument novateur. Contrairement aux bornes d’arcade classiques, Dragons Lair est, en effet, structuré autour d’un vidéodisque sur lequel sont stockés sons et graphismes. L’écran propose donc des images similaires à celles des dessins animés et les bruitages s’avèrent des plus réalistes. Seul reproche : la non-continuité de l’action. Du fait du système utilisé, les accès aux images ne sont pas instantanés et le joueur se trouve face à un écran figé
pendant quelques instants à la suite d'une action quelconque.
11 n’en reste pas moins que Dragon’s Lair s’avère prenant car le scénario sait à merveille mélanger humour et action. Quel plaisir donc de retrouver ce jeu sur Atari ST... Attention cependant, nous vous parlons du vrai Dragon’s Lair et non d’une version plus ou moins proche de l'original... Proposé par Microdeal à environ 1000 F en Grande-Bretagne, l’ensemble se présente sous la forme d'un vidéodisque au standard Laserdisc, d’une disquette trois pouces et demi, d’un câble permettant de relier le lecteur de vidéodisques à l’Atari. Problème de taille : les modèles compatibles avec cet ensemble
sont des plus rares en France.
Pourquoi ne pas avoir assuré une liaison par RS232, prise dont sont équipés la majorité des lecteurs Laserdisc? Une fois ce problème d’intendance résolu, il ne reste plus qu’à lancer le système. Au départ, on paramètre le système : sélection du type de lecteur de vidéodisques, saisie du nombre d'écrans (1 ou 2), niveau de jeu et nombre de vies.
On découvre ensuite les joies de l’interactivité... Tout d'abord, il faut paramétrer le système en sélectionnant le type de lecteur de vidéodisques ainsi que le nombre d’écrans dont on dispose (1 ou 2). Ensuite, vient le choix du nombre de vies ainsi que du niveau de difficulté. Signalons qu'il est préférable de commencer par le commencement... Au premier abord, Dragons Lair apparaît comme une aventure mi-textuelle mi-graphique. L’écran du ST propose en effet un curseur par l’intermédiaire duquel ie joueur valide ses actions. Cela de deux manières différentes ; par le biais de la souris, en
saisissant directement les ordres. Notez que cette méthode est à déconseiller car la rapidité de réaction est souvent déterminante pour le bon déroulement du jeu. Le second écran propose, lui, les séquences d’images issues du lecteur- vidéodisque et les bruitages correspondants.
Bref, compte tenu de la rapidité de l'action et des divers pièges présents, le joueur disposant de deux écrans en est réduit à avoir un œil sur chacun alors que celui qui dispose d’un seul moniteur tente de s’accommoder de la surimpression de deux images... Malgré cela, on se trouve complètement pris par le jeu et le joueur se retrouve bien souvent rivé devant ses ou son écran. Dommage que ce système soit si coûteux : un lecteur de vidéodisques coûte environ 10000 F. 11 ne reste donc plus qu’à attendre patiemment l’avènement du CDI qui, espérons-le, supportera de tels jeux. M.B. Virus: lepoint
Docteur Brisou, mon micro est au plus mal. Il a attrapé le virus informatique !
Que faire, que faire? Une prescription à lire d’urgence.
Mais où en est donc cette histoire de virus informatique? Voilà une question que vous êtes nombreux à nous poser. Avant d’y répondre, il semble toutefois nécessaire d’élucider quelque peu ce phénomène.
Dragon's Lair version originale Un vidéodisque au standard laserdisc, une disquette trois pouces et demi, un câble reliant le lecteur au ST, il ne vous reste plus qu’à lancer le système et découvrir les joies de l’interactivité, la rapidité de l’action, les bruitages... A quand le Compact Disc Interactif qui permettra à tous de profiter de tels jeux ?
Un virus est un programme créé pour se dupliquer de manière totalement autonome.
En clair, il est capable de se sauvegarder où et quand il le désire. Encore faut-il qu’un programme puisse désirer quoi que ce soit... A première vue donc, rien de bien méchant.
Si ce n’est que non content de se sauvegarder, un virus a la fâcheuse habitude de le faire en lieu et place d'autres données qui peuvent s'avérer d’une importance capitale c'est le cas des fichiers de comptabilité de nombreuses entreprises.
Jeu : que se passe-i-il lorsqu'un virus se sauvegarde au milieu d’un tel fichier ?
Le problème est donc, dans certains cas, particulièrement aigu. D’autant plus qu’en fonction de sa structure un virus peut être amené à effacer une disquette ou un disque dur ou, pourquoi pas, à détruire l'ordinateur qui l’abrite... Notez que ce dernier cas ne s’est pas encore produit à notre connaissance mais reste dans le domaine du possible. Sur le Dragon 64, (un micro architecturé autour d’un 6809 et aujourd’hui oublié), une série de pokes pouvait affecter certains composants par sur-tension.
A la lumière de tout ceci, on comprend mieux la nécessité de se débarrasser d’un virus. Mais, comment y parvenir ? Il n'existe pas de méthode universelle et cela dépend du virus et de la machine sur laquelle il tourne. Il serait trop long et fastidieux d’expliquer ici les diverses méthodes, nous vous renvoyons donc sur notre serveur minitel (36.15 Tilt) où nombre de trucs sont proposés.
Toutefois, il est intéressant de signaler que certains éditeurs proposent déjà des programmes destinés à éliminer les virus.
Il en existe une vingtaine aux USA, dont une majorité sur PC. Ce type de logiciels rend de grands services mais ne peut être qu’une solution passagère. En fait, la logique voudrait 28 TER AVENUE DE VERSAILLES - 93220 GAGNY TÉL.: (I) 43321092 TILT JOURNAL que les programmes s'auto-immunisent.
Il est tout à fait possible de calculer la longueur d’un programme ainsi que la taille des fichiers qu'il génère. En prenant ces paramètres en compte, on peut imaginer que les logiciels arrivent à effectuer des tests d’encombrement sur les enregistrements afin d’isoler et détruire les virus présents. Principal avantage de ce système : l'évolution des techniques de programmation des virus ne pourra que fort difficilement contrer une protection si efficace.
Et c'est précisément à ce niveau qu'apparaît le talon d'Achille des virus killer. Leur efficacité ne saurait être garantie à cent pour cent : les premiers à tirer sont les créateurs de virus et les virus killer doivent prendre en compte les dernières techniques afin dêtre efficaces.... Ce qui est bien évidemment impossible car le temps écoulé entre la duplication du virus killer et son arrivée chez l’utilisateur est largement Infogrames prend du poids Infogrames over the world ! La société lyonnaise se lance plus que jamais dans l’internationalisation tous azimuts.
Europe. Etats-Unis, aucun pays n’échappe à l’appétit dévorant du tatou et de ses managers. Bruno Bonnel, président-directeur général, résume les grandes lignes de son action.
- Et où en sont vos concurrents
- Quels sont les grandes tendances actuelles en matière de jeux
sur micro ?
- La grande tendance est à l'anoblissement des jeux et à une plus
grande complexité de ces derniers. C’est d'ailleurs
parfaitement compréhensible : il devient de plus en plus
difficile de trouver de bons jeux d’arcade et les gens en ont
assez de ces programmes qui ne durent qu'une semaine.
- A terme, quels seront les facteurs de réussite d’un programme?
- Les succès vont se bâtir autour de trois pôles : les événements
médiatiques, l'originalité des produits et le phénomène de
budget software.
- Comment allez-vous concilier ces éléments ?
- Contrairement aux Anglais, nous ne sommes pas spécialistes de
l'arcade. Nous sommes condamnés à avoir des produits de
prestige, donc à signer des accords de licences. Mais
compte-tenu de la véritable guerre qui règne en ce domaine nous
avons bloqué les licences que nous pouvions obtenir avec nos
moyens.
Roo* &A&NER ONE VoiTVRE .
ÆAPiO CofA AANOB-E ET SA TAAEZ 3S tS' COOB TOT RtftS &AUY.
D'où. Les passagers du Vent ou Bob Morane.
- A propos de ce dernier, il semble que les objectifs fixés
n’aient pas été atteints...
- Bob Morane était trop cher pour ce qu'il était et le marché, en
1987, n’attendait pas ce type de produit.
- Actuellement, à combien se monte votre chiffre d’affaires ?
- Il se partage entre deux tiers pour la micro, dont .30 % à
l’export, et un tiers pour la télématique. En 1987. Nous avons
réalisé cent millions de CA dont quarante pour la France dans
la micro. C'est-à-dire que nous avons entre 20 et 25 % du
marché français.
Suffisant pour que les créateurs de virus perfectionnent leurs armes. Au fait, qui sont ces derniers? Nul ne le sait vraiment. Toutefois, à l'image des déplombeurs. Ce sont probablement des amateurs de micro comme vous et moi qui maîtrisent parfaitement bien leur système... Pour conclure, signalons que la prévention est aussi importante et efficace que la destruction. Limiter les risques de contamination est simple.
Il suffit de protéger en écriture les disquettes et d'éteindre son ordinateur après chaque utilisation.
Signalons d'autre part que les possesseurs de machines disposant d'une horloge sauvegardée par piles ont intérêt à enlever ces dernières pour éviter qu'un virus ne s inscrive de I manière permanente dans la petite quantité de Ram abritée par les circuits intégrés I horloge calendrier. M B. français?
FIL n'a pas de produits français à 1 export.
La situation de Loriciels est différente : ils ont réussi à s'imposer sur le marché professionnel français par l'intermédiaire de Priam. Ce sera plus difficile en Europe qu'aux USA ! De toute façon, ils sont condamnés à être rachetés un jour s'ils ne grossissent pas. Dans ce métier.
Il n’y a pas de place pour quatre ou cinq personnes. Des investisseurs du genre Coca. Maxwell ou Hersant vont bouger.
Nous mêmes avons déjà été approchés par de gros groupes.
De façon plus générale, quelle sera la manière dont Infogrames abordera la France dans les années à venir ?
Notre effort personnel ne porte pas sur la France mais sur une internationalisation à outrance car le marché est ici assez restreint.
D'autre part. US Gold et Océan vont s'attaquer à la France encore plus durement. Ou je serai leader ou je m'en vais. !
De quelle manière s’exprimera cette internationalisation ?
A l'heure actuelle nous sommes à la dix- septième place en Grande-Bretagne, mais nous allons accentuer nos efforts. Nous allons sortir des produits spécifiques pour des marchés précis. Un jeu de rôle est peu vendable en France (environ 10 000 pièces) mais peut représenter 3 à 400 000dollars aux USA... Quelle est votre impression sur le marché de la micro ?
Disons que depuis le CES de janvier 1988, je n'ai plus d'inquiétude : ce marché existe!
Dans ce contexte, quels sont vos objectifs?
Mon but est d'atteindre les 2 à 300 MF de CA dans deux ou trois ans. Nous reparlerons bientôt des méthodes que nous allons mettre en œuvre pour parvenir à ce résultat.
Quitte à ce qu’lnfogrames atteigne une dimension trop importante par rapport au marché?
Bien sûr ! Ce système a été source de désagrément ces deux dernières années mais nous avons toujours cherché à être surdimensionnés car nous sommes déjà demain.
Si STOS m'était compté Plus environnement de développement que Basic, comme le montre la venue prochaine de jeux écrits grâce à ce système par de grands noms du logiciel, le STOS se verra complété à la rentrée. Ainsi, un compilateur devrait sortir dès septembre et permettra de s affranchir du STOS pour l’exécution de certaines applications.
D'autre part, des modules tels STOS (raciale et STOS3D devraient générer des effets tridimensionnels récupérables sous STOS Basic et comptables par la suite. Il en sera de même pour le module musical... A limage d Omikron ou de CFA. Le STOS se présentera donc à terme comme une famille de produits assez concurrentiels. D'autant plus, que le STOS s'exporte notamment en Grande-Bretagne où il est édité par Mandarin Software.
AVEC LES SOFTS UBI, L'ÉTÉ SERA CHAUD Diffusion se tient à votre disposition pour tous renseignements et commandes Tél. (16 1) 43 39 23 2 J POUR 2 SOFTS ACHETES S PARMI CES 7JEUX ENTRE LE 21 JUILLET ET LE 23 AOUT 88
- ENVOYEZ VOTRE , BON D’ACHAT DATE ETDUMEME ' MAGASINA: r
DESDBRNIÉRS UBISOFT *- QUI VOUS OFFRE 1 JEU GRATUIT DANS TOUTE
4 ; SA GAMME c EDITION N 1, voie Félix Eboué 94021 CRÉTEIL
CEDEX Tél. 43 392321 + 600 LOGICIELS A GAGNER !!
En juillet et en août, branchez-vous sur 3615 MICROMANIA et vous pourrez gagner un des 10 logiciels offert chaque jour en répondant à une question concernant les jeux.
3615 MICROMANIA FRAIS DE PORT GRATUITS ! ! !
I35 U5F 89 129F 95 145F 95 145F 95 145F 95 145F 95 145F 145 j 95F 95 145F 95 145F 95 145F 95 1451- 95 135F 95 145F 89 139F 95 1451- 95 145F 99 145F 145 195F ND I69F 89 1451- 95 145. F 95 145F 89 135F 95 145F 95 145»' 89 145F 99 149F 99 149F 95 145F .
J85 245F 89 I39F : 95 145F MANETTE SPFXTÀLE LUNETTES 31) AFTI* BURNKR ACTION F1GHTER W5E ALEX KIDA1IRAC. WORLD 195F ALIF.N SYNDROME A5TR0 WARRIOR 195F BANK PAWC: AI.IEN SYMBBOMÇ 9S I25E B AD CAT 95 145p BARBAKIAN 2 , 9514SI BKYOND ICE PALACE S5 I25E CRASH GARhT CYBERNOID FIC DESOI.ATOR GABRIEtXli GARFIELD :T2 i- CEËBEE AIR INHI IKATOR 2 wgm 1 MARAÎ 'DUR MICKEY M( MGHT R AIDER NI5ÏIT PANDOR3 Rt) AU Bl, ASTERS ROAD WARS ROCKETRANGER SÀLAMANDER SHACKLED SKATK CRAZY SOI JJIFR OI UGHI STREETSFIGHTER JUNGLE HERO LA MARQUE JAUNE LES CLASSIQUES VOL 3 1-E-S CLASSIQUES N I LES DIEUX DE LA MER US
CLASSIQUES 2 75F S .I45 195F 95-T45F 95 I45F I95 245F I33F 1Î5F 129 17 j 29 159F 99 1491- AMSTRAD - KARATE ACES 119 1791'
* KIING FU MASTER.BRUCE LEE ?UCHIMATA THEWAYOFTIGER
AVENGER+SAMOURAi TRILOOY ?THE WAY OF EXPLODING HST ELITE 6 PACK
N’3 95 I45P ?DRAGONS LAIR U2*ENDORO R ACER+ PAPER BOY +G
HOSTNGO BBI.IN’S+TUER N'EST PAS JOUER ARCADE ACTION 115 18SF
?BARBARIAN+RENEGADK +SUPERSPRINT+RÂMPAGE ?INTERNATIONAL KARATE
2 GEANTS I»'ARCADE II5 I9SF ?ROADRUNNEReINDIANA jones
RYGAR+GAUNTLET DEEP DL'NG AMST GOLD HIT 3 115 I95F +TR
ANTOR+SOI. )MON'S KF.Y +WCLEADEJRROARD4BRAVESTAR
+RAMPART+CAPTAIN AMERICA LES GREMLINS IIS I6SF
+MASKI+MASK2+DEATH W1SI13 ?basil deie-ci i v e.deh ektor ?JACK
THE NIPPER 2 COLL. KONAMI II5E 185F +JACKAL+SHAOLINROAD+NEME
SIS+JAILBREAK.YË AR KUNG FU 2+GREEN BERET+MIKIE ? YK AR KUNG FU
? HYPERSPORT ?PINGPONG TOP TEN COLLECT. 99 145F
+SAB.1+SAB.2+S1G7+CRIT MASS+A1R WOLFVTH AN ATI S ?DEEP
STRIKE.COMBAT LYNX ? BOMBJACK2+TURBO ESPRIT LES TRESORS USG
99 195F ?CiAUNTLET+LEADERBOARD ?INFILTRATOR ?MBTROCROSS ?ACE OF
ACES BEST OF ELITE 2 95 I45F +PAPERBOY+GHOST N GOBLINS ? BATTU:
SHIPS+BOMBJACK2 ALBUM EPYX 99 189F ?WINT.GAMF.S+WORLD GAMES
?SUPER CYCLE+IMPOS.MISSION OCEAN STAR HIT 2 99,145F ?ARMY
MOVES+MUTANTS ?HEAD OVER HEALS h:obra»wiw.ball4Tank IMAGINE
ARC.HITS 99 145E ?ARKANOIDÆAMF:OVP.ReMAG MAXH.EGEND OF KAGE
+SLAP FIGHT+YE AR KUNG FU 2 ALBUM DIGIT AL 991145F +TOMAH A
WK+FIGHTER PILOT +TT RATER+NKfln GUNNER MALETTE JEUX Ht 17S225F
?EXPRES RAIDLR+SUP SOIT PR ?TAIPAN+XEYÏOUS ELITE 6 PACK N‘2
95 145F ?BATTY+ACE+INT1. KARATF, ?ÜGHTFORCE+ACE+RIDER GAME SET
MATCH I29H79E NOUVEAUTES ALIEN SYMDRGME ATOCALY ; APOCALYPSE
NOM BARBARIAN 2 1CE PALACE COMMANDOS BLACKLAMP ?PING PONG FOOT
?KONAMI Got.P+BOXING+POOL. ?SUPERTEST DECATHLON OCÉAN STAR lirr
95 I45F ? TOP GUN ? SHORT CIRCUIT ? GALVAN + KNIGHT RIDER ?
STREET HAWK ? MIAMI VtCÉ : PACK EU N“2 139 189F .„ »• COMMAN;
CHARITE CHAPLIN CORPORATION DREAM WaRKIOR ENLIGHT. DRU1D2
E. X.I.T GARY LINF.KERS S. OU AD Al.CANAL GUNSHIP HURLEMENTS
INDLAN MISSION IRON HORSE
14. VIMF L'ARCHE CAPT BLOOD 139 199F LES PRIVES ND 195F MARAUDER
89 139F MICKEY MOUSE 95 145F NIGHT RAIDER 95 145FN NIMITZ
99 159F PEGASUS 149 195F PEUR SUR AMYT1V1LLE 129 169F RASTAN
89 145F RIMMERUNNER 89 145F ROAD BLASTERS 89 139F ROADWARS
95 139F SALAMANDER 89 139F SCRABBLE DE LUXE ND 225F SKATE
CRAZY 85 139F- SKY HUNIER 135 175F SCM.D1F.R OF LIGHT 89 139F
SPY TRHXXîY 95 145F STREET SPORT BASK 95 1451' STREETSFIGHTER
95 T45F TARGET RENEGADE 89 145F THE PLINSTONES 89 139F T-REX
95145F THE DARK SI DE 95 I39K THE Ft-RY 95 139F THF. GAMES
WINTER 95'145 F THE LAST MNJA 2 125 I45F' TROLL 89 139K 2(KX»
LIEUES SS MERS ND 169F VIXEN 99 139F
- pÿ ND 175F WIZARDWARZ 95 145F W0Ri.l51.FAD TOL RN.
Rnën m %il4SF 95 145F SHACKLED 95 I4SF SIOF.ARMS 95 14JF SPACF. RACER I39 IS9F : THEHtiNT RED GtTOB 145 1951- VAMPIRE'S EMPIRE 95 1451 VENOM STRIKES BACK 95 I45F ARKANOID2:REVLS( II-: baocat BEDLAM itsi* S îàb': BLOOD BROTHERS BIBBIE 80BBI.K CALIFORNIA GA MES S CHAMPIONS!!»’SPRINT 9.VI45F COMBAT SCHOOL' CONSPIRAT ASTERIX CHEZ RAHA. ND I9SF BIVOUAC I25 I95F BOBWINNER I3W69F BUGGY BOY 95 1451' NOUVEAUTES (suite) _ HIT PARADE A LIER N WORLD GAMES 95,T45F COBRA CRAZYCAKS FLYING SHARCK FIS STRIKE EAGLE I45 I95P 145F 145F 145F NtACH 3 : 129 1991- MONOPOLY NF 1751- MISSION EN RAFALE 145 WF
OXPHAR- 139 185F PROHIBIIION 135F QUAD 175F RENEGADE 145 195F RÜADK1LLER 145F SLAPf-Kiin : 145F.
SIEENT SERVICE 145 195F SCRABBI.E 175 F SPACE RACER 145 195F SPORT D’ETE 145 195F SUPERSKI I69. 199E THE WAY OF THE FIGER 149F TOPGUN 145F; ¦ TRIVIAL PLRSUn I95J245F 2 xkx lif;ues ss meks IS5F VAMPIRE I69P VOL SOLO M5P WI2ZBALL 145,'iWI- YE AR KUNG FU I4SF ZOMBI i25 38Sr-
L. A GUERRE DES ETOIL.
99 J 49F LICS MAITRES DE L'UNI.
95 145F LES RIPOUX 125 195F LES CHIFFRES ET LET.
NCV225F MASQUE PLUS ND I89F MONOPOLY I75 245F OXPIIAR N D 205F PROHIBITION 120 195F QÜIN ND I45I- SANTA FE N D l 75F SCALHXIRIC 95 145F SCRABBLEFR 175 220F SUPER H ANC. ON 95 145F SUPERS Kl 145 1951- THUNDERCATS 89 145F ITÏBROUCK 119 169F TRIVIAL PURSUIT 175 229F TRIVIAL PURSUITJUN.
185 245F WESTERN GAMES 129 145F
- THOMSON d) LES ATHLETES 145.185F +KARATi:*rO( TliALl.'Rl.NW. Y
?DIEUX DU STADE !? 2 AI.BI M LOR1CIEL I45 I9SF ?5"AXr.+SAPIENS
?MGT+AIGLE D'OR MALETTE JEUX FIL 245 245F ?GAME OVER +FOMUI.E I
+ARKANOID +SORCI RY ALBUM THOMSON 245 295E ? GREEN BERET ?
SUPER l'ENMS ? MONOPOLY ?RUNWAY LORICIELS HIT I ISS IH5F ?
L’ULSAR 24 YET1+ ELIMINATOR THOMSON HITS 175225F ? KRACK OUI ?
BEACH HEAD ? NlEWAYOFTHETlGER
I. ORK TEL HIT 2 I55TH5I ? BA8RY MAC GtJKÎAN BOXING ? HACKER •
SIWDIZZY NOUVEAUTES ot - AOUANAUTF 145 J95I-" ARKANOID 145F A
VENGER - 145F ASTERIX CHEZ RAHÀZ. N D 215F M, NOM DE
I.‘HERMINE ND I95F BIU.Y2 : 135 195 F 145F Bl .UF.BERR Y
I1IIB Wt.NNEK BRAIN IDWFK COBRA l95e45E Sipw ;;S JTSKÏNIA- I
MICRO RACER P I S STRIKÇrAOL RASlfiHHT KARATE ACES II91791
?KUNG FU MASTER+BRUCE LEE +UCH1MATA+THE WAY OF TJGER
?AVENGHR+SAMLIRAI TR1L0GY ?Tllli WAY OF KXPl.ODING US I ELITE
6 PACK N‘3 99 145F ?DRAGON I.AIR lOiPAPERBOY ?ENDURO
RACXER.GHODTN GOBBL-TUER N EST PAS JOUER ARCADE ACTION
II9.T89F
- R A R B AR IA N-K EN EGA Dp.
?supersprintirampagf: ?INTERNATIONAl. KARATE 2 GEANTS D'ARCADE II9 I9SE ?ROAD RUNNER+INDIAN JONES ?RYGAR+GAUNTaüEEP.DUNG. I LS GREMI.INS 119169F +M.4SK I+MASK2+DI;aTH WISH3 ?BASIL. DITTECnVE+DPTI.EKTOR ?JACK THE NIPPER 2 COLL. KONAMI II9FT89F ?JACKAL+SHAO.ROADcNEMESIS ?JAILBREAK.YK AK KUNG FU 2 ?OREES BERET+Y'F. AR KUNG FIJ ?HYPERSP. ?P1NGP0NG4MIKII; TOP TES COLI.F.CT. 99 I45F ?SABOTEUR 1+SABOTEUR2+S1GM A7+CRIT MAS+AIRW0I.5THANA. ?DEEP STRIKE+COMBAT I YNX ?BOMBIACKJAnjRRO ESPRIT IMAGINE ARCADE HITS 95F ?ARKANOID+GAMI. OVER ?LEGD OF KAGE*MAC MAX ?SLAP FIGHT YE AR KUNG FU 2 ALBUM EPYX N°2
115 175F ?WINTER GAMES-SUPER CYCLE ?WORLD GAWHHMPOS MISSION LES T RESORS USG II5 I95F ?GAUNTI.ET+LEADE.R+lNFlLT. ?METROCROSS+ACF. OF ACES BEST OF ELITE N"2 95,145F ? PAPERBOY?GIKJST N GOBBU.
? BATTI.E SH IPS+.BOMBi ACK 2 GAME SET MATCH I29F I79F ?TENNIS HYPERSPORTEPING PONGeFOOTeKONAMIGAUABAS .
EBALL+BOXING+PïXJL+SUPER DECATHLON ALBUM EPYX 99 145F ? SUMMER GAME ? BREAK DAN.
;* PITSTOP ? IMPOS. MISSION HITPACK 2 99 I4SF ? M:* SOOBY DOO+ ANTlRlAD ' + COMMANDO 86* JET SP.T VVII.IA ? L-TGH TING WARRiOR SUPER PROMOTION!
Manette US GOLD 109F Manette Speed King 109F Manette Pra 5000 129F Cheetahmachl 129F Amstrad 4 Disquettes avec bottier 99F ST Amiga 10 Disquettes 3,5 DF.DD 119F PC 10 Disquettes 51 4DF.DD 99F Manette K0NIX 195F ManetteKONIX+Carte 295F “COMMODORE 64 DEFENDER OF CROW N FLYING SHARK OHE BEE AIR Ral.LY GUADALCANAL CiAL'NTLF.T 2 GRY7ÜR GUNSMOKE GUNSHIP HERCULE 1KARI WARRIORS IMPOSSIBLE MISSION 2 KARNOV LA PANTHERE ROSE LAZERTAG MÂGNHTRON MATCH DAY 2 OUT RUN PHMPEGASUS PIRATES POWER AT SEA PLATOON PREDATOR ROLLING THUNDER RiMMERUNNER RASTAN
S. 1 DE ARMS SKYFOX 2 SAMURAt WARRIOR TEST DRIVE THE TRAIN TOUR
DE FORCE TRIVIAL PURSUITJUN.
TROLL VAMPIRES EMPIRE VBNOM STRIKES BACK 95 I45F WORLD LÉÂDs TOURS. 95 I45F HIT PARADE AIX 1.1.0 IX 9.VI45K A1RRORNI- RANGKR I45 I95F ARKANOID 2:RP.V DOH 95 I45F BEDLAM 95 125F BLOOD BROTHERS 95 145F BOBWINNER 135F CALIFORNIA GAMES 95 145F CHAMPIONSHIP SPRINT 95 145F CHLCK YlvACïER'S 99 189F COMBAT SCHOOL 89 I45F CYBERNOID FIGH MACH 95 I45F
- SPECTRUM p ELITE 6 PACK N"3 9SF Q ARCADE ACTION 119F LES
GREMLINS 119F
t. A COLLECTION KONAMI 119F TOP-TEN COLLECTION 99F GEANTS
D'ARCADE M9F LES TRESORS USG II5F HUTE6PACK S-2 GAME SET MATCH
TtlFA SOI.DA MILL3 THF.YSOI.DAMILL2 AUTRES PRODUITS SPECTRUM S
LE CATALOGUE MtCROMAXt ATARI ST OCEAN ST 245F +BARBARIAN+CRAZY
CARS +WIZZBAI .1 .- KARATE Kll COMPl TER HITS 275F DFEPSP
ACE+ BR ATACC A S- HACKHR3fi.rrn.i: roMi’i’iiOPi.i ARCADE
FORCE 295F ?ROADRLNNHR.INDIANAiONKS
- GAUNTLET- Ml TrtXROSS CES GUERRIERS 245E
- TNT-AETAIR-PROHIBITION ALBUM EPYX 2 I95E
* WINTER GAMES-SUPER CYCLE
- WRESTLING MAI.ETTE JEUX Fil. 245F
• SUPER TENNIS. MAJOR MOTION- SPACESllliTTLET LES EXCLUSIFS
195F
- LEADER BOARD- TAI PAN
- XÊVIOl IS « TOP GUN VENOM STRIKh’S BACK 1451 VERMINATOR 225F 1
IRUS 195F ’n (xw liei u-:s ss les mers 2451- VOY agi: centre t
erre 285E W AK (i AMP. CONST SET 2451- WHHRETIME S'KXJDSTILL
IS5E ZYN.APS 185F ADVANCE ART STUDIO 225F BADCAI 2251-
BARBARIAN (PSYGNOSISJ 1951 BARBARIAN (PALACE) 95F BARDES TALE
225F Bil l. Pal.MER 225F BLACKI.AMP 1991- BLOOD VALLEY 175F BMX
SIMULATOR 145F BOL7.DËROASH2 1951- BUBBLE BOBBLE 175F BUBBLE
GIIOST 175F BUGGY BOY 185F CAPTA IN AMERICA 175F CARRIER
COMMAND
2. 15F CHESS MASTER 2 XXI 2251- COLONIAL CONQUES!
275F CRASH GARET 2251 CRAZY CARS 225!
DARK CASTT.E 260F DEFENDER OF THF. CROW N 275F DEFLEKTOR 185F DFXiAS F.I.ITE 225F DUNGF.ON MASTER 245F ECO 195F ENDURO RACER 185F FER ET l-T.AMME 285F FIS STRIKE EAGIE 1951- FLIGHT SIMULATOR 2 545F GABRIEL!.!-. 225F GAUNTLET' 2 195F GF.E. BEE AIR RAI.LY 2851- GOLDENPATH 1751-' GOLD RUNNER 185F GOLD RUNNER 2 225F GD PRIX 5(81 Cf.'
195F GUNSHIP 245F HURLEMENTS 2251- IMPOSSIBLE MISSION 2 185F INTERNATIONAL SOCCER IX5E IRON LORD 275F JASON Ij TOISON DOR 225F KARATE KID 2 1551- KNIGHTMARE 185F KENNEDY APPROACH 225F L'ANGE DE CRIST AL 22,5F LA GUERRE DES ETOILES 175F LA PAN niERi: ROSE 225F L'ARCHE CAPTAIN BLOOD 225F LA MARQUE jaune: 225F LEGENDOE THE SWORLD ÎS5I- LE MAITRE DE.S AMES 225F LES MAITRES DE L'UNIVER 1951 LES 3 MOUSQUETAIRES 225F E'OEIE DE SET 2451- EEATIIFKNËCK 225F MANHATTAN DEAI |-:R 225» MANOIR 1)1 MORTEViLLE 175F MACH.î 195F MEURTRES EN SERIES 225F MISSION R U AI 1
2. 251' NORTTISÏAR 185F ObirTERATOR 225F OUT RUN 195F PHANIAISIE
1 245F PI.AKXIN 1851- l»WER PLAY 1851- PREOATOR 2251- RAMPAGE'
1451- RPTURN TOGENESIS ,851- ROAD WARS I85E ROLIING THUNDER
185F Sl.APET.IGin 175F SfDEARMS 185F SILELIT SERVICE 225P
SPACE RACER ÎS$ F SPIDERTRONIC 215F SPITflRE 40 Ï85F
S. r WARS Z25F- SUBBATTl.ESttiMil4te 225P SUPER HANG ON 145 F BP
3 - 06470 Château SUPERSKI 22UI- STARQUAKk 185F STAR TRECK
175F STRIP POKER II 145F SUPERSPRINT 145F TANGI F.WOOD 185F
TERRORPODS I95P TEST DRIVE.
295F THE F1.INSTONES 185F THF. HUNT FOR REJ) (KT 225F I IIE PAWN 225F TRANTOR 175F TRIVIAL PURSUIT 285E TURBO GT 195F TUREOCH LE RODEUR 2251- ULTIMA 4 2251 UNIV. Mil.SIMULATOR 225F VAMPIRE S EMPIRE 195F VERSAILLES SI'ORY 2451 WARI.OGH'S WEST 215F VIXEN 2251-' WF.STKRN (JAMES 185F WIZARDS CROWN 245F XENON 185F ZOMBI 195F
- ~PC compatibles ~~ EN JUILLET ET EN AOUT ! FRAIS DE PORT
GRATUITS .
(pour toute commande comportant au moins 2 jeux| PC HITS V 2 225F +GRF.RN BERET+GRYSOR tARKANOIÜtWIZZBALL PC (.01.1) HITS 195F ?BRI CK I I » *WC LEADKKBOARD +ACI; OF .ACI-.SONI ILTRATOR LA COLI.KCTION 185F
• ARKANOID-WC LEADERBOARO . WORI .0 GAMES-SUPER T ENNIS ALBUM
EPYX 225F
- WINTER GAMES-PIÎS TOP 2
- S! MMER (JAMES CARRE D'AS 275F
- DAKAR 4X4-ROBINSON +START7NG BLOCK-BIGBEN MALETTK JEUX Fil.
275F
- INFILTRA FOR -ECHECS JD-MII PC HITS 225E
- TOP Gl!N -THE DAMBUSTERS
- GREAT ESCAPE-STR1P POKER ARKANOID 2 185F ARMONQUE.EE VIKING
225F ASTERIX CHEZ R.AJI.AZ.ADE 151 BftLAM F OF POWER 175F
BARBARIAN 185F BARDS TAEfc 225F BEDIAM 185F BIONIC COMMANDOS
185F BOBO 225F CALIFORNIA (JAMES ï...' 195F CARRIER COMMAND
225F CHARLIE CHAPLIN 225F
• -OIESSMASIRR 2000 22SF ; CffÙCK YEA(JER FLIG SIM 245F COBRA
175F COMBAT SCHISTE 1851- coRRUi'rroN 225F CRASH CARET 2751
CRAZY CARS 215F DARK CAM EE 2691 OEFÉNDÉR OF THE CROWN 245F
DREÀM WARRIOR ISSE ELITE 225F FIS STRIKE EAGLE 185F FER ET
FLAMME 225E EIRE AND EORGET 269F FLIGHT SIMULATOR 2 4501-
FRIGHTMARE 185F GABRIELLE 225F
G. I.G.N. 285F GUILDOl THIEVES 225F GUNSHIP 125F H MS COBRA 275F
HURLEMENTS 215F IKARI WARRIORS 185F IMPOSSIBLE MISSION II 225F
INDIAN MISSION 185F INDOOR SPORTS 225F INDY 500 149F JACKA1.
185F JEANNE D'ARC' 285F JINXTER 225F KING OF CHICAGO 229F KRYSTOR 225F L'AFFAIRE SYDNEY 2251- L'ANNEAU DE ZENGAKA 2 FSE LA CHOSE DE GROTEMBUR 215F LA MARQUE JAUNE 245F 1 .'ARCHE DU C'AIT: BLOOD 249F LAST MISSION 225F LEGÜi» OF THF, SWOR 185F LE JEU DU ROY 245F LE MAU RE DES AMES 215F LES DIEUX DE LA MER 225F LES CLASSIQUES M 175F I LS CLASSIQUES 3 1751- LES 1 MOUSQUETAIRES 225E M, ( 111 215F MANHATTAN DEA1.ER 2251- MARBLE MADNESS I85E MEURTRES EN SERIE 275F' OFF SHORE WARRIOR 245F 19IM PEGASUS 225F PEUR SUR AMYTIVILLE 225F PIRATES 225E PLATOON 185F PROFESSION DETECTIVE 225F QIN 275F: ROCKET
RANGER 245F SAPIENS 220l; SCRABBLE 22 (
S. D.t 275F SIEENT SERVICE 225F SINBAD 245F SKY EOX2 225F SPACE.
RACER 185F STRIKE FORCE HARRIER 269F SUPER SKI 225F SUPER STAR
SOCCER 2451- TAI PAN 185F IKST DRIVE 225F TTJEENHSRCER 145F
THE HUN T RED OCTOBER 225F THE EAST NINJA 2 185F' TRIVIAL
PURSUIT 275F TURBO DRIVER 225F ULTIMA 4 225F UNIVF. MILITA*Y
SIMULAT 225E VERSAILLES STORV 2451-' VIXEN 185F VOYAGE CENTRE
TERRE 2SSF 2(88*1 LIEUES SS MERS 199F WHERE TIME STOOD S ITU
I95E ZOMBI 215F . ZYNAPS 185F AMIGA AI.IEN SYMDROME 185F ARMY
MOVES 225F
A. T.K. 225K BAÜ CAT 225F BARDES TALE 2 249F BARBARIAN 2 195F
BE'ITER DKAIJ THAN Al.. 185F BIONIC COMMANDOS I85E BUBBLE.
BOBBLE 195F BUBBLE GIIOST 2951- CALIFORNIA GAMES 225E CARRIER
COMMAND 245F COMBAT SCIIOOI.
195F CRAZY CARS 245F DEFENDER OF T HE CROWN 125F DESTROYER 195F ECO 195F EXPLORA 375F FERRARI FOMULA ONE 269F PIRE AND EORGET 269F EEIGHT SIMULATOR 2 115F (il G.N. 225F GOLDENPATH 185F GOLD RUNNER 2 225F GARRISON 2 225F GREEN BERET 225F GRYSOR 225F INDY 51*1 1491- INT'ERCEPTOR 249F JF2T 395F L ARCHE CAITAIN BLOOD 145F MACH!
220F MANOIR DE MORTEVIL.
245F MANHATTAN DEALER 260F OBLITERATOR 195F PANIKJRA 195F PLATCXTN 225F RETURN TO ATLANTTS 199F RETURN TO GENESIS 199F R1MRCNNER 195F ROAD BLAS TERS 225F ROADWARS J95F ROLLING T HUNDER 225F' SIDEWINDER 145F SILENT SERVICE 375F SKYEOX 2 199F SPACE RACER 185F sntF.ETSEIGHTER 195F STREETSPORT BASKET 195F SUBRA FIEE SIM.
I9SF TERRORPODS 1051 TEST'ÈRIVE 125F THE GREAT GlAN AS.
195F THE GAMES WINTER.
195F THE HUNT RED OCTOBER 225F THE I.AST NINJA 2 195F UMS 245F VAMPIRE empire; 195F VERMINATOR 195F VIRUS I9SF voyage: centre terre 285F XENON 185F ZYNAPS 225F BOUTIQUES MICROMANIA '1a REGLE A CALCUL
* 65 67, Bd Si Germain ;aSM fÉ||n PARIS Métro ût Michel ou Mauben
PRINTEMPS HAUSSMANN 64, Bd Haussniann "Espacé Loisir sous sol"
75008 PARIS Métro Havre Caumartin IS5F 185F 175F 175F 225F 251-
IS5E 185F 185F 18SF 185F 1851 19SF 195F 185F 185F 575F 269F
225F 1851 185F 785F 185F 185F 149F 285F 185F 185F 2491-' 2251
185F 195F 185F 1851 1851- 225F 185F 235F 225F 195F 1451- T8.3F
2751- 225F 225F 185F 185F 125F 2251- 185F 145F
22. 5F 195F 185F 145F 185F 185F 145F 195F 195F 185F' 245F 295F
185F 'rtftmilHv en stwk, nou ulepl BON de COMMANDE EXPRESS à
envoyer à TITRES PRIX Participation aux frais de port et
d'emballage + 15 F Précisez cassetre U Disk L7 Total à payer
= F TEL .
NOUVEAU PAYEZ PAR CARTE BI.EUE INTERBANCAIRE ( carte l i i i l i i 1 ! 1 1 1 !
1 1 1 ©5 Dan d'tipiratûm _ Signature _ Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au 93.42.57.12 i «fXtuîtv Bnivi le jour même Ut' um'ceptim ¦de MICRÔMANIA - B.P. 3 -”06740 CHATÉAÜNEÜF NOM ... '... . ADRESSE ...... par pàquet tposfv urgent- »g fôïlfenetitzfcjùlns T j • m chique fktncane ' uJ ; mandat'kt; et2 J i* pn-lere p c?er m .tueur a Kixptim -(eteaputaM :JfyFfwar r«aj de rvmbiiufretnencf N" de Mtmbw? Latalïatff 1 I I 1 t i l ÜNTOÙlvFZ VarRIr ORDINATEUR DE EUX ; AMSTRAD 461 - AMSTRAD 6US SEGA - TQ7 ÏP - 1Q* - MQ5 Moo C64 PC -Si:
-ATARI S 1 Aiif IA . _ usines (grâce à une flotte de cargos submersibles) où il y a transformation en produits finis (arme ment, carburant). La productivité dépend directement de la super ficie de l'île (nombre d'usines im plantables) et de la vitesse d'ap provisionnement en matières premières. Les biens produits peu vent être à leur tour acheminés vers une île de stockage. De cette dernière partent alors des barges cargo qui réapprovisionnent votre porte-avions (pour peu qu'il soit assez proche de l'île de stockage).
Si l'un des éléments de ce corn plexe réseau est investi par l'ennemi, c'est tout le processus de production qui s'en trouve atteint et donc, par conséquent, l'efficacité de votre porte avions qui ne pourra remplacer suffisamment vire ses éléments perdus dans le feu de faction. Cet aspect écono mique transforme ce qui n'aurait été qu’un jeu de guerre sophisti que en une impressionnante confrontation stratégique, où chaque détail peut être à l’origine d'un renversement de situation. Pour assurer sa suprématie, chaque adversaire dispose de puissants moyens d'intervention : un porte- avions
disposant de redoutables engins de détection, de défense et de destruction. Comme ses ho- Retour à lu hase tlu tank amphibie, le Walrus Armement du monta MURIS)'--- Carrier Command Tout à la fois wargame, simulateur de vol et jeu d'arcade, ce logiciel fera date dans l'histoire de la micro-informatique de loisir. Complexité et réalisme sont servis par une interface graphique d'une qualité fantastique. Un chef-d'œuvre qui vous tiendra longtemps en haleine!
Ce programme risque de faire date dans le monde du jeu. Sa parution marque l'art zéro d'une toute nouvelle génération de iogi ciels alliant simultanément des qualités que l'on ne trouvait naguère que sur des programmes différents. Carrier Command propose un tel nombre de possibilités (navigation, stratégie, simulation de vol et combats aériens, combats de chars...) qu'il est difficile de le classer dans quelque catégorie que ce soit. De manière tout à fait anecdotique. Il vient de savoir que les concepteurs de ce chef-d'œuvre (Realtime software) s'étaient déjà fait remarquer, il y a
quatre ans. Lors d'une manifestation organisée autour d une des vedettes d'alors (le Specrrum de I Sinclair), avec un simulateur de | combats de chars (3D Tank , Duel) qui ridiculisait toutes les productions antérieures. Les I points forts de ce programme I résidaient alors dans sa prodi- | yieuse rapidité et le réalisme de i ses animations (sur huit bits, il faut le rappeler}.
Profitant pleinement des poten- I tiaiités du 68000 du ST (vitesse ' de calcul), les auteurs ont pro- I duit à coup sûr un futur Tilt d'or. I La trame du jeu prend place en I 28 fan 2166. Vous vous trouvez en I conflit avec une puissance enne- I mie pour le contrôle de soixante !
Quatre îles disposant de grosses i réserves minérales et pétrolières. | Ces dernières forment (pour cha cun des camps en présence) un I complexe militaro-industriel. Indis | pensable pour l'entretien et le i réapprovisionnement de leurs | porte avions respectifs. Chaque île tient alors un rôle précis dans le processus de production : certai nés se révèlent plus importantes que d’autres, c'est le cas de l’île - base qui permet la coordination de lout le réseau qui relie chacune des unités de production, de stockage et de défense. Les îles- ressources (affectées à la produc lion de matières
premières) acheminent leurs produits vers des îies- AV. ... ' - r ** ¦ !'i ¥* " a .
- Attaque d’un centre de commande moloyues actuels, le
porte-avions doit surtout être considéré comme une base
flottante qui dispose à son bord de différents types de
véhicules d'intervention : avions, chars amphibies... Pour
investir une île ennemie, vous utilisez simultanément (c'est là
une grande originalité) tous les appareils à votre disposition
er.
Programmant leur point d'arrivée (pilotage automatique) grâce à votre ordinateur de bord. Il vous suffit alors de cliquer sur l’icône appropriée pour vous retrouver aux commandes de l'appareil de votre choix : vous pouvez, en un clin d'œil, sauter du porte-avions au char amphibie en passant par les .Jet La possibilité de program mer les trajets permet d'élaborer des stratégies complexes afin de prendre possession des îles enne- mies, qui sonl le plus souvent très lourdement défendues. L'attaque simultanée (terrestre et aérienne) surcharge les défenses ennemies (aviation) et permet ainsi de
neutraliser leur centre de commande : l’île passe alors en votre possession. Vous l'insérez dans votre propre réseau de production d'armes.
Les conquêtes successives des îles adverses n’ont qu'un but : rendre le plus vulnérable possible le porte- avions ennemi, afin de le localiser et en dernier lieu de l'annihiler. Vous contrôlez un grand nombre de paramètres, à commencer par les types d'armes embarquées dans vos chars et avions (bombes, lasers, etc ), la priorité des réparations des dégâts occasionnés au porte-avions.
Cette complexité et ce réalisme sont accentués par une interface graphique d’une qualité fantastique. Les graphismes vectoriels étaient jusqu'alors le seul moyen d’avoir une animation rapide en trois dimensions. Realtime Software ne dément pas sa réputation d'innovateur dans le domaine du 3D animé (3D Tank Duel. 3D Startrike) puisque c'est désormais avec ces objets 3D en surface pleine et animés en temps réel qu'il révolutionne les graphismes des jeux sur micro. Les animations sonl d'un réalisme tel qu'elles font penser à un film en images de synthèse (les vols d'avions sont grandioses).
Les bruitages sont de bonne qualité (en particulier dans les variations de régime des Jet).
Un tel jeu. Par la complexité et la richesse de son univers, réclame un temps considérable pour parvenir à en cerner les contours, ce qui amène une critique : il est dommage que le manuel soit en anglais. Pour finir, qu’on songe un peu aux caractéristiques des meilleurs jeux d'il y a quatre ans, pour constater l'évolution que symbo lise Carrier Command. Qui tient à la fois du wargame, du simulateur de vol (vos avions peuvent même atterrir sur une île amie pour se ravitailler), du jeu d'arcade (tirs au laser sur les ennemis ou bombardement) . Le tout dans un fabuleux environnement
graphique, pour affirmer qu'à lui seul il inaugure une nouvelle dimension dans la micro-informatique : l'hyperréa- lisme ludique. (Disquette Rainbird pour ST.) Eric Cabéria Type_simulateur de guerre Intérêt _ 19 Animation ****** Graphisme_____* * * * * Bruitage_***** Prix_ _ _ C - .’rqr.D VU 1 L r N f Vf w & % 7 rIVBS 1 il* T'wsiit$ Instant fatidique : l'affrontement avec Mumm-ra Ce logiciel est inspiré d'une série télévisée de dessins animés. Les Thundercats sont des humanoïdes dont l'apparence est proche de celle des félins et qui possèdent des pouvoirs extraordinaires. Ils vivent dans une
galaxie très lointaine où science et magie se mêlent pour former un cocktail détonant. Le Bien, représenté par les Thundercats, combat le Mal sous toutes ses formes. Elite nous propose donc une des aventures d'un de ces héros légendaires sous forme de jeu d'action avec scrolling horizontal.
Votre mission consiste à récupérer un œil sacré des mains d’une entité maléfique nommé Mumm- ra. Vous démarrez le jeu armé d’une épée, d'un capital de cinq vies et d'un temps limité pour sécuriser les différents niveaux du jeu. Votre Thundercat marche.
Saute et s'agenouille. Dans le premier niveau, vous affrontez des hamanoïdes à tête de vautour ainsi que des lutins. Les hommes- vautours attaquent généralement de face mais surgissent également par derrière si vous progressez trop lentement. Les lutins posent moins de problèmes car les blocs de pierre parsemés sur le terrain les empêchent de vous poursuivre. En revanche, ils sont particulièrement gênants quand il font le va-et-vient entre deux blocs de pierre (ou entre un bloc de pierre et un point d'eau). Les bonnes surprises se trouvent perchées sur des arbres morts : des coupes en
bois recèlent des vies supplémentaires, des pistolets au laser etc. La clé du succès réside dans la vitesse de progression ; en effet, trop d'hésitation ou un ralentissement et vous êtes rapidement submergé par les monstres. Soyez très vigilant car ceux-ci évoluent à des vitesses différentes, ce qui vous interdit toute anticipation ou accoutumance à un rythme.
ATARI ST- Thundercats Le deuxième niveau est encore plus intéressant ; vous traversez une sorte de pont constitué d’énormes rochers dont certains s'affaissent quand on s’y attarde.
Des hommes-ours, des lutins et Pas un temps mort et vos réflexes seront mis à rude épreuve par ce véritable jeu d’arcade, très agréable à pratiquer.
Sa réalisation soignée force l’admiration... des oiseaux extrêmement dangereux ; ils volent à des altitudes variées et en nombre. Heureusement, vous avez la possibilité de troquer votre épée contre un pistolet-laser qui vous facilite la tâche, bien que sa portée soit très courte.
Le niveau suivant vous permet d'augmenter votre bonus, il s'agit ici de sauver un Thundercat prisonnier de Mumm-ra. Les mons- très y sont plus puissants comme, par exemple, les hommes-pho- ques armés de boucliers. Attaquez les par derrière, c'est le seul moyen de les neutraliser. En cas de succès, vous passez au stade suivant où le programme vous propose quatre parcours correspondant aux éléments de base : l'Eau, le Feu. La Terre, l'Air. De nombreuses tentatives vous seront nécessaires avant de venir à bout d’un de ces niveaux tant le challenge proposé est difficile.
Thurtdercats est un jeu très agréable à pratiquer. C’est un véritable jeu d’arcade, pas un temps mort et vos réflexes sont mis à rude épreuve. Les décors et les mons très des différents tableaux sont beaux et variés. La réalisation est très réussie. Elite a encore frappé très fort I Les graphismes sont agréables et l'animation est très correcte. Les bruitages et le fond sonore sont satisfaisants. Des logiciels de cette qualité, on en veut !
(Disquette Elite pour Atari ST) Dany Boolauck Type _ action Intérêt . _ 16 Animation_* * * * Graphisme _ ***** Bruitage_* * * Prix_ne.
Au niveau «Captain». C'est le délire total : le rythme d'apparition des gangsters devient infernal.
Pour corser le tout, des passants, indifférents aux balles qui sifflent de part et d'autre, vous gênent considérablement. Ainsi, les jeunes femmes et les gamins sur planche à roulettes ont la désagréable manie de se mettre entre vous et les gangsters piétons. Les niveau « Rookie » ; les gangsters postés aux fenêtres surgissent plus- rapidement et les piétons lâchent un bâton de dynamite avant de mourir. Il est fortement recommandé de tirer sur ces bâtons avant qu'ils n'explosent. Plus facile à dire qu'à faire car le rythme d’apparition des gangsters est élevé à ce stade de la partie.
Autre séquence dangereuse, celle de AMIGA Capone Véritable jeu d'arcade sur micro-ordinateur.
Capone vous entraîne dans les rues de Chicago à l'époque de la prohibition. Votre mission : débarrasser la ville des gangsters omniprésents !
«cadet»). Jusqu'ici pas de pro blême, vous avez largement le temps de les mettre en joue à l’aide de votre viseur et de les descendre tout en sifflotant un petit air rag. De temps en temps des citoyens paisibles et curieux se mettent à leurs fenêtres pour assister gratuitement au feu d'artifice.
Faire un carton sur ces innocents Les rues de Chicago dans les années vingt, lieu de prédilection pour les règlements de compte entre gangsters de la Maffia. C'est à qui veut contrôler les débits d'alcool clandestins engendrés par la prohibition. Le plus rapide à la gâchette est le maître de la situation. Dans Capone vous campez le rôle d'un policier qui opère en secret. Malheureusement, vous êtes très vite repéré et toute la pègre de Chicago est à vos trousses... Vous vous apprêtez à prendre un bus quand un bris de vitre, de l’autre côté de la rue. Attire votre attention ! Un coup de
feu... une fulgurante douleur à la jambe... Votre espérance de vie ne dépend plus que de votre Colt 45 semi - automatique !
Véritable jeu d'arcade sur microordinateur. Capone reprend la vieille recette du tir sur cibles fixes ou mobiles. Le jeu comporte trois niveaux de difficulté («Cadet», « Rookie » et « Captain ») et peut se jouer à un ou deux joueurs.
Pour descendre les gangsters, vous avez le choix entre la souris et un pistolet (fourni séparément, il coûte environ 350 F). L'option «Two guns » permet de jouer avec deux pistolets simultanément et nécessite une interface 11 vaut mieux commencer par le niveau « Cadet » car la difficulté augmente automatiquement au fur et à mesure de votre progression dans le jeu. La partie inférieure de l'écran affiche les renseignements habituels (nombre de vies, de balles. L'état de santé et score).
Vous coûte la bagatelle d'une vie !
Le décor se met à défiler lentement vers la droite et de nouvel les fenêtres mais également dans la rue. Ces derniers entrent en scène à gauche ou à droite de l'écran et marchent calmement comme des passants inoffensifs... une mitraillette à la main. Invariablement. Ils s arrêtent, font volte- face et vous mettent en joue.
Les difficultés commencent au Le jeu débute sur une rue calme et déserte puis les vitres des fenêtres se brisent et des gangsters y apparaissent lentement (au niveau l'entrepôt bourré de caisses de TNT où de gangsters, barricadés derrière ces caisses, surgissent à un rythme soutenu. Ici. Votre dextérité est mise à rude épreuve : la moindre balle perdue et ... BOUM!! Vous ne mourez pas mais votre indicateur de santé est dans le rouge et les gangsters (ils ne sont bizarrement pas affectés par l’explosion ! ! ! ) ont le temps d’ouvrir le feu sur vous.
Chats et les chiens s'avèrent particulièrement gênants quand il s'agit de tirer sur les bâtons de dynamite. Ici encore, si vous tuez un passant (humain ou animal) votre score diminue selon la gravité de la faute. Par exemple, vous perdez mille points pour le meurtre d'un chat et deux mille pour une passante. Toutefois le jeu réserve quelques bonnes surprises : faire mouche sur une mitraillette qui apparaît régulièrement rapporte cinq cents points. Il y a également une cible mystère qui vaut six vies et 30 000 points !
Des jeux de qualité similaire à celle d'un jeu de café : c’est l'ambition de Actionware. Une toute nouvelle société américaine.
On peut affirmer qu’avec Capone. Actionware a rempli son contrat. L'Arnigci est une superbe machine pour ce type de jeu ; graphismes, bruitages et animation sont excellents. On attend avec impatience son prochain programme: P.O.tV! (Disquette Actionware pour Amiga) Dany Boolauck Type_______action Intérêt______16 Animation _ ***** Graphisme _ ***** Bruitage _ ****** Prix________C Ils son! Là, les redoutables Leather- necks. Attendant sur cette plage quelque part en Asie du Sud-Est.
En bons professionnels, les mercenaires vérifient leurs équipements et armements. Chez eux, chaque geste est méthodique et témoigne d'une longue habitude au maniement des armes. Aucun muscle tendu, aucun signe de nervosité ne trahit leurs pensées et pourtant ils savent que dans quelques minutes un carnage infernal aura lieu. Sans se consulter, les quatre aventuriers aux cous brûlés (leathernecks) par le soleil, se mettent en position de combat, fis scrutent les détails du paysage : la mort rôde un peu plus loin. Le décor est planté et les personnages sont à vos ordres pour entre
prendre le défi que vous lance Leathemeck de Microdeal.
Ce logiciel vous propose un jeu d'action dans le plus pur style «commando». Curieusement, il n'y a pas de véritable mission, les joueurs ont en fait deux objectifs : rester vivants et faire le meilleur score. Quatre parcours peuvent être sélectionnés en appuyant sur le bouton d'un des quatre joysticks qu'autorise le programme. En effet, une interface qui s’adapte dans le port imprimante de votre ST vous permet de connecter deux joysticks supplémentaires (l'interface est vendue séparément et coûte environ 60 F).
ATARI ST Progressez prudemment, le paysage désertique ou tropical qui semble calme se révèle très trompeur. Au bout de quelques secondes tout s’anime, des guerriers surgissent sur les côtés et en face de vous. Des vagues successives de tireurs isolés et de groupes Chaque joueur dispose d’un armement complet qui comprend une mitraillette à longue portée (MLP), une mitraillette d’assaut (MA) et des grenades à fragmentation. Le passage d'une arme à l'autre se fait en secouant rapidement le joystick de gauche à droite ou par l’intermédiaire du clavier.
La partie de droite de l’écran affiche votre score, le nombre de vies disponibles et l’arme du moment.
Un joueur possède trois vies au départ et des vies supplémentaires sont attribuées en fonction du score réalisé. Le jeu débute par un largage du commando aux abords de la région infestée d’ennemies.
Déferlent sur vous, ça tire dans tous les sens ! Ouvrez le feu sur tout ce qui bouge et empêchez-les de s’approcher. Au début de la partie, ces fantassins sont armés de MA dont la portée est courte, ils n’ont donc aucune chance contre vos MLP si vous restez à distance. Les ennemis armés de grenades sont les plus dangereux, les pertes en vies sont souvent dues à ces petites dragées qu’ils vous balancent généreusement.
Les canons représentent également un danger non négligeable, certains sont classiques tandis que d'autres s’avèrent infernaux, de forme circulaire, dotés de multiples bouches à feux. La grenade est votre unique recours contre de tels obstacles. Inutile de vous dire que la destruction des canons est une opération délicate, compte tenu des obus qu'ils expédient et de la présence des fantassins.
Au bout de deux ou trois parties, on constate que l’apparition, le nombre des soldats et leurs déplacements sur le parcours sont immuablement les mêmes. Ainsi, cela permet d’anticiper l'action de l'ennemi et de le contrer sans perte de vies. Vos munitions ne sont pas illimitées, donc pas de fusillades intempestives. Bien entendu, des caisses de munitions sont judicieusement disséminées tout au long du parcours. Au fur et à mesure que vous progressez dans le jeu, l’ennemi devient plus agressif et le terrain ne permet plus les replis stratégiques.
Ce logiciel reçoit un accueil très controversé du fait de la violence qui y est exprimée. Nous l’avons apprécié pour le rythme soutenu de l’action et le fait cie pouvoir y jouer à plusieurs : un must ! Précisons que ce jeu, bien que très praticable en solitaire, prend toute sa dimension à deux, trois ou quatre. Selon le nombre de joueurs, l'approche tactique change. Pour conclure, ajoutons que ce soft bénéficie d’une bonne réalisation sur le plan graphique et de l’animation . Une mention spéciale pour la qualité du bruitage qui crée à lui seul une ambiance appropriée.
Pas d'accord Leathemeck D un autre genre, mais tout aussi guerrier ce logiciel, effrayant de réalisme, vous propose de chausser vos rangers pour vous lancer dans une action du plus pur style «commando».
On peut même y jouer à plusieurs : un must !
L’indéniable qualité technique de ce logiciel constitue paradoxalement un motif de perplexité.
Plus vif, plus réaliste, plus rapide que les autres logiciels de guerre, Leathemeck vous jette dans l’action. Les cris de blessés ponctuent votre progression. C’est une si forte identification aux tueurs, dans un décor évoquant irrésistiblement le Sud-Est asiatique qui me gêne. On ne pourra indéfiniment poursuivre une aussi efficace course au réalisme et maintenir de tels scénarios. Tuez-les tous! Est un objectif ludique de premier choix sur micro, à condition de ne pas avoir le nez dans le sang, et les rangers qui glissent sur les morceaux de chair. Le pire dans cette histoire est que
Leathernecks mérite sa (bonne) note !
Denis Schérer ?
Pont qui se trouve non loin au sud (secteur K7) Pour i peut être intéressant d’utili vue du droïde. Vous vous à la surface, faites sortir lec et sélectionnez l’option « trac qui s’efforce de maintenir le seau dans le champ des cai du droïde. 11 ne vous restf qu’à voler à basse altitude pont, en vous aidant li échéant du radar. Aprè exploit, laissez-vous aller i difficile. Les aires B3 et A4 lent des tunnels «flottants: ciles à franchir. Vous pouve y rendre soit normalemen beaucoup plus rapidemei hyperespace, mais au prix consommation importante c burant. Vous devrez e apprendre à vous poser
uniquement, soit en conjonction avec la manette de jeu. Les commandes mettent un peu de temps avant d'être prises en compte, mais cela n'a rien d’étonnant vu le grand nombre de paramètres gérés par le programme. Je vous conseille pour cette mise en route de sélectionner l'option avec absence totale d’attaquant. Votre vaisseau se trouve à quai à la station spatiale située en aire B3, secteur G7, altitude 10 000 mètres.
Pour l’en sortir, vous appuyez sur le bouton 1 et poussez en avant la manette de jeu pendant deux secondes puis relâchez le tout, ce qui a pour effet de mettre un peu de poussée vers l’avant.
Je vous conseille de pousser votre manette sans aucune déviation latérale et de régler éventuelle- Tableau de bord complet : compas, radar, état du fuel.
Animée en 3D des environs Le cockpit vous dévoile la vue.
Access, spécialisé dans les jeux de simulation, nous gratifie d'un superbe logiciel : simulateur de vol spatial, de combat spatial, d'exploration scientifique et même de jeu d’aventure, il a toutes les ;hances de réunir bien des suffrages. Vous prenez les commandes d’un vaisseau doté des derniers perfectionnements, le C-104 aussi appelé Tomahawk. Votre mission est d’effectuer des patrouilles de reconnaissance et de découvrir la localisation de la base spatiale pirate.
APPLE II Echelon Simulateur de vol, de combat spatial, exploration scientifique et jeu d’aventure, une excellent soft, varié et prenant... Votre tableau de bord est assez complet. Outre le cockpit, qui vous dévoile la vue animée en 3D des environs (en graphisme fil-de- fer) , vous disposez d’un indicateur de poussées horizontale et verticale, d'un altimètre, de témoins de l’état du fuel, des boucliers, de l’armement et du droïde, d’un horizon artificiel, d’un compas, d’un radar et d’informations concernant l’aire et le secteur courant et vos coordonnées. Vous disposez en outre de six vues
différentes au travers du cockpit (les quatre points cardinaux, et les vues du dessus et du dessous) et même d’une vue particulière où votre vaisseau est pris de derrière par les caméras du droïde (mais dans certaines conditions uniquement) . Ces vues peuvent être zoo- mées pour obtenir l’agrandissement d'un détail.
FlHIH feiærai : IfeiMa «j ¦ fât- Graphismes fil-de-fer, animation réduite... L'intérêt réside aillée Le monde dans lequel vous évoluez est particulièrement vaste. Il se compose en effet d’une grille de six sur six aires, chacune d’elles étant composée de quatorze sur quatorze secteurs. Seules neuf aires sont connues au début du jeu et leur carte en est fournie. Avant toute chose, il importe de se familiariser avec la conduite du vaisseau. Elle s’effectue soit au clavier ment auparavant les potentiomètres de centrage du joystick, car le moindre écart vous ferait heurter les parois
du couloir d’accès et perdre un peu de vos boucliers si précieux. Une fois dehors, dégagez-vous bien de la station et commencez l’apprentissage. Votre vaisseau se contrôle un peu à la manière d’un avion, mais avec cependant deux différences de taille. Tout d’abord, la poussée peut s’appliquer indifféremment vers l’avant ou l'arrière, ce qui vous permet éventuellement de voler à reculons. Et surtout, votre vaisseau dispose d’un système anti-gravité qui lui permet de modifier son altitude indépendem- ment de sa poussée principale.
Une fois le maniement des commandes suffisamment maîtrisé, vous testez vos capacités dans quelques missions simples. Com- endroit précis (il y a des d’atterrissage dans l’aire ( qui vous sera très utile par Pour compléter votre ap sage, il ne vous reste pl perfectionner votre tir sur l des aires A2 et B2. Vota ment se compose d’un laser, d’un canon à photo missiles.
Une fois que vous serez a l’aventure débute réelletr vous conseille de com avec un nombre d’ennem voire nul. Vous reconsti six cartes des pirates. Pou faut retrouver les divers ol séminés sur le sol et les n à bord grâce au téléporl droïde vous sert ici à exp immeubles et autres str Chaque carte est comp graphique et de texte cc faut donc décripter. Une il ne vous reste plus qu’à effectuer dans l'ordre les instructions pour découvrir où se cache la base pirate. Je vous assure que même sans aucune intention d’attaque, il s’agit d’une mission difficile et de longue haleine, l.es combats com
plètent le plaisir du jeu. Vos adversaires se sont pas si faciles à centrer dans la mire et leurs tirs se révèlent destructeurs. Effectuez de fréquents retours à la base (en empruntant l'un des étroits cou loirs d’entrée) pour recharger A bord d'un vaisseau spatial, vous pénétrez jusqu’au cœur d'un énorme complexe ennemi en semant la destruction sur votre passage. Firebird n'a pas jugé utile d’élaborer un de ces scénarios délirants auxquels nous sommes maintenant habitués. Nous ne les commodore 64 lo Dans la lignée des grands «shoot them up», tout aussi difficile et passionnant que Zynaps ou
Nemesis. Semez la mort sur votre passage !
Blâmerons pas pour cela, car ce type de programme consiste simplement à tirer sur tout ce qui bouge et le reste n’est qu’un prétexte dont on se passe très bien.
Un vaisseau porteur vous dépose à l'entrée du complexe ennemi.
Le combat commence et vous voilà aux portes de l’enfer. On se rend très vite compte qu’il n’est pas question de mise en train ou de difficulté progressive. Dès les premières secondes du jeu il faut utiliser au maximum ses possibili- munitions, bouclier et fuel. Les graphismes ne sont pas exceptionnels. L’animation et les bruitages sont réduits. Mais l’intérêt réside ailleurs. Un excellent jeu, varié et prenant. (Disquette Access pour Apple II.) Jacques Harbonn Type simulation de vol spatial avec combat et aventure Intérêt 17 Animation
* * ?
Graphisme
* * * * Bruitage
* * Prix D tés pour avoir une chance de survivre. Des tourelles
de tir et des canons montés sur rails sont disposés sur le
sol et au plafond, tandis que des escadrilles vous atta
quent de front. Vous ripostez, tout en essayant d’éviter les
tirs ennemis qui vous entourent. Dur, dur!
Lors des premières parties vous perdrez toutes vos vies en quelques secondes et il faudra bien des efforts pour progresser. Et quand vous y parvenez enfin, ne vous laissez pas griser, car d’autres adversaires, encore plus redoutables, vous attendent. Comme ces vaisseaux en forme d’étoiles qui vous frôlent à une allure folle en lâchant un chapelet de bombes dans leur sillage, ou encore ces chenilles géantes qui déroulent leurs anneaux à travers l’écran.
Heureusement des pastilles, disposées à intervales réguliers, sont là pour vous aider. Ce qui est original. C’est que vous pouvez les utiliser de deux manières différentes. Si vous entrez en collision avec elles, elles explosent, ce qui a pour effet de détruire tous les ennemis présents à l’écran. En revanche, si vous tirez dessus à quatre reprises avant de les ramasser, votre armement s’en trouve amélioré. Cela ne vous procure pas de nouveaux équipements, comme c’est l'usage dans ce type de programme, mais augmente votre puissance de tir. Les deux premières pastilles ramassées ont cet
effet, tandis que les deux suivantes vous procureront des boucliers. Cela équivaut à gagner des vies supplémentaires, car lorsque vous êtes touché vous perdez le bouclier, mais votre vaisseau n’est pas détruit. Ce choix, dans l’utilisation de pastilles, est très intéressant. Mais pose de cruels dilemmes. On est souvent tenté de s’en servir pour détruire les vaisseaux ennemis et se sortir ainsi d’un mauvais pas. En revanche, à moyen terme, il est préférable d'améliorer sa puissance de tir, ce qui est pratiquement indispensable pour affronter, avec une I chance de succès, le
monstrueux gardien qui vous attend à la fin de chaque secteur.
Il n’y a que quatre secteurs différents dans ce programme, mais ne pensez pas pour autant que vous en ferez le tour rapidement. Il vous faudra, déjà, beaucoup d’efforts et de ténacité avant de terminer le premier. Mais le jeu en vaut la peine car les différents niveaux sont variés et plus beaux les uns que les autres. Ils vous réservent bien des surprises et sont infestés de créatures aussi belles que dangereuses. La plus impressionnante est le crâne géant qui crache des rayons lasers, à la fin du second niveau.
Lo est un programme qui se situe dans la lignée des grands « shoot them up » comme Nemesis ou Zprtaps. Il est tout aussi passionnant et difficile que ceux-ci, mais il les distance sur un point : la beauté de la réalisation. Les décors, très variés, sont magnifiques et débordent d’imagination.
Les sprites, réussis, bénéficient d'une animation exemplaire et les couleurs, très bien utilisées, contribuent pour beaucoup à la beauté de l’ensemble. Les amateurs du genre se doivent d'incorporer lo à leur ludothèque car c’est l’un des meilleurs « shoot them up » sur C 64 et peut-être le plus abouti, Mais attention, c’est également l’un des plus difficiles. (K7 Firebird pour C 64) Alain-Huyghues-Lacour Type.
Shoot them up Intérêt _ Artimation_ Graphisme Brw.tage_ Prix_ 26
* **** ??????
? * ? ? *
- -ATARI ST- Out Run Adapter ce célèbre jeu d’arcade sur micro.
Comment recréer la formidable sensation de vitesse et le plaisir de tenir entre vos mains le volant de la Ferrari Testarossa. Un pari impossible?... même pas éraflée. Et on repart.
Dès la première partie, on se laisse prendre au jeu. La Testarossa vous permet de faire des miracles, comme de rouler sur le bas-côté de la route ou de heurter, à toute allure, un autre véhicule, sans autre inconvénient que celui de perdre de la vitesse. En revanche, lorsque vous entrez en collision avec l’un des obstacles qui bordent gauche de la route, vous continuez sur la voie correspondante.
Cela vous permet de varier les itinéraires sans être obligé d’avoir à recharger le programme.
Les différents parcours présentent des paysages variés et, bien sûr, deviennent de plus en plus difficiles au fur et à mesure de votre progression. Les derniers vous obligeront à foncer sur des routes particulièrement sinueuses, au milieu d’un trafic intense.
De tous les jeux d'arcade, Oui Run est certainement celui dont l’adaptation pose le plus de problèmes. Il ne faut pas rêver, il n’est pas possible de rendre, sur micro, la formidable sensation de vitesse ou l’incroyable animation de l’ori ginal. Et encore moins d’égaler le plaisir procuré par la sensation physique du volant et des pédales. Mais malgré tout, il faut reconnaître qu’US Gold s’èn est bien sorti, car cette version est la meil leure, avec celle de la console Sega. Les graphismes sont réus sis et l’animation convaincante rend-bieri l’impression de vitesse.
Elle n'est, bien sûr, pas irréprochable. Notamment en ce qui concerne les autres véhicules ou le passage sous les arches de pierre.
Le jeu s'accompagne d'un thème Voici enfin l’adaptation pour ST du jeu qui a battu tous les records de succès dans les salles d'arcade.
Qui n’a jamais rêvé de jouer les play boys en fonçant sur les routes californiennes au volant d’une Ferrari Testarossa décapotable, une belle blonde à ses côtés? A défaut de pouvoir le vivre dans la réalité, il est possible de réaliser ce phantasme sur l’écran de votre moniteur, ce qui est moins coûteux et surtout beaucoup moins dangereux. Vous avez attendu longtemps, mais le moment est enfin venu de partir dans cette folle course contre la montre.
Vous voilà sur la ligne de départ au volant de la Testarossa, les feux passent au vert et c’est le départ. Vous foncez sur une autoroute bordée de palmiers, passez la seconde vitesse et dévorez la route. La Ferrari double une Volkswagen et un camion, puis dans le premier virage elle chasse un peu, mais vous gardez le contrôle. Le temps de reprendre de la vitesse dans une ligne droite, le paysage défile à toute allure quand vous apercevez des panneaux qui indiquent un grand virage sur la gauche. On rétrograde avant de le négocier de façon impeccable. Grisé par la 34 vitesse, vous poussez
l’accélérateur à fond, quand soudain vous arrivez sur une série de virages.
Pas question de ralentir, ça passe ou ça casse... La Ferrari heurte un arbre, sur le bas-côté de la route, et part dans une série impressionnante de tonneaux. Vous vous retrouvez assis par terre à côté de votre compagne. Tout va bien, pas de bobo et la peinture de votre bolide n’est la chaussée, tout dépend alors de votre vitesse au moment de l’impact. C’est l’accident, ou vous vous en tirez à bon compte en faisant un spectaculaire tête à queue avant de repartir de plus belle.
Contrairement aux versions huit bits, qui vous offraient de charger l une des cinq séries de parcours, dans celle-ci vous vous retrouvez à un embranchement. Selon que vous rouliez sur le côté droit ou musical entraînant, ainsi que de bruitages, hélas, peu réalistes.
Mais il ne faut pas trop en demander et, tel qu’il est, ce jeu passionnant vous fera vivre à un train d’enfer. (Disquette US Gold pour Atari ST.) Alain Huyghues-Lacour Type_course de voitures Intérêt_ 16 Animation ***** Graphisme___***** Bruitage_* * * * Pas d’accord La sophistication du jeu de café ne peut expliquer totalement les insuffisances de la version ST. Il est en effet curieux de constater que la version Spectrum (couleurs et bruitages mis à part) dispose d'une animation et d’un réalisme qui n'ont rien à envier au ST. Dès lors pourquoi s'acheter un seize bits (dont l'architecture
se rapproche beaucoup plus des bornes d'arcade) pour le voir concurrencé par un petit huit bits. En vérité les insuffisances de Oui Run semblent d'avantage dues à un manque de finition du logiciel. Pour preuve il suffit de voir les adaptations de Buggy boy et Space Harrier pour être convaincu que quand les maisons d'édition où les programmeurs se donnent les moyens de Les grands classiques du casse- briques (Arkanoïd) ont généré une multitude de clones qui ont usé le genre en banalisant petit à petit ce qui avait l’originalité du jeu d’origine. A l’exemple de ses homologues
cinématographiques, le classique du genre parvient à échapper à la longue agonie due au clonage, en instaurant une nouvelle dimension dans le jeu : l'humour ou la dérision. Au cinéma les traditionnels films d'épouvante ont laissé place au film Gore humoristique (le retour des morts-vivants). Dans le cas des casse-briques. Crack, tout en gardant le thème initial, introduit un profond éclat de rire dans le monde hypnotique et quelque peu tristounet de la petite balle qui saute, qui saute... AMIGA Ce casse-briques aux interludes humoristiques vous invite dans la jungle amazonienne où l’on côtoie
d’étranges animaux préhistoriques qui forment la toile de fond du jeu. La raquette est en bambou !
Dès la présentation du jeu le ton est donné. En effet, c'est dans un pittoresque décor préhistorique que vous faites la connaissance de la mascotte du jeu. Herbie Stone, un sympathique homme préhisto rique ventru et chevelu, qui n’hésite pas tel Tarzan dans un cri guttural à se lancer au bout d'une liane avant de rentrer brutalement en collision avec un arbre (le choc étant ponctué d'un bruit sourd qui ne peut que provoquer l'hilarité). Le bruitage du générique est lui-même d'une qualité irréprochable : tambours s'amplifiant progressivement, le tout dans une ambiance chargée de cris
d'oiseaux, d'éléphants et de « Weismulleriens » de qui vous savez.
Le logiciel dispose d'un certain nombre d'options, parmi lesquelleurs ambitions ils parviennent à des adaptations qui ne souffrent aucun reproche.
En dernier lieu comment peut-on expliquer la disparition de l’étape de bord de mer. Ou encore le sabordage des embranchement de route qui permettent de changer de niveau (et de décors). Décidément la complexité du jeu ne peut expliquer de telles négligences.
Qui aime bien, châtie bien... Eric Cabéria les un éditeur de tableaux (qui vous permet d'en créer à votre guise et de les sauvegarder ensuite) . Une option à deux joueurs simultanés est aussi accessible, rendant ainsi vos parties moins solitaires : vous collaborez avec votre partenaire ou l'affrontez par raquettes interposées. Vous pou vez aussi jouer au joystick ou à la A partir du 4r niveau, cueillette souris, cette dernière est évidemment la plus efficace des interfaces entre le logiciel et vous, car elle rend compte du moindre de vos mouvements. Une fois les options choisies vous
entamez à proprement parler votre partie de casse- briques.
Ce qui frappe dès l’apparition du premier tableau, c'est l’esthétique résolument préhistorique utilisée par les concepteurs. En effet, le décor de fond est constitué de superbes dessins d’animaux représentant l’essentiel de la faune terrestre d'autrefois. A chaque passage de niveau, vous avez ainsi le loisir de contempler des Tricéra- tops. Tyrannosaurus Rex. Et autres Brachiosaurus. Mis à part ces considérations paiéontologi- ques, on constate avec humour que les auteurs ont troqué la traditionnelle raquette faite de de noix de coco entre les tableaux Titanium (métal hyper résistant)
d’Ar cortoid contre un délicat morceau de bambou. Il ne vous reste plus alors qu’à renvoyer inlassablement la petite balle vers les multiples types de murs qui vous sont présentés au gré des niveaux.
Certaines des briques qui les composent sont plus ou moins résistantes et vous amènent à redoubler d'attention pour en venir à bout. Compte tenu de l’ambiance exotique, on n'est pas étonné de voir tomber, sans crier gare, du haut de l'écran, de multiples objets tels que des lances, noix de coco, et même des hommes préhistoriques (accrochés à une liane). Dont il faut éviter le contact sous peine d'affaiblir votre bambou et aussi votre score. Des objets bénéfiques peuvent cependant être recueillis en atteignant une brique-bonus.
Dans ce cas, votre raquette peut être agrandie, vous récoltez alors une vie supplémentaire, disposez d'un « laser préhistorique ». Ou même profitez d’une phase de repos, où la raquette s’occupe toute seule du renvoi de la balle.
Le délire de Crack se poursuit et prend de l’ampleur car au bout de quatre tableaux, on assiste à une rupture brutale du jeu. En effet on retrouve notre sympathique troglodyte Herbie Stone dans un décor amazonien, où vous le gui dez à l’aide de la souris pour qu’il puisse récupérer un maximum de noix de coco dans un panier, cela en un temps limité. Le décompte des noix donne accès à un plus ou moins gros bonus qui est incré menté au score quand on retrouve la phase casse-briques.
Ces interludes humoristiques donnent au logiciel une saveur qui fait de lui l'un des meilleurs du genre Malgré ses anachronismes (les hommes et les dinosaures ne vécurent pas à la même époque), Crack, n'en doutons pas, vous fera « cracked ». (Disquette Linel pour Amiga.) Eric Cabéria Type _ _ casse-briques Intérêt_ 16 Animation_***** Graphisme _ ****** Bruitage_ ***** Prix_ C ?
Un autre concurrent. En effet, ceux-ci font tout pour vous barrer le passage. Il faut alors beaucoup de précision pour en venir à bout.
On peut, par exemple, profiter d'un virage un peu raide pour se glisser à ses côtés et aller heurter l’autre qui va s'écraser contre un poteau. C'est un véritable plaisir que de parvenir à réussir ce genre de manœuvre, sournoise mais aussi efficace que spectaculaire.
Tous les coups sont vraiment permis et vous pouvez aussi vous débarrasser d’un gêneur en lui tirant dessus.
Mais attention, cette formule présente quelques inconvénients.
Tout d’abord, si la piste tourne au moment du tir vous risquez de ne pas toucher votre adversaire, ensuite chaque tir vous pénalise et si vous en abusez vous perdrez des accidents en se laissant aller à admirer le paysage. La bande sonore, assez sobre, comprend des effets digitalisés efficaces.
Space Racer présente incontestablement la plus belle réalisation pour un jeu d’action français. Loriciels a vraiment frappé un grand coup et il semble évident qu'un tel programme peut obtenir un succès qui dépassera l’hexagone. Ce jeu n'a rien à envier, loin de là. à la plupart des réalisations anglaises, par exemple. Encore bravo et... à quand le prochain? (Disquette Loriciels pour Atari ST] Alain Huyghues-Lacour T :-pe action Intérêt 16 Animation
* ***** Graphisme
* **** Bruitage
* * * * Prix C
- ATARI ST- Space Racer Cette petite merveille cligne des salles
d'arcade sort simultanément sur cinq machines pour le plus
grand plaisir des amateurs de vitesse et d’action pure... Les
firmes françaises nous offrent souvent des logiciels de qualité
mais il faut bien reconnaître que les jeux d'action ne sont pas
leur point fort. On est d’autant plus surpris de la performance
de Loriciels qui nous propose, avec Space Racer, un excellent
programme, tout à fait digne des salles d’arcade. Ce
logiciel nous offre de participer à une course de moto-fusées.
Celles-ci nous font tout de suite penser à la superbe séquence
du troisième film de Star Wors. «La revanche du Jedi», dans
laquelle Luke Skywalker chevauchait un engin similaire lors
d’une folle course-poursuite à travers les bois. Et quand on
regarde Space Racer, l'idée d’une telle course semble si
évidente que l'on s'étonne que personne n’y ait pensé
auparavant.
Nous découvrons tout d’abord une superbe page de présentation qui s'accompagne d'un thème musical digitalisé, très rock. Cette présentation soignée nous met tout de suite en condition et le jeu commence. Le concurrent que vous incarnez salue avant d’enfourcher sa moto puis se rend sur la ligne de départ où l’attendent deux autres concurrents. C’est le décompte et au top, vos adversai- 36 res partent comme des flèches.
Vous survolez un tracé magnétique sur le sol, en essayant de ne pas trop vous en écarter dans les virages et en vous maintenant à la bonne altitude. En effet, le terrain n'est pas plat, il monte et il descend sans cesse, si vous volez trop haut ou trop bas, vous perdez de la vitesse. Ce n’est pas chose facile que d’épouser parfaitement les changements de direction et d'altitude de la piste, mais la grande précision des commandes rend la chose possible. En revanche, ce qui complique tout c’est le mode de contrôle choisi pour monter ou descendre. Les commandes sont en effet inver
sées par rapport à celles d’un avion et cela pose vraiment des problèmes lorsqu’on a été conditionné par de nombreuses heures de jeu. Invariablement, lors des premières parties, on est agacé par cela car dans le feu de l'action on se retrouve souvent à faire le contraire de ce que l'on veut.
C’est le seul défaut de ce programme, mais cela s’arrange avec de l’entraînement.
La piste est bordée par des poteaux disposés irrégulièrement, ce qui ne vous facilite pas la tâche, surtout quand il s’agit de doubler toute chance de terminer le parcours dans les temps.
Quant à la réalisation, c’est une petite merveille et on reste ébloui devant une telle réussite. A l’exception du mode de contrôle, on cherchera en vain la moindre faille. Les trois décors différents sont plus beaux les uns que les autres et donnent beaucoup de caractère à cet univers digne des grands films de science-fiction .
Les sprites sont très bien dessinés, avec beaucoup de finesse et leur animation est irréprochable. La course se déroule à une allure folle mais tout bouge d’une manière totalement fluide, c’est impressionnant. Les couleurs sont également très bien utilisées avec d’agréables tendances pastels.
L’ensemble est si beau que lors des premières parties on a bien Pas d'accord Je trouve que ce logiciel, quoique bien réalisé sur le plan technique, manque singulièrement de profondeur. On se lasse très vite de cette course largement inspirée de « la Guerre des Etoiles III ». Il n’y a pas de véritable challenge ni de croissance dans la difficulté. 11 ne suffit pas de faire un logiciel tape- à-l'œil pour satisfaire un amateur de jeu d'action. La durée de vie de ce programme est vraiment trop courte. D.B. Version Amiga Au niveau des graphismes et de l’animation cette version est identique à
la précédente, c'est-à-dire superbe. De plus la bande sonore est tout aussi réussie. Le seul défaut de ce programme sur ST a été corrigé, sur cette version comme sur les suivantes. En effet, il est possible d’inverser les commandes ce qui permet de diriger la moto comme un avion. Un très beau programme. (Disquette Lori- ciels pour Amiga.) A.H.-L. Type _ action Intérêt____16 Graphisme _ * * * * * Animation_****** Bruitage_***** Prix___C Version IBM-PC Cette version supporte mal la comparaison avec les précédentes. Les graphismes sont réussis mais l'animation est lente et saccadée.
Il est conseillé de se munir d'un joystick car le contrôle au clavier est plutôt mal conçu. (Disquette ATARI ST Loriciels pour IBM-PC.) A.H.-L. Type _ action Intérêt_ 13 Graphisme _ ***** Animation_* * * Bruitage_* * * Prix_C Version Amstrad Les décors sont simples et les couleurs assez pauvres, mais les spri- tes bien dessinés. L'animation est également réussie, bien qu’elle soit moins rapide que celle des versions seize bits. (Disquette Loriciels pour Amstrad.) A.H.-L. Type__action Intérêt_ 14 Graphisme _ ***** Animation_***** Bruitage_* * * * Prix_ B Version Thomson C’est un bon
programme qui bénéficie de graphismes soignés et d’une animation assez fluide mais un peu lente. (Disquette Loriciels pour Thomson.) A.H.-L. Type _ action Intérêt___15 Graphisme _ ***** Animation_***** Bruitage_* * * * Prix_B l’horizon, apparaît une escadrille de vaisseaux ennemis qui foncent à toute allure. II tire, les vaisseaux explosent et il continue sa progression. Au bout du chemin, c’est un énorme dragon qui l’attaque en déployant ses anneaux et il faut plus d’un tir au but pour l’anéantir. Un tir en rafale et le monstre change de couleur, mais l’homme et touché. Il tombe sur le
sol, se relève immédiatement pour Ce bon jeu d’action doit sa réussite à la qualité de sa réalisation.
Les graphismes, fins, débordent d’imagination et sont rehaussés par une excellente utilisation des couleurs. On les avait découverts avec enthousiasme il y a quelques mois sur des photos d’écran et on s’interrogeait sur ce qu’ils donneraient une fois animés. On n’est pas déçu, bien au contraire, car l’animation 3D est aussi fluide que Space Harrier Après toutes les versions sur huit bits quelque peu décevantes et la bonne réalisation de ce même programme pour la console Sega, voici enfin l’adaptation sur ST qui est un vrai régal !
Ce grand succès des salles d’arcade a déjà fait l’objet de nombreuses adaptations sur huit bits. L'intérêt de jeu était au rendez-vous, mais hélas la réalisation quelque peu décevante. Seule la version de la console Séga était pleinement satisfaisante, un exploit vu la richesse de ce programme. Voici maintenant la version ST qui est encore plus belle ! Sur une lointaine planète l’homme volant part au combat pour sauver le pays des dragons. Le paysage défile rapidement en 3D et notre héros court vers l'ennemi qui se rapproche.
Grillant au passage quelques arbres qui lui barrent la route, il s’envole soudain pour pulvériser, de quelques coups de laser bien ajustés, des rochers qui traversent le ciel en face de lui. Il redescend quand, à reprendre le combat et, une fois le dragon abattu, s'élance vers le secteur suivant.
Chaque niveau présente des décors différents, tous plus beaux les uns que les autres, ainsi que de nouvelles créatures. L’action est très prenante et l'ennemi ne vous laisse pas un instant de répit.
La difficulté, très bien dosée, est progressive et les premiers niveaux ne posent pas trop de problèmes, à l’exception des redoutables dragons qu’il faut détruire avant de passer dans le secteur suivant . Par la suite les choses se gâtent avec, notamment, l’apparition des pylônes indestructibles entre lesquels il faut slalomer tout en affrontant des ennemis de plus en plus agressifs.
Vous combattez durement pour gagner chaque pouce de terrain.
Rapide. La bande sonore présente un thème musical entraînant qui accompagne bien l'action.
Elite, qui doit pour beaucoup sa renommée à d’excellentes adaptations de jeux d’arcade comme Ghosts n’Goblins ou Paper Boy, sur huit bits, se lance sur le marché des seize bits. Il faut reconnaître que le résultat est tout à fait convaincant. Buggy Boy et Space Harrier sont deux belles réussites qui devraient permettre à cet éditeur de rester l’un des meilleurs adaptateurs d'arcade. (Disquette Elite pour Atari ST.) Alain Huyghues-Lacour Type__arcade Intérêt _ 17 Graphisme _ ***** Animation____* ***** Bruitage_***** Prix_C jeu d'arcade qui risque de faire du bruit lors de sa sortie en
juin ! Il s'agit de Star Ray. Un «shoot them up » doté d'un superbe scrolling horizontal et conçu par de talentueux programmeurs allemands.
Vous êtes aux commandes d'un vaisseau spatial chargé de patrouiller des régions hostiles afin de protéger des appareils qui.
Nous sernbie-t-il. Sont des robots de forage Nous regrettons de ne pouvoir vous donner plus de précisions sur le scénario. Nous possédons bien évidemment une version définitive du jeu mais aucun scénario n'a encore été mis au point à ce jour. L'essentiel dans un jeu darcarde est de connaître le but et les règles. Le jeu n'a que sept niveaux, chaque niveau est infesté de monstres divers dont il vous faudra repousser cinq vagues avant de passer au suivant. Ces monstres n'ont pas que la destruction de votre vaisseau comme objectif. Une fois sur place, il ten- 38 tent rapidement de
transformer vos dix robots de forage en robots destructeurs qui se mettent aussitôt à vous attaquer. D'autres monstres apparaissent et ne sont là que pour gêner vos évolutions. Votre vaisseau ne possède qu'un rayon laser et sa vitesse comme armes.
La partie inférieure de l'écran affiche votre score, l étal de votre bouclier magnétique et votre radar. Le premier niveau vaut le coup d'oeil, le vaisseau évolue dans un superbe décor évoquant une forêt tropicale. Des yeux scintillants et inquiétants observent vos réactions. Tout à coup, des monstres apparaissent et le combat est lancé. Grâce au radar, vous loca lisez parfaitement l'ennemi qui se dirige vers vos robots. Il faut foncer et ouvrir le feu sur tout ce qui bouge (brancher l’autofire si vous en avez la possibilité). Essayez de faire mouche au premier coup car les monstres
tirent également à vue. Une priorité vitale : évitez de percuter les monstres de plein fouet, cela réduit considérable ment la puissance de votre bouclier. Bien entendu, comme dans tout bon jeu d’arcade, la destruction de certains monstres (ceux qui s'attaquent à vos robots de forage) laissent apparaître des bulles rouges. Ces dernières vous apportent des petits plus comme, par exemple, l’invulnérabilité pendant une dizaine de secondes. Les monstres les plus spectaculaires de ce niveau sont les libellules, les guêpes et autres ptérodactyles qui lancent un surprenant cri de dou leur
quand ils meurent î Le deuxième niveau vous place dans un décor qui évoque l'intérieur d'un ordinateur. Ici. Le printemps reste identique, certains monstres transforment vos robots (ce sont d'ailleurs toujours les mêmes dans les sept niveaux) tan dis que d'autres tentent de freiner votre course. Ces dernières sont des circuits intégrés et des objets I Bienvenue et bravo à Logotron. Toute nouvelle société d'édition anglaise, et à ses talentueux programmeurs qui nous ont concocté un véritable chef-d'œuvre.
Premier Defender sur Amiga, ce soft tire pleinement parti des capacités de la machine. A voir d'urgence !
Amigamaniacs. Gravez le nom de Logolron dans vos circuits intégrés car cette société vous propose un zigzagueurs. Au troisième niveau vous vous retrouvez dans un décor caverneux où des rochers et des stalactites tombent lentement. Le quatrième niveau entraîne dans un désert superbement réalisé.
Star Ray possède plusieurs points forts. Tout d'abord son scrolling horizontal, avec effet de relief en parallaxe, est tout à fait étonnant.
De plus, à la fin de chaque niveau le vaisseau se dirige vers le niveau suivant à une vitesse époustou- flante I Bref, une animation irréprochable. Notons également la finesse des graphismes et la variété des monstres et des décors. Soulignons enfin l'exceptionnelle qualité des bruitages dont i certains sont digitalisés. Fortement I inspiré de Defender. Star Ray est un logiciel haut de gamme qui utilise I Amiga comme il se doit. Un excellent jeu d'action et un plaisir pour les yeux. (Disquette Logotron pour Amiga. Prévu pour ST en septembre. Des versions PC et C 64 sont envisagées).
Dany Boolauck Type _ action Intérêt _ 18 Graphisme _ ****** Animation _ ****** Ismitage _ ****** Pnx_ __ C ÂÏÂRISÏ- Gauntlet II Champs de force, murs invisibles, flaques d’acide, dalles paralysantes, monstres indestructibles, voleurs, dragons crachant le feu,qui hantaient les salles d'arcade n'apparaissaient pas sur les versions huit bits. L'adaptation sur ST. très riche, prend toute son ampleur dans le jeu à plusieurs.
_ ***** . ***** *
* ***** C Thor le guerrier. Thyra la Walky- rie, Merlin
l’enchanteur et Ques- tor l'elfe sont de retour pour de
nouvelles aventures sur Atari ST. Comme dans le premier
épisode, vous pouvez choisir le personnage que vous désirez
incarner en tenant compte de ses pouvoirs, selon les critères
suivants : armure, puissance de feu. Combat et pouvoirs
magiques. Plusieurs joueurs sélectionnent, s’ils le sou
haitent. Le même personnage qui sera habillé avec des couleurs
différentes. Ce qui permettra de les distinguer.
L'une des grandes innovations de ce programme se trouve dans la possibilité qui vous est offerte de jouer à quatre simultanément comme dans le jeu original, grâce à une interface, vendue séparément, qui permet de connecter trois joysticks. Celle-ci.
Peu coûteuse, devrait être disponible quand vous lirez ces lignes.
Plus de cent donjons différents, remplis de hordes de créatures malfaisantes, vous attendent et de nombreux éléments nouveaux font leur apparition.
