Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Sur le stand Atari, la réponse est déjà prête. Le 130 XE, compatible avec le 800XL, est vendu 600 DM (environ 1 900 F), moitié moins que le concurrent. Ou que celui que l’on cherche à présenter comme un concurrent, parce qu’il possède 128 K de mémoire vive. C’est oublier que le 130 XE ne possède pas les 80 colonnes, ni la compatibilité CP M, ni la possibilité d’étendre la mémoire vive à 512 K. Le C128 se situe en fait à mi-chemin entre l’Atari 130 XE et le 520 ST, qui lui est un 16 bits. Disponible lui aussi avant l’été, le 520, que les Américains ont surnommé le « Jackintosh » en référence au chairman d’Atari, Jack Tramiel, et au Macintosh, face auquel il se dresse en concurrent direct, est construit autour du microprocesseur 68 000. Atari annonce en toute modestie que son petit dernier offre des perfor- l mances égales à celles réalisées par des ordinateurs trois fois plus chers. C’est vrai que 2 795 DM (8 600 F) pour l’unité centrale et un lecteur de disquettes 3,5 pouces, c’est « presque » un cadeau. Particularité du ST, sa souris, qui offre un confort d’utilisation bien connu des adeptes de Macintosh. Malgré le prix particulièrement tiré, Jack Tramiel attaque le marché des professionnels, en provoquant même I.B.M. sur son propre terrain des ordinateurs « personnels ». Sans jamais nommer cet imposant rival, les communiqués d’Atari Allemagne démontrent que seule une voie originale mène à la réussite et non pas le passage sous les fourches caudi- nes d’un pseudo-standard technologiquement dépassé (comprenez le PC)...

Click image to download PDF

Document sans nom ACTI VISION HOME COMPUTER SOFTWARE LA NOUVELLE CRÉATION D'ACTMSION: LE JEU OFFICIEL DU TILT MICRO JEUX 2, rue des Italiens, 75009 Paris Tél.: (1) 824.46.21 RÉDACTION Rédacteur en chef Jean-Michel Blottière Directeur artistique Jean-Pierre Aldebert Secrétaire de rédaction Frûncine Gaudard Rédaction Véronique Charrevron Patrice Desmeat Ont collaboré à ce numéro Guy Delcourt Jacques Harbonn Olivier Hautefeuille Jean-Michel Navarre Jérôme Tesseyre Charles Villoutrex Maquette Christine Gourdal Gérard Lavoir Michel Longuet Pascale Millet Secrétariat Sylvie Lefebvre PUBLICITÉ Régimax 1, rue Taitbout
75009 Paris Tél. : (!) 824.46.21 Directrice commerciale de la publicité Fabienne Dexidour Directeur de la publicité Dominique Bovio Chef de publicité Marine Viguié Assistante Christiane Martorell ADMINISTRATION - DIFFUSION 2, rué des Italiens, 75009 Paris.
Tél.: (1) 824.46.21. UQŒT N° 23 - JUILLET-AOÛT 1985 Ventes Jean-Paul Biron Michel Vincent
16. 05.321.321, téléphone vert gratuit 24 24.
Abonnements Bernadette Sermage France (T.T.C. 4%) 6 numéros: 95 F. 1 an ( 10 numéros) : 145 F. 2 ans (20 numéros) : 290 F. Étranger : 6 numéros : 125 F. 1 an (10 numéros): 195 F. 2 ans (20 numéros): 390 F. Les règlements doivent être effectués par chèque bancaire, mandat ou virement postal (3 volets) 101, rue Réaumur, 75002 Paris.
Tél.: (1) 508.94.53 Relations extérieures • Françoise Serre-Loutreuil Promotion Bernard Blazin Directeur technique Guy Cuypers Fabrication Jean-Jack Vallet ÉDITEUR « Tilt-micro-jeux » est un mensuel édité par ÉDITIONS MONDIALES S.A. au capital de 10000000 F. R.C.S. Paris B 320 508 799.
Président directeur général Ce numéro comporte un encart abonnement non folioté entre les pages 18-21 et 84-87 Antoine de Clermont-Tonnerre Directeur délégué Jean-Pierre Roger La reproduction, même partielle, de tous les articles parus dans la publication (copyright Electronic Games et Tilt) est interdite, Tes informations rédactionnelles publiées dans « Tîlt- Micro-Jeux» sont libres de toute publicité.
Couverture Jérôme Tesseyre MAGAZINE Tilt Journal - Spécial SICOB, Spécial Hanovre. L'équipe de Tilt fait le bilan des deux grands salons du printemps. P. 6 Tubes - Cassettes, cartouches et disquettes. La sélection des meilleurs logiciels du mois impitoyablement traitée par les spécialistes de Tilt. P. 16 Coup d'œil - En bref, les logiciels qui nous ont séduits. P. 44 CRÉER Sésame - Quatre listings, pour quatre ordinateurs pour Tes amateurs de programmation, p. 45 NOUVEAU Banc d'essai - Sony, Toshiba, Mitsubishi, Goldstar; les MSX reviennent en force. Patrice Desmedt vous dit tout sur ces
machines qui défraient la chronique. P. 62 nr - L'Amstrad dans tous ses états. Tous les périphériques, les meilleurs logiciels et la liste de tous les softs disponibles pour le micro de l'année. P. 68 EXCLUSIF Dossier - Le flip c'est chic. Flipper d'enfer en technicolor et son Dolby stéréo, Véronique Charreyron a fait exploser les scores mondiaux.
Redécouvrez une passion, mais un conseil : n'essayez pas, dans le feu de l'action, de donner des coups de poing à votre micro, il ne vous le pardonnerait jamais. P. 74 Rôles - « Meurtre à grande vitesse » : un homme meurt dans le TGV. Il s'apprêtait à ouvrir un dossier explosif sur la French Connection.
«Aztec Tomb revisited»: un jeu d'aventure un peu particulier qui s'adresse avant tout aux néophytes et les aide à pénétrer dans l'univers fabuleux des Aztèques. P. 88 Le méphisto S est diabolique. Résisterez-vous à sa séduction maléfique ? P. 42 Super-enquête - Lecteurs de Tilt, qui êtes-vous? Répondez nombreux à nos questions et gagnez des reliures pour conserver vos journaux. P. 51 Kid's school - Les derniers logiciels éducatifs, pour vos devoirs de vacances. P. 94 Carte postale - Dallas-Texas ; Dourdan-France. Découvrez les hauts lieux du jeu d'aventure grandeur nature. P. 96 Petites
Annonces - Achats, ventes, clubs, échanges. P. 57 Cher Tilt Le courrier des lecteurs.
Vos idées, vos suggestions et... vos critiques. P. 102 128 K=2000F MIEUX VAUT LE SAVOIR UN 64 K.
* Prix public conseillé - version PAL NOUVEL ATARI 130 XE Vous
voulez acheter un ordinateur personnel ? Un 64 K fera
l’affaire, pensez-vous. Et bien, ne faites rien avant d’avoir
lu ceci : Atari lance le 130 XE. Une puissance de 128 K pour 2
000 F seulement.
Un cerveau grand comme ça. Vous avez sous les yeux un modèle d’esthétisme et de confort. Son cerveau ? Un microprocesseur 6502C avec accès direct au bus (possibilité d’extension mémoire, connexion disques durs...). Et pour augmenter sa puissance de traitement, 4 microprocesseurs en appoint: gestion couleurs (256 couleurs), gestion graphique (17 modes graphiques), gestion sons (synthétiseur 4 voix), gestion mémoire (disque virtuel ou mémoire continue), tout est là pour vous simplifier la tâche.
Que faire avec 128 K ? Tout ou presque. Plus de mémoire, c’est plus d’utilisations. Que vous fassiez du traitement de texte, de la gestion de fichiers, du graphisme, des jeux ou de la programmation, le 130 XE, ses 128 K et son basic intégré vous ouvriront plus largement le champ de vos possibilités. Maintenant, avouez-le ! Vous ne pensiez pas en avoir autant pour 2 000 F. Le système Atari. Atari, c’est un système informatique complet : lecteur de cassettes ou de disquettes, tablette tactile et imprimantes.
Le 130 XE accueille tous ces périphériques et vous permet l’accès à une bibliothèque de logiciels riche de plusieurs centaines de titres.
Lecteur de disquettes - 1050: 2050 F Imprimante matricielle 1029:2100 F s y-zL A ATARI PLUS DE PUISSANCE POUR VOTRE ARGENT.
TILT JOURNAL HANNOVER MESSE Démesurée. Gigantesque... Les adjectifs restent toujours faibles pour définir la foire de Hanovre, certainement la plus importante d’Europe. A côté, le C.N.I.T. ressemble à une maison de poupée, le parc des expositions de la porte de Versailles de Paris à un square de quartier. La « Hanno- ver Messe' » est une véritable ville, pourvue de ses transports en commun. Plusieurs lignes de trains mignatures sillonnent l’exposition. La surface totale frise les 800000 mètres carrés, soit 80 hectares, celle des stands 500 000 mètres carrés. Les restaurants ne se
comptent pas, et l’on réalise facilement un voyage gastronomique, des pays Scandinaves à la Turquie, en passant par la France, la Bavière ou l’Autriche. Devant les 6 778 exposants et l’épaisseur du catalogue officiel en deux volumes, la tête tourne quelque peu. En réalité, la foire regroupe toutes sortes de spécialités, et le passionné de micro-informatique se cantonnera à trois ou quatre halls, à moins qu’il partage sa passion avec l’électronique, la machine outil, les engins de levage, les pompes hydrauliques et autres véhicules industriels... Très professionnel, le CEBIT
(Welt-Centrum der Buro - Informations - und Kommunikations- technik), c’est-à-dire le salon mondial de bureautique et d’informatique, laissait pourtant çà et là poindre des nouveautés intéressantes. Les stands des deux géants du micro familial, Atari et Commodore, se trouvaient parmi les plus visités, avec une courte tête d’avance pour Commodore, roi jusque là incontesté du marché allemand, avec une part de 65 % dans le secteur des familiaux. Face à la contre-offensive d’Atari et le succès foudroyant de Schneider (alias Amstrad), Commodore ne s’endort pas sur ses lauriers.
La gamme, déjà fournie avec les C16, 116, C64 et Plus 4, est complétée par le 128, présenté pour la première fois au C.E.S. de Las Vegas, et qui devait être HANOVRE SKOB COMBAT Deux salons, deux personnalités bien différentes.
Au Sicob de printemps, la mode est à l’ordinateur semi-professionnel - sans que quiconque puisse d’ailleurs définir exactement ce qui se cache sous ce vocable - et l’incertitude domine dans les allées du C.N.I.T.: «marché en pleine évolution », « restructuration », « dégraissage », « arrivée imminente de nouveaux produits », les formules toutes faites courent de stand en stand... A Hanovre en revanche, finies les passes d’armes. Les vrais combats sont engagés.
Quel sera l’issue du duel Atari Commodore? Le défi lancé à I.B.M. est-il une fanfaronnade ?
La micro-familiale survivra-t-elle aux grandes manœuvres engagées ? Autant de questions qui trouvaient à Hanovre des ébauches de solutions. Avec, en plus, pléthore de technologies d’avant-garde, des prix à damner un consommateur français, bref un marché en avance de quatre ou cinq mois sur le nôtre. Déprimant ? Pas vraiment, mais il serait temps que le marché français trouve son second souffle, sous peine de voir le fossé qui se creuse entre la France et les grands pays européens prendre les dimensions d’un précipice. Incontournable... disponible en Allemagne fédérale dès le mois de juin, en
version germanisée, accompagné par les micros ordinateurs professionnels PC10 20 et 900.S. Le 128 est un 8 bits qui possède la particularité d’être construit autour de deux microprocesseurs, le 8502 et le Z80. Le premier simule à la fois un 6510 et un 6502, ce qui assure une compatibilité totale avec le C 64 (Basic 2.0 résident) et un « mode 128 » avec un Basic 7.0 résident. Le second permet le chargement du CP M
3. 0, c’est-à-dire la compatibilité avec une très large
bibliothèque de logiciels professionnels. Le 128 se suffit de
l’ancien lecteur de disquettes 1541, mais le transfert en
mode 128 s’effectue cinq fois plus rapidement qu’en mode 64.
L’un des défauts du C 64 est donc gommé. Le clavier
professionnel comporte un bloc numérique séparé, huit touches
de fonction, six pour les déplacements du cur-" seur, une
touche « help » et une pour le passage de 40 à 80 colonnes
(en mode 128 et CP M). Le modèle 128 D comprend un lecteur
de disquettes intégré. Pour 1 200 DM (environ 3 700 F), les
Allemands peuvent s’offrir dès aujourd’hui un micro-ordinateur
polyvalent, qui allie l’extraordinaire ludothèque du C 64 à
la gamme de logiciels tournant sous CP M. Le 128 est un trait
d’union entre les ordinateurs familiaux et professionnels. Les
mauvaises langues disant déjà « oui, mais ce n’est qu’un 8
bits ». C’est vrai. Mais avec une extension mémoire de 512 K,
un 8 bits est déjà très efficace, bien que la mémoire ne soit
adressable que par pages de 64 K. Côté professionnels,
Commodore contre-attaque également, avec les PC 10 20,
compatibles
I. B.M. avec un système d’exploitation MS-DOS, et le 900, com
patible UNIX, le système d’exploitation professionnel qui a
actuellement le vent en poupe.
Sur le stand Atari, la réponse est déjà prête. Le 130 XE, compatible avec le 800XL, est vendu 600 DM (environ 1 900 F), moitié moins que le concurrent. Ou que celui que l’on cherche à présenter comme un concurrent, parce qu’il possède 128 K de mémoire vive. C’est oublier que le 130 XE ne possède pas les 80 colonnes, ni la compatibilité CP M, ni la possibilité d’étendre la mémoire vive à 512 K. Le C128 se situe en fait à mi-chemin entre l’Atari 130 XE et le 520 ST, qui lui est un 16 bits.
Disponible lui aussi avant l’été, le 520, que les Américains ont surnommé le « Jackintosh » en référence au chairman d’Atari, Jack Tramiel, et au Macintosh, face auquel il se dresse en concurrent direct, est construit autour du microprocesseur 68 000. Atari annonce en toute modestie que son petit dernier offre des perfor- l mances égales à celles réalisées par des ordinateurs trois fois plus chers. C’est vrai que 2 795 DM (8 600 F) pour l’unité centrale et un lecteur de disquettes 3,5 pouces, c’est « presque » un cadeau.
Particularité du ST, sa souris, qui offre un confort d’utilisation bien connu des adeptes de Macintosh.
Malgré le prix particulièrement tiré, Jack Tramiel attaque le marché des professionnels, en provoquant même I.B.M. sur son propre terrain des ordinateurs « personnels ». Sans jamais nommer cet imposant rival, les communiqués d’Atari Allemagne démontrent que seule une voie originale mène à la réussite et non pas le passage sous les fourches caudi- nes d’un pseudo-standard technologiquement dépassé (comprenez le PC)... A l’heure ou Apple propose une carte pour rendre son Mac compatible PC, le pari est audacieux, et sa réussite passe, entre autre, par la qualité et l’importance de
la gamme de logiciels qui seront proposés sur le ST, qui n’est pas compatible avec un autre ordinateur, innovation oblige, selon Atari. L’année 1986 sera celle du quitte qu double pour la société.
A deux pas du stand Atari, Thomson ne passait pas inaperçu, grâce à une démonstration permanente de digitalisation de l’image. En quelques secondes, le M05 offrait leur tête aux visiteurs. Succès assuré pour l’utilisation, sous forme de gadget, d’un procédé qui n’en est pas du tout un ! Mais pour les Français découvrant les machines exposées par le chef de file de l’informatique de notre pays, la surprise était de taille. Les Allemands profitent de modèles inconnus en France. Incroyable, mais vrai !
Pour être totalement exact, il ne s’agit pas de modèles véritablement différents, mais de M05 et TO7 70 remodelés. Il est tout de mêihe étonnant de découvrir le TO7 70 vendu avec un clavier mécanique (ce qui évite d’acheter 700 F un clavier fabriqué par une société indépendante de Thomson), et surtout un splendide MOSE, dans une robe claire à l’esthétique très réussie, avec là encore : clavier « professionnel », une alimentation intégrée, et... des prises pour manettes de jeu à la norme Atari !
Côté périphériques, on retiendra particulièrement le lecteur de micro-disquettes 2,8 pouces, double face, avec une capacité de 64 K par face, pour un temps de chargement de huit secondes. Une alternative intéressante aux lecteurs de disquettes classiques et micro-drives.
Les prix annoncés : environ 1000 DM (3 100 F) pour le MOSE avec crayon optique et micro-lecteur de disquettes, environ 2 000 DM (6300 F) pour le TO7 70 avec un lecteur de disquettes ! A n’en pas croire ses yeux. Surtout lorsque l’on sait que ces modèles ne sont pas prévus pour le marché français... Les M.S.X. étaient présents, mais de façon très discrète. Au lieu de se rassembler, comme à Las Vegas, sur un seul stand, les tenants du standard américano- japonais menaient la bataille en ordre dispersé, dans un pays qui ne leur semble pas particulièrement favorable. Au hasard des allées,
on découvrait pourtant plusieurs modèles.
D’abord le nouveau Philips VG 8020, un «vrai» M.S.X- 64K, avec clavier professionnel, qui remplace avantageusement le modèle précédent, souffrant d’amnésie et d’un clavier gomme.
Esthétique jouant sur les couleurs et les matières, prises pour manettes de jeu sur le devant, touches curseur largement dimension- nées, batterie de sorties très complète (Centronics, RS232...), modules d’extension mémoire, le VG 8020 tient bien la route face à ses compagnons de standard.
Le Sanyo MPC-64 joue les teintes sombres, et propose deux ports cartouches situés l’un à côté de l’autre, et bien sûr 64 K de mémoire vive. Le Panasonic ?
TILT JOURNAL demeure lui aussi dans la sobriété, et est accompagné par une tablette graphique.
Cette foire présentait quelques curiosités, comme l’ordinateur Robotron, venu de la République démocratique allemande. Compatible CP M 2.2 et EBM NEWA 501, système d’exploitation standard de l’Union soviétique, l’ordinateur personnel 1715 est construit autour d’un microprocesseur 880 cadencé à 2,5 Mhz. II possède 2 K de mémoire morte de base (!) Et 64 K de mémoire vive et offre l’affichage 80 colonnes avec une extension.
Pour être tout à fait franc, le stand Robotron, quoique bien situé, ne se trouvait pas parmi les plus visités... Côté extensions, le disque digital à lecture laser commence une percée. Encore réservé au domaine professionnel, ses possibilités étonnantes le placent comme le favori pour la sauvegarde des données. Parmi les marques présentes sur cette nouvelle technologie, on trouve logiquement Phi- lips et Sony, pionniers du disque digital audio. Philips propose un disque compact d’une capacité de 600 mégabytes (600 000 K). Le temps de recherche dure au maximum une seconde, et le trans
fert des données s’effectue à la vitesse de 1,4 mega par seconde (1400 K sec). Le tout sur un disque que rien ne distingue extérieurement d’un compact audio, et dont la fiabilité est quasi- totale. Il supporte par exemple des températures de 40 °C à + 70 °C et des taux d’humidité de 10 % à 95 %. L’utilisateur de la «galette» risque fort de jeter l’éponge le premier ! Seul regret, l’esthétique du lecteur n’est pas très réussie, et le chargement s’effectue sur le dessus, ce qui rappelle un répondeur téléphonique un peu archaïque.
Le Sony Lasermax est beaucoup mieux réussi sur ce plan, avec un chargement frontal. Mais sa vocation est très différente de celle du Philips CM 100. Le Sony est un vidéo-disque, destiné à conserver des images, des textes, de la musique. Sa capacité s’élève à 54 000 images. Présenté en première européenne à Hanovre, le Lasermax connaît déjà des concurrents, français en particulier, puisqu’un système équivalent existe déjà, piloté par un TO7 70. Atari, le trouble fête, n’est pas en reste, et présente également un disque numérique capable de conserver 80 millions de mots en mémoire. Il
est capable par exemple « d’avaler » un dictionnaire en vingt volumes, et d’aller chercher n’importe quelle définition en quelques secondes.
Et tant pis si un disque de douze centimètres de diamètre en Le summum de la robotique.
L'ordinateur est capable de Jouer physiquement du violoncelle, du violon, ou de la flûte.
Incroyable ! Taito démontre ainsi une parfaite maîtrise technologique, impose moins dans une bibliothèque qu’une magnifique collection de volumes reliés en cuir pleine peau, et dorés à l’or fin.
A côté de cette technique du laser, les autres périphériques semblent rabâchés, comme les tablettes graphiques, telle la Preh Bitmap, compatible Apple II, ou le clavier musical Wersiboard pour Commodore 64. Il dispose de quatre octaves, et peut se transformer en clavier polyphonique grâce à son logiciel Poly 64.
Il était vendu sur la foire au prix de 450 DM (1400 F).
Moniteur géant de chez Toshiba : 40 pouces, pour un poids de 75 kg le tout en haute définition bien sûr. Et c’est même un véritable attroupement que l’on trouvait autour d’un stand de bras articulés pilotés par ordinateur, au moment de la démonstration de jeu de marionnettes chinoises.
Grâce à l’informatique, ces marionnettes exécutaient des mouvements très complexes, uniquement réalisables habituellement par des spécialités éminents du maniement de ces marionnettes traditionnelles.
Taito présentait des robots également très performants, puisque certains étaient capables de jouer de la flûte, du violon ou du violoncelle ! D’autres avouent une vocation plus familiale, comme Ballonn Beroder, capable de gonfler et de tenir des ballons, Yu- me Maru, Jr. Qui sait marcher, avancer le bras, fermer la main, déployer son antenne. Equipé d’une caméra vidéo, il peut se laisser guider d’une autre pièceen utilisant un téléviseur commè écran de contrôle. Tuxedosam enfin est un pingouin qui se dandine en diffusant un message enregistré par son magnétophone à cassettes intégré
(et invisible).
Et pour tous les visiteurs étrangers, l’un des éléments les plus étonnants restait l’immense taverne bavaroise, capable d’accueillir des milliers de convives, avec orchestre traditionnel en permanence, et bière coulant à flot. Ambiance assurée, et vive l’informatique ! ¦ SPECZL SICOB mm mm habitude est prise. Le V Janus des salons in- K formatiques est bien l’attraction principale flV de chaque semestre, au point de faire de l’ombre à d’autres salons qui cherchent à occuper eux aussi un terrain qui demeure d’avenir.
Le Sicob de printemps, moins important que son grand frère d’automne, est presque exclusivement professionnel, puisque le Sicob boutique n’est pas là pour accueillir le monde de la micro- informatique familiale. Cette tendance n’est certainement pas pour déplaire à ceux qui ont réussi à s’immiscer sous les voûtes du C.N.I.T. La mode est à l’ordinateur « semi- professionnel », comme s’il était honteux de se servir de son micro autrement que pour goûter aux joies perverses du dernier« calc » à la mode. Heureusement, l’interdit a d’autant plus de charme.
C’est ainsi que l’on trouve des jeux pour les machines professionnelles qui se transforment, à l’appel d’une simple touche, en un superbe tableau rempli de chiffres, pour parer à toute arrivée intempestive du chef... Donc, point de jeux ou presque à l’ombre des tours de la Défense.
Mais des machines, oui. Avec un présent-absent (ou absent-présent si vous préférez) de marque : Atari. La société de Jack Tramiel n’avait pas cru bon de prendre le
R. E.R. Il est vrai que l’importation et la distribution sont
en restructuration, avec le dégraissage d’Atari France et la
création de Galaxy par Guy Millant, ex
P. -D.G. d’Atari France. En revanche, des malins voyageurs
avaient réussi à prendre contact avec Jack Tramiel en
personne.
C’est ainsi que Micro- Application créait l’événement en montrant un 520 ST pour la première fois en France, quelques jours après sa sortie européenne à Hanovre.
Le grand concurrent d’Atari, Commodore, était présent pour la première fois en son nom. Les machines de la marque séront désormais importées et distribuées par Commodore France (comme en Grande-Bretagne ou en Allemagne fédérale) et non plus par Procep. Peut-être est-ce le signe d’une marque d’intérêt de la société mère pour le marché français, jusque-là plutôt délaissé ? Ce revirement survient au moment ou le potentiel d’achat en micro-ordinateurs augmente effectivement de façon significative, mais où la concurrence Le « Jakintosh», où la réponse du berger à la bergère. Avec le 520 ST
Jack Tramiel joue la carte maîtresse d'Atari.
A quitte ou double.
Le Macintosh d'Apple, lui connaît un succès mitigé, devient également plus dure que jamais. Commodore n’a pas voulu conquérir la France comme elle avait conquis l’Allemagne.
Aujourd’hui, elle doit se battre avec un 64 vieillissant, un 128 qui tarde à arriver (pas avant l’automne), un C 16 qui n’est pas lancé par une décision de dernière minute, et un Plus 4, catapulté cheval de bataille provisoire, bâtard dopé par un prix « sacrifié» (1990 F).
Le PC 10 20 quant à lui, vise le marché particulier des compatibles I.B.M., où la bataille des prix devient dantesque. Vidéo- technologie vient par exemple d’annoncer un Laser compatible à moins de 10000 F... Face aux manœuvres des géants, les Français ne restent pas inactifs.
Tthomson présentait son lecteur de micro-disquettes pour MO 5, ainsi que la gamme complète des extensions pour le TO 7 70, digitalisation, incrustation, modem et bien sûr imprimantes thermiques 40 colonnes et à impact 80 colonnes, lecteurs de disquettes.
En ce qui concerne la grande nouveauté, le TO 9, c’est la déception. Il a été annoncé pour la rentrée, la presse a pu entre- apercevoir furtivement un prototype avec interdiction formelle de le photographier (!), et Guy Brissy, directeur général de Thomson micro-informatique ne s’est laissé aller à aucune confidence, en se contentant dé dire : « N’attendez pas de nous aujourd’hui que nous répondions à toutes les questions que vous vous posez sur le TO 9, le temps viendra pour cela. » On sait seulement que la machine sera disponible en octobre prochain. Le TO 9 sera un micro
«haut de gamme», avec une mémoire vive de grande capacité et une mémoire de masse intégrée, compatible avec les MO 5 et TO 7 70 tant pour les périphériques que pour les logiciels, et que son utilisation irait de «la famille à l’entreprise». Le prix sera inférieur à 10 000 F, ce qui est tout de même la moindre des Commodore vient lui aussi avec retard au compatible IBM, avec ses PC 10 et 20.
Ses atouts : image de marque (le premier ordinateur Commodore était un « prb ») et son prix. Mais la concurrence est rude, choses à l’heure des Commodore 128 et Atari 520 ST. Côté technique, on ne sait rien. La compatibilité avec les TO 7 70 -MO 5 oblige à conserver le microprocesseur 6809, un huit bits particulièrement performant. Telle est la seule certitude. Pour le reste, rendez-vous en septembre.
Espérons seulement que la surprise sera agréable.
Chez Exelvision, 1 ’EXL 100 s’entoure de plus en plus de périphériques, et la commande de ?
10 000 unités par l’Education nationale redonne de l’oxygène à la jeune société Valbonnaise dont les ventes tardent à décoller, malgré un produit original et séduisant. Les visiteurs du Sicob ont pu essayer le clavier professionnel, et découvrir les nouveaux périphériques : Exeldrums, la boîte à rythmes programmables avec visualisation sur l’écran.
Dix-sept instruments de percussion différents disponibles sur six canaux, possibilité de programmer cinquante-quatre séquences et d’utiliser seize rythmes préprogrammés.
Exelmémoire (CMOS RAM), une mini-cartouche qui tient dans la plus petite des poches et offre 16 K de mémoire vive non volatile. L’accès des données est quasiment immédiat et la fiabilité totale. Dans bien des cas, Vexelmémoire remplace avantageusement la cassette ou la disquette, notamment pour conserver des routines, un programme en cours d’élaboration, des logiciels téléchargés. La pile au lithium intégrée assure une autonomie de douze à vingt quatre mois.
Exelpro, une extension mémoire combinée à un double lecteur de disquettes, qui se présente sous une forme identique à celle de l’unité centrale (en plus plat), afin de pouvoir se poser dessus.
L'Exelpro apporte 40 K de mémoire vive, dont 32 K utilisateur, ce qui la porte à 80 K, si l’on adjoint une cartouche Exelmémoire. Le double lecteur de disquettes accepte des disquettes de 3,5 pouces double face, double densité de un méga-octet non formatées.
Le modem, classique, possède en outre une fonction de téléchargement en association avec V Exelmémoire, et possède un port RS 232 ainsi qu’un port parallèle Centronics. Antiope se connecte au même emplacement que le modem, et permet le décodage.
Côté logiciels enfin, la gamme s’étoffe, avec particulièrement une série de logiciels éducatifs.
L'Amstrad CPC 664 avec son lecteur de disquettes intégré jouait les vedettes. Pour tout savoir sur la gamme Amstrad, reportez-vous p. 68.
M. S.X. se rappelaient à notre bon souvenir, avec le Yashica,
le Yeno DPC 64, le Sanyo, iisponi- version 32 K qui accepte
enfin tous les logiciels, au moins théoriquement, le Sony,
entouré de ses périphériques (voir banc d’essai), le
Goldstar, finalement importé par
A. S.N. diffusion.
Le Squale, après une sortie précipitée, cherche son second souffle, avec un double lecteur de disquettes et le raccord téléphonique accompagné de son logiciel de communication aux normes Minitel et Transpac, sous forme de cartouche. Malgré des possibilités intéressantes, le Squale aura bien du mal à faire son trou dans la jungle de l’informatique.
Surprise au stand I.T.M.C., où l’on découvrait, à côté des différents ordinateurs Yeno, une nouvelle console de jeu aux performances alléchantes, bien que son importateur reste discret, et ne semble pas croire à un renouveau de la console. Ce qui ne veut pas dire que ce type de produit ne garde pas une place (mesurée) en bas de l’échelle des prix, à condition d’offrir, sur cartouches, des jeux variés, de qualité, et d’un prix abordable. Et l’on est toujours sans nouvelles de la fameuse console Nintendo présentée en avant-première au dernier C.E.S. de Las Vegas.
L’ordinateur qui fut à une époque le plus attendu a été présenté dans une quasi indifférence. Le Sinclair QL français existe, et est.
Disponible on ose à peine écrire enfin, après tant d’annonces différées, avec son clavier!
AZERTY accentué et ses quatre logiciels intégrés entièrement francisés (traitement de texte, tableur, gestion de fichiers et graphiques) et « auto-documentés ».
Présenté comme un ordinateur professionnel, le QL se repositionne plutôt comme un familial haut de gamme, capable d’épauler dans leur travail les professions libérales. Mais déjà les jeux arrivent, ce qui n’est pas pour nous déplaire.
Les amateurs de périphériques et d’accessoires ont pu découvrir la gamme Almatec. Modem pour C 64, transcodeurs PAL RVB (péritel) et PAL SECAM, vendus sous la marque Osccar, interface 80 colonnes pour C 64, claviers musicaux pour C 64 Color- tone et Wersiboard. Almatec diffuse également les logiciels Logi- disque et Magnard.
Pour terminer la visite, le stand Apple, imposant, proposait des démonstrations permanentes sur écrans géants, mais ne dévoilait pas de réelles nouveautés, si ce n’est le Ile qui voit son microprocesseur 6502 remplacé par le NCR 65 C 02 du Ile. Le nouveau Ile pourra utiliser les logiciels du Ile, et connaîtra ainsi les joies de la souris. Un kit de transformation existe pour les « vieux » Ile.
La dernière attraction du Sicob n’appartenait pas au Sicob, mais se déroulait en face du C.N.I.T., sur le parvis, dans la salle d’exposition du Carrefour international de la communication, qui présentait «Machines parlantes 85».
On pouvait voir et surtout entendre les toutes dernières inventions de cette nouvelle technologie en progression ultra- rapide, et dont les applications sont innombrables. Le prototype Renault ne se contente plus de régler, au son de la voix du conducteur, la climatisation ou le volume de l’autoradio, d’annoncer à haute voix la consommation d’essence, l’autonomie, la vitesse moyenne, etc., il informe, au moyen d’un écran tactile, des conditions de circulation dans une région donnée !
Les robots pilotés à la voix grâce à la géniale invention de Martine Kempf, que le monde entier envie à la France, sont d’une étonnante précision. Ils peuvent régler un microscope, conduire une voiture ou un fauteuil roulant.
Le C.N.E.T. présentait une cabine téléphonique « mains libres », où la seule intervention manuelle consiste au paiement par l’intermédiaire d’une carte à mémoire... Les machines parlantes ne cherchent pas le spectaculaire. Mais elles apportent une révolution technologique dont on ne soupçonne pas l’importance. Après cette exposition largement plébiscitée par le grand public, le Carrefour prépare pour l’automne une exposition qui aura pour sujet les applications ludiques de l’ordinateur.
Patrice DESMEDT SEA, SUN and... GOOD G AMES !.. dm* &* Jubé* «U 4'&é m COMMODORE 64 • SPECTRUM • AMSTRAD • THOMSON MO 5 ORIC-ATMOS • ZX 81 • MSX • APPLE II • ATARI GUILLEMOT International Software - B.P. 2 ¦ 56200 LA GACILLY - tél 99 08 83 54 et 99 08 83 17 du lundi au samedi de 9 à 19 h. ANIICIPAL MF BASIC FTINOU (Frel IMF NOUVEAUTES MY CHESS II BATTLE FOR MIOWAY (Fr)105 F BUMPER (Ere) . IMF AMERICAN FOOT SHAOOW TIRE lOlsk) MANOflAGORE |Fl) COMBAT LYNX (F ) AOVFNTURE OUESI CAS ILE Of IERROR HAMPSTEAD 1HE H0B8II SHIRLOCK Hol MES 2IM7AIABIM IHE HOBBIT (Ois*) OARK TOWER GRANO LARCENY PENEIRATOR
WITCH SCAULORON FVFRYONE SAWALIY STUNI BIKI FORNAOO lOW I EVEl PYJAMARAMA 0 TH OFCATHLON HUNTCHBACK II MATCH POINT (leruK) jn SEI WILLY II JFT Set WILLY JUICt 75 MOTOR CROSS 95 SIAP SHOT (Hockey s 911 175 STAFE OE KARNATH SOMMER GAMES (K 7) .
SELECI I OflEIBS 10) 1*5 EI5STRIKE EAGLE 101 1*5 FORT APOCALYPSE (0) 1*5 BATTLE loi NORMANOY 10)1*0 NATO COMMANDER (D) . 1*5 RAID OVER MOSCOU (D) . 175 SENTINEL (D) ...135 SPITFIRE ACE (0|......175 STELLAR 7 (D) ..129 PUNCKY (D) .
F(0 .
HUNTER KILLER (I AMSGOLF ( CLIOER PILOT 125 AOVENTURE OUESI 105 ASIRO CHASE 05 A2IMUTH (F» 105 BATTLE FOR MIOWAY fFrj 115 BREAK FEVER 05 f Kidd* |ump challenge 8S f Mplflf OF KARN 85 CNIOMBtO 105 UN JEU GRATUIT PUUR 5 ACHETÉS * (1) ou 8 F. par jeu à valoir sur votre carte de fidélité.
BON de COMMANDE Je joins un D Chèque bancaire I ) Mandat-lettre D Contre-remboursement (ajouter 15 F. de Irais)
- Débitez ma ? Carie Bleue 53*1 ? EC Master Card M8B ? American
Express Bij r 1 Crédit Agricole * COMMANDEZ PAR TELEPHONE avec
votre "CARTE BLEUE ”, votre "EUROCARD" votre "CAHTE CRÉDIT
AGRICOLE" w 99- 08 83 54 et 99- 08 83 17 s 48 heures pour tous
lubs. Pays étrangers : GUILLEMOT International Software
B. P. 2 56200 LA GACILLY COMMODORE 64__ BEACH HEAD Ffl ..95
BlUE MAX FR ....95 BOUNTY BOB ST.BACH FR 95 BRUCE LEE
FR ...95 BUCK ROGERS FR 95 COMBAT LEADER FR ....
149 F 15 STRIKE EAGLE FR .. 1*9 IOR1 APOCALYPSE 1R 95 GROGS
REYINGl FR 95 INOIANA JONES ER 95 POLE POSI1ION FR 95 RAID
OVER MOSCOU EH 95 SPITFIRE ACE ER 95 SPY HUNIER ER 95 SIRIP
POKER ER 95 2AXXON ER 95 BATTU lor NORMAND* ER 1*9 SOLO ElIGHT
FR 1*9 OUASIMOOO 95 TAPPER 95 MONSIER TRIVIA 95 FALLAOEGA 95
MISSION ASIEROIO 95 ULYSSES 95 WIZZABD ANO PRINCESS 95 OOUGH
ROY 95 OIG OUG 95 PAC MAN 95 MR 00 I 95 CATERNSOF KAFKA 95
CONGO BONGO 95 SEN1INEI 115 SIELIAR I 105 NATO COMMANOER 1*5
0R0P70NE 105 REACH HEAD 101 W5 BRUCE LEE 101 1*0 DECATHLON
(Fr) 105 WEB DIMENSION (Fr) ... 105 DESIGNER'S PENCIL (Fr) 105
INI SOCCER 175 ON COURT TENNIS ER 105 BEAMRIOLR ER 95 HERO ER
95 PASIFINMR ER 105 ROCK'N BOITER 105 GH0SIBUS1ERS ER 105
MASIEROF 1HE LAMPSFR 105 PIIFAll II ER 95 IMPDSSIBIF MISSION
175 AIR WOLF 125 IOMEGAHITS 115 STRANGE LOOP 175 CIPHOIO 9 175
SUICIDE STRIKE 95 KENSINGTON 125 THEATRE EUROPE 115 ONE ON ONE
(RasEel) 125 CHOP LIE 1ER 125 RAIO ON BUNGEL1NG BAY 175 HARO
HA IMAC 175 OAVIO S MIONIGHT MAGIC 175 GATES 01 OAWN 105
GREMIINS 105 SPACE SHUTTlf FR OEMONOF 10PAZC .
BOOTY SNOKIE FLAK OflEIBS A7TEK IOROSOI MIDNIUHI .
M ROBOI KONG STRIKE S BACK 85 MATCH OAY (Football) 90 MAICHPOINT (Tenms) 85 STAR STRIKE 75 t KIOOS JUMP CHAllENGF 85 JET SE T WILLY 75 ATIC ATAC 75 KNIGHT IORF (fr) 9S SABRE WUU 95 WHIIE LIGHINING 190 CONFU2ION 95 MACHINE IIGHTNING 190 GREMIINS 115 8ROA0SIRQI 105 I A Y JONES 85 3 0 MOVER (Ere) 162 ANOROIOE (Ere) 67 AWARI (Ere) «S ERIC BRISTOW (Fléchettes) 95 WI 7AR0IAIR 95 THE HOBBIT 165 SHERLOCK HOLMES 145 SKOÜl OA E 95 PROJECT FUTURE 75 PYJAMARAMA 7S TRASHMAN 75 TRAVU WITH tRASHMAN 75
D. TH. DECATHLON 85 GIFTS FROM THE GODS . . . 95 Master of
the Lampes (D)!79 GHETTO BLASTER 95 Spécial Addition (6 jeux)
105 SPECTRUM _ HGHIIRPIIOÎ 89 AUFN 8 FR 99 AIR Wolf 7S IOROS
Of MIONIGH! 65 BlUl MAX FR BRUCE ICI fR BUCK ROGFRS FR TAPPER
FR ZAXXON FR SPY HUN TIR FR RAIO OVER MOSCOU f R FNOURO (Fr)
(lOleiu) MOON CRTSTA HAVOC FIST .
THE WAV OF THE EXPLODING R (Ere) . . .. 225F CYCLONE (Ere) ...88 F DEATH STAR ....82 F DESIGNER’S PENCIL (FH 85 F DON JUAN & DRAGUEURS 111F DOOM DARKS REVENGE .. 94 F F ALI GUV 86 F FA1CON PATROl II 82 F FANTASTIC VOYAGE 82 F FlAK 91 F FORMULA ONE 98 F MATH (Ere) 48 F MICROSAPIENS (Ere) 126 F MILLIONNAIRE (Ere) 126 F MUGSY 81 F NIGHT GUNNFR 74 F ORJFCTIF ELVSFE (Ere) IMF OTHELLO (Ere) 67 F PAINTING JOE (Ere) 67 F PANIQUE (Ere) 64 F PENE IRAIOR PRINI CASIli 100 F IWIN KINGODM VAIIfv 00 F VOI lErel 102 F WORLO SLHILS BASEBALL 8* E 7X TRANS (Ere) tS F NOUVEAUTES _ A VIEW TO KIU
MOHDENS OUEST JET SET WILLY ...89 F THE HOBBIT ....165 F BATTLE FOR MIOWAY (Fr) 115 F SIR LANCELOT ....95 F KONG STRIKES BACK.....95 F GALAXIA .70 F TRIPODS .95 F COMBAT LYNX (Fr)..... TALES OF ARAB. NIGHTS .
STAR COMMANDO...... THF OUKFS OF HA77ARO S7 F HISTOIRE (Ere» HULK JFT PAC ST DAVIS SHOOKER .
O'JSrIs . 119 F 39 F SPORTS HIRO II f STARION aat TALES 01 ARABIAN HIGHT 82 F WARLORD 95 F FORTH ..125 F DEFEND OR DIE ...95 F NOUVEAUTES_ BEACH HEAD (US GOLD) ... 95 F Aulre US GOLD, nous consulter. .. DAM DAEGa ....109 F EVERYONE'S A WALLY . . . 1D9F MORDENS QUEST 77 E STARION 98 F USE IT ...89 F EN FRANÇAIS_ JOYAUX DEBABVLONE... 99 F ETUDIANTS ETUDE DE BILANS 99 F ETUDE OE FONCTIONS ... 99 F DISQUETTES AMSTRAD ROLAND IN CAVES (0) ... 1*9 F ROLAND ON THE RUH (D) 149 F ROLAND AHOY (0)......1*9 F ROLAND GOES DIGGING (D 1*9 F
HARHIERATTACK(O) ... 149F CODE NAME MAT (0) .... 1*9 F MUTANT MDNTY (D) .... 149 F SPUT (D) . ÇUACK A JACK (D) 149 F 149 F 1*3 F 149 F 149 F SNODKER (D) ...1*9 F Nombreux autres litres : NOUS CONSULTER.
SUPERPIPELINE II (Fr) .
STRIP POKER (Fr).....
D. TH OECATHLON..... TEST MATCH (Cricket) .
SOFTWARE STAR...... WILD BUNCH ... FONT 464 ...... AZIMUTH ..... AIR TRAFFIC CONTROL MASTER CHESS GILLIGAN'S GOLD...... TANK BUSTER ....95 F MISTER FBEE2E ..65 F FOHEST AT WORLD'S END . 65 F MILLIONNAIRE (Ere) 125 F . 99 F CHUCKIE EGC ....95 F ORIC-ATMOS _ MACADAM Bumper (Ere) FH IM F TRIATHLON (Ere) FR 13S F BUSINESS MAN (Ere) FR .. 126 F ELYSEE (Ere) FR ..129 F HADES rèrel FH ..225F TERREUR (Ere) FR .86 F LA CITE MAUDITE (Ere) FR 126 F MASTER PAINT (Ire) FR .. 225 F MISSION DELTA (Ere) FH .. 16 F MICROSAPIENS (Ere) .. 109 F
MILLIONNAIRE (Ere) 95 F SAGA (Ere) .....115 F TERMINUS (Ere) .95 F APPLE II _ DESIGNER’S PENCIL (Fr) (D) 225 F GHOSTBUSTERS (Fr) (0) 225 F HERO (Fr) (D) .. 225 F PITFALL II (Fr) (D)...... 225 F SPACE SHUTTLE (Fr) (D) 225 F THE TRACER SANCTION (Fr) (D) ... 225 F OECATHLON (Fr) 125 F PITFAIL II (Fr) ..125 F HERO (Er) .....(25 F RIVER RAID (Fr) .125 F HOBBIT . .... JET SET WILLY .
ATARI BRUCE LEE FH..... SPITFIRE ACE FR . .. SOLO FLIGHT FR ... BLUE MAX FR...... ZAXXONFR . 165F BOLIDES EN FOLIE Les passionnés d’informatique se doublent parfois de doux rêveurs.
Ds peuvent se précipiter sans hésitation sur le premier numéro d’un nouveau trimestriel, « Bolides en folies », entièrement consacré aux «plus belles 2CV du monde».
Un magazine tout en couleurs, aux photos splendides, qui chante un hymne à la gloire de l’irremplaçable deudeuche. Les décorations les plus folles cotoient les transformations les plus inattendues, comme une version coupée sport à couper le souffle. Textes et photos ont été réalisés par Joelle Illous et Philippe Hayat, qui ont sillonné le monde au volant de leur 2CV. Bolides en folies, 30 F AIE!
Dans Tilt n° 20, nous avions testé dans « Tubes » Mélodimus, Rythmamus et Astromus. Ces cassettes pour TO 7 70 et MO 5 sont diffusées sous le label Hatier-Logimus au prix de 185 francs chacune, et non pas par un autre éditeur spécialisé dans les logiciels pour Thomson.
DAM BUSTER Présenté début mai en avant- première par Run Informatique, voici le nouveau «best» des productions U.S. Gold. Logiciel d’action et de stratégie, Dam Buster vous fera revivre le bombardement historique des barrages de la Ruhr durant la seconde guerre mondiale comme si vous y étiez. Dans notre prochain numéro, nous vous présenterons un test approfondi de ce programme qui risque fort de s’inscrire en première place du hit-parade des logiciels de combat aérien.
Run informatique, 62, rue Gérard, 75013 Paris. Tél. : (1)
581. 51.44 et 5, boulevard Voltaire, 75011 Paris.
KIT MAGAZINE EST NÉ Ce nouveau journal publié et distribué gratuitement par la Société Générale s’adresse à tous les 15-24 ans. Entièrement en couleur, il affiche résolument une vocation de News. Au sommaire du' premier numéro, des interviews chocs d’Alexis Venot, créateur de la centrale informatique de la moto d’occasion ; de Patrick Dupont, star mondiale de la danse, de Martine Kempf, techno-woman géniale qui a inventé avant les Japonais un synthétiseur de parole, et un dossier « spécial partir » pour mieux vivre vos vacances.
Musclé, rapide « kité », Kit magazine est un winner.
Il s’inscrit directement dans la ligne du superbe concours mis en place au mois d’avril dernier dans toutes les agences de la Société Générale.
TAM-TAM SOFT
• Cocon ut offre des avantages « club » à ses plus fidèles
clients. On devient membre après l'achat de dix logiciels, et
l'on profite alors de 10 % sur les achats de soft, avant
d'utiliser bientôt une salle pour tester les utilitaires.
Côté soft, Coconut propose des jeux comme Murder on the Zinderneuf, Archon ou Pitsop II sur cassette pour C 64 entre 140 et 160 F, et importe des jeux d'aventure américains uniquement texte, réservés aux fanatiques. Coconut, 13, boulevard Voltaire, 75012 Paris. Tél. (1) 355.63.00.
• Electron garde toujours la tête pour la gamme Atari et ses
logiciels sur disquettes. On trouve des titres en exclusivité
française pour disquettes Atari, comme Spy vs spy (voir Tilt n°
20), Rescue offractalus. Bail blaser ou B ue Max 2001 (voir «
Tubes »). Avec, comme clou du spectacle, un logiciel pour
mesurer le stress, et qui permet de jouer à un jeu d'action
uniquement par la pensée, à partir d'un capteur placé sur le
front ! Electron, 117, avenue de Villiers, 75017 Paris. Tél.
(1) 766.11.77 Pour gagner, il vous suffisait de vous rendre
dans une des agences de la Société Générale, chacune
d’elles disposait d’un ou plusieurs terminaux de Minitel avec
lesquels vous pouviez gagner un des 2 030 prix'de ce grand jeu
concours à savoir 232 ordinateurs MO5 ; 1780 ordinateurs T1 30
Galaxie, et surtout dix-huit séjours d’une semaine à New York
!
Trop tard maintenant pour jouer mais restez à l’écoute de la Société Générale, cette banque joue à fond la carte 15-24 ans.
RESPIREZ !
Le centre d’animation de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon ne se contente pas d’organiser pour la troisième année consécutive le festival du logiciel, du 15 au 27 juillet. Il propose durant l’été toutes sortes de spectacles et d’expositions. Musique, «Nuits de la Chartreuse », théâtre, danse, rencontres poétiques, informatique utilisée par des écriBIP BIP En informatique comme en diplomatie pour passer les frontières, il est préférable de se munir d’un passeport validé par un visa d’entrée. A la manière d’un carnet de vol, le passeport pour le futur du Ministère de la Jeunesse et
des Sports, agrémenté du BIP (Billet d’informatique populaire) et des visas informatiques authentifie les expériences acquises.
Le premier, véritable certificat de savoir-faire, consiste en quatre épreuves pratiques :* le vains, des graphistes, stage organisé par l’atelier de littérature assistée par ordinateur, expositions... Pour ceux qui s’engouffrent dans la vallée du Rhône vers les plages méditérranéennes, la Chartreuse se présente comme la respiration de leur voyage. Pour tous renseignements, s’adresser au C.I.R.C.A., La Chartreuse, 30400 Villeneuve-les-Avignons.
Tél. : (90) 25.05.46. matériel et sa maintenance ; l’analyse, la programmation, les langages ; les logiciels standards ; l’informatique dans la cité, plus une cinquième épreuve collective organisées en sessions sous le contrôle de l’Etat.
Les deuxièmes, moins formels puisque délivrés par les associations agréées, témoignent des heures et des activités pratiquées, de la création de logiciels à l’animation de clubs. Ministère de la Jeunesse et des Sports, 78, rue Olivier de Serres, 75739 Parix Cedex 15. Tél.: (I) 828.40.00. w *na* BP ATARI 2600 239 F DECATHLON PITFALL D PRESSURE COOKER HERO SPACE SHUTTLE RIVER RAID ENDURO PITFALL BEAM RIDER TENNIS .179 F SUPER
- PROMOTION 75 F CYRUSS STAR WARS ARCADE QBERT MATTEL INTELLI
VISION SUPER
- PROMOTION - 119 F ICE TRECK BEAUTY AND THE BEAST SWORD AND
SERPENT DEMON ATTACK DRAGON FIRE DRACULA NOVA BLAST SAFE
CRACKER WHITE WATER Le service club, c’est depuis plus de deux
ans ce qui a permis à des milliers de passionnés de la micro,
de recevoir chez eux rapidement et aux meilleurs prix les
dernières nouveautés françaises et étrangères et les
best-sellers.
