Sponsors

FacebookTwitterGoogle Bookmarks

Amigaland.com et L’Amiga

L’Amiga est un ordinateur lancé par Commodore suite au très grand succès des Commodore 64 (C64). Cette entreprise avait commencée par sortir des matériels de bureautique de type calculatrices fabriqués au Japon comme le modèle GL-997RF.
Commodore fut donc l’une des très grandes sociétés d’électronique puis d’informatique de l’époque et pratiquait une politique agréable qui visait à rendre accessible la micro-informatique grand public en dotant les foyers du monde entier d’ordinateurs peu chers, performants et solides. Cette politique à très bien fonctionnée face à IBM surtout qui sortait des machines chères destinées aux entreprises mais aussi au grand public fortuné.

 



Arrivée de l’Amiga.

L’Amiga est arrivé à l’époque ou les aventuriers de l’informatique grand public avaient un large choix de plates-formes, on peu citer facilement Amstrad, Thomson, Philips, Oric, Atari et d’autres qui étaient sur le marché des machines 8Bits. La grande star étant l’Amstrad CPC 6128 (Color PC) que l’on retrouvait chez la majorité des jeunes aventuriers de 9-10 ans que nous étions moi et mes amis.
La Guerre des 16Bits allait faire rage aussi bien dans le monde des consoles où arborer un 16-bits en or était un grand atout que dans le monde Micro-Informatique. Des machines plus matures, plus puissantes, plus facile à utiliser son donc sortient et le choix de constructeurs s’est restreint à L’Atari, L’Amiga, le Mac, le PC. Amstrad profitant de ses bénéfices du CPC6128 pour essayer de résister en relookant ses modèles comme des modèles 16Bits (carénage blanc) prenant au passage le consommateur pour un véritable idiot.
C’est là que beaucoup de monde à pu choisir finalement l’Amiga et L’Atari qui allaient se livrer la vrai Guerre des machines 16Bits jusque dans les cours d’écoles. Le Mac servant surtout de machines de traitement de texte moderne pour remplacer les vielles machines à écrire électronique et le PC se positionnant comme gros calculateur inabordable pour la majorité.

Atari VS Amiga.

L’Atari était une très bonne machine qui ressemblait beaucoup à l’Amiga pour l’aspect visuel et fonctionnel. Leur mémoire était de 512Ko ou 1024Ko, leur processeur identique et les capacités graphiques quasi-identiques. Les mêmes jeux sortait quasiment sur les deux plates-formes. Pour tout avouer je possédais un Atari 520 STf de base et j’avais pas mal de jeux sur ce dernier. Dans cette guerre Atari VS Amiga tout le monde disait que l’Atari est était la meilleur machine car elle était bien meilleur pour le son, on entend ça encore aujourd’hui mais surtout dans le domaine des anciens compositeurs et autres mélodistes de l’époque qui travaillait avec le MIDI mais pour les jeux le son était à chier. Je suis donc tombé sur le A500+ d’un amis qui m’a lancer des Demos, des modules musicaux, des jeux hallucinants, des images en HAM etc… Cette guerre pour moi venait de se terminer par un marteau pilon j’ai ranger mon STf au placard où il est toujours rêvant d’un vrai AMIGA.

Epoque A600 – A1200 – A4000 – CD32.

Amigaland.com se base sur une époque allant de 1991 à 1996 environ à cette époque c’est le plein Boom pour l’Amiga, la presse est ludique, la majorité des jeux sont très bien réalisés, les demos sont terribles et le bonheur est à son comble pour la majorité des aventuriers de l’informatique. Révélant même chez beaucoup la possibilité de créer du son, des graphismes, des programmes, un monde infini s’ouvrait devant nos yeux. Les disques durs, les OS, les Lecteurs de CDROM, la capture Sonore, les jeux AGA, la RAM en quantité astronomique de 4 à 8 Mo, le piratage si excitant de disquettes copiées pour tout découvrir et tout connaître, les club, les fanzines, les réunions télématique. TOUT est là et voici les base qui maintiennent AMIGALAND.COM
Les Amigaïstes de cette époque ne se sont pas trompés et ont tout de suite soutenu le site on peut encore les lire ici. Mon Aventure continue mais beaucoup des autres aventuriers sont partie sur PC, Seule machine aujourd’hui sur le marché.

L’AMIGA aujourd’hui et Amigaland.

Au jeu du PACMAN c’est le PC qui à gagné et de très loin. Commodore à coulé à cause d’une très mauvaise gestion marketing, un flop sur la CD32, du sponsoring à gogo, et des budgets pour la recherche de nouveaux composants graphique et sonore pas assez fournie. Aujourd’hui les vautours mangent la carcasse, mais l’AMIGA à supplanté sa marque Commodore pour devenir une marque à part entière.