Tout d'abord dans les salles elles- mêmes, on découvre des champs de force, des murs invisibles, des flaques d’acide, des dalles paralysantes et bien d'autres pièges. De nouvelles créatures hantent les salles : des monstres indestructibles. Des voleurs qui s'en prennent au joueur le plus riche et même des dragons qui crachent le feu.
Ces redoutables adversaires, qui figurent dans le jeu d'arcade, ne sont pas présents dans les versions huit bits. Heureusement, pour vous aider à surmonter ces dangers, vous découvrez des potions qui augmentent sensible ment l'une des quatre caractéris tiques de votre personnage ainsi que les amulettes qui vous ren dent invisible ou font fuir les monstres.
L'une d'entre elles, très spectaculaire. Fait ricocher vos tirs sur les murs, ce qui vous permet de tirer dans les coins.
La version Atari ST est indiscutablement la plus réussie de toutes celles qui s'inspirent de Gauntlet.
C est une adaptation fidèle qui bénéficie d'une réalisation très soignée. Les graphismes fins et colorés sont servis par une animation irréprochable.
Le scrolling multi-directionnel, fluide, est un modèle du genre sur cette machine. F.f puis le clou de ce programme est la qualité exceptionnelle de la bande sonore, entièrement digitalisée.
Une voix, parfaitement distincte, vous annonce la nature de l'objet que vous venez de ramasser ou vous signale que votre niveau d'énergie est au plus bas et que la fin est proche.
La digitalisation, qui occupe plus de 700 Ko. Reprend presque tou tes les interventions présentes sur est évident que ce programme prend toute sa valeur lorsque plusieurs joueurs s’allient pour combattre les hordes de monstres qui peuplent les salles. Deux joueurs bien coordonnés peuvent faire de belles parties et on attend avec impatience l’interface pour revivre pleinement les joies des salles d'arcade.
Ce programme, très prenant, est l'une des meilleures et des plus fidèles adaptations d'arcade. Une belle réalisation pour un grand jeu d'action. (Disquette US Gold pour Atari ST.) Alain Huyghues-Lacour la machine d’arcade. C'est du très beau travail.
Quant au jeu lui même, toujours aussi passionnant, il reste dans la lignée de la version précédente avec de nouveaux éléments qui en relancent l'intérêt. En revanche, le niveau de difficulté est nettement plus élevé et un joueur solitaire aura bien du mal à venir à bout de nombreux donjons. Il Type- Intérêt _ Graphisme Animation_ Bruitage__ Prix . Arcade 15 part, la présence de 256 couleurs simultanées à l’écran ajoute un plus incontestable. Autre point fort : l’animation. Le scrolling mul- tidirectionnel est d’une grande célérité, compte tenu du nombre d’objets présents à l’écran et des
calculs nécessaires, et sa douceur ne saurait être prise en défaut. En revanche, la partie sonore est moins satisfaisante. Outre un volume insuffisant, elle ne tire absolument en rien partie des performances de la machine en ce domaine et les bruitages se résument trop souvent à des cra- chouillis dignes d’un Spectrum + 3. Toutefois, ce défaut ne peut en rien entacher un bilan plus que favorable et le fait que Zarch ait été le premier jeu sur Archimedes ne peut que rendre le critique bienveillant. (Disquette Superior Software pour Archimedes.)
Mathieu Brisou Type_arcade Intérêt _ 16 Animation_****** Graphisme _ ***** Bruitage_* Difficulté _ ***** Prix.__n .c. Machine trente-deux bits fort performante tant au point de vue graphique que sonore. L'Archimedes d’Acorn possède un potentiel incontestable. Puissant et rapide, c’est en effet l’ordinateur rêvé pour réaliser des jeux 3D faces pleines en temps réel. Superior Software l’a parfaitement compris comme le prouve Zarch. œuvre de David Braben, co-auteur du célèbre logiciel Elite.
Pilote d’un vaisseau nommé Zarch, vous avez pour mission de défendre votre pays d’une invasion venue d’ailleurs. Les envahisseurs œuvrent, en effet, pour la disparition pure et simple de votre vaisseau et n’hésitent pas à répandre un virus mortel pour parvenir à leurs fins. Vous devez donc endiguer les attaques de l’ennemi avant que le mal ne se répande de manière irréversible... Vous disposez de trois vaisseaux et démarrez d’un endroit non déterminé.
Après avoir décollé, vous partez à la rencontre de l’armada ennemie. Le radar offre une aide précieuse mais il ne donne pas d’indication d’altitude, ce qui complique sérieusement la tâche. C’est précisément à ce niveau que réside l’une des principales difficultés du jeu. Pilotant votre Zarch à l’aide de la souris, vous disposez de plusieurs types d’armes. Les missiles sont envoyés dès appui sur la barre espace et permettent de toucher une cible relativement éloignée. Le tir au canon est recommandé par la souris et s’avère fort efficace dans les combats rapprochés. Toutefois,
n’escomptez pas faire mouche à tous les coups et n’espérez pas détruire d’un geste rageur les ennemis. Six types de vaisseaux existent, tous caractérisés par leur forme et leur couleur, et certains n'explosent qu’à la suite de nombreux impacts... Le jeu en soi ne présente donc pas de difficulté particulière mais soulignons qu'une période d’adaptation est nécessaire pour se trouver pleinement maître du Zarch.
Le principal attrait de ce jeu réside malgré tout dans son exceptionnelle qualité de réalisation. Entièrement en 3D. Il propose une grande variété de décors réalisés à base d'images fractales. D’autre ATARI ST ARCHIMEDES- Zarch Rapide et puissant, 'Archimedes semble la machine idéale pour concevoir des jeux 3D faces pleines en temps réel.
Voilà, c’est fait, et les rares heureux possesseurs de ce 32 bits vont se régaler à bord du vaisseau Zarch... Bob Morane Océans Les « Bob Morane » se suivent mais ne se ressemblent pas ! Infogrames a su tirer la leçon des faiblesses des premiers épisodes et le dernier-né offre une qualité incontestable.
Trape progressivement les ambitions affichées. Plusieurs aspects rendent l’épisode meilleur, aucun ne fait baisser la qualité. Les graphismes sont plus clairs, plus lisibles et certains, ceux d’ouverture notamment, font honneur aux graphistes. Mais iis n'atteignent Infogrames poursuit sa série Bob Morane. Coupable entêtement puisque les premiers thèmes laissaient une impression mitigée?
Bob Morane Océans, que nous avons découvert sur l’Atari ST est incontestablement le meilleur épisode de la série. Le résultat rattirer les leçons des faiblesses des trois premiers, Infogrames assure la pérennité de la série. (Disquette Infogrames pour Atari ST.) Denis Schérer Type___aventure action Intérêt _ 15 Animation_***** Graphismes_ ***** Bruitages___* * * * Prix___C Bien sûr, le jeu (qui occupe deux disquettes) est diffusé avec un livre de poche de 320 pages qui contient un petit roman, une BD d’aventure de baleiniers basques (BD de bonne qualité mais dans laquelle Bob Morane
n’intervient pas du tout), un guide des Océans et un jeu de rôle (avec Bob Morane).
Avec un épisode qui a réussi à pas pour autant le niveau de ceux de 20000 lieues sous les mers, autre aventure sous-marine testée dans ce numéro de Tilt. L'animation a fait des progrès décisifs, et ce de trois points de vue : d’abord l’action se déploie sur tout l'écran et non comme dans Bob Morane Jungle et Moyen Age, dans des fenêtres aux tailles de timbres poste.
Ensuite, la qualité, la fluidité des mouvements a beaucoup gagné (il reste un problème lors des combats de plongeurs, au moment de l’échange des coups un peu confus, alors que le reste des évolutions donne une impression très agréable).
Enfin, plusieurs animations se font en profondeur, selon le principe appliqué dans Space Harrier. Cela donne une sensation de relief tout Il faut détruire les coraux.
Trueuse, déplacements du sous- marin, guidés par une carte du fond, durant lesquels vous devez détruire les coraux qui risquent de heurter votre engin ainsi que les bases de l’Ombre Jaune.
L'ouverture du jeu grandiose débute par un pré-générique impressionnant, durant lequel votre victoire initiale commande la véritable entrée dans l’aventure.
Prenez les commandes d’un ou de plusieurs chars d’assaut durant la Seconde Guerre mondiale.
Entre l’arcade et la stratégie, un grand moment d’action et de réflexion.
Complexe et complet, Conqueror est le second jeu de Superior Software pour Archimedes. Basé sur des principes techniques proches de ceux utilisés pour Zarch (graphismes fractaux, animation temps réel, etc.), il vous propose de prendre les commandes d’un ou de plusieurs chars d’assaut dans une bataille de blindés se déroulant durant la Seconde Guerre mondiale. Trois modes de jeu sont accessibles. Le mode arcade est le plus simple. Le but est de détruire son adversaire afin d'obtenir le plus de points possible. En fait, ce mode de jeu permet de se familiariser avec les diverses commandes
et de prendre connaissance du terrain des opérations. Le mode suivant est nommé « Attrition », ce qui pourrait se traduire par escadre. Vous disposez, en effet, de cinq chars : à fait au point, quand Bob Morane poursuit les engins de l'Ombre Jaune (ne pas confondre avec Black et Mortiner qui poursuivent la Marque Jaune...), engins qui laissent un sillage de bulles dans l’océan et une traînée de mines de faible puissance.
Le scénario, enfin, inspiré de Ver- nes (Henri) repose essentiellement sur l’alternance de scènes d’action bien différentes, alors que celui de 20 000 lieues sous les mers, inspiré du livre de Verne (Jules) doit son rythme au déroulement du temps sur plusieurs mois.
Les scènes d’action reposent sur des principes différents : combat sur des scooters des mers en ouverture, poursuite en profondeur d’engins véloces, neutralisation des brouilleurs ennemis en deux dimensions, combats contre les requins et une pieuvre mons- deux légers, un moyen et, au choix, un autre moyen ou un lourd. Le déplacement de vos engins s’effectue par l’intermédiaire d'une carte qui propose de plus une indication de la situation sur le terrain. Cela offre une nouvelle dimension au jeu car en plus de l'arcade pure, une bonne dose de stratégie est requise. C’est d’ailleurs un
mode de jeu intermédiaire entre l’arcade et la stratégie pure et dure que vous offre le dernier mode. Plus proche du wargame que d’autre chose, il propose de construire votre force.
Pour cela vous disposez d’un certain budget destiné à acheter des tanks.
Première question : faut-il privilégier la mobilité à la puissance de feu ? Tout dépend de la structure du terrain et des objectifs à détruire. Outre les chars ennemis, ?
41 atari sr- Prime Time Trois chaînes de télévision concurrentes tentent de réaliser le meilleur taux d'audience... Un monde sans pitié pour un soft original.
Trois chaînes rivales se battent pour réaliser des taux d’audience (TA) séduisants afin d'attirer le plus d'annonceurs (ce sont les acheteurs d'espaces publicitaires). Trois personnes peuvent jouer simultanément et quand une partie engage moins de trois joueurs, l’ordinateur prend en charge les chaînes restantes.
Le jeu se déroule comme un war- Qui d'entre nous n'a jamais tempêté contre la qualité des programmes de télévision ? Tous les téléspectateurs, éternels insatisfaits. Rêvent secrètement d'une chaîne qui ne diffuserait que leurs émissions favorites. C'est à croire que les responsables des chaînes s'évertuent à programmer leurs programmes sans tenir compte du goût des téléspectateurs. Or. On : - Cibles précises à attaquer.
Vous devez aussi attaquer des cibles bien précises tout en défendant les vôtres... Bien évidemment, vous avez accès à de nombreuses informations telles que rapport des dommages, plans de la situation, radar, etc... Signalons aussi la possibilité d'agir directe ment sur certains paramètres du jeu : présence ou non d'effets sonores, choix du camp (armées alliées ou du 3* Reich). Niveau de difficulté, et autres.
En conclusion. Le mode stratégie est à l'évidence le plus attrayant et l'on retrouve tous les éléments constitutifs du wargame. Toutefois. La réalisation est ici des plus soignées et la qualité des graphismes n'a rien de commun avec les habituels schémas couramment usités dans la plupart des warga- mes. Ainsi, comme dans Zarch.
Les décors sont fort variés. Les accidents de terrain, tels que coli- nes et creux, sont parfaitement rendus grâce à l’utilisation de graphismes à base d’images fractales.
De même la présence de nombreuses couleurs à l'écran permet d’obtenir une grande quantité de types de bâtisses parfaitement reconnaissables et que le joueur peut prendre comme repère.
L’animation est d'une grande douceur et les scrollirigs irrépro- 0ESr- chables bien que plus lents que ceux proposés par Zarch.
Le bruitage est de bonne qualité mais, à notre goût, trop discret en raison d'un volume insuffisant Enfin, le manuel (en anglais) est fort réussi et propose de nombreuses fiches techniques concernant différents chars qui vous permettront de constituer votre force en toute connaissance de cause.
Conqueror est un jeu de grande qualité qui fera rêver plus d'un possesseur de 16 32 bits amateur du genre. (Disquette Superior Software pour Archimedes avec lMo de Ram.) Mathieu Brisou Type__ action stratégie Intérêt .___17 Animation _ ****** Graphisme _ * * * * Bruitage _ * * * * Difficulté _ ***** Prix ____n.c. sait pertinement qu'il n'en est rien ; une chaîne (surtoui privée) ne diffuse que des émissions susceptibles de recueillir un pourcentage d'audience élevé.
Le présentateur : « Cher candidat, pouvez-vous me dire pourquoi les chaînes de télévision se battent pour obtenir un maximum d’audience? » Réponse hésitante du candidat : « Euh... pour plaire à son public. » « Sûrement pas!
Attention, il ne vous reste plus que neuf secondes pour répondre ! » Le candidat lance sans respirer : « Pour gagner de l'argent. » « Bravo cher candidat, vous venez de gagner un voyage en taxi autour d'un pâté de maisons de votre choix. C’est vraiment fantastique ! » Trêve de plaisanteries, les chaînes de télévisions gagnent de l’argent par la vente d'espaces publicitaires. Plus l'audience d'une émission est élevée, plus cher elles vendent leurs espaces publicitaires. Ceci nous amène dans le vif du sujet. Question : « Feriez-vous un bon Bouy... pardon, un bon
P. D.-G. d’une chaîne de télévision ? » C’est ce que vous
propose de découvrir une toute nouvelle société américaine
nommée Firsl Row avec Prime Time.
Dans le monde «Prime Time»,
* --- |_••¦MS. ME VI CMS. A SÇHHOB* !
FâRïtrr ÇOupifiV ÇRAVE5 E8atv;.5r'' HA-HP-, MlfiH* à ï~Tt b t'ûuni ORUCLÊ IK PÜPtJLAR SKFl ElONt mis RATIK6S.
Surveillez attentivement les in os.
Game : tour à tour, les joueurs consultent les résultats de la semaine précédente et prennent des décisions pour la semaine suivante. Avant tout, jetez un coup d’œil sur le guide des programmes qui vous donne toutes les émissions des trois chaînes. Etudiez attentivement les échos du journal Variety. Des renseignements précis s’y trouvent. Le dernier document à consulter avant delà borer une stratégie pour la semaine à venir est le Nelson Ratings. Ce dernier vous donne les TA de vos émissions ainsi que celles de vos concurrents. Sachez que chaque point de TA augmente de cent mille
dollars votre budget qui s’élève au départ à quinze millions de dollars. Attention. Un mauvais TA signifie une baisse importante des revenus publicitaires d'où l’impossibilité d'amortir les dépenses engagées pour réaliser les émissions. Ainsi, un cercle vicieux risque de se former si la tendance se poursuit : les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. Le gagnant est celui qui possède le plus gros budget à la fin des douze mois que dure la saison.
L'essentiel de l'action se passe dans votre bureau où vous entamez la phase de programmation.
L K-b S F Vlii
* ** î I l ¦ ---¦- *•-
• ***» mm a» .. JskjI Grilles des programmes.
Vous pouvez déplacer (sur une nouvelle tranche horaire), changer. Promouvoir, mettre provisoirement de côté ou écarter définitivement une émission. Si vous estimez nécessaire de créer ou d’acheter un film, il suffit de téléphoner aux studios pour passer une commande. Fait important, un temps de cinq minutes vous est alloué pour cette phase et tout dépassement de temps vous coûte dix mille dollars par seconde ! La programmation terminée, il ne vous reste plus qu’à sortir du bureau ou aller déjeuner. Cette dernière option réserve quelquefois de bonnes surprises. Le tour suivant vous
donne les résultats de vos cogitations. En cas de baisse importante de TA d’une émission, recherchez rapidement les causes du problème. C’est peut-être l’heure de programmation, le genre de l’émission précédente, les programmes rivaux, etc. Ne négligez pas non plus les réactions 1res versatiles des téléspectateurs et leur goût subit pour un genre qu'ils détestaient quelques jours ARŒiMMS Soundsynth Créez des sons en les dessinant ! Un programme en basic destiné à tous les mélomanes en herbe.
La grande qualité de l’interface utilisateur fait appel à la souris pour sauvegarder, changer de mode... Depuis l'arrivée de Y Atari ST, la musique est considérée comme étant une application majeure des micro-ordinateurs familiaux et personnels. Le succès du ST en ce domaine est évidemment direc tement lié à son interface Midi présente en version de base mais cette dernière n'a pas que des qualités ! Il est, en effet, nécessaire d’avoir des synthétiseurs souvent coûteux afin d’en profiter pleinement et généralement seuls les musiciens possèdent ce genre d’appareils. C’est pourquoi de
auparavant. Citons pour terminer, la phase de vente aux enchères occasionnelles d’émissions qui donnent à coup sûr un TA très élevé.
Prime lime est une simulation originale et on est très vite pris par l’atmosphère du jeu (un monde sans pitié!). Néanmoins, ce logiciel n’est pas très convivial du fait d’une grande masse d’informations à traiter pour chaque tour.
Nous vous recommandons de sortir sur imprimante les renseignements pour en analyser calmement toutes les données.
N’oubliez pas que vous ne disposez que de cinq minutes pour la phase de programmation ! Graphismes et bruitage corrects dans l’ensemble. Un bon jeu mais uniquement destiné aux inconditionnels du genre. (Disquette First Le concurrent annonce ses projets.
Row pour ST.) Dany Boolauck Type s rnu afion Intérêt 15 Graphisme ? * * * Animation * Bruitage Prix.
U. c. nombreux programmes musicaux font désormais directement
appel aux performances sonores propres à chaque machine pour
la création de sons, la composition de musique, etc.
Soundsynth fait partie de cette catégorie et démontre que Y
Archimedes est à même d’étonner les possesseurs d'AMIGA grâce
à ses performances en la matière.
Destiné au départ à être utilisé en complément d’un digitaliseur de sons, ce programme se suffit toutefois à lui-même et vous propose de créer des sons en les dessinant, tout simplement... Les paramètres à prendre en compte sont, outre la fréquence (directement dépendante de la note), l’attaque, la décroissance, le maintien et la chute (ADSR). L.’attaque définit la façon dont le son va commencer.
Une attaque peut durer longtemps. être de grande amplitude, etc. F.n fonction de ces variables, on obtient un son qui semble plus ou moins proche. La décroissance est en fait une période transitoire qui caractérise la forme du son et notamment la manière dont la fréquence se comporte jusqu'au maintien. Ce facteur est certainement le plus important car c'est cie lui dont dépendent la présence d’effets harmoniques, l’oscillation de la fréquence autour d’un niveau de référence. Enfin, la chute est exactement l’inverse de l’attaque. Relativement ésotérique d’aspect, ces notions sont en fait
fort simples et peuvent se ramener à un schéma représentant l’évolution de la fréquence de base dans le temps.
Autre point fort de Soundsynth : la visualisation d’une courbe en trois dimensions. L’avantage de ce système est de permettre à l’utilisateur d'avoir la représentation des harmoniques. Ces fréquences sont similaires à des parasites car elles se superposent à la fréquence de base. Notez que les timbres des instruments dépendent directement d’elles et l’on comprend pourquoi Soundspnth permet de simuler tant de sorts. Outre l’action sur ces paramètres, il facilite le test car certaines touches du clavier se comportent comme cel les d’un piano. Faire des gammes avec un son, créer est non
seulement possible mais fort recommandé car on peut juger de l’effet obtenu sur toutes les octaves.
Signalons aussi la qualité de l’interface utilisateur qui fait appel à la souris pour toutes les opéra tions. Sauvegarde, chargement, changement de mode (dessin d’une courbe, mode tests et autres), tous sont directement accessibles à la souris. Enfin, et ce n’est pas la moindre des qualités de ce programme, les sons générés par ce logiciel peuvent être repris dans des programmes créés par l’utilisateur. En conclusion, il s’agit d’un outil puissant et de qualité à recommander aux amateurs de musique. (Disquette EMR pour Archimedes.) Mathieu Brisou Type_création musicale Intérêt. _ -
Difficulté _ * * Prix_ n.c. tubes Cassettes, cartouches, disquettes : la sélection du mois BMX SIMULATOR Cross sauvage Après les bruyants simulateurs de motos, d'avions ou de courses de voiture, voici le simulateur «écolo». En effet aucun gaz d'échappement n’émanera de votre ordinateur dans ce programme de course de vélo-cross, car c’est dans une ambiance champêtre et grâce à votre « huile de genoux » que vous propulsez votre vélocipède des temps modernes. Les différents terrains de compétition sont vus de dessus.
Les graphismes sont saisissants de beauté (irrégularités du terrain, ombres derrière les monticules de terre). Le jeu dispose de plusieurs options, on peut en effet jouer contre l’ordinateur, mais aussi (c’est le grand intérêl du jeu) contre un adversaire humain. Vous devez parvenir en un temps limité à faire le maximum de tours de circuit tout en évitant de chuter sur les multiples obstacles, en ne laissant pas votre adversaire vous devancer sur la ligne d’arrivée. Les animations sont en généra! Correctes, on peul J seulement regretter que le type de visualisation adopté (vue de
dessus) ne restitue pas les acrobaties typiques de ce sport (bonds, projections). Les bruitages sont simples, ce qui en l’occurrence ne peut être un reproche, étant donné le thème abordé.
Un bon jeu qui s'avère passionnant à deux (éclats de rire assurés). (Disquette Code Master pour ST.) E.C. Type _______ simulation BMX Intérêt__13 Graphisme__***** Animation_* * * * Bruitage.
Prix _
* * * C jolie page de présentation digitalisée. Le thème. Les
graphismes, les animations sont du même acabit. Seuls les
bruitages semblent légèrement plus réalistes. Le programme
garde tous ses charmes. (Disquette Code Master pour Amiga.)
E.C. Type_simulation BMX Intérêt_13 Graphisme_ ? * ? ? *
Animation_? * * * Bruitage_? * * Prix_C TEAM MANAGER Chef
d’écurie Ce logiciel vous propose de devenir un patron d'une
écurie de Formule 1. Dans un premier temps vous devez faire la
preuve de votre compétence en matière de course automobile.
Vous avez à convaincre un sponsor qui vous donnera les moyens
financiers pour monter votre équipe.
Le jeu commence véritablement par l'engagement d'un pilote et ingénieur (tenez compte de votre budget). Ensuite, vient le choix du châssis, du moteur, du personnel, etc. N'oublions pas la présentation à la presse pour étoffer votre image de marque ! Vous entrez dans le vif du sujet en participant aux huit Grands Prix de la saison.
Une très bonne idée pour un logiciel déce- jeu dans l'espoir de voir une partie plus intéressante, celle des courses de F1. Hélas, cette séquence est encore plus décevante que la première : il n'y a que du texte ! A éviter... (Disquette Médiaware pour PC et compatibles.) D.B. Type --- Intérêt__12 Graphisme _ * Animation_* Bruitage_ Prix______u.c. GAME SET AND MATCH Compilation Cette compilation de dix titres est exclusivement réservée aux simulations de sports.
World Sériés Baseball est très joli graphiquement mais risque de se heurter à la faible connaissance de ce sport dans l'hexagone. Le tennis est agréable et pas trop difficile. Les graphismes sont quelconques mais l’animation rapide et le joueur réagit bien. Le squash est superbe, non pas tant joueurs chacune. Super Soccer vous fait contrôler tour à tour l'un des sept joueurs de votre équipe. Seul un jeu de passes et de tirs de précision vous donnera quelques chances de battre le programme. La boxe est aussi de la partie avec le bien connu World Championship Boxing. Les coups sont
variés et l’animation bonne mais le jeu de jambes est éludé. Enfin deux logiciels traitent des « polythtons ». Hypersports pèche par des décors quasi absents mais l'animation est fluide. Daley's Thompson Supertests est plus complet mais fait plus appel à la vitesse d’agitation du joystick qu'à une réelle coordination. Un bon ensemble cependant. (K7 Océan, pour Spectrum.) J.H. Type___compilation-sports Intérêt ..... Grnnhisme _ 14
* * * Animation * * * * Bruitage
* ? * Prix B KONAMIARCADE COLLECTION « Pot pourri » Imagine nous
propose une compilation de dix de ses titres connus. L'intérêt
en est assez inégal. Certains comme Jail Break.
Où vous devez tuer les bandits échappés de Chiur mt *• 1 ? » [jpu* Confinur. . Eatw llto-fl vant : la première partie du jeu n'est qu’un simple «quiz». Il faut répondre correctement aux questions des différents interlo- culeurs : dix pour le président de la F1, cinq pour le sponsor, cinq pour le pilote et cinq pour l’ingénieur... ouf I On patiente jusqu’à ce stade du par les graphismes un peu trop petits que par ranimation rapide à souhait et surtout la synthèse vocale qui annonce les scores à l'issue de chaque point. Le ping-pong est particulièrement difficile et déjà dès le premier
niveau (parmi cinq), l'ordinateur se montre redoutable. Votre raquette se place automatiquement mais vous devez choisir le type de coup.
Pool est une simulation agréable de billard américain où les effets d’inertie et de rotation sont bien rendus. Le basket-ball est l’adaptation honnête du célèbre Two-on- Two qui oppose deux équipes de deux la prison, allient un piètre scénario à une réalisation médiocre. D'autres sont déjà plus intéressants. Hypersports vous propose une série de six épreuve variées.
TUBES chiens. Après vous affronterez le Big Boss i et ses gardes du corps.
Les décors sont variés, les personnages t bien dessinés et leur animation correcte Les bruitages sont moyens mais une agréa- .
Ble petite musique accompagne le jeu Un amusant logiciel de combat. (K7 Imagine j pour Spectrum.) J.H • Intérêt 14 Graphisme
* * * * Animation
* * * * Bruitage .. ____ ? * + Prix B COLONIAL CONQUEST Haute
stratégie Cet excellent programme de stratégie est plus qu’un
wargame, car il mêle habilement actions militaires, politique
et économie. Il vous propose trois scénarios différents qui se
situent entre 1880 et 1914. Dans lesquels six grandes
puissances s'affrontent, sans pitié, pour la-domination du
monde. Comme dans la. Réalité, tous les coups sont permis : de
l'espionnage aux plus perfides tentatives de déstabilisation.
Les joueurs choisissent un pays l'ordinateur contrôle l
AVAir ÿosb ses :&ofërs SUR IBS CHROMAS ye ma née vue LB
SAUVAGB II! Si les décors sont succincts, l’animation, en
revanche, est fluide et rapide. Green Berel est un excellent
remake de Commando. Les ennemis surgissent de toutes parts et
graphismes et animation sont de bonne qualité. Yie Ar
Kung-Fu vous initie aux arts martiaux mais le jeu est un peu
trop facile, ce qui n'est pas le cas de la version II, beau
coup plus intéressante Nemesis est un classique « shoot them up
» de réalisation correcte. Ping-Pong vous confronte à
l'ordinateur (cinq niveaux différents). Les coups sont assez
variés et la machine se montre un partenaire redoutable dès
les premiers niveaux. Mikie vous replonge dans l'ambiance des
classes pour ramasser tous les cœurs et reconstituer ainsi le
message de votre belle. La réalisation est moyenne mais on
peut se laisser prendre au jeu. Jackal est un autre Commando
où vous guiderez tour à tour l'un de vos quatre héros. Le jeu
est varié et difficile. Enfin Shao-Lin's Road s'apparente à
Karaté Master. Vous devez faire votre chemin dans une demeure
orientale servant de repaire à de nombreuses bandes. (K7 Ima
gine pour Spectrum.) J.H. Type ¦ compilation-action
Intérêt______________13 Le grand ménage Votre tâche : nettoyer
la ville de ses voyous.
Tout d'abord, vous affrontez le gang de motards. Commencez par désarçonner le motard qui risque de vous faire des dégâts Graphisme _ Animation * * * * Bruitage___* * * Prix_________ B TARGET RENEGADE importants avec son engin. Un coup de pied volant bien appliqué le fait tomber. C'est d’ailleurs le coup le plus efficace mais aussi celui qui demande le temps de récupération le plus long. Mais les autres coups dont vous disposez ont aussi leur utilité : coups de poing, de pied, de genou ou blocage de l’adversaire. D’autres voyous viennent rapidement au secours de leur copain, certains sans
arme et d’autres armés d'une masse aux redoutables effets. Vous devez absolument éviter de vous faire encercler Tablez aussi sur le temps de récupération de vos adversaires après un K.O. et commencez votre attaque juste au moment où ils se relèvent. Dès qu’un malfrat porteur d'une arme tombe à terre, essayez de vous en approprier avant les autres. Pour compliquer le tout, chaque étape doit être finie en temps limité.
Dans la seconde partie, vous combattrez un gang féminin et son chef armé d'un pistolet. Attendez qu'il ait épuisé ses munitions avant de l'attaquer. Le parc vous confronte aux Skin-heads et dans le centre commercial, il faut échapper à la bande et ses ies autres, suivant l'un des neuf niveaux de difficultédisponibles. La réalisation est honnête, avecdes cartes très lisibles, mais cela esl secondaire dans ce type de programme.
On peut juste reprocher à la notice, bien faite au demeurant, de ne pas avoir été traduite, cequi handicape les joueurs qui ne comprennent pas l'anglais. ColonialConquest est un programme bien conçu, dont la principale qualitéest d'être très riche sans jamais devenir trop complexe. (Disquette SSI pour AtariXUXE.) A.H. L Type.. stratégie Intérêt.... 15 Graphisme ..... * * * * Animation_____ Bruitage___________________- Prix________ B ARKANOID Version Amiga L'Amiga était bien la seule machine qui ne disposai! Pas d'une version d'Arkanoiddans sa ludothèque. Cette lacune est aujourd'hui
comblée, et avec brio, par Discovery Software. On ne présente plus ce grand classique des salles d’arcade qui bénéficie ici d’une adaptation très fidèle et d’une réalisation irréprochable. Deux différences notables, cependant, avec les autres versions : la grande qualité de la bande sonore et la possibilité de commencer la partie par celui des vingt premiers tableaux de votre choix. Cette disposition est très appréciable car elle permet de découvrir des niveaux auxquels on n’arriverait oas autrement. Une adaptation irréprochable pour un grand jeu dont on ne.se lasse pas.
(Disquette Discovery Software pour Amiga.) A.H.-L. Tupp casse-hriques Intérêt 15 Graphisme
* * * * * Animation
* **** Bruitage
* **** Prix C STAR COMMAND Wargame interstellaire Huit
personnages partent à la conquête de l’espace à bord d'un
vaisseau particulièrement bien conçu. La mise en route du jeu
est complexe. Un nombre important de menus sélectionnés au
clavier vous permet dans un premier temps de mettre en place
voire équipe. Chaque personnage a la possibilité de
participer à un nombre limilé de stages de formation, pilote,
tireur sur arme légère ou lourde, médecin, etc. A vous de
former une équipe cohérente !
Vient ensuite l'achat des armes, des engins défensifs, des médicaments et autres équipements disponibles sur la base. Il ne reste plus qu’à prendre connaissance de votre première mission pour partir à l’aventure.
Star Command mêle alors stratégie et action. Vous dirigez un curseur sur une carte de l’espace, zoomez la région de votre choix pour accéder finalemenl à la planète voulue. Exploration, commerce, mission de reconnaissance scientifique, votre équipe collecte divers indices et matériaux avant de poursuivre sa route. Les combats spatiaux, font eux aussi partie inté- concernés apparaissent sur 1 écran, tentent de se taire face et lancer leurs missiles.
Une phase action simple, mais qui participe grandement à l'ambiance de la partie.
Star Command séduira finalemenl le joueur par la richesse de son scénario. L'optimisation des pouvoirs et connaissances de votre équipe est, en effet, complexe et passionnante. Côté graphisme, la représentation des planètes esl aussi précise qu’agréable et l’animation des combats suffisamment souple pour motiver le capitaine de l'équipe. Le jeu reste néanmoins réservé aux adeptes de stratégie. Son seul défaut, une prise en main relativement difficile que ne facilite pas la notice anglaise fournie avec le soft. (Disquette SSI 3p 1 2 et 5p i 4 pour PC el compatibles.) O.H, Type____
wargame spatial rôle Intérêt______ 14 Graphisme___* * * * Animation-- * * * Bruitage___ * * _ D ?
THE LAST NINJA Seul contre tous Tous les dix ans. Les membres de la secte guerrière des Ninjas se réunit sur l’île de Lin Fen. Profitant de l'occasion, un seigneur de la guerre est parvenu à les détruire en usant de magie. Seul un Ninja, resté de garde dans un temple éloigné, a pu échapper au massacre Apprenant l’holocauste, il se rend sur les lieux du drame pour venger ses camarades et retrouver leur talisman sacré.
L’île se compose de six secteurs différents et dans chacun d’eux le dernier Ninja doit affronter de nombreux Samuraïs, ramasser des objets qui sont indispensables à la réussite de sa mission et trouver la solution d’un problème. Il combat à mains nues, puis en utilisant les différentes armes qu'il découvre en chemin.
Cet excellent programme bénéficie de l'une _ __des plus belles réalisations que l'on ait vues sur C64. Les graphismes sont magnifiques, l'animation est fluide et la bande sonore apporte beaucoup d'atmosphère à cette aventure. The Lasl Ninja présente un dosage parfait entre l’action et la réflexion et on se passionne pour l'exploration de l'île et de ses superbes décors. C'est l'une des plus grandes réussites de l'arcade aventure un programme indispensable. (Disquette System 3 pour C64, disponible pour Spectrum et annoncé pour Atari ST et Amiga.) A.H.-L. Type - Intérêt _ Graphisme
Anlmation_ Bruitage__ Prix_ arcade aventure _ 17
* *****
* * * * *
* * * * * _B FRIGHTMARE Horrible cauchemar Il est minuit et vous
voilà plongé dans un horrible cauchemar. Vous traversez des
salles peuplées des monstres les plus effrayants qui vont des
loups- garous jusqu'à Satan lui-même. Voire objectif est de
survivre jusqu’à 8 h 12. Heure du réveil. Pour cela vous devez
explorer le plus grand nombre possible de salles, ce qui a pour
effet de faire passer le temps plus rapidement. Il faut
également ramasser toutes sortes d’objets qui améliorent
votre mode de déplacement ou vous permettent de vous
débarrasser de certains monstres. Les graphismes sont assez
soignés et s'accompagnent d’une bande sonore de qualité. Mais
le scénario, très original, n’est en fait qu’un prétexte à un
jeu de plates-formes des plus classiques. Un programme
séduisant mais qui risque de lasser assez rapidement en raison
du peu de variété des tableaux et d'un niveau de difficulté
assez élevé. (Disquette Cascade pour C64.) A.H.-L
Type_plates-formes Intérêt_13 Graphisme _ ***** Animation_*****
Bruitage_***** Prix__B IMPOSSIBLE MISSION II Précision et
ténacité C'est vraiment une mission impossible qui attend
l'agent secret 4125. Il doit sauver le monde de la destruction
en empêchant son vieil ennemi de lancer ses missiles. Pour
cela, il pénètre dans le repaire du savant fou. Qui se compose
de huit tours disposées autour d’une unité centrale. Dans
chacune d’entre elles, il examine tous les objets qui se
trouvent dans les nombreuses salles pour découvrir des équipe-
ments indispensables ainsi que des codes qui permettent l’accès
aux autres bâtiments. Le complexe est gardé par différents
robots qui. Chacun à leur manière, cherchent à le détruire.
Certains le poussent dans le vide, d'autres le grillent à
coups de laser et même ceux qui sont inoffensifs lui
compliquent la tâche en déplaçant les ascenseurs qu’il doit
utiliser. Ce jeu de plates-formes bénéficie d'honnêtes gra
phismes. D'une bonne animation et d'effets sonores sobres mais
efficaces. Mais il est très difficile et seuls les meilleurs en
viendront à bout. En effet, chaque salle pose de sérieux
problèmes et comment mémoriser tes passages tant ils sont
nombreux. C’est loin d'être ie meilleur programme d’Epyx
Version Amstrad Cette version est très proche de celle pour ST
et bénéficie d’excellents graphismes ainsi que d’une animation
de qualité. Le niveau de difficulté est également très élevé.
Un jeu qui exige autant de précision que de ténacité.
(Disquette Epyx pour Amstrad.) A.H.-L. Type action Intérêt_ 13
Graphisme- * * * * * Animation__ * * * * * Bruitage * * * *
Prix- c HMS COBRA Combat maritime Un convoi de vingt navires se
dirige vers Mourmansk en Union Soviétique. Votre mission :
gérer la progression de chaque bâtiment et résister bien sûr
aux attaques ennemies... Ce programme met en place deux
fenêtres de jeu : l’une développé la carte plus ou moins
«zoomée» de votre terrain de manœuvre, l’autre ouvre une
succession de menus déroulants relatifs aux ordres dis
ponibles. Vous commencez par définir les caps et vitesses des
navires puis accélérez la vitesse de jeu jusqu’à l’apparition
du premier torpilleur ennemi. HMS Cobra utilise une stratégie
de jeu riche et réaliste.
Le maniement des menus, facilité par l’emploi du joystick ou de la souris, offre un impressionnant répertoire de manœuvres, pilotage, radio, lecture carte ou radar, etc. Mais si te graphisme de l’ensemble est aussi clair que possible, il traduit bien la « f roideur » de cette mission. Aucune phase action, pas la moindre animation, même pas de sillage pour clarifier la progression des navires. L'ambiance du jeu dépendra
• - -.....- ..... pille nade | * S G objectifs i qoptrol0 1 01
00 00
- :~M _..... ..... alors de votre propre concentration... (K7
Infogrames pour PC et compatibles.) O.H. Type_wargame maritime
Intérêt _13 Graphisme * * * Animation- Bruitage- * * Prix_ c
GOTHIK TUBES Labyrinthes et potions magiques Comme tous les
grands événements culturels eu artistiques. Gauntlet. Le plus
fameux des jeux de iabyrinthes. Est à l’origine de nombreuses
imitations plus ou moins réussies. Gholhik, sans être un
chef-d'œuvre.
Propose d'intéressantes innovations par rapport au logiciel de référence. On peu!
Noter parmi celles-ci la possibilité de choisir plusieurs types d'armes, d’autre part plus de trente potions magiques sont dispersées dans le labyrinthe, ainsi que de nombreux charmes, sorts, flèches ques et autres éclairs surnaturels, surenchère de magie ne peut cacher le fait qu’il manque à ce logiciel un des principaux facteurs du succès de Gauntlet : la possibilité d'y jouer à plusieurs simultanément. En effet, Version C 64 La version C64 tait l'objet d'une meilleure finition en termes d’animation et de bruitages. Les déplacements des personnages sont fluides et accompagnés d'un
scroiling de bien meilleure qualité que celui du CPC.
Les bruitages tirent pleinement parti des caractéristiques du C64 (l’introduction musicale est grandiose) et une fois de plus surpassent le CPC. Les graphismes sont néanmoins un ton en dessous de ceux de la version CPC (moins de finesse). En définitive, le jeu reste fidèle à son thème d'origine, mais présente une finition plus soignée. (K7 Firebird pour C64.) E.C. action
* * * *
* * * * * KARNOV Aventure, toujours... Le trésor perdu de
Babylone vient d'être dérobé par l'infâme sorcier Ryu. Seul
Kar- nov, ce saltimbanque cracheur de feu, a quelques chances
de le lui reprendre. La gue puisqu'il n'y a pas neuf niveaux
qui se chargent successivement.
D'emblée notre héros sait tirer, sauter. Courir et grimper. Mais cela risque d’être encore insuffisant face aux hordes de monstres laissées' par Ryu. Fort heureusement, il trouve, des- objets divers. Les «K» lui apportent ces vies supplémentaires, les pommes et les 1 flammes une puissance de feu accrue, les I bottes augmentent vitesse et saut, et les I boomerangs lui fournissent une arme puis- j santé inépuisable à condition de les rattra-1 per au retour.
D'autres objets sont utiles : ailes pour voler, 1 casque de nage, masque de perception pour découvrir les objets invisibles et chariot pour tou! Détruire sur son chemin dans les descentes. Les derniers lui servent à plusieurs fonctions. Ainsi, les échelles permettent à la fois d'échapper à des agrès-1 seurs, et d'accéder à des endroits hors de j portée. Enfin les bombes détruisent monstres et obstacles mais prenez la précaution de vous en éloigner suffisamment quand elles explosent. Seule une utilisation optimale de ces objets vous permet de survivre.
Un seul personnage peut affronter la race des sinistres créatures cachées dans les profondeurs du dédale.
Les graphismes sont colorés mais ne brillent pas par leur finesse. La vitesse des projectiles ainsi que la qualité des animations des différents monstres ne sortent pas des habituelles trépidations qui tiennent lieu d'ammation dans ce type de jeu.
Les bruitages sont corrects mais peu originaux. Un jeu techniquement de bonne qualité mais qui n'innove pas. (K7 Firebird pour CPC.) E.C. Type _ action Intérêt _ 12 Graphisme__* * * * Animation__* * * * Bruitage ***** Prix B m, Wargame maritime Célèbre navire de combat allemand, le Bismarck finira peut-être sa douloureuse carrière sous le feu de vos obus..- Ce wargame Se comoat maritime retrace la lutte qui opposa, en 1941. Les marines anglaise et tète. Au cours du jeu, vos cités se mettent progressivement en état d alerte, puis se renforcent alors régulièrement.
La magie intervient dans les combats ; chaque leader dispose d'un pouvoir occulte plus ou moins important pour influencer le résultat d'une bataille. De plus, le contrôle de cases mystiques accroît les pouvoirs des mages a proximité. Le déplacement des armées se fait au clavier grâce au système déplacer poser ». Vous recombinez vos troupes dans les citadelles, entre vos chefs présenls. ?
Les hordes démoniaques Il s'agit d'un wargame au thème fantastique, emprunté à Tolkien : un infâme magicien lance ses hordes démoniaques sur le paisible monde. Vous prenez la tête des elfes, nains et humains pour stopper l'invasion des puissances maléfiques. Pratique- Les décors sont bien dessinés et très divers. Les monstres sont de grande taille, leur graphisme fin et leur animation correcte. Les bruitages ont, en revanche, été un peu iaissés de côté Un excellent jeu d'aventure-aclion, difficile à souhait. (K7 Data East. Pour Spectrum.) J.H. Type- Intérêt __ Graphisme Animation
Bruitage _ Prix___ allemande. Sur l'écran, une douzaine de navires et bases sont repérés par des icônes Le joueur déplace ses unités à l’aide d'un curseur pour finalement lancer l'offensive : une phase de jeu » arcade » simple mais efficace Ce logiciel profile d'une dualité action stratégie convaincante. D'un côté, l'analyse de la situation, l'encerclement de l’ennemi, de l’autre un tir d'obus ou de mitraille où l'on commande l'angle et la hausse du lancer. Bismarck est finalement très facile à prendre en main. La simplicité relative du jeu profite, quant à elle, de plusieurs
scénarios ainsi que des niveaux de difficulté variables. (K7 PSS pour Commodore 64.) O.H. ment. Le jeu se déroule sur une carte de 30 x 30 cases hexagonales et se compte en tours,Suivant ie terrain, chaque race voit ses aptitudes accrues ou diminuées.
Votre but est de réussir à contenir l'attaque initiale des forces du mai. Puis à les anéantir. Vous disposez d'une vingtaine de forteresses. Chacune possède un leader à sa Défoulant Après Xénon et Road Wars, voici une autre adaptation d’un jeu d'arcade développé sur Amiga par Arcadia. Celui-ci s'inscrit dans la lignée de Rampage puisque vous incarnez un monstre et que votre objectif consiste à détruire des villages et à piétiner ou dévorer ses habitants. Vous avez le choix entre deux géants : un cyclope ou un lézard du type Godzilla. Ceux-ci écrasent tout sur leur passage mais ils
peuvent également donner des coups de poing et cracher du Versions C 64 et PC Impossible de différencier les versions IBM PC et compatibles et Commodore 64 de la version Atari ST ci-dessus. Le contexte graphique et sonore de ce soft est si dépouillé qu'il ne met absolument pas en valeur les performances de tel ou tel ordinateur. La stratégie du jeu ne varie pas non plus entre les différentes machi- que» sur laquelle prennent place divers symboles. Le jeu se déroule, en fait, selon plusieurs étapes distinctes : phase économique, phase de déploiement, guerre civile, etc. feu. Cela
n'est pas superflu car ils sont attaqués par des insectes géants et les habitants se défendent grâce à des catapultes : de beaux combats en perspective ! Dans l’un des bâtiments qu'il vient de raser, le français pour Amstrad CPC.) O.R. Type_ wargame fantastique Intérêt__12 Graphisme______* * Accessibilité * * * Animation______* Bruitage_ Prix_C Deux stratégies principales : résister pied à pied ou se replier et mobiliser toutes vos cités lointaines. Pas d'annulation de mouvements en cas d'erreur, et surtout pas d'indication de victoire, la stratégie de l’ordinateur est peu variée : la
finition est perfectible et déçoit un peu. (Disquette PSS et manuel en Histoire romaine 273 av. J.-C., le sénal romain doit survivre !
Invasion, guerres civiles et étrangères, ce wargame est complexe mais bien peu attrayant au premier abord. Le tableau de jeu met en place une carte de la « Républi- ANNALS OF ROME Le principal défaut de ce logiciel réside dans la pauvreté graphique de sa présentation. Impossible en effet de suivre une première partie sans faire, à tout moment, appel à la notice. Les abréviations sont nombreuses, trop semblables et peu lisibles, les commentaires aussi brefs que possible. Difficile aussi d'apprécier la carte austère du champ de bataille et les inexorables changements de pouvoirs qui s’y
affichent sans cesse.
Pas plus de bruitage enfin que d'animation, on entre ici dans le wargame pur et dur réservé aux stratèges du même acabit. Ces derniers profiteront de la complexité de la partie proposée par Armais of Rome. Les autres iront voir plus loin... (Disquette PSS pour Atari ST.)
O. H. Type _ wargame Intérêt 12 Graphisme
* * Animation Bruitaqe _ Prix B Type waiaame Intérêt 12 Graphisme
tr * Animation _ Bruitage _ Prix . B nes.
(Disquettes PSS pour Commodore64 ou PC et compatibles.) O.H.
monstre découvre un ceut d'or, il attronte son concurrent pour
sa possession.
Comme les précédents programmes de la série, Aaargh bénéficie d'une superbe réalisation digne des salles d'arcade : des graphismes somptueux et une bande sonore de qualité. Cela renforce nettement le plaisir que l'on prend à tout détruire et à dévorer ces pauvres humains. C’est un excellent défoulement, et comme il est agréable de devenir, le temps d’une partie, un monstre sanguinaire et impitoyable I (Disquette Melbourne House pour Amiga.) A.H.-L. Type_arcade Intérêt_ 14 Graphisme ¦_ ****** Ænimallon_***** Bruitage_***** Prix_B LA PANTHERE ROSE Gare à l’inspecteur Clouseau !
De nombreux héros de BD ou de dessins animés ont déjà fait leur apparition sur nos micros, mais une personnalité manquait encore à l’appel : la panthère rose. Qui n’a pas en mémoire le génial thème musical de la série ? Pom pom, pom pom... La panthère rose, complètement fauchée, ne rêve plus que de vacances au soleil, aussi décide-t-elle de travailler. Mais ne vous inquiétez pas, elle n’est pas devenue honnête. Elle se fait engager comme majordome afin de pouvoir cambrioler la maison de son employeur pendant son sommeil. Le plan est excellent mais il comporte une faille: le patron est
somnambule et voilà qu'il se met à déambuler dans la maison, tandis que la panthère ramasse tout ce qui traîne.
Celle-ci doit faire en sorte de guider le pro- priétaire pour éviter qu'il ne se cogne contre un mur. Si cela se produit, il se réveille et prend le voleur sur le fait. Alors, l’inspecteur Clouseau arrive pour arrêter son vieil ennemi.
Les graphismes, fins et colorés, sont très fidèles au dessin animé et c'est là le point fort de ce programme. En revanche, l’intérêt de jeu n'est pas au rendez-vous et il faut bien reconnaître que l'action est aussi difficile que peu excitante. C’est dommage, car ce personnage, qui présente un grand potentiel, aurait mérité mieux. (Disquette Infogrames pour AtariST.) A.H.-L. Type _ action Intérêt_______12 Graphisme _ ***** Animation_____. * * * * * Bruitage_* * * * Prix_C Version Amiga Cette version est identique à la précédente et présente donc les mêmes caractéristiques : d'excellents
graphismes au service Version Amstrad La version Amstrad est assez proche des précédentes. Bien sûr. Les graphismes ne peuvent prétendre rivaliser avec ceux des versions seize bits. Mais ils sont réussis et rendent bien l’ambiance du dessin animé.
(Disquettes Infogrames pour Amstrad CPC.) A.H.-L. Type _ action Intérêt_12 Graphisme _ ***** Animation__* * * * Bruitage_* * * * GOLDRUNNER II Cinquante ans après Ce nouvel épisode se situe cinquante ans après la victoire de Goldrunner sur les pirates de l’espace. Depuis, les hommes ont renoncé à combattre en choisissant de confier le soin de les défendre à des robots.
Mais les pirates se sont emparés de ceux- ci, lors d'un raid surprise, et iis comptent les utiliser pour attaquer la Terre qui se retrouve sans défense. Vous tenez le rôle du descendant de Goldrunner.
En route vers les stations spatiales ennemies avec pour mis- ?
TUBES sion de récupérer ou de détruire les robots. Ceux-ci se trouvent à bord de transporteurs que vous devez immobiliser, ensuite vous attendez que les vaisseaux ennemis viennent les récupérer et vous les abattez avant de vous occuper des robots. Vous pouvez en transporter cinq à la fois et vous les déposez dans la zone de téléportation.
Lorsque tous les robots ont été récupérés ou détruits, vous passez à la station suivante. La réalisation soignée est. Toutefois, bien moins impressionnante que celle du premier épisode. Les décors sont réussis et l'animation toujours aussi rapide. En revanche, les sprites sont beaucoup plus petits, ce qui rend le jeu moins spectaculaire. Comme dans Goldrunner, la principale difficulté consiste à éviter d’aller s'écraser contre tes structures qui se trouvent sur fa surface de la station spatiale. On a bien sûr tendance à utiliser la folle accélération de son appareil, ce qui est efficace
mais dangereux. Goldrunner II est un shoot them up vendus séparément. Le programme original comporte deux disquettes, lorsque la première est chargée l'ordinateur vous demande d'introduire te data disk, qui est sur la seconde. Si vous avez acheté l'un des scénarios-disks. Vous pouvez alors l'introduire à la place de l'autre. Le jeu reste le même, en revanche, les décors sont différents et les plates-formes ennemies disposées autrement. Pour moins de cent francs, ces disques permettent donc de prolonger la vie de votre programme et de relancer l’intérêt du jeu.
C’est une grande première et cette idée originale devrait être utilisée à nouveau pour d'autres programmes. (Disquette Microdeai pour Atari ST.) A.H.-L. Type Intérêt.
Shoot themp up Graphisme_ Animation Bruitage Prix
* *****
* **** _ A Scénario disk 2 Un autre disque scénario à utiliser
avec Goldrunner II. De la même manière que le précédent.
Toujours une grande qualité dans la réalisation.
_ shoot them up _14 Type Intérêt Graphisme Animation
* ****
* *****
* **** _A Bruitage_ Prix NORTH STAR Problème de surpopulation En
2499, la Terre doit faire face à d'énormes problèmes en
raison de la surpopulation. Aussi décide-t-on de construire
une gigantesque station spatiale dans laquelle seront faites
des cultures intensives.
Tout se passe pour le mieux quand, soudain. La station ne répond plus. On vous envoie alors en reconnaissance et à votre arrivée vous découvrez qu’elle est envahie par des extra-terrestres. N'écoutant que votre courage, vous décidez de détruire les hordes d’aliens à vous seul. Ce bon programme d'action s'inscrit dans la lignée du superbe Green Beret. Vous devez vous frayer un chemin vers le cœur du complexe en détruisant les envahisseurs et leurs Scénario disk I rapide et assez original, mais il n'atteint pas la perfection de l'original. (Disquette Micro- deal pour Atari ST.) A.H.-L. Type
_ Intérêt _ Graphisme Animation Bruitage_ Prix GOLDRUNNER II Microdeal innove en sortant simultanément Goldrunner II et deux disques scénarios 54 robots. Au début, votre seule arme esi votre bras robotique, efficace mais de courte portée. Heureusement. Vous pou r- rez vous procurer d'autres équipements par i3suite. Les graphismes sont simples, agréa- b:es et colorés. L’animation rapide et précise souffre, hélas, d'un scrolling saccadé qui devient vite fatigant et qui rend la situation confuse quand vous avancez trop rapidement. Malgré ce délaut, Nortn Slar est un bon jeu d'action qui exige
une grande concentration et de bons réflexes. (Disquette Giemin pour Atari ST.) A.H.-L. Type____ action Intérêt __ 13 Graphisme
* * * * Animation
* * * * Bruitage ______ _____ . * * * * Prix_____________C ROAD
WARS Action pure La vie est dure, sur les rouies de f espace
oui relient les lunes d’Armagueddon. Vous contrôlez un véhicule
de forme sohérique qui présente deux modes de fonctionnement;
l’un fermé vous protège des collisions et l’autre, ouvert,
vous permet d'utiliser vos canons pour détruire les obstacles
ainsi que les plaques qui bordent la route Le second véhicule
peut être contrôlé par l'ordinateur ou par un autre joueur.
Dans ce cas, cela donne lieu à des parties passionnantes et
l'on peut s'aliier ou bien chercher à éjecter son adversaire
de la roule.
La réalisation est honnête. Il semble cependant qu'il y avait mieux à faire à partir de ce concept. Bien sûr, le C64 ne peut prétendre égaler la beauté des graphismes de la version Amiga (voir Tilt 53. P. 50), mais ils auraient pu être plus soignés. L'anima- tion, rapide, est convaincante bien que les collisions de sprites présentent quelques imperfections. Un shoot them up original qui ne manque pas de punch. (Disquette Melbourne House pour G64.) A.H.-L. Type ______ shoot themp up Intérêt...... 13 Graphisme ________ * * * * Animation _______***** Bruitage * * * * Prix ____ B MIROIR
ASTRAL Qui suis-je ?
Un logiciel clair et complet auquel ne manquent ni la précision des calculs planétaires, des aspects et des « domifications » ni la rigueur d’une interprétation sérieuse et rare dans un domaine où le doute est permis. Les astrologues n’ont qu'à bien se tenir car la micro fait des merveilles et les bat à plate couture grâce à la rapidité de son interprétation. Il suffit d’entrer au clavier ses date, heure et lieu de naissance pour connaître instantanément tous les aspects de sa personnalité. Air, terre, eau, feu... de beaux transits qui ne manqueront pas d'éclairer vos points de vue.
Complément indispensable au logiciel Miroir astral, ce soft vous propose une étude déterminante de vos cycles. N'est-il pas tentant de savoir ce qu'il vous adviendra le 1°' janvier de l'an 2000 ou si vous serez dans de bonnes dispositions pour réussir votre oral du bac., très bientôt ? Un voyage dans le temps sans problème de non-retour ! (Disquette Uranie Software pour PC et compatibles.) M.G. Type- astrologie 14 IL _ D Intérêt _ Graphisme Animation Bruitage_ Prix___ ALL STARS Compilation Une bonne compilation sur Amstrad qui présente neuf programmes d’une bonne qualité moyenne.
L'accent est mis sur far- cade avenlure puisque cinq de ces jeux apparliennent à ce genre. Parmi eux figure _compilation _13 'S S S _____ Il ?
Etre ou ne pas être dans la lune Prévoir n'est pas prédire... En ce voyage journalier, mensuel ou annuel, vous ferez Tout est là. Dans un mélange quasi alchimique. Narcisse ne sera pas épargné. (Disquette Uranie Software pour PC .) M.G. PREVISIONS ASTRALES Type_ Intérêt _ Graphisme Animation Bruitage Prix_ astrologie 16 le superbe Fairlighl. Suivi de Fairlight II.
Ainsi que de Wariock. On y trouve également Shadow Sktnner. Un bon « shoot them up». Brian Bloodaxe, un jeu de plates- formes et Bobby Bearning. Un programme réussi, dans la lignée de Marbte Madness Une bonne sélection, surtout pour les amateurs d’arcade aventure. (K7 The Edge pour Amstrad.) A.H.-L. Type - Intérêt _ Graphisme Animation Bruitage_ Prix _ TUBES FALCON Combat aérien Falcon vous laisse décider de votre mission (douze possibilités sont offertes), de votre grade et du nombre de Migs que votre F-16 aura à affronter. Le compromis entre com- bat et pilotage est équilibré. Le poste
de pilotage est doté d’une multitude d’instruments de bord dont la maîtrise parfaite est nécessairement longue, en dépit de la progressivité des explications d'un manuel rédigé en anglais. Sans les phases de combat, Falcon serait déjà un simulateur de vol d'honnête qualité. Les techniques d'évite- ment de missiles sol-air ou de Migs et de destruction de cibles aériennes ou terrestres exigent une bonne pratique du pilotage. Falcon est donc un logiciel d'une grande richesse dont l’intérêt ne risque pas de s'épuiser après quelques heures de vol.
Aussi la simplicité des graphismes (en CGA). Les saccades de l’animation et le temps de réponse des commandes peuvent-ils apparaître comme secondaires.
(Disquette Spectrum Holobyte pour compatibles PC. Notice en anglais.) J.-P.D.) Type_____simulation de combat aérien Intérêt_ 14 Graphisme _
* * * *
* * * ?
U. c. Animation_ Bruitage__ Prix_ Version Macintosh Cette version
plane quelques centaines de pieds au-dessus de la PC. Si les
dessins perdent leurs couleurs, c’est pour gagner en
finesse. L'animation se fluidifie et le bruitage devient
excellent. (Disquette Spectrum Holobyte pour Apple Macintosh.)
J.-P.D. Type_simulation de combat aérien Intérêt_________16
Graphisme Animation_ Bruitage ACE OF ACES Trois objectifs Vous
voilà pilote de la RAF lors de la Deuxième Guerre mondiale. A
l'occasion d’un briefing, vous choisissez l'une des trois
missions qui vous sont proposées : interception des V1 et
des bombardiers ennemis au-dessus de la Manche, bombarde
ment d’un train en Allemagne, ou encore destruction d'un
sous-marin en mer du Nord. Ensuite, vous équipez votre
appareil en fonction de la mission sélectionnée et l’aventure
commence. C’est un jeu qui comporte quelques éléments de
pilotage, mais il ne s’agit pas d’une simulation.
L’action est passionnante, notamment lorsque vous devez faire face aux chasseurs de la Luftwaffe qui vous attaquent en route.
La très grande qualité des graphismes et de l’animation contribuent pour beaucoup à la réussite de ce programme. Cet excel- ¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦¦H lent jeu présente une recette efficace : un peu de simulation, pas-mal de stratégie et beaucoup d'action. Le niveau de difficulté est particulièrement bien dosé : ni trop facile, ni trop dur.
Après quelques parties, vous deviendrez vite un as et il vous sera possible d'atteindre les trois objectifs en une seule mission, encore faut-il avoir assez de carburant pour regagner Londres. Un must. (Disquette US Gold pour Atari XL.) A.H.-L. Type__action Intérêt_ 18 Graphisme_
* *****
* ****
* * * * _B Animation_ Bruitage_ Prix_ FOUNDATION’S WASTE
L’arsenal Exocet, un nouveau label anglais, fait son entrée
dans le monde des jeux vidéo avec un « shoot them up » qui ne
manque pas de punch. Vous tenez le rôle d'un prisonnier de la
Fédération qui est parvenu à s'emparer d’un vaisseau spatial.
Vous décollez, bien décidé à infliger le plus de dommages
possibles à cette planète. En route, vous ramassez des
équipements supplémentai- évolutif, mais celui-ci est l'un des
meilleurs.
Les équipements disponibles sont nombreux et variés : laser, tir latéral, gerbes de missiles, etc. Le plus original vous propose un second vaisseau qui tire en permanence et réagit à l'inverse du vôtre : quand vous allez à gauche, il part à droite, vous montez, il descend. C'est assez déconcertant au début, mais on s’y habitue et on fait alors un balayage très efficace. Autre avantage : les armements s'additionnent automatiquement, ce qui vous évite de prendre des risques en partant à la recherche d'une touche sur le clavier.
Côté réalisation, on trouve des graphismes agréables et une honnête animation, qui s’accompagnent d'un bon thème musical.
C'est un jeu prenant, qui ne devient jamais trop difficile. Un beau début pour Exocet ; on en redemande. (Disquette Exocet pour Atari ST.) A.H.-L. Type shoot them up _14 Intérêt Graphisme Animation_ Bruitage_ Prix_
* ****
* * * * .***** _C TRI ACTION 1 cule doit détruire tout ce qui
gêne sa progression. Dans la même veine, mais dans l’espace,
un classique « Space invaders » où, grâce à votre puissant
vaisseau spatial, vous repoussez les multiples agresseurs En
dernier lieu, un petit jeu de plates-formes sans prétention
vous est proposé.
Les graphismes et les animations de ces différents programmes ne sont pas du même niveau, mais dans l’ensemble ils parviennent à donner des résultats efficaces Ils n'ont rien d'exceptionnel mais peuvent par leur prix et la variété des thèmes, donner satisfaction. (Disquette Prism Leisure pour Atari ST.) E.C Type action 12 Intérêt Graphisme
* * * .* * * . * * * B Animation_ Bruitage_ Prix_ KRISTOR Opéra
de l’espace Présenté par ses concepteurs comme un « opéra
spatial » (cf. Karma et Tera...), Kris- tor mêle aventure,
action et stratégie pour une partie longue et complexe.
Résultat, un soft qui ne parvient pas toujours à concréres et
c’est là que repose le point fort de ce programme. Il existe
bien d’autres «shoot them up» à armement Guerres du futur Les
jeux abordés dans cette compilation sont résolument futuristes.
Parmi les thèmes abordés, une course effrénée en voiture
dans un dédale de rues et de voies de toutes sortes. Armé d'un
canon, votre véhi- tiser l’ambiance à laquelle pourrait préten
dre son scénario. Premier écran de contrôle, celui de votre
base à partir de laquelle vous lancez des escadrilles, sondez
l'espace pour étendre votre pouvoir et collectez de l'éner
gie. Les graphismes 3D du décor sont bien traités et donnent
aux phases d'action tout le réalisme nécessaire. La stratégie,
la continuité de l'aventure séduiront les plus témé- raires.
Les possibilités du soft sont complexes et la partie bien
longue. Kristor n'est de ce fait pas facile à prendre en main,
l'action sans doute pas assez soutenue Difficile de toujours
garder en tête l'évolution de la partie (le nombre des planètes
est impressionnant) et d’en apprécier toute la subtilité ! Un
soft finalement réservé aux amateurs d'espaces, espace
géographique et surtout temporel ! (Disquette Loriciels pour PC
et compatibles.) O.H. Type_stratégie et action spatiales
Intérêt_13 Graphisme_ * * * * Animation_* * * * Bruitage_* *
Prix__C ?
?
TUBES BLACK LAMP Le bouffon amoureux Jack le bouffon est amoureux de la fille du roi d'Allegoria. Celui-ci lui offre un marché s'il veut obtenir la main de la princesse, il doit retrouver et remettre à leur place neuf lampes sacrées qui ont été dérobées par de redoutables dragons. C'est une lourde tâche qui attend notre bouffon qui va explorer les nombreux écrans qui composent le pays d’Allegoria. D'autant plus que des hordes de créatures malfaisantes ne cessent de le harceler.
L'adaptation de ce programme sur huit bits est excellente. Les graphismes sont très réussis et bien colorés. L'animation et la bande sonore sont également de bonne facture. C'est un bon jeu de plates-formes dont l'unique défaut est d’être un peu trop difficile. On a bien du mal à progresser sous le feu constant de ses trop nombreux agresseurs et le mode de contrôle, peu pratique, n'arrange pas les choses. Sans ces deux défauts, Black Lamp aurait pu être un grand jeu.
(Disquette Firebird pour C64.) A.H.-L. Type___- plates-formes Intérêt _---*3 Graphisme___****** Animation___* * * * * Bruitage--***** VIXEN Super nana La planète Granath est depuis des siècles le lieu d'une terrible confrontation entre reptiles et mammifères. Ces derniers ont pour la plupart succombé devant la férocité de leurs adversaires. Dinosaures et autres ptérodactyles sont donc les maîtres incontestés des lieux. Pourtant une jeune femme (dernière survivante de l'humanité) ose contester cette suprématie grâce à ses mystérieux pouvoirs. En effet, son fouet lui permet de détruire, si
elle agit rapidement, la plupart des « prédateurs à écailles».
Les graphismes de ce logiciel présentent une tonalité résolument exotique, plaisante.
Les couleurs sont bien utilisées et donnent à l'ensemble une atmosphère mystérieuse.
Les animations semblent avoir fait l'objet d'un soin particulier, en effet, les déplace- ments (avec voluptueux déhanchement), de votre jeune _ ,,(asseresse sont d'un réalisme
- torride. Le scrolling d'écran, bien que légèrement saccadé, est
rapide et r ¦ . - _ nnnrf' rfû fouets) aussi. Quant aux
bruitages, ils sont d’une manière générale corrects. (Dis
quette Martech pour Atari ST.) E.C. Type action Intérêt __ 14
Graphisme___***** Animation____***** Bruitage--* * * * Version
Spectrum Cette version, dispose de graphismes monochromes (ce
ci afin d’éviter les conflits d'attributs de couleurs
spécifiques du Speclrum) donnant toute satisfaction tant au
niveau de la finesse des graphismes que de la qualité de
l’animation (la jeune fille est toujours aussi sexy). Les
bruitages, souffrant des capacités sonores réduites de la
machine, sont presque inexistants. Bonne adaptation.
(Disquette Martech pour Spectrum.) E.C. Type__action
Intérêt-- Graphisme__* * * * * Animation__***** „ Bruitage--*
* S S Prix_____B PANDORA Le vaisseau fou Vaisseau devenu fou,
Pandora délaisse l'exploration du monde céleste pour retour
ner vers la Terre régler quelques comptes avec l’humanité. Il
vous incombe de visiter, sous une fausse identité, cette
station spatiale quadrillée de robots et d'agents de
sécurité, et de désamorcer le processus de.
Destruction engagé. De nombreux dangers guettent les intrus de votre espèce, l’omni présence des forces de l’ordre n’empé chant pas quelques voyous et voleurs de papiers de circuler librement, à l'affût d ur mauvais coup. Si vous survivez aux oiseau* terrifiants qui font planer dans le jardin spa tial la menace d'une mort violente ains qu'aux barrières électriques qui s'emploient à décourager les curieux, vous encourez toujours le risque de vous faire démasquer par la police.
Les phases de combat, dont l'issue dépend principalement de votre sang-froid (il faut MM w h r ~ r ~ir ~ir»~t ltHh'1A Æ: V1- : JL tirer au bon moment, lorsque l'indicateur de force est au maximum), alternent avec des échanges plus pacifiques, comme le troc d'objets auquel se prêtent certains personnages de rencontre. Les multiples fenêtres occupant le tiers inférieur de l'écran permettent de gérer les multiples paramètres de ce jeu complexe.
Votre personnage occupe une position fixe au centre de l'écran et la station spatiale, en vue aérienne, défile sous ses pas. Le son oppressant des battements d'un cœur contribue à baigner cette exploration dans une atmosphère d'angoisse et de suspens.
(Cassette Firebird pour C 64.) J.-P.D. Tvoe aventure-action Intérêt 13 Graphisme _________? ? ? ?
Animation ? ? ?
Bruitage ? ? ? * Prix _______ n.c. NIBBLY Gourmandise de serpent Ce programme est une reprise de Nibbler.
L'un des plus grands succès des salles d’arcade, il y a quelques années. Le thème est très simple: vous dirigez un serpent dans divers labyrinthes. Il doit manger au passage tous les objets qui s'y trouvent et son corps s’allonge au fur et à mesure qu’il dévore ces aliments. Vous devez calculer votre itinéraire de manière à ce que Nibbly ne se mordre jamais la queue, faute de quoi vous perdez une vie et vous devez recommencer le tableau depuis le début.
La réalisation est honnête, rien de particulièrement spectaculaire, mais ce type de jeu ne s'y prête pas. Les graphismes sont simples et jolis, les effets sonores sobres mais efficaces. Mais c'est le jeu lui-même qui importe : il est très prenant grâce à un bon dosage entre adresse et réflexion. Simple et amusant. (Disquette Infomedia pour Amiga.) A.H.-L. Type_action reflexion Intérêt_ 13 Graphisme ______ ? * * ?
Animation ___ * * ? ?
Bruitage_ ? * * * Prix__B THE ENFORCER Entrer dans la police Comment devenir un cop (un flic américain en uniforme) en quelques leçons? Tout d’abord, il faut assembler une arme à partir des pièces détachées de trois pistolets différents. La réussite dans cet exercice vous permet d'obtenir vingt-cinq balles sup- plémentaires qui vous seront très utiles par la suite. D’autres épreuves vous permettront également de vous procurer des munitions, mais l'essentiel de l’entraînement porte sur le tir.
Vous tirez sur des cibles mobiles en faisant preuve d’une capacité de jugement rapide car elles représentent des gangsters mais aussi des citoyens innocents.
A vous de conserver votre sang-froid et de ne pas commettre trop d'erreurs si vous ne voulez pas être renvoyé. Si vous triomphez de ces épreuves votre leçon suivante se passe dans la rue. Là, il faut abattre les gangsters qui se trouvent au milieu des passants et pour compliquer le tout certains d'entre eux se sont déguisés. Vous verrez parfois un curé sortir une bombe des manches de sa soutane, ou une ménagère braquer un revolver sur vous. La partie s'arrête lorsque vous avez fait trop de bavures ou lorsqu’il ne vous reste plus de munitions.
C’est un programme bien réalisé avec des graphismes agréables rehaussés par une bonne utilisation des couleurs. L’action, difficile et prenante, ne lasse pas grâce à la variété des situations proposées. Un excellent jeu de tir. (Disquette Methodic solutions pour Amiga.) A.H.-L Type__action Intérêt_ 14 Graphisme _ * * ? ? ?
Animation_* * * ?
Bruitage_*?*¦** Prix_C Version Atari ST L’adaptation du logiciel sur ST respecte scrupuleusement le thème et le déroulement de la version Amiga.
Seules modifications notables sur le ST. les bruitages beaucoup moins riches et réalistes (coups de feu), mais aussi (ce coup-ci à l’avantage du ST) la possibilité d’y jouer à la souris (en plus du joystick). Le programme évite de sombrer dans le «délit de 00? PARIS Tel . (1) 45 26 44 14 Nez à nez avec l’ennemi En rentrant chez lui un soir, le pauvre Lar- rie se retrouve nez à nez avec quatre voleurs qui se sont introduits dans sa maison. Comme ceux-ci lui donnent la chasse, il doit leur échapper en ramassant au passage les différents objets qu'il rencontre, afin de les mettre en
sûreté. Ces objets vont par paires et, s'ils sont ramassés dans l'ordre, ils lui procurent différents pouvoirs.
La maison est représentée par des plates- formes reliées par des tremplins sur lesquels on rebondit. C'est un jeu simple, mais pas si facile que ça, car il faut d'excellents réflexes pour échapper aux Ardies qui vous traquent sans cesse. Pour survivre, vous restez constamment en mouvement et êtes très vigilant, d'autant plus que vos poursuivants se déplacent plus rapidement que vous.
Et les punks parfois inoffensifs" ce détail empêche le logiciel de sombrer dans un dangereux simplisme. Un bon jeu. (Disquette Methodic pour Atari ST.) E.C. Type___ action Intérêt-- 13 Graphisme___ ***** Animation__ * * * * Bruitage--* * * Prix C Lame and the Ardies est un programme amusant, tout à fait dans l'esprit des jeux d'action sur console. De plus, il bénéficie de jolis graphismes, d'un scrolling multi- directionnel irréprochable et s’accompagne de bruitages digitalisés très efficaces. Un jeu rafraîchissant et sans prétention qui ne manque pas de charme. (Disquette Crysys pour
Amiga.) A.H.-L. Type _ action Intérêt___ _ Graphisme - * * * * * Animation _ * * * * * Bruitage --***** Prix _ c MISSION GENOCIDE Espace quand tu nous tiens... Le bu! Du jeu est simple : détruire tout sur votre passage. Vous devez annihiler les vaisseaux, installations, et silos de réserve du planéîoïde Bad Star. La technique a utiliser pour remplir votre mission est la suivante : tirer avec un laser sur les vaisseaux ennemis et lâcher des bombes sur les installations au sol. Ces dernières renferment des armes utiles (iasers. Boucliers) qui, lorsqu'elles sont survolées, améliorent les
caractéristiques de votre appareil. Il tau!
Cependant prendre garde aux trous noirs d’anti-matière qui vous dépossèdent des armes nouvellement acquises. Le jeu dans sa trame est des plus classiques. Son graphisme n’utilise pas au mieux les possibilités de la machine, mais reste cependant efficace. Les animations sont souples, sans être toutefois exceptionnelles. Les bruitages sont le maillon le plus faible de l'ensemble : les tirs sont ponctués de ridicules bips.
Néanmoins, ce soft reste correct grâce à sa bonne réalisation générale (excepté le son) et son prix avantageux. (Disquette Sil- verbird pour Atari ST.) E.C. Type___aclion Intérêt_ -- 12 Graphisme-r---* * * Animation ..---* * * * Bruitage____* * Prix__ B Pas d’accord Un amateur de «shoot them up» ne peut être consterné que par la nullité de ce programme. Action peu passionnante, très répétitive, réalisation lamentable, graphismes inférieurs à ceux des programmes du même type sur C64 ou Amstrad. A.H.-L. INTERNATIONAL SOCCER Un classique de qualité Electronic Arts a eu l'excellente idée de
ressortir ce très bon soft de football, vieux de plusieurs années, Bien sûr, depuis sa première sortie, nous avons vu bien d'autres programmes du même type Certains » Du fait de son ouverture sur les marchés extérieurs et de son expansion internationale, UBI SOFT recherche : DES PROGRAMMEURS EXCEPTIONNELS en C, Assembleur et Turbo Pascal
• ayant déjà réalisé leur programme et voulant être édités;
• pouvant assurer la conversion de logiciels sur différents
formats;
• voulant voir leur programme distribué dans tous les pays du
monde.
- DES GRAPHISTES DE TALENT
• qui pensent pouvoir égaler et même surpasser les graphismes de
Zombi, Iron Lord ou Rocket Ranger;
• qui ont une imagination débordante.
- DES MUSICIENS DE GÉNIE qui ont envie de mettre leur talent au
service de la création; pour qui la musique sur
micro-ordinateur n’a plus de secret.
Vous travaillez sur Apple II GS, Apple II E, Macintosh, PC, C 64, ST, Amiga ou Nintendo et vous êtes passionnés par ces machines. » Un futur plein d’avenir peut s’ouvrir à vous.
Aujourd’hui, téléphonez ou écrivez à UBI SOFT.
Demain vous serez peut-être choisis pour faire partie d’une équipe de gagnants.
Nom.. .
Prénom Adresse navig Fireb Type llltérê Grapl Animi Bruitc Prix J I £_V Voici plus
1) 48 98 99 00 Tél ..
Langage .. Machine
.. A retourner à UBI SOFT
Christine Quémard 1, voie Félix Eboué - 94021 CRETEIL CEDEX
- Tél.
TUBËS offrent de multiples options, d'autres des possibilités techniques plus étendues, d'autres encore de meilleurs graphismes.
Mais, malgré les qualités de ses nombreux concurrents. International Soccer reste toujours l'une des meilleures simulations de football sur C 64. Cela est dü à une grande simplicité d'emploi qui le rend passionnant dès les premières parties. C'est le programme idéal pour faire des matches entre amis, mais il reste très agréable à jouer contre l'ordinateur grâce à des niveaux de difficulté bien étudiés. Un grand classique gui n'a pas pris une ride. (Cassette ECA pour C64.) A.H.-L. Savonneux Bono, un sympathique dragon, et son ami Fozzy, habitent dans un château et gagnent leur vie en
vendant du savon à des monstres. Son travail consiste à ramasser les Type____________football Intérêt___* 5 Graphisme___ * * * * Animation_ * * * * * Bruitage____________* * * * Prix-- 8 de celle du ST avec juste un peu plus de nuances dans l’utilisation des couleurs et une bande sonore digitalisée qui a été légèrement amé- squelettes qu’il trouve dans les salles et, lorsqu'il en a récolté cinq, il les fait bouillir dans un chaudron afin de fabriquer un morceau de savon. Ensuife.
Il doit aller le porter à un monstre qui fait sa toilette dans les douves. En chemin. Bono rencontre des monstres dont le contact est mortel, des araignées qui dévorent les squelettes ainsi que des Glooks.
Créatures inoffensives mais qui peuvent le bloquer s’il n’y prend pas garde.
Malgré un scénario original, ce programme est en fait une variante de Boulderdash.
La réalisation est honnête : graphismes corrects, animation de bonne qualité et une bande sonore agréable. Dans l’ensemble, ce jeu d'arcade réflexion est intéressant.
L'action n'est pas toujours très excitante mais‘il est assez stimulant de rechercher des solutions pour progresser. De plus, lorsque vous terminez un niveau, vous obtenez un mot de code. Celui-ci vous permet, lors des parties suivantes, de reprendre le jeu sans être obligé de refaire les tableaux. Un programme (Disquette Superior Software Amiga.) A.H.-L. Type___action réflexion Intérêt--- 12 Graphisme _ * * * * Animation ***** Bruitage ***** Prix_ EARTHLIGHT Vous pilotez un petit vaisseau mobile dans toutes les directions à l’intérieur d'un décor en 3D dont le sol en damier rappelle celui de
Space Harrier. Vous collectez des boîtes parsemées çà et là en évitant les obstacles d'une végétation bizarroïde et en détruisant les vaisseaux ennemis à l'aide du canon dont votre vaisseau est équipé.
Banal ? Trop simple à votre goût ? Détrompez-vous : les effets 3D de ce jeu d'action, particulièrement réussis, et son animation fluide et rapide peuvent en remontrer à bien des réalisations destinées à des machines autrement plus performantes. L'ombre portée du vaisseau permet d'évaluer facilement son altitude tandis que sa taille variable le situe en profondeur : le réalisme de la restitution de la perspective autorise une navigation précise entre les obstacles. (K7 Firebird pour Spectrum.) J.-P.D. Type action Intérêt _ 15 Graphisme ? ? ? * ?
Animation
* ***** Bruitage_ _ Prix_ _n.c. BARBARIAN Violence, humour, sexe
Voici enfin l'arrivée sur Amiga de l'Un des plus grands
programmes de combal du moment. Le barbare doit affronter de
nombreux adversaires, de plus en plus redoutables, pour les
beaux yeux d'une princesse (il suffit de jeter un coup d'œil à
la photo de la couverture pour constater que celle- ci possède
bien d'autres avantages, assez impressionnants). Notre héros,
qui ne manque pas de motivations, se bat avec furie, les
épées sifflent et se choquent, bien vite une tête va rouler
dans la poussière. Le combat est aussi rapide que violent et la
grande variété de coups disponibles le rend passionnant. Cette
version est très proche tiorée. Cet excellent programme vous
permet de jouer de foiles parties lorsque vous avez un ami à
la maison. Une vieille recette qui a fait ses preuves :
violence, humour et sexe (ah le poster !). (Disquette Palace
Software pour Amiga.) A.H.-L Type_ combat Intérêt
_____________I5 Graphisme--- ***** Animation___ * * * * *
Bruitage_____ ***** Prix--- C TOI SEUL PEUX L'ACCOMPLIR
- S- du programme en feraient un classique.
Mais le Simulateur Militaire Universel est un générateur de wargames extrêmement puissant. Vous pouvez, au choix, réécrire l'histoire, modifier des paramètres pour comprendre à quelles conditions Napoléon aurait pu gagner la bataille de Waterloo : laissez la bride à votre imagination... Si vous n'aimez pas les wargames, essayez quand même UMS : si ce programme ne vous séduit pas c'est que vous êtes définitivement réfractaire au genre !
Ce sont les fonc f tions du générateur rw de Jeu qui distin- FLINTSTONES B 24 Les Pierrafeu C'est un plaisir de retrouver, dans ce programme. Les héros de la série de animés, les Pierrafeu. Fred et ney veulent aller au tournoi de bowling mais la mère de Wil- ma vient passer le week- end et ils repeignent les murs de la caverne en son nonneur. S’ils y parviennent R temps. Ils prennent la route bord d'un surprenant véhicule. Dans cette partie, qui s'inspire de Moon Patrol, il faut sauter par-dessus les rochers qui barrent la route. Ensuite, nos héros peuvent enfin jouer au bowling,
féias ce n'est pas la meilleure : partie de ce programme car la réalisation n'est guère convaincante. Ensuite, de retour à la maison, Fred part à la recherche de son fils qui s’est enfui pour jouer dans de dangereux bâtiments, ce qui donne lieu à un jeu de plates-formes.
Le point fort de ce programme repose dans .a qualité de la réalisation qui bénéficie de jolis graphismes, fidèles à l'esprit des cartons, ainsi qu'à une bonne bande sonore.
Un jeu sympathique pour les fans de la Emilie Pierrafeu. (Disquette Grand Slam
- Entertainments pour Atari ST.)
A. H.-L. type _ action Intérêt 12 Graphisme
* ? ? ? ?
Animation _? 3 ? ?
Bruitage Prix C UNIVERSAL MILITARY I SIMULATOR Guerre totale La révolution dans le monde de wargame suche les PC. Si vous aimez les simulations de guerres, il vous faut d'urgence vous procurer UMS qui vous propose cinq scénarios préprogrammés depuis celui de la bataille d'Arbela en Asie Mineure au iv°siècle avant notre ère jusqu’à l'affrontement pour Gettysburg. Qui marqua en 1863 le tournant de la guerre de Sécession. La qualité de la reconstitution, du rendu du relief, les options zoom, l’intelligence des décisions guent le programme. On peut simuler même des armes que le générateur ne
prévoit pas explicitement : ainsi les raids aériens (vous placez aux marges du tabieau des armes dont le rayon d’action dépasse l'écran). En revanche, les programmeurs se sont refusés à envisager l'emploi d'armes nucléaires qui tuent toute stratégie I (Disquette Rain bird pour IBM-PC et compatibles. La versionST a été testée dans le Tilt parade du n° 53, page 47.)
Type
D. S. wargame Intérêt 19 Graphisme ? ? ? ? ?
Animation Bruitage Prix__C Seconde Guerre mondiale B24 est un logiciel austère. Tout y est subordonné à l'exactitude historique, à la reconstitution des missions de bombardement du 460° groupe de bombardement de l’US Air-Force sur Ploesti en Roumanie en
1944. L'objectif des missions, les raffineries de pétrole qui
fournissent les armées allemandes en carburant a été
repéré, photographié et vous disposez de toutes les
informations dans le livret fourni au cours de la
préparation du raid. L'animation quelque peu poussive
manque de réalisme, les graphismes sont repris de ceux du
C64. Le bruitage se réduit au ronronnement du moteur,
mais comme le seul son qu’un PC soit capable de simuler
correctement est le bruit changeant d'un moteur selon son
régime, on ne va pas se plaindre !
Pour apprécier B24. Il faut être habité de deux passions simultanées : celle des wargames, celle des simulateurs de vol. Faute de quoi, ce logiciel qui exige un sérieux apprentissage risque de vous rebuter.
(Disquette SSI pour compatibles PC. La version Commodore 64 de B24 a été testée dans Tilt n° 46 page 59.) D.S. Type_simulation de guerre Intérêt_14 Graphisme _ * * Animation___* * Bruitage_* * * Prix_C PEGASUS BRIDGE Avant le débarquement Cette simulation historique retrace une bataille menée en juin 1944 par la sixième division britannique aéroportée afin de préparer le débarquement des alliés en prenant le contrôle de ponts franchissant le canal de Caen. Les forces britanniques bénéficient d'un avantage initial, exactitude historique oblige, qui rend la victoire allemande difficile.
Il faut en tenir compte lorsque l'on choisit son camp en début de partie, que l'on décide d'affronter l’ordinateur ou un partenaire de jeu. La bataille, d'une durée réelle de dix-huit heures, est ici divisée en trente-six tours correspondant cha- ?
ENVIE DE NOUVELLES DÉCOUVERTES... ENVOYEZ VOS ANCIENS LOGICIELS ET ÉCHANGEZ-LES CONTRE DE NOUVEAUX JEUX AVEC LE 1er CENTRE FRANÇAIS D’ÉCHANGE DU LOGICIEL DE JEUX.
RENVOYEZ VITE' LE COUPON CI-JOINT.
Je souhaite recevoir votre documentation sur le centre d'échange BOOMERANG NOM_ PRÉNOM ADRESSE CODE POSTAL _ Matériel utilisé : AMSTRAD CPC COMMODORE 64 l ATARI ST ?
BOOMERANG B.P. 585 74054 ANNECY CEDEX bits ont été encore améliorés dans cette adaptation. En revanche, la bande sonore reste toujours aussi pauvre. L'action est rapide et prenante, il faut foncer car le temps joue contre vous. Un seul défaut : le jeu est un peu trop facile et on parvient vite à la fin du programme. Un bon jeu d'action.
(Disquette Go pour Atari ST.) A.H.-L. Type .... action Intérêt_ 13 Graphisme____? * * ? * Animation ...... ???? + Bruitage_* * * Prix C cun à trente minutes de combat, mais la partie peut s'interrompre avant terme en cas de victoire.
Chaque tour comporte lui-même plusieurs phases : allocation des renforts et des soutiens (détermination des points d'arrivée des troupes au terme d'un tour), phase de commande (lancement des attaques, destruction de ponts, etc.), phases d'arrivée des renforts et des soutiens. Le lieu d'arrivée de ces derniers diffère parfois de celui fixé lors des phases d'allocation des troupes en raison d'événements imprévus, ce qui a pour effet d'introduire une certaine dose de suspens dans le déroulement du jeu. L austérité de présentation du programme est typique des wargames, et les cartes sont
peu lisibles. (Disquette PSS pour AmstradCPC. Notice en français.) J.-P.D. type-- Intérêt wargame 12 Graphisme ? * * Animation Bruitage__ * TRANTOR Liberté chérie Abandonné sur une planète étrangère, 'ra-ilor, le dernier « stromtrooper » doit lutte' oour s'en échapper Arme d'un lance- :a"mes i descend dans les profondeurs de a planète en combattant les a iens les eus bizarres. A chaque étage, i! Interroge ui terminal d’ordinateur a'in de se procure' une eltrc de code. Lorsqu'il possède les nuit lettres, il rentre le mot qu’elles composent dans ordinateur central afin de retrouve- sa
Iroerté.
Les graphismes réussis des versions huit POWER STRUGGLE Les superpuissants Ce logiciel est un jeu de stratégie très classique où les deux superpuissances de notre siècle s'affrontent plus directement que dans la réalité. Le jeu peut se jouer en solitaire où à deux et un temps limite est fixé pour chaque tour. L'écran vous présente une carte du monde divisée en deux blocs : l’Ouest, dont le chef de file sont les USA et l'Est, dominé par l'URSS.
Une série d’icônes vous permel d'attaquer, renforcer, influencer un pays ou construire des usines chez des voisins amis.
Bref, vous utilisez tous les moyens économiques, politiques, militaires et financiers pour dominer votre adversaire. Un jeu simple mais sans profondeur ni originalité où vous risquez fort de vous ennuyer ferme. A déconseiller.
(Disquette PSS pour Atari ST avec notice en français.) D.B. Type stratégie Intérêt _ S Graphisme _ * * Animation Bruitage Prix B Pour prendre connaissance des dernières nouveautés arrivées à la rédaction de Tilt.
Consultez impérativement la rubrique «Coup de cceur-Coup de gueule» sur le 36 15 TILT. Cette prise de contact rapide vous permettra de connaître en quelques minutes l'avis des rédacteurs de Tilt sur les tout nouveaux logiciels de jeu bien avant la parution des critiques dans le journal. Pour prendre une longueur d'avance, tapez 3615 TILT puis au sommaire Cœur + Envoi.
COUP D'OEIL Atari ST).
A. H.-L Tune __arcade Intérêt 8 Cirnnhisme.____? ?
Animation . **** RruHnne ? ? * Prix B
• 3.
ù» a»
• • «» Jt A. M«UM îlfVïê Z 44 Intérêt _ Graphisme- Animation----
Bruitage- Prix__ l’exploration des nombreux (Cassette Firebird
pour Notice en anglais.)
Type -- Intérêt .
Graphisme_ Animation_ Bruitage__ Prix__ Warhawk Les programmes de ce type ont pris un coup de vieux depuis la sortie de Goldrunner sur Amiga. L'animation est assez lente mais le survol de la planète n'a rien d’une promenade : il faut éviter les astéroïdes hostiles et tirer sur tout ce qui bouge. Les graphismes sont corrects, compte tenu de la machine. (Cassette Firebird pour Amstrad CPC. Notice en anglais.) J.-P.D. Type__action Rasputin Ancien mais amusant, ce jeu vous fait explorer des décors simples en 3D d’inspiration médiévale. A travers plusieurs mondes- vous maniez l’épée comme
le bouclier pour affronter des chevaliers en armure et capter les pouvoirs magiques de certaines pierres. Les combats manquent de préci sion. (Cassette Firebird pour Amstrad CPC.
Notice en français.) J.-P.D. The Seven Clttes of Gold Tout commence par le recrutement d’un équipage, l’achat d’un navire et d'une cargaison ... Ensuite, il s’agit de prendre la mer et de rechercher le nouveau monde. Com mercialisé sur C 64 et Apple début 85, la version Amiga n’innove pas. Pauvreté des graphismes, de la bande son et de l’animation. Dommage I (Disquette Electronic Arts pour Amiga.
Type
O. H. wargame commerce Intérêt____ 1U
* * _ Bruitage . ? * Prir B ¦ Tune action Intérêt 10 Graphisme _
* ? * *
* ? * Bruitage
* * Prix A jaquette comme l’un des meilleurs hits de Capcom, tout
le monde peut se tromper... (K7 Capcom pour Amstrad CPC.) O.H
Type____ action tir Intérêt - 6 Graphisme _ * * * Animation___
* * Bruitage___* * Prix- B la notice et surtout le mode « tutor
¦ disponible sur la disquette. (Disquette CDS pour PC et
compatibles.) O.H. Type__réflexion jeu de cartes Intérêt _ 12
Graphisme______ * * Animation__ ~ Bruitage --- Prix_____
Colossus Mah Jong La version PC de ce soft est identique à
celle testée sur Commodore 64 dans Tilt n° 53. Proche du bridge
dans sa conception, le jeu profite d’une variété de cartes ou
figures appréciable. Sa prise en main sera, quant à elle,
facilitée par la clarté de Gunsmoke Petite partie de « tir à
gogo • sur fond de western. Un seul atout, un graphisme coloré
et varié, pour beaucoup de défauts, animation sautillante,
scrolling saccadé et risque de « bug » annoncé dans la notice
pour certaines épreuves! Décrit sur la Frost Byte Une créature
qui ressemble à un ressort doit s’échapper des cavernes où
errent des monstres divers. Au passage il taut également
libéréï cinq prisonniers. Un jeu sympathique, mais qui manque
d'originalité. Comme la version sur ST. son princi- The
Archon Collection Deux grands classiques du jeu sur micro.
Habile compromis entre la réflexion, la magie, la mythologie et le jeu d'action.
Archon nous avait déjà époustouflé, le voici de nouveau accompagné de Archon II qui dispose de monstres supplémentaires et de quatre niveaux de bataille (eau. Feu, air et terre). Magique... (Disquette Electronic Arts pour C 64.) E.C. ____action réflexion Sldewize Un « shoot them up » assez classique qui vous propose de combattre des aliens agressifs dans quatre univers. L’action très répétitive et le manque de variété de vos ennemis lasse rapidement. Le seul véritable intérêt de ce programme c’est la possibilité de jouer à deux simultanément, ce qui rend ce jeu plus attrayant. (K7
Firebird pour C 64) Moon Pntrol Ce programme est une reprise d’un jeu de salles d'arcade assez ancien. Hélas, la réalisation est indigne de l’Atari ST car elle est nettement inférieure à celle de l’Atari 800 XL. C’est dommage de maltraiter ainsi un ancêtre qui aurait pu connaître une nouvelle jeunesse et nous offrir de bonnes heures de jeu. (Disquette Databyte pour The Hunt For Red Octobei Ce simulateur de combat sous-marin met en place un tableau de bord précis et complet (cf. Tilt 52). Le maniement du submersible et la stratégie des attaques sont bien traitées. Malheureusement la
pauvreté des vues extérieures (carte, radar, périscope) ne Fruit Machine Simulator Un programme qui vous permet de tenter votre chance avec les machines à sous. Les gains sont fonction des combinaisons entre les différents fruits et symboles obtenus. Ce logiciel n’est pas mal fait, mais on a bien du mal à se laisser prendre à ce jeu qui perd I Bail 2 Prisonnière de son inertie et des lois de la pesanteur, renvoyée par des rebonds incontrôlables. Votre boule ne tarde jamais à exploser au contact d’objets malfaisants.
Votre capacité de riposte - l’envoi de poissons est faible, ce qui rend difficile l’essentiel de son charme sur micro- ordinateurs. (Cassette Code Masters pout Commodore 64.) A.H.-L. Type - feu de hasard 7 . * * * * .»***
* ** LES LOGICIELS 4 ETOILES.