Deux ans d’expérience et plus de 10 000 jeux en stock, ça compte pour vous assurer un traitement rapide de votre commande dès sa réception et l’envoyer en paquet poste urgent!
Dès votre premier achat vous deviendrez “micromane” et recevrez gratuitement et sans obligation d’achat à aucun moment les promotions du club et les nouveautés avant qu’elles ne paraissent dans la presse. ?
TRON DEADLY DISC 129 F MA2EATR0N .. 129 F OKEY .. 129 F OOLF .. 129 F BASKET 129 F FROG BOO ..... 129 F TENNIS . 149 F BOXING 149 F SOCCER (FOOD 165 F ARMORBATTLE . 165 F SEABATTLE .... 165 F BON DE COMMANDE PAGE SUIVANTE Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au 16 (93) 42*57.12 iur tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour connaître la disponibilité e Envoi le jour même de la réception de la commande par paquet poste urgent.
SPACE BATTLE .. 165 F VECTRON ...... 195 F MISSION X ..... 195 F SUBHUNT ..... 195 F CHESS . 225 F COLECO VISION DECATHLON ... 275 F HERO .. 275 F PITFALL n ...... 275 F PITFALL 275 F RIVER RAID .... 275 F BEAM RIDER .... 275 F ZENJ1 ... 275 F TENNIS * 329 F WINGWAR ..... 399 F SUPER
- PROMOTION - BC’S QUEST FOR TIRES ..... 129 F
POPEYE . 75 F T07 T05-70 M05
ELIMINATOR 110 F PULSAR n .. 120 F
YETI .. 145 F T07 70-M05 ECHECS
3.7 . 110 F
1815. .. 135 F MEURTRE A GRANDE VTS.... 155 F
AIGLE D'OR . 160 F SCRABBLE ..
249 F EMPIRE 249 F LE
GENERAL 135 F MINOTAURE 135 F
MOS CROCKY 2 .. 110 F MILLIONNAIRE .....
125 F VOX .. 160 F MISSION
DELTA .....160 F R1PPER 160 F
STANLEY ... 125 F TABLO 5 ...
225 F SPACE SHUTTLE .... 245 F ORIC ATMOS
MRWIMPY .. 49 F MISSION DELTA .....89 F
BUDGET FAMILIAL ...99 F ZOOLYMPICS 119
F MILLIONNAIRE (ERE) . 109 F CITE MAUDITE (ERE) 125 F
MICROSAPŒNS (ERE) . 125 F FRELON
125 F STANLEY ... 125 F
1815. .. 129 F TRIATHLON (ERE) ... 135 F
COBRA PIN BALL© 120 F MACADAM BUMPER (ERE).... 145 F
DIAMANT ILE MAUDITE 145 F 3DFONGUS . 145 F
AIGLE D’OR . 160 F RETOUR DR GENIUS 160 F
FLIPPER ... 160 F MASTER PAINT .....
225 F LORIGRAPH . 260 F MSX MANIC
MINER 90F JET SET WILLY ...... 90F SUPER
CHESS 99 F HYPER VIPER .99 F
HUSTLER ...115 F CHUCKY EGG ...... 119 F
GHOSTBUSTER ..... 139 F DECATHLON 139 F
MASTER OF THE LAMPS 139 F PATHFINDER 139 F
BEAM RIDER 139 F HERO . 139
F PITFALL 139 F RIVER RAID .
139 F 5 F de réduction supplémentaire à valoir sur la carte
de fidélité.
AMSTRADGB NOUVEAUTES!
BRUCE 1EE0 .... 95F BEACHHEAD© ...95F POŒ POSITION© ..95F RAIDOVER MOSCOW®.... 95F FRANKŒ OŒS TO HOWD ... 99F STREET HAWK ....99F HYPER SPORTS ....99F MASTER OF THE LAMPS.... 1C9F AUEN 8 . 109F 30HGHT . 115F ONE ON OIE .... 119F REALM OF IMPOSSBIUTY ... I19F HARD HAT MACK . 119F MATCH PONT® 119 F PLANETE BASE© 135F ARCHON 139 F EASYHLE(Fr) ..... 169F EASY CALC (Fr) ... 1(9 F ASSEMBLEUR FRANÇAIS .... 275F HDREST AT WORLD END 65F JEWELS OF BABYLON ...75F FRUTYFRANKY 75F MESSAŒ FROM
ANDROM......75 F HUNCHBACK . 75F FLK3HT 737 ... 79F FANTASIA DIAMOND ...89F TECHN1C1AN TED ..... 89F STSNOOKER ..89F lOOTBAli MANAGER ..89F MANIC MINER .89F GHOULS .89F JETSETMiY .89F EECATHLQN . 95F PY)AMARAMA .95F STAR COMMANDO ....99F SORŒRY 99 F HÜHIERHLOT 105 F EVERYONE IS A WALLY 105 F GHOSTBUSTER 105 F KNKHT LORE 1C9F MISSION DELTA ...... 109F ARTWORK ... 115 F
3DSTARSIRKE ...... 115F BATTLE P3R MDWAY . 115 F COBRA PINBALL ...... 120F M1CROSAP1ENS 125F MILLIONNAIRE . 125F STRESS ....' . 130F CHESS 1 135F MACADAM BUMPER ... MO F MYSTERE DE KKEKANKOI 145F RALLYE D ... 155F MEURTRE A GDEVTIESSE 160F ZEN ASSEMBLEUR ..... 199F APPLE MASTER OF THE LAMPS©... 275F THE GREAT US ROAD RACE© 275 F GHOSTBUSTER© ... 275 F PITFALL H© 275 F HERO® . 275 F DESIGNER PENCIL© . 275 F TRACER FUNCTION ©...... 275 F MINDSHADOW® .. 275 F SPACE
SHUTTLE© .. 275 F TRANSAT© 269 F SCRABBLE FRANÇAIS 345 F flirte côté swing, pour le plus grand plaisir des oreilles... et des jambes, version danse. Et pour ne rien gâcher, une face B qui aurait mérité de la lettre A. Ce 45 démarre fort sur la bande FM, et n’a pas dit son dernier mot dans la course aux tubes de l’été.
«Rock à gogo», Jean-Michel Navarre, disque Ariola.
TOUR DE FRANCE Activision : le jeu officiel du Tour de France. A l’occasion de la plus célèbre des courses cyclistes (départ le 28 juin), Activision lance en exclusivité : « le Jeu du Tour ». Le jeu est fidèlement basé sur le tracé de l’épreuve et paROCK A GOGO Du rock à gogo pour l’été, avec le nouveau disque de Jean-Michel Navarre, notre collaborateur spécialiste ès flippers. Il a concocté une musique rock qui RECEVEZ GRATUITEMENT EN POSTER LA CARTE DU PAYS DE MANDRAGORE Mandragore, le champion français des jeux d'aventure, consolide sa place. Il est maintenant disponible sur TO 7 70, MO
5, M. S.X. et Apple II, et le Commodore 64 profite également de cette nouvelle version entièrement en langage machine. Avec un « plus » pour tous ceux qui partent à la découverte du pays de Mandragore, la carte de la région tout en couleurs dans un format 59 x 83, envoyée gratuitement contre un bon se trouvant dans la boîte du logiciel.
Cette superbe carte, Infogrames l'offre exceptionnellement à tous les lecteurs de Tilt, même à ceux qui ne possèdent pas Mandragore, pour fêter la sortie de la nouvelle version sur quatre des ordinateurs les plus répandus.
Pour profiter de cette offre exclusivement réservée aux lecteurs de Tilt, veuillez remplir le bon ci-dessous et le renvoyer à Tilt, 2, rue des Italiens, 75009 Paris, accompagné de deux timbres à 2,10 F pour frais d'envoi.
Nom _ Prénom _ Adresse _ Code postal _ Ville _ tronné par le «vrai» Tour de France. Entraînement sévère du cœur pour affronter l’enfer des cols, réussir l’échappée et décrocher le maillot jaune.
A vos braquets !
ORIC : EUREKA Oric vient d’être racheté par la société française Eurêka, qui va ouvrir des chaînes de montage en Norma-die. La première décision de Jean-Claude Talar, le P.D.G. d’Eureka, est de vendre l’Atmos à 990 F, tout en poursuivant sa fabrication. « Nous avons racheté un stock de 5 000 machines et des composants permettant d’en construire de 10000 à 15000.
Mais nous poursuivons la production tant que la demande existera. Nous comptons attaquer les marchés allemand, espagnol et italien. Et, en Grande-Bretagne, un retournement est possible. Car nous proposons un lot complet Atmos, magnétophone et moniteur couleur à 3 490 F, soit mille francs de moins que 'Amstrad. » Jean-Claude Talar insiste bien sur le fait qu’à ce prix Vatmos n’est pas bradé. « Grâce à des technologies de pointe, nous conservons des marges malgré son prix ultra- compétitif. » Pour une nouvelle machine, il faudra encore patienter plusieurs mois. Vraisemblablement un cou
sin du Stratos, mais en tout cas différent de la version qui avait pu être annoncée un peu trop hâtivement. Et malgré ce rachat, Eurêka continue ses activités habituelles, construction de moniteurs et distribution des gammes Amstrad, Sinclair et Lansay.
Voir Oric devenir français n’est pas une surprise puisque c’est en France qu’Oric avait le mieux réussi sa percée. On peut tout de même s’interroger, derrière l’optimisme de rigueur des nouveaux propriétaires, sur la viabilité d’Oric, même avec un Atmos à mille francs. Cet ordinateur est en perte de vitesse actuellement, ainsi que les ventes et la création de logiciels. Souhaitons à Eqreka de savoir recréer un climat de confiance et un dynamisme pour offrir une seconde vie à cette machine sympathique. Premier bon point à accorder à la marque : le service après-vente, qui sera assuré en
France par le constructeur lui-même.
LAS VEGAS SUR SEINE Les nouveautés dévoilées en avant- première au mois de janvier au salon de Las Vegas sont parmi nous. Les titres les plus prestigieux, les plus attendus sont disponibles en import spécial : Summergames II, Beach head II, Jet combat simulator, titres phares de chez Epyx. Nul doute qu’ils seront parmi les plus gros succès de la rentrée. Summer Games revient avec huit nouvelles épreuves : triple saut, canoë, javelot, concours hippique, saut en hauteur, escrime, cyclisme et kayak. Sans oublier les cérémonies d’ouverture et de fermeture, superbes. Legraphismeet «
l’animation sont encore meilleurs que dans le premier, c’est tout dire... Jet combat simulator est un simulateur de vol et de combat.
Décollage, vol, combat, retour sur la base. Du grand art. Et dans Beach Head II le combat continue dans la forêt tropicale. Chez Electron, 1 17, avenue de Villiers, 75017 LE MO 5 PREND DE L'EXTENSION Deux nouveautés pour Thomson, signées Ordi 94 et Péritek.
L’interface « poignées de jeu » permet d’utiliser deux manettes à la norme Atari. Elle s’en fiche sur le bus de sortie du MO 5 et reproduit cette même sortie, afin de pouvoir utiliser en même temps un périphérique. Existe également pour TO 7 70. Prix : environ 345 F. Ordi 94, 20, rue de Mon- treuil, 94300 Vincennes. Tél. :
(1) 328.22.06. Mégabus pour MO 5 et TO 7 70 propose également
deux sorties pour manettes de jeu à la norme Atari et trois
bus de sortie pour laisser connecté en permanence plusieurs
périphériques.
Péritek, 38-46, rue de Bruxelles, 69100 Villeurbanne. ¦ „ 06740 COMMODORE 64e NOUVEAUTES!.
NOUVEAU !
DES DISQUETTES BP 3 D0UGHB0Y® ...95 F TALLADEGA© ..95 F HYPERSPORTS ... 95F STREET HAWK ...95 F JET SET W1LLY ...95 F MONSTHR TRIVIA .95 F M1G ALLEY ACE ..95 F (iHOSTCHASER .. 95 F DROPZONE© ... 95 F THEATRE EUROPE 109 F WEB DISTRIBUTION ©... 109F THE WAY OF EXPL FIST... 109 F MUS1C STUDIO® 109 F GREAT US ROAD RACE © 109 F BALL BLAZER® .109 F TOUR DE FRANCE 109 F RESCUE ON FRACTLUS © 109 F FRANKIE GOES TO HWD.. 119 F SOFTAID 79F PYJAMARAMA ...... 79 F AIRWOLF ... 79 F TALES ARAB1AN .....85 F
PSYTRON ... 85 F CAULDRON . 89 F HUNCHBACK 2 ......89 F THE DAMBUSTERS ©..... 95 125 F STAR10N 95 F SHADOWFIRE© .....95 F GRYPHON ...95 F BOULDERDASH .....95 F RAID ON BUGELING BAY 95 F D1GBUG 95 F PACMAN ...95 F BOUNTY BOB STR1KES ©.....95 F MR DO . 95F DRELBS .95 F GROGS REVENGE® ..95 F FORT APOCALYPSE ©.... 95 145 F BEACHHEAD© .....95 F INDIANAJONE© ....95 F BRUCE LEE© .... 95 145 F POLE POSITION © ...95 F
ZAXXON© . 95 F STELLAR 7 ® 95 F NATO COMMANDER© 95 F RAIDOVERMOSCOW©... 95 I29F GB Les programmes proposes dans cerrc lisrc étant pri d'on titre indique qu’une notice en Fançats lique qu'une notice en français est disponible. FlBBflHHHHHHHHi Votre jeu chez vous dans 48 h* en téléphonant au 16 (93) 42 7.12 ur tout programme disponible en stock, nous téléphoner pour connaître la disponibilité exacte. Envoi le jour même de la réception de la commande par paquet poste urgent.
SCRABBLE FRANÇAIS 229 F EUREKA FRANÇAIS .. 249 F Le des fanaS ¦« micro pour atari et cm HC ¦* INTSOCCER 175 F THE UNDER PcnADDIU CD A Xlf' A10 71flC t *TET TfX TTJI ULTIMAIÜ ..... ND 199 F CONAN . ND 145 F spectrumgb NOUVEAUTES!
BUCK ROGERS© 85 F THE DAMBUSTERS©.... 85 F POLE POSITION© 85F GOTOHELL© ..89 F SUPER TEST (DECATHLON) 89 F STREET HAWK ....89F HYPERSPORTS ... 95 F DERNIER ULTIMATE III... 109 F BATTLE FOR MIDWAY.... 109 F ONE ON ONE ... 115 F HARD HAT MACK 115F REALM OF IMPOSSIBILITY . 115 F ARCHON 135 F FRANKIE GOES TO HWD - • 119 F un
(93) CttA SPY HUNTER SPITF1RE ACE© .....95 F STR1P
POKER® .....95 F BLUEMAX© 95 F
UPNDOWN© ......95F BUCK ROGERS© ....95 F TAPPER
© y, ...95F CONGO BONGO© ...95 F
SENTINEL© .95 F DROPZONE© ......95 F NEW
YORK CITY .....95F SPY VS SPY ...... 95 139 F
LORD OF MDN1GHT ..95 F MATCH POINT© ....95 F
BOOTY . 49 F MRFREEZE ..49F
MOON ALERT 49 F BRISTLES 49 F
AVALON 49 F SOFTAID 69 F
TECHNICIAN TED ....75 F DECATHLON 75 F
PYJAMARAMA ...... 75 F 3D STAR STR1KE .....79F
AIRWOLF ... 79 F BLUEMAX© 85 F
CONGO BONGO© ...85 F BEACHHEAD® .....85 F BRUCE
LEE© 85 F ZAXXON© . 85F RAID OVER
MOSCOW ©.....85 F TAPPER® .. 85F SPY
HUNTER® .....85F MATCH POINT (TENNIS) 85 F SABRE
WOLF .85 F BRIAN BLOODAXE ... 89 F SAM
STOAT SAFE BREAKER ... 89 F DUKE OF HAZARD ...89 F ST
SNOOKER .89 F PSYTRON ... 89 F
FOOTBALL MANAGER 89 F MATCH DAY(FOOT) ..89 F
GHOSTBUSTER© ...89 F PITFALL1I® .89 F
ENDURO© .89 F HERO .. 89 F
BRIAN JACK SUPERSTAR 89 F ROCK’N BOLT 89 F
CAULDRON . 89 F STARION 89 F
HGHTER PILOT ......89 F KN1GHT LORE 95 F
iis, ”NF’’ à côte BRIAN JACK© ......99 F
FRAK 99F SLAPSHOT ..99 F PSY
WARRIOR 99 F SHERLOCK ..99 F
FIGHTER PILOT ..... 105 F ENTOMBED . 109
F GREMLINS .. 109 F MYCHESSn .
109F IMPOSSIBLE MISSION . 109 F
BREAKDANCE ...... 109 F P1TSTOP2 .. 109F
STAFF KARNATH ....109 F GHOSTBUSTER© ...109 F
DECATHLON® .... 109 F DESIGNER PENCIL© 109 F
HERO©j .. 109 F PFTFALL© . 109 F
SPACESHUTTLE© .. 109 F MASTEROFLAMPS© 109 F
ROCKNBOLT© ... 109F SP1TF1RE 40 . 119 F
BATTLE MIDWAY ... 109 F EVERYONE1S A WALLY 119 F
BCQUEST .. 119 F ONE AND ONE ......119 F
HARD HAT MACK ... 119 F SPELUNKER . 119 F
LODERUNNER ..... 119 F SUPER PHENIX ...... 119 F
SUPER HUEY 129 F VEGA(Fr) ...135
F COMBAT LEADER + BATTLE FOR NORMANDY .. 149 F F 15 STR1KE
EAGLE 149 149 F SOLOFUGHT .... 149 149 F
SUMMERGAMES ....165 F INFERNAL RUNNERtfr) 170 F
ipalemcnt d'importation directe d’Angleterre, les notices
d’instructions UNDERWURLDE GIFTTO THEGODS ...99F
EVERYONE ISA WALLY 105 F AUEN8 109F
DOOMDARK REVENGE 109 F LODE RUNNER ..... 109 F
SHADOWFIRE ...... 109 F GYRON 109 F
GREMLINS .. 109 F MILLIONNAIRE (ère) FR 125 F
MICROSAPŒNS (ere) FR 125 F MACADAM BUMPER (ère) FR... 140 F
VIDEO CALCFR .....145 F VIDEO FICHES FR ....145
F VIDEO 3D (Fr) ... 145 F BASIC ETENDU (ere) (Fr) 160
F VOX (ere) FR .160 F THEHOBBIT
165 F SCRABBLE FR ...... 229 F EUREKA
FR . 249 F ATARIGB 600 800 XL
- NOUVEAUTES !_ SPIDER INVASION .99 F
MELTDOWN .....99 F GHOSTCHASER ..115 F MIG ALLEY
ACE 115 F ONE ON ONE ... 119 F LODERUNNER .. 109 F
RAID ON BUGELING BAY.. 119 F HARD HAT MACK 119 F
ARCHON 139 F DESIGNER PENCIL 159 159 F
DRELBS .. 99 145 F FORT APOCALYPSE ...99 F
POLEPOSmON ... 99 145 F BLUE MAX .. 99 F
DROPZONE ..99 F SP1TFIRE ACE ..... 99 125 F
NATO COMMANDER ......99 149 F ENCOUNTER .99 F
SUBMARINE COMMANDER ... 125 F ZAXXON ... 149 F
BRUCE LEE ...... 149 149 F SOLOFUGHT . 149 149 F F 15
STRKE EAGLE 149 149 F BATTLE FOR NORMANDY .... 149F
COMBAT LEADER ... 149 F DECATHLON 159 F
SPACESHUTTLE .... 159 F RIVER RAID . 159F
PITFALL U .. 159 F BEACHHEAD .... ND 145 F
GHOSTBUSTER .. ND I95F CARTOUCHES ZONE RANGER .....
239 F
Q. BERT 75 F AN DE GARANTIE TOTALE TITRES PRIX
Participation aux frais de porr et d’emballage
• + 15 F Précisez cassette ? Disk ? Total à payer =
• F TEL NOUVEAU PAYEZ PAR CARTE BLEUE CARTE CREDIT AGRICOLE
L-L-J L 1 L 1 J i jJ Date d'expiration _ _ Signature.
BON de COMMANDE EXPRESS à envoyer à MICROMANIA- B.P. 3 - 06740 CHATEAUNEUF NOM . ADRESSE ... Règlement : je joins ? Un chèque bancaire ? Mandat-lettre O je préfère payer au facteur à réception (en ajoutant 15 F pour frais de remboursement).
Précisez votre ordinateur de jeux : Q ATARI 600 800 XL OAMSTRAD O T07 M05 O ORIC ? MSX ? C64 Q SPECTRUM Q ATARI 2600 B OTLECp O MAT CASSETTES, CARTOUCHES, DISQUETTES: LA SÉLECTION DU MOIS LUNAR MISSION AIRWOLF « Le loup de l’air », tel est le nom de l'hélicoptère de combat le plus puissant du monde. C’est la seule machine capable de vous donner quelques chances de revenir vivant de la mission désespérée dans laquelle vous allez vous lancer : délivrer les savants retenus prisonniers par le général Zaranov, un fou mégalomane et tortionnaire. Aux commandes d'Airwolf, vous vous enfoncerez dans
le repère truffé de pièges mortels. Manettes à déclencher par des tirs, murs à détruire, engins destructeurs en tous genres à éviter, la mission frôle souvent l’apocalypse.
Ce logiciel reprend le scénario d’une série télévisée américaine qui n’a (heureusement ?) Pas encore traversé l’Atlantique. Le graphisme est superbe, et l'animation très réaliste, avec les effets de la pesanteur.
Pour rester immobile, l'hélicoptère a besoin d'un minimum de puissance. Il se retourne à chaque changement de direction, et doit se présenter de face pour tirer vers le bas.
La taille et la compléxité du labyrinthe formé par les différents couloirs et salles du bunker assurent de très longues heures de combats acharnés aux amateurs de pilotage d'hélicoptère de combat. (Cassette Elite pour Commodore 64).
Sur la Lune vivent désormais des milliers de colons qui exploitent les gigantesques mines de gaz. L'énergie et la lumière leur sont fournies par la centrale atomique. Mais le carburant manque. Une équipe est partie apporter ce carburant, le zynduvium, mais malgré le plan dont elle disposait, elle s'est perdue dans le labyrinthe.
Vous avez été choisi pour récupérer la précieuse cargaison et sauver des milliers de gens. Les galeries sont sujettes à des éboulements fréquents. Par bonheur, vous trouverez sur votre route des bombes qui vous permettront de déga- Type : action Intérêt : * * * -k Graphisme : * * * * * Bruitage.
Ger le passage. Mais n’oubliez surtout pas de vous éloigner à temps, si vous ne voulez pas recevoir un éclat mortel. Vous devrez aussi éviter les geysers de vilésium, matière qui ronge quasi instantanément les métaux. La centrale est protégée par des portes électroniques qui détruisent tout intrus. Seule la possession d’une clé peut Ballblazzer. Hybride de football et de course automobile il assure des sensations fortes.
A bord de leur Rotofoil (genre hydroglisseur), les deux opposants glissent à plus de 50’m s sur un échiquier vert du plus bel effet. Leur objectif: marquer le plus de points en plaçant les Plasmorbs (plus trivialement balles) entre les poteaux qui bordent le terrain de jeu. Pas évident, il faut déployer des trésors d’adresse et de stratégie. Un tir-au-dessus- de l’horizon, extrêmement difficile mais fulgurant vaut trois points, alors qu’une simple poussée dans les buts en vaut un et mange de précieuses secondes.
Les désactiver. Le LEM qui vous sert de moyen dé transport supporte décidément très mal le contact avec le sable chimiquement instable des parois du tunnel.
Vous trouverez, ici et là, des portes de téléportation qui vous conduiront directement à un autre endroit de la mine. Mais prenez garde : ces portes peuvent parfaitement ne pas être à double sens. Le LEM consomme beaucoup de carburant. Aussi, n’oubliez pas de vous réapprovisionner régulièrement dans un des centres de Ravitaillement qui jalonnent vôtre route. Sinon, c’est la chute et la mort assurées.
Lorsque vous serez en possession du zynduvium ce carburant tant convoité , posez-le dans le réacteur vert, et la colonie sera sauvée. L’énergie et la lumière rendront la vie possible sur la Lune. Un bon jeu d’action. (K7 Epsilon Software, Spectrum 48 K.) Un jeu complètérnent délirant, qui, combiné à des perspectives hallucinantes et fond musical de percussions, donne de l’ampleur au moindre déplacement de joystick.
Superbe et speedé. (Disquette Epyx pour Atari 800).
STRONTIUM, THE KILLING DOG Chasseurs de primes Vous incarnez Johnny Alpha, un chien mutant à l'allure maintenant humaine. Vous êtes un de ces féroces chasseurs de primes, qui traquent saris pitié tous les meurtriers recherchés par la police. Fort heureusement pour vous, la prime reste valable même si le bandit est mort, car, dans le cas contraire, vous ne gagneriez sans doute pas beaucoup d’argent. Vous avez décidé de parcourir la galaxie pour mettre la main sur les plus redoutables d’entre eux, ceux qui, bien sûr, rapportent aussi la plus grosse prime. Mais ces bandits ne sont pas nés
de la dernière pluie. Ils se cachent, prêts à vous arroser de balles dès que vous montrez le bout de votre nèz. Essayez d’être plus rapides qu’eux, car malgré vos quatre vies, vous n’êtes pas immortel. Pour compliquer le tout, il vous faut éviter à tout prix les barrièresà haut voltage et les murs piégés. Vous aurez sans doute besoin de dresser un plan pour réussir à vous retrouver ?
17 ANCIENS NUMEROS.
HABILLEZ- LES SUR MESURE.
Enfin!Tilt, joyau de votre bibliothèque a trouvé écrin à son pied.
Cette superbe reliure est disponible dès à présent. Elle a été conçue pour y insérer 10 numéros de votre magazine favori.
Tous à vos bons de commandes.
Sso S t&k Vous découvrirez chaque mois dans TILT tous les nouveaux jeux électroniques dès leur parution.
Grâce à Tilt, vous saurez immédiatement que penser des dernières cassettes, cartouches ou disquettes sorties et vous ferez plus facilement votre choix en connaissant d'avance la nature du jeu, sa compatibilité avec votre équipement, son prix, etc. Vous serez parmi les premiers informés des innovations que nous réservent pour les mois avenir les grands éditeurs de logiciels.
Un numéro hors-série de TILT indispensable aux passionnés de la programmation, des débutants aux utilisateurs confirmés.
80 logiciels de jeux inédits, à programmer vous- même.
21 ordinateurs au banc d'essai pour faire votre choix sans vous tromper.
35 F. seulement Pour réserver votre exemplaire, cochez sur un des titres d'abonnement la case prévue à cet effet, et n'oubliez pas d'ajouter ces 35 F au montant de votre règlement. Postez vite.
Vous apprendrez à mieux connaître les différentes marques d'ordinateurs de jeux et de consoles, leur fonctionnement, l'importance de leur ludothèque, leurs possibilités d'extension.
Avec le premier numéro de votre abonnement. Vous recevrez gratuitement, EN CADEAU, le numéro hors-série de Tilt : JEUX EN TÊTE. 16 pages de jeux inédits, qui mettront à l'épreuve votre esprit d'observation et la vivacité de vos POUR ÉCONOMISER 42 F. SUR LE PRIX DE VOTRE ABONNEMENT ET RECEVOIR VOTRE CADEAU. RE-
• TOURNEZ TRÈS VITE LE TITRE D'ABONNEMENT CI-CONTRE.
Vous vous initierez à la programmation ludique en essayant sur votre calculette les grands jeux exclusifs de Tilt.
Vous améliorerez vos scores en maîtrisant les pièges des jeux et en utilisant les trucs qui vous permettront de devenir un véritable champion.
LA TOUR DE HANOI Bas les portes Dorodon reprend un thème rabâché, celui du personnage poursuivi par des dans un labyrinthe, mais en le intelligemment.
Les parois des couloirs de ce dédale sont en effet constituées de portes pivotantes autour d’un axe central. Le dessin du labyrinthe est donc sans cesse modifié, ce qui permet d'échapper aux poursuivants et de faire virer l’ensemble des portes au rouge.
A ce moment, vous passez au tableau suivant. Pour anéantir les monstres, Dorodon a le choix entre deux techniques: les entraîner dans un feu, ou provoquer un ouragan qui fait tourner les portes. Les monstres sont alors écrasés par ces tourniquets !
Le graphisme, sans être vraiment exceptionnel, ne manque pas d’humour, et pour peu que l'on soit amateur de bons vieux jeux d'action, on se laisse prendre par ce Dorodon.
(Cartouche Sony U.P.L. pour M.S.X.) Type: action__ Intérêt: ???_ Graphisme : ? ? ?_ Bruitage La règle de ce jeu de réflexion est d’une confondante simplicité. Trois tours se dressent devant vous. Au pied de la première se trouve une pile de disques de diamètres différents. Le but est de réformer une nouvelle pile, en classant les disques du plus petit au plus grand. Pour y parvenir, on utilise les trois tours pour fabriquer de nouvelles piles, en ne déplaçant à chaque mouvement que le disque supérieur de l’une d’elles. Dans les premiers niveaux, lorsque le nombre de disques est
faible, le résultat est obtenu rapidement en peu de déplacements. Mais lorsque leur nombre augmente, le problème se transforme en un ble casse tête. Ce logiciel permet de seul ou à deux, de manière indépendante; mais à partir d'une même position de départ. Et grâce à l'ordinateur, il n’y a ni piles qui s’écroulent, ni erreurs dans la comptabilité des coups.
(Cassette Mini puce Exelvision pour EXL 100).
Dans ce dédale de lieux assez semblables que constitue cette partie de la galaxie. En plus de votre pistolet laser, à charges illimitées, vous disposez de trois bombes lumineuses qui vous seront d'une grande utilité dans chaque Médi-Centre. Elles vous permettront de stopper les tirs et de mettre fin ainsi à l’embuscade. Il est peu probable que vous parveniez à tuer tous les bandits avant d’être mort vous-même, mais qui sait ?
Peut-être parviendrez-vous à réussir cet exploit inaccompli jusqu'à ce jour? (Cassette Quicksilva, pour Spectrum 48 K.) Type : action__ Intérêt: ????_ Graphisme: ????_ Bruitage: * * * _ Prix : B_ BOUNTY BOB STRIKES BACK!
C’est avec les vieux pots que l’on réussit les meilleurs soupes... Les sociétés de logiciels américaines semblent avoir adopté ce proverbe bien de chez nous. Les « revenge », « number II » et autres «strikes back» fleurissent sur nos étals, avec des bonheurs inégaux. Bounty Bob retourne au fond de la mine 2049, et ce qui nous avait émerveillé lors de la sortie du premier jeu aurait tendance aujourd’hui à provoquer l'indifférence. Bien sûr, cette nouvelle version profite de l'amélioration générale des graphismes et animations. Mais les ludoma- niaques, la paume blanchie par le joystick,
commencent à se lasser de ces jeux à l’action répétitive, où il s’agit surtout et presque exclusivement de sauter à propos. Les fanatiques du genre apprécieront en revanche les vingt cinq niveaux différents, là multiplication des animaux et les innombrables trésors à ramasser. (Cassette Big fivê pour Commodore 64).
Intérêt: ***_ Graphisme : ? ? ? ?
Bruitage: *** récrit un programme si veHraésirez travailler avec Spnon, LORICIELS c'est : plus de 120 titres pour : AMS'MBD, THOMSON, APPLE, MSX, ORIC, ATARI, COMMODORE, SINCLAIR, MATRA... Des jeux, des utilitaires, des éducatifs, des langages, dont Forth, Logo, Assembleur, Basic... L'univers fantastique du Logiciel.
PVous aimez la qualité sans icession, et si comme nous,vous recherchez les idées innovatrices de demain, alors contactez au plus tôt : LORICIELS-département Edition 53 rue de Paris 92100 BOULOGNE Tél. : (1) 825.11.33. Télex : LORI631748 L’univers Fantastique du Logiciel loffdels' TUBES ENTOMBED A tombeau fermé Sir Arthur Pendragon, grand archéologue aux yeux de l’éternel, vient de découvrir un tombeau secret, aux pieds des grandes pyramides. Mais toute retraite lui est interdite. La seule solution pour trouver la sortie est de s’aventurer dans le dédale des couloirs et des salles du
tombeau. Des trésors s’y cachent, mais également des scor- pions, des oiseaux maléfiques, des spectres, et de menus pièges propres à apporter à Sir Arthur la quiétude du repos éternel.
Entombed appartient à cette nouvelle race de jeu* à mi-chemin entre l’action et l’aventure. Les mouvements sont exécutés à l'aide du joystick, et le clavier n’intervient pour sélectionner l'action activée par le bouton de la manette de jeu. Sir Arthur doit, tout en échappant aux multiples dangers, découvrir le moyen de sortir du tombeau.
Les décors sont splendides et les péripéties ne manquent pas. Chaque salle est très différente des autres, et l’explora- doit résoudre l’énigme qu'elle pose. Les amateurs du genre se- comblés. (Cassette Ultimate pour Commodore 64).
B. C II. GROG'S REVENGE Le prix du savoir Dénicher le sens de la
vie, ce n’est pas évident, s’il se terre derrière un dédale
de montagnes. Mais quand on s'appelle Thor, homme de
Cro-Magnon, qu’on a déjà trouvé la roue et sauvé sa
bien-aimée, on ne redoute plus rien, si ce n’est Grog qui rôde
dans les parages, prêt à tout pour arriver le premier. Le prix
du savoir : les coquiila-' ges bleus qui jonchent la route que
Thor doit ramasser pour payer le péage au pont et progresser.
Le chemin, pavé de ptérodactyles mangeurs de pneus et de
pierres mal placées, est bordé par des à-pic tout ce qu’il y a
de plus dangereux. Gardez la maîtrise de votre véhicule. Dans
les cavernes, les coquillages valent plus cher, mais la
visibilité est moindre. Armé de votre petite lampe frontale
vous n'éclairez qu'un cône. Difficile de zigzaguer entre les
stalagmites. Une vue aérienne de l’ensemble vous renseigne
toujours sur la position du pont, des cavernes et de Grog.
Ce traître a le don de vous attendre à la sortie des cavernes.
BC II se joue seuj ou à deux, et propose trois niveaux de jeu. De l'humour, de l’action, des graphismes et un bruitage originaux : un heureux coctail. (K7 Sierra on line pour CBM 64).
COCON UT PROGRAMME Le Spécialiste Logiciel de Paris 13, BOULEVARD VOLTAIRE - 75011 PARIS MÉTRO RÉPUBLIQUE ® (1) 355.63.00 DU LUNDI AU SAMEDI DE TO H A 19 H SPECTRUM THOMSON AMSTRAD JASMIN ORIC ATMOS COMMODORE M SX ATARI 000 WeS COMMODORE 64 AMSTRAD
M. S. X. F15 STRIKE EAGLE . 150 C JUMP JET .
140 C KNIGHT LORE FRANÇAIS... 140 C FORT APOCALYPSE . 90
C INFERNAL RUNNER . 180 C GHOSTBUSTERS FRANÇAIS.
110 C MANDRAGORE ..... 320 C RACINE DESTRUCTION SET.
450 D LANGAGE PASCAL GB ..... 210 C HERCULE ... 160 C DAMBUSTER (FRA) . 160 D FRANK'N'STEIN .... 99 C TEX (TRATEMENT TEXTE CAULDRON . 130 C WILD BUNCH ...... 79 C GHOSTBUSTERS .... 130 C TIR NA NOG ...... 140 C SUPERPIPELINE II .. 120 C ODIN ASS DESASS . 200 C 250 D SHADOWFIRE ...... 140 C RAID OVER MOSCOW...... 120 C KUNG FU .. 240 K SOFTAIO ... 50 C POLE POSITION .... 120 C TENNIS 240 K SPITFIRE 40 (FRA) . 170 C BEACH-HEAD ...... 120 C HOBBIT 64
K ...... 210 C SUPER HUEY ...... 140 C BACKGAMMON .... 120 C 737 FLIGHT SIMULATOR... 160 C ORIC DE TEXTE FRANÇAIS).... 990 D NODES OF YESOD .. 120 C JET SET WILLY .... 90 C FRELON . GREMLINS . 140 C BACKPACKERS ..... 120 C FLIGHT PATH 737 FRA.... 90 C BASEBALL .. 130 C SNAIL PACE 120 C HERO .. 120 C MACADAM BUMPER . . 180 ZORGON . 140 SORCERY ... 120 C SUPERSTAR CHALLENGE... 120 C XENON . . 140 LODE RUNNER ..... 140 C
STREET HAWK ..... 120 C SPECTRUM DAMBUSTERS ...... CHESS IJK .. . 160 120 C MONITEUR 1.0 ...... . 160 IMPOSSIBLE MISSION..... 140 C SUPERTEST . 120 C MEURTRE A GRANDE VITESSE . 180 BROADSIDES ...... 490 D WORLD CUP FOOTBALL.... 89 C ROCKY HORROR SHOW.... 140 FIGHTER PILOT FRANÇAIS .
DAMBUSTERS FRA . 160 ON COURT TENNIS (FR) 140 C SUPERCHESS III .... 135 C ARCHON ... 140 COMMODORE 64 PERITEL FLIGHT SIM II (FRA)...... 490 C COMBAT LYNX FRANÇAIS.. 110 C ALIEN 8 ... 140 + LECTEUR K7 1530 FLIGHT SIM II (FRA)...... 570 D RALLY II FRANÇAIS 175 C ' GIFTS FROM FQDS . 120 + 2 K7 AUTOFORMATION.. . 2700 FIGHTER PILOT (FRA)..... 120 C MISSION DELTA ... 120 C SPY HUNTER ...... 89 COMMODORE 64 PERITEL... . 2390 FIGHTER PILOT (FRA)..... 180 D MYSTÈRE DE KIKEKANKOI .
180 C MACADAM BUMPER 180 LECTEUR DISQUETTES 1541 .
. 2490 SOLO FLIGHT (FRA) 180 C 0 MACADAM BUMPER 180 C DRAGONTORC ..... 120 MONITEUR COULEUR OSCAR.
. 2590 BATTLE FOR MEURTRE A GRANDE VITESSE 180 C SPACE SHUTTLE FRA...... 140 IMPRIMANTE MPS 802 ..... . 2700 NORMANDY FRANÇAIS... 210 C D ANDROID ONE ..... 59 C FIGHTER PILOT FRA 70 JOYSTICK QUICSHOT II..... . 120 COMBAT LEADER (FRA) ... 210 C D THE RING OF DARKNESS .. 190 C RAID OVER MOSCOW...... 89 C M A BASE GESTION FICHIERS 210 C BROASOTREET ..... 140 BAT HANDLE WICO...... . 250 FORT APOCALYPSE . 89 C THE HOBBIT G8 ... 210 C SCREEN MACHINE GB..... 150 TÉLÉCOMMANDE SANS FIL . 750 BEACH-HEAD ...... 89 C STAR COMMANDO . 99 C SUPER CHESS 3.5 ..
130 COMMODORE ..... 80 BRUCE LEE . 89 C 3D 5TARSTRIKE ... 120 C SKI STAR 2000 .... 120 10 DISQUETTES SF SD ÉLÉPHANT 250 SPY HUNTER ...... 89 C HUNTER KILLER ... 149 DISK DEATHCHASE INTERCEPTDR 120 10 DISQUETTES SF SD VERBATIM 190 DROPZONE . 120 C HARRIER ATTACK .. 149 DISK GYRON 150 VIDEO CASSETTES 2 H 30 BEACH-HEAD II .... 130 C CODE NAME MAT .. 149 DISK STARION ... 120 , MARQUE WIFI OU ELAC .... 45 130 MUTANT MONTY .. 149 DISK CLAVIER MUSICAL COMMODORE DESSIN ASSISTÉ PAR MICRO
120 C ATARI LIVRES AMSTRAD M. A. GRAND CLAVIER TYPE ORGUE C64 950 TRUCS ET ASTUCES .. 149 RANGER ZONE ..... 250 K ORDINATEUR YENO MSX 64K . 2700 LIVRES COMMODORE 64 BASIC AU BOUT DES SOIGTS.
.. 149 ULTIMA II .. 650 D PEEKS ET POKES .. 99 AMSTRAD OUVRE TOI..... 99 QUASIMODO 110 C LIVRE DU 1541 .... 179 LA BIBLE OE L’AMSTRAD.. .. 249 DROPZONE . 110 c LANGAGE MACHINE T1 .... 149 LANGAGE MACHINE DU CPC .. 129 MR 00 90 C LANGAGE MACHINE T2.... 149 JEUX D’AVENTURES COMMENT PAC MAN .. 90 C Le matériel ci-dessus est garanti TRUCS ET ASTUCES 149 LES PROGRAMMER...... 129 DIG DUG ... 90 C 1 an par l'importateur officiel.
VENTE PAR CORRESPONDANCE Pour la France Métropolitaine Chèque bancaire à l'ordre de Coconut • Frais de port 20 FF • Pas de contre-remboursement • Réservation possible par téléphone
• démonstration permanente • des spécialistes • des imports
• les derniers logiciels • des exclusivités • un club (moins 10
%) IMPOSSIBLE MISSION Infernal Le docteur Elvin Atombender
s'est construit, dans les profondeurs de la Terre, un royaume
quasi impénétrable. C'est dans cet univers étrange que siège
l'âme de ce démon. Votre mission consiste à anéantir l'œuvre
colossale qu’il a dressée contre l'humanité. Vous êtes un
athlète de tout premier ordre, les services secrets vous ont
enseigné toutes les ruses et techniques à employer dans de
telles situations et vous êtes même doté d’un mini-ordinateur
programmé tout exprès pour le succès de l'entreprise. Il n'y
a plus une minute à perdre, lancez-vous dans l’aventure.
Vous voici dans un monte-charge. Poussez le joystick et c’est la vertigineuse descente vers l’enfer. A droite comme à gauche, plusieurs couloirs vous mèneront dans les quelques trente-deux pièces de ce repère.
Dans chaque salle, échelonnés sur divers niveaux, les robots veillent et vous envoient de dangereuses décharges électriques.
Pourtant, il va vous falloir visiter tous lès meubles de chaque nouvelle chambre afin d'y découvrir les pièces du puzzle qui seul vous permettra de remporter le succès. En effet, ce dernier vous indiquera la position exacte de la salle de contrôle, étape capitale qui décidera de votre réussite ou... de votre mort.
Ce logiciel possède une animation graphique particulièrement réussie. La course de nôtre héros et les sauts périlleux qu'il n’hésite pas à utiliser en toute circonstance sont du plus bel effet. Les bruitages sont soignés. Dès le début de la mission, le docteur Atombender vous souhaite lui-même la bienvenue et, en cas d’échec de votre part, le repos de votre âme sera sans aucun doute fort troublé par un éclat de rire plus que sardonique. (Cassette Ëpyx pour C 64.)
Type : action et aventure_ Intérêt : -k -k -k -k -k_ Graphisme: ???*??_ Bruitage: ?????_ Prix : B_ CAVERNS OF SILLAHC Périlleux sauvetage Dans le monde souterrain de la planète Sil- lahc, royaume des Torrn, vous devez venir en aide aux robots capturés par l'ënvahis- seur. A bord de votre vaisseau, il vous faut tout d’abord découvrir l'entrée des grottes, protégée par d'étranges obus volants et le passage ne s'ouvrira qu’à coups répétés de laser. Une fois l’issue dégagée des blocs de pierre qui l’obstruaient, vous faites votre entrée dans un nouveau monde infernal'où vous allez affronter rayons
dévastateurs, murs radioactifs et bombes de toutes sortes... Il vous faut néanmoins charger à votre bord les malheureux captifs, parqués çà et là dans les recoins quasi inaccessibles de ce labyrinthe. Un tableau, en bas de l'écran, vous indique le nombre de rescapés à votre bord ainsi que... le nombre de morts. En effet, lorsque vous perdez un vaisseau (vous en avez cinq pour mener à bien votre mission), tous les robots en voie de sauvetage sont définitivement perdus. Refaites surface le plus souvent possible afin de déposer à votre base vos passagers. Profitez-en pour faire le plein
d’essence de votre appareil. Le moment le plus «chaud» de l’action se situe bien entendu en plein centre de la planèté.
Il vous faudra sans aucun doute bien des vols d'entraînement avant d’y accéder... (Cassette Interceptor Software pour C 64.)
Type : action et adresse_ Intérêt : * * ? ?_ Graphisme : *****_ Bruitage: ? ? ?_ . Prix: A_ RESCUE ON FRACTALUS Canyon story La vie sur la planète Fractalus en deux mots, c’est l'enfer: montagnes déchiquetées, gouffres vertigineux, atmosphère empoisonnée et Jaggies impitoyables armés jusqu’au dents. Elément brillant de l'escadrille de sauvetage, vous devez sauver les pilotes dont le vaisseau s'est abattu ?
DU IIOUVERU JUILLET-AOÛT les mois des offres spéciales De retour du Commodore Show 85 nous vous proposons 6 jeux avec IMTERCEPTOR SOFTWARE FRONTLINE - ARABIAN NISHTS BIG BEN - BIGTOP BaflNEV OFFRE SPECIALE C 64 les 2 jeux C : 169 F EXPLODING FIST un ou deux joueurs C110 F JEU DE SIMULATION DE KARATE Pour un joueur contre l’ordinateur. Pour deux Joueurs l'un contre l'autre, joystick uniquement.
RAID OVER MOSCOW 64 C 90 F - D190 F Spectrum C106 F
• SORCERY 64 C 150 F AMSTRAD C 140 F OFFRE SPÉCIALE AMSTRAD
les2jeux Réf. OS2C99 F 53, les 6 jeux su cassette 90 F. du
nouveau sur AMSTRAD
• US GOLD BEACH HEADC120F POLE POSITION C120 F RAID OVER MOSCOW
C120 F
• ARIOLASOFT ARCHON C160 F ONE ON ONE C135 F REALM OF
IMPOSSIBIUTY C135 F HART AT MACK C135 F Des SUPER JEUX pour
votre MICRO PLACE D’ITALIE 2 MAGASINS ? RÉPUBLIQUE 62, rue
Gérard - 75013 PARIS ouverts juil|et et août 5, bd Voltaire
-75OT1 PARIS Tél. (1) 581.51.44 _ Tel. (1) 338.96.31 (ouvert de
9 h à 19 h) C = Cassette D = Disquette (puvert de 1Q h a 19 h)
FINIS LES PROBLÈMES DE CHARGEMENT Jouez en paix avec les
cassettes d'alignement azimuth Enfin sur votre écran de
l'action... dulsuspense
• THE DAM BUSTERS: C 135 F - D 165 F Une reconstitution
historique exacte d'un des plus grands exploits militaires de
tous les temps et c'e9t vous qui ôtes aux COMMANDES. - Mission
destinée à f f AMSTRAD Réf. ; 67080130 F COMMODORE Réf. : 2444
130 F Chaque coffret comprend :
• Une cassette d'alignement de la tête AZIMUTH 3000.
• Un jeu d'essai BANDANA CITY (pour COMMODORE) ou CHOPPER SQUAD
(pour AMSTRAD).
• Un mode d'emploi en FRANÇAIS.
• Un tournevis spécial.
• Deux flèches indicatrices.
Chargez vos jeux et programmes en toute quiétude.
"XXXXXSHOT
- ATARI - CBM 64 -AMSTRAD - VIC 20 SUCKSTICK COMPETITION PRO
Graphiques et son magnifiques. Corniche à balai. Écrans pour
les fonctions de mitrailleur avant et arrière, de méca- our
vlsualiaer la bombe après larguage
• Notice en français BON DE COMMANDE • • • NOUVEAU : Demandez
notre carte de fidélité.
Par Carte 8 eue M N° de Carte Bleue. I j l l l I II I I I II I I I II I LU Ci-joint mon règlement par chèque bancaire ? Ou CCP Q P°rt, GRATUIT* atct, ..... Tous les prix comprennent la TVA TOTAL Signature des parents pour les moins de 18 ans SIGNATURE * France métropolitaine à découper et à renvoyer à RUN INFORMATIQUE dép' VPC - 62, rue Gérard - 75013 Paris . Je passe commande de : ordinateur : ordinateur : ordinateur ordinateur : ses que d'autres. Le programme accepte des accords de quatre notes, mais la dernière note joue un peu plus fort que les autres, ce qui fausse
légèrement l’équilibre C’est dommage.
Ce très bon programme, très rapide (on peut exécuter des trilles sans problème) vous permettra de jouer d’un « instrument » à peu de frais. Regrettons seulement qu’il ne stocke pas les notes jouées pour les restituer après. (Cassette Dragon, pour Dragon 32.)
Sur cette planète inhospitalière. Faites preuve d’adresse pour éviter le crash, de vigilance pour détruire les canons ennemis et de rapidité. Sans oxygène les pilotes font long feu. Si l'histoire de Rescue on Fracta- lus ne brille pas par son originalité, sa conception par géométrie fractale est totalement innovante. Les effets de relief en trois dimensions sont à couper le souffle de réalisme. Pas de mystère, ils ont été conçus aux studios Lucas. (Disquette Epyx pour Atari 800).
COURS DE SOLFÈGE SUR MO 5 Bolides en piste Ce logiciel est une version améliorée de Pitstop présenté au début de l’année. Cinq parcours différents vous sont proposés et les bolides mis à votre disposition ne manquent pas de ressort. L’écran, partagé en deux tableaux, permet aux deux joueurs en course de se lancer simultanément sur la piste.
A droite de chaque fenêtre, une carte du parcours fait clignoter votre position exacte. Mais attention, le départ vient d’être donné ! Poussez à fond le joystick et attendez la première ligne droite pour allumer votre «turbo».