Commodore est mort, vive l’AMIGA

L’ AMIGA aujourd’hui à considérablement évolué, l’ Amiga 1200 n’est plus fabriqué mais la machine aujourd’hui fonctionne avec une extension qui permet de mettre 4 carte PCI y compris une carte graphique PCI (Voodoo 2 ou 3 en général), un processeur 060 et PPC pour assurer la rétro compatibilité et les nouveaux programmes PPC. 4 Grands jeux sortent environ tous les ans compatibles avec ces 1200 sur-gonflés à partir de leur architecture de base, preuve s’il est nécessaire que l’AMIGA n’était pas bloqué à ces chipsets Commodores et qu’il n’est pas mort à cause d’une évolution avec le marché impossible. Ces Amiga sont rares mais il marchent encore et c’est magnifique de voir un bon vieux 1200 qui tourne avec tout ça.

Les nouveaux AMIGA

Il est aujourd’hui possible d’avoir une vision du futur pour l’AMIGA, certes pas la même qu’à la grande époque ou l’Amiga était dans toute la presse et toutes les grandes surfaces. Mais il reste une alternative au monde PC. Deux nouveaux AMIGA sont sortis et sont en vente actuellement il s’agit du Pegasos (non estampillé de la marque AMIGA) et l’ AmigaOne. Ces deux machines trouvent un bon public auprès des Amigaïstes et représentent avec UAE le présent de l’AMIGA et nous l’espérons son futur. Pour l’instant ces deux machines se trouvent face à de gros problèmes pour se faire acheter par les Amigaïstes.

1 – Elles ne sont pas compatibles avec les anciens modèles, même pas à 10%, privant ces machines du passé de l’AMIGA.

2– Les OS ne sont pas encore tout à fait finalisé pour attiré de nouveaux clients et les anciens amigaïstes.

3 – Les développements de logiciels et de jeux sont encore trop peu nombreux.

Il faut néanmoins soutenir l’immense travail fait par la société GENESI et la société EYETECH pour offrir un futur à l’AMIGA et à sa communauté, nous espérons qu’ils seront bien récompensé par un re-décollage de la marque qui nous conviendra à tous.

Back For The Future !

Le projet d’amigaland en plus de ce qu’il est déjà est de fournir aux Amigaïstes d’aujourd’hui la possibilité d’aider à se développement de la machine en fournissant aux personnes désireuses de travailler pour le plaisir mais aussi pour le futur de la logithèque de l’AMIGA.
Amigaland.com se veut devenir un site de ressource graphique (texture, background, techniques & tutoriaux) qui permettra de participer activement au futur de l’AMIGA. Ces ressources graphiques permettrons de communiquer, de faire de la pub pour la marque AMIGA, de trouver des nouveaux adeptes de la plate-forme.
Afin de ne pas commencer par des choses qui ne servent à rien, il serait nécessaire à l’équipe du site de savoir par où commencer, et quelles sont les connaissances ou éléments qui sont les plus nécessaires (Textures, modeling de logo, création d’animation de personnages, création de levels……). Ces ressources ne seront accessibles que pour les personnes inscrites sur le site afin de limité les visites et conserver de la bande passante. C’est le moment d’agir l’AMIGA à besoin de vous !

Pour les coders le site Guru Meditation s’occupe de former à la programmation sur les plates-formes AMIGA. N’hésitez pas à les visiter.

AMIGA RULEZ FOREVER

Merci pour votre aide à l'agrandissement d'Amigaland.com !


Thanks for you help to extend Amigaland.com !
frdanlenfideelhuitjanoplptroruessvtr

Connexion

Pub+

34.7% 
16.2% 
6.7% 
4.5% 
4.4% 
3.6% 
3.3% 
2.5% 
1.7% 
1.4% 

Today: 51
Yesterday: 57
This Week: 554
Last Week: 630
This Month: 2530
Last Month: 3072
Total: 66670

Information cookies

Cookies are short reports that are sent and stored on the hard drive of the user's computer through your browser when it connects to a web. Cookies can be used to collect and store user data while connected to provide you the requested services and sometimes tend not to keep. Cookies can be themselves or others.

There are several types of cookies:

  • Technical cookies that facilitate user navigation and use of the various options or services offered by the web as identify the session, allow access to certain areas, facilitate orders, purchases, filling out forms, registration, security, facilitating functionalities (videos, social networks, etc..).
  • Customization cookies that allow users to access services according to their preferences (language, browser, configuration, etc..).
  • Analytical cookies which allow anonymous analysis of the behavior of web users and allow to measure user activity and develop navigation profiles in order to improve the websites.

So when you access our website, in compliance with Article 22 of Law 34/2002 of the Information Society Services, in the analytical cookies treatment, we have requested your consent to their use. All of this is to improve our services. We use Google Analytics to collect anonymous statistical information such as the number of visitors to our site. Cookies added by Google Analytics are governed by the privacy policies of Google Analytics. If you want you can disable cookies from Google Analytics.

However, please note that you can enable or disable cookies by following the instructions of your browser.

Visitors

Visite depuis
03-10-2004
Visite depuis
23-02-2014