I STARSOFT - S.A.R.L. au capital de 50.000 francs JUILLET ET AOUT : FRAIS DE PORT = 0 F AMSTRAD ) SMART...... DEFENDE OF THE CROWN .
DELUXE LII CHARLIE CHAPLIN . .
CHESS MASTER 2000 CHUCK YEAGER CRASH GARRET . . .
OEFENDER OF THE DÉFI AU TAROT DELUXE PAINT H DESTROYER DRILLER .. FALCON .. GUNSHIP . IKAfO WARRIOS____ IMPOSSIBLE MISSION TOP 10 FUTF . 99 F TRESORS D US GOLD . L'5F TRIVIAL POURSUIT 6000 TRIVIAL POURSUIT 3000196 F FICHIER SUP. TP 3000 ,115F
• TROUBADOURS iidu Muc.l 1 76 F TUFH N EST PAS JOUER 95 F ¦ V
2 ...... VAMPIRE EMPIRE . . . 125 F VENON STRIKFS BACK .
99 F VIXEN ... 109 F
• KiNG OF CHICAGO .
KNIGHTMARf...... L'AFFAIRE I ANGE DE CP. Lu. CPAFTONI
• l ANNEAU DE ZENGARA .... l'ARCMF OU CAP 8L00D
• L'ŒIL DE SET.....
• LE MAITRE DES AMES Ô OF SWORD...... U VENT N° 1 ou 2 y OF
CONQUEST
* NOUVEAUTES
• 6PÀCK VOL 3 . 95 F ADVENCEO ART STUDIO .
ADVENCEO VOS. SYSTEM AL8UMU8I..... 169 F ABCACt ACTION .109 E ARCADE FORCE FOUR . 99 F ABKANOD 2 .. 99 F
• ASTlC FOX .! 49 F ASIERIX CHEZ «AHAZADE ¦ 8ABDS TALE . .
149 F
• 8EV0ND THF ICE PALACE 99 F feCOO VALLEY ......115F 609 MCRANE
Ijmg. Ou C-avalan'e caj S.F.i.....236 F EU63LE B0B3LE .
95 F EUGGY BOY 95 F iss 196 F 169 F CONTACTEZ-NOUS POUR
CONNAITRE LES NOUVEAUTES ET LES AUTRES TITRES PERIPHERIQUES
ACCELERATEUR SEGA . 165 F BOITES RANG. ÛiSO. SFHHJRf :
• DD-jr 10 DK 3'1 m 3" 1.2 55 * 40 OK 3" dt 3" ••2 . . 1001 BO DK
3" et 3" 1.2 .. .. 160 1 15" 114 .. 110 f . 5" 114 . .
... 165 f . CENTRONICS PC 79 F CABLE PRISE PERITEL :
- AMIGA .. 145 F
- ST .... 129' CAISSON POUR CLAVIER ____ 599 F
0I5QUETTES VIERGES 3'- . 760 F 3”1.'2. .. 165 F
- 6" l.'4 . . . 95 1 ÜOUBL DE JOYSTICK CPC (en Vl . 79 F HOUSSES
: -484 ou 6128 . . 116 F .PC 1512 189' ATARI ST IK ON .
ATTAN DEALER . ... 2 OBLITERATOR . 2 PASSAGERS OU VENT N1 1 . 2 2 PLAYMOUSE STRIPPOCKER. . . . Il POWER PLAY .... 2- RETURN TO ATLANTIS..... 1 ROCKET RANGERS 2: SARGON III 3 SKY FOX 11 ..1 SPACE RACER .. 1: STAR F LE ET J. STELLAR CONFLICT......31 THF THREE STOOGES IF; . . 2- THEXDER ... 2 TIME AND MAGIK . 2 VAMPiRF FMPIRF 2- VOYAGE AU CENT. DE LA TE RRE 7- WESTERN GAMES...... ....?
WIZBALL ...... 2 COMMODORE 6-PACK VOL. 3 .
APOLLO 18 ... ARKANOID 2 . . .
I OF CONQUEST.
MACH III ... MANHATTAN DEALER . 239 F MARBLE MAONESS . .
MASQUE PLUS . 265 F PC GOLD HITS......209 F PACK LES 3 BOB M0PANE399 F PEGASUS .....249 F PHANTASIE III ..295 F PLAYMOUSE STRIPPOCKER 146 F QIN .... 299 F RINGS OF 2IL FIN . .
ROADWAR 2000 SKY-FOX H..... SPACE OUEST II SPACE RACER . .
STAR FLEET... STRIPPOCKER II...... 189 F TEST DRIVE...... THF ENFORCER ... 145F
U. M.S ......245 F VOY. AU CENT. Df IA TERHE235 F
ZOMBI ....249 F UTILITAIRES MASUUE PLUS
• MASTEHS OE THE UNIVfflSE OQLlTERATOR . OUT
RUN
• PEUR SUR AMYTIVILLE..... PHANTASIE III .....
• PlAYMOUSE STRIPPOCKER .
PREDATOR ......
• OIN .....
• QUESTRON H . RETURN TO GENFSlS____
• RCVENGE II ROLLING TMUNDER...... SAPIENS

• SCREAMING W1NGS ...... ' SHILOH ...... ' SHUFFLEBOAHD

• SlNBAO ... SLAP FIGHT...... SPACE QUFST II . . .
SPACE RACFR SP1TF1RE 40 .... ¦ ST WARS .
• STAC
• STARFLEFT ..
• StflLAR CRUSADE . .
TETRIS TEST DRIVE ......
• THE ENFORCER .... THF HUNT OE RED 0CT06ER
• THUNDERCATS......
• TIME AND MAGIK......
• 10P GUN ¦TRANTOR . TRIVIAL POURSUIT .....
U. M.S ..... U-NINVITFCl VAMPIRE EMPIRE......
• VIXEN VOY. AU CENT. DE LA TERRE VOYAGER
10 ... WAR GAMES CONST. SET WARHAWK ....
• WARSHiP .... WESTERN GAMES ¦ 20ME* ...... ADVENCEO
ART STUDIO SECKER TEXT CALCO ou DATA ou TfXTOMAt
CALCOMAT PLUS .. COMPILATEUR G*A BASIC OEGAS
ELITE .... EMULATOR PC DITTO . FIRST WORO PlUS
GFA BASIC ... INTERPRETEUR C ...... LATTICE
C ..... LE REDACTEUR...... MUSIC STUDIO ......
MüSIC CONSTRUCTION SET .
PROFIMAT ...... SUPERBASE ...... SUPERBASE PHO ......2. LIVRES 10J PROGRAMMES POUR ST .
BIBLE DU 520 ST .. BIEN DEBUTER AVEC LE ST . . .
FÜGHT SIMULATOR CO PILOT .
GRAPHISME EN 3 D..... GRAPHISME EN GFA...... 1F LIVRE DU GFA . LIVRE DU GEM GFA-ASS..... UV. DU LECT. DE DISK ATARI
LIV. OU LECT. DE DISK - DISK FEEKS ET POKES DU ST .
PROGRAM. EN BASIC SUR SI .
BROG EN ASS 68000 SUR ST SOS BASIC GFA ..... JEUX AI.HUM EPYX . AMERICAN POOL
• ARMAGEDON ..
• ASTRO 2CO' AsirQnorme}
• B 24 .....
• BAD CAT..... BALANCE OF POWER 6AR0 S TALE . . .
BATTLE SHIPS ...
• SEYONO THE ICE PALACE BLACK LUMP .
BtUF WAR 3
• BOB MORANE OCEAN .
BOBO ..... BU8BLE GHOST . BUGGY BOY ... CAPTA! N A CARRIER C CHESS MASTFR 2000 .
• COLONIAL CONQUEST .... CRASH CARET ...... CRAZYCARS. .
DEFÉNOÉR OF THE CROWN DEFLECTOR ..... DEJA VU DONJON MASTER . .
ENDURO RACFR ...
• EXPLORA
• EXTENSOR ¦ FER FT FLAMME ...... ELIGIIT SIMULATOR
II . . . .
• FOUNDATIONS WASTE
• G.I.G.N. «Opération Juplteri
• GAUNTLET il .... GOLDRUNNER 2 . ... GUNSHIP ....
• HOLLYWOOD POCKCR..... IKAfi' WARRIORS .. IMPOSSIBLE
MISSION II . . .
INOY 600 ... ’ IRON LORD ... IZNOGOUD ..... w CRASH GARRET .
CRA2Y CARS____ CYBERN3ID..... DEFI AU TARCT ENLXSHT. DRLHD II
• É.X.i.I...... cEri!,1,: 296 F 245 F : Sl M MSX EliSi: BEYONO
THE ICE PALACE 99 F BLACK LAMP . 105 F
• F THE CROWN 129 F RRALLY ... 99 F 520 si' SMX SIMULATOR
CALIFORNIA GAMES . CLUEOO . CRAZY
CARS ... OYNAMITf DAN..... 'L rr .
GUNSMOKE .. INDIANA JONES . INHERITANCE .... KNIGHTMARE ..... MICRO-SCRABBLE . NFMfS»S II PFNGUIN ADVEN1URE ROAD FiGHTER..... SALAMANDER ... STORM BRINGER .. SUPER COBRA ... THE GOONIES ...... THE HUNT OF RFD OCTOBFR THE MA7F OF GAIIOUS TREASURF OF USAS IMSX 21 TUER N'EST PAS JOUER..... VAMPIRE KILLER IMSX 2l . .
KirDENETT 3" ou 3" 1 2 o LUNETTES 3D SEGA . . .
TAPIS SOURIS ... 5” V4 8C F 'Ï8S"‘ MANETTES Ts*0":: JY2 IdOutile üreriL-nemontl...... 3 JINKS ..... KING OF CHICAGO ____ LA COLLECTION KfJNAMI LA2ER TAG LORD OE CONQUEST NIGEL MANSELL NIMITZ ... 0UT2 PACLAND .... PANZFR STRIKF ...... PATTON PEGASUS ... POWER AT SEE ...... QUESTRON II .. ROCKET RANGERS .
'SI ) 20 F 139 F 146 F î;:£ :sî E PC - CARTE GRAPHIOUF QUICK-SHOT il...... OUICK SHQT II - UUICK-SHOT H TURBO . PROFESSIONAL SIANDAHO
• S?*"?:: :: SPEEO KING SEGA .. SUPER PROFESSIONAL SUPER
PRO TRANSPARENT SWITCH JOY I Itir rafale» LES 2 ......
SWITCH JOY II ... SWITCH JOY DOUBLE PRISE LES
2 . THE BOSS ..... LES 2 ..... i3;
APPLE II APPLE GS MACINTOSH ATARI 2600 ATARI XE-XL SEGA
SPECTRUM CONSUL TCO NOTRE CA TALOGJl OU NOTRE SbimiMCL PCW Il
WARRlOR ' 00 F 170 F 139 F 745 F ACT 1196121 BOB WINNFR COMPT.
ALIENOR 186’. 2 *• THE FURY .. THF THREE STOOGES THE
TRAIN . TIME AND MAGIK . .
UNITRAX .. VAMPIRE EMPiHF VE'NON STRfKFS HACK .
VIXEN ... VOYAGER .. 70MBI ...... IBM PC ET COMPATIBLES PC 1512 5" 1 4 3" 1?
20000 LIEUES S LES MERS 199 F 199 F ALBUM EPYX .....269 F 269 F ASTRO 2001 |AH'nnoml9)455 F B 24 .299 F BALANCE OF POWER . 269 F 355 F BARO’S TALE 279 F 279 F HOBl) ...199 F THOMSON R AMVTTVILLE ,125F 169 F AUUANAUTt .. B08 WINNCR BOBO ..... DEFI AU TAROT .. ENDURO RACER . GAMF OVFH... GOLDEN 7 .. GRAND PRIX 600 KUNG FU .. LA MARQUE JAUNE . LES ATHLETES . LÉS CAVERNES Ut IhtNtBt MACH III . MALfcl TÉ CREAI ION..... MAIFTTF COMMUNICATION OXPHAR QUAD ... STONE ZONE .... SLAP FIGHT ...
SPACE H ACER . WIZZBALL ...... 01'; .. ÛUA9 145 F RAMPAGE 99 F flûaiNG 1HUNDÉR . 109 F SIK ARVS ..99 F SPACt RACFH .....145 F SPV VS SPY TRILOGY . . . 109 F SU-FR HITS N“ 2 lOcédii) ,113F SL-ERSTAfi SOCCER T05F TEN CREAT GAMES II . . 115 F TETRIS 99 F THE ARCHON COLLECTION 149 F
• THF FU*Y .. NC
• HPHUN! OF RED 0CTO8ER145 F AMIGA ARCADES CLASSIQUES
AARGII ...... BAD CAT BARDS TALE II . BARDARIAN
Ipalacci____ BATTLE SHIPS . BMX SIMULATION . .
HUKHIF GHOST ..... CAPONO ..... K» IS Vente par correspondance uniquement Notre catalogue sur simple demande 58, rue des Camélias - 94140 ALFORTVILLE Téléphone ; 43.96.57.84 - 43.96.57.83 COMMANDEZ PAR MINITEL 3615 - Tapez CLUBTEL * STAR resEonsuDle d’un retard de parutior KOI» : 19 pcvulion 1» certains W courant du mol» 58, rue des Camélias 94140 ALFORTVILLE
43. 96.57.84 - 43.96. NOM Prénom Adresse Code
postal.; . Tél ..... MODE DE RÈGLEMENT
Chèque O Mandat-Poste O Contre-Remboursement + 20 F TOTAL ; :
; : (Livraison; spüf48. Heores des produits en siockf mal
UNIQUEMENT.
COUP D'OEIL Casino roulette Si vous ne connaissez pas les plaisirs d’un casino, ce programme vous est destiné. En effet, toutes les subtilités de la roulette y sont présentes Le logiciel tient automatique ment la comptabilité et la répartition des gains entre chaque joueur. Les graphismes sont simples mais efficaces, le tout est agrémenté de paroles digitalisées. (Disquette CDS Software pour ST.) E.C. Type____jeu de société Intérêt __ 12 Graphisme __* * * -* Animation _ . * * * Bruitage ___ ? * * Prix___C We are the Champions Cette compilation est variée. Super Sprint.
La course de voiture et Renegade, le com bat de rue. Ont déjà été testés sur Spectrum.
Les trois autres adaptations sont excellen tes : Barbarian. à l’animation superbe. International Karaté + . Version améliorée de ce grand classique et Rampage qui laisse libre cours à vos instincts destructeurs. (K7 Océan, pour Spectrum.) J.H. Type _ compJatiori-acfior?
Intérêt_ .14 Intérêt_ Graphisme___* * * * Graphisme Animation_ * * * ? ?
Animation k k k k Bruitage _ * * * * Bruitage Prix_ B Prix _ _D Phantom Club Votre mission : annihiler Zarg dont l’esprit commande à une bande de mutants Le monde exploré est très vaste (550 salles) mais trop linéaire. Les graphismes 3D sont fins et l’animation fluide mais les couleurs sont mal choisies simples en dehors d’une bonne musique de présentation sur plusieurs voix. (K7 Océan pour Spectrum.) J.H. Type____aventura-action Intérêt.____ 13 Graphisme. * * * * Animation_ * k * * Bruitage _ * * * Prix_ B Street Sports Basketball Cette simulation de basketball se déroule sur divers terrains
au choix (voir Tilt n° 53). Les deux équipes sont recrutées parmi les habi tués du coin, qui se révèlent avoir tous une forte personnalité. Les graphismes sont excellents (double haute résolution) et les
- toi; T an Nebulus Dans la lignée des jeux de plates formes, ce
jeu est un chef-d'œuvre du genre. D’une qualité remarquable,
tout à la fois fin, varié et humoristique. La version CPC n’a
rien à envier à la version C64 (voir Tilt n° 51.
P. 40} en ce qui concerne l’animation (rotations lisses de la
tour) ou les graphismes Un jeu original et beau. (K7 Hewson
pour Amstrad CPC.) J.H. Type___ action Intérêt _ 1,3 Gruplusme
__. ? * * * * Animation___ .***** Bruitage___* * * * Prix_ B
Gauntlet II Vous incarnez l'un des quatre héros (guerrier.
Walkyrie. Magicien ou elfe) et pénétrez toujours plus
profondément dans ce donjon aux monstres innombrables (voir
Tilt n° 54) Les décors sont succincts mais les graphismes et
l’animation des personnages agréables Une bonne musique
présente le jeu et les bruitages sont corrects. Un bon jeu.
(K7 Atari, pour Spectrum.) J.H. Type____ _aventure-action
Intérêt__ 13 Graphisme___ * k -k -k Animation_ * * k k
Bruitage _ * * ?
Prix__ B Gunsmoke Shérif sans peur, vous débarrassez la ville et ses environs de ses bandits. Ceux-ci débouchent de toutes parts et seules préci sion et rapidité vous permettront de survivre. Les graphismes des décors et des per
- -- conque et les bruitages guère convaincants A réserver aux
fous de la gâchette. (K7 Go.
Pour Spectrum.) «J.H. ype Intérêt acuon 10 Graphisme k * * Animation k k * Bruitage
* * * Prix s Four Smash Cette compilation de quatre titres
d'action jj simple ou mêlée d’aventure est bien choisie. Les
jeux sont de qualité : Zynaps. Un excellent combat spatial :
F.xobn, un jeu d’aventure-action aux graphismes supet- bes ;
Ranarama. Le grand classique, et enfin Uridium + . Une version
améliorée decefej spatial. Quatre bons jeux pour un prixj
ajusté. (K7 Hewson. Pour Spectrum.)J.H. Type____ co m pilation
¦ ocîiOm Intérêt____ il Graphisme - * * * * Animation__ * * * *
Konami Coin-Op Hits Cette compilation de cinq titres (Green
Beret, Mikie. Vie Ar-Kung-Fu. Hyper Sports et Ping-Pong) n'est
en fait qu'un sous-ensemble d’une autre compilation (Konami
Arcade Collection) testée dans les Tubes de ce numéro. Vu la
faible différence de prix, son achat ne se justifie pas, à
moins que vous ne disposiez déjà des autres titres.
(K7 Imagine, pour Spectrum.) J.H. Type _ ___compilation-action Intérêt _ 12 Graphisme_
* k * * Animation
* k * Apocalypse 1995 : sous vos ordres, les USA et les forces
de l’OTAN attaquent l’URSS à coup d’armes chimiques,
bactériologiques et nucléaires. Pour contrer la riposte, vous
disposez du bouclier spatial américain, au fonctionnement
capricieux On ne se plain œxXAWIlH XIKVXMS1VH dra pas trop du
manque de réalisme qui caractérise ce wargame (Disquette Ere
Informatique pour Amstrad CPC.)J. P.f). Type _ wargame Intérêt_
10 Graphisme__k k k Animation_ * * Bruitage __* * Prix___ C Gee
Bee Air Rally Vous pilotez un vieux coucou sur un parcours
balisé au sol (voir Ti t n° 52). Cette adaptation est très
correcte. Les décors ne sont pas très variés mais les
graphismes sont fins et l’animation particulièrement fluide et
rapide Une petite musique présente le jeu mais les bruitages de
moteur ne sont pas convaincants. (K7 Activision pour Spectrum.)
J.H. Type. . _course d'avions Intérêt.__ 15 Graphisme _ * * * *
Animation_ _ ***** Bruitage _ * * ?
Prix__ B Gauntlet L’adaptation GS de ce succès est. Malh* reusement. Plus que décevante En i Mindscape a repris la version II e c au l de récrire le programme totalement poutfc GS. Résultat, bien qu’en super haute tés lution, les sprites sont minuscules, les s A V * fil ElEjElEjtj WIZA2S _ SCO»* -*AL7« OùCiSü i&t g B n EIF SCOiX KZAlin CIÙOUOO iS» inexistants. Toutefois cette version, mè mal réalisée, reste amusante (Disqu* Mindscape pour Apple HGS.) F. Type _ oc c Intérêt____ Graphisme___* Animation Bruitage Prix_ 12 Pce de la Porte de Champerret 75017 Paris M° Re Champerret Bus PC,92,83
Ouvert 7 jours sur 7: Mardi au Samedi de 10h à 20h, Lundi 14h 19h, Dimanche 14h 18h OUVERT 7 Jours 7 365 Jours An 10% à, -20% ATARI *rAMIGA -20% & -50% jeux «r utilitaires -15% à. -25% 4U4 l£*l périphériques «é -io% -15% librairie POUR TOUTES COMMANDES OU DEMANDES DE CATALOGUES: 16 (1) 42 27 16 00 PROMOTIONS VALABLES DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES
- ION II Ce nouvel épisod Seia série est îBssi passionnant que
le présent. Dans Zillion l'action était constammebLentrecoupée
par la recherche des codes d'afeçès, ce qui faisait
l’originalité de cet exilent programme. En revanche, il n'y a
aucto temps mort dans cette nouvelle version. Lucent est mis
sur une action époustouflant yi vous emporte dès les premiers
instants t jeu.
BflHZRI Cartouches en rafales dans l’empire des cohsoles Chevauchant une moto et armé du fameux pistolet à laser Zillion, vous foncez à toute allure dans les couloirs de la base ennemie.
Vous abattez les soldats qui tentent de vous barrer le chemin et vous faites sauter votre moto pour détruire des robots volants. Tout cela va très vite et vos réflexes sont mis à rude épreuve. Mais il ne faut pas pour autant oublier de ramasser au passage des blocs qui vous procurent des équipements, très utiles par la suite. L’un d'entre eux transforme votre véhicule en une sorte de réacteur qui vous permet de voler. Il est souhaitable d’effectuer cette transformation le plus vite possible car elle facilite beaucoup votre progression.
Dans le second niveau vous continuez, à pied cette fois, l'exploration du complexe ennemi en prenant garde aux nombreux gardiens qui vous guettent dans chaque salle. Cette seconde partie est un excellent jeu de plates-formes dans lequel vous sautez au-dessus du vide, vous empruntez des ascenseurs et essayez de découvrir des salles secrètes. Les graphismes, fins et colorés, sont particulièrement réussis et bénéficient d'une animation aussi fluide que rapide. La grande qualité de la réalisation de ce programme contribue pour beaucoup à sa réussite. Zillion II est l’un des meilleurs jeux
d’action sur console. Un must. (Cartouche Sega pour console Sega.) A.H.-L. _ action 17 Intérêt_ Graphisme .
Animation _ Bruitage_ Prix_
* *****
* **** _***** _C ALESTA Les consoles ne sont pas très riches en
shoot them up, aussi les amateurs du genre se réjouiront-iis
de l'arrivée de ce programme. Le scénario, des plus
classiques, vous fait affronter des escadrilles de vaisseaux
ennemis au-dessus d'une planète qui défile en un scrolling
vertical. Dans le premier niveau on en vient assez
facilement à bout, mais par la suite les choses se com
pliquent. Heureusement vous pilotez un vaisseau évolutif et il
vous est possible d'augmenter considérablement votre arme
ment grâce à des pastilles que vous ramassez au passage.
Le point fort de ce programme réside dans l’efficacité et la variété de ces équipements supplémentaires. De plus, certains d'entre 72 eux sont particuliei ment spectaculaires, comme par exemple'&elui qui a pour effet de tirer des boules d'én&i&ie en tous sens pour détuire vos adversairéfcLes graphismes sont agréables, avec desoçcors réussis, surtout dans les niveaux supéosturs. Les sprites sont assez banals mais ils Bénéficient d’une animation de qualité. Un nête shoot themp up. (Cartouche Sega pou?
Console Sega.) A.H.-L. _shoot themp up 12 très répétitive, dont on se Graphisn Animation Bruitage .
Prix_
* * * *
* ****
* * * * _C WORLD RtjNNER 3D Vous partez à l’assaut ah ystème
solaire 517 pour combattre Grax ékses sept frères, qui sont
à la tête d’une arrMè de créa- lllustratlon Jérôme Tesseyre
tures de toutes sortes. Il faut traverser chacun des huit
mondes qui composent cet univers en détruisant les reptiles
géants qui en défendent l’accès.
L’action est vue en 3D et votre personnage court en détruisant tout sur son passage et en ramassant certains objets qui lui donnent des pouvoirs nouveaux, des bonus ou des vies supplémentaires.
Ce jeu peut être joué normalement, ou bien en utilisant des lunettes 3D, fournies avec la cartouche. L’effet de relief ainsi obtenu n’est guère convaincant et on s'aperçoit vite que l’on s’abîme les yeux pour un maigre résultat. Les graphismes ne sont pas plus réussis et ont bien du mal à se passionGrapkjsi Animadi Bruitage Prix -
• R GAMES Voici l'adaptation suf Nintendo Games, l’un des plus
gratis succès d’Epyx.
Après la superbe cérémc nous retrouvons les épreuves des Jeux Olympiques d'hiver qui ont dé]?
D'heureux sur micro. La qualité des phis- mes et de l'animation, au service grand intérêt de jeu, font de ce programmé Kune véritable réussite. En revanche, ve ici que quatre épreuves sur sedt*gu'offraient les versions micro : le hot dog (sKgcrobatique), le patinage artistique, le patinags.de vitesse et le bobsleigh. Cette dernière éprWe. Qui se déroule à un train d'enfer, est particulièrement excitante. La célèbre qualité EjStX est au rendez-vous avec des commande crécises qui offrent un grand confort d'utiliNhon. Le jeu, très bien conçu, fait plus appentUa synchronisation des mouvements
qu'àrsjorce brutale. Une belle simulation sporti%,aui n'a rien perdu de son efficacité. (Car?
Epyx pour console Nintendo.) _ A l _simulation sportives _15 Intérêt _ Graphisme.
Animation _
* ****
* ****
* * * * _n.c. Bruitage_ Prix _ SPACE HARRIER 3D Après le
triomphe du jeu d'arcade et celui de l'excellente adaptation
sur cette console voici maintenant la version en 3D. Celle-ci
doit être utilisée avec les lunettes Sega. Les décors et les
ennemis sont différents de la version précédente, mais le
principe du jeu reste le même.
L’action est toujours aussi prenante et l'effet de relief apporte beaucoup à ce superbe jeu d’action. L'effet de profondeur du décor, très impressionnant, atteint un niveau de qualité sans équivalent à ce jour. L'animation n'a rien perdu de sa fluidité, même si on peut regretter que les sprites ne soient pas bien découpés. Mais cela n'est qu'un détail en regard de la qualité de l'ensemble. Il faut bien admettre que les lunettes 3D Sega sont le meilleur système de ce type sur le marché, à défaut de celles pour ST qui sont annoncées depuis longtemps et n’arrivent jamais. Bien sûr elles
fatiguent les yeux au bout d’un certain temps d'utilisation. Mais le résultat obtenu en vaut la ua-, «c»» _ pc r mmmÊmmmÊÊtrnmmmwtm
* ‘ * ¦ s ¦ a- 1 WM d Zllllon II Space Harrier 3D
* % Illustration Jérôme Tesseyre Tiger-Hell Zllllon II 8680 ¦a ?
V, L
* à*. 1 V jm ÜÜ World Runner 3D peine. Un excellent jeu
d’arcade en relief.
(Cartouche Sega pour console Sega.) A.H.-L. Type_arcade Intérêt__15 Graphisme_ Animation_ Bruitage Prix .
TIGER-HELI Ce jeu d'action qui ressemble à s’y méprendre à Chopper X sur ST (voir Tilt n° 53, page 28} vous place aux commandes d'un hélicoptère survolant une contrée hostile. L’appareil bénéficie d'une relative liberté de mouvement et peut se balader sur tout l’écran au-dessus d'un paysage se dévoilant en un scrolling vertical, mais il ne peut se retourner pour faire face aux tirs qui le prennent à rebours, ni rebrousser chemin en inversant le sens du scrolling. Sa lenteur le met à la merci des chars qui sillonnent villes el campagnes ou des navires de guerre qui croisent au large des
côtes, Win ter Game mais son système d’armemenl apable de tirer des salves de quatre roqueras et de larguer des bombes de forte puissarrcç, lui permet de résister efficacement. Les | sages sont mis en valeur par un graphisme coloré qui soigne le détail jusqu’à ouvrir des plaies béantes dans les toits des maisons et dans l’asphalte des routes pilonnées par vos obus. L’avance de l'hélicoptère, accompagnée d'une musique répétitive, est moins laborieuse que dans Chopper X. (Cartouche Acclaim pour console Nintendo.) J.-P. D Type_action Intérêt 12 Graphisme.
Animation Bruitage .
Prix _ SUPER WONDERBOY Wonderboy est de retour dans de nouvelles aventures et cette fois il devra combattre des créatures démoniaques pour libérer le pays de Monsterland. Avant d'entreprendre son périple, il entre dans un bâtiment pour se procurer une épée et une potion magique. Au cours de cette aventure il affronte des sorciers et bien d’autres ennemis qui tentent de lui barrer le chemin.
Quand vous abattez certains d’entre eux, des pièces de monnaie apparaissent, Super Wonderboy ramassez-les rapidement, avant qu’elles ne disparaissent. Avec l'argent ainsi obtenu, procurez-vous des équipements supplémentaires dans les boutiques qui jalonnent votre route. Bien sûr, les équipements les plus efficaces sont les plus coûteux et vous devrez sortir vainqueur de bien des combats avant de pouvoir en faire l'acquisition.
Super Wonderboy présente des graphismes agréables même s'ils n’atteignent pas le niveau de qualité de ceux qui ont fait le succès de son prédécesseur. Comme c'est l’usage pour les jeux Sega, celui-ci s’accompagne d'une bande sonore entraînante.
Un bon programme d’action, simple et efficace, dans la tradition des jeux sur console et on se laisse prendre par l'action. (Cartouche Sega pour console Sega.) A.H.-L. Type.
.action 14 Intérêt_ Graphisme .
Animation _
* ****
* ****
* **** _C Bruitage_ Prix_ DOSSIER Sportivement vôtre Roger Plus,
Dany Sauvage et Lord Brett Sombre-Mamelle formaient lequipe de
sport la plus désunie du bloc Ouest de la 52e Rue. Jamais ils
n'avaient été capables de se mettre d'accord sur la stratégie
la plus élémentaire, sur la plus simple tactique.
Et pourtant... Etait-ce leur inaptitude chronique à bien jouer, leur talent inné à déconcerter l’adversaire par les actions les plus inattendues, mais ils gagnaient.
Toujours. La dépression terrassait l’autre camp. Bref, c’était 1 anarchie !... Naissance d'une vocation Sur le terrain vague, au fond de l'impasse, ça avait pourtant débuté comme une partie normale. Sombre-Mamelle avait commencé par égarer le ballon Plus l’avait retrouvé et Sauvage avait marqué cinq buts dans son propre camp.
Puis ils avaient creusé et. Sous les pavés, iis avaient trouvé la plage... Street Sports Basket-ball:coincé entre les murs d une usine et la taçade d'une blanchisserie, deux paniers, un cercle tracé sur te sol à la craie Casquettes vissées sur le coin de l'oeil, les loueurs de ce premier championnat de basket attendent le coup d'envoi Animation précise, décor insolite pour une ambiance garantie. Street Sports Basket-ball est un logiciel tout à la fois simple et passionnant.
Tout commence Ici sur le perron de l'école Une douzaine de « bouilles » en culottes coudes attendent le tirage au sort des deux «grands». Pile ou lace, chacun va choisir tour à tour les membres de son équipe, de Ralph le dnbbieur â la jolie Melrssa (chaque personnage est décrit par un petit texte savoureux ). Il taut ensuite décider du terrain de jeu. La cour de l'école, un terrain vague ou une quelconque impasse Une tors la mise en place de l'équipe assurée, le coup d'envoi du match dévoile vite les nombreuses qualités de ce soft Le décor, tout d'abord, est agréablement varié.
Dévoilé par un scrolling précis, le terrain couvre environ deux écrans de jeu ce qui laisse suffisamment de place aux loueurs pour installer une stratégie efficace Les personnages, assez grands à l'écran, sont animés avec humour Comme toujours, c'est le joueur le plus près du ballon qui prend l'offensive Mais attention.
H s agit d'effectuer le plus de passes possible et donc de conserver l'esprit d'équipe Le programme favorise cet aspect du jeu puisque la gestion des passes reste toujours très précise Le déplacement et le lancer ou tir s'effectuent de plus selon huit directions, ce qui décuple encore les possibilités de jeu Street Sports Basket- ball tire finalement tout son intérêt de l'ambiance qu'il me! En place. Une parlie pleine de bonne humeur qui n'en oublie pas pour autan! Les règles sacrées du basket.. I ordinateur ne laisse aucune place à la triche ! Le jeu possède sur toutes les machines (CPC.
C64 et Apple) une animation et un contexte graphique convaincants. Seuls les bruitages de la version PC sont en tait sujet à caution... (K7 Epyx pour C 64) 0.H. git très rapidement aux injonctions du joys- tick. Très utile pour le slalom endiablé entre voitures auquel vous vous livrez. En prenant progressivement de la vitesse, il devient de plus en plus difficile de suivre la trajectoire de la chaussée, d'autant plus que de multiples obstacles gênent votre progression (taches d'huile, poules inconscientes).
D'autre part, votre vivacité décroît règuiiè- Street Sport Base ball : deuxième volet pour les «sports de rues» du mercredi après-midi, ce match de base-bail conserve l'ambiance de son confrère à paniers.
Même sélection d'équipes, mêmes personnages ... Le base-bail, sport malheureusement bien peu connu en France, a le mérite de proposer un jeu scindé en diverses phases d'action. Lancer de la balle, frappe du batteur et course de base en base. Street Sport Base-bail profite de cette mise en piace pour offrir au joueur plusieurs visions distinctes du terrain. L'espace de jeu est très vasle. Ce qui va grandement faciliter le maniement des joueurs et l'appréciation des manœuvres, passes, lancers, etc Le premier écran de jeu est divisé en deux fenêtres : vision 3D du lanceur et du batteur à
gauche, vue aérienne de ces mêmes joueurs à droite. La gestion du tir est très convaincante, ranimation des sprites suffisamment précise pour que les néophytes prennent rapidement le jeu en main. Une fois frappée par le batteur, la balle survole Street Sport Base-bail ttur C 64 un terrain encombré de pneus, boîtes de conserve et buissons... Le joueur le plus proche va se mettre à courir et éviter les obstacles pour enfin passer ta balle à l'un de ses coéquipiers. Une action bien sur classique (les régies essentielles du jeu sont respectées) mais qui profite de l'ambiance sympathique et
originale de son paysage. Street Sport Base-bail séduira certainement les amateurs de base-bail. Les novices de cette fameuse discipline profiteront, par ailleurs, de la très facile prise en main du programme ainsi que de sa bonne humeur (K7 Epyx pour C 64) O H Street Surfer : ce logiciel met en scène un skater téméraire qui investit la rue, avec son cortège de dangers. Votre skater réa- remenl. Heureusement, certains automobilistes bienveillants vous tendent des bouteilles de Coca afin de vous rafraîchir (vous tor- çanl toutefois à de spectaculaires acrobaties pour les récupérer).
Les graphismes de ce iogiciei sont médiocres, mais disposent j d'une animation spectaculairement rapide et efficace (impressionnante sensation de vitesse). L'accompagnement musical, outre sa qualité, est en parfaite harmonie avec l'action. Quand vous prenez de la vitesse, le rythme de la musique accélère aussi. Un programme gai et très agréable à jouer (K7 Entertainment U.S.A pour C 64). E.C. Metrocross : vous prenez les sinueux couloirs du métro pour un circuit de skate lors d'une futuriste course contre la montre.
Vous débutez à pied et il vous faut, pour chaque parcours, parvenir à la salvatrice ligne d'arrivée avant la fatale échéance de temps (gare donc au chrono). Pour cela vous parcourez une piste carrelée dont certaines des couleurs ont l'inconvénient de vous ralentir, évitez-les (seulement quand ?
DOSSIER vous êtes à pied). D'autres obstacles aussi hétéroclites que surprenants se dressent devant vous : des bidons roulant en sens inverse du vôtre, des trappes pièges, des haies, des pneus sautillants et même, â un certain niveau, des petits rats verts qui s accrochent avec pugnacité à votre personne (vous ralentissant par la même occasion). Heureusement, au gré des parcours, vous trouvez des skate-boards qui tacilitent votre progression. Vous pouvez aussi utiliser des catapultes qui vous propulsent au- dessus de certains obstacles dans un ôpoustoullant saut périlleux. Le graphisme
de ce programme est efficace et respecte parfaitement l'original des cafés. L'animation laisse pantois par la rapidité et la linessedu scrolling de récran. Le bruitage est simple mais efficace. Il es! Cependant dommage que vous ne disposiez que d'une 720 0 : sur votre planche, vous circulez dans les rues de Skate City et vous pouvez pénétrer dans l'un des quatre parkings pour y participer â une compétition. Vous y faites des figures acrobatiques, des sauts, un slalom, ou bien une course sur des plates- formes Lorsque vous vous qualifiez dans l une de ces épreuves, vous gagnez un prix et.
Avec l'argent ainsi obtenu, vous achetez des équipements plus dans l'un des magasins de la ville.
Les graphismes sont agréables mais les couleurs un peu ternes. L'animation est rapide et précise et la planche réagit très vite au moindre mouvement du joystick. Ce mode de contrôle très sensible pose quelques problèmes lors des premières parties mais devient un avantage lorsque vous le maîtrisez ! Sans atteindre la quasi- perfection de Skale or Die, 720 ° est un jeu très prenant qui s'apparente plus à un |eu d'arcade qu'à une simulation sportive. (Disquette US Gold pour C 64). A.H.-L. et la plus complète simulation de Skateboard. Cinq épreuves vous sont proposées figures libres, saut en
hauteur, course contre la montre, joute et ïam. Une course qui vous oppose à un autre skaier et dans laquelle tous les coups sont permis, et même recommandés ! Toutes ces disciplines sont jouables en mode « entraînement ¦ ou « compétition » et vous permettent d'affronter un autre joueur ou l'ordinateur Skale or Die bénéficie d'une réalisation irréprochable. Tant pour les graphismes que pour l'animation, qui exploite à fond toutes les possibilités de la machine. Les commandes sont un modèle de souplesse et de précision. De plus, dans certaines épreuves vous avez le choix entre deux
modes de contrôle différents. Toutes les disciplines sont attrayantes mais les points forts de ce programme sont la course et la jam. Cette dernière est aussi drôle que passionnante et si vous jouez contre un ami. C'est le fou rire garanti : vous pouvez, par exemple, lui donner un coup de pied pour le faire tomber contre une poubelle. Le morceau de bravoure se situe lorsqu'un joueur ne parvient pas à éviter un grillage qui lui barre le chemin, il passe à travers pour, ensuite, tomber en morceaux dans la tradition des dessins animés de Tex Avery. Un chef- d'œuvre indispensable. (Disquette
Electronic Arts pour C 64) A H -L.
Soleil et sable tin, l’ambiance est (Sétente. Mais attention, la compétition reste présente dans l'esprit de tous ! California Games encourage les tournois par un menu de jeu très complet. Tout comme la série des Summer, Winter et World Games. Ce programme propose six épreuves distinctes auxquelles chacun s'entraîne tour à tour. La plupart des sports présentés sont à la fois originaux et spectaculaires. On ne retrouve ici aucune action d’équipe, mais plutôt six « one man show » tout aussi California Gomei sur CPC ludiques que techniques ! Parmi les nombreuses versions de ce soft, le
programme conçu pour C 64 remporte la palme de la meilleure réalisation sur 8 bits.
Première discipline, le skate qui profite ici de deux épreuves : figures acrobatiques et course d'obstacles. Successivement lancé sur un tremplin ou sur une piste encombrée de sable, cailloux, etc., le joueur profite d'une animation très réaliste. L’épreuve de L’emploi du joystick traduit bien le mouve ment des jambes qui doit rester souple et régulier tout au long du parcours.
Deuxième épreuve de qualité, le surf La représentation des vagues est peut-être moins réaliste ici que sur les versions PC ou CPC... Mais qu’importe, les requins sont de la partie et la réalisation des figures nécessite autant de souplesse que de concentration, Vient ensuite l'épreuve de vélo- cross, très semblable à celle de skate mais moins passionnante Nos sportifs finiront enfin la saison par le lancer du disque ou le dribble acrobatique.
California Games met en place une ambiance très convaincante. C là son meilleur atout ! Rien de pour organiser un tournoi , inter-plages, une compétitiorj qui dressera pour vous les tableaux récapitulatifs de . ' toute la saison... La version' PC est très bien réalisée, notamment en ce qui concerne la sou- plesse de son animation. Quant à la version CPC. Le déroulement de son jeu reste, à mon goûf, un petit peu trop lent Le programme pour ST est de très bonne facture (K7 Epyx pour C 64) O.H Frime, drague et clairons Las de la moiteur new-yorkaise et très fier de ses précédents
exploits, le trio infernal avait décidé de s’essayer à d’autres disciplines sous le soleil de Californie et le regard langoureux des belles autochtones. Alors que Roger Plus frimait sur roulettes, Sauvage buvait la tasse et Sombre-Mamelle s’adonnait à son vice dans les bars glauques, l’appel du clairon résonnait dans le lointain... California Games : cocotiers, bananiers, course est à mon avis la plus captivante Les Dieux de la Mer : le ski nautique est l'un des rares domaines qui n'aient pas été outrageusement exploités par les concepteurs de jeux, ce logiciel ne marche donc pas sur des
sentiers battus. L’adresse de Dntrice Martin, le jeune surdoué du ski nautique français est l'idéal que vous propose d'atteindre ce programme. Plusieurs options sont proposées au chargement : on peut y jouer seul ou à trois alternativement, on dispose de la possibilité de ?
Disputer les épreuves en combiné ou distinctement (saut, ligures, slalom) Malheureusement. Bien que les ambitions du logiciel soient respectables, la réalisation souffre de quelques défauts. En effet, dans l'épreuve de saut, la dimension instinctive est complètement occultée : rapproche du tremplin n'est ponctuée par aucune anima tion (seules deux flèches vous donnent des informations sur votre iraiectoire) L'épreuve des figures esl mieux réalisée (vue de I arrière de la vedette tracteuse), il faut cependant lire soigneusement le manuel pour parvenir à faire quelque chose de potable
(les pitreries laissent les juges de marbre). L'ultime discipline proposée le slalom est constituée de passages entre des bouées de plus en plus espacées.
Malheureusement l'absence d'inertie du skieur enlève beaucoup de réalisme à l'épreuve. Malgré un beau graphisme, chaud et coloré, l'animation de ce logiciel ne parvient pas à séduire (trop statique.
78 manque de réalisme). Les bruitages ne sonl guère mieux. On peut néanmoins mettre au crédit de ce programme qu'il est le seul du genre. (Disquette Infogrames pour S7).E.C. Shuttleboard : détente mais concentration le curling est un sport peu connu en France.
Le but de la partie lancer le plus loin possible des palets sur une table (composée de zones de différents bonus) sans pourtant dépasser l'espace de jeu. Ce scénario, simpliste au premier abord, passionnera bien vite les adeptes de compétitions sportives d'intérieur. En effet, chaque joueur peut, à chaque lancer, modifier la position des palets de l'adversaire, les envoyer « bouler » en fond de cour ou tout simplement placer ses propres balles sur une case de plus tort bonus Autant dire que le résultat du malch n'est sûr qu'après le dernier lancer, ce qui conforte l'ambiance sportive du
jeu.
Côté graphisme et animation, le terrain de ieu 3D est complété d'une fenêtre « vue verticale «.qui permet de mieux visualiser les positions de chaque joueur Très souple et réaliste, le maniement du jeu profite enfin d'un atout essentiel : il suffit de confondre souris et palet pour retrouver le mou- vemenl réel de ce sporl, une glissade vers l’avant, poignet souple el l'affaire est dans le sac 1 Shulileboaid est finalement aussi simple qu'efficace. Am- brance garantie . (Disquette Robtek pour Alan ST ). OH Indoor Sports : pas d'erreur, il s'agit bien là de sport et d'action... Oh bien
sûr. Pas d'effort physique comparable à une bonne partie de football, mais tout de même ! Si l'heure est à la détente, à la rencontre au coin d'un bar ou d'une salle de ieu, impossible d’oublier la c-ompétilion. Fléchettes, bowling, hockey sur table ou ping-pong, des disciplines intéressantes, originales et de plus 1res bien gérées sonl disponibles dans ce programme. Au côté de 10”' Fiame. Le bowling de celte compilation spéciale sports d'intérieur », propose un jeu réaliste et ludique. Graphismes colorés, animation précise et bruitages convaincants sur la version ST. le jeu souffre sur PC
d'un contexte graphique et sonore bien moins séduisant. Le jeu de fléchettes est. Quant s lui, très bien pensé :on règle tout d'abord l'angle et la puissance du tir pour ensuite suivre le mouvement de la flèche vers le mur... Le hockey sur table est de même convaincant, notamment en ce qui concerne l'animation de la balle et la gestion très souple de son inertie. Mais c'est te ping-pong qui séduira le plus nos sportifs Pas de joueurs (I), tout juste des raquettes qui s'agitent à vitesse » grand V » pour assurer une bonne visibilité de l'ensemble du terrain. Le jeu est très souple, précis
en ce qui concerne le point d'impact de la balle ou l'effet des différentes frappes Cette compilation fait à coup sûr partie de l'entraînement des champions mutti- épreuves de la micro d'aujourd’hui. Un bon moment de détente avant de s'attaquer à quelques disciplines plus., épuisantes ' (Disquette Mindscape pour PC) O.H. font de ce logiciel un petit chef-d'œuvre qui ne se démodera pas de si tôt. (Disquette Access Software pour Atari ST ). A.H.-L mais il offre de nombreuses possibililés.
Vous pouvez lancer la balle dans foules les directions fout en dosant la puissance de votre tir.
Vous dirigez le joueur qui est le plus près de la balle et. Lorsque vous le maîtrisez bien, il est possible de monter des combinaisons d'attaque très efficaces. Mais si vous jouez contre l'ordinateur il vous faudra bien des efforts pour triompher, surtout dans les niveaux supérieurs Les graphismes, agréables et clairs, permettent une bonne visualisation de l'action.
Ce programme vous offre égalemenl la possibilité de repasser l'action lorsqu'un but a été marqué, ce qui vous permet d'améliorer votre technique et de corriger vos défauts. C'est un logiciel original qui a tout à fait sa place dans la ludothèque des amateurs de sjborl (K7 Gremlin pour C 64) AH-L.
Combat School : engagez-vous, disaient- ils. Mais dans l armée américaine on ne rigole pas et sept redouiables épreuves vous affendenf dans celle école de combat : parcours du combattant, tir au fusil mitrailleur et à la mitraillette, bras de fer, traversée d'un champ de mine et descente de rapides en canoé. Toul cela demande beaucoup d'efforts, d'aulant plus que ces épreuves doivent être faites dans l'ordre e! Si ?
Sur micro Nous la devons aux programmeurs d1 Accès Software qui nous avaient déjà offert Leader Board. Ce qui n'est pas une mince référence. Du reste, le mode de conlrôie est proche de celui utilisé dans leur précédent programme on déplace le viseur avec un bouton de la souris ei on dose la force du lancer avec le second.
Cela offre un grand confort d’utilisation el donne la possibilité d'être très précis. Le seul défaut de ce superbe programme est, qu'après une longue utilisation, on finit par trouver ses marques et à réaliser trop aisément des séries de slrikes. Ce qui gâche un peu le plaisir Quant à la réalisation, elle est irréprochable : des graphismes clairs et colorés ainsi qu'une animation très convaincante apportent beaucoup à ce programme. Mais le point fort esl la bande sonore, l'une des meilleures sur ST!. Sobre mais efficace grâce à des bruitages digitalisés d'un réalisme impressionnant.
Toutes ces qualités seule simulation de water-polo sur micro et il ne manque pas b attrait. Deux j équipes s’affrontent, dans une piscine, j Æét en un match de quatre il Péri(Kles d(i cind minutes.j B8| MljjI |(. - .. I ImI! ’ complexe ,, Æm.: vous échouez, il faut tout reprendre depuis le début. Seuls, les vrais sportifs du joystick en viendront à bout Alors ils prendront leur revanche en combattant l'instructeur.
En cas de succès, vous obtenez enfin la récompense suprême : le grade de capitaine.
Comme un grand bonheur ne vient jamais seul, vous aurez également la chance d être désigné comme volontaire pour une mission (presque suicide). Il s'agit de libérer un otage prisonnier des terroristes dans une ambassade américaine et vous utiliserez alors tout ce que vous aurez appris pendant votre entraînement.
Le temps des «pros» De périls en catastrophes, ils s’en étaient sortis et l’armée avait réussi à en faire des hommes... Pour le plus grand malheur de leurs adversaires qui pensaient être débarrassés à bon compte des plus célèbres gêneurs des terrains de sport. Mais non, ils étaient de retour et les marteaux recommencèrent à tomber du ciel, les ballons à disparaître, les arbitres à s’arracher les cheveux... Cette excellente adaptation d’un jeu d'arcade est passionnante. Elle bénéficie de bons graphismes, bien que leur qualité soit inégale suivant les épreuves, ainsi que d’une Groaf Volley-ball:
il est difficile de comprendre la raison pour laquelle le volley-ball est le sport mal aimé de la micro. En effet, il n'a que très rarement fait l'objet d'un programme. Et les quelques tentatives qui ont été laites n'ont pas donné de résultats concluants. Pourtant il est tout à fait possible de réussir une simulation de volley et Sega en fait ici la démonstration.
Greal Volley-Ball est un bon programme qui permet de jouer des parties passionnantes Bien sûr, la prise en main est déconcertante au premier abord mais, après une lecture attentive de la notice et un entrainement sérieux, les choses s'arrangent. On prend alors bien du plaisir à construire un bon jeu d'équipe et à réaliser des combinaisons sophistiquées.
Le graphisme est clair et agréable et s'accompagne d une bande sonore, comme c'est généralement le cas sur cette machine. L'animation n'est pas la meilleure que nous ayons vue sur la console Sega mais cela ne retire rien à l’intérêt de jeu de ce programme. Un logiciel intéressant, pour peu que l'on fasse l’effort de le maîtriser.
(Cartouche Sega pour console Sega).A.H.-L. Volley-ball : la console Nintendo, dispose, elle aussi, d'une simulation de volley-ball.
Plus simple d'accès que la version Sega, elle permet néanmoins des coups assez variés : smashs, amortis, contres, et passes. L'action est rapide et on se laisse prendre au jeu. Cette facilité de prise en main a pour principal avantage de vous permet- tre de jouer avec un ami qui ne connaît pas le programme et de faire une partie avec des chances égales, plutôt qu'une démonstration décourageante pour votre adversaire.
En revanche, les graphismes, très japonais, ne sont guère impressionnants et datent un peu. La bande sonore ne présente pas non plus un grand intérêt. Un programme relativement ancien, mais qui ne manque pas pour autant d'intérêt. Les matches sont très vivants et assez réalistes. On peut y jouer longtemps sans se lasser et il est touiours possible de faire des progrès. Une bonne simulation sportive qui n'a pas d’égal sur micro (Cartouche Nintendo pour console Nintendo). A.H.-L. Basket Master: c'est une bonne simulation sportive que nous offre Imagine et qui met en scène deux joueurs
s'affrontant sur un terrain .vu de côté. Le jeu est réaliste et le point fort de ce programme repose dans le grand nombre de mouvements disponibles. On peut pratiquement tout taire grâce à un mode de contrôle qui ne devient jamais trop complexe Votre joueur répond avec rapidité et précision à la moindre commande. A l'exception, bien sûr. Du |eu d'équipe, tous les aspects de ce sport sont présents et donnent matière à des parties très prenantes contre l'ordinateur ou un autre joueur.
En revanche, la réalisation est assez moyenne, avec un graphisme assez simple et une animation qui n'est guère convaincante. C'est dommage mais cela ne nuit pas trop au jeu qui reste clair et rapide On apprécie particulièrement l'action « replay » qui permet de revoir l'action lorsqu'un beau panier a été marqué On peut alors visualiser ses erreurs et améliorer sa technique.
Un bon programme. (Disquette Imagine pour C 64). A.H.-L. One on One : ce programme otfre une vision très fantaisiste du basket puisque seuls deux adversaires s'affrontent sur le terrain Toute la dimension collective est éliminée. Pas question, en effet, de faire des passes ou d'élaborer une stratégie d’attaque. Pour l'essentiel, le jeu consiste en une rapide succession de feintes et d'esquives entre les deux joueurs (vous pouvez jouer seul ou à deux), afin de marquer des paniers sur l'unique panneau du terrain. Toute la partie se déroule dans un seul plan (ce qui s'avère à la longue assez
monotone). Les deux joueurs sont sensés représenter deux grandes stars du basket US, Larry Bird et Julius Irving, il faut cependant une imagination débordante pour parvenir à les reconnaître, tant les graphismes sont rudimentaires compte tenu des possibilités de la machine.
Les animations restent le point fort du logiciel, car elles rendent le challenge entre les One on One sur Amiga deux adversaires réellement passionnant (dribble, esquive, passage en force, panier; en suspension). Les bruitages sont eu aussi d’excellente facture, puisque le rythme endiablé déversé par le haut parleur de votre moniteur n'a rien à envier aux grandes manifestaiion du Madison Square Gatden En jESk ::-e’ un basket qui n a r,en : ..-p s-,. A*«yi mai*. -,j„ I par son orientation i -.' 00' que, plaira à de nombreux joueurs. (Disquette Electronic Arts pour Amiga) EC Two on Two :
le basket pro fessionnel semble nécessiter de plus en plus de abarits ( Two on Two sur ST ceptionnels. Si la nature ne vous a pas pourvu des attributs de Goliath. Two on Two est là pour réparer l'injustice. En effet, à l'aide de votre joysfick, vous pénétrez l'univers impitoyable du basket US.
Two on Two met face à face deux équipes, de deux | joueurs chacune. Vous aurez la possibilité de (jouer seul ou à deux, j Là réside la grande innovation de ce programme par rapport aux précédentes simulations de basket (One on One). Vous pouvez Jouer contre votre partenaire, à deux simultanément contre l'ordinateur qui contrôle | alors les deux joueurs adverses. Si vous jouez seul, la machine gérera vos deux adversaires et votre coéquipier, vous pourrez d'autre part décider du type *i indiquent que ce logiciel a (ail l'objet d'une bonne finition. En effet, bien que le graphisme des
joueurs n'ait rien d'exceptionnel, on constate l'occupation qu'ils font du terrain el le réalisme de leur comportement (pirouetles pour frapper la balle arrêt du goal, les genoux pliés).
Les animations sont suffisamment rapides pour ne pas provoquer rénervement et assez lentes pour ne pas provoquer de confusion. Les rebonds ballon sont criants de vérité et.
Des tirs aériens, on peut même voir son ombre portée. Un Pon programme. (Disquette Mind- scape pour C 64) E.C. ses options : vous pouvez modifier la couleur des maillots, changer la nature du terrain (sec ou humide), l'orientation du vent, ia composition des équipes et même l'environnement du match (le jour ou la nuit). Le programme dispose aussi d une option de jeu à deux simultanément (chacun contrôlant une équipe) Le mode de contrôle des joueurs est pratique, bien que mal appliqué par les concepteurs du ieu En effet, le joueur «sous conlrôle » présente la particularité d'avoir à
ses pieds un petit carré blanc. Malheureusement le choix de cetle couleur provoque des confusions car le ballon est blanc lui aussi Les graphismes sont lins et ne démentent pas la réputation de leur dessinateur. Les animations cependant ne répondent pas aux espérances outre le scrolling moyen du terrain, le déplacement des joueurs est trop rapide (d'où des problèmes dans la compréhension des événements), Toutes les règles du toot sont respectées (corner, penalty, remise en jeu).
Malheureusement le logiciel ne parvient pas à susciter l'enthousrasme. (Disquette Microdeal pour Atari ST) E.C. liste (rebonds du ballon, applaudissements du public .). Ce logiciel est réellement captivant : le programme donne l'impression d'avoir l'esprit d'équipe.
Seul reproche, son excès de réalisme quant à la durée des matches. (Disquette Aciivi- Sion pour Atari ST). E C. Sportime Soccer League : voici une simulation sportive qui présente l’avantage dètre relativement complète. Outre l'aspeci ludique et tactique, ce logiciel propose une approche globale du football. En elfel, avant de rentrer dans le vif de la compétilion, vous pouvez avoir votre position dans le championnat. Regarder les équipes qui vous menacent directement (historique des buts et prochaines rencontres) Il vous est même possible de voir la composition individuelle de chacune des
équipes en présence. Vous procédez éventuellement à des échanges de joueurs ou, selon, vos moyens, à l'achat d'une nouvelle recrue. Des options plus classiques sont aussi à votre disposition (couleurs des maillots, par exemple).
Une tois rentré dans la compétition, on est frappé par une foule de petits détails qui 82 de match â disputer (exhibition ou championnat). Une lois introduits ces différents paramètres (vous choisirez même votre race), le match peut enfin s'engager Le terrain se présente en demi-plans apparaissant alternativement au gré des évolutions des joueurs. Ces derniers puissent d'une animation fine non dépourvue d'humour ef répondent très vite à vos sollicitations. Le jeu se déroule dans une atmosphère réa- International Soccer: rArtésienne des logiciels ludiques sur ST est sans contesle un jeu
de football. En effet, depuis un peu plus de deux ans. Tous les « Stmaniaques » attendent avec impatience un logiciel de toot. Certains grands noms de ia micro britannique sont associés à la conception de ce programme dont Pete Lyon, l'un des graphistes les plus en vogue outre-Manche international Soccer dispose de nombreu- DOSSIER Soccer : la simufalion de lootball sur console Nintendo n'a rien à envier aux versions sur micro, bien au contraire Les matches sont très vivants et les nombreux amateurs de ce sport se laisseront gagner par ia lièvre du jeu. Il n'y a que Six joueurs par
équipe, y compris le gardien de bul. Mais loin d'être un inconvénient cela rend la partie beaucoup plus claire en permettant un meilleur contrôle de la situation Les concepteurs de ce programme ont pris le parti de la simplicité et le jeu y gagne beaucoup en rapidité et en intérêt.
Les graphismes sont réussis et l'animation excellente. De nombreux détails réalistes ajoutent encore à l'ambiance de ce programme par exemple, les démonstrations de joie des joueurs de l'équipe qui vient de marquer un but, ou bien les danseuses qui vous encouragent à la mi-temps. Soccer se stade, le match semble suivi pat un cameraman TV ! Ajoutez à cela une synthèse sonore réaliste pour lancer les classiques «strike» et autres commentaires de circonstance... Un sott pertormant et très maniable I (Cartouche Sega pour console Sega). O.H Earl Weaver Base-bail : doyen de sa catégorie, ce
programme se démarque du groupe par la qualité de son contexte sonore. L'Amiga est. Il est vrai, un terrain de prédilection pour les tanas du bruitage Murmure de la foule, frappe de la balle ou exclamations des athlètes, on approche la digitalisation sonore d'un match réel ! Côté stratégie, Earl Weaver profite également de très nombreuses options de jeu. Choix de joueurs et de stratégies. Mais si la représentation du terrain reste efficace, le contrôle des batteur et lanceur est assez délicat el parfois peu explicite. Earl Wea ver Base-bail séduira les plus purs profes sionnels du base-bail
(Disauette Electronic Arts pour Amiga). O.H range parmi les meilleurs programmes de football disponibles et il vous offrira de passionnantes parties (Disquette Nintendo pour console Nintendo) A.H.-L. Great Base-bail : utilise une mise en place graphique très proche de celle de Hardball Les joueurs sont malheureusement plus petits à l'écran, ce qui réduit d’autant le réa iisme des mouvements. La simulation possède en revanche une animation et une vivacité bien supérieures à celles vues dans Hardball Batteur et lanceur vont encore apparaître sur un premier écran de jeu Le maniement de chacun
d'eux est subtil : plutôt que de déplacer un curseur, c'est carrément le personnage qui bouge de droite à gauche pour surprendre l'adversaire d’un lancer décentré ! Bien que peu réaliste, ce mode de jeu est agréablement facile à manier Sur le terrain, l'action profite d une vivacité bien venue. Le jeu est rapide el les passes très précises, de quoi séduire les « pros » du genre. Great Base-bail profite également de différentes vues du terrain zooms d'une action précise ou vue de l'ensemble du leur programme de la catégorie : Hardball développé par Accolade sur PC.
L'atout majeur de cette simulation réside dans la représentation graphique de l'action, Lors des phases de lancer, les personnages occupent tout l'écran. Proche de l'image digitalisée, le dessin est aussi réaliste que possibie. L'animation, enfin, développe un mouvement souple et superbe, lent mais très plaisant à regarder Même souci de réalisme et de maniabilité en ce qui concerne l'orientation du lancer. Alors que tant de programmes antérieurs à celui- ci restaient flous en ce domaine. Hardball utilise un très simple indicateur de direction qui ne laisse aucun doute quant à la Irajec-
toire de la balle. Le batteur utilise un indicateur semblable pour frapper correctement cette dernière. Toute cette phase de jeu accuse ainsi un réalisme captivant.
L'action sur le terrain profite bien sûr d’un décor moins précis (la vision est plus large.. ). 11 est de plus impossible de visionner l'ensemble du stade, ce qui « casse » un peu l'ambiance du jeu. La gestion des passes reste cependant très souple et précise.
Il faut enfin parler de la stratégie du match l'heUre actuelle, le meilleur simulateur de base-bail disponible. Un soft à ne pas manquer. (Disquette Accolade pour PC) 0 H. Super Tennis : ce programme est à ce jour le seul tennis sur ST. La disquette-support dispose de deux versions adaptées à la configuration de la machine (couleurs ou monochrome). Une fois choisi votre mode de gestion du programme (le toystick, la souris ou le clavier, seul ou à deux) vous ?
I I !
Sentation classique de ce type de ieu (vue du dos d'un joueur), vous avez une vision en perspective de trois quarts du terrain et des loueurs, ce qui donne aux protagonistes une apparence de volume Cela constitue incontestablement une originalité par rapport à l'habituelle vue que I on nous propose dans ce type de jeu Un grand nombre de mouvements sont possibles (avancées vers le filet, lobs, etc.) Les animations sont lisses et particulièrement rapides (votre joueur répond vite et bien), surtout en ce qui concerne les de la balle, dont les bonds et rebonds présentent de saisissants
accents de réalisme (ombre portée) Cependant les bruitages font penser de manière insolite à une par- tie de ping-pong (les qualités sonores du C 64 ont déjà été mieux exploitées) On peut aussi regretter le manque de finition graphique tel l'arbitre ressemblant à un têtard avachi sur son siège et l'absence de toute dans les tribunes. Dommage car. En terme de réalisme de jeu, le programme est de bonne qualité. (K7 Mad pour C 64) E.C Ice Hockey : encore un jeu d'équipe pour une des parties les plus difficiles de cette ludothèque sportive. Le hockey sur glace, sport violent par excellence, tire
prolit de la stratégie de son jeu che), ce qui nuit au conlorl d utilisation La version monochrome n'a pas ces problèmes. Elie est réussie graphiquement grâce à la trnesse de sa résolution (640 x 400) L'animation des tennismen lors de leurs services aurait gagné à être plus lisse On peut regretter en dernier lieu que le programme ne tienne pas davantage compte des possibilités sonores du ST (rareté des applaudissements). Cependanl à défaut de mieux . (Disquette Fil pour ST) E C Grand Prix Tennis : il est dommage que ce programme sorte bien longtemps après que ra fièvre du tennis qui
s’était emparée des micros soit tombée Abandonnant la pré- 84 gemment son joueur et alors, pour vaincre, tement Tous tes coups du tennis sont per mis coupdroit, revers, |eu de tond de court, montée au filet, smash, iob ou passing-shot Malheureusement rien ne saurait être par fait dans le monde du lennis (même sur ordinateur). En etlet. Le programme jouit d'une relative pauvreté graphique pour quoi ne pas avoir choisi la basse résolution qui aurait permis d'utiliser seize couleurs au heu des quatre de la moyenne résolution? D'autre part, le mariage de certaines teintes n'est pas très heureux
exemple une partie Irès rapide mais suffisamment souple pour que rien ne soit laisse au hasard Le membre de l'équipe commandé par la manette répond au moindre de vos ordres. Virages larges ou serrés, dérapages, arrêts «crampon» ou chutes superbes, l'ambiance est au réalisme et à ia bonne humeur ! Il est alors possible d'éia- bcier toutes les stratégies La gestion des passes et des changements de contrôle (le loueur le plus près du palet est activé automatiquement) est bien conçue La stratégie profite de plus d'un confortable menu de séieclion: choix de l'équipe, séieclion de la force des
joueurs et de certains modes d'attaque et de défense bien précis Ice Hockey esl actuellement disponible sur Nintendo, PC et C64 Ces deux dernières versions sonl. Tout comme la version sur console de très bonne facture Avec un coup de chapeau final pour l'animation étonnamment souple du programme PC I Un must de sa catégorie... (Cartouche Nintendo pour console Nintendo) OH.
Super Ski : présenté sur la plupart des machines, cet excellent logiciel arrive à point nommé pouf une fulgu'ante épopée Puissance physique, réflexe, endurance, aulant de Qualités Que nos sportifs vont ici metlre à profit pour descendre l'une des trors pistes de la station, participer aux deux slaloms tracés ou encore se lancer du trem plin vers les monts du podium 1 Très bien réalisé, surprenant de rapidité et de souplesse sur les 8 bits, une des meilleures planches de cette tranche de vie Vous voici devant la carte, un menu simple mais cohérent composé de deux phases de leu. Entraînement
et compétition II s'agit ensuite de sélectionner l'une des quatre épreuves proposées, slalom, slalom géant, descente ou saut. L'aloui maieur de ce programme réside dans la beauté el le réalisme de son contexte graphique. Qu'il s'agisse des versions Thomson. CPC ou PC.
Le Sportif s'élance sur une piste bien dessinée. Bordée de sapins, soutenue par un relief d'une précision surprenante, celle-ci défile devant vous dans un scrolling parlai!
Aucun saui d image, la descente est rapide trop rapide même pour les non-initiés. . Le personnage est quant à lui mis en valeur par une animation de qualité Plus ou moins fléchi selon la vitesse de sa course, les genoux rebondissant sous les bosses, il slalome entfe les portes dans un style partait.
Impossible alors de ne pas pencher la tête devant son moniteur à l'approche des virages serrés I Les concepteurs du pro- ont pensé à tout la neige éclate public, le bruitage feutré de la le moindre de vos décol- (les bosses sont nombreuses ..). un délice ! Et si la version ST de Supei Ski est vraiment souple et jolie, les sportifs du CPC, du Thomson ou du PC tirent un profit maximum de leurs 8 bits. La compétition qui clôturera votre a grisonne du côté des tempes Toujours aussi sportifs, nos trois accolytes rêvaient de grand air.
La retraite, ce n'était pas pour eux. Après avoir évité de justesse un ravin. Plus dit à Sauvage, qu'il trouva complètement emmêlé à la suite d'une conversion ratée : » Allons retrouver cet individualiste de Sombre-Mameile et offrons-nous une grande glissade ! » Enfin unis à bord du bobsleigh, la chute allait être fatale. The End.
Bivouac : comment ne pas oublier l'am- osance des grands stades devant un tel spectacle. Le soleil qui s'éteint à l'horizon des cimes enneigées, le glacier qui s'étend 'devant vous, un glacier qu il faudra Iranchir seul... Bivouac marque son temps Le olus original des programmes sportifs, mais aussi l'un des plus réalistes. Simuler l'escalade par l'emploi de quatre touches d'un clavier n était pas chose facile. Les concepteurs du soft ont gagné leur pari. L ascension est superbe et captivante.
Premier travail, la préparation méticuleuse de votre aventure. Vous choisissez l'une des pistes proposées en fonction de sa difficulté. Il s'agit ensuite de préparer son sac à dos (piolet, baudrier, etc.) puis de sélectionner l'heure du départ. Les premiers niveaux de |eu nécessitent dè|à un sérieux entrainement. Chaque discipline s'apparente à un maniement spécifique tiés précis. Pour marcher sur un glacier, il faut sans cesse sonder la glace el saufer par-dessus les crevasses. L'escalade des faces enneigées oblige plus tard le loueur à enchaîner avec régularité qualre actions
planter les piolets, bloquer les pieds, hisser puis assurer à nouveau les prises inférieures... Quelques secondes d'inattention et c'est la chute !
L escalade « à sec » est encore plus difficile.
L'ordinateur indique à loul instant la valeur des quatre prises (mains et pieds) et toute fausse manœuvre renvoie votre personnage à son point de départ. Épuisante mais superbe, cette simulation met en place une ambiance d'un réalisme étonnant. Il s'agit bien là d'une épreuve de longue haleine, d'endurance, de concentration el de témérité. Soutenue enfin par un graphisme superbe, et ce. Pour toutes les versions disponibles Amstrad CPC. C 64. Thomson PC. Atari ST). Cet excellent logiciel hisse l'alpinisme au plus haut de sa gloire. Une étape à ne pas oublier dans votre carrière sportive
1 (Disquette Infogrames pour Atari ST) O.H 32 logiciels de sports au tütoscope LOGICIELS MARQUE MACHINE GRAPHISME ANIMATION BRUITAGE PRIX INTERET EXISTE AUSSI SUR BASKET MASTER Imagine CPC
* ***
* * * *
* * * B 13 C64, Spectrum BIVOUAC Infogrames ST
* ****
* * * *
* * * C 17 TO. CPC. PC. C64 BOBSLEIGH Digsal Intégration C 64
* * *
* * * *
* * B 12 Spectrum CALIFORNIA GAMES Epyx C 64
* ****
* * * *
* * * B 1S Apple. CPC. Spectmn COMBAT SCHOOL Océan CPC
* ****
* ****
* * * * B 14 C64 (LES) DIEUX DE LA MER Infogrames ST
* * * *
* * *
* * * C 14 CPC LARL WEAVER BASE BALL Electronic Ans Amiga
* ** *
* ****
* **** B 15 - GRAND PRIX TENNIS Mad C 64
* * * *
* ****
* * * * A 13 GREAT BASE BALL Sega Sega
* ****
* ****
* **** C 13 GREAT VOLLEY-BALL Sega Sega
* ****
* * * *
* **** C 12 HARDBALL Accolade PC
* ****
* *****
* * D 16 CM ICE HOCKEY Mindscape PC
* * *
* *****
* * * C 15 CM ICE HOCKEY Nintendo Nintendo
* * * *
* *****
* * * * C 15 INDOOR SPORTS Mindscape PC
* ****
* ****
* **** C 15 Armga. ST INTERNATIONAL SOCCER Microdeal ST
* ****
* * *
* * * C 12 C64 METROCROSS Nnmco ST
* ****
* ****
* * * * C 14 CM ONE ON ONE Electronic Arts Amiga
* * *
* * * *
* **** C 13 Apple SHUFFLEBOARD Robtek ST
* * * *
* * * *
* * * c 14 _ SKATE OR DIE Electronic Arts CM
* *****
* *****
* **** B 17 SOCCER Nintendo Nintendo
* ****
* ****
* * * * C 14 SPORTIME SOCCER LEAGUE Mindscape C 64
* * * *
* ****
* * * * N C 14 STREET SPORT BASE BALL
F. pyx C 64
* * * *
* * * *
* * * B 15 CPC. C M STREET SPORT BASKET-BALL Epyx C 64
* * * *
* * * *
* * * B 15 Apple. CPC. PC STREET SURFER Emcrtamnwnt USA C 64
* * * *
* ****
* **** A 14 SUPER TENNIS Fü ST
* * *
* * *
* * C li PC SUPERSKI Microids T09
* * * *
* *****
* * * * B 17 C M. PC. CPC. ST 720 5 US Gold C 64
* * * *
* ****
* * * * B 13 CPC. Spectrum 10 thFRAME Access Sofi wijrv ST
* ****
* ****
* ***** C 17 C 64 TWO ON TWO Acti vision ST
* *****
* *****
* * * * C 15 Amiga VOLLEY BALL Nintendo Nintendo
* * * *
* ****
* * * * C 12 WATER POLO Grembn C64
* ****
* ****
* * * * B 13 WINTER OLYMPIAD 88 Tynesoft Amiga
* ****
* ****
* **** C 12 ST une bonne sensation de progression dans l'étroit
boyau (gare aux frottements contre le mur). Les bruitages
sont eux plutôt simplets. Néanmoins.
Pour apprécier correctement le réalisme du logiciel, il faudrait avoir pratiqué ce sport réalité (K7 Intégration C 64).
E. C Dossier réalisé par Eric Cabérla, Olivier Hautefeuille,
Huyghues-Lacour.
Illustrations Pierre Fouille!
Ptiotos Jérémy Gani Winter Olympiad 88 : les |eux olympiques d'hiver ont inspiré ce programme qui a été réalisé pour la circonstance Cinq épreuves sont proposées descente, slalom, bob sleîgn biathlon et saut à ski Ces trois dernières disciplines sonl présentées de la même taçon que dans le superbe Winter Games d'Epyx. Commenl ne pas taire de comparaison avec ce grand classique et.
Bien sur, Winter Olympiad ne s'en sort pas à son avantage En elles, ces épreuves ne présentent pas la même qualité et elles sonl beaucoup moins louables Ouant au slalom et à la descente, l'action esl attirante mais très difficile. Il taut vraiment en vouloir pour obtenir des résultats satisfaisants, mais elles n'en sont pas moins intéressantes, La réalisation est soignée, graphismes et animation sont de bonne qualité et le tout s'accompagne d'une bande sonore agréable. C’est un bon programme qui ne manque pas de qualités mais qui souffre de trop de similitudes avec son illustre prédéces
seur. (Disquette Tynesoft pour Amiga).
A H -L.
Bobsleigh : c'est ! Une des épreuves les plus dangereuses des sports d'hiver que nous propose cette simulation. Lancé à plus de 120 km à quelques centimètres de la glace, vous devez parcourir un circuit en un minimum de temps. Nombre d'options vous sont proposées : vous pouvez en effet choisir entre six types de piste celle qui vous convient Avoir les prévisions météorologiques et, en fonction de celles-ci choisir le type de lames les mieux adaptées. En fonclion de la température de l'air et de la glace, les lames de frottement per- ¦ mettent une plus ou moins ,„ *!'bonne «lisse. Le maté-
• -«I nel coûte',! Cher, aussi la dimension éco- nomique W du
logiciel est-elle très présente. Il Tvous faul gagner des
courses pour attirer l'argent des sponsors afin de pouvoir
payer les entraînements et le matériel En ce qui concerne la
compétition elle-même, le procédé de visualisation est assez
réaliste : vous disposez d'une vue des deux murs de glace
constituent le circuit. Les bien que dépouü- , restent
efficaces.
KID'S SCHOOL CoI’Mdth Elaboré par un professeur de mathématiques travaillant chaque jour « sur le terrain ». Ce logiciel est l’un des premiers volets d'une série de programmes destinés aux élèves de collège et de lycée CoïMalh Sixième s’adresse plus particulièrement aux jeunes néophytes et propose toute une série d'exercices abordant les différents thèmes étudiés en classe.
Loin des softs ambitieux à grande visée pédagogique, ce logiciel propose plus aux élèves une méthodologie de travail, un entraînement aux diverses opérations, qu’un apprentissage à proprement parler. • Calcul mental » permet d’appTécier la vitesse de réponse aux diverses opérations simples ou plus complexes. Après une série de dix calculs, une note est attribuée en fonction du temps et des résultats.
Opérations dans « N et D ». Fractions, suites, échelles, pourcentages, équa rions, aires et périmètres, calcul algé brique et enfin additions dans « 2 et D ». Constituent l'ensemble du travail proposé. Quel que soit le choix de l'élève, il se voit soumettre une série d’exercices Selon le cas, plusieurs essais sont permis, offrant la posslbi Hté de réfléchir en cas d’erreur L'ordinateur ne se contente pas de vous dire si votre réponse est bonne ou fausse, mais propose la plupart du temps une explication détaillée et assez claire Peut-être aimerions-nous trouver plus souvent des résolutions
guidées ou une possibilité de faire appel à des aides. Quoi qu’il en soit, ce logiciel conçu de façon claire et point trop rébarbative, bien que très scolaire, constitue un outil qui déviait intéresser les plus allergiques ! (Disquette See Maths pour Amstrad CPC. Compatibles PC. Thomson ) Du nouveau dans le domaine éducatif!
Ludique rime désormais avec pédagogique pour le plaisir de nos studieux lecteurs.
Matière __« maths 6• » Contenu pédagogique * * * * Intérêt_14 Prix__C Micro Bac Anglais Choisir de consacrer l'essentiel du travail sur des données concernant uniquement les USA. Telle est la démarche de ce logiciel destiné aux élèves de lycée et plus spécifiquement à ceux qui préparent leur baccalauréat.
Les thèmes abordés dans ce programme sont au nombre de trois : les Indiens : « Red Tragedy », les Noirs : « Black Blues » et les Hispaniques « Brown Power ». Pour chacun d'entre eux. Trois ou quatre types de documents sont soumis à l’étude des élèves. Qu'il s'agisse d’articles du journal « Time » ou de lettres émanant de personnalités importantes dans l'un ou Pautre des domaines cités, des extraits de textes sont affichés à l'écran dans le but de faire l'objet d’une étude approfondie.
Après la lecture, parfois fastidieuse en raison de ta longueur des textes proposés, Félève se voit soumettre un certain nombre de questions visant à évaluer le plus précisément possible la façon dont il a appréhendé ce qu'il vient de be. L'avantage de ce logiciel réside dans le fait qu'à tout moment PuriKsateur peut accéder à quatre fonc lions permettant une aide appréciable tant au niveu du vocabulaire, qu'au niveau d'informations complémentaires. En effet, selon le thème abordé, des cartes de population, des statistiques ou des biographies viendront compléter ses connaissances. De
même pourra-t-ii revoir un passage du texte sur lequel porte une question à laquelle il n'a pas pu répondre et ce, sans interrompre le travail en cours.
Hormis la qualité et la diversité des thèmes abordés, la méthodologie assez originale de ce programme permet un travail intelligent et constructif. Un bon point pour ce logiciel ! (Disquette Cok- tel Vision pour compatibles PC. Amstrad CPC. Atari ST, Thomson.)
Matière _ anglais Contenu pédagogique _? * * * Intérêt _15 Prix_ _C Rody et Mastico Jeunes amateurs d'aventures éducatives. Ceci vous intéresse '. Si vous désirez aider Rody à trouver « l'étoile multicolore * sur les bons conseils de Mastico le robot, alors tous à vos machines, l’aventure est au bout de la souris 1 Je ne vois pas de meilleure entrée en matière pour cet excellent logiciel conçu par Lankhor à l'intention des très jeunes Rody et Mastico est en fait un grand jeu d'aventure, qui parle et en français de surcroît. Evénement rarissime que nous ne manquons pas de saluer au
passage.
En effet, l'avantage de la synthèse vocale qui. Soit dit en passant est très bien réalisée est de permettre h l’enfant qui n'a pas encore acquis la lecture de pouvoir utiliser le programme. Rody est donc un petit garçon qui a pour mission de retrouver «l'étoile multicolore». Sa recherche l'entraîne dans toutes sortes de lieux qui. Chaque fois font l'objet d’une question mobilisant le sens de l'observation et de la réflexion de l'enfant Qu'il se trouve au bord de la rivière, sous la cascade ou dans ta grotte, toujours représentées par un graphisme soigné, il s’agira pour lui de
repérer un objet, un personnage ou un lieu qu'il devra pointer à l’aide de la souris pour pouvoir avancer dans l'histoire. Ainsi, tout en jouant, des notions importantes et bien adaptées à l’âge des utilisateurs sont abordées dans un contexte graphique et sonore très réussi.
A tout moment, l’enfant peut choisir de colorier un des dessins et ce, sans interrompre le travail en cours Ceci constitue un atout supplémentaire à ce logiciel d'éveil admirablement conçu ! (Disquette Lankhor pour Afan ST.) Matière__éveil Contenu pédagogique ***** Intérêt___18 Prix__B Troubadours Manifestement les choses bougent dans le domaine des éducatifs et nous en avons encore la preuve avec ce logiciel d’aventure médiévale concocté par Lankhor. Loin du traditionalisme en vigueur. Troubadours brille par l'originalité de sa démarche.
Ce programme dense et diversifié propose plusieurs types d’activités mêlant subtilement ludique et pédagogique Deux parties, dont l’une « aventure ».
Invite à une balade culturelle comportant plusieurs étapes ou. Tour à tour, la connaissance sur les contes et iégen des, la réflexion et l'imagination sont mises à l’épreuve.
La partie « éducative ». Quant à elle, bien que construite sur le même scénario est toutefois plus étoffée et développe. Avec succès, une nouvelle génération d’activités, où musique et poésie occupent une place prépondérante. Et. En effet, le «Gnome Musi cien » permet à l’enfant d'exercer son oreille musicale en proposant un exercice de reconnaissance des notes de la gamme, ainsi que la mise en ordre de divers morceaux de musique.
Tout le travail de sensibilisation à la poésie se fait aussi dans la joie et la bonne humeur, et l’enfant est invité à jongler avec les vers, les rimes et les mots de façon dynamique et vivante.
Le support ludique, très bien réalisé sur le plan du contenu, du graphisme et du son. Permet que l’approche pédagogique de la langue française et de son fonctionnement se fassent tout en douceur, dans un environnement convivial, où travail n’est pas nécessairement synonyme d'ennui. Un grand bravo donc, pour ce logiciel Troubadours qui n’oublie pas que le plaisir existe ! (Disquette Lankhor pour Amstrad CPC.)
Français Matière_ Contenu pédagogique Intérêt__ _18 Prix_ Brigitte Soudakoff 163, av. Du Maine 75014 Paris m. uoAlésia
• 0*: 45 41 41 63 - 45 41 44 54 ELECTRONICS Ouvert de lOh à 19hl5
du lundi au samedi CREDIT CREG immédiat NOUVEAUTES ET COMMANDES
DE LOGICIELS ET DE MATERIEL PAR : MINITEL AU 36 15 CODE ACTO
MOT CLE JBG LA MICRO AU SUD DE PARIS ATARI 520 STF 4 jeux
d’arcades 1 joystick 2990 Frs ATARI 520 STF Moniteur Couleur
640x 200 4 jeux d’arcades 1 joystick 4990 Frs ATARI 520 STF
Moniteur Couleur STAR LC 10 7380 Frs PROMOTION DISQUETTES
LEy MFY LJunlt ATARI 1040 STF Moniteur Mono HR SM 124
Traitement de Texte 10 Disquettes vierges 1 Tapis de Souris
5990 Frs ATARI MEGA ST2 Moniteur Monochrome Haute Résolution SM
124.
9 950 F.HT ATARI MEGA ST4 Moniteur Monochrome Haute Résolution SM 124 BON DE COMMANDE A RETOURNER APRES L'AVOIR REMPLI A : JBQ ELECTRONICS 163 AV. DU MAINE 75014 PARIS Frais de port logldels : 30 Frs. - Frais de port matériel : 100 Frs 12 950 F.HT VOTRE COMMANDE jmgnmam LASER S JIO H SSOJÂHT
• *•••**•»**»«• LOGICIELS Toutes les nouveautés Importations U.S.
et G.B. Sur ATARI ST et AMIGA Jeux et Bureautiques Téléphonez
au : 45 41 44 54 Pour Disponibilité et prix ATARI 1040 STF
(seul) 4490 1 Le cl CUMANA 720 K 3.5 P 1650 f Le et- CUMANA 720
K 5.4 P 2090 f 4990 1 5490 f 2690 f 350 f 1490 f 2190 f 2990 f
1200 1 14201 Disque Dur ai 205 ATARI 520 STF + SC 1425 rte LC
10 (+cable) BOOT Moniteur MONO. SM 124 Moniteur COULEUR
Imprimante STAR LC 10 COUL Lecteur Double Face Interne Lecteur
DF extra plat_ ATARI 1040 STF Moniteur Couleur Traitement de
Texte 10 Disquettes vierges 1 Tapis de Souris 6990 Frs AMIGA
500 4700 Frs DISTRIBUTEUR NINTENDO TOUS LES LOGICIELS
DISPONIBLES LA CONSOI.F. • I LOGtClF.I. : 990 F LISTE SUR
MINITEL : 36 15 code ACTO mot clé JBQ Confions spéciales pour
les :
- Comités d'entreprises
- CollécUvites - Ecoles Renseignements au : 45 41 26 04 NOM
. PRENOM ADRESSE
... caM bleue
É3E3 n 11 n i TEL ... CODE POSTAL VILLE
Date exp. Signature CHALLENGE uibrique àbrat
Tout le monde en a entendu parler, tout le monde dit en avoir
vu, c'est si facile de prétendre correspondre avec des filières
hautement clandestines : bref les logiciels roses, érotiques,
existent, même s'ils ne sont pas diffusés dans les boutiques.
Nous nous devions de mettre à nu ce pan de la logithèque des micros.
Sans fausse pudeur, nous avons vu une bonne part de ce qui circule sous le manteau.
Ce qui est dévoilé ne mérite pas toujours la réputation sulfureuse qui l’entoure.
Un challenge hors norme pour un numéro estival... vidus qui diffusent ce type de logiciels La recherche de tels programmes provoque parfois des surprises j'ai jeté un coup d’œil sur la boite des disquettes furtivement exhibée par un joueur qui était venu montrer d'autres nouveautés, histoire de les commander discrètement. Hélas, ce genre de programme tourne rarement sur des disquettes originales Et pour cause : aucune boutique n'en vend, officiellement du moins.
Au chargement apparaît un instant, et pas à chaque fois, un nom ou une adresse.
Jamais celui d'une maison d'édition connue.
Sicod de printemps. Après-midi du met credi 24 °C à l'ombre des halls au Parc des Expositions de Villepinte. Un groupe de collégiens s agglutine autour d'un des ST du stand Atari L'Arche du Capitaine Blood tournait sur ce micro il y a quelques minutes L'un d'entre eux. Aux gestes rapides, joue au cher de clan auprès de ses copains Il (rime en chargeanl sur la machine des disquettes qu'il extrait de sa poche II montre quelques programmes dé jeux en bas desquels s'affiche en permanence “Crac- ked by. * Il chuchote avec ses amis, puis Les réseaux de pirates assurent donc non seulement la
diffusion mais encore souvent la production des logiciels.
Une remarque préalable s'impose : disquette ne rime pas avec programme et qui dit « fichier » ne parle pas ipso facto de jeu. L'enfer des logiciels est peuplé de disquettes l'écran affiche une image digitalisée monochrome d'une jeune femme presque entièrement dévêtue dans une pose lascive. Les copains lancent quelques commentaires en rigolant, puis le jeune pirate reprend sa disquette, comme s'il volait un portefeuille dans la poche d'un badaud, e! Le groupe repart en piaillant vers d'autres stands contenans simplemenl des images fixes qui se succèdent à l'écran Les vrais program
mes animés et interactits sont minoritaires dans la catégorie.
Les plus classiques de ces sotts érotiques, diffusés par de grandes maisons d édition, illustrent le genre inusable des strip-poker.
Les critères de qualité se trouvent hélas trop rarement réunis, comme en témoignait le dossier de Tilt n° 44.
Le dernier en date, Playhouse Strip Poker de l'éditeur néerlandais Eurosoft est distribué en France par Ubi Soft A la version Amiga viennent s'adioindre une version tournant sur Atari ST, ainsi qu'une autre, très inférieure par ses graphismes et qui utilise tant bien que mal la carte CGA des PC Au poker, la chance dans la distribution des cartes, la stratégie, ou plutôt le toupet des loueurs ainsi que le montant des paris, s'allient pour faire monter la tension. Playhouse Strip Poker privilégie l'aspect d'un show d'images plus que celui d'un jeu de cartes. Ici, comme trop souvent, la
stratégie de parier le maximum et renchérir systématiquement offre la victoire sur un plateau Les dessins, sans originalité, qu'affl- chent les Amiga. ST. IBM et compatibles ne permettent pas de conseiller rachat de la disquette De plus, Kim ou Judy semble émerveillée et se fend d'un « Waou, tu es un très bon loueur ! » au moment où elle n'a plus rien à enlever Ce qui provoque un retour à la case départ, pour un nouvel effeuillage. En revanche, quand la demoiselle bavarde gagne insolemment, elle susurre timidement • déshabille-toi, chéri », puis, si elle continue à gagner, elle précise
que vous n'avez plus rien à enlever, mais le jeu continue comme si de rien n'était. Le bluff marche à tous les coups, puisque votre adversaire jette l'éponge si vous surenchérissez alors même que vous ne disposez de rien d'intéressant Cette exportation hollandaise n'enrichira pas les ludothèques et ne mérite pas de passer à la postérité Un programme sur Amstrad CPC garde le stnptease. Mais oublie la réciprocité déjà toute théorique dans les strip-poker En revanche, le Strip Poker II édité par Anco témoigne d'un peu plus d'attentions.
En revanche, la possibilité de surenchérir plusieurs fois vous laissera diverses possibilités de retraite, vous maintiendra plus longtemps sur le gril De plus votre adversaire sait jouer, elle abandonne vite les mauvaises mains mais saura vous accrocher, vous faire surenchérir, munie de trois figures ou de deux paires de cartes Gagner demande un peu de concentration .
Et, en cas de déveine, vous saurez ce que vous aurez à abandonner, chaussettes, pull, pantalon... Un petit personnage affiche, dans une fenêtre, son dénuement vestimentaire croissant et termine en tenue d'Adam, auquel cas votre adversaire a gagné : et l'on repart au début du ieu. Des disquettes de données permettent enfin de varier les plaisirs, c'est-à-dire de changer de partenaires Dans le respect des lois du genre, ce Strip Poker tl constitue indéniablement ce qui existe de plus réussi.
Peep Show, un programme de Crusader Software, dont des publicités apparaissent dans la presse micro-informatique de RFA, mal dessiné et injouable car trop rapide illustre caricaturalement l'idée de le pornographie comme forme d'agression envers les femmes.
California Btrach Glrlt est surtout une démonstration du logiciel Anlmalic (ST) En effet, l écran, soutenu par deux cariatides en tenue d'Eve devient le champ d'un jeu d action Des blocs apparaissent quelques secondes avant de disparaitre Sur chacun d'eux sont dessinées des hanches féminines. Au loueur d'utiliser le bouton de tir pour viser ce que les peintres classiques masquaient d'une feuille de vigne Indépendamment de la qualité technique désastreuse des graphismes cette utilisation du bouton de tir, arme par excellence dans le monde de la micro, donne au logiciel une symbolique
particulièrement lourde et désagréable. Ce sont les graffitis de WC publics recopiés des murs puants d'ou ils doivent être effacés régulièrement.
Seuls certains programmes plus osés méritent d'être cités Nous en avons vu deux le premier California Beach Girls, ne risque pas d'effaroucher les populations II présente une suite de photos digitalisées sur Atari ST Certes le mode haute résolution utilisé pourrait donner des résultats de qualité, mais le programme a tassé tant d'images sur la disquette que leur décompression ôte au logiciel l'intérêt de ce mode ?
CHALLENGE graphique. L'attrait de la présentation réside ailleurs : dans l'utilisation systématique de tous les moyens de substituer une image à une autre Plusieurs dizaines de transitions diflêrenles sont testées : une grille dont les barreaux épaississent recouvre l'ancien graphisme par une nouvelle digitalisation. L'image devient tloue sous un moirage mouvant qui laisse deviner une autre forme puis accentue les contrastes et la netteté de la représentation Des colonnes étroites viennent s'agréger à gauche de l'écran, tandis que l'ancienne est chassée en un scrolling progressif-- Les
photos qui servent de prélexfe à cette démonstration risquent de causer plus de scandale aux USA qu'en France où le port du monokini est général sur les plages. Le style des photos limite la vulgarité omniprésente dans ce genre de disquettes, et évoque plutôt le style de poslers gentillets et assez cruches auxquels David Hamilton a associé son nom.
Les auteurs signent « Denise Team » et travaillent à Stuttgart, en République Fédérale Allemande. Soulignons qu'il s'agit d’une démonstration : la disquette chargée tourne sans aucune possibilité d'intervention et, à quelques détails près, les images elles- mêmes ne sont pas animées. Le logiciel ne mérile pas le qualiticatil de « jeu ».
Mac Playmate, sur Macintosh, plus cru, inaugure l'interactivité. La première partie du logiciel permet de réviser le vocabulaire anglais concernant les sous-vètements féminins. Il y en a peu, de moins en moins en tout cas 92 L'option Ponlc affiche un tableur, en cas d’urgence I La seconde partie, commence seulement quand ce rayon est ' entièrement épuisé. La jeune personne, qui J Car Mac Playmate, sur Mac. Est te plus hardi des softs disponibles minaude a l'écran, exige tendresses et gros câlins. La souris maniée distraitement la laissera de marbre, la dextérité et l'attention
nécessaires -, lui feront manifester, par la voix et par ses tortillements, tout le bien qu'elle ressent à des approches assez délicates Une boite à outils propose un attirail d'accessoires, eux aussi animés, venus des sex-shop ou de l'imagination des auteurs, comme ces mains supplémentaires, qui remuent spasmodiquement, telles des insectes géants. L’héroïne peut s’associer à une autre jeune personne, ou s'occuper toute seule, indéniablement plus réaliste que tous les autres programmes, animé et sonorisé, le logiciel n'en reste pas moins un gadget pour voyeurs, sans le plus petit début de
scénario, où l'héroïne ne dispose de presque aucune autonomie Les capacités graphiques et sonores du Mac. Donnent leur mesure. Les programmeurs auraient pu se fatiguer davantage, car le programme n'a plus de secrets au bout de trois minutes. Mac Playmale circule sans être vendu où que ce soit (à notre connaissance), il ne mériterait pas l'achat au prix d'un vrai programme Sur ST un programme. Bananas. Se limite à un maniement uniformément accéléré du joystick pour une animation réduite à un va- et-vient sans surprise dû au manque de talent de programmeurs particulièrement manches. Ni joli,
ni drôle, ni érotique Seul l'anonymat des responsables les protège de la vindicte publique.. Enfin nombre de disquettes se résument à des digits que la décence interdit d’évoquer trop en détail, encore heureux quand un vague prétexte artistico-culturel du style « le Kama Soutra expliqué aux peuplades occi- dentales » ou » l'art des estampes japonaises » vient habiller l'intention de programmes où les protagonistes le sont si peu... dans ces cas au moins les personnages des deux sexes figurent entièrement sur les illustrations.