Formation musicale éducatif vous permettra d’acquérir ou de renforcer les connaissances de base du solfège rythmique et mélodique. Quatre exercices sont au programme : lecture de notes en clé de sol, en clé de fa, lecture rythmique et dictée musicale. Dans les deux premières parties, votre travail consiste à identifier les notes inscrites sur la portée. Le niveau de difficulté varie de façon fort satisfaisante. Après avoir déterminé le nombre de notes sur lequel se portera votre étude, vous avez le choix entre un mode «enseignement» et un mode Graphisme : ? ? ? ? ?
Bruitage: ?????
Type : action_ Intérêt : PISTOP II Malgré le manque de réalisme au niveau des collisions entre véhicules, la « réponse » des voitures est bonne. L'action s’agrémehte de situations d'un réalisme captivant : changements de roues et pleins d'essence. La jauge du réservoir et la couleur de vos pneus (témoin d'usure) apportent à la course un intérêt autre que le simple pilotage de vos engins. (Cassette Epyx pour C 64.)
Type: action_ Intérêt : ????_ Graphisme: ????_ Bruitage : ????
Prix: B SYNTHER 7 Musical Ce logiciel permet de transformer le clavier du Dragon 32 en mini-synthétiseur. Le son sort à la fois sur le haut-parleur de la télévision et sur le port cassette, ce qui permet dé l'enregistrer à l’aide d'un magnétophone. Deux octaves sont directement accessibles au clavier, mais il est possible de choisir ce registre parmi les sept octaves disponibles. Cinq timbres différents vous sont proposés par le programme dont l’orgue, la viole de gambe et le luth. Un diagramme en bas à gauche de l'écran vous renseigne sur les différents paramètres de l’enveloppe. Il
est d’ailleurs possible de les modifier assez finement indépendamment les uns des autres. Avec un peu d’apprentissage et de patience, vous aurez accès à une multitude d’instruments différents.
Vous pouvez de même régler le vibrato de l’instrument et le mettre en action de manière plus prononcée en appuyant sur la barre d’espace après avoir joué votre note.
De la même façon, il est possible d’obtenir des glissandos montants ou descendants à la demande. Bien évidemment, certaines combinaisons se révéleront plus mélodieu- «exercice». Faites varier de même le' temps de réflexion accordé à chaque manche (de une à neuf secondes) et vous constaterez que le niveau dü jeu s'adapte relativement bien aux différents niveaux des participants.
En ce qui concerne la dictée musicale, épreuve sans aucun doute la plus intéressante, l’ordinateur vous communique dans un premier temps la tonalité de base.
Ensuite, une mélodie d’un nombre variable de notes est jouée (une octave maximale).
A vous maintenant de définir les notes utilisées. La correction de votre réponse se fait de façon sonore : la comparaison audi- ?
117, AVENUE DE VILLIERS PARIS 17è TEL: 766.11.77 MÉTRO PEREIRE • BUS 83 Ouvert de lOh à 20h du lundi au samedi et le dimanche de 14h à 19h.
Ouvert en août de 14 h à 19 h. 450 F 390 F 390 F 449 F 239 F 299 F 299 F 299 F 249 F 249 F 249 F 249 F 549 F 649 F 649 F 349 F 390 F 195 F 195 F 195F 199 F 249 F 249 F 490 F 370 F 370 F 349 F 290 F 300 F 800 F 1000 F 550 F 209 F 209 F 390 F 590 F 249 F 249 F 249 F 249 F 249 F 290 F 239 F 239 F 390 F 490 F 489 F 449 F 1299 F 420 F 420 F 450 F DISQUETTES 11 SYNCALC 12 SYNFILE 13 ULTIMA II 14 ADVENTURE WRITTER 15 TAPPER 16 SPY HUNTER 17 TROLLS & TRIBULATIONS 18 SPY VS SPY 19 GHOSTBUSTERS 20 BOULDER DASH 21 FLIP FLOP 22 BRISTLES 23 DALLAS OUEST 24 POLE POSITION 25 BRUCE LEE 26 ZAXXON 27 RUN FOR
THE MONEY 28 FIELDS OF FIRE 29 RESCUE OF FRACTALUS 30 8ALLBLAZER 31 STARBOWL FOOTBALL 32 BEYONG CASTLE 33 WOLFENSTEIN 34 GALACTIC ADVENTURES 35 AIR RESCUE 36 MURDER IN ZINDERNEUF 37 ARCHON II 38 PIT STOP II 39 ULTIMA I ATARI 1 ATARI 800 XL SECAM PERITEL 1649 F 2 LECTEUR DE DISQUETTES ATARI 1990 F 3 LECTEUR DE K7 ATARI 449 F 4 IMPRIMANTE 1020 4 COULEURS ATARI 890 F 5 IMPRIMANTE 1027 COURRIER ATARI 2590 F 6 IMPRIMANTE 1029 MATRICIELLE ATARI 2090 F 7 TABLETTE TACTILE ATARI649 F 8 800 XL SECAM PERITEL + 1 LECTEUR DE K7 + 2 LOGICIELS D'AVENTURE 2099 F 9 ATARI 600 XL + 64 K + MONITEUR VERT 1700 F 10
ATARI 130 XE 40 ULTIMA III 649 F 41 BLUE MAX 2001 390 F 42 QUASIMODO 350 F 43 DRELBS 249 F 44 RAINBOW WALKER 350 F 45 ZEPPEUN 249 F 46 LODE RUNNER 399 F 47 DARK CRISTAL 419 F 48 COMPUTER AMBUSH 649 F 49 BREKTHROUGH IN THE ARDENNE 649 F 50 EAGLES 649 F 51 REFORGER 88 649 F 52 IMPERIUM GALACTUM 649 F 53 BANK STREET MUSIC 649 F 54 STEALTH 349 F 55 WHISTLERS BROTHERS 349 F 56 FLIGHT SIMULATOR II 590 F 57 50 MISSION CRUSH490 F 58 PRINT SHOP 690 F 59 MIG ALLAY ACE 390 F 60 SANDS OF EGYPT 390 F 61 F15STRIKEEAGLES290F 62 VISICALC 1200 F 64 GESTION DE DONNEES 150 F 65 GESTION FAMIUALE 120 F 66 MACRO
ASSEMBLEUR 450 F 67 PASCAL (2 DRIVES) 600F 68 LA CHASSE AUX FAUTES 200 F CARTOUCHES 63 ATARI TEXTE 69 MICROSOFT II 70 SPACE SHUTTLE 71 FLIP FLOP 72 BRISTLES 73 BOULDER DASH 74 MOUNTAIN KING 75 BOULDERS & BOMBS 76 BOUNTY BOB 77 DECATHLON 78 HERO 79 BEAM RIDER 80 SOCCER 81 CHIFFRES ET LETTRES 82 LOGO 83 KIT LOGO 84 ATARILAB 85 JOUST 86 PACMAN K7 87 SPITFIRE ACE 149 F 88 F15 STRIKE EAGLE 199 F 89 JilMPMAN 219 F 90 DREBLS 149 F 91 BLUE MAX 149 F 92 ENCOUNTER 149 F 93 PITFALL II 179 F 94 RIVER RAID 179 F 95 COLOSSUS CHESS 199 F 96HULK 119 F 97 SPIDERMAN 119 F 98 AVENTURE LAND 109 F 99 PIRATE
ADVENTURE 109 F 100 POLE POSITION 149 F 101 ZAXXON 149 F 102 WOODOO CASTLE 109 F 103 SECRET MISSION 109 F 104 MYSTERY FUN HOUSE 109F 105 PYRAMID OF DOOM 109 F 106 EUMINATOR 139 F 107 ADVENTURE 9 109 F 108 ADVENTURE 10 109 F 109 ADVENTURE 11 109 F 110 MAGIC ADVENTURE 139 F 111 LORDS OF TIME 139 F 112 ADVENTUREQUEST109 F 113MRDO 149 F DISQUETTES 117 BRUCE LEE 118 ZAXXON 119 DALLAS 120 TROLLS & TRIBULATIONS 121 SPY VS SPY 122 BLUE MAX 2001 123 ULTIMA III 124 ON COURT TENNIS 125 ZENJIE 126 HEROS 127 RIVER RAID 128 DESIGNER PENCIL 129 MURDER BY THE DOZEN 130 GHOSTBUSTER 131 TOY BIZARRE 132 FAST
LOAD 133 FLAK COMMODORE 64 114 COMMODORE 64 RVB 2590 F 115 LECTEUR DE DISQUETTES COMMODORE 64 (1541) 2590 F 116 LECTEUR DE K7 COMMODORE 64 AVEC AUTOFORMATION 490 F 134 BEAMRIDER 239 F 135 RUN FOR THE MONEY 599 F 136 INJURED ENGINE 199 F 137 NOVA BLAST 199 F 138 MOONSWEEPER 199 F 139 ADVENTURE CONSTRUCTION SET 450 F 140 RACE CONSTRUCTION SET 450 F 141 SUMMERGAMES II 490 F 142 THE RIGHTSTUFF 450 F 143 MONSTERS 450 F 144 KENNEDY APPROACH 450 F 145 MOVIE MAKER 590 F 146 GEMSTONE WARRIOR 590 F 147 SLAP SHOT 450 F LOGICIELS POUR APPLE 148 GEOPOLITIQUE 589 F 149 NEWSROOM 589 F 150 ULTIMA III 649 F
151 GHOSTBUSTER 449 F 152 SPY VS SPY 449 F 153 KARATEKA 489 F 154 PITSTOP II 489 F 155 PRINTSHOP 670 F 156 F 15 STRIKE EAGLE 470 F 157 MOVIE MAKER 590 F 158 SEVEN CITIES OF GOLD 490 F AMSTRAD 159 AMSTRAD CPC 464 MONOCHROME 2890 F 160 AMSTRAD CPC 464C COULEUR 4390 F 161 AMSTRAD CPC 664 MONOCHROME 4490 F 162 AMSTRAD CPC 664 COULEUR 5990 F 163 GILLIGANS GOLD 99 F 164 SIR LANCELOT 99 F 165 SORCERY 99 F 166 ANDROID ONE 99 F 167 HUNCHBACK 99 F 168 JET SET WILLY 99 F 169 FLIGHT PATH 737 1 09 F 170 THE HOBBIT 229 F 171 DECATHLON 139 F 172 DEFEND 149 F 173 GHOSTBUSTERS 139 F 174 MANIC MINER 99 F 175
MEURTRE A GRANDE VITESSE 199 F 176 MYSTERE DE KIKEKANKOI 159 F 177 COBRA PINBALL 169 F 178 RALLY 2 169F MSX 179 MSX CANON V 20 AVEC CABLES PERITEL ET K7 2990 F 180 IMPRIMANTE MSX CANON T22A 1990 F 181 LECTEUR DE K7 TOUS MICROS 399 F 182 MSX YAMAHA YIS 503 F SYNTHETISEUR DE SON FM CLAVIER MUSICAL YK 01 LECTEUR DE K7 5690 F 183 MSX YAMAHA 2590 F CARTOUCHES 187 INDIANO BOUKEN 169 F 188 BATAILLE DE CHARS 169 F 189 COM-DORI 169 F 190 BANANA 169 F 191 PANIQUE DANS L'ESPACE 169 F 192 ENVAHISSEUR DE L'ESPACE 169 F 193 FLAK 169 F 194 FRUIT 169 F. 195 ANTARTIC ADVENTURE 239 F 196 ATLETIC LAND 239 F 197
HOLE IN ONE HAL 239 F 198KUNGFU 239 F 199 SUPER COBRA 239 F 200 EDDY 2 DESSIN 449 F 201 MOPI RANGER 239 F 202 HYPER OLYMPIC 1 239 F 203 HYPER OLYMPIC 2 239 F 204 ROLLER BALL 239 F 205 CAROUCHE _ 199 F 206 HYPÉR SPORT 1 239 F 207 HYPER SPORT 2 239 F tive ne manquera pas d’attrait dans la formation musicale des débutants. La lecture rythmique, enfin, laisse moins de place à la véritable recherche musicale, Tout se passe dans l’utilisation du crayon optique et l'enseignement tiré sera purement lié à récriture des différentes valeurs temporelles. La présentation graphique et sonore de ce
logiciel sont satisfaisantes et la simplicité de son maniement en permettra l'accès aux plus jeunes. (Cassette techni- musique pour MO S.) Type: éducatif Intérêt : ***** Graphisme : ***** Bruitage: ?????
Prix: n,c.
Munitions... Vous ne pouvez porter que trois éléments à la fois. Ceux-ci vous seront néanmoins d'une grande utilité. En effet, dans chacun des studios, les personnages des derniers tournages rôdent et semblent tous atteints de folie meurtrière. Apparaissant dans des boules de feu diaboliques, ils reprennent forme humaine devant vous et vous pourchassent avec une ardeur peu commune. Un seul remède, hormis la fuite : leur lancer un des objets en votre possession. L'ennemi disparaîtra dans les airs et la pièce qu'il protégeait vous révélera tous ses secrets. Ce logiciel réclame une vivacité
de mouvement très spéciale èt sa mission fait plus appel à votre ténacité qu'à votre stratégie. Le maniement précis du joystick et l'éloquence du décor vous permettront probablement d’en venir à bout.
(Cassette Alligata Software pour C 64.)
Contraire, il vous indiquera la bonne réponse, sans vous en donner les indications, celles-ci étant contenues dans le manuel.
Au fur et à mesure, il calculera votre score et vous pourrez passer à l'étape suivante lorsque vous jugerez ce score raisonnable.
Vous apprendrez tout d'abord la théorie des annonces avec une main faible ou forte, puis des réponses et des interventions à différents niveaux. L'apprentissage du jeu de cartes vient ensuite. Enfin, vous pourrez jüger des progrès que vous aurez réalisé en essayant de jouer entièrement une des cent mains proposées. Les soixante-quinze premières sont des mains d'attaque tandis que les suivantes sont des défenses.
Si vous jouez une mauvaise carte, le programme vous obligera à la reprendre et à Type: action_ Intérêt : * * * *_ Graphisme: ?????
Bruitage : * * ?_ BLAGGER GOES TO HOLLYWOOD Vol en coulisse Les studios d'Hollywood vous ouvrent leurs portes. Votre mission : dérober les bobines du dernier fiim tourné. Dans un décor tridimensionnel, douze plateaux de tournage vous réservent bien des surprises. Dans ce labyrinthe de petits murs de briques parsemé d’éléments de décors incongrus, vous devez collecter divers objets indispensables au succès de votre entreprise, pistolet, la liasse de billets de banque, BRIDGE Cartes à jouer Ce logiciel vous permettra d’apprendre les rudiments puis de vous perfectionner dans ce maître jeu
de cartes. Le programme comprend onze parties de difficulté croissante. A chaque stade, le manuel vous apporte les éléments de compréhension nécessaires. Lorsque vous penserez les posséder, passez au programme lui-même qui constitue des tests d'apprentissage. Le logiciel vous proposera une série de problèmes. Si vous trouvez la bonne réponse, il vous offrira le problème suivant.
Dans le cas jouer la bonne ou le fera à votre place si vous le désirez. A la fin de la partie, le programme vous donnera son appréciation sur votre manière de jouer. Parfait pour les débutants et les joueurs faibles, mais se révèle un peu frustrant pour ceux qui ont déjà un bon niveau. (Disquette
C. B.S., pour Apple II.)
117, AVENUE DE VILLIERS PARIS 17è TEL: 766.11.77 MÉTRO PÉREIRE • BUS 83 Ouvert de lOh à 20h du lundi au samedi et le dimanche de Mh à 19h.
Ouvert en août de 14 h à 19 h. 208 TENNIS 239 F 236 LECTEUR DE K7 209 TIME PILOT 239 F DISQUETTES 3290 F 210 EXTENSION 32 K 237 EXTENSION 64 K 270 ALICE IN YAMAHA 709 F ADAM 1790 F ¦'VIDEOLAND 99 F 211 CARTES 238 SYSTEME CPM 1090 F 272 ARCHON 160 F GRAPHIQUES 789 F 273 BATTLE FOR 212 CARTES MUSICALES539 F DISQUETTES NORMANDY 199 F 213 CARTOUCHE 239 2010 420 F 274 BEACH HEAD 149 F MEMOIRE 689 F 240 TAPPER 420 F 275 BLAGGER 149 F 214 MUSIQUE MACRO 241 ONE ON ONE 420 F 276 BLUE MAX 149F YAMAHA 419F 242 CHOPLIFTER 420 F 277 BOULDER DASH 129 F 215 MUSIC COMPOSER 243 SPY HUNTER 420 F 278 BRIAN JACKS
149 F YAMAHA 419F 244 WING WAR 390 F 279 BROAD STREET 139 F 216 RAM 64 K SANYO 789 F 245 NOVA BLAST 370 F 280 BUCK ROGERS 149F 217 VOICING YAMAHA 419F 246 ILLUSIONS 420 F 281 RAID BUNGELING 247 MONKEY ACADEMY 390 F BAY 129F 248 BRAINSTREINER 390 F 282 CHOPLIFTER 129F 249 PITSTOP 370 F 283 COMBAT LEADER 199F K7 250 TARZAN • 370 F 284 DAMBUSTERS 149 F 218 ZAXXON 189 F 251 CABBAGE PATCH 285 DAVID MIDNIGHT 129 F 219 FLIGHT PATHJ 731 ' 159 F KIDS 370 F 286 DECATHLON 130 F 220 SORCERY 139 F 252 ROCK'N ROPE 370 F 287 EDDIE KID 129 F 221 BEAM RIDER 149F 253 ANTARTIC 288 EUREKA 159 F 222 HERO 149 F
ADVENTURE 370 F 289 F 15 STRIKE EAGLE 199F 223 RIVER RAID 149 F 254 FOOTBALL 370 F 290 FIGHTER PILOT 149F 224 BUCK ROGERS 179F 255 FRONT LINE 370 F 291 FORT APOCALYPSE 149 F 225 RETURN OF EDEN 179 F 256 JUMPMAN JUNIOR 370 F 292 FRAK 129 F 226 THE HOBBIT 229 F 257 DESTRUCTOR 370 F 293 GHOST BUSTERS 130 F 227 CLASSIC 258 WAR GAMES 370 F 294 HARD HATMACK 129 F ADVENTURE 149 F 259 SMURF 370 F 295 THE HOBBIT 199 F 228 DISC WARRIOR 149F 260 MOUNTAIN KING 370 F 296 IMPOSSIBLE 229 GHOSTBUSTERS 261 BUMPN'JUMP 370 F MISSION 199 F 230 MANIC MINER 139 F 262 ROCKY 370 F 297 INDIANA JONES 149F 231 BLAGGER
149 F 263 MINER 2049 370 F 298 LODE RUNNER 129F 232 MANDRAGORE 239 F 264 ZENJI 249 F 299 MURDER 265 RIVER RAID 249 F WATERFRONT 199 F COLECO 266 HERO 249 F 300 MY CHESS 2 149 F 233 ADAM + CONSOLE 3990 F 267 BEAM RIDER 249 F 301 ON COURT TENNIS 130 F 234 CONSOLE COLECO 1269 F 268 PITFALL 249 F 302 ONE ON ONE 129 F 235 ADAM COMPLET 2990 F 269 KEYSTONE KAPERS 249 F 303 PITSTOP II 149 F 304 POLE POSITION 149 F 322 JOYSTICK 129 F 305 RAID OVER 323 2 JOYSTICKS 200 F MOSCOW 149 F 324 MONITEUR MONOCHROME 306 ROCKETBALL 129 F AMBRE 990 F 307 ROCK N BOLT 130 F 325 MONITEUR COULEUR 308 SHADOWS FIRE 149F
FIDELITY OU OSCAR 2590 F 309 SHERLOCK HOLMES 199 F 310SOLOFLIGHT 199 F 326 JOYSTICK CANON 159 F 129 F 311 SPITFIRE ACE 31 2 SPY HUNTER 149 F 149 F VJ200 327 JOYSTICK MSX 31 3 SPY VS SPY 129 F 328 SPECTRUM + PAL 1590 F 314 STRIP POKER 149 F 329 SPECTRUM+ PERITEL 1890F 315 SUMMER GAMES 199 F 316 SUPER HUEY 179 F 330 COFFRET ALICE 32 1495 F 317 TAPPER 149F 331 ALICE 90 1495 F 318 UP'N DOWN 149F 332 KIT DE NETTOIEMENT DE 319ZAXXON 149 F DISK 5 1 4" 139 F 320 PASTFINDER 130 F 333 10 DISQUETTES 5 1 4" 321 WEB DIMENSION 130 F SFDD 149 F De nombreux autres titres disponibles - Renseignements et
commandes par téléphone.
- - - BON DE COMMANDE à retourner après l'avoir rempli à CT " ELECTRON 117, AVENUE DE VILLIERS 75017 PARIS NOM..... PRENOM.
ADRESSE.
Indiquez le n°de votre choix ainsi que les prix correspondants: Contre remboursement F ......TEL. CODE POSTAL VILLE .. TYPE DE CONSOLE.
Frais de port 20 F Frais de port machines.... + 50 F Total . F Je règle contre remboursement(+30F)D, par chèque ? Ou par mandat Gci-joint à l’ordre d’Electron m Dans la mesure des stocks disponibles, livraison sous 48h.
QUASIMODO Sonneur de cloches Le sonneur de Notre-Dame connaît son heure de gloire. Après Hunchback I et II, voici Ouasimodo, à la recherche cette fois de diamants cachés dans la cathédrale.
Au cours du premier niveau. Quasi modo repousse les assaillants qui grimpent sur des échelles tout en,lui décochant force flèches. Il dispose pour cela d'un stock de boulets qu’il jette sur les soldats. Il repousse l'attaque aSsez facilement, ce qui lui permet d'aller chercher le premier diamant.
Dans la deuxième partie, il saute de corde en corde à travers la salle du carillon. La bonne synchronisation est difficile à trouver, et notre héros risque fort de rester longtemps bloqué dans la première série de cloches, constamment menacé par une chauve-souris. AU troisième niveau il doit escalader un mur surveillé de près par des défenseurs acariâtres... Ge logiciel vaut surtout pour ses superbes graphismes et son animation très réaliste.
Quasimodo est bossu, à souhait ! L’action, par contre, est un peu décevante. Le début est trop facile, la suite répétitive. Se balancer continuellement au bout d'une corde devient fastidieux à la longue ! (Cassette Synsoft pour Commodore 64. Existe également pour Atari 800 XL) Type: action Graphisme : * -k * -k Bruitage: ????
WORLD SERIES BASEBALL Sportif Ce logiciel de simulation sportive vous propose, pour un ou deux joueurs, une vérita- blerencontre de baseball. La présentation graphique est éloquente : en trois dimensions, le terrain est entouré de gradins où se pressent les visiteurs. Disposition classique : en face de vous, un mini-écran où sont sélectionnées les conditions de jeu ; en bas de l'écran, les données du score sont affichées. L'action se déroule en trois phases dont la première, le lancement de 32 la balle, est agrémentée d'un « gros plan » sur l’écran précité. La force du tir est pré
sélectionnée, l’envoi de la balle et le maniement de la batte nécessitent un certain entraînement. En cas de tir réussi, l'intérêt se reporte immédiatement au terrain où les mouvements des joueurs sont effectués à l'aide du joystick. Là encore, grande précision graphique. L’ombre portée de la balle sur le terrain facilite grandement sa récupération. Ce jeu est animé, plein de vitalité.
Quant à l'ordinateur, il fait preuve, dans les parties en solitaire, d'une technique à toute épreuve. Peut-être moins attrayant qu'un tennis ou un football, World Sériés Baseball est néanmoins séduisant. (Cassette Imagine pour C 64.)
Type : simulation sportive Intérêt : * ? ? *_ Graphisme: ***** Bruitage : ¦*•???_ 1815 Guerre napoléonienne Napoléon vit la folle épopée de ses « cent jours». L'heure fatidique approche, celle de la revanche ou de la capitulation définitive.
Dans la morne plaine, la Grande Armée manœuvre, pour la dernière fois: L’ennemi prépare l’assaut final. Les quinze unités d’infanterie se regroupent au centre, flanquées des dix unités de cavalerie prêtes à des charges-éclair. L’artillerie lourde est installée sur les lignes arrières, pour canon- ner l’ennemi par dessus l'infanterie.
L'artillerie montée vient soutenir les voltigeurs, lès cinq unités de ravitaillement couvrent l’ensemble de l’armée, l’état-major se place sur une butte pour surveiller l’ensemble... 1815 réussit le tour de force de proposer un vrai wargame pour Oric, à la fois suffisamment sophistiqué et facile d'emploi. Les inconditionnels du jeu d’action peuvent passer leur chemin. Les autres ne regretteront peut-être pas de découvrir un type de jeu très particulier, mais qui compte des adeptes acharnés. 1815 est accessible aux débutants, et offre aux joueurs confirmés la possibilité de redéfinir
le terrain de manœuvre et de sauvegarder une partie en cours. L'exploitation totale des capacités de l'Oric permet de belles réussites ! (Cassette Cobra soft pour Oric Atmos).
Type: wargame Intérêt : ? ? ? ? * Graphisme: ??
Bruitage: _ VOTEZ POUR MOI Présidentiel Vous voici élu pour sept années à la tête du gouvernement français. L’Elysée vous ouvre ses portes, saurez-vous redresser là situation économique et sociale du pays?
Le déroulement du jeu comporte quatre étapes. Pour une première mise en rapport avec la situation, un bulletin d'information vous est communiqué. Chômage, prix du pétrole, taux d’échanges commerciaux, commencez par prendre des notes. Bien ?
Complet : l’ensemble que nous vous proposons est « prêt à travailler » (ou à jouer !) : un ordinateur ORIC ATMOS, un moniteur couleur 36 cm OR 14 de haute qualité, et un magnétocassette.
Vous avez tout de suite tout ce qu’il faut pour démarrer.
L'ENSEMBLE: 3490f.
ORIC ATMOS+MONITEUR COULEUR+MAGNETO K7 Performant : On ne présente plus l’ORiC ATMOS : 48 k Octets de mémoire, BASIC performant, graphisme haute résolution couleurs, etc... Pour afficher clairement ces performances, nous avons fait construire spécialement un moniteur couleur, l’OR 14 : il est équipé d’un câble qui se branche directement dans l’ordinateur, ce qui facilite les branchements. L'écran assure un contraste et un rendu des couleurs exceptionnel, et l’amplitude a été spécialement réglée pour obtenir un affichage « pleine page ».
Evolutif : Bien que largement assez performant, l’ensemble construit autour de l’ORIC ATMOS peut s’agrandir au fur et à mesure de l’évolution de vos besoins ou de vos connaissances grâce à de nombreuses possibilités de branchements Intelligent : Déjà établi comme un best- seller sur le marché français, l’ORIC ATMOS a fait ses preuves et bénéficie d’une très large bibliothèque de logiciels de toutes sortes (jeux éducatifs, applications professionnelles) dont un très grand nombre en français.
L’ATMOS et les matériels qui l’entourent sont couverts par une garantie constructeur d’un an par EUREKA INFORMATIQUE, qui a récemment acheté ORIC Angleterre et qui est à ce titre propriétaire de la marque ORIC et distributeur exclusif de ses produits.
Bon de commande à retourner à Euxka Informatique 39, rue Victor Massé 75009 PARIS Tél : 281.20.02 Télex : 649 385 F DERNIERE MINUTE: LES 1000 PREMIERES COMMANDES SERONT ACCOMPAGNEES DE 10 CASSETTES DE PROGRAMME GRATUITES.
I Disponible chez votre revendeur ou par correspondance
- vuie- Ci-joint mon règlement par_ désire commander : Un
ensemble ORIC à 3 490 F ? (Ajou(er 25 p de frais dfi pQrt s|
vo,re Un ORIC ATMOS à 990 F CH commande est inférieure à 500 F.
LE TUBE DE L'ETE Les matériels suivants : Qté plus'instructif
encore, voici venu le moment de dresser un état détaillé de la
situation actuelle : sur trois tableaux particulièrement
clairs, chiffres et courbes retracent avec exactitude l'état
des finances, le climat social ainsi que l'aspect du commerce
français. Vos décisions vont, bien entendu, s'appuyer sur
toutes ces données. Sachez rester serein et n’agissez, dans la
troisième manche du jeu, qu'avec souplesse : c'est en effet
le moment de prendre vos décisions. Vous pouvez pour cela,
soit modifier les différents budgets gouvernementaux, soit
agir de façon plus radicale en prenant des telles que le des
prix, la variation des taux d’intérêt ou encore la mise en
place de taxes supplémentaires.
Mais attention !
Il vous faut sans tarder veiller au climat social du pays. Pour cela, participez donc au grand débat télévisé « Votez pour moi ». Opposé à votre adversaire le plus sérieux, vous voici face à face. Vous pouvez parler, bien entendu, mais aussi rire, interrompre, afficher tantôt un langage serein, tantôt un ton violent. C’est criant de vérité et, si vous trouvez les mots justes, votre cote de popularité va crever le plafond. Votez pour moi apporte autant de soin au sérieux des situations qu'au réalisme, parfois comique, du monde politique. (Cassette Answare pour TO 7 et MO 5.)
Type: simulation économique_ Intérêt : -k -k -k -k -k_ Graphisme :?*???_ Sorcière au nez crochu, vous ne rêvez que d'une chose : devenir la reine de la nuit d'Halloween. Chevauchez votre balai et partez à la recherche des six ingrédients qui entrent dans la préparation de votre boisson magique. Au delà dès montagnes, des mers et des forêts, il vous faudra trouver quelques gouttes de bave de crapaud, un œil de triton, une aile de chauve souris, une racine de ciguë, un bout d’os récupéré au plus profond d'une tombe moisie, et pour finir une once de lave brûlante.
Votre chau- dron plein, et formule magique à la main, vous pourrez déterrer la citrouille mère et gagner le balai d’or convoité. Attention le parcours est semé d’embûChes, mouettes rieuses, boules de feu, requins et autres fantômes, qui, à chaque heurt, font diminuer votre potentiel de magie. Ne parlons pas des atterrissages sans douceur. Vous n'avez que huit vies. C'est vraiment dur d'être une sorcière de ce côté-ci de la planète.
Un logiciel tonique, mi-action mi-aventure, au graphisme étonnant. A se procurer. (K7 Palace software pour CBM 64).
Type : action et aventure_ Graphisme : ****** Bruitage: ????* Prix: B SAM STOAT SAFEBREAKER Voleur « pro » Lorsque tout le monde dort vous en profitez pour commencer votre « travail ». En effet, vous êtes voleur de profession, et l’on peut même dire de vous sans vergogne que vous êtes le meilleur. Jusqu’à présent, aucun coffre n’a pu résister à votre talent explosif. Mais vous allez ce soir vous attaquer à des demeures bien gardées. Vous devrez ainsi éviter des gnomes, méchants, ou ivres, des policiers bien renseignés, sans oublier une kyrielle d'objets tous plus étranges les uns que les
autres, qui vont se relayer pour monter la garde. Vous devrez parcourir les quatre maisons, chacune d’elles étant composée de vingt pièces pour récupérer la bombe, ouvrir le coffre et ramasser le diamant. La bouteille d’élixir vous rendra quelques forces. Le passage souterrain est assez difficile à franchir. En effet, il vous faudra sauter de colonne en colonne, ce qui n'est pas évident lorsque l’on sait qu'eiles s'enfoncent dans l’eau par moment et que vous ne savez pas nager.
Un bon jeu d’action, aux graphismes agréables. (Cassette Gremlin Graphics, pour Spectrum 48 K.) Type: action_ Intérêt : ? ? ? ?_ Graphisme : * * * * * _ Bruitage : ? ? ? ?
Prix: B ORIC ATMOS+PERITEL+AUM+3CASSE1TES DE JEUX LOGICIELS ORIC 1 & ATMOS LOGICIELS ORIC 1 PERIPHERIQUE & ACCESSOIRES Moniteur couleurs OR14 ..... 2750 Cable péritel avec alimentation ... 150 Moniteur monochrome vert .. 950 Câble pour moniteur monochrome ...... 80 Modulateur pour télé noir et blanc ...... 260 Magnêtocassette ZETA ...... 350 Cassettes vierges (les 10) .. 75 PROMO LOGICIELS ORIC 1 6 best sellers des jeux d'arcade pour ORIC 1 pour 200 F!
Imprimante 4 couleurs MCP40 .. 1290 Imprimante 4 couleurs MCP80 .. 2850 Cable, pour imprimante ..... 150 Interface joystick programmable ...... 350 Joystick QUICKSHOT 1 ..... 95 LE TUBE DE L'ETE Disponible chez votre revendeur ou par correspondance EUREKA INFORMATIQUE, 39, rue Victor Massé 75009 PARIS Pour commander, utiliser le bon à découper de la page précédente.
MOUSER La course au rat On ose à peine raconter le scénario. La fiancée de Tom le chat a été enlevée par une bande de (méchants) rats. N’éeoutant que son courage, il vole à son secours, malgré les embûches qu’il trouve sur sa route.
Comme encore trop de logiciels pour
M. S.X., Mouser manque d'originalité. Mais il reste agréable à
jouer, grâce à son bon niveau de difficulté allié à un
graphisme et une animation qui tiennent la route. (Cartouche
Sony U.P L. pour M.S.X.) Type: action_ Intérêt: ? ? ?_
Graphisme : ? ? ? ?_ JASPER Petit Poucet Jasper, la petite
souris, vient de faire sa promenade habituelle dans la
forêt. Cela le repose agréablement de son dur travail.
Mais la faim commence à le tenailler et il décide de rentrer chez lui. Il met la main dans sa poche pour chercher sa clé. Horreur, il ne découvre qu’un trou à la place.
Ce n’est vraiment pas de d’autant qu’il a parcouru aujourd'hui des sen" peu fréquentés. Pour comble de mauvaise fortune, l’heurede la trêve est passée et les animaux vont tous être soumis à de puissants instincts sanguinaires, même les plus paisibles en apparence. Témoin ce lapin qui se précipite sur lui pour lui couper la tête d'un grand coup d’incisives.
Jasper devra se frayer un chemin dans ce monde devenu redoutable, en évitant absolument tous les animaux, pourtant fort nombreux et même certaines plantes qui sont maintenant vénéneuses. A lui qui ne sait, pas nager, il faudra cependant franchir différentes rivières, en s’aidant des lianes qui pendent des arbres. Jasper pourra trouver aussi divers objets sur son chemin. Certains, comme les potions ou les sprays, lui permettront de se guérir de ses blessures et de ses empoisonnements. Mais il ne peut transporter que cinq objets en même temps. Aussi devra-t-il revenir sur ses pas pour
récupérer un objet abandonné par ignorance. Un très beau jeu d'aventure graphique, de type Pitfall amélioré doté d'un graphisme de bon niveau et d’une animation de qualité. (Cassette Micromega, pour Spectrum 48 K.) Type : aventure et action Intérêt : ??????
WEB DIMENSION La stratégie de l'araignée «Alchimie électronique», « sorcellerie des sens», «trip»... les qualificatifs ne manquent pas sur la pochette. Restons calme, Web dimension tape dans le bizarre et c’est tout. Pas de quoi partir dans lès hautes sphères du délirium tremens.
Des faisceaux d’énergie circulent dans une toile d’araignée psychédélique. Votre mission s’effectue en trois étapes, la première consiste à « geler» les organismes vivants pris au piège dans les faisceaux d’énergie en arrivant avant eux aux nœuds du réseau.
Si par malheur vous vous retrouvez sur leur chemin marqué par une trace de couleur hors des intersections, vous êtes grillé et renvoyé au début de l’étape. Assez facile quand on a compris quels sont les points stratégiques et dans quel ordre les aborder.
Les déplacements des organismes sont identiques dans le temps. Plus difficile est le maniement du curseur, une note de musique, car il possède une certaine inertie.
Question d’habitude.
La.deuxième étape consiste à stabiliser les faisceaux d’énergie en passant dessus. Un passage sur votre trace colorée est synonyme de fin immédiate. Il faut vraiment étudier ses trajets. La troisième étape est celle de la récompense musicale, des créatures de tous ordres sur le cocon et du passage au niveau de difficulté supérieur. Il en existe huit. ?
50 programmes de jeux progressifs en d’adresse, de réflexion et de hasard.
Un logiciel déroutant, aux effets sonores admirables, mais pas vraiment créatif. (K7 Activision pour CBM 64).
Type : stratégie psychédélique_ Intérêt : * * *_ Graphisme: ? ? ?_ Bruitage : ? ? ? ? ?
Prix : h.c. A DAY IN THE LIFE Récompense royale Vous incarnez Sir Clive Sinclair, le génial concepteur des ordinateurs du même nom.
Aujourd’hui est un grand jour pour vous.
Vous allez en effet recevoir des mains mêmes de la reine Elisabeth votre nomination au titre de Commander. Commencez donc par vous habiller.
Pour cela, il vous faut récupérer vos habits que vous avez laissé par mégarde au rez- de-chaussée. Vous devez bien sur éviter les robots qui gardaient la maison pendant votre sommeil car vous n’êtes pas encore parvenu à les doter d’un mécanisme qui leur permette de vous reconnaître. Une fois habillé, prenez la clé et sortez. Bien que vous ayez horreur decela, il va bien sûr falloir prendre les transports en commun, car votre voiture particulière est actuellement en réparation. Comme vous ne devez rencontrer la Reine que cet après-midi, vous avez le temps de manger dans l’un des self-
services que vous rencontrez sur votre route. Vous pouvez aussi vous désaltérer en entrant boire une bonne bière glacée dans un pub. Mais ce trajet n’est guère facile pour vous, peu habitué à marcher dans les villes. Vous devez ainsi éviter les piétons qui avancent sans regarder devant eux, au risque de vous heurter. En passant devant une glace, vous apercevez un reflet peu séduisant. Non décidément, il faut que vous alliez acheter de nouvelles chaussures, une autre chemisé et que vous soyez mieux rasé que cela. C'est seulement après que vous pourrez vous rendre au palais de Buckingham pour
y recevoir la récompense tant attendue. (Cassette Micromega, pour Spectrum 48 K.) Type: action_ Intérêt :
* * : Graphisme: ????
Bruitage : * * * CRAZY TRAIN Garé à vous !
Au premier coup d’œil, Crazy train est décevant. Le graphisme semble assez sommaire, l'animation se réduit aux déplacements d’un train sur un circuit simple. Celui- ci est formé de vingt-quatre cases, dont une est de couleur noire. Comme dans un jeu de pousse-pousse, on déplace les cases, supportant chacune une portion de voie ferrée. La locomotive doit circuler le plus longtemps possible, en évitant les voies de garage, et un autre convoi, géré par l’ordinateur, qui a la fâcheuse manie de rouler en sens inverse et sur la même voie. On comprend vite qu’il n’est pas facile de réSistér
plus de quelques secondes, si l'on ne prépare pas les déplacements des cases longtemps à l'avance, et avec célérité. Il est heureusement possible de souffler de temps à autre, en plaçant la locomotive sur une boucle. On ne marque plus aucun point, mais cela laisse quelques instants de répit pour élaborer tranquillement une stratégie.
Crazy train est un jeu à la règle simple, où la réflexion prime sur l’action pure, et où les possibilités de stratégies sont nombreuses; (Cartouche Konami pour M:S.X.) Type: réflexion_ Intérêt: ????_ Graphisme: ??_ Bruitage: ?*_ Prix : C_ AIRBUS Pilotage difficile Préparez-vous à prendre les commandes d’un Airbus. Trois options vous sont proposées au départ : décollage, atterrissage ou vol complet. Pour Chaque option deux niveaux sont disponibles. Le tableau de bord représente à la fois les différents cadrans et voyants dont vous aurez besoin pour contrôler votre vol et la vision du paysage
qui s’offre à vous depuis votre ?
SPÉCIAL ÉTÉ : • 20 à 50% sur TOUS LES SOFTS COMMODORE - AMSTRAD - ATARI - THOMSON - MSX - SPECTRUM - ORIC
• 30 à 80 F LES CARTOUCHES DE JEU VCS ATARI, CBS, MATTEL
• OFFRE SPÉCIALE C64 : C64 Pal + Moniteur couleur + lect. K7 + 1
joystick + 2 paddles + 3 cartouches jeux 5 800 F. 2 000 F 1 650
F 2 050 F 2 100F 650 F 890 F 95 125 f 105 140 F 99 F 115 150 F
175 F 135 F 170 170 F
N. C. 115 F 115 F 195 140 F 105 F 120 F
N. C 125 F
N. C. 175 F 170 170 F 175 F 119 175 F 130 F 115 F 175 175 F 115 F
119 175 F 119 F 175 175 F 180 F 170 F 90 f 120 F 110 F 195 F
110 F 180 F 175 F 180 F 170 F 149 F 110 F 115 F 115 F 130 F
105 F 115 150 F 175 225 F 930 F 1 950 F 199 F TOUS NOS SOFTS
SONT LIVRES AVEC UNE DOCUMENTATION EN FRANÇAIS.
COMMODORE C64 Péritel + lect. Cassettes +1 joystick + 1 jea 2 990 f CRÉDIT : comptant 604 F, 12 mensualités 230 F. C64 Pal + moniteur couleur 36 m + lect. Cassettes + autoformation badc 5 390 F CRÉDIT : comptant 729 F, 12 mensualités 4501.
C64 Péritel + lect. De disk 5 150F CRÉDIT : comptant 989 F, 12 mensualités 400 F. C64 Péritel 2 590 F Lecteur Disk 1541 2 590 F Imprimante MPS 803 2 390 F Imprimante Alphatronlc 40 col. Papier ordin. 790 F Moniteur couleur Oscar RVB 36 cm 2 590 F Capots de protection 90 F BOULDER DASH C D BREAKDANCE (C D) BROADSTREFT (C) BUCK ROGERS (C D) CONAN (0) DAMBUSTERS (C) FIS STRIKE EAGLE (C D) GHOST CHASER (C) GREMUNS (C) GROG S REVENGE (C) IMPOSSIBLE MISSION (C D) MATCH POINT TENNIS (C) MASTER OF THE LAMPS (C) MUSIC STUDIO (C) MY CHESS II (C) NODES OE YESOD (C) ON COURT TENNIS (C) P1TST0P II (C)
QUASIMODO (C) RAID OVER BUNG BAY (C) SPITFIRE 40 (C) SPY VERSUS SPY (C) SPY HUNTER (C D) SUMMER GAMES (C D) LES HITS SUMMER GAMES II (D) SUPER HUEY (C) THEATRE EUROPE (C D) Cassette d'alignement NOMBREUX AUTRES TITRES DISPONIBLES ATARI VENEZ VOIR LE? NOUVEAUX ATARIS ATARI 520 ST Monochrome :
U. C. S12 K + lect. Disk 3,5 pouces 500 K + ér monochrome haute
résolution environ ATARI 130 XE 128 K, compatible 800 XL et
lect. Disk 1050 environ ATARI 800 XL 64 K Lecteur disk 1050
Imprimante 1029 matric. + graphique Tablette graphique
Imprimante graphique 4 couleurs, 40 cal.
LES HITS BEACH HEAD (D) BRUCE IEE (C D) CONAN (D) DROPZONE (C D) ENCOUNTER (C) FORT APOCALYPSE (C) FIS STRIKE EAGLE (C 0) PAC-MAN (C) Poli POSITION (C D) QUASIMODO (C) SOLO FUGHT (C D) WARLOCK (C) ZAXXON (C) ETC. Monitor monochrome Imprtaonte Smith-Corona Fastext 80 Battes rangement 125 disk Disquettes Elephnnt mem. 51 4
S. F., S.O., 51 4 S.F., D.D., 1.0. Pince A disk 89 F Nombreux
joystkks américains à partir de 129 F AMSTRAD CPC 464
monochrome +12 jeux 2 990 F CREDIT : comptant 397 F, 12
mensualités 250 F CPC 464 couleur + 12 jeux 4 490 F CREDIT :
comptant 860 F, 12 mensualités 350 F CPC 664 monochrome 4 490
F CREDIT : comptant 860 F, 12 mensualités 350 F CPC 664
couleur 5 990 F CREDIT : comptant 780 F, 12 mensualités 500 F
Lecteur disk + contrôleur 2 400 F Imprimante Smith-Corona 1
950 F Adaptateur Péritel 390 F Cordon parallèle Imprimante 150
F LES HITS BEACH HEAD (C D) 120 N.C. F KNIGHT LORE (C) 1« F
AUEN (C) 1« F AUEN 8 (C) EXECUTION (q COMBAT LYNX (q
GHOSTBUSTERS (C) DA1EY THOMPSON DECATHLON (C) RA11Y II (q
BAGNE DE NEPHARIA (C) MEURTRE A GRANDE VITESSE (C) MYSTERE DE
KIKEKANKOI (q MACADAM BUMPER (q THE HOBBIT (q BATTU FOR MIDWAY
(C) SORCERY (C) Nombreux autres titres et FACILITÉS DE
PAIEMENTS - CRÉDIT IMMÉDIAT SUR TOUT LE MAGASIN A PARTIR DE 1
500 F DÉPÔT-VENTE - ÉCHANGE - OCCASION - REPRISE SOFT ET
MATERIEL BON DC COMMANDE : à retourner à MICROSTORY - M, rue
de Poissy, 75005 Paris - Tél. : 325.51.52 PRÉNOM : ADRESSE :
EU mandat lettre CODE POSTAL : VILE: CRÉDIT CREG Je désire
recevoir 1 offre préalable de crédit.
Montant de la commande : Nombre de mensualités : mon (environ 20 K) EU chèque Signature : Je désire recevoir : ARTICU Qté PRIX TOTAL Total de la commande Participation frais de port (matériel nous consulter) CR + frais de port + 20 F cockpit. Le décollage s'effectue sans réel problème pour peu que vous suiviez bien les instructions du manuel, d'ailleurs très bien fait. L'atterrissage est bien entendu plus difficile. Mais vous avez la chance de disposer, à la demande, de repères de pente et de trajectoire qui jouent un peu le rôle de l'I.L.S. Avec un peu d'entraînement vous parviendrez à vous
sortir d’affaire.
Vous pouvez maintenant choisir un vol complet. Plusieurs trajets différents vous sont proposés. Avant le décollage, étudiez bien la carte de navigation pour déterminer les caps que vous devrez tenir, de balise en balise. Lorsque vous avez stabilisé votre avion en altitude de croisière, vous pouvez éventuellement commuter les pilotes automatiques. Mais si vous aimez le risque, vous préférerez tenter différentes manœuvres complexes. N’oubliez pas que les avions de ligne sont peu maniables et que vous n’avez aucune chance de réaliser looping, figure en « S » ou vol sur le dos. Le pro
gramme se manipule à l’aide des deux joysticks. Les commandes réagissent rapidement et la simulation est très agréable. (Cartouche Vifi pour T07 et M05.)
Type : simulateur de vol_ Intérêt : -k -k -k * -k ir_ Graphisme _ Bruitage : SUPER HUEY Le goût du risque Savez-vous piloter un hélicoptère? Super Huey vous en donne ia possibilité. Vous voici installé sur le siège du pilote. Le tableau de bord est des plus complets. Faites chauffer le moteur et lancez-vous dans les airs. Bien plus complexe que le maniement classique d’un avion, vous êtes ici confronté à des problèmes d’équilibre et de stabilisation extrêmement délicats. Les deux rotors contrôlés simultanément et le maniement du joystick ne présentent pas moins de douze commandes selon la
position du manche et du bouton de tir. Palon- nier, commande de gaz, mouvement giratoire, vous allez voir que la trajectoire de votre appareil sera houleuse pendant bien des vols d’entraînement.
Quant aux instruments de bord (une trentaine), ils sont là pour vous guider dans les trois missions proposées par Super Huey.
Selon votre goût du risque, vous avez le choix entre une simple exploration du terrain ennemi, le sauvetage d'une armée en déroute ou l'inévitable combat sanglant contre l’aviation adverse.
Dans un graphisme souvent dénudé, ce logiciel apporte une richesse appréciable en ce qui concerne le maniement de votre appareil. Les combats, pour leur part, nécessitent une connaissance parfaite des instruments mis à votre disposition. (Cassette US Gold pour C 64.)
Type : simulateur de vol_ Intérêt : -k -k -k * -k_ Graphisme : -kit-k_ Bruitage: ???
Prix: B IFR SIMULATEUR DE VOL Plein ciel La pratique du vol aux instruments est sans conteste l’une des choses les plus captivantes du pilotage. Le programme vous propose un large choix d'atterrissages sur différentes pistes (Québec, Nouveau-Bruns- wick, France et Suisse). Votre tableau de bord représente neuf cadrans qui vous renseignent en permanence sur les principales données de vol de l'avion : altitude, vitesse, horizon artificiel, compas, régime des moteurs. Vous disposez aussi de deux systèmes d’aides à l’atterrissage : l’I.L.S. (instrument Landig System) et le V.O.R. (VHF
Omni-directional Range). Il faudra vous aligner sur la piste en effectuant un virage au moment voulu et entamer votre descente. Selon les cas, vous devrez vous guider en suivant les indications de l’un ou l’autre des systèmes d’aide à l’atterrissage.
Pour commencer, nous vous conseillons de choisir une option où l’I.L.S. est active. En effet, ce procédé vous permet de corriger à la fois la pente de descente et l’alignement sur la piste. Lorsque vous serez passé maître dans les atterrissages à l’I.LS, vous pourrez tenter les approchés au V.O.R. Les choses se compliquent alors nettement car l’alignement est beaucoup plus complexe et vous devrez connaître parfaitement les impératifs de descente. Une option supplémentaire vous permet de tenter un atterrissage à vue. L’avion se contrôle presque exclusivement au joystick, ce qui est bien
pratique mais limite un peu les possibilités.
Les commandes réagissent rapidement mais l'avion est particulièrement difficile à stabiliser horizontalement. Ce logiciel, assez fidèle, est peu varié car il ne permet pas une simulation complète du vol. (Disquette Vifi, pour Apple II.)
Type : simulateur de vol_ térêt: * * ? ?__ aphisme : * * * * * .
A = 100 F, ou moins. B = de 100 à 200 F. C = de 200 à 300 F. D = de 300 à 400 F. E = de 400 à 500 F. F = plus de 500 F. o VIDE V SH0P l’espace le plus micro de Paris !
50, rue de Richelieu, 75001 PARIS. Tél: 296.93.95 Métro Palais-Royal. Du lundi au samedi de9h30à 19h 251, bd Raspail, 75014 Paris. M° Raspail. Tél: 321.54.45 HOUVCAU !!!
