Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

A l’heure où l’informatique familiale cherche désespérément son second souffle, nous poursuivons une évolution inscrite dans le créneau que nous avions choisi lors du lancement de Tilt : le loisir. Jeux à cristaux liquides, jeux vidéo, vous nous avez suivis d’emblée. Et puis, les micros sont arrivés : du jour au lendemain, le jeu a été plutôt mal vu. Fini de rire, la micro, c’est sérieux... L’image de marque de tous ceux qui avaient « joué le jeu », s’est dégradée à une vitesse intersidérale. Tilt, un journal de micro- informatique ? Allons donc, un journal de jeux électroniques peut-être, et encore... Inutile de le préciser : nous nous sommes posés des questions. Vous êtes toujours plus nombreux à nous lire malgré les ravages de la mode « micro-sérieuse » (microinforma-triste ? ) Votre abondant courrier est loin de traduire un mécontentement ; sur les salons, les stands les plus courus sont encore ceux qui alignent des batteries de moniteurs et offrent, qui une guerre des étoiles, qui un simulateur de vol, qui un logiciel de boxe... ou de dessin assisté par ordinateur. C’est vrai : à moins d’être journaliste (traitement de texte), médecin (gestion de cabinet), industriel (gestion d’entreprise), un micro n’a pas d’utilité patente. Tenir à jour son compte en banque ? La banque s'en occupe pour vous. Etablir le budget familial ? Un crayon et une feuille de papier suffisent amplement et vous économiserez de l’aspirine). Un ordinateur « parce que c’est l'avenir et qu’il faut que tu sois à la page mon fils ». Fleure l’alibi culturel. Si cela peut décider vos parents à vous offrir le computer de vos rêves, n’hésitez pas à jouer cette carte ! Néanmoins le micro-familial utile cherche toujours sa voie... En revanche, pour le fun, c’est une autre histoire, et vous êtes plus de 250 000 à l’avoir compris d'instinct. Dans ce domaine, le micro est roi : aujourd’hui, au lieu de voir trois pixels en poursuivre un quatrième dans un duel dérisoire, l’ordinateur permet d'entrer de plain-pied dans la guerre des étoiles, de piloter un F15 où une formule 1, de créer images et musiques synthétiques dignes du Last Starfighter et même... de réaliser son propre journal !

Click image to download PDF

Document sans nom SUSPENSE LES PIRATES VONT-ILS CRAQUER?
MICRO LOISIR | WSÊÊÊÊÈÊËsmC 0 01001011 PASSION 1 EXCLUSIF MICRO ACTIF FAUT-IL ACHETER 80 JEUX EDUCATIFS: CREEZ.DESSINEZ L'ATARI 520 ST? CHEVENEMENT PARLE INNOVEZ... M 3085 - 24 - 18 F ) W 24 MENSUEL SEPT . 1985 -18 F - BELGIQUE : 130 FB - SUISSE : 6 FS - CANADA : 3 $ CANADIENS - MAROC : 20 DH -ESPAGNE: 375PESETAS.
THE CREAT IMERICAN ROAD RACE DE JOUR COMME DE Nutf. SOUS LE SOLEIL. LA NEIGE OU LA PLUIE. VOUS ENTAMEZ UNE COURSE INFERNALE AUTOUR DES ETATS-UNIS.
PAS UNE SECONDE À PERDRE ! MAIS IL FAUT SAVOIR SURVEILLER LE COMPTE-TOURS, CONTROLER LE NIVEAU D’ESSENCE ET ECHAPPER AUX RADARS PQUR AVOIR UNE CHANCE D'ENTRER DANS LE PALMARES DES CHAMPIONS.
ACTIVISION HOME COMPUTER SOFTWARE L EMPIRE DU JEU ‘DOCK?
N° 24 SEPTEMBRE 1985 RÉDACTION Rédacteur en chef : Jean-Michel Blottière Directeur artistique : Jean-Pierre Aldebert Secrétaires de rédaction : Francine Gaudard Fabrice Moskoff Rédaction : Véronique Charreyron, Patrice Desmedt, Nathalie Meistermann Ont collaboré à ce numéro : Jacques Harbonn, Olivier Hautefeuille, Jérôme Tesseyre, Charles Villoutrex Maquette : Christine Gourdal, Gérard Lavoir, Michel Longuet, Pascale Millet Secrétariat : Sylvie Lefebvre PUBLICITÉ Régimax, 1, rue Taitbout, 75009 Paris Tél. : (1) 824.46.21 Directrice commerciale de la publicité : Fabienne Dexidour Directeur de
la publicité : Dominique Bovio Chef de publicité : Marine Viguié Assistante : Christiane Martoreil ADMINISTRATION - DIFFUSION 2, rue des Italiens, 75009 Paris.
Tél. : (1) 824.46.21. Ventes : Jean-Paul Biron, Michel Vincent
16. 05.321.321, téléphone vert gratuit 24 24.
Abonnements : Bernadette Sermage France (T.T.C. 4 %) 6 numéros : 95 F. 1 an (10 numéros) : 145 F. 2 ans (20 numéros) : 290 F. Etranger : 6 numéros : 125 F. 1 an (10 numéros) : 195 F. 2 ans (20 numéros) : 390 F. Les règlements doivent être effectués par chèque bancaire, mandai ou virement postal (3 volets) BP 73 773.10 Saint-Fargeau-Ponthierry.
Tél. : (6) 065.45 i Relations extérieures : Françoise Serre-Loutreuil Promotion : Bernard Blazin Directeur technique : Guy Cuypers Fabrication : Jean-Jack Vallet ÉDITEUR «Tilt-Microloisirs» est un mensuel édité par Éditions Mondiales S.A. au capital de 10000000 F.
R. C.S. Paris B 320 508 799.
Durée de la société : 99 ans à compter du 19 12 1980.
Principal associé : Ségur Siège social : 2, rue des Italiens. 75440 Paris 9e Télex : 643932 F Edimondi Président directeur général : Antoine de Clermont-Tonnerre Directeur délégué : Jean-Pierre Roger La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Electronic Games et Tilt) est interdite, les informations rédactionnelles publiées dans « Tilt-Microloisirs » sont libres de toute publicité.
Couverture : Jérôme Tesseyre et Lucie vidéographie TILT Microloisirs 2, rue des Italiens, 75009 Paris Tél. : (1) 824.46.21 Tirage du numéro : 80 000 exemplaires.
TILT JOURNAL 8 Entretien avec Jean-Pierre Chevènement. Le ministre de l’Éducation nationale interrogé par Tilt, a rendu sa copie sur le plan « Informatique pour tous». Nouveautés, indiscrétions... Le créateur et le Super flop du mois. Le coup d’œil sur les derniers logiciels._ TUBES A A La sélection des meilleurs logiciels du mois impitoyablement OU traités par les spécialistes de Tilt. Cassettes, cartouches et disquettes.
TILT PARADE_ yjAThe Newsroom, the Dambusters et Gem Draw. Trois logiciels 4U qui ont mérité c,e mois-ci les honneurs d’une étude approfondie au fronton du Tilt-Parade._ TAM TAM SOFT_ C C L’actualité de la micro-informatique 00 en bref et en vrac. Le hit-parade des meilleures ventes._ PETITES ANNONCES Achats, Ventes, 56 Clubs, Échanges.
SESAME Trois listing: Saclo film, Laser Oméga, Alpha jet pour MSX, Prie 1 Atmos. ZX 81+ 16 Ko._ 61 ACTUEL T'A Fric crack : la fête est finie ; et la chasse aux pirates est ouverte.
I U Déplomber un programme pour s’amuser ou en tirer de substantiels bénéfices : l’amalgame n’est plus possible ; la loi du 2 juillet 1985 fait la distinction. Un répit pour les éditeurs et les créateurs?_ BANC D’ESSAI_ T'A Atari 520 ST. Le quitte ou double d’Atari avec ce micro-ordinateur I 0 au prix défiant bizarrement toute concurrence. En attendant les logiciels qui tourneront dessus, un test sans concession._ MICRO STAR A A ZX 81. L’étoile de la micro-informatique est un appareil d’initiation 0c irremplaçable. Tous les périphériques et les meilleurs logiciels pour la star du mois.
DOSSIER A A Kid’s school. A la veille de la rentrée, quatre-vingts softs éducatifs OU ont passé l’examen. Beaucoup s’en tirent avec l’appréciation :« A des possibilités mais doit encore progresser». Le tableau comparatif récapitule tout ce qu’il faut savoir._ CHER TILT_ 4 A A Le courrier des lecteurs. Vos idées, lUOvos suggestions et... vos critiques.
CHALLENGE 4 4 A Kiaï. Le cri qui tue, le plaisir de se battre... Les six meilleurs logiciels Il Cm de karaté et de kung fu en technicolor comme si vous v étiez_ SOS AVENTURE_ 4 4 0 Métamorphoses. Le cri de l’aventure ! La bête du Gévaudan sur I 10 Apple II, entrez dans la peau du monstre. Adventure construction set sur C 64 pour fabriquer vos propres aventures. Shadowfire sur Spectrum 48 K et C 64, faites donc un saut dans l’intersidéral.
Cinq softs en bref. Une solution complète envoyée par un lecteur.
Message in a bottle : Les Tiltmen s’entraident._ Ce numéro comporte un encart abonnement non folioté entre les pages 18-21 et 108-111.
Code des prix utilisé dans Tilt : A = moins de 100 F ; B = 100 à 200 F ; C = 200 à 300 F ; D = 300 à 400 F; E = 400 à 500 F; F = plus de 500F.
Ttttt tt»»» t f AU POINT ttttt» tttttt F* CPC 464 f MONITEUR ÇJ y y + ORDINATEUR + LECTEUR
* Prix TTC avec moniteur monochrome. Avec moniteur couleur 3 990
F. Le champion de la saison : en 12 mois, il a mis KO. Ses
principaux concurrents et pris la toute première place sur son
marché. Pourquoi 350000 utilisateurs enthousiastes pour une
machine déjà légendaire ?
Parce que le CPC 464, c’est toute l’idée qu’Amstrad se fait d’un ordinateur : une configuration complète comprenant l’ordinateur avec lecteur intégré, et un moniteur. Vous le branchez, ça marche tout de suite.
C’est aussi l’accès à une magnifique librairie de logiciels sous CP M* édités par Amsoft, la division “logiciels” d’Amstrad (plus de 180 logiciels, les meilleurs jeux bien sür, mais aussi gestion, tableur, traitement de texte, fichiers, éducation, etc.) et par les plus grands éditeurs qui ont naturellement suivi et accompagné cet énorme succès.
Pour exploiter ces milliers de programmes, un lecteur de cassettes à chargement ultra-rapide et la puissance de 64 Ko de mémoire vive RAM, dont 42,5 disponibles pour l’utilisateur. Dans les 32 Ko de ROM, un basic étendu et performant Un affichage professionnel de 80 colonnes sur 25 lignes, permettant de définir jusqu’à 8 fenêtres indépendantes.
Sur le moniteur couleurs 640 x 200 points, 16 couleurs affichables parmi 27 disponibles ! Clavier confort : pavé curseur et pavé numérique re-définissable.
Son symphonique : 3 voix, 8 octaves, stéréo et HP. Incorporé plus voix de bruitage et sortie hi-fL Et toutes les interfaces utiles: plus d’un round à jouer, avec sortie Centronics imprimante parallèle, bus Z80 pour interface série RS 232 C et modem, manette de jeu... Ajoutons la possibilité de brancher un lecteur de disquettes interfacé (1990 F) : une nouvelle dimension accessible, tout de suite.
I Qualité Spé ification Prix Merci de m’envoyer une documentation complète, sur le CPC 464.
Mon nom :- Mon adresse :_ Renvoyer ce coupon à Amstrad France, 72-78 Grande-Rue, 92310 Sèvres.
"TVade Mark Digital Research C'est nouveau. C'est SONY. C'est le micro- évènement de l'année. SONY fait son entrée dans la micro-informatique avec le HIT BIT.
Toute l'avance technologique SONY se retrouve derrière l’écran et autour du clavier AZERTY professionnel : une mémoire de 64 Ko RAM, des possibilités d'extensions périphériques SONY aussi nouvelles que complètes, une logique de manipulation qui simplifie les modes d'accès, les fonctions graphiques, etc. Le HIT BIT utilise le nouveau standard international MSX, seul standard à pouvoir mettre tout le monde, et le monde, d'accord. En tout cas le seul qui puisse ' offrir aujourd’hui une compatibilité logicielle réelle, permettant de multiplier le choix des programmes existants ou à venir. Sans
compter C’EST NOUVEAU.
HB 75 F Microprocesseur Z 80. Mémoire: BO K RAM, 32 K ROM, 16 K dédiés ou logiciel intégré. Logiciel : BASIC MSX et logiciel intégré. (MSX est une marque déposée de Microsoft Corporation.)
Périphériques Lecteur enregistreur de programmes SONY. Lecteur de disquettes 3 pouces 1 2 SONY. Table traçante SONY Joysticks et joysticks à télécommande infrarouge SONY Logiciels Plus de 20 titres disponibles dont Lode Runner, Choplitter (© Broder Bund Software), Creative Graphics (© Hal), etc. L’ORDINATEUR C'EST LE HIT BIT.
Les 20 logiciels SONY déjà disponibles. Microordinateur personnalisé, le HIT BIT est aussi très personnel. Il a une mémoire à part. Un logiciel intégré de gestion qui prend des notes, sert d'agenda, tient des plannings et listes à jour. Un plus SONY qui devient vite une grande idée quotidienne. Et qui permet, dès la première utilisation, de comprendre en quoi le HIT BIT diffère des autres micro-ordinateurs. Le HIT BIT c’est un ensemble de nouvelles technologies programmées vers l'avenir. C’est aussi une nouvelle philosophie de la micro-informatique. Autrement, il ne serait ni
vraiment nouveau, ni vraiment SONY.
SONY SELON SONY TILT JOURNAL Micro-active, micro-plaisir, micro-loisirs, à Tilt, la micro-informatique va bien, merci !
A l’heure où l’informatique familiale cherche désespérément son second souffle, nous poursuivons une évolution inscrite dans le créneau que nous avions choisi lors du lancement de Tilt : le loisir.
Jeux à cristaux liquides, jeux vidéo, vous nous avez suivis d’emblée. Et puis, les micros sont arrivés : du jour au lendemain, le jeu a été plutôt mal vu. Fini de rire, la micro, c’est sérieux... L’image de marque de tous ceux qui avaient « joué le jeu », s’est dégradée à une vitesse intersidérale. Tilt, un journal de micro- informatique ? Allons donc, un journal de jeux électroniques peut-être, et encore... Inutile de le préciser : nous nous sommes posés des questions. Vous êtes toujours plus nombreux à nous lire malgré les ravages de la mode « micro-sérieuse » (microinforma-triste ? ) Votre
abondant courrier est loin de traduire un mécontentement ; sur les salons, les stands les plus courus sont encore ceux qui alignent des batteries de moniteurs et offrent, qui une guerre des étoiles, qui un simulateur de vol, qui un logiciel de boxe... ou de dessin assisté par ordinateur.
C’est vrai : à moins d’être journaliste (traitement de texte), médecin (gestion de cabinet), industriel (gestion d’entreprise), un micro n’a pas d’utilité patente. Tenir à jour son compte en banque ? La banque s'en occupe pour vous. Etablir le budget familial ? Un crayon et une feuille de papier suffisent amplement et vous économiserez de l’aspirine). Un ordinateur « parce que c’est l'avenir et qu’il faut que tu sois à la page mon fils ». Fleure l’alibi culturel. Si cela peut décider vos parents à vous offrir le computer de vos rêves, n’hésitez pas à jouer cette carte !
Néanmoins le micro-familial utile cherche toujours sa voie... En revanche, pour le fun, c’est une autre histoire, et vous êtes plus de 250 000 à l’avoir compris d'instinct.
Dans ce domaine, le micro est roi : aujourd’hui, au lieu de voir trois pixels en poursuivre un quatrième dans un duel dérisoire, l’ordinateur permet d'entrer de plain-pied dans la guerre des étoiles, de piloter un F15 où une formule 1, de créer images et musiques synthétiques dignes du Last Starfighter et même... de réaliser son propre journal !
Ce n’est qu’un début : de nouvelles technologies arrivent à la rescousse ; écrans géants à cristaux liquides, laser, troisième dimension, tout est prêt pour le futur. Tilt, bien sûr, est aux premières loges. Toujours plus beau (et modeste !), avec une nouvelle maquette qui, nous l’espérons, vous plaira, des rubriques inédites, plus de couleur, plus de pages, plus de logiciels encore.
Parce que l’ordinateur reste un outil de loisir irremplaçable. Parce que la microfamiliale moribonde sera sauvée par la micro-loisirs. Un pari ? Non : une certitude.
Jean-Michel Blottière.
En termes concrets : 35 000 micros-ordinateurs implantés dans les écoles fin 1984, 100 000 de plus en 1985 et 110 000 enseignants formés.
Côté micro-ordinateurs familiaux Thomson livrerait 70000 machines, Exelvision 9000.
Bull, Logabax, Persona, SMT, Goupil et Léanord se partagent le matériel professionnel avec quelques apparitions ponctuelles de marques étrangères. Pour ce qui est des logiciels, les choses semblent être moins au point. Il va falloir créer une véritable industrie du logiciel éducatif intégrant les enseignants pour répondre à la demande. Une tâche de titan... sous le signe de la qualité précise-t-on dans les hautes instances. Les réalisations seront-elles à la hauteur des ambitions?
On ne peut reprocher à l’éducation française de ne pas se mettre à la page, de ne pas tenir compte des exigences d’un monde moderne qui passent par la connaissance et la maîtrise de l’outil informatique. Et pourtant les avis divergent à l’image de cette lettre que nous a envoyé François Lourbet de Coulommiers : « vouloir enseigner la programmation aux enfants ou aux adolescents, alors qu'on ne sait pas encore leur inculquer des bases de mathématiques ou de français et que l'avenir de la programmation apparaît très bouché, relève de l'art de l’â propos. Comme moyen d’apprentissage et compte
tenu de l'extraordinaire médiocrité des didacticiels proposés aux enseignants, l'informatique à l'école demeure pour l’instant sans intérêt. Reste à démontrer le caractère formateur du Basic tel qu'il sera enseigné». Devant un tel réquisitoire, Tilt a décidé de donner la parole à la défense en la personne de M. Jean-Pierre Chevènement, ministre de l’Education nationale.
Tilt. Comment, en termes concrets, s’organise la mise en œuvre du plan « Informatique pour tous » à la rentrée 1985? (nombre de machines, de professeurs formés, d’heures d’enseignement...) Jean-Pierre Chevènement. La mise en œuvre du plan lui-même a commencé dès les congés de Pâques, qui ont vu les premiers équipements et les premières formations. Plus de 12 000 enseignants ont ainsi pu être formés aux utilisations pédagogiques de l’informatique. Le plan se poursuit jusqu'à la rentrée de septembre plus de 100000 enseignants auront été formés pendant les congés d’été. A l’automne tous
les établissements seront équipés.
Plus précisément, les écoles disposeront de 9 000 ateliers et 35000 micro-ordinateurs.
Chacun des 4800 collèges et des 2500 lycées et L.E.P. disposera d’un atelier informatique. Le nombre très important d’enseignants formés permettra une utilisation très rapide des matériels et des logiciels, au plus grand bénéfice des élèves.
Mais la mise en œuvre de ce plan implique des prolongements. II ne s’arrêtera pas le • 15 septembre.
Tilt. Quel sera le suivi au cours des années suivantes, dans ce domaine où tout évolue particulièrement vite ?
J. -P. C. Avec «Informatique pour tous», le système éducatif
prend en charge en un temps record les nouvelles technologies
pour les introduire dans la formation des jeunes. Il ne s’agit
pas d’un effort de circonstance. Nous voulons faire de l’école
un véritable fer de lance de la modernisation de notre
société. Les maîtres vont devoir approfondir leur premier
contact avec l’informatique. Pour cela se dérouleront pendant
l’année scolaire 85-86 : des stages divers d’approfondissement
; des journées de « mise à niveau » qui permettront aux
enseignants de connaître rapidement les logiciels nouveaux ;
et naturellement des stages d’une année, désormais ouverts à
l’audiovisuel, destinés à former des enseignants formateurs.
Tilt. - Le marché de l'enseignement va-t-il s’ouvrir aux marques étrangères, qui offrent de meilleures performances ?
J. -P. C. Le plan I.P.T. s’est inscrit, s’agissant de l’achat
des matériels, dans le droit fil des précédents marchés de
l’Education nationale. Il faut remarquer que ces marchés sont
établis après « appel d’offres » et que les matériels
présentés sont longuement testés par des experts. II s’est
avéré que les matériels français supportaient bien la
concurrence et. Qu’en conséquence il était naturel de les
retenir.
Cependant un appel d'offres complémentaire a permi une ouverture vers des matériels étrangers.
Tilt. - Vu la qualité relativement médiocre des logiciels éducatifs qui tournent sur Thomson et Exelvision, quelles mesures comptez-vous prendre pour redresser le niveau ? Comment vont se répartir les 200 millions consacrés à l'achat de logiciels en 1985?
J. -P. C. Le plan I.P.T. a prévu de réserver une part
importante de son budget pour une relance de la politique du
logiciel éducatif en France et une amélioration des
bibliothèques existantes. 200 millions de francs sont
consacrés à l’acquisition de logiciels, selon un dispositif
original, qui concilie la nécessité, pour les établissements,
de disposer d’un certain nombre de produits, immédiatement
exploitables, dès l’arrivée du matériel, et la possibilité qui
doit leur être laissée d'exercer un libre choix parmi les
logiciels disponibles, selon la demande qu’engendrera
l'utilisation pédagogique de l’informatique. Avec les
matériels, arriveront donc dans les établissements des
ensembles constitués sous forme de « valises », pour une
valeur totale d’environ 100 millions de francs.
Une centaine d'autres millions seront affectés aux établissements sous la forme d’un « droit de tirage » sur un catalogue de logiciels, à concurrence de 1000 F pour les 45000 écoles, 2 000 F pour les 4 800 collèges et 4000 F pour les lycées.
Ce catalogue rassemble environ 700 logiciels français et francophones présentés de façon documentée. Il témoigne de la vitalité de ce secteur d’activité, en même temps qu’il lui donne l’occasion de se développer, par l’enrichissement qu’y apporteront qu’y apportent déjà les enseignants, en concevant des applications pédagogiques diverses. Pour 70 % d’entre eux, il s’agit de logiciels éducatifs de qualité, qui couvrent la majorité des disciplines et permettent l’apprentissage, le contrôle de l’acquisition des connaissances, sans négliger une dimension récréative qui facilite l’utilisation
de l’ordinateur autant que la maîtrise de la discipline. Les logiciels «outils» professionnels en constituent 30 %, dans une double perspective : familiariser les élèves à l’utilisation de techniques qui leur seront, à brève échéance, indispensables dans leur vie professionnelle (traitement de texte, gestion de bases de données, tableurs...) ; enrichir et renouveler la vie scolaire et la pédagogie par leur utilisation grâce au traitement de texte pour un journal de classe, l’aide à la création graphique, la gestion de bases de données pour toutes les activités qui nécessitent classement et
recherche de documents... Dans tous les cas, ont été privilégiés les logiciels permettant aux enseignants et à leurs élèves de créer eux- mêmes leurs applications. Parmi eux, figurent les logiciels élaborés par le C.N.D.P. ou par les enseignants. La richesse et la diversité de la valise comme du catalogue sont le fruit de l’illustration des savoir-faire que les enseignants ont acquis dans le cadre des formations que, depuis plusieurs années déjà, le Ministère de l’Education nationale a mises en œuvre.
Tilt. - Pensez-vous que les enseignants seront capables et ou prendront le temps de créer leurs propres logiciels dans un avenir à moyen terme ?
J. -P. C. C’est déjà le cas et le Ministère y contribue en
attribuant des moyens spécifiques pour de telles réalisations.
L’actuelle bibliothèque du C.N.D.P. qui comprend environ 400
logiciels est pour l’essentiel composée de produits créés par
les enseignants. Naturellement, chaque enseignant ne créera
pas l’ensemble des produits qu’il utilise. Mais il est
important que les enseignants, pris collectivement dans leur
ensemble, restent maîtres du contenu des logiciels.
Tilt. - Laurent Fabius dans sa note de présentation du plan « Informatique pour tous » indique que « l’accès à l’ordinateur au cours de la scolarité permettra une meilleure égalité des chances ». Dans quelle mesure ?
J. -P. C. Cette préoccupation a un double sens. D’une part
l'ampleur du plan tous les établissements engagés montre
que notre objectif est l’accès de tous les élèves à
l’ordinateur, et au-delà à la maîtrise de l’outil
informatique. Il s’agit donc de réaliser l’égalité dans
l’accès des futurs citoyens aux technologies qui vont jouer un
rôle essentiel dans le monde de demain. L’utilisation courante
de ces ordinateurs installe les jeunes dans un rapport
immédiat et familier avec une technique et des matériels
qu’ils rencontreront dans leur vie professionnelle. D’autre
part, en tant qu’outil au service de l’enseignement,
l’informatique peut faciliter l’aide aux élèves en difficulté.
L’ordinateur est en effet un répétiteur inlassable, il respecte le rythme de l’élève ; il est donc à même de renforcer l’action du maître pour certains apprentissages tels que lecture, calcul, connaissances techniques. En cela, utilisé pour combattre les situations d’échec, il est un facteur de meilleure égalité des chances.
Tilt. - Concevez-vous l’informatique à l’école comme support d’enseignement ou comme initiation à la programmation ?
J. -P. C. Ces deux orientations sont pour nous inséparables,
même si elles se réfèrent à des pratiques différentes. Il est
vrai qu’un vif débat a opposé l'informatique « outil » et'
l’informatique «objet». Mais, je vois mal pourquoi l’Ecole
dissocierait ces deux aspects. Il existe toujours un rapport
étroit entre une science, son apprentissage, et les outils
qu’elle engendre. Le recours, dans une discipline à une banque
de données, par exemple, apprend autant sur « l’objet »
informatique que sur les informations consultées. On profite
de son usage en même temps qu’on établit une connaissance.
Actuellement les utilisations de l'informatique dans
l’enseignement sont multiples : traitement de texte, banque de
données, calcul, activité de structuration, mais aussi
enseignement assisté par ordinateur. Il s’agit d’un champ
continu de pratiques, dans lesquelles je précise que
l’apprentissage des bases scientifiques de l’informatique ne
se réduit pas à la programmation.
TILT JOURNAL Tilt. Pensez-vous qu’avec une trentaine d’heures théoriques de travail sur ordinateur par an, un élève du secondaire va réellement évoluer ?
J. -P. C. II évoluera certainement plus qu’en l’absence
d’heures et de matériels. Il ne semble pas qu’il faille
prendre la question sous l’angle d'une comptabilité.
L’envisager sous celui des activités d'un élève utilisant avec
son professeur dans le cadre d’une discipline, ou avec
d'autres élèves dans le cadre d’un club est beaucoup plus
important. Ce qui a été fait, c’est de créer les conditions
d’une utilisation effective des nouvelles technologies, c’est
de faire en sorte que les élèves puissent, à l’issue de leur
scolarité, être des utilisateurs de l’informatique conscients
et intelligents. Il ne s’agit pas de transformer tous les
élèves en informaticiens, même si certains d’entre eux une
petite minorité le deviendront plus tard.
Tilt. - Face à l’échéance du baccalauréat et à un programme déjà chargé, l’informatique ne risque-t-elle pas d'être considérée par les élèves et les professeurs comme un à-côté ?
J. -P. C. Sur ce point, une enquête a été menée auprès des
élèves de second cycle qui suivent l’option « informatique ».
Et les réponses sont éloquentes : dans leur majorité les
élèves ne perçoivent pas cet enseignement comme une surcharge,
ni comme un à-côté, mais l’intègrent parfaitement dans leur
cursus. Cela suppose évidemment que l’informatique soit
toujours associée aux autres disciplines, dont elle traite la
matière même.
Tilt. Quelle a été la réaction du corps enseignant à l’annonce de ce plan ?
J. -P. C. La réaction des enseignants a généralement été très
positive. Les demandes de stage ont été trois à quatre fois
plus nombreuses que les possibilités d’accueil offertes.
C’est sur ce point un succès incontestable.
Tilt. Quel type de formation suivent les professeurs ?
J. -P. C. La formation de base des enseignants se déroule sous
forme de stages d’une cinquantaine d’heures. Il s’agit'avant
tout de leur permettre de maîtriser l’usage des matériels et
des logiciels de tous types dont ils disposeront désormais
dans leurs établissements.
Ensuite de les amener à réfléchir à la meilleure façon d’intégrer ces outils dans leurs pratiques pédagogiques, de les mettre sur la voie d’échanges pluridisciplinaires et de travaux d'équipe, et de les inciter à poursuivre et élargir cette initiation. C'est par le maniement et l'analyse d’outils logiciels de toutes sortes (traitement de texte, tableurs, dessin assisté, didacticiels,...) que sont abordés les différents domaines d’application de l'informatique.
Le créateur du mois Patrice Guerlais Tilt. - Va-t-on profiter de l’occasion pour informatiser les établissements scolaires ?
J. -P. C. Cette informatisation se fait en cohérence avec
l’extension de l’équipement à tous les établissements.
Certains personnels administratifs suivent parfois les stages
d’initiation « Informatique pour tous » mais il existe par
ailleurs à leur intention un plan spécifique de formation à
l’informatique administrative.
Tilt. Peut-on envisager à long terme que les établissements d’enseignements secondaires développent un secteur prestations de services pour les associations, les entreprises ?
J. -P. C. En ouvrant les ateliers à tout le public, l’Ecole
peut se trouver en contact avec Mkrotélécomnwnkafion Câblé.
Les minitels gratuits essaiment et le modem pénètre dans les
foyers. Ce serait un crime de ne pas en faire profiter votre
micro-ordinateur.
Avec Loritel cela est désormais possible.
Câble d'interface et logiciel de communication compris, vous allez pouvoir transformer votre Oric en star de la communication et de l’interactivité, du minitel intelligent au mini-centre serveur.
Laurent Weill, directeur de Loriciels, constate : cLa télématique constitue la prochaine aventure de la micro-informatique. C’est une ouverture les demandes venant de partenaires extérieurs.
Sans aller jusqu’à une « prestation de service » il faut noter que déjà certains établissements (notamment au niveau des B.T.S., ou dans le cadre de la formation permanente) ont pu répondre à des commandes précises de P.M.E. ou P.M.I., l'établissement prenant en charge la conception et la réalisation d’un produit.
C’est aussi l'une des conséquences de rapprochement entre l’école et l’entreprise, en faveur duquel nous avons développé une politique de jumelage. Il y a là des voies de collaboration à explorer et préciser, en gardant à l'idée que l'objectif central est de fournir aux jeunes une formation plus vivante, plus empreinte des réalités économiques.
Propos recueillis par Véronique Charreyron extraordinaire qu’il ne faut pas laisser passer. » A l’image de tout le secteur informatique, un problème de fond se pose : comment standardiser les connexions pour assurer une indépendance vis à vis du matériel. Huit mois de travail, cinq informaticiens, une tonne de sous-programmes et de tests en vue des adaptations futures en sont venus à bout.
Savant, Loritel sait retourner un minitel dont la vitesse de réception s’établit à 1200 bits s (bauds) et celle de transmission à 75 bits s Un protocole de téléchargement particulier gère le flux d’information lors d'un dialogue entre micros. La fiabilité de la transmission est assurée grâce à une procédure qui s'adapte automatiquement à la ligne téléphonique.
Quand la communication est excellente, la vitesse de transfert s’établit à 4 K mn. Un compteur informe du nombre de blocs restant à charger, histoire de garder patience.
Si Loritel permet de faire communiquer un Oric parisien avec un Apple marseillais, voire d'envoyer un programme en Basic compatible à un correspondant, il permet aussi en mode local de le métamorphoser en mini-serveur.
L'outil est un éditeur pleine page, puissant, de création de pages vidéotex (texte et graphismes). On crée ses propres pages, on en
I. RT.:y'aunmiaüdans le potache Derrière ces trois lettres
sibyllines se cache le plan « Informatique pour tous ».
Jean-Pierre Chevènement, ministre de l’Education nationale, a
reçu Tilt. Sur le plan scolaire l’objectif est d’initier à
l’outil informatique, dès la rentrée 85 les onze millions
d’élèves des établissements publics et de former les
enseignants à cette tâche.
Les constructeurs français se frottent les mains.
Le jeu sur micro-ordinateur.
3 jeux d’aventures-arcade à un rythme échevelé dont VOUS êtes l’acteur principal !
'ersions'?:pbur : COMMC IC (C-0)-AMSTRAD (C-D)-SPECrRlJM.
Au prix de : 150 F (cc 200 F (disque,* En préparation : MSX (C) APPLE II (L ENTERPRISE (C) ALBERT R. BROCCOLI Présenté ROGER MOORE dans l'œuvrg de IAN FLEMING JAM S BOND 007"" Dangereusement Vôtre_ En vente chez votre distributeur habituel ou en retournant le bon ci- dessous à EUREKA INFORMATIQUE.
M . . .
Rue. .
Code.
Ville.
Désire recevoir le jeu “DANGEREUSEMENT VOTRE” pour l’ordinateur .... sur cassette - disquette (rayer la mention inutile) ci joint mon règlement de ....par .. L'ORIC ATMOS PERITEL |- Un appareil compact et performant, doté de 64K Octets de mémoire vive, d'un Basic puissant (graphisme haute résolution, 8 couleurs, effets sonores) et d'un clavier mécanique complet. Sa sortie Péritel est maintenant auto-alimentée. Il dispose d’une gamme importante et variée de logiciels en français, et peut recevoir de nombreux périphériques pour convenir à
l’apprentissage, la programmation, le jeu et à un certain nombre d’applications semi-professionnelles.
L’ATMOS est livré avec 2 cassettes de jeux, une c sette de démonstration, son cable Péritel et son manuel d'utilisation en français.
Enfin un vrai disque pour l'ORIC Ce périphérique-roi manquait vraiment à l’ATMOS et à l’ORIC 1 pour leur donner accès à des applications de type professionnel. Une unité de disque, c'est avant tout une mécanique, ici une unité de disquette 3 pouces et une électronique pour le contrôleur, fabriqué dans l'usine de Normandie. Un lecteur de disquettes enfin n'est rien sans un DOS (Système d'Exploitation du disque), SEDORIC est carrément génial. Jugez plutôt : Rapidité maximum (2,3 secondes pour charger ou sauvegarder 32K 1), accès séquentiel et direct, 90 instructions comprenant les commandes
du DOS, un Basic étendu et des aides à la programmation, touches de fonction etc.., Il demeure d’une extreme facilité d'emploi.
ORIC 1 »atmos : disponible «j | Périphériques et Accessoires : ~[ Kit Ce Kit permet aux possesseurs d’ORIC 1 de transformer leur ordinateur partiellement (clavier seulement) ou totalement (clavier + ROM) en ATMOS. La transformation ne demande aucune soudure ni outillage spécial. Le kit comprend Un boitier ATMOS complet avec clavier mécanique, une ROM 1.1 ATMOS, un connecteur de clavier, un manuel ATMOS et un emballage d’origipe complet.
Moniteur couleurs spécial 0R14 . 2750 F Moniteur monochrome vert HR 12".....1150 F Cable pour moniteur monochrome ...... 90 F Modulateur Noir & Blanc UHF ... 295 F Modulateur couleurs UHF ...... 495 F Magnétophone à cassettes .. 350 F Imprimante MCP 40 plotter 4 couleurs Câble pour imprimante palalléle Rouleau de papier de rechange pour impr 18 F Jeu de stylos de rechange 40 F Interface pour joystick programmable ......350 F Joystick type "Quickshot 1" ....95 F 150 F ORIC ATMOS : l ordinateur pour apprendre - Langages : Educatifs :
Dessin : et.les jeux... Basic Français .. 150 Conjugaisons . . 100
D. A.O ...... . 100 Cobra pinball ... 140 Cours de
Basic...... .. 150 Planète bleue (Géogr.) .
. 120 ORIGRAPHE . . 290 Meurtre à grande Compilateur LM ..... . . 172 CALORIC (diététique) .
. 100 J’apprend la CAO .... . 180 vitesse ..... ... 180 . 120 LOGO ..... . . 150 Course aux lettres .... . 95 VORTEXTE (trait.texte) .240 F Super Jeep .. ... 120 Assembleur .. .. 260 J’apprends l’anglais . . .
. 140 Musique : Scuba Dive .. . . . 80 Moniteur 1.0 . . . 140 TIC TAC .... . 120 Editeur musical . 95 Green Cross Toad . .. . . . 85 La politique ORIC : prix, qualité, services |- PRIX : Le nouveau prix de l’ATMOS a de quoi surprendre : il le place directement hors de portée de tous ses concurrents du moment. Ce prix n’est ni une promotion, ni un prix de braderie ou de liquidation : c’est le nouveau prix de l’ORIC ATMOS, du aux conditions de la reprise, et à l'excellente compétivité de la nouvelle équipe.
QUALITE : La nouvelle chaine de fabrication en Normandie a sorti ses premiers ATMOS dotés d’améliorations techniques. Une procédure très stricte de contrôle-qualité a été mise en place : des tests sévères à tous les stades de l’assemblage et en fin de chaine assurent une fiabilité impeccable.
SERVICES : Enfin, EUREKA assortit sa nouvelle campagne d’une politique de services et d’information pour les revendeurs et les utilisateurs. Un serveur Minitel est déjà en place, et des détails vous seront bientôt communiqués sur tout ce que vous pourrez obtenir.
0RIC Naturalisé Français 1 pr | GARANTIE : un Réseau SAV -| Le premier juin 85, la Société EUREKA a racheté ORIC INTERNATIONAL, tous les droits, brevets et produits qui s'y rattachent, avec l’intention affirmée de continuer pour ORIC une carrière jusqu’ici triomphale, et d’en faire une marque française de premier plan. Les ATMOS sont désormais assemblés dans son usine en Normandie, avec quelques modifications spécifiques : l’alimentation de la prise Péritel est maintenant asurée par l’ordinateur, ce qui supprime un transformateur et un branchement supplémentaire. Une équipe
d’ingénieurs et de programmeurs a été constituée pour élaborer tous les nouveaux produits “Hard” et “soft” que les utilisateurs pourront souhaiter.
Grâce à l’implantation d’un réseau de points de vente agréés ORIC, EUREKA assurera sur toute la France une présence commerciale importante, ainsi qu’un service près-vente digne de ce nom.
Toutefois, ORIÇ profitera de sa position de constructeur pour effectuer toutes les opérations de maintenance en usine. Les utilisateurs seront ainsi assurés à toute intervention de recevoir un ordinateur possédant les caractéristiques d’un appareil neuf.
Toutefois, pour ne pas immobiliser un appareil en SAV, il sera procédé à des échanges de cartes dans les centres agréés.
| DES ENSEMBLES "PRETS A BRANCHER" ~| Version "Cassette' La Micro-école 75009. PARIS TLX 649 385 F i TI J3 Ensemble n° 1 monochrome comprenant
- OR1C ATMOS unité centrale
- Magnétophone à cassettes ; Moniteur Monochrome 12" HR
L’ensemble : . Ensemble n° 2 couleurs
comprenant
- ORIC ATMOS unité centrale
- Magnétophone à cassettes
- Moniteur couleurs spécial OR 14 L’ensemble : .
Les matériels ORIC sont en vente chez votre distributeur
habituel, dans les centre agréés ORIC et par correspondance en
retournant le bon ci-contre à 39 Rue Victor Massé Tél. (1) 281
20 02
M. Q,é Description Prix Rue
Code...... Ville...... riels et logiciels suivants : Total :
Ensemble n° 3 monochrome comprenant
- ORIC ATMOS unité centrale
- Moniteur monochrome 12” HR
- M1CRODISC ORIC Complet
- Disquette master SEDORIC Ensemble n° 4 couleurs comprenant
- ORIC ATMOS unité centrale
- Moniteur couleurs spécial OR 14
- MICRODISC ORIC complet
- Disquette master SEDORIC Ci-joint mon règlement par 5490 F TILT
JOURNAL modifie d’autres à sa guise... et cela marche sans
pépins en accès séquentiel. Pas mal pour 290 F. Autres
fonctions et non des moindres, la possibilité d'archiver les
pages consultées'par le réseau Télétel et de les imprimer
ultérieurement (économies appréciables), de profiter de toutes
les touches fonctions du micro et de son écran couleur (sauf
dans le cas de fOric) pour proposer un minitel
super-performant. Des lacunes, nous en avons cherché. Bien sûr,
il ne s’agit pas du meilleur logiciel de communication en place
sur le marché, mais certainement du plus accessible tant par
son rapport qualité prix que par sa simplicité et son
universalité.
Nous décernons une mention à la notice particulièrement bien conçue, émaillée d’exemples et de schémas éloquents. Loritel existe actuellement pour Oric et Apple II ( + , c,
r) , sans éditeur sur ce dernier. Des versions Amstrad et M05
devraient voir le jour cet automne. En attendant Loriciels
compte développer des logiciels utilisant Loritel, traitement
de texte, bases de données. Sur un futur centre serveur,
Loriciels ne pipe mot.
Plavitaaain,Phil!
Tout arrive, voici l’arlésienne des MSX, celui que l’on n’attendait plus, le Philips VG 8020 ; le « vrai » MSX du géant européen.
Nous n’aurons pas l’ingratitude de présenter le 8010, fabriqué au Mans (France) depuis de nombreux mois, vendu en Allemagne et en Italie, et qui fait lui aussi son apparition sur notre territoire. 32 K de mémoire morte (merci de nous avoir épargné une version 16 K), clavier gomme, sans commentaires. Argument maison, le prix (moins de 2500 F). C’est vrai, c’est le moins cher. Mais pour quelques francs de plus, en cherchant un peu, il est. Possible de trouver chez un concurrent un 64 K, clavier «pro» à moins de 2600 F... En revanche, le 8020 n’a pas à rougir de la concurrence. C’est du béton.
Passons sur les 80 K RAM signalés fièrement sur l’ordinateur. Ils sont effectivement au rendez-vous, à condition de compter les 16 K de gestion vidéo. Que les Basic-fans ne s'affolent pas. Ils auront droit à leurs 28 815 octets de rigueur. L'aspect extérieur est réussi. Sobre et sérieux, tout dans les noirs et les gris. Alimentation intégrée, prise péritel (mais pas de prise antenne), clavier AZERTY classique, bien disposé, avec le défaut habituel aux « pseudo-mécaniques », une frappe trop douce, mais à laquelle on s’habitue. Prises pour manettes de jeu sur le devant (bravo, c’est la seule
place intelligente), interrupteur sur le côté, deux ports cartouche sur le dessus, cachés par un élégant capot. Tout le reste est derrière : péritel, imprimante, magnétophone, reset. Le port à broche, à la mode sur les premiers
M. S.X., ne fait pas plus recette sur le Philips que sur ses
principaux concurrents. Les ports- cartouche s’occupent de
tout. Et pour n’oublier aucun détail, voyant de majuscule et
de mise sous tension, mais absence de déconnexion automatique
lors de l’introduction des cartouches. Philips n’aime pas les
étourdis.
Les étourdis aimeront-ils Philips ?
Le manuel pèche en son milieu. Le début est excellent. Simple, clair, propre à rassurer les débutants, tant pour les branchements et la mise en route que pour expliquer les bases du fonctionnement d'un micro-ordinateur. La présentation des fonctions fondamentales du Basic est de la même veine. Mais on passe trop rapidement aux annexes, très complètes, avec les indications de câblages, structure de la mémoire, etc. Il manque une véritable initiation au Basic, et un lexique complet du M.S.X. Basic. Bien sûr les ouvrages sur ce thème ne manquent pas, mais ce n'est pas une raison pour esquiver la
question.
Ce nouveau M.S.X. n’apporte rien de révolutionnaire, norme oblige. Mais il ne souffre de presque aucun défaut majeur. Son principal atout ne provient pas d’une qualité intrinsèque, mais extérieure : la réputation et le réseau de distribution Philips, véritable rouleau- compresseur commercial. Le VG 8020 a de grandes chances de toucher un nouveau public, qui viendra à l'informatique, sécurisé par la notion de standard et par la renommée de la marque.
Les responsables de Philips se disent très confiants dans l’avenir du M.S.X. La part d’intoxication à des fins promotionnelles n’est pas négligeable, mais force est de reconnaître que l'argumentation repose sur une certaine logique. « Citez-moi un exemple de standard adopté par autant de sociétés que le M.S.X., (les plus importantes du monde dans le domaine de l'électronique grand public), qui ne se soit pas imposé, demande Patrick Fauquette.
Et le M.S.X. n’en est qu'à son début. Des développements extraordinaires sont en préparation, particulièrement dans le pilotage d'appareils extérieurs. » Le M.S.X. II, compatible avec son prédécesseur sera doté en particulier d’une très grosse augmentation de la mémoire vive affectée à la gestion vifléo, ce qui permettra d’obtenir une bien meilleure définition.
La question de la concurrence est exécutée en quelques phrases assassines. Thomson serait moribond, achevé par la guerre des prix et le succès d’Amstrad. Atari tenterait un pari perdu d’avance, qui le mènerait à la faillite, les petits constructeurs condamnés à disparaître inexorablement face aux quelques géants dont Philips qui dicteront leur loi au marché.
On en frissonnerait presque, si l'on ne conservait pas une once de scepticisme quant à l’avenir d'un standard vieux de plusieurs années, qui n’apporte jusqu’à présent rien de nouveau, pour un prix peu compétitif face aux derniers arrivés.
Patrice Desmedt Interview JeffBurton, directeurdu marketing international d'ElectronicArts Première société de logiciels ludiques des Etats-Unis, avec un catalogue comportant moins de vingt titres, Electronic Arts, c’est entre autres Archon, Music contruction set, One-one-one... Ce succès américain est relayé en Europe par Ariolasoft, qui distribue en France, en Grande- Bretagne et en Allemagne. C’est donc grâce à Ariolasoft que l'on trouve aujourd'hui les produits Electronic Arts sûr cassettes à des prix compétitifs, puisque ces cassettes sont fabriquées en Europe sous licence, ce qui est
beaucoup Moniteurs et Interfaces vidéo pour la micro-informatique.
MCI4 : 2750 F. OR14 : 2750 F. HR14 : 3600 F Moniteurs L'affichage pour un micro-ordinateur exige 2 qualités majeures : définition d’image (contraste, saturation des couleurs, stabilités et absence de scintillement) et compatibilité, qualités impossibles à réunir avec un téléviseur, même d’excellente qualité.
EUREKA a concu, mis au point et fabriqué une gamme de moniteurs adaptés à la plupart des micros : Le MC 14 est un moniteur moyenne résolution. Il accepte les signaux de la plupart des micros, possède un circuit son et un mode monochrome vert pour l’affichage de texte. Le HR14 est destiné aux applications haute résolution (660 x 500 points).
Compatibilité directe : MC14 : APPLE II avec carte RVB, APPLE 2C, ATARI Pal, Commodore 64 et VIC 20, DRAGON, EXCELV1SION, HECTOR, LASER 3000, SPECTRUM, THOMSON T07 et M05, MSX et tous les ordinateurs disposant d’une sortie sur prise PERITEL.
HR14 : APPLE avec carte HR, IBM PC et compatibles, SINCLAIR QL et les ordinateurs haute résolution possédant une sortie sur prise PERITEL.
OR14 : ORIC 1 ET ORIC ATMOS Matériel en vente chez votre distributeur habituel, ou en retournant le coupon ci-contre à Fournisseur Officiel de l’Education Nationale pour l’opération “INFORMATIQUE POUR TOUS” 39 Rue Victor Massé 75009. PARIS Tél. (1) 281 20 02 TLX. 649 385 F Interfaces Si vous n’optez pas pour la solution moniteur, vous aurez souvent besoin d’une interface pour brancher votre ordinateur sur tel ou tel téléviseur. Les interfaces EUREKA sont susceptibles de résoudre la plupart de vos problèmes de branchements de microordinateurs, avec la meilleure qualité d’image possible
dans ces conditions.
Interface Entrée Sortie Prix P6010 Peritel UHF Couleurs 495 F. P6015 Peritel Vidéo Secam UHF Noir et Blanc UHF Couleurs 295 F. P6020 Vidéo PAL Peritel 495 F. P6030 Vidéo PAL Vidéo Secam 790 F. ¦ M .... Rue .... Code . Ville ...... désire commander les matériels suivants : Qté Désignation Prix Ci-join mon règlement de . Par . . .
T 03 TILT JOURNAL
• Indolore et insipide... fa se dégonfle à Vusage moins onéreux
qu'une importation des Etats- Unis. Pour la France, cela permet
également de traduire les modes d’emploi, et dans certains cas
les logiciels eux-mêmes. « Murder on the Zindemeuf » est ainsi
en cours de traduction.
Plusieurs titres sont disponibles sur l'Amstrad. Et Ton parle même de l'adaptation de certains titres sur Thomson (!). Mais laissons la parole à Jeff Burton.
Tilt. Quels sont vos critères pour choisir un logiciel ?
Jeff Burton. Les logiciels doivent satisfaire à trois exigences principales. Simplicité, qualité dans l'utilisation originale de l’ordinateur et «profondeur».
Quand je parle de simplicité, je ne pense pas «facilité», mais simple dans les règles. Il ne faut pas être obligé de lire pendant deux heures un épais mode d’emploi avant de commencer à jouer, et il faut également entrer rapidement dans le jeu, y prendre tout de suite du plaisir.
Ensuite un logiciel doit être un jeu qui utilise vraiment les capacités de l’ordinateur, et non pas se contenter d’être une simple adaptation d’un jeu classique. L'ordinateur est interactif, c’est l’une de ses principales qualités. Un bon jeu utilise son « intelligence ». La « profondeur » est le dernier élément. Le joueur découvre progressivement la complexité et la difficulté du jeu. Prenez par exemple M.U.L.E., un novice en économie jouera dès le début avec plaisir, car les actions à entreprendre sont simples : acheter, produire, vendre, etc. Petit à petit, il apprendra, sans même s’en
apercevoir, les rudiments de l’économie, et jouera plus finement. Et si un économiste se penche sur
M. U.L.E., il ne sera pas déçu non plus, car il pourra utiliser
son savoir pour tenter des opérations subtiles. Le jeu doit
être également différent à chaque fois, comme dans les «
Constructions set ».
Tilt. - Comment choisissez-vous vos futurs produits ?
J. B. Il ÿ a plusieurs possibilités. Il arrive que nous
cherchions sur le marché le meilleur logiciel d’un certain
type, et nous proposons alors à son auteur de venir travailler
avec nous.
Ou bien nous avons une idée, et nous nous tournons vers un auteur pour lui demander si cela l'intéresse de développer ce logiciel. Enfin des développeurs viennent nous voir avec un produit. Si celui-ci nous convient, nous le prenons. Mais dans tous les cas, il y a une collaboration étroite entre les auteurs et notre 16 équipe de recherche et de développement, qui compte une vingtaine de membres.
Nous sommes là pour assister, aider, mais également pour stimuler. C’est très long et difficile de créer un logiciel. Au cours des neuf ou douze mois de travail que cela nécessite, l'auteur a toujours des baisses de régime, des moments de découragement. Il faut le soutenir, et le pousser à tenir jusqu’au bout. D’ailleurs nous faisons confiance à nos auteurs, puisque nous leur versons des avances sur royalties dès le début du développement, pour leur permettre de travailler dans de bonnes conditions.
C’est bien sûr un risque, car parfois le projet n’aboutit pas.
Tilt. Pourquoi votre catalogue contient- il aussi peu de produits ?
J. B. Nous cherchons à réaliser les meilleurs logiciels
possibles, ce qui oblige à des durées de développement très
longues, parfois plus d’un an. Notre dernière nouveauté,
Starflight, a demandé deux ans de travail à une équipe de huit
personnes. C'est un jeu fantastique, où l’on part dans
l’espace à la découverte de planètes et de leurs formes de
vie. On assiste sur l’écran à l'atterrissage, et la simulation
atteint un incroyable niveau de complexité, ce qui explique
que Starflight ne tourne que sur I.B.M. PC. Nous ne pouvons
donc pas sortir de nombreuses nouveautés. Ce qui nous importe,
c’est de créer un label de qualité, qui
• Indolore et Insipide... ça se dégonfle à l’usage, affrontant le
dragon », mâtiné d'un zeste dlvanohé. Le chevalier qui
sommeille en nous ouvrait un œil plein d’intérêt. Il s’est
rendormi bien vite. Aventures au château, c'est de la baudruche
: ça n’explose pas, ça se dégonfle à l’usage. Indolore et
insipide. Même les monstres dessinés à la hache prêtent à
sourire ; d’autant plus gênant qu'on ne peut esquisser un pas
sans tomber fidélise les acheteurs. Beaucoup de gens achètent
systématiquement nos logiciels, car ils nous font confiance.
Tilt. - Vous n'avez pratiquement pas de jeux d'action.
J. B. La plupart du temps, les jeux d’action ne demandent que
de bons réflexes et une bonne coordination de la main. On s’en
lasse rapidement. Nous voulons que nos jeux, même après
plusieurs mois, conservent leur attrait.
Nous ne développons un jeu d’action que s’il apporte vraiment quelque chose par rapport à ce qui existe. Skyfox fut par exemple le premier jeu d’action à posséder d’excellents graphismes et un superbe effet 3 D sur Apple.
Tilt. Comment choisissez-vous les machines sur lesquelles tournent vos logiciels?
J. B. Les machines qui se vendent le mieux.
La mise au point d’un produit coûte cher, très cher... Tilt. Combien ?
J. B. Beaucoup, beaucoup d’argent... Tilt. Combien devez-vous
vendre de pièces pour amortir l’investissement ?
J. B. Là non plus je ne peux pas vous répondre. Cela
intéresserait nos concurrents.
Mais il faut en vendre beaucoup, donc choisir des machines très répandues. Un hit, cela représente une vente égale à 10 % du parc de machines installées.
Dessus. Le nœud de l’Intrigue s’enroule autour d’une princesse éplorée (encore une), claquemurée au plus profond d'un château truffé de monstres vilains. La laisserez-vous dans ce guêpier ? Non. Et pourtant, cela mérite réflexion.
Tout commence normalement par la définition du personnage selon trois critères : force, vie et argent. La première surprise oient de la gauche où se trouve une lucarne vide à l’exception d'un damier de 36 points, figurant les angles des pièces... carrées, cela va sans dire. Pythagore n’aurait pas renié cette disposition assez Insolite pour un dédale. Au fur et à mesure que l’on progresse les murs se dressent et sur le côté droit s’affiche une vue en perspective de la pièce. Ne vous attendez pas à des merveilles, on ne voit qu’une porte, trop souvent bouchée par un Rody, Jega ou autre Syma
clonés. SI, lors de oos périgrinatlons, vous tombez sur des clés, une fiole, une arbalète ou un coffre bourré de fléchettes ou d’or, vous ne les verrez Jamais. Ah les pouvoirs de la suggestion. L'action se limite à répondre aux questions « Dans quelle direction veux-tu avancer ? »,
• Avances-tu ?, et en cas de combat « Veux-tu fuir ? »,
Utllises-tu une arme?», • Laquelle?».
Soyons magnamines, ce logiciel possède à son actif une accessibilité à toute épreuve. Les seuls risques encourus sont d’être en muré pour abus de fuites, de mourir d'épuisement ou d’ennui. Dommage pour les capacités graphiques de 'Amstrad laissées en Jachère. Mlcro- Appllcatlon nous avait habitué à mieux tant dans l’édition de manuels que de logiciels. (Prix : 145 F).
Le droit de réponse offert à Micro-Application ne nous est jamais parvenu.
V. C. Ses dernier* best !
AVE CESAR crie la foule en délire qui vous acclame. Le jeu commence, et vous êtes à présent César d’une des 9 provinces au relief particulier que comporte ce monde. A la tête d'une petite troupe et de ses 3 consuls, vous disposez d’un stock de vivres, et au fil des saisons vous devrez, par l'intermédiaire des consuls, mettre économiquement en valeur votre province. Construisez moulins, écuries, forges... N’oubliez pas les catapultes, car vous devrez monter de grandes expéditions pour annexer des provinces voisines. Assiégez les cités ennemies, rédigez des traités d’alliance, soyez fort et
rusé, afin de construire un Empire immense et invincible.
Utilisez au mieux l'accroissement démographique et veillez à l'approvisionnement de la population car la famine menace.
Evffi»E Au fil du jeu, devenez un des plus grands stratèges de l'antiquité en j: recréant en une fresque passionnante les héroïques moments de l'histoire de l'humanité. AVE CESAR I TOPC est ég; iRONO.c lementdi ourse de sponiblef N'avez-vous jamais rêvé de participer à un de ces rallyes mondialement connus? Et au volant d’une superbe voiture de sport aux reprises foudroyantes devenir l'idole des foules en remportant la victoire? Alors n'hésitez plus; chargez "Rally II", installez-vous dans votre siège et bouclez votre harnais de sécurité car vous allez vivre des moments inoubliables. Rally
II est entièrement reconfigurable. Vous pouvez créer votre propre parcours.
Le circuit initial se déroule en dix étapes que vous devez réussir pour terminer dans les voitures classées. Vous devrez traverser à toute allure des zones météorologiques et topographiques les plus variées qui influenceront sensiblement le comportement de votre engin.
Très vite, la conduite sportive n'aura plus aucun secret pour vous et vous vous surpasserez en pilotage de nuit, sur la glace, sous la pluie, dans le désert ou même en plein brouillard. Jeu 100 % langage machine, où la route est représentée en 3D avec une rapidité étonnante. Le graphisme de ce jeu le place parmi les meilleurs du moment.
Oiturese ourThom Superbe jeu d'action en 3D.
Jf A bord de votre vaisseau de combat intergalactique, ” vous voici aux prises avec des vagues successives de K» vaisseaux puissamment armés aux abords d’une planète jfljP inconnue. Vous allez devoir les vaincre malgré les météo- ismmes qui se jettent sur vous, les toupies ennemies lancées du m et les vaisseaux kamikazes pour enfin détruire la base ennemie, pe nombreux astronefs tenteront de vous prendre à revers et votre f seule chance de les éviter sera de bien observer votre radar qui : indiquera leur position. Vous pourrez aussi évoluer dans les profonds icanyons ou dans les tunnels qui
sillonnent la planète. Pour refaire S plein de carburant, détruisez les bidons posés sur le sol. Essuyez fe sueur de votre front, agrippez-vous au manche et bon courage.
Iprix maximum autorisé version cassette fleçonible aussi sur disquette pour Amstrad Ibraels1 53, rue de Paris 92100 BOULOGNE Tél. : (1 ) 825.11.33 - Télex : LORI 631748 F Demandez 'LORICIUS H£WS" H° Le Journal d 'information sur nos produits prénom : Adresse CP: ......Tél.: ... t Joindre 3 timbres à 2,20 F pour participation aux frais d'envoi Tilt. Développez-vous sur l’Atari 520 ST?
TILT JOURHRL J, B. Non, pas encore. Nous attendons de voir si cet ordinateur se vend. S’il perce, alors nous adapterons des jeux pour le 520. Mais nous nous donnons quelques mois pour observer le marché. Le développement d’un jeu est déjà un risque. Nous devons minimiser celui que constitue le choix des machines.
Tilt. Ne craignez-vous pas de vous faire prendre de vitesse par vos concurrents ?
J. B. Non, ils n’auraient que peu d’avance, compte tenu de la
durée de développement. Et nous croyons dans la qualité de nos
produits.
Tilt. - Vous intéressez-vous aux M.S.X. ?
J. B. Non, car les M.S.X. ne sont pas présents aux Etats-Unis,
et nous ne travaillons sur aucune machine bâtie autour du Z80.
Et le
M. S.X. ne possède pas une technologie d’aujourd’hui, il
n'apporte rien de nouveau.
Tilt. - Que pensez-vous du marché européen ?
J. B. Il est actif et intéressant, et en plein devenir, avec
l'implantation progressive du lecteur de disquettes. Les
nouveaux venus à l’informatique exigeront un lecteur de
disquettes, car ils voudront un ordinateur facile d'emploi,
rapide et fiable. La cassette est incapable de remplir ce
rôle. L'Europe peut devenir un très bon marché.
Ils ont signé François Dada, président-directeur général de R.C.A. et Jacques Ferrari, président-directeur général de Multl- Médias, qui possède la licence exclusive d'importation des logiciels Epyx en Europe, ont enfin entériné l’accord qui assure à R.CA. la distribution des prestigieux logiciels Epyx (Summergames et consort...). C'est Jean- Claude Verger, directeur commercial chez R.CA., déjà responsable de la distribution des logiciels Actlvlslon, qui c managera» la nouvelle gamme de produits avec des atouts de poids : un know how Imbattable, une structure (celle du disque) parfaitement
adaptée au marché du logiciel qui garantit à tout point de vente un approvisionnement sous 48 heures, un contact direct avec les acheteurs (les particuliers peuvent téléphoner à
R. C.A. pour obtenir des infos sur les logiciels) et... la
qualité des soft Epyx. Deux questions restent cependant en
suspens : Epyx a garanti un approvisionnement de la France dès
la sortie des titres aux U.S.A. pour éviter la création d’un
marché parallèle ; le résultat sera-t-il à la hauteur des
désirs ? D’autre part, la signature d’un accord entre Epyx et
U.S. Gold, redoutable société de distribution anglaise, ne
pertubera-t-elle pas la politique Tilt. Croyez-vous ou
disque numérique ?
J. B. Nous avons des idées sur le disque laser. Sa capacité de
stockage est fantastique.
Mais c’est pour le futur. Les prix doivent d’abord baisser.
Tilt. Que pensez-vous des créateurs européens ?
J. B. Il y a certainement en Europe des auteurs de haut niveau,
qui pourraient travailler avec nous. Ils profiteraient d’un
label français, ce qui serait excellent. J'espère que cela
pourra se réaliser un jour.
Propos recueillis par Patrice Desmedt C'est Stéphane Milliard, 17 ans, qui a remporté le premier prix du concours Electric Dreams, organisé par Tilt Gaumont et Actlvlslon : un voyage aux U.S.A. à l'occasion du Consumer Electronic Show de Chicago.