Parfois, en revanche, les disquettes semblent échappées de présentoirs de sex-shop de seconde zone. Ici le cadrage et la précision chirurgicale des images s'allient à un morcellement des corps tel que l’on ne voil jamais les visages. L'intérêt, strictement anatomique des scènes présentées explique mal leur circulation sur ce support inapproprié alors que les individus désireux de se « rincer l’œil » ont accès, moyennent des sommes modiques, à toutes sortes de livres, revues et films soigneusement étudiés pour. Inutile de préciser que la part de programmation est strictement égale à
zéro Nous sortons donc complètement du champ de l'informatique de loisir Le domaine du logiciel érotique restera-t-il confiné au sordide dans lequel il baigne aujourd'hui?
Un éditeur français ne partage pas ce pronostic ' Cocktel Vision diffusera cet automne une version micro de «Emmanuelle », aux innombrables spectateurs de par le monde Cocktel Vision veut transcrire le caractère érotique du logiciel, souhaite créer un scénario qui se tienne.. L'ironie de l'histoire veut que le premier éditeur à se lancer sur ce terrain brûlant ail fait ses preuves en éditant des logiciels éducatifs destinés à l'utilisation en classe.
Denis Schérer (chei de lubrique) L mm L* Bsrr* ... présente exclusivement des digitalisations de photos échappées des magazines de fesse... Princesses enfermées dans des donjons ou belles qui se donnent au plus fort, corps féminin dévoilé pour vanter un nouvel ordinateur, la libération de la femme ne semble pas avoir atteint le petit monde de la micro.
Qu’en est-il réellement? Nathalie Meistermann enquête.... Qu'est-il arrivé à la micro-informanque familiale pour qu'elle se mue irrésistiblement en micro-informatique masculine ? Dans ce petit monde, comme le remarque Plantu en politique, ça manque de femmes. * C'est un problème dépassé. Il y a cinq ans on pouvait s'en Inquiéter mais maintenant tout a changé ».
Affirment certains. Que nenni. Les études ponctuelles les plus récentes concordent pour démontrer l'absence des femmes dans le 94 domaine (voir encadré p . s ). Il suffit de jeter un coup d’œil aux joueurs des salles d'arcade, aux clients des magasins de micro-informatique et aux visiteurs des expositions pour réaliser l'ampleur de la désertion. Bien sûr en micro-informatique comme partout il existe des passionnés des deux sexes, mais force est de constater qu'il y en a beaucoup plus du côté masculin que féminin. Surtout si l'on s'attache à l'utilisation personnelle de l'informatique et
au jeu sur ordinateur. Car des femmes programmeurs. Des chercheurs féminins, des étudiantes en informatique il y en a, même si elles sont encore minoritaires par rapport aux hommes La profession se féminise. Mais peu de femmes jouent ou programment dans un but personnel, très peu de filles s'acharnent des nuits entières, les yeux pochés par le manque de sommeil, pour pulvériser les scores de Goldrunner ou percer le secret d’Ultima 4 Or. De nombreux psychologues, particulièrement aux Etats-Unis, ont étudié l'apport de la pratique des (eux informatiques qui permet d'aborder cette
discipline sous un jour gratifiant. Ainsi Mr Loftus. Professeur de psychologie à l'université de Washington déclare-t-il ¦ si comme je le crois les jeux aiguisent l'envie d'apprendre plus au sujet des ordinateurs et que cet avantage est en train d'être pris par les garçons de façon quasi exclusive, alors de nouveau les femmes vont être reléguées dans la situation d'infériorité des siècles passés. C'est pourquoi les parents qui s’inquiètent de voir leur fils passer trop de temps sur les jeux vidéo devraient plutôt se soucier d'y intéresser leurs fiiles . (Témoignage cité par Claire Terlon,
chercheur à l’INRP. Dans un article de la revue Enfance.) Comme le souligne Yvette Roudy « on a toujours tort d'avoir un train technologique de retard ». Il est donc urgent de se poser la question. Pourquoi les femmes s'intéressent-elles si peu à un micro-informatique ?
Pourquoi ?
Le torchon brûle Les explications fournies à l’appui de cette désertion sont légion. On navigue alors entre les raisonnements les plus loufoques, « les différences de capacités visuo-spatiales entre les hommes et les femmes entraîneraient une moins bonne coordination main œil chez ces dernières et donc une plus grande difficulté face aux ordinateurs » (imaginez le désastre lorsque Pon sait que % % des opérateurs de saisie sont des femmes d’après une étude menée par le mensuel Heures Claires en
1985) , les clichés les plus ravageurs : * les femmes sont
moins douées pour la technique, elles ont moins l'esprit de
compétition, elles sont moins joueuses » et les
explications de fond qui s'attachent au contexte culturel
dans 'lequel évolue la micro-informatique pensée et conçue
comme masculine et à la répartition des rôles selon les
sexes dans notre société.
La parole aux lectrices Le questionnaire paru dans Tilt et sur le serveur du journal rassemble toutes les réflexions couramment entendues sur le sujet. Lorsque les femmes ne jouent pas c'est d’abord parce que les jeux ne correspondent pas à leur attente ou parce qu'elles n'en ont pas eu l'occasion Bizarrement 86 % d'entre elles ne considèrent pas la micro-informatique comme un domaine culturellement masculin. A la question : « pourquoi, à votre avis, les femmes s'intéressent-elles moins à la micro- informatique que les hommes ? », une réponse arrive en tête : le manque de temps : * les
femmes ont un emploi du temps plus chargé que les hommes » ou encore • qui fait le ménage après sa journée de travail pendant que Monsieur copie ses disquettes ? ». Beaucoup évoquent le manque d'information dans un domaine traditionnellement réservé aux hommes. « Il faut dire que tout ce qui entoure l'informatique est volontairement rendu obscur et technique, faisant croire à tous qu'il faut être informaticien pour s'en sortir. » Sur le jeu proprement dit, beaucoup regrettent l’absence d'héroïnes et de jeux « fémi- ACTUEL nins». Plus pragmatiques que les hommes elles verraient «
moins d’attrait pour une occupationI. Fondée sur des situations Imaginaires qui a priori ne servent à rien » et n’auraient pas » besoin de s'affirmer comme la meilleure, la plus forte â travers un héros imaginaire ».
Quant aux discriminations culturelles subies par les femmes en micro-informatique, outre les remarques du type : * elles sont écartées » ou «la chaise de l’ordinateur n'est jamais libre », les deux témoignages suivants sont éloquents : ainsi, une commerçante de vingt-cinq ans nous dit « quand je vais dans un magasin d'informatique et que je demande quelque chose, la plupart du temps le ve.ndeur interroge « c’est pour vous » avec un léger sourire lidiol I). Alors je ne pose pas de questions aux vendeurs, je ils et j'achète en fonc tion de ce que j'apprends dans les livres Je Les
organisations féministes, notamment dans les pays anglo-saxons se sont toutes interrogées sur le couple femmes nouvelles technologies. Elles abordent la question en militantes, sans toujours éviter les excès du genre, ISIS, le centre de documentation du Mouvement féministe international, ouvrait ainsi un dossier consacré aux femmes et à l’informatique : « les nouvelles technologies, ordl- Inateurs, machines de traitement de texte, calculateurs électroniques, sont-elles un instrument de la libération des femmes ou de leur oppression ? » Le ton est donné, et repris, entre autre
par le mensuel Scarlet Women dans son numéro de janvier 1982 qui énonce : • la technologie des ordinateurs n’est pas cette machinerie brillante et mythique créée par les hommes Les hommes veulent la contrôler et nous contrôler, c 'est pourquoi ils ont créé ce mythe. La technologie n’est pas neutre mais reflète une série de valeurs des différentes patriarchies. » L’article poursuit par cette interrogation dramatique : « les féministes peuvent-elles utiliser la technologie telle qu'elle existe ou le seul fait de l'utiliser entraîne-t-il une collusion fatale avec les forces de la
patriarchie. » Des forces apparemment très structurées comme le révèle l’inquiétude d'une intervenante devant la constitution d'une banque de données féministes : « n 'est-il pas dangereux d'accumuler tant d'informations sur notre mouvement en un seul endroit ? Cette information ne pourrait-elle être utilisée par ceux qui s'opposent à notre cause ?.. Ce type de raisonnement, qui frôle la paranoïa. A de quoi plonger dans des abîmes de perplexité Le combat pour l’égalité des femmes et des hommes a encore de beaux jours devant lui mais de là à croire en des groupes obscurs, une patriarchie
organisée dont le seul but pense également que la publicité y est pour quelque chose, les hommes programment et les femmes font du traitement de texte » Et cette étudiante en sciences politiques de dix- neuf ans : « il n’y a qu'à voir la tête excédée des vendeurs quand une femme demande des renseignements sur la carte 3 Xtel compatible serait de saper l'action des féministes, il y ai un grand pas que je garderai de franchir Au- delà de ces prises de position parfois franchement extrémistes, ces groupes ont eu le mérite de dénoncer l'aura de complexité savamment entretenue autour de la
matière et de dénoncer l'élitisme du • monde infor matique. En grande majorité des hommes, qui a tendance à traiter les ordinateurs comme des jouets compliqués que seul un petit nombre d’initiés, eux-mêmes, peuvent comprendre. » Concrètement les féministes ont très tôt mis l'accent sur les conséquences de l’informatisation dans le travail des femmes. Elles ont ainsi abondamment dénoncé les risques du travail sur écran, brûlures des yeux, maux de tête, stress mental, sans parler de possibles malformations génétiques- Ces risques ont conduit la multinationale ATT à muter les femmes enceintes
travaillant dans des chaînes de fabrication de circuits intégrés car le pourcentage de fausses couches était deux fois plus important que la moyenne nationale. Que ce soit l'association canadienne,
• Les puces qui nous piquent nos jobs », la puissante « Working
women association » j aux Etats-Unis ou encore le réseau Femmes
informatisation-bureau, toutes sont unani- j mes pour décrire
l'augmentation des cadences en bureautique, la saisie au
kilomètre et le manque de formation. D’où la création de
centres informatiques pour les femmes Le groupe Microsyster,
créé en 1981 à Londres, encourage les femmes à utiliser
l'informatique et se bat pour une plus grande représentation
des femmes dans les filières informatiques à l'université.
Elle informe régulièrement ses adhérentes sur les dernières
nouveautés dans sa lettre mensuelle « Women computing
letter», (Microsyster : Wesley Hou- se, Wild court, off
Kings- way, London WC2).
Palme d'or du sexisme décernée à l'unanimité par la rédaction à la publicité du XIS baby Ici- dessous). La pin up offerte par Heb- doglciel à ses lecteurs arrive Immédiatement derrière avec je cite : • son coprocesseur érotique 690069.
Son clavier condensé à trois louches hyper sensibles et les deux lecteurs devant et derrière ». Don* les jeux. La femme est •pot de fleur • ou • repos du guerrier » suivant les titres. Exception faite de « la femme qui ne supportait pas les ordinateurs * et de la couverture de 'Alice dessinée par Moeblus.
RCTUËL AMSTRAD DISC LA FEMME QUI NK si PPOIH' UT l'AS I FS ORDIVVTFAJRS... Itoniiin inUTiu'lif
• v.-nm-i.. li- ( fll E i '(il r« hi: Ait|aii* llr.llr Quand on
fait de la micro on aime en parler, échanger des trucs. Les
garçons parlent entre eux. Il est impossible de s'intégrer Les
filles font donc de l’informatique en douce ». Enfin citons ces
deux réflexions qui renvoient dos à dos culture et nature. Pour
une des lectrices, le manque d'intérêt des femmes tient * à
la différence fondamentale entre les deux sexes. Les filles
sont plus enclines à la rêverie. Aux activités moins
rationnelles, aux contacts humains. La relation avec une
machine me paraît totalement inutile et infructueuse * Alors
que pour une autre c’est une question culturelle amenée à
évoluer : * on peut donner des tas de raisons expliquant le
fait qu'il y a peu de femmes mécaniciennes, pilotes de course
ou soudeuses... Pour l'informatique comme pour le reste cela
viendra !
Inévitablement ».
En attendant, une chose est sûre, le marché cible les hommes à l'instar des jeux dans le domaine familial et des publicités dans le champ professionnel. L’un comme l’autre volent au ras des clichés sexistes. On retrouve toute la gamme des préjugés-fossiles qui mettront du baume au cœur des nostalgiques de la misogynie pur jus. Consternant ou drôle selon votre sensibilité.
À joueurs masculins, jeux sexistes ?
Quelle est la représentation des femmes dans les jeux informatique ? C'est simple, elle n’est pas. Rambo, Cobra. Rocky. Crash Garett.
Billy la Banlieue. Indiana Jones, Bob Morane j Bill Palmer. Blueberry, peu importe le type Æ de jeu, le protagoniste est toujours un homme. Les femmes, lorsqu'il y en a. Æff sont reléguées au rôle passif de la lorîcîels "tant qu’il y aura des héros...” CATALOGUE 87 ? 88 princesse enfermée aans le donjeon ou de la belle qui se donne au plus fort quand elles n'incarnent pas les personnages négatifs de la vamp capricieuse, de l'espionne vénéneuse, voire de la sorcière. Les jeu* sur ordinateurs véhiculent les mêmes c lichés que la bande dessinée des années soixante. A une époque où l'on porte la
plus grande attention à l'image de la femme et de l’homme qui est donnée au* enfants, que ce soit dans les manuels scolaires. Les livres pour la jeunesse ou les jouets, les jeux informatiques en sont restés aux vieux schémas sexistes. Et cet imaginaire est tellement ancré dans l’univers de la micro- informatique que le seul fait d’en parler vous fait passer pour une féministe acharnée J'exagère ? A peine ! Dans la plupart des jeux, la femme est capricieuse, dépensière, roublarde ou inexistante dans son rôle de pot de fleur, repos du guerrier, voire de carotte qui vient récompenser la
quête du héros Dans Hany et Harry, Marthe Harry est de votre côté si vous vous conduisez en parfait goujat II est alors de bon ton de lui envoyer votre fumée au visage.
Dans King of Chicago. Pinky Callaghan mène sa maîtresse Lola à la baguette pour éviter qu'elle ne le mène à la ruine Dans les jeux d'aventure cela tourne à l'obsession, la femme est toujours prisonnière. Est-ce un délire maniaque de la part des programmeurs qui fantasment sur la femme enchaînée ou un manque d'inspiration ?
Dans Dungeon Muter de Ubi Soft il y a bien des personnages féminins mais [ our elles ce sont les points de beauté qui comptent « Méfiez-vous des femmes » met en garde la notice de Ixnogoud chez Infogrames Rares sont les jeux qui proposent une version féminine de leur scénario comme le fait Alter Ego d'Activision, superbe aventure interactive qui guide le joueur à travers les choix fondamentaux de l’existence. Parmi la trentaine de Strip Poker existants, seul Artworx propose une version féminine. Et si une Samantha Fox digitalisée se déshabille sur bandes magnétiques, les filles ont encore
échappé aux charmes mammaires d'un Arnold " Shwarzeneger pixelfisé Maria Wlthaker. Une des pin-up révélées par le Sun. l’équivalent de France Soir en Grande -Bretagne, s'affiche poitrine en avant sur la jaquetle de Barbarian de Palace Software. Cette présentation ACTUEL Cf un 3ÉU SPÉCIAL ( NAflA OÉNRfc 'VaiSSéUC teiAMoRT’ ou ‘t’aspirateur) DtAfcOÙQUE.' ÇA YOUÔ 7 BRANCHE?.. p jugée trop accrocheuse a d'ailleurs été refusée par la chaîne anglaise de distribution Booth. A deux reprises en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis des associations de femmes se sont mobilisées pour dénoncer le
sexisme de certains jeux.
En mars 1983 l'association des femmes contre la pornographie proteste contre le logiciel Cus- ter Revenge sur console Atari où l'on voit le perdant héroïque de la bataille de Little Big Hom gagner une Indienne en récompense de ses exploits. Plus récemment une association anglaise a protesté contre une scène de viol dans les Passagers du tient.
Jeux d'action vs jeux d’aventure Les éditeurs sont les premiers à reconnaître la misogynie des jeux. « Oui les jeux sont sexistes, car l'informatique est un domaine masculin, comme l'automobile ». Remarque Frédéric Pinlet de Jawx. « C'est vrai certains scénarios ou certaines publicités sont sexistes mais il ne faut pas généraliser », temporise Emmanuel Viau d’Ere Informatique Pour d'autres les femmes sont plus absentes que dénigrées comme le pensent Christine Quémard de Ubi Soft ou Albert Loridan de US Gold. Pour Francis Blot (Free Game Blotl «ce n'est pas les feux qui sont sexistes
mais la clientèle qui l'est et nous mettons donc sur le marché des jeux adaptés à cette clientèle ». A l'appui de cet argument, il faut reconnaître que les quelques tentatives mises en œuvre pour toucher la cBentèle féminine n'ont pas toujours été couronnées de succès. Amazone Wornen de US Gold a été un flop commercial total, même constat pour La poupée Barbie d'Epyx ou encore Sérénade, développé par Jawx, qui plaisait surtout aux filles. En revanche Mimi la Fourni, un des meilleurs jeux éducatifs du marché développé par une québecquoise. A eu un certain succès dans son domaine, par nature
ouvert à un public plus large. Citons encore La femme qui ne supportait pas les ordinateurs, un roman interactif écrit par Chine Lanzmann et édité par Froggy Software. Jean- Louis le Breton, directeur de la société, affirme d'ailleurs avoir une clientèle féminine à 40 %.
Mais Froggy Software occupe une place à part dans l’édition de jeux avec un catalogue fait exclusivement de logiciels d’aventure et des ventes qui restent marginales fa- OH ce aux milliers de programmes IhV r I d’arcade vendus par ailleurs V” «vP Au-delà de l’aspect machiste des scénarios, on peut se demander si les types de jeux proposés .
Jeux de guerre, courses de voitures, invasions spatio-galactiques, ne sont pas plus masculins que féminins. Les femmes seraient plus naturellement jx rtées sur les jeux d'aventure ou de découverte. Ainsi, bien souvent les femmes interrogées sur l’absence de joueuses informatiques parlent de la pauvreté de l’offre.
« Les jeux sont idiots et simplistes, il est donc normal que les femmes ne s'y intéressent pas. » De même les programmeuses ou scénaristes féminines travaillent plus souvent sur des jeux d’aventure. Ainsi Anita Sinclair dirige la marque Magnelic Scroll connue pour ses somptueuses aventures. The Pawn, Guild of Thieves et Jinxter. Béatrice Langlois a été primée pour Morteville manor, Clothilde Marion a écrit le scénario de « Même les pommes de terre ont des yeux ».
Mais tout n’est pas aussi simple, l'expérience prouve que les femmes qui jouent aiment aussi les jeux d’action. Le questionnaire paru dans Tilt montre, en effet, que si les jeux d'aventure arrivent en tète des préférences des lectrices avec 55%, ils sont immédiatement suivis par les jeux d'action choisis par 47% d’entre elles.
De même, si 56% sont plutôt d'accord avec l'affirmation suivante : « Les jeux micro-informatique répondent davontage aux attentes masculines », 43% ne le sont pas du tout. Sté phanie. Douze ans, une passionnée, considère que « les jeux sont faits pour tout le monde, même les jeux de combats sontamusants. Toutes mes amies aiment les jeux, je ne sais urai- ment pas pourquoi il y a plus de garçons que de filles, il n'y a pas de raison. » Dont acte. La balle est dans le camp des éditeurs et scénaris- Les chiffres de la désertion
98. 30 % des lecteurs de Tilt sont des hommes d’après l’enquête
lecteurs de juillet août 1987 Les mêmes pourcentages
apparaissent dans toute la presse informatique qu’elle soit
professionnelle ou familiale.
Les hommes représentent 82.5 % des visiteurs du dernier Sicob, 88.2 % des acheteurs de micro-informatique à la Fnac (élude menée en 1985 1986 et mise à jour en 1987, 97 % des acheteurs de logiciels chez lé distributeur Innelec d'après un question naire placé dans ses logiciels, 72, 74 % des dix mille adhérents des clubs Microtel. Trois fois plus de garçons que de filles fréquentaient le Centre mondial informatique disparu en 1987. El l'on pourrait décliner à l'infini les études qui démontrent l'écrasante majorité masculine en informatique.
Tes pour créer un nouveau type d’héroïnes positives. De même que les jeux sont sexistes. Les publicités renvoient à une image de la femme qui n'est guère plus reluisante.
La publicité est sexiste La publicité est un excellent miroir de l'utilisateur type puisqu’elle ne met en scène, de façon quasi exclusive, que des hommes. Lorsque les femmes apparaissent c’est en tant que spectatrice. Secrétaire ou simple faire-valoir et faire vendre. La campagne d'Yvette Roudy contre les discriminations sexistes, notamment dans la publicité, qui a abouti à la loi du 25 juillet 1985 n'a apparemment pas laissé beaucoup de traces. Comme pour les tracteurs, le corps féminin fait merveille dans la vente des circuits imprimés, à l'instar de cette délicieuse publicité «
découvrez le X S Baby, le PC XT portable » où l’on voit le mannequin découvrir son corps partiellement masqué par le jxirtable élégamment placé entre ses jam bes (voir en page 76). Une pure merveille sexiste tant par sa qualité visuelle que par les clichés qu’elle véhicule Tout aussi innocente, une des annonces passée par Victor dans la presse exhibe certes une femme appuyée sut un ordinateur mais cette petite photo est surmontée d’un grand cliché montrant une sensuelle bouche féminine qui nous dit : « Oui j'aime l’argent Et â puissance égale, j'adore l'énorme écart de prix entre Victor et
. » L’imprimante Brother HR 35 ou encore le PC XT hongrois Szamszov reprennent le mythe, tout aussi valorisant, de la tentation avec le trio classique, Eve, ia pomme et le serpent.
Sexistes, les publicités? Allons donc ! Hewlet Packard dans sa campagne bureautique intitulée * le plus court chemin d’un cerveau à l’autre » place des acteurs sur la ligne symbolisant le chiffre d’affaires croissant d une société. La femme est en bas. Gaétan Sauve- bœuf de l’agence Grey se défend de tout racisme lié au sexe en arguant que la courbe symbolise les échanges d'informations et que la femme est à la source de ce dialogue Soif.
Mais que dire de la campagne de Wang » surpassez-vous. Essayez un ordinateur Wang» analysée comme suit par ¦ Médias, le guide de la création 1986 » : * une femme de ménage se lance inopinément dans une nou
t) elle carrière en époussetant le bureau du patron Manière
d'illustrer la vocation professionnelle de Wang et la
simplicité d'utilisation des PC. » Pensez donc si même une
femme, qui plus est. Vieille et affectée au nettoyage des
bureaux, peut s’en servir, alors tout le monde devrait pouvoir
faire de même. Bien sûr. La publicité n'esi que le reflet des
mentalités et elle se défend d'avoir à les changer, de même
elle vise les marchés existants et non pas les marchés
potentiels. Il n'empêche. L’agence Alice, en charge du
budget Victor, reconnaît que ce sont uniquement des hommes
qui sont représentés parce* que les cadres informatiques
sont des hommes, il n’est pas judicieux pour eux d’aller plus
loin Même réaction de la part d'Isabelle Neuhouse qui s’occupe
de la communication pour Amstrad : « La culture Informatique
est masculinisée. La publicité exploite les leviers existants,
elle ne fait qu'accélérer les phénomènes mais ne les crée pas.
La femme n'a pas le crédit initial alors pourquoi les
annonceurs affaibliraient-ils leur image ? (sic !). Ce n'est
pas notre rôle de faire auancer les choses » ACTUEL
Heureusement il y a Thomson qui apporte une bouffée d’air
frais avec sa dernière campagne pour 1e TO 8 D • conçu pour
tous les mor dus ». Face à l’ordinateur, l’agence Polaris a
aBgné une brochette de personnages de tous horizons. Petits et
grands, jeunes et moins jeunes, filles et garçons, matheux
sportifs, danseuses ou graphistes. Tous sont des
utilisateurs potentiels du TO 8 D. Une publicité colorée, gaie
et ouverte qui va à l’encontre de tous les stéréotypes et
mériterait un prix à l'Instar de la campagne ¦ United Colors
* de Benneton. Dans l'ensemble, constructeurs de machines ou
éditeurs de logiciels ne s'adres sent pas aux femmes, la
micro- informatique reste un monde d'hommes.
Il est alors difficile d’échapper au paradoxe de l'oeuf et de la poule : les femmes ne s'intéressent pas à la micro- informatique parce que celle-ci les ignore ou le marché est-II avant tout masculin parce que les femmes ne se sentent pas attirées naturellement par la micro-informatique Cette interrogation nous renvoie, d'une part, à l'étiquette collée à la micro-informatique qui en fait dès l'origine un domaine masculin et. D'autre part, aux penchants naturels des hommes et des femmes.
L’imaginaire social La micro-informatique est associée dans l'imaginaire social aux matières techniques ou mathématiques voire au bricolage traditionnellement réservés aux hommes. Les microordinateurs. C’est bien connu, sont nés du bidouillage de jeunes génies dans les garages californiens. Tous les stéréotypes concernant la technologie sont visiblement beaucoup moins dépassés que l'on pourrait le croire Les garçons bricolent, les filles jouent à la poupée Dès le plus jeune âge, les garçons sont orientés vers des matières plus scientifiques et ils trouvent plus facilement des modèles
d'identification dans les métiers qui touchent aux nouvelles technologies. De façon significative, sur six filles de douîe à quatorze ans interrogées sur leur métier futur, trois envisageaient de se lancer dans le journalisme. Christine Ockrent ou Anne Sinclair ne sont pas étran gères à ces choix. Il est, en revanche, beaucoup plus difficile de trouver un Philippe Khan, directeur de Borland International, ou un Steve Jobs, fondateur avec Wozniack de la marque Apple, féminin. Pour elles, l’informatique • c'est comme les mathématiques, il y a plein de calculs dedans, c'est très
compliqué ».
Ou encore • les garçons c'est plus matheux que les filles ». Dans la même veine, 76% des lectrices de Tilt. Qui ont répondu au questionnaire, sont plutôt d’accord pour dire que l'informatique est un domaine technique, compliqué. Autant de préjugés encore vivants dans les mentalités et qui contribuent à écarter les femmes de l'informatique Beaucoup n'osent pas s’approcher de l’ordinateur, et lorsqu’elles ie font, elles sont rarement encouragées dans cette voie. Combien de fois remarque-t-on que, lorsqu'une femme pose une question technique, on ne lui apprend pas comment faire telle
manipulation, mais on la fait à sa place. Ce type de réaction anodine, mais trop souvent rencontrée, n'encourage pas, c’est bien le moins, h aller plus loin dans l’apprentissage du domaine. Ignorées par la publicité, éloignées des machines, regardées de travers par les vendeurs, et traditionnellement écartées des matières scientifiques : la société multiplie les obstacles culturels qui Interdisent aux femmes fappropriation de l’outil informatique.
Mais à ces handicaps culturels s'ajoutent malgré tout un plus grand intérêt des garçons pour la machine.
Et Freud dans tout cela Les hommes seront passionnés, électrisés par la machine, alors que les femmes resteront plus mesurées, plus pratiques face à l’outil. Ils ont un rapport affectif avec la machine beaucoup plus fort que les femmes. Ainsi dans le questionnaire de Tilt, 71 % des femmes sont d'accord pour dire qu'il n'y a pas de dialogue, de contact affectif, avec la machine et, si 87 % affirment utifiser un micro-ordinateur, en grande majorité elles n'y consacrent qu'une faible partie de leur temps. Et pourtant, les lectrices de Tilt ne sont pas représentatives de l’ensemble des femmes,
elles ont au départ un rapport pn vllégié avec l'informatique (91 % ont un microordinateur dans leur foyer). Robert Epguy du Centre de Communication Avancée (centre d'étude sur les modes de vie, créé par l'agence de publicité Havas) parle de la connotation féminine attribuée à la machine, d’où un rapport de pénétration, de défloraison typiquement masculin... Sans aller aussi loin.
Jean-François Barbier Bouvet, sociologue au service des études et recherche du Centre Georges-Pompidou, décrit » la force des rapports sexués face aux outils technologiques.
Les femmes s'inueshssent moins affectivement face à un ordinateur car la prévisibilité de l'Informatique est trop grande. Un homme va se passionner pour la notion de limite qui aura un intérêt en sol. Cet aspect étroit est au contraire rêdhibitoire pour les femmes ». De plus, s’il reconnaît que le goût de la compétition avec les autres est autant féminin que masculin. La compétition avec soi-même lui semble beaucoup plus du ressort masculin. Pierre Berloquin, spécialiste de jeux de toutes sortes, inventeur et directeur de Créalude, évoque à son tour le rapport amoureux entre le pro
grammeur et sa machine L’ordinateur est pour lui une présence très féminine qui satisfait beaucoup plus les hommes que les femmes. Et d'aborder le problème mille fois évoqué de la création « Lorsque l'on programme. On est directement créateur au lieu de l’être par personne interposée. Les femmes ont ce besoin satisfait par la maternité » Si l’on quitte l’angle technologique pour aborder l’aspect ludique de l’informatique, Pierre Berloquin pense que les femmes semblent en apparence moins ludiques, peut-être parce qu elles le sont plus Plus joueuses dans leur habillement, leur
maquillage ou encore leurs relations et donc moins enclines à (ouer par ailleurs Néanmoins il est le premier à reconnaître que l’univers de la technique et du bricolage n’est pas normalement ouvert aux femmes. 11 n'hésite pas alors à reprendre l'argument au ras des pâquerettes de notre société : * Les filles ne sont pas élevées pour changer une bougie ou une prise. » On le voit dans le domaine des technologies. Les discriminations culturelles sont intimement liées aux affinités naturelles Dans les écoles et les universités L’entrée en masse de l'Informatique dans les écoles va-t-elle
enfin ouvrir ce domaine aux femmes ? Difficile à dire. Il est encore trop tôt pour tirer un bilan significatif du Plan Informatique pour Tous. Edouard Pelisset. Président de T Association Enseignement Public et Informatique, qui, dès 1973, a mis en place des ateliers d'informatique dans les écoles, remarque qu’il y a une demande comparable de la part des élèves mais non de la part des familles Les parents continuent à acheter le micro-ordinateur en priorité aux garçons. La salle en libre-?
Service créée au lycée Gabriel Fauré. Compte au départ autant de filles que de garçons, mais, au fil des mois, les filles disparaissent De 1973 à 1982. La pénurie grandissante de machine- conduit à des affrontements physi ques entre tes élèves et la pression des deman deurs garçons éjecte les filles. Un autre ensei gnant remarque qu'à la maternelle l'intérêt est égal entre les deux sexes mais, qu’à l'adolescence. L’écart se creuse entre filles et garçons.
Avec une tendance nette des adolescents à monopoliser l’accès aux machines Dès 1981. Yvette Roudy avait fait de l’accès sion des femmes aux nouvelles technologies son cheval de bataille Maintes fois, l’ancienne Ministre des Droits de la Femme a relevé
* l'importance des discriminations culturelles que subissent les
femmes dès la toute petite enfance qui tend à leur interdire
les uoies de la nouueauté. Des nouvelles techniques, des
conceptions créatrices » et « e rôle correcteur que doit jouer
l'éducation dans ce domaine • .
Le déséquilibre profond dans l’orientation des garçons et des filles est toujours de mise. En
1984. Le bac littéraire comptait 82 % de filles. Et le bac de
secrétariat 97 % Les huit séries à dominante technique ou
mathématique n'étaient choisies que par 11 % des
lycéennes. Dans le supérieur, il y avait 68 % de filles en
lettres et sciences-humaines et seu lement 16 % dans les
écoles d’ingénieurs. Si l'on regarde la répartition par
sexe des étudiants inscrits à l’université et dans les
IUT en informatique, il y avait 62 % de garçons en 1982 et
64 % en 1986. Sans en tirer des conclusions sur une
désaffection croissante des filles pour la matière, on peut
néanmoins remarquer l’absence totale d’évolution.
ACTUEL Afin de favoriser l'égalité de formation des hommes et des femmes, Yvette Roudy signe en décembre 1984 un accord avec le Ministre de l'Education Jean-Pierre Chevènement Cet accord comprenait des mesures psychologiques pour sensibiliser et informer jeunes filles, parents et enseignants (on se souvient de la campagne de publicité « Orientons-nous toutes directions, les métiers n'ont pas de sexe »). Mais aussi pour augmenter les capacités d’accueil dans les formations scientifiques et techniques. Une circulaire de janvier 1985 fixe comme objectif prioritaire l'augmentation du nombre
de filles choisissant les enseignements technologiques et scientifiques Depuis son ministère a été supprimé et. En France, aucune étude de fond n'est en cours pour mesurer l'impact de ses mesures. En revanche, une expérience est lancée dans l'ensemble de la communauté européenne pour étudier les relations entre les jeunes femmes et la technique Pendant deux ans.
Une observation concrète des comportements sera menée au niveau des collèges avec tournage de films vidéo et analyse socio- logique des enquêtes. La direction des lycées et collèges en France s’est associée à cette opération Aux Etats-Unis, depuis longtemps, des enseignants soulignent l'absence des filles dans les salles d’informatique ou les stages d'été Des campagnes * Equals in computer science • (égaux en informatique) se sont développées pour sensibiliser les enseignants aux réticences des filles vis-à-vis de l’ordinateur Vers un marché grand public, et une micro-informatique
asexuée La micro est-elle condamnée à rester un domaine masculin à tout jamais ? Certainement pas. Aux débuts de la micro-informatique grand public, fin 1981, tout le monde pariait sur l’utilisation familiale des micros, l’informatique allait envahir les foyers, devenir indispensable à tous. Six ans plus tard, on parle encore de micro-informatique familiale quand II serait plus juste de parler d'utilisation personnelle et masculine « Au début, lorsque nous auons lancé le T199 4A chez Texas Instrument. Il n'était pas du tout évident que la micro-informatique s'adresserait exclusivement
aux garçons, nous pensions que les feux et les applications seraient pour les filles et les garçons. Dans nos études du marché on prévoyait des gestions de budget familial pour le père et des programmes de diététique ou de carnet de santé pour la mère- La micro devait trouver sa place à côté de la télé vision, maitenant elle a migré dans la chambre des garçons * explique Albert Loridan. Importateur des logiciels US Gold, Océan, Imagine. Gremlin’s Graphics et Palace Software.
L’étude marketing réalisée lors du lancement de l’Alice début 1982, tablait aussi sur un public très large avec le but avoué d’ouvrir un nouveau marché, d’offrir une clef d’accès aux gens qui avaient peur de l’informatique Foin de technique, il fallait prouver la simplicité d’utilisation. L’emballage du produit était également révélateur : tous les ordinateurs étaient gris, celui-ci sera rouge Ils portent tous des noms bâtards, il sera baptisé Alice Dessinée par Moebius, Alice est humaine, chaleureuse et symbolise l’entrée dans un autre monde, le pays de merveilles La campagne de publicité
se détourne de la presse informatique pour toucher le grand public à travers Elle.
Télé 7 jours ou Paris Match Résultat des courses . 10000 machines vendue à Noël 1983 et 3 000 de plus au cours de l’année suivante Autant dire très peu. Certes, la machine était tout sauf performante, mais pour la première fois un constructeur rompait avec la clientèle traditionnelle des hobbyistes passionnés Peut être était-ce encore trop tôt?
Depuis l’informatique s’est simplifiée, l'ergonomie à la Macintosh démocratisée avec l’arrivée de l'Atari ST et surtout les capacités et l’utilité des machines se sont démultipliées. Micro édition, outils graphiques performants, programmes musicaux spectaculaires, jeux de plus en plus attrayants. L’informatique quitte peu à peu le giron des passionnés et bidouil- leurs pour toucher un large public Scénaristes. Artistes, musiciens apportent leurs talents à la création de jeux L’informatique devient un produit culturel plus riche et plus ouvert.
Alors l’informatique asexuée, c’est pour quand? Demain, à n’en pas douter Nathalie Meistermann CONCOURS N1GE1 AiANSELL’S C'est François Colas de Treil-Sur-Seine qui assistera les 2 et 3 juillet prochains au Grand Prix de France de Formule 1 avec la personne de son choix.
Il a en effet répondu correctement aux 5 questions du concours organisé par Ubt Soft. Electronic Arts et Tilt Les bonnes réponses sont ; 1 N'igel Manseil aura 34 ans au Grand Prix de France 88.
2 La vitesse indiquée au compteur au dos de la jaquette Nigel Mansefls Grand Prix est de 6.
3 Nigel Manseil pilote une William depuis
1985.
4 Le temps de qualification pour le Grand Prix dans Nigel Mansefl's Grand Prix est de 78 secondes.
5 Nigel ManseU a gagné 2 fois le Grand Prix de France sur le circuit Paul Ricard.
Les autres gagnants sont : Bernard Redondo de Temier (02) et Philippe Watier de Villetaneuse (93) qui gagnent un mini téléviseur portatif noir et blanc.
David Pajot (87). Alain Pena (69), Jean- Philippe Legrand (92), Christophe Larini
(98) , Bernard Lhotel (54), Pierre Rghiera
(69) et Laurent Witraut (59) qui gagnent 1 sweat-shirt et 2
logiciels.
Bravo à tous ces gagnants qui recevront très vite leur loL 3615 CODE TILT Encore une nouvelle rubrique sur le minitel TILT : Un spécialiste du Dessin Assisté par Ordinateur répond â toutes vos questions en 48 h. Alors quel que soit votre problème, n'hésitez pas à le lui soumettre.
Les jeux sont là tout l'été : Rally offre du I" juillet au 30 août une voiture radio commandée et sa radio au meiBeur rallyman de chaque mois. Et chaque jour, un porte-clés de TILT à gagner.
Crypto : du 27 juin au 31 août un stylo porte-dés par jour â gagner.
Bonnes vacances sur le 36 15 Code TILT "DES LOGICIELS QUI fONT TILT" 4 14 CITE DES SCIENCES ET DE L’INDUSTRIE Du 19 juillet au 9 janvier 89, la CITE et TILT organisent avec le concours de NASA ELECTRONIQUE un événement exceptionnel : une exposition des meilleurs logiciels du moment.
Sélectionnées par la rédaction de TILT et renouvelées chaque mois, ces nouveautés seront à votre disposition sur 35 ordinateurs dans un espace de 120 m1.
Pour les découvrir c'est simple : du mardi au dimanche, six séances d'une heure permettront à 35 personnes d'entrer dans l'expo et de tester les logiciels en démonstration. Jeux d'aventures, PAO.
Simulateurs... Les meilleures nouveautés seront là, alors à vous de jouer.
Mais attention, il n’y a que 35 places par heure, alors n’hésitez pas à reserver l'heure de votre séance dès votre arrivée â la Cité en achetant votre billet d'entrée aux caisses (15 francs pour une heure) Mardi, jeudi et vendredi : 10h30, I lh30.
13h3ü, 14h30, I5h30et 16h30.
Mercredi, samedi et dimanche 12h30, 13h30, 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30 (La Cité des Sciences et de l'Industrie est fermée le lundi).
L’exposition se situe au niveau S2 dans la zone de communication entre la Cité et la Géode.
Alors venez nombreux pour découvrir cette exposition unique en son genre et pour découvrir la Cité des Sciences et de l’Industrie si ce n'est déjà fait Cité des Sciences et de l'Industrie : 30 avenue Corentin Cariou 75019 Paris Métro : Porte de la ViBette ou Corentin Cariou Autobus: 150, 152, 250A.P.C. Parking payant : entrée quai de la Charente.
Heures d'ouvertures Mardi, jeudi, vendredi: de lOh à 18h mercredi : de 12h à 2 Ih Samedi, dimanche et jours fériés : de 12h â 20h.
Fermeture le lundi Toute l’année la micro informatique à des prix Club Tilt Dans toutes les boutiques partenaires du CLUB TILT vous obtiendrez sur présentation de votre carte de membre des réductions sur vos achats en micro- informatique :
- 5 % sur le matériel, unités centrales, moniteurs, drives,
daviers, imprimantes, consoles, cartes, modems et souris.
- 10% de réduction sur tous les logiciels.
- 10% de réduction sur les accessoires, joysticks, disquettes
vierges, câbles, boîtes de rangement etc. Les Boutiques
partenaires du Club Tilt PARIS ET REGION PARISIENNE .AMIE : 11
bd Voltaire 75011 Paris ELECTRON : 12 Place de la Porte
Champerret 75017 Paris ESPACE MICRO : 32 rue de Maubeuge 75009
Paris et 234 bd Voltaire 75011 Paris JBG ELECTRONICS: 163 av.
Du Maine 75014 Paris BULLETIN DE RESERVATION MASTER VIDEO 7 :
Centre Commerdal Rosny 2, face â la Fontaine 93110
Rosny-sous-Bois MlCROFOLfES : 4 rue André Chénier 78000
Versatiles et 13 rue des Louviers 78100 St Germain-en-Laye.
? OUI, je désire recevoir un bon pour une heure gratuite â l'expo “DES LOGICIELS QUI FONT TILT valable du 1er au 30 septembre 88. I Avec la Boutique un nouvel avantage pour les membres du Club Tilt.
Chaque mois la Boutique propose aux lecteurs de Tilt un objet utile, original et exdusif, spécialement choisi ou réalisé pour TilL Mais pour les membres du Club, ces objets ont un attrait supplémentaire : un prix exceptionnel.
C’est le nouvel avantage que vous propose le Club : un prix hyper étudié (entre 20 et 40 % moins cher que le prix Boutique) pour acheter plus * malin Pour en profiter il vous suffit de reporter votre numéro de carte de membre sur le bon de commande de la Boutique, Si vous n’êtes pas encore membre du Club, vous pouvez aussi bénéficier immédiatement de cette offre grâce au bon de commande de la Boutique qui vous permet d'adhérer au Club et de commander en même temps et bien sûr au prix Club.
Alors n'attendez plus car dans les prochains mois d’autres sélections de la Boutique vous ferons sûrement "craquer" et il serait dommage de ne pas les avoir au prix Club.
I ? ENCORE UN PLUS DU CLUB TILT 1 HEURE GRATUITE A L’EXPO "DES LOGICIELS QUI FONT TILT".
Entre le 1er et le 30 septembre 88 les membres du CLUB TILT pourront tester gratuitement pendant 1 heure la sélection des logiciels présentée à la Cité des Sciences et de l'Industrie.
Pour recevoir un bon pour une entrée gratuite (à échanger aux caisses de la Cité en réservant votre séance), retournez-nous dès aujourd'hui le bon de réservation ci- dessous en inscrivant votre numéro de carte de membre.
Si vous n'êtes pas encore membre du CLUB, retournez ce bon de réservation en même temps que votre demande d'adhésion au CLUB.
Bulletin à retourner à : Centre de gestion + Club TILT 9 rue de la Gare 92137 Issy-les-Moulineaux Cédex.
EN PROVINCE CONSEIL COMPUTER 20 21 quai Cavalier de la Salle 76100 Rouen LOISIR INFORMATIQUE : 39 me de l'Oratoire 14000 Caen RM CORRESPONDANCE SOFTAGE : 46 me Diderot 62100 Calais VALERMIKE : 206, rue Lafayette 75010 Paris L ? Je suis membre du Club TILT et mon numéro de carte est _ _ _ _ .
? J'adhère au Club TILT pour un an et je joins mon règlement de 135 francs par chèque â l'ordre de Club TILT.
? J'adhère au Club el je commande la calculatrice "5 stylos", je joins ce bulletin de réservation au bon de commande de la Boutique.
Seulement pour les membres du Club Tilt Cette calculatrice ‘5 stylos" marquée aux couleurs de TILT vous est proposée au prix de 149 francs.
Pour le» membre» du Club TILT, un prix exceptionnel bien sûr : 97 franc».
Alors n'attendez plus pour commander BON DE COMMANDE cet objet élégant et pratique que vous recevrez dans un délai de I mois après réception de votre commande.
Retournez dè» aujourd'hui ce bon de commande accompagné de votre règlement à Centre de Gestion + Club TILT, 9, rue de la Gare 92137 Is»y-Le»-Moulineaux Cedex.
Tout d'abord, parce qu’elle présente toutes les fonctions de base : écran 8 chiffres. 4 touches mémoire, une louche remise â zéro, une touche annulation partielle, une touche conversion + -, une touche pourcentage et une louche racine carrée en plus des 4 opérations courantes.
Ensuite, par son design : une ligne très sobre aux angles arrondis, toute noire avec un davier souligné par des filets rouges ; son format : 14 x 7 x 2 cm pour un poids total de 100 grammes.
Un poids et un format record lorsque l'on sait qu’elle contient, et c'est là son originalité, 5 stylos eux aussi noirs et aux lignes arrondies :
- un stylo * bille ' noir
- un stylo feutre pointe fine bleu
- un stylo feutre pointe fine rouge
- un stylo ‘surligneur” jaune fluo.
Pour les atteindre, il suffit de faire basculer un petit couvercle qui se trouve sur la pptie supérieure de la calculatrice qui devient alors une boite présentoir facile d'utilisation.
¦¦ ------- "5smosff Toute l’équipe de Tilt a été conquise par cette calculatrice pas comme les autres.
Calculatrice(s) “ 5 stylos ” que je recevrai à l’adresse suivante :
- Prénom : __ OUI, je commande NOM:_ Adresse : Code postal :_ ?
Je suis membre du Club TILT, mon numéro de carte est le I I I I
I et je joins mon règlement de-x 97 francs soit un chèque de
francs à l’ordre du Club TILT.
? Je désire adhérer au Club TILT et bénéficier immédiatement du prix Club sur ma commande de calculatrice (s) “ 5 stylos ”. Je joins mon règlement de 135 francs (adhésion pour 1 an au Club) plus-x 97 francs, soit un chèque de francs à l’ordre du Club TILT.
. Ville:.
? Je joins mon règlement de l’ordre du Club TILT.
X 149 francs, soit un chèque de francs à Dans l'univers impitoyable de l’heroic fantasy les barbares, aux muscles puissants, triomphent toujours des sorciers, aussi vicieux que chétifs. Pour vous aider dans votre quête, nous avons disséqué le Barbarian de Psygnosis, et il nous a livré tous ses secrets.
Un sorcier repenti a même conjuré, pour l’occasion,
• m poke magique qui vous rendra invincible.
Le monstre en métal est indestructible mais II y a un moyen de se dêbarasser de lui Il faut se baisser sans cesse, ainsi il ne paruienl pas â nous abattre et il finit par quitter le tableau Vous pouvez alors prendre les flèches mais pas l’arc.
Pour prendre l’arc sur le pont, il faut sauter juste auant de quitter le tableau précédent Lorsque vous êtes en l'air cliquez sur llcône correspondant à la course en avant Ramassez l’arc et faites deux sauts en arrière et vous reviendrez â votre point de départ tandis que le pont s'écroule.
Vous pouvez tuer le dragon avec deux flèches, mais il est également possible de l'éviter en sautant, en pleine course, dès qu'il crache du feu.
Auam de prendre le bouclier il faut prendre garde à la statue qui abat sa hache à votre passage. On peut s'arrêter juste avant, se retourner et faire un saut en arrière pour éviter le coup.
Pour vaincre le sorcier II faut utiliser le bouclier afin de lui renvoyer les boules de feu qu’il lance vers vous. Vous passez dans le tableau suivant et vous prenez le joyau pour le lancer dan s le vide. Il ne nous reste plus alors, qu'à refaire le parcours en sens Inverse.
Poke sur Amiga.
Lorsque le programme est chargé, tapez « 04-08-59 » suivi de • retum » et vous serez alors Immortel.
Alaln-Huyghues-Lacour SOS AVENTURE Cris et (hufhotements Sherlock Holmes, ponctuel et textuel, pistera avec vous les joyaux de la couronne.
Quittez le smog londonien pour vous rafraîchir au contact de 20 000 lieues de profondeurs océanes. Graphismes éblouissants. Dans Conspiration la guillotine sanctionnera vos erreurs. Pendant la Révolution, il faut choisir son camp!
Sherlock, the Riddle of the Crown Jewels Londres, dans le smog. Je crie.
« La technique du cri primai ne sera inventée que dans 80 ans, mais si ça soulage... criez».
Début plein d'humour pour une maxi-enquête.
Les joyaux de la couronne d'Angleterre lont actuellement la convoitise des plus grands criminels de notre temps Du côté des justiciers, après Blake et Mortimer (d. La Marque faune), c'est au tour du célèbre Sherlock Holmes et de son fidèle ami Wat- son de sauver l'honneur de la reine... Une aventure textuelle complexe et judicieuse, un puzzle subtil gui nécessite réflexion, concentration et ténacité!
La prise en main du logiciel est agréable. Installation sur disque ou disquette très facile (simple copie du programme original!, sauvegardes aussi nom- porte avant d'entrer !). La syntaxe est assez soupie.
A raide de * and . Et * then .. le joueur peut enchaîner des actions, agir sur plusieurs objets I! Reste enfin l'option ¦ oops • pour ne pas retaper entièrement une phrase incomprise, la possibilité de réduire ou de développer les descriptions ou le fameux • undo ¦ qui annule toute fausse manœuvre. Voici donc un programme qui cache, derrière la complexité de son énigme, un maniement facilité à l'extrême C'est un des principaux atouts de l'aventure. .. Vous tenez ici le rôle du docteur Watson Holmes, drogué au côté de son fidèle violon, sombre dans l'amertume. Il suffira de lui montrer le
journal pour qu’il retrouve sa vigueur Mais attention, mutile de compter sur l’aide précieuse de ses petites cellules grises. Ce personnage prestigieux va tout simplement vous suivre dans fous vos déplacements afin de créditer votre action auprès du public1 L'aventure se découpe dès lors en diverses énigmes distinctes qu’il faudra malgré tout résoudre dans un ordre précis. La carte fournie avec le soft définit clairement une douzaine de lieux importants De Westminster Abbey aux Tours de Londres, chaque bâtiment met en place divers personnages et indices.
Entre chacune de ces péripéties les célèbres taxi londoniens (gratuits) et l'introduction de la nofion de temps. Impossible en effet de pénétrer dans cet- Bien que le texte soit en anglais tout a été prétu pour rendre le Jeu accessible.
Breuses qu’on le désire et notice de jeu très précise.
Sherlock ouvre ses portes aux aventuriers novices Le manuel explicite clairement les possibilités du programme Plus encore, il donne l'exemple de la résolution d’une énigme factice afin de familiariser le joueur avec Fespnt de Faventure. L’affaire des joyaux de la couronne apparaît dès lors comme un véritable puzzle. A la base de votre mission, un poème écrit par le coupable, poème à première vue sans queue ni tête : quatre versets qui parlent tour à tour de sépultures, de la reine Elisabeth I, de la loi sur la gravitation universelle et du règne d’Henri V! Un texte qui guidera pourtant
vos pas dans la grande cité de Londres.
La mise en place graphique de Sherlock est des plus classiques. Comme toute aventure textuelle, cette mission propose de longues descriptions des lieux visités. Le découpage du texte, très précis, met clairement en évidence les indices visibles, les sentiments de chaque personnage, etc II existe enfin des ordres simplifiés tels que • I ¦. L'Inventaire des objets portés. • X » pour examine, • N ¦ pour nord, etc Ce logiciel est bien sûr rédigé en anglais. Le vocabulaire employé tout au long de l’aventure est fort heureusement traditionnel (pas d’argot, d'abréviation. ) et l'ordinateur
précise systématiquement les mots qu’il ne connait pas. L'absence éventuelle de verbe ou l'oubli d'actions intermédiaires louvre Un soc figure dons l’inventaire, mois pas son contenu à moins de lino» ouvert.
Tains lieux la nuit ou de rencontrer certains personnages avant 18heures: il faut, par exemple, collecter tous les objets utiles dans la chambre de Holmes et ne pas hésiter à observer à la loupe les plus petits indices. Intervient alors l'option * aide • fournie par le logiciel, un remède efficace mais dangereux Accessible par l'ordre *hint» (indice), un répertoire complet des problèmes posés par le ieu apparaît à l’écran. Comment soigner la femme du marché, comment examiner la statue, chaque question est peu è peu élucidée par une série d’indices de plus en plus précis que le
joueur visualise comme bon lui semble De quoi résoudre Pénigme en quelques heures et anéantir l'intérêt de la partie !
20 000 lieues sous les mers 20000 lieues. Une superproduction sous-marine signée Jules Verne et Cocktel Vision, fait frissonner les ST de plaisir. Suspens et graphismes, action et bruitages dignes du mythe.
Le Cocktel Post du 5 juiflet 1867 titre en pleine page et sur toute la surface de l'écran de votre ST l'annonce du départ de l'Abraham Lincoln. Le vaisseau commandé par le capitaine Fartagut embarque un grand savant français, le professeur Aron- nax, pour partir sillonner les océans à la recherche d'un monstre marin.
En fait de monstre, nos aventuriers rencontreront le Nautilus, le sous-marin du capitaine Nemo. Puis l'aventure se développe en respectant les grands axes du roman de Jules Verne. La tension due i l'enfermement - trop rarement interrompu par de courtes escapades dans des îles désertes, ou des sorties en scaphandre dresse les passagers les uns contre les autres. Certes le capitaine Nemo, homme affable, se conduit en maître des lieux hospitalier, et i'aménagement inférieur du Nautilus dépasse en luxe, les palaces les plus somptueux Certes son mystère saura captiver votre curiosité, mais le
fair- play de Nemo gomme mal flnconfort de la situation : vous êtes ses prisonniers.
Coktel Vision décroche avec 20 000 lieues sous les mers son ticket d'entrée dans le clan des éditeurs capables du meilleur Nous ne sous-estimons pas les adaptations de BD. Astérix et Blueberry signées par la firme de Boulogne, mais 20 OOOlieues alhe Bien utilisé, ce menu permettra au détective de vérifier sa progression et d’éviter les voies sans issues.
Les aventures textuelles reposent essentiellement sur l'ambiance et la logique de leur scénario. The Riddle 0 Ihe Crown Jewels met en place une partie fina lement passionnante. Les protagonistes ont tous leur personnalité propre (Holmes est bougon à souhait) et la dualité action réflexion est parfaite : d’un côté, pour l'action, les classiques utilisations d’indices (prends pipe, met tabac, allume allumette, etc ), de l'autre la résolution et la compréhension des messages. Des réflexions de chacun. Le premier de ces deux aspects profitera de la sauvegarde fréquente 1 du jeu. Le second
bénéficiera de deux atouts essentiels : tout d’abord, la sortie imprimante que Ton peut déclencher pour saisir une partie du texte et l'étu- dier par ailleurs à téte reposée, le fait ensuite que la montre qui bat les minutes à chaque action s immobilise lorsque le joueur n’agit pas . Rien de te! Pour prendre le temps de réfléchir au creux de son meilleur fauteuil ! (Disquettes 3 et 5 p pour PC et compatibles.) Olivier Hautefeuiile Type _aventure policière textuelle Intérêt _14 Graphisme__- Animation - Bruitage___ - Prix_¦ D avec justesse graphismes éblouissants el animation et action,
bruitages et scénario. La très grande qua6té des graphismes des écrans principaux suffit à classer le jeu. Des hublots ou une gigantesque vitre blindée ouvrent sur l'océan grouillant de vie. Les instruments de bord donnent des indications très parcellaires qu'il faut recouper pour déterminer la position du sous-marin De ia salle des commandes vous dirigez le Nautilus. Mais seulement après avoir gagné la confiance de Nemo.
Les animations se fondent parfaitement dans le décor : Tutilisation des cycles de couleur permet de rendre l'ondoiement caractéristique de la surface marine vue d'en dessous, les scènes d'action sou- * SOS AVENTURE piement contrôlées à la souris ou au clavier mettent en scène d'impressionnants tueurs des mers, ou vous permettent d'exploiter des îles perdues, à la géographie fort déroutante : l'écran imite une page d'album de BD, chaque case représente un aspect du paysage. Et notre personnage se balade, passant de case en case, sans respecter les proximités, ni les orientations, il sort
d’une case située en bas de l'écran en marchant vers la droite et le voici qui surgit du lond de l'écran, en haut et à gauche !
L'orgue du capitaine Nemo se joue au curseur, chaque partie du clavier donne une note différente mais, avant que vous ayez maîtrisé l'instrument, Nemo, agacé par votre maladresse, vous renverra sèchement dans le grand salon. Un détail surprend dans les bruitages : lors des combats contre les requins, ies squales blessés émettent un cri de douleur, râle du plus bel effet, mais hautement Improbable à soixante-dix mètres sous la surface de l'océan. .
Peut-être le déroulement de l'aventure dépend-il trop de f écoulement du temps, puisque, respect du roman oblige, le voyage dure six mois, certains épisodes prennent place seulement à une certaine époque.
Attendre ne constitue pas une bonne stratégie et risque de vous faire louper des péripéties essentielles... Donc 20 000 lieues sous les mers, étayé par un roman solide, techniquement réussi de tous les points de vue, restera un repère dans le flot croissant des logiciels qui unissent l'aventure et l'action, (Deux disquettes Coktel Vision pour Atari ST, des versions pour AMIGA, PC, CPC et Thomson sont en préparation.) Denis Schérer Poet scrlptum : l'emballage précise que le jeu tourne en mode monochrome. Hélas la paresse a encore frappé, et le résultat, fruit d'un transcodage sans
redéfinition des niveaux de gris est illisible, certains textes échappent au regard le plus acéré en dépit des manipulations attentives des boutons de 110 Conspiration Conspiration balance entre les factions opposées, valse entre les époques, swingue avec les angles de vue. Un soft complet.
Douillet, le canapé bleu ! Le téléphone orange trône sur la table, non loin d'un imposant bouquet de fleurs. Je devine une porte au fond de la pièce. A vrai dire, je n'ai pas trop envie de me lever Je feuil- brillance et de contraste. Le logiciel est donc Inutilisable en mode monochrome.
Type--aventure-action Intérêt__15 Graphisme_ ***** Animation_ ***** Bruitage_ ***** Prix__C Parfois l'écran semble morcellf : Ici le texte donne un élément crucial.
Lette les livres empilés sur la table basse. Inintéressants au possible. Le téléphone fonctionne. L'écran zoome sur le combiné flamboyant. J'obtiens la tonalité. En fait je n'ai absolument aucune idée de qui appeler. Donc je raccroche. Un morceau de l'écran affiche « janvier ¦. La fenêtre graphique, superbe, respecte un style de prise de vue photographique Des Images digitalisées sont probablement intervenues dans rélaboration du jeu. Deux fenêtres de dialogues sont parfois rejointes par deux fenêtres graphiques secondaires.
Impossible d'avoir une idée du scénario sans me remuer. Chic, dans la pièce d'à côté, superbe salle de bains, la baignoire semble m’attendre. Je me déshabille, puis ouvre les robinets. (Dans des fieux plus familiers je préfère rentrer dans une baignoire remplie d'eau à la bonne température mais la disquette ne me laisse pas cette possibilité.) L'eau commence à peine à couler que le téléphone sonne. Je fetme les robinets, saute de la baignoire et arrive trop tard Je ne serai donc jamais tranquille !
Il faut porter le téléphone dans la salle de bain, commencer ses ablutions pour pouvoir décrocher avant que votre correspondant ne se lasse. L’écouteur délivre un message laconique : * Une messe vient de finir en l'église de Saintt-Paterne à la mémoire de Louis XVI. Le curé doit encore être à la sacristie Vite!» Premier mouvement, je bondis dans la rue... pour me faire ramasser pour attentat à la pudeur. On ne s'énerve pas... Deuxième essai, je bondis dans mes vêtements, puis dans la rue... pour que le froid de janvier sur mes vêtements mouillés m’envoie ad patres. On réfléchit avant
d'agir... Troisième tentative : je me sèche, m'habille, puis je dévale les escaliers. La porte de mon hôtel jouxte la façade de Saint-Paterne (les lecteurs et lectrices du Loiret reconnaîtront alors Orléans) Le curé bavarde gentiment et me signale un missel oublié sous un banc. Dans les pages du missel un message, un rendes-vous mystérieux à Saint-F!orent-le-Vieil.
Le temps de passer à la gare prendre la micheline direction Angers me laisse apprécier un jeu difficile mais point trop artificiel.
Reste qu'à ce stade j’en suis encore à me demander si Ubi Soft n'a pas glissé la disquette d’une aventure contemporaine sous la jaquette de « Conspiration. Le défi des derniers rois - censée se passer aux temps de la chouannerie.
C’est qu’à Saint-Florent-!e-VieiL le prologue prend fin Par un coup sur ma tète. Un coin de l'écran affiche désormais Messidor (le mois de juillet du calendrier révolutionnaire).
L'histoire bascule alors. J’agis désormais dans la Vendée de 1795 déchirée par la guerre entre Chouans royalistes et républicains. Je ne puis survivre qu'au prix de mes convictions. Impossible de narrer par le menu mes aventures, allées et venues dans le bocage, mes contacts avec les acteurs de la lutte politique acharnée.
Avec Conspiration. Ubi Soft propose sans doute le meilleur produit que cette maison d'édition ait jamais signé.
Le point de comparaison est Zombt. Ou Hurlements, bâti sur le même principe.
Conspiration dépasse incontestablement ces deux programmes du point de vue du graphisme, ils ont tous trois des scénarios structurés, bien que je trouve plus d’ampleur à celui de Conspiration.
Enfin l'enchaînement très original des écrans de Zombt et Hurlements correspond dans Conspira- sj Les bocages bucoliques des provinces de l'Ouest recèlent des pièges mortels... Bon à une recherche réussie dans le cadrage et l’angle des prises de vue.
Les qualités graphiques étonnent sur un Amstrad CPC, qualité des couleurs, de la construction des écrans, qualité de la réalisation technique. La sonorisation, la musique de présentation sont très correctes. Les dialogues, les réponses du programme vous évitent de perdre du temps. La touche « copy •.
D’appel au secours, donne des éléments d'information pertinents. Ainsi au guichet de la gare, elle fait afficher "achète un billet pour...». Il suffit de compléter.
Ubi Soft atténue enfin l’humour iourdingue qui n’apporte rien au scénario dont abusaient ses auteurs. Je ne vais pas grogner pour « Le pont sur le ruisseau Kwai » que Ton franchit au moment de passer d’une face à l’autre de la disquette, ruisseau dont on chercherait en vain la trace sur les cartes des pays de Loire.
Le scénario de E. Beaujouan ressemble dans sa structure (le voyage dans le temps) à celui du Passager du temps, rien d'étonnant, puisque Beaujouan a participé aux scénarios des deux aventures. Moins facile à prononcer, le nom de M. Randjolevic qui a signé les graphismes, doit rester dans la mémoire des aventuriers (Disquette et cassette Ubi Sof pour Amstrad PC.) Denis Schérer Tvpe_aventure Intérêt_ _15
* *****
* * * *
* *** français _B Graphisme_ Dialogue__ Bruitage Langue .
Prix .
Le minitel est au service des aventuriers 24 heures sur 24. Composez le 36.15, tapa TUT puis SOS et vous pourrez aider les malheureux égarés dans des jeux que vous connaissez bien ou vous faire aider vous-même.
SOS RVëNTURë Jeu d'aventure complet et complexe. Explora existe désormais sur Amiga Par rapporté la version ST (voir Tilt S5). Les modifications sonl mineures et seul l'œil exercé arrive à les découvrir. Côté scénario, rien ne change Vous devex parcourir le temps afin de retrouver un criminel, ex-employé de votre père. En revanche, la présentation à l'écran subit quelques modifications : les Icônes, par qui l’on gère ses déplacements et actions, ne sonl pas dans le même ordre que celles de la version ST et certaines possèdent des affectations plus restreintes. D'autre part, les graphisme»
s'avèrent globalement plus attrayants grâce à une palette plus étendue. Le principal reproche que l'on puisse adresser â la version Amiga d"Explora réside dans l'absence d'indication lorsque l'on clique sur un endroit dépourvu d'indice ou d'élément nécessaire pour (‘élaboration de la solution. Résultat : nous avons la désagréable sensation d'avancer à tâtons ou dette à moitié aveugle... Malgré tout, cela ne suffit pas à entacher un bilan plut que positif et nous ne pouvons que saluer la sortie de ce (eu d'aventure français original et de qualité sur Amiga. (Disquettes Infomédia pour
Amiga.) M.B Explora Saluons la sortie de ce jeu d'aventure français de qualité.
_sur Amiga.
Aienture : type 16 : Intérêt
* ****; graphisme : animation : bruitage E : prix La Marque
Jaune Blake et Moriimer arrivent sur Thomson.
Toujours sur les traces de la Marque Jaune.
Aventure action : type 14 : Intérêt
• ****: graphisme
* * * : animation à * * * : bruitage fronçai* : langue B : prix
Beyond Zork Suite de la trilogie des Zork. Vous êtes en quête
de la noix de coco de Quendor.
Aventure : type 15 : Intérêt
- : graphisme
- : animation
- : bruitage dialogue
* » • • : difficulté anglais : langue D : prix Versailles Slory
Dans les jardins du château, questionnaires et rencontres vous
permettront de vous introduire auprès du roi aventure'rallye
type 14 : intérêt
* * • * ; graphisme
- : animation
- dialogue
* * * ; difficulté français : langue C : prix Qin L'ambiance
mystérieuse de la Chine ancestrale sur l'écran de votre Atari
ST. aventure : type 14 Intérêt
* * * * : graphisme non : animation
* * * : dialogue
* * * : bruitage français langue C : prix Le programme qui tourne
sur les ST (voir Tilt n° 55. P. 92). Les CPC (voir Tilt n° 54
p. 112) et les PC arrive sur Thomson. Le logiciel de Cobrasoh
devient un beau programme sur ces machines dont la ludothèque
se renouvelle de plus en plus lentement. Peu de différences
avec les autres versions. L'enchaînement de plusieurs parties
n'est plus possible En revanche. Les graphismes passent très
bien, et restituent l'atmosphère de la bande dessinée de E.P
Jacobs. Supérieure â la version PC. Moins riche en couleurs que
la version ST, l'adaptation ralentit nettement les anima lions.
Les bruitages eux aussi surpassent ceux des PC. Certains
épisodes sont, hélas, trop répétitifs. Tout ceci rend
l'impressionnante poursuite dans les docks englués par l'ombre
épaisse du « smog * nettement supé rieure aux autres épisodes.
Vous n'arriverez à empêcher la Marque daune de s'échapper
qu'avec de la dextérité alliée â beaucoup de ténacité et un peu
de chance. Changea de joystick si le vôtre est un peu lent â
réagir L’album imprimé de Blake et Mortimer est vendu avec le
logiciel. (Disquette Cobrasofl pour Thomson TOB. TO9 ? .
Disponible en cassette pour MÜ6) D.S. Infocont. An adaptant
Beyond Zork sur le GS. Donne une suite à la trilogie des «
Zork ». Dans cette quatrième aventure. Il vous faut parcourir
un» contrée mythique afin de découvrir la noix de coco de
Quendor. Et cette quête s'avère très difficile ; les routes ne
sont pas sûres et il vous faudra affronter de nombreux dangers.
Heureusement, certains sorts et objets magiques vous
permettront de triompher des divers problèmes. Le gTand attrait
de Beyond Zork réside dans son atmosphère féerique et un peu
moyenâgeuse Les descriptions de ce jeu d'aventure textuelle
sont réalisées dans un anglais plutôt littéraire qui entraîne
parfois le recours au dictionnaire. En outre, ce logiciel
dispose d’un analyseur de syntaxe des plu» puissants tant par
la complexité des phrases qu'il autorise que par la richesse de
son vocabulaire. Les graphismes se résument à un plan, qui
apparaît automatiquement au fur et â mesure de votre
progression, ainsi qu’à une • fenêtre • qui vous indique l'état
de vos diverses caractéristiques (intelligence, chance...),
qui sont d’ailleurs modifiables. Un Jets d'aventure-texte
attrayant, au scénario solide. (Disquette Infocom pour Apple II
GS.) F.H Etrange tilre pour un Jeu 100 % français qui se
déroule dans les Jardin» du château de Versailles, sous le
règne de Louis xiv. Pour rencontrer I» Roi-Soleil (but de cette
aventure), vous devez acquérir, en surmontant d» nombreuses
épreuve», les charges et les effets dignes du rang auquel vou»
aspirez. L'exploration du parc - vingt-quatre écrans aux
graphismes flatteurs - est en effet ponctuée de
questionnaires vérifiant votre connaissance des moindres
anecdotes de la vie de la cour, bavoir quel était le légume
préféré de Louis xiv et connaître le pold» d'une perruque peut
être d'un grand secours à l'apprenti courtisan, mais il suffit,
en général, d’un peu de réflexion pour déceler les pièges de
certaines réponses. D'autres questions s'apparentent plus aux
tests de logique (trouver un élément Intrus dans une suite de
mots ou de nombres, par exemple). Mais c'est le commerce qui
constitue la clef de votre réussite : vous devez acheter ou
revendre aux personnages rencontrés divers objets nécessaires à
votr» promotion. La deuxième partie du jeu privilégie les
intrigues de cour et les rencontres galantes Original et bien
conçu. (Disquette FIL. En français. Pour Atari ST.) J.-P D.
Les possesseur» de ST vont pouvoir se plonger dans l'ambiance
mysté rieuse de la Chine ancienne. Rappelons le thème : percer
le secret de Qin en réunissant les cinq parties du plan de la
sépulture, ce qui vous conduira à explorer la Chine dans
l'espace et le temps. Une agréable musique accompagne la
présentation mais il est dommage de ne pas avoir choisi un
thème musical plus proche de l'esprit de l'aventure. Les
graphismes sont strictement identiques à ceux de la version
Amstrad (voir Tilt n° 51
p. 90). Ils sont bien réalisés, avec une utilisation Judicieuse
du multi- fenétrage, mais on regrettera le choix des couleurs
un peu ternes. L’analyseur de syntaxe lui aussi est resté le
même avec ses points forts et se* limitations : vocabulaire
étendu mais impossibilité d'actions multiples ou de phrases
vraiment complexes. L'humour est présent, que ce soit dan» les
remarques ou dans la gestion des grossièretés (où il faut
demandei pardon pour cesser d’être battu). L’affichage des
plans et la sortie imprimante des dialogues pourront
faciliter la tâche des aventuriers en fauteuil Cette aventure
reste très attrayante, mais n'utilise pas les capacités supé
rleures du ST . (Disquette Ere International pour ST.) J.H.
SOS RVENTURE Message m a botlk Thierry ___ Dans Borrowed Time,
il ne manque plus qu’un ,-nd ce pour envoyer Famham en prison
le bout de papier dans la cheminée de Lebock Comment faire
pour le récupérer ’ J'arrive bien à assommer Rocco avec le
chandelier, mais ensuite Lebock me tue à chaque fois Dans
Asyium. Il me manque des cartes pour ouvrir certaines portes
Pour l’instant, je n'ai que la «sil- ver card • et la « crédit
card » Alors où sont la « gold card * et la • platmum card « ?
Merci d’avance Steph the Devil __ Pour Fred le Belge (n° 51)
et l’Ami Suisse ln° 52) dans Staff of Karnath. 1 faut réussir
à reconsti- tuer une étoile de satin (penlade). On trouve les
différents morceaux de cette étoile dans des pièces Dans la
première (là où on apparaît quand on commence! Il y a un
morceau de l'étoile (c’est une sorte de tnangle noir), mais il
vaut mieux ne pas le prendre tout de suite car les pantins
font perdre beaucoup d’énergie On peut en trouver un autre
mor ceau en prenant le chemin suivant lorsqu’on apparaît. On
est dans la première place II faut prendre la porte à gauche,
monter vite vers le haut pour éviter le gobeBn qui saute,
aller derrière ce gobelin et prendre le morceau du penlade L
'ordinateur affichera . Piece of pentacle found ». Il faut
alors le déposer dans un temple Pour y aller, prenez le che
min suivant sors de la pièce où il y a le gobelin.
En utilisant celle par laquelle tu es entré, puis, tu verras une sorte de passage sans porte. Va dessus et lève le joystick vers le haut pour passer et tu te retrouveras dans une grande pièce bleue où un monstre fait une ronde, marche du côté droit; lu découvriras un passage (il faut longer longtemps le mur) avec une tète de mort qui monte et qui descend. Il faut procéder de la même façon que pour le premier passage en évitant de perdre trop d énergie. Enfin, tu te trouveras dans une sorte de laby nnthe. Tu suis te chemin et quand tu arriues devant une maison, mets-toi sur son côté droit
et sélectionne le sort « Banacata » avec la barre d 'espace et appuie sur te boulon du joystick le morceau sera déposé Ensuite reviens en amère, sors, cherche d’autres bouts et procède de façon identique II y en a seize en tout ! Au fait, ne prends pas le « Z ». Ce sont des pièges Pour l'Ami Suisse (n° 52) dans Back to the Future, il faut que tes parents se rencontrent pour reconstituer la photo de famille Pour atteindre cet objectif, immobilise la mère en prenant la guitare et appuie sur le bouton du Joystick. Ensuite il faut que te père suive Mac Fly et quand il rencontre la mère, la photo
de Mac Fly se reforme puis celle de b famille A moi maintenant.
- J'aimerais avoir des pokes de l'énergie infinie dans Gauntlet
II et Druid.
- J aimerais savoir ce qu’il faut faire dans Cap- tain America
après avoir pris tes Vmg et les Yang
- Enfin, j’aimerais savoir comment tuer les personnages armés
de rasoirs au quatrième tableau de Rénégade. !* tout sur C 64.
Please Christophe. PC en folie _ Pour Luc (n° 54), dans Quin.
Gratter la rambarde du pont elle est en or.
Pour Peter l'Atarien (n° 54), dans Crash Ganet.
La combinaison du coffre se trouve dans Tauion au moteur démonté (à la clinique). On ne peut pas empêcher l'enlèvement de Gbry. Pour revenir dans b propriété, tape * va à 'aéroport », tu y vois le shérif lape . « va à la clinique », là, au nord, il y a un poteau électrique, mais je n 'arrive pas à sauter du poteau A moi :
- Dans Crash Garret. }’albeau avoir b combinaison. Le coffre ne
s'ouvre pas. Y a-t il une autre combinaison ? Help1 Mario
Commodoreman _ Voici quelques tuyaux pour obtenir le parcours
le plus court sur Outrun. A la fin du premier stage : prendre
la route de droite. Deuxième stage : pren dre à droite.
Troisième stage tourner à gauche Quatrième stage : la voie de
gauche mène à l’arrivée C et la voie de droite à l’arrivée D
Cette dernière est la plus courte. En cas d’échec taper ceci
10 REM * * * * CHARGEUR OUTRUN 20 REM * PAR MARIO FERNANDEZ *
21 POKE 53280,1 POKE 532811 PRINTCHRS
(147) . CHRS (151) 30 READ A IF A = 1 THEN 50 40 POKE 336+ T.A
T=T+1: S = S + A GOTO 30 50 IF S() 3456 THEN PRINT . ERREUR
IN DATAS» END 60 PRINT - INTRODUIRE CASSETTE ORIGINAL ET
PRESSER SPC» 70 WAT 197.60 POKE 816,80 : POKE 817, .1 :
POKE 2050.0 LOAD 80 DATA
32,165.244,169,97.141.164.8,96.169.
102. 141 248 2 90 DATA 169.1.141.249,2.76,0.1.169,173.141.
140. 135.76 100 DATA 202.3, 1 TEMPS INFINI POKE S878C.SAD SYS
S8103 Nemesis POKE 2279.1-255 VIES EXTRA POKE 6513 234 POKE
6514.234 POKE 6515.233 VIES INFINIES SYS 18550 POUR
COMMENCER Ballcrazy. Pour ne pas devenir maboul faire un
RESET. SYS 32784 Dans Karatéka comment se débarraser de
l'aigle Dans Booga-Boo comment sort-on du trou ?
- J'aimerais avoir des pokes pour Antiriad. Arka- noïd. Green
Beret (j’arrive au dernier tableau), mission impossible.
- Dans Wonderboy je cherche un truc pour passer d’un tableau à
l’autre.
Epi d'or ___ Pour Mac Aque (n: 53) dans Orphée, lorsque tu es dans l'immeuble, tape: « Enfonce bouton du bas ». « enfonce bouton du bas ». « enfonce bouton du haut * puis • enfonce bouton du milieu » Pour les issues cachées, il y a la porte damnée, au-delà des marécages (prends de l'eau). Pour l'ouvrir, il te faut les deux clés en rubis.. Pour obtenir celle de la sorcière, prends une grosse branche et tue la sirène. Prends sa harpe et donne la à b sorcière.
Pour celle des gardiens de b clé (au village), tape
• Dis cuique suum ». Puis « échange clé en rubis » Avant d'aller
à la porte des damnés, faire boire du pétrole à Yurk Quand tu
seras en prison, il te suffira de l’appeler et de lui dire de
brûler la porte Ready__ Pour Sandy (n°53j dans Ghost'n Goblins.
Approche-toi du monstre ailé qui en fait est un corbeau (pas trop près), saute en l’air et tire plusieurs fois. Pour te faire plaisir, je te donne un poke pour être immortel.
10 Memory 4863 load « code » 20 POKE 20636,0 30 POKE 20633,24 40 POKE 334221.0 50 POKE 33410,0 60 POKE 20630,200 70 POKE 34148,0: POKE 344449.0 90 POKE 23432,0 POKE 29433.0 90 CALL 20480 Pour Cyril (n°53) dans The Pawn, soulève les rochers grâce à la * hool » et au « rake » que tu attaches ensemble avec ta chemise. Va ensuite aux pieds des montagnes et suis le chemin jusqu au pb- teau où tu trouveras de la neige l'eau cristallisée Le guru t'indiquera où trouver de la lumière pour aller chez les nains Dans Space Quest. Qui pourrait donner à Roger la solution complète à faire dans le vaisseau
• Arca- dia » ? J'ai lu qu'on devait s'acheter un vaisseau et un robot. Comment ? Avec quoi ? Pourquoi faire ?
Dans Space Quest 11, comment se délivrer quand on est prisonnier du monstre qui est assis près du feu ? Comment atteindre la grotte quand on est perché à h corde ? Qu’y fait-on ? Comment se faire des amis ?
Dans King's Quest III. Que faire dans 1a maison au toit bleu, et dans la cabane à côté ? Que faire chez le magicien 3 Comment aller sur l'île ? Je suis à bout!
Puck _ Hello Sandy (n° 53) pour Antiriad. Il faut d'abord pénétrer dans l’armure avec de l’énergie, ceci pour la faire réveiller. Ensuite, va chercher l’appareil ser vant à faire voler celle-ci et rentre à nouveau dedans Dans Tai Pan, tu dois faire du cabotage, c'est-à- dire longer b côte pour revendre les marchandises achetées dans les autres villes côtières. Attention aux pirates !
Pour Bibimust (n 0 53). Dans BC’s Quest for Tires, après avoir passé le cratère du volcan (grâce à l'oiseau), évite les cailloux et les trous dans la des cente Pour passer le lac. ,il faut maintenir le bouton appuyé en poussant la manette en avant Tu prends alors une vitesse folle et tu sautes grâce au tremplin.
Pour le Bel et le Bel (n° 54). Dans King’s Quest te miroir se trouve au fond du puits. Taper • climb bucket * fà toi de trouver comment descendre!, en bas. Fais t go water • puis « + » (pour nager), ensuite tape « diue • et dirige-toi vers la caverne sous-marine Une fois à l'intérieur, débarasse-toi du dragon en lui jetant la dague (• throw dagger »j trouvée dans un trou à lest du château de départ Tu pourras i ( sBod Jiing SOS AVENTURE Toujours fidèle à une approche cinématographique du Jeu et à la qualité exceptionnelle de se* réalisations. Cinemaware nous présente the Three Stooges sur
Commodore 64 (ce logiciel a été testé sur Amiga dans Tlh n° 53, page 104). Les trois Stooges sont des comiques Américains aussi célèbres que les Marx Brothers outre-Atlantique, mais inconnus en France.
Le scénario met en scène les démêlés de nos héros pour aider une vieille dame qui tient un orphelinat. Celle-ci n’a pas assez d'argent pour rembourser l'ignoble banquier qui la menace d’expulsion. Heureusement le trio de choc vient à la rescousse et se démène pour rassembler la somme nécessaire. Ils trouvent de l’argent dan» la rue, mais ils doivent surtout trouver du travail, ce qui donne lieu h de» scènes d’arcade très réussie» On peut également obtenir de l'argent en répondant à des questions sur les Stooges. Ce qui posera des problèmes au public français qui ignore malheureusement tout
de ceux-ci. D'autant plus que le questionnaire est en anglais. C'est un Jeu amusant et plein d'humour dont le point fort est une réalisation de grande qualité. (Disquette Cinemaware pour Commodore 64.) A.H.-L The Three Stooges Un trio de choc au secours d'une vieille dame.
_Humour garanti.
Arcade ' aventure : type 14 Intérêt
* **»*: animation
* ***•: animation
* * * • : bruitage anglais : langue C : prix Time and Magik Une
trilogie dont le temps et la magie sont les principaux
ressorts.
Aventure : type 14 : Intérêt
* ***?: graphisme
- : animation
* ***»: dialogue anglais : longue 8 : prix Wizards Warriors La
quiétude du royaume est menacée par la sénilité du maître _de
Merlin.
Aventure arcade : type 14 : Intérêt
* * * : graphisme
* * : animation
* * * * : bruitage
u. c. : prix Indian Mission Déjouez les plans funestes de dieux
malfaisants en utilisant pouvoirs magiques et _armes
diverses... aventure graphique : type 11 : Intérêt
* * * * : graphisme
* * * * : animation
* * : bruitage
- ; langue C : prix Blveberry et le spectre aux balles d'or Une
adaptation réussie qui réjouira tous les amigafans, amateurs de
_westerns.
Aventure action : type 15 : Intérêt
* *?**: graphisme
* * * * : animation
* * * * : brultoge français : langue C : prix Comme le titre le
suggère, le temps et la magie sont les thèmes principaux de
cette trilogie, Time Lords, la première aventure, est une
entrée en matière passionnante. Vous travaillez chez vous, sur
votre dernier programme quand soudain, une lumière aveuglante
inonde la salle de séjour Le moment de stupeur passé, vous
remarquez la présence d’un sablier et la photographie d’un
vieil homme. Un rapide examen de la photo et... surprise 1 Le
vieil homme sort de son cadre ! Il se présente : le père du
temps.
Ce dernier vous demande de neutraliser neuf Timelords qui veulent manipuler l'histoire. La deuxième aventure se nomme Red Moon. 11 s’agit Ici de récupérer le cristal de la Lune Rouge volé par des inconnus. A vous de sauver la paix du royaume de Baskalos, un monde parallèle au nôtre.
Prlce of Maglk est la dernière aventure et la suite de Red Moon. Le Cristal a été récupéré mais Myglar, un magicien, le dérobe afin de devenir immortel. On retrouve dans ce logiciel toutes les qualités qui font le succès des produits Level 9. Des graphismes agréable» et un analyseur syntaxique convivial. Un bon produit. (Disquette Level 9 pour Amiga. Disponible pool ST.) D.B. Cette aventure arcade nous ramène à une époque où le fantastique se mêle au quotidien et où Merlin règne sur le monde de la magie. Un règne qal risque de s’écourter rapidement car Maikil. Son vieux maître, devenu (ou
avec l'âge, menace la quiétude du royaume. En effet, s'adonnant à la magie noire. Il enlève une princesse qu’il plonge dans un sommeil profond. La malheureuse victime du fou est retenue prisonnière dans le château Irons- pire. Mais Kuros. Le preux chevalier que vous personnifiez se lance aussitôt au secours de la belle. Avant d'atteindre la princesse et Malkil. Vous devez traverser des catacombes et des donjons infestés de monstres de toutes sorte». Emparez-vous du Brlghtsword, seul objet capable de vaincre Malkil. Le Jeu démane dans la forêt d'Elrond, Kuros peut sauter, attaquer.
Prendre et ouvrir les portes. Vous devez trouver une clé qui permet d'accéder au niveau suivant. Cette sorte de Mario Bros médiéval est somme toute, très sympathique et agréable à Jouer. Malgré un environnement sonore, des graphismes satisfaisants et une animation moyenne, le Jeu reste amusant. Hélas, ce Jeu n’est pas encore en vente en France, le sera-t-il un Jour? (Cartouche Acclaim pour console Nintendo .1 D.B. Propice au voyage, le thème de cette aventure purement graphique vous mène de la demeure normande d'un vieux sage hindou au coeur du royaume Indien de quatre divinités malfaisantes
qui cherchent â détruire le monde... Pour contrer leurs intentions. Il voua faut méticuleusement explorer des décors aux graphismes naifs. Afin d’y déceler les objets qui vous permettent de surmonter chacun des obstacles qui se dressent sur votre chemin. Chaque Image contient à la foi» ces obstacles (chien de.
Garde, serpent, barrière, insecte, etc.), et les moyens de les surmonter (cartouches, clefs, épées, bombes d'insecticide), de sorte que la réponse s chaque problème posé est quasiment Immédiate. Les actions de votre personnage. Commandée* à la souris, sont répétitives et les difficultés rencontrée» généralement sans surprise. Tout cela traine parfois en longueur.
Le cas échéant, vous pouvez user de pouvoirs magiques pour vous transformer en souris afin de passer par des ouvertures étroites, en boule de feu pour éliminer certains monstres, ou même en oiseau. Hésitant entre l'action et l’aventure, ce jeu n’est guère passionnant. (Disquettes Coktei Vision pour Atari ST. Notice en français.) J.-P.D. De tous les nombreux programmes qui s’inspirent des héros de bandes dessinées. Blueberry et le spectre aux balles d'or est l’un des plus réussis. Aussi les possesseurs d'un Amlgo vont-ils se réjouir de son adaptation sur cette machine. Les graphismes,
fidèles â la BD de Giraud et le scénario basé sur l’un des meilleurs épisodes de la série en font une aventure très prenante. Dans le désert. Blueberry et son compère Me Ciur* sont à la poursuite de Proait, un chercheur d’or sans scrupule qui est accompagné d'un tueur à gages. Mais ils sont eux-mêmes traqués par une bande d’Apaches dont lis traversent le territoire et nos intrépides aventuriers ne pourront pas esquiver le combat. La poursuite les mènera dans la mesa du cheval mort où rôde le mystérieux spectre aux balles d'or. L’intrigue, touffue, est fertile en rebondissements et
Blueberry. Le héros au nez cassé, aura bien du mal à triompher de tous les dangers qui le guettent. L'histoire est entrecoupée de scènes d'arcade réussies. L’équilibre entre aventure et action est bien dosé. C’est une belle aventure qui réjouira tous les amateurs de western. Déjà testé sur Atari ST. (Disquette Coktei Vision pour Amiga.) A.H.-L. VOUS OFFRE UNE REDUCTION DE TITRE D'ABONNEMENT PRIVIUGIË 51F Je m'abonne à TILT. Je recevrai donc les 1 1 prochains numéros + 1 numéro Spécial « le Guide Jeux et micro édition 88 » pour 198 F * seulement au lieu de 249 F (prix normal). Je réalise
ainsi une économie de 51 F. OUI Je recevrai également, EN CADEAU un superbe poster d'une illustration parue dans TILT.
? Je joins mon règlement à l'ordre de TILT par chèque bancaire ou postal. Détachez cette carte et envoyez- la sous enveloppe non affranchie avec votre règlement à TILT Microloisirs, Libres Réponses n° 878377, 77989 ST-FARGEAU-PTHIERRY CEDEX.
? Je préfère régler à réception de votre facture.
* Etranger : + 87 F. Avion : nous consulter.
NOM____ PRÉNOM _ ADRESSE _ CODE POSTAL I I I I I I VILLE _______ Offre exclusivement réservée aux nouveaux abonnés.
VE 56 PROFITEZ DE CETTE OFFRE EXCEPTIONNELLE POUR ECONOMISER 51F ET RECEVOIR 11 numéros de TILT numéro spécial le guide jeux et micro Edition 1988 __ rr» 30 Jn033 o-i 5 2 5» m Ç- ë t O ZZ2 CO §§ X
* j superbe cadeau un poster tout en couleur de l'illustrateur
Jérôme Tesseyre NE PAS AFFRANCHIR liHv I SOS AVENTURE dlors
prendre le miroir A toi de trouver comment remonter Pour
Pascale (n 54) pour gagner une joute à Defender of the Crown,
.ans en changer la hauteur déplace ta lance vers fa gauche et
appuie sur le bouton au moment précis où ta pointe de lance se
trouve sur le bouclier de l'adversaire Pour t'entraîner.
Choisis comme adversaire Geofrey Longsword ou Wolfnc the Wild
(version C 64) Pour les versions Amiga er ST choisis G
Longsword ou Cedric af RotheriL'ood. !l faut gagner trois
joutes successives pour être déclaré champion Bonne chance
messire Moi. Je suis bloqué dans The Pawn sur C 64 Comment
ouvrir le hangar à outils (Toolshedl dans tes lardins du palais
(The Palace Garden) où on doit trouver les outils servant à
pousser les Boulders ?
El à quoi cela sert-il de le pousser 7 Je suis arrivé à la fin de King's Quest. Leisure Suit Larry.
Olivier, Segafan Dans Rocky sur console Sega, quelqu'un pourrait-il me dire comment faire et quelle technique utiliser pour abattre Drago 7 Merci d'avance à ceux qui pourront ni aider ' Peter l'Atarien Pour les débutants de Dungeon Master cofci quelques trucs attirez les monstres sous les portes ou les grilles. Puis fermez les. Cela marche surtout avec les monstres en pierre Les momies se détruisent facilement avec le sort • Lo Fui lr * qui lance une boule de feu. La hache est également une arme très efficace contre les momies Les golems bleus sont faciles à détruire à distance par lancement
de massues Ils craignent aussi le feu. Le sort »LoZo » sert à ouvrir les portes à distance (seulement celles qui sont ouvrables grâce à un méconisme) Examinez bien chaque recoin du donjon car les mécanismes ne sont pas évidents à découvrir comme celui qui est près de l'escalier du deuxième niueau il n'est visible qu'en se déplaçant « en crabe * Il y en a un autre dans • The Matrix • caché dans une cavité.
A moi maintenant dans le deuxième niveau, com ment ouvrir la chambre de » Room of the Gem » 7 Que faire avec la patte de lapin (Rabbit foot) ? Dans le troisième niveau, que faire avec tes monnaies d'or et d'argent7 A quoi servent les recoins et les grilles dans le sol ? A quoi sert la tête de démon sur le mur ?
Comment ouvrir la porte qui est à côté ?
Tous renseignements sur de nouveaux sorts seront les bienvenus.
David le Grand Voici quelques trucs qui j'espère vous sortiront des situations délicates Dans Sapiens, les trots chênes se trouvent au sud, il fout se mettre près des trois et cliquer sur « prendre ». Vous aurez alors la bâton sacré (attention il faut d'abord tuer le chef des Hyènes Folles). Un conseil, méfiez-vous de votre propre chef en lui ramenant le bâton, car vous devrez l'affronter à la fini Une provision de sagaies s'impose Dans l'Ange de Cristal, troquez avec un swappi pour obtenir la première statuette Vous trouverez la deuxième chez des Stiffiennes, sur une armoire (on voit juste
le bas). La troisième se situe derrière des cactus au bord du ravin (on voit juste le haut jaune). Une fois les quatre statuettes posées, l'autel du temple s'ouvre et le grand swappi apparaît.
Troquez lui une statuette contre le livre sacré et donnez-le à ceux qui veulent connaître leurs origines (il faut qu ’ils le prennent pour que ça marche).
Pour le petit chien, sachez qu'il est à la maison des Stiffiennes. Là où il y a le portique. Il faut le faire passer sous le portique une fois et l’attirer chez lui avec des os Pour les malades, mettez un fruit (qui tombe des arbres) et de l'herbe jaune sur le transducteur puis atfrendre. Dans la dernière salle d'Anti- nes. Il y a des pyramides de couleurs qui produisent des sons II faut reproduire ces sons avec celles qui sont de votre côté Bonne chance. (A quand Crafton et Xunk IIIy) Dans l'Affaire : pour avoir le pistolet, allez en Hollande. Présentez-vous, déguisé en punk, et mon
trez te portefeuille au bijoutier horloger puis cliquez sur l'étalage pour trouver le pistolet.
Allez, soyez sympas et répondez à mes questions Dans Barbarian. Je n’arrive absolument pas à renvoyer la boule de feu avec le bouclier. Dépêchez vous car à force de me taper la tête contre le mur je vais abîmer la peinture ' Dans Crash Garret, j'arrive à m'échapper des mains du Baron von Krul mais en arrivant chez G ory des jumeaux se présentent J’ai beau les tuer et rentrer chez Glory avec le rossignol, rien n'y fait au bout de deux ou trois ordres l'ordinateur me répond
• C'est un Garret bien amer • et je recommence au début, que
faire ? Merci d'avance.
Ludovic_ Dans I Anneau de Zengara. Pour accéder au trot sième étage, il y a deux solutions. Première solu lion se positionner sur le balcon et lancer le grappin (ça ne réussit pas toujours). Le deuxième pren dre la clé en or dans l'autre chambre. Ouvrir la porte en fer (deuxième étage) Devant le mur uivant. Montrer la croix et écrire le mot de passe • cercueil » et après bonne chance.
Toujours dans Anneau de Zengara, je suis arrivé au cinquième étage (c’est assez difficile). Mais je ne trouve pas le voleur qui me permettra d’accéder au sixième étage Y-a-t-il un trajet bien particulier à suivre? Ou comment l’amener vers moi? Merci d'avance.
Michel _ Dans Astérix chez Rahazade, pour la version ST. Tatariste fou (n° 53) dit qull y a de l'eau. Y en a-t- 11 dans la version CPC 6128 ? Si oui où est-elle ?
Comment prend-on la serpe d'or et comment y va- t-on 7 La porte où se trouve la fraise peut-elle s'ouvrir et comment ?
D. B. (rédaction)_ Pour ThunderG . Dans Dungeon Master, au troi
sième niveau se trouue le « Riddle Room ». Sur les deux autels
situés à votre gauche (en entrant dans la salle), déposez
successivement un miroir (I am ail. I am none) et une pièce en
or (A golden head.