. AMSTRAD CPC 664 . ATARI 520 ST Configuration complète Monochrome 4490 F. couleur 5990 . MSX SONY HIT BIT SINCLAIR QL français Unité centrale 64 ko Pérllel tes promos de te et tes périf" SINCLAIR SPECTRUM _ COMMODORE PLUS 4 _
* THOMSON MO 5 _
* COMMODORE 64 RVB_
* AMSTRAD CPC 464 monoch Lecteur disquette Atari - 1990 Lecteur
disq. Commodore 2490 Lecteur disq. Amstrad _ 2490 Lecteur
disq. Adam__ 3250 Lecteur MSX 3" 1 2 - 3650 Imprimante courrier
Atari - 2490 Imprim. Commodore MPS 803 2450 Quick Data
Drive--950 Clavier mécanique EXL 100 290 Modem EXL 100__ 1090
Extension 16 K EXL 100 _ 590 Clavier mécanique Thomson _ 750
Mêgabus • câble Thomson 690 Modem Thomson _ 1650 Moniteur vert
_ 850 Moniteurcoul. Oscar MC14 2650 Disquettes 5'1 4 (les 10) -
149 Disquettes 3" 1 2 (les 10) 590 Mkcrodisquettes Sinclair -
39 Cassette digitale Adam--59 Ruban Adam ____ 59 Joystick Quick
shot II - 140 Exceptionnel ! 15% de réduction sur logiciels
marqués d’un point rouge !!
BON DE COMMANDE à adresser à VIDEOSHOP, 50 rue de Richelieu, 75001 PARIS Désignation des articles demandés __Je règle par : DERNIÈRE MINUTE ! ! ORIC ATMOS : 990 F CONSOLE COLEC0_: 990_F ? CCP O Contre-remb'.
(30 F en sus) DEMANDE DE DOCUMENTATION Frais de port Total TTC _ X 5 NOM - PRENOM .
ADRESSE VILLE 1 ? C. Bancaire Je joins 2 timbres à 2,10 F pour trais d'envoi.
5CODEPOSTAL MEPHISTO FAIT L’S Les ordinateurs d’échecs seraient-ils arrivés au top niveau ?
Le Mephisto S, malgré son nom, n’est pas plus diabolique que ses concurrents directs. Il reste quand même, pour le joueur moyen, un partenaire très correct.
Dernier programme de T. Nitsche et H. Henne Mephisto S s'est classé ex-aequo au quatrième championnat du monde des ordinateurs d'échecs qui s’est tenu à Glasgow en septembre 1984. Il partageait son titre avec l'Elite X, Princhess X (Conchess H) et le Psion Chess (Q.L. Chess). Le programme ainsi que son micro-processeur, est contenu dans un module qui s’enclenche indifféremment sur le plateau de jeu Mirage (échiquier non sensitif) ou sur Vexclusive ou le Modular (échiquiers sensitifs respectivement en bois et en plastique). Nous avons choisi de tester le programme sur cette dernière
version.
Le design en est très classique mais agréable. L'enregistrement des déplacements s'effectue de manière sensitive, c’est-à-dire qu’il suffit de déplacer la pièce sans avoir besoin le moins du monde d’appuyer sur la case choisie. Ceci est rendu possible par la présence d’un noyau magnétique équipant chaque pièce qui permet ainsi à l’ordinateur de les reconnaître. Le système est très bien réglé et n’oblige pas, comme pour certains, à un centrage quasi parfait de la pièce sur sa case. La réponse de l'ordinateur est visualisée par l'allumage des diodes des cases de départ et d’arrivée.
Le Mephisto S pratique, comme il se doit, toutes les règles internationales d’échecs, y compris les cas de nullité par pat, par triple répétition ou par la règle des cinquante coups. Il dispose en outre de certaines fonctions complémentaires. Ainsi, il est capable d’évaluer la position et de donner sa réponse en différence de pions. Ce procédé est beaucoup plus clair que la notation hexadécimale et la fonction d’évaluation est correcte dans la plupart des cas.
Si le besoin s’en fait sentir vous pourrez vous informer du coup que le Mephisto S jouerait à votre place. Il est bien évident que la justesse des propositions est fonction du niveau auquel l’ordinateur était mis. Si vous avez joué un coup malheureux, rien n'est plus facile que de l'effacer en utilisant le retour arrière. Ce retour peut se faire sans limitation jusqu'au début de la partie, ce qui est bien agréable. Malheureusement le rappel des pièces capturées est incomplet.
Seule la case clignote, sans aucune information sur la pièce concernée. Il faudra donc vous fier à votre mémoire, et pour plus de sûreté, contrôler systématiquement les positions après un retour arrière. Une fonc- 42 tion similaire permet de revenir directement au début de la partie et de faire rejouer les coups un à un. Libre à vous d'ailleurs de décider de changer de tactique et d’essayer un nouveau coup. La partie reprendra alors normalement à partir de là.
Pendant la réflexion de l’ordinateur, vous pourrez prendre connaissance du meilleur coup qu'il envisage (ce n'est peut-être pas très flair-play, mais c'est bien agréable), de la profondeur de calcul (en demi-coup) à laquelle il est parvenu ainsi que du nombre de variantes étudiées. Une pendule interne autorise l’affichage des temps pour chaque coup et des temps totaux. Enfin, quand le joueur a le trait, il peut demander le nombre de coups exécutés.
Le Mephisto S dispose de sept niveaux de jeu, dont les temps de réflexion s’échelonnent de quelques secondes à dix minutes.
En fait, seul le niveau 7 est trop long pour une partie normale. Le niveau 8 vous permet de programmer vous même le temps de réflexion de l'appareil. Pour les problé- mistes, il existe-encore deux niveaux spéciaux : un niveau de réflexion dit infini, où l'ordinateur continuera de réfléchir jusqu’à ce qu’on l'oblige à jouer, et un niveau de résolution des problèmes de mat jusqu'en huit coups. Dans les premiers niveaux, le programme n'est pas très fort. Ce n’est pas un défaut, au contraire, car l’appareil reste ainsi accessible à de faibles joueurs. A haut niveau, il en va tout autrement. La
bibliothèque d'ouverture est vaste et comprend plus de 350 variantes principales et secondaires. Les lignes d’ouverture s’étendent suffisamment loin. De plus, vous pouvez entrer facilement une ouverture inconnue de l'ordinateur et l'obliger à jouer à partir de là. En milieu de partie, le programme se révèle assez différent de ses concurrents.
Il est moins fort tactiquement et ne développe pas beaucoup d'attaques brillantes, mais en contrepartie il dispose d’un bon sens stratégique et de placement des pièces. Des progrès importants ont été réalisés par rapport à son prédécesseur, le Mephisto 3. Mais le programme se laisse encore attaquer trop facilement sur son roque et ne parvient pas toujours à s’en sortir. La phase de finale constitue toujours le point faible du programme, bien que là encore, on puisse juger des améliorations.
En conclusion, le Mephisto S reste, malgré ses défauts, un programme très intéressant, capable de convenir tant au joueur faible qu’au joueur de bon niveau, ce qui n'est pas si fréquent. (Mephisto S, Hegener et Glaser ; importateur : Lansay).
MICRO-Jeux-VIDÊO fête lesjo ans Le BVP ? C’est le Bureap de Vérification de la Publicité.
Une association regroupant les annonceurs, les agences de publicité et les médias.
Depuis 1935, il mène une action efficace en faveur d’une publicité loyale, véridique et saine.
C’est parce que nous sommes convaincus qu’une presse honnête se doit d’être exigeante sur l’honnêteté de la publicité qu’elle véhicule que nous adhérons au BVP, que nous suivons ses Recommandations et que nous prouvons ainsi notre volonté de protéger nos lecteurs contre toute forme de publicité abusive.
COUP D'ŒIL Beamrlder: depuis sa première version sur Mattel, Beamrider s'affirme comme l'un des meilleurs combats spatiaux.
Celte version pour M.S.X. est peut-être encore meilleur que celle pour C 64.
L'animation et les bruitages sont saisissants. (Cassette Activision pour M.S.X.. Intérêt : ?****. Prix : B).
Ali Baba : le célèbre héros court après des trésors qui se sentent pousser des jambes, et que convoitent également des voleurs sans pitié. Pour se protéger. Ali Baba lance des sorts qui font fuir les voleurs trop pressants. Ce logiciel n'est pas totalement convaincant. (Cassette Sony I.C.M. Intérêt: *?. Prix: C).
Cartouches célèbres sur consoles, aujourd’hui disponibles pour nos micro-ordinateurs, découvrez avec nous les toutes dernières nouveautés du mois, en un bref panorama.
Pour ceux qui veulent tout savoir... Battle cross : les junkies dé la bataille sidérale accueilleront ce logiciel avec enthousiasme. Les autres n'ont qu'à passer leur chemin. L'animation est très correcte, avec déplacements dans quatre directions, mais on regrette le fait que le thème soit usé. (Cassette Sony Omori pour M.S.X.. Intérêt: *?. Prix: C).
Antartic adventure: après la console Coleco et le C 64. Voici le pingouin marathonien à l'assaut de la banquise MSX.
Graphisme irréprochable, action amusante. Musique un peu répétitive. Il est ardu de réussir le tour de l'Antarctique !
(Cassette Konami pour M.S.X. : Intérêt :
* *?**. Prix: C).
Chopper squad : avec votre hélicoptère transportez 9 avions de chasse en pièces détachées. Prenez garde aux Aliens qui mitraillent. Un va et vient pas très excitant ni très joli. Pour les nostalgiques des jeux d’arcade uniquement. (K7 Inter- ceptor Software pour Amstrad Intérêt : * * *. Prix : A).
Computer bllllards : un billard américain sans surprise. Le joueur détermine la direction et la force du tir. Les mouvements sont réalistes. En frappant suffisamment fort, il est possible de réussir de belles doubles ou triples bandes comme un pro. (Cartouche Konami pour
M. S.X. Intérêt : * * * Prix : C).
Décathlon : le « vrai » pour M.S.X. Malheureusement les élèves ont dépassé le maître, et ce dernier ne peut rivaliser avec HES games ou Summer games.
Cela n'empêchera pas les stakanovistes du joystick de s'éclater sur des 1 500 mètres d'enfer. (Cassette Activision pour
M. S.X. Intérêt: ***. Prix: B).
Dernier métro: la dépèche de l'A.F.P. tombe : Paris est détruite par une explosion nucléaire. Perdu dans le métro à la merci d'un fou, saurez-vous rejoindre la station d'où partent les secours ? Un jeu qui pense avoir de l'humour : mais en a- t-il ? (K7 Micro programmes pour M.S.X. Intérêt: ***. F "
E. l. : le graphisme de cette nième bataille spatiale rappelle
Beamrider. Mais les lignes verticales n'ont ici qu'un simple
rôle décoratif, et les ennemis attaquent en ordre dispersé.
Pour survivre, comptez sur un tir à outrance et une grande
agilité. (Cartouche Sony Programmers 3.
Intérêt : * *. Prix : C).
Full Throlle : ce logiciel vous fait participer à une dangereuse course à moto sur l'un des neuf circuits proposés mais surtout prenez garde aux dérapages dans les virages. Si tout va bien, peut-être parviendrez-vous à arriver le premier?
(K7 Micromega, pour Spectrum 48 K. Type : action. Intérêt ; * * ?. Prix : A).
Ghostbusters: le dernier succès de David Crâne superbement adapté pour
M. S.X. La musique déménage, les chasseurs de fantômes aussi !
C’est un jeu d’action de la nouvelle génération, à plusieurs
tableaux vraiment différents, avec stratégie. (Cassette
Activision pour
M. S.X. Intérêt : * * * * * Prix : B).
H. E.R.O. : notre héros ne se lasse pas d'aller sauver les
mineurs pris aux pièges des éboulemenls. Activision démontre
sa parfaite maîtrise du M.S.X. Graphisme et animation sont
excellents, et font apprécier d'autant mieux ce classique du
jeu d'action. (Cassette Activision pour M.S.X. Intérêt :
***?*. Prix : B).
- ATARI- GRAND PRIX Au volant d’un bolide vous devrez rester sur
la route le plus longtemps possible.
Pour cela évitez les pylônes qui délimitent la chaussée, la visibilité est réduite, méfiez-vous.
Il y a successivement une épreuve de jour et une épreuve de nuit où seuls vos phares pourront vous guider.
Donnez un niveau entre 1 et 5, puis pressez la touche «start» pour commencer.
Pour déplacer votre voiture utilisez les touches «,» pour aller à gauche, «.» pour aller à droite.
1 POKE 82,0:DIM C0(4) 2 GRAPHICS 2:POSITION 0,5:? 6;"C0NDUITE AUTOMOBILE" 3 POKE 710,0:? "NIVEAU (1-5) ";:INPUT NIV:NIV=NIV-1:IF NIV 0 OR NIV 4 THEN GOTO 3 5 C0(0)=14:C0(1)=12:C0(2)=4: C0( 3)=0:C0(4)=14:SC0RE=0:GOSUB 1000 6 FOND=0:SOUND 0,0,0,0:POKE 53248,0:POKE 53249,0 7 PM0=53248:CAR=124:R0UTE=13:DEV=0:EC=40080 8 GRAPHICS 0:P0KE 710,14:P0KE 709,0:P0KE 752,1:P0KE 559,46 10 ? " SCORE HIGH SCORE 20 POSITION 33,0:? HIGH 30 FOR 1=0 TO 21:POKE EC+13+I*40,84:POKE EC+ 26-NIV+1*40,84:NEXT I 40 POKE 53278,45:POKE 53249,0 42 POKE 53248,124 45 IF PEEK( 53279)06 THEN 45 46 SOUND 0,20,6,1 50 FOR NUIT=0
TO 1:F0R KK=0 TO 1:F0R KM=0 TO 10:FOR HH=0 TO 5 55 POSITION 9,0:? SCORE+KM:IF SCORE+KM HIGH THEN HIGH=SCORE+KM:POSITION 33,0:? H IGH 60 MAN=STICK(0):KEY=PEEK(764) 70 IF MAN 8 OR KEY=34 THEN CAR=CAR+4:G0T0 80 75 IF MAN 12 OR KEY=32 THEN CAR=CAR-4 80 IF ROUTE+DEV 0 THEN DEV=0 85 IF ROUTE+DEV-NIV 26 THEN DEV=0 86 ROUTE=ROUT E+ DEV 90 POSITION 0,2:? "":POKE R0UTE+EC,84:P0KE R0UTE+EC-NIV+13,84:P0KE PMO,CAR 95 IF NUIT=1 THEN POKE PM0+1.CAR-12 100 IF PEEK( 53252)00 THEN 2000 110 NEXT HH:DEV=INT(RND(0)*3-l):NEXT KM:FOND=FOND+1:POKE 710,C0(F0ND) 120 SCORE=SCORE+FOND*500:NEXT KK:SC0RE=SC0RE+30Û:NEXT
NUIT 130 NIV=NIV+1:IF NIV 4 THEN NIV=0 140 GOTO 6 1000 POKE 752,1:POKE 54279,152:POKE 53277,3:P0KE 559,46:P0KE 704,2:P0KE 705,10:P OKE 53257,3 1010 FOR 1=39424 TO 39680:POKE 1,0:NEXT I 1020 RESTORE :FOR 1=39500 TO 39515:READ A:POKE I,A:NEXT I 1021 FOR 1=39586 TO 39627:READ A:POKE I,A:NEXT I:RETURN 1030 DATA 24,126,126,24,189,255,165,36,36,60,219,255,219,36,255,255 1035 DATA 60,60,126,126,255,255,255,255,255,255,255,255,255,255,126,126,126,126, 126,126,126,126,126,126 1040 DATA 60,60,60,60,60,60,60,60,60,60,24,24,24,24,24,24,24,24 2000 FOR 1=10 TO 0 STEP -1:F0R J=0 TO 14:P0KE 704,J:F0R K=0 TO
5:NEXT K:NEXT J:S.
OUND 0,20,8,1:NEXT I 2010 POKE 710,14:FOR 1=0 TO 1000:NEXT I Ligne 1 : dimensionne les variables Ligne 2 : affichage du titre du jeu Ligne 3 : choix des niveaux de jeu Ligne 5. à 6 : initialisation des variables Ligne 8' : changement de mode d'affichage Ligne 10 à 20 : affichage du "high-score" Ligne 50 : epreuve de nuit durant 10 kilomètres Ligne 60 à 75 : test des touches utilisées pour le déplacement de la voiture Ligne 90 : test de collisions Ligne 1020 : lecture des datas des sprites, voiture et phare Ligne 1030 à 1040 : datas des sprites AMSTRAD- XRAYS De nombreuses lignes électrifiées
sont lâchées dans une zone interdite.
Vous devez rétrécir l’espace qui leur est nécessaire pour se déplacer, sans jamais toucher l’une d’elles. Un jeu complètement fou qui vous donnera bien du mal.
Pour faire avancer chaque mur vous utiliserez les touches: «A» pour déplacer le haut, «Z» pour déplacer le bas, «.» pour la gauche, « » pour la droite.
50 MODE 1:GOSUB 880 60 WHILE vie .: GOSUB 720 70 WHILE P7. 0 RND ti7 0=GOSUB 120=WEND 80 GOSUB 370:WEND 90 GOSUB 600=RUN 100 '---1 i me--- 110 ti -ti i-l=LOCflTE 32,15 = PRIHT ti*;" 120 •' rayons--- 130 FOR i7.=0 TO o7. = J’:= i7;+15 MOD ft’4 140 RND HOT INKEYt kd*) = P*=P *~r7. = e: e3=e .+r :: MOVE e7.,f =IF r": THEN DRRW e7.,h7, f5£=fy.+r-y. ¦ MOVE , f": = IF r‘ THEN DRAW 9 ,f î,
97. , rît e7.,h7, 1=SOUND 132,50,2,5,0,0.0 150 r' .-x' . RND HOT
INKEYC kh7. = P*=P7.
162°RND NOT iNKEY k9îi) = Pî:=P5i-r = 9îi=9 -r = nOVE 9*,h5£ = IF r . THEH DRAW 1 = SOUND 132,60,2,5,0,0,0 170 r'4=x% RND NOT INKEYC kb : = P =p7.-r = h7.=h’ -r = MOVE 97., h'4- IF c-V. THEN DRRW 1=SOUND 132,65,2,5,0,0,0 180 IF ay. &y. THEN : : k7=kd’; = GOSUB 330 190 IF THEN a =97. = sîi=-S*: k =k97 = GOSUB 330 200 if theh by.=r4-t" .=~ty.-k'4=khy.- gosub 330 210 IF b* h* THEN b7=h7. : tV.=-Vt = k .=kb7 = GOSUB 330 220 IF c7. e . THEN c7=e7. = uü=-u3î = k’ .-k SZ ¦ GOSUB 330 230 IF c 97 THEN c7=9 = = VX V. y. ¦ GOSUB 330 240 IF d7, f7. THEN d ;=f ¦ k7i=kh7. = GOSUB 330 250 IF d‘ h7
THEN = v*=-v7 = k*=kb5i:GOSUB 330 260 ax=ax+sx = b i=by.+ty.= cx=c i+uJ£ : dy.=dy.+vy. 270 MOVE aX,bX=DRAW c%jcK 2 280 MOVE aX jïî b j£ = DRRW c' X iV. ,d% J* 290 aX i : )=&y.= b' X i 2 )=b : = c’sx i : =cX: dX i =d 300 NEXT 310 LOCRTE 32,23:PRINT P' .i = IMK l,klX 320 RETURH 330 ' crash--- 348 SOUND 132,2000,30,15,1,1,0 350 IF INKEY k . =0 THEH INK 1,kl*,26=SOUND 132,0,20,15,0,0,1=ti*=ti*-10=toP*=l 360 RETURN 370 ' score--- 380 z*=REMRIN 0 390 z*=ti**100=IF z* 0 THEN GOSUB 440 ELSE GOSUB 560 400 LOCRTE 31,8:PRINT sc; 410 IF sc l THEN PRINT CHR* 7 j=vie*=vie*+l=1=1+10000 420
FOR I =0 TO 1000=NEXT 430 RETURN 440 9a9ne 450 PRINT CHR$ (23)+CHR* 0) 460 while e* 9* 470 e*==e*+x* = fy.=f y.+xms. = 9*=9*-x* ¦¦ h*:=hy,-y.y. 480 MOVE e*,f*=DRRW 9*,f*,l=DRRW 9*,h*=DRAW e*,h*= DRAW e*, f* 490 SOUND 129,9**3,10,5,0,0,0=SOUND 130,h**3,10,5,0,0,0 500 WEND =PRINT CHR$ 23 +CHR* 1 510 LOCRTE 9,11= PRINT "SCORE"z* 520 IF toP*=0 THEN LOCRTE 7,14 = PRINT''+ BONUS"z*=z*=z*+z* 530 sc=sc+z*=GOSUB 630 540 FOR i*=0 TO 3000 = NEXT 550 RETURN 560 ' Perdu.--- 570 vie*=vie*-l 580 FOR iy.=0 TO 1000 STEP 3 = SOUND 129, i*, 10,5,0,0,0 = SOUND 130, iX+20,10,5,0,0,0 = N EXT 590 RETURN 600 '
fin--- 610 Z*=REMRIN 0 620 a$ ="C'est fini... " = LOCRTE 9,9 630 FOR i*=l TO LEN(a$ =SOUND 132,0,1,15,0,0,31 640 PRINT MIDS aS,i*,l ; 650 FOR i X=0 TO 200 = NEXT = NEXT 660 FOR j y.=0 TO 3000 = NEXT 670 RETURN 680 ' niveau--- 690 IF n*==6 THEN n*=ll ELSE n*=6=IF k = 16 THEN k=24 ELSE k==16 = q*=4*+100 = n*=6 700 o*=n*-l 710 RETURN 720 ' reinit--- 730 P*=q* = e*=4 = f*=4 = 9X=400 = h*=396 740 LOCRTE 23,1=PEN 2:PRINT SPC(10 ;=LOCRTE 28,1 750 FOR i*=l TO vie*=PRINT CHR$ 243 " = NEXT 760 ORIGIN 0,0,8,396,8,392 = CLG 0 770 aX RNDC 1 *9* = b*=RNDC 1 *h* 730 c*=RND 1 *9* = d*=RND 1 *h* 790
a=FNr = s*=k *COS a = t*=k *S IN a 300 a=FNr = u*=k *COS a = v*=k *SIN a 810 FOR i' .=0 TO rty.-3.yx i*)=-l = b* i* ==-l = c* i* =-l = d* i* ==-l =NEXT 820 toP*=0=ti*=60 330 kl*=RND 1 *10+1 = k.2*=ll+RND 1 *16 840 INK l,kl*= INK 2,k2* = INK 3,RND 1 *5+1 350 EVERY 50 GOSUB 110 860 SOUND 129,1600,-32000,4,0,0,0=SOUND 130,1620,-32000,4,0,0,0 870 RETURN 380 init--- 390 SPEED INK 2,2=BORDER 0 900 kl*=RND 1 *10+1=k2*=ll+RND 1 *10 910 INK 0 0:GOSUB 680 920 k9Ji=31 =kdî£=30 = khïi=69 = kb =71 =x?i=2 930 vie5i=3 » 1=20000 • 4 =400 940 DIM 9.W 30 ,b C 30 ), c 30 ?, dîi 30 ) 950
ORIGIN 0,0,0,400,0,400’CLG 3 960 PRPER 1•PEU 2 970 LOCflTE 32,6 PRINT"score" 980 LOCRTE 32,13 PRINT"temps" 990 LOCRTE 31,21=PRINT"surface" 1000 PRPER 0:PRIHT CHRSC23 +CHRS 1 ; 1010 LOCflTE 10,9!PRINT"fl - haut"
• PRINT"Z - bas"; nPRINT". - gauche"; i = PRI NT" - droite";
1020 LOCflTE 10,11 1030 LOCRTE 10,13 1040 LOCRTE 10,15 1050
LOCflTE 8,18 = PRINT"Faire RETURN.
1060 MHILE INKEY 18 :WEND 1070 ENV 1,127,-1,4’ENT 1,10,1,1,10,-1,1,10,1,1 1080 DEF Fnr=RND l V2+0.5+PI 2*INT RND l )*4 1090 RETIJRN Commentai res Ligne 10 à 90 : dé-finition du jeu Ligne 100 à 110 i compteur de temps du jeu Ligne 120 à 320 : trace, affiche et vérifie que la position des droites est bonne Ligne 330 à 360 : vérifie s'il y a un crash Ligne 370 à 430 : calcule le score Ligne 440 à 550 : test de l'ordinateur pour savoir si un joueur a gagné Ligne 560 à 590 : petite musique quand un joueur a perdu Ligne 600 à 670 : fin du jeu Ligne 680 à 710 : définition du niveau de jeu Liqne 720
à 870 s réinitialisation des paramètres du jeu dans le cas ou le joueur commence une nouvelle partie Ligne 880 à 940 : initialisation des paramètres du jeu Ligne 960 à 1050 : explication du jeu Ligne 1060 : l'ordinateur attend q'une touche soit pressée Ligne 1080 : définit la fonction aléatoire qui trace les lignes en mouvement.
- COMMODORE 64- VbtON GAMMA Vous verrez apparaître un nombre à
l’écran pendant une fraction de seconde, puis vous devrez
ensuite trouver le nombre affiché.
Mais si cela est trop rapide l’ordinateur est bon prince, il ralentira un peu sa vitesse Il vous suffit de proposer des nombres à l’ordinateur.
- 2 1=99:POKE650,128 3 REM********************************** 4
REM*** *** 5 REM*** TILT PRESENTE VISION GAMMA *** 6 REM*** ***
7 REM********************************** 9 REM Lfi LIGNE
SUIVANTE EFFACE L'ECRAN ET LE CHANGE EN NOIR 10 PRINTCHRf
1475: POKE53280,8 : P0KE53281,8 11 PRINT"VOULEZ VOUS DES
INSTRUCTIONS ?"
12 GETA$ ;IF A$ ="" THEN 12 13 IFA$ ="0"THEN GOSUE 100 14 1=1-1 :IFK1THENI = 1 15 N=INT RND 15 165535 16 H=INT RND 15*305:V=INT RND 15*205:PRINTCHR:* 1475 17 FORJ=1TOV:PR1NT :NEXT 18 PRINTTAB H5;N 19 FORK=1TOI= NEXTK:PRINTCHRÏ 1475 20 REM LA LIGNE 15 CHOISIT LE NOMBRE ENTRE 0 ET 65535 21 REM LA LIGNE 16 CHOISIT L'-EMPLACEMENT DU NOMBRE 22 REM LES LIGNES 17 ET 18 POSITIONNENT LE CURSEUR,ET LE NOMBRE 23 REM LA LIGNE 19 FAIT UNE PAUSE QUI DEPEND DE LA VARIABLE I 27 INPUT"QUEL ETAIT CE NOMBRE ???";A 28 PRINTCHR$ 1475:IFA=NTHEN200 29 PRIHT"NON,CE N'ETAIT PAS ";A;" !!!"
30 PRINT: PRINT: PRI NT" 1 - VOULEZ VOUS LE MEME NOMBRE ?"
40 PRINT:PRINT"2 - VOULEZ VOUS LA SOLUTION ?"
45 PRINT:FRINT"3 - VOULEZ VOUS UN AUTRE NOMBRE ?
46 GETA*: IFA$ =""THEN46 50 IFAÏ="1"THEN16 51 IFA$ ="3"THENPRINTCHRÏ 1475:GOTO205 52 IFA$ ="2"THEN300 53 GOTO 46 99 END 100 PRINTCHR$ 1475i" TILT VA TESTER VOS REFLEXES VISUELS !!!"
110 PRINT:PRINT"LORSQUE VOUS TOUCHEREZ LA TOUCHE 'D' DE":PRINT 120 PRINT"VOTRE COMMODORE 64,UN NOMBRE APPARAITRA":PRINT 130 PRIHT"QUELQUE PART SUR VOTRE ECRAN PENDANT UN":PRINT 140 PRINT"TRES COURT INSTANT,PUIS IL VOUS FAUDRA "-PRINT 150 PRINT"DONNER CE NOMBRE AVEC EXACTITUDE !!!":PRINT:PRINT:PRINT:PRINT" BONNE CHANCE ! ! !"
160 GETA$ : IFA$ =""THEN160 170 RETURN 200 PRINTCHR$ 1475;"BRAVO,VOUS AVEZ GAGNE ":PRINT:PRINT 205 PRINT:PRINT"1 - ENCORE PLUS VITE " 210 PRINT:PRINT"2 - MEME VITESSE"=PRINT=PRINT"3 - UN PEU PLUS LENT":PRINT:PRINT" 4 - FIN DE LA PARTIE" 220 GETA$ :IFA$ =""THEN220 225 REM EH AGISSANT SUR LA VARIABLE I,ON DETERMINE LA DUREE DE L'APPARITION 230 IFR$ '"2"THENI=I+1:G0T014 (Suite page 55) EN QUESTIONS Lecteurs de Tilt, qui êtes-vous ?
Aimez-vous votre journal ?
En quel sens aimeriez-vous le voir évoluer?
G : - Autant de questions auxquelles vous pouvez nous aider à répondre.
Nous vous remercions de bien vouloir retourner ce questionnaire à l’adresse suivante TILT Rédaction 1, rue Taitbout, 75009 PARIS Une magnifique reliure pour habiller vos Tilt sur mesure sera offerte gracieusement aux cent premiers d’entre vous à nous retourner ce questionnaire.
Cochez les cases correspondant à vos réponses
I. QUI ÊTES-VOUS?
QUESTION 1. . ______ • Vous êtes de sexe :
• masculin D 1
• féminin . 0 2 QUESTION
2------- i- , . " ; ’ .... Nom de la localité dans laquelle
vous vivez :
• Ouvrier qualifié ..... 0 7
• Ouvrier non qualifié ..- .. 0 8
• Sans profession .. .....: 0 9 QUESTION 7 • ; ¦¦
V •' - Pour vous-même, précisez en toutes lettres :
• Votre profession ..
• Ou situation scolaire .....
• Ou universitaire ..... •
II. VOUS ET TILT QUESTION 8._- Lisez-vous TILT :
• Tous les mois - • • 0.1
• De 6 à 10 fois par an ...... 0 2
• De 3 à 4 fois par an ..0 3
• De 1 ou 2 fois par an ..... 0 4
• Moins souvent ...... 0 5 QUESTION 9. ;
'' ' :- . ¦: - ... ,, Comment vous procurez-vous le numéro
de TILT que vous lisez habituellement :
• Abonnement personnel ... 0 1
• Abonnement d’une autre personne au foyer 0 2
• Achat personnel ..... 0 3
• Achat par une autre personne ..... 0 4
• Prêt - don .. 05 QUESTION 10.
.. . I aj 1---.' | - : l ¦ . ¦ Vous arrive-t-il d’éprouver des
difficultés à vous procurer TILT chez votre marchand de
journaux ?
OUI O 1 NON 0 ,2 QUESTION 11. -; A partir de quel numéro avez-vous découvert TILT?---- QUESTION 12. . - Combien de personnes (vous mis à part) lisent habituellement « votre » TILT ? .. QUESTION 13. '"y'-'-L v. , T - De qui s’agit-il ? (plusieurs réponses possibles) :
• Parents . O 1
• Autres adultes ...0 2
• Enfants de la famille 0 3
• Autres jeunes (amis, copains) ..- • 0 4 51
QUESTION 14-- :- Pour chacune des rubriques de TILT, indiquez
si elles vous plaisent « beaucoup, assez, peu ou pas du tout ».
Me plaît Me plaît Me plaît Ne me plaît beaucoup assez peu pas du tout ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 04 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 04 ? 1 ? 2 ? 3 0 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 ? 1 ? 2 ? 3 D 4 ? 1 ? 2 ? 3 0 4 ? 1 ? 2 ? 3 O 4 RUBRIQUES
14. 1 Tilt Journal ----
14. 2 Actuel ..
14. 3 Tubes ...
14. 4 Coup d’œil.....
14. 5 Sésame .
14. 6 Petites annonces
14. 7 Banc d’essai
14. 8 Dossier .
14. 9 Ludic ...
14. 10 Rôles ...
14. 11 SOS Aventure ..
14. 12 Challenge ......
14. 13 Kid’s School----
14. 14 Les classiques ...
14. 15 Service compris .
14. 16 Carte postale ...
14. 17 Cher Tilt QUESTION 1S__ Existe-t-il une rubrique
que vous ne lisiez pas ?
OUI ? 1 NON ? 2 Laquelle ? . Pourquoi ? . QUESTION 16-- Quelle est la rubrique que vous préférez ?
Pourquoi ? .. QUESTION 17. _ - - Pour chacun des sujets suivants, indiquez s’ils vous plaisent «beaucoup, assez, peu ou pas du tout».
SUJETS Me plaît Me plaît Me plaît Ne me plaît beaucoup assez peu pas du tout
17. 1 Tilt Journal - Tam-tam soft ...... ? 1 ? 2
? 3 O 4
17. 2 Tilt Journal - Les scores du mois . ? 1 ?
2 ? 3 ? 4
17. 3 Tilt Journal - Le créateur du mois ? 1 ?
2 ? 3 O 4
17. 4 Tilt Journal - Livres et micro ..... ? 1 ?
2 ? 3 ? 4
17. 5 Actuel - « Il y a un logiciel au numéro que vous avez ? 3 ?
4 demandé» (Tilt n° 16) .... ? 1 ? 2
17. 6 Actuel - « Microscopie » (Tilt n° 18) ... ? 1
? 2 ? 3 ? 4
17. 7 Actuel - « Le grand chambardement » (Tilt n° 19)..... ? 1 ?
2 ? 3 ? 4
17. 8 Actuel - «Exelvision... d’avenir» (Tilt n° 21) . ? 1
? 2 ? 3 ? 4
17. 9 Actuel - «J’ai même rencontré des soft-men heureux» (Tilt
n° 22) ... ? 1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 10 Dossier - « Jeux éducatifs » (Tilt n° 14) ?
1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 11 Dossier - « Simulateurs de vol » (Tilt n° 20) ... ?
1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 12 Dossier - « Simulations économiques » (Tilt n° 21)---- ? 1
? 2 ? 3 ? 4
17. 13 Dossier - « Jeux scientifiques » (Tilt n° 22) ....
? 1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 14 Dossier - « Flippers » (Tilt n° 23) . ?
1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 15 Carte postale - «Chicago» (Tilt n° 15) ? 1 ?
2 ? 3 ' ? 4
17. 16 Carte postale - « La grande illusion » (Tilt n° 16)..... ?
1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 17 Carte postale - « Las Vegas blues » (TUt n° 19) ? 1
? 2 ? 3 ? 4
17. 18 Carte postale - « Electric dreams » (Tilt n° 20) . ?
1 ? 2 ? 3 ? 4
17. 19 52 Carte postale - « Presse sans frontières » (Tilt n° 22)
.. ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 Ces différents aspects du magazine vous
semblent-ils « très agréable, assez agréable, peu agréable ou
pas du tout agréable » ?
18. 1 La présentation ....-------------
18. 2 Les illustrations ...
18. 3 Le ton
18. 4 Les thèmes des logiciels proposés Commentaires :
• •. • Très Assez Peu Pas du tout agréable
agréable agréable agréable Ol ' 0 2 a 3 O 4 P 1
o 2 . : , 0 3 0 4' O 1 O 2 P 3 : 0 4 0 1 ? 2 ? 3 D 4
Programmez-vous les listings qui vous sont proposés dans
l’encart ? OUI ÇJ1 NON ? 2 Si NON, pourquoi ? ......• - •
..... QUESTION 20-- OUI ? 1 NON ? 2 ; Vous servez-vous des
jaquettes Si NON, pourquoi ? --------- QUESTION 21.
____________ Y a-t-il d’autres listings que vous souhaiteriez
voir dans TILT ?
...OUI PI Nof$ 02 Si OUI, lequels? .. QUESTION, 24..i; ;¦ v; ; y.-.; ,.. Souhaiteriez-vous que TILT crée des rubriques?
24. 1 Bande dessinée ...... OUI P 1 NON 0 2
24. 2 Cinéma OUI ? 1 NON ? 2
24. 3 Vidéo .. OUI ? 1 NON ? 2 QUESTION 25. ¦¦ 1 ; 'y,;,;,
y.;.,, - r f- , - Souhaiteriez-vous que nous parlions
régulièrement de matériels plus évolués comme le Macintosh ou
l’IBM PC ? OUI P i NONP2 QUESTION 26 . -,- ï
Quels sont les autres magazines de micro-informatique que
vous lisez régulièrement ou assez régulièrement ?
Souhaiteriez-vous que TILT publie des programmes en langage plus évolué ? OUI ? 1 NON ? 2 Si OUI, lequel? ... QUESTION ; ¦ ’ ' . ¦¦ : y; '' .
Aimeriez-vous trouver dans TILT des listings qui ne soient pas essentiellement ludiques ? ____ ... - OUI O 1 ‘ NON O 2 Si OUI, lesquels ? MAGAZINES Régulièrement Assez régulièrement
• L’ordinateur individuel .. . Ol 02
• Micro 7 .... .
. !
0 2 :¦
• SVM . V PI ' 02 .
• Votre ordinateur O 1 02
• Hebdogiciel ..... 01 ' 02
• Soft et Micro ... 01 0 2
• Autres .. . Ol ? 2
III. VOUS ET LA MICRO-INFORMATIQUE QUESTION 27. ; ,y,.. 'y,y : '
y,, .
Ü8Ü Possédez-vous une console? OUI PI NON P2 QUESTION 28--’ i , - Possédez-vous un micro? OUI P 1 NON 02 QUESTION 29 ...... Si oui, en êtes-vous satisfait ? OUI P 1 NON P 2 question 30 : ; Envisagez-vous d’acheter un autre micro dans les 6 prochains mois ? . . OUI P I NON 0 2 QUESTION 31.. .... I v. - Vous servez-vous de votre ordinateur :
31. 1 Pour programmer .... OUI P 1 NON P 2
31. 2 Pour jouer ... OUI O 1 NON P 2
31. 3 Dans votre travail, vos études . OUI P 1 NON P 2 QUESTION
32 _l_- _- Utilisez-vous certains des périphériques suivants
: (Plusieurs réponses sont possibles.)
32. 1 Lecteur de cassettes ...... OUI O 1 NON P 2
32. 2 Lecteur de disquettes OUI P 1 NON P 2
32. 3 Imprimante ...OUI P 1 NON P 2
32. 4 Moniteur . : .. OUI P 1 NON O 2
32. 5 Modem .. OUI PI NON02 QUESTION 33. ¦!
Envisagez-vous de vous équiper dans les 6 prochains mois en :
33. 1 Lecteur de cassettes .OUI 0 ,1 NON 0 2
33. 2 Lecteur de disquettes ... OUI PI NON 0 2
33. 3 Imprimante ..... OUI 01 NON O 2
33. 4 Moniteur OUI O 1 NON P 2
33. 5 Modem ..OUI O 1 NON 02 QUESTION
34--_______ Combien de logiciels possédez-vous actuellement ?
---- QUESTION 35.;;0;;'V;’,; ;.?;P. ' Combien de logiciels
avez-vous acheté au cours des 12 derniers mois ?
... QUESTION 36.;ê:y ;v
Généralement comment vous procurez-vous les logiciels que
vous utilisez ? Classer par ordre d’importance (A est le plus
important, E le moins).
36. 1 Achat .... D
36. 2 Echange ... U
36. 3 I-ocation . P
36. 4 Copie ...
36. 5 Prêt .....
37. 1 Logiciels d’action ......
37. 2 Logiciels éducatifs ...... Pour chacun des
types de jeux suivants, indiquez s’ils vous intéressent «
beaucoup, assez, peu ou pas du tout ».
TYPE DE JEU
37. 3 Les simulateurs de vol ..
37. 4 Les logiciels « Aide à la création graphique »
37. 5 Les logiciels « Aide à la création musicale » .
37. 6 Les simulateurs économiques
37. 7 Les jeux d’aventure .... M’intéresse
M'intéresse M’intéresse Ne m’intéresse beaucoup assez peu pas
du tout ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ?
2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4 ? 1 ? 2 ? 3 ? 4
QUESTION 38., , Les logiciels présentés dans les publicités
de TILT vous intéressent-ils ?
• Beaucoup ... ? 1
• Assez ... ? 2
• Peu .... ? 3
• Pas du tout . D 4 QUESTION
39_____ Utilisez-vous des logiciels utilitaires (gestion de
fichier, traitement de texte)? . OUI ? 1 NON D2
QUESTION 40-- ;--- Les micros et périphériques présentés dans
les publicités de TILT vous intéressent-ils :
• Beaucoup ...... • • • E *
• Assez .... d 2
• Peu . ? 3
• Pas du tout ...... ¦ D 4 QUESTION 41.
- Combien de personnes (vous mis à part) utilisent votre maté
riel informatique ? .. De qui
s’agit-il ?
• Parents . d 1
• Autres adultes ...... d 2
• Enfants de la famille ; D 3
• Autres jeunes (amis, copains) ? 4 QUESTION
42,- ¦- Avez-vous des observations particulières à formuler
concernant TILT ?
Avez-vous des observations particulières à formuler concernant la micro-informatique ?
FACULTATIF.
NOM PRÉNOM ... ADRESSE ... 240 I Ffl$ =* " 1 " THENI = I -9: GOTO 14 250 IFA$ ="3"THENI!SI + 1 1 : GOTO 14 260 Iffl$ ="4"THENPRI-NTCHR$ 147) : END 270 GOTO 220 300 PRINTCHR$ a47 ;"Lfl SOLUTION ETAIT ;N;" EVIDEMMENT !!
Commentaires : , Ligne 2 : lance la répétition automatique des touches Ligne 14 à 19 : choisis un nombre aléatoire et affiche-le, puis efface l'écran Ligne 27 à 53 : traitement de la réponse Ligne 100 à 170 : instructions Ligne 200 à 300 s changement de la force ZX81 16K « Alphi » est un programme destiné à familiariser les enfants avec l’alphabet et le clavier d’un ordinateur.
Il apprend à l’enfant à reconnaître les lettres.
Ce jeu fait directement appel au hasard et à l’agilité.
De quoi contenter les parents... Pour utiliser ce logiciel, il suffit de suivre les directives données par l’ordinateur.
REM SLPHI 1984 REM THIERRY URNBRELINGHEM REM COPYRIGHT L“RUTEÜRlET REM EDITIONS SPRITES 140 PRINT RT 10,5;"1 = 'alphi' démonstration.‘";rt 12,5; “2 = 'al phi' manuel."
150 PRINT RT 20,8;“quel est ton choix ?” ISO INPUT ci 165 IF CODE C $ =28 THEN LET 3 b = i 265 170 IF CODE C 5=29 THEN LET ba=l 285 175 IF CODE $ =30 THEN LET ah=l 238 180 IF CODE C$ =30 THEN LET ba = 1 255 185 IF CODE C $ =23 OR CODE c$ =38 THEN GO TO 1300 190 IF CODE c $ =31 THEN GO TO 23 00 195 IF CODE c$ =32 THEN GO TO 30 M 213 IF CODE C$ 023 OR CODE c$ 30 OR CODE C$ 031 OR CODE C$ 32 OR CODE C $ O33 THEN GO TO 150 1300 CLS 1818 LET X=0 1815 LET y =8 1820 LET z =3 1025 PRINT RT 1, “| 1"; RT 3,16; ‘ ' 1033 FOR 0=1 TO 1035 PRINT RT 15 , o ; 1040 NE'XT 0 1845 FOR r=1 TO 18 1058 PRINT RT
r-15,l;”!“ 1055 NE'XT r 1860 LET V =0 1865 FOR n =38 TO 63 1878 PRINT RT 5,n-32;CHR$ n 1075 NEXT n 1080 GO SUB 13.08 1885 GO SUS 1135 1898 GO SUB ab 1895 LET y=y*l 1100 GO SUB 1118 1105 GO TO 1085 1118 FOR n =1 TO 18 1115 PRINT RT 5 , a -32; CHR$ la-f-12?
1128 PRINT RT 6,3-32;CHR$ a 1125 NE'XT n 1138 GO TO ba 1135 PRINT RT 10,18;"C ESTSFRUX1 ;RT 12,7;“ÜNEShUTREICHRNCE" 1140 PRUSE 288 1145 PRINT RT 10,10;" ; RT 12 ,7; '' 1150 GO TO 1898 1155 FOR Z =5 TO 15 1150 PRINT RT 6,3-32;"*" 1155 PRINT RT Z,a-32;CHR$ a 1178 PRINT RT Z-1,a-32;“ 1175 NEXT Z 1180 GO.SUB 1355 1185 GO SUB 1303 1138 RETURN 1195 LET Z =INT (RND*S3) 41 1200 IF Z 38 THËN GO TO 1195 1235 FOR P =38 TO z 1210 PRINT RT 2,17;CHR$ P 1215 NEXT P 1220 PRINT RT 2,1;"tape La tettr e:”;RT 2,19 ;"(+n ew Line) " 1225 RETURN 1230 INPUT a $ 1235 IF CODE 3$ =28 THEN 00 TO 14 38 1240 IF CODE a$ 38
OR CODE a$ 63 THEN 00 TO 1230 1245 LET a =CODE a$ 1250 RETURN 1255 IF CODE a $ =Z THEN 00 !O 115 5 1260 IF CODE a $ Z THEN 00 TO il 35 1265 LET 3 =z 1278 LET V=V + 1 1275 IF V 5 THEN 00 TO 1490 1280 RETURN 1285 IF a =Z THEN 00 TO 1155 1290 IF a 02 THEN 00 TO 1135 1295 RETURN 1300 LET u =1 1305 PRINT RT 17,20;“i” ; RT 18,20 1310 FOR b=u TO u +12 1315 PRINT RT 19,b;” A” 1320 PRINT RT 20, 1325 PRINT RT 19, b;" ÜL ” 1338 PRINT RT 20,b;“ 1335 NEXT b 1340 IF b 20 THEN PRINT RT 19,b; “ ; RT 20, b; " 1345 IF Z =16 THEN 00 SUS 1380.
1350 RETURN 1355 LET X=X+1 1360 PRINT RT 17,20;"M”‘ 1355 LET u=13 1370 00 TO 1310 1375 RETURN , 1380 FOR d =1 TO a-34 1385 PRIHT RT 15, d - (3-32; ,: CHR$ a 1390 PRINT RT 15, d-(3-313 ; ” 1395 NEXT d 1400 FOR e=1 TO 10 1405 PRINT RT e-15,2;CHR* 3 1410 PRINT RT £-16,2; "*" 1415 PRINT RT £-17,2;” " 1420 NEXT £ 1425 FOR f =2 TO a-32 1430 PRINT RT 5,fj CHR$ a 1435 PRINT RT 5,'f-i;” " 1440 NEXT f 1445 LET z=0 1450 PRINT RT 5, a -32.1" " 1455 PRINT RT 6,3-32;CHR* 3 1460 PRINT RT 2,1;” " ; RT 2,19;” 1465 FOR f=6 TO 16 1470 PRINT RT r,2;“": 1475 PRINT RT f-1,2;" ” 1480 NEXT f 1485 RETURN 1490 CLS 1495
PRINT RT 10,8;"ton score es t dë:";RT 14,4; x;" réponses exac tes sur ";y 1500 PAUSE 500 1505 CL5 1510 PRINT RT 5,5; "veux-tuRi 1©,5; ”1 = recommencer ce jeu '; AT 12,5;"2 = retourner au menu”
- 1515 PRINT RT 18,5; “quel est ton choix T" 1520 INPUT CS 1525
IF CODE C $ =29 THEN SO TO 10 00 1530 IF CODE c $ =30 THEN 00 TO
10 5 Ligne 105 à 135 : présentation du jeu Ligne 140 à 180 s
choix du jeu Ligne 160 à 210 î test pour connattre le choix
Ligne 1000 à 1020 : initialisation variable du jeu Ligne 1025 à
1220 : at-fichage des graphismes à l'écran Ligne 1230 :
l'ordinateur attend une réponse Ligne 1235 à 1240 : test la
réponse Ligne 1250 à 1535 : routine de tests et a-f-fichage.
Artificielle, 3000 F. Matériel acheté le 30.12.84. en d'une valeur de 4 600 F. Ptio ANH-7UAN, 14, n loti, 78180 Montigny. Tél. : 064.46.42. KITS ELECTRONIQUES Formez-vous à l’électronique par le montage de kits simples. Catalogue gratuit sur demande à SED (M7) 26 rue de l’Ermitage 75020 PARIS DELBARRE. Tél : 131 419.0864 (toute ta Journée).
V0S1044 Vends collection de 100 disq. Pour Apple (avec programmes très récents}. Nouveau sur Appls voilà un moyen de te lancer. 2000 F à débattre. Db™ GARBARZ.
19. Me Lisfranc, 75020 Paris. Tél: 366.8028. V 05(045 - Urgent I
Super occasion I Vends CBS septem- bre 1904 : 2 000 F avec
Donkey-Kong, Buck Rogers, Hero.
Tennis, Looping, Tarzan. Montezuma, Revenge. Stéphane manette de jeux 4 manettes de jeux + 3K7 s Emmanuel LUSTENBER, 7, me Edouard-VaiBam, 92300 Levaüoie. Tél.: 270.9259. V05 0G6 - Vends M05 déc. 84 4 magnéto K7 4 K7 Pilot + aayon optique 4 le guide du M05 4 3 manuels de programmation + K7 avec jeux. Le tout pour 2 700 F. Akjert CHEMOULA. 79, avenue Gaüéni, 93130, NoisyJo-Sec.
TéL: 847.4821 V05 057 - Urgent cause chômage, vends CBS Coleco -f K7 Venture, garantie 3 mois F en cadeau 16 numéros de Tût. Le tout pour 800 F à débattre. Ibrahima TRAORE, t 3969, Stain. Tél: K7 Atari neuve jamais cordons : 600 F. Dani Paris. TéL: 388.8038. V05 018 - Vends Atari 2600 bon état (déc. 84» + 7 K7 (Décathlon, Hero, Pôle Position, Battlezone...! + manettes + transf. + paddles. Le tout 1100 F. Anh Quog DUBUtS, 143, rue Féfa-Pyat, Bât D22,13003 MarseSe.