L’occasion de découvrir toutes les nouveautés Actlvlslon, et en particulier Tour de France, Le futur hit Actlvlslon, en compagnie des meilleurs guides qui soient : Jim Lévy, Chairman d’Activision, et Danlelïe Henry, Directrice Générale d’Activision France... Tour de France sera,
• Jim Lévy et Danielte Henry selon Danlelle Henry, le
Ghostbustersfrançais. «Je crois beaucoup, nous déclarait-elle,
en des titres forts, seuls capables de s’imposer sur un marché
aussi anarchique que celui des softs de jeux, et Activislon
suivra résolument la politique inaugurée avec tous les « grands
anciens » (Pitfall et autres...)- Nous ne faisons pas de
compromis sur la qualité des softs, qui, simples ou élaborées,
restent toujours passionnants. Le temps des pionniers est
révolu et les • micro-maniaques » sont aujourd’hui de plus en
plus exigeant : seules des sociétés puissantes, comme
Activislon, pourront leur donner satisfaction .
* Stéphane Milliard 18 ANCIENS NUMEROS.
HABILLEZ- LESSUR MESURE.
Enfin!Tilt, joyau de votre bibliothèque a trouvé écrin à son pied.
Cette superbe reliure est disponible dès à présent. Elle a été conçue pour y insérer 10 numéros de votre magazine favori.
Tous à vos bons de commandes.
QUAND LES AUTRES ÉJECTENT.
Avec les cassettes Agfa + 6 minutes, un solo peut décoller sans que Æk ¦¦¦ JÊk JctfCM les dernières mesures risquent de s’envoler. 6 minutes en plus, ce Jmk sont des performances et de la dynamique plus longtemps.Alors, . _ I enregistrez sur cassettes Agfa + 6 minutes et faites durer le plaisir. LQ L- LJ JC N.
TILT JOURHRL Twillight zone : vous devez parcourir les dix régions de l’espace en dépit des créatures mortelles que vous rencontrez sur votre chemin. Un jeu type Invaders, où l’on doit simultanément et difficilement contrôler un canon horizontal et vertical pour parvenir à ses fins. IK7 Thor, pour Spectrum 16 K. Prix : A. Intérêt: ? ??).
Titans : dans la Grèce ancienne, bien en selle sur Pégase, le cheval ailé, vous voici opposé aux forces du démon. De temples en palais, armé d’un lance cosmique, préparez-vous à des périls dignes des plus grandes odyssées de l’antiquité. Un logiciel trépidant. (Romik Software pour C64.
Prix : A. Intérêt: ???).
The hobbit : c’est reparti pour Bilbo, Gan- dalf, Thorin, le trésor et le dragon. Avec cette dernière version pour MSX, les graphismes sont superbes mais, malheureusement, un peu lents à s’afficher. Attention aux erreurs si vous avez un clavier français.
(K7 Melbourne House pour MSX. Prix : C. Intérêt : ? ? ? ? ? ).
Minotaure : perdu dans le labyrinthe de cette huitième galaxie, vous devez détruire les créatures étranges qui peuplent ce monde souterrain. Un jeu cent pour cent action d’une vitalité agréable. Le graphisme n’est pas du tout, hélas à la hauteur de l’aventure. (K7 Loriciel pour TO 7 et MO 5.
Prix : B. Intérêt : ? ? ?).
Plaine... » Réécrivez l'histoire du petit caporal avec ce wargame français et votre micro Thomson. Adaptez le terrain de manœuvre à votre stratégie. (K7 Cobra Soft pour TO7 70, MO 5 et Oric Atmos. Prix : B. Intérêt : ? ? ? ? ? ).
Coup d’œil Les toutes dernières nouveautés du mois, en un bref panorama. Pour ceux qui veulent tout savoir et se doivent de tout essayer. Parmi ces logiciels tous ne sont pas promis au même avenir.
Voici l’avis de nos spécialistes.
Arsène Lapin : une maison déserte pleine de bijoux. Lapin, le roi de la cambriole, est ravi. N’oubliez pas le canigou... Quatre cents actions mais pas plus de deux mots par instruction pour ce jeu d’aventure qui passe d’Oric sur Thomson. (K7 Infogrames pour TO 70, MO 5 et Oric Atmos. Prix :
B. Intérêt: ?**?).
Five-a-side football : côté ambiance il n'y a pas à se plaindre : sifflements, hurlements, applaudissements et « here we go » scandés par les supporters. Côté jeu et graphismes, c’est nettement moins bien. Les trois footballeurs sont un peu lents malgré trois niveaux de jeu. (K7 Anirog pour C64.
Prix : A. Intérêt: *??).
Pac-man : l'ancêtre ou le pionnier, le meilleur ou le moins bon, quoiqu’il en soit l’authentique Pac-man des machines d’arcade intègre le C64. Un moment de nostalgie qu’il serait idiot de se refuser, malgré les rides de ces vénérables logiciels.
(K7 Datasoft pour Atari et C 64. Prix : B. Intérêt: ?*?).
Rocket Roger : après avoir ramassé les quatre-vingt-dix-neuf cristaux éparpillés dans une structure complexe de trente zones, vous pourrez rejoindre votre fusée.
Bien entendu, la planète est bourrée de méchants. Vous vous déplacez à pied ou dans les airs. Très moyen. (K7 Ahigata pour C64. Prix : B. Intérêt : * * ?).
Ôut on the limb : prenez c Jack and the beanstalk », remplacez les superbes tableaux par du tout à fait banal, rajoutez un géant qui parle dans sa barbe et vous avez ce logiciel. Même tige de haricot, même château (23 salles), même géant. Ici on ramasse œufs, harpes et sacs d’or. (K7 Anirog pour C64. Prix : B. Intérêt : ? ? ?).
Spooks : le scénario est bien ajusté : exorcisme d’un manoir infesté de vampires en récupérant les huit morceaux de la « Marche de la Mort » enfermés dans des boîtes à musique... sans oublier de mettre les horloges à minuit. Les graphismes sont laids et gâchent tout. (K7 Mastertronic pour C 64.
Prix : n.c. Intérêt: *??).
Finders keepers: dans le château de Spriteland, affrontez les vampires suceurs d'énergie, troquez vos trésors contre de l’argent à des commerçants fantômes pour devenir chevalier de la table polygonale. Un jeu d’aventure graphique qui aurait séduit il y a trois mois. (K7 Mastertronic pour Spectrum. Prix : B. Intérêt : ????).
Mission detector : une bataille navale accommodée à la sauce spatiale où les bases ennemies remplacent les croiseurs et les missiles troqués contre des torpilles. Subtilité : les tirs sont déviés par des écrans protecteurs à la manière de gilets pare-balles.
Il fallait y penser. (K7 Cobra soft pour Amstrad. Prix : B. Intérêt : * ? ?).
Night Boosters : une course poursuite dans la lignée de « Tron * où chaque pilote doit éviter les murs et les traces laissées par son adversaire sous peine de crash sanglant. Rapide (7 niveaux), mais des graphismes bâclés. Décevant de la part de cet éditeur. (K7 Cobra soft pour Amstrad.
Prix : B. Intérêt: ? ??).
Crazy golf : première constatation : ce logiciel n'a rien à voir avec le golf ni rien de commun avec les autres golfs pour microordinateurs. Se veut fou mais reste plat.
Mais, à condition de passer outre la médiocrité du graphisme, le jeu pourrait amuser un débutant. (K7 Amsoft pour Amstrad.
Prix : A. Intérêt : ? ?).
The snowman : pour faire un bonhomme de neige, prenez six boules, ramassez une écharpe, des yeux, un nez, un chapeau, des lunettes, une cravate, un ballon, un balai ; n'oublie2 pas de dévorer au passage dindes et des gâteaux. Pensez surtout à vous méfier de tout. (K7 Quicksilva pour MSX. Prix : B. Intérêt: ? * ?).
Katuvu : la star des jeux de mémoire passe de C 64 et TO 7 au MSX. Treize objets de la baleine bleue au pigeon, peuplent cinq paysages. A l’issue de dix décors, le joueur est questionné sur ce qu’il a vu et retenu.
Les graphismes sont toujours aussi superbes. (K7 pour MSX, C 64 et TO 7. Prix : B. Intérêt : ?????).
Micro sapiens : départ sous le signe du Pac-man ; capture de lettres sous la menace d’un enzyme glouton ; suite dans le genre « Le mot le plus long » : confection d’un mot connu du dictionnaire chargé"par l’ordinateur, en moins d’une minute. Seul ou à quatre. K7 Ere informatique pour Amstrad etC64. Prix : B. Intérêt: ???).
Randamn : les dieux vous ont choisi pour remplacer le demi-dieu Randamn. Vous devrez faire vos preuves en conquérant sept mondes où vous combattrez un nombre croissant d’adversaires, choisis au hasard, attaquant tous différemment. Aventure garantie. (Disquette Magnum pour Apple II. Prix : F. Intérêt : ? ? ? ).
Starion : à bord d'un vaisseau spatial, comme d’habitude décimez les ennemis sur les différents quadrants de l'espace. Récupérez au bon moment la cargaison (une lettre) du vaisseau marchand. Les lettres du secteur emmagasinées, trouvez leur signification. (K7 Melbourne pour Spectrum 48 K. Prix : B. Intérêt : ??*?).
Booty : Jim va parcourir les différents ponti du bateau pour s'approprier des trésors.
Pour passer d’une pièce à l’autre, il devra prendre b clé correspondant à la porte. De nombreuses difficultés émaillent sa route.
Un très bon rapport qualité-prix. (K7 Fire- bird pour Spectrum 48 K. Prix : A. Intérêt : ? ???). Existe pour C 64.
Cheops : pilleur de tombes en Egypte, dans le terrible dédale des pyramides : les mygales, les scorpions, déchiffrer les hiéroglyphes, jouer au passe-muraille, trouver le grand magicien, ce n'est pas une sinécure. Une aventure graphique jolie mais monotone. (K7 No man’s land pour Amstrad. Prix : B. Intérêt: ????).
Quackshot : gardien de nuit, vous devrez effectuer votre ronde habituelle dans les seize salles du magasin. Mais les jouets se sont réveillés et vous attaquent. Abattez-les sans merci sinon vous y passerez. N’oubliez pas la clé qui, seule, vous permettra de progresser. (K7 Thorn Emi pour Spectrum 48 K. Prix : B. Intérêt : ? ? ?).
Exel poker : un poker rudimentaire où les rois et les valets sont mal dessinés. Agréable malgré les systèmes d'annonce pas toujours très cartésiens et les adversaires mal définis. Un petit plus pour le banco final où il vous faudra trouver la couleur de la carte suivante. (K7 Electron software pour EXL100. Prix : B. Intérêt: ?*).
Super tennis : cette nouvelle adaptation de Balle de match pour TO 7 et MO 5 conserve toutes les subtilités de jeu des versions précédentes. Lobes et passings shots sont d'un réalisme enthousiasmant et les possibilités de tir agrémentées de commentaires de l'arbitre. (K7 Answare pour TO 7 et MO 5. Prix : B. Intérêt :?*????).
Bigtop Barney: clown acrobate, vous voici confronté à quatre épreuves de haute voltige où adresse et sang-froid sont de rigueur. Saut périlleux sur un fil tendu, promenade à vélo dans les mêmes conditions et autres péripéties de clown et d’agilité. (K7 Interceptor Sofware pour C64. Prix : A. Intérêt: ???).
PREVISION REVI SVSTEM ; BDEFGLOPQR- 0 JfcC=HELP Üîj=PR I NT ajLi=CLEAR a CHABRIW 156 8 TROUDE 123 LEROV 86 DUMOHD 93 FOLTYH 143 BOELV 103 LEHOUCK 174 BERTIER 128 16 TOTAUX 1000 20 211 CONCLUSION CHAPEAU LE COMMODORE 64!
Pour prévoir, réviser, vous évader, le Commodore 64 met à votre disposition des milliers de logiciels de gestion, d’éducation, de musique, de graphique, de jeux, etc. En tout, plus de 6 000 logiciels.
Avec le Commodore 64, votre seul risque : devenir un tan de la micro-informatique.
Vous vous en servirez pour tout et tous s’en serviront C’est parce qu’il sait si bien s’adapter que le Commodore 64 a autant d’adeptes : plus de 4 millions de machines installées.
COMMODORE N” 1 MONDIAL EN MICRO-INFORMATIQUE.
Présent dans 60 pays, un chiffre d’affaires dépassant le milliard de dollars en 1984. Plus de 6 millions d’ordinateurs vendus dont 250 000 systèmes professionnels, des usines dans 7 pays notamment en Allemagne et en Grande-Bretagne.
Commodore est le N° 1 mondial en nombre de micro-ordinateurs vendus.
SION EYASIO axe x gine COMMODORE : LA GAMME* LA PLUS COMPLETE DU MARCHÉ. N° 1 Commodore l’est aussi de par sa gamme qui va de l’ordinateur à 2 000 F jusqu’aux micro-ordinateurs professionnels haut de gamme. Débutant, confirmé ou professionnel, chez Commodore, vous trouverez toujours l’ordinateur qui s’adapte le mieux à vos besoins au prix le plus performant fs commodore COMPUTER Commodore France - 8, rue Copernic - 75116 Paris.
¦ Micro-ordinateurs personnels : Commodore 64 (6 000 logiciels dans tous les domaines .
Plus 4 (initiation à la bureautique . Commodore 128 (compatible C64- Basic 7 0 - CP MJ.
Micro-ordinateurs professionnels : PC 10, PC 20 (compatibles ŒM PC).
117, AVENUE DE VILLIERS PARIS 17* TEL:(1) 766 11 77 METRO PEREIRE. BUS 83 . Ouvert du lundi au samedi de lOh à 20h sans interruption et dimanche de 14h à 18h 99F 149F 159F 169F 139F 199F 130F 130F 239F 169F 390F 129F CARTOUCHES MSX 199F 199F 239F 239F 229F 229F 229F 229F 199F 229F 229F 229F 690F 420F 420F 490F 390F + TEMPLE OF CRUSHCRUMBLE 350F 350F 350F 350F 350F 350F 350F Si LOGICIELS APPLE 2 JEUX MSX DARK CRISTAL 490F POUR 300 Frs DESIGNER PENCIL GHOST BUSTER 275F 275F SPACE INVADERS CART HERO 275F IND1ANA CART MIND SHADOW 275F TANK WAR CART MOVIE MAKER 590F SPACE BATTLE CART NEWSROOM 590F
MONKEY KONG CART PITFALL 2 275F SPACE PANIC CART PISTOP 2 450F SPACE INVADERS CART 7 CITIES OF GOLD 450F FLAK CART SPY VS SPY 450F FRUIT SPLIT CART ULTIMA 3 SUMMER GAMES 2 670F 490F K7 AMSTRAD BEACH HEAD 120F DATABASE 219F DUN DARACH 120F GHOST BUSTERS 120F MANIC MINER 99F MEURTRE A GRANDE VITESSE 180F COBRA PINBALL 180F PIPELINE II 120F ROCKY HORROR 120F SORCERY 109F SUPER CHESS 120F ALIEN 8 140F RAID OVER MOSCOU 120F POLE POSITION 120F FIGHTER PILOT 120F MSX YAMAHA 2590 Frs
* * .
K7 MSX PITFALL 2 129F HERO 129F BEAMRIDER 129F BLAGGER 99F BUCK ROGERS 149F ASSEMBLEUR 169F CLASSIC ADVENTURE 109F CUBE BASIC 289F DATABASE 259F CPC 664 C 4890Frs AMSTRAD MSX FICHIERS FLI6HT 737 FLIGHT SIMULATOR RETURN TO EDEN SORCERY THE HOBBIT RIVER RAID GHOST BUSTERS MANDRAGORE ZAXXON TABLEUR ICICLE WORKS 32K MSX MUSIC COMPOSER VOICING CAT EDDY2 ATLHETIC LAND QL FRANÇAIS 6490 Frs SPECTRUM + & 6 LOGICIELS 1690 Frs SPECTRUM & 6 LOGICIELS 1290 Frs NOMBREUX LOGICIELS DISPONIBLES NOUS CONSULTER: 766 1 1 77 SINCLAIR APPLE PROMOTION JurPMRN flPSHfli + 149Frs CONSOLE 990F ADAM 2990F ADAM + CONSOLE
3890F UNITE DE DISQUETTE ADAM 2990F ADAM + UNITE DE DISQUETTE 4990F MULTI K7 190F K7 DIGITALE 59F DISQUETTES 10 149F HIGHT SCORE CBS 79F RALLONGE JOYSTICK 99F DOUBLEUR JOYSTICK 99F RUBAN ADAM 59F TOUTE LA GAMME COLECO DISPONIBLE POUR AUTRE TITRE TELEPHONER AU 766 11 77 2010 ONE ON ONE SPY HUNTER TAPPER CHOPLIFTER BRAIN5TRAIN MONKEY ACAD CARTOUCHES CBS NOUVEAUTES ACCESSOIRES CBS CBS 117 AVENUE DE VILLIERS PARIS IT TEL:( 1) 766 11 77 ATARI 520 ST DISPONIBLE UNITE CENTRALE 512K + ECRAN + LECTEUR 3.5 + SOURIS + 6 LOGICIELS 9890 FRS 130 XE 1950F DRIVE 1050 1950F IMPR. 1029 2050F LECT K7 1010 449F
PROMOTIONS!
130 XE + LECT K7 + 5 LOGICIELS 2590F 1 30 XE + LECT DISQ + 5 LOGICIELS 3990F 10 LOGICIELS + LECTEUR K7 690F 10 LOGICIELS + LECTEUR DISQ 2190F LOGICIELS ATARI PROMOTIONS 99FRS SEA HORSE K7 CART BI6BIRD K7 CART COCONUT K7 CART MUSIC MADN K7 CART PEANUT PANIC .. K7 FUNWITHART CART JUMPMAN JR CART pirsrop CART SATEWAV APSHAI CART jumpman K7 DISQ KRAZY SHOOT OUT CART BOULDER&BOMBS CART MOUNTAIN KING CART TEMPLE OF APSHAI K7 DISQ CRUSH CRUMBLE K7 DI5Q DRAGON OF PERN DISQ AIR RESCUE 1 D 290F BALL BLAZER D 45 OF BEACH HEAD D K7 189F 120F BLÜE MAX 2001 D K 7 35.0F 149F BOUDER DA5H D C 199F 199F CQNAN
D 189F CYTRON MA5TER D 290F F 15 5TRIKE D K 7 199F 189F FLIGHTSIMUL II D 590F RESCUEFRACTAL D 450F SPYV5SPY D 450F ULTIMA II! D 670F TAPPER D 390F SPYHUNTER D 390F
F. R.E.E D 219F DECATHLON K7 C 159F 199F HULK D K 7 189F 109F
POLE POSITION D K7 199F 149F ONE ON CWE D K7 420F 135F SPACE
SHUTT K7 C 159F 199F S0L0FLIGHTD K7 210F 150F BEAMRIDER C 199F
SUB COMMAND K7 90F COLOCHESS K7 169F FOOTC 199F BLUEMAX D K 7
210F 120F FCRTAP0K7 120F TRAITEMENT DE TEXTE ATARI C 890F
MICROSOFT II C 590F GHOST BUSTE RSD 209F COMMODORE CBM64 RVB
2590F CBM64 PBL 2390F BRI UE 1541 2590F LECTEUR K7 450F IMPR
802 2590F IMPR 803 2390F PROMOTIONS COMMODORE ? 5 CARTOUCHES
2690F LECTEUR DISQUETTE + 5 LOGICIELS 2690F LECTEUR CASSETTE
+¦ 5 LOGICIELS 550F LOGICIELS COMMODORE PROMOTIONS 99FRS SEA
HORSE D1SQ CART I BI6BIRD CART 8 JUMPMAN K7 DISQ £ JUMPMAN
JUNIOR CART 1 PISTOP CART | GATEWAY TD AP5HAI CART CRUSH
CRUMBLE K7 1 PEANUT PANIC CART 1 COCONUT DISQ ; BEACHHEAD2 D
450F !
SUITER GafïS 2 D «OF !
6EM5T0NE WAR D 500F KARATEKA D 450F : MAIL ORDER D 450F : SKYFOX D 189F ¦ STANDING STONES 0 «OF RAID BUNGELING K7 120F ;l EXPLOOING FIST K7 149F ; TOUR DE FRANCE K7 135F | MOVIE MÂKER D 590F RACiNG DESTSET D 450F FI5HTER PILOT K7 120F PI TS TOP 2 K7 120F ; LLTIMA 3 D 189F LODERUNNER K7 139F 50L0FLI&1T K7 180F TAPPER K7 120F 1 F15 STRIKE K7 139F | GHOSTBUSTERS K7 120F l DAMBUSTERS K7 12CF I NOMBREUX AUTRES LOGICIELS ] DISPONIBLES NOUS CONSULTER CREDIT CREG IMMEDIAT FACILITES ELECTRON.
CARTE BLEUE.AE.DC. DON DE COMMANDE à retourner après l'avoir rempli à ELECTRON 1 1 7 AVENUE DE VILLIERS 7501 7 PARIS PROVINCE .BANLIEUE. LIVREES EN 48H.
PARIS: POSS. 1H NOM: . PRENOM: ... ADRESSE: . CP:..? TEL: VILLE: ...... ORDINATEUR?... TITRE5:.
PRIX TOTAL COMMANDE: .. .F FRAIS DE PORT +20F FRAIS DE PORT MACHINE: ?50F CONTRE REMBOURSEMENT: + 30F TOTAL: ...F par chèque ?u contre remboursement Rebondissements Seriez-vous partant pour une partie de squash avec un ami ou contre l'ordinateur qui dispose de quatre niveaux ? Au service, la durée d'appui sur la touche «feu» conditionne à la fois la hauteur de la balle et sa direction. Un service comptant comme bon doit frapper le mur frontal entre vous la tapez. Vous pouvez prendre la balle avant le rebond sur le sol ou la laisser rebondir une fois. Vous gagnez un point si,
étant au service, votre adversaire laisse SUMMERGAM I La tête et les jambes Deuxième version de ce superbe jeu d’arcade qui avait déjà remporté, au début 85, le Tilt d’or pour son graphisme sensationnel. Epyx relève son propre défi, Sommer Game II surpasse son prédécesseur.
Pour ces nouveaux jeux olympiques, les huit participants auront à faire preuve de talent, tant au niveau de l'action qu’au niveau de la stratégie : escrime, équitation, javelot ou kayak, la lutte risque d’être chaude... L’animation des joueurs gagne encore en réalisme et la présentation du jeu décuple les possibilités offertes par la première version. Entraînement intensif et concentration, la tête travaille autant que les jambes... Disq. Epyx pour C 64.)
Les deux lignes rouges horizontales et atterrir du côté de votre adversaire pour marquer des points. Sur votre service, vous devez essayer de faire atterrir la balle entre les pieds de votre partenaire. Renvoyez-là, en vous plaçant de manière à être parallèle à sa trajectoire, comme au tennis, puis appuyez sur la touche « feu ». La trajectoire de la balle, sa force et sa hauteur dépen- -- Cassettes, cartouches, disquettes : la sélection du mois rebondir deux fois la sienne, ou l’expédie sur la zone grise du mur frontal ou encere au-dessus de la ligne rouge supérieure. Si c’est lui qui se
trouve au service dans les mêmes conditions, il y a seulement un changement de service, comme au volley-ball.
Vous marquerez des points en envoyant des balles très basses lorsque votre adversaire est mal placé ou en renvoyant juste en face de vous, car vous le gênerez alors WORLD SERIES BASEBALL!
Le swing du joystick Que diriez-vous de jouer au baseball, soit contre l'ordinateur (bon partenaire), soit contre l’un de vos amis? Selon la période, vous guiderez le batteur ou « l’attrapeur » et leurs coéquipiers. Quand vous conduisez le batteur et tentez de frapper la balle envoyée par le lanceur, suivez bien sa proSUPERSTAR CHALLENGE Bon pied, bon œil J’espère pour vous que vous tenez la forme, car vous allez vous engager dans huit épreuves sportives assez différentes les unes des autres. Pendant la course cycliste, le 100 mètres, le canoë et la natation, le chrono sera fonction de votre
rapidité à manœuvrer le joystick ou de votre agilité à appuyer alternativement sur deux touches. Quant à la natation, vous devrez de plus respirer régulièrement. Aux barres parallèles, tentez le plus possible d’appuis tendus avec comme seule aide le contrôle de la verticalité du mouvement. Pour la Un très bon jeu, tout ponctué de commentaires parlés. Ce simulateur sportif qui reprend les règles internationales du squash avec un réalisme intéressant existe également dans une excellente version pour C 64. (K7 New Génération Sofware, Spectrum 48 K.) Les renseignements concernant les
versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_slmilation de sport Intérêt _ ***** Graphisme _ ***** Bruitage_***** Prix___ B gymnastique au sol, vous devrez tenir plusieurs fois l’équerre, les mains sur le sol.
Dans l’épreuve de tir à l’arc la vitesse de déplacement de la cible est variable. Il est conseillé de régler l'inclinaison verticale de votre arc, et de tirer un peu avant que la cible ne se trouve en face de vous, afin de laisser à la flèche le temps d’atteindre la cible. La dernière épreuve sera le football où il faudra dribbler autour de quatre cônes et tenter de tromper le gardien. Vous disposerez de trois essais et d'un temps limité à deux minutes.
Si le graphisme de ce jeu est correct, l'animation en revanche l'est moins. Le choix de deux touches de contrôle très espacées est peu ergonomique, car il nécessite l’usage des deux mains. De plus, la plupart des épreuves ne sont pas très passionnantes. (K7 Martech, Spectrum 48 K.) Les renseignements concernant les uersions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_ simulation de sport Intérêt _ * * * Graphisme _ * * * * Bruitage_* * * * Prix_ B gression sur l’écran du haut qui vous montre une vue rapprochée. Vous devez appuyer sur le bouton « feu » un peu avant que la balle ne soit à votre niveau, de manière à permettre au batteur d’effectuer son swing. Vous pouvez contrôler la vitesse et la hauteur du rètour en manœuvrant le joystick respectivement horizontalement et ou verticalement. Votre batteur sera éliminé s’il rate trois balles. S’il renvoie la balle correctement, le coureur pourra alors s’élancer autour du «diamant ». Il doit être de
retour avant que la balle ne parvienne à la première base et éviter d’être touché entre deux bases. Lorsque ce sera votre tour de lancer, vous contrôlerez le tir avec le joystick comme pour le batteur. Puis vpus ?
31 mm swing et me répond d’un uppercut.
J'enchaîne un direct du gauche et du droit.
La mâchoire de Cimbel Lin, un poids plume de 105 livres se tord en craquant, sa tête plie sous la violence du coup. Trop tard c’est mon tour, avec un sourire et un regard sadiques, il parachute un swing qui pulvérise ma défense gauche. Le « zziiipp » du coup vrille mes oreilles. De rage, je lui en envoie trois au travers de la figure et je gagne le round. Son niveau d’énergie s'est épuisé avant le mien. Je dois m'épargner.
Encore deux K.O. avant dépouvoir lever le poing définitivement et affronter: Ted Matare, un 125 livres, Jansen Sino, un poids moyen et le lourd Fighter Bull au physique d'étrangleur.
La route qui mène au championnat du monde est dure. Non, Rocky ce n'est pas romancé. Tout se passe ainsi à la différence près que les coups : attaque et défense gauches et droites, partent du clavier et font mal mentalement. Le réalisme est total, des expressions du visage, à la sonnette stridente qui marque la fin du match, en passant par les trajectoires des coups et la musculature des boxeurs, comme si une caméra était braquée en gros plan sur les deux adversaires. Le joueur est toujours de dos. On ne peut que faire deux reproches 32 aurez le contrôle du joueur situé le plus près de
la balle. Il devra aller la ramasser et la lancer à ses partenaires pour qu'elle parvienne finalement au « rattrapeur».
Une fois assimilées les règles de ce sport peu connu en France, le jeu devient passionnant. L'ambiance est particulièrement bien rendue et le réalisme poussé jusqu'aux publicités passant sur l’écran vidéo ; même les majorettes défilant pour encourager leur équipe y sont. Un très bon jeu, aux graphismes de qualité. (K7 Image, Spectrum 48 K.) Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type__simulation de sport Intérêt - ***** Graphisme___***** Bruitage_* * * ROCKY Frappé Quatre boules de cuir tournent dans la lumière du ring sous les cris de la foule.
J’encaisse son coup droit, il esquive mon à ce logiciel surprenant : si les vignettes situées en bas de l'écran présentent la tête et les caractéristiques de chaque boxeur (nom, catégorie, poids), la figure en mouvement est toujours la même. Plus gênant, l’aspect dynamique du combat, en particulier le jeu de jambes est complètement éludé. C’est renoncer à une partie du plaisir;. Gremelin Graphics pour Spectrum.)
Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n'ont pu être obtenus.
Type__boxe Intérêt--***** Graphisme_ ***** Bruitage__* * * * Prix 1 B LES DIEUX DU STADE Olympique Paris-1992 : la flamme olympique brille sur le Parc des Princes où se déroulent quatre épreuves d’athlétisme. Deux concurrents s'alignent dans leurs couloirs, avancent vers le starting-block, s’agenouillent. Les signaux lumineux s’éteignent progressivement. Faux départ. On recommence. C’est parti pour un 100 mètres plat ; qualification assurée à 17 s. Accrochez-vous au joystick et pulvérisez les records. 10 s 04, la foule se lève, ovationne le vainqueur alors que le perdant se roule par terre
de rage.
Deuxième épreuve : le saut en longueur.
Trois essais pour dépasser les 5,80 m fatidiques. Une foulée et un poignet souples, une accélération, une impulsion juste avant la ligne, un angle de saut judicieux (environ 45-50°) réglable par une pression savante sur le bouton action... Cari Lewis n’a plus qu’à bien se tenir. Au 400 m tout repose sur l'endurance, en réalité comme en simulation. 60 secondes, c’est long quand on actionne un joystick et que la disqualification vous guette à chaque pas. Dernier effort, une envolée sur le dos (foxburry) à 1,50 m, pour le saut en hauteur. Même topo que pour la longueur : déterminer le meil
leur moment pour l’impulsion et l'angle d'attaque de la barre le plus efficace avec le bouton action sous peine de finir assommé.
Au fil du jeu, la qualification devient de plus en plus difficile pour que l’un des joueurs GRAND NATIONAL Selle de cheval... Ce peut être le début d’une grande carrière de jockey, puisque vous disputerez différentes épreuves de Grand Prix.
Parmi les quarante chevaux au départ, seuls certains sont encore disponibles, les autres ayant déjà été sélectionnés par d'autres jockeys. Le choix de votre cheval s’établit en.fonction de plusieurs critères.
Tout d’abord, son terrain de prédilection, qui doit correspondre à celui de la course.
Ensuite, ses résultats, dont la cote des paris est un reflet. Puis sa forme actuelle, donnée de 1 à 10. Enfin, ses qualités propres pour chaque moment de la course : départ, perde pied. Un logiciel sportif dans les deux sens du terme qui souffre de graphismes assez communs. Mais ne faisons pas la fine bouche: il ne sont pas si nombreux à tourner sur Thomson. (K7 Infogrames, pour M05 T0 7.)
N'existe que dans cette version. Aucune extension n'est prévue.
Type_!-sport Graphisme Bruitage- Prix_ les » de calcul mental. Selon la difficulté de la question posée et le bien fondé de votre réponse, vous voici à la tête d'un capital de quelques millions II vous faut dès lors choisir votre équipement. Du tacot au 4 x 4 de compétition, conservez quelques francs pour manger, acheter de l’essence et... réparer la casse. Les 1 500 km qu'il vous faut parcourir dans le Ténéré sont découpés en étapes plus ou moins longues selon Cauchemardesque Dans le pays des rêves et des légendes vit Gryphon, étrange animal ailé, chargé d'une mission divine : transporter
à travers le pays une barre d’or... Dans uh décor grandiose de temples, forêts et ruines étranges, cette créature mythique va se heurter aux délires fantastiques d’un pays imaginaire. La milieu d’épreuve, arrivée. De plus, vous pouvez parier, sur des chevaux, de 1 à 5, dont le vôtre. Vous disposez au début d'un capital de 1 000 livres.
A vous d’en faire bon usage. Le favori est une valeur sûre, bien qu'il lui arrivé de perdre de temps en temps.
Vous allez maintenant disputer la course.
Vous contrôlerez votre cheval latéralement.
Cravacher le fait aller plus vite ! Il faut absolument que votre cheval aille vite si vous voulez lui faire sauter avec succès les obstacles nombreux de cette course. Evitez de toucher d’autres chevaux sinon vous risquez une pénalité, plus ou moins importante. Conduisez votre cheval en fonction de sa manière de courir et, surtout, surveillez son énergie pdur ne pas l’épuiser prématurément. Un bon jeu assez varié. (K7 Elite, Spectrum 48 K.) Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n'ont pu être obtenus.
Type_ simulation de course hippique Intérêt _ * * * * * Graphisme _ * * * * ?
Bruitage_* *** Prix_B RAID SUR TENERE L’aventure Pour participer à ce rallye au fin fond du désert, il n’est guère nécessaire d'être un as de la route ! En effet, ce logiciel porte la majeure partie de ses capacités dans les préparatifs de la course. Tout d'abord, la recherche de « sponsors » est indispensable pour payer l'équipement. Huit firmes vous proposent leur aide financière, et les subventions ne vous seront accordées qu’après plusieurs épreuves... C’est ainsi que la multinationale Michelin contrôle vos connaissances en matière de distances de freinage et que l’association des
éleveurs vous pose de délicieuses « colvos goûts. Malheureusement, le graphique est tout au long de la course d'une simplicité déroutante et pour une fois, on retire plus de satisfaction à s’équiper qu’à rouler dans le sable... N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_rallye automobile Intérêt _ * * ?
Graphisme _ * * Bruitage_* * Prix_B nature prend l’apparence d'une jungle: l'eau des rivières s’est transformée en poison, lés barrières invisibles freinent sa course et toute une armée de fantômes se lance à sa poursuite. Dès lors, la vie de Gryphon prend l'allure d'un véritable cauchemar. Fort heureusement, ce dernier possède deux ailes vigoureuses qui lui permettent dès qu'il court, de s’élever dans les airs. Evitant ainsi quelques obstacles, à vous d’utiliser avec habileté le rayon magique qui détruira sans problème vos ennemis les plus proches.
Ce logiciel présente une animation graphique de tout premier ordre : le décor de votre aventure est mis en relief par une judicieuse superposition de plans.
Les fantômes qui peuvent surgir âussi bien du ciel que des profondeurs de la terre vont ici entamer une véritable partie de cache- cache. Le jeu en retire une spontanéité captivante. (K7 et disqette Quick Silva, pour C64.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_ action et adresse Intérêt _ ***** Graphisme _ ***** Bruitage_ ***** Prix_B INFERNAL RUNNER 1 Fil d’Ariane Une fois de plus un labyrinthe infernal... Sur un thème très classique, Infernal Runner prend tout son intérêt par la complexité de l'aventure. Echelles et plate-formes, saut acrobatique ou chute vers la mort... jusque là, rien d’exceptionnel ! Mais quel esprit diabolique a bien pu mettre au point ces pièges tous plus cruels les uns que les adtres : bassin d’acide, pieux électrifiés ou pilons compresseurs, il n’est pas un tableau qui ne réserve quelques désagréables surpri
ses... Le but est tout d'abord de survivre.
Pour cela, sachez atteindre les délicieuses pommes et coupes de vins fins qui vous redonneront force et vigueur. Ensuite il serait souhaitable de sortir du labyrinthe... Or, les cinq coffres sacrés de la liberté, tous fermés à clé, bien entendu, renferment à coup sûr le secret de votre fuite. Mais ne perdez pas courage, l’heure est à la réflexion. Le nombre impressionnant de tableaux proposés risque de compromettre votre fuite sans un plan précis des lieux.
Aventure ou arcade, la stratégie se mêle à l'agilité dans, une animation graphique démente. (K7 Loriciels pour C 64.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n'est prévue.
Type_action et réflexion Intérêt _ *****
* ****
* ** * Graphisme .
Bruitage_ Prix_ rat qui se respecte, c’est par les egouts que s'aventure notre héros, des égouts interminables et lugubres infestés d’égoutiers peu scrupuleux en ce qui concerne la vie des pauvres rongeurs... Armé d’un pistolet à glue, Roland doit tout d'abord découvrir la seule porte qui lui donnera accès aux trottoirs tranquilles de Londres. Dès lors, l'aventure va se compliquer.
Malgré les délicieux hamburgers et les pommes savoureuses abandonnés ça et là, notre pauvre rat n’est pas au bout de ses peines : son énergie s'amenuise et sa réserve de glue tend à disparaître. D’un graphisme agréable, ce logiciel d’arcade propose un scénario sympathique. L’animation n’a rien d’exceotionnelle. Mais elle s’appuie sur un décor éloquent. Les égouts de Londres en retirent un certain charme. (K7 Océan pour C 64.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type__arcade Graphisme Bruitage_ Prix_ DISC WARRIOR La troisième zone Désespérément seul vous progressez dans l’univers tridimensionnel d’un complexe informatique: un véritable maillage de murs, de grilles, au sol parfois électrifié dans lequel patrouillent des gardes androï- des, des boules de haute-tension et des robots canins dressés pour tuer. Votre but : détruire sa CPU (Control Processing Unit).
En d’autres termes, recomposer la clé maîtresse et le radar, dénicher les cellules énergétiques, les trois clés ouvrant les portes et enfin attraper la méga-bombe. Pas si facile quand on est simplement armé d’un disque-boomerang électronique et que chaque rencontre avec un obstacle diminue votre potentiel de force. Pour traverser les vingt-six zones décrochez le travel dise du mur ou grimpez sur le téléporteur. Un logiciel qui combine action et aventure à un niveau de difficulté assez élevé. La troisième dimension est bien maîtrisée. On peut regretter un certain manque de cohérence
dans les actions et les déplacements qui procurent parfois une impression de gigantesque pagaille. Disc Warrior se joue au clavier ou au joystick. (K7 Alligata pour MSX.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n'ont pu être obtenus.
Type_action-aventure Intérêt__. * * * * Graphisme _ ***** Bruitage_* * * Prix_«-c.
» ,0LL; Prends garde a toi Le taureau entre dans l’arène. Se dégourdit les jambes, de-ci, de-là. Et charge ! « Et c’est l’heure où les épiciers se prennent pour Garcia Lorca »... N’en déplaise à monsieur Brel, dans Olé ! Il faut d’abord se prendre pour un toréro. La muleta à la main, il s'agit de réussir des passes, sans se faire encorner, puis d’aller accrocher des cocardes entre les cornes. Plus facile à écrire qu’à faire.
Olé I est un jeu original, tant par le thème que par la forme. Au premier abord, le graphisme peut apparaître moyen pour le Commodore 64. En fait une grande partie de la mémoire a été utilisée pour l’animation, particulièrement subtile. Le toréro se déplace dans huit directions, avec trois vitesses de course. Il saute, s’accroupit, peut ramasser une muleta perdue ou une cocarde, réaliser des passes, et se fatiguer au fur et à mesure de la partie, surtout s’il court beaucoup. Mais le clou de ce logiciel, c’est le comportement du taureau. A chaque début de partie, il est différent,
selon son caractère. Puis son humeur change en fonctiqn de l’attitude du torero, des réactions du public. Le maniement de la manette de jeu demande pas mal d'entraînement, car la technique de déplacement du personnage est inhabituelle. Mais ensuite, il est possible de réaliser de superbes parties, accompagnées par des musiques originales de Jim Cuomo, qui collent parfaitement aux différentes phases du jeu. Oté ! Est un logiciel abouti qui renouvelle avec intelligence le jeu d’action. (K7 Jawx Vifi-Nathan pour Commodore 64.En préparation pour Amstrad et M.S.X.) N’existe que dans cette
version.
Type_action Intérêt _ ***** Graphisme _ * * * * Bruitage_****** Prix_B A VIEW TO A KILL 007 en péril Il ne manquait plus que lui dans la photo de famille des héros cinématographiques qui font un tour sur ordinateur, j'ai nommé le plus beau, le plus fort, le plus tombeur: James Bond 007. Votre but : découvrir quel plan machiavélique manigance Max Zorin, magnat de l'industrie électronique européenne et l’empêcher de le mener à bien.
L’aventure vous entraîne d’abord dans les rues de Paris à la poursuite de Mayday, une espionne qui s'est parachutée de la tour Eiffel. Arrivez avant elle à son point d'atterrissage et extorquez lui les informations top- secret. Grimpez dans votre Renault bleue et lancez-vous sur l'asphalte, un œil sur le compteur de vitesse, un autre sur le paysage qui défile devant le pare-brise et un troisième (!) Sur le système radio indiquant sa positiorfet son altitude. Le vent change sans cesse de direction et les flics ne supportent pas de vous voir emprunter des sens interdits. Pas de merci, si
vous rencontrez un véhicule errant, tirez dessus. Au bout de dix minutes vous deviendrez un as des virages au frein à main, des accélérations démentes. Un petit problème': on rebondit contre les murs et la chasse prend plus souvent l'allure d'une partie d’autos- tamponneuses que d’une course poursuite.
Cela se conclut très rapidement par une voix d'outre-tombe déclaranteyou failed.
Bond». Pas question de tricher et de passer à la deuxième aventure : l'incendie du City hall de San-Francisco, le sauvetage de Stacy bloquée dans l’ascenseur et le déve- rouillage de la porte de sortie, car on vous demande gentiment le code que Mayday a du vous remettre.
Même topo pour la troisième aventure où Bond découvre que Zorin veut s'emparer du marché des microprocesseurs et faire sauter Silicon Valley. Pour sauver l'Amérique, il n'est qu’un seul moyen : s’enfourner dans la mine où a été placée la bombe, retrouver Mayday, la persuader de passer du côté de l'oncle Sam et de vous aider dans le travail de désamorçage. De l’action en perspective.
Surprise : Bond n'est pas bardé de gadgets, tout ce qu'il utilise, il le ramasse, torche ou passe, extincteur ou compteur Geiger. Un logiciel sans répit qui marie « Mad Max », « la Tour Infernale » et «Superman ». Résultat : variété, difficulté, humour et crampes â la main garanties. Il est particulièrement énervant de ne pouvoir passer d'étape en étape à son gré (les mauvais pilotes sont nettement handicapés), mais cela fait partie du jeu. Les graphismes sont bien... sans plus, en revanche, la musique du film nous fait vraiment craquer. (K7 Domark pour C 64.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_ auenture Intérêt _ ***** Graphisme _ * * * * Bruitage_***** Prix_B ï SPY HUNTER Ij Tirez pas sur les civils Vous êtes le meilleur chasseur d'espions ayant jamais existé. A bord d'une voiture turbo dernier modèle, vous vous lancez à leur poursuite. Votre voitdre est équipée au départ de mitrailleuses et la réserve de munitions est suffisante pour que vous n'ayez jamais à vous en préoccuper. Vous devrez arrêter les fugitifs qui sont en voiture ou à moto, soit en les poussant dans le décor, soit en leur tirant dessus. Mais prenez garde à ne pas vous-même sortir de la route, à cette
vitesse, il ne resterait pas grand chose de votre voiture. Ne tirez pas sans discernement sur tous les véhicules, certains en effet sont conduits par des civils innocents et en bonne justice, cela vous ferait perdre des points.
Par endroit, la route bifurque en deux bran- CHESS Amateurisme distingué Ce logiciel est l'un des trois grands jeux d'échecs sur Apple, avec Sargon III et Mychess. Le sens de l’échiquier s'inverse (blanc en haut), l'ordinateur peut donner des conseils et accepte de dire, pendant son temps de réflexion, la pièce qu'il compte jouer. Le retour s'effectue facilement jusqu'au début de la partie. En complément de cette option, il est possible de faire rejouer tous les coups un à un, soit manuellement, soit automatiquement, ce qui est fort utile pour analyser une partie.
A tout moment, le programme peut donner l'évaluation des positions. Ce score est donné très simplement en décimal, un pion réprésentant un point. L'estimation est assez exacte, sauf en cas de jeu essentiellement positionnel. Ce programme dispose, de plus, d’une option unique qui permet de jouer à l'aveugle (les pièces ne sont plus représentées sur f échiquier).
Pérément de stratégie. Enfin, les finales sont très moyennes. Ce logiciel, aux pièces bien représentées, conviendra parfaitement aux amateurs moyens et offre de plus une bibliothèque de 40 parties célèbres et situations particulières. (Disq Odesta, Apple II.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_réflexion Graphisme Bruitage_ Prix_ VIN SUR VIN Bonjour les Avant même d’introduire la cassette dans son lecteur, l'esprit est en ébullition. Pensez donc, un logiciel qui ne traite que de vin et d'alcool. Le rêve, et tant pis pour les grincheux, qui trouvent qu'un verre..! Ils ont raison d’ailleurs. Pour boire peu, il est indispensable d'apprécier. Donc, apprécions. La ches, attention à ne pas heurter le terre- plein central. Parfois, avant une bifurcation, une inscription sur le sol vous renseignera sur le côté à prendre (de l'autre la route est barrée). Cela pourra
éventuellement vous conduire à un changement de véhicule (hors-bord...) la poursuite se continuant sur l’eau. De temps à autre, un camion d’armes va s'approcher derrière vous, laissez-le doubler, puis rejoignez-le. Un transbordement d’armes nouvelles aura alors lieu : telles que des rockets (indispensables pour détruire les hélicoptères), de l’huile dérapante ou de la fumée écran. Ce jeu rapide et difficile au second niveau, est servi par des graphismes de qualité. (K7 Sega, pour Spectrum 48 K.) Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_action Intérêt _
* *** ? * * * ? ? * Graphisme Bruitage_ Prix_ Ce logiciel est
doté de 15 niveaux de jeu, mais seuls 11 d'entre eux sont
jouables en parties normales. Deux niveaux supplémentaires
sont réservés aux problémistes : analyse infinie et recherche
de mat. La bibliothèque d'ouverture est correcte et comprend
près de 7 000 positions. En milieu de partie, le programme
développe une bonne force tactique mais manque déses-
connaissance des appellations, de la dégustation, des
cépages, du travail du vin, des eaux-de-vie, des climats et de
là vigne aide à savourer les plus beaux fleurons de nos
terroirs. Tel est le propos de Vin sur vin. Un logiciel
original mis au point en collaboration avec M. Puisais,
président de l'Académie internationale des œnologues.
La réussite d'un logiciel de ce type tient de la gageure puisque l'on attend de lui qu'il soit complet, pédagogique et amusant. Pour tenter de concilier l’inconciliable, la forme du quiz a été retenue, avec des séries de questions « vrai-faux ». Pour être franc, au premier abord nous fûmes plutôt déçus.
Peut-être parce que nous attendions trop de ce logiciel annoncé depuis plusieurs mois.
Il déroute pendant les premières minutes d’utilisation, car les bonnes réponses n'apparaissent jamais en clair, ce qui provoque une certaine frustration. Mais à la longue, on se laisse prendre au jeu, et les parties deviennent acharnées, pour accéder aux niveaux supérieurs, puis aux autres chapitres. Et l'on se rend compte petit à petit que l’on découvre les réponses exactes, et qu'on les mémorise sans efforts.
Vin sur vin propose 1 100 questions réparties en huit chapitres, dont la plupart possèdent trois niveaux de difficulté. Lors du chargement, il est possible de commencer par n’importe quel chapitre, mais une fois la partie engagée, passages de niveaux et de chapitres ne sont possibles que par l'obtention d'un 16 sur 20. Et c’est loin d'être évident !
L’animation est simple réussie, les bruitages aussi lancinants. Est-il impos sible de sortir d’autres sons d du 70 7? Grâce à des chargements successifs, Vin sur vin possède une masse importante d’informations; Même les connaisseurs compléteront leur savoir en s’amusant. Un logiciel qui sait renouveler la forme du quiz. (K7 Infogrames lmagiciel pour MO 5, TO 7+ 16 K et 70 7 70.)
Existe en disquette, pour Apple.
Type _ œnologie didactique Intérêt _ * * * * Graphisme_ *** Bruitage_* * Prix_B NUTCRAKA Casse-noisettes
• Cyril est un écureuil prévoyant. Avant de regagner ses
quartiers d’hiver il fait le plein TIME 0 25 SCORE7 001006
LîVE§:3 AçA A A? A a A? A a . A a noix et de noisettes dans
la campagne avoisinante. Figurez-vous que les fruits ne
poussent pas simplement dans les arbres, qu’il suffit de
secouer pour récolter, mais des amanites tue-mouches, dans les
des oiseaux, au sommet des escaliers, cœur des marguerites.
Sautiller de l'un l’autre requiert une certaine dose 'adresse,
d’aütant que Cyril ne dispose que d'une minute pour tout
ramasser et que moult escargots, abeilles et papillons rôdent
dans les parages. Un carambolage signifie la mort et Cyril n’a
que trois vies. Le jeu comporte plusieurs étapes de difficulté
croissante. Les graphismes comme la musique sont
primesautiers. Les très jeunes enfants vont adorer ce jeu
d’action bucolique qui a su se mettre à la hauteur de son
public. K7 Software Projects pour C 64.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Tjrpîe : ' ¦ action Graphisme Bruitage_ Prix_ MAMA LLÀMA l Le retour des lamas Si Marna Uama a passé un long été sur nos étagères en instance permanente de critique, la faute en revient à sa notice : du chinois compliqué de considérations métaphysiques. Jeff Minter, le papa des lamas, frappe décidément très fort. Une chose est sûre, Marna Uama restera dans les anales de Tilt comme un jeu bizarre. Pour assouvir votre curiosité grandissante, sachez que le but du jeu est de protéger Marna Llama et ses deux petits des attaques sans merci de monstres en tout genre (parmi lesquels des bisons
volants), grâce à un petit « kill- droïd » contrôlé par un fluide télépathique ou plus simplement au joystick. Pas si clair qu’il n’y paraît.
Vous pouvez choisir dans une grille la force et le nombre des ennemis ainsi que les paysages où évoluera Marna Llama, tel que, Egypte ancienne, cité Inca, colonie lunaire à basse gravité... Certains écrans sont des puzzles. Le joueur peut donc modifier entièrement l’environnement et la structure du jeu en fonction de son niveau. Les graphismes comme le bruitage brillent par leur originalité. Seul point noir, et de taille: la notice. (K7 Llamasoft pour CBM 64.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_action compliquée Intérêt _ ***** Graphisme_ ***** Bruitage * * * * Prix_n.c. PICTOR AMSTRAD Dessiner Un outil graphique conçu par des créateurs et non par des informaticiens. Un maître- mot : la rigueur. Loin des traditionnels logiciels d’aide à la création qui s'ils permettent de se faire plaisir gentiment avec des dessins hauts en couleur restent néanmoins très grossiers, Pictor propose une série de fonctions nouvelles ouvrant les potentialités de Y Amstrad (dont ses trois modes graphiques) aux professionnels de l’image, artistique ou technique. Pour peaufiner les
graphismes : un zoom super puis- ¦sant. Chose rare, on peut accélérer le développement de la fenêtre et inverser son contenu. Pour effectuer des frises ou confectionner des modèles de tissu : neuf matrices sauvegarde.
Pour mettre un peu d’animation : un clignotement à partir de deux couleurs aux fréquences variables. Sans oublier dans le cas de la duplication, un mode incrustation de l’image et un compilateur d’images particulièrement innovant afin de réduire le nombre d'octets utilisés pour la sauvegarde.
Attention l'image ne pourra être relue qu’avec Pictor. Si le nombre d'octets économisés ne s’avère pas intéressant, l'utilisateur peut conserver le mode de sauvegarde normal, soit 16 400 octets par image.
La mise en œuvre est beaucoup moins compliquée qu’on ne pourrait le craindre : les commandes s’effectuent conjointement au clavier et au joystick. Au bout d’une journée de manipulation on arrive à composer les instructions de tête. Enfin un outil de création d’images intelligent qui dépasse le stade des gribouillages. L’Amstrad explose.
(K7 JawxA ifi-Nathan pour Amstrad.)
Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_aide à la création graphique Intérêt _ ***** Graphisme _ ****** Bruitage_ variables sont numériques, entiers de 0-25 pour les bytes simples et 0-65535 pour les doubles bytes. Un logiciel qui simplifie amplement la vie du programmeur amateur et lui permet de se faire plaisir sans passer des journées à apprendre le code machine. Ne vous attendez pas cependant à du tout cuit. Il vous faudra d'abord digérer la notice en anglais. (Disq. Ou K7 Sofi- tec pour CBM 64.)
L’éditeur arrête la production.
Type_création de Jeux d’arcade Intérêt _ * * ? ? * Graphisme _ * * * * du ciel et tutti quanti , un tracé des planètes et des aspects de chacun ainsi qu’une synthèse des rapports disharmoniques et harmoniques du couple. Les thèmes abordés vont de la vie professionnelle à la vie sexuelle en passant par l'épanouissement intellectuel. On en apprend de belles. Vous restez sceptique ? Sachez que la fameuse astrologue Elizabeth Tessier cautionne Astro-couple. A l’heure où les sciences divinatoires passionnent le public, ce logiciel devrait en satisfaire plus d’un. On y croit ou on n'y
croit pas, mais en tout cas on s’amuse. Un seul regret: les clés pour l’interprétation du thème astral de chacun ne sont pas exposées dans la notice. Il faudra quand même allez voir un professionnel ! (K7 Answare pour TO 7, TO 7 70 et MO 5.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_astrologie Intérêt _ * * * * Graphisme _ **** Bruitage_ Prix_B SCOPE Arcade à la carte Décidément chez la Sofitec, l'imagination est au pouvoir. Après les petites histoires de Adventure writer, vous pouvez maintenant créer vos propres jeux d'arcade, des Zaxxons et Space invaders en pagaille. La subtilité de Scope : le programme tourne en code machine avec à la clé une vitesse d’exécution impressionnante; vous programmez dans un langage similaire au Basic : le Scope 64, composé de 46 instructions REM incluant graphiques, couleurs, musique et animations. Une fois le programme tapé,
ce qui nécessite des rudiments de Basic de la part de l'opérateur, il est compilé et réécrit dans la partie mémoire qui lui est réservée. Sa sauve- JEU DE TAROTS Garde sans chien « Prise », « garde », « garde sans chien » ou «contre», vous allez vous faire peur face à trois adversaires très discrets contrôlés par le VG 5000. Qu’on ne le taxe pas de partialité: vous pouvez changer la main comme vous l’entendez, provoquer une donne aléatoire, voire choisir les cartes de vos compagnons de jeu si la stratégie n'est pas votre point fort. Vous prenez? Le chien s'affiche. Concoctez quelques coupes
et singlettes pernicieuses, annoncez votre poignée (les blancs d'atouts et d'habillés ne comptent pas).
Le jeu commence fidèle à la réalité. L’ordinateur, moins idiot qu’on ne serait porté à le croire, ne joue pas ses rois d'entrée. En revanche, la chasse au petit ne rentre pas dans ses cordes. Pas question de tricher : sur l’atout, on monte. Un détail décevant : impossible de voir le dernier pli. A la fin de la partie s'affichent le nombre de points réalisés ou chutés ainsi que les scores. Un jeu ASTRO-COUPLE D’amour et d’étoiles Vous hésitez entre Dominique et Claude mais vous aimez bien Maxime. Plus besoin d’étriper des poulets, de répandre du marc de café ou d’aller consulter une
voyante, votre TO 7 se charge de tout. Contre les dates, les heures et les lieux de naissance des partenaires, il vous pond un thème astral signe du zodiaque, ascendant, milieu rapide et agréable aux graphismes soignés qui s'adresse aux débutants ou aux joueurs en mal de partenaires. Les surprises sortt rares. Pas de règles dans la notice et un seul niveau de difficulté, dommage. (K7 Nice Ideas pour VG 5000.)
Existe en disquette pour MSX.
Type__Jeu de cartes Graphisme Bruitage_ Prix_ | MÜSICMASTËR | Mélomanes Plus besoin de s'appeler Mozart ou Eric Clapton pour composer comme un dieu, ni même pour savoir écrire la musique sur les portées, Music master est conçu pour vous assister dans l’exploration de l’univers musical du Commodore 64. Vous pourrez même découvrir les joie du trio puisque trois instruments peuvent être utilisés simultanément. A vous de choisir entre le piano électrique, la clarinette, la flûte de Pan, les deux batteries, le violon, le banjo, la basse et le synthétiseur, soit au total neuf inStru- castel pour
sauver l'Empire. Votre habilité se mesurera à trois épreuves initiatiques du type apprivoiser une boule magique, décrip- ter un message secret et retrouver un anneau magique caché dans une pièce en un temps lifnité. Alors, et seulement alors, commence la lutte contre le mal, la quête de l’anneau gravé par les elfes qui est caché au plus profond du château de Malempire. Les graphismes ne se distinguent pas par des détails inutiles, les déplacements se font au joystick. Les habitués du genre n’y verront qu'un amuse-gueule.
(K7 Initiel pour EXL 100.)
Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_aventure ¦k * * * Graphisme aux ponts de lianes peu solides et à un niveau d'énergie provoquant des chutes vertigineuses. Un mot d’ordre : prendre son temps. Les étapes suivantes vous fbnt progresser du cinéma au ghetto, du cimetière à la fameuse maison hantée dans un crescendo de monstres et de croix.
L’aventure ne s’arrête pas là, vous devez ramener votre chérie à la douce quiétude de votre coupé resté dans la forêt, en ramassant, comme c'est original, le plus de crucifix possibles. Pour corser le tout, votre amie récupère .les roses et vous les bleus.
Rien de très passionnant. On devrait, parait- il, se transformer en loup-garou et hurler sous la lune (j’attends). Les graphismes sont très colorés mais peu originaux. Un logiciel à ne pas mettre entre toutes les mains (entendez celles des enfants de plus de 10 ans). (Disq. Mastertronic pour C 64.)
Existe en cassette pour C 64 .
Type_aventure graphique Intérêt _ * * *
* * * Graphisme ments. Qu'il s’agisse de cordes ou de per
cussions, c’est le clavier du CBM64, sorte de synthétiseur
monophonique, et votre oreille qui vous guident. Tous les
accords sont permis. Vous pouvez vous déchaîner sur
trente-quatre rythmes automatiques et sept octaves et régler
les attaques, les fréquences, les tempos... Un logiciel
suffisamment simple d’utilisation et très performant, qui
donne un effet bœuf à la moindre ritournelle. (K7 et
disquette Supersoft pour Commodore 64.)
N'existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_création musicale Intérêt _ * * * * Graphisme_ * * ?
Bruitage_**** L’ANNEAU DE L’UNION Sacré Malempire Un jeu d’aventure sur Exelvision, cela se salue même s’il ne brille pas par une originalité à toute épreuve. Tolkien inspire encore les foules. En deux mots : le roi de Lythurcie, seul détenteur de l’enchantement retenant prisonnier Malempire (fallait y penser) agonise. Chevalier sans peur et CHILLER Vade rétro Ça ne rate pas, votre petite amie s'est encore fourrée dans le pétrin : prisonnière dans une maison hantée. Sous un clair de lune démoniaque, encerclé d’araignées, zombis et autres esprits, vous écumez la forêt (deux ou trois arbres
méchamment stylisés) pour faire la cueillette des cinq crucifix bleus. Gare LA CITE PERDUE Pour Hntin confirmé Prenez-vous pour un journaliste de talent, en permanence à l'affût d'un scoop, et prêt à tout pour y parvenir. Un message du professeur Mac Dowell vous invite à le rejoindre au plus* 128 K=2000F' MIEUX VAUT LE SAVOIR AVANT D’ACHETER UN 64 K.
* Prix public conseillé - version PAL NOUVEL ATARI 130 XE Vous
voulez acheter un ordinateur personnel ? Un 64 K fera
l'affaire, pensez-vous. Et bien, ne faites rien avant d'avoir
lu ceci: Atari lance le 130 XE.
Une puissance de 128 K pour 2 000 F seulement.
Un cerveau grand comme ca. Vous avez sous les yeux un modèle d’esthé- tisme et de confort. Son cerveau ? Un microprocesseur 6502 C avec accès direct au bus (possibilité d'extension mémoire, connexion disques durs...). Et pour augmenter sa puissance de traitement, 4 microprocesseurs en appoint: gestion couleurs (256 couleurs), gestion graphiques (17 modes graphiques), gestion sons (synthétiseur 4 voix), gestion mémoire (disque virtuel ou mémoire continue), tout est là pour vous simplifier la tâche.
Que faire avec 128 K? Tout ou presque. Plus de mémoire, c'est plus d'utilisations. Que vous fassiez du traitement de texte, de la gestion de fichiers, du graphisme, des jeux ou de la programmation, le 130 XE, ses 128 K et son basic intégré vous ouvriront plus largement le champ de vos possibilités. Maintenant, avouez-le ! Vous ne pensiez pas en avoir autant pour 2 000 F. Le système Atari. Atari, c'est un système informatique complet: lecteur de cassettes ou de disquettes, tablette tactile et imprimantes Le 130 XE accueille tous ces périphériques et vous permet l’accès à une bibliothèque de
logiciels riche de plusieurs centaines de titres.
Lecteur de disquettes 1050:2 050 F. Imprimante matricielle 1029:2100 F. A ATARI PLUS DE PUISSANCE POUR VOTRE ARGENT.
Vite. Sautez donc dans un avion, direction l’île australe où il réside. Profitez de votre voyage pour examiner les papiers en votre possession, ils vous seront bien utiles. A l’arrivée, un chauffeur vous attend.
Bien que son aspect soit fort peu engageant, vous devrez le suivre. Evidemment il vous conduira tout droit à un guet-apens.
Pour sortir de ce mauvais pas, une seule solution, l’assommer. Pour ce faire donnez- lui des coups de poings aux endroits sensibles (à vous de les trouver). Essayez de ne pas prendre trop de coups, car vous ne disposez que d'un capital de 100 points de vie pour l’ensemble de l'aventure. Une fois votre ennemi terrassé, vous pourrez librement fouiller la voiture (c’est très intéressant), puis vous rendre à la demeure du professeur. Celui-ci gît inanimé à l'étage.
En se réveillant, il vous racontera qu'il a trouvé une étrange pierre dotée de vertues très particulières. Peu de temps après, vous mesurerez l'étendue du mystère qui entoure cette pierre et vous devrez faire preuve de beaucoup de logique et de sang-froid pour l'éclaircir. Le dialogue avec l'ordinateur s’effectue sans problème. Les graphismes sont variés, et souvent agrémentés d’animations de qualité. Un très bon jeu d'aventure en français, d’un genre nouveau. (Disq Excalibur pour Apple II.)
Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_aventure Intérêt _ ***** Graphisme_ ***** Bruitage_ * * * * Prix ¦¦¦ ; ¦ ’ ¦¦ | ' ¦ ¦ F LE CRIME DU PARKING Un caddy bien rempli La belle Odile Conchoux a été trouvée morte dans un caddy, sur le parking du supermarché, dans la tenue d’Eve qui plus est. Chargé de l’enquête, vous rencontrerez de nombreux personnages qui, à première vue, paraissent anodins. Mais quelques questions pertinentes révéleront rapidement leurs tares. La plupart de ces individus sont vénaux et seul un petit cadeau saura leur délier la langue. Au cours de vos investigations, vous réaliserez qu'Odile était en
relation avec des trafiquants de drogue.
L'examen minutieux de son corps vous aurait d’ailleurs déjà orienté sur cette piste.
La concierge d’Odile pourra vous donner quelques renseignements intéressants, si vous savez faire montre de courtoisie. Sa surdité sera la bienvenue pendant le défonçage de la porte de l’appartement d’Ôdile.
Une fois dans les lieux, récupérez la cassette magnétique qui s’y trouve. Mais comment l’écouter? Un magnétophone traîne justement par là, malheureusement le fil d’alimentation sur secteur est coupé ei vous n'avez rien pour réparer. L'audition de la bande est donc remise à plus tard. Ne l’oubliez pas pour autant, vous y découvrirez plusieurs points capitaux. Tâchez de mettre la main sur les vêtements d'Odile, leur fouille pourrait révéler des indices importants. Le dialogue avec l’ordinateur peut s’effectuer à l'aide de phrases normales et le programme comprend près de 300 mots. Un
très bon logiciel d’enquête, où l’ambiance sordide est bien rendue. (Disq Froggy Software, Apple II.)
Les renseignements concernant les versions pour d’autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_I_enquête policière Intérêt_ ***** Graphisme_ * * * * Bruitage_aucun Prix_B Décidément l'aventure graphique a le vent en poupe ainsi que les errances sans fin dans des royaumes ou châteaux tordus.
Une drôle de chose vient de vous arriver : d'homme vous vous métamorphosez en petit oiseau fragile problème cardiaque et énergie défaillante mais au courage d'aigle. N'écoutant que votre sens de la liberté vous vous proposez de débarrasser le pays des despotiques Kremlins. Vos soucis seront chronologiquement de découvrir la pièce où se cache le sérum qui vous retransformera en homo sapiens, puis de débusquer le magicien-guérisseur, de ramasser les quatre barils de fuel nucléaire, de les transporter dans la pièce du réacteur et enfin de prendre vos jambes à votre Cou pour ne pas exploser
avec le reste.
150 écrans il y a de quoi perdre la tête entre les forêts de sapins, les villages de briques et les cases africaines. Malheureusement on passe une grande partie du temps sous terre dans un décor peu réjouissant à la recherche d'une tranche de gâteau sous peine de voir le petit oiseau de vie situé en bas de l'écran se transformer en squelette.
Un conseil : dessinez un plan numéroté car les chevauchements ne sont pas toujours évidents. Mignon mais un peu futile. (K7 Gremelin Graphics pour Spectrum.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n’ont pu être obtenus.
Type_aventure graphique Intérêt _ * * * * Graphisme_ * * * * Bruitage_* * * Prix_B ORBITAL MISSION Prêt à décoller « Retrouver le vaisseau orbital mystérieusement disparu dans l'espace, commandant !
Utilisez votre navette spatiale. » Plutôt laconique. Mais en fait la mission consiste à découvrir une étrange planète et ce malgré les assauts forcenés des Orglubs, les pirates intergalactiques. Avec une sobre efficacité le tableau de bord affiche numériquement vitesse et direction et l'écran radar à lui seul permet de mener à bien,votre mission. Définissez le cap puis actionnez les réacteurs. Le vol se concrétise à l'écran en
- 15
- 1 Disponible: en cassette ou disquette pour Commodore C64, en
disquette pour Apple, en cassette pour Amstrad*
* (bientôt disponible).
Disponibles: en cassette ou disquette pour Commodore C64 et Atari 600 800XL et 130XT, en cassette pour en cassette pour Sinclair COUORAY - 14, AVENUE ALBEHTBNSTEN BLANC-MESf*. - TÉL.: 865.14.24 - TÉLEX: 213 118 F. un quadrillage de points qui s’illuminent à votre passage. Lorsque l'un de ces repères est remplacé par un chiffre, placez-vous en mode de combat. Le laser est d'une redoutable efficacité et l'ennemi succombe vite sous son tir. Bien plus dangereux sont les trous noirs et orages magnétiques risquant à tout moment de vous placer en situation délicate. N’hésitez pas à utiliser
alors les fonctions «bouclier» et «SOS».
Enfin la planète mystérieuse est eh vue... Quelques barrières d'énergie, une petite pluie de météores et c’est le succès assuré ! Sans s’apparenter à un simulateur de vol, ce programme ne manquera pas d'attrait auprès des navigateurs en herbe.
(K7 Coktelvision pour M05 T07.)
N’existe que dans cette oersion. Aucune extension n’est prévue.
Type_pilotage et action Intérêt _ Graphisme _ * * * Bruitage_* * JUMP JET Voilà la chasse!
Appareil à décollage vertical, le Jump Jet en état d’alerte est prêt à fondre sur la chasse ennemie. La première vue du programme permet de visualiser le pont du porte-avions ainsi que le tableau de bord.
Celui-ci est très simple : altimètre, horizon artificiel, compteur horaire et témoin de vitesse, auxquels s’ajoute le radar indispensable pour le repérage de l’ennemi. Le propre de ce simulateur est le mode de propulsion de l’appareil : les tuyères peuvent être orientées vers le bas pour le vol stationnaire, ou inclinées à 45° pour une accélération. En position horizontale, les réacteurs donnent au Jump Jet toutes les capacités d'un avion à réaction conventionnel.
Le décollage effectué, l’écran se modifie : dans le bas, subsiste le tableau de bord tandis qu’apparaît, dans la moitié supérieure, le paysage vu du cockpit. Repérez dès maintenant l’ennemi et, à l'aide du radar, prenez-le en chasse. Quatre missiles sont embarqués et la destruction d’un avion ennemi s'avère très facile. Pointez donc dans la mire puis tirez avec une certaine souplesse dans le maniement du manche, c’est aussi simple que ça. Bien plus ardu par contre, le retour sur le porte-avions semble être la seule véritable épreuve de votre mission. Le vent souffle fort et la houle rend la
manœuvre difficile. Vos exploits seront rarement sanctionnés par la perte de votre appareil. Seules des pénalités accordées en cas de fausses manœuvres peuvent compromettre le succès de votre mission. Cp programme comporté cinq niveaux de difficulté qui ne lui donnent cependant pas l'intérêt d'un simulateur haut de gamme. (K7 Anirog pour C64.)
Les renseignements concernant les versions pour d'autres ordinateurs n'ont pu être obtenus.
Type_simulateur de vol Intérêt _ ? ? * CAP HORN ... A la sardine ... au hareng Sur une mer des plus houleuses, vous voilà parti pour une sensationnelle partie de pêche. La sortie du port est hasardeuse mais bien vite les fonds marins se révèlent riches en merlans, harengs et turbots.
L’écran radar vous signale la proximité d'un banc de poissons. Le cap est pris, filets prêts à être tendus. Une fois sur les lieux, un nouveau tableau représente votre chalutier de profil, surplombant l'océan. L'habileté au joystisk est de rigueur pour éviter de terribles orques qui dévoreront les filets et pour esquiver des mines qui éventre- raient les cales.
De retour au port, c’est le marché à la criée, sorte de vente aux enchères. Assis parmi vos concurrents, vous tâcherez d'emporter le morceau. Le client qui est roi, comme chacun sait, s’avère exigeant et les affaires ne se concluent pas facilement. Si tout marche bien, investissez dans un chalutier plus important afin de ne plus risquer la panne sèche ou les mortes saisons. Un logiciel distrayant dont les modes de jeux, différents sur chaque tableau, agrémentent l’intérêt de façon satisfaisante. (K7 Loriciel pour TO 7 et MO 5.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n'est prévue.
Type_simulation et action Intérêt _ * ? * * Graphisme _ * * * Bruitage_* * * Prix __B JET COMBAT SIMULATOR Apocalypse now Ce simulateur de vol fait de nouveau appel au F 15, chasseur d'une puissance et d’une maniabilité surprenantes. Le poste de pilotage offre une présentation agréable.
L'angle et la profondeur se manient au joystick, la puissance et les divers instruments au clavier. Quatre missions vous sont proposées : entraînement au décollage et au vol, deux niveaux de combats aériens. Le maniement de votre chasseur est aisé. Le décollage s’effectue sans surprise et la stabilité du vol repose sur les indications fort précises des instruments de bord (vitesse verticale, horizon artificiel et compas). La stratégie de la mission dépend bien entendu de la géographie des lieux et des positions ennemies. Pressez sans tarder la touche ?
43 NUMERO SPECIAL 4 «as?
ORDINATEUR ET COMMUNICATIONS DU FUTUR Prévoir l'évolution de l’informatique et de ses applications d’ici la fin de ce siècle, définir les besoins des futurs utilisateurs, appréhender le développement de l’Intelligence Artificielle, anticiper le bouleversement des communications, devancer les immenses possibilités des logiciels de demain ont toujours été les préoccupations permanentes de la rédaction de SOFT & MICRO.
Aujourd’hui, SOFT & MICRO présente un fantastique numéro spécial; son numéro de 1995 : ORDINATEUR ET COMMUNICATIONS DU FUTUR.
Au sommaire de ce numéro ORDINATEUR DU FUTUR : COMMUNICATIONS les partenaires DU FUTUR les intelligents personnels vidéocommunications TÉLÉPHONE DU FUTUR : les liaisons audiomatiques LOGICIELS DU FUTUR les Soft-Paks TUBES M : voici la carte détaillée du champ d’action. Sur ce territoire, quatre bases permettront le ravitaillement. Votre jet est symbolisé à l’écran, ainsi que tout appareil ennemi en vol. Outre votre position, l’écran radar précise à tout moment les coordonnées exactes de la base amie la plus proche ou de la chasse ennemie.
La poursuite s'établit selon les seules indications de votre tableau de bord et ne se visualise qu’à l'approche de l’adversaire.
Ici, seuls comptent la précision et le sang- froid : le F15 réagit avec nervosité... maniez le manche tout en douceur et sélectionnez sans tarder le mode « combat ». Pour les pilotes chevronnés, Jet Combat Simulator a prévu quatre niveaux de difficulté qui accroîtrons la rapidité des chasseurs ennemis. De même, il vous est possible d’effectuer des vols par brouillard maximum (visibilité nulle) ainsi que par vent fort. Avec une animation graphique fort agréable, ce logiciel atteint un juste compromis entre l’action et le réalisme des manœuvres.
(Disq. Epyx pour C 64.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n'est prévue.
Type_simulateur de vol Intérêt _ ? * * ? * Graphisme 'y- , * * * * Bruitage_* * * Prix F IMPERIALIS Tigres en papier Ce simulateur retrace la guerre froide ou la paix chaude auxquelles s’adonnent les deux grandes puissance mondiales. Vous assumez la destinée de l’un des deux « grands » ; l’autre (éventuellement l’ordinateur...) a les mêmes prétentions que vous : élargir son influence dans tous les états du globe et peut-être même vous éliminer... Chaque étape du jeu se déroule en trois périçdes : tout d’abord, la décision. Parmi dix possibilités d'action le choix s’opère, selon trois
critères généraux : la défense de vos positions, l’infiltration des zones sous contrôle ennemi et l’intervention armée.
C’est au cours de la deuxième période que se définit la stratégie. Une carte du monde s'affiche à l’écran : vos positions y sont signalées ainsi que celles de l’adversaire.
Les pays en voie d’annexion clignotent à votre couleur et vos bases, terriennes et navales, sont autant de points fixes sur le globe. Définissez alors votre objectif et développez une guérilla. Un espion pourrait s’avérer utile ; son bilan « top secret », communiqué dans les informations générales de la 3e période, ne doit être lu que par le joueur quiJ’a réclamé. Peu à peu, votre puissance s’accroît. Selon le budget militaire autorisé par le PNB, votre influence pourra s'étendre sur le pays tout entier.
Mais qu’un succès partiel n’engendre pas la griserie : une action directe sur l’URSS ou les USA provoquera toujours la destruction atomique du globe. (K7 Coktel vision pour TO 7 et MO 5.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Type_stratégie politique et guerrière Intérêt _ ***** Graphisme ______ * * * * Bruitage_ * * * EMPIRE Veni, vidl, vie!
Seriez-vous une réincarnation du grand Jules César? Pour l’instant, vous débutez dans la carrière comme empereur d’une petite province, impatiente de recevoir vos ordres pour repousser ses frontières.
Empire est un wargame de bon niveau.
Comme la majorité des logiciels Thomson, ce programme est d’une maniabilité surprenante. Le monde ici est partagé en neuf provinces à travers lesquelles vont se débattre quatre puissances. Première étape, localisez votre patrie, sa position géographique n'a guère d’importance, pour peu que vous sachiez vous éloigner suffisamment de vos adversaires. Lorsque les quatre joueurs se sont ainsi définis, la vie des cités s’organise au rythme des saisons.
Chaque participant est aidé par quatre personnages très influents : l'Agro-consul, tout d'abord, sera responsable de l’approvisionnement en vivres, puis l’Equs-consul contrôlera la fourniture des chevaux pour l'armée tandis que l’Indus-consul sera maître des forges de l’Empire. Les fonctions de ces ministres recouvrent l’intendance et la logistique de l’armée. Enfin, il revient à César de conquérir les contrées avoisinan- tes pour assurer la suprématie humaine et financière de son fief. A chaque tour de jeu, les consuls peuvent effectuer deux actions successives : s'équiper en hommes et
en chevaux puis rejoindre leur lieu d'approvisionnement par exemple, et, la saison suivante, charger la marchandise pour rapporter dans la cité. La première préoccupation de l’empereur doit être à tout moment l'approvisionnement en denrées de son armée. La famine est sans aucun doute le danger le plus redoutable dans la conduite de la guerre. Après avoir assuré la puissance de l’Agro-consul (50 hommes et soldats au minimum), préoccupez-vous de vos forces de destruction. César peut construire des catapultes (selon l’approvisionnement en métal) et ainsi conquérir d'autres terres.
Son escorte doit comporter un minimum de 30 hommes.
Les provinces annexées sont immédiatement fonctionnelles pour le pays conquérant. Les trois consuls doivent venir y développer leur industrie- respective. Le développement de votre expansion est ainsi fonction de la rapidité de vos déplacements Les reliefs géographiques ralentissent votre course et les invasions seront bien plus efficaces l’été que l’hiver... Enfin, il arrive toujours un moment où les deux grandes puissances s’affrontent. Avant d’assiéger l’ennemi, faites le bilan des forces en présence. Quant au combat, de la maniabilité de vos troupes dépend le succès. Empire est
un jeu de longue haleine.
La richesse de son scénario et la fiabilité de son maniement le placent en tête de la ludothèque pour Thomson (K7 Loriciel pour TO 7 et MO 5.)
N’existe que dans cette version. Aucune extension n’est prévue.
Wargame
* ***** _ *****
* ** _C PARADE NEWSROOM
- The newsroom Canmd aux pixels Simultanément journaliste
secrétaire de rédaction La création d’un journal nécessite,
dans la réalité, un investissement technique et financier
considérable. Sur une plus petite échelle, ce programme de
création journalistique vous initie aux différents travaux
d’illustration, de mise en page et d’impression de votre futur
organe de presse. De la carte de visite au grand quotidien,
Neuisroom n’attend plus que vous pour faire tourner les
machines.
Entre la salle de rédaction et l’imprimerie, voici représentés dans le menu général tous les postes nécessaires à la fabrication d’un journal. Ce travail est décomposé en cinq étapes : la rédaction des textes, l’écriture des titres et « chapeaux », le choix des illustrations, ia maquette et de là directement l’impression. Ces cinq possibilités se sélectionnent à partir du menu par simple commande du joystick.
Chacune d’elles correspond à un travail bien particulier que nous étudierons en détail plus loin.
Vous allez donc être amené à utiliser toutes les techniques journalistiques de Newsroom. Aucune méthode particulière n’est à retenir. A vous de définir de quelle façon vous allez progresser dans votre travail. L’indépendance des différentes étapes procure à l’utilisateur une entière liberté d’action. De même, vous pouvez fort bien constituer une petite équipe, tant sur le plan de la création 46 œuvre pour vous satisfaire. La création graphique est en fait le cheval de bataille de ce logiciel.
Elle apparaît dans l’élaboration des titres et le choix des photos, aussi bien que dans la mise en place des textes. Pour en étudier les différents aspects, -placez-vous en mode «photo». Vous allez mettre au point les illustrations nécessaires à votre journal. Une fois sélectionnée sur le menu principal, cette phase fait apparaître à l’écran une fenêtre de bonne dimension. Sur la gauche, neuf symboles témoignent des nombreuses possibilités qui vous sont illustrateur, maquellisî.
Et imprimeur ? Facile !
Que sur celui de l’élaboration.
Quoi qu’il en soit, familiarisez- vous avec votre logiciel, et tout particulièrement avec les multiples possibilités graphiques.
Si la valeur d’un journal repose avant tout sur son contenu rédactionnel, la présentation de ce dernier n’est certes pas de moindre importance. Sur ce point, Neuisroom semble avoir tout mis en Stockées sur les deux faces d’une disquette «bibliothèque», ces figures vous épargnent un long travail de recherche. Un seul reproche, les dessins manquent parfois d’originalité et surtout... de personnalité. Nous verrons cependant comment les modifier par « correction graphique ». Une fois le clip sélectionné, à vous de le placer correctement sur la page écran. Il vous est possible de le
retourner, mais vous ne pouvez aucunement en modifier la dimension (ce qui fait cruellement défaut). Bien plus créative, l’option « crayon » laisse libre cours à l’imagination.
Neuisroom vous offre neuf tracés différents pour quelque cinq options de dessin : segments simples, segments multiples, cercles, parallépipèdes et, bien entendu, tracé continu. Ce dernier cas vous permet de dessiner au simple maniement du joystick. La définition est bonne. Seule la lenteur du curseur pose parfois problème.
Offertes. Tout d’abord, l’ordinateur met à votre disposition plus de cent tableaux sur lesquels se trouvent, en moyenne, cinq figures différentes. Animaux de tous genres, personnages comiques ou d’épouvante, vous pouvez sélectionner chacun des graphismes et le positionner sur l’écran.
Placez-vous en un point de l’écran ; pressez la gâchette, le graphe est agréable et très précis. Dix fonds quadrillés donneront du relief à l’ensemble. Les espaces désignés se remplissent de façon classique. Comme toujours, n’oubliez pas de « fermer » vos tracés avant d’y mettre un fond, sans quoi l’écran se remplirait uniformément. Pour un graphisme réussi, la meilleure solution reste encore de cumuler les figures préprogrammées à vos propres créations. Il existe ici toute une série d’options, soit pour corriger d’éventuelles erreurs, soit pour modifier volontairement une des
figures sauvegardées. La « gamme », tout d’abord est d’un usage particulièrement intéressant. De même que pour le dessin, l’épaisseur de votre «effa- ceur » reste à définir : du point large pour les retouches importantes au tracé fin pour un travail plus précis, la modification des « clips » s’avère fort agréable et permet de personnaliser les dessins trop souvent dénués d’originalité. La correction est d’une efficacité à toute épreuve, grâce à la « loupe » qui fait apparaître une portion minime de votre œuvre et ce, sur un écran complet, pour les retouches point par point. Au bas de
la fenêtre, vous contrôlez à tout moment la correction sur une miniature de votre dessin. On ne pouvait imaginer de moyen plus complet.
Enfin, si vous venez de rajouter un clip à votre photo et que le résultat ne vous satisfait point, plutôt que de l’effacer, activez la fonction «Oops». Cette option annule systématiquement la dernière manœuvre effectuée.
Une fois comblé par le résultat obtenu, équilibre des formes, fonds appropriés... signifiez à l’ordinateur que votre photo est complète. Pointez votre curseur sur le symbole représentant la caméra : ce dernier clignote, vous allez maintenant cadrer votre photo à l’aide du joystick.
L’amorce du cadrage se fait en bas à gauche de l’écran. Elargissez ensuite votre rectangle jusqu’à obtenir le résultat voulu. Une près- prononce sesCdert felfen9er de découvertes. Il Type :- Intérêt :_ Graphisme : Potentialité : Prix: _ sion sur la gâchette mémorise la photo. Mais attention, il faut sans tarder sauvegarder votre travail sur disquette. Appelez l’option « disqlcou » et entrez la photographie en mémoire. Vous pouvez dès lors effacer l’écran (fonction « poubelle » !) Et créer votre deuxième cliché. La sauvegarde de tous vos travaux est d’une importance capitale. Qu’il s’agisse
de textes, de photos ou de titres, vous ne pouvez travailler sans disquette vierge. En effet, l’appel du menu général efface systémati- tous les travaux en ,1 a Sa foret, ifa alfu cours. Ainsi, prévoyez avant la mise en marche de Neuisroom, de quoi sauver et classer les divers éléments qui constitueront votre travail.
Il en va de même pour les textes.
Ceux-ci s’effectuent dans la rubrique « copydesk » (rédaction) visible sur le tableau principal. Pour bien comprendre le maniement de cette fonction, il est nécessaire d’envisager dès maintenant les possibilités de maquette offertes par Neuisroom. Les différents éléments de votre journal, représentés par un écran plein lors de leur création, vont en fait recouvrir le plus souvent 1 8 de la surface totale de votre page. Cette dernière se découpe donc en huit encarts (parfois dix) de tailles identiques. En mode texte, un encart contient environ 800 espaces.
Vous devez donc définir, selon la longueur de votre article, le nombre d’encarts qu’il occupera. Cette notion est très importante si vous désirez que le texte s’enchaîne sans «blancs» à l’impression.
Pour composer vos articles, vous avez le choix entre cinq caractères de tailles et de styles différents.
Le maniement du clavier est aisé.
Le curseur peut à tout moment être libéré du mode «écriture».
Cela vous permet d’espacer vos titres du texte, par exemple, sans avoir recours à un usage abusif de la barre d’espacement.
Nous en sommes maintenant à l’incorporation des photos. Faites appel à la disquette correspondante et chargez votre cliché. Lors de son positionnement, il est possible qu’un texte déjà présent disparaisse de l’écran. Rassurez- vous, il réapparaîtra si vous dégagez quelque peu la photo.
La conception des titres et des « têtes de page » est bien plus rapide. En effet, texte et graphismes se marient simultanément, sans mise au point préalable de l’un ou de l’autre. La surface de travail est plus étendue puisqu’elle représente la « tête de page » dans toute sa largeur. Cependant, cette surface, le double d'un encart, ne se travaille que sur un écran. Le graphisme y est donc moins bien défini et perd quelque peu de sa netteté. Les possibilités de composition sont exactement similaires au travail en mode photo et texte réunis. Hormis la lenteur du curseur, le travail est
agréable et la correction des erreurs éventuelles toujours aussi facile. Une fois terminé, vos «bannières» seront elles aussi sauvegardées sur disquettes afin de permettre la dernière phase de votre travail.
Reste à concrétiser le tout dans une maquette agréable. Quatre gabarits de maquette vous sont proposés selon le nombre d’encarts et la présence d’un titre sur la surface prévue. La disposition des divers éléments se fait de façon fort simple par le placement des articles sur une page type. Le résultat de votre travail n’apparaîtra, quant à lui, qu’à l’impression de la première épreuve. Vous pouvez, quoi qu’il en soit, modifier à tout moment la maquette de votre journal.
Ainsi organisée, l’élaboration d’une simple page nécessite une très agréable rigueur. Définissez toujours clairement le but de votre publication. La multitude des possibilités graphiques risque fort, en effet, de compromettre la logique de votre travail. Neuisroom n’est pas un simple logiciel de création graphique. Vous devez à tout moment tenir compte de l’incorporation de chaque partie dans l’ensemble final. Pour un travail collectif, l’échange de documents entre ordinateurs reste toujours possible. Si vous possédez un Modem, la compatibilité est assurée entre IBM PC, Commodore 64 et
Apple. La richesse de ce logiciel et la facilité d'emploi dont il fait preuve le rendent accessible à tout genre de travaux.
Loisirs ou amateurisme éclairé, Neuisroom semble avoir trouvé un juste équilibre. (Disquette Spring- board pour Apple II +, Ile, Ile, IBM PC, IBM PC JR, C 64.) _presse et graphisme
* ****
* ****
* **** PARADE C’est le 11 avril 1943 que fut mise au point par
l’aviation britannique une nouvelle stratégie de combat qui
allait jouer un rôle prédominant dans le dénouement de la
seconde guerre mondiale. Elutôt que de bombarder les aggloméra
tions et bases militaires allemandes, le sous-comité aux
cibles aériennes porta tous ses efforts sur la destruction des
trois plus importants barrages de la Ruhr.
The dambusters- RddsurhRuhr La destruction des trois plus importants barrages de la Ruhr a joué un rôle décisif dans l’issue de la seconde guerre mondiale. Vous y étiez !
Ce simulateur de vol va vous permettre de revivre cette mission avec un réalisme technique et historique parfait. Vous voici donc nmi aux commandes du bombardier Lancaster. L’appareil nécessite un équipage de sept personnes occupant les fonctions suivantes : poste de pilotage, mitrailleuse avant et arrière, poste de bombardement, poste de navigateur ainsi’ que deux salles de machines. Chacun de ces rôles correspond, sur l’écran, à une vue différente sélectionnée sur le clavier. Le tableau le plus utilisé est sans aucun doute le poste de pilotage (vue n° 1). Le tableau de bord se
compose d’un altimètre, un compteur de vitesse, un compas et l’étemel horizon artificiel. Au travers du cockpit défile le paysage inquiétant d’un vol de nuit. Une ligne pointillée vous permet à tout moment de stabiliser votre course.
Quant aux manœuvres, elles s’effectuent au joystick.
Le premier point délicat de votre mission se révèle être le maniement des moteurs du Lancaster.
La vue n° 6 fait apparaître la salle des machines. Ici, quatre curseurs commandent la puissance des ïjaz, quatre autres modifient le « pas » des hélices. A vous de calculer judicieusement ces deux données afin d’obtenir de votre appareil un rendement maximum sans pour autant faire chauffer les moteurs.
Deuxième impératif : définir avec précision votre plan d’attaque.
Pour cela, pressez la touche 5, une carte de l’Europe apparaît alors. Cette carte remplit en fait six écrans. Votre appareil s’y concrétise ainsi qu’un curseur qui, une fois positionné vous indique le cap à tenir pour atteindre l’objectif que vous vous serez fixé. Symbolisé par des figures de formes et de couleurs différentes, les industries.
Les agglomérations et les installations militaires ennemies apparaissent disséminées sur le territoire allemand. Il vous faut dès ce moment définir une stratégie de vol qui vous fera éviter au maximum les défenses de l’armée adverse. Pour cela, deux manœuvres sont possibles : si votre Lancaster vole à basse altitude, il ne sera pas repéré par les radars ennemis mais risquera par contre de percuter le relief. Pour un vol en altitude, vous servirez sans aucun doute de cible aux chasseurs ennemis. Ainsi quel que soit votre choix, vous n’esquiverez pas totalement l’engagement et les
dangers qui en découlent.
La force allemande va vous opposer trois types d’armes, les barrages de dirigeables, la chasse aérienne ainsi que les tirs de DCA.
Vous serez averti d’une éventuelle attaque par l’inscription en bas d’écran d’un chiffre clignotant, vous indiquant la vue qui correspond au meilleur système de défense. Pour cela, les mitrailleuses avant et arrière sont très efficaces. Une fois mis en place sur le tableau correspondant, le curseur de visée se manie au joystick et le tir reste toujours d'une précision fort rassurante. Cependant, si l’appareil ennemi n’est pas détruit dans les plus brefs délais, l’un de vos moteurs pourrait bien être touché'. Appelez la vue n° 6 et actionnez aussitôt l’un des quatre extincteurs. Le
rééquilibrage du Lancaster n’est pas une mince affaire. Outre la variation de puissance donnée au moteur opposé à celui de l’incendie, vous devrez sans aucun doute faire jouer le gouvernail de compensation et, bien entendu, continuer le combat... Vous voici maintenant au beau milieu de la Ruhr et votre objectif final requiert toute votre attention.
L’approche des barrages se fait, à l’aide de la carte, sans grande difficulté. Par contre, les conditions de largage de la bombe sont draconiennes. Pour une vitesse de 232 miles heure (370 Km h) et une altitude de 18 m (!), vous devez simultanément actionner le déclencheur de rotation de la bombe et régler avec exactitude vos projecteurs altimétriques.
Quand les faisceaux de ces derniers ne forment plus qu’une seule et même tache au sol, faites venir la vue n° 2 et pressez au bon moment le bouton de tir. D’une animation superbe, la bombe rebondit sur le lac et percute, dans le meilleur des cas, l’armature du barrage. Première de vos victoires, ne vous emballez pas ! Il faut encore anéantir deux cibles analogues pour achever votre mission et remporter les honneurs dus à votre courage !
Il vous faudra sans aucun doute bien des vols d’entraînement pour arriver sans encombre au terme de votre épopée.
Avant l’assaut final, Dam Buster vous offre à ce propos un vol d’essai pour acquérir les capacités nécessaires au maniement du Lancaster ainsi qu’un entraînement basé uniquement sur le bombardement des barrages. Ces deux techniques même parfaitement maîtrisées ne manqueront pas d’imprévu dans leur emploi simultané. (Disquette et cassette US Gold pour C 64.)
Type :_ simulateur de uol % Intérêt :_****** Graphisme :_***** Gemdraw- l'achat. Rapport qualité prix unique figures plus complexes ! La sélection des objets s’effectue très simplement avec la souris. En cas de « conflit de zone », l’objet retenu est celui placé au premier plan.
Le travail s’opère sur une page quadrillée de format normalisé (environ 24 x 36) en prévision de sorties sur imprimante. Paradoxalement, l’accès à la pleine page se révèle impossible dans cette version de Gem Draw au grand dam de tous les photographes d’écran.
Manque donc un petit bout d’utilitaire que les développeurs de logiciels se feront un plaisir de concocter. Maillée et zoomée (20 fois), la page permet des tracés précis et des raccords propres.
Le point valide d’un trait ou le point final se placent automatique- le mode 16 couleurs (320 x 200) avec pixels carrés.
A l’instar de Mac Draw, les éléments graphiques y sont connus du programme comme objets et non comme nuages de points. A la clé, la possibilité de les grouper, de les superposer et permuter dans différents plans, de les compresser et étirer, de les déplacer, et de les remplir de 38 patterns (motifs) différents. Dès lors on raisonne en image logique (répondant aux normes graphiques ANS!) Et non en bit map. La complexité extrême, de l’objet, au-delà de laquelle il n’est plus validé, est relativement vite atteinte. Le mot « Hello » dessiné sans lever le pinceau (ici la souris) s’avère
trop compliqué pour un seul objet.
Transfert d’image sur toutes les machines tournant sous Gem (PC, Apricot...) d’une part ; une vitesse de traitement quadruplée d’autre part. Gem Draw semble briguer le marché du dessin technique et industriel en s’attachant à l’information graphique plus qu’à la création artistique. C’est l’outil idéal pour les schémas, les plans, les organigrammes... Nous l’avons vu travailler en mode quatre couleurs (résolution 640 x 200) avec pixels rectangulaires. La version définitive intègre Dessinerpro Gem Draw semble briguer le marché du dessin technique et industriel en s’attachant davantage à
l’information graphique qu’à la création.
A peine sorti des forges d’Atari, le 520 ST s’attaque à la création graphique grâce à deux logiciels conçus par Digital Research tournant sous Gem. Gem Paint, un Mac Paint en technicolor (512 couleurs dont 16 affichables simultanément en basse résolution ) accompagne la machine à l’achat. Outre un rapport qualité prix imbattable, le jeu de Gem Paint contient trois atouts maîtres : un zoom hyper puissant contrôlable au point près, une rapidité et une nervosité remarquables, une option de travail en pleine page.
Nous en reparlerons bientôt.
Dans la même ligne, Gem Draw se place à la confluence des logiciels de la nouvelle vague ; un zeste de Mac Draw pour Macintosh côté inspiration, une base de Gem Draw pour IBM PC côté réalisation. Deux grosses innovations, par rapport à ces fameux pères.
La couleur et la possibilité du Solution : le décomposer en deux objets que l’on fond ultérieurement en un seul. Est-ce clair ?
Un constat se dégage, sur le terrain de la manipulation, ces fameux objets monopolisent une partie du temps pour devenir parfois un handicap. Un exemple s’impose. Dessiner un simple carré rouge à bordure verte est une opération délicate qui comprend deux étapes ; le tracé d’un carré vert, puis d’un rouge plus petit, que l’on insère à l’intérieur. Imaginez les manœuvres pour des ment sur le point- maillé le plus proche, le pas entre deux points dépendant du zoomage retenu.
Plus la maille est grossie, plus les points sont espacés. Cette fonction « snap », optionnelle, confère au logiciel un caractère décidément très «pro». Attention aux erreurs, les principales fonctions, dont le groupement des objets pour gagner de la place, s’organisent sur la page réelle et non sur la page virtuelle.
Côté présentation, pas de dépaysement en perspective pour l’habi- ?
49 mm PARADE tué du travail sur Mac Draw. En haut : menus déroulants. A gauche : fonctions. Les premiers comprennent la gestion des fichiers (File), l’édition avec duplication, la sélection générale, la retranscription et l’élimination (Edit) ; le traitement de texte (Font) avec des caractères gras, italiques, normaux ou soulignés de taille variables (10 x 10 à 72 x 72 points), le travail des pages avec le passage en pages normales, pleines et zoo- mées, ainsi que la gestion de la grille et du « snap » (Page), le travail des objets avec alignement à gauche, à droite ou central,
les groupements et positionnement devant ou derrière (Arrange). Si la permutation des objets dans les plans constitue une ouverture fantastique, elle est aussi une source de confusion. Le droit à l’erreur est exclu. En clair, si vous insérez un objet A du premier plan entre B et C et désirez soudainement le remettre à sa position initiale par la démarche inverse, cela ne marchera pas. A finit irrémédiablement derrière. Le procédé supportable avec trois objets devient particulièrement éreintant lorsqu'il y en a sept. Ce n’est pas un jeu de cartes. Douze modèles de tracés sont proposés
(Line), fléchés, pointillés, grossis... Un détail navrant : le type de trait sélectionné n’est pas affichable directement à l’écran lors du tracé du dessin. Résultat : on dessine sans connaître le rendu final, les spécificités du modèle choisi n’apparaissant qu’une fois le tracé validé.
« Pattern » déroule trente-huit motifs de remplissage classiques plus une ombre. 11 ne tient qu’à l’utilisateur d’en charger d’autres pour élargir sa palette. Seule la couleur de la trame est modifiable, le fond du motif correspond au fond en place sur la page. Des chevrons rouges sur fond jaune dans une page blanche... n’y pensez pas. Nouveauté appréciable pour les habitués des « micrologiciels » graphiques : les surfaces ouvertes peuvent être remplies.
Fini les débordements généraux dus à un petit raccord raté.
Les fonctions appelables à gauche ressemblent étrangement à celles du Mac Draw avec quelques tentatives de démarcation pour les icônes. En d’autres termes le gribouillis qui tient lieu de symbole de la fonction dessin sur Mac est remplacé par un autre gribouillis tout aussi expressif mais plus compliqué !
Outre les sempiternels cercles, ellipses, droites, carrés, courbes (tout bêtement un quart d’ellipse), Gem Draw affirme sa vocation d’utilitaire graphique fonctionnel par le biais d’une option polygone à bout arrondi (c’est tellement plus joli dans les schémas) et une fonction traitement de texte pour les légendes, les appréciations.
lL_____1 % l Jul Utilitaire de dessin Sortie sur Imprimante IBM PC A la pratique Gem Draw est particulièrement agréable, la souris vole, les fonctions sont rapides, le zoom puissant et le « snap » smart.
Les objets se déplacent aisément (heureusement d’ailleurs vu l’usage constant qu’on en fait).
Atari estime qu’au bout d’une journée de rodage, l’utilisateur sera capable de maîtriser les trucs et ficelles d’un Gem Draw qui brille par sa simplicité.
Nous pouvons en témoigner. Un très bon logiciel, en dépit des quelques restrictions faites précédemment, qui, à l’image de la machine, met le professionnel à la portée de la bourse de l’amateur.
(Disquette Digital Research pour Atari 520 Stj.
Type.-_utilitaire de dessin Intérêt :_***** Accessibilité :_* ****** Potentialité :_***** Prix ;_- ne NE MANQUEZ PAS DANS II PROCHAIN NUMERO 0£J0Z*si le Sicob vous était conté, plan en main.
Es derniers soft ludiques dans «Tubes» et au fronton du «Tilt-Parade» les trois meilleurs logiciels du mois.
La révolution des nouvelles images JË®00.
Le «Dossier» sur tous les périphériques branchés.
I Le T09 passé au «Banc d’Essai».
«S.O.S Aventure» : les aventuriers s'éclatent de plus en plus.
L’actualité de la micro dans «Tilt-Journal», l'Apple II en «Micro-Star», «Sorcery» le top du hit- parade des ventes en écrans couleurs, les nouveaux soft éducatifs.
A CHEZ TOUS LES MARCHANDS DE JOURNAUX A PARTIR DU 4 OCTOBRE _ ¦ ¦¦¦ I EPYX, ENFIN EN FRANCE!
DISTRIBUE PAR itcii Votre agent de mission 4125 doit déjouer un horrible complot ¦ Elvin, le scientifique fou, détient SB le monde en otage, sous la menace de la bombe nucléaire.
Faites l'impossible pour éviter le désastre. Pénétrez dans son repaire, composé de 32 salles, neutralisez ses défenses: 90 robots Dès mnintpnnnt différents toujours plus redoutables, et trouvez l éléments du code de sécurité. Soyez prudents.
Cette mission est dite impossible.
148 K et AmstFad.
Avec PITSTOP II, premier jeu « j vraiment digne de la Formule 1, .r!?S c'est l'émotion, l'excitation, le suspense d'une vraie course sur _ six des plus grands circuits, de Brands Hatch à Vallelunga.
Votre seul but, faire le meilleur temps ! Mais il n'y a pas que les adversaires, le circuit ou le chrono.
Comme en Formule 1, attention à l'état de vos pneus et à votre niveau d'essence. Mais le temps DES LOGICIEIS D'ENFER!
Perdu au stand peut vous coûter la victoire.
Pour gagner, il ne faut pas seulement condi mais intelligemment.
Dès moinlenont, PITSTOP II est disponible en cassette et disquette pour Commodore 64 et prochainement pour Amstrod.
DISTRIBUÉ PAR RCA : DES LOGICIELS D'ENFER !
1AIER GAMES'Ijm OPERÂTIQHJOÏÇ surpasser et de battre les records olympiques dans 8 nouvelles disciplines. Un peu de silence, votre hymne national retentit.
La flamme traditionnelle vient ilij-TÎI de s'allumer. Les colombes s'en- ’ volent. Que les jeux olympiques commencent! Saut à la perche, jjgg§Bfigaa plongeon, relais 4x400 mètres, sprint de 100 mètres, gymnastique, relais nage libre, 100 mètres nage libre et tir au pigeon d'argile, vous allez être mis à l'épreuve, à toutes ces épreuves dans SUMMER GAMES I. Vous êtes bien entraîné, passez à SUMMER GAMES II, encore plus excitant, plus passionnant, plus difficile. A vous de vous dépasser, de vous DES LOGICIELS D'ENFER!
Dès maintenant, SUMMER GAMES I et II sont disponibles en cassettes et disquettes pour Commodore 64 et prochainement SUMMER GAMES II pour Spectrum 48K et Amstrad.
TRN-TRM SOFT TECHNOLOGY NETWORK Les nouvelles images, deux mots qui font réver. Grâce à Technology Network, ces monstres du high-tech sortent des ordinateurs pour envahir les murs des chambres à coucher. Trois français, Olivier Simon, Alain Hugues et Gérard Massé maîtres de la création graphique sur ordinateur avec une technique composite intégrant des effets analogiques, numériques et chimiques sont à l'origine d'une collection de cinq posters (voir Tilt n*22 . Coloris piochés dans une palette de vingt-huit millions de teintes, saturation exceptionnelle des couleurs, effets de texture et de
matière, résolution de 1200 points au pouce: vue plongeante sur un Manhattan vert et violet ou aviateur du XXIième siècle incrusté dans un jet de feu, ça dégage. Technologie Network (association loi 1901) s'est fixé deux objectifs. Promouvoir les nouvelles technologies auprès du grand public et aider les entreprises de création les utilisant à des fins artistiques.
Technologie Network, 54 rue Saint-Lazare, 75009 Paris, (prix: 33F le poster, 99F les quatre plus 9F de port).
CORRESPONDANCE A la rubrique carnet rose, notons la naissance d'une société de vente de logiciels par correspondance. Dif-Log édite un catalogue d'un millier de titres
- dont BOX de jeux et d'éducatifs- tournant sur les grands noms
de la micro-informatique familiale (Atari, Commodore, Thomson,
Amstrad, Oric, Sinclair, standard MSX). Une extension IBM PC et
Macintosh est prévue en fonction de la demande. Pas de hardware
au catalogue mais des "consommables’ du type disquettes vierges
et 1ist ings.
Dif-Log base son succès sur la qualité de son choix et sur les services: une lettre mensuelle informe des nouveautés, un système de bonus cumulables donne accès à des logiciels gratuits, les délais de livraison sont réduits au maximum. Dif-Log, 16 rue des Champs, 78570 Chanteloup-les-Vignés.
(3) 974.32.89. i HIT-PARADE - Le s dix me i Heures ventes de li
ogiciels du moi s: LOGICIEL EDITEUR MACHINES SEMAINES DE
PRESENCE 1 Sorcery Virgin MSX Amstrad C64 7 2 Exploding fist
Melbourne House C64 3 3 Impossible Mission Epyx C64 6 4'
GhostBusters Activision MSX C64 Atari Amstrad 30 5 Aigle d'Or
Lor i c i e1 s Oric T07 T070 M05 4 6 Dam Buster US Gold C64 9
7 Pistop II Epyx C64 8 8 Rally II Lor i c i e1 s Amstrad 4 9
Fox Mashbro Soft T07 T070 M05 3 10 Mandragore Infogrames M05
T07 T070 C64 4 Les magasins suivants ont participés à la
réalisation de ce Hit-Paradei Majuscule-Informatique: 129 rue
Jean Jaurès 29200 BREST; Ludo: 27 rue de la République 13200
ARLES; Boutique Informatique: 6 rue de Buzanval 60000
BEAUVAIS; Alpha Système: 8 rue Fardaudege 33000 BORDEAUX;
Tandy-Nantes: 68 Bd Jules Verne 44000 NANTES; Satti
Informatique: 7 rue Saint Côme 17000 LA ROCHELLE;
Tandy-Lille: 163 Av de Dunkerque 59000 LILLE; Editions du
PSI:5 place du Colonel Fabien 75010 PARIS; Music-Lab: 64 Bd
Beaumarchais 75011 PARIS; Microstory: 14 rue de Poissy 75005
PARIS; J.B.J.Electronics: 163 Av du Maine 75014 PARIS;
Coconut: 13 Bd Voltaire 750011 PARIS; Les magasins FNAC LYON
et FNAC LILLE.
PUIS J'OUBLIE J'Y PENSE ET Devinette: mon premier tourne sur Macintosh 128 K et 512 K, mon second coûte 750 F, mon troisième a été présenté avec grand succès à Apple Expo en juin dernier, mon quatrième est édité par Infogrames et mon tout est une seconde mémoire. Qu'est ce? Il s'agit de "Remember", un logiciel de gestion des connaissances. Fini les petits papiers qui traînent de partout, Vous rentrez une adresse, une idée, une phrase sur le Mac qui la stocke dans sa mémoire. Quand le besoin s'en fait sentir, vous la rappelez par un mot quelconque.
"Remember" met moins de 30 s pour trier 5000 notes et est entièrement compatible avec les fichiers de logiciels professionnels tels que "Macwrite", "Jazz" ou "CXMacbase".
POUR LES MORDUS, LES SCORES DU MOIS Voici les meilleurs scores réalisés par les lecteurs de Tilt: CBS Colecovision: Uing war: 178 025 points, Steve Raballant et Gael Gihaud, 49300 Cholet.
Zaxxon: 542 200 points, Turbo: 216 818 points, Manuel Franqueira, 75005 Par i s. Buck Rogers: 219 593 points, Mikael Mahler, 76400 Fécamp.
Atari 800 XL: Drop Zone: 167 390 points, Blue Max: 12 940 points, Quasimodo: 209 200 points, Frédéric Bazin, 77420 Noisiel.
Bruce Lee: 3 094 500 points, François Garcia, 75007 Paris.
CBM 64: Summer Games: 18,8 points en gymnastique (certifié par photo), Alain Hespérine, 94160 Saint-Mandé.
Genesis: 78 600 points (vague 6), International Soccer: 5-1 (niveau 9), Fort Apocalypse: 67 287 points, Frédéric Martino, 94240 L'Hay-1es-Roses.
Amstrad: Harrier Attack: 134 860 points, Rally II: 41 920 points, Ghostbusters: 49 700 , Yann Michot, 60150 Machemont.
TRM-TRM SOF'I REMUES RESULTATS DU GRAND JEU CONCOURS TILT-ACTIUISION-GAUMONT "ELECTRIC DREAMS" Le succès ¦foudroyant de l'Amstrad a engendré des magazines spécialisés. Dernier en date, "Amstrad magazine", entièrement consacré à l'ordinateur vedette de l'année. Périphériques, technique, logiciels, trucs de programmation, listings. Mensuel, 18 francs ( Référence: M 1157).
Moins ambitieuse, la “Lettre du CPC“, réalisée par l'association pour la promotion du CPC est bimensuelle. L'abonnement d'un an est proposé jusqu'au 30 septembre au tarif promotionnel de 120 francs au lieu de 200 francs). Et à partir du mois d'octobre un service réservé aux abonnés, le téléchargement de programmes. La lettre du CPC, 10? Rue Gaston Lauriau 93 100 Montreuil.
Les M.S.X. n'en sont toujours qu'au stade des promesses. Et pourtant deux revues se consacrent exclusivement à ce standard.
“M.S.X. magazine" est le frère d'“Amstrad magazine", et reprend les mêmes rubriques. Mensuel, 18 francs Réf. M-2047).
• Standard M.S.X." joue la carte de la qualité, avec un très beau
papier glacé et des illustrations couleurs à profusion. Au
sommaire, toutes les nouveautés logiciel, matériel, les
conseils de programmation, les applications du
M. S.X. etc. Bimestriel, 28 francs ( Réf. M-2404).
LE 520 EN COULEURS Electron, le spécialiste des importations en avant-première, présente sa moisson de nouveautés.
L'Atari 520 ST en configuration couleur, accompagné de logiciels inédits (tableur, traitement de texte anglais), et le Commodore 128, tous deux en import direct.
Pour les M.S.X., un adaptateur pour cartouches de jeu au format Coleco est disponible.
Côté logiciels, “Wintergames" pour C44 est certainement la nouveauté la plus marquante. Pour Coleco des cartouches parlantes ("Squish'em", “Sewer Sam*) ou non ("Blocked runner"). A remarquer également un générateur graphique de jeux d'aventure.
Enfin pour fêter la rentrée, Electron offre à tout acheteur de matériel des logiciels gratuits, de cinq à dix titres selon la configuration achetée, et brade des logiciels Epyx à 4? 99 francs (K7 disquette). Electron, 117 av. De Milliers 75 017 Paris.
Tél. (1) 766 11 77.
En découvrant les 6 passions d'Edgar, l'ordinateur amoureux du grand film "Electric dreams", Stéphane Mulard a gagné un voyage pour deux personnes à Chicago à l'occasion du Consumer Electronic Show qui s'est tenu du 2 au 5 juin dernier (voir Tilt journal).
Arnaud Garvinier gagne un Commodore SX portable.
Du troisième au cinquantième prix Tes lecteurs reçoivent un abonnement d'un an à Tilt et du cinquantième au centième prix une reliure pour classer leurs Tilt.
Les d passions à trouver étaient les suivantes: l:Steve Barron 2:1e violoncelle 3:T i 11 4:Madeline 5:Act ivision é:Gaumont Mous avez été très nombreux à trouver les bonnes réponses et conformément à l'article 5 du règlement (voir Tilt n“20) les concurrents ont été départagés par l'ordre chronologique d'arrivée de leur courrier.
PREMIER PRIX: Stéphane Mulard.
Neu i11y-en-Thelle DEUXIEME PRIX: Arnaud Garvinier, Re ims TROISIEME AU CINQUANTIEME PRIX: Franck Hernandez, Saint-Mal 1ieri Frédéric Lecroc, Saint-Malo; Alain Garray, Bar-sur-Seine; Bernard Six, Ostwald; Georgette Nitschke, Otswald; Thierry Creusier, Mayenne; Laurent Cluzel, Cheny; Alain Bourat, Thiverny; Jean-Christophe Prandini, Feyzin; David Dischly, Sélestat; Alain Mermet, Corbelin; Laurent Burel, Saint-Mallier-sur-RhÔne; Hervé Noiret, Aubervi11iers; Eric Uattecant, Mierzon; Laurent Léger, Blaye; Olivier Boutaud, Migneras; Patrice Duval, Marignane; Didier Houillon, Armentières; Eric
Belugou, La Courneuve; André Mathieu, Lyon; Christophe Boudin, Saint-Denisenval; Jean-Luc Mella, l'Union; Christophe Souetre, Dinard; Serge Guillemin, Chambéry; Pascal Chapon, Sai n t-Chr i stol-1ès-Alès; Jean-Pau1 Naveau, Brest; Michelle Ghio, Tende; Pierre Ravry, Pare; Alain Tougourdeau, Niort; Hervé Jacquemet, Bar-le-Duc; Thierry Salziger, Béhonne; Marie Chastagner, Strasbourg; Philippe Jovard, Saint-Priest; Stéphane Bonnell, Mérignac; Richard Gallifa, Aubervi11iers; Nathalie Mincent, Longue.au; Nathalie Bonnell, Bordeaux; Nicolas Schabanel, La Marenne Saint-Hilaire; Guillaume Texier,
Salnt-Maur; Yves Rosnoblet, Arenthon-la-Roche; Laurent Bonnet, Amiens; Eve Gless, Seichamps; Ivan Sourbier, Les Fondeaux; François Guionnet, Monteuron; Gérard Poncie, Marseille; Pierre Jouan, Quintin; Nicolas Didrit, Rue i1 ; Jean-Marie Konieczny, Belfort; Augustin Chane Nah, Paris; Jean-Christophe Coedic, Tournan-en-Brie.
CINQUANTE ET UNIEME AU CENTIEME PRIX: Maryse Rouzier, Paris; Emmanuel Joulot, Aubusson; Erik de Crevecoeur, Thiais; Pierre de Crevecoeur, Thiais; Mincent Carel, Saint-Cloud; Michael Boulan, , Aubervi11iers; Jean-Francois Carrière, Pontoise; Benoit Dumontet, Pontoise; Fabrice Colin, Pontoise; Jean-Louis Decout, Pontoise; Olivier Maski, Paris; Arnaud Leroy, Maisons-Alfort; Richard Perinetti, Montauban; Alain Pham, Saint-Cloud; Catherine Lizon au Cine, Dreux; Charlotte Sauvet, Mitry-sur-Seine; Pascal Lepape, Mitry-sur-Seine; Yvonne Moullec, Mitry-sur-Seine; Jérôme Serre, Mitry-sur-Seine; Samuel
Moullec, Fay-de-Bretagne Blain; Pascal Marteno, Grenoble; Aido Russotto, Strasbourg; Frédéric Malsert, Saint-Etienne; Ghislain Moullec; Thierry Jugniot, Lavelanet; Jean-Marc Daumont, Lodève; Cédric Petit, Aix-en-Provence; Mathieu Prat, Fourqueux; Laurent Zanzouri, Paris; Loic Lesage, Pont-Sainte-Maxence; Dominique Couvreur, Beauvals; Laurent Chakarian, Marseille; Thierry Eliza, Tremblay-les-Gonesse; Caroline Flahault, Paris; Denis Moisan, Tours; Emmanuel Paris, Feuquières-en-Mimeu; Georges Aprahamian, Paris; Boris Decout, Pontoise; Franck Chastenet, Mareuil-Genevi11iers; Georges Chakarien,
Marseille; Patrick Krepper, Dunkerque; Laurent Martin, Targon; David Lantran, Choisy-au-Bac; Laurent Loubière, Créteil; David Sinelnikow, Pont 1'Evêque; Philippe Genre, Marseille; Chantai Divrit, Mygait; Yann Cossonnet, Sainte-Genev i eve-des-Boi s; Phi 1ippe Niel, Paris; Jean-Christophe Balekdjian, Le Raincy; Michel Laroche, Les Clayes-sous-bois; Muriel Khayat, Paris; Yves Bellanger, Angers.
V07 D01 - Vends micro Exelvision EXL100 + manettes 4 K7 ROM + livres d'utilisation 4 magnétophone 4 pigs K7. Prix à débattre, minimum 2 300 F. Girard MOREAU, VserateChétaau, 51000 ChélonSM-Mame. Tél : 12®
64. 47.17. V07 002 - Atari vends drive 810 modifié ctieap, bon é
Tél: (31 41108.54. VD7 003-Vends ZX Spectrum, état neuf,
année 84, 1 200 F et VOS Atari 4 4 K7, année 83, très peu
servie, le tout 500 F. Christian BUDEX, 51, bd du Lycée,
92170 Venves. TéL: 736.13.78. V07 004-Vends CBS Colecoviâon +
3 K7: Zaxxon.
Donkey-Kong, Subroc tbe, le ti LANDRY, 22, rua Capitaine Air» VD7 005 - Vends Atari 800 4 lecteur de disouettes, 810 avec une trentaine de jeux + un magnétophone. Le tout 2 600 F. Jean FLEURY, 222, rue Nationale, 59800 Lbe.
Tél: (20) 057.9128. V07 D06 - Vends Atari 600 XL Pal + 64 K + üuickshot 2 4 2 livres + les 100 meilleures jeux K7IP. Pos., F. Apo, Solo Rght, L.A. 84. Night Mission, etc.). Tbe, 1 800 F. Didier F1LBING, 3, rue de Spesbcurg, 67800 Hoeréielm.
TôL : (88133.6129. VD7 007 - Vends Atari 600 XL + extension mémoire + lecteur de K7 4 1 joystick 4 nombreux jeux 4 livres basic.
Prix3 000 F. Christophe LEROUX, 3, tue des Alouettes, 93330 NeufflY-eur-Mame. Tél: Mil 308.7625. V07 008 - Vends Atari VCS + 8 K7 (Décathlon, Zaxxon.
Pitfal, Tennis, Pôle Position, etc.). 1 200 F, le tout sous garantie et en bon étal. Denis GIARD, 73, rue Curial, 75018 Paris. TéL: 200.5026. V07 009 - Urgent ZX Spectrum 48 K + ZX1 + mctodme + Alphacom 32 4 interface Turbo compatible Kemps- ton Sinclair 4 Quidishot 2. Valeur 5 210 F, vendu 3 700 F. V07 010 Amstiad CPC 464 4 logœte + 3 livres + écran mono + nombreux programmes. 2 500 F ou échange contre un Apple ou Adam + imprimante. JeanFrançois AZZOUG, 381, bd Marius-Bremond, 13170 La Gavotte Marseille. TéL: 911 51.14.66, V07 011 - CBC + Rocky + Front L 3 F. Vie 2 r 2 950 F, prix Wing » K7
manuels, valeur 6 8(0 F, prix vendu 2 400 F. Brano CHER- RUAULT, 38, nsa M.-Aupoo, 78270 Bonnieres. Tél : 13) 47931.70. V 07 012 - Vends Videopsc G 72000 écran incorporé, possibilité branchement TV couleur + 2 manettes 4 8 K7 (n“ 1.4. 13,22,32,33, billard et Pacman), valeur 2100 F, vendu 900 F Stéphane GODEST, 84, rue Domremy, 75013 Paris. TéL: 583.7920. V07 013 - Vends CBS Coleca en très bon état 4 7 K7 en très bon état. Prix de l'ensemble : 1100 F. Patrick r 19 h 30 et21h V07 O14 - Vends ou échange logiciels Amsttad anglais (Admirai Graf Spee, Gems Stradus, Right Path 737...) et français
(certains avec listing basic). Frédéric DUMAS, La GavottePeyret, bat X, 13240 SeptemesJesValons. Tél :
191) 85.45.47. V07J015 - Vends Atari 800 XL Pal 4 imprimjnte 1020
4 logiciels. Prix intéressant ou échange prg sur Atari en
K7, disquettes ou cartouches. Sébastien CARCONE, 1821, place
de la Nation,75011 Paria. Tél: (1) 3732023.
V07 018- Vends moniteur + support Apple II mars 85 1 900 F. vends programmes jeux et unitaires. JoanFrançcis MILLET, 7,rue JeatvLouls Forain, 75017Paris. Tél: 38039.77. V07 017 - Vends ou échange ordinateur d'échecs Mephisto 2 modulaire, bon état avec batteries. Pour 800 F on étudieras toutes preposit. Pour l'équivalent. Thierry BOURRE, 10, rue LcufcBkerc, 96600 Eauborma. Tél : 1031 4155328.
V07 018 - Vends Spectravideo SV 318 (8 84) + lecteur K7 12 851:2 200 F et adapteur Cdeco (9 84) 4 Quickshot 3 : 600 F ; Tennis : 300 F : Zaxxon. Décathlon : 200 F neuves.
Alain VYOLF, 67, avenue Potier, 93380 Piorrefitts.
V07 019 - Vends pour Thomson: Stanley: 100 F, Rocky 2:90 F, Aigle d'Or : 150 F. calculatrice (cartouche) 200 F, éliminator : 100 F, Ye6 :100 F ou le lot 500 F. Christophe COUESNON. 17 ter, rive du Pont-Cofeert, bat C3, 78000 Vendons. TéL : 9532265.
V07 020 - Vends Spectrum 48 Ko Péritel 4 modulateur
N. B. +5 logiciels (Mugsytant Attack, Knight Lore, Psytrcn, Black
Crystal) pour 900 F. Jeandaude BERTRAND, 11, avenue tTOnrSers,
03000 Modms. TéL: f70L442525.
V07 021 - Vends console C.B.S. 4 5 K7 très peu servies : 1 600 F état impeccable garanti (cause ordinateur), frais de port à ma charge. JeanPhSppe DECOSSIN, 29, tue d'Artois, 59000 Uta. Tél: (20130.81.41 ou 20.3028.27. V07 022- Démenti Démenti Vends nombreux logiciels pour Spectrum. JoarePhiBppe DECOSSIN, 29, rue d'Artois, 59000 Lille.
VD7 023 - Vends Apple Ile (3-84), t.b.e„ 2 drivas, 1 éveil, 1 porte-parole, 200 disqs et de nombreux accessoaes. Valeur neuf : 28 000 F, vendu : 20 000 F à débattre. Jean-Ctaude OIOU, 33, avenue JeanJaurèe, 90000 BeKort TéL:
184) 282124.
V07 D24 - Vends Colecovision garantie : 8 mois 4 6 cartouches : Tarzan, Subtoc Tim8, Piot Ventura, Decath- lon, Donkey-Kong. Prix neuf : 3 000 F, sacrifié : 1 500 F. eClarraut, 75017 Paris. Tél.: super état 4 2 poignées 4 ut pour 2000 F. Marc SAENKO, Prestes. Tél: (3) 470.00.61.
31. 1 V07228 - Vends console C.B.S. 4 8 K7 dontZaxxon, Bc's
Ouest, Subroc, Q* Bert etc. avec possibilité d’adaptateur
UHF, le tout à 1 600 F. A débattre Sud-Est si possible. Jean-
Luc GACH, Quartier Ptavtgnal, chemin des ISBtes, 84400 Api
Tél. : (80) 742872.
V07 027 - Dragon 32. Vends nombreuses K7 originales (avec boite et instruction) et récentes (Msnic Miners, Jet Set, Willy, Football, etc.). Prix: 40 è 125 F. Boris LEBLANC, 1, rue de te Soude, 95170 DeuWeBarm Tél:
(3) 983.46.18 V07 028 - Vends imprimante GLP3101 80 col. (interf.
Parta. 4 série) 2 000 F. Spectravideo SV 318 4 K7SV904 2000F. Yéno DPC64 (MSX) 4 K7 280OF. Jacques PEREIRA, a, résidence du VOFdnBiévre, 94260 Fresnes.
Tél: 11) 8881328 VQ7 029 Incroyable sacrifié ZX 8116 Ko 4 alimentation 4 cordons* TV et magnéto. 4 livres Basic et 70 programmes. Sansmangnéto. N.B. 4 K7. Prix: 590 f. Paul GUDDEMI, rue de l'Horloge Vdlsrd Benoît, 38530 Pont- Charte. TéL: (76) 712320 te matin.
V07 D30 Vends console Atari 2600 avec 17 K7 4 joystick 4 Paddle, valeur : 2 500 F, vendu : I 300 F, état neuf.
Jeanine BARTHELEMY, 4,squars Eugène-Pottrer, 81390 Motsangeur-Otge. Tél : (8) 904,0722 V07 031 - Vends Vectrex :800 F 4 12K7:110F pièce ou 2000 F le tout. Vends Atari 2600 : 5WF 4 18 K7:100F pièce ou 2000 F te tout lou échange contre CBS 4 7 K7 minimum). Alain P0DK0W5KA, 11, rue de la Talance, 80100 Abbevüe. TéL : 122) 24.82.48 V07 032 - Vends jeux pour Atati800XL : Zaxxon, Décathlon, Bruce Lee. Blue Max et Spitfire Ace : 300 F le lot ou 50 F chaque. Jérôme SERAIS, 16, rue Sakrt-Martn, 80410 Percy. Tél: 133) 612122.
V07 033-Vends CBS Colsco 4 10 cartouches dont Décathlon, Pitfall 2, Pistop, looping 3, Rogers. Rock'Rope, Hero, etc. Valeur 6000 F, prix 3000 F. Urgent. Pascal GOURA, Les Clairettes Meiltac, 35270 Conrbourg.TéL :
197) 884867.