A golden tail but not head). Sur celui de droite, déposez d 'abord une gemme bleue (les mots • rock • et • women » uous mettent sur la voie) et Tare (les mots-clés de cette énigme sont * arch » et* back »).
La grille s'ouvre et un autel supplémentaire apparaît alors à sa gauche, une clé est dissimulée. Un peu plus loin on trouve une pièce dotée d'une trappe, deux dalles, un levier qui active un champ d’énergie. FCeux qui pénètrent dans ce mur d’énergie sont téléportés dans un recoin de la pièce, bloqué par la trappe. Pas de panique, un bouton vert situé sur le mur gauche vous permet de fermer la frappe.)
A gauche du levier se trouve une • iron key », malicieusement placée derrière une grille Placez un poids (un bouclier par exemple) à l'endroit où apparaît le mur d'énergie et actionnez le levier. Le mur d’énergie apparaît, télé transporte le poids dans le recoin, ce qui a pour effet d'ouvnr la grille ' Bonne chance Julien ST maniaque __ Pour AMX 30 (n° 52) dans Morteville Manor.
Pour ouvnr la chambre de Juha, tu dois prendre fa clef située sous l’oreiller de Léo Le puits est un attrape-nigauds ' Pour François ST maniaque (n° 54) dans Bill Pal- mer. Pour prendre l'avion, va dans l’appartement puis prends la carie de crédit (monteauI et le pas seport (coffre), puis va à l'aéroport et donne la carte de crédit à l'hôtesse qui te remettra un billet Ensuite, pour la douane, il faut le billet et le passeport D'autres objets t'aideront pour la suite de l'aventure : laitue, bombe, souris, guide, briquet Pour Vincent ST dans Winter Games. Pour obtenir 5.9. il faut réussir,
une fois, chaque figure Au Free Skating. C'est pareil en exécutant trois fois chaque figure. Maintenant, à moi dans Xénon, com ment tuer le monstre du premier niveau 7 A Terrorpods. Comment gagner7 Philippe___________ Dans King's Quest II. Que faut-il que je fasse après être allé chez Neptune ?
Comment entrer dans le magasin de la marchande et dans le château de Dracula ? A quoi sert la dé d'or que Neptune m'a donnée ?
Franck _ Pour Gilbert, dans le Crime du Parking, a chez le fleuriste, dans le supermarché et fouille les péthu- mos. Tu trouveras la clé qui ouvre le meuble de Félix Dans Sorcellerie 2. Où trouve-t-on la Quinte 7 Et quelle est la réponse de l'énigme, ou deuxième étage ?
Didier (Nice) _ Pour Dungeon Master sur ST : je vous conseille d'explorer le premier niveau en mettant un minimum de temps Seri ez-üOus te moins possible des clés en or, celles-ci sont sensées ouvrir des portes en bois que vous pouvez, en fait, fracasser d'un coup d'épée ravageur. Sachez que ces clés peuvent ouvrir les trois grilles du niveau 2. Cela permet d'éviter quelques chambres beaucoup trop longues à parcourir Allez seulement là ôu il y a de la nourriture et des clefs indispensables. Un autre truc pour économiser de la nourriture, faites une première exploration du niveau 1 et
reconnaissez les lieux. Ensuite recommencez et tuez deux de dos héros en leur fracassant la tête contre un mur. Délaissez les vêtements (il y en a plus loin) et gardez les cadavres sur vous Avec seulement deux personnes, plus de problè mes de nourriture, il ne vous reste plus qu'à les ressusciter après les trois grilles. A moi de demander des formules de magie efficaces du genre explosif avec leur niveau de savoir correspondant si possible. Des trucs pour le niveau 3 sont également les bienvenus. Merci d'avance
D. B. (rédaction)_ Pour Didier de Nice (n° 56). Dans Dungeon Mas
ter, l’idée que tu préconises pour économiser de lo nourriture
est intéressante Toutefois il ne faut pas perdre de Due le
fait que les personnages amélio rent leurs attributs grâce aux
combats et aux lance ments de sorts. Tes deux personnages,
réduits à l'état d’ossements, ne progressent donc pas. Ce qui
risque d'être problématique si tu as trop souvent recours à ce
stratagème CBM Mon _ _ SOS AVENTURE Pour François ln°53), dans
The Lasl Ninja : pour entrer dans le • palace », iu do«s
enlever tes armes et prendre h clé que tu trouves ou premier
tableau.
J'aimerais des pokes pour Cobra et pour Yle Ar King Fu 2. Merci d'avance.
Henri de Montélimar Possédant un Spectrum «- l, je voudrais soi orr s'il existe des pokes pour avoir des vies infinies dans Gaunllet. Bombjack II, Arkanoîd et Rambo.
Merd d'avance Flavlen _ Ayant un 800 XL,j aimerais Qvoir quelques pokes pour Arkanoîd. Green Beret, Bruce Lee, Drop- zone. Super Zaxxon et Spy Hunter. Merci d'avance Xavier Lebrun, C 64_ J'aimerais avoir des renseignements pour Arcana, Fairlight et Entommbed. (Comment ouvnr la troisième porte par exemple ?) D'avance, merci Etienne _ Pour Jérémy (n° 53). Dans le Temple de Quauthli. Pour tuer les abeilles, il faut une torche qui est dans une hutte et des allumettes qui sont dans une autre cabane. Il faut brûler les abeilles avec la torche Quant à moi, le suis coincé dans Mandragore. J'ai
trouvé l'énigme des donjons 1. 3. 4 et 5 Mais maintenant, je ne sais plus quor faire Aidez moi f François_ Sur C 64 je peux nous aider à progresser dans Maniae Mansion. Pour la porte sons poignée, i!
Faut s'aider de deux personnages. L un tire la gargouille et l'autre peut descendre. Ainsi, on récupère une dé jaune qui ouvre 1a porte après la salle à mon ger Pour que la tentacule verte vous laisse passer, donnez-lui de l'eau et des fruits Ielle adore çq). Pour pouvoir ouvrir la grille au début, il faut faire de l'exercice. Quand le borbu va chercher son paquet, allez le lui voler I Vous obtiendrez des timbres. Sachez également que la tentacule aime la musique sur cassette Inotamment le piano) Pour ma pan. Je sèche en cenains points : pourquoi la piupon des appareils donnent-ils des
interférences ? Comment éloigner le barbu et sa femme de leur chambre ? Peut on se servir des jeux vidéo ?
Comment ouurir la porte du garage ? A quoi sert la momie ? Comment attraper la clé qui se trouve dans le lustre ?
Dans Aztec Tomb. Je suis coincé devant le trou dans le mur J'aimerais connaître les codes d'entrées de Bruno’s Boxing et Game Over.
Pour Christophe, dans Waydor, le bateau se trouve sous le cimetière en bougeant lo pierre tombale. Il te faut fabnquer des rames planches, clous et marteau (regarde deux fois dans la boîte) te sont nécessaires. Je voudrais savoir quelle est l'instruction exacte pour le vampire 7 Sacha Pag nard_ Dans Zombi comment faire pour rétablir la lumière i lorsque l'écran devient noir) ? Dans l’ascenseur, lors quej appuie sur le bouton 4 et que j’essaye de sortir. Je n y arrive pas ! Une dernière chose, comment arriver à la voiture des punks ? Merci.
Chris, the Nickels_ Fou d Elite sur Amstrad, je demande à tous les as du commerce interplanétaire toutes les combines les plus rentables qu'ils connaissent achat-vente) Un grand merci d’avance !
Xavier_ Pour Crafty Dwarf (n° 53). Dans King's Quest III, les incantations magiques se trouvent dans le livret Soit tu ne sais pas lire, soit tu t’achètes un original.
Quant à moi dans Police Quest. Lorsque je suis dans la prison et que j’enlève les menottes à l'alcoolique (ce qui est obligatoire). Il me tue à chaque fois Que faire 7 Dans Space Quest II sur la planète Labion. Comment traverser le marais sans se faire tuer ?
ST Fane_ Dans Space Quest. Où trouver la carte l D. sanenne qui autorise l’obtention d'une arme à iarmune 7 Merci d'avance Pascal, Spectronnien _ Pour tous ceux qui ont un problème dans Gaunt- let pour passer un labyrinthe pour passer à travers les murs, appuyer sur symbole • shift * et l'ous jouerez au fantôme tant que cette touche restera enfoncée (sur Spectrum) Si quelqu'un pouvait me donner des codes dans The Sentinel, sur Spectrum. Il serait sympa.
Dans The Pawn, malgré les explications des tiltmen ça fait trois mois que je cherche l'eau du Guru. Merci d'avance à mes sauveurs.
Frédéric_ Dans Theatre Europe, sur Amstrad, aimerais savoir quels sont les codes pour lancer l'offensive nucléaire Tous renseignements sur Incantation.
Zombi, les Passagers du Vent I. Armageddon Man seront les bienvenus Michael _ Pour C 64, dans World Games. Comment faire dans la compétition où deux hommes sont sur un tronc d'arbre qui lotte et où il s agit de faire tomber i adversaire ? Que faire pour réussir le rodéo ? Merci d'avance Madrena_ Comment faut-il tuer l'instructeur dans Combat School sur Spectrum + 2 ? Que faut-il faire également dans la deuxième partie de Game Over. Je ne sais pas où aller. . Quelqu'un pourrait-il me donner des pokes sur cette machine car je n'en vois pas souvent ? Le problème est que quand j'en ai. Je
n’arrive pas à les mettre dans le programme Comment faut-il faire ? Merci d'avance.
Bigfoot _ Pour Thierry de Decize (n°50|, dans Fighting Warrior. Lu ne peux pas toucher le monstre tant qu'il a ses ailes en couverture. Attention à ses coups de pattes. Si tu veux la gagner, fais plutôt de petits
• aller-retour » dans le combat. Bonne chance.
A moi maintenant : Dans Starship Andromeda. Que faut-tl faire au uaisseau cargo de l'univers 2? Comment accéder aux forteresses volantes des univers 4 et 5?
Dans Barbarian, comment tuer le sorcier ? Dans 1942, y aurait-il un génie qui aurait la fantastique idée de me communiquer des pokes de vies infinies ou autres ? Merd d'avance.
Frédéric, un fidèle Tiltman_ Je lance un SOS à tous les Tiltmen qui peuvent m'aider : Dans Meurtre à grande vitesse sur EXL 100. J'ai trouvé le minitel. Je fais • action », j'inscris le code 3 6159177 et une musique se fait entendre Comment inscrire MIC 7 ? Que faire ? J'ai trouvé l'ordinateur, je fais « action », j’entre la première ligne et il s’inscrit : «en 1 ». Que faire ?
Dans ATI 42. Je n'arrive même pas à décoller Dans l’Enigme d’Algénubi. Mimerais connaître es noms des dessins et lo réponse au coffre ? Quelle est la relation entre les dessins ? Réponse du dessin 10 : Japon et celui du dessin 11 Icare Je suis au bord de la dépression Merci d'avance Ludovic_ Je vous communique ma découverte sur Amstrad CPC 464 pour Enduro Racer Pour tous ceux qui n’arrivent pas à avancer dans ce jeu. Il suffit tout simplement d’appuyer sur les touches « shif + Ctrl 4 Cri ». Simultanément juste à l'affichage de « Go ».
Ainsi vous ne risquez rien sauf si vous percutez des motos ou des voitures. Dons ce cas. Il suffit de recommencer l'opération précédente et vous pou vei aller ainsi jusqu 'au stage 4. Là. Il faudra faire le parcours entièrement, Il est facile Arrivé au stage 5, il vous suffit de rouler le plus possible sur la droite hors de la piste et vous pourrez ainsi aller à 199 km h jusqu’à la fin de ce dernier stage. Si vous voulez sauter les buttes qui sont sur votre chemin.
Il vous suffit d'accélérer un peu et dès que vous êies en vue de celle-ci, tirez le joystick vers vous, ce qui fera décoller la moto Anthony_ Pour Didier fn°53j dans Meurtres en série, le code qui ouvre la malle est 6128. La réponse à « Quid » est « cavo ». La deuxième partie du parchemin est • Dolmen puits Little Sark centre * Pour Jacky (n° 53) : toujours dans Meurtres en série pour le deuxième rendez-vous. Longoret se trouve en 49 60 à 15 h 15 et pour le troisième en
83. 152 à 18h La femme de la troisième ligne de portraits (tout à
gauche) est Johnny Lettellier II se trouve en 106.104 à 15 h
30. Je vous donne per sonnellement quelques indices pour J K
Dickson avant sa mort, aller tout de suite en 137 130 Pren
dre le vélo et aller à la pnson 98 135 Pour G Del- mare vous
venez de Arthur, l'indice 21 se trouve chez Macomber.
J'aimerais avoir des pokes pour Green Beret sur Amstrad CPC
464 Johan _ Ataristes ous. Aidez-moi!Dans Xénon, comment
aller dans la zone 3. Je sais qu'il fout tuer le mons tre de
la zone 2 mais je n'y arrive pas (help!). Je ne comprends
rien à Crafton et Xung et à Izno- goud En outre, je n arrive
pas à manier le balai dans Western games Daniel Charbit__
Pour Zombi (n° 54) dans Bard'sTale. Le mot de passe chez les
moines fous est Tarjan. On ne peut pas ouvrir les portes de
la utile.
Dans Bard's Taie comment entrer dans la Kure- lean's Towert et dans la Mangor's Tower? Où se trouve l'escalier qui mène au troisième niveau des catacombes ? Que gagnerais-je à tuer, dans le château au troisième niveau, les quatre groupes de 99 Bersekers ?
Dans Dungeon Master, où se trouve la Master Key?
Dans Space Quest II, comment passer les marais sans se faire dévorer par le monstre qui y vit ?
Dans Predator, comment tuer le predator ?
Romu_ Pour * Cartouche * (n°54). Dans Last Ninja. La statuette en or est le passage (la porte) entre ce niveau et le suivant Inutile de te préoccuper du trou, et pour la corde, elle se trouve dans « Le dungeon * Une fois que tu as le collier (sur la statue grise).
Refranchis ia nvière aux tonds noirs et va à la sia luette en or Enlève les armes et sélectionne le. Collier. Louche la statuette et le tour est joué !
Badulescu Jonut_ Dans Saboteur H sur Spectrum). Que peut-on foire avec lo raquette Explorer ? Où est le centre de reprogrammation des raquettes ? Peut-on arrêter le temps 3 Dans Dambusters. Comment peut an lancer la Jean-Paul Dans Bubble Bobble (C 64) en jouant à deux on parvient jusqu'à la partie n° 100 mais là on rencontre ¦jne difficulté de taille. On n'arrive pas à se débat rosser du monstre, qui est énorme en comparaison des jeux de 0 à 99 Si quelqu'un a réussi ce tour de force, qu'il me donne la solution, e lui en serai Caroline __ Dans l'Aigle d’or (sur Amstrad), je cherche déses
pérément depuis trois ans le hure sacré i Qui aura pdié de moi 3 Donner, des explications précises Un grand merci à mon sauveur Bloady Pour Thorben the Wâe (n°51). Dans Même les pommes de tene ont des yeux, une fois dans I"hélico, tu fais « attemr. Ouest, sud. Sud. Sud. Ouest.
Neutraliser sentinelle, entrer, arrêter dictateur» Voilà, mais ce n'es: pas fini, à toi de jouer mainte- Toujours pour Throben the Wise dans Amazone une fois dans la tente, mets les « goggles » puis
• North, remove goggle s. computer on. 072 y es.
North, North. North Easl. Nortii. North. North North, paco. S mile, look, paco •.
Pour Anonymes n° 5J). Le troisième tableau de Goonies simple 1 Un des Garnies actionne le robinet tout en bas. Le second peut alors monter, l'autre le rejoint et actionne le deuxième robinet Le Goonie restant Ira iui actionner le troisième au milieu à gauchej. La canalisation explose, ie passage est dégagé. Le Goonie ua dans ce recoin et avant que la goutte tombe, il actionne le. Robinet qui est au-dessus de sa tête et permet alors le passage de son collègue Attention à l’homme au pistolet Pour Sylvain fn°52). Voici le début de Globe Trotter ¦ Charger chaudière, nord, est, prendre lime,
ouest, nord. Est. Nord, regard porte, prendre clef, fabriquer passe, sud. Ouest, sud. Ouest, est. Casser miroir, prendre morceau, regarder hublot, faire signal, monter taxi, alier aéroport, huer avion, don ner argent, pour le reste bonne chance.
Pour un Applemoniaque fou (n°52). Dans Baratin Blues une fois arrivé à Saint Tropez tape « aller quai, bouger poubelle. Prendre bombe, est. Es t. est nord, brûler foin, monter irocteur. Desserrer frein deux fois) et n'oublie pas de sauter Toujours pour Applemaniaque fou, dans Même les pommes de terres ont des yeux entre dans la cabane, ressors et tape • nord, ouest, nord. Nord, nord, entrer et donner parafe * Bien sûr. Tu n'oublieras pas le. Icn a qui te sera utile pour le transport des pommes de terres Dans Goonies uoici l'allumette qui te permettra d'allumer ta lanterne Au niveau A
attends le pas sage des chauves-souris, ensuite tu dois établir un jeu de passage en actionnant les chaînes qui pen dent en évitant que la boule ne t échappe des mains Les chaînes ont pour effet de fermer ou ouvrir les passages latéraux et ouvrir la trappe, à loi de les utiliser comme :l faut Après celte difficulté. Un Goo nie contrôle la boule au dernier niveau (pour qu elle ne s échappe pas), avec tes chaînes Tautre doit inch ner le plateau de la machine en même temps que le premier Goonie laisse tomber la boule sur ce pic teau De là, un mécanisme s'enclenchera en enlevant une plaque.
Renouveler l'opération trois fois Bonne chance
D. B. (rédaction) A la demande générale, je vous donne (en vrac)
quelques mots de passe de Bard's taie (ceux des bouches
magiques). A vous de trouver lo bouche magique correspondante
Stone Golem. Sinister.
Circte. Vampire. Thor, Shields Les suivants font partie des sept mots clés de Mangor Tower (ce sont les quotre derniers). And. Forevcr. Be. Damned Bonne chance !
Merci aux aventuriers pour les plans et solutions complètes : Stéphane Pancrazi de Marseille . Fabrice Bacquias de Chateauneuf- le¦ Rouge Daniel Charbit de Pans.
Renaud Saint Joanis de Istres . David Barary de Audruicq et Serge Ginet de La Motte Servoles ,rOr°oC''e e" oCpos ''o0. e Q '.' onooW» jftfS? T £*£££' % , 4 }5 f 1* rpC 6 2® . TtieA e°rs Cetn«* ’ p QÀ, rt®'A , hAo ®' r ...» csSV*s CHER TILT CONNEXION Je possède depuis plus d'un an.
Une imprimante Amstrad DMP 2000 que j'avais reliée à un CPC 6128 Ayant fait l'acquisition d’un Amiga 500. J’aimerais savoir s’il est possible de raccorder cette imprimante à mon nouvel ordinateur? Si oui. Pouvez vous me communiquer la référence du câble de connextion et m’indiquer le lieu ou je pourrais l’acquérir?
Emmanuel Maurice 68240 Freland Disposant d'une sortie type Cen ironies pour la connexion d'une imprimante. Amiga 500 fonctionne en théorie avec toute les imprimantes parallèles du marché La DMP 2000 étant de ce type, il est évident qu'elle peut être connectée à un Amiga Toutefois.
Nous n'avons pas connaissance de la commercialisation du câble nécessaire Préparée donc votre 1er à souder, à l'idée de servir à nouveau, il rougit de plaisir COMPATIBLES ?
Un ami veut me persuader que les logiciels pour PC et compatibles fonctionnent sur toute la gamme Amstrad et vice-versa Est-ce vrai? (...) Samkad Rastoman La firme d Alan Michaël Sugar dispose actuellement de trois gammes d’ordinateurs incompatibles entre eux Structurés autour d’un Z80. Les CPC et PCW ne dtsjyo sent pas de spécifications techniques leur permettant d’exécuter correctement des logiciels écrits pour PC et compatibles. En revanche, les PC 1512 et 1640 Amstrad sont des PC à part entière Ils respectent la mojonté des normes (officielles ou officieu ses) du standard de la micro
pro jessionnelle et acceptent la majorité des logiciels PC Bref, les PC Amstrad sont des PC comme les autres . Signalons aussi, ou sein de l’offre Amstrad, l’existence des Sin clair Spectrum (ZX 128 + 2et +3).
Machines 8 bits à base de Z 80 qui.
à l'image des CPC et PCW. S'avèrent non compatibles PC. Une comparaison chiffrée entre C 64 et CPC fait apparaître la faiblesse de ce dernier par rapport au Commo dore Côté résolution graphique, le CPC propose 320 par 200 en quatre couleurs parmi vingt-sept alors que le C 64 dispose de 320 par 200 en seize couleurs. Certes.
I Amstrad offre en plus un mode 80 colonnes bien pratique pour des applications couleurs. Pour le son, le CM culmine face à I Amstrad avec trois voix sur neuf octa ves avec enveloppe entièrement paramétrable (ADSR) Le CPC se contente lui de trois voix sur sept octaves En ce qui concerne la qua lité des circuits de restitution le C 64 creuse la différence. L'amplificateur et le haut parleur interne de piètre qualité de ‘Amstrad font pâle figure face à la connexion son par péritel du Commodore. Enfin, pour ce qui est de l'animation les deux machines se valent tant par la puissance de leurs
microproces seurs respectifs que par l’illogisme de l'accès à la mémoire écran. En conclusion, le C 64 es! Bien plus performant que le CPC mais ce dernier, du fait d un coût fort corn - pétitif, a occupé une place de choix sur le marché français.
ST ES-TU LÀ?
Je suis possesseur d'un TQ7 7Q et je voudrais m’acheter un Atari 520 STF Mais Atari a remplacé son lecteur simple face par un double face, d’où l’incompatibilité de certains jeux pour plusieurs raisons citées dans la rubrique « Cher Tilt • Je ne sais plus que faire Dois-je acheter un 520 STF doc casion avec lecteur simple lace, mais si les nouveaux sont double face, les jeux ne vont-ils pas sortir en double face ? Ou bien faut- il mettre un lecteur double face externe 9 Que dois-je faire ?
De plus, mon TO7 70 est en panne : toutes les commandes répondent mais l’image ne se fixe pas. Elle bouge dans tous les sens et je ne vois rien à l’écran. D'où cela vient-il ? Quand vous notez le graphisme d'un jeu, comment le jugez-vous? Anonyme.
Simple face, double face, anciennes ou nouvelles ROM... Les récentes modifications du 520 STF ont quelque peu désorienté ses acquéreurs potentiels, d’autant quelles se sont accompagnées de problèmes de compatibilité avec d'anciens jeux Comme nous 'avions signalé, ces accrocs à la compatibilité n 'étaient pas dus aux machines elles-mêmes mais à l'utilisation par les programmeurs de certaines caractéristiques * hors spécification . Des 520 STF (protection utZ isonf des pistes surnuméraires, etc ). Sur ce plan, les choses rentrent peu à peu dans l'ordre, et les jeux qui sortent
maintenant sont compatibles avec les deux machines. Quoiqu’il en soit, Atari recommande malgré tout l'essai préalable des jeux avant achat.
Si vous achetez un Atari 520 STF neuf, assurez vous qu’il est bien muni d'un lecteur double face (ce qui devrait être le cas. Vu que les stocks de 520 ST simple face doiuent-être épuisés depuis longtemps) Les problèmes de compa tibilité ne se poseront que pour quelques jeux anciens, que vous pourrez d'ailleurs échanger contre des versions compatibles auprès des éditeurs, des importateurs ou des revendeurs. La panne de votre T07 vient probablement du moniteur (pour en être certain, il suffit de tester le moniteur avec un autre ordinateur) La synchronisa lion verticale est généralement
réglable par un petit potentiomètre situé à l’arrière du moniteur. Si le réglage est impossible, contactez votre service après vente.
Nous notons le graphisme d'un jeu en tenant compte des perfor mances de la machine à laquelle il est destiné Dans un cas extrême. Un même jeu pourra obtenir cinq étoiles sur Amstrad CPC et quatre seulement sur Atari ST. s'il utilise à fond les capacités gra phiques du CPC et peu celles du ST. On constate trop souvent que certains éditeurs se contentent de simples transcodages des images, dans le but de sortir un jeu dans de multiples versions, sans utiliser à fond les possibilités graphiques offertes par chaque machine.
Nous sommes généralement sévères envers ce genre de pratiques, ce qui explique que deux jeux aux images Identiques n'obtiennent pas la même note de graphisme selon qu'ils tournent sur un Amiga ou un C 64.
DIEU GS Je dois tout d’abord vous dire que je n’achète que très rarement votre revue car j’utilise essentiellement mon Apple 11 GS pour des travaux dits « professionnels * traitement de texte, comptabilité, et aussi parce qu’on ne parle que très peu des Apple dans celle-ci.
Cela ne m’empêche pas néanmoins d’aimer jouer sur mon Apple et de feuilleter Tilt de temps en iemps pour savoir ce qui sort et ce qui est bien. Or. Je dois dire que votre revue est partagée entre l’Atari ST et Y Amiga. Qui sont d’ailleurs de très bonnes machines. J’ai acheté votre numéro d'avril et j’ai eu l’agréable surprise de voir que vous aviez testé des versions sur GS et que vous en étiez très satisfaits, comme la majorité des possesseurs de cette machine, à ma connaissance J’espère que vous continuerez à essayer nos versions de jeux car notre ordinateur est très bon malgré son
prix et sa légèreté au niveau de l’horloge et bien que les softs soient peu nombreux surtout au point de vue des jeux, ils n’en sont pas moins de qualité.
Petite astuce en passant, j’ai commencé à parcourir votre numéro « Match ST Amsga » et vous sem- ble2 être embêté dans Leisure Suit Lorry par le test des questions pour savoir si on est réellement un adulte Or il existe une touche pour passer ces questions Un copain m a dit que cela devait être « Alt Z » sur Afari Sur GS. Puis que la version est sortie aux U S A , en faisant «Option X».
On passe tout de suite au jeu.
Je crois que si vous continuez les j tests des versions GS. Les appie maniques que nous sommes vont j redevenir des lecteurs de Trft, J notamment moi !
Hervé Lacaussade Bravo, enfin vous montrez que le ' GS existe et vous en parlez en bien dans vos articles ! Je suis j content d’autant plus qu Apple a fini par se rendre compte que délaisser le GS au profit du Mac était une mauvaise politique Enfin nous verrons bien avec le nouveau GS ce qu’il en est !
En attendant, vous avez gagné de nouveaux lecteurs !
Le 2 GS a ses propres revues, mais le voir absent d'une revue sur les jeux et loisirs informatiques était pour le moins très surprenant ! John Drake.
Les éditeurs de logiciels, principa lernent américains, s'intéressent au 2 GS. Nous testons bien eut demment les nouveautés, comme nous le faisons pour les outres machines, dans un souci d'ex- haustiuité MÉMOIRE POUR ST?
Existe t-il une extension mémoire pour Atari 520 STF que Ton puisse se procurer dans le commerce? Si oui, où puis-je l'obte nir et à quel prix ? Sur quelle partie du ST peut-on la brancher ? De quelle taille mémoire dispose-t-on ensuite ? Tout le monde parle de RAM et de fer à souder, mais cela ne m’enchante pas trop Patrick.
Atari ne commercialise pas d’extension mémoire pour le 520 ST. contrairement à Commodore pour ’Amiga 500 Interrogé à ce sujet, un responsable d’Atari-France nous a répondu que c’est à l’acheteur de choisir au départ entre un 520 ou un 1040 ST selon qu’il désire disposer de 512 ko ou d’un mégaoctet de mémoire uive Encore faut-il connaître à l'avance ses besoins et disposer de la somme nécessaire à l'achat du 1040 STF est regrettable qu'Atarr se refuse à rendre ses machines complète ment évolutives et contraigne les utilisateurs voulant « gonfler * leur ST à manier le le, à souder et.
Le cas échéant, à perdre la garantie du constructeur Certaines boutiques comme Run Informatique, proposent toutefois de réaliser cette modification, sans perte de garantie, pour un coût voisin de 1 700 F II n 'est donc pas. Fort heureusement. Absolument nécessaire de revendre son 520 ST pour acquérir un 1040 ST si l'on désire disposer de plus de mémoire.
ÉMULATEURS MYTHIQUES Certains logiciels refusent de tourner sur un Amiga 500 lorsqu'il y a une carte A501 (extension interne de 512 Ko). Comment faut-il faire pour qu’ils ne se plan tenl plus?
Où trouver un programme « anti virus * qui les localise et les détruise ?
A quand Oui Run, Rolhng Thun- der et Fright Night 7 Pour Frédéric Laurent tu mériterais le Tiit d’Or de la bètlse pour oser dire que le ST est sept fois plus rapide que Y Amiga Pour Anonymax : il ne faut pas oublier que Jack Tramiel ne serait pas aussi important maintenant s’il n’y avait pas eu Commodore Pour Dominique Bizaoui : le Transputer n'est pas un ordinateur Atari mais une extension que l’on contrôle à partir du ST. qui a été adaptée pour l’Atari (et à quel prix!).
Quel est l'avantage du True Basic ? Peut-on, avec un genlock.
Travailler une vidéo sur cassette VHS image par image ?
Qu’en est-il de l'émulateur ST pour Amiga (et vice versa) ?
Pour ce qui est de Y Amiga. Tout est possible (thérorie de la descendance) Seul le fait que les disquettes ST aient un répertoire peut poser problème Pour ce qui est de l'émulateur Amiga sur Atari ST. je me pose des questions et j’ai quelques doutes : les ST n’ont pas assez de couleurs et une résolution inférieure, il leur manque une voie sonore. Ils ne sont pas multitâches, etc. Même avec des cartes, on ne pourrait faire d’un ST qu’un Amiga « moyen *. Qui serait d’ailleurs aussi lent qu’une tortue asthmatique. Anonyme.
Malheureusement, l'extension mémoire A501 pose quelques problèmes de compatibilité avec certains Jeux (au demeurant peu nombreux), et il n'y a d'outre solution que de la déconnecter lorsque cela se produit Pour ce qui est des virus, reportez- vous au courrier des lecteurs du n° 55 de Tilt Nul doute que des programmes anti-virus pour Amiga seront prochainement commercialisés. Sur PC, on trouve déjà Antidote de PC Mart (950F environ) Rolhng Thunder sur Amiga est déjà sorti Fright Night sortira probablement après la version ST qui ne saurait tarder Quand à Oui Run. Rien n’est prévu pour
l'instant True Basic est un Basic puissant et complet qui existe sur plusieurs machines (Atari ST, Amiga. PC et Macin tosh), ce qui permet une transposition facile des programmes d'un micro à l'autre sans en réécrire tout ou partie. Mais pour tirer un réel avantage de cette * portabi lité », il faudrait que ce Basic se soit imposé comme un langage standard, qui plus est sur plusieurs machines. Ce n’est bien entendu pas le cas, True Basic n'étant même pas à notre connaissance distribué en France. Ce produit est commercialisé aux USA par True Basic Inc. 39 South Main Street, Fianover. NH 03755
Les genlocks pour microordinateurs. Qui permettent le mélange et la synchronisation des images vidéo provenant de différentes sources (ordinateur, caméra vidéo ou magnétoscope), répondent rarement aux normes professionnelles quoiqu'en disent les revendeurs. Avec un genlock de qualité • Broadcast • et un magnétoscope professionnel disposant d'une entrée pour un signal de synchronisation, nous pouvez enregistrer vos animations image par image, ce qui est impossible avec un magnétoscope de salon Les émulateurs sont devenus la tarte à la crème de la micro familiale, l'instrument miraculeux
qui pourrait réconcilier et unir tous les PC. Amiga. C 64. Ou ST en réglant de façon définitive les pro blêmes de compatibilité Mais ne rêvons pas : chaque machine dispose de spécificités hardware telles quelles ne pourraient être émulées efficacement, c’est-à-dire avec une bonne rapidité d'exécution des programmes et une compatibilité sans faille, que sur des machines beaucoup plus puissantes. Les émulateurs logiciels que nous auons pu voir fonctionner souffrent précisément de problèmes de compatibilité et d’une lenteur qui les rendent pratiquement inutilisables. La solution la
plus réaliste consiste donc à utiliser une partie électronique dotée du même microprocesseur que l'ordinateur dont on veut simuler le fonctionnement et d’émuler par logiciel certaines de ses fonctions.
Il est presque abusif dans ce cas.
De parler d’émulateurs les cartes PC et Amiga 2000 peuvent être considérées comme des ordinateurs à part entière Vos doutes concernant l’émulateur Amiga pour ST sont donc pleinement justifiés MUSIQUE ET MICRO Fidèle lecteur de votre revue, votre dossier consacré à la musique assistée par ordinateur, assez ancien de surcroît, ne m’a pas renseigné comme je le souhaitais Je suis, en effet, possesseur d’un C 64, avec un lecteur de disquet tes 1541, et d'un clavier (orgue Yamaha Electone). Quels sont les logiciels ou périphériques qui me permettraient de tirer profit de ces deux appareils?
Que sont le « sound expander » et le « sound sampler?» Merci d’avance, et bonne chance pour cinq nouvelles années dans ce monde de la micro-informatique sans cesse bouleversé1 Anonyme.
Les instruments électroniques MIDI à clavier réunissent au sein d'un même coffret deux entités distinctes : un organe de commande le clavier proprement dit qui délivre des informations numériques traduisant certains paramètres du Jeu comme la hauteur des notes ou la dynamique du toucher, ainsi qu’un ensemble de circuits électroniques exploitant ces informations pour composer le signal de sortie (le son) L'avènement de la norme de communication MIDI, grâce à laquelle des instruments peuvent échanger des données numériques de commande. A permis une standard!
Sation du matériel : il est désor mais possible d'interconnecter entre eux divers instruments, de contrôler l'un avec le clavier de l’autre ou de les piloter par ordi nateur. Les expandeurs auxquels vous faites allusion sont précisément des synthétiseurs dépourvus de clavier. Pour tirer parti de votre équipement, vous pouvez donc utiliser un logiciel tel que le séquenceur • Scoretrack * de C- LAB (uoirTilt n° 43. Page 82) et relier votre clavier, si celui-ci est doté d'une prise MIDI, au C 64 via une interface MIDI Vous pouvez ensuite étoffer votre installation en y a oufant des expandeurs
Sound sampler est l’appelation anglo-saxonne désignant les échantillonneurs de sons, encore appelés digitalisateurs Ces appa reils numérisent des sons de provenances diverses (disques, micro, etc.), les enregistrent sur disquette et permettent de les rejouer avec un clavier MIDI corn mandant la fréquence d'échantil tonnage, et donc la hauteur de chaque note MICRO-INFECTION Bonjour, je vous écris au sujet des fameux virus dont tout le monde parle Je possède un Amiga et plusieurs de mes disquettes sont contaminées par le « virus SCA ¦ Il paraît que ce virus détruit la pre mière piste de la
disquette. Qu'en est-il exactement? Comment se reproduit-il et y a-t-il un moyen de l’en empêcher ? (par exemple peut il se reproduire si le disque est ¦ Write protected ? •) Je tiens a préciser que je ne trouve pas cette plaisanterie amusante du tout. Bien que le virus que j'aie rencontré ne soit pas trop méchant, il en existe des très néfastes pour les micros eux- mêmes (voir l'expérience de Lori- ciels) PS Avis aux Amigamen (et women). Il paraît qu’il existe un nouveau virus qui empêche le formatage Aux États-Unis, la machine est très touchée par ce fléau donc il est probable .que de
nouvelles bes tioles vont traverser l'Atlantique alors attention au « Freeware * Anonyme (encore lui !)
Virus, rumeurs et psychose collec lioe s'abattent comme la peste sur le pauvre monde de la micro informatique Vous trouverez dans le courrier des lecteurs du mois dernier une réponse à votre question Si uous protégez votre disquette contre l'écriture, le virus ne pourra pas. Bien entendu, venir l'infecter, mais certains jeux ne peuvent fonctionner correcte ment avec cette protection, le programme inscrivant des données sur la disquette Votre recomman dation finale est tout à fait justi fiée : méfiez-vous du « Freeware » et des disquettes piratées. Lorsque vous utilisez une disquette d'ori
gine douteuse, éteignez toujours votre ordinateur avant de charger d'autres programmes un simple
• reset • n’est pas toujours suffisant pour chasser l’intrus
TfiM-TRM SOFT Dernière minute: le Consumer Electronic Show de
Chicago vient de fermer ses portes. Vous connaissez déjà le
C.E.S.. Ce salon rassemble tout ce qui touche de près ou de
loin à l'électronique et à l'informatique de loisir.
Téléphones, chaînes stéréo, antennes paraboliques, camescopes
et, bien évidemment, informatique. C'est pourquoi, le monde
entier se retrouve au rendez-vous du Summer Consumer Electronic
Show de Chicago.
Et cette année, en tout cas pour le domaine qui nous intéresse, ce fut un grand cru. N'attendez pas de nouveautés en hardware, les micros ont désormais abandonné les stands du C E S pour ceux, plus professionnels, du Comdex. En revanche. Le hall réservé aux jeux et loisirs sur micro ou console est un véritable paradis. Premier choc: Nintendo se taille la part du lion et écrase sauvagement tous ses concurrents. Son stand (près d'un quart de la superficie totale du hall) regroupe trente sociétés, de Broderbund à Konami, qui développent toutes pour le Nintendo Entertainment System. La
puissance de Nintendo sera au coeur de bien des discussions pendant le salon.
Quelques chiffres tout d'abord: Nintendo a vendu 13 millions de consoles au Japon. Les Etats-Unis viennent en seconde position avec 4 millions de consoles vendues en 1987 et des objectifs pour 1988 de l'ordre de 7 millions. Le marché est donc plus que tentant, et tous les éditeurs de softs se ruent sur lui (un bon titre se vend à plus d’un million d'exemplaires et le piratage est inexistant). Angoisse: ne revivons-nous pas une situation similaire à celle de 1984 qui avait vu l'effondrement total d'Atari et des jeux vidéo. Cassant le marché US pour de longues années? 'Non. Répond
Nintendo, nous maîtrisons tous les paramètres - qualité des jeux, nombre de logiciels, suivi des ventes- et nous ne recommettrons pas les mêmes erreurs que par le passé'.
Pour clore le chapitre console, disons brièvement que Séga est également présent en force, qu’Atari vend toujours autant de jeux vidéo et que les nouvelles consoles telle le NEC PC-E. Ou les projets 122 de consoles 16 32 bits restent soigneusement cachés: tant que les consoles actuelles marchent, pourquoi en changer?
C. E.S de Chicago: c'est l'Amérique!
Retour en torce du jeu. Arrivée en force des Japonais sur le marché US et leadership incontestable de Nintendo: voici les faits marquants du dernier C E S.. Mais au delà, on assiste à une véritable explosion des microloisirs aux Etats-Unis. Bref, à l'Ouest du nouveau... Deuxième choc: le nombre de stands japonais qui présentent, qui des simulations guerrières, qui des jeux d'action, est impressionnant. Les Nippons attaquent et vont envahir méthodiquement les USA.
Ça va être sauvage!
Troisième choc: l'explosion du jeu. L'état de choc entraîné par l'arrêt brutal des jeux vidéo en 1984 est enfin oublié. Les grands noms du soft se relèvent, de nouveaux venus apparaissent et. De plus, l’enthousiasme renaît. Outre un certain nombre de grandes nouveautés en soft (voir cinquième choc), la confiance retrouvée, les chiffres d'affaires en hausse, le sentiment que cette fois, le business redémarre. Créaient un sentiment d'euphorie sur tous les stands. 'Nous n'avons jamais assisté à une telle lame de fond" exultait Ken Wasch. Directeur de l'Association des éditeurs de Softs US
au cours d'une conférence de presse intitulée "Let the Good Times Roll". 'Tout se développe: les clones PC sont de plus en plus puissants, le Commodore 64 est toujours dynamique, l'Amiga crée la surprise, le II GS est une bonne machine, qui pourrait faire fort si le prix baissait, le Mac s'ouvre au loisir, bref, tout va bien...'. Ne vous étonnez pas si le ST n'est pas cité, chacun sait qu'aux States son développement n'est pas facile... Quatrième choc: les stands Titus et Ubi Soft défendent les couleurs de la France.
Les logiciels français semblent d'ailleurs bénéficier d'une excellente image de marque aux Etats-Unis. Cinquième choc: il vous faudra attendre le numéro de septembre pour découvrir en couleur et sur grand écran (ça c'est une des surprises de la rentrée, vous verrez, vous verrez) toutes les nouveautés. Hé oui. C'est dur.
Mais ça n'en sera que meilleur... Surtout avec les titres qui étaient présentés. Ah là là, si vous voyiez les photos d'écrans, ces graphismes, mes amis, ces graphismes! C'est vraiment dommage que vous soyez obligés d'attendre... NOSTRA CULPA Entre le 34 et le 38 de la rue de Turin, se trouvent trois boutiques de micro- informatique. Au 34, Control Reset possède toujours le local qui n'est plus une boutique. Un panneau indique aux clients la nouvelle adresse: 38, rue de Turin.
Au 36, une boutique de micro- | informatique qui n’a rien à voir avec Control Reset. Au 38, la nouvelle boutique Control Reset. Entre deux boutiques Control Reset. Il s'en trouve donc une autre.
1 Quand on le sait, tout va bien. Mais nombreux sont ceux qui. Voulant aller chez Control Reset. S'arrêtent au 34, lisent le panneau qui indique d'aller au 38, montent la rue et entrent dans la première boutique et qui n'a pas le même propriétaire. C'est ce qui est arrivé à un journaliste du dernier hors-série de Tilt, PC Facile. Il voulait aller enquêter chez Control Reset, voir ; comment on y était accueilli et quels conseils étaient donnés par les vendeurs.
Malheureusement, il est entré chez f'autra' pensant vraiment être la où il devait être. Résultat: l'enquête ne concerne pas Control Reset mais une autre boutique, contrairement à ce qui était indiqué dans le numéro Tilt PC Facile (page 32).
Chez Control Reset, on trouve tout ce qui est fabriqué par I.E.E.E: ordinateurs compatibles XT AT, 386, portables, modems, réseaux, moniteurs, cartes d'extension. | Mais aussi des disquettes, des softs, des périphériques (imprimantes, onduleurs, J drives, disques durs, streamers, tablettes graphiques, souris), des câbles, des composants et même des livres. Le champ est vaste.
Mais en aucun cas Control Reset ne vend d’ordinateurs comme Amstrad. Sanyo ou Tandon. Contrairement à ce qui était indiqué dans l'enquête boutiques de Tilt-PC Facile. Nostra Culpa.
En direct... Ça y est: Amstrad se lance sur le marché de la télévision par satellite. Durant le premier trimestre 89, Amstrad cormmercialis- : era en Grande-Bretagne un ensemble antenne parabolique plus récepteur f d'émission par satellite nommé Amstrad Fidelity pour un prix public de 199 Livres.
Ce produit sera par la suite introduit en France mais ni date, ni prix réel ne sont annoncés pour le moment... Curieux: après s'être fait champion de la discrétion concernant ses nouveautés, Amstrad annonce désormais fort longtemps à l'avance les produits à venir. Pour Sinclair ce fut le commencement de la fin... Arme au poing Fanas de jeux de café, ceci vous concerne directement! Nous avons reçu les pistolets (Phaser Guns) utilisables avec Capone sur Amiga (voir Tilt Parade en page 30 du présent numéro). Ce jeu de tir prend toute sa dimension grâce à ses pistolets: un véritable régal!
L'ensemble est facile à mettre en oeuvre. Connectez l'interface pistolet sur le port joystick, mettez la disquette dans la machine et c'est parti... Après quelques minutes, on maîtrise parfaitement l'arme et... leu à volonté! A deux joueurs, la compétition est rude, le jeu d'autant plus prenant... Les prochains logiciels Actionware utiliseront également ce système. On attend donc avec impatience leurs nouveaux softs:
P. O.W et Alien. En attendant, rendez- vous dans le Tilt de
septembre où nous vous parlerons plus en détail de ces pis
tolets. Affaire à suivre... Du nouveau Electronic Arts annonce
Bard's Taie II sur Amiga! Il devrait arriver pour la rentrée.
Chez le même éditeur, Alien Fires et Bard's Taie III sur C 64 sont prévus courant juillet. Il en est de même pour Skyfox Il sur Amiga. Rainbird prévoit des adaptations de Carrier Command sur Amiga, PC et Compatibles, Mac, Spectrum, Amstrad CPC et même PCW! Du côté d'Epyx, 4X4 Off Road Racing devrait arriver en juillet sur PC et cet automne sur Amiga. Du même éditeur. Impossible Mission II sera adapté pour Apple II et II GS ainsi que pour Amiga vers décembre. Origin Systems pour sa part annonce Ultima IV sur Amiga et Ultima V sur C 64 pour juillet ou août. Premier jeu de rôle ADSD de SSI,
Heroes of the Lance est prévu pour juillet août sur C 64, ST, Amiga, PC et compatibles. Du même éditeur: Pool of Radiance sortira courant juillet sur C 64, en automne sur PC et Apple. Enfin. Queston II arrive sur ST. Amiga et Apple II GS.
Bien évidemment, les dates communiquées sont à prendre au conditionnel... Accord Epyx vient d'annoncer son soutien à l'environnement Deskmate de Tandy. Livré avec la gamme de PC bas et haut de gamme Tandy, cet environnement logiciel se pose en tant qu'intégré répondant à 90% des besoins de l'utilisateur moyen.
La portée de l'annonce d'Epyx n'est donc pas claire et l'on ne peut que se perdre en conjonctures concernant le type de produits à venir... Vidéoprojecteur Fabriqué par Vidikron et importé par Tech- nic Electronic Conseil, le vidéoprojecteur MT-1 est prévu pour fonctionner avec divers ordinateurs. Outre une fréquence de balayage maximale de 32 Khz, il dispose d'entrées numériques, analogique et vidéo composite. Autrement dit, il se connecte avec une gamme fort étendue d'ordinateurs: du PC à... l'Archimedes. Un regret tout de même: il projette une image monochrome.
Seigneurs à Musique Trois étudiants des Arts Appliqués de la ville de Lyon se sont regroupés sous une forme associative afin de créer le premier jeu informatique interactif couplé au réseau minitel. De cette manière, le joueur n'est plus isolé mais, contrairement à ce que proposent les jeux de réseaux classiques, dispose de graphismes et de bruitages de qualité puisque générés par l'ordinateur. Créé sur Amiga 500 et prévu sur Atari, PC et Thomson, ce programme se nomme Les seigneurs à Musique. Bien que relativement avancé, le projet n'est pas encore bouclé et les initiateurs de ce jeu
cherchent activement des soutiens.
Association Trois-Quarts Face 39, rue Benoist Mary 69005 Lyon MIDI et PC Nicomachus International Computer propose une carte d'interface MIDI pour PC et compatibles. Livrée avec un séquen- ceur huit pistes nommé Easy, cette carte est vendue aux alentours de 2500 francs.
Nicomachus 241, avenue d'Argenteuil 92270 Bois-Colombes A noter Connue pour ses interfaces pour petits ordinateurs, Nogema Informatique déménage. Les nouveaux locaux sont situés à Nancy au 8, rue du Général Gouraud.
Halte au dumping!- Par suite d’une décision de la Communauté Economique Européenne, les imprimantes d'origine japonaise sont désormais surtaxées. Cette mesure fait suite à une demande d'industriels européens accusant les Japonais de pratiques illégales, à savoir: le dumping. Corrélativement à cela, Epson vient d'annoncer une hausse de ses prix d'environ quatre pour cent Autrement dit: dépêchez-vous I d'acheter votre imprimante!
Amiga parlant A-Talk III, édité par Oxxi, est un logiciel de communication pour gamme Amiga. Il propose de nombreux protocoles de communication tels Kermit, Xmodem, Ymo- dem, Zmodeme, et autres. Il offre de plus un répertoire de numéros, supporte plusieurs imprimantes et donne accès à un macro langage permettant d'automatiser les procédures de connexion Images... La cité des Sciences et de l’Industrie annonce l'exposition Image Calculée. Elle se tiendra du 28 septembre 1988 au 8 janvier 89 à l'Espace Claude Bernard. Le but de cette exposition est de présenter les dernières techniques
en matière de synthèse d'images et le public sera convié à l'expérimentation... Parallèlement à cette exposition, Pixim 88 se tiendra à la grande Halle de la Villette du 24 au 28 octobre 88. Manifestation présentant l'univers de l’image numérique. Pixim se propose de réunir artistes, industriels, professionnels de la vidéo et autres afin de stimuler les sinergies possibles entre ces divers corps de métiers.
Course auto, car... Alors que la Porsche Loriciels est classée 3ème au classement général du Trophée Porsche 944 Turbo Cup, Loriciels annonce développer avec la complicité de René Metge un logiciel de conduite automobile... En ce qui concerne les nouveautés. Cobra II devrait prochainement voir le jour. Par rapport au premier, il proposera de nouveaux personnages et des graphismes plus nombreux. D'autre part, une nouvelle version de l'Interpréteur C devrait sortir cet automne. Il sera plus rapide et permettra de diminuer les temps de développement.
Virus kil 1er Destiné aux possesseurs de PC et compatibles, Anti Virus et Anti Virus ? Sont deux "virus killer" proposés par I.S.M. Ils coûtent respectivement 490 et 980 francs HT et sont disponibles en cinq un quart et trois et demi. Concrètement, ces programmes sont en mesure de détecter et surtout de localiser des virus. Il ne reste plus qu'à les détruire à l'aide d'un utilitaire tel PC Tool, par exemple. En conclusion, un programme bien utile qui mettra fin aux angoisses de certains...
I. S.M 2, quai du Commerce 69009 Lyon C'est sous le doux soleil
de Grande- Bretagne, et plus précisément au Novotel de
Londres, que s'est tenu le onzième Commodore Computer Show.
Typiquement british, ce salon a été marqué par la rareté des
nouveautés ainsi que par l'absence de nombreux géants britan
niques de l'édition de jeux. Il fut l'occasion pour bon nombre
d'exposants d'écouler les fins de stock à prix hors
concurrence... Commodore Computer Show Salon typiquement
british, le Commodore Computer Show a, cette année encore,
attiré de nonbreux Kids passionnés de jeux micros. Mais
pourquoi diable un tel salon n’existe-t-il pas en France?
Affaire à suivre... TAM-TAM SOFT Première remarque: l'Amiga
était là, et bien là! En ce qui concerne les jeux, la
principale nouveauté était Leatherneck.
Très proche de la version ST, il propose des graphismes corrects, s'avère comme son homologue sur Atari, très prenant.
Notez que l'interface quatre joueurs est disponible en Grande-Bretagne au prix très attractif de 5 livres 95, soit environ 60 de nos francs. Signalons aussi la présence de Tanglewood dont la sortie est imminente ainsi que la venue de Steve Bak sur le stand Microdeal... Fidèle aux logiciels pour ST et Amiga à faible prix, Anco Software présentait dé nombreux produits: Grid Start, une simulation de formule 1 de qualité acceptable. XR 35, un Shoot'em up avec scrolling latéral et graphismes très corrects... Notez aussi la venue de Emerald Mines (un jeu de tableaux classique) et da Strip
Poker II sur Amiga, C 64 et même Plus 41 D'autres nouveautés telles The Three Stooges.
Time Bandit (sic) étaient présentées mais par des ma-gasins ou des sociétés de distribution.
En ce qui concerne les logiciels plus sérieux et notamment les outils de développement, relevons l'arrivée de Fast Basic sur Amiga. Déjà ancien sur ST. ce Basic assez puissant concurrence directement GFA Basic et prend une longueur d'avance en arrivant le premier sur Amiga.
Pour 70 livres, Fast Basic propose la récursivité. Connaît la notion de variable locale ou globale, accède directement à l'environnement graphique et sonore de l'Amiga, permet d'interfacer efficacement le Basic au langage machine en écrivant directement dans les registres du 68 000.
Autre point fort du Fast Basic: il dispose en version de base d’un compilateur "une passe". Pour la petite histoire, sachez qu’il est écrit en Fast Basic... Soulignons aussi la venue d'un Prolog, de nouvelles versions de l'ABasiC et du Pascal Meta- comco. Le tout fonctionne sur Amiga.
Bien entendu... De son côté. Eidersoft présentait Pro Sound Designer (un éditeur de sons) version Midi et laissait entrevoir la version Amiga de Stop Press, un logiciel de micro-édition fort prometteur.
A l'image du logiciel, les nouveautés matérielles concernaient l'Amiga. La principale, proposée par Burocare Computer Systems, se nomme BRD (Burocare Re- movable Drive). Il s'agit d’un disque dur amovible de 20 Mo utilisant la technologie Bernouilli développée par IO Mega. Le lecteur est proposé à moins de 9000 francs et le disque à 500 francs. Bien que plus coûteux qu'un disque dur classique, ce système est séduisant car, outre le fait que le disque est amovible, il propose des temps d'accès similaires à ceux de disques fixes classiques. Autre périphérique relativement intéressant: le
Micro- text d'Amigaland. Ce système permet de dé- coder des pages d'informations diffusées en Grande-Bretagne par le biais d’ondes UHF (comme les images de télévision), de les visualiser, de les sauvegarder etc. Un produit intéressant mais qui ne peut fonctionner chez nous car non compatible Antiope. Enfin, signalons que ce décodeur fonctionne sur Amiga, C 64 ainsi que sur d'autres machines telle le Spectrum par exemple. En ce qui concerne le Commodore 64, les nouveautés étaient plus que rares et les kids en étaient réduits à se procurer à prix cassés tel ou tel logiciel dont ils
rêvaient depuis longtemps... Cette onzième édition du Commodore Show était donc, à l'image de nombreux salons anglais, très couru des amateurs.
Mais, contrairement à ce qui se passe chez nous, moins pour l'information que pour l'achat. C'est pourquoi nous avons été déçus par le manque de produits... Malgré tout, nous pouvons regretter que ce genre d'initiative soit, en dehors d'Amstrad Expo, pratiquement inexistante en France.
Exposez vous...-- Le prochain PCW se tiendra du 14 au 18 septembre 1988 au Earls Court de Londres. Premier salon européen en matière de micro ludique (il a attiré plus de 50 000 visiteurs lors de sa précédente édition), il verra certains éditeurs du continent pour la première fois. Ubi Soft, Fil et Infogrames pour la France: Linel de Suisse et Microdigital d'Espagne seront présents.
Enfin, à l'occasion de ce salon, se déroulera une compétition qui permettra à celui qui réali- sera le meilleur score à un jeu défini de remporter un Atari 520 ST. A vos manettes!
Des softs, une fois Nos voisins belges et plus particulièrement wallons ont parfois du mal à se procurer des logiciels en français. Ils igno- rent certainement que la société ABC représente nombre d'éditeurs français pour la Belgique.
ABC Fontaine des prés. 18 5000 Namur Namen L'image Malgré son retrait du marché de la micro, Sony propose plusieurs produits dignes d'intérêt. Similaire au KX 14 du point de vue vidéo, le KX 14 Turbotouch est un moniteur vidéo tactile. Interfacée à l'ordinateur par l'intermédiaire d'une interface RS 232 C. la zone tactile dispose d'un résolution de 256 par 256 points sensibles. Un logiciel spécifique est bien entendu nécessaire pour gérer ce système.
Bref, il s'agit de l'écran idéal pour la réalisation de bornes interactives et de démonstrations.
Guerre et paix Société représentant en France de nombreux produits, Ubi Soft annonce la sortie imminente d'une version française de Wargame Construction Set de SSI sur ST, dont le titre restera en anglais. Après Colonial Conquest, Ubi Soft poursuit donc son effort de traduction de jeux de guerre et confirme sa volonté, ô combien louable. D'aller au delà d'une simple francisation des notices d'emploi. Wargame Construction Set en français sera vendu 300 F environ et les possesseurs du jeu en anglais pourront l'échanger gratuitement contre la version traduite. Cette initiative ne peut
qu'être louée par les anglophobes qui pourront goûter aux plaisirs du wargame en français. Il était temps... Pirates ou étudiants? La sénateur socialiste de l'Essonne Paul Loridant (à ne pas confondre avec Albert Loridan, PDG de Micromania) a déposé une proposition de loi visant à autoriser la copie de logiciels professionnels à des fins pédagogiques, comme le demandent depuis de longs mois de nombreux professeurs et étudiants en informatique (voir Tilt n°50, page 16) La loi du 3 juillet
1985. Notifiant l’interdiction de Toute reproduction autre que
l'établissement d'une copie de sauvegarde par
l'utilisateur", a contraint de nombreux professeurs à se
placer dans l'illégalité pour pouvoir assurer leurs
enseignements dans de bonnes conditions, les moyens
budgétaires alloués aux départements informatiques des
universités leur permettant rarement d'acquérir les
logiciels dont ils ont besoin. L'inculpation, à la fin de
l'année dernière, de Claude Chrisment de l'IUT de Toulouse
en vertu de cette loi a été à l'origine d'un important
mouvement de protestation des ensei- gnants spécialisés
en informatique.
L'adoption de la proposition de loi du sénateur socialiste mettrait donc fin à une situation absurde et hypocrite, mais rencontrerait certainement l'opposition des éditeurs de logiciels qui réclament des garanties sérieuses contre le piratage de leurs produits, La balle est maintenant dans leur camp... Micro-diapo La société Abaque Micro propose un service qui redonnera des couleurs aux nombreux infographistes utilisant l'Amiga.
Pour 120 F, grâce à un appareillage sophistiqué, Abaque Micro se propose de réaliser directement une diapositive 24 x 36 à partir du fichier d'une image réalisée sur Amiga. Contrairement aux traditionnelles photos d'écran bien connues des lecteurs de Tilt, les diapos obtenues par ce procédé sont exemptes de lignes de balayage qui défigurent tant d'images informatiques. Mieux encore: sous certaines conditions, il est possible de récupérer des images générées par Sculpt 3D en transgressant la limite fatidique des 4096 couleurs affichables par l'Amiga, mais le coût de la photo augmente
alors considérablement.
Sicob: bilan Le Sicob 88 a reçu la visite de 195 000 visiteurs. 20 000 de plus que l'année dernière... Cette tendance met fin à l'érosion du nombre de visiteurs "admis" au premier salon de micro français et l'on peut s’en féliciter. Enfin, notez que le 40 ème Sicob se tiendra du 17 au 22 avril 1989 à Paris- Nord-Viliepinte.
Killdozer remanié Faisant suite à notre critique de Killdozer (Tilt n°55). La société Lankhor vient de nous informer que la maniabilité du char a été améliorée. Ceci devrait rendre ce programme encore plus attractif: c'était le seul point que nous avions critiqué... D'autre part, signalons que la sortie de Maupiti Island est imminente. Elle devrait intervenir pour la rentrée. Cette nouvelle aventure de Jérôme Lange dont nous vous avons déjà parlé sera proposée sur ST et Amiga dans un premier temps. Au programme: graphisme de qualité, bruitage à base de sons digitalisés et scénario
d'enfer... Bref, un jeu tort attendu et qui ne devrait décevoir personne1 ENFIN UN SPECIALISTE AU DE PARIS Iquelles que soient les propositions qui vous sont faites, S.C.A.P. vous en donne PLUS pour votre ARGENT PROMOS 520 ST couleur Citizen 120 D Traitement de texte 10 disks de Domaine Public (au choix) 1 joystick 1 Jeu (valeur 250frs) 6990,00 ttC Lecteurs externes (3-1 2 et 5-1 4) imprimantes Support écran Table traçante Modem Synthétiseur Extension de RAM... Amiga 500 écran couleur 1084 1 Joystick 10 Disks de Domaine Public (au choix) 2 btes 3" 1 2 1 tapis de souris 1 Jeu (valeur 2501)
7490,00 ttC Star LC-10 Star LC-10 couleur Citizen 120-D Epson LQ-500 (24 aiguilles) EXCEPTIONNEL DOMAINE PUBLIC ST & AMIGA j recherche des | vendeurs compétents sur [ ST& AMIGA j DISQUETTES «f***" - »o1
• »- jeux-démos-Iangages-utilitaires-images 3 DF 18 1rs envoyez
nous une enveloppe timbrée pour 10 DF 3" 1 2 100 frs recevoir
notre catalogue gratuit Pour qtés Ne 30 rrs ,a J*s*otto. La
54l"e gratuite ü!
2490. 00 tte
2890. 00 ttc
1950. 00 tic
3950. 00 ne
• Dans les limites du stock disponible Crédit CETELEM, Carte
Aurore. Carte Bleue, facililés de paiement 62 RUE GABRIEL PERI
93200 ST-DENIS METRO SAINT-DENIS BASILIQUE OUVERT LE DIMANCHE
MATIN DE 9H A 12H30
S. C.ÆP. S (1) 42-43-22-78 DU LUNDI AU SAMEDI DE 9H A 19H
EXCLUSIF Moniteur 3 résolutions (reprise de vos moniteurs)
POUR ST NC IMPRÏMÀNTËS ATARI 520ST 1040STFM MEGA ST2 mono MEGA
ST2 mono Laser MEGA ST4 mono MEGA ST4 mono User Imprimante
Laser SLM 804 Disque Dur SH 205 Scanners (300 dpi) AMIGA 11
A500 UC 512k ram
4725. 00 tic || A500 . Moniteur coulour 7490,00 0c F A2000UC tMo
ram
9990. 00 ht |.j A2000 UC*monitcoul.
12900,00 ht f Extension Mémoire pour A500 1095,00 ttc | j AMSTRAD 1 J Amstrad 6128 des conditions exceptionnelles i l | 1 1640 tous modèles .. 11 ère main des machines révisées garanties 6 mois | à des prix défiant toute concurrence appelez nous au
42. 43.22.78 OUVERT JUILLET & AOUT OCCASIONS DcxMTtem enüèrcmcnt
rtafcé (sauf en-lfcc, graphique et agle) sur Alan Méga SI 4,
Imprimante Laser SLM 804, Iteque Dur SH 205 & Tmewafcs
Pubtasher TAM-TAM SOFT Prix à la baisse Upgrade Editions
annonce une importante baisse de prix de sa base de données
Induction Ce logiciel ne coûte plus que 490 Irancs TTC...
Signalons aussi la venue, chez ce même éditeur, des versions
françaises de Spectrum 512 et de la gamme Cyber d'Antic.
Joystick rustique Simple, voire rustique, la manette de jeux Speedking est disponible en version PC et compatibles. Elle se connecte directement sur la prise manette de |eu de ces ordinateurs et dispose d'un potentiomètre d'ajustage. En outre deux modes de tir sont proposés: coup par coup ou en rafales. Celte manette, fort ergonomique est de plus proposée à un prix relativement bas. Pourquoi donc s'en priver?
En couleurs... Innelec distribue désormais les disquettes Konica. Particularité de ces dernières: les trois et demi sont de diverses couleurs. C'est plus joli que les sempiternels noir, gris et bleu informatiques et cela facilite le classement par type de données.
...et en musique Spécialiste en logiciels musicaux sur ST. Fost annonce la venue de la version 1.2 d'Adap 1. Outre une simplification de diverses commandes, elle apporte la possibilité de synchronisation entre un échantillon sonore de type quelconque et une image issue d'un magnétoscope. D'autre part, on bénéficie d'un "Total Recall" et de la possibilité de merger plusieurs "Cue List' ensemble.
A la rescousse Destiné aux possesseurs de PC et compatibles ayant perdu des données, File Rescue Plus de Mirrorsoft est désormais livré par son éditeur en version non- protégée. Dès le départ en format cinq un quart et trois et demi, ce logiciel est vendu en Grande-Bretagne aux alentours de 300 francs Eurêka!-- Un nouveau jeu de Rom pour Archimedes devrait arriver pour la rentrée et aura pour effet de rendre la machine entièrement multitâche. Des modifications mineures telles que corrections de bugs et améliorations de certaines routines sont aussi à prévoir.Autre amélioration prévue
pour la rentrée: la venue du clavier Azerty.
HyperCard VF Apple vient d'annoncer la disponibilité d'Hypercard en français. Rappelons que ce programme est en fait un système de développement destiné aux Macintosh, dont la principale qualité est sa convivialité et sa simplicité de mise en oeuvre. Il es! Désormais livré avec tous les Mac mais les anciens possesseurs de ce type de machine devront débourser environ 300 trancs pour se procurer le pack HyperCard constitué de deux manuels et de quatre disquettes.
Cela devrait relancer l'intérêt pour cet environnement, d'autant plus que nombre de produits HyperCard sont d'ores et déjà disponibles. Ainsi, la société Precilab propose un gestionnaire de documents sous HyperCard nommé Precidoc. Principal avantage de ce produit: soit prix inférieur à 500 francs! Notez aussi la venue de nombreux livres sur HyperCard écrits dans la langue de Molière.
Minitel USA?
Malgré son succès en France, le minitel a bien du mal à s'exporter. C'est pourquoi une société nommée Minitel USA destinée à préparer les investissements de France Telecom (ex DGT) en matière de vidéotex aux Etats-Unis vient d'être créée. Il n'en reste pas moins qu'une percée sur ce marché reste aléatoire compte tenu de l'existence de plusieurs réseaux téléphoniques... Communiquez!- Les Japonais continuent leur offensive sur le marché des télécommunications.
Ainsi, NEC a introduit récemment l'IST 2000, un nouveau Telecom Station.
Rappelons que ce terme nippo- informatique définit un ordinateur orienté bureautique et communication. Ainsi, l'IST 2000 se présente comme un compatible PC relativement classique mais disposant d'un combiné téléphonique intégré, d'un modem capable de transmettre voix et données en même temps ainsi que d'une caméra. Vous l'avez deviné: l'IST 2000 tait aussi office de visiophone. La venue de ce produit en France n'est pas pour demain, on comprend pourquoi lorsqu’on regarde le minitel!
Commodore pas mort Commodore vient de signer un contrat portant sur la distribution du C 64 dans la perspective de la fin d'année. Cette opération devrait relancer cet ordinateur 8 bits qui dispose encore d'atouts.
ST Amiga enfin réunis- ST ou Amiga? Chez SCAP. On se refuse à la polémique. On s’occupe des deux machines sans favoriser l'une plus que l'autre. SCAP c'est d'abord une boutique qui vend des machines, des logiciels, des périphériques. Sans compter toutes sortes de bidules. On trouve par exemple, pour Atari ST, un boîtier de commutation pour moniteur monochrome et couleur ainsi qu'un prolongateur pour manette de jeu.
Dans le même ordre d'idée, SCAP propose un écran antirellet en plastique teinté qui atténue le scintillement du moniteur de l’Amiga, Signalons d'autre part, un moniteur Multysync pour Atari supportant les modes écrans couleurs et monochrome... Contrairement à certains lieux , que nous ne citerons pas, les vendeurs savent de quoi ils parlent, ils connaissent !
Bien leurs machines et sont à même de donner informations complémentaires et i conseils utiles avec démonstrations à i l'appui. Signalons que SCAP s'est récem- ment associé à un club: le CISMA. Ceia I dans le but de se spécialiser dans la dis- I tribution de logiciels du domaine public i pour ST (300 disquettes disponibles) ainsi que pour Amiga (environ 60 disquettes).
Programmes de jeux, démonstrations en ' tous genres, mais aussi logiciels de gra- phis- mes, utilitaires et langages sont proposés de cette manière à des prix défiant toute concurrence. L'inscription coûte 50 trancs et donne droit à une première disquette. Ensuite, vous pourrez, pour 30 francs, vous procurer une disquette contenant, en règle générale, plusieurs programmes.
SCAP 62, rue G. Péri 93200 Saint Denis 500 000 $ Cash! J Les Américains ont bien de la chance! Edité aux U.S.A par Intracorp, Murder On The Atlantic n'est autre que Meurtre sur I l'Atlantique de Cobra Soft. La grande différence entre la version originale et celle- ci réside dans un concours. Aux U.S.A, le premier à résoudre cette enquête se verra en effet remettre la mo- dique somme de 500 000 $ cashl Autrement dit. Suffisamment d'argent pour être à l'abri du besoin pendant pas mal de temps. Une précision, tout de même, à l’adresse des petits malins qui possèdent la solution de ce jeu:
l'adaptation de ce programme diffère en certains points de l'original. Vous allez être obligés de vous casser un peu la tète pour remporter le gros lot... HIT PARADE LECTEURS HIT PARADE BOUTIQUES 1-OUT RUN 1-ARKANOID USGOLD IMAGINE 2-SPACE RACER 2-GAUNTLET 2 LORICIELS USGOLD 3-ARKANOID 2 3- SPACE RACER IMAGINE LORICIELS 4-BARBARIAN 4-OUT RUN PALACE USGOLD 5-GOLDRUNNER 5-CARRIER COMMAND MICROOEAL RAINBIRD 6-DEFENDER 6-EXPLORA MINDSCAPE INFOMEDIA 7-DUNJEON MASTER 7-LEATHERNECK FTL MICROOEAL 8-MARBLE MA0NESS 8-BUGGV BOY ELECTRONIC ARTS ELITE 9-GUNSHIP 9 VOYAGE AU CENTRE... MICROPROSE CHIP
10-GAUNTLET 2 10-BEYOND ICE PALACE USGOLD ELITE Nous remercions les magasins suivants qui ont participé à l'élaboration de ce hit parade Coconut Voltaire, 76011 Paris; Espace Micro, 75009 Pans, FNAC Toulouse. General Video. 75010 Pans; JBG Electronics, 75014 Paris; Lens Micro Informatique, 6231X1 Lens; Micro C, 35000 Rennes; Micropus, 34000 Montpellier; Moulins Micro, 03000 Moulins; S1VEA, 75008 Pans CONCOURS 'GRAPHISTE DU MoiS" Chaque mois, Till publie l'oeuvre la plus originale.
Le gagnant reçoit une reliure de Tilt, Envoyez-nous une sauvegarde de vos dessins en nous indiquant les modalités de chargement.
Nom de l'ordinateur utilisé_ Nom du logiciel utilisé_ Référence de sauvegarde des dessins_ Nom_ Prénom_Age_ Adresse _Tél_ Je certifie que le dessin ci-joint est bien une oeuvre origi-1 nale et non une copie Date Signature: I I j7PARTICIPEZ AU HIT PARADE DES LECTEURS
• Classez par ordre de préférence les quatre meilleurs logiciels
du mois ( | 1-2- I 1 1 A j Marque de votre ordinateur: (
Facultatif: , ( Nom__Tél_( Adresse __, Découpez ce bon et
renvoyez-le à TILT Rédaction, l2 rue des Italiens 75009 PARIS _
SANYO CITIZEN DISTRIBUTEUR I rmfo.MWlMtM ltl ilHt’llia "Accros"
de micro et 'lélés d'octet" foncez ù lo Caverne des
Particuliers 0 * VvCÇw Versailles ! Amiga, Commodore, Sanyo, Æ
Citizen... vous y verrez du beau monde, en neuf et occasion o
des prix "Coveme" .ÿSfe&l De quoi rester KO I LA CAVERNE DES
PARTICULIERS A VERSAILLES MICRO INFORMATIQUE NEUF ET OCCASION 2
bis, rue de Limoges - 78000 Versailles Ouvert du mardi ou
samedi de 13 h à 19 h 30 21 10 43 TAM-TAM SOFT Allier art et
technologie n'est pas facile.
C'est pourtant le défi qu'a relevé la ville de Rennes du 28 mai au S juin en proposant divers spectacles et attractions qui se déroulaient en plusieurs endroits de la cité. L'ordinateur, en tant que tel, était en fait assez discret et l'on cherchait avidement la "tapoti tapota" émise par un clavier...De nombreux artistes exposaient leurs oeuvres issues du croisement de l'imagination et de la souplesse de l'outil informatique. Ainsi, David Rokeby propose un système musical dans lequel les mélodies sont créées par "décodage" des mouvements du corps. En fait de décodage, il s'agit d'un
système à base de photo-résistances (dont la résistance varie en fonction de l'éclairage) connecté à un ordinateur qui analyse les variations d'illumination causées par l'interposition du oorps humain entre les capteurs et des sources lumineuses. En fonction de ces paramètres, l'ordinateur pilote un synthétiseur par l'intermédiaire de la prise Midi.
Notez que plusieurs types de sons peuvent être émis et que l'ordinateur qui gère tout cela a été spécialement construit pour cette application. Autre création originale et amusante, mais autour d'un Apple II cette fois: "Il pleut sur le Temple" de Joseph Lefevre. Il s'agit d'un programme réalisé en Logo II narrant les épreuves subies par un temple grec. Soleil et vent en viennent finalement à bout.
Simple, voir simpliste, cette histoire est prétexte à placer un Apple II dans un coffret en forme de temple et ainsi de mettre en avant l'aspect sacré de chacun. Etonnant non?
Second festival des Arts Electroniques de Rennes Plus sérieusement, nous avons été impressionnés par la Borne Audiovidéogra- phique présentée par le CCETT (Centre Commun d'Etudes de Télédiffusion et Télécommunications) et le CERTAC (Centre Régional des Technologies de l'Audiovisuel et de la Communication). Exemplaire démonstration de ce que pourront être les futurs Minitel, cette borne prévue pour fonctionner avec les futurs réseaux RNIS (Réseaux Numériques à Intégration de Servi- ces) présentait les diverses attractions prévues tors du Festival des Arts Electroniques. Graphismes
de grande qualité (certaines pages contenaient des images numérisées), capacités sonores impressionnantes permettant de synthétiser la voix humaine, sont les éléments les plus marquants.
Loin de toute préoccupation purement technologique, nous avons aussi été fort intéressés par "Animal en Cage" d'Erik Samakh. Cette création propose une cage vide fortement éclairée. Pourtant, en fonction des déplacements de spectateurs. Des cris d'animaux sont émis. Cela, selon un principe similaire à celui utilisé par David Rokeby. L'effet est saisissant et certains n'osent pas passer leur main entre les barreaux... Bien moins interactif, le travail de Paul Berger est strictement artistique. L'ordinateur sert à retravailler des photos afin d'effectuer déformations, trucages et autres.
Les résultats sont, nous devons le dire, du plus bel effet et loin de l'art purement informatique, il s'agit en fait d'un travail portant sur l'image en tant que telle. L'ordinateur n'est ici qu'un moyen. Il en est autrement pour les nombreux illustrateurs qui, à l'image de David Apikian, présentaient leurs travaux sur palette graphique. Un regret: il n'y avait pas de démonstration active et l'on ne pouvait voir des oeuvres achevées. De quoi rester sur sa faim... Relevons aussi la présence d'un jeu assez inattendu conçu par Ornic'Art et présenté dans le cadre d'une exposition sur
l'analogique et le numérique proposée par le CCSTI (Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle) de Rennes.
Ce jeu à base de boules propose d’expliquer par l'expérience les techr niques de numérisation d'une image. Au départ, un dessin de papillon est présenté. Une caméra saisit cette image et la traduit en une série de points dont la couleur varie. En fait de point, il s'agit de boules que l'ordinateur (une construction bizarre à base de planches prévues pour recevoir ces mômes boules) est en mesure de décoder. Tous les mécanismes internes sont reconstitués et l’ensemble démystifie le fonctionnement d'un ordinateur. Nous pouvons souhaiter que ce jeu connaisse une large diffusion: un modèle
de taille plus limitée (l'original fait environ 5 mètres de long) pourrait ainsi être édité à destination des plus jeunes... Ce second Festival des Arts Electroniques de Rennes présentait donc un certain nombre d'applications originales et parfois inattendues de l'ordinateur. Bien que discret, ce dernier était omniprésent et il est clair que les réserves émises à son égard à certaines époques sont désormais oubliées. C'est heureux!
Explorez Explora A la demande de nombreux joueurs. Info- média a apporté quelques améliorations au logiciel Explora sur ST et sur Amiga La sauvegarde en cours de partie est désormais possible mais interdit au joueur de mener le jeu à son terme. La protection a par ailleurs été modifiée afin de régler le problème des couleurs litigieuses. Si vous souhaitez une mise è jour de votre logiciel, renvoyez par voie postale le "boot-disk" de la version Amiga ou le "data-disk 1" de la version ST, accompagné d'un timbre à 3,70 F pour frais d'envoi, à Infomédia. BP 12, 66270 Le Soler.
Mystère... Le ST disposera-t-il prochainement d'un nouveau jeu de Rom? La question reste entière au moment où nous écrivons ces lignes mais certaines indiscrétions laissent penser que oui. A priori, cette 3ème version du système d'exploitation du ST de- vrait supprimer les actuels problèmes de compatibilité et certaines routines seraient un peu plus rapides. L’échange se ferait de la même manière que précédemment. Parallèlement à ceci, des informations en provenance de Grande-Bretagne font état d'une promotion Atari sur les 520 ST désormais proposés là-bas à environ 399 li- vres, ce
qui correspond à une augmentation de prix de plus de 1000 francs!
En contrepartie, de nombreux logiciels (Defender of The Crown, Enduro Racer, Marble Madness, Super Sprint, et autres) seront livrés avec l’ordinateur. Que penser de cette "offre ponctuelle"? On savait qu'Atari GB désirait augmenter le prix du 520, le faire en offrant une compensation va dans le sens de l'acheteur mais la machine est, du fait de son prix ,dans une situation difficile par rapport à l'Amiga
500. .. Mais, d'après Atari cette offre doit permettre au ST de
toucher un public plus large et de remporter une plus grande
part de marché.
- GS: les bonnes cartes - Une carte accélératrice pour II GS avec
65C816 cadencé à 6 Mhz doit prochainement sortir chez Applied
Engeneering.
Elle coûtera environ 2000 francs et serait distribuée en France.
D'autre part, il semble que la tant attendue carte digitaliseur Cristal de la société Créalude soit enfin terminée. Bien que non-annoncée officiellemnt, sa sortie devrait être effective entre septembre et décembre 1988. Toutefois, nous ne pouvons donner d’indication de prix.
BOUTIQUE PROFESSIONNELLE 20, rue de Montrai» 94300 VINCENNES (1) 43.28.00.71 BOUTIQUE MICRO-FAMIUALE 22, lue de Montreuü 94300 VINCENNES ¦ (11 43.28.22.06 REVENDEUR OFFICIEL AMSTRAD ATARI Ouvert du mord i ou vendredi de 10 h 30 à 13 h et de 15 h à 19 h - le somedi de 10 h 30 à 19 h A 100 m du RER Vincennes et du Métro Château de Vincennes PROMOTION ÉTÉ 1988 SPÉCIAL JEUX OLYMPIQUES
* °«f H "«î° A ATARI ATARI 520 STF + Moniteur couleur t Interface
TV trait, de texte + Logiciel de dessin 3±S5bP -, CPC 6128
codeur
- Interface TV
• t Joystick 6 logiciels 0 CPC 444 monochrome 1 990 F D CPC 444
couleur 2 990 F D CPC 4128 monochrome 2 990 F J490T” 6 490 F
TTC * ? PRO 5000 G Magnum AMSTRAD THOMSON O D n D 3 Uur fpy»
2MF ? La pfcm f Ara** SMF G-Mmfcnr SMF QcfcriyOz r 1RS f G ISS
F C i-çomiài Matai î C 110F a imf ? Un.
K ? Mac4 3 2MI OlmAtéèrn IMF a y».. ? 1211 C IMF D tonte* Q 70F 0 IMF ObonMab SMF ? Ma*oftan deaier SMF ? Lady luit IMF D Maàodiv ? M» : itsr GlaFaalhtn ton C IMF C IMF ? Beyond *a la Pdac» K ? 0t*mft * 2MI ? (afanorCrw* n ' t .
IMF ÛA»«®01 C 225 F DlmarTag C IMF (IMF ? BobMorateCWerte MSF ? Oui luit IMF IMF OsweOTi mt L-s pecrti d'Vtob.
G 11S F C IMF G Bob Morat» Océce MOF 0 Pandcro ¦C E Btood SnUbr IMF 01M IMF J19SF 0 Bobo MOI ? Ftowt K 0 Alomè 210F kegitfcrèd imf a imf ? Mac* 3 145 F G IMF 08-wyBo, 21S F DfoSp'*dn9 er «MF ? Bit édite 2MF ? Oonpm «g «n* ? IMF G IMF ? ModtDor?
R 1XSF G CoptaBi imnvo IMF ? Qin SMF Osobo 2MF üOtommO*** ? INF : IMF ? OtoHyOupin IMF ? Cwre* Cwuneid IMF ? BrttntloGewta IMF GbudgitbdU 2MF ? CoriKf «Pool ? IMF ? Mqèno G IMF ? Oedmae IMF ? Boodeon 230F 0 0*f ai tarot IMF OcSfSlrt IMF IMF IMF IBF ? Mtefa DNèM G 2MF "IMF G Cdcnid CoMMtf Ifraranj D Oœ Cas SIS F 2MF ? Rcfcgthund» ? Sçocc fasr IMF IMF ? Ta» loorftoow IMF GoraBCar 0 IMF ? IMF 0 têgsl Mmel 0 wd Fra G I2SF G IMF ? OungeetMam* MOF ? Spdtr Tronc nsf ? F 15 Mu bd* IMF 2CAmed oWeim ? K ? K 0 IMF = Nnodycém»UdyUil.
Ofldoor IMF 0 IMF IMF ssE.
SMF MSF ? Sew*.
210 F ? LM0*ad»lo«* n lato IMF IMF 0 f ISMacsgb Dgebrel.
? 111F
1) IMF 0 hêfa* J IMF C Oaunéet 2 210 F OsqterSb 2MF un* Dmodil G
IMF ? Ouod IMF n imf ? Goldt«wî MOF D TaeTnta 2T0F 2MF Cgofcfc
0 MF D Bafctg fhuru* a mf IMF 0 Gaidtmv } «etry n’ I MF
Otanwnai MOF Oquad ltSF ? Gebeardj ? GeUht) ? IMF 0 IMF IMF
IMF ? Sport ba* ? StvWen IMF D IMF (j IMF C IMF Ogwèp
OlfaiWonion 2MF IMF ? ThJ dny» Aoxxk ? UnmM SMF SMF DsfapfigM
210 F D Gdé*k G IMF DsupnSu G IMF n imf ? Fa*«M»d Scott IMF ?
Vorrpts hpr.
IMF D SuperSb 2MF Ogryior a imf C IMF OsupeferFoetêd "IMF C IMF 0 U rwean poBor IMF OvenknxY IMF ? Toateka» IMF OgiamoU 'IMF 0 Tour ii fora cyd*n» G 1MF aboèaned .
. 21S f C Vmb 210 F Dvtebal MOF Regardez la télévision GRACE à L’INTERFACE TV Les deux ne font qu’un SBK»là 4 * Switchjoy IBS f Jouez avec OFFREZ-VOUS UNE 2e TV STAR LC 10 Moniteur Muni d'une péritel Grâce à cette interface votre moniteur vous servira aussi de TV ? Interface TV 190 F ? Interface TV avec télécommande 1 090 F SEIKOSHA SP 180 Tête d'impression 9 aiguilles Vitesse d'impression de 100 cp» en mode listing et 16 cps en NLO Plusieurs stylet de caractères ? Imprimonte SEIKOSHA SP 180 JLUfT'] 590 F Crédit immédiat pour tout ochat supérieur â 1 500 F - Carte de crédit Aurore et
Pluriel bienvenues COMMENT COMMANDES! : Coder le»'. NtidM au faéts uns la» *tr feula o port • Faite» W latd - fme d» port (10 F peur odvh infértnm oSOOF, êOFèiSOOà 100 F, èO F de 1000 F à 2000 F, 10 F pow odtot npéhew à 2000 P JE POSSÈDE UN ORDINATEUR DE MARQUE : -TYPE :--MONITEUR coul ? Mono ?
Nom ; _ Adresse : - . Ville : .
Tél. : Code postal : _ Prix TTC - Mode de paiement : D chèque ! D Mandat O Contre-remboursement (prévoir 20 F de frais) - envoyer le tout à ORDIVIDUEL» 20, rue de Montreuü, 94300 VINCENNES -* CB n* de carte 1 i i . 1 i i I i i I i i i l J Dote de validité_____ Signature Fn. Dômes mot réserves d «neun
• DEMONSTRATION Tout le matériel ainsi que les périphériques que
nous vous proposons sont en démonstration permanente Vous
pouvez voir l’ensemble du matériel avant d’acheter
• CREDIT Nos offres de crédit sont soigneusement étudiées en
fonction de vos besoins Si le crédit ne vous semble pas adapté,
des facilités de paiement peuvent être accordées ollant jusqu'à
6 mois tans intérêt (après acceptation du dossier).
• FORMATION Nous sommes en mesure, grâce à notre service
spécialisé, de vous apporter des cours de formation sur
diverses applications bureautiques, graphiques ou musicales.
Service formation : 45 38 71 00
• VENTE PAR CORRESPONDANCE La correspondance est un service à qui
nous avons attribué volontairement une structure indépendante
permettant de mieux gérer vos commandes, et de vous tenir
informés rapidement sur d’éventuelles ruptures de stock.
Les expéditions se font sous 48h par colis postal urgent (loqidels), ou par SERNAM EXPRESS (Matériel) Service correspondance : 45 38 98 88 ATARI GAMME 520 STF L’extraordinaire technologie du 16 32 bits à la portée de toutes les bourses.
Livré avec le GEM intégré, une souris, câble péritel, 5 logiciels FICHIER, TRAITEMENT DE TEXTE, LOGO, BASIC et NEOCHROME, 10 jeux et une manette.
ATARI 520 STF .. 2990' ATARI 520 STF . MONITEUR COUIEUR PHILIPS CM 8801 4990' ATARI 520 STF .MONITEUR COUIEUR ATARI SC U25 5490’ ATARI520STF .MONITEURMONOCHROME ATARI s l l’J + IMPRIMANTE CITIZEN 120 D 5990 F ATARI 520 STF .MONITEUR COULEUR ATARI SC 1425 + IMPRIMANTE CITIZEN 120 D 6990' OFFRE DIGITALISATION 520 STF .MONITEUR COULEUR ATARI SCU25.DIGITAU5EUR RE AITIZER 6490' Go**me MEGA ST diipotvfel». Docu**Molion el imaigMfNrtt iur demande GAMME 1040 STF Une Technologie periormante, une capacité digne des micro-ordinateurs professionnels, en font un outil idéal pour les applications
personnelles, bureautiques et musicales (Promotion Idsm 520 STF) 'WSTF ..... ICMOSTF . MONITEUR ATARI SM 124 5 Pack Bateaut.uuc I(Mil STF . MONITEUR ATARI SC 1224 - Pack Bu.c-..r.que J490F OFFRE BUREAUTIQUE ATARI 1040 STF + MONITEUR ATARI SM 124
- Pack Bureautique (TEXTOMAT. CALCOMAT. DATAMATI
- *• Imprimante CITIZEN 120 D .. -4g0f.
A'cc MONITEUR COULEUR ATARI SC 1224 W90F OFFRE MUSICALE ATAR11040 STF .MONITEUR MONOCHROME ATARI SM 124 ? Logklel PRO 24 .Impnmonfe CITIZEN 120 D 9490F Nombre. Pér-phétajvei. Dtaitofoeun. Coméroi. Coewopev, et Mognétowope» duponibet pour wt*e gorw Game muMal» STEINBE RG et HŸBRID ARTS dhpo*4 le «• en dfcnomirobon permanent.
Gomn graphique en démonurotioe. Urr d follievri PslNT TECHNIC le retour en force de h console de jeux llf Une consote ou graphisme digne des micro- ordinateurs les plus évolués.
I EXCEPTIONNEL !î!
(«•«vKi éiWfMfff ti» . T ftu HANO-ON Kau se rte inolosi » ou»ru" «90F le pi Slot el uxteroctH comprenant
- LE PHASER
- 3 JEUX MARKSMAN SHOOTING TRAP SHOOTlNG'SAfARl HUNT COMMODORE
GAMME 64-128 Un peu essoufflé mais toujours vaillant, le fameux
COMMODORE 64, un des ordinateurs le plus vendu sur le marché.
COMMODORE64 (Nouveoumodèle)*GE0S . 1450' COMMODORE 128 .JANE 2190' COMMODORE 128D.JANE 3990' OFFRES SPECIALES COMMODORE 64 . QEQS . LECTEUR DISQUETTES 1541 . 3feu« . Manette 2990F COMMODORE 1280 * MONITE UR COULEUR ’90’ 5990F GAMME AMIGA Un ordinateur d'une nouvelle génération dans la gamme des 16 32 bits, avec des qualités graphiques exceptionnelles à un prix hors concurrence.
AMIGA 500 4490F AMIGA 500.MONITEUR COULEUR 1084 6990F AMIGA 2000 1U90F OFFRES SPECIALES AMIGA 500 .MONITEURCOULEUR PHILIPS 8832 6490F AMIGA 500 .MONITEUR COULEUR PHILIPS 8832 . IMPRIMANTE CITIZEN 120 D 7990F AMIGA 2000 .MONITEUR COULEUR 1084 13990F Tovfe unegom* de pé-tphétiqaer digaolneur;, Sogoeti toponftiei pour Iviiem&le du motfndCOMMODORE LE PLUS MICRO DE PARIS Déjà plus de 4110(1 adhérents!!!
Profiler vous aussi des avantages de notre carte club (adhésion 150F par an) vous donnant droit à une remise de 10 "u sur tous les logiciels pendant I an D,rr»n*“ CREDIT A 90 JOURS AMSTRAD GAMME CPC Une gamme de Micro-ordinateurs dont la diffusion est unique en micro- informatique personnelle iwof 2990r 2990' 3990f 990f 464 MONOCHROME 464 COULEUR 6128 MONOCHROME 6128 COULEUR SPECTRUM.2 la$ o»i« CPC*$ PEOBUMml.»r* *ct*t»* PROMOTIONS 2290r 3290 5490* CPC 464 MONOCHROME • ADAPTATEUR PERfTEl C PC 6)28 MONOCHROME . ADAPTATEUR PERITEl CPC6)28 COULEUR ? IMPRIMANTE DMP2000 GAMME PC 1512 La gamme
compatible PC la plus complète du marché; livre intégré, MS DOS, GEM DESKTOP, GEM PAINT, BASIC2.
Du marché; livrée avec GEM Nous consul 1er.
Pro mol ions exception ne les.
SERVICE APRES-VENTE Tout le matériel vendu bénéficie d'une garantie totale de deux ans pièces et main d'oeuvre, avec échange standard du matériel défectueux dans le mois qui suit l'achat.
Les interventions sont effectuées sur place par nos techniciens dans des délais ne pouvant excéder 8 jours. Le matériel hors gorantie peut être réparé après acceptation d'un devis préalable Service technique : 42 96 93 95 OCCASIONS Nous reprenons tous les anciens ordinateurs, en état de marche, pour tout achat d'un nouvel appareil; la reprise étant fonction du prix du neuf pratiqué. Pour ceux qui trouvent encore lo micro inaccessible, notre «département matériel d'occasion», se charge de vous trouver un micro-ordinateur à très bas prix, qui bénéficiera malgré tout d'une garantie d'un an LES
COLLECTIVITES Les collectivités et écoles, bénéficient de conditions spéciales pour les commandes groupées.
Une étude de prix est réalisée selon l'importance de la commande, les remises occordéet vous seront rapidement transmises et ceci exclusivement par écrit.
Collectivités M. LOYEAU : 42 96 93 95 THOMSON U90' 1650F 2990F 449OF PttCK |Jb ATARI 520 STF T0I6PC ? MONITEUR MONOCHROME . IMPRIMANTE DM100 . PACK MICROSOFT 5990F Une gamme connue, bénéficiant d'une bibliothèque de logiciels de jeux, éducatifs, et utilitaires très importante.
Reprise de voire ancien Commodore 64 ou Atari 520 1040 STF pour tout achat de la nouvelle gamme AMIGA et ATARI MEGA ST THOMSON M06 THOMSON T08 T080tlKlfur disquettes 'Oteç'* » ? JfU* « MANETTE ToflO ? MONITEUR COULEUR - JEUX ? MANETTE W un mmaU* d* pénpkAriauM, monrtaun « log«M 1 dhpMibbt po»- a la «ou-*»* goam PC «B f oé»onO'oF«» dan* v* t mogov" S0 MONOCHROME SD COULEUR DD MONOCHROME DD COULEUR
W. lo QO. ¦» HIFI « MAGNETOSCOPES AMSTRAD .« ditpomW.
Ajl 200 périphérique) er Uock permon*M III Avec IMPRIMANTE CITIZEN 120 D Je choisis la formule de règlement ? Au compiant ? À crédit* ? Je vous joins mon règlement par G Je désire recevoir une documentation sur _ _ ? Chèque bancaire D CCP ? Contre remboursement 100 F en sus)
* (Joindre photocopie carte d'identité. RI8.
Dernière fiche de paie, quittance EOF ¦$ € BON DE COMMANDE à adresser à VIDEOSHOP Département VPC BP 105 75749 Pans Cedex 15 ? Je désire recevoir une ottre préalable de crédit.
- Montant achat - Apport comptant
- Nombre de mensualités 1" versement à 90 tours ? OUI ? NON C Je
vous adresse la commande suivante DESIGNATION PRIX TTC [POE
_too * F Montant total TTC Remise club 10% Carte n° sesflMe
ABDUL ALAFRE2 LE CHARMEUR DE CARTES Notre magicien dévoile ce
mols-cl un nouveau tour dans lequel le nom des cartes de Jeu
révèle toute son Importance.
Le problème est toujours le même: donner au spectateur le plus grand choix possible (en apparence, tout au moins) et fournir le moins d'informations possible à l'ordinateur. Les solutions, elles, sont multiples, variées, chatoyantes. Leur découverte est un vrai régal pour les esprits curieux.
Prenez le tour de ce mols-ci par exemple: qui aurait cru que la langue française nous tirerait d'affaire? Qui pourrait penser à la solution machiavé- liquement simple de ce tour?
Intéressons-nous au nom des cartes. Il y a quatres couleurs: pique, coeur, trèfle, carreau.
Comptez le nombre de lettres de chacune des couleurs, vous trouverez 5, 6, 7. Continuons la même exploration avec les valeurs, nous trouvons 2, 3, 4, 5, 6. As=2. Six, dix, rol=3.
Deux, cinq, sept, huit, neuf, dame=4. Trois, valet=5.