TéL: (91) 02.1233. V05 019 - Vends Oric 1 48 K + Péritel + Alimentations + très nombreux programmes + Livres : 1500 F (valeur : Marie, 72530 YvreTEvéque. Tél : (431 89.6520. V05 059 - Vends Mattel Inteilhision 4 K7 au prix de 500 F et aussi des K7 pour cette console. Liste sur demande Iprix intéressants). Christian CLAVES, route de Montbrison, 17 h 361 V05 048 - Vends CBS Colecovision + edapt. VHF 4 2 joysticks 4 Turbo 4 10 K7 (Zaxxon. Donkey-Kong, Donkey-Kong Junior, Venture, Carnival, etc.l 4500 F le tout. Paris et région parisienne seulement. Géraid DEFFARGES, 17, me de Bretagne, 95330
Domont Tél.: 99126.63. V05(049 - Vends Mattel 4 6 K7. Vends D & O expert set, Marlevil super héros. Vends2 Wargames. K7 et disq. Pour le CBM 64 (4 de 3501. Martin FRANCH, 17, avenue C 78110 la VéAet Tél: 053.1525. V05(060 - Vends ordinateur Lynk 48 K Pétitel 4 cordon Péritel avec 10 logiciels: 9 de jeux, 1 de démonstration.
Valeur 4000 F, vendu 1300 à débattre. Nethanaèl BEN- HAMOU, 124, rue de Saint-G ration, 93800 Epinay-sur- Seine-TéL: 8222629.
V05 091 - Vends Mattel Inleilivision 4 2 K7 Skëng-Space, Armada Ibon étal. Prix : 350 F. Christophe ESCABAR.
14, me Ferdinandflocon, 75018 Paris. Tél : 251.49.26.
- crayon optique. Le i DUMONT. 9, rue : 854.0176 (à 75008 Paris.
TéL: 522.01.14. V05 020 - CBS Coleco avec Donkey-Kong,
Roc’nrope, Duck Rogers, Zaxxon, Turbo avec module de pilotage
Mr Do. K7 Atari VCS également bon état : 1300 F. Christophe
PEHEZ, La Bésignole D, Route des Mines, 07000 Privas. TéL: (75)
8431.58. V05 021 - Vends CBS Coleco + module turbo + 4 K7
(Subroc, Venture, Zaxxon, Donkey-Kongl. Valeur 3300 F, vendu
2000 F. Bteuette VION, 16, plaça de la RépufaK- V05(051 - Vends
console CBS Coleco 4 Donkey-Kong 4 Tarzan 4 module turbo avec
K7 4 Subroc 4 Zaxxon (Valeur: 4000 F, sacrifié 2000F). Pascd
FOLQUER, 93, avenue EmieZob, 75015 Paris. Tél : 57922.04 taprèa
20 h).
V05(052 - Vends pour CBM 64 lecteur de disquettes 4 100 programmes, garantie8mois: 2800 F. Pascal GOM- BERT, 1, me de r Arcade, Appt n° 100,94220 Cheranton.
Tél: 89329.07. V05 022 - Incroyable : Commodore 64. Vends (pour le prix de 2 bons jeux) 40 super jeux avec leur disquette. (Prix : 300 F). Liste sur demande, tëcolas KOUDLANSKY, 338, routa de Monttfidnr, ErquimriHers, 60130, Saint-Just-w- Chausséa. TéL : (4) 451.74.91 V06 023 - Vends CBM 64 PAL + lecteur de disquel V06(063 - Vends MTX 512 garanti 1 an 4 logiciel 3800 F. Alain CAUll. 4 bis me du Centre, 91800 Bnmoy. Tél: (81939.4527 C VO5 064 - Vends Atari 800 XL (07 84) - couleur 4 lecteur cassettes 4 r res:3500F. LburentNOLET.3 Vaienton. Tél : 3822627 (après 19 h).
V05J065 - Vends console CBS 4 9 jeux Itennis. Pitfall I a II, Hero, Q'Bert. Décathlon...). Achetés 4950 F, van- dus moitié prix 2450 F ou à l'unité. Pierte-Yves PIELS, A retourner à : CAO 20, rue Rabelais 93108 MONTREUIL CEDEX HOT SHOT Envoyoz-mol S.V.P. _jeu (x) vidéo | HOT SHOT [ Contre remboursement F + 21,10 F frais de CR) Pas de frais de CR à partir de 3 jeux ?
V05I029 - Vends pour 800 XL Pitfall, Décathlon, F Q'Bert,Super Cobra, Frogger, Zaxxon, Donkey-Kong, initiation Basic. De 100 à 180 F. Achète pour VCS Atari Pele A la commande.
Par chèque.
?
Ville ..Code postal .. Signature obligatoire des parents pour les mineurs.
| HOT SHOT | jeux vidéo pour ATARI 2600.
? Des idées de jeux variés, excitants ou spirituels, ? Des graphiques aux couleurs d’arc-en-ciel, ? D’une sonorisation vibrante, prenante.
22 JEUX DIFFERENTS * 99,90 FF PIECE CATALOGUE SUR DEMANDE V05i(l35 Vends Vectrex avec 6 jeux + 1 débattre. PMHpe SIRVAUX. 9, me Vktor-Hugo, 95100 ArgenteuiL Tél: (3) 41009.47. V05O38 - A vendre vingtaine K7 Coleco, 200 F runité, dont Tarzan, Décathlon, Pitfall. A vendre K7 Vidéopac, - 50 %.
Console Veclrex vendue 600 F. + K7. - 50 *. Joanlouts BAR1DA. 11 bis, nre Ampère, 75017 Paris. Tél : 22750.47. V05O37 - Vends CBM 64 Péritel janvier 85, lecteur K7, livres, jeux. 3 joysticks. Le tout 3 000 F à débattre. Cartouches Atari 2600. De 100 à 150 F l'unité. Bernard SAVARD, 9, avenue GabrieUecfEstrées, 91830 Le Couckay Mont- caaux. Tél.: bureau: 920.46.64, domicile: 493.89.43. V0&038 - Vends programmes originaux pouf Atari 400-800 série XL. Programmes sur K7, ROMS. Disq. ChercheTélé- link II ou les manuels I et II. Pierre MARC, 1, me Léoo- Dierx, 75019 Paris. Tél : 84228.05. V05 039
Apple échange. Vends prog. Original neuf sous emballage limport USA) pour Apple. Prix modeste. Liste contre 2 timbres pour réponse. JeanJacques KARAT- CHIAN, Kappeienstr. 57A. B.P.: 2207. D - 4005 Mear- busch 2 - RFA.
V05(040 - Vends CBS Coleco 4 Donkey-Kong 4 Venture + Zaxxcn, en parfait état : 1060 F. Urgem ! Merci devance.
Tél : (25) 702325 (après 18 h).
V05 041 - Affaire ! Vends Atari 2600 + 10 K7 890 F (Miss Pac-Man...) très bon état Echange logiciels pour Atari 800 XL sut K7 ou disq. Achète CBM 64 PAL. Rémy PAYEN, 34, avenue de Lorreme, 87290 Chèteauponsac. Tél : 1561
7622. 11. V05J042 - Vends console Sanyo MSX Péritel + 1 cartou
che de D.A.0.:Eddy 2 -f Track-Ball 4 1 cartouche et K7 de
jeux dont un puissant utifitaire de math et d'intelligence
V05 024 - Vends jeux sur disq. Atari dont Import f que 1100
titres. Prix : 50 F l'un. Jean PRADIER, 5, vBa
Augusta-Vermorel, 91000 Evry. TéL: (6) 079.40.61 VÛ6 025 -
Vends jeux sur disq. Commodore dont derniers Imports
States. Tél. Ou écrire. Echange sur région parisienne.
Jean PRADIER, 5, vlla Augusta-Vermorel, 91000 Evry.
TéL : (6) 079.40.63. VQ5 026 - Urgent I A vendre état neuf jamais servi ordinateur IBM XT ( + logiciel) complet + imprimante Man- nesmann Tally 120 CPS. Michèle LACOMBE, 40, bocte- V05 027 - Vends Adam de CBS avec 8 K7 :5 500 F. TO 7 + K7 Basic et Motus : 1800 F. Jeux TV Vidéopac Jet25 + 15 K7 :1500 F. Patrick HINAULT. Tél: 73530.57(à ds CBS 900 F, adaptateur multicassettes sous garantie 500 F, cartouches Gorf, CûsmicAvenger250 F pièce, transformateur CBS neuf 200 F. Jean-MIchel FERRA GATTI, 55, voie des Sculpteurs, Appt 198, 92800 Puteaux. TéL: 776.18.37. V05 016-Vends 2600 VOS 3 entrées:
Péritel, Din, Antenne, commutateur couleurs d'origine, 3 potentiomètres RVB : 900 F. Cartouches VCS : 100 F. K7 Starpath : 50 F. Marc BELLENCONTRE, 7, me Nercisse-Auuenard, Le- Grand-MesniFSagy, 95460 Vigny. TéL : (31 03931.69. V05 017 - Urgent : Ancien sur pour transmettre expérience. Vi servi 150 F. Vends ZX 81 + 16 GARBARZ, 1 13, alée Chaiies-8audeia«e. 78S10 TrieFsur-Seine. Tél. : 131
974. 01.09. V05 066 - Vends le tout ou séparément console Mattel
- extension informatique + inteltivoice + 15 K7 ensemble peu ou
jamais servi. Sytviana BRESSY, 7, l Games 2 pou. Atari I
Echange ieux sur dis,. Stépt BIDOUZE, 417, route du Médoc,
33520 Bniges I été pour Atari 800 XL Battle of Nom
- Raid over Moscou - Germany 85 - Knights of the desert
- Beach head. Rembourse frais d'envoi. Guy BILLET, 39, me
Rémy-Cogÿie, 59100 Roubaix. Tél : (21) 555896 (heu- V06 013 -
Vends CBS F 5 K7, valeur 2 700 F, vendu 1 000 F. Vends VCS 5
K7,500 F. Echange nombreuses K7 pour Atari 800 XL ou les vends
(50 F). Liste sur domande.
Philip BRISAC. Domaine do la Cabrette.
26290 Donzere. Tél. : (75151.6203. V06 014 - CBM 64. Vends nombreux programmes sur K7 luffitaires. éducatifs, jeux, ainsi que doc.) Ou échange contre imprimante ou lecteur disquettes. Michel PLACE, «Les um 48 K -t péritel, sous garantie, mbreux programmes dont Cobals et échecs : 2 000 F, è débattre. JemChristophe BRUNET, 23, rue Claude-Dsbussy, 93150 Blanc Mesnl Tél:
887. 48.15 (après 20 hL V06 017 - Vends K7,20 logiciels pour
Spectrum : Under- world ¦ Sabre wulf - Knight Lore Psytron -
Hero - PitfaB- Manic Mina... Pour 300 F F port. Luc LUDDENl
282, bd.
De la Madeleine, bt Saatiats, bloc A-5,06000 Nice. Tél : 1961 «22.47. V067O18 - CBM 64 échange ou vendsB F sur disq. Ou K7 (Mandragore, Odyssée 3001, Pierre Magique, BC II. Etc.) Vite S.V.P. Réponse assurée. Thierry SEVOUMIANS, 13, rue Jules-Veme, 89100 Sens. Tél:
(86) 65.03.55. V06J019 - Vends ordinateur AVT 2 Apple 2 E 64 K,
carte couleur * Z 80 + 2 lecteurs drive couplé -I- manette
jeu + 2 claviers dont I type IBM. Cause double emploi : 6
500 F. Claude CLÉMENT, 7, avenue d'Orgernont, 92700
Colombes. TéL: 784.63.56 lie soir).
V06 020 Urgent I Vends CBS Coleco très peu servi + 11 K7 (dont Décathlon, Hero. Pistop. Zaxxon, Bur* Rogers, Gâte vvay to aspha, Schroumpfs, Donkey Kong, etc. Le tout 2 500 F. Jean-PauL Tél : 56951.04 laprès 19 h).
V06)021 Vends de nombreux programmes pour CBM 64 sur drive et K7 ou échange possible conue des K7 vidéo (VHS). More DULYS, 106, rue Daremont, 75018 Paris.
Tél: 255.69.12 ou 383.88.84 (entra 20 et 23 hl V06 022 - L'affaire du mois : Coleco F 9 K7IOK - DK Jr
- Lady Bug - Cabbage - Antsrtic - Subroc - Spsce Panlc
- Schroumpfs ¦ Zaxxon - Cosmic Avenget), le tout 1 630 F. Patrice
VIVIER, 3, me ChariesÉéguy, 94190 Vbeneuve- . TéL: 3822861.
V06 023 - Vends Coleco + 2 K7 800 F 4- Zaxxon - Gorf
- Schroumpfs - Popeye - Lady Bug - Cosmic Avenger - Space Fury :
120 F. VCS Atari F 2 K7.400 F F 10K7de 60 F à 110 F F Quick
Chot II, 90 F. Jack». Tél: (11
847. 9529. V06fQ24- Vends Spectravidéo SV 318 * magnéto F 4K7 +
manuel, le tout état neuf 4 200 F, cédé à 1 900 F. Nicolas
MAJSZAK, 2 allée des Platanes, 78870 Baüy. Tél :
(3) 4621326.
V06 025 - Vends ordinateur Sinclair QL, état neuf, 4 S)0 F. I, 21, rue d'Estionnod'Orvas, 92250 La
00) 780.60.76 (après 19 hl
- Atari 8» XL : vends véritables jeux originaux en cartouches et
K7. Emballages d'origine. Notices: Pôle Position. Pingo,
Bruce Lee, etc. Prix : 70 à 140 F. Bernard LEDUC, 6, rua
GabrieWéri, 78210 St-CyrfEcok). Tél: (3)
058. 2201 (après 18 hl VIW027 - Vends Atari 800 XL Secam, sous
garantie, + magn.. 1 010 F F 2 manuels récents F 6 jeux
(Encoun- ter, Solo Flight Riva Raid...). Prix : 2 500 F.
Thierry MOR- NET, 26, rue G.-Clémenceeu, 85220
L’Aigulllotvsre-Vio.
Tél: B1) 228156.
V06:028 - Vends magnéto VIC1530 F Bvre de prog. Util.
+ autofotmation basic F 4 jeux : Astrochase, Décathlon, Hero, Ghostbusters. Le tout: 600 F. Pascal GÉRARD, 6, rue Delesss, 57000 Metz. Tél : 18) 783.7097. V06J030 - Vends Spectrum 48 K F coffret avec clavier mécanique + 6 livres + 25 logiciels + carte 5) N +modulateur NB. Pour 1 600 F. JearvClaude BERTRAND, 11, avenue trOrvMers, 03000 Mouins. Tél: (70) 443506.
V064B1 Vends TO 7 : UC + 16 K F lecteur K7 t extension jeux etson F nombreux logiciels: 3 500 F, à débattre (factures). Antoine MARTIN, 5 bd. Arago, 75013 Paris.
Tél: (16) 58738.17. V06 032 - Vends console CBS Coleco, garantie 6 mois, F 8 K7 (Hero, PitfaI, Wing War, Jumpman Jr, Beamrider, etc I Excellent état, le tout 2 800 F. Pascal BRASSEUR, 45, siée des Amonts, 91940 Us Uss. Tél : (061446.6221 V06 033-VendsSpectrum 16 K F extension32 K F mod.
N B F 1 joystick F 4 K7 F 2 livres. Le tout Isous garan- tiel 2 300 F. Didier ROCHE, 15, bd. Fraissinet, 13004 Mamelle. TéL: (9114950.21 V 06,034 - Super affaire : Atari 800 XL F lecteur K7 F tablette graphique F livre basic F Pengo F Dimension X F Bruce Lee, encore garanti, le tout : 3 000 F. Laurent, 78190Trappes. Tél: 0625261.
V06 035 - Vends EXL100 F manettes f prog. F livre : 2 000 F. Vends Oric 1 F prog. : 700 F. Didier PETIT, 3, me
F. -Chopm, 80130 FrivBeÉscartwtin. Tél: (22) 0303151.
V06 036 - Vends CBS F 17 K7 (Zaxxon, Donkey Kong 1 et 2, Fathom, Montezuma's, James Bcnd, Dme Plot, Nova Blast, Pitfall, etc.) F joystick Hkjh Score : 3 000 F. SIMON, 3, parvis de la Vendée. 91300. TéL : 011.75.11. V06 Q37- Vends Vectrex: 800 F F 12 K7:110 F pièce ou 2 000 F le tout. Vends Atari 2600 : 500 F, F 18 K7:100 F pièce ou 2 000 F (ou échange contre CBS7 K7 MIN). Alain PODKOWSKA, 11, me de la Talance, 80100 Abbevlle.
Tél.: (22) 299241 V06 039 - Vends cause double emploi Atari 800 XL Secam Igarantiel F magn. K7 1010 F 5 Kl basic F 1 livre basic F 100 programmes, jeux, etc. Prix: 2900 F. Wbliarn DAMOUR, P. N. n" 21, Rta de Nsnes30820 Caveirac.
TéL: (66)8157.10. V06I040 - Console CBS F Q. Bert 960 F ; Pitfall 185 F, Miner 2049,185 F, Fathom 185 F. Décathlon 185 F. Pour 160 F la K7 Looping, Space Fury D. Kong Jr, etc. Jean- Pierre DOMBAY, 5, rue des Trois Arbres, 57520 Gros- biiederstraff. TéL : (81709.0859. V06TO41 - Commodore échange 100 jeux ou vends : ZX Spectrum F péri ou pal F int. Manettes F magnéto F 300 jeux. Prix: 1900 F. Frédéric CIAVIERE, 37, rue de la Montagne Pavée, 91600 Sevigny-sur-Orge. Tél: V06 042 - Atari VCS sept. 84 350 F. K7 Moon Patrol,
Q. Bert, Tennis, Pôle Position, Qyruss, Super Cobra, Pitfall,
Space Inv. : 150 F. Le tout ou séparémenL E " Joéy, 6, n
V06J043 - VCS Atari F 1 Joystick F 6 cartouches: Space
Invaders, Asteroids, Pac-Man, Combat, Irtdy 500 let ses
volants). Star Raiders (et son davrèr). Pour 1400 F. Manuel
ELOY, 52 bis, chemin de marines, 95520 Osny. Tél: 03131.51
V06f044 - Vends Coleco F DK F Popeye 600 F, Schtroumpfs 140 F,
Buck Rogers 180 F, Antsrtic Adven- ture 180 F, Pitfall 180 F,
Venture 120 F, Zaxxon 150 F. Frédéric CORLOU, 68, rue de
Lanveur, 56100 Lorient TéL :
(97) 373151 V06i046-Vends CBS F 9 K7 (Donkey-Kong, Pistop,
Schtroumpfs, Time-Pilot, Patoufs, BCS, Jumpman-J.
Décathlon, frenzyl. Le tout 2600 F ou séparément (état neuf). DAVID, Pantin (Seine-Saint-DenisL Tél:
840. 7200 V06 046 Vends Atari VCS 300 F F 17 K7 60 F pièce ou
le tout 1000F F Spectrum48K 1200F F 13logiciels (Zaxxon,
Eurêka, Psytron...) ou le tout 1600 F. Francis HL- UNGER, 22
rue Blanche, 93800 Auénay-sou*Bois. Tél:
862. 4150 ou 888.4177. V06ID47 - Vends CBS 64 peritel, magnéto,
K7, lecteur disq.
Moniteur Ambre, nombreux logiciels de jeux, achetés fin 84 sous garantie 8000 F, valeur 12000 F. Adriano GON- CALVES, 1 nie du 8 Mai 45, 76S00 Sartrouvile. Tél: 9139231 V0&O48 - Macintosh vends ou échange nombreux jeux et utilitaires également sur Apple (plus de 1000 programmes).
Applement vôtre. Arthur LENART, 23, me Juge, 75015 Paris. Tél : 578.01.65. V06 049 - Vends K7 CBS Burgertime 180 F. Cabbage Patouf 180 F, Looping 120 F, Schtroumpfs 120 F, Donkey Kong junior 150 F, Miner 2049 200 F. not!ces_René DELOR, V06)050 - Vends Vectrex F 17 K7 : 1400 F. Vends mat- tel console F 17 K7 1 400 F. Vends G 7200 Philips F 2 K7 b HUCBOURG, 1, n V06 051 Vends pour Apple Ile, cane 80 colonnes : 300 F.
J. -P. GODARD, 8, me MaxceMourgogne, 96140 Gatches- lès43onessa.
Ta : 9817092 (le soir, après le 20 JuBetl.
Marie GROUA, 578, route dTiaut Tél : (79) 2439.13- A05 003-Achète module Adventure pour TI99 4Â F achète moniteur couleur pour IBM-PC F achète cartouches de jeux pour TI99-4A, faire offre. Marc MESGUIW, 12 n» ' . Tél : 3513494.
E05I030-Echange ZX 81 F 16 K F 4 K7 F 3rivres f prise secteur F cordons magnéto contre PC 1 SCO ou 1 350 ou 1 401 OU PB 700. Eméric BELGRAND, 200, me Saint- Jacques, 75005 Paris. Tél: II) 3299251.
5 - Urgent : CBM 64. Echange nombreux et b ir K7. En possède plus de 400. A vos plume:
l. 17,iued : (S) 7902131.
E05 039 - CBM 64 : Echange nombreux programmes de qualité sur cassettes avec Turbo Tape. Laurent LEBARO, 11, me Descatas, 69100 Vbeurbanne. Tél: (7) 8883791 NOS PRIX NEUFS!
MSX CANON V20 + 1 jeu cartouche + câble ... IMPRIMANTE MSX CANON .. COMMODORE 64 PAL+1 jeu ...... COMMODORE 64 PERITEL + 1 jeu . FLOPPY DISK 1541 ... AMSTRAD CPC 464 moniteur vert + 8 jeux ...... AMSTRAD CPC 464 moniteur couleurs + 2 jeux MONITEUR ZENITH ... MONITEUR COULEUR FIDELY CM 15 .. MAGNETO ORDINATEURS .... DISQUETTES PAR 10 .. QUICKSHOT II .....
CONSOLE CBS + 3 ieux .. JOYSTICK HIGH SCORE . + ATARI, SPECTRUM, ORIC, Etc. 2000 jeux 2 980 F VIDEOTROC 1 990 F 2 290 F 2 590 F 2 590 F 2 990 F 4 490 F 950 F 2 590 F 299 F . 139 F 120F 1 190 F . 295 F OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 10 H A19 H Métro : Gore de Lyon et Ledru-Rollin VENTE PAR CORRESPONDANCE NOM ...... PRENOM ADRESSE VILLE CODE POSTAL
• désire recevoir ? Une documentation sur VIDEOTROC (joindre une
enveloppe timbrée) ? Le catalogue 600 jeux (joindre 20 F en
timbres ou par chèque) MHÊÊk Mk
- Bh~ ,75013. Tél: 581.2130. TéL: (50I41.H17. lAprta EQ6I0O7 -
Echange programmes sur disque pour Apple IIE ; Recherche
Cartels et Cutthroat, Naja, The RhiSjtine Ploy et l'Enlèvement
et Ultima III. Patrick BELAÏCH, J, aWe des Glycines, 56360
Srint-Briira. Tél : 8910114.
Gomas. TéL :I9314181.04. 8 009 - Echange programmes pour CBM 64 sur disque possède 700 dont On-court-tennis, Conan, Tigers snow, Wolf 2, Soccer 3, Flak. Envoyez votre liste, ançois KOCH, 7, ni " E08I010 - Cherche donneteur de Tït, Micro 7, Joystick, disquette, jeux pour tout ordinateur, Magnétophones, Drive, téléphone é touche, certes Apple etc. Fabrice KEMMEH, I Lyon.Tét:(7} E08 011 - Change programmes pour CBM 64 jeux et utilitaires. Envoyer 300 sur K7 et disquette. Recherche contacts avec CBWst 64. Région Bourgoin si pos- LEFL Bureau d'aria maria E86 012 - Spectrum 48 K échange et vends
le must de la production anglaise ; Possède plus de 150 jeux de qualité ; comoétence et sérieux assurés I Jeen-Fiançoli , Claude Chôme 75118 Parie. TéL: BJ6 013 Echange programme pour MSX (éventualcment ventel environ 30 programmes (utilitaires et jeux) et cherche monta à 600 F. Tél. : (94) 62.28.261. JeemDidh.
, 86, boulevard Féix-Mribn. 83790 Srint Raphaél TéL : (94)812140.
E68I014 - Echange plus de 6C0 programmes sur Atari 800 XL, 000 XL. Si tu possèdes u “ moi, je te réchangetai contre des jeux. 6 TéL: 1.
Ua. I5 - Echange programmes C 64 (Summer Games II, Spy Hunter, Real of impossibility, The Mask of the Sun, Conan, etc! Voudrais aussi échanger Trocs Eurêka, réponse assuré. David LOOS, V1e»e vole de Tonyae 41, 4N8 liège Belgique. Tél: 04.128.8181. (De 18h38 è 22 hl 04(919 - Echange Yeno sous garantie * nombreuses X7 un Atari 2 000 + 2 K7 (valeur totale 3600 F). Contre un MSX (ou vends le tout 2100 F). CrriaOe MAH4,4, knpaaea des Mouteüeur, 84000 Crétal Tél : 11) 377.46.94. E08I917 - Amstrad 664 échange logrcWs cassettes ou sur disquenes CPM, cherche utilitaire CPM ou autres. Mkhei POTIER, 41
nie Voir*,, 84188 Vdenmnraaalnt- Georgaa. Tél: 388.6144. EQK01I Echange programmes sur disquettes pour Atari 800 XL, cherche Summer games II Karatska. Vsnds aussi pregremmes sur K7. Laoent DWAUX, 10, ma daa Mou- Bnta, 86000 Cergy. TéL : 193) 494.4121 EH6I019 - Spectrum 48 K échange programmes de jeux- sur K7. Réponse assurée. Franck ROHM, laa Chatrcrta, 38260 Vhatttalana. TéL: (71196.8528. 696(020 - Echange nombreux jeux et utilitaires en K7 ou disu. Pour Atari 800 XL Possède 2S0 programmes, Itsts sur demande, cherche Drive 810. Hc ABEllO, 6, rue Mon- nrigno, 47900 Agen. Tél : (53) 98JS86.
E04 021 - Echange logidels MSX : liste sur demande(jaux, utilitaires, etc.) de très bonne qualité. David RllYTOOfl.
111, ma JeanJauév, 58690 Cuincy. T* : (27) 97.9141 B6A22- Cherche programmaient Commodore 64 pour réa- risetion maquettes, idées originales. Urgent1 Patrice BENtS.
TAN, 1 hta. Rue Jean*8emwz,76008 Paris Tél : 226.47». gMPOKTJkNT! R Pour une publication rapide des annonces, vous devez nous faire parvenir votre texte avant le 15 du mois précédent le mois de parution affiché. La publication des annonces reçues après cette date sera automatiquement reportée au numéro suivant.
Pour toute insertion, écrivez dans les cases ci- dessous en caractère d’imprimerie le texte de votre annonce (une lettre par case, une case pour chaque espacement, avec un maximum de 8 lignes).
Les petites annonces ne peuvent être domiciliées au journal : vous devez donc inscrire votre nom, votre adresse ou toutes autres coordonnées permettant de vous contacter directement.
Nous sommes dans l’obligation de vous demander une participation forfaitaire aux frais de 65 F pour toutes les catégories de petites annonces (achats et ventes, échanges, clubs et toùrnois).
Vous joindrez donc pour toute annonce un règlement par chèque bancaire à l’ordre de Tilt ou chèque postal (CCP Paris4608.54 J.). L’insertion d’une petite annonce est gratuite pour les abonnés, à condition qu’ils joignent à leur envoi l’étiquette d’expédition de leur dernier numéro ou une demande d’abonnement à TILT.
Nous vous rappelons enf in que les annonces sont réservées aux particuliers et ne peuvent être utilisées à des fins professionnelles ou commerciales.
1 1.11 Ne rien inscrire dBns ces c« RUBRIQUE CHOISIE: ACHATS (65F) VENTES (65 F) ECHANGES (GRATUIT) CLUBS (GRATUIT) I I I LL IMIL 1 1 1 I-1 1 I 1 NOM: Ll PRÉNOM ADRESSE 1 LLL i_L 1 1_LL _LL . (GRATUIT) I I 1 I 1 I I I 1 I 1 I u __ I H 1 I 1 I 1 I M I 1 I I I I I I 1 1-1 i i i 11 11 1 I I I 1 ] TÉL. : LU LLLi LU LU DEMANDE D’INSERTION à retourner accompagné de votre règlement à Tilt : 2 rue des Italiens, 75009 Paris 1 1 l i 1 1 I I 1 I 1 1 1 1 1 I 1 1 M I 1 I 1 I I 1 -1 1 i il i i l 1 1 I i i i i i 1 M l M 1 1 1 1 I 11 1 11 1 M I 1 11 1 I 1 I.1JJ l I 1 1 I II 1 1 l l 1 I 1 I 11 1 I 1.-L i 1 1 1
I I 1 I I 1 I I M 1 L-L 1_L I I I I I 1 I I I « I 1 I I 1 1 1 1 1 1 1 -I Ne pas oublier d’inscrire votre adresse complète et le cas échéant, votre téléphone.
Hunchback : Quasimodo doit éviter boules de feu, méchants chevaliers, plongeons dans les douves, pour sauver la belle Esméralda retenue dans un château fort. Au total quinze tableaux. Le graphisme est soigné, mais Quasimodo est très lent. Classique. (K7 Océan pour
M. S.X. Intérêt : * * ? Prix : B).
Jack and the beanstalk: escaladez le haricot géant pour récupérer les trésors d’un château juché sur les nuages.
Arriverez-vous à décrocher la hache et à tuer le géant ? Des plans superbes. Un logiciel mignon et varié, (K7 Thor pour Amstrad et Spectrum. Intérêt : ****.
Prix : B).
Karl’s treasure Hunt: aidez Karl à décrocher les quarante clés des quarante pièces qui lui ouvriront les portes de la fortune. Les pros feront bien de se confectionner un mini plan pour éviter les errances sans fin. Amusant mais pas très diversifié. (K7 Sofware Super Savers pour Amstrad. Intérêt: ***. Prix: n.c.). Le trésor du pirate : sur 42 tableaux, partez à la recherche du trésor de Rackham le rouge. Le graphisme gagne ici en netteté. Maisl'action, ne s'est guère développée. Des possibilités réduites pour une aventure classique. (Cassette FreeGame Blot pour TO 7 et MO 5 - existe
sur Oric Atmos. Intérêt :'***. Prix : B).
Loto : logiciel d'analyse et de statistique, Loto vous propose une étude basée sur neuf ans de grilles gagnantes. A vous de faire la part entre le hasard et la mathématique du jeu. L'ordinateur teste vos combinaisons et vous procure un fichier qui vous permet une étude intéressante sur les lois de la probabilité.
Movie Musical Madness : pour donner vie à votre grand show hollywoodien, vous devez choisir votre décor, vos personnages, le thème musical de votre spectacle. Malgré une animation graphique réussie, ce logiciel manque parfois de ressources (Disquette CBS pour C 64.
Intérêt: *?*. Prix: n.c.): Mr. Dig : laissez-vous aller à votre vorace appétit en dévorant tous les fruits que vous trouverez. Bien sûr, ceux-ci sont bien gardés et les fantômes qui hantent le labyrinthe très redoutables. Mais n'oubliez pas pour autant de récupérer les joyaux. (K7 Microdeal, pour Dragon 32.
Type : action. Intérêt : * ? *. Prix : B).
Nlght Stalker: ce logiciel vous confie une singulière mission : vous devez détruire des chenilles géantes. Un Cen- tipède classique, sans originalité malgré les redoutables araignées et les scorpions au poison mortel. (K7 Thor, pour Spectrum 16 K. Type : action. Intérêt :
* **. Prix: A).
Pengon : aidez le pauvre pingouin à échapper aux ours polaires au milieu de ce labyrinthe de glace, vous ne pourrez l'en débarasser qu'en poussant vers eux de lourds blocs glacés. Vous devez aussi aligner trois cubes magiques, (K7 Micro- deal, pour Dragon 32. Type : action. Intérêt : **•**. Prix : B).
Pltfall II : Pitfall Harry part à la recherche de Rhonda, Quickclawet du diamant Raj dans un dédale de grottes, tunnels et rivières souterrains colonisés par des monstres malveillants. Un classique du genre qui accuse un certain coup de vieux. (K7 Activision pour M.S.X. Intérêt :
* **. Prix: B).
River raid: en rase-mottes, détruisez avec voire escadrille les ponts et les forces adverses. Plus vous remontez la rivière plus le carburant se fait rare et l'ennemi dense. Un vieux routier du jeu d'action qui n'en garde pas moins encore un peu de verdeur (K7 Activision pour
M. S.X. Intérêt: ?**. Prix: B).
Super tennis : de super, ce tennis n’en a que le nom. Le graphisme est moyen, la qualité du jeu également. Lobs, volée en smash existent, mais dans des situations précises, et il n'est possible de choisir l’angle de tir. Aujourd'hui, on demande plus. (Cassette Sony Takara pour M.S.X. Intérêt : * *. Prix : C).
The Dukes of Hazzard: parviendrez- vous à gagner le premier prix de cette course automobile malgré tous les obstacles dressés sur votre route ? Ce jeu aurait pu être intéressant mais les commandes répondent mal. Dommage. (K7 Elite, pour Spectrum 48 K. Type : action.
Intérêt : * * *. Prix : B).
The Designer’s Pencil : un logiciel d'aide à la création graphique et musicale, dans un langage original, mi Basic, mi Logo. Les ordres, pré-écrits se choisissent à l'aide du joystick. Un bon programme. (K7 Activision, pour Spectrum 48 K. Type : aide à la création. Intérêt :
* * * * Prix : B).
Zaxxon : cette adaptation de ce jeu bien connu sur par ailleurs n'esl pas une complète réussite et les graphismes paraissent un peu ternes à côté des versions originales. (K7 Segal pour Spectrum 48 K. Intérêt : * * * *.
Prix : B).
BANC D’ESSAI MAX LA FORCE TMNQUtU Les nouveautés M.S.X. n’en finissent pas de débarquer.
A la suite des quelques francs-tireurs partis conquérir la France l’automne dernier, les constructeurs japonais sont de plus en plus nombreux à s’engouffrer sur un marché en pleine expansion.
En 1985, les importateurs de M.S.X. espèrent s’adjuger un quart du marché, soit plus de 100 000 unités.
SONY HIT BIT Aujourd’hui, toutes les nouvelles machines possèdent 64 K de mémoire vive. Les différences jouent sur des détails, ou sur des «plus» par rapport à la norme.
Le Hit Bit de chez Sony en est la meilleure illustration, avec un logiciel de gestion de fichiers intégré, entièrement en français.
Superbement habillé et entouré de périphériques performants, le Sony a tout pour faire un « hit ».
Enfin ! Le Sony Hit Bit M.S.X. arrive en France. Nous avions pu l’admirer aux Etats- Unis, en Allemagne, sans jamais le voir traverser officiellement nos frontières. Les stratégies commerciales ont leurs mystères. Mais ne boudons pas notre plaisir, le
M. S.X. tant attendu se trouve à l'étal de tous les « bons
revendeurs ». On peut seulement se demander si cette venue
n’est pas tardive, au moment où les modèles M.S.X. se
multiplient, et où la guerre des prix redouble entre les
différentes marques du standard, et surtout entre les M.S.X.
et leurs principaux concurrents, entraînés par un Amstrad aux
appétits de conquistador? Il est vrai que le Hit Bit profite'
de la renommée Sony, et que la marque a réalisé un réel
effort pour franciser entièrement la machine: prise péritel
bien sûr, clavier AZERTY et surtout logiciels intégrés. Mais
voyons ce qu'il propose de plus qu’un vulgaire M.S.X. un
cadre dur entourant cette touche. Son déclenchement n’est
possible que par une poussée verticale. Les prises adoptent un
classicisme de bon aloi. Ports joysticks sur le côté gauche,
entrée cartouche sur le dessus. L’interrupteur automatique a
été oublié. Seule consolation, le voyant de mise sous tension
est placé juste à côté de la trappe. Est-ce suffisant pour les
étourdis et les pressés, tellement habitués à la phrase
«Attention, charger la cartouche uniquement à l’arrêt,
voyant éteint » qu’ils ne la voient même plus? Les prises
péritel, magnétophone, imprimante, terre, deuxième port
cartouche sont regroupées à l’arrière de l'appareil. Jusque
là, rien ne distingue le Sony de ses frères de standard.
Le logiciel intégré, allié à une cartouche de mémoire vive statique alimentée par piles au lithium, constitue la principale originalité de cette machine. Il s’agit d'un petit ges- une utilisation rapide. La touche « reset » n’est pas oubliée. Située à côté des touches de fonction de l'éditeur, elle s’en détache visuellement par une couleur rouge, et le risque d’enfoncement involontaire, faible mais possible à cette place, est diminué par TILTOSCOPE
• Esthétique : *????*
• Prise en main: ? * * ?
• Clavier: ? ? ? ?
• Graphisme : ? * * * *
• Son : ? ? ? ?
• Facilité de programmation : ? ? ¦
• Fiabilité K7 : * ? ? ?
• Manettes de jeu: ? * * * *
• Ludothèque: + ? ? *
• Bibliographie: * ? ? ?
• Manuel : ? ? ? * *
• Quaiité prix : -A: ? ?_ Esthétiquement, la réussite est
indéniable.
Les stylistes ont rempli leur contrat avec brio. Le Hit Bit est racé, tout habillé de noir et gris. Le clavier est agréable, mais très à plat, comme la plupart des micros domestiques. Les touches curseurs, placées à l’extérieur du clavier proprement dit, sont largement dimensionnées et parfaites pour 62 tionnaire de fichiers, très simple d'emploi et entièrement francisé. Il suffit de quelques minutes pour en apprendre l’utilisation. Il offre un carnet d’adresses, un planning et un bloc mémo. Chaque fiche possède une capacité de neuf lignes de vingt-six signes, soit à peine quatre lignes
dactylographiées.
C’est peu, mais suffisant pour indiquer le principal. Une fiche est appelée par son titre, par exemple le nom pour le carnet d'adresses, une date pour le planning, mais également par un mot clé. Tous les mots utilisés dans la fiche sont considérés comme tels. Il n'est pas possible de croiser deux mots clés pour effectuer une recherche plus rapide et précise. Si l’on demande « Paris » dans le carnet d'adresses, tous les titres des fiches des personnes demeurant à Paris apparaîtront, et il ne sera pas possible d’affiner en proposant un deuxième mot clé ne s'adressant qu'à ce sous-groupe.
Mais en utilisant le mot clé « 75009 », la liste des fiches diminuera... Magique !
Cet utilitaire sans prétention mais très utile et pratique prend toute sa dimension avec les cartouches de mémoire vive non volatile, sur lesquelles la sauvegarde des informations est instantanée et automatique. Il n'y a aucune instruction à donner ! Rappeler ensuite une information ne dure que quelques secondes, le temps de mise sous tension de l'ordinateur. Magique ! Sans en avoir l'air, c'est un grand pas vers une utilisation accrue de l’informatique à l'intérieur des foyers. De tels programmes existaient déjà, mais sur cassettes ou disquettes.
D'où l'obligation de charger le programme lui-même, puis les informations. Sur cassette, ces différents chargements durent jusqu’à plusieurs minutes. Dans ce cas, le bon vieux carnet d’adresses en papier n’a rien à craindre de ses rivaux magnétiques.
Avec le Hit Bit, la concurrence devient beaucoup plus rude, et cette technique permet d'envisager d'autres applications. Pour être exact, rappelons que Sony n’est pas le seul à proposer ce raffinement sur un micro-ordinateur familial. L'EXL 100, de conception et fabrication françaises, utilise des Cemos-RAM de 16 K capables de sauvegarder des programmes de la même manière. Ce procédé n’a malheureusement pas que des avantages. La cartouche Sony n'offre que 4 K de mémoire. C’est peu, surtout en regard du prix de vente. Et même en utilisation courante, le plafond de la mémoire sera atteint.
Seize ou dix-sept fiches remplies à bloc, et la cartouche demande grâce. En ne notant que l’adresse et le numéro de téléphone, le nombre de fiches montera à une cinquantaine. Si le nombre de vos amis n’est pas trop élevé, ce chiffre suffira. Sinon, une deuxième cartouche se révélera indispensable. Heureusement, le logiciel dispose d’un classement automatique par ordre alphabétique. Une cartouche 16 K serait pourtant bien venue.
Voilà pour l nité centrale proprement dite.
Mais Sony appuie la sortie de son petit dernier par une gamme de périphériques très complète. Un lecteur-enregistreur de cassettes compact, harmonisé au design de l’ordinateur. Cet accessoire est superflu si l’on possède déjà un magnétophone à cassettes, à condition que celui-ci s’entende bien avec les ordinateurs ! En fiabilité, le Sony Bitrecorder donne satisfaction. Son utilisation sera exclusivement réservée à l’informatique, car il ne possède pas de haut-parleur.
L’imprimante table traçante quatre couleurs offre un bon compromis. La qualité de l’impression est suffisante pour les caractères, et elle permet un rendu des graphiques très convenable. Elle donnera satisfaction, à condition de ne pas lui demander l’impossible, et de la manipuler avec précaution, particulièrement au moment du placement du papier. Mais elle offre pour un prix raisonnable un service indéniable.
Sony propose deux manettes de jeu. La première adopte une forme originale, afin d’être prise à pleine main. Le bouton action (au choix à gauche ou à droite) est placé idéalement sous le pouce. Grâce à des ventouses efficaces, ce joystick, utilisé sur une table, est à la fois agréable d’emploi et précis. Sa faiblesse sera principalement pour les jeux nécessitant un va et vient très rapide, comme dans Hyper Olympic. La seconde manette est de forme plus classique, mais utilise la technique de liaison infra-rouge. Là, débarrassé du fil de liaison, le confort est total. Le joystick tient
très bien en main, le manche, très court, recouvert de caoutchouc anti-dérapant, offre une Nous avons aimé:
• le logiciel intégré ;
• la complète francisation ;
• la gamme de périphériques ; Nous avons regretté :
• le prix ;
• la faible capacité de la cartouche de mémoire vive non volatile
;
• l’absence de sécurité dans le port cartouche.
Grande précision. La technique infra-rouge est maîtrisée, et autorise des angles importants entre la manette et le bloc de réception. Seul inconvénient, le prix trop élevé, surtout si on le compare à celui de manettes à infra-rouge proposées sur un autre micro familial.
Dernier périphérique, et non des moindres, le logiciel de création graphique et son Trackball. Simple d’emploi et performant, ce Creative graphies est une réussite. Le Trackball est une sorte de souris à l’envers.
Avec un peu d’habitude, on obtient, avec la boule, une excellente précision sans perte de temps. Ce logiciel reprend la technique classique des menus représentés sous forme iconographique. Il suffit d’aller placer le curseur sur le symbole voulu. La loupe est affichée dans un coin de l’écran, on peut ainsi garder la vision d’ensemble RADIOSCOPIE • Origine : Japon ¦ Connexion T.V. : Péritel • Microprocesseur: Z 80 • Mémoire vive:64 K(+ 16 K vidéo) • Mémoire morte: 32 K + 16 K (logiciel intégré) • Mémoire utilisateur Basic: 28 815 • Affichage: 24 lignes de 39 ou 32 colonnes • Haute
résolution: 256x192 points • Son : 3 canaux sur 8 octaves • Couleurs : 16 • Entrée cartouche : • Prix : 3 300 F environ • Importateur: Sony France et travailler à la loupe. Les nombreuses fonctions favorisent une composition rapide qui n’a rien à envier à celles réalisées sur des tablettes graphiques.
Dernier détail, important : le manuel. Entièrement en français, avec reliure à spirales, la seule efficace, pour garder la page voulue sans contorsion. Le premier est une initiation au M.S.X. Basic. Simple, clair, très progressif, il sera une aide précieuse au vrai débutant. Le second est consacré à la syntaxe complète du Basic, les instructions étant souvent illustrées d’exemples. Un tableau de référence résume synthétiquement les différentes commandes regroupées par genres (affichage, musique, dessin, fichiers...) Les programmateurs chevronnés resteront, en revanche, sur leur
faim, puisque la topographie de la mémoire et la configuration de la zone utilisateur sont expédiées en deux pages.
Le Sony Hit Bit se place donc au tout premier rang dans la famille M.S.X. Sa totale francisation et son logiciel intégré constituant ses points forts. Son prix élevé reste son principal handicap.
BANC D 'ESSAI L’importateur du Mitsubishi a retenu la leçon de l’Amstrad.
Il propose le ML-F80 uniquement en configuration complète, avec moniteur couleur et lecteur- enregistreur de cassettes, pour un prix à peine plus élevé que celui du concurrent anglais. Une initiative plutôt originale, pour une machine qui profite par ailleurs d’un clavier AZERTY et d’un design réussi.
Mitsubishi ML-F80. Non, il ne s’agit pas du I dernier prototype d’automobile destiné à | gagner des rallyes. Tout simplement un nouveau modèle M.S.X., produit par l'un de ces géants japonais dont le savoir-faire s’étend de la voiture à l'ordinateur, parfois en flirtant du côté des instruments de musique, de la moto ou de la hifi selon les cas.
La micro familiale est devenue une affaire sérieuse, les bonnes fées se penchent toujours plus nombreuses sur son berceau.
Encore un M.S.X. bougonneront les sceptiques. Un nouveau M.S.X. s'exclameront les enthousiastes. Car plus la gamme s'étend, automatiquement sur le dessus, ei ne dispose malheureusement pas d’un système de coupure d’alimentation automatique au moment de l'introduction d’une cartouche.
Les étourdis risquent de maltraiter leur micro ! Les autres sorties sont regroupées au dos de la machine : deuxième port cartouche, protégé par un cache, imprimante (Centronics), sortie son pour le raccordement d’une chaîne hifi, prise DIN pour le TILTOSCOPE
• Esthétique : ? ? ? ? ?
• Prise en main : ? ? ? ?
• Clavier : ? ? ? ? ?
• Graphisme: ? ? ? ? ?
• Son : ? ? ? ?
• Facilité de programmation : ? ? ? ?
• Fiabilité K7 : ? ? *
• Manettes de jeu: norme Atari
• Ludothèque : * * -k *
• Bibliographie: ????
• Manuel: ? ? ?
• Qualité prix : ? * * * *__ plus la part de marché occupée par
ce standard se développera, et les acheteurs trouveront
exactement les détails qu'ils cherchent. D'un modèle à l'autre,
les différences sont minimes. Esthétique, clavier, prises
pour certains périphériques.
Le Mitsubishi ML-F80 possède 64 K de mémoire vive, et est équipé d'un clavier français AZERTY, complet avec les accents. Il est livré avec un moniteur couleur et un lecteur-enregistreur de cassettes, moyen le plus sûr pour éviter des drames familiaux autour du téléviseur, et pour garder en toutes circonstances l'ordinateur prêt à l'emploi, sans manipulation de fils.
Le F80 joue la carte de la sobriété. Habillé de noirs mat et brillant, avec un clavier blanc et gris, le Mitsubishi est élégant et dis- 64 cret. La frappe est facile, malgré un toucher pas très agréable au début.
La disposition n'appelle pas de critique, les touches « return » et curseur sont de bonne dimension.
Branché !
Les branchements ne demandent pas trop de jonglage. L'alimentation est intégrée, le fil d'alimentation est fixe, et l'ordinateur muni d’un interrupteur marche arrêt, tout comme, bien entendu, le moniteur couleur, relié à l'unité centrale par un cable péritel de diamètre respectable. Saluons cette liaison péritel. Séparé de son moniteur, le Mitsubishi pourra se contenter de n’importe quel téléviseur équipé de cette prise, sans que se pose la question du standard. Détail agréable, le moniteur est livré avec un verre filtrant amovible, et le cable de liaison est d'une bonne longueur. Les yeux
apprécieront ! Les prises pour manettes de jeu sont placées sur le côté de l'appareil, en compagnie de la prise pour le lecteur-enregistreur de cassettes. Le premier est placé Nous avons aimé:
• l’ensemble vendu complet ;
• le rapport qualité prix ;
• le clavier AZERTY ; Nous avons regretté :
• l'absence de séGurité dans le port cartouche.
RADIOSCOPIE
• Origine : Japon
• Connexion T.V. : Péritel
• Microprocesseur: Z 80
• Mémoire vive: 64 K(+ 16 K vidéo)
• Mémoire morte : 32 K
• Mémoire utilisateur Basic: 28 815 octets
• Affichage: 24 lignes de 39 colonnes
• Haute résolution: 256X 192 points
• Son : 3 canaux sur 8 octaves
• Couleurs: 16
• Entrée cartouche: deux (sans sécurité)
• Prix: 4 900 F avec moniteur
• Importateur: Seiga_ moniteur. Le port à broches, présent sur
certains M.S.X., n’est pas au rendez-vous, ce qui n’est pas
très grave, puisque le Mitsubishi reçoit sans difficulté
l'ensemble des périphériques classiques.
Le ML-F80 accompagné de son moniteur couleur et de son lecteur-enregistreur de cassettes, est proposé à un prix attractif face à ses rivaux. Avec son clavier AZERTY, il est particulièrement recommandé à ceux qui prévoient une utilisation intensive de leur ordinateur.
TOSHIBA HX.10 Le Toshiba HX-10 possède l'essentiel de ce que l’on attend d’un M.S.X. 64 K de mémoire vive, batterie de prises, soin du détail.
C’est un classique, sérieux et bien conçu, malheureusement non-francisé.
Carré, le Toshiba ! Ses concepteurs ont choisi l’option de la rigueur dans les formes générales. Le boîtier est gris foncé et crème. Le clavier blanc et gris foncé est égayé par quelques touches de fonction en bleu, un « stop » en rouge, et un « graph » en vert. Ces quelques notes de couleur agrémentent judicieusement un ensemble qui semblerait aride en leur absence.
Le HX-10 compte 64 K de mémoire vive, comme la presque totalité de ses compères M.S.X. présents sur le marché français.
Equipé d’une prise péritel, il ne pose pas de difficulté de raccordement à un téléviseur moderne. L’alimentation est intégrée, ce qui là aussi facilite la tâche.
Le clavier est de type QWERTY, mais possède les accents (grave, aigu, circonflexe et tréma), pas très faciles d'utilisation à vrai dire. On ne peut envisager l'utilisation courante de ces accents en dactylographie rapide, mais ils sont d'un bon secours lorsque l'on désire imprimer un texte de façon TILTOSCOPE
• Esthétique : ? ? ?