V07 034- Vends C64 4 1541 4 magnéto 4 joystick 4 cartouches Tool, Forth 4 Pascal 4 100 logiciels (jeux et util.) 4 5 livres 4 revues : 5500 F. Didier ARNAL, 13, rue de Sèvres, 75008 Paris. Tél : (1) 544.49.17. V07 03S - Vends Spscoum 48K Péritel 4 moniteur vert 4 magnéto [Sanyo TRC1550) 4 ampli 4 nombreux programmes Ispytron, Bruce Lee, etc.) 4 nombreux livres.
Prix è débattre. Michel SAENGER, 81, rue US, 28200 Monthéüard. TéL: (81) 80.18.23. V07 036 - Vends Atari 800 XL 900 F : lecteur disq. 1000 F ; lecteur cass. 250 F ; impri. 450 F ; moni. Zénith vert 500 F ; tablette tactile 250 F. Urgent. Alain BARAL, 188, rue Saint.
JuBen, 76100 Rouan. Tél : (35) 03.0876. V07 037 - Vends AquBrius 4 programmes Ile tout état neuf! : 600 F à débattre, Emmanuel NOAILLY, route de Sahtt-RomanKtelarps, 07130 Saint-Peray.
V07 038 - Vends consola CBS 4 5 K7 dont Hero, James Bond, Frenzy, Donkey Kong et Junior : 1500 F. Console pratiquement neuve. Prix d'une K7 : 200 F. Christophe NGUYEN, 59, tue d'Ascq, B6t C, Esc. 5,95100 Argon- teuL Tél: [3) 4183823.
9 (MM JEUX11 300 JEUX ZUUVJEUÀ.. APR|XCASSES!
CADEAU!
DE 2 A 4 JEUX GRATUITS POUR TOUT ACHAT D'ORDINATEUR!
? BON DE COMMANDE : à retourner à VIDEOTROC ¦ 89 bis, rue de Charenton ¦ 75012 PARIS _Prénom_ Je choisis de vous régler par ? Chèque bancaire ou ? CCP Je, soussigné, M. Adresse- _ pour un prix de_+ 75 F (forfait transport) = _ Signature .Tél.. ? CATALOGUE 1 000 JEUX commande le matériel suivant l oindre 5 timbres à 2,10 F)
p. fl V07KB6 - Vends C52 Phïips + 5 cartouches (Popeye,
Volley-ball, Tunles, Pac-Man, Bataille de chars). Dwva IB40UX,
3, rue Chramraty, 24400 Muafchm. T*L : tB3l 6146,74.
V07 040 Vends jeu vidéo Mattel marquB Inteilivisîon acheté fin 84 + 2 K7. Prix: 300F. David i 10,avenus du GénéreUadrac, B31I0 UvryGragrai Tél:
361. 1447. V07441-Vends jeu Atari sous garantie + 14K7 2 600F
dont Millipede, Enduro, River Raid, Astérix, Obelix, Crystal
Castles, Moon Patrol, Tennis, etc. Stéphane ALLEMAND, 2,
plaça de Vahny, 38130 Ecfwolas. T6L : (71) 224644, V87 042 -
CBS 1003 F -mut» et K7 500 F + super contrai 500F + Donkey
Kong Junior 200 F + Venture20OF +
L. Bug20OF + T. Pilote 300F + Cab. Pat. Kl OS 300F ou le tout
3000 F. Pascri DESTERCKE, 91, me Beuiéei- Rhreiy, IOOCO
Amiens. TéL: OU 11.6641, 1 07543 Affaire! Vends Spectrum 48 K
+ interface tuibo s- très nombreuses revues anglaises svec
plus de 300 loge ciels sous garantie. Le tout 2 500 F. Eddy
P04J UN, 50, ave- V07 044 - Vends Basic étendu pour Tl 99 4A
sous garantie, jamais servi, état neuf. Marc JOURDANET, 133,
«*«0 du SoW, 13640 Puyricrad. TéL: (421 92.1*47. V07ID4Ç
Vends console CBS Coiecovision avec K7 Donkey-Kong, Cosmc
Avenger. Zaxon, Décathlon, Oméga Race, Damm, Lichtfoot 2 000
F. Vends K7 Tennis, Pittfdl II 400 F Ies2. Thkty RABBE, 10, me
des Osiers, 93420 Vla- pfcita. Tél: S854645 V07 046 - Vends
Dragon 32 Ko -t Péritei + Moniteur NB r K7 + câble il VÜ74H7 -
Vends C 64 * unité de disquettes (2-86I + jeux et utilitaires
160) + livres. Valeur neuf 12000 F. vendu 5500 F. Mkhel
DEMANDRE, 145 bd de La Rochela, Bar- leDuc. Tél : (26)
7500.72. V07 048-Vends T) 99 4 A avec manettes de jeux + adap
tateur sur tous magnétophones + 2 livres de programma- dons +
la découverte du Tl 99 4 A 1700 F. Stéphane DODf, 11, tira de
la Gmd'Mjimn, 86000 Portiers. TéL: 1491451642.
V67 049 - Vends console de jeux Atari TBE + 11 K7 + V07IDS1 - Vends synthétiseur Moog Libération 5000 F et vends Mattel + 3 K7 (Mission X, Boxe, Donjon et Dragon) 800 F, prix à débattre. Gilles AMAR, 61, rue Erlanger, 75019 Paris. Tél.: 66146.44. disq. X 5. Complément du dos CBM 64. Echange de programmes sur Atari XL et CBM 64 (disq.l. Vends interface Star pour impr. Gemini. MariuJranca BRADES, 30, av.
Raspad, 94250 GentOy. Tél: 11) 6724446.
V07«53 - Vends Laser 200 + 16 K Ram 4 livres sur Laser
- f 20 logiciels (Echec, Othello. Poker, Sous-marin, etc.). Prix
: 1750 F lé débattrai. Vincent DHETGRE, 43, avenue
EvaristedePamy, 96250 Buuchranp. Ta : (3) 960.45.15. V07I064 -
Vends console CBS Coleco + 3 K7 Donkey- Kong, Cosmic Advsnger,
Pepper II + adaptateur VHF, le tout 1000 F. JeemPhOppe
PATALANE, 81.av.nue des V07 066 - Votds Atari 800 XL + moniL
Phipsvert + lect.
K7 Atari + 8 jeux + 2 man. Jeux + 5 livres prugram. Garantie 9 mois, vendu 3203 F. Jean-Luc V1LHEM, Résidence 7jeux:l Race, Pop Flamar, Exerion, 5600 F neuf, v Cedric EURIN, La f V07 Q69 - Stop affaire) Vends CBS comme neuf avec cartouches: Donkay-kong, Donkey-Kong-Jr, Zaxxon, Fathom, Décathlon, valeur réele 3200F, vendu 20CO F. Uo- aisir I Vends Lynx 48 K (12 84) + manuel + prise Péritei + adaptateur N B + int joysyick + jeux divers, le tout bon état 1800 F. à débattre. Goea SADAT, 17, rue Satnt-Fargeau, 76020 Paria. TéL : 3824346.
V07 063 - Vends CBS + module turbo + super poignée + poignée Spectre III + 20 K7 cause inutilisation, lista sur demande, 20M F. Yves MAJNTOUX, 17, rue Bariy, 92230 GanneviSen. Tél : (1) 793.7644 laprès 20 heures).
V08 001 - Vends Dragon 32 + joysticks + lecteur K7 trait, texte Telewriter + interpréteur Forth + livres programmation + jeux (Zexxon 3 Dl, Katerpillard) 2 500 F le tout- Bertrand PETE Tél : 123189-22L4*.
Voa 062-Vends Vie 20 + adaptateur N B + exL16Ko + SuperexPander + 2Svres.PrK21COF. Benoit HORCK- MANS, 23, rue Moière, 62220 Crevât. Tél : (211744245 Voa 003 - Vends K7 C 64 40 F (Bruce Lee, Beach Head.
Zaxxon, Pôle Position, Pitstop II, Fort Apo, One on One, Match Pomi Raid ovet Moscou, Pac Man, Eurêka, etc.). Fabrice DELLA-BELLA, 40, rue Rané-Appere, 62700 Colombes. Tél: 7*4.1149. V03,004 - Exceptionnel I Vends Atari 800 XL Ipéritel) + magnéto + joystic + 7 K7 (Poie Position. Bruce Lee, Prt- fal II, etc.), parfait état è 1650 F. à débattre. NktéaiMAR- 7 Vends Specüum 48 K avec 4 K71600 F 4- ZX 1600 F + Microdrive 600 F + d. mec. 600 F ou vends Atari 2 600 avec 4 K7 600 F. Christophe MGAUD, 59, rue HenriBrisson, 78600 Sartrwnrik. TéL : *1444.15 V08 008 - Vends console de jeux Atari 2600 S
+ 2 K7 : Combats, Video Chess + 2 paires de manettes + transfo.
Bon état 700 F. François BOSI, 25, rue J.-R-Oémem 94800 VflejuH. Tél: 11167524.95 V06 009 - Vends Atari 800 XL Secam sous garantie + magnéto + 2 manuels récents + 6 jeux (Encounter. Solo Flight, Rivet Raid...), le tout 2200 F.-- ------- VW010- Affaire e câble magnéto + 1 1800 F. ordinateur état neuf décembre 84. Sébastien LETESSIER, Routa de Corda, 72480 Tamia. Tél: 1431256585 V88 011-Vends Spectram + avec ZX1 + Microdrive + magnéto K7 + 35 logiciels (Taswotd, Masterfile, Devpac, Jeux) + livres de fév. 85. Cédé3200 FI6500 Fneuf). Marc AYRAUD, 22. Ex 14, avenue AlméB4-1m, 08200 Nica.
TA: (931855947.
V08 012 Vends MO 5 + contrôleur lecteur de disquettes état neuf 5000 F. Michel BEUEN, 49, tut Gérard- PhSpe, 95100 Argenteul Ta: 13)981.4648 (après Ibhewesl V68 013 Vends Coleco sous garanlie avec 5 K7 et Super Contrôler + Atari état neuf + 13 K7, le foui 3000 F ou Coleco 2100 F et Atari 1000 F. Joeé TEIX0RA, 43, rue de Lavis, 75017 Paris. TiL: 784.0747. V 08 014 - Vends CBS Coiecovision + K7 Donkey-Kong + Schtroumpfs 900 F. David SCHEIUNG, 38, av. Du Plâtrait, *7300 SchihMieim. Ta : (88) 824506.
V08 D15 - Vends CBS Coleco + K7 Donkey-Kong + Zaxxon + Rocky + Foolbel + SuperControhers et pa raM V08 016 - Vends C8S + 9K7: Donkey-Kong, Donkey- Kong-Jr, Zaxxon, Pitfal, Oecathlon, Froggar, Q* 8ert, Goust Buster, BC'S Ouest for Très. Urgent ! Valeur 3000 F. vendu 2000 F. JaanMrac BOUCHER, 50, evanue G» teSer, 77120 Cotriommiers Ta: (6) 40343.67. V08I017 - Vends K7 CBS Coiecovision : Franzy, Cosmic Avenger 150 F pièce et Û* Bart 110 F. Obvtra GALLAtS, 10,avenue de Bellevua, 91120 Palaiseau. Tél: rie I Vends Tl 99 + 1 K7 F DEMANDE D’INSERTION cr- Pour toute insertion, écrivez dans les
cases ci-dessous en caractère d'imprimerie le texte de votre annonce (une lettre "par case, une case pour chaque espacement, avec un maximum de 8 lignes). Les petites annonces ne peuvent être domiciliées au journal : vous devez donc inscrire votre nom, votre adresse ou toutes autres coordonnées permettant de vous contacter directement. Nous sommes dans l'obligation de vous demander une participation forfaitaire aux frais de 65 F pour toutes les catégories de petites annonces. Vous joindrez donc pour toute annonce un règlement par chèque bancaire à l’ordre de Tilt ou chèque postal (CCP
Paris 4608.54J.). L’insertion d'une petite annonce est gratuite pour les abonnés, à condition qu'ils joignentà leur envoi l’étiquette d'expédition de leur dernier numéro ou une demande d'abonnement à TILT.
Nous vous rappelons enfin que les annonces sont réservées aux particuliers et ne peuvent être utilisées à des fins professionnelles ou commerciales.
1 1 1 1 I I I I Ne rien inscrire dans ces cases.
RUBRIQUE CHOISIE: ACHATS à retourner accompagné de votre règlement avant le 15 du mois précédent la parution à Tilt : 2 rue des Italiens, 75009 Paris I 1 1 1 I 1 Ll I I I I I I l 1 Ll I I I I I 1 I 11 ?
?
?
?
?
I I I I I I I I I l Ll I I I I I 11 11 Ll 1 1 1. 1 I I I I I I I I I I 1 1 1 I I 1 I I I 11 1 1 I I 1 1 VENTES Ll I 1 I I l l l i LU 1 I I 1 I I 11 111111 NOM: 1 1 1 1 I I 11 lllll 11 I 1 1 I 1 I ECHANGES .LL PRÉNOM : INI ADRESSE : I I I I I ,1111111111 1 1 I ll_L CLUBS I I II 1 1 I I I I llllll 11 IMIII I I I I I I I I I 1,1 U.J 1 I LLL TOURNOIS I I 1 I I I I TÉL. : !
1 I 1 1 I 11 1 I 1 LL Ne pas oublier d'inscrire votre adresse complète et, le cas échéant, votre téléphone.
Le tout micro Ht périphériques : Lecteurs de disquettes • Imprimantes • Modem • Crayons optiques bibliographie : P.S.I., Editions Radio, Micro-Application Logiciels jeux, éducatifs, utilitaires
J. B.G. ELECTRONICS LOGICIELS MICRO-ORDINATEURS 163, Av. Du Maine
- 75014 PARIS - Tél. : 541.41.63 - 541.44.53 Ouvert de 10 h à
20 h du lundi au samedi ATARI NOUVEAUX ATARI 1 - ATARI 520 ST
Monochrome:
U. C. 512 K + lect. Disk 3, 5 pouces 500 K + écran monochrome
haute résolution
- j- 6 logiciels 2 - ATARI 130 XE 128 K (comp. 800 XL)
- Lecteur disquettes ATARI 1050
- Lecteur cassettes ATARI 1010
- Imprimante matricielle ATARI 1029
- Imprimante graphique 4couleurs, 40 col. ATARI 1020
- Imprimante courrier, 80 col.; ATARI 1027
- Tablette graphique ATARI DISQUETTES
- Ghosbusters
- Dallas Ouest
- Pôle Position
- Bruce Lee
- Conan
- Drop Zone- 1990 F 450 F 2100 F 249 F 249 F 249 F 249 F
CASSETTES 19 - F 15. Strike Eagles 210 F 20 - Kissin' Kousins
150 F 21 - Submarine Commander 166 F 22 - Encounter 150 F 23 -
Colossus Chess 3.0 175 F 24 - La Ouète du Graal (éducatif) 200
F 25 - Anneau Dosrog 120F 26 - Bruce Lee 160 F 27 - Drop Zone
150 F 28 - Fort Apocalypse 150 F 29 - Autres titres nous
consulter CARTOUCHES 30 - Des Chiffres et des Lettres 300 F 31
- ATARI Texte 900 F 32 - Microsoft II 600F 33 - ATARILAB
(éducatif physique) 550F COMMODORE 34 - COMMODORE 64 RVB 2 590
F 35- Lecteur de disquettes COMMODORE 1541 2590F 36- Lecteur de
cassettes COMMODORE 1530 avec autoformation au basique 490 F
37- COMMODORE+ 4 avec 4 logiciels + écran monochrome 2990F
CASSETTES 38-Sorcery 160F 39- Squash 160 F 40- Master of the
lamps 150 F 41 - On-court Tennis 150 F 42- Exploding fist
(Karaté) 160F 43- B.C. Il Grog's revenge 160 F 44 - Spy us Spy
160 F 45 - The Dambusters 160 F DISQUETTES 490 F 290 F 235 F 4
390 F 4 490 F 5990 F 160 F 150 F 160 F 180F 240 F 240 F 240 F
240 F 240 F 240 F 240 F 950 F 160F 320 F 180 F 350 F 790 F 250
F 420 F 370 F 370 F 350 F 390 F 350 F 270 F 390 F 140 F 2590 F
149F 20 F Jet combat simulator Astrochase
H. E.R.O. AMSTRAD Amstrad CPC 464 Monochrome Amstrad CPC 464
Couleur Amstrad CPC 664 Monochrome Amstrad CPC 664 Couleur
CASSETTES Meurtre à grande vitesse Battle for Midway Mystère
de Kikekankoi Rally II Ghosbusters Beach-Head Othello Master
Alien 8 Macadam bumper MSX Sony Hit Bit 64 K (tous les
périphériques disponibles) Yashica 64 K CARTOUCHES King's
valley Antartic Adventure Athletic land Yie ar Kung - Fue
Rollerball (billard) Hole in one (golf) Eddy II (dessin) + le
cat CASSETTES Sorcery Mandragore Pitfall II 75 - Oric Atmos 64
K avec peritel CBS 76 - Console coleco CBS 77 - Adaptateur
multicasettes (format ATARI) avec 1 cartouche 78 - Module
pilotage avec cartouche turbo 79- Adaptateur antenne (télé
sans péritel) CARTOUCHES 80 - One on one (basket) 81 -
Wargames 82- Miner 2049 83- Zenji 84- Mrdo'scastle 85 - Oil's
well 86 - Moonsweeper 87 - Frogger II (3 dimensions) DIVERS 88
- Joystick 89 - Moniteur couleur fidelity ou oscar 90 -
Disquettes memorex 5 pouces 1 4 SFDD I 91 - Cassettes vierges
spéciales micro C 10 De nombreux autres titres disponibles -
Renseignements et commandes par téléphone BON DE COMMANDE à
retourner après avoir rempli a : JBG ELECTRONICS - 163, avenue
du Maine - 75014 PARIS Crédit CREG immédiat Indiquez le n° de
votre choix ainsi que les prix correspondants: NOM
... PRENOM
ADRESSE .. .... TtL CODE
POSTAL . VILLF . IYPE DE CONSOLb .
N° . F N" F N" ..»... F M- F N" .. F N" . F NJ . F Contre remboursement .. F NT ...... F Frais de port * 20 F N- . F Total ..... F Je règle contre remboursement -(-30 F) ? Par chèque ? Ci-joint à l'ordre de JBG
ELECTRONICS + 50 F pour les machines 0RIC1 ATM0S laser oméga A bord de votre vaisseau intergalactique, détruisez les météorites qui déboulent de plus en plus nombreux dans le ciel de votre écran.
Une reprise d’un fameux jeu d’arcade écrite essentiellement en langage machine. Décharges d’adrénaline garanties.
Pour guider le vaisseau, utilisez les touches « » pour aller à gauche et « » pour aller à droite et « SPC » pour tirer.
2650 Refi-v LRB 6 0 f:LS * fi=0 ¦ V=8 * P=0 = I =7 = PRI NTCHR$ C 17;-; CHRSC 6 1 PRINT"VEUILLEZ PRTIENTER 13 S" 10 DRTfl, ,4,4,14,31,4,,, ,8,7,6,5,,,,,2,6,31,6,2,,,,5,6, r,b,,,, ,4, -.1, 14,4,4,,,,,0 11 DRTR10,6, 14,1,,,, 8,12,31,12,8,,,, 1,14,6,18,,,,, 14,17, 11,10, d.f, , ,,12,12,,,,8 12 DRTR21,14,31, 14,21,, 32,32,32,32,32,32,32,32,1,1,1,1,1,1,1,1,,,, ,,, 63,63,,, 0 13 DRTfl,,,, 32,32,32,-32,32,32,32,32,1,1,1,1,1,1,1,1 • -•, * » 63,63,,,, ,.,,,38,33 14 DRTR45,45, 33,30, ,,,, ,, , , 1,, ,, 1, 2,2, 2,,, 40, 80,80,80,48,, , , ,4,4,, ,,,,,,8,4,,8 15 DRTfl,, ,, 12, , ,, ,, 4,8, ,
,,,,,, 4,4, ,,, ,8,4,,,, , , , , , , , 12, , ,,,, .¦ , ,, 1, 2 28 F0RR~46856T046935;RERDBPOKER,B;NEXT = F0RH=46344T04643l:RERDB:PUK Efl,B~NEKT .
21 FORR= 488TO 40F:RERDB:POKER,B:NEXT:F 0RR=46936T046929:RERDB:POKEH ,B:NÊKT 22 FORR== B880TO B33D ¦¦ RERDZ$ - Z=VRLC " " +Z$ : POKER, Z = NEXTfl 38 H=1E5: D$ =11 ++++++++++++ " ; U$ = " aaa.aaaaAaaa: GOT01888 38 8= 1E5: F=5: L=258: CL5: F'0KE 426,8: G0SUB588 39 P0KE B2C4,15 48 D0KE 428,48410+28* INTC RND 8 )+. 5 ) = PÜK.E 412,4 • D0KE 418,10241: DUKE 424,48808 41 FORA» 1T038 = PLOTfl.¦ 0.• 36: PLOTR, 2637 = HEXT: FORfl-1T025: PLOT 1 .¦ H, 34 = PLO T38,fl,35 42 NEKTR;P0KE 431,L 58 PLOT 13 11, " C C C C " = PLOT 13.. 12.- "&++LRSER+Î++' " 52 PLOT 13.13." GSCÜRE : " +MI D$
STR* S . 3.5 + " •' 53 PLOT 13.14." &H I +30 • " +MI D* STRÏC H . 3.5 + " ¦' " 54 PLOT 13.15. "&"+F$ +" ¦ " = PLOT 13.16. ” ¦’ J " 55 ZZ=F'EEKC B2C4 +5 = I FZZ 110THEHPOKE B2C4. ZZ : P0E B2CD. ZZ+20 = POKEttB 2D1.ZZ+21 100 CRLL B000:1FPEEKC 417 =1THEN400 120 IFPEEKC 416 “1THEN300 125 M=M+1 130 0NMG0T0245.245.245.131.245.245.245.132.245. 245.245. 133. 245. 245.
245. 134 131 MUSICI.2.5.V:GOT0245 132 MUSIC1.2.6.V:G0T0245 133
MUSIC i.2.5.V = G0T0245 134 MUSIC1.2.3.V:M=8:G0TÜ245 245
fl=RHDC1 ) = CRLL B230:GOTO100 300 -EXPLODE: Wfl IT30 =
F'OKE DEEKC 424 ). 32 301
PIMG•F=F-1 IFF 0THENGOSUB500;G0T04Û 318 IFH STHEMH=S 320
PLOT14.15." GRME OVER ":WRIT500:GOTO1000 400 S=S+10 =
PLOT20.13.MID$ STR$ CS .3.4 :CRLL B2FS;IFPEEKC 427 =1THEN 120
405 IFF 12THEHF=F+1 410 L=L-5 =
GOSUB500¦P0KE 426.0:FORfl=1T03 450 MUSICI.3.5.V = WflIT14 s
MUSIC1.3.3.V;WflIT14 * MUSIC1.3.5.V:WflIT14 = MUS IC1.3.6.V
451 WflIT14 = MUSICI.3.8.V:WfllT57:MUSIC1.3.1.V;WflIT20 =
NEXTfl 453
MUSICI.3.5.V:WflIT14:MUSIC1.3.6.V;WflIT14•MUSICI.3.5.V:WflIT14
= MUS
ICI. 3.6.V 454 Wfl IT14 = MUS IC1.3.3. V: Wfl IT40 ¦¦ MUS
IC1.3.1.0! CLS: GOTO40 500 F$ =R I GHT$ C U*. F-1 +R I GHTS.C
D$ . 12-F ) : RETURH 1000 CLS : PRINT ¦ PRINTCHR$ 4 ;
CHR.$ C 27 ); "P"CHR$ C 27 ); "G" i CHRSK 27 "H" ; SPCC13);
1002 PflPERP • INKI: PRI HT " 9 LASER i c "CHR$ C 4 ¦ PRI
HT : PRI HT = PRIH T " VOTR E MISSIOH:" 1012
PRIHT¦PRIHT"HETTOYER LE CHAMP DE FORCE":PRIHT
:PRIHT"NÜMEHCLflTU RE ="= PRIHT 1030 PRI HT" "CHR$ C 33 ; "
10 PT" = PRI HT" t MI HE IH DESTRUCTIBLE 1040 PRIHT"
b ... VOTRE 'v'flISSEflU" = PRIHT = PRIHT = PRIHT =
PRIHT"COMM flHDES:":PRIHT 1050 PRIHT" TOURHE VERS
Lfl GAUCHE";PRIHT" TOU RHE VERS Lfl DROITE 1060
PRIHT" C COMMflHDE DU REACTEUR"=PRIHT" SPC
TIR 1070 PRIHT" P COULEUR DU FOHD":PRIHT" I
COULEUR D ES OBJETS 1075 PRIHT" V VOLUME 1080 PRI
HT" D DEPART DU JEU 2000 GETfl* • I Ffl$ = " D "
THEHMUSIC1, 1, 1 .• 0: G0T038 2010 I Ffl$ = " P " THEHP=P+1 :
F'~~PTC P 8 ¦ PflPERP ¦ GOTO2000 2020
Iffl$ ="I"THEHI*I+1!I=-I I 8 :IHKI:GOTO2000 2030 I Ffl$ = "
V " THENV-V+1: V*-V V 16::' = MUS ICI, 3 .¦ 5 .¦ V 2040
GOTO2000 3000 DflTflfl2 .¦ FF, E8 .• B5,00, 9D, lfl, 04, BD
.¦ 20,04 .¦ 35,08, E8,05 .¦ D8, F1, A0,00,8 C,Ï6,04,8C, 17
3001 DRTFI04.• RD, DF.• 02.¦ 8C, DF.. 82.¦ OS', RE.¦ D0, 06,
CE.. 12.• 04.. 4C.. 30.. B0.. 09.¦ RC, D Ô, 8E.• EE, 12,04 '
_ _ 3002 DRTRRD .• 12 .¦ 84 .• 29 .¦ 87 80 ,12, 04, 40 .•
35, B0 , 09 03 .• D0 , 46 .• RE.. 12.- 04 , 18 .¦ B D .
00 .¦ 04 , 6D .¦ 10 3003 DRTR84.• 09, 82.• 00.• 08.• R9, 01
.¦ 80.¦ 10.• 04.. 40.¦ 62.. B0.. 30.¦ 88.¦ R9.• 02.¦ 80,
10.' 8 4 .¦ 40 , 62 , B0 , 80 3084 ORTR18, 04..BO.¦ 08,04j
18..60.-11.-04.¦ 09, 58.¦ 00-¦ 08.¦ R9.• 28.•
80.-11.'84,40.• 0 Ê .• B030 .• 08 .¦ R9 „ 3005 DRTR50 .¦
80,11.. 04, 40 .• DE, B0 .¦ 80 .-11.- 0440 .¦ OEB0, 09, R0
.¦ 0855 .¦ R9 .• 01 .• 8 D,15,04,OE,12 _ „ 3006 0RTR84, 18,
8R, 69, 6B, 80,13,84,BD , 00 .¦ 04,70, 08, 04,80,14,84, *j ,
00,8 5,82,R5,81,69 _ , 3007
DRTR00,85,83,38,R5,82,E9,29,85,02,R5,03,E9,88,85,0J,B1,82,09,2
0,08,0F, 09,28 _ 3088
0RTR91,84,R5,82,85,84,R5,83,85,85,40,E5,B8,09,21,08,07,
R9,28,9 1,82,40,1F,B2 H „ 3009
0RTR8C,15,84,40,26,B2,R9,81,00,15,04,08,45,18,R5,04,60,14,84,8
5,02,05,05,69 _ 3018 ORTR00,85,83,38,05,82, E9,29 '¦ 85,02,
R5,03, E9,08,85,03, B1,02,09,2 0,08,14,09,20 , f h 3011
00T091, 014, 05, 012,85,04, H5,03,85,05,00, 13, 04,91, 84,
40, 2H, B1, 40,1 B,B2,ER,ER,EB « « 3012 OOTOEO, Efl, EO,
Efl, EO, ER, ER, EO, ER, EO, R9,20, 91, 88,18, HO, 18, 84,
t 0, 1
1. 04.65.00.85 _ _ _ 3013 OOTO02,05,01,69,88,85,83,38-, 05,02,
E9,29,85,02,05,03, E9,80,8--, 0 3, RE,12,04,B1 _ „ _ _ _ 30114
00T082,09,20,08, 8B, 05,82,85,80, 05,03,85,01,40, Ffl,
B1,0-9,21,08,0 3,40,03,62,09 3015
0RT022,08,88,09,82,80,10,84,40,Ffl,B1,09,23,00,06,80,10,04,40,F
fl,61,09,24,00 3016
ORTO08,09,50,80,11,04,40,Ffl,B1,09,25,00,06,80,11,04,40,Ffl,B1,C
9"26,00,13,80 3017
ORTR10,84,38,05,02,E9,81,85,00,05,83,E9,00,85,81,C,FR,B1,09,2
7. 00.15.09.02 3018 OOTOSO ,10, 04, 18,05, 02,69, 01,85, 80,
05,03,69,00,85,81,40,. Ffl, B1, C
9. 23.00.13.80 3819
DOTO11,84,38,05,82,E9,28,85,00,05,83,E9,88,05,91,40,Ffl,B1,09,2
9. 00.15.09.50 3028
OOTOSO,11,04,18,05,82,69,28,85,00,05,83,69,00,85,81,40,Ffl,B1,U
9,2fi,F0,00,40 3021
00T026,B2,18,80,69,61,91,00,40,88,B2,09,01,80,16,84,02,FF,E8,B
5,80,90,20,04 3022
DOTOBO,10,84,85,00,E0,05,00,F1,60,80,09,21,00,07,09,20,EE,17,8
4,91,02,09,20 3023
OOTOSO,15,04,91,04,40,20,B1,00,03,B1,90,18,60,31,04,90,81,60,U
8,B 1,90,§0,30 _ __ 3024
OOTO04,18,69,E8,90,09,38,00,30,84,E9,18,40,3E,B2,02,08,8E,32,0
4, 8E, 33, 84, ES 3025
DOTO18,00,32,84,69,28,80,32,84,00,33,84,69,00,80,33,84,EL,30,8
4. 00,E9,18,00 3026 00T032,04, 69, F6, 80,32,84,00,33,04,69, BO,
80, 33,84,08, B1,90,80, 3 0,04,18,69,DE 3827
00T098,89,38,00,30,04,E9,22,40,82,B2,60,32,04,80,32,04,00,33,0
4. 69.00.80.33 3028
DOT004,05,82,80,22,04,05,03,80,23,04,00,32,04,85,82,00,33,04,8
5. 83.00.00.61 _ r_ _ 3829 00 T 002.09,28,08,
1F,EE,26,04,00,26,84,C 9,19,10,05,09,21,4L,OH,B 2,09, 32,38,88
80 FRINT AT G,12X 90 PAUSE 4 100 HEXT G 150 REM 160 REM
AFFICHAGE*DE L’ECRAN 170 REM XX XXX -• ¦ 180 REM KH - XX 208
210 FRI NI GO SUE 3 1408 300 prin r ""B 400 PRINT AT 1,31.; "
1" 410 PRINT AT 1,0.; "111 43 A PRINT 509 REM X X X X X
X X X X X X X X X 550 REM GESTION DES
TOUCHES 650 REM 800 IF INKEY$ ="7" THEN GO SUE 1108 810 IF
INKEY$ =,,6" THEN GO SUE 1888 828 IF INKEY$ ="5" THEN GO SUE
1388 848 IF INKEY$ ="8" THEN GO SUE 1400 850 GO TO 9800 865 GO
TO 8800 908 GO TO 880 9 ï 8 REM X X X X X X X X X X*
X X X X X X 948 REM AFFICHAGE DU VAISSEAU 1000 IF
x 18 THEN RETURN 1005 LET : ;=: ;+1 1018 FR I NT AT x-1 .¦ y
:• " " 1830 FRI NT AT x+l,yi" “S" 1040 RETURN 1100 IF x 4 THEN
RETURN 1105 LET x=x-l 1128 FRI NT AT x, a ; " *«"UI11 1130 FRI
NT AT x+i,y;" " 1148 PRINT AT x+2, y ;" 1258 RETURN 1380 IF
y 1 THEN RETURN 13 ï5 LET Y=Y~1 1320 PRINT AT x, a .¦ 1
»iœlss!yi 1338 PRINT HT 1, a" 1340 RETURN 1480 IF a 25 THEN
RETURN 1416 LET Y=Y+1 1428 PRINT AT x,y-l.;“ m»®! !"
1430 PRINT AT x+l,y-li" ""f” 1458 RETURN 7008 REM X X X X X X X X X X 7058 REM OBJETS ET OBSTACLES 7100 REM XX XX 8000 J.F K=21 THEN GO TO 8500 8805 LET K-K+1 8010 PRINT AT K, L.: 11V" 8028 PRINT AT K-l.-L.;" " IF K=K+1 THEN GO TO 8388 GO TO 870 IF L=Y THEN GO TO 9480 IF L=Y+1 THEN GO TO 9408 8048 8100 8300 8310 8340 8350 8500 8505 8510 8528 9008 9005 9010 9828 9038 9048 9100 9308 9318 9328 9338
• 9348 9358 9400 9580 9585 9510 9528 9980 9918 9920 9930 9940
9945 9958 9970 9980 9985 9998 9995 QQQCI IF L='ï'+2 THEN GO TU
94Û8 IF L-Y+S THEN GO TO 9480 IF L-Y+4 THEN Gu TU 9480 GO TO
8100 PRI NT AT 2lÆi"M" LET L=INT RND*31 LET K=3 GO TO 8180 IF
J=31 THEN GO TO 9588 LET J=-J+i PRINT HT I,J;" " PRI NT RT I,
J-l" " IF I=X THEN GO TO 9300 IF I=X+1 THEN GO TO 9388 GO TO
868 THEN GO TO 9408 +1 THEN GO TO 9488 IF J~'ï IF J=Y IF J=V IF
J=V IF J=ï GO TU GO TO PRI NT LET 1 = LET J= GO TO REM I!
REM REM iS CLS FOR K= PAUSE PRI NT NEKT FOR X- PflUSE PRI NT GO TO +2 THEN GO TO 9408 +3 THEN GO TO 9408 +4 THEN GO TO 9480 9100 9908 HT 1,31.;" " 3+1NT RND*15 0 9180 FIN DU JEU 8 TO 12 AT X,13;"FIN"
• 0 TO 12 4 HT X-1,131.
COMMENTAIRES : Liqne 10 A 30 VARIABLES : I ET J =POSITION DES OBSTACLES HORIZONTAUX K ET L =POSITION DES OBSTACLES VERTICAUX X ET Y =POSITION DU VAISSEAU Ligne 31 à 90 : Présentation du jeu.
Ligne 100 à 430 : Affichage des décors.
Ligne 500 à 900 ; Test du clavier.
Ligne 910 à 1450 : Routine d'affichage du vaisseau.
Ligne 7000 à 9520 : Affichage des objets et tests collisions.
Ligne 9900 à 9999 s Fin de la partie.
MSX Chatetsourk Speedy aime le fromage et le chat aime Speedy.
Ce qui pourrait être une belle histoire d’amour à trois, se transforme en un chassé-croisé sans répit. Pour faire trottiner Speedy il vous suffit d’utiliser une manette de jeu ou la touche d’édition du clavier.
100 ¦ mm************ * CHAT ET SOURIS * * Par Sablatou
* * Claude -, * 110 120 SCREEM1 £ j 8: KEYOFF : COLORIS 1 1
: POKE &HFBB1 1 138 CLS:INPUT"CLAVIER OU JOYSTICK "jA* 140 IF
A$ ="CLAVIER" THEN KY=0=GQTO 160 150 IF A* "JOYSTICK" THEN RUH
ELSE KY=1 160
fi$ ="010C1C5656FFFEFEFFFFFCF8FS3B3F3F00000080C0C0737FFF00000000FFFCC000Ü08000
000001010808010082800000000000000000008000922400RA000000" 170
B=14336:GOSUB £30 130
fi$ ="0000000001C3CE3E3E000000001F87001E3F73B5B7BE7D7FCF0F1E1E7CF8C00000000000
00000001001318Ü00000000000000000000080800000000000000000" 190
GOSUB £38 £00 VPOKE 6315.. 13-VPOKE 6313.. 15 = VPOKE
6923 3=VPOKE 6327 15 £18 GOTO 400 2£0 £30 * DEFINITION- CARACT.
%
* ***** £50 FOR 1 = 1 TU LEN R$ 1 STEP £ £60 VPOKE B, VAL " &H
" +!'¦! I DSC AS, I,2 £88 B=B+1:HEXT I-RETURN REM 290 300
REM****M0RT SOURI S* SOUND 3 0;SOUND 5 8 m :SOUND 9 10=SOUND
10 10;SOUND7 &B11111080 318 FOR I=CN TO 0 STEP
- ¦£ 320 SOUND £., 1+60 - SOUND 4 1+50 330 VPOKE 6920 I=VPOKE
6324,. I 340 HEXT I • S0UHD3 .¦ 8: SOU ND 10 0 350 SOUND 7 8 =
SOUND 3.-2 !SOUND 9 18:FOR 1=255 TO 0 STEP -6 368 SOUND
£ I:NEXT 1 370 SOUND 9 0 380 A=STRIG 8 :IF H=0 T HEN 388
EL.SERUN 390 END 410 Rei’1 ï£$ $ DEt:.ü T .T* t- ¦71.
SX-1Ou :SY=1£0;CX=88 % ¦VC=4:SC=0 =INTERVAL 0 N:TIME=8:ON IHTERvAL=800 C ÏOSUE 3 940 420 VPOKE 6324 SX*VPOKE 6925 3Y 430 VPOKE 6320 SX;VPOKE 6921 SY 440 VPQKE 6312,CX;VPOKE 6916,CX 450 FOR CY==0 TO 120 STEP 2 460 VPOKE 6913, CY: VPOKE 6917 , C'Y 470 NEXT CY 480 CLS = LÜCflTE 10 , 0= F'RIHT "SCORE: C: PR I NT " H £ H £ H 430 PRI NT " i H H H i «i " 500 PR I NT " H HH • H C " 510 PR I HT' " H H i i C i "
7. 20 PR I HTHHH H •£M 530 PRINT"HHH t H " 540
PRINT"HH " 550 PRIHT" i HT" 560 F'RINT"IHi " 570
PRIHT" ":PP=6S 580 FOR SY-120 TO 220 STEF'4 538 SX-SX+SI H
SYV',10 )$ 10 600 PUTSPRI TE 2, SY, SX , , 2 610 PUTSPRITE
S.vSYCSXX. ..3 620 NEXT SY:SX=136 630 SOUND 7ifcBll111000=PLfl
3C" V6S11M11T255L64CCFFRHFFCCO ¦’SS 1 INI 1T25503CEEGBB04C 640
REM 650 IF RNDCTIME .8 THEN 630 660 IF SYïCY THEN CY-Cï'-
CY 255 670 IF SY CY THEN CY=CY-K CY 0 680 GOTO 710 630 IF
SX CX THEN CX==CX+VC 700 IF SXCCX THEN CX=CX-VC 710 VPOKE
6312; CX: VPUKE 6313 .• CY 720 VPOKE 6916,CX=VPOKE 6917.. CY
730 REM***MÜUVEMENT HOMME** 740 Fi=ST ICKC KY 750 IF fi=0
THEN 340 760 Y= fl=7 R=3 • X=C fl= 1 X H=5 7r70 3Y=SY+YÏ8 1
SX=5fi+Xf-8 730 IF SX 184 THEN SX=184 730 IF 5X 8 THEN SX=8
800 IF SY 8 THEN SY=8 810 1F SY 240 THEN SY-240 820 VPOKE 6320
, SX= VpuKE 6321 , SY 830 VPOKE 6324.. SX: VPOKE 6325.. SY 840
IF SY CY-16 AND SY CY+16 AND ‘ 850 F'L=VF'EEK 6144+SXY4+SYV8
868 IF PL 8 RND PL0213 THEN 300 870 SOUND
7 8 11111101=SOUND 3,16 880 VPOKE 6144+SX 4+SYV8,42 830
SC-SC+5:LOCATE 10,0:PRINT"SCORE=", 300 ÏF PL 42 THEN 650 310
VPOKE 6144+SXT4+SYV8, 32: PP=PP- 1 920 SOUND
7,&B11111000;SOUND 2,0=SOUND 480 OUND 2,100:SOUND 12,10=SOUND
13,1 ÏUTO 650 12,10=SOUND 3,16=SOUND 13,1=IF PP=0 THEN 3,4 =
SOUND 12,20 = SOUND 13, 338 GOTO 890 940 REMThUGMENThTION
VITESSETTTY 350 SOUND 7,&B11000000:SOUND 3,16 =SOUND 960
VC-VC+1;TIME=8:RETURH COMMENTAIRES!
Ligne 120 Ligne 130 Ligne 160 Ligne 230 Ligne 290 Ligne 400 Ligne 730 ! Initialisation à l’écran â 150 : Choix du clavier avec Joy-Stick à 180.:Redéfinition des caractères graphiques à 270 : Chargement des caractères è 390 : Mort de la souris à 720 : Programme Principal à 930 : Mouvement du chat Ligne 940 à 960 : Augmentation de la vitesse CHAPEAU IT'PRO.” CHAPEAU LE PRIX.
LE COMMODORE PLUS 4: UN CONCEPT UNIQUE.
Il est petit, il est puissant (64 Ko RAM de mémoire centrale). Avec ses 4 logiciels intégrés, il fait à la perfection ce dont vous avez le plus besoin : courrier, fichiers, tableaux, graphiques. C’est un “pro” à la maison.
Ses logiciels sont interactifs, son basic permet une définition graphique aussi puissante que sur un micro haut de gamme. Doué pour les graphiques scientifiques, il l’est aussi pour les graphiques artistiques. Après avoir joué les Pythagore, vous pourrez jouer les Renoir.
Fs commodore COMPUTER Commodore France - 8, rue Copernic - 75116 Paris.
RCTUEL Frkcrack:.
La fête est time Il était une fois deux jeunes anticonformistes, t-shirt, jeans et chaussures de tennis, qui inventèrent au fond d’un garage un microordinateur qui allait révolutionner le monde de l’informatique. Les légendes ont la vie dure.
La grande époque des pirates du logiciel est révolue.
De héros, ils deviennent parias. Une loi interdit la copie, les éditeurs se regroupent, les coupables de contrefaçon sont traqués. Le piratage, c’est le ver dans le fruit. Il se nourrit des logiciels, mais les tue lentement.
La complaisance n’est plus de mise. Tilt explique pourquoi.
La plupart du temps, on confond pirate et gramme de copie à partir d’un logiciel protégé déplombeur. Le déplombeur n’est pas forcé- De là et devant 1 accroissement rapide de a ment un pirate, et un pirate n’est qu’excep- taille de la logitheque, il devient tentant de faire Et la micro, encore très jeune pourtant, a engendré ses mythes. L’un des plus florissants met en scène les pirates, auréolés de la gloire du bidouilleur, parés du caractère rusé et non- conformiste du gaulois qui s’attaque victorieusement à un pouvoir soupçonné injuste. La victoire du faible contre le fort grâce à
l’intelligence. Ces déplombeurs, artistes de la disquette, ont été largement présentés par la presse avec une sympathique indulgence.
La réalité est loin de cet idyllique tableau. Les pirates sont des voleurs, le piratage un cancer qui peut tuer la création de logiciels de qualité. Aujourd’hui, le développement d’un logiciel demande des mois de travail à une équipe de créateurs. Pour amortir l’investissement, ce dernier doit se vendre à un très grand nombre d’exemplaires, si l’on veut conserver un prix de vente raisonnable. Que survienne un piratage organisé, et les ventes chutent. Ni l’auteur, ni l’éditeur ne rentrent dans leurs frais.
Une larme de perte dans un océan de profits, penseront certains. Les sociétés de logiciels sont riches à millions, leurs directeurs roulent en voitures de sport, les auteurs vedettes roulent sur l’or. Stop! Là encore, la fiction tend à se substituer à la réalité. En France, bien peu d’auteurs vivent de leur art. Et si ceux qui ont eu la chance de signer un grand succès gagnent des sommes rondelettes, ce ne sont que des exceptions.
Mais avant toute chose, il s’agit de bien définir ce que l'on entend par « pirate ». Car le mot lui-même prête à confusion. Dans notre imaginaire, ce terme possède une connotation plutôt positive. De pirate à corsaire il n’y a qu’une bordée, et voici donc surgir Surcouf, Jean Bart, personnages reçus au Panthéon de nos héros.
De plus, malgré le vague recouvert par cette appellation, elle bénéficie d’une facilité d’emploi et d’un succès médiatique qui ne laissent pas présager son abandon.
Tionnellement déplombeur. L’acte de déprotection n’est pas répréhensible. Pour un passionné d’informatique il semble tout à fait légitime de s’attaquer à la protection d’un logiciel, à condition que les résultats de cette activité ne* dépassent pas sa chambre. Un « pirate » est donc quelqu’un qui échange ou vend la copie d’un logiciel. La récente loi du 2 juillet 1985 est claire : « Toute reproduction autre que l’établissement d’une copie de sauvegarde par l’utilisateur d’un logiciel non expressément autorisée par l’auteur ou ses ayants droit est passible des sanctions prévues par
ladite loi-». (Art. 38 septies.) La loi est donc très stricte. 11 est parfaitement légal de possé- Qui sont les pirates ?
Déplombeurs privés ou professionnels.
La nouvelle loi tente de les cerner.
Der chez soi une copie de sauvegarde d’un logiciel, à condition de posséder également l’original. Si celui-ci fait défaut, la copie possédée est une contrefaçon.
Mais il est bien sûr possible d’établir une classification dans le piratage. D’abord en deux grands niveaux, amateur et professionnel.
Côté amateur, il y a ceux qui copient des logiciels grâce à un programme spécialisé, afin d’effectuer des échanges entre amis. La loi interdit fermement ce procédé, il s’agit donc d’une certaine forme de délinquance. Mais reconnaissons que celle-ci est bénigne dans le lot. D’autres se procurent, souvent grâce à un réseau organisé, des copies déplombées.
L’avantage est certain. Un logiciel sur disquette se copie alors en quelques secondes, alors que de longues minutes sont nécessaires à un profructifier son fond, grâce à des échanges organisés. Clubs informatiques et petites annonces dans la presse spécialisée représentent des moyens forts prisés. Et puis on demande « une participation » : « afin de ne pas passer mon temps à ne faire que des copies. J’avoue ne pas y puiser un plaisir fou » comme l’écrit un « sympathique » annonceur qui propose plusieurs centaines de titres, doux euphémisme pour signifier vente contre espèces sonnantes
et trébuchantes. On tombe là dans la contrefaçon. Le vendeur réalise un bénéfice au détriment de l’auteur et de l’éditeur qui ont investi du temps et de l’argent. Le développement d’un logiciel de jeu de qualité demande plusieurs mois de travail, celui d’un progiciel encore plus. Cette vente pirate est du vol.
Il y a également la contrefaçon commerciale ou professionnelle. Dans les grandes entreprises, la distribution, et au niveau industriel (on est alors plus très loin de l’espionnage) - Selon Maître Alain Bensoussan, avocat spécialisé dans les affaires concernant l’informatique, la vraie bataille se situe là. L’agence pour la protection des programmes (A.P.P.), association présidée par M. Daniel Duthil, a d ailleurs ouvert la chasse depuis plusieurs années et mené deux cent cinquante opérations, presque toutes orientées vers des produits professionnels. Pour les entreprises, la recette
est d’une simplicité confondante. On achète un progiciel, coûteux, à un seul exemplaire. Mais comme bien sûr, on possède plus d’un microordinateur, on réalise autant de copies que nécessaires. Dans la distribution, des logiciels viennent parfois en « cadeau » lors de l’achat de matériel. Avec des variantes, forts subtiles, mais tout aussi illégales. Le vendeur prête un logiciel à l’acheteur d’un ordinateur, afin qu’il «puisse se faire une idée». Comme par hasard, ce logiciel est déplombé... Encore plus fort : l’acheteur reçoit une carte de club (animé par la boutique). Et dans ce club, il
circule des copies ! Les vendeurs'véreux se donnent ainsi une illusoire bonne conscience. Cela n’empê- | che pas le délit d’être tout à fait réel. Le piratage industriel enfin touche surtout des salariés qui quittent leur entreprise, en emportant avec eux un peu plus que leur expérience.
Quelques disquettes peuvent en dire long sur le savoir faire d’une société.
En ce qui concerne la cession de copie par des revendeurs, le nom d’Apple revient fréquemment. Dans le cadre d’Apple expo, en juin dernier, un débat avait justement eu pour thème le piratage. Aldo Reset, présent en chair et en os, à découvert, y fut acclamé par la foule. Daniel Duthil, sifflé. Alain Calmon, nouveau directeur général d’Apple France, interpelé à plusieurs reprises, affichait, en guise de réponse, une position de principe fort peu convaincante : « Les pirates ne font pas gagner d’argent à Apple, nous avons toujours poursuivi les pirates, la copie est dangereuse pour
nous. Nous luttons contre les pratiques des vendeurs qui donnent des logiciels pour vendre du matériel... » Pieuses déclarations émail- lées d’aucun exemple concret, d’aucune présentation d’actions anti-pirates. Face à l’ampleur du phénomène, et à la gravité de l’accusation car derrière les circonvolutions rhétoriques, l’assertion est bien « vous utilisez le piratage pour vendre des ordinateurs » la défense d’Alain Calmon paraît terne.
Reconnaissons que le phénomène Apple est très particulier. Là se trouvent les réseaux les mieux organisés, et l’on estime que pour un logiciel vendu, au moins une dizaine circulent sous forme de copies. Bien sûr, la plupart des gens qui possèdent une copie n’auraient jamais acheté le logiciel. Mais la perte pour l’auteur demeure indéniable.
Face à ce phénomène, les réponses sont variées. Aux Etats-Unis, la copie autorisée par l’auteur possède des adeptes. C’est le système du free ware. Le programme n’est pas protégé, et l’auteur pousse même les utilisateurs à donner des copies à leurs amis, mais en disant « si ce programme vous a plu, envoyez moi un chèque ». Outre-Atlantique, cela fonctionne ! En France, les quelques essais de ce type ne furent pas concluants. La probité ne semble pas être notre qualité première. Les éditeurs français cherchent d’autres voies.
Froggy software, dirigé par Jean-Louis Lebre- ton, a pris l’initiative la plus originale : baisse des prix de 50% (nouveau prix public conseillé 190 F) et disquettes non protégées.
.11 est inutile de protéger les disquettes, puisqu’aucune protection ne tient face aux déplombeurs. Nous avions passé beaucoup de temps pour protéger Paranoïak. Or j ai une copie de ce titre avec une date de déplombage postérieure de deux jours seulement â celle de la mise en vente. Depuis la baisse des prix, nous avons doublé nos ventes. Financièrement, l’affaire est neutre. Mais les acheteurs sont plus satisfaits, nous nous faisons mieux connaître ». Laurent Weill, directeur de Lori- ciels a jeté l’éponge dès la première reprise sur Apple. «Scoop était notre premier jeu pour Apple. C’est
un jeu d’aventure de qualité, reconnu par tous. Mais quelques semaines après sa sortie, les ventes se sont effondrées.
Les réseaux pirates avaient pris le relais. Nous ne sommes pas rentrés dans nos frais. Nous avons donc décidé de ne plus sortir actuellement de nouveaux logiciels sur Apple ». Laurent Weill regrette certainement de devoir prendre de telles décisions. Les amateurs français de jeux de qualité, encore plus.
Certaines sociétés cherchent à répondre avec des armes très différentes. Les responsables d’Ediciels estiment que le piratage ne leur porte pas trop préjudice. Leurs logiciels sont a « utile nom d'Apple revient trop souvent dans les cessions de copies par les revendeurs lisation longue », souvent accompagnés d’une épaisse notice. « A moins d’être un spécialiste des jeux de rôle, il est presque impossible de jouer à Sorcellerie sans le mode d’emploi, qui est assez volumineux», remarque Marc Bédouelle, responsable du marketing. Chez Infogrames, on insiste particulièrement sur la qualité du
réseau de distribution et sur celle de la présentation du logiciel. Bruno Bonnell considère que « les logiciels les plus piratés sont souvent ceux que l’on trouve le plus difficilement en boutique. Si une nouveauté est disponible immédiatement sur de très nombreux points de vente dans toute la France, que la jaquette est réussie, et que l’on trouve sur la boîte toutes les informations sur le jeu, photos d’écran, type du jeu, âge de l’utilisateur, etc., alors ce produit, s’il est bon, se vendra ».
L’acheteur doit être « récompensé » de son achat. Il doit trouver plus que le logiciel lui- même. Par exemple recevoir la carte de Mandragore. Ces services là, aucun pirate n’est en mesure de les assurer. Et contrairement à Marc Bédouelle, le directeur d’Infogrames pense que les logiciels ont une durée de vie limité, et qu’une nouveauté doit être rapidement rentabilisée. Ensuite, tant pis si les pirates s’emparent des miettes... Mais tous les éditeurs restent préoccupés par la contrefaçon. Certains n’hésitent pas à mener des actions de contre- piratage, en écoulant des copies de leurs
propres logiciels, astucieusement « boguées », afin de discréditer les réseaux pirates. Jusqu’à présent, aucune action d’envergure n’avait été entreprise, à l’exception de celles menées par l’A.P.P. (Association pur la protection des programmes), qui se terminent dans 80 % des cas par des arrangements à l’amiable. Les entreprises attrapées la main dans le sac préfèrent, la plupart du temps, dédommager financièrement l’auteur lésé plutôt que de connaître les affres de la justice.
Cela n’a pas empêché l’A.P.P. de réussir des « coups » spectaculaires, dont le plus célèbre fut mené dans un club Microtel, à la suite d’une plainte de la société Tandy. A la suite de cette saisie, les dirigeants de la fédération Microtel ont déclaré publiquement qu’ils prendraient d mesures efficaces pour lutter contre le pira- i au sein de leurs clubs. Une autre affaire vient de se conclure, après plusieurs années de procédure. Un pirate, qui vendait des copies sur catalogue, vient d’être condamné.
11 devra payer 3 000 francs de dommages et intérêts et faire publier à ses frais les arrêtés du jugement dans plusieurs magazines spécialisés. Ce jugement est le premier du genre, et pourrait être suivi par d’autres.
A l’initiative de Tilt, les principaux éditeurs français se sont en effet réunis, et ont décidé de créer une association, le Groupement de Défense des Logiciels (G.D.L.). Cette association a pour but de lutter contre le piratage.
Les premières enquêtes ont déjà commencé, et ont toutes les chances de débusquer des pirates s’adonnant aux fins lucratives de la contrefaçon. Pourtant aucun des membres de ce groupement ne se sent une âme de flic. Plus d’un trouve les déplombeurs sympathiques, car ils sont, comme eux, des passionnés de micro-informatique. Sympathiques, a condition que leur art ne profite qu’à eux-mêmes, ou à leurs proches amis. Car quand on leur parle des « pro », qui éditent de véritables catalogues, avec description des logiciels et leurs prix, ils commencent à voir rouge. « Ceux-là, nous allons les
attaquer en justice dit l’un d’eux, reflétant bien l’avis général. Et nous serons très méchants. C’est du vol. Ce n’est pas agréable de se faire voler soi-même, mais lorsqu’on vole un auteur qui m’a donné sa confiance, c’est pire ».
La plupart de ceux qui supportent les pirates affirment que si les prix des logiciels étaient moins élevés, les copies causeraient moins de ravages. Mais alors quel serait le juste prix ?
Quand on peut se procurer un objet ou un service gratuitement, son prix de vente officiel paraît toujours trop élevé. Et celui-ci ne peut être compressible à l’infini. Le développement d’un logiciel de qualité coûte très cher. « Il faut compter 200 000 â 800 000 francs explique Laurent Weill, et parfois six à huit mois de travail. Pour Scoop, nous avons dépensé 150000 francs uniquement en publicité».
Loriciels est une société de taille déjà importante, avec plusieurs salariés, de vastes locaux et des charges fixes assez lourdes. Un petit éditeur parvient à réaliser des programmes à moindre coût. Mais ses ventes risquent également d’être beaucoup plus faibles. Un édi- “Branché de la Micro”
• Sur : Apple ll lle llc - Atari 600 800 XL - Amstrad Commodore
64 - Oric - MSX - ZX81 - Sinclair Spectrum - Thomson
M05 T07 T07.70. Vous souhaitez choisir tranquillement vos
logiciels de jeux, de programmes éducatifs, d’utilitaires
familiaux.
DIF-LOG vous propose :
• Un catalogue détaillé et illustré
• Des centaines de références constamment renouvelées
• Une possibilité d’obtenir des logiciels gratuits grâce à une
formule de vente originale.
Incroyable mais pourtant vrai !
Pour en savoir plus retournez le coupon ci-dessous.
- -- DEMANDE DE CATALOGUE à renvoyer à DIF-LOG, 16, rue des
Champs, 78570 CHANTELOUP-LES-VIGNES NOM :
...... PRÉNOM :
. ADRESSE :
SIGNATURE : CODE
POSTAL : VILLE :
TYPE DE MICRO
UTILISÉ : .... Souhaite recevoir le catalogue
ainsi que le tarif et les conditions DIF-LOG. Ci joint un
règlement de 15 F par chèque ou mandat-lettre à l’ordre de
DIF-LOG.
ACTUEL teur de ce type, qui réalise des logiciels pour Apple, nous a ouvert ses comptes. Void combien lui coûte un jeu (base d’un minimum de mille exemplaires produits) : pochette 8 F, disquette 8 F, manuel 2 F, couverture 3 F, soit un total de 21F pour le seul produit « physique », auxquels il convient d’ajouter 2 000 F pour le dessin de couverture et 2 000 F de frais divers. Soit un total de 25 000 F pour un tirage de mille exemplaires. Pour un prix de vente public toutes taxes de 200 F, l’éditeur touche environ 100 F. Conclusion (optimiste) de notre interlocuteur : il faut en vendre
250 pour amortir. C’est peu, très peu. Et tout à fait insuffisant. Dans ce cas de figure l’auteur n’a rien gagné qui accepterait de travailler plusieurs mois saris aucun salaire? , l’éditeur non plus. Ce qui signifie en réalité qu’il a perdu de l’argent, à moins d’avoir travaillé dans sa propre chambre pour économiser un loyer, de n’avoir jamais utilisé le téléphone, de ne s’être déplacé qu’à pied ou à vélo, etc. Cet éditeur vend en moyenne chaque titre à 750 exemplaires, ce qui oblige son directeur à conserver un travail annexe. Sans piratage, il estime pouvoir vendre jusqu’à 5
000. Exemplaires, ce qui correspond à environ 5 % du parc d’Apple en France.
Si la contrefaçon fait rage sur l’Apple, les autres ordinateurs ne sont pas épargnés, loin s’en faut. Des réseaux organisés existent pour le Commodore 64, le Spectrum. L'Amstrad, malgré sa jeunesse, est en train de grimper quatre à quatre les marches du hit-parade des pirates. On a même vu à Paris des individus proposer des cassettes à la porte de boutiques de micro. Une provocation inadmissible, et qui va se révéler de plus en plus dangereuse. Les moyens de lutte contre la copie de cassettes ne rassemblent pas tous les suffrages. Car plus les protections se renforcent, plus la difficulté de
chargement augmente. L’une des méthodes consiste à entrer un code à partir d’une grille en couleur. Les pirates sont obligés de reproduire à la main la grille complète. Peu dissuasif pour les plus acharnés, ni très pratique pour les utilisateurs, surtout s’ils sont daltoniens (ne riez pas, cela existe 1). Pour l’Oric, certains éditeurs avouent effectuer la duplication de manière à obtenir une qualité limite, qui interdise toute duplication de cassette à cassette. Là encore, l’acheteur de bonne foi n’est pas à la fête, quand il doit se battre avec un logiciel qui ne charge pas... Cette
petite « guérilla » sert surtout à décourager les pirates du dimanche, qui préféreront acheter un jeu une centaine de francs plutôt que perdre leur temps sur une copie.
Autre moyen de lutter contre ce genre de contrefaçon, l’éducation du public. « C’est une question d’éthique et de moralité, explique Maître Bensoussan. Jusqu'à présent, il y avait un doute sur la protection, la copie n'était pas ressentie comme une faute. Aujourd’hui, c est plus clair. Personne ne se vantera d’avoir volé 50 F dans la poche de quelqu’un, alors qu’on se vante de posséder plusieurs centaines de programmes. Il faut espérer que la nouvelle loi provoquera à la fois une remoralisation et la peur de se faire prendre. Pour cela il faudra quelques affaires retentissantes, qui feront
prendre conscience aux gens des risques qu’ils courent». Cette moralisation est encore loin d’être atteinte. Preuve en est la popularité des déplombeurs, souvent à l’origine de réseaux d’échanges. Et ceux-ci continuent à déplomber, à faire profiter leurs amis de leurs exploits avec une parfaite candeur. « Attention de ne pas tout confondre, insiste Yog-Sothoth, du Cthulhu Mythos Software, je suis un crackeur, Les utilisateurs seront-ils les vrais gagnants de la désorganisation des pirates?
Pas un pirate. Si je déplombe, c’est par plaisir. Et tous les crackeurs sont dans ce cas. Je suis avant tout un hobbyste. Je ne tire aucun profit de cette activité, je n'ai donc rien à craindre. Et je suis tout à fait d’accord avec vous pour condamner ceux qui tirent des revenus de la vente de copies pirates. Mais ceux qui croient pouvoir gagner de l'argent en créant des programmes sont des imbéciles, puisqu ils savent très bien que leur création sera piratée.
Ce n’est peut-être pas normal, mais c'est comme ça. Aucune protection ne tient. La seule solution serait une protection hard, mais cela coûte trop cher ». Si Yog-Sothoth cracke par plaisir, cela ne l’empêche pas de faire circuler les copies dans des clubs, après y avoir inscrit son nom, et rétabli un plombage partiel interdisant aux béotiens d’enlever son nom pour y metttre le leur, mais permettant une duplication ultra-rapide. «Mettre son nom, cela représente 90 % du plaisir. C’est également la partie la plus difficile et la plus longue, souvent plusieurs heures, alors que le déplom
bage ne dure que quelques minutes. Et cela me fait également plaisir de distribuer mes copies. C’est peut être narcissique, mais c’est comme ça. En plus, je rends service à beaucoup de gens, des jeunes qui n’ont pas les moyens de mettre 600 F dans un logiciel. Moi, je ne joue pas avec les logiciels que je possède». La plupart des éditeurs lancent un appel auprès des déplombeurs : « Venez travailler chez nous, vous gagnerez de l’argent grâce à votre art ». Réponse de Yog-Sothoth « Je veux bien travailler dans l’informatique, mais le soir je continuerai à déplomber pour le plaisir».