Quatre=6. Le nom des cartes se composant de leur valeur et de leur couleur, avec leur lettres nous pouvons couvrir une étendue qui va de 2+5=7 jusqu'à 7+6=13. Si, usant d'expédient, nous ajoutons le de” pour, par exemple, former le nom "le cinq de pique” nous disposons de 4 lettres supplémentaires, donc notre étendue monte jusqu'à 13+4=17. Sur ce principe, fabriquons une petite série de cartes comme par exemple: A C, 10 P, D C, V
P. 8 K, V K, 2 P. 3 P.2 K. 3 K, 4 K. (C représente Coeur, K
représente Carreau, le reste tombe sous le sens.) Surmontons
cette série de cartes, avec 6 cartes quelconques et reposons
le tout sur le jeu. En épelant le nom de n'importe quelle
carte du montage, tout en distribuant une carte sur chaque
lettre, la dernière lettre tombe automatiquement sur la carte
épelée. Pour certaines cartes II suffit dépeler leur matricule
et pour d'autres d’ajouter le "le de" salvateur. Comme la
plupart des nombres peuvent être atteint par plusieurs com
binaisons de couleur ou de valeur, en choisissant judicieu
sement les cartes, comme dans la série précédente, on peut
s'arranger pour reconnaître facilement les cartes ou le "le
de” est requis. Ce sont celles ayant une valeur Inférieure à
5 (2 P. 3 P, 2 K, 3 K, 4 K). Attention, comme tous les Joueurs
de bataille le savent, l'As est la plus haute carte du jeu.
Voilà, le tour est pratiquement fini. Il ne reste plus qu'à
trouver comment faire Justement prendre une de ces cartes. Le
paquet de cartes préparé se cache de la septième à la
dix-septième carte. Le spectateur peut prendre une de ces 11
cartes.
11 cartes sur 52, pratiquement une chance sur 4. Réduisons cruellement le choix, sans en avoir l’air: si on fait couper le jeu en deux parties à peut près égales, la moitié supérieure du jeu contiendra environ 52 2=26 cartes (pour plus de sûreté, supervisez les opérations). Si on refait couper la partie supérieure, le spectateur tombera vers la 26 2=13 cartes du jeu. Jackpot! C'est en plein milieu dans notre série! Tout le reste n'est 1 qu emballage, noyage de poisson, poudre au yeux, et fumée sans feu. Suivez le listing, vous y découvrirez la coupe qui ne sert à rien, les prétextes
trompeurs et comment vous ne pouvez pas ne pas connaître la carte. Cette connaissance acquise, vous n'avez plus qu'à prévenir discrètement votre associé, en lui communiquant la seule chose qui lui Importe: quel genre dépélation va être employée. Vieille combine, résistant aux outrages de l'âge, sous prétexte de faire avancer le programme, vous lui racontez votre vie. SI le "le de” est de rigueur, vous tapez sur une touche convenue ("a" minuscule aujourd'hui mais ne le répétez à personne...). Par contre, si l'épélation Spartiate est requise, toute autre touche convient à notre affaire, ce qui
est encore plus facile. Vous remarquerez que le sale boulot se fait sur le premier passage de page, qu! Est bien entendu le meilleur moment pour s'adonner à ce genre de sport.
Adaptation, améliorations et autres fioritures.
Cette dernière remarque, prend toute sa dimension lorsqu'on passe aux améliorations à donner à ce programme.
Ecrit démocratiquement en Esperanto-Basic, ce programme est moche comme un poux, mais se glisse sans trop de peine dans la plus biscornue des machines. A partir de là, grâce à votre patience et votre bon goût, il pourra s’enrichir et snober les plus arrogants. Je rappelle, aux amnésiques et à ceux qui n'ont pas souvent l'occasion de voyager, que CLS est l'Instruction la plus répandue pour effacer un écran, et que INKEY$ est la plus commune façon de tester si une mouche s'est posée sur une touche du clavier de votre machine adorée. Le code secret qui permet de transmettre quel genre
d'épelation utiliser est d'appuyer sur “a" minuscule.
SESRMÊ Bien entendu, il est fortement conseillé de changer de code, de traiter les majuscules, de tenir compte de plusieurs touches ou d'utiliser tout autre moyen de communications moderne, discret et silencieux: joystick, souris, commande vocale, infrarouge, midi, modem, mégaphone, scaphandre.
10 % DE PRODUITS EN PLUS GRATUIT 1 rem Page 1 10 Cls 20 HrInt Lisez at lentement les Instructions suivantes, avant de passez à I acte I 30 Print 40 Print Prenez le jeu de carte et posez-le sur la table, face en bas."
50 Print Vous allez le coupez en deux de la manière suivante:" ; 60 Print 70 Print Coupez le jeu en deux vers le milieu," 80 Print posez le paquet supérieur sur la droite.
90 Print
XX) Print Vous allez à nouveau couper les paquets: 110 Print
Coupez le paquet de gauche vers le milieu," 120 Print posez
le paquet supérieur à gauche 130 Print 140 Print Coupez le
paquet de droite vers le milieu.'
150 Print "et gardez le paquet supérieur à la main."
160 Print 170 Print Pose2 le paquet que vous avez en main, lace en haut sur la table 180 Gosub 2000 197 rem | 198 rem page 2 | 199 rem 200 Print "Avouez que personne ne pouvait savoir quelle carte vous ferai face" 210 Print Rappelez-vous de celte carte."
220 Print 230 Print Retournez le paquet face en bas et" 240 Print reposez-ie sur un des trois autres paquets."
250 Print 260 Print "Prenez les deux paquets ainsi réunis et" 270 Print posez-les sur un des deux paquets restant."
280 Print 290 Print “Finalement posez le gros paquet sur le dernier 300 Print petit paquet, afin de reconstituer totalement le jeu" 310 Gosub 1000 400 Print Maintenant que le jeu est reconstitué," 410 Print "face en bas devant vous sur la table," 420 Print "vous allez fortement penser à votre carte.
430 Print 440 Print "Afin de faciliter votre concentration, 450 Print "vous allez vous livrer au petit exercice mental suivant.
460 Print "Vous allez épeler le nom de votre carte ” SËSRME 470 Prlnl " par exemple si votre carte est le '',11$ 480 Prlnt vous épeferez naturellement: .1?$ 490 Prlnt 500 Prlnt Compris ? Facile ?” 510 Prlnt "Alors pour corser la difficulté vous allez K?0 Print prendre le paquet de cartes dans la main. ' 530 Prlnt épeler le nom de votre carte â haute voix” 540 Prlnt "et â chaque lettre épelée vous allez distribuer 550 Print "une carte sur la table (en partant du dessus, bien entenduI.” 560 Prlnt 570 Print "Gardez en main ia dernière carte, 580 Print ‘celle qui correspond à la dernière lettre."
590 Gosub 1000 600 Prlnl "Pensez encore plus fortement â votre carte.
610 Prlnt "Retournez la carte que vous tenez en main."
620 Prlnt "La vie est merveilleuse...'' 630 Gosub 1000 640 End 1000 A$ =inkey$ 1010 If A$ =" ' Then Goto 1000 1020 Os 1030 Return 1998 rem - Astuce - 1999 rem 2000 A$ =lnkey$ 2010 If A$ = • Then Goto 2000 2020 Cls 2030 If A$ = a Then Gosub 2100 Flse Gosub 2200 2040 Return 2999 rem 2100 11$ = LE HUIT DE COEUR 2110 l2$ ="L-E-H-U-l-T-D-E-C-0-E-U-R 2120 Return 2200 H$ ='HUn COEUR" 2210 l2$ =”H-U-l-T-C-0-E-U-R” 2220 Return 10000 BALLES POUR COMPATIBLES EN GW BASIC (F. Julienne & M. Panoulllot) La saisie du listing ne pose pas de problème particulier. Mais, pour qu’il tourne à la bonne vitesse. Il est
nécessaire de le compiler. Les data des tableaux sont placées entre les lignes 2600 et 4920.
Il est possible d’effacer des tableaux de la façon suivante : Supprimer les blocs de 11 lignes puis modifier en ligne 1300 (a valeur 19 par le nombre de tableaux souhaités.
20 * 30 * 40 * 50' 10000 BALLES 60 * ’ t c) 1988 TILT 00 ' 90 • 100 ' Ecrit et reali» par 1 10 ' 120 ' JULIENNE Prancol» 130 ' et 140 ' PANOUILLOT Mi c“e 1 1SO ' 160 ' pour AMSTRAO PC 170 ' 160 ' 190 ' 200 SCREEN 1 : AS-"W“ : .-OEFINT A-Z 210 01 II A( 0.8) .AKS.ej ,A2( B.0) ,A3( 8,8) 220 01M 8(6,6} ,61(6,20) ,0(5,5) ,Cl( 5, S) , C3( 5 , 5) 230 OIM 0( 12, 12) , 0 i 12, 12) 240 OIM N( 8,8) ,HJ( 5,5) 250 DIM X( 100) ,V 100) ,R( 100) , C0( 16 260 CET (010.030)-( 018,038) .A GET (023,030)-( 031,038) ,Al 270 CET (036,030)-( 044,038) ,A2:GET ( 049,030) -( 057,038) , A3 280 SET ( 100,100)-( 106,
106) .B:GET (007,010)-(030,015).81 290 CET (028,050)-( 033,055) .C:GET (044,067)-(049,072),C1 300 GET (011,067)-( 016,092) ,C3 310 GET (011.050)-( 023,062) ,0:GET (037,050)-( 049,062) ,D1 320 GET ( 300, 100)-( 306, 106) ,NrGET (300, 100)-(304,104) ,H 1 330 RESTORE 4930 340 FOR 1-0 TO 6: FOR 0-0 TQ 6 : RE A 0 A:8(0,I)-A:NEXT 0:NEXT I 350 FOR 1-0 TO 8: FOR 0-0 T(J 8 : RE A 0 A : A( Q , I) -A : N£X T 0:NEXT I 360 FOR 1-0 TO 8: FOR 0-0 TO 6 : REA 0 A : A 1(0,I)-A:NEXT 0 :NEXT I 370 FOR 1-0 TO 8: FOR 0-0 TO 6:R£A 0 A : A2( 0 , I) - A r NEXT OiN£XT 1 380 FOR 1-0 TO 8: FOR 0-0 TO 8.REA 0
A:A3(0,I)-ArNEXT 0:N£XT I 390 FOR 1-0 TO 20: FOR 0-0 TQ 6 : RE AO A :B1(0,I)-A:NEXT 0:NEXT I 400 FOR 1-0 TO 6: FOR 0-0 TO 5 : REA 0 A:C(0,I)-A:NEXT 0 :NEXT I 410 FOR 1-0 TO 5: FOR 0-0 TO S : RE A D A : C1 (0,1)-A:NEXT O.NEXT I 420 FOR 1-0 TO S: FOR 0-0 TO 5:PEA D A • C3( 0, I)-A : NEXT 0 : NEXT I 430 FOR 1-0 TO 12: FOR 0-0 TO 12:R EAO A : D( 0, IJ - A : NE X T 0 NEXT I 440 FOR 1-0 TO 12: FOR 0-0 TO 12:R EAO A:01(0,I)-A:NEXT O.NEXT I 450 ' MENU: 460 RESTORE 4?0:SCREEN 2:0UT GH309 .16 :RR-0:R1-0 47Q ' TOTO: 460 DATA 15,14.11,10.13,12 9 fl ? 6 ,3,2,1,4,5 .... 490 FOR 1-1 TO 15 : READ CO(I):NEXT 1
:R1- 1 : FOR 1-0 TO l92:RR-RR.Ri 500 IF RR»15 OR ARO THEN R1-_R,:R R-RR*R1 510 OUT CH30D.C0(RR):LINE (0,1)-(6 39,I) . 1 :NEXT I ’ 520 FOR B-1 TO 15 ST£P 3;0UT GH3DD ,8 : F OR A-S TO 20 530 LOCATE A,20 :PR INT" “:NEXT A :NEXT 8 540 0*-’* 10000 BALLES
(c) 1980 TILT Ecrit e t réalisé par PANOUILLOT Mlchél «t JULIENNE
Francoii- 550 OUT GH30D, 13:LOCATE 6,34:PAINT "M E N U":OUT
GH3D0.9 560 LOCATE 11.22 :PRINT"'R' Red «Finition" 570 LOCATE
12,22:PRINT" a,. T ouche «.
560 LOCATE 14,22 ;PRINT"'J' JOUER 690 LOCATE 16,22 :PRINT"'A * AIOE Ml" 600 A-LEN(0$ ) 610 ' ATTE: 620 U-U*1 630 IF U-2 TMEN D$ -MIO$ (03,2,A)»MI 0$ ( OS, 1 , 1) : U-0 640 BS-MIDSIOS,1,40):OUT GH3Û0.1S: LOCATE 19,20 : PAINT 83 ôSO U$ -INK£y$ 660 IF US--R" OR U$ -"r" THEN GOTO 700 670 IF US-"J" DR US-"J" THEN GOTO 1000 680 IF uS-"A“ OR U$ -"a" THEN GOTO 820 690 GOTO 610 700 ' REOEF: 710 OUT GH300,9 :LOCATE 9,22:PRINT" ? De p1acemen t de gauche" 720 • OT: 730 UÎ-INKE»S 740 IF US »"“ THEN At-uS:GOTO 750 EL5E GOTO 720 750 ' 00 760 LOCATE 9,22 :PRINT"Oep1acement de droite ? " 770 US-INKE’S 780 IF THEN
GOTO 790 ELSÉ C OTO 750 790 ' VER: BOO IF US-AS THEN GOTO 750 ELSE Z$
- US 810 LOCATE 9,22 :PRINT“ “: GOTO 610 020 ‘ AIOE- 630
CLS:LOCATE 1,16:PBINT"1 000 0 BALLES AIOE 840 LOCATE
2,1:PRINT"Cfi jeu eit un casse-brique de» plu» benela, mai» pas
moin* difficile" 650 LOCATE 5,1 :PRINT"UTILISTI0N DE S TOUCHES
860 LOCATE ?,1:PRINT" MENU 870 LOCATE 8, 1 :PRINT"*R* Permet
de redéfinir le» touchée" 800 LOCATE 9,1:PRINT" a. deplac ement
de la raquette."
690 LOCATE 10,1:PRINT"'J* Permet d
• jouer au caeea-brique."
900 LOCATE 11,1:PRINT"'A ' Permet 0 'avoir accès a cette page."
910 LOCATE 13,1:PRINT" JEU “ 920 LOCATE 14.1:PRINT "'".AS."* Oe placement a GAUCHE de la raouette 930 LOCATE 15,1:PAINT "*";ZS;"* Oe placement a OROITE de la raquette.
940 LOCATE 16, 1 :PRINT"0ARRE D'ESPA CE lancement de la balle." .
950 LOCATE 20, 1 :PRINT" APPUYEZ SUR UNE TOUCHE ---" 960 ' AI0E2: 970 US-INKEYS 980 IF u$ "“ THEN CLS: GO T 0 450 990 GOTO 960 1000 * DEBUT: 1010 SCREEN 1 :NV1 :X1-1 : Y1 1 :VI-S 102Q CLS.N$ -"R1790179L179U178”:PSt T( 0,0) , 3 : DRAW NS 1030 LOCATE 13,29 :PRINT" TABLEAU" SESRME 1040 LOCATE l6.29:P«lNr"HI-SC0BE" 1050 LOCATE 17.33-.PRINT USING"WWA “ ,HI 1060 LOCATE 19,29:PfllNT" SCORE" 1070 LOCATE 20,29 :PBINT" 0" 1000 LOCATE 22.29 :PAIN T" VIE" 1090 LOCATE 23,36-PAINT uSING "ft"; VI 1 100 PSE T f 220.93) :AA»-"C2A700921 70 U92":ÙAA* AA$ 1110 P6ET(219.92):0BJ-"R72D94L72U9 4" . CmAN BBS 112Q PSE
T t 210,91) :CC$ -”C2B74096L74 U96".OPAW CCS 1 1 30 LINE (219. 1391 -( 290. *39) :IXNC ( 221. 130)-( 209. 130) .2 1140 LINE (221,140)-(289,140),2:lI NE l221.116)-t209,116).2 11S0 LINE (219,11B)-(290.115):LINE (221,114)-(299, 1 14),2 1160 LINE (221 . 164)-( 290. 164) ,2:LI NE (219,163)-(290,163) 1170 LINE (221.162)-(269,162),2 1190 Put (2,2),0,0O:PUT (165.2).01 ,00 1200 FQR A-1 TO 150 STEP & : PUT ( 14 ?A, 2) , C : PU f( 2. 14*A) , C3 1210 PUT(172,14-A).Cl:NEXT A 1220 PUT ( 2. 14-A) ,C3:PUT (172, 14-A ).Cl A-A.5 1230 PUT [ 2. 14*A) ,C3-PUT (172. 14-A 1240 ' INI PAO: 1250 FOR 1-1 TO 71 :0-( I»2)-
1 1260 X(I)-149-0T(I)-162:NEXT I 1270 II-20:X-17:V-156 1280 PUT( X( IX) , V( XI) ) , Bi 1290 ' AFFTABLEAU: 1300 IF C (19-1)«11 THEN C-0 1310 IF c-0 THEN RE5 TORE 2600 1320 TA-ta.t:C-C*11 1330 IF TA» 20 THEN TA-1 1340 LOCATE 14,35 : PAINT USING"**” TA 1350 BB-0.BB1-0 1360 FOR 1-2 TO 20 :LOCA TE T.SrPRIN ":NEXT I 1370 FOR 1-25 TO 125 STEP 10:F0R 0
- 35 TO 135 STEP 10 READ CC 1300 IF CC-1 THEN PUT (0,I).A2 1390
IF CC-2 THEN PUT (0,1).Al 1400 IF CC-3 THEN PUT (O.I).A 1410 IF
CC-4 THEN PUT 10,1).A3 1420 IF CC 0 THEN A-INT(RNO(1)*30
00*37) : SOUND A, . 1 :BB-BB*2 1430 NEXT 0 :NEXT 1:0-0 1440 '
AIT: 1450 Ff-INKEYS 1460 IF F f-AS THEN 00-1 1470 IF FS-ZS THEN
00--1 1460 IF F$ »A* AND Ff »Z$ ANO T$ "" THEN 00-0 1490
II-II«00 1500 IF FJ -” - THEN X-X( II) -9: Y-»( ID-7 PUT (X.Y)
.B.PBET :G0T0 1550 1510 IF II«1 THEN 11-1 1520 IF 11 71 THEN
II-71 1530 PUT( X( II) . V( II) ) ,B1 ,PBET 1540 GOTO 1440 1550
* LOOP: 1560 US-INKEVJ 1570 IF u$ "" THEN GOSUB 1600 1S6Q
1X-XX-0 1590 2F II 71 THEN 11-71 1600 IF II 1 THEN II-1 1610
PUT( X( II) . Y II) ) , B 1 .PSET 1620 X-X*X1.-Y-Y-»Y1 :PUT
(X.Y) ,6,OR 1630 IF X1 0 AND Y1 0 THEN G06UB 1 730 1640 If X1 0
AND VI 0 THEN GOSUB 1 640 1650 IF XI 0 ANO Y t 0 THEN GOSUB 1
940 1660 IF X1 0 ANO Y1 0 THEN GOSUB 2 040 1670 PUT ( A,Y)
,B,ANO: GOTO 1550 1600 ' TOUCHE: 1690 IF Uf-Af THEN 0-*1:RETURN
SëSRMë 1700 IF Uf-Zl THEN 0--1:RETURN 1710 0-B 1720 RETuRN 1730
' 6I0RHA: 1740 R-1 :X2-X1 :Y2-Y1 1750 IF POINT!X*S.Y»1)-3 THEN
Y1-- Yt:ZX-X*5: 2 Y-Y*1 :GOSUB 2140 : RE TURN 1760 IF
P0INT(X«6.Y.2J-3 THEN X1-- X! 2X-X46:ZY-Y-2:GOSUB 2140 : RE
TURN 1770 IF POINT! X.4. Y)-3 TMEN 1-11 :2X-X-4:ZY-Y :GOSO0
2140 RETURN 1780 IF POINT!X.3fŸ-1)-3 TMEN VI Y1 :ZX-X-3: ZY-Y
- 1 ;GO5U0 2140 :RETURN 1790 IF POINT!X*7,Y*3)-3 THEN X1--
XI:ZX-X«7.Zv-Y*3:GGSU0 2140 RETURN 1800 IF POINT! X«7.Y-3)-3
TMEN X1-- XI:ZX-X.7;Z»-Y.3:G0SU8 2140.RE TuflN 1810 IF
POINT!X,Y)-3 THEN Y1--Y1:Z X-X:ZY-T COSU0 2140:RETURN 1820 IF
POINT! X.6,Y*61-3 THEN X1-- XI :ZX-X-6:ZV-Y*6:G0SU8 2140
:RETuRN 1830 RETURN 184G ' SIORQA: 1850 R-3:X2-X1:V2-Y 1 1660
IF P0lNT(X4S,Y.5)-3 THEN V1-- Y1 ZX-X*S ZY-V.S:G0SU8 2140
RETURN 1870 IF POINT!X*6,Y*4)-3 THEN X1-- X1
:ZX-X-6:ZY-Y.4:GOSUB 2140:RETURN 1880 IF POINT!x*4,Y«6)-3 TMEN
Y1-- Y! :ZX-X-4 ZY» Y « 6 :GOSUB 2140 RETURN 1690 IF
POINT!X*7,V*3)-3 THEN X1-- XI:2X-X.?:2Y-Y*3:G0SUB 2140 RETURN
1900 IF POINT!X*3.Y.7)-3 THEN Y1-- Y1:ZX-X«3:ZV-Y»7:GOSUB
2140.RETURN 1910 IF POINT! X*6.V*0)-3 TMEN X1-- XI
:ZX-X-6:ZY-Y.0:GOSUB 2140 RETURN 1920 IF POINT!X.Y.6)-3 THEN
Y1--Y1 :2X-X:2Y-T.6:G0SUB 2140:RETURN 1930 RETURN 1940 •
SIGABA: 1950 A-4 X2-X1:Y2-Y1 1960 IF POINT!X*1,V*S)-3 THEN Y1--
Y 1 :ZX-X* 1 : ZY - T *5 : GOSUB 2 140-.RETURN 1970 IF
POINT(X*2,Y*6)-3 THEN Y1-- Y 1 :ZX-X.2:2Y-Y*6 :GOSUB 2140
RETURN 1980 IF POINT!X,Y*4)-3 THEN X1--X1 :ZX-X:ZV-Y*4:GOSUB
2l40;RETüRN 1990 IF POINT!X*3,Y*7)-3 THEN Y1-- Y1 :ZX-x*3:Z Y-Y
*7:GOSUB 2140:RETURN 2000 IF POINT!X-1,Y.3)-3 THEN X1--
XI:ZX-X-1 ZY-Y.3:GOSUB 2140:RETURN 2010 IF POINT!X*6,Y*6)-3
THEN Y1-- Y1 :ZX-X-6 ZY-Y»6:GOSUB 2140:RETURN 2020 IF
P0INT(X,V)-3 THEN X1--X1:Z X-X:Z Y - Y :GOSUB 2140:R£TURN 2030
RETURN 2040 * SIGAHA.
2050 R-2 X2-X1.Y2-Y1 2060 IF P0lNT(X*1,V*1)-3 THEN Y1-- Y 1 :ZX-X. L 2 Y-Y. 1 :GOSUB 2140:RETURN 2070 IF POINT! X*2, Y)-3 THEN Yî Y1 :ZX-X*2:ZY Y :GOSUB 2l40:RETURN 2080 IF POINT!X,Y.2)-3 TMEN X1--X1 ;ZX-X;ZY-Y.2:G0SUB 2140:RETURN 2090 IF POINT!X*3,Y-1)-3 THEN Y 1 - VI :ZX-X*3:ZY-Y-1 :GOSUB 2140:RETURN 2100 IF POINT!X-1.Y.3)-3 THEN X1-- X1 :ZX-X-1:ZY-Y.3:GOSUB 2140:RETURN 2110 IF P0INT(X,Y-6J-3 TMEN X1--X1 : ZX-X:Z Y-Y *6 :GOSUB 2140:RETURN 2120 IF POINT!X.6,Y)-3 TMEN Y1--V1 :ZX-X.6:ZY-V:GOSUB 2140:RETURN 2130 RETURN 2140 ' EFFBR: 21S0 IF Y 162 THEN GOTO 2430 2160 IF X 25 OR X 14S OR Y 10
OR Y 135 THEN GOSUB 2260:GOTO 2230 2170 SC-SC*2:SDUND 3000. . 1 :LOCATE 20,33 :PRINT USING"WVHft";SC:GOSUB 22 30 2180 ZX-ZX 10:ZX-INT!ZX)-1iZX-ZX»1 0:ZX-ZX*5 2190 ZY-ZY 10:ZY-INT!ZY)-1:ZY-ZYO| 0:ZY ZY*5 2200 PUT (ZX.Zl),N.AND 2210 0B1-BB1.2 2220 IF B81-BB TMEN GOTO 2380 2230 ' EFFBR1 : 224Q IF SC 9990 ThEN 502 22S0 RETuRN 2260 ' RtBON: 2270 X-X-X2:Y-Y-Y2 2280 ON R GOSUB 2300.2320.2340.236 0 2290 RETURN 2300 ' EFFA0L1: 2310 PUT 1 X.X2, Y-»2) ,Ml .AND :RETURN 2320 ' EFFABL2: 2330 PUT (X-X2,Y-Y2J,H1.AND RETURN 2340 ' EFEABL3: 2350 PUT (X*X2,Y-V2),H1,ANO:RETURN 2360 * EFFAGL4: 2370 PUT
(X-X2,Y.Y2).H1.ANO.RETURN 2380 ' CMTA0: 2385 FOR 1-1 TO 45:LINE (8,133*1)- ( 171. 133.1),0 : NEX T I 2390 PUT! X( II) . Y( II) ) . B1 2400 X-134 : Y-156 2410 PUT! X( II) . Y( II)) .01 .PSET 2420 GOTO 1290 2430 ' PEROU: 2440 Vl-Vl- 1 2450 IF VI«0 THEN GOTO 2510 2460 LOCATE 23,36:PRINT USING"R”;V I 2470 FOR 1-1 TO 45:LINE (8,133*1)- ( 171. 133*1) .0 :NEXT I 2490 II- 34 - X-1 34 : Y - 1 56 : PUT( *( II) , Y
(II) ).81.PSET 2S00 GOTO 1440 2510 ' FINJEU: 2520 LOCATE 1 1 .4 :
PAINT"G AME 0 VER" 2530 US-INKEYS 2540 IF U$ "" THEN GOTO
2560 2550 GOTO 2510 2560 ' FIN: 2570 IF SOMI THEN HI-SC 2580
SC-0:TA-0 2590 GOTO 450 2600 ' TABLEAUX: 2610 OATA
3.3.3.0.3.0,3,0.3,3.3 2620 OATA 3.3,3.0.3,0,3,0,3,3,3 2630
OATA 0,3,0,0,3,0,3,0.0.3.0 2640 OATA 0.3.0,0,3,0,3,0,0,3.0
2650 DATA 0.3.0.0.3,0.3,3.0,3,0 2660 DATA
0.0,0,0,0,0,0,0,0.0.0 2670 OATA 0.3,0.0,3,0.3.3.0,3,0 2680
OATA 0.3,0,0,3,0,3,0,Û,3,0 2690 OATA 0.3,0,0,3,0.3,0,0,3,0
2700 OATA 3.3,3,0,3,0,3,0,3,3,3 2710 OATA
3,3,3,0,3,0,3,0,3,3.3 2720' 2730 DATA 1.1.1, 1.1,1,1.1,1,1,1
2740 DATA 1,0.1,0.0.0.1,0,0,0,1 2750 OATA
1,0.1,0,1,0,!,0,1.0,1 2760 OATA 1,0,1,0,1.0,1,0.1,0,i 2770
OATA 1,0, 1 ,0, 1,0, 1,0, 1,0, 1 2780 OATA
1,0,1,0,1,0,1,0.1.0,1 2790 OATA 1,0.1.0,1.0.1,0,1,0.1 2800
OATA 1.0.1,0,1.0,1.0,1,0,1 2810 OATA 1.0,1.0,1.0.1.0,1,0,1
2820 OATA 1,0,0.0,1,0.0,0.1,0.1 2830 OATA 1 , 1, 1 . 1 . 1 ,
1, 1 , 1 . 1 , 0, 1 2840 • 2850 OATA 3. 3. 3, 3, 3, 3. 3. 3,
3, 3, 3 2860 OATA 3,0.0,O,0,0,0.0,0,0.3 2870 DATA 3 , 0, 3,
3, 3, 3, 3 . 3. 3, 0, 3 2880 OATA 3.0,3,0.0,0,0,0,3,0.3 2890
DATA 3.0,3,0,3.3,3.0.3.0.3 2900 DATA 3. 0 . 3, 0, 3. 0 , 3,
0, 3, 0 , 3 2910 OATA 3.0,3,0.3.3,3,0.3,0,3 2920 DATA
3,0,3,0,0.0,0,0.3,0.3 2930 DATA 3.0,3,3,3.3,3.3,3.Q,3 2940
OATA 3,0.0.0,0,0,0,0,0,0,3 2950 DATA 3,3,3,3,3,3,3,3. 3,3,3
2960* 2980 DATA 3,0.0,0,0,0,0.0.0,0,0 2990 OATA
3,3,0,0,0,0,0,0,0,0,0 3000 OATA 3,2,3,0,0,0,0,0,0,0,0 3010
OATA 3.2.2,3.0.0.0.0.0.0,0 3020 OATA 3.2,1,2.3,0,0,0,0,0,0
3030 OATA 3.2,1,1,2.3,0.0,0,0,0 3040 OATA
3,2,1,4.1,2,3.Q.0.0,0 3050 OATA 3.2.1.4.4.1,2.3,0,0,0 3060
OATA 3.2.1,1,1,1,1,2.3,0,0 3070 OATA 3,2,2,2,2.2,2.2,2,3, Q
3080 OATA 3.3.3,3,3,3.3.3.3,3,3 3090 1 3100 OATA
2,2,2.2.2.2.2.2.2,2,2 3110 OATA 0,2,4.4.4.4.4,4,4,2,0 3120
OATA 0,0,2,4,4.4.4.4,2,0,0 3130 OATA 0,0.0,2.4,4,4,2.0.0,0
3140 OATA 0,0,0.0.2,4,2,0,0.0,0 3150 OATA
0.0.0,0,0,4,0.0,0,0.0 3160 OATA 0.0.0.0,2,4,2,0,0,0,0 3170
OATA 0.0,0,2,4,4.4,2,0,0.0 3180 OATA 0,0,2,4,4,4,4,4,2.0.0
3190 DATA 0,2,4,4,4,4.4,4.4.2.0 3200 DATA
2,2.2.2,2.2,2,2,2,2,2 32 10 ' 3220 OATA 3,3,2,2, 1. 1.
1.2.2,3,3 3230 OATA 3,2,2,1,1,0,1,1,2,2,3 3240 OATA 2.2, 1.
1.0,0,0, 1 , 1 ,2,2 3250 OATA 2.1,1,0.0.3.0,0.1.1,2 3260
OATA 1. 1.0.0.3.2,3,0,0,1 . 1 3270 DATA 1. 1,0,0,3,2.3.0.0.1
. 1 3280 OATA 1,1.0,0,3,2,3.0,0.1 . 1 3290 DATA 2,
1,1,0.0,3,0,0,1,1.2 3300 DATA 2.2,1,1.0.0,0.1,1.2,2 3310
DATA 3.2,2, 1. 1,0, 1 , 1 .2,2,3 3320 DATA
3.3.2.2.1.1.1,2.2.3.3 3330' 3340 OATA 2,2.2.2.2.2,2,2.2.2.2
3350 DATA 2.0,0.0.0,0,0,0,0,0,0 3360 DATA
2,0,2,2.2,2.2.2.2,2,2 3370 DATA 2,D,0,0.0.0,0.0.0,0.2 3380
DATA 2.0.2.2,2,2,2,2.2,0,2 3390 OATA 2,0,2.0,0,0,0,0,0,0,2
3400 OATA 2.0.2.2.2.2,2.2.2.0.2 3410 DATA
2.0.0.0,0,0,0,0,0,0,2 3420 OATA 2,0,2,2,2,2.2,2.2.2, 2 3430
DATA 2.0.0.0,0.0.0,0,0,0. 0 3440 DATA 2.2.2.2.2,2.2,2,2,2,2
3450' 3460 OATA 3, 3. 3, 3, 3. 3, 3. 3, 3, 3,4 3470 DATA
2.3,3.3.3.3.3,3.3.4 , 4 3480 OATA 2.2,3.3,3.3.3.3,4,4 . 4
3490 OATA 2,2,2,3,3.3,3.4,4,4 , 4 3500 DATA
2,2,2.2.3.3,4.4,4.4.4 3610 OATA 2,2.2,2,2,2.4,4.4,4.4 3520
OATA 2,2.2,2.2. 1 , 1 . 4 , 4,4,4 3530 OATA 2 . 2 , 2 , 2 .
1 . 1 . 1 , 1 , 4 . 4 . 4 3540 OATA 2,2.2. 1 , 1 , 1 , 1 , 1
, 1 ,4.4 35S0 OATA 2.2. 1.1, 1.1. 1.1,1,1,4 3560 OATA 2,1. 1
. 1 , 1 . 1 . 1 . 1 , 1 .1.1 3570 ' 3580 OATA
3.3,3,3,3.3,3,3,3,3.3 3590 OATA 3. 0,0,0,3,3,3,0,0,0,3 3600
OATA 3,0,0,0,3,3,3,0,0,0,3 3610 DATA 3,0,0,0,3,3,3,0,0,0,3
3620 DATA 3,1.1,1,0,0,0,4,4,4,3 3630 OATA
3,1.1,1,Q,0.0.4,4.4,3 3640 OATA 3,1,1,1,0,0.0,4,4,4,3 3650
DATA 3, 0. 0 , Q, 2. 2, 2 , 0, 0 ! 03 3660 OATA
3,0,0,0,2,2,2,0,0,0,3 3670 OATA 3.0,0,0,2,2,2,0,0,0,3 3680
OATA 3,3,3.3,3,3,3,3,0,0,3 3690' 3700 DATA
0,4,4,4.0,0,0,4.4,4.0 3710 OATA 4.4,3,4.4.0,4.4.3.4,4 3720
OATA 4,3.4,4.4.0,4,3.4.4.4 3730 OATA 4,4.4,4,4,0,4,4,4,4,4
3740 OATA 0,4,4,4.0.0,0.4,4,4,0 3750 OATA
0,0.0,0,0,0,0.0.0,0.0 3760 DATA 0.4,4,4,0,0,0,4,4,4,0 3770
OATA 4.4,3.4,4,0,4.4.3,4,4 3780 OATA 4,3,4,4,4,0,4.3,4,4,4
3790 OATA 4,4,4,4,4,0,4,4,4,4,4 3800 OATA
0,4,4,4,0,0,0,4,4,'4 0 3810 OATA 0,0,0,0,0.O.O.O.Q.oio 3620*
3630 OATA 1, 1. 1 , 1, 1 , 1 . 1 . 1, 1, 1,1 3840 DATA
2,2,2,2,2,2,2,2,2,2,2 3850 OATA 3,3,3,3,3,3,3,3. 3, 3, 3
3860 DATA 4,4,4,4,4,4,4.4,4,4,4 3870 OATA
0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0 3880 OATA 0,0,0,0,0,0,0,0,0,0,0 3890
DATA 4,4,4,4,4,4,4,4,4,4,4 3900 OATA 3.3,3.3,3,3,3,3.3.3,3
3910 OATA 2,2.2,2,2,2,2,2,2,2,2 3920 OATA 1, 1, 1 , 1 , 1 ,
1 , ! , 1, 1, 1 , 1 3930’ 3950 OATA 1,0,1,1,1,1,1,1,!,1,1
SESAME 3960 OATA 1,0,0.0, 1.0,0,0, 1 . 1 , 1 3970 OATA 1 .
1.1.0, 1.0, 1,0.0,0, 1 3980 DATA 1,1,1,0,1,0,1,1,1,0,1 3990
OATA i,0,0,0,1,a,i.0,0,0, i 4000 OATA 1 , 0,1,1,1,0,1,0,1,
1.1 4010 OATA
1. 0,0,0,0,0, 1,0. 1 . 1, 1 40?0 OATA 1 e 1 . 1 . 1 . 1 . 1 , 1
.0,0,0, 1 4030 DATA 1,0,0,0,0,0,1.1.1.0.1 4040 DATA o o o o o
o 4050 DATA 1 . 0, 1. 1, 1, 1,1, 1 , 1 , 1 , i 4060 4000 OATA
0,0,0.o.o,2,o.o.o.o.a 4090 OATA
0. 0,0.2,2.2,2,2,0.0,0 4 100 DATA 0,0,2.2.2.2.2.2.2.0,0 4 110
DATA
0. 2,2.2,2,2.2.2,2,2,0 4 120 DATA
0. 2,2,2,2.2.2,2,2,2.0 4 130 OATA
2. 2,2,2,2,2,2,2,2.2.2 4140 DATA 0,2,2,2.2.2.2,2,2.2.0 4 150 DATA
0. 2.2,2.2.2.2,2.2.2.0 4160 DATA
0. 0,2.2.2.2.2.2.2,O.Û 4 170 OATA
0. 0,0.2,2.2.2,2,0.0.0 4 160 DATA 0,0,0.0,0.2,0,0,0.0,0 4 190
4200 DATA
2. 2.2,2.2,2.2.2.2.2.2 4210 DATA 2,2,0,0,0,0,0,0.0.2.2 4220 OATA
2,0.2.0,0,0.0,0.2,0.2 42 30 DATA 2,0,0,2,0,0,0.2.0.0.2 4240
DATA 2,0.0.0.2,2,2.0.0.0.2 4250 DATA
2. 0.0.0.2,3.2.0.0.0.2 4260 DATA
2. 0.0,0.2,2.2.0.0,0,2 4270 OATA
2. 0,0,2.0,0,0.2,0,0,2 4280 DATA 2,0.2,0.0.0,0,0.2.0.2 4290 OATA
2. 2.0.0.0.0.0.0.0.2,2 4300 OATA 2,2,2,2.2,2,2,2,2,2,2 4310 4330
DATA
0. 0,0.0,4.4,4.O.o.0,0 4340 OATA 0,0,4.4,4,3.4.4,4.0,0 4350 DATA
0,4,4,4,4,4,4,4,4,0,0 4360 DATA
0. 4,4,4,4.4.4.4,0,0.0 4370 DATA «.«.4,4,4,4.4,0,0.3.3 4300 OATA
4. 4.4,4,0.0.3.3 4 390 OATA
4. 4,4,4,4,4,4.0,0.0.0 4400 OATA 0,4,4.4,4,4,4,4,0,0,0 44 10 DATA
0,4.4,4,4,4,4,4,4.0,0 4420 OATA
0. 0.4.4.4.4,4,4,4.0.0 4430 OATA
0. 0.0.0,4.4,4,0,0,0,0 4440 44S0 OATA
4. 4.4.4.3.3,3.4.4.4.4 4460 DATA 4 ,4 , 3, 3.4.4.4,3,3,4,4 4470
DATA
4. 3,4.4.4.3,4,4,4,3,4 4480 DATA
4. 3,4,3,3,4,3,3,4.3,4 4490 DATA 3,4,4.3.4,4,4.3,4,4,3 4500 OATA
3. 4.3,4,4.3,4,4,3.4,3 4510 DATA
3. 4,4,3,4,4,4.3.4.4,3 4520 OATA
4. 3.4.3,3,4,3,3,4.3.4 4530 OATA
4. 3.4,4,4.3,4,4,4,3,4 4S40 DATA «.4,3.3,4,4,4.3.3.4.4 4550 DATA
«.4.4.4,3.3,3,4.4,4.4 4560 4570 OATA
3. 3,3,3.3.3,3.3.3.3.3 4580 OATA 3,t.0.0,0,0,0.0.0,1,3 4590 DATA
3,1,0,1,1, 1,1,1,0.1,3 4600 OATA 3, 1 .0,0,0.0,0,0.0.1,3 4610
DATA
3. 1,0,1,0,1,0,1,0,1,3 4620 OATA
3. 1.0,1.0,0,0,1,0.1,3 4630 OATA 3,1,0,1,0,1,0.1,0,1,3 4640 DATA
3, 1.0.0,0,0,0,0,0,1,3 46S0 OATA 3,1.0,1,1,1,1.1,0.1,3 4660
OATA 3, 1,0.0,0,0,0.0,0,1.3 4670 DATA 3,3,3,3,3.3,3,3.3.3.3
4680 4700 OATA 0,0,0,0,4,4,4,0,0.0,0 4710 OATA
0. 0,0,4,4,4,4.4,0.0.0 4720 DATA 0,0,4,4.4.4.4,4,4,0.0 4730 DATA
0. 0,4.4,3,4,3,4.4.0,0 4740 DATA
0. 0,4,4.4,4.4,4,4,0,0 4750 OATA 0,0,4.4,4,4,4,4.4.0.0 4760 OATA
0,0,4,4.4.4.4.4.4.0,0 4770 DATA 0,0,4,0.0.0,0,0,4,0,0 4780
OATA 0,0,4,4.4.4,4,4,4,0,0 4790 DATA 0,0,4,0,4.0,4.0,4.0.0
4000 OATA 0,0,4,0,4,0.4.0,4.0,0 4010 4020 OATA
2. 2,2.2.2.3,2,2,2,2.2 4830 DATA 2,2.2,2,3,2,2,2,2,2,2 4840 OATA
2. 2.2.3,2,2,3,3.2.2.2 4850 DATA
2. 2.3,2.2,3,2,2,3,2.2 4860 DATA
2. 3,2,2.3,2.2,2,2, 3,2 19 IMI l-Mrt.-d 13006 MARS8UC Têt 91 4?
50-6?
Ocuimpi •! S * V 2. »«• fl.mpon 75811 f WIIS Tél. : 11143 57 17.15 Ov»«rl du lu-d* M mim* U 9 k 00 i 11 h 00 AgftU Ouverture .une bout (eue AMIE i HarnWe 69 cour* lieelevd 9D1I6 Humilie.
10 % DE PRODUITS EN PLUS GRATUITS caMe XI - Mo*' Coul A 1084 AUDIO LECTEUR INTIRPACBB A 1010 EXTERNE 3'112 2090 A 1020 EXTERNE 5"1.-4 NC A 2010 INTERNE 3 12 1690 DISQUE CHIA 20 MEG SUR CARTE PC IDOU9U PARTITION) 4400 DISQUE DUR 30 MEG SUR CARTE PC IOOUMC PARTITION) 5200 DtSQU* DUR 5T606 SUR CARTE SCSI IA20OOI 20 MEG 7500 PC IMULÂIOR tECTELW 614 • BIMDGf BOARO A208B 5800 ¦ XTCMSIOMB MEMOIRE A 6011512 Ko INT A500) 1096 A 206? I7 MEGAS INT A2000I 3600 MEOABOARO ? «2 MEGAS A1000I 5846 PERFECT SOUND 1120 SOUNO SAMPlfR Ml Mi TCS 1120 WTERFACE MO 1*0 PRO MO SIIOO H C VIDIO okvvicw i m CAMERA HV720
3340 OejtCTI» SCM*.£lOt« 950 70MC0SMCAH 12 6 75 «450 S1ATIFROHEN 2 REFLECTEURS 1839 IPHOTD6 EKTA. TRANSPARENTS) 3200 IHM« IV (TRANSFORME U MO Vit EN TV! 1390 CARTE VIDEO IA20321 PAL 790 OÏNOER CHANGEA 290 GENLOCX A8800 WC OKU PIC ( TEMPS BEU N.Bi 6000 ORAPHIOUE* TABLETTE EASU , A5O0 GRAMWCOPEII AMIGA TABLETTE CAP A4 TCLBMATIQUB 8000 1690 .4800 FI AANTf t EMULATEUR H C MODEM DTL3000 400 jAkiSMifetÊ BURBAUTKMIfl MAXIPIAN SUPERBASE TEXTCRAFT PAOE SETTER Fi LASERS CRIPT mu» iu«»' ouno ai MATE LUDIQUE* ARCADE sK»'"*ï îSsîSS KARATE 1002 QOLDRLPMKB ORAPHVQOEIMUBIOUe ANIMA TOR 950 VIOEOSCAP» JD 1549
AEGISSON1X 790 AEGIS ORAW PLUS 1899 OELUXE PAINT 2 PAL 780 OELUXE VIOf01 2 960 icTniv- DELUXE MUSIC B09 SPACEBA INSTANT MUWC 293 IMPACT MUSC STUDIO 399 STUDIO MA QIC 789 . BTRATT SCULPT 30 899 W«AO BUTCMER 339 fit» CAO 30 1490 DETENDE SU VER RAY 1890 CROWN ANIAIATE 3 O 1299 SHANGAl TV SHOW 770 M3UVWO BON DE COMMANDE VOIR PAGE N*133 SESAME 4670 OATA 3.2.2.3.2,2.2.3.2.2.3 4880 OATA 2,2,2,2.2.2,2,2,2.2,2 4890 OATA 2.2.3.2.2.3.2,2,3.2.2 4900 OATA 2,2.2.3.2.2.2.3.2.2. 2 4910 DATA 2.2.2.2.3.2,3.2.2.2.2 4920 OATA 2.2.2.2.2.2,2.2,2.2.2 4930 OCSSINS 4940 OATA 14,7.0.-16369.12336. 404
5. -4033.- 16369.0 4950 DATA 0.0.0.0.0.0.0.0,0,0,0.0.
0. 0,0.0.0.0,0.0 4960 DATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0,0.0,0.0.0,0 4970 DATA 10.9. -1.-16192. - 16384.- 1
6177. - 13120. - 16384 4980 DATA 204.-16192.-16384.192,-1
6192. - 16384.- I. 192 4990 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0,0,0.0.
0. 0.0.0,0.0.0.0 SOOO OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,0.0.
0. 0,0,0,0,0,0.0 5010 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0,0.0.0.0.0,0 5020 OATA 0.0.0.0.0 5030 OATA
18.9.-1,-5440,-16214.-53
93. -4416.- 16214. - 21778 S040 DATA -5440,-16214.-21782.-544
0. -16214.-1. 192 5050 OATA 0,0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0.0.0 S060 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
O. O.O.O.O.O.Û.O S0?0 OATA o.o.0,0.0.0.0. 0.0.0,0.0.
0. 0.0.0,0.0.0.0 5080 OATA 0.0.0.0.0 5090 OATA
18.9,-1,-10816.-16299,-1 0785,-8768.- 16299,21981 5100 OATA
-10816.-16299.21973.-108
16. - 16299, -1 ,‘l92 5110 OATA 0,0,0.0.0,0,0,0.0.0,0,0.
0. 0.0.0.0.0,0.0 5120 OATA 0,0.0.0.0.0. 0.0.0.0,0.0.
0. 0.0.0,0.0.0,0 5130 DATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,
0. 0, 0. 0. 0. 0, 0. 0 5140 DATA 0.0.0.0.0 5150 DATA
18.9.-1.-64.-16129.-1.-6
4. - 16129,- I.-64,- 16129 5160 OATA -1.-64.-16129.-1,192 5170
OATA 0.0,0.0.0,0,0.0.0.0.0.0.
0. 0,0.0.0.0.0.0 5180 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,0.
0. 0.0.0,0.0,0.0 S 190 OATA 0.0,0.0.0.0,0. 0.0.0.0.0,
0. 0.0.0,0,0,0,0 5200 OATA 0.0,0,0.0 5210 OATA 48.6.
16128,-1.255.-1S616 .0.- 16384, 15363.-21974 5220 OATA
-3965.-4093,-21846.12303 .-16384.0,-16336,16128 5230 OATA -
1.255 5240 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,
O. O.O.O.O.O.Û.O 5250 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,
0,0.0.0.0.0.0.0 5260 DATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,0.0.
0,0,0.0,0,0,0.0 5270 OATA 0,0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0,0.0 5280 OATA 0.0.0.0.0.0,0.0.0.0,0.0.
0. 0.0.0.0.0,0.0 5290 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0.0,0 5300 OATA 0.0,0,0.0,0.0 5310 OATA
12.6,-16129,16469.-32598 .0.0,-16129 5320 OATA
0.0.0.0,0.0,0,0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,0,0.0.0 5330 OATA
12,6.28866.28866.28866.2
6866. 28666 5340 OATA 0,0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0,0.0.0,0.0 5350 OATA
12.6,12504.12S04.12504.1
2504. i2504 5360 OATA 0.0.0.0.0.0,0.0.0.0.0.0,
0. 0.0.0.0.0,0.0,0.0.0.0.0.0.0.0.0 5370 OATA
26,13.0.-16)29.3840.1646 9,-2816.-32598,23043.0,-24563.0 5380
DATA -327S5.-16129.822.0.3126
.0.12504.0.12504.0.12504.0.12504.0, 12504 5390 OATA
0.0.0.0.0,0.0.0.0,0,0.0,
0. 0.0.0.0.0.0.0 5400 DATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0,0.0.0,
0. 0,0.0.0.0.0.0 5410 OATA 0.0.0.0,0.0.0.0.0.0.0.0,
O. O.O.O.O.O.Û.O 5420 OATA 0.0.0,0,0,0.0.0.0.0.0,0,
0. 0.0.0.0.0.0.0 5430 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
O. O.O.O.O.O.Û.O 5440 OATA 0.0.0,0.0.0.0.0.0.0,0,0.
0. 0.0.0.0.0.0.0 5450 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0,0,0.0.0,0,0.0 S460 OATA 0,0 5470 OATA
26,13.-16129.0.31829,0.- 26710, 192, 104 96. 1 12,512, 156
S480 OATA -16129.156.12288.39.3072 .39.768.-16375.768. 16375
5490 DATA 768,-16375.768.-16375,76
8. -16375 5500 OATA 0,0.0.0.0.0.0,0,0.0.0,0.
0. 0.0.0,0,0,0,0 SS10 OATA 0.0,0,0,0,0.0,0.0.0,0.0.
O. O.O.O.O.O.Û.O 5520 OATA 0.0.0,0,0.0.0,0,0,0,0.0.
O. O.O.O.O.O.Û.O 5530 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0,0.0 5540 OATA 0,0.0,0,0.0.0,0,0.0.0,0.
0. 0.0.0.0.0.0.0 5550 OATA 0.0.0.0.0.0.0.0.0,0,0.0,
0,0,0.0,0,0.0,0 5560 OATA 0.0.0.0,0.0.0.0.0.0.0.0.
0. 0.0.0.0.0.0.0 SS70 OATA 0.0 5560 ' OuF 1 I 1 ST COMPTE POUR ST
- GFA BASIC par Stéphane Cofflnet Cet utilitaire prend en
charge votre compte bancaire.
Il traite jusqu'à 6000 opérations correspondant à un crédit ou à un débit.
Il fonctionne en moyenne et haute résolutions.
Si vous utilisez la haute, vous devez cliquer sur l'option Text 16 ou Shlft F8, avant de lancer le programme.
La date doit être saisie sous la forme jj mm aa.
H i de» Die CrdeS 60001 ,DA500r S 6Ô«X Henu t ri» Print Atf1.1 J"Fai tes votre choix s Line 0.9,130.9 Print At 3,3)i“l - Entrée des opéra t » on*' Print At 3.4 i"2 i on*' Liste des opérât Print At 3,31|“3 - Chargeeent des c oeptes" Print At 3,6)|“4 - Sauvegarde des c oep»es” Print At 3,7)|“3 - Effacement de 11 qne" Print At(3,8)|“6 - Position actuel du coepte" Prlnt At 5,10 |“7 - Fin des operatl ons" GtOi Print At 1,12 j“Entre? Le nueero de votre choix l-7 i '| Fore Input 1.A» A-Val(AS) If A 1 Or A 7 Goto GtO End I f On A Gosub Ceb.Li s.Cha.Sau.Ef ,Pac .F i ni Goto Menu ocedure LIS
!f Coe-O Goto Fin End 1 4 Lis-1 Gosub Ceb L i S-O Cls Return EFFACEMENT DE LIGNE Procédure Ef lI Coê’O Goto Fin Endif Ef f- 1 Gosub Ceb Eff*0 ltv-0 I f *«-1 lw«0 Goto Fin Endi ?
For J-I To Coe Da*oor• J)-DA500rSIJ-1 Cruel J)«Crdes J*I Ne: t J Coe«Coe-l Return Procédure Ceb At * “ “ Solde-0 Tti Cls M LIS-O And Eff-0 Print At(1,I |'Voulez-vous te l iste des opérations ? (oui non) i"| Fore Input 3,AS If ASO-oul- And ASO'non' And AS'.'"0- And ASO-I* Goto Tt Endi f Endif Cls Gosub Cadre Li-4 If Coe-O And L»s-1 Goto Escapade Endi f If Coe-O Or At-"0” Goto Gtl Endi f If Eff-1 Print AtI13,16)i“Appuyé? Sur • pour effacer' Print At 13,17)la lig ne" Endi f If Eff-0 SESRME Print AtllT.lbli' liste des Op*r Jt I ont " fndi For l-l To Coe û»-DA500r » !)
A*=V*1 (Midi A« , 1 . I ) DatT-nidf Al,2,A Ord*«Miai(At,fl*:,Uen(Af) A-l Prmt At ( 2 , L i ) : Dat f Pr mt At ( 13.L1 ) jOrdf Crde-Val «flidf ( Cr de l ( ! » .2,Len (C r d * I))-1 » H Midf«Crdet (I I ,1,l)-“c" Prmt At 36.Li |U«iog
• iCrd Col d*-Sol dtiCrdai El s* Print At 45,Ll ;Usmg “•••••.
• •".Crde Solde-Solde~Crde Endl 4 Prmt At 68,Ll iUling
• ‘ . Sol de I* FH | Ity-Inp(2» Endl 4 E h11 H Ity=42 L l -Ll? 1
!? Li-13 Prmt At 17, |9 | '«ppuytr sur un touche" Prmt
At 21,20)|“pour 1 suit
* " Prmt At 17,21 »“ • - retou r au *»nu * A-Inp 2) 14 A-42
8b-1 Endl 4 Pr mt At « 17, 19) :Spc «221 Prmt At 21 ,20» ; Soc
13 Print At 17.21ljSpc(22) GotuO ET 1 ab Ll -4 Endl 4 Ex 11
14 Bo-l Next I 14 Ity-42 Goto Fin Endl 4 14 CM-| Xw-1 Goto Fin
Endl 4 14 8b-1 0b-0 Goto Fin Endl 4 Print At 13,16 |Spc 30
Print At 13,17);Spc 30) Escapades 14 Lîa i Prmt At 19, 19) |
¦ Pin de la ll
• BUREAUTIQUE DATAMAT 350 TtXTOMAT ÎSO powü» la . «so SW»T 450
SHYTTlO ,295 R42A57AIII28 1 '90 VwilAI SefSOW 750 5UFTRBAM 129
595
• QRABHIOUEIMUSIQUE SUFtRFAHVT 350 GAME MAKtA 270 ART STUDIO 0
149'«4 AÛVANCEO MUSIC SYSTEM 310 MUSC STUDIO 106 st“ Prmt At
19.20);“ presser la to uche“ Print At 19,21)|- • • - Attentai
E-1np(2 I * E''42 Goto Attente Endl * Goto Pin End» ?
• •• SAISIE DE TOUTES LES DO NMEES ••• Gt 1 i Peint At (13,13)1
'• Pour revenir eu «enu, entrer" Prmt At 13,16) | “ . Dans la
co lonne DATE.- Coe-Coe*1 saisie date Sdi Lon-l Dat4»““ Do Dbl:
BON DE COMMANDE VOIR PAGE N° 133 SESAME Pnnt At (Lan.Li ) ;Mid*
(Dat* ,Len ( Dat*!.I Print At Lon* I,Ll i J"•" E®1np (2) E lt
If E-13 And Lon = 9 Fût 11 E = 42 1+ E=B And Lan J Dat*~riid*
Datf . 1 ,Lcn (Datl » - l ) Frxnt At(Lon+1,Li ;" Lon=Lon~ 1
Goto FiO Endi f 1 i f'40 Dr E '57 If E = 47 If Lon«9 Dat*=Mi d*
(Dat* , 1 ,7)*“ “ Goto FiO Fndi * Dat*=Dac**'V" Lon=Lon*1 6ot o
Fi0 Endi f Goto Dbl Endi f Jf Lon=9 Dat*=Mid* (Dat*.I, 7 *5tri
(E-48 HotO FiO Endi f Dat*=Dat fStr* (E--4B) Lon=Lon*!
Fi Or t_oop Pr int At (Lon+1 ,Li ; ** " If E-42 Com=Com- 1 Got. O Fin Endi f Gosub Ver if If Xl 1 Or XI 31 Or X2M Or X2 12 Print At 2,LX)JSpc(G Goto Sd Enoi f Print At(13,Ll | Form Input 29,Grd* Er 1 : Print At(45,Ll); Form Input B,Erf Deb-Val(Er*) Print At 56,Ll ) ; Form Input 0,Er* Cre-Val(Er* If Deb=0 And Cre=0) Or CcreOO A nd Deb 0) Or Deb 99999.99 Or Cre-9
9999. 99 Print At 45,1i);Spc(8) Print At 56 ,Li ) Spc 8 Goto
Er1 Endi f If 0 Crde*(Com)="d"*Str* Deb Print
At(45,Ll);Using “ NttNN* . N« ", Deb Endi f If CreOO Crde
Com -"c"*Str$ (Cre) Print At (36,Li ) ; Using “NN«NN. 4M
“,Cre Endi f Print At(13,19);“Presser RETURN pour valider"
Print At 14,20);“ou la barre en uT--------- btV: E-Inp(2)
If e ::-32 And Es 17 Goto Gt2 Endif Print
At 13,19);Spc 30) Print At 14,20);Spc(28) If E«32 Com*Com-1
Print At 2,Li ) ; Spc e) Print At 13,Ll ;Spc(29) Print
At 45,Ll);Spc 0 Print At 36,Li);Spc(8) Goto Gtl Endi f
Solde=Solde+Cre-Deb Print At (68,Li jUsing " NNNNN . Ntt"
,Sol de compression mémoire A*=Str (Len(Dat f))
DA500r*(Com)=A +Dat**0rd* Gosub Classement If Cor I"1 Goto
Fin Fndi f L x “Li *-1 If L» =14 Gosub Efftab Print At
2,4);Dat» Print At 13,4);0rd* Print At (45,4) ;Using
"9N99 . NN" , Deb Print At 56,4)jUsing “NNNNN.NN" ,Cre
Print At 68,4) ; Ü9ing "NNNttNN.Ntt ",Solde L î =5 Endi f
Goto Gtl Fini Return Procédure Cba Gt3: Cl s (Vint At
1,1);" • Pour retourner au menu" Print At 1,3);“Entrer le
nom du f i ch i er i ; Form Input 9,A* I* a*=“•" Goto Fin
Endi f Print At(1,1);Spc(26) Gt6i Print
At 1,5);“Confirmatinn 7 (ou i non) î Form Input 3,8* If B
"oul " And B* "non“ And B« "i" And B* "0" Print
At(28,5);Spc 3) Goto Gt6 Endi f If B*="non" Or B*="0" Goto
Gt5 Endif If Ex i st A* Upeu Input N2,Com,Dd* For 1=1 To
Com Input 2 , DA500r * ( I ,-Crde* ( I ) Next I Close 42
Goto Fin Endi f Print At 1,7);“Fichier introuvabl
e. Vérifiez votre disquette puis" Print At 1,8 ;"Appuyez sur une
ta uche pour recommencer."
Pnnt. At 1 ,10) ; •' * • = retour au menu)H E=Inp 2 If E»42 Goto Fin Endi f Goto Gt5 Return Procédure Sau If Com=0 Goto Fin Endi f Gt3î Près Cl s Print At(1,1);"Entrez la date da ujourd'hui jj mm aa s Form Input 8,Dat* Gosub Verif If XK| Or X1 3! Or X2 1 Or X2 12 Goto Pra Endi f Dd*-Dat* Print At(1,3)j"’* Pour retourner au menu Print At 1,5);"Entrez le nom du f ichier i Form Input 9.A» If A ="*" Goto Fin Endi f Print At(1,3);Spc(26) Gt4: Print At 1 , 7) ; "Conf irmatt on 7 (ou i non i " ; Form Input 3,8* If MO" ou iH And MO "non" And B* ¦•“ 1 " And B*- "0" Print At 27,7);Spc(3)
Goto Gt4 Endi f If B*»"non" Or B*="0“ Goto Gt-3 Endif Opon "o",91.A* Write NI,Com,Dd* For I“1 To Com Write NI.DA500r*(I),Crde* ' I) Ne:; t I Close Ni Return
• FIN DU PROGRAMME Procédure Cadre Box 0,4,639,199 Box
92,4,346,199 BOX 435,4,520,199 Line 0,10,639,18 Print
At(3,2);"date" Print At 28,2);"Désignation" Pnnt At 46,2) ;
"débit" Print At(57,2);“credit" Print At 71,2)|"solde" Return
Procédure Efftab For J*4 To 14 Print At(2,J);Spc(8 Print
At 13,J);Spc 29) Pnnt At (45, J) ; Spc 0) Print
At 56,J);Spc 8 Print At 68,J);Spc(9) Next J Return Procédure
Pac If Com=0 Goto Fin Endi f Cl s Solde=0 Td**0 Te =0 For 1=1
To Com V=Val(Mld*(Crde*(I ,2,Len(Crde* I ) -1 If
Mid*(Crde*(I ,l,l)="d" Solde=5olde-V Td=Td*V Endif If
Mid*(Crde*(I ,l,l)-"c" Solde=Solde+V Tc-Tc*V Endi f Next I If
Dd*»"" Goto Mph End i f Print At ( 1 ,1 ) ; "Demi ere modificat
ion le **;Dd* Mph: F'rint At ( 1 ,3) ; "Nombre d'opération =
“;Com Pnnt At 1 ,5) ; “Total des crédit* = "î Usi ng
“NNNNNNN.nn",Tc Pnnt At 1,6) ; "Total des débits =“|Using
“NNNNNNN.NN",Td Print At 1,7);"Total généra] SÊSflME = ";Using
"ununtinn. , Soi If Sol de'0 Prmt At (1 ,9) ; "Vour, et es donc
a découvert de ” j Abs (Soi de ) -, " frs. " F *r t rit Al ( ]
,L ) j “Appuyée ë-I np ( ? Eicit ! F E°A?
* l rorerkire Ver i f Xl '.'al (Mid* (Dat*. 1 ,2) X2 Va1
mid*(Dat*,«t2 XT-Val (Mi d*(Dat f,7,2)) classement par
Procédure Classement If Coma 1 Goto Fin Fri a i f For 1=1 To
Corn-1 Dta*=Mid t Dasoar* 1) ,2, Al=Val f1ic)KDtûl,7,2)) I«
A1=X3 T y ’ = 1 End i F Fit 14 Ex 11 lf Ne* t 1 I* Tyz»0 Goto
Cotai Endi f !f Tyz = 1 T yz =0 Tyr-l X3- Al For .1=1 To Com-1
Dt.a*=Mid* DA500r * (J) ,2,01 Al=Val (Mld*( Dta*,7,2)) Ex11
If A10X3 Ne:-t J For K«I To J-l Dta*3,Mid* (DA500rt l ) ,2,8)
A2«*Val Mid*(Dta*,4,2 If A2"X2 Tyr = l End» f Ex 11 If Tyz =
l Ex 11 If X2 A2 Next K If Tyz =0 I =K Goto Cotol Endi f lf
Tyz-1 Ty?»0 For L-K To J Dta*=Mld*(DA500r* L ,2,8)
A2*Val(Mid* Dta*,4,2)» Exi t If A2' 1X2 Next L For M-K To L-l
Dta*=Mid*(DA500r*(M),2,8) A3=Val(Mid*(Dta ,1,2) Exit If X1 A3
Next M I»M Goto Cotol Endi f End» f _ _Cu.t,Qjj _ &:-ï-HflSDor
» (Coin) B:;:*=Crdef (Corn) For N=Com+1 To I-M Çtep -1 DA500r*
(N) = DA500r* N- 1 i Crde*!N =Crde»(N-1) Ne :t N DA500r* ( I
r,&x * Crde* ( I ) -»Bx 1 J Feturn LIVRES ET MICROS Des livres
pour l’été, à lire devant son micro, avant ou après la plage :
trois « bibles » pour les assoiffés de savoir.
Encyclopédie Galactique. Sous la direction de François Nedelec. Illustrations de Manchu (2* volume! Edition Robert Lajfont 116 pages 140 F Pour les fanatiques des jeux de rôle, praticiens de l'Empire galactique sorti de l'imagination fertile du même auteur Nouveaux personnages, détails de la vie quotidienne de Fempire.
Techniques et appareils les plus bizarres.
Illustrations spectaculaires L’humour toujours présent, discrètement, donne un peu de chaleur à cet univers.
Pratique du MSX 2. Ehc Von Aschenberg Editions Sandyx. 255 pages 185 F Cet ouvrage est destiné aux programmeurs du MSX 2 11 suppose une bonne connaissance du Basic et « des notions sérieuses » sur le processeur Z 80. Tout sur le Bios, les variables systèmes, et sur le processeur graphique V 9938. Qui autorise les bonnes performances graphiques de la machine 256 couleurs simultanées en 256x21 pixels Espérons que ce livre contribuera à accroître la trop maigre logithèque d’une machine qui mérite mieux1 Aide mémoire de GIV Basic. Virga Editions Marabout Co eefion les guides essentiels 220 pages
GW Basic, le classique Basic interprété, est livré avec quasiment tous les compatibles PC, et souvent sans documentation. L'aide-mémoire donne la liste des commandes par ordre alphabétique. A chaque fois la syntaxe est donnée accompagnée de la description, de quelques remarques et d’un exemple En annexe, la liste des messages d’erreur Cela ne remplace pas Tapprentissage de la programmation Aide mémoire de Turbo Pascal. Virga Editions Marabout Collection les guides essentiels. 220 page s Complète Turbo Pascal facile du même éditeur Cest un dictionnaire des commandes de Turbo Pascal Un mot. Une
page de quatre paragraphes syntaxe, description, remarques, exemples. Le livre détaille les messages d’erreur du langage Pas la peine de glosser utile et pas cher Programmation avancée en Pascal.
Nell Dale et Susan C. Lilhj. Editions Belin 630 pages 260 F. Ce pavé sert de cours à une partie des étudiants américains. Si vous croyez savoir programmer (c'est-à-dire savez faire des programmes qui tournent), peut-être découvrirez-vous qu’il existe un art de la programmation dont la maîtrise ouvre la voie aux programmes plus ambitieux, rapides, et modifiables! Rien ne vaut ia qualité des ouvrages qui ont été testés par des milliers de personnes et qui. A priori, contiennent peu d’eneurs ou d'obscurités.
Bien utiliser Dbase III + (avec assistance et générateur d’applications). Maurice Grand Editions Edimicro. 72 pages. 78 F * Ce livre est organisé autour d'un exemple unique gestion de bibliothèque, qui suffit à illustrer le niueau élevé de performances de Dbase III * annonce la jaquette. Certes mais vendre à plus d’un franc la page écrite en gros caractères, souvent la reproduction d'une sortie sur impnmante des écrans du logiciel, cela me semble exagéré, surtout que l'ouvrage n’est pas un mémento, et ne suffit pas non plus à maîtriser Dbase lU + Les mémoires optiques. Editions Ecomedta.
110 pages, 68 F. Les sigles DVI, CD-I, CDV-ROM, LV-ROM vous donnent des mots de tête? Les DON.
WORM. OROM et aures WMRA vous laissent perplexes ? Alors, espérons que ce petit ouvrage clair et synthétique qui survole en une centaine de pages l’ensemble des techniques, des standards et des applications des nouvelles mémoires optiques, saura vous convaincre que tout celà est au fond d’une simplicité enfantine.
Comment organiser votre disque dur.
Virga. Editions Marabout Collection les best- sellers de l'informatique Il s'agit en fait de la gestion des disques dur PC sur MS DOS. Le disque dur. De plus en plus souvent indispensable pour la PAO. Et bien utile pour gagner du temps, éviter des manipulations de disquettes, risque, en cas d'ennuis, de provoquer des désastres : plusieurs dizaines de millions d’octets de programmes et fichiers d'un coup, cela risque de vous porter sur le moral Le guide donne presque tous les éléments (simples) permettant de vous sentir à Faise en l’utilisant : informations, trucs et astuces du DOS. Description
et évaluations des utilitaires les plus indispensables. Comment laisser simple ce qui n'a pas de raisons valables de devenir compFiqué ?
L'indispensable pour Wordstar, Wordstar Jr. Mailmerge. Virga. Editions Marabout.
150 pages.
Répond à son titre Le moins cher des guides de Wordstar. J'utilise pourtant ce logiciel depuis que je fréquente les PC et j’y ai découvert des choses. Bien sûr. Toutes les informations se trouvent ailleurs, mais ici elles sont accessibles et les auteurs n’hésitent pas à dire clairement ce que Wordstar ne sait pas faire, et ce qu’il fait en théorie mais n’obtient pas facilement ou pas en français !
Graphisme en GFA. Éditions Micro Application. 876 pages, 249F. Les deux- disquettes correspondant au livre valent 120 F Le livre indispensable pour qui veut obtenir une maîtrise totale des graphismes sur ST. Le gros de l’ouvrage, bourré de graphiques, de programmes d’explications de fond, concerne les graphismes en GFA Basic, les aspects en C et en Assembleur (pour aller plus près de la machine) sont l’objet de sérieux développements Le livre permet de comprendre comment fonctionne Artist (testé dans un Tilt Parade du n° 53) ; il donne le programme des plus extraordinaires fonctions de ce
logiciel, et va plus loin encore. L'un des programmes permet d'inscrire un texte sur une sphère, en spirale en commençant par le Pôle Sud pour remonter vers le nord ! Le livre développe à fond tous les aspects, n’oublie pas la gestion des textes, ni celle des couleurs. Sa qualité essentielle est d’aller toujours au fond, d'expliquer ce qui se passe, présenter les exemples les plus spectaculaires, non comme des gadgets mais comme des moyens d’apprendre à programmer les ST. Les programmeurs sur ST doivent lire ce volume. L’Ignorer serait une faute professionnelle La Bible PC. Éditions Micro
Application.
760 pages. 299F Les deux disquettes qui contiennent les programmes présentés dans le livre valent 120 F Cette somme éclairera utilement les programmeurs qui veulent avoir sous la main toutes les réponses aux questions techniques auxquelles ils peuvent se heurter
• Ce livre ne saurait être et ne cherche pas à être un ouvrage
d'initiation II s’adresse à ceux qui sont déjà familiarisés
avec le mode d'emploi et l'utilisation du DOS et qui maîtrisent
l'un des quatre langages de programmation importants dans le
domaine du PC (Assembleur. Basic. Pascal et C). » La première
partie vous initiera à la structure de la carte mère du PC. Du
micro-processeur et des autres circuits auxiliaires Puis vient
l’examen du DOS. De son mode de fonctionnement, des routines
qu’il utilise et dont peuvent se servir les programmeurs En
troisième lieu, vous apprendrez les charmes du BIOS «Basic
Input Output System ».
Système d’entrée sortie de base, qui est le standard d’appel des routines d’entrée sortie qui permet la communication entre l'unité centrale et le clavier, l’écran et les disquettes, indépendamment de l’électronique de chaque variante de PC C’est le fondement de l'intercompatibilité des divers PC Enfin, une quatrième partie détaille les autres circuits électroniques du PC • ceux qui contrôlent les différentes canes vidéo, le son.
L’horloge interne, etc. Près de deux cents pages d’annexes fournissent une description de toutes les interruptions, un lexique, des tabies, un index.
Cette bible, rédigée avec un souci permanent du confort de l'utilisateur, aussi claire que possible, devrait rester Foutil de référence des programmeurs ambitieux sur le PC De plus, rares sont les bons instruments de travail en français. Le livre ne donne pas le détail des micro processeurs postérieurs au 8088, mais il remplacera avantageusement un rayonnage de documentation disparate !
Auto Formation Assembleur sur PC.
Éditions Micro Application, 530 pages plus une disquette, 349 F Les auteurs sont très passionnés par leur sujet, comme le prouve la très discutable affirmation « la programmation en langage machine est un exercice exaltant.
Si uous aimez programmer en Basic, Pascal, etc.. vous aimerez certainement encore plus manipuler des bits et des octets ».
L’ouvrage repose sur une progression d’exercices corrigés et sur l'utilisation d’une disquette contenant un simulateur du processeur 8088 vous suivez pas à pas l’effet de vos commandes Les aventures des bits et des octets entre les différents registres, etc Cent quatre-vingts pages d’annexes précisent les messages d’eneur. Les commandes, les jeux d'instruction, les corrigés des exercices et un index Vous risquez d’y passer beaucoup de week-ends mais une étude patiente du livre doit donner des bases sérieuses en Assembleur. De toute façon, prétendre apprendre l‘Assembleur en deux soirées est
une farce.
Trois ouvrages utiles pour mieux maîtriser deux micros dynamiques Amstrad PC 1512, Nouveau Dictionnaire.
Marcel Cottini Fd Sybex. 572 pages. 198 F Un dictionnaire comprend en pnncipe une liste de mots classés par ordre alphabétique Celui-ci est divisé en trois chapitres les mots usuels du PC 1512, MS DOS version 3.20, Dos+ version 1 2. Un peu hybride, cet ouvrage peut se révéler rassurant Bien des chapitres sont redondants par rapport à d’autres ouvrages, mais tout ce qui concerne la machine est Ici rassemblé Ordinateur personnel PC 1640, Guide de référence technique. Édition Micro Application 405 pages, 249 F Rédigé par l'équipe de développement d’Amstrad International, il complète le manuel
technique « hardware • L'ouvrage n'évite pas le jargon d’initiés ainsi « Bien que le PC 1640 constitue un sur- ensemble de ‘implémentation du standard informatique de fait, ce manuel ne fera pas référence aux différentes améliorations qui y ont été apportées » Autrement dit les lecteurs doivent se débrouiller pour savoir quels passages, spécifiques au PC 1640, ne s'appliquent pas aux PC du tout venant Précision indispensable : * II est tenu pour acquis que le lecteur possède une expérience réelle des systèmes à base de 8086 (ou 8088) et des circuits associés » Pour les programmeurs de la
version supérieure du compatible PC d'Amstrad Ardu et utile Amiga. Le livre de l’Amigagos. Éditions Micro Application, 288 pages, 199 F Le hvre dévoile tous les secrets du CLI « Command Line Interface ». Ou interface de commandes par lignes, une des icônes que vous apercevez au moment du démarrage de l’Amiga. Et qui symbolise le DOS. Le système d'expbiration de la machine. Cet instrument aide à mieux maîtriser rAmiga Ce livre démane avec des explications élémentaires, mais néanmoins fort utiles, utilisation du répertoire, suppression et copie de fichiers Puis les détails deviennent de phis en
plus complexes, heureusement un peu d'attention évite de se noyer. Certains chapitres vous apporteront beaucoup ainsi l'utilisation des fichiers batch, (en clair, la mise au point de mini-programmes composés d'instructions pour le CLI). Ou encore les moyens d'utiliser l'Amiga en mode multitâche.
L'ouvrage s'adresse à des utilisateurs de l'Amiga qui ne connaissent pas par cœur les processeurs de leur machine. II comprend quelques programmes de nouvelles instructions pour le CU. Doté d'un index cet ouvrage doit trouver son public D'innombrables programmes d’utilisation quotidienne, riches et parfois complexes, requièrent une période de formation ou d’auto- formation initiale Mais un problème inopiné surgit ou c'est la panne de mémoire (neuronale). Bien des ouvrages se proposent de guider vos premiers pas ou d’épauler votre pratique au cas où... Ainsi Lotus 1-2-3, un tableur de Lotus
Development Corporation doit à sa très grande diffusion de susciter une foison de tels manuels : Lotus 1-2-3 facile, de Philippe Daumerie. Aux Éditions Marabout. Collection Les best-sellers de l'informatique comprend 256 pages ou formai d'un livre de poche Comment ne pas faire une montagne d’un tableur, ou d'une feuille de calcul électronique.
Rédigé pour les gens qui n’y connaissent rien mais ont besoin de s’en servir En principe, au bout de huit jours, vous n’aurez plus recours à cet ouvrage. II vous aura évité quelques heures énervantes à patauger dans les fonctions du logiciel Cela vaut l’investissement Bien débuter Lotus 1-2-3, par M Boseffi aux Editions Micro Application.
230 pages mais 149F.
Plus précis, plus méthodique que l’ouvrage précédent il devrait accompagner plus longtemps les utilisateurs de 1-2-3. II mentionne les utilitaires développés sur la Base de 1-2-3. Mais pas les clônes (les programmes compatibles).
Il fournit des indications sur HAL « Human Application Language mis au point pour dialoguer en langage naturel avec la machine, enfin presque Lotus 1-2-3, collection les guides SOS.
Toujours cher Micro Application, comprend 149 pages et coûte 99 F Il se veut une aide mémoire des utilisateurs Organisé sebn les menus, les fonctions puis l’utilisation des macro-commandes ll ne saurait guider une auto-initiation Micro Mémento VP-Planner + par A C. Guihéneuf, cher Edimicro ne compte que 64 pages et vaut 59 F VP-Planner + est ia dernière version d'un clône de 1-2 3. Développé par Softissimo Ce micro mémento qui inaugure la collection sert strictement d'aide mémoire quelle séquence de louche faire pour obtenir tel ou tel résultat ?
Sprint, le traitement de texte de Borland a fait travailler dès sa sortie des auteurs de manuels Sprint, les guides SOS. Edition Micro Application 204 pages. 99 F Sprint est extrêmement simple d'emploi, mais ses fonctions de programmation, très puissantes et mutiles pour un usage quotidien méritent-elles un apprentissage Or le guide ne sert à rien pour démarrer, et ne suffit pas pour maîtriser les fonctions avancées De surcroît Borland a édité un excellent manuel alors... Micro mémento Sprint, par G. Schmitt cher Edimicro 64 pages, 59F.
Les remarques précédentes s'appliquent à merveille à ce fascicule La collection « Bien débuter •. Des éditions Micro Applications débute elle même par une rafale de publications MS-DOS. 264 pages. 99F Vous avez un PC entre les mains pour la première fois ou presque Ot sauf pour certains jeux qui se chargent automatiquement, la quasi- totalité du travail avec des PC exige un passage par les écrans du système d’exploitation, du DOS.
Ce livre explique tout clairement II faut passer quelques heures à le pratiquer, et cet investissement sera rentabilisé à chaque utilisation de la machine Base 111. 190 pages. 99 F Le plus connu des logiciels de gestion de données sur PC a des fonctions de base simplement accessibles Ce guide, qui ne remplace pas les manuels fournis avec le logiciel, aidera à les maîtriser En revanche, pour jongler avec le langage de programmation, la recette est aussi simple à énoncer que longue à emprunter : il faut travailler ! Une aide pour débuter rend la tâche moins difficile.
Turbo C. 300 pages, 99 F La franchise de l’introduction évite les mauvaises surprises C n'est pas le plus facile des langages de programmation. 11 requiert une grande patience et une grande discipline Présentation et exercices progressifs, puis index et messages d’erreurs, le guide privilégie l’aspect initiation sur celui d’aide-mémoire Superbase par Jérôme Noëiy et Fric Granados 204 pages. 149 F Une introduction au système de gestion de base de données (SGBD) Superbase, qui tourne sur PC et ST et sur Amiga Ce logiciel puissant mais relativement simple et convivial peut rendre d’immenses
services Maths et programmation bac C.D.E. Daniel Saada. Editions Belin 222 pages. 65 F Tous le programme du bac en soixante neuf problèmes entièrement corrigés C'est une révision du programme à l’aide d’un micro et du Basic le plus élémentaire. Futé Minitel Story. Les dessous d’un succès.
Michel Abadie Ed. Pierre Marcel Favre 176 pages. 98 F. Manifestement écrit sur un coin de table ce hvre.
N’a guère plus d'intérêt qu’un dossier de presse Se lit facilement et très vite, alors s’il vous tombe sous la main, vous y apprendrez peut être quelque chose Voler avec Flight Simulator. Pour Macintosh. Amiga et Atari ST. Charles Gulick Microsoft Press Editions PSI Pour les fanatiques de Flight Simulateur II, et pour ceux et celles qui vont le devenir.. Mieux qu’un mode d'emploi c'est une invitation à de multiples sorties au-dessus du territoire des USA Et quand l’auteur vole à la vue entre Chicago et New York et qu’il se pose à La Guardia malgré une erreur de navigation, on est prêt à le
féliciter pour sa brillante excursion !
Les vrais frappés des simulateurs de vol ne devraient pas pouvoir se passer du livre de Gulick COMPLETEZ VOTRE COLLECTION TILT En choisissant parmi les sujets de Tilt ceux qui vous intéressent et en nous retournant le bon de commande ci-dessous M S X II H B 500 Sony Western n° 41.
P. 118 H F n°
27.
105 M S X II H B 700 Sony DOSSIER
B. E. : n® 3b.
P 92 Nitendo Fnterla nment System Action . N® 38.
P 106 n® 45 P 92 Animation n° 54.
P 80 NMS 8250 B E. : n®
41. P. 102 Arcade (adaptations de leux d’) PC et compatih es n®
50.
P. 86
B. E. : n®
28. P. 82 Aventure: n® 3. P 52. Nc 18.
P 56 MS : n® 37, P 108 Aventure, action : n® 30.
P 94 PC 1512
B. E. : n®
37.
P 1 14 Aventure grandeur nature (F) Seqa Master System : n®
43.
P 76 n® 44.
P 70 Spectrum MS : n®
34.
P 1 14 Batailles navales : n° 19.
P S2 Spectrum *2
B. E. : n®
36.
P 88 Casse-brique» : n® 44.
P 67 SV 318
B. E. : n®
10. P 22 omhal n° 39.
P. 96 Il 99 4A B F : n® 2.
P 36 Combat (corps à corps, épée fO 7 Thomson
B. E. : n®
30. P. 88 n® 52. P 76 TO 8 Thomson
B. E. : n®
35.
P 108 Commerce interstellaire : TO 9 Thomson
B. E. : n®
25.
P 82 n° 42.
P. 110 MS : n®
30.
P 88 Course» automobile» : n® 51.
P ri TO 16 PC n®
46.
P 1 10 Création graphique : TRS 1000 EX
B. E. : n®
37.
P 114 n® 12. P 62. N® 36.
P. 106 VG 5000
B. E. : n®
18.
P 46 n® 46.
P. 82 X’Press 16
B. E. : n®
40.
P 62 Création musicale : ZX 81
B. E. : n®
24. P 82 n® 15. P. 60 n" 29. P. 100 CHALLENGE Epouvante :
Enquêtes policière ’ 55. P. 80 » 31. P. 104 1 39. P 127
• 42. P 132 3 30. P 140 3 27. P. 170 3 35. P 154 ' 53, p 108 3
40. P 126 ® 45. P 120 3 31, p 142
- 51. P. 102 3 28 p 138 D 55. P 106 D 37. P. 172 û 43. P 105 3
44. P 90 ® 46. P 136 û 27. P 168 0 38, p 143 0 49. P 124 92 75
34. P 124 33, p 104 n® 53. P. 78 i® 16. P 70
41. P 106
45. P. 80
43. P. 80 n® 54. P. 90 n® 35. P. 132 n® 36. P. 124 n° 39. P. 114
n® 30. P 116 n® 51. P. 84 n® 38. P. 128 n® 15. P. 76 n® 42. P
122 ’ 46. P 110 ’ 52. P. 97 n® 43. P 100 n® 44. P 85 n® 51. P
89 n® 23. P 91 n® 33. P 143 n® 44 p. 86 n® 53. P 101 n® 38.
P. 136 n® 31. P 131 n® 53. P. 100 n® 46. P 130 n® 52. P. 96
n® 43. P 101 n® 49. P 119 1 55. P. 100 BON DE COMMANDE
ANCIENS NUMÉROS TILT A retourner à Tilt, 2, rue des Italiens
75440 Paris cedex 09 Je désire recevoir les numéros suivants
: 3 12. P. 54 3 54. P. 97 3 21. P. 68 1 34. P. 34 1 38. P.
132 3 31. P 128 3 40. P 124 3 40. P 124 3 27. P 163 3 42. P
128
* 29. P 125 3 50. P. 116 3 44. P. 84 Nombre de numéros Somme
totale . P 112 . P 92 Je vous adresse la somme de 20 F pour
chaque numéro par : chèque ? Mandat ? à l’ordre de Tilt.
NOM: _ 66 .p. 110 . P. 115 Prénom : Adresse : Code postal : Ville: _ BANC D ESSAI MICRO STAR Amiga
B. E. : n® 32. P. 106 Amiga 500
B. E. : n® 42. P 101 Amstrad CPC 464
B. E n° 18 p 48 MS n® 23. P 68 Amstrad PC 1640: n° 49. P. 112
Apple 11 M S. : n® 25. P 86 Apple II GS
B. E. : n® 38. P 88 Archlmede» (F) n® 50. P. 80 Atari ST
B. E. : n® 24. P. 78 MS : n® 33, p. 92 Atari 130 XE
B. E. : n® 22. P. 72 MS : n® 28. P 86 Atari 800 XL
B. E. : n® 9. P 21 MS : n® 28. P. 86 3 :
B. E. : n® 11, p. 40 MS : n° 29. P. 96 Commodore 64
B. E. : n® 7. P. 24 n® 22.
P. 70. N® 24. P. 22 MS: n® 27. P 108 DX7.CX5M
B. E. : n® 29. P. 90 EXL 100
B. E. : n® 15. P 26 MS : n® 35. P. 11 Macintosh
B. E. : n® 31. P 100 Mega ST
B. E. : n® 47. P 84 Minitel
B. E. : n® 34. P 106 MO 5 Thomson
B. E. : n® 14. P 26 MS : n® 30. P 88 MO 6 Thomson
B. E : n® 35. P 108
M. S.X
B. E : n® 18. P 40 n® 23. P 62 Création d'entreprise (la) : n°
22. P. 24 Cinq ans. Cinquante numéro» de Tilt n° 50. P. 70
Dessin animé par ordinateur (le): n° 27. P 16 Devenir
programmeur : n° 3, p. 18 Éditeurs de logiciels en France
(les) : n® 38. P 92 Intelligence artificielle (l‘) : n° 32. P
118 Jeux d'arcade (les) : n° 33. P. 98 Mémoires optiques (les)
n° 41. P 66 Micro en RFA (la): n® 42. P. 64 ACTUEL Astrologie.
Blorytme» : n® 27. P 148 Billards (les) : n® 43. P. 94 Boulder
Dash et Pac Man : n° 52. P.88 Boxe : n® 28, p. 116 Catch nc
50. P. 104 Contrôle aérien : n® 34. P. 146 Echelles et
plates-formes n® 53. P 96 Gauntlet : Golf: Guene sous-marine :
Inertie : Jeux de caries : Jeux en équipes : Jeux de raquettes
; Jeux olympiques Motos : Navette spatiale : Simulateurs
d'hélicoptères : n® 47. P. 108 Tennis: n° 5. P 32. N® 31. P.
122 Wargames : n® 33. P. 122 Onze ordinateurs à moins de 1 000
F : n® 4. P. 50 Périphériques: n° 25. P. 92 Robots» : n® 11.
P. 54 n® 17. P. 30 Simulateurs de conduite : n® 9. P. 60 n°
32. P. 124 Simulateurs de vol : n® 7. P. 70. N® 20. P. 60
Simulations économiques : n® 21. P. 52 Simulateurs de voile :
n® 44. P. 72 Space Invaders : n® 5. P. 62.
N® 49. P 82 Sports: n° 13. P. 58 n® 27. P 116 Sports d’équipe: n® 35. P. 118 Strlp Poker : n® 44. P. 77 Wargames: n® 10. P. 56 n® 37. P. 124 Aigle d'or (F) ; Bard’s Taie (the) : Broadsides : Cauldron II : Crafton et Xunk : Defender of the Crown : n® 47.
FaeryTale: n® 52.
Flight Simulator II : n® 16.
King Quest II : n® 33.
Mystère de Kikekankoi (le) : n® 10.
Pawn (the) : n® 45.
Sorcery : n® 25.
Spy VS Spy : n® 20. P. 52. N® 28. P. 122 Affaire Sidney (I*) : n® 47. P. 122 Borrowed Time: n® 41. P 130 Eurêka: n® 20. P. 76 n® 21. P 76 n® 22. P 98 n® 30. P 138. N® 31. P. 141. N® 32
p. 158 n® 33. P. 147 n® 34. P 162 Forest at World’s end (the) :
n® 29. P. 126 Flippers : Flipper : Générateurs de jeux
d'aventure n® 28. P. Glisse (skate, surf, etc.) : n® 44. P
Jeux de réflexion Jeux de rôles • SOLUTION LECTEURS
Microédition : Musique : 3 47. P. 1 23. P ’ 44. P. Joysticks :
LUDIC Auge de Cristal (F) : Autovisuel : Aztec Tomb Revlsited
: n® 23. P. 89 Baratin Blues : n® 31. P. 129 Bard's Taie III :
n® 55. P. 97 Bill Palmer : n® 51. P. 190 Borrowed tlme : n®
30. P. 128 Callxto Island : n® 31. P 130 Canal meurtre . N®
35. P. 146 Captain Blood : n® 55. P. 102 Casque des forgerons
(le) : n® 51. P. 94 Chimera : Cholo : Crapule (la) : Crash
Garett : Dallas : Déjà vu : 221B Baker Street : Dondra :
Dossier Boerhaave : Dragonworld : Dream Zone : Dungeon Maker
Dugeon Master : Dungeon Système : Eternal Dagger (the) :
Explora : Faery Taie Adventure (the) : n® 46. P 132 Fourth
protocol (the): n® 28. P 132 Femme qui ne supportait pas le»
Ordinateur»: Fer et flamme : n Fétiche (le) : n
F. R.E.E. : r Gateway (the) : n Geste d’Artillac (la) : r Gnome
Ranger n Golden Path : r Guild of Thieves (the) : n® 45. P 114
Han d'Oalande : n® 53. P. 102 Heure du serpent (les passagers
du vent II) (F) : n® 42. P. 129 Histoire d’or : n® 37. P. 160
Hltchlker’s Guide to the Galaxy (the).
Hollywood Hifinx : n® 44 P 87 Incantation : n® 47, P US Jinxter: n® 52 ¦ P ' i Intrigue : n® 54.
P 105 Karma : n® 47.
P 112 King of Chicago : n® 40.
P 123 King Quest U : n® 32.
P- 150 Knight Orc : n® 49.
P 120 Land of the Lounge Lizards (the) : n® 47. P. 113 Hacker : Harry et Harry : Hobbit (the) : Masquerade : Mind Shadow : Mortvtlle Manor : Pacte (le) : Passager du temps (le) : Orphée : Robinson Crusoé : Scoop : Space Quest : Sram : Sram II : Tass Time : Top secret : Zim Sala Bim : Zombi : Zorro : Adventure Builder System : n® 47. P 114 Affaire (F) : n® 36. P. 150 Affaire Vera Cru» (F) : n® 30. P 129 Age of Adventure : n® 39. P. 121 Alien : n® 21, p. 72 Allen Fîtes : Altemate Reality :
55. P 94
41. P. 123
55. P 96
54. P 104
37. P 162 SOS AVENTURE BOUTIQUE MICRO 42, RUE LAMARTINE 75009
PARIS Tél:48.78.11.65 Véritable spécialiste de !'AMIGA depuis
2 ANS MtermiC æm NOTRE DAME UMSLORBTnS A500 (UNTTB CENTRALE
SI JKO»Vl 3.SOURB) 4720 FRANCS A500C (»w,uoNn»imcouleur
aio»4» 7490 FRANCS A2000 (UNITE CENTRALE MM IMBOA . *! .
SOURIS» 11590 FRANCS A2000 SM (A500o . Moniteur COULEUR a
1044) 14790 FRANCS A2002* (AJ002 * A»5J 2MBOAS LVTBRNE .
MONITEUR HAUTE fKRSmXNCB A30*0) 21490 FRANCS A10*4:Monitcur couleur Haute Définition 2950 FRANCS Moniteur Haute peniistence 4490 FRANCS montai;»: si r pi.ack dktiiltk CONFIGURATION SKI.ON LES BESOINS ET TEST l E BON FONC TIONNEMENT MAI) C'EST ENCORE L'AMIGA ATO10 7‘l l INTER A3090«STS0* CONTROL.
* 20ME05 A2092 . STS0 AS» AJOJ2 CONTROLE VID0O lOMBOS P J RAL
2MBOJ CARTE PERIPHERIQUES CONNECTABLES OV COMPATIBLES iconeuJ
st ateuttI ro CAMERA HV 720 ?OBJ PERPECT SOUND IIEUI naaai
ICSrai u-;:r:s in.çym NEC P220O 24 AIG.
MPS 1200 9 AIG.
N B EMULAT I MINTTELI |a?Trmi Httc-rM EP-.Tr-u lEtr-.-fril in::r-ÿ SON MUSIQUE DIVERTISSEMENT DR AI NT II DVIDBO IJ DtOITAINr PHOTON PAINT VIDBOSCAra CAO D «CULTT SO ANIMAIT 3D BITTHHR DIOIVIEW PAOBPLireBJi TVTHXT PROVTDBO VIDEO TTTLBR TKB DIRBCTOR mu t.XB MUSIC SONIX DYNAVOC DRUMS AUDIO MASTER KINO CHICAOO THREB S1000BS DEPENDBR CO*N INTBRCBPTOR MARBLB MADNB3 CHESSMASTER JOOO 144 PBRRARI FORMULA Ml TEST DRIVE 144 BARD3 TALE 144 PUOHT SIMULA 44 NC LATTTCB 4.0 PROPIMAT NC MARAUDER n 37* PACK BUREAU !**• DATAMAT 4M 3UPERBASH PRO 1444 MAXITLAN NC PRO. PAGE 5*44 TEXTCRAPT « M» VTZAWRrTE 1444 ItM
nrr 44 SCENARY OBUROPR NC O» AIR RALLYE ALT REALITY AAEON MAI) C'F.ST FOU MAP El LE SERVICE - CHARTE MAPCAK1), » rJférmnrém, FREEWARE ET mmgmtlM.