• Prise en main : ? ? ? ?
• Clavier: ? ? ? ?
• Graphisme: ? ? ? ? ?
• Son : ? ? ? ?
• Facilité de programmation : ? ? ? ?
• Fiabilité K7: ? ? ?
• Manettes de jeu : norme Atari
• Ludothèque : ? ? ? ?
• Bibliographie : ? ? ? ?
• Manuel : ? ? ? *
• Rapport qualité prix: ? ???
Impeccable. Les touches sont sensibles, et disposées très à plat. Comme beaucoup de claviers, celui du Toshiba demande un temps d’adaptation, mais donne ensuite entière satisfaction. Raffinement : la touche d’enclenchement des capitales est munie d’un voyant lumineux.
Le port cartouche situé sur le dessus de l’appareil possède une sécurité, ce qui évite d'éteindre manuellement l’ordinateur à chaque fois que l'on introduit une cartouche.
Le bouton marche arrêt se trouve à gauche, les deux prises pour manettes de jeu et la sortie pour imprimante à droite (Centronics), le bus d'extension (protégé par un cache), la prise péritel et la sortie pour magnétophone à cassettes sont regroupées sur la face arrière. Aucune surprise.
Le manuel, malheureusement en anglais, est très complet. Les spécialistes trouveront l'ensemble des détails techniques.
Structure de la mémoire, listes des entrées du Bios. Les débutants par contre risquent d’y perdre leur latin, car les instructions Basic sont présentées sèchement, sans commentaires. Il existe heureusement des ouvrages d'initiation au Basic Microsoft utilisé sur les M.S.X., mais on aimerait pourtant trouver dans la boîte de l’ordinateur un manuel aussi clair et complet que possible, qui enseigne aux néophytes les principes du Basic.
La concurrence est rude entre les différents modèles de M.S.X., et chaque détail compte. Le ehoix d’un modèle s’effectue en deux temps. On se décide d’abord pour un
M. S.X., puis pour telle ou telle marque. La norme possède
l'avantage d'une force plus importante, et de nombreux atouts.
Facilité de programmation, capacités graphiques et sonores. Et
le niveau des logiciels, jusqu'ici plutôt moyen, est en
progression. Pour s’en convaicre, il suffit de découvrir les
adaptations des jeux venus du Commodore 64 (voir la rubrique
« Coup d’œil »). Malheureusement pour les M.S.X., le trouble
fête Amstrad est arrivé pour bouleverser les cartes du jeu
des micros familiaux. Il a pris une bonne part du marché
convoité par les japonais... Pour résister, les M.S.X.
doivent redoubler de charme.
RADIOSCOPIE • Origine: Japon • Connexion T.V. : Péritel • Microprocesseur: Z80 • Mémoire vive : 64 K ( + 16 K vidéo) • Mémoire morte : 32 K • Mémoire utilisateur Basic: 28 815 octets • Affichage : 24 lignes de 39 ou 32 colonnes • Haute résolution: 256x192 points • Son : 3 canaux sur 8 octaves • Couleurs: 16 • Entrée cartouche : une avec sécurité • Prix: 3 290 F environ • Importateur: N.A.V.S. Le Toshiba HX-10 se présente lui comme un M.S.X. homogène, très classique, mais non francisé, à l’exception de la présence de la prise péritel. Bien fini, il possède quelques raffinements pratiques qui
en font un concurrent très honorable face aux chefs de file de la famille M.S.X. BANC D'ESSAI TILTOSCOPE
• Esthétique : * ?
• Prise en main : ? * ?
• Clavier: ? ? * ?
• Graphisme : ? ? ? * *
• Son : ? * ? ?
• Facilité de programmation : * * * *
• Fiabilité K7 : * * ?
• Manettes de jeu : norme Atari
• Ludothèque : + * ?
• Bibliographie : * * ? *
• Manuel : ? ? ? ? *
• Qualité prix: * * * * *_ Nous avons aimé:
• Le prix ;
• Le manuel ; Nous avons regretté :
• L'esthétique ;
• Le clavier QWERTY.
GOLDSTAR Le standard est un joug dont on ne peut se débarrasser. Sous le poids de celui-ci, il est difficile d’affirmer sa personnalité.
Certains ont opté pour des extras, tel le Sony avec son logiciel intégré, ou le Yamaha, capable d’accepter un synthétiseur de son qui le transfigure en une bête musicale. Le Goldstar, lui, a préféré se distinguer par son prix. Il s’énorgueillit d’être le moins cher des M.S.X., sans sacrifier à la qualité.
Il possède bien 64 K de mémoire vive,_ et tout ce que l'on est en droit d'attendre d’un
M. S.X., ou presque.
Esthétiquement, il ne cherche pas à rivaliser avec les dandys de sa classe. Ses touches de fonction de différentes couleurs rehaussent difficilement un boîtier jouant sur les gris. L’ensemble reste un zeste pataud, mais devient rapidement familier.
Le clavier QWERTY joue la carte du classicisme. Touches disposées à plat, frappe douce, touches curseur largement dimen- sionnées, à l'écart du clavier. Seule la touche « return » mérite de petits reproches.
Elle n’est ni très grande, ni placée de façon idéale. Mais dans tout ceci, l’habitude compte pour beaucoup.
Du néophyte au vieux routier La batterie de prises est très complète. Sorties joystick et magnétophone sur le côté droit, port cartouche sur le dessus, muni d'un système de coupure automatique d'alimentation ! Les autres prises sont regroupées sur l’arrière de l'appareil: bus d’expansion à broches, vidéo, audio, RGB (péritel), imprimante. L'alimentation est intégrée, et le cordon fixe. Les voyants de mise sous tension et de capitales ne manquent pas à l'appel.
Le manuel entièrement en français comporte une première partie très réussie. Les différents branchements sont expliqués de façon claire et complète, avec de nombreux schémas à l'appui. Même celui qui n'a jamais touché un micro-ordinateur de sa vie parviendra à maîtriser rapidement ces petits détails qui souvent empoisonnent la vie des néophytes.
L’utilisation de l’éditeur est un modèle du genre, avec un tableau récapitulatif que l'on aimerait rencontrer plus souvent. De même les processus de chargement dévoilent leurs secrets. Que les vieux routiers ne sourient pas. Mieux vaut rabacher qu’omettre ce qui paraît n’être que des évidences, comme la bonne compréhension des messages du type « found » ou « skip ». Toujours 66 dans la même veine, l'initiation au Basic.
N'importe qui créera et animera rapidement des lutins, où composera de la musique sur trois canaux. La suite, avec le glossaire des instructions Basic est plus ésotérique, car exemples et petits programmes d'application ont été oubliés.
En revanche, les fins programmeurs trouveront leur bonheur dans les dernières pages, avec des renseignements techniques, le schéma des branchements, le dispositif d'adressage entrée-sortie, etc. De quoi satisfaire les assoiffés de bidouille, les équilibristes du langage machine, les orfèvres du fer à souder.
Le Goldstar, grâce à son prix de plusieurs centaines de francs inférieur à celui de la plupart de ses concurrents, se pose en RADIOSCOPIE
• Origine : Corée
• Connexion T.V. : Péritel
• Microprocesseur: Z 80
• Mémoire vive : 64 K
• Mémoire morte: 32 K + 16 K (logiciel intégré)
• Mémoire utilisateur Basic: 28815 octets
• Affichage: 24 lignes de 39 ou 32 colonnes
• Haute résolution : 256 x 192 points
• Son : 3 canaux sur 8 octaves
• Couleurs: 16
• Entrée cartouche : oui, avec sécurité
• Prix : 2 590 F environ
• Importateur: A.S.N. Diffusion Qqh 149F 149F 149F 149F 149F 149F
149F 129F 129F 129F 129F 129F 129F 99F 99F 99F 99F 99F 99F 99F
99F 129F 129F 129F 129F 790F 590F 99F 149F 149F 149F 149F 149F
149F 199F 199F 199F 199F 199F 199F 199F 199F 199F 199 F 199F
370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F 370F
349F 349F 299F 249F 249F 249F 249F 249F 249F 249F 299F 299F
239F 239F 149F 239F 239F 239F 239F 239F ÎT 2990F 3290F 4S0F
299F 299F 299F 299F 299F 99F 99F 99F 99F 99F 99F 99F 99F 99F
99F 99F 99F 99F 99F 99F & SPECIALISTE CONSOLES DE JEUX
ECHANGE REPRISE ATARI MATTEL COLECO MATTEL INTELLEVISION I
CONSOLE MATTEL (PRECISER AVEC OU SANS PERITEL) ¦5 FROGGFR 6
TENNIS 7 HOCKEY 8 SKI 9 BOXE 10 BASKET BALL II MAZEATRON 12
TRON DEADLY DISC 13 BURGERTIME 14 LOCK N CHASE 15FROGDOG 16
NIGHT STALKER 17 ASTROSMASH 18SNAFU 19 DRAGON FIRE 20 TURBO 21
LADY BUG 22 DONKEY KONG 23 DONKEY KONG JR 24 VENTURE
25MOUSETRAP 26 CARNIVAL 27 HORSE RACING 28 SHARK SHARK 29 SPACE
ARMADA 30 REVERS1 ATARI VCS 2600 124 0INK 125GORF 126
BARNSTORMING 127 KEYSTONE KAPERS 129 ZAXXON 130 BLUEPRINT 131
VENTURE 132 SCHTROUMPF 133 SOLAR FOX 134 MR DO 135 WIZARDOF WAR
137 CARNIVAL 139 RETURN OFJEID1 140FREE WAY 141 FROSBITE
PROMOTION 10 K7 MATTEL = 1 CONSOLE GRATUITE 54 CONSOLE CBS
COLECO 1269F SUPER PROMO 66 KOLLEH CONTHOLLEH + SLITHER 349F 56
VICTORY (POUR ROLLER CONTROLLER) 99F ELECTROIÏICS 71, rue du
Cherche-Midi 75006 Paris tél.549.14.50 142 RIVER RAID 143 BEAM
RJDER 144 LASER GATES 145 DECATHLON 146 SH UTILE 147 HERO 148
P1TFALL11 149 TENNIS ADAM CBS 43 MICRO ADAM 44 DRIVE K7
DIGITALES 46 ASSEMBLEUR 47 DONKEY KONG 48 DONKEY JR 49 ZAXXON
50 MOUNTAIN KING 51 QUINTANA ROO 57 MODULE PILOTAGE + K7 TURBO
58 SUPER CONTROLLER 59 FROGGER 60 Q BERT 61 GORF
62. POKER 64 SPACE FURY 65 CARNIVAL 66 SUBROC 67 VENTURE 68
LOOPING 69 LADY BUG 70 COSMIC ADVENGER 71 PEPPER II 72 MR DO
73 SCHTROUMPFS 74 OMEGA RACE
7. 5 PITFALL 76 GUST BUSTER 77 SUPER COBRA 78 TARZAN 79 CABBAGE
PATCH KIDS 80 ROCK'N ROPE 81 ANTART1C AD VENTURE 82 FOOTBALL
83 FRONT LINE 84 WING WAR 85IUMPMAN JUNIOR 86DESTRUCTOR 88 WAR
GAMES 91 BUMP N' IUMP 92 ROCKY 93 MINER 2049 94 MOUNTAIN KING
95 JAMES BOND 96 ZENJI 97 RIVER RAID 98 HERO 99 BEAM RIDER 100
PITTFALL II 10! KEYSTONE KAPERS 102 DECATHLON 103 NOVA BI.AST
104 TELLY TURTLE MICRO ORDINATEURS AMSTRAD - ATARI 800XL 130
COMMODORE - EXEL 100 HIT BIT SONY
* & OUVERT IUILLET - AOUT DU MARDI AU SAMEDI de 9h30 a 19h3ü
Métrc : St Placide ou Sèvres Babylone
- ----- -BON DE COMMANDE- ------ a retourner après l'avoir rempli
à: 2010 ELECTRONICS-71, RUE DU CHERCHE-MIDI-75006 PARIS NOM
.... PRENOM ADRESSE N" ... F
N" ... F N' ... F Frais de
port 20 F i machine + 50 F TOTAL ... F CODE
POSTAL ..... VILLE .. TYPE DE CONSOLE Indiquez le
n de votre choix ci-dessous ainsi que les prix correspondant:
N!l .. F N° .. F
N" .. F N" .. F
N" .. F N° .. F Ci-joint mon
règlement par chèque ? Ou mandat D à l’ordre de 2010
ELECTRONICS.
MICROSTAR AMSTRAD Si l’on en croit la carrière fulgurante de l’Amstrad CPC 464, son petit frère le CPC 664, à lecteur de disquettes incorporé, n’a pas de souci à se faire. Supposition ou certitude .
Périphériques, logiciels, micro, à l’heure des bilans, Tilt enquête.
L'histoire des frères Amstrad commence comme un conte. Il était une fois une entreprise anglaise d’équipement audio florissante qui regardait d'un œil plutôt inter- ressé le développement du marché de la micro-informatique familiale. Le sort en était jeté. En juin 1984, elle accouche du CPC 464. Visiblement toutes les bonnes fées se sont penchées sur son berceau puisque six mois plus tard le nouveau né trône dans 200 000 foyers anglais. Fin février 1985, Amstrad monopolise 18 % du marché de la micro-informatique insulaire, son chiffre d’affaires grimpe de 30 % pour culminer à 69 millions
de livres sterling, dont 44 % réalisé à l'exportation. Et ce n’est pas près de s'arrêter, à la fin de cette année civile 600 000 machines devraient être vendues.
L'Amstrad tout comme Boy George traverse le Channel avec succès et devient la coqueluche de l'Europe entière. En France son arrivée coïncide avec celle du père Noël. Dès le début du mois de janvier 1985, on se les arrache comme des petits pains.
Le bilan qu’effectue Amstrad France fin mars, soit trois mois plus tard, fait ressortir 83 000 ventes (60 % couleur, 40 % monochrome). De quoi donner l'eau à la bouche à beaucoup de constructeurs. Les ambitions sont proportionnelles au succès : 150 000 à 160 000 ventes (prévision en vente linéaire) avant la fin de l’année. Il faut dire que son chiffre d'affaires, 300 millions de francs dépend à 85 % de la micro- informatique. On ne saurait être plus concerné !
Devant tant de réussite, on est fatalement amené à se demander pourquoi l'Amstrad perce là où tant d’autres se cassent les dents. Pas de mystères selon Marion Vannier, directrice générale de Amstrad France. « La recette comporte quatre ingrédients : simplicité, qualité, disponibilité et prix défiant toute concurrence ». Simplicité : le CPC464 (comme le 664) mise sur l'autonomie ; livré complet avec lecteur de cassettes (ou disquettes) incorporé et moniteur couleur ou monochrome, l’utilisateur doit juste brancher la prise de courant sans se soucier des questions de compatibilité et ça
marche ! Qualité : d’après une enquête réalisée en Angleterre, le taux de retour n'excède pas 4 %. Disponibilité : la distribution a été rondement menée et le CPC 464 figure sur les linéaires des grandes surfaces.
Une très bonne connaissance du marché des composants combinée à des techniques de fabrication spéciales et un montage en Corée garantit les coûts minimes.
Cette biographie du CPC 464 vous a paru fastidieuse? Ne vous méprenez pas, le CPC 464 et le 664 ont été conçus dans la même philosophie, ce qui est valable pour l'un, l'est aussi pour l'autre. Pour le banc d'essai du CPC 664, reportez-vous au Tilt numéro 18, découpez la partie droite de la photo ou figure le lecteur de cassettes intégré et recollez à la place un lecteur de disquettes 3 pouces Matsushita un peu plus volumineux, transformez l’interface disquette en interface cassette, puis peignez les touches de contrôle en bleu pâle. Vous avez alors un CPC 664 au prix de 4 490 F
monochrome et 5 990 F couleur. Ne modifiez pas le texte à l’exception des commentaires sur le Basic. Le Basic 1.1 du CPC664 comprend quelques nouvelles instructions outre les commandes spécifiques de gestion du lecteur de disquettes : « Fill » colorie une surface ; « Mask » trace des lignes pointillées ; « Cursor » contrôle l'affichage du curseur; «Graphie pen» et «Graphie paper » associés aux paramètres supplémentaires de « Pen » (sélectionne l’état, transparent ou opaque, de l'écran), « Move » (détermine la couleur de l’encre graphique), « Plot », « Plotr », « Draw » et « Drawr »
permettent de mieux exploiter les possibilités graphiques. «Frame» trouve son intérêt dans la programmation d'animations en jeux d'arcade : on synchronise le balayage de l’écran avec les apparitions des images sur le moniteur.
Toujours est-il qu’Amstrad a encore fait l'impasse sur le sprite fatidique. Allez-y chercher de la logique.
La compatibilité entre CPC 664 et 464 est totale dans le sens ascendant, tous les périphériques et les quelques deux cents logiciels du 464 tournent sur 664. Nleniii pour la réciproque. Les projets à court terme : des machines à clavier AZERTY, un besoin plutôt pressant quand on vise le semi- professionnel.
La question que l'on se pose c’est si le CPC 464 survivra à un 664 qui se permet de marcher impunément dans ses plates- bandes. « Paraîtrait que oui » selon toute l’équipe d'Amstrad France. D’abord les deux machines ne ciblent pas la même clientèle. Le 664 s’adresse à des personnes petits artisans ou médecins qui n’ont pas encore acheté d'ordinateur rêvant d’un appareil grand public permettant certaines applications professionnelles accessibles sous CP M. Problème: le format 3 pouces retenu par Amstrad est loin de l'universalité. Si un traitement de texte, un tableur et un programme
de gestion de fichier existent déjà en français chez Amsoft à des prix très raisonnables (le comble serait de vendre des logiciels de 4 000 F sur une machine qui en vaut 5 000), le succès du 664 dépend étroitement du bon vouloir des fournisseurs. Notons qu'Amstrad et Hitachi assurent la fabrication de disquettes 3 pouces vierges (boite de 10: 595 F).
En second lieu le prix de vente du lecteur de disquettes du 464 s’affiche à la baisse avec un coût de 2 490 F, rendant son achat plus avantageux que celui d'un 664.
Reste à voir.
Périphériques Compatibilité oblige, nous avons testé les périphériques du 464 pour évaluer la garde- robe du 664.
• Drive DD1-1 : l'unité de disquette 3 pouces (standard
Hitachi-Panasonic) à alimentation intégrée se branche à
l'arrière du
464. Système ouvert, elle présente une connexion pour un deuxième
drive. L'interface abrite une extension ROM renfermant les
instructions de contrôle du système d’exploitation Amsdos
ainsi que des éléments dépendants machine du CP M et LOGO.
Si une version du Dr. Logo de Digital Research est fournie
avec le drive, celui qui veut programmer en Assembleur ou
utiliser le debugger DDT dans le contexte CP M d'Amstrad
peut chercher longtemps une documentation. Il faut
l'acheter à part. L'erreur semble être réparée sur le CPC
664.
L'Amsdos et le CPM, entièrement compatibles, offrent la même structure de fichier.
Ils supportent trois formatages différents (secteur de configuration) de cadre de travail identique : simple face - double densité, 512 bytes et 40 pistes, à savoir format SYSTEME (169 K), le format DATA (178 K) et le format I.B.M. (154 K). Pas énorme pour un semi-pro. Le taux de séquence d’exécution s’élève à 12 mS et le temps fixé à 30 mS. Son gros atout, un prix très serré : 2 490 F, le classe en bonne place dans la course au rapport qualité prix.
Un deuxième lecteur de disquettes 3 pouces, le FD1 se raccordant sur le DD1 est disponible au prix de 1 990 F.
• L’imprimante DMP1 : imprimante 80 colonnes (matrice 5X7)
travaillant à une vitesse de cinquante caractères par seconde
elle est livrée avec son câble de connexion (sortie parallèle
Centronics) et ne requiert pas d’interface externe. Un repro
che, sa lenteur et son bruit. Prix : 2 490 F.
• Joystick JY2: rapide, adhérent, mais dur et rigide, ce joystick
standard Atari supporte une deuxième sortie joystick, très
pratique si l’on veut jouer en duo. Prix : 149 F. En outre
Amstrad présente deux adaptateurs Péritel, les MP1 (CPC 464)
et MP2 (CPC 664) au prix de 390 F. Les lacunes, et il y en a,
sont comblées par une entreprise bien de chez nous, Micro-
Bureautique 92 (67, boulevard Galliéni, 92130
Issy-les-Moulineaux. Tél.: (1)
642. 42.10) qui propose une gamme de cinq périphériques. Premier
du lot, un mini-drive 3,5 pouces de 800 K formatés
connectable au DD1 et tournant sous contrôle de I’Amdos est
disponible pour 3 990 F. Un point noir: il faut déjà
posséder un drive, 3 pôuces pour utiliser un 3,5 pouces, ça
fait cher le demi pouce ! Avec 1 200 F, vous pourrez vous
offrir un modem 75-1200 bauds full duplex à accès direct par
bus, son logiciel et un sortie série. Le synthétiseur
vocal travaillant à partir de soixante quatre phonèmes
français accompagné de son haut-parleur coûte 550 F e.t le
crayon optique 400 F. Micro-Bureautique 92 commercialise
aussi un doubleur de joystick pour 250 F et un prolongateur,
avec prise péritel et vidéo incorporées.
Une constatation s’impose : Amstrad souffre d’une grave carence au niveau des accessoires graphiques que les programmes d'assistance au dessin ne viennent certainement pas combler. A quand la tablette à digitaliser?
Bibliothèque La littérature n'est pas en reste avec onze titres inscrits au catalogue, à savoir : Amstrad 1e,s programmes (98 F), Amstrad jeux d’action (49 F), Amstrad 56 programmes (78 F), Trucs et astuces (149 F), Programmes Basic (129 F), Amstrad ouvre-toi (99 F), L'utilisation de l'Amstrad (Hachette) et pour ceux que l'électronique intéresse deux services manuels renfermant les schémas du CPC 464 et du DMP1 (60 F) et le fameux Fir- ware, guide des adresses de la mémoire morte (245 F). La revue Amstrad CPC 464 user informe régulièrement des dernières nouveautés. Gageons que le CPC 664
va bientôt inspirer les foules.
Par ailleurs, les mordus ont la possibilité de se rencontrer et de dialoguer et de suivre des cours au sein de deux clubs. L’Amster- club (68, avenue Paul-Vaillant-Couturier, 93120 La Courneuve. Tél. : (1) 865.79.49) et l'Amstrad club dont le siège se situe chez Micro-Bureautique 92.
Logithèque Côté logiciels, c’est la ruée vers l’or ; déjà plus de cent-cinquante titres. Sentant le vent venir les créateurs français, Cobra soft, Loriciels, Ere informatique, pour ne citer qu’eux se reconvertissent rapidement et adaptent leurs best-sellers (Meurtre à grande vitesse, Cobra pinball, Le Mystère de Kikekankoi, Le Millionnaire, Macadam bumper...). De l’opportunisme bien placé.
On ne ressort pas très dépaysé d’un voyage dans la ludothèque de I Amstrad, les deux tiers des jeux figurant déjà dans celles du Spectrum, de I’Oric 1 Atmos ou du Commodore 64. Si les graphismes réservent de très bonnes surprises, il est rare que les créateurs aient tenté de tirer parti de ses capacités sonores. Dommage. Reste que les meilleures créations sont anglaises (Sor- cery, Knightlore, Air traffic control, Fighter pilot...), ainsi que les plus nombreuses.
Amstrad, par le biais de la marque Amsoft propose une quarantaine de logiciels en français et une vingtaine en anglais. Leur qualité n'est pas toujours à la hauteur de leur ambition, mais cela dénote d'une volonté de soutenir le produit. Les disquettes sont rares, en revanche. Un handicap pour le CPC 664 ?
Tilt a sélectionné pour vous vingt-quatre des meilleurs logiciels les plus représentatifs (pas encore testés dans nos colonnes) et dressé un tableau exhaustif (ou presque) de tout ce qui est disponible sur le marché français ; une tache de titan.
Véronique CHARREYRON MICROSTAR Le millionnaire Testez vos capacités de la tête d'une entreprise de cigarettes ou de pétrochimie en pleine crise conjoncturelle ou en régime de croisière. A vous de déterminer à partir des prévisions du marché, votre budget publicitaire, de recherche... Un objectil : faire du profit.
Très enrichissant. (K7 Ere-informatique).
Artwork Un logiciel d'assistance au dessin qui propose cercles, remplissages, ellipses, cubes, texte, scrolling et tracés dans une palette de 27 couleurs (16 simultanément en basse résolution, 4 en moyenne et 2 en haute). Vous pourrez conserver les plus beaux échantillons sur K7 ou dis- quette. Très facile à utiliser. (K7 Kume).
Steve David Snooker Pour les amateurs de tapis vert et de queue, un billard américain sur écran aux mouvements de balle pour le moins réa listes. La force du tir, et les effets don nés à la balle blanche (rotation) son modulables. Le reste est histoire de stra tégie et d'habileté. Les règles manquen de détails. (K7 CDS Micro Systems).
Tvoe : billard_ Intérêt : * * * ?_ Rally II Alignez-vous au départ d'un rallye en dix étapes au volant d'un bolide. Au programme: zig-zag, reprises sportives, virages mortels, conduite de nuit... Les conditions du circuit : courbes, topographie et météorologie, peuvent être modifiées et sauvées. Pour les amateurs de sensations fortes. (K7 Loriciels).
Knight Lore Explorateur à midi, loup-garou à minuit, vous avez quarante jours pour dénicher la potion magique qui vous rendra votre intégrité. Attention le manoir du magicien Melkhior est truffé d'objets mortels et de créatures belliqueuses. Un jeu d'aventure graphique astucieux encore plus beau que sur Spectrum. (K7 Ultimate).
Héros f Kam Vous incarnez l’Etranger qui sauva les quatre héros de Karn : Beren le puissant, Istar le sage, Haldir seigneur des elfes et Khadim le nain, des sortilèges de l'Empire des Ténèbres. Des tableaux superbes mais des tÿttes en anglais pour un classique du jeu d’aventure sur CBM
64. (K7 Interceptor Software)._ Tvoe : aventure_ Sorcery Vous
sillonnez les quarante écrans du royaume à la recherche de
vos copains sorciers retenus prisonniers par le grand
nécromancier poursuivi par une horde de moines, de djinns, de
sangliers et d'yeux assassins. Aidez-vous des objets semés ça
et là. Un logiciel enlevé aux graphismes époustouflants.
(K7 Virgin).
Strip poker Un face à face insoutenable autour de cinq cartes. Contre vous, le joueur de poker le plus prisé à l'ouest du Mississipi et la belle Mindy, moins innocente qu'elle n’en a l'air. Toutes les astuces, y compris le bluff et la mauvaise foi sont permises pour remporter l'enjeu : sa robe.
(K7 Knightsoft).
Hunchback II Quasimodo, qu’on ne présente plus, doit collecter les cloches des cinq étages de Notre-Dame en esquivant les flèches, boules de feu et chauves-souris. Il pourra alors aller sonner de son marteau les grosses cloches qui pendent les cordes.
Un regret : pas d'Esmeralda en pleur sur Amstrad. (K7 Océan)._ Type: action_ Intérêt : * * * __ Star watchers Explorez la voûte céleste, apprenez à reconnaître les constellations et à calculer votre position dans le temps et l'espace d'après les étoiles pour devenir un maître du sextan (navigation) et du télescope. La notice est en français, le logiciel passionnant, les graphismes soignés. Un must. (Disquette Amsoft).
The jewels of Babylon Aussi fameux que les jardins, les bijoux de Babylone ont fait périr bien des hommes. Généreuse la reine Victoria les offre à une princesse, mais le bateau convoyeur esl attaqué par des pirates sanguinaires. Seul rescapé, vous n’avez qu'un but : découvrir leur île et ramener les bijoux. (K7 Interceptor Software).
Graphologie Découvrez les mille et une facettes de votre personnalité à travers les jambages, pleins et déliés de votre écriture.
Seize critères d'évaluation illustrés sur la notice sont proposés. Ni jeu, ni professionnel quoique conçu par un spécialiste, ce programme vous rendra service si vous cherchez du travail ! (K7 Cobrasoft).
Tvoe: connaissance de : Intérêt : Bridge it Cité lacustre et maisonnette sur piloti : le rêve caché de 50 % des Français. Mais ont-ils pensé aux problèmes que cela pose pour les retours de fête quand toutes les passerelles qui relient les pontons sont levées. Heureusement un gardien bien intentionné, vous-même, prend le contrôle des leviers, (K7 Amsoft).
Type: action Roland Ahoy Pris dans la série des Roland en tous genres et de qualité variable, Roland Ahoy se distingue par sa toute relative originalité. Pirate, vous devez aller cacher les fortunes du port de l’or à la baie du trésor en passant par le quai aux poudres pour faire le plein de boulets, et percer le blocus maritime. (K7 Amsoft).
Challenger Il n'est pas vraiment beau, mais il est costaud ce revers made in France. Ecrit 100 % en langage machine avec des algorithmes trapues, il comporte douze niveaux de jeu (à partir du sixième, ça commence à coincer). Le jeu, au joystick, s'avère agréable et les détails de réponse rapides. (K7 Cobra Soft).
Amstradivarus Recopiez des partitions sur la portée ou composez vos propres mélodies et Amstrad se charge de les jouer fidèlement. Un logiciel innovant, créé par des professeurs de musique, qui brille par sa simplicité. Pour ceux qui veulent travailler leur oreille. Cours de solfège permet d'aller plus loin. (K7 Technimusique).
Type: aide à la création musicale Intérêt : Pyjamarama Pauvre Wally se balade dans l’univers complètement démesuré de ses cauchemars à la quête du « dring » d'un réveil salvateur. Pour ne pas mourir de faim, Wally doit avaler des grands verres de lait, et se munir d'objets variés. Des tableaux encore plus beaux que sur Spectrum. (K7 Mikro-Gen).
Fighter pilot Aux commandes de votre avion de chasse, le fameux Aigle F-15, initiez-vous aux joies du décollage, du vol normal, de l’atterrissage sans visibilité et du combat aérien. Un logiciel époustouflant qui s'est déjà distingué dans notre dossier sur les simulateurs de vol sur Spectrum (Tilt n°
20) . (K7 Digital intégration)._ Mr Wong’s loopy laundry Les
blanchisseurs hors pair, ceux qui lavent plus blanc que blanc
viennent de Chine, mais comme les autres, ils sont à la merci
de fers à repasser fous qui les empêchent de collecter les
chemises et pantalons. Aidez M. Wong à s'en tirer avec son
arme secrète, le jet d'amidon.
Un jeu sans histoires. (K7 Amsoft).
Combat Lynx Dans la lignée û’Apocalypse now, un logiciel qui vous emmène en pleine guerre mondiale à bord d'un hélicoptère offensif. Selon les niveaux de jeu, vous êtes responsable du ravitaillement en troupes, en fuel, munitions de frois à six bases.
Gare aux surcharges, à l'armée de terre et à l’aviation ennemie. (K7 Durell).
Spécial opérations Au cours d'une patrouille de routine, les avions alliés ont découvert un centre militaire de recherches avancées. Vous avez huit jours pour photographier le centre, ramener un échantillon de virus, tout détruire....Sachez vous entourer d'hommes compétents. Un wargame assez Type: wargame Type: ieu d'échec Type: aventure Type : aventure Intérêt: ***** intérêt: ***** Intérêt : * * * * Intérêt : ***** Graphisme : * * * * Graphisme : * * * * Graphisme : * * * * Graphisme : ***** Bruitage : * * * Bruitage: Bruitage: Bruitage : * * * Prix: B Prix: A Prix: B Prix: B Master
Chess (Echecs et mat) Grand ou petit roque, prise en passant, tous les coups licites sont permis dans ce jeu d’échec puissant (10 niveaux de jeu, 6000 mouvements, ouvertures variées). Un regret: les temps de réponse de l’ordinateur sont parfois très longs. Numéro 1 du hit-parade des ven- (K7 Amsoft).
Le mystère de klkekankol Loriciel nous sert du réchauffé avec son mystère. On ne saurait s'en plaindre, la sauce a été très appréciée sur Oric 1 Atmos. Vous devez donc délivrer une jeune fille retenue prisonnière par un savant fou dans un temple aux mille recoins. Les graphismes ont fait un net . (K7 Loriciels).
The Hobbit Que l'on se réjouisse dans les foyers, Bilbo passe de Spectrum, CBM 64, Oric 1 Atmos sur Amstrad sans prendre une ride. Revers de la médaille : pas l'ombre d'une nouveauté graphique, un peu frustrant vu les capacités de la machine. Un livre de Tolkien en anglais est joint. (K7 Melbourne House).
MICRO STAR LOGICIELS Air trafflc control AHHH Alien 8 Amélie minuit American football Amiral Graf Spee Amsgolf * Hewson ..... CRL Ultimate 8 .. Ere informatique Amsoft ..... Amsoft Temptation Soft Amsoft ...... Microprogramme 5 Vortex ...... Amsoft Electronic Art Amsoft ... Amsoft .... Micro Application .. Amsoft . Amstrad graph Android one Animal, végétal, minéral Archon Educatif Stratégie Action Action ... Aventure..... Aventure texte Action ...... Wargame .... Action..... Action...... Bridge Action..... Action ... Echec Action...... Action ..... Action..... Flipper
Action Action Labyrinthe.
Action .
Attaque astrale Attaque au laser Aventure au château Aventure classique Back packers Battle for Midway Beach head Blagger Bridge player Briseurs d'atomes Bruce Lee PSS Access.. Alligata..... CPS..... Amsoft ..... Data Soft.
Ere Informatique Interceptor Thynesoft Cobra Soft Cobra Soft Brotherbund Free Game Blot Insentine Amsoft Chess III Chopper squad Climb it Cobra Cobra pinball Code runner Colonie Confusion Cubit Daley Thompson's Sport ... Aide création graphique Action . Action..... Sport Action Cluedo Action Aventure .. Action ...... Action ...... Aventure-Action Action ..... Action...... Aventure Action .... Simulateur de vol ... .
Action . Sport .... Réflexion ... Aventure . Action . . .. Jack Pot . Action .. Action Action-Aventure Action ... Sport ... Action . Action Educatif.... Action . Action ...... Action . Aventure . Action...... Océan Cobra Soft Design Design.. Durell Océan Alligata Amsoft..... Câble Software Interceptor Microbyte..... Firebird . . .
Micro-Gen Mind System Amsoft Hewson Mogul Anirog
n. c. . .
Addictive Cobra Soft.
Interceptor Amsoft.
Amsoft Kuma .. ~ Activision Océan Amsofl .
Micropower Electronic Arts Cobra Soft Anirog Océan Protek Cobra Soft Décathlon Dao Dark star Death pit Decatlon Defendordie Détective Digger barns Empire of Kana Er Bert Erik the Wiking Everyone is a Wally Exécution Exocet * Fantasia Diamond Fire ant Flight path 737 Fnaii pace Football manager Force 4 Forest at world's end Fred l’électronicien Fruit machine Fruity Frank Galaxia Ghostbusters Gilligan's gold Golf de dingues Gouhls Hard at mack .
Histo quizz House of Usher Hunchback Hunier Killer Hyperspace 4 Interplanetery tradder Jack and the bean Stalk Action ... Action .. Action Action Action Wargame Thor Amsoft ... Amsoft .. Activision .
Software p Lothorien SSS Jardins hautes Jeannot le rouge Jet boots Jack Jet set Wllly Johnny Rebs Karl’s treasure hunt Kong strlkes back La course à la boussole La peste interstellaire L'ardoise magique La 3' dimension Action .. A . Educatif .. A . Action - . A ; C = de 200 F à 300 F ; D = de 300 F i La ville infernale Le labyrinthe de Cobra Soft... Action ..... B Sultan Le mécano de la Amsoft .... Action A centrale * Amsoft..... Action...... . .
A Le pendu Amsoft .
Educatif ...... A Le géographe Amsoft Educatif B Lettres magiques Amsoft..... Educatif * L’horloger 1 Amsoft Educatif A L'horloger 2 Amsoft Educatif A Logo Kuma Géométrie...... c Les bijoux de Stradus Les envahisseurs de Amsoft Kuma..... Aventure A l'au-delà Les faucons de Amsoft . Action ..... A l’espace Amsoft ... Action .. A Macadam Bumper Ere informatique . .
Flipper ... B Manie miner Soft Projects...... Action ..... Match Day Message from Océan Sport ..... A Andromède Meurtre à grande Interceptor .
Aventure Graphique A vitesse Cobra Soft .
Enquête policière..... B Micro-Sapiens Ere informatique .
Action B Mission Ere informatique B Mission detector Cobra Soft Action stratégie..... B Mister freeze Firebird Action .... A Monopolic Amsoft ...... Monopoly . B Munch it Tynesoft...... Pacman .. ......
n. c. Music composer Kuma . ..... Création musicale B Mutant
monty Amsoft Action ...... A Night boosters Cobra Soft
Action ... B Nombres magiques Amsoft .. -
Educatit A Nom de code mat Amsoft .. .
Action .
A Oh momie Amsoft .... Action..... A One on one Electronic Art Sport ... B Pilote de grand prix Britannia...... Action A Pinball wizard Sagittarian ..... Flipper .
Planete base Ere informatique B Pôle position Atari Datasoft Sport . . ... A Polichinelle Amsoft .
Action A Quasimodo Amsoft . Action ..... A Raid bungeling boy Brother Bund .
Aventure .
B Raid over Moscow Access Action .. A Read coats Real in of Lothorien . Wargame .. B impossibility Electronic art.
B Return to Eden Level 9...... Aventure graphique .
A-B Ring of darkness Winter Soft ...... Aventure graphique B Roland à Lascauy * Amsoft .. . Action .... A Roland aux oubliettes Amsoft .. Action .... A Roland en fuite Roland voyage dans Amsoft .. Action .... A le temps Roland fait des petits Amsfolt..... . Action A trous Amsoft . Action ... A Salut l’artiste Amsoft Assistance au dessin .
B Série noire Micro Application Aventure policière .
B Sir Lancelot Melbourne House . Action Aventure A Star avager Kuma .... . Action .... A Star commando Terminal Software Action ..... A Stat Logislick . Educatif..... A Stress Cobra Soft Action..... B Superbio Logistick Biorythme A Survivor Taies of Arabian Anirog ...... Action .....
n. c. nights Aventure . A Tank Buster Design Design.
Action . ¦ ¦ A Technicien fed Hewson . . Action . B Test match CRL Sport.....
n. c. The pyramld
n. c .... n:c......
n. c. The quill Gilsoft...... . Création graphique n:c.
The tripods Red Shift Aventure ...... A Une affaire en or Free Game Blot .
Simulation économique B Wild bunch Fire Bird .
Action .
n. c. World war 3 Free Game Blot . Action B World’s Cup foot
Artic ... A Xanagames 50 000 lieues sous Amsoft Scrabble......
A les mers..... Amsofl .. Action . ..... A 3 D Starstrike
Action ..... B 3 D Fight F; E = de 400 F à 500 F:
Loriciels..... = plus de 500 F. Action..... ..... B Contrôle
aérien Action Aventure graphique DANS LE PROCHAIN NUMERO DE
TILT Tous les nouveaux logiciels éducatifs Les meilleurs jeux
de rôles et le courrier des aventuriers fous.
Découvrez les soft ludiques de la rentrée Les secrets du karaté sur ordinateur fËÊ 1 3 ETAUSSI une B.D. inédite, le bilan du CES de Chicago, et un «Actuel» explosif... TILTN°24 EN VENTE CHEZ TOUS LES MARCHANDS DE JOURNAUX A PARTIR DU 4 SEPTEMBRE
J. B.G. LOGICIELS MICRO-ORDINATEURS ELECTRONICS ATARI avenue du
Maine 7501 4 PARIS - Tél. : 541.41.63 - 541.44.54 - Métro
Alésia Ouvert de 10 h à 20 h du lundi au samedi - Ouvert en
août 990 F 990 F 990 F 1 ATARI 1 30 XE 1 2 ATARI 520 ST 9 3
LECTEUR DE DISQUETTES ATARI 1 4 LECTEUR DE K7 ATARI 5
IMPRIMANTE 1020 «COULEURS ATARI b IMPRIMANTE 1027 COURRIER
ATARI 2 7 IMPRIMANTE 1029 MATRICIELLE ATAHI 2 8 TABLETTE
TACTILE ATARI DISQUETTES 9 GHOTSBUSTERS 10BRISTLES 11 DALLAS
OUEST 12 POLE POSITION 13 BRUCE LEE 14,ZAXXON 15IRESCUE OF
FRACTALUS 16 BALLBLAZER 18 ARCHON II 399 F 649 F 399 F 349 F
19 ULTIMA III 20 LODE RUNNER 21 STEALTH 22 WHISTLERS BROTHERS
349 F 23 FLIGHT SIMULATOR II 590 F 24 ATARI TEXTES 900 F 2 5
GESTION DE DONNÉES 150 F 26 GESTION FAMILIALE 120 F 27 MACRO
ASSEMBLEUR 450 F 28 LA CHASSE AUX FAUTES 200 F K7 41 SPITFIRE
ACE.
42 F 1 5 STRIKE EAGLE 43 ENCOUNTER 44 PITFALL II 45 RIVER RAID 46 POLE POSITION 47 ZAXXON 48 MIROO COMMODORE 64 49 COMMODORE 64 RVB 2 590 F 50 LECTEUR DE DISQUETTES 51 LECTEUR DE K7 COMMODORE 64 AVEC AUTOFORMATION 490 F DISQUETTES 195 F 195 F 449 F 649 F 249 F 249 F 249 F 52 BRUCE LEE 53 ZAXXON 195 F 54 DALLAS 55 SPY VS SPY 56 ULTIMA III 57 ON COURT TENNIS 58 ZENJIE 59 HEROS 60 GHOSTBUSTER 61 TOY BIZARRE 62 BEAMRIDER 199 F 199 F 490 F 63 NOVA BLAST 64 MOONSWEEPER 65 SUMMERGAMES II 66 THE RIFHTSTUFF AMSTRAD 67 GHOSBUSTER 115F 68 MSX YASHIKA 64 K 2 590 F 69 AMSTRAD CPC 64 MONOCHROME 2 890 F 70
AMSTRAD CPC 64 C COULEUR 4 390 F 71 AMSTRAD CPC 64 MONOCHROME AVEC LECTEUR DE DISQUETTE 4 490 F 72 AMSTRAD CPC 64 COULEUR AVEC LECTEUR DE DISUQETTE 5 990 F 73 GILLIGANS GOLD 74 SIRLANCELOT 75 SORCERY 76 ANOROID ONE 77 HUNCHBACK 78 JET SETWILLY 79 FLIGHT PATH 737 80 THE HOBBIT 81 DECATHLON 98 ZAXXON 99 FLIGHT PATHJ 737 100 SORCERY 101 BEAMRIDER 102 HERO 103 RIVER RAID COLECO PROMO 111 MOONSW WEEPER 112 SUBROC 113 SAMMY LIGHT FOOT 114 FROGGER 115 POPEYE 125 MINER 2049 126 FATHOM 127 ZENJI 128 PIFTALL 129 ORIC ATMOS De nombreux autres titres disponibles - Renseignements et commandes par téléphone
BON DE COMMANDE à retourner après l'avoir rempli à : JBG ELECTRONICS - 163, avenue du Maine 75014 PARIS NOM ..... PRENOM.
ADRESSF.
N° .. N" .. Contre remboursement.
Frais de port * 20 F Total ... COOE POSTAL VILLE ... TYPE DF CONSOLE .
Je règle contre remboursement (+ 30 F) ? Par chèque n
* jO F pour les machines ci-joint à l’ordre i jbg Electronics
1Q,JJWj LE FUR C’EST CMC Tilt vengeur, extra-balles, hign
scores, étoiles sur les bumpers, les micro-flip font recette
(en «nickels» S.V.P.). Avec son nom prédestiné, Tilt ne pouvait
pas ignorer le sujet plus longtemps.
Diagnostic: la balle d’argent n’a pas fini de rouler, ni le « it’s more fun to compete » de clignoter.
Mis bout à bout, a plus l’air d’une planche à repasser que d’un flipper. Autre impression sur l’écran de votre MSX où un scrol- ling magique, des graphismes soignés, des mouvements de boule proches de la réalité (avec jeu de reflet, s’il vous plaît) et une heureuse harmonie de bleu et de marron, le métamorphosent en un flipper tout ce qu’il y a de plus respectable. Des capacités sonores extrêmement réalistes renforcent encore cette impression.
Un examen plus approfondi du plateau révèle quatre paires de flippers, sept bumpers, trois tourniquets, cinq butoirs agrémentés d'éjecteurs de balles, jack-pot, cibles et couloirs en tous genres dont les fonctions varient selon les tableaux. Dans la section A par exemple, un éjecteur particulièrement mal placé permet - lorsqu’on l'atteint neuf fois de suite - de remporter une extraball, voire deux. La section B se distingue par un jack-pot, qui, combiné à un autre éjecteur, fait gagner incrément le bonus et le multiplicateur dans la limite des 9x99 000 points fatidiques. La section C
est de loin la plus difficile. Petite et encombrée, elle n’est accessible que du tableau D par un couloir. Douceur est le mot de passe pour ne pas en sortir illico presto. Alignez trois couloirs et trois targets dans le bon ordre, plus une cible fléchée et vous crèverez les plafonds. Une fois arrivé à la section D, tout n’est pas perdu puisque l’on peut encore remonter en B. Dès que les quatre cibles sont descendues, un hole kiker vous projette vers le haut et vous rithmes de calcul de trajectoire de balle mangent énormément de mémoire, alors que l’esthétique et les redéfinitions se par
tagent les miettes. Côté véracité, il n’y a pas lieu de se plaindre : Tilt vengeur, « nickel » à introduire pour payer, étoiles extraballs.
Tout est là... sauf l’aspect physique et hautement symbolique, paraît-il du jeu.
N’essayez pas, dans le feu de l’action, de donner des coups de poings à votre malheureux micro-ordinateur, il ne vous le pardonnerait jamais.
Parmi les logiciels, nous avons distingué quatre catégories en fonction du degré de sophistication. Remarquez que cela n’est pas lié au plaisir que l’on prend à jouer.
Travelling sur un homme anonyme accoudé à un bar, perfecto sur le dos, décibels dans les oreilles, demi à portée de la main. Lui faisant face : une machine ventrue et scintillante. Gros plan sur la main droite qui glisse une pièce dans la fente puis se crispe sur le lance-billes. Action... C’est parti pour un flipper d'enfer en technicolor et son dolby stéréo. Pour ne rien vous cacher, voici un scénario qui manque d'originalité : cette scène se renouvelle à peu près dix fois par jour, de Hong-Kong à Berlin depuis deux générations.
Cependant à l'aube des années 80, le billard a troqué son appellation d'« électronique » contre celle d’« informatique ».
Le flipper sur ordinateur c'est, fréquemment beaucoup mieux que le « en dur » pour nrnnrammateur ait su tirer parti souvent les algoSous ce chapeau on retrouve les flippers un peu rudimentaires qui limitent leurs possibilités à l’obtention d’une ou de plusieurs extraballs. Pas la moindre trace de tilt, ni de redéfinition. Très hétérogène sur le plan qualité, cette catégorie rassemble la grande majorité des logiciels, de l'Apple à la console Atari en passant par Vamstrad, le Spectrum, le Commodore 64, et la console Coleco.
Devient rigolo qu’à partir de la troisième vitesse. Aux niveaux inférieurs, la balle semble atteinte de neurasthénie et jouer devient crispant. En vitesse 5, par contre, cela déménage. Le lancement de la balle est à force proportionnelle. On peut se faire plaisir en coinçant la balle malgré quelques vibrations et, dans un mouvement subtil, la rattraper avec l’autre flip. Un flipper honnête et très lisible auquel nous ne reprocherons que trois choses : des déplacements parfois invraisemblables, trackball ou plus modestement un clavier.
Les touches sélectionnées situées aux extrémités empêchent toute confusion. Le tir est modulable selon la pression exercée.
Dommage que ce flip très fouillé, tant sur le plan graphique que sonore, manque d’imagination et de souplesse. On en fait assez rapidement le tour. (Cartouche Hal Laboratory pour MSX).
Pinball Wizard : si Rollerball fait dans la longueur, Pinball Wizard cible la largeur avec deux flippers siamois joints par leurs côtés. L'ensemble, bleu et jaune paille est décidément très à la mode. Au sommet, un véritable cheval de frise, composé de douze empochez au passage un bonus conséquent. Ce qui peut paraître compliqué sur papier est relativement aisé sur le «terrain», tout du moins lorsque l’on se cantonne aux forces « novices » et « moyen ».
C'est une autre histoire dès qu’on s'attaque à «expert» et «pro». La bille vole à une vitesse incroyable, les rebondissements frisent le démentiel. Coincer la balle avec les flips, faire des fourchettes ou des rebondis relève du domaine du quasi impossible (pour moi en tout cas).
Rollerball se joue seul ou en duo à l'aide d’un joystick à deux boutons d'action, un rollovers reliés aux lettres Sagittarian, barre le tableau. Quând toutes les lettres sont allumées, chaque cible touchée agrémente le bonus de 50 points jusqu’à 1 000 points ou l'extraball. Pas très difficile, me direz- vous. Erreur, c'est seulement que Pinball Wizard se révèle peu prolixe côté points. Si le seul et unique compteur grimpe jusqu’à 999999 points, un joueur moyen dépasse rarement 20 000 points en cinq balles. Pour témoin, un bumper équivaut à 10 ou 20 points alors que partout ailleurs il en vaut
10 à 50 fois plus. Les cibles touchées font varier la valeur des butoirs : elles les augmentent, les diminuent ou ouvrent le bonus, ainsi que les deux chutes latérales. En revanche, pas l’ombre d’un multiplicateur de bonus.