Et maintenant, quelle sera l’évolution? Ce n’est pas une nouvelle loi qui va tout transformer d’un coup de baguette magique, même si celle-ci clarifie la situation et fourbit de nouvelles armes à la lutte anti-pirates. On peut espérer du public plus de maturité. C’est indispensable pour le développement de la création. Actuellement le marché du logiciel en Grande-Bretagne connaît de grosses difficultés, en partie à cause du piratage. De nombreuses sociétés d’édition sont menacées de faillite. Si rien ne change, la France pourrait bien subir le même sort. Les éditeurs en ont
conscience, eux qui se disaient souvent préoccupés par le piratage, mais qui n’avaient que peu de temps à y consacrer. Pourtant, une simple lettre rappelant la règle du jeu est souvent efficace, particulièrement vis-à-vis de magasins pratiquant la location de logiciels, ce qui n’est pas autorisé. D’une part, parce que ces loueurs « oublient » de reverser des royalties à l’auteur, et d’autre part c’est la porte ouverte au piratage, puisqu’il n’est même plus nécessaire de connaître un réseau pour se procurer la « matière première ». Preuve est faite qu’un simple avertissement est parfois
suffisant. Une « moralisation » serait donc possible. Surtout si elle est soutenue par des initiatives d’auteurs et d’éditeurs. L’A.P.P. à déjà une bonne expérience, la G.D.L. s’intéresse de près à la situation dans le domaine ludique en collaboration avec l’A.P.P. et la
S. C.A.M. (Société Civile des Auteurs Multimédia) pourrait bien
également monter au créneau.
La S.C.A.M. concerne tous les auteurs créant des oeuvres plastiques, littéraires, cinématographiques, vidéo. Elle s’est penchée depuis plus de deux ans sur le logiciel et a mené une expérience avec le groupement d’auteurs Jawx. «Il y a deux ans, nous n’avions pas été pris au sérieux par les institutionnels, explique Béatrice de Vallavieille, juriste à la S.C.A.M. Heureusement, les mentalités ont changé.
Jusqu'à présent, nous sommes restés discrets, car nous attendions que la loi soit votée, afin de ne pas donner des illusions aux auteurs.
Mais maintenant, nous allons proposer aux auteurs de logiciels d’adhérer à la S.C.A.M. Nous avons bien sûr un rôle de gestion et de négociation avec les éditeurs, mais nous apportons également une assistance juridique et judiciaire, et nous avons une bonne expérience en ce domaine ».
De plusieurs horizons, les victimes de la contrefaçon s’organisent. 11 était temps, et la nouvelle loi vient à point. Les utilisateurs seront les vrais gagnants si les réseaux pirates sont désorganisés. Les éditeurs pourront à la fois investir sans arrière-pensées dans des créations de grande qualité et diminuer le prix de vente. N’est-ce pas le souhait de tous les amateurs de micro-informatique ?
Patrice Desmedt.
99 F 99 F 99 F 99 F 99 F 149 F 149 F 149 F 149 F 199 F 199 F 199 F 149 F 149 F 149 F 149 F 129 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 129 F 129 F 149 F 149 F 129 F 149 F 149 F 149 F 119 F 99 F 99 F 99 F 99 F 99 F 99 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 149 F 119 F 119 F 119F 119 F 199 F 199 F 199 F 199 F 199 F 199 F 249 F 249 F 249 F 249 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 370 F 349 F 299 F 349 F 390 F 370 F 390 F i* i* 99 F 99 F 99 F 99 F 99 F 99 F 99 F BASE BALL 1 SOCCER (FOOD 3 FOOTBALL 4 BOWLING 5 GOLF 6 TENNIS 7 HOCKEY 8 SKI 9 BOXE 10 BASKET 11
MAZE A TRON 12 TRON DEADLY DISC 13 BURGER TIME 14 LOCK N CHASE 15 FROG BOG 16 NIGHT STALKER 17 ASTROMASH 18SNAFU 19 DRAGON FIRE 21 LADY BUG 22 DONKEY KONG 23 DONKEY KONG JR 24 VENTURE 25 MOUSE TRAP 26 CARNIVAL 27 HORSE RACING 28 SHARK SHARK 29 SPACE ARMADA 30 REVERSI 31 CHECKERS (DAMES) 32 CHESS (ECHECS) 33 UTOPIA 34 MISSION X 35 ROULETTE 37 SUB HUNT 38 SPACE BATTLE 39 ARMOR BATTLE 40 S WORD & SERPENTS 41 WHITE WATER 42 DRACULA 43ICETREK ATARI VCS 2600 124 OINK 125 GORF 126 BARNSTORMING 127 KEYSTONE KAPERS SPECIALISTE CONSOLES DE IEUX MATTEL INTELLEVISION CBS COLECOVISION ATARIVCS ACHATS
REPRISES ECHANGES MATTEL INTELLEVISION 1A CONSOLE MATTEL 450 F , 1B EXTENSION INFORMATIQUE 450 F 129 ZAXXON.» 99 F 130 BLUE PR1NT 99 F 131 VENTURE 99 F 132 SCHTROUMPF 99 F 133 SOLAR FOX 99 F 134 MR DO 99 F 135 W1ZARD OF WAR 99 F 137 CARNIVAL 99 F 140 FREE WAY 99 F 141 FROSB1TE 99 F 142 RIVER RAID 239 F 143 BEAM RIDER 239 F 144 LASER GATES 149 F 146 SPACE SHUTTLE 239 F 149 TENNIS (ACTIVISION) 239 F 150 CENTIPEDE 149 F 151 TUTANKHAN 99 F 152 POPEYE 153 FROGGER 154 FROGGER II 155 REACTOR ADAM CBS 45 MICRO ADAM AVEC 5 K7 JEUX 298 (DONKEY KONG-DONKEY JR- ZAXXON-MOUNTAIN KING- BUCK ROGERS) 54
CONSOLE CBS 126 ELECTROMCS 71, rue du Cherche-Midi 75006 Paris tél. 549.14.50 70 COSMIC AVENGER 72 MR DO 73 SCHTROUMPFS 76 GUSTBUSTER 103 NOVABLAST 97 RrVER RAID 98 HERO 100 PITFALL II 101 KEYSTONE KAPERS 102 DECATHLON 78 TARZAN 79 CABBAGE PATCH KIDS 80 ROCK N' ROPE 81 ANTART1C ADVENTURE 82 FOOTBALL 83 FRONT LINE 85 JUMPMAN JUNIOR 86 DESTRUCTOR 88 WAR GAMES 91 BUMP N' JUMP 93 MINER 2049 94 MOUNTAIN KING 105 DUKES OF HAZZARD 106 CHOPLIFTER 107 ONE ON ONE (BASKET) 1082010 SUPER PROMO LE LOT DE DEUX 299 F A ZENJI + SUPER COBRA B PITFALL + LADY BUG C JAMES BOND + PEPPER II D BEAM RIDER + SPACE
PANIC E ROCK Y + OMEGA RACE SUPER PROMO 55 ROLLER CONTROLLER + SLITHER 349 F 56 VICTORY (POUR ROLLER) 99 F 57 TELLY TURTLE 58 POPEYE 59 FROGGER 60 Q BERT 62 POKER 61 GORF 64 SPACE FURY 65 CARNIVAL 66 SUBROC 67 VENTURE 68 LOOPING 69 BURGER TIME * & ELECTROMCS .es** Magasin ouvert du lundi au samedi sans interruption de 9h30 àI9h30 Métro : St Placide ou Sèvres-Babylone
- ----- -BON DE COMMANDE- ------ à retourner après l'avoir rempli
à: 2010 ELECTRONICS-71, RUE DU CHERCHE-MIDI-75006 PARIS NOM
... Indiquez le n° de votre
choix ci-dessous ainsi que les prix correspondant:
N° ..... . F N° ... F N° .....
. F N° ... ..... F N° ..... .
F N° ... F N° ..... . F Frais de
port . . 20 F N° ..... . F (machine + 50 Fi
N° ..... . F TOTAL ...... ..... F PRENOM
ADRESSE CODE POSTAL ..... VILLE .. TYPE DE
CONSOLE Ci-joint mon règlement par chèque ? Ou mandat D à
Tordre de 2010 ELECTRONICS.
DEUX MINUTES PLUSTARD, LE MINITEL AVAIT TROUVÉ UN HITCHCOCK EN V. 0.
DANS LE QUARTIER... _ [¦ | .... '' V? -1 'locP’iCNft
- 'X | "'J-1 ''.
• -"l Choisir un spectacle: faites-le en Minitel* Le Minitel,
c’est un petit terminal branché sur le téléphone qui permet de
faire toutes sortes de choses en direct : disposer à tout
moment des programmes de spectacles ; retrouver quelqu’un
rapidement n’importe où en France avec l’Annuaire Elec
tronique ; consulter son compte bancaire, les horaires des
transports; faire des achats sur catalogue... C’est tellement
pratique, qu’on a tou- : ___ A h ï! Homonrlor dépend du
fournisseur. La communication, elle, ne coûte en général
qu’une taxe téléphonique de base toutes les deux minutes aux
heures de plein tarif*.
Vous pouvez louer un Minitel (à partir de 85 F mois) dans toutes les Agences Commerciales des Télécommunications. Et là où le Minitel
* Pour le service Annuaire Electronique, là où le Minitel est
proposé en remplacement de l’annuaire papier, les trois
premières minutes sont gratuites (accès par le 11).
Certains de ces services sont gratuits, d’autres payants; tout est proposé en remplacement de l’annuaire papier, vous pouvez en obtenir un sans supplément à votre abonnement téléphonique. Alors, la prochaine fois, préparez vos sorties en Minitel.
Appelez gratuitement le N ° Vert
16. 05.10.20.10 pour obtenir de plus amples renseigne- ments,
notam- SdeSétei.SlB La puissance de l'informatique, la
simplicité du téléphone.
BRNC D'ESSRI La dernière bombe micro-informatique est parmi nous. Evénement ou pétard mouillé?
Avec le ST, Atari joue à quitte ou double.
Mais la bête est bien séduisante.
BRHC D'ESSRI 2 L’Interface modem est intégrée, il n’y o plus qu'à broncher. Les symboles sont universels, plus besoin d'apprendre l'anglais. Bravo I 3 Le monlleur monochrome, fourni avec l'unité centrale, se raccorde sans difficulté. La sortie imprimante est une interface parallèle.
Il est là! Nous l’avions découvert à Las Vegas, touché à Hanovre, et le voici maintenant sur notre table. Atari mène sa nouvelle politique commerciale au pas de course. Le 520 ST, confirme le virage effectué par la société depuis son rachat par Jack Tramiel. L’époque de Pac- Man et de la console de jeu semble remonter à la préhistoire. Qu’on se le dise, Atari, ce n’est plus le jeu. Précisément, voici un ordinateur véritablement polyvalent, qui refuse tout à priori. « Nous vendons un ordinateur, dit Jack Tramiel, les utilisateurs s'en servent ensuite comme bon leur semble. » De fait, il y a
deux ou trois ans encore, le 520 aurait été considéré comme un ordinateur professionnel.
Microprocesseur 16 bits, écran très haute définition, lecteur de disquettes, possibilité de connecter un disque dur, etc. Du solide. Mais aujourd’hui, la guerre des prix aidant, cette petite merveille est proposée moins cher que l’Atari 800 lors de son lancement.
Rappelez-vous, le 800 était proposé nu à 7 500 F. Le 520 est vendu 10000 F avec moniteur monochrome, lecteur de disquettes et logiciels de traitement de texte et de dessin.
Moins cher qu’un bon vieux Apple Ile, qui apparaît soudain bien dépassé. Mais pas de précipitation, voyons de plus près ce que propose le 520 ST ?
Informatique et gymnastique A l’ouverture de la boîte, c’est la surprise. Pour peu, on aurait l'impression de jouer avec des poupées gigognes. Il y a l’unité centrale, le lecteur de disquettes (jusque-là, rien d’extravagant, encore que le Macintosh possède un lecteur intégré), le boîtier d’alimentation de l’unité centrale, le boîtier d’alimentation du lecteur de disquettes, et bien entendu les Cables afférents. Il ne manque qu’une alimentation extérieure de Péritel pour comparer le 520 à... l’Oric Dire que ces alimentations extérieures dénotent, pour un ordinateur dont l’une des vocations est
professionnelle, semble bien faible. Et si unité centrale, lecteur de disquettes et moniteur possèdent tous trois un interrupteur pour la mise sous tension, ceux-ci brillent par leur absence sur les transformateurs. Merci, Monsieur Tramiel, grâce à vous l’informatique reste un sport complet. Pour éviter la surchauffe, il faut aller se mettre à quatre pattes sous la table afin de débrancher les différentes prises.
Heureusement, une fois installé devant le clavier, on oublie ces détails agaçants, envoûté par la souris et la très haute définition.
Extérieurement, le ST reprend les lignes générales du XE. Gris moyen, coins arrondis.
Du classique, agréable, qui saura s’adapter dans n’importe quel intérieur. Le clavier est AZERTY (bravo) et sans reproche, les touches tombent
• bien sous les doigts, le bloc numérique n’a pas été oublié, et
les touches de fonction sont nombreuses : curseur, insert,
help, undo. Seule la frappe ne paraît pas idéale, car un peu
molle.
Le clavier n’est pas véritablement mécanique et cela se sent. Mais, avec un peu d'habitude, la frappe ne posera pas de problème.
Côté sorties, tout est là. Prises pour manettes de jeu et souris sur la droite, porte-cartouche sur la gauche (cartouches de 128 K de mémoire morte), et le reste de la batterie au dos de l’appareil. Touche reset, interrupteur, alimentation, « MIDI » (musical instrument digital interface) qui permet le raccordement d’instruments de musique électroniques, moniteur, imprimante (interface parallèle), modem ou tout autre appareil muni d’une interface standard RS 232 C, lecteur de disquettes, disque dur. Du solide. Tout comme ce qui se passe à l’intérieur. Microprocesseur 68000 (16 bits,
architecture interne 32 bits) avec une fréquence d’horloge de 8 Mhz, 524 K de mémoire vive (524 288 octets pour les pointilleux) et 16 K de mémoire morte (16384 octets). La mémoire morte est si faible car, dans cette première version disponible du 520ST, aucun logiciel ni aucun langage n’est présent en mémoire morte.
Quand la couleur viendra... Si la taille mémoire est impressionnante, la résolution graphique ne l’est pas moins, avec 640 x 400 en monochrome, 640 x 200 en quatre couleurs et 320 x 200 en seize couleurs.
La palette quant à elle contient 512 couleurs (!), mais le moniteur couleur ne sera disponible qu’à la fin de l’année. Le générateur sonore comprend trois voix, de 30 Hz aux ultrasons, soit plus que les capacités de l’oreille humaine.
Pas tout à fait aussi fort que le Mac, avec ses quatre voix, mais très respectable. Le lecteur de disquettes est un 3,5 pouces, le’format est en train de s'imposer comme le nouveau standard.
Ses avantages sont indéniables. Pratique, une disquette tient dans une poche ; fiable, le disque magnétique est protégé entièrement par un boîtier en plastique, et puissant, la capacité est de 360 K par face formatée.
Mais allumons enfin le 520. Là, deux attitudes sont possibles, selon votre personnalité.
L’air émerveillé ou l’air blasé. Enthousiaste : c'est vraiment extraordinaire, on n’a jamais vu ça sur une machine de ce prix. La définition de l’écran est tout simplement prodigieuse, la souris c’est génial. On peut même déplacer, agrandir ou réduire les fenêtres, les superposer. En quelques minutes on maîtrise un logiciel, tout devient plus simple. A côté, l'Apple II, qui vaut 50 % plus cher, semble complètement dépassé. Sceptique : mais ç’est un plagiat pur et dur du Macintosh ou, plus exactement, de ses logiciels. Car tout le monde s’est extasié sur le Mac, en confondant simplement machine
et logiciel. Aujourd’hui, on trouve des souris sur I7BM PC ou l’Apple II, avec des logiciels utilisant également des fenêtres. Le ST n’apporte rien de nouveau... Les champions de ces avis contradictoires ont tous deux raison. Le 520 n’est pas un micro révolutionnaire, si ce n’est par son prix.
Rappelons aux étourdis qu’il est en couleurs en version de base (mais il est proposé avec un moniteur monochrome). L’Apple Ile a besoin d’une carte coûteuse, le Mac reste désespérément gris. L’écran du ST est légèrement plus grand que celui du Mac, sa définition un peu supérieure (640 x 400 contre 512 x 342) et nettement moins agressif pour les yeux qu'un moniteur classique.
Le 520 ST dont nous disposions pour ce banc d’essai était l’un de? Tout premiers disponibles en France avec le clavier AZERTY.
• Malheureusement les logiciels vendus avec l’unité centrale
n’étaient pas encore complètement terminés. Nous ne disposions
donc que de la disquette T.O.S. (système d’exploitation du
lecteur de disquettes) avec le «bureau G.E.M. » (système
d’exploitation), qui permet la mise en œuvre des fonctions
principales du ST (utilisation de la souris, des icônes, des
fenêtres, formatage des disquettes, etc.) et du langage Logo,
le tout en anglais. Des éléments suffisants pour nous mettre
l’eau à la
• bouche... et nous’frustrer. Pas de Basic, pas de traitement de
texte ni de « GEM Paint », logiciels entièrement francisés qui
devaient être disponibles dès la sortie de l'ordinateur, au
mois d’août. Et, pour la fin de l’année, Atari annonce la
version définitive avec le Basic, le TOS et le GEM en français
toujours, mais en mémoire morte cette fois. Bravo d’avance si
les délais sont tenus, ce serait certainement une première dans
le monde de l’informatique.
Mais, avec ce que l’on a pu voir, le ST semble très prometteur. L’utilisation des fonctions offertes par le bureau GEM est d’une simplicité désarmante. Plus besoin de revenir continuellement à un volumineux mode d’emploi. Le logiciel explique tout, sans que cela paraisse lourd. Grâce à la souris, l’utilisateur expérimenté travaillera très rapidement.
Le Logo adopte une présentation avec un écran en deux parties. A gauche les instructions, à droite le dessin correspondant. Avec, à tout moment, la possibilité de faire apparaître des menus grâce aux fenêtres. Trivial.
Ludique, familial, pro... Avec le 520 ST, Atari détruit un peu plus la barrière en partie artificielle qui existe entre familiaux et professionnels. Il est désormais possible de s’offrir un ordinateur très performant sans trop se ruiner (attention cependant à ne pas oublier d’ajouter une imprimante et un deuxième lecteur de disquettes). Au risque d’énoncer un truisme, un ordinateur, aussi performant soit-il, ne vaut que par ses logiciels. Mais reconnaissons que le 520 ST ne manque pas d’atouts, ce qui devrait lui assurer un bon démarrage commercial. Les sociétés de logiciels miseraient
alors sur cette machine. En ce qui concerne les loisirs, il suffit de se tourner vers la logithèque du Macintosh pour se rasséréner. Les jeux représentent 30 % du total et les aides à la création graphique ou musicale sont particulièrement performantes.
Seule ombre au tableau, le développement sur un ordinateur comme le ST est plus difficile que sur les actuels micros familiaux. Il n’est pas certain qu’en France nombreuses soient les sociétés capables de produire des logiciels pour lui. Atari annonce, pour sa part, de nombreux logiciels professionnels et familiaux. Les plus gtrands noms sont cités : CBS, Microsoft, Ashton Tate, digital Research, Infocom et ses jeux d’aventure, Ateri, Namco et Williams pour les adaptations des grands classiques du jeu d’action (mais n’est-il pas un peu triste de jouer à Frogger, Pôle Position ou Moon Patrol
sur un ordinateur 524 K).
Toujours de source Atari, plusieurs sociétés françaises s’apprêtent à des développements pour le ST, dont Hatier, Norsoft, Initiel, Loriciels, Micro Application. Souhaitons que toutes ces potentialités se concrétisent, car actuellement rien n’existe.
En lançant le 520 ST, Atari joue gros. Il doit imposer une nouvelle image de marque et vendre beaucoup. Car, même si une simplification de l’architecture interne et de nouveaux modes de fabrication permettent de baisser les coûts, la marge bénéficiaire que s’octroie Atari n’est certainement pas très élevée.
Lors de la sortie en France du Macintosh, en avril 1984, son prix de 25000 F avec l’imprimante pour la version 128 K paraissait particulièrement compétitif ! Aujourd’hui, des concurrents d’Atari confessent d’un ton faussement navré que, selon eux, la société de Jack Tramiel court à la faillite. Sans les suivre jusqu’à ces extrémités, où la désinformation a sa part, on peut cependant conseiller la prudence.
Dans quelques mois, la situation sera plus claire.
Le 520 sera alors proposé dans sa version définitive et l’on pourra se faire une idée de la qualité et du nombre des logiciels pour cet ordinateur qui possède bien des attraits. En attendant l’arrivée du disque numérique qui pourrait transcender ses possibilités. Atari joue un redoutable quitte ou double, mais il possède un bon atout dans sa manche.
Patrice Desmedt.
RADIOSCOPIE Origine: Etats-Unis Connexion T.V. : analogique RVB, haute résolution, monochrome et audio Microprocesseur : 68000 (unité centrale) et 6301 (clavier) Mémoire vive : 524 K Mémoire morte : 16 K (première version) Mémoire utilisateur Basic : non communiqué Haute résolution: 640 x 400 Son : 3 canaux de 30 Hz aux ultra-sons Couleurs : 512 Entrée cartouche : oui, cartouches de 128 K de mémoire morte Prix : 9 900 F avec moniteur monochrome, lecteur de disquettes, logiciels TOS, GEM, Basic, Logo, GEM Write et GEM paint.
Importateur: Atari-France.
TILTOSCOPE Nous avons aimé : son prix ; sa très haute définition : sa facilité d’emploi.
Nous avons regretté : les alimentations extérieures ; le ¦ touché » du clavier ; l’absence (actuellement) de logiciels.
Esthétique : ***** Prise en main : ***** Clavier : * * * * Graphisme : ****** Son : * * * * Ludothèque : * Bibliographie : * Manuel : * * * Qualité prix : ****** 5 4 Le lecteur de disquettes possède un Interrupteur, mais pas d'alimentation intégrée. Le diamètre de ta prise est différent de celui de l'unité centrale.
6 L’une des prises du lecteur de disquettes est destinée ou raccordement aeec l’unité centrale, l’autre au raccordement avec un second lecteur.
MICRO STRR Le ZX81, digne produit du génial Sinclair, est le successeur du ZX80. Ce dernier ne possédait au départ qu'un Basic de 4K, très insuffisant, que l'on pouvait remplacer par la suite par un nouveau Basic occupant 8K en ROM et nettement plus puissant. Mais l’un des gros problèmes du ZX80 était son affichage. En effet, le microprocesseur, un Z80A, devait tout gérer. Mais ne pouvant conduire deux opérations de front, il était contraint d’abandonner la gestion de l’écran pendant qu’il effectuait ses calculs. Ainsi, les jeux d’arcade étaient obligatoirement limités car les sauts
d’images engendrés étaient difficilement supportables longtemps. La sortie du ZX81 en septembre 1981 est venue résoudre une grande partie de ces problèmes et son prix de lancement était même inférieur à celui du ZX80. Il a été doté d’emblée d’une ROM de 8 K, contenant un Basic bien particulier, nous y reviendrons, mais pourvu de la majorité des fonctions d’un Basic évolué.
LE ZX81 possède deux modes de gestion d’écran. Dans le mode « slow », l’ordinateur peut assurer simultanément le contrôle de l’écran et la réalisation de calculs, permettant ainsi tous les jeux d’arcâde. Le mode « fast » correspond au mode du ZX80, mais permet en revanche d’accroître la vitesse de traitement de l’ordinateur d’un facteur quatre. Au programmeur de savoir s’il préfère vitesse ou confort visuel, le passage de l’un à l’autre s’effectuant de toute façon aisément par simple appel d’un mot-clé Basic. La survenue sur leonarché de l’informatique familiale, alors peu éten
due, d’un ordinateur digne de ce nom dans la gamme des 1000 F a conduit des centaines de milliers de personnes à s’initier au Basic et à l’informatique en général. A l’époque on ne trouvait en effet que l'Apple (déjà lui), au prix prohibitif (plus de 10000 F), ou le 82 TRS 80, un peu moins cher. On peut dire, sans risque de se tromper, que la sortie du ZX81 a constitué un grand tournant de l’histoire de l’informatique familiale, au même titre que celle du premier Apple en 1977.
Actuellement, 1300 000 ordinateurs ZX81 ont été vendus dans le monde, dont près de 200 000 en France. Les ZX81 qui sont vendus maintenant sont strictement identiques à ceux qui étaient disponibles en 1981, à une petite modification de ROM près. Les premiers possesseurs de ZX81 avaient un comportement assez particulier. Amoureux de leur machine au point d’en faire une idole, ils passaient allègrement sur ses défauts, comme faisant partie intégrante de l’appareil mais vantaient à qui voulait l’entendre toutes ses qualités. Car le ZX81 est une machine pleine de contrastes.
A côté de certaines lacunes du Basic (absence de «read», « data », « restore », de « if then », «else», de «on goto», «on gosub », « on error » et de « print using », d'autres fonctions s’avèrent très efficaces. Ainsi la gestion des chaînes de caractères est à la fois plus simple et plus puissante que son équivalent en Basic microsoft, lequel constitue pour tant « la référence » en la matière.
Les « goto » et « gosub » acceptent des expressions complexes. Les mots-clés sont entrés le plus souvent par l’appui d’une seule touche. Cette possibilité, associée à un contrôle immédiat de la syntaxe, facilite grandement la vie du débutant. L’éditeur de ligne est assez complet et très simple d’utilisation, bien supérieur à certaines machines beaucoup plus coûteuses (Apple pour ne pas la nommer). Le clavier est le premier point noir. Il se compose de touches sensitives, sans aucun relief.
La frappe rapide est totalement impossible, d’autant que les tou1 ches sont très proches les unes des autres du fait de la miniaturisation de l’ensemble. De plus, vu l’absence de toucher franc, impossible d’être sûr que l’appui a été pris en compte, ce qui oblige à une gymnastique incessante des yeux entre le clavier et le contrôle sur l’écran. Mais ce défaut est compréhensible dans l’optique qui a présidé à sa création. Appareil d’initiation. Clive Sinclair pensait sans doute que ses utilisateurs ne taperaient que de courts programmes Basic. C’est peut-être aussi la raison de l’absence
cruelle de mémoire vive de la machine de base : tout juste un K, servant à la fois au stockage du programme et de ses variables et à la mémoire- écran. Le second défaut majeur touche à la gestion des cassettes.
Sur le papier, rien à dire car les instructions sont simples d’emploi, et permettent de nommer les programmes et même leur démarrage automatique après chargement.
Mais la réalité est beaucoup plus amère.
Ordinateur d’initiation par excellence, le ZX 81 a conquis en quatre ans plus de 200 000 fans. Et ce n’est pas fini !
Ce mini micro reste toujours d’actualité.
Atouts-chocs : un rapport qualité-prix imbattable et des périphériques étonnants.. Tout d’abord, la vitesse de transfert est ridiculement faible, tout juste 250 Bauds. De plus, la sauvegarde concernant à la fois le Basic et les variables, il faut attendre de longues minutes, pour peu qu’un tableau important ait été créé, pour sauvegarder ou recharger un très court programme Basic. Cette sauvegarde simultanée du programme et de ses variables donne d’ailleurs de très mauvaises habitudes aux programmeurs, qui risquent d’être ensuite fort décontenancés en utilisant d’autres
ordinateurs. Autre défaut de la gestion cassette : la fiabilité. On ne peut certes pas dire que c’est le point fort de la machine. Chaque chargement constitue une épreuve intiatique assez difficile à endurer. Il faut s'assurer que l’azymutage de la tête de lecture est bien réglé, ainsi que le volume de sortie, et que seul l’un des deux jacks est connecté pour éviter les boucles de feedback. L’ajustement du volume est le point le plus délicat.
En effet, comme le signale le manuel, les aigüs devront être poussés au maximum dans la plupart des cas, et le volume réglé à un niveau assez fort, mais sans rendre bruyante la partie silencieuse. Certains magnétophones s’entendent mieux avec le ZX 81 que d’autres, sans que celà soit obligatoirement les modèles les plus onéreux, bien au contraire.
Les magnétophones stéréophoniques sont à prescrire d’emblée, car il existe très souvent une différence de phase entre les deux canaux, à laquelle l’oreille humaine n’attache que peu d’importance mais qui perturbe complètement l’ordinateur. Si cependant vous voulez à tout prix vous en tenir à cette solution, prenez au moins la précaution de n’utiliser qu’un des deux canaux, le gauche de préférence. Toutes ces précautions prises, il vous faudra encore prier d’abondance le Le ZX 8t équipé d’un clavier.
Dieu Ordinateur, en espérant que le temps n'est pas orageux, qu’il ne fait pas trop chaud, que vous n’avez pas de moquette chez vous, que le voisin ne mettra pas sa- perceuse en route à ce moment, et j’en passe. N’allez pas croire cependant que tout chargement soit impossible. Avec un peu d’habitude, vous parviendrez au succès huit fois sur dix. Le chapitre des doléances prend fin pour qui utilise la machine de base.
Mais nombreux sont ceux qui ont fait l’acquisition d’une mémoire RAM auxiliaire. Dès lors se pose le nouveau problème de faux- contacts au niveau du connecteur arrière. Rien de plus horripilant en e modèle de base est fourni avec des touches effet que de voir son cher appareil planter alors que vous venez de passer plusieurs heures à taper un programme. Ces risques sont encore accrus du fait qu’avec la fatigue, la pression sur le clavier se fait plus brutale. La seule issue raisonnable consiste à sauvegarder régulièrement le programme en cours. Certains n’ont pas hésité à coller, voire à
souder l’exten- sion-mémoire pour éviter tout problème. Certaines mémoires semblent d’ailleurs plus sujettes à ce phénomène que d’autres, sans doute à cause de leur forme. La grande diffusion du ZX 81 a incité les constructeurs d’extensions à travailler pour cette machine. On sensitives, sans aucun relief.
Trouve de tout, depuis le plus simple, jusqu’au plus invraisemblable.
La plupart sont faites pour remédier aux défauts les plus graves de la machine. Ainsi les claviers. Ils sont de deux sortes. Les premiers sont de faux claviers à touches qui se collent sur la membrane et ne font que retransmettre la pression.
Ils sont peu efficaces et ne font que ralentir encore la frappe. Les seconds sont des vrais claviers qui se connectent à la place du modèle originel. Les extensions- mémoire s’échelonnent de 16 K à 64 K. En fait la 64K n’est qu’une 56 K (les 8 autres K étant ceux de la ROM) et ne permet que 16 K Basic, les 40 K supplémentaires se partageant entre 32 K pour les variables et 8K pour le langage machine. Des extensions- mémoire allant jusqu’à un mégaoctet ont même vu le jour en Belgique, mais leur fabrication a cessé. Les problèmes de chargement ont été résolus un temps grâce à un petit
boîtier associé à un logiciel. Ce boîtier, le Qsaue, était en fait un petit amplificateur associé à un filtre. Le chargement se faisait alors à la vitesse record de 4000 Bauds et de manière beaucoup plus fiable. Malheureusement, cette extension d’origine anglaise n’est plus importée en France à notre connaissance.
Cependant, une extension du même type d’origine française vient de voir le jour. D’autres extensions sont destinées à apporter de nouvelles possibilités à la machine. C’est le cas des cartes haute-résolution qui permettent de passer du médiocre mode graphique du ZX81 (44 x 64) à une véritable haute-résolution (192 x 256). On trouve de même des cartes génératrices de caractères, des synthétiseurs sonores ou vocaux, deux cartes couleurs (mais les couleurs prennent la place des caractères graphiques) , un programmateur d’EPROM, des cartes entrées- sorties analogiques, des adaptateurs de
joystick (particulièrement utiles pour les jeux car l’usage du clavier se révèle souvent difficile), une interface RS 232 et même un crayon optique. Enfin, un constructeur propose toute une série de capteurs divers. Le lecteur de disquettes est annoncé depuis très longtemps, mais tel l'Artésienne, on ne le voit jamais paraître. Toutes ces extensions sont en général disponibles à un prix modique.
En ce qui concerne la littérature, le ZX 81 est l’un des mieux pourvus et l’on peut trouver à peu près tout ce que l’on désire. Les logiciels ne sont pas en reste, tant pour les jeux, que pour les programmes éducatifs, de gestion ou utilitaires. En conclusion, malgré ses défauts le ZX 81 reste en 1985 un appareil irremplaçable. Pour une somme dérisoire, vous pourrez vous plonger dans les joies et les douleurs de la programmation, quitte à échanger ensuite çptte machine pour une plus performante. Et si décidément l'informatique personnelle ne vous attire pas, vous n’aurez pas trop
grévé votre budget.
(Importateur Direco International, Prix: 580F).
Jacques Harbonn 83 Backgammon MICRO STRR Quatre niveaux différents vous sont proposés. Toutes les règles du jeu sont respectées, y compris le double dans cette version anglo-saxonne de notre célèbre jeu de trictrac. La stratégie du programme est assez efficace mais les temps de réponse du niveau 4 sont beaucoup trop longs ainsi que le déplacement des pions. Néanmoins on se laisse assez facilement prendre par le jeu.
(Cassette Psion.)
Type :_réflexion Intérêt :_***** Graphisme :__ * * * Bruitage :-aucun (eut niveaux sont proposés pour ce grand lassique du jeu de réflexion. Les temps l’attente sont raisonnables excepté pour les dus élevés. Vous pouvez même reprendre e dernier coup joué ou changer de camp !n cours de partie. La force du programme ¦st tout à fait correcte. Les graphismes le ont également et permettent de relancer 'intérêt de ce jeu s’apparentant au jeu de norpions. (Cassette Moi.)
Rype :_réflexion _aucun Bruitage : rjia 'ûûûûûû' i jeu de réflexion très intéressant d’origine africaine, assez peu connu. Trois niveaux sont disponibles qui permettent de s’initier au niveau le plus facile et de progresser au deuxième. Au niveau le plus puissant, l'ordinateur joue encore assez rapidement et se révèle quasi-imbattable lorsqu'il commence. Cette version est la meilleure que nous ayons testé, tous ordinateurs confondus. (Cassette Understanding.)
Type :-réflexion Intérêt:_****** Graphisme : -* * * * Bruitage :-aucun Prix :__A Scramble A bord de votre avion, vous avez pour mission de vous infiltrer au milieu des lignes ennemies et de détruire leurs installations.
Pour éviter de tomber en panne d'essence, vous devez bombarder leurs réserves de carburant qui sont alors comptabilisées à Gulp II Il s’agit d’une version un peu modifiée de Pac-Man Vous disposez ici d’un pistolet et de trente cartouches. Bien entendu, vous devez éviter les cannibales et récupérer les points du labyrinthe. Ce jeu, extrêmement rapide, permet de choisir tous les paramè- très et de les sauvegarder sur cassette. D’où un regain d’intérêt pour un type de jeu faisant presque figure d’ancêtre. (Cassette Informatique Service.)
Type :_action Intérêt :-***** Graphisme : * * * * Prix: Tyrannosaure Rex Vous allez parcourir sans plan un labyrinthe en trois dimensions, où se cache le monstre. Des messages en bas de l’écran vous informent en permanence de ce qu’il fait. Vous verrez qu’il n’est pas si facile de sortir de la tanière de cet horrible monstre carnivore fort bien rendu. Ames sensibles s’abstenir. L’exécution de ce jeu est très rapide et le graphisme et l’animation remarquables. (Cassette informatique service.)
Type :__action Intérêt :__****** Graphisme :.-****** Bruitage -aucun Prix : - A Une autre version pour ce « traditionnel » des jeux de réflexion. Deux programmes sont proposés sur cette cassette. Le premier, en langage machine, est de loin le plus performant et dispose de neuf niveaux de jeu. Le second est nettement moins puissant mais, en Basic, il vous permettra plus facilement de vous initier à la programmation de ce jeu pour éventuellement l’améliorer. (Cassette Dlreco International.)
Type :__réflexion Intérêt :-***** Graphisme :-¦ * * * Bruitage :_aucun Biorythmes Grâce à ce programme vous pourrez connaître à tout moment la position de vos trois cycles, intellectuel, physique et émotionnel. Ce calcul peut s'effectuer sur n’importe quelle période passée, présente ou à venir.
Celà peut constituer une aide à la décision pour ceux qui pensent que ces cycles sont de quelque importance. Se méfier néanmoins des justifications par trop systématiques. (Cassette Dlreco International.)
Type :__connaissance Intérêt :___* * * * 3D Defender Aux commandes d’un vaisseau de l’espace dernier modèle, vous devez détruire les envahisseurs avant qu’ils ne parviennent à atterrir. Ce jeu est particulièrement difficile.
Vous ne serez pas déçu et votre plaisir sera entier. En effet les commandes réagissent instantanément, le graphisme en trois dimensions et l’animation sont en tous points remarquables. (Cassette J. K. Greye.)
Type :___action Intérêt:_****** Graphisme :__****** Bruitoge :_t__aucun Prix:__A Mazogs Perdu dans un labyrinthe gigantesque, vous devez récupérer les trésors qu’il contient et retrouver la sortie. Mais de hideux monstres gardent ces sombres couloirs. Pour les combattre: une seule solution s’offre à vous, celle de trouver une épée et foncer sur eux. Plusieurs niveaux sont proposés.
Le plus simple vous guide un peu avec une carte. Les amateurs apprécieront. (Cassette Bug Byte.)
Type :_labyrinthe Intérêt :_* * * * Graphisme :__. * * * * Bruitage :-aucun Prix: _ A Peloponnesian War Vous présidez aux décisions que doit prendre Athènes dans la bataille qui l’oppose I Sparte. Vous n’êtes pas les seuls protagonistes : dix autres pays vous entourent, dont il faudra vous faire des alliés, par la diplomatie. Ou par la force. L’occasion, d'une révision historique s systèmes politiques : la démocratie et l’oligarchie. Un bon programme, difficile à battre au niveau 3. (Cassette Lothlorien.)
Type :__urargame Intérêt:_***** Graphisme :__* * Prix:__* Tyrant of Athens Vous êtes le dictateur d’Athènes, au 5e siècle avant Jésus-Christ également appelé le «Siècle de Périclès». Les décisions que vous prendrez et vos activités militaires détermineront la durée de votre diktat et son issue. Vous aurez besoin de toute votre requête en fonction de l'équilibre politique du moment. Utilisez bien votre police secrète pour vous protéger, déjouer les tentatives de coups d'état téléguidés par des agents à la solde de l'étranger. Mais n'oubliez pas que votre but ultime est d'amasser de
l’argent pour partir en Suisse. Un bon jeu, parfaitement immoral. (Cassette Gug-Byte.)
Type :__simulation de pouvoir Intérêt :_***** Black Cristal Vous incarnez au choix un guerrier, un elfe ou un magicien Vous recherchez les anneaux de la création pour détuire le Cristal Noir et anéantir le seigneur du Chaos.
Ce jeu se compose de sept programmes différents. Ne perdez surtout pas de vue, valeureux défenseur du bien que dans certains, vous devrez faire preuve de beaucoup de rapidité et de sang-froid lors des combats. (Cassette Camel.)
Type :_aventure Intérêt :_****** Graphisme :-* * * Vous êtes le riche propriétaire prêt à effectuer votre périple à bord du Pégase, votre vaisseau marchand. Ce voyage vous fera parcourir l'espace en tous sens. Vous allez rencontrer des civilisations très parücufières et même assez dangereuses. Ce logiciel se compose de trois programmes qui s’enchaînent fort heureusement pour les passionnés. L’animation et les graphismes sont absolument remarquables. (Cassette Pixel.)
Type:_aventure et adresse Intérêt :_****** Graphisme :_****** Bruitage :__aucun Prix:_B Subspace Striker-Xor Xor vous invite à un fantastique combat par robot interposé. Vous verrez qu’il n'est guère facile de venir à bout de celui de votre adversaire. Subspace Striker est plus classique. Vous dirigez un sous-marin de l’espace, et vous devrez détruire le plus d’ennemis possibles avant d'être touché.
Les graphismes sont très bons dans les deux cas. Deux logiciels d’action franchement excellent. (Cassette Pixel.)
Type :_action Intérêt :_* *** * * Graphisme :__***** Mineur A Taide de votre détecteur, vous vous mettez à creuser à la recherche d’un fabuleux trésor enfoui. Mais votre remue-ménage a dérangé un serpent qui se lance à votre poursuite. Ce jeu extrêmement difficile à J IL y) Hi des manettes de jeu. Des graphismes et surtout un bruitage excellents relancent pleinement rtntérêt que l’on prend à ce jeu. (Cartouche V.T.R. avec carte son.)
Type: Intérêt :.
Dallas
P. D.G. d’une grande entreprise vous devez acheter des
concessions de pétrole, faire établir une expertise et forer.
Si vous trouvez le précieux liquide, il ne vous reste plus
qu'à construire un réseau de pipe-lines pour l’acheminer
jusqu’à la raffinerie. Le but avoué de votre compagnie est de
surpasser et peut-être ruiner celle des Ewing. Mais
• attention aux catastrophes qui ne manqueront pas de
s’abattre. (Cassette C.C.S.) Type :_simulation économique
Intérêt :_***** Graphisme :__* * Roman Empire Vous incarnez
l’empereur de Rome au premier siècle avant Jésus-Christ.
Votre objectif est de conquérir les dix pays voisins qui vous
sont hostiles. La diplomatie n'est d’aucun effet dans cette
entreprise. La décision sera donc guerrière. Vous disposez de
dix-huit légions de cinq mille hommes pour constituer vos
armées et de neuf généraux pour les commander. Un jeu
captivant, mais les manipulations sont un peu fastidieuses.
Type :_ wargame Intérêt:_****** Graphisme :___aucun Bruitage :_aucun Prix : _ A voiture suicide qui ne cherche qu’à vous percuter. Il faudra l’éviter en changeant de couloir au bon moment tout en essayant de parcourir l’intégralité de la piste. Au plus haut niveau, c’est plusieurs voitures qu’il vous faudra éviter simultanément et vous aurez alors fort à faire. Les bruitages sont d’un réalisme époustouflant. Pour les as du volant. (Cartouche V.T.R. avec carte son.)
Type :_action Intérêt :_***** Graphisme :_* * * * Voleur Vous découvrez dans une mine d’or abandonnée de nombreux sacs pleins du précieux métal. Quelle aubaine. Pour les ramasser et les remonter à la surface vous devez éviter les wagons qui roulent et les ascenceurs. Plutôt que de vous faire écraser, utilisez-les pour vous déplacer d'un endroit à l’autre de la mine. Les bruitages très réussis sont dignes du graphisme. (Cartouche V.T.R. avec carte son.)
Type :__action Intérêt :_ * * * * Ce logiciel est un Pac-Man des plus classiques, avec son labyrinthe et ses supervitamines aux quatre coins qui vous permettront de croquer avec délice l’un des fantômes qui vous poursuivent. Ceux-ci ont chacun leur caractère et il faudra apprendre à les reconnaître. La meilleure adaptation de ce grand classique sur cet ordinateur. Demeure d’un vif intérêt, dans le type action, malgré les ans. (Cassette Loriciels.)
Type :__action Intérêt :___* * * * Graphisme :__* * * * Bruitage :___aucun Prix : _A 3D Formule 1 Vous devez négocier les virages à grande vitesse, en essayant bien entendu de ne pas vous planter dans le décor. Ce logiciel vous permet aussi de construire votre propre circuit. Il est de plus compatible avec la carte sonore et les manettes de jeu, ce qui apporte un grand confort et un réalisme rendant le jeu tout à fait attrayant. Pourrait rivaliser avec le bord des circuits. (Cassette Ere Informatique.)
Type :-action Intérêt :_* * * Prix :__A Cristal 5 Douze hommes ont disparu dans des circonstances mystérieuses sur la base spatiale de * Cristal 5 ». Votre personnage est doté de dix caractéristiques, qui lui permettront de réaliser certaines actions en fonction de leur score. Les trois programmes qui se suide difficulté croissante et vous aurez sans doute bien du mal à parvenir au terme de ces aventures. Le scénario, bien fait, est captivant. (Cassette A.G.B.j Type : jeu d'aventure et de rôle Intérêt :_****** Graphisme :__* * * Bruitage :_aucun Prix :-B DOSSIER KUFssthool A l’heure de la
rentrée, Tilt a fait subir les affres de l’examen à de nombreux jeux éducatifs. Appréciation générale : des capacités mais devront fournir des efforts plus soutenus. Les jeux éducatifs sont recalés au dossier. Nous leur conseillons de repasser la session de rattrapage mensuelle dans la rubrique Kid’s School.
Beaucoup de parents et d’enfants vivent l'échec scolaire comme une maladie honteuse. On n’en parle pas et pourtant 12 % des élèves en cours préparatoire, 13,7 % en troisième, 16,6% en cinquième et 21,1 % en terminale redoublent leur classe dans l'enseignement public. Un élément de solution : l’E.A.O. ou enseignement assisté par ordinateur. Précepteur à la patience d’ange et au sang-froid électronique, répétiteur disponible à midi comme à minuit, professeur à la mémoire et aux ressources démesurées, l’ordinateur vient seconder (et non remplacer) enseignants et parents, enfants et adultes.
Il n’y a pas d’âge pour apprendre. Avec l'annonce du plan « Informatique pour tous» par notre Premier ministre Laurent Fabius, ouvrant l’ère de l’ordinateur français à l’école, les éditeurs de logiciels voient la vie en rose. Un marché de 200 millions pour eux en 1985 (coût du plan : 2 milliards). Il ne faut surtout pas rater le coche, même si le C.N.D.P. (Centre de documentation pédagogique) par le biais de l'unité du logiciel éducatif en truste une bonne part. Résultat : les didacticiels pullulent (plus de 300 recensés) au détriment de leur qualité. Que les possesseurs de Thomson,
d’Apple et de Sinclair se réjouissent, ils auront de quoi occuper largement leurs soirées avec des exercices de math, français, anglais... Comme une limite s’imposait, nous avons laissé de côté les logiciels d’initiation à l’informatique ainsi que les expérimentations à usage professionnel du type tableur, traitement de texte, jeux d’entreprise ou comptabilité.
Du côté de chez Descartes Perception. Notre sens de l’observation est complètement émoussé, notre système d’évaluation tordu, notre échelle de valeurs bancale, notre belle coordination partie... C’est ce qui ressort des quatre exercices du programme portant sur la perception des longueurs, l’identification des formes, la comparaison des tailles et la coordination manuelle visuelle, et qui s'inspirent des tests auxquels étaient soumis les pilotes d’avion lors de la Deuxième guerre mondiale. Un peu limité trop compliqué pour les petits, répétitif pour les grands voici un logiciel qui
s’adresse particulièrement aux enfants présentant des troubles de perception et d’évaluation. (Disquette Compu- terre pour Apple II.)
Logiforme. Une sorte de Mastermind en culottes courtes (dont nous avons déjà parlé dans Kid's School) qui remplace les plots de couleur par des petits lions et des ours en peluche. Derrière le barbare KJUBRF se cache la version russe du Logi- forme livrée avec une photocopie du clavier cyrillique. Attention au travail de décodage. Pas encore très limpide, mais il y a de l’idée. (Disquette Langage et informatique pour T07 MO5.)
Polichinelle. Même inspiration que pour Logiforme,' mais une présentation de moindre qualité et un intérêt, à long terme, limité.
Parmi une gamme de sept couleurs, cinq sont cachées et l'enfant doit les retrouver en moins de seize coups, à partir d’indications fournies par l'ordinateur tel que localisation de la première couleur bien placée et total des couleurs présentes. Pas de niveaux de difficultés, des graphismes banals pour un ensemble médiocre. (Cassette Exelvision pour Exl 100.)
Briques logiques. Jimmy le goéland doit placer sur un chantier de construction d'immeubles, les outils (ressorts et autres échelles) qui permettront aux robots Martin et Martine d’aller ramasser les briques situées au rez-de-chaussée sans faire un plongeon de dix étages ni télescoper les murs. Un scénario rigolo, des graphismes gais pour un logiciel qui, sous des dehors d’historiette, cache les fondements de la pensée logique et de la démarche systémi- que. Irremplaçable pour les enfants de 4 à 8 ans. (Cassette Fischer-Price-Ediciel pour CBM64 et T07 M05.)
Logique et math. Entre 6 et 12 ans, les enfants passent au stade de la pensée opératoire concrète. Les opérations intellectuelles qu’ils réalisent font partie de la logique des relations ou de la logique des classes. Le but de ce logiciel est de faire acquérir la notion de différence, entre deux figures, et celle de classes, à partir d'exercices de tri des formes géométriques sur les diagrammes de Euler-Venn et de Caroll et d'un jeu de cartes plus convivial. Des étapes logiques très importantes mais une présentation tristement scolaire conçue avant tout pour le plaisir des
profs. (Disquette Magnard-lnformatique pour Apple II.)
Des bytes et des bouliers Chiffres perchés. Un logiciel qui dans la tradition de Mary Poppins guidera les premiers pas en arithmétique des bambins de 3 à 7 ans. En effet les petits animaux qui truffent ce logiciel descendent du ciel en parapluie et dansent une java endiablée pour peu de l'enfant ait retrouvé, par lapin, kangourou et pingouin interposés, le nombre de ballons correspondant à celui inscrit dans les nuages. Au quatrième niveau ce nombre se transforme en une opération simple que l’enfant doit résoudre. Un logiciel qui réussit très bien sur les deux tableaux du jeu et de
l'éducatif puisque mignon et évolutif. (Cassette Ediciel- Fischer-Price pour CBM 64, T07 et M05.)
Savoir compter. Au moins le titre se montre explicite sur le but de ce logiciel conçu pour le travail en classe. Huit modules sont proposés qui vont des bûchettes aux opérations simples (on ne dépasse jamais neuf.) Les deux premiers introduisent la notion de nombre sous forme de petit jeu DOSSIER La table de multiplication n'est plus chantée mais pianotée I i y u u u u 1 7 T. 1 h- _ I Fractions de billes, le troisième celle de la forme géométrique. Un problème de robinet sert de prélude à l'idée de graduation, une pesée à celle de comparaison et un histogramme à celle de classement.
Les deux derniers modules comportent des additions et des soustractions illustrées par le biais de blocs de couleur. Le professeur peut modifier le nombre d’essais. Très bien pensé au point de vue strictement scolaire, mais un peu vieillot. (Disquette Computerre pour Apple II.)
Addsous. Pas de mystère : « add » comme addition et « sous » comme soustraction et un logiciel d'assistance aux enfants de 8 ans, et plus qui ne maîtrisent pas complètement les mécanismes opératoires. Nettement plus évocateur car le raisonnement est décomposé étape par étape et visualisé à l'écran. Chaque nombre est illustré par des lots de jetons symbolisant les centaines, dizaines et unités dont l'enfant peut suivre les déplacements physiques lors des calculs. Le nombre de retenues conditionne la force du jeu. Un logiciel sans surprises et un peu lent, mais qui a le mérite de remettre
les idées en place. (Cassette Hatier pour T07 MO5 et Oric).
Additions. Toujours plus spécialisé, voici un programme qui porte exclusivement sur les additions de deux nombres à deux chiffres, inférieurs à cent ! Même principe que dans le cas précédent à la nuance près que l'on jongle avec des petits carrés rudimentaires et non plus avec des jetons. Une originalité : l’enfant (niveau CP, CE1, CE2) doit trouver tous les moyens d'écrire une éga* lité numérique (c’est fastidieux dès que l'on dépasse la dizaine).
Dans la série « Sinclair à l’école », notons pour les plus grands, (CE2, CM1) Table de multiplication, un contrôle des connaissances tout ce qu’il y a de plus terne et lent (un comble pour des questions aussi simples sur ordinateur) et Calcul de suites Décimales Uéclmalh S* d'opérations, un programme qui rode l’enfant aux quatre opérations de base tout en l'initiant aux opérations avec parenthèses. Dernier de la liste Addition et soustraction-entiers relatifs (CM1, CM2, 6e) comporte quatre programmes de difficulté bien échelonnée pour additionner et soustraire des nombres positifs ou
négatifs placés entre parenthèses.
Existe également Entrainement au calcul, (CM1, CM2, 6e): un logiciel dans lequel l’enfant doit compléter un tableau d’opérateurs par une fonction d'addition.
Tous ces logiciels dits instructifs sont accompagnés de cassettes d'encadrement, qui visent à animer «l'entraînement à la manipulation d'ordres numériques ; la formulation d'hypothèses à partir d’indications structurées et l'élaboration de stratégies». Dans la pratique il s'agit toujours du même exercice accommodé à des sauces différentes. Soit trouver un chiffre, choisi par l’ordinateur, par tâtonnement et utilisation des symboles et .Selon les niveaux, les nombres auront 2,3,4 chiffres, des virgules... A moins d’aller chercher dans les sphères du sixième degré, l’intérêt frise le
zéro. Point commun de tous ces logiciels qui tournent sur ZX81 et ou Spec- trum: une absence d'originalité doublée d'une présentation peu séduisante. Pour le prix, on ne saurait demander l'impossible.
(Cassette Disco pour ZX 81 Spectrum).
Calcul numérique. La première fois qu’un élève de 6e ou 5e voit apparaître une expression algébrique un peu compliquée dans une interrogation écrite, il pâlit devant cette forêt de parenthèses, de signes en tous sens, d’opérations en ligne... Pas de panique, il suffit d’apprendre à démêler l'éche- veau et à répérer les priorités de calcul pour que l’opération devienne un automatisme.
C'est ce que propose de faire Calcul numérique avec ses cinq niveaux de difficulté et ses neuf menus: calcul avec ou sans parenthèses, suppression de parenthèses, données positives, relatives, entières, décimales, sommes algébriques... Un logiciel particulièrement complet qui prend le temps d’expliquer à l’enfant le pourquoi et le comment de l’arithmétique et qui n’oublie pas le jeu avec un système de score et de bonus. Efficace. (Cassette Vifi-Nathan pour T07 et M05).
Imn «i.
H tiüir EQHH Le Minautore. Un Thésée de 8 ans, à l’instar du héros, va tenter de délivrer l’humanité du terrible Minautore, réfugié au fond de son labyrinthe. Pour se déplacer, point de joystick mais un calcul mental qui conduit à chercher dans une opération les opérateurs manquants ou l’origine d’une fonction numérique. A chaque bonne réponse Thésée avance dans la direction choisie.
Attention en cas d’erreurs successives on se retrouve facilement bloqué et il faudra effectuer le chemin du retour sans fautes.
Le Minautore meurt d’un bon coup de suite logique. Un jeu éducatif assez difficile qui, malgré une bonne idée, n’à pas su l’exploiter au maximum ; |es gribouillages tenant lieu de graphismes sont à pleurer de pauvreté. (Cassette Hatier pour M05, T07, Oric, Atari 800 et MSX.)
Pythagore. Pour faire rentrer les tables dë multiplication dans la tête des élèves de cours élémentaire les maîtres choisissent souvent le forcing. Cliché final : des petits qui après quelques séances les récitent comme des litanies mais n'en maîtrisent pas toujours l’usage. Pythagore vient les assister avec un jeu de reconstruction des tables : un tableau à double entrée à compléter par les opérandes. Un logiciel sérieux avec des tableaux.de plus en plus élaborés (9, 16, et 25 éléments) qui permet une rééelle progression. (Cassette Hatier pour T07 M05 et Atari 800.)
Fractions. Au menu six modules d’apprentissage pour aider l'enfant à comprendre et à manipuler les fractions dans des opérations aussi complexes que les additions, les soustractions, les multiplications et les divisions. L’originalité du programme vient d’un pré-test qui évalue son niveau avant de l’orienter vers la leçon la plus appropriée à ses besoins. De même avant chaque module, l’ordinateur lui explique ce qu’il sera en mesure de faire après l’exercice.
Plus gratifiant que d’apprendre à l’aveuglette. (Disquette Çomputerre pour Apple II.)
Décimales. Pendant du logiciel précédent puisqu’il présente le concept des décimales comme étant une autre forme de fraction, Décimales constitue un solide cours d’appoint pour les enfants qui ont des difficultés. Outre les quatre opérations de base avec lesquelles il apprend à placer la virgule, il s’initie à la notion de chiffre significatif par le biais des arrondissements et au calcul des pourcentages. Si les règles sont clairement énoncées, un problème se pose pour les calculs eux-mêmes. Les divisions par exemple, sont posées à l’envers comme dans les méthodes nord américai
nes. (Disquette Çomputerre pour Apple II.)
Math en vrac Suites de nombres. Si par hasard vous avez déjà calculé votre Ql (quotien intellectuel) ou passé les trois jours à l’armée, vous voyez très bien de quoi il peut s'agir : une liste de nombres associés entre eux par une ou plusieurs lois qu’il faut compléter. Après une présentation théorique du principe, Suites de nombres propose six séries d'exercices de difficulté croissante renfermant chacune vingt-cinq problèmes (compter 30 minutes par série). Vous aurez droit en dernier lieu à un quiz très pro, semblable en tout point à ceux utilisés dans les tests d’aptitude. La réussite
est histoire de rôdage. Les questions sont difficiles et l'on prend rapidement mal à la tête, mais le résultat en vaut la chandelle. A partir de 12 ans, en thérorie, pour tous en pratique.
(Disquette Çomputerre pour Apple II.)
Didactimath 5e. Après cette pléthore de jeux éducatifs très sectoriels, voilà de quoi réjouir les parents et les enfants qui attendent un programme d'assistance générale puisque Didactimath chapeaute la presque totalité du programme d’algèbre de 5e, soit : les sommes, les différences, les produits et l’écriture simplifiée de nombres relatifs, la simplification des parenthèses, ('organisations des calculs, la distributivité, la factorisation, les diviseurs et multiples. Chaque programme inscrit au menu se subdivise lui- mêmè en sous programmes plus appron- fondis. Dans « diviseurs et
multiples » on retrouvera par exemple une introduction aux nombres premiers, à la décomposition primaire, au PGCD et au PPCM ainsi qu’un rappel sur les puissances.
De renseignement à la carte. Les explications des règles restent sommaires (l’enfant devra s’aider de son cours), mais les exemples suivis d'exercices (entre 3 et 10) viennent en partie combler cette lacune.'Un bon logiciel de révision. (Cassette Belin-Edil pour T07 M05.)
Arithmétique 2. Toujours plus fort dans le multi-usage. Arithmétique 2 s'adresse aux élèves du cours moyen, de 6e et de 5®, il sait tout et fait tout... de manière un peu superficielle c’est inévitable. Lecture de l’heure,, multiplications de fractions, nombres décimaux, facteurs premiers, conversion de pourcentages en décimaux, changements de base en système binaire... on en a pour son argent. Ce ne saurait être si beau car ce logiciel possède un défaut majeur puisqu’il n'apprend rien à l’enfant qui se contente de fournir les données à traiter puis de regarder avec émerveillement son CBM
64 afficher au bout de quelques longues minutes que 5432178 = 2X3X193 X4691. De raisonnements nenni, de démarches analytiques point davantage bref de tout ce qui est vraiment pédagogique, pas la moindre trace. Du bon matériel pour ceux qui rêvent d'une machine qui exécuterait leurs devoirs en un clin d’œil.
(Disquette Procep pour CBM 64.)
Algèbre 2. C’est là, au milieu des représentations graphiques d’équations et de vecteurs, que l’outil ordinateur prend sa pleine mesure. Quoi de plus pédagogique que de visualiser une fonction par sa parabole (sans passer par le stade laborieux du papier millimétré) ; de le faire varier à son gré selon les intervalles sélectionnés, pour comprendre le rôle des coordonnées et passer de notions abstraites à du concret.
Au menu de ce logiciel destiné aux élèves du secondaire, quinze programmes utilitaires d'algèbre qui reprennent les pôles d'enseignement suivants : cordonnées, équations linéaires, intersections, paraboles, courbes usuelles (droite, cercle, ellipse, hyperbole, sinus), graphes, système d’équation, racine polynôme, limite de série, résultante, opérations vectorielles, suites logiques, coordonnées polaires. On fera cependant les mêmes reproches qu’au logiciel précédent, trop d’ambition et des explications réduites à leur minimum. (Disquette Procep pour CBM 64.)
DOSSIER Vous avez tous la bosse des maths: c'est mathématique (Notons, chez Langage et Informatique, un bon traceur de courbes sur disquette Tissé pour MO TO 7.)
Lire les statistiques. L'intérêt de ce logiciel est de permettre l'association d’une image à des mots aussi sybillins que diagramme en bâton, polygone d'effectifs, histogramme des fréquences, diagramme figuratif, diagramme à secteur, stéréogramme ou série variable, à partir d’exercices sim- Algèbre 2 pies d’allumettes ou de robinets. Une fois ces bases assimilées, il introduit, à partir du dépouillement de fiches anthropologiques, les notions d'échantillon, de tri de population à deux facteurs et de classes de modalité ; préliminaires indispensables pour l'analyse d'une population.
Un peu fastidieux à la longue mais très évocateur. Pour enrober le tout d’une couche de ludisme, le logiciel se conclut sur un jeu de balle assez simplet qui requiert la connaissance du principe des classes et des réflexes. En deux mots, vous devez essayer de figer en vol un ballon rouge sur la case correspondant aux valeurs d'une fiche présentée à droite de l'écran. Une excellente introduction à la compréhension des représentations graphiques. (Cassette Vifi-Nathan pour T0 7 M05.)
Math sup stat. Si la notice conseille ce logiciel aux' étudiants des classes supérieures ou des premières années d’université, pour notre part nous n’y voyons en réalité qu'un programme d’assistance aux classes de fin de second cycle, qui privilégie l’aspect démonstration au détriment de l’éducation. Les rôles sont entièrement inversés : le CBM 64 joue au chien savant plutôt qu’au professeur de mathématiques Lire les statistiques Math sup stat et de statistiques essayant de faire comprendre les raisonnements. Les domaines présentés sont la géométrie analytique, le calcul de triangle, le
calcul intégral, le calcul matriciel, la détermination de PI, le calcul Vectoriel, les systèmes d'équation, les graphes, les histogrammes, les analyses statistiques (moyenne, médian, écart-type) et la recherche du AS.
Trois exercices, dont les fameux lancers de dés et de pièces de monnaie, introduisent les notions de répartition aléatoire. Un logiciel qui n’a pas su se donner les moyens d’être réellement éducatif. On pourra l’utiliser pour les révisions et les devoirs à la maison. (Disquette Procep pour CBM 64.)