- Auirtmnc, HOTUNE om U molmtiom rm+tdm à ton loi mmHt, mrobUmm,
d’mrtüsortom gur Uuphomm.
- Dot tarifé prdfdrmmtioU wt dm, romimm, mm , adhSrmmt, MAD’CARD
- L'OFFRE "7 JOURS DE DROIT A L'ERREUR"
- Adhdtiam gratuit* mm ,mrrieo MAD’CARD .
I dmptUmtiom gratmUm mm PROMU MAI) AMIGA 50(1 +FKRITKL
- ? A 501 + A1010 6990 F. ¦ON A RETOURNER A M AD i«2, RUE
LAMARTINE- 794R4 PARIS NOMi---PRENOM i------
ADRESSE)------------ EOUC AMIGA AMIGA 2000 ?
A1084 +¦ KI T PC 12990 F. RESERVE E N ? En«ov« mni n La» Vegas nc 29. P 123 Airhall : n® 46 p 76 Jn Legacy of the Ancien!» : Allen* n® 40. P 60 Lll n-4S. P 116 AMX Page Maker n® 43. P 69 44] Lord of the King» n° 29. P 122 Animator (the) : n° 35. P. 59 xtj Maitre de» unies (le) n° 50. P 116 Application GEOS ne 44. P. 57 Z Manoir de Mortvfellle (le) : Appolo 18 : n® 53. P 42 x n® 35. P 148 Arche du Capitaine Blood (P) : ± Mandragore. N° 19. P 72 n° 51. P 71 T Marque jaune (la) n" 55. P 92 Art Dlrector : n° 43. P. 69 T Art of Chess (The) : n® 55. P 39 T n° 23. P 88 Art scribe n® 45. P 65 T
Meurtre sur (‘Atlantique Artist (the) n® 27. P 62 T n® 30. P 132 Artist (the) n® 52. P. 39 T Meurtres en série: n° 41. P 124 Artworx n° 46. P 77 + Mindhtone : n° 36. P 152 Bivouac .
N° 49. P 72 + Mur de Beilin va sauter (le) : Bob Morane Chevalerie : t-
27. P 162 n® 51. P 64 T Murder on the Mi*el«*lpl : Buggv Boy n®
55. P 36 T
34. P 151 CAO .
N® 30. P 56 J Niglu and Magic n° 50. P 115 CAD 31) n® 35. P 61 i Nlne Prince* In Amber CAD 3D 2 0 n® 50. P. 67 n" 38. P 138 California Games : n® 49. P. 72 i OO Topo» n° 33. P 142 CAO 3D n® 51. P 67 X Oxphai n° 50. P 114 Chopllfter : n® 47. P 70 i Orphée n° 29. P 124 i Passager du temps (le) : simulator : n® 46. P. 78 T n° 42. P 130 Contrôle aérien : n® 29. P 87 T Passagers du vent (les) Dambusters (the) : n® 24. P 48 T n° 55. P. 99 Degas : n® 32. P 52 T Pau n (the) ; n° 32. P 149 Degas Elite n® 39. P 53 T Perry Mason n° 38, p. 137 Defender of the Crown : 11° 40 p. 58 T Phalsberg n° 35. P 147
Deluxe Mut.lt n® 41, p 60 T Phantasle n° 32. P 151 Deluxe Music Construction Set X n° «1. I 125 n® 53. P 48 Ï Pirates n° 46. P. 129 Deluxe Paint n® 32. P 54 T Pirates of the Barbary Coact : Deluxe Paint II : n® 53. P 44 n° 46. P. 128 Deluxe Video Construction Se| 4- Police Quest : n° 52. P 95 n® 38. P 58 4- Portai: n° 42. P. 131 Destroyer n» 54. P 44 4- Prophétie n° 28. P. 134 Dlgitaliseur n® 36. P. 56 I Qln n° 51. P 90 Digitalisent VIDI : n® 40. P 59 X Question n° 20. P. 78 D P Sllde .
N® 34. P 69 X Question II : n° 54. P 108 Destroyer n® 39. P 54 Quête du chevalier (la) : DTP PAO n® 47. P. 71 n° 28. P 133 Eco : n® 53. P 49 Realin» of Darknes* . N° 43. P. 102 Echosoft : n® 42. P 60 ; : Ripoux (les): n° 49. P. 118 Elite: n® 29. P 89 ; ; Return to Allant!» . N® 54. P. 106 Emerald Mine n® 54. P 45 Roadwar 2000 : n° 38. P. 139 Exeldrums : n® 26. P 53 Sapiens n° 49. P. 120 Exelpaint Exelmouse n® 30. P 57 : ; Scoop n® 22. P. 88 Expert (1) : n® 33. P 62 Shadou'gate n° 45. P. 117 Explorateur III : n® 38. P 59 Shard of Spring n® 37. P. 159 Fantavislon : n® 34. P 66 Shogun : n° 34.
P 152 Flre Power : n® 51. P 65 Silicon Dreams : n° 41. P. 122 Game Maker : n® 32. P 55 Sinbad : n° 43. P. 102 Gee Bee Air Rally : n® 52. P 34 Space Quest II n® 52. P 98 Gemdraw n° 24. P. 49 Sram : n° 35. P 145 Giganoid : n® 54, p 48 Sram II n° 40. P 122 Graphie Adventure Creator :
• ¦ Starfltght 2 : n® 55. P 98 n® 36, p. 54 Star Trek : n® 51. P.
88 Graphie Studio n® 41. P. 62
- • Tanglewood : n® 51. P. 92 Graphie Studio (The) n® 55. P. 40
Tarain et le chaudron magique Great Glana Sisters : n® 55. P.
42 ¦ • n® 33. P 144 Gunship : n® 42. P 58 Tempête sur le*
Bermudes : n® 54. P 43 n® 34. P. 150
H. M.S. Cobra : n® 39. P 55 Guild of Thieves (the) : Infiltrator
: n® 38. P. 60 ; n° 45. P. 114 Instant Mu*lc : n® 37. P 68
Théti* n° 37. P. 158 n® 54, p. 51 Three Musketeres (the) :
l nogoud: n® 51. P 70 ; ; n° 45. P 115 Jet : n® 30. P. 59 ; ;
Trilogie du temple d'Asphal (la) n® 54. P. 47 ; ; n° 32. P 152
Kennedy Approach : n® 28. P 52 : ; Troll: n° 39. P. 120 Light
Pen : n® 29, n 86 Turlogh le rôdeur n° 51. P 93 Little
Computer People : Ultlma IV : n° 54. P. 106 n® 28. P. SI
Ultima V : n® 55. P. 95 Lorigraph .
N® 28. P 50 Uninvited : n® 34. P. 154 Lunar Explorer : n® 42. P 59 Vahalla : n® 15. P. 50 Mach 3 n® 50. P. 66 VoyageT 10 : n® 55. P. 93 Magic Sound .
N® 52. P 38 Waidor . N® 16. P. 54 Midi Ma D : n® 51. P. 66 Wlitid'» crown : n° 36. P. 151 Mortville Manor : n® 45. P. 64 - Movle Maker : n® 33. P. 59 : : TILT PARADE Music Pro : n® 51. P 69 ; ; Music Studio : n® 41. P. 61 : : Advanced OCP Art Studio (the) : Music Studio (the) : n® 37. P 70 ; ; n® 44. P. 56 Music Studio G7 : n® 32. P 54 : ; Advenced OCP Art Studio (*he) : Music System (the) : n® 31. P. 49 ; ; n® 52. P. 40 Music Wrlter : n® 25. P 54 ; ; Aegis Anlraator n° 35. P. Aegls Draw : n® 53. P 60 45 Nebula : Newsrooro (the) : n® 44. P n° 24. P. 56 46 SYSTEMES PERIPHERIQUES CONSTRUCTEURS
IjiCTFUR lOENl.OCK I CUMANA I PA1V I 3 '1 2 DF I SECAM PrI MPS 1300 I SHARP COULEUR I JX 720 AIGUILLE I ENCRE SOFTS D*3 NOUVEAUTES CHAQUE SEMAINE
P. R Nfusmnni Pio (thi») : n° 44.
P 58 Néochrome : nc 32.
P 52 North Sp« Hvllcoplei : n° 31.
P 51 Obllterutor : nc 5S, P 38 Opération Mfrcury : n° 25.
P 52 Palnl Works : n° 35.
P 62 Plugpaint Couleur n° 45.
P hb Pjuft| ainl ST : n° 40.
P 60 Passagns du vent (les) nc 39. P 52 Photo n° 27.
P 63 Platoon n° 53.
P 46 Port of Call n° 54.
P 46 Print Master : n° 38.
P 58 QL Peintre n° 30.
P 58 Quantum Paint : n° 52.
P 38 Quedex n° 51.
P 66 Racter .
N° 42, P 60 Ready Set Go : n° 29.
P 88 Radio Controlled Fllght Simulator : n° 25.
P 53 Re Boundet n° 50.
P. 68 Red Arrou's : n° 27. P 64 Return to GenesU : n° 55.
P 41 Road Wars :
t. ° 53.
P 50 Science Toolklt • n° 34.
P 67 Sculpt 3D : n° 54.
P 50 Silent Service : n° 35. P. 60 Sill Pack : n° 52.
1» 37 Skate or die : "ü 52. P 36 Sonia ; n° 46.
P 76 Soundsoft n° 42. P 60 Staning Charllv n° 55.
37 Star Trek : n° 36, p. 55 Starchip Andxomedo : n° 33.
P 61 Studio : n° 37 P 69 Superski n° 55.
P 44 Symhesoft.
N° 42 P 60 Système Expert : n° 43 P 70 Tau Cet! : n° 31 P 49 Terrorpods nc 49 P 73 Thexdei n° 55 P 43 Tonie Tlle : n° 45 P 66 Toy Shop (the) : n° 49 P 74 Trall Blazer : n° 37. P 68 Train (the) : n° 53 P 43 3D Studio : n° 41 P 60 Turbo Basic : n° 47 P 73 Turbo CAD 3D : n° 47 P 70
U. M.S. : n° 53 P 47 Vampire Klller : n° 43 P 68 Vol solo : nc
31. P 50 Wanderer : n° 33 P 60 Wargame Construction Sel : n°
54 P- 49 Warlock s Quest : n° 54. P. 42 Wrestling Micro League
: n° 51. P 68 Xénon : n° 52. P 35 TOUJOURS DISPONIBLES l*
Spécial Amstrad du numéro de tuin $ 7 vous propose :
• des pédphénqucs (imprimantes. Drive» modems* pour toutes le*
bourses
• des tableurs, traitements de texte, ge» Pons de fichier».
• tou* les softs de feux d aventure, action simulation
• des langages, listings, livres, pour aller plu* loto avec votre
Amstrad
• ET en exclusivité. Le test longue distance de? PC CPC et PCW le
plus dur de toute I-histoire de la micro I Le Spécial
Compatible» PC du moi?
D'octobre 87 avec au sommaire
• 20 profils d'utilisateurs types
• 20 configurations idéales
• de? Tests pour mieux définir vos besoins, mieux choisir votre
PC
• tous les points de vente
• les pièges à éviter
• les questions à poser
• dessin, architecture, musique, jeu*.
P. A.O . Découvrez mille usages pour votre PC
• périphériques, langages, programmation pour maîtriser sans
peine l'univers PC Le Spécial Amstrad du mois de décem bre 87
vous propose
• des jeux, plus de 550 soft» et des tentai ne» de photos d'écran
• le shopping, tous les cadeaux des Ams wodistes fous
• un bilan faut-il encore acheter un CPC?
• une nouvelle exclusive signée F'épé l .ou»
• le combat du PCW contre le Videownter
• le match du PC Amstrad (ace à se» nvaux Atari ST Amiga: le
match en vente (35 FI depuis le 27 février 198S Au sorn maire
de ce numéro
• Le match Atari ST Amiga
• Enquête boutiques comment un novice est accueilli par certains
revendeurs
• Miciolotsirs les logiciels de )eux *ui S 7' et Amiga. Avec les
photos d'écran
• Création graphique et musicale . SI et Amiga ne se valent pas
• Éducatifs ST nettement mieux servis-
• Les utilitaire» émulateurs, traitement de texte ci PAO.
Tableurs, gestions de fichiers
• fhogrammation et langages, etc Ce nouvel hors série dévoile les
atouts des S7 et des Amiga ainsi que leurs faiblesses Depuis le
31 mai 1988. PC facile, 35 F
• Comment choisir votre PC.
• Le* quinze meilleurs rapports qualité prix de Tannée
• Initiation traitements de texte, tableaux, dessin, musique,
architecture cent logiciels indispensables
• Comment établir votre budget micro
• 250 nouveaux jeux 36-15 TILT RUBRIQUE P.A. Gratuit, rapide.
Passez vos annonces sur Minitel.
VENTES AMSTRAD Vends CPC 6!28coutoir. T.h*. - ftryflxà - 1X9* *
- série Ansirad mtgarine el CPC. Pin 300CF Sanoo MOURCÏR. 102.
us du FtowxagPo ortoér» 78019 Péri». Tél : 42J2.01.45. Vend»
CPC 464 meno • DD1 • 256* » MPI * souri»
• twaeimvuü» • nbrxtograetsK rtdW. Letouttlx* 4 8» F S débattre
Cl to WARSCHAWS2KI, 19. Rue de la Liberté. V14M
Qo*ncy-*oue-Sé*wi Tél. WW.35.1ft Vend* Anwred 6t28 Mutor soui
garantie • joystick » rfcr» ieui - revue» Le roui : 31X0 f ien
espèce si cossue! Alton LE CAM, 3, a» Patofluard, W1 7. 53000
Bobtgny. Tél.: «9.3158.14. Vend» Amstrad (thé-l CPC 6128 cou«ui
• ututis • 40d*q ? 15log. * doubtou» * livre* le mut 4000F
Maxim LESGÜllLIER, 5, me labon, 78917 Parte. Tél :
46. 72.17W ou 33.81.»44 iaprto 20 hl Vends dSQ. Origsvkix prxii
CPC ton» Iruanfl 40 F Commando 40F. Who Oares Win 2 50F. Le
5 A.« 40F.
AriutnoêJ 6C F. Imixasble m*s oc. Ftl F Arnaud FRAS CONE, appt 467. Bèt 01,3. Me du Mtona. 2* aéee MOOO Buuvn TéL: 44 0589.14 Vends CPC 464 'rvyiochioroe • 20 originaux (S*de Ain*.
Hyyar. «uçine. Arasde. Mrage Imug». Spwd Kmy, Httsl
• i-re Bade + itomgx U tout : 2000 F John BOUR GEOS. 3, rue
Gh jutér*. 59212 Wrgnemre». Tél.
2754W.1I. Vends jeux onçnaux (disquette) Amstrad 50 F chaque Thierry TOURNEUR. 45. N- Gamfaerta, 37229 Life Bou ctuod- Tél : 47 585883.
Vends Amcrad CPC 6128 coul. . Ntnxjeu» - jov-œcfc - soin* AMX - livre». Prix 49CO F soi» garantie «1 «««xts iecleur 5 1 4 Jwrrwi (Afltetradl : 1 750 F. Arnaud DCIE- VOTE. 16170 DeuritoBarr» Tél : WWW» Urgent I Vends Graphtscopv tl pour Amstrad CPC 8128.864 et 4M Rodcépha QUIOEVIILE. I. muta de louye. 27710 Sto ni George» Motel Tél: 37.43.59.71 Vend» Amsuad PC IbIZ ooutte ted -to daquern? • moiMeut cout. • vourt» - nor» log * livre» * revue» lu tout cédé 4 60ÜF Mme BKJNOLLES. 22, me de to Gronde Une.*. «180 MonbgnytoBnnonneu. Tél
30. 43.72W VontoojrCPCorqnau.aw Aitunoid. Batanar. CyW» nord Oui
flun Fiapier* Crasy Cir». «te Sébwtien IOU VtAU. 6, totoe do»
Mxxuonneer»». 78330 Font»no, te H y. Rél 395439.8» Upré» 19
hl.
VtardsLr» 4ô4 iwocn sous g* 1688 1 - Dataeonto utx |eui • noriétlot - dototouit. * «vue» • cadeaux :oa** A», - 4 ton Pm 2000F Juten 8EER NAÉfll 80. Omtm de Velongu*. 83920 la Motte. Tél 94 76.26.40 Vernis coi ocul • DMP 20X1 - Suin-w aynthéi Darolo.aoyeneptoue • 73!ogx»4 - méanétoK? • py* tCk 5S0QF Christian PAJOT. 47. Rue ËtienneMarcet.
75901 Pan* Tél 45W.14W. Vends |eu» pour CPC 6128 A en. Scoo Blûoo. Namna tau Ceo. Commando. Stop F ht, etc. Prr. * docuier : 90 F Cednc SEIUER. 16. Rue du GénfratCordorner. 92200 Neurity Tél 47.45W» (*en 19 h».
Vend* Amairad CPC 6128 mcnilrsn fit - foyflk* * toc».
Kl • 20 (toq. De )«ux. Eta« neul trM peu »» 3000F Ftinçœ COLUGNON. 1. Equ«e Poosn 781» le Che» noy. Tél : 39.56.44.33. Vervto AmrtiedCPC6178nxmrt coto neul 25ÛÜF.Tél 4IJ1WW (to eo. Ou w.«J. Vend» CPC 464 t b t . Péntto • livre A ta btcouvone de I Anistrad * * 23 Ams( m*g • Tit spécial Amstrad t env 10 jeu» le tout pour 1600 F Frédéric ElBAi 71 avenue louaOwrt 78 T mtatortoeGoneeM Tél
48. 6057,12. Vends Anwtad CPC 6128 couhw me - magréfo K ? - 10
jeux » dsq r mbaBege d otgire - doc - tJaco togv 2S90. Vends
ôgafcvncrtt put Jérômo ABERIENC. 8.
Rue Bcaitroui. «230 Chtoono Aoire. Tél : 41.78WJ1 Vend» Amsii»! CPC 6128 couleur - magnéto K7 • 2 nvueUesde u • rlxsdeq letoult b.é 3801F Fabrice BEAUCMENE. 197. «venue du G-Hoctorc. 94700 M«sor»-AHort Tél: 43.7192.06 Vend» CPC 612Ba*J It b.é.l avec ntrx log récent» iRsné- gade Advatx«J. OCP An Stixbo. Oscooyv. Ik.) I pV» tic* (SpeedKeigl * rCrs revue»(Têt ,.l. Valeur 4 700F.
Ussépoui 3200F (1987! Sébe«t»en PHIUPPART. 5. Rue du Vto te-loér. 28220 MontVT eGonntoorv Tto.
Z7W44W Vend. Arwed PC EGA 1640 020 12000 F Spnm 1 ûtJGf Wâ 1612 tOÛf - nbrxieu. Pour PC PleKppe QutVAUvIiUtRS. 4. N» FrédérieGhoprv 78190 Smn Germem. Tél . 39.é164.12. Vends Amstrod CPC 6128 en (év 9B t.bA. • 21 ttoq IcC» rux - iog fl Awpmhtoui - Hvregraph. Le tojt 4JX3F Jéteme GUINtZ. 46. Rue de Normandie. Tototoy, 27320 Nonencourt Tél: I2W27.75 Vends One Amws * Amsnad 664 . Snclot • Ql » aiXtffeoaes et Iwe» Thomas. 75, rue du T omîtes Biosne, 36139 Samt Jacque» deJ* lande Tél.
99412111.
VerxhCPC 6128 • ÎOOsq Irbrxjeml mmeneKonn
• kvmtM A N 10et15 Garantie jusqu'au21-7-89 Pi- 3903 F à
débattre !sur Pansl David ARBUZ. 33, rua ctoe Alouette», bél C.
75019 Parie Tél : 42.051l.0ft Vend» CPC 6128 monochrome *
manuel * • |Hu.
état 86 Prix ntarettantâ débattu- Véronique GUEGAN.
262. Rua tecxwfea. 7»15 Par». Tél. : 4558.17.82. Vends Amsuad CPC
6128 contour (année 87l - 36(eu • utilitaires i 1 |Oystic».
Très bon êtaî. Pru 3 8» F Sévère BAR UT. Krassament Mont d
Aranc. 01110 Hautavtoa Lompna* Tél 74 3858*5 Vomto PC 6128
cou» - tectew K7 - cordon Superpént . Cto», loader Buard i
Ronamï hm • Nécromancie, le tcut pom 3500 F. prix ferme1
Bruno PIERRE, tri», réto danca dat Fontamw. Rua MarwSn
BortMoi 92880 Putoou» Tél: 47.71851A V»«u CPC 6128 *
moniteur i nbi |eu» • nousses • revues - îGjeuxK? Ongnau».
Itan deasîal. News- - laikx.gc 4» F f cadeau, ftne Madetome
BRIFFAUT.
Hame~ da üaeonfi, 29137 Porto-VaccNo.
Vends aux CPC 6128 d« M«*. Mo» 2 Ethnoe. Cap tam America MiBxx.s 3. Cobra. Indtana Jec» 2. Wubtol, Renaud hitptoi. Goto 2 70 4 110F 4 débattre. Jaan M«w VALSEMEV, 28, ma Maitara, 27170 Baauttont to-Roger. Tél : 32.46.2953. Vende CK 664 (6128) monochrome * 36 disquene». Non brru» |«mi (Ikane Wtrrices. 0»u«jutiitaires(discologel 1 750F Enc CONSOUNO. 113. Réaèdence to Paôt lac.
13480 Cala* Tél : 42W.1157 laprée 17 hl Vends C 128 • drive 1570 - magnéto -f 2 pysucks - nombreux Jeu» sur K7 ot doq - bc*W rangement dr» - revues. « tout 5500 F Aiam CHOUTT. I. rua de Bruxoi to». 78100 Thouar* Tél : 49WW86.
Vends CPC 6128 mono - interface TV - toptoW 2003 • 25it N vwrgm livre», peu »ervo. Pru 3500* PhdWc ROSSEL 29. Avarie dae Atoa* 91129 Pto.aeai Tél 80.10.48.12 Vends CPC 6178 tout e. étw - «t 6 p I-4 - iO*âUrt
- 70 dilQS liitéi -r (euxl - housses • ivres • toltw rangement
ipsouetas 4 0301 Dental PADOIN. 17.ru» de* Morgue tin a. 75017
Pan* Tél : 41445347 taffé» 20 hl Vend» CPC 6128 cou» exc. état
. Lect 5p. T.4 • pr* t * • 20dtsaues(uti. • jeuxl • f-msscs •
ir,*w . Tô
• .«•rjngpnen:dttOJOtV« 4 003 * Damai PADOW. 17. Rui da»
Mvgurna». 75617 Parts Tél 43 445347 «ré» 71 n Vend» CPC6128
coctour - iovsïct - housse - pue utéitWM 300 F NiuéM SAFFON.
Morridar l agms JI» V4tofrs«J»«to loen Tel 6151W50. «rà «9K
Vend» CPC 464 mono • ticxases - toysick t rtr.
Ien K7i I 500 F . Exi 5* K IC*T -r«. SS A-: MP 2 F xxt DK DO 1 * DKédéttoibelbWtet Gtoaid MOENNER. 1. Rue du Tindufl 29200 Brut.
Vends utilitaires CPC 6128ODDJ0B. OserArg. Hpictoe 70 F 1 ou 190 F 3 * Iran d'envoi et Waste- Save Tmbe 350 F 1 ou * F 2 * ho* tfenvo. Renaud SANCW5.1 place du Général Ouvto. 30220 AigueaMnta.
Vends CPC «64 . Morvwur couleur - Oqi 1 • frvra • ncrrtomi»eux»irdisquettesotK? * nrvum Pu 3MF ou ettiange contre Atari 520 ST eouleu' Ntootos GOOE- FROY, J. Hameau de» Cèdre* 771» Logna* Tél: «17.7523. aprée 10 h Vends CPC 6128 cov*eur sous garante * nbx teu» "*on txter'. Grywx. Etc ) • joysiki • revum - ho»®* le w 3 600 F Marytone IEBRETCN. 12. Rue Antone-Bodeè»
* 4400 Tél : 49.71.01.47. Vorvto Amstrad PC 1512 eoutou acheta «
16- 3.88 - maneoa ant cane * 17 j»ix. Trèsoeu secs èn-- r»jt
Pr» 6 S» F N9» JQRGENSEN, 19, rue do» Bergnwttn.
79960 Beyne* Tél. 34W57 38 Vends Amstrad CPC 6128 - etiprmonte GlP Cweaxs jix«jutcui TV - irasamao: « twss * usures - eu* 3 000 F le tout Crie MONNIER. H ta», bd du Maréch* Juffr*. 92340 Bourg to Reine. Tél 49.615253 V««d» An«»ad CPC 664 . (oystick • nbi ieui - «net 1 rovuos Imorvwur rrongi. Pnx : 2 ZX3 F U dttai.'. DM GONCALVES. ». Rue de to NoyaraGdae 354. 3W96 Ÿ» tolonttone. Tél : 74.09.43.14. Venrt» pour CPC hortes de rânaemer-t Orst 5 25p: revues. R A. Base; 10 computeur. H«s3. Rouas programmation en otaonitleu' Thtony NEYR1AI. 8. Nie di 11-Novembre. 63610 Aulnel. Tél : 73 W.3ft 77.
Vend» Amstrad PC 151? 00 coutout 1 b.* fév-e «7? - souns - nombreux kigoeH ipi et utéiaeas) • Imb • revues . Letcxjtcedeo6 000F Franco» CHEVAUCR. 22.
Rue de la Mér aria. 78W0 Votoneto Bretmneo* Tél:
30. 43.72W. Vend» Amstrad CPC 464 nxxm ai coutour - r*x poe.
Utloire» * txblmgrapiue mpo*tante, l 600 F ou le aut 7 5CB i Pwrr Oévw CAUMEL. 2, route de VereaMe» 79150 Rocquencourt Tél : 39.5444.17 Vend» Amxnad CPC 464 - drive Ddl 1 • feux - fonart
• et icvucs le tout 4 503 F Math JACQUE MOIRE. », rue
GoorgaSand. 91170 P au Tel: «145157.
Vend» CPC 6128 monochreme - 15 feux Pinéd«otw JérOme BARTHELEMY, crié to Parc, aapoeee de Ion ctoe. Bt A2. Appt 82. 31190 Toulouse. Tél. 61.40.90 44 Vend» CPC 464 couleu- • lecteur Ddl tactie» to. 98: • 2 manettes * |eu« 150K7 DKI * renie» • brraetfarglB Le tout 4 00 F Urgent Chmtnph. MARTIN, rue Sm* MartnvEet. 02570 Chéxyaxa-Mame. Tel. : 235251.7» Vends Amitred CPC 6128 couleur • monuto if uittoa»*
- (Oyxtic* - 70 foux et ut Ai Itrés récentsi encor* «a garantie 3
500 F 1 b é Gweoato JACOB. 34. Rm Bar» perte. 75006 Pari* Tél:
43.645*41 Vends CPC 128 Ovrirty cxxileui - enprvr«r® DMP 2 «
• irvrw «retour Kl - crayon opt ua - itoquetws Pajx 5 000 F
toit en très Son état Juton «0B8E. ü, rue de to Tuflerie, 77370
Nang* Tél : 04.0B3741 (h de» rapatl Vcxis CK6128 cornet» •
ntajeu» iCrez» Car. Dscotogr.
8cCWe etc ), revue» Tit («71 ¦* 2 ioystci» - douctouri,
• tore le tout Su pire oHrant Oavel GAISTHK*, Cotoyrac-Saatt-Ctoj
a Caouna 474M Tél : 5357511» Vends Amstrad Strad CPC 464 avec
«Murs dfiquflra 3 p
• nombreux jeux !Pnk. Partner Hurlement. îil. Ac.) - pvstât t
revuwlAmata. Megomrtrad Prix: 45»* Juéon BONN Y SYVtATEK. 32.
Ma Saan-Bn* Vonrn 13140 Poni-de-Lamaye Tél: «302157.
Vends Amstrad CPC 6128 monneur cooietx • iwîot • 50 tn*s 3 7OT F Anton» FRANCESCHWfl 51 n- toi Ptodde. 75009 Pari* Tél : 46.4933.09 Vends Amstrad CPC 6128 couleur • joysticks * nb* jn
• revues • manuel * errbaltage orgme état -evd le tout pour 3 SCO
F tocota» VANDENBUICXE 79WM du Haut. 96970 Mariy teVBa Tél :
34.7755-0.
- * Svwh« vocal • logiMF. A ddOetun Demi RUDE N
X. ru. Isboone. 47000 Agan IHMj. Ta 533*01 14 Vïnft AnWàd 5lJ8
coul. 1 b t - py»t*l • '©» |eu Ft», Gmvrn Cherr. Sertewll -
utiram iCwa. Adv Muvc Svwmi - Mn Pnx: 3 500 ‘ Gk» D'ANDREA.
33. N• da C don» 11500 Oullan. Ta : €3.28.0977 V«nd« A nsrôJ
CPC 664 monoc" id r i8c • no* «ui 6 500' Sacrifia ( 2 500 F
TrttUn CMA0RFD1FR. 5, tua Dugéeec*.. 4000 Montpefter Tél.
67.92.0141 Vend* Attend PC ’5l2 DO mcncc'Yome eaie jeenrir •
* rmun614 Ko Fri. 5 90 f ipcwùfeMv* en »c« tw P-caf VANZATO. M.
wd de» ch* te*i da VanaAaa. Post. 315 T6i. 3050.5*32 heure, de
bvMu Nm*M drive DD' 1 «fi f CPC *W I *0 ‘ Bruno BERGER. 47, n»
* GénéraUeclarc. «10 SantGrakn 11 4.17 36.46 2 970 F Frédéric
AUSSlllOU. Chambra 506. Foyer Aip.
74. Rua AthacRabnére. *6104 Argeotmri Codai T« 2*0*. 46.55. vends
Arratrad CPC 464 cooeui. Eic *»t 110 mue* d uti- tveux
megajmei 2 500 f Pnfcppa THIRT BASTIEN. 9, routa da
Mommort-FromentMrK 51710 Morrorvra».
Tél 7*11.6236 s**ui logcw» de *u er a uUiturcs * 7 boites rte range- ment. U carte pytock « I? Malen*. Te* huuaw» ici lv «
r. iesmagsww Vendu 63» F vte*r actuete IZOÜF Stéphane WANG. «.
Ru. D.» Prtit curté. 75010 Parta. Ta - 42.465*10
v*»»îsOi s3v-rr-d*AmstrsdMGZn’ 1 28 4C* r
A. t*tx! R.u 4 S F AratradeMo n* 7 a F Port Pnncc Ran«jd BOUCHA
COURT. *5300 Chaten. Ta bu.
513*0431 : dam 5135.04.» r’ I * F Amoral rt.Mf AirwodeWo 7 30 F Pan rrjno («I aCeei" Ixwr n i Renaud BOUCHA COURT, chemin du Marécfceu 85300 Chalune- Ta bu- 51.68.04.91, don» 51.36 04.0*. Vend» Amant) G 28 - mpnnunti DMP 200) - Wurgmiu. Lcnjeml* ou séparément. Jav 4jicPOUS TACROUlUt Ta 47.97.87». Vonde Amsirad 6128 coiA - arcranrte DMP 1 * jvnthe tocs I Iwuick • ra. Pu. |F 15. Séminal) • utteu es lOweo TMS) h.n Pm * 500 F GiBe* O ANDREA.
13, ru. De Caleng. 11500 Üutfon. T« M30.M.77 Vend* AnHrsd 6126 ' li 4 i87 2 (oyateks 106 joui
• daq»roi»i - itvly opno»i* • B»*» cadeau magnéto
- 4.L. Valeur : 9 CCO F cédé 4 MO F PhUippe B08IS.
14. Ru. Victc* Hugo 86600 Gonaua T« : 3MU7J1.
V“fr3 Ei2ScoUe.ji - iovsca - «ji . UiAaretaiver* 3 (M F Claude DCROGNAT, 9, rua du V com. 91220 B 69n»««Or»» Ta - 60J4.0125. V««l» CPC 4« codeur • teiieui daquene • nft.pr09.jm- irte» - lecteur raswtre • 2 «cvMick* • docs ¦ Ri Le tout 2 SD f Artaud CHRSTTN. 6, pvc da Baaurawd.
91330 HyatTM. Ta 6B.46.14J4. Vax» CPC 6128 cixiteii otuWrtr état (SA • 2D dM* tt« dêjeu. Evecgtditan . Revuet 3 SX F T« (:ous les tours Krt»18m btiwirt PASTR» 29, rua du HautdaTUy.
54210 Saait NucotMdaPort Té4 81 7545 VimH CPC 6128 ctxileur 1 noimw - l!0 proçr tyigr naui • 2 ciiirM ‘HtfÇr écran - divan Vrtoix neuf ’ tOU (. C-oweé pou 3 5CB I Fr«d*nc DUVARRV. 1*.
Ma La* anal. 7MI5 P»n. Ta : 42-50.57-84 Vedt k; pour Ammaa CPC 464 Verxt* jeu. Pour V« ire» ''Coma Cw1. Hnraxhase. &c Snprtara DAM MfNMOfTER. 8. Ru. Du M*n v 67460 Souffaha EyanhMm Ta H81.97.17. oui heure, de rape*.
CPC 6128 VfKKH crayon afflouf avec k o 150 F et da* reu« 00 F Upe Sur dcmrvM Sylvr. MICHEL. Sagnota.
HcMa. 76188 Portrecio Venu Artîfrad C'28 couleui • 29 daooann i«eu ûiig* i-eui • .1arg*»; • uajh» AMX • corder) K7 Trè» txm M8t 4 SOC f -30 km Lyon! Joaaidt BARRAUD. U Bor» ne»dt Frontnnaa. 38290 U Vtrplèn. Ta : 74 J4.41J* Vends orgrW de Marche i 1 ombre avec fot anl ai aquena 1» F asuuanc AmrrK Fmrck MICHAUX, 23. Ma Salvato.-A0.nda. 80130 FrivMI. Escarbotm Ta
22. 30.12.56. Vend» Am»rjd CPC 464 coul - Ddl • 2S d*a inan»)
• ntont pt Kl • fOy Speed King - rfane» rw.pss Le tout !b* 3500 F
.3 d«E Fabrica BEAUCOLHTT 12. Aida du BoiaMou.au, 77470
Ch-npaaurMarr» Ta:
60. QV4IL74 lapr*a 18 h 30 aamJ.
APPLE Vend» Apple II c 384 C.o amas servi - momt-ur morKi
- souts • stand 1 vk de tr ispcn - Appiewods - Peroel Pru 8
déoaiie 3800 F JaanMarc AUSSOUS.
8, square Eaquirol. 94000 Crétal Tél. 43 J9 11.08. Vena Apple 11 e. 28IC • 80 a) - moniteur vert apcM
- jowtici • 2 drives 1 l 80 • soun» - Mous* ca«n • irvres ei
logcMI : -6 700 F. r»é n .'b 29cm 5L0F. Acn«8 Amiga KC
ICDOslSKJFmaxi Recherche contacts I! GS ChrNtun U, 62. Rua das
Maunwti, 75012 P*a Tél :
43. 5431.76. vend» Apple II e - 2 «ctaurs - monttur monoerticme
• (OfsticA • nb» programmée ijeu» et uthtaveal Pru 3500* Eric
GutfFARD. M, rua da Charuy. 87900 Aanéé- n» Ta: 473035.47
laptéa 1*ht Vend» Apple H Evrophrt * drrv® * momt coul. • 12 K
• nb« jeui Super pru 3D30F ou UC 1 CTO F mooit coul I 2CCF ; dm*
: 500 F. (eu» 1 (XC •' Sttpluma LEH- III6RT. 24. (ranaruda
MauttaGorLi 7H00 S Ver»» Appte II • corrwobie »vbc mcaviinir -
dnvo • Z 80 . Doc - noib txratgicel • txàtDr»rgerrwit 3SCF
Arnaud FrfRET. 51 rua JaarHte4 fontaina. 71000 Ver
Mbm.T«L:3U1.7».14fcMM. Ver»» Appt 2 c • monlrm» 2 c • support
2c- son»
- Irvra* . Jouna • joystick - interface pour np LX 90
- IOCOFi u tout Mutent «31 3500F Manteau DURS, 1*7. Rue
Championnat. 75018 Part» Ta 42314736 Vends Apple II GS -
mxiiwur - 2 &*rt • eçc-ls et carterrdmAppelOGScomctet» .atout
?!X»FfédéDn- tnt La icut neuf bB» ftqudaoon J-,Oacqua* LE GOF».
Rua du Général Udarc, 291*0 Ooecm Ta : 8*27.0732. Vands Apple H GS * lacMo-3 ' 1 2« 5 ' !’4 - 1091 • PfVC» : I0SX1F UTOURIYEUR 5 rue fc la Bargénr. *4?« IhayMaR,».. Ta M.I1J731 Vend» Apple II f» pm - *m. - 2 lacieurs - mornsaur
* Echflnÿe jwi ne520 ST. Jaoquas TOMBE.
17, ru. Da Ctery. 7MC2 Parta. Ta : 42 .46.64. Vends Appe 2 o . Mcn.ieur mono Apcte . Suopert - KV»bck Mun» • «iRir wlama - nb» logiuab • F 15
- FS - rote Porta - ne, doca. Rtdeé 35(D‘ R rtuAI GOTHEIl, Ru. Da
BonnafemiBe. 38090 VOMontam*.
Ta 74.162*67 laprés 20 KL Venta Apple II e • moniteur .«r» - »** . .ouns - ntu |au. Dont Sorceteraa 1 2. 3 Udima 2. I 4 Lwe M demande Pn» ; 70) F. tout Tél Ptelppa CASTtTS.
I, rua Jutea-Sénon Tél 4230JSJ2.
Ver»» Apda 11 a. 64 *0 - moniteur ver - î dme - oya bck • pascal ! 2 - propratrmM »u et utiitaau Pru 2000F Serge SAUBADME. 161. Rua LnéaMana. 315*0 Toiéoua* Ta: 11.233*1* Vends Aowe H GS. 512 Ko * moniteur coukwr . Ame 5 11*4 - dnve 3 !'2 - «NstlCk - hD *otti Arnaud MEMMRUTH. 22. Méa de Mraéarana. 33176 Grantaian Ta : 58.6931230. Vend» fia* Il e 64 K - momtour vw: Aoc«e 2 dm» .
LOVStM - nb» ooewt * livre» Urwnt Pria. 3M0F Fmnck CHATRŸ. 9?, nue Roger Saten*» 92296 Chétanay Mafabry Ta « 61M.11. VerdsApcWH GS - «ran . îiwm - Pr-xm» méaem « débenre Vent» Aie-, 520 - pio 24 Ata*' 10*0
• pro 2A Paacal OELIARD. 44. Rua du Boumard. 92700 Colombe» Ta:
47*4.15.» Vtndi Apple 11. 61 K • 2drves - rrx»M mene - a-y
tOcoMmnai - foyato • nb. Sogeeb ieu. Ar utKiuye» Pn. 300 F
Renaud PARE, 7*, rua Vaneau. 75007 Parti.
Ta 46.4*4*14. Vend» Apple H Microwa» - 1 «acteur - t cartouche coûter! Fvitel - 1 Joywck • 8C oaq ipu». Vrtfétaaet) • rta doc».'(Mas Pri* 3000 F i débattre Vende nu» dao 5 * 4 5 F pièce Ctetrtoiéta MOREUX* ««née StJmtev 78450 Vfepraui Ta 30.43.1*3* Ver»» Maontosh 512 K - 2*«teufdBq. • «nprawie miler • logicell ongnau.. état e»ce*eni fr*a et gjranii de pixt anu-ts Frédéric MARKAWAN menu.
MAREE BASSE SUR LES PRIX ACCESSOIRES AMSTRAD ATARI ST PARTENAIRE AGREE SEGA BON » DÉCOUPER
- A retourner a SOFTAGE - BP 35 - 62101 CALAIS CEDEX
- Nom _ Prénom ____ Adresse _ Code Postai Total N AD club T.ij _
Rem.se Port Comte remboursement 25 F C R _ Type ordinateur
Total .
U Chèque ou Mandai lettre ? Carte Weue .
I Date expi'Uton Contre remDou'semem m S'gnatgre
P. H Pour soute insertion, écrives dans lu* cases ci dessous en
caractère nupmnerie le texte de votre annonce (une lettre par
case, une case i •• ir chaque espacement, avec un maximum de 8
lignes) [.es petites : innnces ne peuvent être domiciliées au
journal vous devez donc inscrire votre nom. Votre adresse ou
toutes autres coordonnées permettant de vous contacter
directement Nous sommes dans l obli ganon de vous demander une
participation forfaitaire aux Irais de fib r pour toutes les
catégories -le petites annonces Vous joindrez donc pour toute
annonce un règlement par chèque bancaire è l'ordre de Tilt ou
chèque postal (CCP Paris 18900 19Z )
I. 'insertion d'une petite annonce est gratuite pour les abon
nés. à condition qu'ils joignent à leur envoi l’étiquette
d'expédition de leur dernier numéro ou une demande
d’abonnements à TILT Nous vous rappelons enfin que les
annonces sont réservées aux par tkculiers et ne peuvent être
utilisées À des fins professionnelles ou commerciales à
retourner accompagné de votre règlement précédant la parution
5 Tilt : 2. Rue des Italiens. 75009 Pans.
RUBRIQUE CHOISIE: ACHATS VENTES ÉCHANGES CLUBS _ NOM. I I I I I II I PRÉNOM. 1 ! I ! I I ADRESSE: . I I I. I 1 I I I I I I I I I I I TEL Vflnâa Apple -I c 38* K - écren H c « support - vjure
* pnv Périt© •* sec r ntw logiciel» - rangam. Disq • (W r*i Don
«*i Pr»: 3600f. JaeoTtoil MEGRET.
L*. Horinnd de Gnnt*. 7S015 Pi*» Tél : «5-77.134?
Vend» Ado* n C + menteur mooo 9u«iort • »ur* - rtb« kgéu* • céW» * raWta do transport -i M*l neul.
PrâMCnté 2000F Franc* ANDREINL 77, avanua du GroupaMorgan. U Mkvue. W780 St-Uurent-du Var.
TM 9343.14J0 ATARI Vaidljau* pota XL à pt. Sacrifiés (Uaûsr Bowtf Sioum.
Pirate» ofBartwyî VdeWîXL - ©C' K7 * *»* !«0 2(00 F. Vertu séparée poesibe. Franc* FLAMBART chw M PaaMa La Bÿjda SaiM-GIn. 68188 Tél 3357.78.69. Vends «00 XL - MX 2MF - drive 1060 890F (-* 100 00.1 * floc. De pèrp© Prog. Dejsud*5é®F Vd* 2Œ0 VCS - 8K7 : 830F CfHI ANORE. 10, rua da Bu ATHa«. 90100 Ahbevüa Tél : 2244.16.58 Wtods 520 5TF infe» rom». ©cl 1M0 oche* le 29 03 88
• 2 jcvidcls * «vre • ap* bouts • km» (Sjmco Bac» («non. San iVar
i 3200 F g « ? Ara Ptteppe LUTTER.
E Corn» Va Vend» 620 STF 2200 F ev-l 8? Nlcoie AUNY, B. me Ancrer» Bétar* fiodrefort. 78710 StAmetetoo Vvofc , Tél : 30.41 a a Stop at'Wf ' C*JX achat 1040 STF. Vends 520STF tsou» gaam*i - b.reduSTtw* - '0 bg»crels (Xow. Eco.
Mac* 3. C-aekcfl • pour 2 ttû F Victor VIUOSIADA.
«.rua du latorhnOw. 81368 Grign,. Tél : «841*8.37 Vend» 10*0 ST '«.i garantel unité wcrmale • rbre - g 5 000 F a débane ! Vente separeo uobwWo (wgonti Ch» et* C*viD lut XI gret* Claude ALBRIEUX. 28. Ma da ümay. 812» Montgerwv Vends 620 ST • cout. SC 1224 (tout toue g**-- ») • nûn tog. ISu* Barde Test ®tve. GoWnunet II. Ikari Warto» • ST magré*»: 63S0F Janine CMUPIN.
M. rue EcéreudHtmy, *4300 Narttee. Tél : 40.5073.17. Vend»
(yçâvau* peu» ST -Supers©. Prsdator - 6 I0C r caiM vente do
mon ST Cherche ccntact Afflige su» Ute FtWhpp VERBREXF. 11.
Rue B»«aéakn, 591» Lnmbor urt Tél : 204263.77. Vends Détend»
of the Crown erginai l»F inc*u*n: Iran port pou- Aür. STF 620
Richard V1NÇONNEAU. CD «02 Sepl-Un-Boutms. 16100 Cognac. Î8i
45.3641.70 Vends a» XL * lect. Dsa 1060 « nbnieur IFS2. Xwa
Somne» Ganw. «c ' - Ivre» - drtq cadeau* 1500*. Vente sépet e
pas Rterte CORTIAL,
18. Rua (Wa-Bérard. 47800 Stfdanna liolrel Tél.
77J7.47J8 Vends pû» Atari ST. cnginé«a (Rogue Champom- h© WrotiirvBi 100 ( chaque. VerwK livre i Le irvre ài lec leur de dtaqueta.. 100 F Richard LEPREGASSIN.
M. ru« Martre, «110 Clichy. Tél.: 47.31 36.65. Von»» moniteur
cou' l.b 6.1200 F (Pérdeil et ©©rimante MT8S lAttKi -t 1 SCO F
tcâWe comprai. Demander Frud trwMtactn sens potférr*. Frédéric
MARKARtAN, avenue de ta GrandeArmée, ré*. UéMétapartA 20000
Ajao cà . Tél. : 86.2047.1S. 'Jrgerj l Venu pu dea 9» XL « bas
pm (Torroh.. S*em Sorv. Arler.. GaurtJetl, cherche dnq.
Vierges (25F XJI, vds PedCtet (100F) - mon., (500F -WO*v*f
ANTOINE, rue de* Cobnéra.. 13610 EguiBn. Tél: 282.4043. Vends
520 STF i wunt » rroniwur Armge - loysiid»
- ntxi disq avec notices 5QW F Idornél garanti enco«e Omors A
deoatlre Marc DHALEINE. 18.rue J Vaüae.
781» Ua Muraatu. Tél : 30J8J0.7X Vsnds imprimante pair Atari ST ' 834. I 300F Peu servi Cartouct* neuve cordon et paper Cherche ccmtact pour échange « idée an GFA et C Xevm BONNAFOUS. Leu tél le Delphi la Beat**. StS«nirv 31620 Fronwrv Tél :
61. 84.9117. Vends mon Atari 1040 ST - moniteur mono - log *
manenedejeu - jeu»etutàiww»ousgarante 6Q30F.
Stéphane. Tél. «11.11*8 ou «11J7.12. Vend«looeiifri'2(704 Kl pour CPC. PC. A»n aX)F: achats eu échange contre 1 écran meno 1224 pour Atari ST é débattre Ming TAING. Paria. Tél: 42.4144.71. Vend» twiiemetdrtcwetlM 3112 su» Atari ST. Rech» che montteut HR 3 pn« ruéressanî. Achète périph Atari M S è bas pra PhApp» FRANCK, 22. Rue du Jardrvda» Tu4oria*. S 7380 DtabBng. Tél : 87.82J043. Vend» Atan 1040 STF (1 8B1 o«c. état - nbr» icgtoA iDurgeon Master. Oui Run. Buggy Boy) : 4300 f Chria- tephe GU1UET. 4, rua Ardw-RImbaut, M1, log 7. 80000 Beeuvata. Tél. : 44.0242.01. Vonda ou ôchârqo logiciett de
©u* sur Au?i S*. TxaWKle de nouvoautés lecteur 5"1 4 et écran couleur 3 vendre è pr-. ImémHnt Oevtd SEBAG. 1. VCa Franldin. 13200 Sant Dem* Tél : 4840J1A7.
Van* noréeir corteu-* Afan 5C 1224 tcu* garantie. Prn 21001 Martial BOUVRFUX. 111. Rue de Ch-npeau*.
77111 JoagnoSet-en-Brla. Tél : 84.M.74J2L Vends Atari 520 STF - dt«ve Caman»3 2 DF touagara" Pe Wicçjcreh «200 F l««ol EVANO 73. Rue M»c*ér Bucthelot. 9*140 AxortvNe Tel : «3.78.70.15. Vend»At*r6C0XL - drive 1050 - leetK710l0 » table tac* - 1 manette * pu Pra ?m F Pierre BER NARO, 14, ma de. Ichénw. 91880 Bruno,. Tel
60. 46.88.07 V«nd» Atari 620 ST . SM 1425 - SM SX • Scieur 5" 1 4
Cumana « donne envron 33 daquert» (jeu. ? «it*üwra) le tout
pour 4IXC f Laurent TENARD, 113, n* Bèran- ge. 92320
CharttorvSouvBagneu» Tél 6.58.17.64. Vends Atari 8C0 Xl •
leclpjr dsc - tré* nbr» «u* - nota» * rfaquette» viergirs la
tout 20001 Antonio SESSA. Tél: «11.43.11. Vende Atari 1» XE *
lecteur dn«i 1060 - I2|du» «f origine: Artsnord. Gaieté.
Tuer n'«a pas icoer. Gcrt • Imk
* revue» EW n»u'. 2 3CXIF Mâchai HAHUSSEAU. 5. Rue de I Ortéanad.
41100 Vendôme T41. 54.724347. Vend» Atari 520 STF * 20 (®u*. »
tout 2 700 F Vdscon WeSega * pfttovn - 10 cartouches d? Ibu* l
900 F le tout (ne vend pan séparément Jeu» »|. Laurent DUTEl.
28. rue du Marécha»Faro«e. 13004 Mer»«He. Tél:
9144. 6396. Vends jcw»03. Atan 8) F ihae te port corajw Vc«K
Atari
* 040 ST * r4x»tog.5CœF « débattre'I.VerrissKi.ldsq; sur Atan XL
Ckuto AlBRKUX. «rua d» Cuvre-r. 112» Vend», pour Atan 300 Xli
130 XE. Daa i« K7 -170 suoer jeu» IF 15. Fl. Stm...l •
35utM(M« * 15ifaq flelange ges - manuel» Pra trè» bas Ahmet
CIFTCL a, rue ÊugénèeCotton. 44800 StAierfaiain. Tél:
4046.1481. Vont» mprènan» EPS). 1203 F. Vends ccnsols jeu*
Atari avec 2 jo,«k*i, 2 p 09«. 15 K7. 600 F Verds taw-loafl
Ep«195F Therr, MAŒT, Conciergerie cànebéra de l Eu. 03180
Monduçon. Tél : 70.0619.55 Vends Atari 800 XL - dive 1050 -
nty*.*u» . 2|oyeit*s
* bre rangement déq. Le tout 2000 F. très peu servi.
Daréel ANANIXIAN. 06. Rue A mandbépne. 92270 Bon Cokvnbet. Tél : 47.82.4688. Vends Atan 800 XL : «50 F : drS* l»3 : neul 8CÛ F. 1010 203 F. tablette «actie: 333 F : jei» en K7. Ddq.. canouche de 40 «300F L«» sur demarOe. Houman GHAFOOR ZADEH NOBAR. 8. Chemin des Palmier», lu hauts de Vuveréar» 98770 Vlenauv*4oubet Tel : 83.7343A2. Vend» pour Atari ST cartouche Mardcopv * rrdica-bci t F-Boot - potent. Ou plans Egtoio BASSO. 114,rue JwnFriot. 08180 Cotoeala» Be)0ryja. Tél : 071468643 Vend» K7 Ccéeco CBS « Atan 29». Petns pru - mé
* u» LCD. Console Mattel, accessoires pour CBS - meg» News far
CÔ4ÜB*. Law vr demardc JunProrre CHAS Vend» Atan 620 STF McWip
douWe taco ntem - 20lugciHs * 1 tour* - cordcm aümentetior,.
Périr- - I (oyMitk » garanti Le tout 4 700 F David M EPIEUX
5. Nie du Fteurtorte» 78410 Aubergenva» TéL Ht85.32.91. Vends
Atari 52C STF • moniteur couleur SC 1224 -» garantil • nbr*
Iqgicclt et jeu» et utiita s1 - 50' • àen
3. ‘2 ‘ (O- pcV. - fBvus. Pn« mtéressart. D»6w MIEGE Peignât.
Marcelu Albanais. 74150 Ruml*,. Tél.
6U1J147.
Vend» Atari 9» XL • Pérriel - 1050 r ec nbr» rui ;ft
- document e? Manettes de su» Pn« 30CO C A «tat ttt Fabien
ALEXANDRE. 68. Rue JurvJaiaés. Fenasire- Ay 183»
SaWGannûvduPuT. Ttt : 41444144 »v du repu).
VontK Am- 520 STF iDFl t mor.. 425 • ger. 01 » • lUrtW* • Cwu» (Oui Hun. Space R*a». Genau i Phi d 750 F S débattre PNIpp* VERBEKE. 16. Rue BeMtteem.
591» Lambarsart Téi. : 28428377 (après 18ht Vends testtof avrola tace prxr Atari interne en partait ètr pour 5CDF trais de port ©clu». Echange logoeb wr STF Hu res SIMONET. 7, rea de te Mardaie. 88270 Viermu Ttt : 30354448 Vends Atari 730 XE - lect. De d»«uen« 7050 * lect* cassette» XC 12 - |oyroc* * nombreux fogc«S lru« © utütaitesi - Imite de rangement Le tout 2CC0F Pue© VIGNER. 28, rue Fran«i»d*JAa«rMbe. 84000 PoiMr» Tél : «9.48.1042 Vent» Aon 26CO - 16cartouches pour 10» F. edwéer décambre 1906. Très bon étal Y vu BRUNNER. 11 rue Albart-Sch ettrer Tél : 2847.4013 taprè» 18 N. Vend» Al»!
800 XL - lecteur de daguena HOSO) -r s*u» tk25pu»©progr«tvru - xtUpunur PéntB • 10z*r* de Q»?jeras vWiges • 2mviKt! Pn» 20* : Ph*i»je BOUIAKIA, ». Avenue Vmtor4éugo. 76116 Parts. Tél 46 00.8263 Vends Aian 9* XL * lecteur K? • cartouche * manuel ? Cardan. Pïa 500F Vends Atan 28» • 20K7 • manette • notice» - boite de rjrgemer.: Pr» KDF Robe© GIIOT. 1. Rue AS.éRartiuet. 58700 Premer,. Tél: B8J01212 Vends Aten 520 STF . Mcmrt. Mono. L D. état (17-œ.17i encore sou» garantie - jeu» - utütaaes - hvres du C. Pr » 3200 F Franck RACCAN, 275, rue du F autour?
Saut Antoine, 75011 Part». Tél : 427241. W LES PLUS 2010 LE SEUL SPECIALISTE DE LA CONSOLE DE JEUX OPERATION
* e s?
COUP DE POINTS!
OPERATION GAGNEZ DES POINTS AVEC CHAQUE ACHAT ISSie Tm» fm lftfeV.Ï lllrâï fffflilP iri i COUP DE POINTS!
JUSQU’A 20 % DE REMISE ECHANGEZ VOS ANCIENS JEUX CONTRE DES POINTS F" i»* nuniM CEUX QUI SE DISENT MOINS CHER ECHANGEZ VOS POINTS CONTRE DE NOUVEAUX JEUX 7L r ELECTRONICS ue du Cherche-Midi 7SO06 Paris M. 4S.48.14.S0 N'EN FONT PAS AUTANT LE S MEILLEURS PRIX TOUS TITRES DISPONIBLES ESSAI POSSIBLE DE TOUS LES JEUX EN MAGASIN ECHANGE OU REPRISE DE VOS ANCIENS JEUX CHOIX PERMANENT D'OCCASIONS TOUTES MARQUES RACHAT POSSIBLE DE TOUT MICRO RECENT AU MEILLEUR PRIX SANS OBLIGATION D'ACHAT MISE EN DEPOT VENTE MICRO-INFORMATIQUE VIDEO - HI-FI - SON LIVRAISON DANS TOUTE LA FRANCE SOUS 48 H SECA CONSOIE
SEGA + H ANC-ON" CONSOIE SEGA ' + HANC-ON+OUT RUN'" 890 F PHASER + 3 JEUX" 449 F LUNETTES 3 D" + MISSILE D 499 F CONTROLSTICK• 149 F JOYSTICK SFEED KING' 149 F1 790 F CARTES SEGA.-169 F* ou 6* - reprise 2' MT HERO - GHOST HOUSE TEDDV BOY - TRANSSOT - SUPER TENNIS -F IA FIGHTER - SPY VS SPY - BANK PANIC «EGA CARTRIDGE : 219 F* ou 8' - reprise 3‘ CHOPIIFTER - FANTASY ZONE BI ACK BEIT - PRO WREST1ING THE NINJA - ALEX KIDD WONDER BOY-QUARTET MILLION - SECRET COMMAND ASTRO WARRIOR - ACTION FIGHTER WORLD GD. PRIX - ENDURO RACES KUNG EU KID - GLOBAL DEFENSE WORIO SOCCER - GREAT GOIF GREA T FOOTBALL -
GREAT BASKET GREAT VOLLEY - GREAT BASE-BAIL TWOMEGA:269 F" ou 10" - reprise 4* OUT RUN - SPACE HARRIER - ROCK Y FANTASY ZONE II - ZAXXON 4 MEGA : 299 F*m AFTER BURNER NINTENDO CONSOIE NINTENDO + MARIO 8POSS**** PISTOLET ou 12* - reprise 5* CARTOUCHES DE JEUX: 249 F* Ou 10" reprise 4* SUPER MARIO 8ROSS EXITE BIKE - MATCH RIDER WRECKING CREW - GOIf PRO WESTLING - FOOTBALL SLALOM - TENNIS VOLLEY BAIL - BALLON FIGHT CLU CLU LAND - ICE CLIMBER PINBALL - KUNG PU URBAN CHAMPION CARTOUCHES: 199 F* ou 8* - reprise 3* DONKEY KONG DONKEY KONG 3 POPEYE SERIE PISTOLET: 249 f ou 10* - reprise 4* DUCK HUNT
HO GANS H ALLE Y WILD GUNMAN NOUVEAUTES ATTENDUES tEGENO OF ZELDA METROÏD ATARI 2600 50 TITRES DISPONIBLES A 149 F* ou 5* - reprise î * NOUVEAU COMBI-CARTRIDGE 8 JEUX DIFFERENTS SUR UNE SEUIE CARTOUCHE 299 F” ou 10' CBS C01EC0VISI0N TOUS MODULES ADDITIONNELS DISPONIBLES 60 TITRES DIFFERENTS SUIVIS FN PERMANENCE MATTll IMTELLIVISION GRAND CHOIX PERMANENT DE JEUX D OCCASION AVEC BOITAGE 4 NOTICE 100 F COMSOtES D'OCCASION ATARI CBS MATTEL A PARTIR DE 300F ' I point " 2 points 3 poinfs "" « 4 points ll MAGASIN EST OUVIRI DU LUNDI AU SAMEDI DE 9H30 A I9H30 SANS INIERRUPIION. METRO ST PIACIDE
OU SEVRES BABYlONE
- ------------BOUDE COMMANDE____________ a retourner âpres
'avoir rempli a 7010 ELECTRONICS ¦ 71, RUE DU CHERCHE-MIDI •
75006 PARIS Indiquez le titre de votre choix ci-denoui ainsi
que les prix NOM ..... correspondants PRENOM
Titre .. . F Titre
..... .... f Titre Titre .. Titre
.. ADRESSE
* MF t? ..... . Tifr» ... f
...... F F Titre ..... F Frois de port
.. ..... 20F COOF POSTAI Titre ... F
machine + 50 F VILLE ...... Titre
. F TOTAL ... ...... F
TYPE DE CONSOIE .. règlement par chèqvi a t ordre de 2010
EIECIRQNICS PROMO DU MOIS NINTENDO COFFRET DE LUXE CONSOLE +
ROBOT + GYROMITE + PISTOLET + DUCK HUNT 1675 F 5000 F «
déUrtt: Norton COHEN 44. Kju»o to» Bao
* e». 95140 Gage» taeGoneaae TU 39J3.53.42 Me 14
• 71N.
TH 64.57 55.44 MM Aan STF . ROr* jeu* iBugg» Bot. Oui Rui VwMïMW I 2joys«is . Tore • Gf A Basic ra. Pris . ; 20cf eue traval Petnek LE SAINT, I. n 91350 Gngny TH.. « 06.94 07 «rRtri ¦ • 7 Le tout HT» F Aton HOUSSINEAU 17*00 S-m Jeen-d Ange*» TH. 46.59J15* lapré» 20 KJ.
Jnf TE1GNY. 4 place de b Sapinière. 5M7C rl Syr.fér • rvrn -1 evu« Le foui ’OOÛF Ene BOGUIER. 21. Rue Edmondde Rothschild, 77194 Ferrie ras. TH M.07 7162 Rs»! F«j1od locncitate Plane1 Pawd Do»Force. Don kev Kona Kevr.om F-ooerj Rrtwt Alan VORABOUTH
7. HW» Ownier. 77191 Courir» TH : 6AM.M06. Aüri ST ,wK -tiynlout
HH SM !»• 1100 F - drve eiictre3P 3fi4 ftXlF -
aupteutNB.'CoJeut Mi. 200F
• ' Le Ivre dû GFA Base l*F. Leîoutt b.: Frédéric JOL7S5ET.
».rue de b Cartene, 44000 Nente*. TH.
40».7* 45.
VeteMncrrfc.ru* u» piut Atari XL- XE A - de5Fin«e Ijfj-n ' Chercha drvp b"1 4 pc»jr Atari S : Ptéippe FRANCR, 27. (ardm de* TtHonee, 57«0 DuUnq TH «7J2.aJ3. ;tysrl: VemS imnMur haute r«-jWn»i A»i SM 125 Lpird Divaiam • ( w t*1 haute resotuwr. (Emrxiawur. Mac • LU tout ! IOOF • J rtfibatlrtl G»H SAU1NIFR. 9. Rue du Bon. 01900 Trévoui TH : 74.00.19.46 L jude -omLvpj» Oiaks peut Aran S F Pn. 18Xi f Phi Ippe RAVAW. 3», rue do B«4lp Vue 44521 Oudon. TH 40J163.10. Vrpd* iegi onjuiau* A tir- ST iGâunilet I. M H*i Riyht Situi n, The Pawn. »Assk»' Ewvaioil 70 a 50 % de leur i .t i ohgrte AchMO hH'
nnqKau* A-i*|j JearvYve* LACROIX, 5, boulevvd de Bi*jdne 35200 Renne* TH Prxir AU» ST . .«ridi monOBur SM 125 lliauta resotuncn Tionochron») EOTpahait Faceciflivi. Chorr.hu contait* Vir AnV a Bai. PROUD, J,rue VietaHuqo. 94220 Char nton le Pont. TH *3 53398* vends Aian 520 STF d’».H 87 r b e • cumora 3'1r21 F
• Cfli un '20 0 • rnég. * 8C loqutl* urtvutr Le iiiiit .' ,«!«
Serge MONTFT, 15.(tamin de b Oranqe. 59690 Chaeiiei TH :
7»».M.56 Voads Atun 520 STF • momiejr coi icui Onvecomam Fri*
(kert - ruxrfcri.-ji programme* Pt(* 7CXO F i W«tl e Franco
COPPfT, 19, «venue de I Orengene.
91880 Bruno» TH M.4992M Vends Atari 53) STF • nenttreu» ioocto • revue* ¦ Lopteur» • foyfltck* - doc - morutaur coHeur Pru 49CO* Emmanuel PETIT, 7.rue MaisontRouge*.
Bouta y-Saint Antoine. 91890 Brwy Tel « »20.93 VondiAtanSTDSTF - mon crW - - nbtv-M.
- i üiftitdvM - pteg* - doc* le lout en r.b.é.. ptia réel BCC0*.
Vendu55MF.parsmiIar Thierry DCLQUIGNIE 3 àM. Me BouHoowrt. 59m
Ha.non. TH : 27.26.94 JB COMMODORE Vend* pour C 04 128 Kf
ongealcs EutHn. Rtacue on Ftat: unIV BH BL*» 180F j*èce K**h.
Swos . Sca*«acfi.
Flealm ni rreossiWay. Huft, Novr Goma 2. Altadt cl mutant csinHi 4 50 F i*4;e Frédéric BLAYO. 39. Ma Fa* yutér*. 7» 1% Pana TH 43UJ7.11 Vend* powNe Cotnmodote 64 - mprenante Tond» DMP 10b • logtoeM • interfaces • tores: 450ÜF Ordier BIGOT. 1. Rue E Poroer. 9*500 Champ ny Vend* bgicHs sur Amiga 50D don tiombreuo» nounou tfo 4 de* pn* lynpai JotntVe enveloppe timbrée pou r-tonle Îtsutfc Stéphane FREREBEAU. Gily loo Crtttam. 21949 Vougeot Vend* C8M W » 1541 - m«ui*jt vert - iesei - 0m* ni» pux. El uticfcies de qt Hté • avantages llan inr contactai on TBE ptxn 27COF 04. CAYLUS. 7 bd du
rOrangerte. 95160 Montmorancy TH: 39.64.1157. Vo-vK CRM» - 2 1530 * écran rrvino zénith * (tvr« f (fm le Part en bon état. 2 OCX) F w sépa'étrmt't Vds monitaur mono Phftpt I 000 F Fabrice DELIA BELLA.
49. Rue René Appér*. 97700 CoéombM. TH 47 J4.1149 Vun«HC128 1400
F ? Leci disk 1671 1 505 F- tact K7 100F • Fbe«efamé :360F t
3manette 30Fp«ce. Le fout 3 200 F bj «change le i otd contre
Arrnga Aleet BTT 7ENTHALER. 6. P Vent* nipr«nante Epstyi LX
90 • Vend* C64 - 1541 - 1530 - motvlrur cuilvui - poartti
cartridge • nbntjea» - joystic* Le tout en né» ben *141 5 500
F 4 détenir Otaüen GAUTHKR. 49. Coi. De Ven dur. XK2W Vienne
TH : 74.53 07.55 Siop affare. Vend* CM new en 87. Pri« . I
000 F t mot» ton «n an 87. |TO 9XJF. Le la» rwrf trè*peu wrv.
Jev Mac MALEPEYRE. 12709 Cepdenec. TH : 95J4.7117. Vends
imprimante MPS 803 pour C6*. Ues peu wtv* * ¦uban neuf 750 F
: Modem pro 17 nwde* 'minHH. Me i 12»F ‘possMité de ré cr en
3fr»a). Laurent BOUMED DANE. 9. Av de la Redoute. 97601 Asm
TH : «7SIJ6J9 VendvCBM&l - i« t»ui 5H 1»1 - 6 ivn» de
progran, maton • nor. Yu» dczrt Skîtc ot d c. Cantorrvo
garr cs • OV«iCf Lo Toul tbe : 2 300 F Anthony DE YDIER. 27.
Vb Don «o. 21190 Anton». TH. *6.58 2350 Vend* C64 V& - monwur
rwuth «-rti - c*? A», mon t»4 • torts t nbxjeux * K7 Lettwi
2000f Ptahppo BOCHER. 80. Rue Raoul Dautry. 95120 Ermont TH
34114U8.
Vent» eu éct-ônge news et aube* puut C6* vu: de* i li *i Warnor. Tetris. Izrogoud, 8ir j*o». ?'¦•ghi .1 Envoyer .ce Ui« Ofcta. GOY, 3, Mbe 3»10 Cetwn Sévt 9b. TH 99J391.33 Vends iiffape CSM 128 • mayuMu |.tv*-et catindge moiteur S! Coi 'mono1 • pyswF. Ntanuees. Hou» ¦ oep de faut |Ace 2. Oui nui l. 2 300 f ANTHONY (VH tfOisel. TH. 398130-34 (après 18 h* Vends irgert C.1280 - écran 40* ¦ lecteur K7 * drive 1571 O netew ciBr«s • *x 6 -COO F a jéb Eric POCH
23. Allée da» HtrondHIe*. 95170 Deul de b Bora TH
39. 84.3152 (19 h).
Cause vente C64. Vends ieia pelii pin motrieur mono D'ange l»ror 4085 ccéonnos peu sorvi au mrw-'abW pr» de 9)5 F la iUb Tristan FONGARO. 3. Mpasso du cto cher. 47320 Ohec TH 5184 3555 Vetvls C6* pal « lecttui 15*1 • fc» ftvms • logiciels, le tout : 2 *(A : Petrrt FAVRE. 1 bd de ta Republique 99410 Champegiw au mont d a. TH: 7SJ5.40.80 vonds C6* - 15» - bei K7 15*1 'août 87J - nb« logi oeb i maiwnes • Rvms . D»s* ijeu«, utfclare*:' 2 MOF S déb P»cH BERNARD. 11. Rue du MoHet de b Vioge.
75014 Pars TH 4545.9C.X Vttrd* Ninw cto* Anngs 2MF bsOdBts - IBM oyrlt pas cher e docs Franço* KUC. ». N» Si GebHH 58900 liée TH: 20JtJ7.1l Voroh uigmt C64 • locitnrdts* 1541 • incfitaK - H» .eu» - F.rtr~ lisni-. Pri.dOéb Dem* DERRENDIGER.
K. rue de P»e 67730 Botad TH : 88.745&S2. Dem... doz Frédéric ta
«voekord Vends C8M I» • »*u« I 150F i$ Jl • EO «eu» » livre* i
450 F - mràttut coutaui . 50 *u» l 50CF ludovic f ARACHE, 30.
Nm du Pac, 91390 Epéwyeur Orge. TH «J8.96.24 Vends *W Amga
n«ws ifiaibirian. Xincri. Raaowars «ci utuq1a-ment dan» t*
tégioti parisienne Echange iv»»t ttf Atfiè» ObtenKO* Xavier
Ctaveoui. 24, tua d* Scan d« 93500 Pantin.
ExCéptiCnnel : .«iwls Am«a 3B • ax: memûXi - non miniestarrllO - 150 dsks eau* darMe en*éo 6 KC- Ooael RUFFRAY. 29. Nie Tdon 75011 Para vergsddQuoints sut C6* Appota 18 rt e Ttam. Tour du monde 80 jtiurs, ünogOufl. Pciwet a sea. Ikon. Marcha 3 Iambu», Ptatoo« Gee Bse «e... Chranoph» BUCH MANN. 1A. Me de Tuniversit», 87000 Strasbourg. TH : nj6.ua. Vends C8* » tlnve 1541 • ecteui K7 i mterfiCG * nbx jeu* - pénbé - »ysbc»s • lv “* le loul e-i t» 2 «00 F Christophe RFBERPRAY, 8, rue du Moulin d'AmboBe, 94370 Suc» en Bne. Tèl : 45J07M.52 laprés 19 H. VetKls C128 - écran couleur : 2 800F. Drive
1541 - 50 dtsquettw 1 70) F Data-K7 t 10 K7 ptar.es 3EC F Bon 6W tout - pt*6cli 4»»f Ehc BISSON TH: «3J1.49.57. Vends Arug:. 103 F :p»«ce. Grand sam tenrua. GoWrun n«r, Sky Biasta Kingûuesi3, 8art«nar,. Defende* o» the crown. De DerûH POUSSARD, 6, n. F. Chopm. 12220 Begnau». TH : «1.54.40.23 Vends C.Î28 - drive-1511 • lecteur K7 • merweur coi tau HR14 . 3 joysticks » nbx jeux - boite* de angr ment*. Bai état 5 500 F 6 Mb Frédène AUGST. «9. Naa de b Chine. 75020 Pans. TH: 43 5104.56 topr. 20hl Vends poui C64 K7 Game Maierg f Joy magnum 75F L»nb camp Puop «0F. Cr«V ‘on*. Wédfre Tan» Anak 15F
l'un Arnaud BOILOT. «. Square Auguste Renoe.
750145 hm TH : 4539.94.50 Vends pcw 6128 : digi ara. SC F • sv«hé twhnics gar*r tle 350‘ * tog voix iH*r . 110F - revues • livres IMAI » aoft» orginsui. Fahien BEAUGENDRE. ». Ev Fn, chart 91210 Dnivei. TH: n.42.«.75 19hl.
VendaCW - mon. couleur 1831 • 1541 • 1530 - souri*
- 120 |«u« - 70 disks vierges • |oyst«a - powt cat- tndge i Game
Kétar : 6 030 F Bon état Sebastien LEN GLET, 21, rue Martit».
71320 Ceudebe«e*Elbeuf TH
3577. 75.» ou 3587.64J5 Vend» C128 - baeutK7 - Ivtes irrcro
«feat*n - m» t col microdore Pm I 500 F Ghes BOHTOT. 2».
Rue Ceponiére. 1400C CAEN. TH. 31H.47U. Vends C64N • dnvo »
153) r adapt pttntH - nb* tares «t ducs • agenda » mage
d-sk * news - orgiuaux etc Le tout 3 9X‘ D4EUDO. B.P »,
7*295 Ptoon. TH
9106. 46.40 VendsC64n • dnvo • X71530 • oénW * doc* - Mes
- utittares - news - jeu* Grvtot. 8 bobta. Tr»n 3 SW F. ou contre
Amiga Christian RANAIVO. 11. AMe da* Aubépêws. 29213 Plnuana
TH: «806.*,* Vsn*CS« - 1541 . PDWH urti'ifgs . Ma»t**nte to*
». * • tabtatte Gtaphiscop - i*k - 2 joyWciQ - taj- cH» Pn. 3
(KM F Pa*cal BONNLAU, 44. Squos de Chant*,. 95380 louvres. TH:
34.86 1 32.
Vmct» urgent CWN • IbS1 ext. Ner • ut*- aree - jeu» ci newx La lout ÎBOOf Roe»o *NORA- VAUVA. 11. ABée de* Auhépme* La Tnnné PV*üx» 3280 Si Renan. TH: 98 05.45.40 VfXKM Oinyjcrtps3 p. 1:4 90 F «10 el «s 5c l ’4: C bs 10 t news pour C84. Echange softs pou Arx*. Kqri e- Mecniosch Fafaian WSS, ch. De Irpimd. 22.1» U Mont1 Lausanne Stnsse. TH: 3J2.11.9t vend* sur CBM 54 128 idékl. Foules les dm-uns w è oss pnx incioyabl» derbme LIGERE. 17. Rue de U Fél dlê, 75017 Pari*. Tél «7J7.22.62. Vonds C64 new • ou» 15*1 • 7530 - K? - en mtr "agenda V Des! • docs - lue* - pôtaa • news« demm 3 «MF Claude
RANAIVO. 11. Aélée des Aube- pne*. 3263 Plouxane.
Vende CBM ô« • «oeur dea • no. Eu» et vo • botta
- moniteur coûtai* - enpMPSl 000 iw - nD» torss le tout 5 000 F
Gérard OLIVIER TH: 87.31 3157 (18 hl Vends C64 - wct dis» •
monteur mono • Wti K.’ • oysncks • ut» mui Pu* 3(00 F Chnetopbe
GOM- MERV. 44. Rue George* Cbmencaeu, 10510 Mac « U Grande
Pomme. TH. : 2524-715* VendsCB« • «ibir «dba 154||iou»g4rvni; I
*0F ta loul en oxc élu: Frédéric GIRAUO. Rue de M Go* Sot. B*
sapine. 25770 Franon Vends064 15*1 i 2ÎCF.itakH.«tgiOjtidteto .
’ 9XF P» yaphflue KcHupSl ’ OM F Ectonge pcw es-, cov
fre.«uiAnigê Pu. U- ' Pascal BRACONNIER. 5. Rue de* Tukpe*.
55700 Stene» Vend» C128 * 1571 • jeux - nbx dak» * fWJB - »j
- tores. Le toui 2 »3 F C64 N . «« K7 - K7 • K
- (ivres - rgtoaux 7 20C"* Enc GRAS 841 «tamta de* Bmquetona.
94140 Monda.ei TH: MJ3JI54 Vends C8* 1 0W‘. 1530 1 '00F. 110»
W) cNtouete importée d» 40 f ok* . 30) F • 2 disks vierge».»,
2) K7 38) F *)• ii»i 460 F P-«l éire venan partar : A-Bfco 01
COSTANZO 31. Qua de t Ouro* 93500 ?•* On Tél «8.404103 Vends
CBM 128 - monrt cn 1»11*0 81 ce* i - MDS 8)3 • Içct - 1jq 15TO
• fc, «u, - *.-m l* tout en T B.t 6 000 F TH : 14.41J9.79
Vends Commodofo 128 • 1571 - !5 1 • n- rer . . Rg 'hante MP$ Kl
- ivinv - iogocs r péind en* au as Sage COLIN 23, rue du
Sergent Bobdtoi 131*9 Bondy TH 4*02.15JO. Vends CBM 54 . PérCb'
- d** ï« '5*1 • nb» ncos
- taci 153(1 - I (oysticl - »»ra - manuel* .e tiw*, en B E 3I»F
Frédenc OUPUIS. 27. Rue Romam RoF tend. 93410 Vaujours. TU :
«*«.32 7? Après jutau Vends CW • 1541 • taet K7 • mor MPS8J3 -
pur-r cari - vtwemasla - «vie* . Lodô» - rfcijd rt-er»* XX
dis», contre 4 SCO F Enc COQUELET. 25. Rue do Levam. 93140
Bond. TH . 48.48.42.11 (après 1|hl Vonds news Idol. Eu K i i
prn bas Beg *ss Jeux st Com- modae W Gervaat ClfRLX 11, squara
Jaoi RœUad.
59510 Hem TH . 20.80.45.70 Ven® C128 (soui garannnl • 1530 • rûx mit yih Onr lSCOf Nbx (eux ongtaux é 3) F pièce (Bvtnrar, Ctabo'.
A-'kanotd. Rbadriinot ett I Chanh NGOUN 8. Les Noo .eaux Honron*. 799N Etoncour TH : 3082214* lapréa 18 hl.
Vende CM • * •* '541 • nbx ieux cr njur Ptr. 1*03?
G*9e* ARIF, 8. «âee de» Céteau. 71110 Le VéeewL TH 34J112.44 Vax» CM • 15*1 2 dcwv cat - tSc&Us • «»snc*5 . Store* 2 453F lmp MPS 8)3 - Trata * puxt - H disk* ' 950 F a déb Chmtoph* BUROW. C bu. Rue de le Bele Epoque, *2100 Boulogne Bhancourt TH.
* 6.(H.15Ja. VenttaClZS * bctX7 - ÜOrw. - «jo cks 2OOOP Jacquet
LA GARDE. 12, me Utnéo. 91600 Se.rgn, Org TH. :».».«. 18.
Vends AMIGA 500 » monn coul • souri» - pysto - fui (tout xou» gatanliei Bertrand HASCOET, 197, bd Debout. 75020 Péta. TH: «8J7J1.27 (de 11 à 29H Vends ulifcraitas. Originaux pour Amiga : Detuxe Part 2 iXuxo Viléo. VtboscapeS). Apgia Soiyx. Etc Aprà oas Xatar DESMARS 2, impeeee de* Courte 44119 la O «raBère. TH «.M J2.M Vend»C64 - 153) - 15*1 • irrp MPSflOI • mon cote.
• nfwprog. «W TolM - MuTOpén - tot» LetoxT3E.
5(00- Michel UEHRMANN. 2Z me Aeor Giono, 91069 Eut». TH: « 77.98.04. Vatd» et» CBM B* pM art -bet X7 t kvte* - euoe base - logithèque - »«a 12000 F. Urgent CfnsOo» MARTIN. Cite cemrHe 3. Genevha n» 5, 131» Ga- deme. TH. «251 J0.86 OCCASION LECTEURS TTC.
Disquettes 1541 Disquettes 1 57'" Disquettes 1 VI Disquette ’DI .
UN’ ci CENTRALES r nmodore 64 mm wOinrnodore 128 1 SOO.OO F Commodore 128D
2600. 00 F CPC 464 Monochrome 120CCOF CPC 6128 Couleur 2100,00 F
PC Divers .....
- NC- MONITEURS Moniteurs couleur____
1500. 00 F Moniteur Monochrome 600,00 F MATÉRIEL GARANTI 1 AN
PIÈCES ET MAIN D'ŒUVRE
- và ermkeS 706 tut LAFAYfTTE 75010 A*1S . 1X133. ! 1
OPÉRATION PRÉ RENTRÉE 88 N'attendez pas les foules et les
ruptures de stock du mois de septembre!
Disquette par 1 O par 50 parÎOO 5 y. dfdd 3 dtdd 3 dtdd 4,00 F
16. 90 r
9. 95 F
3. 50 F
16. 50 F
9. 50 F
3. 00 F 16,00 F
9. 00 F OUVERTURE D'UNE BOUTIQUE SAV. OCCASION ou 68, Rue du
Chemin Ver», 7501 1 PARIS REPRISE IMMEDIATE DE VOTRE MICRO 50
% DE SA VALEUR POUR TOUT ACHAT.
DEPANNAGE MARQUE TYPE
T. T.C. Commodore C6I C1541
350. OC F CcrnmoODie CT28 CT5T7 CI28D SXM
390. 00 F 450 00F CornmoScre AMIGA SOO
550. 00 F AMSTRAD CPC 464
350. 00 F AMSTRAD CPC 6128
390. 00 F AMSTRAD DD1 FD1
360. 00 F ATARI 520 5TF
415. 00 F ATARI 1040 STF
475. 00 F MONITEUR COULEUR
400. 00 F MONO
350. 00 F REPARATION GARANTIE 1 MOIS DELAIS MAXIMUM 8 JOURS
phame. RaauMui «... im
• méo. Kfè*« * «nimg» uni* e '! * u» ¦b'qur'itM m I? PhAppa
PAILLOlf 17 ru. Joa« MarnKu. 97740 Venir- -M S») • c-paM-oot *
ivt*« - uojei
• iCntHS - C6TOWC»«stert08CI pc Ohrr-nrpon p*-.
MON** «Nmenl femanf DEBARRf J PtonU Vr T» 95000 Cargy T*l JO 716*8 Van* 026 - mont cad 17U2 . Drr* 1970 • to ? •'
• (ovixiü - r»* «eu» (Ulfcna 4. Gaunfet ?! I. lout 6f
’3Cpou'4800» Nicolaa RAMADC. 17 ». Rua te C* «mat*. 75011 P«m.
Tel: 47.6431,37.
• ï'*»» *19 UI Or rtoncpr ooy 'U0* Aftiéin inW «SZ5ZC
Owd»ar4atttKt«ui»fC)28ci r7iodïCI 1S ei M Pt*ppo LEClïRCa lycé.
Cemot. ».
Uroy 67700 B-u-, Uburwiére. Téi : 71 S3.68J1
- BÉntr - rfc. Oy L» Nul en TBE 1 SB F . Ou I. cmm DE BOYSSON 50.
Nm Edouan! NORTIf R. NeUBy S-n. Tèl «7.4576.37 |b StoO £ «?*
CHB6 j4cai. *6006 Obi DOW» AmtJO ai) aiain ra camin h » m » h
«
47. B8J8J3 vante t-64 - "rî K? • dis» 1541 mp MPS 8)1 • »« de*»»
- pedtftM - IrcMtjiM:2500F Bot«d CAPOT. 16, -w- *, Thouel.
1M00 Choc. Ta 41J2J7J1
- MaSormMnn - utftora lia» S«on1.t? (eut pour 3 600 * Stéphane
JAILOT. 37. N» tetoCanaute 91768Saut.Gen.v-v. te, Bcte. Ta
• 1*1*32.
¦en» loçioen angitau» Amiga BcMnan. Slriki F«*CB
* t rz. Ker«éKHt2. «c.. t50Fj»ce - nwüeur iffil 2OTF Francia
BERTHOUtN. 21, av. Charte»te Gh4U, K2M Sony ica Montmorancy Ta
34.17,16.76. Vtv» a«r Arr» .ave iuten»«r mfrnare - ait». Tard
u*l K. r-iate-m QwWophe JOHO, 7, ruo du Mat» eM h*h. *7000
Svateourg T« 1*35.1198 ou «82*0.32 toréi 18 W V*tt CM r« . M,
R7 . Rbi ieu« • 2 manrtna - '«wsMnw • *çnniBBage'muc •
irvraa(lr, poui mi mrr 14»-' (Mi Ertc BAROTTE. 1743, thanun
teCamptoaar. 36080 Km.. Ta 8*21*573 vwteCW - 15*1 - '530 - monn
ca.il 1802 • «y» itt nbt «m. I4r r **) - bon m te r«Tflflmon:
u :aa «»F Im Oocl Y 1 MERLAUD ». Ru. D.. Lim 75819 Pw» Tel
47.6171.1* Vbtt®wcgo«6.i6(euxjio4'CW,'l3erffln‘Crt l»F Mm
WOEHREl 3, n* H-»**. 67106 S*mbau*t Ver«C6*Mc morrt rooi -
iccmii 1541 - Irci 1531
- hc« - teuntr n «7 L» tout pour 3 700F D...1 «tXSTHN. 16. N.
lUba» 9 4*11.7*9* 1541 - na K7 - N»|«ux • *vdr F H«.n SAMSON, 5
b*», rue L Ta 43.2&M.W CBM 1280 - mofvn coa- 1*1 *«l neul • nb«
diUdlns - Ivtoc • pysKis - bcften rangoinma ibi*5 50T'F Mrrr*
QUWTOh 17. Cto. Jc kl
30. 99.38 J8 v«Kh C64 no. Orogiarmica aj. K7oo di*. » pwtr de îf
«rw UB canna Urtfue . xuilnMi:& fane BAJO IAI8. ». Av. DM
Ch«r93720, G»gn, Ta
• end. Aniig» W0 09'87 • Onvf • e.Jertpbr 1 m«a •
d. ifcaavedtxBleiou’c.caiiKKi'aeanF T?.E Dnrl RufFRAV. ». Ru.
Thon. 75611 Pm Vends ou Ochnge rur m C84 Kl onpnB*. Ryo». Si»
ffcçhi, i.»! Ibiib «c Echange aussi leux w d-sR Chw F- Mc
MA2ZML 38. Bd Amm*. F»«vw.
Ta *3.57.04 39.
V«nh C64 * r«ci ,|,« 1541 - i« Kl IO) - 4iipi 12C0
• adap» cV-nH - nbijeui ir« si . TurboW Pro tow 5 000 F . RVb
JérAm. VHJT. Uhttfe Divron. 3*496 U* Abr.t» Ta 7*12.0*24. V*r*h
rws »n CM. Les dnv*. Rei AnancM 2. But Wri t» BMX ? 721 ' ?.
F'.iKicn. HetuKn Ghori Go»m2. Irro y* 0- ? Outrun OdéK) Nrcoto
SOU», 2.
PU» du Farv.ru» «200 Monteriot Ta 68 2274.39 V«ods C64 - 1541 - meWt. CM 1 02 - pyttido irv bc« • F*i load - nb. Du. • nrvun. Le it jt 4 400F Adtan B ARE Y RE, 1* n. dw 9*» Gif tw Y «ru Ta : 8*872*82 Vends Cl280 • mont cml t»l . Mpu WPS !iX0 - W - no» k*u «i m*tam Sois flarom». Fv.». h WO F Yvan MICHELAS. M. ru. D‘Or-1 75*166 Pwn. Ta.
* 7.5898 19.
Vende C64N • ome» i$ 4i . I«:i K? 1531 • pe*vs»c»i
• (* (Oui onginaj. - r* * ivres • câble - cadeau Achète i*ul b
Ctt) F C40B 4 00 • Franck GAVWETT. 112 b» ru. A. Blanqu. 93148
Bondy VwvW CM da « A7. Vflrxs, 4M à part» de 5 F le (eu
Louciienbn. Fa»rr« BAJOIAS. », w, du Chévr* iMidku. 83226.
Ga iy. Ta. *3.889901 Von» C6* • Dén»l - 1530 * lf *l • baiu de
range nuw • ds» et Kï Jn srick • livres - amenorion pour
Tvncnpa.U «wt 4 980 F Pucd POTTT 14. Aié« du 0«« 17428 Sanf
Ptorn»™*. Ta : 4*382727 Vends CM They Sc« i mflion 3 er Acxi A
A». 50F ta . Alnundr* ELLENA. 301 A. choran de Crvnbe da Trial
30380 Bejucairo Tél 66.58.54 79 Viimk CI28D - 1531 - nb« pru* -
nbi 4v»w botte » ranganmi • pre. I*1ct«:4 200f.
Oarrchecsoî paji Si 06U cJrBt Emnunua VER GUET. Labour* R*u.
71500 louhm Ta. 5.752898 Vend» C84i«r«er.moiaei bru éut - bel
K7 • rfc.pu» ineurrinncdns; • inwriare PVP » lpé*l»U - la-ede
orogr La roui 1 TOF h déb Anvmd «EA, 2. Av. Mr BoUn. 94606
ChoMyèeAoi Tél. 48J0.74.0S VrrnwCM • monrt «M. CMM 1 da* 15»
icomp. 128) . 2|*fc que* ¦ • NMUjgKUhlJ. • Unl.1, le tout pour
3 IOIF Vcr.le sèpart* pouMé Chririopha MEUNIER
11. Ru. D. U Vktoh.. 39806 Pofcpny Ta : 6437.26.10 Vends C128
pérW 4 1541 • 1531 avec nb. Logicia* .
(oystreks. Leioui en Tbt 4 «0 F woKiét Verne **jr« LAURENT, M08 Pofcgny. Ta. 7U4J737.
VnM CM TBE UO.'BTI . 1530 • nb« *u. Rt urJOees Vem*Cl28 I*cî doquiKtœ a K7 • mom. Cool li»!J
• 2 loyswkB 4 pûx idui avec tow Oe rangemo» io« £61. B.c. 4 OCOF
Frédéric AUGST, 48, rue de t. Chn., 75*70 Pari» Ta 43.58.04.56
Uprèi 70 N. Vend. Amqi 500 • dlgKaüsBjr de 50 N. E*r.. qualnc
Se «mi Lagiüife de dpisikatkin fournis loul ca pour 50? F Marc
AUUNffT. 1, av. Ch-Vi André, 68230 SuniG.no Lava Ta 78.5*01.48
VÉn* AmSoliiriB, une Oarmaur 20 »vw une capacité itmoresscn»
ncrovaWu î*co«Wur«. Une itfsc u'.en rooyabb Cita. Unoinavent
Paacal EVRARD. 17* n» Saéni Honoré 80008 Anr.ni Ta 22J9.69J5
Vend» A’ryça 600 • menu ceul. P CM 8832. Te neuf wrv 3 mon . 5
9» F Lucun D4COIA. M. rèridanc. E9* KM. Ruo Thénart, 59160
Ummo. Ta »«58J1 :» *!.
Vend» CM - loct K7 • Jcysuc» • 'tex «u« Isior» ®rai’.
B baun I Fy„ ; 00C F Michel PERtE. Rue du Bnu Séjour. Trépol 75*20 MumolU Ta : Il Ji.72.81 Vends ai «riary axn su doq par CM l Anli "«I, Wssum aanes. CV-ver vr Sr r; T«: dnw Knçhi vc rtuaidûf lait Sroprine COUILLEROT, 15. Routa do Chaion 71380, Ep*van» Ta 85J6.80.84. Vend» Amiga «000. 512k r.ec leci Cuégrè . Nyras - tiorar r.oil • lect e«; 360K • (laque nenDyau - PY91. TBE 13 0*1 F Ma*» AOLER. 5, av. D« SentaF gne, St Jufco e Gon oia, 74168 Ta 50.49.18.65 Vente CM secam . Het K7 • iecicb» 164J sou» ue |8B7 « ditqu. Et piofl * manotie» - »*.'bs Pm 2 000 F * df-U Pascal BERNARD. 18, ruo du
Moubn do b Vmge. 75014 Pan» Ta : «5.45.9826 Oe lorl Vends C126 - 1541 » mon* oui Jane - nb |ou 3 UDF Panel BRIGNONE. 18. Av. De Stomhaw* 93136 Note, La Soc Ta: 48.4*97 94.
Vente CBMM • mon mcnochrome * drw 1541 1 fcci K? - ntaieu (k «dafci Valeur 5 IttiE 'Mae 2 600F Jul« RIOENTE. MarMÜa Tél 91J*07.23. Vend» superbe CM • drw 1541 - rnarwn* * porier ca ~Oga - doc • nb« |CU* • botte de rangetrcni Pri.
1 «BF MmU*: FREMONT, 12 squa. Havi Ré»wa Bar. G. 5* étaga. 17400 Courbovoà. Ta : 47. 4.74J0. Vend» CM - 1641 Isous garartâi - |OyHte» » obs *ui et manud • MPS 802. Le tour 2ffiû F Nkota. OLLf. I. chann do Rava.il, 68316 Tamay Ta : 72WJ8J3 Vends CM • 1530 - 1541 - Power cannage - pénW
• pri» poste - cfisq jéar a ud. 1new bc*) Iciorrlsoidé 2 StlF
Fafanc GOUEL. », w d. Fbndrat. 77111 Noéaal. TM : 60.0*13.17.
Vends CBM 128 - oc • monn cool 40 c. . Hcr K7 .
Nbi(6ux, En TBE3 2Q1F Oiviar CAIUARO, 1. Porc dai End** a*, d. Monoiaur. 91180 Bnmoy. Ta 6*4*3228 Vend» CM k • divelM! - tactkï • super menu, cou!
1791 - 2|oy*tck» 1 ntuprogr uld. Pir ds». K7 «atneut 7 9» F Mcc4m JONCQIHERT, Lw Savoyances Anuw.
74286 Thonon Ta : 50.76 1800 Vends CM pérae* • to dd* 1541 - «et K7 . 90 d* guettes • ntrx prog le trwr peur ? 2tD F Dvnrm KOMA TITSCH, 36, ruo de Campo Forméo, 75813 Pa*» Ta «5.7*7*84. Vaxh Oivncrijre n«y Se*cs7wGt V»yce«.tenom vends rrip» Sir Ni 0 pour Amça 2O0f orts
• rur r vrr Am a -1 utliï Pm t, - teawm MUGMER.