Le compteur, très lisible tourne comme dans les vieux billards électriques et décompte le score point par point. Un peu de nostalgie à bon compte. Les bonus et le topscore s'affichent en bas du tableau. Pinball Wizard qui se joue seul au clavier ne Petit lexique _file : couloir_ _spinner: tourniquet_ hole kiker : électeur de balle_ _kieker: butoir_ _block : brique_ _bumper: champignon_ target : cible (fixe ou mouvante) side pocket: couloir latéral_ center gâte : porte centrale_ _extraball: extra-balle_ _rollover: roule-dessus._ Raster Blaster: ce flipper est très classique mais c’est
pourtant l'un des mieux réalisés sur Apple. Le plateau lui-même occupe la moitié de l'écran. Il est assez dépouillé et ne contient aucun graphisme d'agrément, en dehors d'un pseudo-sigle Apple sur chacun des champignons. Deux niveaux sont disponibles : dans le niveau facile, les portes de sortie latérales sont toujours fermées, tandis que dans le niveau difficile, ces portes ne sont fermées que si vous avez au préalable touché certaines cibles. Vous pouvez bien évidemment régler la tension du ressort de lancement. Mais vous pouvez aussi permuter l'allumage des couloirs de passage de la
boule à l’aide des ?
BLOQUEZ LA BOULE, AJUSTEZ VOTRE TIR... boutons, de manière à faire passer cette boule dans un couloir rapportant davantage de points. Trois «trappes» retiennent les boules, une fois les six cibles frontales touchées. Lorsqu'une boule se trouve capturée, une boule supplémentaire vous est attribuée. Une fois les trois « trappes » remplies, les boules qu’elles contiennent sont libérées simultanément et vous aurez fort à faire pour ralentir leur fuite éperdue. La mutiplication des bonus est obtenue progressivement chaque fois que vous parvenez à toucher une série de cibles. Les cibles
frontales sont faciles à atteindre mais il en va tout autrement des latérales. Les flippers sont particulièrement performants. Ils sont rapides et très précis.
Ainsi peut-on, sans difficulté, réaliser des fourchettes, des amorties et bloquer la boule sur un flipper, bien que celle-ci persiste à être animée de soubresauts peu réalistes.
L'inclinaison simulée est assez importante sans être exagérée. Un bon flipper pour un à quatre joueurs, aux bruitages efficaces.
(Disquette pour Apple II ).
Pin-up : un à quatre joueurs peuvent jouer à tour de rôle sur ce flipper, à l’aide du joystick. Le graphisme est correct sans être fabuleux. Une «superbe» pin-up orne le centre du jeu et les deux champignons sont agrémentés d'un cœur. La disposition des éléments est assez originale. La boule est lancée à partir d'un couloir situé à gauche, à mi-hauteur. De plus, deux petits flippers, situés à droite, permettent de toucher certaines cibles. C'est d’ailleurs la seule façon de les atteindre.- Le réglage de la tension du ressort est peu efficace car il lui faut être quasi au maximum pour que
la boule accepte de partir. La plupart des cibles sont placées verticalement, ce qui augmente la difficulté. Ces cibles permettent la multiplication des bonus, mais paradoxalement, l'obtention des bonus eux-mêmes est une affaire nettement plus compliquée.
Les flippers sont moyennement rapides et souffrent de deux défauts. Tout d'abord, ils manquent de précision et dans certains cas (fourchette ou rattrapage d’une boule particulièrement rapide), la boule traverse carrément le flipper sans rebondir sur lui.
Ensuite, s’il est possible de bloquer la boule sur un flipper sans problème, il peut arriver, avec le flipper gauche, qu'elle refuse ensuite désespérément de bouger. En revanche lorsqu’elle ne se bloque pas, elle redescend au contraire très vite le long du flipper, ce qui rend son contrôle assez ardu.
Malgré ces défauts, ce jeu reste d’un niveau correct, d’autant que les bruitages sont bien faits. (Disquette pour Apple II).
Dragon : ce flipper se joue lui aussi à l’aide du joystick et est prévu pour un à quatre joueurs. Le décor du plateau est assez bien réalisé et représente une des scènes classiques des jeux d’aventure : un courageux chevalier combattant seul un monstrueux dragon. Deux champignons sont représentés par des têtes de mort, tandis que le troisième est constitué par le ventre du monstre. Deux prisonniers enchaînés, dont l’un est mort depuis longtemps, complètent ce tragique tableau.
Malheureusement le jeu lui-même n’est pas à la hauteur du graphisme. L'inclinaison simulée est trop faible, ce qui rend le jeu trop lent par moment. Il nous est même arrivé de bloquer, à cause de cela, une boule dans un tourniquet. Les flippers sont assez lents (par rapport aux autres programmes sur Apple) et peu précis. Ainsi, les fourchettes rapides sont peu recommandées car une fois sur deux, le second flipper n’a pas réagi assez vite pour intercepter la boule. Par contré, l’immobilisation d'une boule sur un flipper se fait de manière correcte et autorise une bonne précision de tir.
Les cibles verticales et diagonales contrôlent l’obtention des bonus et leur multiplication n’est pas facile à réaliser. Le bruitage pour sa part est de niveau correct. Un logiciel qui aurait pu être très bon mais qui n'est finalement que moyen. (Disquette pour Apple II).
Galaxy: le décor représente, comme le nom de ce logiciel le laisse entendre, un paysage cosmique, avec trois champignons figurés par des vaisseaux spatiaux. Le graphisme, assez dépouillé, est agréable. La disposition du couloir de lancement de la boule, des champignons et des cibles est très classique. Le réglage de la tension du ressort permet de bien doser la puissance d'envoi de la boule. Toutefois, il peut arriver, dans certaines positions, que la balle se bloque au niveau du tourniquet de sor- COBRA PINBALL AMSTRAD (m o icU ÿtcfife&i!
LA PLUS GRANDE COLLECTION DE LOGICIELS FRANÇAIS POUR AMSTRAD 464 et 664 !
I MEURTRE A GRANDE VITESSE Une enquête policière à 6c VERITA8LES indien Aont c SA PINBALL 140 F extruordinaire togici.it, coj enlr un clanique ponldf. Pa t eet conbormt i l'original ra-balL, Apécial i i’Aaitrad. Parti cette Aimulation 9UloirA, tourniquet... loterie, 100b langage machine. De4 moi* .ogvumtwn vedette*.
UNIGHT 6D0STERS 120 I propuliion ionique... ¦CHALLENGER REVERS! 120 F Une vereion *uptr-puiA*ante de ce grand clanique di auni Othello). L'algorithme utili*e Lee dernière* • gence artificielle. Langage machine.
I décomeiller ionmelle- En vente, dam tel boutique.* ipiciœLLbiti ou pan.
Conneipondance. En renvoyant le bon el-deààouà à COBRA S0FT_5, avenue monnot 71100 CHALON S Saône.
C00E POSTAL VILLE ...... Veuillez me faire parvenir les programmes suivants Port : TotaI : (les prix sont TTC).
CI“Joint mon règlement soit ¦COBRA 120 F Une ver*ion ultra-rapide de ce grand clanique de* jeux d'arcade mettant en 6 rerpent dont ta queue 6’allonge, i'allonge... laidement il ai entièrement e gage machine. Clauien ou joyAlick.
¦ LA VILLE INFERNALE 120 F Au volant de votre bolide, retrouvez votre chenùt dam cette ville imeme et hoApitalière. GraphiAue* en troir dimtmiom. Un jeu où l’on peut jouek reui pluiieum et allant intelligence, débrouiltardiAe, oem de t'orientatipn... et l'humour ! Clavier ou joyitick.
Un utilitaire tel* puinant qui voua permettra de crier vo* de*6im dinectem L‘éc*an et de pro&ittnÂet poAAibilité* graphique* de l'Amtrad. Routine* en gage machine. Clavier ou joyAtick.
Un utilitaire ulilitable dam voa propre* pnogname* (ou avec 0.A.OJ pour barre de* copie* d1 Ecran directement Aur votre imprimante Anutnad (quelque toit le mode graphique). En pluA ce logiciel en langage machine met à votre di*poAition un SPÙOLER de taille réglable qui voua permettra de continuer à voua Aervir de l'ordinateur pendant L'impreAAion, Compatible imprimante* AmAtrad, GP-100, GP-500.
UHISTO-QjlIU (Multi-Quizz) 120 F Jeu de connaiiAance idéal pour jouer en bamilte. Il e*t bourni avec un que*tionnacn baAi auk l'hiAtoire de France. Voua pouvez créer vo* propre* que*tionnaire* : cinimc géographie, etc... et poi aA participer a i I FORCE 4 120 F ¦GRAPHOLOGIE ISO F Le premier logiciel de graphologie UAAiAtée par ordinateur. A partir de* il* dîAcriptil* d'une écriture, l'ordinateur trace un portrait pAychologique du teur. Sérieux (par Ae* bondmentA théorique*) et amuAant par *e* application* Graphologie a été écrit par un pAychologue paAAionné d'analyAe d'écriture dt ptui de 20
am. Logiciel livré avec un livret explicatib et de* exemple*.
¦ MISSION DETECTOR 120 F La guerre galactique.bail rage ! Commandant le croiAeur amiral de lu blotte Ateltaire, votre miAAion e*t de protéger lu planète ZICRA. Attention ! L'ara Kargon qui voua attaque e*t compoAét de 6 baAe* Apatiale* ultra-moderne* éqe pie* d'écram protecteurA répulAib* et anti-radar... Jeu de ri lexion pour 1 ou 2 joueur*.
¦ HVPERSPACE 4 120 F __ Une aventure ipatio-temporelle qui vou* ......' Aiècle en panant par le Far-VeAt... Un où toute votre intelligence et votre aAt pa* voua égarer dan* la quatrième dimen*
u. re aux graphiAme* Auperbe* éuivxe.... (85 41.36.16) COBRA SOFT
adapte, actaettement iei togicieii tua dii- qnette poux let
poi&ei&ewii de CPC 664 et de teetewu poux CPC 464.
Lei pexionnet intixi&itu doivent noui eontaètex au tétéphone iuivant 16 85 41.36. 16 (Vapxit-midi) ou pax eouxxiex à Vadxeae habituette.
Tes très rapides sont cependant interdites.
On peut facilement bloquer la boule sur un flipper et ajuster ensuite le tir avec une bonne précision. Le déplacement de la boule est rapide et ses rebonds sur les bandes et les champignons simulent bien la réalité. Le seul niveau disponible est de difficulté moyenne. On peut cependant regretter l'impossibilité de bouger le plateau car la boule s'engage assez facilement dans les deux couloirs de sortie latéraux. Le bruitage est correct, tre joueurs (Disquette pour Pinball Paradise : composé de quatre flippers, pour un à quatre joueurs, avec un seul niveau pour chacun, ce logiciel se
joue uniquement au joystick.
LE TILT C'EST L'ANGOISSE DU FLIPPER-MAN, LA REVANCHE DU FLIP Le niveau le plus intéressant est le dernier, « Zontar », et c'est aussi le plus original. En effet, il comprend en fait deux flippers en un. Le premier, le plus grand est assez classique. Les champignons, décorés d'un Z, sont bien disposés et les cibles, latérales, permettent l’obtention des bonus et leur multiplication. Mais une fois la boule sortie de ce plateau, elle n'est pas perdue pour autant. Elle arrive alors directement dans le couloir de lancement du second plateau, beaucoup plus petit et situé à gauche du premier. Ce
dernier ne comprend qu'un champignon et trois cibles et la boule en ressort bien sûr beaucoup plus vite. Le réglage de la tension du ressort de lancement est bien fait et permet un contrôle assez précis du tir de départ. Les flippers, moyennement rapides sont relativement précis et autorisent des fourchettes correctes. Le blocage de la boule est efficace. Elle redescend ensuite suffisamment lentement pour permettre un tir précis. Un flipper intéressant et original. (Disquette Knight Software, pour Apple II).
Flipper Skipper : on entame avec Flipper Skipper la série des logiciels qui se permettent des privautés avec l’ancêtre, des flippers dénaturés diraient les puristes. Effectivement, à part le patronyme et son système de cibles et d‘extrabail, il ne garde rien du vrai flipper. Pas de bumpers, pas de couloirs et même pas de flips, où va-t-on ?
Parler de mariage de la pelote basque et du squatch sur fond maritime serait, si ce n’est plus clair, du moins plus juste. Pelotte basque donc, puisqu'il faut à l'aide de deux « coupelles » appelées abusivement flippers rattraper les balles ej les renvoyer vers des cibles du genre plage, hutte, arbre... très stylisés, niche de chien et tortue baladeuse.
Attention quand une forêt est décimée (facile lorsque la boule y est, c'est l’hécatombe) les tortues se muent en banc de cinq poissons puis en crabes valant assez cher. Le chien détient les clés de l’exfra- ball et ne vous les remet que si vous percutez les six millions de sa chaîne deux fois de suite. Le tout accompagné d'un cadeau bonus ! La fin du jeu est marquée, après cinq balles, par la,rupture des digues et une inondation fatale à tout le monde, sauf à la tortue. Le bruit du ressac n’est pas mal rendu. Les voies de la réussite passent sans conteste par la maîtrise de la balle au
rebond. Point ne suffit de placer les flippers en dessous de la bille, il faut encore les incliner dans le bon sens pour peaufiner la trajectoire. Les rebonds, qui deviennent de plus en plus difficiles au fil du jeu, mettent un peu de piquant dans cette sauce assez fade. Passé 10 000 points, la hutte flottante se transforme en pare-chocs mobile (enfin un bumper). A 20 000 points, c’est l’angoisse : la balle passe à un mouvement rapide. Enfin à 30 000 points, ne misez plus uniquement sur vos réflexes, la tête intervient aussi (un peu).
Chaque balle rouge ou blanche doit être rattrapée avec la coupelle de la même couleur. Difficile mais pas vraiment exaltant.
Cette particularité est présélectionnée à partir du niveau 2 jusqu’au 4. Flipper Skipper peut se jouer à deux, mais le compteur assez rudimentaire n’indique qu’un score à la fois (et le plus haut score).
Datant de 1983, on peut reprocher à ce logiciel, deux ans plus tard, d’avoir pris un sacré coup de vieux et de friser parfois l'infantile. (Cartouche Spectravidéo pour Colecovision).
Deuxième fois et vous en êtes quitte pour une sixième balle !
Les targette» et les cibles gèrent le bonus et son multiplicateur, aiors que le tourniquet augmente leur valeur de 1 à 9.
Bref, un flip pour solitaire qui ne se perd pas dans les détails superflus, pas très riche mais efficace. (Cartouche Spectravidéo pour Atari 2600).
Direction voulue afin de l’envoyer percuter les murs de briques. Ces derniers s'effacent dès qu’ils sont touchés puis réapparaissent après l'obtention d'un bonus.
Les différentes autres fiches abattues, lorsqu’elles clignotent, feront de même augmenter votre score. Lorsque vous aurez «domestiqué» vos paddles vous pourrez découvrir certaines façons bien spécifiques de frapper la balle afin d'accélérer le mouvement de l’action et de donner au jeu l’intérêt qui lui manque. Le graphisme et les bruitages, quant à eux, sont bien ordinaires et contribuent à faire de Pinball Spectacu- lar un logiciel sans surprise. (Cartouche Commodore pour C 64).
Ayant décidé envers et contre tous d'offrir un panorama complet des logiciels disponibles, nous avons été remuer les cendres et nous en avons ramené deux flippers qui tournent sur la console Atari 2 600.
Résultat : pas terrible, mais vu les potentialités de la machine, il ne faut pas se montrer trop difficile.
Bumper Dash : il arrive en tête avec un flipper très sobre, tout en largeur, et relativement complet : rollovers, couloirs, tourniquets, targettes, cibles fixes et mouvantes.
L’affichage de trois lettres successives et côte à côte, consécutives aux passages sur les rollovers, fait apparaître deux renvoyeurs de balle à l’embouchure des tranchées latérales. Refaites cela une Pinball Spectacular : comme son nom ne l’indique pas, ce logiciel ne vous propose rien de bien spectaculaire. L’unique tableau de jeu remplit tout l'écran : en son milieu, deux « murs de briques » sont séparés par une fiche « Commodore », aux coins supérieurs, deux bumpers et, réparties sur le tableau, cinq fiches à abattre. Le contrôle de la balle est exécuté par deux paddles, l’un en milieu
d’écran, l'autre à la base du flipper. Dès la mise en jeu de la première boule, l’action se révèle particulièrement lente. Le paddle inférieur renvoie votre balle sans grande nervosité, l’autre lui donne la Vidéo Pinball : voilà un flip taillé à la hache qui a le mérite de ne pas nécessiter trop d'efforts. La bille part ou elle veut avec visiblement une répulsion assez marquée pour la sortie. C'est bien, cela doit être le seul flip auquel on peut jouer et marquer des points tout en lisant son journal !
Pas fameux, mais il existe une excuse toute trouvée : en 1981 on ne faisait pas de miracles. (Cartouche Spectravidéo pour Atari 2600).
Le tilt, c’est l’angoisse du flipper-man, la revanche du flip maltraité, la rançon de la gloire qui en un clin d’œil fait disparaître des minutes d'acharnement, des bonus pas volés. Bref, c’est Tessence même du flipper. Certains programmateurs l'ont bien compris.
Flipper Pinball : retour à la case console avec un flipper d'écolier dessiné à la craie sur le tableau noir du Vectrex. Formes géoApocaliptilt métriques, traits tirés au cordeau, angles aigus qui pointent, rien de très accueillant pour le nostalgique des délires psychédéliques de bar. Et pourtant le tableau est relativement complet : deux paires de flips, cinq jeux de cibles escamotables, trois couloirs, quatre butoirs hexagonaux et autant de tourniquets. L’action prime.
Au milieu du tableau, un obstacle intermit- tant en forme d'étoile porte le nom sinistre de coupeur de balles. Si une bille le heurte alors qu’il est en action (toutes cibles touchées dans l'ordre, associées aux flèches de prime), elle est immédiatement coupée vous vous retrouvez avec deux billes sur le même tableau. Bonjour les réflexes. Si ce moyen d’accéder aux extraballs est déjà inhabituel, il existe encore mieux et moins fatigant : le récupérateur de billes. En place quand une bille emprunte les couloirs inférieurs généralement sans retour, il la retient et la rejoue. Pour ce faire
il suffit d'éteindre tous les diamants sis entre les couloirs.
Attention cela ne dure qu'un court instant.
A côté de ces nouveautés, voisine un système de bonus et multiplicateur de bonus tout à fait classique. Les vibrations de l’espace de jeu, actionnées par la manette de commande, ne sont pas longues à provoquer le tiit pernicieux qui ?
SECOUEZ VOTRE APPAREIL entraîne la perte manu militari de la balle sur fond de marche funèbre assez sinistre.
Dans l'ensemble les effets sonores de Flipper Pinball sont très réussis, ainsi que les rendus de balles. Le jeu est nerveux et soutenu, chose rarissime sur les flippers de console. On peut jouer seul, ou à deux, à tour de rôle. Le meilleur score reste en mémoire aussi longtemps que l'appareil est en marche. Un flipper qui apparaît aujourd'hui un peu moins innovateur qu’en 1983, mais qui garde encore toutes ses chances. (Cartouche MB Video Electronics po.ur console Vectrex).
Queen of hearts : quelle déception, la Lolita en petite nuisette de la pochette nous avait fait espérer plus de piquant. En deux mots, Queen of hearts est un flipper plutôt moche et pas pratique.
Moche : l’image est baveuse, sans contrastes, les couleurs ternes, le tableau des scores réduit à sa plus simple expression, du moins sur la version pour Atari 800 XL.
Notons que sur Apple l'image sort mieux.
Pas pratique : pour jouer vous avez besoin de deux joysticks, leur bouton de tir respectif signifiant les deux contrôles du flip. Jusque là rien à redire. Seulement voilà pour masser le flip, il faut appuyer sur la barre d’espacement de 'Atari. Chapeau si vous parvenez à tout mener de front en gardant votre sang-froid et les billes sur la plateforme ! Suite des doléances : les flips et les bumpers sont un peu mous à notre goût, la balle ne se stabilise pas quand elle est coincée par un flip bug énervant), le tilt est très sensible, et il n’existe qu'un seul niveau de jeu.
Rétablissons la balance : c'est un flip à quatre joueurs, ce qui n'est pas si fréquent et l’on peut par une rotation savante du joystick contrôler la force et l'arc du tir (lance-billes bizarrement situé dans le coin supérieur droit). Vos initiatives personnelles ne franchiront pas cette limite. Le tableau se révèle assez complet avec un jeu de cinq flips, huit rollovers, deux couloirs, trois pop bumpers, un éjecteur, un sling shot pour le moins élastique et une ribambelle de cibles. Ces dernières, abattues dans une séquence particulière, font gagner deux extraballs et un « spécial »
de 100 000 points. Les bonus, vingt-neuf maximum, s'affichent au centre sous forme de cœur. Pas la peine d’être un as pour les décrocher tous. Le multiplicateur, placé à droite, est augmenté d'un facteur 1 chaque fois que la balle heurte successivement un bumper et une cible centrale. Les scores atteignent vite des hauteurs vertigineuses même si l’on est mauvais (très bon pour l'amour propre) que l’on peut stocker dans la liste des 20 meilleurs. Côté son, un mixage classique de bips en tous genres qui se déchaînent quand on perd la balle. Un flipper tout ce qu’il y a de plus banal qui n’a
pas su mettre en valeur son tilt vengeur, dommage. (Disquette Stratégie simulations pour Atari 800 XL et Apple).
Slamball : pour ceux qui aiment l’espace, voici un flipper de taille ! Sur cinq écrans pleins, le tableau de Slamball défile, dans un scrawlling régulier, au gré des mouvements de votre balle. Commencez par définir le nombre de boules par parties (3 ou
5) ainsi que le nombre de joueurs (1 ou 2).
Réglez la force de lancement du ressort, puis d’une pression sur le joystick, c’est la mise en jeu. Neuf flippers sont disséminés sur un tableau assez classique. D’une présentation impeccable, le parcours n'offre à première vue aucune particularité. Les cibles et targets jalonnent ce dernier et donnent à l’action un rythme peut-être parfois trop nerveux. Le maniement des flips est cependant fort agréable. Pour le jeu en solitaire, cinq possibilités d’action sont centralisées sur un seul joystick : lorsque le bouton de tir est relâché, la manette commande les flips droit et gauche,
soit de façon alternative, soit par tirs simultanés.
Afin de « bousculer» votre flipper, pressez la gâchette du joystick et tirez la poignée sur la gauche ou sur la droite : la trajectoire de la balle se modifie considérablement dans la direction voulue. Un système de tilt modère bien entendu votre ardeur. Ici, c'est le cumul des « coups de talon » qui risque de vous faire perdre la balle ! Aucune chance de laisser « reposer » le balancier du tilt. Passé le nombre fatidique de chocs (une trentaine environ), c'est la fin de la manche. En ce qui concerne les scores, rien de bien particulier si ce n’est ces étranges bumpers volants qu'il faut
percuter avant qu’ils ne touchent eux-mêmes une paroi. Les flips dont la réponse manque parfois de nervosité permettent néanmoins des blocages de balles, fourchettes et autres acrobaties bien connues des professionnels. Une originalité dans le jeu à deux: chaque participant tient son rôle sur le même tableau : l’un contrôle les flips tandis que son coéquipier s’occupe des secousses et du rattrapage de balles. Ces derniers sont surprenants. Il est possible de stopper la balle par un simple mouvement du joystick en sens inverse, manœuvre qui manque certes de réalisme mais pas d’effi
cacité... Ajoutons enfin une fonction pause pour « souffler» entre deux actions. Sur une musîque ininterrompue et parfois oppressante, Slambalt est un logiciel « fatigant » au bon sens du terme. (Cassette Synapse Software pour C 64).
David’s Midnight Magic : simple mais efficace, ce logiciel est d'une présentation agréable : sur la moitié de l’écran, le tableau de jeu est des plus classiques. Deux « chambres » principales, toutes deux terminées par deux flips et les inévitables bumpers et fiches diverses constituent un tableau d'un graphisme particulièrement précis. Deux ou trois couloirs tortueux, les ineffables sorties droite et gauche... L’ensemble mise sur la simplicité. C’est dans son maniement que David’s Midnight Magic trouve tout son intérêt : le maniement des flips, tout d'abord, est précis et vigoureux.
La balle rebondit sans trop d’élasticité, juste ce qu'il faut pour retrouver les réactions d’une situation réelle. Afin de donner au jeu sa vitalité nécessaire, il vous est possible de « secouer » votre appareil : pour cela, il n'est bien entendu pas nécessaire de malmener votre ordinateur... Une simple pression sur la barre d’espace accentue les effets de rebonds. Méfiez-vous bien entendu du tilt vengeur. Ce dernier réagit à l’utilisation répétée du « coup de pied » mais permet néanmoins aux joueurs une partie mouvementée, pour peu que ceux- ci laissent reposer le déclencheur du tilt
pendant quelques secondes.
En ce qui concerne les sorties gauche et droite du tableau, des aimants actionnés au moment voulu peuvent sauver votre balle.
Attention, cette fonction n’est utilisable qu'en présence de petites flèches témoins qui apparaissent au hasard dans le jeu.
Signalons enfin un tableau des scores qui permet un classement efficace des quatre participants. Quant aux résultats obtenus, on y retrouve avec plaisir les multiples bonus et extraballs de ce célèbre jeu de café. (Cassette Broderbund pour C 64).
Flipper: cocorico, place au flipper héxago- nai, conçu par des Français pour des Français. Ceci dit, ce n’est pas un coq irrasci- ble qui veille sur le tableau principal mais un charmant chaton. Enfin, un flipper pétillant qui vole un peu de glamour à ceux des bars et se risque dans le superflu grâce à un système de crédits. Nous on aime.
Laissé pour compte, le bruitage s’apparente étrangement à celui d'une télévision cassée avec des parasites du plus bel effet : nettement moins bien, tout comme la notice placée sur le programme. Rien de repréhensible en soi à part qu’il est préférable de connaître la sténo, les écrans disparaissent assez vite. C’est ainsi que l’on apprend qu'un passage par les lignes du mot « Echo » ou par les trois cibles supérieures allume le X de Vextraball ; le heurt des deux cibles latérales A et B en positionne une troisième à abattre ; et que le tout ?
VENIMEUX OU SULFUREUX... POUR LES MORDUS !
Actionne les extraballs (15 balles maximum). Pour décrocher un « spécial » il faut remonter le couloir multiplicateur une fois le X5 affiché. Pas facile. Les bonus se limitent à 15 000 points. La partie supplémentaire qui sacralise les joueurs hors-pairs tombe à partir de 100 000 et 300 000 points.
N’ayez crainte, vous avez de la marge : les compteurs grimpent jusqu'à 9 999 999 points, sans affichage de top score. Un peu présomptueux quand même !
Le fin du fin de Flipper, c'est son tilt. Tous les coups sont permis, à l’instar des vrais flippers : massage à gauche, à droite, frontal, massage faible ou fort. Un jeu plein de subtilités, d’autant que le tilt est sensible et la balle souvent encline à des rebondissements pleins d’hésitation. Les mouvements sont très bien rendus, rapides avec des changements de couleur de la balle en fonction des plots qu’elle heurte. Est-ce vraiment voulu, nous n’en savons rien, mais cela a du charme. Si les deux flips rivalisent de laideur - on dirait deux bouts de bois - leur efficacité est
indéniable. Les fourchettes deviennent de véritables jeux d'enfants.
Flipper se joue à quatre personnes maximum, ses commandes - au clavier uniquement - sont pratiques et rapides.
Voilà un flipper amusant qui tient bien la route. (Cassette Loriciels pour MQ5).
Paramètres au metre La différence entre les flippers paramétrables et les autres tient de celle du prêt-à- porter et du cousu main en couture.
L’intérêt : on peut moduler les réactions de son flipper à volonté.
Night Mission Pinball: véritable jeu de massacre, ce logiciel frappe tout d’abord par ses bruitages de raid aérien. Avec, comme bruit de fond, le ronronnement sourd d’un bombardier, le moindre mouvement de la balle déclenche une kyrielle d’explosions, sifflements d’obus et pétarades de mitraillette.
Le tableau, restreint au tiers de l’écran, est défini avec précision : deux flips, un parcours assez commun que relève un nombre intéressant de cibles et bumpers.
Dès sa mise en route, ce programme fait preuve d’un réalisme surprenant. Tout y est ! La pièce s’introduit dans la machine (25 cents la partie), les tableaux s'affichent (quatre au total) puis c’est l'action à 100 %.
Le déplacement de la balle et le maniement du flip sont d'une nervosité sans pareil, les rebonds sont diaboliques et les trajectoires mouvementées au possible. Mais pour mieux comprendre l’intérêt de ce logiciel, tapez « fix » sur le clavier : le tableau des éléments variables apparaît: différents modes de jeux, tout d'abord on retrouve le mode de démonstration mais aussi la « partie cosmic» dans laquelle le joueur se trouve en présence simultanément de cinq balles dont les trajectoires se décomposeront dans une animation fort belle. Dix-neuf autres paramètres peuvent ainsi être modi
fiés : vitesse de la balle, effet du tilt, taux d'accord des bonus, etc. Afin de définir ces données, des intervalles numériques vous sont proposés ainsi que les valeurs moyennes les plus proches de la réalité. En ce qui concerne le maniement des flips, seules les deux gâchettes des joysticks entrent en compte. Un point noir, le célèbre « coup de pied » des artistes trouve son origine sur la barre d'espace. Faut-il se servir du menton ou du coude ? A vous de trouver la méthode la plus efficace et la plus rapide. Mais attention, le tilt est aléatoire. Sur les multiples niveaux de jeux
proposés, la probabilité varie de 1 pour 256 à 1 pour 1 chance de perdre la balle ! Dans ce décor de combat aérien où chaque cible représente une des étapes de votre raid, il vous faudra plus que jamais faire preuve de réflexes. Night Mission Pinball ne vous laissera aucun répit.
(Disquette Sub Logic pour C 64).
Cobra Pinball : en deux mots, c’est un billard électronique de bar qui se serait réincarné dans un micro-ordinateur. Hallucinant de réalisme grâce à un tableau superbe et toute une série de détails qui vont du « only for entertainment » au « more fun to compete » en passant par le « quar- ter » à insérer dans la fente avant la partie que l'on voit glisser. Du bluff peut-être, mais il faut y passer pour jouer sur son clavier.
Précisons tout de suite que Cobra Pinball existe en deux versions : la première tourne sur Oric 1 Atmos, la deuxième plus récente, sur Amstrad CP 464.
A première vue, l’écran de l'Oric apparaît scindé en deux en son milieu avec d'un côté un flipper en forme de guitare bleu et jaune, de l’autre le tableau des scores et au milieu un superbe cobra vert qui pointe une langue bifide. Du venimeux pour les mordus de billard électronique. Le flipper très classique comporte entre autres trois bumpers, un tourniquet, une paire de flips, six cibles et cinq couloirs aux répercussions variées : extraball, loterie, spécial. Si I’extraball s’obtient au bout de trois passages dans le couloir du même nom, la partie gratuite s’aborde de plusieurs façons.
Manière rapide et efficace : à la loterie ; manière sportive : en passant dans le couloir de sortie droit alors que la mention « spécial » clignote (pour ce faire abattre les six cibles et les cinq couloirs du haut, pas évident) et manière longue haleine : aux points. La première partie tombe à 50 000, les suivantes à 70 000,100 000 et ainsi de suite. Le problème lié à la faible capacité du compteur (99999 points maximum) a été contourné de manière un peu tirée par les cheveux en rajoutant un signe au chiffre de tête. Passés 600 points de bonus, le multiplicateur augmente d’une
unité. Pas de faux espoir, le tilt est aussi de la partie grâce à un système de massage gauche et droit sans pitié... qui peut être encore pire, selon l’option que vous choisissez. La sensibilité au tilt dépend de la force de renvoi des bandes et des bumpers, de la vitesse de la balle, du nombre de balles par partie (de 1 à 9), de la pesanteur. En d’autres termes, vous pourrez vous confectionner, à partir des valeurs de références indiquées, un vieux flipper usé par la remanence des électro-aimants (renvoi minime), un flipper- escargot (faible vitesse), un flipper penché (pesanteur élevée).
Amusant (les réactions du flipper varient du tout au tout), mais aussi hautement pédagogique (on peut étudier certains effets de bille spécifiques), le Cobra ne dévoile pas toutes ses armes au même moment. D'un abord très attractif du fait d’un graphisme original, il ne déçoit nullement par la suite. Un très bon flipper.
Impossible n’est pas français dit une célèbre maxime. Voilà mieux que Pinball sur Oric : le nouveau Pinball sur Amstrad et, entre les deux, un cobra qui a opère quelques mues. Les principales modifications concernent la présentation, l'épine dorsale du cobra restant inchangée. Quelques remarques en vrac : si le logo cobra ne passe plus par toutes les couleurs de l’arc- en-ciel - dans un balayage hollywoodien - le vrai cobra s’est refait faire la façade: multicolore et dangereux, il remue le bout de sa queue, une queue de laquelle viennent débouler des petites billes correspondant aux
bonus gagnés. Un boulier original et fort réussi. Un effort appréciable du côté des compteurs : de deux à cinq chiffres affichables sur Oric, ils deviennent quatre à six chiffres affichables. Du coup les valeurs des cibles doublent. Côté flipper, pas de grand changement, si ce n'est un tableau plus étiré et des bumpers colorés clignotants du plus bel effet. La révolution revient au tilt. L’image bouge réellement quand on brosse le flipper à gauche ou à droite. Quel plaisir. Les perspectives sonores encore améliorées évoquent à s’y méprendre les flips de bar (un peu de justice :¦ c’était
déjà pas mal sur Oric). A côté de cette avalanche de nouveautés judicieuses, il faut quand même noter quelques disparitions : on ne voit plus la fente dans laquelle glisser sa pièce, quoiqu’on entende le bruit de sa chute, le lance-billes est moins sophistiqué. Un burf étonnant : impossible désormais d’immobiliser la balle complètement avec un flip (faisable sur Oric).
Un flipper dont le ramage se rapporte sans conteste au plumage. (Cassette Cobra soft pour Oric 1 Atmos et Amstrad CP 464).
Flips en kit Las des sempiternels flippers enfermés dans un cadre fixe, offrant un cocktail choisi de bumpers, cibles et autres butoirs, vous décidez de changer de décor, de faire de chaque partie une expérience nouvelle.
Voici ce qu'il vous faut.
Les constructeurs de vrais flippers vont devoir dire leurs prières.
Macadam Bumper: avec Macadam Bum- per, le flipper reconquiert l’asphalte et la zone à l'image de l’Iroquois fluorescent, crucifix à l’oreille, clop au bec, santiag au pied, qui hante la page de présentation sur Amstrad. Sulfureux. Et ce n’est pas tout ; question couleur locale, Macadam bumper est le seul logiciel à oser afficher une brune plantureuse et à moitié nue sur l'écran.
Fatal. Il est vrai que les quatre compteurs de score à 5 chiffres, et les indicateurs de balles, bonus (double et triple), jeux, extra- bail et «spécial » viennent l’habiller un tantinet. Le tableau de jeu s’avère-plutôt fourni.
Plus large que long, il joue sur l’assymétrie avec une partie droite pleine d'obstacles et une partie gauche plus « flip ». Après un apport de crédits sonnants et trébuchants (qu'on ne voit pas mais que l’on entend), une remise à zéro des compteurs, une pression plus ou moins soutenue sur les touches de flips bande le ressort et c'est parti dans un bruit de guimbarde vertigineux. Les rendus de balle et les mouvements brillent par leur fidélité. Le jeu est varié (extraballs, «spécial», parties gratuites...), mais pas très difficile. Par exemple, on peut aisément récupérer la balle par un
couloir latéral de sortie et la rejouer plusieurs fois.
Tout comme Cobra Pinball, Macadam Bumper permet de secouer le flipper à gauche et à droite avec vibrations d'écran hyper- réalistes. Un petit « plus », dont l’intérêt ne saute pas aux yeux : une touche « échap- pement » qui décoince la balle et un gros « plus» indéniable : un clavier entièrement redéfinissable par une fonction du menu principal. Enfin quelqu'un qui pense aux gauchers, aux manchots et aux originaux de tous bords.
Côté modifications des éléments de jeu, la palette comporte un paramètre novateur : la stroboscopie. En clair, on peut commander des clignotements de balle de période définissable. Complètement déroutant puisqu'il faut savoir anticiper toutes les trajectoires. Le reste, on ne peut plus classique, se ventile en élasticité des bumpers, en vitesse de la balle, en sensibilité au tilt, en valeur des cibles et en condition de bonus, extraball, « spécial » et partie gratuite. Un reproche : le manque de repères et de moyennes auxquels se raccrocher.
Pour avoir accès à la carte maîtresse de Macadam Bumper il faut taper un D, comme « dessiner ». Alors apparaît à gauche de l’écran une série de pièces standard et à droite un flipper vierge à l’exception d’un lance-billes. Marche à suivre pour le remplir: positionner le curseur à l'endroit désiré et taper la lettre correspondant à la pièce. Après quelques erreurs d’appréciation, dues à un système d'initialisation fantaisiste (où est l'origine des pièces ?), cela devient un jeu d’enfant. Tout est permis, même de modifier la bordure du flipper ou le couloir de lancement. Un conseil :
n’oubliez pas de garder un réveil à proximité car une fois plongé dans ce bricolage d’écran on perd toute notion du temps ! Un retour en mode jeu permet alors d’étrenner votre flipper paramétrable entièrement per- ?
Oric Spectrum dooêbr BONUS, EXTRABALLS, «SPÈCIAL», TOP SCORE : SUR MESURE sonnalisé et s'il en vaut la peine, !de le sauvegarder sur cassette. C’est tellement plus gratifiant de jouer ses propres • compositions ! Bref, un flipper haut en couleur (dans tous les sens du terme) et inépuisable. Du grand art. Pour vous dire les choses en face, nous le préférons, dans sa version Amstrad, au déjà exceptionnel Cobra Pinball. Les avis divergent selon ce que l’on attend d’un flipper : création, récréation, ou un panaché des deux.
Ce n’est pas le cas pour la version qui tourne sur Oric 1 Atmos, ou Macadam Bum- per perd un peu de son sel : plus de vamp et un flipper « fixe » bien moins fourni et un peu triste. A l’exception de la fonction redéfinition du clavier qui disparaît, les possibilités de jeu restent identiques. La version sur Spectrum est un heureux mariage des deux précédents.
Mêmes remarques sur Spectrum. Vu le faible nombre de flippers disponibles sur cette machine dont aucun paramétrable, elle se classe première avec une bonne tête d’avance. (Cassette Ere Informatique pour Amstrad, Oric 1 Atmos et Spectrum.)
Pinball construction set : avec la multitude de ses possibilités de jeux, ce logiciel se pose sans conteste en phénix des flippers présentés. Créé en 1983, Pinball construction set est plus qu’un simple jeu d’arcade : il laisse à son acquéreur la possibilité de toujours innover et associe l’action, la recherche et la création. La présentation du programme est fort simple : la moitié gauche de l’écran constitue le tableau de jeu, la moitié droite est réservée aux différents éléments mis à votre disposition. Premier travail : il vous faut donner au flipper une forme originale. Une
quinzaine de points d’angle sont mobiles sur le tableau et vous permettent de confectionner des silhouettes des plus intéressantes. Suit la mise en place des « flips », cibles, bumpers et autres gadgets électroniques.
Par simple maniement du joystick, rien de plus agréable que d’imaginer et de négocier les futurs rebonds de votre balle. Mais attention, tâchez de ne pas trop encombrer le tableau et méfiez-vous des « blocages de balle » entre deux éléments. Afin de fignoler votre œuvre, reste à donner sur l’ensemble un bon coup de pinceau. Le cadre peut être rendu invisible ou coloré selon vos goûts. De même pour tous les éléments, une très bonne définition des contours permet des effets lumineux fort agréables.
Notons par ailleurs la fonction « loupe » qui vous autorise à «travailler» la forme de votre flipper avec une précision déconcertante. En ce qui concerne le déroulement du jeu, ce programme vous permet également de modifier les critères et règles.. d’obtention des bonus.
Ici, six centrales régissent les différents réseaux électriques mis à votre disposition.
Chaque centrale peut être raccordée à trois éléments du tableau et ce, pour des bonus variant de 1 000 à 10000 points. Ajoutons à cela sept timbres musicaux différents pour donner au jeu le réalisme nécessaire.
Il ne vous reste plus qu’à lancer la partie et si le mouvement de la balle ne répond pas tout à fait à vos désirs, n’hésitez pas à modifier les quatre paramètres proposés : rapidité, élasticité des rebonds, force des bumpers et pesanteur. Ces réglages sont d’une précision appréciable et d’un effet considérable sur les techniques de jeu.
Il est quasiment impossible de se lasser d’un tel programme. Pinball construction set répond sans aucun doute à tous les critères d’un bon flipper. Un seul handicap peut-être : la taille relativement réduite du tableau qui peut parfois faire entrave à l’imagination du créateur. Fort heureusement, le graphisme reste toujours très clair.
(Disquette Electronic Arts pour C 64).
Dossier réalisé par Véronique CHARREYON, Olivier HAUTEFEUILLE et Jacques HARBONN.
20 FLIPPERS AU TILTOSCOPE LOGICIELS MARQUE EXISTE EN K7, CARI., DISQ.
ORDINATEURS RlAUSME POSSIBILITÉ DIFFICULTÉ GRAPHISME BRUITAGE INTÉRÊT NB DE JOUEURS BUMPER DASH Spectravidéo Cart.
Atari 2600
* ** **
* * ** .** ? ?
1 COBRA PINBALL Cobrasoft K7 Oric t Atmos Amstrad «ÎÎSÏ îîîîî
* ****
* **********
* îîî*
* **** 2 DAVID'S MIDNIGHT MAGIC Broderbund K7 C 64
* ***
* *.*
* **
* **
* **
* *** 4 DRAGON - Disq.
Apple II
* **
* **
* ****
* *** FLIPPER LoricielS K7 MO 5
* ***
* ***
* ***
* ****
* **
* *** 2 FLIPPER PINBALL MB vidéo éleelromcs Car!.
Vectrex
* ***
* **
* *** **
* **
* ** 2 FLIPPER SKIPPER Spectravidéo Cart.
Colecpvisjon * ** ** **
* ** ** 2 GALAXY - Disq.
Apple»
* ***
* ***
* **
* **
* ***
* *** 4 MACADAM BUMPER Ere Informatique K7 Oric Uatmos Amstrad
Spectrüm îîîîîî
* ***** îîîî
* ********
* ******** îîîîî 4 NIGHT MISSION PINBALL Sublogic Disq.
C64
* ***
* ****
* ****
* ****
* ***
* **** 4 PINBALL CONSTRUCTION SET Electronic Arts Disq.
C64
* ****
* *****
* ***
* ***
* **«
* ***** 4 PINBALL PARADISE (Zontar) Knighl Software Disq.
Apple II
* ***
* ***
* **
* **
* ***
* *** 4 PINBALL SPECTACULAR Commodore Cart.
C64 ** ** ** ** ** ** 2 PINBALL WIZARD Sagittarian K7 Amstrad 1 PIN UP - Disq.
Apple II
* **
* **
* **
* **
* ***
* ** QUEEN OF HEARTS Slalioic simulations Disq.
Atari800 XL Apple II **
* **
* ** **
* ** ** 4 RASTER BLASTER Bfoderbond Djsq.
Apple II
* ****
* ***
* ***
* **
* ***
* *** 4 ROLLERBALL Hal Laboratory Cart.
ASX
* ***
* **
* ***
* **
* .*
* ** 2 SLANBALL Synapse Software K7 C64
* ***
* ***
* ***
* ***
* **
* *** 2 VIDEO PINBALL Spectravidéo Cart.
Atari 2600 ** * ** ** ** * 1 Un homme meurt dans le T.G.V. Pas n’importe qui. Albert Pérignac, sénateur, haute figure du radicalisme, s’apprêtait à étaler au grand jour les pièces d’un dossier explosif touchant au trafic de drogue. Détective de choc, vous voulez savoir... Le T.G.V. 618 fonce à 270 km h vers Paris.
En première classe, le service de plateaux- repas se termine. Entre Bourgogne et Ile- de-France, les passagers sirotent leur café.
Les questions se bousculent dans votre tête: pourquoi le sénateur est-il décédé?
LWBITURE USAIT-IL.. Le meurtre d’un sénateur mêlé au trafic de drogue, des Aztèques aimant particulièrement les aventuriers en herbe, une forteresse allemande pour mieux rejouer la grande illusion et les secrets « incroyables » de Sue Ellen, les vacances s’annoncent difficiles... S.O.S. aventure, heureusement, permet de se tirer des pires guêpiers !
Est-ce une mort naturelle, un suicide, un meurtre? Tel Hercule Poirot dans l’Orient- Express, vous devrez mener l’enquête, en interrogeant tous les passagers du train.
Vo.us n'êtes pas au bout de vos surprises !
Meurtre à grande vitesse est un logiciel original, qui ne ressemble à aucun autre.
Même ceux qui ne possèdent pas l’expérience des jeux d’aventure peuvent l’aborder sans complexes. Pour mener à bien cette enquête policière, il faut surtout une bonne jugeotte, un esprit curieux, et le don de l’observation. Les indices ne manquent pas, certains sont même redondants, à condition de savoir les lire... Treize indices matériels se trouvent dans la boîte à côté de la cassette du programme. Ceux-ci ne sont pas de simples gadgets. Sans eux, il est absolument impossible de venir à bout de l'énigme. Certains paraissent bien abscons, comme par exemple « le moteur du
T. G.V. pèse lourd dans la solution ». Ils donnent pourtant, le
moment venu, le coup de pouce indispensable. Car l'affaire est
ardue.
L’enquête débute facilement. Il suffit de parcourir les huit voitures, en ne laissant rien au hasard. L’inspection minutieuse des coffres à bagages, des toilettes, du wagon-bar apportent de précieux renseignements, à condition de ne pas hésiter à utiliser ses découvertes, comme le micro-ordinateur portable ou le téléphone. Grâce à ce dernier, il est possible d'utiliser des centres serveurs sur Minitel, dont les informations sont fort utiles. N’hésitez pas non plus à prendre votre véritable téléphone, pour appeler un numéro que l’on vous communique. Un renseignement est au bout du fil.
Lorsque vous trouverez une mallette fermée par un système de code à quatre chiffres, réfléchissez plutôt que de vous lancer dans l’essai systématique des combinaisons. Il y en a dix mille ! Un spécialiste des coffres-forts n’emploierait jamais une méthode aussi fastidieuse. Les allers et retours dans les couloirs ne sont pas toujours très faciles. Les portes de communication entre les wagons ont une fâcheuse tendance à se bloquer. Les ouvrir n'est pas sorcier, une fois trouvé le boîtier de commandes, et découvert la logique à suivre.
Les interrogatoires constituent bien sûr une part importante de l’enquête. On les mène à bièn en passant d'un témoin à un autre, en respectant une certaine progression.
Sinon, vos interlocuteurs deviendront soudainement muets comme des carpes, alors qu’ils ont encore des révélations à apporter. Comme dans tout polar qui se respecte, plusieurs pistes s’ouvrent rapidement. Plusieurs voyageurs possèdent de bonnes raisons pour avoir éliminé le sénateur Péri- gnac. Une maîtresse jalouse, une ancienne déportée qui rumine une vengeance, un individu louche, etc. On se prend à soupçonner chaque témoin l'un après l’autre.
Bref, l’affaire est bien embrouillée, et passionnante. On ne se trouve pas stupidement bloqué comme dans certains jeux d'aventure, pour des raisons de vocabulaire, ou à cause d’une action complètement tirée par les cheveux à laquelle on ne pense pas.
Dans Meurtre à grande vitesse, le détective consciencieux avancera à petits pas, mais régulièrement. L’enquête n'aboutira qu'après avoir résolu une succession d’énigmes. Certaines d’entre elles sont ardues, mais aucune n’est insurmontable aux persévérants. Les graphismes en noir et blanc pour la version Oric Atmos se résument au plan des différents wagons, et aux visages des principaux personnages.
Mais cette relative pauvreté ne nuit en rien au plaisir du jeu. On se laisse prendre complètement par l'ambiance, et si d'aventure on rencontre un autre «enquêteur», on parle rapidement à la première personne.
«J'ai trouvé l’ordinateur, mais je n'arrive pas à faire tourner le programme... » Et une seule idée vous préoccupe, découvrir les causes exactes du décès du sénateur Péri- gnac, que l’on imagine, à partir d’un enregistrement qu’il a lui-même effectué quelques dizaines de minutes avant sa mort, tout en rondeurs du sud-ouest. La réponse se trouve à l'intérieur du T.G.V. Elle finira bien par éclater au grand jour, après de longues heures d’une enquête aux nombreux rebondissements dans laquelle l’humour n’est pas absent.
Meurtre à grande vitesse est une très belle réussite. L’originalité du thème tient ses promesses, pour la plus grande satisfaction de tous les amateurs d’enquêtes policières.
Créé sur Oric Atmos, Meurtre à grande vitesse est maintenant disponible sur Amstrad et T07 M05,et le sera prochainement sur Commodore 64, Exelvision, Spectrum et M.S.X. (Cassette Cobra Soft).
VOU CHU "SEC': Patrice DESMEDT Pas d’embarquement à la légère AZTEC TOMB REVISITED Les jeux d’aventure vous tentent mais vous affrayent par leur complexité, par leurs règles ésothériques? Ne reculez plus ! Azfec Tomb Revisited est fait pour vous. Destiné aux novices, les pièges qu’il tend relèvent du simple bon sens et le vocabulaire, bête noire de tous les débutants, est donné dès le départ. L’initiative est intéressante.
En effet, la plupart des jeux d'aventure étant destinés aux adultes, les programmeurs ont pris plaisir à semer toutes sortes de pièges et chausse-trappes plus vicieux les uns que les autres, à la seule fin de retarder la découverte finale. Ailleurs, les solutions sont si compliquées qu’il faut réellement se mettre à plusieurs pour avoir une chance quelconque de parvenir au bout (Masque- rade pour ne pas le citer). Ici, rien de tout cela. Les pièges sont le plus souvent annoncés, pour peu que l’on ait pris le temps de tout explorer, et leur solution reste du domaine du bon sens. Les
graphismes sont limités à une petite fenêtre. C’est un peu dommage d’autant que les capacités graphiques constituent justement le point fort du Commodore 64. Par contre, le reste des informations est fourni de manière très claire dans de petites fenêtres indépendan- . Tes. Ainsi, vous connaîtrez le lieu visité, les directions possibles, la liste des objets que ?