La quadrature du cercle Périmètres et aires. Un logiciel d'apprentissage du calcul des surfaces et des périmètres des cercle, rectangle, triangle et trapèze. L’enfant peut faire varier les données tant en valeur qu'en nature. Instructif, mais une présentation qui laisse à désirer. (Cassette Direco pour ZX81.)
Démonstration de géométrie. Point de départ: sept théorèmes fondamentaux (voire évidents) sur les parallélogrammes et les triangles que les élèves de 4e et 3e doi- Périmèlres et aires vent mettre en application pour retrouver une figure cible affichée à l'écran. Le but est de présenter de manière un peu moins rébarbative et plus analytique des problèmes classiques du style « soient AD, BE, CF, trois segments de supports parallèles et de même longueur. Sachant que les points A, B etC sont alignés, montrez que
D. EetF sont aussi alignés ». Un bon point pour l’interactivité,
mais des réserves sur la clarté et l’intérêt à long terme.
(Cassette Vifi-Nathan pour T0 7 M05.)
Balistique. Qui n’a pas admiré sur son manuel de physique la célèbre photo du MIT (Massachussets institute of technology) qui décompose la trajectoire d'une balle de golf et de tennis. Balistique a choisi la même approche et étudie les trajectoires pour dégager les grandes lois de la théorie des projectiles. Avec quatre facteurs paramétrables: masse, gravité, position initiale, vitesse initiale (sous la forme de vecteur et d'angles ou de composantes), on peut simuler en pointillé la trajectoire d’un ballon de foot sur Mars, un lancer de boule de bowling à 200 km h... Un logiciel unique
en son genre à conseiller à tous les professeurs de physique pour illustrer leurs dires. (Disquette Magnard Informatique pour Apple II.)
Temps et espace La course à la boussole. Une grille de 18 x 18 carrés, une petite voiture illisible et un objéctif de déplacement assigné par un ordinateur qui semble avoir une prédilection pour le nord-est. Le but de la manœuvre est de faire comprendre à l’enfant-pilote les coordonnées et les directions données par une bçussole. Il est douteux qu’après deux heures passées sur ce logiciel éminemment monotone un enfant perdu dans la forêt avec une boussole pour seule compagne sache retrouver le chemin de sa maison.
La tactique « petit poucet » est encore ce que l’on fait de mieux. (Cassette Amsoft pour Amstrad.)
L’horloger Après les évolutions dans l’espace, place au temps. L'Horloger 1 et 2 sont conçus pour apprendre à l’enfant à lire l’heure et à régler sa montre. Précisons de suite que l’unité retenue n'est pas la minute mais les cinq minutes et que le bambin n’aura pas l’occasion de faire la différence entre 1 heure et 13 heures. Rien que de très normal pour un programme d’émergence anglaise où l’on a l’habitude de s'exprimer en AM et PM. Mis à part ces quelques détails, il s’agit d’un bon logiciel d’apprentissage. Le système de correction n’est pas idiot puisque l’ordinateur affiche les
erreurs commises par l'enfant pour qu’il comprenne bien sa faute. (Cassette Amsoft pour Amstrad.)
Le géographe. Si ce géographe connaît une foule de choses : des fleuves aux villes en passant par les montagnes, les lacs et les canaux, des provinces, les régions agricoles, les îles, les côtes et l’archéologie française, sans oublier les capitales, les continents, les pays, les drapeaux, les mers
- ASTROMUS-RYTHMAMUS 3 logiciels musicaux accessibles aux enfants
dès l'âge de 6 ans. Pour apprendre seul ou à plusieurs (10
joueurs maxi), les mélodies, les notes, les accords. Chaque lo-
logiciel comprend une cassette et un livret explicatif,
opérationnel surT07, M05 et T07 70.
En vente dans les grandes librairies et les magasins spécialisés.
Renseignements: (1).544.38.38. Info Minitel: (1). 614.91.66 code d’accès: CISCO.
_ _ DOSSIER Malheureusement Rome ne s'est pas faite en un jour Français Hiatolre-quiz. Apprendre à lire ».
Qu’un PAF (Petit Animal Familier..: et laid) car il désire que vous l’emmeniez dans une trentaine de pays d’Europe ou que vous reconnaissiez celui où il a élu domicile et ce sans commettre de fautes d’orthographe. En cas de bonne réponse, il affichera une fiche signalétique du pays en question comportant le nom de la capitale, la superficie, la population, la monnaie utilisée, le produit intérieur brut, le taux d’inflation, la croissance économique, le coût des importations et le revenu des exportations en milliards de dollars. C’est ainsi que vous découvrirez que San Marino est la
capitale de San Marin, un petit pays de 62 km2. Le fond de carte affiché, s’il ne brille pas par une fidélité à toute épreuve (la pauvre
R. D.A. apparaît longiligne), est du moins reconnaissable. Des
connaissances très encyclopédiques axées sur la vie économi
que du pays. Les enfants y seront-ils sensibles ? Ambition
dangereuse à moins d’une mise à jour annuelle ou bi-annuelle.
(Cassette Exelvision pour EXL 100.)
Histo-quiz. Pépin le Bref a été couronné une, deux outrais fois ? Napoléon est mort à 54,16 ou 69 ans ? Autant d’énigmes que Tour d'Europe et les océans du monde, il n'est vraiment calé sur rien Sorti du Mont Blanc et du Puy- de-Dôme, il sèche. En fait, ce n’est plus l’ordinateur qui enseigne, mais rélève, par un réseau de questions qui débouchent sur la construction d’une mini-banque de données en forme d’arbre. L’intérêt est de donner l’occasion à l’enfant d’ailer chercher des renseignements dans les dictionnaires et les atlas. L’inconvénient est qu’il faille faire preuve de patience et
de ténacité pour obtenir une arborescence intéressante.
Fort heureusement, ia banque est sauve- gardable sur cassette. Notons qu’Amsoft revendique également la paternité d’un logiciel en tous points pareil au Géographe, si ce n’est qu’il traite du monde.animal, végétal et minéral. Son nom : « Animal, végétal, minéral ». (Cassetié Amsoft ppur Amstrad.)
Tour d’Euiope. Bien r, est piüs capricieux ce logiciel vous proposera dans la droite ligne du célèbre Jeu des mille francs de Lucien Jeunesse. Un intérêt très ponctuel.
Histo-quiz se rattrape de justesse en proposant des fichiers à faire soi-même sur le même modèle. Essayez d’épater vos amis avec des questionnaires-cinéma ou géographie spécialement méchants. (Cassette Cobra Soft pour Amstrad.)
Le livre et la plume Prélecture. Objectif niveau maternelle.
L’enfant de moyenne section apprend à se latéraliser et à contrôler l’espace horizontal et vertical par le biais de quatre jeux de direction. Pour les plus vieux (grande section et CP), Prélecture 5 propose deux exercices d’entraînement à la reconnaissance des symboles et à la discrimination rapide entre chiffres et lettres. Des programmes bien adaptés à leur fonction. (Cassette Direco pour ZX81.)
Apprendre à lire vite et mieux. L’idée de départ est bonne : une petite souris grignote le texte que lit l'enfant de 9-10 ans et sur lequel porte ultérieurement un contrôle de compréhension. Malheureusement, sur l’écran, la souris est devenue un animal préhistorique et, en dehors des quatre textes proposés sur la cassette, elle n’a plus rien à se mettre sous la dent. La création d'historiettes n’est pas prévue au programme.
Les vitesses de passage, bien que modulables, restent assez rapides, le texte est long (sept écrans) et les questions sont précises.. Pas facile, pas redéfinissable et pas cher. (Cassette Direco pour Spectrum et ZX81.)
Français. Sous-titré: Aide à la lecture.
Sous ce chapeau on retrouve deux cassettes vendues séparément, renfermant chacune deux exercices. Le premier, Alerte, fait figure d’entraînement à la lecture sélective (verticale, rapide et ligne à ligne). Un mot cible ou une esquisse apparaît sur l'écran pour laisser place immédiatement à une liste de mots au sein de laquelle l’enfant (de 6 à 10 ans) doit l’identifier. Un peu fastidieux et froid, mais certainement formateur, d’autant que l’enseignant qui a accès à l’éditeur peut modifier les fichiers.
Memot, ultra-classique, joue sur la reconstitution de texte à partir d'un exercice à trou. La notice, particulièrement bien faite, suggère une liste d’exercices complémentaires à réaliser en classe.
La difficulté vient avec la deuxième cas- jTa 1 T1 ¦ i wj J il i TI-jJ S J r*JÂ Mij je 2e ]e Je 20 PAGES POUR M f REUSSIR VOTRE ANNEE ENQUÊTE IxCLUSIVE PHOSPHORE LE POINT LES ELEVES Vîîr *i PRATIQUE 11 FICHES POUR TRAVAILLER DOSSIER Les paroles s'envolent, les écrits restent sette. Radar suit Alerte, un tableau sert de support à la reconnaissance et à la distribution des signes. Une kyrielle de possibilités, du type tableau qui s'efface, ou affichage de demi- mots comme dans un interlude. Pêle-mêle vise, à travers un puzzle verbal, à améliorer la compréhension de l'écrit. Des logiciels
non dénués d'intérêt mais qui pèchent par un manque d’illustrations graphiques et sonores. Très scolaires. (Cassette Vifi- Nathan pour T07 M05.)
Dans la veine jeu de lettres pour enfants du CP, CE 1, CE 2, citons un bon programme pour ZX81 chez Direco, baptisé Améliorer sa lecture.
Savoir écrire. En deux mots : ce serait le célèbre Album du Père Castor muté en logiciel. Des petits dessins, reconnaissables précisons-le (ce n'est pas toujours le cas), s'affichent à l'écran, légendés de leur appellation. Une fois mémorisés l'enfant doit retrouver les noms d'objets. A noter quelques surprises liées à l'origine canadienne du logiciel qui nous ont particuliè- Savoir écrire être une ., une poeieone casserole et une casserole une marmite. Espérons que nos chères petites têtes blondes ne perdront pas le fil. Une bonne, mais très sobre, introduction à récriture. (Disquette
Computerre pour Apple.)
Ardoise magique. Flash-back. Souvenez- vous de la maîtresse qui fait crisser la craie sur le tableau noir en inscrivant de magnifiques ronds et déliés qu'il fallait recopier avec application sur son cahier. Aujourd’hui, la maîtresse se nomme Ardoise magique, elle connaît dix séries de mots plus tous ceux que vous voudrez bien lui suggérer et sa vitesse d'écriture est modulable.
Un regret : voilà un logiciel qui aurait trouvé sa pleine valeur combiné à un stylo optique.
Ce n'est pas prévu sur Amstrad. (Cassette pour Amstrad.)
Alphaville. L'enfant (de 4 à 8 ans) y apprend à reconnaître les lettres, à associer les majuscules aux minuscules, à mémoriser l'ordre alphabétique et, pour finir, à construire des mots simples. Le vec- Aidoise magique Alphaville teur de tant de science est Pitou, un pingouin qui exerce la noble tâche de manutentionnaire dans un entrepôt de lettres.
Une démarche logique originale, des scènes animées et colorées et un but : faire apprendre sans s'en rendre compte, largement atteint. Ultra-pédagogique. (Cassette Fisher-Price-Ediciel pour T0 7 M05 et CBM64.)
Lettres magiques. Même objectif mais une mise en œuvre nettement plus rudimentaire. Les lettres défilent sur l’écran et l’enfant doit marquer la correspondance entre majuscules et minuscules. Monotone, mais gageons que le petit poisson vert qui mange en souriant les bonnes réponses constitue un ressort de motivation suffisant pour les enfants. (Cassette Amsoft pour Amstrad.)
Autopsie du français Racines. Avec ce logiciel on assiste à un effeuillage du mot, qui se dévêt de son suffixe, son préfixe et ses signes grammaticaux pour se retrouver tout nu. Son costume d'Adam c'est la racine, véritable support de signification commun à plusieurs langues. Le but du strip-tease est de faciliter la lecture et le travail des enfants de 10 à 14 ans par une compréhension automatique des mots. Un logiciel truffé d'exercices et d’exemples intégrés à un contexte informatif qui ne néglige pas l’aspect de la correction et rendu extrêmement vivant par la présence d'un
bonhomme mascotte délivrant des certificats de bon travail !
Plus que d’apprendre, l'enfant a l'heureuse impression de comprendre. Grosse innovation, l'enseignant ou le parent a enfin accès à l’éditeur du contenu et, de ce fait, la possibilité de créer de nouveaux fichiers, de modifier, de transférer et d'imprimer les cinq déjà existants, voire d'initialiser une disquette auxiliaire et de transformer les paramètres spéciaux (renforcement sonore, système d'évaluation...) Tout est bon chez lui, il n'y a rien à jeter, même pas la notice qui se distingue par sa clarté.
Notons que Magnard diffuse également une version médicale de Racines particulièrement recommandée aux élèves des facultés de pharmacie et de médecine. (Disquette Magnard Informatique pour Apple II.)
Homophones. Les sons les plus simples sont toujours les plus traîtres. A cumule trois orthographes, ne parlons pas de C qui Lettres magiques COCONUT PROGRAMME Le Spécialiste Logiciel de Paris 13, BOULEVARD VOLTAIRE - 75011 PARIS MÉTRO RÉPUBLIQUE ® (1) 355.63.00 INFORMATIQUE DU LUNDI AU SAMEDI DE 10 H A 19 H COMMODORE 64 BLACH HfAD II MO C beachhfaoii. 190 n SUMMEH BAMfS II 190 C SIIVVCR G AMI S II 250 U way :r ex’lqoius fisi uo c MANDRAGORE 270 C AMSTRAD ROCKY HORROR SHOW 150 WAV OF EXPLOmU. FISI 140 HARO HAT MAC* MO JUMr JET 140 BINKY 100 MORDON S OUEST .. 110 SHORTS EUSF 79 UUN OARAGH 160
StfUGGIFRS CCVE 99 SUBSGAK » GATECRASRER 140 iCNICHT LOHE (IRA) 140 All-N 8 (FRAI 140 GhUSIRjSTERS (ERAi 110 Sg’PERPiPEIINF II . 170 RAIO 3VER MOSCCW 120 POIf POSinON 120 B;ACH HFAO 120 BACKUAMMCN 120 FEO ARROWS 120 NÛOES OF YLSGO 170 BACKPACXERS 120 1 HF PYRAMID 120
M. S. X. BOULOER DASH ..... 140 C LAZY JONES .
140 C BUCKHOUtRS 170 C MANOSACDR: 320 C HFRf.ll': 160 C
UHOSIBGSIFfiS 130 C KUNU TU 240 K ATARI POLE POSIIION 130 C
PIIEAU H 150 C COLOR SPACE 130 C HARO HAI MACK 140 G RANGER
2CNE 250 K GNE ON ONE 250 C BEACH HFAO 250 0 ELITE 250 0 Ut
TIMA III 350 II CAIKORON 130 C RCCKV HORROR SHOW 150 C PAG MAI
130 C GLIOLR PIIOT 150 C A VIEW 10 A KHI 160 G ORÛP20NE 190 G
IRAN-OES GOES 10 Hu.ivwnno 160 c JUMP Jtl 140 C eeoAo siRtfi
140 c INFERNAL RUNNER 180 C CAM8US1ERS fiRAI 190 0 CAMSUSrîRS
if RAI 160 C TIR KA 100 MO C TENNIS 240 HOBRIT 64K 210 C ni
li'GHf SIMUIATDR 180 C MANIC MINER 120 C JE' SU WillY 120 C
FIIGHT PATh 737 120 G (IFCATHI ON 130 C HERO 130 C
R. VER RAID 130 C PilFAll II 130 C SUPERCH-SS MO 1 STAR AVENGER
140 G SORCFRY 130 G DISC WARRIOR 130 C BUGABOO THF FLEA MO C
UTILITAIRES MSX 0R0P2UNL 130 C MR 00 130 C PAC Mafi 130 C uni
nuG 130 c F15 SIRIK: F AGEE (SRA) 190 G GRIOSUNNER 130 C FORT
APOCALYPSE 130 Z RlUt MAX 130 C SOLO FIIGHT (FRA) 210 C
SPIIEIRF ACE 100 G BRUCE LEE 110 C A7TEC CHALIENGE 110 C
7AXX0N 130 C GHOSTBUSTERS ..... 210 0
M. U.L.E . 200 C POLE POSITION ..... 210 D
SOFTAIO 50 C SPUflRE 40 ((HA 170 C LMOMBFO 180 C
SOHCIHY . 130 C 1001 H'JNNER 140 C FIS SIR'Kf EAGLS
(FRA) ISO C IMPOSSIBLE MISSION...... 140 C INTERPLANETARY
TRADER .. 120 SUPERSTAR CHALLENGE .... 120 STREET HAWK 120
FVFfiY ONE A 'WALL Y 120 CIIMMYRUN 120 SUPERTEST . 120
OtAIHPIT .. 110 WORlO CUP EOOIBAII 89 IIGHTER PILCI
(iRA) 110 SUPIRCHESS III 135 C0M3AI IYNX (FRA, 110 RAIL Y II
;ERA| 175 MISSION CEI TA IFRA; 120 MYSTÈRE DE KIKEKANKOI (F).
180 MA'CADAM BUMPER (FRA).. 180 TEX (T DE TEXTE) .. 370
C OOIN (ASS DESASS) . 200 C DATA BASE . 190
C CALCUL . 350 K CUBE INFORMATIQUE (FRA). 290
C BANCO GEST (FRA) . 220 C ORIC HAOES 180 SAGA 150 CHESS
II 160 OAMBUSIEHS MO FRFLON 140 30 FONGUS 140 MANIC MINER 130
BASIC TURBO 140 MONITEUR 1.0 ...... 160
TRIATHLON . 140 PLANÈTE BLEUE .... 160 SPY
VERSUS SPY ... 140 C ON COURT TENNIS (FRA)... 140 C
FUGHT SIM II (FRA| 570 D SOLO FUGHT (FRA) . 210
C D BATTLE FOR NORMANDY (FR) 210 C D COMBAT LEADER (FRA) ....
210 C D TOUR DE FRANCE (FRA) ... 190 C UTILITAIRES C64 PAPER
SLIP TR OE TEXTE) 990 0 ViefiUlE 54 |IH Of TEXTEl 750 0
VIRG'llf 54 350 C VIRC-aF SFMCR 1250 j EASY SCRIPT ( • 1 1130
3 OESISNEH PFNCIl 130 C SUPER BASE 64 1200 0 POWER PLAN 660 0
3AIABASE 155 G OEM DATABASE 240 0 VERCUPE (FICHIERSI 350 0
AGENUA 520 0 INVFN1URY 500 0 SIOCK 64 750 n «R3IIMA- 350 0 1
BASIC (OEVEIUPPEMENI) 780 0 XPFR 950 0 MAX 195 C
E. 1AX 350 0 F0R1H 64 690 0 compiuieur r. 950 n PASCAi 64 350 C
OASi: 64 (COMPILATEUR! 360 U LOGO 1120 3 musc siumn 190 c
SYNIHY 6« 220 C SYNIHY 64 350 0 MATH 300 U MAIH STAT 560 C
EASY IINANCE . 350 0 ROLAND'S RAT RACE...... 110 HlGHWAY
FNCOUNIER 130 ONE UN ONF 140 TUA! S EHE SplRFT 130 PCLE
PUSIIION 120 VETARCLIS 120 MEURTRE A GRANDE VITESSE ;f| 180
ANORCIU UN' 90 IRE Ring 01 UARKNFSS 190 Honnir 1081 210 SIAH
C.OMMANOU 99 30 SIARSIRIKE 120 HUNIU KIIIFR 149 : RASR.ER
Al'ACK. 149 3 CODE NAME MAI 149 1 AV.GOI F 149 II MUIAN1 MONTY
149 0 IECüNICIAN TFO 99 TANK BUS 1 ERS 120 STRFSS MO
UTILITAIRES CPC DESSIN ASSISTE PAR MICRO 120 MA BASE SILHIFRS
210 IANGAGE PASCAL (Gfi) 210 OATAVAT 450 0 IEXIOMAT 450 0
BUDGET 450 0 SUPERCOPY MO EASYCALC . 200 GESTION OE FICHIERS .
180 MuiTi r.FsrnN iso UESIION II 'NIRfPRISE 745 GRAPHULOGIE MO
GRAPHICCRE 210 MJSIC COMPOSER 140 Musicnat iso 1HE OUII l 270
BUCxROGFRS 120 HYPER SPORTS 130 RCMPER ROOM 140 PO 10 Hill 120
ROCKY 130 SPY VFRSUS SPY 120 A VIEW TO A Klll 160 ALIEN MO
ASRKERON 120 OUN OARAGH 140 ARCHON 140 NCUIS or Y5S00 140
STA8IUK . 170 GYROS 150 DEATHSTAR INTERCEPTOR .. 130 ROCKY
HORROR SHOW..... 150 SQUASH 120 SKI STAR
2000 ..... 120 UTILITAIRES SPECTRUM SCREEN
MACHINE ... 160 PAINT PLUS . 140 THE
ARTIST . 195 WHITE LIGHTN1NG .. 190 BLAST
YOUR BASIC . 210 MATERIEL COMMODORE 64 PERITEL + LECTEUR
K7 PERITEL + 2 K7 AUTOFORMATION.... 2790 C64
PERITEL ... 2490 C64 PAL ...
2100 LECTEUR DISQUETTES 1541 .... 2490 LECTEUR K7
1530 ...... 450 MONITEUR COULEUR OSCAR ... 2590
IMPRIMANTE MPS 803 . 2500 CLAVIER TYPE PIANO C64 .....
950 POIGNÉE COMMODORE . 90 INTERFACE PARALLÈLE .
500 QUICKSHOT II .. 120 JOYSTICK SLICK
STICK . 120 JOYSTICK REO BALL WICO..... 250 JOYSTICK BAT
HANDLE WICO.. 250 TRES IMPORTANT Le matériel ci-dessus est
garanti 1 an par l'importateur officiel- + de 1000 titres
VENTE PAR CORRESPONDANCE Pour la France Métropolitaine Chèque
bancaire à l'ordre de Coconut • Frais de port 20 FF • Pas de
contre-remboursement • Réservation possible par téléphone
• des spécialistes • des imports démonstration permanente les
derniers logiciels un club (moins 10 %) des exclusivités
DOSSIER plafonne à six. Les plus fameux sans doute sont les
frères siamois ou et où. Pour éviter les erreurs
d'interprétation rien ne remplace les trucs mnémotechniques
dans la veine de « ou ne prend pas d’accent quand on peut le
remplacer par ou bien ». C’est le parti rallié par ce logiciel
qui propose aux enfants de 10 à 13 ans douze séries
d’homophones et douze trucs agrémentés de trente-six exemples
en contexte et de nombreux exercices « à trou ». L’éditeur de
contenu est facilement accessible. Moins grand public que
Racine mais aussi instructif que pédagogique. (Disquette
Magnard Informatique pour Apple II.)
Une bonne syntaxe dans une tête bien remplie ssociations 2. Associer, les adultes n’arrêtent pas ! Les personnes, les idées, les mots, les noms participe à ce processus 8 rel qu'il semble inné. ' Dans chacune sions courantes affichées partiellement à l’écran, il existe un mot commun La valse des règles Le Robert. N’eussé-je point connu toutes les astuces du verbe français j’aurais passé ma journée à compulser ce logiciel. Il eût fallu que vous le voyâtes et l’essayâtes vous-même. Pas de mystère, le Robert constitue le viatique de la conjugaison française. A partir des dix formes simples de
la conjugaison présentées dans ce programme, à savoir pour les non initiés le présent de l'indicatif, le subjonctif présent, l’impératif présent, l’imparfait et le futur de l’indicatif, le conditionnel présent, le passé simple, le subjonctif imparfait et les participes présent et passé, on peut reconstituer, grâce aux auxiliaires, les 47 formes originelles. Pas vraiment passionnant au premier abord, le Robert arrive très rapidement à se muter en un jeu de connaissance captivant. Très à cheval sur la syntaxe et la sémantique, par exemple la différence entre ressortir (paraître à
nouveau) et ressortir (être du ressort de), il offre néanmoins la possibilité de créer ses propres verbes et de les décliner à l’instar des « vrais ». Les vont probablement en avoir de poule. Une référence indispensable pour les grand comme pour les petits. ?
Que l’enfant doit déterminer à partir de petits textes explicatifs. Le cœur de « cœur à cœur », de « cœur joie » et de « à cœur ouvert » par exemple. Les corrections sont astucieuses, l’enfant peut connaître son pourcentage de réussite et l’accès au fichier reste toujours autorisé. Du très bon matériel pour les enseignants. (Disquette Magnard Informatique pour Apple II.)
Attrape-mots. Des lettres qui défilent en clignotant dans les couloirs colorés de l’écran comme les chevaux à Longchamp et un mot à reconstituer à l’aide d’une brève définition. Malgré huit niveaux de jeu (maximum 10 lettres) et un système de score, on ressort de ce logiciel avec l’impression de s’être plus abîmé les yeux que d’avoir enrichi son vocabulaire.
Assez primaire. (Cassette No Man’s Land pour TO 7 MO 5 et Amstrad.)
Améliorer son vocabulaire.
Restons dans le logiciel terne.
Ici l’enfant du CM 1 CM 2 apprend à remplacer un verbe par son synonyme et à le conjuguer, puis à reconnaître les intrus dans une liste de mots de même sens et à jouer aux mots croisés. Les grilles s'avèrent trop difficiles, les définitions maladroites voire fausses (ligne droite = axe) et, comble du mauvais goût, les parents sont largement mis à contribution pour taper les mots proposés.
(Cassette Direco pour ZX 81.)
Le pendu. Si l'on en croit la notice ce jeu voudrait «aider les enfants à se rendre compte de la manière dont les mots sont formés et comment les lettres s'agencent entre elles ». Si l'on en croit les enfants qui, depuis des générations, tracent des potences sur les plages, c’est tout simplement amusant. Le principe est vieux comme Hérode : trouver un mot en moins de dix coups dans un minimum de temps sous peine de pendaison. Si le Pendu d’Amsoft n’est pas très joli, il est, par contre, relativement savant avec 250 mots en mémoire auxquels vous pouvez adjoindre tous ceux que vous désirez
par l'intermédiaire du programme Word Store (encore faut-il l’avoir !).
Reste qu'à notre avis un « pendu » entre amis vaut dix «pendus» sur ordinateur.
Question d'ambiance. (Cassette Amsoft pour Amstrad.)
C1iaTBA’ bP3 ------ Ledcs**anaS ïe la cf° . 06740 ATARI 2600 239 F DECATHLON PITFALL H PRESSURE COOKER HERO SPACE SHUTTLE RIVER RAID ENDURO PITFALL BEAM RIDER CYRUSS ..... .. 75F COLECO VISION DECATHLON .. . 275 F TERO . , 275 F ’ITFALL U .... . 275 F ’ITFALL ...... . 275 F UVER RAID ... . 275 F 3EAM RIDER .. . 275 F ŒYSTONE KAPERS .... . 275 F TENNIS ...... . 329 F MOONSWEEPER . 329 F WING WAR ... . 399 F SUPER r- PROMOTION -, POPEYE THRESHOLD ... . 99F 01LS WELL .... . 99F EVOLUTION ... .
99F BC’S QUEST FOR TIRES ..... . 119 F MATTEL INTELLI VISION SUPER
- PROMOTION - 119 F 1CE TRECK BEAUTY AND THE BEAST SWORD AND
SERPENT
• DEMON ATTACK DRAGON FIRE DRACULA NOVA BLAST SAFE CRACKER WHITE
WATER TRON DEADLY DISC .
MAZE A TRON..... OKEY ..... GOLF ..... BASKET ... FROG BOG TENNIS .... BOXING ... SOCCER (FOOT) 165 F ARMORBATTLE 165 F SEABATTLE .... 165 F SPACE BATTLE .. 165 F VECTRON ...... 195 F MISSION X ..... 195 F SUB HUNT ..... 195 F CHESS . 225 F ORIC MR WIMPY ..45 F .12 MISSION DELTA (ere) ..89 F MELIONNAIRE (ete) .. 109 F CITE MAUDITE (ere) .. 125 F M1CROSAPENS (etc) .. 125 F FRELON 125 F STANLEY ...125 F
1815. .. 129 F THOMSON T07 T05-70 M05 TRIATHLON
(ere) ..... 135 F COBRA PINBALL .... 120 F MACADAM
BUMPER (ete) 145 F .... 110 F .... 120 F
... 145 F .... 195 F TO7 70-MOS ECHECS
3.7 . 110 F LE GENERAL 135 F
MINOTAURE 135 F
1815. .. 135 F FOX 149 F
MEURTRE A GRANDE VTS-... 155 F INVASION .. 159
F DEUX DU STADE ... 159 F AIGLE D’OR .
160 F ANDROIDE . 179 F
FBI .... 195 F EMPIRE
199 F MANDRAGORE ..... 245 F SCRABBLE ..
245 F MOS CROCKY 2 .. 110 F
MILLIONNAIRE ..... 125 F STANLEY ...125
F TOP CHRONO ...... 135 F VOX .. 160
F MISSION DELTA .....160 F FLIPPER
160 F TABLO 5 ... 225 F SPACE
SHUTTLE .... 245 F ELIMINATOR.. PULSAR II ....
YETI . SUPER TENNIS.
DIAMANT LE MAUDITE 145 F 3DFONGUS . 145 F AIGLE D’OR . 160 F RETOUR OR GENIUS 160 F FLIPPER 160 F MASTER PAINT ..... 225 F LORIGRAPH . 260 F STAR .. 125 F SECRET DU TOMBEAU 145 F MSX MANIC MINER 90 F JET SET WILLY ......90 F SUPER CHESS 99 F HYPER VIPER .99 F HUSTLER ... 75 F CHUCKY EGG 75 F GHOSTBUSTER NF, ... 125 F DECATHLON NÇ .... 125 F MASTER OF THE LAMPS NF:... 125 F PATHF1NDER NF .... 125 F BEAM RIDER NF ...... 125
F HERO ...... 125 F PITFALL NF) . 125 F RIVER RAID NE ..... 125 F MANDRAGORE NF ... 245 F HERCULE NÉ ...... 140 F APPLE MASTER OF THE LAMPS NF... 275 F THE GREAT US ROAD RACE NÉ 275 F GHOSTBUSTER NÉ ... 275 F tePlTFALtIl@ . 275 F 5 F de réduction supplémentaire à valoir sur la carte de fidélité.
PHERONÉ.; . 275 F HdESIGNÉR PENC1LNF . 275 F if TRACER FUNCTIONNF 275 F fÈMIND SHADOW NF, .. 275 F
- ' ‘ SPACE SHUTTLE NÈ .. 275 F , * " ' TRANSAT
NÉ 269 F SCRABBLE FRANÇAIS 345 F Le service club,
c’est depuis plus de deux ans ce qui a permis à des milliers de
passionnés de la micro, de recevoir chez eux rapidement et aux
meilleurs prix les dernières nouveautés françaises et étrangè
res et les best-sellers.
Deux ans d’expérience et plus de 10 000 jeux en stock, ça compte pour assurer un traitement rapide de votre commande dès sa réception et l’envoyer en paquet poste urgent !
Dès votre premier achat vous deviendrez “micromane” et recevrez gratuitement et sans obligation d’achat à aucun moment les promotions du club et les nouveautés avant qu’elles ne paraissent dans la presse*
* Vous bénéficierez ausi des opérations spéciales réservées aux
membres!
BON DE COMMANDE PAGE SUIVANTE Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au 16 (93) 42.57.12 Pour tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour connaître la disponibilité exact ' Envoi le jour même de la réception de la commande par paquet poste urgent.
AMSTRAD NOUVEAUTES !- BRUCE LEE NÉ ...95 F FRANK BRUNÔS BOXING NF 95 F FRANKŒ GOES TO HOWD . 95 F HYPER SPORTS ...95 F LORD OF MIDN1GHT 95 F POLE POSITION NÉ 95 F RAID OVER MOSCOW • 95 F STREET HAWK ...95 F GREMUNS ......109 F GUTTER (ere) .... 109 F LE SURVIVANT (ere) 109 F MASTER OF THE LAMPS NF 109 F THE WAY OF EXPL FIST NF 109 F MATCH POINT TENNIS NE. 119 F 3D FIGHT (Fr) .... 119 F BATALLE D’ANGLETERRE (Fr) 119 F CHIROLOGŒ (ere) . 119 F ONE ON ONE .... 119 REALM OF 1MPOSSIB1LITY . 119 F THEATRE EUROPE (Fr).... 119 F ARHON .. ..... 139 F
MANAGER (ere) .. 139 F PLANETE BASE (Fr) 139 F 3D MEGACODE (Fr) 159 F | HIT PARADE BEACH HEAD $ .95 F DECATHLON Né! ..95 F ALIEN8NÉ ......99 F KNIGHT LÔRE ....99 F F1GHTER PLOT ...99 F SORCERY NE .... 105 F JUMPJET 109 F BATALLE POUR MIDWAY (Fr)...... 119 F MACADAM BUMPER..... 140 F RALLYE D ...... 159 F FUGHT 737 ...... ... 75F FORESTAT WORLD END.. ...75F FRUTY FRANKY .. ... 75F HUNCHBACK .... ... 75F JEWELS OF BABYLON..... ... 75F MESSAGE FROM ANDROM ... 75F 3D STAR STRIKE . ... 89 F FANTASIA
DIAMOND..... ... 89F FOOTBALL MANAGER .... ... 89F GHOULS . ... 89F JET SET WLLY ... ... 89F MANIC MINER ... ...89F ST SNOOKER .... ...89F TECHNICIAN TED ... 89 F PYJAMARAMA ... ... 99F STAR COMMANDO...... ... 99F GHOSTBUSTER NE MISSION DELTA (ere)..... .. 110 F COBRA PINBALL (Fr)...... .. 119F HARD HAT MACK .. 119 F M1CROSAPŒNS (ere)...... .. 119F MILLIONNAIRE (ere)...... .. 119F STRESS . .. 1191 MYSTERE DE K1KEKANKOI.
.. 1491 MEURTRE A GDE VITESSE .
.. 159 F r- DISQUETTES HARRIER ATTACK..... l'J5F SORCERY ..... 135 F FICHTER PLOT . . $ 5 F MUTAN MONTY . 135 F SPLAT . . 135 F QUACKAJACK . 135 F HUNTER K1LLER . 135 F ELECTROFREDDY..... . 135 F ROLAND IN TIME...... . 135 F MASTER CHESS . 135 F SPANNERMAN . 135 F ROLAND IN CAVE.....' . 135 F PUNCY 135 F DOSSIER Dictionnaires Le Robert pour 7 MO5 et disquette pour Apple II.)
Je-Tu-ll. Deuxième larron de la conjugaison, Je-Tu-ll adopte une démarche plus axée sur l'exercice. L'ordinateur ne vous dévoile plus les secrets du verbe, vous devez les trouver vous-même. Son rôle se limite à celui de correcteur. Trois options sont proposées : conjuguer un verbe (plus de 400 verbes en mémoire), au mode et au temps de votre choix ; vous mesurer à l'ordinateur par le biais d’une séquence de conjugaison tirée au sort ou construire votre propre séquence pour coller une tierce personne. Attention, on ne peut tricher, tous les appels à l’aide et les mauvaises réponses étant
comptabilisées. Moins sûr que Le Robert, mais plus pédagogique.
(Cassette Ediciel pour 70 7et MO 57.)
Améliorer son orthographe. L'enfant est successivement confronté à quatre exercices qui l’amènent à écrire les chiffres en toutes lettres, participer à une loterie des caractères, associer un nom et son déterminant et répondre à des charades de plus en plus ardues. Varié, solide mais vraiment pas original dans sa présentation. (Cassette Direco pour ZX81.)
7 % d'inspiration, 99 % de transpiration Dictée électronique. Première dictée. On s’étonne qüe personne n’ait pensé à exploiter plus tôt le filon d’un exercice vieux comme le monde. Le principe mis en œuvre par Infograme n’est guère sophistiqué : le maître ou le parent tape un texte (si possible exempt de fautes !) Qu’il sauvegarde sur disquette. L’enfant sous la dictée entre sa propre version et l’ordinateur compare.
Beaucoup de manipulations pour un résultat décevant. Les parents vont-ils vraiment apprécier de devoir aussi se prêter à la dictée. (Disquette Infograme pour 70 7.)
Apprendre à pronominaliser. Tout le monde sait qu’il faut en passer par là pour éviter les répétitions inutiles et maîtriser la syntaxe française ; reconnaissons que ce n’est pas passionnant. Direco vous propose deux cassettes d’exercices sur Spectrum et ZX81 pour passer ce cap difficile qui va du CE2 à la 6e. Le logiciel est tout à fait simple: une phrase s'affiche sur l’écran et l'enfant doit remplacer certains éléments, sujet ou complément, par le pronom correspondant. Un peu lent, des phrases banales pour un produit tout aussi banal mais qui est le seul à s'intéresser à cette partie
non négligeable de la grammaire. (Cassette Direco pour Spectrum et ZX 81.)
L’imagination au pouvoir Scénario. Ouidde la créativité de ces petits anges ? Il semblerait que les concepteurs de jeux éducatifs s’en soient peu préoccupés jusqu’à présent. Cette lacune est comblée puisqu'avec Scénario les enfants vont pouvoir créer leurs propres livres d’images sur un Apple II. A partir d’une centaine de petites décalcomanies telles que personnages, soucoupes volantes ou mouettes rieuses aux formes et aux couleurs modulables, qu'il devra appliquer dans l'un des cinq décors proposés. Une fois le dessin légendé par le texte de son choix, l'enfant peut sauvegarder le
scénario sur disquette.
C’est simple de maniement, c'est exploitable à l’infini, c’est très joli, bref c’est très bien pour les enfants (de 6 à 10 ans)... comme pour les parents. (Disquette Edicel- Spinnaker pour Apple II.1 Arbre à histoire et à poèmes. Création et lecture des histoires. Le but de ces deux cassettes est d'écrire pas à pas, en duo, une histoire simple à partir d'une palette de trois réponses à dix questions données, puis de mémoriser l’histoire et de répondre à dix autres questions. Correct sans plus. A l'usage l'enfant risque fort de se lasser. (Cassette Direco pour ZX81.)
Ordifables. Révolu est le temps où l’éco- lier ânonnait bêtement Pierrette et le pot au lait. Grâce à Ordifables, Jean de La Fontaine passe sur micro-ordinateur avec tous les honneurs. Toujours et encore sous le charme du grand fabuliste par ce logiciel aussi mignon que drôle, même si au bout du compte les deux cassettes ne proposent en tout et pour tout que deux fables illustrées et deux jeux très classiques de Kim et de puzzle. C'est peu. Le gros atout d'Ordifables semble être l'emballage et l’humour de sa cigale-banjoiste à chaussettes rayées et de sa fourmi-croque-mort- attaché-case
qui s'expriment par bulles alors qu'une charmante voix féminine récite la fable entre deux accords de musique de cirque. Des personnages attachants que l'on retrouve dans les jeux. (Cassette Vifi- Nathan pour 70 7 MO 5.)
My micro is rich Le nouvel anglais sans peine. Derrière ce titre prometteur se cache la bible des langues étrangères, à savoir la méthode Assi- mil connue et expérimentée par la moitié du globe. Quand Assimil passe sur micro cela donne 146 leçons, 1 manuel de 300 pages, 500 exercices d’auto-contrôle, 2 disquettes sur Apple, 4 cassettes sur Oric et 6 sur Thomson. Consistant mais point indi- RRFAKDANCE 95 F EUREKA FRANÇAIS (Fr) 249 F EVERYONEIS A WALLY brwn Jack : :: ; : ¦; • : : : :: «f conan . noms f Gfr TO thé cm?
BRUCE LEE .... 95 145 F ULTIMA El ..... SPECTRUM NOUVEAUTESI BUCKROGERS ....95 F CONGO BONGO ...95 F D1G DUO, 95 F DRELBS .....' ....95F Tta DROP ZONE ... 95 145 F 5 ' FORT APOCALYPSE 95 145 F GROGS REVENGE ......95 145 F GRYPHON ...95 F 1ND1ANA JONES ...95 F JET SET W1LLY 2 .....95 F LORD OF MIDNIGHT ..95 F MONSTER TRIVIA ....95 F MRDO ... 95 145 F NATO COMMANDER 95 F NEW YORK CITY .....95 F PAC MAN ...¦ .....95 F POLE POSITION . 95 145 F RAID ON BUGEUNG
BAY ... 95 F RAE3 OVER MOSCOW ... 95 129 F SENTTNEL ...95 F SPITF1RE ACE 95 F SPYHUNTER ....95 125 F PSY VS SPY ...... 95 129 F STARION 95 F STELLAR 7 .. 95 F STRIP POKER .95 F SUPER HUEY ..... 95 145 F TAPPER ... 95 145F UPNDOWN .•*... 95 F ZAXXON . 95 F ENTOMBED ..... 105 F FICHIER PILOT ..... 105 F STAFF OF KARNATH 105 F BCQUEST .. 109F DECATHLON .... 109 F DESIGNER PENC1L ... 109 F EVERYONE ISA WALLY 109 F GHOSTBUSTER ... 109 F GREAT
US ROAD RACE ... 109 F GREMLINS .. 109 F HERO ... 109 F JUMPJET ... 109 F MASTEROFTHELAMPSNF... 109F MUSIC STUDIO ... 109 F MYCHESSB . 109 F PITFALL . 109 F ROCK N BOLT ... 109 F SPACESHUTTLE ..109 F SPITFIRE 40 . 109 F SUMMERGAMES . 109 F WEN DIMENSION . 109 F HARD HAT MACK 119 F LODE RUNNER ...119 F ONE AND ONE ... 119 F SPELUNKER ..... 119 F SUPER PHENIX (Fr) ... 119 F THEATRE EUROPE (Fr) 119 F BATTLE FOR NORMANDY + COMBAT LEADER .....
145 F F 15 STRIKE EAGLE FRANK BRUNOBOXING .. 85 THE DAMBUSTERS .... 85 F SQUASH .89 F ROCKY ..89F SPY VS SPY ......89 F HYPERSPORTS ... 89 F NIGHT SHADE (ULT1MATE) 109 F FRANKY GOES TO HOWD . 109 F BATAILLE D’ANGLETERRE (Fr) 119 F THEATRE EUROPE (Fr).... 119 F A VIEW TO A KILL NE.... 125 F ARCHON NF .... 135 F COMMODORE 64“ r NOUVEAUTES!-, C D FIVE A S1DE FOOJBALL... 85 F BEACHHEAD 2 ..... 95 145 F DOUGHBOY ... 95 F FRANK BRUNO BOXING .
95 F GHOSTCHASER 95 145 F MIGALLEYACE .... 95 145 F QUAKE MINUS O (BEYOND) 95 F ROCKFORD RIOT . 95 F STREET HAWK ... 95F SUMMERGAMES 2 .. 95 145 F TALLADEGA .... 95 F BLACK WICHE (ULTTMATE) .. 105 F BALL BLAZER ... 109 F RESCUE ON FRACTLUS... 109 F FRANKIE GOES TO HOWD.
109 F BATAILLE D'ANGLETERRE (Fr)...... 119 F A VIEW TO A KILL .... 119 F MACADAM BUMPER (Fr).. 145 F HIT PARADE C D CAULDRON . 89F HYPERSPORTS ...... .. 95F THE DAMBUSTERS .. 95 125 F SHADOWFIRE .. . 95F MATCH POINT TENNIS . 95 F IMPOSSIBLE MISSION 99 145 F prr stop 2 . 99 145 F THE WAY OF EXPL FIST . 109 145 F TOUR DE FRANCE (Fr).. . 109F BATAILLE POUR MIDWAY (Fr).... . 119 F- HIT PARADE BUCKROGERS 85 F POLE POSITION 85 F MATCH POINT (TENNIS) 85 F SPYHUNTER ..85 F MATCH DAY (FOOT) ... 89 F CAULDRON ...95 F SHADOWFIRE . 95 F
BATAILLE POUR MIDWAY (Fr) 119 F MACADAM BUMPER (ère).. 140 F VIDEO CALC (Fr).... ¦¦¦¦ 145 F
- HIT PARADE - DROP ZONE 99 149 F ENCOUNTER .... 99 129
F‘ POLE POSITION .... 99 149 F SPIDER INVASION ... 99 149 F ONE
ON ONE 119 F BRUCE LEE 145 149 F F15 STRIKE ÈÀGLE ....
145 149 F
- -Ob BLUEMAX ..... 99F DRELBS ..«••• 99 149 F FORT
APOCALYPSE .
NATO COMMANDER SPITFIRE ACE .. COMPUTER WAR ....119 F LODE RUNNER ..... 119 F RAID ON BUGEUNG BAY 119 F SUBMARINE COMMANDER ... 119 F TANK COMMANDER h. 119 F DECATHLON .... 125 F PITFALLII . 125 F RIVER RAID . 125F SPACESHUTTLE ..125 F SOLO FLIGHT ...... ZAXXON . 145 F DESIGNER PENCIL® .....159 159 F BEACH HEAD ..-ND 149 F GHOSTBUSTER ND 199 F CONAN ND ..... ND 149 F Q-BERT (Cartouche) ....75 F 99 149 F 99 149 F 99 129 F A1RWOLF ...... C D ... 79F FRAK .. ... 79F HUNCHBACK 2 ..
... 79F PSY WARRIOR ... ... 79 F PSYTRON ...... ... 79F PYJAMARAMA .. ... 79F ROLAND RAT RACE..... ... 79F SHERLOCK ..... ... 79F SLAP SHOT ..... ... 79F SOFTAID ... 79F TALES ARABIAN . ... 79F BEACHHEAD . 95 125 F BLUEMAX ... ... 95F BOULDER DASH . ... 95F BOUNTY BOB STRIKES... 95 145 F 145 149 F BOOTY . 49F BRISTLES ...'¦ 49 F MOON ALERT 49 F MRFREEZE ...49F 3D STAR STRIKE .....75 F AIRWOLF 75 F DECATHLON 75 F
PYJAMARAMA ...... 65 F SOFTA1D 75 F TECHNICIAN TED ....75 F BEACHHEAD .....85 F BLUEMAX 85 F BRIAN BLOÔDAXE ... 85 F BRUCE LEE 85 F CONGO BONGO NÉ ...85 F DUKE OF HAZARD ...85F GOTOHEa .....85 F RAID OVER MOSCOW .....85 F SABRE WOLF .85 F SAM STQAT SAFE BREAKER ... 85 F TAPPER .., ......85 F ZAXXON . 85 F BRIAN JACK SUPERSTAR 89 F ENDURO . 89 F F1GHTER PLOT ......89 F FOOTBALL MANAGER 89 F GHOSTBUSTER ... 89 F HERO NF 89 F
P1TFALL D NB .89 F 145 145 F PSYTRON ... 89 F SOLO FLIGHT .145 145 F ROCK’N BOLT 89 F VEGA (Fr) ...145 F STSNOOKER .89 F INFERNAL RUNNER (Fr) 175 F STARION, ...89 F INTSOCCER 175 F ALŒN 8 ..99 F SCRABBLE FRANÇAIS (Fr) 229 F DOOMDARK REVENGE 99 F inglais, "NF" à cô(c ND 199 F GYRON ...' ..99 F KNIGHT LORE 99 F THE UNDERWURLDE . 99 F GREMLINS .. 109 F LODE RUNNER ... 109 F HARD HAT MACK 115 F ONE ON ONE .....115 F REALM OF
1MPOSS1B1LITY .... 115 F MILLIONNAIRE (ere) .. 125 F M1CROSAPŒNS (ere)Y . 125 F VIDEO FICHES (Fr)..' . 145 F VIDEO 3D(Fr) .145 F VOX (ere) ... 60 F BASIC ETENDU (ere) .. 160 F THEHOBBIT 165 F SCRABBLE (Fr) ...... 229 F EUREKA (Fr) . 249 F ATARIGB 600 800 XL
- NOUVEAUTES C D BOUNTY BOB STR1KES B 99 149 F
DIGDUG .99 F GHOSTCHASER 99 149 F
MELTDOWN .....99 F MIGALLEYACE 99 149 F
MRDO ..99F PAC MAN .99F STRIP
POKER .. 99 149 F AIRWOLF 105 F HARD HAT
MACK.. ..... 119F ARCHON 139 F ULT1MA
3 ...ND 199 F 1 AN DE GARANTIE TOTALE 99F Votre jeu chez
vous dans 48 h* en téléphonant au 16 (93) 42,57.12
* Pour tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour
connaître la disponibilité exacte. Envoi le jour même de la
réception de la commande par paquet poste urgent.
BON”leCOMMA ElîXPRËSSàenvoyer iMICROMÂMaT-B.P.3 - 06740CHATEAUNEUF J_L Signature Q; un chèque bancaire D CCP ? Mandat-lettre , D. je préfère payer au facteUr à réception (en ajoutant 15 F pour frais de remboursement) :Ù ATARI 600 ? ATARI 800 ? AMSTRAD D TO7 70 P M05 ? OR C P'MSX D C64 U SPECTRUM ? ATARI 2600 ? COLECO Ci MATTEL TITRES PRIX Participation aux frais de port et d’emballage + 15 F Précisez cassette ? Disk ? Total à payer = F NOUVEAU PAYEZ PAR CARTE BLEUE CARTE CREDIT AGRICOLE I I 1_ 1 I Date d’expiration _ _ DOSSIER geste. Les textes explicatifs en français brillent par leur
clarté. Un choix judicieux de couleur évite de tomber dans L'illisible.
Nous n’épiloguerons pas sur les mérites et les inconvénients de cette méthode qui, en deux générations, a eu le temps de faire ses preuves et qui permet au tout débutant de comprendre les subtilités entre make et do.
Un must côté grammaire, même si parfois on a la pénible impression de rabâcher.
Trop sérieux pour mériter le qualificatif de jeu éducatif. A compléter par des lectures pour étendre le vocabulaire. (Disquette pour Apple, cassette pour Oric TO 7 MO 5.)
Prétérit star. Voici un logiciel, qui comme l’indique une voix suave, se propose, en y parvenant d'ailleurs avec brio, d’associer conjugaisons, chose plutôt rébarbative, et enquête policière. Le scénario repose sur Sleepy, un dormeur invétéré kidnappé par des extra-terrestres. Le plein de kérosène grammatical fait, la recherche dans l'espace intersidéral commence. A chaque étoile une série de colles, plus ou moins ardues selon le niveau sélectionné, est posée : mettre les verbes proposés au prétérit, au passé simple, à la forme progressive et au passif. Nouveau et pédagogique.
A tout moment il est possible de demander la traduction, la correction, l'explication ou la règle de grammaire correspondante. Si le jeu ne semble pas attirant il est toujours possible de créer dix exemples personnalisés pour tromper l’adversaire. Une alternative qui repousse les frontières du logiciel. Un programme éducatif qui a été conçu pour les enfants et non pour les professeurs : Prétérit star ne lésine pas sur les petits détails qui rendent le vaisseau spacial véridique, les graphismes y sont soignés et relativement nombreux. (Cassette Belin-Edil pour TO 7 et MO 5.)
God save my micro... Wormy. Même combat, à savoir faire entrer trois cent cinquante verbes irréguliers dans la tête des petits français qui possèdent deux ans d’anglais scolaire. Le jeu comprend trois niveaux : reconnaissance des verbes, mise au prétérit et au participe passé. Pour rendre le tout un tantinet plus ludique chaque étape sert de support à une aventure de Hula, le héros de la bande dessinée et débouche sur un petit dessin blanc et bleu peu sophistiqué. Solide sur le plan grammatical mais très scolaire. (Cassette Hatier pour Atari, Oric et Thomson.)
Bingo Bay. Déception. Ce logiciel qui table sur les tableaux du jeu et de l’éducation n’en satisfait vraiment aucun, Et pourtant, avec une partie de bingo dans les îles anglo- normandes, c’était partir sous les meilleurs auspices. Cela débute par un parcours dans une ville on aura du mal à reconnaître Saint-Helier sur ce plan plutôt baveux à partir des indications qui défilent en bas de l’écran. Bravo, si armé de trois ou quatre ans d’anglais, vous arrivez à reconnaître la rivière, le commissariat de police ou le collège Elizabeth. Plus que l’anglais on y apprend la lecture et l’action
simultanées.
Puis cela continue par une partie de bingo au casino où votre rôle consiste à repérer le chiffre qui s’inscrit en toutes lettres sur l'écran. Les pièges sont cousus de fil blanc et bien évidemment « fifty » suit «fifteen ».
Au bout de cinq minutes la seule envie éprouvée est de s’arrêter. (Disquette Hatier pour Apple et Atari.)
Hello Mrs Jones ! Se faire inviter dans une famille anglaise à l'heure du thé n’a rien de très sensationnel. Mais une fois bredouillé le how'àq you do conventionnel en tendant la main, lé-français moyen sombre bien souvent dans le mutisme le plus complet, commet les erreurs fatales du type poser son pain sur la table et confond Leslie avec Mary et Polly avec Alice.
C’est là qu’intervient Hello Mrs Jones, véritable guide des convenances. Le scénario en est simple : invité à un dîner de tête il faut se confectionner un masque à partir des éléments proposés par le micro (plus de 80 variantes). Devant le miroir le résultat est apprécié par une série d'adjectifs composés, chers aux langues saxonnes.
Une fâcheuse méprise sur le jour et l'heure fait que l’on se retrouve chez ses amis pour le thé. Si l’on est capable de se sortir de ce mauvais pas avec les phrases les plus appropriées à la situation, alors on peut espérer rencontrer « the pretty maid » et lui conter fleurette.
Concret avec des formules de politesse banales mais qu'il faut absolument maîtriser, ce logiciel simple a trouvé un bon créneau malgré un usage assez limité dans le temps, pas de redéfinition. Somme toute assez pour le joueur. Si l’accompagnement musical brille par sa richesse, on n’échappe DOSSIER pas pour autant au for he is ajolly good fel- low. Les graphismes eux sont franchement déplorables. A partir de deux ans d'anglais.
(Disquette Hatier pour apple et Atari.)
Dry or on the rocks my micro is fantastic isn't it?
East side Story. Comme dans la vieille chanson américaine, Frankie a descendu Johnny sous le coup de la jalousie. Après avoir bien répondu à quelques questions sur ce crime passionnel avec au passage quelques formes interrogatives et passives, pas très vicieuses pour celui qui a derrière lui les quatre années d'anglais requises, il s'agit de rejoindre le superintendant Macintosh de New York city. Sous prétexte d'une chasse à l'homme, East side Story ouvre les portes de la « grosse pomme », de Harlem à Chinatown, de la 42e rue à Broadway, du Manhattan skyline au Lincoln tunnel.
Démarche originale et instructive sur un' point de la civilisation américaine (familiarisation avec l'urbanisme géométrique des villes, les blocks...). Du côté de la grammaire, l’effort porte sur le maniement des might et should, les temps au passé, les adverbes de lieu et les locutions descriptives. Un logiciel intéressant car complet mais qui présente cependant le défaut de reléguer le «joueur» à un rôle assez passif, puisqu'il doit choisir mais non créer ses phrases. Comme d’habitude, les graphismes restent dans l'ombre. (Disquette Hatier pour Apple et Atari.)
Un whisky pour calmer sa peur-panique de l'avion... Chaque situation est exploitée à fond par des dialogues, des exercices de compréhension, de vocabulaire, de structure, des jeux... Le tout en sort dynamisé par une musique rythmée, des tableaux clairs et soignés et un système de score. Plus qu'un programme d’initiation à l’anglais, Max se propose de rafraîchir les idées de tous ceux qui ont appris cette langue passivement, par une mise en scène. Aussi pédagogique qu’efficace. (Disquette et cassette Micro- Linguia pour Apple II.)
Anglais. Méthode interactive de révision.
Ici encore cassette, disquette et petit guide vont de pair. Les similitudes s'arrêtent là.
Anglais de Vifi-Nathan laisse de côté la petite histoire pour s’attaquer de manière plus scolaire à la grammaire et au vocabulaire à travers deux volumes. Le second, introduction au présent et au passé progressifs, décortique tous les moyens d’exprimer la possession, du verbe « have Anglais Vifi-Nathan Max the globe trotter. Perdu dans un aéroport, sur le quai d'une gare ou au milieu d'un restaurant, who you're gonna call? Micro Linguia. Avec Max on ait un grand pas en avant en qualité, et' pour le prix : 1 200 F (justifiés) pour 4 disquettes, 2 cassettes et un manuel de 180 pages.
Max présente une double originalité.
D’abord de mélanger trois supports : le son avec lequel l'élève se forme l’oreille et apprend l'accent tonique ; l'élément micro, vivant et totalement interactif, indispensable pour les exercices ; et enfin, le papier, référence écrite ou pense-bête accessible à tous les niveaux. En second lieu de présenter des situations courantes de la vie, des voyages (bateau, avion, train et restaurant), des structures grammaticales du vocabulaire de tous les jours, voire de l'argot (slang) et des tournures typiques exprimées dans le plus pur accent cockney.
Avec Max on change des traveller's chèques pour jouer au jack-pot, on essaye de convaincre le steward de se faire donner got » à la forme en S du génitif. Les trois unités proposées présentent la même structure : révision sur le support cassette, exercices de compréhension et dialogues avec on ne saurait les éviter les traditionnels exercices à trou, jeu de devinette, quiz et une sorte de jeu du pendu à la sauce pirate. Si une bonne place est réservée au ludique, en revanche les jeux proposés, bien que jolis, demeurent aussi creux que lents et font vraiment figure de prétexte.
Heureusement l’apprentissage de la grammaire très progressif et les exercices (la triche est prévue au programme) viennent racheter ce défaut. Un logiciel assez léché qui souffre d'un manque d'imagination chronique. (Disquette-cassette Vifi-Nathan pour Apple II.)
Anglais. Attention un anglais peut en cacher un autre. Après Vifi-Nathan, Procep propose aux jeunes continentaux du secondaire quatre disquettes pour apprendre (à distinguer de «savoir utiliser») des rudiments de langue anglaise. La première s'articule autour de treize programmes d’exercices de vocabulaire qui font manier conjonctions adjectifs, noms communs simplistes, synonymes, associations, lecture rapide, jeu du pendu. Résultat garanti mais au prix de quel ennui. Les banques de mots sont modifiables, mais vu les multiples symboles auxquels il faut alors avoir recours, le procédé
devient une véritable aventure.
Anglais 2 s’attaque en force (quinze programmes d'exercices à trou) aux fameux accords des verbes. Rien à ajouter, si ce n'est que l'on a le vague sentiment d'effectuer ses devoirs de vacances. Anglais 3 se consacre à l’orthographe et à la grammaire.
Tous ceux pour qui la différence entre wish, with et which reste obscure en seront ravis.
Le meilleur cru de la série malgré son aspect toujours très scolaire et une présentation uniforme. Anglais 4 clôture le tout avec de l’orthographe et un scrabble made in Great-Britain. (Disquette Procep pour CBM 64.)
Anglais. Troisième du genre, l’anglais de la série Sinclair à l'école évolue dans les eaux profondes de la médiocrité. Il se construit en quatre parties : exercice de synonymes ultra-lents, traduction français-anglais, travail de préfixe et suffixe et, se distinguant de la masse, exercice combinant lecture rapide, compréhension et mémorisation. Un ?
Anglais Procep les nouveautés de la rentrée chez ILS ARRIVENT!!!
OU NOUVERU FAMOUS FACES ULYEES AND THE FLEES D 190 F LUCIFER REALM D 190 F SOLO FLIGHT II C190 F D 190 F BLUE MAX 2001 C125F SUMMER GAMES II C130 F BEACH HEAD II C 130 F du nouveau sur AMSTRAD £ US GOLD POLE POSITION C120 F g
• ARIOLA SOFT Eu ARCHON C 160 F ONE ON ONE C135 F REALM OF
IMPOSSIBILITY C 135 F HART AT MACK C135 F Des SUPER JEUX pour
votre MICRO R U N ¦4 2 MAGASINS ?
C = Cassette D = Disquette PLACE D’ITALIE 62, rue Gérard - 75013 PARIS Tél. (1) 581.51.44 (ouvert de 9 h à 19 h) bd Voltaire - 75011 PARIS Tél. (1) 338.96.31 (ouvert de 10 h à 19 h) FINIS LES PROBLÈMES DE CHARGEMENT Jouez en paix avec les cassettes d’alignement azimuth NOUVEAU Demandez votre carte de fidélité EUDES COMMODORE Réf. : 2444 130 F Chaque coffret comprend :
• Une cassette d'alignement delà tête AZIMUTH 3000.
• Un jeu d’essai BANDANA CITY (pour COMMODORE) ou CHOPPER SQUAD
(pour AMSTRAD).
AMSTRAD Réf. : 67080130 F
• Un mode d'emploi en FRANÇAIS.
• Un tournevis spécial.
• Deux flèches indicatrices.
Chargez vos jeux et programmes en toute quiétude.
64 C130F-D 155 F AMSTRAD C140 F EXODUS-. ’.TIMA III D 260 F Une aventure à c rire joueurs, 16 armes différentes, 8 sortes d’armures, 32 son. '1 classes de personnages. 5 races, des villes plus ou moins ‘ accueillantes.des . ~ ~~~~ -¦¦y.-- châteaux, des sou- , kjÊ t'S-i i terrains, sans ou- mil ffîl j?% §(ï blier les mauvaises gff rencontres et l'in- fluence des astres. !¦ Kwi Un monde qui de- 11 vient réel grâce à ungraphismeéton- jHj KMRAF. IWnt TM iZ Kr £i - ÊÊtm ’ IbbWtoI Lerruttoermcoc ditionnel de OON- -SmEkm 1IBWB
• t ORA- ¦-AjnRHIk'SH
• •••••••••••• BON DE COMMANDE •••••••••••• à découper et à
renvoyer à RUN INFORMATIQUE dép* VPC - 62, rue Gérard - 75013
Paris Je préfère régler N3 de Carte B eue I I i i ii i i i n i
i i n i i i i .... Je passe commande de :
Ci-joint mon règlement par chèque bancaire ? Ou CCP ?. Port +15
F* ...... ( comprennent la TVA TOTAL Signature des
parents pour les moins de 18 ans SIGNAI URE • France
métropolitaine DOSSIER Le pixel au micro c'est bien plus
rigolo... long texte s’affiche et s’efface à une vitesse
variable. Vingt questions vous sont alors posées. Un logiciel
pas très cher (65 F), cela se répercute hélas immédiatement sur
la qualité. (Cassette Direco International pour ZX81.)