4. Ra» chi Parc da U loga. 78700 ConflaaGtaHonorma Tél : 39
72.67.71 VenteCI28 • todrt JS*i • iectkj • rror» wrrsrm- dst •
dis* ,«u» t li.r« bc*09 de raroerw-i Etal rvjf K fVr. 4 va -
Patrie* DARS. 9, na Adhomrm da Montatt, «3000 La Puy.rvVaiay
Vente CM pol • 1W1 • nb cio* • imsrci - k-e 2 300 F Vincent
BIREBCNT. 100. Rue Marc San aar.
M700 Mancru Ahon Ta 42.07.87.92. Vends CM • rron.1. inonc 1 to 7 nb« jeu* n proB Pro à of* • 2 000 Vends Mertacc CGV neuve attu' SB F riWAi 50) F Philippe DE OUVEMA 00 Jom AGUAS.
I rua Gramme. 75015 Pam Tal 482*4*42 Vends CM • 1541 - more cou 1002 . 210, - doc».
Pn 4 SB F et Cimmodore 4 5CDF Umm MAU RICE. 21. Paaaaoa Dubad. 75810 Para Ta 42.0163J4 1apr«t 20 hl vente CM - KictK7 . LogrcieM avac dcc iP.'aies. Cau1 dron 1 • livres 900 F • pon Stéphane PAVEC. «. N» leu* Braile. 14500 Vire. Ta 31.8*152* Vente Ci28D • npi oflc-tis • Oocs «1 p*fri fXM 3QC0F Mcmç. Roui 500* Oipriaiprx Apph 2BF.» dri Omauphe LAGUET, 54. Rue de la Matedana, 95290 l Ida Adam Ta : 35.89.43JS Vend» nwmauté pou. CM (Wri*arG«nwl The par, 1 laiaoc 15F 1 dnq ol 1 tnÉT6à2-23f poj cwenr nalnie Barthélémy CYRJU 52. Rue Marna Ptant. 544» Lu ou Vente CI» uoul . DMP2000 • scamer • rum .
Ctavoti optique - «Ccrqaiau» - |t «tic» c*biçK7 • t» revues 6 ») F J dk. CHABANE. 14. Ma de U Bris.
934». Vüepnta. Ta : 43JS57.47 Vends C M new 8? Pni 1000 r - morvirur uvn amaa 87 Fvu 830 F latomnriJlttMpeuvn- JaorvM»cnL- LET. Malapeyra 12706 Capdenac. Ta : S5J4 7117 THOMSON Vente pour Thomacn T07-T07 70-M06tow dnou-tt» 00 » 320 et ccoTOttur CO 9C MO ovec monue! *vre « dBqjrtladuDos: 1 300 i Rophaal BERNA. 15. Praisaga du Gérea. 75812 Paria Irapondawi Ta : 4J.72.64.M Vente 130 XE - teve 1050 • 2 bottes de rangaman: *
- *i*Wte:iols • ht». Le tour 2510F A débattre Fabrica HENON. ».
Rua Moéém. 3421 la Vbage. 952» HER BLAT. Ta ; 34J0.08.14. Vente
MC6 * aayon opl-jj* - 3X7 «ui - Km» Lect K7 intégré: Pm 18CC F
Plorm RBMONOO 12 rue de.
Cnrde*. 81280 Mumot Ta 63.61.4420. Vente 108 • to«» de dttt 3 po k« • mon aji c m taui - crayon opcioufl 1 ’ nunanes • 2D *u» avec not.
Cte - guide » magazine* ntofmatqi*». U But 3 SOS F Staphan LEUEVRE. 17. Ayanua du Vmonmar. 661» Mc-lHonUme. T« «4*42*39.
Verte TO7 70 » LE.P • Lum • x»ysw»s • te. Rrw ieu ¦ l.b.4 - logrcto . Kms. 900F I SyKain ROVZt
41. Boutayard daa Batrpnoêes. 75*68 Paria. Ta
42. 94 23.84. Dumoni 31400 Tov c osranaprque 2b tH. 1
HUFgmittB.ucBOO vw Wxk" lû MO «i Kernel AlCHE. 2. Ru.
OurtB*l»a 92230 GmMM l TO- Igor*rrO06c 88! Vente sryarw * manette. Crov.
L-'Kjuè cocrpovrt. 8»c»Mjej« lïgtiau- Rkfued DWIU.
Va dOo. T«. XMM107.
VendI MO 6 - recruteur tou» Fhiltpa CM Sx£ - 2 «»•.
»» - cmycnop» * *cxjc* • u.(doniwmI - manu.
• docs LetadMatneu! 3W1I P«o» THUBAUT. ?
Ru. De* Trcuhadouri 31210 Montrejeau TU 11J5 7139 tw*w« • ' Ky*o optoue • 2 tcysKki • Iryret Sâs«j«revu» P«i «TOf.léia lent.bé Chrotophc GOULLON. 11. Ru* Maréchal Foch. 77400 Thongn,*ur Mam« Ta 54 J0 01.» vends U.C. '08 • tact do» • 2 manettes * 7 teu« » ! Ku .-«a». : 0.t . 31*»» valoir rènfc J SCO f , *ft«r nwpWrrC*ïS7 Vann ARGOT, quai Clameocon. Mo» l Tot : 75*4.4121 Ven* *080 • monnm cal » leei K7 ovec nb-x ,m» tK.’efdwesi • tûcKd veeye* Etaineul 430)1 Cy»a MARlfT. 1. A. du Geiledorc. M3M Br» «¦ Marra Ta 4111 0144 Ml ou Mat 09- 5 ta»ienB»(m Vends TÛ9 1281» - mooapur coilta» Jjsîk» •
Spux ’ revue» • daks vintgpy lavec programmcv 4105» an k monda* couleur 3ÛC0» lu m LI GLRLiY. 4 *k* ChorWs-deGaAe. 29210 Mort» TU : 9BJSJM» LÜ poui lhumaon 10 MO Sébastien SOULARD, 11 TU: 5194.7291 Vin* ru« pour Thomaon «t Amstrad Revues Ihnbdoji «i, SVM « pu;i ’Kjmaixi : màténctt. Wre Err o* tttc contre «nvnotor or*. r França* FtOYFRf l*i Eck ~».
RU A3. 93000 Nevar* TU 86.3629.30 v«nSMû5 - L£F * 2manette* - aay c* t • J5l«v i»* 0i TH a - » jeux onpxau*: 2000 f Ct*rau*4* BERTON. 944. Nm Gabriel MouAeroa S42W Tout TU: 83*4 54J4 'après Il h) Sloo Vend* TO7 caviof nur • (aysOcks ' nfrt)oui .
Tacter de càswnt - - aàyoïï ce&qjf • Rase môrufd Vaut 30 Df Pr.« 1390F Aiexanho CAR TE AU. 14. Rua d* Phakbour» TU 472721 57 ÎaTmTiTej MATERIEL REVISE ET 5 GARANTI PIECE ET | MAIN
- D'OEUVRE 1 AN C6* .....1000 F CJ28 1300 F C128D 2600 F 1541
1000F 464 M . 1200F 464 C 2200 Tél. : (1)43.57.82.05
• kqicU» Prix 4(0} f - propclinirMn-.itwMuw.SOF Fmrànno GAUORV.
4. Allée Komaron. 12000 NonSerre TU 4734 9 30 «t* 18 h 30 6 31
h - «tek-endl.
IV. A=rr, M-Gutgm. Ik classiques nu1 MkW MAROU», 13. Ma dp M
Plaint. 30110 les Salles du G» don TU 6634.45.88 t joystick •
crayon opl A iKMItrr Fradonh si, 82410 V«e d Avrey.
¦ T08. F09 T09 * cartouche â»setr.6tau' F Vend» (fui orlqrwx Ouai 4 « 4 60 F V* . Ttirosoum 60 F Botcho* 01» V«üs T0770 PUKALL 11, rue du Bot». 57078 Melr. TU 87 74.01.79 Vend» 709 * mon. coul - «ou*s - «i - ntorl «vi
* 2 joytfickk • imp Thomson * can Assem • »7 dsl.
- «c» - pap anp gratoe, Tou:7(ÏOFc»iinp 1800F leUeSSÛCF Frédénc
NICOLAS. 66. Rue dsi 4 Frémi Robert. 33500 Luoume TU 57*1.27J9
VerxH pour »0 M0 «7 de m 50» DWC0 (!«0 SU' «rtia.-(d«i Vends
ausa ccritioMMi de Istœur de (Asiumie î’omior. 150 F Aiemndra
ELLENA 381 A. chemin de Combe de TriU. 30380 Beaucabs TU .
66.58.54 79 vmd»»é06avnr lncr«i'cassnne im - maiwno crayon
ne! - |«ui iGrew BcnH. BtoeWari godeM06 • 12 pu * 2 uiiliUrn
cUM a 1 TO F Nicolas CHARLES. U Bave. 6. Rue Jsc*«rt, Chauy
«TA e ue*. 683» TU
7843. 8333 Vends MO 5 - clav mftoi - ext. Mu» * 2 maiwnei
liXOFieo 21»F - cm. ODD - Jane. 5C0F - crayon 9ÛF - 6i-.ro
21»F - 35 pu . 50a 200 F i un le îeuf I b Ene BERAUD.
Chaitt Chsm cta» Ochs» 05220 MonMw»4e*Bain» TU 92.24.45.13.
Vends T07 70ineufi garaniHi ? Iep • 2 e«l muvQut er |eu» -
2inanonm - Basic * ivrm. - ®(nu. - Ce*» wa»:, Siocto. 4 000
F. VIEP (neuf) 30CO F Base 10 '3CD Fi OmUiçrtt LUCCO. 61.
Avenu* 75619 Pens. TU
40. 34.45.45 Vert*T09. Urvie cent • c«ve» * i«j K7 • cr»yor.
Ow . Ic jm • 37 jcxi» nnqinju» a* * 15 dis» vmgM
• 7 (tnn c»r • 28 r » sur K7 ¦ loul ÔOOÎF Jean Ctaude. Paotc*
NALLMO. 1. Smp. Iw Mabnei. 91090 U» ses. TU 80*8.7175 pus iGram
Ber et Avergeur kr tout 1 b.é (1 anl Valeur 3885F vendu2890F
Olm« OOMONT, 7 ch* mm du Panorama 0570 DerdUy TU : 78.35 17.23
tde 1lhà20hl Vends TOBcomplei llect. Tfafc tact cart. Mon.
coAhxi
- soirn * a op * 17 (eux ong * 20 dok verges • 1 manene. • Ia»« -
cix»p**’i cadeau, aux l*. 61X0 F Cr.9le ORFANIOIS. 14. Rue du
Chéteeu. 71266 Hanlri cowl TU: 38.99*2.11 Vends MO 5 - 3*v**
mtcanaue - mam-ne - livre» * nxagnéwehonc - lüogiocls -
pondcuHe bouiper iflXf lauronl OltHER. 52 G«ende-Rue de»
Charpen- nes. 66108 Vaeurbenne TU 78.89.70.74. vends Thomson MO
6 - taan mono lecteur de cav asnsstruAgré 128 ko •
cravw'«iti»ie - gutf» - 20*nu Green Befrt, ArV*n *l Enduroocer)
â 2700» Bnmo MARCHAND. B4l La RenarUre. 13178 Us Pennes . TU :
47.B7.MSa vends MO 5 - iryto ot®aue - lactée K7 * Mandragore
- Pictc*. Le loui «n i.b.6. ioncor» au s garantie) Piii à Abattu
Jule BERESS. 71. Rue de» Saint» Pin»*. 75006 Para. TU :
4232*2.71 Ihm*. Mardi, |eudi. « 17b 30 à 28K.L vonot Moiaour
couleur rnonnon CM 36512 RGB) pour Amiga Atari ST. PC. CGA ou
C64 CI28 Echange Sotto Amv; Xavier DARRÉ. 59. La Mare de»
Champ» 91290 Veros Thcrtison MO 6 128 K sou» g»anr« 1 manette
Ouicksixif 8ieu« lp»du vent b. lènogaud. I • 2hvrw 2000 F 6
débattre Benoit ARGAST TU 47 36.28.52 après 19W.
Vends Tltormon MO 5 - écran M B - lect K7 • a»y ipt - adapt manettes - 2manett« * doc - logiciel.
Onars icu. Pra ’ «0 F ie tout Noël TE1LLARD, 24, bd K 75617 Pedu TU «3.87 64.64. Vends Thorson TO 7-70 i tecl K7 .
Van* momtare couleur PhépsHBOI 1 SX)F at trptrtiom. Vorxkl.b.é CBS - 7K75ÛF. Atari2£Œ - K7 HiF. B DIVERS Ro3« »Ot rtQoes « vf, sur Aün ST Vends d’ire Srouces 1 4 AiwleSCOF ee Inhctir. Graol»: Kwla P»1 Apple Benah FREMOVT. 53, chsnun de U Mattheurirtre 91250 Seimry-sur-Smne. Tèl 88.7558.54 la logiruin ZX Spectrum comme neuh Plis d* r«. Océan. 1 5 ôoW Bs» pro «use dfeurt Itde tais ccrtlm I nmlxe i ? JearvMarie LE DOUARM.
E Claude-Chahu, 75116 Pem.
Vend» ongipaux K7 peur One Aimos i Ths* Hî»b i Hjw.
Dào poc cher. Vends *j échange w su C64 |K?)
Posa. IDéfertW of The Crown ARK2. J Laurent TU
38. 71.66.42. Vends Adam - mpreruinte • Turtw 2 super cornu» ¦ers
* 25|0J» • mcs(«t« neutl V«rur : 2000F. Vendu orw b00 F
sodemem JmnMichel USSILLOUR. 28. Ru.
Vends Sega Masre* Syslemib.é il I-87) - 2fyf%t»i - Hang on • light Phaser « 3 (eux. Le tout pxxx 9S0 F ou 6ft) F »m le Ligm Phawr NcoUe f RfSÏO. 40. EhemF nement la r«oret eppt »• 31100 Toulou»e. TU 614431J6.
Vend* console Sega • 9 pu. Noël 87. Soos ga:an« VaM» 2TOF. .erni» I5CDF Raphadl MERMOND. 17, ru. Wibon. 3M1B GrSres. TU 78*9.JJ7S Vend» SperJnin - 48 S Map* pernrl • mananr» • (eux.
800 F ie toui Alice iMaîral • magnéto K7 • imprmanM
• iog ie s edu-ôi 3» F « tout Manuel COSTE. 4. Rue du 11
Novembre, 93260 Las Lia» TU 4831.1837. Vend» rjrie Sej» « M7
Hero x neuve ni pmai* utüsée c.v ne possède pas de console Pro
en magasin 100 F. pn« devante : 90F IbonnçaHeiie) Jean-François
TAVERNE.
56, me dai UlasSpycke., 59380 B ergots TU
28. 27.03.66 Vends Sega - Fisrgon 9»F . 5pu. 1 «Aegj 170F +
Outrun 200F - A*!»» Bur.*. ; 2XJF • P-wser 260F ixitelouf 2
(*» F ou contre 520 STF GoNnume POUl LOT. TU : 30.44 16.84
Attire ( Vendu Spectmm • ? Nrxorv sou» gerunre .
37 j&it ioyï&cis i càlw» et livre dlriKtuc-tiona. Prix I 100 F Mat) 01 STEFANO. 67, avenue de luttarbach TU 19.435817 là partir de 16 h 151 Vends Spectrum * 48 K pcmei - magnéto - 60|ou» • mtettscfi et cenouchM • livre au ZfB » tout 900 f Jean Phi 6jpe AMBLARO. 6. Avenue du générd Oe G «Aie, 06320 Cap f Al Tel. : 93.76.5195. A v»»v*n Spectrum • ? Sas garante • nwtau'2 - nwr tit* • i»r« et nbr» pua dont bcmtirmses news. 2EC0F A débattre Myràm PIE Ntl. 1. Alée de» Sterne*. 44600 Sam! -Nouant. TU : 48*3.46.11 (heures de mpesl Vond» Specnum 48 K i K7 . Nterface pèriîel. Manette de jeux • ZX1
» 2 nwrodrivei - Alphacom 32 - lOmluodrw - cordon MNTL Pn. 1 750 f Michel WVRY. 48 rue Swvarv 75011 Paria TU: *107*3.41 Vends jeux t»* K7. Pn» à dacun» 30 «80 F Summet Wn ter Ganvn Skyfo». Parœk. Lan of The West, etc RûpdfdC Cüsurf. Frédtnk SUMIEN. 27. Avenue du doc leur Sernibu. 69670 Vaugnefcay TU : 78.45.8239 venus Sega • L-gM Faær • '3 Opniéo nouveau un «After B »n«. 2100F (pn. Neui 4000FI Vmcm BACHTROG. 6, rue AaesGueede, 4200 Freanee. TU :
46. (105.71. Vcn*consOéSege * Lght Phase* • 5ieu« « monteur
coAma. Le tout 2 8X F ou Mpwtmont. Vds mprnvirte On «n 120
0. Joen René ALONSO, 77, chomin de* FraMes.
13170 Lm Code eoui. TU: 91*531*7.
Vend» TRS 80 4 pouce» - rtiprunante - kigcUs wiiw servait VftcU. Etc . I.b.è *0» F Gérerd BOURLFT. «7.
Rue Nievrport. 13780 Dmncy. TU : «130.7111 Vend» console de luxe Nritendo • caseetm. Kurg-Fu Ice Ont» Pra de IniwmWe neul 2«l F Cèûéà IftDF (prwier l® Luit SMOCS. 17. Me des Bord» de Marie.
94170 Peneux-sur-Marne. TU 4172.0111 Vends console Sega » Light Phaser - 4 cartouches, le tojt I 200 louent PtRRltPE. 49. Rue de Chatenay Eatérel 5.92160 Antony. TU : 42J7 J2.70 Capté» 18 hj.
Vondsc xeoBSega • Light Phawr i t4cartaicbe* lAher Bumec. Gtor Go«. Oui Run. Space Marner. 8«cfc Be«. I, le tout ceoè a 2 600 F Yvea LALOY, 3, nre de Straeboeg.
4560 ChuTH»gn, TU 47.66.72*6 posta 75*4 Voit» ZX Spertnan i 2 éta» m uf woe pyBick et 10 pu» Râmbo. GhosIbuiK'. Cauklronlli Valeur T 700 F. vendu «i F T«* BELAMML 31 Bd SântAAchH. 75006 Par» TU 4329.(4*7 4b0F - EXLKX) • log i IxiAlmim 91)t - 2(ec jt * 4tw 1 ixéce OJ och ccnt-c mot AcanSi Rohwt VIGfAN Rioh. 34220 St-Pora TU : 67J7.11 JO.
Vrrvh ».J I«wr C8S 7»xu)n 150F. Specr Fu 90F.m («kit Atari 26(0 AtLnto. VareR -îi . Téght Dr?.r- Mer. Vuao Check» : 50 F rune Pnu UGIER. J?. N. des Landes. 78400 Chaton TU : 39.52 4.16 lapé* SU Consolï Seg* vends *«n ! Cl«apl4ta. S Cûmm®uj. !& • Gmat B.nFet. A»tro A1. Wurtl GP. Ouartrt. Wunde U.% 150F • 0 Run. Space M AT Burne- 210F. GuAaanr SYLVAND, 6. Ailée des Messages. 13800 tare* TU 47*6*7.42 Aftere1 Vend» supo USX H3.75 f Sony ¦ 5cartou:t iChnp Lifte- i I loystufc 26outu vs Suny • magneti . Icu» Kl r . HBCafc - muet«y,S* ht denc PINCHON. 29. Rue J.B Corot Margency.
Andüy. TU: 34.H.44.64 A .endemiero-ordMiaur CauoPS TO - 3ert«iwon. ¦ ¦- ¦ mpilmanle «cuulems FA10 - lecteur avec iw caaui* Cml rt lojcidgrsph-pic 30X i«ir» Ov» dan ALCOUFFE, 93. Nie de Fonte ,. HXé Vmcemw TU 433141*9.
V"suli console de **o« Soya complète 4 moe) - Ches Roc*y, Wnrij. Soc or Geaiôoïkrttut m ne Hang on 1000-110! F Quoc ThMi LE. C 71460 StGengoui4»Nanrmai Veds ercînawur «a pocha Sharp PC M33 auwe au. C* mm* Urgent Cèdèè500Favec menuet et êtude pmc «Km Fabrice. Tel «6.66.0178 iap.es 28 hl Vend» «nae mcio aatt neuve a x*. Tes programmes, w» fret ccrtipiet. Taaïae 1988. 1200 F à débatt-e * PC Pont Jean-Marc BURGARD. T. squ 75015 Para TU : «7.8032.47. Vrrxîs corso» Sega , lunette 30 i LgWPhe*f • 15- dont Oui Rirt et R«à» • iièriwl - nunettw. Vatea» i- «Oa'F. Vendue 7.I0JF OaniU 94178 F Bois. TU
41765131 A vendre console - tout ipistefc - Harg on) - 'er d'aune mais jra servi lamas déballé- et sou» garante c*i*2emplos Prix*débat» SébaatMn VANACXBH
19. Avenue ChUeau GobAon. 93600 A JnaT-sou» Bc-.
TU : «8 66.37.37. VordscoiwcfcSeg» - Cordun i ’ «nu . i ptitiAri .jM Pn-a- • ? I"unenn. Le loul TOF. SS QT et ou» reiba pour t'ensembh Erik JEAN-MARIE. 24, ru. Ai 11 Novembre. 71700 ConRaraSte-Honortne TU 39 18.89.04 lapré» 18 hl.
Vernis conscae Sega complète - 4iogiciea : SCO F . ir soexousgaruit* Chn«t*« BONET. 92. Rue c*i FaUnry Samt-Oeno, 75810 ParU. TU : 47.715557 (après 20 hl Vends VctorS’ * ditfluedurlOMO • Mjtiplart • ha I c* • 8av. SOXIF Ptuhppo GOULOT. 1 rue Otderat «2300 Roanne TU : 77*137.71 Vmds interface RS 23?C Ntecitel px»i artve. Fvu9C0* - nonces * cJWcs • tnins'o • cadeau tta* Jagnr lcop • câtée Envoi conno runbouiwont. Chrâtân COU GNAUO, 42. Avenue du Docteur Picaud. 06440 Cannes Tél. : 93903129.
V«id» 12 «ux Sega - pistolet Phaser 19C0 F ; ou «ni* AI unité. Gret Go«. Kong Fu KM. Rockv. Chcphtier l*e- tmv Zone. Vycrtder Boy. Ouadet Demal DEHCRME
23. Rue de rUreoa porte 138. 93300 Aubervdfeers TU 41352117.
Vend* «HtciKrt Or Tiî n" I "’• » Pr.» 9F lur. Awiarv dre LEROUX. 5. Place Ferdinand Milion. 73200 Al«rt vüe. TU : 79.37-10.76 Vends ordrateur Sharp PC 1403 24 KO (caKutetrce sùerv liphiqué. Piogroniniatian. Rtc I. 76touche» Ajtt*3SF
• n 1967. Vendu ËE0 F Anthony BIONDA. Chemm de HauwJ erche. 49320
St-MelaineM-AubanaL TU: 41S7.74J1 Atlatre • Vends Exi. ICO -
moniteur monochrome * nb» iogeds * lecteuri k K7 et cartouches
•- pysbcX Pru 1000 F Ga«l PONCET. I. rue René MicM
77390Chaumeeen-Brîe. TU: (4.0117*1. Vends engnaux antre 70 et
100 F (Vohey. « *. Aappn.
(es Pyramides d’ABanta. Bob Wnnor. Stac Fly- N'Enfvt I Yannick BOUM, 39, avenu* Berbcu.
93270Sevren TU: «3.84.4727. Von* ruméni r* 24.25. 27. 29. 32 » «9 10F le nuttero Wusnwnè frais Rjphaei RAMBERT. 6. Rue tara* de U Berger». 78540 VemouMet TU : 38 ». 74*1 Digitatiye *nages sur ST 150F les lOcouévs 100F tas 10NH iDegm: Ven* .mprrr DMP 110 fond, 1000F Atam GOOiN. Rue du Hohenbcag. Bbchhesm. TU:
M. 33.45J8 attmre a.oinj viæ«U« Hert»-8ARH1QUANO Itonluc. Ru. D.
chàuau. 801*0 0*mwK Tel 22J531 41 lap*. 19 hl C*»*« WONG. 4.
C. Date* F*oe MrdMaüovr. Unma 4. Boom! COUR ÜUIN, 25. Rue
.taan Dtdron 44980 San» Zuc* «ur Lwr.
T*1 4425J4.34 Ruche* MM NimmL Achète Am-jn MO dan» rêgror •nar.eJj-sc Echange jeu« pour Amiga et 633 S T inewsl frtdénc PARRES. RM.
T 15. 13700 h tWwha'pame)'! E»c r *n RTC 7 »wS'7 « 24 '24 Ser .eu Teèntrot. ». Ow,. De. Itofc» Si Meral 13611 M» telo Ta 96.4310.54 . . Neuf *»f' Vtmk TiCCF . Lû-ifttii.
AU5SIIL. St Vmemii. K3W St Coûtante Tel MJUftJi «r nrBriteSeAcoKiGPlflîpogrCW Pm 1500F. Déni.
GORET. 1S.ru* de U V*rdu»*Couim«n. 02276 Crécy** Serra.
» Wl« Amo lEONI. La Mmardbre. Dvemén de ta Crota-Gentil-Totrrgeullle. 14*00 Deeuville Tél 3117 JUS UFOSSf. 2. Ru. De U forM 27550 Ve 2* r.LP',1 uméeosdM l.it. V" 45.46.48S. 50. ST. 53 pour 'OF chawin Vend» Wte « BiOndébuter ijr ST • 75 r Rkhard LEPREGASSIN. *4, ru Martre. 92110 Cjchy. T«. 47J1JU5.
Cotec wr. * K}ge«H cnn.mii «uta | rjr Spectr.im.
• de 70 Wb Dure* Océan U(G« doyorta 9 wak ~p» I-Orr SVP
Jean-Francixi If DOUAHIN. 7. Ru- Claude Chou, fcHIPan.
• BERNAT. 1. Rue l Ta . 45.44.80 35 i . ¦ • - Roery • Cbc*fflwr -
Sj»rn «jkioi 15X1 F Jwnl«*ÔO W.2l5iruei9iV«u.Pefwy. 91700Wtr-
Gm.v*.. TW : 80.18 94.52. Achète montaur Atari SM «24
ImonochKHPai. Jb.e. Pru TO F «rmton Mar» Uwe MURACCIOLE. ».
Boutevart GiBebert. 19009 Meneile.
Cnorchoraxnirai»Atngt h»f.E«icrrucr.A60!.æDF Phwmtai MO F *«** françab pour jculpt 30 »F Jerdm» ABERLENC, ». Rue Boutreu* 49290 C Mlon la. 41.7800 *1 Ai*ète fltve ««terne 3’**• ? Poir Aien 104Û STF Iprir rai- uvirutto) FwnnHre uigeni David GellE, M. rue de ta Foratene. 45120 Outert »* le**,. Ta : MIS» 49.
Cherche romJnré imotmanse’lecwur cnregetrm caswt r« peur Sh*p PC 1246 de SCO F Gubura CHOC TEAU. 16. Rua Upeyrade. 44100 Nantes Ta 40.4*14.41 Achète c*rau:.*« vOtopac Rabota par J0t 26 Jmcqu» SCHM1DT. 57. Boidevard Soult. 75012 Parie Ta
43. 40 27 « Actiéte Afipr 1043 STF Far- propo&w Pour Amiga. ’Jtc
a*l«W*jr 3"1i2 rervMtit!'. Ainge2CXO cfflensiio. Go«i ItxV
Sherr*. JearrCFurlex HAPTI5TA. 4. CK4 Jacquet Oucta*. 93260
Seint-Oeni* Tél 4* 29 13.49. AdlrOnon *nxx*0 rSvnle par 2 '
ISJf e: 16 wrvreosdoser maâ1 V.” rcoieçoe? «eut sur œ ré»eau
du «ub 3615 àiba • CsnatJo Club Atari aArdMdM. BP 41.95110
Sannota. TM : 391011.92 AptW revote» vou»1 II n'«mtn pa.
Wuèiren pnr. Mn. Oib d'èchangï % louic«b. T He rgan. RU DS M
91640 Memocy Ne rai pas THOMAS. 74. Nx 91546 Menmrci TU : 64
99.84.87 Entai toi tarw** hyoer cod p»* C6S ¦ 1S A mu S".
Amage tr! Autti pour. Tréma. Rt»o neAsmusir 4 timbrer .t 233
F Mtr .m .TGN4CFAI Olivier MARTIN, 16. Rue CM Natun» i2
Wres' mo* : irtes. Artncrcee Doc cor» ire 3 umbroi Oub
NetionU St. BEST. RMMence Bmu Méerf. 39. Rue F.Pootonc. 17»
Rochetort Ouo Si’Anaga, Pues Mtou4*e» • p i3gramm»oor ClUB
A ST. bàtanent B. le* Forgei. I56M La Roche-eurYoa 5i»rnvrj
v»ii ioittWiuji au ctvti ATA Air-gs. MO S. Amstrsa $ t28*
échanges logiwta Hua soiutiore noter* Frie memuel SI Ecr-.n
Stéphane LAMOURt 163.
Route de Toulouse. 17000 Umoget Onchoru l'terrbto. Kxii dut rdomatque *r. SiM» w«jnc noi|ïs Vitcii|iiKi ‘9 intormatioe Pmbppe D* PREUX. CH de Rennier 4. 1009 Puür Su» le club Rungammï pojr Thc*r son et CF»C 464 vart ,vc- pote Z service* dora journal (13 No Doc contre 2 tan tact Cadeau 9-»ù pour *![**"*’; Chb RUNGAMMJ Service doc. 45 bta. Rue taxi JaurM. 70200 Un. Ta 14 30.21J6 «rti 20 h 30 Infin du nout pour Extamon I Pour échanger de* mKtt t de* toit* pour rnulitor d*. Logicie)* ocrive? S Xavier GFRBEAUO. 54. Rue Cueneve. 33100 Bordeaux C3-Jti Aiiairadi cherche de. Alhéienn pa* 'ous as Am*
p»5 Pnui (enseryieinont* écnvn» i tadresw et w«l ur more I Laurent DUPIAN. 220 Mec de. Cou cou*. Domeine du Cap Sxae. 83500 la Seyne au *ooi- maxi-.. ccnuci* (Xn i «changes :!e *oqic - Richard If SOURD, le Deschaut. 39120 C
84. 81.72.03. TU. 42.38.90J7 (apré* llhL 590F
• Adaptaleu PÉRfTEL caSw pou MC810«VG5000 _______ 430F e Manette
de ui pc*x MC 610 M VG 50(30. Pièce MICRO (seul) 3501 100F CRE
n». Oui Rm Sptce Karri One! GcH. 81*-* thR | v*X gararw. I«
tout 20XK T*e» IAIOY. J. rue d SkM taxa* 94»0 Chwwty. Ta :
47.» 72.06 Iposte 75941.
Echange cona» Seo» - 8 wu« lOu! Run. Spece Hwnai Mwburnr. Etc! Ta toul 23DÛF Imdtaa garanii i»i - eS A!m.s - magnéto 603 F «ta. P»*ppe GAU THW. Ta* Fsedi Froid*, 5. Rue de Saint Aign,. 36300 le Btartc. Ta : 543773J5 Afflè» Armiâ 50C *. Pos&tfc •»«» gai anu avec «Am.kui cotte* JIW 1800 F Urgent I Ftano PIIOTIN.
2. Ptac* det F«i.ett«. 33279 Hoèac. Tél 5*98J7.33 MIX
ActetetacawiSaSI.'OirnirAirmitW). Pli» IW3I Échange m «
utfibtrat Pt re VINCENT. 34. Route «¦» ccrsooCBS • 6pu« •
tuptr conuofcn i *i tav J3'. Tiwi cédé i 900 F ve-ws cartouche
Sus* : Oui 9a-. I3ûf. MyHtao -C : Ludovic SEBAG, 20, avenue
Eugane Tteena.. «4270 le KremhrvSicéDe. Ta «TUIJt AoéeSM STF
ir.D.4.1 . Moniteur cwtejr • joystels
• *¦' Pi» 4tûDF Ima.rrvun: Chnttophe MARTIN, n» SaMMartin Eu
02576 ChMy uaMvw Ta 23J2IU9 Je dm!» M? Aptt yachica comme CAO
ou Ungraph »' 5C i XI f . S-OTCta *s copie* CyrAe MENARD, 9.
Rue te ta Stwce. 79570 Charrteloupl-t Vronet T« M7502.M ACHATS
Cherche pour C M «tiorf** BRV 70 Er-tasoge duq v. ge» coure
nevn Je paie lo port Très «Tpwtâra. Met d’aivw» .m utile* i
Chrtttlan IBREDtN. 27. Rue Loub Mormter. 70009 Vesoul AchèU' A
an 523 5T 3v« rorrteeui pu 'T«i Urve. Drie Cet. Etc poa
octobre 1988 2500 à 3033F Paria'cq.
Pürtwinne Nun-ai'dir Heoe FAUQUEUX. CourtMpm* 27300 Borna, TM 32A3J3J1 Sur» ptél 4 recevué routw Iwst de ux ni utiluarn pu.
AanST flœcrseaasurte Retend SERRE, la Parti FîeHr MxKoncelleste Juunten. 14500 Vire.
Cuaeciawtaut àchéit 4 prix raeonnatte l'oriÿnal de loui icgxüd ou pi po» Alan ST.Anvgs. C 64.128 Ama«ëû !su- dnq seutamaraî Antom* QUETE L 56, rue Pw-r Brotsotane, 91130 RitOrertgH. Ta. B943J3.38. Achètes bas pu» nos acavesCimor maries - tacieuu i lie Cherctie égatament contact» pix* me wicurar dt» »"i sur CPC 464 A VCA lima CyrSo HURE, place de f Egfee Landvy. 53190 Fnogwole» hrPlettiv tBtvnxjm i |oy»ck P»â 4 0X F ir xmum ipputle 1®cc- Jêrêmy C LAPIN. 1. Rue Andr* he-*er. 92130 taaytn Mouline aux. Ta 4*44.» 11 Acheté Anuça 5£C bon eial kiwi .mur* cébta V id.Pn* ‘iOÛÛfnvt-.
Fiéçouwrarmnçdep'étaTurre rent JACaUEUNClUZEAU. 68»*, rue du PoSeau. 7»1l Par* TM: 42.55J1.33 loprét 17KI PC 1512. Achète üauMlii! Gryror. Beitom. J«v.
Staod. Bord*T*». Wabaï. RoaAsar E cpa Un* etc Prii çymjw- Nkota. THKRRY«IEG. The Wh.tr houM. Mhai Rd. Impmgton. Cantb*. C8M NF DES PRIX INCROYABLES... VG 5000 . VG 5000 Mao crVat*, rqm 18 K RAM ?4 K 13756 oews Bose Clavier AZERTY 6 COU 2S5wrrs •
• VU 002 AtnertaTon - .Magnéto- phooe spécial irèonraTKjje - • 3
LOGICIELS .Manuel ccmptat » transis. PR0460 L'ENSEMBLE
COMPLET : 560F ENSEMBLE 5216 VG 5000. Uero orOnBar KM 18K RAW
?4K - VG 5218 b.!-W métreae 16K capacAè laaie 40K.
Ir*ertace rtegree ccrOsn - Magnétophone soc» nfcrrnSajue • 3 logtCtafc * 2 iraneBw PROMO LeSSaBUCOWUT: 990F cowrenwt ENSEMBLES D'INITIATION IM taOnatei* 3? Ko • 1 magnéto K7 * Spécial Wcrmatioue * . I jjde tfinstnctor, * t ajdeOrariaPon * 4K7|flei« 3rarrrie5ou mCap cejanj • cattePWlTR - cordon«fcvson PROMO OO Va . MATRA 32 K • nrpmanie . 420 F . IMPRIMANTE MATRA 240 F .MATRAKK - tmprmrM 590 F SUPER PROMO MONITOR MONOCHROME SONORE ! ECRAN :32 cm PROMO: MAGNÉTOPHONE . -- Magnéto K7 sp933- «itomatiQje 160 F VG 5000 l BON DE COMMANDE A RETOURNER REMPLI AVEC VOTRE RÈGLEMENT A CRE 94. QUAI DE LA
LOIRE - 75019 PARIS JE DESIRE : . ENSEMBLE COMPLET AU PRIX OE - | NOM .. ADRESSE ... L ’™Z .. - ......» QCOOE POSTAL 01 94, QUAI DE LA LOIRE - 75019 PARIS Tél. : 42.05.03.81 et 42.05.05.95 MAGNETOPHONE A PILES SPECIAL ATARI 4CC 803 XL ET COMMODORE VIC 20 ET 64 QQP cadedaœ fPorUV) PROMO vu | PSOV-
p. n demande * in,ro- W'r' MEGA CLUB MSX. 4M mnir de Ounfcorqu»
Sîl JO lamborca*' Tél.
2BM.ru*. ENERGY. BP 11».
7700 Mouscron î. Belgique Ec»w:.- ¦ GROUP* MOVEP ATARI BP «9. 95110 STORM * cb* de» mi "umétos M rfiéphc*.
46. 74 6a aoirt
91. 7240.34. Provence Société A.M.I.E. recherche vendeur Amiga et
PC compatible-» Tél. Au 43 57 48.20 ECHANGES Logent'CM -
1W1 - 15® étrange n!**jnn Pnoéde Patocr. Goeâre. Air fiafy.
Ik • Endcor Spon irK Chm of* ne*» urwjutwtt Franc* ROSS (ON.
707. Mr de la Aretsc» 54719 LukvL Tél. 83 M 7466 EcTdPOP
xnut» ogrriafc 6'Jfi Amstrad et cherche ct tucr tteact ur
Mnufe Ba» Rhn Faire offre, 1 Barnord IAPP
114. Rua Bauor. 57W8 Fort-ch. TéL I7MM.19 Airage a**rtvi cordSC»
îéteKlr pou' OcHîTfle nirwt ut* ram cnenr»! I»canin'n BUTi
LM non débutant Etwûyiu MF -épara-asuée Frédéric COMBE 47.
Rue des Tou OH 39000 Lo-o Seu Tél : 84.47 *384 Iwoefc en*
¦Chang* eu vn-eft news sui C M ôsj Only Pcftjèdc The 3
5:000"» htén A**o 18 e*. Fiecn-rcN» floefc « run ge» «
-autre*. Obvier PROUIILAC, Rue Hétena Bou dur. «7670 U.
Pireuga Tél 539649 50.
Echwro» au «nos canuutrnn et LgM Pkwei pum cwtor SMS Jacfcy CANTIN. 11. Nm de Tehéc«*o»Mjuie 44M0 Nonte* Tél 48.48.1584
A. M.I.E. P DELAIS 8 JOURS MAXI K Garantie 1 mois » C61 380 F 420
F 380 F 340 F 380 F 450 F 240 F 420 F ¦ C128 ¦ ISU K UC1M (¦
UC6128 ¦ 520 STF .
H Moniteur mono Moniteur coul.
[Tél. : (1)43.57.82.05 «.f. Franco» Essonne Tel 9*0138*6 Süw*. VD «TDarta BEYER. It. Rue dm Acar f mruhcim sur Bmr.hc Tél HKO K Thrtlrar Mathen fomtie fias- T*g* Bod Cal. Aj)dP POEYTO. 73. Bd (M Tor* Mr« 84000 Pm.
Mw«r» adrnn w Airgn et Atari S' Alexandre JOUANOEAU. J. nu sous Mont-gu. 781» Termenotv «A. Tél : 37323488 Echange ou vnrvS pj, nr *I XE «Atifi' Pétré* LE MEUT.
12 vdtadas AiwrltM 91S80 Etracby Td. «8038 11 'mercredi matin!
Echange ai vint» "ut u* ST Ruti AFKHAMl Par* 16* Td 4503 37 86 Aun 52 SI h. senar»ge «.»: reg«n Vauduse 'douWe lace ani wmwil-. Ftatarcteinkiianon. Eu»de sport. Arcade Ctwiche coofac* «««U- Pkerre BOUTEILLE. 73, rus Guéireaire Apafcnav*. 94100 Orany» tchongii nbr» ratwi lut i: KJ coi» CBM 64128.
Rectarêtie ccnea en Eaouy* m üu tfiraiy. I.O.. I Rer* ijad". A?F Sun. BcdUn, R«r Rtxnor Marc PERROT. 19, rua A««. 01000 Bourg*»*Br.»*. Tél 7431J5.1» s 18h4t i pouf ccnarge Oo k Echange i»i voub CBM W Puaièoe Dur. Dare 2.
T«r4. Bad C®. ButWe BoDtfc (Tooséüdé M«&on2. «t i dzn Mur rrr. Loureot DUHAMEL. 20. Rue du Cou »ant t7?tC San Uw. Tél 88.0034.51. Outer COLL. 54. Rue Hcr-. Barbu»»". 58490 Somam srharu" new» un C 54 *? ;«*têOi- San Cm. 7 v Tram K7 Stéphane LATEU W0 Pmi 1ER*. 70. Rue HtmrvFet Echange ou uonoa 20 (ogstea pou- 706. 9. T dwi 3.5 R ntirrhc • 7omtn. Penegfldc. Bobr, Sp» Rac-r. 3 D Righi Bivouac W» Ba«. O ny Car» « nouv pour »ÛB itnq 3.5 Fae; ,-»opo».tO)i ! (Eé PAALOT, 17 te*, rua rt* U Poite. «150 loudun. Tél. 44*3 3 8 88 lapré» 18 hl urirs Aipjja jamor!. Bervie • 150F romt*«»l»n Mcn 512 K pour
Amiga »0. Echange* nbt. «.Il» conl b pauvre* àC£*r.K« Kmtot SUARE2. Dwnin d'Eiquane.
«511» Lourdes Echange nevo pom Amiga 50U p»ui àe IKI Vgrjflt tuile» régoïc accepWm CrK VERNANCHET. 10, rua Miece» Cacha «1450 Be-Sdnl Dera A-ntyii i narçe acnete lespc-ds FttoMc -4» imm.
Fflunr»* m hset. Recherche canwra not "t trtanc pu» uBnur Regunso assurée. Jean-Pnui REY, 7, chemin Ai Macaïu. 47800 RtvedeGrer TéL r 77.7584 3 ciJungo ou vont* reno sut C 64 *Wq PoMédr Cra y Car» SpéceRau" Toi» de Forcel « échangé au»»i (Xn Run sur Arrugaï» Nechd GALJJKER. OoadoLavsm. 51220 La» Avend*» (SimsM. Tel. 077*784S1 Echange iogirid» Amga ÏC. PoraMtr gueitwe» -ihw» iLtpwa. B’Àibia Grvwt. Bartaran Carbai, etc.: dam » Î3"l75ur-»jett*nt David LEROUX. 23. Rua PatAQuard.
93000 Botagny. Tél : 4831*3.70. Echange* siper news The 3 Siooge» Wcitoi Gamm 2.
- rcnHor». HanWarxst - pient de r* v. StéphaneVER D«R. 4. Rue
JaaaCtaude Thecrt 47000 Sa«nt-£t»mr»* TéL : 77.41.S525 Ctiwche
conuco BvrptH pour échangé» da |éu» dam la ,cue d ta Donne
humait. Recroche bginds musx»m l|e igntaegnSTDF. Mcdea HKEl. 3.
Rua MarccLSembet 53400 SaéitOuan Tél : 46.12.9857 fcnnngw
Ghoet. Got*n» t * doc ! Contre Test Dme ou Gumhg i • do. -
Stéphane DUCOURNAU. 28. Avenue CwFrer*. 95700 SarcMes. TéL:
34.18.» 70 Echange ou vends lAthene. R*"egadc, Mertbelis Wirlet
Game». "©«*«* Wwoi Smw Cyde. 190. Jet Sol Wiiy 2 Anwsl.
SlooMoo! R4po*»r essurfe Patrice ARDRES.
» totra marnent Herrade de Landebara 87710 Niedema.
6ia techerche utfitam »• i*w» pou* écharges. Envpyw ue - vend* «vu ongneur K7.50 f e: di*j ICO F (Oui Rirv, Qikk(' «w su- demaroe Enc FENECH. 1. Evenua JearvJaurét. 78710 SaÉntCyrTEcole.
Amiga échange ou vend» Moi new* Recherche contactt Fratr» «n éDange? Echange «u* contre Svnw lArraga BaK . I Jondrehc. Osv»ar FIAMION. 18. Rue du Aa.
Coanua, 54400 Longwy. Tél 87.24.14*7. Anvgo MC - rtrtn. Recherche contac*. Si DOMiOie ê:rai
t. Tél 88.59.11.09 Amgr «harq" p-ogramnir» ctyrfté is: »
sources en iimUii' V tcrcdrigr ni nuiras jdts nuatHxv» P«l«-
ch- PâV i Xavier DARRE 58. Rue A» Char*».
9179C Otbanvéla. Tél : 8083.3566 Anga 3XC venfls madîtri compautrê ocur tout troraton' Pru 150) F chercha contact même détuiaii ecnatga new t ontrv ongrau ¦ C-rdte SOIT ANE. 37. Rue P-rreBcoMoiene. 93500 Ponur» Tél. 48.40*397 Ectvangç we C M. fca'i Wargr l et 2. Wéiter
2. Srhad. Super Hançon. P-elsior Raran. Etc. 115*8.
ManhMu GAUTIER. 1. Irepaue San Ramo. 54500 Van- DŒUvre Tel. I3.S6.5664. Arrtca 50ü'?CO0 chéHlW Ccniac» cl ivrepto pou- Oltranger toui prg M». Ru., demoi - tkx Cyr* BOUR DON. 5, cAée de» Ltsmore, 94470 Le Ptase»Tnrv« T« 45*4.13.41 id6 18 h M a 20 h. sauf le lundi Echange«u« porn ZX Spectium 48 • • p *» • astuce» Rtpcvise *eo C Dubar BUTEL M, rue Cnwtrt. 62224 EguIren-PUge Tél : 21.92*9.72. Echange loge»*» peu A-n«j» Toute» réu»»»». Tou» pays Possède nouwteui*.. Recherct e w.ucl* »énou» -r’ Ou-a David CHARIOT, »6. Me Salvador Abende. 542» Neuve»Madone. Tél: 83.47.1521 Echange «u» at unttairo
sut PC Isw vut umi« demande PmriMM de vtrur» ongtnau. 9» 100 F 8 180 F PhAppe LARGUtER, 71. Bovdavard des Caitors, résld. • Si Ire- rwe. «9005 lyoa Tél 7896-54J* tcherge nirwS' tueui Buggy. Goil. Fl D)Genes« iea rnemec». 0»H *r nt Mare. Tranrt». Mtckrry iiti Ddm- BOLDR1N1. Mae de» Acedet Pont de Crau. 13200 A rte» Tél : 96.911515 la»»*» 19 hl ichange rit« neveî pom C E4 »tr K7 Or»,. Brb ari Cotre. Top Gun cherche Oui Rurv Pvate. The Tian ApfVM 18. F ire Pcwcr Enviiyn rem Jean S2ABO, 15 rue du Jura. 90100 Chavanne» le.Grand» Tél
94. ri«i*6 Oe Mmodi après 18 N
A. T a IV». Mitrange irvgtcieti (Htounti ai conhrmés Cherche
O'ive 5 ’ 4 pou- Anaga !X» Venda dsq 3"5 DEDD49E
«Jpcrwresjivr JearvYve»CHENU, 12.rue da Mabx»e. 77420
Ch-np te-Men- TéL: 646835 75 EtJrangr ou vends ptg Am«ga.
Pcoseoe new» !The*œ« E«ocra. Wœal t • I Borharas' tPsaeo.1.
Sjahe flà t. Pm Jérôme KUINKLANS. 18 rua de» CaméOaa. 57157
Marty Tél 87*14133.
Echwrgr agcét sur Are-g» Debount» Dienvsnvn ! SM phane BÎNARO. 8. ànpassa de» Fauvette». 61000 Aletv çoa Tél : 33.258132 Echange new» sur Amiga dens te monde entre Frédéric SCHEERUNCh. 59. Me EugérwJaoyjeL «800 Die. Tél 756817.16 ou 26.73.71 65 (Big eU Echange ou »«ntH ntr» «u« pour Atan 52CI STE Posséd* Buggy Boy Durtgein Waste* PiWatpr Wargame Com Ducnorv SvL et (k«i d jum Sébeatten PERNET. 34. Rue du Baauÿoian. 73000 ChamM-y Tél 79.850313 Echanoc f J w Atan 5201» Amga, rechetche « possédé new» «rfiojt Armai Adel FERJANI. 22. Rua du Nord.
75011 Pari» Tél : 4757.44*6 (opré» llhl An»ga 500 gonRé* Possède r*tw n Arche du ck*:»"* Blood. Ouf fitrr.. 1 et é-r recherche Ervover te», répente assurée Jerôma ABERLENC. 8. Me Boutreu». 49790 ChNonsMrLoue. TéL: 41 78.90 81.
Rosæsæur -K'utrt 30 - i natSO - DPD. Réchercneian gage C Arruja c. Uttcr- c 4 0 peur A*no« SX Petnc* PAGNEUX, 48. Boule.ted Montalgite. 95700 Sarcafan.
Tél : 39*179.46 tapré» 26 M Recherche contact» étranger» ou contacts ayant contact» «rangers pour tormer du» très wrdu« Sur C W dtw Fr* déric. Tét : 87*1 46.28 Echange eu achfcB logtce* tur ArjgaîOl Pasiédr news JaaivMdil VK3T. 1243 La» Ajgta* 513» Vity±- Fr encore TéL 26.77.03Si. Echange ogcula pou* 5® ST. possédé new» at nput U S.A. Envoyer u* Itfe-r J nNlere PEYNAUO. Vfctte.
173« Samr Aigién.
Echangengcrhpocr 520ST. Vends2X8» • 16K • atier lace nvanetiM - t manette - rür» iw» et Lvr« Prr» XCE Chrotcsthe GAUDIN. 4. Aiée de b Crou Rorriwe.
71124 MareiliurMauÉdre. Tél M.96. 8.M. Echangeai vend» nomrtrevm news sur Atan 5® STF *u Ne fece. Envwvr &mt. Réponse asourée Ftédénc GHXlUtN
S. Hier du Chèvrefeuille. 29263 Plouxane Tél.
«45*7.78 Afai 523 ST-Df. Raherctie conw» piw ô+unges de log-
• change new sur ST ipcc J- Defeoder Rw-vogr Mynr Bybyor Star w.
f èba«twn DEBLNRE.
39, avonue do» Grevréma. 51000 CtvM
76. 64.44*3 Arr.«p - nrechecontacr» liMbutan- as. New» Gc -I
RiJy* Fit» Poww. Irtsonrty Fght «¦ Fric FISCHER.
16 me de» Ganevrârs, 96600 Coryy SlC -re«n» re Tél - M325837.
Ctvecrc u uvla: t» se'fcu* peut fe‘-ongt" «u» et Utàuu re»sur CBM 64 »:.-ae.lcn» : Tôt Drw Pulron me Tran.. "W« ssurr. Karent UNAl. 1. Rua de» Bmafare».
L217Meymge Su«a. TéL. 22*2.8647 Onn la légiori de Pot *f iDneni. Vanrwt Anugj SX Cherche posewur» B Afrvga pot échange d«s. De ergs de i»:s.dfl sources en A'I V G« maoi ROPERT 74. Rua de Tauraaw. 56»0 Pontrvy Eu’wrçr rein t programme pour C fit vy iteo et X7 mérn» êticeos u sMé super news (Etaun i--dati»1 tire Traai.
Awuiti 18 R«6t." E- Sylvain OHOLL* 34 n- M» mont. 80009 Anum. Tél : 27.4*57 44 ChmctiO contai,;-, pair ér.nxig*». logea* (unka e «j* wir PCW Attalrad. Repravîe envoya httti l.-nlrtie car tact Varçert DUC. 3, m. N«*w. Nrépta, M200 Vietms Saec’Duméchar tibriXÿ! • veina K7 (« ¦« .
Or 20 5 40 F sjvont vakjrlé Uu rvj Guk-m. SCHOMN rua da U Prorra Bur- hc ViB Brtoude. 43100 Briouda T44 71.56*1** EcPanos suça news pov C 64 w dng PossWi- aivrfitery XnigM 2. Jnita WWF. WortlTour Cét. Jlnl» Franck PAGME2. U 69380 lorar»* Tél. 7*47 97 09 Echange eu vend* pour Arrsgè Irdérwv Froh- ’ÎC-F ph.
Relui ?5CF David COUSO. 31, me de la Eunarena 75019 Pari». Tél 45a.41*i Edtiirge eu vends cûnoucnes et ught Fnwi pour uor«rè Sega Jacky CANTW. 11. Rua da Tchécodovaqu* ?4000 Narrta». Tél : 46 48.15.04. Echnrge «eu» KJ (cvrivi ai» votre C 64. Rociache coson n« Tvari dns magw et itvs ovj» »» dÇiUérek* u 3ci «u. Do i6"n Homm COSTE. 66. M* da Otomaa 71000 Maçon 141:853510.71 r charge et véntfi newi sj« C 64 m 67 ft dwictw Enmce «èéangr» Vmcant LE METAYB1, Urueda Chaanbé* ton. 44300 NantM. Tél 40.5638*8 Eitiwtga, ou* su» CBM 64 12S - liai -echerthe su-v» i news, possède piaan de nrw» iRojc *: ta
fartic-e -«tenr
- Modt 3 Ma GR. 32. Route Rwvoree 11M0 C» caaaofw». Tél 9*47*523
Atari 520 ST» échange news iOut Rut., Spo» Hécie- Xémyi
Bad-Oash Vvwtocl Ooe« Bavorvi tt» «* Palace Emmanuel DENIMAl.
101. Rua de» Chomenre.
71900 Quangn» Tél : « 4632 41 CM recherche dwwww co»a»ar**ant ueo le a-jage rvu:ha it ®r muairjje uu C M soi» f»n tbnvt» gupha IK tnerwe-MS Sabrrén MOSKALA. Ptaoa Ote terre.
23176 Chrenborvw Vouow Tel : 5582.13*6 C 64 IffiTNherctv 8*m»n m éch news Sabnon MOS KALA. Place Delamarra. 23170 Chanrborvre. Vouaiaa Tel : 558113*6.
[change news ait Atari STF. Wnp* Itçe. Corraçi réiwu* JorevMoc LOUX. 5. Me Franco»». 57796 Soamang» Tél : 82*82*31.
Echange m C M A oga . Ikar. Warp*». Sântat Wr- tei Games 7. Piodétui. New *an Watnoi* etc faai dea Mothiou GAUTIER. 1, impose Srevfiemo 54500 V«n deu.ro Tél. : 83 55*664 Pour Ainga 500. Cherche moniteur 1081 coûter tnérécr p'cirvgu* i.D*. » 930 f e*tenson ASO 1 *C F. riuetat* Mu, 203 F Acharrg" new» Jaome ABERLENC * ma Bourtrwu». 4*2» ClteÉo»»r»a»auf-lDar. Tél : 41.7*16*1 C M idoo. I échange darnai news an» a» s.rw»dÉm«» idôlutàTB Saos'.ecrtK coot fluraWe, rapde téponre ass« rér» Séhaaban LEBRUN. 1* rua d* Dgon 06000 *»« Tél: 93.1*6*1* Echange logtcieb jour CBM 64 Uoq. Ayant Duaucoup de oms.
Alan BERTOIOTTI. 15 av. D. h Mann.; 13600 La Ciout TéL. 42.08.01.85 Echange peur C M icartajcftes the Tool. Power Carwdgp fostloi*! Epv.. Action R«W*,- N4. Ddémate V3l JovWic» QuclshotlX contre Paddle Dvher COLL. 54. Rua H *« busse. «4M Sonuan Clache emuetts» Anvga r«u» « utfca*»' dam a *grr dePa*B vdsmont SM l»lv pour ST. v« orgatM» w» Amga rh «yshck Bon» PROUD, 3. Rua Victor Hugo.
* 422» CharantonVPonl Tél : 434139*4
p. n OWTWK « «r..;iMpWr' MEGA ClUB MSX 36* menue J» Dunkorque.
5*1 JO lambovtart TM.
2*1*7124.
Iaguar TM 89.59 11.09 Ecrmngn new un ST Ipo de D-fentor. Hampa ,.
Marrjn Baibottsn. Sw Wa-r Sébmtien OEBUWf.
», wma daa Gravera. 51000 CimtrMra TM 2614 44 83.
R. vi FrDnçea. Essonne TM • 88 01.38.95. ENERGY BP 110.
(a,5Ar Y.-, GEUN. V. rue Uo Z-uda.
ATARI. RP «9. «110 S 5To=v v dut «s .nw "iraéroî Ob tëtéphcna 4255467* 4e aoèi
91. 72.5034. Provonco .
Sociélé A.M.I.E. recherche vendeur Amiga el PC compatibles Tél. Au 43.57 48 20 ECHANGES ü'CM- '541 - lS3 «*tr9»ntn |r*.ix PisWd" bi. Gœ Ztt. Ai Hafy. Ik ErWoor Sport. I*K Cher Franc* ROSSK)N. 707. N- de U ce, 54719 LuAei TM. 83.S4.74.8* Pareotbes 1 BernardIAPP ua Bauo* 57600 Furbach. TM. 17 88 00.19 9 cherche cqnaen tAieu* pour Ochanç* non. »Jt» cnerOvs programmeur» LU non détoUrt Etwoym Fradanc COMOE. 47. Ru* d®» Tou TM: 84.47 42 84 ÎWM»««S ;ci ng= euvwfflnewsiui uni» ine 3 Siooooi Acofc 18 «t Recherche Poe* et Ra* OBI M ifaura. Oovw PROWUAC. Ru. HMéna Bou chef. 47520 U Pataega. TM.
5398.5*50. Echange ou t* s cartouches « Pheun : »» ccoioe SMS Jecky CA74TW4. 11, nia da Tchécteovsquto 4*000 Nantea. TM 40.48.1504
A. M.I.E. tfe te». Emoyet ùKe. Mpcirae «wjrto Frédéric GKOUIN.
I. MIO du Chèvrefeuille. 29283 Plowene. TM:
98. 453238.
i. rechnrche contact d po&vtw étran Atan 520 ST DF teehHthe
contacs peut toten»» de ogr- DELAIS 8 JOURS MAXI Garantie 1
mois C6d 380 F C128 420 F 1514 380 F UC 464 340 F UC 6128 380
F 520 STF 450 F Monrtgur mono 240 F Moniteur coul. .
420 F Tél. : 1)43.57.82.05 Tt» Tror Marche b lyirti'e Rts-
* Ranaçade. And Car. Apcdo Patrice POEYTO. 73. Bd œ l'Oua- .4-.
MOOO Pau.
«Wams uCrui w*1 AmiM « Au ST Alaundra JOUANDtAU. 3. N» «oui MoniMgu. 281 JO Yermeno.» vBe TM : 37.273438
f. change u, rtrdi u t» Xl-XE (ADn Pmncfc LE MEUT
12. VA* de* Alouette* 91580 f Bachy TM : tt.K39.1l l neecradi
rru*on, tr.f-j-igeoj .wvfc ru, a,i ST Rm AFKHAMI. Pam 16*.
TM 4603 37» Atan 52 Si E. échange «uk *sgicc VaMttw idcuM* lac* jnqu«nm l). Rectecte erniuiaton, y*u« de bhxi, Atcàfe Cherché contacs Ski*» P«®"» BOUTBLIE. 23, rua GuterawApoUnara. 84180 Orange Echange nbr. Rrw. «iir deQ ei K7 rem IBM 64.' 128.
Recherche ccntad ai Espagne m Rofe (FtreOy. LO.. T ter* g*ir AT! Sim BMUr-. Fttm Rurrar Marc PERROT, 1».
Ru. A.Mai 01000 Bourg*nBra*ra TM 743196.19 ijpra» 19 h 401.
* l J GROUP! MOVTP AU" 520 S T. cnmre ccntactE coo «fange «
'«gcMi »'o&séoe ” ws Oui Run. Bc®o &vo«x Mo. LÉçxn*
drajrùe.Paa«ér.eu»e»c*a Laurent 5TRYJAK, BZ ma d. la 37- Dr.
59279 TrUfhn TM. 2136.98 03 T«P*. Bjd Ca. Bijttfe Bobbtc.
ImiwssdA- M«mnn 2, oie disq SbiiWnpv UifOT DUHAMEL. 20, ru. Du
Cou
• aol. 67780 Sara-UMon. TM 883034.51. teenerew poj. C 64 '28
ot*UKe& d« P.A.O avec dix.
Ixd-, COU. 54. Rua 59490 Somam scharij» nervi mt C 5* K7 flOMèdd Bad Cm. Thw* Train i BaH 7, Jw 8lato RectwUir Power al w PrttfMV B o
• t. Ccrmandw d mtVtt te** K7 Stéphane LATEU 1ERE. 20. Ru. Harvt
Fana». 64000 Pau Echange ou venos 20 togicai» pan T08. 9. I d»q
3.5 Rechen:!!* 7 !mb« tetwgdd* Bo6o S pat- Racw. 3 D Fvghi
Bivouac Wil Bail Osn Carj et nouv pour 108 diw 3.0 Fwr
tropo«c.ri ' Ehe PAIUOT. 12 fais, rue to U Ptme 60150 loudurv
TM. 44.83 3981 Uprés llhl.
Paw» accrpiM Kruiirl SUARE2. Chemin «rEwpmna, 85180 Lourto* EchBng. N«rvw pu-jr Anvga 500 plus « 150 togicets rcvnea r ers eccopütes Enc VERNANCHET. 18, rua Marcel Cactan 93450 Hb-SMoI Dents.
Am i Hpanp achére ios»c h PWKr. U* news.
CrstM» œ bsa», rocliercne cambra not et blonc c*n» Ag
• jlMjr Hepow «sur»'. JcanPiad REY. 7, chemin ki Mmput. 42800
RivetMGier TM: 77.758433 Echange eu vend', nrws aur C 51 deii
Pintade iCnvt Can SwcrRacm Ta* de Force! n « ange ma» (kfl Run
un AMIGA f«t MkhM GALUKER. Crau to-Levant 51220 Le. Arancheu
IsuhmI. TM : 022878481.
Echarfl logiciM» Amlg* SX), possède Quckyuai *« Ibjpiwa ButiWe Ghofl. Barbaiùn Cartel. EK.I ttm fc 93 et 75 iir-iummii David LEROUX. 23. Rue P«*Cluard.
93000 Bobrgny TM. : 483183.70 Echangat ss©er new» The 3 Slooges Wntw Gam« 2
* ai Hcrw. Huri Wanca - plete de news. Siéphan* VER DIER. 4. Rue
JeanCiaude Tiesot, *X)00 Smnt-Étemrw TM 774155.75 Cherche
ccntaca cymeas poui Echanges tla i«u» dans a nrettbonnehuineui
Recherchetogieie&r"us»c*u« Ipe povWtounSTBfl MaAas HIREL. 3. Ne
MarcM-SernUil 53400 Snnt Ouon TM : 40.12.98.52 Echanges Gnoes.
GocMis i • doc! Ccoo-e feu Drhe ou
C. unahjp l - de Stéphane DUCOURNAU. 28. Menue Céaer Franfc. »700
SarcMht TM 34.WJ0 7C Schenge ou vends LAIhena. Tenegade.
MaifcMIs. Wlnitr Ganes irrccor*!' Msscn. Suc» Cvtto 1942. Jet
Sc’.Wrty 2 ArtWid. SkoobKlcoi teponw asarne PiMico ANDRES.
35 kniaiament Henade to landIBMu 87210 Niedamat 6128 recherche ulinairw ei wa pour «Changev Envoyez mse - vend» (eu. «ignam K7. 50 F el dlsa 100 F lOul Hun. Quedl Vite tut tomarte the FENECH. 1. Menue J evJaurM. 78210 SalnlCyrT'Êcoé.. Amiga échangé ûj vtmd» haï nows. Recherche contacts Fiance tri éoanger Echange pi contre ivrts tAmga Base Jcarlrr Ht» Olivia. FLAMK3N. 18. Ru» fcr Ara Coanm, 5*408 Longw, TM 82.24.14.92. Aiugê 20X. «n« modem teui Pio 1500 F chorcl échange r. Piene BroaMtetle. 93500 Pantin 1 f 5êneu* pour Mhirger ru« «r? Utnia aedera: Tes) Drwa. P1«..i ih»Tran
K. .WT UN Al. 1. Rue da. Orufee toise. TM : 2242J647 P(j l'vy L
orient. Virvors Arrvga i* rs d Aura pour échange d» to evg «en
AL».1 GwenaM ROPERT 74. Rv Echange newe C M har Wanior 1 M 2
WniHr Game»
2. SmckK). Suce* Hargon Pieoator Raïuin. Eic. 11 S88.
Matthieu GAUTIER, 1. Enpaaaa San Rmo. 54500 V» Daruvte TM : 83 «36.64. Anvg* MB 2X0. Cherche «muen Sérwj. Et symp» DOUi échanger loji wg sinü. *u.. «mol • ooc CyM BOUR DON, 5. Iteo des Launen, 94420 La PteuatTrevMe. TM
4594. 11.41 (oe 18h30 a 20h seul le lundi!
E change jnj» pour ZX Spectnin 45 • pMes - aitucm AftcorW! AflSiîM Ocbor BUTEL, 30, rua Crouat 62224 EqutenPUgr TM 21.92.39.72. Echange loga-iMs pmn Amga Tmrti» rilqura. Tous pov» Poatfde nouvMutéa. Rectrerche r.c»itacts sérmn ni du*» bbs David CHARIOT. 295. Rue Salvador Aknto. 54230
• ieuvevMactom. TM 83.47.15.23. Echange (nu el uuiltaras sui PC.
Itete sur ompie demande poaiMité de vente» txipnaui to 100 F »
llftf PhMpp» LARGUtfR. 21. BoMcvwd dm Coton, rémi. . St be-
nee. ®«5 lyotv TM : 7898-5438 Ecturge nra« ST tKoM- : Boggy.
GoU. Ft. To Gweirs Lca ttimne». 08ht. «ngh- Maie. Tnr«c* Mthvy
ait Drdiar BOLDRMI. Mm daa Acmim Pont da Crau. 13700 Art.. TM
90 931515 Upréa 19 N Echange nty» ’*we pour C W sur *7 Onl».
BarOarvr, Cobra. Top Gun. Cherche Out Run, Paato rne Tram
AppoiD 16 Fra Power. Er.vovw tew Jean S2ABO, 15.
Tue du Jura. 90100 Chmar.ne.to. Grand. TM 84 23.4556 II» Mmedi *•« llhl Cherche ton ces en sssavirfcrtfrur :ui Arrqa tetunge legi DUHAYON. 41 rue de l'Etner. 59480 L Eut Air yé 1000. ôclorigc logsiea detrjunis Ou conhrr s Cherche ünve S 1.4 poui Amg- HXO Vends dmj 35 OFDO 4 9T teçmss.. assu-mr J«arrYra« CHENU. 12. Ma de Mahwue. 77420 Ckani»*»NUme TM: 84683575 ich*H?c i*j «uni» pig Ansga, nosiedc news (Tne.clm Êxotera. Wotdi : • . 8aMr«n Ipabce.* Sp»c tecer Pool JérAma KLEINXLANS. 18. Rue de. CameSm 57157 Marly. Tél 87.824333 ttene 8£NARD. 8, imp.
Ton. TM : 33380332.
Echange news su- Amga dan* 1* rr SCHCERLttCX. M. rue El 28,0*27.18 ou 2*7371» Uhqgleii.
Echange ou vtrd» nbr. )eu pour Atari 520 STF HcoMdt Bugov Boy Dor*!eon Mas-'er Pretotor W»g3inv Cons tiuctron. Set. Et lirw Jwtn Sétmrten PERNO. 34. Rue du BeauM». 7300C Owabtry TM 79JS.0333 Echerge prgs rui Atari 520 tu Amiga. Itchoche et oo«e» news lunout A ntu Atol FERJANI. 22. Rue du Nord.
75918 Part. TM 42B.44.96 iaprès llhl Ango SX', gonflé! Pos«de newî (l'Arche Ou C30't»nr Blocrt, Oit Hun I et «n r«ri«che Envoyer une. Réponse iwsureo Jerûme ABERLENC. 8. Ru. Boutrau., 49290 Chaiim no Lcvro TM : 41.7I.0CJ1. Possesseur æuipi 3D - onarat 30. * DP il recherche au* gage C. Armga C. Latte* C 4.0 pou Amga W Petne* PAGNEUX. 48, brauéevard Montmgna. «208 Sarcelle.
TM : 393371.45 (après 20 M Rechercha contact, étranger» ou contKU ayanr contacta étrangers peur loimer club Wt *é**u Sur C 6* ifeq Fr* dérâ. TM: 1731.4*2* Echange ou achète logea* sur Araga SU) Pcoséde mn Joan MichM VIOT, 1243 Le» Algtot 51380 Vitryto Françoi. TM : 7572-03-58.
Echange logioefB pour 520 ST. tx»sèd« rww. «1 rput US A Eimw «t» M» JaanMam PETNAUO. Vbatta, 17380 Samt Aqulr.
Echangelogein*peurS20ST vn«*»ZX81 • 16K • mtr face manettes » 1 dunette - ntx» tou» « torm Pra XOF Christr éra GAUDM. 4. Aie» de la Croia Rcanpue.
78124 MaraéturMardtoe TM 3CJ8.7198. ji Atan 520 STF dou «an C.BM64 Pc R ripent* awirir 1217 Meynrag» Echange a E;-large tnil tvogramme pour CW-ndnq et SKKtto. SjpH l«« (PCBtüOI. R-T-dan» Arw*. 8 w «M- Sytram DHEIU* 14. R mont. 60009 toan. Téi 22.4*57.48 Specfutn échange rb« pig» - vends K7 neuv« , Je 20 a JO F uterc val«.'« Ju mu GudUum. SCHOHN.
Ru» da b Piano Blancha. VhtoBnoud». 43109 Bnoud.
Tél 71509196 Pr«ui CPCéenangeogtie» rec-.n..--rmèrachetcM club Amraad Stephan. LEVT. 14. ABée dm ûanvedra.
«tpi 65. 97000 Nantarr.
Fcenaeg» îtper ««vw pour C 64 en Mq. Poswto tehi-sd» HutrUr.»'y K'rçhi 2 Jwuur. WWF World Tour.Gto. ii«: C41 Jh*i Frund. P6GNIE7. La Chatotet-Chatüon.
69390 Looanne. TM.. 7*47 J7.09 Echange ou veivls pour Anuga irrsô-i! • c-jnt 120 ~ (»’» neuf 25C-F Dand COUSO, 31, rua da k. iurrtama.
75016 Pim. Tél 45.28.4131 Ech»»ge Ou vends canouchct vt gr* Ptiaw» R«r conwA» Sega Jack, CANTIN. 11, rua d. T 44000 Nairte*. TM. 40.4*1604 fccnonge mu» K7 lortyi un votre C 64. .
Nés «vînt Oe* «nage» m om mua «ii to rfces Florent COSTE. 66. Rue de rMmrcm 71000 Mecorc TM : 8539.10.71 IctongeeturvuRnews iui C61 en * ecauncro. Frmca et êl-arger Vront LE METAYER, 12, rua da Chante» tan. *4300 Nnnte. TéL 40-583» 96 Echange t-u» »ce CBM 841» hinq.i recherche uef.it new». T*msJ te ttowi to new» tRoue to l fortune h «tari
- UaW 3 Ma» GlL. 32, route Mmarvca*". 11000 Ce» cMcnr». TM
8*47J623 Atan 520 ST» éctunge new» ! Oui Run. Spece Har-a«
xeno»' Bacltesh. Wartoc*. Quc«. Bevcnti the «•» Palace •
Emm-nuM DEWMAl, W.njadaaChmrvéra. 21800 Ouadgny TM : 80.4*32.41
Cûî rf-chteche oerscnn« ccnnawaw taen fc langage m*fur» Ht
musqua tu C 64 pour hér* dami n g-apho tw tmnvtnus Sabrtm,
MOSKALA. Ptoca Dahawana.
23170 Chiaitervau» VoueU». TM 56J31398.
C64128recherche amrsmMéch r«ws Sabner MOS KALA. Place Drlamarre. 23178 Chambor.ua Votera TM: «82.13J* Echange news su Aon STF. Unpie face, ccraact «'•ru* Jaan-Mart LOUX. 5. Rue Franco*. 67290 Seremanç.
TM : 82.5*2831 Eitung» new. C 64 'Amigâ. Hw Wamon. Sàted.
1er Garrus 2 P-mwcr New Ami. Wamcva etc Lue 3« MathaKi GAUTIER 1. Rapeaae SarvRamo 54600 Va» deuvra TM 3.55.56.64 Poui Amiga SÛ3. Cherche ntemour W coukrui yoéo- phcmcsaat bé 183)» -.tensionASO' 600» Intartoa.
FAa. 200F échange nrvn Jarame ABERLENC. I ru.
Bnurtrau*. *8290 Chalonrra-Mr-lura. TM 41.7»ttJl C fi* V0I6Q. 1 èchang» dwnars news ara que sopenttrroi idCOuîantaî’atetenir), cent rtmit* t onwacsu r«, Sébaatte LEBRUN. 1* rua da D*»". 88000 h* TM : 93.16.01.19 Echange «godi pour CBM 64 dtttj. Ayant Beaucoup to news. Aian BERTOLOTTL15. Av. Da b Marra. 138» la dotât TM 42J8.04.S6 Echange pour C 5» (cartouches: ff* T«l Power Cartridg».
Fattload Epy». Acticvi BacMv N*. D«s»m«te V3 Joftoo.
OuicAshot IX contre Padtot Dicte COU. 84. Rua H Bar bu»». 59490 Scrnaai Chache c ontacti aj Amg* put et uttea»- torr, n réger de Parla, «d» nwit SM 125 hr pour ST. vos cv naw ü Anuga. Ch |oyitr* Bon. PROUO, 3, rue Vélo» Hugo.
* 42220 CharentorvtoPom. TM 435339.9* ÛYnUo h 3Ï? î iuntn 1 r-.r
Mme MEYER, » b», ru» prlrxapter ElrSng 57460 B*hr»rvte»foetoach
Tél 8787 44.01 otrvm goubinât sp mai , Oit»!** «g. »! Ruitéi»*
tu Icviut [«ui Aur S Manu.1 HERNANOH. 8. Rue Prou» **.. b*L 18
. Le* But !.. 25700 V- a Vincmrt-Scottu. 59760 Grandc-
r-'w-gep... Uuci Dominique CIECY. 1, aléa d» te» "randte. 25700
Vatenbgney Au» CTSî ctafiftfr ctrtespyi&ipu Rin»!*iinx°o “;t
séde lOut Run. 8uyt|y Bov Vile btton *¦ p. lirgem Ji irdir tm
pool échangr IROGNON »110 S*bn»tervBe.n» Tél 84 3783.84
6. A»»nu» * t* libération, 54840 Gondra««e ®-jWMedcwv '-nr.'iv
"iiD-îmofca R»un tYatan Arts
• h r1 2 et ptetn 0 ÔU'-I. CHRISTOPHE. 14181 D~tH» Mm. Tél
31S13H1 AoOT II Gâ cherche toi-. Oeur échangé prugiana-».
. IhaïUii L ,1hdta bîH. Venu», Choc* monfflw cou- ui pr» il GS • f t »g»monott 7 0001 i terre l£Gt ROT. 3. Pl** dn C *n 91100 Vite* Tél : *4J7*7 86 KungFu. Kc. Swcc H,ii’ -i ntatoiH, Ou»' - 6- lw n*w au*. Oev«J ANStllfM, 100, n» Chapole, 75018 Pam. Tét 47 3S 3121 6 19 hl Aroi .'vî'îieîaoBaocrcafiawM»-', r r*jnpw.
Ml lOvrt ptOflfâOM. DfcJÜtM pu. .JDM P MofFA. 83. N* Jasvfran xû Nom. 12 “un Xaner TARD». 11. Rue Arr«*«, 21008 Dgrav Jecgoet FHIMA. 40. Avwtu. Dltaka.
Khrflir ou vante an an XL et 130 XE ni» o;W PaVK. Ll MEUT. 1?«* (ntfiulM 8C3C.3» 18 «mrcredl mate.
At»* s SD. Echange 1» fantn ’Kwrs. « tiwrrte prograt» ma» er aao-4*» frèdènc ROCKERT. 54. Ru. Omt AN*». 68406 R«d»ha*" Tél 89.44J7.36 Echa-gewftswiSBST PoosMe«rectwche nyuvaan la Er* ROBERTSON. A84o de U Chou* la h-urfc.
Uias vrœilM Mimpt ar Rorertfc Sd«* H» ic* wWv-Jr Franco*, GAUBERI. 6.
Tél • 6117 02 10.
Itwt J'vc. Dfticoci c-‘ The Ckmii. Accota) le Yannick GORRE. Lycée Paul Htrfout. 8C 106 73800, Saém Jwn da Mauncnrw Tél 7MMU7 Wil Mk-Ju-I VAILLANT. 73. Ikt Clwrtfri. 59850 VI teneove TA*n TM a.4738 58 apràt 18 h 30 Étn*ige vwnfc. Achète i«» ou uiitianoa sut Aon Si. Chef ire c cii iwts U da En DELHOMMEAU Roui, da la Gara, Noue Damne d* Commiar». 3845C VU TR 78.725718 RM ùc'tLf Breahff P'M. Capt*n Amêràa) - autrei m Yanrac* FERSTIER 8. Nn Baia Vu.. 57418 Moni bronr. Tél 173*33 H aprM 1»h Ch*chf ccnuct» sur Ant a, «.hang. nen* cwitJï cnç* wu. Vrra modem lob* 443 V 21 |»o»ftour tou; jtOnawiir.
Concrra Amiga Camllo SOIT ANE. 37, rua Plaira Broscbm» 93500 Pamln. TM . 48 408337 Clmt lie i unOKts Alan STF m uun aclvin » ««J'.iCTj, dix», tt Jaan-Claude GUMO. M. Gianda rua, 80310 Guy TM 44.43.7237. Dceu». Taon HUGEN. 1. Nia Gambétta. »218 MoHM.
Tél. 983123.21 Ethacijr rr.wi Cti*mp«n Ship 'jpran, BM Cal. Bot' Miwn fomanei. MoobotK*. Sky1o«2 Vsiwm. Guud.il zar.a ÜW Bon A» K.dv. «c Arnaud MICHEL Fenra de Sovonraara. 54570 Foug Tél. : 833270.18 lwaak«ndl Echange wh poui Alan 520: '(MO STF Pans et Regicr Par manne Xaum PAOU. 8. Ofle« du FouFoéai 91800 Boue.y Sam« Arrtcme Tél : W 0034.00 Ecnamgo ax. Inu. Un ZX Specirum 48 ». - Pan Pc*e.
S’Ar.Ki Pmvpe IfClCTCa 188, rue Jean JauNn. 14M Brarée-1 Aurud iBMg-juel TM 2184 4538.
Ettanoe *u *1 utOiarr ooui Armja KlC Jérôme COU BEAU. 22 nn Vohalra. 42270 PnMi-aoJaror.
Oierche Vscieur eiterï ou digtateeu' de sons Frédénc BOROWSKI. 19. Rue SmmSaam 62590 Oiqné.i TM :
2174. 1110. Amiga Asan ST oensige et iw» lee 1 ouïes dem rs mii
• raauMu Alim SCHOlTES. 14. Nn Astnd. 1143 Bma*.
UuemOourg. Tél. 4430*7.
« région pniaeuinr hm-Pent FONTAINE. « r Hoctor-Mak*. 75012 Part». TM : 48.211034. Aco» Ile cr«icho COMMIS poKùde news, imuirons. Jr &t*rchi désespéismeif: l ium « Tha A»cm» An a' W» Envo i Imr Frédéric PAOLUCCI 145 bh, ntpait* de te Vote Romain., 34890 Montpattar Echange lo oels dcui 5» SI Réponse «sip« pcui ions contacteri&yi *I Nwo esscntMlenuni Ovotophe DES ROUSSEAUX. 7. Aitee *•% Mmgumntt, 59700 Marcg an Raroete. Tél : 20 563637 ou 20.727137 EchangR ai clxitche nojveauies pouf Aun ST ipueséde Tïm [ ive Bîcod, Siar War*. Buhb e Bmjbt-. Bmxij*.
ManKiitaniteatefiêl «uinal Jwi DANGLA, Stem-Cba d»Rlviéra, 23 cK du Pltn 31600 Muret Tél. 61563017 Echange rJx. Logcarts pour Speciruni 128 et 48 K. Rschei che l&gujeis 128 K Posséda Mnhn. AT», Road war* Euton. Ouiron BMX -le Frédénc FERRAND. 60.
Rue Honore Bmrac. 81700 AuiuAon Mru«nel TM
83. 81.3337. Echange nom am C SI K7 û y! En.cryez vos I.Hrt.
rtporao êt&i àv • chenhïdnro 154(l*af oüm Ph4»-» SOUVY. 16,
rue Jet». 44100 Nartws TM 40 73.99 71 II, ru. DM HuLduerte».
44400 Mwe TM. : 40.84 06.7» Chercha i*va Unquc-fli sii C 64
lOurun ÜMXIK. Pi'ne.
¦ataai â échanger cerne caïuwche The Tac*. Assemtîèw iTKm. 64 ixi nombrau. ..-to C 64 Franc» CHAPRON 1*. Do» du 8unsnn 14000 AnrtecyéfrV«u. Tél 60*8.1143. Exhjrxje itnmtenn n*w. Oou’ i ï* dM Possmî Oji iijf. Aitr ta II "urTiain. Aux»: i : "-man. Tea Pnve.
Wrto Ormuaaffî.Mc Cyr* AlBY. II. Rue d. l'Autan 81700 Maiattei TM 618132J1.
Echmg» news CBM W * ¦' OrUv Gryice. AGS Mita- Piatocr ThunOwcats 51' 'S. F'OAer K Sas. Corfiet Zone etc b: w Icwes. Ratuose assutv- Patoi DELEAU. 74.
- te. Dos GuoiloTt.» Us Et An» 47715 OyjPleo» TM : 213187.07
Scenarme cfterclw graplMld «i ju pru ammate» _'i.
Vtcoré ai vju cotj*o«alio»«. O'é'B'CFw '*n 16 tets Cm ch» j'ft&i torwiKndaii» &n A-rige Itere GAUOET 22 rue du Ducteur Koui. 44560 MuntOfrate-Bi
40. 88.57.10. Etheng. N»wi cour C 84 itel PanMt: H g* nombruui
eu». R**n. Ds*«î. «Alton cou 5cm.
8 K Phtewe LEClERCa 188. Ru* JwvVite traite l Aiteud. Bet fae t**l r hache ccncnx citer*i xric-« • wu jri. Ucheiei tous programmes trucs et astuces et mutoieu' Roger MPOFFA. 83. Ru. Jaen-Francoa !. 1210 Bruiele*. Bflg.quo iî ecturgcsi* » AulMfBB'BcfiMtm». GOMT l« 2. Vi«en. Miche» Etpiaa »nu que d» nombraj» Etv.-,,w vm Mb Chmtophe CAUTRU 71 rae
i. 56000 Vanne» Tél.: I7.42.773S CHI. Rouraaie 76 8. 1018
Lausanne. Suisse Ec. r»jc ou auNde i bas pi» 0 O. S M06 3 5 P.
Cherche uii sj dnt et echatgn trucs pom Moc Ow Mi.li i PuwXK
rfcr, Ere ENNIFAR f rueléo* Hoerte. 67M0 Ostwald. TM:
818731.75. Ven% m ««large logeais pou Aon S 7 Possédé (Cia ü»
maires ümVs&s Vend» tuMaum o g»tau« 'Dut DrliMM utc Patrice
LAUNAY. 1. A8e» 7*1300 le» Mura ou» TM : 34.714170 520 STF ?
20 JEUX 520 STF COULEUR 1040 STF UC +JEUX 1040 STF COULEUR
DISQUE DUR SH205 MONITEUR CM8801 MONITEUR SC. 1425 LECTEUR 3.5
SF 314 TABLETTE GRAPH ARCHIMEDES 2990F 4990F 4700F 6990F
PROMOl 2090F 2390F 1890F 4090F TOUTES LESNOUVEAUTES SUR LE 32
BITS A ARCHITECTURE RISC DK3ITAÜSEUR, PODULE I INTERFACE
MIDI,SERVEUR EMULATEUR PC , RESEAU DISQUE DUR. FORTRAN 77 USP
.PROLOG,PASCAL DEMONSTRATION PERMANENTE I TOUTE LA GAMME
COMPATIBLES PC I GAMME PROFESSIONNELLE GAMME MEGA ST LASER
OPTION DAO AVEC TABLE TRAÇANTE ROLAND A3 A4 , OPTION PAO AVEC
ECRAN HR A3 OU A4 IMPRIMANTE LASER COULEUR EPSON ONDULEUR
DISQUE DUR 40 Mo MOCN LOGICIELS VERTICAUX STOCK COMPTA POUR
TOUTE ETUDE.DEVIS ET SAV AVEC MAINTENANCE SUR SITE.
DIGITALISATION SON ET IMAGE DK3mZER PRO 2900F - PRO 24 2650F SOUND SAMPLER 749F -REALTIZER1490F I MULTISYNC NEC 6990F NOTATOR 3990F I VPCtel:(I).34.69.56.60 I AVANT D ENVOYER VOS COMMANDES I APPELEZ JACQUES POUR NOS PROMOS I ET NOS CONDITIONS D'EXPEDmON AMIGA 500 UC 512 Ko 4690F AMIGA 500 COULEUR 7450F LECTEUR 3.5 800 Ko 1350F EXTENSION 512 Ko 1050F AMIGA 2000 ? 1084 r4700F DKàfTAUSEUR PRO 9300F TABLETTE GRAPHIQUE S90OF EXTENSION 2Mo 2990F MONITEUR HR A2080 44S0F LOGICIELS ATARI BATTLES.
NINJA ROCKY TESTDRIVE SLAYGON PPANTHER
R. THUNDER CRYSTAL H POWERPLAY BRAINSTORM CRAZYCARS TUNDERBOY
SPAC RANGE EXTENSOR DELUXE MUSIC INSTANT MUSIC AEGIS SONIX
MUSIC STUDIO DELUXE PAINT2 DELUXE VIDEO SCLUPT 3D DIGI PAINT
GAULEO V2.0 JOYST. KONIX SUPER PRO QUICK SHOT2* TAPIS SOURIS
CABLE IMPRIM.
GFA ART GFA BASIC DEGAS 1 ST WORD» ADV ART ZZROUGH QUANTUM ST REPLAY COMP GFA CA03D2 CALCOMAT SUPERBASE BECKER TXT CYBERPAIN OBLITERAT.
NORTHSTAR POWERPIAY RAMPAGE KNIGHTORC UV1NSTONE NECROMAN SAPIENS SENT1NEL STAR WAR S TANGLEWOD TETRIS I SPACE RACER lARKANOiD I BIVOUAC I BILL PALMER I 8UBLEGHOST Ideflektor IENFORCER I ENDURO RACE ¦FORMULA IGOLDRUNNER Iimpact I INT SOCCER 1 IKAfll. WARIOR I MORTEVIELLE 2000 TITRES EDUCATIFS, JEUX PROFESSIONNEL EXPLORA GEANT ARC ROADWARS GUNSHIP KNIGHT ORC SUPERSKI BOBO BMX 155 GUNSHIP 335 ENFORCER 149 JINXTER 270 EXPLORA 370 KNIGHT O 199 FOOTMAN 155 STARWAR 199 ROADWAR 229 7 CfTIES 209 ROLLING 195 SIL SERV 239 TETRIS 1fl9 THE Wal L 165 TERRAMEX 159 OBUTER 230
K. CHICAGO 290 ARENA 120 CHESSM.
189 MARBLE 189 FUGHTSiM 385 MEAN 18 265 GIGANOID 165 MOEBIUS 245 LOGICIELS AMIGA Relevez le gant contre MIKE TYSON!
Nintendo Votre prochaine mission Détruisez le cerveau jC Coup 1e M du Ministère des Armées une Ambassade a ete investie pa' un groupe de terroristes.
A la téte d'une cellule de combat du GIGN vous allez monier toute i opération. Vous devrez déposer vos hommes sur le toit de l'Ambassade Le* taire progresser dans les rues «voisinantes en évitant les faisceaux mfra rouues des terroristes et leurs tirs mortels Placé' vos tireurs d'élite dans les immeubles proches de r Ambassado pour couvrir les déplacements des otages et de leurs gordiens Puis après une descente en rappel, pénétrer dans l'immeuble parles fenêtres et progresser en silence Chaque porte, chaque pièce peut être un traquenard mortel ' A vous de délivrer les otages sans anicroche
Seules la cohésion et la coordination de votro équipe tarant »a différence A VOUS D'AGIR DispomWt MU AMIGA AMSTRAD. PC. THOMSON. ATARI sur ? Disqurtirs 1 Directeur de la publication : Jean-Pierre ROGER - Dépôt légal : 3* trimestre 1988 • Photocomposition et photogravure : HEI, 94700 Malsons-Alfort. - Imprimerie : Slma. Torcy-Impression.
77200 Torcy - Distribution : N.M.P.P. ¦ Numéro de commission paritaire: 64 671.
2 iv f; and i.f:t die MICKEY MOUSE M-CRON PANDORA l'BUKSUR AMYTIYll.EF. POUCE OUEST OIN QUESTRON 2 RENEGADE RIMRl NNER ROAOBLASTEHS RJKKET RANGER SCRABBLE SCRDLI, SIIACKI.EI) StNBAD SIHEWIMJEK Sl'ACF. HARRIER STAFF LE MARGOLI IN STARSIIIP ST(*MTR(X)PEK STKKKISFIGHIER SUPER ICE SOCCER TERRAQUEST TARGET RENEGAOF THE EMPIRE ST RIKE B. THE. FJ4 FORCER THE GAMES SA INT.EDI T. THF. GREAT GLANA SIS.
THE LAS I NINJA 2 THKXDER THETHREEWtoOES THLMIERCATS 3 PCXR TOUTE COMMANDE OU ÉCHANGE DE 2 IOGCIF.SOU PLUS.
4 Tête d'impression 9 oiguület
• Matriciel!» à impoct
• 8 nuances de couleur r«mpnmonte occepte ou» le* rabane noir»
• Interface parallèle Centronics
• Abmantatw." TauJW à fau«e an option ? Imprimante STAR LC 10
couleur Z T U r 5 Prn *j t.» 88 ttweoitDies ae os-sse nous
consulter avant achat -sou* rer.er« ws stocks nisiwntww port
et prestations en sus ( 100F par colis en expédition SERNAM
EXPRESS) Joindre 3 timbres à 2.20 F pour Irais d'envo*.
C Je possède un micro ordinateur 6 lû ;âi*eflu vbv* Pu» 2WOF4déUlUc F.aw* SWURCZINSKI. I. rue RermcortPmncat-. 94000 04 mi T M. 42J7J3J0.
V*ro4cerna» Atari20- - Jp,suts Jcai xl«5 Pac W=" Pota Poaiüonl état noul Pris 45JF » W7r Cherche contacts m PC Chmlophr MOREUI.
6. Sente SM-Jo» 78450 Vbepraux Tel. 30 43.1138 vends
o4- ha"rj-jui mu* or langsgee Jvec manuet* p»y Atari XI XE XiO
CyrOb GERARD. 36, ruo de U liberté, 331» Uoom TH. 5121JOJO.
TéL : S4.71.OOJO U*»e* 11 h» Lvgerc VandnAianST • Dotaooaor
tneGown Bat* mr. ToTieTb Macatam . 3 autres Le tout 2500F Eric
LECAT, 9, rue Hector Brsrftot. 944» Umod-Bretonnea TéL
«5J9.4I.44 Ys« namt*f.j. ?-; pou- Atari S1 -mot hc« t Spaos
Rao- fciei Wancrs. Tranta «te Dôme» que DELA FOSSE. 3, rue
CamHoPta-eo, Tour LZ 7090 CantMeu.TH: J9J*4* X Vends Atar
520STF 11787. Poci. Df » Job&xm 2 70}F ricrfer* êm V ras
Amstrad CPC 6128 mon coûtant - bg. Bog Pro
27(OF.!eTOUlèd« Kff- Uic RIBOT. CES de Otsser). 77171
BHM-PMtait TH. «.01 04.M. Vend* A tan 1W0 STF mon ccuteui -
CûO OuieauTflun
- rnipr Citizen 1200 • Degas Elre - Sfcnt Service ?
Dafton Xun* * pysiicl Phi 8500f PaecH MOREl.
13 boulevard de Pheyoon, *3**0 La Mu, TH.:
94. 43.19.33 V r«S 10*0 STF Atan W . 1(1) d** - 7 tores 'vote*
ta»FI - cordonmrrt* vf tout *X0F6détdlDe O» n8 DHEL 9. Rue
de. Alpes. 59400 Camhrei TH 27J3.55.96 Vends pour Atw« ST
cantwche Hardcop • drso ou plan
- 1 cart « aomfl loui sof-.i Eg«ho BASSO. 114. Me JeavErvt. 09180
Caecale*. Bupque. TH : 07145Jt23 Vfn« log*»*fc pou» a».1 «»
Vends noniio de Po»e» r Atancn, SVM. M m 7. Lrjjtde .. A? Et Mq
sut Aw SU3 XL Jhdme SERAIS, « rue de* Nortoatmes. 14J10 7 Vends
pour A an ST STF tore . B«*n débuter sut ST ¦ 90F Vend» jou»
orgmal « Rogue * : 100 F et le itvro ou i« teur de deouon-*:
Rictard HPREGASSW. 94. Rue Mai tre. 92111 Cfch» TH. «7J1JM5.
8 Vends pour Abri XE.'XL 20ptog cçmau. Ttont Syncefi

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

31.6% 
18.3% 
6.1% 
5% 
4.9% 
4.4% 
2.8% 
2% 
1.4% 
1.1% 

Today: 15
Yesterday: 104
This Week: 318
Last Week: 762
This Month: 2874
Last Month: 2931
Total: 63942

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014