FlZlEC VOHB REUISIIED BTCR CUHHAH6 HLCü’H'= I i âge of 5»all vous transportez ou la réponse à l'une de vos questions. Le dialogue avec l’ordinateur se fait de la manière classique : verbe puis complément. Ce dialogue est simplifié au maximum et l'ordinateur ne comprend que trente-sept verbes différents. De plus la liste complète de tous ces verbes est donnée au départ. Cela s'éloigne un peu des autres jeux d'aventure où la recherche du vocabulaire est une étape importante, mais cette restriction est en fait un avantage pour les joueurs débutants.
RÔLES Entrons à présent dans l’aventure proprement dite. Vous incarnez un aventurier de renommée internationale. Vos différents voyages vous ont déjà conduit dans les forêts mystérieuses de l’Amérique du Sud, fourmillantes de multiples formes de vie, toutes plus dangereuses les unes que les autres. Au cours de votre périple, vous avez appris qu'il y a quelques centainesd'années, le fabuleux trésor des Aztèques est tombé aux mains de pirates couards. Ceux-ci, de peur de se faire prendre à leur tour ces richesses incommensurables, les ont cachées dans un endroit connu d'eux seuls.
Comme aucun des bandits n’avait confiance en l’autre, ils ont décidé de dresser une carte de l’endroit où se trouve le trésor, et ont ensuite déchiré cette carte en quatre parties. Mais peu de temps après, une bagarre a éclaté, et tous les pirates ont trouvé la mort dans ce carnage. Vous êtes parvenu à retrouver l'un des morceaux de cette carte. Elle indique l’emplacement d’une ancienne tombe aztèque, entourée d’une étendue de verdure. Après bien des 90 recherches, vous avez enfin réussi à localiser cette tombe et vous vous y rendez sans plus tarder. Une fois sur place, quelle déception !
La tombe est bien toujours là, mais vous ne parvenez pas à trouver l’entrée de la crypte secrète. Cependant n’oubliez pas pour autant d’examiner soigneusement les deux salles que vous avez pu visiter. Les peintures murales vous apporteront des précisions intéressantes.
La tombe est située en pleine forêt amazonienne. Aussi lorsque vous sortirez du monument mortuaire, il faudra vous méfier des animaux que vous pourrez rencontrer.
Comme dans tous les jeux d’aventure, il est càpital de dresser une carte détaillée de tous les endroits visités ainsi que des objets qui se trouvent là. Celà vous permettra de revenir plus facilement pour récupérer un objet devenu utile, ou de vous échapper lorsque vous aurez trouvé le moyen de franchir un obstacle qui entravait votre route.
N'hésitez pas à accomplir les actions les plus audacieuses, elles pourront se révéler fructueuses. En explorant consciencieusement les lieux comme nous vous le préconisons, vous trouverez facilement la bêche cachée au somment d’un arbre. A quoi peut donc servir cette bêche ? A creuser bien sûr, mais aussi à combler des fosses pour éviter d’y tomber. Si vous rencontrez des indigènes, ne les attaquez surtout pas. Ils pourront vous vendre quelques objets dont vous aurez bien besoin par la suite. L’île au milieu de la rivière est très attirante. Pourtant ne vous laissez pas tenter
sans prendre quelques précautions. Les alligators abondent dans ces eaux et ils peuvent prendre une apparence bien différente de celle à laquelle vous êtes habitué.
Bien d’autres dangers vous guettent, mais nous vous laissons le plaisir de la découverte. La plupart sont évitables avec un peu d’attention et de réflexion. Ce logiciel, destiné aux enfants et à ceux qui débutent dans les jeux d'aventure, constitue un bon apprentissage de ce style de jeu. (K7 Alli- gata, pour Commodore 64. Prix: non communiqué).
Jacques HARBONN DALLAS Grâce à deux lecteurs, Nicolas Meynet de Fréjus et Roland Jarzaguet de Lûmes, nous avons poussé Dallas quest jusqu’à son terme. Rassurez-vous, nous n’allons pas en dévoiler tous les secrets. Mais juste prodiguer quelques conseils pour vous donner du cœur à l’ouvrage.
Là proposition de Sue Ellen était tentante.
Deux millions de dollars de récompense pour une carte indiquant l'emplacement de gisements secrets.de pétrole. Vous avez craqué, sans savoir dans quelle aventure vous vous lanciez.
Les dangers commencent dès l’exploration du ranch des Ewings. Des hommes de main de J.R. vous attendent derrière une porte.
Mieux vaut s’abstenir de l’ouvrir si vous tenez à la vie ! En revanche il est indispensable de s'aventurer dans la prairie où paît le bétail, en dépit du caractère acariâtre de celui-ci. Il existe un moyen d’« adoucir ses mœurs». Ensuite, l'exploration de la prairie sera fructueuse, De même, le rat géant est aussi repoussant que dangereux.
Sachez vous faire un ami qui réglera son compte à ce nuisible ! Et d'une manière générale, intéressez-vous à tout ce qui traîne dans la maison. Plus d’un objet sera indispensable le moment venu.
Mais il n’est que grand temps de quitter Southfolk. Un aérodrome privé se trouve à proximité. Si vous savez vous faire reconnaître, le pilote acceptera de vous emmenez en Amérique du Sud. Destination : la forêt amazonienne. Une région où il n’existe pas de piste d’atterrissage. Mieux vaut en tirer rapidement les conséquences.
Dans la forêt rodent des animaux plus dangereux les uns que les autres. Heureusement pour vous, ils sont pour la plupart sensibles à un cadeau. C’est la seule planche de salut, à condition de ne pas laisser perdre votre réserve. Après la descente mouvementée d'une rivière, vous découvrirez un village indigène. Le but approche, mais
il. Reste un passage secret à emprunter, et de nombreuses et
subtiles actions à effectuer dans un espace réduit, où une
échelle et un flash devront être mis plusieurs fois à
contribution. Il ne vous restera plus • si l’on peut dire -
qu'à amadouer des indiens plutôt en colère, échapper à un
vautour, et découvir la cachette où se dissimule la pré
cieuse carte. C’est presque gagné.
De retour à Dallas, savourez votre victoire au coin du feu après avoir empoché la récompense promise... (Disquette MCC pour Atari 800, existe également pour C 64 et Apple II) ?
SOS AVENTURE Les Tilt-men continuent d’avoir des problèmes... Jeux de rôle ou d’aventure sont passionnants mais conduisent à des fins effroyables ou à des pièges sans issues. Alors, si vous êtes perdu ou si au contraire, vous pouvez aider nos héros en difficulté, n’hésitez pas ! Ecrivez-nous, nous publierons les questions et les réponses.
Je suis coincé dans la salle piégée et non éclairée de Zok’s kingdom pour Vie 20. Qui m'en sortira?_Bruno Je joue à Retourn to the pirate's isle pour TI99 4A. Qui, parmi les lecteurs de Tilt, saurait me dire comment arrêter la lancinante sonnerie qui sévit depuis le début du jeu ?
Vite, je vais craquer ! Fabien Vais-je mourir de faim dans les Catacombes ? Je ne passe même pas la première salle ! Comment entrer dans le jeu ?
Marlow Dans 'Enlèvement, je n’arrive pas à entrer dans le métro. Où trouver un ticket ? Dans Wolfenstein II, je ne trouve pas de bombe, et comment ouvre-t-on les coffres ?
_François Je n'arrive pas à bouger dans Mission pas possible, pour M05. L'ordinateur ne veut rien comprendre. Aidez-moi.
Martine Dans Fantasia diamond (version Amstrad), on doit ramener le diamant caché dans le château situé derrière la rivière. Encore faudrait-il savoir comment la traverser !
Malgré d'innombrables tentatives pour découvrir le rôle de la fenêtre noire des caves de la petite maison, celui de l'elfe (et des autres personnages) et des pixies (ne servent-elles qu’à tuer le joueur ?), je tourne en rond depuis un bon moment.
_Olivier Je lance un appel au secours à tous les possesseurs ô’Amstrad qui ont le jeu Jewels of Babylon, car je n'arrive pas à le faire fonctionner. Y a-t-il un mot de passe que je ne trouve pas? Nils Je voudrais répondre à David (n° 21). Dans Sorcellerie II, pour pouvoir passer la porte, il suffit, pendant le tout premier camp au niveau 1, de jeter un sort « Maloa » en appuyant deux fois sur la touche B. On arrive ainsi à l’escalier allant du niveau 2 au niveau 3. Prendre l'escalier, puis la porte contiguë, ce qui permet de trouver la deuxième partie de l’équipement du chevalier de
diamant. Pour partir, utilisez la porte sur la gauche.
Pour ma part, j’aimerais connaître la réponse à l’énigme posée par le sphinx- dans le dernier niveau de Sorcellerie II.
Merci !
Anne Daniel (Tilt n° 20) se demandait quel est l'instrument qui ressemble à un violon.
C'est une viole d’amour. Dans la pyramide, il faut tirer sur la torche et la porte s’ouvrira.
Stéphane Qui pourrait m’aider dans The staff ofKar- nath ? Je ne trouve que onze morceaux du pentacle. Où sont les cinq morceaux qui restent? Comment ouvrir la porte de The south tower lower ? Merci aux lecteurs de Tilt qui pourront m’aider.
Olivier Dans Sabre Wulf pour Spectrum j'aimerais savoir comment accéder au passage juste au-dessus de la pièce de départ et ce qui se passe une fois que l’on a trouvé l'amu- lette en entier._Olivier Appel à tous les aventuriers : si à l’instar de Pascal, Roland et Nicolas, vous avez réussi à déjouer une aventure, envoyez-nous votre recette. Nous la publierons dans Tilt et vous gagnerez un abonnement gratuit. _ Je n’arrive pas à ouvrir la porte du lieu 3 dans la Citadelle pour VG 5 000.
_Frédéric Malgré les aides de Pascal, je n’avance plus dans le Diamant de l'île maudite. J'ai réussi à ouvrirle hangar après m’être déba- rassé, dans la première partie, du serpent qui garde l'angle de la construction enfouie en lui lançant le couteau, puis en prenant la pelle pour déblayer. Le mécanisme est ainsi débloqué. Mais comment grimpe -t-on au cocotier sans glisser? Comment ouvrir la porte de la tour? Où trouver la clé qui ouvre le placard puisque celle trouvée dans le paquet de cigarettes n’est pas la bonne ?
Fabien J’aimerais demander à Pascal comment sortir de la pièce qui se trouve sous la tour du Diamant de l'île maudite. Il y a une grille fermée, et je ne trouve pas la clé.
_Stéphane Dans Waydor, j'ai bien décroché l'échelle en jetant le fer à cheval sur le pieu, mais je n’arrive pas à terminer la partie. Que doit- on faire de l'armure, de l'eau bénite et de la ceinture de chasteté?
_Laurent Dans Castle of terror pour C 64, je n’arrive pas à trouver l'aiguille qui me permettrait d'entrer dans le château. Dans Gremlins je ne comprends pas comment faire sauter ces maudits Gremlins dans le cinéma. Dans Pierre magique enfin, comment ouvrir la trappe du sous-sol gardée par le serpent.
Et pour terminer un tuyau pour Entombed.
Il faut se mettre devant l’œil en haut de l'écran puis sauter afin de sortir de la salle de départ.
Eric Le Moyen Age d'Eurêka est vraiment plein de dangers. Je n’arrive pas à aider la vieille femme menacée par un loup. C’est certainement important, car par deux fois (sur la colline avec l’aigle et sur les remparts du château de la fée Morgane) on me dit, quand je demande une aide, de me rappeler de la vieille femme. Toujours dans Eurêka, dans la forteresse de Colditz j’arrive à totaliser dix-huit objets, mais ensuite je suis bloqué. Quelles portes ouvré le trousseau de clés?
David Dans The Hobbit, sortir de la clairière des Trolls c’est bien, éliminer ses créatures, c’est mieux. Pour cela, il faut être accompagné de Gandalf et lui demander «Say Gandalf kill the trolls».
Par contre, je suis bloqué dans Masque- rade, pour Apple. Comment peut-on se servir du soutien-gorge comme fronde pour tuer le gorille, et comment passer la mystérieuse boîte après le générateur ? Qui sera mon sauveur?
Renaud Pour passer les « Pale Bubbons Eyes » dans The Hobbit sans se faire zigouiller, il faut taper « wait » après chaque déplacement.
Nicolas Les récifs d’Aztec tomb restent désespérément inaccessibles. Comment aller jusqu’à eux?
Laurent La première chose à faire est d’enfiler la veste, avant de se jeter à l'eau et de nager vers la plage (Wear jacket; jump over ; swim ; go beach.)_ Je suis bloqué dans l'Enlèvement, exactement chez le marchand de journaux à Paris.
Tiltmen, merci d’avance !_L Je suis au bord du volcan de Forest at world's end, et je n’arrive plus à avancer.
Thierry Il faut accrocher la corde (T e rope on projection) au-dessus de la gueule du volcan, avant d'y descendre (Climb down rope). Au fond du cratère se trouve un coffre, qu'il est tout à fait conseillé d'emporter avec soi et de remonter (Get chest puis climb up rope).
Cela fait plusieurs week-ends que j’essaie de pénétrer dans le palais de Zimzalabim.
La solution est-elle dans la grotte? Si oui, comment y pénétrer?
_Sam Quelle personne généreuse m’aidera dans The Institut pour C 64 ? J’ai visité toutes les pièces et je n’arrive pas à trouver une sortie.
Olivier EUREKA Prisonnier dans la fameuse forteresse de Colditz, coincé entre la Wehrmacht et les falaises, aussi inhospitalières l’une que l’autre, vous n’avez qu’un but ; l’évasion.
Parvieodrez-vous jusqu’au talisman ?
Dans le dortoir anglais, donneras le chocolat.
Et le sergent Bruiser le cirage t'offrira.
Avec cela et le nécessaire de couture Un uniforme allemand feras des couvertures.
« Caporal épinglé », ou « La grande évasion », Ces films te donnent une idée assez claire De ce que, pour aller au bout de la mission.
Tu devras dire et faire.
Si tu enfiles bientôt un uniforme anglais.
Au « frigo » de Colditz tu vas te retrouver Avec une seule idée : en sortir au plus tôt.
Puisque le talisman est au coffre d’un bureau.
Pour te constituer une carte d'identité.
Tu trouveras un tampon, un appareil photo.
Une carte vierge. Tu développeras ton portrait Dans la pharmacie où tu feras un labo.
Cette carte plus loin te sera demandée A l'entrée du bunker par le soldat allemand.
D'autres objets utiles tu devras amasser Pour protéger ta fuite, semer tes poursuivants : Une pioche, une barre à mine seront à ta portée.
Si tu sais fabriquer une corde avec des draps.
Mais le bruit de ta pioche tu devras camoufler En utilisant la phonographie pour cela.
êttDSSCMOOi.
L’ECOLE DES SMGES S’entraîner à compter sans s’ennuyer ou réussir son bac, les voies de l’enseignement assisté par ordinateur sont multiples. Patrice Desmedt les parcourt inlassablement, et vous livre ici ses découvertes.
Ce logiciel est l’un des rares éducatifs pour M.S.X. Il propose des exercices sur les quatres opérations ainsi que sur des petits problèmes d’algèbre, incorporés dans un vrai jeu d’action. Il s'agit de découvrir la réponse à la question posée en tir.ant sur des stores, sans se faire attraper par un crabe très peu sympathique.
Ce logiciel dont une traduction - à peine libérale du titre - serait « l'école des singes » n'a pas la prétentiônd’apprendre à compter.
Il ne décompose pas les opérations, mais il permet de s’entraîner sans s'ennuyer, avec différents niveaux de difficulté. (Cartouche Konami pour M.S.X.) POINT-BAC MATHS 5 Au programme, les barycentres et les transformations coniques. Du pain sur la planche pour les candidats à l’examen. On ne change pas une équipe qui gagne. Ediciel applique à la lettre ce précepte, et continue de compléter sa série « Point-bac maths », avec ce tome 5.
Maths 5 reprend le schéma classique. Des exercices à deux niveaux, puis des problèmes récapitulatifs. Si l’on ne répond pas correctement, l’ordinateur vient à l’aide, en rappelant par exemple la formule à utiliser, en effectuant un bref rappel de cours, en indiquant au besoin un chapitre à réviser dans son manue de maths préféré. Le résultat ne sera indiqué qu’après plusieurs mauvaises réponses. En bon professeur, l’ordinateur note chaque exercice, visualise à la demande le dernier travail effectué, avec toutes les réponses données par l’élève, rappelle les scores complets, ainsi que le
nombre d'exercices réalisés dans chaque chapitre : renseignements très utiles pour un professeur suivant la progression de l'élève. La qualité pédagogique du logiciel, le grand nombre d'exercices proposés justifient le succès obtenu par les «Points bac». (Disquette Ediciel pour Apple 11 +, Ile et Ile.)
Ce logiciel occupe une place à part dans le monde des jeux éducatifs. Il contient en effet vingt et un programmes en Basic, dont les listings ont été publiés dans le livre portant le même nom et publié par les éditions PSI. Le TO 7 MO 5 à l'école est donc destiné à tous ceux qui n'ont pas le temps ou l’envie d’effectuer un recopiage toujours fastidieux de listings, mais qui veulent pourtant pouvoir intervenir sur les programmes pour les modifier, les améliorer.
La nature de ce logiciel ne permet pas d'en attendre des performances exceptionnelles. Le Basic permet une compréhension facile, même pour des relatifs débutants, mais avoue rapidement ses limites. Les graphismes sont simples, la vitesse d’exécution laisse parfois à désirer. Pourtant, la qualité générale des exercices surprend agréablement. Ils abordent des thèmes très différents : musique, auto-dictée, conjugaison, opérations, calcul mental, masses et volumes, géographie... Certains programmes sont en réalité de petits utilitaires, qui permettent par exemple de fabriquer soi- même
quatre questions et quatre réponses.
L’ordinateur posera les questions une par une, en proposant à chaque fois les quatre réponses. Les parents pourront ainsi renouveler à loisir les exercices, les rendre de plus en plus difficiles. Certains sont particulièrement bien conçus, ou utilisent une mise en scène ludique qui aide à rendre le travail moins rébarbatif. On sent derrière ces petits programmes l’expérience d'un pédagogue.
TO 7 MO 5 à l'école montre qu’avec des moyens très limités, il est possible de créer un logiciel qui tienne la route. (Cassette PSI- Ediciel pour TO 7 MO 5.)
AUX ADDITIONS Ce petit logiciel tout simple ne s’intéresse qu’à l’apprentissage des additions, avec des nombres à un, deux ou trois chiffres. En mode démonstration, il explique le principe de l'addition en utilisant des pommes. En mode exercice, il faut donner le résultat aux opérations posées. En cas d’erreur, l’ordinateur passe automatiquement en démonstration. Malgré un prix d’attaque, Initiation aux additions demeure un programme un peu court. Les autres opérations auraient été les bienvenues.
(Cassette Minipuce pour EXL 100.)
Pour allier l’arithmétique à la logique, le Compte est rond vous propose de mettre en place une chaîne de calcul. Un organigramme s’affiche à l’écran. A gauche, de trois à six nombres s’inscrivent verticalement, puis un parcours de lignes et cases vous impose un ordre de priorités des calculs à effectuer. Voici donc tout le travail : quelles opérations ( +, , x, :) doit- on placer aux différents points de rencontre afin d’obtenir, en fin de parcours, le résultat imposé? Excellente démarche pédagogique que cette construction logique d'une suite opérationnelle : les niveaux de
difficulté échelonnés donnent à ce logiciel une qualité éducative intéressante. Le graphisme, quant à lui, est suffisamment clair pour laisser toute latitude à la logique du travail. En fin de partie, l’ordinateur sanctionne votre résultat par une note qui tient compte de vos succès et de votre temps de réflexion et qui dépend de l’aide que vous aurez réclamée à l’ordinateur. (Cassette Hatier pour TO 7 et MO 5.)
¦fr . (Perfectionnez votre anglais) Forget me not aidera à améliorer la compréhension de l’anglais, à condition d’accepter d’y mettre du sien. On ne parle jamais trop bien cette langue, la plus parlée au monde (après le chinois...). Ce logiciel est accompagné d’une cassette audio, sur laquelle sont enregistrés les textes étudiés. Le principe est simple. On écoute ou on lit (ou les deux en même temps) le texte, puis celui-ci est présenté avec les lucarnes à compléter. Cette méthode est très classique, mais est exploitée intelligemment grâce aux possibilités de l'ordinateur.
L'«élève» choisit en effet la vitesse de passage du texte (en mode lecture) ainsi que la fréquence des lucarnes.
Il est donc possible de revenir plusieurs fois sur le même extrait, en augmentant vitesse de passage et nombre de fenêtres. S’il l’on «sèche», l’ordinateur est bien sûr toujours prêt à donner la solution, mais il fait mieux.
I 1 - t _ -d L ai io uii yi api moi ne amayaiii, l ul u iviayi que intéressera tous les jeunes enfants : le maniement fort simple du programme rend ce logiciel accessible à tous. (Cassette Hatier pour Atari Oric MO 7.)
Après les « Points-bac maths », français et physique, voici le « Point-bac chimie », pour jongler - sans danger - avec les acides forts, les mélanger avec des bases, calculer le ph d'une solution, étudier les propriétés d'une solution tampon. Le programme est construit à l’image de ses frères des autres matières, l'ordinateur venant à propos don| L Il aide judicieusement, en fournissant au choix : paraphrase du passage, traduction, liste de mots de vocabulaire, notes concernant le texte. Ces fonctions favorisent une étude efficace et progressive. On regrettera pourtant de ne disposer que
de vingt textes assez courts (environ l’équivalent d’une page au maximum). Même en travaillant chacun d'eux à fond, la durée de vie de Forget me not ne sera que moyenne. (Disquette Ediciel pour Apple II+, Ile et Ile.)
Pour stimuler votre sens de l’observation et développer votre mémoire, voici un programme fort simple. Cubo Magique est en fait un carré partagé en quatre fenêtres. Sur chacune d’elles apparaît une figure. A vous, ensuite, de retrouver sur un écran identique la disposition proposée initialement.
Pour cela, choisissez vos combinaisons et proposez-les à la correction. Ce programme possède quatre niveaux de difficulté. Ceux- ci varient selon deux critères : l'aspect des figures tout d’abord. Aux niveaux les plus faciles, ce sont les faces d’un dé qui vous permettront de retrouver la bonne disposition du carré. Pour corser la difficulté, les niveaux 3 et 4 affichent à l'écran des formes bien plus farfelues et relativement semblables entre elles. De même, vous pouvez choisir de laisser ou non le « modèle » visible lors de votre recherche.
VOIR L’AVENTURE ET MOURIR Au-delà des films et des palmes d’or, voici les endroits où les aventuriers d’aujourd’hui viennent faire leurs armes.
Du Moyen Age à la Guerre des étoiles, Tilt ouvre les portes du jeu d’aventure grandeur.nature. Deltas. Texas, 12 640 Las: -orthway high- way. Bobby vient de dèpa i la sla n Shell et - Chrysie- Grand prix s'arrête dans un gigantesque parking A quelques-mètres de là se cache aventure grandeur nature Moyennaiv . Tiquante dollars chaque semaine depuis avril 1984. Date d’ouvei ture du « Plane! Photon Centre » Bobby. Un high schoot senior ‘terminale) de ci y-sept ans 0 adonne a son vice ' se métamorphosai en Luke Skyv.- :i -i en véritable guerrici de 1 esnace Honnête i avc iç ¦« Cela m 'permet de
vider mon potentiel dsgressiviie ou de me déoenser. Swis cesse: ai,iconque.
Coio nu- otemet aussi de rencontrer des gens qui s miéiessent aux mêmes cnoses que moi en particulier des tilles. » On a coutume de déclarer en France, avec .11 petit air supérieur, que les Américains soi : de grands entants à qui le profit ne, fait pas peur « Photon » c est du rêve et defor en barre. Un chiffre: 20000$ de chiffre d affaires par semaine et plus dfe 3 000 visiteurs, sans publicité.
Tout commence le pur où Georges A. Car- ter II 'inventeur méconnu de la planche v à voile à moteur et du « Snoopy ». Un mini tout terrain, met un pied dans la salle de cinéma où passe Star wars (La Guerre des étoiles), il ressort deux heures plus tard marqué à jamais par les scènes de combat futuriste, les batailles du Jedi au rayon laser et décide de les taire descendre de la pellicule dans la réalité. Très simplement. Car- ?
CART£P€ STALE ' f A y f'W r Dans un décor futuriste qui frise l’angoissant, « Photon » consacre l’Informatique.
T H Ê r *.* n ' f » k 1 Au bout du tunnel, l’embuscade.
Ter expliqûe : « J'ai donné forme à une idée qui a certainement traversé l'esprit de tous les gens qui ont mis au moins une fois une pièce dans la machine et vu l'écran exploser en un show son et lumière époustou- flant. « Photon » ouvre l'ère des jeux vivants, comme « Space invaders» préfigura l’explosion des jeux vidéos. » On n’ira pas apprendre à l’Oncle Sam comment réaliser un western intergalactique. Hightech jusqu'au bout de ses touches, « Photon » est sur 1 000 m2 le temple consacré de la micro- informatique et de l’électronique : quatre ordinateurs qui gèrent le jeu et les effets
spéciaux, microprocesseurs équipant chaque joueur, système d’identification par code barre, circuit vidéo, disques laser et bande son multipiste, équipement lumineux ultra sophistiqué... L’arbitre? Un ordinateur qui voit tout, entend tout, enregistre tout et choisit les meilleurs joueurs invités à participer au tournoi annuel doté de .100 000 $ .
Du consistant.
Flash back sur Bobby au moment où il sort de sa poche son passeport « Photon », se fait identifier par scanner holographique et pénètre dans l’antichambre de l'aventure.
Ils sont déjà une quinzaine à l’attendre. Portrait type: sexe masculin, teenager ou adulte, 1 m 40 minimum pour supporter sans broncher les dix kilos d’équipement à venir, fanatique de jeux vidéo et électroniques, nature compétitive, qualités d’intuition, d'adresse, d’agilité mentale et bonne forme physique. Bobby revêt un gilet « pare- balle» perdu de détecteurs de lumière, enfile un casque émetteur-récepteur vert à diode luminescente (rouge pour les ennemis), s’arme d’un revolver à rayons lumineux et entoure sa taille d’un ceinturon renfermant l’alimentation, à l'instar des came
ramen vidéo. Tous ces équipements sont reliés à deux IBM PC qui gèrent son statut et son score. Ainsi harnaché, il a vraiment l’air de sortir du xxi» siècle. On ne plaisante plus. En route pour l'aventure.
Bobby et ses neuf équipiers entrent dans l’arène. Soudain une voix synthétisée s’élève : «Intruder alert ! Intruder alert !
Photon warriors, préparé for stratégie maneuvers on my voice command... 3.2.1, Go ! » Le combat contre la montre commence. Six minutes pour zapper (descendre) les adversaires et marquer le maximum de points. La comptabilité est vite tenue : 10 points quand on atteint un ennemi, 10 si l'on est touché, 30 si l'on tire malencontreusement sur un joueur de sa propre équipe et le pactole : 200 points si l’on détruit la base ennemie. Le décor complètement futuriste frise l’angoissant : sur deux étages moquettés de gris pour cause d’amortissement de choc, c’est une débauche de tunnels,
estrades, passerelles, cellules, postes d’observations, bunkers, truffés de monitors, de machines à faire de la fumée et de spots lights clignotant comme des fous. Le tout plongé dans un environnement sonore «tridimensionnel».
Premier combat. Ennemi en vue. Bobby sent un courant d’excitation mêlé de peur parcourir son épine dorsale. Il se plaque rapidement dans un angle et tire à deux mètres (distance réglementaire). Le sifflement des coups résonne dans son casque en trois notes. Brusquement une note basse. Booby a fait mouche. Le casque de son adversaire, dont le pistolet est désactivé pour quatre secondes, s’allume de jaune. Pas question de se déconcentrer, un autre casque rouge embusqué dans un bunker ajuste son tir et le rate. Bobby en est quitte pour une grosse décharge d’adrénaline. Aux aguets, il
progresse, avec ses dix kilos de matériel sur les épaules, vers la base ennemie évitant les endroits trop découverts. Mais six minutes, malgré toute la tension nerveuse, ça passe très vite, la musique s'éteint et la voix proclame « the maneuver is over ! » Score : 80 points, pas mal quand on pense qu'il faut un certain degré d’entraînement pour dépasser les scores négatifs. En vrai descendant des « pilgrims » et de Billy the Kid, Bobby remet ça. L’atavisme, l’aventure, la peur, ça ne pardonne pas.
Frustrant pour certains, excitant pour beaucoup d’autres, « Photon » fait des ravages de la côte est à la côte ouest. Plusieurs centres ont été vendus en franchise au Canada, à Taïwan et à Hong-Kong. A quand le « Photon » hexagonal ?
En France aussi Pas de misérabilisme, nous possédons une chose que tous les Nord-Américains nous Lenvient jalousement : un passé.
Dourdan - France. 12 h. Une Renault 4 se profile sur la petite route départementale qui mène à la forêt. En descendent deux chevaliers en cote de mailles, pourpoint et guêtres de toile cirée et bouclier-couvercle de poubelle nettement amélioré. A deux pas, deux elfes en collant noir et un magicien à la barbe cotonneuse grillent une cigarette. Plus loin, trois monstres peu réjouissants et quatre moines encapuchonnés dans une bure noire se restaurent. Au total, vingt-cinq monstres et quarante-cinq aventuriers en tous genres, clercs, paladins, guerriers, voleurs, magiciens, barbares
habillés d’époque. Les figurants d’un remake des « Enfants du Paradis » ? Nenni, juste le prélude au deuxième « 24 heures de Dongeon et Dragon » organisées par l’AJT en forêt de Dourdan, au cœur de l’Essonne.
Derrière les moustaches de Viking et autres casques de croisés, se cachent des employés de bureau, des étudiants, des biologistes, des chômeurs, des directeurs t commerciaux... âgés pour la plupart de dix- huit à vingt-cinq ans, tous possédés par le même virus : la curiosité et la soif d’expériences nouvelles. « Je participe régulièrement depuis plus de quatre ans à des « Dongeon et Dragon », explique Crama. « Je ne 99 peux décemment pas rater cette occasion de passer sur le terrain, de vivre enfin dans l'univers où je joue. » « Ce qui compte pour moi, c'est le plaisir de jouer,
d'apporter de la crédibilité à mon rôle et d'en faire une expérience théâtrale», fait remarquer le tavernier. A quoi tout le monde rajoute « ce jeu médiéval constitue aussi un fantastique prétexte à une journée de défoulement dans la forêt». Changer de peau tous les week-ends, le rêve ! Chose bizarre : tous les joueurs ne sont pas des intoxiqués de D&D.
Pour une dizaine, c’était la découverte.
En bonne magicienne je compte mes gemmes et m’entraîne à jeter des sorts : sleep- jet d’encre, magic missils-légumes teigne, ou stinking cfoi d-poudre à éternuer, alors que les clercs vont chercher leur massue et leur holdperson-ba e en caoutchouc et les guerriers leurs longues épées en balsa gris acier. Le temps d’assimiler les règles assez complexes, de nouer à mon bras les foulards-point de vie et je m'enfonce dans la forêt sous un soleil de plomb, accompagnée du magicien Crado, d’Adroal le clerc dispensateur de bonnes paroles et de deux preux guerriers : Lancelot et Morigan. Notre
mission est pour le moins obscure : il y a bien longtemps un culte maléfique sévissait dans la forêt entretenu par les Moredhels.
Si ces derniers ont, paraît-il, disparu, le mal persiste. A nous de le chasser. Des autres équipes nous ne savons pas un traître mot.
Allez savoir si les nombreux moines qui sillonnent la forêt, épée dissimulée sous la chasuble en récitant des litanies, sont d’aimables promeneurs ou d’horribles démons. Téméraires mais point fous, nous laissons passer. Des craquements de branches, des bruits de voix étouffés, un groupe de cinq aventuriers s’annonce. Un dialogue très exotique s’instaure avec le plus grand sérieux : « holà chevalier, recule d’un pas, dépose ton cimeterre et conte-nous où te mène ta quête » suivi par « faisons route ensemble pendant quelques lieues, nous nous défendrons mieux », ponctué, je dois en
témoigner, par des « qui c’est ce type ? », tout ce qu’il y a de plus triviaux. Vigilance, nous pactisons peut-être avec Yevil et ses langues de vipères. Le périple se poursuit au milieu des hautes futaies de chêne, des taillis de sureau et des ronces. Une aventurière charge Lancelot resté en arrière- garde. Il en vient à bout en quatre coups d'épée et l'expédie au royaume des cieux.
Premier mort. La pauvre devra aller quérir Eliande l’enchanteur qui, outre ses pouvoirs divinatoires, possède le don de la résurrection moyennant monnaie sonnante et trébuchante. Au détour d'une sente, un fou multicolore déboule tel un sanglier. Contre les gugludus (clochettes) et Crado, il nous en apprend un peu plus de manière très énigmatique « la parole est de gemme, le silence de gugludu». Quelques noms: Ankarog, Moredhels, Asmodée se dégagent de cette incohérence. Mystère, ça se complique. La faim et la soif nous tenaillant, nous fonçons à l’auberge (très symbolique) où un
tavernier particulièrement commerçant nous sert une cruche de vin pour quelques gemmes. Décidément tout se paye dans la forêt de Dourdan.
Stupeur, à cent pieds, un trio de voyageuses très « Robin des bois » sont agenouillées, snaps à portée de la main, autour d’un pentacle cerné de bougies. Ça commence à sentir le soufre et la mirabelle. Alors que je m'élance, Magic missils en avant, la belle prêtresse travestie m'explique qu'il y a culte et culte, elle officie du côté humain et non du côté démoniaque. J'aurais dû me méfier, elle portait une araignée noire sur elle.
Et le temps passe, ponctué de rencontres plus ou moins brutales avec Gaahan de Gathol, un paladin amnésique, Tars Tarkas, son mortel ennemi, un mendiant loqueteux, un ermite muet, un druide fuyant, des hordes de bandits de qui nous essayons de soutirer la vérité. Les temps morts et les errances sans fin commencent à me peser.
Plus on avance, plus l’histoire se complique, d’autant que des rumeurs non fondées courent sur tout un chacun. Kafkaïen.
Une seule chose est claire: nous cherchons tous une relique, y compris les moines et accessoirement quelques parchemins. Entre chien et loup, diverses tactiques se font jour. Certains groupes unissent leurs forces pour tenir le siège de l’abbaye. Tentative avortée. Au sommet d'une butte, réfugiés dans leur repère inviolable, les moines ne craignent rien, d'ailleurs ils possèdent le pouvoir de se regénérer. D’autres écu- ment la forêt, prêts à tuer tout ce qui passe.
Evil ou Good, selon le vieux principe « on tape d’abord, on discute après ». La nuit tombe sur la forêt.
Une nuit d'angoisse Crado fortifie notre campement de fortune et je pars ramasser du bois mort pour entretenir le feu. Magicienne ou pas, je commence à entendre des bruits singuliers, à voir des ombres de toutes parts et à imaginer le pire : perdue dans la forêt au milieu des morts-vivants et des loups-garous.
Aucune envie de me réveiller le couteau sous la gorge et un squelette grimaçant au- dessus, même si Morigan. En ex-scout, m’explique que l’on peut se diriger de nuit en regardant la mousse qui pousse au pied des arbres. Je lui laisse ce genre d’exploit.
Le feu s’éteint, l’humidité monte au même rythme que l’angoisse. Soudain, les feuilles bruissent, un aventurier apparaît en quête de quelque nourriture terrestre. Tandis que, décidément trop naïve, je m’exécute, le reste de la troupe nous attaque par-derrière. Les traîtres, c’est le carnage. Crado tombe le premier, suivi de Morigan empêtré dans ses couvertures et de moi-même, dans une symphonie d’injures et de malédictions proférées par Adroal. Pas complètement immoraux, ces suppôts du démon nous remettent suffisamment de gemmes pour racheter nos vies le lendemain. Un avantage : morts
nous pouvons entendre, en souriant jaune, les cris des morts-vivants qui secouent les fondations du monastère et attaquent les aventuriers isolés.
Le lendemain signe la prise du monastère dans le plus pur style blitskrieg de cape et d'épée. Tapie dans les fourrés, je guette la faille. Tout va très vite, les offensives se multiplient : moulinets de cimeterres, maelstrom de hurlements, fuites éperdues, haros variés, cascades involontaires, morts en chaîne, bâillements étouffés. Aussi impressionnant qu'efficace, mais on y croit moins. L’enthousiasme s'est un peu émoussé avec les piqûres de moustiques et la nuit blanche. Soudain dans le feu de l’action monte une incantation démoniaque.
« Salut, ô immonde princesse defe abysses, ô Loth... » Horreur, le druide, le ranger et le barbare ne sont en fait que des Moré- dhels déguisés qui invoquent maintenant leur déesse araignée. Suit un moment de panique monstre. Aux portes du monastère, guerriers, paladins, bandits et moines, Good ou Evil, se battent comme des lions pour pénétrer. Un guerrier trucide le druide, trop tard le ranger poursuit l’incantation. Gaahan de Gathol gît dans un coin, égorgé.
Ankarog, la relique-patte de lézard apparaît et les combats reprennent de plus belle, les épées craquent dans un bain de sang (entendre égratignures, bleus et courbatures). Nul ne sait plus qui est mort ou vivant.
Une seule chose compte : s'approprier la relique. Lassés, la moitié des combattants observent la scène en tentant vaguement de comprendre comment on a bien pu en arriver là ?
Aux douze coups de midi, le gong final, les bons emportent la bataille mais non la guerre, ils ne savent pas comment détruire la relique ! Ce sont des aventuriers fourbus, aux boucliers enfoncés qui se traînent à la taverne pour entendre narrer le scénario complet. Je tombe de haut. Oyez : il y a bien longtemps la forêt de Dourdan était sous l’emprise des Morédhels qui vouaient un culte à Loth, la princesse araignée, maîtresse des morts-vivants. Très puissants, ils auraient pu conquérir le monde, si les paladins n'avaient levé une armée pour exterminer cette racaille. Sentant leur fin
approcher les Morédhels enterrèrent trois des leurs dans une crypte, maintenue en état de catalepsie grâce à la relique donnée par Loth, elle-même cachée dans un plan parallèle. Est-ce clair? Seule une incantation connue des trois larrons la fera réapparaître en temps voulu. Le temps passe, la forêt des maléfices, véritable jungle peuplée de monstres, tombe dans l’oubli. Quelques moines adorateurs d’Asmodée, chassés de leur pays découvrent avec joie cette aura maléfique et implantent leur monastère sur les ruines du temple. D'un pacte avec Asmodée, ils obtiennent contre un certain nombre
de sacrifices humains, l’inviolabilité de leur monastère. Le temps passe encore, lorsqu’un moine un peu curieux tombe sur les cryptes et relâche involontairement les Morédhels qui s’enfuient. Dès lors, ils n’ont plus qu'un but : faire réapparaître la relique, force vivante de leur secte.
Problème : ils ne peuvent rentrer dans le monastère sous peine de mort subite.
Quant aux moines, ils savent que la relique est dans le monastère mais ignorent l’incantation magique, donc ne peuvent la détruire. Vient se greffer un paladin amnésique, instrument involontaire des Morédhels, qui ne redoute aucun maléfice, un anti-paladin... L’histore se corse quand on sait qu’aucun ne connaît vraiment son rôle... Quant aux groupes, leurs missions allaient de « trouver le paladin » à « faire prisonnier le chef des moines » en passant par «identifier le paladin qui a déposé les armes», «tuer les moines», «aider les Morédhels »... Un scénario assez simple qui sur le
terrain s'est transformé en chaos médiéval, chacun ne connaissant que des bribes, fausses bien souvent, de l’intrigue.
C’est l’heure des règlements de compte et des bilans. Les regroupements entre aventuriers par bandes de quinze parfois, ont limité les possibilités de jeu et d’attaque par les monstres et les morts-vivants avec à la solde, des temps morts assez pénibles.
Pas assez de monstres, un lieu d’action trop éclaté, les avis divergent. En revanche, tout le monde s’accorde pour reconnaître que sur le terrain le jeu acquiert une autre dimension. Facile de déclarer en salle «Tour de garde toutes les deux heures», « Enfonce la porte », ou « Grimpe à l’arbre ».
Dans la forêt de Dourdan, cela ne suffit plus, il faut le faire ! Pas si déplaisant puisque 90 % des participants, dont votre « ser- viteuse », sont prêts à recommencer malgré une chute dans les orties.
Si l’aventure médiévale vous fait aussi rêver, sachez que le prochain week-end de l’AJT se tiendra les 6 et 7 juillet. En France, seul «Stratèges et Maléfices», un club « rôdé» de Nantes vous propose le même style de frissons en forêt. D’autres projets émergent doucement, du style nouvel an dans un château champenois ou normand.
L’aventure fait des petits dans le royaume des Francs. Force est de reconnaître que les grands maîtres de l’aventure Live, «Treasure Trap », peuplent avec des stars, aux noms pretigieux la perfide Albion.
Véronique CHARREYRON VIVE LES CONCOURS Cher Tilt, je trouve que tu devrais organiser plus souvent des concours ! J’aimerais également que les jeux de la rubrique « Tubes » soient classés par marques d’ordinateurs.
J. Charles, 30740 Le Cailar.
Ces derniers mois, les lecteurs de Tilt ont pu exercer leurs talents sur plusieurs concours ! En ce qui concerne la rubrique « Tubes », nous préférons un classement par thèmes, afin d’obtenir un ensemble plus cohérent.
GRAPHIQUEMENT VOTRE Je voudrais savoir pourquoi le graphisme de Vatari 800 XL ne ressemble pas à celui du Commodore 64 ? Us ont pourtant tous les deux une mémoire vive de 64 K. Pourrais-tu également me dire si l’Atari 800 XL peut se brancher sur un téléviseur noir et blanc ou sur un moniteur vert ?
Christophe Ghazi, 49000 Angers.
La taille mémoire totale ne joue pas un rôle direct dans la qualité du graphisme. La gestion graphique est assurée par une partie de la mémoire, indépendante ou non. Le Commodore et 'Atari n’ont ni le même microprocesseur, ni la même gestion graphique. Le 800 XL peut se brancher sur un téléviseur noir et blanc, ou sur un moniteur vert (en utilisant dans ce cas la sortie vidéo).
OÙ EST PASSÉ L'ÉLECTRON?
Je suis possesseur d’un Acorn Electron, et je n’ai vu aucun listing pour cette machine dans Tilt.
Je suis très déçu, car sa ludothèque n’est pas très grande. De plus dans les rubriques « Tubes » et « Coup d’œil », vous n’avez présenté que quelques titres. Les logiciels du B.B.C. modèle B sont-ils compatibles avec l’Electron ? Existe-t-il des jeux d’aventure ainsi que des jeux d’action tels que « Décathlon », « Scram- ble» ou «Time pilot» pour l'Electron 1 Pierre-Eric Gérard, 35000 Rennes.
L’Acom Electron n’a malheureusement pas du tout percé en France, ce qui explique le manque de logiciels, tout comme l’absence de listings dans Tilt.
Nous préférons publier des programmes destinés aux machines les plus courantes, afin de satisfaire un maximum de lecteurs. A notre connaissance, il n’y a ni jeux d’aventure, ni adaptations des jeux que vous citez.
L'Electron n’est pas compatible avec le B.B.C. SPECTRUM CONTRE COMMODORE Je possède un Commodore 64, et de ce côté-là, je n’ai rien à dire.
Tilt en parle beaucoup. Mais je ne comprends pas pourquoi certains lecteurs affirment qu’il n’y en a que pour le 64. Moi je crois plutôt que c’est le Spectrum qui est le plus avantagé. Un exemple, dans le n° 19, il y a dans la rubrique « Tubes » dix logiciels pour le Spectrum contre cinq pour le Commodore 64.
Je ne suis pas contre le Spectrum, mais je donne cet exemple pour montrer que le C 64 n’est pas privilégié. Dans le Tilt n° 21, tu as testé « Fahrenheit 451 » et « Rendez-vous with Rama », mais tu as oublié de préciser qu’ils existent également pour le Commodore 64 !
Maurice Pelisson, 01140 Thoissey.
Nous ne privilégions aucune machine. Le nombre de logiciels testés varie avec l’actualité.
VAINCRE ZAXXON Je voudrais d’abord te féliciter pour ton journal. Je suis abonné depuis peu et je ne le regrette pas.
Mais je t’écris pour répondre à Benoist qui demande comment détruire Zaxxon sur la console
C. B.S. Pour y parvenir, il suffit de se mettre au point 2 à
l’altimètre et de se placer latéralement, sans changer
d’altitude, en face du point 1 de l’altimètre. Une fois cette
position acquise, attendre Zaxxon. Quand il arrive, il faut
tirer sans relâche, pour toucher le missile à tête chercheuse
avant qu’il ne parte. A ce moment Zaxxon passe par toutes les
couleurs avant de virer au noir. Le bonus obtenu est de 5
000 points.
Stéphane Leens, 77181 Courtry.
FAIRE LA FOIRE Ayant la possibilité de me déplacer, je voudrais connaître les dates des principales foires internationales de micro-informatique. Je lis Tilt depuis ses débuts et je suis sûr que beaucoup apprécient, comme moi, les reportages sur les salons qui nous tiennent au courant des nouveautés et du marché.
Stéphane Nucci, 38270 Beaurepaire.
Le C.E.S. de Las Végas, en Californie, se déroule les premiers jours de janvier, le L.E.T. de Londres la deuxième moitié de février, Hanovre prend la suite mi-avril, suivi par le Sicob de printemps la deuxième semaine de mai.
La foire de Cologne, le C.E.S. de Chicago entament le mois de juin, en généra! La première semaine. La foire de Hanovre continue mi-juin sur trois jours.
Le Sicob d’automne clôt le tout, du 18 au 28 septembre, au
C. N.I.T. de la Défense. Bon voyage !
PAUVRE ADAM Je voudrais savoir où je peux trouver le logiciel « Summer games » pour la console Coleco (ou pour Adam) ? Existe-t-il .un logiciel pour Adam comme «l’Aigle d’or» ou «Mandragore » ?
Olivier Nguyen van Tan, 16800 Soyaux.
Parmi les logiciels que vous citez, aucun n’existe pour ’Adam.
AMSTRADOPHILE Mes rubriques préférées sont «Tubes» et «Sésame». Qr je dois me plaindre car dans la rubrique « Tubes » vous ne présentez pas de logiciels pour Vamstrad, et dans la rubrique « Sésame », aucun programme pour cette machine, pourtant très répandue !
Basass.
Depuis le n" 21 le mal est réparé, et ce présent numéro devrait vous combler !
FANTÔMES Je voudrais savoir si le logiciel « Ghostbusters » existe pour la console Coleco.
John Vallin, 76330 Notre-Dame- de-Gravenchon.
Non, «Ghostbusters» n’existe pas pour la console Coleco.
TOUT POUR COLECO Je veux tout savoir sur les nouveautés pour C.B.S. Tu parles beaucoup des logiciels pour ordinateurs, mais très peu de la console Coleco. As-tu quelque chose contre elle, ou bien les nouveautés se font-elles de plus en plus rares ?
Franck Pulce.
Nous n’avons rien contre la console Coleco, mais les nouveautés sont effectivement devenues rares.
ET I.B.M. ?
Je trouve que tu ne parles pas assez des logiciels de jeux pour les ordinateurs personnels du genre
I. B.M. ou Olivetti. Même s’il n’y en a pas beaucoup, il faudrait
en parler.
Favian Rigal, 83110 Sanary-sur-Mer.
Les ordinateurs personnels sont des machines professionnelles, qui ont généralement leur place sur le lieu de travail. A Tilt, nous préférons les ordinateurs familiaux, que l’on utilise à la maison.
Le monde de l’informatique est si vaste qu’il vaut mieux faire un choix pour connaître à fond un secteur plutôt que de toucher mal à tout.
M. S.X., JE T'AIME Je suis un lecteur attentif de votre revue, et
je dois vous dire que j’ai été choqué de voir dans le n° 21
une véritable contre-publicité pour le standard M.S.X. Mon
sieur Jacques Palpacuer décrit les
M. S.X. comme des machines obsolètes et les assimile au 99 4A
pour leurs capacités sonores et graphiques. Je lui répondrais
que les M.S.X. n’ont pas le même générateur de son que le 77
99, car ils possèdent un AY3 8910 de General instrument. De
plus les capacités graphiques des M.S.X., malgré une
résolution moyenne, sont tout à fait exceptionnelles.
Laurent André (étudiant en informatique).
Chacun d’entre nous a sa machine préférée, et le marché est vaste pour effectuer son choix!
TRICÉPHALE J’ai trois passions dans la vie : les jeux informatiques, la science fiction et la bande dessinée. Et je suppose que je ne suis pas le seul dans ce cas. Alors, une suggestion gratuite : si tu mettais un peu de bulles dans tes colonnes.
Raphaël Perchet, 33000 Bordeaux.
Tilt te réserve une bonne surprise pour la rentrée. Wait and see.
Directeur de la publication : Antoine de CLERMONT-TONNERRE - Dépôt légal : 3e trimestre 1985 - Photocomposition et gravure : lmp. M.-A., 60, rue Cino-del-Duca, 94700 Maisons-Alfort. • Imprimerie : Sima, Torcy - Distribution : N.M.P.P. - Numéro de commission paritaire: 64 671.
102 JEUX OLYMPIQUES - PARIS 79, rue Hippolyte Kahn 69100 Villeurbanne - Tél. 7 803.18.46 1 Si non, répondez dans l’ordre normal des questions : la 6, la 7, la 8 et les suivantes.
QUESTION 6----- - .. ¦' Profession du chef de famille :
• Agriculteur .. O 1
• Petit patron, artisan, commerçant . D 2
• Cadre supérieur, industriel 0 3
• Profession libérale . 0 4
• Cadre moyen . 0 5
• Contremaître 0 6

Click image to download PDF

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

36% 
16% 
6.8% 
4.9% 
4.1% 
3.6% 
3% 
2.6% 
1.6% 
1.2% 

Today: 15
Yesterday: 94
This Week: 301
Last Week: 630
This Month: 2277
Last Month: 3072
Total: 66417

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014