Dans la rubrique projet, notons chez Micro- linguia la sortie de deux nouveaux logiciels, How do you do Mrs Jones, un programme d’anglais courant et The big deal qui, comme son nom l’indique, est spécialisé dans l'anglais du business. Télé-tutor, logiciel plus professionnel qui est adapté par Totale-Formation, propose un kit d'anglais général et Communication and business pour Apple et IBM PC couplé à un magnétophone.
Les autres langues étrangères se partagent les miettes. Assimil propose sur Oric 1 - Atmos, un Nouvel espagnol sans peine, copie conforme dans la langue de Cervantes de l’édition anglaise. Plus exotique, Langage et Infnrmatinnp sort sur 70 7 et MO 5 Tamrine, un En taquinant les muses Point d’orgue 1. Le solfège, hier, c’était une vieille demoiselle pincée qui croyait en inculquer les rudiments par la grâce de son seul credo pédagogique : le coup de règle sur les doigts enfantins, sanctionnant chaque erreur. Le solfège aujourd'hui est devenu un logiciel mi-ludique mi-sérieux qui enseigne
les notes en régatant et les rythmes en s’aidant d'oiseaux. Le premier tableau montre deux voiliers parés à virer les bouées du parcours musical. Pour l’emporter sur le bateau noir de l’ordinateur, il n'est qu’un moyen, reconnaître les notes qui s’affichent sur la portée suivant les choix de départ, pour la clé (sol, fa, ut 3e, ut 4e...) et les notes (graves, aiguës, lignes, interlignes ou toute la portée). Au deuxième tableau, un oiseau perché sur une branche siffle une mélodie en battant les temps avec en ins- Musirama Le Petit Peintre ment le clavier este pour l'instant en français. Enfin
Nissane importe un programme d’initiation à l’hébreu.
Mes sont superbes, la notice, pour sa part, est construite intelligemment. Point d'orgue 1 mérite un prix d’excellence. Cassette Edi- ciel pour CBM64.)
Musirama. Que celui qui a perdu le la de sa clarinette ne désespère pas, avec Musi- rama il est sûr de ne jamais égarer celui de son EXL 100 et pour cause : le travail exploratoire de la gamme (clé de sol uniquement) débute par cette note. L’enfant écoute le la puis une autre note qu'il doit identifier à l’oreille. Sa réponse, qu’il affiche à l'écran, est sonore ainsi que la correction. Trois niveaux de difficulté : de sol à si, de fa à do et de do à do. Un bon outil pédagogique pour initier les très jeunes enfants à l’écriture musicale et éduquer leur oreille. (Cassette Technimusique
pour EXL 100.)
Le Petit Peintre. Les enfants sont les premiers peintres du monde et, paradoxalement, la plupart des logiciels de création graphique s’avèrent complexes d'utilisation. Un défaut que l'on ne pourra pas reprocher au Petit Peintre même si, en contrepartie, ses possibilités sont moindres. Sept couleurs, trait continu et pointillés, cercles creux et pleins, carré, rectangles creux et pleins, mode texte (lève et baisse crayon, sauvegarde et sortie sur imprimante). Innovation intéressante, l’enfant dispose d'une palette de trois outils de dessin, crayon optique, clavier et caractères
télétel. Un logiciel qui a su se mettre à la hauteur de son auditoire mais qui, rapidement, ne lui suffira plus. (Cassette Belin pour 70 7 MO 5.)
Coccinelle. Apprendre à programmer en dessinant : il fallait y penser. Grâce à Coccinelle, c’est désormais chose faite. Chaque petit programme (neuf maximum) correspond à la série de commandes utilisées pour créer le dessin. Il est fortement recommandé de passer par des sous-programmes. Pour tracer une maison, par exemple, on en utilisera trois ! P1 dessinera une fenêtre, P 2 plusieurs fenêtres et P 3 tracera le contour de la maison et la mettra en couleur. La notice, dense mais synthétique, reprend les commandes de base, de présentation, de programmation, de couleur, de répétition
et de changement d'échelle ainsi qu’une dizaine d’exemples.
L'enfant ne peut pas se perdre. Nous n'en dirons pas autant des parents. (Disquette Ediciel pour Apple II.)
Dossier réalisé par Véronique Charreyron et Jacques Harbonn.
Voir tableau page suivante.
Distribués par Vifi International et Exelvision CASSETTES POUR TO7 70 T07+ 16K M05 PLANETE CASSETTES POUR TO7 70 M05 CASSETTES POUR TO7 70 T07+ 16K MO 5 CASSETTES POUR TO7 70 T07+ 16K M05 Et bien d’autres logiciels pour Amstrad, EXL 100 et Thomson.
MINIPUCE 36, domaine de la Boissière 78890 Garancières Tél. (3)486.51.7 3 DOSSIER LOGICIELS MARQUE ORDINATEURS EXISTE EN DISQ. K7 NIVEAU ÂGE INTÉRÊT ÉDUCATIF PRÉSENTATION PÉDAGOGIQUE PRIX u BRIQUES LOGIQUES
- i S LOGIFORHES (KJUBRF) LOGIQUE ET MATH w o PERCEPTION
Ediclel-Fisher-Price Langage et Inlormatique Magnard
Informatique Computerce CBM 64 TO 7 MO 5 TO 7 MO 5 Apple II
Apple H EXL100 K7 Disq Disq Disq K7 4-8 ans 6-12 ans 8-12 ans
4-7 ans
* ***
* ***
* **
* **
* ****
* ***
* **
* ***
* ** 195 F 560F 380 F ADDITIONS ADDITIONS ET SOUSTRACTION -
ENTIERS RELATIFS ADDSOUS ALGÈBRE 2 ARITHMÉTIQUE 2 BALISTIQUE
CALCUL DE SUITES D'OPÉRATIONS CALCUL NUMÉRIQUE « CHIFFRES
PERCHÉS 5 DÉCIMALES S DÉMONSTRATION j DE GÉOMÉTRIE g
DIDACTIMATH 5* 3 ENCADREMENT u ENTRAINEMENT AU CALCUL FRACTIONS
LEMINAUTORE LIRE LES STATISTIQUES MATH SUP STAT PÉRIMÈTRES ET
AIRES PYTHAGORE SAVOIR COMPTER SUITE DENOMBRES Direco
International Direco International Hatier Magnard Informatique
Direco International Vifi-Nathan Ediciel-FIsher-Ptice
Computerre Vifi-Nathan Belin-Edil Direco International Direco
International Computerre Hatier Vifi Nathan Procep Direco
International Hatier Computerre Computerre Spectrum ZX 81 ZX81
TO 7 MO 5 Oric CBM 64 CBM 64 Apple II ZX81 T07 M05
T07 M05 CBM64 Apple 11 T07 M05 TO 7 MO 5 Spectrum ZX 81 ZX81
Apple 11 MO 5 TO 7 Oric Ataii MSX T07 M05 CBM 64 ZX81 TO 7 MO
5 Atari Apple 11 Apple II ZX81 K7 K7 K7 Disq Disq Disq K7 K7 K7
Disq K7 K7 K7 K7 Disq K7 K7 Disq K7 R7 Disq Disq K7 7-8 ans +
10 ans 7-10 ans 12-16 ans 10-14 ans 14-16 ans 9-10 ans 10-12
ans 4-8 ans 7-8 ans 12-14 ans 12-13 ans 7-13 ans + 10 ans 14-16
ans 16-18 ans + 10 ans 6-7 ans + 12 ans 9-10 ans
* * *
* ***
* * *
* ****
* **
* ***
* ***
* ***
* * **
* **** **
* **
* ***
* ***
* ****
* ****
* **
* ***
* ***
* *** ? **
* **
* **
* ****
* ***
* ***
* **
* *** **
* **
* **
* **
* ****
* ** **
* **
* ***
* *** ** 65 F 160 F 290 F 290F 690 F 65F 175 F 195 F 490 F 175 F
180 F 68 75 F 65F 520 F 160 F 175 F 290 F 65 F 185 F 380F 270 F
65 F ANIMAL-VÉGÉTAL-MINÉRAL H HISTO QUIZ go LA COURSE A LA
BOUSSOLE £ W LE GÉOGRAPHE a L’HORLOGER 1 et 2 Amsoft Cobra Soft
Amsoft Amstrad Amstrad Amstrad Amstrad Amstrad EXL100 K7 K7 K7
K7 K7 K7 + 10 ans 10 ans ¦ adultes +10 ans 12-16 ans
* ***
* **
* **
* **
* **
* **
* **
* *
* **
* **
* *** 120 F 99 F 99F 99F ARBRE A HISTOIRE ET A POÈME-CRÉATION ET
LECTURE D'HISTOIRES ALPHAVILLE AMÉLIORER SON VOCABULAIRE
AMÉLIORER SON ORTHOGRAPHE APPRENDRE A URE VITE ET MIEUX
APPRENDRE A PRONOMI- NALISER 22 ARDOISE MAGIQUE & ASSOCIATION
11 5 ATTRAPE MOT S DICTÉE ÉLECTRONIQUE FRANÇAIS : AIDE A LA
LECTURE HOMOPHONES JE. TU, IL LE PENDU LE ROBERT-CONJUGUER
LETTRES MAGIQUES ORDIFABLES PRÉLECTURE RACINES SAVOIR ÉCRIRE
Direco International Ediciel-Fisher-Price Direco International
Direco International Direco International Direco International
Magnard-lnformatique No man's land Infogrames Vifi-Nathan
Magnard-lnformatique Edieiel Amsoft Le Robert Vifi-Nathan
Direco International Magnard Informatique Computerre ZX81
T07 M05 CBM64 ZX81 ZX81 Spectrum ZX 81 Spectrum ZX 81 Amstrad
Apple II TO 7 MO 5 Amstrad T07 T07 M05 Apple» TO 7 MO 5 Amstrad
TO 7 MO 5 Apple II Amstrad T07 M05 ZX81 Apple» Apple» Apple II
K7 K7 K7 K7 K7 K7 K7 Disq K7 K7 P Disq K7 K7 K7-Disq K7 K7 K7
Disq Disq Disq 7-8 ans et 9-10 ans 4-8 ans + 10 ans 9-10 ans
9-10 ans 9-10 ans 10-12ans 6-10 ans 10-14 ans 10 ans-adultes
8-10 ans 10 ans - adultes 7-8 ans 6-10 ans 5-6 ans 10-14 ans
7-9 ans 6-10 ans
* **
* **** **
* ***
* ***
* **
* ***
* * * *
* **
* ***
* ***
* ****
* * *
* ****
* **
* **
* ***
* ****
* ***
* ***
* **** ** **
* **
* **
* ***
* *** **
* **
* ***
* ***
* **
* ****
* **
* ****
* ***
* **** 195 F 65F 65 F 65 75F 65 75 F 99 F 600 F 95F 185 F 600 F
165 F 99 F 195 295 F 99F 200 F 65 F 600F 490 F 400 F ANGLAIS :
MÉTHODE INTERACTIVE DE RÉVISION ANGLAIS (4 volumes) ANGLAIS 5
BINGO BAY J EASTSIDESTORY z HELLO MRS JONES LE NOUVEL ANGLAIS
SANS PEINE MAX, THE GLOBE TROTTER PRETERIT STAR Vifi-Nathan
Procep Direco International Hatier Hatier Hatier Assimil
Microlinguia Belin-Edil Apple» CBM 64 ZX81 Apple 11 Atari Apple
11 Atari Apple 11 Atari Apple ll Oric TO 7 MO 5 Apple n T07 M05
Atari 0ric T07 M05 Disq + K7 Disq K7 Disq Disq Disq Dlsq K7
Disq + K7 K7 K7 Débutants confirmés Débutants confirmés 2-3 ans
d'anglais 34 ans d'anglais 4 ans d'anglais 2 ans d'anglais
Débutants confirmés Débutants confirmés + 2 ans d'anglais + 2
ans d’anglais
* ***
* **
* **
* ***
* ****
* ****
* ***
* ***
* ***
* **
* **
* ***
* ***
* **
* *****
* ****
* ** 290F 65F 220F 220 F 220F 510 F 1200F 180 F 160 F g
COCCINELLE P LE PETIT PEINTRE ,S MUSIRAMA a- POINT D’ORGUE
Edieiel Beün Technimqsique Edieiel Apple » T07 M05 EXL100 CBM
64 Disq K7 K7 : K?
6-14 ans 6-12 ans 6 ans
* ****
* ***
* ***
* ****
* ***
* ***
* ***
* **** 180 350F | SPÉCIAL RENTRÉE : OFFRE VIDÉO COMMODORE 1
Commodore 64 +1 lecteur cassettes 4-1 moniteur couleur 36 cm +1
autoformation basic : 5 390 F CRÉDIT : comptant 700 F +12
mensualités 450 F
• 30 à 80 F LES CARTOUCHES DE JEU ATARI, COLECO, MATTEL VV1MBI
lit COMMODORE 89 F à partir de 129 F
N. C. 130 F
N. C. 130 F CM Périt cl + lcd. Cassettes +1 joystick + 1 je« 2
990 F CRÉDIT : comptant 604 F, 12 mensualités 230 F. CM +
lect. Cassettes + autoformation basic 2 850 F CRÉDIT :
comptant 557 F +12 mensualités 220 F. CM + lect. Disk 5 250 F
CRÉDIT : comptant 1 081 F +12 mensualités 400 F. CM 2 390 F
lecteur Disk 1541 2 590 F Imprimante MPS 803 2 390 F
Imprimante Alphatronlc 40 col. Papier ordln. 790 F Moniteur
couleur Oscar RVB 36 cm 2 590 F Capots de protection 90 F LES
HITS 95 125 F 105 140 F
N. C. 115 150 F 175 F 135 F 125 189 F
N. C. 115 F 115 F 195 140 F 125 189 F 120 F
N. C 125 F
N. C. 120 F 105 F 115 F 115 F 130 F 105 F 130 F 175 225 F B0U1DER
DASH C D BREAKDANCE (C D) BEACH HEAD II BUCK ROGERS (C D)
CONAN (D) DAMBUSTERS (C) JUMPJET (C D) GHOST CHASER (C)
GREMUNS (C) GROG S REVENGE (Q IMPOSSIBLE MISSION (C D)
MIGAllfY ACE (C D) MASTER OF THE LAAIPS (C) MUSIC STUDIO (q MY
CHESS II (q NODES OF YESOD (q ON COURT TENNIS (C) PITSTOP II
(q QUASIMODO (q RAID OVER BUNG BAY (C) SPITTIRE 40 (q SPY
VERSUS SPY (q EXPLODING FIST (q SUMMER GAN1ES (C D) SUMMER
GAMES II (D) TOUR DE FRANCE (q THEATRE EUROPE (C D) Cassette
d'alignement NOMBREUX AUTRES TITRES DISPONIBLES ATARI VENEZ
VOIR LES NOUVEAUX ATARIS ATARI 520 ST Monochrome :
U. C 512 K + lect. Disk 3,5 pouces 500 K + écran monochrome haute
résolution environ 9 950 F ATARI 130 XE128 K, compatible 800
XI et lect. Disk 1050 environ I 990 F ATARI 800 XI64 K 1650 F
Lecteur disk 1050 1 990 F Imprimante 1029 matric. + graphique
2 100 F Tablette graphique 650 F Imprimante graphique 4
couleurs, 40 col. 890 F LES HITS 175 F 170 170 F 175 F 119 175
F 130 F 115 F 175 175 F 115 F 119 175 F 119 F 175 175 F 180 F
170 F BEACH HEAD (D) BRUCE LEE (C D) CONAN (D) DROPZONE (C D)
ENCOUNTER (q FORT APOCALYPSE (q FIS STRIKE EAGLE (C D) PAC-MAN
(Q POLE POSITION (C D) QUASIMODO (q SOLO FUGHT (C D) WARLOCK
(q ZAXXON (C) ETC 930 F I 950 F 199 F 160 F 119 F Monitor
monochrome Imprimante Smith-Corona Fostext 80 Boîtes rangement
125 disk Disquettes Eléphant mem. 51 4
S. F., S.D., 51 4 S.F., D.D., 1.0. Pince 6 disk Nombreux
joysticks américains AMSTRAD CPC 4M monochrome + 12 jeux 2 690
F CREDIT : comptant 501 F +12 mensualités 210 F CPC 464
couleur +12 jeux 3 990 F CREDIT : comptant 863 F +12
mensualités 300 F CPC 664 monochrome 3 790 F CREDIT : comptant
663 F + 12 mensualités 300 F CPC 664 couleur 5 290 F CREDIT :
comptant 600 F +12 mensualités 450 F Lecteur disk + contrôleur
1 990 F Imprimante Smith-Corona I 950 F Adaptateur Pérrtel 390
F Cordon parallèle imprimante 160 F LES HITS BEACH HEAD (C D)
120 N.C. F ENTOMBED (C) 140 F A VIEW TO AK1LL (q 105 F AUEN 8
(q 140 F EXPLODING FIST (q 130 F COMBAT LYNX (q 120 F
GHOSTBUSTERS (q 110 F DALEY THOMPSON DECATHLON (C) 100 F RAU.Y
II (q 195 F JUMPJET (C D) 125 189 F MEURTRE A GRANDE VITESSE
(q 180 F MYSTERE DE KIKEKANKOI (q 175 F MACADAM BUMPER [Cj 180
F THE HOBBIT (q 170 F BATTLE FOR MIDWAY (q 149 F SORCERY (q
110 F Nombreux autres titres et utilitaires disponibles.
TOUS NOS SOFTS SONT UVRÉS AVEC UNE DOCUMENTATION EN FRANÇAIS.
FACILITÉS DE PAIEMENTS - CRÉDIT IMMÉDIAT SUR TOUT LE MAGASIN A PARTIR DE 1 500 F DÉPÔT-VENTE - ÉCHANGE - OCCASION - REPRISE SOFT ET MATERIEL BON DE COMMANDE : à retourner à MICROSTORY -14, rue de Poissy, 75005 Paris - Tél. : 325.51.52 Je désire recevoir : Je désire recevoir 1 offre préalable de crédit.
Montant de la commande : Nombre de mensualités : EU mandat lettre EU chèque Je désire recevoir le catalogue des prix (joindra 3 timbres à 2,10 F) ARTICLE Qté PRIX TOTAL Total de la commande Participation frais de port (matériel nous consvher) CR + frais de port + 20 F CHER TILT SCOOP J’adore lire «Tubes» et «Coup d’œil » pour me tenir au courant des nouveautés, mais je dois te faire remarquer qu’il m’arrive d’avoir des logiciels avant toi via l’Angleterre et parfois de ne rien voir sur des grands hits américains. Je pense que tu devrais parler de programmes tels que Archon II, Beach head II,
Blue Max 2001 et autres Soccer III sur Commodore 64.
David Fèbre 75009 Paris Dans ce cas nous vous proposons de nous envoyer une brève critique de votre logiciel que nous publierons... accompagnée d’une photo de vous-même. Si d'autres lecteurs sont dans le même cas nous les invitons â nous écrire également.
Par ailleurs nous n'empêchons personne de nous adresser des critiques de logiciels déjà passées au crible par nos spécialistes.
CAPITALISME Les critiques des lecteurs du genre « il n’y en a que pour le C 64 et le ZX, Atari est un mal-aimé » m’horripilent. Alors une fois pour toutes fermez vos oreilles à ces propos et laissez faire l’actualité du logiciel. L’évolution, c’est tout à fait normal.
Rémy Vilnot 93390 Clichy-sous-bois TUYAUX Je connais un truc qui permet d’accéder aux différents tableaux de Blagger sur C 64. Appuyez simultanément sur CTRL et la barre d’espacement. Puis sur CTRL et une lettre. Vous accéderez alors au tableau correspondant à la lettre.
Bonne chance.
Johan Delebecq 7770 Hesseaux (Belgique) ESPIONNAGE N’avez vous pas parmi les rapports de vos « espions » noté la prochaine sortie d’un nouveau microordinateur chez Amstrad ? Je désirerais acheter un 484, mais j’ai peur qu’il ne m’arrive la même aventure qu’à un ami qui a acheté un Oric 1 un mois avant la mise sur le marché de l’Atmos.
Alain Merassani 97200 Fort-de-France Tilt n'est pas encore la C.I.A. Cependant nous pouvons vous rassurer : rien de neuf dans les hangars de Armstrad. Le dernier- né reste le CPC 664, un 464 à lecteur de disquettes incorporé.
Seule innovation en vue : un clavier AZERTY. On ne sait quand.
108 ATARIEN Dans le numéro d’avril vous parlez d’une nouvelle revue : l'Ata- rien. Possédant un Atari 800 XL je souhaiterais le compulser régulièrement. Malheureusement j’habite dans une région où les librairies sont assez démunies. Comment me le procurer ? Bravo pour ton magazine. Il est formidable.
Olivier Lecomte 61290 Longny-au-Perche Pour vous abonner, il suffit d’envoyez une chèque de 240 F (290 F pour l’étranger) â Atari c oGecam, B.P. 681. 95200 Sarcelles._ VOL SUR VG 5 000 Heureux possesseur d’un VG 5 000, je souhaiterais savoir si la maison Philips compte présenter à court terme un stylo optique.
J’ai entendu parler de la "sortie prochaine d’un simulateur de vol, qu’en est-il? Longue vie à Tilt.
Pascal Morin 69680 Chassieu La sortie d'un stylo optique pour VG 5 000 ne rentre pas dans les projets de Philips.
En revanche « Simulateur de vol » est annoncé pour le mois de novembre au prix de 390 F. L’AVENTURE C’EST L’AVENTURE Passionnée par les jeux d’aventure, je souhaiterais savoir si quelqu'un à pu se procurer le livre « A guide for playing the Hobbit » édité par Melbourne House. Je n’arrive pas à me le procurer dans ma région. Martine Bruneau 05000 Briançon Cet ouvrage est quasiment introuvable en France. Le mieux serait de se le procurer en Angleterre ou de le faire commander par votre libraire.
IMPASSE Deux de mes jeux me donnent des cauchemars. Dans Under- wurlde, je ne trouve que 374 salles. Plus moyen d’avancer et pourtant toujours pas la moindre trace de « monstre ». Même topo dans Jet Set Willy où je n’accède qu’à 59 salles. Existe-t-il des passages secrets ?
Gérard Colin 38000 Grenoble ADAM STORY Je possède un Adam et je regrette que Tilt ne passe pas plus de listings pour cette machine dans « Sésame ». Et pourtant ce n’est pas les programmes de jeu en Basic qui manquent. J’en profite pour te demander si les disquettes de jeu pour IBM PC sont compatibles avec l’Adam muni de son lecteur de disquettes.
Vincent Hua 36600 Valencay Nous enregistrons votre réclamation avec intérêt.
Si vous avez réalisé quelques jeux, envoyez-nous le listing et la cassette témoin. Désolé, il n'existe pas de compatibilité entre Adam et IBM PC._ TERMINAL Je possède un Amstrad CPC 464 et je voudrais savoir s’il est possible de le transformer' en terminal ?
Je m’en sert déjà comme Minitel.
Guillaume Marchand 75005 Paris La version Amstrad de Loritel, le logiciel de télécommunication de Loriciels, est prévue pour la fin octobre. C’est un très bon outil (voir Tilt Journal)._ ET ALORS ?
11 serait grand temps que Tilt organise un référendum sur son contenu, mais surtout sur la présentation de chacune de ses rubriques : fiches, posters. Comment se fait-il que vous ne parliez pas de programmes sortis pour Adam sur cassettes digitales. Smart Logo (que je dois franchiser) est formidable, Super Zaxxon d’une qualité nettement supérieure à la version cartouche, sans parler de Super Dragon’Lair?
François Guyard 91600 Savigny-sur-Orge L'enquête du numéro 24 a dû vous donner entière satisfaction ainsi qu'à de nombreux lecteurs, si nous en jugeons par le très grand nombre de retours du questionnaire. Nous tenons compte de l’avis de tous les lecteurs dans la rédaction et la conception du magazine. Pour les logiciels sur Adam, envoyez-nous vos propres critiques._ THOMSON CABLE Je trouve ton journal super, surtout les rubriques «Tubes», «Coup d’œil» et «Sésame».
Venons-en au vif du sujet. Je désire acheter un modem pour mon T07. Quel est le matériel disponible ?
Eric .ibert 02400 Château-Thierry A ce que nous savons, il n’existe que le coffret Télétel de Thomson comprenant un modem et une cartouche Télétel pour le prix de 1 750 F._ PROFIT Je suis en train d’élaborer un jeu et je souhaiterais le faire publier.
Comment dois-je m’y prendre?
Chapeau à ta revue qui ne cesse de s’améliorer.
Bruno Marner 95300 Pontoise Tentez votre chance auprès des sociétés de soft françaises et gardez bon espoir.
COMPLETEZ VOIRE COLLECTION 1 DOSSIER : Les |eux à cristaux liquides LUDIC : Pac Man (ATARI 2600). BANC D’ESSAI : Mattel Inlellivislon. LOGICIELS TESTÉS: Warlords. Kaboom. Freeway. Haunled House (ATARI 2600), Singeries, Billard américain (PHILIPS VIDEOPAC). Boxe. Ski (MATTEL INTELLIVISION). Faucons. Sneakers (APPLE II*). Le désert des lartares. La caverne des lulins (VICTOR LAMBDA 1). Missile command (ATARI 600 XL).
2 DOSSIER : Match à cinq ' les consoles vidéo et leurs logiciels. LUDIC : Horse Racing (MATTEL INTELLIVISION). BANC D’ESSAI : Texas Tl 99 4 A LOGICIELS TESTÉS : Yars Revenge. Video Pmball, Slarmasler. Advenlure, Super Breakout, Barnslorming, Space Invaders, Asleroids. Circus.
Missiles Command. Pac Man. Tennis. Kaboom (ATARI 2600). Triple Action. Space Hawk.Tron, Skiing.
Auto-Bacmg. Snalu, Football. Goll. Frog Bog (MATTEL INTELLIVISION). Les satellites. Le labyrinthe.
Ski, Musique, Las Vêgas. Le secrel des pharaons. Les satellites allaquenl (VIDEOPAC PHILIPS).
Magie des nombres. Car Wars, Zéro Zap, Munch Man, Huslle, Tombstone City (Tl 99 4 A). Evasion.
Vautour de l'espace (PRESTIGE). Easlern Front (ATARI 600 XL). Choplifler (APPLE 11°).
3 DOSSIER : Passeport pour l'aventure LUDIC : Slampede (ATARI 2600). BANC D'ESSAI : le Philips G7200 et ses 40 logiciels lestés à lond LOGICIELS TESTÉS: Bridge, Starwars. Malhs grand prix. Othello. Démon el diamants, Berzerk. Delender. Grand prix. E T . Frogger. Advenlure.
Hanled House. Riddle ol Ihe sphynx. Sword Ouest, Spiderman. James Bond 007, Superman (ATARI
2600) . Sub Hunl. Frog Bog. Snalu. Reversi. Sword and Serpenl,
Micro Surgeon, Ulopia, Tron II (MATTEL INTELLIVISION).
Oualre en ligne. Sammai. Combattant de la liberté. La quête
des anneaux (VIDEOPAC PHILIPS). Cross Fire. Congo. Empire
ol Ihe over Mind. Cyborg, Caslle Wollenstem.
Kabul Spy (APPLE 11°). Sammy le serpenl de mer. The Ouesl. Star Raiders. Caverns ol mars (ATARI 600 XL). Jupiter Lancier. Radar ral race (VIC 20). Caverne des lutins (VICTOR).
6 DOSSIER : 120 ieux à emporter en vacances BANC D'ESSAI : Home Arcade, Dalavision.
Interion. Tronic ACTUEL: Les pirales du XX“ siècle LOGICIELS TESTÉS: Action Force, Sky Skipper, world end. Gorl. Spider Fighler. River Raid. Fast Food. Dragon. Fire Minet 2049 (ATARI 2600). Atlanlis. Microsurgeon. Beauly and Ihe Beasl (MATTEL INTELLIVISION). Super 'glouton. La quèle des anneaux, La conquête du monde (VIDEOPAC). Parsek (Tl 99 4 A). Trap, Tridi 444 (TO 7). Cosmic Chasm (VECTREX). Quizmasler (VIC 20). Donkey Kong. Les Schlroumpls, Venlure (COLECOVISION). Miner 2049. Les cavernes de Mars. Oix (ATARI 600 XL).
7 DOSSIER: Les simulateurs de vol LUDIC : Advanced dungeons and dragons (MATTEL). BANC D’ESSAI : Commodore 64, Home Vision. Extension ordinateur de la console Mattel. CARTE POSTALE: Les coulisses d'Alari à Silicone Valley LOGICIELS TESTÉS: Asleroids Fire. Jungle Hunl. Sorcerers Apprenlice. Démolition Herby, Ram II. Qink. Enduro. Wall Break, Jacky Jump.
Galaxian (ATARI 2600). Happy Trails, Burger Time (MATTEL). Cosmic Avenger. MouseTrap. Turbo (COLECOVISION). Jumbo |et pilot (Atari 600 XL). La maison hantée. Killer Bees. Le ballon lou.
¦Terra Hawks (VIDEOPAC), Soldier (DAI). IFR Flight Simulator. Rendez-vous. Spillire Simulator, Air Sim 1. Flight Simultor. A 2 FS1 Flight Simulalor (APPLE 48 K). T 80 FS 1 Flight simulalor (TRS 80).
747 Simulalor (DRAGON 32). Vol. Pilot (ZX81).
8 SUPER GUIDE DES JEUX VIDÉO 1984. • 10 CONSOLES DE JEU VIDÉO: Video Secam System, VCS 2600 Atari. Matlel Inlellivision. Inlerton VC 4000. Home Vision, Veclrex. Advision, Colecovision . VideopacC52etG7200, Jopac G7400el Philips G 7400.24 ORDINATEURS POUR JOUER : Mullilech. MPF II. VIC 20. Commodore 64. Inlellivision. Dai. PHC25. Jupiter Ace. Apple II*. Oric 1. Laser 200. Heclor HRX. Tandy MC 10. TO7. TI99 4A. BBC. Lynx. ZX81. Spectrum.
Dragon 92, Yeno SC 3000, Atari 600 XL. Sharp MZ 700, Tandy TRS Color. Speclravideo SV 318.
12 ECHIQUIERS ÉLECTRONIQUES: LES MINIS QUI MARCHENT. 300 LOGICIELS AU TILTOSCOPE ET LES 60 LOGICIELS COURONNES PAR TILT: Pilla». Enduro, River Raid.
Centipede. Tennis. Les avenluriers de l'arche perdue. Action Force. Mrs Pacman (ATARI 2600).
! Dracula. Advanced Dungeons ands Dragons. Allantis (MATTEL). Turbo, Donkey Kong Junior. Zaxxon.
QVBert. Donkey Kong (COLECOVISION). Submarine Commander. Fronl de l'Esl 1941, Forl Afibcalypse. MULE, Pinball Construction Sel (ATARI 600 XL). Picloi (TO 7). Parsec (Tl 99 4 A). Road Race. Alien. Avenger, Arcadia (VIC 20). Terra Hawks. La quête des anneaux (VIDEOPAC). Cosmic Chasm (VECTREX). Duel (DAI). Choplifler. Microbe, IFR, Flight Simulalor. Apple Cider Spider (APPLE 11°). Sonar, Temple ol Apshai, Invasion Orion (TRS 80). Doddle Bug. Shuttle (DRAGON 32).
Inlercepleur, Xénon 2. Dark Cristal, Dictateur (ZX 81). Congo Bongo (Yeno SC 3000). Jupiter Lander.
Laser Zone. Jump Man, Proleclor 2 (COMMODORE 84). Le mystère de Kikekankoi (ORIC 1).
Gobbledegook (JUPITER ACE). Félix in Ihe FACTORY (BBC). Corn Cropper, Inlercepleur Cobalt.
Ah Diddum (SPECTRUM 48 K). Hangman (LASER 200). La grenouille. Asleroide (HECTOR 2).
9 DOSSIER: Les courses automobiles LUDIC: Inlercepleur Cobalt (SPECTRUM). BANC D'ESSAI: Atari600XL. Aquarius. Sega Yeno SC3000. LOGICIELS TESTES: Aslenx, Popeye.
îTutlenkham Décathlon, Arhllery Duel. Super Kung Fu. Ghosl Manor. Spike's Peak, Poo Yan. Keyslone ïKappers. Maon Patrol. Joust, Baltlezone, Dig Dug. Le retour du Jedi. Street Racer. Indy 500. Malh Grand Prix. Dodge Em. Grand Prix. Dragsler. Nighl Driver, Enduro. Pôle Position (ATARI 2600).
IBeamrider. Aulo Racing (INTELLIVISION). Looping. Space Fury. Turbo (COLECOVISION). Pôle Position (ATARI 600 XL). Car Wars. Ambulance. Dnving-Démon (Tl 99 4 A). Road Race (VIC 20).
Schez Maxime. Course de voiture (VIDEOPAC). Web Wars. Forlress ol Narzod. Hyper Chase (VECTREX). A E (APPLE 11°). Croqueur. Race Fun. Stock Car (ZX 81). Le ballon d'or. 3d Glooper.
I Slap Dab (COMMODORE 64). Cubert. Driver (ORIC 1). Zoom. Jumping Jack. Jungle Trouble. Maziacs (SPECTRUM). Planel Patrol (LASER 200). Le clochard. Roule 16 (ADVISION).
10 DOSSIER: Les wargames LUDIC: Le mystère de Kikekankoi BANC D’ESSAI: ïSpeclravideoSV318. Super charger de Starpalh pour Atari 2600 CARTE POSTALE: Las Vegas 1984 LOGICIELS TESTÉS: Cookie Monster Munch. Alpha Beam. Big Bird. Frosbile Bailey s. KH.E.R.0. Stai Trek. Buck Rogers. Sir Lancelol. Robin Hood (ATARI 2600). Satecracker, Ice Trek (INTELLIVISION). Space Pamc. Pepper II. Rocky (COLECOVISION). Le mur de Berlin (VIC 20).
• jïFrogger. O’ Berl (VIDEOPAC). Flipper Pinball, Spike
(VECTREX). Zaxxon (APPLE). Mineur (ZX 81).
MonacoGP (YENO SC 3000). Dicky's Diamond, Skramble (COMMODORE 64). Vol Oric (ORIC 1).
Invincible Island. Manie Miner. Kong (SPECTRUM). Tennis (LASER 200). Le Dragon du donjon (HECTOR). Proleclor (LYNX).
1 1 DOSSIER : Les robots attaquent LUDIC : Manager (SPECTRUM 48 K). BANC D'ESSAI : Electron Acorn. Atmos LOGICIELS TESTÉS: Jet Pac. Atic Alac. Anl Attack. M. Wimpy. Psssl.
Deathchase. Slargazer Secrel. Alchimist (SPECTRUM). Bloc Head, el Bandilo, Skramble (DRAGON 32). Bounzy, Siren Cily, Stix (COMMODORE 64). Spannerman. Space Trek. The Worms (LYNX 81). Choplifler. Meler Mania (VIC 20). High Résolution (ZX 81). Champion Tennis (YENO SC 3000). Nighl Flight, Zorgon's Revenge (ORIC 1). Pharaon's Curse (ATARI 600 XL). Oméga Race.
Time Pilol. Falhom, Slilher, Nova Rlast (COLECOVISION). Cosmic Rescue (LASER 20). Police Artist (APPLE II*). Snoopy el le baron rouge. Pitfall II. Pigs in Space. Panda (ATARI 2600). Donjons el dragons (AOUARIUS). Mes premiers mois croisés (TO 7). Chat et souris (VIDEOPAC).
1 3 DOSSIER: Les secrets du dessin électronique. LUDIC: L'aigle d’or (ORIC). BANC D’ESSAI : Sega. Yeno SC 3000. LOGICIELS TESTÉS : Paint Brush, Paint Magic. Hover Boover, Hexperl, Laser Zone. Jeep. Kong (COM MODORE 64). Connexion(TO 7). Laser Gales. Mario Bros (ATARI 2600). Encounler. Super Cobra. Popeye. Movie Maker, Tablette graphique. Slylo oplique, Frogger (ATARI 600 XL). Piège (HECTOR). Slonkers, Panique. Speclia Smash. Jogger. Inlruders, Fantasia. Rockel Raider. Scuba dive (SPECTRUM). Safari Hunling. Exerion. Borderline (YENO SC 3000). Black Jack Poker. Mr. Do. Wing War (COLECOVISION).
Torlues (VIDEOPAC). Pedro.
Leggit. Culhberl in ihe Mine, Slylo oplique, Klerble Force (DRAGON 32). Quackers. Andes Attack, Laser Zone (VIC 20). Mushroom Mania. Cenlripede. Morpion. Jackpot I, Dextérité. Lochness Monsters (ORIC 1). Subspace Striker. Zor, Dallas (ZX81). Bezoll, Snake Byle, Canyon Climber (APPLE 11°). Treasure Island. Muncher (LYNX). C L 10 (DAI). Koala Pad (APPLE, ATARI 600, IBM PC, Commodore 64). Colour Graphie (BBC). Piclor. Caractor (TO 7). Art Master. Animaclion (VECTREX).
1 3 DOSSIER: Les jeux de sport. LUDIC: Forl Apocalypse (COMMODORE64 el ATARI 600 XL). BANC D’ESSAI: Adam RÔLES: Invincible Island (SPECTRUM 48 K). LOGICIELS TESTÉS : Baskel Bail. Boxing. Décathlon, Ice Hockey. Tennis, Volley Bail. Cristal Caslle. No Escape (ATARI 2600). Dimension X. Millipede, Jungle Hunl, Pengo. Démon Attack, River Raid. Keyslone Kappers. Megamania. Baskel Bail (ATARI 600 XL). 3D Seiddab Allack, 3 Space Wars. Cuthbert Goes Dinging. Glaxxon (DRAGON 32). Birth & Ihe Bees. Chuckie Egg. Bugaboo. Meteroids. Crawler.
Derby day. Road Toad. 30 Tunnel, Moon Buggy. Hunchback. Ihe Turk, Voice Chess. Handicap Goll.
Royal Birkdale (SPECTRUM). Harrier Allack, Ral Splat, Gaspak, Villes de France, Pengoric (ORIC ATMOS). Sky Blazer, Atom Smasher, Calcha Snatcha. Dragon Fire.Space Fortress (VIC 20). Frogger.
Oil's Well. Pii Stop, Serpentine, Telenguard.Fool Bail. Kick 011, Le ballon d'or (COMMODORE 64).
Tamponneur. Roman Empire, Scramble, Gulp. La Pulga (ZX 81). Miner 2049, Laser Chase. Circus (LASER 200). Olympic Decalhlon. One on one. Norad, Othello Reversai. Serpentine (APPLE 11°).
Tron ((AQUARIUS). Baskel Bail. Jeux de quilles, Football américain. Football de table. Football électronique. Hockey électronique, Jeu de panier. Volley Bail (VIDEOPAC). Boxing, Hockey. NBA Baskel Bail. PGA Goll. Soccer. Tennis (INTELLIVISION). Champion Goll, Champion Tennis (YENO SC 3000). Goofy Goll, Volley Bail (HECTOR II). Olympic Decalhlon (TRS 80). Rocky (COLECOVISION).
1 4 DOSSIER : 55 ieux éducatifs au tiltoscope. RÔLES: La citadelle (ORIC-ATMOS). BANC D'ESSAI : MO 5 Thomson el Laser 3000. LOGICIELS TESTÉS: Planeloids. Space Raiders. Hungry Horace, Trashman. Jet Sel Willy. Doomsday Caslle. Penetralor (SPECTRUM). Lunar Rover Patrol.
Junior Revenge, Bridge Master, Chuckie Egg, Cu Bert, Whirlibird Run (DRAGON 32). Falcon Palrol, Tranz Am. Roolin Toolin. Robin to Ihe Rescue. O'Rileys Mine. China Rescue, Lode Runner. Hard Haï Mack. Burger Time, Congo Bongo. Delender 64, Get off my Garden. Genesis. Wheelin Wallie.
Zodiac (COMMODORE 64). Robotron. Necromancer, Final'Legacy. The Dreadnaughl laclor (ATARI 600 XL). Chess, Awari (LASER 200). Alom Smasher (ELECTRON ACORN). Evolution (APPLE 11°). BS’s Ouest lor Tires. Wargames, James Bond 007, Burger Time, Destructor. Cabbage Palcb Kids (COLECOVISION). Dévoreur. Sectionneur, Namtir Raider. Voleur (ZX81). Ice Gianl.
Scuba Dive. Slarfighler. Super Meleors (ORIC 1). Nighl Stalker. Soiar Slorm. Galaxian (ATARI 2600).
1 5 DOSSIER : Les logiciels d'aide à la création musicale. RÔLE : Valhalla (SPECTRUM). BANC D'ESSAI : EXL 100 CARTE POSTALE : Chicago 1984 : Le Consumer Electronic Show. LOGICIELS TESTÉS: Editeur musical, Memoric, Bombyx, Drive Point, Quark Flight Simulator. Strip 21. Tendre poulet. Chet. Ultima Zone ORIC ATMOS). 3D Lunattack, Touchstone. Kriegspiel. Cosmic Cruiser, Crash, Fruity, Ugh. Chess. Dragon Chess, Shenanigans (DRAGON 32). Front Line. Frantic Freddy, Victory. Fronzy (COLECOVISION). Bruce Lee, Beamrider, Décathlon. Hes Games, Summer Games, Space Action 64. Castle Wollenstein. Pitfall,
Cudly Cuburt, Pilol 64. Skier 64. Dancing Feats, Fanlomusic. Musicale. Music Conslruclion Set. Multisound Synthétiser. Synthy64. Ullisynth64, Chinese Juggler (COMMODORE 64). Lunar Lander 2. Autoroute (Tl 99 4 A). Dallas Ouest. Bruce Lee, Galaxie L (APPLE Iie). Sabre Wulf. Stoppez les missiles, Blue Thunder, The Train Game, Cookie.
Thrusta. Super Sabre. Bruce Lee, Olympimania. Pedro. Pi Ballet. Pinball Wizzard, Horace Goes Skiing, Jungle Fever. XOGS’4 (SPECTRUM). Bidul. Chasseur Oméga, Clet des chants. Meiodia, Polyphonia.
Synthetia. Pilol (TO 7). Mangia (ATARI 2600). Boîte à musique, Editeur de sons. Jouer du piano.
Los Angeles 84. Music Composer. Dallas Ouest. Bruce Lee (ATARI 600 XL). Xeres. Les dés d’or (LASER 200). Othe Vie (VIC 20). Morceaux divers. Music Tulor (DAI). Création musicale (LYNX).
1 6 DOSSIER : Tous les joysticks. LUDIC: Flight Simulalor 2 (APPLE II el COMMODORE 64).
RÔLE : Waydor (ORIC ATMOS). BANC D'ESSAI : MTX 512 Memotech LOGICIELS TESTÉS : World Cup. Malch Point. Cosmic Cruiser, Jack and Ihe Beanslalk. Nlght Gunner. Psylron, Titanic, Cavern Fighler. PI Eyed. Fool Bail Manager. Star Warrior, Interceplor. Knighl Driver (SPECTRUM). Gold Mine. Mission Alphalron, Nemo (MTX 512). Drol. Minil Man (APPLE II). Samy Lighl. Fool, Bump and Jump. Zenji. Roc'n Rope. Mcntezuma Revenge. Tarzan, Flipper Slipper. Décathlon, Pitfall (COLECOVISION). 3D Formule 1. Crocky (ZX 81). Bumblebee. Tri Jeu. Way Oui (APPLE II). 4° Dimension, Azlec Challenge. Slrip Poker. Gyruss,
Boulder Dash. Rescue Squad. Bozo's Nighl Oui.
Loco, Cybotron, Decalhlon, Pesky Painler. Petch. Savage Pond. Hero, Starwars. Gateway of Apshai (COMMODORE 64). Flip and Flop. Boulder Dash. Spare Change (ATARI 600 XL). Félix and Ihe lactory (ELECTRON ACORN). Lancelot. Canada. Bering, Le trésor du pirate. QSTYX, Colorie, Cock'in (ORIC 1). Evasion Record (LASER 200).
1 7 SUPER GUIDE DES JEUX VIDÉO 1985. - 8 CONSOLES DE JEU VIDÉO: Colecovision.
VCS 200. Veclrex. Inlellivision. Advision. G 7400, JOPAC 7400. Video color, HMG 7900 40 MICRO- ORDINATEURS: MO S. Alice. Alice 90. Adam, Amstrad CPC464. Atari 800 XL. Alphatronic PC.
Apple lié el Ile. B B C Acorn. Canon V 20. Commodore 64. DAI. Dragon 32 64. VIC 20. E.X.L. 100.
Extension Basic C 7420, Heclor HRX. IBM PC Jr. Jupiter Ace, Lansay 64. Laser 3000. Laser 200-310.
Lynx 48 K. Aquarius, M.T.X. 500 512, Oric Almos. Sanyo PHC 25. Sanyo PHC 28, Sharp MZ 700.
Sinclair QL, Speclravideo SV 318. Tandy MC 10, Tl 99 4 A. T 07 70. TRS Color 2, Yashica YC 64 MSX.
Yeno SC 3000. Electron. ZX 81. ZX Speclrum 9 ÉCHIQUIERS ÉLECTRONIQUES: Constellation.
Conchess, Concord. Elite A S. L’Empereur. Grând Masier. Mephislo. Superslar, Sensory 9. LES MINIS QUI MARCHENT. TOUT SAVOIR SUR LES ROBOTS. 500 LOGICIELS DE JEU AU TILTOSCOPE. TILT D'OR : LES 20 MEILLEURS LOGICIELS COURONNÉS PAR TILT : Atari Arlist.
Bruce Lee. Pôle Posilion, BC Ouesl lor Tires (ATARI 600 XL). Gyruss (ATARI 2600), Wing War.
Rocky (COLECOVISION). Summer Games. Gyruss, Fantom Music. Fort Apocalypse, Atchon, Decalhlon. Hes Games (COMMODORE 64). Mois en fleurs (TO 7). L'Aigle d'or (ORIC ATMOS).
Fiighl Simulalor II. Sargon III, BC Ouest for Tires. Germany 1965 (APPLE 11°). Scuba Dive, Match Poinl (SPECTRUM 48 K).
CHALLENGE Le karaté... le sport de combat à mains nues le plus dangereux qui ait jamais existé.
Avec, en prime, un sorcier machiavélique qui détient le secret de l’immortalité, la princesse de vos rêves à délivrer des griffes d’un cruel seigneur et, plus simplement, le plaisir de vous battre... Une trilogie sanglante pour six logiciels en « katas » majeurs.
Et, peut-être, une ceinture noire dixième dan pour les meilleurs d’entre vous.
Sanglé dans votre kimono vous voici, après le bref salut réglementaire, face à votre adversaire. Vous avez choisi le mode « deux joueurs » afin de maîtriser le plus rapidement possible les différentes techniques proposées. Le combat se déroule en plein air et seuls les déplacements longitudinaux sont autorisés. Dès sa prise en main, ce programme séduit par la richesse de ses possibilités. Le contrôle s’effectue soit au clavier soit au joystick et ne présente pas moins de seize actions différentes. Votre The Way of the Exploding Fist The Way of the Exploding Fist, soit en français «
l'explosion du poing », est sans aucun doute le logiciel le plus performant de ce challenge. Contrairement à Black Belt ou Bruce Lee, ce programme développe tout autant le réalisme de l'action que la qualité du graphisme. Le combat reste le seul soutien du jeu. Pas de scénario, encore moins d’aventure... Ce logiciel est exclusivement réservé aux fervents adeptes des sports de combat.
Joueur se déplace de gauche à droite sur l'écran, effectue des sauts périlleux avant et arrière pour une retraite plus rapide et s’accroupit pour les balayages. Les onze possibilités restantes vous permettront huit coups de pied différents (sauté, chassé, pivotant, etc.) et trois coups de poing classiques. Rassurez-vous, la maîtrise du manche est grandement facilitée par la précision graphique des mouvements et l’exactitude de la portée des coups. L’utilisation du clavier reste néanmoins fortement conseillée aux débutants.
Pour vous, professionnels, de nombreuses techniques vous permettent d’enrichir votre combat. Ainsi, chaque coup amorcé n’est pas nécessairement porté à terme. Ces «feintes» déplacent la garde de l’adversaire en vue du coup suivant. Car si le saut périlleux reste souvent le meilleur moyen d’éviter le KO, vous avez dès lors la possibilité de contrer toutes les attaques adverses, excepté les balayages au sol. Pour cela, il vous suffit de faire un pas en arrière ; c'est l’ordinateur qui se chargera de positionner votre garde ! Pour vos assauts, tâchez de toujours surprendre l’adversaire.
Les coups de pied retournés sont là pour ça : un saut périlleux avant, vous voici dos à l’ennemi. Ce dernier se trouve alors dans l'impossibilité de contrer votre puissant « chassé arrière ». Et même s'il se retourne ou déjoue votre feinte, vous aurez toujours la possibilité de lui faire face à nouveau par un gracieux demi-tour ! Devant tant de complexité, l’issue du match ne saurait se.
Baser uniquement sur le nombre de coups portés par chacun des joueurs. C’est l’arbitre, assis sagement en arrière, qui décidera de votre sort. En ce qui concerne le jeu contre l’ordinateur, il vous faut affronter une vingtaine d’adversaires (de niveaux de plus en plus élevés) pour obtenir finalement le dixième dan ceinture noire. Au cours du combat, un coup porté rapporte au joueur un demi ou un point selon la justesse de l’enchaînement. En cas de match nul, tout repose sur la beauté et l’efficacité de votre technique.
Ce logiciel a tout mis en œuvre pour vous permettre .de développer au maximum la connaissance de votre art. Le graphisme y est excellent. L'effet des coups est très précis et aucune équivoque ne vient jamais mettre en cause la décision de l'arbitre.
L'action, si rapide soit-elle, permet l’élaboration d’enchaînements subtils où seule compte la distance entre les deux combattants. Pour un haut niveau de combat, l’emploi du joystick devient vite indispensable. Le clavier peut en effet freiner vos actions et ce, malgré la disposition judicieuse des « touches clés ». Notons enfin quelques situations pour le moins surprenantes auxquelles vous serez amené à faire face... Profitez-en pour relâcher votre tension nerveuse, c’est plus que jamais nécessaire ! (K7 Melbourne House pour Commodore 64. Prix : B.) mode de déroulement. Comme
pour Kung- Fu et Bruce Lee, vous pouvez choisir d’affronter un adversaire humain ou bien l’ordinateur.
Black Belt Black Belt vous propose une série de combats de compétition de karaté, sur un ring, jugés par un arbitre impartial. Ce logiciel se rapproche du vrai karaté, tant par CHRLLENGE Il vous faut franchir une à une les étapes qui vous conduiront de la ceinture blanche à la ceinture noire. Le niveau de jeu affecte la vitesse des coups, les effets de la fatigue, la maîtrise de l'ordinateur et son intelligence du jeu. Black Belt peut se pratiquer au clavier ou à la manette de jeu, mais cette dernière est fortement recommandée, car la richesse des possibilités rend l’utilisation du
clavier un peu difficile. En effet, différentes actions de déplacement, d’attaque ou de blocage sont disponibles. Ainsi vous pouvez avancer à gauche ou à droite, vers le haut ou vers le bas de l’écran ou même vous retourner. Les coups d’attaque sont représentés par des coups de pied directs en haut, au milieu ou en bas, des coups de pied tournants par la droite ou la gauche, des coups de pied chassés (en saut) et des coups de poing droits ou gauches.
Les attaques les plus difficiles ne sont autorisées que lorsque vous atteignez un certain niveau. Ainsi, il faut au moins être ceinture rouge pour maîtriser les coups de pied chassés. Vous disposez en outre de deux possibilités de blocage des coups de votre adversaire : le blocage latéral et le blocage bas. Les points sont comptés par l’arbitre en fonction des attaques ou des blocages réussis. Mais, attention, votre attitude au combat sera aussi sanctionnée. Ainsi si vous restez trop passif, vous contentant d'esquiver votre adveraire ou de lui tourner le dos, vous recevrez un
avertissement de l’arbitre et si le nombre d'avertissements devient trop important, vous»perdrez purement et simplement le combat.
Si l'un des combattants réussit un coup particulièrement heureux, il peut parvenir à mettre son adversaire au tapis. L'arbitre compte alors jusqu’à dix, et si le joueur ne s’est toujours pas relevé, son adversaire est déclaré vainqueur. La réponse aux commandes est très rapide mais le graphisme et l'animation sont très moyens, tout à fait en deçà de cewx des autres logiciels présentés, d'autant que le décor reste toujours le même. Cependant, ce programme s’avère très intéressant car c’est celui qui offre les possibilités de combat les plus complètes et de loin. (Disquette Apple ED,
pour Apple II. Prix : F).
Ce logiciel présente un scénario et un graphisme très fouillés. Contrairement aux autres, il ne peut se jouer que contre l’ordinateur. Le contrôle se fait grâce à la manette de jeu.
L'histoire est la suivante : un puissant seigneur, fort méchant, retient prisonnière dans son château, une belle princesse qui n'a que ses pleurs pour se défendre. Vous, karatéka à l’âme noble et généreuse, avez décidé de secourir la malheureuse et de la sortir des griffes de ce méchant personnage. Mais ce dernier a tout prévu pour conserver sa belle captive. Il a en effet recruté toute une armée de karatékas pour défendre son château. Vous devez les affronter les uns après les autres.
TVous pouvez vous déplacer en avant ou en làrrière, courir et donner des coups de pied ou de poing en haut, au milieu ou en bas.
Vos points de vie et ceux de vos adversaires sont représentés au bas de l’écran. Les premiers karatékas que vous avez à combattre n’ont pas encore acquis une grande maîtrise de leur art. Vous pouvez en venir à bout assez facilement. En effet, ils
- avancent régulièrement sur vous. Il vous gsuffit donc de
donner, au bon moment, des coups de pied qui diminuent leur
vitalité et d’attendre qu’ils se précipitent à nouveau sur
vous. Après chaque combat, mettez- vous à courir, ce qui vous
permet d’avoir moins d’adversaires à rencontrer. Mais sur
tout, mettez-vous en garde au moment où l’ennemi suivant
apparaît sur l’écran, face à vous. Si par malheur, vous n’étiez
pas en garde au moment du combat, une seule attaque de votre
adversaire suffirait à vous étaler mort.
Les combattants suivants, ceux que vous rencontrez en entrant dans le château, sont un peu plus coriaces. En effet, ils peuvent très bien attendre eux aussi que vous approchiez. Vous devez alors foncer sur eux au moment où ils lancent leur pied, en ' profiter pour leur administrer une série de coups de poing et reculer avant qu'ils ne reprennent leurs esprits. Cette technique de combat reste d’ailleurs valable avec tous les combattants suivants, en' prenant tou- f tefois la précaution d'observer d’abord leur : propre technique.
, Dans cette seconde phase, vous avez aussi à affronter un aigle qui vous attaque et diminue vos points de vie juste avant le combat.
Vu sa rapidité, vous ne disposez que d'un très court instant pour ajuster votre coup et le renvoyer tout penaud sur l'épaule de son maître. Lorsque vous parvenez à la grille, suivez point par point la procédure .
Suivante si vous désirez rester en vie.
Approchez-vous à petits pas et donnez un coup de pied dessous. La grille va alors redescendre, puis remonter. Dès qu’elle sera à hauteur de votre tête, mettez-vous à courir. Faites vite car si vous êtes trop lent, elle s’abattra sur vous et vous écrasera immanquablement.
Il vous faut maintenant faire face à des combattants valeureux. Suivez votre tactique et vous en viendrez à bout. Pour ouvrir les portes, il vous suffit de les frapper du pied. Les deux derniers combats sont de loin les plus difficiles. L'aigle ne dispose que de cinq points de vie mais ses attaques sont . Si foudroyantes que vous ne pouvez le toucher qu’une seule fois par passage. Si vous venez à bout de ce redoutable oiseau, il vous faut encore affronter le maître des lieux. Il est particulièrement rapide et son allonge est très supérieure à la vôtre. Nul besoin de longues explications
pour comprendre que cet ultime combat est le plus ardu de tous. L’attaque à tout va mène irrémédiablement à l’échec. Seule une technique parfaite alliée à la ruse offre là victoire finale. A la mort de votre ennemi, vous gagnez le droit de vous précipiter dans les bras de la belle princesse, qui accueille son sauveur avec amour, pour peu que vous vous montriez courtoisé Un très bon jeu, aux graphismes et à l’animation remarquables, dignes d'un dessin animé. (Disquette Broderbund Software, pour Apple II.
Prix : E.) Kung Fu Des six jeux d’arts martiaux que nous vous présentons aujourd’hui, Kung-Fu est le plus simple. Mais il est loin d’être inintéressant pour autant. La présentation, amusante, vous montre une danse folklorique orientale exécutée par les combattants mêmes que vous aurez à affronter. Il ne vous reste plus qu’à choisir si vous désirez combattre un adversaire en chair et en os, ou, faute de partenaire, l'ordinateur.
Le jeu peut se pratiquer au clavier ou à la manette de jeu, et pour une fois, l’utilisation du clavier n’est pas désagréable du tout. Si vous choisissez le jeu contre l’ordinateur, vous allez devoir affronter une kyrielle d’adversaires de force croissante, puis combattre plusieurs adversaires en même, temps. Je peux vous assurer que vous aurez alors fort à faire pour rester en vie. Malheureusement le passage des niveaux se fait un peu trop lentement.
Vous disposez de deux mouvements de déplacement, avant et arrière et de quatre types de coups : coups de poing fermé, coups de tranchant de la main, coups de pied en haut ou en bas. Les points de vie de votre adversaire sont représentés par une série de symboles de Yin et de Yang.
Vous avez deux moyens d'en venir à bout : soit en réduisant peu à peu à zéro le compte de ses points de vie, soit en lui portant un coup alors qu’il n’est pas en garde, (ce qui vous permet de l’assommer directement).
Mais faites très attentiomcar, bien entendu, votre adversaire peut en faire autant ! Vous pouvez juger de votre état en consultant la couleur du poing situé en bas à gauche'de l'écran. Dès qu’un des combattants est mort,' le programme vous propose de revoir la fin du combat au ralenti. Cette option très intéressante n'est d'ailleurs disponible que sur ce logiciel et vous permet de mieux analyser la raison de votre succès ou de votre échec.
L’animation est bien réalisée mais elle est trop lente et les réactions aux commandes sont ainsi beaucoup moins fidèles que pour les autres jeux présentés. Lorsque vous avez épuisé vos trois vies, le programme vous informe du niveau auquel vous êtes parvenu, depuis la modeste ceinture blanche jusqu’à la redoutable ceinture noire.
Malgré ses quelques défauts, ce logiciel reste très agréable. (K7 Bug-Byte, pour Spectrum 48 K. Prix : B.) I Bruce Lee Conformément à un enseignement approfondi des sciences orientales, vous voici devenu le maître incontesté des arts martiaux. Une dernière tâche vous attend : découvrir le secret de l’immortalité, jalousement gardé dans les profondeurs d’un temple chinois. C'est dans ce refuge réputé inviolable que vit le grand magicien, votre ultime adversaire.
CHALLENGE Dans le domaine des techniques et combats d’arts martiaux, ce logiciel diffère des autres programmes présentés. Ici, l’action n’est pas uniquement basée sur le combat.
C'est plutôt ce dernier qui sert de support au thème réel de l'aventure proposée. Dès les premiers moments de votre mission et alors que vous venez de vous introduire dans le temple du magicien, deux féroces adversaires surgissent à vos côtés : Ninja, tout d'abord, un frêle guerrier armé d'une canne; rapide et nerveux, son ardeur ne tarit jamais. Bien' que rapide, cet adversaire ne possède pas cependant une technique de combat très « poussée ». Oh combien plus dangereux est son acolyte, Yamo, samouraï à l’allure imposante qui, lui maîtrise parfaitement les divers arts martiaux et n’hésitera
pas à vous suivre quelles que soient les ruses de déplacements utilisés.
Lors des combats, vous n'avez la possibilité de porter à l’adversaire que deux attaques : le coup de poing droit pour la défense rapprochée et le coup de,pied sauté pour les attaques plus violentes. Il vous faut atteindre par deux fois Ninja pour l'éliminer du jeu pendant quelques secondes. Quant à Yamo, trois coups portés en viennent à bout. Malheureusement pour vous, vos adversaires réapparaissent fort vite à l’écran et il est plus habile d’éviter l’ennemi aussi souvent que possible que de lui faire face. Le nombre restreint des possibilités d’attaque et l’efficacité réduite de ces der
nières dans le déroulement de la partie ne font donc pas de Bruce Lee un véritable logiciel d'arts martiaux. Le combat n’est qu’occasionnel, il donne plus de vitalité et de fougue au déroulement de l'action sans 116 toutefois constituer son intérêt majeur.
Ainsi, tandis que vous vous lancez dans l’aventure, vous êtes amené à parcourir une vingtaine de tableaux différents. Il vous faut traverser toutes les pièces et galeries du temple afin d’y collecter les lanternes fixées sur les murs. Votre déplacement, bien entendu manœuvré au joystick, vous permet de courir, de sauter, de vous aplatir au sol et d'escalader les échelles et palissades. Lorsque toutes les lanternes d'une pièce sont ramassées, une issue secrète vous dévoile une nouvelle salle et, vous l'aviez deviné, de nouveaux dangers. Car, si vos adversaires ne vous quittent jamais d’une
semelle, les pièges semés dans les moindres recoins du temple ne sont pas pour autant dénués de férocité. Jaillisement de flammes, pieux empoisonnés, tapis roulants chargés d’électricité, votre périple vous réserve bien des surprises. Sachez donc allier la force physique de votre corps aux subtilités et à l'adresse de vos déplacements. Cette action ininterrompue s'agrémente d'un graphisme particulièrement réussi. La multitude des situations proposées, le nombre impressionnant des décors dans lesquels vous évoluez trouve un appui certain dans une animation sans faille. Quant à vos
déplacements, leur grande précision vous permettra de faire face aux situations les plus incongrues.
Ce programme admet un ou deux joueurs et ce, selon deux variantes de jeu fort intéressantes. Vous pouvez soit jouer contre l’ordinateur, seul ou à deux, alternativement, soit jouer à deux l’un contre l’autre, le deuxième joueur dirigeant alors Yamo, l'ordinateur continuant pour sa part à gérer Ninja. Cette dernière possibilité est sans aucun doute la plus intéressante. Rappelons enfin que vous avez neuf vies pour mener à bjen votre mission, ce qui est loin d’être excessif, car Bruce Lee est particulièrement difficile. Et si les premières salles sont relativement aisées à négocier, il
ne faut pas se laisser bercer d’illusions.
Mener le logiciel à bout est un authentique exploit, qui nécessite non seulement une grande habileté, mais également une bonne résistance nerveuse. N'hésitez pas à vous reposer quand cela est possible, ni à ménager vos forces tout au long du jeu en vue de la dernière bataille que vous livrera le magicien en personne. (K7 et disquette Data Soft pour Atari 800 et Commodore 64. Prix : A.) Yie ar Kung fu Vlan ! Un seiken (coup de poing direct) en pleine mâchoire. Paf ! Un coup de savate dans la figure et dans le tibia. Boum ! Un ashi-barai (chassé des pieds) en travers du dos. Splatch ! Un
tobi-yokogeri (coup de pied volant) entre les deux oreilles. Lee, le justicier de l’Empire céleste sort ses griffes. Sa mission : une fois infiltré dans la pagode de la Pousse de Bambou, détruire le gang Chop suey triad, qui met la Chine à feu et à sang. Face à lui : les as des arts martiaux, du gros Wang, le roi du bojustu à Willy Wu, l'homme mystérieux, en passant par Tao, le manieur de flammes sans pitié, Chen, le redoutable lutteur à la chaîne et Lady Lan, l’experte du lancer dé coûteux (shuriken).
Un graphisme agréable pour faire un jeu tonique qui permet de balancer des coups sans craindre de bleus. Ajouter un soupçon de « cri qui tue » et vous y êtes pour de vrai.
(K7 Kjorami pour MSX.)
LES SUPER NOUVEAUTES DE LA RENTREE SONT ARRIVEES !.. COMMODORE 64 • SPECTRUM • AMSTRAD • THOMSON MO 5 __ORIC - ATMOS • ZX 81 • MSX • APPLE II • ATARI GUILLEMOT International Software - B.P. 2 - 56200 LA GACILLY - tél 99 08 83 54 et 99 08 83 17 du lundi au samedi de 9 à 19 h. WORLD CUP FOOTBALL HEROES OF KARN MESSAGE Irom Andromèd.
CHOPPER SQUAD FUGHT PATH 737 MINI OFFICE (Tableur) ... JEWELS OF BABYLON . .
MACADAM BliMPER (Ere).
AMEHICAN FOOT . DIGGER BARNES ...... DEATH PIT (Fr) 3 D STAR STRIKE..... KNIGHT LORE (Fr)..... ALIEN 8 FR ) .. CHUCKIE EGC .. AHHH .. SUPERPIPELINE II (Fr) STRIP POKER (Fr).....
D. TH DECATHLON..... TEST MATCH (Cricket) .
NA10C0MMAN0CR» SPUFlRE ACE FR SOLO HlGHT FR BIUE MAX FR ZAXXONFR OREIBS MASTER CHESS (Fr) GILLIGAN'S GOLD DEFEND OR DIE !
HOLD FAST . GEMS OF STAHOUS LORDS OF TIME...... TECHNICIAN TED SOFTWARE STAR ... FOOTBALL MANAGER 10 MEGAHITS (1Q MOON CRESTA SMUGGLERS COVE PROJECT FUTURE FROM THE GODS KONG STRIKES BACK MATCH DAT (Football) MATCHPOINT (Tennis) STAR STRIKE SPACESHUTTLE (Cert) . 195 F NOUVEAUTES .
MANDRAGORE .. BINARY LAND ... SNOWBALL THE WRECH .... _ UHIU-A- MACADAM Bumpe R MISSION DELTA (Ere) ... 162 F BOUNTt BOB ST.BACK FR 95 F BRUCE LEE FR ..95 F BUCK ROGERS FR 95 F COMBAT LEAOER FR . .149 F f 15 STRIKE EAGIE FR .. 149 F FORT APOCALYPSE FR .95 f GROGS REVENGE FR 95 P INOIANA JONES FR 95 F POLE POSITION FR 95 I RAID OVER MOSCOU FR .. 95 I SPITFIRE ACE FR 95 F SPY HUNTER FR 951 STRIP POKER FR .95 I ZAXXONFR ......951 BATTIE (or NORMANDY FR 1491 SOLO FLIGHT FR 1491 ÇUASHJJODO ..951 SUPERHUEY 95I POLE POSITION (Ol 1451 SOLO
FLIGHT «Ol 145 f OECATHlON (ft) US WF8 OIMLNSION (Fri «OS DESIGNER S PENCIL (Fr) 105 MIT. SOCCER ....175 ON COURT TENNIS FR .... 105 BCAMRIDER FR 95 KRD FR ....95 PASTFINOER FR 105 COMBAT LEAOER 145 F CONGO BONGO iÔ) . .1451 DRELBS(D) .... 1451 F15 STRIKE EAGLE (D) ... 1451 FORT APOCALYPSE (D) .. 145 I BATTLE for NORMANDY (0)1401 NATO COMMANDER (0) 1451 RA10 Ovlfi MOSCOU 10) US SfNTlNFl iO US LORDS OF MIOHIGHT MY CHESS II ..... PSI WARRIOR SPYvs°spV shÂdow fire (bisio COMBAT LYNX (Fr) ADVENTURE QUEST WIZZARD AND PRINCESS 95 F NATO COMMANDER SPITFIRE A
AVIEWtOKILL .119 THE WAY OF THE EXPLODING MORDENS OUEST .... 77 Master ol the Lampes (0)179 F GHETTO BLASTER..... Spécial EDITION (6 jeux BOULDEROASH II MACHINÉ LIGHTNMG FRANK BRUNO'SBOXING 99 F FIONA RIDES OUT 109 F BLAGGER GOES TO HOLLYWOOD ....125 F DAMBUSTERS (D) 139 F WHITE lIGHTNING (0) 243 F WAY OF EXPLODING BREAK FEVER ... EMPIRE OF KARN ENTOMBED...... FORBIDDEN FOREST GRYPHON ... MICROSAPIENS (Fr) PITSTOP II .. SHOOT THE RAPIDS KOKOTONI WILF MATCH POINT (Tennl JET SET WILLY II .. - JET SET WILLY LOOE RUNNER MANIC MINER . .
MOTO™ STRANGE LOOP CIPHOIO 9 .... SUICIDE STRIKE...... KENSINGTON...... THEATHE EUROPE ONE ON ONE (Basket) POLITIQUE ECONOMIQUE 190 I FIGHTEH PILOT (Fr) 1051 WORLD SERIES BASEBALL 95 I EVERYONE'S A WALLY (I HUNCHBACK . STUNT BIKE .. TORNADO LOW LEVEl RAIO ON BUNGELING B HARO HAT MAC ARCHON .
COLOSUS CHESS 2.0 .NOUVEAUTES .
IOGE RUHNER PSYTRON SIUE OAVIS SNOOKER SflFCT l COMBAT LVNX ;F.)
KOKDTONY WIU BACK PACKERS .. TIRNA NOG ... MONTY IS INNOCENT MONTT MOLE .. THE LEGEND OF AVALON TECHNICIAN TED HEROES OF KARN..... THE GREAT AMERICAN ROAORACE US»; lOUROf FRANCE «09 F HfflBfT S OUMM» RUN 119 F FRANKK GOFS TOMOllVWOOO _ spf otrum FIGHTFR PILOT |fr) ALIENA FR AIR WOLF LUROSOF MI0NIGM1 3 D MOVER (Ere ANDROIDE (Ere BASIC ETENDU (Ere GH0ST8USIEAS FR PIIFAII II FR RIVER RAIO FR SPACF SHUITLE FR BATTLE FOR MIDWAY (Fr)l05 F 8UCK ROCERS FR TAPPER FR ZAXXONFR ) THF PRINCFSSCO] BRÛAOSTREET .
FIVE FIVE ...... AMSTRAD _ GHCSTBUSTERSFR ..... FIGHTER PILOT (Fr)..... FOOTBALL MANAGER COMBAT LYNX (Fr) TALES OF ARAB. NIGHTS .
STAR COMMANDO HUNTCHBACK ! !
HUNTCHBACK II...... ST DAVIS SNOOKER..... OARK STAR ..... JETSETWILLY .. THE HOBBIT .... BATTLE FOR MIDWAY (Fr) SIR LANCELOT ... KONG STRIKES BACK .
KlOHT GUNNER OOJfCriF EIYSEF |fr OIHiilO !F»e» PAINT ING JOI llrei PANIQUE -Ere: WORLD SERIES BASEBALL . 84 I ZX TRANS (Ere) ..85 I HELL FIRE ... mSTOIRE (Ere LOMBHIX (Ere I VALLEY .. 88 F FRANKENSTEIN COVENANT ..... ROBINOFSHERWOOO ... TERROR MOLINOS..... EN FRANÇAIS _ JOYAUX DE BABYLONE.. ETUDIANTS ANALYSE OE BILANS ETUDE OE FONCTIONS AMELIE MINUIT (Ere) .. AMS-ASM ... TASWORD .... TASCOPY ...... MEURTRE A GRANDE VITE!
BUDGET FAMILIAL (Ere) CASSE-BRIQUES (Ere).
CHIROMANCIE (Ere) COBALT (Ere) .. GRAPHIX 8t. (Ere) .
PANIQUE (Ere) .. POUR 5 ACHETÉS ? (1) ou 8 F. par jeu à valoir sur votre carte de fidélité. P r (FR = Notice en français) BON de COMMANDE Code postal ....Ville Téléphone ... Je joins un ? Chèque bancaire ? Mandat-lettre
- Débitez ma ? Carte Bleue 53»j ? EC Master Card Mbfe ? Flmérican
Express i & GUILLEMOT International Software
B. P. 2 56200 LA GACILLY Dais d’expiration ..J... Signature»»»®
• raison sous 4B heures pour tous les produits en sto vendeurs
fciubs. Pays étrangers : nous consulter.
COMMANDEZ PAU TÉLÉPHONÉ avec votre “CARTE BLEUE", votre "EUROCARD" ou votre "CARTE CRÉDIT AGRICOLE" 99- 08 83 54 et 99 - 08 83 17 I Crédit Agricole SOS RVENTURE Métamorphoses « La Bête du Gevaudan » ? Un loup garou qui rôde les nuits de pleine lune est un rôle en or qui satisfera pleinement vos instincts meurtriers... A moins que vous ne préfériez sauver l’univers menacé avec « Shadowfire » ou créer de toute pièce votre propre logiciel avec « Adventure Construction Set » La Bête du Gevaudan La terrible vérité éclate à vos yeux incrédules. La Bête qui terrorise les campagnes les soirs de pleine
lune : c’est vous ! Vite, un antidote !
Il y a quelques temps, on pouvait croire les Anglo- Saxons seuls à même de réaliser des jeux d’aventure de qualité. Les choses ont heureusement changé et depuis plusieurs mois on voit fleurir des programmes qui n’ont rien à envier à leurs concurrents d’outre mer.. La Bête du Gévaudan est de ceux-là. La société qui l’a créé (Compagnie Informatique Ludique) s’était déjà fait remarquer lors de la sortie de soa premier logiciel, ÏEnlèvement.
Aujourd'hui, elle nous propose une aventure construite sur une vieille légende française.
Nous sommes en 1765. Depuis plusieurs mois, les nuits de pleine lune, la bête rôde dans les campagnes. Malheur à l’animai ou à l’humain qu’elle apercevrait car sa dernière heure serait sans nul doute advenue. La peur s'installe et personne n’ose plus s’aventurer hors de chez lui une fois la nuit tombée.
L’armée tente de porter remède à la chose sans plus de succès. Une nuit pourtant, la bête n’échappe qu’à grand peine au groupe d'hommes en armes et semble avoir été blessée. Vous vous réveillez dans votre lit avec une intense douleur dans le bras. Stupéfaction ! C’est une blessure profonde causée par une balle de fusil ! Vous bandez votre bras et sortez dans le village. Rapidement vos voisins vous informent 118 des événements de la nuit. La terrible vérité se fait jour peu à peu en vous : la bête de Gévaudan est un loup-garou et vous êtes ce loup-garou !
Il ne reste que douze heures avant la prochaine nuit de pleine lune. Vous devez à tout prix trouver un antidote à la malédiction car cet état n’a déjà que trop duré. De retour chez vous, commencez les préparatifs. Avant de quitter définitivement votre domicile, assurez-vous que vous êtes muni d’argent.
Comme la méfiance n’est pas un trait de votre caractère, votre bourse est d’un accès facile. Rendez-vous directement à l’auberge car vous commencez à avoir sérieusement faim. Les émotions de la nuit, même si vous n’en étiez pas très conscient, ont entamé vos forces et votre blessure toute fraîche n’arrange rien.
Après avoir mangé, n’hésitez pas, achetez de la nourriture supplémentaire, elle risque en effet de se révéler fort utile. En revanche, vous devrez éviter de boire ce bon vin que vous propose si gentiment l’aubergiste. Ce n’est pas qu’il tente de vous droguer, mais les effets de l’alcool pourraient vous faire sommeiller et vous perdriez une heure précieuse.
Le problème est qu’en fait vous ne savez pas du tout ce que vous devez chercher. Pourquoi pas se renseigner auprès de l’alchimiste du village ? Il vous apprendra que quatre plantes sont nécessaires pour lever le sortilège : la marcotte, l’élodée, la mandragore et le papyrus. Analysez bien le message, il donne une idée de l’endroit où trouver chaque plante. II ne reste plus qu’à vous remettre en routé.
Certains des objets que vous trouverez, pourront sembler inutiles au premier abord. En fait, il n’en est rien. Le fléau ne constitue pas une arme comme on pourrait s’y attendre. Examinez-le pour deviner l’usage que l’on peut en faire. Le château du seigneur des lieux est bien gardé, aucune chance donc de forcer le passage. En revanche avec de l’astuce, vous arriverez à voir le maître des lieux et à vous mettre dans ses bonnes grâces. Il vous sera alors permis d’explorer lé château et de découvrir un tas de choses intéressantes. Paradoxalement, c’est aussi en vous fâchant avec le seigneur
que vous pourrez progresser dans votre entreprise.
Le ravin qui se trouve à Test du village n’est pas facile à franchir, une corde s’impose pour y parvenir. Ne tentez pas de sauter en bas : une mauvaise réception est si vite arrivée. Pour éviter ce genre de mésaventure, vous aurez d’ailleurs tout intérêt à sauvegarder le jeu assez fréquemment, de manière à ne pas être obligé de recommencer au début. De l’autre côté du ravin, (tëpiportantes découvertes sont possibles. Méfiez-vôus des bêtes sauvages car vous n’êtes pas de taille à vous défendre. N’oubliez pas d’aller rendre visite à l’herrritte, cela se révélera fructueux. Pour
découvrir le papyrus, inspirez-vous des contes de Lewis Caroll. Dans la forêt, une rencontre vous semblera fort désagréable au premier abord et pourtant c’est là que réside une des clés qui permet de franchir l’obstacle des marais. Comme toujours, un plan précis évite de se perdre.
Le dialogue avec l’ordinateur s’effectue soit de manière classique (verbe plus complément), soit directement en langage naturel, l’analyseur de syntaxe, étant assez puissant, comprend la plupart des tournures de phrases. Le vocabulaire est relativement étendu : plus de 300 mots. Les graphismes sont variés et de qualité, parfois agrémentés d’animation. De plus, les différents personnages que vous rencontrerez vous parleront de manière tout à fait compréhensible. Un très bon jeu d’aventure en français. (Disquette C.I.L. pour Apple II. Prix : n.c.). Adventure construction set Créez votre
aventure grâce aux possibilités quasi inépuisables de ce logiciel ou endossez une des huit personnalités proposées Tout commence par cet éternel problème : la difficulté du choix. En effet, vous pouvez jouer soit à l’une des huit aventures proposées, soit construire de toutes pièces ou seulement en partie la vôtre.
Avant toutes choses, il faudra créer votre disquette de jeu. Le procédé est fort long et fastidieux. Il demande plus de vingt minutes et oblige à de multiples remplacements de disquette dans le lecteur.
De plus, chaque disquette de jeu ne peut être utilisée que pour le jeu pour lequel elle a été créée.
Les aventures proposées (ce sont en fait plutôt des jeux de rôle) sont de deux sortes. Les premières sont essentiellement destinées à ceux qui abordent pour la première fois ce type de jeu ou qui n’ont encore qu’une expérience restreinte. Il s’agit de huit miniaventures de difficulté croissante, qui ne contiennent au plus que quinze lieux différents.
La première, « Agent 00111 », vous propose de délivrer une belle jeune fille gardée prisonnière et de récupérer des micro-films. Cela est très facile et plutôt conçu pour se familiariser avec le mode de fonctionnement de l’ensemble de ces jeux. Ainsi par endroit, vous pourrez obtenir des conseils intéressants ou faire remonter votre niveau de force. Dans « Sam Club, Private I », vous tenez un rôle équivalent à celui d’Humphrey Bogart dans Le Faucon Maltais. ¦ Alice in Wonderland » vous introduira dans le monde féerique de Lewis Caroll. Ici, pas de combat, mais la réflexion n’est
bien sûr, pas exclue.
Dans « Washington Crosses the Delaware », vous devrez parvenir à faire traverser la rivière à cet homme illustre. Un bon conseil : c’est en partant de l’école que vous avez une chance d’y parvenir. ?
119 « Deep, Dank Dungeon » est surtout réservé aux passionnés de Donjons et Dragons. Vous y trouverez trésors et monstres à profusion et certaines parties du labyrinthe demandent l’établissement d’un plan précis si vous ne voulez pas y finir vos jours !
Dans « In the Nazi Castle », vous allez vous introduire dans un château gardé par une multitude d’hommes en armes et tenter de dérober les plans secrets. Inutile de vous préciser que les batailles seront nombreuses. Enfin « Save the Galaxy » vous introduit dans le monde des aventures spatiales. 11 s’agira de retrouver et d’arrêter le maléfique Wis- trik, celui qui vole tous les précieux cristaux de la planète Irata. N’oubliez pas pour autant de désamorcer la bombe qu’un mystérieux individu a placé dans un des réacteurs. Toutes ces aventures font partie d’un même « monde » et vous pourrez
passer de l’une à l’autre sans avoir besoin de refaire une disquette de jeu.
SOS AVENTURE La dernière aventure, « Rivers of Light », est pour sa part destinée à des joueurs confirmés. Elle prend place dans un monde beaucoup plus vaste et vous devrez faire preuve de toute votre sagacité pour résoudre avec succès les différents problèmes qui ne vont pas manquer de se poser. Transporté à Huit mini-aventures vous sont proposées l’époque de l’antique Egypte, sur les bords de l’Euphrate, vous avez appris que certains auraient réussi à découvrir le secret de la vie étemelle et rien ne pourra plus désormais vous arrêter dans vos recherches, si ce n’est la mort, bien entendu.
Mais pour avancer dans cette quête il faut savoir nager, car vous êtes sur une petite île au milieu de la rivière.. La hutte permet quand à elle de se téléporter jusqu’à un autre endroit. Là, explorez les environs pour trouver une arme, attaquez le troll qui rôde pour récupérer à sa mort l’os qu’il transportait, puis rendez- vous dans la demeure de la vieille femme et donnez- le lui. Elle vous offrira en échange une belle statuette que vous porterez au chasseur et vous acquérerez enfin le pouvoir de nager. A partir de là, vous pourrez revenir à votre lieu de départ et commencer
l’exploration de toutes les villes qui bordent le fleuve.
Le programme effectue de lui-même des sauvegardes régulières, ce qui évite d'avoir à reprendre depuis le début en cas d’accident mortel (c’est si vite arrivé).
Toutes ces aventures se jouent de la même manière.
Vous disposez au départ d’un à quatre personnages. Ceux-ci sont caractérisés par leur vitesse, leur force, leur puissance, leur énergie, leur taille et leur dextérité. Ces caractéristiques peuvent varier en fonction des actions ou des problèmes survenus. Le dialogue avec l’ordinateur s’effectue en choisissant, à l’aide du joystick, l'option voulue.
Une fois lassé de jouer, sans doute voudrez-vous réaliser votre propre aventure. Pour ce faire, créez 120 Toutes ces aventures se jouent de la même maniéré de nouveau une disquette de jeu contenant cette fois l’un des trois canevas : aventure type Donjons et Dragons, aventure policière ou aventure spatiale.
A partir de là, plusieurs solutions se présentent : soit entreprendre de créer l’histoire intégralement, soit la créer en partie et laisser le soin au programme de la compléter, soit encore la faire établir complètement par ce dernier, en précisant le niveau de difficulté requis. Il faut signaler que pour créer de toutes pièces une aventure de niveau 5, le programme mettra 36 minutes pour y parvenir !
Le système utilisé pour la création est assez simple.
Ainsi, pour concevoir une région, vous dessinerez sa carte à l’aide des divers éléments proposés: fleuve, montagne, forêt, colline, etc. Puis vous établirez la liste des rencontres aléatoires proposées à votre aventurier dans ces différents endroits. Les êtres rencontrés ne sont pas tous agressifs ; un choix donc, une fois de plus, s’impose parmi les huit types de comportement. Vient alors le moment d’introduire les divers objets à leur place. Vous construirez enfin les demeures pièce par pièce, en précisant les êtres et les objets qu’elles renferment et les différents modes de passage
: porte normale, à sens unique, trappe, téléportation et bien d’autres. Les puristes pourront même modifier la liste des objets, des sorts, des monstres et changer le graphisme des divers éléments. De plus, vous pouvez transformer tout ou partie de l'aventure, qu’elle ait été réalisée par vous ou par le programme.
Les graphismes type Ultima, aux possibilités quasi inépuisables et dotés d’un accompagnement sonore de qualité font de ce logiciel un ensemble remarquable, d’autant que les aventures proposées sont intéressantes. Regrettons cependant que la création préalable d’une disquette de jeu, obligatoire pour chaque option, soit si longue et fastidieuse, ce qui risque de décourager bon nombre de créateurs. (Disquette Electronic Arts, Commodore 64. Prix : n.c.). Les graphismes ont des possibilités quasi inépuisables Voici un des premiers jeux de rôle dans l’espace pour Spectrum 48 K et Commodore.
Votre temps est compté pour sauver votre planète.
Qualité sur Spectrum et Commodore 64. Aussi c’est 'avec grand intérêt que nous avons testé son nouveau jeu de rôle Shadowfire, conçu pour ces deux machines. Et nous n’avons pas été déçu, bien au contraire. Il s’agit de l’un des premiers jeux de rôle dans l’espace pour ces ordinateurs.
Nous sommes dans un lointain futur. Les vaisseaux intergalactiques peuvent facilement se rendre d’étoile en étoile en utilisant leur hyperpropulsion, mais pour l'instant personne n’avait encore trouvé le moyen de sauter directement sur une orbite planétaire. Le général Zoff, traître à l’Empire exploite cette situation à son avantage. En effet, il a caché sa forteresse volante, Zoff V, derrière l’anneau de méréo- rites qui entourent la planète Norgol. De là, il prépare une gigantesque conquête de tous les mondes pacifiques de l’Empire pour les soumettre à sa botte. Cependant les plans
d’un nouveau vaisseau, le Shadowfire, capable de se rendre de planète en planète existent déjà. Celui qui s’en rendra maître, réduirait facilement l’autre à sa merci. Pour l'instant, ils sont détenus par l’ambassadeur Kryxix, dissimulés sur un micro-disque enfoui dans sa colonne vertébrale. Malheureusement pour l'Empire, l’ambassadeur est prisonnier sur le Zoff V et dans quelques heures les spécialistes de Zoff risquent fort de le découvrir.
Vous allez diriger l’organisation Enigma, au service de l’Empereur. En moins de cent minutes, vous devrez localiser et délivrer l'ambassadeur, capturer le général Zoff et détruire ou vous rendre maître de son vaisseau. Votre équipe se compose de six personnes, chacune possédant des qualités et des défauts propres. Quatre caractéristiques définissent les personnages : l'agilité qui conditionne la vitesse de déplacement, la force, l’énergie et la charge qu’ils peuvent transporter. Voici présenté chacun des personnages. Zark, le chef du groupe, est un humain.
Il possède une grande connaissance des armes mais c'est aussi un expert du combat à mains nues. Syylk, son second, est un insectoïde, puissamment armuré et particulièrement fort. Sevrina est une criminelle condamnée à mort, seule la réussite de cette mission lui permettra d'éviter la peine capitale. Elle est très indépendante et d’une loyauté douteuse ; cependant elle vous sera très utile car peu de serrures ne lui résistent. Torik est un aventurier de haut vol (ce qui paraît assez normal pour un oiseau), qui dispose de grandes connaissances concernant les explosifs et les armes. Les deux
derniers sont des droïdes. Maul, spécialisé dans les combats et dont les capacités sont théoriquement très grandes bien qu'il ne fût jamais mis à l’épreuve dans ces conditions ; Manto, pourvu d’un rôle capital, est en effet le seul à pouvoir réaliser le transbordement des membres de l’équipe entre leur vaisseau et le Zoff V. Le dialogue avec l’ordinateur s’effectue d’une manière tout à fait originale. En effet, ici pas de phrases à taper plus ou moins bien comprises par le programme. Les différents choix sont effectués en sélectionnant une des icônes proposées, comme dans le Macintosh
d’Apple. Cette sélection est réalisée soit à l’aide d’un clavier, soit de façon beaucoup plus agréable avec un joystick. La version pour Commodore 64 permet même l'utilisation d’un crayon optique. Il existe plusieurs stratégies possibles, en fonction de votre tempérament. Avant tout, il faudra équiper vos personnages, selon leur caractéristiques ; de même bien sûr pour le reste de leur équipement.
Plusieurs stratégies sont possibles, en fonction de votre tempérament. Le dialogue avec ïordin ateur s'effectue d'une manière tout à fait originale. Les choix sont effectués en sélectionnant une des icônes proposées à l'aide du clavier ou du Joystick.
En particulier n’oubliez pas de fournir à Sevrina les outils nécessaires, car dans le cas contraire, elle serait tout à fait incapable de forcer une serrure. Dans le même ordre d'idée, n’omettez surtout pas d’indiquer l’arme qui sera prise en main. Il serait en effet dommage d’équiper votre personnage d’armes redoutables qui resteraient dans son sac et l’obligeraient alors à se battre à mains nues. Lorsque toute votre équipe sera parée, confiez à Manto la mission de se rendre à bord du Zoff V et d’assurer le transfert de tous les autres membres de l’équipe. Vous pouvez effectuer les
trois éléments de votre mission dans l'ordre que vous désirez. Selon vos goûts personnels, vous choisirez de maintenir le groupe uni, ce qui accentue sa force de combat mais ralentit considérablement l'exploration du Zoff V, ou au contraire vous préférerez permettre à chacun des membres d’explorer une zone particulière.
Quelque soit votre stratégie, c’est toujours avec-difficulté que vous.parviendrez au bout de votre mission. Un très bon jeu de rôle où l'on peut seulement regretter l'absence d’option permettant le déplacement groupé des personnages, ce qui aurait facilité considérablement les manipulations dans ce cas.
(Beyond pour Spectrum 48 Ket Commodore 64, cassette et disquette.) , ... Jacques Harbonn SOS AVENTURE Cremlins Si vous atez vu le film « Gremlins •, vous savez déjà qu'il faut éviter aux Mogways de voir la lumière du soleil, d'étre mouillé et, surtout, de manger après minuit, sinon Us risquent de se transformer en redoutables Gremlins. Billy n’a pas suivi ces conseils.
Avec l'aide de Gizmo. Il va tenter de réparer son erreur. Pour commencer, il va falloir se débarrasser des quatre monstres qui occupent la maison et, donc, commencer par s'armer, puis récupérer la commande à distance des appareils. Elle vous sera très utile dans la cuisine. Contrairement à la plupart des Jeux d’aventure, il faudra l’actionner de nombreuses fois pour utiliser toutes ses possibilités. Elle permet entre autre de retrouver Gizmo. Dans certains endroits, vous serez confronté à une bande de Gremlins.
N'hésitez pas à fuir dans un premier temps. Vous reviendrez à loisir après avoir préparé votre attaque. Essayez aussi de prévenir les transformations de ces curieux animaux et de rendre inutilisables certains équipements qui pourraient se révéler dangereux aux mains des Gremlins. Le dialogue en anglais s’effectue de manière classique. Le vocabulaire est assez étendu et comprend de nombreux synonymes pour vous éviter une recherche fastidieuse du mot exact. Un bon jeu, aux dessins de qualité. (K7 Adventure International, Spectrum 48 K, Commodore 64, Amstrad, Electron etB.B.C.) Vous sentez-vous
l’âme d’une secrétaire et une conscience professionnelle à toute épreuve ? 11 heures : la blonde Amélie range son bureau. Horreur, le dossier qui doit être discuté le lendemain au cqpseil d’administration a disparu sans laisser de traces et, à midi, les circuits électriques s’arrêtent. La chasse commence dans cette tour de Babel haute de 29 étages aux 112 couloirs et aux 336 portes s'ouvrant grâce à 8 clés sur 221 bureaux renfermant un nombre incalculable d'armoires et de bibliothèques !
Face à cette multitude, trois facteurs limitatifs : un ascenseur, un dossier et une heure de recherche : de quoi donner des cauchemars à la pauvre Amélie aussi myope qu une taupe, privée de ses lunettes (leur cachette est indiquée dans le niveau 1 mais point de 2 à 5). Heureusement, certaines découvertes telles qu’une machine à changer l’heure lui permettent de souffler cinq minutes avant de tomber dans quelques pièges ou de se retrouver enfermée sur la terrasse. Un jeu d’aventure graphique original ancré dans une réalité... trop quotidienne pour beaucoup : l'ascenseur fait réellement un bruit
d’ascenseur ; un décor très parisien avec vue sur une tour Eiffel illuminée est même prévu au programme. Pas très exotique mais très agréable. (K7 Ere Informatique pour Amstrad) Il y a très longtemps, les Nains de la montagne furent assiégés par les hommes de Caras. Ils se replièrent dans Domed City puis réussirent à se débarrasser des attaquants. Votre ami Eldomir vous a confié la position probable de la cité perdue.
Vous allez tenter de vous emparer de ses richesses. Après une courte exploration (courte si toutefois vous ne vous êtes pas perdu), vous devriez apercevoir l’entrée souterraine de cette ville. C'est là que les choses vont se compliquer. Le jeu se déroulant en temps réel, vous ne disposerez parfois que de peu de temps pour taper vos instructions, en particulier pour franchir la grille ou lors des combats. Vous rencontrerez de nombreux personnages. Les uns sont bons ou neutres et d autres vraiment pourris jusqu’à la moelle. Pourtant, n'attaquez pas sans raison, car certaines personnes pourront
vous être d’une aide précieuse. Vous devrez absolument dresser un plan détaillé pour vous y retrouver dans les passages curvilignes faits précisément pour désorienter. Dans les labyrinthes, déposez aux endroits importants des objets inutiles pour vous permettre de vous repérer. Le dialogue en anglais est assez facile car le programme accepte des phrases complètes et son vocabulaire est étendu. Cette aventure, uniquement textuelle, demeure passionnante. (Micro-cassette Talent, Q.L.) Cinéma-jeu, après E.T. les Gremlins quittent la pellicule pour la bande magnétique. Mogways mignonnets, Gremlins
sans pitié au soleil, sous la pluie ou le ventre plein.
Aventure : type
* ***?: Intérêt
* ?***: graphismes
* * * * : dialogue
* * * * : difficulté B : prix Amélie minuit Quand le travail de
bureau devient une course au trésor, un duel contre la montre.
Piégée dans un gratte-ciel de la Défense, Amélie arpente 224
bureaux.
Aventure graphique : type
* * * * : intérêt iriric*: graphismes
* **•*: dialogue
* * * * : difficulté B: prix The lost kingdom ofZkul Emparez-vous
des richesses englouties des nains de la montagne.
Pièges en gros, labyrinthes à gogo.
Aventure ; type
* *?**?: Intérêt aucun : graphisme
* * * * : dialogue
* ?**?*: difficulté Ctprlx En attendant Mandragore II, un bref
flash-back sur cette aventure médiévale made in France lauréate
du prix Arcade 1984, qui sort aujourd’hui en deux cassettes sur
MO 5 et MSX. Syrella et ses quatre compères, elfes, nains,
hobbits et mi-orcs sillonnent le pays de Mandragore à la
recherche de son père, prêtre de la flamme sacrée dans un
temple juché sur un volcan. Clé de l'intrigue : l'énigme du
donjon de Yarod-Nor, insoluble à moins d'avoir percé les
secrets des quatrains des neuf donjons de Mandragore. Encore
faut-il les localiser dans ce gigantesque royaume, déjouer les
pièges des monstres errants et surtout apprendre à survivre en
commerçant. Aidez- vous de la carte proposée par Infogrames et
Tilt, méfiez-vous des conseils prodigués par l'ordinateur,
gardez en tête la légende historique de Mandragore,
procurez-vous notre n° 19 et conservez votre sang-froid. On est
un peu déçu de la qualité des graphismes sur MO 5. Pas de
mystère, la faute en revient à la machine et non aux
concepteurs. Faire - tenir» un jeu de rôle de cette complexité
sur le MO S relève d’ailleurs à notre sens du tour de force. Un
jeu d’aventure qui mérite amplement son succès et qui, chose
rare, ne nécessite pas pour Jouer de plonger son nez toutes les
cinq minutes dans les pages du Harrap's. (Cassette Infogrames
pour MO 5, C 64, MSX.)
L'eussiez-vous cru, la formidable épopée Lords of Mldnight fait partie d’une trilogie dont le numéro deux, Doomdark's reoenge, vient de sortir sur Spectrum. Le nœud de l’intrigue est une histoire aussi vieille que le monde... l'amour. Trêve de romance, le mal ne tarde pas à montrer le bout de son nez sous les traits de Sharet, la voleuse de coeur, dont le héros Luxor, prince de la lune a détrôné le père, Doomdark magicien de Midnight. Aux yeux de Sharet, Luxor n'est qu’un vil usurpateur à éliminer.
Poqr simplifier le tout Morkin s’est fait kidnapper par Sharet, allias votre microordinateur. Celui(celle)-ci contrôle ses armées et tous les personnages que Luxor rencontre dans le pays de Icemark, impartialement bien sûr 1A vous de les convaincre de rejoindre vos armées. Les graphiques sont encore plus beaux que dans le premier jeu, les autochtones encore plus impénétrables et la carte encore plus nécessaire pour ne pas se perdre. Les campagnes militaires vous mèneront au-delà de toute frontière.
Plus stratégie qu’aventure. Les amateurs de Lords of mldnight vont être aux nues, les autres devront se coltiner une notice en anglais assez trapue. On en ressort épuisé mais au courant des histoires de famille. En avant l’épopée. (Cassette Beyond pour Spectrum.)
Mandragore Star déjà sacralisée du jeu d’aventure made in France, Mandragore s’offre un tour sur Thomson et MSX.
Déjouez les plans de l’infâme Yarod-Nod.
Du sang-froid.
Aventure : type ? Intérêt ? ? ? ? ? : graphismes ? ****: dialogue ? ****: difficulté C: prix Doomdark's revenge Amour, guerre, revanche, trois ingrédients épicés pour une épopée aussi belle que complexe. Bienvenue au pays de Ièemark ouenture-sfatégie : type intérêt
* ?***: graphismes
* * ? * : dialogue
* *?*?*: difficulté Merci aux valeureux aventuriers qui ont
répondu à notre appel.
Devant l’amoncellement de lettres, nous avons remis la sélection du gagnant entre les mains du sort. Résultat : Yann Chevrel dans le civil, Michael Alan dans le privé a gagné un abonnement gratuit de six mois.
Gwendoline Kadok, la fille d’un richissime Texan a été enlevée alors qu’elle remontait les Champs- Elysées. A New York : Kadok sort à la minute de votre QG. Sur le bureau ; un chèque rondelet. Passeport en main, vous vous rendez à la banque pour rencaisser en billets verts et marrons. Grimpez dans un taxi jaune et cap sur Kennedy Airport. Un conseil : laissez votre colt à la maison si vous ne voulez pas être pris pour un pirate de l’air. A bord du Concorde vous rêvez de la belle (et riche...) Gwendoline. Une fois sur le sol français vous n’avez qu’un but : gagner les Champs-Elysées. Un
peu de sang froid, n’entrez pas au Lido, mais faîtes l’emplette : d’un journal au kiosque du coin. Son propriétaire se montre immédiatement plus loquace. Les buissons qui bordent la tour Eiffel recèlent de macabres découvertes. Au diable la morale, faites les poches | du mort. Rendez-vous à Saint-Michel par la voie souterraine où vous attend un barman pas très clair [en manque de cigarettes. Profitant de son absence faufilez-vous dans son arrière salle. Ne perdez pas de temps à tout retourner mais bougez plutôt le lit du maître de céans. Il cache une partie de l’énigme.
La suite est histoire d’orientation. Vous découvrirez entre un arrêt à la station Vanneau, un stop au pied de la tour Eiffel, un tour de métro par Pasteur et le Trocadéro, une halte devant le kiosque, un passage à la Concorde , que Paris est un véritable labyrinthe. Une fois à l’air libre, rue de Liège, dirigez vous vers le Moulin Rouge. Ce qui vous intéresse vraiment, c’est la coquette maison voisine.
Entrez par la porte et cinglez vers la cuisine. Si vous ne voulez pas finir rôti, ne lambinez pas une fois la lampe de poche dénichée.
Inutile d’allumer la télévision du salon, fixez plutôt votre regard vers le superbe tapis persan. Il cache la voie vers des profondeurs carbonifères et d’autres merveilles du style atelier de bricolage. Armé d’une paire de tenaille, vous refaites surface et grimpez au premier étage. Prudemment vous poursuivez votre quête à l'étage supérieur pour déboucher dans le grenier. En fouinant à gauche et adroite, vous tombez sur une porte cadenassée. Courage, Alan vous arrivez au bout de vos peines, Bouddha vous livrera les clés du mystère. (Disquette C.l.L. pour Apple II).
La solution l’Enlèvement a également été fournie par : Pierre-Marie Sangouard, Grenoble; Christophe Bonnet-Permettes, Le Chesnay ; Fabrice Vernerey, Mandelieu ; Bruno Mejean, Salindres ; Laurent Dugimont, Versailles ; Philippe Boucard, Marseille ; Luc Sabato, Pierre Abel, Sartrouville ; CyriaqUe Crepin, Saint-Quentin ; Stéphane Renaud, Livry- Gargan ; Anne-Dominique Morigne, Etretat.
Félicitations à tous les aventuriers pour les autres solutions complètes : Fabrice Duvot, Dijon ; Franck Boulegue, Corbas ; Laurent Geneste, Limoges; Emmanuel Grain, Paris ; Hubert Arbogast, Illkirch ; Alain Contet, Strasbourg ; Alain Fleury, Courroux ; Eric Nigauk, Hon- fleur ; Michelle Ghio, Pascal Coutellier, Bourbourg ; Grégory Scheffer, Chambourcy ; Laurent Caquel, Reahville ; Franck Pasteau, Boulogne-Billancourt ; Olivier Scamps, Asnières ; Denis Nolleaux, Clamart ;
J. -F. Dufour Lamartinie, Paris ; Frédéric Botton, Metz ; Pascal
Faliu, Lamalou-les-Bains ; Christophe Spielberger,
Geispolsheim-Gare ; Gil May, Carcas- sonne ; Dany Boolauck,
Paris ; Bruno Tissière, Charleville-Mezières ; Philippe
Boucard, Marseille ; Olivier Chemin, Nantes ; Jean-Philippe
Naquet, For- bach ; Sébastien Van Audenhoue, Romilly-sur-
Andelle ; Stéphane Darras, La Rochelle ; Franck Vettese,
Saint-Genis-Laval ; Pierre-Yves Rimet, Grenoble ; Christophe,
Philippe Vanhecke, Pau ; Stéphane Frerebeau, Vougeot ;
Philippe Morales, Vitrolles ; Frédéric Capelli,
Saint-Martin-d’Heres ; Jérôme Ligere, Cotbeil, Fabien Bedel,
Paris ; Frédéric Lallaii, Morsang-sur-Orge ; Pascal Lochert,
Breul-le-sec ; Jean-Baptiste Petitpas, Boissy-Saint-Léger ;
Laurent Combes, Brax ; Bruno Paccoud, Elbeuf ; Jean-Claude
Prunet, Pessac.
Le prochain vainqueur figurera peut-être parmi eux mais pourrait aussi être vous.
A vos plumes !
Fils de James Bond et d’Indiana Jones, vous embarquez dans un jet direction les Caraïbes.
Aventure, suspens, violence, Eurêka touche à sa fin et Von Ber g ricane. Tilt vous offre ses derniers conseils.
SOS AVENTURE Eurêka Vous êtes devenu aventurier expert, Et les difficultés ne vous déroutent plus.
Avec votre attirail, sautez donc du Lear Jet Au dessus de la terre ferme, avec le parachute.
A part le plutonium, qui est radio actif, Ramassez tout ce qui traîne, vous le savez déjà.
Examinez de près la pyramide inca Pour pouvoir y entrer, et pour en ressortir Examinez aussi l’idole des primitifs.
Pour franchir la clôture, qui est électrifiée, Voyez si vous trouvez un tissu isolant.
Pour ne pas alerter des chiens trop vigilants.
Attendez un instant avant que d’avancer.
Donnez donc aux requins un morceau de panthère Au fond de la piscine se trouve le bout de fer Dont vous frabriquerez la pince-monseigneur Qui pourra faire de vous un vrai cambrioleur.
La villa ne présente pas grande difficulté, Prenez de l’aspirine, et tuez le Chinois Ne soyez pas surpris si vous le retrouvez, Les gardes de Von Berg sont au moins 2 ou 3 !
Vous entrerez par là dans l'usine atomique, Fermée par une porte que vous devrez brûler.
Jeter l'huile sur le feu vous sera bénéfique Si d’un coup d’extincteur vous arrêtez les frais.
Emmené en prison, vous vous évaderez En cassant la radio pour trouver un aimant.
Le nom même d’Eurefca vous sera échangé Contre le code qui servira ultérieurement.
Un coup de pompe dans la salle du broyeur.
Vous entrainera vers un plus grand danger : Courez 2, 4, 6 fois vers l’est du convoyeur Et après le marteau-pilon vous sauterez.
Pour entrer au labo, faites, comme les vitriers.
Le bureau de Von Berg bientôt vous surprendra Pressez sur le bouton un nombre impair de fois, Sinon les piranhas vous auront à déjeuner !
Pour traverser la mine d’uranium sans risquer, Il faut mettre les piles dans le compteur Geiger.
En sortant de la mine, une bonne douche savonnée Vous débarassera de toutes les poussières.
Le Metachron est là, il recèle le cristal, Prés de lui déposez le crâne et le doublon.
Avec la bonne clé branchez le Metachron, Et vous pourrez obtenir le morceau'final !
Enfin pour vous enfuir, retournez à l’avion : Si votre vigueur est encore assez élevée Courez vers l’est, sautez et faites attention : L’aventure est finie, l’énigme va commencer!
Anne En réponse à Renaud (Tilt n0 23). Pour tuer le gorille de Masquerade, il faut récupérer la pierre située à côté du serpent puis une fois devant la cage du gorille taper tload bra » et « sling rocks. On utilise le rasoir dans le sous-sol. Devant le bloc de balsa, taper « eut block ». On trouve un pied de biche, indispensable pour ouvrir la cage. Quant à moi, j’aimerais savoir comment faire pour détruire la porte en pierre dans le dernier scénario de Xyphus sur Apple.
Christian Message in a bottle Les Tilt-men continuent d’avoir des problèmes... Jeux de rôle ou d’aventure sont passionnants mais conduisent à des fins effroyables ou à des pièges sans issues. Alors si vous êtes perdu ou si au contraire, vous pouvez aider nos héros en difficulté, n’hésitez pas!
Ecrivez-nous, nous publierons les questions et les réponses. Une réponse complète sera également publiée dans Tilt, après tirage au sort pour départager les ex-aequo. Un abonnement de six mois à gagner chaque mois pour le vainqueur.
Dans Eurêka à Colditz, ne donnez pas le chocolat au sergent Bruiser, mais au garde qui patrouille en bas de l'escalier et qui vous arrête avec un « Verbo- ten » sans discussion. Pour continuer, tapez « haut».
On trouve alors le disque de l’Anvil Chorus. Pour prendre le cirage, tuez le sergent, c'est très facile.
Rendez vous aux douches par le chemin extérieur.
J'espère que ces indications aideront les aventuriers nS s’en sortir. ' Yves et Emmanuel En réponse à Sam (Tilt n° 23). Pour rentrer dans le palais de Zimzalabim, il faut faire: «go forward», rright», * examine weB », « gel rope », «getfünt», «go back». Face aux murailles: «fhroui rope», *climb rope ». A l’intérieur du palais, avance jusqu’à la porte et tente « go back » jusqu’à ce que l’ordinateur t’accepte.
Titya et Tina [ Je réponds à Fabien (Tilt n° 23). Une fois débarrassé du serpent dans le Diamant de l’île maudite, tu dois faire demi-tour pour te retrouver au pied d’un cocotier. Tape alors « grimpe cocotier » et* prends noix de coco ». On ne peut escalader les cocotiers dont le tronc est glissant. Il est impossible d’ouvrir le placard et la porte de la tour. Tu dois passer derrière la tour à l'endroit ou le mur est cassé ou grimper au cocotier (mettre les bottes) et passer par la fenêtre. N’oublie pas de déblayer le hangar avant de descendre sous la tour. Sinon tu ne pourras t’échapper
avec le diamant.
Stéphane et Jean-Michel François, pour trouver les tickets de métro dans l’Enlèvement, il faut te rendre au kiosque à journaux et taper « regarder kiosque », « acheter journal » (histoire de rendre le marchand plus bavardj, « interroger marchand » et « voir Durand ». En allant au pied de la tour Eiffel (o,s,e) tu as l’heureuse surprise de tomber, dans les buissons, sur le cadavre de Durand et par la même occasion sur [ les fameux tickets. Tape trois fois « est » et descend (dans le métro. Après quoi il s’agit d’avoir un bon plan de la R.A.T.P. pour ne pas se perdre. Prochain arrêt dans
un bar louche. J’espère qu’avec ces indications tu retrouveras Miss Kadok.
Aki La clé qui intéresse Stéphane (Tilt n° 23) dans le Diamant de l’île maudite se trouve dans un paquet de cigarettes situé dans le tiroir de la table à l’intérieur de la tour. Qui pourrait me renseigner sur l’utilité des sorts Okoy, Zadeq, Ydama, et Segoy ainsi que des statuettes dans Tyran n ?
Stéphane Comme tout aventurier, je suis bloqué dans le jeu Scoop sur Apple. Comment entrer dans le bureau du casino marqué « privé », puis dans l’hôtel ? Comment ouvrir la grille située à l’est de la place ? Il semblerait qu’il y ait un faux pli dans le tapis du casino. Peut-on le soulever pour regarder ce qu’il y a dessous ?
Christophe Je n’arrive pas à progresser dans Eurêka pour C 64.
Ou se trouve la petite pierre ronde dans la préhistoire ? Comment échapper à la lèpre et comment prendre la potion de la sorcière à l’époque romaine ?
Ou se cachent la pioche et la barre à mine dans Colditz ? Comment développer les photos et mettre le phono en marche ? Grâce au camion et à l’uniforme allemand, j’arrive à m’échapper mais non à dépasser le village et les champs. Enfin quel est le nom du neveu félon du roi Arthur et que faut-il donner au prêtre pour recevoir le Graal ?
Gérard Dans Knight Lore, la potion est-telle placée dans la marmite que garde le magicien ?
Jean-Marie et Sébastien Je donne un coup de pouce à David (Tilt n° 23).
Pour aider la vieille femme dans Eurêka, il faut ramasser la grosse pierre placée à son côté, se rendre à la tanière du loup, lâcher la pierre pour écraser le loup, prendre la carcasse et retourner la donner à la vieille. Elle te dira alors de creuser dans le nid de l’oiseau de la montagne pour trouver une tunique de plumes permettant de s'échapper de la tour de la fée Morgane. Dans Colditz, le trousseau de clés sert à ouvrir l'atelier que l’on aperçoit au début du jeu à côté des champs. Pour y arriver il faut s’échapper dans les camions de piaille. Tu trouveras une pince forte utile.
François Je suis désespérément bloqué dans Mission pas possible sur T07. Aidez-moi. A quoi servent le tas d’ordures et le cube ? Que faut-il faire pour pénétrer dans le labo 23 ? Comment décrocher la caméra du mur et accéder aux pièces qui suivent celle du levier ?
Pascal J’aimerais savoir comment débuter le jeu The Instituts pour C64. Que faut-il faire quand le jeu de Mask of the sun tombe en panne ?
Laurent J’ai des ampoules à creuser en vain dans les douches de la prison de Colditz malgré un fond musical fort agréable. Quant au chocolat, le sergent Bruiser n’en veut pas. Par ailleurs, je suis cloué dans le désert de l’ère préhistorique d’Euréka. Help!
Eric Je suis coincé dans une des pièces de l’Aigle d’or d’où partent des oubliettes. J’ai le livre de la sagesse, une clé en fer et un pied de biche, mais rien n ’y fait.
Virginie J’aimerais comprendre le langage des hommes de l'ère préhistorique d’Eureka pour éviter de me faire tuer. Serait-ce parce que je ne possède pas l'anneau magique que je suis toujours dénoncée comme sorcière du moyen-âge. Comment l’obtenir ?
Franck Qui pourrait me communiquer le code qui ouvre la porte du cachot dans le jeu Inca d’or sur ZX 81 ?
Merci.
Ludovic et Michel Pour Lucas (Tilt n° 22). Pour casser le ravin dans Eurêka, il te faut l’émissaire de Von Berg en lançant là hache, puis ramasser la corde posée à l'emplacement du cadavre. Une fois au bord du ravin, tape « utiliser corde ». Tu trouveras le goudron en bas à l’ouest. Je suis bloqué au temps d’Arthurian. Comment délivrer Merlin du cristal ?
Je joue de la harpe sans succès, Quel don dois-je faire au prêtre ?
Frédéric Dans Masquerade, il est impossible de passer le générateur avec la boite. Allez vers le parc, passez la barrière métallique, (à l'endroit ou vous avez trouvé le gant) et posez la boite. Elle se placera dans la salle située au nord du générateur. S.O.S. dans Le casse, je ne parviens pas à creuser un trou de trois mètres pour rentrer dans la banque.
Que dois-je faire ?
Patrice Drame : je cale dans le jeu Mabel’s Mansion pour Apple. Arrivé à la salle de l'armure, je ne peux la détruire. Aidez moi.
Frédéric et Philippe Pascal, pour pousser la momie dans le spectre d'Anubis (Tilt n° 22j il suffit de lui donner la bague verte qui se trouve dès le début du jeu par les instructions suivantes :* o,o, appuie soleil, h,o, ouvre coffre, prends vert». Tu arrives dans la salle des coffres. Mets le spectre dans un sac puis dirige toi à l’est ou tu trouveras un passage secret permettant de sortir de la pyramide.
Olivier, rien n’est plus simple que de rentrer dans la maison avec Arsène Lapin : « grimpe arbre, corde, saute jardin, saute piscine, tuer crocodile, couteau, fouiller piscine, prends huitre, tuer chien, gaz, hui- tre, sortir piscine, aller statue, examiner statue, tourner bouton, prendre passe». A toi... Philippe Qui peut m’aider dans The count pour Apple ? Je ramasse beaucoup d’objets sans en voir l'utilité dans les actions importantes.
Charles Les nuits blanches deviennent dures à encaisser. Dans Ultima III, comment se procure-t-on les dès ? J’ai trouvé les « marks de force » de « fcing » et « fire », mais ou donc se cache la « mark ofsnake » et les « cards » ?
Bruno SOS AVENTURE Avis aux aventuriers. J'ai acheté Forest at worlds end pour Amstrad et depuis rien ne va plus. Je me traîne de clairières en fermes brûlées avec mon arc et mes flèches. Comment tuer l’elfe belliqueux?
Pierre J’ai des pépins avec Héros of kam sur Amstrad.
Impossible de prendre la grenouille, l'argent et de rentrer dans le donjon. Qui m'aidera ?
Jean-Philippe Comment fait-on pour sortir au bout du lac après la trappe des enragés dans Le Mystère de Kikekan- koi? Je sèche complètement!
Alain et Patrick En réponse à Damien pour Meurtre à grande vitesse (Tilt n° 22). Si tu parles de la molette, le code d’ouverture est 6275. Nous sommes loin d’avoir trouvé la solution ne sachant pas nous servir du Minitel et de l’ordinateur ? Qui sera notre sauveur ?
Davy Aidez un pauvre tilman en mal d’aventure. Dans Epidémie, quel est le code pour atterrir et celui de la machine à remonter le temps ?
Laurent
S. O.S. Mask of the sun. Donnez moi n’importe quelle indication
pour avancer. Ou est le récipient dans Sand of Egypt? Merci.
Frédéric Je suis bloqué dans Mindshadow. Impossible de quitter l'île malgré tous les objets dont je suis muni.
A quoi servent la bouteille de rhum, la pièce d'acier, la pierre, le bout de paille et la liane ? Mon rêve : rejoindre le bateau que l’on distingue au large de cette maudite île.
Thierry Désespoir. Je n'arrive pas à approcher du wagon de Transylvania. Quel est le rôle des fourmis et du chef exterminateur dans Hulk ? Comment faire pour obtenir une lanterne une fois dans la cabane de Ser- pent’s star (Atari 800 XL) ?
Luc Bertrand (Tilt n° 22). Pour trouver la piscine dans Sands of Egypt, il faut utiliser les instructions suivantes: *3n, 2w; take shovel, 2n, kill snake, use shovel, 3e, dig, take canteen, 3w, dig, take torch, 2n, d, s, dig, take magnifer, e, w, n, w, s, e... » Je n’arrive pas à mettre la main sur le spectre dans la pyramide.
Xavier Guillaume (Tilt n° 22) se demandait comment adresser la parole aux truands dans Le casse. Il faut taper • je demande un verre de Saint-Emilion » et suivre les indications. Quand la police arrive, tu t’enfuies avec •j'ouvre la trappe », • B ». Dans la cave : « J’ouvre un tonneau », « 1 », • j'entre dans un tonneau », « I ». Problème, je n'arrive pas à en sortir! Au secours.
Patrick Dans Wing war, j’ai rassemblé les trois cristaux : l’eau, l’air et le feu. Restent le super cristal et le cristal de diamant. Comment les trouver?
Laurent A l'intention de Martine (Tilt n° 23) qui stagne dans Mission pas possible sur M05. Tu dois appuyer sur le bouton du magnétophone qui apparait (app bou), puis prendre la bande (pré ban). L'ordinateur te donne alors les consignes.
Directeur de la publication : Antoine de CLERMONT-TONNERRE ¦ Dépôt légal : 3e trimestre 1985 - Photocomposition et gravure: lmp. M.-A., 60, rue Cino-del-Duca, 94700 Maisons-Alfort. -.Imprimerie: Sima, Torcy ¦ Distribution: N.M.P.P. - Numéro de commission paritaire: 64 671.
126 John-Simon Dans The Hobbit pour Spectrum, un certain Gol- lum raconte des histoires. Dois-je y attacher de l’importance ? Comment ouvrir la • magic door » située au nord de la cave des elfes ? Au nord-est de la •great river» dans les montagnes, lorsque j'essaye d’aller à l'est, l'ordinateur répond • the place in full for you to enter». Quelle démarche adopter pour passer ?
Nicolas J'ai acheté L’Ile Maudite sur Spectrum 48 K. Je me retrouve bloqué devant la grille et le micro après avoir emprunté la barque. J’ai la carte, la combinaison, le badge et la clé en poche. Comment sortir de ce faux pas ? Faut-il mettre en marche le tapis roulant ? Merci d’avance.
Renée Dans Paranoaik, je n'ai plus qu’un seul complexe : la superstition. La solution de Masquerade m'a permis de faire mourir de rire Mister Topp qui m'attendait derrière la porte. Hélas, cela fait des mois que je tourne en rond au fond du ravin s'étendant au pied du château de Dark Cristal. Je ne parle pas de mes ennuis avec le serpent venimeux de Mask of the Sun et avec l'étrange statue de Transylvania. L’anneau que je lui montre ne semble guère l’inspirer. Tout cela n’est que broutille par rapport à mon immense solitude dans les moments difficiles de Time Zone.
Florent Dans l’épisode médiéval d’Euréka, je n’arrive pas à détacher le destrier blanc. Qui pourrait m'aider â me procurer les objets que me demande la sorcière dans la Rome antique ?
Tina Pour Laurent (Tilt n° 23) : dans Waydor, boire l'eau bénite évite d'être mordu par le vampire dans la crypte. Qui pourrait m'aider à résoudre le mystère des portes qui disparaissent dans le labyrinthe de la face B de Tyrann ? Je n'arrive pas à faire de plan.
D’autre part mes personnages se font tuer dès le premier combat. ' Frédéric Comment sortir du donjon de Gobelin dans The Hobbit ? Dois-je utiliser la fenêtre et la corde ? A quoi sert le barril de la cave des elfes ? Je sèche également dans Valhalla. Comment débuter judicieusement le jeu. Je n’arrive pas à trouver les objets (Ofnir, Dranirj.
Laurent Je viens au secours d’Eric (Tüt n° 23) bloqué devant le serpent dans Pierre magique. Il suffit d'avoir l’épée sur soi puis de taper • tuer serpent », • dire magique» et « ouvrir volet». On peut alors descendre dans le cellier. Pas de mystère, c’est ici que je suis en panne. Tiltmen, à vos stylos!
Marital Appel à tous les possesseurs d’Amstrad. Dans Forest at world’s end, je cale devant un précipice en compagnie d'un dragon. Dans Message from Andromeda, je n’arriue pas à sortir de la maison aux pièces multicolores. Enfin, dans Jewels of Babylon, comment faut-il procéder pour passer les premiers tableaux (fontaine, rocher rond, dunes et palmiers) ?
Guillaume
S. O.S. Eurêka, comment parier aux courses à Rome, entrer dans la
pyramide et dans l'avion aux Caraïbes ?
Christian En réponse à François (Tilt n° 23), voici de l'aide pour Wolfenstein II sur C 64. La bombe est généralement placée à l’étage ou débute le jeu. Pour ouvrir les coffres, il faut tirer dessus (5 à 15 balles) jusqu’à ce que tu trouves le • tool kit » (les outils).
Dans certains coffres tu découvriras un •first kit » pour te soigner en cas de blessure, dans d’autres un poignard. N’attaque jamais de face. Fais le parcours le plus rapidement possible avec les passages secrets (tue les soldats plutôt que de montrer le pass) puis reviens chercher la bombe. Dépose la au pied de la porte de la salle d’Hitler et retourne en vitesse à la salle 1.
Stéphane Qui peut m'aider à dénicher le huitième trésor de Waydor? Comment savoir qui a dormi dans le lit ? J'ai déjà ramassé la bague, le bracelet, la broche, la croix, les assiettes, le saphir et la perle.
Mathias Je suis plongé dans un casse-tête sans fin. Comment faire décoller la fusée dans Pyjamarama sur Amstrad? Un grand merci à celui qui me donnera le tuyau.
Dominique Bloqué dans la Montagne Magique sur Spectrum- stop n’arrive pas à passer le ravin-stop-ai tous les objets en ma possession-stop-merci à mon sauveur.
Nicolas Je lance une bouteille à la mer. Dans Guids in space j'ai réussi à me téléporter sur Saturne, mais je ne sais quoi faire. Comment acheter une lampe et accéder à l'intérieur de la maison ? Je désirais également quelques trucs à propos de The Quest (requins, ruines et Sphinx) Pascal et Louis Je vole au secours de Jean-Claude (Tilt n° 22) qui patauge dans l’Aigle d’or sur M05. Les suites de pièces obscures aboutissent au livre sacré. Après tu seras coincé. Dans la pièce du diamant bleu, mets toi sur l'étoile, grimpe à la corde et tu découvriras l’aigle d'or. Remplace le par l'aigle de
plomb. La clé en or ouvre les cheminées aux motifs droits et gauches différents (les derniers constituent la serrure).
La torche s’allume à l'aide des torches murales. Le crucifix retourne les éclairs des fantômes. Evite le contact des chauves-souris en t'asseyant et méfie- toi des salles qui présentent des pointillés sur le sol ou des traits sur les murs. Il faudra les passer en sautant (herses).
Martine Qui pourrait m'indiquer comment se faire capturer par les elfes après avoir traversé la toile d’araignée dans The Hobbit.
Anthony Dans Maison de la mort et malgré les aides de Nadine pour sortir du bassin (Tilt n° 20), je ne trouve pas la commande pour plonger. Donnez-moi le fin mot de l'histoire.
Mohammed A tous les Eurekaniens. Comment sortir de la galère dans la deuxième aventure ? J'ai la clé pour ouvrir le verrou et pourtant je me fais toujours dévorer par les requins. Par pitié indiquez-moi comment gagner la terre ferme. Mon coup de pouce, dans le château n° 2 de la fée Morgane: taper
• manger» puis «A». Votre vigueur grimpera jusqu’à 100.
Une force nouvelle arrive dans le monde informatique, le FlexyDisk®BASF.
Flexy Disk BASF: la force est avec vous.
La force de la sécurité La force du FlexyDisk BASF, c'est d’abord sa fiabilité. Chaque FlexyDisk BASF, contrôlé bit par bit, est certifié 100 % sans erreu r à sa sortie d’usine.
Science a BASF FlexyDisk ÜBASF 1 La force de la durabilité Avec le FlexyDisk BASF, vos données sont en sécu rité pour des dizaines d'années grâce à l'extraordinaire stabilité de la couche d’enduc- tion magnétique.
Le FlexyDisk BASF supporte plus de 30 millions de passages de tête par piste (70 millions pour le FlexyDisk Science) sans altération !
La force du nombre Premier fabricant européen BASF vous propose une gamme de 600 disquettes.
FlexyDisk BASF quel que soit votre système ordinateur, la force est avec vous.
H BASF FlexyDisk BASF : les mémoires intactes.
JEUX OLYMPIQUES - PARIS 1992 CASSETTE: MO5 - TO7 + 16 K - T07 70 INFOGRAMES.
79,; rue Hippolyte Kahn 69100 Villeurbanne - Tél. 7 803.18.46 7 ROA1R46

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

52.9% 
11.6% 
4.3% 
3.5% 
3.1% 
2.2% 
2% 
1.7% 
1% 
0.9% 

Today: 29
Yesterday: 75
This Week: 473
Last Week: 602
This Month: 2250
Last Month: 2920
Total: 71860

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014